Sponsors

FacebookTwitterGoogle Bookmarks

Le but mtal reste te même. Dos variantes ont cependant été appelées dans te dérccfement des stages (pour cause de marquo en matière de mè- moée) et un certain nombre de contraintes apparaissent. Comme ta quaMè des dgls. Ta carence de codeurs etc Mais tassons ceta de côté et passons au soft : vous tncamez une Amazone ([Yeux la KMe au san coupé, je la veux Mon-o*). Ou un guerrier sans pour et sans reproche, tous deux prêts A donner leur vie pour vaincre KnfAme mage quiapnsposscssôn des ternes du royaume avoismant. Par te biais de ses ta'ents manques.

Run n'a vraiment été modüé. Tes stages se su- vent dans le mémo ordre et sont au nombre de sept, dans tesquets daters vous aüwtorez toutes sortes demems (soldats, guemers. RepMes et zembs). ^ pancpTe ben coo du petit destructeur en kl. Chaque advema re a sa prepre jauge do power et tout comme ny TAmiga. Opère tes mêmes déplacements (A ta düérence qu'ils sont en général püusnomtrcu'). Er*n. Tes pot-ons magques qui (onI OMce doptqns se péuent aux même endrots - ceux qui ava-ent dé(A joué sur r Amiga y retrouveront leurs petits Avontu- rem. A vos chA^-aux '

Click image to download PDF

Document sans nom MAUPITI ISLAND LE JOURNAL DE JEROME LANGE
• MICROPROSE, PROJETS 91 • THE DISC COMPANY, ÇA ROULE • SAMOURAÏ
MJCRO SPECIAL JEUX SUPER FAMICOM « DRAGON S LAIR 2, TIME WARP
T2W Î5M f N*4 JUIN JUILLET 1986 25 F *5 Arcade Musique ... et
devoirs de plage IMPORTATEUR ET DISTRIBUTEUR GUILLEMOT
INTERNATIONAL ;nk TTOT TEL : 99.08.90.88 FAX : 99.08.94.17
TELEX : 740571 t'ABo. L'MO, YI i : I t'ASOAIMEMgAlT £5 ) .Ef
PA6e -103 y NEWS ....
......4 PROF ST DOC AMIGA . ....28 CAPITAINE
PIXEL .. ....30
ABONDOS .. ....34 MAJOR
THOMSON ...... ... 36 DOSSIER
MAUPIT1ISLAND ...... ....39 TOPS &
SOFTS . ___46
CONSOLES . ....68 SAMOURAÏ
MICRO ..... ....86 VRAI OU
FAUX?_______________ ....91 TOP
SECRET ...92 PETITES
ANNONCES ..... ..106
CARAU . 117
STEPHANIE .. ..118 BARGON
ATTACK . ..120 SEX
MACHINES ..... ..122 LA
COLLEC' ..125 BLAGUES a
SOLUTIONS DES JEUX .126 INSERT
COIN .. 128 DERNIERE
MINUTE . .130 AIRE L'an do grâce (?)
1991 débute en fanfare... D'une part en raison des événements
que vous savez, d’autre part - en ce qui nous concerne tout
particuSèrement - du fait de notre changement de maison... En
effet, depuis le l er janvier. Micro Nev s a rejoint l'un des
plus puissants groupes do presse spéco:.sée de Fronce : les
Publications Georges VentiBard (Micro Systèmes. Sono. Le
Haut-Parleur eic).
Ce n'est pas sans un pincement de cœur que toute'l'équipe a dit adieu aux parents spirituels do votre revue préférée (et Dieu sait qu ' Is le sont • sptntueis). Isabe«e et Jean-Michol .Vais séchons nos larmes et voyons le côté très positif des choses l Partons peu mats partons bien : si nous no sortons pas notre prochain numéro sur pcpier vttrifié par les bons soins des Imprimeries Hussein & Co. Vous aurez toutes les chances d’assister cette année à une véritable renaissance de Micro News. Bien sûr. Celle-ci ne sera pas ".stantanée - plus te temps passe, plus la fleur est joSe - mais cette
douche à la fontaine de .ouvence portera ses fruits de mois en mois - je vous le garantis Pour l'heure, ce numéro regorge d'fnfos en tout genre, de Jeux plus beaux les uns que les outres et d'un dossier qui ravira les aventuriers de saton. Eh oui. Veinards, notre reporter de choc a eu lo chance inouïe de mettre la moin sur une pièce de musée, c sparue mystérieusement voici plus de trente ans : la suite du Journal de Jerôme Lange Souvenez-vous donc, le fameux détective de Maupël bkjr.d... Un témoignege poignant sur une sombre h stoire de meurtre, rédigé par le héros lul- méme. Bonne lecture I
Georges Brlze NOUVELLES DU FliONÏ Couverture Obttui (PsygnûSïS.1 11 y a des jours, comme ça. Où tout se mélange, l'actualité brûlante, une visite chez un grand éditeur, les jeux qu'il prépare. Récit de voyage chez. Microprose... Un éditeur de jeu. On l'imagine installé dans des tours ultramodemes. Au cour d'un décor hi-tcch. Eh bsen. Pas du tout! Micro- prose s'étale au milieu des cltamps, au vert à plus de 150 km de Londres. Aux abords de Tctbury exactement. Un joli patelin very british. Charles et Diana (oui. Eux) y ont un petit manoir. Deux ou trois tracteurs agricoles trai nasscnl aux
alentours (des locaux de Microprose, pas chez. Char les) et des vaches broutent k deux pas de IL Autrement plus reposant que l'encombré parvis de la Défense !
UNE BLONDE, UN AVION. UN PRO- GRAMMEUR I La maison-mère se trouve k Hunt Valley, aux Etats-Unis. Depuis 1986.
C'est MicToprosc Europe qui dispalchc dans tout le vieux continent (comme on dit bêlement) la production américaine, et qui l'adapte sur des ordinateurs autres que ces PC dont raffolent les Yankees.
La blonde Julia Coombs est "marketing manager" (ça ne se traduit pas, ou alors mal). "Microprose, affirmc-t-ellc. C'est avant tout de la simulation, de la bonne simulation." F-IS SlriteEaglr. et2.Gunxhip, F’IPSUûbk Fighser ont fait la réputation de la marque.
Mais comme il faut bien se 17 janvier 1991, huit heures du matin. Depuis quelques heures, l'aviation américaine tapisse de bombes le sol irakien.
L'avion pour Londres est presque vide. Début d'un scénario pour un prochain jeu d'aventure ? Pas du tout.
Diversifier. Microprose a racheté, au fil des ans, d'autres labels, notamment Rainbird. Silverbird et Fircbird - qui appartenaient à Bridsh Telecom.
D'autres labels américains (Medalist. Lcgend) vinrcnts'y ajouter. Ce n'était plus de la diversification nuis de la dispersion. A tel point que le client sc perdait entre ce qui était du Microprose pur et dur et le reste. 11 fallut faire le ménage. élaguer les branches mortes ou celles qui prêtaient à confusion.
Ou t une fols pour toutes, la marque Fircbird - te tus de gamme de la trilogie ra dictée k British Telecom, Fircbird s'était fait un nom dans les "budgets", ces shoot'em up et autres jeux d'arcade que l'on trouve pour deux ou trois livres (20 k 30 F) dons les stations-service et les dnigs- tores anglais. "Le budget, explique Julia Coombs.ce n'est pas notre genre. Trop bas de gamme. Microprose vise le jeu de qualité."
Autrement dit. On ne pcü pas laisser des jeux k Crois sous porter ombrage k tme volonté de quali lé et de maturité. Même sous un autre nom... Tout ce qui est lié k Microprose doit être au- dessusdulot. Lcsteenagers.
De toute évidence, ne sort pas leur lasso de thé ; la firme les aime bien, certes, mais préfère travailler pour une autre classe d'âge "L'acheteur d'un soft Microprose a 27 ou 28 ans.
Reconnaît Julia. Il préfère des jeu plus riches, plus évolués." Casser de Talien et dégommer des spacc invaders, non merci, il a déjh donné. El ptis.il a les moyens : an en » vu quitter une boutique »vee cinq ou kit boites A4 XI Fdans leur besace. De* consommateurs pareils, on les chouchoute !
Que reste-t-il de tous le* labels qui formaient cette véritable nébuleuse ? Microprose bien sûr. Qui reste spécialisé dans la simulation, pas forcément aérienne. Rainbird pour la stratégi c. et Microstyle pour l'action. Ces deux derniers labels produisent des jeux en Angleterre, qui sont ensuite exportés partout dans le monde, y compris au x Eta»- Unis, alors que M icroprose dépend loujour des USA.
Biais foin de ces considérations économiques, comme disent les ruminants qui cernent (S) le bâtiment, et allons voir ce que nous concoctent les programmeurs.
L'équipe de Tcibury fait de l'adaptation de machine A machine. Les créateurs de jeu usent leurs pompes h Livcrpool (Dirly Otd Town, comme le chantent The Dublincrs cl The Pogucs) et une pléiade de développeurs indépendants tricotent des lignes en langage C pour Microprose.
Adrian Scotney partage son regard entre l'écran dun PC et un écran Amiga. A sa gauche : un F- 15 Slrike F.agte 2. A sa droite le même. Il vient de décoller de VUSS America qui flotte mollement quelque part dan* le golfe. Curieux de voir ce F-15 casser du pixel A l'heure où d'autres le pilotent en situation réelle, 1A bas en Irak 1 Un petit poste de radia pisé A côté d'une fenêtre crachoiuUc des nouvelles du front. Un avion - un wai - n'est pas rentré. Tout le monde écoute. "Ce*t vrai que ca fait drôle de piloter ce inc maintenant* reconnaît Adrian.
Mais le boulot if abord Ixs deux bécanes sont reliées pie un cible, via un minuscule boîtier.
N'aller pu croire qu'une conversion de PC A Amiga se fan d'un coup de bag ueae magique, en deux coups de cuiller A pot Traduire les instructions dune poce Intel en équivalent Motorola (je simplifie) relève parfois de la gageure. *11 y en a pour dnq mois !* lâche Adri aa.
Le F-15 entame un kag Voopmg sur l'écran du PC. En mode VGA.
Le ciel est dégradé, daâ â lhorixom.
Sombre au zénith. Retrouvera-t-or.
Ce splendide dégr adé sur Famigi ?
"Je m'y efforce... Ce n'est pas facile A faire.* A tout pendre, autant te- pendre le sof t de zéro, tou: refondre et concevoir un tout autre avion.
Mai* ce serait très cavalier va-A- vis de tous les AmigaîKcs qui attendent le F-15 avec impatience depuis fin 19S9.
D'une machine A Tautre. Les ver - sions doivent être aussi fidèles que possible. Quelques détails mineurs sont cependant revus, d les subtilités de* 256 couleurs du PC doivent être traduites en 16 couleur* seulement Ccsi 1A qu "intervient le savoir-faire des graphistes : la différence est négligeable ! Tour tout dire, promet Adrian. La version Amiga sera encore meilleure que celle sur PC 1* I PRESENT SLR LE FRONT] Re nouvelles du front en Irak.
Les vague* de B-52 se succèdent 500000mille exemplaires de F-15 2 sur PC ont été vendus. On com- pend que d’aucuns piaffent A l'idée d'en découdre en Libye, au Vietnam, au Moyen Orient «... dans le golfe Arabo-Pcrsique.
Microputc répand présent A sa manière dans Se conflit : l'éditeur a fait don de sa p entière convole d'arcade aux coupes britanniques basées en Arabie Saoudite. Les pflotes de chasse se seraieat-il fait la main su: ce soft avant de perdre l'air?
Dans tac pièce voisine. Latrie "Bomber* Sinett adapte Railroad Tycocn. La simulation de tubab de la voie ferrée, sur Amiga. Pourquoi "Bomber* ? Rien A voir avec la torréfaction des installations irakiennes : la journée fisse, il retrouve (j ses copains dans un pub du voisinage. Il y joue A une variante du jeu de quilles. Son surnom donne une idée de ses performances.
A part la pésentation du jeu « l'image finale, Railroad Tycocn sera fait A l'identique. Trente deux exins chemineront en ahanam sur un réseau dune incroyable densité, suscitant la construction de villes, d"usines et f ouvrages d’art. Revers boursiers, grèves sauvages, destructions de pont* compliqueront la lâche du devis ex machina A vapeur rêvant de se construire un empire ferroviaire « par la même occasion une colossale fortune.
Laurie S inet: est loin d'èce un tâcheron se ccruenunt de transcrire scrupuleusement le jeu. Il le connaît bien, il a passé des jours et dav intage encore de nuits dessus... "Voix le jeu de l'intérieur est fascinant.* Ce la le rend-il alors plus facile ? Oie non. Car "gérer un LOBOELNEWS LofoOElNEWS JfyülWTE DvtMwclîiawt E* P AOâUIMMPQ E KOTtCWhf x N onin. . Ijp D ISPONIBli A mmaiM N OCTURNEcuOlURNE pht'c lfiBjfcon M-tiorvMi hvto- m jJ pgrplHrt*ui» WGA AM3TTW . GlhiplualM iMW- fcua iVe» mWrn- LORIOC1 S.A
81. Ruc de lo PradAioo; 92500 RUEIt MJMAI50N 5 cferglBUTIC I 4
S2 1818) • 1301801 13»3ia01 1301801 1 réseau ferré est
horriblement com- 1 pliqué, explique t-il. Il faut avoir tous
les paramètres en tctc. Connaître les routines du suft
n'est d'aucun secours."
MIIHVINTKR 2__ SiuUïnirr fut Je grand succès de l’année 1990. Comme l'autre, SlidwinUr 2 paraîtra sous le label Kainbird bien qu'en réalité, ce soit une production Maelstrom Gamcs fracuux infinis. Les rencontres sont nombreuses et les gens pus toujours bien intentionnés. Chaque personnage a u propre personnalité, un passé parfois pesant, et sc prétendra votre ami (Ganelon. Tu me prends pour un con). Il faudra tenir compte de leur psychologie lors de vos transactions... L'archipel, quant 1 lui, contient des milliers d'immeubles et il existe une doo ainede type d'armes - vous aurez droit à
vingt-quatre moyens de transport (jeep, autobus, jets, biplans, hélicoptères, montgolfières, sous-marins...) On pourra même sauter comme un vulgaire cascadeur d'un hélicoptère en vol sur une jeep en marche. MidmnUr 2 sortira ‘incessamment sous peu", c'est-à- dire en mars, sur ST puis, de mais en mois, sur Amiga puis sur PC.
L'année hidiqucs'annoncc meilleure que celle du calendrier de* Postes, euh pardon... des opérations - militaires bien sur. Hernurd Jotlvult vées pour ne pas être recouvertes par les flots. Malheureusement, l'infâme empire Saharsn voisin, dit igé par un dictateur sanguinaire, a des risées sur Agora. Vous êtes le héros salvateur, choisi parmi les 4000 habitants qui peuplait l'archipel. Ccst reparti pour de nouvelles aventures.. Ne pouvant le rebaptiser Midsummtr - réchauffement oblige • cet épisode est intitulé Flânes cf Freedom. Il reprend les routines d'affichage en 3-D du simulateur de
vol FaScoo. Avec ses grands aplats et les paysages avoc, pour maître d'eeuvre, le génial Michacl Singlaton.
Alors que Mitfwinter sc déroulait dans un inonde voué k 1a glaciation, la seconde mouture k situe, soixante ans après, dont des îles ou large de l'Afrique. Le climat, une fois de plus, *y trouve sujet k des sautes d'humeur : sous l'effet du réchaulfcmcnt de l'atmosphère, lama monte... Les survivants de Mmwintcr s'installent sur Agora, quartier général de la Fédération, un morceau de terre perdu dam un archipel de 42 îles, qui sc révèlent suffisamment éle1 MILITAIRE +1 PROGRAMMEUR = MICROPROSE Micruptose a été fondé en 1982 pu Bill Strate; et Ski Nltjif. De «oi ne peu* ait qoe faire
de bon boulot.
Le premia csl an militaire bon teint comme seul» les Américains Le sccood larron do i: ctre considéré comme la le te penun te, soit dit sa ni savent en fabriquer dam leurs académies, sûr de ksr ben droit et désobliger 'Wild* BiIL Ce»: un dingue des ordinateurs bardé de de la puissance de leur armée. Qui plus est pilote cocfinné avec 3 OCO diplômes et l'auteur de Hettcat Ace. Le tout premier jeu de Micruprusc.
Heures de vol sur jet, chef pilote d'une escadre d'acrobatie aérienne Dépits, il a commis F- !9Steallh Ftghser, le célèbre avion furtif inspiré et instructeur. Avec un tel pedigree (outranciérctscct réduit, da F-l 17 amrrUnd ; les F-15.qot sc révèlent moins aaohatiques mai» comme vous le constate ) l'instigateur des meilleur» simulateurs plus durs as comhat : Silenl Service. Pirates ! Et bien d'autres encore.
La petite Amstrad n'a pas rempli son contrat. Les ventes de Noël se révèlent plutôt décevantes, mais chez les crocodiles, on reste confiant.
Avant la nouvelle offensive promotionnelle prévue pour le mois de mars, voici trois nouvelles adaptations dotées des améliorations d'usage... LA GX4000 FINIRA PAR METTRE DANS LE MULE garçons trouvent des flots tumul tlieux à leur convenance, celui qui nous intéresse, des opérations relève de 1a fiction- pas le moment de fro des susceptibilités que ça cartonne un max sprites impressionnent - et superbement animés. Bref, de l'action comme on l'aime.
Jouer à 1a baballc comporte parfois des dangers insoupçonnés et insoupçonnables. Le héros de Pang peut parler en sancc de cause : 'Quand fais péicr le ballon dans h bouif. J'as eu beaucoup mal I”.
Eh oui, que voulez-vous, ça les esquinte I Au travers d'une foultiludc de tableaux, tous différents, ce petit personnage au français châtié va s'en prendre plein la tronche. Heu- I u menu, deux logiciels guerriers - Robocop 2 et Navy SeaU - et un logiciel d'arcade pure : Pang.
ROBOCOP2 Comme l'explique la jaquette, vous êtes là pour friser Robocop 2.
Le plus grand ermemi du moment de Robocop - le vrai, le juste... Enfin, jusqu'à l'arrivée de Robocop 3. Pour ceux qui n’auraient pot eu la chance de voir le film au ciné, voici un pclitrappcl de la situation. Notre justicier tout d'acier vêtu a un problème de taille sur les bras. Outre sa mémoire antérieure qui lui joue des tours, il se retrouve confronté à une méga- machine de guerre dont 1a cervelle agissante provient d'un fou dangereux, producteur de Nuke de son vivant - une drogue aux effets dévastateurs et qui se répand pourtant comme une traînée de poudre dans cette société
américaine du futur très proche.
Domestiqué grâce à sa propre dope
- très morale, cette histoire - le Robocop deuxième mouture se
tient à peu près à carreau jusqu'au moment fatidique où il
rencontre son meurtrier qui n'est autre que... devinez un peu ?
Un Robocop.
Bien sûr ! Et là. Mes aïeux, c'est la baston. Du jamais vu dam le genre !
Des giclées d'huile de vidange comme s'il en pleuvait ; de 1a lentille froissée comme à la casse.
Une véritable merveille en somme.. Le jeu est à peu pria calqué sur le même modèle - à savoir bien saignant. Dès le début, le joueur se trouve assailli de tomes ports et ne parviendra à se tirer daffaire qu'au prix de sacrées manoeuvres. Un bon jeu. Haut en couleur-le rouge, comme de bien entendu, prédomine - qui ravira les amateurs de castagne.
NAVY SEALS reusement pour lui, scs armes anlibalions et quelques menues options figurent au menu pour lui sauver la mise. Un petit jeu très sympa.
S THE D Un di II v a maintes façons de se faire une place sur le marché de la micro ludique. TDC a choisi l'option qualité.
Francisé • est prévue à l'occasion du Forum PC.
THIS STORY IS TRUE I | n généril. !cij te» jeux d" ar- rade, le.» extraterrestres attaquent ides astronefs avec d'autres ' astronefs et tout le monde jubile... Ici, figurez-vous que ces affreux ont trouvé le moyen d'infiltrcr un appareil de votre bord. Bref, il faut non seulement se débarrasser de f ennemi extérieur, mais aussi de celui qui uupine à l'intérieur.
Bientôt sur Amstrad et un peu plus lard sur ST et Amiga (cet été).
Extrême, édité par Digital Intégration, proposera aux ama- Depuis sa création. TDC s’était principalement consacré à la confection de packs (l'environnement utilisateur du FCS d Olivetti pour l'Europe en constitue un exemple), de kundle.t, ou de compilations de jeux, avec par-ci, par-là, quelques utilitaire» de haut vol pour l'Amiga : KindWords (traitement de texte) ; PubJisnerx' Choice (packaging regroupant KindWordscX PageSelter, un logiciel de PAO) ; PowtrWorks (intégré regroupant KiruIWords.
Maxiplan, un tableur, et InfoFile, une gestion de fichiers) : Maxiplan Plus ; Midi Connecter etc. L’arrivée «te Thomas Ormond, ea manager do Microprosc France, en septembre 1990, modifie largement le profil de la société qui *c dote d'un nuuveau dépu tentent, dont le but avoué réside dans la gestion de* ligne* déjà existantes et cependant peu exploitées : utilitaires - Amiga et PC - et jeux (Amiga. PC et éventuellement Nintendo). A noter que dan* la catégorie utilitaires, l'Amiga sc verra ramener à la seconde place, largement dépassé par le PC au vu X résent depuis plusieurs année».
Principalement sur le marché des utilitaires pour Amiga. The Disc Company - société d'origine américaine - tente une percée dans deux autres domaines : le professionnel PC et le jeu de simulation.
Pour ce qui est du professionnel, il vous suffi: de jeter un oeil à la rubrique Abondas (page 34) pour vous rendre compte que chez ces gcns-là. Môssicur. On ne plaisante pas. . En effet, pour un coup d’essai. Le somptueux produit Geoworks Ensemble - déjà doté dune longue histoire sur C64 .
Promet de faire un véritable malheur. Afin d'éviter lea redites, nous rimOcrora pas dans le» détails en ce qui le concerne. Sachez cependant i litre anecdotique que la réalisation de cette interface graphique représente 60 ans de travail humain, soit la mobilisation de douze personne» durant cinq ans.
Sa sottie officielle - entièrement ACIER MACHE B. que Mêlai Master vous permet»» de concevoir un robot sur mesure.
Vous pourrez en outre vous équiper de cuirasses plus ou moins solides (cl plus ou moins chères), d d'armes à chier de pie dans votre cotte de mailles. Ça va du lance- roquettes à la massue or passant par... la tronçonneuse ! Effet garanti et bruitages de ferblanterie assurés.- On peut y jouer à deux - co seul rien tôt sur vos écrans : Métal Maxtor, la prochaine production d'Infograroes (sur Atari ST et sur Amiga). Ce logiciel, très bien réalisé techniquement et très flasliani - ce qui ne gâche rien - consiste en un affrontement métallique entre robots. Les graphismes, extraordinaires
et d'une finesse surprenante, permettent d'admirer les splendides reflets qui jouent sur F armure des tas de ferraille sophistiqués. Il est ànoscr Malgré cela, k jeu. Ou tout au moins l'ébauche de jeu qui nous a été présentée, semble de» plu* intéressant*. 1 condition d'apprécier k genre. Mate U to Miami sortira vraisemblablement en septembre prochain sur Amiga et PC.
I PTTLAXE PAMC ~1 De* navires marchand* et de* avions cargos, passons maintenant à la course de prototypes Chaque année, comme vous k savez, inc course de machine* infernales a Keu au Mans : les 24 heure* .Celle- ci met en présence un nombre important de bolide* aux formes bi- rsm dont les performances de vîtesK et d'cndurancc feront pilir d'envie les enragés de la voilure.
A l'occasion de la prochaine édition des 24 heures. The Disc Compxny proposera Pitlane Pank.
Un logiciel de simulation de gestion d'écurie. De la sélection du bohdc et de ses amuts è la compétition finale, k joueur devra accomplir »wcs les actions d'un vé- n table chef d'équipe. A noter que k climat, comme dm* la réalité, a une importance vitale dans k dé- de l'investissement de temps important octroyé à Gooworks.
De par cette nouvelle orientation, la société évolue très rapidement En juin 1990 elle n'était composée que de 5 personnes, contre 15 aujourd'hui.
I L'APRES PORTS OF CALLl La première véritable offensive en matière de jeux, TDC la lance avec Ports ofCall (cf. Micro News n ’42, page 29), une simulation de tournante du commerce aérien américain.
Une fois de plus, les graphismes sont délaissés au profil de la si - mulation pure et dure. Quelques séquences d'action jalonnent le parcours du joueur (pilotage dais k* intempéries par exemple), mais la plupart du temps, l'affichage consiste en une carte où son: représentés les avkns du joueur ou de la concurrence, ou encore de* menus concernant le connaissement, la destination etc. ISC COMPANY sque qui tourne rond !
Roulement de la courte, ne serait- ce que pour le choix des pneumati - ques.
Comme un vrai Commcndatorc, le joueur ne te retrouvera à aucun moment au volant de ta ou de tes voitures. Il am cependant toujours le plaisir de les voir évoluer tout au long du circuit et s'élancer vert la victoire... I UFESI7.K ~1 Comme nous l'avons dit plus haut. TDC a choisi la qualité plutôt que la quantité. Sa productivité n'excédera donc pas cinq jeux par an. Tout au moins dam un premier temps. Ceux-ci feront l’objet d'un long travail de préparation afin d'entrer très précisément dam Is ligne de produit LITe Sire, textuellement "côté vie". En un mot. Ils devront coller au maximum 1 la
réalité - du point de vue ergonomique, s'entend I De bien bonnes choses en perspective pour les amoureux des simulations à la fois économiques, stratégiques, financières. Commerciales et vrombissantes... Georges Brl e tojnmcicc mammie, urapni- quemenl assez pauvre, cette aventure neptunienne ne se révèle pas très attirante au premier abord.
Néanmoins, après quelques minutes de pratique, le joueur se retrouve totalement dans le bain - pas forcément recommandé pour un vrai marin... Les trois prochaines grandes sorties se nomment : Make II to Miami, Pitlanc Panlc et Port* of Call 2. Ik propos duquel nous ne disposons d'aucun élément.
I MARK 1TTO MIAMI ~1 Très semblable h Pans of Call du point de vue de la philosophie île jeu. Mate il lo Miami mènera le joueur, non plus en bateau (?), m ai s en avion. Dirigeant d une firme de fret aérien, ce dernier, démarrant ifun petit aéroport d'Amérique du Sud, devra gravir les échelons jusqu'à conquérir Miami, la plaque
* 8S7 3 8S7 7 FAITES MEILLEURE casses d'cnirc vous qui
aimeraient faire de jolies bafouilles, mais qui n'ont pas les
moyens de se payer une laser, ont-ils jamais pensé aux
matricielles 24 aiguilles ? D'une qualité tout à fait
satisfaisante pour des travaux courant, elles peuvent atteindre
une résolution de 360 dpi en double passage... Tout ça pour
annoncer la sortie de la petite dernière de Manncsmnnn Tally,
la MT 82.
Qui vient en complément de la MT 81 (9 aiguilles). Sa vitesse d'impression s'élève 3t 160 eps en qualité listing et 53 eps en qualité courrier. De plus, elle possède un bac d'al imentation feuille à feuille en standard - ainsi, bien sûr, que des tracteurs pour le listing - et une barre de découpe rapide sur le devant. A noter l'existence d’une version M identique mai» qui possède en plu.» une interface pour la connecter à un Minitel. Son prix est raisonnable : 3 400 F HT soit un peu plus de 4 000 F TTC et 4 ICO F ITT (soit moins de 5 000 F TTC) pour la MT 82M.
Et puis, si vous avez envie d'une qualité encore supérieure, MannesmannTally a aussi pensé à vous avec U MT 735. Ccst une imprimante thermique qui utilise du papier normal ou couché et dont la vitesse s'élève à 6 pages par minute. Ce petit bijou prend moins de place qu'une feuille de papier A4 et peut même fonctionner sur batteries (ouah, la frime ! Je vois déjà l'installation de pépé Georges dans la voiture : on connecte l’imprimante au portable, on met le tout sur ta banquette arrière et puis les textes du journal s'impriment pendant que la main gauche tient le votant ; la main droite, le
téléphone - et les oreilles se délectent en écoutant l'auto radso-ln I ). Enfin, pour le prix, environ 10000 F, autant acheter une laser... c, OU VONT SE E, n temps normal, le scénario des jeux d'action passe toujours un peu inaperçu mais celui d'infects In Space est tellement tordu qu'il s'impose immédiatement à votre «tiention.
Il était une fois Helcn Bak. Une nourrice allemande qui arborait de gros seins.
Les enfants qu'elle allaitait dépassaient tous les aus es en force et en beauté, f aisant la fierté de 1a région Des millien dan- nées plus tard, Utcttc se retrouve envahie pedeeexxmentaoes insec toVdes. Heureusement, les enfants valle, redescendit sur terre et armée de costauds des enfants mastards des de ceux ses yeux laser, aida les humains à se allaités par la gravosse du débot résilient aux défendre. A vous de jouer en dirigeant la piqûres des êtres venus d’outre-espace. Sainte Helcn I Voici un beau scénario - ou je Du coup, la nocrrice, canonisée dans fauer- ne m'y connais pas.
LA ONZIEME TABLE A DESSIN ralement une intervention désastreuse qu'intempestive).
Enfin, et ce n'est pas la moindre qualité de cette version 11, la conformité entre l'écran et l'impression a été considérablement améliorée. Plus de mauvaises prises lorsque le s'agitent sur la bien sûr de toutes les cartes graphi seule restriction, sur PC, l'obligation d'avoir un 80386 (*x ou six ). Les établissements équipés de 80286 devront se contenter l'ancienne version 10. (Une de plus k verser k l'accablant dossier de FAT 80286, obsolète avant terme pour cause de mégalomanie btgicielle.)
Dca versions Macintosh et station de travail sortiront peu après.
Le prix est à la mesure des possibilités de ce logiciel : 36 200 F. IIT bien sûr.
Bernard Jolis ult se complaisent, on le sait, 1 se planter derrière un dessinateur en marmonnant la petite phrase ô combien énervante : *Où en est- on T Désormais, de ion poste de travail, il lut est possible de farfouiller directement dans les fichiers. Un venouillsge sélectif permet cependant if éviter que Fun deux soit modifié (bonne protection contre la formule ‘moi.
à vorre place..." qui précède génédont 6 000 dans Ica écoles techniques.
Des apports spectaculaires Qu'apporte de plus cet avatar ?
D'abord, une plus grande facilité «Fcmploi. A quoi bon, en effet, disposer de potentialités énormes si le seul fait d'y accéder constitue en soi une performance ? Des rac- courcix-clavicr par amétrablc* y ont été intégrés, ce qui permet de décider si la touche E cofface ou trace une e llip»c. AutoCAD accepte maintenant les coordonnée* cylindriques et sphériques el accepte Advanced Modrllng Extension.
Précision el facilite d'emploi.
I_Ja version 11 d'AutoCAD est sortie. Rappelons à ceux qui ne manient ni la règle ni le tire-ligne que ce logiciel se présente conunc une table k dessiner électronique - sûrement Tune des meilleures du moment. Rien qu'en France, il s'en est déjk vendu I9000 exemplaires.
Pour mieux le regarder sous tous scs angles. XauicCAD nouveau affiche plusieurs vues indépendantes.
Travaillez tranquille Les fichiers en: été l'objet de la sollicitude des concepteurs Leva destruction accidentelle n'est plus irréversible car un utilitaire permet de ramasser les morceaux d'un dessin k la balayette cl de les recoller. On peut ainsi récupérer 90% d'un fichier durement malmené par une microcoufxirc de courant.
Professeurs et chefs de projeu un générateur d'objets tridimensionnel fourni en option. Une simple commande nommée boite, ou biseau, cône, cylindre, sphère ou tore, et F objet souhaité se retrouve créé d'un seul coup de baguette magique quelle que soit sa complexité, avec des effets de surface spectaculaires (mouillé, marbrures, isohélie etc.). Masse, centre de gravité el moment d'inertie sont prit en compte.
Révèle, ovon* le dire, luxueux... Les photos d'époque numé- risécsenquiinlilé (portraits d'une vingtaine d'aviateurs anglais, allemands et français, et photos de plantages d'avions sont des documents d'archives. Et puis, on en apprend beaucoup sur les frères Manfred et Lothnr von Richthofen. Fonck, Goering, Guynemcr et d'autres encore ainsi que sur leurs avions, les Fokker, Nieupcrt, Spad etc... Combats singuliers, serties en formation pour détruire ballons sfobservation et dirigeables, soutien tu sol et autres missions figurent dans les missions prévues.
Tactiques, applicables même aux jet» les plus récent». Certains, comme Guyrtcmer. Fonçaient dans le tas sans souci de stratégie et payèrent leur témérité de leur vie.
Le rouge est mis Red Baron, de Dynamyx.
N'est certes pas le premier soft consacré à cette époque héroïque, mais certainement le plus réussi. Rien n'a été trouvé trop beau pocr ce ttmul ateur de combat aérien qui sortira d'ici très peu de temps. Les graphiste» se sont surpassés pour rendre f atmosphère de l'époque. Et pas ««dément dans te dessin du tableau de bord en bois, les cadrans émaalWs « la bille de fine lmomitrc L'aspect 'plaque en cuivre" de» menus et des pages daccueil se HEVALIER DU CE Oh, les Cigognes contre les Aigles en kermesse, les décollages au petit matin fatigué i ien avant que les F-15 sam aucune noiicm
de ce qu'est te hypersophistiqués débordant combat aérien. Chacun devait dé- d'élec ironique fax vent des ravages couvrir à ses risques et périls le» dans le ciel irakien, les premiers stratégie* dapproche et daitaque.
Aviateur» se lançaient dan* kteieux De* meilleur», oo a conservé leurs Dans la coaxiale de Manfred Une première prise en main du simul ateur s'avère prometteuse. Sur un PC avec une carte sonore AdLib et un écran VGA 256 couleurs, oo a vraiment fimpression d'y être.
Certaines missions se déroulent au crépuscule; on reconnaît laGrande Le, derniers bastions de résistance des Londorina sur le point de tomber aux mains des Machine» - l'angoisse est à son comble ! Mais Turrican le brave, pourvu d'un armement hypersophlstiqué, est I pied d'œuvre. Vive Turrlean 2 ! Les premières images du conflit sur Amiga parvenues 1 Ourse dans le ciel avec l'étoile polaire. Utile pour s'orienter, bien que l'avion possède un compas.
Pendant le tir, la culasse de la mitrailleuse recule. Parfois, elle s'enraie. Si l'on est atteint, on voit, en vision latérale, les impacts qui déchirent les ailes et font éclater le bois des entremises avec un bruit caractéristique.
Terrifiant Si par infortune l'on est blessé, un voile rouge emplit l'écran et précède de peu votre fin.
Les combats singuliers sont d'une redoutable efficacité.
Manfrod peut vous aligner en cinq secondes et ne vous laissera aucune chance. Quant aux dirigea blet, ils sont escortés par des nuées d'avions qui ne méritent plus le nom de coucous tellement ils se révèlent maniables et leurs tin meurtriers.
PLUS DE COPIE DE SAUVEGARDE !
Red Baron semble fait sur mesure pour les fanas de l'aviation en bois, qui lui réserveront une place de choix dans leur logithèque. On en reparlera davantage d'ici peu... En attendant, si l'aviation vous intéresse, sachez que vous pourrez voir voler des avions de l'époque héroïque au grand meeting de la Pentecôte qui se tient chaque année A I aérodrome de Cemy, A deux pas de La Ferté-Alais. Dans l'Essonne. Prenez date en attendant de prendre les commandes de Red Baron.
Canme chaqae lot. Celle qui concerne le pu auge de* logiciels n'est pas d'une limpidité uns ta chc. En effet, comment faire la nuance entre une copie de sauvegarde - autorisée - et une copie tout cotât ? Selon les testes.
La différence est évidente : la copie est coo» «dérée comme de sauvegarde si le 'copieur* possède l'original. On. Mais si ce dernier disparaît, comment ptxxj ver qu'il s agit bkn d'une copie légale ? Question coo, n'est-il pas ?
En me forçant an p«l. Je pourrais tris bien vcxss sortir une réponse da même genre, nuis je préfère m'en absurtir au profit tf-une proposition : étant donné le nombre astronomique de plantages des logiciels es raison des bidouilla effectuées A la seule fin de protection, ne serait-il pas possible de garantir les logiciels à vie et féliminer purement et simplement l'article relatif i la copie légale dite de sauvegarde? La tituaucn y gagnent! Nettement en ciané 1 ( »o»qa'den soit, le tesu législatif ne semble pas réellement suivi par kl éditeurs qui. Vaille que vaille.
Consacrent une parue non négligeable de leur budget réalisation A la mise en place de protec- ÙOftf quasi inviolables pour le com- men des roends. Ce ne tenant sur- tout pas compte de la fameuse copie légale. Dam ce contexte, qui sont les outlaws ? Cela ricmpécbc.
Comme noos le répétons depuis longtemps, que le problème du piratage se révèle trop vaste pour être traité individuellement : A savoir, par une seule revue et concernint un cas particulier. A quand un véritable colloque A grande échelle sut le piratage ?
Tout cela pour ro arriver A enchaîner sur la toute dtr- mère proteu tien mise an potnt par Gilles Poznlak de û société Sltls - spécialisée dans la duplication - et Laurent KutB de chez Esat Software.
Protection qui entre tout A fait dans la catégorie ‘hors- la-loi’. Puisquelle interdit tcopicdulogicicl.qud que soit le matériel utilisé. I jur l'heure, les concepteur* cherchent des acheteurs, qu'on se le dise 1 Mais qu'on airête de nous bassina avec des copies autorisées • mais impossibles t MACHINA notre rédaction le mois dt-nucr ac complètent cette fois de celles sur ST. Franchement, c'eat du klf... Animation, déhanchements du héros, options démentes. Acrollingt ultrafluidcs et autres sons d'enfer... Ouais, c'est tout bon pour le moral des troupes ! (N.D.LR : excusez-le.
Il est jeuno). Rainbow Ans PLUTOT VAINQUEUR QUE COLLABO !
Ceux qui croyaient Havoc vaincu k tout jamais von! Déchanter (soit dit en passant "cty havoc* veut dire en vieil anglais "pas de quartier’). Le tyran revient, plus fort que jamais et bien résolu k écraser toute résistance. Heureusement, il existe encore des hommes courageux, capables d'autre chose qu'une poignée de main chaleureuse au premier dictateur venu - en affichant un sourire éperdu d'admiration (oups ! ça m'a échappé ).
Bref, six niveaux redoutables. Un arsenal meurtrier e t des ennemis véhéments dans Switchblade 2 ! Gremlins Graphics n'exclut pas l'emploi de la force en février - mars sur Amîga et Atari ST... . SURVIRAGE GARANTI XI lier faire un tour du csité dcaTopa A Softs consolea de noce muné« 43. Plus préctsémeni page 85. Voye .comme Sylvain ne tarit piu déloges sur Super Monaco Grand Prix de Sega (sur Mega Drive es Mastrr System) ! Rien qu'k son Ige. Le bougre n'ait plua toute sa tête, force est de reconnaître que pour une fois, son enthousiasme est fondé. Le produit se révile exuaordusaire ! Et puis
tene . Vous bien : l'adaptation sur Amiga, Atari ST et CPC d'US Gold est quasi effective - en voici la preuve ! Patienter jusqu'en mars quand même- LE CHAOS RAMPANT REPARTI POUR UN TOUR!
Le cKifjj de Grey Lord semble être k nouveau le siège de» force» du Mal. De» pluie* diluvienne», de» vague* géante» qui s'entrechoquent dan* le» douve», la foudre *ur le» grille*... Tel eu le décor dan* lequel évoluent le» quatre champions de Grey Lord quand il* traversent le pont-levis. IL» ont répondu présent k rappel de leur seigneur. Apre* une telle entrée en matière, rien ne peut plu* le* étonner, sinon l'inhabituel désarroi qui s'inscrit sur le visage de leur maître. Voie» treize lune* que le donjon fut débarrassé de* farce* maléfique* qui l'habituent. Cela relevait de la pure
illusion car Lord Chaos i» baek, plu* ignoble et dangereux que Quant k Lord Order. Le fumier favori de Chaos, il hante désormais le» entrùllc* de Grey Lord qui, épuisé, sent ses forces décimer de plu» en plus et la mort peut-être le gagner... Mais avant cela, il doit révéler k se* champions les raisons profonde» de ton appel. Chaos, sachant qu'il allait être défait lors de la précédente bataille, s'était construit un donjon secret, ainsi qu'une forge de Fulya. Grâce k cette dernière, il a pu extraire un minerai aux pouvoirs terrifiants : le Corbum, qu'il utilise pour déchaîner les forces du
Mal sur le château. La confrontation se révêle donc inévitable et le but ultime réside bien évidemment dan* la destruction de Chaos et des quatre morceaux de Corbum qu'il détient.
Chaos Strlke* Rack sort en ce moment sur Amiga. Rappelons quil ne s'agit que d'un 'scenary disk" et qu’il nécessite donc le logiciel DangecMi Masur. Détail important, le manuel d'instruction» de trente pages vous parle dans la langue de Molière... 1SOUNDTRACKER POUR ATARI ST ccukur ou monochrome ; ne nécessite que 512 Ko de mémoire ; est entièrement compatible avec les modules des SoundTracker et HoiseTracker de l'Amiga ainsi qu’avec les cartes STReplay. Rq lay pas, comme on le lait, particulière- mcnl bien équipé en matière de son interne. Comparativement 4 ion plus proche
concurrent.
L'Amiga. Il fait figure de parent pauvre. Cependant.
TEUTON T X esté en Top Prcview dan* le numéro 36. Kscape From Coldltz est enfin disponible dans la plupart des magasins spécialisés en micro- informatique. Rappelez-vous 1 Colditz était pendant la DeuxièmeGucttc mondiale le dernier lieu où n'importe quel prisonnier (soldat ou officier) voulait se retrouver coincé. Forteresse de pierre et d’acier, elle dressait sa masse sur un piton rocheux, en Saxe, non loin de Leipzig. Autant vous dire que la garnison qui était LA FILLE DE L'AIR EN PAYS après un travail acharné, des programmeurs français sont parvenu à k doter d’un "wgane" presque
équivalent 4 celui de la machine précédemment citée, via un logiciel au nom évocateur de HMS SoundTrackcr que tous les utilisateurs Arniga connaissent depuis belle lurette. En effet, bien que non commercialisé de façon conventionnelle, le SoundTrocker constitue depuis longtemps la star incontestée de la musique sur Arniga. Ce n'est donc pas par hasard que le nouveau venu sur Atari porte le même nom... Très proche de son cousin, k HMS Soand&aeUr Atari offre de multiples options dont l'utilisation du MIDI en entrée, ou encore la sortie des fichiers sous différents formats, qui permet de ks
injecter au cctur d’un programme en GFA.
En C, ou en Assembleur. Un outü particulier permet également la réalisation de sltdeahows et d'animations sonorisés.
Outre sa compatibilité avec l’ensemble de la gamme Atari (4 signaler que la version dam nos» disposons ne fonctionne pas sur k TT mais que la commercialisée tournera dessus sans problème) HMS Soundtracker évolue en Pro. Pro Sound et V16 ; exploite les possibilités du STE (son stéréo et gestion du MicroWire. Un équaliseur) ; est doté d'une boite 4 rythme sur 4 votes etc. Le rendu sonore, bien qu’il ne soit pas comparable du point de vue de la pureté 4 celui de l’Amiga.
Se révèk néanmoins tout 4 fait correct et en tout cas supérieur i ce qu’il nous est généralement donné f entendre en accompagnement de la plupart des jeux.
HMS Sowvüracker. édité par Esat Software, sortira prochainement au prix de 350 F. Cdilé par Millennium, Warlock propose de déplacer un personnage • vu de haut - dans un labyrinthe (pas vraiment nouveau 1)... 11 peut lancer des tort* et détruire ainsi ses ennemis. Imaginez une seconde que les choses qui se déplacent ne soit pas vues de hau t (c’es t • 4-dire pr ésen tées de côté). Vous me suivez ? Eh oui, l'éditeur vient d’inventer Pac-Man.
Cest pas sympa, vous auriez dû le prévenir C. d'améliorations par rapport au précédent ? La taille de récran demeure la même (3 pouces l 2)ctrspparcil diminue de largeur pour en revanche gagner de l'épaisseur.
’ ontraire - ment â certains CJES, celui de Las Vegas porte des fruits juteux pour bien des machines, même si parfois chargée de surveiller « d'empêcher toute» les évasion» ne comprenait pas que des enfant* de dur ut • bien au conuakf c, la majorité de ces hommes provenait de l'élite gomisairc des troupes du Grand Rcich. Malheur au» vaincus qui voulaient s'échapper de cette prison fortifiée I Souvent l'échec les attendait au hnut du chemin et les pauvres fuyards finissaient souvent tous les rafales des armes boches.
Le principe fort simple demande cependant beaucoup d'airuoe. Tout comme dans la réalité ; tout objet trouvé - même insolite • se révélait fort utile, un peu comme dans La grande évasion, pour se faire U malle. Amti du fil de fer. Des draps, du papier et de la poussière de plâtre constituaient les outils de l'espoir (sans compter sur les dés.
D'un gravi secours évidemment).
Vous devrex vous frayer un chemin k 1a force de reacéphale et du poignet à travers pas moins de six cents salles, tout en évitant les soldats ennemis. Dans le cas oà vous parviendriez à jouer les filles de l'air, l’issue de votre son dépendra de votre capacité à éviter les pièges et les fdets tendus p« ls SS PoHnri.
Certaine» bécanes comme la Tout simplement pour propo- Supcr Famicom (qui. Comme ter un article de qualité deux chacun le sait, fait un véritable fois moins cher que le premier malheur dans U pays de son et qui offre les même» capaci- créateur), d'autres choisissent de tés.. rester plus sobres et cherchent à Donc point important, le se faire une petite place sur ce prix : qui devrait te situer aux marchéti fructueux ! Exemple : alentours de 790 F (99 dollars la nouvelle conxole portable aux Eut*-Unis contre 149 pour
I. jbx 1 le premier Lynx). Un marché Eh oui I Pourquoi sortir un
passionnant k suivre de près autre modèle comportant si peu
dana les mois k venir I im DU LYNX 2 discrètes... A 1a
différence de | Nouveau ACS voici!
I NOUVEAU SYSTEME DE COPIAGE ALLCOPY-SYSTEM 2 ! POUR COPIER TOUS LES PROGRAMMES AMIGA
P. O. BOX 65 SF-33271 TAMPERE FINLANDE En pal» mi proQ-aimiM mit*
un» unw » eau** suppttnauam Lm copaj» Par n ACS dicow tf ma
Knacn mo» ACS 7IM u*i ifîiMllifttmM iucbiMi Qoê (à mlrourt RAM
ou unt unité 0* A VftfnSSEMEHV
• çMtfgafe' «eu*'*"*"'| cnn irtf ... A CE PRIX INCROYABLEMENT
AVANTAGEUX EQUIPEMENT + QQC C LOGICIEL seulement Jy J I CLIN
D'ŒIL SLR LE CES. DE LAS Faule de temps, les infos sur le
C.E.S. ne tiennent pas la place qui leur revient de droit dans
ce numéro. L'essentiel le mois prochain.
Lin «tendant, voici les jremières impressions de notre envoyé spécial sur les lieu* du crimeDepuis plusieurs années, le C.E.S. semble être le tremplin privilégié des consoles. Telle fut une foi* de plus la tendance lors de cette nouvelle édition, même si la discrétion y a été de rigueur... Nintendo se calme Nintendo, malgré un stand gigantesque, se garde bien de faire des vagues avec sa toute dernière-née. La Super Famkwn. La raison en est bien évidemment l'effet de rurpnse camé par les vente» démentielles enregistrées pendant les quelques semaine* qui ont suivi sa sortie au Japon Nintendo
aurait-il sous-estimé sa puissance ? On le dirait bien Le résultat, c'est qu'il faudra patienter jusqu'à la prochaine édition do
C. E-S. (début juin) pour que la sortie de la Super Famicom soit
officialisée.
Game Gear supersympa !
Côté Sega, la Game Gear. An noncée pour très bientôt, tient la vedette, survie de près par la Mcgâ Drive sis laquelle une foule de produits de plus en plus délirant* sont proposé*. Mais revenons à la Game Gear qui a conquis notre reporter avec Super Monaco Grand Prix. Comme on le sait, la portable de Sega n'est qu'une 8 bits. A la question posée par notre interviewer de choc aux hauts dignitaires de Sega concernant ce choix, il a été répondu :
* 16 bits seraient inutiles pour une machine de ce type". A la
bonne heure I Chez Sega. U ne s'agit donc pas d'avoir le plus
de bits, encore faut-il savoir s'en servir... Aux alentours Un
bref regard chez Nec suffit à se rendre compte que les grandes
marché U y a tout juste 6 mot* et que l'on trouve actuellement
pour 350 F. On murmure par ailleurs que ls Pilai serait
disponible très bientôt sur Amiga. C'est-à-dire dam pu
longtemps. Nous ne manquerons pas de vous en reparler...
Logitech veut bien s'aventurer sur le marché du familial, mais
cool cool on y va tout doucement, on fait de tout petits pas
pour ne pas réveiller les autres I Mais Logitech ria pas fini
de nous étonner, vous savez ? Car ils ont également mis au
point une version sans fil qui, contrairement aux concurrentes,
n'est pas à infrarouge. Mais fonctionne par ondes radio.
L’émetteur -la souris - et le URIEZ, vous m FILMES!
Jusqu'à présent, vous mettiez des chaussure* différentes aux pieds droit ci gauche (enfin, moi si !), vous teniez votre stylo à droite si vous êtes droitier, à gauche si vous êtes gaucher et au centre si vous êtes obsédé. Eh bien maintenant, il existe les souris pour droitiers et gauchers... Après de très sérieuses études menées par la Biomechanks Corporation of America (suri), il s'est révélé que l'utilisation Tosjt ça pour vous parler de la nouvelle gamme de souris Logitech : Momr.Min. Elle est inclinée vers la droite (ou la gauche) pose pouvoir épouser totalement 1a ferme de la mam.
Vrai- ¦ ment très chouette, mais seuls les possesseurs de PC ou PS pourront ressayer En effet, une version continue et prolongée de la souris Atari ou Amiga ne serait pas pré- provoquah des troubles des mus- vue avant tard dans Tannée. Tout des de U main. (Dues. Chef, et dépend des résultats des ventes de quand on reste accroché soute la factuel le souris proposée sur ST. journée au joystick, ça fait quoi?) La Puot. Qui a été lancée sut le révélation* ne figurent pas k l'ordre du jour. CeU ne veut pu due qu'il ne l'y passe rien. Simplement, ne» produit* majeurs éant sortis, la Orme peut se
permettre de laisser le* concurrents s'agiter, en rigolant doucement... En ce qui concerne les jeux. Ica deux principales nouveautés concernent Nintendo avec, sur la Nés, la sortie prochaine de The Simpson*, adapté par Acclaimdu célèbre dessin animé que l'on peut voir en ce moment sur Canal*- et sur la Game Boy ; celle de Chase
H. Q., la non moins célèbre course automobile de Taito Puisque
nous en sommes k la Game Boy, profitons-en pour signaler
l'existence de nouveaux additifs, tels le Game Llght, un
boîtier muni d'une lampe qui permet le jeu dam l'obscurité
(commercialisé k moins de lOdollors - 50F) le Game Boy
Magnifier, une loupe une fois 1 2 plus grande que l'écran qui
s'adapte sur le boîtier de la console pour être pile k la
bonne distance - vendu k moins de 8 dollars (40 F) ; et
enfin, le Game Boy Amplifier qui, comme son nom l'indique,
autorise l'amplification des sons en stéréo - vendu environ 15
dollars (75 F).
Même si ce C.E.S. ne fut pas l'occasion d'une révolution, loin s'en faut, f autres informations devraient nous parvenir. Mais pour cela, il vous faudra patienter un petit mois... récepteur peuvent donc ne pas être exactement en face l'un de l'autre et même séparés par des objets, cela n'a aucune importance. Je vous rassure, les fréquences utilisées sont très hasscs.de l'ordre de 150 Khx, pour éviter toute interférence avec d'autres appareils.
De plus. 8 canaux permettent l'utilisation de plusieurs modèles dans la même pièce. Un nuage h l'horizon tout de mêunc : plus de 800 F pour la première souris et 1 500 F pour le modèle sans fil !
Bien de» conquêtes, continue son invasion ; au terme de huit ans d'existence, le système "Nés" (ou console Nintendo 8 bits) n'est pas paès de lâcher prise. La firmejaponaise.
Après avoir hanté pendant un siècle k marché du jouet, sc place en tête des ventes de consoles dans le monde grâce au respect de trois règles primordiales.... Premièrement : son emprise sur la durée offre la possibilité k l'acheteur de choisir parmi une très grande ludothèque le style et les genres qui l'intéressent 1ENÜ0 : [.EXPERIENCE La chevauchée sauvage des guerriers du Soleil Levant ne fait que commencer.
Deuxièmement : en huit années, les sociétés d'édition ont su s'aguerrir et donc maîtriser les techniques de programmation les meilleures, jonglant avec Ica diffi • cul tés afin de produire des softs dignes d'intérêt.
Troisièmement : la sortie permanente de nouveaux jeux confirme bien h pol i tique de Nintendo.
Qui considère que la 8 bits vaut aussi bien (commercialement parlant) que les consoles 16 bits actuellement sur le marché. D'où le vif intérêt des éditeurs, au nombre
- je vous le rappelle - de 48 pour les verrions américaine cl
européenne.
71 au Japon !
Il ne se passe pas un moès sans que la société Bandai (distributeur de Nintendo en France) ne nota fasse parvenir des nouveautés pour la N'es. El ce mois-ci. On vous raconte pas les softs - de vraies merveille»-.
L'échappé des bayous Tout d'abord pour les amoureux d'aventure arcade voici The Ad* en tu rts of Fia* ou Bfllj. Rica ne vaut la puanteur des marécages et les crocs acérés de crocodiles en manque de chair faisandée. Digne de Crocodile Dundee, ce jeu met ea scène trois types d’action : battons sans pitié avec btroudeurs et loubards, courses effrénées dans d'arides contrées opposant jeept a hélicoptères, c: pour les écologistes si mal d'air pur et frais, de sympathiques batailles aquatiques avec de tendres alligators. Et tout ça pour les beaux yeux de voce copine (Annabelle). Qui a été kid
nappée par le catd du coin. Que ne ferait-on pour sa dulcinée ! Je vous le demande 7 Salut, champions !
Mai» rien ne sert de courir, il faut arriver k point et nul ne saurait mieux le faire que Paper boy. Livreur de journaux par ton travail et champion de bicross par passion.
L'un n'empêche pas l’autre, bien au contraire. Tous les atoins sont de seo côté, qui le feront devenir le livreur le plus prisé de la ville.- Un grand classique de l'arcade et brillament adapté pie la société Tcngen sur la petite console ! Toujours pas convaincus, non 7 Pas de probîèmevon continue !
Sorti k l'époque sur pratiquement toutes les machines du marché, lors de sa diffusion sur les grands écrans. Choslbusters avait fait un véritable malheur. Aujourd'hui « un an après sa sortie au cinéma, voici le deuxième épisode des burlesques avenmres de ces chasseurs de spectres et atures impondérables ectoplssmiqucs. Venus semer la panique chez les paisibles habitant de New York. Cette fois SeMal ne rient pas du ciel mais d'un tableau représentant le portrait d'un sorcier (Vigo) qui au Moyen Age s'adonnait aux science* occultes et k tout un tas d’expériences plutôt louches. Cela ne
serait pas trop difficile pour no* *mts de coincer cet espnt dans un piège k fantômes si celui-ci n'avait pas décidé de prendre posse»km du corps d'un bébé afin d'accomplir ses sombre* desseins. Je vous raconte pas la suite, où serait le plaisir... Supermen Mais attendez, "suite poursuite", il faut absolument que l'on vous présente ce mégasoft. Voua vous rappelez Mrgaman. Ce petit bonhomme aux superpouvoirs 7 Eh bien, sachez pour votre gouv eme qu'il est de retour, ee pas tout seul, les forces du quand on a la dégaine d'un super- héros, devient ce qu'il y a de plus facile (alors k
neuf...). Mrgaman 2. Les super* ilains vont trinquer un max.... Entre Bubble Mon, Flash Man et toute la clique, on a vraiment le choix, surtout pour chaque personnage sélectionné. Le stage par lequel on commence se révèle différent.
Chouette, non ?
Tenez, pas plus taid qu'hier je jouais k Wrath of The Black Mania... Même si le principe reste simple : laper sur la tronche de sales tenonstes, on y prend quand même un plaisir non dissimulé, d’autant que la version réalisée par Taito sur la Ne* est excellente - en regard bien évidemment de lu puissance de la machine.
Mais stop t Ceci a davantage pour but de vous informer de la commercialisation de ces jeux que d'en faire un test complet. Cor au moment où vous vous serez délecté de ces quelques lignes, les jeux ici recensés figureront dam vos magasins adorés - alignés sur ces beaux comptoirs que vous appréciez Uni... Sylvain Alluln.
M DE BAIL UNG Le fabuleux Bureau des Affaira Temporelles, B.A.T. pour la initiés, a enfin ouvert sa guichets sur Amstrad CPC. Avec de* graphismes splendida et des rebondissements k foison ! On espire seulement qu'un peu de musique trouvera place dans l'une ou l'autre des quatre faces des disquettes qui hébergent ce jeu de rôle - pour l'instant non finalisé -«que l'orthographe se vena corrigée. Le système de jeu par diquage sur les images puis sur les différentes actions permet d'explorer l'univers de BA.T. sans perte de temps et d'une manière très intuitive. Pas & lenteurs ni
de temps morts, c’est mené tambour
* fl ¦A-T-tanf. Votlik donc taie réus- aite, tris longuement
attendue (souvenez-vous des M.' '.raciens déguisés en papier
alu dans le stand ad hoc du Festival de 1a Micro k l'automne...
1988). Ce long mûrissement en cuve ne lui a pas fait prendre
une ride, bien au contraire... . BABALLE TUBULAIRE lu en
arrière... Cette sorte de squash tubulaire petit te jooerk
deux; une musique tautillanle accompagne tcuie la partie et
en éditeur de labyrinthes permet de se mitonner des
parcourt du com- battant sur maure.
Ç a y Cil! The Ught Corridor est refermera en mus vjt-.j es dop- soni sur CPC I Dans ce jen tiurn inépuisables (réduction de dInfograjnes.il s'agit (rappelons- la raqoene. Dédoublement etc) le) de poutter une balle qui rc- La ouabilité. Heureusement, te bondit 1 l'intérieur d'un couloir révèle plutôt correcte et rattrape trufTé de piiges.de portes qui »e un graphisme un peu triiwuact nrnçs miri uujuj u i IJ i hall et d'autres le football américain. Avec la venue de TV Sport Football, le» amateurs do jeu à vingt-deux ou dcax fois onze (équipe d'aliaqoe et de défense) sur le terrain de 100
yards environ (ça fait quelquefois plus, on cornait le cas aux Sutesd'on terrain cnrvcni- taire - avant -goene - qui faisan 130 yards, les mecs qui l'avaient installé n'ayant pas le compas dans l'tril) pourront se défouler sur cette simulation sportive qui manquait dans les archives de la Nec. Le jeu se En dépi! D’énorme* effort* commerciaux, la société française se trouve entre deux chaises et joue le tôle bizarre d'un importateur de produits Ncc qui n’a pas l'aval du constructeur lui-même. Vous pourriez, penser qu'elle n 'est pas la seule i ramer dans ce cas et vous auriez raison si vous
vous basiez sur l'ensemble des marchés mondiaux ; mais dans ce domaine qui lui est propre : le ludique pur et le loisir, il se trouve que si... A rencontre de Virgin qui, à la demande de Sega, a été consacré importateur officiel.
Etre importateur demande beaucoup de travail et de sacrifices. Toute l’équipe de Sodipcng s'exécute sans rechigner afin d'offrir un suivi de qualité sa clientèle qui monte... qui monte !
L'arrivée prochaine de nouveautés marque bien la volunaé de Sodipcng d'imposer sur le marché des 16 bits ta Nec Core Graf* petit chouchou - et sa grande sortir la Super Grafx. Alors au moment où vciut vous abreuverez de ces quelques phrases, certains des titres dont je vais vous parler seront disponibles dam le commerce... Sur les traces de Joe Montana Entre deux chaises A quoi bon stresser de nos jours ? Les produits Nec (et en Poccurrence les softs) ne sont plus aussi difficiles à se procurer™ La majorité des magasins spécialisés (entre autres les distributeurs agréés Sodipeng) disposent
d’un grand nombre de litres sans cesse renouvelés.
Déroule en 3-D plongeante et permet d'avoir une vue d'ensemble nette, où tous les déplacements des joueurs adverse» ne sauraient passa inaperçus. Vous ferez votre bonheur en choisissant parmi des équipes assez sympathiques et disposerez d'un éventail complet de («mations ou de combinaisons (offensives ou défensives). Ajoutez à ceci une jouabilité proche de celle de John MaSlen American Football icr Sega Mcga Dnve, es vous aurez le topo !
Les démons de minuit sont de retour et quoi de plus amusant que de voir déambuler dans des décors simplistes et hilarants (façon dessin animé) un Couiu Dracula nabot et caricatural, aux pouvoirs médiocres d'usurpateur moyen ou de magicien de pacotille. Si Sun of Dracula fait partie de la noble lignée des jeux de plate-forme, il n'en demeure pas moins des plus jouables. Graphiquement - si l'on peut dire • cela vous fera penser k Pac Land, comme la jouabilité d'ailleurs. Sobre et sans prétention. Voilk un très bon petit jeu qui dispose d'arguments sympas et surtout d'un scénario en
béton.
I .a sauce ne fait que monter dans les gradins cl la foule applaudit le revers que vient d’exécuter le joueur allemand (te laisse pas abattre. Guy, notrechauvc bicn-oimé).
Ca. C'est dans Final Match Tennis. Deuxième de la série, il fait admirablement suite h son Le vampire caveau Vas-y Forget !
Processeur World Court Tennis qui remportait il y peu un succès fou - et qui fut vite en rupture de stock... Bref, tout oomme dans le premier, on peut jouer à deux (ou à quatre pour les doubles) mais chaque match apparaît nettement plus réaliste. Normal, l’ensemble des graphismes se révèle nettement plus fin et les animations flashent autant que sur l'ancien. Ne le loupez pat I On parle, on parle mais il n'y a pu que cela - l'arcade, le sport, i'avcnntre -, on commence à connaître tout ça par cxrur. Alors, et U stratégie dam dans l'affaire : on a une sale tendance à l’oublier et à lf jeter
aux oubliettes !
Tréme. Animation spectaculaire et scénario captivant... Bastion qui rcbouquine peinard le fameux livre. Va de nouveau être transporté dans l'univers parallèle vaguement imaginaire «le Fantasia à la suite de rappel au secours de sa copsne, la jeune et mignonne impératrice. A peine arrivé dan» UC'ilé d'Argent, v là que des géants topo, quoi il faut sauver Fantasia de la désolation causée par une méchante sorcière et tuer un horrible dragon qui menace le château ifllorok et empeste l'atmosphère avec sa chaudière encrassée et son haleine méphi ticucmenl pestilentielle.
Visiblement c'est dans le genre action persillée de fantastique.
Vivement bientôt !.. Guéguerre in space Grand tort sur nos têtes, car nombreux sont les amateurs des finesses ambiguës que procurent les lactiques d'ordre militaire (qui à notre grand désespoir font l’actualité en ce moment). Vastecl met en place plusieurx armadas de vaisseaux intersidéraux et croiseurs galactiques... Le principe - archaïque mois simple - corniste à détruire les Hottes ennemies et à tapa sur les tronches de zoulous qui en veulent toujours plus qu'il ne leur en faut. Genèse typique des conflits (sur des planète habitées ou non, voire dam le vidcdcl’Espaoe).
Il faudra gérer astucieusement la logistique (etc.) De votre armée et la mener vers !a victoire. Dca phases de réflexion et d'arcade se retrouvent ainsi mélangées dam cette mégasimulation guerroyeuse. De quoi donner leur panard aux khans en culottes courtes... Sylvain Allaln Üi votre âme d’enfant a été boule- séquence», suivra-comme on s'en versée par L'histoire sans fin, doute - de très près La sortie du sachez que l'émotion se trouve film.
De nouveau au rendez-vous avec Graphismes détaillés à l'ex- la suite de cette merveilleuse aventure - en rosbif : The Ncverendlnjt Swirj 1. Réalisée par la Warner Bros et annoncée pour bientôt dans (hexagone.
Mark Grimmet.
Le patron de la ciété helvétique LIN El. A affirmé après la projection en essuyant ses larme» : " Sniff... c'est trop beau, sniff. Sniff.
Appelez-rno: la crème des programmeurs et graphistes. Mif. Je veux un jeu inspiré de ce chef-d'œuvre !
Sniff, où sont mes chocolats Aussitôt dit. Aussitôt fait et plutôt bien si l'on en croit les photos accompagnant le communiqué de presse enthousiaste Le jeu.
Fondé sur les PLACENT nidation
7. Grand contrôleur, «'occupe de* lâche* de gestion et veille au
bon fonctionnement de* monde* galactique*.
Hélas, l'engin doit être en permanence modifiépour rendre compte des nouvelles donnée*, le peuple terrien se com ponant en ces temps troublés de façon assez versatile» Pour y remédier, on lui donne donc la faculté de s'autoréglex afin qu'il décide pour les Cro- Magnon.
Deuxième hélas, après avoir consulté des banques de donnée* parlant de l'histoire de l'humanité, AROD en déduit que cette espèce égoïste, belliqueuse et dominatrice a toujours fait plus de mal que de bien sur la planète. Assez logiquement il faut bien en convenir, il décide de donner Tordre it se* robots de remédier au pro blême : il leur tufnra de détruire l'humanité... Le héros n'est bien sûr pai d'aceffet, la résistance au choc n'est pas la mime d'une machine h l'autre et surtout. Ica arme* utilisables se révèlent fort différentes. A l'état "naturel ", le robot - un cybcmator-
ressemble k tous les humanoïdes de la création (avec un côté Alitn très prononcé). Mai* d'un simple coup de joystick, il est cord • aussi, à Taide «Tun robot "and*, il décide de détruire cette Ixntc de conserved AROD 7. Pour cela, il dispose d une ferraille mutante capable de c transfermer, au gré des situations, en plusieurs types d'engin*. Bien entendu.c'est le joueur qui doit décider à quel moment il doit se transformer. En possible de le transmuter en une sorte de dinosaure métallique apte k réduire en cendres le plus belliqueux des adversaires : le Cliocaarc.
QUI EST BEAU LE ROBOT !qu » ¦MMBi & !
......Æ1 _ 55 -Æ.
1 "n"',n*" Ailleurs, on peut aussi le transformer en une espèce de tank lance-torpilles, le Midzer. Et en prime, un robot-insecte permet de se faire la belle k tire-d'aile si ls situation devient trop précaire... Lorsqu'il est sou* sa forme première, le robot peut utiliser une gigantesque hache mais bien attendu, on retrouve aussi le* lasers sans lesquels les jeux ne seraient plu* rien, ainsi que diverses options permettant, par exemple, de lancer un film afm de jouer les Tarzan at acier mâché. Avant de trouver AROD, le joueur doit traverser les marais, la ville, Tusinc et l'antre de
U bête. On reste sans nouvelles de Maud... Techniquement, le jeu vous pa- LestlaidLE MONSTRELET !
Niera agréable, bien qu'un peu lenl, mais l'éditeur nous a promit que la version finale serait beaucoup plut rapide. S'il a menti, on se fera un devoir (faute de t’en faire un plaisir) de vous en informer. Quant h l'animation, rien à redire, le* mouvements déroulent dans la vaseline, bien fluides.
Les graphismes plutôt réussis permettent de se rendre compte que les marais de la planète où te situe l'action sont infestés de bestioles particulièrement repoussantes.
Les versions Atari ci Amiga disposeront de 32 couleurs simultanées ol de sons digitalisés.
La version PC. Elle, profitera des cartes AdLib et Soundblaslcr • tant pour le son que pour la musique.
Dans Ica deux cas, on se divertira i parcourir plus de ISO tableaux comportant chacun 5 types de décors différents. Merci Silmarib !
1615 MecAUHD Le 3615 MEGALAND est à rheure actuelle le serveur possédant le téléchargement le plus complet de France.
Vous pouvez accéder librement à plus de 600 Mo de domaines publics compressés pour Atari ST. Amiga Mac et compatibles PC. Protocole BBT Dialoguez avec d'autres connectés grâce è notre pussant service de messagerie comprenant les dsatogues-contacts. Les salons, les boites aux lettres (avec bals binaires) les rubriques, la tribune libre et raffiche publique.
£ Venez vous éclater avec l'un de nos ieux primés pour découvrir Bomber. Terminator. Pac Man. Pendu. Hangmaa Snake et ThriBer. Le motfeur score mensuel tous jeux confondus remporte un superbe lot (radios, appareils photos, console Lynx. Etc..). Pour recevoir votre logiciel de téléchargement "BBT” gratuit, envoyez-nous une disquette vierge ainsi que 9,70 F en timbres à CLUB MEGALAND B.P. 51 91430 IQNY (Tél t 16.1 60.85.34.91). COMPUSA 2: 'uatrc compilations d'UbiSoft viennent de nous être tadiulécs. Elles tombent à pic ! La mode semble en effet être au stockage. Vite, le détail et les prix
avant l'alerte...
• Attention Explosifs • Amstrad CPC disk K7 : After The War,
Charlie Chaplin. Exolon. Came Over
2. Lightforce. Savage. 169 F (disk) ; 129 F (K7).
• Drive Me Crazj • Amstrad CPC £sk X7 : Action Fighler. APB.
Chicago 90. Higkwav PatroL Stuns Car Raccr. 199 F (disk) ; 149
F (K7).
• Festlvalla :
- Amiga. Atari ST. Amstrad CPC disk K7 : Action Fighter. Créai
Couru. P-47. Super Wonderboy. Trivial Pursuit. 299F (Amiga. ST.
CPC) ; 199 F (CPC disk).
159 F (CPC K7).
- PC : Charlie Chaplin. Chuck Yeager, Saboteur 2, Stunt Car
Racer. Trivial Pursuit. 299 F.
• Les 4 Mercenaires - Amiga. Atari ST. Amstrad CPC disk K7 :
After The War. Permis de tuer. Savage.
Vivre et laisser mourir. 259 F (Amiga. ST). 209 F (CPC disk). 169 F (CPC K7).
ES CENTAINES DE lOOiClf..' MIC» UN ATARI ST z w: te 3é»5 I RFXWAM ou jou r» Pocmon et d-i Srx»e et gagne; croque mois ld micro ordinateur AÎAHlS» Et a vous avez un minitel 5. Vous soroz surpris pat ta cjjoKô du graphème I FREEWARE Vous permet de télécharge «y .
Des centaines de ’ogiceis avec le pi-s grand transfert flabio o' roptdo près 03 6 X-octsts par nul© (pou moins de 25 troncs, vous téléchargé? Lt. fabuleux jou d êchecs il Stùco Ou 3ôl5 fRE£iVAS£ constituez vcui une ociiGtr*£Qj& oe ogices d» ouo*- té pout votremlcro IBM PC ou corrcoroes. Et AlAfti DISPENSABLE KII D 11 LECHA RGEME NT QUICKEI harger tous ces tagicteis Qui votn offendont vous devez posséder le vit de féoôchargemetM QOCXE* Co Vit est constitué d’une disquette conteront le programme ClflCKER et d’un câble do tatson micro-mintci Poa commander ce Wt, remplissez d- dessous 5e oen de
commando S vous possédez déjà te code, txanchovoui eut te 36-5 FREEWARE o&J commander ta dhouotto uniquement IEU DE RENCONTRE PASSIONNES DE MIC .
Retrouvez vous dans a message?*? Et les diroct los rubrique* vous permettant de rentrer en contact avec d'outras passionnés oe riao tes boite*, oitt lettre» wt tes Jeu» (Tvar,t-ofEm«ére tout «et mots téléchargez lot démonttrahore Bon de commande û découper et â «etoivner scus ervQicoce offrarcMo a CPO 3615 Fioowaïo. 39 roo St Anrone 75004 PARIS.
I lout te oôire recesar le lu? Complet. (câo*. Dxquottu Ojckor, documentation put us te cte» en cooeou) ou prt io*c o de 149 F * Je pouedo dopa m code mao mkvtel et te »r o*o uKjuemenî recevor le cgcioi Qdcfcar pou mon rrtero 29 F* I jpeguette PC ou Compontle 6 pouce 1 4 .... 34F* | iPaouette PC ou Compati tio 3 pouco 1 2 PRENOM ..... 34 F * ( ZÎD ATARST Adresse . Etogo ...Bâtiment .. Code Postal Vhe .....Tél. (tocuttqtio
... " Jnntpç .ncreoj*oic»ae«»CPO _____-sxVi'WJ"' ____ GUEGUERRE CIVILE DocAmiga: Alors, mon pauvre Prof • la forme ?
Ça va comment depuis la dernière miction (impossible pour vous, d ateurs) ?
Prof ST : Groompf !... Riez. Riez, un son de janvier, je deviendrai fou et après je tuerai tout le monde, je... Doc Amga : El tu deviendras le maître du monde ? C'est ça que tu voulais cire, espèce de crapule à rossorts ? Mais ça fart des mois que tu racontes ça... Prot ST: Très cher, on ne peut préjuger de ce que sera le marché de la micro dans quelque temps.
DocAmiga : Peut être, mars en attendant, tu me lais perdre le mien et mon calme, crapulo vermineuse. Tant pis. Pendant quo tu fais sem blant do fouiller dans tes poches à la recherche de rossignols qui feraient pisser de rve un camofot albanais, ôte-toi de là • que je m'y metto. On la voit bien ma petite gueule ? Bon. I begn la bigumo...Causons tfun éditeur français. Titus, Un peu après le Mm. Voici venir la suilo logique de toute opération de markoting rondement menée, je parle bien sûr du célébro Dlck Tracy (ouaip !). Euh... c'est vrai quo lo logiciel n'est pas particulièrement génial mais
loul do mémo, il y a do quoi bien s'amuser, pour Il ne se passe vraiment rien de par le vaste monde... Dites donc. Prof ST et Doc Amiga, on va faire comme vous - on va balayer sur le pas de notre porte avant d’aller emmerder les autres.
Peu qu'on a me faction ef qu'on so délecte à filer des coups de fi ngue sur tous les humains à chier qui nous détëent devant la gueule pendant le steston baveus qu'est rexistence de caves dans note genre.
ProIST : Mous aussi, on Ta sur ST - mais je suis faccord avec vous. Notre version n'est ni mefteure ni pre que cette Nutdu chasseur qui borde les cauchemars matinaux de DocAmiga : De quoi, tantouse - r» meJfeure ?!
Heureusement quo pas metteur*. Ah que ouais... depuis quand les jeux ST ont-is cette abominable prêter:ton ?
Prof ST: Je ne vous.- DocAmiga : Laisse béton et listen the Master... Voia venir le temps de Total Recall (Océan).
Là aussi, if s'agit de l'adaptation (mitigée) du film nietzschéen qui célébrait l'ascension du Surhomme, en l'occurrence Schwarzy - une véritable sculptured'Arno ! La présentation etla musqué du soft valent tout de même le déplacement Pour le reste, il s'agît d'un jeu d'arcade tout ce qu'il y a de plus conventionnel : Il personnage se déplace vu de côté dans un décor qui scrolle eommo tous les arrière-plan» du monde. Pas de quoi s'arrêter et lever la patte d'admiration. Philip K. Dick ne doit pas étro content, aux paradis artificiels I ProfST: Je ne vous le lais pas dire, Doc. Ton«.
Puisque vous m’avez donné la parole, je vas on profiter pour vous parler do Crime Wave. D'US Gofd. Ah... volé un superbe jeu d’arcade sortant pour une I013 de l'ordinaire de la mosse.. Le scénario ne brille pourtant pas par l'originalité puisqu'il s'agit do sauver la lillo tfun préti- dent, mars pour une fois, les graphismes et la présentation générale are nbsofutely boautAJ Par moment, des scènes animées permotlont d'admirer do belles images digitalisées. Boa c'est vrai, black and whito garantis • maiscommi vous n'hésitez pas à toucher à vos potes, m 8 T Prof ST : Il oso demander pour
quoi ! Parcs que.
Presse-purôa mongoloïde, on- fan: de pauvres.
Mb»; Mas or permet de traiter 16 voies I DocArriga: Tu Tas déjà dt. Pourri... ProfST: Oui. Mais vousnem'écoutez jamais. Et d'où proviennent les sons usiitablos sur «fcgttan?
Doc Amiga : Ben.
Ce sont des sons qu'on repique dans d'autres jeux, problom ! Pourquoi ?
Doc Amiga : Ouais, co truc mo fart envisager Prof ST : J'en étais sûr ! Tous des prates sur une solution à tous toi problèmo» cfordro ST.. Armga ! Sachez. Môssiour. Que les sons de Ouais... ST comme KG, comme Kl... Mustc Mister peuvent être des sons Prol ST : Espèce de nazillon I èchantàonnés avec S T fleptoy.
Dec Arriga : Ton bec I Laisse-moi plutôt te Doc Amiga : Ouais, mais on peut aussi piquer présenter un jeu pas terrible mais qui nous les sons d'autres jeux, i me semble ?
Replonge quelques années en amère : Fast Prof ST : Escroc à la petite semaine I Food, édité par Code Mastar. Grosso modo et DocAmga : Peuh I Passons . Alors moi. J’ai un plutôt grosso quo modo, on lait, ce jeu se truc incroyable, un jeu beige Incroyable parce présente comme une sorte de Pac-Man dont les que belge et non parce qu? Est intéressant.. décors auraient été changés. On se promène Prof ST : Jalousie. Jakxisie...zi !
Dans différents décors envahis par des Doc Amiga : Ne prête pas aux autres, vieux poultouzos rôtis au point d'hormone et des dépravé saden. Les tristes sentiments qui rha- hamburgers essoufflés. Sauf à me donner en- kxtent Par rapport à la pénurie qu existe outrevie de gerber sur le slip d'un laideron de ban- Quiévran. ça franche dans le lard.... A part ça.
Lieue postnuc’-éa e, le jeu vire plutôt au grade- Ziriax n'a rien de bien couilles. Extraordnaire : un vaîs- ProfST: La parolo est mienne t Voici un excet- seau de fespace vole à lent, vraiment étincelant logidel qui permet de la rencontre dun tas de trafiquer ses sons sur ST et surtout de les spntes cauchemardes- inclure dans d'autres logiciels. Bon. C'est vrai ques qui lui tirent des- Cfjo la chose se trouve livrée avec une carte se sus. Au sol. Des chars branchant sur ST uniquement, ce qui explique lancent des roquor.es. pourquoi les sons se révèlent aussi boaux I Vous m’en dxez tant...
Doc Amiga : Oui. Parce que je voudrais pas Prof ST : Vraiment insi- médiro, mais les sons du ST. on dirait les cris goûtante, votre histoire, dunoba oino trisomique agonisante on train do En revanche. Info- subir les derniers assauts de Moby Dck. Grames nous prépare ft-o STGnagnagnalCher.MusIcMaster.èdîé une avalanche de togi- par Ubi Soit, est un utilitaire... AB is possible, my dels pour les mois à ve- dear : fi'trer les sons, les retourner, les tordre, rôr. Son! Annoncés plein les bidouiller ot aussi les remettre dans l'ordre, de produits, dont certains En gros, taire de la musique, quoi I
On peut semblent particulière- saisir les notos en se servant du clavier du ST. ment appéussants. Le _ Absolument affolant I premier, et non te moin- Doc Amga : Arrête ton char, on l'a aussi sur cfro. Ne possède pas encoro de rom. On sait Am ga I qu'il paraîtra vers avrikhnai et qu’il s'agt d'une ProIST : Je mo gausse... Sur Armga, i n'y a que simulation de chef d'entreprise. Si ça llashe 4 voios alors quo sur ST on peut utiliser jusqu'a autant que le fabuloux Srm C .y et s» c'est aussi 16 voles. Intéressant, va tacher ton pantalon adeurs.
OocAmga : Ah quo... euh... histoire de ne pas mo faire un enfant par- Prof ST : Succédané dignaro I La version ST derrière. Oo imagine déjà dmeroyabie histoires esl 4 fois pus puissante et puis je vous prie de de chômage, de grèves et autres joyeusetés de la fermer. La vie patronage.
Doc Amga : Rien à foutre parce que nous, on a Doc Amga : Tu Ta vu. Alors ?
Muglclan sur Amiga. Il s'agit dun produit oom- Prof ST : Euh. Non. Mais John Lennon a dt : parablo à MvslcUêSlor. Là aussi, il est possible *lmagne...* do travailler les sons et de créer ses morceaux. Doc Amga : N’importe quoi I ProIST : Sur comUen de voles? ProIST : Qu'importe 1 En tout cas - et ça je rai Doc Amiga : Ben quatre, pourquoi ? Vu - Sim City Architecture 2 sort a bientôt su ST et sera édité par Infogramos. En fait, il s’agt dune disquette supplémentaire qui permet de jouer au travers de nouveaux décors et à de nouvelles époques. Enfin, nouvelles, façon de pa tor puisque la
disquetto comportera des éléments qui font aSusion à l'Asie impériale, le Far West et le Moyen Age • les icônes changent du tout au tout.. Qu'advient-il des aéroports, des usines et des crashs aériens, je vous le demande ?
Doc Amiga : Eh bien ?
Prof ST : Eh bien, ils se transforment on châ- teaux-ferts eu en mines dor suivant l'époque.
De la même façon, Ios accidents d'avions deviennent dos attaques de dragons ou dos plantages de ballons ascensionnels. Bien sûr.
Les centrales atomiques disparaissent au profit de sourcos d'énorgio plus confcrmos à la raison comme les moulins à eau ou à vont... Doc Amiga : Un peu anarchique... euh, archaïque I ProfST.Oui. mais Infogramos a encoredaufres trucs en chantier... Un super billard en 3-D ; ATP Tours, un jeu de tennis ot In tho Dn k, u no ad.ipt.itcn en jeu d'action de C.tff of Cttwihu.
Cêlêbrisslme jeu de rôle inspiré do l'cnuvre de H P. Lovecraft Par Dagon, parAbdulAlhnzred, parle Chaos Rampant et la cohorte des créatures dArkham. Vo Jà qui risque de donner du bon temps aux passionnés dhorreur. Autre sortie sur ST. Mystlcal, un jeu daction bon sympa ot plein dhumour, sur lequel je reviendrai prochainement.
Dec Amiga : Remarque, dans le genre gore, Evil Dead n'est pas piqué des hannelons. Musique digitalisée tirée du Mm ot graphismes bien sanglants - évitez d'y jouer seul les nuïls de mnm pleine lune... ProfST : Allez donc dans ces terrains vagues hantés par les victimes de votre bécane assassine. On nra bien I Doc Amiga : D s tout do suto que les Armgaphllos sont des faos jaunes I ProfST : J'affirme • avec la voix do Joan-Marlo Le Pon • que les Àmigâtoux sont des toios jaunes !
Doc Amiga : Amigaphlles.
ProfST : Yolfow livers... Doc Amiga : Fuck fa mère I ProfST: Warf, wa f, wart I Trouiïomèlfe à zéro, les miches à glagla... Doc Amga : Je raurai au prochain round, AMSTRAD CPC f ?
Tel rie, le jeu favori d'Obélix.
JL uld'jK rd.j»jnlUnitc»~hnic cl ju préalable, no» plu» plaie» excuse» pour le» imperfection» du It-ltngfhkiJnn' 431. Dontxoieile cofteclif. Cnnez-moi. L'équipage ju rapport en j vacréinciM pri» p,*i«r v»n grade !
• l.igne 510 . Rajouter llicniie 3 cl l«.
• Ligne» 580. 590. 610 cl 620 attention. Ij xarijblc -petit I* »c
confond axee le chiffre I inc pj» lire 1 ¦ I nui» I.-1 K
• Ligne !270 : remplacer II JE
(X. YI i par II JhiX.Y ll.
• I igné I MO : remplacer Z = AZ pjt .rAZclZI II » X • I.YiZI par
ZI II «X* l.Yi-ZI.
• Ligne I3WI ; remplacer Z--AZ par Z»A Z Il IKIMIKI ION (halle
»c» propre» création», le druide du CPC i|u‘e»l Claude Le
Moullce »‘c»l fait une »p»!»ïalitc d'adapter a »a gui»e le»
»ofl» du («mmercc. Il nou» propose aujourd'hui une courte
er»lon
ll. i» ci'Koiducélchti»»inie l'fln i, ju»»i |»a»»ii•munie que
l'originale.
Télrie. Celle loi» franchement l'elle
• plu» précisément de» Côte» d’Arnuu •. »c joue imlillcremmeiil
au ela»ier ou au joystick.
• Gauche, dioitc : depl.iceineni latéral de la pièce
• ilaul . Quart de tour.
• lire «ni copy : chute CZ
I. IN!INC I III.OC 10' : : : ::::::: 20' 30 • 1HTHIC VON ItASIS
40' : 50 . PAR W : 70' CI .AU DE 1.1; MOUI.I.EC SU' • 90 KHI'
YARIAHI.LS l l: BASE IIII• : : : : : : : : : : : : : : : : : :
: : : 120 SY.M HOI. 251.0.0.1.0.0.0.1.0 130 DETINT A Z MOOE I
INK
0. 0:|. K I.MSK 2.6:INK
3. ;5:bordi:r o I4oTRS-CIIRNi 22i*CIIRm 11: NR5=CIIR5i::»-CHRSoii
l50. OS-CIIRSi23»CIIK$ r DNXS =CIIRSi23i-CIIRMOi IW» WINDOW
«2.16.25.1.3 AVINDOW *3.34.39.3.8 170 enl =2:cii2= I :i= I :
x= I9:y= I ISO l-NT 2.20».20.5:ENV i.15.-
1. 1 100 2iHi INITIALISATION 210': : : : : : : : 220 RI-.S TORL
2X0:1 OR II I TO 13 Kl Al) A.B.U.D.IAVI.MMJW «I.A.II.C.D
23oPAI’liR «1.1. CES «I II ll 5
IIII. N 2601 LSI- PKINI 1RS 24013K'AIE A.C:PI:N0:PRINT CIIR5'2I2
I OOAIEB.C PKINI IIKSI2I3* 250 RI-AI) AS:LOCAïE
A»2.C:PKINT AS 2601F h-6 11 ILS' PI-.N *l.3:FOK g«l TO 2I0
PKINT «1.CIIRN «2lK» ;:Ni:XT g 270 M Xl i.OCATi: 13.23: PI
N LI'RINI TTTKIC VON IIASISM’I NO l.OCM i: 20.24: PKI NT
’hy-J.OCATI: 15.25: pkint I.MC software- 2X0 DATA
I.S.1.4.1."TIME '.1.8, 6,9. I. I IM-.'.VUU .0.1 .MAT .I.S20
.iU“SC()R V V4(ai.23.2. T ll il 2*xi I» IA
15.26.1.20.2.12.20.22.2 5A.17
.3.3.0.16.25.1.10.0.2.7.KS.0.3
4,39.3.8.0.2.7.22.22.0.34.39.22.22.0 Vriv=0 ;0Sl
BII20.b=0G0SUII I l60.rec=(l:GOSUB 1 loi» 310
lp»«350:lps|p»:I.OCATI:
3. 3:PRINT ip 320 PliN l:DIM»p$ l‘U : RliSTORi: 370:FOR h=l TO
9:FOR i=| T04:READa 330aS=BINSla.9):eS=":FORg=l TO
9:hS=MIDSfaS.g.l 340 II hSa'O* TIIEN bS'-CHRSi32 350 II
bS=T AND h 4 TIILN hS=CHRS»l43i FI.SI. Il hS=*1* TIILN
hS=C1IRS«207) 360 cS=c$ «bS:NEXT g:»pSih.rl=eS:NliXT i.h 370
DATA 448.73.7.292.457.
79. 295.484.432.216.27.54 3X0 DATA 240.153.30.306.201.
I5.204.4S0.464.X9.23.308.2
42. IS5.I5S.3I4 390 DATA 4tw.94.3l»7.244.4|4 .378.243.1X9 400 PKN
3:FOR h=4 IO l9:!.OCATH Ih.h PRINT SÎRINGS(lo.CIIRSi25ln NI X
I 410 »pl = IN)iKND*9i* I :»p2 = IN 11 RND*9 « | || »pl -»p2
TIILN 410 420 I LS «3 cnl=cnl»l:IF enlc4 IIIEN cnl-l 430
aS=LLITSr»pSl»p2.l l.3i.hS= MIDM »pSi »p2.11.4.3 » cS - K ICI
11S i»pSi»p2.l i. »i 4411 PI N cnLI.OCATF. 36.5: PKIN I aS
LIR AI I: 36.6PKINI l»S I OC A II: V..7 PRINI cS 45o Cl S »2
cn2ren2* I II- en2=4 TUEN cn2r| 460 aS = I.EFTSi»pSi»pl.0.3
FS» MIDSi »pS( »p 1.11.4.3 te N=RI(i|| Isi»pSi»pl.ii.3i
470PENcn2 MX Ali x.» PRINT jS-LOI*ATI: x.yl PRINT hSUX AIE
x. *2 PRIM »S 480 :: : : : : : : : : : : : : : : : : : : :
490 ': KIHTINF. PRINCIPALE : 500 5IOCOTO 1230 5201F JOYiOM OR
INKEViXi-.O TIIF.X 5X0 5301F JOYOO=X OR INKEYi I »=0 IIIEN
620 54011 JOYiOml OR l KI:Yi0i=0 IIIEN 650 550||TOVi0i. I6OK
INKEY 9|=0 IIIEN 6X0 560 GOTO 510 570': : : A GAUCHI: ; : .
580 SOUND 1.100.2.5 590 IF TESTr246.3601=0 AND TESTl 246.3761=0 AND TESTi246.3921=0 IIIEN x=x-
I. CLS ¦2i;OTO 470EI.SE 510 «H)X= .|:CI.S *2:GOIO 470 610 ': : :
A DROITE : : 620 SOUND 1.100.2.5 630 II- TEST»398.3601=0 AND
TESTl 398.3761=0 AND TEST(39S.392i=0 TUEN x=x»I.CLS *2 GOTO
470 EI.SE 510 640 : : 1 4 DE T OUR :: : 650 FOR r=l TO 15 STEP
2SOUND 1.50-
r. l.5:NI:XT:t=l-l:IF 1=5 TUEN 1=1 660 CES »2:x=l9 (iOTO 46» 670
•; ; : CHUTE : : 6X0 SOUND 1.200.50,7.0,2 690 , •! -10 I OR
i=l IO 3TDK h=l TO 10 7IKI IF TEST 234*ih*lOi.TUX- (16-Mloll
IIII.N colMilF
e. .|| eol TIIEN col » ll 710 NF.X I h.i 720 ImalOFOR tal TO 3
IOK h-1 TO |o 730 II IEST 4|0(h’l6i.l0S. I Ih'illoll IIIEN Dut
-h IF linlOin II UN lm=lml 740 NEXT h.i:lin ll*fin 750
pa»=20:I OR li=e«l TO lin p.i»m=O ha»e=325 760 Ki»e=Ki»e*l6
770 IFTEST(234arh* Ho.luccMI TIIEN pj»m»pj»ro» LGOTO 760 7X0
pa»b=0:Ki»c=349 7‘HI Iu»c=hj»e-I6 XOO II TEST(234««h*
I6 .lu»e)=0 TIIEN pj»b=pa»tul GOTO 790 810 |ul=pa»ni pa»b:IF
p.i» pal TIIEN pa»=pjl 820 NEXT S3CI LOCATE I. I : PRINT NRS
»XOS:PI.OT •I0.I0.EN2 T AG 840 FOR h=l TO pa» MOVE l -
h*l6.4l4.|Y*l6):llKINT AS: 850 MOVE C -II* 16.398- V 161
PRINT IIS; MOVE (X-
I) *I6.382-|Y* I6):PKINT CS.
860 )=y*l:MOVE (XI 1*16.414. (Y*I6):PRINT AS; S70 MOVE iX-l 1*16.398- T , f Œil DE ME» !
k Tétric, le jeu favori d’Obélix... A outd ubord.avanttouiecho.se et au préalable, nos plus plates excuses pour les imperfections du listing Osliidi (n°43). Dont voici le correctif. Croyez-moi. L'équipage au rapport en a sacrement pris pour son grade !
• Ligne 540 : rajouter 16 entre 3 et
19.
• Lignes 580. 590. 610 et 620 : attention, la variable «petit I»
se confond avec le chiffre I (ne pas lire I -1 mais L-1 ).
• Ligne 1270 : remplacer IF JE
(X. YI ) par IF JE (X.Y-I ).
• Ligne 1340 : remplacer Z = AZ parZ = A-Zet ZI =JE(X+I.Y)ZI par
ZI = JE(X+1.Y)-ZI.
• Ligne 1380 : remplacer Z=AZ par Z=A-Z.
TETRIS BRETON Outre ses propres créations, le druide du CPC qu'est Claude Le Moullcc s'est fait une spécialité d'adapter à sa guise les softs du commerce. Il nous propose aujourd'hui une courte version Basic (7 Ko)ducélébrissime Tetris, aussi passionnante que l'originale.
Tétric. Cette fois franchement celle
- plus précisément des Côtes d'Armor-. Se joue indifféremment au
clavier ou au joystick.
• Gauche, droite : déplacement latéral de la pièce.
• Haut : quart de tour.
• Fire ou copy : chute.
LISTING EN BLOC 10’ 20' : 30 ' : TETRIC VON BASIS : 40' : : 50' : PAR : 60' : : 70' : CLAUDE LE MOULLEC : 80' : : 90 100 ' : VARIABLES DE BASE : 110 : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : 120 SYMBOL 251.0.0.1.0.0.0.1.0 130 DEFINT A-Z:MODE l:INK
0. 0: INK l.2:INK 2.6:INK 3,25:BORDER 0 I40TRS=CHRS(22)+CHRS( I
): NRS=CHRS(22)+CHRS(0) 150 XOS=CHRS(23)+CHRS( I ):NXS
=CHRS(23)+CHRS(0) 160 WINDOW 2.16.25.1.3 : WIN DOW
3.34.39.3.8 170 en I =2:en2= I :t= I :x= 19:y= 1 180 ENT
2,200,20,5:ENV 1.15.-
1. 1 190 200 ': INITIALISATION 210 : : : : : : : : : : : : : : :
220 RESTORE 280:FOR H=l TO 13:READ A.B.C.D.EAVINDOW !.A.B.C.D
230 PAPER I.E:CLS I:IF H 5 THEN 260 ELSE PRINT TRS 240
LOCATE A.C:PEN 0:PRINT CHRS(212):LOCATE B.C:PRINT CHRSI2I3)
250 READ AS:LOCATE A+2.C:PRINT AS 260 IF h=6 THEN PEN
1,3:FOR g=l TO 240:PRINT 1.CHRS
(206) ::NEXT g 270 NEXT:LOCATE 13.23: PEN LPRINT "TETRIC VON
BASIS”:PEN0:LOCATE 20.24: PRINT "by":LOCATE 15.25: PRINT
"LMC SOFTWARE" 280 DATA 1.8.1.4.1."TIME". 1.8.
6. 9.1 ,"LINE"33,40.1.9.1."NEXT1.1.8.20
.23.2."SCOR".33.40.20.23.2.”HIGH" 290 DATA
15.26.1.20.2.12.29.22,2
5. 3.2.7.3.3.0.16.25.1.19.0.2.7.8.8.0.3
4. 39.3.8.0.2.7.22.22.0.34.39.22.22.0 300 sc=0:GOSUB 1
l2():li=ü:GOSUB 1160:rec=0:GOSUB 1190 310
tps=350:tp=tps:LOCATE
3. 3.PRINT tp 320 PEN I :DIMspS(9.4): RESTORE 370:FOR h=l TO
9:FOR i=l TO 4:READ a 330 aS=B I NS(a.9 ) :cS='"' : FOR g= I
TO 9:bS=MIDS(aS.g.l ) 340 IF b$ ="0" THEN b$ =CHRS(32) 350 IF
bS=" I " AND h 4 THEN bS=CHRS( 143) ELSE IF bS=" 1 " THEN
bS=CHRS(207) 360 c$ =cS+bS:NEXT g:sp$ (h,i)=cS:NEXT i.h 370 DATA
448.73.7.292.457.
79. 295.484.432.216.27.54 380 DATA 240.153.30.306,201,
15. 294,480.464.89.23.308,2
42. 185,158.314 390 DATA 409.94.307,244.414 .378.243.189 400 PEN
3:FOR h=4 TO 19:LOCATE l6.h:PRINT STRINGSl 10.CHRS(251
)):NEXT 410 spl=INÎ(RND*9)+l:sp2 =INT(RND*9)+I :IF spl=sp2
THEN 410 420 CLS 3:enl=enl+l:IF enl=4 THEN en 1 = 1 430
a$ =LEFTS(spS(sp2.1 ),3):b$ = MIDS(spS(sp2.1 ),4,3):cS=RIGHT$
(sp$ (sp2,l),3).
440 PEN enl:LOCATE 36.5: PRINT aS:LOCATE 36.6:PRINT bS:LOCATE 36.7:PRINT c$ 450 CLS 2:cn2=en2+I :IF en2=4 THEN en2=l 460 aS=LEFTS(sp$ (spl ,t).3) :b$ =MIDS(spS(spl ,t).4.3):c S=RIGHTS(spS(spl.l).3) 470 PEN en2:LOCATE x.y :PRINT aS:LOCATE x.y+l:PRINT bS:LOCATE x.y+2:PRINT cS 480 : : : : : : : : : : : : : : : : 490 ': ROUTINE PRINCIPALE : 500 : : : : : : : : : : : : : : : : 510 GOTO 1230 520 IFJ0Y(())=4 0R INKEY(8)=0 THEN 580 530 IFJOY(())=8 OR INKEY( I )=0 THEN 620 540 IFJOY(0)=I OR INKEY(0)=0 THEN 650 550 IFJOY(())= 160R INKEY(9)=0 THEN 680 560 GOTO 510 570 ': : : A GAUCHE : : 580 SOUND
1.100.2.5 590 IF TEST(246.360)=0 AND TEST(246.376)=0 AND TEST(246,392)=0 THEN x=x- I :CLS 2:GOTO 470 ELSE 510 600 x=x-l :CLS 2:GOTO 470 610’::: ADROITE::: 620 SOUND 1.100.2,5 630 IF TEST(398,360)=0 AND TEST(398.376)=0 AND TEST(398.392)=0 THEN x=x+l:CLS 2:GOTO 470 ELSE 510 640'::: 1 4 DE TOUR::: 650 FOR r=l TO 15 STEP 2:SOUND 1.50- r,l,5:NEXT:t=t+l:1F t=5 THEN t=l 660 CLS 2:x=I9:GOTO 460 670 ': : : CHUTE : : 680 SOUND 1,200.50.7,0.2 690 col=IO:FOR i=l TO 3:FOR h=l TO 10 700 IF TEST(234+(h* 16),408- (16*i)) 0 THEN col l=h:IF col I col THEN col=coll 710 NEXT h.i 720 fin=IO:FOR i=l TO 3:FOR
h=l TO 10 730 IF TEST(410-(h* 161.408- ( I6*i)) 0 THEN finI =h:IF finI fin THEN fin=finl 740 NEXT h.i:fin=l I-lin 750 pas=20:FOR h=col TO l’in:pasm=0:base=325 760 base=base+16 770 IF TEST(234+(h* 16).base)=0 THEN pasm=pasm+l:GOTO 760 780 pasb=0:base=349 790 base=base-l6 800 IF TEST(234+(h* 16).base)=0 THEN pasb=pasb+l :GOTO 790 810 pal=pasm+pasb:IF pas pal THEN pas=pal 820 NEXT 830 LOCATE 1,1 .PRINT NR$ +XOS:PLOT-I0.I0,EN2:TAG 840 FOR h=l TO pas:MOVE (X-
I) *16.4I4-(Y*I6):PRINT AS: 850 MOVE (X-l ) : 16.398-
(Y*I6):PRINT BS::MOVE (X- I )* 16,382-(Y* 16):PRINT CS: 860
y=y+l:MOVE (X-1)* 16.414- (Y*16):PRINT AS: 870 MOVE (X-l ) =
16.398- iY Un l'KINT l»S::MOVF l ‘16.3X2-1 Y* I6(:I’RINT
CS; XXII SOI NI) 1.4« »|||* IIII.3.5 NI.Xl liTAC.OIT XV»
I.OCATi: l.l l’KI.XI NXS.IKS VIIII %|tl nsp2 p2 IXFiKND'Vi «
1:1F sP2=sP| TIIF.N «XI) VI»lr=l:CLS*2
* )2» noirrlI I OR I TO 14 »30F(»Kh=l loin vi» u
ri.sT(:.)4.»h‘i n.ss* * lh)KII TIIUN noir=nou* I ‘)50 M X 1
II ‘JM ll:fh*ir=OTIIi:X(ïOSI'll 100(1
• )7» Il n.m=l« IUHN ‘Ml EI.SU ¦i(iii=il VXD NliXT
• MIOOTO loin IIIIIII I .OC AT H l.l: l’KINT urS WINDOW
*4.16.25.2.20- 1010 I.OCATi: *4.111.1 PRINT
• 4 .(' H R Si I I ): 1.01* A1 h
l. l: l’KIN T ttS I020PI N.VI.OCATU 16.4 l’KIN I
STRINCt$ 10,lTIKSi25l n HO» ipulpv I I) : n- ¦ % c • S S : GO
S t' Il li:0:li=li.|:CiOSL'H 1160 = - I KUTI RN 1114» nor=»:l
OR h=l TO I» I «5ll II TUSr(234.(h’161.344kMITIII N
ii. ii = I |060 UXT:II nor=l IIII.N 12X0 IO70lp=tps:||- lp 50 I
III.N |pc5» I(IX» | = | x |‘): j ItiOlO 42» I0* l) ..... I
KM» : 1.I1S SCOKF.S III» : : II :»IT N 3 I.OCATI: 2.22 l’RlN
I nrS;'iNM)Oll»':ll »c=0 TIIUN RI. I CRN F I WARK 1130 II
*v l(N) IIII.N I.IK AII:
6. 22 l’KIN I mS;’ I.IK AII
5. 22 l’KINI irS;s. RI II RN 1140 II- v. l(Mi IIII.S LOCATI:
5. 22 l'KINT IMS.* ¦ I.OCATI-
4. 22 l’RINI (rS .:RI Il RN 11 SU II- %c I ( H lOTHEN I.OCATI .
4. 22.l’KINT niS." "rl.OCATF.
3. 22 l’KINT uS.v. RI.Tl KN 116» IT-.N 3LOCATF. 2.x PRINT
nrS:'..0» MF Ii=» TIIF.N RF.TCRN 117» IF IklO 1 III.N i.ocatf:
5. S l’KINT nrS:* M.OCATE 4,X:I’KIN I trS.li RF.ILRN 11X0 I.OCATI
4.S PRINT nrS:'
I. OCATI: 5.x l’KIN I irSili: RI.Il RN ll*J» PIN M.OCATF. 54.22
PRINT niS:*»(XXXl»'.IF rec=0 TIIUN KUTCKN 1211» Il rcc K*0
IIIF.N I.OCATF: 5S.22.PKINI n»S:' *:I. K TI.
57. 22 PRINI irS.fec RF.TI RN 1210 II- fccOUXlTHFN I.OCATF.
57. 22 PRINT n»S:* UXAIU
36. 22 PRIN1 irS.rcc RI.il RN 122» Il rcc l »( ('» T III.N
I. OCATI 56.22 PRINT nrS:' ¦ i.ocatf: 35.22 print trs :rcc RI Tl
RN 123» ipalpl PIN 3:1.OC ATI
5. 3 l’RINI nrs.ip;(rS:ll tp » TIIUN 52» 124» I.NT 4.2».3.5 SOI
NT)
4. 2». lui. 15.H.411() IO 6x0 125»' 120» UN DU PARTI!: 12X0 KIR
»=l IO 2(NiSOt NI)
1. 1. 1.14 : NI X 1 :FOR 0=1 IO 16 1 OR 11 = 1 IO I» I2‘ » IF
TI:ST(234tilC H».SX « £‘16(1=11 IIII.N 131» l3(H)sc=ss'» I»
SOI NI) 1,(1.15.15 . L.,l5:(iOSITI 112» 131» PhN ICI.OCATU
I5-I .2»- g:PRINT ClIRSr 1431 132» NUXT h.gPF.N 1:1F tcc«
TIIUN rcv='c:OOSl’B I l**o 133» PUNI I.OCATF. |6,1»:IT:N 3
PRIV1 U.NU AUTRE.*- 15 Kl I.OCATI: IS.I2 PRINTtO Ni" 135»
AX=1NKUVS:IP AS=" TIIUN 135» 136» ;iS=t PPFKSi jXi.IF jS=*N*
TIIUN UNO 137011 ;iS= ) TIIF.N I3XIIUI.SI: 135» 13X11 CI.S
»3:CI.S «2 SC=»: (illSCIl ll2»:l.l=».OOSCH II Ml 13*5(1
TI’S=35l):TI’= TPS X o|X:Y'o|;G(H( 4(Xi l’OKF.CR YMSI R l)
CPC Aulrc chose .Min tic vous faire l'ioiiicr de quelques
merveilleux petits programmes en langage ma- s II lits'.
IIOIIs VollsOllions dés ,| |s*C - seul un cou» uni il.me .i
cimservct pieiiscmeni. Autorisant la saisie en tonte sécurité
sles codes licvadécim.nix qui ne mans|ueionl pas d'oinei pus.
Hautement selle inluii|iie Ijne sellants ne s'ébm- item pas
sic l'évidente sinidilude
• lignes de II» codes au lien de X - avec un programme avanl lait
les Ivauv )iKirs d'un nuga inecoesui- renl. Hélas délunl
I.'auteur iJu programme! Est le ntênie. Le chef de rubrique
islu muga inci également..
I. 'ulilisatiori se fevele d'un confort extrême. Indique à
ladcmuDsls- de l'ordinateur, et sans aiistin prclive,
l'adresse de début en h** adécintal du listing publié. Tape
ensuite 'uniquement' les coslcs cl les sommes ds- contrôle.
Les adresses suivantes. Espaces et validaiistcts sont
automatiques lia touche Del utilisable en cours de (rappel Un
cas d’erreur décclcc par le checksum de fin sk ligne, un
signal cl un message d'alerte prec:cdeitt le réalliehaee de la
ligne litigieuse à corriger au movendu curseur. I ne fois
Udonivee rectifiée, l'appui sur la touche fléchée droite
réalliehe le resie de la ligne gardes* en mé- nume. I.aditc
louche permet egaie- ment de dupliquer facilement une ligne de
zéros Un lin de saisie, la sauc egaide binaire s'elfeclue
après appui sur la touche S et enliée du nom de lis hier.
Ilret. (eut cela est ¦ellemem ev idem a l'emploi . I e moment
cenu et si besoin est. Nous appoitcrons quelques précisions
supplémentaires
i. istim; a stocker l»PtsleuiCPCiMieioNe»s pw| i 2» MEMORY
A2»»»I)IM )Si34i MODE 2 liOKDUK (Y* 16):PRINT B$ ;:MOVE (X- 1
)* 16.382-( Y* 16):PRINT C$ : 880 SOUND l.46+(h*IO).3,5 :NEXT
h:TAGOFF 890 LOCATE 1.1: PRI NT NX$ +TR$ 900 spI
=sp2:sp2=INT(RND*9) + I:IF sp2=spl THEN 900 910 tr=l :CLS 2
920 noir=0:FOR z=l TO 14 930 FOR h=l TO 10 940 IF
TEST(234+(h*16).88+ (z*l6))=0 THEN noir=noir+l 950 NEXT h 960
lFnoir=0 THEN GOSUB 1000 970 IF noir=IO THEN 990 ELSE noir=0
980 NEXT z 990 GOTO 1040 1000 LOCATE 1,1: PRI NT nr$ :WINDOW
4.16,25.2,20- 1010 LOCATE 4,10,1 :PRINT 4 , C H R $ ( I I
CLOCATE LLPRINT tr$ 1020 PEN 3 : LOCATE 16.4 : PR I NT
STRING$ ( 10,CHR$ (251 )) 1030 t p s=ip s- 1 0 : s c = s c + 8 5
: G O S U B 1120:li=li+I :GOSUB 1 160: .= .- LRETURN 1040
nor=0:FOR h=l TO 10 1050 IF TEST( 234+( h* 16 ),344 ) () TH
EN nor= 1 1060 NEXT:IF nor=l THEN 1280 1070 tp=lps:IFip 50
THEN tp=50 1080 t= 1 :x= 19:y= I :GOTO 420 1090 ’:
:::::::::::::::: 1100': LES SCORES : 1110 : : : : : : : : : :
: : : : : : : 1120 PEN 3:LOCATE2.22:PRINT nr$ ;"000000":IF sc=0
THEN RETURN 1130 IF sc 100 THEN LOCATE 6,22:PRINT nr$ :"
":LOCATE 5,22:PRINT tr$ ;sc:RETURN 1140 IF scclOOO THEN LOCATE
5,22:PRINT nr$ ;" ":LOCATE
4. 22:PRINT tr$ ;sc:RETURN 11501Fsc 10000THEN LOCATE 4,22:PRINT
nr$ ;" ":LOCATE
3. 22:PRINT tr$ ;sc:RETURN 1160 PEN 3:LOCATE 2.8:PRINT nrS:".IF
li=0 THEN RETURN 1170 IF 1 i 10 THEN LOCATE 5,8:PRINT nrS:M
":LOCATE 4,8:PRINT tr$ ;li: RETURN 1180 LOCATE 4.8:PRINT nr$ ;"
": LOCATE 3.8:PRINT tr$ :li: RETURN 1190 PEN 3:LOCATE 34.22 :
PRI NT nr$ ;"000000M:IF rec=0 THEN RETURN 1200 IF rcc 100 THEN
LOCATE 38,22:PRINT nr$ :" ": LOCATE 37,22:PRINT tr$ :rcc:RETURN
12101F rcc 1000 TH EN LOCATE 37,22:PRINT nr$ ;M ":LOCATE
36,22:PRINT tr$ ;rcc: RETURN 1220 IF rec 10000 THEN LOCATE
36.22:PRINT nr$ :" ":LOCATE 35,22:PRINT trS ;rec: RETURN 1230
tp=lp-1 :PEN 3.LOCATE 3,3: PRI NT nrS:ip:tr$ : IF tp 0 THEN 520
1240 ENT 4.20,3,5:SOUND
4. 20.100.15.().4:G0T0 680 1250’: :::::::::::::::: 1260': FIN DE
PARTIE : 1270’: :::::::::::::::: 1280 FOR i=l TO 200:SOUND
1. 1.1.14:NEXT:F0R G=l TO 16:FOR H=1 TO 10 1290 IF
TEST(234+(h*16).88 +(g*l6))=0 THEN 1310 1300 sc=sc+10:SOUND
1.0.15.15 .L,l5:GOSUB 1120 1310 PEN 0:LOCATE I5+IU0- g: PRI NT
CHRS(143) 1320 NEXT h.g:PEN 1:IF rcc sc THEN rec=sc:GOSUB 1190
1330 PEN 1: LOCATE 16.10: PEN 3:PRINT "UNE AUTRE?"
1340 LOCATE 18.12:PRINT"(0
N) " 1350 A$ =INKEY$ :IF A$ ="" THEN 1350 1360 a$ =UPPER$ (a$ ):IF
a$ ="N" THEN END 1370 Ifa$ ="0" THEN 1380 ELSE 1350 1380 CLS
3:CLS 2:SC=0: GOSUB 1120:LI=0:GOSUB 1160 1390
TPS=350:TP=TPS:X = I8:Y=I:GOTO 400 POKEUR AMSTRAD CPC Autre
chose : afin de vous faire profiter de quelques merveilleux
petits programmes en langage machine. Nous vous offrons dès
à présent un court utilitaire à conserver pieusement,
autorisant la saisie en toute sécurité des codes hexadéciniaux
qui ne manqueront pas d’orner prochainement cette rubrique.
Que certains ne s’étonnent pas de l’évidente similitude
- lianes de 16 codes au lieu de 8 - avec un programme ayant fait
les beaux jours d’un magazine concurrent. Hélas défunt.
L’auteur (du programme) est le même, le chef de rubrique (du
magazine) également... L’utilisation se révèle d’un confort
extrême. Indiquez à la demande de l’ordinateur, et sans aucun
préfixe, l’adresse de début en hexadécimal du listing publié.
Tapez ensuite 'uniquement' les codes et les sommes de
contrôle. Les adresses suivantes. Espaces et validations sont
automatiques (la touche Del utilisable en cours de frappe). En
cas d’erreur décelée par le checksum de fin de ligne, un signal
et un message d’alerte précèdent le réaffichage de la ligne
litigieuse à corriger au moyen du curseur. Une fois la donnée
rectifiée, l’appui sur la touche fléchée droite réaffiche le
reste de la ligne gardée en mémoire. Ladite touche permet
également de dupliquer facilement une ligne de zéros. En fin
de saisie, la sauvegarde binaire s’effectue après appui sur la
touche 'S' et entrée du nom de fichier. Bref, tout cela est
tellement évident à l’emploi... Le moment venu et si besoin
est. Nous apporterons quelques précisions supplémentaires.
LISTING A STOCKER 10'PokeurCPC (Micro News 1991 ) 20 MEMORY &2()()0:DIM ()$ ( 34 ): MODE 2:BORDER LES ANCIENS NUMEROS DE MICRO NEWS Les numéros 13,14, 17 et 18 sont épuisés.
PORT GRATUIT ~D Jo vous commando les numéros suivants : ' ....X 20 francs (du numéro 6 au numéro 29) : .....F ....X15 francs (a partir du numéro 30) : .F Pour l'étranger et tes DOM TOM rajouter 10 F par numéro (port inclus) .F Total..: ..F A relourner à Micro News. 2 à 12. Rue de Beilevue. 75019 Paris.
...Prénom : ..... Nom :...... Adresse : Viüe : .. Mon ordmatour est un : I_______ Code postal : Age : J gc 0:INK 0.0:INKI.I3:CI.S:FRINT :PRINT" I changement «le l'ulmtc counntc.":PRINT* S «auxcpjrdc Je» donnée».": PRINT" Taper uniquement le» code» c»juce» cl Ketum automatique» t. 30 PKIVI" Le» llcehc» puche cl dmite «eneM a l'édition.
40rRINT:INPUT"ADRESSEDE DEPART : AS:DS=AS:II'A$ m" TIIEN 40 50 A«VAU"&"4AS) 60 l=0:AS»IIEXS(A.-4):PKINT: PRINT AS:":"::CaVAI.r&‘+
I. UI:TS( AS.2))* V AL( " & " ?kioiit$ as.:h 70 TS=*":WHILK
T$ »"’:CALL &HBSA.CAI.I. &BI)l9:T$ a|N KEYSCAI.I. &BB8D.CAI.L
&BDI9: VHND:TS=L!PPHKS(TSl 80 II TS=CIIR$ (242) TIIEN
TS--CIIKS(I27| 90 IF TS=CHRS(2431 TIIEN TseOStl» 100 IF Tse’l"
TIIEN CLS:RUN I lOIFTSo'S" THEN I40F.LSE
l) =VAU"éfc " • D$ ):IF Dxi AND A 0 TIIEN A A*65536 120
PRINT:PRINT:INPUT" NOM : ",NS:IF N$ "" TIIEN SAVE
NS.B.l).A-I *l 130 GOTO 60 140 IF TsoOIR$ l27 THEN IMMJ.SE IF
IX) TIIEN 70EI.SE 1=1-1 :PKIN I CIIKS4K):* "; TIR 8 ;:IF
U2olV2 TIIEN PRINT aiRStS):" " CHKMSi.
150 GOTO 70 IWIIFTS ‘0"OR TS "F" TIIEN SOUND 7.I5O.20.GOTO 70 170 II TS ’A" AND TS "9* IIII-N SOUND 7.I50.20;GOTO 70 ISO PRINT TS::IF 1-31 TIIEN PRINT":": EI.SE IF l 2ol 2 TIIEN PRINT" *: l90OS b=lS 200 l»l*l :1F I 34 TIIEN 70 210 FOR 1-0 TO 31 STEP 2:X=VAI.r :‘*OSil *OSil»li IOKEA.VA-A* I OG+X*i«E2l»D: NEXT:C«tC MOI) 250*0256» AND A:FF 220 IF C»VAI.('&*«OS l)
* OS(M» TIIEN 60 230 SOUND 7.50.I0:SC)UND
7. 500.10: A=A-I6:PRINT"EK REUR!":PRINT HEXS (A.4);":";:FOR 1=010
3I:PRINT OstlKtlF l 2ol 2 AND lo3l TIIEN PR INT ": 240
NEXT:PRINT":"::PRINT Ost I ? ; : I = I • I :C» V A L( " & "
* I. F. F T $ I A S. 2 U ? V A L t "A:'*RIGHTSr AS.21 tGOTO 70
Capitaine Pixel N S Larchmèdes-LespccttodHebdogoei N 7
Specmlcahcrlochnqje-Mcro-sefveurs H 8 Dossier piratage • Lvnago
numérique.
N 9 Piratage • Le sida informatique - Assemb’eur.
N 10 Los femmes et fa micro - Spécial consoles de jeux N 11 Dossier Alan • 100 nouveautés Amiga !
N 12 Spcoal vacances : des jeux - 200 ne« Atan!
N 15 Le match du siOcR) : ST contre Amiga !
N 15 160 pagos do jeux et de cadeau» !
N 19 Freeware : les jeux gratuts - 1er ?eu sur CO-ROM.
N 20 La consofe Kcnix • 20 jeux pour Atan ÔCOXL'XE.
N21 Consoles : Supor Tnunder Blade.
Super Mono 2.
H 22 Ircn Lord : la bnston - Rosie Zounotto • Zelda 2.
N 23 Spécial 010.100 jeux testes • Roman- photo CaraN, N 24 IndonaJonos.TmtnsurlaLunc.Xybots
• Nintendo.
N 25 Bargon Atlnck • Atan STE • Xénon 2.
V. 'ost Phaser.
H 2$ ScandaXt dans la micro : tout est Ircp cher!
N 27 Gutoo complet dos consoles et ordinateurs.
H 28 Piratage, ta fête est firto !
N 30 Psygnoss • Etoctrcnc Arts • Shnobi.
N 31 Hamcana • Banc tfessai Atari Stacy.
N 32 Les jeux vidéo sent ifs nocifs ? • CD- ROM
• COI.
N 33 Numéro scandaleux - 8 manettes Sega N 34 Consoles hi-tech - Amiga 3000 N 35 Numéro zartx - Reportages Mcroprose.
LArrorsoft.
H 36 Tops : Unroal. Nebulus 2. Space Marbow
• Super Grafx.
N 37 Tout sur ta NEO-GEO ¦ CES de Chicago.
N 38 Spcoal ete ¦ Nouveautés : Cryo. Sierra.
Cotai. Lonoet.
N 39 Dossier Amstrad CPC*.'GX4000. N 40 La Nintendo Super Famcom • lers jeux GX4000 H 41 Best ot Nec • R ck Dangcrous 2 • Panza KckBoung N 42 Spéoal Noei : Dossier machines • Los portables Nec et Sega N 43 Les 100 Tops 1990 • Cotonmago • Grand Prix 500 2 0:INK 0.0:INK 1.13:CLS:PRINT :PRINT" I changement de l'adresse courante. ":PRINT" S sauvegarde des données.": PRINT" Taper uniquement les codes (espaces et Return automatiques).
30 PRINT” Les flèches gauche et droite servent à l'édition.
LES ANCIENS NUMEROS DE MICRO NEWS 40PRINT:INPUT" ADRESSE DE DEPART: ",A$ :D$ =A$ :IFA$ ="" THEN 40 Les numéros 13,14, 17 et 18 sont épuisés.
50 A=VAL("&"+A$ ) 60 1=0: A$ =HEX$ (A.4): PRINT: PRINT A$ :":"::C=VAL("&"+ LEFTS( A$ .2)) + VAL("&" +RIGHT$ (A$ ,2)) 70 T$ ="":WHILE T$ =”":CALL &BB8A:CALL &BD19:T$ =IN KEY$ :CALL &BB8D.CALL &BDI 9:WEND:T$ =UPPER$ (T$ ) 80 IF TS=CHRS(242) THEN T$ =CHRS(127) 90 IF T$ =CHR$ (243) THEN T$ =0$ (I) 100 IF T$ ="I" THEN CLS:RUN 110 IFT$ o"S" THEN 140ELSE D=VAL("&"+D$ ):IF D 0 AND A 0 THEN A=A+65536 120 PRINT:PRINT:INPUT" NOM : ",N$ :IF N$ o"M THEN SAVE N$ ,B,D,A-D+1 130 GOTO 60 140 IF T$ oCHR$ ( 127) THEN 160 ELSE IF 1=0 THEN 70 ELSE 1=1-1 :PRINT CHR$ (8);" ":CHR
(8) ;:IF I 2oI 2 THEN PRINT CHR$ (8):" ”:CHRS(8); 150 GOTO 70 160
IFT$ "0" OR T$ "F" THEN SOUND 7,150,20:GOTO 70 170 IF T$ "A"
AND T$ ”9” THEN SOUND 7.150.20:GOTO 70 180 PRINT T$ ;:IF 1=31
THEN PRINT":": ELSE IF I 2oI 2 THEN PRINT" "; PORT GRATUIT
~CI] Je vous commande les numéros suivants :
....X 20 francs (du
numéro 6 au numéro 29) : .....F
....X15 francs (à
partir du numéro 30) : .F Pour
l'étranger et les DOM TOM rajouter 10 F par numéro (port
inclus) .F Total..: ..F A
retourner à Micro News, 2 à 12, rue de Bellevue, 75019 Paris.
Nom : ....Prénom : .. Adresse : ....' . Ville : ..Code postal : .. Mon ordinateur est un : .Age : .. i__________________________i 190 OS(I)=T$ 200 I=I+1:IFI 34 THEN 70 210 FOR 1=0 TO
31 STEP 2:X=VAL("&"+0$ (I)+OS(I+1 )) :POKEA.X:A=A+1 :C=C+X*((I 2 +1 ): NEXT:C=(C MOD 256+C 256) AND &FF 220 IF C=VAL("&”+0$ (I) +OS(I+l)) THEN 60 230 SOUND 7,50.10:SOUND 7,500.10:A=A-16:PRINT"ER REUR!":PRINT HEXS (A,4):":"::FOR 1=0 TO 31 :PRINT OS(I);:IF I 2oI 2 AND Io3l THEN PR INT" "; 240 NEXT:PRINT":";:PRINT 0$ (I);:I = I+1 : C = V A L ( " & " + LEFT$ (A$ ,2)) + VAL ("&"+RIGHT$ (A$ ,2)):GOTO 70 Capitaine Pixel N°6 L'Archimèdes - Le spectre d'Hebdogiciel.
N°7 Spécial cahier technique - Micro-serveurs.
Nc8 Dossier piratage - L'image numérique.
Nc9 Piratage ¦ Le sida informatique - Assembleur.
N°10 Les femmes et la micro - Spécial consoles de jeux.
N°11 Dossier Atari -100 nouveautés Amiga !
N°12 Spécial vacances : des jeux + 200 news Atari !
N°15 Le match du siècle : ST contre Amiga !
Nc16 180 pages de jeux et de cadeaux !
N°19 Freeware : les jeux gratuits - 1er jeu sur CD-ROM.
N°20 La console Konix - 20 jeux pour Atari 800XL XE.
N°21 Consoles : Super Thunder Blade, Super Mario 2.
Nc22 Iron Lord : la baston - Rosie Zounette - Zelda 2.
N°23 Spécial été, 100 jeux testés - Roman- photo Carali.
N°24 Indiana Jones, Tintin sur la Lune, Xybots
- Nintendo.
N°25 Bargon Attack - Atari STE - Xénon 2, West Phaser.
N°26 Scandale dans la micro : tout est trop cher !
N°27 Guide complet des consoles et ordinateurs.
N°28 Piratage, la fête est finie !
N°30 Psygnosis - Electronic Arts - Shinobi.
N°31 Harricana - Banc d'essai Atari Stacy.
N°32 Les jeux vidéo sont-ils nocifs ? - CD- ROM
- CDI.
N°33 Numéro scandaleux - 8 manettes Sega.
N°34 Consoles hi-tech - Amiga 3000.
Numéro zarbi - Reportages Microprose, Mirrorsoft.
N°36 Tops : Unreal, Nebulus 2, Space Manbow
- Super Grafx.
N°37 Tout sur la NEO-GEO - CES de Chicago.
N°38 Spécial été - Nouveautés : Cryo, Sierra, Coktel, Loriciel.
N°39 Dossier Amstrad CPC+ GX4000.
N°40 La Nintendo Super Famicom - 1ers jeux GX4000.
N°41 Best of Nec - Rick Dangerous 2 - Panza Kick Boxing.
N°42 Spécial Noël : Dossier machines - Les portables Nec et Sega.
Nc43 Les 100 Tops 1990 - Colorimage - Grand Prix 500 2.
32 NOUVEAU! TU PEUX BOSSER ET T'ECLATER r ri r iii i i ri i £ &'1 , r' ' "P Avec le nouveau micro ordinateur Amstrad 6128 Mus. Lu | cu Ixtsscr et t'éclater !
Sur les disquettes. Lu révise» les cours : les maths. Ion français, la geo iwi ion anglais. Tu programmes, lu écris sur traitement de texte» Rien de Ici pour bien bosser cl se perfectionner en micro-informatique Sur cartouche, cclatc-lui comme un fou avec les meilleurs |cux dans omis les domaines ; Arcade.
Action, simulation. Kcllcxion etc...
l. 'Amsirad 6128 Mus. Il esi extra l »in|uoi Mus Pane que c'est
la nouvelle version de l'ordinateur te plus vendu en France.
Lit des lluv il en a : un super look, un graphisnic somptueux
(32 couleurs parmi une palette de Pour tout savoir sur le 6128
Plus, tape .3615
- f096), un son stéréo époustoullant et deux lecteurs : le
lecteur de disquettes 3 pouces, compatible avec le 6128 et le
lecteur de cartouches, pour lire les nouvelles cartouches
Amstrad.
• ftu puN« tfivriicineru simsoir en sérum nntlmne code Amstrad
et lise . Amstrad Cent Pour Cent, dans tous les kiosques.
Ces* un véritable micro-ordinateur, livré complet avec un écran stéréo, un clavier intégrant un lecteur de disquettes 3 pouces cl un lecteur de cartouches AmMrad. Une manette de jeu, et un feu de simulation de course automobile • llumin' Kuhttcr • sur cartouche.
Lit en plus, il ne eoflic que 2990 F TTC en version monochrome, eut 3 990 F TTC en version couleur.
Je souhaite tevout une ibnumcnunoti sur te luiusel utsliruieue Amstrasl (il 2K Plus n; |»U- (Srslal : I I 1 I mute r se but a AUMRAI HP ”A • "1 “H c.rjrxk- Rue « 2310 StVRt» PC & COMPATIBLES J-J année passée aura cio nur-
• jucc par la sonie Je H«m nut J. (vrinctiant enfin au Pcm» «le
hinclicicr «fuite surcouchc gra|»!ii-
qurstandarddigiicdccettom.Mai» quand je «!i» "aux pi» w iir Je
PC". Il ne s'agit en fait que de la minorité qui dispose au
minimum d un 386 SX Fause «Je quoi, les possibilité» le» plu»
intéressantes de llïndm comme le mode 386 protège. Lesicnt
inaccessible» ou »c tiainenl lame niable menl. Bref, le»
malheureux utilisateurs de 2st u u pue» n'auraicnt-il» comme
choix ultime que la contemplation flegmatique do lent' ptogrès
de leut dernière commande Hiriitnn
- ou une retraite résignée »«' le DOS. La M*uri' l*j"C ?
Les heureux possesseurs de PC du haut de gamme ne seront désormais plus les seuls à bénéficier d’une interface graphique digne de ce nom... GKOWORKS KNSK.MDI.K
II. Bien non ’ I .'autre volimon de l'alternative »e nomme
lirnWnrlo liltsrillhlr. Un ensemble donc de logiciel» inte-
pré» d.m» un cnviionncincnt pia| hique • «KOS con u par la
société i-alil xmcnr c (ieowort.» et qui xcia présenté en
vet'ion française au coût» du l’C Forum.
Importation et traduction sont assurées par The l)i»k Compati).
Qui compte également le coin- ntcreialiser au prix «k I 500 l: à partir du moi» de mat» luit prix iiilcticui âceliiide llY»ii i»in Maiv ce qui étonne. Ce sont les caractéristique» ntinitmim dont la machine a Ivsnin pour sou hou fouctiomK'mcnt : il sutlitd'uii SUSS muni île 512 Ko de RAM avec nu divqucdur. Ocrait C(i A cl une soin i » pour bénéficier «fuii cm nonnement graphique multitâches ! I ne petite rentarquecii passant: comme umts n'as oïl» pas eu de NOSX sous la diM|uctte. Luu-mMe a été testé successivement avec un 3K6- 25Mh XM«W(iA et un imitable 81 Isb-XMh .'Ml iK.s'l.( T)-t'(»A... l
'installation se lait san» «lou- leui et n'occupe que 3 Mo »ur le di »que la seule modification subie a etc celle du nombre de fiehieisel de hulfeis de config.sys.. faite automatiquement. GEOS s'est parfaitement accommodé des dm ers installes comme III.MLM. SMAKWKY. MOI St. etc. Uger trgirt, la documentation se lévelc très suçoir te Mit le fonctionnement intense du logiciel.
G K A P II I C .S 1 II .US:.. | »l al H
- 1 ml 1 1 ît V il
A. a rt-
• -' 3 0 A ® U ifl C3 II ; j l e choix et l'installation de la
souris iincontournables) el de la carie graphique sont t .viles
Notons qu'il y a environ 300 types d'imprimantes reconnus (pas
d'imprimante coulent ou l'ostScripH et que les caractères,
comme pour l'écran, se gèrent vectorielle ment.
I .o (sam! Primordial consiste en 1j rapidité surprenante - plusieurs lois celle de Mïmftni» -. MiiIoui pour le 8086. I. explication duloiit réside dans la programmai ion. Laite en Assembleur et dans le souci de ne pas siirclutger le produit dune multitude d option» qui ne lont qu'en augmenter la pesanteur (suive mon icg.ird . I De ce côté- la. . i« in- ,V kiiu-uic|xiiljitciiienl utilisable sur un compatible bas de gamine. Maigre tout, un graphisme liCiA «ni mieux encore Vf SA • »eia tout de même nécessaire js'ur le tendu pariait de l’esthétique du produit.
Autre bon point, l'agréable |né- sentalron (MOTIF ) cl le côté "tu- tinel' «le »« n utilisation. Même un débutant mkis ce gente d'interface ne des fait avoir besoin «pie de ne- cours ponctuels à la ikv. Pour ne citer «|ue deux exemples, on |seut sortir immédiatement «I une application sans avoir a tout sauvcg.u- der ou refermer et le contc.xlc est rétabli «lès qu'on revient sous G LOS. Les menus détoulants peuvent être pris el punaisés sur l'écran comme une vulgaire fenêtre : bien piatique quand un doit renouveler plusieurs fois uik ope- ration similaire...
f. nu’rnWr ne se présente pas seulement comme line sutcouclte
logiciel le. Avec lui sont fournis les outiIsclas»«|ue' :
(¦Vo.l i)ir iv«' .uil gesiiotuiaiie «k fichiers ttès bien
pensé. (iivill' rV, le traitement «le texte«pii pcniK'l
duppiévici la vitesse «les futiles vccloiiellcs.
(icoComnt «pii fait le pendant a Terminal.de II i«i «m ». Oniumive encore un ptogr.unmc «le dessin, un gestionnaire d emploi «lu temps etc. Due pensée émue jhiui I inévitable solitaire ' llrel un .«•«•««. Me «le base c .. lin résumé, celte inteilaee n'est pas un mus-ltmlmn, niais plutôt un U'mr oM « "dégraissé" . S'il n'a pu» tout à lait la même puissance
• par exemple, on peut seulement lancer une tâche IX S mai» non
la laue touinet dans une lenëlte mcii lancer plusieurs i. il
compense *es lacunes pat une giamleergoiminie et - répétons-le
- une vitesse ini- pressMMinante. Ou en demande ta- renient
plus... Malgré la réussite indéniable qu'elle constitue. « u
peut s'intcno- ger sur son avenir face à la lourde machine de
guerre Mu nnoft llV u «n» «. Lin effet, ce type «le logiciel
ne petit exister sans l’ap|*ui de» sociétés «le développement.
A cet égard. Ln rml !r ne p.itt pas «lésatiné grâce à sa
vitesse sur le» plu» petits compatible» AT ou If.
Cela devrait motiver de gros cili- icur» qui ne veulent pas se couper du grand public pour lequel l’op- lion Wirulmet ne «c lésèle pas réa- liste. Des contacts officieux seraient «l'aillcurs eu cours... Bonne chance !
‘lUKIiO PASCAL 6.0 Restons dans les interfaces gi.iphiqucs jkiur mcniioiincr la soitie de Turbo Pascal 6.0. |ui bénéficie désormais du même environnement que Turbo C? +.
Ccst-à-diicduinullifcnétragcavcc menus «(«‘roulanis et Sûtes de dialogue cniicremeni gerces par une souris compatible Microsoft. Rien de plus facile maintenant que «le transférer «les uvoiceaux «le sources d'une fenêtre à l'autre, via le presse-papier. Le développeur y trouvera une ergonomie sérieusement améliorée par rapport à b version 5.5. cl le choix «Tun environnement ‘graphique" en mo«le texte assure une très grande vitesse de réaction.
Bien que le compilateur n'ait pas subi de lifting similaire, il peut maintenant compiler en mo«le protégé pout les 286 et 3S6. Au niveau de la programmation, le modificateur d'accès "private" est accepté pour les incthoJs's «Tun objet, rcnforvanl ainsi la modularité. Autre ajout, le compilateur accepte l'AsscmMeur ’inlinc”. Allégeant ainsi l'écriture «les routines optimisées.
Une nouveauté : Turbo l ncal c*t distribué avec TurhifVi.sion.une bihlioiliè«|ue orientée «ibjets qui v»ius pcimciii.i de «'«instruite très facilement vos boites «k dialogue ci autres menus «léiouljnis etc. Vous pourte ainsi «lonnet à vos i«‘alisalions la présentation «(n'utilise Bmland avec Quutiro l'ro.
Turbo C* * cl maintenant Turbo l'aïeul 60, Très bien intégrée dans cet en- iionncmeni. La scrsmu professionnelle ajoute Turbo Deltuggrr 2.0 (orienté objets).
Turbo Assembler 2.0 et Turbo Profiler 1.0. Ce dernier est destiné à effectuer «les siati«ri«|ues sur les temps «fcxécutism «Tun programme, afin «le repérer «iù se dissipe b puissance machine - charge au programmeur d'aller ensuite optimiser «a source ' Si b configuration minimale ikmandée sc rés èle être un PC AT as ec 512 K« de RAM et un lloppy «le 720K. Un disque «lur avec 3.5 Mo de libre s'impose.'! Tout prix MpnxsIe vente : I 4951: : version Pr» 2995 T. Mise à niveau : f ‘*5 I- : version prn 995 1 1 APRKS Tl.'KII( BASIC.
POWER BASIC AB Club a obtenu b distribution exclusive en France de la nouvelle version 2.10 de Power Basic, précédemment connu sous le nom «le Turbo Tuitic et édité par Borland International. Cette version est pratiquement 100 fr compatible as es- «IuGU’Aj. V ou Asiûvi et accepte les applications précé- «iemment év'ritcs «vus Turbo (Unie mise à jour possible). Au rang «les nouveauté, les fonctions d'F S ont été globalement améliorées. On trouve maintenant «les fonctions «pii permettent «le contrôler les licltiers partagés en nkkic réseau local. Ptmtr ftuir peut gérer les ports de CO.MI
a COM4 jus«|uà une vitesse «le 115 000 bauds etc. Autres points revus, les opérations mathématiques offient de nouveaux types de données avec «les variables flottantes sur KO bits, «les entiers de M bits et b possibilité «I utiliser le ii'okIc BCD lBinaire Coslé Décimal) en virgule lixe iu liotlante • «pu évite les crtcuis «farrondis «bits les calculs financiers, par escmplc. Amélioration également de lintcrfaee utilisateur qui comporte nuintenant «les menus «leroulants et une anle en ligne contextuelle. I.'cnsemblelormeun environnement confortable et intégré avec éditeur,
compilateur, débogueur et éditeur de liens.
Prix : 1 280 F. Annoncé pour h mois de janvier, h dernier-né «le h gamme Taxait Ultra vision 1095 s'anoncc un moniteur couleur inultifré- quencc de 20 pouces au pas «le 0.31 mm. «l'une résolution «le I MX! X I 200cnnu dc non cnticlacé. Il s'adapte automatiquement à des fiéqucnccs horizontales comprises entre 30 et 78 KM et aux fréquences verticales entre 50 et 100 II , l'iéréglé sut 12 stambids. Il est possible «leu programmer 6 nouveaux sur lesquels il sc synchronisera • s'il y a lieu.
Les contiôlcs sc piésentent sur un panneau «le contrôle I.CIJ. Appli- cations principales visées : CAO ou PAO. Iltupoiié par Omnilogic.
Prix noncommuni«|ucs.)
1IOKKIIII.P. BIDOUII.I.U !
Pour finir, lin petit tmc «le dépannage hic» horrible... Vous dispose peut-être «l'un lecteur de disquettes 3 1 2 pouv ant fonction I ncr avec «les supports de 1.44 Mo ' Mais s«ûlâ.cesilemierss«)nt chers, très chers «xi bien v«his n'en ave pas sous b main. Pas «le panupic.
Vous avez sans «Soute remarqué que les disquettes 1.44 Mo com- poitcnt un second trou placé du côté opposé à b petite languette «le protection. Cet ciiqilacemcnt laisse d'ailleurs apparailre une trace sur lc 720Ko . I.'idéc subtilecceisiste à percer un simple trou tmini- perceuse, fer à souder, Colt 45 ..) pour tranfoiiner une di««|uelte 720 K« en disquette 1.44 Mo Bon votb. C'est fait.il ne reste plus qu'à formater. N'attendez pas trop tout «le même «le celte bukxullc car elle ne fonctionne «(u'avee «les «lm|uclles «l'une s et laine qualité. D'auue part. Ahondos décline toute
responsabilité en cas de pcnc «le «lonnées. A bon entendeur, salut !
LE MAJOR EXPLORATEUR Si j'ai bonne mémoire, fouillez tout le secteur, les p'tits gars !... Décidément. Fabrice Belle! Nous gâte... D'uno pari une nouvelle fonction d'exploration de la mémoire, idéale pour les petits malms qui, entre autres, ospércnl découvrir sans se foulor la solution des jeux d'aventure. D'autre part un éditeur de secteurs â l'intention des bidouillours de tout acabit. Tous cela sur T08. T09» Wbao. Famous !
DUMPEUR Après rentrée dune adresse d'implantation (exemple &H8000). Le programme génère et sauve sur d-squelto la routine binaire DUMP.BIN. (virez pour cela le REM en ligne 1001 ). Après chargement do cello-ci par ta formule consacrée - LOADM’DUMP BIN",.R - on dispose d'uno commande supptémontairo pcrmoltanl »e dump ASCII do la mémoire : DUMP x TO y V délmit K) début do la zono à oxplorcr el ’y* la lin. Ces doux paramètres inférieurs ou égaux A 6S535 sont facultatifs. Quolquos oxomptos d'utilisation : DUMP &H8000 TO&H0FFF. DUMP TO&HDFFF. DUMP &H8500, DUMP. DUMP A TO B etc
• Le défilomont so réalise en modo pago. Donc plus ropldomonl.
• L'exploration dos banques do rnémo ro RAM (AOOO • DFFF)
nécossilo IvbfisaUon préalable do l'instruction BANK
• Lors du défilement. STOP ol CNT C sont olfoclils.
• Tout paramétro omis ost romplacé par celui qui a été précédem
ment utii sé.
1015 DATA5C5CAEC53346A6C0847FAFA66D.6CF 1016 DATA5F2AF66D4026EE396778677862.599 1017 DATA100900089507F388201D1FBA2B.379 1018 DATA388E1120109E0EF517A59DC69D.5G4 1019 DATAC69DB89C9DC09DC09DB2A211A2.815 1020 DATA 112A053AAB119F1127053AB000.2FC 1021 DATA445S-1DD0000080F9B167732503.4E2 1022 DATA7E0900308CF17E201D271881 BB.46A 1023 DATA270CBD1120AF8C169DC681 BB26.537 1024 DATAOS9DC0BD1120AF8COABD11 A20D.595 1025 DATA077E119F00003FFF34771A5033.3BB 1026 DATA8D007E8D56308CEF8D588D4F8D.SE7 1027 DATA540D4B1OAE1CE6A4C47FC12O24.5O8 1028 DATA02C62EBDE80310AC1E27253121.416
1029DATABDE80924E7BDE80CC1032717C1.627 1030 DATA0226DCBDE80925FBBDE80924FB.G9F 1031 DAT ABDE806C103270220C9C618BDE8.604 1032 DATA03BDE80924FB8D0535F7BDE803.636 1033 DATAE6C0C10426F739E6808D02E680.71C 1034 DATA3404C4F0S45454548D043504C4.4CA 1035 DATAOFC10A2502CB07CB307EE8031 F.456 1036 DATA20201F12141B421B501B601B6B.24E 1037 DATAOC1B4E1B5C445S4 D5020415343.319 1038 DATA49493A201B4C2004203E3E200-1.237 1039 DATA 180D0A1F20211B5C041F20200C. 175 1040 DATA04041 F20200C04.077 THE LISTING ONE 10 SCREEN4.6.6:CLS:PRINT’Fonct on DUMP":PRINT"Copyright 1987 & 1990 by Fabfico":PRINT:COLOR„1:PRINrAdrosso d
implantation :‘;:COLOR..1:INPUT'&H 0$ .D=VAL "&H"»DS):PRINT 1000 DD-1010:P=1:FORT=D TOO*&H18C STEP 13:C=0: READAS:FORU=.0TOLEN(A$ ) 2-1:O = VAL('&H*4MIDS (AS.U’2*1.2)):P0KET*U.0:CoC»0:NEXT:READA$ :IFC=VAL('S H"+AS)THENNEXTELSEPRINT"Errour OATA Ligno"STRS((T-D 13’P«DD):STOP lOOt SAVEM’DUMP’.D.O‘SH18C.D 1002 EXECD.CLEAR.D-t 1003 END 1010 DATAB6001AC6FF8118270A5C811B27.47E 1011 DAT A05816026435C58338C4131 C83D.439 1012 DATA3440EEC586F95D2F0B85D67D6O.676 1013 DATA80270486E D334AA7218601303A.454 1014 DATA363230A810AF3EEF2335403344.43B Idem ci-dessus Après avoir spécifié ladrosso dïmplnnlion
(exemple. &HC000) lo programmo sauvegarde sur disquo to hchior binauo EDITDSK 8IN. Un édrtour de d-squotles plutôt lamoux.
• Au départ, un index clignote sur "Oisk N'" : 0 ".
• Lo curseur so déplace à l'aide dos touches flôchéos droilo ol
gaucho.
• ENTREE vatido un choix et ESPACE fait passer au suivanl.
• Un secteur se lit en pressant ENTREE lorsque lo cursour ol sur
Read . Les codes dudit secteur s'athehont pour d'éventuelles
modifications. Déplacement à l'aido des touches diroctionncttos
(fléchées).
• EFF basculo dans la correspondance ASCII (ollo aussi
moditiabto). Retour a I hexa par INS.
• La toucho "fféche retournée" donne accès au bandeau des
commandes. Le curseur sur Writo suivi d'une validation
onrcgisUo les modits cifectuOes
• CNT C permet do sortir du programme.
THE LISTING TV O 10 SCREEN4,6.6CLS:PRINT'Edileur de Disquetlos' :PRINT'Copyrighl 1988 by Fabrico':PRINT:COlOR.. 1:PRINT'Adfesse dïmplanlation:'::COLOR..1:INPUT‘ iH DS :D=VALC&H%DS):PRINT 1000 DD=1010:P=1:FORT=D TOD.&HSSASTEP13:C=0:REA OA$ :FORU: 0TOLEN(AS) 2-1:O=VAL(*&H’*UIOS(AS.U*2* 1 ,2)):POKET ? U.O:C = C + 0:NEXT:READAS:IFC» Val.C&H‘« A$ )THENNEXTELSEPRINT‘Erreur DATA Ligno' STRS (T-D .'13,P«OD):STOP 1058 1059 1C60 1061 1062 1063 1C64 1065 1066 1067 1068 1C69 1070 1071 1072 1073 1074 1075 1076 1077 1078 1079 1080 1081 1082 1083 1084 1085 1086 1087 1090 1091 1092 1093 1094 1095 1096 1097 1098
1099 1100 1101 1102 1103 1104 1105 1106 1107 1108 1109 1110 1111 1112 1113 1114 1115 1116 1117 1118 1119 1001 SAVEM'EDITDSK D.D*AH58A.O 1002 SCREEN..O:EXECD:ClEAR.D-t 1003 END 1010 DATA347F86601F8B17033731C8 146F.410 1011 DATA2A6F256F261OE F221703AF1704,358 1012 DATA 13C6141704538E15038603E624.394 1013 DATA 170412DDE8092441170444C120,380 1014 DATA2742C10A26051701DE2031C109.370 1015 DATA2611170-180GF256F2G6C24A624.355 1016 DATAS 10423026F24C1082611170468.2C3 1017DATA6F256F266A24A6242A0486O4A7.3E0 1018 DATA24C10D260317036C1703601704,236 1019 DATA4420A8AE258C000027A1170351,39E 1020 DATA8E
1805E6278D358D4BE6272502.486 1021 DATA8D3CC14 F10220400E727170380.3B7 1022 DATA8E1806E6288D1B8D31 E6282502.455 1023 DATA8D225D102703E7C110102203E1.414 1024 DATAE72817036A1600823404545454,35F 1025 DATA54 E7203504C4QFE72139E62058.506 1026 DATA585858EA21394 F34061F10AB60.40F 1027 DAT A1703793506C61117038CBDE809.3F9 1028 DATA24FB170387C12026031A0139C1,30F 1029 DATA0A260517011E20D7C1092704C 1.318 1030 DATA0826044A4020CC800C25C8E7A6.4BB 1031 DATA4C810225C11CFE393406C14622.46B 1032 DATAIDC1302519C1392306C1412511.3A7 1033 DATAC007C0301CFE1F98E661170338,524 1034 DATAA76135861A013586C61417032E.3BB 1035
DATA8E35058607E6291702EDBOE8O9.510 1036 DATA242E17031FC1201027FEBBC10A.427 1037 DATA26051700B7201CC109260A6C29.2C4 1038 DATAA629810123026F29C10826066A.36D 1039 DATA292A026029C10D27081702A917.2B4 1040 DATA033220BB6D29260C6D2A102703.2A9 10-11 DATA0386088D0020A686028D066A2A.39F 1042 DATA8O24209C34069748A62497490F.43F 10-13 DATA4AEC27DD4B302B9F4FBDE82A0D.5AA 1044 DATA4E102602D8C6071702AF358634.3E2 10-15 DATA568607971 B332B8EC000860597.3A3 10-16 DATA200C1B1F101E891702811E8917,275 10-17 DATA027CC62017028B1702884 FE6C6.4A4 10-18 DATA 17026EC62017027D4C811025F1,3F6 10-19
DATA170275E6C001802502C080C11F.5BC 1050 DATA2202C62E1702644A26EC308810,389 1051 DAT AAC2525B835063476C611170251.4A4 1052 DATA6D2A1027026FCEOOOO1700 E296.39C 1053 DATA204 ADG1B1F014 F34061F10AB60.33E 1054 DATA 17021A3506C61117022DBDE809.339 1055 DATA24FB170228C11E2607C6141702.35F 1056 DATA 1C35F6C11D274217008724123-1,396 1057 DATA061700A9327E8D70E6F11701EF.551 DATA354020B717FEA225CDE7A64C81,64F DATA0225B6327E8D5717FE-16E7F1C1.665 DAT A802502C080C1202402C62E17C0.3F9 DATA8E1701D8C60920BE170084C611.490 DATAI 701CCBDE80924FB1701C7C11E.56F DATA279FC11C1027FF728D2C24041 F.44B
DATA0320DEC17F22DAC12025D6327E.5C9 DATAS D0EE7F11701A18D3C170188C6.55B DATA0920DE3-146332BEC6233CBEF6G.580 DATA35C63446A663C 1082716C10927.475 DATA 14C10A270AC10827041 CFE200F.350 DATA80208B102003-1A4 A4CA7616F60.415 DATAI A0135C63-1468D1E3-1041 F3086.348 DATA033DCB0A1F98350-117013535C6.3-ID D AT A34-168DOS34041 F30CB3B20E8C6.46D DATA0811830010250533505C20F539.303 DATA34364 F338D01908E FFFF108E00,53-1 DATAOOBDECOOAFC14C810123EF8EE0.667 DATAO01F124FBDEC0O8EF0F01F124C.514 DATABDECO0170113ECC11083FEFE27.637 DATA 144D2A094F170ODD17010A20EC.305 DATA1700D51700F920E40F418E0000.30E
DATA108E0003BDE80F108E003BBDE8.4D3 DATAOC8E027FBDE80F108E0003BDE8.515 DATA0C35B610EE22333A1700CD338D.428 DATAO120-1FAEC11F12B0EC004C8102.488 DATA25F4357F3934568D088D4F8D56.4E-1 DATA8D5D35D68E1503E6248603205B.4A9 DATAA624974986019748BDE82A1025.514 DATAO0ACCC35038D69964E33A8EC8E.5DF DATA0080814.1260533478E0100AF25.34D DATA8D7B860297480F4ACC1402DD4B.4D2 DATA302B9F4FBDE82A0D4E267C39OC.51A DATA 18058D38E627203ACC16068D2F.3EF DATAE62320318E3505E62986072000.3E3 DATACE3C3E2003CE202034023D3404.324 DATAI F 10ABE08D0F3440350-18D2335.3E8 DATA04ABE04A9720201A4C9720D718.4BF
DATA39340-1545-154548D043504C40F.35E DATAC10A2502CB07CB307EE8038DE8.5CD DATA06C1031027FF2C39E6C08DEFC1.648 DATA0426F839C60D8DE6C66086508D.62A DATAE04A26FB39C6O786608E000A8O.55C DATAD334024A26FD3502301 F8CC000.388 DATA22F06F256F268D1210EE2216FB.5CB DATA5B3406CC011 A83000126FB3586.3DC DATA3406CC35038D8CCC07208DA14 A.4C2 DATA26FB358600000000141B5B1 F20.2A5 DATA201F12Î40C04FFO0FF02FF04FF.477 DATA071A011B4E44554D502D444953.2CE DATA5155-1554S4452020201B4C2863.32A DATA29203139383820627920466162.347 DATA72696365040B034469736B204E .3AE DATA6F203A20203020203120203220.23C
DATA2033202034043C0344656E7369.2FD DATA74790-10E05517261636B20203A.373 DATA202430300-10EC6536563746F72.32C DAT A203A2024303004360557726974.2E3 DATA652020526561640-1FEFE53696E.51B DATA676C6504446F75626C65041B5A.410 DATA 110C 1104000000000000000001.033 DATA0100.001 Major Thomson NOUVEAU !
TELECHARGEZ SUR 3615 MICRONEWS !
Dès lo loi soplombro. 3615 MICRONEWS vous offre un nouvoou servie© : le téléchargement Des centaines de logiciels du domaine poDi-c ou autros sur Atari ST. Amiga. PC oi compoiibios. Une togifhèque à un prix Imbollable accessDîe en un temps record grâce à un simple côbie et ou logiciel Féfénev sque vous pouvez vous procurer sur simple demande (voir bon a© commande ci- joint).
Au fil des semaines, cette nouvel© rubrique évoluera et d autres formols • comme Thomson. MSX et CPC viendront grossir les rangs du catalogue de softs.
IMPORTANT I Vous êtes programmeur amateur et evez réa'sé un nombre considérable de logeieis qui dorment dans un litor. N'hésitez pas à les foire sortir de rombto et 6 on faire piofiter i audience do 3615 MICRONEWS I Chaque logicioi occoptô et mis au catalogue sera rémunéré. Pour fout envoi ou demande do renseignements, contacter Dûdcïo Wômaliqo o, 5. Luo Ooudo-MMôto. 92270 Be»s-Cofomb©s-ouconsulleile3615MICRONEWS, rubriquo Téléchargement.
! !
| BON DE COMMANDE | . Nom : ...... I
• Prénom : ... •
I Age
: . I I
Adrosso : ... I
Codo Postai ; ...
Ville
: . Jo
commando : Q Le kit Télénev s (câble logiciel) : 149 F ? Lo
logiciel Téténows : 55 F Q Le câbto seul : 110 F Total : F
(frais do perf inclus) Jo possôdo un ; Q Atari ST ? MSX ? Amiga
500 ou 2000 QPC S’l 4 ? PC 3-1 2 Veuitez adresser voire
règlement par chèque bancaire ou postai. Libellé à f ordre ce
Dédale Télémallque(5.iueClaudeMivière.92270 Bois- Colombes).
É8l 9v(cirdi 2 février 1954 Océan Indien cigare! Te et hors Je sors litêpeplus, la présence Je notccduK.de verre dans I aquarium et sous la commode me firent entrevoir ht vérité •• la fenêtre envil sûrement etc brisee alors qu elle était Jeta outyrte. ‘fout eeei n était qu unt maladroite mise en scene.
• Pans une cache, derrière faquanum.Je découvris une liste de 17
titres Je *uvcedu Je musique ainsi qu un eenrt que je ne
reussu pas a ouvrir.
Lorsque je montrais la liste a Maguu, elle me confirma ii il s agissait de f tenture de :Vanc. Sur lecnn. était gratte celte phrase qui sonnait comme une devise 'Jemelos y indivisibles'. Paru faquanum. Te mis la mam sur une pierre, rugueuse' au tinicAer. Avec une têt (Je mort gratte.
Je pris la liste, la pierre et feerin. Puisf allai visiter tes chambres Janita et Je Sue. ‘Fêles ne me fournirent aucun indice impartant,.J part qu Anita est une pente tenSutiortnaire Je salon et qu Anton a passé la nuit du .* J au Irr a:vcSue.. Lucie Lucie, une belle bionJc bien roulée '. Comme Jii Anton. Au cours Je mes interrogatoires.! Appris que Luete était Jffe¦ 'sfJAKÿ. -.
Rente Jes autres files. 'Plie aurait quitte file en secret a l '.Çou aurait accepte Je la cacher Jans sa cabine parce , âSsSI sss surau-sus S* quitte (Ht Ht Maupin fiitr soir. Je reprends mon Journal Ht : yage la ou je lai laisse. Je tvis essayer Ht rapporter le plus fdeltmtnt possible Itf eventments Jt ces Jeux derniers jours.
Les indices qui m ont permis Jt résoudre lt mystère Jt (tnUvtmtnt Jt Marie étaient nombreux-.. ti t est justement ttnt abonJanee d'indices qui a rtnJu ttlle enquête si difficile... 'Une Jts plu.* difficiles Jt nui eamrtc Jt détective prive... Je passerai beaucimpde détails sous silence pour nt me consacrer fait l'expose Jts dits ItS plus marquants. (.a resolution Jt ctttc enigme JtmanJdit ungrandsens Jt lu déduction,., Il nt suffisait pas Jt eodeeur Its inJitts ma ttritls 11 les réponses. Ilfallait Ux . i comprendre 11 analyser unîtes tts informations.
Tour arriver a la solution Jt ftntgne, Us tfitmins ttditnt multiples, lt litns Jonc J prttistr pie tt ttcit ntst qu un chemin parmi Jautrts chemins possibles... RtvenonS donc d dimanche malin. 10 Attires. Je suis dafvrj ,-Ait intenoger'MaguyJanssa chambre. Je voulais Jes informai fans comptent» ¦ mires sur l enlèvement.
C enlèvement Je 'Marie.
Mqguy me mt ont a que te j matin Ji, vers 7 heurts, elle avait temarque que (a fenêtre Je ta chambre Je
• Marie ttait easstt... 'Lite ne s en tldit pas inquiétée jusqu a
et que Bob tienne la voir avec tint lettre anonyme : Marte
avait tte enlever ! Fai ret rouie cette lettre ainsi que deux
autres lettres sur Jts cta cres Jans la cabine Je ‘Bot. Les
Jtu premières lettres preetJaient (enlèvement Je 'Marie. Une
mystérieuse Pane en : oir ' JemanJait a 'M Je tenir U Brisban a
sa Jtsposilion
p. ’urlr transport tt la lunaison J ut ’ehargtmenr u'Aacgemertl
dont la rature n trait pas précisée. 1Pans (a troisième
lettre, aptes atvirenleve
• Marie. La '."ame en • nr' menaçait Je tuer la Jeune femme si
‘J 'b rejusatt Jeffectuer la lunaison. Je Je couvris au cours
Je (enquête que 'P,'betait très amourtu t. JtManc. Mais'K'I'n a
pas ce.le.clu contraire !
• parant ces Jeux jours. Il a rtc ne son enquête... ijênant
parfois «tes propres investigations... finstar Je t'Aris ui.
Lui aussi, était sur la piste Je 'La 'l'âme en i 'oir'...
• Maguy me signala également que la teille au soir, alors quelle
préparait le the Je Marte a la cuisine comme tAaquesoir, elle
at iit dit s absenter quelques instants. T.n revenant,
t(luiat tit semble que (a tasse avait charge Je place. J appris
plus tarJJe la bouche J'Anita que Marie fui Jisstmulatt une ea-
fumait toujours une eigarette en buvant une tasse Je tAe a niai
Je cnette. Te trouvai une senJomir. Ponc. Mm- clef qui se
reivla être la porte qui. Connaissant les clef •J cAambre Je J
allai ensuite visiter lachambre Je Alarie.lX.ien n avait etc
Jeranqe. La tasse Je the était toujours sur (a table Je nui».
Je sentit la tasse. Je perçus ur.etegere odeur camphrée, i n
avait verse Je l eau ammoniacale campAtee iun puissant
seJattjlJans la tasse Je the. Il y en aiui'f un flacon Jans un
placard Je la » uistne. L absence Je megot Jans le cendrier n
intrigua. Je cemstaiai Jautre pan que te lit n était pas
défait. Jt Marie fumait toujours une cigarette au ht en buvant
une tasse Je the divin Je endormit, pourquoi ce soir-la
avait-elle bu sa taise Je the sans fumer Je La chambre de Marie
habituJes Je Marie, aurait eu le lovrirJempoi- sonner (a tasse
Je the.
V*laMJ4, Jo.
DuMfuà ¦ menacer. 'Du moins, c est ce qu il m affirma.
• Elle aurait débarqué a file Maurice. Mais la découvrir d un
cheveu brun sur le ht de sa chambre, inoccuper depuis i»i
départ. Ainsi qu une perruque blonde repêcher par juste d la
Plage Mord me laissa £uù. J xU entrevoir te destin ira- *. )
* - g,que Je Lucie. 'Ojê K Jt- JrtiUêdU.(d 'Jriautant plus
qu après sJt iLsfldLiyitfC ... . iJ tt couve te. Juste prit
peur et essaya de brûler la perruque dans le poêle de sa
cabane. Cest la que je fai retrouve, il nuritie consumer.
Morceaux,.. Je (es relevai sur un canut puisje amt- naiJ'autres signes inscrits de chaque côte des pirates.
Ceuxda riaient différents.
Il y avait ri signes de cha- que côte. Leur position sur le mur semblait importante. Ce qui me frappa surtout, eest la symétrie de (ensemble de la fresque.
XêL sfM&MAÙL JiaXÀjl ÂiL Jdùtd Jéz.JJb'tfe. Ainsi, la disposition des symboles de fa parue gau ¦ che correspondait a (adisposition de ceu de (a partie droite... Ou plutôt, ifs en riaient le reflet exact, comme dans un miroir’... (.es ’i 'atgas eux-mêmes n étaient-ils pas montres semblables et do 1* Jos? L artiste avau concu ici la représentation symRdiquc de fa gemelluédes frétés 'Cargos. La symétrie et (inversion signifiaient qu Js étaient identiques et différents d la fou. La phrase espagnole : Jumeau » et indivisibles "et ait écrite au-dessus de fensemble de la fresque... En la lisant,
je compris que chacun des ri symboles dessines de chaque cote étaient symétriques et inverses, 'comme dans un miroir'. Ainsi, en coupant cha,jue signe parle milieu, j obtins des chiffres... Je relevai ces chiffres sur mon carnet en tes disposant Je la mime manière que sur te mu . Ce qui donnait a peu près ceci : La grotte des pirates Toujours Sans la chamOre de Mq,puy. En tournant la lampe Je chezet pour ta détisser, je dénotai ur.e autre clef et. En fauteras.! Ta descente de (it.je découvris une trappe... La clefde ta lampe servait à currirfa trappe.
Se mdvnturai dans te passade... Ainsi, je descendis dans ta gratte des frétés ¦! 'argus. Ces deux, pirates étaient représentes sur ur.e fresque murale, dos d dos. Seulement séparés par une tête de mort. Sous te dessin des 'Varias, j essayai de déchiffrer des signes graves dans (a radie.
'Mais en vain. Ils étaient corn me incomplets... Comme s il en manquait des ¦I J iiiis.te sortis de lagrotteen me demandant quel était le rapport entre
• Marie et tes pirates J'En effet, pourquoi la deiisedes frères
•! ’argas étau elle inscrite sur fecrin trouve chez 'Marie ?
Ouafassou qui liant (a chambre de Maguy.je décidai dailcr a (a décou verte Je Maupiti. Mes pits me conduisirent a un bassin, au caur même de tde. Il eta il presque .* heures Jode I après-midi. Au milieu Je ce bassin, la statue dungtanJsir.gr. il moitié immerger, trônait, souveraine et menaçante .. I Anita et Maguy m apprirent qu il s agissait d'ur.e divinité de Maupiti ap 'etee Ouahtssou. V qui signifie le •.Çju de (a Source en c reste, f) observais le singe lorsque je remarquai que le niveau de Ieau baissait... ( m~.me si le bassin était soumis J la marée... ;î tri heures, te bassin était
complètement vide.
Maintenant, je pouvais voir le trois oceupants du bateau. ressortait avant toute chose que ‘ftoy. Fe second, était le véritable maître il bord. Oins n a confirme que ‘bruce restait enferme des journées entières dans cabine quand le bateau était en mer. 'En fait.
'Bruee était un fumeur dopium...Tendant qu il s adonnait a son vice, K'-êLUaMCK .a JourtiuMi un dite socle de la statue. Sut ce socle, je distinguai de txtgues inscriptioru. Mau jetais trop éloigné... j essayai de mdpproeher. 'Mitas, le fond du bassin était reeoutvri sables m.-’unjnrj. je courus d fembarcadère. 'S'ar n tus i n a chercher longtemps. Je in utvii de ju nettes dans la cabine de "Bruee. ‘le bassin et.grdee aux junte lies, je pus tue inscriptions, (guette ne fut pas m. stupeur de constater qu elles ressemblaient a celles que avais relevées dans la grotte des pirates t'En
superposant les deu ser es d inscriptions, j obtins un t e te rspa ¦ gnol que je dus lue en transparence... .1 en donne ici la traduction : ’J morts pèsent 2 morts et f morts d morts. Le premier est le second et le second le premier. Le fer tourne sous le signe des pirates.' .lavais vraiment l impression que je m'éloignais de plus en plus de mon fut... je .Dans ses lettres adressées a 'flt'b. "La "Marne en : 'pir' disait qu'un ami devait faire un transport urgent pour elle, mais que le cyclone était ver.u perturber ses projeu. Si Con tient compte du fait que le ‘Bamboo était immobilise
pour cause d'avane, ce bateau était sûrement celui qui devait faire (e transport. 'En fouillant (a cabine de 'Bruce, je pus lire le li¦ vre de bord. Ces informations quejy trouvai me furent particulièrement précieuses. 'Elles me donnèrent des indications précisés sur le rdle (kcJdOXuo Âxù.xkJU Aaaoc jdn. Aa4o& .
Cherchais 'Marte et je rencontrais des pirates... je m égarais il jouer (es chasseurs de trésor alors que j aurais dû suivre la piste de "La "Marne en oir'... je n atais presque rien. Touetant si fen sait lire entre (es lignes, les lettres de la 'La "Marne en Xoir' étaient parfaitement claires... Le Bamboo Ôi eic ‘Ts’.'.t i.C Jer d A 'MÿiAUià dUins. Jeiife x e 'Juücr&t. SmâuièÆAZ.
• flou disposait du "Bamboo pour effectuer des 'chargements'à son
insu... 'La ‘Marne en : j*sr 'fournissait 'Bruce en drogue.
'Bruce ignorait f identité de son fournisseur... Il dtposatt
seulement fargent dans farbre creux de la plage Sud. “Mats il
semble que cette fois 'La Marne en : *fr'r" ait négligé de
faire (échangé. Sans doute parce que U ‘Pamboo lui était
inutile. Cette négligence a rendu 'Bruce très nerveux durant
ces deux jours... Me même que (engagement de l’hnssurle
Bambi'oapu inquiéteront.
J :ns la cabine de Chris, fai mis la main sur un dossier qui. Lui aussi me donna des renseignements clairs et précis. Chris était un agent des services secrets britanniques charge de retrouver logent : " 12, disparu en mission dans lOcéan '..dieu. Mans ce dossier, il y avait une photo d'un policier en posttum de tir. 'En fouillant la maùcm de juste, j ai découvert sous le placard une photo du 'dernier des ‘Maupitù' avec une femme blonde. "En montrant la photo, jappris quilsagissait de Lucie, j'ai compare la photo du 'policier' avec celle de Lucie... Ils portaient tous les deux le même
bracelet. :Bracelet que j ai retrouve dans ta cabine de 'fyy à côte du blaireau... Lucie portait une perruque blonde. 'Elle était brune... Lucie était fagent : ?12... Mans ta eale du 'Bamboo.j ai également tr,ruve une balle à (dit du filet de pèche. Ici montre la balle a 'Bruce. Il n n affirme sans hésiter que eétait une balle de pistolet-mitrailleur. Mautre part, sur les casiers il poissons, il u avait ta mentum : "‘EXI'LOS l'I ‘ES -.. Curieu , !i"i f La mort de Juste J ai définitivement été e on vaine u de (a culpabilité de jioy aprCs (a mon de juste, juste il etc assassine parce qu il
était dangereux, parce qu il avait sans doute ete le témoin de choses qu il aurait dû ignorer... Il aurait sûrement fini par raconter ce qu il savait... Tous les témoignages concordent : juste atuit peur. Sue et ‘Jtoy ont vu juste pécher une pemque séJanâ Aa. Tiadiir-JJg. Aa. Aa&*e.
1 s2-ç* 2 42-44 3 . Ckl-e3 4 j2-a3 5 bâxcî Ç 44-41 7 a3-o4 8 Ml-j4 3 h2-M 10 7M-M 11 Te l-o 3 12 IfAtf?
& ,jUa nc yPitca ùffoc Meut M a* necifdeujL nuüayôJ AodtA... avait le choix f titre IS airs, dont tes l2noreeauxdelaliste deMaru. Lots de mes conversations, j appris que (e piano appartenait a Marie. 'Elle n aimait pas qu on tituche il son piano. 7V plus (e pied droit du piano tournait, faisant entendre un claquement à(intérieur de (instrument. Ce fut suffisant pour me convaincre qu il y avait (â un mystère a élucider, gi (t hasard n avait pas bien fat t tesehoses.je n aurais sasis doute jamais compris (e mécanisme secret du ptano. ‘Pourquoi ai-je montré (e cendrier du bar-euisinc il Maguy è
je f ignore. Mais quand elle me répondit que eétait ‘Marie qui lavait pose (a. Je fis (e seul rapprochement fwssible : (e . T . , piano et le cendrier appartenaient tous deux a Marie, je priait eendrer aJ, (J)cm71 -rie JAUMcZA& JttjdL -rie fUctAUf , iaxAi Mi tcÂtcA ynt 'a. SfWtAMA M.Z, blonde il la plage : ord.
'Xçy a commencé pur nier.
Mais (es déclarations de Sue fitmf obligé àfadmet- ire. Il ne fait aucun doute ijue )tu le utvit reconnu (a perruque de Lucie.
‘Ibiei (es circonstances de (a mort de Sus te telles que j ai pu (es reconstituer. Ce soir-fa.
Juste s'enferma chez (ui. Us y croyait sans doute en sécurité. Entre I heure et I heure .W du matin. Uni ta (a croisé derrière sa maison. Quand il a Mi (a jeune femme, ifs est saute... La demi-heure d *prés. I( était assassiné chez (ui. L assassin est passe par (a fenêtre. Le corps a été jeté a la mer a (a plage : ord entre 2 heures et 2 heures Jodu matin. Le courant a fait dériver (e cadavrejusqu a (embarcadère »m daete repêche. La.jai pu constater que juste était mort, égorgé. L arme napasete retrouvée.
L assassin unni pns soin de refermer (a porte de (a maison de juste, dans doute pour retarder (a découverte du meurtre. 'Mais le criminel a perdu la clef sur (embarcadère et le corps est tenu s eckouersous laietee... .T ce moment-la. Je saivis dejd que (e meurtrier était un marin... Quand yai ramasse le diamant de '-Koy chez juste, je suis aile vérifierai (autre diamant était toujours dans sa cabine, 'bien sûr. Il nu était plus... (avait a (oreille. S il n avait pas laisse tomber (a clef a (embarcadère, il aurait récupéré le é(iamant chez juste et alors, je n aurais l'as eu de preuves,
seulement des présomptions... (Dés que y eus découvert la Itste des morceaux de musique chez Marie, ye me suis intéresse au piano mécanique. :Pourquoi 'Marie a: tti-elle caché cette liste anodine derrière son aquarium ?
Je me rendis au salon afin dexaminer le piano mécanique. .'Ta premier abord, (instrument ne présentait aucune particularité. I(fonctionnait avec des cents qu on pouvait trouver un peu partout dans (üe. L utilisateur Le piano et je ne fus pas long d (emboîter en haut et à gauche du piano : (e cendrier était une pièce décorative de (instrument... 'Ensuite, après divers tâtonnements, je compris que le fau. cen ¦ drier était, en quelque sorte, (a clef don compartiment secret qui se situait en bas à droite a (inteneur du piano... "Dans ce compartiment, je découvris des feuilles blanches et une
feuille imprimée dune suite de caractères. Levidence me sauta aux J ru* - 1* piano imprimait des messages codes. Mais je jugeai plus prudent de laisser la feuille ht où je lavais trouvée. : 'on sans (atvir recopiée sur mon carnet.
Le lendemain matin, en foiiillan t la cabine de je découvris (a même feuille cachet dans son poste de ‘I J-'f. Je la cina- patai ai ee celte quej avais recopiée. La suite de caractères étaii identique.
Sauf qu il avait ayoute cette phrase : jl’e iiwii I he bi tt. 'jèn conclus que
• .Koy i»tmi'i décode le message. La veille, la bibliothèque
de Marie avait été fracturée, "lin livre atait disparu, t’e
(ivre était la. Dans (acabine de 'Xpy.
Glisic entre Jaunes litres. Il s agissait du n cmnage diniliation au» échecs intitulé 'Les tchtcs en . •’ parties', je amiptai les caractères imprimes en gras. Il y en iiiuii oé cimme les iri eases d un echiquier. Je traçai un échiquier sur une taille, puis je dispersai les caractères gras sur rirm dune pièce.
Notai la lettre qui I f ¦ Mlafj - I ) Jer laces.
'iut découvris que 7i P t f lO'- ‘Koy avait utilise la KavM fié. YPSUtnJUafdC. 4(me partie du livre Ajohviee,, mal Aite r™' u W Aiytauc... *****
L. de Luc L ccip At A 'un.
¦mi la quatrième f Sut U calendrier de (a cuisine. (es numéros dt semaine aivient etc notes à (a main.
Lt litre Sechccs flan corn ¦ posé dt S2 panses comme Us S2 semaines dt (anntt.
Mais alors. Us 12 montant de musique dt (a luit de 'Marie devaient tartes pondre aux. 12 mots de fann e ! Je ru rendis au salon. U caur fanant La pedalt du tntlteu du piano eiaii laissée. Je ne ne rappelais pas f atvir tuf dans cent position. Je mis une pute dans U piano, puis je choisis "Jlam and fggs qui était U deuxième morceau de (a liste de Marie puisque nous étions U 1erfévrier (2éru mois de Cannée '.Vau quandjefouillai le compartiment secret, je ne découvris aucune feuille imprimée. Cest alors que je pensai au pied du piano. Je U fis tourner, unelaquement st fit entendre, je remis une
pièce et je choisis d noui-tau 'Mari and eajs'. Cent fou la feuille imprimée était tien la. Je duposai les caractères gras sur Us 64 eases Sun échiquier. 'Fuis, en prenant Us déplacement des pièces de (a Mme partie Stchecs (nous étions la Sème semaine de Cannée 19S4).
J obtins ce message : Tribes r.eed Çuns. ‘Ihe Lior. !" •En recoupant ce message avec Cartiele sur Ca révolution en 'Ethiopie dans Ce journal djlnita et les renseignements donnés par U dossier trouvé dans la cabine de Chris, je compris que U "chargement ' que détail faire ‘Bob était une (•••.raison dames à destination S As mer a ou étaient cantonnés les rebelles de Menelikj dit : "Le Lion".
Les coups de feu la lueur des déduetutu relatées ci-dessus, j en conclus que %0V d attire Chris sur la plage Sud où, embusquer derrière Us palmiers, 'La ‘IKime en ! j*‘devait Céliminer... Mais U coup a échoué... La mort de Lucie Lje corps de la plage Sud était, bien évidemment, celui de Lucie. Mau ii*uf pouvait Causer supposer auç habitants de (lie qu il s agissait du corps de Marie. Pourtant cette identification ne résistait pas a urt si près la mort de Juste, j ai retrouvé un médaillon lui appartenant dans une de ses nasses a la plage Mord. La nasse était dans Ceau. Accrochée d oit rocher.
En montrant ce médaillon à Sue. J appris que Marie en possédai t un aussi. Le médaillon était triangulaire. Centre, une t t c de mort y atvit été gravée. ‘Tout autour, il était incrusté de pierres, sommet du triangle, on poutvit lire la lettre M, CinitiaCe des 'Cargos.
Apres le vol du livre Séchecs, dans la bibliothèque de Marie, je mis la main sur un livre eu titre prometteur : "Les 'Jorbans". 'Dans ce litre, je tombai sur un cryptogramme dont voici le texte: ’Ehs septentrion au méridien, par le mouillage, le singe et (es frètts dt (a côte, sur la tête de mort... Mé tu jamais d reculons... Après, lu suivras le sens du Zodiaque ainsi qui!est écrit."
Le singe et (es frères de (a cite, n ti-oquairnt ils pas Oualassou et les frères 1 ’argas ?Ct texte dttattst rapporter d Maupiti. Le septentrion et le mendten étaient des données géographiques. premier correspondait a (a plage Mfrd et le stcond d la plage Sud. "Donc, le mouillage faisait allusion d fembarcadère. Le singe st rapportait évidemment au biusin et les frères dt (a cdte d (agrotte des pirates. Tour la tète de mort, j eus plus de difficulté d en deviner (emplacement. Le symbole des pirates, en effet, marquait plusieurs (ieuxde file. Mau il ne s agissait que des représentations de
té tes de mort. Un y atait de traie l te de mort que dans un seul endroit : au fond du puits. La t te dt mort du cryptogramme indiquait donc le puits. JavoU dont un chemin à suivre qui partait de la plage Mordpour aniixrà la plage Sud... Je repensai alors aux chiffres que j avais relevés danslagrottt des puâtes... La position de ces chiffres pouvait former un ensemble dt lieux géographiques !
C tait fa ! Le Mord était au Sud et le Sud au Mvrd. U fallait tourner la feuille. La place des chiffres correspondait aux emplaee- t amtn approfondi. ‘En effet, au point où j'en étais dt mon enquête, je satau que"Koy matait menti : Lutte n avait peu quitte file. Jatais même la certitude, à cause de la penuque.
Quelle avait été assassinée et que son codant axait ett jeté d (a mer a la plage Mord. Son corps, comme celui dt Juste atvil dérivé... Jusqu a ce qui! S eehoue sur la plage Sud... %'y axait tue Juste pour rien... Lucie avait tout de même refait surface... J4 fa recherche de ‘Marie ments e ligues dans te eryphgtamme, Ce qui donnait ceci : J la plage 1 ord
(l) êt eelui Je droite le chiffre 2 (II! 'Pes ht- ni tiers
jonchaient le Std.Stir troisdeeesbe- Va ni tiers. Et aien
tgravies ~ des lit es Je mort. ‘Défi- ' dément, cette enquête
était placé sous le signe Jts | pirates! Le premier Huilier
««il .* téter Je mort, le second S et le troisième S. Le
message espagnol disait : morts pèsent 2 morts et S morts 2
morts. "'Porte ' (es te'tesde mort ériuVnr des mesures. 'Un
utilisant le troisième bénitier,je mis 2 mesures deau dans
Us 2 premiers, puis, je posais le bénitier a J têtes de mort
sur U plateau '•Y?2 et celui de S tètes de mort sur le
plateau I, •Ensuite. Je mis le médaillon dans (anneau et je
tournai (anneau... Le fer tourna sous U signe des pirates'...
La fontaine bascula Mirant un passage sur une deuxième
grotte... 7 le puits 3 U bassin I I embarcadère f la maison 2
la plage Sud
• JL'n suivant donc le chemin indique par le cryptogramme, j
obtins les chiffres .mirants : -113 5 2.3près bien des
manipulations inutiles, je découvris que cette combinaison
serrait a ouvrir fecrin. Il fallait appuyer sur (es pierres
sans aller ' a reculons '. Ponc U suffisait dappuyer sur (a
4eme pierre, puis ne pas revenir a (a première mais appuyer sur
(a Sème 14 I - ffet ainsi de suite... Ilfallai t faire u ne
boucle de la dent ière d (a pu mitre pierre en eivtrinuiifTi a
compter, en a;.tu tant les chiffres Us un» au. _auinsjusqu à ce
que féerin s outre enfin. :4 lintérieur de f écrit, il y avait
(es emplacements des de a* médaillons. Sur U couvercle, des
signes du Zodiaque étaient dessinés. ‘Tu suitras le sens du
Zodiaque ainsi qu il est écrit.' G appuyai donc sur les pierres
du médaillon carres- pondant au numéro de place de chaque signe
dans le Zodiaque. Sans oublier que le Zodiaque hume dans le
sens contraire des aiguilles d une montre... Le code
d'ouverture du médaillon était : 4 2 J 6. ‘Une tige sortit du
médaillon.
La pierre que j avais trouvée dans f aquarium entrait dans un orifice à f extérieur du puits. (Si cette pierre n était pas placée, on r.e pouvait pas ouvrir la grille au fond du puits,!, ,1e cherchai donc une corde pour enlètvmertt...‘Ll(e pen descendre dans le puits. Celle-ci était accrochée sous mes yeux a gauche sait ainsi obliger'Bob à dufilet dans le salon. Apres aivir attache la corde a un arbre, je descendis mettre le 'bris ban à sa dans te puits. :Ypn sans atvirattendu la marée basse de 16 heures disposition pour livrer ou celle de 4 heures du matin. 'Ln bas,je me heurtai dune les
armes à Mtn lil;,., gnlle fermer. 1 appuyai sur la paroi du puits a l’endroit où était dessinée une petite tète de mort. La grille L enquête était ter- soumit, g entrai dans le passage. J arrivai dans minée. Je pouvais rt- unegrotte où u dressait une fontaine. ’Dt chaque prendre meut voyage, côte de la fontaine, tl y avait un plateau. Celui iYi'us atvis quitte tile de gauche portait le chiffre I en chiffres romains il y u 24 heures. Tan Jri que je mets un point final à ce récit, je ravis encore (e visage foule- ter se Je ‘Maguy. De fou r sur (embarcadère, tandis que notre bateau prenait le
large... iln profond sentiment de malaise mèntuhii... Après mon passage, la vie à Maupin ne sera plus jamais comme atwnt... Le voy'.ge riest pas termine... 'Pans quelque temps.
• Matipiiisera loin. Je serai alors au •Paibutsuji en train Je
boire le thtavec Max dans le Souftya... ‘Marie s était
cnivlce... ‘Lite me laissait un message qui confirma mes upfons
: :Marie était 'La 'Pane en l 'oir‘. ‘Elle a: sit monté un faut
Aa cfeuzcèite cnJe du.
- Cty ifa lafxue- ¦ ¦ Jérôme Lange TOPS ] m OBI Ô facéties t
Enseigner fhüoxe à des ados inattcnbîs uniquement préoccupés
do Irhgoes et de rap n'ost vraiment pas ure sinécure... Mais
Wil Wason demeure malgré tout un prof heureux.
Ure prédlecSon marquée pour te Moyen Age a fa t de toi un médiéviste incondicnnet bien dans sa peau.
Perdu dans ses pensées - une journée de plus à professer dans le vide ! • et roulement inquiet de l'orage violer* qui sévit ce soù-là. Il engage sa Volvo dans te ptüctoeninde Mddtemere. Raccourci connu de toi se-J Si quiconque sent déjà l'atmosphère p-cpce à quety» fart surnaturel dont les scénaristes crtf le secret. «gagné ! La bagnole s'cmbcurbo et cate sous une ptoie battante. Affrontant te déluge atin de chercher assista»» (bonjour te coin paumé). VAI décide de s’abnter un peu dans la tour en ruine erf'aperçue. Bon tes. * s'y endort.. et se réveille au 1?èmo stecte. Vêtu eenvno un manant !
Franchement. D ne povrat tomber nveur.
La situation ‘présente* • en no peut que la quaWer ans* • so révèle lort préoccupante. Ouatre Irangins.
Maires absolus dans leurs provinces respectves cl nourris de velléités hégémobquos sous finSuenco du machiavélisme rfun soraer téton, se sont chvcun appreproé ure parte du véhicule, persuadés d'asseoir ainsi leur suprême te. A mon avis, te prol allumé
- Test pas pré! Do rentrer au foyer... Ure cto bien en évidence
sur te sol incito à qjiltor tes leur pour s'onloncer dans te
forêt l'oxptoratcn TO|P§_- 'v1 ’cspaco-tomps... génôreusomonl
la note» • permet dacqukv Ios hutèmo concerne Ios nécessaires
sauv ga dos).
Promorsotiotsdo rigueur (armes,nourritures,fiotos, Le ’side* qu atficho loir à tour Ios c ots possédais Me.) Ol do so fam&arisor avec les ccmnundes dés Autorisé leur ortptol • exomplo : aflichor lo la boussole, particulièrement bien ponséo, indique carquois, tiquer sur 'Use*, puis sur k) personnage - les diroctons empruntées en relation avec tes quatre points cardinaux, Ios carrolours el autres virages, el autorise tosroütonstfunhuibèrr» do tour du persorv nage. Et le déccr suit en douceur dune manière tout à (ail crédblo. Do mémo, avancer ou roculor procure uno itrptesson do profondeur
saisissante do réalsme (plus Vite. }o sons que ça vient 0- L’épisode dit *de labyrinthe* qui nous occupe - butte do préciser qu’J y on a plusieurs dans Obùs - en appelle, li. à sept ordres essentiels : rrangor, prondro. Parler, dermr, utiliser, poser et s'informer sur les objots eu personnages renconïés (un permet do décocher quelques Sèches au premier crétn venu qui vous bouct» le passage lo cas échéant, ne pas oubU-r d? Détousser son cadavre à laide de 'Pc**. L’accés au grand jeor taitdélaisser la souris au prolt du joystek peur afr enter raccueJ chaloureux do paysages bucoiquos 6 comten
somptueux (païaîaie A cinq niveaux). Peur couronner te tout, la visite tfnterieurs cossus so trouvé gratifiée tfafc enterrants généreux Ace.cur x*r!,_ s8ft§ ELITEGOLD En 1934. Etat se présentai comme le simulateur spatvaJ ta meneur. Mas su ans. Dans funters de la micro, c'est aussi tang que la barbe de Marwsatem : ce jeu avat pris in cap de vieux.. Nostatge ou erme de redomer du service ?
Rarprd (eutex des tamew SurçUto) set: une narre»* verson. PLs rapxfc et retooiéo pour taire bonrv» ftgure sur tes PC du haut de gamme. Car c'est sur AT doté (fun écran VGA 256 coieus et avec une carte sonore Roianrfqu’EHe Goü en jeco un mai.
Le cargo retapé, avec un desgn revu « congé, trimbale une dtate do cargaison : te la noumture. Des esda.es. de ratool de la drogue, des cn tuteurs, des armes, des tournures de pauvres bétes. De foret des minéraux etc... Tout ce caphamaûm fat fotret (fui commerce peu eu prou (Ote Etrespaceeslbs'ayé do pirates qui on veulent à vos bons ma! Acqus. Leur échapper ou en venir à bout ne se révélera pas facto car votre vaisseau exige une mari oefcate peu son cortrPe. I penge ou route sur ta côté à ta mond-e soScuttan; des repères (en bas t drp'o de l’écran) permettent do retrouver uno asaeete stabta
et tf échapper au mai dorespace Sous rmmeose tenêtro so Irouvo un radar ou monire tes alentours du vaisseau *nsi que votre largo champ do vision, Entin. De potiles croches montrent où sont tes panétes et tes autres engns. Afnai que teur positon par rapoort .ru plan de votre appye-.l. Ure rangée rata et armes de tarte puissance. Cartes el inventaire.
Ce Ittog sVnpouH néanmoins ? Face à la concurrence et malgré ses quattés. Te vW appareil aura du mal à redécoter .
Disquette Rainbird pour PC et compatibles.
Prochainement sur Amlça et Atari ST. BJ.
HARDNOVA mériter* aucun égard!
Le tableau de bord du vaisseau spaîai on déconcertera pus dun. Aj début du moro_ La vision de ferté- rw se trouvé en e'tat réduite à me minuscule fenêtre, ta pus grande étant occupée par uno carto on refiol Qi Ut toremont vrai qu'en la confond Piémont avoc ta réalité, D'aubes vigno?** montront le contenu do la soute ou l'agrandissement d'uno mlnjscute poroon do carte, Lo vaissww spatai so présenta sous Ses espèces d n* petto mouche qj so déplace su tas cartes dans huit directions soiriewa (uno limitation gônarto lors des proses Q u» voit encore un sort où Ton wt une tod do pus la rude
existence de réeumour des éioitas.
Prate é ses heures et marchand tfamis A foeeasion I Charmante mas rtdoutabta No*a ou màta Su-ci. Vous eipcre: tas Quabe Systèmes peupés do Sonsbtas. Ahsi açpetas ca' üs sert causares et w nt pcotarat sec • brel béoé'oent de toutes tas Ubtasses txranes. Les autres créatures appartement a la catégorie des brutes épasses et no de combat qui. Comparées à un shoofom up pur ot dix ou â un simulateur de vP. Ions pétro figure).
Ces: que nntérôt du jeu réside altours. Notamment dans les relations avoc les nombreux extraterrestres, te savor-faire dos six membres tféqupage et rarmemens. évxArOf comme ri se dot Les trpots des Ouatre Systèmes sont équipés de routettes Zéro-G sphénques étonnantes - quasiment un sort dans te soft !
Cela dl Hjrjjnova qpt avant tout être considéré corme un jeu de r&te tort ben fart, très riche on pérpétes. A noter un mvuet en tranças d'uno dartô eiempiaro et truttè de bons consefts. Alors que le jeu lur-méme déroute en anglais laote avec des quîsîomares » choix muMptes. A condbon de n'élre pas un agtô de la souris, on passera des houes ô combien dépaysantes à commercer du cété des novae dx» Disquette Electronic Arts pour PC et compatibles. Prochainement disponible sur Arniga. BJ.
Oln onjou ocoloqlquo Inloinational. Lo IEMMINGS osl on volo cio dbpaiHJon I sauvo co polit ronaoui d'oiigino scandlnavo I Un lou d'onvoiyuio mondlalo qui dôchaino d'un.", ot dô|a dos mouvornonts do passion.
COMMODORE AMIGA Commodore COTV. ATARI ST AND PC COMPATIBLES rtopi WING COMMANDER A côté do vous, Perry Rhodan aura l’air d'un caboteur lunaire !
C a'e temps pour ta Ccntedératon : tes Kiratrii i 1 formî t« espaces mtersteîares autour de
• J Véga.Aaca«tfunbnetng.unoftoere«prjque aux potes tous tes
défais de ta msson. Tes da'ogues s'enchaînent s.-ec gros plan
sur chaque intervenant.
Pas c'est faérte rougo. U galopade dans tes couloirs su1 torvd de sirène Ixirtrte. Dès ce moment, on sent quOrçn a vu çrn3 et qu'on ne sera pas déçu... Un c«*pl se referme et te vaisseau se tance sur la psto bordée par des décors hgh-tech. D'autres engins sont dé}3 en rar. Dans Wng Commander, te joueur est pré d9 remiser son hdviduaksre au vestaro (qji sert aussi à stocàer tes partes sauvegardées1) car seul un rai-âi tféqupe ara une chance de mener a ben réSmraàjn des Kfrathi. Suvant leur grade, tes p'etes crt à teur dspesrton quatre types tfappareS. Moux pourvus. Leurs ad.ma resen ont une
domaine, rapides et puissammerri armés. De plus. ïs cornassent tories tes ficelés du combat spatial et vous aigrirent officatement dans leur coftmaîeur.
Pour un soft do collo envergure. Un PC nrjsdé est de mise : à ta rigueur un 286.de préférence un 386 avec Ocran VGA 256 couleurs et cafte sonore. $ *o Ko de mémoire qu'il faut nettoyer de tous tes dmers et autre aoapareu's «TccteCs - ou mieux, uno mémoire étendue. Tout cela n'est pas donné mas on en a par ses sas. Lesgraphismesse révèlent en effet somptueux, avec un ta- b’eaude berd hyperdétalteel des vaisseaux qui n'ont rien à voir avec les morceaux do planche co'onôs qui sévissent habtuele- mont su* nos écrans. On a «d droit à de véritables orgrs aux lotmos complquèes. Toutdrot sertisdo
la Gueme des éîates. Pnme.adolamusxîje.lr j*.tedepréosorquosurun3S6 avec des couteurî cl un roi saisssants et Oes rôadej»s te problème de la raqdriô no se pose pas : Iwg Corn- q»aacbenl des nammesdans un rjgsscmen! D’enter. Mj,-derva très vie, tesoevx nors famlent de vagues Les cxp'osicns dans uno toute dnyd’ccartwo en feu tfcrr em.s.do grosses nvnes et do champs fastèrc.'des constituent un poît summum et réjectai dans l'espace gui rendent te jeu franchement stressant. Pour rno lo s rappolte ta mert du ptote du Disawy cars 2001. Te ton que Ton Pont un soft qu se rapprocho davantage du très
doKubric* bon créera ptes quo du ZX-81 do naguère, on no beu- Mémo sans caito sorvore. Les bruitages naegient a tiera pas rotre ptwir i ta poHocton. Mais ceux qui possédons rune des nom- Trois disquettes 3"17 1,44 Mo Orlgin pour PC1 breuses cartes acceptées par te jeu autrt drot. En AT. B J. WONDERLAND Vi ous adorea ouvnr et fermer des tenètres? Dérouter des menus ? Et tes rriégrateurs Taçiv ques vous plongent dans le ravissement?
Wonjftürden tat pour vous ! On y retrowo en effet tous tes rvjréderts du ccree de Lcm-s Cterol • rrvxMés â la sauce Ivndow avec fenêtres, ascenseurs, cônes, tontes et mère un Couper, Coïer pour tes textes.
Ur prinooe de j«sj se révète des pis dassiques.
Avtc des opets dssémnés un peu paftout qu'i faudra s'approprier, des portes à ouvrir si Ton trouve tes bonnes dés, et des rencontres bavardes avec tous les personnages du oétebrissme Ivre, l'arvaysour syntariquo n'est pas trop revêche • heureusement car te jeu déroute en anglais 1 En clquant sur tes éléments d'une image, on accède à uno liste Jasons potence), tes. Ce qu épargne do chercher désespérément te mot juste. Le gan en temps et on convrnalaé se t*t arm iriWmenl apprôoabe.
Vrgin Masterttonic a agrémente ce soft à grand specüdo (5.5 Mo !| «Tuno cenlame do sptenddes vv gner.es. parfois jolment animées certes, mas trep souvent sous-dmonsonnées.. Dommage aussi que.
Sarslacarto sonore idoine et coûteuse (AÆboufloüncfl.
Ivcrvderfjrtf- ou pUSôl le PC • reste muet comme une carpe Qu'ifs sont tristes les piaros dam tes touches s’enfcrcent dans te sitenso et ta Chase oii ggde sans brut ! L'écran btarc dsparait ators sous me avatanche de fenêtres monochromes qui prenr*! M main ptesr à se recouvrir... L'une tfolte trace tfaiîeurs autorttef- quement la carto des sries déjà vsriés. D'un simple de.
On se déplace dans respaco ot le orseur se place où i tairi dans te texte. C'est hyperpratque pour revenir quelque part sans se taper tout te tra,et l Très sognô et parfateneni convivial. Ivondevünd s'adresse en pnonté aux «ondtonneis du lapn banc Disquettes Virgin Uattertronlc pour PC et corn* BJ.
SWAP Assemblagc-desassemblage sur te (il du rasoir.
La réglé do Sa jp se trouve a la portée d un entant P? Quat'O ans . En ciquant entre deu» tgures cdorées. Cefleso pwoeent & dou« couleurs soro'abv-s so touchera. E’.es dsparassent Unefosla feoêtre vidée ce tous ses pa.es cotorés. On a gagne Depuis le jeu dedames. Toft» et da jtr« encore en sa t çu’une apparence srrpictô cache souvent Ces trésors 7* üauj LJ±i ËL_ J k Il LW vr ' y n.n .
- uu ¦ OS : 0 ‘ 1 * ÊH‘Î 1 L L* , 1 ia_ j Li fcdl d'en frw avec
etes ' ?as dégoûté pour un scu, ce jeu d'assemblage-
désassemblage vous mcM a faire es pout* tes en e quant dessus,
et on peut revers.* jusqu'à cent coups en amère Le seJ por:
rament trustant re«!* cars fab- sence de taire de sccre Vos
prouesses ne seront jamais inmenarsées sur un esque. Ce dont
votre anctr-ersore 'ra Soutfnr éterreJemeri Au chapi he des
cdèances ajoutons qu'en VERSION CGA I le mode g-aphique le
pus rfmtelçorce après quelques secondes de pratQjo sedemere.
Une bonro dose Ce stratège se révèle rOspensabe.
Crade sur PC| les trames qx complètent les rares cou'evs rendent S*ap prabquement injouacre Er.
Revanche, le mode EGA n'a streemerî r n a envier a la finesso Oj VGA. Même v triangles et heiagcnes au-aent gagné à être un peu p us tssés Mas tout to monde n'a pas le bonheur tfj.or un écran naute détolon et la cace ad hoc Cto qj'J en sot. C« sent enfn arec $ «x une de ces recêatcrs nusaoes ou décrassent les rei ones Et comme J aui ses ncono tonnels. Rédteur a daes « déjà ma en servee un tOècnargemem do prodémes traous va ê 3ôl5 MICROIDS C-sq cette Uicroids pour PC et compatibles. Enste également sur Amiga et Atari ST.
B. J. La d !“ aite de ,»?j ctepond du cnoi 1 dos tgures (petits
carrés, grands carrés, tnargles ou heragonc-s) mas aussi du
rompre de cco'euts sélectionnées On peut en cros-r « ooui a u.
mas c'est a tros couleurs que Siraps'aftnne e pus retors.
Surtout avec ses triangles qj ont cvr*cre«itl05 voWtés
dincoponcance les accrcs de ü tcpo'ogio corrp'ordrcot... Au w
oes cases élmnées, trgots d'argent et dor s accuTiu'ent dans
uno petite fenêtre, et u fon est doté, en acradrot a oes d
amants. Très utres ces «Itou» : ils autonsenr favataneno, La
chute Ce toutes les peces isolées au tond de la fenêtre oj il
sera tacle (croit-on) Barres (essaie chez lut A peine ra t-»
alumée qui es: prqesé de (autre oiiô de reaan. Cars un mondé
irréol. L'éSpnt de JcnOuâh apparaît, surpris par le gabarit
modeste Cu valeureux guorrior qSA avait invoqué. R s'attendait
û mors racho mas enfn bon. Il fera avec Afin qje Li paix
revienne dans to royaume, notre ‘malgré lu'devra retrouver le
Jo-yau de la Lumière Que cet ont (inlûmo Héfmar.
C'est .1 un véntabé voyage dans le rêve quo vous convie Accolade l'aven- tue débute en ettel dans de minuscules otès. Perchées au sommet do tges flot- tartes hfcitos do plusieurs certaines de mètres. Cet étrange univers, dépaysant a souhai rogergo de créatures surprenantes (comme Alnar le métallurgiste) ot de cua nés do décors et do paysagos orirques. JP. Barrètt devra résoudro beaucoup dérvgmos et surmonter ben des ottcuïés pour retrouver le b.ou et U faut se 1 »
• y vous emportera dans un voyage-que ds e -.tfltrç dont les
graphismes C-taect jusque-là réservés au» adeptes de parads ues
artifices Disquettes Accolade pour PC et compatibles BJ.
ALTEREDDESTINY BUCK ROGERS ADVANCED DESTROYER SIMULATOR Countdown to Doomsday Le Buck contre les petits hommes verts de la Planète Rouge.
Bienvenu* dans le un dessin grand format empli tout f écran : Faction esi à sco amble !
Eté se poursui dans une ceinture d’astéroïdes qu n’a rèn 4 voir avec les yos tdocs qu tournoient brtlement en Icndanl sur vous dans Wrvg Corrvnaoder. Là. On vous montre votre postai sur une carte e! Vous êtes prié de cm indre. Tout te jeu se t wee ainsi stylisé, pour te plus 2Sèmesiècte. Buck Rogers I On t'y massacre autant q aujour- dhut, youpi... En ce siêde lointain et lur- butert. Bock Revers a des meères avec tes Uartens.
On ne trouve pas que cfes peUs hommes verts sur Barsoom-la-Rouge mais aussi des RAU. Rien 4 voir avec les mémoires à accès allx'ores d* votre crdmteu. Te RAM martienne n'est 9-'nnd bonheur dos puristesdu |ou de rôte qui. Eu», ne se autre que la Russo-American kteccantife.qui cumule tes pasfes mahs avec le sang des alerc puéfeés.
Tares du totalitarisme et celtes du Ibéraksmo sauvage, Buck Roçers est livré avec un petit opusaic contées qui tat beaxxxp. Son but : asservir tout te système nant les tèçfas du jeu. Un manuel copieur el complet scte’re. Les r(Pctes. Cur. Ont eonsttué te Nouvele ainsi qu’un Ivre de poche de 270 pages qui vous rurro OtgraatonTerrtennosouîtehoutenedjBakRojers. Dans te langue de Wikam (pris la poite • fatfre fj une Ce ’œmplo 4 rebours pour le Jugoment Dernier*, aventure so déroutenl dans les mondes crem. Dos traducton du sous-titre, se présente comme un jeu de
astéroidosetdossalft'llosoxcavésrontetmanl bsetés rôte. Doté de loute la comptabîlté de points qtfimphquo des Terriens.
Ce tjpe de logiciel, el nécess te te composé ion tfuno Le lecteur Inaud aura compris que. Malgré mon équpo qi tienne te route. A rorigine du jeu. SSI. Qui est «mmonse soSotudo pour tes jowjts de rôlo invétérés, a'JssirédteudescêtetrissirnesAdvanoedOungeonsd mospréférences vert à Tadoopeu ou prou vbterf*. A Dragons [Pod d Radiance. Hbsitr. Hcws c Tho «an» qu» manior chitlros ot ports, oeur de mon compte Lxx» etc) Il ne laut don; pas se méprendro : on bancaire moloornissort bten scffcammertdémrtcns n’achêtepasBuckfiogerspourcasserdofertraterrestre. Kxtes.Cesréservos (cTcret dargert)mises
4part.je Ityadesshocfemippourceü- roccmarsvokmtieisquo Buck Rogers s'alrmo comme SSIaapendarteulesouadenepasscrprerdarB unjoudorètedo ha ut vdotquo tes quelques an matons fandté. Aprèstestabieayjdusageque rononsemenco el lableaur égaient lort 4 propos un gente Ira- copieusement do ports dûment défalqués tfun total dtconefamort auslèro.
Global, s'alliche une pelile fenélro graphique Trois dlsquolto» SSI 5"1M pour PC «t compati- suartoomtrt animée, les déptxemorts so révètert Lie*. On poul rai sonnabf ornent l'espérer sur ST et un peu saccadés, tes persomagos approchent en trois ArrJga. B.J. sprir es de pks en plus plus gm ma» il est éviter* que te jsueu a dautres chats 4 louetîer. Dhabitude, tes combats génèrent de mémorablos poussées dadrénalne. Dans ce jeu. Au contraire, farte digression devient repos di guerrier : tes nombreux protagonistes s'envolent lorce rayons laser et autres ama- bütés. Des eipteons phénoménales
édaboussert récran tandis qu'un com- mertare üconiquo apparat dons une feoRre. _ "Urtel en a pris pour son yade, un avere a morfié*. La castagne terminée. Il ne reste p'us qU4 dépouder tes vôtimes de teur attirai, el en avant pour do rouveles avertures 09 temps 4 autre.
Iftn cnn nno ljill strxke ot nnr ippomuniTY. NoT EUEn the errth is inFE rnon their OEPHEonnonst V . . .:n A ux commandes d'un destroyor (on Médrerrarée, dans te Manche el dans rAllan- tique Nord, pendant !a Deuxième Gutrre mondiale), vous devez attaquer ou défendre délé- rerts objectifs au cours des 15 missions que propose 1e logiciel. En plus des bateaux do ronartro. Vous pourrez vous frotter 4 Tavutcn ennemie ainsi qu'aux redoutables sous-marins. Pour cela, votre destroyor dispose de deux tourelles 4 f avant ot dîne tourelle 4 Tarnère. Très pratiques pour descendre en llammes tes avions. De
chaque côté. 4 tubes lance-torpifes permettent également cf infliger do lourde portes aux marins tfeau douce qui osent vous faire la nique.
Enfin, des missions ‘Delta* vous permettort de pa- troufcf dans délérenles zones sans qu» te Icgictet vous prévienne de ce qui vous y attend.
En plus du mode carie, très ut le el détaflé. A D.S. depose de déférents écrans : vue du poste do plo- tage avec accès au radar ; sonar ot radio d» bord ; vuo 4 te jumeïe tefcant off ce de zoom elblen sûr. Wo des postes de combat. Au début, pas évidont do s'y retrouver avec ces maudtes lorpftos séuJes de part el dautro du pont ! El un plan du bateau permet de fart te point sur les avaries éventuelles .. Bonpbrt.
U J-Olacespée'nes sur ST se révèlent pkitèt rapidos (voir te port). En revanche.baleaux et avions rossem- btent encore trop 4 de gros pliés cariés kxsq ib so trouvent au ton. Ouant au son. Mis 4 part les sirènes cfaterlos el tes explosions, te bruitage du moteur aurait demandé un peu plus do travai et do savoir : un dtesef. ça lait *pot-pot-pot* el non p»s *ckhh- ehhh* ! Ctont pour terminer te menu des options, qi autorise tes joueurs novices 4 paramétrer te dtff tortlé (cartwrart et munitions Imités ou pus. Chauffe des pièces de combat etc).
Intéressant mais pas assez fouilé par rapport 4 daubes produits srnJaires. ADS, s'f disposo pourtant tf atouts (un grand nombre do missions, entro autres) ne plaira qt 4 ceux qui désfont se lancer dans te combat naval • mais trouvent les logibols d* simjalion trop eomplqués... Disquette Futura pour Atari ST, Amiga «t Amslrad CPC. P.T. .¦vVF'mVn».-. TOPS SOFTS « vi BATTLETECH The Crescent Hawks' Revenge Il y a *xen longtemps. Tes robots do House Kunta vous avaent déjà m s une rémorabte pêtée dans TheCr*3CWHj»*s')xcpcon te temps « la vengeance a mairtenacl sciwô et les rooots on; grassô
leurs mécanques. Unte dette oj Faucon au Croisant a la larme résolution tfen idr Colle nouvelle mouture de Santofecb ten pus du warçame quo du jeu dicton. » t.u «n effet vatc e* dos stratèges .vaTtKfjOes qu tenrent compte dure lOutMude de paramétrés, former un commando de reçois txon apportes. Dtaoer emre t» oétensd eu déluge de leu p-oç-escon au pas ou ben rentre- do s rrujdô, Tcui réside dans rcrginsaton. En passe te pVs cür de son temps a cfajuer lands que oe rruvjjcues rcCcts se oaüenia r écran a grands coups de rajors i e» s*e prôs dune cmquareane oe ces femafiours auiquets faut ajouter
ces erç-ns de rrco noionses «ides .vmos surpussantes Tool c« attirai est recensé j .ec un Oie do délais dans la rctco L’acton se déroute dans une douane de '«undes cartes plus que dés CéCOfS,'. Sédr. Un scro-- -nç saccadé De temps à autre «s art- nKdeteiteanglASvifn- nent raconter cù on en est. Cuber, «mander « tare des cnoi cruatn Une vco r umér«e présente le t u ce qu* surprend agrêaptemen: a? En n’a ws sou.*-?
Loccasan d'entendre causer son PC Par a swte. ça se gîte , ta musqué ne serçue Que ccw desor&sesdl cybWU» • « «rccro1 Vp.'à un |eu très amè'Cfcfl bourré Oetéiteqmne para guère au* act rites *oxenes 4 disquettes Inlocom 5'1 4 (ou 2 3‘12) peur PC et compatibles. 8 J.
M. U.D.S. ureoewwante te ton* Il n’a qu'une dee en tète, se tirer
eu terra r, atars dette compè»- ment démek. S’i rrvorfe trop,
cr, te remplace aussitôt et la parte cent r ue. Le but eu jeu
consste a été* ’e l'en'* dans un seau Pace « faure côté d'un
russes- oj ve te un posson votece. Gare a celui qui bot le
beu*, en ’ Un a-ot-e au* yeu* descargctsurre-.ielaparte-les
bagarres son; permises. Mais pas dans une zone ttxe. S non on
veus ccnçÿ'e ccur quelques Dans le temps, quarto on s v, fat
une grosse bêt se. Or. Pouvait se racheter en s’engageant dans
tes paras ou la Leçon • putot que se coûter cmq ou d* ans «
mard Dans te « Ranbcrt Arts, on vous prepose de prstcuer le
• M.u D S •. Ça so revête nettement moms nsquè MU O.S. est une
sorte de rugby qu se pue ?.« instants.' El su te» ç'aans. Une
toute survrtee a.x» « rect'caocn « perra» et « sang bouge ur
ma*... G'OSSO mcoo lé! ¦'rversemertd’fcTeursi « U.OS «pue comme
un fcct le type que ton contrite étant cosgre par un numéro
Très r3pde et d’ire anrj- ton extrêmement vive. i at gagne a
retme en scene ces persemages un peu pus grands Sionie soute».
Te match ntervont a ta fn d un jeu c’a,on- h e assez r cfte en
«r pet es qu» se «mue « vJe en vvte. Dans des trpots
‘¦éOite’tes par les xs-i'Z&ti et «s pvsces « v age où fon vend
ou «portf au» enchères Ce ovetîsîtement « castagne aur*t pu
être un pa*argon « hane 4 se re.éte en reaMé très Wle Surtout
à deu* joueurs, on r» se priera pas « cogner. « mord'e et «
casse* la rcrcre des ad- versares. Pour te pus grand pas* du
fon* qm n’en dupe jamjfcj ure pour prend» ta tangente ’ 2
disquettes fliinbow Arts ri 2 pour PC et compatibles. Existe
sur Amiçj et Atari ST. 0 J. 120 niveaux pour déjanter au rythme
(ou des rongeurs navedus A scandant en folle t Nsk, - près un
bng pèrpte. Tes s.*jpiJes bosîiotes arrr.uni ¦ 120 au lolal • r
épartis selon 4 niveaux d? DflcuW. El 1 la Irto de rot lionnes
; M presque sans dlficufcé i y a. pusqtio dis te premier nvoau.
La encombre, ce quiùol du mracte pou uno espéco pajaite, la
débandade, quo dis-y» : la panique sa ausadépourtwtfhaindd»
conservation, les pauvres.
DédenchodareloustesaaimulsIÇapandansIoustes fc ne savent pas ou
h mettent tes patios.. s*re et do préféronca dansceto où i ne
vaut pas mieux Ccr.'rortf-s au génio dabdigue de Psygnœis. Is
vont laisser trainor ses bûmes. Tant et si bien qu'en un rien
devoir traverser do véritables parcours du combattant de temps
• «lui d'un ra'd aérien aménean sur f Irak. Si vous vouiez •
tecçèco tout entière so retrouve compte- tomert and art».
Heurousemert. I ne s'açyt que dur» saga ludique.
Cesl pour cte taux qu» tes lorvnings Ss 'moururent*. Eh fatXre. I y croya* ! Mais non. La preuve : dès qu» tu réapputes sur te bouton do la souris, is ressuscitent.
Que reparti pot in tour. Johnny qdé te te dit !
La grande torce de « soh réside dans sa simpl&d.
Oui. Je sais, vous atoz rr» prendre pour un dinguo : ça tait uve deni-pioerbe que p vcusrobals tes oreiles avec bdttcxÆé.et tfun seulcoip.j» vous parleéUmentarté... Mao U. é est question do conoepl. El do « côté.los têtes pensartes do Psygnosê ont fat très loti... Dans toulo fhbSoce de la micro, te seul exempte comparai*» était iode Ramer, de Brodetbund. Bèbêto à souhif. Oc ancètro déchaîne eocorc tes passions. On no peut pourtant pas atvibuor cette longévité aux graphismes qui roléventdosiemps héroïques de lanco. En revanche, dans lemrir }s, l'eCrème sirrpïdlé corxeptorfe baigne dans le
luxo. Somptuosité des graphisme*. Ten uree des adeus, bref tout s'y trouve.
Réaliser 120 nrvoaux différents sur le tend comme su 'a famé n'est pas une mince affaire. Alors, ptetot que de tore des repasses, les programmeurs ont conçu ftoée géniale tflncorpaer des écrans modWsdejouxurivefse'temert cornus -, tels Shadow o! Iho Béas.' J e! 2. Fbit&cw fsiwdiotc. Lo résultat contre au jamais su.
Itmrifiçs. Jeu dj siôcie ? Allor savoii I Jeu de la décerne - dest presque me cectude... La preuve, Ve nombre incroyable de terrais sur lequel J tournera tfd la En de ramée : PC, ST. Game Boy. Mes. Hoc. Htega Orive. Super Famicom. Macintosh, et enlin arcade, avec unoadaputon do Data East (auquel nous devons, entre autres. Oapon Uqj et teiocqp).
A pene sorti. Lemmnjsadéjà un pect Vère en prépa- rat en : Itavrings 2, qui verra vraisecdaNement le pj au mos d'octobre. Pour les plus jeunes, signâtes que c*ne sortie sera aoompagnée dure vente de déçuse- ments. I faut donc «us abendre à voir des daatnes de bostoles sîtomer les rues tfd peu_ Deux disquettes Psygnosis pour Amiga. Prochainement disponible sur Atari ST.PC& compatibles G.B. Dans la jungle. La terrbte yungte. Le Ion dort cette nurt ( vervon angloe iqur e d'un chant masai), Volé 1 1 jeu tfaverture Que j'ai ben aimé parce oJl me ramène à repoqu» où je ta sas la route en Afrque de
r£sf (traverser te pa c des Vonga batocésuf un chargement d'ananas et tf oignons, c’est autre chose qu'un vulgaire Paris ‘pas daiQ. Le vief éléphant Ahmed rayatoesesditenses (quï aval fort bogues) la latente au ped du mont Kenya. Et pus.
Tes traf quarts ont br sé te réve. Armés defusfs tf assaut russes. C'est dans ce contexte que vous largue Matoie. A vous de rec-e tes maRasar® horstfétâtôerure.lesétepharts vous en tAront gré peur fétemfié... œ§ nopi MOKOWE Lodgo en bos. Look bambou ccmmo chez Per Import, on sy crorat1 la y vgte trut tfïnsectes et tfeau gui cascaoc. Résonne de la rte’opée lanonanto du tam-tam et du sntre staccato des armes automatgues. Cimes tes Rambo en he*bo (â étephntl et autre excités du fut» ca* Jubtcwe tonnai cotte dmenson ça a défini* tvement échappe a rhermo bine : sa.or attendre.
P-eM-e son temps Ce n'est pas tout tfarnver dans un tableau. Il faut guetter te moment propce. Meure nocturne où te débl des eaux ouvre un passage providentiel. Te sor qu ramè-ne du merde sur la terrasse... En Afrique plus gu’aileurs. Domain est un autre jour... L'analyseur syn- taiioue 'écornai ire quarante r» de verbes Istes dans ta notes et ben davantage de mots. Les graphèmes, dsbnsnous.tontonne peut mieux couleur locae. Mémo que la rut qj tonae plonge le décor dans une pénombre bteutée. La vraie bffcuïé provient deiageswndusemps.
Fare Ihe nght thing aï trs right moment (proverbe swahi) ne se revètera pas une min» affaire et veus n’irez pas ton sans avoir ç'anécertansrensegncirentsmdîpensaotes Tiens, i propos, sa v w • vous gue le Kénya el la Tanzante sont LE poys d'Atari ? Le nom f.guro sur tous tes poteau* télégraphiques cl il iignifio... danger1 Sur ce. 'jambo safari, muzun sana’ comme ondttebas. Cette vrée en Aviqt» par dsçuotto interposée vaut sxrérrvem ig voyage Disquette lankhor pour Amstrad CPC.
8J.
ITOPI SUPER SKWEEK Léchez la main du sorcier au bord du marigoi.
L Super Skwcekhoart on Ihe stage !
E Sle Skroucfi et les Skwoekettes taggent lavieenrosebenoon Ta’WÔjrow partit, c'est la rwco tf être de »us les Skaeeks et ce'-j-o. Peur super qu'il soit. Ne tan pas ei cepton à ranüquo coutume. Comme son ahoêtre.
SDAW ègou: et les ccuteu-s ne se Cuo enl pas (proverbe du pont de rAVna) La surface do notre planète, en cet an do gr âco 21 94. A M torréfée une bonne tes pouf touto par une çucrrenociéare. PasantaWo pour deux sous (sotun dnar irakien) les mutants ne Sont qu'à chercher dos poux nMOfs dans la této des humans En 2245 • comme te temps pax 1 ¦ ces rradés de la demte'o heure ont réussi à mettre au point une arme tonifiante.
Cost lâ q mterviem Sda v : r devra sYt-cdurc dans les canalsatons souterraines, tocalser rartre et la détfure Sda* est txen part, pour barre le reco'd de ce çatten q* s'aventura dans tes catacombes do Pans, a la recherche d’une hypothétique cave à vin des Chartreux. On ne retrouva son squelette et son porte- dés que onze arc plus tard. Notre ami no tendra pas auss longtemps cars tes frtxJs tfoutre-tombe car son énerg* connaît des Imites ben préoses. En Oéqt des numérisations sonores prometteuses de 13 -vVK Super Svweek a une joie chair de poule crargée e: J court à toute vitesse parmi des
dates qj gouent un fard dés qu'en les effleure, il a un ccpah aussi, un Steooch couleurotron Aeux deur. Js s'efforceront de ooivrer de juteuses Skwoekrm et de transformer un mai de monstres en péce?.es el en bonus.
Sofivf SkueeA offre onq rweaux de s meutes Les doux derniers, non accessibles directement, se mércent el ça se révèle piutât dur malgré les huit vies généreusement octroyées. Los ües y regorgent en efet de pièges. Des dates s'effondrent si on s'y ararûe. Des ascenseurs mènent à des pates-icrmes secrètes Heu- page tfaccuc-ii et dure ambanœ g'apfKjuemêo! Très réussie, le jeu mangue de punch... Et la fenêtre ch'chement mesurée s'ouvre sur Ces boyaux à la fiwcSvytf) eu Ton erre longuement dans de grands collecteurs, des couloirs et autres conduits rqué- tanis.
Quelques an-matons, un zeste tf arcade et feux gouttes dhule dans les rcuagesderand’ode auraient sau.é ce soit • qui ne méra: pas tfétro envoyé en mssdn aux oubler.es. Disquette Lankhor pour Amstrad CPC.
BJ.
Etre redresseur do torts au Moyen Age. C'est lo SAMU et Datîy réunis. ‘Heçrena se mourt, venez au secours oo rrcr. Peuple r Un message de ce genre et hep ! Vous voilà sur les routes, prêt a sauver la bote el à assurer te serve® après-vente du royaume. Saga vous propose si défroques (de fassassin au prêtre, en passant par retfe. Le paladin, le guerrier ou le rnagoen; « des compétences à verses |fcrce. Irtet- jçence. Adresse, chance...). Un assassin, c'est plus frusM qu'un magoen, mas en cas do coup dur il possède tf autres qualités... Saga se joue sur deux fenêtres fremeni dessinées. L'Céai
est do jouer à deui. Mais on peut fort ben drger tcc seul les personnages Un curseur permet de sender les images ahn de leur arracher o'inc-spensab'es secrets, tares les actions s’obbenrent en clquanl sur un menu et des scos- menus-L'avarugodeco procédé rêsde dans la très grande raptoilé do jeu En cas ce bisblie avec les truancs. Pirates et autres mafasants qui hantent ce soft, le oueur est instrutde son sort par une cascade de messages qui atterrent avec rénorcé des ports do ve.
Teusement. Les bonus aücndent... Certans immctùsent les farcômes et ses menstres. Tfautres permettent de trer dans quatre drectcns à la tes ou de peinturlurer des cases isolées en leu trant dessus. D'autres dates mènent à un njgasm aux ace*ssdresçm ferai pàîr un Allemand ex-de fEst pas se.ré. S les nombreux tableaux du jeu ne vous surtsen: pas. Vous pourrez Wu.ours en créer tf autres isauf sur CPC cassette) avec le *.t de conscructcn ïès fourra Ben que le jeu sot ben tfcfttvuu nous le jeu es; pam tf «dômes estrargers (e pur cû les AT-ertoques sauront le français, j'écrirai en mal3‘ayaT). Peut
être que ça fat cncos. Ra-giche La débaxhe de trouvâ tes ce Super Savwe* ne peuvat se lare sans sacnf* rwe ou rautro terre chose de rancen Sxwee*. La musqué a sensttemert morfié : passé la page tfaccuei. En n'a pus Crot qu'a ces txu'.ages Mas ne Kudrs pas notre pasir comme son prédécesseur, l s’adresse aux pus pures, et tes Ms sauront sans oif doute mattnser ce .eu Us seront amsr armés poux des snoofcm up plus musclés1 Disquette Loriciel pour Amstrad CPC et CPC* (el en version K7). Existe également sur Amga. Atari ST. PC A compatibles. BJ.
Des agorues chftréos • capattes «farracher des larmes a un c occdiie pharaenque Pas animé pour un scu (sot un deo- ““ dnarra» n).S3ça«tenp'usdèaédé musique et d? Brutes. Tous les ocets de ta dsquKte sont réservés à thsîora qui. Efie. Ne manque pas de scuTfe épgue et oe peru dores A cond ton tf être amateur dé ces sefrs inspirés des jeux de rôte qi misent tout sur le scénaro. On pourra y trouver mxfi fadeurs 0} Otçaysement Car tnate- mera. Ce n’est pas le moudre mérte d’un jeu de fonctonner ausa • et surtout • au rr.-eau de rmagnare Disquette LanMior pour Amstrad CPC. BJ.
ITOPl am LINKS Vous êtes à combien sous le par ?
Et une cervelle meunière, une !
T I he ScftKVe TooVtorVs avait dé-à sorti un soit I médcal ton fuîtenent nommé bte S DeaVt. Ils JL récrivent avec The Bran, qui vcos lâche tous sca'c is dehors dams une dhque de neurochirurgie asset oixocoxm On a parfois rm-çresson de vor 1 1 patent étrpê nais ce n'est que requpe sonnante qu s'emptfre de pxa. Ta bo te en carton ouverte posée sur le vertte du malade.
Ajpe eïençie : on vous s naie un paren; dans une sate. C'est une terre de M ans qi n'a pas tome mine.
Sa fcne signale qu'été a été amenée semccrsctenie.
Auswdt. Vous pwéd?î à une série rfe*am=ns : un i s yeux sut mat une afcmefle que vous proférer devant et fins g*utfo no réagi pas à ta lumère. La voa du ma'ade parat senstoterent pâteuse (dtes 'Aice 0 cl les membres gauches complètement avachis, lo scanner, fangtegramme et la radograçhe du cen.eau morert d? Gra.es lésons 11 va ta'or opérer : d roclon la sale tfop'où attend rêqupo que vous ave; ccn»- tuée C es: lâ oue tout se comprque car cho s les nsbu- nerts chrurgcaui ne va pas se révéler une mnee attai-e pour des gens comme nous, qui n'oni jamais tâté que dj corfeaj étecîrque, et pour
découper un poulet La pjb du *oj a beau préciser qj'il es! Mutée d'être neurochirurgien pour s'amuser avec Tr* &-a.n. a su-tt tf attaquer lo crâne à ta viillecomme S délai un vulgaire carrolàgo Ce sa'te Ce bah pour se lai'e fYxr. Avec a la dé une crgjeulade sur tes bancs do la Fac les réophytos. Leutelois. Auraeni loi de se lasser impressionner par la perfusion de notons techniques.
O'abord parce que toul est expliqué a lécran. Dans un boucum qui consîtue une véritable en ctopéde sur te cerveau. Ensuite, parce qu'ap-es avoir eiamné tes corps de vos nombreuses vebrres à la morgue, vous aporeodre2 te métier sur te las. Oe cadavres. Cea va sans dre... En asendart. Vous aopcècerez tes graphismes en 256 couleurs, fanimaûcn el les vqx numérisées qui apportent un grand réalisme. Celle boucherie passablement soft n'a rien a voir avec une smtTatcn médca'e O'arieurs lo rrodo 'cauchemar* proposé n'eiislo, que je sache, dans aucune dnque. Ce qj est rassurant ! A la nguour. Il peut
constituer une eice'tente ihérapte pour ccu» que l'analone comparée el tes sales d'opéra: on molteni mal â tase Après avor ;igcui né à ton el â travers. Us la verront d'un autre œé... Ihumcur nashe. Omniptésénl • un fiumou’ asse; décapant dans le style ce MAS H, te film de Robon Aftman. Il ny a pas que tes éludants en médeene qu s'amusoroni avec The Bran I Trois disquettes 360 Ko The Software Toofworks pour PC cl compatibles.
BJ.
STUN RUNNER Vous veute; une preuve des dtheutés que pose radaptaîon d'un fui de cote ? La voo !
Vous pfcte; un appa-ei censé être rapde dans des décors censés être en 3-0. Côté 3 0 suiacé. Rien à redre. Tes décors ça va. Mais le vasswu lAranpde, alors là ça décerne à fare peur.
Dés qu'un obstacle se présente, te vo là qu se met à donhr et avance mage par image comme un rater* de magnétoscope... Ça laisse te temps ifuti- kser tes cancrs pour détruire tes onrtemrs qui arment en sens f$ e (à corribon de trer en avance, te terres quête programme comprenne ce qu'on attend deb)_ Ffusaantrfénervarittfautan!que 1e jeu comporte Un gq1 dans un golfe dar ’ Il ne manque plus que la GTI assortie1 les p"us anciens tf entre vous ont peut-être ccmj co jeu (fegofmhmalquisévtSJatSurAppte et compagnie : qur e ignés en Bas* demard3*nt de taper sur quel ter an ron jouai avec quel club, la
lorco qj'en lui app'quat et te verdet tomba: : gagré ou perdu. Ims, vous vous en doute;, se p'ace aux antipodes do cet ancêtre caverneux, au Torrey PiiteS Got Course pour être préos. Sur se bord tf une fa’ise donnant te Paoâ- quo n f«so(rtfe à t i splendide parecus qj donne Oteppo • avis aui amateurs ' D'autres terraro seront dspcr.Nes ultérieurement- Au» Quelques «structons en Base. Access a substitué une CébaucftO X graphismes qu !cnt ce l *s la Simulation la plus réaliste du moment (malgré 13 sorte antèrieue démens;eu»d3gof.pAsscphsigué$ tes uns quo les autres sur d'autres machines).
L'ordnaJeur calcule te modelé du terrain en feneaen du pont de vue : la mer b'eue en aniére-pten. Pus te saWe ou te verdure, après quo J plante un à ut tes arbres, trace les routes et construt te dubhcuse ate après aie Le .«ueur apparaü pci ment en dernier, prêt a trapper *a baie ' Inubte de preoser gu'uno loulo foptons (que dans uitabeaudore les puistesde la pee le balte pourront s'en donner à cœur jo«e ot soloctonner le dub (bos ou fer), te par et te parcours. On peut déplacer la balte sur son tee et p'arter ce demer où bon vous semble. A vrai dre. Seis es capnœs du vent échappent à la
méticulosité du joueur, mais sa torce et sa drecton sert indiqués.
Pour te reste, ibre à chacun do placer convenablement tes pecs. De traocer avec tele eu téle inpdonce avare de tfquer y le *s-«- g* latkXjuo. La baie vde alors à travers te green avec trr brut caraeè- nstqjc (wooosh I).
Le seul pont agaçant roux cars (inévitable recaCU du déccr. Même
a. cunPCrapde(l6UHci.te|Cu«ur se rctrcu.e pergé dans te nor pen
dant ou a enquante seconoes i chaque acton ou chargement
(fange Cest teng et tascdoui. Mas c'est te pn« a paytr pour un
réafcne a couper te scuSe Un peu dommage aussi te
sous-utisaten du son .. Heureuse- mont, en p*us de te musgue
(factuel aussi tonque que te soufre eu’arge. Te carte sonoe
sert essenoefemen* a soufcçner vgo eusement te course de la
base. On entend certes, parlas, tes commenter os pas ppués des
hannetons des autres pueurs ou les ptets oseau». Mas trep
ra'ement Ces quelques criques ne doivent cepentirt pas porter
omor o a te quaité tf ensemete de L As. Qj se présente comme
une réusste que te concurrence aura beaucoup de ma1 â
supasser. Les tanas de ce spert Cent Cbuehfi dsat que ‘ce
serat ure be.te promenade s'i ne (atai pas â tout tout ce
champ s'arrêter pour taper sur ire rdcüe peste bate serert
donc comblés en jutet par US Gdd1 Cinq disquettes Access 360
Ko pour PC et compatibles.
BJ.
Des d'aaines do rweau» do plis en plus (Jffotes et de plus on plus encombrés - donc do pVus en pArs lents A réserver au» tanas de Son flt ner qui «vient pro'ongor leur pteis-r. En lait, i n'y a quo te son qui tonne te route car te vaisseau s'est depuis longtemps planté ! 'Pool tho Power*, qu'ils dsent su te boite Dort s'agir tf une pub pou te prochan parce quto. Te
• Power* fat véwabtemont défaut1 Disquette Domark pour Atari ST.
P.T. J THEHUNT FOR RED OCTOBER
Bcrroanréoolbonnosanté.quilsdsaierL. En bon. C'est pas gagné si
tout Ios softs â venr re év«r de la mémo veno l l'dée de base
a été de récupérer 'a notoriété du film pou en faro un mserabte
shoofem-up. à te réalsaticn peu te moris cbsctt»
Grapnsresmédccros.bruitagosénervares et chargements des disques
(dont on so demande b nceqj'Jpeu»ertcha'gu).nocertrréss:b«mert
à foutre Tho Hunf torfled Cwoetercans la lunece • en
droctcndeségoutsnatechassorfeau Ateaptutét revor La nur du
chasseur, avec Rccert Utchum. 1 Ha» ard love, les poteau» .
Disquette Grandstem pour Atari 1M0S20ST.
J-Y.T. WOLFPACK MOONBASE La Nasa ne vavafte ptes pour la g'ore ccmme à la g-andeéqoquo du projet Apo*o. Maintenait. Eïe a des cttça ns de rertehûiô et vous aussi Dans Moortuse. Il fart en offéi insiator une base lunaire « lare en sorte qu'e*e pusse se subveruàele-mème Dtàut des opérators : consbure des habla- t ons pou» les cbons. Des générateurs électriques « des dmüsaun. Tre* càbtes « tuyau*. Prévor w s-te d atterrissage. Explorer les environs et fare des lyaçes pou» eiîrare des mnérau*. La fenêtre de Uoonbase 3 ir, rtecha-! Bc* Prescrtatcn Uanager
(052) 6j püs bel e«et et te positionnement de chaque ptec* se 1*1
dans la facfté : les habtotions sélectionnées. Comme îouJ
le reste, en cliquant sur des oivx-s se mettent
auttmatquomert bout à tout tes segments de câtfes et de
routes aussi, et des dQnccants mcroscopiqjes confirmer* due
les Usons ort été éîab&es. Forages. Usines, générateurs
nudéares et sert jetment animés.
Tout oepeîtmcrtfcsêiérvtevibretfuno existence faton«u». U« bertü tes enr*« voit ccmmorv ce» tes mineur* se plaignent des ccndeons de travail et manasert de tare grève. P faut construire des centres récréa:!* ou ben augmenter tes modules tfhabiUSon ¦ Aifeurs. C'est un réacteur rudôaire qui. Par manque tfert»eî on. Saute en détrusart tous tes compte*» industries au* alentours. Du coup, des usines s'arrêtera - faute do courant.
Prkw tes ncvreKrs sont moins catastrcçriiquos : naissance du premer bébé Inarien. Découverte tfur* planète cans un autre système solaro... Des graçrtques dfcalés niquent en permanonc8 tes cours des matières premières, la demande en produis ‘rade m :*• Uoon* et la produc&tfé des camarades bavaiteirs syndiqués. Votre petit mon cectu de Lune deviendra rîpcternent un compteie elfroyablement comptiqué à gérer el le ncroproœsseur • un 80336 pour te test- ramera nfcrianmtrt pour mouSner tous les paramétres techniques, économiques el soceut. A tel point qu'un coprocesseur artonétiqu» ne sera pas de
trop... Une disquette 3"1 ou une 5*1 A4) De Wesson International pour PC AT. BJ.
Des navires a la coule qui vous torpilleront les nageoires.. Âp»és uno Icoguo période de flottement. Les émulations navales rer.iernenl sous les leu* de la rampe micro-informatiques. Ce qui ne déplaira pas à nombre do marins d'eau dcuce qji. Depuis teu» plus iendreer-'anco, rêvent des langueurs océanes et des géants métallqucsquitesépo- rerrent.
(destroyer, tanker. U- Beat ou cargo) déler- iriœôga'onxrttocamp dent le joueur devra te- tendre les couleurs : Allés ou Aïemands.
Une carte propose la dspos tco du (ou dos) navire(s). à l'intérieur d’une vaste tono ctpa* rapport à un oupfüsieurs bâtiments ennemis. S se révélo également possible de préprogramrrer Pour oeux-lâ. Ivot'pack SO révélera être te jeu a-.1» une progression tf un port à un autre pour rensembk) un grand J. Néanmoins, les véritables amateurs de des vaisseau* djconvoimisdaftslebouiïon. Sauf peut- simulation guerrière lui reproche'Crt un manque certain être ceü que foi désire diriger. La finalité s'impose do réaisme dans la conduite (tes appareil; Certaines tfe*e-même : amener la flot» â promrté te
rcfcjectif el actions ne visent en e“e! Qu'à simplr'en au maximum la opérer sa destruction avant qu'il n'cccasdnne des per- tkho du joueur débulant tes sgnficabves «Mè joueur. Dans le cas tf un duel U- A dire vrai, le lancement du jeu r» laisse présager Boa! Ccrtro destroyer, par çiemp'o • ce quconsttuo un rVK ainsi Qu'un tableau Ce pourcentages permettant une wuatsatcn rapdo do son étal do santé ; Radar. Vincn Aérienne etc. Litton se déroute on temps 'éd. Mais on accélérera io mourtroonl en agissant sur le tmer de f écran primo- pat La valeur de cet instrument ost de 1 par défaut itomps réel)
et peut être augmentée (usqu'à 64. Ce qu «eutdroquo le déptKemera tf un pont à un autre se tera en 64 lois moms do temps que la norrrate.
Nous commenoons ce test sur un port noçatf Terrinons-te dans raiegresso arec deux plus : pnmo les bruitages, tout à fat réussis : secundo, le manuel très complet, ot choso apprécatf e • en fronças Disquette Uirrorsotl pour Amlga. Egalement disponible sur Atari ST. PC et compatibles.
G. B LORDS OF CHAOS LcnJî c Cftaos : unjou de rd'equi met en
scène jusqu'à centre soroers et donc autant de
jaew'S.Quis'ontrodéchrentatôgrementpour s açprcpner te pouvoir
et gagner Io trtro envié (?) Do Sc-ç-ecr du Cnaos. On bagno on
pleine petoquo poiscenr* Et quo |o l'envoie dos sorts, ot quo
je te change en crapaud • ccmmo à r Assemblée Natonate quoi _
le jeu se déroule par manches successives, chacun baançart sa
purée à tout de rôle. Trcxs scéraros tco! Prêts permettent do
sévir dans «nièrent* ûteers aussi plats los uns que tes
autres Les scits où il faut gérer des porcs de v.o. tfeipé-
rerce et tfacbcn sent légion Codes, edutd ne marque pas
tfcptons inôditos. Comme co champ de v«ion catUé pur
fordnstour ou les sorts do subversion qu retournent la voslo
d'un ennemi... Mas que récran est mstc es les codeurs pauvres
!
Toute ra'fare consiste à agr sur tes icénes que ren balade sur une carte rudimentaire, ræcn bnîe par Je néant et comme de surcroît la fenêtre de jeu n'est pas txen grarxte. Lords d Chaos marque comptetemect tf ampleur. On s'agte a rrrfe loues des togoe's a grand spxcttte comme IronLorûai Ddemrsd Tt* Own Avec ce truc chaotçje. On a la nese et désagréable mpresson de se reïrxser avec des règles ben fartes pour un jeu plutôt fartomaque.
Disquette Blade Software pour Amstrad CPC Existe également sur Spcctrum et C64. D J SORCERER'S GETALL THEGIRLS the uestern uall. Opposite the heauj Joor is .
Large 11 replace ufase crackliixj lire fails to coivpier the roon's cJiilly drafts.
Lu the corner is a pile ûf rottiiy hay th»? Onlij thiixj ifou hâve that passes for a lcd. Pour PC et compatîtes.
F (replace Icft uirvtou ny house pile of hay »MI'|llt'l Ycu .«re n II* Naughty wode. IcouIdn’t mit.
N D E S S. pour tare craquer tes Ses ?
Oui. S'il s'agt tfun Diplôme tfEtudes Supéreu-es de Scroc4er«... Dans la série des ’ansi donc vous vedea être* (un héros, un chevater, un prate...) c'est à la lucrative carhôro de scrcter que ce jeu vous convie. Pas un amateur comme Merlin rEmmerdeur eu te Grand Schtroumç*. Rraà un vrai, un pro. Un qui connaî tes sorts qui font dégueuler te voisin ou gonfler rennem comme une baudruche • une de ces invocations qui anrert tes Utes offertes aussi sûrement que les déjections coprolo- giques tes moohes bleues L'écran de Sawer's GofAfThsGtrtsostdespiùs dassiques : deux cdonnos avec ascenseur
présentent une torguo Lste de mots que l'on peut combiner entre eux. Une image montre tes beux ot crmer- mnabtes toiles défilent dans une fenêtre, un véritable rcman-r uve ! Mémo sans carte sonore, la mu- sique tfoccuol et tes bru- liic tagos vous loront tréfiler lit te pavillon après ravoir iu3 entendu ncaner. On regarde Inventons son PC tfun autre oeé i,im, u Sorcerefs commence dans une paie rv tecte srec de nen moms réectes cfxttes ar.ena.-ces. é faudra se gisser dans un éïc«: boyau merdaüeux. Sous un pet rte cfumtre débordanttfeiaémenspourrtebcwcheraccé et à pod dans la grand-rue de Port
GeWio et devart une vtefle insatutnee comcée Ce début ne ti-sse «n nen présager tes grands espaces et ta eder» te Füra êuses créatures déamptexées qj fument ire certaine 2e des Femmes en Chaleur. Afr, oe ménager les imes chastes et tes coeurs absolument purs. Scrcerer's se présente en mode'nce'.l taut absolument taper la commande sacrée •Naughry'pcur basculer dans la versen yéb on rut Même que vous are; du ma) à trouver tes mets dans te Hanap's - un oco tf argot fera meui f attire Car maineureusement ce choétfav«re de legend n'est jouable que par ceux qu ru- nent partfctemer* ta tangue
(sturp rrxam ') américaine dans ses sut* ités tes pis Qraveteuses' Neuf disquettes Legend NN S -1 SOFTS BUILDERLAND Reconstruisez la Ville d'Emeraude : vous y rencontrerez peut-être the Pwizard ot 0 z. ou ur» fois, voti un yHi darcaA taisant appel aux Toul au début, une carto roprésertand b chemn qu» b téfeies «t pourtant pasubtemort constructif... jouour doit parcourir s'affiche à f écran. En route !
Vous dirigez un pett personnage qui se promène Lo porsonr.igo so ApUra 6» gauche A drote : bu Ai dans u» atmosphère féerique permettant do retrouver jeu. Farder à traversa co parcours semé cf embûches tous les ngrédxntî du genre : cMleau. Forêts magiques, on posant au bon endroit certains élèmorts du pay- temptes hartés etc. sa go. En effet, le décor se révèle iwnpbt • aussi b joueu val-il devoir agir comme un ange gardien p li qu» comme un ange exterminateur. TanAs qu» b personnage se dépLace à récran, sans s'occuper rte « q» vous laies fe gtandu parai on lait assez kf'xrtj. I faut en
outre boucher bsfousqui se présentent devant vous ou aménager des plans incènés afin de se rehausser.
Cependant, ne croyez pas que V) jeu so Imte A u» promenade dans les bois ! Il peut arriver que vous soyez otj’gé de vous défenAe ou que les morceaux du terrain qui manquent soient à tel point dssém'nès dans récran que la méthode de jeu dassiquo no suffise pbs Potf remédier à «la. Vous bénéficierez en cours A route tfun certain nombre déplions : couteau, tien sûr
- très utïe pour se défendre - mais aussi pioche ou bembes A
retardemert qji modiierom rerr.ironnoir er£ de façon beaucoup
p is radeab.
Contentez-vous, en cours de parte, d? Taper sur U barre d'espace cl do faire notre choix peur y parvenir.
A premike vue. Ridée de ce logkief peut sembler rvjYjchc. Mais en fai. As bs premiers instartsdutilsa- tion. B *Buüd?rland«* se trouve confronté A un superbe jeu A réf leiôon el A réfexes loul à U fois : en dépit dj esté bonhomme et mgnon de la chose. La résolution A «rta'nes zones A soft posera parfois de gros poOé- mes Maisheurcuscment.Atempsenlotrpî.onpouria nct« un coA précieux qui permet A retourner au dernier niveau visité. Ions do la Arriére partie.
Un jeu très prorwant • et pour uno lois orignal !
Disquette lotIclot pour Amiga et Alarl ST. Existe aussi sur Amstrad CPC.
P. T. SPEEDBALL 2 La baie speeA. SpeeA. Normal pour un Spce- ctol
2. Nuis donvnago qu* bs ajouts de cette version abri me près
do Aux ans A nous parvenir.
Plus proche d* floVrtaaf quo du faot traditionnel, cette castagne riptoyabb nous ortra'me une k» do plus dans un ronde futuriste. Lo stade. A la surface (acte de data métaüques. A permis aux graphistes xfaceoxrpnr des prouesses dans b domaine des reflets.
I faut marquer plus A buts que Tadrersare en lui irf Igeari b maximum de perles : coups de po'ng et a ces-enjambe recommandés ! Dans «se deuxième molue. Bs animations se révètert aussi impeccables et Ojita que dans fcrigrial et b plaisir A jouer reste b même. Amusant même seul contre roxdhateur.
Spêêdba 2 devbrt m véritable Afcutor lorsqu’on y joue lara A un étro humain ça commence A manquer).
Crises A rires el stratégie As?.-oy garantes.
Nouveauté : il vous est toisbte A gagner pbin A sous fondant bs matchos. Par quoi tare, me drez- veus ? Pour of frvrà votre équ'po un pro. Car maintervinl b logidol lient compte des caradéniiiqjes A chaque membre A Téqupe composée au début A la partie : comme dans un jeu A rifo. Bs actions mettant en opposition li lcrce A Aux adrersa'ros donnent feu A un calcul A la machino qui loumit ensuite son verdict ; et pousser un adversaire plus Icxl qu» soi no s'impose pas vraiment cxxrmo une bonne idée. De IA (intérêt A disposer Ans son team tfun vértabb Ubf I Aulre caractéristique amusante, on
peut entraîne.' Bs joueurs ind’ividuofemort dans la saïe A gjm (af in A bs lai» montor A nivoau). Choisir Téqupement A ses protégés et également disputer des matches en option "conthue*: au menu. Aux divisions elqjhze équpes- De plus, chaqw» action réussb A part ou d'autre dorme prétexte à un ralenti super, Et brsque f ordinateur b juge nécessafro, une fenêtre montrant Faction en gros pian fat revr.re A rathtète ces instants A gloire ou A Ata'te qui comptent Ans la petilo rarvette rfunsporli.
T I hisloîro commence comme lo flm Un papikm I suféftiuto(doCbudoPinctoau)GÛLir»Vortu3.
Li cairésique, so révolo A fét anger dans uno ciini- quo psychialrquo pltfàI gbuquo • victime tfuno incroyable manipulation.
Lti6pil.il do Countdcmn. Un bouge irtert poupti do calards. So trouve A Istanbul. Un dos in-tornés, Frank MacBain (nuis il a ojblo jusqu'à son nom) aurait abattu, dans un momjnt do toTie. Un certain... Frank MacBain. I dftposo do 96 heures pour so tror do cet» htMoiro do lous ol rveutrafcer un dangoreux réseau tf ospùcrvago.
Cousidovw1 (édté par Access) n'est pas un jeu d'aventure comme bs autres ; mû prcèa- biomort b premier à laiio vraiment appel à bpsychotogb.Sivous no savez pas manier A bon osdert la séduction, la menoM eu le Uuff. Vous n'étes pas près do qutoer b chambre où vous êtes enfermé à double lour.
Aucuno saiûo au davier ne so révèle nécessaire : il suflï de c&quer su les actions possibles ol robjol su bqu»l otos donert s'exercer. Ou twn sur le ton quo fon souhaito donner A b ccrv.orsalion, qui pout tourner ccurt si elo osl maladroitement no néo • tout comme oie poul s'éterniser . Do II on agu3o. En on apprend alors k ng sur b drique *1 su csui qui la dirigent. L'avorturo s’arnooce tortue - aussi passcnnanlo. Richo on robondissomorts ot ccmptquéo quTun roman do John Lo Carré,,.
1 budra o laminor soignousoment cinquante (oui do par b vaste mendo. Découvrir ot cof-eder dos objets.
Rien qu» do bien classique, mémo si U carte VGA en 256 couleurs autorise un laie do demi-toirtes ol do nuancos.
Frank MacBain, (agoni do la CIA) possède un petit ordinateur fort ut io reSé avec son siègo A langloy, en Vrginio.
Mais c'est dans les dialogues avec les personnages quo Counldown donne (mord John Donne) toute sa mesure : on peutrevonirdaloissu lo mémo sujet c-t obtenir dos variantes do b conversation. Qui lert que Tcn grappille toujours do nouveaux renseîgrvemerts, eue- temort cccvno dans b réalîé I f.U-jj «rcoro. Feipres- sion des personnages reflète bus sortimerts : surprise, colère et regards matois so succèdent... Les passmerds pour progresser se révèlent exotpbciYoïemert rares • pas plus do seize ! Et Access nous fcp wwe do ces réponses-tlouves qu’atfeaoonert les Américains Conséquence. Les
dotoguos sont brefs «t très vivants « TQPj COUNTDOWN Dans de beaux draps et mort à crédit !
Do toirps on temps, nceo aWré tfoecascn scrûre dans rfcbscures réminsconcos du passé. Ccurtdcvm bascule alors dans un modo vraiment crihque. Des visagos numérisés apparûsort. Animés comme au dnéma. Ib partert : "Fais en sorte qu'il no so scuverne pû do non • T'inquiète pas, je m'en charge * Avec ure carte sonoro. B voix résonne un mai. Salissante do vérté.
On attend donc avec impasenco bs stfts su CD- ROM. Lorsque T ensemble tfun jw (rt pas seulement bs séquences htemvéda'res) attendra b niveau do n'en- perto queto production anitràügrsplïqji. Cn y viendra : un» toio tfédtous y travaillent - a b technique suit!
Huit disquettes compactées Access peur PC et compatibles.
BJ.
Dos graphismes aussi boaux quo dans b t. urv» musique ol un son bien travaBés. Et surtout b rapidlé de ranimation ot do r art on, (ont do Spwdba! 2 un produt vér lablemont amusant.
Disquette Imago Work» pour Atari ST. Exlsto également sur Amiga.
P. T. N n TOPS SOFTS I ncroyabte ce que tes pnncesses «ont
perdre de I lemçs aux prévu dtevafers1 Alors que notre am JL
DA pensai coûter des jours heureux en compagnie de sa
ben-aimée (la suttortssime princesse Daphnéi, fJcrinx te
sorerer réussit à rentever et la ca ef dans le sombre tourMon
du Temps Reparti pour un Pur. I va f oe quY s'agte dans sous
les sens pour sauver ta pxr.re enüart.. T oupxs 3 js$ j Wal
Disney, Z*apooslar2serévète3ussi seau eue fépscde précèdent
• « bcrr» nouvrefe pour les possesseurs de STE. Rédteu al«nand a
prévu un rode 096 couleurs rien Que pour eu» i Pouf les sons,
pas de sxprse. La dgâa&saSon se mantes» à nerade : on en prend
plein fes crêtes et on are ça.
Le jeu lu-mfen ne subt D3s de changements rota- bCS :on jtoujoursrrrçresson d'assister à une superbe ’démo à jouer*, mais t re !os te*tet do surpr.se do rongeai assmte. On se détecte sans arnèro pensée des deu» changement ionda-nemau» Q on y a r&s. Peulére me yxrifi. Mas i sombte quo ce bgoet se révèle en général pus soupe (Tempo cl mors pbntfleux Q-ueston tmrvg Basez-vous sur te son a çauPre locsquo votre belle-mère ot *My !*. Ensuie.
Lorsque DA arrwe sur le pont-levis (et «è. Ccst vraiment speed). Tret le p stcfc vers vous puis, sans ailerd’e, atez à drote. Ensuite, appuyez sur teu lorsque notre flambergeur recute et tusz encore vers la droite. Et tirez vers vous, gauche, gauche, épée, gauche... Je veus ütsse découvrir ta sute 1 Avec ses si* disquettes, Drapons Lar 2 veus occupera un bon bojt Ce tomps.
Sauvés!
DRAGON’S LAIR 2 Time Warp Au (il do l’épée, Dirk beau gars mais pas autant que Bogarde.
La sauvegarde, grando nouveauté, va vous apparaitre très rapide et très pratique.
Avant chaque scéno. Appuyez sur *S*. Le pregremme vous demande d’insérer une disquette dans te lecteur. Pas la pore de ta formater • temps do te sauvegarde : une seconde à peine ! Au début du jeu. DiA s'enfut devant sa bette-mère armée d'un nxte&j à pâtisserie... Par un curieux concours de ereenstarrees. Les traducteurs de ta doc (en trarvças tordu mais compcéhonsbie)onl rendu la chose par 'routoau 1 pte*. Y a un code ASCII circco- lioxo qu'a dû coincer quelque part...Onamve(ouldemémeâ M ®f que raventure va cerdure peu' vous lancer dans la grando aventure . DA a travers le Temps. Uno lois
dans le château.
T rue du mos : a la première scene, passez te joystek toujours potxsuvi de la vête emmerdeuse cl do sen TEAM SUZUKI "Gare à toi Mac Adam !", disait la prostituée motorisée.
Dégommer r asphallo àgrarws coups de *bum ouf sus ' Mo qui n'at que rarement dépassé te slado do te el négocer des éprÿes à cheveu* a 200 fcnv I25cm3.jedo«dreqjoç'icoadesvromb ssan:esde nouro ol dos broqultes. Vote ben te vœu de tout cetjpo. Jo rrre sens renaîtreMieux, je me sens un autre motard reloué qu se respecto. Et fgxez-vcus quejten homme ! Un déÿngué de ta vtesse. Uno bombe huma ne en qix-'que sorte Se laisser gnser par te souffle du vent qui vient vous cha- toute* tes nvires a travers les Interstices du casque intégral quel p ed ! Saut que ce n'est pas sans nsque. Surtout s te
guden se vot rempacé par uno souris, ou pre.
Par un vulgaire joystick. Eh oui. Tes plts gars, là ça se ccmpque. El la rascn.c'osi quo ça bourre un ma*. A tel point que te piote reipérimenté a loutes tes chances rte fare tes trPs quarts du pa-ccurs dans tes décors. Rendez-vous compte que te temps passé à ta re du hers-pisto (? est comptabésé sous la forere d'un pourcentage qui. Arrivé à 100%. Sgnite ta chute assurée, Dégnrgo'ade que vous aurez dateurs fertrénre avantage de revoir TOPS SORS Ai sas Ces angles 0 hérents • et au rate*. SV vous pftt ' laScns de rrcüo sur le marché (les mecs du Parfs-Ott* Comme nous f avons dé.a eiplqué dans
ta preview devriez en prendra de la graine .
Dj numéro 41. Les programmeurs do Team Steub'ont Disquette Gremlln pour Amiga et Atari ST. G.B. ccûé un ma* à ta réaUô. Ben qu'il ne s'agsse pas de dqtatsatcns.
Tes réacoons el les vues à part r ce ütécare sont dreesemen* ssues d» vidéos provenant de la f.rmo japonaise.
La sorte eonstataten négative
0. 0 fon pusse taire a rencontre de cette superbe sirrr aton vert
du marque de frvessegraphque : les machnes aux coupes irés an-
çulares n'ont pas de p'ote Mas t lalat ben tare un chou : la
vîesso eu la beauté Rassurct-vous. Malgré ces resrcons.
TéamSu.’ytedemeure dune grando quai» Très certa.- rement funo
des mesures smu- ustonjiio cutna o de ptérodxtytosentè».
| ’ t ¦ quoi 7 'vW. J o.v i g Ml |L - . 'Ÿ Cu: « r':;5 au -* pus). ç'.T.per Sur la Wjî comme un truc machine à voyager superbe, dans le Temps el la mettre en marche (avec te serpent Six disquettes RcadySott pour Amiga. Atari ST. aux trousses) et débarquer dans la préhistbre. PC et compatibles el Mac 2 couleur. P.T. U l x jvU v* l vl v Wv. W • ©%* *» m la»* v IWIM uno guenon en chaleur} On ne me la fera pas en dsant que te ralentissement est ti pour permette au joueur tfaw te temps oe s'en sortr - je n’en croras rien' la seconde séquence (la prendre décernât dans un coûter) se dèmüe
dans la *rgte Attaqué par des hèicopMros. Te loueur état» décadré *ec horrour des spr.tes carrés et d'une ladeur cauchemardesque. Par esprit de chanté, no comment sur ce qj vert après ls ont trop de sous eu quoi, cho: Sega ’ Je sus presque cenan que fepératen va leur coûter du fre • « pourtant caLne&Frtn » pas dû roder teur bourse .
Disquette Sega pour Amiga et Atari ST.
P. T. c'est du U : une su» de rwsers à rempir.
Rterrompue à chaque rweau par rapparoon dure car» de mes deux.
Dès que la chose commence, on se rend compte que la machine (en tat te loge*) ne supporta absolment pas plus de 3 spries à récran. Lorsqu'il n'y a qj'in enrenî. ça bame « quand i y en a p'usteurs. ça se trahe pMyabtement • à ta manére Les Hexsiders hexagonaux et excitants s'exercent dans le labyrinthe... P1 I est carrément un pu rondemort mené. Conçu I dins rite ugooo. Un futur tube ?
S Sous ce cubux •tranÿonéotogsyno* évoluent ôn robots h»xagonaux. Modifies à voMi. Ils sort utibés pour manipuler des produis dangereux ou bèn pour travaifer en mifeu hostfe (zones rado-adrves.
Bnddesmers..)6s exécutent aussi de menues tâches dans bs cou'ors du Centre généra! De la Sécunlé.
Lequel ivct d'être sabeté par des terroristes. Vous télécommanderez sa hexwbrs. Qui s'efforceront de trop cracher b bu. B prtl dragon a fini en erler_ . Vous vous y retrouvez i rôt avec Yurk. Un gerti dragon. El pour en sort ir, I laudra se tancer A la recherche d* trois cristaux magiques.
De prime abord, b scénario et la manière de jowtr serbbrt nepasbraerpirrorigiulté : une quête.des bnkres qi mortrert le fieu dans bqual on se trouve, une aUre pour b te rie, une derrière enfin pou se dlptacer. Mr« bs objets et vaVbr faction choisb parmi plusieurs possfeïeés • I n a pas U de quoi hubr au gérie ! Ne vous fiez cependart pas à cette perrière impression car s’i (allait éliminer tous bs remplacer ! moddo d oduoui de tel ordhaleir.
Un robot hoxsider tout nu se ccnsttu» d'un module de base - son unité centrale que tétteommando le joueur. Los hoiwbrs dissidents sort évidemment ma- n'pubs par rfirtvsbbs mafcrsarts Leur unité certrab content ur» carte-méro a.ecprocessousrt mémoùes.
Dos tuileries, un radar, une caméra rt un bras arlcte permettant de saisir d'aulres modules et do s'autoconstrure. Les modiies compté mmtaiies posséda* rfirtéressortes capacités . Tun deux leurre les rayons laser, ui autre repère mines el borfces à retardemert.
Un autre encore détruit les modules adverses pour peu qu'fe soiertplaoêsàlamëmehau’eix que li II en eusse pbs d» quatorze t,p« dhérerts qui sTem- pient comme des assiettes. _ Les p&ges qui émuSent le labyrinthe puéubrt. Portes pas toujours évidentes A franchir, lébpcrleurs. Mines, étactro- aimanls et:. Tort obstacle A U ptoj'osson des lerrailes zélées.
Lvnrvers des hexsiders se ptésonle aussi comme un jeux davorture qui reprennent oo concept, bs étagères do nos loçihèques seraient vite balayées.
Sauvez Yurk so présente comme un scA davorture tout à la* sympathique et » déroub dans un Tartaie somme loute plutôt avenant, (a* de belbs montagnes et do btés radieuses... La fenêtre d» le rie a beau proposer des options assez hardos (étranger b vieilard, par exmpb). La méchanceté ne paye pas (ol soit dt enpassant. Un cbjst ne peut pas transvnctlro la lèpre, contrairement i ce que b soit laisse entendre).
La géographie d ce logiciel diabofcart est assez tourmentée, avoc des va-et-vient nombrota dans plusieurs dizaines dondotls ol mémo une téléportation pour brouiler bs caries. La musique, saillante, el bs placements, intimoment lés à ce nombro sacré. Ne manqueront pas de vous salis!aire. Et le labjTrthe peut être visua&sé en deux ou en trois dimensions. En (al. Le joueu sera sou.vrt amené à aterner rapidomort les vues en 2-0 et cefes en 3-D. Oans b premier cas en effet, i bénéficiera dune vision plus vasto mais sans relel (un handcap certain !).
De plus. Au moindre changement de trapetoiro, JoiX b terrain prvote. Entraînant des ilashes qui menacent tfophtalmie bs fragilos des mirettes Dans b second cas. En 3-D. La vision se révèle plus restrictive mais on dseeme beaucoup mieux les rivoaui ot forrpbrrert des modutes - et donc bs possbilrés du rrétaloVJe.
Les déplacements sont très vüs. Soignés par un brutage 'rayon laser* qui plonge tout do suite b jcœur dans fambonce. Le reste est affaire de rapidté et de jugeote.. La musique, malheureusement déchire bs oreîbsetbsgraphîsmessont duneaustérté monacale.
Passe encore que b mob VGA ne soit pas eiptotê ; Ive.f s. pour ne cter qu? Lu. A pleinement démontré la rirfwsse de f EGA. Lfci Scft lerail bien do mettre un peu de modelé el quelque nuances dans ses aplat» Pour nous consoler, Is ont ghsé la possédé daffcher b mode 2-0 en nocA varurtes. Du monochrome ror aut codeurs bs plus kisch. Il va de soi que bs Irintes otigml» sort les plus réussies. Ren à rodro en revanche au nve au de la jouabflté : Hexstfer so renouvelé à Iwri, se pfate avec une grande précision el ton n'ost pas prés den arriver au bout I Disquette Ubl Soit 720 Ko pour PC el
compatibles BJ.
Graphismes colorés changent de certains jour am teines tristounettes et A rambiance musicab monotone.
F ubmert. On ne vo* pas beaucoup Yurk. B dragon : d«t tcrdrialeu qui rappeUe sans cesso sa présence A vos côtés - un peu dommage pour ce jeu très agréabb !
Disquette Ubl Soit pour Amstred CPC. B J. Lccsquo fêta is uno touto pette lin. Faurab aimé deposor tfun loge*)! Di.nl aussi bbn conçu quo la Forme.
Ccrtf nu sur doux disquettes. Eu programme dominé aux on ants do 3 A 7 ans a pour but tfaaroitre tour compréhension auitve ol du développer tour sons do Tobsorvation En choisissart un dos trois dessins pré- sortét. Foriant accède A un éaan qui représorte iro saynélo campagnarde. Pus uno voix dgtalsée ü dtmard» alors du roccmailro bsd ftérort s animaux qui détient sur récran. L'ordrulour lait alors entendre lu ai spécifique A chaque animal ot Io désigne veitutoment (to cocton grogno. Io canard cancane oie ). Ensuite, le jeu de qoost'ons'réponsos portant sur les roms do nos Irétes do basso-cou •
dS nominal ions dos cris ou son lunnAmo • roprond son cours normal S*rrpte ot eflieaco ! Naturelorront, tout so commando A la scuris afin do pormottro aux plus jeunes (ol A cortains parents un pou déjantés) do so servir do Tordirutour sans peine.
LA FERME Cocorico, groumpf et bêêéé I TOPS SOFTS De plus, rappetonsée, tous bs ordres sert donnés do vivo voix. Pas de messages abscons A récran. Paraîtront prochaine mort tfautros dequottos qui pamope- ronl du mime prirvdpo ot aurort peu thème b rue.
Récoto. Lus animaux sauvages, bs hsaunerts do mua- quo. Bs bruts do la maison ol lus aeoderts domosb- quos (principale cause do mcrtalté iréurtlo après bs aedderts do la routo • crw larme s'impose).
Réatoée avec le cencous tf enseignants et de pédagogues. Code cotoction est aussi dsponbb en armais.
Ne doutons pas qu'ose rencontrera ut vt succès cuire- Mancbo. En France, mime si oola ne axsûuo pas sa vocation première, elo pourra s'imposer externe ire approche crignale (to la langue anglaise. Are )ou ready.
Caciing chickens ?
Deux disquettes CCO pour Atari ST. (CCD knfer- maîlque, 2 bis, tut Dupoot-do-TE ur*. 75020 Paris.)
UssCoot DENVER I s dèoxnre bs couleurs a pour vocal on tfincte r I les jeunes enfants A goûter aux joies du ta v peinture sans so sa'r dus pieds A b tète.
Si to cofcniago so révèb uno laçon agréabo et éducatif tf occuper lus tètes bordes, il so scü» bon souvent par dos débordements qui obtgent raddte A jouor du gant du toitoso ol do réponge.
Heurousemort. Qrico au sympafrùguo dinosaure de FR3 • Denver -, Lonctol proposo un éducati permettant aux gamins de barbouter sans nsque. Contenant 14 aèorùges. Donner permet aux 38 ans cto so tamiariser avec Io mélange dos codoirs (sait CPC. PC EGA ot CGA) puisqtfA partir do toutes do base, en pourra obtenir uno grande variété do lents A rade do b souris, foniant trempo un pinceau dans diîléronls pots et remplit los tores du dessin par sirnplo ciquigo Et il » révèle A tout moment poss-bo tfatTcher un modèb déjA co'orto. Co qui ccrdut b chviub n A oxorcot sa mémoire visuolto.
S b concept on du produil r» btiïe pas par rcrigirufeé (d Cctoomaje de JeriAo. Par exempte). I a au meira le mérilo do proposer dus dessins aitrassis qui pia'rcnl aux Amos tondros.
Dlsquollo double lace lorlctol pour ST. Existe aussi sur Amstrad CPC, Amlga, PC & compatibles. Miss Cool nN s TOPS&SOFS CONSOLES ZIPANG Vous saurez tout sur le zlzL. Pang I On n« corçt» plus tes nouveautés Nec qui sutrrergjrz lo marché informatique... Avec uno moyenne (te sep» jeta pu mois, tes dftérents programmeurs qui travaSent sur cette console n'en négîgert pas li quateé pour autant... lesquels J vous sera lobfete do grimper.. Avec tes sortitegos, uno soufo possbf fié : la destruction. Qui. Car vous aurez à vous débamasser de monstres à la mho palbulare qui vous bagueront générale
ment te chemin vers tes objets préceu» i prendre, tes bonus é récupérer, et te passe -partout qu. Vous oumira dautres horizons (la sale suivante • quoi !}.
Cest ainsi que nous ancre remarqué ut» recrudos- cerce de jeta originaux ressortait au œnctpt inielo «tsiarro-superbeau leb Soicban Wcrfct 8e Baï. Ou ercore réccmmerl Gomoti 5f»td 4b JÈL Je vous présente donc dans celte optique te demie r- né (te Paon-Video, Zçatyj. Truc qui dsmande (comme tes tires otés plus haut), un mrânum de matière cervical* (mas ne balancez pas La purée pilait, pdzouîle et rata de trisomique !).
Vous rearraz un jeune prolétaire nippon ni mauvais, à une époqte indéterminée, qui dot sauner te Japon dune emprise magique imposée par tes Châvetoques.
Une histoire bien jjur» (comme moi. Da&c-urs). Pour parvenir à vos fins. 1 lauJra traverser un nomtre toujours aoêssarf de rooms (saBes) qti représentent chacun* u» parceîo du SoW Levant dévasté. Le scénario ans! Abrégé, passons au desopttf do cette magnifique création.. Enfin, pour faire tabte rase des ptoyabtes déctots léralotog'ques. Vous devrez détnuro certains amas pimeu» (car rutfisatbn des bonus ne se fait pas à Mri). Faire opparailrtv'dsparallre (trouver pour u» lois te bon chemh en un tamps Wnfle - stressant !).
S'aider parfois (tes on»mit. Peur y parvenir, vodl les rocotles de co jeu admirable - à la Knj't Vjb 2. A ne pas manquer f Cartouche Pac-ln-Video pour la console Nec.
H. U. Twtdabord. Vous survenezsans rime niraisen dans tr» safte
(au» décors de tout premier crdro) dont vous n* poumtz pas
vous échapper, à moins d en trouver la dé.. Pour ce taire,
vous ne déposerez que dur» épée et dune f aarté magique (cette
(ternaire ne s'obtiendra pas sans combat). Avec répée, vous
ferez, en pliant rii. Apparaître ou tfcpara'itre des blocs de
piome sur MAGICAL BOY'S ADVENTU Jack, la Secte du Chapeau aura
ta peau (poil à la bande Velpeau)... c X oàante-troe mie
armées auparavant, un coton i J
Jac*,imedamnéedosputss»ncûsobscuoî,avat plongé la plirvète bis
dans te plus noir des ravira métaphysiques. Heureusement, la
Secte du Chipeau Magique (Magical Hat) voila* au grain et
réussit à terrasser tes forces du MaJ on tes précipitant dans
rocéan au terme dune bataifte terrifiante, où la Terre fut,
dt-on. Secouée de toutes paris el séparée on si» continents
(faduele bis).
Mab Ja* n'est pas mort et hjnto tes profondeurs en préparant sa verrçoarv» (I a décidément un petit ar de Ça. De Stephen Kiog). En tant que descendant du Magical Hat et détenteur de la magie du Chapeau.
TOPS & SOFTS CONSOLES réussirez-vous à déjouer bs plans maléfiques A friâme Garg, euh. Non.. A finnom- mabieJac*?!
IIS B| Après cet historique, p i A ¦ leufltfons Ane ce ht mer- I vaSaux qu'est Mageil Hit I I I Do s Aventures. Sega nous mcrtrelAunjeuAlaNec(avoc aiianltfhumourquedansPC Kid, et autant • sinon pbs - tfavertuo que Ans Son Son
2. Par exempte). Mis ne considérez pas o» jeu oomme une _ _
copie taçcn Nec. En eUet.
M A Sega a su trer parti As ci- U L pactes A sa Moga Ccr.e au n T maixtvum. Ot A Tmagnation llliv lortèe A ses programmeurs: tout cola se révèle riche on astuces A Acounir. En armes, on couleurs, en animatens et on musiques A toute sortes... VousAvrezprogressersebnuascroSnghonzontal.
Trouver b bon chemin ainsi quo tout ce qui. Au premier abord, n'apparait pas (ranchemert râbb (héhé !)- Et comme A judo, vous aurez A aifrorf « «n cours A roJto diverses créatures A Jack qui auront peur tiche première A vous barrer la route. Vous trouverez, comme A flubCuA, des armes en grand nombre « As mcarxatcns magiques. Waf Bofs vous réservora enfin A petites surprses A la pponaise • t po jadpols A bonus!
Au cas A vors ne t auriez pas encore compris, ce jeu regroupe A lui seul tous bs ingrédenls nécessaires A un CHANGEZ DEJEU!!! POUR 100 F ?c ' 1031 vevi powez t&cfijti .ce* i*v cy«» s a** ¦ t}.* c-.s -c.«: tv 4ne'toe c.ce'ev» •' coo.» V ,*-• ikw*i a-tc v * i tca* (port compris) METS rh y au ‘-11“ to uiihkuw »oc»xae ¦occuvccqi 'vo,r*: uhvjxo.
¦lCCUH »«C»'*OCV, txnuc Ok*C*4» «G CKV:*X ioriXT.
Co«« moi nm rue de Metz, 31000 TOULOUSE. Tél. : 61.23.48.02 AMIGA-AMSTRAD-ATARI ST-NEC-NINTENDO-PC-SEGA CLUB D'ECHANGE PIXISOFT SEGA, NEC et NINTENDO gxr- 2 ocsiscerae tu concu cceuxvcu c*rv«»n VENTE ET ECHANGE I BÔfJ E TmNFETr rnorâ PixisÔfT I nom prenom .____ ADRESSE .. «c*x nia.'. COMMANDE PRIX RETOUR levtrueO ECART nowuuto «ClUW cwcu
* »Oi»CU' .t»fJtJI vCM IMW*I KMHXrsVXOl cchxjvw w: SO£UKC«t
yioj'v.
• CCCWXwC ? C*Ot n * A*CA1 U COMlt ? Kwau lïWCCT **“ im**»’.
«CUIS '«««ce »' £Kac t xnisc o*a-o CM Or» WrtW :c*a.sc « port* 15f ’fiX' tes a*ct *ule*enjj GAME BOY... NOUS CONSULTER TOPS & SORS CONSOLES PUZZLED Cinq neuvaines en ballon.
Broyé un peu damer de chez SNK : Puztfaj porte ben scn rom... A mi-chemin entro la ré«e«ion et rasade aventure. Ce jeu se révèle bourré tfidées et son style no-rateur aura de (jx consente plus tf un passionné.
Tout remonte à ben longtemps. Très longtemps, à uno époque où ü Tene no corr&ssai pas Satan et ses autres. Mas Tensîence euphorique que menaient tes P3sbtes hab taras fc que'qucs fleurissantes cordées IIIIIIIIIF ; m ooc- i , r''-' ' .!
I mm «L. état menacée par fépèo do Damocés que brands- saient les tcrces du Wal : peste bubonque et autres matëdctrons, Qui sWillraiont dans les monj-es recoins do ces pays de cocagne. Seuls deux peits vitages lurent mcroenlanémeot épa*griès : il tatai (aire Vite, très vite. Doux peits ocbets de grain • une nana et un mec en I cccurrerce - furent désignes poux rrcnter au sommet de la Tcor du So’eJ a'm tfy rencontrer un mago tout puissant, le Protecteur et te Maire de ta p'aoèto. Consderxs des dangers qu'és «fatont ron- contrer, is domandèronl au sorcier de leur vüage pouvoirs magiques et
sorts favorables peur tes tours et détours de leur luturo avertum Lo principe tvilo par la shiploté... Au moyen dur» montgolfière ou tf un mn rlgeab'e (au chou) te m tes doux Jouours dotant (selcn te principe dj cétetxe Tetris), emboîter des pièces de larmes différentes par créer des Ignés qui. Uno tes ccmp’étes. Tfsparaissenl • la«ant ans» tout tesir aux plus légers que ter do monter à r étage supérieur. Chaque élago do la tour so trouve composé dîdu stages. Mas attention aux monstres, fis à haute tension. Mngs (vos ennemis jurés) cl è toutes tes autres embûches parseméesib otllOnvous
imposera en supplément un brring. Ce qui rendteSOft de plus en plus atex Ce métango novateur de réfenen. De réfeies (lout coud) et de passion aveotureuso vous semblera du p'us grand intérêt et devrai - à en crdre te temps qjo rcus y avons passé • remporter tous tes sucrages. Bsrepetita placent!
Cartoueho 22 mégas SHK pour la console NEOGEO. S.A. Au fn lond de tankers. La Galaxie 25 est en train de subr uno attaque édfcr des Hétins, soldais hjtndcs prêts à tout (ou. Oui. Co sonl les méchants, mamie). Leur nom de guerre : Dançtfous Seed Ainsi commencèrent tes conquêtessuaosvvos do toutes tes néWeuses par ces androides assortes de destnxton. Tout à fait par hasard, fe séteeridt "Tiens, et si on attaquai la Tcrro r Aussnôt dt. Aussitôt lait- Traversant r Empire Ga’acque. Tes méchants iraient lour base sur la Lune et décident de mener la vie dure aux pauvres Terriens. L’esdavage. La
honte et le ser&ment do dérèicon s'abatte* sur sous Icnse pas. Marne, c'est de la fiction...). C'est à ce moment préos que tes pro- çrammeurs do ce sert au scénario débitant tet r&rvenr trois jeunes rebelles qui. à bord de tour Moon O-.er ( asserrbago de trois navettes autocoïabtes - et hop ! ). Vont faire pousser des hurlements tfndgnaton aux nCi - DANGEROUS SEED pauvres Héiiins. Au cas où vous ne faune: pas encore compas, vous ptotorez en personne to Mocn Dver (éqûpé tfuno tfvorsitê incroyable tf équipements oftensis). Traverserez ansi douze stages ol louerez la tripotée à douze "boss*
(Ats tarés los uns que tes autres (attoz. La tes pas les do». Rendez- vous. Quoi 1.
Les graphismes - sympathiques • ne s'inspirent ftourousement pas du scénano. Tes musiques résonnent presque agréablement et les créatures do cauchemar sonl tout à tait dgres de votre pugnacité. Ce jeu. Banal dans lo lond. Satisfera néanmoins les amateurs do shoofom up vertcaux. Enfin je vous rassure (et toi aussi, marne), co liuc no rédame pas un niveau mtetectud très étevé et pourra dcnc être abordé par toutes-et mémo par tous.. Cartouche Mamcot pour la console Sega Mega Drive japonaise. H.U. T I oui comme L» version Mega Drive, la mouluo I poposéesulaMatferSytiemreMvorbtaglriaSté A •
bien évidemment. Toutes proportions respec- téos. L'histoire esl oxactemort la mime : suit* A ferJé- vemsrrt de sa bien-aimée Minnio par la macha véfique sorcbro Mizrabol. Mickey part en qui te des gemmes magiquos, qu&vtées en mains sales A la chevaucheuse de balai, rendront la Iberté A sa douce tf tendre.
Les modes'Practiee* et *NormaT, se trouvent pariai- temenl adaptés aux possbiités des joueurs, qtf ib soi) ni débutantsou dijA agootro... Si la tnm» Soga. On accord avec la société Walt Disney, s'est oltcrcée de com- merciafisor ce très bon produit, c'est en majeur partio A cause du drod do regard dont disposai rent o- prise américaine sur b sdt. Il liai dcrw peu probable • voire rrpossU»• que b jeu no pariidpo pas de la qqalté des célébrés dessins animés qui jads (rené runarim.té A travers b monde (encore aujoutfhui rfaious).
Outre ces atouts incontestables. Mctey Mo.se sur la consob 8 bis fera plus tfun heureux... De faà. Ta petite présentâtes genre ËD et non pas a iméo comme dans la version Mega Drive constitue la seule déférence entre les doux réaSsatfens.
Los graphismes ressorte rt adrrJrabfemort. B chcâ _ des cetera (do magnifiques Ions pastel) y labarJ pour beaucoup. Les zùques, smlires à cstos de sa grande elo est bel et bbnIA pou le plus grand plaisir de lous. Ta version Mega Dm».
Sceur.no peuvent hélas pas soutenir ta comparaison en Sivous voubz ensavo'runpouplus.réîérez-vousau Cartouche SegaWalt Disney pour la console ce qui concemolo rendu aeous TM. Mab pou importe: n*43 de Mcro News, histoire de jeler un ooip tf « I sur Uaster System. SA On volt des mlckeys partout.
MICKEY MOUSE TOP m ;v.v r POHER rTBÏʧi r'sOORE , XI ME 3 13 T eut dernier arrivé dans notre lubrique consoles, O,•errai) se cüsso dans li catégorie dos shocTem ip pus ot durs, où quo pensor pas bison :losrélbxesahquo ça suffit I OVERRIDE Ceux qui aiment bétonner sur la tronche tfertralerresbesen culottes courtes prendront un péaiw certain ol vicsbqw car tout s'ortle très vü . Même si on en revient toujours au rythme quasi mastubatoîre tf n- figues toujours sembhbtos (en b répété assez).
Tout atai très bien jus- qt au pur (quand vous serez mort dopuw des siècles) cù uno l'cfle de vaisseaux venue tfuno aUro constellation. Décida de prendro possession de notre satol- lito, domeu-ie chérie de Séléné, sans crier garo (ta goeub A ta réaé).
Do bur df.i, bs gouvernements qui laisaient part e do la Confédération balancèrent un émissaire ¦ genre rémora dans los espaces infinis pour se coter A faffa'ro ot rondre compte Manque de bd pourceki-d.bseifaterresfes ne virent pas ça tfun bon œl el agglomérèrent sa tronche de laux-dercho au tapis é'.oi'é du Irmamert (Mcmo. Bouche b trou noir tout de suie, merde f).
Découvrant avec horrour et stupéfaction b manque de savoir-vivre de ces ommoidoufs d'outre-os- paca, b Conso l do mes deux onvoya sur te champ do déshonneur uno lorco arméo de gros calbre (ncmdo œdo Onerride). Lo carton alail commencer.., Danscejouquivousme- quos sont au ploie ca que bs Ibmcccldîs sort au margeur de poivre de Cayemo (bon. Jour ta référença - j» sais f) mais pourquoi se priver quand on peut avor ca qui se lat d mbex : optera rouv.es. nvssles gjilis, bombes etc. • toute b cclecicn ne tandal pas dans un Larousse (édtion 91).
Tout b piquant du sdt vient du lat que rensemble va très vite, cala bouge un mai. Autant que dans b super Super Star Soldbr (cornu comme U suite de GunhMfl).
Ators r» vous en privez pas si b genre vous plaît Carte DECO pour bs consoles Cor Grafx et Super Grafx. SA Une "faible" lemme so mot on calch... Avec ce son. La soctolô Asm* o*t-e la première sm adcn sportive de lutte metan! à rronneu- les Sommes. El quelles meuts ' De waes tresses qui comme tes protessiorvnelos qu'etes son: cornassent tous tes coups les (fus tordus (et ça n'esi pas pas peu dre) • exécutés avoc toivoue. El que je te lu tords te coup, que je lui fa s un tassement de la co'onne ou que je im dôme un coup de boule maison (vraiment mignonnes ces petites I). Et bien d'autres encore
: 14 lochnoues au total. Le tournoi se révèle sans ni doulotemodetepüseraant et vous oéra tes pus g*an- ctes satstactcns (quel pied de von de pies donzefes se rrè'er et s'emmêler, on des postures passabtement suggestives f).
Le catch, ce 'sport' tforgne angte-saxome (qm n'est ren tf autre que de la lutte «ne protesson- nette), metut en scène ben souvent. Ceux (votre ptewurs) compétteirs adeptes de castagne, dans des reoayfes qu se dérou'aen: génêratemont dans de minables sa’tes de quarter.
Une tos que vous ave; sélectionné votre mode. VOUS devez chos* tes ad trsa - ros du ‘jtut math (U parto- On raopréoe mantenant dans do rx mtveu pays paten so'-al ô un ou a dou« joueu-s et pourquoi pas avec commeteMeique. Te Japon (pas étonnant au paysdes unecopino...). Quand le combat a débu'é. Un tab’eau suros) et tes Euts-Uos • où fa heurs i a ôté romis au situé jus» au dessus du r «g icnsegne te compétfleur goût du put. Amenant tes tommes a pratiquer cette démons? Aten do torce As spectaculaire que dangereuse dans ses régies mo- oemes (ce n'étai pas te cas auparavarî où toutes tos
prises et ctos se portaient vércabemert), Toutes sorte de catchs tu'em et sont encore pratqués par ces svtf- tes et yaoeuses madomes qu nttes-tent pas â pue» du bceps dans reau, ü boue et même la lame, du moment quo ça p» de la poudre aux yeui Pourquoi se pnver ?
Avec R'ngs'de Angel.
Vous pourrez admirez la chamqcone japonaise de ce défoulement physque. J'ai rommé Miss Cutjr Suzute ! Eh oui. Bande de mateurs en charentases. Vous qm adorez tes Mes. Surtout prsqu'i s'agt de petites japooases. Vous attez ôtro sonns... sur récal dans toqué so trouvo sa lutteuse, son niveau de 1er ce. To lornps de jeu et celui «tes repris, le reste d(OOtxJant uniquement de vous.
Anecdole : pour ceux quo cota pourrai ruer essor, sachez quo Cuty Suzuki s'est reconverti dans te show- biz el qu'et'e chante dorénavant... Cartouche Asmik pour la console Sega Ucça Drive japonaise.
Terez. Voü de quo se faro uno rtée do certe charmante eaxheuse aux mensuratens de rêve : tour do poére 66, tafie 62. Hanches 82 Impressonnant. Non ?
Sjnout torque Ton sat q e®e ne mesure qu'un mètre cmquarSe-onq. Té la petote !
- m- SAINT DRAGON RINGSIDE ANGEL Le éagon glorieux des origine» •
anmal rrrjthque entre tous (quoque !) •. Adulé par cortans et
crant par tfautros. A en génial toujours inspiré la peur.
A n de dôme* corps et Sondementàlalégerdo,tos tvwis. Des m*ers tfamées plus tî'd. Décidèrent de crée» des chasseurs de rombal (destinés i la prrtecton de la Terre) à nmage de cette créature épouvamabte • espérant ansi semer ta terrour chez leurs emorns venus tfoutro espace Comme nous le dscns b*o souvent. On finira par consîrwre une bWothéque où Ton stockera tds des livres rares la totaHô des shocfem up sorts sur le marché Même si les hstoires som- tfcnt dflérentes à chaque tos. RenjemWo ne consîtue qu'un s-mpto jeu de lir, propce au déWernonî psychoiogque. Sa.nl Dragon fat parte de cotte
garrmo, qu malgré son tfassosrrè reste attrayante et d'une très çrando jcuaMté Chose rare si ce tjpo de machine, la conver- son de ta console Mec se révèle ürgemont irons bien réusse 0» ta verson Amça Lo scrcrtng, quoque ftuxJe. échappe à toute forme do pa-aiiaxo et la sensaton de prolondour so s gna'e par uvo regrettable absence. En outre les anmxcns de monsfes comme la panthère, moins décomposées. Procurent uno gostuelle pour lo moins saccadée à tous leurs mouvements Errin les musiques. Qu sur Amgi donna tont rimpression do vene de ta FV de la Mega Drive. Sont restituées dîne façon
appronmatvo. Gkhani en grande parte te sefl et donc te pia-sr de jeu des posses seursdeconsotesMoc Comparée donc à la suWmo version «farcado et mémo aux moutures micro. Saetf Dragon sur la Corefatp befgire- Carte Aleom pour les consoles Mec Core Gretx et Super Grifx. SA , TOPS & SOFTS: CONSOLES" Nvvs, DARIUS 2 Olgariens. Olgariennes, saluez vos libérateurs !
Vous rappetez-vous ce shooTem up «pénalement nomme Oanus’ Vooüsutedoco suporbo soft... Mais qu: de su» ne dt pas forcément même S-Vtedî M lez :co!teépcpe commer :»?aumoTer;ojl3 planète Darius s'enfonce cans te chaos 'e plus loiai.... Lesdeu» bérosavocqui vousa.-ezfat connaissaxedars Darxis(lhegameyousee 7i avaient décdé de se casser vers un? G3'a»e ou tes jours pourracrtcouter moiteurs (rowens. Léon ’l au» ceçens de teurs paiu.Tes compatrotes. El pluseu’s mlffS Châtrants adeptes des jo&s petts contes informatiques (mis voyons, tkhez-moi monsecr - je ne vous conn»s pas catezvous dans vixre
tauteui et écoud'années après, dans rimmensité de la nébuleuse Olga, tes descendants de ces deu« dampns, qu ont crû ol muCç*é en ccou'a n; avec les pu'peuses Oganenres (ou pustuteuses - je vous tesse a votre imagination débordante...). reçoivent un message "Htep us • s«gnô Oarjus' Aprésféceptcfl.tesdftuo'tryslcouragtiuiccmmo quatre) décdent de se lancer dans le sauvetage de Danus A bord du S er Haa*. Leur fdéte vaisseau superéqupô - m $ a pan te P.O. et les kteene» (pas beson de ça : ;s bénéfcent du bo-P.Q.| - il leur faudra traverser 13 Voe lactée pour détruire la base principale des tyrans
qui oppressent tes Danussiers et les Danusstennes. Oh que je les aime !). Ccmme septa sent à te d re s ben tes Retins. Wan: ycu for beatr-g them. Pour tes «patients, den t be ner.ous, les choses séreuses commencen t pou» VOUS Apres 3ïpr abrégé les formai tés dusage, lançons- nous féOntemen! à raventue. Premère conslata'.on tes crwemis pu délient se revêtent de taite ptes eu mens rdcute En revanche leur rapdtédïnrervenhcn déboute un ma». Et te scroVrvj toujours horizontal • de gauche a d'Ole -.tes çtaphsmes plutit tnstos au départ et la musique très variée font f.ratement honneur au» «pactes
de la Mega Orne.
Nous • pluriel de majesté • qui vous parlons A celte heure et qu- détestons tes shoot'em up (qy se tes- semb'ent tous) on peut vous ccn'or que dune man on tape et que de r autre cm s’édate avec Danus 2 Cartouche Tailo pour la consolo Mega Dnvo japonaise. MU.
Déjà adaptée sur Amlga et PC, cotto Simutaton autonob e est entm disponible sur la consote Ateça Dnvo. De conoepton Atari sous tome tfreade. C« |0u mér» le plus vit rtérétsur 16bîs.
Compétteur. Poix notre part, nous no t'avons vraiment pas trouvé exceptonnd et ne lut *Kcrdcns pas toute I rattentonq» avait été la nôtre lors du test sur Amga
- mène s cette mouture se révèle plus rapide Cartouche Tcngen
pour la consote Mcga Drive japonaise. S.A. Très rapde et très
ftude. 1 S« révète naVj-ô tout dffete à marier parce que trop
sensbe La monde pressun sur te joypad lu donne du répondant,
partors mémo beauxup trop • oe qu engendre vto une calasfoph?
Ben souvent rtéparabe pour te joueur.
Toute ranmaton se fart en vectoriel ou plus exac- ternert en 3-0 vectone» surfaces de nés Après une sobe pesentatoa un tatfeau de bord apparaît avec toutes les tonedns. Comme le passage des vitesses, lidreccneic En cours de parte, vous pourrez passer à une vue ifensemble du circuit et ainsi appréhender plus aisê- menl le parcours pendant rép-ev.e Toutes sortes de véhicules. Cmnp-6ser« sur chacun des cmuîs. S'arta- cheront à gère* voire progressern - certa-ns arriveront mémo do face, mollar: ce sacrés bâtons dans vos roues 'Erfindesobstabes- toopng.renptnete.-vous barreteez fa route, commo il
so dot Certes bien réussi, il mangue partent â ce HsrdDmh' le petit quelque chose qui assure femprse du jeu sur te IÎ0PS& SOFTS “CONSOLES' tufasa.'ecügegene’j. TOP GAINGROUND Nettoyez-moi ce stadium - et plus vite que ça !
Vous n'avez pas Ce mouron a .as tare car porte prcnirte Cj çroçe tf olervetton De «ses « Car oude.* «péaavsé. Vas a.e:»usfes atouts entre'es ravis S. », vos iUM parte Cj team des nettoyars. Oon H1 On ne vos fcrrjrài pas votre aws. N cet de U Wîe mere . Vos m-isscn œnsstera a :«r« -.os rcroo-
g. « concés dans ifcetsts saies eu se oa'aûer: toutes sortes
tfe*-T«mnators ('»& pour cause oe ta .ves ce la T*em«h Cenû y
Fo» l «de Snatcfers en mal tf attec- ion. Faut qj'ça sagne '
Bre* on lonce dans le tas « peu* craque «uper déWté. Vas
otftendrez un chou pus vaste de trse-ter dotés chacun ce
capacités Ce ccrtatettfun t,pe da-me- mtm propres
Grapnq.*mer.i. u versen t6 C ts fiasttd un rai * tous cites :
itou pou? Ce'e Ce il Masser System Le cro i ces toutes a été
ta: aui petts ogrers et les musoens qui ont programmé te
processeur soncre ont Su féip*or« jusqu'au tregnon ion, on.
On. Rj « u donner sa per* mesure Une réussie en somme • oe
quo tare la nque a U t.tegi Orne (ben sûr toutes prcpccens
gvdéesi Cartouche Sega pour ta console Uaster System.
Mis non. Les entants, ce n'est pas parce que vas ave: une ccr.so'e Sega Uaster System ©je vous n'aue: pas d-o t a ce dont tes possesseurs Ce Meça O'r.e béné'oent S- si. J ns-s» « je tons a scu'.grec fettort accompli par tes programmeurs de tâ firme japonaise, qu pour le plus grand donneur dns maniaques de la console, n'hésitent pas a adapter prad- quement toutes les versons 16 bts sur 13 8 bts a‘-n de ne pas lasser sur le sab'e tes détenteurs de la préméré gé'ératon Gan grand est un ce ces joui qui. Ccmme ttete Mas* avait été adapte sur 10s cteji consoos et qui actuetemer t remporte un lra*c
succès sur te marché.
Lcrs de U g*i'Oe tinate Ou 'Gain Ground'. Dans un Couseum cybernétisé, des milliers de pauvres spectateurs • en r occurrence des humains • se retrouvent prs au pego par ces machnes à taire p»ssor de peur un mecanc enrage Ce vrais '|te bouslte tout pour pas un r«he' • tant et « oen qu'on se aemarde encore quel suoeduge tes rares rescapés ont udidé poj «happer a ce*, rcixaujw rassit (bon Momo 1 Cu'est-ce q .- SA INDISPENSABLE !
L' ENCYCLOPEDIE DES JEUX SEGA TOPS & SORS CONSOLES m FAXANADU Ainsi (ont, font, (ont les petits elfes blonds !
N I e n'est pas un jeu pour WSX2. Bion qu» te tire l prisse porter é ccrtuson, quand on conruï vj V cette machine l'existence tfun sert nommé Xanadu I s'agt tf aventure - du mémo genre que 2M£1 ou Sron's Ouest -. Avec do nombreux dabgues ot textes ontrtart te joueur sur la vote do ta réussie, on tendon dos Worrruîons obtenues.. Fiumdjretrace la pénfcte mésaventure tf eïesaux prises avec tes forces ocoites du Mal Ib ne se trouver* en séante qJau acur rte U Oté Ects. Seulement - gros h'c ! • la Source do Vio do ta vitte a été eopoeonnée é cause tfun sortlég? Lancé pat los démons. L'unique chance
do surno du charmant petc pevp'e réside dans un arftteto salvateur qu’il lautfa acquérir a la force du poignet. Oigne do superproductions comme le üm legontf (do Ritfey Scott) ou encore L htsiora sans fn, cetlo paorosqae ot morve llouso avertira vous mènera au travers do muhçtes sales rentermant secret et messages. Sou ontdétoréspai ixn des vôtres Interact dans son principe. Fa«njtfy r erf eme des duaines de sCes dftérents. Bourrés do passages soertfs et aufros détours astudeux qui on loront un régal pour tes amateurs tf avertira taçon Zefdi.
Seul rcptoch» encouru par cetlo réalisation : te manque de couleurs dont sont aftlgés tes décors, qui s'en trouvent nettement appauvris. Do p'us, si tes graphistes avaient un tantinet édard tous tes sages. La perfection aurai été à son comblo. Dommage, car tout te reste donnait dans uno très agréable jouablié. A no pas manquer par tes ZeVJa'ans !
Cartouche Nintendo pour la console Nos.
S. A ||-q lakr.ecvxre un shocfemtp vertical fondé sur un 1 ¦
épouvantable portai' pensais-je. Eh bten favais raison ! CeBo
toè-d. N* voU-l-ü pas qu'un méchanl (un dur do dur. Un tatoué)
kidnappe lot Irôros H soeurs do troé joyeux compères aussi
forant t quo fagneau qj vtert do rube.
'E Comme vous pourt! Vous on douter. Pas question do so Iwser tir» ot tfailendre q» Io gouvernement marchande la Ibéralion dos otages. Donc équipés do trois armos (ml- boiteuse. Boomerang ot épée laser - super t) ne voili-t-l pas encore que nos trois couragoui adolescents se mélanger* tr-brtement (tous pour urx un pour tous) olse lancent i la recherche des malheureuses viaénes. Ne vous inquiète! Pas. Vous n'auro! Pas i les chercher vous-méme, les programmeurs ayant fai te nécessaire Non, TOY SHOP BOYS vous dovre! Sérplomonl traverser maintes contrées ol terrasser moul sous-l ères afin
do parvenir aubu lu é On on revient don: i un bon vieux shocfemip vertical à la Hontyb Tt» S»y(ouf 0. Rien do nouveau donc, si oe n'est les grapNsmos, la musique, les créatures de cauchemar et vous , Eiceleri pou (aire passer le temps. 00 jou au» décors mignons et aux nonslres à fasped p'Uôt engageant ravira los jeunes de 7 à 77 ans. Qui pourronl aisémonl saîslare leurs lartasmos de destruction los plus dé morts Ne exoye: pas pour autant que ce soft se révélé aussi nul qi un autro car il vous faudra piger i londlomaniemonldu joyspad ot les astuces qui lourmillent dans ce j*J pour pouvoir
espérer un jour libérer toute la famiÿla Carte Victor Musical Industrie pour la console NEC.
H. U. TOPS & SOFTS CONSOLES 1 Sega pour son honorable
cotliboraüon car « soft nous a vraiment décroché los
mkhoiros.. Bon, en arrête do déconner... OuoOos quo soUrt les
ressemblances. Ce bearem up so présente comme un son 1 part
entière et les argument s commerciaux dont i lit contre r»
sont pas à rUglger, Tout commença in i«o tempore par la
découverte dm entant dans Tépavo dun avion qui avait aashé au
beau miku do ta jurvÿe amazonenno. Un indigène du orj nommé
Jimba dktdi de f éUver « de la enseigner Us bis qui régissent
cette syfvo (hoin f) parfois si mpalrieuso... H vivaient
heureux el allaient avoir beaucoup don- tares (Mémo, lu vas
pas virer ta cuti I?) Quand un jou Oman (k gonzo égaré).
Rentrant dur» chasse, trouva Un thriller sylvestre à b Jungle
Jim.
Datas... Ton univers impitoyaaaWe... Datas mcrtcakiqutuiavaltoutappris Cet adoscélératno dest... Non, pas U Sotèmo épisode télévisé pcuvart rester irpuri. I décida alors do parti! Onqué'.o dut» série genre "je t» liro dans lo dos quand lu do U W ti afin décrasor avec son épée lo air»• du Ws tranquitUmort ion wfisky -.c'est orvæe m»u« quo maïaisant (c'est pas beau dêtro rancunier), cola I Dxun leste Oa-un, mon» si on lo prend pour la Lo premier stage so compose du» inlro qui permet sut* do fttsfan Sj jj «ti’oudo ItçwiiryAjt, m au joueur un chcix dOlenr.ir.inl on foncton do 11 iorco d*
ftidurian V.vo Oaru ipou U moiiour el pou lo pro acquise lers dos combats. Do so dr ger sans problème
• darele rospod (tes(radions UspfusanoomosI Mord vers la Cü des
Amazonos (cos tigresses au scuÿf ural corps datais»-.) Ou vors
Us ccSnos. Do toute façon, vous serez obîgé do passor choz ces
aoquousos dhommes pou raïussor on certains orvdroüs los indices
qu vous feront progresser dans vttro onquéfo1 arcade (Maigret
bis - bouk I). Mats attentai aux pièges (bains de la.», chutos
de pierres, nymphomanes ««criques etc.) el aux géiontophilos
armais do bit ens Er ndeqxt se rassasier ! Avec los nouveautés
quo commeroahe Sega, les gagas du joyslic* auront do quoi se
mettre sous la dont. Quand on voit un sott do ces» quatre su la
Mastor Systom, on en apprécie votorriors Us effets Cartouche
Sega pour la consoto Mastor Systom.
S. A. DANAN The Jungle Fighter TOP 1TQPI SUPER LEAGUE Basic-ball
on your drive !
Voici pou vous lo éméme jeu do basodal (pro- noncor baizebaul) développé su Uegi Orv». «n attendant qdur» ar r» sénutaricn • encore pis bello • seflo su oonsoie Super L t ague n’est pas uv jeu pou débutarts mais bien pou amaieus tris édués.
Voir pou professionnels. I vous lauda beauaxp do temps pou chocir u» Iqujpo dr)-» do veus. Siair Us ponts labiés et Us points torts do Mqupo ad.vrse .
Vous pourez ainsi uUsor ut yard nentre des tetfn- ques qdoHro lo baserai dans sa réallé transame- ricaino : baning thé. Teinte, passage dune base i u» autre avant lobatingde votreparteraie.etpleindaijres techniques.
Bien sûr, si on y regarde do pus près, les program- meus ne so sert pas ertùpé le cboJcr peu co qui osi du scénario... Remarquais d) plus que » domaine de jeu se révèle eitrémement progressé (comme Us simula! Ions do foc* su Amiga. Me soiÉU René • U tréro do Monte) et que c’est en lait A vous do voir si vous votez vous procurer tous les sotts d? "baise ta bâte* su votre Moga Driv adaée (U musique que sipor. Taré tien ça pou les Nppons mes Mr s. Qu aiment a Jart ça que Us Sumo). A no pas manq- r par Us œrruisîeus Cari ou cheSegapour la con sote Sega Uega Drive européenne. H.U. TOPS&SOFFS
CONSOLES!
Nvvv - Electnonc Arts, qu désormais programme pour U Segi Mega Drive. Ne ménageai pu ses eftorts X so matotenat au niveau de ses succès anténeufs... SWORDOFSODAN Ehou.aprèsBudrtan. Pcfx ous, JohnMadten .
Vod Smord ol Sofan Rappotez-vous. J y a un peu pfcs tf un an sortit la version Anvja Un vériabte bouleversement dans ruérers te cette bécane qui atots ne conptas à son menu que des sorts s’approchant autant que possible do rareade - avec tf énom9S spntes et animations. Mais la version propose su» la console 16 bits do Sega noos a trarchemcrt déçus.
A vTal dro notre concupiscence étal par trop lètrie.
Informés qje nous étons pourtant que la console rïol- frirait pas les portotmancos propres à f Amiga. En tau cette corrVERSION peut être constoérêo comme ta pre- miéto à ne pas assuror fhabtuete notodéié en béton de fédileur anglais.
Le but mea! Reste le mémo... Dos variantes ont cependant été apportées dans le déroutement des stages (peur cause do marque en matière de mémoire) et un certain nombre de contraintes apparaissent. Comme la qualité des digits. La carence de ccuteusefc Mars tassons cela de côté el passons au sert : vous ncamez une Amazone fjVeux la lifBe au sem coupé, je la veu» Momo •). Ou un guerrier sam pour el sam reproche, lous deux prêts à donner leur vie pour vaincre lïrtàme mage qui a pm possosson dos terres du royaume avo&nant. Par le biais de ses tatents manques.
Ren n’a vraiment été nxxSfié. Les stages so su- vent dans lo mémo ordre et sort au nombre de sept, dam lesqueis dateurs vous aflrcniorez toutes sortes tf ennemis (soktats. Guerriers, répètes et zomfcs).
La parcple bien cool dj petit destructeur en kit.
Chaque adversaire a sa prepre puge de pcwer el tout comme su rAmiga. Opère les mémos déplacements (é la dflérence qu’üs sont «n général pXo nombreux ).
Enta, les pobons magiques qm tort ott*oe d'options se situent aux même endreh • ceux qui avaient déjà joué su Tamiga y retrouveront tours potits Avontu- rem. à vos cMteaux1 Cartouche Electronic Arts de conception Innerprtse Software pour la console Sega Mcga Drive. S.A. VIOLENTSOLDIER cogné (baléze) vous incamez un fringant pilote, qui pour te bonheur de sa biervamée el la v»e de lous les s em. Doc au péril de sa vio ai* poulenj-e un ennemi implacable, veng non pas f outre- votre planète, la résistance el la victoire fina’o dépen- Shool'em up qvmtessentiei.
Votent Sottof n’est ta su» rfauar softactueTemertsuie mîThé.corcairemert à ce que certains auraient pu (4 tort) supposer. Digne du nom qu'i porte cl de ses prétentons propres. Ce jeu te w honore la f ignée dort I prtepe.
Dans un futur t*ès tombe mas dj tréfonds dont uniquement de vous. Et comme tout bon p cte qji de ta çalaxte : comme se respecte, vous avez à votre disposition un d'habitude, Uy Ivjy superchasseur de combat équipé (te missles rotatis.
versonSexPsîds}. Tfun laser qui selon rmeünaison et rang» plus ou morts Brel. Un avenr ben ouvert du rvez (te l'appareil. Peut élargir son fiscoau et sombre se prépare pour augmenter te rayon tfacton de bien d'autres mécaris- TOPS & SOFTS CONSOLES ES ¦ CHAMPION WRESTLER ...... , , •« pluî spoctao aresquateft jamais été êiécuèes.
Dommage que Lmo (Ventura) soit mort. Le catch c était son truc, dans mémo au c«néma (c'est par d» »). Pette anecdote i Nsa jeunesse... co sujet («Ors prétendent le ccrtrare. Mas ,):(eus les matchs sent truqués. « leur dramaturge réglée on. Non. Messeurs. No soyez pas jatoux : vous Dernier ttreadapté sur la ccnscfo Hoc pa? La Irme commodansn'urpcrteque»pécedethéâtre Jésus aussi allez pouvoir taire étalage de voce force Namcct et basé sur le catch par équipes (uniquement sûr quo vous ne le saviez pas • gag ' (t.tnessandmuscfes)!Si.si.c'iKtpossibiee;c«ia m3saim) • àfcppocédusupcibo
RinçstioAngtfs.où Ben. Trêve de bia-Wa : pour cerrmencer. On sétec- vas rev-enl do drcxUoxcusoz moi mesdames, mas tes sodtndnaitücrurmarwCutySuzuto-.vaciC.'umpidn tonne un joueur parrri les twt catchars proposes hommes vais ont chronoiogquemeot précédées dans Iwwtfcr. Tat aussi attrayant quo son quasi-hcmo'o- Tas possèdent une a deux lochnques favontes qui cette vatëe de larmes ¦). Gue.ee sel: met n oeuvré les prises les p'us tordues el dirent seia ta rawoité et permettent de «ce taçon mes destructeurs • qui se révéleront fatals à vos adver- rap&é (ter-car implique fadlilô) el quard on a payé
saires. Une chamade garantie pouf les affolés du rase- lo jeu aux afertoursde 350 F. on commence à maudire moitcuiça I lesNppcnsQusemettontàfakedansletout-venant... Ouoüo que sot la beaulé des scrosngs a des alors qu’avec un bg shootent up comme Super Star déaxs • fort piment réussis • tcut cela manque de Sdder. En en a par son aiticho. Prenez-en donc de la gra ne, chers messieurs de chez IGS1 tUort-ls cet arteto ? Suito ol tin au prochan numéro.)
Peu on terminer, il serait bon do signaler aux inlérostés do no pas trop monter le volume de leur moniteur car tes musquos les p’us belles deviennent un tanbnot lancinantes (voire Irancho- ment chiantes) au txxrt do quelques heures découlé inlonsrve.
Volé, vous en dre plus serait vous en dre trop... Jcuez à Vdtonf So'dor simplement pour prendre votre ptesir à da« runs I Carte IGS pour les consoles Coro Graf* et Super Grafr.
SA sûr. Afn de rajouter un peu de piment à fertare. Les programmeurs de la firme ont msé sur un roda aratoire. Ce qui réserve quelques surprises ccrtranartes quant à fofficacté supposée de vos poulains)... Me soyez dcrc pas étonnés si vos vos retrouvez lace a ta crinière blondasse dun mec aux atues de punk errant dans la nul teioire de se taper un a deux péquenots en perd ton dans tes quarters mal lamés de Londres (ouf ').
Les poses et tes dés tes pfcs ccrrws de cece ôsopline (') exposées dans leurs moncres détüs.
Vas permettront de tasser facilement la co'onne vertébrale do votre adversaire, do lu mhger un écrasement de la nuque et autres joyeusetés.
Malheureusement tes annulas • malgré les efforts des programmeurs • demeurent trop sm-gtstes et do cé fart manquent de réaisme. Mas te nombre important de techniques rasrap« asément la chose et vos pourrez, pour votre plus grande satsfacton, vrer te gros plein de sape qui jouera tes meetns à vent en ta» de vous (pas Hufc Hogan. Taut pas rêver !).
Une excellente simulation de lutté sur rrg ' Carte Hamcot pour tes consoles Mec Core Grafx et Super Gralx. SA TOPS & SOFS CONSOLES Depus une Piano tf armées, ma txaæ dame, ce ne sort pas les superhéros qui manquent.. Oj'is soert venus (tes St3*.es. issus de bvides dessinées ou des es- prés 'xAxia de pauvres Nippons en proe au« cités dune v* à vrai dre odeusemert programmée. Ces super mecs ne cessera tf envahîtes pe*.cs écrans.
Tart eî s twn que ron se demande comment tes jeunes tfaupurdhui amvert à s'y rrtw.tr parmi les *X-Or*.
¦ S p e c I r e ra a n *.
’Bioman’ el autres rrjtos masqués venus tes aboer au travers des tubes cathodques. Le motif de ter présence dans notre vie do tous tes |0( s possède sa jjsifcaooa ra'çré les muhpfos ptairtes déposées pat des organismes opposes â ce gerre (te cxutenes Ou qu'il en soit, nos arnisdj Scte Levant sort friands de ces irréaités compensalores. Au point quïs o« créé des superhèros sir les consoles.
Après Cyber Cross, voici donc
C) t*=r Corôaf PoU»
• â peu près te même topo, si ce n'es; que te deunème sans peur
et sans reproche 03- vaite pour la pofce.
Fa donc te jusicter humain, soKaire et bricoleur (à la Me Gyvctj.bo ou'ügé- nératen de machines fa?on flobeetp Quesccn boat'om ip enest ben se«%-s. Tes g'apbs- mes te révékml supoibos et ag-éabement co'orés ; ajoutez à cola un scroling dtléronetel sut tros bardes et reflet de profondeur obtenu devendra un véritable enchantement pour les yeux. En revancho los
• muscopbtes’ - façon de parte: • seront quelque peu déçus par la
barde sonore, plutôt lancinante.
CYBER COMBAT Le bon côté de la chose vendra de la méçarrorphose tant attendue de notre bonhomme en machine de combat quasi invulnérable. Rpn de pus satisfaisant qjo do sentir «vincbte, tout frustré que ron soit, et de pouvoir déchargée toute son énergie sur tes crétins d'en lace qui écoutent du rap jusqu’à tros heures du matin et font gnler dans ta même hute depuis deux ans du poison lisante.
Payeurs en pariant de créins. Il vous faudra affronter au to!3) onzo scus-Wres à chaque fin de rîveau avant de tomber su: te démon Vji mémc. Des opbors. A y en a à gpgo : sabre, boomerang, pistolet conspueront réqui- pemért des dfférentes armures de combat. Bref, de quoi leur fare passer un sate quart tfhoure. A ces eitraterrestres de pacct'e Car la loi. C'est ta loi otgare à cete qu la contournera ' Carte Hucard pour les consoles Coro Grafx et Super Gratx. S.A. HURRICANE Ue tire un tant sot peu enard. Qu semble carré- mort c«ü tfun f inveausfrophe à gros budget, évoque te non tf un des
avons qi cortrbuérort a ébranler te Trosteme Roch pendar; la Deuxième Guore mondate. & la batafle d~Angtetemc ou «fie des Ardemes (si Ton excepte Amhem). Se révélèrent déo- srres pour rssue de la guerre. «ao à üquefte vous prteperez te sera tout autant De la categono des shoeffem ip, Humcane n'est pas sans rappeler te célô- b e rper Haf • qui fit fureur lors des débuts de ta ccnsoteNecen France-oumême TvnHstKsur Mega Drrve Vous ptotez donc in chasseur Hyricane comme chef tfescafrAe et devez, après récepxn d'un ordre de missbn venu de rétat-major. Partir pour un rad sur tune (tes neuf pmopates
bases ennemies... Tout commerce pi'te décodage de Tescadron, vos prncpauxadversafos adoptant la forme de colonnes de chars bien souvent appuyées par tfénormes blindés (encore plus gros que les Panzerkampfeagon Tiger 2 gormanques. Qui preçx satert â répoquo tour masso do 70 tonnes â près de 40 krVh grâce à un molour Maybach 12 cylrdos essonco et formaient te fer de lanco des Panzerdwsonon do Htlerl.
Imaginez te défro I Bion sûr.
Leur potentiel de dostnxfion augmentera on proportion Ce tour volume... Los assistances xcmques losonrvent et vous pcurcz choisir ropten bombe (de forte pus- sanœ de desfructbn au sol) ou oe»« de rescadnîe (qu permet au joueur de se faire assster par su avens, qu se déplacent tfaflours en tonebon oe votre zinc). Des pastiies de bonus fcnl évidemment leur apparton après Teipioson dln véhcUe adverse « procurent une appréciable augmenlafion du Poeer (ou pus- sance de fou : double Dr. quadrjote rtc l. de gagner un avion, ou encore de larguer des bombtneces sur la trerohs des rumnants imbéotes qui
se contentent de reçardw passer les trains.. (Rhââ ! Ça fait du bien l) Les étapes bhJcn; agréablement par la varété. Sur torro comme sur mer. à bord do chars, do véheutes btndés ou do bateaui : efes donneront bien dj fil à resordre aux fervents du Dr gjorroyeur. Oe p’us, pou- vos défnr le niveau se révèle tort sympathique ot uolo pour ceui que ta drtcurté ômoustrie.
Carte Nec Avenue pour tes consolesCore Gralx et Super Grafx. S NOUVEAU !
GAGNEZ DES ACCES E N 3 6 1 4 ET OUVREZ VOTRE RUBRIQUE SUR 3615 MICRONEWS!
Choquo fois que vous venez sur 3615 MICRONEWS, vous bénéficiez d'un crédit horaire en 3614 dont vous pouvez disposer à voire Quiso Do môme, choque fois quo vous consultez 3615 MICRONEWS, vous accumulez des poinls d'an- clonnolé Parvenu à 600 points, vous aurez la possibilité d ouvr.r uno rubrique quo vous onimoroz après cutorssation de i or.matour de 3615 MICRONEWS Au delà do 1000 poinls. En plus de lonimat ton de voîro rubrique, vous pourroz organiser des débats en direct Mais attention, le nombro d élus sera limité. Afin que chccun ait so chance. Il sera donc procédé à un voto mensuel pour
connoitro les meilleurs animateurs du moment, los cinq dorniors cédant leur placo aux nouveaux arrivants Pour tout savoir sur les c rédlts horo ros et los points dancionnoté. Vonoz consulter 3615 MICRONEWS Ros* ol toute lôqupo vous gul- dorcnt dons les dédo'os do la télématique... A bientôt sur 3615 MICRONEWS !
TOPS&SOFS CONSOLES' ELEMENTALMASTER On no badine pas avec l'honneur de ses armoiries.
La v* «Je faraSe n'est pas toujours tacte. Et se retrouver bnm a y*mas du royaume pa? Son propre here (monarque de surcroît). Risque do balancer a-verturne el désoîaüon dans votre musete ca-daoue le sort pue vous impose le destn sem&te s»îé à tout jama.s e! Te règne do ta '.erreur ne lart que commencer _ l as te Ma' ne peut remporte» c! Te chevate» abandonné. Bénéficiant ce rade des deu* et soutenu pâtes ksrces de rAmcur, part en quêîe de a pussance el de ta sagesse qui lui Cerneront te pouvoir d"aSrorte* et de déduire des légers entières de démons, drgées par senzomûi d'aîné.
Réa'isatdn du plus haut rweau sur ta Uega D-.ve, BffvnertM) Ujstor n'es? Pas sans rappe'e» te célèbre Dbdèadlvw de la socété Te S Sort su- MSX2 - qui fa tou? De mémo • à ce propos tout mes voeui pour 91 ).
Bref, après les préliminaires dusage. J'aSume Et soudain apparaît te page do présentaten. Non qu'un texte en nippon et pas do musique Oue«e décepton1 Mais on peut toujours essaye» oe se rassure» tes uns tes autres : a'io:. Ils vont bien nous balancer la sauce maintenant. Appuyons donc sans nescaton sur Start G'ossè-ro erreur l Car si la séquence daccuef tagnai dans un sfenc* infini, la musique qu nous saute maintenant au* o»c*itos fait un b'ut oe crécete
• nettement grotesouo. Primitive eî peu e-rtraha-'e Ojant aux
graphismes. Ren à c»er de P3rtcuver. Eî surtout pas du boi caü!
ATOMIC ROBO-KID Âvtw-vous déjà entendu parler dVWomte Rcbo-M sur ta consote Nec’En amendant verre réponse, je vous présente te versen Mega Dnve do co jeu appru J y a dwt ans sur Nec Ces! Pourqup. Lorsque r xs reçûmes cette verser, nous rous tort-fiimes tf asc en nous trertant tes mains (pas sous tes aissefies En cia». Si dans Tactualiie nfo-rratepe oe cota année i y a eu des dnergcoces tfopmcn sir te vateuf des jeu* à double version Sega-f.ec ion peut se demarde» par exempte si Afin» Sume» 2 es? Mteu* un véntabte tabac a son époque la ressemblance se révèle a trapparce que ie ire sus posé te
pues: on : d sa ver si Tocftncsort. Qji édtâtâla même époque aussi su' MSX2. N'aurat pas tout bonnement repempe le SCénano (en te medfiant légèrement), afin tfobten» ce mégashoot'em up pédesde (pcrne eipresson - Mono, tu deviens bon I).
De toute façon, même si ce n'est pas te cas. Tes smtpj- des - happantes • ne manquer? Pas tfintérét... Barre donc de son f et. Le nobte tuveg-w possède un pouvoir Suftsan? Pour dètrj -e n'moorte quel ennemi avec des sphères tfére*çe pure.
Apres une Supert» dèrro d'mpo résumant te pénbe sort de notre pâ'adn. Un choc» apparaît â l'écran, qui permet de chosir n'imperte teque-te des quave contrées proposées. (Evidemment, en fonction de cette pji a été déterminée par le joueur, le niveau de d meute augmente ou dmnuo.) Chacune d'entre ores cache des péges J8érents et recèle des monstres apocat pepues • a retrodr le sang tfun rçptiien do la l Mme dynamo1 Un bon consel : si vous dispose: tf une ctte'no hi-fi.
Corrvecte:-y votre consote a'n d'enregistrer les musi- eues. Ça dépotera un mai. Sans parler des effets sonores gui tout au 'ong du scro-’irg feront se trémousse» tes membranes de vos boittes.
Parlât, tout simplement gétva) (mas beaucoup trop du»), Etementai Waste» vous on donnera pou» vos kopecks Cartouche Technosotl (vue che: Shoot Agaln) pour ta consote Sega Mega Drive japonaise. S.A. achevé sur Nec Que sur Mega Dr,ve |. Je pense quo tout te monde tombera tf accord peu» dre à ce propos que la versdn Sega de Robo Kxj gll a la imite de t njjçrvfiant et ne vaut cflrta«oiTvni pas te mouture Nec. Toutes mes condoléances donc à nos Ueçaanvers et bon espor pour tes prochanos adaptatons' Cartouche Treco pour ta console Sega Mega Drive japonaise. H.U. TOPS&SÛFÏS CONSOLES LEAGUE BOWLING
Les quilles à la vanille, chocolat (air connut en I ro lo s encore, avec la sorte do Léjgu» &MVg I (dernier jeu proposé par SNK avec PuzMj sur la V NEOGEO. Le monstre dé ra-cade trappe Oésa- rais (on ol à tout bout do champ S dans les arrhes serrante (ou meux n the sites).
LetxNNl. cû'is'.iuaiUepofliderenconueircchswn.ieié oo nombreux jeunes venus a la fers se («Cendre, manger. S'éclater (votre étuoer en poupe • étonnant n'est- ce pas l). Les boys y venaient avec de chou-nos pepoos surtout afn de sy lancer Ces dîfts.
Espérant ans épater la galere el lever un irai de petites donzetos. Tels des chasseurs avec'ecrsrabalteursenquéte de savoureuses sapres Autrement ot c’était coot. Sympa el raimosçhère supenensass iccmme on disait a repoquei. Avec cotio mégapocuctxw. Vous porg*-ez ilico dans le bsn grite .1 une déma tf enler touchant à la inte du frérésquo (style images de synthèse, genre une ggafcou’édui lcrce vers lesqmlos. Historo (ta danser un quadrile ben (ta cnoz noos) !
ï er-ste quatre modes peur satistare « compétiteur « sept catégories de pods (do 8 à 15 kros) pour les spécialistes de ceux qui l’aiment ronde et lisse l'a boue) Ut» tas es pélmnaros otloctués. Tâter ce la sphère noue (taiiert à la perlée du peiner moiveut venu (ié Momo ¦) Stnke. Spire or mss and miss Lo-a.
I Pué you Va pas que la bouta à inpoter. Si vous voyez ceque.e veut dre Non ? Vous vous moquez de nta... Car quand en réuss: un sirko do toute boauté. Une poupée de réve a peno pubère se jelle sut vous a‘.n oo vous roder un a$ c*»langue du tonnerre de Brest Ba-canti Sans compter *¦$ superbes et hia-antes anmatons qu so déroulèrent sous vos yeux éôahs de cnérutms Les manpdatons se reré'en: tort topes « ne tant Courr aucun danger au (ou aui deux) pueuris) en
r. va'ité pour les yeux bleus tfune chouet» nara Lcrsq-ue Ton
er.voe la purée, r suflt tf appuyer sa un bouton pour chPs r
feltet vodu et de répéter f opération poa assurer la puissance
du lancer (enfantin. Non 1).
Si cela vous parait top ccmptqué • atars adeu tre gcOtass ot your drea-rs ùxt qSi en sot les arcv reu de sport (en chamtve) apposèrent a-«crec; cetie s-mu'aton Mero SNK1 Cartouche SNK 26 megas pour la console NEO-GEO. SA.
ZANY GOLF N: ous nVcns pas par quatre chemns : autant le dro tout oe su» sans bargugnar. Ce sort n'est pas une poubolta pa-ce que r ntérèt de jeu y a «e péservé malgré tout. Pour le res». Dricta tfar- g rercer sur les dfpouîtas même pas cp nes tfur» leé hécatombe La mus-quo • b«en que jcAe - manque mVnent de péché et n'arme Mbtt pas à recréer rambance u sympathique des (êtes tarares. Vous vous en apercevrez tfabeas assoz v.» . J surit pour cota de Pancher sa ccnso'o sur ur« charne h*, et tcn.ixr fhorreur I Unque moyen pour résoudre lo pobtéme : r» pas monter ta vOune. El tfautre part, les
amateurs de grapr.vs.mes somptueux vont en pencro un méchant coup Cé.a â l’époque où lo pu avait été adapté sur ST et Arnga. Tas ceux versions no lassaient onlre- vor que des graphismos Ion smptas. Rïoxploi- tart en reo les réefles capaolés do ces deux machines.
Atas quand en regardé tfun peu pus pès la conversion denrée a la Sega Mega Or.e, on se poso !a puoston ; qu'onl dore louCu les , programmeurs de crez Eloctronc Arts, eux qui savent pourtant u bon motiro en valour les ' adaputons vouées â la ps» yaponaiso ?
Ouïe ces ceux gros détails de Ihsloire • en ou. Nhésitcrs cas a le due quand ça so révèle L apprécié sa les meros Cartouche Electronic Arts pour les consoles Sega Mega Drive européenne et japonaise.
SJL ,fD [ appete;-vous. Le rrm derrvor. Cette charmante l peite ffle 3u* cheveux ax eur de blé mûr X (bcimrbtstduschôn!).EloéUtsi)Cf equejo n'oïASlitojtf*?..
• Euh .Jean-Cteude. appe-’-o discrètement leSAMU.
é est entran do nous refare me de ses cnsosdj lundi or n «JUs las çÿio. Note ««surtout pas w. ça b «outrait b hotte!
• Aaah, qu’eSe es; tx*» avec sa pe*.;e rode rouge, c’est vrament-
- S»p ' Stop, va te coûter. C’est moi qu mo to üpe, oeiest.* Le
m»dcmter. Nous testons dès sa receçccn Aie» 1*1 Ivondertand La
Couarde petto Ajce y promenai soi pcpotn pten (te tacnes de
bcndtur dans te monde magique de Lc«w Carro*. On pourra; Oon:
considérer Mvthen klue comme la suite de Ivonderünd. Les
personnes Sou : seul fasped graphquo a subi quel- MARCHEN MAZE
Nn v- - TOPS & SORS CONSOLES Que je boirai qu'Alice jusqu’a la
lie. Que !
RinM. Savamment élaborés par un man-aquo de réprouvée» icuant A l'apprenti sorcier et qui va so retrouver perdu au miiou d'une f’opéo do cicnos.
Suis-je on tran tf abuser ? Pas du tort, car le môme manège se reprodura dans tous les slages. Torçant ta «ouvette (te peau incamadme à atftontor sans rôpil toutes sortes tfenquiquneurs grolesques et caricaturaux. Comme les rég monts do cartos do La Reino etc I y aura égafcmont ta créature de cauchemar qui bat'o’e A chaque fin de niveau, comme vous vous y attende; B en qu i se veuBe du sîjle aventure ot pas lelloment tf arcade, ce sort se révèle bel et ben un j= u do tr el comporte donc toutes tes phases du genre (y compris te principe connu (tes options • tr. Vie. Pont*, mfinéra- bteè etc),
la grosse dfférence se situant au niveau du champ tfacton Attentcn de ne pas tomber (en dehors ques modrtcaions. Passant ansi de la 2-0 A uno 3 0 ptorgeante Le prropo reste smple. I consiste A dégommer tout ce qu bouge A récran par fïntermédare do notro héromo • un tojt bète shoofem up on scmme - Chaque niveau compcrto un tjpo d adversaire bten déta : dans des dates) : la chute a no rctum. Alors messiours. A vos te premier octarvnonl. (j liloce dort amorcer tes deu» caleçons et A vos joypadl • tes jeunes lommos sont IA ' jumeau» (vous aile; me dro qu’en général tes jumeaux Carte Namcot pour
les consoles Coro Gralr cl sont toujours dou* • n’esl-ce pas Wan Aude ?) I Super G rat*.
Mais tà • bizarre autant qu'éliangc -. Is se murtpienî A S.A. IR Dou» Jésus - que c’est daboiquemcrt oompl»- qué ItfaipeineAycrore-dé qu'ffvecColnT» et reevonavalbiendjmalAs'ensorv.mais là on aaert tes Wmtes de Tabstros A tel point que lo jeu « denert «njouabte et ndeule. Remarquez s’i n'y avat que cela, on pourrai lui prêter izi peu tfasereca Mais en consxterant la musique • dont tes pw;cao relèvent de la métomanie 11 plus mbSo - ou U quavté des graphismes qj Ion! Dans ta bcufla- baüîe de coupegorge. On en vient A hurler de façon unarvme. Tranchemert dégueu rPas la ptere de vous dre que
poctf un jeu à 300 F. ça tout camémert tes boules... 1 " li H Raros sont tes bides vj ta console Nec. Mad ce leu tf at- fice do (horreur touche A rnte- cence. Très proche de Cobmnj.
On doit y atgnor dos lo»mes géométriques de môme type, de mémo couleur ot surtout tes orienter de façon à ce quota screot placées dans te mémo sens. Si par malheur vous ne tes lait os pas dspiraitro asse; vite, la parue s’achève par Insupportable et sempiternel *Game Ovot*. Plagiai lict el gnjmefecn.
Sçin Pair satisfera uniquement cou* qui aiment à broyor du non.
Carlo Media Rings Corp. pour les consoles Nec Core Gra«x et Super Gratx. SA TOPS&SOiïS CONSOLES ES OUT RUN Trop de Parisiens et pas assez de Parisiennes, mais super tout de même ontheroad.
Bonjour Tristan !
!|r U h.pcussezpas...mûcalmozvcus.l»sm*cs. I ' jVais vcusrmortror.ee J»u!AS»nd»z donc que Jcuvte h boite au moins... Non. Non pas cornu ça : l.v îo,jVj.:5 Haro • alors amène toschûespendart clomps-ü...* Ma* pourquoi cotto agitation soudaine dam U fé- dxtco, m* dema deroz-vous ? Parce qu'os» est ort n artrvéo... 'Elo*. C'est ta version f Joe du bon v*u« Ouf flw do Soga. Chaque nou.eto adaptation do ce t po lier* du prodgo... 0 où la sueidtation ot tes édats do hro subis do la lou’e on débe (bon ators Mono. Com- bitn ras mis da v'rinos dam ton Coca pour HatOre dans cTétal 7). En gros, nos norfs
étaient séneusemort KotlvJi Bien erteodu certains bbsés. Rwus voyant dam cet étal. En promirent pour nous ba!arv»r des obccdnr isdugonre :’O» lou«o manüre. Moi. Jono mate que des y) ui daduttos su mon CPC. Afcrs vous mtaies bien rosier avec vct'consoîe de merde, b f. Peuh. Ici- même daberd (c’est eolii qui dtquyest)!
Erth. Après avrir ramené le calme in me backg'ouvd, c'était parti, mon kiki de Kharimr ! Jattume. Je starte et f admire Que c'est beau, que c'est puissant : un graphisme i lire pilr Ben Johnson ou è éduixror les préser r-jos que Gnotto a goûtés personnellement pour agrémenter de remarques scabreuses le test do ce Jeu splendide (?!)... Après ceb necre regard se ira su U Igne t'eue des Vosges : nous ro.marqji.mos uno 3-D (très pretende; qui rous donna presque onvio do Jeter ta version Amiga (b. F eragère peut-ètro un pou mais quoi.
On n v* qj mo lois !). Cité nuniabUé. Cet Ou fltn se révèle • revenons aupréte ni de rurrabon, n'est e pas ?
• pbisant i souhai .-quand vous vous écrasez, vous le laites avec
délectation.. En ce qui concerne b musique, les capacités de b
Mo g» Drive ou carrèmer* de b NEOGEO n'aura* rt pas été de trop
pou b mes » i niveau (mû ne vous inquiétez pas trop - eOe est
pas si naze qu» ça. B ziziqu»), Ms i part cela, tout cor h» i b
perfection *t »n somme, moi qui avais peu que su Nec b moutixe
r* soi pas i b hauteu, me voéi tout rassuré «t tout content !
Necfans. Vous f avez votre version • «t réussie en plus !
Ators, ton. Heureuses bs gammes ?
Carte Sega Nec Avenue pour les eon tôles Core Grahtel Super Grahr. H.U. Dans un futur assez proche les cybc-rrc'dos (eu dro'doî C|bo.T*i!isés) sont devenus ferrai!» et blbn courants. Utifeés à dos Cm puomenf soenlfquasaudébut.ces.machineshypefscphiKiquées ont continué peu à peu tcbjet de ben dos convoitises _ A fol point qu'un groupuscule dorigine très ancienne, né dos sombras desseins d? La mafa Japonaise [tes yakuzas) el de terroristes sam scrupules, a mis ta main sur les techniques qui vent lui permettre don (aire des machines de combats. Adoptent fapparenoe de nains jaunes, euh... pardon,
do ninjas • afh de perpétrer de mut pies actes d» sabotage.
Détruit* lec d votre doméro mission. Oes rréteîcüe s rtol'jgorrs, atfub'és dan nom planant : CÿborZeod.a'obackelrévortdelersam avoir consulté Norman Spnrad. Leur ba : s'emparer d» toutes les réserves mondâtes dupU onium.... Teus bs pays qu détenaient des stocks de ce produit radioactif tiré de f uranium envoyèrent plusieurs commandos, mais en vain. Echoc sur toute la ligne I Seul un n'njji • Joe Musashi • peut encore tes arrêter... Si lo scénario reste simple, i va quand mémo son petit bonhomme de chemin, donner* ainsi naissance S uno version robotisée du très connu Jeu darcade Sh'oobi,
qui avait rerrpcrsé en son temps ui réel suocés De tarcade. 2 y en i «vendre et tous bs coups sont permis • de même pour b CYBER SHINOBI Rêve de fer et nlnja régulateur.
Magie qui. Lorsque vous dspccez d'assez dénergie. Permet d» ba'ayer dut revers de main b vermin* envirernirte (tris praôqj» pou les situations désespérées).
C) t»f StÛKbi comporte su stagw • dans u» usine, su un héiport,
près du* cascade ; n» otons pas b rafue des autres afn de vous
bisser quand même b Joie de U découverte • assez
variéstforigîneuipcutoMasterSystem • car pou les consoles
16bits.cetarîah»n deitracrdnare Tapez donc U dedans si vous
avez un» Sega 8 bts. Mais avec modération.. Cartouche Sega
pour b ccruel* Uaiter System. S.A. LES BONNES HISTOIRES DE
L'ONCLE Galeries du Panorama Super Famicom...
* - Beüe ! Elle est be"e ma console !
Oui en veut ? Vous, ma bonne damer Ah. Si cela était vrai, si ron pouvait se procurer la Super Famîcom dans les grandes surfaces et les galeries marchandes • comme on peut le faire avec la N'es -. ça serait tellement bien ! Mais hélas, faut pas trop rêver : au vu de la politique commerciale de Nintendo, on n'est pas sorti de l'auberge -sivousvoyez ce que je veux dre!
Aujourd'hui, seuls les privilégiés arrivent à so la procurer, certains à des prix corrects et d'autres, moins avertis, pour des sommes qui dépassent If mag nation, dans des ma- gasins qui n’hésitent pas à spéctier sur le matériel et vendent sans aucune retenue la console au prix dune NEO-GEO.
Mais le problème ne réside pas dans ce léger détail, le fond réel de l'affaire gît dans l’import en tant que tel : il faudra attendre un import officiel pour bénéficier des bas prix qui sont actuellement pratiqués au Japon (à savoir 975 F pour la consolo et environ 250 F pour les jeux). Mais en atlondani que ces perspectives de cocagne deviennent réalité, voici lo test dos jeux rfcsponiWes en ce moment au Japon et en France (en import direct).
SUPER MARIO WORLD (Super Mario Bros 4) Mario et Luigi au firmament de la Quête. Fous le camp, Koopa !
Ouie de la sagi géarte des Super MarioS-os, ce
g. u!némoépisod»e cor7rnobllroteb!ssoentondr* • sans nii doute la
pirs grande avetfure de Mario. ToU alil pou le mieux dans te
mefau des mondes quand par te pus yard «tes hasards (mon coi
!). Un démon mysîé rioux du nom de Koopa (jouerai!-il è Reims
?). «1 venu • mro sait doû • invostif lo pays enchanté de
Mario cl Luigi a?h dy semer la ziran'» . Tous tes chiteaux qui
apparlonûHï! Auparavant à «tegerf.bsouverainslurent ravagés et
vidés de lours occupais tegl'mos par tes ibiros de tinommabte
Koopa.
Détonait b «xi du mondo entre leurs mains. Mario el Luigi décidèrent «te combat- tro le démon peu libéror tes habilanls du torriWe joug démoniaquo (houtela c’en original. |'en (lippe el j'en tremble !).
Commo dans tes épisodes précédores. Te soll eip'ose Moralement tant à cause cte son humour défiant qu'en raison de firtèrèt qu'il recèle ; il esl bourré de passagos so- crets de loutes sortes : mus escvmoiabtes. Serrwes intet- dtnensbnneltes. Tubes magiques - j'en passe ol do nombreux à découvrir encore (même par moi. Te champ of tho champs, la lorrou des énigmes consoü'ros, n'ayons pas pou des néologismes).
Enfin passons, favertue grandit, grandit ol do multiples stagos (pour être oxad • on comptant réloée mjÿquo -. Environ cent quruo stages) où so louvoient plus dune cinquantaine de sagouins maïasanf» vert rédamor votre participation. Jo poux vous diro qjo tes zinzins davorttfo.'arcad» aucrt Largement do quoi tare avant don venir à bout Ah oui. Pendant quo fy pense : un» fois que vous avez détruit J» démon • cela r» veut pas dre que to jou soit terminé, au contraire -. Uvo Icpéo de créations délirantes vous attendent au coin du bois (affreux nos casqués, masqués eu volants, des tortues sans
carapaces (mais affublées de somptueuses capes rouges) en train de jouer i Superman... Tout est pr&eite i humeu tant dans vos actions que dans «Ses de fadveisair» ! You and Luigi (quand on joue à deux) devez terminer chaque stage (bah tiens - comme si on s'«i ctoulait pas) afin de parcourir le chemin qui vous séparo des càadeles (une douzaine au total, ou moins si vous emprunte: dos chemins de traverse), que vous avez rc6S3r.cn danéant r pour Ibérer fœri de Renaissance.
Lorsquo Ton appuie sur le boa on Run.cn obtient uve vue donseirbte de tout le pays, doù L laeuhé de sente très facilement révolution du trajet ettectué. De nombreux objots comme la pb-no, les champignons, te BOMBUZAL U nique jeu do Mnorscll (édteur anglais) actuellement dhponbie su 11 Super Famicoffl, 8cmbu:al ne casse vraiment pas dos briquos. Je dirai même ne les pile pas du tco. Putyquo son principe consiste i lato exploser des daTes en utilisant des sphères détonantes dotées dur fort pouvoir do destruction (façon Momo quind 1 se jette du haut rte farmo'ro aux spiritueur su les genoux
de Gocvgts). L'aspect mignon tout plein de ce rendeufand persernago bWssant n'a ri?n de bèn enthousiasma.-*. si oe n'est qu'il se Irouve fourré dans des stuatons ineitrcaKes amorvirt lo jexueur A relever le diS lancé, qui demande parfois dénermos délais de réflexion ! Ouoi q il en soft c'est pkriàl une boisson peur hommes (ceux qui connaissent leurs classiques, r» levez surtout pas le doigt) qui no méritait vraiment pas les facuW-s oxlraordhairos do ceilo si puissante consolo
- pourvue do loull» nécessaire pour présenter d très beaux
softs. Alors on so demande ccmmonl un tel avorton a pu ét o
acceplé par le fabricant .„ Souhaitons tf k favonir ce getvo do
situation ne se représente pas. La coto do li bécane on
pendrait un sale cxxp dans la cafetèie. A évtet sans aucun
ccmpbio, sauf pour les félésde la stratége réfeiicn.
Cartoucho Mlrroriolt.
GRADIUS 3 K onamls wcnderfj Hein, hem ! O entends-je.
QJacou-stqué-je ?
Mais c'est bien rceua qu* cela : avec la sortie de Gradius J su la 16 bits Nrtendo. Je vous neert* pis le nombre des heueui qdi va y avoir dans ros chaumières.
Synthèse de Iras précéderts softs (Wemess 1.2V.
3) . Bon connus su te standard MSX. Ce shoofen tp serait presque
parlait si les programmeurs rïavaiecl
- si je puis m'eiprimer ainsi - scxrtxemert trerdé au niveau de
la programmaten. TcU semble Haddock, non ., ad hoc. Saul
lorsqu'il commence A y avoir dércrmes animal ions qii
ratentrssent le jeu de façon anormale. MusicaJemert tout ef os.
On reccmit ber.
Le savoir Kcc.it,1. qui tca au long de ces derrières années a su I aire grimper le présagé de la société et ses idées fabuleuses. Prodlisant des softs i (intérêt rarement égalé et aux graphismes sans cesse en évolution... Dans Grades 3. Comme dans tout bon jeu de tr qui se respecte, vous pouvez à votre gré oonftguer les optons c choisir ainsi cotes que vous est irez les me Heures pou votre future partie. Ile liste du niveaux comprenant des passages secrets et ui supert* monstre à chaque fin de stage. Le mode opton figurant sur l? Mervj permet de choisir le degré de discuté, la configuration
des boutons, un mode sonore rcrc ou stéréo (sebn connexion ou pas su une char») et pcc-r finir le ‘Choie* Mode*, conduisant l co«xl* i choisir les èwntiaités les plus adéquates au déraie- mert dune port* déjl engigée.
Grand classique darcade. Cette réafcaton ménte toao notre attention, tant au niveau du ccccept (son, graphismes) qdà celui de firiMt procué Puce: donc c» shoofem up inhal en évidence dans «Ire ludothèque Thanks Konami !
Cartouche Konami.
Ubmo combat a.oc le gros tas do musdes A mof«i décervelé (Uomo. Pourquoi tu mo regardes avec un air rrogoetf ?).
Duel dans les bas-fonds.
[ uand on vota dt que c'est toujours la mémo htaoire.raapastoujOursbmémechirisonNonmais I Venant djjpfoni r*r. -.«r r do la nam do son meileur ami par une bando do rvues drigée par on solo xbnos 1 rue* tourner.'» e. Noir do surcroît avec on plus do job reflets blonds A ses cheveux (babîse le mec !).
Hol n'a pas pu eæher U chose A Cody... D'un coup de tékphono voiext (on ne vol pas commert J aurai pu faire autrement). I le prévient rJi dot se préparer à un CrW pirUfrmo Copcom A rétention dos machines darcade. SuWmement adapté «t réolcé su la Nintendo 16 bts. Oot eiutcùe de bas-quartiers efto au jouour feula'on et les fraîcheurs vérdneuses des ruelles do quarscus.loujoursin'edéesdopciuboresctdodétftus. un appréciés pou se Inrtr A b baston noetune.
JL la réakaton densecbb se révélé tout aussi réussi» qje dans sa version arcade (jusque dans les moindres délais), et seules deux pelles dtférenoes sont A neHt ia. La première se s*ue au niveau du choix des héros • seulement doux, au lieu do troc en arcade.
Dcuùèmo hie.rrrpossibèté de jouer A doui simutané- m»rt._ Hormis don: ces deux peWes carences, lo sett se révélé rrpsccabîe ta-î au niveau des graphismes que de U musique • qui décode au maximum queston brûlages. Et les animations (queue cocps rien que pour votre joueu) • le pied, non ?
En regard de » qj se (al sur la NEO GEO actuellement. D ne bu pas héscer : c'est du W-W bourricot, el en pis c'est quatre fois mons cher... Alors pourquoi se SD GREAT BATTLE P I oor certains ces deux initiales • SD-.roppeîeront qu3tq ?s souvenirs dun jeu récermert sorts sur lo standard MSX 2. Je penso qi il ont trouvé, bien sûr : i s'jgt évidemment dj SD Srùlcher d» Jconirni ou pis exoctemenl do &çvr Dototm Srj' te'. Dans les deux cas, SD veut dre la mémo chose et rnpTque de ce bit ¦evVf C vy*,- u» parodie grotesque des personnages du sctl «n question... Dons Super Defcrm Créa: Batte, vous
tetrowtféZ un trio dgn? ( Th e* Amipcs ) des me fleures ccrtrola • gens qu’on peut tare de Cartier, tous fcc aussi rdofos les uns que les autres. Bref, adcrabfes tout plen. Nos 'stpergigaroégahéias* partort en campagno contre une gigantesque armada do robets laçon BÎamn cuBio-P.Q, Pou ce faire, on prooéde par é'.xrirulcn : nos trois superchérubm ronl ainsi de monde en monde astccter ol détru'xo chaquo vassal de rompre Asirogasmiquie (Ces! Pots diir tout ça ).
Pilot-vlnai l'aspod gérerai cto Li chose bisse au premier abord pbtàt saptiqu) : les graphismes rudimertares ol toi annulons plutôt moyennes y ccntibue ni grandement Mao comme jo ki ds toujours, faut pas slaisser abattre : on so mot atars A jouer, on va do plus on plrs loin ol oo s'jpjiçoJ avoc plaisir que b soft n vu pas a mal que ça.
Djtout... Au cortraVe ta simple idée do propager son mignon popotin aux murtiptos pouvoirs tout au long de feux lirais istos on 3-D (plongeante) lait frissennor do délectaûn ta moelle épriiro.
Lo caractère humoristique que les programmeurs ta voulu donrv?rà ce chcucard peu j u no bissera pis de çface les joTies (Dos. Surtout lorsque "es balancerort les savalos tfune charmante superhéroîne (arrèto do toxlior. Momo. ça fai triso) masquée de vair plutôt vert sur la gueule do vilains pas beaux • ou d? Tâter du rebot au rrurcho tf acier.
Cela sans compter les talentueuses capaciés de dotliudbn laser ôj dégénéré de service qui jou» son tüi do troisbmo tou» du carrosse avec un? Appr’cai en iHerdrissario. Alors sus aux rotas el à nous les boles Japonaises ! Ccrrprermo qui pourta... Carloucho Banprosto.
PILOTWINGS Pour barons noirs, barons rouges, chevaliers du ciel et têtes brûlées.
P I tembr simubtour A dérouler sur b Super Fx-nccm tf piUMM d»gno de cet horncix. PtUtnngs cors- II* un* puro mrrvoile malgré un plot âge rédut à sa plus surplo expression.. Après une page de présortatkm réunissant un mégitoom « une rcralkm babso qui lorat pilr de ytasie n'rrpcrto üquollo dos cermtugeuses do U Nasa.jpparahunmenupasbioncomfliqué.puisqu'ilse compose do doux chcix : ‘New Game* ou licorne Continue* L'un pour commencer ol faulro pour continuer su U bnoée d* b Lkxnso (of coutso my doai).
Access&e à tous, ce simufaleuir dire, en fonction du rarbre de "icertses* ebtonuos. La possbSlé au joueur de tâter dj manche. Do b bairo ou des licries sur déférents t,pes tf aé r cdares el faéiorveis - au nombre de drq. Parapbne. Avon. Booster. Dstapbn? El pour fnr un héiccçt*'* & oombal de lypo Apache (qus fut 1?
Demèr appar c-.' Du gento à élre expérimorté pendant b ç jarre du Vietnam) vous attendent donc pou: des ôrtvo- tons fortes. A chaqut? Brevet obtenu, puisqu'on France il s'agt du terme usité, lo nombre tféprourros Iplctage) augmertera. Appertari ansi à chique examen une radin? De pus qu'i faudra peser sur un»? Eble ou une pôzo prévæs à cet e“«l.
Un? Fois le cap (Juiojr) franchi avoc succès, vous obtiendrez une tors»' ou permis, numérotée d* chf • lies quo jo vous coosei'e fortement de rdrr su un carrai car il s'agt du code qui permet do reprendre, lorsque b monu appara t après U page d? Prèseriabcn, U où vous on étet.
Sachant que pratiquement toutes tes cartouches d«i tvfc-s à la Sup?r Famicom dsposert d? S-Rim ou tfun système interactif. ça se révèle Icrt apprèciabb Absdumont fabuleuses dans ce sert, lespetf crman- ces techniques de b machine, pferemeni explorées par les programmeurs ! A pehe connoce-t-on b oon- sob sur une télé (pas besoin tfun écran tfun mètre; qu'on s'y crdrat vér table ment • i ny a pis mbu« à fîieue actuelle. Largement supérieur à dj vectcrbl sur n'importo quelle machine (Amiga. ST. PC & carpjtbies Ole ). Je peux assurer que bs effets do toem et de rotation, une fois addtbnnés. Vous
denrarta b ver- t-g?... Alors si vous pouvez vous b proarer. N'hésite: pas ! Fonce: dessus n piqué.
S BHT»L*T.T1 ACTRAISER Maître du monde et de sa périphérie... VJ(ui n'arnerat jowr te rôte tfun dou • on se b àtramit ! En fat, b quesbon ne se poserait pas si les charges d» ce métier «n vo-t de disparition ne se révélaient » épursartes.
Eh oti. On imagine rarement tout le travail que cela peut «présenter. Même pour un membre à part entière dj Parthéon et malgré le dan tf ubkjjitd. Mais vaS quo vaüe. Le botArt se lait el le semi-dieu (non pas demi- de u. ça lat éthybgue) ou créature arch-angêlquo va a voit dj pan su la pla nche. Surtout que toul est à reéa're en bas. Su cos terres ar'des et sans ne ! Bonjour les Itères ©t Domruecns... Tout commença par te retour tte fange Aîroü dans le îempl» Sacré par-delà les nuag9s Itottant au-dossus du mort fto : 8 venat à peine do rentrer tfun» pénWo carrpa gn» pou te bien-être des
humains que le Tout- Pussart (cela no vous rapp? ”0't ¦ J pa s que Iquo chose ?J te désigna pou une tout autre mission. I3 plus dftdte et la pluspénTeuse d» sa carrière... Ette constiora (c'est aussi la vôtre) à aider le peuple de fie dj Mord dans sa lutte contre te Mal. Eh oui.erccro fabomnabte Ma! • lauto do mteux en lit avec co q ooa!
En un mol comme en cent. Cetto synthèse tfarcado'
a. entur* est te ht dos hts do tout co qt o fai pu voir jusqifi
présent sur m'cros et consoles confondus. Peur vous donner in»
petite »te« du tout, prenez un morceau tfV-S sur Nec pour
ratwluio. Uno pincée do Goten Aie quant à Tarcade (mas en
beatxc j plis beau), in gtos morceau do Poputcus ços. Te
scénario et vous obtiendrez un chel tfœuvre hors du commun Si.
Si.
C'est vé-iitaNemenl lartast iqje. Tant sur te pian programmation quo sur 1) p'an tocltriq» : tout y est c-agioté à mer.eilte, zooms, rotaîbns et suefnj; dflérentiefc.
ParaSaaos ou mvrtidirecticrnob !
Dep''us.dolédetoustespou*.rirsdun»dr.-inlé.vous pourrez détferachot toirpètos. Ouragans et p »« à votre guise • tout cela sur seize pays «présentent chacun tf une phase tf arcade, à la f h dé laqveïe vous affrontez inévilaWomonl sol un centaure en atm.ro. sort des magiciens, des dtagons volants etc De quoi so fa'ro U main. Hein, les grands amoateui tf avertir os épiques !
Cartouche Enli.
NEWS NINTENDO TOUJOURS y l.ul bcvhor perdu il et «te un rcrr.rJr : U cctfirmj- 6m Je rimpertatire mi Sûtes A: U Super Famiccm nom jcttki dert tf o pet et Tarn» éc de cette txréc bécane tur n»e kJ ptiar k deKal'91 Si tou! Te patte bien. N'intenJ» ceermcnccrait à la dstriîuer aut US A à partir de yen
91. . Une antnte jiPitfiée punqi'a:tuelV=ct*. Même kl Japnaii cru
déntemet difTicultéi à te la procurer.
Car rsafceututftnffit. K» prétiikot du meretre de Imdat&ie micrcUJique te trouver* largement en de»-
t. -«i de li dæunJe et ritqm i kepie échéance tfentrai' rer de*
détail Mroett inwppcrtebki. Mait à qx tait pKkrter tout ««tr*
à poinL Akm ne ««a languntc* pat top car k Ktnç* ta»aille pocr
r «A. Ko» fouines limi profiter ihécriqtaemeni et dam k même
*agee det aomeast périphérique* comme k CD-ROM «a le noo «cas
ccocept Q-Sound (urtt carçter k* rmiipkt à- dtit : jsyMacl* 1
tafraroepe.jvyp»Ji esc.) Ea définitive.
TneparvrçieJ fairepâlirtaalbtwt endoobk manque de crflcre!
NINTENDO AND THE Q-SOUND Nntcrdo dorait ikoc Irh frochuncracr* laeccr k roui eau lyttème imktc ’Q-Sornd'. Ce nouveau prinopc tfémittkn lonerc a été rdjet dus farad «ni par b «ociélé Q-Snuid. Cetl en 19!l que uo cicatcx et cencepicur Danny Lowe, ingénieur tpxiaJhé dant le* erregntrcmcnli, découvrit ce Kirveaa procédé.
Durant le* neuf dernière* année*. Danny t‘e*t etfcné de dévcfcppcr k produit et de k faire é»oixr. Fwtreer* hlAoié pr ks capacité* dais produit, ks Jap ea» ci en l'occurrreee la firme Nintendo ont inventé récemment b tceoc de trou milieu de d bn • catiroo 16 mBient de fraro, un: bagatr’k î - afin tfcfctoiir rctelusiviié aur ta licence Q ScvtJ et tfwifcer k plut vite pottibk ce système dam km rouveaut yeut vidéo.. le parle, je park sait votai n es taver pas plus tur k procédé. Le QscvjuS est totikmwt àffàcte du crry-cy* hi-fi. Ordàniiremenl. La Méréo comte userooe liluée erftc deut ballkt el U
peuepùo Jet «en te limite à croc banJe - ou champ • (en fonction bien uàr du nombre de banirt par bafilc*). Lût fait. QsoatJ va penne tire à ruü! «atrur de cerner des sent émanant de haut partout eu baille» (au ceenbrc de deut) à partir de n'en perte quel endroit dune piiee rt dam ton tcAane Kcal (aupUfooi, au rat du pbnehn «a collé cceAe un ma) à fcçpMté de U qaainphcetie qui oout oblige à datputa arat quatre ceint dune talk det batiks qui procurer* aut cirniilt auditift deHnsércué un effet d*"ipatiar.F xar te nxiveau part. N*tenlo et tes ingénieur* ont travaillé tur une pxc tpéciak. B
QsSouad Tcehnologj.
Le manque deformations ne nota permet pat ik ftécoer tout qoelk forme itTail uüliiée b pux en quettieo ou tur qudtype de wçport... Ma» il etr fortement ptebabk qj’co ü trouvera inccrperée à un périphérique adéquat • tn üètpyotjoyMick.tembk-lilfeévupcurbSupcrFasicem qâ.elle. tenil de tco cé*é éqiépée de haut parltun. VoiU deqxid»ner da batase auceradeceut qui ie iKtfooknl damTaSente!
Sarhev u«t de même qoe k proedk a déjà été tcilné pxi k dernier aSun de Madcena cl autti pur l'aub Awul. Janet lacktcn cl Stevie Nkkv.
Néflendo travoî i COMPLETEZ VOTRE COLLECTION .
L DE MSX NEWS RATUIT Sauf MSX NEWS N 1:7 F. USX NEWS M‘ 1 : L'ar.cio détail sur Nemo». Le Musc Modute. Tes fchers Batch. Meurtros sur rAtlan&quo. Kcnami et les tabteau* magques. Tes jeu* MSX2 piem écran. Magcal K*d VA;, Lode Ruiner. The Gocc.es. lisons. Twin Bee. Mdnighl Brothers, les jou« do rôle, etc. USX NEWS N 2 : Pergu in Adventure. Vampire Kfler. Dracu'a noce tforp'o. Rambo. Greon Beret. Les jeu» Nam». IHérage. K«JK;. Les Passagers du Vect r Affaire.
Regate. Le DOS, Sony HBF-700F. R Affaire Vera Cru;. Coaster Race. P ppcts. Ounkshof, B.O. Rôte : Lo mort-vivant, «c USX NEWS M 3 : Los monstres attaquent. Ho’e n One Pro. Knçntmare. Eggeriand Myjtery. Vanter Games. Br«dge. Mus* EdSor. Ccmputer Mates, Soit Cac. Soft Uanager. Lo Processeur Vidéo VS933. Transfert MSX1-MSX2. Memory Mapper, Dosgnor, Listing : 20 030 K sous les mers. B 0. Etc USX NEWS N i LXXseau do leu. Samouraï. Kmg Kong 2. Super Rarrûo (plancomplet). Zanae. Arkancds. Futuro Knght A'pharoid. Space Sfutfle. Break-tn. Svocter.
P»rg Pong. Hyper-Sports. Listogs : 20 000 K sous tes mors (Suite). Misson Spôciate. B.O. Rite : Loup Garou, etc. USX NEWS M 5 : The Majo ol Ga'-cus. Oben. TNT. Hydkte.Uotal Gear. Retcs. Boach Head. Pratquo du MSX2. CD-I. Le retour des ccnso'os do jeu*. Clr. Er Pwps . Mus* Croator. MX Tel*. Soit fonction. V9938 : adressage de ta RAM. Loge. MSX dans los ars. Listing : Para. B 0.. etc. I Les anciens numéros do MSX NEWS vous seront envoyés des réception do voire chôquo libellé à l'ordre do : MICRO NEWS. 2 » 12. Rue de Bellewe, 175019 PARIS. LE PORT EST GRATUIT.
VRAI FAUX Ne vous laissez pas atteindre par le poids des événements et peaufinez l'étendue de vos connaissances en feuilletant douillettement Micro News 1* lors de l'Amstrad Expo 1990, le dinosaure Denvor a poursuivi lo belle Aaarioo Vonnier dons les travées qui séparaient les «tonds.
2* le directeur général deCcmmodore France s’oppe e Ethan Samuel Morrîsson.
3* Astate est un jeu ccmporoble à life & Dco:h et dont l’intrigue se déroule dons les chombres et les cou'oirs glocés d'un hôpitol.
4* le yéti favori de JeanMichel Bette mesure 3 mères 35 el pèse 248 kilo- gremmes.
5* lo musique de Robocop 2 sur lo ccnscle Nintendo arrive 6 peu près au niveau d’une chanson de Jean-Pierre François.
6* lo console Konix comporte un s'ège hyperbolique à géométrie variable.
7- le titre détourné (dons le concours du Bug d‘Cr| de Ghou sV Ghosts est Solution pago 101 Gouines'n1 Gobe ' 8- Das Boot o été développé d'après un film du même nom, et raconte l'épopée d'un sous-marin oBemand pendant lo Deuxième Guerre mondiale.
9- Lemmings met en scène une espèce bien connue de Alors, les p'tils lapins, vous aimez recevoir vos jeux ric-rac, comme Bunny ses carottes, quand il les bouffe sur scène en cachette de sa dame... Ne sombrez pas dans les mécanismes primaires et réservez vos soluces pour les vrais pacifistes, en déclarant farouchement aux étoiles (qui ne s'en foutent pas)'être l'auteur du Top Secret ci-joint et ne l'avoir recopié sur aucun journal fran- çaisouétranger’.Aux partisans de l'intelligent statu quo les logiciels de haute volée, à ceux qui croient encore au Droit international les
anciens numéros.
Soyez clairs et pas de Bugs lY'a rien de neuf, docteur... MEAN STREETS (envoyé par Yvan Lelovte) 0 Pour voyagor. Vous dovioz à chaque fois procedor do la façon suivante : nttumoz fo navigateur, ontroz fo code do destination jé vous !os donnerai au fur et à mesure) et enfin encfenchoz fo pilotage aulomatiquo.
0 Pour pouvoir accéder à certaines pièces. Vous allez devoir tuer toute une sério d'hommos. Afin do lo faire sans difficulté, avancoz fe ptus possible en tirant. El si l'on vous tire dessus, abaissez-vous.
0 Uno lois quo vous avez pénétré dans votre voilure, commencez donc par aller au 4675 (comme oxpliquô plus haul). Quand vous ôtes arrivé, sortez de votre véhicule.
Entrez dans la piéco. Approchez-vous du fauteuil placé dans le haut de l'écran et ouvrez l'armoùo (OPEN CABINET DOOR - GET BAND AID CAI). Sortez de ta pièce.
0 Allez maintenant fane un tour au 0021.
Vous allez devoir dialoguer en uli&sant tes options suivantes : QUESTION. PASS- CAR0. THREATEN. Ot EXIT pour quitter.
! Allez au 9932. Dans le laboratoire, pla- coz-vous prés do l'évior à droite. Examinez- 10 (LOOK CABINET) ot prenez les gants (GET GLOVES). Sortez 0 Alloz nu 7012. Nouveau dialogue : choisissez QUESTION. PASSCARD ol EXIT 0 Alloz au 0911. Oanscettopiôco. Placez- vous prés du pnnnonu 'Danger’ A gaucho do l’ontréo. Pronoz la porche (GET POLE).
Alloz onsuito prés do la liane on bas à droite.
Déplacoz-ln (MOVE VINE). Regardez l'éta- gèro (LOOK SHELF), ol pronoz la carte magnétique (GET PASSCARD) Sortoz 0 Rondoz-vous au «1605. Dans la cham- bro. Ptacoz-vous prés do la valiso on bas a gaucho ol Imlos-la bougor (MOVE SUITCASE). Vous trouverez alors uno clé (GET KEY). Ensuito sortoz.
é Maintenant au 3720. Dans cotte piéco.
11 vous faudra débrancher lo systémo Salarme : alloz près do la pono avec dos barreaux qui so situo à droite, jetez un œil sur la cago (LOOK CAGE ) el prenez la boite (GET BOX). Approchoz-vous des cages à droite ot déplacoz-los (MOVE RAT CAGE), ouvroz lo boilior électronique (OPEN CIRCUIT BOX) ol coupoz falatmo (SWITCH ON'OFF). Et sortoz.
0 Dirigez-vous vers lo 5194. Il suffit d entrer pour récuperor uno carte magnôtiquo.
è Allez au 6470. Üans ce salon, il existo aussi une alarme A réduire au silence. Placez-vous près do la lablo au centre do la pièce. Regardez l'affichage électronique (LOOK CONSOLE) 01 appuyez sur le troi- srtrmo bouton (SWITCH ON OFF), Vous pouvoz maintenant nourrir los poissons. La nourriture so trouvo près do la lampo on haul a gaucho. Oépfacoz-la (MOVE LAMP|, pronoz la bouffo (GET FISH FOOD). Descendez jusqu'à l'aquanum (on bas à gaucho) ol oxaminoz-lo (LOOK FISH TANK).
Vous trouverez alors uno carto magnôliquo (GET PASSCARD). Alors sortoz, 0 Alloz au 5037. Dans cotto pièco. Vous avoz dix minutes pour déconnecter l'nlarmo : mettez-vous a côté du buroau on bas à gaucho. Jetez un œil sur l all»chngo digital (LOOK CONTROL PANEL). Il suffit alors d'appuyer sur le bouton (SWITCH ON OFF).
Allez ensuite près du placard on haut à drorto. Ouvroz-lo (OPEN CLOSET). Déplacez l'étagôre (MOVE SHELF). Appuyez sur le bouton (BUTTON ON'OFF). Fouilloz la vesto et prenez le papier (OPEN COAT ol GET PAO OF PAPER). Alloz prés du ta- Woau ot déplacez-le (MOVE PICTURE).
Ouvrez alors le coflrc (OPEN SAPE) ol pronoz la carto magnétique (GET PASSCARD). Quittez la pièce.
0 Rcndez-vousà ce moment au 4550. (Je vous conseille vivement de sauvegarder votre partie maintenant, )Vous alfez vous faire capturer et enfermer. Dans la pièce où vous vous retrouvez, faitos mouvemont jusqu'aux caisses qui se trouvent on bas A gaucho. Dôpfacoz-los (MOVE BOXES) ot prenez la clé (GET KEY). Approchez-vous du tableau do commando on haul A drolto.
Ouvroz la boito (OPEN PANEL. OPEN BOX ) et pronoz lo masquo A gaz (GET MASK GAS). Vous alloz maintenant dovoir agir très vito : alloz prés du pupitre on bas A droito. Regardez lo toWcau (LOOK CONTROL PANEL) ot oppuyoz sur lo bouton (SWITCH ON'OFF). La porto va s'ouv ir ol so roformor après quotquos instants. Votro soulo chanco est do sortir avant quo la porto no so roformo. En cas d'échoc. Rocomtnon- coz l'opération précédonto. Uno fois anivô dans la salle de contrôlo. Il no vous rosto plus qu’uno choso A fairo : ontroz chacun dos 8 mots do passe (voir tableau do fin) en moins do 60
secondes. Vous n'avoz plus qu'un essai alors... Bonno chanco ! Si vous réussissez, le jeu so termino par quolqucs images ot sons digitalisés... CARTE MOT OE PASSE BLUE BISHOP RED STALEMATE ORANOE CHECKMATE BLACK ROOK OREY KING YellOW QUEEN GREEN PAWN PURPLE KNIGHT DRAKKHEN (envoyé par Philippe Fusi) Pour quo votro personnage soit bien costaud, suivoz ces conseils Judicieux...
• Pour los CGA. Prenez lo disque 2 (pu«s édiloz lo fichier PERSO
2RA)
• Pour les EGA. Prenez le disque 4 (puis éditez lo l«chior
PERS0.4RA). Alloz nu secteur 0
• Dôplacomont 20. Romptacoz 40 par FF
• Déplacement 70 A 75. Romptacoz 564A42504743 par FFFFFFFFFFFF
• Oéplacomonl 83. Romptacoz 40 par FF
• Déplacement 85. Romplacoz 4b par FF
• Déplacement 430. Remplacez A1 par FF
• Déplacomont 480 A 485. Romplacoz EFEEECEOEDEG par FFFFFFFFFFFF
• Déplacomont 493. Romplacoz C4 par FF
• Déplacomont 495. Romplacoz C6 par FF.
Alloz nu scctour 1
• Déplacomont 328, romptacoz 47 par FF
• Déplacement 378 A 383. Romplacoz 757573717271 par FFFFFFFFFFFF
• Déplacomont 391. Remplacez A9 par FF.
• Déplacomont 393. Romplacoz A7 par FF.
Allez au scctour 2
• Déplacement 226. Remplacez EA par FF.
• Déplacement 276 a 281. Remplacez 1B1B181C1308 par FFFFFFFFFFFF
• Déplacement 289. Romptacoz 07 par FF.
• Déplacomont 291. Remplacez 05 par FF.
Alloz au secteur 3
• Déplacomont 456. Remptacoz 40 par FF.
ULTIMA 6 (suite) (envoyé par Romain Dargolosse) ... Avec cette comturo vous allirmoz votro appartenance A la Guitdo dos Voleurs.
Rotournoz donc au Don ot parloz do nouveau A Homor (tapez tablot ou map). Il est dovonu beaucoup plus loquace ot vous oxpliquo quo la localisation do la tablotto est Indiquéo par uno carto qu'ils ont coupCo on noul. Lui ot les autros pirates • pour quïls puissent tous onsomblo rotournor chercher lo trésor do cotte enlluro do capitaine Haw- kins Los possesseurs dos morceaux de la carto so sont éparpillés dans fo monde enter • salauds, sans vous ça aurait pu étro tollomont Incite ! Do plus Homor n on con- nait quo quatro ot no vous Ara où ost lo nouviomo morceau quo si vous revotiez lo voir
avec los huit autros.
Ces personnages se trouvent : 1 Dans tes Dry Lands.
21 A Trinsic. Le personnage se somme Sandy. I : est cuisinier dans l'auborge ot peut vous fournir ta liste dos quatro autres détenteurs de morceaux do cartes. Il vous donno- ra également tour localisation si vous lui trouvez un ceuf do dragon qui sc trouve dans lo donjon Dostard 38 S2W. Mélioz-vous.
C'est plein co Dragons ot de Drakos. Mais c'est facile, il suff i d'ongagor lo combat ot do Irapper commo un malado. Mais s’ils sont plus do deux, il faul. Commo pour los grosses bébétos. Mettro los annoaux d'invisibilité ot tapor dans k tas. Cola ost volablo aussi bion pour tes Gargouilles quo pour los Dra- gons ot los sorts Curso, Dlsablo ou Klll so revoteront bien utilos. Lnncoz d'abord Curso.
Cota amoindrit l'armuro dos onnomis et los rond vulnérables aux coups ot aux sorts plus puissants. Dtsabto quant A lui laisso un seul peint do vio A renne nu • il no rosto donc plus donc quâ tourlousinor. Quand vous nvoz obtenu l'œuf, retournez voir Sandy. Ditos pastry et... à vous do vo r !
3-’ Oans te donjon Shnmo. Un nommé Ybarra. Désolé, mais Jo no l’ai pas oncoro trouvé.
4 A Jhclom un homme mum d'un crochet Colui-ci va vous diro quo sa partio do la cane se trouve duns le donjon Wrong (pas trouvé nco plus - A vous cio jouer !).
5' Au Serpent s Hotd. Une femme. Facile, elle se trouve près do l auborgo.
6' Sur ta Daggor Islo. Un ermite. Pas trouvé !
7 Vers l'Empath Abtoy. Nathanlel Moo- rehead li est décédé cl vous Irouvcroz sa veuve qui vous exphquora quo des gitans la lui ont dôrcbéo. Ces chions puants se trouvent au-dessus ce Trinsic (au Nord) • si jo dis chions puants, c'ost quo coux-ci n'arrêteront pas d'ossayer de tauchor votro or. Los doux hommes sont dos voîours ot des monteurs ot la jeune femme 'Wicked' Wnnda vous réserve quelques gAlorios si vous êtes un hommo. Alors quo lo moustachu ost prêt a devenir votre chevalier servant si vous ôtos une femme. Attention, c’est cher et Duprô no vout pas quo vous consacnoz vot ro précioux
temps a la bagatollo. Quand vous aurez fini do jouer avec. EXECUTEZ-LES sans aucune p»tié !!!
8' Lo plus étrango : il s'agit du maito do Tnnsic- oh oui. Lord Whltsabcr osl un ox- pirate ! Oitos-tui mnto (matelot) pour lui signifior qui! Appartonait a léquipago do Hawkms. Promottoz-lui do no non duo. On échange il vous conliora sa portion do carto.
Uno fois quo vous vous ôtos muni do tous los morceaux, posoz-los par torro ot combi- noz-los jusquà co quo vous obtonioz uno carto correcte, ou retournez voir Homor.
Cela est censé vous emmener A la deuxième partie de la table traductrice Un autre élément do la très nche histoire d’UlUma 6. C'est le Vortex. Il constitué ta solution finale du jeu Composé d'un cube dans Icquol vous devez introduire los huit moonstonos. Il peut étro trouvé au sud do Mm oc (il faut avoir un bateau) au 11 N37E Y habitent deux cyclopcs (un mAto ot uno (omette, tours tronches sont éclatantes) qui ont adopté un pauvre petit humain perdu sur la plago. Colui-ci mandostora l intonton do jouor avec vous.
No tuez surtout pas los cydopos. Ils sont très AMIGAux. Il oxisto un comploxo do tun- nots sous lo château, h vous faudra los clés quo détient quo détient lo péto et et qu'il vous échangera txen contre du po«sson.
Quo vous alloz lui pécher avec lo fishlng polo dont ils disposent. Prenoz-lo sans crainto, ils no considéreront pas ça commo du vol Placoz-vous cnsmto sur un bras do mor ot faites uso fishlng polo jusqu a co quo vous on attrapioz un Rotournoz parler au péro. Qui vous donnera les des ot des- condoz dans los souterrains Regardez dans la satlo principale le point d'intorsoction dos murs : au contro, vous trouverez un passago socret ! Ouvroz-lo et doscendez. Vous vous retrouverez ensuite dans une salto qui somble ne rien comporté: d'intéressant, mais il n'en est rion Cotte fausse impression est
duo au nombre des personnages qui forment l'équipe. En effet, des interrupteurs se trouvent sous chacun d'entre eux ot II vous suffira de faire use normalement. Débrouillez-vous, mais sachez quo lo Vorlox cube se cache dans une salle fermée par un energy fiold quo vous désenclonchorcz grâce A une ma- notto située quelque part là-dedans. Jo ne me souviens pas avec précision do rendrez. Mais ça so trouve sûrement dans los passages secrets. A signaler l'existence de champs autour du cube. Dispel fields. Puis pronoz-to • faites gatfo car c'ost lourd !
Coilez-y toutes les moonstones Vous avez peut-etre remarqué par-ci.
Par-là dos parcliomins qui vous demandent datlor dans un autre lieu : ça commcnco choz Lord Bntish dans lachambro du mage.
Un parchemin vous dit 'Il you'ro looking for a cluo thoro is somothing for you undor a plant in tho Serpent s Hold.' Or j'ai poursuivi cotto pisto particulièrement arduo au Sor- pont s Hold. Puis SOUS un chaudron A New Magincian. Puis sous los lions do pierro au château do Lord Bntish ot ta. J'approndsquo l'ai gagné ot qu’il faut quo i‘a»!lo choz lolo (au sud do l'Empath Abboy) où lo choval Smith pourra m'on diro plus. Encore un animal qu» parlo et celui-ci mo dit quo jo dois trouvor la snndlcwood box de Lord British. Il n'on sait pas plus mais lolo. Shamino ot OupiO atlirment quo nous lavons
déjà accompli dans l'avonturo précedonto (Ultrma 5) !
M'étant d 1 quo co satanb choval avait pout- ôtro raison, j'ai cherché cotto maudite boito partout chez les British : pas la moindro traco : au secours !
Finalement je connais la procédure à suivro pour gagner Alez liro lo Codex (livre sacré) sur lîlo do l'Avatar gardée par doux espoces de sphinx. Placoz-vous do- vant oux. Puis • suivoz-mor ben • use sur la Montgolfière et attendez quo to vont tourne (ou agissez en sorte) et souille dans la bonne direction (S-O). Avancez • magique, vous avez dépassé lenceinte sacrée ! Sortez de votre ballon ot atlez lire lo Codex.
Cetui-ci vous indique qu'il faut placer le Voitex entro les flammes de la Singularité el de I Infinité. Placez également do part ol dautro une lentille bleue et une lentille rose, une concave ol une ccnvoxo. Une convergente cl une divergento.
Voici tout mon problème : j'ai Irouvé une lentille (lens) rose cassée chez les Gargouilles. Dans leur musôo el je sais qui fabrique les lentilles - Ephcmcridcs (à Moonglow ou très prés du Lycaeum sur une petite île à l'est un pont y môno) • mais je no trouve pas lo bon mot a lin dire. Je lui dis ’lcns‘ ot il me demande quelle sorte do lontillo jo cherche ; jo cite alors blue. Plnk.
Violet concave convoxo. Divergente, convergente singularité. Inflnltôotc.. rien n'y lad ' Hctp mo. By Jovo. Ot d los-moi comment avoir les lentilles ot ainsi finir co magniîiquo jeu. Remplacement dos différents donjons, do la tablolto ot do la sondai- wood box 7!
RECTIFICATIF Tout élément donné plus haut dans la solution ot qui so trouverait en contradiction avec ce qui est exposé ici doit élro considéré comme nul cl non avenu.
0 Allez avec l'Orto choz los Gargouillos • no tuez surtout aucune do collos qui s'abritent dans los maisons. Souvonoz-vous que los donjons dont l'entrée ost ornéo d'une této grimaçante ot cornue so trouvent sur 3615 MICRONEWS LA PECHE !
Leur torntouo.. é Rcjoignoz lo contre do la vitlo. Pu-.s doigoz-vous vors la maison qui contionl tout un tas dobjots oxposés sur dos piédestaux. Ol la lonlilfo rose 0 Do IA, diroclemont vers lo S-E. Ol vous arrivoroz A uno bAlisso complètement iso- léo : look sur la Gargou le qui se trouve A I mlériour - vous pouvoz mémo lui parler on langago humain, Ello lento de vous oxpli- quor qu'il faut aller vors lo sud. Où vous tomberoz sur le Caplaln John, gargouillo- logue amateur, mais quia envoyé a Marlah la Sllvor Tnblot enliôre.
C1 Alloz au sud do la maison isolée et rostez lo (ong do la côto jusqu'à co que vous soyez bloqué par la monlagno d'une part et un buison dautro pari. Si vous transportez un bateau, utilisez-le et contournez los embûches alm d'arriver au 64 S 72 E. où vous découvnrez l'entrée du donjon Hy- thloth.
0 Entrez et un peu plus loin dans lo souterrain so trouve une maison habitée par un homme - parlez-lui. C'est le Captain John, discutoz avec lui : il vous explique qu'autrefois le monde des Gargouii'es était aussi vaste que celui des humains, mais qu'aujourd'hui il no rosto plus q-j une seule ville.
Conlinuez à causer avec lui jusqu'à co qu'il vousproposod'apptondroteGnrglsh Use sur lo parchemin qu'il vous donno. Vous parloz maintenant aussi ben lo langago dos Gargouillos quo celui des humains.
é Rotournoz voir lo Gatgou Ho isolée el adressez-vous A otfo cor elle pout converser avec vous on un vocabutairo beaucoup plus compréhensible qu'auparavant Elle vous oxpliquo qu il tout vous rondro au N-E du Hall of Knowledge. Allez chercher la lontillo rose el lisoz lo livro du Muol. Retour au N-E. La bostiolo en question va vous dire commont lairo réparer la lentille par lo Icns- makor garglsh nu N-E encoro Parloz A ce dormor. Qui réparoro sans difficulté aucune la lontillo.
é Rondoz-vous maintenant chez Ephe- morides. A Moonglow. Cl patloz-lui do la lonlillc (Ions). Si vous avez uno Glass Sword. Il poul vous preparor la lentille bleuo nécossairo A l'accomp'-.ssemonl do la mission. Si c'est lo cas. Repronoz la convorsalion tout do suite après lavoir interrompue. 'Ah. Vous ôtes revenu, ot avec uno épeo do verro mais c'es! Drôlement ben. Ah. Mais j'a* perdu I autre lentille ! Ah.
Quo C'est marrant - sacre Ephemortdes !
C'ost bien parco qu'on a besoin de lo« qu'on ne te collo pas notro épée dans lo bide jusqu'A la garde...’ Il vous fait la blue lens.
Si vous n'avez pas la Glass Sword. Allez A Trinsic touiller dans la maison N-O juste devant tes remparts aux armoiries 0 A co point do l'avonturo. Il vous faul avoir : la Montgolfiôro ; lo Vortox ol dedans, los hml moonstones ; los doux lonlitlos. La bfouo ot ta roso.
Rotournoz choz les Gargouilles, nlloz au nord on vous fixant un repéro par rapport au conlro, uno IlOcho vous mdiquorn l'Autel (Altar) do la Singularité el un chemin élroil améno a uno montagno assoz basse toutefois. Utilisez lo ballon pour passor au-dessus. Descendez, rentrez dans lo sanctuaire après un ou deux Dispol fiold. Partez A la petite bCbéto triangulaire qui ost en lait un autel à la modo Gargouil'o. Ello vous demande pour qui vous désiroz lo Codox EVERYBODY Puis Clto vous poso uno autre question vachement louche sur te mantra de ta Singularité. On n'a pas ça.
Mais tes trois mantras dos Vertus dos Gargouilles - mettez-les boul a boul. Cola donne UNORUS. ‘The end of your quest has just begun.' C'est-à-diro quo maintenant vous pouvoz passer entre los deux sphinx de file de l'Avatar sans avoir rocours A la tointo de la Montgolfière.
C1 Allez devant te Codox. Drop, la lentille bteuc entre (tout a lait au milieu) le Codex et la (lammo bleue, la deuxiémo dalle en partant du Codex si je ne m'abuse. Idem pour l'autro côté avec la loniiite roso. Posez te Vortox devant le Codex, puis use sur lo Vortox.
0 Tho end ot romorciomonls A Lionel Armand pout lo coup do l'autel triangulaire et les aulros phases délicates do la lin du |0u 'Tho wny ol Ihe Avatar Ilos bononlh your focl ' MSX GOODY (envoyé par Emmanuel Crosio) TRUC Dans co |ou darcado. Si vous voûtez devenir invisiblo el ainsi vous jouer do tous les piègos. Agissoz commo suit : au début du jeu- vous alloz vers la droite ot vous tomboz sur un ascenseur, quo vous prenoz jusqu'en bas. Cela lait, dmgoz-vous vers la gauche (attention au rat), puis lorsque vous serez près du mur. Appuyoz sur la louche RETURN. Ce qui fera apparaitro l'écholto. A
laquelle vous grimperez. Puis en ollanl toujours vers la gauche, vous aboutiroz dans uno case. Uno lots quo vous ôtes à Tinté- neur. Il laul vous baisser, ot toul on laissant la touche du bas enfoncée, vous devrez appuyer une vingtaino do lois sur Rolurn : après cota vous serez invulnérable... LE LEADER DE LA PRESSE MOTO Hebdomadaire 15 F chaque jeudi POUR TOUT SAVOIR SUR LA PRATIQUE DU 2 ROUES ESSAIS, COMPARATIFS, ENQUETES, SANS CONCESSION.
Les équipements, les accessoires, les petites annonces... AMIGA SPHERICAL (envoi de Cnss Dassonviüc) Voici tous les lovols auxquels on a accès par les demandes do codos... 1 JOUEUR LEVELS 2JOUEURS RADAGAST 09 GHANIMA YARMAK 19 GUEP ORCSLAYER 39 MOURNBLADE SKYF1RE 59 JAOAWIN MIRGAL 75 GUMBA- CHACHMAL SLY SPY (envoyé par Laurent Manouk) STAGE 1 C'est un stage facile : vous vous trouvez en chute libre, occupez-vous de tous les parachutistes et tuez-les dès tour apparition â l'écran lorsquo votre score altoindra 2 800 ot C 000 points, les cadnvros vous laisseront dos ba*OS en bonus 2èmo parllo
: attontion. Dès lo début 2 chiens vous attaquent ; juslo après un hommo au tonnoau vous attend... Tirez dans lo tonnoau ot 2 lois dans son vonlro.
Vous arrivez alors au DOSS.
Pour los soldats, tenez-vous A drorio do l'écran, a côté do la colonne ot prés do la statuo Descendez-les tous car ils arrivont dos deux côtés N attez pas chorchor do bonus, vous y perdriez toute votro énor- Q'O... STAGE 2 Ça so passo ô moto : occupez-vous tout dabord dos ennemis on Jotpack. Puis dos motos • si elles arrivont par-dernôro. Baissez-vous. Pour cabrer, appuyez sur Firo ot diagonato en haut ti droite au |oystick. Au bout d un momont. Tous les ennemis disparaîtront. Mais métiez-vous do la mine... Enfin, pour lo BOSS. Tirez dans la téte dos soldats el baissez-vous pour évitor
lour nposto.
STAGE 3 Sur le batoau. Faites attention aux trois chens du début. Si vousavezbesoindéner- gie. Allez a droito. Sautez par-dessus la caisse : uno canette dénergie vous attond ainsi qu'un hommo el son tonneau Grimpez à l'échollo. Dirigez-vous sans vous arrêter vors la droito ol ramassoz los bonus - vous pronoz lo lilin on sautant.. Continuez vors la droite ot veto lo BOSS : tiroz lo plus vilo possiblo. Car uno fois louché, vous aurez droit a un combat à mains nues. Enchaînez alors uno série do sauts chassés sur sa téte quand il vous tourno lo dos.
STAGE 4 En plongéo : tiroz en devançant toute opposition ol évitoz los tirs ennemis en allant vors lo haul. Attention aux requins • n'oubîiez donc pas voire harpon .. Empruntez lo sous-rnarin do poche et faites gatfc aux minos, passez par en dessous. Le BOSS SO préscnlo sous la forme d un grand requin, tirez-lui dans la bouche ot évitez ses assauts. Il va dériver sur ta gauche, pla- quoz-vous au sol el continuez ù esquiver.
Quand il revient sur vous, tirez et tirez et tirez tout on demeurant au milieu do l'écran.
STAGE 5 A Georgetown, deux hommes au tonnoau vont vous ngressor : montez a I écheBo pour vous omparor do la mitrai'tetto Quand vous ôtes au bord do lo plate formo. Sautez on bas fi droilo • ot il fond Surpriso : do l'énergie vous attond sur uno ptato-lormo ; cont nuez a droite et faites attontion aux soldats, sautoz sur los tapis roulants Tuez les morconairos a I avanco par mosuro do précaution - vous alloz parvonir nux tapis routants s«1ués sur lo sol... Domcuroz baissé ot laissez-vous Iransportor. Pour lo BOSS. I rez continuellement do haul on bas sur los tigros. No leur latssoz pas lo
tomps d'npparaitro sur l écran (il faudra 2 coups pour tuer un tîgro et pronoz soin do bion vous tenu au milieu do l'écran).
RA (envoyé par PM.ppo Janm) CODES
1. _ WOBBLER YIG CTHULHU LOVECRAFT TOMMYKNOCKERS WATCHERS MIDGARD
UNICORN 10__ MIDNIGHT KAZGAROTH MISKATONIC THORBADIN MISHAKAL
ANABASINIA EARTHMOTHER AZATOTH AKALLABETH SILMARILLION 20--
DRAUG SINDARIN OSSIRIAND MITHRIL GLAURUNG ELREBETH THORON
AMARTH THARGELION NAUGRIM 30-- MEREMONT CAERWEDDIN STAHLRATTE
MANDELBROT VON KOCH CHRISTUS JEHOVA 92E2 JMP 92E2 RAWHEADREX
HELLRAISER 40-- PINHEAD DEVPAC EINSTEINIUM PROTACTINIUM
PROMETHIUM J S BACH TOCCATA ET FUGA BRANDENBURG COLONIA
CLAUDIA VOLKSGARTEN 50__ TERRA 64738 64802 NIBELUNGEN HAGEN
VON TRONJE DONAR SKIDBLANIR DAGON SLOWOTSKI CULLINANE 60--
ARTA MYRDHYN ANNA MAGDALENA PHILIP EMMEANUEL GRACELAND JOLLY
ROGER CET FUNKY TWILIGHT DRAGONLANCE HATHEG KLA INQUANOK 70--
KIRAN OUKRANOS THRAN ULTHAR THALARION NGRANEK CATHURIA
ENTROPIE HEISSENBERG LAPLACE 80__ SONA NYL DIFFERENTIAL
INTEGRAL HYPERZYKLUS APFELMANN CHAOS OYAKHEE OENDRIT NEURON
PANKREAS 90__ PANAKREA UNORDNUNG OEUTSCHLAND GERMANY 94__
MUSIC TELEVISION JOHN BELUSHI RHYTHM N BLUES GLEICHRICHTER
98__ TRANSLATION CTHUGAN ST LEAVIN' TERAMIS (onvoyé par Cyril
Cogprdan) v Au début du jeu. Il faut taper 'ZHIIS THE BEST
'?SHIFT DROIT* 0 Los scoros doivonl passer au rougo. On
ûoviont alors invulnernbto avec un temps ilimilô. Cola pormot
aussi d'avoir accès aux touchos suivantes :
• 1 A 8 (pas to pavé numériquo f) : numéro ôj tableau où Ton veut
aller
- E permet d'accéder directement à la scène finale.
• T vout dire "Timo Ouf (???).
- UNOO : deconnoclo lo CHEAT MODE.
- F4 - F9 : type (forme choisi.
• FI 0 : si le score est à zéro, il osi merémentéde I COO. Sinon,
permet do tuer IO monstre do la fin du labieau.
- S : augmente la vilcsso du personnage (ON'OFF)
• K : permet de passor sur les murs (ON OFF).
- : : affichage do cordonnéos (sûrement pour le débuggago l|.
CHAOS STRIKES BACK KU (Dcmon Dlroctor) 0 Laissoz-vous tomber dans la trappe, a côté du messago (trust mo...). 0 Ouvroz la porto, Solld Koy ot prônez l'objet.
C Lcngoz le couloir jusqu'a l'impasso où so irouvo uno porto (rnoltoz-y la Sd d Koy).
C- Avancez jusqu'au mossago (Oonlh End) Faites cinq pas on vous rotournant.
Vous aporcovrez quatre chevaliers so dirigeant vers vous.
V Avancez encore, jusqu'à limpasso.
Attendez que les qualro chevaliers soient devant vous et au boul de quelques instants. Le mur a sparailra.
0Continuez encoro. Jusqu'à ce que vous rencontnez encore quatre chovabcrs (il y un mécanisme dans lo dornier grand couloir. Déplacez les chevaliers devant ou derrière - selon londroil où ils so trouvaient).
V Pour tuer ou évilor les chovaliors en queslicn. Appuyez sur le bouton du mur droit qui se situe à 2 C0S0S do la lin du dermor couloir.
0 Entrez dans le passage qui se Irouvo a droite du beuton el ompruntoz l'escalier.
0 Suivoz le couloir jusqu'au moment où vous arriverez à trois portos los satlos contenant chacune un dragon - ntlenlion, ils peuvent détruire los portos). Tuoz-los ot ramassez les cclfros qui so trouvent dans leurs repaires. Sonder les murs pour trouver los passagos ol présentez lo ‘Power Tower*, fouillez dans los coffros qui sonl devant rœil incrusté dans lo mur (trouvoz ensuite lo passago A trovors co mur). Pro- noz onsuito l'escalier do droilo. Puis le second Ouvroz ta porto (Skoloton Koy) • dovant lo Corbcum ot débnrrassoz-vous do tous los objets lourds alm d'évoluor plus rapidement
Plncoz-vous sur la plaquo.
F aitos un pas on nrnèro. (îoux pas A droito ol doux pas devant pour vous emparer du Corboum. (Regtoz de préférence la souris sur lo Corboum ol utilisez le davier - appuyez juste après et laites le dornier déplacement.)
PAIN (Démon Diroctor) En vous référant au messago Démon Diroctor. Pronoz l'escalier : il faut emprunter lo premier passago a droito • bloqué par uno trappo. Pour pouvoir passer, arrangez- vous pour tomber dans l'onftco découvert par la trappe justo au moment cû vous armez a l'oscalior. (Attention aux dragons ot aux quolquos vorros dont d faut so débarrasser.)
Romontoz onsuito ot tuoz les Hammes grAco au sort qui permet d'affaiblir los élros immatériels, puis altiroz les las do piorros justo domc-re vous, do façon qu'ils parviennent |usto A côté do la trnpjx) A lormor. Et Irnnchissoz l'obstacle uno fois quota trappo s'ost rolormôo. (N'allez surtout pas dans l'oscalior ascendant avant davow posé un objet sur la plaquo qui so Irouvo on face de colui-ci.)
Ouvrez la porto avec lo sort adéquat (ouvorturo porto), abattez lo démon, puis débouchez dans lo couloir situé A gaucho ; placez-vous sur la plaque et employez une Iron Key dans le rideau bleu qui déclenche uno plaquo. Emparez-vous de la Cross Key dans le passage qui a ôtO Ouvert par la manœuvre précédente. Prenez Tescaber qui descend, actionnez la serrure avec la Cross Key. Puis remontez et actionnez la deuxième serrure au moyen de La mémo clé. La porte placée entre les deux bouches do fou va alors s'ouvtir. Entrez dans Tissue ainsi révélée, actionnez l'auîro porte grâce au bouton, puis lo
levier pour fermer la irappe. Utilisez maintenant ta Ruby Koy pour ouvrir la porto, empruntez Tescafeer et Suivoz lo couloir jusqu'à la porto Iron Lord (ouvrez-la). Pour vous saisir du Corboum, ponôlroz dans la pièce, faites un pas à droite puis deux pas on avant (la trappe est ficlivo) ot un pas a gaucho à fmstant pro- pico. Et devant - tout do suito • (enecro une irappe fictivo). Omparoz-vous dudit Cor- boum Galfo A la niche où so trouve le Counl of Norra ! Quand il n'y a plus d’objets A glaner, l ouverture dune trappe so de- clonchora juste au-dessus do vous NETA (Domon Dlrector) Agissez
commo dans PAIN pour franchir la Irappe. Posez un objet sur La plaquo ot ompruntoz los marches montantes. Pia- coz-vous on personne sur La pLaquo (vous ôtos alors téléporte do Tautro côte de celte maudite trappo qui vous empêchait d'aller plus lom). Entriez lo couloir qui mèno A l'oscatior qui descend - ottontion aux boules do tou - et dévatoz co dorruor. En vous plaçant sur lo boulon rectangulaire (cola lart apparaître dos squolottos). Attirez un de ces tas dos devant la gnllo. Appuyoz sur !o bouton et répéioz cotto opération plusieurs fois. Balancez cnsuito dos objots A travors la gnflo...
Uno lois quo lo squolotto mourt (oh oui. Mémo eux I). La porto s'ouvro. Tuoz a'ors un autre squelotto qui viont à votro rencontre • boaucoup plus mastard celui- la Grimpez dans lo couloir où la bou'o fou avançait en vous réfugiant dans chaquo abn qui se prôsento. Faites on sorto d'arriver jusqu'au bout do l'allée, et attendez quo le mur s'ouvro. Pénétroz dans lo passage, appuyez sur le bouton et faites vrto un pas sur la gaucho, pué doux pas en avant.
Continuez, vous altoz déboucher sur un couloir où il faudra so glisser entro deux boulos do fou : avancez donc |usqu'A la sallo du Corboum ol faitos un pas a gauche (formoz la trappo dovant lo Corboum ot faitos un pas A droito. Doux pas en avant |usto après la lormoluio do la trappo). Pour réussir A vous omparor enfin du Corboum.
Déplacoz-vous on môme temps quo vous lo ramassoz (Enfin démordez-vous, quoi f) PO (Domon Director) Empruntez lo chemin ROS. Apros vous êlro saisi dos trois Corboums. Quand la trappe situéo A gaucho du mossago * Thurst mo' ost formée, empruntez i© couloir ot appuyez sur los quatro boutons, pms en- tioz dans la salle du tapis roulant. Repérez l'issuo où so trouve te démon et lancez un objet dans sa direction. Tuoz cotto créature d'aboliquo ot passoz par l issue révélée par votro objot. Ouvroz la porto, continuez jus- qu'A la salte qui regorge de trappes, pronoz l'oscatior ot tAchoz do
roconnaitro ta bonno.
Cotto dans laquollo il faut choir a lin do pouvoir passer par l'oscatior suivant (répétez cotto opération trois fois).
Vous vous retrouvoz |usto après dans la sallo du Corboum Sondoz alors los trappes pour savoir losquotlos sont fictives.
Tout sera par la suite uno quostion do rapidité.
Quand vous êtes on possossion dos quatro Corboums. Ropronoz lo passage PAIN et passoz par la poilo qui s'ost ou- vorto avec lo Corboum Ouvroz la porto situéo on faco do l'oscatior avec la Ra Koy Faites un holocauste do démons jusqu'A co quo vous ayoz en voir o possession la Mastor Key. Reperez la serrure Skoloton Koy pu s ouvroz la porto avec la Mastor Koy. Continuez jusqu'au bout du couloir pour enfin rovoni* vers la gaucho. Passez ot jotoz los quatro Corboums dans la fosso... The end !
LYNX ELECTROCOP (envoyé par Patnck Donne) Voici los plans dos douzo niveaux 6'Elcc- trocop Néanmoins, il n'est pas nécossairo do tous les parcourir pour atlomdro lo but.
QUELQUES CONSEILS 0 Lo programme ICE BREAKER sert A trouver les codes des portos Vous n on aurez pas besoin 0 Lo programmo STASIS permet do stopper toutes los activités dans le mvoau où vous vous trouvoz. Il laut l utitiscr lo plus possiblo. Cela diminuera los risquos qui sont quand mémo assez nombroux.
é Los armos : L1 = laser.
L2 = laser doublo.
L3 = laser tnplo.
Cl = pistolet A ptasma.
C2 - EMP disloqueur.
Les deux dermors doivent être en permanence A déposition (afm do tirer trois grenades
- ITINERAIRE- NIVEAU 1 Aeez tout do suite a la porte 3. Ouvrez-la
(8743). Enclenchez lo programme STASIS et récupérez los 3
armes. Sortez, relancez le programme STASIS . Puis courez sans
vous arrêter jusqu'A la porte 1 Ouvrez-la (2473). Lancez STASIS
et dihgez-vous vers la sortie.
NIVEAU 2 Dés voire arrivée, tirez en faco do vous pour tuer lo virus. Dirigez-vous vers le terminal do la porto I. Ouvrez-la (5824). Puis lancoz STASIS ot courez vers la sortie qui mèno au nivonu 7.
Nlvcuu I_ NIVEAU 9 NIVEAU 7 Allez vers la porte 2 en éliminant 4 pythons. Ouvrez-la (3287). Lancez STASIS et précipitez-vous vers la sortie qui mèno au niveau 9.
NIVEAU 11 (Il vous ( iut nbsolumont un EMP dislo- quour = C2 ) Alloz A lu porto 1 on passant par la dro*to ol collez-vous contre lo mur sans franchir lo passage Dosquo vous apercevez un bout do la RAIE, appuyé? Sur opfion 1 pour lancer uno grenade (Procédez tOjOurs do cotte façon pour les deux raies suivantes.)
A la porto 1. Lancez STASIS et dmgez- vous vers la sortie qui conduit au niveau 12.
Le code est (0293).
NIVEAU 12 Tuez tous los promeneurs qui v-onnent sur votro gaucho Ailoz U la porte 2. Lancez STASIS ol courez vite vers la sortio pour le niveau 8. Lo code ost (6473).
NIVEAU 8 Attendez d .avoir los quairo promeneurs qui arrivent par la droite avant d avancer U parta tfuno dalle gnso vers lo fond do lu p oco. Alloz vors ta droite. A proximité oo ta porte, on trouvo uno dalto rougo ; faitos alors pivotor Eloctrocop pour qu'il so trouve face à vous ol avancoz sur ta dalle gnso fonceo Pivoloz maintenant vors I droite, vous vous trouvez en faco de la porto. Tuez los 4 promeneurs et tranchissoz ta porte.
Daigez-vous maintenant vers ta porte 1 en prenant toujours soin (Tabattro les 4 promeneurs de chaque couJoir.
LES MEGADEMOS MICRO NEWS POUR AMIGA
• MEGADEMO NS1 (Red Sector 2) (fonctionne avec Red Sector 1)
• MEGADEMO N=2 (Scoopex)
- MEGADEMO N“3 (Rebets Coma) _ PRIX D'UNE DISQUETTE :25Fh
• MEGADEMO N A (Rebels Mégo- blasf)
- MEGADEMO N’5 (Kefrens 2) (fonctionne avec Kefrens I)
- MEGADEMO N=6 (Avenger)
- MEGADEMO N 7 (AJcatraz)
- MEGADEMO N:8 (Kefrens 1)
- MEGADEMO N 9 (Red Sector I)
- MEGADEMO N’10 (Mental Hango• ver) r 1 Bon de commande à envoyer
à Micro News (MEGADEMOS), 2 à 12, rue de Bellevue, 75019 Paris.
Nom : ARTICLES CHOISIS PRIX Adrosso : Tél.: Règtomont : jo joins C chèquo boncairo ? CCP L! MandaMotfro Parte iparon au» tio.s ao port Total à payer
• 12 r L ' côté do la fillo. Vous dcvcnoz un héros. En rovancho.
Si vous pénétrez dans la pièce sans tirer, il vous proposera
uno allianco ot vous doviondrez un cninmol avoc la complicité
do la tille. Tho ond... Nhcau 9 Ltnamn ni ©1
r. .v »•» 4«;i •«•«» «•» im n-j :t c
• - t-vn n* : : !¦?*; b-i 0170 NIVEAU 6 Abez a la porte 1. Il y
a trois promenours â tuer. Ouvroz la porte (9722) et empruntez
la sortie pour le niveau 5.
1 J 5 u tl 1 J u u 1 “
- U u
- ü * ir “"7 u- 1 “ U u NIVEAU 5 Avancez vors la droite,
tuez la ra o (voir nivoau 11 ) ot allez f) la porte 8 en
passant par lalléo dos minos. Ouvrez toutes les portos... Porto
8 = 4285 Porto 5 =¦ 0912 Porto 2 = 7865 Porto 7 7865 Porto 4 =
7642 Porto 1 = 8658 Porto 6 = 0974 Pour la dernière porte,
tancez STASIS avant do rouvrir. Porte 3 = 9973 - »cr deux
options so présenlenl : si des l'ouverture de la porte, vous
tuez le garde qui so trouve a CHIP'S CHALLENGE (envoyé par
Thomas Arnaud) SOLUCE DES DIX PREMIERS TABLEAUX Lovcl 1 :
BDHP Simple ! Il sullil ce ramasser los clefs de couleur pour
entrer par les portes et ramasser les puces.
Lovol 2 : JXMJ Utilisez les deux blocs do pierre pour franchir l'oau.
Lovol 3 : ECBQ Prendre le boucher bleu pour aller chercher los crampons qui permettent de s'emparer du bouclier rouge. Ce dernier vous laisse piquer l'aimant sans nsquo d être tuê. Cot aimant vous empêche de glisser sur le tapis.
Lovol 4 : YMCJ Quand un tank ou un obstacle vous gênent, marchez sans hésiter sur les boutons qui so trouvent a côtô. Cos derniers vaincront la force d'inertie inhérento aux obstaclos ot aux tanks ot les foront bouger.
ATTENTION ' La piorro du milieu ne cacho pas uno puco mais une flammo.
Lovol 5 : TQKB Pour arrétor la projection dos ttammos, alloz marchor sur lo bouton rougo. Apros la porto do la mémo couleur, marchoz oncoro sur les doux boutons do coulour marron. Lo vaissoau détruira ainsi la bombo qui bloquo ta sortio.
Levcl 6 : WLNP Faites tro s pas à gaucho, quatro vors lo haut (bonjour Spidorman). Trois à gauche, doux en bas. Ramassez les puces ot empruntez le mémo chomin pour sortir.
Level 7 : FXÛO Passez los téléportours bleus par los côtés droit ot gaucho, saisissoz-vous du boucher ot accomplissez lo parcours.
Level 8 : NHAG Allez chercher los puces qui sont gardées par la boucho.
Lovel 9 : KCRE Apros la porto jauno, placoz-vous en tiaut des tapis ot alloz toujours A droite sans vous arrétor. Vous tomboroz ainsi sur un mur socrot. Pour vous saisir do la clof rougo. Môme technique quo dans lo lovol 2.
Apres la porto rougo. Alloz A Droito. Bas.
Gaucho G B D. H. G. B. D. D. B. G. H. G. H Lovcl 10 : VUWS
- 4B 4D 4H 12D 3B 3G 1 H 8G 7B 1 G 3B 8D 1 H 10 0 10B 4 D 2 H 1
CJ 3 H 1 0 2 HZ 1 G 6 IV 3 0 13 B 5 G 2 H 10 GJ 7 W 4 O
SEGA POWER STRIKE (envoi do Jean-Charlos Lavaud) TRUCS C Dans
Power Stnko. Emparez-vous de l'arme n 1 car c'est la plus
puissante : cllo est illimitée et peut tiror dans toutes les
directions De plus, lorsque vous aurez acquis quatre fois cotlo
armo. Elle pourra détruire toutes sonos d ennemis (mémo los
potites bombes rougos qui apparaissont on cours de |Cuj...
Consorvoz-la tout au long do la panio.
C Essayez aussi do demeurer lo plus bas possibto. Car vous dovonoz alors mvtsiblo.
Concentrez vos tirs sur los ennemis au sol co sont los plus dangoroux.
é Rocupéroz lo plus possiblo do P (puissance de tt) ot vos rayons oranges doubleront pus tripleront. En lin. Dans los basos onnomios. Détruisez los plus gros canons A lo f n do chaque tabtoau ot vous rvauroz plus aucun problomo A finir lo round.
ê Uno fois arrivô A la fin. Vous auroz tout intérêt A vous dir.gor vers lo round socrot • on suivant la tochmquo indiquée dans le Hors-Série Sega concocté par Micro Novrs.
ALEX KIDD IN THE ENCHANTED CASTLE (envoyé par Frédéric Gcch:or) 1 ROCHEVILLE Pour dégommer los voitures, je vous conseille d utiliser vos pieds. Alloz dans le promer magasin, ot pour obtenir la bague, faitos tout lo temps "ciseaux*. Prenez-la ot détruisez tous los cotfros : pour los deux collros en l'air, jo vous conseille dTanéantir VRAI FAUX SOLUTIONS 1- Faux. Il ôtait absent de cette manifotlotion. Faute do pilot I [Micro Newi n' 43, pogo 28.} 2- Faux. Il o pour nom Fomay, ot pour prénom Georges, comme notre rédoc lour en chef bien-oimé. (Micro News n’ 39, pogo 20.)
3- Faux. Ce soft vous entraîne à la recherche de !o Statue du Thèomorphe et se présente comme une chasse au trésor. Micro News n; 29, page 42.)
4- Vrai. Il chausse en plus du 84. Ce qui fait dire à certains qu’il n’est autre que le secrétaire de rédaction.. (Micro News n° 42, poge 122.)
5- Vroi. Robocop 2 est mémo une pou- bcllo qui nous a été concoctée (si l'eo peut dire) pcrOceon. (MJcroNcwsm 43.
Pogo 86.)
6- Faux. C'est d'un siège hydraulique qu'il s'agit. Il permet uno inclinaison de 10 dogrès pendant quo vous vous délouiez sur un jeu. (Micro News n 31.
Page 12.)
7- Faux. C'est en fait Couilles'n' Go- dos... Remarquez, ça no vaut pas mieux I (Micro News n * 39, poge 113.)
8- Vrai, Et l'octeur qui jouait son commandant répond au nom de Jqrgen Prochnow • le péro do Poul Atreidos dons le film Dune 9- Faux. Ces charmants rongeurs sont on fait d'origino Scandinave. (Micro News n” 42 ) los basos biouos avant (Jo vous occupor dos premiers. Vous aurez ainsi plus do chancos do tout récupérer. Mais il rosto encore un cotlro maccossiblo. On l'ak. Allez donc au deuxième magasin. Laites 'ciseaux' et vous obtiendrez lo béton sauteur qui vous permettra do récupérer l'argent du cotlro. Gtéco aux bases biouos ot rougos Avant do partir, consacroz-vous au passago secrot qui
se trouvo a la baso du deuxième grand palmier. Pour lo découvrir, il laut sauter à l'endroit où il so trouvo • comme pour dégommer un cnnomi. Servez-vous copieusement en or el sortez par le passage secret qui so trouve au-dessus de la colonne précédant lo petit escalier en bnqoes rouges. Afm d'obtenir le collier, dans la tour-magasin, mettoz-vous d'abord sur les caiEoux. Pour changer onsuito au dernier moment en papier. S'il y a résistance. Agissez de la sorte : restez sur l andcnno position (papier) et. Au dernier moment, changez et allez sur 'ciseaux*.
Il vous faudra ensuite reprendre do l'argent en détruisant voitures et avions afin dacheter le bâton qui permet de voler dans le dernier magasin (lo prix do co bàlon est de SOOyens). Pour cela, mettez-vous dans le polrt fossé, à côté cîo la tour cl ro vonoz de droite a gauche. Au fur et à mesure, une voilure apparaîtra ' Rctnpàssoz-vous los poches jusqu'à atteindre SOO y ons ol achetez lo bâton magique dans lo dornier magasin. Pour gagner co bâton, restez sur 'cailloux' pour ensuite, au dernier moment, aller sur papier 2 PRAIRIE Dégommez lo premier castor ot alloz dans lo buisson-magasin
pour avoir disposition do la moto. Il suffit pour cela do rosier sur cailloux pour changer au dornior moment sur ciseaux. Après, avancez vers la drorto en faisant attention aux castors ot on prenant tout l'argent quo vous pouvoz (pensez bien à détruire les basos btcuos avant de dôtruiro les collros. Pour la cage constituée de bases rougos où est enfermé un vautour, il faudra altondro qu'il soit tout 3615 MICRONEWS LE REVE BLEU DES NUITS D'ENFER !
A gauche pour ensuite doscondto vers lo collro ol lo dégommer.
Galle, il y a un passage sccrol sous lo coffre a côté do la cage ! Sautez pour lo découvrir, cl dès quo vous tombez, je vous conscitlo d'allor tout do suite â droito pour aboutir A uno plale-lormo bleue II est â noter que lo colfto noir tonformo souvent dos bombos ot quo les ossements verticaux sont parfaitement praticables. Pour sotir. Lo passago socrot so trouvo au-dessus du cotfro. En haut A droite.
Une lo s quo vous avez quitté los lieux, vous allez tomber devant trois collros - le cofhe no r ronlormo des bombes, mais essayez quand môme, on ne sait jamais.
Ensuite, continuez vers la droite par les basos biouos pour évitor los castors et cola jusqu'au buisson-magasin. Pour vous faire le pédicopléro. Agissoz comme au premier buisson-magasin (celui de la moto).
3 LA MER ECUMEUSE Au début, prenez le pédicoptère pour avoir l'argent qui so trouve dans les airs.
Faitos attention aux tortuos ! Laissez lo pédicoptère revenir au début du tableau et pfongoz dans roau. LA aussi, il faudra faire vachement gaffe aux tortues !
Dans co labloau. Si vous voutoz do l'argent. Il laul procéder ainsi : tuez d'abord le premior poisson, puis la pieuvre (détruisez los doux lentaculos) ol le deuxième poisson. Si vous revenez sur vos brasses, la piouvro ol los polscails seront do rotour el ainsi do suito I 4 LE DESERT DES SCORPIONS Il n'y a pas grand-chose do spécial, mis A pari quo toscolfros noirs ronlorment tous dos bombos ot quo codâmes momies sont doubles. Ah ' Pour los scorpions qui sortont do lorro. Sautoz tout do suito au-dessus afin qu'ils so dégagent complètement : vous pourroz los anéantir onsuito.
SI LA PYRAMIDE Un seul Iruc do spécial encore : si vous voulez gagner nu jeu contre la Reine de l'Oasis, il suffit, si vous no détenez pas lo collier (ça m'élonnerait ! . De laisser sur cailloux... C'osl pas sorcier ' 6 LA FORET NOIRE Pour gagner la lorèl. Il vaut mieux ne pas aller on haut par los troncs • cela so révélera par trop dangereux si vous tombez, à cause dos abeilles. Tuez les singes avant qu'ils ne soient juchés sur undes arbres parce qu'on ignore totalement lo moment où ils redescendent. Los collros en torro. Oux. Sont souvent dos bombos.. Essayoz quand môme mais il laul so
lomr prêt a fuir au cas où... Un conseil pour avoir les ennemis sans danger : sorvoz-vous dos troncs d'arbre on los balançant sur oux (on plus, c'csl marrant !). Pour so payer Cours ol si vous n'avez pas de collier, laitos doux lois de suito le signe cailloux.
71 LA VILLE TROPICALE Au premier magasin, laites doux lois le signe ’cisoau*. Sous lo cotfro où so irouvo des bombes, il y a aussi un passago secrel.
Sautez pour le faire apparaître ot remplis- soz-vous les poches uno fois A l'intérieur.
Pour sortir, prenez l'escalier qui commence au-dessus du coîlro noir. Uno fois quo vous êtes sorti, restez dans le deuxième magasin sur 'cailloux ' pour ensuite vous mottro sur 'ciseaux' (nolez bien qu'il faut le faire au dernier moment). Au quatrième magasin. Il faudra rester sur 'cailloux', puis se mettre sur 'papier* et hop !. La cape est a vous. Enfin, dans le cinquième magasin, mettez-vous sur 'papier" et vous obtiendrez la baguo.
8 LES MONTAGNES ROCHEUSES N 1 Si vous voulez vous faire uno provision de pèdicopléres. Lattes tout lo temps 'ciseaux' dans la grolto-magasin do gaucho.
Ensuilc. Jo no poux pas vous expliquer comment grimper vers lo haut • Cosl trop ditficito à expliquer. Jo peux simplement vous dire qu'il faut jouer avec les basos biouos pour constituor los oscaliors. Faites aussi attention aux pierros ol aux magiciens Dans los airos. Sur lo pédicopléro (uno sorte do shoot'om up). Il laul savoir que si vous perdez ici. Vous recommencé- roz au début du précédent tableau. Il no laut pas essayor de détruire les ballons dirigoablos parco qu'ils dégagont dos bombes à chacune de leurs explosions.
Les bases rougos tombent a votre contact et si vous allez trop bas. Vous chutorez ot perdrez.
10 LE CHATEAU PERCHEHAUT Dès le début, allez vers la gauche pour tomber au niveau inférieur. Allez a droite ot dégommez la première flamme avec los briques rouges Prenez l'argent el revenez sur vos pas. Tout au débul. Puis revenez vers la droite. Exterminez les deux llam- mos cl oncoro a droilo. Dégommez les soldats avec les briques el allez à droite.
Tuez lo caméléon avec la bague ol emparez-vous ducotfro noir. Contmuoz ol détruisez toutes los briques rougos qui so trouvent en bas ot altez dans cotto direction.
Prenez lo coffro ol ompruntoz louvorturo située à gaucho. Il faut onsuito évrtor los pieux par fo haut ot prcndro lo collro sans vous empaler (ça fait négligé). Après, poursuivez A droite. Montez par lo petit escalier ot dirigoz-vous ensuite sur la gauche : IA. Il faut se montrer rapido : foncoz avant quo les pieux ne vous travorsont. Tout en dégommant les bnques rouges pour passer. Prenez le coltro et aUoz à gaucho Payez-vous la première souris dès qu'ollo so trouve A l'extrémité so son SOClO. No détruisez pas lo coffro noir : il est rempli do bombes. Vous pouvez alors plonger dans l'eau et
abattre la douxièmo souris, puis vous diriger vers la gauche.
A cet instant, ne prenez surtout pas ta piéco coulissante. Passez par les pierres noires en détruisant le cotfro do droite. A gaucho. Pronoz le coffre, détruisez los robots et faites descendre les pieux avoc lo levier • passez.
Arrivé en haut, allez à lextrémité des blocs noirs pour dégommer los soldats et passoz outre sans sauter. Allez à dro«lc... Enlevez le pouvoir do la flamme (bague), dmgez-vous vers ta troisièmo rnngéo do bnques rougos cl frappez jusqu'à co qu'une p-’alo-formo apparaisse devant vous, vors I entrée sunrante Avant do sauter, ptenoz les doux colf ros Si vous aviez procédé autrement, lo plancher so serait écroulé sous vos pieds ol vous seriez rovonu presquo au début du jeu Ensuite, d faudra so mognor lo Irain.
Speedor jusqu'à la Cammo. Saufor au-dessus ot éviter dans une ultimo courso los pieux qu tombent Aboz A droite, faitos do la charpio des souns avec la baguo ot rouvrez les portes qui so sont rotorméos A ta de do lovior qui so trouve en haut.
Tou ours A drodo. Au moyen do la baguo.
Lancoz uno flamme sur lo colfro. Puis speo- dez jusqu'à son ancienne place : fo plancher S'écroulera ? Sautoz onsuito ot dés quo vous tombez, aOez vers la droito. Il y a un petit passage sur la paroi, ontroz ot ouvroz tous les coffres. Vous pouvez main- 3615 MICRONEWS RETROUVEZ-Y ROSIE LA JOUE MES CHERIS lonant pénétrer dans un des magasins ; faitez le signo 'cailloux" Ensuito. Sautez par où vous êtes vonu. Tout on bas. Dans l'eau. Passoz par los polis oscafiors de gaucho qui montont. Omparoz-vous du colfro ot si vous frappez sur la paroi do gaucho, un passago apparaitra (n'y allez sud oui
pas).
Descendez on faisant attention do no pas vous ompalor sur los pieux en tombant Puis dirigoz-vous vors la droite en évitant toujours los ploux. Saisissez-vous des collros. Luoz lo caméléon et montez. La.
Ompruntez lo pcdlcoplèro ou lo bâton sau- tour pour pouvoir passer la pîate-formo vors la droite. Enlovoz-lo et contmuoz vers la droite. Montoz. Ensuito allez jusqu'au lovior ot abaissez sulfisammcnt les pieux pour pouvoir passor plus haul Après, à gaucho, dans la salle, constituez un escalier avec les briques cl montoz. Prenez te pédicoptôro ot continuez à monter (car les marches s'écroulent sous votro poids).
Evitez la flammo ot montez toujours.
Dès que les soldais se trouveront su» lo coflre. Shootoz sur lo tout. Allez à droite et tuoz les robols sans discontinuer. Dans celle salle. Il faut arrêter los pieux pour pouvoir passor... soyez donc rapide ! Descendez. Négligez los soldats et descendez.
Tuoz les souris el poursuivez votro descente : lo coflro ronformo des bombes... Délruisoz alors lo rebot ot servez-vous du lovior pourouvnr lo passage. D'tocton tout on bas. A droito do la p*èco. Et sautez .
Cncoro un passage. On peut s'emparer du coflro qui so trouvo on bas ! Cherchez... Alloz A gaucho on évlani ta lavo, puis dans Tcau on évitant los ploux • abattez les soldais ol dirigoz-vous vers la gauche.
Après, il vous faut ouvrir lo passago avoc lo lovior. Mais cola lad s'abaisser les autros piéux. Allez vors la gaucho on rampant, évitez los llammos ot tou.ours a gaucho, vraimont A gaucho pour ne pas buter sur les pierres. Saisissez-vous du bâton sautoui alm do cassor los promiores bnques rougos : vous pourrez onsuito passor a gauche. Tuoz los souris, omparoz-vous du coffro noir ol allez on haul. A gauche et dans le magasin, fnttos le signe 'ciseaux* (il faudra au moins trois capes pour pouvoir progresser sans dangor.
Ensuito A droito. Débarrassez-vous des gardos ot poursuivoz sur la droite, tuez le robot et montoz. Alloz en haut A gaucho, oxtcrminoz los soldais el dans le mouvement cf après, ouvrez lo passage a umoyon du lovior.
Appropnez-vous la cape et traversez los trois Hammcs Montoz après en allant très vito. Arrêtez impérativement la chuté dé pierres en employant lo (ov er. A dro te. Tout on cassant dos pœrros. Baissoz lo premier (lovior) pour ouvrir les portos (lo deuxième obligo los ptoux A s'abaissor devant vous).
LA. Vous tomboroz diroctos sur lo dornior BOSS ! Pour l'avoir, il faut lairo ’cisoaux* tout lo tomps. Il essaiera quand mémo après do vous supprimor on vous lançant sos mains ! Pronoz une cape ot frnppoz- lo... VOUS AVEZ GAGNE. ET LA. VOUS APPRENDREZ LA VERITABLE HISTOIRE.
NEC JAPAN WARRIORS Trucs pour les 4 promiors niveaux (envoyés par Bruno Vnnnior) NIVEAU 1 0 Pas do codes.
C Un petit conseil pour co niveau : quand vous avancoz. N'arrêtez pas de sauter de la droite vers ta gauche et vico-versa, tout on continuant A tirer, cola vous aidera à éviter quelques difficultés.
NIVEAU 2 ¦ 3 codes :
- OkLSA - FAEIAS
• 2kMBA • JRDAAQ
• MkLIA - HRDDAO ê Dans ce mvoau. Je vous consoiflo do fauo
fonctionner votro déplacomont on 'koy' au liou (f 'auto'. Vous
obfiondroz ainsi uno moiltouro précision pour nttrapor fos pou
pées magiques qui sont entourées do bambous fort acérés.
NIVEAU 3 0 3 codes également :
• lOkPA • HCECA4
- OOLXA • ACJDAY
- TOLXA - FCQHAS 0 II no faut pas paniquer dovant toutes les
flammes qui foisonnont A co nivoou : aiioz-y à tâtons. Faites
gatfo do no pas vous retrouver dans les trous nous • ou vous
vous finirez dans uno autro dimonsion • NIVEAU 4 0 Un seul code
:
- LSRkA - CCCAA4 C Pas de lézard, il n'cxislo qu'un soûl moyen
pour arriver a ce niveau : ralontir sa vitesse. Il sulfit en
somme do jouor on appuyant sans cesse sur la loucho 'Run'.
L'ABONNEMENT FOU !
Recevez YETI pendant un an et nous vous offrons 5 cadeaux de bienvenue.* (Eli A DOMICILE+2 KILOS DE BD
1) LA MARQUE JAUNE (Edgar I*. LasoiH
2) L'OMBRE DES DAMNES :
t. 'NC.EKN KAHN (Crisse) (•ANNIVERSAIRE DT NOGOUD
ll. lh.irvi 41TURLOGH LE RODEUR: IA SPHERE DU NECROMANI ¦0)
lnipt.tr tive, ( jilli-trMul
5) IUI.U S'MAQUE (Frank Margrtinl f ) ALERTE ROUGE .ip Joncs; Al
Willi.umon, DaxeStcsem 7| SPIDERMAN : LA FUREUR A MILLE TLIES
iWoghlyKvT’utrsey) IE MARCHAND D'IDEES • tome I iBerthettossul
11E MARCHAND D'IDEES - tome 2 iBetthctCossu) 101 AVENTURE LN
IAUNT iYjrifttixw.Mli 111 SI IUKUMEI lYorint «xvjiIi
12) IES HISTOIRES MERVEILLEUSES DES ONCIFS PAUL tWill, Frank.
Yann. Chaland (iooswm.
Cxinvrtc.t
II) OU ES-TU MHODY t ((Uinsbnurgilox'et MIASME BARRE 11 2AX)U f
TRAVAUX A FOND LA CAISSE (Hardyl
15) LIS INVRAISEMBLABLES AVENTURES D IS» RIX ijaap. (*»•.
Menvrttc rtc j If» )S1X SEPTENNATS... M'ETAIENT CONTES
tCcRi¥Al}ubm nii .
17l MON IRE CHRONOMETRE MUSICALE 7 MELODIES iVal«ir:69fi Découpez (ou recopiez ou photocopiez) le bon ci-dessous en indiquant les numéros des cadeaux que vous avez choisis (prévoir un cadeau de remplacement en cas de rupture de stock). Envoyez le tout accompagné de voire chèque (à l'ordre de YETI) à : YETI - 67, avenue du Maréchal-Joffre - 92000 Nanterre.
Q Je m'abonne .1YE Tl pour un an ( 11 numéros dont un numéro "spécialété") et je joins un chèque de I‘)H F. K1 recevrai mes 5 cadeaux suivants par retour du courrier tn0...»0... n°...n®...n®.. .Cadeau de remplacement : n”... Nom : ....Prénom Adresse : U le préfère prendre un ationncmcnl d'essai de six . DOM-TOM ETRANGER (Règlement par mandat) 6 mois : 159 F T an : 279 F mois (ù numéros) et je joins un chèque ds* 105 F. le recevrai les 2 cadeaux suivants :n°...n°...Cadeaude ç0 Je postal remplacement în4... Ville Je désire recevoir YETI a
partir du n .. (votre abonnement peut être rétrrxic Iil el inclure les anc iens numéros de YETI). Age Jamais vu I Non seulement les petites annoncesdo Micro News sont gratuites mais en plus elles sont hyper- rapides ! Renvoyez le bon ci-joint avant sa PETITES ANNONCES GRATUITES date de péremption et votre annonce paraîtra dans le prochain numéro. Vous devez utiliser le bon à découper original, les photocopies ne sont pas acceptées.
VENTES r(Uf**».3SS»*$ »G.t«» TU AI4STTUD l»CK (’.'t. -o«u nu . î fifttM • »'r
• ¦tir* •ïnty*rr.'€-.' • iru HU}JK*
l. rjt S* Il r« N*. 7W7îl»e»;»t«-d*-5 TH : )»tl 0171'« •**»*-•*
V»C»lCi’a»e«-.» ».?eisi4-v« vie :»:r v3Krsj*£«çj.!.*.. Y»*_*
3ICO* CrCrt ’*00* Vît H S*ç» awrf Art* *’-r în $ T * ¦« 5» un
W-. G-** n f-reo» 5103 l?.1* Müil S) Va CF: W tc.« • ja?w fi1
• t• ¦ 3«iSOl . 'T-Crr-' • • du “-*-*» l* ("oawrrCw îCCCFvrr--
-siXC' C'T“«roHr-Tti*.!V» a juX'Cu-i »:-î P TH 051X11 ‘c!-
v?0f ' ,"CI* v"f F' 11 x.1- * Cr-*î-ri Ibr; J H«r Su’**?»!
75010 P*m TH KBMH vot »n»K ¦ 7. -e'** «r • *.• KO f . Uixor
*••: KO î Prise r- r*t te- H* •
- »v*i • KO S [* »*• GHH. II, irtrv» J*»' ut*i lHKBp'tft ru
UCMNiAiitOi HÎ0»Ï3 va* c‘0 *m • •«'* i&w • *dt»* .».».« ~5»n .
In -jyy . T.-» 1 W icw
r. i MiC*CIOI«wr *W.»i*J«.»5|R ,Wi X *T I»; 1 »¦*'» C j H»'»jr
•* ¦ • tcpeu CvvooÇr »»3f*oitw“* » to»-* B*j«t Mil! D nd tem"
le» .XnMtlI-fi' 01. RsA M &HW W niiMH '•X- - - ¦ ! •»•«.
IltaiM.
* rr».» • UU -J7» 5 • - rjn • ’WW • so»Crert uwnmw'i'j! 5W’
Cv.«s*At Bsr». Lît. I.t-v* 0* leOnve»- Ueirt 01531* Bas?* T«
llJMMt
- . nv îsor ck. 3ccoi . »w .« «1 •*' c*o«te» Bkki*'.
L»f*fU}|J«« Ria**. US» Sl"ll TH : «553471 V* c*cc.iiw. .:ftiit-:• c-.. V* Ei «itD-M 3 - BHU’OhiMtn.nLioti* &**. &•«*•* s* i em*im. «ramure* *»« «MSB vst C-TC VA is * • «ev.* st*i ».? . 3* i . Sv 9* rt.» . 47 .» yî . :3-r . Ecc-y coi . « • V««c'-i,*irc*:3M*i'S.UMi.5ii'T'i o* .- 'fX'-x 155 r vu setv -o-! ¦-!• *¦ C*-* Cwr*wP.*v *. a* Si-tio» Ctw«o
u. -tKtî-s-.Ht iiaiil»". Rf’-MT:"'!'1 GsjCMVM.i »•««
c*iO «»nuii.rji?oiJC»!«- StCYTid Te» : 3)5574)1
VîiCfCtiX-nr-wcOi»i-.ÎTi-*0rt P-« 3 hüvmk'.'i: CnnmeotCono.Ui
C»u, l« Pfl»w« 1)179 Girdirn*. TH : «535»M
vasC*'ît-iît.-w'i»v»»i*v • fOfw r atutY.
1-t *1 î'»F CtfWWN'MflûJ.5,nj. l tx' V. 7; **•»•:« - :•• • ÎCO* iKftnct Hjy.x. C*'tü ott c’K*r». Ocr. ».rw l«W 4î?j*Ijxn t-ne«i TH. : MO»)} V9» C C «•» «w*v. • K)M W«* • M f.. K
• o je*&* 3" (i')ivwoi HIMi'K'llt. Jt 01tl.-.«5. y* .'C- Mkj,
Wiim, OKO 'Il iirin» VfiltMïO UC S'T'Cff littwdi Wy ,»w • :»
c :« Kr r M*it, li»in 1 C'Y» Vhm 311 mm ’hiiICw»1!
Tc« t-l' ’K» »r 0»li1»n CouK'U'. L8,f*»iO«rtMa*fO'» w, ttPerth* iiy, TU (00515* :«-»« 5» i -1 j.- te • 5! : ¦ Oi.'tf Vvtil
17. »rtfy.« «Ue inctfi. 7«M 1» Uti'f-S! C M » Te» Mil 77 II
• 3K0‘ liMdcOK'lil.l) nçiiu «*» Cotait. 771M 0»mn»i|*-1»*.l|» t«i
«irow F««v VP-. î-ire-»t. 0 pj Pni
Rjc*oitwe*i»,T*Ch* iiitui*‘.?:«o L Om t*1 :*101liî IhjKC
VtsCPCî’U • rç-t,-cajes .
K*«ttv'!î rr.vs*'r i"COT CtixICml'O’
1. NA S«IK il'VlMsn 91)53 WcnîTUjny Tri : 7ÎHM» :=•: va . -w-o
vsCpc nr« rrv-.-
p. ï"-:* !o~ -î • 5j« 5 . Ww.i r_. ..,'î. 3033e Fit n
C*'«t1i.:«.»it j»9*UJie t4 S3 Î-?!KTov» t»0fn.U*e TU 7ÎÎ1M27.
T1* »«:•*3ru*0ei*&u'e.7SC?9PaR5 TU :«3!C53 1 Th*»!)le jyi.
'l,niiultiK«t*®»l»«i'1 HKOVyji i TH :OIVl«» an iUr-i - r . Criiffic'* ::::: »rM*««w»if) s3.ivrc'jM*-KMi Tc«c".
SitMlom-e TU :»9)»».)1 piOl9Mtt9«n wi»Qj*p«nt Vît CP: SIM »j.m- • norertu !*.• 2 KO' ,».¦ V 3'.t Tasnr le,"» toOft
* ¦« Sv» v»Gt.t' 2» r a. «rroîtiwi .'»;*(îi5m vet.-*v*S çiIon
'03F
* ,M0»t) Te» : 0511111.
• 0oj *C*»9 t ' 2 «Tinei.ttveWW»» 0CP« Swc f 0"31i*j; •
’5sWirjH'l.«)ii« . :*r»FjO01. VF? F.-* . Cot • exeitf.
Ea.f CFC«4 V»«-.r EC09F C*5«:» . V ¦ C'x'n Dk«. X lo.'t BKU'd 77153 VphVp TH «433*754 ip-tt DP Vît CFÇ t','1 t-.T.- • •C-Or.l ,»,i . ,C|V t .
6*» »1»| .' c:= t»«»iit B*in*id. 111.
J«i»«e FrtdWVC-ChlrtU». 714)3 0'S*ul Te» :
1) 71*7 77.
V9» C«*C t’.'l ror» • 117 ••• :Pt» Or-j.*».t Î*.| V-9*V WclrUii CïhiH‘VV:I t*rt iVt.-rt ). LObMU'oitoia tvotenCocice» )iti ¦ e v * • a SW4V •»¦) • Mvi«
* ;(« OtktîJ’p-rl. .'ijatiA • :jp»* ) 03: f V'uiit» BiPj*. 111,
*U Btttvrt 7SOI7Prit» TH 1117C4U VîiCtî !»*«W' -» 7-'WM rv
ViVs* iy»« 1100F Vrovt noOFiotor Oj-ü* t )31 J1 53H7SF
liWrielU.r*.73 0e 1» C«""tP*4* Pmt. 515)3 W*nr S*n* TH.:«Il
40.17. VîlC*C4T»cau*o • .'Mr-.-oi. AO'i w .1 V»» 15»» «r-.M :
(-y.f T»Crt»1 Bit! • ». I.fu* î*t RtTuit 5311.0 Pdiunce.TH »)
00)141 TH «K«?3 vu **v :«» C«C S" » • d0»t • iHtc't.il 4 0 71
•OWTlWJ'»* 1 0C0» Vd! .•
• «JtK-l '53 7 .itvK7.».t0'iîn»JiHl -.'li t»F »!. Lit,' . Ktrf
Un !! •*.) 77,b JOrU V««« 75315P*»!» TH : «03 07 7» KW r CF
Of««S*» • • 1 )• "Ht• UilV W • cev.509 y*t«j» ;»-0*517“ 3CC
« .(MMStOl.:,*.. »*X ‘) t4-i Cmtl:[M Co"vi**j. î, ,u* o«t
l'co it. 771*0 CiKy-l» Cn*aK« TH 4» 141114
• îtCFCi’C'ict»» • ee'n 'ci. 3rj -« 0«H.» • 'î3 r.» •tlOtn-.f
.OxsiMre-îJ-j- ¦¦¦¦ L-':.- 1- - - • $ KtHpt«HnenH.il MU U I)
RlfuUqvl. 62110 iWta.n TH.
MiHaniwKfM lanuixwu a t' ! ta CPC 454 • -cft*j ’jMj G755 • *0"J a* ioi V ! 2.2 fl • 3Xt' ur •3iiMI 2lim
• nk! ’ ¦k.'X'îKimu i'jki-üîjom «vu: i t.lo.-n-vnt»-»-j-
V* ftiU(3J.ino UitUl-UIT.
VaC-CÎ'23CO .'. XUSX9J Xi . 'JJO !Mi •
M. • cr -j.i .CiOet t»'i K Gjaro US . «YttifcttM». *-. xn . Sei»
«t •n}»-»'* Viw r » i vvxi j SX' Iwmi Ujij. 15. Ru a Mi-.r
ruoc Uv j.lt 7« 391142 51 Ui (k* i«C 70 ' i K ' x «cnro
Er*1.-l1F.t«C*tCvî»*C«** (Wvcf UttX rurtâftZa»O.U «‘fl I
t'MUrtCW SUÇA*-
* U»Al,tf.«X tf UGir»,37l»Ai»,lefLS*iu t* : 47,45 21.75 va PC
1121 soufj *• tx ar- un. V» TV • s nt!0'imji ii'll91Ui ai r«iM
t
• il J CM ' fr*Mc (V.-o. Cmmtf. 24350 Txi- Sl Ap tt TU : SI 90
74 04 Iprtt 11 11 v%i KC W Cr 2 ti« vu-.ix.-i h 5xw ix : P-i
!v tx» :c t ct'-e' Cnriil n PxïUOn.17.lu Gire»tu lit» Cl i ta
:I431»W va c*c tw • :rutt:. Rer-a*.. «.i ¦ Ce !' -4-".l-0-
UIX!. T 250 f CvO 6v» Rj, iW*sju .»• ! »:•*• ec ciixû-ei Us'CUl
M*J»». îl. Rj* «g Iutmi. R» Sul'OAd» m i l 24 -o-o i u ter «u •
uecno nexr î". ©ai . Non • WM iiwt-». f*.. 2 CCOf VrT dUMKM»
i.-*çnjr*C .-ii MA iv X&-»n» fi.txrj OsCCOCinv.» Tu 37-M5514 va
TO-.X-J cOutu- SOJ CFC. I C00F Uai»_- "Cno MO » S,T« x*: 202
F. Caron «ex*
• »F îli; rr, !5ûF Ci-xCPCAM WIUW «I - a» 2Si F T.-M r.- .
Imto-r-j-ot T IMF 0 ;-».. »:? MF Btu MF j iæ- CrrWcp» F cm» r .
12. Rj Hem-. L»t«x*. Rrtx 1 V1 TU : MO* 1! (*
• a CFC 4U . Roi».- caJfu.- • *oj :w C0 • "(*-¦ • TjirîM
P-Î5CC0• I u»l «vrcr Mi • -TaruHs cw«'4 F.,. : 2 502 F
Cu'jnG».-At.6.iv« auS*x M. »;«( 1K.72I30U Ura. TU : 45 241912.
Va CFC i'.'l taW * WftM ru • -wjl i cai4 «ai».avftvj u ùiw:35XF Re; n ;:uo.«-‘« S)t.Mi U u «p. Crenn a» PourutfU. JT4Î9 Frampi 7U 51*229 17.
Va VU".'»:* :• K'i-.aitQim EoMrç» .«.I tj S.ÇI -4 sa Ravi Lui U. il ».» MCCCCrHü.TH 43MKJ3.
ïat'.Tinai'W.înîti'nf ¦ «(ïa.
ÎXLW • %-W.l i ¦Jrr. . RMUiX -rrfl Jl-« Ro 2. F mec VOVIK E-lXlSO.ui tJ SO Oui V* J i CCOF vo. I 2 2F 'lACU'F'MlUM'VtliSrwVCMluI , 45323 Ucrt HtCorr *! !. Lu 31423922 ipullk V*pbi|wCFCIt2l U4M » l • 1A»M 2 • av i • 2 • ? Dm tinvl *oe •«* «n attxrj ' un com» r.iccu -rtiM UircU Sx-Xl» I«t : AS 3t 2412 Va,... ST Sa* Vr.t * -c' 2. MM 3 £ U C F. S- Cr, V M. •v»u r.vy. m ir*i Clrt»i C C n !U- Zy* 3 Ulfi (Fi j frr-«SM 0e* C'XJU- J &KMA* Tr« Tl»*!
Car». Trvm B*s«. Psutvi BwMC* P'« OU'»» 04 '0.-ii*.:iMA'9MWm, 2300 tUK»rr TU AJ U 24 il va Aü 120 5t • Ww XA' 5C'05 2
- r.-r .* n
IV. IKX F «1CU Bu-r-ujan M ru 0euvbuci««.91lXUvrr«* TU Al524223
• eiAar ISSU • ixn-tlM'Kua inv • je.» Vix&î Hjrai F24 fa! Sr Cr»
Ma»“l fwi -•»• « .-c i.u-m .:-..i . - .-11 ».!
U-, t ter ru 3 , X F 1«VW Iknortu 44.
«.• wia.SU*»v24l«fcn«x lu MA-.MU «mtiA va AWB x- ST Fia ::: Cjmm fioï», FV«îxa j3rt: t*»4»»îp-* .viVuiCo-ms T t : A5513A32 i|m 14 h VaAtr.SMSTF.25.4ui *ü 2 25CF VfttlfA 0u»ua f -« a u virus*. C2iX F - «o T*ra nc.i TU : 33 2t 4144 va X *C'£r»j a *î-M 1J ST UT :a-r .- t-crc Crritjçr Btvura. 32.
CrjnivlAuw 2M0C U «I -*.
Va Aar. '30 52F cauu • 2 ,C|Voi .oa
• éiar nn. FOoiM. 2 açrj.i. eço txcr.i
• ».-i.Mscvni v.«iAt*-i.hi's a,r» «Pt t
• ?.« AKOFio«rrcuv:vajj'»ï« VmaTiUUu.
AS. Ml a ü Oupui». Iwl.Pjni. TU. : A4 7141.31 v« AtiriSMST, «woxa* tu» .p,ik«. -cp- j cx* SCIC5 . ’crtr*ji ixi rU»ra ux« 2 Om'ücpi Sîu’ft Crtjyii U' S-xj;« «Urarv Coin'. '23. U: tirmiriul C«lin««. 207.
Artrtu J» n-3 uriv 2«I9 Pr* TU 12 A3 43 2
• put II h. Va X( l lui Aar. 520 STE Woirur. BiM Tpu C«VJJ V S-1
C'I.C«T«Vas»'. !: Fri 53F tc*
• U» 9i3t«T«p l SoCUr OrUft 2. Tp.»r 0u»t.
25013 Ptrlt. TU.: AS 20 42,41 Vacwj'.x.xu'ST 0 Rj.S t-û. C'tXi u» » Ut-ioran Krtoi V.f w « x !»F « SU J , DAT . jrt 14 ,o»i . Do 2'îF Soj'Crx.'iu &0' ;SrCTMî«r 1 3F [rvomutrp* «t Vt«s SCO' On 210' fâB«n a£tpuir t, ru a* U Pirginll»)». 72520 Bolm,-!»-CM!ll 1*1. ;
37. 42 1*24 va «ttur 0.1U- 31 î rx r vi. U. U t*v Pi.
250' t «tr.v • .t-a x «cmpo tott u.... u ¦• }•? Ml.-t Mire Butuv Si, Pu Cr-«'U Wrtl 52430 l A5f.t»l TU : 17.43Al *4 WhAJr SMStFireu-rtUtism . v.wcx j • uxr t • d p»tx» • 2 '1Kaj i . Oxifj.
4 it»! a rro Tcri:l50aitl! • ixawt •''ROOC!
I. IXP t 0* 3 «or J«Ou u*lf. 100. T*3 X û r Pt'l4 re.92110Currf
TU :A23I ll,,).;.n 17 h. Vu X UIM» - «i tf ceci u SM10AÛ
ST.El Pou*! laut. Ct i Mm. Ss-tay ::. Ci. Sluik:.!:, T, tu
a.t Ar.wt 93110 Tu Al AT.M.31.
VO!A'jil|-.u-!-MtCPtiJl.BuLOrtAJ TCCFx «lu»} wf Ctr &.-(.
j- f*. T. Kbfrt Meotii EU 1:1. A. ra £a»uira-0 t* l»S . 13004
U»tuZ« T»l : 51.37É9S-A ifp t lôfi va ira iai»x. 2 -i- * •
2, --i Etv -*u' 400 F liu-Kl R rl , 22. Rue JeuvBsrtuK 951»
Argiruul. TU. : 3) 42.35*3 Va Aar S20STF • 3,e vteu - ro-oM
o,i. Txn
• Utirrt. 'îc«cc« le ».! E» r« Un «r. Fr. 2 ‘.«F
A nnaeCcraer-ie'.Si.lvM USunrtn. 25015 Ptrlt. TU. :A24A 50 24
Va , UI U J PJ'.l i ülj-- Cl T-U-OU Cl-.a Aru «x (ÏlwST
F-.VKtK Eenrotxueu.Hnaj 0r-»-O Fn*po B-tPCPAAVJ. U X Cul
Ut U229V n a t varo-tr».. «ui »jSTE DxO C *îo-. Tt',K Trvreu
Bao». Go» «t p-j 124 F ok ,*.- rt Ura vo . I ru Gua.eEPU.
M5CC e itr» TU : 123104 A4 V« :: K« tri-!,*J ou tp-w; S «
ttuii Gr« t» ruaoer E Mee« C r« FV. ' CCOF •»Ji 2 2WF
Va.«..N- w r. A»- k».V: Sen So- 7 » I P-. «t.
703 F «r ÎS3 F C.rt l'erUw 3. I.IM X Pm1 v AlutAluTnr Knt 237» l P«cj Tu. : 33 143334 va 523 S2F V . -cw sc*475 • X , nx» •Hxtm.otc-viarrQp-wi.a'ja
- « » • tôt Kut l»avi«AÎ tS01«U 5 CCCt 3* nlAire Samt 13 ru
l*»»C«o»u.
23CI2Pmt TU : 1213 15 43 va SMSTF . S;ont .«,¦ • j r».*,. • '.Ovj. (pr'-o • levrt. U-m Put».. •.-« a yoj-tir-it 7 500 F 10 Cte2 Doou* K pV, 53 iu f:ur tf Aurtrjn». 22115 loy t TU : K 05 U 47 va i» 3 STF exav • o i'i a . 'wcoa .
Rtrtn.» (X • 12 t-.it. ST05 Site. Ro-er .. t on».. • m croi u ifx«t vtnj n 30C F Vint. 7 SK f I ae*t V* -t ' G:rtn Vite, l!, i,iMOjllPKr*l|x», riXCPsur TU «7A73A4 Vaeranxit ST Flrtl!.BWlC»l!»Arul W» 7»ttu Sv, '.tn-a i»F l» U3F FM nj| IMF !p«(jip An» eu-u 04 .:» 40F *AT ¦»' I.WU1 tyyi* S e tt n Riaun t2. «« x Pav Ktrtius, t Uv.a TU : 34 41 Tl JA va crçAtu tUxc *rcit STF ST a e» tu VaC0uVJO FTuc r v 2» f Tx t- Eeri»» -a- u.-.. iij vin, vrOw.j u: i Eric Tri;,. LttieuV*. 2413! SUAmtw- Uino » TU-.S3MZ72I. Vïi*o*.-*er*« o* •» io Air 5M S"F.
G- arVi, r Fr.iattr-. G»*tCirui.2.afru XUMM.777»ttXUrl»Mx(.TU .40214240 v»»»iw$ l' •Ptf-sp.tx't.aot.ievw» . ASiU • »Vu ’rtftrrrt *nr Pr.i 3 MO F Frirtt hmm. S, p- f Vax*. 533 « Oj-lUX». TU : 247070.15. va Aa-. 75» 11 ,X" KP! Sc.ro Ci v-I ûi-« c Vw . » i 7»f vrc. 4Mf BON POUR UNE ANNONCE GRATUITE (valable jusqu'au 20 février 1991) A RETOURNER A MICRO NEWS (P.A.), 2 À 12 RUE DE BELLEVUE. 75019 PARIS ..TEL : . NOM : PRENOM ADRESSE: ..... «üKrS.'CSniXi'mwuuiitiMjfrH
. B».i. ) er.ioi. anxn. Ojc»« • r.'ewi
• un• *Vi» Vma •S»5M0r ivu.1
• )»:» hkjm (’a)i».nK'»» a9’ «»• .*,».. m» Vu KC « Usa Ca»*3U.
» nuleSui .2)11tPan»TU : «300 31 2 Va W H . Iiwi»i n-gt (i
««ça • J1 svo», a. Cuafiaw-SVOSCwj’» .». STOS Uaeirs • Sé JC* •
Ϋǫ le» • -a-M .
• c*cr».i j*.t 30 . S »wri' • e» Vaioa K1
¦©-njter'.iixcu'.fteio. erji • l-Kor • U5« t*-»- Itej
]iC0fé-TMOr nu AnjruUussi» UlMBrre» TU. : 332* 40)1 a iv* Ounar
Ce *u I roi * S» f*Vi« »t« Fi* «u*rn rynjSVnr t. nu 911
Ooxçur'o**.
C0- 1 Té*: 22 412111 «22?: Bot oo-i*t TU : «T |4 «1 Tl «ni 20 h fru. Lacce. «O-'rX Vaeçir-u-e'jpivjjn, . :«i i. r*.! A s»* OvrilS V*vr. 1. «.Il» lufttjit. ***30 . Tu »)WS3«i vît A*an W SI* . |C|i’; i • ijjcai :i . Ut» î-. T.Xec Kroai TU
* 10*:i «aasu-'-se «n va fcjf Si:sr itî“f. RonwCOa«
• -pr-l-Jf C*eer. ’.TC (X «r SeuuMn 10.» r« .p?c*»viai .'SX*
Vn3j *2»* IfT-t «laMer-*. «. Nu li-i»' »»c IV «au Or» Tu
1201)31 Vafcr'XSI’-KvsAi 'rwTa sttoi
• pioo . » i»*a '«T»i • o-ç'j-« S-- Ce» Ji-aS $ »*?«: •
-*.'.»-riSTDS lerj-are*: 1 .» nua ani-aso-«j-* «KO; ‘-*©©4*141
V -je tej'je Cjoi K23S0 la ~ ii iR t-t.:- Tu aTt’SJio J-j*-r '
va *r Lt St£ • *xr» . O-v» »iv*« S'" a. Ma ri 2 .w u-o-k ni-M
fls*i J'i.WCT-ioval-ÎÇiXoi îSïHvi J**ni»»-«usa 5.i3 nu SoflUon.
IVJI5 Sl-Ovfn-r*L«i-« T«l. : 3*1**103 u,-..:-wV-v.-cnoM
«..n -1!-.! 153 :vi . I-unv kuw t OM * a s*m~» 5|M-I »'M 11 M
Sli.çl'l, 221» l*6 j TU. :W 04 01)2 Va !».1 »V» !W w S!l «ru»
25 V«a • so a.*»» ».i tri Oev©* airVnrbxgortni 1CV|*«
Soéprane Oj»-.-» ». Ru» hcr%ï(V *X03 u2ti»jtkn va C-*;« im
(«1 riaxti-im Ctnw U*tT A-a-ri Sou e-a-e*; lanaiva-o-t fiv
C -JC: l'il IW o*ci tianlArw Ia&inN Vç-u Ow}nt| 0©.-r;i 2M43
H:•.•»-! Té* : |1US2lku«én]
• a Aie- 3» Stl. 3 ciWi art * u* ïan* • '«fi,i».i.»i» -.
Ovihou'al.uM »& »«*« 311*2 TU IIM1I31.
Va *xi 1» S’* C* ’K'trt r« va 1». • st»i • «W»l.téUI»VI.»J»Sl'JXien ut» 2 (COI Réçsr :r 1**-| u -J-IU ).*uei l« Cn*2«l*A 20 artnu **nj»,-tt *12» Atvv «em TU UunK Vslir *140 Stt * w.'i ¦ SI r.« • 2 Cfi**;» 1 lé txt *r. (Ui1 « Orvié 2 ér» Valus S OKI VmS. 2K0* ïa*..Uç»?,i.'V S-av-.
Dtw lçm*e-r: t I * -s-i PeeeuX*. * vj.i-e G-.Aî« -e.-rt Î23V2 liOtn RX-tsa TU «3210)1.
Va «u OVJ'4.1 U SU •» F 5*ci PavéOe S«ï?£ 4* A *î Sri»* fa~a- Sx** Scra-ae SeMWUC Va-r*V X r f«04nc*4tr*ÇJf.î, ru PaS-Varta-n*. 1)03 Ho »c'.éSa: Tél.: OUJJJT l'a éc-a-çi jt*»a ix» r*«i tx S* rvnu or V*: 0. IV}é Cm» 8v« lyref4*n«ritf|. Ijt. Ru l«0vUuuK*-N0O’'«m. T3ÎIJ Pail». Tél : «UUiéi p iobVn Va Au* 123 SU . Io.-1 • u.* • fitVv l5pu« n S 1“ Panta le*,» *21 KaO"}**t 1 23di*i Té» !en «or. Jrirr» fjuj.jj 1* *%rl *t l* i.v 3 :• Cmu n* frrt**t«ncn. II. Nu 4* W»ly
3) 200 Tsircorç TU : 202) tl 03 »[** It h va 13*0 ST* ,Vé» Kr
Ujti . 1*23 • p «d
• ivi • eo*» 0* •»*ç*«-*i • *3 «ii .« 1 • ouiju» o-©-a.i u .1*
ta*m • * • a u * *a -«*i
• wul*W txci VnédTrabUv,*), tiïdéli Cnas**», 25013 Pirl* TU. : «
T* *1)1, Va *ai 320 $ 1* C*. « r»x ta *.* • i».i - r *« 1
• to**» î« *4*ç»***rf ¦ tt aul :D«ç»i fit*.
N*o«c»j* re ' • c*.i -• -*-*î . Vxr.i. 1010* wm*. M«*»cn rçrr«rr i-oleu etoni,. FnlUI Vi« !20X*Vf*©u «: 0f P*no«B*V1ci.l* V« s* Ra.ia, *K)0 Cmoenat Tu : 21*32311.
Va c î*a.i ST l*jé«3 f*Fi**9*| il?»F|, 0*»j .*iç*! *2)*i. S’a *iç*t CÎC*I. VT* r«ii 1*50f' Va uiv 1--ÇI iFooi c Baoar é l’-r* IX «»; 2 TV Sccrt Oava »* *•: Pit-e*
l) ci««. I. nu 0j Kar* nl. Î0S22 AM-nj TU : 332**4 3)
Vaaçea.«50uSr* EajasROt*XviK* S- SCT.
Sui*«.jr* Oo*-vo* Jx-:r A**»I--uSiooîSf ’ iVixrCypaaiî *»*o é VaUîtiT"Tr• 5a 33 y, U sa- 33 î . £0» M '} 2a. 23 « Gu *rer* * ! 11.0 P»r *Sutf«n.
K. nu Oj ll-rcv* * *. IX.50 la li:m»'r Uo*!« TU:TJ31*532.
Va **J- «0 Stf • « rarux». *J01 Kir* . NvuiU rWMKUOftf, • .* !!•« 51» JC C çaiu: !
• «-« Uns Iwl Rc« 0a*Ç«*:v1 î u a.**«
* c.CarxS *uun 2), nu Ui l'uir».
)I243î«U hU»o «iB*.T|l t»N' 3*3 v;aAtr*5?îST* 500* l«3K ei*** CF|*nj| 330* * u* W*' 21 «rÇ »J' 93* lr|»rrarjj T-o-ienr-7M'. M* « v t-TMVo* étaf 1 2:0 * t- * to-eri TN"at «étu'uan*. 332, rj* lMa -l«-*Uf»lHM0é «*tT*l «4)3121.
Va O 'jto* Utv» • *tio* S*v * • **M • STOS»ri *»*i»vjna..'U»:*ee j*STOSVa rem •v-'é'Xi e» Wc*: 1*r»t. Ou. A • *x»On • G**«vao ':*nj'3foa * C|imon*i‘)o u.
* ¦' 09)121) Va Slf 10.1 ç*-a*r« • WMH . Rort *.i évi
! *3o*)l» 1 S*uV«Or*c* Ctu'rxnS»**- v » .* 0j 2»-a « l i «m
MI il Mf C ;.*4*ç* *«'©*.¦ u.» K S*ja • ! O* 1 u S*!*«: n
a **« »f j 30 r u .¦*;•: ‘ îcon« u**uu 2$ . Ru l*t*rt4UOON *léi
TU *2(1(430.
Va Ma- 320 SI* • «o«w tauu «vç» 1* [V.
Ut 1.2 potoi • aç jr.i • iru wi le.U r* .» jar*.»)a-jiu:**M,a;« .Ox» l»»x*n6c* ¦!•¦ *3M‘ Cr*;er,Dé«î n Tél 3)21)2«a parta 0*l)h va ©joui kj* SI 'U Wf©.* Urr- iuijjUu voref Sera *12 2» .-jrirraf!» B:V * r,v-u rrov '«voou UCI Van KO* V*t3j a« * auc o**uj *C* Vtfi S-« .r va iw* SiutSénxa 100 * Oy-f Ot r»aj 0. Tn*m
* :¦: - 3éa* M nu *ure. La Otuiiér*. J). T*S Ou BM© tu ce. 002)
UartaOa. TU : 31.41 4Ti2.
Va 4i*u4 n ««-©t ST* Wiçi SI 2S **}» * 3CÛ * a r*jiî 2K0F Ar- jS»*4«ç aco* léofuowcpcnosriî wofyia i»3* Jtr-Ptrrt Cat.rau. 1». Nu 0* l)*(r r», 121» S»a»te«rçTU :H»aKl7.
Va :rçr*j »_• si Cjpar tc« *S0 '.jvr.i-
• »* ht: KT| r trai. »v oa Saorr 2 Mt; »* *W»rna*n I. «at Ou
CcVuç*. 211» Cmuwî )» Tu kSaoita V«co-ao» * a* ir* • luettao •
Pu Iç trç.
S'«u Axe . Ca X-U &4-U» • C‘c» c*« **Ç» • .Voxa* la tw * so: * UéUiKar; Ortanlo 32.
Nu Oé ïurtj. 23012 Pan» TU *) U am V a Va* ‘.20 ST* • »c*.- oe 9WI crtr-u. Nrtrî.i
U. » • iî ram • •vu» fcr . P vx» • iv* •
* rrjrt Iwtir« 3 200* I SBUi l»*i Berne au. 2). R».le 1|1IS
SlUj-*-- ititvçrj tu aisassaa laaij*aj» SI S*u a*Ma ScoanOSoX*
• tnjtkCirriaa'n CoOiOjjy' Eocn
• T*Ojî*OCWV lO-a GûlS TUl«- rc»j *»* ou» Nco»«Bro**-o
«vuiwu jaim lesy» [rrraft la» To!»'. Y,‘A‘. Uerj vjtOm Tu : 3*
ilia 03 v a a *» 1 «vu 220 ve set *a- S 2 *¦ r*t »* **at 4» *
Cep*.- n-evo Iitv» 'a-Xû *«- v f ST 220 * SéÇVco Unr ttant. O.
nu 4u;u»»- Ccrrr» 03«T,*- , Tu :Si»32» Va*a*320ST* •
•ev.'éiVuC .Ms-çn».!
• aùj* 'ICCC* iVO. S X¦: • CW«r Sc-a-f»
121. Ru W»n:. 5»X l«« TU : X *001 22 ipniH VmavMr.oro wi SI
lcna*ç*soi»t* C2r «çn* Baviuâ V. ru Cn«v»U»-.-. rv»0 LaUar»
ia *»- sa si* • » •-! So »i: • »3* a
• r)«vi.».*iit'*iOrnn Itwrréi te' VU 22X*
C nfC»é*»*r .3ruUéO«rie.7»12 Pan» IU *2*2 03)1
• a tnjruji SI V ***»- rCi *irt i 5a-* Cu-Vi ln Vîiajr » tu
"r-cr. I« r«r*4«Ui
• a Pi » Kl » Oî* i» M'en 1 Vit! F*t©f Gritw». Tu 1). La CM«
24) 00 St-xaue vas** ïri.3?»*j.i•Ugwu.éji• ;.|i* :* u w r tu x*
rv ?*• 2 *23* Pe»»e »* îu*a*ç» K»ru S»}* U*çt t *u. S «u*
«*n«v« • 2 ra*e-ii Sléptan* *0vt»n. 20. Ru* ««• C«r** u*».
Fine *uvr* 2.111» Kartprre TU .
MiSOSi) leutMHWI Va s. *?irçe Oui Va* îa*é «-»2 r se WyvtJ» Cavm». L'aie» Pa»*0»*J'i»*. 2 IçaUrrr
* ar. Bjjji9c*.Iacs*2 Aavoe lises* ‘tA.'.i !i*rx«:'NC- -r
&j»s»ut«CoAU. *umi" OePacrlet 3*120 *in« Tu 12 3)2*2) va UTJX u
Pu lç*tnç W epaeu *tr lire »i»é urr P-i 2*5 * Cmtt-an Basai tat
6j
* Vî*ee-p» ps*1c8.012200'esmaaa»Ban» Tu : 3:2: 22 32* eane se i»n
Va Wa* *0*3 SU • «en a* muer . »ueOn 9e
'Ki-«jiiOi.B |.»1iJi'r)rerjuii i
• naru . Pu .SeCa *3 12©u-*4 , P.-n« s. ’ir-;i Vj-ia: l a*»©* Onv
6 S S « 1 le
• :v* 3 030* FréSerie P*ta»|t«. Il. Nu «toenar*6ea., 23021 Pan»
TU ») «621?
¦•a 4ar 120JTÏ.UIV OU • *X0t-J au iMun. :ee*e.*i Ont- n.i«u Oéiu • 2 .ctVi»» iitu jjk * JMOK .niscsuii nu AJU*. Orne üa» l sn TU : 5122H12 KrH 12 n Va lT- *. U0S1* • njn « &J9J • -C-Cra.1 e* if Par»» . » Je •anpn *. Rxr -jrf» Zaar
* 225 latxr *»: * ** Ge-a-3a-*:tv. 1 rt-nu Su
Part-0*»-C*«na»-Ven». 0W0 Ca fl*•*!*» TU. : 9311 32» Va "cr va
p*0 PXéi'rç Par«r 3, r trç'a au: Sx,
• trver«o«ci*»ue (00* JeanP*n**inelin
• le»Pr*i»Oert-»,3)2l5Pu}na: 121 Uji SJ.r S* 4 tel 9-• PjuaSe
Cr«js Cp tf 2 !•"•» CvO 2 Re» 5tx»UA 2 raiu 3 SowO Pu ; Ptaps*
SuU SP(9232.0033S lirea» v*»SJ0ST* • u »it’jpiu i •eittcu ¦ 3;
* »»t.2«t«» RXUCC2 limera)|.ier.eieri,-es oetrTçrr*'*ato* VVOj
2V'. « RmiDenUK Si t». Aune Se» CnaU-jnui». Maro Bunt-Sl- laçee
TU 4)1)2*02 ïacrçrs.icerprs»ASI iî f tirrvtJUKV Po»i*9»(SjX
GarS» T» « S’a» Oile l nne*»* Cj-.VUl'. Ixr- UllOU • Gio-r}:'
Co-a- Forais. TvrptéX *1a«T*r*f.(.r,ru*Su Ci R:ui. TSIIOSarr-P»
TU 3!»3)at5 Va S20SI* • «en*»i cpj*j • iru-ora» • iM.en
.-rrutuox» Va«w 5C03 * VeoSj 30»* Va a t PC T . Npnv . Eelr.*
S* » • BVJU SX .
») uî V»»v 2 C03F Venjj 3 023' Dé «S
B. vnun *1. Nu SéFlanJr», 21011 Paru Tel 40 332)23 va .«j «soxn
-avr»'-* v "i*» -1.- SI Pauec» l*ta- 2y Cu.a rj 2 H t'a-
tijjnî d Sr-ax» Sa*î»la» CK.*4iftciriu-v«i Sïi:iC ri 2 *or«*»
©ata Mo ej Sv-rs Bacu t.- PC C*rf-eliX* 11«* TU :«0*121.01. va
«er tev •’X* $ J«J ur. Gra-n* ) rc i 2 COC*
Crr.»! ruGa»Ué.l).nuMiaCUU i*’é. 22*» la F*rî*-B*»i a*0 Tu
:U?113IST »2h v«uj'e*oruji»r«2 23*»»*p«c« Paiédé (rtr* IV«f
Cprr-a-sj S»r Sure» r.rçf WetV uc 2j.i Jr. :*!•
lv*».isr-*n»e J»a"- PM«U v*n)*t«rr» 23 nu Sj Cr-Celnetlé,
5)233 Ma»u-i TU -20 3 2 0S12 Vî» A-ça S» • mjnv coMJ ‘"Ai S •
*s *« • A'it* • 2T 4,1 ervn** : Beat*. Ks Cai • un .r» Gra-«
u«. Futru’ereî' 4W3* Fra-ekTéli,
I. C*0I 0* I* Sarjurlir» 221» 0*»*» Tél • 33 32 W 2) Va Ct*S •
rçratr (Cd»S • 1eO*w* K? • frms ûm.P.-wCal*210 ni
l*tw»*ré»t *«'a' Bâ1» îcrçr» i.uj 22»* Je»nPur-iOa-i J,
nuleUt-Amnj,»)»»K|Ut» TU. *1)2*331.
Va .«kl A- l Gc*3er Ail. TV S«rs BK**rtal Dm**1. Tuai CnO Ha~*r 2*X l Pu a 30*4
* »» va *.»v na-uv Ceai *S0 * G.ila.rr» Cwtu». I). Nu Ccro*. )li»
Gr*-o!i Tu : 21*432 24 vau-iA-ç» PaiaoiCafaçe *¦»»:-*» Uan«
Uantcr Lrciiv Cm Pr« *• Pa , Parai «*» Bîirç VntCx P*« ir--ePOI
e*',: CtuH 0 3ilu.UG'tnSaPlan*.bai A) t'.J l A'niil», U1M
Tsi cn TU . *422 *4 21 Va 9.K*a-çe *«it.- A*çl Cict*«cerra» »j*
A-.ça sa*» a ta-uveca-v*"» laj'ir* Buanjar.
U. nu Schol-CrfU. *33» Heplytir-Uim lu :
* 3 Oit) 32.
Va A-.çj 300 - nvnu 5*2 *s • *?w nvne sç-a. Cttr.i a IMF JeenUjrt Vi-ee',.
II. ru A Anlxin. *2110Clthf'a-Ca-trn» Tél ; 4231 21.1t, va t;
écran}* rc.tKvA«çi *«» A»ivj*u Tfri s*.u v Cris Gétmam. 2),
lue Se U Fwrane, 31 la CwuSI A*s-* OanÿiSXl'l
wri'l'M’crtfMiw UM J Xf clm »?* A-«j 20» TR. : 15 3676 51 va
Uÿ* W WW| I «• rXiad w A-e» MCI v«*y i' 5F vv-o, iwr jsmucwi
u» FlruJ***l-JuB&l S*63j3î'» b»! 0. 74.reU» k CiK 6». KTCO
fie* Cuti!
La wtow Vur W3. «onr sa 4. Ko «o rxf Oie.2. ’SU-; 7»F A n«-w ni*-» ct« iiirw R au mw* **S cer cr* Hkh leu*H II. Ru» Cxjus JSSOO t UfVU- S*r« 1H 41 27 7)01 vap* sou CC4 x? Pix*t ?or tfvxi hxvx 72F Tuai* 0f A.!-*» SOF Hi*»S 5m i M OH F53M1, IMOO SI FV«t*.
Va CM • cc«n Vxs So**d R 1W . Wtt x: .1*0 9w . •o-t »ji -Ht• £|1K» • 3»» t • r-pn-jr?» UFÎ U’ • »•*»»• TOJ.* loi l» IXC i* Mt W* «X 5500F C .«I| 'I|I 9*4» TUMl.fWo TR 5151*7*0 «crm9*
III.
V9iCt4(no*)*1S4l «* ew|.«o*.r 7.» jr.i y y*ji . 10 ot*» . %nn • cm H* * rWUWl»H«M W 'K0fVaaj »t iO CU F« C'»i:n0s»e *'c*rt xr»i oui
• eu *: U»~ Irn «4 OuolUitlX»»»* T44 1561 5 44 la CX4 . »! ,m .
U«*«en corry Fvuçt FA;
• IC4U l'OO'vIM'iWOtncnW.lKlo XV. Irti*• I*Ixl»nMtta*.MF i . 5 SX
F it.nSmen U tr*nn«u*trjntrt 545*5 lv«l-*-V«ui 1 4 5927MM va
ASX • i' "wu teu**s 1C*4J ¦ 7 AOM» 1» Ot* Otcrrtrt «OUI QMTM
5C00Fo, Krrç» ce r« Aan ST îu Sî: • rov»j ca -* nccrticucme
:aaMn«RiiûW vafW.î«.M. »tHD»njl-UJMuJ,75C'iP»n«.TR :4245K22.
V»CC4 -21 « Ov»1J“. -.et l«J.! 5f KccuJ ».m 2iainXitai,»'a,iaiV tli o tt nMX «f 5 SMF i &«~7t jtrtf r*«aA 175. Rut pj UcOuC'*-. 73l»Sl Eitrr*- OtC -t» TH : 71 54 55 U »a Ai-fll M9 • V u-O • '20 04*6 f* aoyt n ' - -**u»i • »¦* KMU 9-rtf X C- • HtCC'-.'onOr l» 4X7 4 9» F 9u U.M C*« 5 SX F Supft»"* Ro-MR 2 mt J«»I C©»*4A 951» urtm4.TR 4i:ix:iK*-Hiift . A A*e» 5» «n s- H co- R* • rcnvy couru- • C*4 . I.ww r*T«r» 500 Ka • 2*"» Ucsny . JCyKO
• p.* o«Wr«»"»| • iCttam ;Gnprii-* V.ioy tio» «; | • «WtW 1 J •
Rjve •’r.jn .t0l*t.Si *TOi»1t-* 7CC0F .*»- fjj'.v* F Rtltr.
147. Lu» 0» S*.». 62150 BoiXaj**- Bçurcaul 1 4125 M Si icm 11X
va n»i*y ceuru Cer-ri»»» 1»l («.cRt*-» 0-i.-» 1 SX F SnMu Uur.
7. Ru» 0» U VK4j*i». 75011 Pjr.t 7»* : 40 M 0142
VavrerrutpuiMAt irA-j- laHrpccc-my Kr .10F CrwAwiS'i 4 »»F
OrtMaruc»
i. - 4-i- Fiirlj» 8i|0lM. 25. t»nu»
CV. I.W1»! I52IO c*}"r TR : 45 695-5 01 Wl ,*ut crçifci 4 A-.J1
»5 f wa F:i'» UX41V* CÏrTJ limva. Ftusxw 2. &*» B*« A- (U-,
Ui- ; Va-lui- Tria» C c •*-- ÎUuS» 0r..« .llCr4'3»F-.»:-« W.
AJ WCU-y i 11*00 T»*IOA IR M 27 44 71 va CM • I«w 4w» ISII •
Fw • flUOI • WtruO 0»-1.rjfum U1X1 I5MF6 M» Suj 52XF OtrdPUT.
US r*»e»-On 65145 lcrK« fR 4IU7IM .3 A- l 5Û3 2 SOC F Ltcrj V
1 • 4-..J I KO F leory r- 2 15CCF Ce’J4».- .O.: I 000F
Sça-waiy! 4X* nj--rjr»» 1 SCO F E.-»--.©- SX F « «rj-.
Vrs-i-» 0*i»4R'. 27. Ntu *V» 541X Îl46»y I»l :
41KC1730t1IHMl22V- iaiOJC«V iU.i»VA*îl UwcbbiIF lu ht-
vvtvc-» A!»i» îf» B»nci. U p-jn**, 251» Uruika TR : 61 66
4555 Voi A-.ji SOC •» m ttr 401 SR W,. Rcvvtur COJrj CU1501
?«e» • -o-trp-. F» . 2.0TKW Cctri'i-i-ti 4205F
CnWRi'I.lMaOi’ Ut-MAtv. Filte Afoe» 7R : S41I274L .91
Cr-jra.. pu lr j IX iu»vr îupr SA
Ocxnio*7'u S»*c'.tOARa o*V«rx r» C*HI Hfi-jr Orwo».!»- Fctacc
BuK*lA CWV Rar«Crï»r- ICO F a»:» I» j-R (»l:u 50.
T*1«P"Ot 1SX4 U -4*l « TR ; f1 77 25 il 'aA'aWfc-wrwEt.w.PMirwu
• ! *»«.¦ «u tt 9a-H . Rury-x tvxi l» JXI I X0 F 0trur2RRr
.52.ru* 4» I» tlmll,
14) 05 V«»miW 4)2155 41 var*-o* wv»-AiliRiJ’i*v4’0u!
ST va i-u. Tu- t 3S1F ; SX F .• »'0'T i
i. tceiVK* AxriFua. 5.' Pru -»Vif :'iRl.
75C20PRX TR *3 MM 11 VaiVf'Ri CW A*a •.« x» 1*1 îr. W-r Pl. SC l-XF R.r-. 9.ÎCFjSWc.»1.uy SRVTOtnXOMRIW. Th«T, U»-r}-«v 6, la 0»%4RC*Xf« XI70 SVB»ne.iarS*Jt TR: 54 47*7*7 «mllli l ri F*-i-, etfotrjrcjt » «c: V»-. .« yi Soi ?ÔFTXF • '«apy t-uam t r&*cojy*
- x.îo-irêÛXW-'O’Uvfwt.-PipiVSMTO . CurR 1*1-04 S CCU.M Wi UM IC
ILU V:C-« . CCU3---4 . 0» -R«r«rt» • VrW 52C :î--»4 :i:*.-CU.O»
Plulin TR. : 4: x a :s peu» 4»; Va J*.». I.-T1 TAR w us* x
d»*r» SH CdTixrcrsvyA' jSX ! »v.»V«V( IsprOj
CoemFF»6«o.»IIIOARu TR 4547 1921 va.ujosy Vixi ün*«ii Su-iDr
Ccfn;» S*-*t4 2 :cm • 3 a-?th 2 f*tî*' U1v.
Sw»442P*. IXFs*t» vaiR-.u-XTiltro B-a O* Serai »i X Pn'oV H,r Fuo S0 FA7MM0 lî*-.-*» 2» r « ilVU'nt- 00r«» U51ÎI.» Pi»-S!C«o».r TR : 4* 44.74 X Km m va ws 2 WS es: • o-r» Htn» Sr S‘l 2 • r-O-'-n• . Tvn WS» vit »*f»v • CfTXli .
¦ SC C-»; !ir,«-1 x«rg 2. UraI ; F' 1 4 SCO F 1 acm» Vrr uçaVu pci40» .?* Fmcc*t U4JM, '54, ru» Firran» Sctmix 5(000 CMUi.cui T»i S4221146 U R-Vav3K3S.-r«nM.2XR.. 2 SX F v mv* VVXCX 1 SCO F Uj-».- co .- I SX» UVR3 5SC» FUSarcS»*T * WJM 2 » 000 P C**v: KO F ruvxrfl m*» SCO! UuwUoaW *X» -.4X1» TOXlRitOi i l- 0ii.tr C«U4lr. 02- 'U» C»ïn*r-Pirl.
W1»Fcnt»nrr Mu»e»» TR 41711117 vacutxcmtfJttR? 1«a,6prçi'PV»R4 la.-* uim-jnit IrrrtOUr*. IA RM Cm U CuitU MOCO C2W*vi» UtiRiI IROX* . 3t* tUMH «K . F )J.'*rl2 c»i 5 va »c*ur a «a ..iR-* po-- «Sx • amu'.
Nry X0 pii u au • irvpiw u r
• Jti»î» ?k'e* t» »-i » atctrrt irvtHint 5k»i» • H:n)*»ui TR :X
9402 30.
Va 6*3X2 V&M1S • -O-tr*.. «90*1 iPrüji Soie* VMM uni . Urttr*» • W-'.c Ujj.* .
Iv»iiP-nj aWSX2.0»*iîojUSi.i: 1 l«»a» 2 KO F. C»RX7« USX UnKi poy coaiocrc» îmawl B:u»UuR. M. ru» amXilart*.
)7?XSl P»fm8»RCtrî».TR : 4714 MM va *3».' 91*1 Put» »» 1*1 toi RIS 1 SX F » MCOI r-*u-*-:‘« an -3CO peur USX R»r*i9 t«««, « »'.«« ftnnt). M7X CrptVUl A-uRit TR 72 54 15 52 Va USAI M Oj. Ccrocomiylo • s*-*vi 2 • Reoir v.tout vmtrtmi) mt oor ISO F Or*»i Uni* '50 r Krçi ViWj 2 ZX f Va «o**~»'i pur ty X7 r u-vxrut. -r»*!
»1 U»-: tlitira. 150 tno t» u v.ur.*, «n C Î10I) Pim TR. : 42 40 46 W va WiX Cror.. njMR1 ceu» P-xa • »o*y Ru Se*i • riveu. Ro-c u-1 p.". |*-T»-.1*U
• -xi ». Te ai*i. Enaem »rr« v**a P'i KOI C-irl*i t.»r.J:o II M
ru» Or Cl!
Or*tt».r,tl)Ml«BorJ»' TR UXX45 Wi MS« Ft.-oi I.Wi 1250 MC 250 vfl -ttn* ; Oxitt.rOMloXiMMeRrMUTtRrae» l«60»
* *. Mt poi «u! P.. 1 eve-n-t vu» Tima-e.
PICMun n 2. 2226 S»us»l (5u.ii*|. TR : 1611 «Si54 4) va )».¦ usx w» 2 Koç» vu», 2 (oyffO! Uri-Gti- 5rr»4 vii-i i IXF VRR.rlRrveo jRlrW.Gms»S**0*1 Outil S-tSul Se** Ujro &a 1 *X F Ai»» ll:-»n. 202. Ru» Uuru-Cln!.-» 1C20 Brut* » TR. : 02.427.21.13. vaK.’.ea-suemuSX P;-.KOe'isT«i.F:So*; 0cvv 3i&ji»îRe P-.A7 XF Cnoc« ;xF C»*4* Cren V20 iru Fv-iR 2S3 F AK» K 3XF .RiiUi-c PtlA E22 ru» Ro ROt-UV» 551» ICITITI» TR. : X 22.05 13 va.*-* POU- USA » jri rsmw, te» J w* 9»riu* Wsw Thf,. 5 ru» P*r lol*»u 4! 100 Sutim. TR : SI ITJ1J5 » m 11 h eu ptruSr-.! I» Md'iftL Va*!X»rr*-«*Sor6Fft'lC4! æ *rï3a4nul*yi
coipi'.s* usx vku. Ttts fm*o. Eü« a neeer»-»'! 'esc* «91**»-! Eo-sro* »*«e Ui creUiT MC«c7«jj»jCue: TaserRjetHptu t»rr K0F*fiRitk R'»3»A«*. 53, ru» Ou 11- Norint*» 55540Ir.ith TR :XU61»5 Va W3X104 Fp. UCRr K7 • S2 pur 07 l*»l 7WF Cl-eucf» vue VM.+ X0F FI Sert S*ur-l-Or* Ua.-« cVCUoü K-fl-î-r*. [jgm 1R2 Ge r**l nJlVl»)2 -»FpVo |i»KI ArotiiUrU, 13. W»« C*i f.-iR»». 3*190 Cro 1 TR 7IM9I 4»i(*»l1»h Va usai So-| ••OS: 1F. Weaur ? We». R*i ’ *-er*..pu.lK7,|p»'OX-M lSMFVaUS«2 P’. A M 5235. 2M irtr».i J*ui fart». 91*1 2 SCO» PiieR Cent*. LéuOpK» a S*!.-»: lllX 0rtif.TR : 552145*2.
Vanix* Se*i rPjrcuQ». Rpwm Plot vw :
• 7 vi p.i «yu . F i !« R C-ki 2« 11»ut -rui VsiIvttrumtmi P-*
(ûO F 1» 13.1 Jat» lAj-ti. 7. Ru» a 7AU» 3I7K OlIRjRMLTM 61 70
4* SI »c**i 1* h vaUiX94*9.2puio ].-i...2|P|i!n SCO»
îsR'eraco'MCW T7iu*iCrcki.521.i.iiu» aUirrjutt D5,1300164irt*u»
TR :tl Jt DtT.
Va WSA2 V&S21S • UO*y *.VT« 7» Ko . 3 «•œ'« m pu. • i.-« ; tx* 2 KO f r.«iCir PR1*r, 17B.ru* B.*a»u. 42X0 Si tURru TR : 7721156* VX VSIÛ HJC» .0*235 .pu uu 31*1.! C1UUC-.1
• RUrM.ntWMcngirrH " SX F Toi ft nSjiFWMcoma ÎXF ir-M-M 2X0'
FmeAW»}»*»*.!) *v»iu 11- UctRKr».55553Uvrtt TR : J4U51 *î va
».* tu usx «-t 'jpi tt -c3c»i t3u»»t: Pano* Ar «t-oi Curr-O
BtjM Om-o.
SerrrtRfs-ufter. Fji-j* S» i Au-371'i.t K fv. TUFp«e»C*ao.coy’2ert3uir H»r*»H nu*«* Bm3J1 7. Mi» !0 -o*I. 177» cwt.1 TR :471l 11 *3 Km 11 K va Uix Soi ?6'20F • tu • a«e*i 1 «nous» 3 0MI i ri-n» NUS-U' ! SX Utv»j CCV* Pi -a *S3S ' SOC F Fr»*eKt u.'tr Uuiu. Rît. Ru» a P»«r 7X72 vitimu !*r* TR 5I755261 va usxi v-SSC.C ax» »e*u a auem « "RUR 7-HtO'RK • 1»F|VMapcr!ar* r«i Cvcns**» Ptu. Lu P*[.'f *1 o 51 C»-*J»l IX12MP.-I l!»«***r»9» TR 42*115» V a USX 1 Vrc U KO. L'O'.-n-a »u}u4M Ckkt 722A.unxo-Rtt *-•.UueiJtr .ipitiw . Ma* S'cr . Mn . *J eww *«rs* x McùpNfi II litvi 5 lire* «u G»*«r - JCUtR
645» •¦-** W U*r*t IR 4* XX17 0» 116*2011 V » US12 V«73i • met. JCi*o • K7 ,Oj Un tor. AmrxUR 1. U .r-R ieinUixc* lUiir 6iCA «3eoM Vjr©*»A«r U«J 9X1 .a - ffj f~Ol-e-»-r KO F *rru*
J. r.» Ml iMMm. 51110 Ctttil»» TR
* 7.7921*7. vaUSI2121S .4w »rt*i» • lui • f ,ro .
IrtMU.rp’.'mCjrir-'QMwaurM uï I • 2 •Riro i • USA Kr* OV» 2 • 3»*ar Px'vr • Crm: K • 7xe 'ua - »romj c-rUR U9M-300CF Ov3 CefR I.'R S» 1» Cut-ud-A». 7X00 V»h».-ri TR 7i 450741 va USX 64 *e r»*K» !-c r»Jt» • 60 *u SS5F Ltoy34*3VO;-2• ¦-*•**.Cet.»_. »X F [c-r *»" . Ex*ti • *j tu » v*».- a
W. ICS:» Vira 1 00F I «Ml Ft0«nc SaAtr. HEU3U VXür». 72»
Sl-niou; TR : 61X2551 tpm 11 K va ujO Sri "ÎF7X mc mnoi
tr-o* S'2Ki• Sw • ckïuJ*! Pm :2S00F leuiu ot uoru tt p»Ri*n
33-î»-»*ean»m»-.
GrtORf lAefR lll.tru» 9ul*ÿtcn. 1216C*r»n (5i*1Ml TR :C227XX.i7. va r-pr-y» Pllpt *421 US» IS2F IA«* :o-*u F*, ci SS15 :Kt. KCF ,i3-ç**..»-- USX!2 Fi Sort S3F vrcniu -X» r.-ij
• cn;2 KF UTEa* j erieru*-. X0F Mir
* U7 K» CU I *-• ' 32' AkllMSTKRX
t. » ».*m»Ce*ît 5X72 CeUrü T* 45 M15 75 uaiu VaUSA2 1*32»
Cnat7H.iT rr»T»faa'
* -7*t3x«if 1 :X * IrmtrvRCunc«*»ia 1*.
W U II lrt»rt» t Fl f!«t-T»vt «t !.' TR : 20» 15M UK-r . A c*-.û*;r«l J US*.’ B»vr Sk* 771F Ur» Grr 145F Ih pki 255 F. Va *-lu Sxrrjrt: U|iV|!tuUSl MF mu M)F F*nM UarC. I. ru» 9» U Ne6Ue». 51»X V»Mr«i TR X MX 12 va V-Cr.-ttu VWC20 Fvutt ! MO F » crj-i l»C*u Ci îiu Croi VflK 50: F u»--« 1* *6*. Ru» 9*» Beat. WWW «u Po*V M*U 54Xl»iFU'«t TR :41 76 X 54w**i I» Usi22. .r-ci-up.r* ye c. IX F va rxxrttt SUS i*2t H«F UrjC**t2 420 K
ll. uc U33u» SX F Parue» 1*3 1, M C. u F~u;p*9*Uiu • 650»lien TR
7*270»M 9»20k»21K Vît l su C14 • VI. -ave . IV Gin Cple?«r •
a uln d 4»i V»n I I*!-* TVT hi-te: C»vi 1W« 0*3 LU. Urix‘ i”:
• -o-tr*s*-.CJTv-n l«U! 000P .0*» cru *•
Lm»ueP»ned5 PP«rtr.S«333 SteUt-i» ?d KMUII Vît ctrx» S.Od
Ortft S « . 3 «vi ,C*cu s - Don O-i-.-Ji liivi-irtliv J3K* i
ateu» l .u. Steuc*. I. ciK» l»«ApdL«- IV-usrt l«:cc»r v« TU
KM 12X »vkr«i|i:i l,Wveoj»vf«V 3MO** 5*e«T-f Vil M» «O-tTM
r.i vt*o» iv, a 3CC F12»I f4*«tiitn IUMwV P. »»*-u« A, Mf«
t 14tP*-:A Id 1(155176 va V. C lij-v • J e-1 O-ijcr- -O"-
rr. I. OVOl JXC H 3*-» if'PJt'ZC'KX I 3» F I ütiN
inxtCdVi.iWiaiPemw.'llM »toS-rOineO*-Sd«*'Je. Td : DM 13.'S
tçm tlh» va ccr*x Nk • i tv v~j A»-en D* ,i • KO f V1» Ik
Lc« vjfi 6»i tVîuvi 3 39»» Azt D*-.s . Vsi Auertt P-i ÛS3F jo
Va J.-.v r- cOT*ro »v( = Mrt
l»s »sîuei.lt.»»««9«B«fids4519CS«fensîd: 31(3X13.
Va'*«FCf-çr»»-J»t9ci-*'d. F u» C *JJ S»s Sas 3 Box, Ws* Ivm de i i«en su ji-n*35K F F-asaeBvxrv'- Pnc* Vittn*. 11. »•»»«* H«-«l-B»rSutv». 3P5W IVçjiv, Id :»aMn B»rtrO»1|K va; frji zoj V»: PC l'a** Fas*a« D « Uü i-i fç-s li»îa,wysa»Fir KOFb«*oj SOC IV-3 Kna0d»vîJ«.11«vi»9j F»» 5MOO m* t«p rroiffîj: V» tv »vi t*K 5 » P* Sa)* 7ij«- H »1 5t»f s T,a« tx F-« «• !WF «
• IWKTVI fFXl Vxnwiatry». 3.
Ru tnl»3«l 0JIXSlO«*W. Td : 3) (3 ] K V»Si *G'»S.«rJ. J-KF COKW.3 1 3K0« Jj,lîlivj «OF kZKtn-j C0 33S* Ca** tci • ! ••. • 13PJ i f*t* ;»H»y j t »v* Or»PtSlvIv l 13!-:C 1IVS» (d P3M va 10 9» 1k Fc J ay» . 11 rvHdKr M»»*» ü frvut 1 CCC "P carn kvi i cvw ;»,u kmî fv v-i ira-u-».- P-. -xci ) PsVf rsiwi'jf «..* » Crjrai a-f-i Itorflfrî, »n*vi» C XnOr- V»»s» p:î1! Srvaiu td : SP 321330 VadJi** 1 ‘ 3KP Ccri-Ml3,sxtl»'iriJr'
* -• Miçi 0».t artt Afwij* d Ssirca de vjm P«NP 3. Ru* Jd*i. 3MM
L»vît-.*»j Id M 61313) va».iCC vw!.Pv»jSr»e Omriit lr» .*tn»2
S-i-ÇiMbtm -OXP Vaiiaa.d.iuj :i*n î«*i Vin Set»- Su $ c*j»-
5cii3raj.ii Ct»- loi: Drrl C'A' tt : Cn* 31 ru» (uy-mi. 93133
Ht, U*P*cv»*«vi Td : PJ6PP3I3 va .tl«c Sol-n : OF
k-rrzbtix;a-.‘ 3îvF lis» lu 390 f Wy 3 Court 7«nM 200F
Vr»;»»*-cîl.v «ÎCP Ar0frtci3 3Mf l r- Si.ue.-e.Ura» 3«p 3r» 1
IPC 3»p 3:i.uSoi i» P JeivUirt Uiîi-î. 150 5« t* I» VU«o». Tse
c 35011 Pus Td : «3 « PI M Vas consatN*: SxuG’j-i -e.x sriro*
i: -e»s . i ;o3 . 3 .«v» • clM »iîc P-» 2 *00 P 1 i»i«1-»
OIW) Mli.'S». il, «u» Ciwi».
Ots-i: jlii». 36P03 SlT iii r iniin. Tél. : 2I2S0P»» vo. | rvi Ve T-vro-aiJe N'i Son. Ox" le* CM» H Q. Vtp irs» rt Prj 0» 130 F 1 3S3 F Frur Cite*. 1155 CHAluvu (Sun»«l Td.
IJP1Z1WT33I5 Va co-to-» '*»e «C C»r« •.' »vi Mu l KO F fk«îi v* r 2» f &• ««¦ rtcr Crui î»f 5dis-«n F-••j»». «uvlM R»i"r lOul» Dftr»» 13179 SlAUiun Td.:»li0 722. Vîi lire PC t"e-v • i,«ui Seeoa Tçw 6W :PiCr»- VrvwJrr« Td :»S115« B»ce*t»BiuJ 31000 D»»* Td :K67 3f.jr ftl»3 Px lu) l99»IVi'di-injCr« «Nîe U IxijrjrT. «10117X! F. n»n Hr?jfi». 3i.ru« 0» U RleuMsu». 13115 S!OK Jii C »'r« Td : *4 03 W W Vîî,«-.iS":,5Fr4;«*Soo£*' !U-.*to SiriSen.
A*oîC*iv.«Kl Pu *'Sf»3Fd:50r Venus*
• vi A-»K,W:rOdRa G'r.-tr.P’î'.te-.ed Wa.V- Gu-es ,t:i l*ni en»
1MP »1 iJvf. Loim» neu ti«n!,30.r.« Pi»ncra,J5»50Vil«i»tit Td.
: 314314 93 Vis Sx-dOn'i . Rri dld 40M fODM w«»!Crt j»»Giwia
*»p v xi j»r.n
* f«xf,d« XOP VisCM|ll:.lM1|hV»tftM ! 7M » J»uIPirt Uh«f», ZlOtU
Motel».8I»3 UuuutTM: 63(19011.
Vai-e PCCrçr» .C0R3U. «*¦«. J -w» .il&rt.?3,»j«»-iP«iC3îK:Ul«!M 5S»F Pis Ot .«ne W1« Piscd Durenn. 6. Ru» SI- 0»n»,95»15Sjme * 7*1. : H11.J3.Jf ipril «Oh VedK 1 SOKj . C'MT’Scu'î • Vijlf !• . OvjHri t KO F • as» (“j*»»:, Icvlt RminS 311. : PS M 53 35 Vffs Kx PC Csge» • ,Cj9K • SeW.CyVX* • îfJ.i Tri : KJ1DÎ1 1 ÎOOf Ee‘a'9" Fç,»-»-! Vfï ; CtH-Os» Zviv ».V, p± U*-| D-.» fnijjM Oit. Rp«lî»s * ISÿftm. Mt HZ. UîK«-e«.nia I3SK Fra*nc« TH : PZ.3031 M » finir 0« M h. va $ j»i Cf«*i • Far en S cr i Vxf Vis ».| fi« ÎKF PM» PîtiAS» i»-: Ei*V»-. K *".¦*, Siü-I VjV, 3e-i- SptPStfes PuiM. 33i. Ru» PuAViVfy.
3PPM lu-Pl TH. : 67.31 _30.7P. va •£+¦ c-i‘1 iok wi. P «u* ip«j Cvos.
œ*ido* V»;-'. **19 tlllll'l . Piïsi HK lr
• ArW» • 3 **• •'•¦ » »«t ’.r vl)Vi|* î SCO F OiV-xr» hirtl. 3.
Lu» 0» P-Jpj». 3K13 Pull Td : P)P7 53.31 ¦»K PC f-O-X . CP'»CM
• J ,M (Prtf, • i .»ui • pfViti ¦ f p-j • L» V31' nt»Vi SCO;P
Udios 7M M 3S113S va c G"»'! • j i» i • ni-»r» i ko i va-.
S»;i • 3 -rtîn • tnvpd • 0 «vi di i-**wr*l p-t KOF * s.V0i: "Of V*xv« 3XOI OeiM Lille. 22. Lu* Fur.Vli». 53500 Pi-ta. 3d : PPPJHD vatersc* I -I-OJ r- etvnM • 0,«o iSx« Mrc 1 »! 2. T»aM 3 vOA Pvrvji Cvl. Ci USA V«*»‘0«ir.T'K**-oFrU2l LaSvC IPCOFVnr» Mdil» ces MX C)tll tHin-;, 1M2. Lu» Ot» C«ol 393301» UevM AiP TU : Ji 31.(3.11
* Çr»117 h vajr.i V-OKOJirt-jr-e.i Z*0» 1 2 CtV9r.ui
i»l3.&-»JusUi-oBîs!d3.l'î«F «» Titsi'tl: 3P.»vit"»MV»»v 10OOP
ïiroj S0«Pp.K is 0-5«* Vrtdrft 2W, l» FlilKU ’l» CueMr»'.
DCCO lier. Td. ; 313510 2P 0* 11 h » 30 h 33.
Ijik-kM'-mM fjt . ! R .nj.;rVi ' Ion *US fcr.S' ïilM ICC0P fr»xL Vÿd.
Rstorne» PislTM, tojrrul 2113. KlM l» |I«- U*sM Td;*3431031.
L ra i V» Tco Gvn . T»Bl» B»» • 5x« Wuî frtl 2 • Vl* WrCrt MC toi* . *9)1 C(rp9 uïMtCrtdl! Vmvr I5KF V*n}A;10C«F VOS uv siopirms* Siidir; ’ uliii Cpcrjts GuBTun. 160, lut Cruroo-nd 75010 Td : P5 M » P30U Lira (u .tM'K» »a« llh Va G»*e kl • e» i* i Date • lOM lr* • C-«S . m» -fit» •jîmi'lir Ini Vî Wn: Viw ' 253 f Vd 9« rr»3XFd»00C« Udieu Jau-du i»j 7S8t5 P»rti 3*1 :12S9(4C4»(r»t1lh va ip-msj • nter. ;) i*.» p»*»- Urj*-!-
r. -* Cu .Scu-l'i-o: «s: I.KX»»»r*|.5o-.es «•sim (O V7 m.
r*i «n» VnUji. Ossxr.
- isnetodiwi L» u.l«*ii**s toi du .3600 F !
C-e-rre Uc'Ml Ce*e". 19. Ru» PuW. 9P3M Bcnr*ul Td «J7.-Uli va lirr»*«»} ! Oa «01 •:».! ISOOPeSxr; aC'IdlTMloi tr P»»nFTinc*Wcd*s.K.rut tvîxn». (5500 GresM Td : 31*550 W va su» l.-nmi: JtJ- Cito- :«v v * iKF K*«H Coil.oi. 6. Rj» P-05M. 71.1» Tso- ivl»v B»ns Td. : 55 33 l3P0*tr«» lin Wi en»» inw» !CCf " .«i ifOPppe»
• «û»:.Soer-o-l»i7 IrOrlOuc; ’-u rtSft-3
2. Cor» ¦•inj« v Su- Ont &»jrtil Uro &--C. R.v ' PI». Ar,r P
Hsvr» IMMrL
3. Ru» Ou C»n»'»vw*,s»-e. 13003 *) . 7d : 63*417.11 Va Wans: - •*
«va Fa-» éox-« Oijr 2 Zttti 3. âre Zvnros. Ui-e 2 k vuu 7
0XPe-r-7- Vi-Oj 3! CP »lyoriu :irtA»-«
P. jcuir:u-» 0» ;j -r-l0üj:i-.s'eurSr7uf va V-»-*. -t&r . »ij«:
6S3F Is.vi :• P,-jr 13JI knv is:f Ui-eZ KOF Gjues } -.50p
u»aH«d i»f «Ct-n*- 150» «u Fl» 135 F Gr*9.» -p; F C S1W 'H P

G. ' -MF VlLamj» IMF Rere*»Cr«4«r Z30F Pris a 30 s 55 le-i: a. «
3 |»UI GdlU S*u»»M. S T. ton*?» Pusre. T Fee-*»'. 661 Cl.
05333 Ma Td :»*}15M Va i-rne*» Wa . 2 -nr-i . 3 utwMi Ire»*»! Cuv«»i« Pti A-n-.-e Oj n&ija 2 •»aiïiuiw«iisœccc-C »j)i55i!i» lj.1 i X p M -e.' Prix» Urvree. 1. Grue» la, McvnsepWdtf. KI13 Td»»«rivi Td : PP33 05K»o-»i 111 va t »Ts«o, . Tri» . .‘pi . SXK» 1 1-0 ura 3001 VoiVrii'.-m üd Vrccww Crt**X»3
3. Dvwoç* IH*:.» Il Îi a-. Sy CPC l'.l W IV«aU«*»r5ow», tl.ru» a
liw». KM0 Usmov 1 7d. : JIOM SP Va.- u-c- 5 ic V'V-c; IX P
Pcujucnu w-»-xipi i|«* Hd,*r,-»Pl*0re;»i DJ (l.-T : r Uro»
V» R*-.-eve»s»sîJSr 9trti Vatuiu Üe» -Par •'! ['.-»-c».-«M*
Pld l erre 1. Ru» a te Cm». IKK l» PrOtu Td : 13X69 33
VaCia»rca:v»es X »*K*2i,s» 9»*».cl&»d p v« iTd-«. Sx» i »*o
Lus Gj». Sou Sv-» ; P-.I 3»! Muj.es Jocc-eM. S»n»«* 1. KOS
Ht.e-JtiliS.uv»; Ir 03P1X31 Mil va-Pnrss; M.S 6»rirre. 3 e-1
-.*• Fe-a Set*- Wd,; Ba d Stcts Oxf l*tj urts:c--»-j; 1-X :
Si6ts!eiCer.l*i A ju»r-ts6K O.raeu Raaslo-. M1X Oiinj» Td ;
KS15T13 *a»s 17 h « a îrdft-c» tn senire Vad.iSrr»-eo rcci-.s
Gxnu: SxeUl-o Bros ’. V;i« 6». Fit) Gu-i- j.e: -cre» d Win;
Xof : C» Pvod 3XP fteeuSMO» to; F 05 « at îltettlen 0 9 . Lu
Centetv M m. Vlddl» 311» Lsrel Td : 67.7U1.H. Va. -xeuinc2.e.»
Dm»MrtGra- vi loi» r 350'F tnjr.i».! Î5F l.joo.» ICCcrm-SK7;
;30F PtluJFl.uH11.ru» 1V va Nr-evjj «td r* sevl prirt» • *.
iPoOP» Crijorf SAT-Ui-oadUd-i-: l*W IOOOP.
IvijvjsiWitjcrîisirnî.PiM Sll|lin» Fiwon. 3t. Lu» l* Ccrvlin-», 15013 Put» M ; P3 935312 »K»i llh Vit co-oo» HtfOs Lu .TV ru-s'iMaa;. 2 |»j» Uro 3 Znîi 2 Oou-r» tojji 2. (Vro Col.
Eue» C* UM m •'jc* • ej . Vus». 3 "ineiai orr a itpç» ui» %.Cd 1r» 3 »3P lOKJVt V»dl lOSKf P»»l»Clt»n ].
Ru» « 1 Cl»n; 7*153 Roc 3Utn earl. Tpi. ; 33555339 va e.Nrsus: Gr» .i IMF Re.-dC-* tojS’l 0»}3 2 103 P Sues* V»-o 2 Arerscrs irn CU-Ko, ;» P Pii»:» 0*s.-cu»t, l» CeviirJ».
63373 UM»!4e5? P«r-« Td : 510) 35 63 va ceoj* Ni-vo; . 3» p.i . Mu«i . N*s P .inç«.Plr-ce*CerUVi‘VXe«0 TUXT.ZxJt 1 d 2 Oevew Cvijr 3 »sc l Cld nev • rti»i ?
«0-i M Vie 17 MO F Vviî» 7 OOP VVî* McurP» COS-.tx Srîltnn L» RU. 30. Lr»-u» Ou P».rN*vl J3IKMy»rleC'»'0 Td. :iS J20ST6 V si tert» u ii-* Sty C«:*v ni. Cevre*»-». G i lirrn Se-i-, TVTiTGi-jc,'» iOailG-csSuVi Z SeCd Ude-iv: Ku FI fU:» K F-. I»f PPCPlCWur» UiT-iwPïiai-1.11P.qj»ILdiv 3501» Pu» Td. : 19» to 25, va câme» Mravsj. 2 r-i-»e»» . 13 «va ilr».
ZtO. Wl-0 Z Î5--« Hr»! Trd*dOr»e»s:| .
OHCdasdCO a eut ‘ KO F Piu «x*-*-!
Pn« Mir iu. 21. Ra P nrv;îH-G«rirJ. 350î S Pus Td .153369 59 va 6»-«tc» • ûj . CJcx • li-«. Gût • O. ¦ .fernî.Tdri.SxerUi-cla-e l«».l 1CCCF ¦r-OA i.tc u o « oj-w « -«e*i la: a pim Gcrri-na-çnV }( ru* Ou PertULur. 910)3 Ceu-ro crre» Td : 60 33.33 35 Va 17 Mrr»ni; P,5»i. K4 le*-.». V»f»n«- Ç-r.’r- r-j i«-,viO.«-.- •'»- uj » «S! V * oP-j» 2 Pti «-*•» 3WP d 3001 ( «tarte tnunul D»’n,r 35. I»tie«*cp II» n*.A»1i.d, 5KC0 «».WvJ W : 27(2X01 VS» S»îl 6 6X • l «as . Lg-r P-1MI. R ,-»'U ¦wiPCiW Sx». Hje.i :3c*)»i P»« AVW) &»!t! ôiaCMFLrt**! Vie HOOP vVi). P KO F e «vi Peu M-» a **-w dorf» Swpiua
»»*-«' I.MirsSUdt.91140UiePes«aOrt». Td : 15 H 33 96 Vsl'lrwW.7«ui VaSeJl.fpjr.i t rr ttd av FriPOlMC» VaNd-Jd-» ta4-C*)«ui » u«x CMA d Mk va Ipa uyiro h l»ni
• j: p i ¦»«-« Cuev». I*0 rt lYU Td 76 MM ) Va 9u «crin}» eui »
’. m): Oajyed *s l Pc-«» Sx»» UdO me lu- G»-« B.-, 103 F Pteel»
e-5» 35P d II0F. C'Ptcn tfu CV 6 v-r«u: Sdr*" PUKh V PrvJi»,
H350 Atu Id 435564» ! -¦• ' Va tPra-O) . Les 6i,i ij» . 11C-'
.
CiieJ Vie r ren 6 COOP Cra 3 «OP i e»6di» PîuM'.- a isr» tlor*e l» TU »- tiM ter dd Cô-so* pp; ni* cyciio» l.« ’«» j*.* Vv ii Une BdOv 63 tes. Lo.t* e* Vmdi, 61210Perrey Td ;M»II.M va dut NrtdM h* Gvrrnr . ;.;txl • CvMl Truç» .Sver-IPuj! Dî Vle rew.» 171&F.
VdiSu 4M P Pastel!» «r*r» site** * PH*diï UuCKte.ran» 0» Oune«». 213M A necvirl. Td ; K 61 «169 Va UM o .-v« e» ,»-• lirru» »riv IX F ,1 330 F Pisu-M Zeûi Tjvn Vxc 1 d 3 RyX’.
Sdtcn Z Ceci Krt! . Ziccd. G jn-» . Ixcr.
CpKeidM de i Plçer. S'- rai d 9Z sx lit» Ciod. 21. Ru» Lo S-tmcC. 91330 Wlncu» Td : DMIPM va Sx - Vy ; 5 c¦¦.2- Udd G»d P» = Pten*
* ?»f0. Ut Boit. Cmuo'i.iC'jui, 74300 Om TU: 541424 M Va ¦ .
*c*i-p, «VI eu ü tuo: C'utr» -Jr-uc» ’ M ou W.trt t 1 M pr.t
CW* U X IMICiurCuCtxewO*7r'7 M ©Ut lCiniS.ru* C«JA»v
llXCrt*.un Tu 1241*411 IdllUiVOj fc jfv, n.vr c» &*»« »'i h* a*
’»» 4 «or C"*'--* «7 (UûCCp I%ritrte ljr« Roocc. 1. Ru* 0*
PtomI.
391(4 StAncur TU UUM1I va pç i5'2 • » • i! Ojert. Iv.-i»» tw 1(0 • CilWt Pr i S 250 F 4 «994»* JtU-Plilp;* MuIOavKsi. 15. Iitrtul Pl.l- 9JÎ(0 f«nl»n, »ui Mot«t lll :
* 1 «01744 va PC l Si J hO coJu • tant . E*r* Xüvi '0 l* Ixt ma
pvur* a SX » Ivo IbuUt, JJI.ru* Ou Vuui Bxr; 34130 H -»;-*
TM:2411IMItpr*t llh va PC tcco k* t» jf ceai»* ru '»j 1***1
uni* oj(» M-Vi-ctor. 0*v»t» 2 WeriaUi-» Galon. C'ttM’tUuKMl.K’*
M «WftWi p., 3 SCO F tlf»r UU»V î.
• IM M.njftltr. 1I3S3 Cf«. 1 Bu* 1*1 «4J3SM laJ tcPiuuisv» rtxf
Svi tco» e*** Kuw »:f uBc«AuT. 9uP**»5S. 0» 233F
'vvr' »T*«vlC!0 Iwf tlosTY cou* , «e*- ICO ~C Cl*uA* C*«y.
1J. Tue taw-IlKP 9SS3CP*-fn T« 4111 (ISO.
Va wM a • rxftmj rcfOSKT . Ar.» .
Uvoi 2X aui • co* se • rtcoo-: • * f'« 1520»4preuï» FrtAuotknrl.SI.ru*Aj Pont, 91*10 Til. : tuusn V V-T-» eu SOS' intvrc'CilwtSi 150CF Va*ae29««*S’T Crnr-HW rtkVtii X0F p*c* U mon T* UMS1JI vaiCxcet 8V wc*j te va taacsuW.
CO" w* vs» J t*nrun Si 4 roau A* 7t*wcrl Vuv 2300CF VtoJ. «XC'iacn-tOorgvt BaitoJ, 173. Ru* A* U Ctet*. 73000 CfanMfy.
TU : 71(1 TUS vaPCiUJSOfûA. 24 tü*A . Tcvr* • cço.1 IluNJaaïC CuiNg Vltom «e; u«x!
* 000 * (nrawl to»« J w, M a 11 C-1AJ Co-.r. 37700 Si
P»tTUA«»C«rû» TU : «runsBicvMiints V» PC I5'2 Krtsu . Ro»y
CauM • A: .Au «ru . Tptrâtn io- ,v £W •« • Suw Guva Sur .
O :«i Ottin Umtw . | .i .
M*V(«Ml( L7n(0»l nu-* IKCf ¦JcautUi'-tM UtKN»J* JtKCUWr* TU : (IIUSM Va K 'S'2 u n»7»« PC . S-r**r .t.- -«j .
R(fr.r*n.OJCtl nytaiCO;Ta.it OXCMM-pô Pwr* Cau.Owi. 4 vu Fui»IA»t»W, 7SIliP»n« TU *10*1410 0* 11 va cotoxo'* PC «» •• usi «u. «ru
W. qu XV U fane • 2 *cwi S't 4 • 0*»* Sa T r*jn. U t • -jca .
-o-er».! BgcM ,«u • .vj i • te.v» a» •.iiç-ur. -je* î vy**j u
3X1 6 KO1 OtitS Birron, «t. Ru* A* FunArt.
74319 P»r* TU : *0152530 Va PC •«} COA &j+s. 2 CX-.M DOS 3 7. Go* tsuv4 |*-i k-'U-tl U»».? C00« rrMViAuO* Corrw-teluv*.IJ(OOS*.(en TU :«CJ JC9T Va i»e*PCX” KuvA“fl»0X0 • “ ruM • iksw vt»',« S'I 4 MC V.; U U .- • XC P*vnOM»a.
24. Ru* nsnta RellMd. 1*103 Btlr* Tel : SSMMN.
Vd»PCI*r«». RoMf coau • ffmi'l «. )‘l 2 W:Kî «eOÎ l rt p, 3c‘i eae»»c »y.«t i -*l' oxvrtyu:Ijvj (is î *i .SwCr,Mi-.*:Uinoi«vi Pn. «ccof 4 «Udtr* Pmrr» X i«f PtfllKM*. 2. 4«» BdttUn. 44334KwtM TU : «3S 1i2î.
I ru ***** il oiti o» uui pa PC 4-17»: . M
• uOic«VnUf4ro»eo*etO»4iAarmprt Mu 5e*3* o,ila franc eu.enurc Ai
Ttmuu.OttU 3u»*MPv*t TU :•*«• 17.11. VutPC earpMM
T» xaPCt».*eiiACIl*couuf, «*QkO a» M TAJl ceerxtuw *317 n**»v»
ton» Ue'jwl e».! Itrturt S" 4 sa )J laapp* Btir«i. î. Pi»c*
cuiinp. »:so: auuî tu 22 32(4 H VaTtnJilCWEXatcrtrat ctuU
n» -u-U.
P|1l« t443X: f'A 5 KO» UtatUA Virus**. 1 ru* P*;evi SMCOronu-w Tu : 21223410 va Ta- a ti«o re per»* r * 4 ¦; • -v. i avs-rw..! =4U uo»jteu»OC5 3»4«a a-r«r||IVA* KT'BJIC»|.il7«.r.l CmtU" P«1U. I S. ru* P»«u . 91324 ï*m*r»* .
Bu TU (123 30 U Va PC 1432 K)JÎUj CXHU» . I-tn-arti C4S
* 0001 i-tr-'aT» . •crotu bÿon • car» eittM.wriW !»:»
MeruBul42.ru* Cuav27113«UWt B TU U24MU va PC AT M »c. Ter HUM
CC.X Ue u»y 4’’ * • -cmrm Sar lCJl’3 • x-M, • cç « .V» *iJ
»r4) PCTaai fil Tr*Vin:: liw rmxrnriniTeiUp p't p i9K*7t : Nury
BamcvoA. I. r**Au « Pu Pue 11 ucun HOOOCtrt TU «Il tia Ujut •
va PCU C4t • rtrrirv • tuurue a Uivt • put 7ter.qui . Ceupu •
A«w .
CAO • 0! PAO . Tvn . Rr*u»t |nwt mw «•il 3 SCO» I «êCt j* M p.1 BkM Bm«|UIj. 2. T-patt* r K* 4eroucn*r. 91733 4aO-«.*.» ** B t TU W t«14 A4 r*9 n Pu.» va PC AT J« VCAœutrur» I21P*.* • 2 5"
* ur'7 Conua porur*p»»«m 4*3IU nv«* • KA TnVUOl mai *317 tuer*
Bu»! Cl*»' 102 iCut P1'»V3« 12 SCO » rtMuc Ptnsu 21. Wn «u
Cuiut» 0* 01.11*. 77124 CU*|PWtll«H Tu 4*14 4*01 Sommaire : le
système MSX, les slots et le memory mapper, le BIOS, les
variables système et los hooks, le processeur graphique V9938,
les applications types, annexes.
Pour recevoir "Pratique du MSX2" par retour du courrier, envoyez un chèque do 125 F à l'ordre de : Sandyx, 67 avenue du Maréchal Joflre, 92000 Nanterre.
¦ yr Vp- »»• iwi 'UcntüMtMw. Wwr a rtr-un W 'X • wa • V)005 • M» ¦ sx» •-©-otu» .tu n. 7:0:1 Tsi«« tfltC*. 11112 AiK TU U73S3U va K «T •: W-.-. s« • «U.- . COKIAc. CGA Cw cira o» :¦« ' 543 f • *•»« va Ewi j «vy»w»ix: spackwST sxr r.»xc.» Ttnc.tl -,tC-t-f»r»au Tu .
HSUTM va -o'.strttl'K • tav-xj a *mm. J‘xtrt %YR a '*OwO»9JMr»y6lM X»f '7 pu CrQ-a.i Ai«C SX» X »S tf s Qnt «00 * J intcMa S’ui: ttf-CfirtihîW'.iaj ltt16 AtAu|- rutSrOutreftUIWTeJenTX ; mtna va wt.i Pul»”»l XV 3TWW1 t«* C**t 3 *ujc S-J ftfc- Ssai Oirm OK*tt.
Ctt-'irui :. 15*3 Mtmt .BMçQutl vawasiMl'1 1 » *ct 3 SM«ixsio 750 f p» e» p-57»--*» o» S:«i 15, f»« Jv1t»lt«A, 42X0 Sl-(Htfir t Ttl : 77*39023 tt.«r5 xm TCS''i XrXrsiVystt: T- î, «ccira «tr. U CcItCuX A-cr»s PC U Ci-si :: iScc i P- i»rp« •e*«&a'tui.
AS r-tHaUadAutrt, 41SXUr IX Mil 17 M 2 x *Tj-çe xxj-x.» V =C uvvVf!".'»
• K F T-xrj; k-*r SxCcy.USCvfWirl.Bee. 01i-st-m-i -«r 0KW r r»
C«k-. But Crwl5« jgjtn i-ceü 'CCr Alt»
* *=915 rrtPAJVAU-rdeUuw «ÎICCljran ’M.uxxrr.
u«ilM(«M(rpxl!K»!.Krr 5ir uo.»G«5iî s ns»a.}»C7«.iiu.K « W: -
îiA-rt» • lto“ . Kpttr eçlcr for*.'t ttv!
»x.i x»n i V*tw 27 KC • YtnSu 14 C03F .**• Va-t liv «. 7». Imi Ot bon M270 Ctore-tx tx 4 71 a 13 va PC rr oww . Cio» tw • r. . vs**»»» U W UwvNi to- MX Juvt »r *- :vx Tamr-inau l reut Caida-St» »3î 5 lAtuSen TX 4SC72TR va :a-*xt !tx fxv. î
• vvm p* ¦ ta » s, Aenrçt :s-s» G«*t Ou l« 3 tv 4 *.i Okw
toiatti. 3. Rut st» A »'»77i*:C't fl»O 0t*t IX 64364154
AS'MtTti va S« i Uny ;,»•*- . T-a-çO- • «As-cco» .
Ota Btt • PV-s- lt-0 . TvjM • ptt Prit" Ï»«U 14*3» Vtnfti t»« «wllCItHlM
a. i-»- *»o -'v :iu:gx»i tx k 37 n te va coao* S t Ur.v Sivw-. J
rt-»a» . X»t TV* A»F Ct"A '• t.1 t. CCI SrKPl ’5C »
Pa»tOv&sO»-fat ûhxtusir-» Pirc-oFs».
C«V4 3m v; (wCftRt tovry. Il htnt 9»Fet.42X0NtutTr TK «21*3» vas*ç4» n.;-t-tttt-«iiia ito-’viti so- rr • 3 tu» :ûajt" A t Tvasot "isj Cv Vm • »3f veo. Ts: T lu» (tfc»»5 j:rutaixw.noitPxt»tx u:i 17* .a Ixji ut Ks-VM »u» jnrr* Irtc » .»-• ÿ *! 3*»,*ycSoKr,OWp&co, It sui • TX p va m» mmx * t»- o» 230 f va
- crx a» P «CV!4J.’ ii-Pitt" Grrs* 77*0» 7 KO *
Tf«IGoC»Jill««IV!ul, Ml*3*uiî, TX :Uttl)U va asot Stç» • -mmw .
Uttn 30 • asx . 7 *- So*t «**« . SoXcav. Ra-so 3 xc l Vam» M
S» 4 OCO F ÏXSi 2 OÛC F IMO Mtltftf n.rttOttOt ctKi.SirXCstmr
TK : a 55 nu (* Vb}» c-vt 7»(1!4 t n. Tr.)iv.i »»»x 1 KO* Vt-O.
73:p Sx» HjrtjO- .
îvCr7 'Ov'Sj3i-lVrtîv»r.:.-j 2C20P Vt*Oi 2CWP twtMfrt Cv*rt»»6 jtw tefti M'Kfc 1 TX 3757 051T vo» twucwM Stylisa ratxjtC-cttTx VfUrtl S wo R*Jlx Sx.1 T mi C‘«O.V»'i Pswa t tfvc-t 5*l P. I Oti.t.i «3F I 173F HjrXd 5Krm. 3. Nto.t Ovrbtn». 7U00 CMI :u TX JJ5J71J2 va Utç» 0%t IS &7i t.tc 2 ,».« lUrvr-ç» f 5--XO »Vr:t w:. 7-rjnwt Itkxt t îffll ’• -!1 AttivnJn Cs-0» 2Î, r* Ot Vmtn».vt, T2M0 dirent» TK : 47.41 02 H va V«s» P'M» ,aw-i!t »«.-. 2 rj-trx *.« o .r Ruan Gpoji-Gfo-a E S»r SxfUx-vx OP $ car rci P-» 2«CF vaGitoc,. T tt 5œF UxtM Dutx, r* CU UitKMl F»»o«t. 13CW Utatitt Ttl : Il 00203
Va».iUeytV%t Rt-«3 W,»xDtV«SO.Dx»Ti «41 «0 F ptçt cm (W F tt ».t Va c v t- C-X &72J. 5-'XM • tSxjrA. 25orQr.ua. ny-trej- Ool.OMtrlt tlCCir-KtlivWIXII P«« tew Vit 5 OCF VonOj: 2 ÎCOF Aux.tr.
O. -ji-O IM trKMtKtn-.Birti.nt ÎCIHHlï- lt* R:m« Ttl UlirjtS va
UtQ! ChM i« «a • 2 ,tM« VW 2 KO F Vr-O. • 3C0F 1 OXJ-. V
Fiascl Vttcs, 50. Rvt Atcctol 731» A3 ItvBlVn. TX. : 7J411&34.
V'a3 «.»S*Q» Rn’t- 7«cf Pijciofcr • H5F 7 M-OoB*a :73 F tt»îo» UA Vtxu H0» Ptaïoia «tct-Qt Crartf, yjroA OsW Ait.
CvxOtC'nerSnrco EncRr»ot.3t.f»»dt»C4lr», Aïtamt. JÎ1 » Oxt. TX. : MT25A51.
Va S* iWav SfV»r •JmrtOt» • pi»X • p.‘
• Ptc*: F rt .dcVXr Ail.CMtcA'Qt R-Tvso.Ax*)!
P v : t 300 F. Tt» SCO Mr. Cfr3!ô;ht iSupent. Tj.
Rut a*rv«jcint. 51110 Cvt». TK ; «51.7451 A rt-ito» «?): V a ccrtot Stÿt • Ot». Fmvx . Vnxai 30 • IXU • 9X13 XI|»4»-» U U K» . 2 r-ftm • ve»*0 • FrV lt 75J x rt» xr km Vxeu 2 503 F TmX Pvtrtt. Tr» xi PiVnmrt». M120 lt» TrotlAoMltt» TX :«22UU va »ao« StQiWtvV 5»»1vm. .* n-rw. Xw Fxix • psrxx • 7 Xmt ;Sptk4»1r. Snra, .t | .
RjoO Trt l-tt’tx tfXQr». Xr-tM ItTCvl 1 TX F .t*M|T*5petlV»»».V’tiîH»-0slAUfU'l
• toit M Co*t««. 04503 GetbO TX : 03 «miik va cerscx 5t}l • 10RV"
ilAVQttot 7. î «t J. A.I ¦ M (X'FCrOxW Ki'Cti Os tr Au, T«*m
Act Ic sctraS iSi VXKt -alKO* P'i 2 »:F Or'Utctt Rantttu
I5«MIto OUn, 3J3M l|» W l»- or TX : M £0 ST 41 va r n Stçi I si
lA'onotrse* I.C»t --tO»rii A»I » M R*»U« 5a;» CAKAA Sftt». 2i«o
2 a»-ça d»Ai)Fo*a Tntf*vtKl t-jf-t.It.K COV X-*oM !j*-pO P-i
IM7r» ISOFpACt . Ivctia-t Un.ixo 550. Rut Pa-aCH. Ml. C3.13X4
MartaMt TX :1IT412*I.
Vaurtcx Stç»w4F’x Si vt*« • u n»vit - v u Pr«x 2|tuii» cnoiiuvaictq t.'tpaiact: lt W X Ml 1er xr 4* 3 F Ajtlnt McnfXf, 29, litn-t Aujutlt-Ptritl 152ÎO Si'CXItt Ttl : 33M K03 »î»t» «?_ va Stç» Unix Si»1»-| • 2 rortn&i • 4 p.i 1 303 F fmcl Beuettr. I. rut St faÿcn. 7»l« SaSa» TK:60*47433 Va r©-trt-.i ,»-• lu Stç» W»V«r SflV* P- i Si 203 F 4 253 F Slttna-t Btrtjl. TX. : 7225*749.
Va rui Stç» iSent H»-»». KuçFu ko, Bivx B»l ttl .lMFstct VaouAev»x»»».»»r iMv: |74rT»Sc rld©xVKt|S»l»4:l Pr» 1KFI243F SK* Vt-ît lu- Pa-1 tp:»rct ».«C *M SI portl .trSrt Friu. 42. Rut M II Poc-tloxii d. *5073 Prit TK : 42*3 04 04 iprt» Il h Va StÇJ I SU IrtC 2 r-»r»nti . 4 Rut :$ nre«.
Ocitu-.v» Ayr • C-cortr] P-i 653 f PiKXtVpit 23 t.tMtAiti vPm»K MtXÎJ va rji îtjt 1 sa *- 0 F MO CM 3» F M C*M
p. -.uo»C-Vr 'A.» ST,a Ava«6»ar V'Qftt itmvj-tr îlo! TrUftirtl
A 5 ôo*« !Mn Bn- Sttt .i-r-u '.mtot. t cp,V lave rVt-crl Amrxi
AltilMrt Cers'l Cntrt- i Artou 7|7K Stta.r TX : 30 ») H 04
vsSt lM-la iVÿr» UroAra Ou Fia Piis-cFc*. Coex »jy. Ptu 0»-
Et-» PxtK» ;Cy;.:ra-wMt V»Kt )’»FV*-IS.
I 303 T Fin» Uxas. 35 rut XifcnatAn 05413 t'*rrW »M TX. 34 44 27*2 va 2 r*.i StQl RlT-t OuAy» 220 F Af Sr 3- *it -45F aï2JF *t s v Vit K5 Juito SrrtA ê «x»u TtOtCnVl. 312» 1».»:utt Tx : 17 57 0411 Vct5 »»Xi.î-rts».2jM('ftiWKP P- SSCI Dm»t ît rfarti AtiWt Piy !iiit txr£ te»2AC tiVamcn.
I 1» Roja«cn« BtSsut TK : 42.7321 47.
• a BuiSlQlUlWSfMr-. Gsot-Ait Asxeos, 3 Zay :.dkt rFcra ScaaXjrtr
'UO1.‘C "53 P 5*4 Ptjcr Cvtvrrt l«.rr-«r- FtStr.
F*M«lo". HT. Rut A-9SS»ertr î, 717» Cerft-» ÜxXcncr » TX : 331**744 Va osas* Stç». ? -rtsn • aux • -m Sa« P 3 . S X-U '(XCj* a - Fa-j.-, 2rt 2 v» pv»f Rficuitos-i P-. • :-:er k -.h ftotn T CttrrO CsnPKjIK .4457.1041. Vaija.iSt Cco StfrlrrsCWAr.AV
B. -f Arroî Sus 5-rreo. Ftnan. JoKc«a- OoSf Alt U *Mft*-crs Ptu
a43F4150F lt » l?3 F **cXt»Roa.cn€ V7arAneXrvScaM3
70. 1011 U.va-r* CS««1») TK : 02157 72*2.
Va Cm VC-t-l» «u &KX OC »-Q-t "K I IXTSt ?. U*;» û-l Ue»«4t Frttnt. 11. Rut Bttvatn.
7X00715 1 TK 125 73 71 71 vaFxM-rorUt b-rt 343» euft.-, xcp
i. ti lJKtfr. •.TiwCu-XOCr ”3F Ca-174 5»t» Uxace OP iH sni * ht»
r i Stett-t* tevta». 13 n* lou» WK « X UtwQtlatuvtflt TK 31
432211 Vsp.iS~J|1» I[ r r»crr» »a xjsa CoOr-lut Rv-toî
O-tvVitr.ia-v TvqkIA»»» liCI F -V rntQct R.;-Ar3 TK . 152 T4
32 va ru s*î« I tr» Rjrîe 3 • WW 7 5 « Ati
• i«? 193F A-vrCA-PseSAl !»F Rtfî* XC« Vjr» 200F *-| 220F
fmelItvtK 1a PwvAtot'.tîîWBtAvrvxt Tx 53 02 A3 ( 1 vc-tv II A»
VaW*ÿt&vt.-;.tiu».P l Vatu M(XCF VW. 24X F Vît CATtsa . I r.1
¦»• ox* vks. Ko* un* itof atço*Px» A-lirt»Vkh-U-i 11 -rt
dauttr ItiXCOUttrat TK 43331705 va:a»:*Saç».4rjrxirt.32.tj
3X0F|ne v««r, 44. Rut Su lae. 71120 Ra-MurK TX : 305*22 72.
Va tertew Stç» «sa.litusyiPirïxFî» vvroxx» 3. U»-» 4« p-» sa f vjxt VilMCnt 9 tsul» St» kjaro 744» CrovAsui-t TK : 34*5*20 va co-ss* S«qi Sax Sr--»“ • r. .TAworso» r. 7M9cr.KelcrvrQt «.»W»l2 FtCrctVatu-v 4 rutVXUrt 342» St» TX :*T 747477.
VdlUiO UçiOit P«i 2531 Ictxi 12: F -Art Zvitrvj &ar 250 F A3tt K« 120 F G-cinnOw» 22ÛF. Friaapyarrtr» Otrvl Mu»r.13 rut Wt-ii.va» 527i:Ce-.'r«rt»TK : 2lT6Uitieml»P.
Vaar&stStçi-tj A2orFiyM».0s 9* »p- AtiKœ -J-Ç071«:lttxr (af ftKftT*» A-ç» 503 Built* Eniri CfS»-T»r».«2!3ltsrHBU, TK MM22.44. Va ttrra StQ» Uv.v 5|lV litcri rtrvitv 4M» va Auu. T.. Stjl A-I-H3f«V « V».
Dru r t uct P.-»»» 5r»a OmtOor Ssxt Ka-t-, Pra lîc p RKI v-t FmiW k. 4. Mut ettfWu»»47XU 9-tAI :r1 Tfl 41U4I17 VJ»5*riSMl»n «r.i Al'Or-tUiJ P» sfc*a OU R - d-asuutn tK ! Vxtu 2 »0 Vt-O 1 W3F ScttarQ Cs" X P*3 X at-tît «fuit ArtCRJCiS Frt 'enf Ucrtiu,3 raOs.rSt1 .t)i:0 ItBtncAltW TX «453313 va wa nfrift j».» îxji w«Q» » h» va Krtît li-ir* • 1 r-7 r’ fat* ,*.I jXO-t» ÎWrcv ’irv* MX A W» pmtiai CrutNm-Ski 1 5»F Xvutreu- M'd 3V ra T»C-t t 3513) w«-r vt» TX :2ft«53T9 va esmst • 130 • M jtuv • ou (Al 100 A.« CQCt Ot Mlr . R. . Rrv.» . -ayKj lerw: 1 ICC • Vit 75MCF Clv.St f* rK 4 r.» l«.--
Bljrr. 132» Psa SI Isul du R*ù*t va»s«pix»• ?»iî i • i7r,i is- 'ct R 7,a.
GN3CT »*« R»U-, (ùSmO Oa 7. WaOt Cf 2 3 rci lits W ras Vamp 5 KO F 'M 2‘ X» Rtcre Tt , -ji Ibji O rt FfAXl» oxisret. 21.
I. tr a Atr»î i»U.tMl. 52590 Oj-lM. TK : 2137*147, va Sc}l WtOr
SiUr-1 • 2 rJ*r » . Jr m Pk » • 4 ,«mv .Oat-us • Cra*7 Sàvtt •
Rx»,. K,-ç Pu K4. Csr»s« AC-Ktt *7 UT7 i0,»Su» çi-»*lt! 1 2X F
lAc-MX Rs«f. 547» B’rul FttrT* ,. TK .
65373101 va ens rt» Sto» :3i tSO F stot 0*-» B.i. ( JmriPX H3;T Icuiaiijrttul 111. XSSil CktAW». 2*110 lt Val-K TK : 215223.16 va cersot Stçi Utux S)»ür-i SOI JrtC 2 .*.• r»7« Ma II co-not . PTAW • 4 rjr»r«l »-Ct'JQ» tfSQTAV H» turr xuf Vttor 4 TCO • VVQt 1 »* • 10 |t.i Mt«» 0x4» «Watci 3 Ai»-»* Btii1 tl; i .tih lou-i Tournant. 141 t.rvt Ow-tl-U. 7»I2 PltH TK: 43 405182 Va Stç» Imii -r*-ri. OiM • I8|rvt 1*1 SqSw. F»«r RCGP) T-Mbsinr. Vi.u 3 373* Vtndu 1203 F Cnrl»l:p»t Bt» jrsn 3 'rt M TA-.rX (Scvt. 75014 Ptrl» TX 17 M 25 37
VM. f.i Stç» • «1 2» »9"30 IMF Clco.’u 1»F iHCtu. 245* VM mim3i«M
Af»-»; Bat»7 200F IVA-lKt} MT lit a.i 4»f PcUOlUiKrj-QM
Va» H.r-MrOr' Cr;t 3 2-'S ‘ FvttT» Rït t. 103 litfut
Ittrrtüi'b.»»» 13120Coxntw* TX : «37*427.
Va 5»ç» e s?» -10 pu iCtrrcn wy Bnt Ovi A 7KC ' Vatu 4000* VtAflu 7CCO*A0tMT-t (CRAfQt 4 r.i 0SU UrQI Ci-rtl-a aitllAII Bill.
Avt-J ftv.7 d Sr- An K G‘«U»ff G-ov-il Racr«*i-t UxmiV» (rte Virdtnbsrrt. 7.
FttVStnct AniMxBrtt«4. 71700 CoflUrt Slt- Xjnorrt. TK: 172 TOU VaUtç» i»i),tgii}Oibaa• «»SO. Mvc* ,v;o'a-.t o. K-J-çr *.1 Pr.r 2100T Txrç TX. : 4263 2414 Ajft» 21 h «iul «ttV-tnd. Ftps’ pt»1»*nr* va ou-.t cns T*» w cs-is* et rut 5*31 a S-» P-i tr*tXC F«7‘ 3«P«t JsXFtrhaM 30.
Rut Su Rnvl PcmntRart tôt» C’ft TX : «241044 va ccr»»t Stçi u »v S,»vt pi.» i,«c 2 irtnxit» . . LrtSr» 3 0 • CcrsX $ 401 . 2 |*.I rxoço-t» iHAnç O" • Sa*a- Kut ltlï 7 CCC * Sarvt CocMu». Tar-Art» at» Jtrsnt M Sms*. Ml
e. a ; p t 232. 13503 l» 5t|Atiuf-Utf. Ttl : 44*42141 Va ccr-.yt
Srç» i t -i i7lt»i rrttut rj-t7t.
3 ».iiTxn»Act.GsOfAir C!-j4i F su» 'ta rt*7» ion VtnSj. 7J01 G-VÎOO etCACtiu 11 rut St» llmota» (2113 Oarjt» Tx. : 2120 00 05.
Va ,c.« Îtç» i sa CcOv* Alt : 7*; F Ati KQJ.
750F SrcOltRx 'MF F’iFr v -xFs V, ni »5CF v*tS*9»W*45HS|«*n.Cr« Sîc*. Coda F*j T03 f EnfUrtjH DMA ». IV» 0* 5«yid*. 47217 AetXHil TH.: JIM 77.77. wicon5»S»o»IPi-l -¦ 7Tftfisfe .Dev&* CnjM.Vç **)» O Au* EtisEiM H*vj O Sa*.
Frt «¦»-* W»-eri '.»• 3 !33 F vra, i JXF O W* MiUn. JS. R«* 0m Fa*dt (Uv-v W3tr»ji, iiro* IH : 14 4» 3792.
Kl ar«* S»o» il-- Mi • 7 r-xe* O’tyy'.
Ve-.tx.tY-i ATH & *«* CU (Ut VIV-l 4 H: i (|W i«lf Wa. !«Q»l*WFx«e*4 1* I tome-» ce-!’» V» Uf)l C".» W4M .
N*r*ne Vo G»*««|.7*v. |7*H» Tkiv.i Vut; KCF. V«ndi c*:f n»fiu4i v»n»ttivii», «7.
R. i «»i CetrHr*». 44478 ChquH» Ttl. : cnn« Vît CC**Ci| 5*21
V»l*H S,t!»o »o • 7 .*.« te,3 Ai». Auîc?h3 lerîdr»Wiv»
Fir oFc* lurç&ii MMW! FVi : I 750 F Tmii) AuQH. Il Ui-;uKM FJ.
IV* P»n*Gw*.
L»t:Ul »*-i* TH II 7IC4ÎI V»S* |8 Ml • l'il» • »,*VI • Se*«*ri .Cow hs ;R»**ec J F»; ? r* aih B **». C non Si-** Kl Yah .400F V'tndu ’ 733 F Xtrfi -» C*-«Bc».)pt,.xi »Wil*£ *»«• . pu donnn» Atr* MmK lcr i«**. *7)00P*«irt TH: 47)71*7» .ï«..* ;j Sc*”C**.*- C »?* ;« !¦ • t » y JAO* 1H ? Air**d Dr »t* Pr • »*»•»! 33 F H 733 F 0*t« , Sitnwi-OnConTJtji». 31 Si) llrtUin T*l : 41 44 32 52 Ap'IA Un iaWOiO'.i|i»-ii*t I.orïoi • "*¦-• i)»»
* fKi&P.W,t! lWtv r.tM'Val GM S»* 1*1 Dir»«c l * toJ »c.*H* »
711103 axî * •**. Vins tou f V*rt j 3 033 F B»;-y 7»-t
145-419*0(41*4.3. Pu* JKOuHOeexr. 92000 Nul*(if TH : 47.73 S?
TO V3.«t.*S«îJ Fwîi-»t CmsGr.Gncvîvum N '»f C«*i Fat *»*. ÎJ.
Iv* Dahc*. «MO Inaloi TH : 47 42.15 Cob tHI Ou 471714 51
Va -..S*ûlEMi 7nyof&J0*»itrçOi 733F
5. Km-.;* 4.tc -» «r. «ni-di K**o* i4.
1) . Tld Pit-e-P-cma, 94050 CiHtII. TH : 470T.M.X. va carxe***
Seoi '00*. R*v.H t pr* urM ¦00 F p«* Ppïî*Of &**|» Fm»
tc*îc S»e*S S-.*«.Hc Fiw»jnv oh S**ii Xus S T And»* U Cum!. «U
Fwuit*. 77 : 54 33 6519 ici co*io« Snji8 oo tait mc-jtiû*
dprçn*. T
r. i iGssHt At*. S-.-ci Are*»»» J Oenn-en 0?l rü t • cnVil r-.
Yï* 7 650 F V t»d. 1 9X-F xCMJrn *lx! Me*Uili • }pvi SmuH
Upiymu. 41, ru* du UotArvo**- Cmrrpi.7I7COI4*al*cn TH
:4|7|44)1 . J t S*;i tPU • • Cm» v S-’e* • 2 Ce» T5 F*:
Ojnui hctm.7 pu.;CeedW*!H C tc*;*i *' AvredBm'i Suireji 2330 F
«OAMHraOOm «*5*4. OV.Pr Vverni. I0.HMO* Ccrvd*. 9X00
1. 1-irto.vüoi TH : U II 71 «7 THOUSOM Y H t»0 *4.. U OUI !W
T045λ M( MU H ¦ton Spv* «»:*• Oxo Pi-.L»jn o.YVt 5SA»»«»
I WClO OwhBFw D*V4 «i: P-itu«• Wru0*-»-c* «CMU-Ui.» A*»JI
'*lf- To Ceo* iWHil 6m***». 47. Fv* &HIS. 11400 TatieuM
le-irgi-inlliAii}) Ctrinwr.i di*i»««! Eî*l*1* p.* H omet u
A-uj» SK Rncf** » ¦e t WJ*- dT**.*tUH»'M lui B:-i V:',IO
itWrti Ih«iyei ntr.4.iv*dueuiion »H*- UcronSlOum TH 44 4127 91
e*r;il*.»11«fCn1r«*)-lxtB .l (.'mpH-.lNuG.! GoohA.*
5upHT-.ro** Et *1*XH'Oin«*iHeiO«A A-i» Hxn* 6*31 ludoreT Timo
l2ru*Sl C.-C*r» 75303 0.rr»n*:i :»* 54 H lu UhtNi. IliHnc*
U. *«H**8rV*.* TH . 94 45.93 43 Î4IMI. 42333 L*r* i:ryiif *irr*
cou»*!».’Wu* Ce-Him**iHi.T*A A*vji5CC PiuH»f *»« Ata va
cri**.. Bii-jn 70 «toH D'Ain !¦*: C 7* dm*. 1*4 Sc«*»Cipvç*
l-e» 5êû «- » O” » * H OUI «HUM T*rtrMJl 151, rv* «** 2 Su}*-*
Fi*.j*H Ui.rU Pre* ;rPt*vl Cuc*.» VôHUA 43A331»u-.r
$ «OBAi2*!: OardGvfM uw**u«t*ll1S!* ICI ÎM • rww Ol-J •
roo*»*. • V5 ,•. •!
UtOK 1 5M F 4 XUÎ4» Et* -p*ai£J* VMî* Upi-l»fc-.:t » reiYiOifw.l.utmu**. 57700SliiHJt******* TH :67 955771
• ci ÎÛ-’OO • t*o • «an CMrc** OiduiJ'i 4.
l|«*i H • T»**r«s ci • Bn ¦75 • ..-i» . Xrt t.t .*!• l'X **.' Fri I «CUTI liti-HI Ykv*h. 11. IV* eu G***»HO*- G».l* 77100 I* V»uK*v4 TH 17115*54 I* M*4-*M Vdi T06O • .-rnr» FI4M *7 • icera - cw «ta* • Ucon- • ftcoa . O c« ’rirv» Coocut Su : 4j»-c* w wn 'en H Oki«a tvmi S|-r«-i. B«c l*i P-m iv :.
1*1111»»* YH* *ô*i 300F V*-du 1M0F irr* 7m » 5-» aucrtrl*. »»!*3 Klsnil*.
TH: 4154 41*1 VîictyiM'XtoîC*! WTOtl» UAM**4d».
Cws« StidO A»**», T*ra eoM. TuM Cx F'5 Utior Fyjg-jjr* Uic* 3 5a W-n, Ht -, P. KFC*« J«r«nJar*»*n.WCH uMi. 30750 OulUC. TH : 54.77)4 54 Yw cm*ç TCO cr*o*’* *¦•: 090*1 «*9*».
Wnrî c* v • 8w asvHi ¦vtnv smv • cr» » coa* • Oit • H* 7 . WM çr jr*-«“*l (NU H BiNh . I.-*i II rr. .*» 7*0 lllXlirrM t«y « 2 MO1 MtnOtuit Ctucf,
1. Ru* «1 H*P® 9ÎÎM C*jrirj|-U»1M» TH : 47021911 YdiT08Ccov*r
•8**o-0*.t ».ifTcoGi- Ou» Ci’i Trto Cas Fu Tc-eu: . Hhu» • di
rorenvi*» -r*. -M-.». torut VHI4 Vcl-fl XttCI YC1 4.U .«.t dl
'1F 3 43 F t rt Î46*it*n PcfVK* 2. Rv* Ct**. 1211) 5oxh»r TH
71411111 vai c*or**i nr Tur-tr TC41Î. F-11 atino
O. .*»l.tfnoMUBvtl.)14CCBn5:n TH 9571)544.
Va fxr'A-a 90 ttrwi Crarm Fft 3 0*2 Xol *7 Fuir 7 20F tim» 20F ,1* ViAHen ».Fn* MF Fini 4 lira TH: «7î em '.95 09UHV Vit C« SCO" jtx»v w C:-:c»'i •* F-,.-., i KO F y.v-r c wei .rr.nvu ;-.;rt* T’onc' lu* cweeid. 20. IV* Ctroétu 30143 4ntvi* T* - 54 51 45 93 3* Il » 173 F V«a.KCMÇi.»v»9ra4*iî‘lîcorTOj3 Peu*» «« UCTBuTXr. TjîcCx C'*tl)«- ôoo; Cnuvt 1 ) * uiF v tsM O-»: C-to ?-¦ 130CC S .M-2 roj).: B-»- ’co G K Unwariror 5**ieioS«flf9i,31.
Rv*6Mc V. 711(0 OtJonTH 41130337 va TCéO • ”10*15* • fifS&i • 'ony*.i .«.1H •a'«--i-vH*!-»M«:w3 7 750F $ *Ç14 (1
• Gj-a ! Fce*:*rH*Hiîi| liC'liW 3133F Pua*Cia t l*oiuv«t Uarnir
24.
Rjt on Fwix » 47001 »*»•*« KtaFni TH :
0140) 1» Va rcrrjrx 3CC15 • v&J-i H C4PH «3 F : 50 F 1074*1
rj'uv Pi-b UFi Câre»e.C *ra»n «urci*-* ta-uxicoWi'o axn»
VHIHti* 1633F OH*tB*C4”*.4. v* Peu Aurez. 95403 EluCeAr* TH
: 39 513) 93 Vjl*CW)‘1îeOi T-C'* !cn λF C;»t-3*.1 (il OVJ
C0 » »I W TO- :c; 73 voit 243 F Pilnc»Un-*. 14 IV*3*1003
MIXUPoHHTH :
90) 0 M 41 ECHANGES Etfiro* r(«rMH II* *î 5C*» » A'JT- *3*0 STE
B -ma Tdf®M» 10. »:vi-« .vi«*C*«', «1»lmr F3v *4« Cu rt*ia
*«•! 1 Ml :»« -.f 173 Si STE XiO Mire ThuOl G-l'Ol FV* SCÎ03
(ù-mj-J TH :442930I1.
C;.*t»*ç* nvi U*;i G-ri ,er»Y Cn« •* Iffiie Ct'i-Of AkTitct**1 o-rw ln-rs cl Ver-ity l *2rrroSx') Wxr»iVt f*Byi- &*çv*d Wvm cn«nn *Uj »m* • ».'*»'. 1*1 s**« MoiO SHMI-Phi'. TH :M 01 44 40 f c.*u*0* S*ç WJ1 c* t* • fifx'-'j, -i»ii P-) 1.4 cuhGfo i*G*e«» Trvrt)Hfc»:«3 S»7 »ti-di cri’* A * l MO ¦ -A V A. i *n P“i**c« CrtSCFf OhtOhI. 21. Itiru* d* îcuO.vti.üK 13540 ViU.j. TH :43 4 7 9T »0.
A-voilMIc a' » -.! I*in M-rH A.t*n t **l*i KimvHlii. 141 III. 1)703 Uinjnin* T4I. :
47) 7.7)00 Ei*4*0»OJ ti'01 i**l W ST OsyV*» findHn, 15.
Ni*d*U0«» 50203Oftmtyi TH :44 7)U44 tc'ug* 0* 11*131 pii ITT V:,»;r l «J T*-pt Dm C îî* •* e( MO F £ Fi*îh 3». Lu* dl Chlftnie*. 75012 Ptili TH :
4) 44 5941 fciuç* ».i u ti-eiiH w Ar i «* ST Fine* Finni», 4.
K«l-4fl-CM. 54410 H.1U--) TH : 97 (137.23. £cu*o» «ji 5*;i
PmvWi A*i .«J Mijt !«f Vire. A-.- hrrw lY-t-te D.i '•**«
CCM&* 213 f TiMiiic Veut 1, rv* 0*t TraiPtmd» l(n;u*i » tt
B11161, 13403 Ok-VCVC TH : 39 T9 47.43. f(ijrt ®.
Irauvut'HU5i 17 vacc tc*
• ••jl 6 MA FtMe* VltoAïl 4, lu* VciUr*. 34230 ÎH» TH : 4T 74 74
TT.
Icni-.j» 0. **ei firrti t.* ii«i A:*h» eanxen*! » 703 F C*dne Ym-flMi)». TH : «77 44» tC.*ÜV l£-C.;'J7!'«Aj'PCS’- t pots3*1 7 D*ni Iiivnii*. 229. Iv* du GHHfi'-O-Giv:*. «i» Ccu*;**** iDHjijh).
FU-.Y*}* r**A 1if ST V « 741X0* : 792 F Crvyu.1 g: F P-6M Cvt,e 5- 4 5Î0 f F««* * Bl):liil. 25. Nitru* d»l C7**TH*vn*». 93770 G*0*y. TH : 43MO)01.
EcF4nj* 4. T»-a n»*A 1 Sî H Ar ji » tai cr» Cf«c*« Y H H c* *i rjr3*»ï. V3 :« « ACM en Aat»TCA* .-33Cl A S* l»ti*nlBonT*dSjr*.9. ¦ tin.* d* Il Bh 34 *. 97503 *m M*i tthi*ç* t-i m Nk Bu vc-’i » wyd Cor T«VV*Cû*3«Fl C'C-l »K.*«BHo !.BPA4î2M PciYS i». TH : « 4T14 24.
AÎCO«rjrfl* H .ma -1-n H a)*» Cnm7* £.!”(
0. VVH S7**i ** l-»*44i OnH Baiiuj. 17. Nu UcOHH 0)333 Uo.tm
Id'.i*0*rcm5 A_o* Pan*o*Kc»Drî»* .A2. DP) Ivdl. Vy
Iuci'WfV A-*crt ».V43i-0» SiUiiin E*nA. Lu* d«i T Sio»*i.
75770 Sm*- liA-Mî'-ti. TH .411)91)0 E 'i'o* u un » 5qi Uiv»
Sittn Pai*di OjoB**.ÿm» V irii C*x*H0 JlovGeO»* An crf.-»
i*»*-**: Cï»acn vto' n**te 3 »¦« MioH. GdrovH ipm, T**”n Ae»
A mcm Pi Tottti HeoUi BjwXrv ut. M* « 11 SkMt*.
6(HT*|i*A-4rd'ft TH 31)54175 tu OH U**in a u N*via-e*. 43300 Ort uo-IA TH : 4447.1441 EainjtA&MA-cvccfriSxMG-ïicuS»:’ • CD FVCW ¦; t*-« AA-.I * ai V, 7 733 F *.« K &rrî 7. Wnj &*** Amom G»* A»i UO*» lP*Mt*X* CFFaiK Al.*.OlvUr*.Il IU* «H PomHHA. 21540 A.-C A TIW TH .
45) 70979 Een»*ç* ro*er*ui p.. *! Idm lu 573 Si iT: ;.***i h oe»i
Cmisca** Dxoi 7, y** a u Va)*. 951» Frmcem-4* TH : 341)45 71
Etnngiiimï vowiimn vnuanidi ThentM Omsv*. ) i i« d*
e*nu.-»fiy*. S»- Bocn. «lSOFm*.* Bh oj*1.
(4*4*1* p-.W*oiC't* F t«iltml.Ai..iM Bauh ttui* G“otH CV'jmAi D..i rtnc* peen*» (OaoivulltiiiuûnEniVni Gyja'nO c Oi« lu oueCn«u.i4..x OuîOV32133Hi»iHUOuW»u»T* Ai 1110*1 trorii **h v Si C*t 4-n 1 e» * Oanr G»**!*-». C. r«* Umi-e» RhH 42134 6®r Socla» TH : 31 754545 (4*4*1.49354 17357 P5U*0«nrO** *1’«l PlK*C*-*vlf Yrvmo-171 w * OHAMmyl.
90200G*cnt*7 | TM 44»S)I4* P* I5»»H 20hM Wa)iiauA'01 vaci-uAmi r a 1 DOC F liiw lv*»4 16. Ru* «h Co Ai, 77173 Cr»-t-l l u.rr. TH (4 04 09 44 A-çi nriv w. EU* S«w, n*rtn d* BH*.u*.242WUo-l*4irir £ J*0* r**i » Anjl Psnn l.ifO 5»m.
Gd n».iH- ThoniiîeNHlT rxBnu}H477 3 N*0H«xti4FTH «50)143 ir-rgi .*- i A-gi (saoe fts ùrjm.1 î.
Pire* Pria. Sa»- 3*rt T c*x Cc-ji» 33
X. VC* Heoc st! En 3*i î IA.-1V4 tl»rrAn 7.
U Pr-ncv*». 57400 C*«r « trao w ST cet (Crçp *1 w H coo Pwwi tMBiF iv t Aeere $ t*tr*4**SM--ir«5.50.t*3Et «i»**7u6 *.iliM Vd*wt*.*n* TH : 7*13 71 » £c*4*14 07:1-5 Su 0J-4O* Ot»e lu* At i ’»r« H l*d« t*«*: C*«*c7« *λS*I|*- i* A-tçi-4* 0 0-07 m--* 1* C « X i* «a »..* K»rt 4. Ho* r*vn »4i3 U1JI TH 7443 725) Ecrjri* x wnci .«-.i 1* ut-tHH tt S* »* A-.;i iwjl S4*0ucr«1 1 VCS 7CC Nlp *an D*k»*o su w*7î'a «1 J.*r*i i.'»*i-:*t ftMV)it«imefgMJtrtisiiit’».'ST BrH* Siflr.il. I, »u* CH Tlultl. 24 730 ttritin* En»1iio-a*ui njH.v'4*Hpo 4*23 Mer» Suni. 4. Iv* 0*1 SiiiHiiiint 21543 Ak- ¦i Te* TH : 9337
04 25 Ewçi CiVidit 1 ,’mwu !cp eu f*5ti”s G** H1.“* fre» wa Ba-4- ivre vv-vtS'j T*si T-k* a-4 F..J h Sruyi Ohy. Chvc SnotHtri*. CM!r*j M Il'lnOHl.SP 954.4*074 Hmtn TH : 4391 99 44 [rrgi nui 1 U»;» C..JXI !«»•. I ru TrxeH 30000KmH TH M75M51 [0*91 -j Sh i Ile» 5»r»“ vi*-* cerf» Av»l e*it* JlAvOon.t v* 5*;u*i TH .
(4413411 Ecrenÿi Svee. H iVynoc» 3 a. S»ji en» 2 Hyi*. R- Alc*er* Pipio F;i Cue«»r Sun AV»i (Wit* 0 A * 5l*u* U .nii. 41.ru* eu Uc.'..-. iit Cil.ru,» 79750 UiuSon TH
4) 4144)1 A-çi Knrgi x .moi un h i .*jnt Jm» lAerH Hun. T*t C10.
ÜUHvSud 1)113 Pond* ?cm TU UMUH f CM-qi « v*5l 9* Uçj Uni 7
112 ccrfi t*m ntt u Ujx ou «rr» *.i vu *7 CO V441 luilbTO
CtuOnTouxnan.
7»1»Pn* !xu)i x *rci n snm w u l'a lurOtU'inKi n Ul»*S».p,*x»» ?«2X TxnenTu M79MU 5c*rç» «v. Tu sw CFC «'21 PuTucr* Ivj ûh’ pv V « fm tVO*r UniU. 4. V» ImlvVul» HOOCu;r TU : X J3S2X [WÇlOq'l.iuSl ÙCMWAtEWlJPl Ui-oo Urd ’.mCr*»U»r» Csw cik 0». 3 U«r*l.2ru»XPrU0**ttu»ec 12.7»5XU»** TU : «1291211 A-;* K**'}». »U 2* »"U« rmrj U od« Rurara*0 3A-ÇJco œrrxn 0iur7lM l Siroi torur 5’2 *8 A-*çj A*ur, Rebo ] UmalijUrrr» JjtXA-OO’M TH i’X OU £r* i u-»V*c Vo*TScA» l»2M«Sïr|.
Uy-K »*o‘« SxSxîrt B«?m »u» '.m ‘ U Dru» • J«uffV M Htt. H ru» Ciwnt nili Pu» TU : 543 M 72 EcTirgt ¦»»•. S SU Porta -cfrw p_«.
'»•« «-ci Pitnn A»*.isd ». 24. Fut BuTkwi 17*3 SKI*-»» Sp*-o» |B**»u* Cc-mj* C*cqnr Gvoü Kum. G r !ü« Kr?«* art Rk-j- Cru. SrrxO P»y.*o rît 5:0en Ai» (rwvil leytrA H ru* t- G-rru.1 Km Psttr» TU : MM.21.t7. Errçi r osa *.¦ srci s osno» tu Toucum &JMüerut«-taM.Vr*uCre*MlM P»*ùt TN :ü«32*1 CcTrç» 1 pu» 674 Vpm» PU»-*» Cyp-rt» Du.
Air CÂ-nr Om* cor» » .-ait» l rî*r» 2r* 1.
2 ) 7mi ».2 IWJO»-«» Irrrxn Itftn Julu* l»H*. 2. Ru» A-rek-Fir*». 4SI»
l. rv:uv*« tu :4*1**414 Idnj» Pic» C«oau 3 tu 47 OT p. M ( r»
* *"05 l»o-tr» Il t.» TU* S» B*U» *1133 41*» TU lltttJU
Cr*»9»j*u Vk C'r-.'rSwil ?J' ». O-OTr ktlR WiaiM VpUr O»» i|U
t 01311» Votli-niiM l*K» mnlmi.
- *J»*t ton TU 71 *4mita»» Un fc*rq«-*»iro»»*»wr5T PawaPpuuUenju
Prii ¦ t*: r» U;*u lunvu. 4, m» du riut. 4*U3Co*OTt-u» TU
.4TJJ.I31I UtrçÊ r.ttyK-y t MtOTOuwu Uirrl Icf-j:'. 4*. Ru»
Ci-'1:* D«»-e.' •» 5112* (»:.ul»-*«rS TU:27*112 79 fBirq» 520
ST». «* n*Z. |».i Krt» M»ç* O»» . P-I ou S»«» Grr. . Ru V*nOu 2
4M * lie le»*r»»,l.rjiHli8k-o»i.1IIXKirbo«ini TU :M«l41*t Erra
Grr» • 7 p.» • lr*&7» • de* • 'JttarrK [rWHASrvUHUHr'UPA
oot-»': .»mMkPCE"0'» liOJrw'4'M!: 4cm • IcOi z® If 4. U»» Ou
PjUruU» Glu»* 41219 »n( TU : 41 *3 M4S Pawat
4«rx7U*çjD't«c:rr*F* re*riSïjr JxGroui'» 0' xs Va»:»o*3P-jJ
üJo''» 2X I «on'Crou*. MotlOTi .TXIIPn» TU.
* 217131* Errjt oth l-vw riatoMtr-i.ai
• 51**G*r. GrraC* Cctrrs «s) . 2ç,-x cerf» Vu eu U i &w inc j*u
Vue. î «X F.
• tcriiurj on»3 Vnctrun TU : *17*1112 l,V«-*VO iVl v*c».i cerf»
U»}l t *r* • pui l»utm Cru. II. Vou AtRcntt-Diidil 9*»X V(ry
tu -!un* TU : «724.71»?
Etruq* 2xt*- ru*»o)j . Du:» IVI • Wre 6 M œrf» u» pu iW*3*-i- 1 Ou 2 OU CH»* 1ni J» Ou 6*0Ke'$ .'**l • 1»F ItlXKVXrvX* »)F Gu»U Cbibrkr,r*SuUoAn. Uvkktk. Cru» lr TK TU UN 12.51 ('.•KiJI rjrcn.i ,?.! C».' A-91 Pc!l+:« 'crovui'uiHMn (v»CNilc'»ill,iîl, ru» P»»!*ur, Ml» fc-v-r» TU : 2135 45M EcfkTO* ccrio* Aur 25CC • pl'OU ArtooSUO»» ccr*»i«r CO A-nf*3 EI2J X K1U» tr*r IX F %r*ry MirSi Pc Irai 12. Lu* 0* U Diivo»- luiUï.«343 Cwil,. TU : *1140*11.
Pntus» « m nortnvin ’W *u US»J u 2* E njtoniuOti'm Ru.-r.* u 1V Pr. R * UuUC HoOU* «r ru» 0*u n dm CAO W3X2 U 2.
Ofrw Prud ronr*. 4 7. (itou* Urc»To l»0« 3l.
MII31* E-x-KU. TU : 4431412* Ar» SX K-jrç» y. rt-e» »u*«r» nen Guud Pum*». I. bld TulbïA 111*0 Ur»»u» T«*. : W M 27.41 [nrgi tue PC E-ça «0 Hji . 3.«ui |A*«
2. RooO. PuiVJ. Cerf» ÎJ3 ST . *.» Va sr*s*S»ii • 2 Pis. P«rt*.
Pi*w. LlrçOi.
Sur Krt .450F P»m »l rrycn o»' »*rvr Rrfai Tunm. I. iiim Wrbti. 434X PuilM. TH :
* 1 *415 il »pr»» X h. lvz-9! R% su A-'O* pmsw* ccraif. Co.- pu
« ? F»tn » Hiiumd. 11. Iui Oui'ur- Cir7*"lH, IstOO
U»'5 t*i»-d0 o*n*. Tél. : 5132AA11 tcvrç* * r »**0*rO»
•Ur u-»-. P-3 tt'fi? Rq. Va
* uî»A*-«00»rtc5K?'SuO «Ccib'l ; *«K*Vl
• *; 1 *»F*,H*«5K' 53«çb»vHj(*»u I» m* .yput Brui. 51 npT,. PIIX
Oilsntu'.SMn* TU : 15 *1*4 71 RECHERCHES AfU*trr»Br,*' 2
l5u*.«ui Fri ii At»41»
* .iVr C’nPrc VmnlnDuui,?) Iw Ootxou. 14X0 E-nu,. TU : M 7) 04
*1 P efueM VoicHl V Trerw UC« ou 1X0 cru» Do»w ujj* ImttbA 11.
B’d A6»il'lu. 51411 VCHtvrudAtcq TU : M 721121 tef«aJ» p.» oa
5*4» ttr.W SjV»p ku (w r*iou-alMF n+jy U [fCrfct Jrin E* 0H .
12, trd J«n Biunhi», paie «*»F0M n*». Ml. 7. 1I3E0 TcuUu»» 141.
: 41412434 amuer* usx mk?» m US«2 ft.vc» iuk 2 «or »
Soiuio'Pj'Si sir» En klirgi .*
* X» Orr* U3 7 ayHSMCC* VMS COJ* 1'ton UU r»î*« Fmcrr* M*1*4cP«r*
Pr'ird Lu i»
112. »t»r*u» CRU*» OfW». IJXOhuulV TU. : 44 3701*7 h*u*M a bu-tru
A7*3» CaoiU Cerqxst u» co d t» co C*C 0 ' 24 O-t asJi'lOF
F»HlRM U.S.iu»OuftUil.
* 2243 UuqAt»» «mw«po iJ5*2 F5IP*:Wukiam.*’«c» a S3*1 H 0X0» lia
3*12. CurU 30 M U.-,c Wed *. U ipir r a',vt u ai m*9'*r** îo
'ü-ü X Tu»» P P*»cU G»W. 31, ru» Or» Tula» HXOAya TU «72102 71.
* :•*«• «ou a oui j-i 2 r oxe*« *»a po USA7
A»c *:***î»*7*-iIVP*; ia Uicr e»&»o.» V»rw»t Oro 23)F[ai
SvçAjr» G»I»U I. ru» a I Arc-rvCU M1X Aja Cr*-TM Dxea Dajr 2.
Gror»r &-o»1 Kr; deeeno»co A-qaMO ’XF VutvjCuucm roui» Ou
Pol»» . 112M l»t «D »sn TU : I134MM n*c'«u'» iu Pi: h pu tu vin
F*»» C**r F-Mrc Ohw. Ou Ou PunBen b*i Ui.
70*23 Cr-U»» lu ' r» TU : 1.13JT.O. IW»i7»Trun" M) i' i S 7.5Û1 VaM ru»»;* î kojjjc* r 24 vua a Sorx» U V* Uc-: AMGojlo Ar CAcuv 740MPuitTU
* 22257.31 Avi S*j» ou 14*ans: iitcuu’i.RudUr 0-*»*-»'aM
’ucaioutr-ra *at»«3 Ouhmu. *40 Ou lirR-U Ju- OMOO Ù THU Ur TU
:n22 442V A;f*1» ».i l.r UrJI '• •* UK'ju. M* «urum .-Qut-r-r
sr-t l» içot Pua Cilii DmW« OtWn. I. ru» JunAnum triCOBulf
«4 uv» Tu 21211147.
U. Tcin Pcînrlain Vrc« BOkVU.1* ru* Uer»».-Vicq. 51570 Fr«*n«»
Etciul f«l. : 272T32.77. PVKPXf* 9X» W OCÇUMCOT »R
*»4U*t «l » WSA2 P*ia '.78: Hfiui Bi|T» 2 rrf-wr Ajeul-
Breouî» 31*X ToJo.»» TU : Il 43X04 k?nai3ur«3i.R »rUSi' Si
V«s2 Or»! Vdr Swrjra Xw.ui e lire Dndur. 32. Rxne a SîGu«»».
7*1X1» Frjtt TU : 40.711112. fc**% tr xYT. X *or V3 4TF *n
pytec» . Pu» l«v 1 5C01 11*70» Rmu Fr*anc B*rtR. II.
Ta Atu-l-Cr-u». 711M C’t’dOinO) Tu :
1417. 5513 tz'tu x terre* i 'Om «o rvjednnu T’ r-»rVV
Mu.‘*UBud»f 72.ru*aT*rdOO«
* 11K U C*u*»rS» Wttrru. TU : » 721721
h) m : »x MDGtO U Wi*w A-nu-»a» C?C Ar * t » cTrtf* enarw
rrr»»t*« eu U ai rfincv*Tsrd«» '*r7u»eii »*r * .
7rne*c *»«2i»7**»r :•-*. «kw N»ju Ui«o*Tiio* r.(*lXG*r*» TU 510*1231 A-*» p.i w«ji D-v» ‘rew *r" iiov P-o A-»-Ci-1XZJ-. 2KF Rr-co 3 IMF &r* t»- 1 3F Uc r,V:.u 'X'IAecraaVr IMF Covpt* 1KF Mer Uuar &e» IXF Pü*«t.i IXF AunfuOu 43 raXBot (2155 h»iî*;rp.*M?Bunt» TU :3131**4l»orttll Airu* 123 STE »ro vw r.ru*«u-«*-r tu F-ra OlSi’i'’» l'Ultpr C«ri*d C**!M T»l .
5324*03* C*» r« r*ir» Tvot*s* 30 Î04 I1000TUDX 333 US*ÿxr«L* «ruric- -u-o»r irr’uj RS 222 i-cnTar» PCTX 4X. It: At*ri Ciantr». M
D. ru» OrU*uc H 51CtOI4*»w» Ar»M roriii *0 sorw »i »xr» T-crv «r
ton r-»- Frrci» C*u0». Erudn Un. S*4M (4cr rsu«r l TU:«2»5321
C«*r* Vk Ca Son ru » p-u '«t ris* iro
p. »; Drrd D»»xO*i. 57. Ru» R » VWU».37200 Tou»» TU : *7.413139
Rrrrf « sai .nu co PC n î Eus» ixa OW4W,
RatriDuretn.raaOjua.5l2X Uurq Tu. : 11 *2 77.1 «xi*327.51M.
P5»OrC'»inc»on»»ir,-a A“xr*35A«îi r* Ucral 0» Terefue. J. nu»
Oarn'AV 54243 l» Uur.r» TU HS0M11 B*J»tf* A-;, eu A-an ST »r»
•cr.l* CO * .»* 1 »3Fr-ourn - napcnUrcy 4»D« TU 21*11131
C-«r-.-» Scr, MEFJXF -o-taJCCOF CnreP* x«u Uu» UoeJ» 'U Pi: r
urtxcr»! Cvcb» COTCO-Crri US»2 va «4M VGJ2JS • M «»»» vs«'
2a,«.» U t a-vHtn: Cn i»i:c-n»D»5l.i.
15. Ru» AmoauSunon. 1*290 IMUmirHallo- TU : *597.1*7*K-tt 1»h
uulk »H»*r.)
B»7er» vnr 'Aiir-o* UpwcruouH vu US »' Ec'nj» x Kfl Aun DtfraTy. 21 » ru» a» Jerqu*»» 42440 Uucart
* t*»*cccA«CKRWoeVu»»- 1**1 ( i'r ceuNr
Cr*rr*xs»‘Co-m*rt*«pc*»rix!*5k»!t»*xrc*i OxrCPCI'.'V UcUiVieM.
*, ru»arO*RUm.
11123 Uo-r l TU . M U M 05 Tipr»»»?»*!
RtC-HT* pur S*î* d t« 4rf»1«FU2«F B»7r7»0 a0x r*‘»rR w E''r«O Avp3 B»*sEC‘cc4-*»r Croûxteus GeorAi» Urcco .
R»-tc3ru*»7«»}DirtC'*pu0.lSu*’C' Enun Hikaap*. S. rut a Brt'P]'*. 595M A-ief» 1*4 :
2731. 102a ATWAXi Wtor' 3 rcutiB'eri-Tcny.r '7*3 I rvrer *COOF
UobS 2i»5. 11, ru* df lEmx*}».Ta0XV«rMa*i TU :»4**7 71icrn
C-rr* Pua? ¦» 12 r ccrtica »u pu i co «ra-î* U OJCP1
u-.i-ir»» Cnntlun Kullu, 13 2 H* meftM»Bi»i*. 75» Pterrtm
|MA| IkCPtrOk X «crj-q* tu vu: *«'* dr«7ut*on
ftiiie.WxcwidiS'ioaDi'er Pave.» rv R*çfux7 •*.¦«¦ ccrfiV»
VS12 ?20 « 0 Ueal Owou. A eue» a» U*». MJOO Sauakt-nuhU
TH.243104» Au**k p.« co Trer-so- TC* Scieop A-oca* G»»n»
Satijc *5*7 l«yt i A~iva»* E ir Tt« l*jro» Bjcff « *V»r
Bu u Word D»v Pc B r Mer»». «V», :* r« 7)* (uji B.iv»
k-rpyrtu-* Pc*»1 Pi»rr» S*t«urln, E««l* pubbx». «340 Ali TU
: 7117 9* » Cr* f«p.rM»aiCr»» *co*Jiuco» t)« CluHa
TXPOrFcr-.i) BudaanHtOCrrn&rali.e.US* Sxas rv.*a S'*03*
Crer 11 i- 10 Ba-X Bn* Fekm*». Br-r 2C«rc Pr.« **r»203 F u
2ÎC* C7n»W»F«»UIJli«ru»llM».7UI1 DtrnnUVCrrd TU :
351111.93. C'ri*« ZrXtiS'f G’ Djjr C*0»b F rueiitv
* 14» lb«Icr '250F i C-pe-*C.•.••'; ruu(o'
5ur»2uGro»*çMu» li»&r3 'CC0* 11 ! 01 7;-.vO'--*d«CVrç»
Aman»P» tiU.»c«43.25.*l»« l 7*1X11*3»»*. ïtl 50 51 719)
* keam» bot*»» r •« *» a Pa u 0-r u P. 'a F r* OT* Cc*urq» Ovs t
r’ Cre- » ccr-t 3 pu»1kc ArlhUTiPt»crMrv1D,»r«RU»Ai'Ol71Cll
Crucr* 7 cou CPC «4 Krtruo Av»ju a Zt-ir»
rd»u7«p.ia,:*ud».rt t Arn».d P*ort». 22. Ru» dtlitiriu. 312*0
lll'lui T«l : 11,7407.77. AtfPk PuF Zro » VorK &»*• Fotoot »m.
Ou* pu 7*1 ! Bn je»-.»» x USA Crue** Toa s*Cii Dc« T-ry ÿrte Srotr. Bue* Uuv» Br« S r* F-.v* 2 *13 U -j»-jr. 3 h»n f«r*'«».
122. Ra SAGperj»i.EX05 lycn TU : 71111411.
0-J«rt ’ C7»a OX» Uairtl ÿKMTO, y 3*3 Tï«r. Voracup» C* lui» VflM. Arwjgc Ci’uyip*h, Pir-r», Dç Vu* G:': «le!
Unefuncu*. Li CfWi-Sl-BenftM, h« n, BCPurCutau*» th nu ui.
Y(er;*« r ii UraMi u aucun* )
* 4b* Gria». Axocccee lr*e*r FortH,3 r.» ¦ mou. SmDfmK*- m.:
mitcih (Mil h ) i Cr*xf«AU'S2:ST, Krrcoj«u-iau« jfeuri 3 KO F
AtUfl FtirotL ML 622 "lu fr*utt‘, 322» B gn»li-iur-C«ir Kl. :
IBM Cl.
..Ht .»-• 7lt 1iS F R«r»t£r«Fl Crca
* *•£.!» *X Va |*.1 S*gt S Ml 'MF "tu- i tatun. Shnet. CÂ.1 P.-
U.'K'« hv. FWfiirt ÏKnlkl FwWWlV Otrrlltftqil7, u*UFe«*u*.
PU H»f»tvB« in«nl TH: 21.711)1) (MMk33 UM ctm'm dwwi gw wk« s* ,».« t?.s*gt. ,iwum o. v*t *i. Pf - :t« tr»** J A. ru» A1pnoM*»l«tir*nv 42100 SI tm ui n v u u Icrvfo Ubc IU P*c K*g» Vn«r } î* «:o-ti3l S»to» Vatul Pi* Brrc» 2.
R* i»i!tt«» 03000 Uoulrit (H J*.I Tltffcntf} C A» S(M ?* T.t K» : kw. 10! F p«» Brie» ftrriH», i rr« a. PU- h 204. (3250 U Untf»l«t- km TH 94(0504» kMtirtXt'nnutmV: a-y* UÎ Cm wfil r» Moomtl (U» UI U t0-t®4 F4-04 U Cu-s» Wi 12. Md Cuvjnuî**. 4'4'M 1.42)32 Sc»*.r VKU 35 4) «‘ipou CPC ( 12*aructiW-«m Ptu* a» rs . K n ' «*» »uc«i P4t 5 te !
.¦J*£»o«s«ii*t a.lte- batHK 73332 Sarrovtt*. TH : 33.1424(1. Rr-nr» SU eu SU » Hmrçn tf» .«u. mm MxHV «o: trt-tft*-- vss «W J44A- F»-e:i4 BtlIMil. 1. M 041 U|0V.M. «CFeU).TH : 17(254 01.
S«C* K- co* H fuio*- ui Arrgi art* :0-u . Vw» pou ta»- 2M* lk}( Mtret i Ët-uM 1rs U» 10 upHti. Ru* 9* U Roch». (0270 tenu. T«* AI 5? 27,11 wh 18h Société Virgin Loisirs recherche pour Sega un inlmateur de la ligne SOS c. cW Sega Isti'1 : ttrr av * ut ,*ii s*gt Uattr Sftan
• ;«»' tn xn» «r«tor : 41*4 lKO. OM 5*0IT*aurt Soi W»:
• Kir** 0*1 IvuU-l 0* |W .
Cent*- *• ur i* srJojA S*0i facyuC V rtr?rJ Yrfn lovt. S r} •-» 4*» v.V)F j j7jom« yit*Ui » S*pj CLUBS .;fcOU wl *u*arr»rt vs tvr*-o ;u.*u ».« t»H bvoi r*»* i-uo» n jj u- wi «e kt :ia Ci l»* Pmtncr»!
Nm n •* ven Mdvj.* : •) *o ». ;* • o* *: F tnt 1*1.. 14 rt* (atutra-Vt-iUM 51199 N*rya** U5J22- ou ojei n 5. ’*»i ircoa esnca v r-co-jtcn VfiX ' .te R j*-i ;V** a G«y 2 «e r» FJ :4)F 3(0 Kg: il F Pw » 1*7x1.01 C. tu* P - S»l»luU t0X4l)O*.
U ttB Ihçi Zr* tarw ' Cf«j* ro* .*» C »-90 U 1»» fj« 1 M im'tl C» noso GoO*n»*«.3}F t Cn'l|'lmyi-)T (vagw lur*n» Inviter il. Ru» Virer**», i» Wune» 4 UW TK : »)1 tA 71 US r Ui-e K*xr* a ua u-f-i t* a itn J***»nnçp«lM*Jw :i r VrtO*r«U»W 1ICM Wrmilii G»r* L--« rî.1 c- :c n P*-* 0* COTJCn l.r G»-* 8:1 I4»ii 20 r "tr*l' 41 W W*”.'
¦**»**! CC**-» 1 rr-tr*4 I 7 30 1 G*»* lit» (F A--C0WJI1»!. 112. Ru» 04* Rit»!*. I2M0 Art&r n livre» ai cuj tvetw» *y PC VI4 r ».' •
• :’ * 4|1 KC*pr» FliiK* r*«» |TcKU*t Pt.- « f P**»J «î: :
Af.liî* P«r*l*.
0*1 Cû-Jj-.-*! U'M Umn I»l : SOU 74 02 Cueu.Svu au4.*rro*a* u u-owi i o* ,1 ! -C*» C*r.»1 ejn» CfJpUn, 22. R.» 0»t Xut*;tr.ti. (il 3 A|l»n UI 4110 14 47 KTW20I» CONTACTS Crue?» « MSI lu A" 4 500 W tc.‘JtQtr -»»l S-ix» cr r» 5*ej 1 PrucatKioür Sc, Jjr*i6cr S Wzr, P rcn *re l; v 4.-r»-i i, rpitHMIll ux* UWOsT'jjwllim* om (*j atixui üivi ? u yt *‘x»oi s*ea » d r«6M=.Ri-ec:- ce Drxn InOr*. »cp( t l 1. S, ru» Uj«n »-Utrills. 24100 «r;*r«c TH : «24J7M Crtnt» cy xn tu ST vos Sc** “Scs;* £ ko c*tk t«î. 'KC'lstMr* C4ro*r*i*'«.,4t i p-r C-*rr-» G T**t ter (nai. 17.
M=«*u 0» U Punqu». 117:0 £.if*rlt-. T4l : 21372404 C«azr: iy STî tetm OrO iro k xnti co
* c*rçn îk«* Voia. $ *¦ •* 2. Pi*:j ’-o 6:».-ç tt'rç» e* Cw. Tjln
Sr n Fctoctp 2 lce.i f«r! Tute t**Srç» 5r ! »? . *t Vrrxk
B*tUjjH il. Tri'u* o» rco. 34250 U B:ui:u»:.
TfCO TH : (7 23 « 31 «S**» 25 » 33 £1 K-15* u itr oreacs * « •» KoigN rnc l-Oiati-WHcffir-i Cfjr-*» Bt»î*:rv rt* "l**Us i»4ui'.rj»aOu»roi JJ'3!Tou'o*.T*4 : M20 072»
* 0*0 SU f *er» i4*»u «1 trwt Pca*e* »ir»i‘«rniF9â« * .¦
.utltnitMraU* Bht»l« m M3:W55ipr.l un G»-« Fur *tvr4 trust
u-i.r 41 tutti* pou
* t'A-»p Clrtouf il PoiUO* «* l TtffU* 74*41.
Urtf Ger' Vi-pr» F.lr. H: Ntoi» (o J 41.
««H» li»£H Frta. 94540 t*»ct* tînust v*ro,. R su tew* cou étfrrtgn «n 51 4 H 3*1 î Pv.tHM -U*£rr.r aful pou HO J«ui «1 U U-tt Fm Bxrp l 2. UFht)»l, 7M0 THUMi (B4»g»gu»l Ct*r*2»tt £»3lirre.i»uVit.' .JUtflOntil
- U*ot pou «I2W1252 £vcy*t'4U UcmtClrt,
II. R.» «• C*H«HU» 250(0 0**HCO* TH : II» 4702 Cr»r;*i On
nmtcntvn X rvrot «*Sr cou 4tfo-tf» M .«.t tftuol a -.Vt* H
X":t lut Otput. Ru» a** Brugtrtl. 1» a IIÎO AnStrKü |B«*»0u»l
STE. Iji Ci ST cMnu*» «riira ;•*•* eo*î*or*i!
SvpMiw Cwvwni. 47. Tu* 0» b FtiiMi*. 27SM UjHiy C jni|*t T*l : 60K4301.
C'rr* co-ixti ii~pm 1* 0 e *« or* riu* Po« 0* -»»1 K «H»! Vre**l Chu-}'**'*, l»» UltKPlui -OU'igl. 03)4» Ncurty l»-R4»l TH :
70. 43(2». PK'ten* RKMP9W3 Vit Fr»x* eu «lta*5«t PoilM»
*®T6'*-it*l f*«* riOXM Duiio. Ll**, 41. Ru» U I» Uaulllt»,
31300 Crarrp*;rol« C'rtT» Wlxn U» ST en r-u* tf Hfjna* Pi
M*a* r»»1 tlli' i; PmlM*T %»t14*|U Ü «CK l«-l F«»r. Prui » •
Boi» «e Sttpto-* fr'M. 1, V»r«4l» lui C)pr»l, 13» Mut»
|B**3 u*j Cr«T« CCHÏS» PK Ktu-Ç* tf*.*.l V A.1ÇI Vil
iwit WnJ'i fitCtr f rugir. 4. Ru* « Y*Hr*».71120RtniOitkt
TH 34(317(4 SU cr*itfu K'wxnjn pou- Hfuaj** «90*1 |*C*t.
U-Ur»! 0*-®l H t PclUO* H m-» r«M. Tf*t~ot SlipMM ftilon. 20.
Ru» tfti G»ri-'.ni. FW1» II*ui» 2111» Nrxrv» 1*4 : 14 il 0149
hturM «« ttpii C'HC.*» tcrutfl itCKXriViOIT®! U X-.Ç4 R*J®-
0; itV«:C '.* Crrcr *jtv'vsoo*. BrincCort».
I*» 10 A-;*nn tu* tf» U Rac**, «270 GoûtUui T44. : 415777.14*;*»* Il H Ar.gr r. £f» c cun pou »M * rv*t M «X» o itvn Piuick Guinn. 42. Ru» eu UHKM1-2HM1IMl»*pg«* TH 55015224 Pidi-?» nreacli Aan SI [ou «cu g» iw h utuwr* î*rg* Gvgut.'u-Jire» l» U U»*e tu (B. ImlSUuurl». TH 11(92054 Iwrcr» ct*l»ra wr*.i u* CPC «» P»»» j* 1*U 1 tl 00*1 YW KS»i- «us 3" F01 W 4’2« î«F St»î*u-*C*rtAMArjSuCrraF»uta»( OÉOCO CluTri. TH : 37ÜS9.14. Aan ST cfxrcT* CktrecrciTpou «rnj* o* ,*ui P:*vM* -*»* f-.Tjt.-1*1» hum G-rt**; TH : (3149521.
Ar.; -jlcf«X'*A-'Ç4 jrj rcCO,1 »U K-l-r*' 0M .«!¦ « -'.‘U'M V.' H PO E-urrt* 'm* C»rr« C»il:l. 3 Irçnv* Oirtj. («4 Iran TH. : 24752445 C*4ftf» C0TJ2V SU VSI22- pou «CUOJ*i ,*jt. ’ ltH.XnMM’M‘1 E-.C|«'s* CuvUfHjiln i. Ktni* Llvitftt «01 Ujr.-nH* |B« u»| Ttita-itH î lKU tf ItH p».' KO STF Elle Ko* i*t, 21. Ru* llAitin SotonkgtuH. (720!
Spittourg.
Cfttx.*» terrien t t*.t h tfs»an iu 520 ST Epr:*«; lui S»Mit»n l»*«u1l». 21. Ru* YirdHiliMUn. 512» HHMMMHlin.
Cr*nr» tvttct tu K i'' 4 H 3"’ 3 peu *u H
J. M1 EnrîjtîlO* Fmp UHikitm** U.ru* Hut rt Ct*J P 12217
e»*jtll-i TH : 21 51.0» 72 iptt* lin Pouvh ui f i tnsft ta
*¦» wust i.*£ ppvmwu USC.OiTutcll PatAtf* 1M» G*r7 Ru»1*ea SD
S'JJSH t *g:n 5£irt* ( CD tr.v nrjo* 3 lirT-iV* 3 Uitfvtft 2
Swpnn» Utut. 11. CmriM Mi Gttnat-DHtttnt. 1233 S»nn» »
F« f rt'«tt.rx!l !*•*•-• su Kpcfut'r Pautf* SpUVt-O.w M-1*» .
7H t Sprf S£» ViV»Wl WiTO-rGh».** Grau A»i**ar»UH7Uu).iu»
Jtt'.-tfAf'imprl. 170» Uiti-inr |. T«l : (7(1419) C'ox'e
terust VHH* vu si P:»Wtf* norcm.i jeu tKc* en 2 5c»»: »g : tl
2 a-rUi ; Matlnrit, 11. F 1 wtt.ft t. (2iM ihnt ton-vu- U*4
TH : 21.425432- H'iH)*' ,*ü ctrr» C Wrrar. 20 Uflan tf* Ooun
A«rjor. Tjto C«e.
Te ÜUKI ur.ui. H irpmi dnPr.*. JOTl Cl.'tu »-»l Ci.’r' 1 Cf*ï* KM»ll*u T04 T03SOU Kf ç» St* »u» n*K«*y»TitoC%ftEetfr» Poa*s*71 .rrv.-r «rî I»» C'r-ntn FtAr*i*v Cc*?p»*t 5*itfe 5mH Pr!«Ur. 4. Krpm* s** UivSifij'j, 7(340 fit|tg*-*ur-Br**l« TH : 351) 314) tuv utrrwr-l I» MH«nl A-»j» c-»*:*» corxv pou «tfrtj» e» uak a*. $ F* u-u-H H Sv*n u-ou :®5n Cf%, SFX eOU Mtftfl Ot oim H IUM r- Btret* GmrH Pouurgnon. Il ru» oe* Ptuv 173» «igaen C'ttf* csvks vu 4*91 Pou*o* toeiMit r*»*HUM»'»* OH HF*u» 1*.43.ru.tf*»*2tti. 42970 C*uc*-‘»» u* l*n* TH : 21770522 Ar-o* cfrtf* contsi i*».r pou Bînj» ,*.« H
- tttvrt R*pov Crr» Ctrfr Ouït 1 xie»
F. î»* trvruM Pn*e» Rirerv tf»J 14 S*KrH P*rr». -U Fo *r. 47432 a
lurrn Ut (glw* tfircr» cons* pou «trovgr *-• h tflUW tf. 00*1
•» Putit lr.ro Vc-.r». I.
• rpiiMtft*lUt.7)t»ntu r*TH 4I4AM04 ipun tf» il» DIVERS Vtf» Ch«*
Xv7 . £*r*l riroii 1P *M .
Rug-rotnar» K7 * 730 . Rxnrmt 4 eoj*uj 710 Mi l'rCt C! Itfxuvu t*2»u • £ï»'l • tOitui 4 'vu) ot fvtxt outf» « FiUlri
* * tf. * »7 trpj pou oo jrn •*; : .
* M»tS:p57»-*( prtH r-*ntn,*u A«v Oautf* P4MH TH : 420CLÎ305
potl» 410.
'.£5 KfrxcjOî px*« S-j-p F i- fC noUot rpr-rrars* top 7 C£-'25 *•*: AC Jcsvrtu £4 2J£rpprr«mo*.rru(Jn!-u}j'3*rC :Ci: i '«-•»¦.' Rrfï 35 wgjw. JurvClutf» Piuca TH : 42»33 05 psil» 4% V« ccreo» rrrx-vy KXM tr o» 21 jeu KÇ.-IU C** U 120: F KH*p* GuU. 4, ru* au Gu». »m: VwtmrH TH : 41M2247 IVOHt ¦ va Ux Pu* • U» tfr J*i* Pu î KC F j Kcir* m4içr.»t» U-- f*t. M ru Ctn*t4+Um. ?M11 Pr» TH : 4133 « 50 biOt CO-tO» BV0MKO: Mciapu f» *t Vmt* 3 MO f V'Mtfj i KO F poi arcn 1 OeOlS*. 0. K'rç* tKT* .*.1 V*r« K W}1 0-v* va ,*i* AU-. 20X 120 F1*» 5 AtfHtU» Fut* G**rî CotfKoeru. 4 ru F*J*roGjtti Uru. 345»
B4M*r TH 673ÎÎ2 I7 va eut» nema» V**ri PSJ 2 *2 v»*u 20XF vrtfu I550F V'V'rc-V.IruOi Hremnut «2715 Courut»*. TH 21 71324?
Va.»u*uSo«S-."F7 Mj *rr»20F UFoj ttf*9*xr*IU1«ftlS*ÎIAlV*i)! Vrc«nt CxO»-»r. Rpufi» dlïxNl 3(133 0»o'» TH : 542711 Tlipr** lin 30
V. -l £o-r * £» SCCCF »»rt SthTitt 42 m» CaMHr.CnO'K.'XIlFr* *
:«3 794A12 VaWOG£0*t*£?-r«r»*.-*-o C»-î Sx* S rî» M eut 3 0» F
As*» îror tt Giit * FcrwInuKcrCnf* PaiGn» Stc myr SCO GFOccrr*
S p*r F i* £i” £;rp**r CuW* ClrrH.
« ru.a.Ui«,7l«CS»,rotf TH:M11(2M 3615 MICRONEWS LA PASSION L'ARGUS DE LA MICR( Réalisé avec le concours de : CHIPO'KAZ
• 107, rue de la Tombe-Issoiro 75014 Paris • Tél. : 43 21 51 00
• 8, Bd Magenta 75010 Paris - Tél. : 42 08 12 90 Comment évaluer
votre micro ?
PERIPHERIQUES | Faites référence à notre argus ! Il vous propose, à titre purement indicatif, une estimation moyenne du prix de vente ou d’achat d’une configuration de base. Ajoutez-y logiciels et périphériques... Amst. DMP 2000.... 800 F Drive Mac 400 Ko .. 400 F Drive Mac 800 Ko .. 800 F'( ImageWriter I 1800 F ImageWriter il.....2800 F • AMSTRAD 161 monochrome.... 800 F 464 couleur 1200 F 6128 monochrome.. 1200 F 6128 couleur 2500 F PCW 2500 F *1000 F COMMODORE C64 cassette,
* 100 F C64 disquette 1100 F 128 D...... 1500 F Amiga
500 ... 2200 F ATARI 520 STE ... . 2500 F
520 STF ... . 2000 F 520 ST . .
1000 F APPLE Apple Ile U.C ......
écran ... . 500 F . -100 F
lecteur . . -100 F Apple Ile 128 Ko..... .
1300 F Apple 11 GS 512 Ko monochrome.
1 Mo couleur .. Mac 128 Ko ..... Mac 512 Ko . .4000 F .7000 F .2000 F .2500 F Mac Plus n Mac SE 40 Mo ...... .4000 F .8000 F PC & compatibles XT 6*10 Ko DD monochrome 3000 F 6*10 Ko DD couleur ...*1000 F 6-10 Ko HD 20 Mo monochrome.5000 F 640 Ko HD 20 Mo Couleur 5500 F AT 286-12 Mhz mém. 1 Mo 20 Mo. 6000 F 286-12 Mhz mém. 1 Mo 40 Mo-. 7000 F STEPHANIE LA PETITE DUCHESSE PAR JAAP ET JOOP fSI JE TQM9E ENTRE US MblSS JE NE PGKNE PAS tf€R Ct HRPERU!SEULEMENT P£S CRîKES SRNS CRPRYRES
WN'«rÉR£5SE L _ FRB LES FLICS... _A l'ouverture sL f tt PAR fÜMHRNX va«£ JOUE TECHNOLOGIE, POMMnGC QU'ELLE SOIT Si MflL £MP£UV££ fRÈRE MikAEL... [ET QU'ESf CE QUE JE ] PEUX LEUR MONTRER P'flUTRE? UNSKOTEBOW 1 RBBHPOMMC ? ILS VONT J L ME RlRE Ru NEZ...- i
B. 3*t ,H»iS JE N'« PSS L‘ RCCCM.JE iSUlj» N£ EN MV.MC5 PARENTS
5C DtPORTRIENT CONSTAMMENT l L POUR LEUR BOULOT... J T'ES PC
QUELLE] ZONE TOI ?
3615 MICRONEWS : LA PLANETE DES JEUX Avec la nouvelle année qui commence, le 3615 MICRONEWS vous promet de belles surprises!
Déjà, le Hidden Soft et le Quizz vous permettent de gagner toutes les semaines et tous les quinze jours de nombreux cadeaux. Mais d'autres jeux sont en préparation qui seront mis en place tout au long de l'année : Poker.
Black Jack. Roulette.
Master Mlnd etc. PLUS de jeux.
O PLUS de softs à télécharger, PLUS de Top Secret PLUS de Le Téléchargement qui a démarré sur les chapeoux de roue en septembre vous propose d ores et déjà une imposante logithèque de qualité qui vous permet de mieux exploiter les capacités de votre micro préféré ! D'autres softs (que vous ne trouverez nulle part ailleurs) viendront s'y ajouter, comme par exemple, ceux que vous aurez vous-même développés et qui figureront dans la rubrique Micro Star Les Top Secret seront réaménagés de façon à ce que vous puissiez accéder plus facilement à la solution que vous recherchez. Au vu de l abon
dance de Top Secret sur 3615 MICRONEWS. Cette modification se révèle indispensable.
News, Des débats avec des spécialistes de io micro vous seront proposés en direct sur 3615 MICRONEWS Parmi les sujets qui pourront y être abordés figurent : les jeux, les graphismes, la musique etc. Comme vous pouvez vous en rendre compte. 3615 MICRONEWS débute l année en fanfare, des projets plein la téte. Notre but : faire de 3615 MICRONEWS votre serveur.
Et n'oubliez pas que. Grâce à vos points d'ancienneté, il vous est possible d'ouvrir votre rubrique personnelle, que vous animerez comme vous l'entendez.
A bientôt donc sur 3615 MICRONEWS !
Avec le concours de la rédaction, vous bénéficierez d une information complémentaire à votre magazine. Ainsi, vous serez constamment les premiers informés de tout ce qui se passe dans l'univers de la micro.
CV f r machines f Jo vous contais, dans Io dernier numéro. Los péripéties du voyage de tante EulaU» ot Censuros D habitude lesvioiilos damos n'ont pas l heur de s accommoder des voyages et prêtèrent rester prôs du teu à tncoter quelque peu, mais tante E uiaiic avait entrepris de taire avec son neveu un véritable tour du monde.
'L'amateur do Cuba m'a emballée I* L'HEUR DE S'ACCOMMODER DESVOYAGES klls allèrent Foire do Bctvès. Puis partout ailleurs: jusqu'au lonc de la Crouso. De m Manlos A Forbach. Ils Km DRHn eurent le choix entio I les Chotts ou Lannlcn I M-Æ et eurent du mal a dé- [iy couvrir des sites en I M - ) i.A Borry. Connuront les
- Y r -q J j VA péniches de Sévros I ¦. Ilsprirent même le train
do Bâlo prévu pour h l'Anjou... En Espagne, k I êH ils
roncontrèront un prèlro qui montrait sa I m , '¦¦ Vioigndornèio
le panneau Commo elle no distinguait pas bien.
R ~ à ¦ 1 tnnt0 Euülli0 s’exclama :'Monsiourlocuré.
Votro broche mo cache la Vio rgo''Lq curé s'adressa alors a un jouno noveo : 'Moite In Vierge nu lond. Mais oui. La V»orgo on torro, mois no lourbissoz pas le santon jusqu'au boutr Ils viront los ponts do Cofogno. Dos palais bion venu», dos palais bion jaunis... Lassés des pAlours do la Chmo (plus d'uno Chinoise rogrotto lépoquo do la Chmo do Mao).
Rentrèrent on Franco on so trottant, après quelques escapades sur un ongin a roulottes sur la Céto d A ur (’Co pédanl ronlro-t-il bion do Nice ?’ ponsôront los aulochlooos). Mais il n'y avait pas de grossosse prirveièro à Monaco... Arrivant on soirée placo do la Concorde tanto Eutalio ot Consuros so trouvèrent prit dans un Ilot do touristos allomands qui montaient dans un car. Hop là ! Ni uno ni doux, nos deux héros ouront droit A P»gallo (où la débitante hésite à grimper sur la Butlo) ot au Moulin-Rouge : Pansby night ! C'est d'ailleurs le titre - quelle coincidenco I • d'un film cul
turel avec Viclona Paris, uno domoisolle qui gagne à ôtro connuo el dont jo vous laisse admirer tes avantages certains. Eh oui I ça existo : 95 cm do tour do poitrine et uno taiTe de guêpe.
Ils virent donc tou- ¦ ton les spécialités Io- cales lomarcdoOax. J ¦ ïjn le OuObec roputo pour sa blanquotlo. 10 I M I Vietnam ot la piStoHÔ- mÆ ÜJr-i Chi Mmh. Israël el son guide Mosho Bour- fWt-Molyneux el son célèbre son et lumière les populations laborieuses du Cap. Les Grecs (ces mous Troy ons) qui (rouent volontiers au lavelot. Les monui- siers népalais qui mettent leurs roupies sur les tablettes, los charcutiers do Brèmo qui proposent tour lard a la domnndo. Tes lorgo- tons écologistes allemands avec lours (orges vertes, tartilloui de Met qui romuo ses pièces au teu (il on
connaît, dos culasses) Le sou venu, ils taisaient étapo dans dos auberges 'Rien de plus tnsto qu'un bourg sans gile. Disait alors tanto EulaliO. La meilleure auberge est toujours uno belle veine Heureusement, il y a beaucoup do rates habites ' Us visitèrent ainsi la Chine ot los Nippons (des Nippons de choix), ainsi quo l'Union soviétique où tanto Eutalio nota qu'une vraio Russe, lorsqu'elle est en routo. So rassasie do pou ol exalte Lenme Mats les Russos n otaient pas toujours polis ot disaient parfois 'Je suis russe, iltaut que tu mocèdos !* ' Notez-vous les Iroids ?' S'enquit Censuros. Et
its se procurèrent dos tourru- res Ils rencontrèrent ensuite un groupe d'al- pmtstes qu». Trouvant gelées de belles paires do chutes, s'etaient lancés à i assaut do cos La suite du tour du monde de Censuros et tante Eulalie.
Chutos qu'ils rondiront famouses (loi toxpJo- ratour qui rochorcho les chutes sacroos) En Alriquo. Ils remarquèrent que los cannibales distinguent mal io gras du Blanc ot quo l'Atrlquo n du mal à sortir du troc. Ils luronl très sonsiblos A I Atnquo des contraires et nrrrvôront mémo à pied par ta Chmo.
Colle mémo Chino qui soulient le Pakistan.
En llalio. Iis aperçurent Jean-Paul le Papo (cos Latins sont parfois d'un cassant ) Fin psychologuo. Consuros remarqua quo Jean- Paul II vante la foi el compto sur fart. Don du cœur, pounnspiror la bonlodes hommes. Ils rencontrèrent uno toligieuso qui convoitait Io Prix du Vatican, ainsi que des cathos qui so battaient.
En Turquie, ils allaient se baigner torsquïi entondiront uno touriste conseiller à son man : 'Ne vous trompez pas. Lafrtle. Dons le Bosphore r A La Havano. Lanlo Eulalie décréta, ravie ’Ach, Pans ! GroRo cochonnes !* s'excla- n»«nl los Allomands dans le car... Ils avaient Ami lecteur, los toxtos do cotto rubrique sont boaucoup moins innocents qu'ils n on ont rair... Ils recèlent on cltot un grand nombre do conlropètorios (interversions eu pormutations do lottres ou do syllabes) dont los solutions vous sont données
o dossous a ronvors (los lottres ou syila- boa a intervertir sont
liguréos on gras, los pormutations sont indiquées par le slgno
).
Alors... lorsqu'une phraso vous somblo curlousomont (ol salomont) lournéo, trou- voz son trésor caché ot appronoz a décaler los sons • vous ressentirez la joio tfôtro onflh quitto au but. D'avoir su décaior en manipulant habilement les vorbos do joio !
Vous pourroz alors oxhibor volro verve a lous los gens. Soyez persévérant ot no vous décourngoz pas • mémo un lecteur agilo pout butor sans honte sur un cas particulièrement rotif ot chlcanor... «ur i|3 |0 |Q9J tuoiuw yoyiil s» un ns wj sues wyiq tnod i»;6e mowt un ouiçyj suoé sot snot Ç iMioa oj)û. toqqto rounod six a oc op soqias «t iojeoop ns muep tnq ne ounb ujua «cl n , suos sot i«i»;p Ç zauaxMy oung n ms ioCujjô ç owoy tn OXUOft Ç OjftOWid OSSOSvO.6 Op Svd t MIH «?P UOM) |l|
• ojjuoi luepod 03 SotPfXU ç uôuo un ins sopedroso sop wvuojj as
u» «oueij ug («w op ouqp t| op onbod*j) «JMD ii %p twotfd SOI
vund uo«] «ejed sop «iuoa uoq sr|i i sop ouSotOQ ;p smed so | i
tnoq renbsrt uo.uet ot svd rosuqino» m s *ui oiio.j w o黫tA
i-j vo sivuj pua | ne oCw?a »t z*ww i «6x ia «I X|X-3 oiu
ou»,iq oi»a ixwuue.d ot oiquiop o6iot, es penuxu mb oityjd uf|
ooVjyj jnod nwxJ otvtl 9 «!•'! • !
Wi.ujs op w« wd soi Ai og u sxj* sop 'ucuiuri no saou3 soi ipeqioj v wjuvyi op «noig ej op poej ne nbtrf 'sox.vg op owij l ootittqaio e.ui 11913 op xwtimv.g, o*xjdsog « suvp owiei sed roduooit sro on luoiuueq 0$ mb scqieo soa ueowA np u j 01 scvcauco 01b osnobioj oup sounuoii sop o;uuq t-) jokHu meu mao np uop ovj un vAwo 1010; et oju» a tuvssw unp soped tuos suiei soo) o-:* ) 01 tfiej ueof ui’Wd ot nioijnos mb ouqQ ouoo ouqo tp ix) po*d v «arquera sop ontiijy.i ooq rpnpos v mu npeonbuiyj xntg np se;6d|teui toorbu js-psotcpuw-osoi (sooraes sointp soi «qoioipoi mb xioti’iOrJiOj) sosnou»)
|i»ipuoj sp.rb soimp soi »)nt|3 op soued sopoq op soojob mevxMx t ‘- kiij sot uioa zoicn , sopo oui ni onb met t- ossm sms or ouuon o;c«o vo iwd oposusseï « otisoi uo jso ojo.rbsxn ossny «eu oun l» oq3 op suodd ft sop) suodd-fj sot p ouqj n Wtqcvt s-ws 0| dnoxx'oq e A1 OU|OA ojoi) oui Sinolnot tso oGiôqne omopoui 11 016 sues binoq up (soss«ino sop iieuuoj uo rl n»j ne so»td sos onuwj
ml) 'sojkusol)x )sjooi00mi opunuop«t 11 pii'ttuosodoxlxb sotsot
ms SO|i!noi smiot liiOuoui nti iivVM'l nn SM iuCfU siionoj!
Xbsuoioixsrcw S03 di'3 rp sosn«j
• x|U| «iKXiepdod sot »iwu k w siofjnog ousoyi sfil ues to
toeni (UYi "O
- pu Ots-d t't 10 uivu)0 a 'l ou *'i!iofjq es inod 00«loi oxjono
ot u 0 op oit ui 01 nod ortirxit) wioout e O0| np soxl lOtsoi
luoioioxl |o soôuAoa sop lopcxutuoox’.s op in*|i snl mou vouiep
sopou 101 lirxvigl s«ooi
- iAmjiav «.y) osrv'VKi} V) itoqxit u*xv) ossojuxu ty .p
ukxji-j sk soouvx M1355 • 4 -18,00 F CflZfl LEMfllRE iiC
DESSINEES* :29 F TEE-SHIRTS MICRO NEWS (Dessins ao Caraii. Doux
tailles disponibles : large ou extra-largo) 7 LECTEUR HEUREUX
75 F (Dossin rouge et noir dans lo dos. Logo Micro News sur le
dovant) 8 A MORT CENSUROS1: 99 F (Dossin couleur sur le devant.
Logo Micro News sur la manche gaucho) PROMO : LES DEUX MODELES
DIFFERENTS POUR 150 FI AlgX VARENNE FIN EST ERIC SATYRE
SOFTWARE (Co*octicn f ESS • oemoro puoc • os asquore» Xn piat
rxra • «ronron cum èocOo • iro* O».oru* ') PRIX D UNE DISQUETTE
: 25 F (loutCPC) ATARI II (loi a*Ouort » rrj ot 4 no tcocnyrwr
paj a SIS) fESS n*l (Saronroo fo* • mow X fESSn*2(OcOOJoo)
KSSniHAsorcBoOu**») f ESS n“4 (Oormot oo groi pion) rus n-5
(S* Jo-«r ow) AMIGA EEîSn'ôffliuoîho.xl) TUS n*7 B)u«Snow?)
RESSn'ùfloçrouGrt) ress n-0 (Soraniha Eo ) rus n-10 (Mcw pomo ¦ 1 Mo cm RAM) D'ERIC SATYRE COMMODORE « FESSn*U G«h.o«».onü Bon de commande à envoyer à Micro News (La Collée'), 2 à 12, me de Bellevue. 75019 Paris.
JRôgloment : |o |oin$ ? Chèque bancaire P CCP ? Mandat-lottro Portdpafon aux frai» do pori Total à payer_ Jo certiro ôtro ma jour (saut pour los too-sttrts) Sqnoturo : BLAGUES A PART Envoyez vos histoires drôtes • ptuseu rs do p'étérence - .) Micro News, Blagues à part, 2 à 12. Rue de Bellcvue.
75019 Paris. Les lecteurs publiés gagneront un eu sur la machine de leur cto* ou ben des anoens numéros du tournai pour les envois courts (presse: les numéros souhaités}.
Mluatio bonnes sœurs sont victimes tf un acculent de la route. Elles montent au C»el et so retrouvent devant samt Pierre.
La première s’approche ot s'exclame :
- Saint Picrro ' Mon Dieu ! Nous sommes au Paratfs '
- Pas oncoro. Répond saint Pierro.
Avant, il laut confosser vos péchés
• Oh. Fi n'ai péché qu'uno souto fois, lorsquo jai touché Io sexo
tfun homme avec mon doigt I
• Ce n'est non. Lui répond le portier du Ciel. Trempez votre
doigt dans le bénitier et allez au Paradis La seconde bonne
sœur arrive et confesse qu'eiio a touché le sexe tfun homme
avec sa main.
• Sacnlège ! S'exelamo lo samt Apôtre Mais trempez votre main
dans le bén lier ot allez au Paradis.
Uou* jeunes mariés entrent dans une chambre tf hôtel pour y passer leur nuit de noces, le man, très excité, deshabille sèanco tenante sa femme, qui lui dit :
• Chéri, je sms désoîeo. Mais ce so r ce sera impossible • j’ai
mos réglés...
- Je m on fous, je vais mettro une capote, et vogue la gaiere !
Ils se livrent au salubre exercice et te type, après avoir satisfait son envie, retire son prèscrvatit et le ba’ourde par la fenêtre. Un clochard le ramasse et s'exclame :
• Oh les cons, y savent même pas que dans le chorizo, c'est la
peau qui est le morceau de choix !
Un pharmacien voit arriver dans son officine un gamm qui. Trop timide pour réclamer des préservatifs. Prend son membre (de dimensions modestes) dans ta main, lo fout sur lo comptoir on balançant un billot do 100 F . .
Lo polard nY comprond rion. Ot no voilà-t-il pas quo survient un adolescent déjà poussé on gralno : mémo manège, il balance saquouo sur lo comptoir • assez grosso - ol oxtirpo do son morlinguo un bi'el do 200 FI Un troisièmo type ontro. Un costaud. Un mastard vrai do vrai ol débaSo un ongm ij falro hurler los nymphettes jusqu'à Vladivostok, accompagné do 300 F. Soudain l'hommo do rart a uno illumination ot hurlo : ‘J'ai compris !* Il so défroquo. Sort il grand- peine une pmo do la laiifod'un pobl baobab, jotto un Pascal sur los autres biftons et emporte la miso tfun geste agio du
poignot. Ccmmo au poker... (Christian Meunier) Au moment ou la troisièmo va SO con- fesser, la dormèro bonne sœur la j bousculo. Passe do- *• U. vant et demande an- xiouso d saint Pierre :
• Est-ce que je peux tout do suito me faire un gargarisme dans lo
bénitier avant que ma sœur ne s'y trempe los fesses ?
(Laurent Vanner) wno jeune femme so présonto chez son médecin car son gamin est tombe en jouant dans uno bonno de goudron frais...
- Bonjour, docteur, pouvez-vous venir m'aider ot soigner mon
polit Christopho ?
Sans répondre, lo toubb enlève sa bkxrso. Défait sa ceinturo cl so retrouve en catbard. Te sexo tout U n cure et uno bonne sœur voyagent do conserve et lors tfuno ctape. ès sont oW ges de partager ta même chambro a (hôtel Pour ÔIro dévot, il n'en est pas moins homme et fait des avances trôs soutenues à ta portouso do cornette. Qm accepte a condition do pouvor se punber avant... Elle s'endu t alors tout k* corps do vaseline et (homme de Dieu lui demande ta raison do cette pratique. Mais cite demeure très évasive. Il attrape alors son chapelet el l'onroute autour de son pénis, en disant
à la sœur : - Le terrain est glissant, alors jo mets des chaînes... (Laurent Crllard) Vn esquimau est en tram do se les geler devant un tgk o. Un bouquet do fleurs è la main. Au bout d'un certain tomps. Il sort un thermomètre do sa poche ot s'exclame : • S* à moins vwvgt-cxnq. E«o n'est pas encoro la. Jo me tire ' (Cyril Carfantati) frétillant.
La mère, offusquée, so rejette en arriéré : • Voyons, docteur, quo faites-vous ? Reprenez-vous, mon enfant va mounr !
- Eh bien, répond rautre. Comme nous ne pouvons décemment plus
non faite pour lm. Autant le refairo f Vxuel est le rapport
entre un arbro do Noél et un cure "* Eh bien, sur les deux, les
boules servent a décorer...
I. Hi'ioirc Je rjiU jvm tare le joint i titre Je K'J| 1 Fvci »mc
Jolin». Neccoiw lie tnnailkr iu Je fiire un ci«»c i L Spsff
iiri
S. Article «Jct’iai 4 Pnom po vr 'if. En Afnijoe Ju NikvL
xiIUjcfectilïé.
5. IvocmfVîvinfcl. Son«iiLimVuri i Jicu luire Je jral
UicrjKtionmôlilrm- 6 frr*»n» jui en Je"ou» 7 VenvuitUff» Je
pire* u A- fenêtre* u liMcenei 8 Jipoin »uvtJnrt.
V( Itlll l I XII M
I. Ilj:.n Je |. if iuix-owicM licite Je Mi» ni Ne»».
I Okkkt Je jvli.c IX-maJc ( in.ipi! «lieu ryjjtien J AlunOuf cHrenoCince lit'île Soé 4 tl fut muncllc Jjmj'ièic poapnyicv »er «lin» le» Top Secret . Jeu Je ente».
5 Rcyle A- Je»»iiutci«. Omet vôpdil pmi exx&unctv 6 Ptcixm J «tinte Recueil Je hua» mut».
7,1 jr.fue qui ne»! Fu» puniue. Dfteme .
S. lotie fille Je» Ile» 12 3 4 5_fi 7 X CRUCITOP Vavr.w SOLUTION
DU N -13 IIOKI OMXIIMIM L’ELECTRONIQUE VOUS INTERESSE ?
AU SOMMAIRE
• TECHNOLOGIE ELECTRONIQUE au COLLEGE
• MONTAGES ELECTRONIQUES
• FICHES TECHNIQUES
• BANCS D'ESSAIS d'APPAREILS de MESURE
• BIBLIOGRAPHIE • PAGE COURRIER - INFOS... Choz fous los
marchands do journaux lo 25 du mois XDA&XA&IPQTAI nsnu«iD(Cin W
ww srvsof ÿuttx IU !M (lWUHVAmCO MCTttfijxrmft&t rQf(r*OU27i6
QtffXW rtürKrxXf' rw (CTRONIQUt PRATIQUE •» im cb(. ot,oo fW™..
v.«*lL=,d DRAGON SABER (NAMCO) Connu de notoriété publique
comme un des meilleurs jeux d'arcade. Dragon Spiril avait tenu
quelque temps le haut du pavé dans le monde du jeu de café.
Comme il est aujourd'hui dépassé depuis un bon moment par
d'autre* softs, la société Namco ne veut pas laisser une image
déchue de cette fantastique création. Alors comme pour bien
des films et parce qu'une grande partie du public adore ça.
Nous vous présentons en avant- première et avant sa sortie officielle en Rance ii nic icDragonSpirit : le géant Dragon Saber.
Refrénant pour thème la légende du Dragon Sacré, celte aimable pantalonnade met en scène les descendants et dignes héritiers du Dragon. Dès leur naissance, ces deux jeunes gens étaient prédestinés. Une fois parvenus 1 maturité. !i se colleter avec les forces du Gouffre sans Fin. Ce lieu qui regorgeait autrefois de démons cl d'ignobles faces de chauve-souris (exterminées avec enthousiasme par les ancêtres de la famille) fourmille désormais de séquelles infâmes qui végètent ou jouissent.
LEU DANS LE SANG Et si les dragons boxaient comme des kangourous... ou se mélangent avec frénésie sous l’emprise des forces occultes de Ragan... Alors une fois encore et comme il était écrit sur l'eau du Lac Sacré, les deux adolescents poussés en graine font appel â la magie du Glaive d'Or qui offrira â tout inâtc de souche solide et pure la puissance ignée du Dragon • à savoir une métamorphose selon le Glaive et la dragonnade féerique.
Cette suite relève du génie, en partie grâce au savoir-faire des grands cinéastes américains (Hollywood Ls ont dead, je fai rencontré) et ks japonais suivent le mouvement, à grand renfort de salamalecs (Guinness is geod for you) et de sourires jaunes comme le Soleil déjà bien Levant.
Mais ladébrouillardise inspirée des Nippons ne s'arrête pas IX, bien au contraire - l'éclate est totale cl on peut jouer à deux simultanément. Les options disponibles augmentent, comme dans du beurre fondu â son souffle pesti- kntiel, les facultés de chaque Dragon et *c révèlent plus variées encore que les mimiques d'un marchand dolivet quand il vous fait l'article.
La parfaite panoplie du destructeur moyen s'agitera entre vos maint fébriles avec DraRon Saber (qui pliirAit fortement h cet tainsen ce moment). Sans compter 1er superpouvoirs qui fournissent au joueur la possibilité «le déclencher Il loisir un véritable "Feu du Dragon". Alors fi des dénions et de leur séquelle, cl vive la flamme inextinguible des écailleux sympas.... Et les "Target" définissent la nature «les bonus qui correspondent tous un certain type de technique.
Alors, en fonction du score et des bonus ou malus obtenus, on peut assister hystériquement au combat opposant un ou deux joueurs, voire les quatre, sur le fronton où en plut deux boxeurs animés jouent les utilités en se défonçant guillereltement la cabêchc. Celte perspective pour le moins étrange est i ma connaissance employée pour la première fois et tranche nettement sur le style Uop souvent ringardos des flippers qui tiennent en général trop comptcdu faible indicccéphaliquc des utilisateurs potentiels.
Plnball WUIjr TITLE FIGHT (GOTTLIEB) Non ce n'est pas le prochain épisode • siiileel fin«!c Rociy V. Pas du lout 1 Disons seulement qu'il s'agit d'un des plus grands combat* de boxe du siècle, opposant nos courageux lecteurs au plus meurtrier des flippers jamais engendré par la bumper industry.
Tille Flght, de la néanmoins grande (et connue oonunc le loup blanc) société Gottlicb (Momo, arrête de dire "Rhiâ lovcly I"), nous est présenté pu le dernier flipper «le la collection (printemps 91.
Liauplala I).
Si un rêve de victoire motive la plupart des sportifs. La réalité de la manipulation des boutons «le cette machine en refroidira plus d'un Remarquez, c'est normal, je connais peu «le gens qui aiment s'en prendre plein la gueule pour pis un rond, surtout qu'en général il faut payer pour faire rouler les boules du flipper. A part ce léger détail, n'oubliez pis aussi que les billes vous servent de poings et les flips de bras et d’avant-bris, c'est comme çactpisautr entait, bande de boxeurs au petit uppercut, vous allez avoir les «lents «pii vont gicler!
Rédacteur en chel : Georges Bnxo Secrétaire de rédaction : Jean-Henri Dvrveaui Chof de rubrique : Joan-ClaucV) P.vj!o Rédaction : Sytram Alain.
Ont collaboré a ce numéro : Fatrico BoflM.
Bernard Jo&valt.
Laurent. Claude Lo Moulée.
David Téné.
Joan-Yws Trétout.
Phürppo Truehot.
Ho Utsurvya Directeur artistique : Jean Marc Gatnol Chel do publicité : Laurent Wwfr.li Publicité • Promotion : SAP.
70. Ruo Comparu.
75019 Paris Téi : 42.00 33 05 Abonnements : Odoco Losauvago
P. A., renseignemtmenls ot réassort : Franck Ma Cochon
Correspondants permanents à l'étranger : Kelly Beswck, Kaâ
Hamza, Gordon Houghton.
Tony Tahouthi (GB).
Mrta Cosnotroy (USA).
Fuminoo Takahashî (Japon) Illustrations : Car ah. Coucho.
Jaap. Lcrouge.
LicVnno. Rashood Fleshage : Janjac Photogravure : Photocop.
AtoVer André tAchct Impression: B V Roto Dépél légal : lor tnmoisu 1991 Numéro d'éditeur : 2 Commission paritaire : 70043 Edité par les Publications
G. Vcollllard, 2 412. Ruodo Bofiovuo.
75019 Pans TéL: 42.00.33.05 Télécopierai : 42416940
P. -D.G.. Directeur de le publication : JoarvPwrro Vorttlud
Distribution NUPP Copyright MICRO NEWS.
Et un bon paquet au Japon. Sous réserve de plus amples informations... car ce chiffre nous apparaît quelque peu démesuré, mais allez savoir !
Si ce chiffre devait être confirmé, le score réalisé sur la France -15 000 ventes • n*app.uaiuait plus aussi important. Ce qui amène à la deuxième rumeur, qui concerne une baisse de prix marquée de la console qui pourrait être procluincmcnt commercialisée à 990 F... seulement. Dans le même ordre d'idées, la console Atari
7. SG0 descendrait au prix de U 2600 qui, elle, quitterait
puicmcnt cl simplement le marché.
Je le répète, ces informations sont & prendre au conditionnel • tout au moins pour l'instant • et ne portent que sur des bruits dont le bien-fondé teste sujet & caution.
Nombre d'éditeurs plus important (cl particulièrement les Japonais), ferait énormément de bien. Avis aux amateurs !
Rtcf, tout ceci pour vous parler d'un adaptateur 9 volts qui permet de connecter la Lynx sur l'allume- cigarc de votre voiture (ce qui se révèle fort utile quand on connaît l’aulonornic des six pauvres piles
1. 5 volts). Bien gentil de pouvoir jouer dans la voiture de papa
et maman mais lorsque les rayons du soleil viennent taper
sur le pare-brise, bonjour la galère • tous ces reflets, c'est
vraiment chiant !
Malt ne vous affoler pas : Atari pente h tout puisqu'il commercialise désormais un petit ustensile fort pratique, le Sun Vlsor. Comme son nom l'indique, voici un boîtier qui hnquc nouveauté pour la Lynx VV y» T T j I 1 au cours de l'année 90 et dont il d'Atari constitue i sa manière un I M I M I t ¦ ¦ I I .1 semblerait que nous ayons sous- événement.surtoutquandlessoru I 1 1 1% I I 1 II IJ estimé l'envergure. Selon les soitenl au compte-gouttes. Ce I I w I W I I ¦ P commentaire* perçus & Las Vegas, mois ci surviennent Paper lloy I I i I l f I 1 le nombre de J.yru vendues dans el deux
périplvériqucs qui cnri- Mk 1 ’A 1 V I A-• le monde entier atteindrait le mil- clvi vient encore la gamme de celte lion, dont 15 000en France, quel- ATARI PROGRESSE ET protège l’écran des rayonnements solaires et permet ainsi l'utilisation de la console dans n'importe quelle situation.
Quant î Paptr Roy. Vous le connaisse . Il n'est donc pas utile d'y revenir dans les grandes largeurs.
Sachez seulement que ce jeu a fait son chemin, puisqu'il fut tout d'abord créé sur console d'arcade pour être ensuite adapté sur les principaux formats de micros.
AU CONDITIONNEL Comme toujours, les rumeur* vont bon train dans l'univers micro. El bien que seul un faible pourcentage d'entre elle» se voient confirmées par La suite, on vous en fait part tout de même... Commençons par les ventes réalisées c EN VENTE CHEZ TOUS LES MARCHANDS DE JOURNAUX 1 M Banea a prévu une sorée affrétante, vautré | devant la tfrto avec sa copre En attendant util qu'tfo arnve i récupéré son poste cher le réparateur du corn. A la porte du magasn, J cnxse un gros musateJ» armé dune épée, tnmpatar* un lôtévseur • la sen ! Ennuyé de sa bévue. Le technicien to propose ütoto du
bat&ve. Qui vaut b*n la s*nr*

Click image to download PDF

Merci pour votre aide à l'agrandissement d'Amigaland.com !


Thanks for you help to extend Amigaland.com !
frdanlenfideelhuitjanoplptroruessvtr

Connexion

Pub+

67.5% 
7.6% 
2.4% 
2.4% 
1.4% 
1.4% 
1.2% 
1.1% 
1.1% 
0.7% 

Today: 1
Yesterday: 195
This Week: 1
Last Week: 1045
This Month: 1428
Last Month: 4209
Total: 91769

Information cookies

Cookies are short reports that are sent and stored on the hard drive of the user's computer through your browser when it connects to a web. Cookies can be used to collect and store user data while connected to provide you the requested services and sometimes tend not to keep. Cookies can be themselves or others.

There are several types of cookies:

  • Technical cookies that facilitate user navigation and use of the various options or services offered by the web as identify the session, allow access to certain areas, facilitate orders, purchases, filling out forms, registration, security, facilitating functionalities (videos, social networks, etc..).
  • Customization cookies that allow users to access services according to their preferences (language, browser, configuration, etc..).
  • Analytical cookies which allow anonymous analysis of the behavior of web users and allow to measure user activity and develop navigation profiles in order to improve the websites.

So when you access our website, in compliance with Article 22 of Law 34/2002 of the Information Society Services, in the analytical cookies treatment, we have requested your consent to their use. All of this is to improve our services. We use Google Analytics to collect anonymous statistical information such as the number of visitors to our site. Cookies added by Google Analytics are governed by the privacy policies of Google Analytics. If you want you can disable cookies from Google Analytics.

However, please note that you can enable or disable cookies by following the instructions of your browser.

Visitors

Visite depuis
03-10-2004
Visite depuis
23-02-2014