Sponsors

FacebookTwitterGoogle Bookmarks

Commodore, après l'échec de l'Amiga 1000, propose désormais l'Amiga 500, qui sembie avoir tout pour plaire dans le domaine de l'informatique familiale. L'autre modèle, l'Amiga 2000, est par contre destiné à une clientèle plus professionnelle, car bien que reprenant la structure du 500, iI Se voit doté (en option) d'une carte offrant la compatibilité IBM/MS DOS, ainsi que d'une mémoire RAM plus étendue, le tout, à un prix qui tait frémir. L'Amiga 500 a connu un début difficile, essentiellement dû à son parc logiciels peu étendu en comparaison de celui d'Atari, mais sa diffusion connait aujourd'hui un nouve) essor.

LA PERFORMANCE

ommodore a mieux ciblé son public en proposant l'Amiga 500 qui s'affirme comme un produit grand public d'excellente qualité, même si l'on juge son prix toujours élevé, (4 500 F, soit 1500 F de plus que le 520 ST).

Click image to download PDF

Document sans nom Belgique:!39 FB M2843- 12 19,00 Suisse:5,50FS Canado:$ 6,15 3792843019000 00120 Vous êtes en compétition contre les plus grands champions du monde dans la plus prest igieuse et la plus dure série de jeux de sports dhiv er jamais imaginée. Sept manifestations vont éprouver votre compétence et vos nerfs jusqu'à la corde; chacune présentant ses propres Disponibles pour Amstrad Cpt; Cassette et Disquette Atari St Disquette CBM 64 128 Cassette et Disquette • MSX64 Cassette Speetrum 48 128k + 2 Cassette Sperlnun + 3 Disquette © 1968 Epyx Inc. Tbus droits réservés. Epyx est une marque déposée sous
le No 1195270.
I Jige - De l'audacf. Un brin de folle hivernale! Allongé sur une luge, les pieds en avant, vous devrez faire appel à tous 1rs muscles de votre corps pour utiliser au mieux chaque virage et chaque ligne droite Downhtfl Skltag - Descente en chute libre dans un monde blanc. Dévalant à la poursuite d une médaille d'or, vous atteindrez des vitesses de 110km à l'heure.
Specd Skatin*- Le sport autopropulsé le plus rapide sur la terre. Une épreuve de Toroe et de rythme dans laquelle vous atteindrez des vitesses de 50 km à l'heure dans votre poursuite d une médaille d'or!
Fabriqué et distribué sous licence d'Kpyx Inc. par U.S. GoM Ijmlted.
2 3 liolford Way. Liolford. Birmingham Bfi 7AX, Grande-Bretagne, exigences particulières. La pratique, la patience et encore de la pratique, voilà ce qui est néces- aire pour que vous ayez une chance d'obtenir une médaille.
Vous pouvez y arriver, vous y arriverez! Et en plus, vous allez passer de bons moments a essaver !
O a r Figure Skatlng- Ui grfur et la précision sont des éléments essentiels de ce sport, hautement artistique Crw» Country Skltag-Lune des épreuves de pure prouesse physique parmi les plus difficiles janu Vous vous battrez contre le temps, terrain et l’hiver lui-méme au cours de œ test d’endurance suprême.
Slalom - Vitesse, maîtrise et précision à la seconde près sont Indispensables dans cette épreuve qui compte parmi les plus difficiles épreuves de ski.
OMMAIRE 105 Couverture Jacques Lerouge 7 8 18 26 36 40 46 50 56 57 62 68 70 76 78 84 86 88 90 96 98 100 102 111 112 113 Micro News est édité par Sandyx S.A au capital de 250.000 F 20, passage de la Bonne Graine 75011 Paris. Tél: 43.38.32.32 Télécopie : 47.00.21.51 Directeur de la publication et de la rédaction: aaaaaMaaaaiaaaataaaaaaaaaaii aaaaaaaaiaaatataaafaaaaaiailtllltllliataaiaiaaat

a«aaaaaaaêaaaaaMaaaa*aaataaiHaiMlllllia»Maéiaaaaaaaa*M*MtaaanaaaHaHMa
Jean-Miche! Berté Rédacteur en chef :
iaaa iaaiaiiaiaiiaaiai(aiaaaiaaaaaaiaaaaaiataaaiaaataiaaaaataaaaaaiaaaaaaaaaaaaiai
Olivier Fontenay Maquette : Jean-Marc Gasnot Mise en page:
Raynald Cheminelle Ont collaboré à ce numéro : Patrick Boujet,
Raynald Cheminelle, Raphaël Lemoine, Jean-Michel Maman, Arthur
Rué, André Schmitt, Marc Seyot, Jean-Yves Trétout, Philémon
Trex, A. Venturman, Simon Weisz
MaiaaMMaa*aa*iaa*aaia«aat*aawHa»MHtimM«*MaMaaata*aaaMamaataaHataaMaM
Correspondants à l'étranger : Mina Cosnefroy (U.S.A), Fuminori
Takahashi (Japon), Dennis Hemmings, Mark Smith, Tony Takoushi
(G.B), Gérald Van Halteren (Belgique)
• aMiMMaHiatMiaaH«M«IHtHMiaaaaaaaaaaaaanaataaia Illustrations :
Carali, Lerouge, Ludovic Joffrain Illustrations sur Amiga :
Jean-Marc Gasnot Photos : Herbert Chemot Photos du dossier :
Clyclopède Publicité :
......
Isabelle Berté - (47.00.22.11 ) Photogravure : Photocop - Tél.
: 43.55.04.10 Impression : Imprimerie La Haye-Mureaux Dépôt
légal : ISSN 0984-9629 Commission paritaire : 70043
Distribution NMPP Copyright MICRO NEWS, Paris 1988 EoiïO NEWS
DOSSIER AMIGA... JEUX.
LANGAGES..... JEUX_______ ASSEMBLEUR JEUX___________________ ¦aaM*aNtaa*aaaaaaaaaMai BDCARAÜ________________ ENQUÊTE LECTEURS CONSOLES W W ¦ 1W W »(•¦••aaaaaaiaiaiaiaaaaaaaaaaaaaaiaa»iaaiat*IIIMIIia ADAPTATIONS PROFESSEUR ST . DOCTEUR AMIGA., TOP SECRET__________ SAMOURAÏ MICRO CAPITAINE PIXEL _ LIVRES MlNaaaaaaaaaaaaa«aH.aawiH MICRO PURSUiT._ INSERT COIN
• • • w « m » a aaaiaafaaaataaaaêiaaa aaaaa»aaaiMafaaiiaai
APPLICATIONS t tS I Bal V & • • • TT ¦ % W
aiaaataiaaaaaaaaaïaMaaaaiaiaaaaaaaaaaaaaaai BONJOUR LES
DRAGONS.
COURRIER lM»(«IM*MMI*Mlaia*uaaaaaaaMaiaaaauaaa«aaHt«aaMMaaaaaaa«aa*a»ua«aaaaaaMaii*MMM aia BDCARAÜ_____________ PETITES ANNONCES.. SOLUTIONS DES JEUX aaaaaiaaaaaaaaaaaaaaaaea«aaaaaaaaaaiataatiiéé VIDËÔSHOPlL'ESRACE PROMOTIONS EXCEPTIONNELLES SUR TOUTE LA GAMME 16 32 BITS AMIGA et MEGA STF Q VIDE 1 SHOP Du lundi au samedi de 9 h à 20 h. 50, rue de Richelieu 75001 Pans • Tel. : (1) 42.96.93.95 - Met. : Palais-Royal
251. Boulevard Raspail 75014 Pans • Tel. : (1) 43.21.54.45 - Mét.
: Raspail DEMONSTRATION Tout le matériel ainsi que les
périphériques que nous vous proposons sont en démonstration
permanente.
Vous pouvez voir l'ensemble du matériel avant d'acheter.
« CREDIT Nos offres de crédit sont soigneusement étudiées en fonction de vos besoins. Si le crédit ne vous semble pas adapté, des facilités de paiement peuvent être accordées allant jusqu'à à mois sans intérêt (après acceptation du dossier).
FORMATION Nous sommes en mesure, grâce à notre service spécialisé, de vous apporter des cours de formation sur diverses applications bureautiques, graphiques ou musicales.
Service formation : 45 38 71 00 VENTE Mft CORRESPONDANCE La correspondance est un service à qui nous avons attribué volontairement une structure indépendante permettant de mieux gérer vos commandes, et de vous tenir informés rapidement sur d'éventuelles ruptures de stock.
Les expéditions se font sous 46 h par colis postal urgent (Logiciels), ou par SERNAM EXPRESS (Matériel).
Service correspondance : 45 38 98 88 COMMODORE ATTITUDES 890F Livré avec 2 manettes de jeux En option : Le pistolet interactif comprenant.
- LE PHASER
- 3 JEUX: MARKSMAN SHOOTING TRAP SHOOTlNG SAFARI HUNT 1 jeu
HANG-ON (course de motos) + outrun GAMME 520 STF
L'extraordinaire technologie du 16 32 bits à la portée de
toutes les bourses.
Livré avec le CEM intégré, une souris, câble péritel, 5 logiciels FICHIER, TRAITEMENT DE TEXTE, LOGO, BASIC et NEOCHROME, 10 jeux et une manette.
ATARI 520 STF ... 2990?
ATARI 520 STF + MONITEUR COULEUR PHILIPS CM 8801 4990F ATARI 520 STF +MONITEUR COULEUR ATARI SC 1425 ... 5490F ATARI 520 STF+MONITEUR MONOCHROME ATARI SM 124 + IMPRIMANTE CITIZEN 120 D .. 5990F ATARI 520 STF + MONITEUR COULEUR ATARI SC 1425 + IMPRIMANTE CITIZEN 120 D . 6990F OFFRE DIGITALISATION 520 STF + MONITEUR COULEUR ATARI SC 1425 +DIGITALISEUR RE ALTIZER .... 6490F Gamme MEGA ST disponible ; documentation et renseignements sur demande.
GAMME 1040 STF Une technologie performante, une capacité digne des micro-ordinateurs professionnels, en font un outil idéal pour les applications personnelles, bureautiques et musicales.
1040 STF ......4490F 1040STF + MONITEUR ATARI SM 124 + Pack Bureautique 5990F 1040 STF + MONITEUR ATARI SC 1224 + Pack Bureautique .7490F OFFRE BUREAUTIQUE ATARI 1040 STF t MONITEUR ATARI SM 124 + Pack Bureautique (TEXTOMAT. CALCOMAT, DATA MAT) t Imprimante CITIZEN 120 D ....7490F Avec MONITEUR COULEUR ATARI SC 1224 ..... 8490F OFFRE MUSICALE ATARI 1040 STF MONITEUR MONOCHROME ATARI SM 124 + Logiciel PRO 24 + Imprimante CITIZEN 120
D ... 9490F Nombreux périphériques. Digitalisées, Caméras, Comescopes, et Magnétoscopes, disponibles pour cette gamme.
Gamme musicale STEINBERG et HYBRID ARTS disponible et en démonstration permanente.
Gamme graphique en démonstration sur digitalisées PRINT TECHNIC.
EXCEPTIONNEL !!!
_ C OMMODORE COMPATIBLE PC I + MONITEUR MONOCHROME. 3990TIC GAMME 64-128 Un peu essoufflé mais toujours vaillant, le fameux COMMODORE 64, un des ordinateurs le plus vendu sur le marché.
COMMODORE64 (Nouveaumodèle) + GEOS .. 1450F COMMODORE 128 + JANE . 2190F COMMODORE 128D + JANE ... 3990F OFFRES SPECIALES COMMODORE 64 + GE0S + LECTEUR DISQUETTES 1541 + 3jeux + manette 2990F COMMODORE 128D + MONITEUR COULEUR 1901 .5990f GAMME AMIGA Un ordinateur d'une nouvelle génération dans la gamme des 16 32 bits, avec des qualités graphiques exceptionnelles à un prix hors concurrence.
AMIGA 500 . 4490F AMIGA 500 +MONITEUR COULEUR 1084 ..... 6990F AMIGA 2000 ... 11490F OFFRES SPECIALES AMIGA 500 +MONITEUR COULEUR PHILIPS 8832 ..... 6490F AMIGA 500 +MONITEUR COULEUR PHILIPS 8832
- +IMPRIMANTE CITIZEN 120 D .... 7990F
AMIGA2000+MONITEUR COULEUR 1084
13990F Toute une gamme de périphériques, digitalisées,
logiciels disponibles pour l'ensembie du matériel COMMODORE.
LE PLUS MICRO DE PARIS Déjà plus de 4000 adhérents!!-!
Profitez vous aussi des avantages de notre carte club (adhésion 150F par an) vous donnant droit à une remise de 10% sur tous les logiciels pendant 1 an CREDITaIci 6n V‘9ueurau , n 87 »sïk?»«w CREDIT A 90 JOURS SERVICE APRES-VENTE Tout le matériel vendu bénéficie d'une garantie totale de deux ans pièces et main d'œuvre, avec échange standard du matériel défectueux dans le mois qui suit l'achat.
Les interventions sont effectuées sur place par nos techniciens dans des délais ne pouvant excéder 8 jours. Le matériel hors garantie peut être réparé après acceptation d'un devis préalable.
Service technique : 42 96 93 95 OCCASIONS Nous reprenons tous les anciens ordinateurs, en état de marche, pour tout achat d'un nouvel appareil; la reprise étant fonction du prix du neuf pratiqué. Pour ceux qui trouvent encore la micro inaccessible, notre «département matériel d'occasion», se charge de vous trouver un micro-ordinateur à très bas prix, qui bénéficiera malgré tout d'une garantie d'un an.
LES COLLECTIVITES Les collectivités et écoles, bénéficient de conditions spéciales pour les commandes groupées.
Une étude de prix est réalisée selon l'importance de la commande, les remises accordées vous seront rapidement transmises et ceci exclusivement par écrit.
Collectivités M. LOYEAU : 42 96 93 95 AMSTRAD GAMME CPC Une gamme de Micro-ordinateurs dont la diffusion est unique en micro- informatique personnelle.
464 MONOCHROME ..... I«f 464 COULEUR . 2990?
6128 MONOCHROME .... 2990f 6128 COULEUR ...... 3990F SPECTRUM+2 990 F Lo gammé CPC et SPECTRUM est livrée avec 6 jeux + 1 manette.
PROMOTIONS CPC 464 MONOCHROME+ADAPTATEUR PERITEL 2290F CPC6128 MONOCHROME + ADAPTATEUR PERITEL .... 3290F CPC6128 COULEUR+IMPRIMANTE DMP2000 .., ; .... 5490F GAMME PC 1512 La gamme compatible PC la plus complète du marché, livrée avec CEM intégré, VIS DOS, CEM DESKTOP, CEM PAINT, BASIC 2.
Nous consulter.
Promotions exceptionnelles.
SD MONOCHROME SDCOULEUR 0D MONOCHROME DD COULEUR Toute lo ga - ne HIFI 8t MAGNETOSCOPES AMSTRAD est disponible.
Plus de 200 périphériques en stock permonentü!
T016PC + MONITEUR MONOCHROME + IMPRIMANIE DM100 + PACK MICROSOFT ......5990F Une gamme connue; bénéficiant d'une bibliothèque de logiciels de feux, éducatifs, et utilitaires très importante.
THOMSON M06 . 1490F THOMSON T08 1650F T08 D (Lecteur disquettes intégré) + JEUX +• MANETTE ...... T08D + MONITEUR COULEUR + JEUX + MANETTE 4490F Tout un ensemble de périphériques, moniteurs el logiciels disponibles, pour cette gamme.
Lo nouvelle gamme PC est également en démonstration dans notre magasin.
THOMSON mmSMSÈëïfMï Reprise de votre ancien Commodore 64 ou Atari 520 1040 STF pour tout achat de la nouvelle gamme AMIGA et ATARI MEC.A ST ATARI 520 STF -x BON DE COMMANDE à adresser à VIDEOSHOP Département VPC. BP 105 ? Je désire recevoir une offre préalable de crédit.
- Montant achat - Apport comptant
- Nombre de mensualités .... 1er
versement à 90 jours ? OUI ? NON ? Je vous adresse la commande
suivante : 75749 Paris Cedex 15 Nom Prénom__ Adresse __ Code
Postal Téléphone _ MN 12 I . Je choisis la formule de règlement
: D Au comptant ? À crédit* ? Je vous joins mon règlement-par :
n Chèque bancaire ? CCP J Contre remboursement (100 F en sus).
* (Joindre : photocopie carte d'identité, RIB, dernière fiche de
paie, quittance Edp ) Ville DÉSIGNATION Je désire recevoir une
documentation sur Joindre 3 timbres à 2.2G F pour frais
d'envoi.
T Je possède un micro ordinateur : Montant total TTC Remise club 10% Carte n° Roadblasters, le monde tempestueux de là destruction, l’ultime course contre la mort, renferme toute l’action prenante et toutes les passions de la grande vitesse du grand spectacle arcade.
CBM 64 128 AMIGA CASSETTE DISQUE DISQUE AMSTRAD ATARI ST CASSETTE DISQUE DISQUE SPECTRUM 48 128K CASSETTE SPECTRUM +3 DISQUE LE MULTI-SPECIALISTE DE LA MICRO INFORMATIQUE SPECIAL FARNIENTE i Boîtier plastique 3"l 2 SF 0D 8,90 F l'unité 850 F le 100 3" 1 2 0F 00 10 F l'unité 900 par 100 DISQUETTES 5" 1 4 DF DO 4 F par 100 3ff5Q F l'unité DIVERS COULEUR OKIMAT 20 2490 MPS 1500 3390 JX 720 16500 CITIZEN 120D 1850 LSP10 2790 MSP 15 4590 AMSTARD DMP3160 2290 LQ 500 3990 DMP4000 3990 COMMANDEZ Par téléphone :
43. 57.96.89 Par minitel : 3615 code AMIE COLLECTIVITE ALLO
DANIELE ?
43. 57.48.20 article quantité mont.
Signature Ah que c'est bon de ne rien faire... Ça va les mecs ?
Pour nous, à Micro News, ça va très bien puisque, lorsque vous lirez ces lignes, nous serons carrément en vacances, allongés sur le sable chaud -le verre à la main, le cigare aux lèvres- entourés de créatures de rêve, les mêmes que sur la couverture !
Mais peut-être que vous aussi vous découvrez ce numéro douillettement allongé sur la plage, le clapotis des vagues berçant votre lecture... Ce que vous ne savez pas encore, c'est que ce n'est pas seulement un journal que vous avez entre les mains, mais aussi une véritable panoplie du dragueur de plage.
Explication : regardez la B.D. de Carali en page 56. Il suffit de la montrer à une jeune fille victime de votre concupiscence en disant : "Vous avez vu, mademoiselle, on parle de vous et de moi dans ce journal !" Il est impossible qu'elle n'ait pas la curiosité de regarder et là, le plus dur est fait car elle va éclater de rire (chacun sait que si vous arrivez à la faire rire, c’est pour ainsi dire dans la poche...). Si elle ne riait pas, alors Carali ne s'appelle plus Carali ! Ensuite vous enchaînez direct en lui proposant de jouer à Micro Pursuit (en page 90) et pour le reste nous vous
faisons confiance... (Evidemment, ça peut se passer comme dans la B.D. si jamais le mari débarque, mais ce sont les risques du métier...) Tenez-nous au courant de vos "high scores”... ou de vos déboires (ou simplement pour nous dire bonjour) en nous envoyant de splendides cartes postales qui nous mettront du baume au cœur lorsque nous serons en train de travailler à Paris au mois d'août. Les plus belles cartes postales -ou les plus drôles- feront gagner à leurs auteurs un album osé de Carali !
N'oubliez donc pas Micro News lorsque vous irez sur la plage et pensez à emporter une paire de dés pour jouer à Micro Pursuit !
Il y a plein d’autres choses super à découvrir dans ce numéro comme, par exemple, l’enquête lecteurs (page 57) qui va permettre à 200 d'entre vous de gagner un jeu. Ere Informatique en offre carrément 150, et Sega et Nintendo complètent pour les console-maniacs. Deux cent jeux, ça vaut le coup de passer dix minutes à répondre à nos questions ! Et en plus, ce sondage nous permettra de mieux vous connaître et de faire de Micro News, plus que jamais, votre journal ! Et ce n'est pas tout ! D'autres éditeurs se sont proposés pour vous offrir des jeux, non pas une fois ou deux, mais tous les mois à
longueur d'année ! Oui, vous avez bien lu : dans chaque numéro dorénavant, vous pourrez gagner des jeux offerts par US Gold, Loriciels, Microïds, Ere Informatique (encore eux !), Coktel Vision, Cobra Soft, Eurosoft, MBC, Chip, Titus, Lankhor, Nintendo et Sega (encore eux !), Konami, Hal... ils sont venus, ils sont tous là où presque ! Pour tout savoir sur ce plan d'enfer, reportez-vous à la rubrique Top Secret en page 78.
Bonnes vacances les gâtés et gare à la rentrée !
Encore plus beau, encore plus gros !
Le prochain numéro de Micro News sortira le 25 août et sera... fracassant !
PRIX VACANCES 15% MANETTE PROTECTION RANGEMENT QUICK SHOT 1 OUICK SHOT 2 OUICK TUHBO SMITCH JOY SPEED KING PRO 5000 PROFESSIONNAL TERMINATOR 5 40 Pour Amstrad & 50 Atari - Commodore
- Housse Toile Plas.
115 CLAVIER 60 Aiï 125 MONIT. MONO Mr 68 tacr 110 MONIT COUL.
75 130 IMPRIMANTE cr 68 VK 125 MONIT f U.C. lAer 120 13* 135
- Capot Clavier 150* 128 10 DISK 3" 1 2 10 DISK 5" 1 4 Avec
serrure 40 DISK 3" 1 2 50 DISK 3" 1 2 80 DISK 3” 1 2 100 DISK
5’* 1 4 + frais d’envoi PTT 25 F. transporteur 60 F Ci-joint
mon règlement par chèque ?
CCP C CBN°___ Date de validité Mes 10 % de produits en plus : (hors promotion} Prix donnés sous réserve d’erreur typographique à retourner à AMIE VPC, 11 bd .Voltaire 75011 PARIS Nom ... Prénom N° Code Postal ..... Ville ... Mon ordinateur est un : réf .... o'Q cv 6 j €AV 60 Wuicï'',a'e
* *£ 4000 PAYEZ Facilité AMIE 4 mensualités sans intérêt Crédit
GREG. Taux 18,24% à partir de 1500 F après acceptation du
dossier Carte Bleue, inscrivez le n° et la date de validité sur
le bon de commande ci-dessous DISQUETTES r OF 00 1 9 F par 100
18F l'unité BON DE COMMANDE STAR NL10 2650 LC10 2890 NB 2410
5990 vous en donne
- (Sauf Promo bien sûr !)
Vous renseigne vous garantit S2ZZSSZ2SZZ prix unit.
IMPRIMANTES INTERFACE ET CABLE CENTRONICS FOURNIS Mont. Total FRENCHIES EN FOLIE Chez Coktel Vision, ils ont tout compris... Pendant que vous êtes en vacances, à vous repaître au soleil comme de gros lézards paresseux, ça mitonne sérieux dans les cuisines des éditeurs français où les pointures de la micro ludique préparent les jeux de la rentrée !
SEXY COKTEL Ils ont tout compris par rapport à leur métier d'abord, comme la plupart des autres éditeurs français. Priorité est donnée à la qualité. Il n'y a pas des centaines de jeux en préparation, mais ceux en chantier sont travaillés pendant de longs mois dans les moindres détails, et développés directement sur l'Amiga pour être ensuite adaptés sur les autres machines. Il en découle des jeux d’une très haute qualité qui pourront, à l’exportation, se montrer les dignes représentants de la micro française.
Mais où Coktel Vision fait très fort, c'est sur leur manière de travailler et leur façon de recevoir les journalistes... L’équipe de Coktel est en effet constituée en grande partie de femmes, ce qui présente deux avantages immédiats. D'abord, pour les quelques hommes qui travaillent chez Coktel, l'ambiance est sympathique, pour le moins. Ensuite, pour le pauvre journaliste exténué (le métier est dur) qui se retrouve, chez Coktel, dans un inespéré havre de paix et de douceurs exquises, un oasis du monde machiste de la micro, un véritable harem -n’ayons pas peur des mots- bref le repos du
guerrier ! Et de plus, cette fois-ci, ils ont vraiment mis le paquet puisque les deux émirs du harem ont poussé la délicatesse jusqu'à s'absenter afin de me laisser mieux profiter de la compagnie de leurs dames. Il faut dire qu'ils avaient peut-être besoin d'un break, car tant de femmes à la fois... Yannick Chosse, graphiste éméritus, s’éclipsa discrètement en ce début de vendredi après-midi, manifestement exténué par une semaine passée en si galante compagnie... Quant à Roland Oskian, le PDG, je ne le vis point, il était probablement en réanimation à l'hôpital du coin, rien de tel
qu'un bon shoot d'oxygène pour vous requinquer son homme ! C'est donc Manuelle Mauger qui m'accueillit.
Est-ce le fait d'attendre un enfant qui la rend si rayonnante ou tout dans ce lieu n’est-il que luxe, calme et volupté ? Elle me présenta à Muriel Travis, ingénieur en électronique et informatique (5 ans d’aérospatiale), auteur et chef de collection chez Coktel depuis un an et demi. Où c'est l'aérospatiale, les mecs ? Parce que si, là-bas, tous les ingénieurs sont comme ça, je vous conseille d'installer votre
Q. G. dans le café d'en face, à l’heure de la sortie des bureaux
! Enfin moi je n'avais nul besoin de courir pas monts et par
vaux, elle était là, bien là, ingénieur et tout, avec tous ses
diplômes et ses capacités à portée de main... J’étais parti
dans de douces rêveries quand je réalisais soudain qu'elle me
parlait de sa prochaine création depuis plusieurs minutes :
Freedom ou Les guerriers de l'ombre, sur une idée originale
de Patrick Chamoiseau, l'écrivain antillais qui avait déjà
participé à Mewilo. Le thème : la liberté, la révolte des
esclaves dans les colonies au XVIIIeme siècle. Le genre : une
structure wargame avec des phases stratégiques et tactiques
(alliances, influence de l'environnement) et la profondeur du
jeu de rôle avec la création de personnages et la manipulation
de talents. En prime, trois jeux d'action : combat à mains
nues, au coutelas et contre des chiens féroces.
Freedom a été développé sur Amiga et il sortira aussi sur ST, PC et Amstrad. Les graphismes sont de toute beauté et le scénario, avec ses aspects stratégiques et tactiques, est suffisamment sophistiqué pour garantir de longues heures d'amusement.
Tout dans le scénario respecte scrupuleusement la vérité historique avec, par exemple, la distinction entre les esclaves d'eau douce (nés sur la plantation) et les esclaves d’eau salée (nés en Afrique et amenés par bateau).
Les expressions, également, respectent l’époque et le lieu : le sorcier est le quimboiseur, le rebouteux est le séancier. On retrouve là le souci constant de Coktel de produire des softs qui, bien qu'étant très ludiques, s'appuient souvent sur une trame historique ou culturelle : Au nom de l'hermine, 20 000 lieux sous les mers. ("Ne pas jouer idiot" m’avait dit Yannick Chosse avant de disparaître).
Manuelle Mauger me montre ensuite des écrans du jeu Peter Pan, pour les 4 8 ans qui commencent à lire. Ce jeu permet à l’enfant, en jouant, de rentrer dans l’histoire avec des moments de découverte et des moments d'action. C'est un jeu de Sabine David, spécialisée dans les jeux pour enfants. Qui, mieux qu'une femme, peut faire un jeu pour enfants ?
Ensuite... ensuite... Muriel Tra- vis se joint à Manuelle pour me montrer quelques écrans du jeu Emmanuelle, tiré du célèbre film du même nom. Alors là, ce n’est plus pour les enfants et ceux qui s'apprêtaient à tourner la page sont déjà revenus, rebonjour les mecs ! Comment imaginer meilleur environnement pour visualiser les premières images de ce jeu tant attendu ?
Magasin: 11, bd Voltaire 75011 PARIS Tél. : (1} 43.57.48.20
69. Cours Lieutaud • 13006 MARSEILLE Tél. : 91.42.50.42 Occasions
et S.A.V.: 2. Rue Rampon • 75011 PARIS Tél. : (Il 43.57.82.05
Ouvert du lundi au samedi de 9 h 00 é 19 h 00 AGREE UNITES
CENTRALES CPC 464 M CPC 464 C CPC 6128M CPC 6128C Lecteur K7
Moniteur Mono . Lecteur K7 Moniteur Couleur .. 10
% DE produits EN PLUS , gratuits m Lecteur Disk Moniteur Mono
Lecteur Disk Moniteur Couleur m A ma droite (Em) Manuelle, à
ma gauche Muriel, hum... laissons- nous emporter par la douce
volupté de ce soft hard. Enfin pas vraiment hard, mais plutôt
érotique, ce qui n’est pas plus mal d'ailleurs, la suggestion
étant mère de tous les délices.
Le jeu suit de très près la trame du roman puisqu'il faut suivre PERIPHERIQUES sauf promo EXTENSION MEMOIRE 64 K RAM DK TRONICS 2f»6 K RAM 256 K SLICON DISK RALLONGE 464 130 RALIONGF 6128 160 PERTTEL 150 CENTRONICS ..150 CABLE MAGNETO ...70
• INTERFACES RS 232 ADAPTATEUR MP1 ADAPTATEUR MP2 MULT1FACF II
ORAPHIQUE VIDEO TABLETTE GRAPHIQUE GRAPHISOPE II 990 CRAYON
OPTIQUE 464 DART 350 CRAYON OPTIQUE 6128 DART - 690 SCANNER
DART ..790 TUNFRTEIF 1390 DIGITALJSEUR VI3I 990 SOURIS
AMX 690
• TELEMATIQUE MODEM DTL 2000 MODEM Dtl 2000 + EMULATEUR MwrTFl
KFNTEt
• LECTEURS IMPRIMANTES CASSETTE DISQUE DOI . .
DISQUE FD1 ÜMP2000 1590 1990 390 300 1690 1590 1690
• AUDIO SYNTHETISEUR VOCAL SYN THE TLSFUR MUSICAL CLAVER MUSICAL
DIGITAL DRUM INTERFACE MIDI 540 980 1350 370 500
• CABLES DOUBLEUR JOYSTICK NS LES GRIFFES DU COBRA sais, un
serpent n'a pas de mais un auteur célèbre déjà écrit un jour
:"ll avait mains aussi froides que d'un serpent". Ce qui pas
Bertrand Brocard d'accueillir fort chaleureusement les
journalistes qui viennent le voir à Chalon-sur-Saône, cette
ville étant le repaire attitré du W M • MICRO APPLICATION _ f
SYBEX m MICRO APPLICATION TRUCS ET ASTUCES 149 PROGRAMMES BASIC
179 AMSTRAD OUVRE TOI 99 LA BIBLE DU PROGRAMMEUR 249 LE LANGAGE
MACHINE 129 GRAPHISME ET SON .129 PEEKS ET POKES 99 LIVRE DU
LECTEUR DISK 149 LE LIVRE DU CPM 149 LA BIBLE DU 6128 199 SYBEX
JEUX DE REFLEXION JEUX D'ACTION 1"' PROGRAMMF PROGRAMMES
PROGRAM EN ASSEMBL CP M PLUS CP M 2 2 GUIOC DUGRAPHtSMF GUIDE
DU CP M GUIDE DU BASIC PSI LA DECOUVERTE DfcLAMST ..... 102
PROGRAMMFS AMSTRAD EN FAMILLE 120 CLEFS POUR AMSTRAD N,J TURBO
PASCAL CPM PLUS ASSEMBLEUR rask: BASIC PLUS GRAPHLSMF EN
ASSEMBLEUR 140 135 100 105 100 100 reptile de l'informatique.
Reptile par le sigle seulement hein, ne me faites pas dire ce
que je ne pense pas, car les Cobramen sont fort sympathiques !
Et que couvent-ils dans leur sein, les Cobra Brothers (Brocard,
Bertin, Morla et Adolphe) ?
D'abord Action Service, dont la sortie mondiale est prévue pour le mois d'octobre (sur ST, PC, Amstrad et certainement Amiga). L'action se situe quelque part en Europe... Vous êtes un membre des services "action" qui faites un stage d'entraînement en préparation d’une mission périlleuse dans un des fameux commandos "Cobra". Ça rappelle un peu le début du film "Les douze salopards" et vous disposez d’ailleurs de douze combattants.
Votre entraînement se compose de trois épreuves imposées. Le parcours du combattant d'abord, où vous devrez "négocier" le plus rapidement possible les obstacles les plus divers. La piste du risque ensuite, où vous Emmanuelle dans ses périgrina- tions où elle sera initiée aux trois règles de la volupté (faire ça dans des lieux inédits et risqués, avec un maximum de partenaires différents et... tudju j'ai oublié la suite, mais j'ai quelques excuses...). Lors de votre périple, vous rencontrerez de nombreuses et belles inconnues qu'il faudra draguer avec virtuosité. Si vous êtes à la hauteur,
elles vous proposeront... YES vous l'avez deviné ! Manuelle et Muriel m'ont-elles montré le soft à fond ? Ai-je eu droit à la démonstration complète ? Devinez, devinez... Ah quel après-midi, ah quel beau métier, oh les beaux softs, et quelle équipe, quelle équipe !
Coktel, c'est fou !
Jean-Michel Berté EDUCATIF ALGEBRE 195 220 SAMURAI TRILOGY SUPER SPRINT .
. 145 . 156 SILENT SERVICE 158 EQUATION THUNDERCATS 99
• SPORT INEQUATION 195 220 TRIAXOS . 154 CALIFORNIA GAMES 155
MOTS CROISES 195 220 TUER N'EST PAS INDOOR SPORTS . .
145 DEMONSTRAI10N JOUER ..... . 160 MATCH DAY II 139 GEOMETRIE 195 720 UNITRAX 169 SAILING..... 139 ORTHOCÎRAPHE 195 220 SPERSKI NC CARTE DE FRANCE 195,720
• AVENTURE CARTE D'EUROPE 195 220 ALBUM UBI ANDYCAPP 189 149
• SOCIETE ia QRAPHISME MUSIC BODWINNER
- NC SUPER PANT 390 CHARLY DIAMS NC DR DRAW 649
E. X.I.T. 1 95g AMX PAGE MAKER 600 GARFIELD . 1031 ADVANCED
MUSIC ... 350 GLOBE TROTTER 250 ARCADE HURLEMENT ...... 180
720 .. 155 L'OEIL DESETE . 150 BILLIY II..... NC MAITRE
DES AMES . 195 BUBBLE BUBBLE .101 ZOMBI .. . 140
BUGGYBOY 159
• COMPILATION CLEVER & SMART COSANOSTRA 159 NC 4 ACES 185
CYBERNOID 145
• REFLEXION DARK SCEPTRE 149 DES CHIFFRES ET DEATHSCAPE 145 DES
LETTRES..... . , NC FREDDY HARDEST 148 REVERSI CHAMPION NC
INDIANA JONES .
99 TETRIS .. 139 INSIDE OUTING 139 TRIVIAL PURSUIT JACKAL . 94 JUNIOR .. 259 SI LL MASKII..... 155 MISSION...... . . .NC
• SIMULATION PROHIBITION .199 ACROJET .
.119 w( ri ¦2r |ÉÉgB$ QUAD . NC BIRDIE...... 169 RASTAN 95 NIGEL MANSELL'S supfcH ROADRUNNER . 149 G P .... 109 500 crMAiAff**» RYGAR 95 PITFIRE 40 . 169 ( ïHAND En haut à gauche Roland Morla, à droite Jack y Adolphe, en bas Bertrand Brocard.
Serez jugé sur vos aptitudes à manier grenades et explosifs et à éviter les mines et les rafales de FM. Puis l'épreuve de dose- combat où vos adversaires ne vous feront pas de cadeau et où tous les coups seront permis !
La vigilance et la concentration sont indispensables (normal dans un camp), il faut réagir au quart de seconde aux ordres de vos chefs et tenter d’échapper à Rex, le chien de combat qui vous confond avec sa pâtée.
Il y a deux super gimmicks dans Action Service. D'abord un mode "replay" qui fonctionne grâce au magnétoscope intégré sur le bas de l’écran, car rien n'échappe aux caméras disséminées sur tout le parcours. Vous pourrez donc revoir votre parcours, avec fonctions ralenti et arrêt sur image, bien utiles pour améliorer votre technique. Puis le mode construction, un super-outil de développement mis au point pour créer le jeu : le Commando Construction Set, qui permet de créer vos propres parcours et de disposer à votre guise les pièges dans le décor de votre choix.
Cobra Soft organisera un concours du meilleur score (avec la preuve du replay), ainsi qu’un concours du meilleur parcours construit. Ce dernier servira de terrain d’exercice pour la suite : Action Service 2 : la mission.
Wladimir Agafonov participe, à sa manière, à la détente est- ouest. ?
AjJggSSiV En octobre sortira également Maxi Bourse, qui est l'adaptation sur micro du jeu de société. Vous êtes un "raider", un stratège de l'argent, personnage similaire à Michaël Douglas dans le film récent sur la bourse américaine. Le but : gagner le plus d'argent possible ! La version micro vous évitera de brasser du papier et surtout d’avoir à trouver les quatre ou cinq partenaires indispensables au déroulement d'un tel jeu.
Meurtres à Venise, qui sortira cet hiver, sera la suite de Meurtres en série qui avait pour cadre l’île de Sercq, une petite île anglo-normande de 600 habitants. Ce sera une enquête policière, la grande spécialité de Cobra Soft. Un groupe de terroristes menace de faire sauter Venise. Il faut mener l’enquête et arriver à temps pour désamorcer la bombe et arrêter les terroristes.
GOODBYE ERE, BONJOUR EXXOS !
Dames Grand Maître, le fameux logiciel de jeu de dames développé par Cobra sous la supervision technique de Wladi- mir Agafonov, devrait également être disponible à la rentrée. Ce programme devrait théoriquement être capable de battre n'importe quel joueur et donc d'être champion du monde du jeu de dames. Rappelons que Agafonov est Grand Maître International, champion du monde par correspondance et entraîneur de l'équipe d'URSS.
Cobra Soft semble donc prêt à cracher sa nouvelle fournée de venin ludique et Action Service, notamment, sera certainement un hit en France et à l'étranger puisque chez Cobra, également, le mot d'ordre est désormais : qualité et exportation.
J'avançais avec effroi dans les couloirs métalliques du vaisseau spatial, les mains moites serrées sur mon laser à neutrons qui, en principe, est censé être relié au générateur nucléaire sur le dos de mon r Espérons que ça encore... Et cette L. mes yeux, est-ce le uwirau&eur interne qui se dérègle ou bien la peur qui me fait fondre ? Cette saloperie d'"alienM a déjà découpé vivant tous mes copains sans exception, je suis le seul survivant. J'entends du bruit dans ce recoin à gauche... il est là... il est là... quelle horreur, quelle ignominie... argh... au secours... il me découpe en ron
delles !
Fonctionne jée devant Où suis-je ? Dans mon lit, ouf j'ai rêvé, ce n'était qu'un terrifiant cauchemar ! Pas étonnant après cette interview de la veille... C'est la faute à cet Ulrich - W lBBPf Philippe Ulrich, n’ayons pas peur des mots- l'âme (damnée ?), avec son complice Viau, de Ere Informatique. Ces gens-là ne réalisent pas à quel point un journaliste c’est fragile : y'a pas marqué "handle with care", mais c'est tout comme... Surtout Ulrich. Il a tellement d'imagination que, dans l'intervalle d'un seul repas, il est capable de vous fournir matière à cauchemars pour de longues
nuits à venir... Jugez par vous-même, voici un aperçu de ce que Ere mijote en ce moment dans ses chaudrons maléfiques. Une rentrée qui sent le soufre !
. Par ce fameux jeu (celui de mon rêve) qui mélangera la science-fiction et l’arcade très rapide, en 3D, avec une certaine connotation "Alien" (d'où mes angoisses). Le scénario est de Rémy Herbulot (Crafton & Xunk), les graphismes de Christophe Le Scoarnec et le développement est assuré par Eric Douareau. Ça devrait s'appeler Eggs.
Le temple des soucoupes volantes est également en préparation. Quel titre prometteur !
Le scénario est de Johann Rob- son, les graphismes de Michel Rho, le développement de Patrick Dublanchet (Crash Gar- rett) : une histoire de mutants physiques (les Protozorques) qui vous ont capturé et vous vous retrouvez dans leur base. Petit détail : vous êtes vous-même un mutant psychique... Les Protomachins vous font participer à certaines épreuves violentes et très sanglantes (c'est des fous chez Ere, j’vous dit...). Si vous survivez à ces épreuves, vous gagnerez l'insigne honneur d’être sacrifié à la grande prêtresse !
(Remarquez, ça peut valoir le coup la grande prêtresse, surtout dessinée par Rho...) Enfin, un jeu de fous... nous on a rien compris, mais ça a quand même l'air plus que prometteur.
Un autre projot semble tout aussi délirant : Culte, qui sera vendu garanti et graphismes de François Garofallo, développement par Fabrice Denoix.
Et... un très grand projet serait également en gestation, en collaboration avec de très grands noms. On parle de Jodorowski et il parait que Moebius rentrerait en France au mois de septembre... Mais chut, vous n’avez rien entendu !
Une chose est certaine : pour la qualité et la finition de ces jeux, Ere va placer la barre très haut, encore plus haut que pour Cap- tain Blood, ce qui promet tout simplement... du jamais-vu, du super chef-d'œuvre, du grandiose tous azimuts II!
"Nous ne sortirons plus un projet sans être certains de le vendre dans le monde entier".
Ça va faire mal !!!
Avec un manuel des “médecines douces et magiques de toutes les galaxies", ouvrage à manier avec précaution... Gare aux formules magiques et autres rituels et cantiques, dont les pouvoirs peuvent être différents suivant la planète sur laquelle ils sont utilisés ! Telle formule, par exemple, qui soulagerait le rhume des poussières galactiques d’un Orgl de la planète Tsiidi, pourrait, si vous l’utilisiez sur la Terre, vous donner une peau verte recouverte d’écailles ! A manier donc avec précaution, les revendeurs auront fort à faire avec le SAV... Personnellement, nous déclinons d’ores et
déjà toute responsabilité quant aux effets secondaires produits par une utilisation intensive de ce médic... euh... logiciel démentiel et nous vous recommandons, par avance, de bien en observer la posologie. Si les troubles persistaient, adressez- vous au sus-nommé Ulrich, le sorcier responsable de ce livre De gauche à droite : Éric Douareau, Christophe Le Scoarnec, Yves Lamoureux et Philippe Ulrich.
De sorts (à une certaine époque, des milliers de gens ont été brûlés vifs pour bien moins que ça, c’était le bon temps !). Lorsque vous saurez que les graphismes de Culte sont faits par Bouchon, alors vous aussi attendrez ce soft avec impatience !
Encore moins ragoûtant : Ere prépare carrément un jeu gore, dans la lignée du Retour des mort-vivants, haut-le-cœur Dernière minute Ere informatique c'est fjni ! Ere International exit ! EXXOS arrive t Le monstre (qui était la véritable force d'inspiration de toutes les productions d'Ere à ce jour) en a brusquement eu marre de travailler dans l’anonymat. Les responsables d'Ere furent donc contraints de convoquer la presse avec faste et food dans une luxueuse discothèque des Champs-Elysées : le Studio
102. C'est là que, dans un décor d'apocalypse avec fumigènes et
effets sonores, un Ulrich tremblotant et un Emmanuel Viau
pétrifié furent contraints de révéler l’imposture au grand
jour : Ere n’était rien sans EXXOS, le monstre tellurique
maître de l'indicible qui serait désormais le véritable
maître de cette nouvelle société qui porterait son nom.
EXXOS va pouvoir désormais propager sa démence et son horreur dans le monde entier et la Grande Peste de 1337 était une aimable plaisanterie à côté de ce qui va nous tomber sur la tronche !
Afin d’être agréable aux lecteurs de Micro News, Ulrich a consenti à nous communiquer la formule magique qui permet de se protéger contre les effets dévastateurs de EXXOS : ATA ATA HOGLO HULU HAM TOT ZOGLO HULU HULU ATA ATA HOGLO HULU ER TOT ZAGLO HULU HULU Notez bien ça sur votre kleenex, ça pourrait vous servir... ¦Jtu v** t. é* intéressante, no non, la princesse ? En plus, il y a une vingtaine de monstres, différents niveaux de difficulté, des tableaux nettement plus nombreux et un plaisir de jouer toujours aussi décapant. Hum, du sang... Réalisé par Palace Software, il est
techniquement parfait. Il arrive sur C64, les versions CPC et ST suivront vite.
Par ailleurs, Rimrunner est enfin fini sur ST, mais Pete Stone, le PDG de Palace, m'a récemment confié que le jeu avait dû être entièrement réécrit trois ou quatre fois avant de réussir à en faire quelque chose de bon sur CPC. Normalement, s’ils ne décident pas de la refaire encore une fois (pour le plaisir), la version CPC devrait être en vente courant juillet. • A l’heure où vous lirez œs lignes, Barbarian 2 devrait être en vente dans toutes les bonnes boucher...heu, boutiques. Le barbare préféré du public micro est enfin de retour et l'événement vaut son pesant de biceps : le jeu est dix
fois plus riche que le précédent, tout en restant très facilement abordable. Pas besoin de se prendre la tête dix heures pour trouver le but du jeu ou les commandes : il faut tuer tout le monde, peu importe la manière.
Plusieurs nouveautés dans le soft : d’abord, la princesse n’a plus un rôle symbolique mais est devenue un personnage à part entière. Hum, hum... Plutôt... DELIRIUM NINTENDUM Le CES de Chicago avait une superficie 5 à 8 fois plus grande qu'Amstrad Expo. Ça aurait pu s'appeler Nintendo Expo puisque la firme japonaise occupait, avec les sociétés développant pour la console, environ 40% de la surface totale (4 fois plus que l'an dernier) !
Nintendo dans le monde, ça commence à faire très mal aux niveaux des chiffres ! Quarante millions de cartouches seront vendues entre juin 88 et juin 89, ainsi que trois millions de consoles supplémentaires ! Le président de Nintendo est désormais le Pape du jeu vidéo familial : un simple acquiescement de sa part peut représenter des milliers de dollars de bénéfices pour l'heureux élu (cf. Micro News n°11 p.8) !
Les plus grandes sociétés d’édition se battent actuellement pour obtenir l'intronisation si convoitée, mais la pénurie mondiale en RAM oblige Nintendo à limiter les autorisations : certains éditeurs obtiennent l'autorisation pour un ou deux jeux, d’autres pour un seul ou pas du tout, les plus veinards pour trois ou quatre. Et les français dans tout ça, vont-ils laisser passer la poule aux cartouches d’or ?
Bien sûr que non, l'enjeu est trop énorme pour ne pas tenter sa chance : en France si l'on vend 40 000 exemplaires d'un jeu, toutes machines confondues, on crie au miracle. Une bonne vente sur Nintendo, c’est sept millions d'exemplaires... sans commentaire, mais prévoir un parapluie pour la pluie de dollars qui vous tombe alors sur la tête ! Plusieurs éditeurs français sont en pourparlers pour sortir des titres sur Nintendo : Capîain Blood a conquis les japonais et la négociation suit son train. Chez Lori- ciels, deux titres sont déjà en adaptation et devraient sortir pour Noël.
Infogrames a développé Bobo en vue de son adaptation sur Nintendo, ce qui explique le caractère "console" du jeu.
11 | i i çRAC* es attendre ô par *A c P JS£ dong»ne J Un s que a 'va ?as rnu atron arsad bonne , ST. en La console Nintendo 16 bits sortira pour Noël au Japon.
Elle sera compatible avec la console actuelle (cf. Le n°11) et Nintendo reprendra les consoles actuelles afin de récupérer les RAM et les recycler ! Malheureusement, la commercialisation européenne des consoles 16 bits n'est pas envisagée avant deux années ! Deux ans, mais c'est deux siècles en micro ! Font ch... Rogntudju ! Décidément, la vieille Europe est vraiment un marché micro...scopique vu du Japon !
• COUSU DE FIL !
3" 1 2 SF COH 0 STF + Mon. coul.
U Ü I I bas. Et moy rés. SM 1425 M UC 1 Mo Ram 1 lect.
Mon. Régulièrement, les gens de la société FIL se scandalisent des mauvaises critiques que nous leurs faisons, en criant à l'injustice. Je suis désolé, mais quand je vois Atomik ou Aqua- naute, les deux derniers FIL sur Amstrad, il faudrait vraiment que je sois complètement saoûl pour en dire du bien. Et encore, je ne sais même pas si ça suffirait à me faire dire du bien d'Atomik, le 1233ême casse-briques de l'année sur CPC. Je me demande comment ils osent publier des jeux pareils. C'est à croire qu’ils n'ont jamais vu ce que de vrais programmeurs arrivent à faire sur un CPC. Si un lecteur
nous envoie un programme pareil, je ne sais même pas si on publierait le listing. Aquanaute est un tout petit peu mieux, mais vraiment un tout petit peu. Vous jouez le rôle d’un homme-grenouille qui veut récupérer un trésor. Les graphismes sont plus que moyens et l'animation très faible.
Aquanaute aurait été un bon soft il y a trois ans, quand les programmeurs faisaient leurs premiers pas sur CPC. A noter quand même une différence avec Atomik : celui-là, si un lecteur me l'envoyait, je le publierais peut-être en listing... • 10 % DE produits EN PLUS GRATUITS
• sauf promo man STFdisk 3 12 IU4U Oll mono SM Q125 5990 7490
11800 15300 24800 28400 1040 STFUC 040 STF Mega Mega Mega laser
Mega laser Mon Coul. SM 1425 ...... ST2M UC 2 Mo Ram 1 lect.
Disk 3” 112 DF + Mon. mono .
ST4M UC 4 Mo Ram 1 lect. 3" 1 2 DF Mon. mono 2 UC ST2M i lmp laser SLM 804 4 UC ST4M + lmp laser SLM 804 .
M m m m- GRAPHIQUE TABl FTTE GRAPHIQUE CRP TABLETTE A DIGITALISER KUNTA AUDIO WGITALISEUR SOUND MASTER ST REPLAY INTERFACE REAL TIME CLOCK EXTENSION MEMOIRF 512K EMULATEUR MAC . osai LOSCOPE PROG D'EPROM INVERS MONITEUR MONO COUL FRFFBOOT TELEMATIQUE MODEM EMULATEUR MNITE1 CABLES IMPRIMANTE PERITEL MINITEL RALLONGE JOYSTICK LECTEURS DISK 500Ko 3" 1 2 SF 354 1 590 DISK 1 Mo3"1 2SF314 1990 DISK DUR ?0Mo SH 204 4990 DISK 1 Mo 3" 1 2 CUMANA 1590 4600 11730 1990 800 DISK 1 Mo 5" 1 4 CUMANA IMPRIMANTES MATROFl SM 804 LASER SLM 804 MONITEUR MONOCHROME HR SM 124 COULEUR BR ET MR SMI 142 5 VIDEO
DIGITALISE UR REALT1SER OKU AT1SEUR PRO 87 GENLOCKER CAMERA ZOOM STATIF TUNFR TELE ...... HANDYSCANNER . 2400 1990 14100 1490 2990 1700 2900 NC 3350 4450 1839 1350 3990 455 990 1800 1990 1990 250 479 1990 750 . 150 150 150 100 SEGRATUIT !
Sega avait promis à chaque acheteur d'une console une Inscription gratuite au club Sega. Des milliers de fans en délire ont renvoyé le bon d'inscription et ont attendu et guetté le facteur en vain, se consolant heureusement avec les innombrables scoops Sega dans Micro News... Alors Sega ne tient-il pas ses promesses ? Mais non, l'explication est simple : ayant vendu trop de consoles tout l’été, Sega n'eut pas pas le temps de s'occuper du club lorsque la bise fut venue... Enfin, c'est exactement le contraire au niveau des saisons mais cette lacune est aujourd'hui comblée et le corbeau va
bientôt lâcher son fromage, ou plutôt ses beaux cadeaux ! Si vous n'avez pas encore renvoyé votre bulletin, vous avez jusqu'au 31 juillet prochain pour profiter de cette inscription gratuite.
Nous vous conseillons de vous inscrire, il y a plein de trucs sym- pas qui vous attendent. C'est pas une fable... MICRO APPLICATION UVRE DU ST BASIC 149 DU BASIC AU C 149 BIBLE ATARI S.T 249 DEBUTER AVEC ATARI
S. T. 129 UVRE DU GEM 179 UVRE GFA BASIC 199 GFA BASIC + DISKETTE
319 GRAPHISME 30 179 GRAPHISMES ET SON LIVRE DU LANGAGE
MACHINE 149 LE LIVRE DU GFA BASIC ....199 DEVELOPPER GFA
IDISQ. INCL.) ......299 TRUCS ET AST GFA (DISQ. INCL )
......269 GRAPHISMES EN GFA 249 PSI CLEFS POUR ATARI ST TOME 1
SYSTFME DE BASF 295 CLEFS POUR ATARI ST TOMF 2 GEM 285 C SUR
ATARI ST 165 3 FTAPES INTFll IGENCE ARTUCIELLE 210 149 m IL
ARCADE ACADEMY 248 BARBARIAN PALACE 199 BIVOUAC
N. C. BLACK LAMP 249 BUBBLE BUBBLE 205 CLEVER & SMART 235
EAGLENEST 205 EXTENSOR 225 • GOLDRUNNER 240 MACH 3
N. C. MANHATTAN DEALERS 220 MISSION ELEVATOR
N. C. PREDATOR 185 PROHIBITION N C. .
SARACEN 199 SKYRIDER 120 STAR WARS 224 STARGLIDER 210 SUPER PRINT......
N. C. TERRAMEX 225 TETRIS
N. C. • TRASH HEAP
N. C. WAR HAWK 215 WINGS 195 SENON .
250 .
AVENTURE BILL PALMtR 250 STAR TREK EDUCATIF BALLADE AU PAYS DE 250Lisi ENDURO RACER 195 p I m SQL NCJ 17 fi N C 1 2601 260 260 2601 260
N. C.
N. C. 295 290 "Cm
N. C. if, WS.1 ENIGME A MUNICH MATHS 2. 3. 4. 5. 6 OBJECTIF MONDE
1.
WARGAME DEFENDEROF THE CROWN ROADWAR 2000 .
ROADWAREUROPA U M S ROLE PHANTASIE III THEBARDSTALE ULTIMA ..... SPORT COMPILATION EPYX En avant-première, puisqu'elle ne sortira qu'en fin d'année, la toute dernière super-production de Georges Lucas (La Guerre des Etoiles...). Cette fois, on plonge pleinement dans l’univers des jeux d'aventures : une méchante reine écrase le monde de sa cruauté, mais un enfant doit naître qui seul pourra la vaincre. Evidemment, la reine fait chercher le bébé fatal dans tous les coins... Caché dans un panier qui descend une rivière, ce nouveau Moïse va être recueilli par un nain, Willow, qui va se charger de
l'emmener jusqu'à une île magique. Ajoutez Ach, Parisssse, la Tour Eiffel, les Champs Elysées, l'Arc de Triomphe, le Sacré Cœur, l'Obélisque, Notre Dame, le Louvre. Ach, Parisssse, jolies mademoiselles. Si tout ce qui est situé plus haut vous tente, précipitez-vous sur le nouveau Sce- nary Disk (West European Tour) qui vient de sortir pour le fabuleux Flight Simulator 2.
Vous pourrez alors survoler tous les monuments ci-dessus (pour être tout à fait franc, je ne suis pas sûr qu’ils aient pensé aux nanas...). C'est le genre de news qui se passe facilement de commentaires : F.S. 2 est le meilleur simulateur de vol du monde et cette disquette est absolument fabuleuse. C'est un plaisir inouï de survoler la Tour Eiffel. Cette disquette devrait être disponible à cela des elfs tout petits, des monstres, des guerriers, et une pléïade d'effets spéciaux comme vous n'en avez encore jamais vu (vraiment !), plus un budget en milliards de dollars, avec des nains par
centaines, des cavaliers par milliers, des châteaux géants, des automates, des décors somptueux : à voir en 70 mm Dolby stéréo sur l'écran le plus grand que vous ayez à proximité !
SURVOLEZ PARIS !
Quickjoï m S,», r» r°"TLi Quick «v Se OuicWM'’ « m, ses III esl r0°9 ,pS fT,icro-sW'chs soeurs). Elle a et un tir auto- Willow sortira bientôt sur la console Nintendo, édité par Cap- com ; les adaptations sur ordinateurs suivront dans la foulée.
Total! • pour toutes les machines possédant déjà F.S. 2 : ST, Amiga, PC, Apple, C64, Mac. Par contre, aucune version n'est prévue pour ce bon vieux 800 XL. West European Tour est l'achat obligatoire du mois. • HISTOIRE DRÔLE Ecoutez moi ça les mecs, vous allez vous marrer. Il y a environ deux ans, Ere Informatique annonçait dans ses pubs un compilateur Basic sur Amstrad qui était ultra-rapide et se chargeait en mémoire écran, donc sans bouffer la RAM. En quelques jours, ce compilateur,était devenu le programme que tout le monde attendait : il n'y a toujours aucun compilateur sur CPC,
on se demande d'ailleurs pourquoi. Passe un mois. Toujours pas de soft. C'est classique, on ne s'inquiète pas, tous les éditeurs se croient malin d'annoncer leurs produits à l'avance. Pourtant, ce n'est pas dans les habitudes d'Ere. Passe un autre mois. Tiens, Ere ne parle plus de son compilateur dans ses pubs. Passe un an (l'HHHHebdo fait faillite). Passe six mois. (Micro News se vend de WILLOW J'AI VU DES NAINS PARTOUT !
Mieux en mieux). Passe trois mois et ce coup-ci, ça recommence : le compilateur arrive !
Promis-juré, il va être là dans quelques jours et il est génial. Le recordman des retards : deux ans, une paille...Enfin, ce que j'en dis... Je ne l'ai toujours pas vu. Personne d'ailleurs. Mais Ere Informatique a promis qu'on l'aurait bientôt. Et je peux même vous révéler qu'il possédera certaines fonctions Basic supplémentaires. Enfin, Ere n'y est trop pour rien, donc on ne leur en veut pas. Et je voudrais même les féliciter chaudement pour leur humour : appeller ce compilateur si attendu Le Messie, deux ans après la première annonce, je trouve ça franchement génial.
A noter quand même que je connais des gens qui attendent le retour de leur messie depuis 2000 ans. Aïe... • BE GOOD Et hop, voici un club ST de plus !
Qu'est-ce qui le différencie des autres ? D'abord, ils ont trouvé un très bon nom, BE'ST. Bravo les mecs. Ensuite, ils éditent régulièrement une lettre de liaison bi-mensuelle, bourrée de coquilles et mal imprimée, mais malgré tout sympa et intéressante. News, P.A., revue de presse, etc. Bref, c'est un bon truc pour les afficionados du ST en manque de contacts, d'autant que le club propose d'autres choses en plus de sa lettre : freeware, technique... Pour tout renseignement, adressez-vous à Mr Vidal, Résidence Beau soleil, 39 rue F. Poulenc, 174300 Rochefort. Joignez trois timbres pour
recevoir leurs docs. • 300 000 NOTES A LA SECONDE 10 % DE PRODUITS EN PLUS g GRATUITS VIVE RAPHAËL !
PREDATOR RASTAN KOLLING THUNDER STARWARS AVENTURE ANDY CAPP VOYAGER .
COMPILATION MAGNIFICENT SEVEN REFLEXION CHESSMASTER .
SIMULATION APOLLO 18 HUNT FOR RED OCTOBER THE TRAIN
• SPORT 4 TH & INCHES SKATF OR DIE WESTERN GAMES NOUVEAUTES
BASKETBAll BLACK MAGIC CHAMPION SHIP WRESTLINC, GAME OVER
GUNSLINGER IKARI WARRIOR INDIANA JONES KILLED DFAD HIT PARADE
ARCHONOID ARM Y MOVES BARBAfilAN BOMBJACK 2 COBRA DEEPER
DUNGfcONS 95‘145 ENDURO RACER 95 145 HST2 95 129 GAUNTLET
95 145 GUNSHIP 145'195 BUREAUTIQUE DATAMAT 350 TEXTOMAT 350
POWERPLAN 650 SWIFT * 450 SWIFT K7 .295 W1ZASTAR 128 1190
VIRGULE SENIOR 750 SUPERBASF 1 28 595 GRAPHIQUE MUSIQUE
SUPERPAJNT 350 GAME MAKER 220 ART STUDIO D 149,184 ADVANCED
MUSIC SYSTEM MUSIC STUDIO PROGRAMMATION TRANSFERT BASIC 64 350
OSFORD PASCAL N.C. MON 64 N.C DISC DISSFCTOR 324 LOGO 595 BASIC
128 450 EDUCATIFS MafTREMOTS 190 ALGEBRE (Nf‘1 à Nu2 . 190 MATS
SUP 190 MIMI 295 ARCADE AIRBORNERANGER . .105 ARKANOID 149
BEDLAM 107 BLAZER .92 CLEVER § SMART 109 DARK SCEPTRE 94
ITALIEN ...91 MAGNETRON 159 MORPHEUS 109 OCTAPOLIS 98
PLATOON ...92 F' RI S TE| TH UCI YE.| Zol| MA SEV THUI
VERll COL(| CAP1I AMEF RINGS!
AIRBC’ RANGi!
COMB.l SCHOC!
SPORT KYGAN CONFLI Si un jour vous avez envie de bosser à Micro News, croyez-moi la concurrence va être rude. Ici, j'y peux rien, y'a que des chefs.
Tenez, prenons un exemple au hasard. Raphaël Lemoine, c’est le gars qui, tous les mois, vous fait deux pages sur l’assembleur 68000 du ST et de l'Amiga. Vous ne croyez quand même pas que c’est n'importe qui ! Tenez, entre deux articles pour Micro News, Raphaël vient de développer un logiciel extraordinaire sur ST, Reading Partner. Associé à un scanner et à un ST (quand Maniax est la conversion du jeu d'arcade appelé Super Styx (équivalent de Power Styx). La réalisation est excellente, dommage que ce ne soit pas l'adaptation de Styx tout court, trième album "Odyssey", le jeune guitariste
suédois Yngwie Malmsteen ouvre une nouvelle brèche dans le mur démantelé du hard-rock. Record absolu de vitesse de jeu (en comparaison, Eric Clapton est un escargot besogneux), en fait il joue si vite qu'à la première écoute, bien des notes sont inaudibles ! Ecoutez "Rising Force", le premier morceau, et fermez les yeux : vous aurez l'impression d’être à 400 km h dans un tunnel qui va exploser. Le deuxième morceau enchaîne directement et, au troisième, vous aurez oublié où et qui vous êtes. L’écoute complète du disque peut laisser de délicieuses séquelles... Nous nous sommes arrêtés au
dixième morceau intitulé : "Plus vite que la vitesse de la lumière" Une planète à découvrir de force ! • même I), le soft reconnaît 99% d’un texte dactylographié et le sauve en ASCII. Imaginez les débouchés fabuleux de ce genre de soft. Développé pour Upgrade, Reading Partner peut bien sûr être associé à Publis- hing Partner. Intéressant, non ?
Sans compter que le soft sera vendu moins de 10 000 F (ben oui, c'est un produit pro), alors que son équivalent sur Mac vaut trois fois plus. Et si vous téléphonez à Upgrade de la part de Raphaël, je suis sûr qu'il vous feront un prix... • qui était beaucoup plus riche.
Très bien quand même. Seul problème, le jeu est super-simple mais indescriptible. Attention, il semblerait que le programme plante sur les nouvelles ROM. • LE C.E.S. DE CHICAGO : L'an dernier, le C.E.S. (Consumer Electronic Show) était assez rébarbatif : peu de nouveautés, peu d'animations... Cette année, c'était une toute autre paire de manche, la micro redémarre fort aux USA !
Incontestablement, le constructeur qui est en train de se tailler la part du lion du marché américain c'est... Nintendo. Surprise !
Alors que la firme japonaise n'a réussi qu'une percée moyenne en Europe, elle risque bien de bouffer tous ses concurrents aux States. Stands énormes, avec moniteurs dans tous les coins et surtout des kilos de nouveautés.
Le jour où elles arriveront vraiment en Europe, Nintendo pourrait bien venir faire son beurre dans le quartier. Par exemple, tous les jeux Epyx, les jeux d'arcades... Allez jeter un coup d'œil à la rubrique de Samouraï Micro (p.84). Vous y trouverez également des news Sega, qui lui aussi avait fait le voyage.
Stand un peu moins impressionnant mais là aussi pas mal de nouveautés et surtout un dynamisme encourageant pour la marque.
Mais vraiment, côté matériel, les consoles régnent en maitre aux USA, puisqu'Atarl lui-même avait axé son stand autour de la XE. Par contre, aucune trace de la console 68000 annoncée en exclusivité dans le dernier Micro News par Sam Tramiel "himself".
En tout et pour tout, il n'y avait qu'un seul ST au salon et encore était-il dévolu a des démos d'applications musicales. Etonnant ! On savait que le ST avait du mal à faire son trou outreatlantique. Mais on ne savait pas que c'était à ce point-là.
Pour en finir avec le matériel, n'oublions pas de souligner la présence d'Amstrad, qui tente en ce moment un énorme effort vers les USA. Mis en avant, le portable PPC et le PC1512. Succès d'estime : pour un américain, Amstrad est à peu près aussi connu que Thomson en Basse- Papouasie- Inférieure. Mais bon, ils essaient.
Tout comme Titus qui vient carrément d'ouvrir une filiale aux USA, ce qu'aucun éditeur français n'avait encore osé faire. Ils avaient pris un énorme stand pour présenter Crazy Cars, Off Shore War- rior et Fire & Forget.
Espérons que ça marche. Ubl Soft était également présent, mais d'une manière beaucoup plus discrète. Normal, de toute façon Ubi est distribué aux USA par le géant Epyx. Notons d’ailleurs qu'Epyx a prévu une énorme campagne de pub pour le fantastique Iron Lord, qui. Soit dit en passant, devrait être prêt à la rentrée, ce coup-ci c'est promis- juré. Une bonne nouvelle en passant pour nous autres petits français, Grand Prix 500cc, de Microïds, distribué par Broder- bund a obtenu un C.E.S. Award.
Une sorte d'oscar du logiciel.
Depuis son arrivée aux USA, il s'en est vendu plus de 50 000 exemplaires, surtout en version PC.
Exclusif ! Voici enfin The Games : Summer Edition.
Epyx a de grosses ambitions.
Ils viennent également de commencer à distribuer les softs US Gold, avec notamment Nebulus, Alternative World Games, Night Raider, S:reet Cat et Metrocross.
Les premiers résultats sont plus qu'encourageants. Dans les développements propres à Epyx, il y a 4x4 Off Racing, Street Sport Football et L.A. Crackdown, un thriller de haute volée. Enfin, Print Magic, un utilitaire sur PC qui vous permettra d'enluminer tous vos documents. Impressionnant.
Globalement, le C.E.S. de cette année avait plutôt belle allure, signe très net d’un marché qui est en train de redémarrer. Mais ce renouveau porte en grande partie sur les consoles de jeu.
Est-ce un signe ? Seront-nous envahis à notre tour dans les mois à venir ? Va savoir ! Bon vous m'excuserez, mais moi, avec le décalage horaire, je vais me coucher !
LE MEILLEUR DE L'ARCADE Nous venons enfin de recevoir Side Winder, de Mastertronic, et c'est sûrement le meilleur jeu de tir existant sur ST. En plus, c'est un mini-prix, il vaut environ 120 F. Graphismes de qualité, très bonne animation, son et bruitages déments, bref c'est du délire. Il y a même un ‘construction kit", mais il n'est pas extraordinaire. Un must pour les forcénés du joystick à qui il rappellera un peu Foundation Waste (cf test), mais en mieux !
HAUT ET BAS si vovç msçez iç ??iï M î£ VOU DÊ UariôAŒ SepÂ'iTr-'l cl"' tf( L l'J0'j£7- 0VS J CHAUD DEVANT L'AMIGA Dernière minute ! L'Atari 520 ST augmente et passe à 3490 F en version de base, because l’augmentation du prix des RAM.
Et oh Jacquot, ça fait 16% d’augmentation, ça ! C’est pas le Brésil ici, la vie n'est censée augmenter que d’environ 5% par an (du moins avant les élections) !
Rogntudju, si j’aurions su, j’aurais pas voté ! ... quoique si j'ai bonne mémoire, il ne me semble pas avoir voté pour Tra- miel... Par contre, les configurations Atari avec moniteur monochrome ou couleur ne changent pas de prix. Ouf !
L'Amiga 500, par contre, a baissé de prix dans certaines boutiques cablos. Vous le trouverez en cherchant un peu à 4490 F en version de base et à 6690 F avec moniteur couleur.
Cette décision a-felle un rapport avec l'interview de Franck Lanne Attention, fans d'Amiga, ceci est fait spécialement pour vous.
Voici des hits fabuleux qui arriveront chez les distributeurs soit fin juin, soit début septembre.
Comme on est des veinards on les a déjà eu, on y a joué, on a trouvé ça super, alors on vous raconte. Crash Garrett d’abord, le génial jeu d’aventure de Ere, dont la réalisation est excellente. Druld 2, fabuleux arcade-aventure de Firebird.
Future Tank, un jeu de tir pas mal du tout. Peter Beardsley par notre rédac-chef (une semaine auparavant), au cours de laquelle Olivier Fontenay se fit l'apôtre des pauvres utilisateurs en le suppliant de baisser ses prix (1er handicap de l’Amiga) ?
Petit détail : l'Atari 520 ST est vendu £399 en Angleterre, soit 4200 F. C'est plus cher de 700 F d'accord, mais pour ce prix-là Atari vous offre en prime 22 jeux et pas des nanars, jugez plutôt : Defender of the Crown, Tetris, Roadwars, Enduro Racer, Arkanoïd, etc... soit pour plus de 4000 F de valeur de jeux. On dit pas ça pour vous donner l’idée d'acheter votre ST across the channel, on vous le déconseille même fortement : version PAL, clavier qwerty, pas de garantie, galère avec la douane (j'en passe et des meilleures), mais pour donner des idées à Atari France... International Football,
un foot superbe (disponible également sur ST), le premier vraiment digne des 16 bits. Les sprites sont énormes et le jeu est excellent. Attention, attention, on a découvert deux autres trucs fabuleux : Buggy Boy, de Elite, dont l'adaptation est parfaite et Hotball, carrément fantastique, vraiment dix fois mieux que sur ST. Un jeu extraordinaire que vous aurez bientôt chez vous... Vous êtes nombreux à vous être précipité pour acheter Explora, suite à notre article du mois dernier. Ce jeu d'aventures d'Infomédia en quatre disquettes vaut vraiment le déplacement.
Mais vous êtes aussi un certain nombre à nous avoir appelés (nous ou Infomédia) pour se plaindre du fait que les auteurs n'avaient pas mis de sauvegarde dans le jeu. Et il est vrai que quand on voit la taille de l’aventure... Nous avons donc appelés Infomédia pour connaître les raisons de cette absence étonnante de sauvegarde Vous ne pensiez tout de même pas que les auteurs s'étaient emmerdés pendant des mois à nous pondre pareil bijou en oubliant pûrement et simplement un truc aussi important ! Il n'y a pas de sauvegarde simplement parce que le temps joue un rôle capital pour résoudre
l'aventure (pour plus de tuyaux, voir la rubrique Top Secret). Mais on a tellement insisté que les gens d'Infomédia nous ont proposé une chose : envoyez le Boot Disk (Amiga) ou le Data Disk 1 (ST) à Infomédia avec un timbre à 3,70 F ils vont renverront le tout avec sauvegarde incluse. Plutôt sympa, non ? Et ils Ont même allégé le système des codes de protection qui entraînait parfois certains problèmes (ces modifications seront incluses dans les prochaines versions mises en magasin).
EXPLORA...TEUR SAUVÉ Personne n'a encore fini le jeu, le concours est donc toujours valable, mais je peux quand même vous dire que certains joueurs ont fini la préhistoire et l'Inde. Dépêchez-vous ! Et si vous êtes bloqué, allez voir la rubrique Top Secret... (Infomédia, BP 12, 66270 Le Soler. Tél : 68.34.23.03) loriciels SUR FR3 mercredi, sr;«~p. V?æ BANC D'ESSAI AMIGA 500 Commodore, après l'échec de l’Amiga 1000, propose désormais l'Amiga 500, qui semble avoir tout pour plaire dans le domaine de l’informatique familiale. L'autre modèle, l'Amiga 2000, est par contre destiné à une clientèle
plus professionnelle, car bien que reprenant la structure du 500, il se voit doté (en option) d'une carte offrant la compatibilité IBM MS DOS, ainsi que d'une mémoire RAM plus étendue, le tout, à un prix qui tait frémir.
L'Amiga 500 a connu un début difficile, essentiellement dû à son parc logiciels peu étendu en comparaison de celui d'Atari, mais sa diffusion connaît aujourd'hui un nouvel essor.
LA PERFORMANCE Commodore a mieux ciblé son public en proposant l'Amiga 500 qui s'affirme comme un produit grand public d’excellente qualité, même si l'on juge son prix toujours élevé, (4 500 F, soit 1500 F de plus que le 520 ST).
La console intègre l'unité centrale, le clavier avec touches de fonctions et pavé numérique au touché plus agréable que sur Atari ainsi que le lecteur de disquettes 3,5 pouces. L'aspect général semble qualitativement plus sérieux que son homologue Atari bien que d’un "design" similaire. L'unité centrale est agencée autour d'un 68000 tournant à 7 Mhz, entouré par de nombreux coprocesseurs. Le graphisme est certainement ce qui attire le plus l'attention : on atteint 640 points sur 256 lignes en 16 couleurs, ou 320 points sur 256 lignes en 32 couleurs parmi une palette de 4096 couleurs.
Ces résolutions ne correspondent pas aux spécifications du constructeur qui annonce jusqu'à 512 lignes, mais sans préciser qu'il s'agit d'un mode entrelacé. Les démonstrations jouent d'ailleurs souvent sur ce mode entrelacé, d'où un léger scintillement de l'image, comme des pseudoanimations réalisées par des effets de palette. Les résolutions que nous venons de citer sont celles qui sont le plus fréquemment utilisées dans les jeux.
Le mode entrelacé, pour obtenir 512 lignes, était nécessaire pour éviter l'emploi d’un moniteur spécial comme l'a fait Atari.
Ici l'image passe sans problème sur un téléviseur sauf, répétons le, ces problèmes de sintille- ment vraiment très désagréables.
Le processeur dédié à l'animation existe toujours et a été amélioré et, sur le plan son, l’Amiga peut gérer quatre voix simultanément.
La mémoire RAM de 512 ko peut être doublée sans difficulté puisqu'un connecteur est disponible à cet effet, sans avoir à utiliser le bus d'extension. La ROM de 256 ko contient l’utilitaire de mise en route "KickStart". Amiga a suivi la mode, avec la présentation de l’écran par des fenêtres, menus déroulants et icônes qui ne favorisent pas toujours une grande vélocité dans la manipulation des fichiers. Seul problème, les méchantes langues disent que le Work- bench de l’Amiga est encore plus buggé que le GEM du ST. Et le pire c'est que mon expérience personnelle m’incite à les croire ! Que
celui qui n'a jamais planté une disquette Amiga me jette le premier joystick... Au niveau des connecteurs qui entourent la console, on trouve les sorties audio stéréo, la sortie vidéo RVB PAL, les ports joystick du type Atari (gag I), un connecteur pour un second lecteur de disquettes, un port série RS232C, un port Centronics pour l'imprimante, et enfin le connecteur d'extension.
Le lecteur de disquettes, ne suit pas le formatage standard de 720 ko, proposant une capacité de 880 ko. L’intérêt est d’augmenter sensiblement l'espace de stockage, mais sans améliorer la gestion des fichiers (absence du direc- tory), ni nécessairement la fiabilité, bien au contraire... Et l'on reparle des plantages : que celui qui n’a jamais planté une dizaine de disquettes Amiga me jette le premier moniteur. C'est un des plus gros problèmes de l'Amiga : sa fiabilité est douteuse pour toutes les opérations sur disquettes et les plantages sont fréquents. Pire que sur ST, c'est tout dire.
L’Amiga intègre aussi une horloge temps réel sauvegardée par pile, mais l’alimentation générale est malheureusement externe, ce qui n'est guère apprécié par les personnes qui déplacent souvent leur ordinateur.
Le moniteur couleur A1084 proposé pour l’Amiga n’est autre qu’un moniteur Philips, d’excellente qualité, offrant de nombreux réglages, une entrée Péritel et vidéo composite (CVBS).
Le 500 est livré avec le WorkBench, l'AmigaDos et l'AmigaBasic, très complet. Le système d’exploitation permet PRQGRAMMES ET PERIPHERIQUES une utilisation multitâches, mais qui n'est peut-être pas forcément utile dans un cadre ludique ou pour les petites applications personnelles.
L'Amiga dispose aujourd'hui d'une logithèque confortable qui, même si elle n’a pas encore l’ampleur de celle du ST, bénéficie d'un niveau de qualité élevé, essentiellement apporté par son graphisme, tout simplement éblouissant (non, je n'exagère pas !) Et ses qualités musicales étourdissantes. Par contre, il ne dispose pas de l’interface MIDI intégrée, ce qui ne lui a pas permis de concurrencer Atari dans le milieu de l'informatique musicale. On peut toutefois lui en adjoindre une pour un peu plus de 500 F, mais la plupart des logiciels exploitent surtout le générateur interne.
Parmi les périphériques plus traditionnels, on trouve des lecteurs de disquettes complémentaires de 3,5 ou 5 pouces 1 4, mais aussi un disque dur de 20 Mo, et la carte PC emulator XT.
Finalement, que faut-il préférer ? Parmi les points négatifs de l'Amiga, trois sont essentiels. Son prix, 50 % plus élevé que celui du ST. La différence est-elle vraiment justifiée ? Son manque de fiabilité, on l'a vu ! Ce n'est pas catastrophique pour un joueur, mais pour un pro, c'est rédhibitoire ! Enfin, la logithèque. Moins garnie que celle du ST, elle n'en n'est pas moins d'une qualité légèrement supérieure. Mais ce n’est pas systématique I De nombreux éditeurs adaptent uniquement les versions ST, se contentant d'améliorer la musique et, parfois, le graphisme.
L'Amiga est potentiellement supérieur au ST. En plus, tous les éditeurs se mettent à développer leurs softs sur Amiga, vous en savez quelque chose si vous lisez régulièrement Micro News.
Alors, encore une fois, que choisir? Il n’est vraiment pas évident de prendre parti. Disons que le coût d'un Amiga, matériel plus logiciels, est nettement plus élevé pour une qualité légèrement supérieure. Vous saisissez la nuance ? Maintenant à vous de voir... Prix moyens constatés : Amiga 500 : 4 270 F. Amiga 500 + moniteur couleur A1084 : 7 490 F. ' Amiga 2000 avec moniteur A1084: 14 790 F. Amiga 2000 avec carte PC XT, disque dur, moniteur A1084 : 26 290 F. PRO ET UTILITAIRE On commence par le sérieux. Bien que d’aucuns prétendent que l’Amiga n’est qu’une fabuleuse console de jeu, cer
tains programmes utilitaires tiennent vraiment la route.
Em
- TT:;y ".. S® 1 LES 10 MEILLEURS SOFTS POUR AMIGA PRO WRITE Pro
Write, c’est LE traitement de texte sur Amiga, le seul qui soit
véritablement digne de ce nom. Il intègre toutes les fonctions
d’un bon traitement de texte et surtout, tire pleinement parti
du potentiel de l’Amiga, notamment pour la vitesse. C’est
vraiment celui-là qu’il vous faut, d’autant qu’à l’heure où
vous lirez ces lignes, une deuxième version, parait-il encore
meilleure, devrait être disponible ou presque.
PERSONNAL PAGE Personnal Page est à la P.A.O. ce que Pro Write est au traitement de texte : le nec plus ultra. Ultra-performant, au niveau des logiciels sur ST ou même Mac, Professional Page n’a qu’un seul défaut, celui de n’être pas facilement abordable pour un débutant. Un vrai petit bijou, d’autant qu’un module devrait bientôt permettre de tirer les quatres films quadri !
DELUXE PAINT II C’est la référence en matière de dessin sur ordinateur. Vous en voulez une preuve ? Beaucoup des illustrations du journal sont fait avec lui (mais oui !).
Par exemple, le vaisseau spatial de la couverture, le joystick "made in Gas- not", etc. Deluxe Paint II brille surtout par sa convivialité : très facilement abordable, même par un débutant, et très pratique à l’usage même intensif.
Très rapide, puissant, il n’est pas encombré de gadgets inutiles mais fait parfaitement bien toutes les opérations de base. Aucun de ses concurrents ne lui arrive vraiment à la cheville.
DELUXE MUSIC Bla bla bla. La la la. Bref. Vous m’avez compris : l’Amiga est le plus performant des ordinateurs en ce qui concerne la musique (et de loin !). Pour bien en exploiter les capacités, il fallait un logiciel à la hauteur. Eh bien voilà, c’est celui-là, pas la peine de chercher ailleurs (pour le moment). A noter quand même que l’instrument ne vous donnera pas le talent, autrement dit qu’il ne suffit pas du soft pour faire des super belles musiques si vous n’êtes pas un tant soit peu musicien. Impossible n’est pas Amiga, mais quand même, faut pas exagérer... SCULP 3D Plutôt que
de dresser une liste plus ou moins exhaustive des bons programmes sur Amiga (on y serait encore dans trois mois) ou même simplement des programmes géniaux (ça nous prendrait une bonne semaine...), nous nous sommes volontairement limités à 10 logiciels, pas un de plus.
Si vous venez d'acheter un Amiga, il s’agit des 10 programmes que vous devez absolument posséder, sous peine de ringardise totale. Voici les jeux les plus fabuleux et les programmes professionnels les plus performants. Attention les yeux ! En prime, on en profite pour tout vous dire sur le jeu du mois, Interceptor, de Electronic Arts.
Alors là, je vais pas en faire des tartines, ni même vous conseiller de l’acheter. Sculpt 3D est un outil extror- dinaire qui permet de bâtir de véritables images de synthèse d’une qualité époustouflante. Seul inconvénient, sa complexité incroyable. Autre détail : une image un peu sophistiquée met une soixantaine d’heures à être calculée. Et même avec une carte 68020, vous en aurez quand même au moins pour deux heures. Mais il est permis de rêver, non ?
LES JEUX, LES JEUX !
Autant vous le dire tout de suite, le choix a été cornélien. Du coup, on vous en présente quatre rapidement, vraiment incontournables tant ils sont géniaux, et ce fabuleux simulateur de vol qu’est Interceptor. Mais sachez que les bons jeux sur Amiga commencent à arriver au kilo. Enfin !
XENON Voici l’ultime jeu d’arcade. Sa sortie a marqué une date : pour la première fois, un "Shoot Them Up" est aussi beau, aussi rapide et bien fait sur un ordinateur que dans une salle d’arcade.
A tel point qu’on pourrait confondre.
Seul reproche, il n’y a que quatre niveaux au jeu. Mais rassurez-vous quand même, vous n’ètes pas prêt d’en voir le bout. A posséder absolument.
Edité par Melbourne House.
GUILD OF THIEVES L’équivalent de Xénon pour les jeux d’aventures : LE must. Graphiquement somptueux, Guild of Thieves bénéficie aussi d’un excellent scénario et d’un humour complètement délirant (si vous comprenez relativement bien l’anglais).
L’analyseur de syntaxe, toujours en anglais, est le plus performant jamais réalisé sur micro. Au fait, j’ai la solution complète ! Si vous êtes sage, je la filerais à mon copain Zythoun pour qu’il vous donne des tuyaux dans Top Secret. Edité par Rainbird.
THE THREE STOOGES Nos correspondants aux USA l'avaient testé il y a deux mois, mais ce coup-ci, vous pouvez vraiment l'acheter. C'est un Cinemaware, donc génial, qui reprend la trame d’un film des trois Stooges, comiques US très célèbres avant-guerre. Mélange d'aventures et d'arcade, The Three Stooges est surtout et avant tout un spectacle extraordinaire, du jamais vu sur un micro. A posséder absolument. Edité par Minds- cape.
TETRIS Tétris est un jeu diabolique qui vous tiendra en haleine des heures durant.
La légende dit qu'il aurait été conçu par un russe, mais je soupçonne qu'il ne s'agisse que d'un bon coup de pub.
Toujours est-il que le jeu est vraiment génial, mélange de jeu de réflexion et de stratégie où de bons réflexes sont nécessaires. Un de mes jeux préférés du moment toutes machines confondues et encore plus sur Amiga, avec une musique sublime. Edité par Mirror- soft.
INTERCEPTOR Le jeu du mois RED ALERT- Violation de l’espace aérien par appareil non identitfié- Présumons MIG- Demandons vérification et INTERCEPTION- décollage immédiat d'un F-16. Tous les amateurs de simulation de vol vont être collés à leur siège par la puissance du nouveau soft d'Electronic Arts. Interceptor est à Jet ce que Jet est à Flight simulator II. Pour ceux qui n'ont pas saisi le sens profond de la puissante comparaison métaphorique que je viens de vous éternuer dans mo élan logorrhéiqu rédactionel (NDLF quel frimeur...), c peut dire que ça v vite, beaucou plus vite I Le
popovs n'ont qu bien se tenir : or va leur carrer d« missiles plein fion ! Les mirag« F-16 et F-18 so des petits joyai de la technolog américaine et c sont ces me veilles qu'Electr nie Arts (les incoi scients) met à portée de vos joysticks humides de sueur froide. Ici (comme à Top Gun pour devenir des as du manche) l'apprentissage est progressif. Primo, il va falloir vous habituer à piloter les F-16 et 18, ça ne se conduit pas comme comme un Cesna. Deuxio, il va falloir faire vos preuves. Il est bon de suivre les missions d'entraînement afin de se familiariser avec les différentes commandes
de l'avion et pour voir les superbes figures de combat dont vous aurez certainement besoin plus tard.
Pour accéder aux missions avancées il faut se qualifier ; décollage depuis le porte-avions, un petit tour et on se repose. Ça a l’air facile mais quand on approche à plus de 100km h une piste flottante moins large qu'un boulevard, qu'il faut sortir le train d'atterrissage et le crochet d'appontage et réussir à attraper les cables d'arrêt : bonne chance Marcel !
Les missions suivantes augmentent en difficulté : reconnaissance d'un avion non identifié, protection de l'avion présidentiel (Eagle one, pour les intimes), interception de prototypes volés par les vilains rouges, opération de sauvetage d'un pilote descendu en haute mer.
C'est après que ça se corse : une nouvelle série de missions encore plus prenantes, interception d'un missile de croisière SS- 20, destruction d'un sous-marin ennemi. Maintenant que vous en savez autant que moi, je retourne à toute vitesse défendre l'Occident contre les invasions barbares bolchévi- ques. Vous aussi devez prendre part à cette lutte incessante pour la liberté.
We need you... SO LONG BUCK.
(Disquette Electronic Arts).
INTERVIEW: F Le nouvel homme fort de Commodore France Arrivé il y a environ un an à la tête de la filiale française, Frank Lane s'est retrouvé face à une situation très compromise : des ventes de C64 faibles et l'Amiga qui ne décollait pas. Plus grave encore, l'incurie passée du S.A.V. avait laissé un très mauvais souvenir aux distributeurs et aux acheteurs. L’ambition de Frank Lane était double en arrivant dans son nouveau bureau : redorer l'image de marque de la société et surtout, faire de l'Amiga une machine à succès et en répandre le plus possible dans l'hexagone. Alors, Frank Lane,
objectifs atteints ?
Frank Lane : En grande partie, oui.
Mon premier effort a porté sur l'organisation de Commodore France. Il faut dire que la situation n'était guère brillante lors de mon arrivée. Le succès phénoménal du C64 en Angleterre ou en Italie n’avait eu qu'un très faible écho, en grande partie à cause de Commodore lui-même. Résultat, Amstrad était arrivé avec ses CPC pour prendre la place que nous devions occuper. Dans les autres pays d'Europe où les filiales de Commodore avaient fait leur travail, le succès d'Amstrad a été très limité, ce qui est particulièrement significatif.
Micro News : Quelles mesurent particulières avez-vous prises ?
F. L. : Avant tout, l'amélioration de la fiabilité et du S.A.V.
L'objectif est maintenant atteint, puisqu'une enquête
récente cite Commodore comme le plus performant des
constructeurs. A ce niveau-là, tout va donc bien. Ensuite,
nous avons fait un gros effort vis à vis des revendeurs. Il y
a un an, il y avait 200 points de vente Commodore, contre plus
de 500 aujourd'hui. Et il est vrai que, dans le passé,
Commodore a souffert de la polémique entre Hebdogi- ciel et
Kléber Paulmier. J'ai toute la collection d’Hebdogiciel ici,
et je relisais l'autre jour certains articles qui conte
naient pas mal d’exagérations.
M. N. : C'est vrai, mais les torts étaient plus que partagés avec
Kléber Paulmier.
F. L : C'est également vrai... Micro News : L'Amiga, même s'il
commence à démarrer vraiment depuis quelques mois, n'est
pas encore très répandu.
F. L : C'est en partie vrai. Il faut voir qu'en pratique, nous
avons démarré avec un an de retard sur le ST. Il y a
aujourd’hui environ 30 000 Amiga en France, ce qui est très
comparable aux chiffres d'Atari il y a un an. Tous les signes
sont désormais encourageants, notamment à deux niveaux.
D'abord, les éditeurs français développent tous sur Amiga.
Ensuite, parce que ce mouvement existe aussi en Angleterre
et aux USA. Et vous le savez bien, à Micro News, puisque le
mois dernier, vous aviez réussi à tester 100 nouveautés I
M. N. : Alors qu'Atari annonce régulièrement de nouvelles
machines, on a l'impression que Commodore compte bâtir tout
son développement sur les modèles actuels.
F. L : Absolument. En fait, notre politique est double. L’Amiga
2000 est ouvert aux cartes d’extension et peut donc bénéficier
d'upgrades. Par exemple, à la rentrée, notre carte 68020 sera
disponible. Par contre, l'Amiga 500 est une machine aboutie
qui n'en n'est qu’au début de sa carrière. L'Amiga 1000
n'était pas une machine finie, mais aujourd'hui tout est
parfaitement au point, même si cela n'empêchera pas des
nouvelles releases du Workbench, etc. Nous ne tenons pas du
tout à suivre de trop près les initiatives d'Atari.
D'ailleurs, notre véritable concurrent serait plutôt
Amstrad, le seul constructeur avec nous à proposer une gamme
complète d’ordinateurs, des machines de jeux aux compatibles
PC.
M. N. : Et la rumeur loufoque qui circule d'un Amstrad compatible
Amiga ?
F. L : C'est certainement l'un des meilleurs gags de l'année...
M. N. : Est-ce que le prix de l'Amiga 500 (4500 F) n'est pas son
principal handicap par rapport au 520 ST (3000 F) ?
F. L : Sérieusement, je ne crois pas. Il faut avoir le courage de
dire aux gens que nous leurs offrons une technologie
extraordinaire et une finition très méticuleuse. Il serait
ridicule et même dangereux de diminuer artificiellement les
prix. Dans ce cas-là, il est vrai qu'on vend plus de machines,
mais les profits baissent très nettement et les bénéfices
s'en ressentent. A terme, cela peut-être très risqué pour
l'avenir de la société. Je crois sérieusement que l'Amiga n'a
pas besoin de cela pour s'imposer. Au niveau ludique et vidéo,
il surclasse tous ses concurrents...
M. N : Un mot pour conclure à propos de Jack Tramiel... Depuis
son départ, les affaires de Commodore ont suivi une évolution
dramatiquement opposée à celle d'Atari. Y'a-t'il un lien de
cause à effet ?
F. L : Jack Tramiel n'est pas un homme- miracle et il serait
ridicule de croire qu'une société vit grâce à une seule
personne. Disons que Jack tramiel est surtout très fort au
niveau médiatique.
Au niveau purement commercial, je suis beaucoup plus réservé. En fait, en ne préparant pas la succession du C64, il a failli amener la société Commodore au bord du gouffre. Heureusement que depuis les choses sont reparties sur le bon chemin... MN : L'Amiga a le vent en poupe. Suffisamment pour passer la rampe et s'imposer définitivement ?
F. L : Je l'espère, et tous nos efforts porteront là-dessus à
partir de septembre... (Propos recueillis par Olivier Fonte-
nay).
+ 600 LOGICIELS A GAGNER !!
En juillet et en août, branchez-vous sur 3615 MICROMANIA et vous pourrez gagner un des 10 logiciels offert chaque jour en répondant à une question concernant les jeux.
3615 MICROMANIA FRAIS DE PORT GRATUITS ! ! !
HIT PARADE AI 1T.RN WGRI.I) (iAMES )5 |45l- H » I4SE
• 5 1451 95 I-15F W Î4SF 95 H5F 95 I45F 4 Disquettes avec
boitier ST Amiga 10 Disquettes 3,5 DF.DD PC 10 Disquettes
51 4DF.DD 99F Manette K0NIX 195F ManetteKONIX+Carte 295F 99F
BIVOUAC BOB WTNNER BUCK.Y BOY -v,:- CLASH COBRA CRAZY CARS
F7.Y1NG SHARCK FIS STRIKE BACLE 119F KARATE ACES 119 179F ?KUNG
R i MASTER+BRUCF. LEE +UCHIMATA+THEWAYOFTIGER+ AVKNGER+SAMOURAI
TR1LÜGY +THF. WAV OF LXPLODING FIST ELITE 6 PACK N’3 95 145F
?DRAGONS LAIR l+2+ENDURO RACER+PAPRR BOY+GIIOSTNGO BBLIN'S+TUER
N’EST PAS JOUER ARCADE ACTION 115 185F +BARBARIAN+RLNEGADE
?SUPERSPRINT+RAMPAGE ?INTERNATIONAL KARATE 2 GEANTS D'ARCADE
II5 195F +ROADRUNNER+INDIANA JONES RYGAR+GAUNTLHT DEEP DUNG
AMST GOLD HIT 3 1I5 195F VTRANTOR+SOLOMONS KEY
- rWCI.EADERBOARD+BRAVESTAR + RAMPART+CAPTAIN AMERICA LES
GREMLINS 115.165F +MASKI +MASK2+DLATI I WISH3 +BASIL
DETECT1VE+DEFLEKTOR ?JACK THE NIPPER 2 COLL. KONAMI 115F 185F
+JAGKAL+SIIAOUNROAD+NEME SIS+JAILBREAK+YE AR KUNG fi: 2+GREEN
BERET+MIKIF.
+YF AR KUNG FU + HYPERSPORT +PINGPONG TOP TEN COLLECT. 99 145F +SAB. I+SAB.24SIG7+CR1T MA SS+AIR WOLF+TH A N A l OS ?DEEP STR1KE+COMBAT LYNX +BOMBJACK2+TURBO ESPRIT LES TRESORS IJSG 99 195F +GAUNTLET+ LEADER B( )AKD ?INFILTRATGR + METROCROSS MCE OF ACES BEST OP ELITE 2 95 I45F ?PAPERBOY+GHOST N GOBI.INS +BA IUE SHIPS+BOMBJACK2 ALBUM EPYX 99 189F ? W 1 NT G A M FS+ WORLD G A M ES ?SUPER CYCLE+IMPOS MISSION OCEAN STAR HIT 2 99 I45F +ARMY MOVES+MIJTANTS +HEAD OVER HEALS ?COBRA+WfZZBALL+TANK IMAGINE ARC.HITS 99 145F +ARKANOÏD+GAME OVER+MAG MAX+I.EGF.ND OF KAGE +SLAP FIGHT+YE AR KUNG IV 2 ALBUM
DIGITAL 99 I45F +TOMAH A W K +FIGI FI ER PILOT +TT RACER+NJGHT GUNNER MALETTE JEUX FIL 175 225F ?EXPRES RAIDER-SUP. SOCCER ?TA! PÀN+XEVÎOUS ELITE 6 PACK N°2 95 145F ?BATI Y+ACE+INTL KARATE +LIG HTFORCE+ACE+ RIDER GAME SET MATCH 129 1791 ?TFNNLS+IIYPERSPORT+BASBBA ?PING PONG+FOOT
- rKONAMI GOLF+BOXING+POOL +SUPERTEST DECATHLON OCEAN STAR HIT
95 145F + TOPGUN + SHORT CIRCUIT ? GALVAN + KNIGHT RIDER +
STREET HAWK ? MJAMI VICE PACK FIL NT 139 189F ?THE GREAT ESC
APE.+SORCER Y REVOLUTION- Cain ORON2 Hn PACK 2 95 145F ?SCOOB Y
DCX3+1 ‘1GHT.WARR IOR+ ANTIRIAD+194 2+COM MA NDO 86 ?JET SET
WILLY LORICIEL Hn N°6 95 179F ?CCSA! NOSTRA+ATOMIC ?LAS r
MISSION ALBUM UBISOFT I65 I95F ?ZOMBI+INERTltvr ASPHALT +M AN H
ATT AN LIGBT+MGH CALL ALBUM LORICIEL 95 I45F ?5e
AX+SAPIF+MGT+AÏGLE D’OR
- NOUVEAUTES - AL1EN SYMDROME 95 I39F ALL STARS 85 I45F AQUANAUTE
: 119 159F APOCALYPSE 95 145F APOCALYPSE NOW N0 195F RARBARIAN
2 89 13 BEYOND ICE PALACE 95 145F BIOHkC COMMANDOS 95 13
BLACKLAMP 89 139F BOBO 145 195F CARRIER COMMAN. 14S 195F
CHARLIK CHAPLIN 95 14SF CORPORATION 95 14§F DREAM WARRIOR
95 139F KNIJGHT. DRLID2 95 145F EX.I.T 145 195F GARY LLNEKERS
S. 95 I45F GUADALCANAL 95 145F GUNSH1P 195 245F HURLEMENTS
135F 175F.
IND1AN MISSION ND I59F IRON MORSE 99 149F AMSTRAD A R K A Nol D2 : RE V ENCîli BADCAT BEDLAM BI.OOD BROTHERS BUBBLE BUBBLE CALIFORNIA GAMES CHAMPIONS» SPRINT 95 145F COMBATSCHOOL 89 I45F CONSPIRATION 145 ! 85F CRASH GAREV ND 195F CYBERNOID FIGH MACH 95 145F DESOLATOR ‘*VI45F GABRJELLE iw itm 95 139F GAUNILET2C ... 95 14SF CEE BEE AIR KALLV 95 145F ÜOTHIK 95 14SF i$ A H9 14JE.
GüSSMUKfe j*. 9VI4SB HMCULB •§gg|f| 9Vl45F k IKARI WA|Épi|Sl 95 USF IMPOSSIBLE MISSION 2 95 14 .
JIN $ i!S& J 95 W KARNUV Wm 95 145F' LA CHOSE GROIBMBUR i35 i?5F L’ANGE DE CfeïSTÀÏ 145 L ANNEAU DfcZENUARA 45 I89F LA PANTHERE ROSE 99 |49r LAZEK TAC 95 I45F LE JEU DU ROY ' ¦ 95 14M MACH 3 129 179F MATCH DAY 2 89 J45F NEBULUS 95 I45F NIGEL MANSELL 95 I45F OIJTRUN 95 145F PLATOON . ' ' 89M5F PREDATOR 89 145F QUAD 145 179F ROI I.ING THUNDER ; 95 145F SEPIEMBER 95 U5F SHACKLED 1 95 145 F SfDEARMS 95 I45F SPAŒRACLR 139 1W THE HUNT RED Oci’OB. 145 I95F VAMPIRES EMPIRÉ 95 I45F VENOM S fRîKES BACK 95 I45F L ARCHE CAPT BI.(X)D 139 199F LES PRIVES ND 195F MARAUDER 89 1391- MICKEY MOLSE 95 145F
NIGHT RAIDER 95 145KN NIMI1Y.
99 1591 PEGASUS 149 1951- PEUR SUR AMYTlVILLli 129 1691- RASTAN 89 145F rimme;rlinner 89 145F ROAD BLASTERS 89 139F ROADWARS 95 139F SALAMANDF.R 89 1391- SCRABBLE DE I I XI.
ND 225F SKATOCRAZY 85 13 SKY HUNTKR 135 175F SOLDIER OF LIGHT 89 139F SPY TRILOGY 95 i 45F STREET SPORT BASK 95 145F STREETSFIGHUER 95 145F TARGET RENCCADF 89 145F THE FL1NSTONES 89 1391- T-RKX 95 145F THE 1)ARK vSIDF 9S139F THE FUR Y 95 139F THE GAMES WIN 1ER 95 145F THE LAST MNJA 2 125 145F Trd.E 89 I39E 2001X1UEUES SS MERS ND I69F VIXEN 99 139F V2 ND I75F W1ZARD WARZ 95 1451- WORLD LEAD TOURN 95 145F NOUVEAUTES (suite) _ ASTERIX CHEZ RAHA. ND 195F :;) 5 l95F 129 169F 95 14 5F ND I95F 129 179F 129 I59F 99 145F 99 14 NOUVEAUTES c d- AQUANAU'IT 145 195F ARKANOID 145F AVEN'GKR 145F ASTERI X
cmy. R AHAZ. ND 2I5F- AU NOM DE L’HERMINE ND 195F BILL Y 2 H5 f W " 145F BLUEBERR Y mmMMàiÊÈË Boi| WINNLK I49 I95F BOBO J45 195P BRAiNPOWFR 145 1951- [i|)BRA ......iÎ29F 5 ;ÿ)FMM 115 J 75F lfeNDl»i|KCERft f 14 951* F 15 STRlKÏi LAGÜt »5F (ÉLASlIfMT f. ïi®)5F ÎSWZEN FRFT §| ¦ 149F' CD PRIX MKJ CC 169F HMSCOBRA M*®»®0* "285 295E, ÏN'DIAN MISSION : IW iZNCiGOUf) 195 24 5 F JUNGLEHERO 145F t-A marque j aline 249F LES CLASSIQUES VOL 3 J43 I95F LES CLASSIQUES N°U 145F LES DIEUX DE LA MER 145F 1 ,FS CLASSIQUES 2. I45F MACH 3 f 29 199F MONOPOLY NE 175F MISSION EN RAFALE :: 145 195F OXPHAR' ,;-. : *
139 185F, PROHIBITION ' 135F v:f QUAD 175F RBNEGADE . . 145 195F ROADK1L1-KR J45F SLAPHGHT '• 145F SILEN'l SERVIO: 145 195F SCRABBLE 1 , , ¦ 1751- SPACERACKR ' 145 195F SIX3RÎ D’ETE 145 I95K SUPERSKI 169 199F THE WAV OF THE TIGER 149F TOPGUN 145F TRI VI AL PURSUIT 195 245K 20000 U BUES SS MERS IS5F VAMP1RE C- Î69F VOL SOLO 145F W7BALL I45 195F YE AR KUNG PU 2 . 145F •
7. 0MBI 125 185F LA GUERRE DLS ETOIE.
99 149F LES MAITRES DE L'UNI.
95 145F LES RIPOUX 125 195F LES CHIFFRES E l LET.
N D 2251 MASQUE PLUS ND I89F MONOPOLY J 75 245F OXPHAR N D 205F PROHIBITION 120 195 F QUIN N13 145F SANTA FE NI7 175F SCAL.FXTRK 95 M 5 F SCRABBLEfr 175 220F SUPER HANG ON 95 1451 SIPERSKI 115 1951 iui:ndercats 89 145F tOBROECK 1 19 169F TRIVIAL PUR SUIT i .75 229F TRIVIAL PI RSUH JU N 185,-245}- WI STERN GAMES 129 145F THOMSON C D LES ATHLETES 145 185F +KARATE+FOO IBALl ,+RLNWAY ?DIFl X DU STADE 1+2 ALBUM LORICIEL 145 195F +5 0 AX L S API F.NS +MGT+ AIGLE D'OR MAI.KTI E Jel’X FIE 245 245E ?CAME OVER » I'OMl’LF I f ARKANOID +SORCLR Y AI .B l M THOMSf N 245 2951 + GRF'FN BLRET + SUPER
IENNIS
* MONOPOl.Y f RliNWAY LORICIKLS HIT I 155,185F + PCI SAR 2 ?
YETI+ Kl IMINATOR THOMSON HUS 175 225F + KRAC K Oin ? BtiACH
HEAD f THF WAV OF THE TIGHR LORK IE1. HIT 2 155 185F ? BARRY
MAC GUIGAN BOXING + HACKER + SPINDIZZY COMMODORE 64 KARATE ACES
119 179F ?KUNG FU MASTER+BRUCF. I.F.H +IJCHIM AT A+THF WAY
OFTIGER +AVF.NGKR+SAMURAI ’CRILOGY ?THE WAY OP EXPLODING FIST
ELITE 6 PACK N 3 99 14SF
- DRAGON LAIR l+2+PAPERBOY ?ENDURO RAC’CER+GHODTN GOBBL+TUER
N’EST PAS JOUER AR( ’.ADF ACTION 119 189F ?B AR B ARI AN +RENEG
A DE fSUPERSPRINT+RAMPAGE ?INTERNATIONAL KARATE 2 | GEANTS D
.ARCADE 1I9 I95F +ROAD Rl.'NNER+INDlAN JONF.S
iRYGAK+GAUNT.+DELP.DUNG. LES GREMLINS 119.169F ? MASKI+MASK2 ?
DEATH WISH3 ? BASII .DKTÉCTIVE+DEFLEKTOR ?JACK THE NIPPER 2
COLL. KONAMI I19F IX9F +JACK. LkSHA().ROAD»NEMFXIS
?JAIl.BRLAK+YF. AR KUNG I U 2 GRFF.N BERE1 fYE AR KUNG FU H l
YPERSP. +PI N’GPONC »+Ml KIE TOP 1 EN ( OLLKC I . 99 1451
?SABOTEUR 1+SABOTFI R2+SIGM A7+CR1T M AS+AIK WQL+ TU AN A.
?DEEP STRIKK+COMBAT LYNX +BOM B J ACK2+11. R BO ES PRH IMAGINE
ARC ADE HUS 95F
• ARKANOID+GAMLOVF.R +I.EGD OF KAGF.+MAG MAX +SI.AP FIGHT+YL AR
KUNG FU 2 ALBUM EPYX N 2 115 1751- ?WIN 1ER GAMF.S SUPKR CYCLE
?WORLD GAME+JMPOS MISSION LÉS TRESORS I S Ï 115 1951
* oaunti.et+lbadf:r+inkilt. +METR(X’ROSS+ACE OF ACES BEST OF ELI
I E N 2 95 145F +PAPERBOYK3HOST N GOBBL.l. ?BATI! -h SHU'S
fBOMBJ ACK2 GAME SET MA K II 129F 179F ?
’ITNNIS+HYPF.RSPORT PING PONG+FOOT» KONAM1GOL.1 * B AS
F. BAI I +BOXlNG+K)()L+Sl 'PER DECATHLON ALBUM EPYX 99 145É
- r SU M MER GAME ? BREAK DAN.
? PITS'IOP 2+ IMPOS. MISSION HIT PACK 2 99 145F t 1942+ SCXJBY DOO ANTIRJAD + COMMANDO 86+ JET SET WILLY + FIGHTING WARRIOR r NOUVEAUTES-, ALI EN SYMDROME
95. 125F BAI) C'A 1 95 145E BARBARIAN 2 95 145F BKYOND ICE PALACE
95 125F BION1C COMMANDOS 95 145F CARRIER COMM.
( 1 ¦s M P k' S. 145 195F :'95 i-15F: Lnlxl .» 1 1 . rv : ¦ ( 'OKI'UR ATI ON : 5 )45F DESOLAI OR 95 145F DREAM WARRIOR ECHELON i 95 1 j INFII FRÂTQr 2 i95 l ; ® 1 m 95 14» W DERi 89 14 MICKEY MopM
g) 5 l4® N»s 1
95. 145F NIGHT RAIDFK 95 145F | fNiGÉL MAÎ ÉLI WÏ &]
• XlïTZ 9*3 15 ROAD BLASTERS 95 I35F 95 145F RO VD wars 95
145F RCXKirr RANGER 1D9 Î69F SA1.AMANDER «9 139F SI IACKLED
95 145F SKATECRAZY m 145F SOLDIER OF LIGHT 89 I45E STREETSFÏG
HIER 95 145F l-REX 95 145F THF DARK SIDE 95 I45F THF GAMES
WINTER 95145 F THE GREAT G1ANA S. 95 135F THE LAST NINJA2
I25 I45F WLZARD WARZ 95 145F SUPER PROMOTION !
} Manette US GOLD 109F 5 Manette Speed King 109F : Manette Pro 5000 129F j Cheetahmachl 129F Amstrad HIT PARADE APOLLO IX 95 145F A1RBORNE RANGER 145 I95F ARKANOID 2:RF.V IX)H 95 145F BEDLAM 95 125F BLOOD BROTHF.RS 95 145F BOB WINNEK 135F CALIFORNIA GAMES 95 1451 CHAMPIONSHIP SPRINT 95 145F CHIJCK YLAGER S 99 189F COMBAT SCH(X)L 89 I45F CYBEKNOID FIGH MACH 95 I45F DEFENUER OF CROWN 135 145F FI.YING SIIARK m 129F G FF BEE AIR RALLY 95 1451 GUADAl CANAL 95 1451 GAUNTLET 2 95 145F GRYZOK 95 145F GUNSMOKE 95 145F GUNSHIP 145 195F HERCULE 95 145F IKARI WARKIORS 95 I45F IMKJSSIBI.F. MISSION 2
95 145F KARNOV 95 1451 LA PANTHERE ROSI'. 95 135F LAZI-RTAG 95 145F M AGNE I RON 89 139} MATCH DAY 2 95 145F DUT RUN 95 145F PHM PEGASES 99 1451- PIRATKS 145 1951 TOWER AI SEA ND IW l’I.ATOON 89 145F PKEDATOR 95 145F ROI .I.ING TT IL NDER 95 1451- R1MMHR1 NNER 89 135K HAST AN 95 J45F SIDE ARM S 95 1451- SKY FOX 2 99 149F SA Ml RAI WARRIOR 89 1451 TEST DRIVE 99 I l9F ! HE TRAIN 99 149F TOUR m FORCE 95 1451- FRIMAI. PI RSUITJUN 185 245) TROLL 89 139F vampires empire VENOM STRIKES BACK 95 I45F WORLD LEAD. TOI RN 95 I45F S EGA MANETTE SPECIALE I45F L UN E’FFES 31) 290F AIT ER BURNKR 279F ACTION
FIGJITER
19. 51- AÏ.F.X KH3 MIRAC. WORLD 195F ALIEN SYNDROME !95»‘ ASTRO
WARRIOR 195 F BANK PANIC 149F BLACK BFJ..T 195F CIK )Pl llTMi
195F COMBAT RESCUL 199F FNDURO RACER ¦ 195F F16 FIGHTER M9F
l'ANTAZ.Y .ONE 195F FANÎÀSV ONF 2 | , J99P GANGS F1:K ÎOVVN
195F GHOSTHOUSh ia9l GLOBAL DEFENSF 195F ÇRI VI BASkl: mu
I95F GREÀTGOI.F 195F: MISS É;f)F.FF ssf; t ï y 249F MY ULRU
'7m 149F MNJA 195F OUI RUN 34 PRO WRESTLING OU ARIFT__
I95i: I9.SF ROCK Y 24 :
S. D.L : I95É; SFCRFI COMMAND 19 SUÇX)TlNCt GALLERY '' % 195F
SPACEHARRIER 24 SPY V§ SPY
* . ¦ 14 SUPER TENNIS 14 TEDDYBOY 14 - mANSBOT 149F WONDERBOY
I95F WORLD GRAND PRIX 195F WORLD S(X'CLR 195P ZAXXON3D 249F
ZÎLLÎON M i f ZI L LION 2
- SPECTRUM - HI-1TE6 PACK Nr,3 95F ARCADE ACTION 119F LES
GREMI.1NS 119K LA COLLECTION KONAMI 119F.
TOP JENCOU EcriON 94F, GEANTS D’ARCADE ItW LES TRESORS USG II 5F ALBUM HEWSON ¦ 95F BEST OF ELITE 2 95F HIT PACK 1 75F ELITE 6 PACK Nv2 95F GAME SET MATCH I29F HIT PACK 2 %i; I11EY SOI .D A MtLL 3 95F l'HEY S01.D A MILE 2 95F AUTRES PRODUITS SPECTRUM SUR Sf LE CATALOGUE MICROMANIA VENOM STRIKE’S BACK 145F VERMINATOR 225F VIRUS 195F 20 000 LIEUES SS LES MERS 245F VOYAGF. CF.NTRE TERRE 285F WAR GAME CONST SET 245F WIIERE TIME STOOD S'IILl I85E
7. YNAPS 185F ADVANCF ART STUDIO 225F BAD CAT 2251 BARBARIAN
(PSYGNOSIS) 195F BAKBARIAN (PALACE) 95F BARDES TALE 225 F BILL
PALMER 225E BLACKLAMP 199F Bl.(X)D VALLEY 175F BMX SIMULATOR
145F BOULDERDASH2 195F BUBBLEBOBBLE 175F BUBBEE GHOST 175F
RUGGY BOY 185F CAPTAIN AMERICA 175F CARRIER COMMAND 235F
CIIESS MASTER 2(XH» 225F COLONIAL CONQUES!
275F CRASH GAREI 225F CRAZYCARS 225F DARK CAS I LE 260F DEFENDER OF THE CROWN 275F DEITEKTOR J85F DEGAS ELUE 225F DUNGEON MAS TER 245F f:co I95F ENDURO RACER 185 F 1ER ET FLAMME 286F FI S STRIKE F.AGI F. 195F FLIC.HT SIMUL ATOR 2 345F GABKlELLL 225F GAUNTf.ET 2 I95F OLE BEE AIR Ral.LV 285F GOLDENPATH 175F GOLDRI.'NNER , , GOLD RUNNER 2 225F î* GD PRIX mcc 195F CîQNSHIP 245F HURLEMPSTS 225F' IMPOSSIBLE MISSION 2 185F INTERNA 1IONAL SOCCHK 185F IRON LORD 275F JASON LA TOISON D'OR 2251* KARATE KID 2 155F KNIGH1 MARE 185F KENNEDY APPROACII 225F E ANGE DE CRISTAL 223F
l. A GUERRE DES ETOILES 175F L A PANTHERE ROSE 225F L'ARCHE
CAFTAIN BLOOD 225 F LA MARQUE JAUNE 225F LEGENO OF THE S WORLD
I85F le Mau re des ames 225F LES MAITRES DE I.'UNIVER 195F LES
3 MOUSQUETAIRES 225F L'OEIL DE SE l 245F EEAlHERNECK 225F
MANHATTAN DEALER 225F MANOIR DE MORTEVILLB 175F MACH3 I95F
MEUR TRES EN SERIES 225F MISSION RAFALE 225F NORTHSTAR 185F
obi.itbrator 225F OUT RUN 195F PH A NT AÏS JE 3 2451 PLAIOON
185 F POWER PI AV 185F PREDATOR 225F RAMPAGE 145F RETURN TO
GENESES 185F .
ROAD WAR S 1851 ROI .T1NG TMUNDER IS5E SLAPFLIGHT I75F SIDI- ARM.S 185F SIEENT SERVICE 225F SPACF RACER 1851- SPIDERTRON1C 215F SPITFIRE40 185F stwars 225F SUBBAriLi: Simulator 225F SUPER HANG ON
1. 45F ATARI ST OCEAN ST 245F +BARRARIAN+CRAZY CARS +WIZZBALL
«KARA 11: K1D COMPUTER HITS 275F DhKPSPACK+BR ATACCAS+
IIACKER2+LITTLE COMP PEOPLE ARCADE FORCE 295F +ROAD RUNNER
«INDI AN AJONKS +GAUNILLT+MI ! IROCROSS LES GUERRIERS 245F
+TNT+ALTAIR+PROHIB1TION ALBUM EPYX 2 I95F + WINTER GAMES+SLPRR
CYCLE «WRES1LING MALETTE JEUX FIL 245F + SUPER TENNIS+ MAJOR
MOI ION+ SPACF: SHUTTI.F2 LES EXCLUSIFS N°l 195F +
I.RADRRROARD+ TAI PAN «¦ XLVIOUS « TOP GIN A LIEN SYMDROME ARM
Y MOVF.S
A. T.F. BADCAT BARDE'S TALE 2 BAKHAKIAN 2 185F 225F 225F 225F
249F 195F BEITER DEAI) THAN AL. 185F BIONIC COMMANDOS 185F
BUBBLE BOB BLE 195F BUBBLF.GHOST 295F CALIFORNIA GAMES 225F
CARRIER ( OMMANI) 245F COMBAT SCHOOL 19SF CRAZYCARS 245F
DEFENDER OF THE CROWN 325F DESTROYER 195F ECO 195F EXPLORA
375F FERRARI FOMUImA ONE 269F FIREANUFORCET 269F FLIGHT SIMULA
TOR 2 335F
G. I.G.N. 225F GOI .DF.NPATH 185F GOLD RUNNER 2 225F GARRISON 2
225F CîRFKN BERFT 225F GRYSOR 225F INDY500 149F IN7ERCEPTOR
249F JET 395F L’ARCHE CAPTAIN BLOOD 345F MACH3 220F M ANOIR DE
MORTEVTL. 245F MANHATTAN DEALER 260F OBLfTERATOR 195F PANDORA
195* PLATOON L '' ' 225F RETURN TO AT*ANTTS J99F RETURN
TOCENESIS I99F RIMRUNNER I9SF ROAD BLASTERS 225F ROADWARS 195F
ROI LING THÛNDER 225F SiDEWINDER 145F
• SIEENT SERVICE 375F SKYFOX 2 199F SPACE RACER 185F
STREETSFIGHTER 195F STREETSPORT BASKET 195F SIBBA1TLK SIM. 195F
TERRORPODS 195F TES) DRIVE 325F THE GREAT GIANA S. 195F THE
GAMES WINTER. 19§p THE HUNT REDOCTOBER 225F THE LAST NINJA 2
I95F UMS ¦ 245F VAMPIRE EMPIRE 195F VERMINATOR 195F VIRUS 195F
VOYAGE CENTRE TERRE 286F XENON 185F ZYNAKS 225F
- NOUVEAUTES AAARGH 185F AI.IEN SYMDROMH 18.5F AI TERNA WORLD
GAME 175F ARM Y MOV ES 1751
A. T.F. 225F AQUAVENTURA 225F ARKANOID 2 185F BARBARIAX 2 1X5*
BERMUDA PROJECT 185F HKTTKR DEAÏ) THAN AL. 185F BEYOND THE ICE
PALA. I85F 8IONIC COMMANDOS I85F CALIFORNIA (JAMES 195F
CHARITE CHAPLIN 195F DESOLATOR 185F i: OI.ON 185F EXPLORA 575F
FIRF AND FORCRT 269F FOUNDATION1.S VVASI 225F GARR1SON 2 185F
CARY L1NEKFR SI P SK 185F
G. J.G.N I F HERCULE 185F INDIAN MISSION 185F INDY500 149F JEANNE
D'ARC 285F JINKS 185F KILLIIOZER 185F KtNOOF CHICAGO 249F
L'ANNEAU DE 2ENGARA 223F LA CHOSE DK GOTKMBUR. 225F LE MANOfR
FROZANT.V 285F LES TUNIQUES BLEUES 185F I l VF AND I F I HIF
195F MICKEY MOUSR 185 F NECRON [KM PANDORA , 185F PEUR SLR
AMYT1 VILLE 225F POLICE QLESÏ 1851- QÏN , ¦ 235F QUESTRON 2
225F RENFGADE 195* R1MRUNNLR c 1451- ROADBLA5IER5 185F ROCKET
RANGER 275F SCRABBLE 2251* SL'RULL 225F SHACKLFJ) 185* StNBAD
I85F SIDKWINDER I25F SPA(! H ARRIFR 225F' «STAFF LE MARGOULIN
185F STARSÎIIP , , 145f' 5VORMTROOPER 225F .S I RFLTSITGH TKR
195F SUPER i(T SOIT FR 185F ILRRAQUESl 145F IARGL1 RKNLGÀDV.
185F THF EMPIRE STRIKE B. 1851 rili. LM ORCER 145F THF (JAMES
WIM .EDU . 195F THF GREAT GLANA SIS. 195F THF L.VST NIN.JA 2
T85F TIIFXDER 245F
• IDE THREE’STOOGES 2951 THUNDERCATS T ' :•. 185F 1 BP 3 - 06470
Châteauneuf - lél. Vi-42.57. SUPERSKI 220F FI5 STRIKE EAGLE
185F STARQUAKE 185F 1ER ET FLAMME 225F STAR TREC K 175F EIRF.
AND FORGET 2691- SIRIP POKER II 145E FLIGHT SIMULATOR 2 450F
SUPHRSPRINT 145F IRIGHTMARF.
185F T ANGLE WOOD 185F GABRIELLE 225F TKRRORPODS 195F
G. I.G.N. 285F TEST DRIVE 295F GUILÜ 01* THIEVES 225F TIIL 1
1.insignes 185F GUNSHIP 325F THE Ht:NT FOR RFD 0(1'.
225F HMS COBRA 275F THE PAWN 225F HURLEMENTS 215F TKANTOK |75|ï IKARI WARRIORS 185F TRIVIAL PLRSUIT 285F IMPOSSIBLE MISSION II 225F IURBOGT Ï95F INDIAN MISSION 185F TURLOGH LE RODEUR 225F INIXX)R SPORTS 225F ULTIMA4 225F fNDY 500 149F li N1V .M IL.S I MU l. ATOR 225F JACKAL 185F VAMPIRES EMPIRE 195F JÉANNEDARC 285F VERSAILLES STORY 245F JINXTER 225F WARl (KÎHSVVFST 215F KINGOF CHICAGO 229F VIXEN 225F KRYSTOR 225F WESTERN GAMES 185F L AFFAIRE SYDNEY 225F WT ARDS CROWN 245F L ANNEAU DE 7ENGÀRA 215F XENON 185F LA CHOSE DE GROTEMBUR 215F ZOMBI 195F LA MARQUE JAUNE 245F L ARCHE DU CAPr: BI .(X)D
249P PC compatibles UXST MISSION 225F
I. E ;EN1) OF I IIL SVVOR 185 F m p( uns V 2 225K
I. .EJFU DU ROY 245F m +GREF.N BERFT+GRYSOR LE MAITRE DÉS AMES
215F S + ARK A Nol D+WIZZBA LL LES DIEUX DE ï .A MER 225F PC
(JOLI) HI IS I95K LES CLASSIQUES NI 175 F m -BRITE 1 .EE+WC I
EADERBOARD LES CLASSIQUES N2 175F
- ACE OF ACF-S+INFII TR ATOR LES 3 MOUSQUETAIRES 225F m LA
coll*;ci ION 185F MACI13 215F I ?ARKANOIIHWC 1 EADERBOARD
MANHATTAN DEALER ¦mm rWORLD C.AMF.S+SUPRR TENNIS MÂRBLL MADNESS
mv ALBUM EPYX 2251 MEURIRUS EN SERIE znv H +WIM EK GAMKS+PH S
TOP ¦) OFF SHORF WARRIOR 245F É| +SUMMER GAMES PUM PEGASES 225F
CARRE IVAS 275 F PEUR SUR AMYIIVILI.E 225F . :;- |p i-DAKAR
4X4+ROBIN SON PIRATES 225E m «STARTING BLOCK»BIG BEN PLAIT )ON
185F M MALETTE JEUX FII.
275* PROFESSION DETECTIVE 225F Æ +INFILTRATOR «-ECHECS 3D+N10 QIN 275F C PC HITS 2251 ROCKET RANGER 245F H + TOP G UN + THE DAMBUS11.RS SAPIENS 220F B + (JRLA 1 LSCAPE+SIRIP POKIK SCRABBLE
22. 1F Sipt 275F, .
ARKANOID 2 1831* SILEN T SERVICE 225F ARMONQUE LE V1KING . 225V SÎNBAD 245F ASTERIX CHEZ RAHA ÀD T2Ï5E SKY FOX 2 2 5F ; BALANCE OF POWER (75F SPACE RACER mv BARBARIAN 185* STRIKE FORCE i lARRHH :269F 3BARDS TALE 225F SI PFK SKI 225F. : BEDLAM 185F SUPER STAR SCX.CFR 245F BIOMC COMMANDOS 185F TAI PAN mv BOBO 225F TEST DRIVE 225F CALIFORNIA ('.AMES I95E THE ÉN FORCER 145F CARRIER COMMAND 225F THE I IUNT RED OCTOBER 225F CHAR1.1E( HAI .IN 225F THE LavST NINJA 2 185F CHF.SS MASTER 2IXKI 225F TRIVIAL PURSU1T 275F CHUCK YF.AGER R JG SIM 245E TURBO DRIVER 225F COBRA Ï75K ULTÏMA 4 225F COMBAT SCHCXJL
I85F UNÏVÊMiLH AR Y SIMULAT 225F CORRUPTION 225T VERSAILLES STORY 245F CRASH GARET 275F VIXEN I85F CRAZY cars 215F VOY AGE CENTRE TERRE 285F DARK CASl l.E 269F 20000 LIEUES SS MERS 199F DEFENDER OF THF CROWN 245F W HF RE TIME STOOD STILL J 95J- DREAM warrior 1851 * ZOMBI 215F huit: 225L ZYNAPS 185F HICRQMftNIfl EN JUILLET ET EN AOUT ! - FRAIS DE PORT GRATUITS .
,pour toute commande comportant au moins 2 jeux) AMIGA Parricipation aux frais de port et d’emballage + 15 F Précisez cassette ? Disk ? Total à payer = F NOUVEAU PAVEZ PAR CARTE BLEUE INTERBANCAIRE 'cette oieue' i 1 ! I 1 1 1 1 t i
1. ......1 ..1 1 .1 HR Date d'expiration _ . Signe
ture ... %iemt'nr : je pins L un
cbêijUï kiûcanv . CCP 1J muRikl-hm' 3: -prière payer au
facieur à-réception (en ajoutant |I8|F pot» frais de
rembounementï N° de Membre facultatif 1 I I i j i I ENTOUREZ
VOTRE ORDINATEUR DE JEUX *. AMSTRAD 464 - AMSTRAD 6128 - SHOA
- TO7 70 - TO - M05 - MQ6 - C64 - PC 1512 'ATARI-ST AMIGA ~
arcade c’est dans 80% llJlP 0,08 cas’ un *eu de l'r à
scrolling vertical. Exo- j cet l'a bien compris qui ¦«¦¦«¦¦M
s'est délibérément placé en plein consensus. Tant qu'à refaire
ce que de nombreux autres ont déjà réalisé, il faut essayer
d’améliorer, d'en donner plus.
En un mot de surpasser ce qui existe.
Là, force est de constater que le pari à presque été tenu. Des décors colorés et détaillés, de très nombreux type d'engins ennemis (tanks, chasseurs, canons, bâteaux, trains), un vaisseau de combat extensible à l'aide de nombreuses options (laser, bouclier, canon, missiles autoguidés, nacelle auxiliaire) vous entraînent dans une raquette. Les amortis ou accélérations quasi-instantanés sont donc possibles à la demande. Et c'est tout ? Non, non... Il y a aussi des briques, car, voyez-vous, le but du jeu est toujours de détruire un maximum de briques.
Mais quelle sorte de briques avons- nous là ? Plus d'une cinquantaine de types différents, incroyable ! Il y a les briques qui cachent une étincelle mortelle, celles qui modifient la gravité ou attirent repoussent la balle, celles qui changent les réactions de votre l'écran, elle se déplace dans les deux dimensions au gré de votre souris. Autre différence radicale, la vitesse de la balle et sa direction dépendent du sens et de la force du coup de monQS u début, il y eut le break Out. Après avoir fait la joie de nombreux amateurs de jeux d'arcade, il tomba peu à peu dans l'oubli. Les
micro-ordinateurs naquirent et le Break Out micro fut... Puis, quelques années plus tard, vinrent les rusés japonais responsables d'un casse-briques grand sport : Arkanoïd.
Enfin après une ribambelle de clônes, les allemands nous donnèrent Bolo sur ST. Les innovations apportées par Bolo sont suffisamment intéressantes pour redonner un coup de neuf à la formule du brise-cailloux. Tout d'abord, la raquette n’est plus rivée au bas de Score: 0009 ¦mm 02 •• I evels: 49 26 action frénétique. Enfin - et c'est certainement le plus étonnant - des vaisseaux géants ennemis d'une taille impressionnante (tanks, croiseurs spatiaux) vous attendent à chaque fin de tableau. Dommage que les déplacements des divers vaisseaux soient si saccadés I Malgré cela, un excellent
jeu d'arcade.
(Disquette Exocet Software pour ST).
P. T. raquette, celles indestructibles ou destructibles en un
certain nombre de coups, celles qui explosent en projetant
des fragments, qui changent la taille de la balle, qui passent
au niveau suivant, etc. La palette des situations rencontrées
est très large et les problèmes à résoudre sont donc
extrêmement variés. Par exemple, lorque la balle est soumise
à la gravité, c'est comme si vous essayiez de casser un mur de
briques au plafond. Voilà, vous avez droit à 100 niveaux de
cet enfer.
Grâce à l'option entrainement (il faut dépasser 20 000 points) vous pourrez démarrer sur n'importe quel tableau (attention délicate).
La partie sonore est correcte, tant la musique de présentation que les bruitages (c’était facile, merci ST replay).
Ce jeu d'arcade est l’un des rares à fonctionner en monochrome et en plus, il est beau en noir et blanc. Rassurez- vous, il est également utilisable en couleur. Le jeu a été écrit en Modula II (et non en C comme le prétendent certains I), l’assembleur serait-il en voie d'être détrôné pour les jeux d'arcade ?
Pas de problème, il s'agit vraiment de l'un des meilleurs casse-briques disponibles sur ST. Indispensable.
(Disquette Applications System pour ST, couleur ou monochrome).
P. T. caMTA PARAVIA & saNf,Smaccio Avent ures écono miques ¦ es
dinosaures logiciels ne meurent jamais. Ils rentrent en
léthargie jusqu'à ce que des petits fCités décident de les
ressusciter pour les mettre au goût du jour. C'est exactement
le cas de Santa Paravia & Fiumaocio. Sous ce nom intriguant
se cache en fait un "kingdom" ou jeu du royaume. Ce programme
à derrière lui une longue carrière, il existait déjà sur
TRS80 modèle I ! Dans cette simulation moyennâgeuse, vous
devrez gérer un royaume et prendre des décisions assurant
prospérité et richesse au pays. Pour se faire, tous les ans
vous décidez du grain à acheter ou vendre, de la nourriture à
allouer à vos serfs, des dépenses à effectuer (achat de
moulins, soldats...). Autres moyens de gagner de l'argent, les
impôts et taxes sur le commerce. Les résultats de vos
décisions ainsi que les aléas du moment (invasions de rats,
mauvaise récolte) influent directement sur vos finances.
L'adaptation sur ST n'innove pas vraiment par rapport au jeu
classique. Les graphismes sont moyens. Un produit très
médiocre.
(Disquette Starsoft pour ST).
P. T. STAFF X29 n petit tour à bord du "Stealth Fighter", ça vous
tente ? Bon, et bien en tout cas évitez celui d’Ere
Informatique.
Dans ce jeu d'arcade à scrolling vertical (encore un) vous pilotez un chasseur à réaction ultra-perfectionné. Après décollage à partir d'un gros sous-marin nucléaire, il faut vous Introduire clandestinement en Russie. Mais gare, d'innombrables tanks, casemates, bateaux de guerre, chasseurs et obstacles divers sont là pour mettre de l'ambiance. La souris sert à déplacer le viseur et le joystick gère les mouvements de l'avion ainsi que le tir mitrailleuses et missiles. Quatre options permettent de varier les décors : nuit, jour, neige, scanner. Il y a beaucoup de monde à l’écran, dommage
que le scrolling soit mauvais, les sprites minuscules et les graphismes assez médiocres.
(Deux disquettes Ere pour ST).
P. T. Scrollin teuton os amis allemands sont souvent originaux,
la preuve : Startrash.
Dans ce jeu, le but est de monter des escaliers, franchir divers obstacles d'un décor en perspective, de manière à arriver au sommet d’une tour baroque. Vous contrôlez à la souris une petite balle verte et bondissante, dans des décors loufoques à mi-chemin entre Marble Mad- ness et Eischer. Il faut vraiment se donner du mal pour ne pas tomber des nombreux escaliers, passages étroits, tours et autres problèmes liés au relief. Pour corser le tout, de gentils petits monstres viennent vous embêter. Malgré vos vies, la tâche est ardue car les araignées, poissons rouges, aspirateurs,
hypocampes et autres rouleaux compresseurs n’aiment pas les balles.
Graphismes et animation sont bons (il faut voir les effets de déformation de l’image, genre cylindre horizontal I), et le scrolling vertical est stupéfiant, je n'en dis pas plus, à vous de le découvrir. Un logiciel sympa et marrant.
(Disquette Tommy Software pour ST).
P. T. Trots tours sur une autre plate-forme, plus élevée I |
W' rr Là, il y a un œil qui rebondit. Indestructible. Il
doit se glisser dessous au bon moment. Puis sauter sur un
petit ascenseur. Autre plate-forme. Un muret à Grr... Une
tour très haute détruire en tirant, une boule rouge exas-
plantée au beau milieu pérante à dégommer. On continue. Un
d'un lac empoisonné I escalier glissant maintenant, qui vod "
Nebulus, le héros rond et repousse en arrière. Tant pis, on
fonce, vert, arrive dans son on évite un nouvel œil, des bouts
de spacionef et débarque sur la première plate-forme
s'effondrent, on tombe sur plate-forme. Un ou deux pas, et il
un ascenseur, on remonte, une boule pénètre dans la tour...
pour en ressortir noire à l'arrivée, et c'est la chute finale
!.. Sans délibérations, on pourrait discerner à Nébulus t
- or-æcaæ: pnppj F"»o a pppppppp I l'oscar du logiciel le
plus énervant de x l'année ! Chaque tour est un véritable
enfer, et il faut beaucoup, beaucoup de patience... En tout
cas, U bravo pour le j' graphisme, la L tour en pivo- (( tant
vous don- C . Mnerait presque m le vertige ! Je vous laisse,
il faut que j'en refasse une autre partie.
L'accoutumance, déjà ?
(Cassette Hewson pour Amstrad CPC).
J. M.M. SAMOURA* «*sJ Somnifère I ncore un jeu de karaté sur ce
bon vieux C64.
C'est d'un rétro...Vous | - êtes l’honorable samouraï G. Touraté et partez en ballade. En fait, c'est pas vraiment du karaté, c'est du combat avec des sabres, mais bon, n'ergotons pas, c’est un détail. Il y a un but dans le jeu : vous devez sauver Lord Noriyuki pris entre les griffes de l'infame Lord Hikiji.
Je ferais quand même remarquer qu’il n'y a pas de tord au Japon (c'est un titre anglais), mais bon, le jeu est anglais, alors, ne chipotons pas trop. Non, ce qui m’embête franchement plus c’est quand je m'endors en testant un logiciel. Après tout, un jeu, c'est fait pour s'amuser, non ? Là, c'est monotone, soporifique, déjà vu 1293 fois (ou 1386, je ne suis pas sûr). L'animation n'est pas trop mauvaise, elle est seulement moyenne, mais les graphismes sont eux très...nuls. Voilà, j’ai cherché un autre mot, j'ai pas trouvé, excusez-moi, je suis un peu fatigué ces jours-ci (vivement les
vacances). Bref. Le jeu n'est pas franchement catastrophique, il est tout simplement complètement inintéressant, déjà vu, somnifère. Bon, j'insiste pas, vous devez avoir compris, pas vrai... (Cassette Firebird pour C64).
O. F. Oes logiciels graphiques sont bizarrement rares sur MSX2.
D'autant plus étrange que le nombre de couleurs, la résolu
tion de l'écran, les possibilités d’animation laissent
entrevoir de fabuleuses réalisations !
Pixel 3 s’attaque résolument à toutes les performances graphiques dont vous avez pu rêver. Un premier sous- programme permet, banalement, de dessiner et de peindre, et ce à l’aide du clavier, d'un joystick, ou d’une souris.
Les déplacements sont fins, les manipulations assez faciles. Et votre talent ne risque pas d'être limité par d'affreuses considérations techniques : 16 couleurs simultanées pour une résolution de 512 sur 212 points, voilà une palette et une toile que Picasso lui-même vous aurait enviées ! Un menu d'icônes facilite les choses : traits libres, fonctions géométriques, remplissages, effacements, déplacements, réglage des couleurs de base, etc. Le second sous-programme permet de créer des sprites, c'est-à-dire des objets réduits qui pourront facilement être déplacés : monstre, vaisseau spa
cial, héros... L'écran affiche une grille de 16 points sur 16, dont vous définissez la couleur de chaque point. Vous pouvez dessiner ainsi un guerrier, par exemple.
Avec le troisième sous-programme, vous allez pouvoir redessiner ce guerrier, en modifiant la position d'un de ses bras. Puis d'une de ses jambes. Et enfin encore de sa tête. Vous disposerez ainsi d’une "série de sprites". En les faisant se succéder rapidement à l'affichage, le programme créera l’illusion du mouvement, de la course par exemple. C'est le procédé d'animation de tous les personnages des meilleurs jeux. Il vous restera à sauvegarder cette série de sprites ; vous pourrez la réutiliser dans tous programme basic ou langage-machine pour retrouver votre guerrier-qui-court.
Pixel 3 permet donc de créer des décors immobiles (décors, fonds d’écran), des objets, et des objets animés. L'ensemble de ses trois sous- programmes résoud à peu près tous les problèmes graphiques qui peuvent se poser. En 16 couleurs que vous pouvez mélanger, modifier, nuancer : une merveille !
(Disquette T&ESOFT pour MSX2).
J. M.M. Verne mitâdR Cela fait 100 ans que Jules Verne est mort :
du coup, les droits d'adaptation de ses œuvres sont dans le
domaine public. En clair, ça veut dire m *1 KSWe * tytfy
'fÙà qui les éditeurs n'ont pas un rond à Michel Strogoff qui
devrait être génial), payer aux héritiers du célèbre écrivain.
Et Rainbow Arts arrive tout droit des Alors, Chip nous propose
un excellent USA avec une "adaptation" du Tour du Voyage au
centre de la Terre, Colktel monde en 80 jours.
Vision un 20000 lieux sous les mers qui Et c'est nul. Et oui, que voulez-vous, s'annonce très beau (et surtout un j’aurais bien voulu éviter de la dire, mais VERSAILLES je dois dire qu'une pareille idée ne m'est strictement jamais passée par le ciboulot. Enfin bon, c'est pas vraiment mon truc, quoi. Bref, parlons plutôt du logiciel, ça vaudra mieux.
Versailles Story est un mélange de jeu d'aventure et d'éducatif.
Vous jouez le rôle d'un minable roturier iens, un jeu d'aventure signé FIL. Ça faisait bien longtemps qu'ils ne s'étaient exposés à notre vindicte vengeresse... De quoi ça parle, ce jeu ?
Voyons ce que dit la notice, je cite : "Parmi les millions de visiteurs qui, chaque année, contemplent avec ravissement le château de Versailles, qui n'a pas un jour pensé : "Que j'aurais voulu, ne serait-ce qu'une heure, vivre comme courtisan près du Roi Soleil I". Je m’en voudrais de décevoir l'auteur de ce texte aguichant, mais moi, jamais. Je ne sais pas, je dois être un cas, mais je suis aller plusieurs fois à Versailles et qui rêve jour et nuit d'être présenté au Roi Soleil. La scène se passe dans les magnifiques jardins du Château de Versailles. Mais ne croyez pas qu'il suffit de
se ballader dans les allées pour rencontrer Loulou. Oui, je sais, je l'appelle Loulou, c'est un peu familier, mais je le connais bien. Ce qu'il faut faire, en se promenant, c'est essayer de devenir gentilhomme, en achetant une perruque, une lettre de charge... Pour cela, il faut de l'argent que l'on peut obtenir en jouant à des sortes de quizz historiques.
En tout cas, il faut dire un grand bravo à FIL pour la présentation du logiciel : ils ont organisé un vrai rally, "grandeur nature", dans les jardins du château pour la presse micro. Une bonne idée, qui nous a permi de se croire, l’espace d'un après- midi, au cœur même du jeu.
Les décors du jeu, qui représentent les jardins, sont tirés d'images digitalisées généralement ARMAGEDDON c'est une véritable catastrophe, indigne de l'Amiga.
Le graphisme ne serait pas trop mauvais si le jeu tournait sur un 8 bits, mais pour un Amiga, c’est franchement très léger. L’animation est moyenne, sans détails, et surtout le scrolling une incroyable catastrophe : franchement, j'ai rarement vu pire. Lent et saccadé, bref, une horreur.
Le jeu en lui-mâme ne relève pas le niveau, et en tout cas n’arrive pas à sauver le soft : vous êtes Philéas Fogg, vous courez dans la jungle et langez des javelots sur les indigènes et les oiseaux. Niveau du jeu : Oric, peu ou prou. Intérêt : 8 ans, pas plus.
Mt Notez quand même que le soft est sûrement riche, s'il suit vraiment le bouquin.
Moi, j'ai craqué après une étape à Bombay. A déconseiller formellement aux possesseurs d'Amiga : il est possible de faire tellement mieux I (cf Docteur Amiga). Le jeu arrive aussi sur ST ces jours-ci, et je crains le pire... (Disquette Go pour Amiga).
O. P. ini d'être les spectateurs passifs du désarmement. Avec
Armaged- don, vous allez faire les choses en grand puisqu'il
s'agit de sauver la terre de la destruction atomique. Pour
cela, vous tant de te TMWiM lODC 3 «DO de bonne qualité, en
tout cas pour la version ST (une adaptation est prévue sur
PC). Mais le jeu en lui même est un peu décevant. Disons en
tout cas que le côté aventure est peu captivant : exploration
des allées, réponse à quelques questions... Le logiciel a
beaucoup plus d’intérêt pour faire découvrir aux enfants le
siècle de Louis XIV. Si on l'aborde dans cet état esprit, le
programme devient vivant, riche et agréable à utiliser.
Pour conclure en peu de mots, disons que Versailles Story est
un mauvais jeu mais un très bon logiciel de découverte
historique. Et après tout, ce n'est déjà pas si mal...
(Disquette FIL pour ST).
O. F. avez été nommé à la tête de l'Union des seize Nations
Nucléarisées (UNM).
Toutes ces nations sont speedées par la perspective de l’holocauste et ne reculent devant rien pour améliorer leurs chances de survie. Vous devez donc arbitrer avec finesse (si possible...) les conflits multiples qui surgissent. Les moyens à votre disposition ne sont pas plus efficaces que ceux de l'ONU : conseils, lettres d'appui ou de réprimande, envoi de "casques bleus", répartition des ressources.
Des satellites espions et antimissiles vous tiennent au courant des réelles intentions des cabochards et peuvent servir à limiter la casse.... Si vous ne donnez pas satisfaction, un vote de renvoi peut être demandé. En attendant, vivez avec l'angoisse de la musique annonciatrice de l’armageddon. Un jeu de stratégie dans le genre "Balance of Power", mais nettement plus facile (et beaucoup plus abordable), qui jouit d'une présentation agréable. Pas mal du tout.
(Disquette Martech pour ST).
J. Y.T. ignoble magicien Suzar a pris le pouvoir. Pour ceux qui
seraient un peu surpris par cette incroyable révélation
(encore un scoop de Micro News ?), je précise que je ne suis
pas en train de vous donner le résultat des élections.
Non, non. Bon, je reprends. Suzar vient de prendre le pouvoir dans le pays d’Anar. Je précise qu’il ne s'agit pas d'un bled quelconque mais d'un pays imaginaire. Le pays d’Anar est habité par de fiers guerriers. Pour répondre à une question vaseuse qu'un collègue vient de me poser, je précise que non, les habitants d'Anar ne s'appellent pas les anarchistes. Par ailleurs, je précise également que j'aimerais bien ne plus être interrompu continuellement. Surtout par moi-même... Ceci étant dit (assez longuement d'ailleurs), venons-en au jeu. Il s’agit d'un jeu d'aventure signé Rainbird. Mais
attention ! Bien que signé du même éditeur, ce soft n'a rien à voir avec la glorieuse série qui va de The Pawn à Jinxteren passant par le sublime Guild Of Thieves. Legend of the Sword se présente comme un jeu original dans sa forme et son fond.
La base du scénario est cependant très traditionnelle. On est loin de l’humour délirant de Guild of Thieves. Il s'agit d'une quête mystique très classique : dans un monde médiéval, un groupe de valeureux guerriers essaie de retrouver une épée magique pour vaincre l'ignoble Suzar (dont je vous causais tout à l'heure, faut suivre un peu les mecs). Ça, d'accord, ce n'est pas très original. Ce qui l'est plus, en revanche, c'est le fait que vos valeureux aventuriers peuvent aussi bien faire appel à la force qu'à la magie. Il est possible de crier des incantations mystérieuses qui fleurent bon le
jeu de rôle.
La réalisation est elle aussi classique, mais avec quand même certaines innovations. Un analyseur de syntaxe en anglais, mais assez puissant, vous per-l met d'entrer des ordres sophistiqués et certaines commandes sont regroupées dans des menus déroulants. L'écran du jeu est divisé en quatre parties. En bas, le texte. En haut à gauche, deux petits timbres-poste dans lequels s’affichent des gribouillis qui, d'après la notice, correspondent à des dessins. Je suis sceptique. En fait, c'est minuscule et très laid. Amoureux des beaux graphismes, passez votre chemin, y'a rien à voir ! A droite se
trouve une boussole qui vous servira à vous déplacer.
Mais le plus intéressant se situe en haut à droite. Un plan en 3D du territoire vient en effet vous guider. Au fur et à mesure de vos explorations, il s'enrichit des territoires connus et vous permet alors de très bien visualiser votre chemin. C'est en fait la meilleure idée du jeu, et c’est en tout cas ce qui rend la quête passionnante. Sinon, le reste est très classique.
Une chose est sûre, Legend of the Sword ne comblera que les mordus des jeux d'aventure anglais. Sa réalisation technique est relativement moyenne, malgré certaines idées originales. Et je ne parle même pas des accès disques que fait le ST après chaque commande... Signalons enfin que le jeu est fourni avec une notice et une nouvelle, toutes deux en français. Bel effort de Rainbird en, mais intérêt et public limité.
(2 disquettes Rainbird pour ST).
0. F. pesolator ne s'en sont pas trop mal tirés... Et surtout,
ils n'ont abandonné aucun des multiples personnages et objets
enchantés du jeu.
C'est pas du esolator est une adaptation du jeu de café Halls of Kairos, que beaucoup d’entre vous connaissent sans doute. Bien sûr, on ne retrouve pas la richesse graphique de l’original, mais reconnaissons en tout cas que les programmeurs La mission consiste à explorer une forteresse à quatre étages, formés d'un enchevêtrement de salles. Dans chacune, des "petits hommes bleus" patrouillent, assez gentils, très faciles à neutraliser dès qu'on a le boomerang ou une des armes de tir (Mac, le héros, part avec ses poings nus). Une sorte de chou-fleur borgne vous tire dessus sans
arrêt ; inutile de le détruire, il reparaît aussitôt à proximité.
D’étranges symboles ornent certains murs : Mac, en les frappant, immobilisera les ennemis ou fera naître des alliés temporaires. Des cibles rouges et jaunes peuvent aussi le téléporter d’un coin à l’autre de Kairos.
Beaucoup d’objets à ramasser, de la fiole qui requinque au filtre qui permet de faire des roulés-boulés. Et des HAILS or KAIROS'
* [À- tourisme monstres redoutables à vaincre entre chaque
niveau de la forteresse. Du bon • m Wip
• ... î % p
• H i t&ÊÈflC .
Y. ¦à s h ; ¦ â ( . •;.
¦ :â f V C - : 7 ** uo* r. - * ¦A * . - boulot, sans génie, mais Desolator se joue avec plaisir. La provision d’énergie de 3000 et les 5 vies permettent des parties au long cours, même pour les plus débiles d'entre nous. C'est gentil.
(Disquette cassette US Gold pour Amstrad CPC).
J. M.M. RECRUTE.. DEVELOPPEURS ARTISTES Nos atouts : Leadership
européen d’INFOGRAMES dans la micro-édition de logiciels
ludiques et présence croissante sur tous les média
interactifs.
Groupe numéro 1 sur le marché français avec un C.A. de 100 MF et un effectif de 100 personnes.
Le défi : participer à l’expansion de la plus grosse structure de développement européenne et aller jusqu'au bout de vos idées avec l’appui d’une équipe de créatifs, graphistes musiciens dynamiques, motivés et professionnels.
Vos atouts : la connaissance de l’assembleur, du langage C, de la programmation sur 68 000 et 8086 et tant mieux si vous avez déjà une expérience en micro informatique familiale.
Postes basés à Lyon, Châlon-sur-Saône, Grenoble, Paris, Londres (G.B.). Adresser CV + photo -F lettre manuscrite à INFOGRAMES à l’attention de M.C. BAROU, 84, rue du 1er Mars 1943, 69628 Villeurbanne Cedex ' gauntlet tement de la vraie machine d'arcade.
Nouveau donjon Les graphismes, hélas, ont rétrécit par Hé, hé I Enfin l'adaptation rapport au précédent volet, mais ils res- de la suite du jeu tent acceptables. La vitesse de d'arcade d'enfer qui a fait un tabac monstrueux dans toutes les salles de T r ËmC jeu de la planète. Gauntlet 1er était tout éÊL- Æ M » i à fait convainquant lors de son pasage H sur ST, mais bon... (grosse déception des accros), il était impossible de jouer à 4 simultanément... Comment impos- sible ? Mais si c'est possible, avec l'interface adéquate (bientôt disponible) *, )W(1 .•• | et la version 2 du-dit
logiciel ludique. Il v- devient tout à fait envisageable voire 'jA 1 même raisonnable de jouer avec Papy HHHI jr ffU LM et Mamy ou avec le concierge et le fac- ' teur. ~ V Pas la peine de s’étendre sur le méca- NwwliW nisme du jeu car tout le Monde connaît * Gauntlet, n’est-ce pas ? Comment, K 905 1461 eatherneck, de Micro- deal, est l'un des programmes que les possesseurs de ST attendaient depuis des mois.
Remake du célèbre Commando, dont il reprend le principe, Leatherneck est en effet le premier jeu de ce style à être spécifiquement développé sur 16 bits et donc à en tirer pleinement partie.
Le principe rappelle effectivement beaucoup Commando : vous dirigez votre guerrier dans un paysage hostile et devez affronter un paquet d'ennemis qui courent dans tous les sens, sans compter un maximum de canons.
Grande nouveauté, on peut jouer seul, à deux (d'accord, d'accord, ça c’est classique), mais aussi à quatre ! Eh oui, grâce une fameuse extension qui est en train de devenir un standard (en plus, elle ne vaut que 60 F et sera importée d'ici quelques semaines), on peut s'éclater à quatre sur un joystick.
A noter que cette interface fonctionne aussi sur Gauntlet 2 et devrait être adaptée à Hot Bail, de Satory, le jour où il sortira enfin.
Leatherneck est très bien fait, avec notamment une superbe gestion des sprites : les écrans sont surpeuplés de bonhommes, de canons, de mitraille... Bref, c'est vraiment l'enfer. Je ne ferais qu'un seul reproche au jeu, il est trop difficile. Tout seul, même en usant avec dextérité de la mitraillette et des grenades, je ne vois pas comment on peut s’en sortir. A deux, c'est à peine plus évident. Et même à quatre, vous n'êtes pas près d'en voir le bout... Leatherneck plaira à tous les Rambos en herbe, mais la qualité de la réalisation pourra même séduire les pacificistes.
Un grand jeu.
(Disquette Microdeal pour ST).
O. F. Histoire Le squelette de votre maître en pièces déta
chées, ses os sacrés répandus aux quatre coins de la campagne
: affreux ! Allez hop : une épée neuve, une tunique propre, un
casse-croûte dragon-cornichon et un tonneau de bière de
serpent, vous partez reconstituer le bonhomme malgré les
attaques des sbires du méchant seigneur !
Dans le genre arcade-aventure, on fait difficilement mieux : des régions variées, des ennemis dans tous les coins, des forêts, des villages, des labyrinthes, une foule de rencontres horribles ou merveilleuses, et un catalogue d’objets magiques à faire bleuir de jalousie Merlin l'Enchanteur : plus de 30 armes, fioles, potions, anneaux sacrés, etc, etc !
Vraiment, les programmeurs de Gothik ont fait leur maximum et ont bourré jusqu'à l'explosion la mémoire de l'Amstrad... Et vous pouvez choisir votre personnage de départ : Olga, spécialisée dans la magie (ah, les femmes...) ou Olaf, le combattant musclé (ah, les hommes...). Un soft excellent, graphisme, musique et tout. Un seul regret, et de taille : pas moyen de sauver une partie en cours... Le temps que vous ayez reconstitué les os de votre pauvre maître, sans jamais éteindre (-'ordinateur, nous vous conseillons de prendre tout de suite une semaine de congé. Sans oublier de décrocher le
téléphone.
(Cassette disquette Firebird pour Amstrad CPC).
J. M.M. LE GFA
3. 0 Le GFA-BASIC 3.0 est annoncé pour le ST et pour l'Amiga.
Nous avons testé la pré-version sur ST (la version Amiga
devant être, en plus, multl-tâches).
Les deux versions seront disponibles... bientôt, mais cela fait longtemps qu'on le dit !
L'ÉDITEUR Bien qu'en apparence il soit le même que la version 2, celui-ci est plus rapide et surtout plus fonctionnel. Première grande idée : le folding. Chaque procédure peut être refermée en appuyant sur la touche help ou ouvert de la même façon. Il faut penser que votre source est comme une disquette avec un fichier principal et des sous-directory.
Pour analyser un sous-programme, il suffit d'ouvrir votre sous-routine.
L'avantage de cette fonction est que la plupart des programmes GFA sont visualisés sur 3 pages écran maximum.
L'éditeur peut se gérer à la souris ou au clavier. Par exemple, la fonction GOTO LINE peut se faire en cliquant sur sa case, ou en tapant Control G. Il parait que la version Amiga aura sa barre de menu en bas de l'écran, ce qui serait une grande différence visuelle par rapport à la version ST. Mais le plus intéressant c'est évidemment les nouvelles commandes de ce GFA. Comme toutes les fonctions ont été accélérées ou améliorées, il me semble plus utile d’aborder les véritables nouveautés.
Cet article se présente plus comme un catalogue de faits nouveaux car, autrement, l'article ferait 400 pages ! Nous réaliserons un comparatif de ce Basic sous ST et sous Amiga, affaire à suivre donc.
LES VARIABLES ET LA MÉMOIRE Elles sont aux nombres de six (entre parenthèse, le nombre d'octets pris par la variable et sa notation) : booléen (1,1), octet (1,!), mot (2,&), entier (4,%), flottant (8, ), alphanumérique (1- 32767,$ ). Les commandes CINT() et CFLOAT() permettent de modifier le type d'une variable. BYTE renvoie l'octet faible d’un mot long. CARD le mot faible signé d’un mot long, INT le mot faible non signé d'un mot long, et LONG correspond à LPEEK soit un mot long.
Pour écrire la fonction Varptr, vous BASIC avez le choix entre Varptr(), V:, *. Il conviendra de prendre V: afin d'avoir des sources plus lisibles. Pour les tableaux : il est possible d'accéder aux calculs matriciels, de réaliser des tris suivant deux méthodes (avec possibilité de trier plusieurs tableaux en même temps) : le QSORT si vous avez peu de variables, et SSORT si vous en avez beaucoup (encore que cela peut se discuter suivant les cas). Au fait, la commande LE est toujours là, et VOID peut s'écrire avec un tilde ~. Pour mémoire, Malloc, Mshrink, Mfree sont enfin disponibles
sans passer par GEMDOS(), et je vous conseille vraiment de les utiliser sinon vous n’avez pas encore compris comment fonctionne le ST (c'est grave Professeur ST ? Que non, un peu de Gauntlet 2 vous remettra d'aplomb). Il est possible de reprendre la mémoire qu'on avait désallouée en tapant RESERVE tout simplement.
ARITHMÉTIQUE SUR LES ENTIERS Au lieu d'écrire x%«INT(3*2+5 2) i faudra, pour aller plus vite, écrire x%=ADD(MUL(3,2),DIV(5,2)) ce qui simplifie beaucoup l'écriture, n'est-ce pas ? Enfin, la révolution a lieu : il est possible de manipuler les bits comme on veut. Evidemment, il faut connaître le 68000 ou ça ne vous servira pas tellement. Allez, je cite BCLR, BSET, STST, BCHG (oui, c'est du GFA !), SHL, ROL, XOR, SWAP, et le plus simple AND.
CLAVIER KEYPAD renvoit l'état des touches Shift, Control, et Alternate. KEYTEST correspond à INKEY$ mais renvoit le code ASCII, et KEYGET remplace INP(2) et correspond à la fonction GET des autres Basic. KEYPRESS simule l'appui sur une touche, c'est très agréable pour faire une démo de son logiciel. KEYDEF pour définir les touche de fonctions qui restent disponibles sous l’éditeur si vous appuyez sur la touche Alternate. SETMOUSE vous servira à placer la souris là où vous le désirez (j'imagine déjà quelques gags, mais c'est aussi très bien pour faire une démo ou pour un mode Help, c'est à
vous de voir). Les fonctions pour gérer les joysticks sont présentes et très faciles à utiliser.
LES FICHIERS Je passe par dessus ces commandes car je n'ai pas la même conception des fichiers indexés que Franck Owtroski, et je ne tiens pas à me fâcher, sinon j'appelle Docteur Amiga.
LES PROS, C'EST DUR !
Là se trouve la plus grande innovation : la commande ELSEIF évite les incroyables indentations qui existaient avec la version 2 et gagne deux lignes en évitant le ELSE...ENDIF, ouf ! Mais c'est pas tout, la commande CASE est là (pour la gestion des choix des utilisateurs, ça aide). Autre (r)évolution, avant il y avait REPEAT...UNTIL et WHILE...WEND et bien maintenant il est possible de combiner les deux afin d’avoir un test en début de procédure et un en fin de procédure à condition de se servir de DO...LOOP. C’est super compliqué et ça doit être très efficace, exemple : DO UNTIL
condition DO WHILE condition LOOP LOOP UNTIL condition Les fonctions sont maintenant sur plusieurs lignes permettant par exemple des récursivités intenses dont presque aucun programmeur ne se sert (j’ai pas raison ?). Et il est possible de retourner les variables lorsqu'on fait un GOSUB fonction (variable), ce qui peut aussi s'écrire (©fonction (variable) ou plus court fonction (variable).
GRAPHISME INTERPRETEUR C Owstrosky n'a pas aimé le ST Basic, il a créé le GFA-Basic. Owstrosky n'a pas aimé le ST Logo, il l'a mis dans le GFA Basic 3. Pour faire un carré, vous pourrez écrire DRAW "fd 50 It 45 fd 50 etc." De plus, le curseur graphique peut-être déplacé en mode absolu ou en mode relatif, ce qui sert beaucoup pour une fonction zoom. Et pour fixer l'échelle des axes, vous avez Sx et SY.
Je suis content de voir que CLS efface tout simplement l'écran, si si je tiens à le dire.
LE RESTE Les restes sont toujours pour la fin, c'est pour ça que ce sont des restes.
La version 3 supporte le GEM, es LINE- A, le VDI, les ressources et leurs structures. La documentation est classée comme mon article (en fait c'est l'inverse) et contient enfin des exemples précis, plus une liste référentielle des fonctions GEMDOS, BIOS, XBIOS. Il est même donné une gestion complète du GEM et des ressources.
Bon, et le compilateur ? Il sera près (c'est ma date et non celle donnée par Micro-Application) vers novembre.
En quelques mots, le GFA 3 c'est puissance, rapidité, lisibilité et efficacité.
Tout est prévu pour un développement sérieux, je n'en veux pour preuve qu'en cas d'erreur le GFA revient à la ligne qui a provoqué l'erreur et affiche à la seconde ligne de l'écran son erreur. Le curseur est mieux géré puisqu'il ne revient pas sans cesse en début de ligne. Franchement, pourquoi hésitez sur son achat, surtout si vous êtes possesseur de la version 2, il ne vous en coûtera que 350 F. (Disquette Micro Application pour ST).
Arthur Rué dê îWft m beut DF9 CINÔuAiJTê
VI. 1 Les programmeurs ont adopté le langage C parce qu’il est
portable, puissant et rapide, mais il reste d'un abord
épineux et c’est un langage compilé. Il faut éditer son
texte, puis le compiler, puis le linker et puis tout
recommencer à la moindre erreur. Avec un langage interprété
comme le Basic, on tape, on fait run... et on corrige. INTER.
C possède deux objectifs, le premier est d'apporter aux
débutants un apprentissage facile et le second de permettre
aux habitués de tester rapidement leurs programmes avant de
les compiler.
Vaste programme... Le premier objectif est atteint. INTER. C tient sur 2 disquettes de 360 ko et ne coûte que 390 F. L'environnement, sous GEM est bien pensé. Le menu comprend les commandes de l'éditeur et celles de l’interpréteur, une calculette, une table des codes ASCII et des informations diverses (tailles des programmes, fonctions...). L'éditeur, complet et puissant, permet d'avoir 8 modules présents en mémoire simultanément. On peut définir des macro-instructions et il apporte une certaine aide syntaxique.
L'interpréteur offre le pas à pas du programme et la trace des variables. Il peut travailler avec des modules liés ou indépendants. Les nombreuses options disponibles sont sauvées sur disque et se chargent à la mise en route. Le premier contact devrait très bien se passer.
Passons à la partie technique, le langage proprement dit. La documentation en français est succinte : après le mode d'emploi de l’éditeur- interpréteur, on trouve une vague initiation au C et une introduction à GEM.
En ce qui concerne Pinterfaçage avec GEM, l'auteur propose toute une batterie de fonctions qui allègent considérablement la programmation : la boîte à outils. Pour la norme C, on doit déplorer des carences surtout dans le secteur des variables : Les déclarations extern, static et register ne sont pas acceptées et le type unsigned engendre à l'exécution des erreurs non signalées.
Les variables structurées sont réduites à la portion congrue : INTER. C n'accepte pas leur initialisation globale, il ne permet pas de définir des structures imbriquées et ne connaît pas les £Ÿ, T*A» l)ü FEU ?.
Tôo'l • MA(5 3e Le 6Aj?0£ ?l€ o» l'C- sêpa CoTÉ f tTTrZj "'C types union ni champs de bits.
Seules les variables globales peuvent être initialisées lors de leur déclaration et cela à raison d’une seule par ligne.
Ces insuffisances rendent aléatoire la compatibilité entre INTER. C et un compilateur. Mais il y a pire et si l’exécution se fait à une vitesse acceptable, on remarque des phénomènes surprenant... Des expressions syntaxiquement exactes engendrent des erreurs.
Il semble qu’il y ait des problèmes de priorité des opérateurs, ce qui expliquerait le besoin de parenthèses normalement inutiles.
INTER. C m’a froidement renvoyé sous le bureau en tentant d’exécuter des programmes pourtant corrects.
Le plus beau fleuron de la collection est un source comportant 3 fonctions main() qui ne provoque aucune récrimination de la part de l’interpréteur seul le dernier main() est interprété.
Mort de rire, je passe à la conclusion... INTER. C se révèle trop déficient pour être utilisé avec profit par des professionnels ou même par des gens déjà familiarisés avec ce langage. Inutilisable pour des applications sérieuses, son usage se réduit à apprendre aux débutants les principaux automatismes du
C. Il y trouveront un environnement facile à maîtriser qui les
aidera à passer le cap difficile des premières semaines.
On regrette que tant de bonnes idées et d’efforts soient gâchés par des erreurs de détail et le manque de finition. Il serait pour le moins souhaitable qu’une nouvelle version vienne corriger ces lacunes.
(2 disquettes Loriciels pour Atari ST).
Jean-Yves Trétout treet Gang est le second jeu de la société Time Warps qui a réalisé le superbe The Great Giana Sisters. C'est donc avec un heureux plaisir que nous avons pu tester cette version en Allemagne. Résultat: un jeu nul, mais nul.
Ment ils sont mal dessinés, l'animation du jeu en profite pour vous agresser aussi, seule la musique tire son épingle du jeu, et encore, elle agresse quand même un peu les oreilles. Au fait, n'en profitez pas pour agresser votre joystick lorsque vous verrez votre personnage agir avec lenteur, non ce n'est vraiment pas le but du jeu ! En conclusion mais je pense que vous l'avez compris : un jeu pour les masos qui aiment se faire agresser.
Adressez l'auteur !
(2 disquettes Time Warps pour ST).
Prof ST i „..L. k J- i._ .k„ pkr l A k W I L kl-k Î Ël&Z&Ï *i C’est bien simple, c'est dix fois plus nul que Manhattan Dealers. Le but du jeu est bien connu, des agresseurs vous agressent et agressent vos yeux telle- n l'attendait beaucoup ce logiciel, autant que Buggy Boy et bien j'ai la même impression : superbes graphismes, bonnes animations, bonne musique, excellent quoi ! Inspiré du dessin animé dont on a oublié le nom en France, les Thundercats sont enfin sur ST. Vous jouez le rôle du chef qui doit délivrer les autres membres de l'équipe. Armé de votre seule épée, vous devez tuer les
ennemis qui surgissent çà et là. Le jeu se déroule avec un excellent scrolling latéral et vous avez une minute en moyenne pour finir un niveau. Si votre temps tombe à zéro, les ennemis sont beaucoup plus nombreux et plus agressifs, ce qui empêche généralement de finir le niveau en cours. Les extras: certains niveaux servent de bonus si vous arrivez à délivrer un membre de l'équipe. Votre épée pourra être remplacée par un tir si vous prenez un bouclier qui traîne par terre ou dans les arbres (un peu comme les softs à Micro News) et le must : au 3ème tableau vous pourrez prendre un scooter
qui accéléra votre déplacement (et le scrolling, tant qu'à faire). A la minute où j'écris ces lignes, il m’est impossible de dire combien de niveaux sont inclus dans ce jeu, en tout cas Vixen à côté, c'est de la broutille. Elite fait encore très fort, bravissimo !
(Disquette Elite pour ST).
Prof ST ré®. I® saut à ski. On sa croirait à Cagiiari tellement le tremplin est res- Epyx est l'éditeur spécia- semblant. Il faut d’abord guider le skieur lisé dans les "games" en sur le tremplin avant de le diriger en vol tout genre, Winter plané. Ce n’est pas trop dur à faire, Games et Summer mais il faut vraiment s'accrocher pour Games entre autres, réussir une bonne performance. A jouer bien passer entre les portes. Attention, ne soyez pas trop ambitieux, ne partez pas trop vite, sinon c'est la chute assuCette fois-ci, ils font encore plus fort, à plusieurs, le combat est acharné, avec
l'adaptation officielle des J.O. de Allez, passons au patinage artistique, Cagiiari, pas moins. A titre d’information, je vous signale que l'adaptation des J.O. de Séoul est aussi prévue pour la fin de l'année. La première crainte qui nous est évi- yT demment venue à l'esprit est d’assister * . C à un quelconque remake de Winter Games. Il n’en n'est rien : les program- .
Meurs d'Epyx ont réussi le tour de force m , * de renouveler le genre et de faire » encore mieux ! S ' Tout d’abord, c'est normal, la cérémonie d'ouverture, où l'on reconnait très bien la ville de Cagiiari. Le spectacle Jr.iMHMMMàæssaæssfc est de qualité, et ça compte aussi pour ¦ ; .
Faire un bon logiciel. Comme pour tous les Epyx, il est possible de jouer à plu- x. ç sieurs, de sélectionner les épreuves ». & désirées ou de s’entraîner. Au menu, : six épreuves, toutes plus belles les unes que les autres. ¦¦¦¦[ J ( I Ibfl l| L M D'abord, le bobsleigh, très différent de l'épreuve de Winter Games. On n'est plus à l'interieur du bob mais on suit ¦ l'épreuve depuis différents angles de de loin l'épreuve la plus sophistiquée, prise de vue. Une épreuve originale, dif- puisqu'il est possible de choisir entre ficile, mais prenante. Différentes musiques : valse, rock, On
continue avec mon épreuve préfé- jazz, etc. Superbe. L’animation de la danseuse est vraiment étonnante.
¦HHWVB L'épreuve est par contre très, très diffi- d'entraînement et pas mal d'échecs passons sur la piste de vitesse. Il est bien sûr possible de choisir la distance et vous avez intérêt à y aller progressivement car la manipulation du sprinteur c’est la plus belle animation que j’ai jamais vue sur un C64. Les mouvements sont réalistes comme jamais.
Dommage que les décors soient quel- tV . T conques.
Passons à ma deuxième épreuve préfé- Prée, la descente. C’est somptueux.
. Vous fixez d'abord cinq caméras où vous le désirez sur la piste. Quand vous passerez à côté, vous verrez alors le skieur de côté et pourrez plus facilement modifier sa vitesse. Sinon, ¦ vous voyez la scène comme un skieur la verrait : un grand vide sous vos pieds et les pointes des skis en avant.
Il faut alors vous diriger, de manière à rée. Une épreuve de grande classe, passionnante à jouer.
On en arrive ensuite au slalom parallèle, où deux coureurs s'affrontent simultanément. La principale difficulté vient ici du timing très précis qu’il faut acquérir avec la pratique. Il est très difficile de faire de bons temps, surtout devant l'ordinateur. Mais là encore, c'est une épreuve géniale si on la joue à deux, et la lutte devient vite torride.
Pas trop torride quand même, où la neige va fondre... La seule déception du soft, c'est le ski de fond, moyen et aux graphismes assez médiocres. Mais bon, tout le reste est de qualité, donc ça va, on n'hurlera pas trop.
The Games : Winter Edition est incontestablement le jeu de l'été. Si on y joue seul, on essaiera, des nuits entières, d'améliorer ses records (sauvés sur disque). Mais je vous conseille plutôt d'organiser des compétitions. Seul risque : la journée (et la nuit) risquent de passer très, très vite... Les possesseurs de C64 ont bien de la chance : le jeu est déjà dispo. Pour les versions ST et CPC (entre autres...) il faudra avoir le courage de patienter jusqu'en septembre... (2 disquettes Epyx pour C64).
O. F. ¦ cvs OARÇRUSAM esk Econ TrâïïÇport Pool Spécial Support
ftrnu_ Wargame, ncore un wargame de SSI ! En anglais, pour le
moment, mais je signale aux amoureux du genre que Ubi Soft
francise tous les softs de SSI. Ainsi, Colonial Conquest est
enfin dispo en français, une bonne nouvelle. Et l'échange avec
la version anglaise est gratuite... Bon plan. Cette fois-ci,
ils ont assuré sérieux chez Ubi, ça fait vraiment plaisir.
Si tous les éditeurs faisaient pareil... morne Wargame !
Hum. Vous avez peut-être remarqué que je parle de tout sauf du jeu, dans ce test, ce qui est quand même paradoxal.
C'est que je ne sais pas trop quoi en penser. C'est un wargame spatial, qui tourne sous GEM, et il n’est pas très beau. Il a l’air très riche et très sophistiqué. Moi qui, d'habitude, aime bien les wargames, je n’ai pas réussi à entrer Current DateJ04 2320 Current victory leuels Holy Republic...... 08 Corporate League... 08 Use nouse to select dedans. Trop rébarbatif sans doute, trop compliqué certainement, et trop statique à coup sûr. Bref, il ne plaira qu’aux fans du genre, mais encore faudrait-il qu’ils soient en état de manque pour se laisser tenter. A moins que la version française...
(Disquette SSI pour ST).
O. F. BÆuengH |MO Un jeu de rôle français Coüî®9 füYSÜle sur C64
lors là, je dis bravo.
Bravo, c'est tout ! Lan- | khor (Le manoir de Mor- tevielle) tente un sacré pari en sortant une nouveauté sur C64. Le marché C64 MX Challenge est une re-pompe intégrale de Super Sprint, sauf que au lieu de diriger des Formules 1, on essaie de commander des vélos de cross. Je dis bien “essaie" car c'est complètement injouable, une vraie calamité... Le joystick est très mal géré, les vélos ne répondent que quand ils ont le temps, c’est à dire rarement.. Bref, c'est la catastrophe. Dommage, les graphismes étaient un peu plus riches que ceux de Super Sprint. A éviter de toute urgence.
(Disquette Code Master pour ST).
O. F. Mât ¦ Pc WsSMSSfflÊ&Œm.
ïj II Ivin Atombender ! Vous ' sâBffTSj lui aviez mis la piquette dans la première mou- t ture du jeu mais le y « *• * * revoilà, hargneux et la bave aux lèvres, bien décidé à vous en -..... faire voir de toutes les couleurs I Ce jeu est dans le même style que le pré- cèdent mais les pièges et les trappes sont plus mortelles et donc... plus Vous êtes l'agent 4125 et vous avez dures seront les chutes I été recruté pour partir à l'assaut de la nouvelle forteresse d'Elvin (le nouveau modèle à cinq tourelles) afin de l'empêcher, une fois de plus, de con- s'effondre petit à petit en France, en
quérir le monde. Il vous faudra donc partie parce qu'aucun éditeur français combattre toutes sortes de robots afin ne veut plus prendre le risque de sortir d'acquérir les laissez-passer qui perdes nouveaux jeux. Alors, encore une mettent l'accès aux tours ; il faudra fois, bravo à Lankhor... également récolter les morceaux de Et comme en plus NO est un très bon musique qui donnent accès à Elvin.
Soft, les choses vont pour le mieux. La conception et la réalisation ont duré deux ans, mais quand on voit le résul- tat, on comprend pourquoi. || Mi-jeu de rôle, mi-jeu d'aventure géré 11 par icônes, NO possède un scénario II très riche (malgré quelques petites 11 ambiguïtés sans grande importance), H une excellente ergonomie et de H superbes graphismes. La richesse du jeu est telle qu'elle réclame la bagatelle de trois disquettes... Bref, un jeu superbe et captivant que les fans de C64 ne devraient pas rater, ils n'en verront plus souvent, des comme ça... (Disquette Lankhor pour C64).
O. F. Beaucoup d’objets se trouvent dans les tours : voitures,
meubles, hi-fi, et vous pourrez également activer les
fonctions de divers ordinateurs par l'intermédiaire d'icônes.
Les icônes représentent des explosifs (pour percer le sol),
des bombes à retardement (pour ouvrir les coffres), des robots
(pour ralentir les autres robots), des ampoules électriques
et deux autres symboles qui agissent sur les ascenseurs.
Les séquences de musique sont cachées dans les coffres et vous devrez les assembler afin de former la mélodie complète qui permet d'ouvrir les portes de l’ascenseur express qui mène au labo d'Elvin, dans la tour centrale.
Les qualités de la première version sont présentes dans Impossible Mission 2 : l'atmosphère tendue et réaliste, le thème de l'espionnage, les sauts et les mouvements du héros et le temps chronométré qui ajoute au stress. Les graphismes sont bien détaillés et le personnage accomplit les sauts les plus spectaculaires depuis "International Karaté" !
Le moins bon maintenant : les couleurs des arrière-plans sont assez ternes et la bande sonore est décevante par rapport à la version Commodore 64. Il n'y a pas de musique pendant l'écran-titre et très peu de paroles, avec seulement un cri digitalisé lorsque le héros meurt. Les bruitages' des robots (désintégrations et bruits de pas) sont au niveau minimum et ne présentent aucune amélioration depuis la version précédente.
Ceci mis à part, les fans de la première version retrouveront ce jeu avec plaisir sur ST et ceux qui le découvrent seront certainement emballés.
(Disquette Epyx pour Atari ST).
D. H. M.S. J.-M.B. . ankhor est en train de se diversifier
au maximum et qui s’en plaindra ? Vu la qualité des logiciels
qu’ils nous proposent, on en redemanderait plutôt !
Killdozer, leur premier jeu d’arcade, est encourageant à cet égard. C’est un savant mélange d’arcade et de réflexion, dans lequel vous devrez montrer autant de ruse que d'habileté au joystick. Si le principe du jeu est assez classique (balade d'un engin armé dans un labyrinthe, avec combat contre engins armés), retenons quand même un effort certain d'originalité. Plusieurs types d’adversaires vous sont proposés, et vous devez impérativement les combattre différemment, sinon le jeu est perdu. Inutile, par exemple, de tuer tous les adversaires, vous ne tarderiez guère à les rejoindre dans
la mort... Les amateurs d'arcade pure et dure seront peut-être décontenancés, mais ceux qui feront un effort découvriront un jeu très sympathique. A noter qu’en plus, un éditeur vraiment très performant vous est fourni pour créer votre propre univers.
Killdozer possède un univers riche que je vous laisse découvrir au gré de vos parties : vous ne le regretterez pas. Et il est bien agréable de voir un nouvel éditeur français arriver sur le marché.
Vivement la suite... (Disquette Lankhor pour ST).
71 : 1
* *3*' jouer au joystick, le clavier répond vrai- |3T g ÉÈ 1 k
ment très mal et à la souris, c'est pire I : W 1 ;T '"JL i;:
-BHjfl que tout : quand je vous parlais de catastrophe... Je
passe sur des détails comme l'imprécision des mouvements, les
bugs dans l'animation (si vous passez derrière un arbre, à
l'écran vous phismes sont franchement indignes du êtes toujours
devant !).
ST. L'animation est une horreur, impré- Comme tous les clones de Crafton & cise et sautillante. Il est impossible de Xunk, Indian Mission aurait pu être Abus dangereux t v'.üRX! m H « » * 1 Hoktel Vision est une société qui fait visiblement beaucoup d’efforts pour produire des softs de qualité (voir le soin apporté à la finition de 20 000 Lieux sous les mers). Mais Indian Mission me laisse rêveur.
Vous dirigez un personnage dans un décor en 3D tout en ramassant certains objets (épée, clé...) et en combattant des ennemis (chien, serpent, etc).
C’est une catastrophe. Les gra- ouble suite pour une série à succès (ne nous demandez pas où est passé le III, nous ne le savons pas). L’épisode Il vous jette tout de suite sur le pavé d'une cité médiévale, dans une rue bordée de châteaux et d'échoppes, il faut entrer pour voir : on vous propose de tout. Des armes et des potions évidemment (biens de consommation courante), un peu de magie (le luxe), et beaucoup de services (médecins, formations accélérées diverses, etc).
Exactement de quoi équiper et renforcer votre personnage avant de le précipiter dans un monde souterrain peu hospitalier... C’est ultra- classique, il y a à peine besoin de lire la règle avant de commencer, mais on se laisse prendre au jeu. La cartouche étant compatible MSX1 et MSX2, les graphismes du monde souterrain sont plutôt sommaires ; sacrifiés sans doute au profit des portraits très soignés des principaux commerçants et magiciens, un drôle de choix à notre avis dans la répartition des précieux K- octets consacrés à l’affichage... tous flamme !
Pas de restrictions par contre quant à Dragonslayer IV : graphisme génial, jeu passionnant, délire complet. Vous commencez par choisir votre personnage parmi les membres de la famille Drasle (ce qui va du géant au nain en passant par le chien ou le chat !) ; certains choix vous interdisent de profiter de certains objets (pas de masse d’arme ni de cuirasse pour le chat, mais beaucoup de magie....). Reste à s’enfoncer dans un nouveau dédale de salles, de grottes, de puits, de couloirs... Fabuleux : en plus de deux heures de tests, nous avons toujours découvert des lieux entièrement
nouveaux, des régions entièrement inexplorées, comme si le champ de jeu était infini ! Il y a des monstres pour tous les goûts, des plus banals (petits dragons verdâtres) aux plus extravagants (des sortes de "trains” de trois ou quatre cochons qui se tiennent par la queue et traversent les couloirs à pleine bombe, incroyable I). Un joyeux délire qui profite à fond des perforréussi, mais la quête semble se limiter à une sempiternelle exploration sans grand intérêt. Si la réalisation technique et le graphisme avaient été à la hauteur, on aurait pu être séduit et rentrer à tond dans
l'univers du jeu. Mais il n'y a vraiment rien qui vienne relever le lot, à part, soyons juste, une musique et des bruitages bien faits. La version PC est du même niveau et, quoique relativement bien réalisée, reste quand même très quelconque. Indian Mission est un ratage complet. Dommage.
(2 disquettes Coktel Vision pour ST ou PC).
O. F. mances graphiques du MSX2, et qui risque de vous résister
pendant plusieurs mois. Mais les programmeurs ont eu pitié, et
la cartouche autorise une option de sauvegarde sur cassette ou
disquette, plus quelques mots de passe... Merci.
(Cartouches Falcom pour MSX1 et 2).
J. M.M. aramba ! Quel jeu ! Disons que la drôle de bestiole
longiligne que vous déplacez s'appelle Aldo, c'est la jaquette
qui nous le précise. Disons qu'elle est perdue au milieu de
l’espace sur une succession de plate-formes surréalistes,
encombrées d’arbres, de buissons, d'étranges petits tertres,
et de toute une collection de bestioles plus horribles les
unes que les autres (oui, vraiment affreuses), qui vont et
viennent mécaniquement, sans but... Alors disons qu'AIdo doit
traverser chaque plate-forme pour passer à la suivante,
que pour cela il se déplace avec une lenteur majestueuse, ce
qui ne l’empêche pas de buter contre le moindre obstacle (même
s’il ne se trouve pas exactement dessus, bizarrerie de
l'espace...), qu'il doit éviter les monstres aux mouvements si
harmonieux, et disons encore qu'il peut les éliminer en
tirant dessus avec un projectile invisible qui n’apparait
jamais à l'écran... Disons finalement que les rebords de la
plate-forme, d’un marron si judicieusement choisi, sont très
glissants, et que le pauvre Aldo bascule souvent dans les
gouffres interstellaires sans trop savoir pourquoi, et qu'à
ce moment se charge un écran secondaire, longuement
(graphisme fabuleux oblige...), pour vous annoncer la perte
d’une de ses vies... Caramba ! Il est vraiment unique, ce
jeu d’arcade ! Passez-moi le goudron et les plumes...
(Disquette MBC pour Amstrad).
J. M.M. COMPLETEZ VOTRE COLLECTION DE MSX NEWS PRIX DU N° : 19 F.
- Sauf MSX NEWS N°1 î 7 F. MSX NEWS N°1 : L'article définitif
sur Nemesis, le Music Module, les fichiers batch. Meurtres sur
l'Atlantique, Konami et les tableaux magiques, les jeux MSX2
plein écran, Magical Kid Wiz, Lode Runner, The Goonies,
Illusions, Twin Bee, Midnight Brothers, les jeux de rôle, etc.
MSX NEWS N°2 : Penguin Adventure, Vampire Killer, Dracula mode
d'emploi, Rambo, Green Beret, les jeux Namco, l'Héritage, Kid
Kit, Les Passagers du vent, l'Affaire, Regate, le DOS, le Sony
HBF-700F, l'Affaire Vera Cruz, Coaster Race, Pippols,
Dunkshot, B.D. rôle : Le Mort-Vivant, etc. MSX NEWS N°3 : Les
Monstres attaquent, Hole in One Pro, Knightmare, Eggerland
Mistery, Winter Games, Bridge, Music Editor, Computer Mates,
Soft Cale, Soft Manager, le Processeur Vidéo V9938, transfert
MSX1-MSX2, Memory Mapper, Designer, listing : 20 000 K sous
les mers, B.D. : Un Rock d'Enfer.; etc. MSX NEWS N°4 :
L'Oiseau de Feu, Samouraï, King Kong 2, Super Rambo Spécial
avec le plan complet, Zanac, Arkanoïds, Corne on Picot, Future
Knight, Alpharoïd, Space Shuttle, Break-in, Skooter, Planète
Mobile, Ping-Pong, Hyper Sports, adressage des registres du
V9938, Basic récursif, listings : 20 000 K sous les mers
(suite) + mission spéciale, B.D. rôle : jouez au loup-garou,
Aackotext, Bilan Plus, Phitel, Max Headroom, etc. MSX NEWS N°5
: The Maze cf Galious, Qbert, TNT, Hydlide, Métal Gear,
Relies, Beach Head, pratique du MSX2, CD-I, le retour des
consoles de jeux : Sega, Nintendo, Atari, clavier Philips et
Music Creator, MX Telx, Soft fonction, V9938 : adressage de la
RAM, Logo, MSX dans les airs,' listing : Para, B.D. :
Hard-Soft, top secret, etc. Les anciens numéros de MSX NEWS
vous seront envoyés dès réception de votre chèque libellé à
l'ordre de : SANDYX • 20, passage de la bonne graine • 75011
Paris. LE PORT EST GRATUIT.
Grands Succès d’Arcade DEMANDEZ CE PACK SPECIAL DE CETTE FORMIDABLE COLLECTION DE JEUX VIDEO Il se lance dans un jeu lou dans la classe, dans la salle des casiers, et la cafétéria de récote. Hardi, vas-y. S'attaque aux portes, lance des balles ainsi que des tartes à la crème.
. Mais pouvez vous lui faire donner sa lettre d'amour à sa petite amie?
C’est le cauchemard de tout gardien de prison - les prisonniers se sont évadés et se sont emparés de la ville. Il s’agit de criminels endurcis, armés jusqu'aux dents et n’ont pas peur de vous descendre tous. Ils n'ont rien à perdre à part la vie.
Alors débarquez, abattez-les et raflez-les. C’est un jeu d'enfant.
OEUVRES lf S PRISONNIERS Vous ôtes le GREEN BERET, une machine de combat professionnelle. Vôtre mission est de vous infiltrer dons les quatre installations de Défense Stratégique Ennemie - vous ôtes tout seul et contre tous. Avez vous l'habileté et l’energie nécessaires pour réussir?
Vous vous retrouvez avec huit adversaires de plus à vaincre à mesure que vous perfectionnez vos techniques de karaté et progressez pour devenir ceinture noire. Des mouvements d’attaque authentiques, et 4 lieux différents contribuent à créer une ambiance extraordinaire et très réaliste.
Notre héros a enfin matrisé l’art martial secret CHIN'S SHAQ- LIN", mais il se fait prendre par des triades. Echappez vous â l'aide de coups de pied et autres pouvoirs secrets et retrouvez le chemin SHAO-UN de la liberté!
La planète Némésis.se retrouve attaquée de toutes parts par ses anciens ennemis, des êtres de l'amas galactique sous- espace Bacterion. Il vous faudra prendre votre courage ô deux mains et toute votre concentration pour gagner.
Préparez-vous pour le décollage!
Vous pouvez presque sentir la tension du grand match déborder de l'écran.
.. La foule vous renverse presque! Vous retournez le service à l’aide d'un revers irftô, et en suite vous coupez la balle d'un coup droit, la balle rebondit très haut après le lob dôtenslt de votre adversaire ... et SMASH!
... un grand coup pour ouvrir la marque . Mais ce n'est que votre premier point! Jouez tète-à-tête ou contre votre ordinateur dans le premier et meilleur jeu de simulation de ping- pong de Konami qui soit.
Suite du défi de “TRACK and RELD". Tir ô l'arc, ttrau pigeon et haltérophilie ne sont que quelques-uns des événements présentés afin de metlrea l'épreuve votre habilité et votre énergie ZAC Df MOUSQUETTE, 06740 chateauneuf de grasse TEL: 93 42 7145.
Lance2-vous dans cette aventure et vous n'en ressortirez pas... à moins d'avoir de la chance, et d'être courageux, intelligent, habile, rusé, davoir l'esprit vif, d’ôtre couraaeux.
Intelligent, habile, rusé, d avoir l'esprit vif, d'ètre bien entrai né et casse-cou Le plan-codé JACKAL- consiste à placer une équipe de 4 troupes d’élite derrière les lignes ennemies.
Celles-ci doivent délivrer un groupe de prisonniers et. Tout en subissant des attaques constantes, les amener aux helipads. L'objectif tinal est d'écraser le quartier général enemi. Rien de plus simple!
AMSTRAD I MMODORE Votre but final est de devenir grand-matre mais pour cela il vous faut vaincre divers adversaires, chacun plus dangereux que le précédent.
Ils disposent de d’armes et de techniques différentes et il faut en venir à bout grâce à six sortes d'attaque.
Is the negistered trodi :ean Software Limited MOVE MOVE MOVE MOVE MOVE MOVE TRAP ÀDD.
MOVE.W $ C0, TRAP $ 1 TRAITEMENT : MOVE.L ROUTINES,-(SP) W $ 26,-(SP) $ E L $ 6 MOVE TRAP ADDQ RTS ROUTINES : MOVE . T. USP, A0 SP L $ C(A0) .L (A0) , D0 L $ XX,D0 AA L $ YY,D0 B3 MOVE MOVE CMP .
BEQ CMP BEQ R T S AA: RTS BB: LE 68000 DANS TOUS SES ÉTATS Il était une fois une société d'informatique nommée Motorola qui voulait créer un microprocesseur 16 32 bits. Celui-ci devait être performant et, en plus, adapté aux systèmes d'exploitation multi-tâches. C’est ainsi que naquit le MC 68000.
Les codes du 68000 Dans un système multi-tâches, les différentes applications doivent s'exécuter simultanément, sans empiéter les unes sur les autres. Il ne faut pas non plus qu'elles touchents à des octets importants comme, par exemple, les vecteurs 68000 ou les variables du système d'exploitation.
Le 68000, microprocesseur multi-tâches, a résolu ces problèmes d'une façon très simple. Il peut fonctionner selon deux modes différents : utilisateur (USER) ou superviseur (SUPER). En utilisateur, le programme qui s'exécute ne peut pas accéder aux octets inférieurs à $ 400 ou supérieurs à SFC0000, qui correspondent aux vecteurs du 68000 (exceptions, interruptions, TRAPs), ainsi qu'à l'espace réservé à la ROM. Toute tentative d'accès à ces octets se solde par l'apparition de deux magnifiques bombes à l’écran (ce qui signifie une erreur de bus).
D’autres petites choses sont interdites en USER : les instructions de manipulation du registre d'état SR, et les instructions assembleur RESET, STOP, et RTE. De plus, chacun des deux modes dispose de sa propre pile. En USER, le seul pointeur de pile disponible est le USP (USER STACK POINTER). Il est alors appelé SP. En SUPER, l'USP et le SSP (SUPERVISOR STACK POINTER) sont utilisables.
C'est le SSP qui est à ce moment appelé SP.
Pour avoir accès à toute la puissance du 68000, il faut donc être en superviseur. Mais comment passer du mode USER au mode SUPER ? C’est très simple, il existe un appel TRAP qui s’en charge.
Passage de USER en SUPER : MOVE.L $ 00,-(SP) TRA? $ 1 ADDQ.L $ 6 , S P MOVE.L D0, ANCIENNE PILE
* Suite du programme
* Programme AN CI£ N N E_PIL E DS . !.. l Au retour de l'appel
TRAP, le registre D0 contient la valeur de l’ancienne pile.
Cette valeur est à conserver si vous voulez repasser plus
tard en mode USER.
Passage do SUPER en USER : MOVE.L ANCIENNE_PT LE,-(SP) MOVE.W $ 20,-(SP) TRAP $ 1 ADDQ.L $ 6,SP ce n'est pas le langage le plus pratique, me direz vous. Et vous avez tout à fait raison. L'idéal serait d'écrire uniquement les routines nécessitant une très grande rapidité en langage machine, tout en laissant les autres en Basic, par exemple. Or se pose alors un "very big problem" : comment merger les deux langages ? Il existe bien la possibilité de rentrer les routines assembleur en boucle READ-DATA, mais cela prend beaucoup trop de temps dès que les routines dépassent quelques centaines
d'octets. De plus, les risques d'erreurs sont très grands dans la rentrée des datas.
Une solution existe.
La série des routines assembleur doit être précédée d'une routine de traitement des appels GFA que voici : A0
* D0 contient le paramètre
* Er.voyé par le GFA MOVE.L $ 00,-(SP) MOVE.W $ 20, (SP) TRAP $ 1
ADDQ.L $ 6,SP LEA TRAITEMENT (PC) $ 00,- (SP) If $ 00, - (SP)
NOM,- (SP) $ 00,- (SP) $ 4B,-(SP) $ 1 L $ 10,SP (S?)
Votre première routine
* Votre deuxième routine A0,$ 200 RTS NOM :
DC. B "PROGRAM .GFA", 0 Assembleur-GFA : les liaisons
dangereuses... L’assembleur, c'est rapide mais pour écrire un
programme, Le programme GFA doit commencer par la ligne :
asm=Lpeek(&200) L’appel d’une routine assembleur par le GFA
se fait par l’instruction Call (asm(x) ou x est le paramètre
désignant la îonction à exécuter. Si, dans la routine
assembleur appelé ROUTINES, on met un - CHP.L 530 3EQ BLABLA
l'instruction GFA Call asm(5) enverra à la routine BLABLA.
Ne pas oublier que les routines assembleur doivent impérativement être terminées par un RTS.
La série des routines assembleur précédées de l'initialisation doivent être assemblées en leur donnant un nom avec suffixe .PRG. Le programme GFA doit être compilé, puis son nom doit être changé en "PROGRAM.GFA" en passant par le GEM. Ainsi, c'est le programme assembleur qui charge le programme GFA, et qui lui donne ensuite la main. Le programme GFA appelle quant à lui les routines assembleur de temps en temps par un Call.
Une chose très importante : votre programme GFA ne doit jamais contenir l'instruction GEMDOS(20), ceci sous peine de plantage.
Les exceptions du 68000 Le 68000, en bon microprocesseur, ne plante pas comme un sauvage lorsque quelque chose d’étrange arrive. Il affiche alors la plupart du temps quelques bombinettes, histoire de nous intimider puis il ressort au GEM ou se bloque. Le nombre de bombes n'est pas sans signification. Il explique le type d'erreur. Voici les erreurs les plus courantes : Deux bombes : erreur de bus. La plupart du temps parce qu'un espace mémoire réservé a été utilisé en mode USER.
Trois bombes : erreur d'adresse. On veut lire ou écrire dans une adresse fantaisiste (ex : $ FFFFFFFF), ou bien une instruction en .W ou ,L s'effectue sur une adresse impaire.
Quatre bombes : mauvaise instruction 68000. Cela vient à la fin d'une sous-routine, car on a touché au pointeur de pile et l'adresse de retour est mauvaise. Le RTS vous envoie n'importe ou.
Huit bombes : violation de privilège. Une instruction privilégiée (RESET, STOP, ou RTE) a été effectuée en mode utilisateur.
Attention : le 68000 contient deux instructions de divisions : DIVU (division non signée) et DIVS (division avec signe). Or, une division par zéro est impossible. Si le 68000 se retrouve dans ce cas, il n’y aura pas de plantage, ni d'apparition de bombes, le programme sautera à l'instruction suivante. Les registres concernés par la division n’auront donc pas été modifiés.
La gestion des erreurs Comme je l'ai écrit plus haut, en cas d'erreur le système d'exploitation affiche des bombes. Mais il ne fait pas que ça.
Il écrit aussi en mémoire le contenu des registres au moment du plantage, ainsi que la valeur du SR et l'adresse où est localisée l'erreur. Toutes ces informations sont stockées dans des octets d’adresse inférieure à $ 400, qui ne sont donc pas effacés après un RESET. Après l'affichage des bombes, ou même après un RESET, il suffit de charger un programme ERROR.PRG pour connaître la nature de l'erreur, sa localisation et la valeur de tous les registres à ce moment là.
Voici la structure d'un tel programme qui peut être écrit dans n'importe quel langage : La valeur du SR peut être récupérée en .W dans $ 33C et $ 33D.
Pour le PC, en .Ldans $ 3CE, $ 3CF, $ 3D0, $ 3D1.
Pour le contenu de la pile SSP, en .L en $ 3D2, $ 3D3, $ 3D4, $ 3D5.
Pour la valeur de l'USP, en ,L en $ 3CB, $ 3C9, $ 3CA, $ 3CB.
Pour les registres de D0 à D7 et de A0 à A6, de $ 384 à$ 3BF.
L'octet d'adresse $ 3C4 donne le type d'erreur (le plus souvent 2, 3 ou 4).
Attention : le PC ne donne pas l'adresse de l'erreur mais celle de l'instruction suivante. L’instruction qui a posé problème est donc juste avant la valeur du PC.
Ce programme peut par exemple afficher une jolie page avec une grosse bombe et écrire les renseignements cités plus haut.
Le vocabulaire du pro Les I O (IN OUT) : les octets d'entrées- sorties (à ne pas traduire "de va-et-vient").
Ce sont des octets très particuliers qui doivent être manipulés en prenant de grandes précautions. Ils contiennent, par exemple, la résolution vidéo, la palette des couleurs.
C'est aussi en passant par eux qu'on lit ou écrit sur des disquettes, fait jouer la troisième de Beethoven par l'ordinateur, ou programme la fréquence des interruptions.
L’adresse de ces fameux octets ne peut pas changer car elle est définie par le HARD, c'est-à-dire l'électronique de l'ordinateur. Ces adresses étant supérieures à SFC0000, on ne peut y accéder qu'en mode superviseur. En voici quelques unes : $ FF8240 en .W : première couleur de la palette $ FF8242 en .W : deuxième couleur de la palette $ FF825E en .W : seizième couleur de la palette $ FF8260 en .B : résolution vidéo (0=basse, 1=moyenne, 2=haute) SFFFC02 en ,B : octet de données du processeur clavier On peut ici venir lire le code ASCII de la touche appuyée, ou les messages envoyés par un
joystick. Attention, cet octet est d'une manipulation parfois délicate. Il vaut donc mieux passer par les routines en ROM, c'est-à-dire les appels TRAP.
Tous les octets d'I O que je viens de donner sont accessibles en lecture ainsi qu'en écriture.
Raphaël Lemoine ADD A, n LD D, n LD E, A JR NC,Suite LD D,1 Suite.
Fait Additionnons... Tout un chacun connaît la formule que des générations d'écoliers ont anonnée : "Je pose n et je retiens 1".
On retrouve exactement le même mécanisme dans une addition en base 2, à cette nuance près que l'opération "je pose n et je retiens 1" intervient bien plus tôt, dès que la valeur 2 est atteinte.
Essayons, si vous voulez bien.
111 + 10 1CC1 On peut décomposer 0 + 1 = 1 1 + 1 = 2 1+1 = 2 1 + 0 = 1 je pose 1 je pose 0 et je retiens 1 je pose 0 et je retiens 1 je pose 1 Les choses se compliquent légèrement au niveau de l'accumulateur du Z80 puisqu'il ne dispose que de 8 positions binaires et n'autorise donc que 8 colonnes.
Voyons tout de même, en nous plaçant d’emblée dans une condition bien particulière.
11111111 + i 00000000 valeur en base 10:255 résultat L'accumulateur n'ayant que 8 positions, il est impossible d’y loger la retenue, qui tombe en dehors. Fort heureusement, la retenue ne tombe pas n’importe où, mais aux pieds d'un sémaphore qu’elle active. Il s’agit de l’indicateur "CM. Ce nouveau-venu se comporte un peu comme l'indicateur "Z" que nous connaissons déjà. Attention ! L’indicateur ”C" n'a rien à voir avec le registre ”C" que l'on trouve dans la paire BC.
Le "C” qui nous occupe vient du mot "Carry”, report. On dit généralement que le bit qui ne trouve pas à se loger dans l'accumulateur (ou ailleurs comme nous le verrons plus bas) tombe dans "Carry”.
Que se passe-t-il si nous additionnons dans l’accumulateur deux valeurs telles que 75 + 250, par exemple ? Nous trouverons dans l'accumulateur une valeur juste, à 256 près. Carry sera levé, ce qui permet d’exploiter le résultat.
On teste Carry comme on teste HZ' en déviant le programme.
C,Su i tel NC,Retour NC,... Cal1 C,... etc. Suit2 Un autre groupe d'instructions porte également sur l'addition 8 bits + 8 bits : ADC addition à travers le report. Qu'est-ce à Admettons qu’en sortie d'une addition entre accumulateur et une valeur absolue, nous désirions transférer le résultat dans une paire, comme DE. Voici la séquence.
Deux remarques : LD D,0 et LD E,A n'influencent pas Carry.
Le test sur Carry est donc bien placé. Ensuite, dans une addition 8 bits + 8 bits, le positionnement de Carry indique un (et un seul) multiple de 256.
Valeur en base 10:7 valeur en base 10:2 valeur en base 10:9 Z80 dispose de toute une famille d’instructions d'addition sur 8 bits.
ADD A,A Addition de l'accumulateur à lui-même ADD A,n Accumulateur plus une valeur absolue (255 maximum) ADD A,... N'importe lequel des registres pris isolément et non en paire ADD A,(HL) Addition de 1'accumulateur à n'importe quel octet pointé par HL Cette dernière instruction est particulièrement intéressante, car elle permet de faire l’économie d'une lecture. Mais attention, le résultat se trouve en accumulateur et... en Carry.
ADD A, (IX+d) Addition de l'accumulateur à l'octet pointé par IX, avec éventuel déplacement . Voir IX+150,IX-3 Idem, mais er. Utilisant le registre IY comme pointeur ADD A, (IY+d) Une autre propriété remarquable de l’addition retient l’attention. Si, en sortie d'addition, l'accumulateur est à 0 (avec ou sans Carry), le drapeau Z se lève.
En combinant les tests sur "C" et sur "Z" il est donc aisé de tester les valeurs stratégiques. Voici une application.
A , n C,Suitl Résultat supérieur à 255, carry positionné Z, Su it 2 Zéro absolu, Carry n'étant pas positionné Suit3 JR Suitl JR Résultat entre 1 et 255 Z, Su11A Carry positionné mais Z, donc résultat 2 5 6 Valeur entre 256+1 et 256+255 Séquence.. dire ? L'addition par ADC tient compte d'un report antérieur éventuel, pour l’incorporer dans le résultat. Pour voir exactement comment joue ADC, il suffit de positionner Carry (voir SCF plus bas), de mettre accumulateur à 0 et d'additionner
0. Le résultat est 1, montant du report incorporé.
A quoi peut bien servir l'addition par ADC ? Revenons à la base 10. Pour additionner en base 10, vous traitez ensemble les chiffres de même poids, les unités, puis les dizaines, etc. De temps en temps vous avez un report. Il en va de même pour additionner deux chiffres stockés par exemple sur 5 octets. On additionnera les chiffres des deux cases les plus basses, dégageant un report si le résultat est supérieur à 255, puis les deux cases de rang 2, etc. Mettons qu'un chiffre de ce type soit stocké en 9000H, un autre en 9005H. On veut les additionner entre eux, avec résultat en 9005H.
LD DE, 9 0 0 0 H LD HL 9005H Pointer chaque série d'octets LD A, (DE) Lire premier octet vers A ADD A, (HL) Additionner accumulateur à l'octet pointé par HL.
Attention ADD et non pas ADC LD (HL) A Ranger le résultat dans l'octet pointé pa r HL INC D E INC HL Décaler les pointeurs LD A,(DE) Lire l'octet suivant ADC A, (HL) Cette lois c'est bien ADC pour tenir corr.pt e d'un éventuel report INC D E INC HL On répétera le dernier bloc encore 2 fois et en sortie, on testera Carry, car il peut y avoir report après la 5e addition.
L'important, ici, est de noter que la séquence commence par ADD et se poursuit par ADC.
Je vois d’ici le chahuteur de service suggérer que "pour une programmation soi-disant directe et rapide, c'est plutôt laborieux". Effectivement. Tout vient de l'obligation de commencer par ADD, pour être sûr de ne pas embarquer un éventuel "Carry" préexistant, Carry sert en effet à bien autre chose qu'à constater les reports, comme nous le verrons. Il s'en suit que, même si vous n'avez pas encore additionné dans votre programme, vous ne pouvez faire confiance à cet indicateur. La solution existe : il faut "faire tomber Carry".
Aucune instruction directe ne permet de gommer "Carry".
Par contre une opération OR entre l'accumulateur et lui- même effectue le travail, sans changer le contenu de l'accumulateur. A partir de là les choses se simplifient consi- dérablement : LD DE 9000H LD HL, 900 5 H LD 3 5 OR A Pour faire tomber Carry 3c 1 LD A,(DE) ADC A (HL) Carry étant gommé, allons y pour ADC dès la première itération LD (HL),A INC D E INC H L DJNZ 3 c 1 Test sur Carry en sortie A nouveau, on trouve toute une série d'instructions, strictement parallèles aux instructions ADD citées plus haut. Il est donc inutile de les répéter.
Addition 16 bits + 16 bits Tout ce qui vient d'être dit s'applique aux additions 16 bits + 16 bits, à quelques petites nuances près.
Une addition 16 bits + 16 bits admet comme opérantes une paire de registres, l'accumulateur n'étant plus concerné.
Voici les instructions disponibles.
ADD HL,BC et Carry éventuel.
TX,BC.. et Carry éventuel.
IY BC.
Et Carry éventuel.
Les variantes énoncées ici sont les seules disponibles. ADD BC,DE par exemple, n’existe pas.
Pour ADC, la gamme est encore plus restreinte. On passe toujours par HL.
ADC HL, BC ...DE ...HL ...SP, résultat en HL et Carry éventuel.
Dans cette liste figure un nouveau venu, SP, le pointeur de pile.
On en discutera plus longuement sous le thème "gérer la pile". Mieux vaut, dans l'immédiat, ne pas faire appel à lui, car si vous faussez le contenu de SP, vous aurez les suprises les plus désagréables au niveau du déroulement de votre programme (retours de sous-programmes intempestifs).
S'agissant de registres 8 bits accolés, donc pratiquement de registres 16 bits, le maximum qu'il soit possible de stocker est représenté par 65535 soit FFFFH. Carry se positionne lorsque le résultat de l'addition vient à dépasser ce montant et indique donc un et un seul multiple de 65536, qu'on peut exprimer par 10000H.
Il faut surveiller particulièrement la signification du contenu de Carry. Après une addition 8 bits, Carry ne pèse que 256, alors qu’il pèse 65536 après une addition 16 bits. Il faut donc se méfier d'un passage intempestif de l'addition 8 bits à l'addition 16 bits, à travers Carry.
Pour finir, une instruction très intéressante, SCF.
On va détourner Carry de son objet et s'en servir pour tout autre chose. Imaginez un sous-programme comportant un test et deux traitements différents selon le résultat de cet test. Revenu dans le programme principal, vous voulez suivre un chemin différent dans l'un et dans l’autre cas. En Basic, vous avez la solution de définir une zone en %, que vous lettrez à 0 ou à 1.
Revenu dans le programme principal, vous testerez cette zone et vous vous débrancherez en conséquence. La même technique peut être mise en œuvre en assembleur, mais vous perdez un octet ; vous aurez besoin de charger 0 ou 1 dans l'accumulateur, qui contient déjà une valeur signifiante, etc. Vous pouvez très avantageusement jouer avec Carry, que vous positionnerez si vous sortez du sous-programme en X, et que vous ferez tomber si vous sortez en Y. Call SousProg SousProg Test quelconque qui vous fait JR C,Suite continuer en séquence ou aller Séquence en SousProgl SCF RET Retour X,Carry
positionné SousProgl OR A RET Retour Y, carry gomme Revenu dans le programme principal, il suffit de tester Carry.
André Schmitt A tort !) De quoi il retourne : de nombreux bateaux ont dispar u Le Nautilus... I célèbre professeur |Jy jyy Jyyyj Aronnax (dont vous ailez jouer le rôle) _ - " ; ¦ pense que c’est à “ oila enfin 20 000 lieux cause d’un gigan- ,* rii K JrJ sous les mers, le pre- tesque narval armé mier d'une série de logi- d'une défense fabu- ¦ PK|E& ciels adaptés de Jules leuse. Il se joint à * Verne (Coktel nous pro- une expédition pour met aussi un superbe Michel Strogoff à capturer le monstre la rentrée). Restituer l'ambiance d'un mais découvrir fina- . . M-mmm lement... un sous-
11nfl marin commandé Par capitaine jinQ cherchera certes à s'enfuir, mais seule- ’l-' ' * ~"ai -¦«â onent après avoir vu des merveilles Ÿ T'J ~TÉ incroyables : le pôle sud, l'Atlantide (!), V * M
• r «rv| L r * _ r Le logiciel suit parfaitement cette trame. Les
écrans graphiques, bien que peu nombreux, sont superbes et
bénéficient surtout d’une mise en couleur ÜInoM stri des
plus célèbres livres du monde n'est pas chose aisée. Voyons
comment le logiciel s'en sort.
Je me souviens parfaitement avoir relu le roman cinq ou six fois. A part quelques descriptions zoologiques trop longues (la vie des poissons...) j'ai souvenir d'un livre envoûtant et passionnant.
Rappelons à ceux de nos lecteurs qui n’auraient pas lu le livre (et ils ont Walking on the moon... ême dans un futur lointain, le problème des otages continue. Et cette fois, il n’y en a qu’un, mais il est retenu sur la lune, et par la plus solide des organisations criminelles, le VENOM !
Mais Matt Trakker (héros du M.A.S.K., organisation des gentils) n'hésite pas, et part décrocher la lune, ou du moins son otage... Ce scénario spectaculaire est expliqué par un manuel de règles en forme de BD, mal dessinée il faut le dire, mais claire en tout cas. On y découvre ainsi les quatre types d'armes que Matt devra affronter avant de rejoindre la base lunaire secrète du Venom, qui vont de la bombe à "acide métabolique" à l’étrange et invincible Serpent de lune.
Tous ces éléments sont alléchants, et donnent un jeu d’arcade bien équilibré, qui risque de résister même aux plus expérimentés. Les décors ne montrent guère d’imagination, les attaques ennemies sont aussi extrêmement classiques, mais des passages délicats, où il faut faire preuve d'astuce et d'habileté, renouvellent le genre. Il y a même une solution pour vaincre les serpents invincibles... On appréciera aussi les quatre "vies" de Matt, qui font durer la extrêmement réussie. Vous êtes à la fois spectateur et acteur. D'abord, il faut suivre tout ce qui se passe et essayer de comprendre le
trajet du Nautilus : utile pour s'enfuir lorsqu'on s’approchera des mers plus fréquentées. De temps à autre, Nemo vous autorise à manœuvrer le sous-marin : amusant, mais guère passionnant.
Ensuite, à vous d'improviser : chasse aux requins, exploration d’une petite ile, etc. Ces phases, trop rares, sont importantes pour la réussite du jeu.
Dommage cependant que le joueur reste trop souvent passif, ce qui limite, dans une certaine mesure, l'intérêt du jeu. Heureusement, le graphisme et le scénario sont à la hauteur, et ce qu'ils dévoilent des richesses sous-marines est un régal pour les yeux.
20 000 lieux sous les mers est un logiciel attachant qui plaira aux amoureux de l’aventure. A signaler enfin que le graphisme, superbe sur ST est également excellent sur PC (mode 16 couleurs du PC Amstrad et EGA). Seule la version CGA est assez laide, mais cela tient plus à la machine qu'à l'éditeur.
(2 disquettes Coktel Vision pour ST et PC)..
O. F. partie.
Une production courante, réussie mais sans génie.
(Cassette disquette Gremlin pour Amstrad CPC).
J. M.M. uahou ! Putaing cong !
Un logiciel avec un titre pareil, ça doit assurer sérieux, je me disais. Si le graphisme est réussi, il doit même falloir se reculer du moniteur, non ? Et le poster fourni avec le soft est suffisamment bien fait pour être., heu... comment dire... pour donner envie de voir le jeu, quoi. Bon, attendez-moi, je vais prendre une douche froide pour me calmer et je reviens.
Chargeons Vixen. L'image (digitalisée) de présentation est... enfin... elle donne envie... ben, envie de jouer, quoi. Sauf que le "relief' est assez décevant. Mais sinon je dois dire que... Bon, allez, je me suis bien mis en appétit, passons au plat de résistance, jouons. Argh. C'est affreux. Quelle horreur I Vous dirigez une nana, (ça au moins, c'est original) qui se balade dans la jungle. Mais je ferais deux reproches.
D’abord, la représentation en coupe (donc en 2D, on voit la scène de côté) enlève tout le relief, autant au paysage qu'à la... enfin, au personnage, quoi.
Ensuite, elle est très moche. Pas sexy pour un rond. Et en plus, elle est c... C'est vrai, elle passe son temps à donner des coups de fouets sur des monstres, à ramasser des diamants et surtout à se casser la gueule dès qu'il faut sauter un gouffre tant le joystick est mal géré. Vraiment dommage qu'elle ne réponde pas au doigt et à l'œil, n'est- ce pas ? Bref, ce n'est pas une catastrophe totale, mais c’est quand même très très moyen. En fait, le plus intéressant dans*le soft, c'est encore le poster... Et je me demande encore pourquoi ils ont choisi un nom pareil. Russ Meyer devrait
porter plainte... (Disquette Martech pour ST).
O. F. Plus simple, tu meurs ! G qu'il faut éviter dans ce'; %
V T tr jeu d'une parfaite bruta- $ ÊÈtïÉf f - fk- ï vrai
lité... Vous vous prome- y nez dans l'Ouest. Tout personnage
qui ™ Ai apparaît est un ennemi, un maniaque ï .
Qui ne pense qu'à vous flinguer. Appre- fB§r Cv nez donc à dégainer le premier, il y a ville de western typique, puis à la gare urgence. Ou sachez au moins fuir ou (il faut attendre un train malgré une vous cacher quand vous êtes pris par d'autres indiens. Enfin, vous arriverez surprise. dans un pré où l’impitoyable Barbegrise _ -ttt A tkL [m cherchera à vous dévorer tout cru..,
l. £; VpiiÇ I Ainsi, à chaque fin de phase, vous êtes
- -31’ Il 11 l’jpr't H contraint d'affronter un super-bandit
WtïT f"" 1 Piqui' comme dans certains jeux d'arts B' _• ¦ m
. ..y il H martiaux, a des pouvoirs particuliers B T~ L..•
3 f I " 1 (couteaux, bombes, etc) Bref, on ne il lit**. Itj*1
-1 s'ennuie pas, on meurt sans arrêt, et on nBB . I |B| I
recommence. Les créateurs du jeu ont
• % ‘JîLr-âl su faire preuve de beaucoup d’humour, sans pour
autant sacrifier la pureté de
- ¦ + * l'action. Un excellent programme, idéa- demoiselle très
habile au pistolet...), lement nerveux et marrant.
Une règle bestiale pour un jeu pourtant puis dans un canyon infesté d'indiens (Cassette GO ! Pour MSX1 et 2 riche en ambiance et en écrans bien hargneux. Vous descendrez ensuite un et disquette pour CPC).
Sentis : cinq phases, d'abord dans une "rapide", escorté par des crocodiles et J.M.M. PUNNER (Cartouche Irem pour MSX2).
J. M.M.
h. Lode Runner... Ses échelles, ses plateformes (creusables),
ses petits monstres, ses trésors... L'éditeur américain Epyx
en a sorti la première version, sur Apple II, fin 84 : voilà
qui ne nous rajeunit pas ! En tout cas, la formule marche
toujours : Super Lode Runner ne touche en rien aux principes
de jeu sacro-saints de l'original, mais multiplie les
tableaux, autorise deux joueurs simultanément ou en alter
nance, et ajoute un "edit mode" qui permet d'imaginer et de
construire ses prbpres tableaux.
De la bel ouvrage, et rien d'autre à dire si ce n'est que les programmeurs auraient pu se fatiguer jusqu'à inventer une nouvelle présentation graphique... Car sur ce point aussi le jeu n'a pas changé, et là, cette fidélité nous semble excessive ! Heureusement, les 200 tableaux que renferme cette cartouche d'un Mega-bit sont bien inventés, astucieux, et même parfois diaboliques. Par bonheur, un système de mots de passe permet de reprendre la série où on l'a abandonnée.
Le mode Edition est pratique, et on construira un tableau en une dizaine de minutes, avant de le sauvagarder, seul ou à l'intérieur d'une série, sur disquette ou cassette. Bref, une cartouche indispensable au microphile comme Autant en emporte le vent au cinéphile. Mais quel dommage de ne pas avoir vraiment profité du graphisme MSX 2 I i vous saviez comme j'ai WK î'*•*»¦ ~ *'***xVa l'h eu peur 1 Pas plus tard 51 n f ra. ‘ ; *5 Vy! I K StaNÏ OCEANS 1É c1"hier' l'ai en,m feçu le gwTi’ r 7'• 9* nouveau logiciel de la f F VÊ 'j ji t = série Bob Morane. Et pour ne rien vous cacher, j'en
tremblais appétit, ensuite le générique, roule- incorporé. Vous devez donc réussir presque... Et honnêtement, il y avait de ments de tambours, musique digitali- une véritable aventure, mais qui se quoi : qui a vu un des trois premiers sée, et tout et tout. Déroule sous la forme de jeux d'arcade, logiciels Bob Morane ne peut que Aux commandes d'un sous-marin ultra- Je vous rassures tout de suite, la réali- s’effrayer à l’idée de devoir en tester un sophistiqué, Bob Morane doit défaire sation technique est, cette fois-ci, à la itrlrH»»" hauteur des ambitions d'Infogrammes.
Les graphismes sont superbes, détail- tableau, l'animation des personnages est toujours saccadée et peu précise.
£Bout Bu comPte Bob Morane Océans n'a pas grand chose à voir V Bkjj f KT ¦ avec les trois premiers, et on ne s'en v . plaindra vraiment pas : ils étaient les sbires de l'Ombre Jaune. Le jeu proches du zéro absolu alors que celui- adopte -toutes proportions gardées- un là, sans atteindre des sommets vertigi- système proche des Cinemaware tel neux, se classe sans problème parmi Defender of the Crown : de multiples les très bons jeux du mois, parties arcade ou stratégie qui se com- Bob Morane Océans est fourni avec un plètent et forment un tout. Vous êtes livre regroupant une aventure
originale parfois un homme- grenouille qui lutte du "vrai" Bob Morane, une histoire com- au couteau avec des requins, parfois plète de BD (assez moyenne), et un jeu sur un scooter sous-marin avec laser du style "Un jeu dont vous êtes le de plus. Bob Morane Chevalerie, Science Fiction et Jungle resteront en effet dans l’histoire de la micro comme trois des plus mauvais softs de l'année.
A la limite, réussir un tel tir groupé relevait de l’exploit. Allez, arrêtons de faire de la peine à Infogrames en retournant le couteau dans la plaie et parlons plutôt de Bob Morane Océans.
Il faut dire que le nouveau Bob Morane a de quoi séduire. Pour qui connait les autres, s'en est presque incroyable : Océans est un vrai logiciel, avec un vrai jeu et de vrais graphismes. Certains éléments du soft sont même franchement très réussis. Par exemple, le jeu commence dès le chargement, illico presto, par une scène de combat sur des scooters de mer. Bon, ça vaut ce que ça vaut, mais c'est mignon... Et surtout, ce n’est qu'une entrée en matière. Une fois le combat terminé démarre... le générique du film...heu, du jeu. C'est effectivement comme dans un film d'aventures, style Bel
mondo ou Indiana Jones : d'abord une scène d'action pour vous mettre en MB ¦ ww mm M AiLET L .L .L'yw™™ héros". L'ensemble yi Tjjï i"m" ' T f 'F -t L~~ïf Best c*e Bonne qua- r 2°U Et s’il n'en reste QIN, je serais ce LIOU là I Liou, c'est votre vénérable ancêtre qui fut l'architecte royal de l’empereur Qin. Qin qui, dans sa mégalomanie galopante, décida qu’on l'enterrerait avec toute son armée, ses femmes, son Méga ST, sa collect’ complète de Micro News et quelques menus milliards de trésors, une fois que son
p. * chMwn vous par i « . -j ner un radeau. Ravalez le conflit de
ce scénario plaisant, touffu et consis- . J génération et
parlez à votre père, il tant (dont on peut suivre le
déroulement vous permettra d'ouvrir le coffre et d'en sur
imprimante), car, à part vous, tout 1 Pendre le contenu.
Ensuite, direction le est vrai dans le jeu! En effet, une I de
s°yez *3on' courageux, armée géante en terre cuite a été
retro- h;] I loyal, volez au secours de la veuve et uvée
enfouie dans le tombeau de QIN.
Ijy ,9" " j de l'orphelin et retrouvez les cinq plans De plus, le tumulus, bourré de pièges [ • A ' ® 1 p établis par votre ancêtre pour vous gui- (d'après les archéologues), ne sera LA . .... , . JarJ der dans le tumulus de l’empereur ouvert que dans une vingtaine u i * mégalo. D'années.
Sur fond de bambous, vous verrez alors Qin est une réussite inconstestable, ' ' plus de cent estampes laquées et mais sera sans doute le dernier soft de léchées évoquant puissamment la ces auteurs à succès. Dans une inestimable enveloppe terrestre se Chine de 779 sous le règne de T'ai récente conversation téléphonique, serait séparée de son âme céleste.
»s Tsong (tagada). Serge Hauduc me confiait qu’à cause ? Déjà excellent sur CPC, QIN a bien pro- du piratage, Qin avait à peine rem- fité de son passage sur ST : graphisme boursé les frais engagés. Vous savez & superbe et musique de qualité, ce qu'on pense du piratage : à ce jg L’analyseur de syntaxe travaille bien et niveau, c'est un véritable pillage sans en bon français. Chaque action réussie vergogne ! Et à force de décourager
* 1 implique soit une nouvelle image soit les auteurs, qui nous
pondra des jeux une ou deux incrustations. Les fonc- de qualité
? Pour une fois qu'on tient
* tions usuelles (sauvegardes, charge- une super équipe de
créateurs, ne la f, ment, inventaire) sont bien entendu pré-
détruisons pas, s’il LIOU plaît !
I sentes et donnent une parfaite ergono- Allez, les Hauduc et Hémonic, refaites- m mie au programme. Nous des jeux comme ça et rassurez- k Les auteurs, S. & L. Hauduc et J. vous, we love Liou... S Hémonic (qui nous avaient déjà proposé (Disquette Ere informatique SRAM I et II sur CPC et PC), ont fourni pour ST).
Un gros travail de documentation pour A.Venturman. g'ê£t un mc çù si sept l tT |?pPiïïî$ e l à la 4( la bd ot capaw pw mmjn]cp&e, la fîuæ toiaqe foue Jde BELLE ÔOflZE&E $ u£JAJ] ( AflOU&ME DU tfOlLET IjÿME.vzç mz2.j~ S ôau he du Mge rr rMA(4... (2J 'fSr A TOI CE ) MOUBT g0m TflüTPPtfT pu , J KAMA 4qu7?4 ? PîS-MOf (ÿtig Db ggvg; oui SAîs.e s tp44 « r r uTEi. Oi t‘e$ T mc% CM 2l ?**P Slæ)I t* fô ôe )?k»tb? Mpte J AÎ PB S0MM& gASgjXT_ £T TTêN f ¦ ' l MOM C£ l £ e pA?F Me 7 A l 1 M0uTA?£ £ TÀ5 tu 1 AvAMT PcPNiÈ £A£fc dé tA 3.p. de cAPAt ? La MgC DE LA PME Apg[V£?ZI (ÔeNEwY rie1 tfô ne ,
$ t * pu£ voméz jOVè eewip Df ma 8.0. fW 0PA& & $ u£ tfô PiP6P«, f 4i pr ?uT m 1 H&rrez Pfl y =nrÿ&Ffl« ?*) i sL. v v •aeAUv A çWOPBfr* .
% àW i CAPAU+ St?Td OUS AVONS LES MOYENS DE VOUS FAIRE PARLER !
Encore un questionnaire ! Et oui, que voulez-vous... Et puis d'abord, ce sondage, on le fait pas pour le plaisir : c'est pour votre bien. Si vous avez envie que Micro News évolue et se bonifie au fil des mois, tel le Côtes-du-Rhône ou le Coca-Cola (ah bon ?), vous avez tout intérêt à nous répondre ! Ça va vous prendre un quart d'heure maximum et vous gagnerez peut-être un jeu. Toutes vos réponses seront examinées par la rédaction et prises en compte dans les futurs numéro de Micro News.
Evidemment, il y a des questions où vous pouvez donner plusieurs réponses : à vous de voir. Allez, au boulot !
200 JEUX A GAGNtn * JEUX A NO; ERE INFORMATIQUE OPERE LEUR CHOl LECTEURS SUR L'OPDINATEUR ÛS OFFRENT 50 OE LEUR COTÉ, SEGA ET NINTt CONSOLES, JEUX AUX POSSESSEURS uc s,MPL6 LEScPr,,1XSSORT°EÎ LesToMS CES GAGNANTS tirage au sort etnt puBL1ÉS JoOi Vouiez cETTê ÆAPÏU-A C 1956?
PiÉfJ ce PLI S ÔÎHPlB : Péïousz, ce FT& £ £STA RMALf®?
AM N°1 Pourriez-vous avoir l'obligeance, cher et aimé lecteur, de me révéler depuis quand vous connaissez Micro News ?
? Depuis le numéro 1, mon gars, j'suis un fidèle, moi.
? Oh, ça fait quatre ou cinq numéros, à tout casser... ? C'est le premier que j’achète, je le jure !
? C'est quoi, Micro News ?
N°2 Bon. Passons aux choses sérieuses. C’est quoi, la bécane qui règne en maître dans votre salon ?
? Un Atari ST (Précisez 520, 1040 ou Méga, pour les veinards) : ? Un Amiga (Le modèle SVP) : ? Un MSX 1 (marque) : ? Un MSX 2 (marque) : ? Un Amstrad CPC (464 ou 6128 ?) : ? Un Commodore 64 (à moins que ça ne soit un C128 ?) : ? Un compatible PC (Pas IBM, quand même ! Alors quoi ?) : ? Une console de jeux (marque) : ? Un Thomson (MO ou TO ?) : ? Un Amstrad PCW (Si y'a un lecteur avec un PCW, je meurs !) : ? Un truc avec des touches. C'est quoi, le graffiti, en haut à droite ? Une calculatrice Tl 57 avec 49 pas de programmation ? Un boulier N°3 Vous avez des périphériques ?
? Moniteur couleur ? Moniteur monochrome ? Lecteur de disquettes ? Lecteur de cassettes ? Imprimante ? Disque dur ? Autre chose N°4 Vous savez ce que c’est, un original ? Mais si, les trucs avec les documentations qu’on achète dans les boutiques... Vous en avez quand même, à la maison ?
? De 1 à 10 ? De 10 à 20 ? De 20 à 50 ? Plus, je suis revendeur ? C'est quoi, un original ?
N°5 Et des copies...heu pirates ?
? De 1 à 10 ? De 10 à 50 ? De 50 à 100 ? Plus, je suis vraiment fauché N°6 Seulement ? Non, je suis sûr que, en cherchant bien , vous en avez plus.
On recommence : ? De 20 à 50 ? De 50 à 100 ? De 100 à 200 ? C'est vrai, j'en ai plus, mais j'ose pas dire combien.
N°7 Ça m'aiderait beaucoup de savoir combien vous avez de programmes dans chacune de ces catégories. Merci d'avance.
? Jeux : ... ? Utilitaires : ? Langages : ? Pro (PAO, Traitement de textes) : .. N°8 La concurrence, ça vous arrive de la lire. Oui ? Alors, on veut des noms : ? Am Mag ? Amstar ? Amstrad 100% ? Amstrad PC ? Arcades ? Atari Magazine ? Compatibles PC Mag ? Commodore Revue ? CPC ? First A VOS MARQUES, PRET, RÉPONDEZ !
? Game Mag ? Génération 4 ? ST Magazine ? SVM ? Tilt ? La Croix ? Mon Tricot ? L'Humanité ? Je ne lis que Jours de France : ? Autres : N°9 Essayons d'être sincère deux minutes. De tous ces torch... journaux et de Micro News, lequel est le meilleur ? . N°10 Merci, c'est gentil. Mais pourquoi ? N°11 Mais, si je puis me permettre, vous avez quel âge, au juste ? (Les dames sont bien évidemment dispensées de cette question).
? Moins de 15 ans ? Entre 15 et 20 ans ? Entre 20 et 25 ans ? Plus ? Bientôt la quille N°12 Si je vous jure qu'on le dira à personne, vous pourriez me dire combien vous gagnez par an ?
? Moins de 5 000 Francs ? Moins de 50 000 Francs ? Entre 50 et 100 000 Francs ? Plus ? Encore plus N°13 Tout compris, entre les softs et les journaux (Micro News, en vente partout, 19 francs seulement !) Vous dépensez combien par mois comme offrande au dieu Ordinateur : ? 19 francs (merci les gars) ? Moins de 100 francs ? Moins de 300 francs ? Moins de 1000 francs ? 2019 francs (encore merci) ? Plus N°14 Micro News, vous mettez combien de temps pour le lire ?
? Une heure max ? Une demi journée ? Deux ou trois jours ? Un mois entier : j'y reviens tous les jours, c’est ma bible et mon Dieu N°15 Quand Micro News se décar- ? Jamais ? Souvent ? De temps en temps ? Tous, même si c’est pas pour ma bécane ? Je suis manchot casse à publier des listings, vous les tapez ?
PFTiTE ANN0MCE 'OMME t £ WfiMCë ? Génial ? Faites ch... ? M’en fous C Mettez-m'en dix de côté N°17 Globalement, comment trouvez- vous le journal?
? Trop ludique ? Trop technique ? Trop N°18 En moyenne, combien de temps votre ordinateur sert-il par jour ?
? Moins d'une heure ? Entre une et deux heures ? Entre deux et cinq heures ? Vingt trois heures et demi N°19 Comment trouvez-vous le look du journal ?
? Super génial ? Super pas mal ? Super moyen ? Super nul N°20 Si vous avez des remarques à fairë à ce sujet, c'est le moment ... N°21 Bon. Là je mets la liste des rubriques habituelles de Micro News, et vous, en face, vous mettez BON, MOYEN ou NUL. Vous vous débrouillez, je vous fais confiance. Moi, je vais boire un café. A tout de suite... ? News : ? Dossier du mois : ? Banc d’essai : ? Tests d'utilitaires : ? Livres techniques : ? Cours d'assembleur : ? Articles techniques : ? Montages techniques : ? Tests de jeux : ? Education : ? Adaptations : ? Top Secret : ? Courrier des lecteurs
: ? Petites annonces : ? Bonjour les dragons : ? Insert Coin : ? Professeur ST : ? Docteur Amiga : ? Samouraï Micro : ? Capitaine Pixel : N°22 Souhaiteriez-vous voir régulièrement dans Micro News des jeux de société comme Micro Pursuit ou comme les jeux de Carali ?
? Seulement de temps en temps ? Jamais !
? Dans chaque numéro N°23 Regrettez-vous la disparition des rubriques suivantes ?
? Ciné vidéo ? Musique ? Actualités de la B.D. ? Hits du Martien (livres de science- fiction) ? Télématique N°24 Et la pub, la pub.
? Y'en a trop ? Y'en a pas assez ? Y'en a pile ce qu'il faut ? Ah bon, y'a de la pub, dans Micro News ?
N°25 Vous aimeriez qu'on fasse des concours, avec des trucs à gagner ?
? Non, rien à foutre ? Plein, ça me fera faire des économies 59 3 ? Je sais pas, mais je veux bien les N°26 Allez, du courage, encore quel- trucs super quand même ques questions et c'est fini.
Souhaitez vous que nous parlions de moins de jeux, traités chacun à fond, de N°25 Pensez-vous que les dessins de plus de jeux, critiqués plus rapidement, Carali soient : ou un savant dosage des deux comme nous essayons de le faire actuelle- ? Nuls ment ?
(?U£U ‘uN N0UOj?AiT BÎEM M'AÎDêP A £ ÏU s OüS PlAÎT?
? L'addition, svp N°27 Et si demain on se mettait à vous parler de logiciels pro pour votre ordinateur, style PAO, compta, etc. Ça vous brancherait : ? A fond ? Pas le moins du monde ? Faut voir ? Un tout petit peu, mais sans abus ? Je ne lis jamais le journal : N°28 Jugez vous ce questionnaire : ? Stupide ? Indiscret ? Utile ? Beau ? Je ne lis jamais les questionnaires ? Garçon, la même chose N°29 Envisagez-vous, d'ici à quelques mois, de changer d'ordinateur ? Si oui, quelle machine allez-vous acheter ?
N°30 A vous de jouer, je vous ai n Géniaux ? Plus de jeux à fond la caisse emmerdé pendant une heure, mainte- ? Au poil ? Moins de jeux mais critiques plus nant, vous êtes libre. Là, juste en des- ? Une atteinte à la décence et aux grandes sous, vous pouvez mettre tout ce que bonnes moeurs ? Pour moi, ce sera le savant dosage, vous pensez de Micro News. Allez-y, ? Indispensables merci ça défoule... (Facultatif) Nom : ...... Prénom : ..... Adresse : . Code Postal
: ..Ville : ..... Si mon nom est tiré au sort, j’aimerais recevoir un logiciel pour l'ordinateur ou la console suivante : f Put MICRO NEWS - 20, PASSAGE DE LA BONNE GRAINE - 75011 PARIS L'archimèdes, le 32 bits familial - Apple sur le front russe - MSX porno - ST hanté-IBM SEGA Amiga - Le spectre d'Hebdogiciel.
Spécial cahier technique - Toutes les nouveautés 88 - Philips NMS 8280, la puissance vidéo - Le CES de Las Vegas - Montez votre micro-serveur.
Dossier piratage - Interview Jane Birkin - L'image numérique - Micro-serveurs - Top secret - Des jeux, des jeux, des jeux... Le piratage - Le sida informatique - Portables Amstrad - Tests de jeux - Bidouille sur MSX - Assembleur - Livres, BD micro... Des super news Dossier : les femmes et la micro - P.A.O. : faisons le point - Bonjour les dragons - L'image numérique - Rubrique pas d'accord - Plein de petites annonces - Des pages de bandes dessinées - Spécial consoles : SEGA. Nintendo et NEC - Top secret - Docteur Amiga et Professeur ST - Plus de 70 jeux testés !... M 'W D’abord ce jeu
es» beaucoup moins ¦gs ¦:' ¦ sage que Mario, on y montre ses fesses lors mes minous, on a (oh !) Et même, à un moment, on se Chan pris ses petites habi- permet de pisser contre un réverbère
- tudes ? Chaque mois, (shocking...) ! Ensuite... non, on va pas
- grâce à Micro News, on a vous raconter tous les trucs à
l'avance,
- un an d'avance sur les commençons par le commencement.
Copains et on frime un max en parlant D'abord vous avez le choix entre deux de la console NEC? Bon, puisque personnages: Chan ou Chan. Grave * ¦ UË vous êtes de nouveau en état de man- dilemne, entre les deux mon cœur aj que, voici votre dose du mois, un shoot balance... Chan ou Chan? Vu ffiy. .,. T rAt ), de première ! L'étendue du problème vous en avez ' ¦¦11 ' .-¦‘V - déjà pour deux heures avant de vous t f~ [ décider... Bon ça y est, vous avez fait lancera des bouteilles de coca du haut votre choix ? C'est Chan ? Bravo, d'un palmier mais... il y a une arme BB JB c'était celui-là qu'il
fallait choisir, déci- secrète... dément nos lecteurs ont toutes les qua- Si vous abaissez la manette tout en
m. '' ':Æ tftés i Avec ce Chan-là, il vous faudra tapant sur le
bouton de tir, vous pour- tL .j- 1 traverser une douzaine de
tableaux et rez.... (j’ose à peine le dire, c'est vrai-
récolter tous les trésors cachés, ceci ment une grande
première dans les jeux f | avec l'aide de votre partenaire,
l'autre vidéo)... péter au nez de vos ennemis iT»'J f | Chan,
qui apparaîtra plus tard dans la et les tuer net d'un coup
(comme dans ¦Ï Y- ri C course, le front rougit par la honte de
ne la réalité, me dit le maquettiste) I £ * ? Pas' avoir été
choisi par vous, oh esti- La musique est super et, à la fin,
vous uÈfâgf. Mable joueur micronewsien (les meil- devrez vous
coltiner avec une énorme SaB leurs...). Chaque tableau est
divisé en brute qui s'écroulera en roulant des B h i[i tHkT J»
quatre sections, merci Nintendo. Lors- yeux après que vous lui
ayiez défoncé que votre niveau d'énergie atteint zéro, les
dents !
Vous perdez une vie mais vous pou,.. La qualité est cene d-un jeu de salle Ça ressemble à Super Mario Bros, ça rez refaire le plein d'énergie en allant d'arcade, y'a plus qu’à construire le en a la saveur... non, encore un pom- dans les toilettes les plus proches I meuble autour. Bref, un très bon jeu, page de Mario, au secours, y'en a Bien sûr, durant votre périple, vous ren- marre I Minute papillon, ça se passe contrerez d’innombrables vilains, tous sur la console NEC et vous risquez plus immondes les uns que les autres, lîrJ - «KS) donc d’avoir quelques surprise... pour culminer avec un
énorme dragon Lj- au c- en l'envoyant (Carte Hudson Soft pour con* , jT.a ~T.f , dans les airs. Pour sole NEC).
BBBBBÉMtfHaHMMMHMMéHMMÉHMéaMBB se venger, il vous T.T. J.-M.B. as de suspens : Rad Racer, c’est, à peu de choses près, Out Run en version Nintendo.
L'esprit est le même : il faut conduire longtemps, à très grande vitesse. Pas d’acrobaties extraordinaires ; mêmes les virages les plus serrés ne demandent pas de dérapages à la Fangio. De la régularité surtout : chaque course est longue, divisée en 4 ou 5 contrôles-temps, qui vous élimineront impitoyablement si vous êtes en retard.
Quelques voitures, mais pas trop, foncent avec vous. Méfiance, car elles aiment bien déboîter devant vous, ou se jeter sur vous dès que vous les doublez... A 200 km h et plus, le choc est violent, et projette généralement votre voiture dans le décor, pour un accident qui n'est pas éliminatoire mais fait perdre pas mal de secondes... Si vous finissez la course, une nouvelle se présente. Il y en a huit au total, qui font entrer en scène des voitures ennemies toujours plus rapides et hargneuses.
A part ça, un grand confort de conduite : pas de vitesses à passer, il suffit d'accélérer avec le bouton A et de freiner avec le B (freins très puissants).
La manette vous permettra de virer à droite ou à gauche. Une pression vers le haut enclenchera le turbo, très appréciable pour pousser le moteur et dépasser un concurrent vicieux, ou tout simplement pour refaire votre retard... Une pression vers le bas, et vous mettez en marche l'auto-radio (3 mélodies possibles) ou vous le coupez. Si vous êtes vraiment cool, rien ne vous empêche de changer plusieurs fois de musique en pleine course.
Côté vitesse et animation, pas de déception : le décor défile vite, très très vite, avec une grande netteté et sans à-coups. On regrettera un peu la banalité des paysages, à l’exception de la course numéro 4, qui tourne autour d'Athènes et vous fait découvrir le Par- thénon sous tous ses angles.
Alors, mieux ou moins bien qu'Out Run ? Difficile à dire. Le pilotage de Rad Racer est plus fin, mais l'ambiance est moins "furf et les décors moins paradisiaques. A vous de juger.
(Cartouche Nintendo).
Fanas des jeux d’arcade!
Siftff SyKf Les fantastiques jeux d’arcade SEGA sont maintenant sur console.
Est en Suisse!
Branche simplement sur ta télé et joue! Attention les réflexes, l’aventure se corse avec les accessoires périphériques SEGA: le pistolet interactif, les lunettes 3-D uniques au monde, le Control Stick...Tu vis un autre monde à la puissance 1 méga, 2 méga et même 4 méga! WWWHa ’
* wrqr&'rüy * SCIA MASTCR srs TKM Power Rue
- a F&SSîS? J seœw ¦
- "ir £'.v •' ¦¦¦ v. i y. 4 ¦ -w w~~ SEGA, plus de trente jeux
d'enfer, dont les | cartouches Out Run, After Burner, Missile
Defense 3-D, Rocky... Avec un graphisme,des couleurs, des sons
déments.
Pour tout savoir sur la console, les accessoires, N les cartouches SEGA et recevoir la liste des points de vente, écrire ou téléphoner à: t CR.ÉATION 3 Logicosoftware SA, CP 71,1000 Lausanne 19, Tél. (021) 26 5212 Importateur et distributeur exclusif pour la Suisse DEFENSE global des juerr® itûqu® On vous le dit tout de suite, Global Defense, c'est génial ! Et en même temps prodigieusement simple. Au centre de l'écran, votre satellite et un curseur ber vers la planète ! Quand l'un d'eux y parvient, une case rouge de plus... Comme les cases rouges de la phase offensive sont restées, et que la
Terre explose (fin de partie !) Dès que toutes les cases sont devenues rouges, vous avez une phase défensive d’autant plus facile que vous avez bien réussi la phase offensive !
Ajoutez à cela des bonus par types d'armes détruites, des pourcentages de destruction, des vagues d'assaut toujours plus complexes, des missiles qui se séparent pour former de véritables parachutes nucléaires, et mille autres trouvailles diaboliques, plus un graphisme spatial efficace : le jeu d'arcade rapide, stressant par excellence !
Indispensable si vous aimez les montées d'adrénaline !
(Cartouche Sega).
J. M.M. boy cUPER WON*- 5Ur**r B laND IN MONSTER la _ Un nouveau
rouge à côté de lui. Phase offensive : le satellite survole la
Terre et doit détruire les installations atomiques de
l’ennemi.
Il suffit de déplacer le curseur rouge et de tirer : une explosion circulaire grossit puis diminue à l'endroit où il se trouvait quand vous avez pressé le bouton.
Exactement comme dans Missile Com- mand : tout objet ennemi touché par cette explosion disparait.
Vous devez protéger votre satellite des missiles ennemis. Pour déplacer le satellite, il faut presser le bouton 1 et actionner le joystick mais vous devez aussi gérer le curseur : au début la panique est totale ! Mais où est mon curseur ? Tiens, le satellite vient d’exploser, j'avais oublié de le surveiller !
A chaque fois qu'un objet ennemi échappe à votre tir et disparait après avoir traversé tout l'écran, une des cases du bas de l’écran devient rouge.
C’est ennuyeux, on le verra... La phase offensive se termine quand une navette vient embarquer le satellite.
Phase défensive : l’ennemi commence à bombarder la Terre. Des points bleus montent au dessus du globe. Détruisez-les aussitôt, ou ils vont se transformer en missiles nucléaires et retom- Vous aviez adoré Wonder Boy et rêviez de continuer l’aventure... Alors réveillez-vous, Super Wonder Boy est là dans une nouvelle histoire qui est une mixture d'aventure, d’arcade et de stratégie !
Le but du jeu est de tuer un dragon et de restaurer la paix. Vous rencontrerez beaucoup d'ennemis qu'il faudra (bien sûr) tuer. Ils disparaitront en laissant une pièce d'or que vous devrez ramasser. Il y a des portes qui, une fois ouvertes, vous donneront accès à des messages ou à des armes et des talismans que vous pourrez acheter avec les pièces d'or. Chaque niveau doit être traversé en un temps limité, indiqué par des petits cœurs, et tout contact avec les "méchants" réduit le temps disponible. A la fin de chaque niveau, vous devrez tuer un gros monstre et récolter la clé qu’il laisse
derrière lui.
Vous obtiendrez alors un bonus de temps supplémentaire et vous pourrez obtenir 10 000 points de plus en récol- classique tant ensuite tous les objets "extra" (à tuer ou toucher deux fois). Vous rencontrerez toutes sortes de situations et de personnages : des serpents, oiseaux, piscines, ascenseurs, boules de feu, champignons ambulants, etc. Les graphismes sont parmi les meilleurs disponibles à ce jour sur la console Sega et la maniabilité et le plaisir Hoici, sur Sega, la reprise du logiciel d'Activision déjà édité sur Amstrad, Commodore, Atari, MSX et Spectrum. Le thème, vous l’avez
deviné car votre culture cinématographique n'a pas de Jimites, est celui du fameux film "SOS Fantômes", traduction de Ghostbusters.
Vous commencez par équiper votre équipe de "chasseurs de fantômes’ avec toute une série de gadgets choisis parmi une panoplie impressionnante et surréaliste : aspirateurs à fantômes, lave-fantômes, déradiatiseurs, et je vous passe le reste. Puis vous commencez à patrouiller dans la ville, en vous efforçant de capturer les fantômes dès qu’ils investissent un immeuble, et ce avant qu'ils ne se réunissent pour donner naissance à leur chef, grotesquement représenté sous les traits (moelleux) de l'énorme "homme-guimauve". Bref, on suit le film à la lettre.
Hélas, le jeu est abominablement raté : certains intermèdes vous obligent à conduire votre voiture le long d'une rue longue et déserte, à dix kilomètres- heure, pendant deux bonnes minutes... A mourir d'ennui I Les bruitages sont une véritable agression pour l'oreille, et la musique, imitée de la bande-son du film, est fausse à faire hurler.
Pour tout dire, cela faisait bien long- La chasse aux fantômes est ouverte temps que nous n’avions vu une cartouche aussi nulle et même aussi désagréable à jouer ! Une purge.
(Cartouche Sega).
J. M.M. de jouer sont au top-niveau. Les pro grammeurs de chez
Sega semblent en progrès constants et ce jeu montre une
évolution au niveau de l'utilisation des couleurs. Les sprites
tremblent peu contrairement au premier Wonder Boy et d’une
manière générale Sega semble mettre la barre plus haut, tant
au niveai du graphisme que de l'intérêt du jeu.
Super Wonder Boy deviendra certainement un classique et ouvrira peut-être la voie à toute la série des nouveaux jeux d’arcade rôle aventure qui font er ce moment un malheur au Japon.
(Cartouche Sega).
LLLLL .
Kliki V ¦ i» u k r Ufck Ufck LbUt _ Cfc.Uk .* tfcfck • fcfcfct V fckfcfcfc bfcfcb «
T. T. cours infernal, divisé en quatre mondes, eux-même divisés
en trois étapes. A chaque fois qu'lcarus franchit une étape,
il n'est plus obligé de repartir du début. Un mot de passe
apparait en fin de partie, et il suffira de le rentrer par la
suite pour repartir de e scénario de base de Kid Icarus est
absolument incompréhensible.
Pas grave ! Il suffit de savoir que Kid Icarus est un jeune ange, dont le pays a été plongé dans l'obscurité par une congrégation de sorcières. Un ange, c’est têtu : il va aller rechercher la Lumière dérobée, et devra pour cela atteindre le Palais du Ciel, où l’attend (de tentacule ferme) la méchante Medusa. Un parcette étape. Une façon astucieuse de "conserver en mémoire" les progrès du jeu, moins agréable qu'une pile intégrée, mais cependant très pratique.
Le premier monde est souterrain, et réservé aux alpinistes. Une escalade longue et douloureuse, le comble pour un ange ! Mais les jeunes anges volent peu, c'est connu... Et ils meurent quand ils tombent jusqu'en bas de l’écran I Difficile, car de drôles de bestioles traînent dans le coin, et bloquent certains passages. A leur contact, Icarus perd des fractions de son énergie vitale.
Comme d'habitude, tout l’art consiste à prévoir l'arrivée de ces ennemis pour les dégommer aussitôt, tout en ramassant au fur et à mesure des armes et des objets magiques. Pas d’innovation donc, à l'exception du système des mots de passe. Mais l'univers de Kid Icarus est fort bien construit, et l'animation répond en souplesse aux moindres commandes du joystick. En outre, quelques salles secrètes, particulièrement difficiles à négocier, ajoutent du piquant à ce jeu d'arcade- aventure...angélique !
(Cartouche Nintendo).
J. M.M. WORLD Le tapis ais qu'est-ce donc que ce grand tapis en
plastique, qui se branche sur la prise joystick 2 ? Un
instrument de torture, rien d'autre. Vous insérez la
cartouche.
Pour l'instant, tout va bien. Un menu apparait sur l'écran. Choisissez "débutant". Mettez-vous debout sur les deux positions rouges centrales du tapis. Une piste de course apparait à l'écran, et un athlète. C’est vous. Commencez à courir, en restant sur les positions rouges. Du nerf ! Plus hauts les genoux ! L'athlète court sur l’écran.
Mais voici une haie... Sautez en décollant simultanément vos deux pieds des 1 positions rouges. Et continuez à courir.
66 Si vous atteignez le but avant la tortue
W. OI0& près Zaxxon et Blada Eagla, voici Space Har- rier en 3D I
II s'agit en fait aussi bien d'un Space Harrier 2 que d'une
version 3D car les graphismes sont différents, il y a beaucoup
plus de couleurs, le jeu est encore plus intense et il y a
quelques dragons qui sont très vicieux ! Vous avez donc
intérêt à vous accrocher à votre manette, un peu à la manière
des marins qui, autrefois, s'attachaient à la barre du
navire et restaient fidèles au poste, parfois jusqu'à la
mort... Devrez-vous en arriver à de telles extrémités ? Avec
la console sega ce n'est pas impossible, ceux qui ont joué au
premier Space Harrier nous comprennent I Sachez d'abord que
vous ne pourrez pas jouer à ce jeu sans les lunettes 3D,
contrairement à Zaxxon 3D (cf Micro News n°11), dommage !
En 3D Mais vous êtes déjà au premier tableau, nommé Platia : des "Aliens", qui semblent sortis tout droit de "Star Wars", vous attaquent en vous envoyant de ¦m-ê A grosses sphères bleues, la vitesse est terrifiante ! Lorsque vous êtes touché, le même "AAARRRGGGHHH !" Angoissant résonne dans vos oreilles mais un sympathique "GET READY" vous remet en piste et en sueur.
Ensuite viendront les colonnes d'acier au contact mortel, avec des jets menaçants qui les évitent en faisant du slalom, tout en vous tirant dessus. Ames sensibles s’abstenir... A la fin du tableau, le dragon a -un graphisme bien détaillé et, pour une fois, n'est pas trop dur à tuer.
Le second tableau s’appelle Moura, avec un arrière-plan constellé d'étoiles : de grosses pointes métalliques descendent lentement du ciel et remplissent l'écran, y'a intérêt à dégager vite fait ! Mais l'horizon s'incline au loin et les collisions sont imminentes, surtout qu'il vous faut aussi abattre de gros papillons verts. Vous commenciez à souffler un peu mais des vaisseaux en rotation arrivent alors et vous tirent des nuées de sphères mortelles... Il vous faudra continuer, tirer sans cesse, sur toujours plus d'ennemis, avec en toile de fond des paysages riches en couleurs et des effets
3D très réussis.
A la fin du jeu, à cause de la sueur et des tremblements, votre main ne pourra plus tenir la manette et les lunettes seront pleines de buée et de sueur et surtout... vous devrez arrêter un moment pour vous asseoir, car vous serez pris de vertiges !
(Cartouche Sega).
T. T. J.-M.B. qui vous met au tapis I du bas de l'écran, vous
marquerez des points. Sinon, rien.
Pas le temps de souffler. Deuxième épreuve : footing dans la forêt. A droite et à gauche des positions rouges, deux cercles verts sur le tapis. En y déplaçant un pied, vous décalerez votre athlète vers la droite ou vers la gauche, pour éviter les sangliers qui passent et qui vous font tomber. Ce n’est pas une raison pour cesser une seconde de courir... Troisième épreuve : course de côtes !
Impitoyable : des rampes à 45 degrés, qui ne peuvent être grimpées que si l'on court comme un damné !
Quatrième épreuve : le lac. Vous courez sur un ponton. Un petit saut de côté, et vous atterrissez sur un tronc d'arbre, sur lequel vous ne pouvez avancer qu’en sautant à cloche-pied sur la position droite ou gauche. Inhumain.
LE NOM DES COMPOSANTS POUR S'ACCROUPIR TAPIS DE CONTROLE Cinquième épreuve : la rivière. Un radeau vous emporte sur les rapides.
Pas besoin de courir, ouf ! Mais des troncs barrent la rivière : tronc bas, il faut sauter ; tronc haut, il faut se baisser, en s'agenouillant et en posant les mains sur le tapis devant soi. Horrible.
C'est fini. Vous êtes épuisé, en sueur.
Le programme vous attribue une note générale, et détaillée pour chaque épreuve, plus un diplôme. Conclusion : ce tapis est une trouvaille cruelle mais extraordinaire. Le fonctionnement ne pose aucun problème. Un gadget qui va ouvrir le marché des consoles vers les légions de paresseux qui rêvent de maigrir tout en restant chez eux... C'est idéal, et le score final est très motivant.
D'ailleurs, des cartouches Jeux Olympiques et Aérobic devraient bientôt arriver. Serais-je encore vivant pour les tester ?
(Cartouche Nintendo).
J. M.M. 67 DAPTATIONS iVeC beaucoup A on veut s en
- eut reproche - qu'il ne peut ej' Donc, Ie ne s cultes
stratégie heures Le mois dernier, nous vous avions présenté
Genesis sur ST en criant au miracle tant le scrolling
horizontal était parfait. Sur Amiga, le jeu est exactement
pareil, tant au niveau graphique que pour l'animation. Seule
remarque, il est beaucoup plus facile de faire un scrolling de
qualité sur Amiga. C’est donc moins impressionnant... Néan- SUR
AMIGA moins, ça reste un jeu de haut niveau. Il est possible
d’acquérir des bonus pour augmenter la puissance du vaisseau :
heureusement, sinon, je ne vois pas tellement comment
progresser dans le jeu... Bref, un bon jeu... (Disquette
Firebird pour Amiga).
PIRATES SUR PC Hardi moussaillons, souquez ferme !
Pirates, de Microprose, testé sur CPC dans notre numéro 8, a enfin débarqué sur les rivages PC et compatibles. Et il est encore meilleur ! Je m'explique : le jeu tire pleinement partie de la mémoire vive importante des PC et surtout, surtout, du mode EGA haute résolution.
Pour tout dire, il est même nettement plus beau que sur CPC. A part ça, c'est toujours un jeu aussi génial, véritable simulateur de roman d'aventure, mélangeant stratégie et arcade pour notre plus grand plaisir. C'est, de très loin, le meilleur jeu disponible sur PC. Et, tenez-vous bien, l'adaptation est en cours sur ST... (Disquette Micropose pour PC) PLATOON SUR ST .... ; ; :y •••: y.f ¦: -y , SPACE RACER Voici enfin le jeu guerrier de chez Océan adapté sur ST. Après une version C64 très réussie, celle-ci est assez décevante, puisque quasiment identique. Le jeu reste égal
à lui-même, assez quelconque, en tout cas sans rien de véritablement novateur. Un jeu de guerre de plus, c'est tout... En plus les graphismes sont assez moyens, VOYAGE pour ne pas dire plus. Bref, je ne vous le conseille pas.
(2 disquettes Océan) CENTRE DE SUR pC Parmi les très nombreuses adaptations de Space Racer, celle sur PC semble très bien faite. Les animations sont étonnament bien réalisées, tout comme la musique de présentation et les bruitages qui, sans rivaliser avec ceux de lAmiga, nont aucune rancune a avoir envers le ridicule circuit sonore de la machine. Seules les couleurs dignes d'un moniteur en mal de coloration sont hors saison (les concepteurs aurait pu travailler le mode EGA). Signalons que le programme reconnait parfaitement les vrais joysticks IBM, chose rare pour de nombreux jeux et bien
utile dans le cas présent.
(Disquette Loriclels pour PC).
Bubble AlWlGA ES SECRETS DU PROFESSEUR ST Tout sa passait bien à la rédaction.
Pour tout dire, l'ambiance était même au beau fixe et tout le monde baignait dans l'allégresse et le champagne.
Nous venions d'apprendre les chiffres de vente du dernier numéro. L'esprit déjà passablement embrumé par l'alcool, l'ensemble de la rédaction de Micro News planait à des hauteurs quasi-nirvanesques. Soudain, ce fut le choc. La porte se brisa et un individu commença à hurler je ne sais quelles injures. Bon sang, mais c'est bien sûr, vous l'aviez reconnu, c'est le professeur ST. Micro News : mais qu'est-ce qui se passe, professeur ?
Prof ST : C'est un scandaaaaale ! Le mois dernier, il y avait 100 nouveautés Amiga et le docteur a eu deux pages de plus que moi.
Micro News : Ben oui, qu’est-ce que vous voulez, il avait réussi à avoir des kilos de nouveautés en exclusivité d'Angleterre... Prof ST : Justement, j'ai passé une semaine à Londres et une autre en Allemagne et je vous amène, tenez-vous bien, 200 nouveautés sur Atari ST. Sur les 200, j'en ai déjà la moitié et j'ai pu voir presque toutes les autres en exclusivité. Au fait, j'en profite pour dire bonjour à Brice que j'ai croisé sur 3615 l'autre jour.
Micro News : C’est fini, les messages personnels ?
Prof ST : On commence avec Revenge of The Mutants Camels N°2, édité par ce vieux baba (pléonasme) de Jeff Minter. Malheureusement, c'est une nullité innommable.
Tout comme Richard 3 version 2, petit jeu de tableau, mais alors vraiment petit (l'éditeur n'a d'ailleurs pas osé sortir la version 1), Warlock est un jeu d'arcade-aventure dans le style Airball, mais si lent qu'on croirait qu'il a été fait en GFA Basic... Par contre, Artificial Dreams est un bon jeu de tir, sauf qu’on distingue assez mal les obstacles des bonus. Résultat, on meurt assez vite... Micro News : Parlez moins vite professeur, faut que je prenne des notes, moi I Prof ST : Il faut que je me dépêche, j’ai un max de choses à vous dire. Par exemple que Le Tour du monde en 80 jours,
de Go, est meilleur sur ST que sur Amiga ! Dommage qu'il soit aussi nul, c'est quand même une catastrophe. Missile Command, attendu depuis des lustres, est enfin arrivé, et il est vraiment parfait dans son genre.
Comme Crak'ed, signé Atari, attendu depuis plus d'un an, est enfin arrivé.
C'est très mignon, un peu simple mais rigolo.
Micro News : Vous n'avez aucun nouvel utilitaire ?
Prof ST : Si, une nouvelle version : Muslc Studio 88, un peu amélioré, mais je cherche encore les différences importantes avec la première version.
Allez, revenons au jeu, avec Sky Blaster, la meilleure musique jamais faites sur ST, mais qui prend une disquette à elle seule. Le jeu, un simulateur de vol avec images fractales, est catastrophique. Dommage.
Micro News : J'aimerais bien un jeu qui soit d'actualité... Prof ST : Alors j’ai un truc super pour vous, ça s'appelle Prime Time. Vous êtes le patron d'une chaîne de télé et devez obtenir les meilleurs taux d'audience aux heures de grande écoute (le Prime Time, en anglais). A offrir à Patrick Sabatier, Stéphane Col- laro et tutti quanti. A part ça, c’est passionnant. Comme dirais Francis Bouyges, c'est un jeu en béton.
Micro News : Elle est très bonne, professeur, elle est très bonne.
Prof ST : Merci, je la replacerais à l'occasion. Chez les français, Ver- STARFIX NUMERO SPECIAL 5 ANS D' HORS-SERIE CTARFIY DES HOMMES Arnold Schwarzenegger Dolph Lundgren Jackie Chan Sylvester Stallone Cari Weathers DES FILMS Maniac Cop Red Scorpion Blue Jean Cop Le Contrat Rampage ET DES CASCADES Amsterdamned Above the Law Mr Dynamite ET AUSSI Armor of God Tonnerre de feu Hollywood Biceps Mad Max. Etc. Gauntlet II, de US Gold, qui tient sur 2 disquettes doubles faces, avec 700 Ko de digits musicales si vous avez un lecteur double face (plus quelques donjons en prime I). Encore mieux que le
I, sauf qu'on ne peut pas sauvegarder ses scores, ce qui est scandaleux ! A toutes fins utiles, je signale qu'il y a 116 niveaux dans le jeu, ce qui permet de jouer un moment. Autre chose, Virus, l'adaptation du célèbre et génial Zarch sur Archimedes. C'est très dur, mais très beau, le but du jeu est de détruire les vaisseaux ennemis qui polluent notre belle planète. A mon humble avis, ils ont plutôt intérêt à changer le nom du jeu, sinon, je ne vois pas qui osera le charger... Ce sera fait par Firebird, tout comme Pandora, qui est nettement plus beau que sur C64 (cf test non (cf test). Un
des événements du mois, c'est STAC (ST Adventures Creator), un générateur de jeux d'aventure (textes et graphiques). Il est vendu en 2 disquettes, dont une de démo en freeware, les aventures produites sont exécutables directement sans droits à payer. C’est pas mal mis à part que le clavier est géré en QWERTY, dommage.
Micro News : Vous n'auriez pas un bon petit jeu d'aventure ?
Prof ST : Bien sûr. Je vous conseilles Legend of the Sword, un jeu de Rainbird (cf test) assez moyen, mais très idéal pour les débutants. Pour les intellos, je signale la sortie de Trivia Troove, une sorte de Trivial Pursuit, mais nullissime. Vous en voulez encore ? Alors j'ai aussi Tetra Ouest, un jeu de Microdeal, qui ferait mieux de prendre des vacances plutôt que de sortir des softs pareils. Je vous signale aussi la sortie de Lock On, un jeu dans le style Outcast (ou Renegade).
Seul détail, on a bien l'impression qu'il a été fait en GFA Basic tellement il est... Bref. Parlons d’autre chose... Micro News : Oui, on a surout parlé des mauvais softs pour le moment.
Prof ST : Alors, passons aux bons. Le monument du mois, c'est bien sûr Whirligig Verminator un jeu d’arcade- aventure fabuleux mais qui se fait attendre : j'ai vu une démo il y a bien six mois.
Flying Shark, toujours de Firebird, était un bon jeu d'arcade sur 8 bits (CPC surtout), mais la concurrence sera vive sur ST. Enfin, Firebird nous donnera Conque- ror et Harvey Headbanger en octobre si tout va bien. Et aussi Whirligig, jeu spatial qui a l’air génial en 3D remplis bien évidemment.
Micro News : Et les français, dans tout ça ?
Prof ST : Bob Morane Océans est sublime. Infogrames se met enfin sérieusement au ST, et ça vaut le déplacement. On en redemande. Infogrames va distribuer Les Trois Mousquetaires, un jeu d'aventure anglais avec images digitalisées, mais nul. Par contre, j'attends Natacha avec impatience, les graphismes sont superbes, tout comme les Tuniques Bleus, mélange de wargame grand public et de jeu d'arcade. Moyen, mais bon, il faudra le tester en détail.
Ensuite, Opération Jupiter (ex
G. I.G.N., mais débaptisé), la libération d'otages détenus dans
une ambassade et qui est très, très impressionnant. A la
hauteur de Bob Morane Océans, plu sieurs jeux différents,
stratégie et réflexe, bref, du tout bon. Allez, on ne va pas
dire que des gentillesses. Par exemple Lord Of conquest,
d'Electronic Arts, n'existe pas sur Amiga et on le comprend
bien, tellement il est nul. On dirait presque un 800XL...
c'est tout dire.
Micro News : Gasp.
Prof ST : Oui, n'est-ce pas. Un des meilleurs jeux du mois, c’est Allen Syndrome, qui s'inspire de Gauntlet avec un excellent scrolling dans les deux sens et en plein écran. Le but du jeu est de sauver des hommes capturés par des aliens. Rimrunner est enfin arrivé sur ST. Fait par Palace Software (Barbarian, entre autres), il est très beau, mais méritera un test complet pour savoir s'il tient vraiment la route. En tout cas, le scrolling est incroyablement bon. Parfaitement. Et Barbarian II sera bientôt là, toujours aussi bon, et on peut jouer le guerrier OU la princesse, je ne vous dit que
ça.
Palace prépare aussi Super Thief et Star Shlp, mais j'ai tout essayé, je n'ai pas pu les voir... Au fait, n’achetez pas Vixen, de Martech. Ce n'est absolument pas un jeu porno. Quand elle court, on dirait même Wonder woman... Il y a une quarantaine de tableaux et le jeu est vraiment très dur.
Par contre, achetez Nigel Mansell GP, saison de formule 1 extaordinaire et très sophistiquée... Micro News : Ouf. Ça fait déjà un sacré paquet, pas vrai ?
Prof ST : Il m’en reste encore des milliards. On va les faire par éditeurs, c'est plus facile. Commençons par Accolade, qui sort The Train, jeu de guerre très bien fait, Apollo 18, simulation spatiale nulle, 4th inches, foot US, et Scenary Test Drive, disquette de paysage. Activision va faire très fort, si j'en juge par les préversions qu'ils m'ont donnés. D'abord, le sublime Archlpelago, simulateur avec des décors en fractales, plus de 26 000 écrans différents. On attend Karnov, mais je ne l'ai pas encore vu.
Par contre, Gee Bee Air Rally, cette géniale course d'avions (!) Est presque aussi belle que sur Amiga.
Super Hang-On, très célèbre jeu d’arcade, arrivera en septembre et ne vous décevra pas. Et R-Type (cf rubrique Insert Coin), déjà présent et fabuleux sur console NEC (cf Micro News N°9) sera là très bientôt. Le secret est bien gardé, mais d’après ce que j'en sais, ça vaudra le détour, tout comme le très célèbre Afterburner, qui s'annonce très beau et SDI, la version arcade, cette fois-ci.
Rocket Ranger Micro News : La rentrée s'annonce grandiose.
Prof ST : Un peu, mon neveu. D’autant que ce n'est pas fini. Chez Alligata, on verra bientôt Snap, mais c'est malheureusement un des seuls programmes dont je vous parle aujourd'hui sans l’avoir vu. Arcana travaille de plus en plus et nous offre une très bonne adaptation de l'Android, plus Craters Wars et Mars Cops, une histoire loufoque qui mêle roman policier et aventure spatiale. Chez Cascade, on aura la suite de Ace, Ace II, très prometteur pour ce que j'en ai vu, et Ring Wars, que je ne connais pas encore. Les petits français de Chip vont bientôt finir Jeanne d'Arc, construit
comme Voyage au centre de la Terre, donc très beau. On en arrive maintenant aux logiciels les plus attendus de l'année.. Micro News : Vous voulez parlez de qui ?
Prof ST : Des Cinemaware, bien sûr.
Après Defender of the Crown et SDI, Sinbad, sorti depuis un an sur Amiga, arrive enfin. Il est très beau, mais c'est le moins bon. Ensuite King of Chigaco, superbe et hilarant, même version que sur Amiga, mais qui nécessite un anglais courant. The Three Stooges est en cours d'adaptation.
J’ai vu les premiers éléments de la version ST, il reste pas mal de boulot. Enfin, Rocket Ranger. Il est enfin fini sur Amiga et, pour une fois, l'adaptation devrait être réalisée très vite. Tant mieux, Rocket Ranger va faire un triomphe total. Cobra Soft ili m 96 * A MBIxn.: ~ ____ prépare un nouveau crime en Italie : Meurtres à Venise, et je peux vous dire que le scénario sera aussi bon que les précédents mais que la réalisation sera nettement supérieure. Restons dans les français avec Coktel Vision, de plus en plus dynamique. Je ne peux pas vous révéler grand-chose, mais
surveillez-les bien, ça va venir. Notons quand même dans leurs dernières productions que si 20 000 Lieux n'est pas mal, Indlan Mission est une catastrophe. Toujours chez les français, Qin, de Ere Informatique mérite un test complet tellement il est bon. Le très célèbre Bail Breaker, de CRL, arrive et il est très bien, même si moi aussi j'en ai marre des casse- briques. Tiens, je vous signale en passant que Microprose France va distribuer les softs Cosmi et donc Defcon 5, jeu de stratégie sur fond de guerre nucléaire. Microprose adapte Air- borne Ranger, Project Stealth Flghter et
Kennedy Approach, tous issus du C64. Pas mal, mais pas une révolution. Par contre, le fabuleusement génial Pirates, jeu d'aventure animé et captivant, arrivera en septembre. J'ai pu l'entrevoir, et il est encore plus beau que sur les autres machines... Micro News : On fait une pause.
Prof ST : Ça va pas la tète ! Il m'en reste beaucoup, regardez donc toutes ces disquettes. Qu’est-ce qu’elles contiennent ? Deux nouveaux Databyte, Ice Hockey, déjà présent sur PC et pas mal, et surtout le très bon Indoor Sports (ping-pong, flechettes, hockey sur table et bowling). C'est aussi bien que sur Amiga, et c’est peu dire. Et très bientôt, un tennis, Grand Chelem.
Autre chose, Doomark travaille sur in de softs en même temps.
L'adaptation de James Bond d'abord, Live and let die, que je n'ai pas encore pu voir, la suite de Trivial Pursult, toujours égal à lui-même, c'est à dire bon, The Sewer, inconnu et top-secret, Unltrax, assez bizarre et surtout Return of the Jedi et The Empire strikes back, la suite de Star Wars. D'après ce que j'en ai vu, ils seront tout les deux très bien foutus.
Sûrement les prochains musts sur ST. Micro News : Oui, mais si on aime les jeux sophistiqués ?
Prof ST : Eh bien, on ne s’énerve pas.
On attend calmement la sortie des prochains Electronic Arts, parmi lesquels le superbe Ferrari Formula One Simulator. J'en ai une avant- première, et je peux vous dire que l'animation est encore meilleure que sur Amiga. Les graphismes restent de bonne qualité. Le fabuleux simulateur de vol Interceptor, que mon collègue le docteur Amiga vous avait présenté en exclusivité s'envolera aussi sur ST. Et la démo est extraordinaire. Il vous avait aussi présenté Star Ray, de Logotron, et je peux vous dire que c'est notre Dieu à tous, alias Steve Bak, qui se charge de la version ST : grandiose. Chez
Logotron aussi, ils travaillent sur Sargon III (déjà le numéro 3, comme le temps passe...), Star- goose et Quadrilien qui est compliqué et moyen. Enfin, tous les fanas de jeux de rôle attendent Bard's Taie II, et je peux leur promettent qu'il sera encore mieux que le premier. Et je sais de quoi je parle, je l'ai fini, le premier... Chez Elite, lui aussi distribué par Ubi Soft, on s’est mis à fond au ST. Ça nous a donné le génial Buggy Boy, arrivé depuis quelques jours en magasin.
Micro News : Oui, je sais, on en a parié le mois dernier.
Prof ST : Oui, mais c’est tellement bon qu'il ne faut pas hésiter à en redire un mot. Elite prépare aussi Paper Boy, l'adaptation du jeu d'arcade et des versions 8 bits (excellentes), mais je n’ai pas réussi à le voir, donc je crains le pire au niveau délai. Par contre, je vous parlais le mois dernier de Beyond the Ice Palace, il est enfin arrivé, et il n'y a rien de plus par rapport à la préversion que le programmeur m'avait fait voir. Dommage que le jeu soit toujours un peu trop facile... Par ailleurs, je peux vous annoncer officiellement, ou presque, que Ghost'n Goblins est en cours
de programmation, et on est même pas loin de la fin. Je n’ai pas pu prendre de photo, mais cela viendra.
Elite propose aussi Thunder Cats que nous testons dans ce numéro, et Space Harrier qui est superbe mais vendu en 2 parties, c'est dégueulasse.
En fait, le jeu est très rapide et mignon, mais seul reproche, il n’occupe qu'une partie de l'écran seulement. Allez, passons aux USA avec Epyx (distribué en france par US Gold). On attend quatre jeux : California Games, mais les versions 8 bits étaient assez nulles, donc je ne suis pas pressé, Dive Bomber, jeu de guerre pas trop mal, et surtout The Games : Winter Editions pour septembre et The Games : Summer Editions pour novembre, l'adaptation officielle des
J. O de Cagliari et Séoul. De ce que j'ai pu en voir, croyez-moi,
vous n'allez pas en revenir... Au fait, je l'avais oublié, il
y aura aussi 4x4 off road Racing, mais lui, je ne l'ai pas
encore vu, donc je ne vous en dis rien.
Micro News : Encore, encore I Prof ST : Je vous avais dit que Eurosoft adaptait son Playhouse Strip Poker ? Non ? Tant pis, c'est pas terrible. Par contre, ils préparent INDY 500, course de Formule 1 pas mal du tout. Et Exocet, les auteurs de Foundation Waste, vont bientôt nous donner Phantasm, au titre prometteur... Un des plus gros éditeurs du marché, GO, prépare un gros paquet de softs : Last Duel, Forgotten World, Eld Storm, 1943, adaptation superbe du jeu d'arcade, Wlzard Warz assez moyen, Side Arms, superbe, B I o n I c Commando, déjà très bon sur CPC, Tiger Road, superbe jeu
d'arcade, Black Tlger, idem et Street Fighter. Celui-là va faire un hit ou je ne m'appelle plus Professeur ST. Micro News : Quoi de neuf, docteur ?
Prof ST : Grand Slam nous avait déçu avec Flinstone (alias les Pierra- feux), alors que va donner Chubby Fighter ? Au fait, ils vont sortir un nouveau foot : Peter Beardsley's Football, mais peut-être sous un autre nom : c’est une star du foot anglais inconnu en France. Autre grand du marché anglais, Gremlln. Ils font faire très très fort avec ce que j'ai pu voir : Blood Valley, arcade aventure sympa, Ramrod, inconnu, Masters of The Universe, bon remake de Gauntlet déjà disponible, Tour de Force, une course cycliste loufoque mais nulle sur 8 bits, alors j'ai des doutes, FOFT, grandiose, je
n'en dis pas plus mais vous aurez bientôt un test complet, Alternative World Games, parodie hilarante de Summer Games, très bien foutue. Ensuite, Hercules, jeu de combat très réussi sur 8 School, Army Moves et Green Beret, trois "hits" super-célèbres sur CPC et superbement adaptés, là aussi, je sais tout, j'ai tout vu. Le jeu de l'année, celui sur lequel tous les efforts des développeurs ont porté, c'est Opération Wolf, arcade fabuleuse.
Je peux même vous dire qu'il est impossible de différencier la version arcade de la version ST. Disponible en septembre, précipitez-vous pour l'acheter dès que posible, c’est un truc génial, label "Prof ST" oblige. A noter qu'imagine nous donne aussi Arka- noïd II j'en connais pas mal à qui ça va faire plaisir. Grizor est le meilleur jeu d'arcade jamais disponible sur CPC.
Superbe, très bien animé, bref génial.
S'il est aussi réussi sur ST... seulement, gasp, je ne l'ai pas encore vu, je avec Target Renegade (cf n°11 sur C64), Vigilante (cf n°11 Insert Coin), Where Time stood still, qui à l'air... disons bizarre, mais pas terrible. On Night raider FULL £0 v • I • A 20 .
Bits et en cours de finalisation, donc dispo très bientôt. Après cela viendront les deux très gros jeux Gremlin : Mic- key Mouse, dont je vous parlais en exclusivité le mois dernier, et surtout Night Ralder (qui devait s'appeler Since The Bismark) un mélange de simulateur de vol et de jeu d'arcade grandiose, très riche, très complet, et malgré tout facilement abordable. Un des hits de la fin de l’année à coup sûr.
Et en prime, le jeu comporte des images digitalisées de Churchill et Hitler : nous sommes en pleine guerre et il faut couler le Bismark, le plus grand cuirassé nazi de l'époque. Passionnant et génial.
Micro News : Et quoi d'autre ?
Prof ST : No comment ! Hewson, encore une grosse boite anglaise, adapte tous ses titres 8 bits sur ST : Cybernoïd, bon, Exolon, pas mal sans plus, Nebulus, techniquement fabuleux, et Zynaps, très bien. Passons à encore plus fort, avec le couple diabolique Ocean lmagine, qui développe maintenant tous leurs softs en priorité sur ST. Ça va commencer avec Rastan Saga, nul sur C64 mais qui va être très bien, je sais de quoi je cause, j'en ai vu des bouts. Ensuite, Combat UC 3EDL LflND GEAS [ |
- - 1 TftlL WHEEL uq: do U » -1O0TL - 9 V üniTD CftHERfi OM
I - J ON OFF IDLE S ! U*» TORPEDO fWRESTER p îCH
• . VC ÏZ3h üfE» =
* HZNG LOCK Prof ST : Au contraire. Infomédia vient de lancer
Explora, LE jeu d'aventure sur ST, en 4 disquettes (cf Top
Secret). Lankhor continue sur sa lancée et sort Mauplti Island,
la suite du Manoir de Mortevielle, à la rentrée. Il a l'air
tout aussi génial et nettement plus beau : un des softs de la
fin de l'année, sans aucun doute. Et puis, on aura aussi
bientôt deux jeux d'arcades : Killdozer (testé dans ce numéro),
qui est pas mal pour un jeu en GFA Basic et Elemental en
octobre.
Quant à Vroom, leur course de F1, c'est super rapide ! Animation excellente, graphisme de qualité, tout ça à la rentrée si vous avez le courage d'attendre. MBC adapte deux jeux d'aventure du CPC, Frozarda et Marmelade, parodie du génial Masque- rade. Nettement retravaillés, ils n'ont rien à voir avec les versions CPC. Plein termine avec trois hits en puissa , en tout cas les pré-versions le laissent espérer: Dragon Ninja, Guerrila War et Typhoon. Ouf.
Micro News : Mais y'a que des boites connues ?
Prof ST : Pen veut, des nouveaux ou des inconnus ? Alors, surveilles Incentive, qui va sortir Football Manager II (pouah !) Et Dril 1er, jeu de stratégie à la Elite, génial sur CPC.
Logotron va aussi sortir Sir Lance- lot, pour le moment, je ne l'ai pas encore testé, j'ai pas eu le temps. Et les allemands de Magic Bytes bossent comme des fous à la version micro du génial Paranoïa, jeu de rôle fabuleux où le maitre du jeu est un gigantesque...ordinateur. Micro News : Les français, y dorment Docteur Amiga : Hum. Je vous vois venir. Eh bien oui, Interceptor, d'Electronic Arts est enfin disponible en français : le meilleur simulateur de vol de tous les temps et de toutes les machines.
Mais vous le savez déjà, puisque ça fait trois mois que je vous en parle.
Bon d'accord, le jeu n'est pas terrible, Sinon, j'ai eu Fllght Path 737, une mais les graphismes sont de grande adaptation d'un logiciel qui existait sur Le mois dernier, ie docteur Amiga avait fait très fort, en vous proposant plus de 100 nouveautés en exclusivité afin de calmer la boulimie de votre Amiga. Fera-t-il aussi fort ce mois-ci ? Le suspense est quasi insoutenable... Micro News : Alors, docteur, quoi de neuf ?
Pas mal de choses, pas mal de choses. Bon, ce mois-ci, il n’y a pas 100 nouveautés, c’est pas pi:.fTg tous les jours fête. Mais rassurez- I pPHpflB vous, il y a quand même pas mal de ' rr] m bonnes choses. Je vais commencer iBL"* jVj&ï * par un scoop, l’adaptation du célèbris- sime jeu d'arcade Pac Mania. Il est qualité et l'animation très rapide. Certains 8 bits. Bon, il n’est pas mauvais. Il est même plutôt pas mal, mais il Micro News : Merci docteur, je me sens souffre de la concurrence de Flight Sim déjà beaucoup mieux. Pour un peu, je et d'Interceptor.
M'envolerais presque. Moyen, en fait.... quasiment fini, à un ou deux poils près.
Pac Mania, c'est ce remake de Pac Man en trois dimensions dans des décors de...Légo ! Je peux vous dire que le jeu est fabuleux. Pour vous ert convaincre, jetez donc un œil à la photo d'écran qui doit traîner dans un coin, pas loin.
: Ça, c'est de l’arcade pure et dure !
: Absolutely, my friend.
Mais si vous préférez les jeux d'aventures, les prises de tête à n’en plus finir, bref, les énigmes tordues et vicieuses, j'ai aussi ce qu'il vous faut.
C'est un jeu d'aventure aux graphismes extraordinaires : Plagiat. Entièrement géré par icônes, il est fabuleux.
Dommage que l'ensemble soit, comme d'habitude, en anglais, mais sinon c'est vraiment un must. Vous voulez autre- chose ? Alors pourquoi pas Sunny ?
Micro News : Aïe. Je retombe sur terre à vitesse grand V. Je m'enfonce même au plus profond.
: Sileeeeence ! Ah, je vous jure, on ne plus être tranquille.
C'est quand même ma rubrique ici, merde, laissez-moi causer.
Micro News : Mais docteur, vous devenez complètement fou ?
: Sileeeeeeeeence.
Fou, moi ? Jamais, je porte un thermo- lactyl. Non, en fait, j'ai dû trop jouer à Sarcophaser, de Rainbow Arts, et ça m'a un peu tapé sur le système... C'est un remake fabuleux de Nemesis (sur MSX) : jeu de tir horizontal, dans des paysages futristes, et des bonus successifs qui viennent augmenter votre armement. Le tout, évidemment, face à un paquet d’ennemis. Ultra difficile mais parfaitement réalisé, j'y joue toute la journée.
Micro News : C'i nerfs ont lâché ?
: Sileeeeeeeeeeence !
Ami lecteur, mon collègue journaliste vient de se trouver mal. Ne lisez plus ses interventions, merci. En plus, j'ai de l’exclusif, des news que vous n'êtes pas prêt de voir dans un autre canard.
Les hollandais de Eurosoft vont faire très très fort à la rentrée, ils m'ont montré des previews de leurs futurs logiciels et croyez-moi, ça va décoiffer... D'abord, Star Fighter, un fabuleux jeux d’arcade aux graphismes éblouissants. Vous décollez à bord de la navette et atteignez une base spatiale que vous devez détruire. C'est beau comme de l'arcade et passionnant comme de l'arcade. Magnifique.
Ça arrivera en France en septembre.
Ensuite, Anaconda, toujours d'Eurosoft. Si je vous dis que c'est un jeu basé sur la sempiternelle chenille qui collecte des bonus tout en grandissant, vous allez eêtre déçu... Micro News : Ben, oui.
: Shut up you silly game player. Mais non, no, niet, scrumpfle (en taïwanais), vous ne serez pas déçu : c'est en trois dimensions, avec différents niveaux superposés, etc. Allez donc jeter un coup d'œil aux photos d'écrans, vous m'en direz des nouvelles. Et le scrolling est super. Alors, là aussi, on attend la rentrée avec impatience... Dernière nouveauté d'Eurosoft à la rentrée, Teleport 4, un remake de TRON, superbement réalisé lui aussi, avec des graphismes étonnants. En gros, vous êtes tombés à l'intérieur de votre ordinateur et devez participer "de l'intérieur" à trois jeux : Pac
man, Gala- xian, Tron. La réalisation est vraiment étonnante et le fait de placer le joueur au centre du jeu est une super idée.
Vraiment un très bon truc . Tiens, il y aura aussi une adaptation de Bank Buster, toujours d’Eurosoft, enfin un casse-briques original. Si vous voulez des détails, allez donc voir mon collègue Samouraï Micro qui vous en glisse un mot.
: Et, mais c'est de la publicité clandestine ça, je rêve.
Ooc.t'Hi ’: Silencio ! Va fa encuto, fillo di scraba. Pericoloso spor gersi. Et tutti quanti. Screaming Wings, de Red Rat Software est un pompage complet de 1942, sauf que, "modernité" oblige, on a affaire à des chasseurs, genre Mirage ou Mig, je sais pas vraiment, et ça m'intéresse pas tellement de le savoir en fait. L'animation est lamentable, la gestion des tirs foireuse (on meurt à cause de balles qui passent à côté de vous...), bref c'est incroyablement mauvais pour de l'Amiga. On ne sauvera que la synthèse vocale, très marrante. Allez, je termine avec quelques petits jeux
supplémentaires : Tron 5000 d'abord, qui est un remake de Tron, le jeu et non le film. C'est très beau mais ultra-difficile : chauqe adversaire dispose de son propre écran et il n'est pas toujours évident de repérer l'endroit où se trouve son adversaire.
...y.-y.-y Micrc News : Je peux placer un mot, de temps en temps ?
: C'est bien parce que je suis gentil, allez-y.
Micro News : C'est fini, terminé pour ce mois-ci. L'espace qui vous est imparti se limite maintenant à trois lignes au bas de la page. Allez, bonnes vacances docteur, et rendez-vous le 25 aôut pour le prochain numéro de Micro news... : Mais dites-moi, le prochain numéro, c'est le numéro 13... Héhéhé. Allez, rendez-vous après les vacances, vous ne serez pas déçu du voyage. Amiga vaiiiiiiiiiincra !
Bravo les gars ! Votre courrier commence à nous inonder, c'est super, continuez comme ça ! Mais vous n'êtes pas les seuls à flasher sur le canard, la plupart des éditeurs sont devenus des inconditionnels de Micro News et ils ont spontanément accepté de participer à cette rubrique.
Sympa de voir qu'ils jouent le jeu et que, eux aussi, Micro News ils adorent.
Tous les mois, les plus grands éditeurs vous offriront donc autant de jeux que de solutions publiées. Et comme à la rentrée Top Secret aura une plus grande place... il y aura donc plein de jeux à gagner ! Ce mois-ci, c'est US GOLD qui offre un jeu à tous les lecteurs nous ayant envoyé une solution. Avouez que vous êtes gâtés, pas vrai ? Je vois les possesseurs de consoles qui s'affolent... Pas de panique les amis, à partir de ce numéro et tous les mois, NINTENDO et SEGA offriront des cartouches à ceux dont les trucs sur consoles seront publiés. C'est donc une sorte de concours permanent avec
des centaines de jeux à la clé. Vous avez tout compris ? Alors, qu'est-ce que vous foutez encore là ! Vous devriez déjà être en train d'écrire à : Micro News, (Olivier Zythoun-Top Secret), 20 passage de la Bonne Graine, 75011 Paris, sans oubliez de préciser l’ordinateur ou la console pour lequel vous désirez recevoir un jeu !
...et un très grand merci ce mois-ci à US Gold, Sega et Nintendo, sans oublier Ere Informatique qui offre 150 jeux en page 57 !
AU SECOURS l Ce mois-ci, j’ai vraiment reçu des kilos de bidouilles en tout genre. J'ai même été obliger d'aller supplier notre rédac-chef adoré de bien vouloir me donner plus de place pour réussir à caser une bonne partie de vos envois. N'écoutant que sa grande bonté, il a fait les choses en grand, puisque nous sommes passés de trois à six pages ! Et allez donc jeter un coup d’œil en page 80-81, je ne vous dis que ça. Vous voyez qu’on vous gâte... Je vous rappelle encore une fois que les auteurs des bidouilles ici publiées se voient TOUS récompensés d'un logiciel pour leur machine, ce
mois-ci Us Gold, Nintendo ou Sega ! Qu'est-ce qu'on dit au monsieur ?
Si vous nous envoyez quelque chose et que vous n'êtes pas publié, ne vous découragez pas, mais continuez... N'oubliez pas aussi que nous aimons bien la chair fraîche, à savoir des astuces sur des jeux récents. Je fais le point de ce que je reçois. Amstrad : c'est pas mal, mais peu mieux faire.
Amiga : ça démarre très fort, continuez comme ça et ce sera parfait. ST : c'est génial. Vous êtes les meilleurs. Je précise quand même une chose : j’ai 15 fois le Manoir de Mortevielle, alors je sais que le jeu est super, mais quand même... Même remarque pour Out Run, d'ailleurs. Thomson : le désert, ou presque (4 ou 5 astuces). Pourtant, on reçoit du courrier... Alors les mecs, réveillez-vous ! MSX : Pas de problème, ça assure. Sega : pareil, vous assurez très bien. Nintendo : moyen, moyen. Apple : à ma plus grande surprise, ça marche aussi, j'ai eu une vingtaine de lettres. C'est pas le
Pérou, mais c’est déjà ça. C64 : pas mal, mais vous devez pouvoir faire mieux. Allez, assez causé, place aux jeux.
Olivier Zythoun DES ST A LA PELLE Laurent Massa habite à Lapalud, dans le 84.
Je n'ai absolument aucune idée d'où ça peut se situer, mais ça fait plaisir de voir qu’on lit Micro News, à Lapalud. Si, je vous jure. Bon, il nous a envoyé un paquet de trucs sur Atari. Par exemple, dans Ikari Warrior, le jeu style Commando (pas mal, d'ailleurs), pour avoir un tank invincible, il vous appuyer plusieurs fois sur les touches de fonctions excepté sur F1. Comme le jeu est très dur, c’est plutôt un bon plan. Autre jeu de tir, Goldrunner. C'est vrai que c'est une vieillerie, mais y’a peut-être des petits jeunes parmi les lecteurs de Micro News qui viennent de le découvrir. Il
suffit d’appuyer sur F4 au début du jeu, puis de régler la stabilité verticale de votre moniteur. Ensuite, vous ne combattrez jamais plus de 3 ennemis à la fois. Et un bon plan, un ! A Micro News, on en a un peu marre des casse-briques. Sauf d'Arkanoïd. Jetez-les tous à la poubelle, sauf lui. Si vous le trouvez trop dur, maintenez la touche Shift enfoncée et tapez "DEATHSTAR" (durant le chargement) et cliquez sur la souris. Et hop, il suffit d’appuyez sur "S" pour changer de niveau. Attention, je n'ai testé le truc que sur ST, je ne sais pas si ça marche sur les autres versions. Allez,
quittons les jeux d'arcade un moment. Arrivons à Alrball, superbe jeu d'arcade- aventure signé Microdeal. Le livre de sorts se trouve sous un gros tas de cubes (dès le début, prenez la première à gauche). Pour déplacer les cubes, il faut se servir de la barre d’espace. Une fois le livre en votre possession, retournez au début et appuyez encore une fois sur la barre d'espace... Manhattan Dealers, de Silmarils a connu son heure gloire. Si vous le trouvez trop dur, appuyez sur toutes les touches de fonctions et ça sera nettement plus cool. Voilà, c’est fini pour les envois de Laurent. Il a
assuré comme une bête, vous ne trouvez pas ? OK, alors ce veinard gagne un soft US GOLD pour son Atari. Et j'espère (pour lui et pour nous) qu'il continuera à nous envoyer ses trucs en tout genre.
PAUSE CAFE Bon, après un tel paquet de truc, j'ai bien le droit d'aller boire un café, non ? Merci, c'est sympa. Bon, ne raccrochez pas, j'en ai pour deux minutes et je reviens.
AMIGA VAINCRA Pelé était un grand joueur de foot, peut-être même le meilleur de tous les temps. Et je ne dis pas ça pour lui faire plaisir parce qu’il est un lecteur régulier du canard. Pardon ? Si, si, je vous assure, j'ai reçu une bidouille de Pelé. La seule chose qui m'étonne un peu, c'est qu'il habite à Rueil-Malmaison (92). Moi, je croyais que c'était à New-york ou à Rio, mais c'est vrai que Rueil, ça a un certain charme. En plus, il vient d’acheter un Amiga et il m’envoit plein d'astuces. D'abord, dans Defender of the Crown. Pour avoir 2048 chevaliers (ya ! Das ist possible), appuyez sur
la touche K dès que l'écran titre apparait et gardez enfoncé jusqu’au début du jeu. Ça marche (sur Amiga) dans 80% des cas. Toujours sur Amiga, voici quelques trucs rigolos.
Sous Basic, Tapez : For i=16649670& to 116649747Â Print chr$ (peek(i)); Pfe MêMÉ,IV Wf jMÔÏtTèT) (wE niÇTOÏPB pi t MÎT PFVÿ!
Next i Et vous aurez plein de messages inédits. De plus, si on appuie sur les 2 touches Shift, les 2 ALT, une touche de fonction, le tout avec une disquette dans le lecteur interne, vous aurez droit à ... une page de publicité gratuite. Rigolo, non ? Si les ingénieurs ont bourré la ROM et le Workbench de messages cachés, je comprends mieux pourquoi ils n'ont pas eu le temps de debugger le Workbench.
Retour au jeu et à Insanlty Fight. Il suffit de quatre doigts pour accéder à n'importe quel niveau : un sur chaque bouton de la souris, un sur le bouton du joystick et un sur la touche "L". Une bidouille raciste, puisqu'interdite aux manchots.
Et vous savez quoi ? Pelé a aussi un C64. Il est sponsorisé par Commodore, ou quoi ?
Sur Garfield, de The Edge, il suffit de charger le jeu, de faire reset puis de taper : POKE 25370,173 POKE 25389,173 SYS 24320 Et hop, vous avez des vies infinies et le chat ne s'endort pas !
Une vieillerie, mais que j'adore, Trailblazer.
Vous faites comme précédemment, mais là vous taper : Joueur 1, POKE 31596, 234 POKE 31597, 169 POKE 31590, x Joueur 2, POKE 31996, 234 POKE 31997, 169 POKE 31998, y (x et y sont le temps souhaité et peuvent variés de 0 à 255) Pour revenir au jeu, SYS 25728.
Nous avons rebondi jusqu'à Wlzball, dOcéan, où il suffit de taper WIZBORE pendant l'écran principal pour avoir des vies infinies. Et des vies infinies dans Arkanoïd 2 version C64, ça vous intéresse ? Alors entrez CHEETAH dans le tableau des high- scores, c'est pas plus compliqué que ça... Dans International Karaté, si vous appuyez sur S ou sur E, ça fait tomber le pantalon de vos adversaires. J’ai aucune idée de l'utilité, mais c'est plutôt rigolo, non ? Et une incitation à la pornographie, une !
Le génial Roadwars (cf n°10) est enfin sorti sur C64 et il est très bon, mais très difficile, comme pas mal des jeux de Melbourne House, d'ailleurs. Voilà un petit programme pour avoir des vies infinies.
1 ? "voir en bas":FOR 1=304 TO 357: READ A$ 2 L=ASC(LEFT$ (A$ ,1)):L=L-55:IF L S THEN L=L+7 3 R=ASC(RIGHT$ (A$ , 1)):R=R-55:IF R 5 THEN R=R+7 4 V=(L*16)+R:C=C+V:POKE l,V: NEXT 5 IF C 5177 THEN ? "ERREUR DANS LES DATA, cong !"
6 ? "Dites 'Merci Micro News' 15 fois pour que le jeu démarre" 7 ? "Ou alors, tapez SYS 304, ça marche aussi":?:?:?
10 DATA 20,56,F5,A9,40,8D,29,04,A9,01 11 DATA 8D,2A,04I4C,4A,03,78,EE,20,D0 12 DATA A9,00,8D,82,08,A9,DA.8D,84,08 13 DATA A9,67,8D,85,08,A9,26,8D,89,08 14 DATA A9,68,80 ,08 9,00,80,87,08 15 DATA 4C, 1 B,08,00,00,00,00,00,00,00 (Nota : à la place de "Voir en bas", vous devez vous démerder pour taper un cœur, c'est à dire, si je ne m'abuse, SHIFT S) Ça y est, c'est fini ! Alors, on dit merci à Pelé pour nous avoir envoyé tout ça, on dit merci à Zythoun pour s'être emmerdé une heure pour taper le tout, on on dit merci à US GOLD pour le soft Amiga qu'il va donner à Pelé. Voilà, comme ça tout le
monde est content.
TETRIS MON AMOUR Quand je réfléchis bien en toute sincérité que je suis tranquille chez moi en train de méditer seul quatre yeux avec mon moi intérieur, si je me demande du fond du coeur, en toute objectivité, quel est... Euh, qu'est-ce que je me demande, déjà ? C'est ça le problème, quand on fait des phrases à rallonges, on se rappelle à peine de ce qu'on disait au départ.
Bref. C'est Tetris. Je sais que vous n'avez pas dû comprendre grand-chose, mais c'était pour être sûr de réussir à la caser. Je veux dire qu'en toute bonne foi Tetris est certainement un de mes deux ou trois jeux préférés de l'année, que se soit sur CPC, ST ou Amiga. Personnellement, j’y joue plus souvent sur ST. Et là, y'a quand même un problème, c’est le scintillement insupportable pour les yeux d'une partie du jeu. J'ai un truc.
Sur votre disquette, renommez le fichier Mainscreen en Mainscreen.PM. A ce moment-là, miracle, vous pouvez la retravaillez avec DEGAS ou n'importe quel utilitaire compatible. Evitez seulement les jaunes, qui sont les couleurs clignotantes. Bon plan, non ? Et puis les mecs, je voulais vraiment vous dire une chose, si vraiment, faites gaffes c'est important j'y tiens, je veux dire que... Eh merde, tant pis, je vous le dirais le mois prochain. Ah, si, ça me revient, c'est un des pigistes du journal qui a trouvé le truc : Philémon Trex.
OUTRUN SUR ST!
Jean-Yves Casalis, de Fresnes, est un habitué : il a déjà gagné un jeu le mois dernier. En plus, c'est un rapide : c'est le premier à m'avoir envoyé une bidouille pour Out Run version ST. Donc, c'est lui qui gagne un jeu de US GOLD. Désolé pour les autres... Après le chargement du jeu, tapez STARION.
Vous pouvez alors appuyer sur certaines touches "spéciales" : T vous donne 10 secondes en plus S passe au tableau suivant D sauve l'écran sur disque X quitte le jeu è vous fait gagner 60 secondes " 60 secondes également B encore 60 secondes 0 exécution pas à pas du programme.
ST GUERRIER J'ai reçu une bidouille sur Leatherneck d'Olivier Delaye, de Marseille. Comme quoi ils ne sont pas aussi feignants que ça là-bas, ils savent aussi se démerder pour trouver des astuces. Remarquez, c'est tout con : pour débuter au niveau 2 de Leatherneck, il suffit d'appuyer sur le bouton gauche de la souris.
Mouais. Un peu léger. Heureusement qu'il m'a aussi filé un début de solution sur Explora. Mais là, attention, je ne vais pas trop vous en dire parce qu'il y a un concours sympa en jeu, et que je ne veux pas faire une vacherie aux gens d'Infomédia. Par contre, je peux vous dire quelques trucs. D'abord, s'il n'y a pas de sauvegarde, ce n'est pas parce que le programmeur était bourré, c'est normal. En gros, ça veut dire que le temps joue un rôle très important pour résoudre l'énigme. Vous devez maintenant tous avoir trouvé les cartes magnétiques, sinon reportez-vous au précédent numéro de Micro
News. Passons au sous-sol. Pour ouvrir le passage secret, il faut avoir pris la boule décorative (sur l’étagère du bureau) et la poser sur le pilier en bas de l'escalier de la première pièce. Ensuite, on descend dans la pièce du passage secret et on baisse l'interrupteur : miracle, ça s’ouvre... Attention, n'oubliez pas d'aller enlever la boule du pilier... Bon, ce sera tout pour ce mois-ci, travaillez bien et tenez moi au courant. A la rentrée, je vous filerais quelques tuyaux supplémentaires... Et le petit père Olivier gagne un jeu US Gold sur ST. Bon, finalement, je vais vous donner un
petit tuyau supplémentaire. Je ne vous aide pas plus sur la première partie du jeu, (concours oblige...), mais grâce à Gaétan Chretiennot, de Hague- nau, je peux vous dire à quoi correspondent les différentes cartes. Une fois devant le tableau de bord de la machine (non, non, je ne dirais pas comment on y arrive), vous pouvez insérer une des quatre cartes. La carte trouvée sous le tapis mène en 1605 en Inde, celle qui était dans le pot conduit en - 3172 lors de la préhistoire, la carte de la chambre vous emmènera en -1100 dans l'Egypte antique et enfin celle de la bible ira tout droit en 705
chez les Mayas. Voilà qui devrait quand même vous aider et qui vaut un jeu US Gold sur Amiga pour Gaétan.
CPC MON AMOUR Allez, je vous refile quelques bidouilles CPC.
Elles viennent de Stéphane Bourroux, de La Celle Saint-Cloud, dans les Yvelines, un coin très sympa d'ailleurs, j'habite pas loin. Bon, au lieu de vous raconter ma vie, je ferais mieux de vous filer les bidouilles.
Ikari Warrior, de Elite, sur CPC, est un jeu vraiment super, mais très ancien. Mais comme il vient de ressortir, voici une nouvelle bidouille. Tapez le programme suivant, et ça suffit... 5 ' Vies infies pour Ikari Warrior 6 Print "Micro News, en vente partout, 19 F seulement !"
7 Call &BB06 8 Print "L'abonnement n'est pas cher non plus..." 9 For i=1 to 2000: Next 10 SYMBOL AFTER 256 20 MEMORY &1AEF: LOAD "IKARI.nOI" 30 MODE 0 : FOR 1=0 TO 15 : READ X : INK
I. X : NEXT : BORDER 2: CALL &6000 40 LOAD "IKARI.n02" 50 POKE
&6EAB.& D : POKE & 1 F 5 A, & 99 : PO K E & 693A,& 99: POKE
&6914.0: POKE &6915,0: POKE &6916.0 .TERATOR de défense pour
permettre ainsi aux vaisseaux de la Fédération d'éliminer la
menace. Vous devrez également obtenir les banques
mémorielles avant de tenter de vous échapper dans une navette.
Le nouveau jeu Psygnosis rappelle étrangement Barbarian (pas celui où il faut trancher des têtes, l'autre). Le principe de jeu et le contrôle du personnage sont effectivement très similaires.
Votre mission : oblitérer activement l’envahisseur. Non pas à coup de tampon, mais plutôt à l’aide de l'attirail guerrier classique : pistolet, fusil, laser, bazooka. Figurez-vous que le grand patron de la Fédération fait appel à vos services car toutes les tentatives de destruction d'un vaisseau spatial géant envahisseur ont échoué, et cette machine est en route pour détruire la terre, gasp ! Vous voilà donc rematérialisé à bord de l'engin ennemi. A vous de saboter les moteurs et boucliers énergétiques, de désactiver les systèmes Tout se passe sur une vue latérale des coursives et
autres salles du vaisseau où se déplace Drax le guerrier. Le contrôle s'effectue à la souris ou au clavier (même au joystick). Un système d'icônes en bas de l'écran permet la sélection des actions (courir, sauter, prendre, tirer). Un 2e menu offre des informations supplémentaires (arme utilisée, munitions disponibles, score, état du bouclier énergétique). De nombreuses difficultés émaillent l’aventure : nombreux types d'envahisseurs mobiles et armés, robots assassins, rayons laser, tourelles camouflées, ... Oblitérez heureusement à certains points du jeu, il est possible de sauvegarder
la partie et de revitaliser Drax.On retrouve ici les défauts et qualités habituels des précédentes productions Psygnosis : graphismes superbes, musique excellente, mais hélas : scrollings saccadés, écrans graphiques lents à charger et contrôle du personnage assez approximatif. Malgré ses défauts, le jeu est attachant. Il plaira sans doute aux nombreux amateurs de jeux aventure arcade.
(2 Disquettes PSYGNOSIS pour Atari ST et Amiga).
Philemon Trex 56 les envahisseurs !
ARME E OBJET 2 OBJET 0 H _ OBJET3 OBJET!
60 PRINT " ALORS, QU'EST-CE QU'ON DIT ?"
70 PRINT: PRINT: PRINT: 80 PRINT " MERCI, MICRO NEWS...” 100 CALL&FFDO 110 DATA 13,6,3,15,16,0,1,2,14,26,24,9.
12,21,22,19 Voilà, c'est tout. Merci encore à Stéphane de m'avoir envoyé un listing imprimante : évitez les programmes recopiés à la main. D'abord, c'est plus chiant à recopier, ensuite ça double le risque d'erreurs. Allez, encore un petit truc pour Gauntlet. Au début choisir 2 joueurs, mais laissez mourir l'un des deux au premier niveau. Lorsque le survivant est à environ 300 points de vie, appuyez sur fire de la manette n°2, le joueur précédent réapparaît et l'autre peut mourir en paix (je ne sais pas si vous avez tous bien suivi. Moi-même, je m'y perds un peu...). Recommencez l'opération
autant de fois que vous voulez, c'est facile, c'est pas cher, et ça peut rapporter un jeu US Gold à Stéphane. Cool.
LES POKEURS FOUS ...Sévissent surtout sur C64 Dans le genre, les belges sont assez forts, ne me demandez pas pourquoi, j’en sais rien. Bref, Dominique Deunynck, de Courtrai (Oui, oui, c'est en Belgique), m’a envoyé un bon paquet de pokes. En règle générale, avant de taper les pokes, il faut faire un reset du jeu.
Pour Master of the Universe, POKE 6266,234: POKE 6267, 234: POKE 6228,234 : SYS 23581 Pour Denarius, POKE 36727,14 : POKE 36731,10: SYS 33280 Secret of kandar POKE 17288, 173 : SYS 29951 Sabre Wulf (ben mon vieux ! Il est pas tout jeune, celui-là...) POKE 45219,173 : SYS 3328 Mermaid Madness POKE 17274, 169 : POKE 17275, 0: POKE 17276, 234 Dominique gagne un jeu US GOLD pour... Amiga. Non, c'est pas une vacherie que je lui fais, c'est lui qui me l'a demandé. Et cessez un peu de faire des remarques stupides.
LE DISTRAIT C'était lui, le lecteur sympa mais distrait du numéro précédent qui avait oublié de mettre son adresse. Il s'appelle Carlo Santangelo et habite près de Genève, en Suisse. Pour la peine, il nous renvoi quelques trucs. C'est pour C64 et, comme d'habitude, il faut faire un reset avant de taper les POKE.
Pour Scooby Doo, POKE 7450, 96: SYS 2560 Pour Bombo POKE 4056,44: SYS 38610 Pour Yoggi Bear POKE 6478,0: SYS 2067 Pour West Bank POKE 4256, (1-20): POKE 12713, 165: SYS 4100 VENDU Cyrille Rivallan, de Gisors, à vendu son T07.
Comme je le comprends. Surtout qu'il va passer à l'Amiga, alors... mais c'est quand même sympa d'avoir retrouver ces quelques bidouilles qui fonctionnent sur tous les TO, en version cassette uniquement.
10 Rem Vies infinies à Green Beret par Peekpoket 11 Print " On dit merci à Micro News qui se décarcasse à publier des bidouilles..." 12 Input "J'attends...",A$ 13 IF a$ ="merci" then 20 14 IF a$ ="MERCI" then 20 15 IF a$ ="Vive Micro News, je vous adore et je vous aime" then 20 16 goto 11 20 CLS:SKIPF:CLEAR,&HB9FF:LOADM"ENTET
E. BIN"„R 30 CLEAR200,&H6AFF:LOADM"BERET.BIN",,R 40 POKE
&H9355.&H12 50 POKE &H9356.&H12 60 POKE &H9357.&H12 70
SCREEN,0,0:EXEC&H9BB1 Allez, comme je vous aime bien, je vous
en donne une ou deux autres, toujours pour TO.
Ça, c'est complètement débile mais c’est marrant : ça permet de jouer à Arkanoïd en... anglais !
10 Print "Micro News is the best" 20 CLS:SCREEN„0:SKIPF:CLEAR200,&H7AFF :LOADM"ENTETE.BIN"„R 30 LOADM "ARKANOID.BIN" 40 POKE &HBCB2,&H9B:POKE &HBCB3,&H80:POKE &HBE8B.&H9D.POKE &HBE8C.&H28 50 POKE &HBE97,&H9D:POKE &HBE98,&H3B:POKE &HBEA3,&H9D:POKE &HBEA4.&H4E 60 EXEC &HBF7F LA MARQUE JAUNE A ENCORE FRAPPE Et comme elle a frappé sur plein de machines : ST, PC, CPC, MO-TO, ça devrait faire plaisir à un maximum d'entres vous que je vous file des tuyaux. D'abord, dans les docks, où il s'agit de couper toutes les issues à la Marque Jaune. Pour obtenir une aide, tapez "COBRA" quand on vous propose de
rejouer ou de voir le ralenti. Plus vous aurez bougé avec le joystick, meilleur ce sera. Si vous enchaînez les cinq épisodes, il faut absolument récupérer la lampe (qui donne de la lumière dans les égoûts) et 4 bouteilles dans Green Park (pour fermer la bouche de gaz dans le labo). Pour trouver la sortie dans Green Park, 2ème à droite, 3ème à gauche, gauche, gauche, droite, gauche, 2ème à gauche. Puis tout droit à droite jusqu'à la sortie où l'on tombe dans une trappe. Pour trouver la torche, faites les cinq premiers déplacements, puis 1ère à droite.
Pour les bouteilles, disséminées un peu partout, démerdez-vous. Je ne vais quand même pas vous mâcher le travail. Arrivons aux égoûts. Allumez la torche si vous l'avez, puis 3ème à droite, 2ème à D, 3ème à D, 2ème à G, gauche, gauche, 3ème à gauche. A ce moment-là, préparez le révolver (pour tuer la chauve-souris) et aller tout droit. Voilà, c’est tout pour ce numéro. Normalement, vous devriez pouvoir avancer jusqu'au bout.
Sinon, faites-moi signe, je vous refilerais des tuyaux pour les deux derniers épisodes à la rentrée. Mais ne soyez pas trop impatient, le prochain numéro de Micro News parait le 25 août... Ça c'est une solution perso, rien qu'à moi. Question ? Moi aussi, j'ai le droit d’avoir un jeu US Gold ?
DEJA GAUNTLET 2 Et voici une astuce pour Gauntlet 2. Avec Mutil., éditez le Disque 1, piste 43, secteur 2, octet 19 et octet 27. Tous les deux (ils sont normalement à 1) contiennent le niveau de départ. Fixez-les à votre choix entre 1 et 116 pour débuter au niveau de votre choix.
Et encore un bon plan de papa Micro News.
* - L'énergie de Zillion (A6 12 K6 L3 N2 N7).
8 - En case D2, vous obtiendrez un message spécial en donnant le code suicide.
1 - Malgré ce que dit la notice, ne donnez pas le code suicide en C4, car cela vous serait fatal.
2 - En A6, il y a un niveau qui est entouré de murs. Vous devez vous placer sur la plateforme sur le côté droit de la pièce et viser avec le pistolet de J.J. vers le mur à sa droite et tirer huit fois. Il y a un cylindre sur cette plate-forme qui contient du pain.
G4 - Cette case permet (peut-être) de rentrer la commande "suicide" dans l'ordinateur.
Dans la carte du manuel, la rangée "P" a été oubliée.
SPACE HARRIER Reportez-vous à la page 13 du manuel et, lorsque vous voyez le test de son sur l’écran, choisissez les sélections suivantes et validez les en appuyant sur le bouton 1 de la manette après chaque chiffre : 7 - 4 - 3 - 7
- 4 - 8 - 1. Vous accéderez ainsi à un tableau secret où vous
vous transformerez en jet, et vous pourrez choisir votre niveau
de difficulté. Bonne chance I ENDURO RACER Pendant
l'écran-titre. Positionnez la manette en haut, bas, gauche et
droite. Lorsque vous aurez fait ce signe de croix ludique, un
petit chiffre apparaîtra sur la partie droite de l'écran-titre
(un vrai miracle !). En tenant la manette en position haute,
vous pourrez choisir le niveau de jeu de votre choix : de 1 à
10. Avant de jouer, n'oubliez pas de réciter trois Ave et deux
Pater... CHOPLIFTER Refaites, avec votre manette, le même signe
de croix (tout comme pour Teddy Boy, cf.
Micro News n°8) et appuyez sur le bouton 1 de la manette. Répétez le même cérémonial pendant l'écran suivant et vous verrez alors s’inscrire les mots : SELECT ROUND 1, puis les chiffres passeront de 1 à 6. Commencez au niveau de votre choix en appuyant sur "start" au bon moment. Ce n'est pas facile, aussi persévérez !
Au deuxième niveau, vous trouverez les huit derniers otages dans le sous-marin. Lâchez vos bombes sur le périscope lorsqu'il émerge de l’eau, ce qui obligera le sous-marin à venir en surface. Les otages apparaitront alors sur le pont où vous devrez atterrir pour les embarquer.
MSX Olivier Villeneuve (St Léonard de Noblat) nous envoie un poke pour charger Arkanoïd sur le VG 8020 Philips. Il suffit de taper ce petit programme avant le chargement : 10 CLEAR 20000 20 POKE 8HFFFF, 8HAA 30 POKE 8HFFFF, 8HAA : BLOAD"ARK“,R LES SECRETS DE NEMESIS 2 C’est Frédéric Duquesnoy, de Divion, qui fait très fort ce mois-ci en nous envoyant ce magnifique article sur Nemesis 2. Prenez-en de la graine, un journal où les lecteurs participent autant, c’est le pied, c’est super, c’est Byzance, c’est démocratique... et ça nous repose ! Frédéric ne gagne pas un jeu mais DES jeux, dont une
cartouche japonaise inédite en France ! Qu'on se le dise, les efforts seront récompensés à leur juste valeur ! Merci Frédéric.
Premier tableau : la planète de la statue géante Armes conseillées : laser + option + missile + speed Le premier tableau apparait sans problème, c’est le plus facile. Les diverses statues qui tournent ouvrent la bouche et libèrent des spores ; il faut se mettre à l'inverse de la bouche. Dans ce tableau, il faut toujours rester en retrait et avancer progressivement, d'où l'utilité des "speeds". Après avoir jonglé avec les têtes en fin de tableau, vous arriverez devant le ravitailleur. Détruisez-le et pénétrez à l'intérieur par la fente, avant sa destruction. Oh joie, découverte d'une autre
cité !
Après avoir combattu, vous serez devant une chose bizarre qui vous fera gagner un Mup laser", l'une des sept armes spéciales.
Celle-ci permet d’envoyer des lasers vers le haut. Et vous voilà au second tableau, facile, non ?
Deuxième tableau : la planète de la jungle Armes conseillées : 2 options + laser speed -h missile + up laser Vous arrivez sur une planète où les plantes sont voraces. Pour les abattre plus vite, visez le sommet des globules blancs. A la 6emG plante en haut, vous découvrirez un élément, le E.Slow, qui dure 15 secondes et qui ralentit toutes les plantes, mais j)as vous. Après les deux plateaux, à la 6 plante en haut est caché un D.Warrior (15 secondes) qui permet de faire tourner les options autour de votre vaisseau. Après avoir évité le lierre grimpant, vous arrivez au second ravitailleur, vous
faites la même chose que précédemment et vous gagnez un "down laser" (ne sert pas tellement).
Troisième tableau : la planète ancienne Armes conseillées : les mêmes que précédemment En abattant les colonnes 3 et 4, vous obtiendrez (si vous êtes habile) un vector (15 secondes) très utile pour ce tableau.
A la fin de la première étape, se mettre en bas et tirer très vite sur les deux colonnes puis remonter (6 speeds) très vite par en haut, et vous découvrirez un second vector.
A la fin de la seconde étape, un vector est de nouveau caché, c'est un monument accroché par une colonne tout en haut, il se détache très nettement des autres. Et enfin vous voilà arrivé au ravitailleur, vous obtenez un napalm-missile. Lorsque vous le larguez sur une cible, ce missile explose et les débris de l'explosion peuvent détruire d'autres ennemis.
Quatrième tableau : le continent flottant Armes conseillées : 6 speeds (nécessaires)
- h napalm Ce tableau est d'une beauté impressionnante, c’est
aussi le plus rapide.
Après avoir slalomé à travers les météorites, détruisez les continents flottants, mais attention au détecteur de présence, pour ceci utiliser l'up-laserou les napalm-missiles, ceci en avançant assez près afin qu’ils puissent tirer. La musique à ce stade est démente, digne des plus grands jeux d'arcades existants sur tous les ordinateurs.
Il faut, pour réussir ce tableau, passer par en bas puis arriver au volcan en irruption, dont il faut viser le sommet avec des napalms afin de les détruire. Au bas du volcan se situe une capsule permettant de tout détruire sur l'écran (ouf, on reprend son souffle). C'est un canon qui le donne.
Essayez de profiter au maximum des volcans pour vous cacher derrière, car les météorites n'y passent guère. Vers la fin, se mettre dans la brèche en haut et tirer tout le temps en attendant que le jeu redémarre. Arrivé à ce stade, il existe des vaisseaux identiques au Nemesis 1 (environ une dizaine), ils viennent en bas (environ 3 4 de l'écran), puis en haut, puis en bas, etc. Vous ferez face à un ravitailleur spécial tirant des éclairs et se déplaçant très vite vers l'avant. Grâce aux options que vous écarterez, vous en positionnerez une, juste devant la brèche, et le vaisseau éclatera.
Vous gagnerez à l'intérieur le Reflex-Ring (se déplace à l’avant du vaisseau de haut en bas).
Cinquième tableau : la planète de feu Un très joli tableau. Il faut tout d'abord se mettre à la base des flammes et tirer, ainsi le feu sera détruit. Puis il faut ouvrir des brèches à travers les murs de flammes qui se présentent. Arrivé à la fin, se porter au bord de l'écran (au milieu) et tirer toujours en attendant que le jeu redémarre. Puis de nouveau vous affrontez le ravitailleur et vous gagnez l'extended-laser (très puissant et très large).
Sixième tableau : la planète vivante Armes conseillées : laser + option -h speed + up laser + napalm C'est la plus belle planète. Il faut tout d'abord détruire les spores. Puis, dès que vous apercevez le D-Warrior, avancez très vite au bout de l'écran et attendez que les trois murs de briques bleues se referment. Il faut s’enfoncer dans le tunnel jusqu'au rotary-drill (sorte de pyramide bleue qui fait tourner votre vaisseau). Appuyez sur F1 et regardez votre vaisseau : surprise ! Allez à l'œil géant, abattez les 2 boules autour de celui-ci qui le maintiennent en vie. Ne pas découvrir la
partie de briques bleues qui peut servir de bouclier. Il n'existe pas de ravitailleur.
Septième tableau : la planète de la forteresse Vous y êtes Ivous êtes arrivé au dernier tableau.
Il faut se servir de l’extended-laser (ou simple laser). Vous devez affronter des canons, puis des machines se déplaçant d'en haut jusqu'en bas. Puis vous arrivez dans une zone rouge, un labyrinthe caché par une pellicule rouge que vous détruisez au laser. Commencez par en bas (3 4 d'écran) puis allez au D-Warrior (au milieu en haut) et voilà, je suis bloqué ici. Je défie quiconque de me battre.
P. S. : Il n’existe aucun passage secret comme dans Nemesis 1.
Les options, plutôt les éléments que vous gagnez dans le ravi
tailleur, sont dans l'ordre cité mais il se peut qu’ils n'y
soient pas toujours (pas de chance). Si vous n'y arrivez pas,
demandez de plus amples renseignements (précis, merci).
: Bonjour maître, que réalisé entièrement avec le programme faîtes-vous dans le noir ? De PAO "Dynamic Publisher". Le 'rMSÊ .
Dojo de kyudo, 29, rue de... voilà, ça devrait être ici, poussons cette porte entrouverte... mais c’est tout noir là-dedans ! Encore une histoire de fou probablement, on m'a dit : "Va voir Samouraï Micro, le grand maître d’arts martiaux, il sait tout sur le MSX, les consoles japonaises et toutes les nouvelles technologies du Pays du Soleil Levant." Bang ! Ouille ! Je me suis cogné la tête. Ah voici de la lumière... : On ne dit pas maître numéro 6 fait douze pages, avec un en japonais, mais Sensei. Je Gaston Lagaffe digitalisé en couver- i. 3 il ’ m’exerçais au tir à l'arc, kyudo en japo-
ture ! L'association propose à longueur “ nais. Pour développer mon intuition, d'année des cours d'informatique, gra- j'essaie de toucher la cible dans phisme, musique et PAO sur MSX 1 et 4 • . 1 - ' : -,e l’obscurité (authentique). 2, Atari, compatibles PC, Apple. Cet "JEMÊÇjÊÊtfSÊffî Micro News : Bien Sensei. Alors il paraît été, elle organise des stages sur MSX. Teur Amiga en page '¦¦¦•*•=** que vous êtes plutôt bien renseigné, Stage Dynamic Publisher : les 2 76. Effectivement, question micro ? Et 9 juillet de 14 h à 17 h, pour 250 F. les photos d'écran mmÊÊÊÊÊmmPËi Samouraï Mtcrc : Posez
les questions Stage MSX Initiation: 12 heures sont impression- |||||ÉHM aeamae et vous verrez. Du 5 au 7 juillet de 14 h à 18 h, pour 400 nantes. Tous ces Micro News: Si je vous dis MSX, F. Stage Assembleur MSX: 12 jeux sortiront sur " ” “ qu'est-ce que vous répondez ? Heures le 8, le 12 et le 13 juillet de 14 h à Amiga et sur ST et : Au Japon, il est tou- 18 h, pour 400 F. Pour tous renseigne- compatibles PC.
Jours en pleine forme, vous verriez le ments, téléphonez à l’association au Bank Buster lui, nouveau Sony HB-F1XD... vous en (1) 46.68.28.28. sortira sur tous ¦ tomberiez à la renverse I II est tout noir Micro News : Vous êtes drôlement ces ordinateurs, If avec le drive intégré en rouge vif, situé branché, Sensei... mais aussi sur 8K -. _ 1. ... „ à l’arrière droite et il a un contrôleur de : Pas de flatteries, MSX2 et nous gfjj vitesse et un turbo intégrés, vraiment galopin, où il pourrait t’en cuire ! L’avons eu en Wbr 4---- un look d’enfer ! Micro News : Bon, bon, ne nous éner-
avant-première. «t_ En France, par contre, la situation ne vons pas, ne nous énervons pas . Nous sommes M change guère et on ne voit pas ce qui : Le jour où je emballés. C’est un § pourrait la faire évoluer. Nous ferons m'énerverais vraiment, tu n'auras pas le casse-briques, un prochainement un historique du MSX en temps de t'en apercevoir, petit... de plus oui, mais France et nous reviendrons plus en Micro News : Gloups, continuons, Sen- quelle originalité ! Fj détail sur ce problème. Sei, continuons... Vous êtes un Toutefois, certaine personnes font ici : Les hollandais de voleur qui
dévalisez une banque et du très bon boulot pour le MSX, notam- chez Aackosoft sont également loin de votre raquette vous fera traverser les ment les petits gars de l’association rester inactifs. Il est vrai que, par le nombreuses salles de l'établissement 4IN AMI à Antony (Atelier Musique & passé, leur production n’a pas toujours bancaire. La raquette a des yeux qui Informatique), qui éditent même MSX été égale, avec des hauts et des bas. Suivent la balle et elle plie sous le Infos, un fanzine bien sympathique, Mais il serait injuste de ne pas recon- choc ! Certaines salles sont équipées
naître que leur prix d’alarmes qui, une fois touchées, pro- ont toujour été sym- voquent l’arrivée d'un robot qu’il faudra pas et que’ onc* *e ®v,tôr- On P®ut acquérir temporaire- “ëSÈoÊRÏÿ a rapport qualité prix a ment une arme de tir et il y a des trésors VwC' pngjfljjiiggji toujours été à leur à récolter, de l'argent à gagner et égale- mm '---------avantage, à de rares ment une loterie ! Ça va faire un car- exceptions près, ton, foi de samouraï !
LiiÉÉsïiES ®ous leur nouveau Eurosoft n'oublie pas ses premières ' label Eurosoft, ils amours et sort également quatre autres gÜBTl jjÉBB[ développent pour jeux uniquement sur MSX1, en cas- MSX1 et 2, compa- settes et disquettes. Haunted llflBgg. Ij ir rfaftrv.**. Æ ,J tibles PC, Amiga et H ou se est un jeu de plate-formes JjpF wmmSÊBB. ST. Les nouveautés dans un château avec 20 salles, des m qui arrivent sur trappes, des monstres et des escaliers bé H; Amiga sont secrets. Pendant tout le jeu, vous ver- superbes, c'est du rez votre cœur battre dans votre cage moins l’avis du doc- thoracique, à
gauche au bas de l’écran.
Pinball blaster LE LIVRE QUE coo pages LE Ll*™ m|r7 -|QC FRANCS VOUS ATTENDIEZ, _i i°o Bon DE commande __ .°_RJ__G_RATUiT à retourner accompagné d'un chèque de 185 F TTC à l’ordre de SANDYX au 20, Passage de la Bonne Graine 75011 PARIS PRENOM MRÉK : 'mm Bi j'espère, déposée, parce qu'ils vont se la faire piquer par tout un tas de gens.
Le premier de cette nouvelle série sera Mike et Moko, infiniment supérieur à Rat Connection, ou Marmelade. Pas mal d'autres choses sortiront en septembre, je vous en reparlerais à ce moment-là.
Micro News : Et chez les anglais ? Je suis sûr qu'il y a plein de nouveautés, chez les anglais !
Alternative world games .T . - ..... fê Hfck , jS** ïjjLi : Tu l'as dit, p'tit gars.
Par exemple, chez US Gold, il va bientôt y avoir un gros paquet de news toutes fraîches de qualité, que ce soit sur C64 ou sur CPC.
D'abord, Street Fighter, l'adaptation du jeu d'arcade, absolument fabuleuse.
Qualité extraordinaire sur 8 bits. A voir.
Ensuite, Roadblaster, là encore une très bonne adaptation: 10 fois plus rapide qu'Out Run, avec en plus des ennemis dans tous les sens. Bref, le pied. On continue avec Bïonic Commando, un arcade-aventure de très bonne qualité, comparable au top- niveau des consoles de jeu. Et le grand hit de juin, c'est Alternative World Games, parodie hilarante de Summer Games, Winter Games et autres World Games. Réalisé par les programmeurs Bionic commando
- .'.'¦y. V- m fous de Andromeda Software (Tetris, entre autres).
Cest très marrant, superbement réalisé au niveau graphisme et
animation. Les épreuves sont toutes plus loufoques les unes que
les autres : course en sac, duel sur une gondole... Le tout sur
fond de décors italiens (Venise, la tour de Pise, etc)
superbe et hilarant. A noter enfin, chez Imagine ce mois-ci,
qu'on aura enfin la version CPC de Rastan Saga. Je sais que la
version C64 était plutôt désastreuse, mais les programmeurs
d’Elite ont juré que la version CPC serait super, alors... Ah,
il faut quand même que je vous dise que le plus grand hit des
jeux MSX, Sala- mander arrive enfin sur CPC. Espérons qu'il
aura bien passé la délicate eaaaa Street fighter épreuve de
l'adaptation, car c'est vraiment un des meilleurs jeux du
monde... On termine rapidement pour le CPC (désolé, vous en
aurez plus en septembre) avec Aqua- naute, de FIL, moyen
d'après ce que j'en ai vu, et Atomik, un casse- briques pas
encore terminé. Et puis je signale l’adaptation de deux grands
softs : Articfox, d'Electronic Arts, finalement assez moyen, et
surout Bard's Taie, LE jeu de rôle sur micro. Les graphismes
ont beaucoup souffert, mais l'intérêt reste le même : un très
grand jeu. Le hit de la rentrée sera Opération Wolf. Il est
déjà prêt sur C64 et est sublime. Je ne vous en dis pas plus,
mais nous le testerons en avant-première dans le numéro de la
rentrée.
; Passons aux nouveaux softs sur C64, ou mes copains commo- doristes font faire la gueule.
: OK, mais je signale aux CPCistes que tous les jeux que je vais citer seront adaptés ultérieurement sur CPC si ce n'est déjà fait. On commence par Dark Side, de Incentive, la suite de Driller, avec animation en faces pleines superbes. La réalisation technique est époustouflante, dommage que le scénario sont moins sionnant. Océan va sortir Gutz, un arcade-aventure classique mais au scénario très proche des films gore : horreur et suspense assurés. Grand Slam va adapter The Flinstones (alias les Pierrafeux), mais c'était déjà assez nul sur ST, donc je ne vois pas bien ce que ça peut donner.
Je vous signale aussi qu'Ultima V sortira en premier sur C64, avant le ST, na ! Par contre, aucune adaptation ne sera faite sur CPC. The Threa Stooges C64 est arrivé en Angleterre. A priori, l'adaptation est nettement inférieure à celle de Defender of the Crown. Dommage, mais attendons quand même de voir le jeu complet. Bob Winner, de Loriciels, est enfin adapté sur C64.
Malheureusement, c’est un ratage total, nettement inférieur au CPC en tout cas. Ninja 2, de System 3, arrive en juillet, et II semble encore meilleur que le précédent, ce qui n'est pas un mince exploit. Alien Syndrome, de The Edge, génial sur ST, est tout aussi bon sur C64, ou presque. Les graphismes sont moins beaux, mais le
- . ... jeu est quasiment parfait : une excellente version du
jeu d'arcade. Mlcro- league Wrestling, de Microprose, (catch
stratégique (!!!) à base d’images digitalisées) était très
moyen sur ST, il est pire encore sur C64, je n'en dis pas plus,
ça devrait suffire. Sinon, je signale que le génial Carrier
Command, de Rainbird, arrive très bientôt !
Suprême gag, il est d'ores et déjà disponible sur ZX Spectrum... Rassurez- vous, CPC et C64 y auront droit vers septembre... Bon, c'est tout pour ce mois-ci, mais dans le prochain numéro, qui sortira le 25 août, il y aura un paquet de C64 et de CPC.
: OK Capitaine, merci pour tout Capitaine... : De rien, de rien, les p'tits gars.
R . H . VJ ., le livre de la micro-édition Quoi de plus agréable qu'un bon bouquin dévoré aux abords d'une mer remplie d’une blanche écume et dont les cocotiers bordants le rivage oscillent au rythme de la brise venant vous caresser le visage de son chaud soupir paradisiaque ? Imaginez un instant cette scène, oubliez le cliquetis du lecteur de disquettes de votre machine préférée et plongez-vous dans la lecture de cet article rédigé avec une passion dévorante pour les vacances (et les livres techniques)... LIVRES, ENCORE DES LIVRES... Sybex, 278 pages Micro édition, desktop publishing,
P. A.O.... que de noms pour illustrer la mise en page assistée
par ordinateur.
Les articles, livres et dossiers concernant ce sujet fleurissent chaque mois.
Et pour cause, la P.A.O. est susceptible d'intéresser toute personne confrontée un jour ou l'autre à la réalisation d'une circulaire, d'un bulletin ou même d’un faire-part.
Après un historique sur le "plomb" et les différentes techniques de composition, le livre nous entraîne dans les différentes applications de la micro-édition.
N'espérez pas trouver là un quelconque descriptif de votre logiciel de mise en page préféré (et c'est tant mieux car ça ne manque pas). Par contre, et dans le but d'aiguiller au mieux le lecteur, les auteurs survolent les matériels disponibles et les différents programmes existants. Ces derniers semblent d'ailleurs convaincus par le Macintosh.
De nombreux logiciels y sont décrits (même Writer Plus qui a depuis été retiré de la circulation). Certains comportent une conclusion à mon avis un peu trop hâtive. Suit un mini cours sur la mise en page avec les principales règles et les erreurs à ne pas commettre. L'ouvrage se termine par de petits programmes en Postcript (décrit succintement au préalable) et par un glossaire reprenant les principaux termes du "métier". Le domaine évoluant à vive allure, on ne se plaindra pas de trouver quelques retards au fil des pages. Agréable à lire, il constituera un bon document pour tout
responsable de ce secteur.
TURBO C Cedic Nathan, 475 pages En attendant la sortie de ce célèbre langage sur ST, voici un "pavé” de plus de 450 pages décrivant le monde hardu du mmm® Ü M3
C. Tout y est, décrit avec concision, d'autant que certains
sujets tels que les pointeurs, l’accès au DOS ou au BIOS sont
d'une approche relativement peu aisée sans une pratique
effrénée dans la programmation en assembleur. De nombreux
programmes d’exemples viennent compléter l'initiation. L'accès
vidéo y est largement commenté. Même les programmes résidants
(choses rares) sont décrits et de nombreux exemples suivent la
théorie. En annexe, on sera ravi de trouver les appels de
fonctions DOS, les indispensables interruptions, et la
librairie Turbo
C. Pour conclure, l’auteur vous offre un programme nommé Kopy
destiné à copier, trouver et effacer les fichiers n'importe où
(sic). Sans vouloir être trop dithyrambique, je trouve ce
livre extrêmement bien réalisé et je le conseille à tous
ceux désireux de s'initier au C, qui tend à devenir une
référence dans le conflictuel domaine des langages.
GRAPHISME 3D en Turbo Pascal Edi Tests, 340 pages A moins d'avoir une réelle expérience en géométrie tridimensionnelle, ce livre ne pourra que vous apporter de petits exemples de programmation en Turbo Pascal. Survolons les principaux thèmes : les courbes, les surfaces, la sphère, les courbes tracées sur une surface, les objets convexes et la perspective. Tous les programmes (pouvant d'ailleurs être achetés séparément en renvoyant le coupon inséré) ont été prévus pour tourner avec la version 3.0 mais peuvent très facilement s'adapter à la version 4. L'ouvrage n’est pas d'un abord facile
et l'on a intérêt à potasser largement dans les cours de terminale pour se remémorer les principales règles. Les dessins ainsi réalisés sont de toute beauté, un peu lents à l'affichage mais la vitesse n'était sans doute pas le but recherché.
N'espérez donc pas trouver là un ouvrage d’initiation sur le sujet, mais plutôt un document de référence pour le programmeur averti.
SUPER JEUX AMIGA
P. S.I., 237 pages On ne veut plus de bouquins au titre
prometteur et dont le contenu suffirait à faire frémir
n’importe quel joueur non averti. Les programmes ne sont pas
directement mis en cause, mais plutôt l'éditeur, qui use d’un
titre élogieux pour faire vendre ses ouvrages. Et en plus, 5«
PROGRAMMAS C* jeux m 8ASJC AMIGA Espérons que les malheureux
futurs acquéreurs en tireront une quelconque initiation au
Basic de l'Amiga, mais là je reste dubitatif.
ï&M pour couronner le tout, une disquette d’accompagnement peut vous être fournie, ce qui met l’ensemble à 290 francs. Pour ce prix vous n’auriez certes qu’un jeu, mais au moins il serait de qualité.
Dans ces 50 jeux aux noms révélateurs (Grenouille, Le Blob, Champ de carottes, Petit cochons...) certains rappellent répuisante confrontation avec la machine, au temps des jeux à cristaux liquides, ou encore l’inénarrable surprise du graphisme du ZX81. N’oublions pas que l’Amiga est censé être la machine la plus performante dans le domaine familiale au niveau du graphisme et des qualités sonores.
102 PROGRAMMES ATARI ST mentaires, les tableaux et traitements de chaînes de caractères, le graphisme, l’interactivité et la gestion de la souris. Très progressif, il vous permettra de facilement vous familiariser avec le GFA, via une utilisation ludique.
Éditions P.S.I., 250 pages Beucoup plus didactique que le précédent ouvrage, 102 programmes Atari ST a pour but de vouloir vous initier au maniement du GFA Basic. Celui-ci comporte cinq niveaux : instructions élé- LA BIBLE PC Micro Application, 760 pages On trouve dans l’ordre : le jeu de registres du 8088, les interruptions logi- cielles et électroniques et leur appel à partir de langages évolués, le DOS, le BIOS, la programmation et l’accès aux différentes cartes vidéo existantes, l’horloge en temps réel de l’AT et différentes annexes regroupant la description des fonctions des
interruptions du BIOS et du DOS. De très nombreux programmes écrits aussi bien en Basic, C, Pascal ou Assembleur viennent renforcer le texte déjà très technique, à tel point qu’une connaissance approfondie de l’Assembleur est nécessaire afin de suivre avec précision le contenu de l’ouvrage. Les programmes sont si BIBLE PolTiONS MICRO APPLICATION nombreux qu’ils ont été regroupés sur deux disquettes vendues séparément.
Une déception : au niveau soft tout semble y être (auto-formation à l’assembleur sur PC offrait déjà de nombreux exemples) mais au niveau hard, et notamment sur le brochage des connecteurs d’extensions et des différentes interfaces, on ne trouve pas grand-chose et c’est bien dommage, d’autant qu’avec un titre si prometteur on pouvait s’attendre à la publication de tels schémas. A réserver aux développeurs.
Raynald Cheminelle SW MICRO PURSUIT REGLES DU JEU Nombre de joueurs : illimité Matériel : papier, crayon, deux dés, un pion par joueur.
Comment gagner ? Le vainqueur est le premier joueur à avoir répondu juste à au moins une question dans chacune des 6 rubriques, Amstrad, Atari, MSX, Commodore, Soft, Hard.
Tour de jeu joueur lance (Attention d'un cul-de-sac.) Puis le joueur se conforme aux instructions de la case où son pion est tombée.
AMSTRAD des lignes de 80 carac- majorité de ses ordinateurs ?
1. 1 Que veut dire la marque AMSTRAD ?
1. 2 Quelle est la capacité-mémoire du C PC 664 ?
1. 3 Le format des disquettes des Amstrad CPC est-il de 3 pouces,
3 pouces 1 4, ou 3 pouces 1 2 ?
1. 4 En quelle année le premier ordinateur Amstrad est-il
apparu en France ?
1. 5 Sur un Amstrad CPC, combien y a-t-il de prises "joystick" ?
1. 6 Pour charger automatiquement une cassette sur le 464, on
appuie sur deux touches du clavier. Lesquelles ?
2. 2 A part MS DOS, quel est le système d’exploitation
principal des Amstrad compatibles PC ?
2. 3 De ces trois jeux, lequel n’existe pas sur Amstrad : Final
Zone, Commando, Mask ?
2. 4 Peut-on utiliser une souris sur un CPC?
2. 5 Un des modes d’affichage des CPC permet- tères ?
2. 6 Quand vous allumez un CPC, quelle est la couleur initiale du
fond de l’écran ?
3. 3 Un jeu d'arcade-aventure français. édité par Ere
Informatique, a fait un malheur sur Amstrad. Quel est son nom
(formé avec les noms des deux personnages que l’on déplace) ?
3. 4 Une chanteuse à la poitrine plutôt abondante fait du
strip-poker sur Amstrad... Nom et prénom ?
3. 5 Peut-on utiliser Dbase II sur un CPC?
3. 6 Rambo. Batman, Spiderman : lequel de ces trois super-héros
n’a pas son logiael CPC ?
4. 4 Le générateur sonore du CPC supporte-t-il une, deux, trois
ou quatre voies ?
4. 5 Amstrad a sorti un ensemble informatique un peu particulier,
le PCW 8256, qui a connu un succès violent mais bref. A quelle
tâche bien spécifique était-il destiné ?
4. 6 Amstrad est une marque anglaise.
Mais où est fabriquée la très grande
5. 5 Peut-on regarder la télévision sur un CPC?
5. 6 Dans le hit Sabre Wulf, votre explorateur subit une
transformation aux douze coups de minuit... Brrr I Laquelle ?
6. 6 Quelle est la particularité du tout dernier compatible PC
créé par Amstrad ?
MSX
1. 1 Quel est le pays d’origine du standard MSX ?
1. 2 Dans la célèbre cartouche Antar- tic Adventure. Le héros est
un...???
1. 3 JVC, Philips, Canon, Yamaha, Sony, se sont tous ralliés au
MSX.
Mais l’un de ses constructeurs n'a jamais distribué ses ordinateurs en France, lequel ?
1. 4 Comment appelle-t-on une cartouche dont la mémoire est au
moins d'un Mega-octet ?
1. 5 Savez-vous quel est le microprocesseur de tout MSX qui se
respecte ?
1. 6 MIKANO : c’est l’anagramme du nom d’un grand éditeur de car
touches MSX. Remettez-le dans le bon ordre...
2. 2 On peut utiliser une interface MIDI avec la plupart des
micros MSX. Mais pour faire quoi ?
2. 3 Des rochers qui s’éboulent et des diamants qui brillent...
Ce super-hit existe en 4 versions successives sur MSX. Son
titre ?
2. 4 Cette cartouche MSX2 a fait un malheur. C'est un jeu
d’aventure, où l’on tue des monstres assoiffés de sang. Vous
connaissez à coup sûr son titre !
2. 5 On peut être hollandais, vendre des aspirateurs, des télés
et des presse-purées, et fabriquer aussi des ordinateurs
MSX... Quel est le nom de ce fabricant ?
2. 6 Format classique des disquettes MSX : 3 pouces, 3 pouces
1 2, ou 5 pouces 1 4 ?
3. 3 Nemesis, une des meilleures cartouches MSX, est un jeu
d'aventure, un jeu de tir, un jeu de réflexion ?
3. 4 Une cartouche MSX2 est-elle toujours compatible avec le
MSX1 ?
Les différentes cases • CASES"QUESTIONS"(Amstrad, A,on, MSX, Comm“ Jore M Exemple tû pionTsi t cose mITu |ou Jlance s'et 2. On loi pose la question 2.5 de la rubrique SM rêpond juste, il note sur sa feuille qu’il a répondu juste à la rubrique MSX, et il rejoue aussitôt. Si la réponse cÀs SS'MJU L,'CT!eejoueur doit défier jj gi'i yp' ii ponS ste celld quU a fiTfié répondu'*laTr°yfsurM,eui Sileloueur se frompe le joueur qui l'a défié lui "prend" une de ses bonnes réponses. Tour fini.
Départ AV ALLAIT] 1 WANT !
P£7£ J L Ws LÜ (ÏSTlce que 3s~ri ( P£MLA TAïUe l W E cAAü$ S5TTE5? IjAvOT uaNOTü v ePAS. ) «reNfr-} ‘UéSiT SAüiT ÇA V A?
A 00AM AMA C'fôTtA MÇ(*UÇüRê ,0E L'ANMfÇ.
Cases question : AM=Amstrad AT=Atari Co=Commodore SF=Soft HD=Hard Cases rejouer = !
Cases "passage secret" =
3. 5 Hitachi s'apprête à lancer le MSX3. Vrai ou faux ?
3. 6 Les vrais joystick MSX2 ont une particularité, indispensable
pour beaucoup de jeux. Laquelle ?
4. 4 Certains micros MSX2 ont 2 ports- cartouches. Et certaines
cartouches, connectées simultanément, permettent de
“tricher'’ dans le jeu principal.
Vrai ou faux ?
4. 5 Quand sont apparus en France les premiers ordinateurs MSX ?
4. 6 Un cordon spécial permet de relier deux ordinateurs MSX2 et
de les faire tourner simultanément sur un même moniteur. Vrai
ou faux ?
5. 5 La playmate du logiciel Plahouse Strippoker est-elle brune,
blonde, ou rousse en version MSX ?
5. 6 Combien de pages comporte le plus grand magazine japonais
consacré au MSX ? (donnez la réponse à 10 pages près)
6. 6 Si je vous dis "USAS", vous me répondez quoi ?
SOFT
1. 1 Dans Out Run, combien faut-il parcourir d'étapes pour
arriver au bout d'une course ?
1. 2 Parmi ces héros de BD, lequel n'a pas eu le droit à son
petit logiciel ?
Blueberry, Bob Morane, Lucky Luke, Valérian, Astérix, ou Bobo ?
1. 3 Dans l’Arche du Capitaine Blood, avec quoi réussit-on à
dialoguer avec tous les extra-terrestres de l'univers, quelle
que soit leur langue ?
1. 4 Quel programme d’Echecs exceptionnel a été champion du
monde deux années de suite ?
1. 5 La très récente cartouche Nintendo "La légende de Zelda" a
une particularité qui révolutionne les jeux d’aventure sur
consoles. Laquelle ?
1. 6 Bank Panic vous permet de mitrailler les bandits qui
s'attaquent à votre banque. Sur quelle console, Sega. Atari,
ou Nintendo ?
2. 2 Dans Spy Vs Spy, deux agents secrets s'affrontent en posant
des pièges (de cinq sortes) dans les pièces qu'ils traversent.
Citez au moins un de ces pièges.
2. 3 Dans Balance of Power, quelles sont les deux puissances qui
s'affrontent ?
2. 4 II a une petite cape rouge, il saute, il vole devant des
monuments célèbres pour empêcher des bombes d’exploser... Il
s’appelle ?
2. 5 Si vous étiez un charpentier italien, doté de nombreux
frères, et vedette d’une foule de jeux d’arcade sur micros et
consoles, quel serait votre (célèbre) prénom ?
2. 6 Profession Détective est un logiciel Ubi Soft, Ere
Informatique, ou Loriciels ?
3. 3 Quel est le nom du plus célèbre de tous les tableurs ?
3. 4 Un traitement de texte entièrement compatible avec tous
les micros de la création vient de sortir. De quoi es t-il
fait ?
3. 5 Dans le jeu d’arcade Crystal Castles, le héros est un
animal.
Lequel ?
3. 6 Cet éditeur américain est spécialisé dans les wargames et
les jeux de stratégie sur micros, Comme Rom- mel, Raid Over
Arnheim, etc. Connaissez-vous son nom (un sigle en trois
lettres) ?
4. 4 Ce langage de programmation porte le nom d’un philosophe
français, évoque la formule 1, et est édité par Borland...
Son nom ?
4. 5 Parmi ces logiciels, lequel ne fait pas partie de la famille
des "casse- briques" : Impact, Breaker, Break In, Arkanoïd,
Wallett, Crack ?
4. 6 Quel est le plus connu des gestionnaires de fichiers ?
5. 5 Combien la cartouche Sega "Teddy Boy" offre-t-elle de
tableaux à résoudre ?
5. 6 Une simulation d'alpinisme, où l’on apprend à choisir ses
prises, ses piolets, ses outils, sa voie d’escalade... Si vous
ne le connaissez pas, devinez son titre...
6. 6 OGRE est-il un jeu d’arcade, un jeu de stratégie, un jeu de
tir, ou un jeu d’aventure ?
HARD
1. 1 De l'Apple II E, du Commodore 64, et du Sinclair QL, quelle
est la "bécane" la plus ancienne ?
1. 2 De quel type était le clavier de l'Atari 400 ?
1. 3 En mai 84, Coleco, plus connu pour sa console de jeux, lance
à grand renfort de pub un "ensemble informatique" soi-disant
définitif, qui connaîtra un échec cinglant... Comment
s’appelait-il ?
1. 4 De quelle mémoire vive dispose, sans extensions, l'Oric
Atmos ?
1. 5 Son premier modèle, apparu en 84, faisait 128 K de mémoire,
avait un écran noir-et-blanc haute résolution, et coûtait
25000 F. Aujourd’hui, sa conception originale n'a pas changé,
mais les derniers modèles font 1064 K de mémoire, et coûtent
deux fois moins cher. Nom de cette gamme de micros ?
1. 6 Quand on parle d'un compatible PC, que veut dire "PC" ?
2. 2 En Basic, l’instruction GOSUB envoie à une subroutine du
programme. Par quelle instruction revient-on au programme
principal ?
2. 3 Elémentaire : que veut dire "RAM" ?
2. 4 En ce qui concerne les écrans monochromes, quelle teinte
générale d'écran est conseillée par l'inspection du travail
française ?
2. 5 Quel format de disquettes, adopté par un seul constructeur,
a connu, ces dernières années, des difficultés
d'approvisionnement ?
2. 6 Combien coûte une imprimante laser couleur ?
3. 3 Quel est le premier micro domestique à avoir disposé d'un
crayon optique ?
3. 4 Combien vaut, en décimal, le nombre hexadécimal FF ?
3. 5 Qu’est ce qu’un "byte" ?
3. 6 Combien s'est-il fabriqué de micro-processeurs dans le monde
entier au cours de l’année 87 ?
4. 4 Si vous achetez un ordinateur Amstrad en Allemagne, quelle
sera sa marque ?
4. 5 Qu’est-ce qu'une disquette DF DO?
4. 6 Le microprocesseur 8086 est-il un 4 bits, un 8 bits, un 16
bits, ou un 32 bits ?
5. 5 En basic, si vous tapez 10 X=5 : PRINT X, que s’affiche-t-il
à l’écran ?
5. 6 Où est installée la "hot-line" du constructeur NCR ?
6. 6 "Paragraphe" est un traitement de texte résident dans la
mémoire d’un ordinateur français. Lequel ?
ATARI
1. 1 Avant de racheter Atari, Jack Tra- miel était président
d’une autre grande marque de micros. Laquelle ?
1. 2 Dans Marble Madness version Atari, de quelles couleurs sont
les billes des deux joueurs ?
1. 3 Atari a plusieurs fois annoncé cette machine, et on ne la
voit toujours pas arriver... Qu’a-t-elle de particulier ?
1. 4 Sur la plupart des ordinateurs, ces objets qu'on déplace
facilement à l'écran s'appellent des sprites ou des lutins.
Quel était leur nom sur les Atari 800, 800 XL, et XE ?
1. 5 Infomédia vient d'éditer un énorme jeu d’aventures sur ST,
Explora. Combien faut-il de disquettes pour faire tenir ce
"monstre" ?
1. 6 Ce soft fabuleux fait de vous un véritable maître de Donjons
et Dragons, et fonctionne uniquement par icônes. La grande
vedette 88, sans aucun doute. Son titre ?
2. 2 Vous n’avez pas le droit d’ignorer
U. M.S. sur Atari ST. Alors dites-nous s’il s’agit d'un jeu de
stratégie, d’un jeu d’arcade, ou d’un jeu d’aventure...
2. 3 Des cubes (ou plutôt des pentomi- nos) tombent du haut de
l’écran. Vous devez retarder au maximum leur empilement en les
plaçant astucieusement... Titre du jeu ?
2. 4 Les Atari ST et les PC Amstrad ont en commun un même système
d'exploitation de fichiers à fenêtres.
Lequel ?
2. 5 Existe-t-il une version du jeu de société Trivial Pursuit
sur ST ?
2. 6 Le basic du ST est un basic un peu spécial. D’ailleurs, il a
son nom à lui, en trois lettres. Même si vous n’êtes pas un
spécialiste, vous devez être capable de le donner !..
3. 3 Quelle est la capacité-mémoire de l'Atari 7128 ST portable ?
3. 4 "Atari", ce n'est pas seulement une marque, cela veut aussi
dire quelque chose... Mais quoi ?
3. 5 Quel jeu d’aventure extraordinaire a contribué, dès leur
lancement, au succès des ST ?
3. 6 En basse résolution, combien de couleurs peuvent être
simultanément utilisées sur un ST ?
4. 4 Quel est le microprocesseur utilisé par les ST ?
4. 5 Western Games a-t-il été adapté sur ST ?
4. 6 Test Drive est un logiciel qui permet de tester les
différentes performances du lecteur interne de tout ST. Vrai
ou faux ?
5. 5 Combien y-a-t-il de versions de Gauntlet sur Atari ?
5. 6 Publishing Partner et Fleet Street Publisher sont des
logiciels de... ?
6. 6 Combien coûte un 520 STF : 2500 F ? 3000 F ? 3500 ? 4000 F ?
4500 F 7 5000 F ?
COMMODORE
1. 1 Un logiciel sur Amiga, qui vous emmène dans l'enfer du
Vietnam, et qui s'inspire d’un film assez récent... Son titre
?
1. 2 Quelle est la résolution de l'affichage du Commodore 64 en
haute résolution ?
1. 3 Souvenirs, souvenirs : de combien de mémoire vive disposait
le vieux Vie 20?
1. 4 Le dernier épisode de la série d'aventures Phantasy vient
d’être adapté sur Amiga. Est-ce Phantasy II, III, IV, ou V?
1. 5 Qui est Jay Miner ?
1. 6 Le Dos de l’Amiga autorise-t-il des fichiers Batch ?
2. 2 Les inénarrables et robotiques frères Bogdanoff viennent de
réaliser DU 4 AU 7 NOVEMBRE 1988 PARIS PORTE DE VERSAILLES
Pour toutes demandes de renseignements, contactez :
S. G.S.I.S. - 187, rue Marcadet-75018PARIS-Tél. :42.52.84.76
rjtiï un produit de promotion et de présentation de l'Amiga.
Sous quelle forme ?
2. 3 Gianni Sisters, paru il y a un mois sur Amiga, est une copie
éhontée d’un célèbre jeu de café, d'ailleurs disponible en
cartouche Nintendo.
Quel est ce jeu ?
2. 4 Pendant quelle période historique l'action de l'excellent
logiciel The Train se déroule-t-elle ?
2. 5 En 1983, pourquoi ne pouvait-on pas connecter directement un
Commodore 64 sur tout banal téléviseur ?
2. 6 Gee Bee Air Rally est une simulation de... ?
3. 3 Un casse-briques avec un alibi préhistorique, agrémenté de
dessin de mamouths, de ptérodactyles, et autres charmantes
bestioles disparues... C'est sur Amiga, et cela se nomme ?
3. 4 Un roman de Jules Vernes...mais aussi maintenant un jeu
d'aventures sur Amiga ! Le titre, s'il vous plaît I
3. 5 Quelle différence entre un Commodore 128 et un 128 D ?
3. 6 En Suède, a-t-on vendu en 87 plus de Commodore ou d'Atari ?
4. 4 Commodore vient d’annoncer une super console de jeux 32 bits
pour la fin de cette année. Vrai ou faux ?
4. 5 Peut-on jouer à Wizball sur Amiga ?
4. 6 Laquelle de ces vedettes n'utilise pas un Amiga : Yves
Mourousi, Jack Lang, Jean-Paul Gaultier, Jean- Michel Jarre ?
5. 5 C’est une petite boîte rouge, qu'on enfiche sur un 64 ou un
128, qui ajoute des instructions basic, un débugger, etc... Et
qui se nomme ?
5. 6 Quel est le nom de ce logiciel qui permet de mixer sons et
images pour créer des animations originales sur un Amiga ?
6. 6 Vous êtes un flic New-Yorkais, un dur qui sait monter et
démonter son arme, qui patrouille dans les rues, et tente
d’éviter au maximum les bavures. Dans quel logiciel tout neuf
sur Amiga ?
• jeojojug em g-g
• o?p!A exnieçj 9 g eSpujJBO J0MOd SX e6!iuvp sed e,u 0ue~| pep
g p
• uon S xnej yv
• ejopoiuujoo ©P snjd spj xnap ap s$ jd npuaA jse.s || *ino 9X
9J09iui seuanb
- Sjp ep jnepei un e a qzi SX ejjei e| ep ejiueo ne 90eAoa YZ SX
snoonoo xneiA ep esjnoo ep uoiiBinuns euf| 9 Z
• ujBoes |Bd jneieidepe un iibhbj h g z 0(B!P
- uouj ejjenS ejçiuiep e| luepuod yz sjeqiojg oueyy jedns ZZ
o piA euesseo eun ZZ |no 91.
BÔjUJV.I ep Mej dM e| ‘jneie jo e| ise.o g t
• ||| Asejueqd Yl I lueiueines x S C
• spxid qqz*QZZzi uoaeid il sôsuodpj - 3ÜOaOWWOD 'd OOOC 9'9
(jneieujpjo jed e9jsissv uopeonqnd) O V'd 9* S
• xneQ gg
• ajnjjOA op 00eio|id 0p |9P!0o| un ise,Q xnég 9 i jrjs ueiq
sjeyv g 00089 un VV oaeS 9 € UMBd eqiSX p0ip9 ue esiiAj„ 0j(P
jnoA rnb 09 9p euuei un ise.o t G
* "sed oisjxe.u eiqeuod 9Q sed ijBs 0u uq ce VdD Q| JS0.0 g z I
|no SjB j s z W3D YZ SJJ191 ZZ ejiBîjiiuj 9||!BiBq ejnoj
J99J09J jnod 9!0éiBJiS 9p n9[ un ZZ J9tSB uoaOunQ g-i i
seuonbsip oiienç) g' i .S9|!SS]vnj JeAe|d„ sea y l j uo-ijp
‘içiuoiq jnod "Qd eiqiiBdiuoo ubjv un Zi
• 00noj j0 eno|g z' l ejopoaiiuoQ il sesuodpj - |HV1V snid 6 Ol
19 6 Ol uosujoqi seg 9 9 Vdd *0Jnqs6nv V 9'S "'NnH J«tei ap
çijqno zoab snoA JB0 j x INIdd • S=X 0i SX Sliq 91 un9
‘9t|SU0Q eiqnoa 90Bd eiqnoa eiienbs’jp 9un S
• jepîeuqos YV
• spjBjHjtu xnoQ 9 g 'SjB|0uB ue leioo un SX ssz vz 'L Ol uosiuom
0“1 ZZ i 9J00U9 sed ejsjxo uo.u || soubjj 0J9Z 9X pB4SLuv.p
seonod g et g*z TJ0A UBJOg YZ Ajoiuey sseoov wopuBy ZZ NdfLLBd
ZZ J0jndiuo0 |Buosj0d 9' l. qsoiupByy g
• f 8fr VI REPONSES I 9ipi|diujs ejnoj ue 'WVOV G' L
• 0|!PBt J0|AB|O Un 1IBJ9.0 z l. j C8 ua '3 || 9|ddv,| : esudjns
L l sQsuodej - qüvH (enbsetuBbib ubi un jso 9j6o,|) 9!6?lBJis
ep nef un 9'9 oenoAig g-g ajuBnbuiQ gg ( *'111 no ‘||'|) eseqa
9 U9||BAA g IBOSBd oqjnx YV (•oui suoiiBintuis A0eiBJis) I S
S 9X sjno un ise.oç’g
• 'Mejded op nad un.p 19 ‘uoàbjo un.p '9LULUO0 oun.a YZ
• UB|dii|n zz Tjos |qn 9 2 i ouew ZZ pB[qujog yz eissny B| 10
spn-siBig sa-| zz ’ljOA J 0| *J0A|OA9J 9| ‘nees e| ‘uossoj ej
'eqiuoq e-] ZZ B0as 9' i
* 9|lJBd B| ep seçuuop sei jopjb6
- OAnes jnod 3|;d eun lueiiuoo e||g g- l UO0JB3 y i seuçoi sep
ooav z t
• UB IBA Zi s0dBi9 bu|0 i'i sesuod j - idOS j IUJBUOX ejniuoAB.p
naf jaïujep en 9*9 i saSed sjuao xneQ g g "euruq iso 0113 g g I
xned 9
861. U|d g IBJA tr ’seiuej ip SUOjlOUOj xne j|i ep suoinoq
xnop iuo sj| 9'G
• 0a§j un isa.0 xned SX "SB|9q 'uon G
• jü ep ne[ un GX ZH seonod e zz
* sdi||Md S'Z jeillX ajdiuBA YZ
• qsepjepinog ZZ
• enbisniu B| 9q ZZ IIA4 VNOX 9'i 08Z un SI woy-e6ew eun V i
OATCT I umo0ujd un zi uodepoi i l sesuod i - xsw aiqeuod un
ise.o 9-9 I jns uejq ‘dno| u9*"uo!1blujoisubji oun 9'S
jneiiuouj ai je jeiABp 01 0jju0 eqouejq uo.nb lep ds jauni un
eisixe || j jno qg g g ubmibx yg
• 0ixei ep lueiueiiBJi ny S
• sapA g YV
• "9!iqno 919 b uetujapidg g*g 'TO SX Xod BM1UBUJBS YZ
• unx le uoyejQ ZZ neig zz inosx
• jueueujjed 01 s|api0o| sjnepnid i ino sæ yz
• 0UOZ |BUJd ZZ W3OZZ J01U3 -»¦ iojiuoo 9' i i se|9q ’oinas oun
S‘i lueiuepexe ejqaieides 861. Ug vi
• seonod £Zi V9Zi (AuBdWOQ) Ouiavdl JBÔns iQBqoi ubiv i'i
sosuod9J - GVH1SWV NSERT OIN mu
• 111 Mê&'- - »p- et la lumière du jour qui change à mesure que
l'heure tourne. La musique et les effets sonores sont également
à la hauteur des standards de qualité Konami, c'est-à-dire
maximum !
Le scénario maintenant, pour ceux qui ne le connaissent pas : votre petite amie a été capturée (une fois de plus !
On ne la voit jamais celle-là mais elle doit vraiment être canon car tous les malfrats de la terre sont après elle...), cette fois par Dracula lui-même qui la détient dans son château. Quels horribles sévices est-il en train de lui faire subir ? Restons décents et revenons au jeu... Vous pénétrez dans le château à la nuit tombante avec un fouet à la main qui va vous permettre de frapper à mort les goules et les squelettes qui vous barrent la route. Chaque ennemi tué vous permet d'obtenir des cœurs ou de nouvelles armes : bombes à lancer sur les créatures, montres qui arrêtent tempo
rairement les ennemis.
D'autres pièges sont là qui vous guettent : de gros blocs de pierre et des statues qui vous tombent dessus, de la lave qui vous lèche les pieds, et un mur qui vous explose au visage sous la tempête.
A la fin de chaque niveau, vous devrez combattre un monstre : méduse, serpent, etc. Haunted Castle vous rappellera par moments R-Type, Salamander, Ghosts and Goblins et Labyrinth Runnner.
L'originalité n'est donc pas vraiment au rendez-vous, mais les graphismes sont si beaux... Grande première ! Voici pour la première fois un jeu d'arcade qui est une adaptation d'un jeu sur ordinateur. Il s'agit ici du célèbre jeu Konami qui s'appelle Vampire Killer sur MSX2 et Castlevania sur Nintendo.
Deuxième surprise : le jeu est plus sympa à jouer sur le MSX et la Nintendo ! Et oui, ça parait difficile à croire mais c'est comme ça. Même si la version arcade est très proche de la version ordinateur (il n'y a pas vraiment de différence entre les versions MSX et Nintendo), elle est moins drôle et possède moins de niveaux : il n'y a pas de clés pour passer d’un niveau à l'autre et
• type Item Corp f-d' oeuvre '• ’sier*p°"w‘ au''ao°" il y a moins
d'obstacles et de trésors à récolter.
Ça c'est pour le côté ludique mais, au niveau des graphismes, Haunted Castle est bien évidemment supérieur à Vampire Killer : les couleurs sont claires et détaillées et l'animation est de très haute qualité, avec les brumes de la nuit qui s'évanouissent lentement Deuxième volet pour cette nouvelle et somptueuse rubrique qui vous fait pénétrer dans les salles d'arcade du monde entier à la découverte des plus beaux jeux du monde. Une exclusivité Micro News !
FtUNTED CASTLE de Konami ead Angle de Seibu LES GANGSTERS !
Ment su, 8 s, lebte.ad épsr Agi; davous°prtsen!er chel-d'œuvre •" *™SLau mterstel- Vous prtetez vot énale puis- latre R-9.;avec s h de six n)VeaUX sancs de feu. Pu « rt voir de ieu ou tes Plieg vou ( des vertes et A vo«re progression, "Sr d nouveMes armes qui n'auront rien de Le scénario rappelle avec, entre au ¦ bonus quand disponibles. Un p . AppUyé le m6me : p°Uur te relâcher ensuite S un luxant éclair d'énergre dctTu"u,imf ression,’an,par'a taille et les netits vaisseaux ti nre d*attendre, alors bavez Sdr nCpoW, ' nez le travai -&tre. Moitié- niveau vous att tubu|aire, par- plante,
mortie-sructure t vulné_ HbSwm® S5=5SS qU8', 0rf CPC* eî, 'PPt cas les ver- AmTl6 bhs devraient être spectacu- fr«Ssl De toute lagon vous n'aurez NDUCTION sous bcrn, Côté présentation, rien à redire. C'est un gros boîtier en carton rigide contenant la doc sous forme d'un classeur d'une centaine de pages, le tout avec les deux disquettes du logiciel.
L'installation sur disque dur ne pose pas de problème particulier. Il faut seulement veiller à insérer la disquette originale dans le disque A pendant le chargement du programme, ceci pour la vérification de la protection.
L'utilisateur est alors placé devant un environnement totalement GEM, avec fenêtres et menus déroulants.
On trouve sur les disquettes fournies, outre Induction, une base de données (Logarati) sur les principaux logiciels ST. Cela permet de bien se familiariser avec les commandes du logiciel.
Une base de données est constituée ici d'un ou plusieurs fichiers. Par exemple, sur Loga- tari existent les fichiers logiciel, éditeur et type du logiciel, qui peuvent être liés très facilement. Il existe ainsi un lien entre tous les logiciels édités par Upgrade et la fiche sur cette même société. Cela permet une plus grande souplesse d'utilisation. Par exemple, en cas de changement d'adresse d’Upgrade, il suffit de modifier le fichier éditeur, sans avoir à toucher à tous les logiciels publiés par cette société.
La consultation d'une base de données peut s'effectuer en prenant pour critère n'importe laquelle des données des fiches (dans l'exemple Logatari, cela peut être le nom de l’éditeur, le prix, le type de logiciel, etc. ainsi que toute combinaison de ces caractéristiques).
Bien sûr, les symboles GEM ? Et * sont connus et une recherche sur les éditeurs U* donnera tous les noms commençants par U. Ces quelques petites choses permettent dans les cas les plus courants une recherche bien ciblée. Seul défaut, les formes de fenêtres multifiches (celles qui permettent la visualisation simultanée de plusieurs fiches) ne peuvent en afficher au maximum que neuf à la fois.
Le format des fiches est, quant à lui, entièrement définissable par l'utilisateur. Les données entrées peuvent être de type texte, numérique, numéro de série (généré automatiquement par Induction), icône, ou opération logique. Un grand nombre de justifications du texte sont possibles. Plusieurs formats différents de fiches peuvent être associés à un même fichier, permettant une grande personnalisation de la base. Ainsi, si Induction ne propose pas de langage de programmation, il permet quand même de travailler sans trop de trop grosses restrictions.
L'environnement GEM permet à l'utilisateur novice de rapidement se familiariser avec les commandes (qui sont toutes munies d'un "raccourci clavier").
L'impression s'effectue selon deux modes : une fiche par page ou une liste de fiches. Le gestionnaire d'imprimantes fourni permet l'adaptation d'un driver avant l’impression. On trouve aussi un programme de création d'icônes, celles-ci pouvant être insérées dans les fiches.
Pour conclure, on peut dire qu'induction est un petit SGBD qui, s'il ne prétend pas rivaliser avec les ténors du monde PC, est suffisant dans la plupart des cas. A vous de connaître vos besoins en la matière, et de demander une démonstration au revendeur. A noter (je me répète mais c’est important) que l'environnement GEM donne à Induction une facilité d'utilisation très grande, même pour ceux qui n'ont jamais utilisé une base de données.
(Disquettes Upgrade Editions pour Atari ST).
Raphaël Lemoine La principale différence par rapport aux autres versions est la convivialité. En effet, Turbo Cad se commande dorénavant à l'aide de menus déroulants et accroit ainsi la rapidité déjà bien présente sur les versions précédentes.
Différents utilitaires sont fournis, permettant par exemple de créer ses propres animations à partir de "clichés" de l'objet, ou encore de faire calculer par la machine différentes courbes dont les coordonnées auront été déterminées au préalable.
RAPIDITÉ Ce n'est pas pour rien si le logiciel porte le préfixe Turbo (cher à d'autres éditeurs). C'est d'ailleurs ce qui frappe le plus lorsqu'on utilise le programme pour la première fois : la rapidité d'affichage.
Cela est dû principalement au fait que Turbo Cad est écrit en Assembleur pour ce qui concerne toutes les routines d'affichage, le restant (interfaces, menu,...) ayant été confié à des langages de plus haut niveau. Ainsi, facilité vous est offerte de pouvoir faire effectuer à votre objet (il serait plus juste de parler d'observateur) tout mouvement, et ce en temp réel et avec une extrême précision.
PERFORMANCES Pour un prix somme toute raisonnable, Turbo Cad offre de réels moyens tant de traitements que graphiques. Survolons maintenant les différentes possibilités :
- Support du mode CGA, Hercules et EGA (c'est en 16 couleurs, et
avec une définition de 640 x 350, que l'on a d'ailleurs les
plus belles images)
- Sortie sur imprimante matricielle, traceur ou imprimante
laser
- Traitement de 4000 points et jusqu’à 4000 vecteurs par points
- Espace de travail tridimensionnel (x, y et z) pouvant être
représenté par un cube de 64 000 points de côté
- Appel et inclusion dans l'éditeur de plusieurs objets (on peut
ainsi facilement créer sa bibliothèque de dessins et les
faire cohabiter à des fins de traitement d'ensemble)
- Agrandissement et diminution d'un objet
- Déplacement orthogonal
- Clipping (l’observateur rentre dans l'objet et celui-ci est
censé passer derrière lui)
- A tout moment il est possible de connaître le nombre de
points composant un objet sélectionné, sa taille et le mode
dans lequel se trouve le logiciel
- Traçage d'arc de cercle
- Calcul du Barycentre
- Marquage d'une base (d'un peint de référence)
- Changement des valeurs et ainsi positionnement précis de
l'observateur sans faire appel aux déplacements.
- Optimisation (suppression des points doublement définis)
- Symétrie
- Clichés d'animation
- Undo sur plusieurs niveaux
- Pseudo-langage (TCAD) permettant à l'aide d'un simple éditeur
de texte de créer de véritables animations.
- Récupération de coordonnées. Toujours à partir d’un simple
éditeur, il est possible de créer un objet en vue d’une future
visualisation. Ainsi, les données peuvent très bien être
récupérées sur un tableur ou tout autre programme pouvant
apporter à Turbo Cad des valeurs susceptibles d'être traitées.
- Mémorisation des paramètres d'une vue. Les touches de fonctions
sont redéfinissables et pourront ainsi être utilisées pour
mémoriser les différents paramètres composant une vue.
- Capture d’écran pouvant servir de fond aux éventuelles
animations
- Appels des animations à partir de langage comme Pascal, C,
Basic... Sans parler des commandes classiques tels que
changements du pas de translation ou du pas de rotation,
curseur en mode viseur, mode points ou mode vecteurs,
changement de palette de couleurs, capture du point le plus
proche... UTILISATION A l'aide d'une souris alerte, vous allez
déposez ça et là des points ou des vecteurs pour former un
objet que vous allez pouvoir observer sous toutes les coutures.
Les menus sont d'une utilisation simple et une voie rapide
apportée par les touches est possible. A chaque option
sélectionnée, une ligne d'aide vient vous informer de votre
choix et une page complète peut à tout moment être appelée au
cas où votre mémoire ferait défaut. D'autres modules peuvent
allègrement venir compléter Turbo Cad, tel un module faces
cachées comportant certaines fonctions de Turbo Cad et
permettant de définir automatiquement les faces avec ou sans
remplissage. Les animations sont également possibles à partir
de ces vues. Un seul regret : la documentation. Insuffisam
ment épaisse, elle n'apportera à l'utilisateur qu'une brève
description du monde de la 3D.
Mm URBOCAD 3D Entrer dans ici troisième dimension !
La version 2M étant disponible depuis peu, nous avons pensé qu'il était utile de décrire ce logiciel aux possibilités étonnantes» Disciples de le 3D sur PC, voici venir votre raison d’être.
POUR QUI ?
Turbo Cad s'adresse à tous ceux désireux de découvrir, pour une somme modique, le monde de la 3D et également aux concepteurs utilisant quotidiennement les 3 dimensions pour visualiser tout objet susceptible d'être réalisé physiquement.
Turbo Cad est un logiciel fini et concurrençant directement la plupart des éditeurs tridimensionnels actuellement disponibles. Sur certains systèmes, bien plus lourds (et bien plus chers), la rapidité d'affichage (après calcul) n’est pas très loin des possibilités qu'offre Turbo Cad.
On n'a pas fini d'ètre étonné.
(Disquette Hanshake pour PC et compatibles).
Raynald Cheminelle L'HERITAGE DE MALONEY massive, tout le monde au poste !
Enfin, tous les pions CRS ont un bulldozer dans leur poche et repavent (on remet la pièce de puzzle) les rues dépavés... Il n'y a pas besoin d’avoir "fait Mai 68" ou d'être un vieux baba pour apprécier ce jeu fantastique. On ne peut lui trouver que des avantages : des parties assez rapides et très denses, des règles parfaitement claires et sans erreur de fonctionnement (trois pages seulement), un bon équilibrage entre les deux camps, un matériel de jeu fabuleux, esthétique et commode, et surtout une conception générale exemplaire... On voit rarement un jeu à la fois aussi intelligent,
passionnant à jouer, et humoristique !
Précisons enfin qu'il est possible de jouer à 4. Deux joueurs se partagent la police, les deux autres les manifestants. Mais leurs pions restent distincts, se déplacent et attaquent séparément... Ce qui donne lieu à de belles engueulades : " Pourquoi n’as-tu pas chargé sur la place Saint-Michel ?!", ” Si tu avais bloqué la rue de la Sorbonne, je n'aurais pas été encerclé !", " On est bloqué dans la Sorbonne, viens nous délivrer I", etc, etc. Enfin, on vous laisse deviner que, dans le jeu du moins, il est aussi excitant de tenir le rôle des manifestants que celui des CRS... Qaston
garanti.
(Rexton) ARSÈNE LUPIN Dans le luxueux hôtel Luxos vient d'arriver un client un peu particulier : Arsène Lupin lui-même I Le gentleman- cambrioleur a même poussé l'audace jusqu'à cacher quelque part un diamant, pour essayer de le récupérer lui-même sans dévoiler son identité ! On distribue donc une carte à chaque joueur : si l’on a une carte numérotée, on est un banal client, le numéro est celui de sa chambre. Si on a la carte Arsène Lupin, on est Arsène Lupin, mais personne ne le sait... Une collection d’objets de valeurs est éparpillée dans l'hôtel. Ce sont des pions, posés face cachée, qui
représentent l'objet, et le numéro du joueur auquel ils appartiennent. Il faut avoir retrouvé cinq de ces objets pour avoir le droit de dénoncer Lupin. Le joueur se trompe ? Il est éliminé. Il a deviné juste ? Il a gagné I Lupin, de son côté, doit rechercher 4 objets, n'importe lesquels, plus le fameux diamant. Et il doit y parvenir sans éveiller les soupçons des autres joueurs... Car s'il réunit ces objets et le diamant sans avoir été démasqué, il a gagné... La règle donne une faible idée de l'intérêt du jeu, qui combine remarquablement un jeu de déplacement, un exercice de mémoire, et
une petite dose de tactique (on peut déplacer certains objets pour les éloigner de leur possesseur). Le matériel est un peu "cheap", mais le graphisme de la plaque et des pions, fin et joliment coloré, contribue largement au plaisir du jeu.
Excellent pour les après-midi de pluie.
(Ferriot) NEWS
- Jeux Descartes Plus N°3 vient de paraître, avec, au menu, des
précisions sur Star Wars (une "check list" intéressante des
objets de tout combattant de l'espace), un papier d'ambiance
sur Cthlhu, des scénarii et personnages pour Paranoïa,
Maléfices, des fiches d'aventure "Legendes", une bataille
inédite pour la simulation Les Aigles, et une leçon de
roublardise pour triompher à Rencontres Cosmiques.
- Jeu d'aventures "grandeur nature" à la Cité des Sciences et de
l'Industrie (Paris, porte de la Villette). Verticalement, un
mur d'écrans télé, qui vous montrent des scènes, animées ou
non, des lieux, des paysages, et des questions.
Horizontalement, un plateau géant, divisé en 15 cases, sur
lequel vous vous déplacez. Chaque case correspond à un choix
dans l'aventure, et il suffit de se placer dessus pour que le
choix soit enregistré. L’aventure, parrainée par la Caisse
d’Epargne, se nomme Investigo, et vous met dans la peau de 5
personnages, dans 5 grandes capitales, lancés dans une affaire
touffue, où l’on trouve des transactions boursières, des
ventes aux enchères, des questions de culture, et quelques
malfrats inquiétants... Très original et spectaculaire, mais
hélas, il faut faire la queue pour y jouer, évidemment !
- Tout chaud : le Manuel des Monstres, une somme indispensable
pour les maîtres de Donjons et Dragons Avancés. Pour se
mettre dans l’ambiance : Les Années Folles, un joli bouquin qui
donne toutes indications pour recréer justement le cadre des
aventures Cthulu. Sanglant : de nouvelles extensions à Chili,
le jeu d'aventure qui vous transforme en vampire, des scénarios
(La Vengeance de Dracula, Le Rôdeur de la Lande), un livret de
règles, et un livre complet sur la vie des vampires, leurs
mœurs, leurs drames, leurs amours. A vous arracher ces
larmes...de sang !
Jean-Michel MAMAN oUL&s ! MA AMIGAPPEL AU PEUPLE Je suis l'heureux possesseur d'un Amiga 500 et je fis Micro News depuis 4 mois. Je l’apprécie beaucoup car c’est le mieux informé en matière de nouveautés. Merci au docteur Amiga pour ses fabuleuses news du mois de juin. Je lance un appel à tous les concepteurs de jeux : quand y aura-t’il des jeux à la hauteur des possibilités graphiques et sonores de ce fabuleux ordinateur qu’est l'Amiga ?
(Thibault Dutrieux, Nivelles, Belgique) Ils arrivent, ces jeux fabuleux ! Certains sont déjà disponibles, comme The Three Stooges, Obliterator, Crack. D’autres vont arriver sous peu, tels Interceptor ou L’arche du captain Blood. De plus en plus d'éditeurs se tournent vers l’Amiga et certains, comme Linel Software (Crack), ne développent que sur l’Amiga et ne jurent que par lui. Et comptez bien sur le docteur Amiga pour faire avancer les chose et pour vous en tenir informé avant tout le monde !
AMIGALCOOLO Y-a-t'il des différences entre le port d'extension (86 broches) de l’Amiga 500 et celui de l'Amiga 1000 (différences de voltage) ? Je voudrais brancher le Sidecar sur mon A500. Suffit-il de faire un câble et un connecteur (en interchangeant éventuellement certaines connexions) ?
Longue vie à Micro News, que crèvent tous les autres et merci d'avance à celui qui voudra bien m’éclairer. Vite, j'attends, je me languis, je vais crever ! Ma bouteille de rouge est presque vide... (Dominique Delplace, Ghislenghien) Oui, il y a des différences entre les ports d’extension de l’Amiga 500 et 1000 : voltage et peut-être mâle et femelle (nous n'avons pas les deux sous la main).
Nous vous déconseillons fortement d'essayer de brancher le Sidecar sur l'Amiga 500, vous pourriez endommager le Sidecar.
A votre santé, cher ami !
QUESTIONS SUR MSX Félicitations pour votre revue qui est géniale ! MSXien parmi tant d'autres, je possède un HBF-700F et voudrais savoir : si mon ordinateur est équipé de la RS232C ou si je dois Tacheter, quel modem me conseillez-vous et à quel prix, est-il possible de relier mon ordinateur à une chaîne hi-fi et comment, quel est le meilleur logiciel de dessin, y-a-t'il une extension mémoire en préparation, quelle est l’utilité des codes dans Lay- dock et serviront-ils dans Laydock 2 ?
(Xavier Laurent, Villennes) Est-ce que ce sera tout pour aujourd'hui ?
Bon, on embraye... RS232C : non, aucun MSX2 (sauf le HB-
900) n’est équipé d'une extension RS232C.
Vous devrez donc l'acquérir séparément ; l'interface Sanyo est disponible aux alentours de 1200 F. Modem : tous les modems homologués par les PTT devraient fonctionner sans problème.
Adressez-vous à un spécialiste, genre magasin de radio-amateur, CB, etc. Chaîne hi-fi : certains MSX, comme le Canon V-20, ont une sortie audio mais ce n'est pas le cas du HBF-700F, il ne vous reste que la bidouille... Logiciel de dessin : un logiciel MSX2 exceptionnel existe chez Sony, mais il n'est pas importé pour le moment. Nous vous conseillons le seul disponible, Cheese 2, en attendant Pixel 3 qui est testé dans ce numéro.
Extension mémoire : il existe des extensions diverses au Japon (128 K, etc.), mais en France nous n'avons jamais eu que la 64 K. Laydock : les codes permettent d'accéder au tableau de son choix avec la sauvegarde des options acquises. Ils ne fonctionnent pas dans Super Laydock.
CHERCHE GRAPHISTE ET MUSICIEN Bravo pour votre revue qui s'améliore à chaque numéro.
Hou a, génial ! Les nouvelles rubriques Insert Coin, Livres, Applications et le retour d'Assembleur. Insert Coin est génial, j'adore connaître les super logiciels des salles d'arcades. A Poitiers, nous n’avons pas ces jeux géniaux... Snif ! Assembleur, cela m’intéresse car, bien que n'ayant que 14 ans, je voudrais m'y mettre Tannée prochaine. En attendant, je programme en GFA- Basic et compte sortir un jeu d'aventure- textes (à moins que je trouve un graphiste amateur entretemps !) Début 89. Je fais donc appel à un graphiste amateur, sachant faire autre chose que des graphismes à la Faïal,
et à un musicien amateur, qui m'enverrait une petite musique pour Tintro. J'enchaîne en vous demandant comment on peut se faire éditer, et quelles sociétés me conseillez-vous ?
Peut-être que Micro News, avec 11 numéros, se fait vieux, vous vous mettez à radoter : en page 14 du numéro 11, deux articles avec des titres différents sont identiques. Pour la rubrique "Bonjour les dragons", Jeux et Stratégie est mieux, vous fatiguez pas, et pour "Cinéma", je préfère acheter Première.
A part ça, votre revue est quand même la meilleure de celles qui parlent de tous les micros. Longue continuité I (Thierry Garcia, 3 rue de TAéropostale, 86000 Poitiers, Tél : (16) 49.58.09.81.) Merci pour vos encouragements et aussi pour vos critiques dont nous prenons bonne note. Nous en tiendrons compte, avec les résultats globaux du sondage de ce mois-ci, afin de modifier Micro News pour que vous n'y trouviez plus que ce qui vous intéresse, d’où l'intérêt de répondre au sondage. La rubrique "Cinéma" a déjà été supprimée d'ailleurs. Au sujet des deux articles identiques, ça s'appelle une
coquille et ça arrive généralement dans la fébrilité du “bouclage** (pas intérêt à nous téléphoner dans ces moments-là !). Nous ne devenons pas gâteux, jeune insolent, mais c'est la rançon (presqu'inévitable) de vouloir vous en donner toujours plus, avec un journal toujours plus beau et plus gros, ce qui signifie toujours plus de travail et donc de risques de plantage... Nous avons inscrit toutes vos coordonnées afin que les graphistes et musiciens éventuels puissent vous contacter, ce que nous espérons vivement, car n'oublions pas que c'est ainsi que sont nées des associations qui sont
devenues aujourd'hui de respectables maisons d'édition. Lorsque votre logiciel sera déjà bien avancé dans sa réalisation (mais pas avant), contactez-nous et nous saurons alors vous conseiller et vous mettre en contact avec un éditeur, en tenant compte des tendances du marché à ce moment-là, de la qualité de votre logiciel, etc. Si vous travaillez sérieusement, vous obtiendrez des résultats. Nous vous souhaitons beaucoup de succès !
CHERCHE AUTRE FOU DU ST Pourquoi ne pas créer une rubrique à la fois novatrice, dynamique et sympa ayant pour objectif de mettre en contact des passionnés d'informatique désireux de créer des jeux commercialisables, mais en manque de collaborateurs motivés ? J'ai un Atari ST, je maîtrise l'assembleur 68000... et le Pascal, le C, le Basic ne me font pas peur. Je suis capable de faire des graphismes alléchants quand j'en prend la peine, et pourtant personne en ce bas monde ne peut se vanter d'avoir joué à un quelconque de mes jeux, et pour cause, je n'en ai jamais fait. Je cherche donc
quelqu'un de motivé, désireux de collaborer à la réalisation d'un jeu commercialisable sur Atari ST. (Motivé est une précision superflue car chacun sait à quoi s'en tenir sur les lecteurs de Micro News, le digne successeur de l'Hebdo).
(Stéphane Vallois, 50 quai Le Gallo, 92100 Boulogne Billancourt) Le passage de votre lettre dans la rubrique “Courrier" devrait, nous l'espérons, vous permettre de rencontrer un autre programmeur.
Nous pourrions, éventuellement, prévoir une rubrique spécifique pour mettre ne contact les programmeurs, maybe.. Pour le moment, les lettres ou annonces abordant ces problèmes paraîtront en priorité dans le courrier ou dans les petites annonces. Si vous aviez mis votre numéro de téléphone, sieur Vallois, c'eût été plus simple... B-A-BASSEMBLEUR Qu'est-ce qu'un assembleur ?
(Vincent Demarez, Paris) C’est un programme qui permet de communiquer directement avec l'ordinateur grâce à des mnémoniques (mots très courts : 4 lettres maximum). Ces mnémoniques sont transformés directement en binaire, qui est le langage de base de l’ordinateur. Contrairement au Basic, on ne trouve pas d'ordres structurés, déjà établis, comme PRINT "Bonjour". Pour écrire "bonjour" à l'écran en assembleur, il faut commencer par stocker le mot à une adresse précise en mémoire, puis appeler la routine-système d'affichage d'un caractère et créer une boucle pour afficher le bon nombre de
lettres, en clair vous y êtes encore dans trois jours... C'est beaucoup plus compliqué à concevoir mais, par contre, le résultat est 80 fois plus rapide que le Basic (40 fois plus rapide que le Pascal). Tous les bons jeux d'arcade sont écrits en assembleur.
DRAME DE SEGA Tu es bien sûr le meilleur journal, mais j'ai quand même une question : allant aux USA cet été, j'aimerais savoir si on peut utiliser les cartouches américaines Sega sur les consoles françaises ? Sinon peut-on, en achetant un périphérique, les utiliser sur les consoles françaises ? J'ai une télévision PAL SECAM. Merci d'avance. C'est urgent, je pars le 7 juillet !
(Jérémie Meyer, Paris) Je suis sans doute trop jaloux mais j'ai l'impression que ce n'est pas la première fois que tu emploies la formule de politesse en début de ta lettre. Il y a un autre journal dans ta vie, j'en suis sûr ! Qui est-il, quand l'as-tu rencontré, que fait-il mieux que moi ?
J'enrage, j'enrage, comment peux-tu me faire souffrir ainsi ? Dis-moi qui c'est, il va avoir affaire à moi, ce salaud ! Pour la peine, je ne réponds pas à ta question. D'ailleurs, je suis sûr que c'est avec lui que tu pars !
Bon allez, je réponds quand même : YES, les cartouches américaines fonctionnent en France, il n'y a pas besoin de périphériques ou autres, qui n'existent pas d'ailleurs. Ach- tung avec Nintendo par contre, car là c'est une autre limonade, ça ne marche pas du tout, mais alors pas du tout, OK ? Ah, ma bonté me tuera !
SEGA, HELP !
Au secours ! Space Harrier et Afterburner sont trop difficiles pour moi ! Y-a-t'il des tableaux secrets ou des vies illimitées ?
Répondez SVP. Grosses bises à toute C'EST UN TAMPON ?Ui ÎHPÉ’IvIE TOUTES £DULEU LemSTfl SpbCv à WN TÏWON.OE lftiS POLMDÎP FriRfc DE FAD* BatETS DciOûFpJ.
(LS & l'équipe (surtout au Directeur).
(Nathalie Sottas, M. St Hélier 12, 2300 La Chaux de Fonds, Suisse ou : Poste Restante, 25500 Morteau, France) Chère Nathalie, les vies illimitées pour Space Harrier ont été expliquées dans le n°9 (p. 55) lô t m h Jv y Fer* Dis DortC, PoupuM piPAte.ru E& goi i ES Pipe?
6 ans d’âge et les ordinateurs ne sont malheureusement pas comme un bon whisky, ils ne se bonifient pas en voillissant... quoique nous sommes les premiers à reconnaître que le C64 a de forts beaux restes. Et d’ailleurs, précipitez-vous page 86 (si ce n'est déjà fait) : surprise, voilà un nouveau personnage MUSIC MODULE Peut-on brancher un clavier d'orgue quelconque sur le Music module Philips MSX ?
(Jean-Michel Gros, Marseille) Est-il possible de brancher le clavier NMS 1160 sur n'importe quel MSX ?
(Omar Machrouh, Cambrai) On peut brancher n’importe quel clavier ou synthétiseur sur le Music Module à condition qu'il soit pourvu de l'interface MIDI. Dans le cas contraire, il vous reste le recours du clavier Philips NMS 1160, spécialement conçu pour le Module. Le NMS 1160 est vendu avec le programme Music Editor (sur disquette), qui donne accès à toutes les possibilités du Module.
On peut brancher le clavier 1160 sur n’importe quel MSX par l'intermédiaire du Music Module, celui-ci est indispensable.
Les vacances et ces revues sont en vente chez W.H. Smith & Sons, rue de Rivoli, un peu avant la place de la Concorde, c’est pas une blague, M. de Vannes.
Et Afterburner a été testé dans le nc8. Autrement, lis bien la rubrique Top Secret dans chaque numéro, elle t'aidera beaucoup !
N. B. Toutes nos lectrices sont autorisées à venir nous faire des
bises en personne lorsqu’elles sont de passage à Paris.
PARANO 64 Je vous écris pour vous demander pourquoi vous ne parlez pas ou très peu du Commodore 64. Ne serions-nous plus assez nombreux pour que vous vous intéressiez à nous ?
(Jean-Philippe Belgy, Bourg-en-Bresse) Eh oh, on en parle du C64, où plutôt nous testons pas mal de jeux dans leur version C64. Cet ordinateur a quand même au moins haut en couleurs, Capitaine Pixel, le spécialiste de l'Amstrad CPC et du Commodore 64 !
Alors, Belgy, heureux ?
NOS ANCETRES LES... Dans quels revues, livres, journaux pourrais- je trouver un grand article (une page au moins) sur le Sinclair Spectrum, notamment ses périphériques, ses logiciels, ses avantages, ses inconvénients, son graphisme, etc ? Ou alors pourriez-vous faire un article dans un prochain numéro ?
(Jean-Christophe Meurisse, Vannes) Si vous êtes vraiment passionné, il existe encore deux revues anglaises uniquement consacrées au Spectrum, l'une s’appelle Sinclair Useret l’autre j'ai oublié et c'est bientôt ATA Rl-F LATTE RI ES Cher Micro News, ô grandissime journal, seigneur des seigneurs, daignerais-tu accepter que je m'abonne pour un an et en plus, si son Impériale Majesté le veut bien, que je commande les numéros 6, 7, 6 et 9. Je voudrais adresser, moi infime petit ST Maniac, à votre grandeur, une minuscule aide de ma part, je vous envoie la solution du Manoir de Mortevielle...
(Florian Pellissier, Paris) Mon bon. Vous découvrirez en recevant le numéro 8 que nous avons déjà publié la solution de ce jeu. Enfin, pour cette fois-ci, nous consentons à vous pardonner, mais gare à la prochaine incartade, vous pourriez faire connaissance avec nos geôles ! Nous en avons fait embastiller pour moins que ça... J 49o * "Dynamic publisher"-ibmpc& compatible 7 • 7:c.
Le logiciel Desktop Publishing "Dynamic publisher" offre une multitude de possibilités à l’utilisateur qui désire faire lui-même ses propres publications. Dans n'importe quelle forme souhaitée.
Afin de réaliser de telles publications, le DTP possède un traitement de texte performant, un programme de dessin étendu et un organisateur rapide, le tout étant complètement intégré.
Hypercomplet, efficace, rapide... Les autres avantages de ce système d’exploitation sont l'éditeur de caractères, l'exploitation efficace de la mémoire (la totalité de la publication reste dans la mémoire), la possibilité d'utiliser une souris, les menus "pull-down", le libre choix de l’imprimante (matricielle, laser,..T. Le Dynamic Publisher travaille sur PC IBM Compatible qui dispose d'une mémoire d’au moins 512 KO et d’une carte graphique (CGA, EGA, Hercules). La souris est en option.
Dynamic Publisher existe en disquette 3 1 2 ou 5 1 4 Bon de commande à retourner a J.S.I. - 89, rue de Charenton - 75012 PARIS Nom__Prénom__________ ÀHrp çp Ville_Code postal_ N° tél._ Je vous commande x Dynamic Publisher au format pour un prix de .+ Frais de Port 20 F - Total Chèque à libeller à l’ordre de J.S.I.
- V0U5Z 5ÏH0N 3E VqüS FA 1$ UN StgrP-TFASf » Æ; WiïonlMÇÇfl!
OM S'A£0NN0jg oN S'A&owe.'J Je m'abonne à MICRO NEWS pour : ! 6 numéros et joins un chèque de 89 francs ? 11 numéros et joins un chèque de 159 francs A retourner à MICRO NEWS - 20, passage de la Bonne Graine 75011 Paris POUR L'ÉTRANGER ET LES D.O.M. T.O.M. Prénom Adresse 6 numéros 160 francs 11 numéros 285 francs UNIQUEMENT PAR MANDAT 89 bis, rue de Charenton, 75012 PARIS - Tél. : 43.42.18.54 + Ouvert du mardi au samedi de 10 h à 19 h Métro : Ledru-Rollin ou Gare de Lyon Media Systems pubusit Spécial PA MSX-MOUSE gratuits LOGICIELS ? WSX-BftSIC llfeSfemt- I . aWeut ¦ - graph'Ques ¦ .
Oaiôndn ¦ - pfllcutetttos _ ACCESSOIRES MSX CABLE HI-FI POUR MUSIC MODULE : ORDINATEURS MSX CANON V20 MSX1 : 990 F PHILIPS NMS 8220 MSX2 sans lecteur de disquettes : 1 750 F PHILIPS NMS 8245 MSX2 lecteur de disquettes 720 K : 3 490 F livré avec logiciel EASE : Wordpro, DataBase, Calcform, Charts et Designer + PHILIPS NMS 8280 2 drives 720K + souris + digitaliser d’images intégré + logiciel de traitement d’image : 7 990 F 65 F 65 F 95 F 250 F 35 F 120 F 89 F 110 F 135 F 190 F F 350 F 120 F 99 F 1 190 F 199 F 590 F 190 F CABLE MAGNETO : KIT D'AZIMUTAGE MAGNETO CABLE IMPRIMANTE : ROULEAU PAPIER
SBC 431 : 2 ROULEAUX PAPIER CANON TP-221 : RUBAN SBC 427 RUBAN SBC 428 RUBAN SBC 436 RS-232C : SYNTHETISEUR VOCAL MSX 1 (français) K7 D : 290 PORT RALLONGE SYNTHE VOCAL : MONITEURS COULEUR BOITE RANGEMENT 50 DISQUETTES 3” 1 2: TABLETTE GRAPHIQUE PHILIPS NMS 1150: EARPHONE (écouteur espion) BRAS ROBOT SV 2000 : PRONLONGATEUR PERITEL PERITEL : PHILIPS CM 8801 (300 x 285) : 1 990 F PHILIPS VS 0080 (600X285) : 2 990 F MONITEUR MONOCHROME JEUX EN CASSETTES A 29 F ICE MILK RACE MOON RIDER RASTERSCAN SALVAGE SCENTIPEDE SKRAMBLE SMACK WACKER SNAKE IT SOUL OF A ROBOT 32 K JEUX EN CASSETTES A 49 F
JACKLE & WIDE JET BOMBER JET FIGHTER KICK IT KNIGHTIME MA2ES UNLIMITED MOLECULE MAN Cartouches en exclusivité.
Importation directe du Japon. Quantité limitée.
• ALIENS - 1 MEGA 390 F ARAMO 190 F BATTLE OF PEGUSS 190 F CASTLE
EXCELLENT 290 F CROSS BLAIM 230 F DARWIN 4078 MSX 2 - 1 MEGA
230 F FANTASM SOLDIER 290 F FINAL ZONE 190 F
• FIRE BALL MSX2 - 1 MEGA 390 F GARYU-O MSX2 - 2 MEGA (avec
moniteur) 290 F HYDLIDE 2 MSX1 - 1 MEGA 290 F KING KONG 2 MSX2
- 1 MEGA 290 F KING’S KNIGHT 190 F L’OISEAU DE FEU MSX2 - 1
MEGA 290 F MONSTER’S FAIR 190 F SCRAMBLE FORMATION MSX2 - 2
MEGA 290 F
• SUPER LAYDOCK - 2 MEGA 390 F SUPER TRITORN MSX2 - 1 MEGA 290 F
VAXOL 290 F PHILIPS 7502 : 990 F LECTEUR DE CASSETTES MSX
PHILIPS VY0030 : 350 F DISQUETTES PAR 10 3Ml 2 MF 2DD (135 TPI)
: 190 F CASSETTE C20 : 7 F (11 = 70 F) IMPRIMANTES MSX SONY
PRNC-41, COULEUR: 990 F PHILIPS NMS 1421 : 2 290 F MUSIQUE
CLAVIER MUSICAL PHILIPS NMS 1160: 1 190 F PHILIPS MUSIC MODULE
NMS 1205: 790 F MANETTES DE JEUX MSX PHILIPS VU 0001 (iseul
bouton de tir) 49 F CANON VJ-200 : 99 F JOYPAD SONY JS-33 : 99
F QUICKSHOT V : 129 F
* QUICKJOY (microswitch) : 159 F SOURIS 390 F NMS 1115 PHILIPS
(microswitch) : 159 F TRACK-BALL CAT : 350 F ALPHA BLASTER
BACKGAMMON • BARNSTORMER BOOM BU22 OFF • CAN OF WORMS EDDIE
KIDD JUMP CHALLENGE HOPPER CHILLER COLONY EUROPEAN GAMES FEUD
FINDERS KEEPERS FORMULA ONE SIMULATOR NINJA STORM OCTAGON SQUAD
STORM BRINGER OH SHIT STREAKER OILS WELL TERMINUS PANEL PANIC
THE HEIST PROFESSIONAL TIMECURB SNOOKER VESTRON ROBOT WARS
VIDEO POKER SPACE WALK VOIDRUNNER SPEED KING WINTER OLYMPICS
SPRINTER JEUX EN CASSETTES A 75 F APEMAN STRIKES INTERNATIONAL
AGAIN KARATÉ BOUNDER MAYHEM CITY CONNECTION MEANING OF LIFE
CUBIT OCTOPUSS D-DAY PUNCHY DROME SNAKE RUNNER EXERION SPY
STORY FORMATION Z TOP ROLLER FUZ2BALL TRAILBLAZER HUMPHREY
ZORNI ICE KING JEUX EN CASSETTES A 95 F « ADDICTABALL EGGY
ARCADE FOOTBALL GUNFRIGHT ARKANOID
• GUNSMOKE ATTACK OF KILLER HEAD OVER HEELS TOMATOES HOWARD THE
DUCK AU REVOIR MONTY
• INDIANA JONES BATMAN JACK THE NIPPER lou2
* CALIFORNIA GAMES MARTI ANOIDS COSMIC SHOCK
• MASK 2 2 ABSORBER MASTER OF THE LAMPS CYBERUN MASTER OF UNIVERS
DEATH WISH 3 RUNNER DEMONIA TUER N'EST PAS JOUER DESOLATOR 10TH
FRAME THE DIARY OF ADRIAN
• 32 K MOLE CASSETTES PRIX DIVERS
• THE HUNT FOR RED OCTOBER 120 F
• ELITE 120 F L'AFFAIRE VERA CRUZ 165F MANDRAGORE 165F OMEGA
PLANETE INVISIBLE 165 F ! «TERRAMEX 120 F 1 * VENOM STR1KE BACK
120 F CARTOUCHES MSX 2 COMPILATIONS EDUCATIFS BASIC ANTARTIC
ADVENTURE ATHLETIC LAND BOSCONIAN CIRCUS CHARLIE COMIC BAKERY
DIG DUG COMPILATIONS 96 F 120 F (Kick It, Hopper, Space Rescue,
Oh Shlt) COMPILATION 6 95 F 95 F (Ice, Moon Rider, Smack
Wacker, Robot Wars) COMPILATION 7 95 F 120 F (Panique, Panel
Panlc, Snake It, Mazes Unllmlted) KID KIT (L'héritage, Pyroman,
Je compte, Images, Règlement de compte, Solfège, 1 K7 Audio,
Stylo, etc...) K7 ou D : 299 F SUPER SELLERS 1 (Jet Bomber,
North Sea Hellcopter, The Helst) K7:145 F. D :175 F SUPER
SELLERS 2 (Drome, Time Curb, Confused) K7: 145 F, D: 175 F e
FUN GAME 4 (K7) 120 F (clty connection, Formation Z) EGGERLAND
MYSTERY GALAGA GALAXIAN HOLE IN ONE PRO HYPER SPORT 1 ou 2 LODE
RUNNER CARTOUCHES A 230 F BILUARDS BOXING e FI SPIRIT FOOTBALL
GAMES MASTER HYPER RALLY HYPER SPORT 3 KING’S VALLEY KNIGHTMARE
NEMESIS NEMESIS 2 MAGICAL KID WIZ MAPPY MIDNIGHT BROTHERS
MOPIRANGER REUCS SKY JAGUAR SPACE CAMP SUPER COBRA TANK
BATTALION TIME PILOT TOPPLE ZIP TWIN BEE PENGUIN ADVENTURE PING
PONG QBERT ROAD FIGHTER e SALAMANDER TENNIS THE GOONIES THE
MAZE OF GAUOUS YIE AR KUNG FU 2 230 F 230 F 290 F 290 F 290 F
290 F EGGERLAND MYSTERY 2 : (MSX 1 & 2) HOLE IN ONE SPECIAL
METAL GEAR SUPER RAMBO SPECIAL VAMPIRE KILLER
* USAS (Mégarom MSX2) JEUX AACKOSOFT COMPILATION DE 30 JEUX
AACKOSOFT (6K7) 199 F (3 D) 249 F CARTOUCHES A 79 F BUTAMARU
PANTS MR CHING STEP UP CARTOUCHES A 99 F GREEN BERET CARTOUCHES
A 149 F DUNKSHOT HOLE IN ONE ROLLERBALL SPACE MAZE A1TACK
CARTOUCHES A 169 F INPECTEUR Z PLANETE MOBILE CARTOUCHES A 190
F cassette : 95 F disquette: 120 F cassette$ $ $ : 75 F disquette
$ $ $ : 99 F ALPHAROID OIL'S WEUL $ $ $ BEACH HEAD PICO PICO BOUNCE
$ $ $ POLAR STAR BREAK-IN POUCE ACADEMY CHIMA CHIMA $ $ $ CHOPPER 1
$ $ $ SAILOR S DEUGHT $ $ $ CONFUSED SCIENCE FICTION $ $ $ COURAGEOUS
SKOOTER PERSEUS SNAKE DAWN PATROL STAR FIGHTER $ $ $ EXTERMINATOR
$ $ $ STAR WARS $ $ $ INCA THE TRAIN GAME MR. JAWS $ $ $ e THEXDER
NORTH SEA ZANAC HEUCOPTER $ $ $ JEUX CASSETTES DISQUETTES PRIX
DIVERS L'HERITAGE 149 F 149 F LODE RUNNER (D) 190 F MACADAM
BUMPER 159 F 159 F MEURTRES SUR L ATLANTIQUE 190 F 190 F
PYROMAN (D) 190F REGATE 149 F 149 F JEUX DISQUETTES MSX 2 BAD
MAX (720 K) 290 F BREAKER 149 F CHOPPER 2 145 F CRAFTON &
XUNK 190 F
* FINAL COUNT DOWN 149 F L’AFFAIRE 190 F HYDUDE 190 F INFINI 190
F LEATHER SKIRTS 190F LES PASSAGERS DU VENT 190 F e PLAY HOUSE
STRIP POKER 149 F RAD-X 149 F RED LIGHTS OF AMSTERDAM 190 F
RENDEZ-VOUS AVEC RAMA 190 F THUNDERBALL 145 F
T. N.T. 190 F WORLD GOLF 190 F JEUX METHODIC SOLUTIONS K7 :95F -
D: 120F NINJA 2 ALPINE SKI BATTLE CHOPPER
* FLIGHT DECK 2 HARD BOILED HYPE INDY 500 LIFE IN THE FAST LANE
MINER MACHINE POLICE ACADEMY 2 TT RACER MUSIQUE ASTROMUS 190F
179 F 99F 95F INTRODUCTION A LA MUSIQUE MUE (O MUSIX INITIATION
AU BASIC 1 OU 2 179 F EDUCATIFS ANGLAIS 2 195F LOS GUSANITOS
165 F MICROPROCESSEUR 99F MASTERVOICE WORDSTORE 155 F MX
DISSERT PHASE 1 OU 2 175 F TEMPO TYPING (D) MSX2 190 F
* LE SQUELETTE (MSX2) (D) 195 F
• JEU DES CONNAISSANCES (MSX2) (D) 195 F
* LA DIGESTION, LES DENTS (MSX2) (D) 195 F
* LA RESPIRATION (MSX2) (D) 195F
• GÉOGRAPHIE DE LA TERRE (MSX2) (D) 195 F
* ENSEIGNEMENT PRÉSCOLAIRE (MSX2) (D) 195 F GRAPHISME AACKO DRAW
& PAINT 95 F 120 F CHEESE II + SOURIS (D) 590 F COLOR PACK 99F
EDDY II (C) 190F EDDY II + TRACK BALL (C) 490 F KATUVU 149 F
CHEESE II (MSX 2) (D) 290 F MATHS JE COMPTE (calcul + 4 Jeux)
149 F LE MINOTAURE 160 F MONKEY ACADEMY (C) 190 F CALCUL (C) 99
F SIMULATEURS VOL COMBAT ACE OF ACES 95F e 747 FUGHT SIMULATOR
95 F 120 F JEUX DE SOCIETE ET REFLEXION BACKGAMMON SONY (C) 190
F BRIDGE NICE IDEAS 250 F 260 F THE CHESS GAME 95 F 120 F THE
CHESS GAME II (MSX2.3D) (D) 190 F CONFUSED (puzzle animé) 95
F 120 F OTHELLO COMPETITION 195 F SOFT MANAGER (D) 149 F
SCRABBLE (en anglais) (K7) 120 F ULTRA CHESS (K7) 95F
UTILITAIRES AACKO BASE (Disk ? K7) 390 F AACKO TEXT (Disk + K7)
390 F BILAN PLUS (Comptabilité MSX2) (D) 990 F DEVPAC (K7
ASSEMBLEUR MSX1) 245 F MINICALC 199F HOME OFFICE TABLEUR
(Tableur ? Graphismes, en français) (C) 590 F MX BASE 75 F MX
CALC 75 F MX FONCTION (D) 175 F MX GRAPH 175 F MX MATH 175 F
MXSTAT 175 F MX STOCK 175 F MX TELX (D) 590 F UTILITAIRES
(suite) MXTEXT(D) 175 F PHITEl 190 F SOFT CALC (MSX 2) (D) 290
F SOFT FONCTIONS (MSX 2) (D) 290 F SOFT GRAPH (MSX 2) (D) 290 F
SOFT STOCK (MSX 2) (D) 320 F TEX 175 F 195 F TURBO PASCAL (D)
790 F TURBO TUTOR (D) 469 F TURBO DATA BASE (D) 690 F DYNAMIC
PUBLISHER (Logiciel de mise en page) MSX2 (D) 128K RAM 490 F
LIVRES MSX INITIATION AU BASIC 118 GUIDE DU GRAPHISME 110 56
PROGRAMMES 78 JEUX EN ASSEMBLEUR 78 ROUTINES GRAPHIQUES EN
ASSEMBLEUR 78 PROGRAMMES EN LANGAGE MACHINE 78 TECHNIQUES DE
PROGRAMMATION DES JEUX EN ASSEMBLEUR 98 ASTROLOGIE,
NUMEROLOGIE, BIORYTHMES 98 LE LIVRE DU MSX 110 LA DECOUVERTE
DES MSX 110 CLEF POUR MSX 150 JEUX D'ACTION, HASARD ET
REFLEXION 110 GUIDE DU BASIC 128 TRUCS ET ASTUCES POUR MSX 149
LE LIVRE DU DISQUE MSX 110 PRATIQUE DU MSX2 185 F CONSOLE SEGA
avec 2 poignées + Hang on + 1 jeu au choix : FI6 Fighter ou
Teddy Boy : 990 F PISTOLET INTERACTIF avec 3 super jeux de tir
: 449 F LUNETTES 3D + missille défense 3 D : 549 F CONTROL
STICK (manette) 159 F KONIX SPEEDKING (manette) 149 F
CARTOUCHES A 169 F GANGSTER TOWN F 16 FIGHTER GREAT FOOTBALL
MYHERO GREAT BASKETBALL TEDDY BOY GREAT GOLF GHOST HOUSE PRO
WRESTIING TRANSBOT OUARTET SUPER TENNIS SECRET COMMAND SPY VS
SPY SHOOTING GALLERY BANK PANIC THE NINJA GLOBAL DEFENSE WONDER
BOY WORLD SOCCER CARTOUCHES A 219 F ZILLION ACTION FIGHTER ALEX
KIDD IN MIRACLE CARTOUCHES A 269 F ALI EN SYNDROME FANTAZY ZONE
II WORLD GRAND PRIX MISSILE DEFENSE 3 D ASTRO WARRIOR PIT POT
OUTRUN BLACK BELT ROCKY CHOPLIFTER SPACE HARRIER ENDURO RACER
ZAXXON 3 D FANTASY ZONE AFTER BURNER 349 F Pour les envois en
Province, utilisez ou recopiez le bon de commande. Afin de
réduire les frais d'envoi et d'éviter les erreurs, nous
n'acceptons pas les envois en contre-remboursement. N'oubliez
donc pas de joindre un chèque à votre commande. N'oubliez pas
non plus les frais de port (20 F pour les jeux et accessoires
et 90 F pour le matériel) à ajouter au montant de la commande.
Si vous désirez un crédit par correspondance, appelez-nous au téléphone : (1) 43.42.18.54 ou écrivez-nous. Dans les deux cas.
Précisez le matériel désiré ainsi que le montant de versement comptant (de 10 à 20 % du prix total) et le nombre de mensualités souhaitées. Les crédits en magasin sont immédiatement traités par Minitel.
Tous nos envois logiciels ou matériels sont faits le jour même dès réception de votre courrier. Trois personnes travaillent au service des envois afin que vous, amis de Province, soyez servis presque aussi rapidement que nos amis de Paris, qui ont la chance d'avoir leur caverne d’Ali-Baba MSX à portée de métro !
Pour les logiciels étrangers, nous pratiquons souvent l'importation en direct, c'est pour vous l'assurance d'ètre le premier servi au meilleur prix.
Nous sommes le seul magasin en France essentiellement consacré au MSX et tous nos amis clients ne s'y trompent pas : notre compétence, notre dynamisme et le véritable service que nous offrons sont notre meilleure publicité. Notre volume de vente nous permet de vous proposer des prix étonnants à longueur d'année sur tout le magasin, et non pas seulement quelques prix alléchants, habilement positionnés sur des produits d'appel.
Dans la jungle informatique où les prix changent si vite, nous avons toujours mis un point d'honneur lors des bdisses de prix (et elles sont fréquentes !) à faire une réactualisation immédiate de nos prix. En cas de doute, n’hésitez donc pas à nous appeler pour vérifier un prix. Pour tout problème relatif aux achats par correspondance, contactez BERNARD.
CRÉDIT CREG IMMÉDIAT DANS LA LIMITE DES STOCKS DISPONIBLES Bon de commande à retourner à MSX VIDEO CENTER - 89 bis, rue de Charenton - 75012 PARIS Nom ? Je vous commande le matériel suivant Prénom Adresse- Pour un prix de ? Frais de port jeux, livres et accessoires : 20 F ? Frais de port matériel : 90 F TOTAL_ Ville _ N° tél.__ Marque d'ordinateur MSX Code postal de nouveautés sont aussi prévues pour la rentrée, mais j'ai pas le droit de vous en causer ce mois-ci. Tout le monde attend Hotball, de Satory, depuis des mois. On se demande bien pourquoi. Non j'exagère, c'est quand même pas mal,
d'autant qu'on pourra y jouer à quatre, paraît-il, avec la même interface que pour Gauntlet II. Seul détail, je peux vous révéler que Satory vient d'être signé par US GOLD : un contrat mirobolant, du jamais vu pour une boîte française. Bref, tout ça pour dire que- Hotball ne sortira que mi-septembre si tout va bien. En même temps, ou presque, Satory nous donnera Le Reporter, Dreamland et Golden Silver.
Méfiez-vous avant de l'acheter, il a l’air beau, mais je ne sais pas s'il tiendra toutes ses promesses. Attendez le test dans Micro News. Après ça, Ubi Soft nous donnera Zombl et le Maître des Ames, déjà amortis par des passages sur toutes les machines existantes. Dernier des français, Titus va sortir deux jeux à la rentrée. Fire & Forget d'abord, un clône de Roadblas- ter : course de voitures et tir sur les ennemis. En plus de pomper Roadblas- ter, qui lui même pompait Out Run, ils pompent Crazy Cars... que voulez- vous il faut bien amortir les algo- rythmes ! Ensuite, Off Shore War-
rior, encore une course, mais un peu originale celle-là, puisqu'il s'agit de hors-bord. Question : le jeu est-il dédié à la mémoire de Didier Pironi ?
Micro News : On n'est pas un journal chauvin ici, faut pas parler que des français... PROF ST Prof ST : Ben, faudrait savoir ce que vous voulez. Mastertronics prépare quatre nouveautés, dont certaines sont (Suite de la page 75) déjà sorties sur Amiga : Hyperball, Revenge II, Blastaball, Sidewin- der et Motorbike Madness. Surveillez bien Melbourne House, ils ne sortent que des hits. Voici les prochains : War In Middle Eartf Qua- terback, Double Dragon (enfin l'adaptation du fabuleux jeu d'arcade.
Et je peux vous dire que le conversion est parfaite I), Dreadbnought, loufoque mais bon, d'après ce que j’en ai vu, Aaargh, très bien. Microdeal, en petite forme ces jours-ci, prépare Journey into the Lair et Fright Night, mais je ne peux pas vous en causer, j'ai pas pu les tester. Chez Mir- rorsoft, on aura bientôt l'adaptation des strips de Andy Capp, The Bermuda Project (gag ? Non, triangle des bermudes !) Et F-16 Falcon.
Chez Novagen, créateur de l'étonnant Backlash, voilà Damoclès, qui mérite le détour, sans plus. ODE nous donnera SWG et Elektra, j'ai vu les écrans, beaux, mais j’ai pas pu jouer.
Snif. Après Obliterator, Psygnosls travaille sur le fabuleux Aquaven- tura, indescriptible mais extraordinaire et sur Draconia, top-secret pour le moment. Quicksllva adapte Pacland, moi j'aime bien mais je sais que c'est pas terrible. Chez Rainbird, on attend toujours Elite en faces pleines et en 16 couleurs, retardé mois après mois. En attendant, on aura peut- être EFT, qui en est une parodie loufoque ! Stargllder II, suite du numéro 1, sera un des événements de l'été : il est en face pleine et tout aussi rapide que le premier. Dick Spécial est un truc... spécial. Plus proche de la BD que
du jeu, il mérite un détour. Enfin, Corruption, un jeu d'une classe exceptionnelle dont on vous reparleras bientôt. Passons à Rainbow Arts, qui vient d'être signé par US Gold.
Leurs softs vont donc arriver régulièrement, parmi lesquels : Dragon's Fiight. Graffiti, Hollywood Clas- slcs, Oxxon ian, Volley Bail Simulation 2 (ne cherchez pas, le 1 est inconnu) et Street Gang. Rainbow est capable du meilleur comme du pire, donc méfiance. Allez, en passant, je vous signale la sortie de Track On, de Reline : quelconque.
Micro News : Il faut maintenant conclure... Prof ST : Encore cinq minutes, pour vous dire que Sierra on Line sort Gold Rush, Klng Quest 4 (Wouah.
Je suis un fan!), Manhunter et Thexder, un jeu d’arcade complètement nul. Chez Software Création, Storm Trooper, attendu depuis des mois. Je vous en dirais plus en septembre. SSI prépare le Donjons et Dragons officiel, fidèle à la virgule près aux règles de base. JET, de Sublogic, déjà dispo sur Amiga, arrive bientôt et il enfonce FS II, point final.
Gag : j'ai reçu un communiqué de presse de Swiss Computer Arts pour un jeu qui s'appelle KREML, mais je ne connais ni l'un ni l'autre. Wait and see... Chez System 3, ils sortent en même temps The Last Ninja et The Last Ninja II, ce qui est pour le moins loufoque, heureusment que les softs sont bons. Un truc génial pour les fêlés de wargame, c'est Ancient Mariner, de System Art, dispo mais en petite quantité et pas dans toutes les boutiques. The Edge annonce Garfield, plutôt bien sur 8 bits et Darius, pas encore vu. Terminons avec l'une des meilleures boites anglaises, US GOLD. Bushido,
fabuleux, sera un d s hits de la rentrée.
Même aux States, c'est tout dire.
Desolator, un autre clône de Gauntlet sera aussi très, très bien, j'en suis sûr.
D’après ce que je sais, c’est bien parti.
Ensuite, Final Countdown, qui me dit vaguement quelque chose, mais quoi ? Bref, pas vu. Shackled est annoncé à grand fracas en Angleterre où j'en ai vu des extraits. Pas mal, sans plus. Charlie Chaplin arrive bientôt (cf test sur CPC) et devrait être sensiblement équivalent. Jeu orginal, de grande qualité. Et si Out Run ne vous a pas déçu, maintenant qu'il est enfin en vente, guettez bien Road Blaster, qui sera dix fois meilleur : des adversaires dans tous les sens, des canons, des lasers. Pour le moment, c'est mon jeu préféré, alors hein. Bien, le temps qui nous était imparti touche à sa
fin, à vous Micro News, à moi, les vacances.
PROF ST is the best, ne l'oubliez pas, non mais !
R' M*AiÇ rn Pasqub à'a' pu a Bc î(?5 £T 0UAMO ÔÊ &?ÏS PAS, ÇA Ml STEREOPHONIC DUPLICATION INDUSTRIELLE f CASSETTES SYSTEME LYREC
• Audio
• Informatiques
• Vierges à la durée DISQUETTES VENTES ÉCHANGES RECHERCHES L
SYSTEME FORMASTER
• Grande capacité
• Tous formats - tous systèmes 0 1
• Exécution soignée l _ • Délais rapide ... et aussi :
• Protections
• Formatage Imprimerie
• Maquette
• Photogravure
• Impression Cond itionnement
• Classeurs
• Coffrets
• Retractage Consultez-nous 94-98, rue Haxo - 75020 PARIS Tél. :
43.62.63.32 + VENTES Vds moniteur multlsyn- chrone (3
résolutions ST), valeur 7000 F, tout neuf garanti un an, vendu
6000 F. Frédéric.
Tél : (1) 42.45.97.90. Vds pour Commodore 64 : Power Cartridge + Freeze Frame + bouquins + 100 jeux originaux : 500 F le tout ! Pierre Martinez.
Tél: (1) 42.50.79.22. après 19h.
Vds MSX Sony HB501 + jeux (env.60) + joystick infrarouge.
Vds console Sega + jeux + pistolet + manette. 1500 F chaque ou l'ensemble contre Atari 520 STF (+ souris et jeux si possible).
Serge Saint-Laurent. Tél :
(1) 43.84.21.50. Vds Amstrad CPC 464 avec moniteur GT 65 : 1200
F. Raphaël Berna, 15, passage du Génie, 75012 Paris. Tél :
(1) 43.72.64.64. Vds cartouches MSX2 : Nemesis 190 F, Bosconian
195 F, Ace of aces 80 F, F16 Fighter 220 F, Regate 210 F,
Time Pilot 150 F. Paiement contre-remboursement à vos frais.
Jean-Paul Gasté. Tél : (1)43.04.39.11. Vds Yamaha CX5M1 600
F, clavier YK-20 400 F, moniteur monochrome Schneider 800
F, Philips Music Module 600
F. André Hetzel. Tél :
(16) 63.67.74.32. Vds Amiga 500 + moniteur couleur ? Quelques
jeux, le tout en parfait état, 4500 F. Jean- Marc. Tél : (1)
42.28.22.04. Vds VG 8235 + doc + logiciels : 1800 F,
deuxième drive 360 Ko : 600 F, imprimante PRNC-41 : 600 F,
moniteur mono : 500 F, logiciels originaux MSX1 : 50 70 F.
Philippe Helmer. Tél : (1 ) 45.97.50.18. Vds Sony HB700F
état neuf : 2500 F, drive Canon VF100,
T. B.E. :1500 F, Canon V-20,
T. B.E. : 700 F, imprimante Sei- kosha GP100 MK2 : 1000 F + jeux,
utilitaires, cartouches, disks et livres à moitié prix.
Robert Veber. Tél :
(16) 38.41.02.70. Vds Atari 520 STF encore sous garantie + 1
joystick + originaux (news), prix : 2500 F. David Dubois
(Metz). Tél :
(16) 87.32.23.69. Vds MSX2 VG 8235 + imprimante couleur Sony
PRNC-41 + disks + cartouches + souris + manuel : 2500 F.
David Daraï (Lyon). Tél : (16) 78.42.14.83. Vds Sony HB-700
+ logiciels dont mégaroms + joystick + livre "Trucs et
Astuces" + revues : 4000 F à débattre. Patrick Ségura. Tél :
(16) 37.31.30.92. après 18h ou (16) 67.37.89.28 Vds CPC 464
couleur + lecteur de disquettes + extension 64 Ko + 150
disks 3" + 2 boites de rangement + K7 originales + 50
revues Amstrad. Le tout TBE 5700 F. Jean-Marc Sache. (16)
50.98.20.06. Vds RAM 41256-15 par neuf exemplaires : 300
francs.
Demander Didier au 43.24.08.72 après 17 h. Vds MSX2 NMS8255 (2 drives) + disqs : 3000 F ou 4000 F avec moniteur Philips + magnéto + mégaroms MSX2 + livre + revues. Etat neuf, sous garantie.
William Le Henanff. Tél
(16) 98.96.14.31. Absent du 2 au 14 7.
Vds MSX1 PHC28S + livre : 450 F. Vds aussi cartouches 100 F pièce : Pippols, Goonies, Egg.
Mystery, Green Beret, Ping- pong, Billards, Football, Ant.
Adventure. Nicolas Recorbet.
Tél : (16) 78.98.27.24. Vds console Sega + Light Phaser + 15 jeux (Afterburner, Out Run, Space Harrier, Action Fighter, etc.). A saisir, le tout 2000 F. Yves Laby. Tél :
(1) 48.82.22.36. Vds NMS 8255 : 4000 F, moniteur couleur : 2200
F, imprimante 1421 : 2000 F. Donne revues et softs en cadeau.
Bruno Andlauer. Tél :
(16) 88.62.51.49. Vds cartouches MSX1 2 : Goonies, Knightmare,
Hyper Rally, Pippols, Eggerland Mystery, Final Zone. 100 F
ou possibilité d'échange. Jérôme Lefèvre, 28 Boulevard
Pasteur, 93380 Pierrefitte.
Vds MSX1 Canon V-20 + 2 joysticks + jeux divers 4- lecteur K7, le tout pour 1000 F. Arnaud Vanhelle. Tél : (16)
28. 22.10.12. Vds Apple IIC + souris + lecteur disks externe +
écran couleur Taxan RGB Vision 3 + nombreux softs. Le tout en
excellent état seulement 5000 F. Denis Frydman. Tél :
(1) 45.00.44.80. Vds MSX2 Philips VG 8235 + Joystick + progs
divers, MSX1 Sanyo PHC-28L + joysticks* progs + track-ball
cat * cartouches diverses. Prix à débattre. Yves Berteaud.
(1) 69.41.03.01. Vds VG 8235 + MusIc Module + lecteur K7 *
Vampire Killer + Usas * Métal Gear + Oiseau de Feu + Rambo +
Graphie Master * jeux disquettes, cassettes, livres,
revues. Le tout : 3000 F. Eric Janin. Tél :
(16) 94.41.65.59. Vds MSX2 VG 8235 + jeux + VY0030 : 2300 F,
CX5M2 + disk + moniteur * logiciels + 200 sons : 3800 F,
synthé Casio CZ101 : 1600 F, orgue Gem DSK8 : 2800 F.
Bernard Granel.
Tél : (1) 47.93.74.18. Vds Commodore 64 + lecteur K7 + joystick * plus de 100 jeux originaux avec notices, le tout 4200 F, 3 cartouches Sega 1 méga pour 450 F. Pascal Brasseur. Tél : (1)64.46.62.23. Vds Canon V-20 + lecteur K7 + moniteur monochrome * jeux cartouches et cassettes (Nemesis 1 et 2, Green Beret, Unbelievable...), le tout 2100 F. Eric Loubet. Tél
(16) 61.84.93.58. Urgent ! Vds ou échange MSX1 + imprimante + MUE
contre clavier musical ou 850 F, moniteur mono ; 450 F
Matériel sous garantie. Vds 5 K7 : 55 F ou contre banque de
données.
Laurent Duval. Tél : (16)
23. 08.83.42. Vds MSX Sanyo PHC-28L (64Ko Ram, azerty) + crayon
optique Sanyo * jeux au choix, l’ensemble : 1500 F. Tél: (1)
43.74.35.47. après 21h.
Stop affaire ! Vds M S X 1 (déc.86) complet : 350 F, magnéto + 9 revues + 3 K7 : 200 F, Nemesis : 100 F, Athletic Land :100F. Frais de port: 20 F jeux, 50 F matériel. Thierry Garcia. Tél: (16)49.58.09.81. Vds console Atari * 2 joysticks + 2 volants + adaptateur + 22 jeux + console de rechange, le tout 1200 F à débattre, je peux baisser (NDLR : t'as intérêt !).
Philippe Durand. Tél :
(1) 46.68.20.63. Vds HB501F Sony + écran monochrome Philips +
livres + logiciels. Le tout en très bon état (facture) : 1800
F. José Granjo.
(1) 40.37.40.30. après 19h.
Vds MSX2 NMS 8255 + Music Module + clavier + jeux : 3900
F. Renaud Aigoin. Tél travail :
(1) 43.06.88.81, domicile
(1) 46.36.57.78. Vds Amstrad CPC 464 couleur + joystick + 100
logiciels originaux + nombreuses revues + livres : 2000 F !
Bon état, factures. Geoffroy Prudhomme.
Tél : (1) 30.45.35.12. Vhr Annie 11+ et moniteur couleur + drive + 128K + 80 col.
Jeux et revue : 3500 F ou échange contre 520 ST. Stéphane Lehnert. (1) 39.13.26.52. Vds moniteur couleur haute résolution (700 x 285), écran black, Philips 8852 : 3500 F à débattre. Frédéric.
Tél :(1) 48.38.56.95. après 20h.
Vds MSX1 CX5M + logiciels musique + Canon V20 + jeux (Nemesis, Maze of Galious, etc) : le tout 3500 F. Cherche contacts sur Atari 1040. Philippe Jeanvoine. Tél
(1) 43.81.24.63. Vds Commodore 64 + drive 1541 + lecteur K7 +
nom-
A. M.I.E. DELAIS 8 JOURS MAXI Garantie 1 mois C64 .... .
.380 F Cl28 ... . .420 F
1514. .. ..380 F UC 464 . . .340 F UC 6128 .
. .380 F 520 STF . 450 F Moniteur mono . . .
..240 F Moniteur coul..... . .420 F Tél. : (1)43.57.82.05 breux originaux sur disks ou K7 : 2300 F à débattre. Urgent.
Michel Pépé. Tél : (16)
90. 47.28.14 Vds Amstrad CPC 464 mono + K7 + revues * joystick :
1300
F. DDI-1 avec interface + disks, TBE : 1600 F ou le tout pour
2800 F. Bertrand Le Quel- lec. Tél : (1) 39.65.69.42. Vds
Thomson TO7 70 * jeux + lecteur K7 + drive * logiciels +
manettes : 3500 F à débattre.
M Vv ‘ • “1 • -V- ‘ - * ‘V* ? "
* 1- EOW SOLUTIONS DES JEUX Page 57 : découpez ce dessin dans le
journal et cette Cadillac dessinée est à vous.
Page 59 : Eh là, voulez-vous me lâcher ! Pas avant que vous m’ayez rendu mes cent francs.
Page 103 : le tampon du faux- monnayeur devrait être gravé à l’envers.
DEPARTEMENT OCCASIONS JEUX ELECTRONIQUES MICRO INFORMATIQUE VIDEO . HI-FI . SON ELECTROniCS DEPOT VENTE 71 RUE DU CHERCHE MIDI 75006 PARIS - TEL (1) 45.49.14.50 MAGASIN OUVERT SANS INTERRUPTION DE 9 H 30 à 19 H 30 DU LUNDI AU SAMEDI Vds Philips VG 8020 : 800 F. Philippe Moracchini. Tél :
48. 84.15.25. Vds console Sega + Quicks- hot 2 + Wonder Boy +
Outrun + 80 magazines (oh là !). Le tout pour 800 F. Nicolas
Couroneau.
(1) 47.51.89.36, RECHERCHES Cherche câble-interface pour lecteur
de disquettes H3D-50 et VY-0010. Raphaël Berna. Tél :
(1) 43.72.64.64. Cherche moniteur Olivetti pour M19, même H.S.,
lecteur disquettes 8” et programmes pour compatibles PC.
Jean Hel- mie. Tél : (1)42.07.40.76. Cherche tous logiciels
eh cartouches, cassettes, disquettes pour MSX1 ou 2.
Jean-Ciaude Vandekerkof. T é I ~
(16) 20.09.73.24. Cherche Sony HB700F en bon état pour environ
2500 F. Urgent ! Recherche également correspondants MSX1 et
2.
Gérard Daniel. Tél :
(16) 83.75.84.14. ÉCHANGES Echange et recherche oro- grammes
graphiques sur MSX2 et jeux Lazy Jones et Enc & the
Floaters, le tout en disquettes.
Raphaël Jean, 17 rue Haxo, 85000 La Roche sur Yon. Tél : 16 51.36.29.37, après 20h30.
Echange Commodore 64N + lecteur de disquettes 1541 contre MSX2 Sony HB700F ou autre MSX2 720K. Jean-Marie Squarta. Tél : (16) 93.47.70.88. Echange nouv. En mégaroms sur MSX2, possède un HB-700.
Boris Poliet. (1)46.37.19.71. Echange MSX1 + lecteur cassettes + 11 cartouches dont Nemesis 2, Daîva, Laydock + cassette Buck Rogers contre Amstrad 6128 + moniteur couleur. Pascal Pagano. Tél :
(1) 43.58.36.13. CONTACTS Jeune femme débutante compatible P.C.
cherche tous logiciels, utilitaires ou autres. Conseils,
aide bienvenus. Chantai Perret, 22 rue du Capitaine Arra-
chard, 39000 Lons-Le-Saunier.
Cherche possesseurs d’Amîga et de Sega pour trucs et astuces en français. Manuel Garcia, 5814 Trans Isîand, Montréal, Québec, Canada. Tél :
514. 733.3282. Echange expérience et trucs sur Sega. Réponse
assurée tous pays. Patrice Anton. Palettes 31, 1212
Grand-Lancy, Suisse.
Cherche correspondants pour Atari 1040 ST. Paolo Grégorio.
1356 Les Clées, Suisse. Tél : 024 55.12.71 après 17 h. Cherche possesseurs MSX1 sur la région parisienne (si possible banlieue ouest) pour échanger des jeux. Raphaël Dubois, 18 le Vieux Puits, 78810 Feucherolles.
Tél : (1) 30.54.30.46. Cherche commodoriste Amiga pour aide à la programmation en basic. Merci d’avance. Henri Pal- men. Résidence Reine Elisabeth 35 3, 4530 Hermaile s Argt, Belgique. Tél : 041 79.33.21. Cherche contacts MSX1 2 sur toute la France pour échanges de logiciels. Frédéric Bele, 46 rue A. Coolen, 59123 Brav-Dunes. Té! :
(16) 28.26.50.84. Cherche corresoondants pour échange de jeux sur
MSX1 (possède Hyper Rallye, Knight- mare, etc.). Liste sur
demande.
Frédéric Villoteau. Tél :
(16) 47.67.13.55. Cherche contacts sur MSX1 2 en France et à
l'étranger. Marc Beurier. Tél : (16) 96.32.77.90. Rech. Sur
région de Toulouse poss. De MSX2 en vue éch.
D'idées et de oroor.. J.-Y. Hamo- neau.Téî : (16) 61.76.45.04. OCCASION
A. M.I.E. MATERIEL REVISE ET!
1 GARANTI PIECE ET MA!N-D'OEUVRE 1 AN r C64 .....1000 F Cl28 ....1300 F : C128D ...2600 F P 1541 .....1000 F 5: 464 M ....1200 F S 464 C .....2200 Tél. : (1)43-57.82.05 DIVERS Etudiant en inform. Organise stages de branchement de joystick sur Atari ST. Prévoir une dizaine de jours. Si pas motivé s'abstenir. Téléph.
Qui transmettra.
à Atari France Pauvre pirate vend 308 GTO Ferrari, modèle 88. Tél (jamais avant midi) : 43.69.88.87. Prix à négocier. M. Claude Opie.
Riche éditeur vend Citroën 2CV, bon état, modèle 62. M. Ory Ginal, tél : 43.69.88.38. OFFRE D’EMPLOI AMIE recherche vendeur Amiga et compatibles PC.
Tél. : 43.57.48.20, Les annonces sont gratuites pour les abonnés, il suffit de joindre l’étiquette d'expédition du dernier numéro ou une demande d’abonnement pour 6 mois ou un an. Les autres (honte à eux), qui ne sont pas encore abonnés à Micro News, devront joindre un chèque de 30 F. Toute annonce reçue avant le 13 du mois passera dans le numéro suivant.
LES PETITES ANNONCES Retourner à MICRO NEWS - 20, passage de la Bonne-Graine 75011 Paris.
R ---------------------- Nom Prénom Adresse -M eléphone .... Rubrique L J Nintendo 5 Votre prochaine mission Détruisez le cerveau SORTIE NATIONALE EN JUILLET ' SERIE SPORT
- Battre en finale le champion du monde poids lourds MIKE TYSON :
votre rêve !
Alors profitez de ses conseils et entraînez-vous avant d'affronter des adversaires tous bien déterminés à vous éliminer de la compétition. -Tenez bon-Serrez les poings et... qui sait ?
LmJLë. ü JSSm IMJlil IOITF r.l AULlfc MICHE.L AliAB INI
- Une forme de vie venue d’une planète lointaine est entre les
mains des pirates de l'espace
- Manipulée par eux, cette créature peut détruire la galaxie.
Vous avez 10 épreuves pour vous armer et les empêcher de nuire : A vous de jouer !
Nintendo' organiques destructeurs, des aragnées nucléaires, des enfers semblables à des mers de feu*déchaînnées, des cavernes du désespoir, des démons qui dépassent les limites de l'entendement!
L'HEURE EST ARRIVÉE... Vues c?e l'écran prises sur la version Commod ® 3 Au-delà ae l'infini * se frouve laoalaxie du mal dominée par les pouvoirs de la despotique • SALAMANDRE: Urir-héro doit convaincre ses compatriotes de l'odcompagner dans son voyage en enfer ef au-delà. Des monstres ç Korwun; ZAC DE MOUSQUETTE, 06740 CHATEAUNEUF DE GRASSE TEL. 93 42 7145.
1 Photos non contractuelles. Tous nos prix s'entendent TTC (Taxes comprises),
* Prix au 1.06 88 susceptibles oe baisse nous consulter avant
l'achat. *Sous réserve des stocks disponibles, port et
prestations en SUS ( 100 F par colis en expédition SERNAM
EXPRESS).
2 3 premiers jeux du même nom. Et un » - I bon point pour Info- .. M 1£ f grames, qui a su fc-jf - - * --"T-Vcorriger ses erreurs ÊÊr *aI f en nous proposant li . ---_ ir jp f un l°9ic'el êigne de 11! 'jwL 1= ~ Vtb§ ) Kl I Infogrames pour ST).

Click image to download PDF

Merci pour votre aide à l'agrandissement d'Amigaland.com !


Thanks for you help to extend Amigaland.com !
frdanlenfideelhuitjanoplptroruessvtr

Connexion

Pub+

67.6% 
7.6% 
2.4% 
2.4% 
1.4% 
1.4% 
1.2% 
1.1% 
1.1% 
0.7% 

Today: 8
Yesterday: 195
This Week: 8
Last Week: 1045
This Month: 1435
Last Month: 4209
Total: 91776

Information cookies

Cookies are short reports that are sent and stored on the hard drive of the user's computer through your browser when it connects to a web. Cookies can be used to collect and store user data while connected to provide you the requested services and sometimes tend not to keep. Cookies can be themselves or others.

There are several types of cookies:

  • Technical cookies that facilitate user navigation and use of the various options or services offered by the web as identify the session, allow access to certain areas, facilitate orders, purchases, filling out forms, registration, security, facilitating functionalities (videos, social networks, etc..).
  • Customization cookies that allow users to access services according to their preferences (language, browser, configuration, etc..).
  • Analytical cookies which allow anonymous analysis of the behavior of web users and allow to measure user activity and develop navigation profiles in order to improve the websites.

So when you access our website, in compliance with Article 22 of Law 34/2002 of the Information Society Services, in the analytical cookies treatment, we have requested your consent to their use. All of this is to improve our services. We use Google Analytics to collect anonymous statistical information such as the number of visitors to our site. Cookies added by Google Analytics are governed by the privacy policies of Google Analytics. If you want you can disable cookies from Google Analytics.

However, please note that you can enable or disable cookies by following the instructions of your browser.

Visitors

Visite depuis
03-10-2004
Visite depuis
23-02-2014