Sponsors

FacebookTwitterGoogle Bookmarks

Tout le necesseire pour devenir rapidement creetit avec votre Amiga. Une eqwpe d experience et un total respect de noire legislation francaise avec 100% des log1ciels que nous distribuons mtegralement treauns en trsnceis. Appelez-nous au 04.42.76.18.70. PCTask 4.0 VF: Tout le PC sur votre Amiga!_ Nouvelle version ENFIN DISPONIBLE. Emulateur PC 486. i Compilation dynamique du code decuptant vraiment la vitesse de PCTask3. Utilise taus VOS peripheriques Amiga: mernoire, CD, moniteur, imprimantes et les transforme en peripneriques PC. PCTask 4.0 VF est aujourd'hui le plus complet, rapide et fiable des logiciels ernulateurs PC pour tout rnodele d' Amiga. Prix public: 990 FF. Appelez-nous pour nos offres de remises a jour si vous disposez d'une ancienne version 2.x ou 3.x. OctaMED Pro 6.0 VF: Le plus celebre et complet logiciel de musique pour votre Amiga. Version Complete & Francaise: 690 FF. Tutoriel OctaMED VF: Vous ne connaissez pas grand chose en musique? Vous souhaitez maltriser OctaMED rapidement? Ce tutoriel vous explique tout pas a pas avec ies exemples sur disks et un sens pedaqoqique sans eqal, 450 FF. Carte Aura VF: Donnez a votre Amiga 1200 la qualite du son 16 bits avec cette carte PCMCIA capable de transformer votre Amiga en veritable studio d'enregistrement: plus de 60 effets speciaux pararnetrables et enregistrementllecture direct-to-disk en 16 bits stereo.

Click image to download PDF

Document sans nom I e m Mars 1997 - n°38 Nouvelle formule !
+de pages 95 Scan 245 FL 10 80 FS 255 FB N°ISSN 1259 1165 ¦«WlXXT Nextstep, OpenDos, AmigaOS, Linux : tout sur les systèmes alternatifs !
Linux zone • Découvrez Linux Programmation : Java Amiga zone • Jeux : Burnout, Tommy gun... En pratique : Assembleur, C, Imagine 4 B e zone • Voyagez au coeur du BeOS Vive l'informatique libre !
• 'V.
! - "Hivers La cité des enfants perdus Scorcher... Jeux, films, effets spéciaux v le guide insolite de Star Wars 10 Scan 10 FS - 249 FB - n° ISSN 1264-935X ü®BlOS jouables ! Animés r©Wares Comparatif pro cartes vidé" Siment marchent les é' ni-D, Corel draw 7... ratique : Assembler
o m m a i r e Courant alternatif - page 4 Infos, tendances :
branchez-vous sur le courant de la micro alternative !
Actualités - page 8 La scène Amiga en pince pour les news toutes fraîches !
9 Avant-première - page 14 Zone 99, un jeu multi-joueurs via Internet ! Fields of battle pour tous les stratèges, et Y3D, un superbe simulateur de vol.
Jeux-tests - page 16 Burnout, le jeu du mois : de l'action, de la réflexion et des gladiateurs... Tommy gun ou l'art d'être une tomate... 9 Jeux-astuces - page 20 Suite et fin de la soluce de Monkey island 2, des trucs et les messages in the bottle.
9 Domaine public - page 24 Notre sélection des meilleurs DP du 9 Labo - page 28 La carte Magnum, Typersmith, Wordworth 6, la carte Graffiti : nos laborantins n'ont pas chômé !
En pratique - page 34 Assembleur, C, Linux, Imagine : les rubriques pratiques se portent bien, merci.
9 Forum lecteurs - page 40 Des questions, des réponses et des petites annonces !
Iffe 1 iiin 9 Actualités - page 46 Toutes les news incontournables de Linux (et quelques autres...).
• Zoom - page 48 Linux, qu'est-ce que c'est ?
Comment ça marche ? Tout ce que vous avez toujours voulu savoir.
• Jeux-tests - page 52 Lincity n'est-il qu'un Sim city sous Linux
ou bien plus ?
• LABO page 54 Tdg, Lyx, Xquad, Afterstep : les outils pour créer
votre propre environnement de travail.
T En pratique - page 58 Initiation au Shell et à Java.
9 Forum lecteurs - page 62 Le marché commercial de Linux expliqué par l'un des dirigeants de Linux international.
Actualités - page 42 Be inc. arrête la fabrication de la BeBox ! Courez à la page 42 pour en savoir plus !
En pratique - page 44 Voyagez au coeur du système BeOS !
+3- be EDITO Dream, le magazine alternatif "Deliver yesterday, code today, think tomorrow" "Livré hier, programmé aujourd'hui, pensé demain" BSD Fortune PLEIN LE DOS Le retour du Dos !
Le Dos ringard ? On pense peut-être ça chez Microsoft mais beaucoup de gens oublient que c'est encore un des systèmes d'exploitation les plus populaires. Caldera OpenDos 7.Oh est une version évoluée de Dr-Dos (donc tout à fait compatible avec ses ancêtres) mais dans une mouture multitâche. Oui, vous avez bien lu, OpenDos est un système multitâche ! Et ce n'est pas là sa seule qualité... Il est aussi livré avec les sources !
"Qui se propose de mettre en place des circuits de consommation jugés plus adaptés à l'individu que ceux de la société industrielle".
Telle est la définition du terme "alternatif" donnée par le Petit Larousse, tel est notre nouveau leitmotiv. Face à une uniformisation de plus en plus doctrinaire du marché informatique, certains ressentent plus que jamais le besoin de revendiquer leurs différences.
Utilisateurs de plates-formes AmigaOs, BeOs ou même Linux, tous se reconnaissent dans la négation d'un système qui impose au monde entier une seule façon de penser : Windows 95. Parce que le système de Microsoft reste imparfait, parce qu'il pousse à la consommation et enfin parce que la société de Bill Gates est à la limite de tomber sous le joug de la loi anti-trust américaine, cette cause est défendable. Et Dream est fier d'en être le porte-parole. Ainsi s'explique notre nouvelle formule, laquelle a le double avantage de ne plus cantonner les Amigaïstes dans un monde à part. Une action
vouée à la discrétion ? Sûrement pas. Pour reconquérir ses parts de marché, Apple vient de racheter Nextstep, le plus alternatif des systèmes d'exploitation. N'est-ce pas là la preuve que nous sommes à l'aube d'un changement de moeurs planétaire ?
Imaginez : un système tout simple, multi-tâches, modifiable et performant !
Développé par Caldera inc., OpenDos rejoint Caldera open linux, une version commerciale de Linux. Pour plus d'infos, nous vous conseillons l'article de Frédéric Rénet et Vincent Renardias sur www.pipo.com plug COD.h tml. Le Dos est mort ? Vive OpenDos !
INCROYABLE Un Amiga sous Linux ?
R
- -- .....1 *: l i
* r £l_1.
.... Amiga ? Non... Linux ? Gagné !
LAVA-MATIC Une révolution réchauffée Cari Sassenrath, architecte de l'Amiga OS, ancien directeur du développement chez Apple et Viscorp et créateur du langage Forth sur compatibles Pc entend bien faire encore parler de lui.
Après les fracas de sa démission chez Viscorp, cet américain au Curriculum vitae long d'un kilomètre remue les hautes sphères bien pensantes de l'informatique avec ses opinions révolutionnaires. Selon lui, nous utilisons aujourd'hui des ordinateurs monstrueusement puissants mais dont les performances brutes sont complètement étouffées par des systèmes d'exploitation dinosauresques. Il s'est donc mis dans l'idée de développer un langage informatique universel, le Lava, duquel il tirera un système d'exploitation objet épuré, le Magma OS. Bref, comment se faire passer pour un génie en
reprenant les idées de Sun (langage Java) et de Be inc. (le système d'exploitation épuré). Pour en savoir plus, il est possible de se connecter à l'adresse internet http: www.sassenrath.com. Le rachat sans fin de l'Amiga pose un problème de fond : la gamme n'est pas rénovée. Le parc de machines existant se fait vieillissant et les développeurs préfèrent partir vers d'autres plates-formes plus en vogue, tels le Pc, le Mac ou encore la BeBox. Résultat : l'actualité logicielle va décroissante. A bien y regarder, on peut difficilement mettre en cause l'électronique : mis à jour, l'Amiga sait
calculer aussi rapidement qu'un Pentium (cartes 68060), afficher d'aussi belles animations qu'un Pc (cartes graphiques) et se connecter sans problème à Internet (les modems sont standards). Preuve en est Shapeshifter, ce logiciel qui permet d'utiliser toutes les applications du Macintosh sans ralentissement aucun. Non, le véritable responsable est autre, c'est le système d'exploitation. Interface entre les programmes et l'électronique de l'Amiga, l'AmigaOS est spécifique. C'est par lui que les développeurs passent quand ils réalisent une application. Sans remettre en question son indéniable
qualité, sa faiblesse est d'être dédié à un ordinateur qui n'est, pour l'instant, plus vendu. Et rares sont ceux qui apprennent aujourd'hui à programmer pour AmigaOS. Deux solutions existent. La première est que la majorité des utilisateurs se mettent à la programmation. Pas évident. La seconde est d'ajouter un second système d'exploitation, plus actuel. Irréaliste ? Voire ! Il est un système qui fonctionne sur la plupart des plates-formes, c'est Linux. Il fonctionne sur stations Dec et Sun, ainsi que sur micro-ordinateurs Pc, Mac, Atari, BeBox et... Amiga ! Bureautique, retouche
d'images, jeux 3D, toutes les applications modernes existent pour Linux. Pourquoi l'Amiga s'en priverait-il ? En attendant le rachat définitif, Dream prend les devants et vous propose tout un panel de nouvelles rubriques. C'est reparti !
INFO OU INTOX Un Amiga à 100 Mhz ?
Atari ayant abandonné depuis belle lurette sa gamme d'ordinateurs 5f, Tt et Falcon, c'est la société allemande Medusa System qui a repris le flambeau des micros dits "compatibles Tos" (pour Tramiel operating System). Or, Medusa vante en ce moment les mérites de son dernier bébé, Yhadès, d'une manière assez intéressante : la puissance sans le prix avec un 68060 à 100 Mhz. 100 Mhz ? Les notices techniques de Motorola ne font état que des modèles de 68060 à 50, et 66 Mhz. A la rigueur, on y évoque la sortie hypothétique d'un modèle à 88 Mhz, dans un avenir plus ou moins lointain. Alors,
comment Medusa system arrive-t-il à ce miracle ? La réponse réside dans l'engouement marketing de la société et l'enthousiasme de ses fans : à l'instar du 486dx2, le 68060 double sa fréquence d'horloge en interne. Mais, au contraire d'Intel, Motorola n'a jamais prétendu que la vitesse absolue de ses microprocesseurs en était doublée. Une lacune comblée par Medusa. Bref, la leçon à retenir est qu'il vaut mieux toujours se fier aux véritables données techniques (exprimées en Specint et Specfp), plutôt qu'aux chiffres donnés par une plaquette publicitaire. En attendant, vous pouvez toujours
dire que votre Amiga 060 fonctionne à 100 Mhz, c'est permis.
AU SUIVANT Apple a choisi Next Steve Jobs est un personnage emblématique de l'histoire de la micro-informatique. Co-fondateur de la société Apple avec Steve Wozniak (the Woz), il participa à la création d'Apple. Autant tête de mule que visionnaire, il quitta Apple en 1985 pour fonder Next et construire les stations Next. Basé sur un noyau Unix, leur système, NextStep, est très robuste mais c'est surtout l'interface qui impressionne. Les éléments de base sont simples : une sorte de barre des tâches actives (comme quoi Microsoft n'a rien inventé) et un lanceur d'applications (le dock). Le
look du système est sobre et efficace, tout en tons de gris. La grande nouveauté, c'est l'utilisation du postscript niveau 2 pour les affichages, langage utilisé par les imprimantes haut de gamme. On parle de Wysirwyg : ce que vous voyez est REELLEMENT ce que vous obtenez. Depuis l'arrêt de fabrication des machines Next, la société s'est recentrée sur son système en développant une version portable : OpenStep. Entre BeOS et OpenStep, Apple a tranché : ce sera OpenStep. Le prochain système d'Apple, Rhapsody, intégrera nombre des fonctionnalités d'OpenStep. On a l'impression qu'Apple
veut élaborer un mélange de MacOS et d'Openstep. Quand on connaît les différences entre ces deux systèmes, la nouvelle laisse perplexe. L'émulation logicielle proposée par Be semble réellement supérieure. Rhapsody sera-t-il le Windows 95 du Mac (traduisez : gloubiboulga 95) ? Pour ceux qui veulent un OpenStep, un vrai, sachez que la version Free software d'OpenStep, GnuStep est en cours de développement.
GnuStep, le NextStep gratuit.
L'M FREE Windows quatre-vingt dix-net Java, LE langage universel A moins d'être actuellement en orbite ou au Pôle nord, on peut difficilement passer à côté de la révolution java qui s'annonce. Inspiré du C++ dans une version moins permissive, le langage de programmation Java est indépendant de la machine ou du système d'exploitation utilisé. Pour faire tourner des applications java sur sa machine, il faut ce qu'on appelle une machine virtuelle qui interprète le code semi-compilé de java. Pour l'instant disponible sur Windows, Linux, Solaris ou 05 2, il est fort à parier que d'autres
plates-formes seront bientôt supportées, à commencer par l'Amiga. Java est né par et pour Internet qui est le réseau de tous les systèmes. Les applets Java rajoutent la dimension "programmation" aux pages web, les possibilités sont infinies et la sécurité tout à fait contrôlée. Au début considérées comme de simples jouets, les applications et applets Java annoncent une véritable révolution dans l'informatique. Et la révolution est pratiquement une réalité dès aujourd'hui avec la suite bureautique Corel office for Java. Oui, vous avez bien lu ! Une suite bureautique complète développée en
Java. On peut même essayer une version pré-bêta en la récupérant sur le site web de Corel (www.corel.com). On l'a essayée pour vous et on peut vous l'assurer : c'est une expérience inoubliable ! Regardez les copies d'écran : c'est une suite bureautique complète qui tourne dans Netscape ! Sous Linux, elle fonctionne de la même manière qu'une application traditionnelle, vous avez parlé de Windows killer ?
C'était il n'y a pas si longtemps, un matin. Dans une superbe villa de Seattle. William G. Gates III se lève... Petit coup de brosse à reluire les dents, coup de peigne auto-brosseur sècheur (Arg ! Encore en panne). Et puis la voilà, elle, la perle rare, le monstre sacré... L'idée. Oui ! Le petit Bill a eu une idée, et cette idée c'est : "je veux Internet ".
On n'y échappera pas, on va goûter de l'Internet à toutes les sauces. Une nouvelle suite bureautique avec du web dedans (Office 97) et une mise à jour de Windows. Les nouveautés ? Une intégration complète du browser web de Microsoft, Internet exploder, dans le système. Pensez, c'est vachement bien, on pourra afficher son site favori dans le fond de l'écran ! Pas de fenêtre autour, mais comment font-ils ? En fait, tout le bureau sera en Html (Hyper tordu moulinette language). "Eh m'sieur Bill, j'fais comment si j'ai pas Internet ?".
Le free software Si vous êtes novice dans le monde Unix Linux, vous ne connaissez probablement que le freeware ou le shareware. Le Free software est assez différent puisque le mot free ne UaU riv &l. ’.W» «a XifjMTfcy O'kaa Naja .üJ_IU AI AalÂlUA A a 'Office® S5JSS your
* ****
* Setter Si lèjal kl A* A. A « .. . .1* rsm rwmrm-, ir*,. I
av«» Gnu? C'est lui.
Signifie pas ici gratuit mais libre. Les logiciels Free software sont livrés avec une licence qu'on appelle la Gnu général public licence (Gpl) qui est souvent incomprise. On ne peut pas restreindre les droits d'un Free software mais on peut le modifier car il est obligatoire de rendre disponible les sources du programme. Cela garantit une évolution constante des produits. Les outils sous licence Gpl les plus connus sont bien sûr les logiciels du projet Gnu comme le compilateur Gcc. Notez que Linux, système d'exploitation complet, est lui-même sous licence Gpl.
| ’Jka C VJ l -M «fer* «
7. i.'l i .~ ¦in&yru : :y aascMi '•.a U Mm1 _» eswrfg»j ÆS!L 1 &
,4m é- IliÉuiSHBHi n 1 Quo , un Linux qui ressemble à toto 95
? Blasphème !
LA JAVA-NAISE fi. £« Qcftar.
VjViôi _* I & I ü I « 3ia itA»ca Quattro pro en action... dans Netscape !
Java *
- --- £1 .LU Al.J&iJ
- LSJ2J jlï orel Office for JAVA !!!!
E1 Ceci lape n» Woidfcritcl lion JAVA dan Xetscape Write Once.
R un Anywttere.
JOINU*.
JB&i tocunara Cwr» La révolution est en marche !
Wordperfect; lui aussi en Java.
TIC ATOUTE HEURE Tickeule ? Tickay !
Java n'est pas le seul langage portable à la mode. Le Tel et son extension graphique, 77c (également développés chez Sun) sont aussi très en vogue. De nombreuses extensions ont été développées pour améliorer le langage d'une part et son interfaçage graphique d'autre part. Signalons par exemple l'extension graphique TiX qui apporte de nombreux nouveaux widgets (éléments d'interfaces comme des bou- TiX, l'extension de Tk. Tons, des boîtes de dialogues, Visual tel, un outil indispensable (ici sous Linux) !
Etc.). L'extension incr Tcl incr Tk rajoute la programmation orientée objet à un langage déjà riche. Le superbe Visual tel est un générateur d'interfaces graphiques pour Tcl Tk. Pour une fois, on ne va pas être obligé de retomber en enfance et faire du Basic ! Dernière info, sachez que les applets Tel existe, on les nomme les Tclets (prononcez tickeulettes). Le site web de référence sur le sujet est : www.tcltk.com. BON PLAN Le plan d'attaque de ProDad Dans le cadre de la conception d'un nouveau système d'exploitation objet, le p05, ProDad vient de mettre au point le plan EpOS. Il s'agit
de trois bibliothèques de services offertes aux développeurs suivant leurs prétentions : domaines publiques, semi-commerciales et commerciales. Le terme "semi-commercial" signifie qu'il s'agit d'applications nouvelles à but commercial, alors que commercial tout court signifie qu'il s'agit de l'adjptation d'un produit existant sous un autre système d'exploitation. D'ores et déjà, ProDad a adapté au pOS deux de ses logiciels d'animation pour Amiga : Adorage et Animage. Rappelons que les préversions du pOS sont pour l'instant disponibles sur Amiga (avec la carte développeur Power Pc de Phase 5),
BeBox et le prototype Pios one de l'allemand Pios. Pour faire partie des développeurs enregistrés auprès de ProDad et bénéficier du plan EpOS, il suffit d'envoyer un email à l'adresse Internet develop@prodad.de Afin d'améliorer cette nouvelle formule, nous rermercions tous les lecteurs qui voudront bien répondre aux quelques questions ci-dessous. Le sondage est à renvoyer à Dream Sondage, 21, rue Notre Dame de Nazareth, 75003 Paris.
1. Etiez-vous lecteur de Dream avant ce numéro ? ? Oui ? Non
2. Quelle(s) machine(s) utilisez-vous sous quels systèmes ?
Amiga ? Sous AmigaDos ? Sous Linux ? Autres : Pc ? Sous Windows ? Sous OS2 ? Sous Linux ? Autres : Mac ? Sous MacOS ? Sous Linux ? Autres : Be ? Sous BeOs ? Autres : Autre machine sous autre système : ......
3. Si nous devions créer une zone pour un autre système, lequel
serait-ce : ....
4. Avez-vous lu l'"Amiga zone" ? ? Oui ? Non Si non, merci de
passer à la question suivante Indiquez comment vous sou
haitez voir évoluer les rubriques : Actualités ? Plus ? Autant
? Moins Previews ? Plus ? Autant ? Moins Jeux ? Plus ? Autant
? Moins Astuces ? Plus ? Autant ? Moins Démos ? Plus ? Autant
? Moins DP ? Plus ? Autant ? Moins Labo ? Plus ? Autant ?
Moins En pratique ? Plus ? Autant ? Moins Les sujets que je
souhaiterais voir aborder :
5. Avez-vous lu la "Be zone" ?
? Oui ? Non Si non, merci de de passer à la question suivante Actualités ? Plus ? Autant ? Moins En pratique ? Plus ? Autant ? Moins Les sujets que je souhaiterais voir aborder :
6. Avez-vous lu la "Linux zone" ? ? Oui ? Non Si non, merci de
passer à la dernière question Actualités ? Plus ? Autant ?
Moins Jeu ? Plus ? Autant ? Moins Labo ? Plus ? Autant ? Moins
En pratique ? Plus ? Autant ? Moins Les sujets que je
souhaiterais voir aborder :
7. Globalement, le niveau technique est : ? Trop simple ? Parfait
? Trop complexe
8. Quelle note sur 20 mettriez- vous à cette nouvelle formule de
Dream ? ... 20
9. N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires : Petite
devinette : quel système tourne sur les machines de At,
Quikpak, Eagle, Silent paw, Pios et même sur tous les Pc grâce
à Uae ? L'AmigaDos !
Vous l'avez bien compris, ce système est devenu, au même titre que Windows, un système universel qui peut s'adapter à n'importe quel hardware. Pour tous ceux qui pensent que l'ancêtre du multitâche a une place importante à jouer dans le monde de l'informatique, cette "zone" est pour vous. Les habitués de l'ancienne version de Dream ne seront pas dépaysés : toutes les rubriques sont présentes, y compris les exercices pratiques.
Des exercices que nous ouvrons également à l'installation de Linux, histoire de vous permettre de mieux décrypter la Linux Zone qui vous concerne aussi. Bonne lecture et vive l'informatique alternative !
STAC ES Carré Amelot GRATUIT Le Carré Amelot de La Rochelle (1 7), un habitué de nos colonnes, organise deux stages centrés sur la vidéo. Le premier s'intéresse plus particulièrement à la réalisation en équipe et au montage analogique et s'adresse à toute personne ayant un projet professionnel ou personnel en vidéo.
Le second est orienté réalisation individuelle et montage virtuel sur Adobe première, et nécessite une connaissance du montage analogique. Ces stages peuvent évidemment bénéficier des dispositifs de la formation continue. Pour plus de renseignements, contactez le 3e oeil, Carré Amelot, à La Rochelle.
HEY MR HARDWARE !
Un nouveau Superbase Le 29 avril 1996, la société Mr hardware aux Etats-Unis rachetait l'ensemble des droits sur Superbase à Oxxi inc. Rappelons pour les néophytes que Superbase est un puissant gestionnaire de bases de données, probablement le plus puissant disponible sur Amiga.
Aujourd'hui, la société annonce l'arrivée imminente d'une nouvelle version de Superbase 4 professionnel. En attendant d'obtenir cette nouvelle version pour test, Mr hardware souligne que la dernière version du logiciel (Sbase pro v1.30n) est disponible en update à un prix raisonnable pour tous ceux qui possèdent des versions antérieures.
Où se former au Multimédia ?
L'informatique et le multimédia vous passionnent ? Vous voulez en faire votre métier, mais vous ne savez pas où vous former ? L'Ina (Institut national de l'audiovisuel) vient de faire paraître pour la troisième année consécutive son guide Où se former au multimédia en Europe ?.
Ce guide bilingue recense pour vous plus de 200 adresses d'organismes de formation en Europe (plus de 50 pages sur la France). Pour chacun d'entre eux, il précise les différentes formations offertes, le niveau d'entrée requis, le nombre d'étudiants admis, le nombre d'ordinateurs à disposition, la date et la durée des formations ainsi que leurs prix, le diplôme délivré et les débouchés disponibles. On apprend ainsi que l'Amiga est une machine utilisée par le Collège of danish design (Danemark), le Kent institute of art & design (Angleterre), la Dutch film and télévision academy (Pays-Bas),
l'lut de Reims, Polycréa (Grenoble), l'Université de Provence (Aubagne)... Complet et bien conçu, ce guide dispose d'un autre atout de taille : il est gratuit et est envoyé gracieusement à toute personne qui en fait la demande auprès de l'Ina.
UN DE PLUS... Amiga show '97 Le samedi 3 et dimanche 4 mai 1997 de 9 à 19 heures aura lieu l'Amiga show 97 en Belgique. Le centre culturel Wauterbos de Rode Saint Genèse accueillera, comme l'année dernière, l'exposition. Au programme : démonstrations de logiciels (musique, dessin, vidéo, 3D), vente à prix foire, zone de vente de matériel d'occasion, buffet froid (croque Liliane et assiette jacquot)... Le salon est organisé par Digital précision. Le prix est fixé à 35 francs. Si vous souhaitez vendre du matériel d'occasion n'hésitez pas à réserver dès maintenant une table pour moins de
100 francs. Les exposants professionnels peuvent d'ores et déjà réserver leur stand au 00 32 24 26 05 04.
ILS SONT FOUS CES ANGLAIS Les anglais en pincent pour les livres virtuels Nos amis anglais ont un petit côté excentrique qui fait tout leur charme. Leur nouvelle lubie, tout au moins celle de la Bibliothèque nationale de Londres, c'est de mettre au point des "Livres virtuels".
Il ne s'agit pas de scanner bêtement des pages pour les afficher à l'écran, mais bel et bien d'afficher à l'écran un livre en 3D. En quelques coups de doigt sur l'écran tactile, vous faites tourner les pages au fil de votre lecture. Le détail qui tue, c'est qu'en fonction de la qualité du papier original, les "pages" auront une "résistance" différente. L'objectif est principalement de permettre aux chercheurs britanniques de déterminer s'ils ont effectivement besoin de tel ou tel livre et d'optimiser les demandes de prêt.
LE MILLION, LE MILLION !
Quikpak seul sur les rangs du rachat Le liquidateur allemand d'Amiga technologies a confirmé avoir reçu de la société américaine Quikpak une offre de rachat portant sur les immobilisations et les droits intellectuels détenus par Amiga technologies. Le liquidateur s'est officiellement donné jusqu'au 28 février 1997 pour évaluer l'ensemble des propositions de rachat. A notre connaissance, seule celle de Quikpak a été déposée dans les temps. Deux autres sociétés auraient cependant été très intéressées par la technologie Amiga dont un géant de l'électronique aux Etats-Unis. De son côté Viscorp,
longtemps pressenti comme repreneur, n'a finalement pas pu entrer dans la course au rachat. La Securities and exchange commission (l'équivalent de la Cob aux Etats-Unis) a indiqué officiellement que la société n'était plus en mesure de générer assez de cash flow pour respecter ses engagements. Résultat : le tandem Bill Buck-Rachel Velasco est évincé de la société. C'est Lawrence Siegel, président d'Atari corporation de 1988 à 1992, qui prend le relais.
UIKPAK JURRASIC PARK DinosaursROM agenda I ? Cebit ? AmiTech '97 13-19 mars 1997 25-27 avril 1997 Hanovre, Allemagne Royal Djurgarden, Stockholm, La grande foire allemande de Suède la micro et de la bière.
La réunion annuelle des vikings Amigaphiles.
? Gateway amiga show 15-16 mars 1997 ? Amiga show '97 St louis, Usa 3-4 mai 1997 Rencontre internationale des Rode Saint Genèse, Belgique passionnés d'Amiga.
Le rendez-vous des Amigamaniaques franco? Mekka symposium 97 phones.
28-31 mars 1997 Fallingbostem, Allemagne ? World of Amiga show Démo-party pour toutes les 17-18 mai 1997 machines.
Novotel hôtel, Londres Le classique du salon Amiga ? Amiga show en Europe.
19-20 avril 1997 Salle du lavoir, Surgère (1 7) ? Comdex un petit salon avec entrée 2-5 juin 1997 gratuite.
Atlanta, Usa Le salon mondial de la micro professionnelle.
La société italienne DbLine annonce le DinosaursRom, un CD composé de 10 "objets" dinosaures pour Imagine, Lightwave et 3D studio. Chaque dinosaure est constitué d'une multitude de sous- objets. Ces éléments sont disponibles en haute ou basse qualité, cette dernière contenant 50% en moins de polygones.
Evidemment, quelques animations d'exemple Avi et Fie sont disponibles. Pour ne rien gâcher, une documentation en français est même fournie.
DEMO PARTY Mekka Symposium'97 Organisé par les groupes Polka brothers, Phantasm, Lego, Smash designs, Amable et Avena la party Mekka Symposium '97 aura lieu du vendredi 28 au lundi 31 mars 1997 à Fallingbostem entre Hambourg et Hanovre en Allemagne. L'entrée est fixée à 40 Dm, mais une réservation anticipée vous permettra d'économiser 5 Dm.
La party accueillera un cybercafé, un écran de 6x4 mètres, quelques revendeurs, un spectacle toutes les heures, des tirages au sort et bien entendu les concours classiques : démos (pour Pc, Amiga, Atari, Acorn et C64), intro (Pc, Amiga et Atari), intro 4 Ko (Pc, Amiga), jeu 32 Ko (Pc uniquement), module musical (toutes plates-formes et C64), graphismes (toutes plates-formes et C64), ANSi (toutes plates-formes), Wild (n'importe quelle machine en calcul temps réel). Pour tous renseignements contactez Gandalf Phantasm : gandalf@blackbox.dame.de. Trnnce-T’ es trynl-TXs ixiTm hon Tout le nécessaire
pour devenir rapidement créatif avec votre Amiga. Une équipé déxpérience et un total respect de notre législation française avec 100% des logiciels que nous distribuons intégralement traduits en français. Appelez-nous au 04.42.76.18.70. PCTask 4.0 VF: Tout le PC sur votre Amiga!
Nouvelle version ENFIN DISPONIBLE. Emulateur PC 486.
Compilation dynamique du code décuplant vraiment la vitesse de PCTask3. Utilise tous vos périphériques Amiga: mémoire, CD, moniteur, imprimantes et les transforme en périphériques PC.
PCTask 4.0 VF est aujourd’hui le plus complet, rapide et fiable des logiciels émulateurs PC pour tout modèle d’Amiga. Prix public: 990 FF. Appelez-nous pour nos offres de remises à jour si vous disposez d’une ancienne version 2.x ou 3.x. OctaMED Pro 6.0 VF: Le plus célèbre et complet logiciel de musique pour votre Amiga. Version Complète & Française: 690 FF.
Tutoriel OctaMED VF: Vous ne connaissez pas grand chose en musique? Vous souhaitez maîtriser OctaMED rapidement? Ce tutoriel vous explique tout pas à pas avec les exemples sur disks et un sens pédagogique sans égal. 450 FF.
Carte Aura VF: Donnez à votre Amiga 1200 la qualité du son 16 bits avec cette carte PCMCIA capable de transformer votre Amiga en véritable studio d’enregistrement: plus de 60 effets spéciaux paramétrables et enregistrement lecture direct-to-disk en 16 bits stéréo. Idéale pour OctaMED. Prix seule: 1240 FF ou ensemble avec OctaMED Pro VF: 1590 FF.
Vidi Amiga 24 RT Pro VF: Digitaliseur Vidéo Ultra-Haute résolution: jusqu’à 1400 x 600 x 24 bits et le seul sur Amiga compatible à la fois S-VHS, PAL et SECAM français. 1990 FF TTC.
Kit C VF: Tout le nécessaire dans un pack de 10 disks pour que vous puissiez débuter et vous perfectionner en langage C sur Amiga. Manuels C. Compilateurs & Utilitaires: tout a été intégralement traduit en français et est prêt à l’emploi. 500 FF.
Kit PasTEX VF: Traitement de texte scientifique sur Amiga.
Le seul capable de sortir tout type de documents d’une qualité dépassant le Laser-PostScript et sur toutes imprimantes. 500 FF.
Modem Tutoriel VF: Pour régler tous problèmes soft ou hard avec votre modem. Tous les softs en VF inclus. 250 FF.
Gestion Obligatoire: 40 FF T. FA): 3 Rue A. France 3220 Chat eau lieu f- les-Martigues Option Recommandé: + 30 FF| Iel&Ftix 2411 24: 04.42.76.18.70. Minitel: 3615 F FI) en hausse ? Guildhall leisure va remettre sur le marché d'anciens logiciels de Microprose !
Le dernier titre Amiga de Microprose, Colonization, remonte à l'an dernier, et la plupart des titres Microprose pour Amiga sont aujourd'hui introuvables... Devant cet état de fait, Guildhall leisure a passé un accord avec Microprose pour remettre sur le marché 10 jeux parmi les plus connus de la marque. On devrait donc bientôt pouvoir se procurer de grands classiques comme BIT, Ufo, F19, Colonization, FI 11A, Dogfight... Mieux encore, Guildhall leisure serait en pourparlers avec Electronic arts afin de ressortir F if a soccer, Theme park, Wing commander... Une belle inititiative qui permettra
aux nouveaux Amigaïstes de découvrir les grands classiques à faible prix.
En baisse ? Vitepro ferme boutique Après Ram et Aima le mois dernier, cest au tour de Vitepro de mettre la clé sous la porte.
Computer fest report Computer fest, un salon canadien pour lequel l'Amiga occupe une place importante s'est déroulé au début du mois de janvier.
Plusieurs constructeurs du monde de l'Amiga présentaient leurs produits. Chez Phase 5, deux Amiga 4000 tournaient sous une carte équipée à la fois d'un PowerPC 604e à 200 Mhz et d'un 68060. Le principe de ces deux processeurs en parallèle permet aux développeurs de travailler plus facilement le portage des applications du 68000 au Ppc. De plus, il permet aux fanatiques de continuer à utiliser leurs anciennes applications Amiga tout en bénéficiant de l'ouverture au Ppc. Le prix d'une telle carte (Ppc604e 16O Mhz et 68040 40 Mhz) devrait avoisiner celui d'une carte Cyberstorm. Il semblerait
que des négociations soient en cours avec Newtek pour que les premières applications Ppc Amiga voient le jour. QuikPak était également présent et partageait son stand avec ComSpec. La société américaine, désormais bien placée dans la course pour le rachat de l'Amiga, présentait deux nouveaux Amiga : l'ASOSO et l'A4060. L'Amiga 5050, dont nous vous parlions dans le dernier numéro est une machine accueillant à la fois une carte mère Amiga et une carte mère Pc grâce au système Siamese. Ce système était présenté par son créateur, Paul Nolan, également développeur de Photogenics.
L'Amiga 4060 est, comme son nom l'indique, un Amiga 4000 équipé d'une carte 68060 cadencée à 40 Mhz. Signalons enfin la présence de Newtek, Scala et Nova design qui présentaient leurs produits à côté de bon nombre de distributeurs qui écoulaient des stocks de jeux et de logiciels divers d'occasion.
PIWATES A BABOWR Faux Pc task Quasar distribution, l'éditeur de Pc task en Australie, nous informe que des versions contrefaites de Pc task 4 et ses mises à jour seraient vendues sur le marché français. Afin de vérifier que vous avez bien acquis une version originale du logiciel, il convient de vérifier les éléments suivants : la disquette du logiciel doit être ornée d'une étiquette autocollante plastifiée avec les mentions suivantes : Pc task version 4, 80 486 software émulation for the Amiga computer, copyright 1992- 1996 © Chris Hames. Le logo de l'auteur (un moniteur sur Amiga dévorant
un Pc) fait face au texte. Le numéro de série (à 5 chiffres) du logiciel doit être écrit sur le rabat de l'étiquette. Le même numéro doit figurer dans le manuel. Signalons enfin que toute mise à jour doit coûter moins de 300 francs port compris, ceci étant le prix maximum imposé par l'auteur. Les personnes pensant avoir acheté des versions falsifiées de Pc task 4 ou de ses mises à jour sont invitées à se mettre en raport avec Duchet computers (Angleterre) ou avec Quasar distribution (dans les manuels originaux, les coordonnées de l'éditeur figurent en page 47 et sur la couverture).
• Sld se développe Depuis le 15 février, la société SI diffusion
a ouvert de nouveaux points de ventes dédiés à l'Amiga à
Schiltigheim (67). Si le numéro de téléphone ne change pas
(merci France telecom), le magasin se trouve désormais 140
Route de Bischwiller, tandis que pour les ventes par
correspondance, il vous faudra écrire au 6 rue d'Obemai.
MON AMIGA AU CANADA
• Mise à jour Storm C Le Storm C 2.0 (nouvelle version) est
disponible chez Adfi. Il dispose d'une nouvelle interface
Arexx, d'une ouverture (bientôt disponible) vers la plate-forme
Power Pc, d'un nouvel éditeur de texte (dont GoldEd 4 version
française), d'un affineur de fonction, d'un désassembleur...
Jusqu 'au 10 avril, la mise à jour est 100 francs moins chère.
• L'Amiga à la télé Le 9 janvier sur A rte, lors d'un reportage
sur une démo-party, la “codeuse " Clary était longuement
interviewée à propos de l'Amiga.
Elle a bien entendu vanté les mérites du multitâche de la machine. Un mois, plus tard, le 8 février, c'est l'émission Microkids sur France 3 qui diffusait un reportage sur l'Amiga avec à la clé une interview d'un des rédacteurs de Dream. Qui a dit que l'Amiga n 'était plus une machine médiatique P
• Topolino La société allemande Steffen Raach vient de mettre au
point le boîtier Topolino. Branché sur le port souris de votre
Amiga, ce boîtier accueille n 'importe quelle souris du monde
Pc (en particulier les souris aux normes Microsoft). Le boîtier
de 3x5 cm est en fait un convertisseur de signaux Amiga Pc.
Il en résulte que n 'importe quelle souris fonctionne avec n 'importe quelle aplication sans réglage ni drivers. A vous les souris à 10 boutons, les track-balls, les souris à infra-rouge et tutti quanti !
DUCHET COMPUTERS 51 Saint-George Road - CHEPSTOW - NP6 5 LA - Angleterre Tél: 00 44 f 29f 625 780 (8h à 19 h lundi - samedi) Fax: 00 44 1 291 627 046 (24h 24) Ligne téléphonique directe en français_MINITEL 3616 AZERTY rubrique DUC Fournissez-vous directement en Angleterre!
NOUS NE PROPOSONS JAMAIS DES ARTICLES QUI N'EXISTENT PAS OU QUE NOUS N'AVONS PAS EN INVENTAIRE DU MATERIEL AMIGA DISPONIBLE (Prix en Francs Français, T.T.C. porc compris) Interface PCMCIA SCSI2 Hisoft SQUIRREL (A600 AI200) 395 F Câble Péricel (2m) AMIGA: 95 F - 2 pour 150 F Interface PCMCIA SCSI2 Hisoft SURF SQUIRREL (AI200) 645 F QUADRUPLEUR de MANETTES: 50 F - 4 pour 150 F TECHNO SOUND TURBO 2 stéréo (F) Compatible AMIPHONE TCP 285 F KIT de transfert de fichiers AMIGA « PC (doc. F) 120 F Adaptateur pour brancher les manettes analogues PC sur AMIGA: 45F - les 2: 80 F SOURIS CD 32 ou AMIGA
(précisez SVP) 125 F - 2 pour 220 F HOUSSE AMIGA 500 600 1200 (PRECISEZ SVP) 25 F * 3 pour 50 F Câble NULL MODEM multistandard 5m: 145 F - 10m: 165 F lecteur EXTERNE (Méc. SONY port d'extension) pour TOUS Amigas 425 F SMD-IOO SCSI VIDEOCD MPEG DECODER 1695 F Carte MAGNUM extension RAM AI200 - 8 Mo maximum - Fournie Oko 375 F Carte AURA I2bit I6bit PCMCIA (A600 A 1200) 595 F Qram CIA 8520 PLCC 391078-01 pour AI200 145 F Lecteur Interne Amiga 500 285 F - 2 pour 500 F Lecteur interne Amiga 600 285 F - 2 pour 500 F Lecteur interne Amiga 1200 285 F - 2 pour 500 F COPIEUR "HARD”: XCOPY PRO +
Interface CYCLONE (doc en français) 250 F PC TASK 4: 625 F TTC Port compris Version complète multilingue sur écran: FRANÇAIS Anglais Allemand disquettes commerciales originales + manuel original complet (Processeur 68020 -ou mieux- requis) Mise à jour PC TASK 4 si VOUS possédez PC TASK 3.1 OU 3.2 (ou tout n° fantaisiste supérieur) 275 F TTC port compris
S. V.P. envoyez-nous vos disquettes originales 3.1, 3.2 etc...
comme preuve d'achat elles vous seront retournées (intactes!)
Avec votre mise à jour PC TASK 4 .. ¦ ¦ ~ .. - ¦ J PROGICIELS
AMIGA DISPONIBLES (Prix en Francs Français, T.T.C. port
compris) AmiFile SAFE PRO 2.4+ (F) 365 F DICE C Compiler 3.2
(avec manuels sur disk) 325 F DIRECTORY OPUS 5.5 375 F AmiFile
SAFE USER 2.4+ (F) I 75 F
G. F.A. BASIC 3.51 (avec manuel technique de 420 pages) 95 F PC
TASK 3.1 375 F TERMITE 245 F DEVPAC 3.14 (dernière version
officielle de Hisoft) 395 F BLITZ BASIC 2.1 175 F TERMITE TCP
295 F HISOFT BASIC 2 (dernière version officielle de Hisoft)
395 F INTOS 95 F DISKSALV 4 245 F NET fit WEB (Contient
IBROWSE 1.02+ version complète) 275 F GP FAX (dernière
version) 325 F HISPEED PASCAL (dtmiére version) 525 F IBROWSE
-version 1.02 +complète- contient MUI 3.6 + 225 F PHOTON PAINT
2.01 95 F DE NOMBREUX JEUX AMIGA SONT REVENUS EN STOCK ! (Prix
T.T.C. port compris): MIEN BREED 3D2 Kllllng Grounds 215 F
Evolution HUMANS 3 (F) A1200 95 F NIGHTHAWK F-1 17 A 2.0 -v
3.0 85 F STARLORD (Microprose) 85 F APIDYA(F) -sauf A4000 40F
EXILE - A 1200 95 F ODYSSEY 95 F STAR TREK 25TH (F) - Al200 95
F B-1 7 FLYING FORTRESS -500 600-1 15 F EXILE • A 600 95 F PGA
GOLF EURO TOUR -A 1200 45 F STRIP POT -A 1200 (Erotique) 45 F
BLACK CRYPT 110F F-1 9 STEAITH fIGHTER -A500 2000 115 F PLAYER
MANAGER 2 (ANCO) 95 F SUPER SKIDMARKS 95 F BLITZKREIG
(WARGAME) 45 F FEARS -A 1200 95 F POPULOUS ? DATA 95 F SUPER
LEAGUE MANAGER 75 F BLOODNET (F) - A1200 1 10 F FIELDS OF
GLORY (WB2 + ) 95 F POPULOUS 2 115 F SUPER LEAGUE MANAGER
A1200 75 F BRUTAL PAWS OF FURY (F) 45 F FIELDS OF GLORY -A
1200 95 F POWER DRIVE (F) 35 F Super street fichter 2 turbo a
1200 95 F BUBBLE 8 SQUEAK -A 1200 65 F GLOOM 2 DELUXE -A 1200
75 F POWERMONGER + OATA -A500 600- 95 F SUPER TENNIS CHAMPION
75 F BUBBLE « SQUEAK -A 600 65 F GUARDIAN -A 1200 65 F PROJECT
X 65 F THEME PARK -A 1200 15 F COLONIZATION (F) 1 15 F
HEIMDALL (F) -WB 2 40 F REALMS 95 F THEME PARK -A 600 15 F
CIVILIZATION 95 F HEIMDALL 2 (F) A500 600 75 F ROAD RASH 85 F
TURNING POINTS -A 500- 55 F COALA - A 600 95 F The IMMORTAL 95
F SHAQ FU -A 1200- 60 F
U. F.O. (A 600) 15F COALA • AGA 95 F Impossible Mission 2025 (vf)
a 1200 85 F SKELETON KREW (F) - A 1200 75 F
U. F.O. (A 1200) 15F DESERT STRIKE 85 F JAMES POND 2 (F) -A 1200
35 F SKIDMARKS ? DATA AGA 60 F VIRTUAL KARTING -A 1200 (F) 95
F DOGFIGHT (F) (Microprose) 85 F LEGENDS -AGA- A1200 4000 (F)
95 F SLAM TILT (F) - A 1200 145 F WATCH TOWER (F) -A 1200 95 F
DUNE 2 95 F MINSKIES (TETRIS 02 97) 125 F SPACE QUEST 4 (Doc
F.) 75 F WHITE DEATH (WARGAME) 45 F DUNGEON MASTER 2 (F) A1200
95 F NAPOLEONICS -A 500 65 F SPACE HULK 95 F WORMS 15F ELITE 2
(Version Française) 125 F NASCAR CHALLENGE -A 500- 45 F
SPECIAL FORCES (Microprose) 85 F XTREME RACING A 1200- 75 F
EUROLEAGUE MANAGER 125 F NICK FALDO GOLF 35 F SPERIS LEGACY
(F) -A 1200 125 F Xtreme Raclng AGA: 2 DATA DISKS 55 F
SELECTION AMIGA CD 32 (Prix T.T.C. port compris): AKIRA 50 F
EVOLUTION HUMANS 3 (F) 95 F LAST NINJA 3 35 F STRIP POT
(Érotique) 50 F ALFRED CHICKEN (F) 35 F EXILE 75 F LEGENDS (F)
95 F SUPER LEAGUE MANAGER 75 F BRUTAL PAWS OF FURY (F) 50 F
FEARS 85 F LIBERATION CAPTIVE 2 70 F SUPER SKIDMARKS 75 F
BUBBLE « SQUEAK 75 F FIRE et ICE (F) 75 F LOST VIKINGS (F) 75
F TOTAL CARNAGE (F) 65 F CASTLES 2 65 F GLOOM 85 F MARVIN
MARVELLOUS 45 F VITAL LIGHT (F) 45 F CHAOS ENGINE (F) 60 F
GUARDIAN 75 F PINBALL ILLUSIONS 65 F American Héritage
Encyclopedia 45 F CLOCKWISER 60 F GUINESS BOOK OF RECORDS 2 75
F PREMIERE (F) 65 F WORMS (F) 125 F DRAGONSTONE 60 F HUMANS 1
+ HUMANS 2 45 F ROAD KILL 65 F WEMBLEY INT. SOCCER 50 F Pour
un envoi immédiat d'articles ci-dessus (règlement par carte
internationale VISA EUROCARD): télephonez-nous (pas de
panique, notre personnel est FRANÇAIS), ou taxez votre
commande signée avec détails de votre carte bancaire. Par
Minitel: 3616 AZERTY puis DUC. Ou rédigez (EN FRANÇAIS SVP)
sur papier libre et joignez votre règlement. Nous acceptons
les chèques ordinaires français, les chèques La Poste
Français, les cartes internationales VISA et EUROCARD. Mandats
internationaux (ou Eurochèque en sterling si vous n'avez pas
de chéquier Français). Notre catalogue complet vous est envoyé
-gratuitement- avec votre première commande.
Si vous désirez recevoir un catalogue COMPLET afin de faire votre choix, écrivez-vous en FRANÇAIS SVP et joignez 6 timbres à 3 F F ou 4 C.R.I.; précisez votre configuration exacte, ou nous ne pourrons pas donner suite à votre demande._transaction minimum 100 FF Nous envoyons aussi par avion -et sans aucun supplément de frac de port- les produits ci-dessus vers la SUISSE, les DOM TOM et aux francophones du MONDE ENTIER.
MARS 1997 • Stock et prix valables pour la durée de publication du magazine - Toute commande est considérée comme ferme.
Amie, le pro Voilà maintenant près de 13 ans qu'Amie, le pro de l'informatique, surfe sur la vague des systèmes : 8 bits, 16 bits, 32 bits... Amie a tout fait et tout vu.
Aujourd'hui, le magasin parisien dispose probablement de la plus grande surface dédiée à l'Amiga en France : le passionné pourra y trouver près de 2000 références.
C'est au deuxième étage -en pleine rénovation- de sa boutique du Boulevard Voltaire, que le maître des lieux, Monsieur Ajzenberg, nous a reçu. Flashback sur ses premiers pas et ceux de l'Amiga en France.
Dream : quand avez-vous créé Amie ?
Daniel Ajzenberg : la société a été créée en 1984.
Au départ nous faisions uniquement de l'Oric. Très rapidement nous nous sommes ouverts au Vie 20 puis au C64, à l'Amstrad... C'était la grande époque des passionnés.
Dream : quel est votre premier souvenir de l'Amiga ?
D. A. : le premier Amiga qu'on nous a présenté était bien entendu
un Amiga 1000. C'était une version américaine en 11 0 volts
avec un énorme transformateur. Cela m'a paru être une
révolution.
Nous avons décidé de le distribuer. A l'époque nous avons vendu le premier Amiga 1000 à 21 900 francs. C'est une jeune femme qui nous l'a acheté.
Elle passe encore de temps en temps. J'ai compris à ce moment là que pour que l'Amiga devienne un véritable succès, il fallait le vendre avec un environnement : comme il n'y avait rien en France, nous avons importé des produits directement d'Angleterre et des Usa.
D : lorsque l'Amiga 500 est sorti, cela a été un véritable succès ?
Un grand choix pour les passionnés.
D. A. : cela avait déjà bien commencé lorsqu'on a pu vendre
Vamiga 7 000 autour de 1 2 000 francs. Quand Vamiga 500 est
arrivé, on a vendu près de 200 pièces par semaine. A
l'époque, les jeux sortaient au rythme de 2 à 3 nouveautés par
jour.
Nomène : au départ c'était une machine très élitis- te qui intéressait surtout les professionnels pour la vidéo par exemple. C'était une machine plus ouverte que Vamiga 500 dans laquelle on pouvait mettre des extensions. Un jour avec Commodore nous avons décidé de faire une campagne pour relancer Y Amiga 2000 : nous avons décidé de faire chuter son prix afin de le mettre à la portée du grand public. Cela a été un succès phénoménal.
Nous avons alors vendu presque autant d'Amiga 2000 que d'Amiga 500.
Ensuite Y Amiga 500+ a eu une vie éphémère, de même que le 600. La véritable révolution a été Y Amiga 1200. Dès sa sortie, nous avons été submergés de demandes. Quand à Vamiga 4000, nous en avons fait assez peu.
D : quand les choses ont-elles commencé à décliner ?
D. A. : c'était l'année de la guerre du Golfe. En fait, juste
avant, lorsque Commodore a eu la mauvaise idée de
commercialiser ses machines en grandes surfaces. Les prix ont
été massacrés, nous avons été submergés d'appels techniques
parce que les grands surfaces ne pouvaient pas assurer
correctement le Sav des machines.
D : quelle est votre activité aujourd'hui ?
D. A. : dans notre boutique, nous offrons aux passionnés tout
l'environnement de l'Amiga : nous faisons du hardware, un peu
de soft professionnel, beaucoup de jeux neufs et d'occasion.
Nous avons à peu près 2000 références et nous avons des
arrivages de l'étranger très régulièrement.
Nous faisons également du Sav sur toute la gamme, sauf sur les moniteurs. Signalons que nous faisons également du Pc, de la Playstation, de la Saturn... bref tout ce qui tourne autour du jeu vidéo. J'en parle parce que dans la boutique, le rayon Pc et Amiga occupent le même espace.
Au début cela a choqué les utilisateurs, mais désormais, ils sont plutôt satisfaits de ce principe car beaucoup d'entre eux ont les deux systèmes.
D : comment voyez vous évoluer les choses pour l'Amiga ?
D. A. : tout dépend du racheteur. Si Quikpak reprend l'Amiga,
nous avons toutes les raisons d'être optimistes car ce sont
des gens qui connaissent la machine. Ils ont en plus des
produits nouveaux en préparation. Si la machine n'est pas
relancée, nous resterons le temps qu'il faudra pour fournir
des logiciels et des périphériques à ceux qui sont déjà
équipés.
D : pensez-vous que l'Amiga peut retrouver une place sur le marché de la micro ?
D. A. : si on présente l'Amiga comme un système élististe, la
machine est vouée à l'échec. On ne peut relancer la machine
que par le grand public.
Une machine à moins de 5000 francs aura une place sur le marché, quitte à ce qu'elle sorte avec le double système Dos AmigaDos.
Publi-reportage Hors série PC Team spécial musique 39 F -116 pages En kiosque le 15 février, avec un CD-Rom
- Initiation au MIDI, à l'audio-numérique
- Tout sur les cartes son, les cartes MIDI, les home-studio
- Logiciels : arrangeurs, séquenceurs, montage audio-numérique,
éditeurs de fichiers sons Internet et la musique Rubriques
pratiques Des interviews de personnalités du monde musical...
Le Pc sons fausses notes : quand la musique est bonne !
Au rora works Les jeux multi-joueurs par Internet et pour Amiga sont sur le point de débarquer... Premier en vue des côtes, Zone 99, un jeu de réflexion-action qui réveille des souvenirs !
.... Viens goûter de mon lance-flammes.
Ah, les temps héroïques des premières consoles de jeux... Et tout particulièrement Vatari 2600 Vcs, avec ses jeux de raquettes, d'avions et de chars... Oui, de chars. Ceux qui s'affrontaient en duel dans une sorte de labyrinthe avec des obus ricochants... Et bien c'est un jeu un peu du même genre, mais nettement amélioré, qu'Auroraworks est en train de fignoler.
Dans Zone 99, jusqu'à quatre joueurs pourront donc s'affronter dans des arènes à ScofQ » bord de chars futuristes, mais si taper sur vos amis n'est pas votre tasse de thé, vous pourrez jouer en équipe. Dans ce cas de figure, inutile de massacrer vos petits camarades pour passer au niveau suivant.
En trouvant des indices, vous pourrez résoudre des énigmes, 99 zones avant d'en voir le bout.
Acheter des armes supplémentaires, et éliminer les boss de fin de niveau. Un protocole Tcp lp devrait être ajouté, pour vous permettre de jouer à plusieurs par Internet.
Vous arriverez peut-être à voir la Zone 99... Techniquement parlant, on devrait pouvoir monter à 48 images seconde sur les grosses configurations et Zone 99 nécessitera un Amiga Aga pour fonctionner.
0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Prévu pour : Amiga AGA Fields of battle Player 2 Transylvania Bevelstone product Les jeux de stratégie se font rares sur Amiga. Mais parfois, nous avons de bonne surprises... La preuve !
Si vous rêviez de prendre en main la destinée d'une ou plusieurs des grandes nations ayant pris part à la Grande guerre, vous en aurez bientôt l'occasion dans Fields of battle, un wargame de type plateau auquel Bevelstone product met la dernière touche. Vous pourrez 6 nations dans la tourmente.
Ainsi choisir votre camp (alliés ou axe), puis la ou les nations que vous voulez diriger. Au total, ce sont 6 nations qui com- battent, permettant à m un maximum de 6 joueurs humains de ri - - l'i-j' t SU Si, en premier lieu, fljji vous devrez décider des orientations stratégiques des pays IB9M sous votre coupe (développer d'abord l'infrastructure routière et ferroviaire, ou mSh plutôt les réseaux d'espionnage ou de ; ¦ 1 exemple...), vous DREAM - N°38 - MARS 1997 Un wargamestratégique très complet.
Gérez vous-même les combats.
Aurez également à guider vos troupes lors des combats dans des fenêtres de jeu spécifiques. Les nations contrôlées par l'ordinateur seront pour leur part guidées par une intelligence artificielle basée sur un réseau neuronal, dont on nous affirme qu'elle donnera du fil à retordre même aux meilleurs stratèges.
Très complet, doté de plusieurs scénarios (au moins 8) et d'un éditeur de "missions", Fields of battle s'annonce comme un des futurs classiques du wargame.
Y3D Black blade design Pour promouvoir un créateur de paysages en 3 D temps réel, Black blade design n'a pas hésité à se lancer dans le développement d'un simulateur de vol. Pour le plus grand plaisir de nos yeux.
Black blade design, une société de développement italienne, est en train de finaliser un simulateur de vol en 3D temps réel pour démontrer les capacités d'un autre de ces produits, 3dTis, un générateur de paysages en 3D.
Du point de vue de la simulation, vous aurez droit à un chasseur à réaction futuriste, équipé de toute une ribambelle d'armes plus destructrices et meurtrières les unes que les autres, et vous devrez réussir des missions de différents types (interdiction, attaque au sol...)- En bref, rien de bien nouveau... Du côté moteur, par contre, c'est véritablement révolutionnaire, avec des paysages générés en 3D temps réel, mappés, avec des objets statiques ray-tra- cés... Tout simplement superbe !
Evidemment, de grosses machines seront nécessaires pour faire tourner le tout : minimum un 68030 Aga pour avoir droit à 5,5 malheureuses images par seconde en résolution maximale (320x240x256 cou- leurs au pixel près). Mais il sera possible de monter à plus de 50 images seconde avec un 68060 50 équipé d'une CyberGraphix.
Pas de protocole Internet prévu pour l'instant, mais Black blade affirme y penser sérieusement. Un pari technologique donc, mais qui a toutes les chances d'aboutir... I i i i t T i i i i I 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Dommage que les captures soient mauvaises.
ALI S A T a ».
VOTRE SPECIALISTE Dream vous propose de participer à cette nouvelle rubrique Dream Market.
Particuliers, clubs, associations, boutiques, PME... Cette rubrique est pour vous.
390 F. H.T. le pavé en couleur !
Renseignements : Valérie Ambrosio au
01. 48.87.60.11 DREAM GAMES 9 rue Duwez, 7500 Tournai, Belgique
Tél Fax : 069 226546 (Belgique) 0032 69226546 (France) A1200
Desktop Pack...99FF 599FB Banshee A1200 VF...85FF 499FB
Capital Punishment..249FF 1499FB
- Zhaos Engine 2...235FF 1399FB* Dune II EF 119FF 699FB
* Enigma A6A...185FF 1099FB* Legends EF AGA...119FF 699FB Slam
Tilt AGA NF...199FF 1199FB Syndicate EF 119FF 699FB Universe VF
85FF 499FB XP8 219 FF 1299 FB VF = version française
intégrale NF = manuel en français EF = jeu en français à
l'écran AGA = jeu pour l'Amiga 1200 Port : 30FF 100FB pour 1
jeu 35F 120FB pr 2 - 40F 140FB pr 3 Envoi en Colissimo (24H
48H) D'autres titres sont disponibles Contactez-nous pour plus
d'infos 36 15 FRANCE MICRO MAC, PC, AMIGA, ATARI Consoles
Portables Logiciels Le plus grand centre d’achat vente de Micro
d'occasion.
+ de 10.500 offres à - 70% Particuliers Soldeurs Grossistes Vente Achat Echange (.’oniiiiunicationAudibvisuclie Le Spécialiste des applications Multimédia professionnelles sur AMIGA souhaite bonne chancèapKAM nouvelle formule! ’ Conception - Réalisation Bornes - TV Locales CD-Rom - Animations A.G. salons- séminaires... VIDE0-3D-MULTIMEDIÀINTERNET roule ce Villeneuv e - 89330 St Julien ciu Sault Tél.: 03.86.91.17.00 Fax: 03.86.91.17.32 c-niail : idtalproil a infonie.fr SOCIETE NCUVEIK _ I 14 l! l SVSTEHS AMIGA IS STILL ALIVE !
AMIGA 1200 &4000T 060 « JEUX pour A500 A600 tout à 89 JEUX pour A1200 à partir de 129 CD ROMs à partir de 50 Disquettes MANGA (n°1 à 250) 15 CYBERVISION 64 3D 4Mo 1990 CYBERSTORM *060 MK II 4950 BLIZZARD 1260 3990 DISQUETTES DD neuves x50 110 SUPERSERIE Int. A1200 520 BP 404 - 63109 ROMAGNAT Cedex Fax E-Mail: voxel@goules.nat.fr AMIGA à BREST VENTE PAR CORRESPONDANCE SOUTIEN TECHNIQUE DEPOT VENTE Iûh-I2h i4h-: S AME 1, rue Duperré, Z9Z00 BREST tel. : 02.98.46.98.24 fax. : 02.98.33.11 08 Bliz pjHMO 4190 BlizzaSS i*Z30 1290 8 Mo de RAM 350 CD ROM 8X 790 Disque Dur 1 Go 1190 Tower A1200 1590
Scanner A4+Scanquix 2190 Mais aussi...
• 01 SCSI blizzard, copro. EZ-Dnve. Moniteur. CD-ROM.
Réparations Amiga. Imprimantes, modems. Aminet .
Infographie images de synthèse, bornes multimédia 20 rue du 11 novembre 42100 Saint Etienne MSD multimédia tel 77 41 64 14 email msd@intemaute fr fax : 77 41 61 29 HCM PRODUCTIONS Blizzard 1240 : 2196 Blizzard 1260 : 3898 Blizzard 2060 : 4798 Picasso IV : 3198 Tour Infinitiv : 1990 Genlock Neptun : 4990 Genlock Sirius2 : 6990 SIMM GVP 4 Ho : 690 CD-ROM 8x : 750 DnaCo 68060 : 24490 DnaCo Motion : 10990 ARTEClII, CANON®* Electronic Design®, JVC®, Macro SysteM®, PhaseS®, Villa eT nonic® Publicité 8, nue des Vensers 57890 PORCELETTE Tél. : 03.87.93.53.61 Burnout bord de véhicules un peu bizarres
qui ont une fâcheuse tendance à se transformer en boules de feu... Bien évidemment, vous faites partie de ces sportifs hors normes.
Vulcan Les développeurs renouent avec le "gameplay", et ce n'est pas pour nous déplaire... Les sports du futur seront violents !
Dans Burnout, les gladiateurs sont de retour, mais cette fois, ils sont à Mieux que la boxe Dans la version de base de Burnout, vous avez droit à quatre véhicules et à quatre arènes différentes. Les parties se déroulent en plusieurs manches par arène, et le but du jeu, vous l'aurez compris, est d'être le dernier survivant de chaque manche.
Pour éliminer vos adversaires, il suffit de leur rentrer dedans pour réduire leurs boucliers jusqu'à ce qu'ils explosent. A vous de le faire judicieusement pour éviter d'exploser avant eux ! Chaque arène est différente des autres tant par ses graphismes que par ses caractéristiques. La première n'est ni plus ni moins qu'une sorte de ring hexagonal dont les bords vous propulsent à la façon d'un bumper de flipper : efficace pour gagner de la vitesse, mais difficile à contrôler ! Deux autres arènes circulaires sont également proposées. L'une d'entre elles n'a pas de "cordes" et si
vous allez trop près du bord, vous risquez la mort immédiate. Mort immédiate que vous encourez également si vous vous retrouvez empalé sur un des pics qui bordent la troisième arène... Enfin, la quatrième arène ressemble à un beignet américain. Vous savez, ceux qui ont un trou au milieu... Le nerf de la guerre Un peu comme dans les courses de voitures, vous gagnez plus ou moins d'argent selon votre position à la fin d'un round. Vous pouvez ainsi, au fil des manches, améliorer votre véhicule en lui ajoutant des barres de protection, des boucliers supplémentaires, etc. Si vous jouez
agressivement, vous pouvez choisir des options plus guerrières : turbo pour expulser vos adversaires hors des rings, ¦ Les pointes sont synonymes de mort Laissez-les s'arranger entre eux. Instantanée.
Missiles à tête chercheuse, "brouillard"... Non seulement les véhicules sont différents au départ, chacun ayant une masse et des caractéristiques différentes (lourd et lent, rapide et léger, disposant ou non d'une marche arrière, plus maniable, etc.), mais avec les options de personnalisation, vous pouvez vraiment vous "construire" l'auto-tamponneuse de vos rêves. Et c'est indispensable si vous vou- tomber dans le gouffre qui s'ouvre devant vos réacteurs de sustentation !
Rassurez-vous, on joue sans y penser, et on s'énerve rapidement sur le joystick qui ne répond pas assez vite.
Evolutif Facile à comprendre, facile à prendre en main et très divertissant, Burnout commence plutôt bien. L'autre grand atout de Burnout, c'est qu'il est évolutif. Si - xt
* N N ! f ' 1 ’ „ 4 «l '
• ür ; ir T % « y , V
• c Ofc ; * 'ûjr % t iJ ¦ • • V
* * i Xi : i 4 » } 'Jt
* ” iV 1 * h* t Va é- 1 » lk ¦3?r il v :'-3H Evolutif.
Un Amiga Aga et au minimum 6 Mo de Ram... Et même ainsi, Burnout n'est pas exempt de bugs. Ensuite, il n'est pas possible de jouer au clavier et il faut copier puis décompacter le jeu manuellement sur le disque dur. Enfin, et c'est certainement le plus gros défaut, Burnout n'est pas localisé. Bien sûr, ce n'est pas très important pour jouer, mais pour l'installation... Gem Amiga Aga 6Mo de Ram Actton Réf lextlon GRAPHISME ANIMATION JOUABILITÉ SON DURÉE DE VIE Nombre de loueurs : 1 à 4 Installable sur DD : obligatoire Langue : anglais Nombre de disks : 7 Un p'tit coup de pouce ?
Comme c'est souvent le cas, la connaissance des adversaires et du terrain s'avère primordiale. Ainsi, faites attention et utilisez sans restriction les zones de mort instantanée. Dans bon nombre de cas, laissez vos adversaires se rentrer dedans avant de vous joindre à la mêlée. Vous sauverez peut-être ainsi LE bouclier qui fera la différence.
Remarquez comme vos adversaires se liguent contre vous quand vous avez trop souvent gagné... Et faites comme eux ! Dès qu'un de vos adversaires commence à prendre l'avantage, débrouillez-vous pour l'éliminer en premier. Il ne pourra alors plus accumuler beaucoup d'argent et vous conserverez l'avantage. Si votre véhicule ne dispose pas d'emblée de la marche arrière, achetez-la rapidement. Vous pourrez ainsi vous extirper rapidement de situations dangereuses.
Des réflexes et lez tirer la quintessence de Burnout... en y jouant à plusieurs !
Quatre sur la même machine En effet, même si vos adversaires ordinateurs ne sont pas complètement idiots, allant même jusqu'à se liguer si vous êtes trop fort, vous apprendrez rapidement à en venir à bout. Heureusement, et Burnout est pensé à cet effet, vous pouvez jouer à quatre sur la même machine.
Pour peu que vous disposiez de suffisamment de manettes et d'un adaptateur pour le port parallèle... Dans ces conditions, vous et vos amis risquez bien de plus rien faire d'autre que de vous rentrer dedans, dans tous les sens du terme.
C'est d'autant plus vrai qu'en plus des classiques "combats" en arène, vous aurez de temps en temps droit à des niveaux bonus, dans lesquels vos réflexes et vos nerfs d'acier seront mis à rude épreuve. Dans certains, il faut être le premier à accélérer quand le feu passe au vert, et dans d'autres, il faut être le dernier à freiner. En évitant, il va de soi, de du sang-froid... pour l'instant vous n'avez accès qu'à quatre véhicules et à quatre arènes, dans un futur très proche, des disquettes d'extension devraient être disponibles qui vous permettront de choisir votre véhicule parmi 30,
et vos arènes parmi 99... Un éditeur d'arènes est également en chantier. Tout n'est malheureusement pas aussi rose, et quelques petits défauts viennent handicaper ce soft sinon bien sympathique. Tout d'abord, il vous faut Mutation software Opération wolf revisité à la sauce légumes mutants, voilà qui promet... Malheureusement, la transformation de Rambo en super-tomate ne s'est pas faite sans douleur... Tommy gun est un jeu simple, voire simplissi- me, dans lequel vous incarnez une tomate surarmée dont le but est de délivrer la terre de méchants extra-terrestres.
Je ne suis pas un jus de tomate !
L'action se déroule dans cinq niveaux en scrolling horizontal (ça alterne : de gauche à droite, puis de droite à gauche, etc.), et vous déplacez, à l'aide de la manette, votre viseur à l'écran. Ce qui a également pour effet de changer Tommy de place. De nombreux méchants (carottes, pingouins, requins, perroquets...) sont là pour vous empêcher d'arriver à vos fins, à savoir éliminer les cinq boss de fin de niveau (et qui varient d'un gros citron cracheur de glaces à une créature de Roswell en soucoupe). Pour vous en sortir, vous disposez d'une mitraillette, de grenades (des super-bombes
qui éliminent tous les méchants d'un écran), et il vous faudra libérer des tomates enfermées dans des cages et récupérer des bonus cachés. Les tomates libérées vous montreront leur gratitude en vous fournissant de nouvelles grenades, des boucliers, des vies supplémentaires, des trousses de secours ou encore des munitions (qui s'épuisent vite). Certaines caisses renferment également des bonus indispensables à votre survie... Classique.
Deux c'est mieux qu'un Le petit plus, c'est que vous pouvez jouer à deux en même temps. Votre coéquipier incarne alors Big cheese, une grande tranche d'emmental (ou de gruyère, on ne sait pas trop) qui dispose des mêmes caractéristiques que vous. Génial, non ? Non, et principalement parce que vous ne verrez pas à l'écran les tirs de vos adversaires... S'il est clairement visible qu'ils tirent, impossible de savoir si vous pouvez éviter le coup ou non... Pourquoi diable est-il alors nécessaire de voir à l'écran tant le viseur que le personnage ?
Pourquoi tant de haine Bien que le principe de base soit très classique, Tommy gun n'est pas un mauvais jeu.
Doté de graphismes agréables, relativement bien animé et pas trop difficile, il fait partie de ces "petits" jeux que l'on peut mettre entre toutes les mains, même celles des plus jeunes. Il est juste dommage que l'on en vienne à bout un peu trop rapidement et sans vraiment comprendre comment éviter les tirs ennemis (que l'on ne voit pas à l'écran, rappelons-le...). En clair, rien d'impressionnant, et même les enfants risquent de trouver Tommy amusant seulement un court laps de temps. Pourquoi de bonnes Tommy gun idées sont-elles parfois si mal servies ? Enfin, il a au moins quelques
avantages : il fonctionne sur tous les Amiga, il n'est pas trop cher (environ 120 francs) et il suffit de le mettre dans le lecteur au démarrage de la machine pour le lancer.
Cem Tous les AMIGA Arcade Nombre de Joueurs : 1 à 2 Installable sur DD : non Langue : anglais Nombre de disks : 1
- ---- 129 229 NF 79 79 129 129 NF 49 49 NF 199 199 199 - NF 99
- --- H 69 129 199 199 149 199 79 79 79 79 79 79 149 149 EF
NF 49 - 179 -- 89 NF 129
- ---- NF
- --- 59 129
- -- NF 49 49 199 99 NF 49 NF 209 79 199
- -- 49 79 79 129 49 NF 79 ---- 49 79 79 VF NF 109 NF NF NF 99
189 NF 99 NF 49 99 219 129 89 -- NF 129 129 NF 129 129 NF 129
- --- NF 199 199 VF 129 129 3D Construction
Kit . 99 A320 APPROACH TRAINER 99
---- ALIEN BREED3D2 ...... 229 Archer Macleans
Pool .... 99 Assassins
Games .. B17 FLYING
FORTRESS ..129 ----- Badlands
Pete .. 49 Base
Jumpers .. 99 Birds of
Prey 129 Black Crypt
..109 BLITZ BASIC V2.1
.189-- Bravo Romeo
Delta . 89 BREATHLESS
.. Bubba n Stix
49 BUBBLE &
SQUEAK .... 79
Budokan ..129 Cannon
Fodder 139 Championship Manager
2 ..199 CHAOS ENGINE .....
69 CHAOS ENGINE 2 .199 CHUCK ROCK
....
Clockwiser .... 99 Club
Football The Manager 79 CLUB & COUNTRY
...... 79
COALA ..
COLONISATION .....129
Corporation .. 49 Cosmic
Spacehead .... 99 COVERGIRL
POKER ..... 79 Craft for AMOS
199
Demomaniac 179 Desert
Strike 99
DOGFIGHT .. 89 DRAGONSTONE
... 49 DUNE 1 OU 2
..129 ENIGMA
.
Epie .129
European Champions .... 89
Exile . 79
Exile Data Disk 59 Extrême
Racing Extrême Racing Data
Disk .. F117A
.... 89 F19 STEALTH
FIGHTER ..129
F29 ...129
Fantasy Manager .. 99
Fears ...... FIELDS
OF GLORY ......129 Fire &
Ice .... Fire Force
.... Football Glory
.. 99 FOOTBALL
MASTERS ..169 Football Statistician
Pro ..149 FORMULA ONE MASTERS 169
Gearworks .... 79 GFL
Championship Football ..... 49 GLOBAL
EFFECT ....
GLOOM ... GLOOM
DELUXE ... 79
GUARDIAN ... Hanna Barbera
Animation .. 99 Hard
Nova .... 89
Heimdall 49 Helter
Skelter ...129
HUMANS3 ...
HYPERDOME .. 49 - -
Immortal 89
Impossible Mission 2025 89 89 Indianapolis
500 129 International One Day Cncket 49
IntOS ......
99 ... Jack Nicklaus Designer Clip Art ...... 99
... JET STRIKE 99
Jimmy White's Snooker ..129 ... JOHN
BARNES 49 John Madden
Football ....129 ----
KGB .129
..
KidPix ....129
- . LAST NINJA 3 .. 49
LEGENDS .... 89 89 Lure Of
The Temptress ..129 Magic
Boy ....129 Manhunter “San
Francisco” 129 Marvens Marvellous Adventures
99 MEANARENAS .. MEDIEVAL
WARRIORS 49--
Morph ...... 99 MULTI
MEDIA EXPERIENCE ...249 --
MYTH .
NAPOLEONICS ..... 79 - Naughty Ones .. NECROMANTICS .... .
NINELIVES .. 49 ---- Odyssey .. 99 On The Bail League Edition 89 Oriental Games 99 OVER THE NET ..... 49 - PGA European tour . PGA Tour Golf ..129 ----- PLAYER MANAGER 2 EXTRA . PINBALL FANTASIES .... PINBALL ILLUSIONS ..... PINBALL MANIA ..... PINBALL PRELUDE ......199 Populous & Promised Lands 129 Populous
2 + 129 PowerBase V 3.5 .....129 Powerdrive . 99 Powergames Powermonger & Data Disk 129 Première 49 Premier Manager Multi Edit System .... 119 ... NF Pushover . 99 --- Reach for the Skies .129 Realms ....109 Rise of the Robots . Risky Woods 109 ROAD
KILL .. Road Rash ....109 RUGBY LEAGUE COACH 79 SENS WORLD OF SOCCER 96 97 169 Sensible World of Soccer 96 97 D Disk79 Shuttle ....129 SIMON THE SORCEROR 1 .....129 SKELETON KREW .. Skidmarks .... 79 Skitchin ..199 SLAMTILT ..... Sleepwalker .. 99 SOCCER KID ...
Soccer Stars 96 229 Soccer Team Manager ..129 Space Hulk ..129 SPECIAL FORCES . 89 Speedball 2 .. Speris Legacy StarCrusader .. STARLORD .. 89 Steve Davis Snooker ...... 49 Streetfighter 2 ... 209 Strike Reet ....109 Star Fighter Strip
Pot Stun Runner .. 99 Subversion .... 49 Super League Manager 79 Super Skidmarks ... Super Streetfighter 2 Turbo . SUPER TENNIS CHAMP .. 79 SUPER TENNIS CHAMP 2 D D ...... 59 Supremacy ....129 Subversion .... 89 Syndicats 129 TEST MATCH CRICKET 49 The
Games ..109 Torvak .... 49 TOTAL CARNAGE . 49 TOTAL FOOTBALL ......129 Touring Car Challenge ....179 TREBLE CHAMPIONS 2 .. 49 TRIPLE ACTION 2 . 49 TROLLS ... TURBO PACK 3 ..... 49 TURBO TRAX ..199 Turning Points ..129 UFO .129 UNIVERSE
.. 49 Virtual Karting ... VITAL LIGHT . WATCH TOWER ...... Wembley International Soccer ..... Wembley Rugby League 79 White Death .. 49 Wing Commander ...129 Winning Tactics-Kick Off 2 .. 69 Wizkid ....129 Wolfchild 49 WORLD CLASS RUGBY 95 ..... 49 World of
Football .....199 WORLD GOLF 129 WORLD OF SOCCER .... 49 WORLDS AT WAR . 49 WORMS .. 99 WORMS DIRETORS CUT ... Wreckers 39 XP 8 .. ZeeWolf 2 - Wild Fire ......229 Zool 2 .... 4 Player Joystick Adapteur ...... ADAPTEUR POUR ANALOG JOYSTICK . 59 Cable
d'extension pour Joystick 59 CH Flightstick (Analog) .(AAn) 299 Compétition Pro Xtra Clear Joystick .109 Cruiser Joystick . 79 Diviseur Automatique pour Joystick Souris 149 Gravis Analog Joystick (AAN) 199 JUPITER JOYSTICK ...... 79 MEGA MOUSE 400 DPI ..109 Souris 300 dpi 2 Touches 109 Souris 400 dpi 2
Touches ....149 Souns 400 dpi 3 Touches 169 Mousemat ..... 39 Joystick Y Splitter (Doubleur de Joystick) .. 59 LOGIC 3 ACTION PAD JT164 .. 99 Logic 3 Delta Ray Autofire JY156 .....109 Logic 3 Logipad JT160 ....119 QUICKJOY PEDALS SV129 99 QUICKJOY TURBO 2 SV124 ... 99 Screenbeat 3
Enceintes Preamplifiees SB203 ... 129 Screenbeat 4 Enceintes Preamplifiees SB240 ... 119 Screenbeat 5 Enceintes Preamplifiees SB204 ... 119 Screenbeat 25 Encientes Preamphlifiees ...199 Screenbeat Pro 50 Enceintes SB250 ......299 Screenbeat RCA Adapteur Cable ..... 19 Screenbeat Prise ...... 79 Zipstick Super Pro Autofire Joystick .109 JOYSTICKS & ACCESSOIRES AMIGA CDROM 199 89 49 Amiga Tools
3 249 Amiga Utilities 2 .199 AMINET SET 1 OU 2 ......249 Aminet 7,8.9,10,11 ou12 .149 Aminet 94-02 . 99 Amos CD 199 Animations .....199 Artwork Colour ... 99 C-64
Sensations 199 CD Boot ..329 CD Write .329 Clip Art .... 99 FreshFonts 1 or 2 .....199 Fonts 99 Gateway ..... 99 Giga
Graphics 249 Gold Fish 1 ou 2 249 Graphics Sensations 129 Hottest 4 . 99 Hottest 6 .149 Illusions In 3D 49 Inter Base ...... 79 Inter
Office .....129 Inter Spread ... 79 Inter Talk . 79 Inter World ..... 79 Network CD 2 149 Meeting Pearls 3 99 Multimedia Toolkit 2 ..249 Professional Fonts &
Clipart .. 99 Professional IFF & PCX Library .199 Professional Utilities 1-1500 .. 199 Octamed 8 .....249 Sound Library & GRX Library 199 Textures 1 ......329 The Beauty Of Chaos ...... 99 The Colour Library ... 99 The Light Rom 1 or
2 329 The Light Works 249 UPD Gold ......249 World Of Clipart . 99 World Of GIF .. 99 World Of Photo . 99 World Of Sound . 99 Adult Sensations 199 Asian Dream
Girls 1 ou 2 169 Asian Pleasures 1 ou 2 or 3 ou 4 ......169 Coloreds & Asians .... 99 European Dream Girls 1 ou 2 ou 3 ..169 Hot Pie .... 99 Hot Spot Women 1 ou 2 ou 3 .179 NAUGHTY ONES ..... 39 Oriental Fantasies 1 ou 2 ou 3 ...159 Photo
Studio ..169 Pixels of Passion 1 ou 2 ...179 Scandanavian Cover Girls 1 ou 2 ou 3 ....179 Sexy Sensations 199 Women From Lesbos 2 ...159 World Of Pinups Vol 1 ..... 99 World Of Pinups Vol 2 .....109 BUSINESS B001 A-Gene (1 meg) 12 B002 Business Card
Maker 12 B003 Database Master 12 B004 Ami Cash .12 B005 Amibase Prof ......12 B006 600 Business Letters .12 B008 PC Task ...12 B011 A-gragh ....12 B013 Analytic ALC 25 B015 Stock
Analyst ......12 B017 Budgets VI.34 ....12 EDUCATIEFS E002 The Bible (4 Disks) ..49 IE003 World Databank ..12 E005 Astronomy ...12 E006 Total Concepts ...12 (E007 Bank Talk 12 E008 Dunks DTP ..12
E009 Colour The Alphabet .12 E010 The Highway Code ....12 E011 Junior Maths 12 E012 Electronic Train Set (1 MEG) ..12 E013 Leam & Play 1 ...12 E014 Leam & Play 2 ....12 E015 Treasure Hunt ....12 E016 Wraithed One .....12 E017 Story Land
2 12 E018 Wotitsname .12 E019 Speak & Spell .....12 CULTURELS C002 Label Designer ...12 C003 Super Fonts 12 C004 Mobed .....12 C005 Deluxe Paint Tutor ....12 C006 Shadow Demo Maker ....12 C009 Lllinois
Labels .....12 C011 Word Power 12 C012 Font Farm 12 C013 Wine Maker .12 C014 Assassins 12 C016 Garden Designer 12 C017X Beat .....12 UTILITAIRES U003 The Workshop ....12
U008 Asteroid ...12 U010 Autograph 12 | U014 Panasonic Printer Driver .12 IU015 H.P. Printer Driver .....12 U016 Seikosha Printer Driver ...12 U017 Cannon & Citizen Printer Driver .12 U019 Imploder V4.00 ...12 U020 Bad Format .12 DOMAINE PUBLIC
U045 D-Solve .. U047 Relo Kick v1 4 U048 Procad Electroid U049 Dividends Winner U050 Odds On . U052 Essential Virus Killer ...... U053 Soccer League .... U054 TERM V 4.0 .38. U055 Virus Checker V7.18 12 DEMOS & RAVE D001 Night Breed .12 D002 Iron
Maiden Slideshow ....12 D003 Good Morning Vietnam ...12 D004 Creep Show 12 D005 Fracion Horror Show .....12 D006 Total Recall Slideshow ...12 D007 Evil Dead (1 meg) ...... 12 D008 Batman Cartoon 12 D009 Robocop 12 D010 Viz Slideshow .....12 D011 Not The 9 o clock
News ..12 D012 Raider Of The Lost Ark .12 D013 Predator Demo ...12 D014 Safe Sex ..12 D015 Stealthy 2 ( 1 meg) ..12 D016 Jimi Hendrix Slideshow .12 D018 Holsten Fils .12 D019 Popeye Meets The Beach Boys .12 D021 Moonwalker Demo .....12 D022 Mike Tyson (1
meg) ....12 D024 Termmator ...12 D026 Life Of Brain .....12 D027 The Garfield Slideshow ....12 D028 Teenage Turtles Slideshow .....12 D029 WWF Slideshow ...12 D030The Gathering GFX . 12 D041 Enterprise Leavtng Dock 12 D042 Girls of Sport ......12 D043 The
Run (1 meg) .12 D046 How To Skm A Cat ..12 D047 Calendar Girls ....12 D049 Techno Warnor ..12 D050 Jésus Loves Acid ......12 D052 Rave Length 12 MUSIQUE M028 Pink Floyd The Wall Remix .....12 M029 No Limits .25 M030
Cybernex 12 M031 Motiv-8 ....12 M032 Sound Track Sampler (4 disks) .....49 M033 Sound Effects ....12 JEUX G014 Zalycon ...25 G015 Earth Invaders ....12 G017 Mayhem ..12 G018 The Fun House 12 G019 Amos
Games ...12 G020 Games Galore ...12 G021 Quadrix (pal only) ...12 G022 Buzzard ..12 G023 Break Out ...12 G024 Démolition Mission ...12 G025 Lady Bug (not 600 or 1200) ....12 G026 Depth Charge .....12 G028
Tetren ......12 G029 Dual ..12 G032 Relayer .12 G034 Top Secret 12 G035 Flagcatcher .12 G036 Wizwar ....12 G037 Battlements 12 G038 Calculus Combat ..12 G039
Blob .12 G040 Sector ......12 G 041 Gush 12 G042 Smurf Hunt ......12 G044 Quiz Master & Editor .12 G045 Revenge Of The Mutant Camels ...12 G047 White Kmght ...12 G048 Wibble World Giddy 12 G051 Atiantis
...12 G054 Iron Clads (not 1200) ....25 G055 Wizars Wars .....12 G056 Fortress (demo) .12 G057 Neighbours Adventure 25 SIMULATIONS SPORTS SP001 Top Of The League .12 SP002 Scottish Football Manager 12 SP003 18th Hole ...25 SP004 Mr.Men Olympics
25 SP005 Slamball 12 SP006 Strikeball ...12 SP007 Amos Cricket 12 SIMULATIONS SM001 5 Simulation Games (not 1200) ....12 SM002 Return To Earth ......12 SM003 Napoleonic Warfare Sim v5 .....12 SM004 Wheel of Fortune (not 1200) 12 SM006 Sub Attack 12 SM007
Roulette 12 SM009 Micro Market ....12 SM010 Stratégie Games .....12 U023 De-grader 500 600 1200 U024 Extermm-8 Virus Killer ..... U028 Action Replay For The 600.
U029 Amiga Tutonal ... U030 A.C E.S Database ... U031 Abases v1.33 ...... U038 Number Pad For 600 .. U039 Calorie Base ..... U040 J R Comm .. U041 Race Raptor U042 Pools Pools V2 U043 Trainmg Log ..... U044 Mastie Niblick . U021 Amiga Beginners Guilde .12 U022 Better Bench V1.2 .....12 FRAIS DE PORT, CONDITIONNEMENT ET TVA INCLUS!
NOM Adresse TITRES ENVOI PAR SWIFT 40FFRS CHAQUE LOGICIEL MASTERCARD ?
CARTE BLEU DATE D’EXPIRATION TOTAL PREMIER MAIL ORDER Dept: AD03 ffiSK 14 ORWELL COURT, HURRICANE WAY, ¦ i ¦ , ¦ ¦ ¦ r , WICKFORD, ESSEX, SS11 8YJ ANGLETERRE A L' ORDRE DE: PREMIER MAIL ORDER ? A1200 ? CD32 ?
Pour Commandes Téléphoniques Appelez 0044.12.68.57.11.57 Lund-Vend 10H00 A20H00 Samedi 11H00 A 17H00 Pour Commandes Téléphoniques Par Fax 0044.12.68.73.37.31 Email: 100307.1544@compuserve.com ENVOYEZ A: NUMERO DE CARTE INTERNATIONALE VISA i ] [ S o I u c e Monkey island, la soluce(2 2) La suite et fin de ce difficile jeu de Lucasarts.
Achetez une boisson de couleur jaune et une bleue, mélangez pour faire une verte, le patron vous offrira une paille folle pour boire. Retournez voir le maître du crachat et utilisez la paille sur le cocktail vert, crachez, recommencez mais attendre que le foulard de la dame s'envole, vous gagnerez et vous récupérez une plaque de bronze, allez la vendre à l'antiquaire en insistant et il vous donnera 6000 pièces de 8.
Allez ensuite à la bibliothèque et prenez le livre Désastre, les plus importantes épaves de notre siècle. Lisez ce livre et mettez bien les coordonnées du singe fou. Retournez à booty et allez voir le capitaine Kate, affrétez-lui son bateau pour 6000 pièces de 8.
Indiquez-lui les coordonnées et plongez lorsque vous êtes au bon endroit. Sous l'eau, arrachez la figue de proue du singe fou et utilisez l'ancre pour remonter. Allez au magasin d'antiquité et donnez la proue au vendeur contre le 2e morceaux de carte. Allez sur Phatt et entrez dans une petite ruelle à côté de la bibliothèque.
Attendez que le 1er joueur joue et suivez- le. Observez ce qu'il fait et frappez comme lui à la porte, demandez le prochain numéro, on vous montrera 2 signes, donnez toujours le 1er. Ensuite, retournez à la roue et jouez avec le numéro. Prenez l'invitation (le reste est inutile pour la suite de l'aventure). Allez au magasin de costumes donner votre invitation au couturier en échange d’une robe. Allez vers la presqu'île et donner l'invitation. Enfilez votre costume. Allez sur le côté du manoir, rentrez dans la cuisine et essayez de prendre le poisson. Vous serez chassé de la cuisine.
En sortant, tentez de prendre la poubelle, ce qui va fortement irriter le cuisinier qui va vous poursuivre, faites un tour de la maison et entrez dans la cuisine pour voler le poisson. Entrez ensuite dans le manoir et prenez la troisième partie de la carte, puis sortez. Essayez de vous enfuir, le jardinier et le chien vous en empêcheront et vous conduiront à Elaine Marley.
Parlez-lui le plus gentiment possible, elle lancera le morceau de carte par la fenêtre.
Avant de sortir, prenez la rame sur le mur.
Sortez du manoir et essayez de ramasser la carte que le vent poussera jusqu'aux falaises. Attrapez le chien. Allez sur Phatt, engagez la conversation avec le pêcheur et pariez la canne à pêche. Donnez-lui votre poisson et retournez sur les falaises.
Utilisez votre canne à pêche pour avoir le bout de la carte, mais un oiseau viendra vous la prendre. Suivez l'oiseau qui vous amènera au gros arbre. Prenez la planche dans un des trous. Montez sur la rame.
Elle se casse et vous faites un rêve. A votre réveil, tout ce que vous aurez vu sera marqué sur le papier du crachat. Allez maintenant chez le menuisier et donnez-lui la rame pour qu'il la retape et qu'elle soit plus solide. Retournez au gros arbre et utilisez la rame sur le premier trou et la planche sur le deuxième, montez sur la planche et enlevez la rame. Replacez-la sur le troisième trou et ainsi de suite.
Ensuite arrivé en haut de l'arbre, entrez dans la cabane et prenez le télescope.
Retournez chez l'antiquaire et achetez le panneau sur le mur, remarquez le crochet que vous avez laissé sur le mur et accrochez-y le sac de graine pour perroquet. Le perroquet va détourner son regard et vous pourrez acheter le miroir. Allez sur Scabb et utilisez la banane sur le métronome pour prendre le singe. Allez sur Phatt et collez le prospectus avec la tête du capita- ne Kate sur votre avis de recherche. Allez sur le bateau et revenez sur l'île Phatt, le capitaine Kate sera en état d'arrestation, allez le délivrer avec la clef et prenez son enveloppe contenant une bouteille de
"smili-grog". Allez maintenant à la chute d'eau et utilisez le singe sur la pompe, l'eau s'arrêtera de couler en laissant un passage béant à la place de la cascade.
Entrez à l'intérieur, marchez le long des tunnels, cela vous mènera au coofage.
Entrez dans la maison et parlez au pirate, acceptez le défi et voyez ce qui se passe.
Recommencez après votre défaite mais cette fois, profitez qu'il ait le dos tourné pour vider votre tasse contre l'arbre et remplacez le breuvage par le smili-grog.
Cette fois, vous serez gagnant. Allez à la porte cachée et appuyez sur la brique, vous tomberez tout droit dans un tunnel.
Faites-le de nouveau mais auparavant, ouvrez la fenêtre, mettez le miroir dans un cadre vide à l'intérieur de la maison et posez le télescope sur la statue grotesque.
Les rayons de soleil feront un trou dans la brique. Poussez la brique de nouveau et regardez le squelette prenez-lui le 4e morceaux de carte. Allez sur Phatt à la bibliothèque et prenez la lentille de la maquette du phare, donnez-la à Wally le cartographe et tendez-lui la carte. Il vous donnera une liste de course pour lui au marais de Mojo. Prenez le sac de Juju et regardez à l'intérieur : il y a une bombe d'amour et des allumettes. Retournez chez Wally, qui vient juste d'être capturé par Lechuck.
Retournez dans les marais et entrez dans la grosse boîte qui apparaît. Marchez à droite vous trouverez beaucoup de signes.
Ne vous dirigez pas encore vers ces derniers et continuez tout de suite à droite pour parlez à Wally. Revenez aux signes sur les murs et cette fois entrez dans le tunnel de derrière. Regardez le morceau de papier avec le crachat et poussez les os. Vous devrez le faire quatre fois et chaque fois utiliser les vers. Vous devrez trouver une immense porte, que vous ouvrez aussitôt. Prenez la clef de la prison, c'est un piège et vous serez suspendu au- dessus d'un fût acide. Vous ne pourrez rien faire sauf utiliser votre bouche avec la paille et la mixture pour cracher. Crachez plusieurs fois à
droite de l'écran sur l'espèce de bouclier en peau de bête, jusqu'à ce que vous réussissiez à éteindre la bougie.
Dans le noir, craquez une allumette.
Parlez à l'ermite pendant très longtemps pour avoir la réponse. Il y a beaucoup de chose sur la plage : le levier, le verre de Martini, utilisez le verre océan, utilisez-le ensuite sur l'alambic pour obtenir de l'eau distillée. Ramassez aussi la bouteille et utilisez-la sur le rocher pour briser. Ouvrez le baril pour avoir le gâteau, donnez-le au perroquet et notez ce qu'il vous dit. Entrez dans la jungle, allez à gauche en suivant tout le chemin jusqu'au gros arbre.
Utilisez la bouteille cassée sur le sac suspendu dans l'arbre, prenez la boîte de biscuits, utilisez-les avec l'eau distillée pour obtenir 2 biscuits. Allez à l'étang (à droite 3 fois), prenez la dynamite.
» 2( DREAM - N°38 - MARS 1997 Suivez la direction indiquée par le perroquet, vous devriez retrouver le perroquet là-bas, donnez-lui un autre biscuit et suivez-le. Donnez-lui le dernier biscuit et il vous donnera la direction du grand X. Utilisez la pelle sur le grand X, puis la dynamite et les allumettes sur le trou.
Utilisez ensuite le levier sur la corde pour les assembler, puis le résultat sur les tiges de métal tordue et regardez ce qui se passe. Dans le noir, cherchez l'interrupteur, allumez : Lechuck est là !! Essayer de vous familiariser avec la topographie de chaque salle car il vous faudra agir vite.
Dans l'infirmerie, prenez les gants de chirurgien dans la poubelle, le crâne et la seringue hypodermique dans l'armoire.
Dans la pièce pleine de boîtes, ouvrez toutes celles que vous pourrez et prenez la poupée vaudou, la bière, le ballon. Dans n'importe quelle pièce, dès que Lechuck arrive, donnez-lui le mouchoir blanc, il vous le rendra très gluant. Dans la pièce avec la machine à grog cassée, utilisez le Voilà un moyen un peu fastidieux, mais efficace, d'économiser de l'essence... Toutes les deux ou trois secondes, mettez le jeu en pause (F10)... Ainsi, votre machine n'aura jamais le temps de comptabiliser l'essence qu'elle doit vous retirer. Bon, bien sûr, ce n'est à utiliser que lorsque vous en êtes à
votre dernière vie et que vous risquez de vous crasher par manque d'essence. Sinon, c'est vraiment pénible... Slamtilt Si vous voulez avoir cinq billes, il suffit de taper "longplay" à l'écran pendant que la table de votre choix défile à l'écran. Un message vous indiquera que le cheat-mode est activé.
Pushover La cigale et la fourmi... Vous connaissez les codes des niveaux 90 à 96 ? Non, et bien les voilà : 28671, 28259, 261 1 1, 26623, 25599, 25087, 08703.
Quand vous en êtes à l'écran Astéroïdes, appuyez sur la touche Entrée, puis tapez Loadsadosh (pour avoir plein d'argent), retour de monnaie et attendez Lechuck pour lui voler son slip. Profitez-en pour gonfler le ballon et les gants avec la bouteille d'hélium. Cela vous rendra plus léger, vous pourrez donc prendre l'ascenseur mais attendez Lechuck pour lui coincer la barbe dans la porte. Récupérez les poils et fabriquez dès maintenant la pouWidget (pour avoir tous les plans), Iceman (pour bloquer tous les astéroïdes) ou encore Skyscraper (pour construire tous les bâtiments de façon
instantanée, comme le café).
Valhalla 3 - Fortress of Eve Juste histoire de vous permettre de progresser un peu, voici les codes des trois premiers niveaux : 1) Maham, 2) Tiuit, et
3) Tohut. Amusez-vous bien.
Messages in a bottle Les questions des désespérés Dune 2 (38-01) Hervé aime bien les Atréides, mais se pose une question : comment peut-on contrer les attaques simultanées de l'Empereur, des Ordos et des Harkonnen au dernier niveau quand on est Atréides ? Sans tricher en faisant des sauvegardes tout le temps, bien évidemment.
Darkmere (38-02) Hervé le Dark toujours, qui voudrait savoir comment battre le dragon... Les petits ne cessent de réapparaître et de venir lui mordiller les talons, et il ne peut pas frapper la mère.
JP bloque dès le début du jeu... Après avoir récupéré le cœur, il remonte dans le vaisseau chercher le module réducteur.
Lorsqu'il redescend, un de ses personnages meurt, et il ne trouve pas Jack... Désespoir.
Cadaver (38-04) Lors de la quête du calice, JP n'arrive pas à ouvrir la porte une fois les deux secteurs de pée vaudou de Lechuck en mettant dans le sac de juju la poupée, la barbe, le slip, le mouchoir usé, et le crâne. Redescendez pour trouver Lechuck et utilisez la seringue sur la poupée en sa présence.
Poursuivez-le et recommencez encore une fois. Vous avez gagné.
Merci à Rémy. B. de la Ferté Alais rochers passé. Il a tué les deux gobelins et poussé un levier, mais rien ne se produit... Angoisse.
Ishar I (38-05) JP encore qui n'arrive pas à faire progresser ses personnages. Il voudrait savoir à partir de quel moment il doit aller augmenter les caractéristiques de ses troupes en agilité, intelligence et sorts.
Les réponses au questions que tout le monde se pose... Ruff n tumble (36-04) Quelques codes fournis par Hervé : 6581, 3178 et 8392.
Les voyageurs du temps (36-05) Il faut prendre la machine à écrire car il y a un code sur une feuille. Utilisez le petit drapeau (qui se trouve dans les toilettes) sur trou dans la carte, pour ouvrir un passage secret. Tapez alors le code que vous avez trouvé sur la feuille. Merci à Sybille, qui bloque malheureusement après... et à Hervé, qui ne va pas plus loin.
Darkmere (36-08) Pour obtenir les potions demandées par l'alchimiste, le plus facile est d'arpenter les rues de la ville. Vous tomberez sur un homme vêtu de vert et coiffé de rouge.
Après l'avoir éliminé, fouillez-le pour trouver la première potion. Répétez l'opération autant de fois que nécessaire. Merci à Jean- Baptiste et à Dark Hervé... N'hésitez pas à nous envoyer vos astuces à Dream, Astuces, 27, rue Notre Dame de Nazareth 75003 Paris Ben, le codeur de la Shaft 7 En exclusivité mondiale, Ben a accepté de se dévoiler pour les lecteurs de Dream. Vous saurez tout ! Enfin, tout ce qu'il aura bien voulu nous dire... Lightwave, Photoshop et Dpaint, et moi AsmOne, 3Ds, PicCon et un convertisseur d'objets 3Ds fait maison pour utiliser les objets Lightwave. Chez Bomb, on
a su rester très artisans !
D : étais-tu présent à The party 6, au Danemark, pour voir ta démo sur écran géant ? Quelle fut votre réaction à tous quand vous avez eu connaissance des résultats ?
B : bien sûr, j'étais présent à la party pour voir passer ma démo sur le grand écran. C'est vraiment très impressionnant, et très gratifiant Dream : salut Ben. Pour introduire cette interview, pourrais-tu te présenter brièvement à nos lecteurs ?
Ben : Kikoo Vincent et tous les lecteurs de Dream ! Je m'appelle Benjamin Legros, d'où mon pseudo, Ben, et je fais partie du groupe Bomb. J'ai 19 ans, et je suis pour le moment au lycée à Lille, en Maths spé.
D : beaucoup t'ont découvert grâce à la Shaft 7, qui, je le rappelle, a remporté la compétition de démos à The party 6. Peux-tu nous en dire plus sur ton passé au sein de la scène ?
B : j'ai fais mes débuts sur un vieux Pci512, il y a environ 10 ans, puis sur un Atari St. En fait, j'ai acheté un Amiga 500 relativement tard, vers 1992. Ce sont les productions de The party 2 qui m'ont donné le goût pour la démo. Je me suis donc mis à la programmation en Assembleur, et j'ai intégré mon premier groupe, The weird boyz. Suite à l'acquisition d'un Al200, j'ai réalisé ma première intro avec Axel, pour l'anniversaire d'une copine, Zeugma. Un peu après, mon groupe et Ozone ont fusionné et donné naissance à Melting pot. Je préparais, toujours avec Axel, une démo pour la Gasp
mais elle s'est transformée, faute de temps, en intro 40 ko (ce qui nous a valu quand même la deuxième place). A la Saturne 3, Axel et moi avons présenté la Fade deeper inside, qui a fait un véritable bide. C'était juste du design, mais elle n'a pas plu... Tant pis.
D : ensuite, vient la Shaft 7. Qui a travaillé avec toi sur ce projet, et depuis quand était-il en développement ?
B : nous sommes principalement 2, Axel et moi, à avoir travaillé sur cette démo. Pendant que j'optimisais mes routines de mapping, Axel, qui faisait son service militaire, bossait sur un nouveau projet de démo. A la base, on voulait faire une démo sombre, avec une ambiance presque crasseuse. On partait sur des idées de fonds mi-robots, mi-organiques, comme du H.R. Giger, le créateur d'Alien. Le nom, Shaft, qui veut dire puits, illustre cet aspect industriel, mécanique qu'on voulait donner à la démo. Mais les idées qui suivirent ont transformé le projet, pour aboutir à ce que vous connaissez.
Nos amis de Bomb (Titan et Made), séduits, nous ont ensuite proposé de les rejoindre, non pas pour profiter de l'aubaine, mais parce qu'étant bons potes avec eux, il était plus simple de les rejoindre et de reformer une section Amiga chez Bomb. Ils nous ont beaucoup aidés vers la fin, et surtout à la party. Shaft 7 représente grosso modo 6 mois de travail. L'armée pour Axel et les cours pour moi n'ont pas vraiment aidé. Enfin, c'est surtout durant le dernier mois et les derniers jours que tout s'est joué. Tout a été réglé à la minute près (nous avons terminé la démo 5 minutes après la
deadline de la party !).
D : quelles sont vos configurations matériel, et quels outils avez-vous utilisés ?
B : je possède un Al200 avec 4 Mo de Fast, et Axel un Al200 avec une carte accélératrice 68030 à 40 Mhz et 8 Mo de Fast, plus des disques durs de plus ou moins 300 à 400 Mo. Comme quoi c'est dans les vieilles marmites qu'on fait les meilleures soupes !
Côté logiciels, Axel a utilisé principalement d'entendre les gens applaudir pour sa démo.
Quand les résultats ont été annoncés, nous n'avons pas réalisé ! On a sauté de joie, bien sûr, mais on a mis un certain temps avant de descendre de notre petit nuage. C'était peut- être lié au manque de sommeil, ou au décalage par rapport à la vie normale. En tous cas, notre modestie en a pris un coup ! On a presque envie de se croire quelqu'un, quand les gens vous reconnaissent ! Mais bon, ça passe, et on repose assez rapidement les pieds sur terre. On a pu goûté pendant quelques instants au syndrome des chevilles qui enflent !
D : avez-vous d'autres démos en cours ?
B : hum, c'est une bonne question... En fait, c'est un peu dur de s'y remettre, et les idées ne se bousculent pas au portillon. On réalisera peut-être une intro pour la Symposium (ndlr : à Hambourg, pendant le week-end de Pâques).
Là-bas, il devrait y avoir du challenge. Enfin, disons que tout cela reste encore assez flou pour le moment.
D : as-tu l'intention de créer sur Amiga pour quelques années encore, ou passeras-tu du côté obscur de la force (sur Pc) ?
B : il y a, à mon avis, encore beaucoup de choses à faire sur Amiga. Mais j'ai déjà, si j'ose dire, un pied dans la tombe : mes copains de Melting pot m'ont offert un Pc, avec des pièces de récupération. Cependant, je reste très attaché à mon Amiga. Même si on ne retrouve pas exactement la même ambiance sur Pc que sur Amiga (ou même sur St), je crois avant tout que que la scène est constituée de personnes, et non d'ordinateurs. Si je reste sur mon Amiga, c'est parce que j'y ai mes habitudes. Donc, pour répondre à ta question, je pense continuer sur Amiga un bout de temps encore, sans pour
autant exclure le reste.
D : quel est ton regard sur la scène actuelle, aussi bien en France qu'à l'étranger ?
B : la scène Amiga, même si elle se dépeuple, ne risque pas de mourir à mon avis. Il y a encore pas mal d'acharnés, et il nous reste beaucoup à découvrir question design. Au niveau du code, je sais que beaucoup d'autres personnes sont capables de faire ce que j'ai fais, mais si la Shaft 7 a un tel impact c'est parce qu'on a beaucoup travaillé les fonds d'écran, les palettes, etc. Un exemple : la démo d'Essence. Jamie est très bon, c'est évident, mais il manque quelque chose, un thème, un fil conducteur. Et de même pour les démos de The black lotus : comment faire une démo d'un quart d'heure
tout en respectant une certaine continuité, et sans pour autant ennuyer son public ? Quant aux personnes qui trouvent qu'il y a trop de 3D dans les démos actuelles, je ne suis pas sûr qu'ils seraient heureux de voir resurgir les sinus- scrolls ou les vector balls ! A quand un nouveau Chaos pour mettre un bon coup de pied dans la fourmilière ?
D : que t'inspires tous les déboires qu'a subi l'Amiga depuis la chute de Commodore ?
B : comme tous ceux qui ont (ou ont eu) un Amiga, je trouve cela bien dommage.
C'est vraiment une machine sympa, avec l'Os le plus abordable que je connaisse.
Quand on a annoncé la seconde fois que Commodore était racheté, j'ai eu une certaine amertume. Trop de gâchis, en fin de compte (je pense au bide de l'Aga, à la trop faible puissance des Al200, par rapport aux Pc). Le 500 pouvait se vanter d'être en avance sur sa génération, pas le 1200. Le résultat, c'est qu'on risque bientôt de nous regarder comme des vieux dinosaures.
Enfin, on n'y est pas encore, et il faut se dire que, tôt ou tard, le Pc aussi y passera !
D : t'intéresses-tu aux nouvelles machines à base de PowerPC et aux nouveaux systèmes d'exploitation qui sont en finalisation actuellement ?
B : oui, je m'intéresse un peu à toutes ces nouvelles bébêtes. Mon frère a chez lui un PowerMac, un modèle à 100 Mhz, mais déjà, ça décoiffe ! Ce serait vraiment le pied qu'un Os comme l'AmigaDos sorte sur PowerPC, avec toute la logithèque que l'on connaît. L'idéal serait même une machine multi-plateformes comme la BeBox. Ca sera peut-être ça nos futures machines, et ça sera certainement du Risc (et pas du Cisc, comme la famille Intel).
D : merci beaucoup Ben. Un petit mot pour conclure ?
B : oui. J'aimerais préciser qu'une nouvelle version de la Shaft 7 est disponible sur Aminet. Elle passe sans problème sur un 68040, et elle est même un peu moins gourmande en taille.
Propos recueillis par Vincent Oneto Ext. 512 K A500: Lecteur Ext. 3"5 : A 1084S: Lecteur Int. A500 : Alimentation A500 Disque Dur Divers : 250 F 300 F 790 F 350 F 350 F
N. C. 190 F LhilécentideA500,A500, A1200, écran 1083,1084 et 1085
ou en pâme.
Vous vendez 4320 76 91 Vous athetez 432176 91 53, rue de l'Ouest 75014 PARIS Métro Gaîté ou Pernety Ouvert le lundi de 14h à 19h et du mardi au samedi I Oh à 19h.
Id» -«sa le matériel AMIGA Génération Micro, la solution dépot-vente pour tous vos logiciels Matériel garanti 6 mois pièces et main d'oeuvre, Logiciels garantis 30 jours. S.A.V. assuré par nos soins.
A 500 1 Mo : 800 F A 600 1 Mo: 800 F A 1200 2 Mo : 1800 F A 1200 2 Mo HD : N.C. A 2000 1 Mo : 1500 F A1200 + Pack Mage : 3190 F Expédition sur toute la France. Livraison sous 3 jours Génération Micro, la garantie A1200+DD170+PMagb : 3990 F Souris : Génération Micro achète cash TROUVEZ TOUT CE QUE VOUS CHERCHEZ ET MEME PLUS !
Du hard au soft, nous avons tout en stock, machines A4000 30-40 • A1200HD • CD32 • Périphérique • 500 Logiciels (utilitaires et jeux).
Pour obtenir notre catalogue, contactez nous: du lundi au vendredi de 12h00 à 19h00 le samedi de lOhOO à 18h00 Tél.: 19 32 2 426.05.04 Fax: 19 32 2 420.38.75 die fréccali te de t Fwiiya Rejoignez-nous à l’Amiga show’97 du 3 au 4 mai 1997 Ch. De Jette, 330 1080 BRUXELLES BELGIQUE Big brother monitor En attendant sa commercialisation en carte d'extension, voici la version logicielle de Big brother monitor. Il s'agit d'un utilitaire qui gèle le système lorsque l'on appuie sur une touche prédéfinie. Un écran texte apparaît alors et tout devient possible pour le bidouilleur.
On peut lister en langage Assembleur le contenu de la mémoire, le sauver sur disquette et même partir à la recherche d'une instruction précise. Une aide est à tout moment disponible en appuyant sur la touche Help. Mieux, Bb monitor retrouve aussi les fichiers audio d'une démo et iif»rül»r lar Scrwt BisMw I I KeffcMN lft | P'i lssmblfr tXl I $ t rtf Exit | HtstfUwew | On voit que Bb monitor est l'oeuvre d'anciens démomakers.
Capture les écrans de vos applications. Du simple 68000 au fougueux 68060, tous les microprocesseurs sont reconnus, ainsi que les différentes générations de coprocesseurs arithmétiques (Fpu) et de gestion de mémoire (Mmu). Il est même question d'un énigmatique Cpu32... Néanmoins, il faudra attendre la sortie de la carte d'extension pour bénéficier d'un outil efficace à 100 %. En effet, la version logicielle ne résiste pas à tous les Resets et peut ne pas se lancer si l'application en cours verrouille le clavier ou interdit l'utilisation de la touche du pavé numérique. Point fort : il
fonctionne sur tous les systèmes, du Kickstart 1.2 au 3.1. Point faible : la documentation écrite en anglais par un danois est difficilement compréhensible.
Big brother monitor ir ? ? ?
Auteur : Parcon software Configuration : tous les Amiga Statut : freeware Source : Ami net Amiga database
2. 0 Quelque soit la raison, un utilisateur de micro-ordinateur
trouve toujours la nécessité d'une base de données. Ne
serait-ce que pour stocker les adresses de son répertoire ou
tenir à jour sa collection de cassettes vidéo. En ce sens,
Amiga database est certainement le logiciel le plus simple qui
existe. Pour chaque fiche (le programme peut en contenir
jusqu'à 999 millions !), il suffit d'entrer un titre et
d'écrire tout ce que l'on veut dans la zone de texte, prévue à
cet effet. Des flèches permettent de feuilleter les
enregistrements et il est même possible d'en retrouver
immédiatement un en tapant juste les premières lettres de son
nom. Seul petit défaut : on peut numéroter chaque page mais
uniquement à la main. Néanmoins, Amiga database devient très
vite un outil dont on ne peut plus se passer.
FAITES-LE VOUS MEME Make CD Savez-vous qu'il est tout à fait possible de graver ses propres CD-Rom à partir d'un Amiga, et pour quelque format que ce soit (Mac, Pc, Playstation, etc.) ?
Pour ce faire, il suffit d'un graveur Scsi de CD et du logiciel qui va avec.
Malheureusement, les graveurs vendus dans le commerce ne sont distribués qu'accom- pagnés d'outils Pc, voire Macintosh.
Heureusement, Make CD arrive à point nommé pour combler cette lacune. Il recon- ? ? ? ? ?
Auteur : Daniel Avella Configuration : tous les Amiga, Kickstart
2. 0 minimum Statut : freeware Source : Ami net La prouesse est
d'autant plus saluable que cet utilitaire a été créé avec Can
do, un logiciel permettant la réalisation d'applications
interactives.
Naît toutes les spécificités des appareils les plus répandus (Philips, Sony, Nec, Toshiba, Yamaha et Plextor) et permet de formater en Iso 9660 en conser- vant les particularités d'un volume Amiga.
Les bits de protection sont donc conservés et il est même possible de créer un CD boo- table sur CD- 32. Son utilisation est très intuitive et de nombreux paramètres sont modifiables pour les formats spéciaux (pistes audio, etc.) au travers d'une multitude de fenêtres. Très appréciable, des bulles d'aide apparaissent quand on survole un bouton.
Make CD ? ? ? ?
Auteur : Angela Scmidt Configuration : tous les Amiga, Wb 3.0 minimum, graveur Scsi Statut : shareware Source : Aminet Détendez vous Vous êtes chez DeltaGraph'X Achetez aujourd’hui et remboursez dans 3 mois en une fois sans intérêts ou à crédit sur 10 mois CETELEM A partir de 3000 fr d’achats et acceptation du dossier. Frais du dossier 100 Fr dl%S DeltaGraph’X 4 rue des Iris 91180 St. Germain les Arpajon Tel Fax +33 0160841614 dgx@deltagraphx.grolier.fr http: www.grolier.fr deltagraphx Lecteurs graveurs Lecteur CDROM IDE 10x Lecteur CDROM IDE 12x Lecteur CDROM SCSI 10x Lecteur CDROM SCSI
12x.. Graveur JVC 4x2x Graveur Philips 6x2x Graveur Yamaha 4x4x 1030 Fr 1175 Fr 1628 Fr 1900 Fr 4672 Fr 4380 Fr 6960 Fr 1180 Fr 2360 Fr 4030 Fr 3033 Fr 4825 Fr 640 Fr 3215 Fr 5200 Fr 912 Fr 760 Fr 460 Fr 5376 Fr 8600 Fr 6660 Fr 5920 Fr CDROMS Aminet 12 13 14 15 16 17 Aminet set 1 Aminet set 2 Aminet set 3 Aminet set 4 Amiga Développer Environment Artworx Compugraohic Phase3 Light Rom 3 Magic Workbench Enhancer Magic Publisher Mods Anthology Octamed Sound Studio 88 Fr 150 Fr 150 Fr 230 Fr 230 Fr 113 Fr 95 Fr 216 Fr 391 Fr 175 Fr 290 Fr 215 Fr 290 Fr Ordinateurs A1200 Magic Pack A1200 dd 170 Mo
MagicP.
A4000T dd 1Go 2+4 Mo A4000T Eagle TE Draco 68040 Draco 68060 DracoVidéoStation Pro TwinPowerStation M1 1390 Fr 2660 Fr 3380 Fr 7930 Fr 1770 Fr 2280 Fr 4640 Fr 7920 Fr 2026 Fr 2448 Fr 1570 Fr 1730 Fr 1942 Fr 2110 Fr 2110 Fr 4727 Fr 7218 Fr 12400 Fr 2862 Fr 5614 Fr Souplesse et Puissance MultiDos, Multiprocesseur AmigaDos, Win95, Mac.
Sur 1 seul clavier, 1 seule souris, 1 seul moniteur, 1 seule imprimante. Partage de ressources. Les avantages de chaque système enfin réunies et réconciliés.
Des solutions de 16000 à 36000 Fr TTC. Complètement intégré ou en kit... D7 Haute densite int A1200 590 Fr D7 Haute densité int A1200T 590 Fr D7 Haute densité int A2000 695 Fr version A2000 avec façade spéciale D7 Haute densité int A4000 590 Fr D7 Haute densité int A4000T 590 Fr Spécifiez si Commodore ou Atechn.
Par défaut envoi version Commodore Zip Iomega SCSI ext. + 1 D7 1322 Fr Zip Iomega SCSI int. + 1 D7 1490 Fr Zip disquette 100 Mo 95 Fr Jazz 1 Go SCSI int.+1 Cart. 3230 Fr DAT HP 4 8 Go SCSI 5900 Fr | Cartes Turbo Blizzard 1230 S4 Blizzard 1240 ERC Blizzard 1260 Blizzard 2040 Blizzard 2060 Blizzard 4030 Cyberstorm MK2 68040 Cyberstorm MK2 68060 Cyberstorm Fast SCSI Module FSCSI 1230 40 60 Copro 50 Mhz TekMagic 040 40 A2000 TekMagic 060 50 A2000 QuickPak 060 50 A4000 QuickPak 060 50 A4000T Disques durs Fuji 2.5" 1 Go IDE Fuji 2.5" 1.6 Go IDE Fuji 3.5" 1.3 Go IDE Fuji 3.5" 1.7 Go IDE Fuji 3.5" 2.1
Go IDE Fuji 3.5" 2.5 Go IDE Fuji 3.5” 1 Go FSCSI Fuji 3.5" 2.4 Go FSCSI Fuji 3.5" 4.35 Go FSCSI Fuji 3.5" 9 Go FSCSI IBM 3.5" 2 Go FSCSI IBM 3.5" 4 Go FSCSI Moniteurs Amiga Tech. M1438S Amiga Tech. M1538S Amiga Tech. M1764S ADISVGA 14" AD! SVGA 15" ADISVGA 17" Belinea SVGA 20" Lecteurs Logiciels Monument Designer VF 995 Fr Mon.Designer Creative set 340 Fr Adorage VF 680 Fr Adorage Premium FX 250 Fr Animage Composer VF 695 Fr Cia ris sa 1320 Fr Cocktel Software VF 866 Fr Mainactor Broadcast 999 Fr ASIMCDFS V3.7 290 Fr Cybergraphx 249 Fr CrossDos 510 Fr CrossMac 740 Fr MaxDos 640 Fr Diavolo
Backup Pro 547 Fr Deluxe Music 2 465 Fr Final Writer V5 900 Fr Helm 520 Fr Ibrowse 299 Fr Image FX 1990 Fr Imagine 4 480 F r Imagine 5 4430 Fr Imagine Doc en française 160 Fr Lightwave V4 VF 2990 Fr Lightwave V5 VF 7999 Fr Lightwave mise à jour 4 5 4800 Fr OCR Reconn. Caractères 325 Fr Pagestream 2490 Fr Photogenics V2 CD 760 Fr Personal Paint V6.4 110 Fr Real 3D V.3 3770 Fr Scala MM400 VF 1350 Fr Scanquix 3.5 VF 820 Fr Studio Print Pro 499 Fr Turbocalc 490 Fr Turboprint V5 VF 460 Fr Trapfax 495 Fr TVPaint Cybergraphx VF 1250 Fr Xi Paint CD 290 Fr Ariadne 1875 Fr Cybervision 3D 4Mo 1995 Fr
Cybervision MPEG Module 1630 Fr Cybervision Scandoubler 750 Fr Catweasel 1200 620 Fr Dataflyer A2000SCSI 795 Fr DeltaCam64 1390 Fr DKB Rapid Fire FSCSI2 1310 Fr DKB Spitfire FSCSI2 780 Fr DKB 3128 A4A3000 2010 Fr DracoMotion 12765 Fr FrameMachine 1730 Fr GVP 4008 SCSI A400 1180 Fr Graffiti 520 Fr Hydra Ethernet 2963 Fr IO Extender GVP 1030 Fr Liana Reso port série 399 Fr Megalosound 450 Fr Multiface III 890 Fr Pablo PAL pour Picasso 496 Fr Peggy Plus 5900 Fr Picasso II plus 2160 Fr Picasso IV 3750 Fr Prism24 1120 Fr Scandoubler VGAMI A1200 1074 Fr Squirrel Surf 800 Fr Toccata Son 16 bit 2990
Fr VlabMotion 3500 Fr Movieshop effect disk 380 Fr Cartes et Hardware Towers pour A1200 DeltaTower Mini prêt à bricoler 330 Fr DeltaTower Mini prêt à monter 462 Fr TwinTower Midi prêt à bricoler 753 Fr TwinTower Midi prêt à monter 1818 Fr DeltaDeskTop prêt à bricoler 880 Fr DeltaDeskTop prêt à monter 1422 Fr Interface clavier PC Amiga 484 Fr Interface clavier Amiga 463 Fr Clavier Windows95 110 Fr Coque clavier Amiga 240 Fr Extension Zorro2 RBM 1810 Fr Extension Zorro2 Mikronic 2266 Fr Extension Zorro3 Mikronic 4096 Fr Extension Zorro2 PCI Eagle 2280 Fr Adaptateur PCMCIA 275 Fr Infinitiv Tower
1695 Fr Infinitiv Tower + Zorro2 Z1 3090 Fr Infinitiv Tower + Zorro2 Z2 3520 Fr Infinitiv TopCase 315 Fr Towerhawk RBM A1200 1820 Fr Towerhawk RBM A4000 2930 Fr A3000 Classic Tower Micronik 3575 Fr A4000 Classic Tower Micronik 3610 Fr Siamese System 1370 Fr Nouveau...une exclusivité de DeltaGraph'X Avec DeltaCam vous pouvez digitaliser directement sur disque dur IDE, SCSI ou Zip des images ou de la vidéo en 64 nuances de gris en 25 images sec (selon votre processeur). Livré avec caméra Quickcam, pied de table digitaliseur, connectique et logiciel: le DeltaCam est opérationel en 30 secondes: du
100% plug&play. Il suffit de connecter le DeltaCam au port parallel. Compatible Scala. Indispensable pour vos présentations, internet, vidéophone. Télésurveillance, publicité, vidéo-mail etc... Demandez notre video-clip sur disquette. C’est génial!
TwinPowerStation DeltaCam64 Vidéo Casablanca VidéoStation 13100 Fr Cavin Computer Editing 4071 Fr Enceintes ampli triphoniques 970 Fr Gemini Vidéo selector 2020 Fr Neptun Genlock 5166 Fr Pluto Genlock 2460 Fr Sirius 2 Genlock 7810 Fr Time Base Corrector 7500 Fr Vidéo Backup System 390 Fr SMD100 Vidéo MPEG 2022 Fr Scanner Tablette Scanner à mains Zydek 680 Fr Paragon 600SP Scanquix 3 2630 Fr Paragon 800SP Scanquix 3 3520 Fr Wacom ArtPad A6 1230 Fr Wacom UltraPad A4 4513 Fr Petit matériel Souris Wizard 560 dpi 75 Fr IdeMux 4xlDE sans nappes 90 Fr Nappe 3.5" avec 3 connecteurs 100 Fr Nappe 2.5"
3.5" 100 Fr Nappes SCSI à la demande xx Fr Connecteurs IDE et SCSI male femelle Nappe flexible clavier A1200 65 Fr Adapt. Moniteur SVGA RVB Adapt. M 1438 VGA 120 Fr 120 Fr Bouchon SCSI actif avec LED 210 Fr Coude PCMCIA 275 Fr Câble Centronics m f 36fils 50Fr Câble Parnet et logiciel 288 Fr Câble SCSI Sub D25M Centr. 370 Fr Câble alim 5.257 2x3.5" 40 Fr Câble SCSI 50 broches m m 130 Fr Prix et spécifications non contractuels. Forfait de port 120 FrTTC (0 à 8 kg max.) Towers, moniteurs, ordinateurs, scanners: 200 Fr TTC (8 kg et plus) par transporteur privé Extand sous 24 48 heures partout en
France et la Corse.
Tiroir disque dur SCSI 130 Fr Tiroir disque dur IDE 110 Fr Vous cherchez... un produit ? Contactez nous! Nous sommes votre disposition pour tous les produits Amiga.
Demandez un dévis pour une configuration informatique adaptée à vos besoins +technique- ment cohérante. Devis détaillé: 350 Fr TTC, remboursé si accepté. Besoin d’une séance de formation? Nous vous proposons une formation adaptée à vos besoins (logiciels et materièl): 450 Fr TTC heure.Conseils et interventions. 450 Fr TTC heure.Consultez nous également pour les financements possibles.
Nous traitons vos commandes écrites accompagnées d'un chèque ou mandat. Par respect du client nous n’encaissons votre chèque qu' après la livraison. Nous n'acceptons pas les cartes bancaires à exception de la carte Aurore.
Hotline Notre service téléphonique est a votre service Lundi au Vendredi de 14H00 à 17H00. Visites et démonstrations: uniquement sur rendez-vous Pour nous retourner du matériel deféctueux ou à réparer, veuillez nous télécopier ou adresser votre facture en nous demandant un numéro de retour AVANT de poster votre colis. Un forfait de 150 fr TTC pour prise en charge de votre materièl (sous garantie ou non) vous sera facturé. N'oubliez pas que vous pouvez profiler de notre service Hotline sur Internet via email dgx &deltagraphx.grolier.fr et 3614 3615 Amigatel (bal Kitsou). Vous recevez
rapidement une réponse à vos questions.
¦H Domaine public utilitaires jeux RUE DE LA PAIX : J'ACHETE !
IL GELE ICI (BIS) Monopoly The Abcs mega system v2.1 Décidément, la mode sur Aminet est aux moniteurs. Rien à voir avec l'écran de votre Amiga, un moniteur est un logiciel capable de geler à tout moment le système et de permettre à tout bidouilleur l'analyse le contenu de la mémoire. A la différence de Bb monitor, également testé dans cette rubrique, The Abcs mega system ne sera jamais distribué accompagné d'une carte d'extension.
I THE ABCS MEGA SYSTEM V2.1 THE RBCS MEGfl SYSTEM V2.1 C RBCS 1994 J INTRO USER RPPRESS : [09988098] | LRST RPPRESS : [991699993 | Le moniteur : très tendance.
Cependant, il semble beaucoup plus fiable que son concurrent. Le logiciel est à peine lancé que la marque des démomakers s'affiche : un scrolling sur fond bleu passe à l'écran en attendant que l'on clique pour accéder aux multiples options. Celles-ci sont une série de préférences concernant tous les composants de l'Amiga. On peut dévier une routine de la Rom, bloquer une fonction du microprocesseur et de ses coprocesseurs ou encore modifier l'organisation de la mémoire. Mais le plus intéressant est la possibilité d'afficher le listing Assembleur d'un programme en mémoire et d'exécuter
des modules externes pour sauver une image ou un son en mémoire.
The abcs mega system ? ? ? ? Auteur : Markie Configuration : tous les Amiga Statut : freeware Source : Aminet Rnnuler Couleur des débits si-i- -i Couleur des crédits Iï-3- ¦ i Opérations Prédéfinies 16 p-l* : i 10 Couleu r des commen t a i res 10 ¦ ¦ ¦ B B_
Q. 'Accord Faites vos comptes en couleurs !
Monopoly Honte à celui qui ne connaît pas le plus célèbre des jeux de société !
Monopoly reprend à l'écran de l'Amiga les mêmes règles et les mêmes visuels que son homologue de carton.
But : gagner le plus d'argent possible en plaçant des foyers dans les rues que l'on se sera approprier. Le produit fonctionne CA BANQUE !
Blitz bank 2.30 Voici la toute dernière version de Blitz bank. Il s'agit d'un puissant logiciel de gestion de comptes bancaires et personnels. Il permet, par simple ajout d'opérations, de tenir à jour votre compte et même de le faire automatiquement grâce aux puissantes fonctions de prélèvements et versements mensuels. Il se présente sous la forme d'un tableau identique à votre relevé bancaire (on peut même le personnaliser en ajoutant le logo de son agence) et permet le tri des différentes colonnes : dates, nature de l'opération, catégories, débits et crédits. De plus, il est possible
de visualiser son compte à l'aide de graphiques en camemberts ou bâtons colorés. Ceux- ci sont imprimables et enregistrables au format Palette ? ? ? ?
Auteur : Holger Beer Configuration : tous les Amiga, WB 2.0 minimum.
Statut : freeware Source : Aminet en huit couleurs dans une fenêtre Workbench et reconnaît de deux à quatre joueurs humains. A chaque tour, les participants appuient sur la touche Espace pour lancer les dés aléatoirement. Le pion adéquat avance ensuite du nombre de cases obtenu et l'ordinateur vous demande si vous souhaitez acheter la rue sur laquelle vous êtes tombé, ou vous informe de la somme payée à l'un de vos adversaires.
L'espace du milieu est réservé à l'affichage des scores et aux messages du système. A ce propos, le seul reproche que l'on puisse faire à Monopoly est qu'il soit entièrement en... allemand ! Heureusement que personne n'ait besoin de lire la documentation.
Une gestion simple.
Iff. Le meilleur reste de pouvoir prévoir des statistiques dans le cadre d'un emprunt. Un incontournable de la bureautique que même les autres machines nous envient !
Blitz bank ? ? ? ? ?
Auteur : Richard Thibault Configuration : tous les Amiga, Wb 2.0 minimum Statut : shareware Source : Aminet Free Distribution Software 82 rue de Sailly. BP 134.
59453 Lys lez Lannov Cedex Tel : 03.20.02.06.63 - Fax : 03.20.82.17.99 Ouvert du Lundi au Vendredi de 9h à 18 h Vente par correspondance uniquement.
PRENEZ DE BONNES RESOLUTIONS High gfx Quelles que soient les performances du chipset Aga, l'Amigaïste est souvent tenté d'utiliser un plus grana espace de travail. Malheureusement, augmenter la résolution du Workbench impliquait jusqu'à présent l'acquisition d'une coûteuse carte graphique... Jusqu'à présent seulement, car il existe dorénavant High gfx. Il s'agit d'un petit patch à rajouter au système pour atteindre l'incroyable résolution de 1312 x 768 pixels et, ce, avec juste les composants gra- ph iq ues d'origine, qu'ils soient Aga ou Ecs ! Dans la p r a - Préférences : Suraffichage
(Overscan) 1 E01CQ Types de noniteur D inensions R2024 DbINTSC DblPfiL Euro36 Euro72 r i Taille Min. : 1 024 x 768 Taille Texte: 1 024 x 768 Taille Gfx. : 1 024 x 768 Taille Max. : 1 248 x 768 HighGFX Editer taille texte... Mu l1 i scan NTSC Editer taille graphique... Sauver Utiliser | Annuler Un nouveau paramètre dans Overscan (sans carte graphique !)
AL DENTE Doopsi-gs ¦ ouer avec son Amiga c'est bien. Créer ¦ des jeux c'est encore mieux ! Réalisé m par des italiens, Doopsi-gs permet de programmer simplement des jeux d'aventure. Constituée d'un éditeur et d'un player, cette application est d'une utilisation très intuitive. A tel point qu'il n'est
* 11 M» fl.W 8*j»ct Utiitfd Ftroc t tons Nm | Lm4 | t«w | List |
Kill | Ifeu | Lm4 | ivt* | List | Kilt | lttrs|
• ttrsj Sut EiiUr | t»th Uittrj MMKI C*4* | toin Uitar |
pt*.!*tJUnt | Prtfs | filin Mittr | Tut toe j Prsjnt l*f«TJ
tique, ce patch vient s'ajouter dans la liste des définitions
de moniteurs (tiroir Devs monitors) et on l'active dans la pré
férence Overscan. Tous les modes d'écran de l'Amiga peuvent
ainsi être modifiés pour gagner de nombreux pixels. En
revanche, il est un paramètre auquel il faut bien faire
attention : pour arriver à ce miracle High gfx modifie les
fréquences d'affichage. Or, à notre connaissance, seuls les
écrans d'Amiga technologies et de Microvitec sont aptes à
fournir les 20 Khz requis ! Avec tout autre moniteur, vous
endommageriez votre matériel !
High gfx ? ? ? ?
Configuration : tous les Amiga, Wb 3.0 ou plus, moniteur pouvant afficher en 20 Khz et 50 Hz Statut : shareware Source : Aminet Doopsi-gs ? ? ? K Auteur : F. Rotondo Configuration : tous les Amiga, Wb 2.0 minimum Statut : shareware Source : Aminet même pas besoin de s'y connaître en programmation ! 90 % du travail se fait par l'intermédiaire d'une interface graphique.
Une fois l'éditeur lancé, on commence par choisir l'image de fond. Ensuite, on colle par dessus les différents objets (sprites, sons, etc.). L'idée est qu'il n'y a pas de script principal, mais un script par objet qui se déclenche lorsque l'on clique sur, par exemple, un sprite. Le produit n'en est qu'à sa version 1.45 mais promet de sublimes perspectives dans ses prochaines publications. A comparer à l'incontournable Macromedia director sur Macintosh et Pc.
Wordworth 6 Nouvelle version du plus populaire des traitements de textes pour Amiga.
Version Française Intégrale !
490 Frs Nous consulter pour les mises à jour de Wordworth et les possibilités de reprises concurrentielles.
Configuration requise : WB 2.04+. 3 Mo. 2 lecteurs de disquette ou 1 disque dur.
Périphériques - Amiga CD 1200 Controller - Contrôleur ATAPI pour 1200 590 F CD 1200 Controller + Lecteur CD-ROM 12X 1.439 F Alimentation pour CD 1200 Controller (en option) 290 F Lecteur CD-ROM ATAPI 12 X (seul) 849 F Squirrel SCSI - Contrôleur SCSI-2 pour A1200 490 F Surf Squirrel - Idem mais plus rapide + Port série 690 F Lecteur CD-ROM 8X SCSI Externe + 1 CD 1.490 F Modem USRobotics 33.600 + Adaptateur + A-Net 1.290 F Souris 3 boutons 400 DPI - Alpha Data 149 F Lecteur de disquettes Interne HD 585 F (Précisez A1200 4000 Escom ou Commodore - Monté en Tour ou pas).
Moniteur M1438S Moniteur M1538S
2. 190 F
2. 990 F Mémoires SIMM - PRIX FOUS SIMM - 4 Mo - 60ns 139 F SIMM
- 8 Mo - 60ns 229 F SIMM - 16 Mo - 60ns 499 F Cartes
Accélératrices A 1200 Blizzard 1230-1V (68030 à 50 Mhz) 1.100
F Blizzard 1240T ERC (68040 à 40 Mhz - Tower) 1.990 F Blizzard
1260 (68060 à 50 Mhz) 3.990 F Contrôleur Fast-SCSI-2 (Pour
Blizzard) 750 F Coprocesseur 50 Mhz pour Blizzard 1230-1V 530
F DIVERS SMD-100 de Hi-Soft : Décodeur MPEG Autonome.
Nécessite un lecteur CD-ROM SCSI-II 1.690 F Logiciels AsimCDFS v3.7 + Boîte + FishMarket. - VF - AsimCDFS v3.7 - OEM - VF - Blitz Basic V2.I - VF - 490 F 290 F 420 F 990F 140 F 799 F 190 F 240 F 490 F 450 F 199 F Master ISO V1.25 (Gestionnaire de graveur de CD) Personal Paint v6.4 - VF - Photogenics v2.0a - VF - Pilotes ADR - VF - Spouleur ADFI - VF - Turbo Cale v4.0 CD - VF - Turbo Print v4.1 - VF - PhotoCD Manager CD CD-ROM AMIGA AMINET 15 - Novembre 1996 79 F AMINET 16 - Décembre 1996 79 F AMINET 17 - Février 1997 79 F AMINET SET 4 199 F FRENCH STORM - Libre Essai Français 59 F AMINET SET 3
199 F ADE - GEEK & GADGETS 110 F AMIGA CD DEVELOPERS 99 F AMIGA SYSTEM BOOSTER 99 F AMIGA TOOLS 5 139 F ART STUDIO 2 349 F DEM-ROM. 169 F FUN CLIPS VOL. 2 159 F INTOTHENET 159 F IMAGINE PD 3D 169 F KARA COLLECTION 299 F LIGHT ROM 4 249 F MEETING PEARLS 4 59 F PERSONAL PAINT 7 259 F WOMEN OF THE WEB 199 F Des dizaines d’autres CD sont disponibles. Cnotre catalogue est gratuit ! Sauf indication contraire, les Cds sont en anglais.
Si vous trouvez un CD moins cher ailleurs, FDS s’aligne !!!
Commande sur papier libre. Règlement joint par chèque, mandat. Carte Bancaire par téléphone.
Frais de port CD-ROM & Logiciels : 34 Frs Périphériques : 80 Frs - Poste ou messagerie.
Sors ton Magnum Mm lijJiüiiü]] ¦inM 'kitm 5 3 Cwiniii [ IDIft ) ftiîjy üj ii 1 Resuit; 12829629.27 Instructions Second 1 | Code Loc: Node ttl Data Loc: Node ttl CoMparisons Asainst Systen: A1200-NF lSysten-Inf| KoopRate Test Code Type 1 1 V-1H
13. 72 mm m ÎIF i mwm ¦mm lALMil '!:) g- mi i imm 1 24.971 wm*
KtlïRIil ZlfeTai Mai " iJrâiüëta Mjr r
* r
r. ....¦ ..... r; LiIJj ‘¦Jjjjasj.
FT 'ijSï JiMal Inst Cache!
Data Cache: MMU Status: Iburst Mode: Dbunst Mode!
040CPyBck: CPU Clock: FPU Clock: Qui a dit que le développement hardware n 'existait plus sur Amiga ? Une rumeur totalement démentie par l'arrivée de la carte Magnum Mkll, développée par Wizard development, une société déjà connue pour Directory opus.
Contrairement à la carte de Phase 5, celle-ci n'est pas réservée exclusivement aux possesseurs de configuration Tower.
Elle peut s'installer dans tout Al200 sans aucun problème. Mais alors, il mentation jusqu'à la carte ; le ventilateur prend ses ressources directement sur la carte accélératrice. On retrouve également un oscillateur cadencé à 80 Mhz, mais celui-ci est monté sur support au lieu d'être soudé à même la carte. Si vous n'avez pas froid aux yeux (et si vous savez ce que vous faites), rien ne vous empêche donc de le remplacer par un autre, à une fréquence supérieure... v Rom en mémoire Fast, plus rapide.
La carte accepte des barrettes mémoire classiques, de type Simm, d'une capacité allant jusqu'à 128 Mo, et qui sera automatiquement détectée. Pour ma part, elle a reconnu ma barrette de 8 Mo comme étant une de 16 Mo, mais cela semble être un cas isolé.
Performances Ce qui est assez étonnant, c'est que cette carte Magnum se révèle être légèrement plus rapide que son homologue de la famille Blizzard, et ceci dans l'ensemble des tests qu'effectue Aibb. La différence n'est pas flagrante, c'est vrai, mais cela se situe entre 5 à 8% tout de même.
Cela confirme donc, à l'avantage de la Magnum, que toutes les cartes ayant le même processeur cadencé à la même vitesse n'ont pas forcément les mêmes performances. Une telle carte accélératrice se révèle très agréable d'utilisation, notamment pour visualier des animations Mpeg, pour faire des retouches d'images avec Photogenics (par exemple), ou tout autre activité qui nécessite beaucoup de calculs (et une carte 68060 doit l'être encore bien plus, naturellement).
Cadeau Non seulement, Wizard livre ses cartes avec les librairies nécessaires pour 68040 et ou 68060 (ce que ne fait pas Phase 5), mais en plus, en cadeau, vous aurez droit à une version de Directory opus 4.12 complète.
Vincent Oneto La Magnum réalise de très bonnes performances.
N'y a pas de ventilateur, source des désagréments de la carte de Phase 5 ? Si, il y en a un, parce que le 68040 est un processeur qui a tendance à chauffer plus que les autres processeurs de la même famille, mais ici le ventilateur est tourné vers l'intérieur de la machine et non vers l'extérieur. Ça rentre juste, mais ça rentre. Et vous n'avez pas besoin non plus d'amener un câble d'ali- Vous trouverez quatre jumpers sur la carte, pour la configurer convenablement. Deux de ces jumpers permettent de commuter entre 68040 et 68060 (le même circuit imprimé est à la base des deux modèles de
cartes accélératrices Magnum), le troisième sera positionné suivant la vitesse de votre Ram (60 ou 70 ns), et le dernier permet d'activer la fonction Maprom, qui copiera votre Magnum 240 Mk En hausse ? Les performances A Le rapport qualité prix En baisse ? La reconnaissance des barrettes mémoire Note ? ? ? ? ?
2 £ £ £ fa fa fa fa u © © © © 3 tr. Rr ir. Ir, v© ©s r- r+ ~ ÜÜÜÜ £ £ £ £ fa fa fa fa Os
- * S© S© £ fa fa fa fa Os O O © ©s ©s O O r~ r- r- r- n n £
s: NJ S3 NJ X X X X ssss © o © © © © © © T vû ’T so © © © © X X
00 » C O 'û SO X N NI N} £ X NNSSÏS itsss o 55 wo eu w’3 C N
Tf g i V3 © ’ ' *“ o n w 2 2 2 »o i [ 3 2 O 2 c o © © r* g fO
f*i X X ~ 8 O O VO vo î* OC 00 .. .. •• ir, © S ®
• • •• S * 3 O 1 3 ' ' 2 O 2 5 g vo -*ZZ 1*2 ü y a o ï «
H a“sSh ÿîCÛHH feiid eu VÛNT1 Lft hh fcukj £2rt © © © “T » 3
•** § © © © © S $ rr ’tr Tf - © © © © « © © © © O n n-
w gssssâ 500003
• H H H H .*. £ Z Z X £ § J sS 0, fa fa fa fa £ * v § û
s© z SÜS q. §2ïs S 1 3 ' 3 U ? S
* §33 U 5 ÛO CD CÜ 03 (U tu © o Ut bb Ut Ub Ut
Ut bb bb bb sa o s V3 i j -r S os Os o 00 o ©S ©N © fS o 3 ~
fS g » W «
U. fa fa © S* os © r- o os *n su EX HN 8 | £ n « 4J « w
(ü w s ¦© 9 ifi ,2 « .© © o "O j! ** ©“ X U T3 q_ 2 .S (X ©
« c 2 S 5 ‘S. ~ 3 O B r° « 3 C* bÙ Lb "S R 1-5 H
- F c £ U ¦c =5 o U X X X M X X X £ £ £ £ g £ £ £ b fa fa fa £ fa
fa fa © ir. © ir. © os os ir, os P 2S 'ô N « N f N ’t r- R
te fa u,
o ® © fS OS Os 2 «ST 3 2 2 I w
o u S O O x 2S » 3 s©
• 1 §|g ®S g W « X N
* 5 & s S 2
* a .2? O 2 ® w a S 3 2 s n 4* g 5 c v© ® * « ü 2 4-
© 4-1 4; b i i E E E E 1 £ ; 41 «) 41 « U i i S JE JE O 2
23 S5 S?ê2 OOÜ £ £ £ u, u, u, © © © Os Os
* t © Os ÜÜ ÜÜ £ £ £ £ £ X X X X X X ~ £££££££ fa fa fa U. fa (S.
0 © © © © © 1 3 n IT if, X h
- - rj n ir, - X X X X £ £ £ £ fa Un fa fa © © © © OS X © X fS
r*“) r n i y. LU UJ
0) 0) s 0 b ib b îb O O
O) o CD CD CM C0 OC C fa ce S fl 1- co ' Uiiy |mw CE ni
• ¦ ¦ vmhp 1- otil O-l 41 y § -g .2 M & Uj| S|| 3 2 K O 0 û
O fa fa en M V) V?
W w 2 2 2 2 A A N N fN fN X r+ï n t~) J S e e S C C b w 1 b O © © O © o S S S s S « Tf X X S© g 2 £ J5 i a | N W W M W w ,° »! S S 2S .t s 5 ¦* fa u C ) en LU LU O O O o CM CM Iti I 1-* w-4 Typesmith 2.5c Grisée, une police bitmap peut servir de modèle.
- Sfrtlvv* ¦ PP il i J.t ¦ v-u Mac. N .
I msmmàmamm JLL-Zj ..» -w J « ». - J- -
* Ucci:ili»a i :l "i!
CiH ni mu l-l L*’.
Fit" jtd» «a* H l*.
1 . Fi j Ih»X |lA i ÜüJ L_l J-J Mcm K lu j ri±rt wmÊmm - rft ait LUJ icfcc«'ï1 fA* :•«-» lu* 'tryxittor.
CAT »«-» lu; x%jI: y A|0 39 Maquettistes, vous cherchiez un outil idéal ? Le voici !
Typesmith est bien plus qu'un créateur de caractères... En matière de mise en page, les maquettistes utilisent ce que l'on appellle des polices de caractères vectorisées. Il s'agit de lettres dessinées par des points, reliés entre eux par des droites et des courbes. A la différentes des polices bitmap de nos ordinateurs (faits d'empilages de points uniquement), ces polices vectorisées permettent une impression impeccable, sans effet d'escalier sur les contours. Mais jusqu'à présent, les professionnels de l'édition n'avaient pour seul outil qu'un logiciel de dessin vectoriel, lequel, à la
rigueur, voulait bien travailler sur les polices : lllustrator. Typesmith, lui, est d'abord un créateur de caractères, et ensuite un logiciel de dessin. La différence est subtile : ici, plus besoin de dessiner un titre, la police fabriquée s'adaptera à tous les textes.
Universel D'une interface relativement proche de celle de son concurJ -r avec les polices bitmap (Postscript écran, Amiga, Softlogik-bitmap) pour les éditer ou juste s'en servir de modèle. De plus, il est tout à fait possible d'exporter sa réalisation en dessin vectoriel au format Iff Dr2d. Dans ce cas, l'utilisation devient identique à celle d'Illustrator : on importera dans un logiciel de mise en page un titre, une lettrine ou un logo figés, sans ne plus pouvoir y toucher.
Utilisation On peut travailler simultanément sur cinq polices. Chacune s'affiche dans une fenêtre qui reproduit les points d'ancrages et les contours d'une lettre.
On change de caractère en le tapant au clavier ou en cliquant sur les boutons fléchés de la fenêtre Outils. La fenêtre est découpée verticalement et horizontalement par des lignes en tirets.
Celles-ci symbolisent les proportions d'une police : sa taille, sa hauteur de capitale, son bas de casse, sa ligne de base, sa limite de jambage inférieur ainsi que sa chasse et sa largeur totale.
Il suffit d'utiliser l'outil plume pour procéder à un nouveau tracé. En l'oc- rent sur Mac et Pc, Typesmith reconnaît tous les standards de polices vectorielles : Postscript 1 et 3, Truetype, Agfa Compugraphic, Softlogik et même L'Iff Rff. Il peut même travailler On peut aussi éditer des polices bitmap.
Simples (cercle, carré), ainsi qu'à rajouter ou enlever des points.
Très pratique Même si l'utilisation du logiciel est très intuitive, la consultation régulière du manuel est indispensable pour se familiariser avec les règles de création typographique. Par exemple, pour que la lettre O ait une épaisseur remplie, il faut savoir que son contours extérieur se trace dans le sens des aiguilles d'une montre et son contour intérieur dans le sens inverse. Entièrement traduite par le français Adfi, cette documentation est des plus claires et très agréable à lire. Tant mieux, car les possibilités de paramétrages d'une police sont nombreuses et seuls les
professionnels sont initiés à leur vocabulaire technique. Mais un logiciel d'une telle qualité ne peut que déclencher les vocations !
Yann Serra currence, un clic bref sur la souris sert à poser un point duquel part une ligne droite, alors qu'un clic continue pose un point et courbe la ligne précédente. Une fois le tracé terminé on relie le premier et le dernier point avec le bouton droit. L'outil Flèche sert à sélectionner un ou plusieurs points pour déplacer un segment ou ajuster une courbe. Les autres outils servent à dessiner des formes géométriques En hausse A La reconnaissance de tous les formats standards A La simplicité d'utilisation A La richesse des paramètres A Le manuel A La possibilité de dessin vectoriel En
baisse ? Sans défaut Note ? ? ? ? ?
Typesmith 2.5c AMIGA 1200 SCALA VT 100 199' SCALA MM 211 790' SCALA MM 400 1490' IMAGE VISION 749' CINEMORPH 290' MUSIC X.2.0 349' AUDIO SCULPTURE 250' OCTAMED 6.0 VF 690' DIVERS PC TASK 3 .15 VF 990' DEVPACK 3.5 VF 990' BLITZ BASIC 2.1 480' GP FAX 2.346 VF 750' HISOFT BASIC 2.5 VF 1190' MODEM TUTORIAL VF 250' MUI 3.3 VF 400' POWER COPY 3 VF 349' 1 1 Bd Voltaire 7501 1 PARIS (D 01 43 57 48 20 Fax : 01 43 57 10 01 Ouverture : 1 Oh à 19h PERIPHERIQUES Processeur 68040 25 Mhz, mémoire RAM 2 Mo, mémoire FAST 4 Mo ext. 16 Mo, lecteur 3'1 21,76 Mo.
Contrôleur DD IDE + SCSI Disque Dur 1 Go SCSI LECTEURS 88OK0I LECTEURS l,7Mo A005 Int. Al 200 590' A006 Int. A2000 590' A007 Int. A4000 590' A008 Ext. Tout Amiga 890' CD-ROM SCSI B001 CD 6X seul 1690' B002 CD 6X + Squirel 2040' B003 CD 8X seul 3090' B004 CD 8X + Squirel 3440' B005 Squirel 490' J002 J003 A001 Int. A500 290' A002 Int. A600 1200 300' A003 Int. A2000 350' A004 Ext. Tout Amiga 320' CD-ROM IDE BOOI CD 8X seul 640' B002 CD 8X + Kit Randy 990' B003 CD 10X seul 760' B004 CD 10X + Kit Randy 1100' B005 Kit Randy 490' 18900* 19500' IOMEGA COOI ZIP SCSI Ext 1190' C002 JAZ SCSI Ext 3690'
SYQUEST C003 EZ 135 890' C004 EZ 235 NC EXT. MEMOIRE D001 A 500 512Ko 200' D002 A 500 lMo 300' D003 A 600 lMo 300' AMIGA 1200 TOWER CARTE ACCELERATRICE 68030 28 MHZ E001 MTECK 28 Omo 690' E002 MTECK 28 4Mo 890' E003 MTECK 28 8M0 1040' E004 KIT SCSI 700' Boîtier Tower Infinitiv L001 1002 1690' CARTE ACCELERATRICE 68040 E009 Blizard 1240 Omo 2390' E010 Blizard 1240 4Mo 2590' E011 Blizard 1240 8M0 2740* E012 Blizard 1240 I6M0 2990' E013 Copro 50 Mhz 520' Interface Clavier PC 490' Interface PCMCIA 290' Tous nos prix sont TTC et modifiables sans préavis. Offres valables dans la limite des stocks
disponibles. Photos non contractuelles.
1890' Carte Zorro CHAOS ENGINE 2 AUEN BREED 3D 2 WORLD GOLF TIN TOY ADVENTURE TOURING CAR CHALLENGE TILE MOVE FIGHTING SPIRIT SLAM TILT STAR CRUSADER VIDEO GRAPHIQUE M001 VIDI 24 RT 1390' N001 Scanner 69t Gris 590' M002 VIDI 24 RT PRO 1990' N002 Scanner 256t Gris 990' M003 Genlock Minigen 790' N003 Scanner Couleur 2190' M004 Genlock Composite 1790' N004 Tablette ARTPAD A6 1290' M005 Genlock Y C 2790' N005 Tablette ARTPAD A5 2490' SON MODEM + P001 Interface MIDI 190' R001 OLITEC 14400b 990' P002 Mégalo Sound 390' R002 OUTEC 28800b 1190' P003 AURA 890' R003 US Robotic 33600 1290' GRAND CHOIX DE
DISK ET CD JEUX • DEMOS • UTILITAIRES • EROTIQUES Nous réparons tous les ordinateurs et moniteurs... Délais maximum 10 jours. Devis gratuit ou forfait.
DISQUES DURS F001 170 Mo 2m IDE 1290' F002 540 Mo 21 2 IDE 1790' F003 630 Mo 31 2 IDE 1090' F004 1,2 Go 31 2 IDE 1290' F005 1,6 Go 31 2 IDE 1590' F006 540 Mo 3, 2 SCSI 1390' F007 1 Go 31 2 SCSI 1890' DOMAINE PUBLIC SERVICE REPARATION MONITEURS G001 Mult. S nc 14' M 1438 2290' G002 Mult. S nc 15' M 1538 2990' G003 Mult. S nc 17' M 1738 7290' G004 SVGA 14' 1490' G005 SVGA 15' 1990' G006 SVGA 17' 3590' Réparation garantie 3 mois.
DIVERS CABLES S001 Souris standard 99' T001 Peritel 90' S002 Souris 300 dpi.
120' T002 Midi 70' S003 Souris 400 dpi.
160' T003 Nul modem 90' S004 Souris optique 220' T004 Minitel 90' S005 Crayon souris 300' T005 Disque dur 2 , 221 2 60' S006 Trackball 350' T006 Disque dur 2 , 23 1 7 70' S007 Multistandard 500 200' T007 Prolongation joystisk 60' S008 Multistandard 600 260' T008 Imprimante 90' S009 Commut. Joy souris 200' T009 Adaptateur multisync.
150' S010 Alim. 500 600 1200 390' T010 Adaptateur peritel 1083 150' A retourner à Nom ... Adresse .....| Code Postal .... .Ville ....| Tel Mon ordinateur I Prix TTC, promotore non annulables *Fras 4envoi : poste 50f transporteur 150F par cofe C.R 70F en Désignation ou ref ? Chèque ? CCP ? Carte bleue date d'expiration N° ? Carte club AMIE Date : Signature RACHAT
COMPTANT Nous reprenons comptant vos ordinateurs, vos périphériques, vos logiciels, vos livres... “mTe“pC,T 1“VoltairT 7501 î"ï»ÏrÎs DISQUETTES Certifiées 100% sans erreurs 3'1 2 DF DD m 2,40' WR 2,30' H 2,10' M 1,90' 3'1 2 DF HD Q 2,90' Q 2,80' E 2,60' ® 2,40' Qté.l Prix Montant A 1200 2 Mo + 18 Mo + Scalla OCCASIONS K001 Amiga 500 650' K006 Moniteur 10835 700' K002 Amiga 500+ 800' K007 Moniteur 10855 700' K003 Amiga 600 800' K008 Moniteur 10845 900' K004 Amiga 1200 1700' K009 Moniteur SVGA 800' K005 Amiga 2000 1500' K010 Lecteur Ext.
250' FOI 4 Blizard 1260 Omo 4490' E015 Blizard 1260 4Mo 4690' E016 Blizard 1260 8M0 4840' E017 Blizard 1260 I6M0 5090' E018 KIT SCSI 700' BOITIERS-TIROIR-INTERFACE F008 Boi. Ext. IDE î“Co 590' F009 Boi. Ext. SCSI ÎSJ 690' F010 Boi. Ext. A soc* 890' fou Tiroir Int. IDE 140' FOI 2 Tiroir Int. SCSI 170' FOI 3 Inter face Squial SCSI 490' FOI 4 Interface PCMCIA IDE 590' 1003 1004 Photo non contractuelle H001 A 1200 + Pack Magic 3190' H002 A 1200 + DD 170 Mo + Scalla 3990' H003 A 1200+ DD 1,20 Go + Pack 4490' IMPRIMANTES G007 Canon B 130 990' G008 Canon BJC 240 1490' G009 Canon BJC 4100 1890' GotO
HP 400 1590' G011 HP 6900 2390' G012 HP 870 3390' CARTE ACCELERATRICE 68030 50 MHZ E005 Blizard 1230 Omo 1190' E006 Blizard 1230 4Mo 1390' E007 Blizard 1230 8M0 1540' E008 Blizard 1230 I6M0 1790' CARTE ACCELERATRICE 68060 EXT. MEM. A1200 D004 A 1200 Omo 590' D005 A 1200 4Mo 760' D006 A 1200 8M0 920' AMIGA 4000 TOWER A 4000 2 Mo + 1 8 Mo + Scalla A 4000 2 Mo + 4 Mo + Scalla 19990' NOUVEAUTES I Light Rom 4 | Light Rom Gold 299' 249' Aminet 15 99' Cloanto Peresonal Suite 299' Aminet 16 99' Peresonal Paint 7 S.E. 349' Aminet 17 99' Megahits 6 99' Aminet Set 3 249' French Storm 89' Aminet Set 4
249' Meeting Pearls 4 99' Amiga Tools 4 199' Amiga cd Developer 1.1 149' X-Paint 4.0 399' Amiga Repair Kit 349' Mods Anthology 249' The Epie Interactive Amiga Tools 5 199' Encycopedia 299' CLASSICS 149 2491 Aminet 9 10 11 99' Animations CD 249' Assassins 1 119' Giga Graphics 199' Amos CD 2 189' Deutsch ed. 2 99' Audio Plus 149' World of clipart 199' Textures 249' Imagine CD 349' The Epie Coll.
199' Amiga Tools 3 199' Meeting Pearls 3 99' UPD Gold 219' Magic illusions 99f GFX Sensations 249' Euroscene 2 99F Pro Back 2 129' DELUXE PAINT 5 VF 590' PERSONNAL PAINT 6.4 VF 490' PHOTOGENICS VF 590' SCENARY ANIMATOR 590' LIGHT WAVE 3.5 1990' POV RAY 2.2 VF 300' PAINTER 3D 290' PERSONNAL PAINT 6.4 VF 490' BUREAUTIQUE FINAL COPY II 390' TURBO CALC 3.5 490'
D. OPUS 5.12 VF 690' WORDWORTH 5 690' TURBO PRINT 4.0 560'
DIRWORK 2.1 VF 690' DIAVOLO BACKUP 3.2 VF 580' ASIM CDFS 490'
SENSIBLE WORLD Of SORCCRA 96 97 BLACK VIPER CAPITAL PUNISMMENT
TUNY TROOPS XP8 JET PILOT NEMAC IV EXILE LEGEND (AGA) HUMANS 3
VALHALLA 3 GRAPHIQUESlVIDEO & SON 22ÎL?o!iEux LOGICIELS JEUX
249F Réglage es si ù e?
Ouvrir Sauver (Séparateur) Couper
• HT Annuler | QK Un mois après la sortie de Final writer 5,
Digita international nous propose Wordworth version 6.
L'Amiga serait-il en train de prendre sa revanche bureautique sur le Pc ?
Wordworth 6 est un traitement de textes dont l'atout mis en avant est la reconnaissance des formats étrangers.
Oui, il est enfin possible de récupérer Concrètement, il un document Microsoft Word tapé au est désormais bureau, on préserve même la mise en possible de forme des caractères ! Mais en creu- mettre n'importe sant un petit peu, on s'aperçoit que qui devant un cet argument est encore fort modeste Amiga sans qu'il par rapport à la puissance effective du se rende compte produit.
Qu'il travaille sur La vraie bureautique sur Amiga Amiga. La première bonne surprise surgit lors de l'installation : Wordworth est fourni avec des pilotes pour près de 300 imprimantes différentes... Y compris les plus récentes ! Une fois l'applica- ù Nouveau S Ouvrir h Sauver S Sauver Sous H Dernière Sauvegarde A ê Imprimer V position: Haute Wordworth 6 Reglages Barre d’Qutils Icônes Larges Commandes Appliquer | tion lancée, on découvre avec un certain bonheur que la présentation des icônes respecte scrupuleusement la charte graphique imposée par Microsoft Word et consorts, sur Pc et
Macintosh. De plus, Wordworth 6 est livré avec trois disquettes contenant toutes les polices de caractères standards (au format Postscript et Truetype), auxquelles on peut ajouter toutes celles du Workbench (Compugraphic et bitmap) et même celles de l'imprimante !!
Impression rapide et juste Cette dernière option est particulièrement intéressante car l'Amiga imprime de deux façons, en mode texte ou graphique. En mode texte, l'ordinateur envoie juste les caractères à l'imprimante qui les retranscrit avec ses propres polices. On perd alors toute la mise en forme (la graisse des caractères, les justifications, etc.). En mode graphique, l'ordinateur envoie à l'imprimante le contenu de la page pixel par pixel. On est sûr d'avoir sur papier exactement la même chose qu'à l'écran, mais la page prend énormément de temps à sortir. L'idée est donc de
taper son texte directement avec les polices de caractères de l'imprimante, pour que le mode texte soit aussi identique à la mise en page originale. Optimal !
Le top du top Mais le meilleur est ailleurs : Wordworth 6 dispose d'un dictionnaire orthographique et des synonymes tout en français ! Cette prouesse est l'oeuvre de la société Fds, laquelle a totalement localisé le logiciel dans la langue de Molière et fournit même un épais manuel totalement traduit. Le Barre d’Ouîils imita Tout est paramétrable.
Top : à l'instar de Word 6 et Word 95, Wordworth est capable de détecter en temps réel les fautes d'orthographe.
Concrètement, il est désormais possible de mettre n'importe qui devant un Amiga sans qu'il se rende compte qu'il travaille sur Amiga. Chapeau ! Il y a tout de même une différence notable avec les produits Pc, Wordworth, lui, coûte moins de 500 francs.
Mise en page En outre, Wordworth 6 dispose des fonctions basiques de Pao qui ont fait le succès des compatibles Pc et autres Macintosh. Une palette flottante des plus intuitives permet d'insérer des images, des tableaux et même de dessiner des formes géométriques. Bien entendu, nous n'avons pas affaire à un véritable logiciel de Pao, mais ce n'est pas le but ici. Quitte à faire dans le gadget, les concepteurs de Wordworth ont préféré ajouter un petit jeu, histoire de faire une pause, et un module de lecture à voix haute, parce qu'on est tout de même sur Amiga. Il n'y a qu'un seul reproche
que l'on puisse formuler sur ce logiciel : les touches du pavé numérique ne sont reconnues qu'en tant que pavé de direction. Hé oui, nos cousins anglais tapent directement leurs chiffres avec les touches surplombant les lettres.
Yann Serra Remerciements à Fds En hausse ? Dictionnaire temps réel en français A Présentation au standard Word A Les 300 pilotes d'imprimantes A L'utilisation des polices A Le prix En baisse ? Mauvaise utilisation du pavé numérique Note ? ? ? ? ?
Texte Sb* Vue 1 ht Fichier V Dictionnaire A i Barre d'Outils V Wordworth 6 Tapa Personnaliser votre interface.
CD JEUX MATERIEL La carte Graffiti se présente sous la forme d'un petit boîtier, de la taille d'un paquet de cigarettes, en moins épais. La finition est propre, ce n 'est pas le genre de petite interface bricolée dans son garage.
Graffiti Elle est livrée avec une disquette contenant un utilitaire pour visionner des images, des dri- vers pour Shapeshifter, ainsi que divers exemples et documentations démontrant les qualités de la carte Graffiti.
Installation Rangez vos outils, la carte Graffiti s'installe en deux secondes sans aucun bricolage. Elle se branche tout simplement sur la sortie Rgb de votre Amiga, et vous rebranchez ensuite votre moniteur derrière.
Contrairement aux autres cartes graphiques, il n'est pas nécessaire ici de posséder des bus Zorro II ou Zorro III, ni même le chipset Aga. La carte Graffiti est compatible avec absolument tous les modèles d'Amiga. La seule chose que vous aurez à configurer, éventuellement, ce sont deux jumpers qui se trouvent sur la carte, et qui sont très accessibles, en fonction de ce que vous indiquera le programme de configuration fourni sur la disquette.
Utilisation Toutes vos applications restent bien sûr compatibles et utilisables normalement, sans pour autant bénéficier des possibilités de la carte Graffiti.
Elle est totalement transparente pour les programmes qui ne l'utilisent pas. Toutefois, on pourra noter une légère perte du signal vidéo en sortie, d'où une image un peu moins nette, avec la carte. Parlons maintenant des applications qui utilisent la carte Graffiti. Elles sont encore trop rares pour l'instant, mais comme toutes les documentations nécessaires sont librement distribuées, gageons qu'elles seront de plus en plus nombreuses assez rapidement. Les exemples fournis sur la disquette nous promettent à eux seuls de bien belles choses. De notre côté, nous avons pu tester Pcx,
Shapeshifter et Uae. Ce sont tous les trois des émulateurs, qui ont eu de très bons comportements avec la carte. La carte Graffiti permet, en quelque sorte, de faire une conversion Chunky en Planar en hardware, et non de façcon logi cielle. Toutes les applications, jeux ou démos qui nécessitent ce type de conversion devraient bénéficier d'une accélération graphique notable s'ils savent détecter et utiliser cette carte.
2UU U pL. 4a h ü a * ù-, iilii 4 Nemacs IV, optimisé pour la carte graffiti.
G raff iti En hausse ? Enfin une carte graphique pour tous les Amiga !
En baisse ? Juste un petit nombre d'applications l'utilisent à ce jour.
Note ? ? ? ? ?
Amiga developer cd 89 F Amiga repair kit ..269 F Amiga tools 5 ......129 F Amiga utilities 2 ...179 F Aminet 13, 14, 15, 16..79 F Aminet set 1, 2 , 3, 4.. 199 F Da Capo ...159 F Démos are forever. 39 F Dopus 5.5..... 499 F Emulators unlimited 179 F Fred Fish 10 99 F SCALA Plug In ......249 F Frozen Fish 1995 .129 F Gateway 1 .39 F Giga graphie set ..149 F Goldfish 2 .139 F Goldfish 3 .139 F Imagine 3.0 enhanœr od 219 F Liaht rom 4 ...239 F üghtwave enhancer
cd 189 F Magic publisher. 269 F Magicwb enhancer. 99 F Meetting pearl 4 ....59 F Mods Antnology. 206 F Personal Paint 7.0......379 F Personal suite ......159 F Print studio pro 206 F Rhs Erotic collection 89 F Scene storm 1 ......159 F Speccy cd 1996 ...129 F System booster. 109 F Turbo calc 4 ..629 F Utilities experience 1... 169 F Weird science clip art....89 F Wordworth 6 519 F Wordworth 6 offi VÔ..699 F T-SHIRT AMINET. 79 F Alien Breed 3D 229 F Breatless AGA 229 F Capital Punishment 219 F Extrême Racina 129 F Extrême Raàng Data Disks..79 F
Figfhing Spirit ..219 F Football Masters 179 F Mega Typhoon .....169 F Hillsea Lido ...159 F Humans 3 .199 F Legends ...159 F Nemac 4 ...169 F Primai Rage AGA 229 F Samba Parti AGA 139 F Spearis Leaacy AGA... 159 F Super Skidmarks 129 F Super Skidmarks Data...89 F Chaos Engine 2 NC Tin loy Adventure AGA..209 F Valhalla 3 .219 F Tiny Troops ...NC Worms .99 F Vendetta 2175 CD 179 F Serebewald ofsoGoer96 97 199 F Autres titres
dispos....téléphonez !
Mode de paiement :
- Mandat ou Chèque
- frais de port 32 F SoftwareParadise iC-A du BAB 139 Rte de
Lamouly 164600 ANGLET Assembleur Initiation à l'Assembleur
Remarques générales Cette fois, c'est du concret, je vous
propose un court programme qui va vous montrer que même muni du
peu de choses que nous avons vu jusqu'à maintenant, nous
pouvons réaliser de petites applications complexes grâce aux
bibliothèques de fonctions du système. C'est en cela que l'Os
de l'Amiga est très puissant.
Si vous examinez le listing fourni, vous pouvez le découper en plusieurs grandes parties :
- Les inclusions des fichiers d'en-tête du système
- L'ouverture des bibliothèques
- Le programme principal
- La fermeture des bibliothèques
- Les routines du programme
- La zone de données C'est l'allure générale qu'un programme
Assembleur doit avoir. Le système doit être dans le même état à
l'entrée et à la sortie du programme.Vous devez libérer tout ce
que vous avez alloué (mémoire, librairie, etc.). Pour rendre
les programmes Assembleur plus lisibles, on utilise souvent des
macros-instructions. Ce ne sont pas des instructions
Assembleur, mais simplement des fonctions de substitution de
texte interne au programme d'assemblage (Devpac,Asm-one,...)
qui remplacent plusieurs lignes de code par une seule avec la
possibilité de paramétrer.
Sésame ouvre-toi Pour ouvrir une bibliothèque, vous savez qu'il faut utiliser la fonction OpenLibrary de l'exec.library. Mais comment ? Un petit bout de code vaut mieux qu'un grand discours, alors voilà la marche à suivre.
Move.l $ 4.w,a6-* lea _adrdunom (pc ) , al-» moveq 0, d0-* jsr OpenLibrary (a6)-* move.l dO,_adrdebase -* _adrdunom dc.b 'nom. Library', 0 -* La première instruction charge l'adresse de base de l'exec.library dans le registre A6.
Cette adresse de base se trouve toujours à l'adresse 4 de la mémoire de l'Amiga. C'est la seule référence absolue que vous ayez le droit d'utiliser dans un programme proprement écrit. Al contient l'adresse du nom dans la zone de données. DO contient le numéro de version de la bibliothèque.
Au retour de l'appel de fonction, DO contient l'adresse de base de la bibliothèque ou 0 en cas d'échec. Dans le listing, vous pourrez constater que j'ai utilisé la macro instruction CALLEXEC qui fait exactement la même chose (je vous encourage à aller voir dans le fichier execjib.i comment cela est fait).
Sésame ferme-toi Et pour fermer la bibliothèque ? On utilise CloseLibrary, évidemment. Suivant le même principe : move.l $ 4.w,a6 -* move. 1 _adrdebase, al -* j sr CloseLibrary ( a6 ) -* On peut difficilement faire plus simple.
Maintenant, vous savez tout faire. Mais oui, faire appel à la fonction d'ouverture d'une bibliothèque est équivalent à appeler n'importe quelle fonction. Vous avez compris le principe général, on charge des valeurs dans les registres, on fait appel à une fonction, on récupère le résultat et on le traite.
Moveq,lea,bsr et jsr sont dans un bateau Si vous lisez le code du petit programme ci-joint vous constaterez qu'il y a des instructions que vous ne connaissez pas.
MOVEQ val, Dx : est une version rapide de MOVE, elle vous permet de charger des valeurs comprises entre 0-15 ( S0- SF en hexadécimal) dans le registre de donnée Dx (x quelconque compris entre 0 et 7).
LEA val.Ax : charge l'adresse 32 bits "val" dans le registre d'adresse Ax. Les deux instructions suivantes permettent de faire appel à des routines. Les routines sont des sous-programmes Assembleur et elles se terminent toujours par un Rts (c'est comme un Gosub Return en Basic).
BSR Adresse : fait un saut au sous-pro- gramme à l'adresse indiquée, la portée du saut est limitée à 16 bits. Il s'agit d'un déplacement relatif au Pc.
JSR Adresse : fait un saut au sous-programme à l'adresse indiquée mais cette fois la portée du saut est de 32 bits !
Chaque instruction 68000 dispose de nombreux modes d'adressage. Ils varient suivant l'instruction et ne sont pas toujours tous disponibles. Il se peut même que vous écriviez un jour une instruction erronée à cause de cela, comme par exemple : bsr 8(a6) -* Pour éviter ce problème, reportez-vous à un ouvrage sur la programmation en 68000.
Mon premier programme Le petit programme ci-joint ouvre les bibliothèques : intuition.library, dos.library. Puis, nous faisons quelque chose d'un peu original, nous ouvrons une fenêtre ! Oui, mais pas par les moyens classiques fournis par l'intuition.library (que nous verrons prochainement). Nous ouvrons une fenêtre grâce à la dos.library, ce qui nous permet de la traiter comme un fichier et de faire des opérations d'entrée-sortie dessus. A titre d'amusement remplacez la ligne _Mafenetre dc.b 'CON: 10 10 600 100 To Dream or no to Dream', 0 -» par quelque chose du style _Maf enetredc . B ' ram
: Dream', 0 -* et après avoir assemblé et exécuté le programme, allez voir le contenu du fichier ram:dream To be continued... Voilà, la prochaine fois nous reviendrons sur les instructions du 68000. Nous verrons les opérateurs logiques et nous les utiliserons pour générer un fractal !!!
D. R. Mignon ;un petit exemple illustrant les propos de l'article
et des précédents-* ;Pour Devpac ...Pour asm-one ajouter
la directive INCDIR avec le répertoire-* ; correct et
supprimer opt c+,d * ;INCDIR "répertoire_ou_sont_les_
includes "-* m f S;.
Move.l (a7)+,d3 père la longueur -» bsr écrire -* "Appuyez DISQUETTES SONY HAUTE FIDÉLITÉ 880 KO Lecteur HD 1760 KO interne (précise le modèle de I migai.565 F Disquette MF2DD Soin s 10 4.50 F l'» .....' 45 F Disquette MÏ-2DD Soin 30 (4.00 F l' 120 F Disquette MF2DD Soin 50 0.80 F l ) ...,. 190 F La force d’un créateur en action.
Résidence les Cottages 83 rue André Theuriet F63000 Clermont Ferrand.
Téléphone : 33+ 04.73.93.77.31. Port 48h 40 FF. Assurance +30 FF.
Matériel + 30 FF. étranger + 15 FF.
Include libraries dos.i-» include mtniition mtuiticx _llb.i -» include intuition intuition, i-» -?
; Ouverture des librairies-» ?
Lea _dosname(pc),al Ouvre la dos. Library -» moveq 0, dO ; N ' importe quel version-» CALLEXEC OpenLibrary;Macro d'ouverture-» move.l dO,_DOSBase Sauvegarde du pointeur -* ;sur la bibliothèque-» ?
; Exemple d'ouverture de fenêtre avec la dos. 1 ibrary-» ; La fenêtre est gérée cornue un fichier... -» ¥ move.l _Ma f ene t re, dl ; Nom de la fenêtre-* move.l MODE_NEWFILE,d2 ; M o d e d'ouverture -» CALTDOS Open ; Ouvre le fichier fenêtre-» move.1 dO,_handlefenetre Sauvegarde le handle-» ?
; Exemple d'affichage de texte dans une fenêtre -* ¥ move.1 textl,d2 ; Adresse du texte-* moveq f intext1-1ext1, d3 ; Longueur du texte-* bsr écrire Routine qui affiche le texte-» dans une fenêtre-» move.1 buf ferl,d2 ; Adresse du bu f fer-* moveq finbufferl-bufferl,d3 ; Taille du buffer-» bsr lire ; Routine qui lit -* ; une chaîne de caractère-* move.l d0,-(a7) ; sauvegarde la longueur-* ; -Affiche "votre nom est..."-* ?
Move.l text2 d2 ;d2=adresse du texte -* moveq fintext2-text2 d3 ;d3=longueur du texte-» bsr écrire -* move.l bufferl,d2 -*
- Exemple de saisie d'une chaîne DREAM-N°38 MARS 1997 1f*y lli ¦
£.'Vs move. 1 text3, d2 -* moveq fintext3-text3,d3 -* bsr
écrire -» » ;--Lit une chaîne se terminant par retum -* *
move. 1 buffer2 , d2 -* moveq finbuffer2-buffer2,d3 -* bsr
lire -» » ;--Ferme les fichiers et les bibl iothèques-* ?
Move.1 _hândlefenetre(pc ),dl-* CALLDOS Close-* move. 1 JDOSBase (pc ), al-* CALLEXEC CloseLibrary-* rts-* » lire-» move. 1 __handlef enetre, dl-* CALLDOS Read-* rts-» ?
écrire-* move. 1 _handlef enetre, dl-* CALLDOS Write-» rts-» textl dc.b 'Le mot de passe: f intext 1-» text2 dc.b 'Le mot de passe est: '-» fintext2-» text3 dc.b 'Appuyez sur retum '-* fintext3-* bufferl dcb.b56.0-» finbufferl-* buf fer2 dcb. B 1, 0-» finbuffer2 -» even-* _Mafenetre dc.b 'CON: 50 50 400 120 To Dream or no to Dream', 0-* Jhandlefenetre de. 1 0-* _dosname de. B ' dos. 1 ibrary ', 0-* _DOSBase de. 1 0-*' Attention : ce signe (-*) indique un retour de ligne.
ü * ?
M %:¦ ' Mp mm,s-' r ' Ztf'l ; Affiche retum "-* ; récu- li-iM jocu mcn rspen m agehiest ArtEfTecI VF 1.5 * = 590 F. Version 2* Réservation = .429&P 990 F PageStream3,2.a VF* ... 2490F 1990 F TypeSmith VF* 990-F 790 F WordWorth 6 VF ..... 490 F Gabarits A.D.F.I.* 240 F Scripts A.D.F.I.* ..... 240 F Extension TextFx2* 450 F Effet de Gary* ... 290 F Moteur True Type* .... 290 F Textures A.D.F.I.* .....» . 240 F
Festivités A.D.F.I.* .. 240 F Drapeaux 3D du monde’ ... 340 F Filtre JPEG* . 230 F Filtre WordWorth* .. 230 F Fontes Studio* . 340 F IMPRESSION Spoulcur ADFI VF* . 240 F Pilotes A.D.F.I. VF * Canon & Stylus (langage LQ & ESCP2). 190 F émulateur TurboPrint (Hewlett Packard) ...450 F Stylus 400 C 720 ppp ...... 1790 F Stylus 600 C 1440 ppp ...2290 F Stylus 800 C 1440
ppp ... 3290 F Module PostScript pour la Stylus 800 .....Mars Canon BJC 4200 ... 1780 F Hewlett Packard 690 1940 F DÉBUTER SUR AMIGA Bien Débuter A.D.F.I. Précisez l'Amiga (ROM 2.x ou 3.x) VF 190 F PROGRAMMATION Jennifer Amos A.D.F.I. VF* ... 200 F Annabella GFA A.D.F.I. VF* .... 320 F HiSoft Devpac 3.50 VF * . 795 F StormC ANSI C++ VF 1’ = 1690 F. Version 2 = 2490 F Storm
Wizard* . 490 F DOCUMENTATION Exec (Encyclopédie A.D.F.I. tome 1) VF* 320 F Matériel (Encyclopédie A.D.F.I. tome 2) VF* ...320 F ÉDUCATIF Décollages A.D.F.I. VF* ....l ..290 F Thème L’espace A.D.F.I.* .. 125 F Thème L'alphabet A.D.F.I.* ..... 120 F Thème La mer A.D.F.I.* ...», 140 F 140 F DISQUES DURS Nos disques durs I.B.M. sont
garantis 3 ans. Ce sont aussi parmi les plus rapides du marché. L'installation s'entend sur des produits acquis auprès des Éditions A.D.F.I. : pour d'autres produits, multipliez le prix indiqué par 2.
A. B.E. le réparateur de référence VF*
570 F Seagate 540 MO SCSI ...
1090 F IBM 540 MO 2.5” IDE 4000 R mn . 1390 F
IBM 1 GO 2.5" IDE 4000 R mn 1990 F IBM 1,4
GO 2.5" IDE 4000
R mn ..2390 F IBM 2,1
GO 2.5" IDE 4900 R mn .. 3590 F IBM 1,7 GO
3.5" IDE 4500 R mn . 1490 F IBM 2,1 GO 3.5" IDE
5400 R mn .. 1790 F IBM 3,2 GO
3.5" IDE 4500
R mn ...2290 F IBM 1
GO SCSI 5400 R mn . 1590 F IBM 2 GO
SCSI 5400
R mn .....2190
F IBM 2 GO SCSI 7200
R mn .....4290
F IBM 4 GO SCSI 5400
R mn .....4590
F IBM 4,5 GO SCSI 7200
R mn ..6690 F
IBM 9 GO SCSI 7200 R mn ... 12990 F
Préparation du disque
dur ...... 180 F
Installation de
logiciel 60
F PÉRIPHÉRIQUES USRobotics Sportster 56000 avec tuteur en
VF .....1090 F USRobotics Courier 56000 avec
tuteur en VF ......1890 F Graveur Philips 2600 interne 2x
lecture 6x .....2890 F Blizzard 1230
68030 50 Mhz .. 1070 F Blizzard 1240
68040 40 Mhz ...... 1990 F Blizzard 1260
68060 50
Mhz ...3990 F
Coprocesseur 50 Mhz . 510 F OS
3.1 (ROM+Manuel VF+disquettes) à partir
de ..690 F L'ensemble de ces logiciels sont
des créations ou des exclusivités des éditions
A. D.F.I. Ils doivent ftre livrés avec un carton d'enregistrement
à nous retourner.
Fortement compatible avec Unix, Linux est un système d'exploitation.
Globalement, le rôle d'un tel programme est de comprendre les instructions d'un logiciel externe et de les faire exécuter par le microprocesseur de l'ordinateur. Sur Amiga on a pour habitude d'utiliser I'AmigaOS, contenu dans les Roms Kickstart. De par son universalité, Linux est, lui, distribué en fichiers.
L'installer revient donc, dans un premier temps, à copier ces fichiers sur son disque dur. Dans un deuxième temps, Linux travaille avec son propre format de disque : Vextended 2 filesystem, différent du Fastfilesystem de l'Amiga.
Concrètement, il va falloir formater une partition, ou un disque dur entier, d'environ 200 Mo dans un format différent de celui que propose l'Amiga.
Pas de panique Installer Linux sur Amiga Bénéficier de toute une logithèque moderne et standard sur Amiga ? C'est possible, grâce à Linux ! Il suffit de l'installer sur votre Amiga ! Prêts pour l'expérience ?
Avant de se lancer dans de périlleuses investigations, nous allons déjà voir si Linux est capable de fonctionner sur votre Amiga et surtout si l'expérience vous tente. La chose est tout à fait possible sans même toucher à la précieuse organisation de votre disque dur. Nous allons en fait installer un Linux miniature. Pour ce faire, il convient de récupérer les trois fichiers suivants : AmiBoot-4_0.gz : (programme Amiga de démarrage) Filesys-ELF-2_0.gz : (disque Linux virtuel) Vmlinux-2_0_28-amiga_tar.gz : (Linux à proprement parlé) Ces trois fichiers sont disponibles sur Internet à l'adresse
ftp: tsx-
11. mit.edu pub linux 680x0. Ils sont compressés. Pour leur faire
retrouver une taille normale, il faudra utiliser les utili
taires Gzip et Untar que l'on trouve sur Aminet.
Installation Attention, votre Amiga doit disposer d'au moins 4 Mo de Fast Ram. On commence par copier ces cinq fichiers dans un seul et même répertoire du disque dur, appelé (au hasard) Alinux. Puis, on ouvre une fenêtre Shell en sélectionnant "Exécuter une commande..." du menu Workbench et en tapant "Newshell". Une fois la fenêtre Shell ouverte, on y tape (sans le tiret du début) :
- cd Alinux (pour être dans le bon répertoire)
- Gzip -d amiboot-4_0. Gz
- Gzip -d filesys-elf-2_0.gz Gzip -d vmlinux-2_0_2 8- amiga_tar.
Gz
- rename vmlinux-2_0_28-amiga_tar to vmlinux-2_0_28-amiga.tar
- Untar vmlinux-2_0_28-amiga.tar La première ligne sert à se
mettre dans le bon répertoire, les trois suivantes décom
pressent les fichiers Linux, la quatrième renomme un fichier
pour faire comprendre qu'il était doublement compressé et
la dernière le décompresse à nouveau. Le répertoire devrait
désormais contenir au moins ces trois fichiers : bootstrap
Ramdisk-image vmlinux-2.0.28 Suivant la date à laquelle vous
téléchargerez Linux, il se peut que les noms de fichiers
changent quelque peu (numéros de version). Mais l'orthographe
devrait rester approchante.
Lancement Toujours dans la même fenêtre Shell, il suffit de taper la ligne suivante pour lancer Linux : bootstrap -k vmlinux-2.0.28 -r ramdisk-image Si vous obtenez soudain un écran gris avec du texte en anglais et que le mot "bash " apparaît à la fin, vous pouvez crier victoire : vous êtes sous Linux ! A ce niveau, vous pouvez taper "Is" pour voir le contenu du disque virtuel ou " sbin shutdown -r now" pour retourner sous AmigaOS. Félicitations, cela vaudra le coup de pardonner son disque dur et d'installer Linux en entier !
Ça môrche pô... Si vous n'avez pas compris qu'il fallait appuyer sur la touche Entrée à la fin de chaque ligne dans le Shell, laissez tomber. Linux est trop complexe pour vous.
Si un message d'erreur apparaît après une commande Gzip, Rename ou Untar, c'est que vous vous êtes trompé dans un nom de fichier. Tapez alors Dir pour vérifier l'orthographe. Si Linux ne se lance pas, c'est qu'il ne peut pas fonctionner sur votre Amiga. Les raisons peuvent être multiples : Workbench trop vieux, absence de Mmu dans votre microprocesseur, etc. A ce sujet, pensez à lire les fichiers Announce présents à la même adresse Internet que Linux.
Yann Serra Imagine A la découverte d'Imagine 4.0 Incroyable ! Dream vous offre ce mois-ci la version 4.0 complète de ce célèbre logiciel d'images de synthèse !
Imagine 4.0 installé, restez dans la fenêtre Shell, tapez le chemin de votre répertoire Imagine et entrez au clavier : La première chose à faire est bien entendu de décompresser les fichiers Dms fournis sur le CD-Rom de ce mois-ci en trois disquettes d'installation. Il suffit d'ouvrir une fenêtre Shell, de se mettre dans le bon répertoire du CD Lha x CDO:Z_Amiga Imagine update . Lha Une fois que l'ordinateur vous aura demander confirmation pour écraser l'ancienne version (tapez Y), Imagine 4.0 sera définitivement installé sur votre disque dur.
Utilisation Sans avoir la prétention de vous apprendre à utiliser Imagine, voici un premier exemple de ses possibilités. Commencez par double-cliquer sur l'icône du program- (CDO:Z_Amiga lmagine ) et de taper : Dms WRITE Diskl.dms to DFO: Dms WRITE Disk2.dms to DFO: Dms WRITE Disk3.dms to DFO: Evidemment, il conviendra d'insérer une nouvelle disquette vierge à chaque demande de l'ordinateur. Si besoin est, on renommera les disquettes successivement en Diskl, Disk2 et Disk3. On ré-insère ensuite la disquette Diskl et on clique sur son icône Install. Nous avons ajouter dans le même répertoire du
CD-Rom un fichier Update.Lha. Il s'agit d'une version plus récente du noyau d'Imagine qui corrige tous les bogues du programme. Une fois me. Une fois le logiciel lancé, allez dans le menu Editor et sélectionnez Détail editor. Une fois l'écran aux trois fenêtres quadrillées apparu, allez dans le menu Object et sélectionnez Load.
Un requester apparaît. Entrez dans le répertoire Objects, sélectionnez Cow et appuyez sur Ok. Les différentes vues en fil de fer d'une 3 boutons pour orienter.
Qrend, pour finir.
Vaches apparaissent alors dans chacune des fenêtres. Le squelette de l'image définitive est dans la fenêtre en haut à droite.
Sur la barre verticale du milieu, repérez le bouton A et cliquez dessus. Cliquez ensuite dans la fenêtre en haut à droite. En maintenant le bouton de la souris appuyé, orientez comme bon vous semble le squelette de la vache. Procédez de même avec les boutons Z et P. Cliquez ensuite sur le bouton Qrend et sur Ok dans la nouvelle fenêtre qui apparait. Ça y est ! Vous avez effectué votre première création sous Imagine 4.0 Pour aller plus loin N'hésitez pas ensuite à consulter les fichiers de documentations présents dans le répertoire Docs du tiroir Imagine. Pour peu que l'anglais ne vous
rebute pas, ils vous permettront de comprendre comment exploiter au maximum ce sublime logiciel. Bien entendu, rien ne remplacera jamais le véritable manuel, disponible auprès d'Infologic.
Yann Serra Initiation au C(3) Après avoir découvert, le mois dernier, les principaux types de données acceptées par le C, nous verrons ce mois-ci comment définir des fonctions qui pourront être appelées dans des programmes.
En langage C, les fonctions sont essentielles pour la construction de programmes. En effet, un programme C peut être considéré comme une collection de fonctions. D'ailleurs, c'est la fonction "main" qui est appelée au départ lors de l'exécution. Nous essaierons de vous apprendre à écrire vos propres fonctions et à les intégrer dans vos programmes. Dans ce but, nous allons commencer en vous montrant comment se définit une fonction en C. Pour définir une fonction C, on dispose de deux syntaxes. La plus récente et la plus utilisée correspond au standard ANSI. La plus ancienne se rencontre
encore quelquefois, mais est amenée à disparaître. C'est pour cette raison que nous présenterons les deux syntaxes, mais n'utiliserons que la première dans vl, . . . ,vn]-» nos exemples (les expressions entre crochets signifient qu'elles ne sont pas obligatoires).
Définition de fonction (ANSI) : [classe de mémoire] [type] nom ( [ tlvl, t2v2, . . . , tnvn] ) -» [Définition de variables locales] -* [Définition de variables externes] -* [Déclaration de fonctions supplémentaires ] -* [ Instructions ] -* - [Définition de variables locales] -* [Définition de variables externes] -» [Déclaration de fonctions supplémentaires ] -* [ Instructions ] -* }- Ne soyez pas effrayés par le formalisme de ces définitions, vous verrez qu'avec quelques explications, cela devient très simple. La [classe de mémoire] peut être "extern" ou "static". "extern" est la valeur par
défaut et signifie que la fonction peut être utilisée dans d'autres modules. C'est utile si vous compilez deux programmes sources et que vous désirez que cette fonction soit utilisée dans les deux, "static" indique que la fonction ne peut être utilisée que dans un seul programme à la fois, [type] est le type de la valeur renvoyée par la fonction. Nous verrons par la suite un exemple de fonction qui renvoie une valeur, [nom] est le nom de votre fonction. Les [tlvl ,t2v2,....,tnvn] sont les paramètres de la fonction.
Exemple : extern int ajoute(int a, int
b) -* - return(a+b) ) Nous avons défini ici une fonction
"ajoute" qui renvoie un entier et qui prend comme paramètres
deux entiers a et b. Cette fonction renvoie (par l'instruction
return) la somme de a et de b. La définition classique
aurait été : extern int ajoute(a,b)
- * int a,b;-* - return (a+b) - Dans cette forme, les paramètres
de la fonction sont nommés mais leur type n'est spécifié
qu'après la parenthèse et avant l'accolade. Les variables
locales sont des variables qui ne sont connues que par la
fonction dans laquelle elles sont déclarées.
Exemple : extern void échangé(int *a, int
* b) -» int aux;-» aux= * a ; -»
* a=*b;-»
* b=aux; -* }- Cet exemple est un classique de la pro
grammation. La fonction "échange" permet d'échanger le
contenu de deux entiers. Pour cela, il nous faut une variable
locale auxiliaire qui sauvegardera le contenu de a, pour
ensuite le mettre dans b (cette variable n'est connue que par
la fonction ("change"). La fonction ne renvoie rien (void),
mais change directement la valeur des paramètres. Pour ce
faire, on remarque que les paramètres sont passés par adresse
(en utilisant les pointeurs). Pourquoi est-ce indispensable ?
Pour le comprendre, nous allons utiliser deux fonctions : la
première aura des pointeurs comme paramètres (c'est la
précédente : "échange") et la seconde aura des paramètres
entiers : extern void echange2(int a, int
b) -» - int aux;-» aux=a ; -» a=b;-*
* b=aux;-* }- On dit que les paramètres de la fonction "échange"
sont passés par adresse et que ceux de la fonction "échange2"
sont passés par valeur. Il nous faut maintenant une fonction
"main" qui permettra de tester chaque fonction : include
stdio.h -* void main (void)-* - int a=4, b=5 ; -* int
*pa,*pb;-» printf("a=%d b=%d n" , a, b) ;-» echange2 (a,b) ;-*
printf("a=%d b=%d n" , a, b) ;-*
* pa=4; *pb=5 ; -* print f("pa = %d pb=%d n" , *pa, *pb) ;-»
échangé ( pa, pb ) ; -» printf("pa=%d pb=%d n" , *pa, *pb) ;-*
}- Détaillons tout d'abord cette fonction "main" : comme vous
pouvez le voir, elle ne renvoie aucune valeur (void) et elle
n'a aucun paramètre (void également). Elle contient 4 variables
locales : deux entiers (a et b) et deux pointeurs indiquant
l'adresse d'un entier (pa et pb). On commence tout d'abord
par imprimer les valeurs de a et de b grâce à la fonction
printf définie dans la bibliothèque "stdio.h". Les "%d"
permettent de savoir à quel endroit dans la chaîne on veut pla
cer ces valeurs, le premier "%d" correspond à la première
variable indiquée après les guillemets (a) et le second à la
seconde variable (b). Ces "%d" seront automatiquement
remplacés lors de l'impression à l'écran. Ensuite, on appelle
notre fonction "échange2" avec a et b comme paramètres, puis
on imprime les valeurs de a et de b (de la même manière que
précédemment). C'est ensuite au tour de notre fonction
"échange". On initialise les valeurs des entiers pointées par
pa et pb (*pa=4; *pb=5) puis on imprime ces valeurs avant et
après l'appel de la fonction "échange". Notons ici, que cet
appel se fait au moyen de "echange(pa,pb)" et NON
"echange(*pa,*pb)". En effet, il faut passer le pointeur
(l'adresse) et non la valeur. Si vous compilez et lancez ce
programme, vous aurez en sortie : a=4 b=5-» a=4 b=5-» pa=4
pb=5-» pa=5 pb=4-* On reconnaît ici que la permutation de a et
b n'a pas eu lieu, alors que celle de *pa et
* pb a bien eu lieu. Cela n'est pas surprenant car la fonction
"échange2", en raison du passage des paramètres a et b par
valeur (sans utiliser les pointeurs), ne reçoit que des copies
des valeurs d'origine des variables a et b. Tout ce qu'elle
peut faire, c'est échanger les valeurs de ces copies locales,
mais elle ne peut pas permuter les valeurs des variables de la
fonction "main".
Contrairement à la fonction précédente, la fonction "échange" utilise le passage de ses paramètres par adresse (en utilisant les pointeurs). Cela lui permet d'accéder non plus à des copies locales des variables de "main", mais aux contenus des emplacements mémoire où sont rangées ces variables. Une modification de ce contenu entraîne donc instantanément la même modification de la variable correspondante dans la fonction "main". Si vous avez bien compris ce principe, vous aurez franchi un grand pas dans la maîtrise de C. Le passage par adresse est en effet le seul moyen de définir une
fonction qui doit retourner au moins deux valeurs. Maintenant que vous savez définir et utiliser des fonctions en C, il vous reste à savoir les déclarer, jusqu'à présent, les définitions de nos fonctions personnelles étaient toujours placées avant la fonction principale "main". D'une manière générale, les fonctions étaient définies dans le programme avant la fonction qui les utilisait. De ce fait, les fonctions étaient déjà connues du compilateur lorsqu'elles étaient appelées. Vous devez savoir qu'une fonction C peut être définie n'importe où dans votre programme et notamment après la
fonction "main". Il est simplement nécessaire qu'au moment de l'appel, le compilateur la connaisse déjà.
Donc, si vous désirez définir une fonction après la fonction qui l'appelle, vous devez la déclarer.
Exemple : main ( ) -» - void func(int x) ;-» int i ; -» f une ( i ) -» , ?
}- void func ( ) -» - }- Ici, la fonction "fun" est déclarée dans la fonction "main". Le compilateur sait alors qu'elle existe et qu'elle sera définie plus tard. Pourquoi ne pas définir toutes les fonctions avant leurs appels me direz- vous ? Parce que si vous le faites, toutes vos fonctions seront globales alors que dans l'exemple précédent, seule la fonction "main" connaît la fonction "func". Si une autre fonction était définie avant celle-ci, elle ne la connaîtrait pas, à moins de la redéclarer. Les fonctions C ne devraient désormais plus vous poser de problèmes et vous pouvez commencer
à faire des petits programmes en attendant le mois prochain où nous vous parlerons des fichiers.
Richard Thibault Attention : ce signe (-») indique un retour de ligne.
Forum 'j Lecteurs Vous avez un problème insurmontable ? Vous pensez que la Dreamette est la seule à pouvoir vous aider ? Alors n'hésitez pas, prenez votre courage à deux mains et un stylo dans l'autre; et écrivez- nous une lettre gentillette en décrivant précisément votre problème, sans oublier de mentionner votre configuration exacte : modèle d'Amiga, version du Kickstart et du Norkbench, quantité de mémoire, disque dur, CD- Rom... Breftout ce qui peut nous être utile pour vous dépanner. Vous pouvez également en profiter pour donner votre avis sur le magazine, nous faire des suggestions pour
l'améliorer; ect. Envoyez le tout à : Dream La Dreamette, 21, rue N.D. de Nazareth, 7S033 Paris.
Attention, ne joignez surtout pas d'enveloppe timbrée et auto adressée, nous ne pouvons pas vous répondre personnellement !
C'est une véritable avalanche de lettres que nous avons reçue ce mois-ci... Avec le sondage, vous allez pouvoir vous exprimer une fois de plus !
Mais pour commencer ce forum, voici une lettre qui résume très bien l'état d'esprit du nouveau Dream : NOUVELLE FORMULE Salut à toute l'équipe de Dream, j'ai un A500, kisckstart 1.2 et Wb 1.2. C'est de cette machine que je suis tombé amoureux il y a plus de 9 ans. J'ai passé des heures et des heures à jouer, dessiner, programmer et surtout rêver... Par la force des choses, j'ai dû passer du côté obscur de la force : le Pc.
Et je peux vous dire que là, tout le monde en parle de ma machine, même à la télé... Quoi qu'on en dise, cette machine me satisfait... Surtout depuis que j'ai découvert le petit plus, et ce petit plus s'appelle Linux. Un C++ gratos, X- window quand on veut, comme on veut et tout le tou- tim qui va avec.
Mais voilà, cette merveilleuse machine n'a pas mon Deluxe point IV, ni Amos, et les jeux sur Pc sont souvent nuls. La 3D en Svga est toujours saccadée, même sur les P200 avec carte 3D des copains... je voudrais relier mon A500 à mon Pc sous Linux, je veux les noms des cartes, câbles, logiciels, protocoles, etc. Et j'aimerais en savoir plus sur la BeBox et en particulier les logiciels qui tournent dessus. En attendant une nouvelle machine Amiga extraordinaire et moins chère qu'un Pc, je vous souhaite à tous une bonne année.
Fred.
Mon très cher Fred, Comme tu as pu le constater dans ce numéro, Dream est désormais armé pour répondre à tes questions et aller même au-delà... L'Amiga est une fabuleuse machine, et il ne faut pas la laisser tomber. Mais cela ne veut pas dire qu'il faut l'isoler pour mieux la protéger, bien au contraire. Linux, comme tu le sais déjà, représente à lui seul une petite révolution dans l'informatique, et dans le monde de l'Amiga en particulier (cf Linux M68k). C'est de cette révolution en marche que Dream se veut le reflet... En espérant que vous y trouverez tous votre compte.
INTERNET EN BOITE Chère Dreamette, je me permets de t'écrire parce que j'ai entendu parler d e "boîtes" permettant d'avoir Internet, et ce pour environ 2000 F. Qu'en penses-tu ?
Cela ne serait-il pas une solution ? Pourquoi testez-vous dans Dream des modems 33600 bauds, alors que les 56000 bauds sont sur le point d'arriver ?
Mon petit Bob, Ce n'est pas pour te décevoir, mais les "boîtes" Internet à 2000 F (Network computers) sont à la limite de l'arnaque pour le particulier... Surtout quand tu possèdes déjà un ordinateur. Tout d'abord, il faut savoir qu'Internet, ce n'est pas tout. Bien sûr on peut y trouver plein de choses, mais pour jouer via Internet, par exemple, il te faudra quand même un ordinateur. Ensuite, s'il est tout à fait vrai que les modems vont bientôt passer à 56000 bauds, tu noteras que beaucoup de modems 33.6 pourront être "upgradés" à 56000 (l'Us robotics testé dans le numéro 36 de Dream
par exemple). En clair, si tu as déjà un ordinateur, il vaut mieux t'acheter un modem (qui coûte moins cher que les boîtes "Internet" à 2000 F, sois-en sûr...). LE DUR EN INTERNE Ma petite Dreamette adorée, je possède un 1200 Wb 3.0, et j'ai acheté une carte Blizzard IV avec 8Mo de Ram. Mais depuis, mon DD Overdrive de 60 Mo refuse de démarrer, sauf si je débranche la carte.
Pourtant, dans Dream et sur le 3615 Adream, il est écrit noir sur blanc qu'il n'y a aucun problème de compatibilité.
Est-ce qu'en mettant le DD en interne le problème sera résolu ?
Sinon, est-il possible de récupérer des pages web sous Netscape pour les relire sous Voyager ? Comment récupérer l'archive Mui du CD du numéro 35 ? N'ayant pas de lecteur CD, je suis obligé de passer par le Pc, mais l'archive ne tient pas sur une seule disquette 720 Ko ! Le désarchi- veur Lha sur Pc est-il compatible ? Sandy.
Ma petite Sandy, En théorie, aucun problème de compatibilité de devrait survenir entre une Blizzard IV et un Overdrive. En théorie, car les affres technologiques des multiples versions de l'Overdrive réservent bien des mauvaises surprises. Notre conseil sera donc le suivant : possesseurs d'Overdrive, mettez votre disque dur en interne ! Attention toutefois, le connecteur Ide interne du 1200 est au format 2,5 pouces alors que le disque dur de l'Overdrive est au format 3,5 pouces. Il faut donc un convertisseur. Quelque soit le logiciel pour naviguer sur Internet, les pages Web sont au
format Html et se lisent indifféremment avec Netscape, Ibrowse, Mosaïc ou Voyager.
Pour récupérer une archive en provenance d'un Pc, il faut la compresser en plusieurs petits fichiers de 720 k chacun. Pour ce faire, il suffit d'utiliser un compresseur commun à l'Amiga et au Pc : Arj ou Zip (que l'on trouve dans le Dp). Nous ne recommandons pas de désarchiver un fichier Amiga Lha sur Pc. C'est possible, mais les fichiers Amiga ont des noms de plus de 8 caractères et ça fera planter le Pc.
Petites annonces Le magasin Amie recherche un vendeur spécialisé Amiga connaissant également le Pc.
Téléphoner au 01 43 57 48 20.
Ventes Vds 30 fonds d'écran jPEC 100% origin. Libre de droits 50 F port compris D. Estridge 4 rue des Blanc fossés 91200 Athis Mons.
Vds Al 200 Tower + DD 850 + 10855 + Cdx2 pour 3700 F. Tél : 04 66 71 19 32 HR.
Vds Amiga 1200 + 80 Mo sur Blizzard 50 Mhz + Hd 280 Mo + 2 joys : 2500 F au : 03 80 73 83 72 ou 03 86 62 28 82 Phil.
Vds disque dur 630 Mo. Prix : 600 F. Tél : 04 66 65 28 76.
Vds A4000 - HD 1 Go - carte Cybergraph - CD8X - Ecran 15 " log.
3D 2D - copro 50 Mhz - Nbx jeux - Log. Trait, texte - prix 12000 F. Tél : 01 69 43 84 18 Mikael.
Vds CD-Rom Pc Warcraft 2, Quake, Duke 3D + utilitaires originaux liste sur demande. Le Vaou Stéphane 89 Bd Emile Zola 72 Le Mans.
Vds 8 jeux originaux sur Amiga : 280 F (Mr. Nutz, Dennis, Body blows, Empire soccer 94, etc.) au 04 91 09 04 96 HR (Dép. 1 3).
Vds intros, démos, modules musicaux pour Amiga. Demander liste : Krüsemann Alexander La Tengarie 81640 Combefa.
Vds DD 20 Mo, W3.0, Dpaint 4, Wordworth, utilitaires, jeux, drivers, Dp, X-files, samples, etc. Port PCMCIA Joanie au 02 99 09 36 91.
Vds Al 200 6 Mo + DD 120 Mo + carte 50 Mhz + copro + 2 quarts + 2 souris + pad CD-32 + jeux + écran + docs + filtre tbe : 4500 F. Tél. : 02 35 87 86 54.
Vds Al 200 + moniteur + DD 300 Mb + 030 + 50 Mhz + 10 Mb + kit CD- Rom 4X Atapi, le tout : 4000 F. Tél : 06 08 18 60 91 ach. HD 3,5 faire offre.
Vds 350 disquettes + 3 boîtiers en bois : 350 F et joypad compétition pro CD32 pour Al 200 : 100 F. Tél. : 02 98 81 45 02.
Vds 1200 HD 80 Mo lect. Ext 2 joys 2000 F à débattre. Vends très nombreux jeux, utilitaires, éducatifs origi.
Prix très intéressant : 01 48 30 83
53.
Vds Barrette Simms 8 Mo 32 bits : 200 F + disque dur 1,2 Go : 900 F. Divers jeux originaux neufs Qet pilot...) Tél : 03 21 65 55 22.
Vds pour Al 200 carte mémoire + 4 Mo : 425 F (port compris) : appeler après 18 h : 04 78 49 75 45.
Cherche lecteur HD, faire offre.
Vds Amiga 1200 complet + carte Blizzard 28 Mhz, 4 Mo + disk prix : 2000 F. Tél : 02 38 36 56 35 après 19 h. Vds A4000 40 + moniteur RI 942 + CD-Rom + 2 lecteurs HD internes + 1 lect DD ext + carte graphique Picasso 2 + divers : 9000 F. Tél. : 01 64 88 42 12.
Vds Amiga 1200 et DD 120 Mo + joy + 300 disks + jeux originaux + boîtes + scanner NB : 2000 F. Dpt 75.
Tél ; 01 43 72 97 44.
Vds carte mémoire + 4 Mo Fast RAM : 450 F. Lect. CD-Rom X3 100% compatible CD-32 : 200 F. Prix port compris. Tél. : 03 84 26 89 02.
Vds Al 200 DD 120 Mo carte Al 230 40 Mhz 68030 300 disks 2 joysticks imprimante Mps 1270 A. Tél : 02 31 94 19 40 : 3500 F. Vds Al 200 : 1500 F, carte, Blizzard 1230 50 Mhz + 8 Mo : 1000 F, écran 1084S : 750 F, 250 Disks, manettes...: 700 F, CD-32 + CD + Comm : 1000 - 05 49 76 79 60.
Cause achat carte 040 Vds Blizzard 1230 4 + copro 50 Mhz + 4 Mo 60 ns. 900 F port comprix.
Tél. : 03 84 82 76 75.
Vds A200 Rom 3.1 HD 55 Mo SCSI 68030 33 Mhz lect. 3 1 2 Ram 17 Mo cont. IDE CD-Rom poss. : 4000 F à déb. Tél. : 02 47 96 68 63.
Vds al 200 Tower + CD-rom + carte 4 Mo + copro + DD 1 go + Vidi 24R + jx + joystick + moniteur 1960 Commodore PX : 6500 F. Tél. : 02 32 57 89 83 à 20h.
Vds souris sans cable infra-rouge pour Amiga 1200. Prix : 400 F. Valeur : 800 F. Tél. : 03 20 46 21 36.
Vds Al 200 Blizzard 1220 6 Mo 28 Mhz emplacement copro nbx jeux et disquettes joysticks DD 80 Mo : 2500
F. Tél. : 01 43 05 83 58 après 18h.
Vds 350 disquettes + 3 très beaux boîtier en bois : 400 F pour Al 200 : joypad CD-32 compétition pro : 100 f. Tél. : 02 98 81 45 02.
Vds carte 68030 33 Mhz + 4 + Mo ext. 128 Mo + support copro 20 à 60 Mhz + chip permettant plus de 8 Mo avec PCMCIA (HD, CD-Rom, Squirrel...) + horloge prix : 750 F. Donne ext. Mémoire DKB 1200 nue + horloge + support copro PLCC a personne n'ayant pas les moyens d'investir dans l'Amiga.
Tél. : 04 91 15 26 06 demander Caporal chef Guinebert.
Vds Amiga 4000 040 avec 18 Mo de Ram, HD 240 Mo. Vds carte Picasso, Vlab et Fast SCSI II pour A4000 prix intéressants à débattre.
Tél. : 01 39 53 04 121e soir.
Vds jx 100 F AB3D, XTR, Aladdin, Bloodnet, Rob. Req, Sim. Sorcerer VF, Jurassic, Bub'n', Bliz. 030 50 Mhz copro 1550 F 19h Mathieu 04 73 25 19 32.
Vds jeux originaux : Capital punish- ment : 100 F + frais de port. SW 0596 97 : 120 F. Jet pilot : 120 F. Sim city 2000...Tél. : 03 21 65 55 22.
Vds CD-32 + 4 jeux + Sport (câble permettant de relier la CD-32 à l'Amiga) livré avec 2 CD-Rom (Network 2, CDExchange) : 1000 F. Tél. : 03 24 35 15 40.
Vds Amiga 1200 - DD 340 Mo. Carte Blizzard - 6 Mo - CD-Rom Overdrive PCMCIA - impr. Citizen ABC 24 couleurs - lecteur de disquette externe, souris, joystick, logiciels originaux - prix à débattre, demander Arnaud au 03 87 66 56 38. Recherche Cybervision.
Vds carte graphique 3D Matrox impression plus 2 Mo avec tous les drivers et un CD-Rom de jeux 3D : 600 F + jeux CD-32 et jeux sur disquettes pour Amiga 1200.
Forum Vds imprim. Cit 120 + cable et driver Amiga : 200 F. Vds aussi jeux au 01 30 38 85 89 Mendy Alfred 3 rue des Maçons de Lumière 95800 Cergy.
Ach. Sur CD-32 AB3D, UBBlows, Microcosm, Sstard., Flink (ou Jpond 3) : 80 F pièce. Alexis Arend, Ch. 35, 27, rue du Gai Déléstaint 75016 Paris (Paris uniquement).
Vds 1200 + carte acc. Blizzard 1230 4 + 6 Mo Ram + DD 540 Mo nbx jeux et utils prix : 4000 F. Tél. : 03 28 21 13 13.
Vds HD 850 Mo garantie 700 F. Simm 4 Mo : 100 F. David au 01 46 30 42 32 de 10h à 19h.
Semaine uniquement.
Vds softs originaux disks et CD Al 200 DD 80 Mo + CD-32 + communicator III hard divers bas prix.
Tél. : HR 04 67 70 83 1 7.
Vds extension mémoire 1 Mo pour Amiga 600 : 100 F avec horloge Alain au : 01 48 00 06 18.
Vds HD85 2,5 300 F Dpaint AGA : 100 F - Interface MIDI : 100 F. Cherche contact POHINP. 24, rue S. Drault 86000 Poitiers.
05 49 41 23 79.
Vds DDUR 420 Mo plein : 800 F. Demander Philippe Tél. : 03 22 26 30 83.
Vds 1200 + imprimante jet d'encre NB + 100 disks + souris + joy. + Dream N° 11 à 37. Le tout : 2000 F. Tél. : 04 77 29 1 7 97.
Vds Squirrel ss gar. : 300 F + Rallonge PCMCIA : 100 F. Nappe Centronics SCSI 50 BR : 30 F. 4 Mo Sim : 50 F. Tél. : Julien au 01 30 40 16 31.
Vds jeux originaux et cherche contact sur Amiga Petit Arnaud : 25 rue des Aulnettes 77000 Ivry sur Seine.
Vds A2000B + ext. Mem. 2 M A2058 + ext. Vidéo A2320 + écran 1950 + progs. + docs + ex. N° mags : 1500 F à déb. Tél. : 03 85 52 75 17(71).
Vds disque dur 2"5 85 Mo à 300 F. Cherche contact sur Al 200 600 500 pour jeux, utils, démos. N'Guyen Sany 5 271 rue du Boulonnais 57070 Metz. Tél. Après 20h : 03 87 37 31
69.
Vds lot de 27 jeux originaux : 300 F, pour Amiga 500 + manuel. Tél. : 61 92 43 16 après 20 h. Demander Buchard Patrick.
Achats Achète Amiga 1200 3.1, dép. 53 (1500 F max.) + cherche contact A500 JM Marqué 1 7, rue Alfred Nobel 53940 St Berthevin : 02 43 68 1 7 55.
Achète jeux originaux pour A600 (carton rouge, Ishar trilogy) écrire à Eloy Jean-Paul, 4, rue Rameau 62160 Bully-les-Mines.
Achète logiciel complet DSS 3.0 (digitaleur + programme + doc.). Recherche également genlock faire offre à Maurice au 01 42 76 02 85.
Achète sur Al 200 Elite 3 The First Encounter et SimCity 2000. Pour offre tél. 01 60 35 95 70.
Contacts Recherche disquettes initialisation carte graphique Avidéo 24.
Tél. : 01 39 54 38 32.
Cherche contacts sur Amiga 1200.
Mac Eric 22 rue de Picardie 62221 Noyelles sous Lens.
Cherche contacts sur Al 200 A600 sur dépt 60 ou sur Amiens. Claude Clowez 10 Chemin des Pavillons 60510 La Neuville en Mez.
A saisir : échange HD 2"1 2 170 Mo contre HD 3"1 2 135 Mo minimum.
Tél. : 03 20 83 20 97. Sylvain le WE.
Cherche contacts Al 200 préférence CD-Rom achète horloge Al 200 M. Letournel 43 rue Paul Cézanne 76120 Grand Quevilly.
Tél. : 02 35 69 50 66.
Cherche contact pour échanger idée et logiciel vidéo Amiga + 1 personne pour me graver un CD. Brice au 01 48 31 88 70.
Recherche utilisateurs Bars'n'pipes et interfaces MIDI + Amigaistes CD- Rom. Tél. : 03 23 98 43 21.
Cherche contacts Amiga Franck Dutouron Badio 82100 Castelferrus tél. : 05 63 95 41 28. Merci.
Cherche contacts sur Amiga 1200.
M. Lenglin Gilbert 5, rue Mozart 62750 Loos-en-Gohelle.
Echange jeux, utils, démos, sur Amiga 1200, envoyez listes à Durand Thierry 26, rue des Changes 31000 Toulouse.
JH Bac + 3 cherche travaux de traduction anglais français, français anglais. Tél. : au 05 62 28 56 81 (Franck) cherche contacts Al 200.
Echange console 3D0 + 60 jeux CD contre matériel Amiga ou autre console tél. 03 20 26 15 37 Maurice.
Bios(1)? Ah ce truc dans les Pc ? C'est ca !
Non, nous parlons de BeOS. Cet OS récompensé par l'Eddy Award de l'avancée technologique 1996.
C'est donc tout autre chose. Ce nouvel OS se justifie-t-il ?
Expérience personnelle oblige, je réponds par l'affirmative : pour réaliser le soft de mes rêves, j'avais besoin d'un système multitâche, supportant le multithread. Mais alors pourquoi pas Linux ou OS 2 ? Pour satisfaire une exigence de plus et chère à mes neurones paresseux : il fallait qu'il soit simple de concevoir des programmes (graphiques ou non) complexes, j'en ai rêvé... vous connaissez la suite.
Nous verrons les aspects techniques de BeOS dans la rubrique pratique.
Be (1 j'en ai une autre comme celle-ci : BeZOO. Idéal comme nom d'application n'est-ce pas ?
NO MORE BEBOX Be arrête son activité hardware La news du mois (celle qui a fait exploser mon mail) est l'annonce de l'arrêt définitif de la production de machines BeBox.
Ces fameuses machines à double processeurs PowerPC 603 (à 66 ou 133 Mhz) qui ont permis à Be de constituer une bonne base de logiciels tournant sous BeOS. L'annonce (postée le 31 janvier) a été immédiatement suivie de réactions épidermiques issues de la communauté des développeurs. L'un deux a même suggéré de ne pas recompiler les applications pour la prochaine version de BeOS (la version Dr9 - comprenez Developer release 9) ! Cette réaction est d'autant plus justifiée que l'annonce de la cessation de l'activité hardware fut aussi impersonnelle qu'une lettre de rappel d'impôt. On peut
aussi aisément imaginer la réaction de ceux venant juste de recevoir leur BeBox toute neuve... et déjà inutile. Face à l'affolement général, Be rectifiait le tir quelques jours plus tard, en annonçant le support pour les trois années à venir de l'actuelle BeBox (dénommée Rev6 pour Révision 6). En substance, cette nouvelle stratégie découle de plusieurs constats : la démocratisation des machines multi-processeurs, le prix à payer pour une compagnie de 50 personnes à développer une plate-forme hardware, la volonté d'éviter les conflits d'intérêt entre Be et les autres constructeurs ayant
acquis la licence BeOS (PowerComputing notamment). Enfin, Be entend profiter de la part de marché acquise par les PowerMac. Oui, vous avez bien lu, BeOS est capable de fonctionner sur PowerMac (Power computing, Apple et autres clones) à base de PowerPC 603 et 604. Le portage sur PowerMac n'est pas totalement finalisé. La version du système Dr8.2 n'autorise pas l'accès au port série (donc pas de connexion Ppp), au lecteur de disquettes-et ne supporte pas le partitionnement du disque dur : il faut installer le système sur un disque dédié.
N'oublions pas que nous sommes en "Developer release", ce qui signifie que tout n'est pas parfait.
Cette version est toutefois suffisam- ment avancée pour permettre le développement des applications et utiliser la totalité des applicatifs tournant sur la BeBox sans aucune recompilation. En conclusion, nous pouvons nous réjouir d'une telle stratégie : possesseurs de BeBox, vous avez là une machine unique, un trophée en quelque sorte. De plus, le portage de BeOS sur les PowerMac et autres clones assure une plus large diffusion à vos pépites logicielles.
BE SOFT Des softs sous BeOS ?
Ton OS est super ! Mais t'as quoi qui tourne dessus ?
Autrement dit, peut-on considérer sa BeBox (ou son PowerMac sous BeOS) comme machine principale me permettant d'accéder à Internet, de faire du traitement d'images, de rédiger du texte (etc.) ? Afin de bien orienter le sujet, nous éviterons de répondre aux questions du type : puis-je lire des disquettes Dos ? Ou encore, puis-je lire un document Word dans ton système ?
(questions classiques qui me font perdre mon calme !). En effet, BeOS n'assure pas en natif la compatibilité avec les systèmes orientés bureautique.
Jean Calmon, président de Be Europe, devant l'une des premières BeBox. Une machine à ranger désormais au musée de l'informatique.
MANGEZ-MOI !
Des applications qui poussent comme des champignons 1996 a été l'année de tous les développements, ces derniers mois ont été riches en nouveautés.
Voyons donc ce que la logithèque nous propose.
• Le produit qui tue est VirtualMac de Fredlabs : un émulateur
MacOS pour les PowerMac ! Ce produit ne fonctionne pas sur
BeBox car il accède à la Rom du Mac. L'avantage de cette
émulation est qu'il offre la protection mémoire de BeOS sur
lequel le produit évolue. Si plantage il y a, vous relancez
l'émulateur comme tout autre logiciel Be. Ce produit en cours
de développement permet aux programmeurs de migrer en douceur
sur BeOS tout en continuant la maintenance de leurs
applications natives MacOS. Lors du Mac world, une démo
montrait l'exécution de Microsoft word, Excel et ClarisWorks
version 68k. La société Lorienne software propose
AppSketcher, un produit permettant de créer graphiquement une
application BeOS. Ce fabuleux produit est gracieusement
disponible pour tout développeur depuis la version DR8 de BeOS.
Lorienne software met également au point Reggae, un traitement
de texte et LRDraw, une application de tracés vectoriels. Ces
deux derniers outils, constituent la première offre bureautique
pour le système Be.
• Autres nouveauté : gcc, LE compilateur C que tout bon Linuxien
est obligé d'utiliser, est en cours de bêta test sur Be. La
librairie graphique 3D Mesa version 2.1 (compatible avec
OpenGL) est disponible. A noter que BeOS dispose de sa propre
librairie graphique respectant la philosophie du système :
programmer devrait être cool ! Depuis le mois de février, nous
avons également la version
1. 4 du langage orienté objet Python, porté par Chris Herboth. La
version 1.0 de SoundPlay (de Marco Nelissen), lecteur de
fichier audio remplaçant avantageusement PlaySound livré
avec BeOS.
Il y a foule mais ça tourne. Qui a dit que BeOS manquait d'applications !
Pgp (qu'on ne présente plus) en version 2.6.2. La version 0.9.3 de MyBrowser (réalisé par Thorsten Seitz). Ce produit offre une excellente alternative au Browser (élément de base de l'environnement graphique du système Be) en présentant hiérarchiquement les objets (fichiers, tables, dossiers).
First3D risque aussi de faire du bruit, c'est un modeleur très prometteur.
• Les outils d'accès à l'internet ne sont pas oubliés : notons
Kftp, pour Kerberos Ftp conçu par Laurent Pontier. Lois, un
navigateur Web offrant une consultation de pages Web originale
(genre bloc- notes) exploite le système de base de données de
BeOS pour y stocker les bookmarks. NetPositive, un autre
navigateur Web est capable pour sa part d'exécuter des
séquences QuickTime. Pour l'Ire, on trouve le client Félix
réalisé par Xavier Ducrochet.
L'accès aux newsgroups est possible via slrn issu du monde Unix. Enfin, le courrier électronique est géré par BeMail livré en standard.
Malgré son jeune âge, BeOS n'est donc pas en reste côté applications. Ces dernières exploitent en général avec brio les arcanes du système.
I nternet
• Deux sites web à consulter : http:llwww.be.com : la page
officielle de Be http:Hwww.beeurope.com : ne manquez pas la FAQ
complète sur la version PowerMac de BeOS BiEn Pratique BeOS est
jeune et a l'outrecuidance d'être novateur. Compatible avec la
norme Posix (terme qui, au travers d'environ 1000
spécifications, désigne un système compatible Unix), BeOS est
livré avec pléthore d'applications Gnu (bash, awk, bison, flex,
gzip, tar, fgrep etc. etc.). Le portage d'une application issue
du monde Unix - et de Linux en particulier - est donc
relativement aisé.
Malgré tout, il serait bien dommage de se priver des fantastiques APIs du système.
Cet article présente de façon plus ou moins détaillée les entrailles du système. Une approche en douceur en quelque sorte avant le grand plongeon vers la programmation dans les articles suivant.
En mettant les mains dans le cambouis vous comprendrez mieux la mécanique (ainsi parlait St Pixel).
Welcome to Be, Inc BeOS n'est pas une saucisse BeOS fut annoncé comme le système d'exploitation des années 90 : un 05 moderne.
Le concept de modernité ne repose pas sur l'architecture globale du système : le multitâche et le multithread sont des concepts bien assimilés (traduire pour certains 05 : je sais ce que cela signifie, j'ai même essayé de faire un 05 multitâche et logiquement, ça marche... logiquement.). Le micro-noyau n'est pas non plus une nouveauté. BeOS a été conçu sur ces concepts mais voilà, il a été écrit à partir d'une feuille blanche. BeOS n'a pas, comme l'a souligné J.L. Gassée - président de Be inc. - l'apparence d'une saucisse : belle à l'extérieur mais beurk à l'intérieure. En partant de
rien, les ingénieurs de Be ont pu intégrer harmonieusement ces concepts novateurs et y ajouter le "petit plus" qui fait toute la différence.
BeOS a le sens du service BeOS gère le multi-propcessing (de 1 à 8 processeurs), le multitâche préemptif, le multithread (et donc les sémaphores), le chargement dynamique des drivers, le partage de la mémoire et des librairies, et la gestion de la mémoire virtuelle. Ces précieuses fonctions sont orchestrées par un programme de 262k : le kernel - ou noyau.
Il est en liaison direct avec le matériel : gestion des interruptions et communication entre les processeurs. BeOS est basé sur une architecture client serveur. Ces serveurs se situent juste au-dessus du noyau et offrent la possiblité au travers de librairies C++ d'accéder à l'ensemble des fonctionnalités du système : audio, stockage, applicatif, réseau, impression. Ce découpage illustre la conception complètement objet du système.
Les serveurs de BeOS Chaque serveur s'exécute dans un espace mémoire protégé. Le serveur principal est le serveur d'application. Il prend en charge la gestion des fenêtres ainsi que leur contenu lent d'eux-mêmes (impression, audio..). Nous ferons leur connaissance lorsque nous apprendrons à les soumettre à nos moindres désirs grâce au charme de nos petites applications.
Un kit d'accès ?
Pour accéder à tous les services de BeOS, nous avons besoin d'une couche supplémentaire : les "kits". Ces kits sont des librairies de classes réalisées en C++ (c'est donc en C++ que nous développerons). Les services du serveur d'applications sont accessibles via le kit application et le kit interface. Les services du "storage server" utilisent le storage kit. Pour les services du serveur réseau, tout se fait via le kit réseau et ainsi SOFTWARE KITS (Librairies) COUCHE MATERIELLE (BeBOX ou PowerMAC) , de suite. Ce découpaqe per- L architecture du système Be. ...... met de bien situer les
actions du développeur en fonction du type de problème à résoudre. Vous souhaitez créer une fenêtre, faites appel au kit d'interface et d'application ! C'est un peu déroutant au début mais on s'habitue très vite à cette architecture...et on y prend goût. D'autant qu'il n'est pas nécessaire d'être un expert en C++. Mais cela nous le verrons au prochain article.
Christophe Morvant braininabox@alt. Net et la gestion des événements (clavier, souris...). BeOS est un système fortement multi- thread, c'est ce qui lui confère la propriété d'être réellement temps réel : lorsque vous déplacez une fenêtre intégrant une animation (3D, vidéo...), la séquence ne reste pas figée et le graphisme est redessiné dynamiquement (par exemple, il n'y a pas de mappage en mémoire des recouvrements de fenêtres). Chaque création de fenêtre donne naissance à deux threads : un thread maintenu par le serveur d'application qui communique avec un thread pour
l'application cliente exécuté dans un espace d'adresse séparé. Cette architecture permet de traiter les différents événements de façon asynchrone offrant ainsi des temps de réponse optimum. Bien sûr, vous pouvez ajouter vos propres threads.
Satisfaisant la contrainte de recherche. Le système de base de données est dit vivant : vous pouvez demander que votre application soit immédiatement prévenue d'une modification des données d'une table par exemple. Cette fontionnalité est présente dans le browser (le Finder de BeOS si je puis dire). Le serveur réseau offre les fonctionnalités de base d'accès réseau (protocole Tcp lp, Ppp etc.) Nous n'allons pas détailler ici tous les autres serveurs qui d'ailleurs par- Une base de données relationnelle comme système de fichier Le "storage server" (je n'ai pas trouvé d'équivalence
pertinente en français) est tout aussi important : il implémente la fonctionnalité de base de données intégrée au système pour les données permanentes (stockées sur disquettes, disque dur, CD- Rom etc.). Une base de données pourquoi faire ? Pour profiter des fonctions d'une bases de données pardi ! A savoir entre autres : éviter la redondance d'information et permettre l'accès simplifié à l'information.
Ft* V MU fi »«* • & • m * & V * * fi e Ê... ¦v-f ÈSl «¦M-1 & UU.r. 1 a
• ê ww * H & Jfi.
O Pour rechercher une information précise dans une table, vous pouvez créer une requête dans votre application en combinant, par exemple, les opérateurs And ou Or Linux, enfin !
Non, non ! Vous ne rêvez pas : un magazine français qui parle de Linux !
On n'osait y rêver et ça y est, c'est fait !
Notre but ? Partager avec vous notre passion pour ce système fantastique.
La route est parsemée d'embûches mais nous n'avons pas peur, nous sommes en mission pour le Root (seigneur Unix).
AH GEUH GNU !!!
Bienvenue à Linus 2.0 Nous ne pouvions commencer ce Linux Zone sans parler de celui qui est à l'origine de tout ça : Linus Torvalds. Ex-étudiant de l'université d'Helsinki, Linus est désormais ingénieur dans une petite société américaine.
Il n'abandonne pas son bébé informatique pour autant et reste le pilier de la communauté des développeurs de Linux.
Ceci dit, on le croyait ultra- débordé et voilà qu'il nous sort une nouvelle version : Mini-linus ! Mais si Linus a participé à la création du noyau, c'est surtout son amie Tove Monni qu'il faut féliciter pour la version finale. Bienvenue à Patricia Miranda Tovald dans ce monde en pleine effervescence !
APOSTROPHE Le Macmillan Linux L'éditeur Simon Schuster & Macmillan s'intéresse à Linux depuis pas mal de temps. Il n'est donc pas étonnant de trouver des traductions françaises d'ouvrages dédiés dans les étagères des librairies spécialisées. Le Macmillan Linux est un livre de bonne qualité, les explications sont claires et bien détaillées. De l'installation de Linux à la configuration du système (orientée réseau), une bonne partie des opérations délicates (pour le débutant) sont étudiées.
On se demande cependant si le traducteur du livre connaît le sujet... La traduction systématique des termes anglais devient vite pénible. N'oubliez pas que Linux parle avant tout anglais et qu'il est nécessaire de connaître certains termes incontournables.
Non, non, un hacker du système n'est pas un pirate, il ne fait rien de mal !
BESTIOLES Des virus sous Linux ?
Devant le succès grandissant de notre système préféré, il était évident que les infectes petits êtres binaires allaient tenter l'invasion. Le premier virus Linux découvert récemment par les fouineurs de Me Afee se nomme Bliss. Cette sale bête infecte les fichiers exécutables et les rend inutilisables. Heureusement, Virusscan pour Linux est disponible et s'occupe de Bliss sans arrière pensée. N'oubliez tout de même pas d'utiliser un compte d'utilisateur normal pour récupérer des programmes sur Internet. Pour éviter toute panique injustifiée, notez que Bliss ne s'est pratiquement pas
propagé. Si vous êtes attaqués par un virus, ce ne sera sûrement pas par lui. Notre dernier conseil : récupérez toujours les binaires Linux sur des sites Internet officiels ou sur CD-Rom. Le plus sûr reste encore de compiler directement les sources.
COMPIL Des applications par centaines Pour l'instant, les applications Linux se trouvent sur les CD de distribution et sur Internet.
L'idée de la société Mnis est de mettre à disposition des applications précompilées dans un format accessible au plus grand nombre (format .tgz). Dans les 600 Mo bien tassés du CD, on trouve de nombreux outils essentiels (Xemacs, Java jdk 1.0.2, etc.) et quelques perles rares (X-CD- roast). Pour installer un outil, il suffit de copier le fichier archive à la racine de votre système et de lancer un petit tar xvzf.
Le problème avec ce format brut concerne les librairies dynamiques nécessaires au fonctionnement du programme. Un exemple tout simple : vous récupérez Xpaint et quand vous le lancez, le système indique qu'il manque la librairie libjpeg.so. Bien sûr, la commande Idd permet de connaître les dépendances mais cela ne résout pas le problème. Pourquoi ne pas proposer des CD à thèmes avec moins d'applications mais disponibles dans de nombreux formats (.rpm ou .deb qui gèrent les dépendances, sans oublier les sources) et documentées ? En tout cas, Mnis ouvre une brèche et nous espérons que
de nombreux éditeurs et acheteurs suivront la tendance.
PtMAyye* ItNt k 1 en toute tranquillité et accédez au monde UNIX pour PC Linux est un véritable OS Freeware 32 bit, superbe interface graphique et multiples applications.
Contient tous les utilitaires Unix standards, Kits de développement Compilateurs (C, C++, Fortan, ...), Communication (TCP-IP, NFS, PPP,serveur WEB Apache... Editeurs, Multimédia... Et plus de 200 applications prêtes à installer plus les sources des compilateurs, des librairies, des utilitaires ... Applications ELF- 97 Plus de 400 applications pour Linux : outils LaTex, Emacs et Xemacs, éditeurs, administration système, développement, communication, émulateurs, bases de données, jeux, graphismes, bureautiques ... (et contient Xfree 3.2) GNU-HURD Unix Temps Réel pour PC Basé sur le micro-noyau
MACH 4.0 contient les disquettes d’installation Caldera 575 2190 10490
N. C 1890 595 179 320 165 toplixware 4.2 pour RedHat Edition
Etudiants) 580 bonde A retourner à : C O MCD2 Diffusion 5 7,
rue Leredde 75013 Paris Email : mcd2@mcd2-diff.fr Tél.
Fax 01 42 16 88 00 01 42 16 89 85 Société : .. Nom Prénom Adresse : . CP : .. Ville : .. Faites votre total en indiquant clairement le(s) produis) désiré(s) Règlement par chèque du montant Un Motif pour tous !
Standard industriel en matière d'interface graphique sur Unix, Motif est une librairie de développement très puissante qui s'intégre parfaitement au système X-Window. La nouvelle version 0.76 de Lesstif, le célèbre clone Free software de motif, vient de sortir. Si les implémentations peu onéreuses de motif existent déjà sous Linux dans le milieu commercial, Lesstif est intéressant à plus d'un titre. Tout d'abord, son développement "ouvert" laisse envisager Lesstif-top ! De nombreuses extensions alors que motif stagne depuis 1994.
D'autre part, Lesstif comble le manque de librairie de développement de haut niveau pour X-Window en Free software. Encore loin de la version finale (qui devrait être 100% compatible avec Motif
1. 2), Lesstif est d'ores et déjà utilisable alors pourquoi s'en
priver ?
Des distributions dans tous les sens !
A peine la Red hat 4.1 sortie, voici qu'on nous annonce pour très peu de temps la 4.3. Rappelons que la distribution Red hat 4.0 a été élue produit de l'année par le magazine américain Infoworld.
La nouvelle version de la distribution Kheops française sera bientôt également disponible. Livrée avec deux manuels très denses et de nombreuses documentations en français, la Kheops fait partie des distributions pour débutants. Enfin, signalons le développement très actif en cours sur la Debian : la version m68k sera bientôt prête !
Système de notation Certains seront peut-être étonnés par le système de notation utilisé dans la rubrique test. Tout d'abord, nous sommes les invités d'un magazine qui existe depuis longtemps et qui a ses règles. La note ne représente en outre pas réellement un critère de comparaison entre les produits qui sont souvent très différents. Il s'agit plutôt une réponse à la question : "ce programme est-il indispensable Un commercial est donc un peu pénalisé puisque le critère de prix rentre en jeu. Le barème utilisé est le suivant : ? ? ? ? ?
Nous, on s'en passe !
? ? ? ? ?
A voir... ? ? ? ? ?
Intéressant, mais pas forcément pour tout le monde ? ? ? ? ?
Original ou classique et pratiquement indispensable ? ? ? ? ?
La perle rare, jetez-vous dessus !
LINUX PAR-CI, LINUX PAR-LA INTERFACE INTERRO
• Linux online Le papier c'est bien, mais Internet n 'est pas mal
non plus ! N'oubliez pas les journaux online Linux : r£cho de
Linux
• http: echo- linux.alienor.fr L'écho de Linux est le premier
journal en ligne en date dédié à Linux.
Articles complets et détaillés, c'est une adresse à ne pas manquer !
• http: www.Hnux- kheops.com line une lettre mensuelle
intéressante par exemple si vous voulez savoir qui fait Linux
Zone ;-).
Egalement disponible sur le CD-Rom mensuel de PC Team.
• http: www.ssc. com lg Un vrai magazine online, très complet et
incontournable sauf si vous êtes allergiques à l'anglais.
M m RedHat Official 4.0 RedHat Archives 4.0 A[ ( Walnut Creek Slackware 96 150 Linux ToolKit 150 Yggdrasil Internet Archives 97 155 MkLinux(pour Power Mac) 145 et... x X-Inside Accelerated-X 2.1 (Linux BSD) Support Matrox Mystique 895 Prix Etudiants 690 CDE CDE + Motif Application Builder + Motif 1.2.5 Runtime pour Linux BSD + Accelerated-X 2.1 + Linux 2.017 MNIS 1990 Motif 2.0 1290 Perfect Backup pour Linux 850 Open GL pour Linux 1450 COL Base COL Workstation COL Server Caldera Solutions CD Caldera Wabi pour Linux Unifix (Posix certified) Linux System 2.0 InfoMagic Déc. 96 Autres produits
LINUX Caldera Open Linux HURD i mv r, mr* ( SunSoft - Solaris Solaris 2.51 x86 (CDE + Wabi) Vers. US (Tarif Education) 1145 Vers. Fr. (Tarif Education) 1695 (Maj concurrentielle V.Fr.) 1795 Proworks C++(Tarif Educ) 2100 JAVA WorkShop 895 et aussi.... FreeBSD 2.1.5 (Wal.CR.) 165 BSD Doc 165 MOO-TIFF 2.0.1 InfoMagic 775 Motif ReadHat 2.0 995 Java InfoMagic 130 Internet Tools (InfoMagic) 130 Delphi Super Librairies 150 Delphi ToolKit 12 96 (Walnut Creek) 190 C C++Super Librairies 150 C C++ User Group Library (Walnut Creek) 230 NetWare Super Librairies 170 Perl (Wal.Cr.) 190 Mother of Perl
(InfoMagic) 140 Tcl Tk (InfoMagic) 140 Tcl Tk (Wal.Cr.) 190 Tex (InfoMagic) 140 Tex (Wal.Cr.) 170 Ada (Wal.Cr.) 190 Eiffel (Wal.Cr.) 190 CICA 02 97 (Wal.Cr.) 160 Simtel Dos (Wal.Cr.) 160 QRZ Ham Radia (Wal.Cr) 135 Winsite 4CD (InfoMagic) 150 Windows 95.COM 01 97 150 Tous nos tarifs sont en F.T.T.C. et port compris M M A N D E N de : ......F.T.T.C. ou par à l’ordre de MCD2Diffusion Linux, le rêve !
Le journal Linu Freenix + tous les Howto en français.
Le site global LINUX Linux Internationnal TRY C 1P (!xdrrec_endofrecord ptr_xdr, TRIE RAI SE(exception_xdr ; END_TRY; 3 CATCH.fLL £_ m f Questions traductions de Howto Linux en action.
Bienvenue dans le monde merveilleux d'un système d'exploitation dont la gratuité, la souplesse, la polyvalence et la puissance font pâlir d'envie et de jalousie n'importe quel système d'exploitation commercial. Non, vous ne rêvez pas... Ce système d'exploitation a vu le jour en 1991, lorsqu'un jeune étudiant finlandais de l'université d'Helsinki, Linus Torvalds, décida de se pencher sur le mode réel du processeur 386 jusque-là presque inexploité.
En s'inspirant d'un système d'exploitation commercialisé fonctionnant sous Intel (Minix, conçu par Andrew Tanenbaum), il commença par ajouter quelques fonctionnalités et décida de diffuser le résultat de son travail sur Internet.
Cette première diffusion (août 1991 : il s'agissait de la version 1
0. 01) fut particulièrement inaperçue, si ce n'est par quelques
passionnés qui virent rapidement dans ce système
d'exploitation un véritable laboratoire d'expérimentation.
Son nom de baptême, Linux, vient de la contraction du prénom
de son auteur, Linus, et d'Unix, puisque Linux est avant tout
un système Unix. La première version officielle a été la
0. 02 qui fut diffusée au début du mois d'octobre suivant.
Petit système deviendra grand Petit à petit, des fonctionnalités furent ajoutées à ce système d'exploitation, et le nombre de développeurs commença à augmenter d'une manière lente mais régulière. La version 1.0 de Linux, la première version vraiment digne de ce nom, était le résultat du labeur d'environ 80 développeurs répartis aux quatre coins de la planète. La dernière version stable en date, la 2.0, référence environ 200 développeurs, et ce nombre ne cesse d'augmenter.
Développement et sources Le développement de Linux s'effectue en réalité suivant un cycle de deux phases :
- une phase de développement (le numéro de version est impair,
1.1, 1.3, 2.1 et ainsi de suite) dont le but est d'ajouter de
nouvelles fonctionnalités, d'apporter des modifications
majeures au noyau, etc. Cette version est généralement
considérée comme peu sûre, et elle est réservée aux
utilisateurs avertis du système d'exploitation.
* - Une phase de stabilisation, dont le but est d'effectuer des
corrections mineures de telle manière que le noyau atteigne un
niveau de stabilité maximum (le numéro de version est pair,
1. 0, 1.2, 2.0 et ainsi de suite). Les sources de Linux
(entièrement écrit en langage C, avec une très fine couche
Assembleur) sont entre autres disponibles sur
ftp.funet.fi: pub Linux PEOPLE Linus. La France a la chance de
posséder un grand nombre de sites miroirs qui, plusieurs fois
par jour, récupèrent les sources. Citons le site principal,
ftp.ibp.fr: pub linux kernel sources. Toutefois, Linux n'est
que la partie noyau : c'est le système d'exploitation, le bout
de logiciel crucial entre la machine et les applications. Les
applications fournies avec la plupart des distributions
reflètent la même qualité. Elles proviennent de divers projets
de logiciels libres (free software), dont le plus célèbre, le
projet Gnu (Gnu is not Unix). Ces applications sont
distribuées gratuitement, avec les sources s'il vous plaît !
On y trouve aussi bien des compilateurs, des éditeurs de
textes que des outils de traitement d'image, de communication,
des arpenteurs et ainsi de suite. Le serveur graphique,
Xfree86, gère la plupart des cartes graphiques du marché.
Fonctionnalités de Linux Linux est un clone Unix. En fait, il s'agit d'une libre implémentation gratuite, qui respecte en grande partie le standard Posix, tout en intégrant certaines fonctionnalités System v et Bsd. La version Intel fonctionne sur tout processeur Intel, Cyrix ou Amd supérieur ou égal au 386. Linux fonctionne également sur Amiga et Atari, sur certaines plates-formes alpha de chez Dec, sur Sparc et sur Power Pc. Il existe des dis- tributions pour chacune de ces plates-formes. Signalons que la dernière version de la RedHat est disponible pour Intel, Sparc et Alpha.
Linux étant un système Unix à part entière, il est multi-tâches, multi-utilisateurs mais également multi-plates-formes et sur Intel, multi-processeurs : il peut gérer plusieurs processeurs Pentium pro (Smp).
La version Intel gère la plupart des cartes vidéo, des cartes son, des cartes réseau et des différents périphériques existants sur le marché (CD-Rom, souris, Scsi, imprimantes...). Le gestion de réseaux de type Ethernet; Fddi, Tcp lp, Novell, Appletalk est intégrée dans le noyau.
Implantation de Linux Les premières machines qui utilisèrent Linux furent des Pc de passionnés, qui sont à l'origine de ce système et de son évolution. Six ans après sa première diffusion, Linux est très fortement implanté dans les universités pour des raisons évidentes : avoir un système dont la puissance dépasse certains systèmes commerciaux pour un coût nul, sur un matériel bon marché. Malgré tout, ce système ne se cantonne pas à des universitaires ou à des étudiants boutonneux ! Non, ce système rentre en force chez les professionnels de l'informatique : de nombreux fournisseurs d'accès
(les providers) l'utilisent comme serveur d'accès. Certaines sociétés privées optent pour Linux comme plate-forme de développement en raison de la puissance et de la grande variété des outils disponibles.
Si vous êtes un développeur, essayez de développer sous Linux : vous aurez du mal à repasser sur une autre machine. Toutefois, soyons un peu honnête : Linux est destiné à des utilisateurs relativement motivés car Unix est un environnement plutôt complexe.
Il me serait difficile d'oublier la remarque d'un utilisateur qui disait dans un forum de discussion "j'ai installé Linux... et maintenant, qu'est-ce que je peux faire avec ?".
Linux : renseignements et récupération Si vous souhaitez installer Linux; cela dépend un peu si vous avez Transformez votre PC en véritable St&tion de travail 32 bits !
Linux IEOPS 97 Une réalisation des Logiciels du Soleil Le système d’exploitation compatible UNIX tm Installation et configuration faciles grâce à l’utilisation de menus entièrement en Français et une importante documentation.
Nouveau manuel “Linux facile”, 320 pages en 1000 pages en Français sur Français, + CDROM.
Le boot 2.0.27 X11R6, Xfree86 3.2 compatible Noyau pour Xwindow Matrox Outils de développement : C, C++, Objective C, Pascal. Assembleur, Fortran, Basic, Perl, LISP, TCL TK, etc Télécomm connections unications PPP, SLIP, X Y Z, Internet : Possibilité de monter son propre serveur Web Serveurs HTTP, SMTP, FTP, Gopher, etc. Outils multimédia : Affichage et manipulation de fichiers JPLG, GIF, TIFF, PNG, MPEG, AVI, QuickTime,hupport Soundblaster, etc. Outils de PiO, Jeux, etc. Sources de la plupart des programmes Version des utilitaires : Kernel modules 2.0.27, PPP daemon
2. 2.0f, dynamic li
2. 6.0.14, Linux C nker (ld.so) 1.8.3, GNU CC 2.7.2, Binutils
Librairie 5.3.12, Linux C++ librairie 2.7.1.4, Termcap 2.0.8.
GPM 1.09, SysVinit 2.62, Util-Linux 2.5. Les documents
incontournables !
• Feuille d'information ftp.ibp.fr: pub linux french docs
• Tous les documents HowTo (petits documents spécialisés dans un
domaine) : ftp.ibp.fr pub linux french docs HOWTO Le Guide du
ROOTard : un gros manuel de 150 pages gratuit et tout en
français sur Linux, son installation, des trucs et astuces :
ftp. Ibp. Fr: pub linux french docs
• Tous ces documents peuvent être consultés sur le site h
ttp: www. Freenix. Fr linux Citons le livre de référence : Le
système Linux de Matt Welsh et Lars Kaufman, O'Reilly
Disponible dès aujourd’hui chez votre revendeur ou votre
libraire bifanché !
3DJ, Sauramps, Techno Sciences...) Dealers welcome !
(Fnac, Surcouf, Consultez nous pour la liste de nos revendeurs: Kheops CDROM Tél : 04-»74-68-94, Fax : 04-93-33-78-76 httpl7www.acticiel.com cdrorn accès à Internet. Si ce n'est pas le cas, le mieux est d'acheter des CD- Rom (compter environ 150 francs pour le pack Infomagic contenant 6
CD) . Si vous avez une connexion Internet, c'est plus simple.
Récupérez sur le champ le document intitulé "Feuille
d'information" que vous trouverez sur le site
ftp.ibp.fr: pub linux french docs, mais également dans les
forums de discussion fr.comp.os.Iinux[.annonces]. Ce document
est une véritable mine d'informations sur Linux pour le débu
tant.
Vous pouvez éventuellement poster un message dans le forum de discussions fr.comp.os.linux, mais après avoir lu ce document et ceux que vous trouverez dans le petit encart ! Il est toujours particulièrement énervant d'avoir à répondre à des questions dont les réponses se trouvent dans les documents conseillés ;-(.
Le serveur Internet de Linux.
L'avenir de Linux Linus Torvalds vient de quitter au mois de janvier la Finlande où il a terminé ses études. Il est désormais aux Etats-Unix, où comme il dit, il est "buried olive in diapers" ("enterré vivant sous les couches-culottes").
Malgré ce changement dans le petit monde de Linux, la version de devéloppement (2.7) poursuit son cours. Remarquons l'ajout d'IPv6, de certaines cartes X25, de certains gestionnaires, etc. Cela devrait déboucher sur une version 2.2 (ou 3.0) particulièrement prometteuse.
Eric Dumas (Eric.Dumas@freenix.fr) http: www. Alienor. Fr ~dumas Les sites 3 consulter : http: www.linux.org : site central de Linux http: www.li.org : Linux internationnal http: www.cdrom.com : renseignements sur la Slackware (distribution) http: www.redhat.com : renseignements sur la RedHat (distribution) http: www.debian.org : renseignements sur la Debian (distribution) http: www.freenix.fr linux : la mine de documents en français sur Linux A la découverte de Linux 68k Après la présentation de Linux par Eric Dumas, découvrez la version 68k de ce superbe système d'exploitation.
Le matériel nécessaire ui dit version 68k, dit processeur Motorola ¦ de la famille 680x0. Comme vous n'êtes k pas sans le savoir, c'est cette série de puces la qui équipe les Amiga et autres Atari. Pour pouvoir utiliser sa mémoire virtuelle, Linux 68k a besoin d'un processeur capable de gérer la correspondance adresses logiques adresses physiques, c'est le Pmmu. Cette unité est présente dans le 030 et ces grands frères 040 et 060. On s'aperçoit donc tout de suite que les machines à base de 68000 et de 020 ne pourront pas utiliser Linux 68k. Le noyau a aussi besoin de la présence d'un
co-processeur arithmétique de type 68881 ou 68882. Pour les machines qui n'en sont pas équipées, il existe une version spécifique du noyau avec un émulateur logiciel, mais cette version est, pour le moment, vraiment très instable, donc très peu utilisable. Après le type de processeur, on va parler de la mémoire. Pour utiliser Linux 68k en mode caractères, 4 Mo devraient suffire, si vous ne lancez pas deux compilations en même temps.
Pour l'utiliser de façon correcte, c'est-à-dire avec le mode graphique, 16 Mo ne seront pas de trop.
Au niveau de l'espace disque, il va falloir sacrifier au minimum une partition pour installer Linux 68k sur un type de formatage qui lui est propre (ext2fs). La taille dépend bien évidemment de l'utilisation que vous allez faire de Linux 68k (développement dans plusieurs langages, ...), mais 200 Mo me paraît une taille raisonnable pour ne pas être vite pris de cours.
Les logiciels disponibles Sous Linux 68k, on retrouve tous les logiciels classiques de la plate-forme de référence, le processeur i386 et supérieur. Tous les langages sont représentés avec bien sûr le C, le C++, l'Ada, le fortran... mais malheureusement, il n'y a pas encore de portage de la machine virtuelle Java, par contre, il existe un compilateur. Tous les langages interprétés sont aussi de la partie avec notamment Tel, Perl, Python et bien sûr la librairie Tk pour réaliser l'interface graphique. Au niveau de l'interface graphique, c'est bien évidemment XII dans sa version Xfree. Pour
notre architecture, elle s'appelle Xfree68 et est disponible en version 3.2. Contrairement à la version sur Pc qui nécessite un serveur pour chaque carte graphique, cette version utilise une abstraction de la mémoire vidéo qui s'appelle "frame-buffer" et qui permet d'avoir simplement un seul serveur sur Amiga ou Atari. Pour le réseau, tous les protocoles sont là avec bien évidemment Tcp lp, mais aussi Ipx Spx et Appletalk. Pour se connecter avec un modem, on peut choisir parmi Ppp avec ou sans authentification I N S I D E Accelerated X 2.1 SUPPORTE les cartes MATROX Mystique, 1 000 000 Xstones
sur Millennium Number 9, Diamond, et plus de 400 cartes graphiques + Interface professionnelle CDE Common Desktop Environment L’environnement standard sous UNIX disponible sur PC sous Linux et BSD agenda, mail tool, éditeurs barre CDE + MOTIF 1.2.5 Xinside MOTIF 1.2.5 runtime et kit de développement + MOTIF Applications builder Kit de développement Motif avec création visuelle des éléments de fenêtre LINUX ELF 2.0.17 1 600 f LINUX ELF 2.0.17 250 F pour PC, installation facile directe depuis le edrom, documentation d'installation en français, 200 applications dont JAVA DK, serveur Apache, C,
C++, pascal, tcl tk, wine GNU HURD TEMPS REEL 250 F pour PC, UNIX temps réel du GNU avec sources et système d'installation 400 APPLI ELF 165 F utilitaires mpeg, player MOV, GL, utilitaires de dessin GIMP, développement JAVA, lesstif, xemacs, xfract, ingres, postgres, samba, pgp, mirror, majordomo, Xfree 3.2 (Pap Chap), Slip ou Cslip. Tous les outils classiques sont disponibles : Lynx ou Mosaic pour le Web, Elm pour le mail, Tin ou Pine pour les news, ainsi que Ftp, Telnet, Ping ... Les distributions Le seul point faible de la version de Linux pour notre architecture est le manque cruel de
distribution "officielle". En effet, pour le moment, il n'existe que des fichiers qui sont l'image d'une installation. Il faut ensuite récupérer les programmes et les installer à la main. Mais pas de panique, ces distributions simples à installer arrivent, la Debian est d'ailleurs imminente (voire sortie lorsque vous lirez ces lignes).
L'ensemble des programmes sont compilés pour notre architecture, il ne manque plus que les disquettes permettant de booter la première fois sous Linux 68k pour l'installation initiale. L'autre distribution en vogue en ce moment, la RedHat, est aussi en cours de portage, mais pas encore au stade de maturité de la Debian. En l'occurrence, tous les programmes ne sont pas encore adaptés au 68k, mais une personne de RedHat- version-Pc s'est proposée pour aider au portage du programme d'installation. J'espère que cette petite présentation vous aura donné envie de faire le grand saut.
David Curé Logiciels UNIX - Prix TTC - Port compris LOGICIELS POUR LINUX ET BSD X-Accel 2.1 driver XI1 accéléré 990 F X-accel update 1 .x vers 2.1 350 F Driver Multi écran pour Linux 2 250 F Xinside OpenGL pour Linux 1 500 F Xinside Motif 2.0 1 374 F LOGICIELS POUR UNIX pour PC X-Accel 2.1 pour SCOJSC 1 555 F Driver Multi écran Solaris,SCOJSC 2 250 F OpenGL pour Solaris,SCOJSC 2 850 F Envoyez votre bon de commande à: MNIS - 10, rue Antoine Chantin - 75014 PARIS FAX: 01 45 41 54 22 - TEL: 01 45 41 46 25 munie d'un chèque à l'ordre de MNIS Adresse Produit Prix TOTAL Développé par : I.J. Peters
Complet et passionnant, Lincity n'a rien à envier à son inspirateur Simcity.
De prime abord, on croirait se trouver face à face avec un remake du légendaire Simcity... rêves... Et il est vrai que dans Lincity, l'objectif de base et les moyens mis à votre disposition sont pratiquement similaires : un ordinateur, une souris, et beaucoup d'imagination... Tout pareil Comme dans Simcity, vous voyez votre ville de dessus, et comme dans Simcity, vous dirigez votre petit monde à la sou- (des marchés qui permettent les transferts entre zones) et des zones industrielles (commençons par des poteries...). Une route pour améliorer les échanges, et votre petite capitale
commence à se développer. Au fil du temps, vous pourrez ajouter divers bâtiments qui viendront améliorer la productivité, le niveau de vie, la santé, le niveau de pollution... Et votre ville deviendra plus agréable, attirant par la même occasion nombre d'indésirables, qui vont créer des bidonvilles... et des nuisances. C'est alors que tout devient beaucoup plus complexe.
Tout différent A première vue donc, Lincity a donc un arrière-goût de déjà-vu. Mais dès qu'on se penche un peu plus sur la question, on Lincity Simcity, le jeu qui a marqué toute une génération de joueurs et de développeurs. Simcity, le jeu dans lequel vous incarnez un tout puissant maire avec pour objectif de créer la ville de vos Incone Expend IT 50K OC 6909 CT 0 UC 7357 GT 3097 TC 0 XP 0 IP 0 Tôt 823303 Tech level Un-nat deaths Roc ke ts Shanty towns Définir des zones d'agriculture intensive sans habitants dans le secteur n'est pas conseillé.
Ris. Les principes de base sont d'ailleurs les mêmes : en quelques clics vous construisez des zones résidentielles, des zones de "ressources" (pour la nourriture, le charbon...), des zones commerciales s'aperçoit que les différences sont nombreuses... Tout d'abord, dans Simcity, vous définissiez des zones "globales" qui évoluent d'elles-même. Ici, c'est vous qui décidez de l'implantation de zones et de leur type: pas de maisons individuelles qui se transforment en Hlm par exemple.
Mais la principale différence, c'est que notre jeune développeur a également été pêcher dans les terres de Civilization pour créer son jeu... Ainsi, l'objectif ultime est d'expédier votre population dans l'espace, où elle sera à l'abri de la pollution et des morts "accidentelles". De plus, le développement de votre ville est étroitement lié au niveau technologique de votre population, qui vous permet de Lincity Stratégie-gestion Statut : Free software Source : http: www. Floot. Démon, co. Uk lincity.html En hausse ? Mélange de Simcity et de Civilization En baisse ? Interface graphique,
animations... Note ? ? ? ? ?
Linux Offre spéciale Linux RedHat 4.1 219 Frs TTC !
Distribution Officielle 2 CD, Serveur MetroX, Manuel Installation US et Français sur disquette... InfoMagic 6 CD 1 32 Frs TTC !
Edition Décembre 96 RedHat 4, Slackware 96, Debian 1 .2, Serveur MetroX, Xfree 3.2, Archives TSX11... Mk Linux Developers 99 Frs TTC !
Relase 2 (Dernière pre-relase) Portage de Linux sur Power Macintosh 6100, 7100, 8100 !¦
• SUE !"
¦¦ - j» Détails de l'offre spéciale sur le serveur : www.linux-kheops.com INFOS... ...de l'énergie et des transports est difficile.
Pour être livré en priorité, pensez à réserver dès maintenant le coffret de 6 CD InfoMagic du mois d'Avril 97. Pour cela, utiliser le bon de commande que vous trouverez sur notre serveur internet, dans la rubrique, InfoMagic 6 CD Avril 96.
Combattre. En bref, il fait partie des incontournables que tout utilisateur de Linux se doit d'avoir et d'essayer, ne serait-ce que par curiosité. Et qui sait, l'un d'entre vous finira bien par en faire une version française... Cem Retourner votre commande et son règlement par chèque (sans oublier les frais de port de 30 Frs ) aux : Logiciels du Soleil 1 rue Pasqualini - BP 1 1 2 06802 Cagnes sur mer Cedex.
Tél : 04.93.1 4.01.55 et Fax : 04.93.1 4.36.75 Frais de port Colissimo Entreprise - 30 Frs construire de nouveaux bâtiments et édifices. Il vous faut donc gérer d'autres éléments que les simples facteurs économiques et écologiques pour construire une "civilisation" digne de survivre.
Complet et prenant Si la facilité d'utilisation de Lincity rivali- se avec les meilleurs, ce qu'il perd en "fun" (graphismes sommaires, peu d'animations), il le gagne en sérieux et en profondeur. Parce qu'il est intelligemment pensé et qu'il a le mérite de vous apprendre un tas de choses, Lincity s'avère particulièrement passionnant. Vous aurez tôt fait de maudire les bidonvilles qui se développent partout où ils peuvent (et surtout là où vous avez fait des erreurs...), et dépenserez beaucoup d'énergie à les The dotfile generator Créer son propre environnement de travail, le rêve
enfin à notre portée avec le tandem Linux X-Window. Le problème ? Il faut modifier de nombreux fichiers textes pas toujours très explicites. Le remède ? The dotfile generator bien sûr !
Le nouvel utilisateur de Linux doit faire deux choix importants.
Tout d'abord, il doit adopter un Shell, composant essentiel des sytèmes Unix. L'utilisation du système X-Window (qui pourrait se passer de cet outil extraordinaire ?) Impose un autre choix : le gestionnaire de fenêtre ( Window manager).
Les choix de Tdg Si vous voulez vraiment tirer profit de The dotfile generator (le générateur de fichiers de config), vous aurez à choisir entre Bash et Tcsh (tant pis pour les ksheux !). Pour le Window manager, seul Fvwm (version 1 ou 2) est supporté mais vous serez surpris par sa puissance. C'est un véritable caméléon capable de changer d'apparence très facilement. Tdg est un programme modulaire, chaque module s'oc- cupant de la configuration d'un programme en particulier. La version 2.0 propose donc des modules Bash, Tcsh
3. Navigating The Dotfile Generator ln mis secOon a description
can De founfl on the différant elementarpapes of The Dotllle
Generator If you read mis cononuaffy. Please bear in mlnd mat
me help description Is
• wntten so » Is se» conuuned and can be referenced to from me
diffèrent pages and menus ln The Dorfle Generator.
Th* txlfnUy AmngtfMT CutCapyai
3. 1. The load page The load page. Is the one whlch Is shown,
when you start The Dotfile Generator. Or when you select
Retoâd m me File !
Jmenu Th-s page lets you (re)(oad a given setup, eimer one you have created yoursetf. One mat came wim The Dotllle Generator, or sometlmes even the one which Is located ln your original dotfile xxtra
- m «. »*•• 'il - »• i * , «r*i : . 1 ;• : ;*«. Ly:. »!'
Ffdî.t.t «*•63,911 » il'xltyl.ot» l é- t.9l SI • .-fMlil.QI I
• f *rHn,l.«
• •t».
.«miM.II* f ! *.»•* •IcWt,*!»
• Mt.lyi' il 1 *-.*-¦ ’ fftlll.llt
• -vin* éif
* 4-1 -•
* » ¦.«•; h » «IH»M «rtuletN 1
• Ml «r* 3* «* i » '.JO , éi1 M'ktff; toc MT't» ¦v • «rtl:.nî*
»*¦!.* *.4*3.-jl* Configuration graphique ou en mode texte ?
Et fvwm mais on trouve aussi de quoi configurer Emacs (THE éditeur), Elm (mail) et Rtin (news).
Configuration graphique Entièrement programmé en Tcl Tk, Tdg dispose d'une interface graphique assez agréable mais très lente.
Les différentes sections de configuration sont arrangées dans une arbores- cence. Le plus dur est de comprendre l'interface assez originale du programme. Chaque champ de sélection est associé avec trois icônes : des ciseaux, une double-flèche et une barre de scrolling. Les ciseaux servent à copier, couper ou coller des champs et les double-flèches créent un nouveau champ vide. La barre de scrolling permet de se déplacer dans les différents champs d'une catégorie particulière (genre les différentes options d'un menu). Tout ça semble un peu flou ? Eh bien en effet, c'est un peu bizarre.
Les habitués des standards établis (pas toujours très bons) risquent d'être déroutés mais essayez de persévérer, le jeu en vaut la chandelle.
Une aide en ligne omniprésente Le grand atout de Tdg ? Ce sont sans aucun doute les nombreuses explications qui accompagnent l'utilisateur tout au long de la configuration. Vous ne comprenez pas l'utilité d'un paramètre ?
Sélectionnez-le avec le bouton droit de la souris et vous verrez l'aide correspondante en bas de la page. Le même principe s'applique aux boutons et autres champs d'édition. Une aide globale est aussi disponible. En résumé, n'hésitez pas à utiliser votre bouton droit !
L'outil universel ?
Tdg est-il un outil indispensable ? Si vous utilisez Fvwm2, la réponse est sans doute oui tellement ce module est sympa: En utilisant les sauve- Miscellaneous Settings Change delay for double cllcks to 750 milli seconds InstaJI the colormap for the window which has the keyboard focus Set the maximum window size for opaque move to: Change the XOR value to InstaJI the colormap for the window whlch has the keyboard focus Normally FVWM installs the colormap for the window the mouse is in, but by setting this option you change that behavior so the window currently having keyboard focus détermines
the colormap.
Ail pages will be generated Aide onmiprésente.
Gardes, on peut rapidement créer plusieurs configurations qu'on pourra utiliser en fonction de notre humeur.
Concernant les autres modules, les utilisateurs seront sans doute partagés entre la rapidité de l'édition directe des fichiers textes et l'interface unifiée de Tdg. Proposé sous Gpl, The dotfile generator va dans le sens de la démocratisation de Linux (et des autres Unix dans une moindre mesure).
Certes, on peut vivre sans lui mais personnellement, je ne peux plus vivre sans Tdg (allez Jesper, fais-nous un module afterstep !).
Fred Pesch The dotfile generator En hausse ? Le premier outil du genre A Une interface unifiée A Le module Fvwm2 est indispensable A Les configurations multiples En baisse ? L'interface est bizarroïde ? C'est lent statut : Free software source : www. Imada. Ou. Dk ~ blackie dotfile Note ? ? ? ? ?
LyX, un frontend pour LAT X Du traitement de texte Wysiwyg sous Linux ? Pas de problème, juste le temps de lancer LyX et c'est parti !
Tion est plutôt rudimentaire. Ceci dit, vous n'avez pas besoin d'aller prendre un café pour attendre que le programme veuille bien sauter de la page 10 à la page 200 du document.
Pour les scientifiques, T X permet aussi de créer très facilement des formules mathématiques. Pour couronner le tout, la qualité du rendu est extraordinaire, voir inégalée.. Il existe deux catégories d'utilisateurs de Linux radicalement différentes. La première provient du monde Unix et utilise TçX (en général avec LAT X) pour créer des documents. Les autres sont arrivés sur Linux après avoir fait joujou avec Windows (on peut faire autre chose avec ?).
Nnm Help Math Ofilimw. Ih-tf.iimniit» En faire assez, mais pas trop... Linux n'est pas Unix (Lnu). Pour être plus précis, disons que de nombreux utilisateurs de Linux proviennent du côté obscur de la force : Windows ! Et du côté obscur de la force, on utilise des logiciels lents et très ' Z, i or t l«r j- il Anrvya". '. i::r; i(]«(J Un vrai traitement de textes.
Gourmands en ressources pour éditer de simples textes. Remarquez, ce genre d'outil existe sous Linux avec Applixword ou le traitement de texte de Star office. Il y a pourtant une place pour des outils moins exhaustifs mais peu gourmands et pratiques.
LyX correspond parfaitement à cette définition mais il ne s'arrête pas là.
C'est aussi une surcouche graphique (frontend) à LAT X. On peut très bien créer la structure d'un document avec LyX puis composer les parties les plus délicates dans un éditeur Ascii en utilisant le source LAT X généré. C'est donc un outil complémentaire à LAT X qui se révèle rapidement indispensable.
TeX pour les connaisseurs... Les arguments des Unixiens en faveur de T[X sont nombreux. Tout d'abord, pour rédiger un document volumineux (thèse, livre, etc.), il est tellement plus simple d'utiliser un éditeur de texte AsciiI. D'accord, la présenta- Charge ter Layout Cheracter Layout Family: No change Sériés: Bold Shape: No change Size.
Large Un vrai traitement de texte Bar: No change Les fonctionnalités de base d'un traitement de textse sont bien évidemment présentes dans LyX. On peut donc choisir les attributs des caractères et la mise en forme des paragraphes. Il est facile d'incorporer des iimages ou de créer des tables, tout en Wysiwyg. Pour les scientifiques, la possibilité de créer interactivement des formules mathématiques est une grande nouveauté. Cette fonction est vraiment très pratique et justifie à elle seule l'existence du programme. Le seul reproche que l'on puisse faire concerne la lenteur relative de
l'interface. La librairie utiliséé, Xform, semble plutôt limitée (mais gratuite).
III serait peut-être souhaitable d'envisager une version Motif Lesstif.
OK.4-11 Apply [ Cancel [ Quel caractère ce LyX !
Le Free software dans toute sa splendeur Sous licence Cpl (Gnu général public llicense), LyX est librement diffusable Math Panel Close 4-H jôj jj joij jsJ ej zj Symbols rpeev | i * s s î~ £ 1 Mise Les maths dans la joie.
Et modifiable. Il sera bientôt rejoint par SciText et Xword très attendus. Le grand intérêt de LyX concerne son rapprochement avec LAT X, il ne faut pas hésiter à modifier le fichier généré par le traitement de texte avant de le passer à la moulinette.
Fred Pesch Porogreph Akgnment IMS ? Bigw Bloc* IV Abave Layout LeO v» £orvter ? Eaww Vertical Spaces Pagelwwafcs V ABOï» j-v Silo» label Witftn |Sentelett wrth mis layoutj Mo muent OK 4 | APPiy Cancel Les options de mise en forme.
En hausse A Surcouche de Latex A Interface pratique A Free software En baisse ? C'est un peu lent Statut : Free software Source : www.Iehigh.edu ~ dljO LyriX.html Note ? ? ? ? ?
Xquad : des tables en toute simplicité la plateforme (Unix commerciaux et Linux). La plupart des éditeurs proposent des prix très étudiés pour Linux, espérons qu'Axene suivra la tendance. L'outil de documentation Xmayday est cependant disponible gratuitement sur le site web d'Axene (www.axene.com). Vous devriez rete- La mode est aux usines à gaz : le logiciel qui fait tout, lentement avec une efficacité douteuse. Le tableur Xquad marche à contre-courant et c'est très agréable.
Il n 'en fait pas trop mais il le fait bien.
Ils ont tout compris ! Avant Linux, un logiciel commercial Unix devait être cher et exhaustif. Avec les logiciels Axene, on découvre des outils puissants et très ciblés. En attendant le test du superbe logiciel de mise en page XCIamation, nous nous intéressons ce mois-ci au tableur Xquad.
C'est quoi un tableur ?
Avant tout, Il s'agit de présenter des données sous forme de tableau, d'effectuer des calculs et de présenter les résultats avec textes, graphiques, etc. Cette définition d'un tableur peut vous paraître étrange puisque de nombreux prétendants au titre permettent de faire des bases de données, de mettre en page, etc. Pourtant, si vous enlevez ce qui est redondant avec les autres outils de bureautique, on retombe sur le vrai tableur, parfaitement illustré par Xquad. Toutes les fonctionnalités utiles sont présentes, avec une forte inclinaison pour les calculs numériques de grande
précision. Il est cependant dommage de ne pas pouvoir facilement de personnaliser le tableur et de lui rajouter des fonctions.
De jolis graphs en perspective.
HHHHHa hep*: bztc- fcdto :r idl jiMl » J_s_ .=*••»• 1 i!r"-..n sicr.
Ï.W-ir- JXS'J.J
j. 'X-i-K Vj ÏJVfi.c-,- -i .1»44’9cV J.MtrSfi. * '..- nm?
I'*.-’*™ j !- ¦¦ w .' • r-r-î-r-
r. 'tviv '..*¦¦ 7?.?. wa.:¦* ..»* t-- ) ;,jo 2l- Xûiwj'.
A-1995- 1497 4*rrter.
Remarquez la bouble barre d'icônes.
Une interface agréable Le look d'XQuad est plutôt sympa, très professionnel (belle utilisation de Motif 1.2). Les boîtes de dialogues sont sobres et efficaces et la double barre d'icônes est une idée très originale. La première barre à gauche sélectionne les icônes affichées dans la barre horizontale par catégorie (format des cellules, format du texte, décorations, etc.). Attention, les commandes des barres d'icônes ne sont pas obligatoirement doublées de Configuration du graphique Lire les séries en : Colonnes v' Lignes Lire la première colonne comme : r v' Etiquettes de l'axe des
abscisses Première série de données Lire la première ligne comme : r ra Textes de la légende
- v' Première série de données Ok menus. Au chapitre des
regrets, signalons l'absence de menu contextuel et
l'intégration limitée dans X- Window. Les puristes aimeraient
pouvoir changer les ressources de l'application avec
Editres. Le choix le plus discutable concerne les fenêtre
pseudo-Mdil (qui restent dans la fenêtre principale).
Pourquoi ne pas ouvrir une nouvelle fenêtre avec menu dédié
comme la plupart des applications X ? On a un peu
l'impression de se retrouver dans un Windows émulé par
logiciel.
Linux, un Unix comme les autres ?
Xquad n'est pas un Free soft- _ ware, c'est un vrai commercé cial. Il n'est pour l'instant disponible que sur Internet et son prix est indépendant de Cottage d'une fonction acos acosh 1 v «ares se alea alea entre bornes amoritn ¦ annee 1 V arrondi arrondi mt arrondi sup asm .S -
- ¦i ...... ¦____...____13 Tou types Numériques Statistiques
Financières Dates Heures Tableur Textes Les fonctions sont
nombreuses.
L*J nir le nom de cette petite société très dynamique, on risque d'en parler souvent et en bien !
Fred Pesch Xquad En hausse A Cocorico ! Il parle français A Simplicité de l'interface A Précision des calculs En baisse ? Peu de configuration ? Intégration moyenne dans X Window Y Trop peu d'options de configuration Y Pas de tarif spécial Linux Statut : commercial Source : www.axene.com Note ? ? ? ? ?
KHEOPS Afterstep Nextstep est un nom qui fait rêver... Pourtant, si l'interface de ce système est très innovante, elle n 'en est pas moins figée. Sous X-Window, c'est moins unifié mais plus configurable. Faut-il faire un choix ? Ce n 'est presque plus la peine avec Afterstep !
Non, non, Afterstep n'est pas un clône de NextStep pour Linux. Il faudra pour cela attendre GnuStep. En fait, c'est tout simplement un gestionnaire de fenêtre reprenant le look du système de Steve jobs. Quoi ? Juste le look ? Mais non ! En plus du look, Afterstep propose aussi certaines fonctionnalités de son modèle à travers les modules annexes qui l'accompagnent.
Le Dock et la Taskbar Le Dock de Nexstep est une barre d'icônes au look très caractéristique. Il permet de lancer simplement les applications les plus souvent utilisées. Le module Afterstep utilisé pour ressembler au Dock se nomme Wharf (oh, le gentil chienchien !). Moins puissant que son cousin (la configuration est moins évidente), il n'en reste pas moins très pratique avec ses icônes à tiroir (très pratiques mais indescriptibles !). La Taskbar affiche sous forme d'icône les applications actives. Ici, on a une pseudo TaskBar mais Afterstep ? Indispensable ! Qui ne représente que les
appli- cations icônisées. De toute façon, on a toujours accès à la liste des fenêtre actives avec le menu "root window" (ceux qui ne comprennent pas devraient cliquer sur le fond de l'écran de temps en temps).
Un Window manager avant tout Basé sur Fvwm (en fait sur Bowman qui n'est plus supporté), Afterstep est un gestionnaire de fenêtre très configurable et qui ne prend pas beaucoup de ressources système. La philosophie d'utilisation de X-Window (je choisis le look, l'interface, les outils, etc.) est complètement respectée par AfterStep. Le but n'est pas de forcer une utilisation particuliè- re du système, rôle des desktops (celdera Cnd, Kde, eXode, OffiX, Cde, etc.) mais d'apporter une nouvelle possibilité aux fans d'X-Window. Avec ce look du tonnerre, vous devez vous douter qu'Afterstep utilise
de nombreuses couleurs.
C'est sûrement le gestionnaire de fenêtre idéal en 65536 couleurs et plus mais on lui préférera fvwm2 pour le mode 8- bit (256 couleurs).
Afterstep En hausse ? Le look nexstep ? Le module wharf ? Configuration proche de Fvwm En baisse ? Gourmand en couleurs Satut : Free Software Source : mango.sfasu.edu ~frank afterstep Note : 65536 couleurs ? ? ? ? ?
Note : 256 couleurs ? ? ? ? ?
CD ROM Le coin du programmeur !
Ref Titre Développement Format Prix TTC 589 JAVA Programmer’s Toolkit WIN 87 592 Visual C++ Toolbox WIN 101 593 Visual Basic Toolbox WIN 101 609 Delphi Power Tools WIN 101 613 Best Java Applets WIN 101 628 Access Super Library WIN 95 629 Paradox Super Library WIN 101 631 Clipper Super Library WIN 101 632 Dbase Super Library WIN 101 633 Windows NT Super Library WIN 101 635 Power Builder Super Library WIN 116 636 Foxpro Super Library WIN 95 637 Delphi Super Library WIN 95 638 Netware Super Library WIN 116 639 AutoCAD Super Library WIN 116 1583 Black Coffee (JAVA) WIN 98 1718 Turbo FreeBSD 2.1.5
UNIX 113 1719 Turbo Red Hat 4.0 Linux 113 1758 C C++ Super Library WIN 87 1759 Visual Basic Super Library WIN 87 1797 Linux Internet Archives 8 CD Linux 133 6144 NASA Source Code: AI & Tools MACWN 254 6145 NASA Source Code: Flow & Structures MACWN 254 6146 NASA Source Code: General MACWN 254 6147 NASA Source Code: Aeronautics MACWN 254 6148 NASA Source Code: Modeling MACWN 254 6165 Linux Kheops 97 Linux 163 6166 Linux Facile, Guide d’installation Linux 145 6167 Linux Freedom - Mise à jour 1 Linux 50 6168 Bien Débuter sous Linux (Livre) Shareware Linux 99 693 Windows 95.Com (Sept 96) WIN 124
1070 Simtel for DOS (Sept 96) DOS 145 1120 Simtel for Windows (June 96) WIN 145 1136 CICA French (2 Disc Set)(Aug 96) WIN 101 1142 Hobbes French (OS 2) 2 Disc Set OS2 101 1711 Winsite NT WIN 139 1712 WinSite 2 Win3.1 x, Win95 (4 CD) WIN 116 Bon de commande à retourner à : Kheops, V5 les Lavandes, Semboules, 06600 Antibes Tél 04-93-74-68-94, Fax 04-93-33-78-76 http: www.acticiel.com cdrom Réf Titre Qté Prix Unit. Montant Port et emballage ( 30F 4 CD + 5F CD additionnel) Total TTC Nom : ...... Adresse
: .. Tel : H ...... Email : .... Règlement par chèque à l’ordre de KHEOPS.
Signature : .... Shell Initiation au Shell Dans la longue tradition des systèmes Unix, Linux ne déroge pas à la règle : l'interface de base est composée d'un shell, ou coquille, qui fait le lien entre l'utilisateur et la machine. Le but de cette rubrique pratique est de prendre en main le nouveau linuxien qui vient d'installer son système en utilisant n'importe quelle distribution.
N'apporte la richesse et la puissance des Shell Unix. Vous verrez de plus qu'avec une bonne documentation (merci pour les chevilles), les commandes sont très simples à utiliser, à défaut d'être intuitives.
A l'heure des interfaces graphiques évoluées, on en oublie parfois qu'un ordinateur est un appareil complexe. Après l'installation de Linux, une fois le système lancé, on se retrouve devant une ligne de commande qu'il faut apprendre à maîtriser. Les outils graphiques sont certes intéressants mais aucun (et sur aucun système) Le système de fichiers Sous Unix, il n'existe qu'une seule arborescence de fichiers. Si vous possédez plusieurs disques durs, lecteurs de disquettes ou CD-Rom (c'est a priori le cas, Linux ne tourne pas encore sur Amstrad Cpc 464 mais ça ne devrait pas tarder),
chacun de ces périphériques est associé à une entrée de l'arborescence, un répertoire. Par exemple, le répertoire cdrom sert le plus souvent d'entrée pour le lecteur de CD-Rom. Le signe (slash ou divisé) sert de séparateur pour les chemins d'accès de l'arborescence. Sur la figure 2, on trouve une miniarborescence Unix, le chemin d'accès au répertoire Jedi est donc home jedi. Les habitués de DOS doivent bien faire attention à ne pas utiliser l'antislash qui a une toute autre signification sous Unix.
PUBLINLLZIP dotfile-2*0 lincity!03 welcome gif CpeschQlocalhost pesch]$ ls -1 total 2197 druixr-xr-x 9 pesch users 1024 Jan 23 10:28 AfterStep-l*0pre2
- rw-i 1 1 pesch users 6339 Jan 23 09:39 BeZonTXT.ZIP
- rw-r r 1 pesch users 503286 Jan 24 15:03 PUB.ZIP
- rw-i r 1 pesch users 10532 Jan 23 18:07 PUBLINU.ZIP drwxr-xr-x
3 pesch users 1024 Jan 27 15:50 articles
- rw-r r 1 pesch users 564452 Jan 21 16:05 as-10pre2*tar*gz
- rw-i r 1 pesch users 6841 Jan 24 16:36 dot*fvwm2rc drwxr-xr-x
4 pesch users 1024 Jan 24 11:48 dotfile-2.0 drwxr 1 11 pesch
users 1024 Jan 24 11:46 fvwm-2*0*45
- rw-r 1 1 pesch users 661412 Jan 24 11:10 fvwm-2*0*45*tar*gz
- rwxr-xr-x 1 pesch users 26584 Jan 21 16:57 instalLsh drwxr-xr-x
6 pesch users 2048 Jan 22 17:16 lincityl03
- rw-i 1 1 pesch users 440110 Jan 21 15:16 Iincityl03-src*t9z
drwx 2 pesch users 1024 Jan 24 11:15 nsmail drwxr-xr-x 4 pesch
users 1024 Jan 23 18:22 premier
- rw-r r 1 pesch users 2666 Jan 21 16:02 welcome*gif
CpeschQlocalhost pesch]$ Le shell dans la joie et la bonne
humeur.
Si tu m'Tcsh, j'te bash !
Chaque utilisateur peut choisir plusieurs Shell différents. Les deux plus célèbres sont le Bourne again shell (Bash) et l'exTended (?) C Shell (Tcsh). Nous allons utiliser Bash qui est le Shell le plus répandu sous Linux mais la plupart des commandes que nous allons voir sont indépendantes du shell utilisé. Lorsque nous utiliserons des particularités de Bash, nous vous le signalerons (quel professionnalisme !). L'interface du Shell est plutôt rudimentaire : une ligne de commande. La manipulation de base est donc le lancement de diverses applications en indiquant leur nom puis leurs
paramètres au clavier. On distingue les commandes internes intégrées au shell des commandes externes. Ces dernières sont en fait des applications comme les autres mais liées à l'utilisation du Shell (cp pour copier des fichiers, Ipr pour imprimer, etc.). Le Shell Bash et de nombreuses commandes externes ont été développés par la Free software foundation dans le cadre du projet Gnu.
Cela n'évoque peut-être rien pour vous mais vous apprendrez vite que cela est synonyme de puissance et d'efficacité.
Gestion de base des fichiers Une fois Linux installé, l'utili- sateur doit d'abord apprendre à se déplacer dans l'arborescence. La commande (interne) de base est "cd" pour change directory : changer de répertoire. La commande pour lister les fichiers est "Is". On utilise "mkdir" pour créer des répertoires et "rmdir" pour les effacer. Pour afficher le répertoire courant, on utilise la commande "pwd" (print work dir). Nous allons découvrir le système de fichier de Linux à l'aide de ces commandes. Supposons que vous êtes "loggé" sous le nom solo (forcément). Faites un petit pwd, vous verrez
le message suivant : $ pwd home solo Vous l'avez compris, cela signifie que nous sommes dans le répertoire home solo. Sous Unix, tous les utilisateurs ont un répertoire personnel où ils placent leurs fichiers de données et les programmes qu'ils veulent utiliser sans pour autant les installer définitivement sur le système. Vous pouvez considérer ce répertoire individuel, ou home dir, comme la racine de votre propre arborescence. Cette séparation entre les différents utilisateurs permet de toujours garder un système cohérent et utilisable.
C'est loin d'être le cas sous Windows MacOS OS2 (...) où tous les fichiers sont mélangés. Et puis on peut créer plusieurs configurations différentes sur un même système très simplement (attention au dédoublement de personnalité !).
Dotfîle Generator MHE3I File Setup Mail Help tcsh P~| command line editor Q completion Pi prompt [S) additional settings |j) alias [j| dirs command 1 files
i) history 1 j°bs i limits B logout i mise 1 path
i) time |j) watch .. $ ls second Tdg : l'outil idéal pour
figurer les shells.
Attention, je me déplace !
Nous allons maintenant créer un nouveau répertoire : "premier" dans notre home dir. Il suffit d'utiliser la commande "mkdir premier". Entrez dans ce répertoire avec "cd premier" et créez "second" et "troisième" (avec mkdir).
En utilisant la commande "Is" sans argument, nous allons lister le contenu du répertoire home solo premier : troisième Entrez maintenant dans second (à vous de jouer !).
Faites un pwd, il vous indique " home solo premier second". Bon... Les minutes passent... Et on s'ennuie ferme dans second.
Vous décidez donc de revenir en arrière (maintenant, c'est une initiation dont vous êtes le héros). Pour cela, il vous suffit d'utiliser "cd..." (attention à l'espace entre cd et ..). Un petit coup de pwd qui nous indique " home solo premier", ouf !
On est sauvé. Une petite astuce en passant : si vous utilisez la commande cd sans arguments, vous retournez directement dans votre home dir (sans toucher les 20 000 francs mais en gagnant du temps).
Chemin absolu et relatif Une fois dans votre home dir (cd tout seul pour ceux qui ne suivent pas), tapez "cd premier second". Le répertoire courant sera " home solo premier second". Allez maintenant dans le répertoire " usr" de l'arborescence par "cd usr" et entrez "cd home solo premier second". Vous vous retrouverez une fois encore dans le répertoire " home solo premier second". Nous avons d'abord utilisé un chemin relatif qui part de la position courante et suit le chemin spécifié (premier second).
L'autre chemin est absolu et part de la racine. La commande cd génère donc son déplacement soit à partir de la position courante (chemin relatif en argument) soit par rapport à la racine (chemin absolu). La commande rmdir permet d'effacer un répertoire vide, utilisez- la pour effacer nos répertoires premier, second et troisième.
Ouah, c'est trop facile ton truc !
Vous connaissez maintenant les notions de base qui permettent de se repérer dans l'arborescence. Tout ceci semble très simple mais soyez patient, nous allons rapidement attaquer des sujets nettement plus corsés !
Fred Pesch pesch@dub-internet. Fr Avant toute chose : Créez un compte utilisateur On vous l'a déjà dit et on vous le répétera, Unix est un système multi-utilisateurs. Il faut donc créer des comptes pour les utilisateurs avant de faire mumuse. En effet, le premier utilisateur est le root ou super-utilisateur.
Il a accès en écriture à toute l'arborescence, ce qui représente un risque pour le système surtout si l'on est débutant. Un utilisateur de base possède un accès limité à la machine. Nous vous conseillons sincèrement d'utiliser ce genre d'accès avant de taper vos premières commandes. Mais pour commencer, vous n'avez pas le choix, utilisez le login root.
La commande pour rajouter un utilisateur est en général "adduser" ou "adduser nom_de_login". Consultez la documentation de votre distribution pour passer cette étape. Quittez la session root, entrez votre nom de login utilisateur, votre mot de passe et entrons dans le vif du sujet.
Mini arborescence Unix.
En pratique Java Initiation à lava SI rrr ¦ Dukr wnrv dkV Le Browser web hot Java.
Progratn runs in your Web Browser!
Créai te Jr f or Java Vous serez bientôt un java-maniaque !
Jmava est un langage objets, c'est-à-dire ¦que programmer en Java ne consiste ¦ pas à aligner des séquences d'instruc- ons mais plutôt à créer des "objets" (autant que possible) indépendants du contexte et de l'application dans laquelle ils se trouvent. Un objet détient généralement des informations et peut accomplir différentes actions.
Les classes Formellement, chaque objet est issu d'une classe. La classe définit les propriétés de l'objet, c'est-à-dire la nature de son contenu (on appelle ça les "champs") et les requêtes que l'objet peut traiter : ce sont les "méthodes". Chaque champ y est défini par son nom et sa classe (car c'est un objet, bien sûr) et chaque méthode par son nom, son prototype (arguments et objet retourné) et le code correspondant.
Par exemple, une classe "cercle" peut avoir un champ "centre" de classe "point", un champ "rayon" de classe "nombre flottant" et une méthode "translation" qui prend en argument un "vecteur" et ne retourne rien.
Les objets Un objet engendré par une classe s'appelle instance de cette classe. On peut bien sûr créer autant d'instances que l'on veut, chacune est indépendante des autres. Nous pouvons créer deux instances de "cercle" cl et c2 et les translater (en utilisant la méthode translation) à deux endroits différents.
On peut dire que la classe correspond au type dans les langages classiques et l'instance, la variable.
C'est plus qu'une analogie, c'est en fait la généralisation de ces notions. Il faut toutefois savoir que Java n'est pas un langage objet pur et possède également des types primitifs comme int (entier). Des classes prédéfinies permettent de les manipuler comme des objets.
En Java, une classe se déclare de la manière suivante: class Personne -» private String nom, prnom ; -* public void uneMethode ( ) (...)- } Enfin ! Les Rebelles ont trouvé l'arme fatale qui va anéantir l'Empire 95. On va donc tous s'y mettre, l'informatique alternative, c'est surtout l'informatique de demain, non ?
Cette classe Personne possède deux champs nom et prénom de classe String (chaîne de caractères en Java) et une méthode uneMethode qui ne prend aucun argument (d'où les parenthèses vides derrière son nom). Le nom de la méthode est toujours précédé du type ou de la classe de ce que la méthode renvoie : ici, c'est void, c'est-à-dire qu'elle ne retourne rien.
Modes d'accès L'un des intérêts de la programmation objet est le fait que l'utilisateur d'une classe ne doit connaître qu'un ensemble clairement défini de méthodes pour s'en servir, sans se soucier de la manière dont est faite l'implémentation. Un objet est en quelque sorte une boîte noire dont on sait ce qu'elle fait et pas comment elle le fait. Il faut donc imposer un contrôle d'accès aux différents membres d'une classe. Dans la classe Personne ci-dessus, remarquez les mots- clés private et public. Ce sont les spécifications des droits d'accès. Java en propose trois : private,
protected et public (en fait, il y en a un quatrième mais nous en reparlerons plus tard).
Les membres private sont classés top- secret : seules les méthodes appartenant directement à la classe peuvent y avoir accès. Pour le reste du monde, c'est comme s'ils n'existaient pas. C'est donc le mode qu'on utilise pour l'implémentation interne. Le mode protected plus permissif : ces membres sont accessibles depuis les méthodes de la classe bien sûr, mais aussi depuis toutes les classes dérivées (ce sera pour plus tard). Enfin, les membres publics sont disponibles pour tout le monde.
Une règle à suivre consiste à restreindre autant que possible l'accès aux membres de la classe : en particulier, il faut essayer d'avoir tous les champs en private. Ainsi, les instances de la classe ne seront manipulées qu'à travers des méthodes rigoureusement définies, ce qui facilitera l'adaptabili- té et la maintenance des logiciels. Utiliser des champs public ne se justifie que rarement et pour les débutants, c'est une faute de style très grave.
Sésame construis-toi !
Une fois la classe définie, nous pouvons l'instancier, c'est-à-dire créer des objets de cette classe. L'instanciation crée physiquement un objet et doit également le mettre dans un état standard. Pour cela, on définit des méthodes spéciales appelées constructeurs. Elles portent le même nom que la classe et n'ont aucun type de retour, même pas void. Par exemple, nous voulons créer une personne d'un nom et prénom donnés : public Personne(String p_pre- nom, String p_nom) -» prenom=p_prenom ; -» nom=p_nom ; -* } Ce constructeur renseigne les deux champs nom et prénom de l'objet créé.
Comment fait-on alors pour instancier Personne ? Il y a plusieurs façons de faire.
La manière standard en Java consiste à déclarer d'abord une variable : Personne une personne; puis lui affecter à tout moment une nouvelle instance à l'aide de l'opérateur new : une_personne = new Personne("Gill", "Bâtes");-» new alloue de la mémoire pour l'objet et invoque son constructeur avec les paramètres fournis. Une classe peut avoir plus d'un constructeur. Dans ce cas, le constructeur utilisé est déterminé par le compilateur à chaque instanciation selon la nature des paramètres. Par exemple, si on veut créer des personnes dont on ne connaît ni le nom ni le prénom, on peut ajouter
le constructeur : public Personne () -» prenom=new String("NC") n o m = n e w String ("NC") ;-» }- Nous pouvons ensuite l'utiliser: Personne personne_inconnue ; personne_inconnue=new Personne ( ) ;-» Invocation On a donc un objet, mais pour travailler avec, nous avons besoin de pouvoir appeler ses méthodes. Cela se fait à l'aide de l'opérateur point. Pour appeler la méthode uneMethode de l'objet une_personne, on écrira : une_personne. UneMthode ( ) ; -» L'accès aux champs se fait de la même manière (sans les parenthèses bien sûr). Il faut bien comprendre que les méthodes ne sont pas des
"routines" comme dans les langages classiques. Une méthode n'existe pas en soi, elle appartient toujours à une classe et fait donc partie des objets de cette classe. Une_personne.uneMéthode() et personne_inconnue.uneMéthode() sont deux choses différentes et si la première appelle la seconde, ce n'est pas du code récursif !
Qui suis-je ?
Les exemples de constructeurs ci-dessus montrent comment une méthode accède aux champs. C'est le mécanisme à utiliser en priorité mais parfois, c'est insuffisant. Une méthode peut avoir besoin de manipuler l'objet pour lequel elle a été invoquée comme un tout.
C'est pourquoi chaque objet a implicitement le champ (private, bien sûr) this, qui est une référence de l'objet lui-même.
Par exemple, dans le constructeur de Personne, au lieu de nom=p_nom, on pourrait écrire de manière équivalente this.nom=p_nom. Il est clair qu'on n'emploie pas this souvent et généralement, il est bon de s'en passer.
Champs et méthodes de classe Dans de nombreux cas, tous les objets d'une certaine classe doivent pouvoir partager des informations. Dans un programme de dessin par exemple, toutes les figures sont tracées par rapport à la même origine. Nous ne pouvons pas utiliser un champ origine "normal" car sa valeur serait spécifique à chaque figure. Il nous faut donc un champ commun à toutes les instances. On appelle ça un champ de classe. Pour les déclarer, on utilise le mot-clé static : class FigureGraphique -* static private Point origine;-» (...)- }- Lorsque ce champ est modifié, toutes les ins
tances de la classe sont immédiatement affectées. De la même manière, on peut avoir des méthodes de classe : static public void changerOrigine(Point nouvel le_origine) ...}-» Une méthode de classe ne peut évidemment accéder qu'aux champs de classe puisque, par définition, elle ne fait pas de différence entre les instances. Vus de l'extérieur, ces méthodes et champs se comportent exactement comme les méthodes et champs d'instance, mais on peut aussi y accéder directement, sans devoir instancier la classe : FigureGraphique.changerOrigine( mon_origine) ;-» Remarquez que le nom devant
l'opérateur point est le nom de la classe. Les concepteurs de Java doivent aimer ça, car les bibliothèques du langage en sont pleines !
La prochaine fois... Voilà, ce premier épisode était très théorique, mais il faut absolument connaître ces notions pour programmer dans un langage comme Java. Cela peut vous sembler encore un peu obscur, mais tout viendra avec la pratique, vous découvrirez alors la richesse de cette approche de la programmation. La prochaine fois, on verra comment compiler et exécuter un programme en Java et on sera prêt pour Hello world.
Jakub Zimmermann zimmerma@ie2. U-psud. Fr Attention : ce signe (-) indique un retour de ligne.
Forum Lecteurs Vous souhaitez nous écrire ? Voici quelques conseils pour avoir une chance d'être publié.
Ecrivez lisiblement, mettez vos coordonnées, complètes SUR VOTRE LETTRE et non sur l'enveloppe (un numéro de téléphone n 'est pas obligatoire mais peut être utile). De tout façon, si votre lettre est publiée nous ne mentionnerons que votre ville. Nous ne pouvons pas publier les lettres anonymes. N'envoyez pas de timbres et soyez patients.
ENTRETIEN Pour le premier numéro de Linux Zone, Martin Michlmayr, un des dirigeants de Linux international, nous donne sa vision du marché commercial Linux.
L'apparition de la Linux Zone est un pas dans la bonne direction. C'est pourquoi j'ai été très heureux d'apprendre sa création et je me fais un plaisir de partager avec vous mes réflexions sur le marché de Linux.
L'un des principaux problèmes qui se posent est que personne n'a d'idée précise sur l'importance de ce marché. Ceci est lié au mode de diffusion de Linux, le Free software. On peut télécharger le système sur Internet, et il existe des CD comportant un environnement ï complet que l'on I peut partager avec 1 des amis et des col- 1 lègues. En plus, cer- I taines personnes j * achètent plusieurs 1 versions pour faire des _ essais et conserver celle qui leur correspond le mieux.
L N U X international Pour en revenir à l'importance du marché Linux actuellement, il y a plusieurs méthodes pour essayer de la déterminer. Mais plutôt que de les décrire dans le détail, je veux vous assurer d'une chose : ce marché est énorme, et il s'agrandit de jour en jour.
Un des points à considérer est le nombre de sociétés qui se sont intéressées à Linux récemment. Il y a encore peu de temps, le manque d'applications commerciales était flagrant, mais ce n'est déjà plus le cas. Un grand nombre de logiciels sont maintenant disponibles, et de nouvelles applications sont annoncées tous les jours.
Mais ces applications ne sont pas limitées à Linux, et on trouve des publicités les concernant dans les plus importants magazines informatiques. En plus de ces emplacements commerciaux, nombre de magazines ont ouvert des espaces rédactionnels sur Linux et ses applications.
J'en arrive au point suivant : un prix qui a été décerné à Red hat linux 4.0. Cette distribution a reçu le prix du meilleur système d'exploitation pour ordinateur de bureau en 1996, prix décerné par le magazine américain Infoworld. Red hat linux est une des versions les plus distribuées, et ce prix représente un véritable événement pour toute la communauté Linux. Et encore, ce n'est qu'un aperçu de ce qui est à venir.
Cette prédiction n'est pas faite en l'air, comme le prouve le soutien commercial de plus en plus important qui se construit autour de Linux. En septembre 96, une liste de consultants spécialisés Linux faisait son apparition. Un mois plus tard, elle comptait plus de 100 entrées. Le manque de soutien commercial était l'un des arguments les plus utilisés contre ce système. Cet argument tient de moins en moins, et de nombreuses sociétés vont certainement reconsidérer leur position par rapport à ce système d'exploitation gratuit.
Le dernier point que je souhaite aborder est celui des salons informatiques. Linux a été, ou sera, présenté lors des salons américains les plus importants, comme les Comdex d'automne et de printemps ou encore l'Uniforum. Linux international, une organisation à but non-lucratif dédiée au développement de Linux regroupe des stands sous le Pavillon Linux lors de ces manifestations. De plus, des salons 100% Linux existent désormais, à l'instar de USELINUX (en collaboration avec USENIX) et Linux expo aux Usa (4 et 5 avril prochains) ou encore de Linux Kongres en Allemagne. Li cherche
également à disposer de stands sur les salons européens (CeBIT...), ce qui promet un avenir passionnant.
Même sans avoir de chiffres précis, en examinant les faits il est facile de démontrer que le marché de Linux est énorme et qu'il ne fait que grandir... Martin Michlmayr appartient à Linux international. Il peut être joint à IBM@cyrius.com. Vous trouverez sa page web à l'adresse suivante : http: www.cyrius.com IBM. Dream est édité par Posse Press, SARL au capital de 60 000 francs, 21 rue Notre Dame de Nazareth, 75003 Paris.
Directeur de publication : Romain Canonge Tél : 01 48 87 54 69 Email : 100420.2600@compuserve.com Directrice de la rédaction : Christine Robert Tél : 01 48 87 62 78 Email : 100567.3345@compuserve.com Responsable publicité : Hélène Blondel Tél: 01 48 87 53 15 Assistante de direction : Valérie Ambrosio Tél : 01 48 87 60 11 Secrétaire générale : Anna Vincent Abonnements et VPC uniquement entre 9h30 et 12h30 : Tél. : 01 48 87 60 11 Télécopie : 01 48 87 51 23 Rédaction Tél : 01 48 87 57 30 Email : 100567.3344@compuserve.com Secrétaires généraux de la rédaction : Geoffroy Marty
(100567.3343@compuserve.com) Secrétaires généraux de la Chef de rubrique: Frédéric Peschenski On collaboré à ce numéro : David Curé, Eric Dumas, Cem, Zimmerman Jakus, David Mignon, Christophe Morvant, Vincent Oneto, Yann Serra, Richard Thibault.
Directeur artistique : Pierre-Yves Roudy Tél : 01 48 87 52 95 Email : pyroudy@hol.fr 1" rédacteur graphiste : Catherine Paire Rédacteur graphiste : Véronique Belpois Illustrateur : Christophe Bardon Fabrication Photogravure : La station graphique Impression : Léonce Deprez, Barlin
(62) Marketing-presse : Distrimédia, Toulouse.
Diffusion : MLP Dépôt légal : à parution Commission paritaire : en cours Représentant légal : Romain Canonge.
Associés principaux : Romain Canonge, Christine Robert.
Droits de reproduction : tous droits réservés. Copyright 1997. Toute référence à un article, toute citation ou utilisation du logo de Dream pour servir la promotion d'un produit ou d'une marque doit faire l'objet d'un accord de l'éditeur. L'envoi de tests, photos ou documents implique l'acceptation par l'auteur de leur libre publication dans le journal. Les documents ne sont pas retournés. La rédaction décline toute responsabilité quant aux opinions formulées dans les articles, celles-ci n'engageant que les auteurs. Les marques citées, appartiennent à leurs propriétaires respec
tifs.
Pos-se.
E S S A Retrouvez tous les mois Dream directement dans votre boîte aux lettres !
Passez vos petites annonces gratuitement et en priorité !
Offre spéciale de lancement pour la nouvelle formule de Dream, le magazine de la micro alternative.
11 numéros 150 francs Votre abonnement peut être souscrit avec les options suivantes : disquette Amiga mensuelle (ajouter 99 francs), et ou CD mensuel Amiga PC Team (ajouter 129 francs)i au lieu de 385 francs Soit 35% d'économie COUPON R E P N Oui, je souhaite m'abonner à Dream (250 francs) avec ? L'option disquette (+99 francs) et ou ? Avec l'option CD (+129 francs).
38 Ci-joint un règlement de francs, par ? Chèque bancaire, ? Mandat postal à l'ordre de Posse Press.
Nom : ..Prénom : Adresse : ... ..Code postal : ....Ville : .. Téléphone (facultatif) : . Machine système (facultatif) : ? Amiga AmigaDos ? Amiga Linux ? Pc Linux ? Pc Divers ? Be BeOs ? Autre machine autre système : .... Offre à renvoyer à Posse Press abonnement Dream, 21,
rue Notre Dame de Nazareth, 75003 Paris. Date : ... Signature : Ces tarifs sont pour la France métropolitaine uniquement. Pour les Dom-tom et l'étranger, ajouter 100 francs au prix global de votre abonnement (avec ou sans options).
• Dream n°1 Dossier : la CD-32 Reportage : l'ECTS de Londres
Disquette : DSS 1, version complète
• Dream n°2 Dossier : les jeux de Noël Reportage : comparatif
numériseurs Disquette : Amos Turbo
• Dream n°3 Dossier : les imprimantes Reportage : le Supergames
Show Disquette : Cinemorph, version complète
• Dream n°4 Dossier : les virus Reportage : le Winter CES de Las
Vegas Disquette : Quickwrite, version complète
• Dream n°5 Dossier : sex'n'Amiga Labo : Blitz basic 2,
Mediapoint... Disquette : Skidmarks démo
• Dream n°6 Dossier : le salon Imagina 94 Labo : ADPro 2.5,
Quarterback... Disquette : Personal paint 4, version complète
• Dream n°7 Dossier : le piratage Labo : Scenery Animator, Vidi
24, le PAR... Disquette : Canon studio, version complète
• Dream n°8 Dossier : les simulateurs Labo : Overdrive CD,
Caligari, Directory Opus... Disquette : Personal font maker,
version light
• Dream n°9 Dossier : l'Amiga en vacances Labo : Imagine 3.0,
Emplant Disquette : Abank
• Dream n°10 Dossier : les mangas et l'Amiga Labo : carte M-Tec,
Can Do... Disquette : une sélection de DP
• Dream n°11 Dossier : l'avenir de l'Amiga Labo : Lightwave,
Dice, Videostage... Disquette : Painter 3D, version complète
• Dream n°12 Dossier : la création d'un jeu Labo : DSS 3.0,
DirWork, Brilliance 2... Disquette : Desktop Magic
• Dream n°13 Dossier : l'Amiga à la télé Labo : PageStream,
Panorama Disquette : Virus Checker 6.41
• Dream n°14 ANCIENS NUMÉROS Dossier : l'Amiga et les graphismes
Reportage : Le World of Amiga Disquette : Real time sound
processor II lite
• Dream n°15 Dossier : le rachat de l'Amiga Labo : Photogenics...
Disquette : Skidmarks II, la démo
• Dream n°16 Dossier : les clones Amiga arrivent Reportage :
l'Amiga s'impose à Imagina Disquette : Photogenics, la démo
• Dream n°17 Dossier : la Doom-mania arrive sur Amiga Labo :
GoldEd 2.1.1, Easy calc, Studio professional 2... Disquette :
DSS 3, version complète
• Dream n°18 Dossier : l'ECTS de Londres Labo : Dpaint V, Scala
MM400, Sherlock, Diavolo, Power CD... Disquette : Brutal, la
démo
• Dream n°19 Dossier : les dessous du rachat par Escom Reportage
: l'Amiga à L'E3 de Los Angeles Disquette : OctaMed Pro 5.04,
version complète
• Dream n°20 Dossier : l'Amiga et Internet Labo : Photogenics
1.2, Kit tower 1200, Digita organiser... Disquette : Obsession
flipper, la démo
• Dream n°21 Dossier : transformez votre Amiga en Pc, Mac... Labo
: OctaMed 6, AsimCDFS, Fax on ... Disquette : Flight of the
Amazon Queen, la démo
• Dream n°22 Dossier : l'avenir ludique de l'Amiga Labo : CD
Write, lecteur Zip... Disquette : Vroom multiplayer, version
complète
• Dream n°23 Dossier : optimisez votre Workbench !
Reportage : l'Amiga aux commandes du virtuel Disquette : Coala, la démo
• Dream n°24 Dossier : choisir un lecteur CD- Rom pour Amiga Labo
: Devpac 3.5, carte Piccolo, Action Replay 1200... Disquette :
Boston bomb club, version complète
• Dream n°25 Dossier : l'Amiga expo fait un carton Labo :
Directory Opus 5.0 Disquette : Virus checker 8.03
• Dream n°26 Dossier : les ordinateurs exotiques Labo :
ImagineVision, Blitz basic
2. 1, Arts et frontières... Disquette : Zeewolf 2, la démo
• Dream n°27 Dossier : le guide du programmeur Labo : la carte
68060 Blizzard 1260T Disquette : Gloom Deluxe, la démo
• Dream n°28 Dossier : les extension du Pc au service de l'Amiga
Labo : Tower TBD, SX32, TurboCalc 3.5, @-Net... Disquette :
TurboPrint professional 4.1, version light
• Dream n°29 Dossier : Viscorp rachète l'Amiga Labo : DeltaTower,
DiskSalv4... Disquette : MandelTour AGA, version complète
• Dream n°30 Dossier : toutes les clés pour éviter la galère Labo
: Wordworth 5, World Atlas, encyclopédie Adfi... Disquette :
Blitzbank 2.1
• Dream n°31 Dossier : le quizz de l'été Labo : Image FX 2.a,
Artpad 2, Vid 24, Kit internet... Disquette : une sélection de
DP
• Dream n°32 Dossier : quel fournisseur Internet choisir ?
Labo : Turbo print v 4.1... Disquette : Poweroïds
• Dream n°33 Dossier : le multimédia et l'Amiga Labo : la carte
Cyberstorm 060 Disquette : une sélection de DP
• Dream n°34 Dossier : la communauté Amiga à la rescousse Labo :
OctaMED, Soundstudio, Imagine 5.0... Disquette : Alien Breed 3D
2, la démo
• Dream n°35 jeu : Capital punishment Labo : iBrowse,
InterOffice, MaxDOS Disquette : une sélection de DP
• Dream n°36 Dossier : pourquoi investir sur Amiga Labo : 2
modems 33600bps, X- DVE, SMD-100... Disquette : une sélection
de DP
• Dream n°37 Dossier : gagnez de l'argent avec votre Amiga
Reportage : l'histoire de l'informatique à Londres Disquette :
Magic Menu 2.15 LA DISQUETTE AMIGA OU MOIS Ce mois-ci sur la
disquette Amiga retrouvez Cyberavi (3.0+) un lecteur de fichier
Avi pour Amiga Aga, Fast exec (2.0+) un patch pour accélérer
votre Amiga, Alinux (1.2+) la documentation en anglais pour
installer Linux; VersionWB (2.0+) un utilitaire d'affichage du
numéro de version des logiciels, Doopsi (2.0+) un créateur de
jeux d'aventure, Hbmono (2.1+) un Monopoly sous Workbench,
Pointer X (3.0+) qui améliore votre curseur et MyFormat
(1. 3+) un logiciel de formatage universel de disquettes.
R 1 B Doopsi (2-0.)
Cyberavi (système Aga) FastCaec (70.)
Alloua (U.)
- --- Logiciels compressés en Lha.
LE CD-ROM üü MOIS AVEC RÉPERTOIRE AMIGA 25F Comme tous les mois, retrouvez sur The CD de PC Team plus de 10 Mo, rien que pour Amigaïstes. L'événement du mois, c'est la présence d'Imagine 4.0 en version complète et illimitée pour Amiga, avec l'update. Vous pourrez trouver ce logiciel de création d'images de synthèse dans le tiroir Imagine.
Mais ce n'est pas tout, avec 8 logiciels pour mieux communiquer par modem et sur le Net dans le tiroir Comm, 4 démos dans le répertoire Démo, 10 outils de développement dans le tiroir Dev et 23 utilitaires à tout faire dans le tiroir Workbench. Et pour finir, vous trouverez 7 démos de jeux, et des utilitaires pour tricher... C'est promis, on fera encore mieux le mois prochain !
20F LE CO-RDM LINUX DU MOIS La distribution complète de Linux slackware avec noyau 2.0, la nouvelle version 3.2.0 du serveur X-Window Xfree86 avec support de la Matrox Millenium, les sources complets des noyaux Linux (jusqu'au 2.0.26 et
2. 1.12), les nombreuses documentations en français (manuels
d'installation, How-to, etc.), les mises à jour complète
systèmes 1.2.xx 1.3.xx vers systèmes 2.0.xx ou 2.1 .xx et une
slection spéciale de jeux pour Linux. Cette offre spéciale est
parrainée par Les logiciels du soleil.
Lll
l. i¦¦ n Fri-rilniii - Mise* ù jour LINUX Kjgfl MMMUMMMI
SlecNwai* M Ou 11 Mo v M Xfieeft I.J A*-. OfK. !• »«»)
i«ilki .lli S'OSKHH «rmK&ÎJ Noyau 2.0 «IM Jeu» Lmiux M N +
port Total BON D Coupon à renvoyer à Dream's bootik, 21 rue
Notre Dame de Nazareth, 75003 Paris. Paiement par chèque ou
par mandat à Tordre de Posse Press.
Nom : .. Prénom : .... Adresse : ..... Code postal : .... Ville : ... Téléphone : . Port A : gratuit (France, étranger et Dom-Tom) Port B : 16 francs (France), 20 francs (étranger et Dom-Tom) Port C : 21 francs (France), 35 francs (étranger et Dom-Tom) Si plusieurs produits sont commandés avec des ports différents, ne compter que le port le
plus cher.
Articles choisis M Imagine 5.0 pour Amiga 850 fwiics et ne comprenant pas « De nombreuses fonctions puissantes qui en font un excellent produit » Dream « Imagine se positionne en concurrent de logiciels professionnels bien implantés » PC Team Des centaines d’objets et de textures gratuites à télécharger sur le site Infologic : http: www.mns.fr infologic Posez vos questions infologica)mns.fr Vous avez découvert la version 4 d’Imagine pour Amiga sur le Cd-Rom et vous avez été convaincu par l’efficacité de ce grand produit. Infologic et Impulse continuent à soutenir l’Amiga et vous proposent de
passer à la version 5 pour un prix absolument exceptionnel ! Imagine 5 offre les caractéristiques suivantes : Quatre types de visualisation simultanés, perspective temps réel, menus configurables, multi-tâches 32 bits, rendu en ray-tracing, rendu en scanline, rendu en surfaces pleines, rendu en fil de fer, textures procédurales, animation de textures, mapping, génération d’animations Avi, pré-visualisation des animations, animations hiérarchiques, multiples formats d’images, nombre de sources lumineuses illimité, gestion des fontes True type, effets de rotation, d’extrusion, de distorsion, de
réduction, d’agrandissement, anti- aliasing adaptif, opérations booléennes, effets de difraction et de réflexion, gestion des ombres, rotoscoping, metaballs, Blobs, gestion de la profondeur de champ, effet lens-flare (réflexions parasites), effet haze (halos), effet schredder (explosion en particules animées), support Alpha channel, cinématique inverse, onion skin.... Manuel Imagine 5 250 francs Version française pour Imagine 3,4 et 5 Toutes les astuces pour optimiser l’utilisation d’Imagine : comment contrôler le rendering, comment utiliser les instruments de création, comment maîtriser les
techniques d’animation. 260 pages !
F Scanner Digimax 5990francs Un digitaliseur d’objets en 3D enfin disponible pour le grand public.
Spécialement conçu pour être interfacé avec Imagine.
Essence l et Essence 2 prix : NC Deux bibliothèques de plus de 60 textures procédurales. Indispensable pour exploiter pleinement Imagine !
- Bon de commande - Coupon à renvoyer à Infologic, 5, rue Alfred
de Vigny, 30320 Marguerittes Paiement par chèque uniquement à
l'ordre d'Infologic.
Nom : Prénom : .... Adresse : Code postal : .Ville : Téléphone : .. Articles choisis Prix Port qratuit (sauf Diqimax nous contacter) Total : Renseignements tél fax : 04 66 75 55 94, Email : lnfologic@mns.fr - Délai de livraison : 3 semaines Des jeux complets à partir de 40 F !
WIZBALL, Un super jeu d’arcade.
Guidez une bille aux rebonds dans des labyrinthes en détruisant les ennemis.
A mi-chemin entre Marble Madness et un jeu de foot.
Grâce à votre aimant, attirez le ballon puis propulsez le vers les buts adverses. Jouable à 2 !
MOKTAR , Retrouvez le célèbre personnage créé par Lagaf dans ce superbe jeu de plate-forme, tout y est: plus de 40 monstres, bonus et armes variés, passages secrets sur 15 niveaux ... Et dans la même collection: DAL’X *, 30 niveaux dont 15 en mode 2 joueurs, 3D isométrique avec scrolling, 2 univers différents. Et des images... eux c°mplet Partir e © Et pour ceux qui en veulent plus, il existe des niveaux supplémentaires (ou extensions) pour Bomb’X et Dal’X de 40 * seule ment Et aussi BOMB’X *, un jeu érotique original sur disquette 50 niveaux de franche rigolade. 2 phases distinctes. Un
défi terrible : une femme, plusieurs hommes, un seul élu !
Mode 4 joueurs en simultané.
BON DE COMMANDE à remplir en capitales et à retourner à Médiagogo, 210, rue du Faubourg St-Martin, 75 010 PARIS En joignant votre règlement (chèque ou mandat exclusivement) libéllé à l'ordre de Médiagogo. N'oubliez pas de cocher les cases de votre choix.
TITRES des jeux ? WIZBALL (40F) ? SLIDERS (40F) ? MOKTAR (40F) ? BOMB'X (60 F) ? DAL'X (60F) ? BOMB'X (50 F) Ext.) ? DAL'X (50F) Ext. 1 Montant: F + Port 20 F = ...F. Port gratuit pour 4 jeux et plus.
NOM : ...Prénom : . Adresse : ... Code postal : . VILLE Le: ..Signature:

Click image to download PDF

Merci pour votre aide à l'agrandissement d'Amigaland.com !


Thanks for you help to extend Amigaland.com !
frdanlenfideelhuitjanoplptroruessvtr

Connexion

Pub+

65.8% 
9% 
2.4% 
2.1% 
1.9% 
1.8% 
1.3% 
1% 
0.9% 
0.6% 

Today: 70
Yesterday: 99
This Week: 1079
Last Week: 909
This Month: 2713
Last Month: 3918
Total: 88845

Information cookies

Cookies are short reports that are sent and stored on the hard drive of the user's computer through your browser when it connects to a web. Cookies can be used to collect and store user data while connected to provide you the requested services and sometimes tend not to keep. Cookies can be themselves or others.

There are several types of cookies:

  • Technical cookies that facilitate user navigation and use of the various options or services offered by the web as identify the session, allow access to certain areas, facilitate orders, purchases, filling out forms, registration, security, facilitating functionalities (videos, social networks, etc..).
  • Customization cookies that allow users to access services according to their preferences (language, browser, configuration, etc..).
  • Analytical cookies which allow anonymous analysis of the behavior of web users and allow to measure user activity and develop navigation profiles in order to improve the websites.

So when you access our website, in compliance with Article 22 of Law 34/2002 of the Information Society Services, in the analytical cookies treatment, we have requested your consent to their use. All of this is to improve our services. We use Google Analytics to collect anonymous statistical information such as the number of visitors to our site. Cookies added by Google Analytics are governed by the privacy policies of Google Analytics. If you want you can disable cookies from Google Analytics.

However, please note that you can enable or disable cookies by following the instructions of your browser.

Visitors

Visite depuis
03-10-2004
Visite depuis
23-02-2014