Sponsors

FacebookTwitterGoogle Bookmarks

Très professionnel, très hard, le CeBIT laisse la part belle aux compatibles PC et consorts, avec un intérêt variable de la part du public. Dans le domaine de la micro, deux stands tiennent la vedette, dans deux halls très différents : Commodore et Atari. Tous deux grouillent de monde, on se pousse du coude pour admirer les derniers logiciels sur Amiga et 1040 ST. Commodore, toujours leader incontesté de la micro familiale en Allemagne avec 65 % du marché, appuie avec force l'arrivée de l’Amiga. Selon Commodore, 50000 Amiga ont déjà été vendus aux Etats-Unis, et la marque semble espérer beaucoup du marché allemand. Conférence de presse avec plusieurs centaines de journalistes internationaux, annonce de la commercialisation imminente du joyau de la marque, au prix de 5 595 DM T.T.C. (environ 17000F) en version NTSC (américaine), un lecteur de disquettes, le clavier et la souris, mais sans moniteur. Sur le stand, une bonne vingtaine d’Amiga présente chacun une application différente de la bête, avec bien entendu un logiciel de création graphique irréprochable, qui réalise des prouesses en direct, mais également des logiciels professionnels, prouvant la polyvalence de la machine. Il existe même un émulateur soft MS DOS, qui offre la compatibilité avec ÏI.B.M.-PC. C’est pourtant donner de la confiture à un cochon, surtout lorsqu’on sait que l’émulateur ralentit énormément la vitesse des logiciels PC. Nul doute que les outils spécialement conçus pour tAmiga seront nettement plus performants. Mais cet émulateur est aussi l’une des armes dans la guerre psychologique que se livrent Commodore et Atari. L’un comme l’autre doivent convaincre de la fiabilité, du sérieux, de la « respectabilité » de leur machine. Tant pis si le PC est moins performant.que l’AMIGA, il reste la référence professionnelle. Sans passer sous les fourches caudines d’un standard forcément restrictif, l’Amiga cherche à attraper une clientèle dont la tendance serait plutôt de considérer cet ordinateur comme un superbe gadget, très performant certes, mais inutile pour leur propre Amiga contre 51.

Click image to download PDF

Document sans nom A 2 h 20 du matin, le 15 avril 1912, le plus grand paquebot de l’histoire sombra.
Emporta avec lui quelques 1500 âmes.
R. M.S. TITANIC Sur Electric Dreams En tant que propriétaire et
directeur de la Société de Récupération du TITANIC, votre seul
but est de ramener l’épave du Titanic à la surface.
Pour financer cette opération, vous avez convaincu des sponsors de commanditer cette entreprise. Elle ne sera pas aisée.
A vous de ramener majestueusement le TITANIC à la surface pour la première fois depuis plus de 70 ans.
Change bonne Disponible sur Commodore 64 128 - Cassette et Disquette.
Disponible sur AMSTRAD Tiré du célèbre film, revivez les aventures de Marty lors de son arrivée dans le passé.
Electric Dreams pour ACTIVISION HOME COMPUTER SOFTWARE LORICIELS DISTRIBUTION 19, rue Jean Bleuzen 92170 VANVES Tél. : 46.45.96.63 CONCOURS CRL TILT GAGNEZ UN GHETTO BLASTER, DES DISQUES, DES TEESHIRTS ET UNE CENTAINE DE LOGICIELS.
TILT organise ce concours avec CRL dans le numéro 31 daté mai 1986.
- Le premier prix, un radio cassette accompagné de 8 logiciels
CRL sur AMSTRAD, COMMODORE ou SPECTRUM
- Le deuxième prix est une cassette vidéo du film «Rocky horror
picture show» et une sélection de 8 logiciels CRL
- Du 3ème au 10ème prix, le disque du film «Rocky horror picture
show».
- Du 10ème au 30ème prix, 20 Tee Shirts des films «Rocky horror
picture show» et «Blade runner».
- Du 31ème au 100 ème, un logiciel CRL.
Ce concours est valable du 15 mai au 10 juin avant minuit, cachet de la poste faisant foi.
Pour concourir, il suffit de répondre aux cinq questions ci-dessous.
Qui est à la fois auteur et acteur dans le Rocky horror picture show ?
Qui jouait le rôle de Deckard dans le film Blade runner ?
Quel est le point commun entre ces deux titres de CRL : Tau Ceti et Juggernaut ? M Qu'est ce que Tau Ceti ?
O Quel est le dernier best seller, de CRL ?
REGLEMENT : LE bulletin réponse comportant, le nom, l'adresse, l'âge du concurrent et la machine possédée sera à envoyer à : TILT Rédaction. Concours CRL, 2 rue des Italiens, 75009 PARIS.
(Les timbres seront remboursés sur simple demande) Ce concours est sans obli gation d'achat. (Les participants autorisent par avance les organisateurs à publier leur nom, adresse, photographie si nécessaire à toute fin commerciale). Æm&ÊmÆ Aucun envoi en recommandé ne sera accepté. En aucun cas les lots ne pourront Æ être échangés, ni contre d'autres, ni contre des espèces.
Les organisateurs se réservent le droit de reporter ou d'annuler ce présent JjkAW-r*$ 9A concours si les circonstances l'exigeaient. Leur responsabilité ne saurait être engagée de ce fait. Les organisateurs ne sauraient être responsables de toutes pertes, retards, avaries provenant des services postaux.
Le journal TILT etle jury TILT trancheront souverainement toute difficulté pouvant naître de l’interprétation et de l’application du présent règlement. La participation à ce concours implique l'acceptation pure et simple de ce règlement. Le règlement de ce concours est déposé chez Maître Bensoussan, 92, avenue Mozart. 75016 PARIS.
BULLETIN RÉPONSE AU CONCOURS CRL TILT _Age :- Adresse :- Nom :.
Ville : Réponses : 2__
4. _ Cochez la case correspondante.
R i i i i I Machine : Amstrad EU Commodore 64 EU Spectrum EE Pourriez-vous garder votre quand les enjeux s’envolent ?
Nouveau : image digitalisée SPECTRUM 48K (2 programmes sur la cassette) SPECTRUM128K (version améliorée) AMSTRAD 464 664 6128 (2 programmes sur la cassette) AMSTRAD DISC En vente : FNAC, Majuscule, Plein ciel, Carrefour, Euromarché, Rallye, Auchan, Continent, Cora, Nasa (et revendeurs spécialisés COCONUT, Duriez, Hyper CB, Général Vidéo...). Distributeurs et spécialistes ; contactez-nous.
N° 31 MAI 1986 REDACTION Rédacteur en chef : Jean-Michel Blottière Directeur artistique : Jean-Pierre Aldebert Secrétaire de rédaction : Francine Gaudard Rédaction : Véronique Charreyron, Patrice Desmedt, Nathalie Meistermann Ont collaboré à ce numéro : Rémy Brenot, Pascal Brunei, Marc Florian Jacques Harbonn, Olivier Hautefeuille, Pascal Morelli, Armel Roubeix, Jérôme Tesseyre, Charles Villoutreix Maquette : Christine Gourdal, Gérard Lavoir, Michel Longuet, Pascale Millet Secrétariat : Sylvie Lefebvre PUBLICITÉ Tél. : (16) 1 48.24.46.21 Directeur de la publicité : Dominique Bovio Chef de
publicité : Claire Vesine Assistante : Chantai Renault ADMINISTRATION - DIFFUSION 2, rue des Italiens, 75009 Paris.
Tél. : (16) 1 48.24.46.21. Ventes : Jean-Paul Biron, Michel Vincent
05. 32.13.21, téléphone vert gratuit 24 24.
Abonnements : Catherine Innocenti, Anne Dominique Lancelin Tél. : (16) 1 60.65.45.54. France (T.T.C. 4 %) 1 an (10 numéros + un hors-série) : 175 F Etranger : 1 an (10 numéros + un hors-série) : 235 F Les règlements doivent être effectués par chèque bancaire, mandat lettre ou chèque postal BP 73 77987 Saint-Fargeau-Ponthierry Cedex.
Relations extérieures : Françoise Serre-Loutreuil Promotion : Bernard Blazin, Isabelle Neyraud Directeur technique : Guy Cuypers Réalisation : Jean-Jack Vallet ÉDITEUR » Tilt-Microloisirs » est un mensuel édité par Éditions Mondiales S.A. au capital de 10 000 000 F.
R. C.S. Paris B 320 508 799.
Durée de la société : 99 ans à compter du 19 12 1980.
Principal associé : Ségur Siège social : 2, rue des Italiens, 75440 Paris 9" Président-Directeur général : Antoine de Clermont-Tonnerre Directeur délégué : Jean-Pierre Roger La reproduction, même partielle, de tous les articles parus dans la publication (copyright Tilt) est interdite, les informations rédactionnelles publiées dans « Tilt-Microloisirs » sont libres de toute publicité.
Couverture : Jérôme Tesseyre et Lucie vidéographie TILT Microloisirs 2, rue des Italiens, 75009 Paris Tél. : (16) 1 48.24.46.21 Télex : 643 932 Edimondi Tirage du numéro : 100 000 exemplaires.
TILT JOURNAL 2 Hanovre, le combat des géants. Patrice Desmedt s’est rendu à la Foire de Hanovre où Atari et Commodore tenaient la vedette.
Véronique Charreyron vous dévoile la face cachée d’Epyx.
Nathalie Meistermann a rencontré pour vous l’enfant terrible de la micro et vous livre les secrets de la réussite de CRL.
TUBES La sélection des meilleurs logiciels du mois impitoyablement testés par les spécialistes de Tilt. Cassettes, cartouches et disquettes.
32 Toutes les photos d’écran et nos étoiles.
TILT PARADE QTau Ceti pour Amstrad et Spectrum, The music system pour C64, C128 et Amstrad, Vol Solo pour M05, T07 et T09, North sea helicopter pour M.S.X., synthèse vocale avec le synthétiseur SSA-1 et le synthétiseur Techni-musique pour Amstrad, ont mérité une étude approfondie au fronton de notre Tilt Parade. _ TAM-TAM SOFT_ û Nos dernières minutes : l’actualité brûlante de la micro informatique len bref et en vrac. Le hit-parade des meilleures ventes._ PETITES ANNONCES _ Achats, ventes 62 Clubs, échanges.
SESAME AQ Quatre listings et seize pages de programmes : Célia pour Atari 00 800 XL et 130 XE, Alerte à la bombe pour Oric, Bataille navale pour SC 3000. Contre espionnage pour Amiga.__ CHER TILT [Le courrier des lecteurs. Vos idées, vos suggestions et... fivos critiques._ KID’S SCHOOL i Les nouveaux logiciels éducatifs : mécanique, tissage, logique, |langues étrangères, français..._ ACTUEL QL Musique-informatique : l’accord parfait. Du Studio des Champs- VTElysées à l’Ircam, du groupe Indochine à «Midi Shop » en passant par le mur musical et la harpe-laser, plaisir et création sont partout._
MICRO STAR [ ¦Clique-claque, merci «Big-Mac». Mac donne dans le genre cool, ; Big blue » dans le genre guindé. « Jack » est encore trop jeune pour s’imposer. Les ordinateurs prennent de la personnalité. Macintosh est sans conteste le plus attachant. Un révolutionnaire qui communique._ DOSSIER_ A A y) Fondu au noir: le micro ne bougeait plus. C’était la fin, il le savait.
I UT Pourtant, il avait cru qu’il serait le plus fort. 20 softs policiers pour un seul micro. Trop dur. Son assassin? Il commença à taper: TIL..._ CHALLENGE_ de filet. Indémodable, le tennis pixelisé ne cesse de Is’améliorer. De la plus récente réalisation aux ancêtres sur console, Tilt vous propose les versions les plus répandues._ SOS AVENTURE_ tAQ Help. Découvrez «La femme qui ne supportait pas les ordinateurs»,
L. 0 « Baratin blues », « Calixto Island » et « Dragonworld »,
dix softs rapidement présentés et les solutions d’Euréka et
Orphée offertes par nos lecteurs, sans oublier le courrier des
aventuriers fous._ Ce numéro comporte un encart abonnement non
folioté entre les pages 18-21 et 124-127.
Code des prix utilisé dans Tilt: A = moins de 100 F B = 100 à 200 F C 200 à 300 F D 300 à 400 F E = 400 à 500 F F = plus de 500 F. Directeur de la publication : Antoine de CLERMONT-TONNERRE - Dépôt légal : 2e trimestre 1986 - Photocomposition et gravure : lmp. M.-A., 60, rue Cino-del-Duca, 94700 Maisons-Alfort. - Imprimerie : Sima, Torcy - Distribution : N.M.P.P. - Numéro de commission paritaire : 64 671.
5 ELITE LAINK Prochainement deux gran n m pour salles de j DES JEUX GRA TU TS Veuillez envoyer ce coupon à l'adresse ci-dessous et vous pourriez gagner le jeu classique "Airwolf" Nom: Adresse: .. a ...
V. . ..
Ordinateur: ......
Nom de la revue dans laquelle vous avez découpé ce
coupon: ... Envoyez ce coupon à
l'adresse suivante: Elite Systems Ltd.,Anchor House, Anchor
Road, Aldridge, Walsall, West Midlands, England.
| i , . , ------- Distributeurs, contactez notre agent français : Sylvie Hugonnier au (16 -1)43.39.23.21, 1, voie Félix Éboué 94000 Créteil Télex : 220 - 064 -S - ETRAV - EXT. 30.76 1 128 Schneider 4i rum.
Is de tous les bons is,England. -Tel; Aldridge 55S52 Tel 335622G ?
C°*, Or COCONUT MONTPARNASSE 29, rue Raymond-Losserand 75014 PARIS 0 43.22.70.85 irfsSfr-
* ° ° 10 h o 19 h FERME LE LUNDI METRO PERNETY iC® COCONUT
RÉPUBLIQUE 13, boulevard Voltaire 75011 PARIS 0 43.55.63.00 DU
LUNDI AU SAMEDI 10H o I9h METRO OBERKAMPF 0u LOGICIEL c EST Cq
COCONUT : 2 POINTS DE VENTE COCONUT : 6 SERVICES + accueil,
conseil, essais, vente, échange, reprise des programmes achetés
chez nous... + de 1000 TITRES 0RIC ATM0S ATLANTIS
. 130 AFFAIRE EN OR . 125 ATTACK
OF THE CYBERMEN..... 100 BASIC FRANÇAIS ...... 180 C 0
BUSINESSMAN 150 BASIC TURBO .. 140
BERING ... 160 CATEGORIC
95 CRYPTSHOW .. 89 CHEOPS ...
140 CHALLENGER .. 115 COBRA PINBALL
140 CHALLENGE A LA VOILE . 140 CHESS
.... 160 DOSSIER G . 14D
0. BUG .... 150 DURANDALL ... 140
DRAUGHTS 120 CAO ......
110 DAMBUSTERS .. 130 ELYSEE
... 160 FORMULE 1 140
FRELON ... 135 FLIPPER ...
169 FIRE FLASH ... 120 FLUTE INCA
... 120 GHOST GOBBLER . 100 GREEN
CROSS TOAO .... . 100 GUBBIE ... . 130
HYPERSPACE 4 . . 140 HUBERT
... 120 HADES .... 180
HELLION .. . 120 INVADER .
. 100 JOGGER ... . 90 KRILLYS
.. . 120 LOGO ..... . 295
LE DIAMANT DE L'ILE MAUDITE .
. 149 LA CITE MAUDITE ERE . 125 LE RETOUR OU DR GENIUS..... 169 LORITEL . . 395 LORIGRAPH ... . 260 LE GENERAL .. 110 LAS VEGAS ... 95 LE MANOIR DU DR GENIUS..... 140 L'AIGLE D'OR .. 169 LE SECRET DU TOMBEAU...... . 139 MASQUE D'OR . 130 MONTSEGUR .. 115 MACADAM BUMPER ... 145 MILLIONAIRE . . 110 MISSION IMPOSSIBLE .. . 120 MONOPOLIC .. . 129 MEURTRE A GRANDE VITESSE .. 200 MASTER PAINT . 225 MONITEUR 10 . . 140 MISSION
DELTA ...... . 89 ORI BASE . 90 ORDI-TIERCE .. 140 PLAYGROUND . . 100 PROBE 3 . . 120 PLANETE BLEUE ...... . 120 RDV TERREUR . 120 SECRET DE KAIPUR ... . 138 STARTER 3D .. . 130 STANLEY . . 125 STRESS .. . 130 SURVIVOR . 110 STYX .... 120 SUPER FRUIT . . 120 SUPER JEEP .. 160 SAGA .... . 140 STAR .... 125 TYRANN . 149 TOUR
FANTASTIQUE ... 150 TOUR OU MONDE EN 80 JOURS .
. 120 TERMINUS 140 TRANSATONE . . 140 TRESOR DU PIRATE .... . 90 TRIDENT DU NEPTUNE . . 95 TIC TAC .. . 120 THE HOBBIT .. . 250 TRIATHLON ... . 135 VORTEX .. . 260 VISION ... . 120 XENON 3 . 120 XENON ... . 120 ZORGON .. .. 120 ZOOLYMPICS .. .. 120
1815. .... .. 129 3DMAZE . ..
120 30 MUNCH ... .. 160 30F0NGUS
... 149 THOMSON ARSENE LUPIN .
115 ANOROIDES 179 AIRBUS
IM05I .. 395 K ANIMATIX .
250 AFFAIRE EN OR (T07 M05) ..... 145 AIGLE D'OR
139 AIR ATTACK ... 150
ALPHAVILLE ... 199 AU PAYS DES
COMPTES . 189 ATLANTIS . 120 BEACH
HEAD .. 159 BUDGET FAMILIAL IT07 M05I ... 135
BILLARD .. 89 BYORYTHMES (T07 M05) ......
120 CHATEAU NOIR ET DRAGON ROUGE 195 CUBE
INFORMATIQUE ... 295 CARTE DE FRANCE ..... 149
CARTE D'EUROPE ...... 175 CAP SUR DAKAR (T07 M05)
.... 180 CONTROLE AERIEN ..... 495 K CATEGORIC
(M05) ...... 140 CHALLENGE VOILE IT07 M05I ... 140
CHATEAU DE LA MORT (T07 M05) 120 CROCKY II
|M05| 110 CHOPLIFTER (M05I ..... 260 K
CHOPLIFTER (T07 70) ... 260 K COLISEUM
... 140 CORPS HUMAIN 150
CUISINE FRANÇAISE ... 99 DICTEE ELECTRONIQUE
. 150 DIEUX DU STADE IT07 70 M05) .
159 ERNEST (T07 M05I .... 95 ELIMINATOR ... 99 EMPIRE ... 150 FBI ..... 190 FOX ...... 149 FLIPPER ... 140 GEODYSSEE (T07 70I ... 179 GESTE O'ARTILLAC ..... 245 HISTOIRE DU THEATRE (T07 M05I 125 IMPERIALIS (T07 70) ... 195 INSPECTEUR GADGET 179 J'ENTENDS 199 JE LIS J'ECRIS . 199 JE TU IL ... 189 KHRONOS IT07 70) ..... . 180 KARATE (T07 70 M05I .. . 175 LE NUIT DES TEMPLIERS 145 LAS VEGAS 195
L'OREILLE FINE . . 199 LECTURE RAPIDE ...... . 239 LES 7 MAGICIENS ...... 159 LORANN (T07 M05I .... . 165 MANDRAGORE (T07 70 M05I ... . 195 MALEDICTION OE THAAR ...... . 1BD MICROSCILLO .. 250 MEMOIRE MONSTRE ... 199 MEURTRE A GRANDE VITESSE .. 149 MICRO SCRABBLE (T07 70 M05) 175 MISSION OELTA ...... . 162 MINOTAURE .. . 110 MINER 2049 (M05I .... . 260 K MINER 2049 (Y07 70) .. . 260 K MON GENERAL . 110 NUMERO 10 (T07 M05I . 135 N 10 SCRAB8LE PLANETE INCONNUE . 259
OMEGA PLANETE INVISIBLE .... . 195 PHONEMIA ... . 230 POLITIK POKER 89 PULSAR II . 110 PLANETE INCONNUE ... . 190 REGATES . . 175 SAN PABlO (T07 70) .. . 155 SUPER TENNIS . 195 SORTILEGES .. 169 SPACE SHUTTLE (M05) . 260 T07 M05 A L'ECOLE ... 199 THESAURUS .. . 195 TOUÏANKHAMON ..... . 139 TYRANN . 150 TOP CHRONO .. 99 VOL SOLO 185 VERA CRUZ ... . 149 VOX (M05) 180 YAMS.
POKER. SOLITAIRE ..... . 120 YETI ..... . 120
1815. .... . 135 3DKIT ... .
190 SEME AXE . 140 Veuillez préciser T07
ou M05 sur votre bon de commande SPECTRUM 1 OF THE MASK
PROMO . 49 WHO DARES WIN 2 PROMO ..... 49 ARC OF
YESOD .. 110 ARNHEM ... 130
AUSTERLITZ 110 ALIEN 8
.ULTIMATE ..... 99 AVALON (HEWSON) ..... 85
ABUSIMBEL 85 BOMB JACK
99 BALLBLAZER ACTIVISION 99
8ATMAN OCEAN . 79 BARRY MC GUIGAN'S
... 110 BATTLEOFTHEPLANETS ...... 120 BOULOEROASH II
...... 120 CHIMERA .. 50 CYBER RUN
ULTIMATE .. 99 COSMIC WAR TOADS ... 100
COMMANDO ... 75 COMPUTER HITS 10 ....
140 CAULDRON B9 DESERT RATS
.. 140 DR WHO MICROPOWER .. 149 DOSSIER
G . 130 DRAGONTORC .. 85
DALEY THOMSON SUPERTEST ... 75 ENIGMA FORCE .
120 ELITE ..... 220
F. A. CUP FOOTBALL .... 99 FOOTBALL MANAGER (ADDICTIVE) 76
FIGHTER PILOT . B5 FIGHTINGWARRIOR ....
85 FRANKIES GOES TO HOLLYWOOD 105 GLADIATOR
110 GUNFRIGHT ULTIMATE .. 120 GYROSCOPE
... 79 GIFTS FROM THE GOOS IOCEAN) 99 HOTSHOTS
119 HIGHWAY ENCOUNTER .. 99 HACKER
.. 99 INTERNATIONAL KARATE B9
INTERNATIONAL RUGBY . 79 IMPOSSIBLE MISSION ... 89
KNIGHTLORE .. 89 USER BASIC .. 190
LORDS OF THE RINGS ... 129 LORIGRAPH
210 LORDS OF MIDNIGHT IBEYONDI .. 109 MOVIE
.... 99 MUSGY S REVENGE .... 120
MATCH DAY (OCEAN) ... 85 MATCH POINT (PSION) ..
85 MACADAM BUMPER .... 140
N. O.M.A 0 .. 99 NOW GAMES 11 . 99
NIGHTSHADE .. 89 OMNICALC II ...
250 OPENGOLF 140 PING PONG
99 POLE POSITION . 85 RAMBO
... 99 RASPOUTIN 110 ROCKY
HORROR SHOW .. 89 SAMANTHAFOX 109
SUPERBOWL ... 119 SKYFOX ARIOLA
79 SPITFIRE 40 MIRRORSOFT ...... 79 SABOTEUR
B9 SWEEVO'S WORLD ..... . 117 SWORDS
AND SORCERY . 109 SKOOL OAZE (MICROSPHERE) ... . 109
SUPERSTARS CHALLENGE...... 89 SPY VERSUS SPY .
89 STARQUAKE ... . 79 THE WAY OF THE TIGER
. . 109 TWISTER .. 99 THE COMET GAME
.... . 99 TURBO ESPRIT . . 125 THINK
.... . 110 TRANSFORMERS ...... 99
THEIR FINEST HOUR ... . 120 TOMAHAWK .. 95
THE NEVER ENOING STORY .... . 99 THE WAY OF EXPLODING FIST ..
. 99 UNDERWURLDE ...... . 99 VU!
..... . 99 WILLON PATTERN ..... . 50
WEST BANK .. . 95 WINTER GAMES ...... .
89 WATERLOO ... . 130 WHITE LIGHTNING
.... . 185 YIEARKUNGFU ...... 75
A. T.A.R.I. GRIDRUNNER ' PROMO ...... .. 59 C ARCADE
CLASSICS .... .. 99 C ASYLUM . .. 149C
ACTION BIKER . .. 30 C ATTACK OF MUTANTS CAMELS
.. 79 C ARCHON .. 119 C AZTEC CHALLENGE
.. .. SOC AIRWOLF BOULDEROASH II
.... .. 120C BOULDERDASH II .... .. 180 0 BLUE
MAX 2001 ..... .. 95 C BLUE MAX 2001 ..... ..
145 0 8LUEMAX ... .. 95 C BOULDEROASH
..... .. 90 C BRUCE LEE .. .. 144 C 0
BOULDEROASH ...... . 130C BOUNTY BOB STRIKE BACK ... ..
97 C BALLBLAZER .. 95 C BALLBLAZER
.. 145D BEACH HEAD .. 145D
COLOSSUS CHESS 3.0 .. 109 C COLOR SPACE
.. 80C CHIMERA .. 49 C COLOSSUS CHESS 3.0
.210 0 CHOPSUEY .. . 95 C OIG
DUG . .. 95 C OROPZONE ... . 99
C ELECTRAGLIDE ..... .. 95 C FOOTBALL MANAGER .
.. 139C FIGHTER PILOT ...... .. 95C FIGHTER PILOT
...... ..125 0 FREE ... .. 179D F15
STRIKE EAGLE ... .. 144 C D aiGHT SIMULATEUR II. NOT.FR
. 675 D GOONIES .. 95C GOONIES
.. 145 0 GHOSTBUSTERS ..... .. 149 D
GHOSTCHASER ...... .. 95 C HERO ... ..
250K HACKER .. 95 C HACKER
.. 145 0 HARO HAT MACK .... .. 112 C
JUMPJET ..125 0 JUMPJET ,.
95 C KENNEDY APPROACH . .. 144 C 0 KEYSTONE KAPERS
.. 195 K KING OF THE RING ... .. 140 D KINGOF
THE RING ... .. 110C KORONIS RIFT .390 0
KARATEKA .. .. 275 D LUCIFER'S REALM ...
.. 160 D MR ROBOT ... .. 139 C MOVIE MAKER
...... . 165 0 MEDIATOR ... .. 95 C
MEOIATOR ... .. 125 D MERCENARY .
.. 1350 MERCENARY . .. 95 C MIGALLEYACE
..... ... 95 C ONE MAN AND HIS OROIO .... ... 30 C ONE
ON ONE . ... 95 C OUASIMODO . ...
90 C PITFALL II ... ... 2S0K POLE POSITION
...... ... 95 C POLE POSITION ...... 1450 REALM
OF IMP0SSI8ILITY .... ... 180 0 RESCUE ON FRACTALUS ..... ...
145 D RESCUE ON FRACTALUS ..... ... 95 C RIVER RAID
.. ... 250 K STEVE DAVIS SNOOKER ...... ... 120
C STEVE DAVIS SNOOKER ...... ...180 0 SPY V SPY II
. ... 95C SPY V SPY II . ... 145 D
SPY HUNTER . ... 95 C SPY HUNTER
... 145 0 SUPERZAXXON .... ... 145D SUPERZAXXON
.... ... 95C SUMMER GAMES (epyx)..... ... 1800 SPITFIRE
ACE ...... ... 97 C SOLOFLIGHT ...... ... 144C
STRIP POKER ... 95C SARGON III .
... 670 D TAPPER ... 95 C TAPPER
... 145 0 THEATRE EUROPE ... ... 99 C
TIGERS IN THESNOW ... 145D GREAT AMERICAN ROAD RACE ...
99 C GREAT AMERICAN ROAD RACE ... 1450 THE BATLE OF
SHILOH...... ... 520 0 UP'N'OOWN . ... 95C VIDEO
EASEL ...... ... 190 K WHIRLINURD ... 97C
ZONEX ... 110C ZORRO .
... 95 C ZAXXON ... ... 147C i 0U lOG,C,E1 C Esr
co(
* , COCONUT : 2 POINTS DE VENTE c° v, or V 'fr COCONUT : 6
SERVICES + accueil, conseil, essais, vente, échange, reprise
des programmes achetés chez nous... COMMODORE 64 IMPORT U.S.A.
SOLO FLIGHTN0 2. .US. NOTICE FRANÇAISE . 380 D WINGS OF
WAR. .US. NOTICE FRANÇAISE SSI .... 290 D ACROJET. US.
SSI ..... 390 0 BATTLE GROUP. US. SSI 8550 BLACK
THUNDER. .US .. 210 D COLONIAL CONOUEST. .US. .SSI 570 D
JET. .US. .SUBLOGIC .... 570 0 NEWSROOM. US
3900 NINE PRINCES OF AMBER. .US ... 330 0 PERRY MASON. US.
.TRILLIUM .. 330 0 REACH FOR THE STARS. .US .... 460 0 ULTIMA
4. US . 850 0 BUG 8LITZ PROMO .. 49 C
SAUCER ATTACK PROMO .... 49 C SCHIZOFRENIA PROMO ..... 49 C
DIGDUG PROMO .... 49 C MONSTER TRIVIA PROMO .... 49 C
DRELBS PROMO .... 49 C 30 GAMES. .ARGUS PRESS...... 119
C POWER CARTRIDGE .... 475 K 1789
...... 275 0 ARCAOE CLASSICS ..... 99 C
ASYLUM .. 99 C ASYLUM ..
149 0 ARCAOE HALL OF FAME...... 95 C ARCAOE HALL OF
FAME . 1250 ARC OF YESOD . 150 C ATTACK OF
MUTANT CAMELS ... 89 C AOVENTURE CONSTRUCTION SET 1B9C BOMB
JACK ... 89 C BOMB JACK ... 139 0
BORROWED TIME ...... 190 D BACKTO THE FUTURE ..
95 C BALLBLAZER .. 99 C BALTIC 85 SSI
475 0 BROAOSIDES SSI ..... 5800 BARRY MAC
GUIGAN BOXING .... 99 C CYBERUN . 95 C
COMPILATEUR BASIC 128 460 0 COMPILATEUR BASIC 64 .
270 0 CAULORON 79 C CRITICAL MASS
96 C COLLAPSE . 49 C COMMANDO
... 85 C COMMANDO ...
CHIMERA .. 133 D 50 C CUBE 8ASIC
... 295 C COMPUTER HITS 6 JEUX . 99 C
COMPUTER HITS 10 JEUX 116 C COMPUTER HITS 10 VOLUME 2 ..
119 C CARRIER FORCE SSI .... 825 D COLOSSUS CHESS IV
... 154 0 COLOSSUS CHESS IV ... 106 C DOCTOR WHO
.. 159 C ORAGONSKULLE ULTIMATE..... 106 C
OESSERTFOX .. 99 C OESSERTFOX ..
149 0 EXPLOOING FIST B1 C
ELITE ..... . 140 0
ELITE ..... 1950
F. A.CUP FOOTBALL .... . 90 C FIGHT NIGHT
(BOXE) .... 89 C FIGHT NIGHT ... . 139 0
FAHRENHEIT 451 . 290 0 FALKLANDS 82
. . 109 C FLIGHT SIM II. NOTICE FR ...... . 490
C FLI6HT SIMULATOR II. .N. FR ... . 570 0 FASTLOAO. EPYX
...... . 219 K GREEN BERET .. . 89 C
GAMES KILLER . . 143 K GEOPOLITIQUE SSI
.... . 549 0 GHOSTCHASER . GOONIES
.. . 95 C . 120 C HARDBALL
. 99 C HARDBALl . 149 D
HACKER .. . 95 C HACKER ..
. 1380 IWOJIMA. .PSS . . 140 C IMPOSIIBLE MISSION
... . 89 C IMPOSSIBLE MISSION ... . 139 D
INTERNATIONAL FOOTBALL . 145 K INTERNATIONAL TENNIS .
145 C INTERNATIONAL BASKET . 145 C KNIGHT
RIDER ... 99 C KUNG EU MASTER ...... 99 C
KUNG Fil MASTER ...... 149D KORONIS
RIFT ... 95 C KORONISRIFT ... 138 0
KENNEDY APPROACH .... 89 C KARATEKA .
95 C KNIGHTSOF THE DESERT . 139C LORDS OF THE
RINGS .... 158 C D LEGEND OF AMAZON WOMEN .... 99 C
LEGENOOF AMAZON WOMEN .... 149 D LITTLE COMPUTER PEOPLE ......
95 C LITTLE COMPUTER PEOPLE ......138 0 MULTIPLAN
500 0 MASKOFTHESUN ...... 390 0
MUGSY'S REVENGE ..... 96 C MUGSY'S REVENGE
.....179 D MOVIE MAKER ..190 0
MICRO-SCRABBLE ...... 260 C MUSIC SYSTEM
.174 D MANDRAGORE .. 250 C
MANDRAGORE .. 320 D MERCENARY
130C MERCENARY 140 D NOWGAMESII
.T 112 C NICK FALDO'S OPEN (GOLF) ......140C PSI
5 TRADING COMPAGNY ...... 99 C PING PONG .
89 C PINBALL CONSTRUCTION SET .... 175 0 QUESTRON
SSI . 699 0 ROCK’N'WRESTLE (CATCH) ...... 89 C
ROCK'N'WRESTLE .139D REVS ......159 C
REVS ...... 182 0 ROCKY HORROR
SHOW ... 89 C RACING DESTRUCTION SET ......175 D RACING
DESTRUCTION SET ......158 C RESCUE ON FRACTALUS . 95 C
RESCUE ON FRACTALUS .139 D SUPER BOWL. OCEAN
...119C SPINDIZZY ..120 C
SAMANTHAFOX .120C STARSHIPANOROMEDA .. 99 C
STARSHIP ANOROMEDA .. 128 0 SARGON III
. 835 D SPYVSPYII 95 C
SEVEN CITIES OF GOLD ..175 0
SKYFOX .... 95 C
SKYFOX ....125 0 SUMMER GAMES II ......
BBC SUMMER GAMES II ......139 D SCARABEUS
99 C SCARABEUS 158 D
TRILOGY OF APSHAI ..... 160 0 TIME TUNNEL
... 99 C TIME TUNNEL ... 149 0 THE
HOBBIT 149 C D THEY SOLDA MILLION II
.115 C THEY SOLO A MILLION II .145 D THEY SOLO A
MILLION ... 95 C THEY SOLO A MILLION ...125 D
TOUR DE FRANCE 95 C THE EIOOLON
... 139C TRANSFORMERS . 89 C
THUNDERBIRDS . SOC GREAT AMERICAN ROAO RACE ...
105 C GREAT AMERICAN ROAO RACE ... 139 D THEATRE
EUROPE 125 C TIGERS IN THE SNOW .... 99 C
TIGERS IN THE SNOW SSI ......149 0 URIDIUM
... 94 C URIDIUM ...144 0
VIII BBC VIRGULE 64 128. MICRO-APP
552 0 WIZARDRY . 129 C WIZARORY
. 143 0 WHO DARES WIN II 79 C WINTER GAMES
. 89 C WINTER GAMES . 139D XPER.
(MICRO-APP) ..... 704 D YIEARKUNGFU . 89 C
ZAPP SIZZLERS .. 140 C
ZORRO ..... 89 C
ZORRO .....139 D ZOIDS
..... 94 C | AMSTRAD CASTLE BLACKSTAR PROMO
10 STRANGE LOOP PROMO ..... . 49 WHO DARES WIN 2 PROMO .... .
49 ATTENTAT RAINBOW .. . 195 0 ATLANTIS
. . 115 AUTOMEC (SIM. MECANIQUE) ... . 160
AMSTRADIVARIUS ..... . 160 AMSTRADIVARIUS .....
. 190 D AFFAIRE VERA CRUZ ... . 150 AFFAIRE VERA CRUZ
... . 180 0 AMX MOUSE (SOURIS) .. 890 ARNHEM
.. . 120 AUTOFORMATION A L'ASSEMB .. 195
ALIEN 8 ... . 95 AIRWOLF ..
. 99 AIRWOLF .. . 125 0 BOMB JACK
... . 95 BALLBLAZER .. . 99 BEACH
HEAD II . . 95 BEACH HEAD II . .
145 0 BADMAX . . 180 BATAILLE D’ANGLETERRE
...... . 109 BATAILLE D'ANGLETRRE . 240 0 BOUNTY BOB
STRIKES BACK .... . 95 BARRY MC GUIGAN'S ... . 140
BRUCE LEE .. . 75 BRUCE LEE .
145 0 BOULOEROASH . . 105 CRAFTON AND YUNK
... . 119 CRAFTON AND YUNK ... . 190 D COSTA
CAPERS . . 95 CUBE INFORMATIQUE ... . 250
COMMANDO ... . 89 COLOSSUS CHESS IV ... .
140 COLOSSUS CHESS IV ... . 180 0 CAULORON
. 79 COMPUTER HITS 10 .... . 99
COMPUTER HITS 10 VOLUME 2 .. . 119 CYRUS II CHESS
. 108 CYRUS II CHESS . 1800
DEVILS CASTEL . 160 OEVILS CASTEL
. 1900 OEATHVILLE ... . 120
DESERT RATS .. . 120 OR WHO ...
. 150 OR WHO ... . 210 0 DUN DARAGH
.. . 160 0 DOSSIER G . . 115
DOSSIER G . . 157 0 OATAMAT
. . 338 0 DRAGONTORC .. . 99
DOPPLEGANGER . 105 OEVIL S CROWN
. 130 DEVIL S CROWN . 105 DAMS.
ASSEMBLEUR OESASS .. . 224 DAMS .... . 294 D
ELITE ..... . 135 EOEN BLUES
... . 119 EDEN BLUES ... . 190 D
ENDURANCE ... . 120 EMPIRE ...
. 289 D
F. A. CUP FOOTBALL .... . 100 FRANKIES GOES TO HOLLYWOOD
130 FACTURATION TENUE DE CAISSE LOGYSIS .. .
1200 0 FOOT ..... . 180 FOOT
..... . 280 0 FIGHTING WARRIOR EXPLODING
FIST .. . 230 0 FIGHTER PILOT
. . 89 FIGHTER PILOT . . 1350
GOLIATH .. . 120 GREEN BERET
.. . 95 GOONIES .. . 99
GOONIES .. . 150 0 GYROSCOPE
... . 99 GH0ST8USTERS . 95
HABRIER STRIKE FORCE . . 130 HYPERSPORTS .
. 95 HYPERSPORTS . . 170 D HOLDUP
.. . 108 HOBBIT ... . 159
HACKER .. . 95 HACKER .. .
190 D IMPOSSIBLE MISSION ... . 95 IMPOSSIBLE
MISSION ... . 1500 INFERNAL RUNNER .....175
JUMPJET ...155 D KNIGHT
RIDER ... 99 KNIGHT LORE ... 95 LE
DIAMANT DE L'ILE MAUDITE ... 175 LE OIAMANT DE L'ILE MAUDITE
... 245 D LOGISYS COMPTABILITE GENERALE 1400 0 LORDS OF THE
RING ..... 1B5 LE GESTE O'ARTILLAC ... 250 C D
LASER BASIC ... 170 LOTO
...... 190 0 LORDS OF MIDNIGHT ....
95 LORDS OF MIONIGHT ....135 0 MERCENAIRE
. . 99 MONOPOLIC 190 D
MEUTRES SUR ATLANTIQUE .....220 MEUTRES SUR ATLANTIQUE .....
270 0 MUSIC SYSTEM . 190 MUSIC SYSTEM
. 250 D MELBOURNE DRAW ..... 180
MONTSEGUR 117 MICRO SCRABBLE 250
MISSION DELTA . 105 MISSION DELTA
.155 D MACADAM BUMPER .....120 MACADAM
BUMPER .....178 D MANDRAGORE ..195
MANDRAGORE .. 250 0 NIGHT
RIDER 99
N. O.M.A.D ...110 NIGHTSHAOE ...
95 OMEGA PLANETE INVISIBLE 190 PING PONG .
79 POUVOIR ... 220 0 PINBALL WIZARD
110 RUNESTONE 120 RAMBO
.... 79 RALLYE II ..115
RALLYE II .. 280 0 ROCKY HORROR
SHOW ... 89 SKYFOX .... 99
SPINDIZZY ..119 STREET HAWK ..
99 SABOTEUR . 95 STRONG MAN
...110 SPITFIRE 40 . 120
SPITFIRE 40 . 190 D SWEEVO'S WORLD
...... 110 SPYVSSPY 95
STRATEGY .. 150
STRATEGY ..210 D SORCERY ...
89 SORCERYt . 134 D TABARUBA
. 99 TAU CETI ... 109 THING
ON A SPRING ..... 99 TENNIS 30 .. 180
TENNIS 30 .. 220 0 THUNOERBIRDS
. 40 TLL 139 0 TURBO
PASCAL .. 770 D TYRANN ...149
THEY SOLO A MILLION ... 95 THEY SOLO A MILLION
...143 D THE WAY OF EXPLODING FIST .... 85 THEATRE
EUROPE 118 U DOS .....380
VECTRON ...100 WARRIOR ...
95 WARRIOR+ .195 D WAY OF
THETIGER ......109 WAY OF THE TIGER ......190 0
WORKINGBACKWAROS ..1700 WHO DARES WINS
II .....150 0 YIEARKUNGFU .120
YIEARKUNGFU .175D ZORRO ..... 95
1815. ......195 0
3DFIGHT ...139 3D
FIGHT ... 220 D 3D VOICE
CHESS .145 D 3DB0XING ..108
3D BOXING ..142 D 3D GRAND
PRIX .. 99 3D GRAND PRIX ..175 D
5EMEAXE ..175 5EMEAXE
.. 199 D COCONUT, C’EST VRAIMENT MIEUX ï
VENTE PAR CORRESPONDANCE (France Métropolitaine) Chèque
bancaire à l'ordre de COCONUT Frais de port : 20 F
Réservation possible par téléphone » Démonstration
permanente t Des spécialistes i Des imports t Les derniers
logiciels | Des exclusivités t Un club (moins 10 %) BON DE
COMMANDE EXPRESS à envoyer à : COCONUT -13, boulevard
Voltaire, 75011 Pu» NOM_ ADRESSE_ TÉL.. Participation aux
frais de port et
d'embattage ..... « 20 F
Précisez ? CassetteQ Disk Total A payer .
F Règlement je joins D u" cf*Que bancaire ?
C-C.P. D mandat-lettre ? Je prélére payer au facteur à
réception (en ajoutant 15 F pour frais de remboursement!
Précisez votre ordinateur de jeux O THOHSWI G ATARI 600 U AMSTRAD G ORJC G MSX G CM G SPKTRUM C'EST NOUVEAU. C'EST SONY SONY CREE L'INTELLIGENCE ÉVOLUTIVE.
LEUTHE ET ASSOCIES Un système qui se connecte directement sur le futur. Prenons par exemple le micro-ordinateur SONY HIT BIT 501 comme premier élément du système.
Parce qu’il vous propose une forme d’intelligence tout à la fois créative et ludique, pratique et concrète, il estidéal pourvous qui souhaitez Soyons clairs. Où en est la micro-informatique aujourd’hui?
Chaque jour, un constructeur crée un nouveau concept de micro-ordinateur, démodant aussitôt le concept précédent, les logiciels, les périphériques.
Chaque jour, le public se demande s’il faut acheter un micro-ordinateur aujourd’hui ou s’il faut attendre demain, et même après-demain.
Chaque jour, un possesseur de micro-ordinateur cesse de se servir de son micro parce qu’il est déjà dépassé par les nouveaux logiciels, les nouveaux périphériques et donc devenu inutilisable.
Curieux paradoxe pour une “nouvelle forme d’intelligence” qui se trouve aujourd’hui dépassée elle-même par ses propres performances. Le propre de l’intelligence n'est-il pas de s'adapter sans cesse?
Aujourd’hui, c’est nouveau, SONY crée l'intelligence évolutive avec le HIT BIT, le premier système né de la compatibilité.
Avec le système HIT BIT, vous achetez un micro-ordinateur aujourd'hui, il sera toujours aussi actuel et aussi performant demain.
Parce qu’avec le système HIT BIT, SONY ne se contente pas de vous proposer des micro-ordinateurs, des logiciels, des périphériques, SONY vous propose un véritable système, cohérent et évolutif, entièrement compatible.
Maîtriser l'informatique ou pour vos enfants qui veulent s’y initier.
Et si par la suite vous désirez évoluer progressivement vers des applications plus élaborées, choisissez le HIT BIT 500.
Parce qu’il est entièrement compatible (comme tous les éléments du système HIT BIT SONY) il s’utilisera parfaitement avec les logiciels et les périphériques que vous aurez déjà acquis, mais aussi ceux qui seront créés demain et même après-demain.
Tous les éléments du système HIT BIT SONY utilisent le nouveau standard international MSX, déjà adopté par de nombreux fabricants dans le monde. Pour vous, c'est la garantie d’avoir accès à une logithèque chaque jour plus importante et plus complète.
Avec le système HIT BIT SONY, premier système véritablement né de la compatibilité, SONY vous ouvre les portes d'un nouveau monde de la micro-informatique, d’une nouvelle forme d'intelligence, l'intelligence évolutive.
HIT BIT LE 1er SYSTEME NÉ DE LA COMPATIBILITÉ.
TILT JOURNAL Hanovre, en cette mi-mars, n’était pas encore complètement sortie de l’hiver. Les canaux commençaient seulement leur délivrance, le ciel bas empêchait la brume de se lever. Mais il en faut plus pour faire ombrage à la Foire internationale, première exposition européenne.
Devant son succès et pour tenter d’endiguer son gigantisme, la Foire était, cette année, coupée 12 en deux. Le CeBIT (Centrum der Buro- Informations - und Kommunikationstechnik) volait de ses propres ailes, un peu plus tôt dans la saison. Du coup il trouvait place dans «seulement» treize «Hallen», sur environ la moitié de la surface totale disponible.
Très professionnel, très hard, le CeBIT laisse la part belle aux compatibles PC et consorts, avec un intérêt variable de la part du public. Dans le domaine de la micro, deux stands tiennent la vedette, dans deux halls très différents : Commodore et Atari. Tous deux grouillent de monde, on se pousse du coude pour admirer les derniers logiciels sur Amiga et 1040 ST. Commodore, toujours leader incontesté de la micro familiale en Allemagne avec 65 % du marché, appuie avec force l'arrivée de l’Amiga.
Selon Commodore, 50000 Amiga ont déjà été vendus aux Etats-Unis, et la marque semble espérer beaucoup du marché allemand.
Conférence de presse avec plusieurs centaines de journalistes internationaux, annonce de la commercialisation imminente du joyau de la marque, au prix de 5 595 DM T.T.C. (environ 17000F) en version NTSC (américaine), un lecteur de disquettes, le clavier et la souris, mais sans moniteur. Sur le stand, une bonne vingtaine d’Amiga présente chacun une application différente de la bête, avec bien entendu un logiciel de création graphique irréprochable, qui réalise des prouesses en direct, mais également des logiciels professionnels, prouvant la polyvalence de la machine. Il existe même un émulateur
soft MS DOS, qui offre la compatibilité avec ÏI.B.M.-PC. C’est pourtant donner de la confiture à un cochon, surtout lorsqu’on sait que l’émulateur ralentit énormément la vitesse des logiciels PC. Nul doute que les outils spécialement conçus pour tAmiga seront nettement plus performants. Mais cet émulateur est aussi l’une des armes dans la guerre psychologique que se livrent Commodore et Atari. L’un comme l’autre doivent convaincre de la fiabilité, du sérieux, de la « respectabilité » de leur machine. Tant pis si le PC est moins performant.que l’AMIGA, il reste la référence professionnelle.
Sans passer sous les fourches caudines d’un standard forcément restrictif, l’Amiga cherche à attraper une clientèle dont la tendance serait plutôt de considérer cet ordinateur comme un superbe gadget, très performant certes, mais inutile pour leur propre Amiga contre 51. Atari et Commodore tenaient la vedette à la Foire de Hanovre.
Avec, de chaque côté, force machines et logiciels.
Et l’avantage au ST, champion des ventes en Allemagne.
Usage. A côté de la star, les 128 demeurent discrets, et les 64, toujours vaillants, ne servent qu’à faire tourner quelques jeux vieillots. Ce qui n’empêche pas Commodore d'annoncer 600 000 128 vendus dans le monde, dont 75000 en Allemagne. Bien qu’il appartienne à une gamme totalement différente, la comparaison avec Pamiga est terrible... Traversée d’une bonne partie de la foire, coup d’œil à l'exposition «Art ware», initiative originale, bouffée d’air artistique, pas toujours limpide pour le profane, mais qui tranche avec la tristesse des compatibles alignés au kilomètre, et voici le «
Halle 13 », celui où trône Atari, en bonne compagnie, puisque voisin d’Apple.
Moins luxueux que celui de Commodore, le stand Atari remporte cependant un succès équivalent. L’ambiance, peut-être, est différente.
L’« esprit pionnier » y règne encore avec, derrière les claviers, les concepteurs des logiciels ou périphériques en démonstration. Les «vieux» 520 ST côtoient la nouvelle gamme 520 STF et 1040, dans une même passion. Pas de doute, nos cousins germains ont eu le coup de foudre pour cette machine, et développent pour elle comme des fous. Une gamme complète de logiciels professionnels allemands ou germanisés est déjà disponible, dont Wordstar 3.0 et dBASE II (sous GEM), et les périphériques ne sont pas en reste.
Print Technik propose un vidéo-digitalisateur, qui reproduit les images avec une définition de 256 x 256 en 16 couleurs ou nuances de gris, à partir de n’importe quel signal vidéo au format BAS (caméra, magnétoscope). Les écrans digitalisés peuvent être retravaillés à l’aide de Neochrome. Une version professionnelle est disponible pour le 1040. Avec une définition de 512 x 256. Toujours chez Print-Technik, et encore plus fort, le décodeur de cartes météo pour le 1040. Avec une antenne spéciale, un récepteur et le logiciel, le ST affiche à l’écran les cartes météo retransmises par le satelite
Météosat, avec une définition de 800 x 800 (!)
En 16 nuances de- gris. Une version de Print- Technik Meteosat existe aussi pour le C64.
Autre petit bijou, un logiciel capable de transformer un ST en véritable studio d’enregistrement digital de vingt-quatre pistes, par un simple raccordement via la prise MIDI avec un synthétiseur. L’enregistrement est possible piste par piste, et surtout la modification d’une piste, indépendamment des autres. Le tout mis en mémoire sur disquette. Un outil fabuleux, capable de rivaliser avec des outils professionnels dix fois plus onéreux. Le logiciel de création musicale, plus classique dans sa facture, existe également. Le ST s’entoure maintenant d’une gamme de logiciels musclés, et les
extensions arrivent, encore au stade du prototype il est vrai : le disque dur 20 mégas, très « pro», et le boîtier de compatibilité MS DOS, avec un microprocesseur 8088 et 512 K de mémoire vive, qui transforme le 1040 en un véritable compatible PC. Ce boîtier devrait être commercialisé à la fin de l’été à un prix défiant toute concurrence : 1000 DM (à peine plus de 3 000 F) avec un lecteur de disquettes 5 pouces 1 4. Le ST voit pousser ses dents, et commence à en faire grincer quelques autres.
Face à ce duel des géants, les autres marques de micro-informatique grand public restaient plus discrètes. Schneider (Amstrad, en français) ne présentait rien de nouveau, et la question sur le manque de disquettes était éludée. Le Joyce (PCW et quelque chose de ce côté-ci du Rhin) régnait en maître, avec plusieurs logiciels professionnels tournant sous CP M. Il quitte enfin le carcan de l’ordinateur spécialisé dans le traitement de texte. Philips persiste dans le
M. S.X., avec la uersion II et plusieurs périphériques. Une
souris associée à un logiciel graphique, premier du genre sur
M.S.X., est la bienvenue. Toutes les fonctions classiques sont
présentes, et la souris assure l’agrément d’utilisation. Un
logiciel pour piloter un magnétoscope, qui permet par exemple
de fabriquer un quiz en images avec des séquences filmées. Un
logiciel pour piloter un synthétiseur, un autre pour actionner
un robot. Des applications intéressantes, ne déchaînant
cependant pas les passions des visiteurs. ?
TILT JOURNAL
Q. D.D, les micro disquettes Thomson Quick Disk Drive (Q.D.D.),
un nom barbare pour un produit bien de chez nous, enfin
presque. Proposé par Thomson pour les MO 5 et TO 7, il est «
made in Japan » et existe déjà i pour les M.S.X., sans grand
succès, puisqu’aucun logiciel M.S.X. n’est proposé sur ce
support.
Le Q.D.D. utilise des micro-disquettes de 2,8 pouces, protégées par un boîtier en plastique comme les 3 et 3,5 pouces, gage de fiabilité et de facilité d’emploi.
Mais ce ne sont pas de « vraies » disquettes. Au lieu d’être divisées en pistes et en secteurs, elles ne comportent qu'une piste en spirale, à la manière d’un disque. Pour aller chercher une information, la tête de lecture lit la piste jusqu’à ce qu’elle la trouve. Les temps d’accès sont donc beaucoup plus longs qu'avec une disquette classique, où la tête saute directement dans le secteur voulu, et la taille de la mémoire stockable est limitée, 50 K par face formatée. Une capacité pourtant suffisante pour un micro 64K. Le gros avantage du Q.D.D., c’est son prix. 850 F, soit pas beaucoup plus
que le lecteur-enregistreur de cassettes Thomson, très cher il est vrai.
Et à l’usage, le Q.D.D. est plus proche du lecteur de disquettes que de cassettes.
Le temps de chargement d'un logiciel performant est compris entre quarante-cinq secondes à un peu plus de deux minutes, soit de quatre à dix fois plus rapidement que les mêmes titres sur cassette, sans compter une fiabilité quasi-totale.
Avant toute utilisation du Q.D.D., il est indispensable de charger le Q.D.O.S. (système opérateur du lecteur de disquettes), une formalité qui dure huit secondes.. Certains logiciels, comme Karaté, comportent le Q.D.O.S., ce qui évite une manipulation, et simplifie les instructions de chargement : il suffit d'entrer l’option a 2 » dès la mise sous tension. Nous espérons que les autres sociétés d’édition suivront l'exemple d’Infogrames.
Le Q.D.O.S. possède en outre de nouvelles instructions Basic, particulièrement dans le domaine graphique, dont certaines s’apparentent au Logo. Les programmeurs trouveront avec plaisir les instructions « Auto », « Circle », « Draw » (qui permettent comme en Logo de lever le crayon, tourner, etc.), «Get» et a Put» (pour mémoriser une image), aRenum», aDef Fn » et aDef Usr».
Le Q.D.D. est donc séduisant et possède de nombreux atouts pour réussir, le banco des éditeurs n’étant pas le moindre. Une cinquantaine de titres sont disponibles depuis début avril, proposés par Belin, Cobra Soft, Coktel Vision, Free Game Blot, Hatier, • Infogrames, Langage et Informatique, Loriciels, à un prix à peine supérieur à celui des versions âcassettes. Les logiciels utilitaires nécessitant des [sauvegardes (traitement de texte, gestion de fichiers...) seront infiniment plus agréables d’emploi que sur cassette. Les programmeurs, eux aussi, trouveront leur compte dans ce produit
intelligent.
Les possesseurs de MO 5 disposent également de l’« Extension MO 5 », qui offre, outre un
Q. D.D, une sortie pour imprimante parallèle (Centronics), trois
bus d’extension multi-usages (identiques à ceux du TO 7 70),
ainsi que le logiciel Jane sur cartouche, de la société
Arktronics. Jane est un utilitaire qui intègre trois
applications capables de communiquer entre elles : traitement
de texte, gestionnaire de données, tableur. Ce, logiciel
existe déjà sur d’autres machines, et profite de cette
expérience. 11 utilise systématiquement les pictogrammes, les
fenêtres et le crayon optique pour la sélection des fonctions.
Cette solution offre une grande facilité d'emploi, au prix
d'une fatigue des yeux... et du bras.
Jane n’a pas de prétention professionnelle, mais propose des fonctions classiques, efficaces et pratiques. Le prix conseillé de l’« Extension MO 5 » est de 1985 F. Le super-flop du mois : cinquante eux sur une cassette Spécial nostalgiques. Haut la main ce mois-ci, la cassette Cascade pour Amstrad (existe pour Atmos) intitulée « Cinquante jeux sur une cassette », gagne notre bonnet d’âne. Cinquante flops en un, il fallait le faire : bravo. Rien à dire sur la quantité, impressionnante. Mais ne nous laissons pas éblouir, sur les cinquante, on compte un bon tiers de espace invaders » déclinés
généreusement. Il fera la joie des personnalités papillonnantes et très indulgentes. S’il fallait lui donner un nom ce serait : « Souvenirs, souvenirs ». Tous les standards des débuts de l'informatique ludique y sont passés. Il y a des graphismes, il y a du son et des bruitages et par dessus tout, il y a du Basic.
Difficile de porter une appréciation critique à moins de se reporter trois ans en arrière et encore. Pac Man placé en exergue est un massacre comparé au joyeux glouton jaune adulé. Le premier a space invaders » est composé d’un canon orientable, certes, mais fixe, les envahisseurs sont eux pacifiques, aucune riposte à l’horizon. On trouve également au hasard du défilement une fusée, un hélicoptère, etc. Vu la prolixité du programme, on aurait pu penser que l’accent aurait été mis sur 'accessibilité et la facilité de manipulation. Il n’en est rien.
Pour chaque programme il faut éteindre l'ordinateur. Heureusement les chargements sont rapides. Les affichages en revanche sont désespérément lents et bien sûr, à chaque « jeu » ne correspond qu’un tableau. Voilà cette compilation à rallonge paraît misérable à côté des hits prestigieux qui fleurissent en ce moment.
Ne confondez pas VDM avec ce titre unique. Leur catalogue compte aussi des programmes de qualité dont Ace, un simulateur de combat au réalisme soigné.
(Cassette Cascade, distribution exclusive pour la France : VDM, 38, rue Victor- Hugo, 91260 Juvisy.)
Droit de réponse Allons bon, il aura fallu attendre la deuxième moitié des années 80 pour s’entendre dire que la nostalgie n'a plus cours. Il va falloir éviter, sous peine d’être classé comme « méchant rétrograde négatif », de se pâmer devant une compilation des Beatles, de s'esbaudir devant un recueil de nouvelles policières des années 50, que sais-je encore... A ce compte-là Mozart n’intéressera plus personne d’ici l’année prochaine. Alors « souvenirs-souvenirs ? ». O.K. cette compilation n’offre ni alien en 3 D, ni karatékas en papier mâché. Mais qui n'a pas pris son pied sur un jeu simple
où il n’est pas besoin de détenir la clé qui ouvre la troisième porte mais que, si vous n’êtes pas passé par la boutique du vieillard qui lui- même donne une définition qui n’est pas la bonne... Autre atout, le prix. Un jeu pour 3,60 francs, du jamais vu I Cette compilation dépasse de la tête et des épaules bon nombre de jeux vendus facilement 120 francs pièce. Alors sommes-nous résolument passéistes ? Non, mais nous pensons à toutes les tranches d’âge, tous les types d’utilisateurs. « K7-50 » s'adresse à tous ceux qui cherchent à s’éclater sur des jeux simples, où astuce et adresse équivalent
à réussite. Ace quant à lui s’adresse à tous ceux qui rêvent d’un simulateur de vol et de combat ultra-sophlstiqué, ultra soigné, simple d'utilisation (contrairement à certains autres) et réellement enthousiasmant.
TILT JOURNAL Arrivée à Sunnyvalle au volant d’une Chrysler Grand Prix caramel, gros plan sur les vitres fumées ornées du « Penseur » de Rodin et la haie d’eucalyptus, fondu enchaîné sur Robert Botch, vice-président du marketing et de Craig Nelson, directeur produit et software : Epyx ouvre ses portes à Tilt, accueil chaleureux en plus.
Trente-cinq employés, une équipe de dix créateurs soft, des titres aussi prestigieux que Summer games, Winter games, Impossible Mission... Epyx regarde l'avenir d’un œil optimiste. Le grand rouage du succès et des dollars est lancé : les ventes augmentent de 40 % en 1984 sans bénéfice cependant, de 30 % en 1985 dégageant un profit appréciable.
« S'ils vous citent un chiffre inférieur à 15 millions de $ , il mentent » dixit Craig Nelson (je n’en saurai pas plus). 86 devrait être un cru exceptionnel avec une progression espérée de 25 %. Tilt enquête.
Il semble que votre politique en matière de jeu, porte ses fruits, pourquoi ?
Craig Nelson. Il faut qu’un jeu soit évident, transparent, clair. Que le concept de jeu corresponde à l’image qui se crée dans l’esprit du lecteur à la lecture du titre. Avec des titres comme «football», «baseball», le joueur sait où il va. Sur une étagère de magasin, son impulsion le conduira à choisir un titre simple, compréhensible au milieu de plein de titres délirants du genre « Sponz contre Vortz » peu évocateur. Les utilisateurs deviennent de plus en plus paresseux, ils ne font plus l’effort d’aller au jeu, le jeu vient à eux.
Après Summer games II, allons nous voir Summer games III, Winter games II à la manière des sagas à la « Rocky » ?
C. N. Editer la suite de Summer games ne relève peut-être pas
du comble de l’originalité mais nous aurions été fous de ne
pas le faire.
La demande existe. Il y avait beaucoup d’argent Robert Botch : « le jeu, le look, l’animation » à gagner. Ne vous inquiétez pas, il n’y aura pas de «Summer games 24». Reste que le succès de SG II n’est nullement dû au hasard. Son développement a nécessité deux ans de travail (six personnes pendant quatre mois), à peu près autant que Summer games I. Si le concept et les menus existaient déjà, l’animation, le scrolling, les graphismes ont été nettement plus poussés.
Ne pensez-vous pas perdre une certaine part de créativité ?
C. N. Nous n’encourons aucun risque de perte de créativité car
la conception de nos jeux est basée sur le dialogue. Le
département marketing et ventes n'a pas pris le dessus,
beaucoup d’idées proviennent des développeurs à la différence
d’Atari où le travail sur commande est chose courante.
Faites-moi un «ET», un point c’est tout. Pour les adaptations
nous faisons appel à l’extérieur. Winter games a été programmé
par des « étrangers » sous le couvert d’un contrôle permanent
d’Epyx.
Robert Botch. 90 % des produits de notre gamme sont conçus chez nous, histoire de «look» Epyx. Beaucoup d’autres entreprises ne sont pas que des éditeurs : elles achètent le produit, font la publicité et l'emballage. Nous faisons exactement l’inverse. La duplication des disquettes et l’impression des boîtes sont confiées à des spécialistes.
Quelle est l’image de marque que vous essayez de diffuser auprès du public ?
R. B. Notre taux de reconnaissance se révèle très élevé. Le
magazine Run a enquêté auprès de ses lecteurs : 13 % d’entre
eux annoncent qu’ils achèteront préférentiellement les
nouveautés Epyx, 21 % affirment qu’il s’agit de leur
entreprise préférée. Nos efforts portent dans trois sens : le
jeu, le look et l’animation des caractères à l’écran. Nous
avons fait de gros efforts pour intégrer un artiste à notre
équipe.
Par quelles étapes passe un jeu de la conception à la décision d’édition ?
R. B. L’idée d’un jeu émane soit des développeurs, soit de
l’équipe de marketing. Ils connaissent le consommateur, savent
s’il y a un créneau à prendre... Tout le monde se rencontre à
l'occasion de réunions de groupes où sont discutés en vrac les
idées émises et les produits proposés par des créateurs
exogènes.
Nous réalisons alors une série de tests avec un panel de consommateurs sur base d’écrans ou d’un story board, voire de l’idée brute. Toutes leurs remarques sont soigneusement enregistrées. Si cela tient debout, les changements nécessaires sont effectués. Avant d’entrer dans la phase de programmation, nous effectuons une description formelle du produit. Il s’écoule facilement trois mois avant que le travail effectif sur le jeu ne débute. Pour cent idées émises, cinq à dix atteignent le stade test ; deux réussissent I épreuve pour arriver au jeu exploitable. Selon l’argent disponible à ce moment
ou l’effet sur notre image de marque, il est encore possible d’arrêter le projet. Très rarement heureusement.
C. N. Michael Kosaka, notre dessinateur et animateur, se base
beaucoup sur la documentation : livres, maquettes, plans... Il
a élu la tablette graphique Koala pad.
SG I a été développé avec le matériel standard.
Depuis nous avons mis au point notre propre soft. Le C 64 fait souvent office de cobaye. Pas de mystère : les graphismes sont plus jolis et c’est la machine la plus vendue. Après on passe aisément sur Apple ou IBM.
Comment avez-vous ressenti les effets de la crise du jeu aux U.S.A. ?
C. N. Il faut beaucoup plus peaufiner les produits. Avant les
gens passaient deux mois sur 'un soft et ils décrochaient la
timbale. Il y a trois ans, quelqu’un m’a amené «Jump man».
Nous avons dit « wow, super » et le jeu a très bien marché.
Cette ère est bien finie. Par ailleurs, il faut être important
pour survivre, posséder une vaste ligne de produits et ne pas
tout miser sur un seul titre. Ce n'est qu’à cette condition
que les revendeurs octroient leur confiance.
Beaucoup de petites entreprises agonisent non parce que la qualité de leurs jeux laisse à désirer mais parce qu’elles n’assurent pas les côtés comptabilité, publicité ou gestion des stocks.
Tant mieux, nous faisons de plus en plus ?
G. I. le label des meüleursjavc COMMODORE 64 • SPECTRUM • AMSTRAD
• THOMSON MO 5 ORICATMOS • ZX81 • MSX • APPLE II • ATARI f
B. P. 2 - 56200 LA GACILLY - FRANCE -3£*99 08 90 88 et 99 08 83
17 - Télex 740 571 F - Télécopie 99 08 94 17 Tkw-fijCisri
T».»!l(,iuf, ¦ il.Mpi) as?"" Wicfwrni
- CoTÛWIWrterin as t* xi îonnv i?
L'AMn nVÿrlj . If “¦n-wiin T*X«i Tcc'cKan toi
• oiahMts Thu une vxii ThCCUSCVOVtf Tt f OjM4 01 hil.’JID
ThcNxtl: rnc ovto'MKo - ass1: laasT” iieaeoîsi'D 'în*''
Au*c‘*i«ct*'einAi Jji 169 F
• Vowr J'nicl AüTiOtiilCocAl.iit MiMocnai
b. -hlur.jmui ¦: 8n-c»«t! 1: Sj.iO.ii'*.-! (0| i
a. .--*. |Ui-‘i i
• «* uassar ïiQ-r W'M)o t- FaWW'Wii_ Fux«.*o «wh»V
Fijf*6n 'Ottc %'1 GtfneMtfKPIJCO 1
• GhenthiôF-Z ‘GlDsnw Jotow or* BOOfEsn. (F «SigBS- EmuaabMlDI
W”
* Att»XHO*l !
AiwiBEfl AnlJliCW. Igl"' XhjoioMm.i |H W BWMitoFi lî bude*ii; ¦ . I gSrh. ’î o emMaH* ri L gotwim yir" •( ~ OlPISMniFI l Oimo.dlc* ____-1 Clvnw «' 3 ri“ 1!
Fflsa,: ItluMantm Kun iumauM DiF *%r Satic't* u’ar" util |6(F; 105 F UYUtallhaiinflilCO 1«F ! «KÛ''h4ncif'(‘l _ Uyv jC«' fl C»?J (•) I fl M«*£-- UxdseFllieiirçt _ asssr'-* Miflralm|D| MiniCCCdilfuC.l F&M*o.o« c-- Ci-.. . :¦ iSS"n L* iw j'uo*i'-.cliiF; MaOJdih tbKVSf F| Vitiii-l'C iF Mcioa«oiR WÀuwâona i asaaa.
MOÜtlOlBUiFl
• CO(KB*EI|I«ClF, Cilûon æss .
Bjr*»Wi«n Ui a-.Cnriv w* ii il lin-jrrocifl v-iFl _ WlHiWlFl »r .
Wxaioln-o _ Mxit.oopwni'iFl (*yi» »QUK« _
• Pullnl» «(F) .
BI»hU"MlFi sassa s: aæïsss M IMBl - (WWW r o« aiir» i. ' • Fl 1 ouoFiwmd i !&g2£= mvmw* mMcn m ODC'ji«’CfK g _ Sii tiTOftff'*' UTYO«« ._ - u sir**»",.H - tont*l«0l lClOcl"'»-ri|i _ K"' sk=ss&,-sï.
Aipnem on 1 reoo; ¦¦ .: PuVC", (FI .. ssssssa aw'o»™«M Uv» _ nnjfram»*. I «U "Oùlixn-- Mci ! f n ;o7im a F'jrl tr.roi eo» IU G tîh H’ pt dv l’p rr MiicN»'i1 (TO'ntU Sjieiite *»" w
• Sfnvüa-_
• GorCta» lû* Ssfe-__ &PUKIrS ce* ( v»' «1 19 ly (Md
* .iuaot S=ÏÏÏS Sf-ïîfcî M jfNift ÜKl Bîj:"-'o-ii: m i
goofaflgwhzg» BjuW0 8»hîOllh ; &SSor Sl i _ ; Flls?rï«cMfvÔiil:
‘ F rdamuaioiJlK ..« SbfBBW zS OMMHrilmaân wirwhin _ u
V. aiiWiUl Ts|kf_lî Owuiî se!f*on Ü i'to |D
• qISK'îç IMSkCMCl If UlOtranOon(IX!'!- UOF
* AhC'CCOT SOI--» F '• • M"i0l'«2lO XOF WatiahMSTlIDIIR '¦
FXICJIC(0V0GT(.’
• FaHurMAloF &X(TJIK(C|è RibBOfinciidlun Ko-l"C»î'T|6 IJOSJIOliD

(1) bu S F. par Jeu A valoir, sur votre carte de fidélité.
Adresse .
R UN JEU GRATUIT POUR S ACHETES : F Sauce en Français
I) = Disquette Promotion Code
postal ....Ville
Téléphone ... • Carte de fidélité N'......
Ordinateur ? C 64 ? Spectrum ? Amstrad ? Thomson mo5 ?
OricAtmos DZX81 ? MSX ? Atari ? Apple II s Port et Emballage
iU'at!'“wm,are en 'ona'S
B. P-2 . GAC'LLY m Je joins ? Chèque bancaire ? Mandat lettre ?
Contre rembours.
(Ajouter 15 F de frais) (1J vous choisissez 6 titres, le moins cher est gratuit Livraison sous 48 h pour tous les produits en stock Tous nos logiciels sort garantis un an Revendeurs. Clubs, nous consulter !
D American Express ? ECMasier Cardï ? Crédit Agricole ' . Det»te? Ma ? Cane Bieae COMMANDEZ PAR TÉLÉPHONE avec votre "CARTE BLEUE", votre "EUROCARD" ou votre "CARTE CRÉDIT AGRICOLE" 08 83 54 el 99 08 83 17 Date d'expiration Pour l'étranger : 35 Francs de port.
TILT JOURNAL d’argent... à leurs dépens. Certaines personnes tentent encore de faire cavalier seul en développant sur des machines comme l’Amiga et le Macintosh.
Quelles sont et seront à votre sens les leaders de l’industrie du jeu ?
R. B. Epyx, Electronic Arts malgré quelques problèmes,
Broderbund et Activision.
A quel niveau intervient l'accord Epyx- Lucasfilm ?
C. N. Epyx possède l’exclusivité des droits de distribution des
softs de Lucasfilm pour les Etats-Unis. Nos liens sont
étroits. Les graphismes de Ballblazer pour C 64 ont été
développés chez nous.
Pourriez-vous me dire quelques mots de vos projets pour 1986 ?
R. B. Nous allons éditer dix à douze nouveaux titres dont
quatre utilitaires, dans le but de diversifier notre ligne de
produits. Néanmoins les jeux restent notre marché primaire.
Ceux qui vont sortir cette année ont demandé énormément de
travail. Nous voulons faire plus que de simples produits de
délassement. Nous changeons et restons les mêmes. J’entends
: nous continuerons à sortir des jeux de sport. Il est certain
que les télécommunications ou l'Intelligence artificielle
sont des secteurs qui nous intéressent. Attention, nous ne
pouvons pas aller plus vite que la réalité. Facteur limitant :
la pénétration du hardware dans les foyers. Les modems par
exemple n’équipent qu’une part minime des consommateurs.
C. N, Il est possible que nous sortions un logiciel de
télécommunication permettant à un possesseur d’Atari de jouer
avec son homologue sur Apple. Nous projettons un nouveau
fastload intégrant la technologie Vorpal. Côté jeux nous
travaillons actuellement à un remake de Crush, Le créateur du
mois : Pete Cook Boulot, dodo ou la dure vie du programmeur
passionné. Auteur entre autre de Juggernault et Tau Ceti, il
fait tout : le scénario, le programme, les graphismes et la
musique. Sa formation : autodidacte. Son premier ordinateur :
le ZX81 selon la tradition britannique. Entre sa sortie du
collège, diplômé de sciences sociales et son travail de
programmeur chez Richard Shep- perd Software puis CRL, Pete
Cook a fait un crochet vers l'enseignement des
mathématiques. C’est alors qu’il a découvert les ordinateurs,
en jouant. Ses premiers programmes : des jeux d’aventure
demandant une longue préparation mais une programmation
réduite. Tout dans la tête, la plupart du temps, il travaille
seul. « Il y a de nombreuses façons d'appréhender un jeu mais
il n’y en a qu'une de bonne. Je commence directement sur
l'écran, en tâtonnant. Lorsque je travaille sur un jeu, je ne
pense plus qu’à ça. C’est une véritable obsession, je
travaille de dix-huit à dix-neuf heures par jour. Je programme
et je dors. Il faut que je me force à arrêter. Ma détente :
improviser au piano. Si la programmation est une activité
purement intellectuelle, la musique est, elle, purement
émotionnelle. Mais j’adore ça ». Le plus souvent une
trouvaille technique préside à l'élaboration du soft. Pour Tau
Ceti, il a d’abord pensé aux effets d'ombre et de lumière, le
scénario n’a germé que plus tard. « Les jeux qui m'intéressent
se déroulent sur plusieurs niveaux et en plusieurs volets.
Dans l’univers de Tau Ceti les objets sont répartis
aléatoirement dans les villes. Avec la carte, j’ai mis dix
heures à résoudre le problème. » Prof et programmeur,
n'est-ce pas la formation rêvée pour la conception
d'éducatif?: «Le marché n’existe pas en Grande-Bretagne. Les
écoles ont été équipées d'ordinateurs : des boîtes vides
accompagnées d’aucun budget pour l’achat des programmes. De
plus les élèves travaillent sur le software ingrat des BBC
Acorn et jouent chez eux avec de superbes jeux sur Spectrum.
Ils n’ont aucune envie de se replonger dans les éducatifs le
soir ». Et Pete repartit dans une conversation passionnée,
graphisme à l’appui, sur l’épisode suivant de Tau Ceti... 20 %
des Américains préfèrent Epyx, les Crumble and Crash, un jeu
d’action plein des Godzillas et autres King Kong prêts à
détruire San Francisco, Paris ou Tokyo. Deuxième projet avancé
: un jeu de marine avec destroyers. Je ne dirai rien de plus
sur les jeux, si ce n’est que vous pouvez raisonnablement
espérer quelque chose dans la lignée Summer games. Hum. Par
ailleurs, nous concoctons plusieurs adaptations sur Amiga dont
Winter games, Temple of Apshai et Rogue (également sur Mac et
Atari 520 SI). Nous ne voulons pas nous lancer trop rapidement
et exclusivement sur les nouvelles machines.
Le développement de l’exportation s’inscrit- il dans vos préoccupations ?
R. B. Nous avons été un peu à la traîne sur le marché
international ces dernières années, il s’agissait d’abord de
conforter notre position sur le marché intérieur. Cela devrait
changer du récompenses pleuvent et tout au tout en 1986.
D’autre part, les goûts et les habitudes de jeu sont
complètement différentes d'un continent à un autre. En Europe
par exemple, vous préférez les jeux d’action avec beaucoup de
mouvement ; aux Etats-Unis, les jeux de stratégie et
d'aventure disposent d’un public très important. Peu de foyers
anglais ou français sont équipés en lecteur de disquettes.
Cela nous freine.
Propos reccueillis par Véronique Charreyron Pauvre Albert Relancement de l'Einstein sur le marché Européen. Ce huit bits aux 64 K de mémoire avec lecteur de disquettes intégré et système d’exploitation fonctionnant sous CP M est désormais en vente pour 4490 F, dans la version double unité de disquettes, et pour 1000 F de moins, dans la version simple. Cette machine dépassée n’avait pas réussi à percer un an et demi auparavant, pourquoi y parviendrait-elle aujourd'hui? L’homonyme du génie est fabriqué en Grande-Bretagne par la société Tatung, le Thomson Taïwanais. Loin des standards, peu
attrayants pour les développeurs, on peut se demander ce qui a poussé Monsieur Taieb à acquérir l’exclusivité pour la France. Optimiste, il compte en vendre 20000 d’ici à la fin de l’année. C’est peu et c’est beaucoup pour une machine quasiment dépourvue de logiciels spécifiques, seuls existent les langages C Basic, Forth, Cobol, Fortan, Logo, Assembleur et surtout le langage C, plus rare sur un ordinateur de ce prix. La ludothèque est désertique. Une carte émulateur Spectrum devrait être mise en vente d’ici peu.
Quant à l’approvisionnement en disquettes trois pouces, Monsieur Taieb affirme n’avoir aucune difficulté à s’en procurer. Une information qui va certainement intéresser plus d’un. Signalons un produit de la gamme Tatung qui vaut à lui seul le détour : le moniteur couleur pour 2 200 F. Merci Monsieur Taieb.
Les produits sont importés par la société « Micro programmes 5», 82, 84, boulevard des Batignolles, 75009 Paris. ?
95 F THEY SOLD A MILLION 2 nf + BRUCE LEE + MATCH POINT (tennis) + KNICHT LORE 95 125 F + MATCH DAY (foot) THEY SOLD A MILLION 1 nf + BEACH HEAD + DECATHLON 95 125 F + THE STAFF OF KARNATH + JET SET WILLY ARCADE HALL OF FAME nf + SPY HUNTER + TAPPER + UPNDOWN 95 125 F + BLUE MAX + AZTEC CHALLENGE ALBUM VIRGIN 2 + AIRWOLF + CAULDRON + WORLD CUP FOOT + CHUCKΠEGG 2 + TIR NA NOG ALBUM OCEAN + HUNCHBACK + MRWIMPY + CHJNESE JUGGLER 89 149 F 99 149 F 89 F 89 F 119 F 95 F 95 F 119 F 119 F 95 F 89 139 F 85 F 89 139 F 89 F 89 139 F 98 F 95 F 89F 95 F 95 F 95 F 95 F 89F 249 F 145 145 F 95 F 85 F 89 139
F 89F 89F 99 F 49 F Nouvelle série Amerlcana Des Jeux supers à micro-prix OLUES FOLUES...... ...35F SLAMBALL ... ... 35F SCOOTER .... ... 35 F SHAMUS ..... NEW YORK CITY...... ...35F SCROLLS OF ABADON.
...35F NEUTRAM ZONE..... BREAKDANCE ..35 F SENTINEL .... ... 35F r NOUVEAUTESI -, OD ALTERNATE REALITY.
ND I95 F ARCHON 2 .. ND 125 F BAT MAN .... 89F BOMBJACK nf . 89 139 F CAULDRON 2 nf...... 95 F CO & CO (ere) . 119F COLOSSUS CHESS IV... I2CV170F COMPUTER hits 10 vol 2.. 95 F CRUSADEIN EUROPE... 95 145 F CYBER RUN NT . 95 F FAJRLIGHT ... 95 F GREEN BERET . 89F HUMAN TORCH...... 89 139 F INFINIS (ere) ... 119F KERMIF STORY MAKER.
95 145 F KNIGHT OF THE DESERT 89 139 F LAW OF THE WEST.... 95 145 F LEGEND amazon women NF 85 145 F NIGHT SHADE nf..... 95 F PARADROID . 79 135 F PENTOGRAM nf...... 85 F REBEL PLANET...... 89 139 F ROLLER COASTER nf .. 89 135 F SAUCER ATTACK.... 95 F SPACE DOUBTS...... 95 F STAR ship Andromcda .. 95 F SUPER BOWL . 95 F SUPER TEST Décathlon.
95 F TEMPLE OF APSHAI... 99 149 F The way of the Tiger NF.. 95 F TIGERS 1N.THE SNOW.
95 145 F UR1D1UM .... 95 F COMMODORE 64 INCROYABLE I ARCADE CLASSICS nf + POLE POSITION + PAC MAN + DIG DUG + MR DO ASYLUM nf .. 99F BACK to the future NF. .. 95 F BALL BLAZER nf 99 F BEACH HEAD 2 nf .... 89 139 F BOUNDER NF i ..... 89 F CAULDRON nf. 79 F COMMANDO nf 85 135 F DESERT FOX nf 89 139 F EIDOLONnf.; 95 F ELECTRAGLIDE 89 129 F ELITE ...... 135 F FIGHTNIGHTnf 89 139 F Frankie gocs to HWD NF. . 89 F HARDBALLnf 89 139 F HYPERSPORTS nf 89 F IMPOSSIBLE MISSION nf 85 139 F KENNEDY APPROACH nf 89 139 F KUNG FU MASTER nf .. 89 139 F KORONISR1FTnf,...t 95 145F L1TTLE
computer people NF ; 95 F MACADAM bumper NF.. 145 F MERCENARY . 89 F PING PONG .. 89 F PITSTOP 2 nf . 89 139 F PSI 5 trading company nf . . 89 139 F RAMBO Nfi ... 85F RESCUE on fractalus nf . . 95 145 F ROCK’N WRESTLE nf .. 79 129 F SCALEXTRICnf 115 F SCRABBLE FR 185 F SHADOWFIRE nf 95 125 F SKYFOXnf ... 95 125 F SORCERY nf: 95F SPY VS SPY 2 nf 95 125 F SPY VS SPY nf 95 125 F SUMMER GAMES 2 nf .. 89 139 F SUPER ZAXXON nf .... 89 139 F THE GOONIES nf 89 139F THE WAY of expl fist NF. 85 125 F W1NTER GAMES nf . 89 139 F WHO DARES WIN II... 79 F ZORRO nf
... 89 139 F TEMPLE OF APSHAI... 89 139 F TIME TUNNEL nf 89 139 F V!!!! 89F YE AR KUNG FU 89 125 F A VIEW TO A KILL nf .. Bataille d'Angleterre NF. . .
Bataille pour Midway FR .. BLACKWHICHE nf.... BLUE MAX 2001 nf.... BOULDER DASH..... BOUNTY Bob str back NF.
BRIAN JACK . BRUCE LEE nf BUCK ROGERS BUD BLITZ ... DRAGON SKULLE nf . .
DECATHLON nf...... DESIGNER PENCILnf.. DRELBS ..... DROP ZONE .. ENTOMBED nf EUREKA FRANÇAIS ... F15 STRIKE EAGLE FIGHTER PILOT nf .... FIGHTING Warrior NF. .. FORT APOCALYPSE nf .
Frank Bruno boxing NF. .. FRIDAY THE 13TH .... 706740-Châteaune- HIT PARADE C D GHOSTBUSTER nf..... 95F GHOSTCHASER nf .... 95 F GREAT US road race nf. 95 F GROGS REVENGE .... 95F GYROSCOPE . 95 F HACKER .... 95 F IMHOTEP .... 89 F 1ND1ANA JONES 89 F INFERNAL RUNNER nf . 175 F INT SOCCER . 145 F JUMPJET nf .. 95 F MASTER of the lamps NF. 95 F MIG ALLEY ACE nf . .. MUS1C STUDIO nf. ... F NATO Commander. .. NEVER ENDLNG story . .
ONE AND ONE...... OPERATION CYBORG. 119 F OUTLAWS ... 89 F PAD1RAC FR . 119 F PITFALL nf ... 95 F POLE POSITION ;nf .... 89 F RACING destruction set.. 95 F RAID OVER Moscow nf . 89 139 F RED ARROWS 95 F ROCKY Horror Show NF ; 89 F SOLO FLIGHT nf 145 145 F SPACE SHUTTLE 95 F SP1TF1RE ACE . 95 F STRIP POKER nf 89 F SUPER HUEY . 95 F SUPERMAN nf 89 139 F THE DAMBUSTERS nf : 89 139 F THEATRE EUROPE FR . 110 F TOUR DE FRANCE nf.. 95 F ULT1MAIII ND 199 F VEGA FR .... 145 F WEB DIMENSION nf. .. 95F W1ZARDS LA1R 95 F ZAXXON nf .. 95 F SPECTRUM
INCROYABLE THEY SOLD A MILLION 2 nf + BRUCE LEE + MATCH POINT (tennis) + KNIGHT LORE 99 F + MATCH DAY (foot) THEY SOLD A MILLION 1 nf + BEACH HEAD + DECATHLON + SABRE WULF + JET SET WILLY ARCADE HALL OF FAME nf + RAID OVER MOSCOW + BLUE MAX + FLAK 99 F + HUNCHBACK D + ROCCO ALBUM OCEAN nf + MR W1MPY + HUNCHBACK + KONG 79 F + POGO + ESQUIMEAU EDDIE ALBUM VIRGIN 2 + A1RWOLF + CAULDRON + WORLD CUP 95 F + CHUCKΠEGG + TIR NA NOG Le club des fanas de la a"*"0
- NOUVEAUTES- BACK to the future NF 89 F BALL BLAZER NF 85
F BATMAN ......’... 75 F BOMBJACK nf ....85 F CAULDRON 2
nf ..89 F COMPUTER hits 10 vol 2.... 95 F
CYBERUNnf; ....89 F ELITE .. 145 F GREEN
BERET nf ..89 F HUMAN TORCH nf 89 F INTERNATIONAL KARATE
. 75 F KNIGHT RIDER nf .89 F MINDSHADOW nf 85 F
MOVIE .. 89 F PENTAGRAM NT ..95 F REALM OF
IMPOS1BIL1TY ... 89 F REBEL PLANET nf .89 F ROCK’N
WRESTLE nf 89 F SUPERMAN nf ....95 F THE GOONIES
nf .95 F THEWAYOFTHETIGERnf. 89 F THING
nf 99 F TRANSFORMERS . 85 F XCEL .nf
85 F HIT PARADE ARCHON nf .... 135 F
BATAILLE pour Midway FR.. 119 F BEACH HEAD 2 nf .85 F
COMMANDO :nf ..75 F FRANKY GOES TO HWD nf . 95 F GUN
F1GHT nf ....89 F HYPERSPORTS nf .85 F IMPOSSIBLE
MISSION nf: .. 85 F LEGEND of amazon womcn nf ; 95 F MACADAM
BUMPER 120 F MATCH DAY (FOOTInf.... 65 F NIGHT SHADE nf 89 F
PING PONG KONAMI 89 F POLE POSITION nf 85 F RAMBO
nf ......85 F SABOTEUR ......85 F SCRABBLE
FR ... 185 F SHADOWFIRE nf ..95 F SKYFOX
nf 79 F SORCERY nf .....95 F SPY VS SPY
nf ....95 F SUPER TEST DECATHLON . 65 F SWORDS AND
SORCERY... 95 F THE DAMBUSTERS 89 F THE WAY OF EXPL FIST nf .
89 F V!!!! ... 85F WINTER GAMES nf 89 F WHO
DARES WIN II 79 F YE AR KUNG FU ..75 F ZORRO nf
: ......85 F AVŒWTOAKILLnf 105 F ALIEN 8
nf ......95 F BATAILLE d’AngleterrE FR . . 119 F BOUNTY
BOB strikes back nf . 95 F BRIAN JACK SUPERSTAR.. 89 F BRUCE
LEE nf ....65 F CAULDRON ..... 89 F 10 COMPUTER
HITS 79 F EUREKA FRANÇAIS 249 F FIGHTER PILOT nf 89 F FIGHTING
WARRIOR nf .... 79 F FRANK BRUNO BOXING nf . 85 F GHOSTBUSTER
nf .89 F HIGHWAY ENCOUNTERS nf 95 F
IOFTHEMASKnf .95 F MICROSAP1ENS FR 119 F MILLIONNAIRE FR
119 F NODES OF YÉSOD 89 F PITFALL 0 nf .....89 F RED
ARROWS ....95 F ROCK N BOLD nf 89 F SOUTHERN BELLE
85 F THE UNDERWURLDE nf. .. 95 F THEATRE EUROPE nf.... 119F
VIDEO 3 D FR ... 119 F VIDEO CACL FR 119 F VIDEO FICHES
FR 119 F TILT JOURNAL Livres et micro Amstrad. Graphisme en
trois dimensions.
T. Lachand-Robert. Représenter des polyèdres, des surfaces, en
trois dimensions, dessiner des lettres ou des petites images
sur des cônes, des sphères ou des cylindres : voilà quelques
exemples de réalisations que cet ouvrage se propose de vous
faire découvrir.
Editions Sybex. 148 F. Amstrad. CP M plus. A. d’Hardancourt. Plus particulièrement consacré à l’aspect utilisateur de CP M plus, cet ouvrage détaille toutes les commandes avec des exemples d'utilisation. Un chapitre est consacré à l’éditeur.
Editions Sybex. 148 F. Amstrad. Gagnez aux courses.
J. -C. Despoine. Comment utiliser un ordinateur pour étudier une
course d'une manière rationnelle et rapide. Le programme est
composé de plusieurs parties distinctes : appréciations
personnelles, pronostics, statistiques, synthèses générales et
fichier de suivi des chevaux.
Editions Sybex. 98 F. Amstrad. Guide du Basic et de l’Amsdos.
J. -L Greco et M. Laurent. Ce guide est un dictionnaire complet
du Basic Amstrad disponible sur les modèles CPC 464, CPC 664
et CPC 6128. Chaque instruction, commande ou fonction est
présentée, commentée et illustrée par des exemples de
programmes. Editions Sybex. 128 F. Clés pour Commodore 128.
Mode 64.
Daniel-Jean David. Toutes les instructions et commandes dont vous avez besoin et plein de trucs et astuces très utiles. Editions P.S.I. 128 pages. 110 F. 102 programmes pour le Commodore 128.
Jacques Deconchat. Pour apprendre en vous distrayant à explorer le Basic du Commodore 128, par un vieux routier de la programmation. Editions P.S.I. 248 pages. 120 F. CP M plus sur Commodore 128. Opérations de base sur les fichiers, transfert entre unités périphériques, attributs des fichiers n’auront plus de secret pour vous grâce à cet ouvrage.
Editions P.S.I. 128 pages. 100 F. Basic Commodore 128. Méthodes pratiques. Jacques Boisgontier et I.D. Informatique. Pour aller plus loin en Basic et assimiler les instructions grâce à des programmes de gestion de fichiers, de gestion de sprites et des programmes de graphismes.
Editions P.S.I. 184 pages. 120 F. Périphériques et fichiers sur Amstrad CPC 464, 664 et 6128. Daniel-Jean David.
Pour étudier tous les périphériques de vos CPC et apprendre à utiliser les disques en accès séquentiel à l'aide d’ordres Basic standard, et en accès direct à l’aide de routines originales.
Editions P.S.I. 164 pages. 120 F. Clés pour Amstrad 2. Système disque.
D. Martin et P. Jadoui. Toutes les informations dont vous avez
besoin : commandes, points d’entrée des routines disque, blocs
de contrôle... et une chapitre sur Logo. Editions P.S.I. 232
pages. 155 F. Super générateur de caractères sur Amstrad.
Jean-François Sehan. Un recueil de graphiques très variés pour
illustrer ou animer vos propres jeux éducatifs, vos jeux
d’arcades... Editions P.S.I. 216 pages. 140 F. Turbo Pascal
sur Amstrad. P. Brandeis et
F. Blanc. Pour apprendre à maîtriser ce langage très puissant et
faire de l’assembleur à l’intérieur des routines Pascal.
Toutes les commandes de Pascal sont expliquées et illustrées.
Editions P.S.I. 224 pages. 135F.
Créations et animations graphiques sur Apple II. G. Fouchard et J.-Y. Corre. Pour CRL, le logiciel British Clément Chambers Tout ce que vous n’apprendrez pas à Cambridge, ou comment réussir lorsque l’on est paranoïaque, superstitieux et soi-disant stupide.
Clément Chambers a été, à dix-huit ans, un des premiers à se lancer dans la conception de programmes de jeux en Angleterre. Quatre ans après, sa société, CRL, réalise un bénéfice de un million cinq et emploie seize personnes.
La recette est simple : comprendre le marché, vendre, se diversifier et inventer, sans oublier une bonne dose de caractère.
L’enfant terrible de la micro « En sortant du collège, je n’avais pas le choix, trop stupide pour aller à l’université et trop indépendant pour travailler sous les ordres de quelqu'un d’autre, une seule solution : créer ma propre société. Je suis arrivé sur le marché avec le bon produit, au bon moment « the right stuff at the right moment ». Les secrets de la réussite de CRL ? Confiance en soi, un petit peu de paranoïa et une bonne boule de cristal : mon département marketing. » Impossible d’en savoir plus, visiblement pour Clément Chambers le succès est inné. «Je suis fasciné par le talent de
certaines personnes pour l’échec et l’argent qu’ils investissent dedans. Mais je ne suis pas le seul dans cette entreprise. J'appuis sur le bouton « ire», ce qui suppose tout le travail en coulisses de mon équipe. J’ai eu du mal à m'imposer au départ. Du fait de mon âge, les créer des images à l’aide de la souris, les animer et réaliser vos propres « bandes dessinées électroniques». La disquette insérée dans le livre vous donne des dessins d’animation en couleur.
Livre-disquette. Editions P.S.I. 335 F. Turbo Pascal sur IBM PC. P. Brandeis et
F. Blanc. Apprenez à maîtriser ce langage très puissant et à
faire de l’Assembleur à l’intérieur des routines Pascal. Vous
trouverez aussi toutes les instructions du Turbo Pascal
expliquées et illustrées. Editions P.S.I. 211 pages. 165 F. MO
5 et TO 7 70 pour réussir en CE2. Pour élèves, enseignants ou
parents qui souhaitent utiliser leur micro à des fins
pédagogiques et apporter un soutien à l’enfant tout en
complétant le travail de l’école. Editions P.S.I. gens ne me
prennent pas au sérieux. Mais au bout d’un quart d’heure, ils
m'écoutent. De toute façon, les journaux ont toujours adoré me
présenter comme l'enfant terrible de la micro informatique
anglaise. » CRL a débuté par la location d’ordinateurs Apple
puis de matériel vidéo aux opticiens avant de lancer une
petite annonce en 1982.
« Wanted : programmes et programmeurs ».
La société se place aujourd’hui parmi les trois premières en termes de profits et les dix premières en termes de ventes,.
250000 cassettes en 1985.
Comprendre le marché? «Au début, c'était dur mais excitant, comparable à un tournoi moyenâgeux. Seuls quelques-uns ont réussi à passer les éliminatoires. Les sociétés ont grandi trop vite. Elles ont gagné trop d'argent, trop facilement. Grisées par leur succès, elles se sont prises pour les dieux de l'Olympe. Comme les personnages de bandes dessinées, elles ont continué à marcher dans le vide sans s'en rendre compte. Contrairement à leurs prévisions, la courbe des ventes, qui crevait le plafond, n'a pas atteint le troisième étage. Elles n'ont pas supporté la stabilisation du marché. Le secret
était de parvenir à prendre la place du casino plutôt que celles du joueur. Réussir à contrôler les règles. Les gens pensent que les affaires consistent à vendre un parapluie quand il fait beau et à le retirer quand il pleut. C’est faux, la crédibilité est importante. L’excitation est maintenant retombée. Il y a deux ans les programmeurs étaient adulés comme des rocks stars. Tout le monde est passé au shaker en
1984. Maintenant ils occupent une place dans la compagnie mais au
même titre qu'un directeur de produit. » Vendre, partout et
pour tous? Aucune spécialisation chez CRL. Ils travaillent
sur toutes les machines qui possèdent un marché et
développent tous les jeux s’ils sont bons. 1986 sera
certainement l’année de l’Amstrad en Angleterre, la
suprématie du Spectrum s’évanouissant progressivement. Les
machines telles que l’Amiga ou l’Atari 520 ST ne provoquent
aucunes excitations outre-Manche.
Attendons de voir. Mêmes réactions pour les I M.S.X. considérés comme une bombe à ?
ATARI
- INCROYABLE! ARCADE CLASS1CS Nf + POLE POSITION + PAC MAN 95 F
_ +nE 55000 JEUX tSr OMflgj EN STOC + DIG DUG + MRDO_ Nouvelle
série Amerlcana Des Jeux supers à mlcro-prlx OLLIES
FOLLIES ..35 F SHAMUS .35 F NEW YORK
CITY ..35 F SCOOTER 35F ATARI
600 800 XL 130
- NOUVEAUTES! - C D AIRWOLF .... 89 F ARCHON II ..
125 F CH1MERA ... 49 F CHOP SUEY KARATE .. 95 135 F
FIGHTER PILOT 95 125 F JUMPJET .... 95 125 F
MED1AT0R .. 95 125 F MOVIE MAKER ND 165F OLLIES FOLLIES
nf .... 95 145 F SMASH HIT VOL 4 .... 95 F THE EIDOLON nf ....
ND 145 F UP’NDOWN .. 95 145 F HIT PARADE C D
ALTERNATIVE reality. ND 195 F ARCHON nf .. 119 F BALL
BLAZER nf 95 145 F BLUE MAX 2001 nf .... 95 145 F BRUCE LEE nf
145 145 F ELECTRAGLIDE 95 135 F F15 STR1KE EAGLE.... 145 145 F
GREAT US road race NF.. 99 145 F HUMAN TORCH.... ND 145 F
KNIGHTS of the desert. . ND 145 F KENNEDY APPROACH . 145 145 F
MIG ALLEY ACE nf ... 95 145 F POLE POSITION nf.'. ... 95 145 F
REBEL PLANET ND 145 F RESCUE on FRACTALUS 95 145 F SPY HUNTER
nf 95 145 F SPYVSSPYII . 95 145 F SPY’S DEMISE .
99 135 F SUPER ZAXXON nf .... 95 145 F TAPPER nf ...
95 145 F THEGOONIES nf 95 145 F THEATRE EUROPE .... 99 F T1GERS
1N THE SNOW ND 145 F ZORRO nf ... 95 145 F FREE
nf .... ND 179 F ULTIMA11I .. ND 199F BEAMRIDERnf
135 F BLUE MAX ... 95 F BOULDERDASH 99 F COMPUTER WAR 119
F DECATHLON nf 125 F DRELBS ..... 95 F DROP ZONE ..
99 F ENCOUNTER . 95 F FORT APOCALYPSE nf . 95 F
GHOSTCF1ASER nf:. ... 95 F HACKER nf .. 95 145 F LODE
RUNNER 119 F MELTDOWN . 85 F MERCENARY . 95 135 F
NATO COMMANDER.. 95 F ONE ON ONE 95 F SMASH HIT VOL 1....
145 145 F SMASH HIT VOL 2 .... 145 145 F SMASH HIT VOL .3 ....
145 145 F SOLO FLIGHT 145 145 F SPACE SHUTTLE nf ... 125 F
SPITF1RE ACE 95 F STRIP POKER nf 95 F BEACH HEAD nf ND 145 F
CONAN ..... ND I49 F GHOSTBUSTER ND 149F
KARATEKA ..ND 275 F SUMMER GAMES 2... ND 145 F THOMSON
T07 T07-70 M05 EL1M1NATOR.
PULSAR U... YETI 120 F 130 F 145 F LES MICROMANES ONT DECIDEMMENT BEAUCOUP DE CHANCE!
Nous vous l’annoncions récemment, la société US GOLD premier éditeur Britannique de logiciels dont la réputation n’est plus à faire, a choisi MICROMANIA pour la représenter en France.
Le succès a été tel (grâce aux Micromanes) que d’autres sociétés ont fait de même et que la liste s’allonge chaque semaine.
Pour ne citer que les plus prestigieuses, ULTIMATE (Night shade ...) PALACE (Cauldron), ENGLISH SOFTWARE (Chop suey Karaté), ELITE (Commando), oui toutes ces sociétés sont maintenant représentées en France par Micromanià et d’autres encore vous seront annoncées bientôt.
La conséquence directe est simple, les MICROMANES sont des fanas de plus en plus comblés par le club,et profitent en avant première des nouveautés et des promotions du club grâce au courrier qui leur est envoyé gratuitement chaque mois.
Si ce n’est pas encore votre cas rejoignez-les, dès votre première commande, vous deviendrez MICROMANE et bénéficierez vous aussi de tous ces avantages !
BON DE COMMANDE PAGE SUIVANTE Votre jeu chez vous dans 48 h* en téléphonant au 93.42.57.12
* Pour tout programme disponible en stock, nous téléphoner pour
connaitre la disponibilité exacte. Envoi le jour même de la
réception de la commande par paquet poste urgent.
TO7 70-MO5 NUMERO 10 SCRABBLE = 259 F LA PLANETE INCONNUE NUMERO 10 (Platini) .. 135 F BEACH HEAD . .. 159F ECHECS 3.7 ... .. 110 F MON GENERAL .. 95 F MINOTAURE .. .. 135 F
1815. . .. 135 F FOX . . 149 F MEURTRE
A GRANDE VTS 155 F INVASION .... .. 159 F DEUX DU
STADE..... . . 159 F AIGLE D’OR .. .. 139 F
ANDROIDE ... .. 179 F FBI .. . 195 F
EMPIRE ...... .. 150 F MANDRAGORE .. 195 F
SCRABBLE .... .. 175 F KARATE ..... .. 175 F
CINQUIEME AXE..... .. 150 COL1SEUM ... .. 150 F
OCEANIA .... .. 165 F LORRAN ..... .. 145 F
AIR ATTACK . .. 195 F CHRISTAN ... .. 179 F
SOLEIL NOIR . .. 145 F LA GESTE d’Artillac. .. .. 245
F OMEGA Planète invisible.
.. 195 F LAS VEGAS .. .. 195 F TOUTAN KHAMON ... .. 139 F POL1TIK POKER ... 89 F SORTILEGE.....:.... .. 169 F AFFAIRE VERA CRUZ.
. . 149 F EXTRA MISSION..... .. 109 F BLITZ .. 369 F SUPER SIMULATEUR DE VOL VOL SOLO (solo flight)... .. 185 MO 5 CROCKY2 ... .. 110 F MILLIONNAIRE .. 125 F STANLEY .... . . 129 F TOP CHRONO .. 135 F VOX . .. 1(50 F MISSION DELTA..... ..160 F FLIPPER 11 ... .. 169 F TABLO 5 .... .. 225 F SPACE SHUTTLE..... . . 245 F 5 F de réduction supplémentaire à valoir sur la carte de fidélité ATARI 520 ST Adventure iwin pack 220 F BRATACUS ..... 320 F COLOURSPACE .. 185 F DEADL1NE ...... 185 F DEGAS . 375 F
FL1PS1DE 185 F H1TCH H1KERS ..215 F K-RAM . 275 F K-SEKA . 465 F LANDS OF HAVOC 175 F M-COPY 125 F H-DISK . 125 F MUDP1ES 185 F PLANETFALL ... 185 F RAM disk 2 princ spooler.... 225 F RHYTHM 375 F SEASTALKER ... 175 F SOFTPOOL (FILES) 125 F ZORK ONE ..... 175 F THE PAWN (F1REB1RD).... 225 F WHISHBRINGER lnfocom... 250 F STARCROSS .... 195F SORCERER ..... 195 F SPELLBOUND ... 195 F SUSPENDED .... 195 F ZORK 2 . 195 F ZORK 3 .
195 F 1 AN DE GARANTIE TOTALE ATARI-VCS MATTEL!
ON BRADE SPACE SHUTTLE . 125 F ENDURO 125 F CENT1PEDE ...... 95 F DEFENDER ...... 95 F SUPER FOOTBALL .95 F ORIC MR WIMPY ......45 F MISSION DELTA (cre)......89 F MILLIONNAIRE .. 110 F CITE MAUDITE (crc) 125 F MICROSAPIENS (cre) 125 F STANLEY ...... 125 F STAR .. 125 F
1815. ... 129 F FRELON 135 F
TRIATHLON (cre) . 135 F SECRET DU TOMBEAU ... 139 F
MACADAM BUMPER (erc). . 145 F 3DFONGUS ..... 149 F
DIAMANT ILE MAUDITE.. 149 F AIGLE D’OR .... 169 F
FLIPPER . 169 F RETOUR DR GENIUS 169 F MASTER
PAINT .. 225 F LOR1GRAPH .... 260 F GB: les
programmes proposés dans cette liste étant principalement
d’importation directe d'Angleterre, les notices d’instruc
tions sont en anglais, "NF" à côté d’un titre indique
qu’une notice en français est disponible.
TILT JOURNAL retardement, le standard à long terme, mais sans intérêt pour le moment. Quant à leur stratégie de vente, 1986 est l’année des ouvertures. Vendre oui, mais pas seulement en Angleterre. La vente à l’étranger correspond déjà à 40 % du chiffre d’affaires total. Ils vendent sous licence en Grèce, Italie, Australie, Etats-Unis et Espagne. Quant aux filiales, Tim Vernon, directeur des ventes, se donne un an pour en implanter à travers l'Europe : une fois que le marché sera suffisamment important. La piraterie est également florissante en Angleterre.
Fidèle à sa tradition parlementariste, un lobby a été créé pour pousser la chambre à adopter une loi plus sévère à l’encontre du piratage. D’après Tim Vernon, les pays les plus difficiles sont l’Italie et la Grèce : « Nous devons faire face à une piraterie organisée. C’est une institution qui ne date pas d’hier, elle a toujours existé pour les livres ou les disques. » En France, outre la diversité des machines, le problème majeur est l’attachement à la langue, plus fort que dans n’importe quel autre pays.
CRL compte vendre sous licence les adaptations sur Thomson, et espère bien étendre sa part de marché en 1986. Le software ne peut que prendre de l’importance : « Dans l'avenir ce n’est pas IBM qui avalera Microsoft mais le contraire. » Les ventes de janvier ont crevé tous les plafonds. Record étonnant pour cette période creuse d’après les fêtes.
Se diversifier? La société est un excellent miroir du marché anglais. Sous le même chapeau trois marques cohabitent : Oméga qui s’adresse au secteur discount très important en Grande- Bretagne et développe des titres mineurs pour vingt ou trente francs. La marque CRL, pour les titres porteurs tels Tau Ceti, Rocky Horror Picture Show ou Space Doubt. Et enfin le label «Nu Wave», à prononcer comme la vague musicale des années quatre-vingts, qui est en quelque sorte le département recherche de la société.
Inventer? Pour Clément Chambers, le potentiel des jeux est illimité : « Nous avons seulement gratté la surface pour le moment. » Une galaxie de concepts s’offre encore aux programmeurs.
C’est dans cette optique expérimentale que Nu Wave a été créée.
Nu Wave se donne pour objectif de sortir des jeux que personne n’a le courage d’éditer, pour tous ceux qui demandent plus aux jeux.
Ou CHOIX | pv.
Pionnier d’une nouvelle frontière, le label ne vise qu’un marché limité, loin des créneaux commerciaux. « C'est un peu notre croisière, un coup de feu dans la nuit. On aime ou on n'aime pas mais on ne peut pas rester indifférent. Nous nous sommes attachés la collaboration d’auteurs tels que Me Groucher qui a écrit Bored of the ring. Militant de mouvement non violent cela ne l’intéresse pas d'apporter la guerre dans les foyers. Cela va rafraîchir un peu l’industrie. Avec trois titres nous espérons bien établir la marque et créer une sorte de culte autour d'elle. » nous confie Greg Duffield,
directeur des ventes de Nu Wave. Un titre achevé et deux titres en préparation reflètent cette préoccupation.
Le premier ID, est difficile à classer. Une force vitale après maintes réincarnations a élu domicile dans votre ordinateur. Amnésique et troublée, elle se cherche et vous avec. Le dialogue s'instaure. Tout le monde a sa question à poser. Elle vous répond le plus souvent de façon déconcertante. A la question êtes-vous sexy ? Elle répond : « reniflez mes boutons, je couperai les vôtres». ID progresse à vos côtés en réemployant vos termes, de façon logique ou SA! I téléchargement sur Minitel Le premier serveur de téléchargement est enfin opérationnel. Cette technique provoque depuis longtemps de
nombreuses convoitises. Les projets avortés ou ajournés ne manquent pas.
Aujourd'hui, SM1 existe et fonctionne.
Cette banque de logiciels pour Apple II, I.B.M.- PC. Et Commodore 64 est accessible sur Télétél 3. C’est-à-dire 24 heures sur 24, librement. Pas d’abonnement, pas de code personnel. Se connecte et télécharge qui veut, pour le prix de T 3, soit une impulsion (soixante-dix-sept centimes) toutes les quarante- cinq secondes. Pour effectuer ce chargement, il est nécessaire de posséder le logiciel adéquat et un câble de liaison Minitel. Le serveur indique le schéma de câblage pour permettre aux bricoleurs de la fabriquer eux-mêmes. Les autres pourront l'acheter à prix coûtant chez Espace micro,
partenaire de SM 1. Le logiciel est également vendu, mais il est non protégé, et les responsables du serveur aideront à sa diffusion. C’est leur intérêt.
Le téléchargement s’effectue sans difficulté, en suivant les instructions à l’écran. La vitesse de transfert est d'environ 6 K à la minute, soit un prix de revient de 15 centimes le kilo-octet. Très raisonnable. Mais pour quelle bibliothèque?
Illogique. «Avons-nous déjà été introduit? Je me sens si troublé. Dieu est-il vivant? Je suis triste. Arrêtez ces silences. J’ai détruit une civilisation. Clément est-il plus triste que Lesley?
Voulez-vous rencontrer Catherine Deneuve ? Je suis troublé, est-ce typiquement masculin ? » ID sera suivi de Light Fantastic ou the planet outil graphique psychédélique. Une sorte de kaléidoscope vivant aux couleurs et vitesses changeantes. L’utilisateur sera aux commandes d'une pseudo palette laser. Darkness at Daw est un jeu d’aventure mais sans texte et sans images. Kesaco?: du bruit. Une aventure auditive. Vous progresserez à l’ouïe.
Les sons vous guident et vous indiquent la marche à suivre.
Inventive mais professionnelle, jeune mais aussi une des plus vieilles sur le marché, CRL a encore de beaux jours devant elle.
Laissons le mot de la fin à Clément Chambers : « Personne ne sait exactement où nous allons, mais tout le monde a le même but. » Propos reccueillis par Nathalie Meistermann H Tout «eaa a l üdtt - ’SSSMM ¦¦¦¦Ri ¦ uotr* ¦¦ Prof.ttionn.l' otr* CHOIX ¦ Actuellement celle-ci reste relativement limitée.
L’approvisionnement provient des logiciels en « freeware » et « shareware » américians (non protégés, ces programmes indiquent le nom et l’adresse de l’auteur, qui prie les utilisateurs satisfaits de lui envoyer une certaine somme), des clubs informatiques, de Calva et de Ouf !
Pour l’instant, uniquement des utilitaires et des programmes «professionnels». Pas un seul jeu.
Mais ne désespérons pas, des auteurs magnanimes vont peut-être offrir à SM 1 les plus beaux fleurons de leur collection, et tenter de faire mentir les esprits chagrins qui affirment que le « shareware » n’est pas adapté à la mentalité française.
SM 1, outre le téléchargement, offre des services plus classiques, un réseau pour échanger en direct grâce à des forums spécialisés, des boîtes aux lettres libres, pour laisser des questions, des appels à l'aide, des astuces de programmation, et enfin une rubrique « clubs » avec des informations sur les clubs et leurs diverses activités.
Espace Micro, 32, rue de Maubeuge, 75009 Paris. Tél. : (1) 42 85 25 20. SM 1, tél. : (1) 36 15 91 77 code SM.
“iSSf
* uSTRAÜ'G0U)HïtSNf C,D h&» AMSTRAD CASSETTES
- INCROYABLE |- THEY SOLD A MILLION N°2 nf + BRUCE LEE + MATCH
POINT (Tennis) . , ç F + KNIGHT LORE 1 13 r + MATCH DAY (Fooc)
THEY SOLD A MILLION N°I nf + BEACH HEAD + DECATHLON + SABRE
WULF + JET SET WILLY 90 F
- NOUVEAUTES !- AFFAIRE VERA CRUZ 169 F ARCHON ...... 125 F
BACK TO THE FUTURE nf .. 95 F BATMAN nf .....89 F BALL
BLAZER nf ..95 F BOMB JACK nf ...95 F CAULDRON 2
nf ..95 F COMPUTER 10 HITS VOL 2. 95 F CONTAMINATION nf*
.... 119 F ELITE .. 135 F FA1RLIGHT ......95
F GREEN BERET ....95 F HUMAN TORCH ..95 F
IMPOSSIBLE MISSION nf ... 95 F L'HERITAGE .... 169 F LORD
OF THE RING 165 F KAISER .. 85 F KNIGHT GAMES nf
89 F KNIGHT RIDER ...89 F MINDSHADOW nf .85 F
MOV1E .. 89 F OMEGA Planète Invisible.... 249 F
PACIFIC NF ...... 119 F PANZADROME ... 89 F REBEL
PLANET nf .95 F ROCK ‘N WRESTLE nf 85 F ROLLER COASTER nf
95 F SABOTEUR ...... 95 F SPITFIRE 40 ...... 95 F
STRIKE FORCE HARRIER ... 95 F SUPERBOWL .....89 F
SPINDIZZY nf .....95 F SWEVO’S WORLD .95 F THE
DAMBUSTERS nf 99 F THE GOONIES NF .99 F THE WAY OF THE
TIGER nf 95 F TLL 90 F VU .
95F WHO DARES WIN II 95 F WINTER GAMES nf 95 F SPECIAL COUPE DU
MONDE WORLD CUP 86 (Fout} Nfl... 95 F HIT PARADE 3D Grand
Prix .....99 F 5-AXE .. 175 F BALLE DE MATCH 75 F
BATAILLE D’ANGLETERRE 119 F BRUCE LEE nf ....75 F
CAULDRON nf ...79 F COMMANDO nf ..89 F CRAFTON ET
XUNK nf* .. 119 F EDEN BLUES nf- . 119 F FRANK BRUNO
BOXING nf . 95 F FR1DAY THE 13 TH 89 F H1GHWAY ENCOUNTER... 99
F HOLDUP 105 F HYPERSPORTS ... 95 F MACADAM
BUMPER*.... 125 F NIGHT SHADE nf .95 F PING PONG ..
' ....79 F RALLY II NF ......95 F RAMBO
nf ......79 F ROCKY HORROR SHOW ... 89 F SCRABBLE
Fr .... 175 F SKYFOX nf ......99 F SORCERY
nf .....89 F SPY VS SPY nf ....95 F SUPER TEST
DECATHLON. 75 F THE WAY OF EXPL FIST nf .,85 F THEATRE EUROPE
119 F ZORRO nf 95 F 3D FIGHT NF .... 139 F
3D MEGACODE NF 159 F 3D STAR STRIKE ..89 F 3D VOICE
CHESS . 129 F A VIEW TO A KILL nf.....99 F
AIRWOLF 99F ALIEN 8 nf ......75 F BATAILLE
POUR MIDWAY . 119 F BATTLE beyond stars 85 F BOUNTY BOB
scrikes back NF. 95 F DIAMANT de l’Ile maudite... 175 F
DUNDARACH ... 105 F FIGHTER PILOT nf .89 F F1GHT1NG
WARRIOR......85 F GESTE D’ARTILLAC 245 F GHOSTBUSTER
nf .95 F GUTTER nf ..... 105 F HACKER
NF ......95 F JUMPJET 105 F KNIGHT
LORE ...95 F LE SURVIVANT .. 109 F LORD OF
M1DN1GHT......95 F MANDRAGORE .. 195 F MASTER OF THE
LAMPS NF . 95 F MATCH DAY ....65 F MEURTRE A GRDE VITESSE
145 F M1CROSAPIENS nf 119 F MILLIONNAIRE nf 119 F MISSION DELTA
nf 105 F MYSTERE DE KIKEKANKOI 159 F ONE ON ONE ... 119 F
PLANETE BASE .. 139 F RAID nf ..75 F STAR
COMMANDO......99 F STRANGE LOOP ..89 F
SUPERSLEUTH ... 95 F THINK .. 89 F SPECIAL
ais istraü tf CHATEAUNtU TE .
AMSTRAD DISQUETTES UIT DADAnC - 3D GRAND PRIX . 145 F BATAILLE D’ANGLETERRE 195 F BATAILLE POUR MIDWAY.
195 F BRUCE LEE nf ... 125 F CAULDRON nf .. 125 F CRAFTON ET XUNK nf* .. 195 F D BASE 11 nf ..... 650 F EDEN BLUES nf .. 195 F EXPI. Fist + FIGHT warrior.. 185 F FRANK BRUNO BOXING nf 145 F HYPERSPORTS ... 125 F MACADAM BUMPER..... 195 F SCRABBLE Fr .... 245 F SORCERY+ nf ... 130 F THEATRE EUROPE...... 195 F WORK1NG BACKWARDS.. 95 F 3D MEGACODE nf*...... 230 F 3D VOICE CHESS . 145 F AIRWOLF ...... 125 F ALIEN .. 125 F AMELIE MINUIT . 165 F EMPIRE nf ...... 290 F LANTASTIC VOYAGE 125 F FIGHTER PILOT nf 135 F
HARRIER ATTACK...... 125 F HIGHWAY ENCOUNTER.
139 F JUMPJET nf ..... 155 F LORDS OF M1DNIGHT 135 F MANAGER nf ... 175 F MEURTRE A GRDE VITESSE 210 F MISSION DELTA* . 175 F PINBALL 195 F POUVOIR ...... 179 F RAID nf 145 F RED ARROWS .. 135 F SPY VS SPY nf .. 135 F SUBTERRANEAN STR1KER 125 F SWEVO’S WOLRD...... 120 F WIZARD LAIR .. 135 F SUPER PROMOTION 3 DISQUETTES VIERGES 99 F
- INCROYABLE !- THEY SOLD A MILLION N°2 nf + BRUCE LEE + MATCH
POINT (Tennis) . „ F + KNIGHT LORE + MATCH DAY (Foot) THEY SOLD
A MILLION nf + BEACH HEAD +DECATHLON + SABRE WULF + JET SET
WILLY 135 F 135 F 5 F de réduction supplémentaire sur chaque
logiciel à valoir sur la carte de fidélité.
NOUVEAUTES !- AFFAIRE VERA CRUZ ... . 195 F ARCHON ..... 185 F BACK TO THE FUTURE nf . 145 F BOMB JACK nf .. CAULDRON 2 ni . , 135 F COMMANDO nf . 145 F CONTAMINATION nf* .. . 195 F DR WHO ...... . 185 F EUDON ...... . 89 F ELITE . 195 F GESTE D’ARTILLAC . 295 F HACKER nf .... . 145 F HUMAN TORCH . 145 F KNIGHT GAMES nf..... . 145 F L’HERITAGE ... 189 F MC GUIGAN BOXING nf .
. 145 F MINDSHADOW nf...... . 145 F MUSIC SYSTEM . . 145 F OMEGA Planète Invisible . .
. 249 F PACIFIC NF ..... . 159 F REBEL PLANET nf...... . 145 F ROLLER COASTER nf .. . 135 F SKYFOX nf .... . 145 F SPINDIZZY nf .. . 145 F STRIKE FORCE HARRIER . 145 F TANK COMMANDER ... . 135 F THE DAMBUSTERS nf .. . 145 F TI4E GOONIES nf...... . 145 F THE WAY OF THE TIGER nf 145 F TLL nf . . 139 F WHO DARES WIN II.... . 145 F WORLD CUP 86 (Foot). . .
. 145 F YE AR KUNG FU...... . 125 F ZORRO nf .... . 145 F SYSTEME DE DEVELOPPEMENT- COMPLET ASS, EDITEUR, DESASS, MANUEL EN FRANÇAIS.
275 F OB: le programme propose dans cette liste étant principalement d'importation directe d'Angleterre, les notices d’instructions sont en anglais, "NF' à côte d’un titre indique qu’une notice en français «
* (ere) Votre jeu chez vous dans 48 h* en téléphonant au
93.42.57.12
* Pour tout programme disponible en stock, nous téléphoner pour
connaître la disponibilité exacte. Envoi le jour même de la
réception de la commande par paquet poste urgent.
BON le COMMANDEEXPRESSàenvoyeràMlCROMANIA ¦ B.P.I - 06740 CHÀTTEAUNEUF TITRES PRIX Parricipation aux frais de port et d’emballage
• + 15F Précisez cassette ? Disk ? Total à payer = F Règlement:
je joins ? Un chèque ternaire ? CCP ? Mandat-lettre O je
préfère payer au facteur à réceptionten ajoutant 15 E pour
frais de remboursement) Précisez votre ordinateur de jeux:
ATARI 600 ATARI 800 AMSTRAD TO7 70 MOS O R1C MSX C64 SPECTRUM
ATARI 2600 COLECO MATTEL NOM ADRESSE TEL NOUVEAU PAYEZ PAR
CARTE BLEUE carte aeue 1 I...L J_I J I L Date d'expiration _ _
Signature TILY JOURNAL Chiller : on l'a déjà vu sur C 64. Même
plan d'enfer sur M.S.X. : promenade nocturne dans la forêt et
cueillette de crucifix bleus. Cinéma, ghetto, cimetière et
maison hantée : toujours plus de monstres et de croix. Pas très
folichon. Les graphismes sont un peu plus soignés. (K7
Mastertronic pour
M. S.X. et C 64. Prix : Intérêt : ? ?).
Knight lor : l’un des classiques du jeu d’aventure et d’action existe maintenant sur
M. S.X., avec des graphismes identiques à ceux du Spectrum.
L'explorateur, qui se transforme la nuit en loup-garou
continue d’arpenter de nombreuses salles, emplies de
chausse-trappes. (K7 Ultimate pour M.S.X. Prix : B. Intérêt :
? ? ? ? ?).
Warrior : heureux qui comme Ulysse va faire un beau voyage... Laissons Ronsard à sa poésie. La version disquette de ce jeu d’aventure présente quelques améliorations, en graphisme et sur la gestion des monstres. Sans transfigurer Warrior, qui reste répétitif. (Disquette Rainbow pour Amstrad. Prix: B. Intérêt: ?*?).
Padirac : pour explorer le célèbre gouffre de Padirac, vous voici doté d’un vaisseau, de quelques grammes d’intelligence et d’une patience à tout épreuve... Slalom entre les parois étroites et rayons de la mort, le scénario est classique. Un logiciel pour les plus jeunes. (K7 Ere Informatique pour C 64. Prix : B. Intérêt : ? * ?).
Space walk : incarnant un astronaute responsable d’une navette spatiale, votre rôle est de récupérer les satellites perdus et de les embarquer dans la navette, tout en détruisant les multiples créatures du cosmos qui vous assaillent. Un jeu trop classique et guère passionnant. (K7 Mastertronics pour Spectrum. Prix: A. Intérêt: ??).
Coup d’œil Les toutes dernières nouveautés du mois, en un bref panorama. Pour ceux qui veulent tout savoir et se doivent de tout essayer. Parmi ces logiciels tous ne sont pas promis au même avenir.
Voici l’avis de nos spécialistes.
Hacker: phœnix de ce hit qui tourne désormais sur presque toutes les machines, la version ST remporte le cocotier. Les capacités graphiques de l’Atari (ont la différence.
Ce jeu, livré sans notice, enchantera tous les pirates rêvant de pénétrer dans un réseau interdit. (Disquette Activision pour 520 ST. Prix : Intérêt : ????*).
Choplifter: malgré son âge, ce jeu d'action ne se défend pas trop mal sur
M. S.X. A bord d’un hélicoptère vous partez « kamikase » en
territoire ennemi pour récupérer des otages. Animation et
graphismes moyens. (Cartouche Broderbund- Sony pour M.S.X.
Prix Intérêt :
* **).
Lands of Havoc : un jeu de labyrinthe mi- arcade, mi-aventure qui fait la honte du 520 ST. Seul plus : la vitesse de réponse.
Sador, homme-lézard, doit traverser forêts et cimetières, vaincre scorpions et tigres, ramasser livres et armes pour finalement assassiner le Dark Lord iDisquette Antic pour Atari 520 ST. Prix r Intérêt: *).
Allen 8 : le cousin germain de Knighl lord est lui aussi adapté pour M.S.X. Le robot humanoïde a fort à faire entre le contrôle des salles d'hibernation du vaisseau spatial et les attaques des pirates de ('espace. Dommage que ce logiciel n'ait pas pris des couleurs en s'adaptant. (K7 Ultimate pour
M. S.X. Prix: B. Intérêt: Psychedelia : un créateur graphique à
part. Très simplement, à l'aide du joystick, il compose des
formes colorées dans la lignée de l’art psychédélique. Pour le
plaisir des yeux. Avec, tout de même, la possibilité de saisir
l'instant par une mise en mémoire des créations fugitives. (K7
Lamasoft pour
M. S.X. Prix : B. Intérêt :***?).
Time curb : peu importe le prétexte, un voyage dans le temps. Tous les combats aériens se ressemblent, et leur principe n’est pas si éloigné d'un Space Invaders. Reste la musique d'introduction et la synthèse vocale, spécialité de la marque, et un excellent niveau de difficulté. (K7 Aackosoft pour
M. S.X. Prix: B. Intérêt : ? *).
'iïLljiiiils (siLïÊ Vacuumania : un pauvre aspirateur, poursuivi par de méchants balais, à l’intérieur d’un labyrinthe... Non, vous ne rêvez pas.
Il s'agit de la énième adaptation de l’immortel Pac-Man. L’animation est rapide, les mouvements des balais prévisibles. Et l’originalité malheureusement nulle. (K7 PSS pour M.S.X. Prix : A. Intérêt : * ?).
Colossus chess 4.0 : la version Commodore de ce logiciel d’échecs a déjà été testée dans le n° 29. La puissance de jeu et les possibilités restent identiques ainsi, malheureusement, que l’affichage, qui fait triste figure face à la concurrence sur Apple.
Dommage. (Disquette C.D.S. pour Apple II. Prix : F. Intérêt : ****).
DeathvlUe : voilà encore de l'ersatz de Sorcerg. Pas de mystère, c'est un produit entièrement édulcoré : facile et moche. Cela se passe dans le pays des morts-vivants, des monstres profitant de la pénombre pour envahir l'âme des vivants. Vous cherchez à fuir. (K7 Bubble pour Amstrad. Prix : 120 F. Intérêt : * * * ).
I88H.-L ta ' i r® r- cr l* r- ï r" s Coq’inn : le fameux coq, qui a connu un grand succès en Grande-Bretagne (« Cheek in chase *), perd quelques plumes dans cette adaptation, surtout dans l'animation. Les graphismes sont, par contre, d’un bon niveau et le jeu toujours de qualité, quoique un peu lent. (K7 Vifi International pour 70 7 70. Et MO5. Prix : B. Intérêt : ? ?*?).
Ping-pong : l’unique simulation de tennis de table est maintenant disponoble sur C
64. Graphisme en progrès mais encore moyen, jeu toujours agréable
et complet.
Le maniement de la raquette exige une certaine habitude, mais ensuite, quel régal.
(Cassette Imagine Konami pour C 64.
Prix : B Intérêt : ??*?).
Mindshadow : le déjà célèbre jeu d’aventure d’Activision dans une version «tout souris ». Nous regrettons la petite taille de la fenêtre image, qui n’exploite pas à fond les capacités graphiques. Mais quel agrément d’emploi. Et l’adaptation en français ne devrait plus tarder ! (Disquette Activision pour Atari ST. Prix : E. Intérêt : ????).
Sweet Acorn : d’abord, il y a la musique.
Superbe. Ensuite un jeu d’action sympa, où le héros anéantit ses ennemis à coups de glands. Attention, les projectiles rebondissent sur les parois et peuvent se retourner quelquefois contre leur auteur. (K7 Softcard Electric Software pour M.S.X. Prix : B. Intérêt : ? ? ?).
Pyradev : cinq programmes en une disquette. Editeur de fichiers, macroassembleur, moniteur et désassembleur de mise au point, disc-nurse pour explorer les disquettes, et enfin une gestion de fichiers.
Un outil qu'apprécieront les programmeurs.
Notice en français. (K7 Discovery pour Amstrad. Prix : ?. Intérêt : ????).
King’s valley : jeu d’escalier et de collecte avec une animation correcte et des graphismes mignons, sans plus. Poursuivi par les esprits de l’Egypte ancienne, vous récoltez les trésors de tableau en tableau. Assez difficile mais un peu trop classique. (Cartouche Konami pour M.S.X. Prix: i. Intérêt : ??*?).
Tomado low level : un principe simpliste : décoller, bombarder, atterrir, faire le plein et on recommence. Un résultat qui décoiffe : scrolling magique, commande de 360° et vitesse supersonique (ou presque).
Attention aux réflexes, votre champs de vol est truffé d’obstacles. (K7 Vortex pour Amstrad. Prix : A. Intérêt : ????).
Steve Davis Snooker: tapis vert et queue : deux mots pour signaler un billard américain « comme pour de vrai ». Les mouvements et trajectoires de boules sont particulièrement bien rendus. Puissance de tir, vitesse et effets de rotation modulables.
(K7 C.D.S software pour Atari et Amstrad.
Prix : B. Intérêt : ????).
Boulder dash II : pas de grande originalité par rapport à l’original (Tilt d’or 1985) si ce n’est une augmentation de la difficulté avec l’intervention de nouveaux éléments : papillons, mouches, etc. On trouve seize caves possédant cinq niveaux de difficulté.
Dur, dur. (K7 Databyte pour Atari 800 XL.
Prix : B. Intérêt : ? ????).
Fitext : un traitement de texte très classique. Les principales commandes sont au rendez-vous, l’utilisation est facile. Reproche : la longueur maximum des lignes est de 118 caractères, d’où l’obligation de manipulations répétées pour accrocher les lignes entre elles. (K7 Minipuce pour
E. X.L. 100 Prix : B. Intérêt : ? ? ?).
Fulgur : pour collecter les précieux épices de cette planète, vous devez manier un module de forage dans des galeries infestées de dangereuses créatures. Sur quatre phases de jeu différentes, l’action fait preuve d’une vitalité appréciable. Un logiciel accessible aux plus jeunes. (K7 Minipuce pour MO 5 et 70 7 70. Prix : B. Intérêt :???).
Elite : ce fabuleux logiciel où vous devrez parcourir l’espace en commerçant pour faire fortune a déjà été décrit (n° 29). Il est désormais disponible sur Spectrum et ne perd rien de sa puissance, tant pour l'intérêt que pour le graphisme qui demeure inchangé. Un must. (K7 Firebird pour Spectrum. Prix : B. Intérêt : ??????).
Pop-pop : votre super-buggy est attaquée par les avions et les tanks ennemis. Vous devez éviter leurs tirs, contre-attaquer, éviter les trous et les bosses du parcours. Un thème bien usé, et une médiocre réalisation. L’animation sent la Basic. (Cassette Minipuce pour T0 7+16 K, 70 7 70 et MO 5. Prix: B. Intérêt: ??).
A view to a kill : plus la peine de présenter « dangereusement vôtre », qui existe sur plusieurs ordinateurs. Mi-aventure, mi- action, mais sans être une « aventure- action », A uiew pèche par ses graphismes.
Mais le reste est bon, avec une musique à faire craquer un sourd. (K7 Domark pour
M. S.X. Prix: B. Intérêt: ???*).
Exerion : l'action se situe en l’année
2991. .. Le logiciel date, quant à lui, du temps béni des
premières consoles! Si l'ennemi vient du ciel, votre
astronef plane sur un scénario rase-mottes ; vous devez
tout déruire sauf votre joystick... Bref, du déjà vu.
(Cartouche Vifi Nathan pour
M. S.X. Prix: C. Intérêt: * *).
Finders keeper : les adaptations se suivent et se ressemblent sur M.S.X. Ce jeu d'action ultra-classique avec des graphismes moyens et son animation mécanique nous vient du Spec rum. Vous courrez après des trésors dans des tableaux peu variés. Les ennemis vampirisent votre énergie. (K7 Mastertronic pour M.S.X. Prix : Intérêt : * ? *J.
PRESENTS A LA ® q 6 - CBât. 8-Stan.d A 43) pu30 0* é£~ 'lect. Disk 1050 +moniteur nmntant 750 F +12 mens, c ATAR1130 XE
- lect. Disk 1050 - ,mprimantegrapW(|ue4couleursÿoF 40 col. ,490
F Lect disk1050 1490 F ss?ïîsr «.
130 XE +Lect disk 1050 Magnéto-cassette LES NOUVEAUTÉS ATARI BALL BLASER-C BEACH HEAD- D BLUE MAX2001-C BOULDERDASH-C D gg8ë-«o SsüDE-C D GOONIES - C D JUMÆT-C ; SyaÆroach-c o r KORONISRIFT-D c LUCIFER REALM-D MERCENARY-C D |F ROAD-RACE-C D 1F Stf-c TREGOCNIES-C D ZORRO-C UTILITAIRES Atari text Gestion familiale Visicalc-tableur Macro-assembleur
• ,e»'.e et gesüon tich*' £¦ o«adettî wt* 1 Unit! Cenliale 123 *
,nteg.es ' «Ç»* ll ,B ' Dayop 0D'' ïje- 115F 175 F 115F 99 149F
149 149 F 99 149F 149 F 1Q9 149F 105 165 F 109F 329F 105 165 F
175 F 175 F 109 149 F 109 175 F 105 165 F 109 F 109 NC 109 F
PROFIMAT-D BASIC 64 (comiMlateun SUPERBASE - D PASCAL64-D
VIRGULE SENIOR-D Amstrad LES DERNIERS HITS... 1W240 f
3DFIGHT-C D ES®»** S!
WORDSTAR POCKET Amstrad NOUVEAU!» 1490F vereion AMSTRAD Amstrad CPC 464 monochrome 2 WU tsrssw CPC 464 couleur 150F 150 F 150F 195 F 195 F 245 F 195 F 115F 130 F 195F 245 F C 245F 195 F 6ieUX + T ulqlieyyjLli +- AMSTRAD CPC6128128K ' S-disk+ contrôleur 4 490 F Crayon optique CPC 6128 monochrome CRÉDIT *• comptant 890 F +12 mers ® Adaptateur 2 joysucxs Synthétiseurvocal tançais Câble imprimante parallèle Disquette 3 pouces CRÉDIT¦.complanuuur - CPC 6128 couleur! ® »
r. BEDIT:complaRT990FjM2mgis: - Thomson T09QOf: l%cfEUBSsK?Pouces
&pt!QUE
- --9490 F I?ec MONITEUR COULEUR
- 2*590 COFFRET M05 «jjr Commodore LES HITS COMMODORE
ALTERNATIVE REAUTY-D 1Q5F BALLBLAZER-C 115 F BALLE DE MATCH- C
110 165 F BATTLE0F3RmUN-C D W155F BEACH HEAD II-0 D 99 F
BUCKWYCHE-C 89 F CAULDRON-C 89 130 F COMMANDO-C D 165F CONAN-D
99 155F KS»OTRE-C D «gtgF 5SSSSSg%-«» «"R FIGHT NIGHT- C D
99 145 F FIGHTINGWARRIOR-CÆ f FLIGHT SIMUUTOR-Ç D 99 155 F
sssrar” «aï Ise&boadrace.W) « $ GREMUNS-C D 99 140 F GYROSCOPE
- C D 105 140 p Sœ&ON-CD 1»«»ï KARATEKA-C 105 145F ff& ORtE-C D
«g»; SS&££- » '05 155F »mcir. çniniû - C D MONTY un inc i»"
MUSIC STUDIO - C D w».
MUSICSYSTEM - CD 110 165F NEVEREMNGSTOW-C D ,45 175 F PINBALCST. SET - CD 105 175F PITSTOPU-C® ,55 180 F RACINGDST.SET-C D 89 140F RAMBO-Ç® r.c 105F RETOUR VERS LE FUTUR u 2J0f REVOLUTION 1789-D 165 185 F REVS-C D . , 89 135 F ROCKYHORRORSHOW-C u ns'165F SCARABEUS-C® no F SEVEN CIT1ES OF GOLD - 0 H5 145F SKYFOX - C D 99F SORCERV-C 105 155 F «S!
5!SS? 8SS SUPER ZAM0N-° D «0 155F ™“?(WAMILUW-Cm H 1KF THEV SOLDA MILLION II wu M 155F T1METUNNEL-C D n5F ULTIMAIll-D 99 155 F URIDIUM-O D 99 135 F VENDRED113-C D 160 160 F WILD WEST-C 0 99,175F WINTER GAMES-GO 105 N.C. ZORRO - C D UTILITAIRES MF FASTLOADEPVX-k jgQp TURB010-K 380F TURBO 30 • K 580F TURB050-K noF CASSETTE D’ALIGNEMENT 196f DATABASE-C 350 F DATAMAT-D 350 F TEXTOMAT-D 350F VIRGULE-C ,95 F PA1NTPIC - C 610F TOOL64-K 350F EXTRA TOOL M-G 350F FORTHM-k 700F MASTER64-D 1200 F PAPER CLIP-D v 115 175 F 165 189 F LW""1 lW tHui 3 D FIGHT- C D ,30 F 155 F 3 D VOICE CHESS C D 185 F 199 F
5EMEAXEC D D 155 1BSF AFFAIREVERACRUZ-C D 115 155F AVIEWTOAKILL-OO ,,9 F 185 F AMEUEMINUIT-C D 105F ARCADE CIASSIC-C 170 190F BADMAX-C D ,15 F 175 F BALLE de MATCH-CD 115F 190F BATTLE OF BRJTAIN - C D 99F 155F BRUCE LEE-C D 89 F 145 F CAULDRON - C D 95 F COMMANDO-C 115F OAMBUSTEFS-C 89 F DECATHLON-C 210 F 290 F EMPIRE-C D - 99 F EXPLOD1NG FIST - C 89 F 139 F F1GHTER PILOT- CA) $ 9 F 199 F FIGHTINGWARRIOR-C O ,75 F 195 F FOOT-C D 99 F 155 F GREMUNS-C D 99 155 F sassfes? SSBSSS5 99 F 139 F JUMP JET - C D 240 F U GESTE D’ARTILUC- C -,35 F 199 F MACADAM BUMPER-CD 235 F 250 F MANDRAGORE-GO 99 F
MATCH DAY-C 170 F 190 F METRO 2018 -C D 295 F ORPHEE-D 89 140 F PING PONG-C D 89 F baidover moscow - C D £%% S&show-c d SCRABBLE - C D 115 F SKYFOX-C 99 F 145 F SORCERY-CD . 99F SPINDIZZY-C 105 F 155 F SPYVSSPY-CO 140 190F TENNIS3D-C D 165 199F THESAURUS-C D U0 165F theysoldamiuion-c d 110 165, theysoldamiluonug u 96 140F THE WAY OF THE TIGER C u 130F t95F WARRIOR-CO 85 135 F WHO DARESWN II - Ç D 99 155 F YIEARKUNGFU-C D 99 F ZORRO-C UTILITAIRES EN DISQUETTES æsai«aïsM fi SeiKj» s GESTION FAMILIALE 1000F FACTURATION 345 F Œ EmTsASSEMB 333, CaapônMP'iwassiS,è8 360 oar ordinateur) 195
hSUinu.CPGRAPH UTILITAIRES EN CASSETTES GESTION FAMILIALE-C t50 MUITIGESTION-C GESTION Ut riunic MU LTIGESTION - C MICROGESTION-C GESTION DE STOCK-C EASYCALC-C “ftfisStS siK HlDessinb0 MUSICOREISyrtNéliseur) C SSSSSSSte*SEMBUUR- LUDESSIN-C mmirert-mutuaute
43. 26.07.98 MICROSTORY HOKAIKE) Lundi 14 h «19 h Mardi Samedi 10
h .13 h 14 h *19 h Commodore ¦*28 D 6 390 F C64iCPM + 1571 3
250 F MONITEUR COULEUR 1901 ggg cc s_JB9Q_F MONITEUR COULEUR
3390 F Haute lésoliton 40 80Icol MLECT. CASSETTE 1G 64 +1
MONITEUR “SÏ."SE®*«90F «»«rrtRQnF 3650 F + 1WWETTEMJEU
Crédit:comptan«6»F Crédit: comptant 680 r
- r 12 mensualités 342,82 r LOGICIELS UTILITAIRES VIP
professionnel: logiciel intégré équivalent Lotus 1-2-3 .
1C128 +1LECT, OISK 1C 64 +1 LECT. CASSETTE ' 1 MONITEUR COULEUR 1 MANETTE DE JEU 5190 F Zoomracks : logiciel intégré Hipposimple : Créd,t:compta*890f 4 250 F 4- I2mensu HipposiliiH» ¦ qestion fichiers Kspread: tableur 1+ClMONrTEURCOUL i 1 LECT. CASSETTES + 1 MANETTE DE JEU + 5 JEUX Crédit : comptant 990 F 112 mensualités 475,288 Metacomco : macro-assembleur GST- Macro-assembleur K, Seka - assembleur GST Compilateur C Modula 2, _ donne accès au GEM
• Forth ST Pascal Degas Typesetter ST 1 °1 MONITEUR MONOCHROME 1
LECT. CASSETTE „C 5990 F 2990 F + 6 JEUX Crédit : comptant Wj
édit : cornpwm
j. t? Mensualités 238,06 r 1790F LECTEUR DISK1541 KSSS* asasassïc
2390 F + 1 MANETTE DE JEU Pal 2290F 2650 F Sacas: superbe ,eu
d’aventure 1C64 + 1 wScAlfsURPR'SE 3 690 F 3990 F 1990F 390F 1
C 64 Fâl 1 IsaS&paraluie 2590F MOHtTEUR COULEUR»'31' 790F
SOURIS F SOFT C D 450 F sssf % Ssfcit* rinteUiaent) Péritel 1
Imprimante COMMODORE modem DIGITELEC21UU :-- 3S==-“ saglsK*1r,
MKÏÉ** VOUS OMIT d ! ¦ GRAPHISCOPII tokinHa nranhiaue
D1G1TAUSEUR D'IMAGES ON DECOMMANDE : retourner àM'CBOSTOR 1,
rue de Poissy, 75005 PAHia es ConMP!
Peur la somme totale de :-------- - UJJJJJJ-LLL-LUJ je, soussigné. M mandai ? CadeUcueO Date: Prenar.
Signature: lavierazertyettectEloKinté- sî.îïrBSS--*''»1-"1*"' Notices en français. 1990 F Moniteur monochrome HR 3990F Moniteur couleur HR face avec moniteur monochrome haute résolut AVEC moniteur couleur 2000F iSSSSffl-® SKSSK»»), DB Master (fichier), K Spread (tebld Digilaliseur d’images 790 F • c A°i°nîl?CSM équipée d’un programme Programme cassette et disquette.
SOURIS 128 J DrdUOL a ¦ r avec manette Sundog : „ Aventure dans I espace Ultimall'.Jeuxderole King Ouest II'.Avenue Mindshadow: Aventure Hacker Transylvama Borowed Time Grimson Crown
- n. _ nAurki ottpnti demande de CRÉDIT ofe préalable de crédit
Msteuet * .. . Montant de la cotwiande .....
i4à24): Grimson Crown The PAWN aventure Black Cauldron
aventure ,ron!redeMlCnOSTORV 50 je pins à ma chèqueD ccpD
r. arte bleue Signature: 290 F matqje du matériel 117 AVENUE DE
VILLIERS PARIS 17* TEL: 47 66 11 77 METRO PEREIRE. BUS 83
Ouvert du mardi au samedi de lOh è 20h; lundi de 14h à 19h.
Dimanche de 14h à 18h.
GAMME COMMODORE 128 GAMMECOMMODORE 64 1 C64Pd 1890 13 C128Pal+JANE 3250 2 C64 Secem périt el 2190 3 Lecteur K71530 320 14 C128Seaafnpeitel 3490 4 LecteurDisq 1541 1890 5 lmprMPS801 1490 15 LerfeurCfeq 1571 3290 6 Moniteurvert+son 990 7 Monit Wanc+3on 1190 16 Moniteur 1901 hte 3590 8 Moniteurcouleur 2490 resolution 9 Adaptateur pal aecam 500 17 C128D( 128+ 1571}+ 6490 10 Adapt Périt eW Antenne 500 J NE 2690 3990 4490 5990 5990F 1590F 190F 99 145 109 159 109 99 149 129 149 109 159 99 149 109 109 250 109 149 99 200 109 149 119 99 159 109 159 99 149 99 149 129 149 99 99 149 99 149 109 159
99 149 99 149 99 149 99 159 99 149 99 149 99 119 109 99 109 159 119 109 109 109 159 290 290 250 250 109 109 109 129 149F 109 159F 109 159F 109 159F 109 159F 109 159F 59 159F 59 159F 109 159F 109 159F 119 159F 119 159F 109 159F 109 159F 149 149F 149 199F 99 149F 189F 119 179F 99 159F 119 119 169F 109 159F 99 149F 109 159F 109 159F 109 159F 109 159F 59 149F 109 159F 109 159F 159 200F 420 570F 109 159F 420F Sold a Million Summer Games Summer Games 2 Vinter Games impossfcl Mission Pitstop 2 Super Zaxxon Fight Knight Zorro Goorries Skyfox Karatéka Commando Rambo Kennedy Approach Elite
Raid Moscou Ultima 3 Colossus 4 Exploding Fist Sorcery Spy YsSpy 2 Beach Head 2 Dambusters Fighter Pilot Back to the Futur Time Tunnel Kung fu Master Superman Ping Pong Rasputin Trilogy APSHAI Fhght Simulator 2 Year Kung Fu BARD'S TALE ACROJET 390F SILEIfT SERVICE 169F ULTIMA IV 670F BORROWEDTIME 169F SARGONIII 590F EAKTH OF AFRICA 390F FOURTHPROTOCOLE 139 199F HARO BALL 109 EURYDIUfl 109 159F MDVIE MAKER IB9F REVS I29 1B9F SUPERBDWL I09 169F V 109 159F JET 570F SPINDIZZY 109 159F BOMB JACK 109 159F NIGHT RIDERS 109 159F STREET HAWK 109 159F OMEGA PLANETE INVI 259 259F LEADER BORD
420F SUD MILLION 2 129 159F PSV 5 109 STARHHIP ANDROM 169 169F 19 2+3 2490F 20 2+4 3990F 21 1+3+6 2990F 22 1+3+8 4490F 23 1+4+8 5990F 24 1+4+8+5 7290F 25 14+16 6490F 26 14+3 3690F 27 13+4+8 7290F 28 13+15+16 9990F 29 17+16 9990F OFFRES C64&C128 NOUVEAUTES K7 DISQ FASTLOAD 258F VORPAL UTILJTY 381F BASIC TOOL KIT 388F ÀMIGA ME VOILA 1 DISPONIBLE !! NousCONSULTER MsfiiSHADOV 390F BORROWED TIME 390F HACKER 390F GOLDEN OLDES 390F ARCHON 390F ONE ON ONE 390F BRATACCAS 390F f LOGICIELS APPLE 1 i Ultima IV 590F Ibards' Taie 450F §Nevs Room 590F iAlter Ego 42tF | Vinter Games 350F aSummer Games 2
350F 1Hacker 350F SroadRace 350F Iflight Sim II 570FJ 10 DISQUETTES 3" 450F 10 DISQUETTES 5",25 99F 10 DOJUETTES 3",5SF 250F 10 DISQUETTES 3",5DF 300F QUICKSHOT2 100F QUICK SH0T9 149F JOY CONTACT 189F LOGICIELS D'ENFER C64 128 UULTIPLAN 508F EPYX POWER CARTRIDGE 475F 2 SUPERJOY AT C64 AMST 75Frs les 2 Sorcery Vendredi 13 Tau Ceti Marsport Sold a Million 2 Who dares vin 2 Tornado L Leyel Spltfire 40 Zorro Vera Cruz Barry mac Guig Exploding Fist 3D Grand Prix Sky Fox Spy YsSpy Stike Force Har Raid oy Moscou Bruce Lee Sold a Million Robin Shervood Dun Darach Viev to a kill Rocky Horror Super
Soccer Ye Ar Kimg Fu Fighter Pilot Highvay Enc 2 Jump Jet Cauldron Super Test Penzadrome Vmter Sport Rambo Hacker Thmk Farlight
N. 0J4.AJ) Vay of Tiger Geste Artiüac Mandragore V Bomb Jack
Imposs Mission 5 JEUX + 1 JOY GRATUITS AVEC L'AMSTRAD AMSTRAD
K7 DISQ CPC464 CPC6128 PC V 8256 DRIVE FD1 Doubleur joy
AMSTRAD Mono Coul: m® s ATARI AL ATARI JlLc ATARI ATARI ATARI
ATARI ATARI ATARI ATARI ATARI ATARI ATARI wos mm bxuû m mam v
mua eu wq us gmwm iir araso » gdqohulü S EinSB ÊMÜMl
fifiTfiiED ? VEEKIS mm LOGICELS POUR 520 & 1040 STF
BORROWEDTIME NC BRATACCAS 390F MKDSHADOV NC KWG OUEST II 420F
HACKER NC SUNDOG 420F ULTMA II 520F MURRAY&ME 290F MOM& ME
390F TRANSYLVANIA 350F DELTA PATROL 250F MONKEY BUSINESS 250F
V&WIETHEPOOH 350F CRIMSON CROVN 350F BLACK CAULDRON 420F
THEPAVN 249F TIME BANDIT 290F UT LIT A IRES POUR 520 & 1040
STF DEGAS 390F COLR 390F 1STVORD 590F ZOOMRACK 990F RYTHM 450F
MALROOM 890F DB MASTER 590F FORTH 450F PRINT MASTER 370F
HDBASE 890F DISK DXTOR 550F PC INTERCOMM 1090F LANGAGEC 490F
VP the professions!
1890F LATTICE C Metacom 990F PASCAL Metacom 790F ASSEMBLEUR 490F LOGICIELS XL XE K7 disq| JJMP JET 99F 149F THEGKINIES 99F 149F ZORRO 99F 149F KARATEKA 319F BLUE MAX 2001 99F 149F ELECTRABLIDE 99F 149F MEDIATDR 99F 149F BOULDERDASH 99F 149F SPV VS SPV 99F 149F SPŸ VS SPV 2 109F 169F FIGHTERPILOT 99F 149F SUPER ZAXXQN 99F 149F PULEPOSITION 99F 149F MERCENARY 99F 149F BRUCE LEE I39F 159F BALL BLAZER 109F 159F RESCUE Ml ERÀCTALUS 109F 159F KORONIBRIFT 109F 159F ASYLUM 109F 159F SPY HUNTER 99F 159F KINGOE THE RING 109F 159F SOLOFIIBHT 149F 149F BOULDER DASH 2 109F I69F BEACH HEAD 149F KENNEDY
APPROACH 149F 149F CHDP SUEY 99F 149 F AMERICAN ROAD RACE 109F 169F HACKER 109F 169F MIB ALLEY ACE 149F MR ROBOT 109F 149F FORT APOCALYPSE 99F 159F ULTIMAIV 670fl SUENT SERVICE 390F ALTERNATE 390F EARGON III 670f BEACH HE AD2 420F LA GAMME XL XE LA GAMME ST ET PERIPHERIQUES ET PERIPHERIQUES J 1 1 130XE(128KRAM) 1490F 13 520 STF (Drive Inté 5990F j 1 2 DRIVE 1050 1490F gré+5 Log +souris) i 1 3 LECTEURK?
449F 14 MONITEURMONO 1990F | i 4 IMPRIMANTE 1029 1490F hauterésolutlon 1 5 MONITEUR VERT*SON 990F 15 DRIVE 3,5 1 Me 2700F 1 1 6 QUICKSHÜT II 100F 16 DRIVE 3.5 50ÛK 2000F | 1 7 AdaptateurAntenne 550F | 1 8 C 1 + 3 ? 5JEUX + 6 1990F 17 1040STF (Drlvelnté i 1 9 CI + 2 + 5JEUX + 6 2990F gré+5Log +souiis) 9990F 1 1 10 C1+3+5+5JEUX + 6 2890F + Mon1teurmono hr 1 1 11 ( 1+2+5+5JEUX + 6 3890F 18 MONITEURCOULEUR 3990F 1 1 12 (1+2+4+5+5JEUX+6) 5290F hautsrésolutlon | RAID DVER riOSC 420F LDDE RUNNER3D 3901 HALLEŸ PROJECT 420F FLIGHT SIM 2 570f RACING DEST 390F BON DE COMMANDE A RETOURNER REMPLI A
ELECTRON 117 AVENUE DE V1LLIERS 75017 PARIS (SOU848H DANS LA LIMITE DES STOKS DISPONIBLES) CREDIT CREG IMMEDIAT OTE DESIGNATION PRIX PORT HRCHINE ? 50F LOGICIEL *25F Nom Adresse : ..... Ville: ...CP: . Cl JOWT CHEQUE D MANDAT POSTE ?
CONTRE REMBOURSEMENT ? + 30F J *ol un oMilnotaui*; . TUBES Cassettes, cartouches, disquettes : la sélection du mois GLADIATOR Dans l’arène Nous sommes à l'époque de la Rome antique. Vous incarnez Marcus de Massina, un prisonnier qui a été vendu comme esclave.
Pour obtenir votre liberté, il n’y a qu’une seule voie, la racheter en gagnant combat après combat dans l’arène. Il n'y en a pas moins de quatorze avant de rencontrer le champion personnel de l’empereur. A partir de là, vos gains pourront être plus importants car vous aurez la possibilité de miser sur l'issue de chaque affrontement.
Avant de commencer, sélectionnez trois armes et boucliers au milieu d'un large choix de quarante-cinq. Ce choix doit être fait soigneusement car l’issue du combat peut en dépendre. Vous avez intérêt au début à toujours prendre un bouclier et une dague. Votre troisième arme est fonction de votre style. Certaines armes comme les haches et marteaux peuvent éventuellement être lancées, mais prenez garde à ne pas manquer l’adversaire, surtout si vous avez omis d’acquérir une dague. D’ailleurs, votre opposant ou vous-même pouvez récupérer une arme tombée à terre.
Les possibilités de combat sont particulièrement vastes. En effet, il n'y a pas moins de vingt-quatre options d’attaque, de défense ou de mouvements. Inutile de vous dire que l'usage d'un joystick est fortement recommandé pour éviter de vous emmêler les doigts ! Un très bon jeu d’action, aux possibilités étendues, doté d’un graphisme de qualité et d’une animation bien réalisée.
(K7 Domark, pour Spectrum.)
Type__ action Intérêt - ***** Graphismes ***** Animation - Bruitages__ * * Prix__ B SPINDIZZY Comme une toupie Le jeu d’arcade de gyroscope connaît actuellement différentes adaptations. Dernière en date, Spindizzy est une réussite.
Les graphismes sont réalistes, l'animation également. Les mouvements de la toupie prennent en compte l’inertie et le relief. Le maniement de l’engin demande un bon moment d’adaptation. Ensuite seulement l'exploration des salles et la collecte des diamants deviennent possibles. Car certains joyaux sont placés à des endroits invraisemblables: sur l’arête d’un mur, que la toupie doit escalader, avec élan, sans dévier d'un pouce, ou dans un labyrinthe. Certaines salles sont occupées par une balle dévoreuse de points de vie, sitôt qu’elle touche la toupie. D’autres sont équipées d'ascenseurs,
indispensables pour accéder à de nouveaux étages, mais très délicats d’utilisation. Il faut amener la toupie dessus, puis la stabiliser. Ce n’est pas facile.
Plus fort encore, les ponts cassés, que la toupie franchit sur son élan. Au moment des premiers essais, elle tombe à chaque fois.
Avec Spindizzy le label Electric Dreams se rachète de l’innommable Winter sports. Il montre une parfaite maîtrise de l’animation, E. apporte une diversité dans les tableaux aussi large que l’autorise le genre et réussit parfaitement l’effet tridimentionnel. (Cas* sette Electric Dreams pour Amstrad.)
Type_adresse Intérêt _ * * * * Graphisme_ ***** Animation__* * * * Bruitage_ * * Prix_ B THE WRECK La chasse au trésor L'épave du Beaulieu Anne git sur le fond, habité par quelques pieuvres et poissons.
Il renferme un fabuleux trésor, un coffre-fort empli de lingots d’or. Par chance, vous êtes entré en possession d'une grille qui vous aidera à le forcer. Malgré cela, la tâche est périlleuse. Le§ réserves d’oxygène sont limitées, et il faut retrouver à chaque fois la sortie du labyrinthe pour aller changer de bouteille. Seul l’appât du gain... The Wreck est avant tout un jeu de labyrin- ordinateurs, sans avoir jamais vu le jour «officiellement» en France. Le voici sur
M. S.X., avec notice en français. L’exploration du dédale de
couloirs demande une certaine attention. Le premier niveau est
assez simple, la mise au point d’un plan et la récolte des
indices griffonnés sur les murs ne posent pas trop de
difficulté.
D'autant que les inoffensifs poissons, une foisjiarponnés, servent de repères. Les pieuvres, par contre, sont dangereuses, et il est préférable de les détruire systématiquement. Les deux ponts inférieurs sont plus coriaces. Les labyrinthes ne sont pas linéaires. Lorsque vous retournez sur vos pas, vous ne retrouvez pas votre point de départ.
The Wreck ne brille ni par son originalité, ni par sa réalisation. Il se situe dans une honnête moyenne. On lui reprochera surtout sa monotonie. (Cassette, cartouche Softcard Electric Software pour M.S.X.) Faire front En cette sinistre année 1942, la Méditerranée n’était pas, à proprement parler, un hâvre de paix ! En tant que commandant du sous-marin Swordfish, votre devoir est d'enrayer l'approvisionnement de l'ennemi en paralysant l’avancée des convois maritimes. Dès le «bootage» du logiciel, vous devez en fait cumuler attaque et défense.
Le maniement de votre submersible est fort simpie : l'immersion et la remontée en sur- Type_labyrinthe Intérêt _ * * * Graphisme _ * * * Animation_* * * Bruitage_* * * Prix_B (K7), C (cart.)
Face s'opèrent au clavier ; le joystick est uniquement réservé au tir. Vous êtes équipé de deux tubes lance-torpilles.
Tandis que défilent sur l'écran de votre périscope les bâtiments ennemis, vous devez orienter vos salves en tenant compte de la vitesse et de la position exactes de l’adversaire. Tout cela serait fort simple si vous n’étiez canardé sans cesse par les raids aériens chargés de protéger les convois. Equilibrez votre effort entre le tir sous- marin et la lutte anti-aérienne... Véritable jeu d’arcade, l'Opération Swordfish est soutenue par un bruitage convaincant. L’animation est de même intéressante notamment en ce qui concerne le réglage des différents tirs. L’ensemble reste cependant plus
axé sur l'action que sur la stratégie chère aux wargames de grande qualité. (Cassette Bri- tish Software pour C 64.)
Type_wargame-ac tion Intérêt _ * * * Graphisme_ * * * Animation- Bruitage_* * * * Prix_B TUBES dre dans l'égout. Dans huit cas d'attaques spécifiques, vous programmez un enchaînement de douze manœuvres consécutives. Les rats et les alligators seront écrasés, les chauves-souris tuées d'un rayon laser et les débris collectés par votre bras articulé. Les actions sont un peu répétitives, mais le jeu reste spontané et attrayant.
(Cassette Ere Informatique pour C 64.)
Type - action Intérêt - * * * Graphisme : * * * Animation Bruitage- * * * OPÉRATION CYBORG Nettoyage de printemps Pour nettoyer les égouts de Londres, la municipalité vient de se doter d’un tout nouveau robot, le Cyborg. Assis au tableau de commandes, vous prenez en main cet appareil et faites de votre mieux pour chasser des profondeurs de la ville une faune des plus étranges... En effet, faute d'ordures et d'eau sale, ce sont les rats, les chauves-souris et les alligators qui vivent désormais dans ce sinistre univers ! Représentés en 3D, les nombreux couloirs des égouts londoniens
forment un véritable labyrinthe. La mission serait malgré tout assez classique sans la haute technologie apportée à l'engin que vous pilotez.
Le menu principal offre trois options de travail : si le système manuel vous laisse le choix de la procédure à adopter face à l’adversaire, les options « automatique » et « semi-automatique » font appel à la programmation. Vous devez alors établir vos systèmes de défense avant de descenFLIGHT DECK Combat aérien Le message vient d’être transmis à la radio du porte-avions : « Base terroriste repérée- Stop-anéantissement total ». Sur le pont du navire, le premier appareil de reconnaissance est près à décoller. La phase initiale de votre mission consiste en effet à prendre des clichés
aériens des positions ennemies. Basée sur une île, l’organisation que vous devez anéantir est protégée par une importante force aérienne. Il est judicieux de faire décoller simultanément du porte- avions plusieurs appareils.
Vous possédez une dizaine d’avions parmi lesquels se trouvent quatre jets de combats, quatre appareils de reconnaissance et deux bombardiers. Le maniement de Flight Deck s'opère sur trois écrans différents : c'est à partir du porte-avions que vous contrôlez le décollage et l’atterrissage des appareils ; le reste des manœuvres se déroule sur deux cartes radar. Si les premiers clichés ramenés à la base vous permettent de situer vos objectifs, il vous faut faire preuve de beaucoup d’attention pour établir la stratégie de vol de chacun des appareils. Ce simulateur de combats aériens a
l'avantage de présenter une action particulièrement échelonnée dans le temps. Inutile en effet de brûler des étapes, seule la bonne coordination de vos différentes manœuvres saura avoir raison de votre ennemi. (Cassette Aackosoft pour
M. S.X..) Type_ combats aériens Intérêt_ + ? * Graphisme _ •* * *
Animation Bruitage_* * * Prix_a.
ACE L’horizon bascule Plein gaz. 120, 130, 140, 150 nœuds. Le manche à balai tiré à fond, le chasseur se cabre et décolle. La mission commence sans problème. Les unités blindées de l’ennemi sont localisées, et apparaissent nettement sur la carte. La patrouille d'intervention aérienne est encore loin, mais dans quelques minutes l'accrochage sera inévitable... Simulateur de combat aérien, Ace capte l’attention dès les premières minutes. L'aspect simulateur de vol est réduit. Le décollage est très simple, il suffit, sitôt quittée la piste de penser à rentrer le train, pour éviter l'accident
dès que la vitesse dépasse les 250 nœuds.
Ensuite, vous manœuvrez au joystick. La puissance des moteurs est telle que tout, ou presque, est permis. Le pilotage s'effectue à « vue », par l’appel régulier de la carte, qui indique l’emplacement des unités ennemies (chars, bateaux, chasseurs), les bases alliées et l'avion de ravitaillement en vol.
Pendant les combats, la virtuosité prend le pas sur toute autre qualité, etéce se révèle un excellent'jeu d’action, d’un rare réalisme. L’horizon bascule au gré des acrobaties. Banal. Mais les avions ennemis virevoltent autour de votre appareil, les chars et les navires tirent à feu nourri.
Les chasseurs apparaissent à l’écran lorsqu'ils se trouvent dans le champ de mire, et sont également suivis au radar. Les graphismes sont d’un excellent niveau, l'animation également, et les bruitages, quoique assez classiques, ne sont pas en reste. Le lancement de rockets exige du doigté et le ravitaillement, d’un réalisme surprenant, encore plus.
Ace est une réussite, facile d'emploi, il n'en est pas simple pour autant, et se hisse au rang des meilleurs logiciels du genre. (Cassette Cascade pour C 64.)
Type_simulation de combat aérien Intérêt _ * * * * * * Graphisme_ * * * * Animation_+ Bruitage__ * * * * SPITFIRE Attaque aérienne Vous venez de prendre place dans un des plus célèbres chasseurs construits à ce jour. Si vous rêvez déjà de combats et de victoires, vous allez devoir, dans un premier temps, faire la preuve de vos capacités.
Vous voici donc aux commandes de l'appareil. Le tableau de bord occupe tout l'écran : dans un graphisme excellent, les différents instruments de contrôle sont conformes au « checklist ». Vous poussez les gaz, tirez le manche et l'aventure commence !
Les pilotes expérimentés apprécieront le réalisme impressionnant de la simulation.
Le Spitfire répond merveilleusement bien aux moindres mouvements du manche et la véracité des conditions de vol reste toujours évidente. Bien que le tableau de bord comporte un petit hublot de contrôle, vous pouvez sélectionner le deuxième mode de pilotage : l'écran est alors entièrement réservé à la vue avant du cokpit. Pour qui sait piloter au simple bruit des moteurs, il vous sera ainsi possible de surveiller la venue d’ennemis éventuels ou encore ?
Léa c'est notre tête chercheuse. Son rôle dans l'équipe FIL: dénicher pour vous les logiciels les plus créatifs. Son terrain de chasse : la France et souvent l’Europe. Partout elle traque les nouveautés et se bat pour les intégrer à la collection FIL C'est une négociatrice redoutable. Résultat : une mine de programmes et de jeux pour surprendre votre micro.
La nuit des templiers. La quête du Graal sur votre micro. Un flashback plein d'émotions fortes ! Thomson 145 F'.
Numéro 10.90 mn de football-tonie. Avec Platini visez la tête du classement.Tbomson 145 f-.
De préparer l’approche de la piste d’atterrissage. Après plusieurs heures de vol, vous serez véritablement confronté aux attaques adverses. La difficulté de votre mission croît avec votre expérience. Vous ne regretterez jamais la maniabilité et la puissance de votre compagnon de combat... (Cassette Mirrorsoft pour C 64.)
Type :_simulateur de vol et combat aérien Intérêt- ***** Graphisme_ **** Animation_ Bruitage_**** Prix_B SABOTEUR Mercenaire de choc Vous incarnez un mercenaire hautement entraîné à la pratique des arts martiaux, dont la mission consiste à infiltrer l’immeuble de la Sécurité et à dérober une disquette contenant les noms de tous les leaders rebelles. Pour compliquer le tout, vous devez effectuer cette tâche en temps limité avant que ces informations ne soient retransmises aux stations de sécurité.
Vous abordez l'immeuble en diggy et prenez rapidement pied dedans. En traversant les différentes pièces du bâtiment vous trouvez des objets qui vous seront très utiles pour vous battre (brique, poignard, grenade, cailloux, shurikens et autres bouts de tuyau). Mais ils ne sont cependant pas indispensables car votre entraînement au karaté vous a rendu redoutable (un seul de vos coups de pied bien placé peut tuer net votre adversaire). Vous devez combattre chiens ou gardes et éviter les systèmes de défense guidés par caméra. Montez de plusieurs étages et sautez les ascenceurs, puis utili
sez les terminaux d’ordinateur pour déverrouiller certaines portes. Par la suite vous serez amené à descendre dans les égoûts où vous trouverez une bombe à retardement que vous portez au centre de l’ordinateur sous-terrain en empruntant les minitrains. En possession du disque, il ne vous reste plus qu'à regagner le toit de l'immeuble pour vous enfuir en hélicoptère. L'animation est très bien réalisée et le décor correct. Un bon jeu d’action assez varié. (K7 Durell, pour Spectrum.)
Type actinn Intérêt ? ? ? + Graphismes ? ? ? ? ?
Bruitages ? ? ?
Animation Prix_B Les dés sont jetés Jeu anglo-saxon plus ou moins proche du jaquet de la cour de Louis xiv, ce backgammon est le deuxième du genre sur M.S.X. il dépasse de très loin le modèle développé par Electrik Software.
Beaucoup plus rapide dans ses coups et pour le lancer des dés, il est également d'un niveau supérieur. Le jeu est fidèle aux règles classiques avec mises et doublement en cours de partie. Les divers scores, Tric-Trac, Bredouille sont aussi pris en compte. Aucune innovation mais une qualité de jeu appréciable.
Pour une fois l’adaptation sur ordinateur n'est pas à la traîne du jeu d’origine. La vitesse de déroulement de la partie donne ?
FIL _ A SA FILIERE Franck, le chasseur de logiciels de FIL a toujours une antenne branchée là où tout se passe : les USA Alors dès aue les plus grands, les plus fous des créateurs US sortent leurs nouveaux jeux, Franck est le premier sur le coup. Il fait l'aller retour et les cassettes atterrissent dans votre micro. Vous profitez en avant-première des
• rammes qui s'arrachent aux States de New York à . A vos
manettes kids !
Mmi é b m s & é èa é ft. B i;B hse Touche Action tout son sel au challenge contre l’ordinateur. Difficile de s’arracher au jeu. A noter une notice claire et précise qui reprend les règles du jeu. (Cartouche Techno-soft-Sony pour M.S.X.) Type _réflexion Intérêt _ Graphisme .
_ * * * Animation_ Bruitage_ _ Prix ... D. POUVOIR Manifs et C.R.S. Un thème d’actualité : la politique. Ceux qui se délectent de cohabitation, questions de confiance et autres ordonnances se ottent déjà les mains. Les autres s’apprêtent à se jetter sur Pouvoir pour se défouler. La jaquette, avec Georges Marchais et Jacques Chirac en C.R.S. au pied d’une barricade, est avenante. Malheureusement, cette jaquette est l’élément le L mieux réussi de ce logiciel décevant, et n’a pas grand-chose à voir avec la réalité du logiciel. Jeu de stratégie et d’arcade, ment motivant pour un
néophyte en la matière. Mais seion les auteurs, les déplacements des troupes permettent des stratégies élaborées. Choisir l’attaque, la défense, l’encerclement. (Cassette et disquette Loriciets pour Armstrad.)
Type_stratégie Intérêt_ * * Graphisme_ * ?
Animation_* * Bruitage_* * * Prix_B DESERT RATS Batailles historiques Que diriez-vous de participer à la campagne d’Afrique du Nord ? Six scénarios sont proposés, depuis la bataille de Taxe, assez rapide, jusqu’à la guerre du désert qui couvre toute la période depuis la première attaque de Rommel au printemps 1941 jusqu’à sa retraite d’EI Agheila à la fin 1942. Le manuel offre d’ailleurs un récit détaillé de ce qui s’est réellement passé ce qui pourra vous servir de base pour établir votre stratégie.
Sous vos ordres se trouvent plusieurs unités différentes de tanks, des bataillons d’infanterie, des unités motorisées, des half-traks, différents types d’artillerie ainsi que des unités d’approvisionnement. Ces dernières ont une importance capitale car le fait de se trouver à court de carburant ou de munitions à un mauvais moment peut se révéler désastreux.
?
Il ne remplit son contrat ni dans un genre, ni dans l’autre. Les graphismes sont assez sommaires, malgré un plan totalement fixe. La partie arcade ne présente aucun intérêt. Le jeu consiste à déplacer ses troupes, manifestants ou forces de l’ordre, dans une ville quadrillée en six secteurs, tous identiques à l’écran. Le passage de l’un à l’autre n’est symbolisé que sur un mini-plan en fenêtre. En ce qui nous concerne, nous n’avons pas du tout accroché à ce jeu trop sommaire pour les amateurs de jeux de stratégie ou de wargame, et insuffisam- A11 c 1 r .1 c. le corTimanrliint de Starship
NEBIILA . STOP .
Subissons attaque massive de la Fédération .SXOP- Ne pourrons résister longtemps SXOP... Depuis déjà dix ans, la Galaxie est gouvernée par la Fédération sous l’autorité tyranique de la perfide ALANA.
Son pouvoir provient d’un cristal, clé de sécurité de l’Ordinateur qui contrôle la galaxie Exiger la notice en Français.
Disponible en cassette et disquette pour Commodore 64 128 compatible. , .. Distribution INFOGRAMES - CADRE 79, rue Hippolyte-Kahn 69100 VILLEURBANNE TUBES Vous contrôlez tour à tour chaque unité en leur donnant les ordres adéquats (mouvement, assaut, maintien d’une position, fortification et réapprovisionnement au port d’Alexandrie). Lorsque deux unités ennemies sont en présence et qu’elles ne se sont pas fortifiées toutes les deux, un combat se déroule dont l’issue est déterminée par un certain nombre de facteurs dont leur force, leur ordre, leur efficacité. De temps à autre, les
unités en stationnement reçoivent des renforts tandis que les troupes les plus fatiguées sont évacuées. Un bon wargame, très complet et très diversifié. (K7
C. C.S., pour Spectrum.)
• ype Intérêt waraame
* ** + •*¦ Graphisme
* * * * Animation Brultaae non Prix . B ARENA Duel de tanks Vous
vous retrouvez dans un vaste champ clos, lieu d’un duel à mort
entre votre bataillon de six chars et celui de l’ennemi.
Votre but est de détruire tous les tanks adverses ou seulement
le tank leader, ce qui suffit.
Quatre types de tanks sont disponibles, tant pour vous que pour l’adversaire. Chacun d’eux ayant des avantages et des inconvénients spécifiques (puissance, vitesse, protection, possibilité de traverser les rivières, détection au radar, possibilité de poser des mines). Vous donnez vos directives à tour de rôle, à vos unités pour les rapprocher de l’endroit où se trouvent les adversaires.
Empruntez, soit la route, rapide mais plus fréquentée ou le terrain environnant.
Etablissez votre plan d’attaque de manière à ce qu’à aucun moment l'avance de vos véhicules ne puisse être bloquée par le char de tête. Dès que deux tanks ennemis sont en présence, un combat style arcade en trois dimensions prend place. Il est loin d’être aisé de détruire vos opposants. En effet, eux-mêmes sont sans cesse en mouvement et fonMout pour éviter votre tir. De plus, les tanks les mieux protégés disposent d’un blindage frontal et postérieur très épais qui rend vos tirs inutiles. Il faut alors les contourner pour les attaquer littéralement, en veillant qu’ils ne réussissent pas
cette manœuvre avant vous. C’est d’autant plus difficile que vous ne disposez que de six obus en tout et pour tout. Un bon jeu d’action et de stratégie, très prenant. (K7 Lothlorien, pour Spectrum.)
Type_action-stratégie Intérêt _ * * * * * Graphisme- * * * * Animation_ Bruitage_non Prix_ B ENDURANCE Course de motos Vous devez ici assurer la gestion d’une course de motos et des pilotes sans vous occuper de la conduite elle- même. Avant le départ, vous élaborez Guerre des sables Le renard du désert, c'est Rommel, le célèbre maréchal nazi qui mit en échec bon nombre de missions alliées au cours de la seconde guerre mondiale. Pour enrayer la chute de vos armées, vous prenez le commandement d'une division. Votre stratégie aura- t-elle raison de l'ennemi ? Ce war game se singularise par
la diversité des manœuvres proposées : votre premier travail consiste à définir les positions exactes de l’adversaire. Sur la carte, les dépôts de munitions alliés apparaissent sous la forme de petits drapeaux. Examinez chacun d’eux. C’est évidemment vers les positions les plus direc- y les moteurs et les carrosseries de vos deux motos. Pour chacune d’elles, trois facteurs sont modifiables, ils jouent sur la puissance, la fiabilité et la tenue de route. Vous choisissez en privilégiant telle ou telle caractéristique car le véhicule ne peut pas être parfait en tout. Ainsi lors des
courses de « courte » durée, misez surtout sur la puissance, tandis que pour les courses très longues (vingt-quatre heures), c’est surtout la fiabilité qu’il faut mettre en avant.
Durant la course, veillez en permanence à refaire le plein régulièrement, et contrôlez l’état des freins et des pneus. Vous pouvez même décider de modifier un moteur pour en changer le profil. Tout cet entretien est réalisé par vos soins, après avoir demandé au pilote de s’arrêter à son stand. Bien évidemment, plus le contrôle est complet, plus vous perdez de temps. Mais de toute manière, mieux vaut encore prévenir que guérir, que ce soit pour les pannes d’essence ou mécanique. Assurez-vous aussi de l’état de fraîcheur du pilote pour pouvoir en changer à temps. Vous avez la possibilité de
donner des directives aux concurrents sur la manière de mener la course. Un bon jeu, où il n’est déjà pas si facile de gagner au premier niveau. (K7
C. R.L., pour Spectrum.)
Type_gestion de course Intérêt _ ***** Graphisme_ * * * Animation_* * * Bruitage_* * Prix_B.
Tement confrontées à l’ennemi que vont se tourner vos offensives.
La radio vous permet de capter les messages oraux du « renard » : cela vous sera surtout utile pour éviter les champs de mines et autres missions bien souvent mortelles... Déplacez votre division blindée pour porter secours aux plus démunis. L’action prend alors le pas sur la stratégie : cinq animations différentes s'offrent à vous, parmi lesquelles la traversée d’un canyon tenu par l’ennemi, la protection d'un convoi routier ou encore l’offensive contre les chars « Tigre » de Rommel. Le mélange judicieux de réflexion et de combat confère à cette simulation tout son réalisme.
L’aventure peut durer plus de vingt-quatre heures sans que l’issue de la victoire ne soit fatale. De jour comme de nuit, seuls les nerfs d'acier des véritables stratèges résisteront à l’épreuve ! (Cassette US Gold pour C 64.)
TUBES Terminé, le sprite peut être retourné de bas en haut, de droite à gauche, affiché à sa taille réelle, et bien sûr sauvegardé.
Il est possible de créer vingt lutins et de les sauvegarder en bloc. Un manque dans ce logiciel : l’absence d'indication sur les couleurs. Il faudra ensuite y apporter les modifications voulues, au moment de l’inclure dans un programme. La notice (en anglais) est d’ailleurs par trop disert. (Cassette Ackosoft pour M.S.X.) Type_création de lutins Intérêt _ ? * * Type_wargame Intérêt_ ? * * * Lutins faciles Les M.S.X. possèdent trente-deux lutins.
L'agrément que ceux-ci procurent pour la création graphique et l'animation est indéniable. Ils n’ont qu'un seul inconvénient, leur création est fastidieuse. Ce petit logiciel apporte un confort d'utilisation très agréable. Une grille sur l'écran permet de créer en quelques instants un lutin, à l'aide du joystick ou des flèches curseurs. Les corrections sont possibles immédiatement.
ËlIiSI LUTINS Esprit es-tu là Pour les programmateurs du T07 ou du M05, ce logiciel aborde avec simplicité la création des «lutins», éléments indispensables de la micro-informatique ludique actuelle. La création s’exécute sur une matrice de 16x 16 pixels. A l’aide du clavier ou du crayon optique, vous allez dans un premier temps donner forme à plusieurs lutins (huit au maximum). Vous pouvez visualiser à tout moment la silhouette de votre personnage et ce, à la taille réelle qu'il occupera finalement sur l’écran. Un petit coup de pi nceau su r l’ensemble, il ne vous reste plus qu'à
donner vie à votre œuvre... Ici, vous avez le choix entre deux modes d’animation : dans un premier cas, le déplacement du lutin sera rectiligne et uniforme dans une direction définitivement choisie ; de façon plus agréable, vous pouvez de même manier votre personnage avec le joystick. C’est le cumul de ces deux méthodes appliquées à plusieurs sprites qui constituera l’ensemble de votre œuvre, loriciels' Me'VhpNTOBE Je désire recevoir le journal «» d'information sur vos produits Nom:.... Prénom: Adresse Ville ..... « Votre matériel:
.. Joindre 3 timbres à 2.20 F pour participation aux trais d'expédition Avez-vous un Minitel ? I auu INONi TUBES , 7 J s .. • • sur cassette ou disquette. Ce logiciel, très simple d'utilisation, n'est pas un programme , « clos » : il permet de développer et d'enrichir l’animation de vos propres logiciels. (Cassette Minipuce pour T07 70 et M05.)
. Création de sprites Type Intérêt_ Graphisme Animation_
* * *
* ** Bruitage_ Prix_ wmm_________ HAMPSTEAD Sortir du rang
Hampstead est une riche banlieue de Londres où les
millionnaires se côtoient en cercles plus que privés...
Coincé entre les quatre murs de votre sinistre taudis, votre
propre avenir s’annonce bien plus sombre !
Dans un ultime sursaut d’énergie, vous décidez enfin d’en finir avec cette vie minable. Le temps de revêtir des habits convenables, et en route pour la fortune.
Cette simulation retrace la longue ascension de l’échelle sociale. Sur fond de jeu d'aventure, vous allez peu à peu évoluer vers les hautes sphères de la bourgeoisie anglaise. Le dialogue avec l’ordinateur est ici votre seul moyen d'action. Pas de graphisme, encore moins de bruitage, tout est question d'analyse... Bien entendu, vous allez être amené à côtoyer de nombreux individus : à vous de juger de l'importance de chacun pour ne commettre aucune bévue. L’honnêteté est en fait à proscrire.
Pourvu qu'iis ne soient pas découverts, le vol et la trahison sont de précieux moyens d’action... Mais attention, la police veille et le moindre rapport négatif à votre égard serait la fin d’une brillante carrière !
L’originalité de ce scénario est servie par un grand réalisme. On peut cependant trouver superflu les quelques « clés cachées » et autres artifices chers aux jeux d’aventure qui ne font qu’entraver ici la logique du raisonnement et retarder de quelques instants l’issue logique de vos réflexions. (Cassette Melbourne House pour C64.)
Type_aventure sociale Intérêt ** + Graphisme__ Animation__ Bruitage___ Prix_B A crachod ••shbijin contains th* renatns
o 1 1 ast night's Chichen Vindaloo and Chips .... Mot a pretty
sight!
Try som différant words.
OLOOK 8ATH T *ee nothing spécial.
«TAKE BATH ou can't do that.
Try son» différent words.
9üh5°- Try somo différent words.
QUAKE MINUS 1 La révolte des robots La centrale énergétique de Titan vient de subir l’assaut du F.L.R. (Front de Libération des Robots). Quatre ordinateurs sont à présent sous le contrôle de l’ennemi, il vous faut coûte que coûte les détruire... Ce logiciel d’action-stratégie est d'un maniement fort complexe. Le tableau de bord de votre vaisseau se commande à l’aide du joystick.
Vous êtes, dans un premier temps, immobilisé sur une des voies d’accès. Apprenez à reconnaître les diverses installations visibles. Outre les quatre ordinateurs précités, les réservoirs de carburant, tours de contrôle et usines sont identifiables à leurs formes. Après avoir repéré votre position sur la carte, la lutte commence par une course poursuite à travers le territoire.
Les possibilités d’attaque sont multiples.
Votre armement est sophistiqué au possible: encore faut-il localiser l’ennemi et déterminer, à temps, la fonction susceptible de l’anéantir... Ouak Minus 1 possède un graphisme simple et précis. Si l'action est souvent endiablée, il serait mortel de confondre l'ennemi avec une centrale d'énergie ou de rouler à tombeau ouvert
G. I. le label des meilleurs jeux 6 7 H y lu H 12 13 14 15 nVàe
fta' - vWiV 2 1 ., vV'6W 4 » 5 ; V«S vvs .ïVVO' oaO''
4 * VJUodateS » * 'i ** dfcr vws*» ?» * M-r-" 2 C oWK' r’
.C A 8 T, c°aW ° 9 S r thc p'a0CVS Su e . Ra'’°to0
* v Ca * o o us îotce &°eS oaè Ocèa" K o'va'
* «** Gvera 'a( r Occa pa ace s cos N Wot NV»cvo tre- »
«¦«"i «- Vcvs»"'- - , W'aa'a t ccvv V'r'"
V. '° N a ' s °'v' " 1 liiliinu '‘"W p „iL, 1 ¦‘"liuhi ’ Sr ...
* ( (),nn ;»»do
f. ' H,r* g idc f tf '° ",0 Asy tinj ' Or U71o , I'"i? Tunnel v
,)ftai r() yiox ' ( nuktron lVV»»or sanies f Aéan " C Cdg0
Du Ui eus i
- Act-o ac e i (e SO (U„a.
[Icar‘ --drcanu ¦ "'encan üchaillJ ¦'fcropmvcr I ' S- (iuld Sidnev ,U ' P.v f Vol Solo 2 - Beach Head 2 f Raid sur Tenere 4 * -Super tennis 5 f Anglais Micro prose Access Coda cl vision Amsword Assimil 4 K In~ Gudr 5 6 7 S ,T °cee, 9 ' ¦» cJ A: 0' A (,"un„
* *. .'"""g °rCef 7?je„ ‘"'c TUBES sans appliquer de stratégie
précise... La promptitude des réflexes et la finesse des,
analyses départageront les futurs vainqueurs. (K7 Beyond pour
C 64.)
Type_stratégie et action Intérêt _ * * * * Graphisme _ * * * Animation_ Bruitage_* * * Prix_ B URIDIUM Bombardements Non, non, non, le « boum-boum » n’est pas mort... Le bon vieux jeu d'action pure, digne descendant de Space Invaders n’a toujours pas dit son dernier mot. Il demeure d’ailleurs parmi les meilleures places dans les hit-parade, n’en déplaise aux vieux requins blasés. Et il continue de progresser. Dernier titre en date, Uridium est une petite merveille, à condition de laisser aller son côté guerrier et agressif.
Le scénario est si banal qu’il vaut mieux le passer sous silence, l’action consiste à bombarder des installations ennemies tout en répondant aux tirs des vaisseaux spatiaux d’intervention. Tout le sel d'Uridium vient de la réalisation. Le terme «qualité arcade » est tellement galvaudé, qu’on ose à peine l’employer. Mais ici, le qualificatif ne serait pas volé. Le graphisme de la base est somptueux, l’animation d’une redoutable précision. Bravo. Les capacités du Commodore 64 sont exploitées à fond. Pour le plus grand plaisir du joueur. (Cassette Hew- son pour C 64 128.)
Type _action Intérêt_ * * * * * Graphisme_ * * * * ?
Animation_***** Bruitage_ * * * * Prix_B SORTILEGES La sagesse et la ruse Vous voici plongé dans l’univers impitoyable de ce temple sacré. Votre mission : retrouver un talisman perdu depuis bien longtemps... Vos armes: la sagesse et la ruse ! Sortilèges vous présente une centaine de salles pleines de danger et d’incertitude. Sur chaque tableau, la pièce où vous évoluez est en fait constituée de couloirs sinueux : les blocs de pierre qui forment ces petits labyrinthes sont de hauteurs variables et pourront parfois être escaladés.
Représentés en trois dimensions, le relief et la configuration des lieux sont vos principaux ennemis. Le personnage peut marcher de l'avant, pivoter d’un quart de tour, soit à droite, soit à gauche et enfin sauter sur les blocs les plus bas. D’un pas hasardeux, vous allez bientôt vous cogner aux parois, disparaître sous quelque tunnel ou encore tourner sans fin entre quatre blocs de pierre... Les monstres qui hantent le temple ne vont jamais vous attaquer. Leur mission consiste simplement à retarder votre marche : il est inutile de vouloir les détruire, vous y laisseriez vos
dernières réserves d'énergie ! Guidé par de rares parchemins, nourri par quelques denrées récoltées de- ci de-là, ne perdez pas espoir... Sortilèges n’est qu’un jeu de patience ! (K7 Infogra- mes pour M05, T07 70 et T09.)
Olivier Hautefeuille Type_aventure action Intérêt_ * * ?
Graphisme_ * * * * Animation_ Bruitage_* * + Prix_B Innovation dans Tilt, nos journalistes ne sont pas d’accord entre eux au sujet de Sortilèges.
_Nous vous laissons juges._ Je ne suis pas entièrement d’accord avec la critique d’Olivier. Sortilège est une adaptation du célèbre Knight Lore, la première en son genre sur Thomson. Autant dire que l’originalité n’est pas au rendez-vous, car ce jeu a déjà engendré plusieurs clones.
Mais lorsqu’on voit le niveau moyen des réalisations sur TO7 70 et MO 5, Sortilège sort du lot. Le graphisme est digne d'un Amstrad ou d’un Spectrum, l’animation également. C'est déjà énorme. La musique d'introduction est fort honnête, un détail rarissime pour la machine. Hélas, elle cesse lorsque démarre le jeu, animation oblige. Quant à l'intérêt intrinsèque du programme, il pèche en effet par monotonie.
Les obstacles se négocient facilement et les monstres qui apparaissent aléatoirement ne constituent que de médiocres divertissements. Et pour revenir à la comparaison avec Knight Lore, les péripéties sont plus rares. Un seul exemple, pas de table à déplacer pour passer un obstacle.
Le reste est à l’avenant . Ce qui n’empêche pas Sortilège d’offrir de longues heures de recherche. Et comme à chaque partie le tirage aléatoire joue son rôle... Patrice Desmedt Intérêt _ * * * * Graphisme_ * * * * * Animation_* * * * Par Dennis Travers ' % 1 - ï&umBË* [guiorï fuq?tl- CrossBoui ~ Quatterçtaff . Balj&Cfain Axe® an AMSTRAD 464 664 6128 Cassette AMSTRAD 3" DISK DISPO gLEStJRCB 64 l7 Gala Epique de Batailles Médiévale* ENCLISH SOFTWARE ' 1 Morth Parade, Parsonage Gardens, Manchester M60 1BX --y ' Tel: 061-835 1358 * TELEX: 8950511 OMEOtlE G Ref: 14797001 ... Distribué par
U.S. GOLD (France) Ltd., Zac Des Mousqettes 06740 Chateauneuf de Grasse. (93) 427144 45.
Vlvv 1.. U u „l. r".'u„ h | PflRRDE Ou les amateurs jettent l’éponge et les fanatiques restent rivés à leurs claviers. Sophistiqué, inventif, compliqué (très compliqué) mais passionnant, Tau Ceti vaut le détour. Un investissement pour tous ceux qui aiment se torturer le cerveau, ils auront de quoi s’occuper pendant de nombreux mois. Pour vous mettre en appétit, l’auteur du jeu a mis dix heures à revenir victorieux de ce voyage interplanétaire.
AMSTRAD SPECTRUM- Tau Ceti Guerre spatiale, simulateur de vol, quête aventureuse : Tau Ceti appartient à cette nouvelle génération de jeux multiformes. Complexe, il ne livre ses secrets qu’aux plus accrocheurs.
C64 C128 AMSTRAD- The music System Un must parmi les logiciels de création musicale et de synthèse sonore s’adressant aux débutants comme aux initiés.
Tau Ceti tient de la guerre spatiale, de la quête proche du jeu d’aventure, du casse-tête chinois et du simulateur de vol. Pour référence, tous les critiques anglais le comparent à Elite. Même en début de partie le non initié s’amuse en parcourant ces terres lointaines. Ne vous attendez pas à un graphisme à la Winter games, il est beaucoup plus limité.
Néanmoins la complexité et les multiples options du jeu prennent le relais. A noter cependant l’effet d’ombre et lumière sur les tours évoluant selon les heures de la journée. Du jamais vu !
Le but du jeu est simple, détruire le réacteur central de la capitale Centralis. Un seul moyen : parcourir l’espace en quête des barres de refroidissement (rods). Elles se trouvent dans certains palais « inoffensifs ». La moindre erreur est fatale. Une fois les six « barres » réunies, vous les assemblez en une pièce unique. Il ne reste plus qu’à neutraliser le réacteur, le tour est joué. Pour la petite histoire : les Terriens ont colonisé un siècle auparavant quatre étoiles : Van Maanen Star, Alpha Centauris, Beta Hydris et Tau Ceti. Au grand dam de ces pacifiques colons, une peste a
décimé la population. Les survivants ont regagné Terre pour trouver remède au mal. C’est alors que tout contact radio a été perdu avec le système de maintenance des robots. La maladie vaincue, les sages décident de recoloniser Tau Ceti. Entre-temps les robots sont devenus xénophobes. En volontaire vaillant et valeureux, vous vous proposez pour réduire à néant le système de défense.
Examinons le tableau de bord : à gauche la fenêtre du haut représente l’écran de vol. En dessous s’inscrivent vos communications avec l’ordinateur de l’aéronef. La partie supérieure droite indique votre angle de vue, une horloge réglée sur le système horaire de la planète, la ville visitée et l’état du vaisseau. En dessous le scanner passe au crible l’environnement.
Ensuite vous trouvez le détail des armes disponibles, la vitesse, l’altitude, les défenses et le fuel restant. L’engin fonctionne en deux modes, le clavier, ou joystick, en vol et le mode texte au sol. C’est dans le second cas que vous pouvez consulter la carte et son fichier sur les villes, leur population, commerce et force de défense.
Devant l’abondance de programmes musicaux au sein de la ludothèque Commodore, il n’est pas facile de sélectionner le logiciel susceptible de combler tous vos désirs. De la création sonore à l’écriture de partitions, le domaine concerné est on ne peut plus vaste. Si bon nombre de programmes abordent d’un seul élan tous les aspects de la musique informatique actuelle, c’est le plus souvent au détriment des qualités sonores faire le plein de missiles, essence ou bouclier, ou encore, faire l’inventaire des sinistres et des «rods» en votre possession et consulter votre score momentané.
Innovation pratique : un bloc note consistant pour garder en mémoire notes et observations diverses. En tout, une dizaine de touches à mémoriser. Défaut majeur que l’on retrouve dans tous ces jeux qui nécessitent quelques heures d’apprentissage.
La chasse est ouverte. N’oubliez pas qu'une journée égale une de nos heures. Mais même la nuit vous pouvez mitrailler l’adversaire en utilisant les flash (flares) ou infra-rouges. Soyez généreux en missiles, AMM et flash mais gardez le « laser ruby » pour l’adversaire coriace, c’est le seul que vous ne pourrez recharger. Les missiles font mouche à tous les coups.
L’ennemi explose à l’horizon, la voie est libre.
Les débutants soigneront leur atterrissage en maîtrisant leur vitesse. La destruction finale attend les fous du volant. Notons une amélioration des graphismes et du bruitage par rapport à la version Spectrum, notamment lors de l’ouverture des sas.
Impossible de vous tuyauter davantage, les « rods » sont disposés aléatoirement.
Tout le monde est à égalité sur la ligne de départ. (K7 et disquette CRL pour Amstrad et pour Spectrum, cassette uniquement).
Type_aventure planétaire Intérêt _ * * * ? * Graphisme _ ¦*• * * Animation_tr * Prix_A et pédagogiques de l’ensemble. Il existe cependant quelques programmes performants : The Music System s’inscrit, à mon avis, dans cette dernière catégorie.
Ce logiciel regroupe en fait deux programmes distincts : le premier concerne l’écriture et l’enregistrement de vos compositions, le deuxième gère la synthèse sonore. Dès sa mise en route, ce système fait preuve d’une grande souplesse d’utilisation. Quatre 49 gramme reste d’un abord facile.
Le travail y est évolutif et donc accessible au non-initié. Mais tout au long de votre création, vous allez peu à peu découvrir de nouvelles possibilités, de nouveaux mécanismes qui enrichiront votre ceuvre jusqu’aux limites de l’imagination. Citons finalement deux atouts essentiels : un graphisme net et précis et une notice qui, bien qu’écrite en anglais, s’agré- mente de nombreux tableaux récapitulatifs particulièrement clairs. (Disquette Firebird pour C 64 etC 128, existe en K7. Version pour Amstrad disponible).
Type : synthèse sonore et écriture musicale Intérêt_ * * * * * Graphisme _ ***** Bruitage_***** Prix_C l’étude des attaques, « sustain » et « release » de la courbe d’enveloppe. Les sonorités ainsi créées seront sauvegardées puis intégrées, par la suite, dans vos compositions. The Music System se double alors d’un séquenceur.
Ce dernier possède une mémoire de 3 000 événements MIDI (notes ou indications d’enveloppe) et reste, bien entendu, compatible avec tout synthétiseur externe.
L’enregistrement des séquences autorise la création de structures élaborées (intro, couplet, refrain, etc.) pour la mise en place finale d’une pièce musicale complète.
Rappelons aussi que ce logiciel commande la sortie sur imprimante de vos partitions.
S’il aborde tous les thèmes de la composition musicale, ce proL'enregistrement d'une mélodie sur trois voies : un grand réalisme.
Options principales s’affichent en haut de l'écran : la sélection de l’une de ces fonctions déclenche l’ouverture d’une fenêtre où s’affichent les données concernées. Le premier travail accessible à l'écran concerne l’écriture et l’enregistrement de votre mélodie. Le clavier du Commodore est alors utilisé comme un clavier de piano de deux octaves. Après avoir sélectionné l’une des trois pistes d’enregistrement, vous déclenchez l’enregistrement, exactement comme s’il s’agissait d’un simple magnétophone... Les touches habituelles sont représentées à l’écran : « avance rapide »,
Présentation claire, nette et précise.
Possible d’adapter à chaque note un timbre différent. Les quinze instruments disponibles peuvent être joués tour à tour sur une même voix, de quoi déchaîner les esprits inventifs... Une fois enregistrée, votre composition peut être remaniée, tant au niveau de la forme que du contenu. Il est possible d’effacer ou de modifier chaque note, chaque symbole selon de multiples combinaisons qu’il serait fastidieux de citer toutes ici. Notons la présence de «renvois», répétitions, transpositions diverses ou modulations rythmiques. Sauvegardez l’ensemble de votre ceuvre pour charger la deuxième
face du programme, le synthétiseur de Music System.
Le tableau principal de cette option met en place neuf fenêtres.
Il vous est possible de définir les diverses données de votre création sonore. Etudiez, dans un premier temps, les courbes de fréquence et formes d’onde des quinze instruments préprogrammés. Les novices pourront ainsi faire la connaissance de l’étonnant univers de la synthèse sonore. La recherche de nouveaux sons passe ici par la mise en place de quelques dizaines de réglages dont la grande majorité concerne « stop », « lecture » ou « pause », le réalisme du mécanisme laisse pantois ! Il ne vous reste plus qu’à jouer votre composition et puis renouveler l’opération sur les deux autres
pistes d’enregistrement, en sélectionnant à chaque fois un nouvel instrument. L’écoute du morceau bénéficie de la même facilité d’emploi : votre « bande magnétique » est représentée en horizontale et un curseur la balaie pour repérer la partie écoutée.
Bien entendu, vous devez, dans ce mode de composition, jouer «d’oreille»... Si un petit métronome animé bat la noire en bas de l’écran, d’aucuns préféreront la composition note à note !
Une partition occupe le centre de l’écran : le choix des notes, durées et altérations se définissent au clavier. Vous pouvez de la sorte, soit modifier un morceau composé selon la première méthode étudiée, soit créer, toujours sur trois voix, une ceuvre nouvelle. Cette deuxième option possède un avantage certain : il est en effet 50
- M0S 107 T09 Volsolo Voici l’adaptation francisée de Solo
flight, pour micros Thomson. Une entière réussite. Pour
connaître les joies et les frayeurs du pilotage d’un monomoteur
dans le Kansas, l’Etat de Washington ou celui du Colorado.
Petit monomoteur. Le tableau de bord est clair et précis : altimètre, horizon artificiel, témoin de surchauffe ou indicateur de vitesse, les instruments de bord sont au grand complet. Pour ce premier vol d’essai, aucune inquiétude à avoir... Vol Solo prend en main les débutants ! Les freins sont libérés, le régime moteur porté à son maximum : avec quarante degrés Que les pilotes de la « Thomson Air Lines » sortent de leurs chaumières... Vol solo, nouvelle adaptation du célèbre Solo flight, vient de traverser l’Atlantique !
Pour faire décoller votre M05 et planer votre TOT, sortez les «flaps », poussez les gaz et, en route pour le septième ciel!
Sur la piste de Wichita, vous prenez place dans la cabine de ce de volet, l'avion s’élève déjà au- dessus de la piste pour un baptême de l’air sans surprise. S’il reste très maniable, ce simulateur a de plus la particularité de présenter, par l’avant du cockpit, votre avion vu de dos. Bien que peu conforme à la réalité, cette configuration est la bienvenue. Au sol, l’ombre de l’appareil vous permet, à basse altitude, de suivre avec précision l’approche des pistes d’atterrissage ; plus encore, l’intérêt de la simulation n’en tire que des avantages : la moindre manœuvre, le plus petit
virage sur l'aile cabrent la silhouette de l'avion de manière très convaincante. L’analyse des terrains survolés n’en sera que plus évidente.
Après quelques vols d’entraînements et tentatives d’atterrissages par temps clair, vous allez maintenant aborder la phase principale du programme. Ici, pas de combats, vous plongez dans l’univers passionnant de l’aéropostale.. . Pour livrer les sacs de courrier mis à votre disposition, vous tenez compte de divers facteurs : outre vos propres capacités de pilote, il vous faut ainsi sélectionner le poids des marchandises embarquées ainsi que leurs destinations respectives. Pour ce dernier point, Vol Solo vous propose de piloter dans trois états différents : le Kansas, l’Etat de
Washington ou celui de Colorado. Le dernier nommé est en fait le plus dangereux, puisqu’il présente des reliefs importants susceptibles d’entraver votre mission. Cette phase de jeu est en fait l’aboutissement de votre apprentisage.
De toute première nécessité, vous allez étudier ici la topologie des lieux survolés et consulter votre carte de toute. D’après les deux balises V.O.R., vous pouvez à tout moment connaître votre position exacte en recoupant les angles d’émission respectifs.
Néanmoins, le vent qui souffle maintenant doit être pris en compte : seul le calcul de la fameuse « résultante des forces » vous permet de conserver un cap correct. Si toutes ces indications sont fort utiles, la représentation graphique de Vol Solo favorise aussi le vol à vue... Sur le terrain, sont en effet représentés, outre les pistes d'atterrissage, les agglomérations, les balises et les principaux sommets. Il est alors aisé de définir sa route par simple repérage visuel, de"maintenir son cap à l’aide du compas, pour finalement pointer la piste voulue.
La seconde difficulté rencontrée par les « facteurs du ciel • concerne bien sûr la quantité de marchandises transportées : vous pouvez embarquer jusqu’à cinq sacs de courrier. Mais attention, la puissance de votre appareil a ses limites et si vous parvenez tout juste à décoller de la piste, l’affaire n’en est pas pour autant dans la poche ! A gros salaires, gros risques. .. de crash ! Si votre monomoteur a jusque-là fait preuve de bonne volonté, le moment est venu de faire la connaissance du témoin de surchauffe. Perte de vitesse ou panne d’essence, les instruments de bord peuvent de même
rendre l'âme... L’atterrissage forcé, bien que favorisé par un système de repérage automatique de la piste, n’est pas une mince affaire !
Avant de décoller de la base navale, une dernière vérification des instruments.
MSX Northseahelicopter Une mission dangereuse. Secourir des naufragés, en pleine mer du Nord. Le pilotage de l’hélicoptère est très difficile. Mais réaliste et captivant.
Dans ce contexte de difficultés croissantes, l'intérêt de votre mission réside en fait dans la continuité de votre nouvelle carrière.
Acrédité d’une expérience grandissante, vous allez vivre des moments de peur intense ou seule la sauvegarde sur cassette de vos exploits antérieurs peut garantir votre notoriété.
Soutenu par un graphisme haut en couleur, Vol Solo n’a d’autres limites que celles de votre courage et de votre témérité. 11 sera tout autant le professeur des jeunes pilotes que le compagnon des vieux routards du ciel.
(Cassette France Image Logiciel pour M05, TO7 70 et T09).
Type_ _simulateur de vol Intérêt _ Graphisme Bruitage_ Prix_
* *****
* ****
* * * _B A la suite d'une violente tempête, un navire vient de
sombrer dans les eaux de la Mer du Nord. Arrimé sur le pont de
la base navale, votre appareil subit les dernières vérifi
cations d’usage. Pour porter secours aux nombreuses victimes de
ce naufrage, vous prenez les commandes et vous partez en
reconnaissance. Ce logiciel de simulation est particulièrement
ardu. Le pilotage d’un hélicoptère répond, en effet, à des
critères de maniement fort complexes : c’est de l’emploi
conjugué des deux joysticks que vont se définir toutes vos
manœuvres de vol.
Pour quitter la plate-forme, pas de surprise... Le décollage est pour ainsi dire automatique puisqu'il suffit de pousser les gaz au maximum pour prendre de l’altitude.
Pressez maintenant la touche « m » pour examiner, sur la carte radar, la position exacte du premier naufragé à secourir. Tandis que votre coéquipier vous précise, par voie orale (!), les coordonnées de cette position, vous prenez conscience de votre hardiesse !
Pour manœuvrer votre appareil, il vous faut tout à la fois contrôler votre direction ainsi que l’inclinaison de l’hélicoptère. Immobilisé tout d’abord en un équilibre plus que précaire, ce dernier peut en effet piquer du nez pour avancer, se cabrer pour repartir en arrière ou encore balancer de droite et de gauche dans un roulis impressionnant... Le rotor de queue vous permet d'orienter votre appareil dans la bonne direction ; encore vous faudra-t-il, le moment venu, aller de l’avant !
Les conditions météorologiques ?
51 s’enveniment rapidement... Outre le vent, principal ennemi des pilotes d’hélicoptères, la nuit tombe bien vite sur l’océan.
$ Thèse vocale Deux synthétiseurs font parler l’Amstrad. Le SSA-1 pâtit de ses origines anglaises, ambitieux mais légèrement bafouilleur. Le Techni Musique est plus simple mais assez performant.
PflRRD En ce qui concerne le sauvetage des naufragés, votre appareil est équipé d’un radar à rayon infrarouge. Mis en service à partir du clavier, ce dernier réagit à la chaleur et indique clairement la position des hommes à secourir, pour peu qu’ils soient suffisamment proches de vous... Immobilisez- vous à basse altitude de façon à survoler le naufragé au plus près.
Cette manœuvre nécessite une grande souplesse dans le maniement des deux manches de pilotage. Selon la force et l’orientation du vent, votre appareil risque fort de pivoter sur lui-même pour finalement se déporter transversalement... Un nouveau facteur d’échec entre alors en ligne de compte : vos réserves d’essence, bien entendu ! La sinistre petite aiguille s’approche du zéro fatidique et la base de ravitaillement se trouve à plusieurs miles de votre position actuelle... S’il est fort décevant d’abandonner un homme en lutte contre la mort, sachez qu'il ne servirait à rien de risquer
votre vie dans un ultime essai. Les naufragés ont la peau dure, ils attendront votre retour !
Quand enfin vous parvenez à survoler de nouveau le futur rescapé, seul votre coéquipier peut vous indiquer la position exacte qui permet le sauvetage.
A l’écoute de ses indications, la récupération des hommes se déroule automatiquement. Seul importe pour vous de stabiliser au maximum votre appareil tout au long de la manœuvre, puis de rejoindre ensuite la base dans les plus brefs délais.
L’intérêt principal de ce logiciel réside bien évidemment dans le pilotage de l’hélicoptère, agrémenté par le réalisme du scénario. Les animations graphiques et sonores proposées lors des vols, notamment en ce qui concerne les apparitions à l'écran de votre copilote, participent, dans une bonne mesure, à l’intérêt de l’action.
Ajoutons à cela un bruitage réussi qui reproduit à merveille le lourd battement des rotors... Un logiciel pour lequel on n’hésite pas à risquer sa vie ! (Cassette Aackosoft pour M.S.X.). Type .simulateur de vol en hélicoptère Intérêt _ * * * * Graphisme _ * ? *
* * ? * _B Bruitage_ Prix.
L’intérêt? Laisser des messages déroutants sur son répondeur téléphonique, moduler des phrases pour le plaisir, ou bien encore intégrer la synthèse vocale dans ses programmes.
Deux synthétiseurs vocaux sont à l’affiche. Ils ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients. Le premier distribué par Amstrad France n’échappe pas à ses origines anglo-saxonnes avec un accent à couper au couteau. Plus sophistiqué, il est cependant moins performant. Le second développé par Techni Musique ne possède qu’une commande mais résonne des intonations de notre doux pays. La plupart des langues possèdent environ cinquante phonèmes ou éléments unitaires de la parole. Tous les synthétiseurs vocaux sont basés sur le même principe. Ils traduisent le texte en phonèmes ou vous
proposent une table de conversion ou de codage, puis restituent ces phonèmes en les enchaînant pour former les mots. Ils se connectent simplement à votre Amstrad par le port série RS 232.
Le synthétiseur vocal SSA-1 Le système se compose du synthétiseur, de deux haut parleurs stéréo (ils pourront servir en permanence) et d’un logiciel sur cassette. Il permet l'utilisation de neuf commandes vocales dans un programme Basic. Le manuel est copieux mais inégalement traduit.
Il est gênant de retrouver à toutes les pages le mot orthographe sans
h. Certains mots sont bizarrement restés en anglais tels que «
storés » pour stockés ou encore « buffer » pour mémoire
tampon. Le synthétiseur reconstitue les mots à partir «
d’allophones », variété de sons ressemblant à des paroles,
proches des phonèmes et représentés par des chiffres. Les
quatre commandes les plus simples d’accès au départ sont «
Isay », « Iecho », « Iaphone » et « Ispon ».
Les deux dernières utilisent directement les «allophones». Il faut donc tout d’abord décortiquer votre phrase, pauses comprises, grâce à un tableau de « codage ».
Les cordes vocales de l'Amstrad.
« Hello » correspond par exemple à 27,7,45,23. Rien que de très classique. Il faut avoir l’oreille fine et de l’imagination pour comprendre de quoi il s’agit, c’est la conséquence d’un système construit pour l’anglais. Néanmoins les soixante « allophones » proposés permettront de peaufiner la prononciation, suivant la durée des sons, la place de la lettre dans la phrase, le temps de pause.... Plus original « Isay » et « Iecho » réalisent le passage direct du texte à la parole. Ne vous attendez pas à des merveilles : pour être vraiment pointue une telle fonction requerrait une base de
données impilotable par votre micro. Avec un peu de pratique, beaucoup de tâtonnements et de bidouillages vous parviendrez à un discours ressemblant, en anglais. Une orthographe fantaisiste est de mise. En outre, le système reconnaît quelques abréviations et les chiffres (en anglais, of course!).
Les commandes restantes servent principalement au contrôle de la mémoire-tampon. Cette mémoire peut stocker jusqu’à soixante- quatre « allophones » qui seront par la suite transmis au processeur de paroles. Grâce à cette mémoire, le Basic continue son programme pendant la restitution des sons.
Le manuel propose des petits programmes amusants pour obtenir, par exemple, des listings parlés.
Le système est sophistiqué mais de qualité inégale. Il demande quelques heures d’apprentissage.
Ce sont les aléas de l’exportation.
(SSA1 pour Amstrad CPC 464).
Intérêt_ Prix_C Synthétiseur vocal AMSTRAD Sur cassette également. En comparaison, la notice est risible : une feuille volante explicitant la commande « speak » et les numéros de phonèmes. Simple mais pas simpliste. Ne vous y trompez pas, il est moins ambitieux, certainement plus limité mais assez performant. Avec ses quarante phonèmes, vous pourrez, avec un peu de patience, lui faire dire n’importe quoi. La « demo » propose un exemple d’horloge parlante au rendu impressionnant. Le premier paramètre utilisé est la hauteur de la voix comprise entre 0 et 255 pour passer des aigus
de Bronsky Beat aux graves de Tom Waits. Ensuite viennent les phonèmes. Une instruction comprend jusqu’à trente-deux paramètres.
De plus Techni musique s’engage à réaliser le synthétiseur haute- couture utilisant votre voix. Il vous suffit d’envoyer une cassette.
Votre voix est décomposée par l’analyseur pour remonter jusqu’aux phonèmes. Attention au cousu-main, correspond un prix spécial à négocier. Les voix féminines aiguës passent très mal.
Quant au synthétiseur standard, il est complété par toute une série de logiciels. Techni musique assure le suivi de ses produits.
Une cassette de cent trente phonèmes, diphonèmes et triphonè- mes est disponible pour quarante francs. De même, vous pouvez utiliser un dictionnaire de trois cents mots courants pré-enregis- trés, en attendant les mille mots.
Intéressant également le logiciel Vocagraphique qui réalise une représentation graphique de votre voix pour corriger ou manipuler sa diction. Des logiciels éducatifs destinés à la maternelle fonctionnent également en conjonction avec le synthétiseur. Voca chiffre pour .. l’apprentissage des nombres et Voc Alphabet pour apprendre à écrire. (Ces logiciels coûtent cent quarante-cinq francs en version cassette et cent quatre vingt dix- neuf francs en disquette). Toujours dans la même optique Voca- clavier permet aux aveugles de se servir des ordinateurs sans faire appel aux techniques Braille.
Le principe est simple, le logiciel répète à haute voix chaque touche du clavier sollicité.
(Synthétiseur Techni Musique pour Amstrad CPC 464, 664 et
6128. Le système existe également sur Oric Atmos, M.S.X. et
Thomson).
Intérêt_ * * + * * Prix_£ AMSTRAD HARD CPC 464 MONO CPC 464 COULEUR CPC 6128 MONO . . .
CPC 6128 COULEUR PCW 8256 . DMP 2000 .. DD1 2690 3990 3990 5990 5990 2290 1990 PERIPHERIQUES Syhth. Vocal V.F. .
Souris ... Crayon optique ... Graph. Pad II .... Anwork .. Music système ... Boite de rangement Ruban DMP ..... Doubleur joystick Cable prolongateur AMIGA 512 ko ? Moniteur H.R. 640 400 + souris + 4 logiciels.
Disponible et déjà des soft.
Nous contacter pour prix C 64 1890 1541 1990 C 128 ......3190 1571 3290 C 128 D .... 6390 1901 moniteur ... 3490 Microvox : échantillonner . 2990 Ritman C + : impr. Qualité courrier, accentuée, interfacôe commodore, graphique ... 3390 Tab. Tactile Graph, pad II .. Voice master : synth. Vocal ..... Power carlridge Freeze (rame : la cartouche utilitaire de l'année Cordon pour 128, 40 80 colonnes sur
T.V . Killer game : cartouche pour éclater les records ..... Reset ..... Rubans MPS, rltman C+ ...... Boite de rangement .... Pince à disquette ...... COMMODORE HARD PHERIPHERIQUES Il 11BIHIBIIIIMIB II II II II 5 Bd VOLTAIRE, 75011 PARIS-11 TEL: 43.38.96.31 le conseil d’ami 520 STF : UC ? Lesleur 360 K + souris + cable péritel + 2 logiciels .....5 990 1040 STF : UC + lesteur 720 K + souris + moniteur monochrome + 2 logiciels ... 9 990 moniteur monochrome HR ....1 990 moniteur couleur HR .. 3 990 ATARI HARD LA
NOSTALGIE DU FUTUR ATARI SOFT AMSTRAD SOFT COMMODORE SOFT AVENTURE ET JEUX DE RÔLE Bomb jack .99 149 Borrowed tlme ..125 189 Jump iet ..109 169 Goonles ..109 169 JEUX NOUVEAUTES Green beret .99 149 Hard bail C .....119 Knight rider C ...109 Dragon world D .340 Masquarade D . 180 Lord of the ring C 189 Partira'* (”*. 1éQ Zorro .....109 169 Karatéka ..109 169 Mercenary
.109 169 Bomb jack C ...109 F lit a T. 18e) Legend ot amazone women K7 119 Law of the west C ...109 Ping Pong C ....99
P. S.I.5. C ......119 Ufldium
...109 159 V ..99
149 They sold a million II ...120 180 1 aUlldb W
...... IN!7 Révolution 1789 C
...289 Ultima III D .....220
Ultima IV D .....590 The warm in paradise C
.....150 SIMULATION Soft ST :
• Brataccas .....399
- Time bandit ....299
- Pawns : le plus beau jeu d’aventures .... 320
- King quest II ...450
- Haba view NF : créer un fichier en
10mm ......850 Le geste d'artillac C
..279 Green beret C ....99 Lord
of the ring C 189 Ping pong C
.....99 Rambo C .99
Saboteur C .....109 Tau ceti C
......110 Kung Fu master .99
149 Time tunnel 109 159 Azimut
.130 Elite 169 199
Jet .....490 Silent service
...390 Acrojet ..390
Qnlnflinhr 9 390
- Haba writer NF : traitement de texte
..850
- Dega’s .399 Frankie G.T.H. C
119 UTILITAIRES Budget familiale NF
....159 199 Mullrplan NF D ..450 D
base II NF D ..790 Tasword traitement texte
NF D ......349 Masterfile : fichier NF D ......349 Data
file : fichier NF D 199 Yie ar kung
fu .99 STRATEGIE Antiefam : guerre civile USA
D 490 Cariers at war : guerre du pacifie D ... 490
Computer quaterback .490 Golan front : guerre des
6 jours D .... 490 Europe ablaze : combat aérien en Purnna H
490 ouiuiiiyiu c. .....V»» Flight simulator
II NF .570 Revs ..... 200 220
UTILITAIRES 64 Vlzawrite : traitement texte NF 790
Busicalc III : tableur NF (le plus rapide) ... 995 Superbase :
gestion fichier NF (le plus puissant) ..1180
UTILITAIRES 128 HOUSSES 464 .... 150
6128 ...150 DDI
.....50 Impr. DMP 2000
.. 80 C 64 .....50
128. ....70 1541
.....70 JOYSTICKS curope o3ii*D) u
,su Knight ot desert D
...250 Reach for the Stars : jeu stratégique
interstellaire D ...490 Swift :
tableur .....299 Quick shot II
....120 SPECTRUM SOFT Superbase
......1180 UÎTawrito 700 Ouick shot IV
...200 Quick shot IX
..250 Bomb jack ....109
Sieg in Africa : afrique du nord (40(44) D ... 490 Tigers on
the snow .....119 169 USAAF : bombardements US D
......490 VlZoVVnio .' w Home
manager ...490 et n'oubliez pas le cordon
miracle 40 BO colonnes ¦ pour C 128 sur «rtre TV.
......450 Compétition pro .209 Stick
... 99 Analogique pour Revs
......209 Elite ....119
Green beret .....109 Ping pong
99 Lord of the
ring ..179 CREDIT CETELEM immédiat au
magasin.(sur acceptation du dossier)
Rambo ...99 Tomabraws
.....119 Tau ceti
..109
Saboteur .119 1 heure de
démonstration sur R.V. pour tout achat de matériel. Pour
tout autre logiciel contactez-nous, i • AQ OO QC OH 5, Bd
Voltaire 75011 PARIS Métro République ,CI' ,WJ030JI Nom
..... Titre Marque Prl«
nent + 30 F Total .... Règlement carte bleue C.B. I I I I.
l_l_l I I I I I I I I U Adresse
... Code postal
... Règlement en : C.B. ?
C.C.P. U Matériel + 50 F Date d'expiration Signature
obligatoire Tout crédit Cetelem poaalble I Téléphonez.
LES 3 GARANTIES VIDEOTROC SERVICE APRES-VENTE RAPIDE ET EFFICACE GARANTIE SUR TOUS LES ORDINATEURS ET PERIPHERIQUES GARANTIE DE REPRISE EN DEPOT- VENTE DE VOTRE MATERIEL (VENTE RAPIDE) Sïîssssa-- SYNTHETISEUR FM SHWM •1» .« sfs 05:1950 F supe8.p,oMo.Uci..oi+v*- i + -0';'6,OF CARTOUCHES MUSICALES YAMAHA MUSIC COMPOSER YRM-101 : 250 F VOICING PROGRAM YRM-102 : 250 F MUSIC MACRO YRM-104 : 290 F VOICING PROGRAM B YRM-502 : 450 F MUSIC MACRO II YRM-504 : 450 F ouvert du mardi au samedi de 10 H à 19 H non stop, et le lundi de 14 H à 19 H. ORDINATEURS MSX CANON V20 : 890 F SONY HB 75-F : 990 F
SPECTRAVIDEO SVI 728 : 990 F SONY HB 501-F : 1990 F SPECTRAVIDEO SVI 738 (PORTABLE + DRIVE CP M) : 4490 F SONY HB 500-F + CADEAU : 6990 F ACCESSOIRES MSX CASSETTES AUDIO C20 PAR 5 : 35 F DISQUETTES 2,8" : 29 F DISQUETTES 5" 1 4 PAR 10 : 77 F DISQUETTES 3" 1 2 PAR 10 : 250 F EXTENSION 64 K RAM PHILIPS VU 0034 :490 F CARTOUCHE DE DONNEES SONY HBI-55 : 240 F CABLE MAGNETO MSX : 65 F CABLE IMPRIMANTE MSX : 250 F ENTRAINEMENT A PICOTS POUR VW 0030 : 250 F INTERFACE IMPRIMANTE PHILIPS VU 040 : 260 F INTERFACE RS-232C : 650 F MODULATEUR PERITEL-ANTENNE PHILIPS VU 011 :490 F MANETTE MSX QUICKSHOT 1:
85 F MANETTE MSX QUICKSHOT II : 125 F MANETTE MSX CANON VJ-200 :149 F MANETTE MSX SONY JS-56 :149 F MANETTE MSX HYPER SHOT : 149 F MANETTE MSX INFRA-ROUGE SONY JS-C75 : N.C. MANETTE MSX INFRA-ROUGE SONY JS-75 + CAPTEUR : 320 F MANETTE MSX SONY J5-70 : 390 F MANETTE MSX "JOYSCARD" GUICKSHOT VII : 149 F MANETTE MSX "JOYBALL" QUICKSHOT IX : 199 F MANETTE MSX "JOYPAD" SONY JS 33 :129 F TRACK BAIL CAT : 490 F SYNTHETISEUR VOCAL (PARLANT FRANÇAIS) : 490 F PORT RALLONGE POUR SYNTHETISEUR VOCAL r 120 F MONITEURS GSN, MONOCHROME : 650 F PHILIPS BM 7502. MONOCHROME : 990 F PHILIPS CM 5521, COULEUR :
2590 F PHILIPS CM 8535, MOYENNE RESOLUTION : 3290 F SONY KX 14, HAUTE RESOLUTION : 6490 F CONFIGURATION MSX CANON V20 + MONITEUR GSN : 1490 F CANON V20 - MONITEUR GSN + QUICK DISK DRIVE : 2450 F SONY HB 75-F + MONITEUR PHILIPS BM 7502 : 1890 F CANON V20 + MONITEUR PHILIPS CM 8521 : 3390 F PHILIPS VG 8020 + MONITEUR BM 7502 + LECTEUR DE DISOUETTES VY 0010 : 4490 F PHILIPS VG 8020 * MONITEUR CM 8521 + LECTEUR DE DISOUETTES VY 0010 : 5990 F SONY HB 500-F + MONITEUR PHILIPS CM 8535 :9990 F SONY HB 500-F + MONITEUR SONY KX 14 : 12990 F AUTRES CONFIGURATIONS : NOUS CONSULTER LIVRES MSX INITIATION AU
BASIC 98 F GUIDE DU GRAPHISME 98 F 56 PROGRAMMES 78 F JEUX D'ACTION 49 F JEUX EN ASSEMBLEUR 78 F ROUTINES GRAPHIQUES EN ASSEMBLEUR 78 F PROGRAMMES EN LANGAGE MACHINE 78 F TECHNIQUES DE PROGRAMMATION DES JEUX EN ASSEMBLEUR 98 F ASTROLOGIE. NUMEROLOGIE, BIORYTHMES 98 F LE LIVRE DU MSX 110 F 102 PROGRAMMES MSX 120 F MSX EN FAMILLE 120 F SUPER JEUX MSX 120 F LA DECOUVERTE DES MSX 150 F CLEF POUR MSX 150 F ASSEMBLEUR ET PERIPHERIQUES DES MSX 110 F MUSIQUE SUR MSX YAMAHA 185 F BASIC MSX ET MSX-DOS 125 F JEUX D'ACTION. HASARD ET REFLEXION 110 F 40 PROGRAMMES PEDAGOGIQUES EN BASIC MSX 95 F
INTRODUCTION A MSX 108 F GUIDE DU BASIC 128 F BASIC MSX : METHODES PRATIQUES 120 F PROGRAMMATION EN ASSEMBLEUR 98 F APPLICATION FAMILIALES EN BASIC MSX 98 F SIMULATEURS DE VOL FLIGHT PATH 737 115 F 737 FLIGHT SIMULATOR 125 F JET FUGHTER 155 F JUMP JET 125 F NORTH SEA HELICOPTER 155 F FLIGHT DECK : 155 F JET BOMBER 95 F JEUX EN SOFT-CARDS (FORMAT CARTES DE CREDIT) ADAPTATEUR SOFT-CARD 95 F LE MANS 220 F BARNSTORMER 170 F SHARK HUNTER 170 F SWEET ACORN 140 F XYZOLOG 140 F CHACICN POP 140 F CHOROQ 140 F BACKGAMMON 170 F THE WRECK 249 F FRONT LINE 150 F LECTEURS DE DISQUETTES MSX QUICK DISK DRIVE
(2,8", 2X64 K) t 990 F PHILIPS VY 010 (3,6", 360 K) : N.C. PHILIPS VY 011 (2*™ LECTEUR) ; 1990 F SONY HBD-50 (3,5", 360 K) : 2790 F LECTEURS DE CASSETTES POUR MSX SPECTRAVIDEO SVI-668 : 350 F SONY SDC 500 : 430 F PHILIPS D 6450 :450 F SANYO DR-202 A : 650 F COMPILATIONS dans la limite des stocks disponibles VIDEOTROC 89 bis, rue de Charenton 75012 PARIS Métro : Ledru-Rollin Gare de Lyon Tél. : 43.42.18.54+ JEUX DE SPORTS Sfll t- » 299 F 240 F HVPER OIVMP1C 1 (BIUARD) FORMU ONE cassettes 9SF , SmlWs J chauenge crM'' soet S gS&BT-SSSi ' SSS?"»” jeu„.ac„on sss fesBasssfflssss--- BSS55Ï»» .
..rn Vmrlw * CARTOUCHES 190 F ATHLETIC IAND (PAIOUFS) CIRCUS CHARUE COMIC BAKERY ANTARTIC ADVENTURE TIME PILOT 140 F SUPER COBRA 160 F CASSETTES 49 F OH NOI HOPPER SCENTIPEDE BOOM ZIPPER SPACE WALK CHILLER FINOERS KEEPERS POLAR STAR PYRAMID WARP SKRAMBLE GRIDTRAP ALPHA BLASTER CASSETTES 75 F OH MUMMY1 HOT SHOE EXPLODING ATOMS » VICIOUS VIPER ERIC 4 THE FLOATER5 NINJA SPOOKS 4 LADDERS STOP THE EXPRESS DOG FIGHTER GALAXIA SHNAX KUBUS FRUITY FRANK ANTY PANIC JUNCTION CANNON FIGHTER CASSETTES 95 F BOULDER DASH XYZOLOG BARNSTORMER CHOROO CHACKN POP SWEET ACORN SHARK HUNTER CHUCKIE EGG BLAGGER MR
WRONG’S LOOPY LAUNDRY BUZZOFF NORSEMAN DRILLER TANKS BINARY LAND RRE RESCUE STAR AVENGER HUNTER KILLER PUNCHIE HUMPHREY HUNCHBACK ELIDON THE SNOWMAN BOOGA-BOO MANIC MINER JET SET WILLYI OU II LAZY JONES SPACE BUSTER OH SHITI KICK II CASSETTES 120 F MASTER OF THE LAMPS PASTFINDER PITFALL ll THE HEIST BEAMRIDER RIVER RAID HERO CASSEnES PRIX DIVERS PYRO-MAN 125 F A VIEW TO A KILL 129 F AUTOROUTE 129 F TIME CURB 125 F OIL’S WELL 115 F MAZE MAXE 130 F ZAXXON 135 F BUCK ROGERS 135 F CONGO BONGO 135 F KEYSTONE KAPERS 135 F COQ INN 149 F ILLUSIONS 149 F HERCULE 149 F MACADAM BUMPER 170 F OLE 175
F OMEGA PLANETE INVISIBLE 245 F BOULDER DASH II 159 F GHOSTBUSTERS 135 F THE WAY OF THE TIGER 125 F CASSETTES 75 F JEUX D’AVENTURES BUSTER BLOCK COCO IN THE CASTLE CASSEnES 95 F RED MOON MAYHEM SHADOW OF THE BEAR DEATH VALLEY GOLD RUSH NORTH SEA BULLION ADVENTURE DARKWOOD MANOR GALACTIC MERCENAIRES EMERALD ISLE ZAKIL WOOD MUTANT MONTY CASSEnES PRIX DIVERS DERNIER METRO 125 F MINDER 125 F RETURN TO EDEN 125 F IHE WRECK 159 F WORM IN PARADISE 125 F THE HOBBIT 179 F (LE LIVRE FRANÇAIS 25 F) MANDRAGORE 245 F LA GESTE D'ARTILLAC 290 F INTERIEUR 125 F L'HERITAGE 160 F THE DIARY OF ADRIAN MOLE 125 F
JEUX ACTION AVENTURE CARTOUCHES 240 F CHOPLIFTER LODE RUNNER KING'S VALLEY THE WRECK PAY LOAD RAID ON BUNGEUNG BAY EGGERLAND MYSTERY CASSETTES SORCERY 110 F KNIGHILORE 120 F ALIEN 8 120 F NIGHT SHADE 120 F WAR G AMES PANZER ATTACK 95 F SPECIAL OPERATION 95 F BATTLE OF MIDWAY 125 F EDUCATIFS DIVERS ANGLAIS I ou II 195 F swil« .ARAT0IRE A W 145 F CHAOn* ssssïjasasr UTILITAIRES MOF mSn?MO,295 f data-*ase (fichiers) 235 F MX text ÆmbSm 1550 f ® A4CKO BASE (DISK + K7) 390 F AACmîIif AT'SnQU£S) 249 F «F BASE (C) N.C. MS ?ISK + » «0 F M'CRO-H,(ASSEMBLEUR 349 F D BAsSuG Sf59”
(C) = CARTOUCHE
(D) = DISQUETTE MSX BON DE COMMANDE : à retourner à VIDEOTROC -
89 bis, rue de Charenton ¦ 75012 PARIS Prénom Signature Je
choisis de vous régler par ? Chèque bancaire ou ? CCP pour un
prix de-+ 20-F i rais DE PORI JEUX pour un prix de-+ 90 F 1
RAIS DE PORT MA1ERIEL commande le matériel suivant Je,
soussigné M. Adresse _ CREDIT CREG IMMEDIAT FACILITES
VIDEOTROC CARTES DE CREDIT A CREDIT Je désire recevoir une
oftre préalable de crédit (CBEG) Montant de la commande | ~j
Nombre de mensualités _ f mois Versement comptant _ F ?
Chèque ? Mandat-Lettre ? CCP Au paradis rien ne manque,
AMSTRAD a tout donné à ses deux ordinateurs vedettes : une
unité centrale puissante et compacte, un clavier
professionnel, un lecteur rapide intégré, un écran graphique
et un prix... AMSTRAD.
Vous branchez, ça marche. Des centaines de programmes sont à votre disposition.
Pour jouer, pour étudier, pour travailler ou pour programmer.
Plus de 500000 AMSTRAD ont été vendus dans le monde en tout juste un an.
C'est le plus grand succès dans toute l'histoire de la micro.
Vous aussi, entrez librement dans le paradis informatique AMSTRAD, et laissez la télé familiale aux fans de Dallas.
Cl I Mendès-France.M.C .U j Renvoyez ce coupon à Amstrad France, BP 12 92312 Sèvres cedex ! Ligne consommateurs : 46.26.08.83 Merci de m’envoyer une documentation complète sur le CPC 464 et le CPC 6128 | adresse :.
Nom:.
LE MORDANT INFORMATIQUE.
TflM-TRM SOFT SICOB SPECIAL DERNIERE La S.E.R.E.P.E. présentait toujours les
M. S.X. Spectravidéo SVI 728 et 738 (le ''X'Press"), tous deux
avec prise péritel. Tilt» avait annoncé le contraire (oh! .
Seul le X'Press jeté en pâture à la presse en avant première
en était dépourvu... Outre ses unités centrales et ses
joysticks Quiçk shot, Spectravidéo propose sa tablette
graphique désormais compatible M.S.X., un adorable lecteur de
disquettes 3»5 pouces supplémentaire pour l'X'Press» un
bras-robot pilotable avec deux joysticks» et un adaptateur
pour utiliser un lecteur de disquettes 5 pouces un quart
tournant sous CP M avec n'importe quel M.S.X.
F. I.L. présentait deux nouveautés sur son stand du SICOB. Un
superbe logiciel d'échecs sur P.C.» en trois dimensions et
orientable, ainsi qu'un jeu d'aventure graphique et animé» de
la ¦famille de "L'aigle d'or“ ou de "Thésaurus".
AsuDa uns. ILS! HLH a'a&pss TILT prépare une grande enquête sur les salles d'arcade de France et de Navarre.
Communiquer-nous tous vos "bons coins" en répondant à ce questionnaire.
Nous ferons un tirage au sort parmi toutes vos réponses; le gagnant recevra un superbe flipper.
Hm de li «aile: . Adressa- ..... N* de téléphone: . Ljjji de» ¦«chines présentes: .. Sur le stand Atari» les applications ne manquent pas. Cococtet et ses superbes réalisations graphiques, avec en particulier un clip entièrement réalisé sur le ST, la digitalisation d'images par le Centre Image et
Communication Informatique, des démonstrations de composition musicale» ainsi que le numéro 3 de “ST Magazine", avec au sommaire la digitalisation vidéo, l'émulateur PC et deux super programmes en Basic.
Run informatique suit la gamme complète Commodore. Tablette graphique Super Sketch et une toute nouvelle bof te à rythmes pour le C 64» des logiciels sur Amiga, et un gadget en forme de clin d'oeil, la Mouse House, une souris en peluche pour recouvrir la vilaine (?)
Souris grise de l'Amiga ou d'un autre.
Ariolasoft distribue en France les dernières nouveautés Electronic Arts.
Archon, Seven cities of gold, One on One» De Luxe Paint et Skyfox sur Amiga, et bientôt pour le C 64, Golf construction set» Shogun (aventures graphiques), Elite et le Quatrième protocole entièrement francisés, et enfin Sorcery sur TO7 70.
2. Manane-t-ü de» «chines 'indispensable»' dans cette «aile
d'arcade 7: VY-i-t-il des flippera ? I.esnnel»
4. Etat du Matériel IQBliltia l'MÇflril;
6. A«blance et clientèle:
7. Propreté de la «alla: ..
8. Fréqocnpe rta fgflQP;eUfent de» jet»*: LASER PAR
CORRESPONDANCE Nom: Adresse:.
Les vendeurs de logiciels par correspondance se diversifient» et tendent une oreille musicale. Guillemot et Micromania proposent chacun un service de vente par correspondance de disques numériques. Avec la même philosophie que dans le logiciel. Un N‘ de téléphone: Photocopiez ou découpez le bon ci-dessus et envoyez-iei TILT(enquete arcade).
2 rue des Italiens 75009 PARIS Avant le 12 mai Minuit. Le cachet 4e lë large choix et des prix très compétitifs. Guillemot B.P.2, 56 200 La Gacilly Tél. 99 08 83 17. Micromania
B. P.3, 06740 Châteauneuf. Tél. 93 42 57 12 HISTOIRE DE M.S.X. Le
M.S.X. continue, imperturbable» contre vents et marées.
Philips, Sony, Canon et les autres laissent passer les grains
avec flegme. Et continuent de peaufiner leur standard. Le
M.S.X. II et sa fabuleuse gestion vidéo est disponible» les
prix des M.S.X. I passent sous la barre des mille francs, y
compris ceux des plus grandes marques» et l'adaptateur Yamaha,
qui permet de connecter le synthétiseur du môme nom sur
n'importe quel M.S.X., est enfin arrivé en France. Vidéotroc»
le "M.S.X. Center" parisien, a sauté sur l'occasion pour
proposer une super-promotion sur l'ensemble adaptateur,
synthétiseur et clavier (1690 francs au lieu de 2690).
Il reste à la pointe pour toutes les nouveautés logiciel sur M.S.X. Sont attendus Hyper Sport III, Hole in one II et d'autres titres inédits» dont certains pour la version II. Vidéotroc, 89 bis, rue de Charenton 75 012 Paris.
Tél. (i) 43 42 18 54 SOS S.A.V. Commodore» au moment où il lance avec fracas l'Amiga, connaît de graves difficultés avec le service après-vente du 64. Barlec electronic, grossiste dans la distribution de Commodore ne peut plus assurer le service après vente. Il l'écrit tout simplement aux revendeurs, expliquant que son fournisseur Procep (l'ancien importateur exclusif de Commodore en France) ne peut lui fournir ni pièces détachées, du matériel neuf, et que Commodore France, auprès duquel il s'est adressé, refuse de réparer les matériels. Les revendeurs sont furieux, et les possesseurs de C 64
peuvent croiser les doigts pour que leur micro ne tombe pas en panne.
El PARADIS ®MORDUS Lecteur de disquette (3 pouces, 170 Ko par face) : DDI-1 avec interface pour CPC 464 ou CPC 664:1990F ttc
- FD-1 second lecteur pour CPC 464, 664 et 6128: ___1590F ttc
Synthétiseur vocal Souris AMSTRAD Le dessin souris et la
gestion rapide du curseur pour A CPC 464, 664 Æ et 6128:690 F
ttc Æ Faites parler votre CPC 464 ou 664:390F ttc Crayon
optique Le dessin direct pour tous les modèles avec moniteur
couleur: 290F ttc avec logiciel graphique Adaptateur Péritel
Pour profiter des couleurs de votre téléviseur avec les
versions monochromes.
MP 1 pour CPC 464: 390F ttc MP 2 pour CPC 664 et 6128: 490 F ttc Interface RS 232 C L'accès au monde des télécommunications (Minitel, serveur, etc.). Pour CPC 464, CPC 664 et CPC 6128:590F ttc Imprimante DMP 2000 Imprimante qualité courrier pour CPC 464, 664 et 6128.90 polices, 20 à 100 caractères seconde, alimentation feuille à feuille ou en continu: 2290F ttc Joystick Pour piloter tous vos jeux : 149 F ttc " Multiplan, le tableur bien connu de Microsoft, disponible pour le PCW 8256 et le CPC 6128 à un prix Amstrad 498 F TTC D Base H, le système de base de données relationnelle très
performant qui vous permettra de construire tous vos fichiers pour 790F TTC LE MORDANT INFORMATIQUE, ?¦ ( „ .
M: 1 ? La série- fiction de la télévision envahit votre ordinateur domestique.
La terre est visitée par des étrangers qui sont apparemment humains ... ... Notre mission en tant que chef de résistance - Michael Donovan - est de rechercher et de détruire leur vaisseau-mère en utilisant toute votre dextérité et les armes dont vous disposez.
Un jeu d’adresse tout en action, à plusieurs niveaux, pour votre ordinateur domestique.
Ces reptiles révèlent toutefois vite leur but finale ... prendre possession de la terre et asservir sa population . .. DISPONIBLE CHEZ TOUS LES BONS STOCKISTES LOGICIEL.
DISTRIBUTEURS TELEPHONEZ AU 93 42 49 98 1983 Warner Bros. Inc. Ail Rights Reserved USX 165000ATARI YENO ® SINCLAIR ELECTRON HECTOR A LASER Cm EXL100 AUCE... RS.I. a des bouquins pour toutes les Bécanes !
CLEFS POUR L’ORICN (OBIC-laQ8IC-AraOS) sYsrmspicmiM usmiitmrrsf«mmi Envoyer ce bon accompagné de votre règlement à NOM : .. En France à P.S.I. DIFFUSION
B. P 86 - 77402 Lagny Mame Cedex Prénom
: ...
Tel : 60 06 44 35 En Belgique à P.S.I. BENELUX Adresse
: ... 17,rue
du Doyenné, 1180 Bruxelles
....
Tel : (2) 345 39 03 En Suisse à P.S.I. SUISSE Code
Postal .Ville ..
Route Neuve 1,1701 Fribourg ui Tel (037) 2318 28 F- ....
paiement par chèque joint Au Canada à PROLOGUE Inc. ....
paiement par Carte Bleue Visa 2975 rue Sarleton, Ville St
Laurent Frais de port à ajouter sur tout envoi : 10.00FF
Québec H4R1E6 - Tel : (514) 332 58 60 N' de la carie
.. Date
d'expiration .....
Signature : ORIC La découverte de l'Oric par Daniel-Jean David
176 pages - 95.00FF Oric Atmos pour tous par J.BolsgonlIer et
S. Bréblon 176 pages - 105.00FF Oric à l'afficha par
Jean-François Sehan 136 pages - 95.00FF Clefs pour Oric Atmos
mu. T. g. par Emmanuel Flessellea 124 pages - 105.00FF
L'Assembleur de l'Oric Atmos par Marcel Henrot 160 pages -
95.00FF ATARI 102 programmes pour Alari par Jacques Deconchat
248 pages - 120.00FF 101 jeux, Irucs et astuces pour Atari,
par Alan North . 160 pages - 100.00FF Périphériques de l'Atari
par Daniel-Jean David 136 pagaa - 85.00FF Assembleur de
l'Atari par Daniel-Jean David 216 pages - 110.00FF SINCLAIR Ls
pratique du ZX 81 Tome 1 : 128 pages - 85.00FF Tome 2 : 152
pages - 95.00FF Ciels pour le ZX 81 par Jean-François Sehan 96
pages - 95.00FF Le petit livre du Spectrum par Trevor Toms 168
pages - 95.00FF Exercices pour Spectrum par Julien Levy 144
pages - 85.00FF Le Spectrum é l'affiche par Jean-François
Sehan 136 pages - 95.00FF La pratique du ZX Spectrum Tome 1 :
168 pages - 95.00FF Tome 2 : 168 pages - 95.00FF Clefs pour le
ZX Spectrum par Jeen-Françols Sehan 112 pages - 95.00FF
Périphérie du système Spectrum par X. Llnant de Bellefonds 120
pages - 85.00FF MSX La découverte des MSX par Danial-Jean
David 216 pages - 110.00FF 102 programmes pour MSX par Jacques
Deconchat 248 pages - 120.00FF MSX en famille par J.F. Sehan
232 pages - 120.00FF Super Jeux MSX par J.F. Sehan 240 pages -
120.00FF Basic MSX- méthodes pratiques par Jacques Boisgontier
216 pages - 120.00FF Assembleur et périphériques des MSX par
P. Brandeis et F. Blanc 208 pages - 110.00FF Clefs pour MSX
par Rémy Plnaud • 272 pages - 150.00FF Le livre du MSX par
Daniel Martin 206 pages - 110.00FF Musique sur MSX Yamaha
parT. Dalom et P. Cedl 294 pages - 18S.00FF VG5000 VG5000 pour
tous par Jean-Michel Jego 144 pages - 105.00FF Clefs pour
VG5000 par François Normant 128 psges - 120.00FF YENO SEGA
3000 102 programmes pour Yeno par Jacques Deconchat 248 pages
- 120.00FF Exercices en Basic pour Yeno par Julien Levy 160
pages - 95.00FF Super Jeux Yeno Sega 3000 par Jean-François
Sehan 240 pages - 120.00FF ALICE La découverts de l'Alice par
D.Schraen, M. Cherbit et
F. Lévy 128 pages - 85.00FF Exercices en Baeic pour Alice par
Maurice Charbit 152 pages - 95.00FF 102 programmes pour Alice
par Jacques Deconchat 240 pages - 120.00FF LASER - EXL 100
ELECTRON - HECTOR 102 programmes pour Laser 200 et 310 102
programmes pour EXL100 102 programmes pour Electron 102
programmes pour Hector en Basic 3X par Jacques Deconchat
Chaque ouvrage : 120.00FF TRM-ïflM SOFT ENFIN Enfin un magasin
consacré aux wargames et jeux d'aventure: "Ultima". Le
“service après-vente" de l'aventure fournit aides, conseils et
cartes. Dans leurs archives, on trouve pèle mêle les solutions
complètes d'Orphée, Dragonworld, Amazone, Farenheit 451, The
Hobbit ainsi que Time Tunel et Zorro. A tous ceux qui se
noient dans Elite, Simon Weisz (lui-même presque au grade
d'élite) propose la méthode de sauvegarde. Les aventures à
l'étude sont King Quest II et the Pawn sur 520 ST. Ultima,
c'est aussi la vente de matériel avec en tête de liste le
Commodore 64 puis l'Atari 520 ST, l'Amstrad et bientôt
l'Amiga. "Ultima", autrefois annexe de “Run informatique", a
déddé de voler de ses propres ailes. Nos meilleurs voeux de
réussite. ( Ultima, 5 boulevard Voltaire, 75011 PARIS. Tél:
(1) 43 38 96 31.
ELECTRON'S HONEY MOON Electron crée l'événement ! Ce mois-ci, ce ne sont pas les habituelles nouveautés, - Beach Head II, Raid over Moscow, Racing Destruction Set pour Atari 800 XL (on n'y croyait plus !), des softs d'aventure déments pour ST, l'Amiga et tous ses titres - qui attireront les fans d'Electron au 117 avenue de Villiers. Le scoop du mois, c'est Franz, l'homme qui assure dans toutes les circonstances, qui le crée : parti célibataire en vacances, il nous revient marié. Etonnant, non ? L'équipe de Tilt toute entière lui adresse ses plus chaleureuses félicitations. Vous pouvez bien sûr
lui envoyer vos voeux, ou mieux encore venir directement le féliciter au 117 av. De Villiers, 75017 Paris, Tel. 47 66 11 77., il sera ravi !
Et pour fêter l'événement, Electron offre un cadeau au premier qui trouvera le prénom de la mariée... THOMSON DECOIFFE Vos programmes Basic, devenus lents et éléphantesques, vont bénéficier d'un réel lifting grâce à Speedy Wonder, premier compilateur Basic s'adressant au grand public. Conservant toujours votre programme "sous le coude", son utilisation est d'une simplicité élémentaire. A la dé: un temps de compilation inférieur ou égal â quatre secondes et un gain de vitesse sensible (selon les fonctions utilisées, un facteur de 3 à 54). Le logiciel est livré avec une "démo" et un manuel
détaillé. Il est disponible pour environ 200 F sur K7, disquette et QDD pour tous les micros Thomson. Une production Tera Conseil, une édition Minipuce.
UNE ETOILE EST NEE Issue d'une galaxie lontaine, Starsoft est une nouvelle étoile dans la constellation des distributeurs de soft par correspondance. Ses atouts: des délais de livraison limités à deux jours, des prix concurrentiels, une gamme de machines qui va d'Amstrad à Commodore, et surtout toutes les nouveautés en import direct d'Angleterre. Dès le mois prochain toutes les cartes de crédit de la galaxie seront acceptées. Pour tout achat de trois jeux, Starsoft offre une disquette ou trois K7 vierges. Starsoft, 187 rue du Faubourg du Temple, 75003 PARIS.
HISTOIRE DE MICRO MBTICinp AUIHIST M USOTOUS mr » thlî wm a » Classez par ordre de préférence les 4 meilleurs logiciels du mois: 1 ' 2_ 3_______ 4___ Parmi ces quatre jeux, choisissez-en un et donnez-nous votre meilleur score: En exclusivité, sur le stand Microstory à la foire de Paris, du 30 avril au 11 mai, le dernier né des synthétiseurs de musique sur Commodore 64 fabriqué par Techni musique. (Gageons qu'il sera aussi bon que celui développé sur Amstrad). Toujours sur le stand, la diva de la micro, l'Amiga, sera accompagné de tous ces logiciels de démonstration. Et aussi Les Commodores 64,
128 et 128D avec les périphériques et logiciels les plus récents. Sans oublier l'incontournable Atari 520 ST et 1040 (Microstory, 14 rue de Poissy 75005 PARIS. Tél: 43 25 51 52) Marque de votre ordinateur: ___ FACULTATIF: NOM _ ADRESSE_ N* TEL_ Envoyez-nous le bon à découper ci dessus à TILT, 2 rue des Italiens 75009 PARIS HIT PARADE LECTEURS i
- COMMANDO ELITE 2
- WINTER GAMES EPYX 3
- SUMMER GAMES 2 EPYX 4
- SKYFOX ELECTRONICS ARTS 5
- ZORRO DATAS0FT 6
- KUNG FU MASTER DATA EAST 7
- EXPLODING FIST MELBOURNE HOUSE 8
- K0R0N1S RIFT ACT1V1SI0N 9
- YE AR KUNG FU KONAMI 10
- 5“ AXE LORICIELS HIT PARADE BOUTIQUES i
- CRAFTON & XUNG ERE INFORMATIQUE 2
- VOL SOLO FIL 3
- SORTILEGE INFOGRAMES 4
- SKYFOX ELECTRONICS ARTS 5
- RAMBO OCEAN 6
- GESTE D'ARTILLAC INFOGRAMES 7
- PING P0NG KONAMI 8
- WHO DARES WIN 2 ALLIGATA SOFTWARE 9
- SPITFIRE 40 MIRR0RS0FT 10
- WINTER GAMES EPYX Nous remercions les magasins suivants qui ont
participé à la réalisation de ce hit parade: DIG1T CENTER, 23
Bd Poissonnière PARIS; Hachette Micro Informatique, 64 Bd
Haussmarm PARIS; LOVIC STORE, 92 rue du Chemin Vert PARIS; LA
REGLE A CALCUL, 67 Bd Saint Germain PARIS; DIGIT CENTER-TEMPS
X, 84 Champs Elisées PARIS; ULTIMA 5 Bd Voltaire PARIS;
ELECTRON, 117 Av de Villiers PARIS; JBG ELECTRONICS, 163 Av du
Maine PARIS; MADISON INFORMATIQUE, 127 rue Saint Charles PARIS;
JEAN LOUIS DAVAGNIER, 3 Place J. Marcellin GAP; MICRO CENTER
Centre commercial des Halles STRASBOURG; FNAC MULHOUSE, 1 place
Franklin MULHOUSE; La 4 EME DIMENSION, 1 rue Jean Fiolle
MARSEILLE; LORRAINE INFORMATIQUE SERVICE, 14 rue Joffre
THIONVILLE; MIC BASTIA 7 Av E. Sari BASTIA; MAJUSCULE
INFORMATIQUE, 129 rue J. Jaurès BREST; FNAC TOULOUSE, i Bis
Promenade des Capitouls TOULOUSE; MICRO VIDEO CENTER, rue
Franklin Roosevelt Galerie du Palace ANGER; AUDITORIUM 4, 15
rue du Pdt Wilson PERIGUEUX; MIL, 27 rue Ambroise LAVALi FNAC
LILLE, 9 place du Général de Gaule LILLE.
P. R VENTES AMSTRAD Vends ou échange logiciels pour K7 Amstrad
464. Possède Alien 8, Boulder Dash, Higway Encounter, etc. PS
: K7 d'origine en échange. Frédéric BOYER, avenue des
Platanes, Liévran, 34290 Servian.
Vends Amstrad CPC 464 + monit. Couleur + nombreux logiciels + 1 joystick Quickshot 2 + très nombreuses revues et listings + livres sur Amstrad : 5 200 F. Bruno SICHI, 1,rue Charles-Salvy, 46100 figeac. TéL: 65.34.07Z1. Vends CPC 464 * N B + adapat. Péritel (MP 11, Joy + 12 jeux cas de commerce -t garantie 6 mois. Prix : 3 500 F et échange 200 jeux MSX. Stéphane FERNAT1, 148, rue de Verdun, Bât 4, 94500 Champigny-sur-Marne. Tél. :
47. 06.84.19 (après 20 heures).
Vends Amstrad CPC 464 couleur + imprimante DMP100 + nombreux logiciels achetés le 01 10 85. Très bon état.
Le tout 6 000 F. Jeanluc TAUNAY, 17, rue Thotin, 75005 Paris. TéL: 43.26.66.72. Vends CPC 464 couleur sous garantie avec 20 jeux dont Cauldron, Combat, Sorcery, Lynx, Yiear Kung Fu, etc. Le tout 3 5CO F. Michaël JOURNEL TéL : 48.02Z9.10 (après 19 hL Vends CPC 464 couleur sous garantie + K7 : Skyfox, Zorro, Scrabble, Foot, Winter Games, Sold a Million... Valeur: 5 800 F, vendu : 4 400 F ou sans K7 :3 7CO F. Christophe JOIGNEAUX, 53, boulevard JeanJaurès, 92110 Cbchy.
TéL : 47.31.82.98. Vends Amstrad 464 coul., lect. Disq, synth. Voix. 30 jeux etutilh. (compta., traitem. Texte, fichiers, etc.), doc., livres.
5 500 F. Robert DUFAIGNA, Paris. TéL : 43.38.01.16 (heures bureaux).
APPLE Vends Apple Ile + drive * doc. Basic, Assembleur et revues -t- nombreux jeux + joystick. Prix à débattre. Trfenn MURET, 18,rue Eugèn Maes, 14000 Caen. Tél.:
31. 73.87.74. Vends carte 80 colonnes, prix üès intéressant pour
Apple Ile et cherche TV couleur Péritel. Pierre BERNARD, 34,
rue des Trois-Chénes, 91800 Brunoy. TéL: 60.46.69.07. Vends
Apple Ile + moniteur * lecteur de disquettes + contrôleur +
4 manuels Apple + programmes. Le tout : 5 500 F. Gilles
RIMBEUF, Clos de la Source, rue de Tou- teville, 95270
Asnières-sur-Oise. TéL: 30.35.34.79. Vends compatible Apple
Ile + 2 drives + moniteur NB + ICO jeux : 5 000 F. Cherche
ordinateurs avec possibilités sorties hardsvar (même en
pannel. Wilfrid PLAN CHAMP, avenue des Acacias, 74140
Douvaine. TéL : 50.94.03.13. Vends Imprimante Star SG10 *
interface R S 232C + interface Commodore 100 % compatible +
cordon Apple Ile.
Le tout 2600 F. Phaippe MIGNOT, 20, avenue Léorv Renauh. 92700 Colombes. Tél.: 47.81.59.82. Vends Apple II, 64 K, 80 colonnes 4 moniteur NB - carte couleur 4 imprimante 4 joystick 4 lecteur de disquettes.
Le tout : 6 000 F 4 nombreux logiciels. Laurent CRE- HANGE, 23, avenue Georges-Clemenceau, 78110 Le Vésinet Tél.: 30.53.1Z08 (après 18h).
Vends Apple II 4 64 K 4 drive 4 mon. Philips 4 imp.
Seikosha 4 cart. Graph. Text hard copy 4 nbreux livres tech. -t doc. 4 nbreux k g. Jeux et utilitaires. Dominique DEGRAEVE, 14,rue de Verdun, 92600 Asnières. TéL:
47. 90.84.03. ATARI Affaire! Vends Atari 800 4 drive 810 avec
Chip 4 dnve 1C6Q 4 imp. 1029 4 imp. 1020 4 lec. Cas. 4
nombreuses disq. 4 car. Assem. 4 cart. Bas. Microsof. 8 500
F. BAILLY, 02600 Dampleux. Tél.: 44.59.00.65 (heures bureaux)
ou 23.96.1Z22 (le soir).
Vends Atari 800 XL 11 85) 64 K 4 Péritel 4 joystick 4 lecteur K7 4 unité de disque Atari 1050 4 cartouche 4 K7 4 disquettes 4 livres. Etat neuf. 4 500 F. Joseph PETRY, 10, rue Mirabeau, 54310 Homecourt TéL: 8Z22.01.76. Super affaire ! Vends Atari 2600 4 6 K7 (Hero, Pitfall II, Décathlon, Phoenix, Space Invaders, Gyruss) 4 2 manettes 4 notices. Valeur 2 100 F, vendu 750 F. Bertrand MARTEL, place de la Haye, 62155 Merimont TéL : 21.94.61.84. Vends Atari 2600 4 13 K7. Le tout en très bon état pour 1 200 F. Philippe ECREMENT, 45, rue des Prémontrés, 80000 Amiens. TéL : 2Z45.36.44 (à partir de
19 h 30).
Vends VCS Atari 4 5 cartouches et de nombreuses manettes allant avec ces jeux ; 600 F. Manuel ELOY, 95520 Osny.
Tél.: 30.31.21.58 (après 20hL Vends Atari 2600 VCS 4 20 K7 dont Enduro. Pitfall 2, Décathlon, Space Shuttle, Popeye, etc. Le tout pour 2 450 F ou séparément. Frédéric PADOUX, 50, me Pierre-Sémard, 93130 Noisy-le-Sec. TéL : 48.44.46.17. Vends console Atari 2600 avec des jeux, tels que : Astéroïde, Tennis, Night, Driver... Très bon état. Vends chaîne Hifi Akaï Ibon état, déc. 84). Lyria BENFADEL, 10,rue Anselme-Paye®, 75015 Paris. Tél. : 43.06.04.14. Vends 800 XL 4 1010 4 16 jeux 4 3 joysticks 4 listing 4 Basic Atari 3 000 F 4 10 cartouches pour 2600. Le tout 1 000 F. David PAURON, 25, rue
BerBoz, 91240 Saint- MicheLsur-Orge. TéL: 60.16.34.3Z Propose interfaces pour Atari 6O0 8CX3 XL 130. Nouveauté Digivox se branche aux ports joys. Prix port compris : 750 FF. Isabeëe CHARUER, me des Caméfites 117,1180 Bruxelles.
Vends UC Atari 800 XL Secam neuf 600 F 4 imprimante Plotter Atari 1020 neuf &X) F. TéL: 47.84Z6Z6. Vends Atari 2600 TS avril 85. Console avec 27 K7. Valeur 5 400 F, vendu 3 500 F. Jean-Claude PEYNOT, 117, rue Charies-de-Gaulle, 91330 Yerres. TéL : 69.48.50.08. Vends Atari 800 XL 4 1010 + 7 cartouches 4 5 cassettes + 1 joystick. Prix : 1 500 F à débattre. Didier BOUCHAMA, 21, chemin de la Petite Malette, 13015 MarseiBe-les- Borels. Tél.: 91.65.47.55 (après 19hL Vends Atari 800 XL : 250 F, drive 810 r chip 4 contrôle vitesse externe : 2 500 F, mini K7 :150 F, imp. 1020:250 F, 4 nombreux
programmes. Philippe SCHAAN, Z rue Robert-Douvillez, Villa des Cerises n° 2,93140 Bondy.
Tél.: 48.20.70.09. Vends Atari 800 XL encore sous garantie 4 lect. K71010 4 Péritel 4 manettes 4 livres 4 nombreuxjeux (Zorro, Bruce Lee, Goonies, etc.). Très bon état : 1 300 F. N'hésitez pas. Patrick SPORTOUCH, 3, allée du Crouh, 95500 Gonesse. Tél. : 39.85.38.47. Vends Atari 600 XL 4 prise Péritel pour 1 000 F. Gilles FEUILLATRE, 8, rue de Roma’mville, 93260 Us Lilas Seine-Saint-Denis. Tél. : 43.61.88.40. Vends 800 XL 4 prise Péritel + drive 1050 4 8 bons jeux sur disquettes. Le tout en très bon état pour 1 800 F. David ALLA FORT, Vaimante D2, 13009 MarseiBe. TéL:
91. 41.33.34. Vends Atari 800 XL 4 drive 10150 (mars 861 4
nombreux programmes (Flight Simulator II, Karatéka,
Printshop, Shop Suey. Etc.) 1 800 F. Alain HEUGAS, 103, me de
Vaugirard, 75006 Paris. TéL : 45.49.15.50 (entre 13 h et 16
h).
Vends Atari SX) XL 4 magnéto : SX) F. CBS Coleco 4 Roi- 1er Control et 6 K7 :900 F. Télé portable 36 cm NB : KX) F. Adaptateur Péritel UHF : 150 F. OUVB1,75019 Paris. TéL :
48. 43Z3.69 (après 18 h).
PAYEZ VOTRE MICRO JUSQU’A 50% DU PRIX DU NEUF CBS Vends CBS 4 module pilotage 4 3 cassettes (Rocky, Jumpman Junior, Donkey-Kong). Etat neuf 1985. Le tout 1 200 F. Valeur réelle 2 500 F. Bertrand RENKUD, 38, avenue Emile-Zola, 75015 Paris. TéL : 45.75.71Z3 (avant 8 h
- après 18 h).
Vends CBS Coleco 4 module Turbo -t 2 cassettes 1 000 F. Vends pour Spectrum 48 K, Star Strike, Gifts for Gods, Alien 8, Safe Wulf, Montagne Magic, Eurêka, Spiderman, Bruce Lee. BANON, 39, avenue Alfred-Belmontet, 92210 Saint-Cloud. TéL: 47.71.1Z17 (après 19h).
Vends CBS 4 super cont. 4 module Turbo 4 adaptateur Atari 4 5 joysticks 4 17 K7 (12 CBS et 5 Ataril, Piistop, Rocky, Tennis. Foot, Tarzan, Turbo, etc. Prix: 2 400F.
Michel GIBOT, 55, me des Grands-Champs, 75020 Paris.
TéL: 43.73.73.30. cr'mEtrSlZ À s_Jj J Li J ’ ] Urgent I Vends CBS 4 10 cass. 4 turbo 4 adaptateur : 1 800 F et pour M05 : Joy, Aigle d'or, Tyrann, Top Chrono, Flipper, Las Vegas, Synthetia, Vox, Dianne, Torann. Eric FANTONE, 222,rue des Cottages, 30000 Nîmes. TéL:
66. 64Z4.16. Vends 100 à 200 F) cartouches pour console CBS
Coleco- vision. Thierry JUGNIOT, Fougax et Barrineuf, 09300
Lavelanet TéL : 61.01.05Z5. DEPOT VENTE ACHAT LOGICIELS
CONSEILS Vends nombreuses K7 pour CBS Colecovision : prix
allant de 100 à 200 F pièce. Vends Oric 1 48 K : 700 F 4 K7
et livres. Obvier PRISMA, 357, avenue de Fabron, 06200 Nice.
Tél. : 93.86.60.65. Vends console CBS 4 turbo 4 7 K7 TBE 2
000 F 4 Mat- tel 4 10 K7 1 200 F à débattre (K7 : Time Pilot,
Patouf, Subroc, etc.l. Jean-Philippe DIAZ, 70, me
André-Sabatier, 69520 Grigny. TéL: 78.73.78.66. Vends console
CBS 4 5 K7 (Donkey-Kong, Zaxxon, Cos- mies, Avenger, Looping,
Venture). Le tout 1 100 F. Thierry ZEWADZKI, 3, rue
Gérard-Phippe, 94400 Vrtry-sur-Seine.
Tél.: 46Z1.79.86. Super affaire ! Vends CBS 4 adaptateur PAL 4 2 cassettes Subroc Cosmic, Avenger). Le tout TBE pour S» F. Christophe ARNAULT, Sous-Ie-Peu, SaHes-en-Toulon, 86300 Chauvigny. TéL : 49Z6.31.15 (après 19 h).
107, rue de la Tombe Issoire 75014 Paris -Tél. : 43.21.51.00 Vends CBS 4 4 K7 (Donkey-Kong, Looping. Cosmc Avenger, Mouse-Trap). Bon état. Vends 1 100 F, à débattre.
Cherche Tilt nOT 20, 21 et 22. Merci. Mathias KHELET, Les Petites Landes, 44380 Cordemais. TéL : 4057.86.70. Le correspondant de CHIPOKAZ : DIELON 36, rue Patenôtre- 78120 Rambouillet - Tél. : 34.85.74.14 Vends CBS Colecovision 4 Donkey-Kong 5C0 F. BC'S Ouest, For Tires, Fathom, Pitfall 2,100 F l'une. Wargames 150 F. Adaptateur Antenne, 150 F. Philippe MAIGNE, 104, me HenriBarbusse, 84000, Avignon. TéL : 90.87Z6.6Z Vends K7 CBS 1C0 F pièce : Time Pilot, Zaxxon, Q’Bert, Cosmic Avenger, Venture, Pepper II, Spacefurv. Christophe PALLANDRE, Chemin du RevoHat, 38460 Saint- Romairvde-Jaüonas.
Tél.: 74.90.49Z8 (après 17 h sauf samedi et dimanche).
Vends CBS Coleco 4 20 K7 4 modules turbo ; Rocky ; Atari ; Roiler Contrôleur TBE avec Doc. Livré boites origi.
Vendu 5 (XX) F à débattre. André GORDEAUX, 20, chemin de la Costière, 06000 Nice. TéL: 93Z6.55.15. Vends K7 CBS (Space Fury, Mountain King, Gost Busters.
Star Strek) contre d'autres K7 CBS. Cherche Turbo (300 F) King War 1100 F), etc. Alain THEROND, 1Z aflée des Chaureaux-Lognes, 77200 Torcy.. TéL: 60.06.5Z27. Vends pour CBS Coleco : Super Contrôlera, Module Turbo et 16 K7 (Montezuma Revenge, Tennis, etc.) Prix à débattre. Le tout pour 1 900 F). Cyril BRAYER, Escolore- Egliseneuve près Bffiom, 63160 Bffiom. TéL : 73.68.48.07. Vends CBS Côeco bon état 4 3 cart. (Fathom, B.C.S., Donkey-Kong) t jeux à cristaux liquides : Donkey-Kong Jr.
Le tout pour 1 100 F. Yves MARQUET, Le Verger Gle- nec, 56200 La GariBy. TéL: 99.08.56.06. Vends Adam 80 K lect. K7 imp. Dov. AZ QW -t- cons. 4 adapt. Atari 4 livre 4 Assem. 4 20 jeux (Foot, Drag. Lair, etc.). 6 (XX) F ou séparément. JearvNicolas COTTAZ, HLM quartier du Soleil, Crofies, 38190 Brignoud. TéL:
76. 08Z4.74. Vends Adam 4 consôe CBS avec DK, DK-Jr, Zaxxon,
Super Buck Rogers, Traitement de texte » 2 K7 :5 600 F (avec
adaptateur Péritel). Sébastien Jacques, 11, rue
Evrard-de-FouiBoy, 80000 Amiens. TéL : 2Z89.52.47. Vends
ordin. Adam 4 consôe CBS 4 K7 Buck Rog 4 Zaxxon 4 Dragons
Lair 4 cartouches Patouf-Antartic + River Raid 4 Rocky 4 S.
Control 4 DK. 3 950 F. Région parisienne, Michefle ELGHIAT.
TéL : 45Z7.06.53. Vends Spectravidéo SV 318 Péritel 4 adapt.
CBS 4 jeux + 'mterf. 64 K 4 Centronics 4 joystick : 1 700 F.
Marc SAUOU, Z impasse de l'Ancien-Moulin, 91150 Morigny.
TéL :64.94Z7.42 (après 18 hL Vends consôe CBS excellent état avec Donkey-Kong 4 turbo et son module + Zaxxon 4 transformateur * adaptateur antenne. Prix : 1 100 F. Franck ROSSIGNOLE, Z vallon de Chavenay, 78460 Chavenay. TéL : 30.56.42Z1. Vends CBS 4 12 K7 (dont One on One, Choplifter, Décathlon...) 4 1 Quilkshot 3. Le tout pour 2 500 F (à débattre).
Obvier SOURCIAT, 89, rue Fosse-aux-Bergers, 93250 V9- lemomble. Tél.: 4855.17Z0. Stop ! Vends adapt. CBS Spectravidéo SV328 4 lect. K7 4 K7 jeux 4 prgs 4 livres. Val. 6000 F, cédé : 2900 F t.b.e. 4 K7 CBS de 80 à 280 F 4 Turtx» 400 F. Christophe HOFFMANN, 15, me du Chardonneret, 68200 Mulhouse. TéL :
89. 60.41.19. COMMODORE Vends pour C 64 : Virgule, Visawrite,
Cale Resuit, Busicalc, plus jeux : 7 Ciliés of Gold, Gi Joe,
Hobbit, Hulk. Skyfox, Dambustras... Etienne Sillon, Le Logis
de Hjouhe, 79110 Chef-Boutomme. Tél: 49.29.89.87. Vends
Commodore 64 * lecteur K7 + joystick Wico + 30 jeux + 7 n°»
Tilt + 2 K7 initiation Basic a livres : 2 500 F à débattre.
Cyrt PICHEREAU, 35, rue de Noisy, 78870 Bailly. Tél. :
34.62.62229. Vends CBM 64 SECAM (Péritel) + lecteur K7 + mode
d'emploi a- jeux et utilitaires (récents). Le tout : 2 500 F.
Alain TOMBOIS, 7, avenue JearvMouin, 79670 Andresy.
Tél.: 39.7483.01 laptès 19h).
Vends Commodore 64 a- lecteur disqs 1541 a- 20) programmes dans tous domaines + livres a- joystick : te tout cédé à seulement 4 900 F. Jean-Marc SALLE, 132, rue lecourbe, 75015 Pans. TéL: 4583.73.19. Vends Commodore 64 TB état a- magnéto K7 neuf F divers livres informatiques H divers logiciels récents (Kung-Fu.
Master, etc.). Prix intéressant I Rémi GRANVILLE, 17, chemin des Dames, 78360 Montesson. TéL: 30.71.55.87. Vends Commodore 64 a- moniteur couleur a- magnéto + prise Péritel + joystick t Skylox a- Scrabbles + Theatre Europe » Raid over Moscou : 4 200 F. Philippe HARGA- RIAN, rue de Flandre, toi» 3, Appt 3419,92140 Clamait Tél.: 4681.8880. Vends K7 pour CBM 64 : 50 F. Ce ne sont pas des copies IC Leaden stoasth M Point Skylox S Hounter Scarabatus F Apocalypse Blacwiche). Antoine PAULMIER, 27, rue Blomet, 75015 Paris. Tél. : 45.6738.24. Vends CBM 64 a magnéto + jeux tGoonies, Pitstop 2.
Archcn...) + livre et aunes. Le tout : 2 400 F. David BES- NARD, 12, rue Renan, 2200 Sara-Bneuc, Tél. : 96.6152.80 (après 18 hl.
P. n Vends CBM 64 + Jap Speed (ROM) h drive 1541 + imprimante
Star SG-10C + programmes en cadeau. Prix: à débattre. Bernard
DEBARRE, 2. Rue des Pbnts-Verts, 95000 Cergy. TéL:
30-73.08.67. Urgent vends CBM 64 ITBE) - drive 1541 * lecteur
K7 1530 + prgs t doc.. Prix: 5 000 F là débattre). Laurent
VANVOORDE, 15 3 avenue AnatokhFrance, 59100 Rou- baix. TéL:
20.2433.94. Vends Commodore 128, drive 1541, Koalapad,
Simon's, Basic, Stylo optique, Imprimante GP 100 VS,
Compaateur Basic 64. Le tout dans un état neut. Thierry PUGET,
21, rue Albarie-Regourd, 31000 Toulouse. TéL: 61.6343.9S.
Vends tableur multiplan t documentation pour Commodore
64 128. Prix: 500 F. Pascal PERRIN, 50,me des Frères-Lumlère,
69400 ViBefranche. Tél. : 74.65.5950. Vends CBM 128 + drive
1541 sous garantie + 50 logiciels : 5 000 F. Possibilité de
vente séparée. Vends aussi imprimante Atari 1027. Sylvain
BIHAN, 20, rue Kari-Marx, 78200 Mantes-la-Vflle. Ta: (1)
305Z54.09. Vends drive 1541 4- imprimante Star SG10C
interfacée CBM 64 128120 cps qualité courrier bi-direct.
Traction- friction. Contactez-moi. Bernard DEBARRE, 2, rue des
Plants-Verts, 95000 Cerçy. Ta: 30.73.08.67. Vends Commodore
128 + moniteur mono 40 80 col. + lecteur cassette + nombreux
jeux (Winter Games, Sum- mer Games II, Pitstop III, etcl.
L'ensemble neuf (janvier 86), 3 8X F (urgent). Didier AMMAR,
1, résidence Michelet, 109,rue Baudm, 93140 Bondy. Ta:
48.4722.20. Vends CBM 64 RVB (janvier 86) f Power Cartridge +
K7 (Ping-Pong, Commando, Fight Night, Rock'n Westle, etc.)
Prix : 1 700 F. Emmanuel QUENEDEY, 7, rue LoubMwat, 75008
Paris. Ta: 43.59.2551. Vends Commodore 64 très peu servi 1985
- lecteur K7 + joystick + 13 jeux - Data Base. 2 500 F.
Patrick STEN- GEL, 11, rue du Granc Clos, 95270
Asmères-sur-Oise.
Tél.: 42.60.33.44 poste 309.
Vends jeux pour Commodore et MSX. Vends aussi pour MSX le CBT, Eddy II. Très bon état. + jeux Mattel. Dorian SARRUS, 56, avenue de la Roquette, 75011 Paris. Ta :
48. 06 8.90. Vends bas prix K7 pour CBM 64. Vends aussi platine +
baffles environ 500 F. Voiture radioguidée 4x2 avec
différentiel 850 F. Stéphane BAGAGUO, route de Lambesc,
quartier « Les Cassades», 13330 PéSssanne. Tél: 905554.19.
Vends CBM 64 oct. 85, avec interface Péritel, 1530, Quicks-
hot II et nombreux programmes : Sift, Extratool, Skyfox,
Reami, Pitfall II, Scarabeus, F15... 5 000 F. Xavier RIVA,
hôtel de la Truyère, 231, avenue d'Argentewl, 92270 Bois-
Colombes.
Pour VIC 20. Vends Sargon II Chess (cartouche) : 100 F et Scramble (cassette) : 50 F. Bruno MAMER, 51, rue Saint- Jean, 95300 Pontoise. Ta : 30.32.48.03. Vends VIC 20 +¦ magnéto + extension 16 K + 3 jeux (car- touchesl + 2 K7 r méthode Basic + livres, le tout 2 500 F, bon état (valeur 4 000 F. Jean-Christophe PEYROT, Les RocquHIets, 16710 Saint-Yrieix-sur-Charente. Tél.:
45. 92.78.28. Super affaire I Vends Commodore VIC 20. Affichage
NB pour la somme de 500 F (prix à débattre) très bon état.
Laurent JULIEN, 29, rue RomairvRoSand, 27000 Evreux. Ta :
3Z28.85.4Z Vends Commodore VIC 20 + lecteur K7 -r PS 2CC0 + 5
K7 dont Pac Man et Galaxian + K7 8 K *¦ livres. Le tout : 1
900 F. Olivier DE PRIESTER, 72, avenue Jean-Jaurès, 92290
Chatenay-Malabry. Tél.: 47.02.45.66. Vends imprimante
Commodore VC 1525 jamais servie. Prix : 1 OCO F. Ludovic
PILLON, 9, ch. De la Thuillère, 74000 Annecy4e-Vieux. TéL:
50.66.36.16. Vends CBM 64 Péritel (84) - lecteur disq 1541
(neuf) + lecteur K7 -f Flight Simulator 2 4 Divers jeux *
Joysticks état neuf. Prix : 4 500 F. Laurent ROUSSEL, STB
82 107, 78129 Velizy-ViBacoublay. TéL : 46.30.23.88 poste
3913.
Vends CBM 64 Secam Péritel -f K7 - jeux + cordon Péritel. Prix : 2 000 F. Possède jeux sur disq (super nouveautés). Stéphane LOHEN, 37, boulevard de CréteH, 94100 Saint-Maur. Tél.: 48.83.11.78. Vends imprimante Commodore MPS 803 état neuf garantie 7 mois 4- tracteur + housse 1 600 F. Donne logiciels Tr. De textes et graphiques à acheteur. Patrick COUQUE, EDHEC 2* année, 58, rue du Port, 59046 Lille Cedex.
EXL 100 Vends EXL 100 -f Base 2 000 F à débattre. Echange nombreux jeux sur disq. Pour Atari XL XE. Envoyer liste, réponse assurée. Christophe METAIS, 8, impasse Montesquieu, 79100 Thouars. TéL: 49.6629.34. Vends EXL 100 avec synthétiseur de parole + joysticks + clavier mécanique + K7jeux3 D« Tennis d + 1 livre jeux.
Le tout 35C0 F. Serge CROSSOUARD, 17, rue Soupir, 77390 Chaumes-en-Brie. Tél.: 64.06.02.53. Vends EXL 100 + 2 manettes de jeux r 2 logictels - BasK 32 K + manuel d'initition. Le tout 1750 F. Charies BARTHELEMY, 16, impasse MicheLDurand, 13520 Maussane- les-AIpilles. Tél. : 90.54.3727.
I. B.M. P.C. Vends logiciels pour I.B.M. P.C. : Open-Access 1000
F, Dbase 3 800 F, Framework 1000 F. Multiplan 450 F. Tous avec
doc. D'origine. Franck PELT1ER, 118, routa da Nar- bonne, bât
C, ch. 1205, 31077 Toulouse.
Vends Koala-Pad pour I.B.M. P.C., état neuf (n'a jamais servis) 201X1 F à débattre. Thomas PE2, 9, avenue Bosquet, 75007 Paris. TéL: 47.05.30.07 (après 17 ht.
MATTEL Vends Mattel - 4 K7 * Intdlvoice ECO F. Vends nombreux livres d’informatique pour marques diverses, état neuf, réduclion 30%. Jérôme ABBOU, 6, place Salvador- Ailende, appt 1803, 94000 Crétel TéL : 42.07.53J78. Vends Mattel 300 F + 25 K7: Happy Ttails, Beamrider... de 80 à 110 F. Fabrice CARY, 113, me de Belevile, 75019 Paris. Tél.: 42.08.35.15. Urgent. Vends Mattel Intellevision + 6 jeux 3C0 F, console CBS 300 F, K7 pour C 64 : Pôle Position 70 F, Solo Flight 1 100 F, Cauldron 70 F. Bruno KOZLAREK, 1, me de Châ- teaubriand, 92290 Châtanay-Maitabry. Tél. : 4350.12.68. Vends console
Mattel + 2 K7. Prix 340 F T imprimante Commodore 500 F. Vends aussi Dragon 32 200 F. David ZERBO, 10, avenue du GénéraLLederc, 93190 Uvry- Gargan. TéL: 4351.14.37. Vends console Mattel -I- 10 K7 1 200 F. Recherche pour 800 XL jeu d'aventure (ou rôle), Koronis, Rescue on Frac- talus, Roadrace. Echange ou vends K7. Patrice BOU- KOBZA, 75, bd de Valmy, 92700 Colombes. TéL: 475246.50. Vends console Mattel Intellevision avec 17 K7 dont Drécula, Burgertime, 0 6 0, Sword 6 Serpents, Zaxxon, etc. Le tout TBE, cédé 1200 F. Jocelyn CLEMENT, 130, rua MarceUe-Laget, 95100 ArgentauiL TéL: 39.82.43.68.
M. S.X. Vends M.S.X. D.P.C. 64 -f manuel d'utilisation 4- 90 jeux
et utilitaires + magnéto K7 4- manette de jeu + K7 de jeux
110) 2500 F. Frédéric DORMANN, 7, rue du Ruisseau- Norroy, 54700
Pont-ô-Mousson. TéL: 83.8130.47. Vends Sony 4 B 501-F
Standard M.S.X., lecteur de K7 intégré 4- 1 joystick Canon
+ 1 jeu + 1 K7 initiation au Basic.
Le tout 1900 F. Marc JOST, 13, rue Neuve, 67700 Saveme. TéL: 8831.88.18. Vends à 80 F les logiciels : Boulderdash, Sorcery, Illusions, Battle for Midway, Beamrider, Flight Path 737, Master of tho lamps (M.S.X.). François SAILLY, 16, rue Clarisse, 59320 Haubourdin. TéL: 20.07.25.41. Vends Sanyo PHC 28 M.S.X. 64 K, 2 ports-cartouche, jamais servi, livré avec câbles + notice 2790 F. Vends Atari 2600 - 4 jeux r Paddle 800 F lou les 2: 2500 F).
Xavier WEIBEL, chemin des Cabouilloux, Le Careyrat, 82000 Montauban. TéL: 63.67.83.00. Vends M.S.X. PHC 28 S magnéto + K7 de jeux + manette Hyper Olympic 4- jeux Hyper Olympic r manuel d'utilisation + cordon péritel 2500 F. Claude JACQUART, 7,rue de Lflle, 59610 Fourmies. Tél.: 27.60.71.50. ORIC ATMOS Vends Atmos TBE (84) + 3 livres (Oric pour tous, etc.) • 4 jeux Ityrann, etc.). Prix environ 1000 F (à discuter). Vends Donjons et Dragons : 400 F. Eric GUISTI, Vieux chemin des Sablettes, Le Hameau de Beauchamp, lot n° 5,83500 La Seyne-sur-Mer. TéL : 94.87.76.43. Vends pour Oric Atmos 50 K7
état neuf, prix 70 F la K7 (Aigle d'Or, Tyrann, Pinbal, etc). Patrick PONCET, 20, me du Dr-Schweitzer, 16700 Ruffec. TéL: 45.31.07.16. Possesseurs Oric vends 16 logiciels Iaigle d'Or, Macadam Bumper, Frelow, etc.) 40 F l'unité, 200 F les 16. Vends jeux CBM 64 20 F pièco. Nicolas HIREL, 3, me MarceFSembat, 93400 Saint-Ouen. Tél. : 42.62.7232. Affaire ! Vends Oric Atmos péritel neuf - magnéto 100% efficace - 50 jeux neufs + nombreux programmes avec notice - alimentation, le tout 2000 F. Michaël OTTE- VAERE, 45bis,Rue du Gheclerc, 59225 Clary. TéL:
27. 85.04.51 (après 18 h).
Vends Oric Atmos + lecteurs I85) + 5 bonnes K7 I Aigle d'Orl + livres de progr. + tous les cordons de raccordement, le tout 1200 F. Lilian MALENFANT, 17, allée Dia- mant, 27200 Vernon. Tél.: 32.51.52.33. Vends complet Atmos + moniteur couleur -f synthé + 6 livres 4- 50 jeux pour 4 500 F, valeur neuf 10 000 F. Poss.
De vente séparée. Louis-Pierre SANFRUTOS, Hameau de Villeneuve, 78310 Maurepas. Tél.: 30.5054.25. Vends Atmos -I- magnéto 4- moniteur 4- int. Joystik progr.
+ joystik -f synte de voix + livres + déplombeur - environ 100 logiciels 4- ampli de son, le tout à débattre. José GRANDMOUGIN, 10, av. Busteau, 94700 Matsons-Arforl TéL: 43.7838.11. Vends Atmos 48 K 4- moniteur IN.B.I 4- lect. K7 + joystick 4- divert interface et cordon * progr. (dont Aigle d'Or, Zorgon, Triathlon), le tout pour 2200 F. Thierry LEFEVRE, 66,rue de Dantzig, 75015 Paris. Tél.: 45.33.08.12. Vends Oric Atmos + magnétophone 4- 3 K7 + livre de programmes + cadeau. Prix : 1200 F. Cyril COUEZ, 5, rua Fragonard, 06800 Cagnes-sur-Mer. TéL: 93.20.61.34. Vends Oric Atmos 48 K 12 1984
- moniteur monochrome 1985, valeur réefe 20)0 F + 41 jeux, valeur 1 KO F. Le tout sacrifié 2000 F. Stéphane GRIMALDI, 1, place des Chasseurs-sur-Lesigny, 77330 Ozoir-la-Femère. Tél.:
60. 02.25.24. Vends Oric Atmos 4- prises Secam péritel 4- livres
Basic + K7 (121 dont Talisman, Aigle d’Or, Diamant, Ile Mau
dite. Le tout 1500 F. Constant BOUCHENOIR, 10, avenue
JeanJaurès, 93350 Le BourgeL TéL : 48.3739.69. Vends
Oric Atmos N. B. 4- livres 4- jeux i K7 4- documents.
Urgent ! Seulement à 900 F. Téléphonez vite I HUYNH QUAN CHI,
10, ailée Britannicus Noiskd, 77420 Champs-sur-Marne. TéL :
60.06.52.49. Vends Oric 1 + rack. Alimentations 4- interfaces
péritel et Secam 4- 4 manuels 4 environ 40 jeux : Le Diam. De
l'Ile Maudite, etc. Le tout 1200 F. Jean-Christophe BOUC, 6,
imp. Du Verger, Fontenay-te-Vicomta, 91540 Mennecy.
TéL : 64.57.0Z78. PHILIPS VG 5000 Vends VG 5000 TBE 4- int. Manettes +¦ 1 K7 jeu « Moto Infernale » 4- 1 livre 20 jeux » + câble et manuel 890 F ou échange contre MSX Canon ou 8020 Phil. Stéphane VAILLANT, 18, rue Rossignano-Marittimo, 94500 Champigny-sur-Mame. TéL: 47.06.7734. SPECTRUM Vends Spectrum, péritel, interface manettes, 3 manettes, magnéto, livres, 90 jeux Irambo. Winter Games, Exploding fist, etc.). Le tout 1600 F. Christophe CHELSTOWSKI, avenue du GénéraWe-Gaulle, 66320 Vinca. Tél.:
68. 05.88.44. Vends jeux pour Spectrum 48 K : Psytron 80 F, Ghost
70 F, L'Ile Maudite 90 F, Fist 3) F, Project 30 F, Ches. 100
F, Vox 40 F, Rocco 50 F...). Jean-Christophe CARRE, 60, rue
Maurica-Garet, 80080 Amiens. TéL: 2Z43.46.77. Vends Spectrum
48 K (16 K + extension 32 K) + interface péritel 4
interface 2 + 1 cartouche 4 1 manette 4 5 livres 4- nombreux
programmes. Le tout 2500 F. Jean- Luc MARTI NEZ, 42, rue
Luob-Blanc, 21100 Dqon. TéL :
80. 73.60.76. VendsZX Spectrum (bon état) r TV N. B. -r adapt.
VHF + int. Joy. 4 joy. 4 nomb. Jeux (Knight Lore. Beach
Head...) 4 nomb. Livres. L'ensemble 3000 F. Georges
DEANDRADE, 8, allée d’Anjou, 93130 Noisy-leSec. TéL :
48. 70.07.05. Vends Spectrum 48 K Pal 4 25 jeux 4 2 livres 4
magnéto spécial ordinateur. Prix 1700 F. Stéphane BECU,
33bis,avenue du Floricamp, 59600 Maubeuge. TéL:
27. 673Z16. Vends pour Spectrum l'ensemble ZX Microdrive 4 inter
face 1 4 10 K7 de jeux au choix parmi les plus grands titres,
au prix fou de 1 400 F. JearvFrançocs l£ DOUARIN, 7, rue
Claude-Chahu, 75116 Paris. Tél.: 42.883837. Vends Spectrum 4
20 logiciels originaux, int. Joy. Prog., magnéto, joystick.
Spectrum sous garanti. Le tout 15C0 F. Jean-Etienne LE
LIEVRE, 34, av. De la Libération, 80430 Beaucamps-le-Vieux.
TéL : 2190.50.58 (le week-end).
Vends Spectrum 48 K 4 une dizaine de logiciels (Psytron, Airwole, Match Day, Raid, Blue Max, etc.) pour 1000 F. Eric DE WILDE, 95, av. De Mont-àCamp, 59160 Lomme.
Tél.: 20.09.08.55. Vends ZX Spectrum 48 Ko * péritel -r 150 jeux (Alien 8, Knight Lore. Winter Game...) I nombreuses revues. Prix à débattre. JeanTrançots KLOPSTEIN, 37, nie de la République, Les Hauts-de-Condat, 87110 Condat Solignac.
TéL: 55.31.1634. Vends Spectrum 48 K, bon état 4 péritel + 21 jeux K7 (Psytron, The Lords of Midnightl I interface manette 4 joystick 4 2 manuels. Prix 1 KO F. Cyriëe GRAND, 2, VŒa Chaptal, 92300 Levallois-Perret Tél. : 4737.70.03. Vends ZX Spectrum 4 48 K, état neuf avec intorf. Péritel Secam 4 interf. Manettes 4 3 livres 4 nombreux jeux, le tout très peu servi, 1700 F. Yannick MICHAUX, 59, rue Louis-Lumière, 75020 Paris. Tél.: (1)43.61.42.46 (poste 685).
Vends ZX 81 (6 85) 4 clavier ABS 4 16 Ko 4 alimentation 4 câbles + magnéto - 6 K7 4 manuel 4 revues, jamais servi, TBE, 990 FI Valeur neuf 1580 F. Jérôme DESVAUX, 78, ruo Gay-Lussac, 59130 Lambersart. Tél.:
20. 09.90.55. Vends ZX 81 Sinclair (sans exlention), état neuf.
Prix à débattre. Tristan LE SLOUEZEl, 70, quai de l’Odot,
29000 Quimper.
Vends cause double emploi ZX 81 clavier QWE, mémoire 64 K 4 alim. 4 prises télé et magnéto - 5 K7jeux - livres 1000 F. Christophe MOULIN, 8, rue Descartes, 91000 Courcouronnes. Tél.: 60.77.50.60. Vends ZX 81 4 clavier ABS - manuel 4 ram. 16 K -¦ magnéto 4 3 K7 (Rigel, Argolath, Patrouille de l'Espace).
Le tout 600 F (eh oui!!. Franck TEINTURIER, Pouzelas Montglvrax, 36400 La Châtre. Tél.: 54.4837.00. Vends ZX 81 + clavier ABS 4 mnuei + 2 K7 + alim. + câbles 500 F. Wffly FRANCHET, 330, av. Du CamfMie-Ple, 14990 Bemiôres-sur-Mer. TéL: 31.98.67.66. Vends ZX 81 4 extension 16 K + 2 livres r magnéto K7, très bon état, le tout 800 F. Luc FILLADEAU, 256, rue de l'Océan, 85000 Montargis. TéL: 5134.13.69. THOMSON Vends MO 5 lecteur enregistreur. 2 K7, livre programmes, 2 livres informatique. Bonne affaire, état neul. Pii* à débattre 3 200 F. Frédéric GABORŒAU, 8, tue des Ajonvs, 44400 Rexè. Tél. :
40.75.32.45 (après 18 hl.
Vends MO 5 achat le 20 12 85 a- manuel a magnéto K7 t interface jeu + 1 joystick + Mandragore. Pictor.
Numéro 10, vendu 3400 F. Vends divers togicWs 100 F. Frédéric ANSOLA, 1, allée ClaudeDebussy, 94460 Valeton.
Tél.: 43.8252.83. Vends MO 5 cray. Opt., lect. K7. Pictor, Mandtagor. Vends aussi pour TO 7 18 jeux sur K7, 8 K7 pour App. Basic 2 cartouches 680 F. Lionel VIAHT, Chemin du Stade Com- petrix, 51000 Chalons-sur-Mame. TéL: 28.6451.41 (posta 275), Vends TO 770 a- lect. Disq. A- cart. Basic * 2 manettes jeux I 10 disq. + livres * gest. Fich. - Airbus a 3 log.
De jeux (I an et demil. Valeur neuf 9430 F, vendu 7000 F. Jérôme BERTRAND, 8, rue du Routissant, 17780 Sou- bise (près de RocheforO. Tél: 46,99.1554. Vends TO 7 + exl. 16 Ko a lect. K7 a eliminator a Puisai 2. Tout année 86, pour la somme de 2250 F. Banlieue Paris. Merci. Alban TORSET, 3. Sente Roger rue de Montfort-Nlarcq, 78770 Thoiry. Tél. : 34.875755 (la soir).
Vends 14 logidSs TO 7 4 000 F lAirbuss, Basic. Pictor, Trap et éducatifs) et en prime TO 7 a ext. Mémoire a ext. Musique, jeux joysticks a lect. K7. Patrick SANDOUU,141 bis, quai de Vt*ny, 75010 Paris. TéL: 424952.11 (réponde!»).
Vends TO 7 - Basic a Logicode a Atonium a livre, le tout pour 11CO F. Pascal SCHIERA, 54, ruB des Frénets, 91700 SteJjenevIèvBries-Bots. Tél.: 60.15.61.69. Vends TO 7 70 a lecteur de K7 a cartouche Base a 4 K7 Basic a 1 jeu a 1 manette a cartouche Color, Paint (achat 12-851, le tout 3000 F. Laurent LETENAFF, Penhouedo- Hehonstoir, 22600 Loudeac. TéL: 96,25.0274. Tl 99 4 A Vends pour Tl 99 4 A contrôleur et unité de disq. En excel lent état. Donne en plus nombreux logiciels américains en assembleur (jeux, util.l. Philippe PAIR, 6, av. Saint- Sébastien, 54600 ViHersLes Nancy, TéL: 83.40.07.46.
Stop affaire ! Vends Tl 99 4 A a périiel a Basic étendu a ptogrammes. Le tout en très bon état 10CO F. Nicolas BLEYON. B.P.39, 74230 Thones. Tél.: 50.0208.16. Vends Tl 99 4 A a extension 32 Ko a 3 livres, le tout 1200 F, pour Philips C 52 cartouches 3, 4, 8, 10, 16. 27, 28, 31, 38, 40. Le tout 600 F. Gilles LA VERONE, 14, vile Eugène, 82700 Colombes. Tél: 4751.6454. VECTREX Stop ! Affaire. Vends Vectrex a 10 K7 a jeu incorporé * 2 boîtiers, le tout en bon état, valeur 3200 F. vendu 1003 F. Fabrice RENARD, 64, me Velpeau, 92160 Anthony. Tél : 425751.42 Vends Vecuex état neuf 400 F, 14 K7100 F
pièce, deuxième joystick 100 F, le lout 15C0 F. Frédéric MELCHIOR, 23, rue Schuman, 57110 lllanget. Tél : 8256.2252 laprès 19 hl.
Vends Vectrex TBE a 7 K7 Igosmicchasm, Scramble, For* tetess of Nareoo...l a le sac Vectrex a le stylo opüque avec la K7 An Master, le toul 1200 F. Frédéric BOIS, 3, rue du Caphaine-Ferber, 75020 Paris. Tél. : 43.61.0253. VIDEOPAC Vends ordinateur Vidcopac Jet 25 + 12 K7 de jeux avec manettes adaptateur TV et transformateur pour un prix à débattre de 1500 F. Christophe GILLY, Plan de Georges, route de Marseille, 83860 Nans-los-Pins. TéL : 94.7857.15. Fou ! Vends console Videopac G 7200 (écran I + 7 K7 : Mur Magique, Musicien, Las Vegas, Guerre de l’Espace, Ski, Cauchemar..., * prise péritel
600 F ! Romuald DORE, Le Grand Clos, rue du Port, 78270 Bonrrëre*sur-Seir e. TéL :
30. 93.14.18. Vends console Videopac G 7400 + 6 cart. +
adaptateur péritel -r extention ordinateur Basic C 7420 +
lecteur K7.
Le tout 1 800 F. Stéphane POZZO, Les Hautes-Noues, 94350 ViDiers-sur-Mame. TéL: 43.04.4Z13. DIVERS Affaire ! Vends Lynx 96 Ko + moniteur vert + logiciels -f livre -î- œil de Lynx (4). Le tout 2700 F à débattre. PHILIPPE. Tél.: (1)4759.7352. Vends Dragon 32 avec lect. K7 et disq. -i- K7 et disq. + doc. + I manette de jeu, valeur 8000 F, vendu le tout à 4500 F. Urgent. Merci. Stéphane LEVY, 14,allée des Damades, appt 65, 92000 Nanterre. TéL: 47.21.2759. Vends PB 100 casio r imprimante + magnéto comme neuf, factures FNAC, 1500 F. Claude SOIZEAU, 42, rue René-Morin, 92160 Antony. Tél.:
46.66.1257. Vends moniteur couleur Eurêka MC 14 neuf (même pas déballé). Prix 2400 F. Patrick VILLENEUVE. Tél.:
69. 48.49.07. Vends SP 48 K péritel + manuel + cordons +
transformateur + divers K7 dont A view to a kill, un album
5 jeux.
Le tout en TBE, très peu servi. Stéphane PI VET, 18, rue des Roselets, 01290 Pont-de-Veyle. Tél.: 8551.8751. Vends ordin. D'échec Chess Challenger 8, sensitif, dans malette cuir, prix 600F. Vends Tl 57 + 2 livres + prgms, 119 F 129 F 99 F 99 F 119 F 89 F 139 F 105 F 89 F 119 F Contamination _ Combat lynx_ Cours de basic Computers hits 10.
Cyruschess_ Crafton_ Cauldron _ 3D Fight - 2 D Grand Prix .
D Th Super hits .
Eden blues _ Exploding first Fighter pilot _ Foot 125 F 129 F 190 F 135 F 145 F 190 F 189 F 135 F 145 F 195 F 229 F 315 F 89 F 125 F 95 F 125 F 1Z5 F 105 F 139 F 170F 225 F 155 F 120 F 199 F 195 F 235 F 85 F 195-F 295 F 145 F 175 F COMMODORE 64 Arcade hall of famé_ Back fo the future Beach head 11_ Commando - Critical mass_ Desert fox_ Eidolon_ Elite_ Fast load (cari.)_ Goonies_ Hardball - Karatéka Disk 145 F 145 F 125 F 139 F 139 F K 7 99 F 99 F 95 F 99 F 89 F 89 F 99 F 139 F 209 F 99 F 95 F 99 F 95 F 139 F 90 F 129 F 95 F 99 F 153 F 95 F 95 F 119 F 105 F 99 F 89 F 119 F 95 F 145 F 99 F 89 F
89 F 109 F 99 F La geste d'Artillac Hypersports Hiohway encounter Infernal runner - Jumpjet__ Mission Delta - Microscrabble Mystère de Ki ke kan koi Macadam bumper_ Mandragore_ Match day__ Meurtre sur laiianîique Pouvoir- Raid_ Rallye 2_ Rocky horror show- Saboteur _ Skyfox 145 F 145 F Kung fu masters - Infernal runner - Law of the west_ Opération cyburg - Psy 5 - Pitstop 2 - Revs- Summer games II - Scaleclric_ Scarabaeus _ Skyfox 145 F 195 F 125 F 95 F 120 F 99 F 95 F 99 F 95 F 95 F 99 F 89 F 115F 89 F 105 F 89 F 89 F 135 F 96 F 89 F 99 F 112F 105 F 95 F 99 F 105F 99 F 90 F 149 F 175 F 149
F 149 F 139 F 139 F 135 F 145 F 149 F 149 F 139 F 139 F K 7 103 F 199 F 99 F 89 F 125 F 125 F 129 F 99 F 99 F 119 F 125 F 129 F 129 F 99 F 195 F 145 F 169 F 129 F 185 F 399 F 135 F 145 F 139 F 149 F 125 F 145 F 142F Sorcery + _ Sorcery_ Spy vs spy_ Spittire__ TLL Alien 8_ Anglais 1 _ Boulderdash_ 3D Knock oui_ Décathlon_ Ghostbusters_ Illusions - Jumpjet _ Knight lore - Le dernier métro _ Master of the lamps Pyroman _ Pitfall IL _ Sorcery.
They sold a million__ Time tunnel_ Theatre europe- Uridium - Vega__- Winter games - Yiearkungfu - Zoïds _ Théâtre europe Textomat _ Tau cetL They sold a million Vendredi 13_ Who dares wins _ Warrior +_ Winter sports-- Yie ar kung lu _ Zorro ATARI Boulderdash Bruce lee - Colossus chess _ Fighter pilot Goonies_ Jumpjet - Pôle position_ Road race- Spy vs spy 2 Summer games.
Super Zaxxon .
Theatre europe Zorro _ Mr. Robol_ Disk 135 F 125 F 125 F K 7 135 F 89 F 89 F 99 F 99 F 105 F 99 F 95 F 103 F 95 F 115F They sold a million ll_ Bombjack _ Back to the future_ Ping pong _ Ping pong (cart) They sold a million II Spindizzy- NOMAD _ Way ot the tiger _ Stnke torce harrier _ Franckiegoeslo holly.
Ping pong - pour Amstrad 8256 Dbase 2__ Pocket_ Stock _ ORIC ATMOS K 7 99 F 255 F 119 F 145 F 110 F 86 F 129 F 149 F 135 F 89 F 205 F 129F 139F View to a Lorigraph AMSTRAD 139 F 139 F K 7 175 F 99 F Disk 189 F 195 F 179 F Formula One_ Macadam bumper.
Millionnaire__ Mission delta_ Saga- Tyrann 5e axe _ Alien 8 _ Attentat.
790 F 890 F 990 F 119 F 105 F 99 F 149 F Badmax _ Boulderdash Bruce lee _ Big ben.
145 F Triathlon Xénon 3 Anglais assimii. _ 199 F 145 F 149 F 99 F 95 F Balle de match Commando _ Notice des jeux en Français dsi à retourner à : 187, rue du Temple - 75003 PARIS 48 04 71 88 48 04 7189 (Libeller en lettres majuscules) TITKIS Ü m mi Frais de port + 20 F TOTAL Chèque ? Mandat-poste ? Contre-remboursement + 20 FU (Livraison sous 48 heures des produits en stock) NOM : _ Adresse Tél.
MATÉRIEL : Mode de règlement :
p. n prix 200 F. Jean-Luc LEONDUFOUR, 2, allée des Tanneurs,
44000 Nanles. TH.: 40.35.62.88. Vends Sega Yeno Sc 3000 * 8
cartouches t 2 manettes, 1 500 F â débattre. TBE. Olivier
WATERLOT, 2, rue Breton, 62950 Nayelles-Godauh. Tél.:
21.75.76J9. Vends Yeno SC 3000, 32 K, clavier pro, magnéto,
joy.
5 cari., 6 K7, etc., valeur i de60CO F, TBE, vendu3000 F. Echange contre CBM péri., MSX + magnéto, Amstrad.
Franck GIROD, 220, rue de l'Epinguy, 74300 Cluses.
Vends Alice 90 + lect. K7 + nombreux logiciels t livres Basic. Assembleur, etc.) + coffret, valeur 3 EO) F, vendu 151X1 F Pierre GASTON, rue Maurice-Ravel, 09200 Saint- Girons. TéL: 61.66.20.40. Urgent. Vends Aquarius dav. T adapt. Manettes + manettes l ext. Basic -t lect. K7 4- jeux. Très bien pour débuter. Le tout- attention 11000 F ! Alexandre DELEMOTTE, 1?. Avenue de la Gae, 78610 Le Perrayerr-YveEnes. Tél. :
34. 84.68.41. Vends Laser 200 4 prise antenne universelle - 64 Ko
+ lecteur de K7 I joysticks 4 5 logiciels (cours Basic, jeux,
etc.i, val. 4500 F, cédé 2000 F Ipeu servi). Olivier ONDARS,
101,rue Lecourbe, 75015 Paria. Tél.:
45. 67.71J4. Affaire ! Vends Acom Electron - 5 K7 - modulateur
N. B, 4 manuel 4 câbles 2 500 F à débattre. Alexandre GEL*
BERT, 23, bd d'Argenson, 92200 Neuilly-sur-Seine. Tél :
46J494.81. ACHATS ATARI Recherche tablette tactile Atari 800
XL (faire offre). Vends jeux SX) XL: Bruce Lee, Solo Right, F
15, Caverne of Kafka (originaux). Merci Romuald PAGNIEZ, Lots
du Monts, 73240 Saint-Genix Guiers. Tél. : 76.31.70.85.
Achète matériel Atari en bon état, urgent. Drive 1050, lec
teur K71010, imprimante 1029 et 1027. Cherche également un
modem performant. Hervé LEJEUNE, Pavillon de la Patinoire,
88000 EpinaL Tél.: 29.34.15.50. Atari stop! Achète 810 Cheapê
4- Archivcrs 4- notice.
Recherche Winter games, Sumer games II et échange jeux sur Atari sur disq. NICOLAS. TéL: 43.55.53.17. Atari stop ! Recherche contact pour mon 520 ST. Vends disquettes et cartouches (Pac-Man, etc.) pour XL et XE.
Jérôme PEYRON, 14,rue Du Clos, 75020 Paris. Tél.: 43,71.27.11. Achète 520 STF et liquide Soft pour 800 XL à prix sacrifié : Free + Silenî Service + Trilogyof Apshai et quelques autres. Stéphane CAMAIL, 3, rue du Pont Colbert, esc. 1, 78000 Versailles. TéL: 39.51.04.31. Achète Drive 1050 pour mon 800 XL 4- vends ou échange K7 jeux : Spy vs Spy II, Zorro, Greaî US Road Race, etc. Urgent pour Iq Drive, env. 803 F. Philippe GAUTIER, 6, me Renault, 94160 Saim-Mandé. Tél.: 48.08.19.15. COMMODORE Achète pour CBM 64 crayon optique 4 imprimantes MPS, bon état et échange programmes disque. Gilles
MAZZU- COTELLI, Am Wildacker 6,7107 Neckars Ulm, R.F.Æ. Achète C 64 + 154 + éventuellement moniteur couleur et manettes de jeux, le tout en TBE et à moitié prix. Jean- Charles DEBERRE, 19, rue du Faubourg le-Béthune, 59000 Lille. Tél.: 20.50.93.84. DIVERS Achète cartouches jeux CBS Ccieco. Cherche module turbo et super controllers. Thierry DELBARRE, 97, me Pierre- Brossolette, 95200 Sarcelles. TéL: 34.19.08.54. Stop, affaire ! Vends Oric Atmos état parfait acheté en août 85 + nombreux jeux + câbles. Le tout pour 750 F. Brice HAEFELE, 1,me des Cerisiers, 68950 Reiningue. Tél.:
89. 81.81.27. Achète pour Philips VG 5000 K7 jeux f de 100 F),
livre jeux, ext. Mémoire 16 K. Christophe BABLER, 58, Lot le
Village-Aussonne, 31700 Blagnac. TéL: 61.85.15.96. Achète
boîtier de commande pour Vectrex, bon prix. Eric
VANDERCOILDEN, 17, me EdouardCharton, 78000 Ver sailles. TéL
: 39.53.35.04. Achète interface manettes ZX 2 pour Spectrum
en bon état pour un prix de 200 F. Ptorre-Yves PIELS, 13,
allée Charies- Baudelaite, 78510 Triel-sur-Seine. Tél.:
39.74.01.09. ECHANGES ATARI Echange pour Atari 800 XL-130 XE
logiciels en K7-disq Ikaratéka, Kennedy, Sùent Service,
Free, Colonial Conquest. Spy us Spy 2, etc). Stéphane DIRAND,
57, avenue de la Vallée du Brechin, 70300 Froideconche.
Tél. : 84.40.04.89. Atari XL, XE, cherche logiciels pour
échanges K7, disq. Peut servir de centre de relais. Aventure,
arcade, utilitaires disponibles. Olivier GROFF, 1, me du
Tilleul, 68500 Jungholtz-Guebwiller. TéL : 89.76.44.90. Atari
800 XL, échange jeux disq, K7 (Colonial Conquest, Süent Serv,
Kenn Appr) donne 60 jeux contre imprimante
1027. Stéphane DIRAND, 57, avenue de la Valée du Brechin, 70300
Froideconche. Tél.: 84.40.04.89. Echango Zaxxon 4 Bruce Lee
sur K7 contre Jump Jet en disq (avec notice! Pour Atari.
Sébastien ZETER, 45, me Saint-lgnace, 67100 Strasbourg.
Tél.: 88.79.28.36. COMMODORE Commodore 128 compatible C 64,
échange nouveautés et autres jeux sur disquettes. Cédric
ROUCHER, Lôt : La Tour de Montieant, 38200
Jartfrvsur-Vienne. TéL: 74.85.31.12 (après 17 h 30).
C 64, vends ou échange nombreux jeux sur K7 ou disquei tes. Damien STEICHEN, 43, rue MichoUabry, 54800 Jamy. Tél.: 82.33.03.50. Commodore 128, échange programmes divers ; Rechercho programmes spécifiques C 128 ou CP M. Patrick LOUT SIN, 7, place des Fondeurs, 28CC0 Chartres. Tél.:
37. 36.70.38. (après 18 h) Echange nombreux jeux sur K7 pour C 64
Ispy vs Spy, Sor- cery, Winter Games, Commando). Fabien
LECLERCQ, 2, impasse des Muguets, 57880 Hanvsous-Varsberg.
Tél :
87. 8Z51.91. Commodore 128, cherche contact pour échanges divers.
Sylvain HAJEK, 8, me de l’Eglise, 88250 La Bresse. TéL :
29. 2S.44.61. (après 18 h) Echange logiciels en K7 seulement sur
CBM 64 (Pitstop I et II. Hobbit, Ghostbusters.J. Nicolas
MEYNET, les Hes- pérides des rue du Capitaine Blazy, bât. C
2,83600 Fré- jus. Tél.: S4.53.81.59. DIVERS Echange ou vends
logiciels pour ZX Spectrum à bas prix (Saboteur, Critical,
Robin, Night Shade, Fairlight, Impossible mission, etc...).
Rudi BARON, 14, rue Saint-Jean, 32310 Valence-sur-Base. TéL:
6Z28.50.11. Echange jeux Spectrum (Night Shade, Tapper, The
Way, Sorcery, Battlczone, Robin of Sheiwood). Cherche Jet Set
Willy 2 Grégory PARMENTIER, 174, me ChaHes-te-Bon.
59650 Villeneuve-d'Asq. Tél.: 20.47.26.16. Echange programmes contre Eurêka ou tout autre très bon jeu d’aventure graphique : Dallas (disquette uniquement) réponse assurée. Jacques DESMAZIÈRES. Tél.:
85. 82.01.89. Echange toute K7 pour M.S.X. ot cartouche contre
cartouche ou 2 bonnes cartouches contre un magnétophone.
Elie ORCEL, Vacher Beaulieu Abzac, 33230 Coutras. TéL :
57. 69.70.00. CLUBS Frères Atariens, attention ! Le grand Atari
vient d’envoyer sur terre son émissaire! Alors priez,
repentez-vous et... abonnez-vous! CLUB ATARI INTERNATIONAL,
16, chemin des Fougères, 1053 Cugy, Suisse.
Possesseur Oric Atmos cherche contact avec club ou particulier région Poissy ou Cergy-Pontoise. Patrick LAPIE, 31, me du Gl-Lederc, 78570 Chante toupies-Vignes. TéL :
39. 74.81.59. Compatible I.B.M. P.C. cherche contacts
particuliers ou club sur 75 ou 95. Possède logiciels
Shareware Idom- Public). Philippe LECONTE, 7, place aux
Dames, 95000 Cergy. Tél. : 30.73.98.14. TOURNOIS Organise
tournoi sur CBM 64 pour toute la France, cotisation : 25 F.
Pour plus de renseignements, écrivez. Olivier FLORIMOND,
Tournoi 64,8, me Béranger, 54200 Toul.
Tél.: 83.43.44.07. F r c £ ) 1 t f- r our toute insertion, écrivez dans les cases ci-dessous en ca actère d'imprimerie le texte de votre annonce (une lettre par ase. Une case pour chaque espacement, avec un maximum dè lignes). Les petites annonces ne peuvent être domiciliées au ournal : vous devez donc inscrire votre nom, votre adresse ou outes autres coordonnées permettant de vous contacter direc ement Nous sommes dans l'obligation de vous demander une articipation forfaitaire aux frais de 65 F pour toutes les catégo es de petites annonces Vous joindrez donc pour toute an nonce un règlement
par chèque bancaire à 1 ordre de Tilt ou chèque posta! (CCP Paris 18900 19Z).
L'insertion d'une petite annonce est gratuite pour les abonnés, à condition qu'ils joignent à leur envoi 1 étiquette d'expédition de leur dernier numéro ou une demande d'abonnement à TILT Nous vous rappelons enfin que les annonces sont réservées aux particuliers et ne peuvent être utilisées à des fins profes sionnelles ou commerciales 1 1 i 1 1 1 1 1 à retourner accompagné de votre règlement avant le 15 du mois Ne rien i precedent la parution a nu z rue ues iianuns». uwj r au» nscrire dans ces cases . , _ .
RUBRIQUE rumciE’ i i i i i il i l i l l 1 1 II 1 1 1 1 1 1 1 1 1 M 1 1 1 1 1 1 1 J ACHATS 1 1 II 1 II II 1 1 1 1 1 1 1 1 II 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 i 1 l_U 1 1 1 1 1 1 1 1 1 II 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 II 1 1 1 1 1 1 1 11 1 1J VENTES 1 1 1 1 1 1 1 II II 1 1 M 1 1 M 1 II 1 1 1 II 1 1 1 II 1 II i i i i i i i 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 ECHANGES N(1M • 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 II 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 PRÉNOM • ! 1 M ! !
M 1 1 1 1 1 1 M 1 1 1 1 1 1 II 1 II 1 II CLUBS AflRFSSF • 1 1 1 1 1 1 Il II 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 II 1 1 1 1 1 1 1 II 1 1 1 1 II | | | | | 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 II 1 1 1 1 1 TOURNOIS III 111_I_I-J-1-1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 II 1 1 TÉL. : 1 1 1 1 LU LU LU
- -- Courez chez PLACE D’ITALIE R U N INFORMATIQUE 62, rue Gérard
- 75013 PARIS Tél. : (1) 45.81.51.44 ouvert du lundi au samedi
de 9 h à 19 h l’authentique spécialiste de COMMODORE d’AMSTRAD
et d’ATARI ST 011 pour votre AMSTRAD Tous les jeux du [sjj Déjà
des programmes sérieux !
Des prix fantastiques sur 128,1571, moniteurs 40 80 colonnes !
[Â] Consultez-nous.
ül E COMPTANT CREDIT CETELEM CPC 464 Moniteur monochrome 2690 F 284 F par mois 9 mensualités Apport comptant 390 F TEG 22,90% Coût total du crédit avec assurance 256 F CPC 46ÿ Moniteur couleur 3990 F
342. 60 F par mois 12 mensualités Apport comptant 390 F TEG 22,90
% Coût total du crédit avec assurance 511,20 F CPC 6128
Moniteur monochrome 4490F
390. 10 F par mois 12 mensualités Apport comptant 390 F TEG
22. 90% Coût total du crédit avec assurance
581. 20 F CPC 6128 Moniteur couleur 5990 F 504 F par mois 12
mensualités Apport comptant 690 F TEG 22,75% Coût total du
crédit avec assurance 748 F COLOSSUS CHESS 4.0 C115F-D155F
ROCKY HORROR SHOW......C125 F - D 170 F FRANK BRUNO'S BOXING
.... C 99 F - D 195 F INTERDICTOR PILOT C 195 F - D 250 F
AIRWOLF C 125 F SOUTHERN
BELLE .C 115 F Des jeux UTTLE COMPUTER PEOPLE .
. C 125 F - COMMANDO ... LORD OF THE RING
... YIE AR KUNG FU C115F- ZORRO SABRE WULF .
UNDERWURLDE .. KUNG FU MASTER ..C140F
SPITFIRE 40 ...... WINTER GAMES ...C
95 F THE WAY OF THE EXPLODING F1ST
ROCICN'WRESTLE ...... C 110 F D 170 F D 160 F D 180 F
D160 F C 89 F C110 F D160 F mrolfôl pou? Vôtre COMMODORE 128
DATEX GRAPHIC MOUSE D 185 F Une souris pour le 64 (souris +
disquette + cas* C 105 F sotte) ..
. 995 F C 190 F POWER CARTRIDGE C 120 F la cartouche qui
"DYNAMITE" votre 64.. . 495 F C 130 F GAME KILLER La
cartouche qui supprime les col- D 175 F lisions de sprites!
. 195 F C 140 F VOICE MASTER . C 860
F - D 860 F C 140 F----- D 175 F HOUSSE MPS 801 ou 803 70 F
C 135 F HOUSSE CLAVIER 64 . 40 F D 175 F HOUSSE
DATASETTE C2N ....35 F D155 F HOUSSE 1541 70 F C105 F
HOUSSE IMPRIMANTE RITEMANC+ 70 F VOUS VOULEZ ETRE PLUS
PERFORMANT!!!
Joysticks compétition pr 128 - 64 - VIC 20 - ATARI 195 F AMSTRAD 464 - 664 - 6128 +1541 + MPS 803. Téléphonez !
SUPERBOWL ...C 95 F PING PONG .. C 95 F Des remises surprises sur les jeux +1541.
SUPER PROMOS Des jeux BOULDER DASH . TORNADO LOW LEVEL C110F- SPITFIRE 40 .C 99 F ¦ HIGHWAY ENCOUNTER C115F- SLAPSHOT C 99 F TAU CETI .... SWEEVO’S WORLD 3D GRAND PRIX ......C120F- STRIKE FORCE HARRIER CONTRAPTION .. BATTLE OF THE PLANET.
STAIRWAY TO HELL..... WAY TO THE TIGER TANK COMMANDER..... COMMANDO AZIMUTH ...: .... Cl30F IMPRIMANTE DMP 2000.100 eps, traction et fric_ lion câble inclus ......2290 F HOUSSES
• 464 couleur (2 housses) 140F
• 464 monochrome (2 housses)...... 140 F
• 6128 couleur (2 housses) ...... 145 F
• 6128 monochrome (2 housses)......145 F . DlSdUE DD1 (1
housse) . 45 F
• IMPRIMANTE DMPIouDMP20O0 (1 housse) 80 F ÉDITÉ PAR RUN TAROTS
Le vrai ]eu de larols sur votre AMSTRAD. Jeu selon les règles
de la Fédération Française de Tarots.
C 140 F D 210 F Haute technologie!
Haute simplicité !
Déjà des logiciels sérieux et des jeux pour votre STF!
1040 STF PRIX 9.990 F 16 32 bits, microprocesseur 68000 de Motorola.
Clavier Azerty. 1 Mo de MEV.
1 lecteur de disquette de 1 Mo double face (non formaté). 720 Ko formaté 1 moniteur HR (640 x 400). 1 souris.
Livré avec TOS(*) GEM(~) et les langages BASIC et LOGO jeux BRATACAS ... D 399 F DELTA PATROL ..D 245 F FLIPSIDE .... 0 280 F HEX . 0 550 F KING OUEST II 0 450 F LANDS OF HAVOC ... D 280 F MOM AND ME .. 0 385 F MONKEY BUSINESS ..... D 245 F 520 STF prix 5.990 F Clavier Azerty • 512 Ko de MEV.
Cordon pèritel RVB. 1 souris.
Lecteur de disquette 500 Ko (non formaté), 360 Ko formaté.
Livré avec TOSC) GEM(**) et les langages BASIC et LOGO (*) marque déposée d’ATARI (*¦) marque déposôo de DIGITAL RESEARCH MUDPIES 0 280 F MURRAY AND ME 0 385 F SUNDOG .... 0 450 F TIME BANDIT ..D305F ULTIMA II ... 0 549 F WINNIE THE POOH ._ ......D 229 F MISSION MOUSE H R.G .... 0 205 F AMAZON ... 0 469 F FAHRENHEIT 541 .. 0 469 F PERRY MASON .... D 469 F HABA Un ensemble de programmes qui transforment votrre ST en un travailleur PRO inlatiguable et performant l HABAWRITER TRAITEMENT DE
TEXTE PERFORMANT en français, permet l'atlichage et la sortie imprimante des ë. ë. ç. Etc. HABAWRITER ost le seul traitement de texte à l’heure actuelle à proposer autant d'options à l’utilisateur. Il est possible d'afficher jusqu’à six fenêtres à la fols I Et en plus II est facile à utiliser . 850 F HABADEX Gestionnaire de fichiers simple et performant. Pour ceux qui ne veulent pas d’une base de données .979 F HABAMERGE Le lien entre les programmes HABA.
Il permet d'imprimer avec HABAWRITER les sorties de vos fichiers 455 F HABAVIEW La base de donnéesdu système HABA.
Base de données "1010111x0”. Facile d'utilisation, el très puissante à la fois, elle permet les tris multicri- tères. C’est un produit qui autorise une prise en main facile par l’utilisateur même néophite. 850 F VOTRE COMMANDE CHEZ VOUS SOUS 48 H* | Demandez notre carte de fidélité IsMlTI EXPRESS
1. Vous possédez une carte de crédit TÉLÉPHONEZ-NÔUS et COMMANDEZ
Votre commande partira le jour même.
2. Vous préférez payer par chèque ? Par CCP ? Par Mandat D Nos
expéditions serontfaites .
TÉLÉPHONEZ-NOUS pour réserver votre choix. Votre commande par- logiciel par poste URL. TNi tira le jour de !a réception de votre courrier. Matenel par SERNAM EXPRESS.
3. Vous préférez régler votre commande à votre facteur? Ajoutez
30F *Si disponible en stock. Sl V0US de frais de
contre-remboursement au montant de votre envoi. Choisissez 2
nous vous réserverons votre commande.
BON DE COMMANDE à découper et à renvoyer à logiciel ... ?
SES
M. . Prénom .... Adresse ... Expire à
tin Date de commande : Signature obligatoire : Sïï?-.
"“é| s-S:,1 DEMANDEZ VOTRE CARTE DE FIDELITE ? Je désire recevoir votre documentation matériel ci-dessus, ? Ou votre super catalogue 'COMMODORE" .... 12F ? Ou votre supert catalogue 'AMSTRAD" ..12 F Remboursement à la 1 commande.
Tous les prix comprennent la TVA.
CRÉDIT CÉTÉLEM Je choisis la proposition @-@-|g-p-l|l-lF|-|Gl Mettre une croix indiquant l'option choisie. Veuillez me faire parvenir une offre préalable de CRÉDIT CETELEM.
Je joins les pièces demandées pour son établissement et mon versement comptant _sera de ...... par ? Chèque Je note que ie matériel sera expédié par SERNAM EXPRESS ? CCP et accepte une participation aux frais de 160 F en supplément matériel.
Ci-joint mon règlement par chèque bancaire ? Ou CCP ? Port + Frais de port (France métropolitaine) : [Logiciels 15 F, Matériel par SERNAM 160 F Sup. Pour contre-remboursement 30 F ¦ y R 13 13 dép' VPC - 62, rue Gérard - 75013 Paris ‘ SIGNATURE : Signature des parents pou; les moins de 18 ans Je préfère régler par cane de crédit bancaire n° de carte ? Mandat-lettre Total SESAME ATARI 800XL ET 130XE Célia Désassembleur6502 Désassembler une zone de mémoire consiste à traduire en clair les ordres que reçoit le microprocesseur en langage machine.
Celia est un programme en Basic qui rivalise avec les produits présents sur le marché. Vu sa complexité, les commentaires sont nombreux.
Un exemple pour exposer les potentialités du programme: une des t&ches répétitives et primordiales du système d'exploitation est VBLANKI, située aux adresses *C0E2 à ÏC271 qui met à jour les couleurs, les sons... CELIA traduit ces 400 octets de langage machine en Assembleur é502 tout en donnant par ligne les informations suivantes: adressp du code 10 GOTO 420 20 H$ ="00”:I2-INTCDEC 16): 11=DEC-C12*16) + 1: 12=12+1 :H$ C1)=HB$ C12,12):HSC2)=HB$ CI 1,11): RETURN £= 30 TRAP 2070:IF DEC 65535 THENVRETURN 40 HA$ =”0000”:I4=INTCDEC 403B):I3-INTC CD EC-C14*4036)) 256):I2-INTC CDEC-C14*4036 + 13**256
)) 16) 50 I1=INTCCDEC-C14*4036+13*256+12*16)))+ 1 : 14=14+1:13=13+1:12=12+1:HA$ C1)”HB$ C14 ,14):HA$ C2)=HB$ C13,13) 60 HASC3)=HBSCI2,12):HA$ C4)=HBSCI1,I1):R ETURN 70 DEC=PEEKCAD):GOSUB 20:MNSC1,3)=”???”: MNSC4,11)=” ”:CD$ C1,2)=H$ :RETURN 30 CD$ C1,2)=HS:AD-AD+1:DEC=PEEKC AD):6D5U B 20 :CDÎC4,5)=H$ :MNSC5,6)=”£$ ”:MNÎC7,B) =H$ :RETURN 30 CD$ C1,2)=HS:AD=AD+1:DEC=PEEKC AD) + C PEE KCAD+1))*256:GOSUB 30:MN$ C5,6)=” $ ”:MN$ C7,10)=HA$ 100 DEC=PEEKCAD):GOSUB 20:CD$ C4,5)=Hï:DE C-PEEKCAD+1):GOSUB 20 :CD$ C 7,8)=H$ :AD=AD +1:RETURN 110 CD$ C1,2)=H$ :AD=AD+1:DEC=PEEKCAD):GOS UB 20 :MN$ C5,6) = “
$ ”:MNSC7,0)=H$ :CDSC4,5 )=H$ :RETURN 120 CD$ C1,2)=H$ :MNSC5,5)=”A”:RETURN 130 CD$ C1,2)=H$ :RETURN 140 CD$ C1,2)=H$ :AD=AD+1:DEC-PEEKCAD):GOS UB 20:MNÎC5,6)=”C$ ”:MNSC7,B)=HS:MN$ C3,1
2) =”,X)”:CDSC4,5)=H$ :RETURN 150
CD$ Cl,2)=Hæ:AD-AD+1:DEC-PEEKCAD):GOS UB
20:MN$ C5,6)=”C$ ”:MN$ C7,8)=H$ :MNSC9,1
2) = ”),Y”:COïC1,3)“” 5+” 160 CDSC4,5)=H$ :RETURN 170
CD$ C1,2)=H$ :AD-AD+1:DEC=PEEKCAD):GOS UB 20:MNSC5,6) = ”
S”:MNÏC7,8)=H$ :MNSC3,1 examiné, le ou les codes qui lui sont
neccéssaires 1,2 ou 3 octets) et le mnémonique assembleur
correspondant. Innovation par rapport aux désassembleurs
classiques, ce programme fournit également le temps mis par me
microprocesseur pour effectuer ce travail, les indicateurs
d'états modifiésdans le registre d'état, la mise au clair des
branchements tests et l'adresse destination.
0) = ”, X”:CDSC4,5)-H$ :RETURN 180 CD$ C1,2)=H$ :AD-AD+1;
DEC-PEEKCAD) + CPE EKCAD+1))*256:GOSUB 30:MNSC5,6) = ” $ ”:MN
SC7,10)-HA$ 190 CDÎC4,5)“HA$ C3,4):CDSC7,0)“HASC 1, 2) :
AD-AD+1:MN$ C11,12)=”,X” 200 IF C0A-30) OR COA-62) OR COA-34)
OR COA-126) OR COA-222) OR COA-254) THEN C 0$ C1,3) = ” 7 ”:
GOTO 220 210 C0$ C1,3)=” 4+” 220 RETURN 230
CD$ C1,2)=H$ :AD-AD+1:DEC-PEEKCAD)+CPE EKCAD+1))*256: GOSUB 30:
MNSC5, 6) = ” $ ”:I1N $ C7,10)=HA$ :CDÎC4,5)=HA$ C3,4) 240 CD$ C
7,B)«HA$ C1,2):AD-AD+1 :MN$ C11,12) m ** y” 250'C0$ C1,3)=” 4+”
260 RETURN 270 PB=DEC:CD$ C1,2)=H$ :DÉC-PEEKCAD+1): GO SUB
20:MN$ C5,6)=" $ ”:MNSC7,B)=H$ :CD$ C4,
5) =H$ 2B0 IF DEC 127 THEN DEC-DEC-256 230 DEC-DEC+AD+2:GOSUB
30:IF ERREUR-1 TH EN HAÏ-”????” 300 IF CINTC CAD+1) 256))
CINTCDEC 256)) THEN C0SC1,3) = "2 4”: GOTO 310 310
C0$ C1,3)=”2 3” 320 ABÎ-HAS:NBR-NBR+1: IF NBR NI THEN STO P :
REM DEPASSEMENT DE CAPACITE D'INDIRE CTION 330
ADBRCNBR)=DEC:P0CNBR)=AD:PÇ“C CPB-16) 16)*3+1
:PBS-TBSCPB,PB+5) 340 AD-AD+1:RETURN 350
CDSCl,2)-H$ :AD-AD+1:DEC-PEEKCAD)+CPE
EKCAD+1))*256:DA-DEC:GOSUB 30:MN$ C5,6)= ”C$ ":MN$ C7,10)=HA$ 360
CD$ C4,5)=HA$ C3,4):CD$ C7,B)=HASC1, 2) : AD-AD+1:MN$ C11,11)=”)"
370 PB$ ””Indir . ” : DEC-PEEKCDA5+PEEKCDA+15
* £56:GOSUB 30 :AB$ ”HA$ :RETURN 390
'CDSC1,5)=H$ :AD=AD+1:DEC=PEEKCAD):GOS UB £0 : NN$ (5, 6) = ” S"
: NNSC7, 8)=H$ : NN$ C9,1 15-”,Y”:RETURN 400 REN **
DESASSENBLEUR Uersion B4 ** 410 REM
**********************,,H**,,H,,*** 4£0 OPEN 6,8,0,”S:” 430
SOUND £,£,£,£:POKE 559,0:FOR A=397B1 TO 39799:READ B:POKE
A,B:NEXT A:POKE B £,0:POKE 560,81:POKE 561,155 440 POKE BB,
1£0: POKE 89,155.-SOUND £,0,0, 0:POKE 559,34 :SETCOLOR £,0,0
:SETCOLOR 1 ,0,1£:SETCOLOR 4,0,6:? CHR$ C1£5) 450 POKE
89,155:POKE 88,1£0:P0KE 755,0 460 FOR Q-10 TO 0 STEP -1 470
POSITION Q,0 : ? ” Desassembleur 650 £ CDECONBLE L.5 ” 4B0
NEXT Q 490 POSITION 0,1:? ” -DEBUT- FIN H---- Hexadécimal 500
POSITION 0,3:? ”Adr. Codes tlnemo nique CK Reg. P et Condition
adres se du saut® Nbr“ 510 POKE 755,£:POKE 89,156:POKE 8B,54
5£0 DATA 0,0,66,1£0,155,£,£,0,£,0,£,16,£
,£,£,£,2,£,2,2,2,£,2,2,2,2,2,2,E,2,2,2, £,£,£,£,65,Bl,155 530
DIN CY$ C£56),DRSC£56),N$ C10£43:DII1 C
SC13),COSC1E5:C$ =”123456789ABCD”:C0$ =” H 540 DIN
DTÎC120),T$ C1125,CDSC95,NN$ C1£), TBSC4B3,PBÎC6):NN$ =” ” 550
NI=1Û£4:T$ =”INNEDIATABSOLU PAGE 0 ACCUNUL.INHERENTCIND, X3
CIND5.Y PAGE 0, XABSOLU,XABSOLU,YRELATIF INDIRECTPAGE 0 560 DIN
HB$ (165,H$ C£),HA$ (45,HJÎC45 570 DIN
R$ C5),FR$ C4),HADDÎC4),HADFÎC45 580 DIN
HCC45,ADBRCNI),POCNI5:HCC15-4096 :HCC£D“25B:HCC3)”18:HC(4)“1
590 DIN AB$ C 4 },ASI$ C 4 5:AB$ =” ”:ASI$ “” II 600
HB$ =”01£34567B9ABCDEF” : H$ -”00” : HAÎ-” 0000” 610 CY$ C1,643 =
”7600035032£00460£50004602
4000470BB0033504££04460£5000460£4000470” 6£0 CY$ C65,128) =
”6B0003503£E034B0£500046
0£40004706B0003504£205460£5000460£40004 70” 630
CY$ C1£9,19£)-”0B003330£0£04440£50044
40£4£00400£6£03330£2204440£5004440£4£04 440” 640 CY$ C193, £56)
= ”£6003350£££04460£50004
60£4000470£6003350£££04460£5000460£4000 470” 650
DRSCl,645=”HAOOOABODABOOABODAOOOABOL
AOOOABODAOOGABOEABOGABODAOOOABOIAOOOABO” 660
DRÎCB5,1£B)=”EAOOOABODAFODAFODAOOOAF
ONAOOOAFODCOOOCBOACBODCBODCOOOCBOKCOOOC BO ” 670
DRÎC1E9,192)*=”0D00DDD0A0A0DDD0DD00DD
DOADDOODOOAAAOAAAOAAAOAAAODAOOAAAOOAAOA AAO” 680
DR$ C193,£56)=”BB00BBA0ABA0BBA0DB000B
AONBOOOBAOBCOOBCAOACDOBCAODCOOOCAOJCOOO CAO” 690 DTSCl,965=”N Z
N ZCNU ZC NU.BDIZCO ZCNU Z B=1 1=1 C-l D-l 1-1 C-0 700
DTÎC97,1£05“” D-0 1-0 U-0 II 710
NSC1,64)=”BRK50RA60000000000000RA3AS
L30000PHP50RA1ASL4000000000RA£ASL£0000” 720
NSCB5,1£85“”BPLBDRA70000000000000RA8
A5LBOOOOCLC50RAAOOOOOOOOOOOOORA9ASL9ÛOO 0” 730 N$ C129,1925 =
”JSR8ANDB00000000BIT3AND
3R0L30000PLP5AND1R0L40000BIT£AND£R0L£00 00” 740
N$ C193,£565“”BNIBAND7000000000000AND
8R8LBOOOOSEC5ANDAOOOOOOOOOOOOAND9ROL900 00” 750
NSC257,3£0)=”RTI5E0R6000000000000E0R
3LSR30000PHA5EOR1LSR40000JNP£EOR£LSR£00 00”
760. N$ (3£l,3B45=”BUCBEOR7000000000000EOR
8LSR80000CLI5EORAOOOOOOOOOOOOEOR9LSR900 00” 770
N$ C385,4483=”RTS5ADCB000000000000ADC
3ROR30000PLA5ADC1ROR40000JNPCADC£RÜR£00 00” 780
NÎC449,512)=”BUSBADC7000000000000ADC
8RORBOOOOSEI5ADCAOOOOOOOOOOOOADC9ROR900 00” 790
NSC513,5765=”0000STA600000000STY3STA
3STX30000DEY50000TXA50000STYESTA8STX800 00” 800
N$ C577,6405=”BCCBSTA700000000STYBSTA
8STXDOOOOTYA5STAATXS500000000STA9000000 610
NSC641,704)=”LDY1LDABLDX10000LDY3LDA
3LDX30000TAY5LDA1TAX50000LDY8LDA8LDXS00 00” 020
NSC705,7685=”BCSBLDA700000000LDY8LDA
8LDXD0000CLU5LDAATSX50000LDY9LDA9LDX900 00” 830
NSC7B9,8325=”CPY1CNP600000000CPY3CNP
3DEC30000INY5CNP1DEX50000CPYECNPEDEC200 00” 040
NSC833,89B)“”BNEBCNP7000000000000CNP
BDECBOOOOCLD5CNPAOOOOOOOOOOOOCNP9DEC900 00” 850
NSCB97,9605=”CPX1SBCBOOOOOOOOCPX3SBC
3INC30000INX5SBC1N0P50000CPXESBCEINCE00 00” 060
NSC961,10E45=”BEQBSBC7000000000000SB
C8INCB0000SED5SBCA000000000000SBC9INC90 °00” , « , r. o 870
TB$ “”si N=Osi N=lsi U-Osi U-lsi C Os 1 C=lsi Z=Osi Z-l” 880
POKE 752,1:GOTO 1580 B90 POSITION 1,EE: ? ”L’ INPRINANTE NE
RE POND PAS”:FOR A=1 TO EOO:NEXT A:GOTO 15 BO 900 CLOSE
3:REN Close 6 910 TRAP B90 9£0 IF S0=3 THEN OPEN
S0,8,0,”P:” 930 REM IF So=6 Then Open So,B,0,"S:" SESAME
¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦i wtgm i1 wamt 940 7 CHRÎC125) 950 ?
:? "DEPART DE QUELLE ADRESSE ”; 960 GOSUB
1270:ADD=DEC:HADD$ =HA$ :DEC=0 970 7:7” FIN A QUELLE ADRESSE
990 GOSUB 1270: ADF-DEC:HADFS-HAS:DEC-0 990 IF ADF ADD THEN
? :? :PRINT ”-----ER REUR FIN DEPART ”: GOTO 950 1000 POKE
752,1:7 £S0;"DEBUT :",ADD,”$ ” i HADDS 1010 GOSUB 2030 1020
7 j SO 1030 ? S0;" ‘FIN i”,ADF,”$ ”;HADFS,ADF- ADD+1;”
Octets” 1040 ? 30 1050 7 - 50;”Adr. Codes Mnémonique CK
Reg. P Condition” 1060 7 4S0 1070 AD-ADD 10B0 IF
PEEKC764)-2B THEN RUN 1090 IF AD ADF OR AD-65535 THEN GOTO
122 0 1100 MN$ =” ":C0$ =”
”:0A=PEEKCAD):P0S=(0A*4)+1:MN$ C1,3)=M$ CPOS,P05+2):MN$ C4,4)
= ” ” 1110 PB$ =” ”:CD$ =” ”:AB$ =” ”:DEC-AD:GOSUB 30:GOSUB
2000:7 SO;H A$ ;” :DEC-PEEKCAD):GOSUB 20 1120 UI=P0S+3 :
JJ=ASCCM$ Clü, lü) )-47 1130 ON JJ GOSUB
70,80,90,110,120,130,14
0,150,170,180,1140,1140,1140,1140,1140,
1140,1140,230,270,350,390 : GOTO 1150 1140 7 "ERREUR LIGNE
A&BQ JJ EST FAUX L‘ ERREUR EST DANS M$ C”;POS;”) UERIFIEZ II
I JJ ”;JJ: STOP 1150 IF CJJ=8) OR CJJ=10) OR CJJ-1B).0R
CJJ-19) THEN GOTO 1170 1160 C0$ C2,2)-CY$ C0A+1,0A+1) 1170
STU1-ASCCDRÎC0A+1, OA+1 ) )-65 11B0 IF STUKO THEN
C0SC5,12)-" GOTO 1200 1190 C0$ C5,12)=DT$ CCSTUI*B) + 1,
CSTUJ+1)*B) 1200 7 S0;CD$ i” ";MN$ C1,12);” ”;CO$ iPB$ ;: if
PB$ ” ” THEN ? S0;” va en ” jABS; 1210 7 SO:AD=AD+1:G0T0
10B0 1220 IF NBR=0 THEN GOTO 12G0 1230 7
S0;”----------------------------
- --------¦*:? S0;” Table des branchemen ts relatifs ” 1240 7
S0; ----------------------------
- --------”:? S0;” Adresse Branchement " 1250 FOR A=1 TO
NBR:DEC-POCA):GOSUB 30:7 S0;” ";HA$ ,:DEC=ADBRCA):GOSUB 30:7
- S 0 ;HA$ :NEXT A 1260 7 "Appuyez sur une Touche pour Cont
inuer”:GOSUB 1690:POKE 764,255:RUN 1270
ERREUR=0:FR$ =”0000”:R$ =” 12B0 INPUT R$ :LO=LENCR$ ) 1290 IF L0 5
THEN 7 ” TROP LONG ”: GOTO 1270 1300 IF RSC1,1)="H" THEN GOSUB
1400:IF E RREUR=0 THEN RETURN 1310 IF ERREUR=1 THEN
ERREUR=0:GOTO 1270 1320 REM ***** DECIMAL ***** 1330 FOR A=1 TO
LO:K=A5C(R$ CA,A)) 1340 GOSUB 1520 1350 IF ERREUR-1 THEN A-LO:?
"-LETTRE IN TERDITE DANS DU DECIMAL ” 1360 NEXT A 1370
DEC=UALCRÏ):GOSUB 30 13B0 IF ERREUftelTHEN ? ” TROP GRAND ”:
GOTO 1270 1390 RETURN 1400 REM ***** HEXADECIMAL ***** 1410
DEC-0 1420 FR$ C C6-LEN(R$ )),4)-R$ C2,LENCR$ )) 1430 FOR A-l TO 4
1440 K-ASCCFRSCA,A)) 1450 GOSUB 1520: IF ERREUR=0 THEN GOTO 14
80 1460 GOSUB 1540:IF ERREUR=0 THEN GOTO 14 90 1470 A=4i ?
"-UNE LETTRE N’EST PAS HEXADE CIMALE ”:FR$ “”7777”: GOTO 1500
14B0 DEC”DEC+CK-!4B)*HCCA) : GOTO 1500 1490
DEC=DEC+CK-55)*HCCA) 1500 NEXT A:HA$ -FR$ 1510 RETURN 1520 IF
CK 47) AND CK 58) THEN ERREUR=0: RETURN 1530 ERREUR=1:RETURN
1540 IF CK 64) AND CK 71) THEN ERREUR-O: RETURN 1550
ERREUR=1:RETURN 1580 7 CH 1590 POSITION 3,6:7
”E .....Desass emble a 1'Ecran”: POSITION 3,8:7 "I.....
.Desassemble a 1’ Imprimante" 1600 POSITION 3,10:7
"U .Ualeur d’ un saut Indirect" 1610 POSITION 3,19:7
"ESCAPE ..... ..Retour au MENU" 1620 POSITION 4,20:7
"UALABLE PENDANT LE DESASSEMBLAGE” 1630 GOSUB 1690 1640 IF R=28
THEN POKE 764,255:G0T0 1580 1650 IF R=42 THEN POKE
764,255:S0=6: GOTO 900 1660 IF R=13 THEN POKE 764,255 :SO-3:
GOTO 900 1670 IF R=16 THEN POKE 764,255:GOTO 1760 16B0 GOTO
15B0 1690 IF PEEKC753) 3 THEN GOTO 1690 1700 R=PEEK(764): FOR
A=1 TO 20:NEXT A : RE TÜRN u u 1710 TRAP 1740:CLOSE |3:0PEN
3,8,0,”P:” 1720 ? 3;”JMP C$ ”;R$ ;”) va en $ ”;HAS 1730 GOTO
1750 1740 POSITION 1,22:7 ”L’ IMPRIMANTE NE R EPOND PAS”:FOR
A-l TO 300:NEXT A 1750 POSITION 1,22:7 ” APPUYEZ SUR ESC E eu I
”:RETURN 1760 DEC-0: ? "fl”:POSITION 5,3:7 "Entrez 1’ Adresse
du Saut Indirect C H.... si Hexa, ..... si Dec )”:GOSUB 1270
1770 AD-DEC:POSITION 5,9:7 "Adresse du J MP”:POSITION 5,10:7
"Décimale Hexadeci maie”: POSITION 5,11:? AD.HAS 17B0 TRAP
2060:DEC=PEEKCAD)+PEEKCAD+-1512 56 1760 R$ =*” ” :R$ =HA$ 1000
GOSUB 30 : POSITION 2,13:7 "Actuellem ent Ua en ”; DEC,"S";HAS
1010 POSITION 6,15:7 "E ..E ncore": POSITION
6,17:7 "I .Imprime" 1820 POSITION 6,15:7
"ESCAPE... Retour au Menu” 1830 GOSUB 1660 1840 IF R=2B THEN
POKE 764,855:G0T0 1580 1850 IF R-4E THEN POKE 764,255: GOTO
1760 1860 IF R=13 THEN POKE 764,255:GOSUB 171 0 1870 GOTO 1830
1880 END 1890 7 CHRÏC1255 :D-0:0PEN 3 ,B,0, ”P: " , 1600 FOR
JR=1 TO 13 1610 FOR P0S=4 TO 1024 STEP 4 1320
JJ=ASCCM$ CPOS,POS))-li0 L930 IF JJ=0 THEN 1380 1340 IF JJ 16
THEN JJ=JJ~7 1350 IF JJOJR THEN 19B0 1360
0A-P0S 4:J8=CJJ-1)*B:DEC-OA-1:GOSUB 1370 ? $ 3;H$ ; ”
";ri$ CPOS-3,POS-15 ; ” ”;CY- $ COA,OA);” ”;T$ CJ8+1,JB+B);”
”i:D=D+1 1380 NEXT POS 1330 ? $ 3:NEXT JS:7 3:ST0P 2000
ZQ=PEEKCB43:POKE B3,155:POKE BB,120 2010 FOR J“1 TO 4:HJÎC
J,J)=CHR$ CASCCHA$ C J, J)5+128):NEXT J 7020 POSITION 12,2:7
HJ$ :POSITION 35,4:7 NBR:POfCE 83,156: POKE 8B, 64: POKE 84, ZQ:
RETURN 2030 ZQ=PEEKC843 :POKE 89,155:POKE 88,120 : POSITION
3,2:7 HADDS: POSITION 34,2:7 H ADFÎ: POSITION 35,4:7 NBR;” ”
2040 POKE 89,156:POKE 88,64:POKE 84,ZQ:R ETURN 2050 POKE
83,156:POKE 88,64:POKE B4,ZQ:R ETURN 2060 7 "TROP GRAND”: FOR
A=*l TO 300: NEXT A:GOTO 1760 2070 7 "ERREUR DE
CONUERSION”:ERREUR-1:R ETURN véritication entrée des valeurs
(A-F) attichage menu principal choix, orientation 1540 à 1550:
1580 à 1630 : 1640 à 1680: 1690 à 1700: 1710 à 1730 1740 à
1750: 1760 à 1820: 1830 à 1870: 1890 à 1990: 2000 à 2020: E
canal 6 900; I canal 3 900; V 1760; ESC 1580 lecture au vol du
clavier erreur imprimante programme pour les adresses
indirectes choix E 1760; I 1710; ESC 1580 test du programme
attiche dans l'en tête l'adresse courante et le nombre de
branchements 2060: trap Sous-programme 20: conversion DEC 256
HEXA 2 chittres 30 à 60: conversion DEC 65 536 HEXA 4 chittres
JJ 70 1 erreur mnémonique incom 80 2 adressage immédiat 90-100
3 absolu 110 4 page zéro 120 5 accumulateur 130 6 i nhérent 140
7 (IND.X) 150-160 8 (IND),Y 170 9 page zéro,X 180-200 10 absolu
,X 230-260 18 absolu,Y 270-340 19 relat i t 350-370 20 indirect
390 21 page zéro,Y 400-410 REM Pour tout problème, consulter
votre minitel.
Ecrire en BAL FANHARD sur SAM (36.15.91.77). 1000 1070 1080 1220 à 1250: attichage table des branchements 1260: saisie clavier, RUN 1270 à 1310 1320 à 1390: décimal 1400 à 1510: héxadécimal 1520 à 1530: véritication entrée des valeurs (0 9) SËSRMË A 03 R0 Orfl 2 IMMEDIAT 23 AND 2 IMMEDIAT 43 EOR
• “l jL IMMEDIAT 63 ROC 2 IMMEDIAT LOY 2 IMMEDIAT R2 LOX 2
IMMEDIAT A3 LOA 2 IMMEDIAT C0 CPY 2 IMMEDIAT 09 OMP 2 IMMEDIAT
E0 CPX 2 IMMEDIAT E3 SBC 2 IMMEDIAT 0D Orfl 4 ABSOLU 0E ASL 6
ABSOLU 20 JSR b ABSOLU 2C BIT 4 ABSOLU 20 RHO 4 ABSOLU 2E ROL 6
ABSOLU 40 JMP 3 ABSOLU 40- EOR 4 ABSOLU 4E LSR 6 ABSOLU 60 ADO
4 ABSOLU 6E ROR 6 ABSOLU 8C STY 4 ABSOLU 80 STR 4 ABSOLU 8E STX
4 ABSOLU AC LOY 4 ABSOLU AD LOA 4 ABSOLU RE LOX 4 ABSOLU 00
CF'Y 4 ABSOLU CD CMP 4 ABSOLU CE DEC b ABSOLU EC CPX 4 ABSOLU
EO SBC 4 ABSOLU EE INC b ABSOLU 05 ORR 3 PAGE 0 06 ASL 5 PAGE 0
24 BIT PAGE 8 25 AND ù PAGE 0 26 ROL 5 PAGE 0 45 EOR ù PAGE 0
46 LSR 5 PAGE 0 65 ADC ~r u PAGE 0 66 ROR 5 PAGE 8 84 STY 3
PAGE 0 85 STA 3 PAGE 0 86 STX 3 PAGE 0 R4 LOY 3 PAGE 0 A5 LOA 3
PAGE 0 A6 LOX 3 PAGE 0 C4 CPY 3 PAGE 0 05 OMP 3 PAGE 0 06 DEC 5
PAGE 8 E4 CPX 3 PAGE 0 E5 SBC 3 PAGE 0 E6 INC 5 PAGE 0 0R RSL 2
ACCUMUL.
2A ROL 2 ACCUMUL.
4fl LSR n X~ ACCUMUL.
6A ROR 2 ACCUMUL.
00 BRK 7 INHERENT 08 PHP 3 INHERENT 18 CLC 2 INHERENT 28 PLP 4 INHERENT 38 3E0 2 INHERENT 40 RTI 6 INHERENT 48 Phfl 3 INHERENT 58 CLI 2 INHERENT 60 RTS 6 INHERENT 68 F’LA 4 INHÉRENT 78 SEI 2 INHERENT 88 DEY 2 INHERENT 8fl TXR 2 INHERENT 38 TYA 2 INHERENT 9fl TXS 2 INHERENT AS TRY O INHERENT flfl TAX 2 INHERENT B8 CLV 2 INHERENT BA TSX 2 INHERENT C8 INY 2 INHERENT OR DEX 2 INHERENT 08 CLD 2 INHERENT E8 I NX 2 INHERENT EA NOP 2 INHERENT F 8 SED 2 INHERENT 01 Orfl 6 (IND,X) 21 AND 6 (IND,X) 41 EOR 6 (IND,X) 61 ADC 6 (INO,X) 31 STR 6 IND,X Al LOA 6 (IND,X Cl CMP 6 (IND,X) El SBC 6 (INDjX) 11
ORR 5 ( I NO ), Y 31 AND 5 (IND;,Y 51 EOR 5 (IND),Y 71 ADC 5 (IND),Y 31 STR 5 aNO),Y B1 LOA 5 (IND),Y 01 CMP 5 (IND),Y Fl SBC 5 (IND),Y 15 Orfl 4 PAGE 0,X 16 ASL 6 PAGE 0,X 35 AND 4 PAGE 0,X 36 ROL 6 PAGE 0,X 55 EOR 4 PAGE 8,X 56 LSR 6 PAGE 0,X 75 A OC 4 PAGE 0,X 76 ROR 6 PAGE 0,X 34 STY 4 PAGE 0,X 35 STA 4 PAGE 8,X B4 LOY 4 PAGE 0,X B5 LOA 4 PAGE 0,X D5 CMP 4 PAGE 0,X 06 DEC 6 PAGE 0,X F5 SBC 4 PAGE 0,X F6 INC 6 PAGE 0,X 10 Orfl 4 ABSOLU,X 1E ASL 7 ABSOLU,X 30 AND 4 ABSOLU,X 3E ROL 7 ABSOLU,X 50 EOR 4 ABSOLU,X 5E LSR 7 ABSOLU,X 70 ADC 4 ABSOLU,X 7E ROR 7 ABSOLU,X 30 STR 4 ABSOLU,X BC LOY 4
ABSOLU,X BO LOA 4 ABSOLU,X BE LOX 4 ABSOLU,X 00 OMP 4 ABSOLU,X DE DEC 7 ABSOLU,X FO SBC 4 ABSOLU,X FE INC 7 ABSOLU,X 13 Orfl 4 ABSOLU,Y 33 AND 4 ABSOLU,Y 53 EOR 4 ABSOLU,Y 73 ADC 4 ABSOLU 33 ST H 4 ABSOLU,Y B3 LOA 4 ABSOLU,Y 03 CMP 4 ABSOLU,Y F3 SBC 4 ABSOLU,Y 10 BPL 2 RELATIF 30 BM I 2 RELATIF 50 B'v'C 2 RELATIF 70 BVS 2 RELATIF 30 BCC 2 RELATIF B0 BCS 2 RELATIF 00 BNE
• -i RELATIF F0 BEQ 2 RELATIF 60 JMP 5 INDIRECT 36 STX 4 PAGE 0,Y
B6 LOX 4 PAGE 0,Y Bidouille ST Dix lignes magiques qui vous
permettent d’augmenter de vingt-quatre à vingt-neuf le nombre
de lignes affichables et exploitables sur l’Atari 800 XL et 130
XE.
10000 POKE 553,0 10010 FOR fl=39762 TO 33733-REflO B’PÜKE H,B:NEXT H 10015 POKE 560,82 POKE 561, 155 • POKE 88,64 POKE 83,156 10020 POKE 553,34=SOUND 2,2,2,2 10027 FOR 8=33800 TO 33333:POKE fl,0:NEKT fl=SETCOLOR 2,0,0:SETCOLOR .1,0,14•SETCOL OR 4,0,6 10030 END 11000 DAT fl 0,0,0,0,66,120, 155,2,2,2,2, 2,2,2,2,2,2,2,2,2,2,2, 2,2,2,2,2,2,2,2,2,2, 2,2,2,65,82,155 SC3000 Bataille navale 10 REM 20 REM 30 REM 40 REM 50 REM 60 REM Finie l’ère des « touché-coulé » disputés à la sauvette pendant un cours de solfège. Votre Yeno vous invite à l’affronter dans un jeu implacable.
Comble du vice, il déplace constamment les navires. Vision 3D et avec rapidité et difficulté.
YENOPHILES NEWS BATAILLE NAVALE COPYRIGHT 1986 100 PIM AP 4,9),SH(14) 110 SCREEN 2,2:HI=0 120 COLOR 15,1,,1 : CLS 130 GOSUB 1110 140 CURSOR 190,100 :PRINT'HI-SCORE" 150 CURSOR 230,110rPRINTHI 160 CURSOR 190, 130 :PRINT" SCORE" 170 CURSOR 230,140:PRINTSC 180 REM 190 FOR X = 152 TO 232 STEP 8 200 LINE X,0)- X,80),11:NEXT X 210 FOR V=0 TO 30 STEP 8 220 LINE 152,Y)- 232,Y),11:NEXTY 230 FOR X = 152 TO 224 STEP 8 240 CURSORX + 2,85 :PRINTCHR* X-152) 3 + 65)- NEXT X 250 FOR Y=0 TO 72 STEP 8 260 CURSQR235,Y :PR INT9- Y 8):NEXTY 270 REM 280 LINE 50,90)- 150,90 ,1 290 LINE-C200, 190) , 1 300
LINE- 0,190), 1 310 LINE-(50,90) , 1 320 PAINT 100,189 ,5 330 COLOR 15,1 340 REM 350 PATTERN S 0,"0F1F3F7FFFFFFFFF" 360 PATTERN S l,“FFFFFFFF7F3F1F0F" 370 PATTERN S 2,"F0F8FCFEFFFFFFFF" 380 PATTERN S 3,"FFFFFFFFFEFCF3F0" PATTERN S 4,"0000030F1F3F3F7F" PATTERN S 5,M7F7F7F3F3F1F0F03" PATTERN S 6,"0000C0F0F8FCFCFE" PATTERN S 7,"FEFEFEFCFCF8F0C0" PATTERN S 8,“0000000001070F1F" 1F3F3F1F1F0F0701" "0000000080E0F0F3" "F8FCFCF8F8F0E080” "0000000000000000" "0000010307070301" "0000000000000000” "000080C0E0E0C080" “0000000000000000" "0000000000000101" "0000000000000000" "0000000000008080"
"400630125859FB7B" "FF7PF5773F1F0F0?"
"0170062C65277EFC" “F0F7PEBCFEF0E0C0" "0C1EFF7F00000000" ”0000000000000000" ”0000000000000000" “0000000000000000” MAG3'6ÛSUB 1450 REM 390 400 410 420 430 440 450 460 470 480 490 500 510 520 530 540 550 560 570 580 590 600 610 620 630 640 650 660 670 680 690 700 710 720 730 740 750 PATTERN S 9, “ PATTERN S 10, PATTERN S ll, PATTERN S 12, PATTERN S 13, PATTERN S 14, PATTERN S 15, PATTERN S 16, PATTERN S 17, PATTERN S 13, PATTERN S 19, PATTERN S 20, PATTERN S 21, PATTERN S 22, PATTERN S 23, PATTERN S 24, PATTERN S 25, PATTERN S 2b, PATTERN S 27, GOSUB 908 GOSUB 1530 : GOSIJB 1450 TA = TA-1
:GOSUB 1380 X = 34: RESTORE 810 K = KX: IFKX 5 THEN K = 9-K PX=SGN KX-4.5 *AP K-5,KY 30 PY = PY KY)-131 : FOR TH = 0T029 : REAPY S0UNP1,1300-ABS(TH-15)*40,15 X=X+PX:V=V+PY:IF Y 0THEN Y=0 SPRITE 0, X,Y),4*INT TH 6),15 NEXT TH:SOUNP0:GOSUB 1610 SESAME 760 E = 0: FOR I=0TO4 770 IF SHOX0 THEN E = E + 1 780 NEXT I : IF E = 5 tHENGOSUB 1290: S1=S1*2:GOSUB 1450 :T A = TA + 5 790 IF TA = 0 THEN 1740 800 GOTO 650 810 DATA 113,103,93,83,74 820 PAT A 65, 57, 49,42, 36 830 DATA 31,26,23,20,18 840 DATA 18,18,19,21,25 850 DATA 29,34,40,46,54 860 DATA 62,70,79,89,98 870 SPRITE 0, X,Y),20,C-BEEP 880
FORI=0TO200:NEXTI 890 SPRITE 0, X,191),20,0RETURN 900 REM DATA INPUT 91-0 BLINE 30,12)- 140,41), ,BF 920 CURSOR 30,12 :PRI NT"X HORI A"J) ? " 930 GOSUB 1080 940 K = ASC A$ ):IFK 64ANDK 75THEN960 950 GOTO 930 960 KX=K-65:PRINTA* 970 CURSOR 30,20:PRINT”V VERT 0'9) ?"; 980 GOSUB 1080 990 K = ASC A$ :IFK 47ANDK 58THEN1010 1000 GOTO 980 1010 KY=K-48:PRINTKV 1020 CURSOR 30,33 :PR I NT"REJOUER ? OouN)" 1030 GOSUB 1080 1040 PRINTA*:IF A*="N"THEN 1060 1850 RETURN 1060 BLINE (30,12)- 140,41),,BF 1870 GOTO 900 1080 A$ =INKEY$ : IF A*=“” THEN 1080 1890 RETURN 1100 REM 1110 RESTORE 1150 1120 FORI=0 TO
9 :READ DA 1130 DV I)=DA 1140 NEXT I 1150 DATA 180,155,142,133,124,118 1160 DATA 111,105,98,94 1170 RESTORE 1220 1180 FORI=0TO4:FORJ=9TO0STEP-1 1190 READ AD I,J 1200 NEXT J, I 1210 T A = 10 : SC = 0 '¦ Sl = 20 1220 DATA 5,5,5,6,6,6,7,7,8,8 1230 DATA 15,16,17,17,18,19,20,22,23,25 1240 DATA 25,26,28,29,30,32,34,36,39,42 1250 DATA 35,37,39,40,43,45,48,51,55,59 1260 DATA 45,47,49,52,54,58,61,65,70,75 1270 PATTERN C 92,"0018183C3C3C3C7E" 1280 D(Û)=9:Ii 1,',:,= 10:.IK2'’ = ~113:P 3)=1.D 4)='1 1290 FOR I =0T04 1300 K=10*RND 1)+INT 10*RND 1))*10 1310 SHM1 = INTCK) 1320 NEXT I 1330 FOR I=0TQ3 1340 FOR
J=I+1T04 1350 IF SH I)*SH J) THEN 1360 1360 NEXT J,I 1370 RETURN 1380 REM 1390 BLINE(20,55)-(130,63),,BF 1400 IF TA = 0 THEN RETURN 1410 CURSOR 30,55 1420 FOR I=1T0TA 1430 PRINT "0"; :NEXT I 1440 RETURN 1450 FOR I=0TO4: IF SH I) 0 THEN 1510 1460 SX=SHCI)MOD10:K=SX 1470 IF SX 5 THEN K = 9-K 1480 SY = I NT SH I) 10 ) 1498 X«S6N SX-4.5)*AD K-5,SY)+92 1508 SPRITE 1+1, X,DV SY -10),24,14 1510 NEXT I 1520 RETURN 1530 FOR I=0TO4: IF SH I) 0 THEN 1590 1540 R=INT 51RND 1 ): K = D R)+SH I 1550 IF K 10RK 99 THEN 1540 1568 IF SH I)MOD10=0ANDR=4THEN 1540 1570 IF SH I )MOD10 = 9ANDR = 3THEN 1540 1580
SH I)=K 1590 NEXT I :RETURN 1600 REM 1610 C=15:A=KY 10+KX 1620 X1=KX*8+152:Y1=72-KV*8 1630 LINE Xl,Yl)- Xl+7,Yl+7),7,BF 1640 FORI=0TO4:IF A=SH I) THEN 1680 1650 NEXT I :GOSUB 870 1660 COLORIS,1 :RETURN 1670 REM 1680 C=8SC=SC+S1 1690 BLINEC 190,140)- 255, 150),,BF 1700 LINE(XI,Yl)- Xl+7,Y1+7),8,BF 1710 SH I)=-100:SPRITE 1+1, 0,0),24,0 1720 CURSOR 220,140 :PRINTSC 1730 C0L0R15,1 : GOTO 1650 1740 BLINE 50,100)- 150,150 ,,BF 1750 CURSOR 60,110:PRINT"ON REJOUE ?” 1760 CURSOR 70,130:PRINT"O ou N“ 1770 F0RI=1T05:SPRITEI, 0,191),24,0 1780 NEXT I 1790 GOSUB 1080 1800 IFSOHI THEN HI=SC 1810 IF A * =
“0“ THEN 120 1820 END Ce programme est aisement COMMENTAIRES: conuertible sur M.S.X. en apportant les yariables utilisées: changements de langage suivants: X: coordonnées horizontale et.verticale CURSOR= LOCATE HI: high score PATTERN= SPRITE SC: score SPRITE= PUT SPRITE AMIGA Contre espionnage En deux mots : une simulation de la Piscine. Agent du contre-espionnage français, vous luttez contre les attentats, l’infiltration d’espions et les enlèvements. L’enjeu : votre vie et le prestige de votre pays. Sachez doser vos forces. Un jeu de stratégie actuel et textuel. Les instructions sont
affichées à l’écran et les commentaires inclus en REM. Fonctionnant sous Basic Microsoft, ce jeu tourne sur Amiga, IBM PC, MSX et C 64 avec Basic Expander. Il est facilement adaptable sur les machines disposant de 12 Ko.
10 REM CONTRE ESPIONNAGE 20 REM NICOLAS COSTES 30 ON ERROR GOTO 2090 40 DEFINT a-z 50 DEF Fnk(ra) = m 2) +2 : REM le test (m 2 =-1 si ra 2 et 0 sinon = la foncti on renvoie 1 si m singulier et 2 si m pluriel 60 REM Fnk renvoit 1 si ra singulier ,2 si m pluriel 70 DIM 1(41) ,aS(14) ,b$ 4) 80 REM contenu du tableau L par rubrique 90 REM surveillance 100 REM lsuspects ,2ambassade,3frontieres,4activistes,5usines, 110 REM 6casernes ,7universitees ,8medias ,9provocation,10recruteraent 120 REM action contre les agents ennemis 130 REM lllaisser
tranquille,12desinformer,13retourner,14interroger,15ex puiser,16eliminer 140 REM nombre d'agents 150 REM 17amis ,18innocents ,19ennemis ,20activistes ,21suspects 160 REM 22reperes ,23en fuite ,24desinformes ,25retournes ,26elimines 170 REM nombre totaux d'actions supportées 180 REM 27enlevements ,28attentats ,29vols militaires ,30vols 190 REM 31mecontentement ,32famille,33nbtourjoue 200 REM nombre totaux d'actions supportées au dernier tour 210 REM 34recrutement, 35recrutementennemi ,36recruteraentactivistes ,37e nleveraent 220 REM 38attentat ,39volrailitaire ,40vols ,41mecontentement 230
aS(l) =" agent ennemi " :aS 2) =” agents ennemis ” :a8 3) =” de " :aS(4) =" des " 240 aS(5) =" suspect " :aS 6) =" suspects ”:a$ 7) =" a " :aS 8) =" ont 250 aS(9) =" Enlevement” :aS 10) =aS 9) +"s" :aS(ll) =" Attentat” :aS 12) =aS(ll ) +"s" 260 a$ (13) = " Vol ” :aS(14) = " Vols” 270 b$ (1) ="pas du tout" :bS(2) =”peu” :bS(3) ="” :bS 4) =”tres" 280 c$ =” APPUYEZ SUR UNE TOUCHE pour obtenir la suite" 290 COLOR 2,2 :CLS:COLOR 3,2:L0CATE 5,30 300 PRINT "CONTRE ESPIONNAGE":LOCATE 10,5 310 PRINT ” Votre objectif : SURVIVRE en défendant votre pays contre les" 320 PRINT ” agissements hostiles des
agents de l'autre bloc."
330 PRINT:PRINT " Votre predecesseur ayant ete assassine par un traitre."
340 PRINT " Il a ete décidé en haut lieu que désormais VOUS donnerez VOS ordres par” 350 PRINT ", le biais d'un ordinateur."
SESAME 360 PRINT :PRINT " ENTREZ votre nom de code ";:COLOR 1,1:INPUT nomS 370 COLOR 3,2 : PRINT :PRINT " Voulez-vous partir d'une situation precedente enr egistree sur un fichier" 380 INPÜT " ( o N ) rS :IF rS ”o" AND r$ "0” THEN 460 390 INPÜT ” Nom du fichier ";fichierS 400 OPEN fichierS FOR INPÜT AS 1 :INPUT £l,nomfichS 410 PRINT "Le fichier comporte la situation a laquelle a abouti la politique men ee par PRINT SPC (20);nomfichS 420 INPÜT "Si ce n'est pas celui que vous desirez ,APPUYEZ sur la touche N ";rS 430 IF rS ="n" OR rS ="N” THEN CLOSE £1 :G0T0 290 440 FOR i =1 TO 41
:INPÜTE1,l(i) :NEXT i 450 CLOSE'£1 :GOTO 630 460 REM initialisation du tableau L par catégories 470 FOR i =1 TO 41:l i) =0:NEXT i 480 1(17) =100 :1(19) =100 :1 20) =10 :GOTO 820 490 REM calcul des " evenements " 500 1(33) =1(33) +1 510 REM recrutement 520 1(34) =1 ( 10)ç3 +((1(8)-5) ç2) -(1(16) + H15))ç3 530 1(35) =l(19)çl0 +((1(2)-I0 s2) + ( (l(4)-5)ç2) + ( (K7)~5)ç2) +((l(8)-5)ç2) 540 1(36) =1 ( 20) çlO +K26)ç2 -2*1(9) + (l(3)-10) + ( (l(4)-5)ç2) +( (l(7)-5)ç2) +((1
(8) -5)ç2) 550 1(17) =1(17) +1(34) : 1(19) =1(19) +1(35) :1(20)
=1(20) +1(36) 560 REM problèmes 570 1(37) = (1(20) +I)ç2 -
1(4) :IF 1(37) 0 THEN 1(37) =0 580 1(38) =INT(1(20) *RND(1))
+5 -1(4) +1(9) :IF 1(38) 0 THEN 1(38) =0 590 1(39) =10-1(6)
: IF 1(39) 0 THEN 1(39) =0 600 1(39) = +20-1(5) : IF 1(39)
0 THEN 1(39) =0 010 1(40) -2 *(20 Usines) .IF 1(40) 0 THEN
1(40) -0 620 1(41) =1(37) +1(38) +1(39) +1(40 +1(16)
+(l(15)s2) -(l(13)ç2) -(l(12)ç3) 630 REM informations
générales 640 COLOR 2,2 :CLS :COLOR 3,2 :LOCATE 1,10 650
PRINT "RAPPORT informatise de votre";1(33);” semaine de
fonction" 660 COLOR 1,2 :PRINT :PRINT "Il y a eu de maniéré,
certaine” 670 PRINT aS(FNk(1(37)) +8);:COLOR 3,0 :PRINT TAB
(38);1(37) :1(27) =1(27) +1(37 ) 680 COLOR 1,2 :PRINT
aS(FNk(1(38)) +10);:COLOR 3,0 :PRINT TAB (38);1(38) 690 1(28)
=1(28) +1(38) :COLOR 1,2 ::PRINT :PRINT "On suppose qu'il y a
eu " 700 IF 1(25) =0 THEN voll = INT(1(39) *2 *RND(1)) ELSE
voll =1(39) 710 PRINT a$ (FNk(voll) +12);" de secrets
militaires ”;:COLOR 3,0 :PRIN T voll : 1(29) =1(29) +1(39)
720 COLOR 1,2 :IF 1(25) =0 THEN voll = INT(vol *2 *RND(1))
ELSE-voll =1(40) 730 PRINT aS(FNk(voll) +12);" de secrets
techniques ";:COLOR 3,0 :PRIN T voll : 1(30) =1(30) +1(40)
740 COLOR 1,2 :PRINT :PRINT "Le nombre de nouvelles recrues
est ";:COLOR 3,0 : PRINT 1(34) 750 b = (1(41) ç40)+l : IF b
5 THEN b =4 760 COLOR 3,2 :LOCATE 14,1:PRINT " Vos chefs
sont ";b$ (b);" mécontent de vous !!
»» 770 1(31) =1(31) +1(41) : IF ( 1(31) 1(30) ) 5 THEN 800 780 LOCATE 20,1 :PRINT "VOUS VENEZ D'ETRE DEMISIONNE !! A CAUSE DE VOTRE INNEFPI CACITE” 790 r$ ="d" : GOTO 1820 800 PRINT :PRINT ” Si votre conscience vous interdit de continuer ,":PRINT " APP ÜYEZ sur la touche S ."
810 GOSUB 2040 :IF rS =”s" OR rS ="S" THEN 1820 820 REM premier MENU 830 COLOR 2.2 :CLS :COLOR 1,2 840 1(21) = 1(19) çlO 850 PRINT :PRINT "Il y a COLOR 3,0 :PRINT 1(21); 860 COLOR 1,2 :PRINT " personnes denoncees ou suspectes."
870 PRINT :PRINT "Il y a COLOR 3,0 :PRINT 1(17); 880 COLOR 1,2 :PRINT " agents a votre disposition."
890 PRINT :PRINT "Combien d''agents affecte2-vous a chacune de ces missions ?” 900 PRINT :PRINT ” Surveillance des suspects" 910 PRINT *f des ambassades" 920 PRINT t* des frontières" 930 PRINT T* des activistes" 940 PRINT t* des usines” 950 PRINT »?
des casernes" 960 PRINT »» des universités" 970 PRINT *T des médias” 980 PRINT tt Provocations t» 990 PRINT ” Recutement”: PRINT SPC(33);”--------” 1000 COLOR 3,2 :ltotal =0:PRINT SPC(34);ltotal 1010 FOR i =1 TO 10 1020 LOCATE 7 +i ,34 :INPÜT l(i) rltotal =ltotal +l(i) 1030 LOCATE 7 +i ,34 :COLOR 2,2 :PRINT ” COLOR 3,2 1040 LOCATE 19,35 :PRINT ltotal :NEXT i 1050 IF ltotal 1(17) THEN COLOR 3,2 :PRINT "VOUS ne disposez que de gents":GOSUB 2070 :GOTO 820 1060 COLOR 1,2 1070 REB deuxième MENU 1080 IF 1(21) =0 THEN 2010 1090 isurv =( 1(1) +2 )ç4 :IF isurv 1(21) THEN isurv =1(21) 1100
COLOR 2,2 :CLS :COLOR 1,2 1110 IF 1(22) =0 THEN PRINT :PRINT : GOTO 1140 1120 PRINT "De la semaine derniere ,il reste "; :COLOR 3,0:PRINT 1(22); qui s'ajoutent aux” :PRINT "reperes de ce 1130 COLOR 1,2 :PRINT aS(PNk(1(22)));’ tte semaine.” 1140 PRINT "La surveillance";aS(FNk(1(21)) +2); :COLOR 3,0 :PRINT 1(21);:COLOR 1 ,2 1150 PRINT a$ (PNk(1(21))+4);"par vos ";:COLOR 3,0 :PRINT l(l);:COLOR 1,2 1160 PRINT " agents a conduit a la” :PRINT "découverte de"; 1170 COLOR 3,0 :PRINT isurv; :COLOR 1,2 :PRINT aS(FNk(isurv));” !!"
1180 1(22) =1(22) + isurv 1190 IF 1(22) = 0 THEN PRINT :PRINT "Vous devriez vous poser la question de savo ir si il y a suffisament d'agents ":PRINT "affectes a la surveillance des suspec ts” : GOTO 2010 1200 PRINT :PRINT "Combien d'agents ennemis allez-VOUS” 1210 PRINT -PRINT " Laisser tranquille" 1220 PRINT " Tenter de desinformer" 1230 PRINT " retourner" 1240 PRINT " interroger" 1250 PRINT " Expulser” 1260 PRINT " Eliminer 1270 PRINT SPC( 33) ; "--------" 1280 COLOR 3,2 rltotal =0 1290 PRINT SPC(34);ltotal 1300 FOR i =1 TO 6 1310 LOCATE 7 +i ,34 -.INPUT 1(10 +i) rltotal =ltotal +1(10
+i) 1320 LOCATE 7 +i ,34 :COLOR 2 ,2 :PRINT " ":COLOR 3,2 1330 LOCATE 15,35 :PRINT ltotal :NEXT i 1340 IF ltotal 1(22) THEN COLOR 3,2 :PRINT "Le nombre d'agents ennemis est ";1(
22) :GOSUB 2070 :1(22) =1(22) -isurv :GOTO 1100 1350 REB
informations sur l'efficacite de vos mesures 1360 700 COLOR
2,2 :CLS :COLOR 1,2 1370 IF 1(11) =0 THEN 1460 ELSE IF 1(3)
=0 THEN 1(3) =1 1380 fuite =INT( ( 5*1(11) 1(3) ) +.2 +RND(1)
) 1390 IF fuite 1(11) THEN fuite =1(11) 1400 1(23) =1(23)
+fuite :1(22) =1(22) -fuite :1(19) =1(19) -fuite 1410 PRINT
.-PRINT a$ (PNk(l(ll)) +2);:COLOR 3,0 : PRINT l(ll);:COLOR 1,2
: PRINT aS (FNkd(ll) ) ; 1420 PRINT ” que vous avez laisse
tranquille ,il y en a”; ¦¦¦¦¦¦¦ 1430 COLOR 3,0 :PRINT fuite :
C0L0R 1,2 mmumumn 1440 PRINT " qui”;aS(FNk(fuite) +6);"pris
la fuite en passant les frontières.” 1460 IF 1(12) =0 THEN
1520 1470 desinfo =INT 1 12) *RND(1) *3 2 +.5 ) :IF
desinfo 1(12) THEN desxnfo =1(12) 1480 PRINT :PRINT "Vous
réussissez a désinformer COLOR 3,0:PRINT desinfo; 1490 COLOR
1,2:PRINT aS(FNk desinfo));” !!” 1500 1(19) =1(19) -desinfo
1520 IF 1(13) =0 THEN IF retourtot =0 THEN 1660 ELSE 1560
1530 retour =INT( (1(13) *RND(l)*2 3) +.5 ) :IF retour 1(13)
THEN retour -1(13) 1540 PRINT :PRINT "Vous réussissez a
retourner 1550 COLOR 3,0 :PRINT retour;: COLOR 1,2 :PRINT
aS(FNk(retour));"."
1560 retourperdu =INT( 1(25) *RND(1) 2 +.5 ) 1570 IF retourperdu 1(25) THEN retourperdu =1(25) 1580 IF 1(25) =0 THEN 1630 1590 PRINT:PRINT aS(FNk(l(25)) +2);:C0L0R 3,0 :PRINT l(25);:COLOR 1,2 1600 PRINT aS(FNk(l(25)));"précédemment retourne(s) ,il y en a ";:COLOR 3,0 1610 PRINT retourperdu :COLOR 1,2 1620 PRINT ” qui”;aS(FNk(retourperdu)+6);"ete repris par leur camp.” 1630 1(25) =1(25) -retourperdu + retour 1640 1(19) =1(19) -retour -1(25) 1650 REM retour est soustrait deux fois pour montrer l'efficacite du retournemen t 1660 IF 1(14) =0 THEN 1720 ELSE j =PNk(l(14 ) 1670 PRINT :PRINT
"L'interrogatoire pousse”;aS(j +2); :COLOR 3,0 :PRINT 1(14); 1680 COLOR 1,2 :PRINT aS(j); :COLOR 1.2 -.PRINT ”a conduit au reperage de" 1690 COLOR 3,0 :PRINT 1(14); :COLOR 1,2 :PRINT aS(j);”en plus , MAIS ce genre d interogatoire conduit toujours" 1700 PRINT "a l'élimination des personnes interogees! !".
1710 1(19) =1(19) -1(14) 1720 IF 1(15) =0 THEN 1760 ELSE j =FNk(l(15)) 1730 PRINT :PRINT "L'expulsion”;aS(j +2); :COLOR 3,0 1740 PRINT 1(15); :C0L0R 1,2:PRINT a$ (j);"s'est bien passée."
1750 1(22) =1(22) -1(15) :1(19) =1(19) -1(15) 1760 IF 1(16) =0 THEN 1810 ELSE j =PNk(l(16)) 1770 PRINT :PRINT "L'élimination";aS(j +2); :COLOR 3,0 1780 PRINT 1(16); :COLOR 1,2 :PRINT a$ (j);"s'est relativement bien passée en cre ant" 1790 PRINT "toutefois un petit scandale et pourrait entraîner des représailles."
1800 1(22) =1(22) -1(15) :1(19) =1(19) -1(15) 1810 GOSUB 2040: GOTO 490 1820 REM arrêt du jeu 1830 COLOR 2,2 :CLS -.COLOR 3,2 -.LOCATE 5,1 1840 PRINT "Mon cher ";nomS :PRINT 1850 IF rS ="d" THEN 1980 1860 PRINT "Je vous propose de sauvegarder de sauver dans un fichier les paramet res" 1870 PRINT ''de la situation ,au cas ou vous voudriez reprendre vos fonctions plu s tard.” 1880 PRINT :PRINT "CHOISSISSEZ la lettre S si vous etes d'accord , une lettre qu elquonque sinon."
1890 GOSUB 2040 :IF rS "s” AND rS "S” THEN 1990 1900 REM retour en arriéré des variables 1910 1(17) =1(17) -1(34) :1(18) =1(18) -1(35) :1(19) =1(19) -1(36) :1(33) =1(33) -1 1920 FOR i =27 TO 31 :l(i) =l(i) -l(i +10) :NEXT i 1930 PRINT :PRINT "ENTREZ le nom du fichier de vos exploits ( par défaut ”;nom$ ; tf ff 1940 INPUT. Fichiers :IF fichierS ="” THEN fichiers =nomS 1950 OPEN fichiers FOR OUTPUT AS 1 : WRITE El.nomS 1960 FOR i =1 TO 41 : WRITE £l,l(i) :NEXT i 1970 CLOSE £1 :GOTO 1990 1980 PRINT :PRINT "Vous avez ete pour le moins incompétent !!"
1990 PRINT :PRINT "Peut-etre qu'en recommençant .vous feriez mieux ?"
2000 PRINT :PRINT "Un conseil .changez de nom î Et CHOISSISSEZ la lettre R.” 2010 GOSUB 2040 :IF rS =”r” OR rS =”R" THEN 290 2020 STOP 2030 REM routine d'attente d'un caractère au clavier 2040 COLOR 3,2 :PRINT :PRINT :PRINT cS; :COLOR 1,2 2050 rS =INKEYS :IF rS ”” THEN RETURN ELSE 2050 2060 REM routine de délai a adapter a votre patience 2070 FOR iattente =1 TO 1500 :NEXT iattente :RETURN 2080 STOP 2090 REM gestion des erreurs 2100 IF ERR =6 OR ERR =13 ) AND ERL =1020 OR ERL =1310 ) THEN LOCATE 7 +i,34 :COLOR 2,2 :PRINT " ” :COLOR 3,2 : RESUME ERL 2110 IF ERR =53 THEN PRINT ”11 n'existe
pas de fichier de situation !!”:GOSUB 2 070 : GOTO 290 2120 IF ERR =58 THEN PRINT "Un fichier de situation porte déjà ce nom !!":GOSUB 2070 : RESUME 1930 | 2130 IF ERR =61 OR ERR =67 OR ERR =70 THEN PRINT "Le disque est soit plein .soit protégé !!”:GOSUB 2070 : RESUME 1930 2140 IF ERR =64 THEN PRINT "Le nom du fichier n'est pas correct vis-a-vis du DOS " :GOSUB 2070 : RESUME 1930 2150 ON ERROR GOTO 0 :REM 1'interpréteur affiche les autres erreurs ORIC Alerte à h bombe La sueur ruisselait sur votre front buriné. Le service de déminage venait juste d’appeler, vous requérant pour une mission
périlleuse. Les couloirs désaffectés d’une usine des docks auraient été truffés de bombes par un dément. Armé de votre clé anglaise, vous pénétrez en enfer.
Le temps qui vous est alloué diminue en fonction de votre progression. Les déplacements s’effectuent au clavier.
0 rem************ 1 REI1* ALERTE A * 2 REM* LA BOMBE-* 3 REM************ 4 REM R.JUHEL1985 10 POKE618,10:PAPER1 : INKO 19 REM****************** 20 REM*REDEFINITION DES* 21 REM*CARACTERES. * 22 REM****************** 23 CLEAR: DIMXM ( 100) : DIMYM ( 100). : DIMXB(100):DIMYB(100):BC=100Û0 50 FORI=0T0167 60 READA 70 P0KE46856+I,A 80 NEXT 90 DATAI,1,1,1,7,15,19,35 100 D AT A32, 32,32,0,48,48, 50, 4-4 1*10 DATA35, 7, 6, 6, 12,24,48,24 120 DATA32,48,48,24,12,6,7,0 130 DATAI,1,1,1,7,15,11,11 140 DATA32 „ 32, 32, 0, 48, 56, 4-4, 36 150 DATAI 1,7,3,7,62,60,32,0 160 DATA38, 32, 48, 48, 4-8, 48, 48, 56
170 DATAI,1,1,0,3,3,19,13 180 DATA32, 32, 32, 32, 56, 60, 50, 49 190 DATAI,3,3,6,12,24,56,0 200 DATA49,56,24,24,12,6,3,6 210 DATAI,1,1,0,3,7,13,9 220 DATA32,32,32,32,56,60,52,52 230 DATA25,1,3,3,3,3,3,7 240 DATA52,56,48,56,31, 15, 1,0 250 DATA63,36,63,9,63,36,63,9 260 DATA63,32,63,32,63,32,63,32 270 DATA63,1,63,1,63,1,63,1 271 DATAS,8,12,30,63,63,30,12 272 DATA14,10,14,4,4,4,4,4 274 REM** **** ** *** 275 REM*SAUT GESTION* 276 REM*TABLEAUX. * 277 REM**** * ***** * 280 G0T03000 289 REM************ 290 REM* TABLEAU 1* 291 REM ****** ****** 300 F'RINT" qqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqq " 310 PRINT"
rsqqqqqqqqqqqqqqqqqqrs " 320 PRINT"rsrsrsrsrsqqqqqqqqqqqqqqqqqqrsrsrsrsr" 330 PRINT"rsrsrsrsrs rsrsrsrsr" 340 PRINT"qqqqqqqqrsrsrsrsrsrsrssrsrsrsrsqqqqqqq " 350 PRINT" rsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrs 360 PRINT"rsrsrsrsrsqqqqqqqqqqqqqqqqqqrsrsrsrsr" 370 PRINT"rsrsrsrsrs rsrsrsrsr" 380 PRINT"qqqqqqqqrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsqqqqqqq" 390 PRINT" rsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrs “ 400 PRINT" rsqqqqqqqqqqqqqqqqqqrs " 410 PRINT" rs rs rs " 420 PR I NT " r sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr " 430 PRINT“rsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsr" 440 PRINT"qqqqqqqqqqqqqqqqrsqqqqqqqqqqqqqqqqqqq" 450 PRINT" rs
rs rs " 460 PRINT "rsrsr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr " 470 PRINT"rsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsr" 480 PRINT"qqqqqqqqrsqqqqqqqqqqqqqqqqqqrsqqqqqqq" 490 PRINT" rs rs " 500 PR I NT " r sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr " 510 PrlNT"rsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsr" 520 PRINT"qqqqqqqqqqqqqqqqqqqqPqqqqqQQqPPcIPqclcIO" 530 PRINT"qqqqqqqqqq-qqq TEMPS: qqqqqqqqqqq" 550 RETURN 589 REM************ 590 REM* TABLEAU 2* 591 REM************ 600 PRINT:PRINT:PRINT:PRINT 610 PRINT"qqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqq" 620 PRINT" rs rs rs “ 630
PRINT"rsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsr" 640 PRINT"rsrsr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr " 650 PRINT"qqqqqqqqqqqqqqqqqqqqrsqqqqqqqqrsqqqqq" 660 PRINT" rs rs rs " 670 PRINT" rs rs rs " 680 PRINT" rs rs rs " 690 PRINT"rsrsrsrsrsrsrsrérsrsrsrsrsrsrsrsrsrsr" 700 PRINT"rsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsr" 710 PRINT"qqqqqqqqqqqqqqqqqqqqrsqqqqqqqqqqqqqqq" 720 PRINT" rs " 730 F0RI=1T02: PRINT'Vsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsr ":NEXT 750 PRINT"qqqqqqqqqqrsqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqq" 760 PRINT" rs 11 770 FOR1 = 1T02: PRINT"rsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsr":NEXT 790
F'RINT"qqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqq11 800 PRINT"qqqqqqqqqqqqq TEMPS: qqqqqqqqqqq" 810 RETIJRN 889 REM************ 890 REM* TABLEAU 3* 891 REM************ 900 PRINT:PRINT:PRINT:PRINT 910 PRINT"qqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqq" 920 PRINT" rs “ 930 PRINT"rsrsrsrsrsrsrsrsrsrs " 940 PRINT"rsrsrsrsrsrsrsrsrsrs " 950 PRINT"qqqqqqqqqqqqqqqqqqrsrsrsrsrsrsrsrsrsr" 960 PRINT" rsrsrsrsrsrsrsrsrsr" 970 PRINT" rsqqqqqqqqqqqqqqqqq" 980 PRINT" rs " 990 PRINT"rsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsr" 1000 PRINT"rsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsr" 1010 PRINT"qqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqq"
1020 PRINT" rs " 1030 PRINT"rsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsr" 1040 PR I NT " r sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr srsrsr" 1050 PRINT"qqqqqqqqqqrsqqqqqqqqqqqqqqrsqqqqqqqqq" 1060 PRINT" rs rs " 1070 PRINT"rsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsr" 1080 PR I NT " r sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr sr " 1090 print"qqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqq" 1100 PRINT"qqqqqqqqqqqqq TEMPS: qqqqqqqqqqq" 1150 RETURN 1189 REM************ 1190 REM* TABLEAU 4* 1191 REM************ 1200 PRINT 1300 PRINT" qqqqqqqq " 1320 PR I NT " r sr sr sr sr sr sr sr sr si- sr sr sr sr sr sr sr
sr sr " 1330 PRINT"rsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsr" 1340 PRINT"qqqqqqrsqqqqrsqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqq" 1350 PRINT" rs rs " 1355 PRINT" rs rsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsr" 1360 PRINT" rs rsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsr" 1370 PRINT'Vsrsrsrs rsqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqq" 1380 PRINT'Vsrsrsrs rs " 1390 PRINT"qqq q qq rs rs " 1400 PRINT" rs rs " 1410 PRINT"rsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsr sr srsrsrsr" 1420 PRINT"rsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsr" 1430 PRINT"qqqqqqqqqqqqrsqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqq" SESAME 1450 PRINT" rs " 1460 PRI NT " rsrsrsr srsrsrsrsrsr sr sr srsrsrsrsrsrsr " 1470
PRINT"rsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsrsr" 1480 PRINT"qqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqQqP" 1490 PRINTsPRINT:PRINT 1500 PRINT"qqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqQ N" 1510 PRINT"qqqqqqqqqqqqq TEMPS: qqqqqqqqqqq" 1511 RETURN 1512 BN=BC:B0=16 1515 F0RT=1T04 1516 CLS:GOSUB(300*T) 1517 F0RJ=1T04 1518 X=INT(RND(1)*30)+5:Y=INT(RND(1)*15)+4 1519 FORI=YT020:V=SCRN X,I +1) 1520 IFZ=OANDSCRN(X,I)=32ANDV=(1140R115)THENG=G+1:XB(G)=X:YB(G)-I:Z~1 1521 NEXTI:IFZ=0THENGOTO1518 1522 Z=0:PLOTXB(G),YB G),"t":NEXTJ 1523 F0RJ=1T06 1524 X=INT(RND(1)*30)+5:Y=INT(RND(1)*15)+4:FORI=YT020:V=SCRN(X,1+1) 1525
IFZ=OANDSCRN (X, I ) =32ANDV= ( 1140R115) THENH=H+1 s XM (H) =X:YM(H) = 1 : Z = 1 1526 NEXTI :IFZ=0THEN1524 1527 PLOTXM(H),YM(H),"u": Z=0:NEXTJ 1529 NEXTT 1530 REM*************** 1535 REM*VARIABLES JEU* 1536 REM*************** 1540 CLS:X=3:Y=20:C=1:D=1:T=1:G0SUB300:GOTO1560 1541 REM****************** --- 1542 REM*GESTION TABLEAUX* ____ 1543 REM****************** 1550 PULL: CLS: IFX=2THENT=T-1ELSET=T+1 1551 IFT=OTHENT=4 1552 IFT=5THENT=1 1553 0NTGOSUB3O0,600,900,1200 1554 IFX=2THENX=36:D=2 1555 IF X=37THENX-3:D=1 1560 FORI=((T*4)-3)TO(T*4) 1561 PLOTXB(I),YB(I),"t" 1562 NEXT 1563
FORI=((T*6) 5)TO(T*6) 1564- PLOTXM (I ) , YM ( I ) , "u" 1565 NEXT 1566 PLOTO,0, " " 1594 REM************ 1595 REM*BOUCLE JEU* 1596 REM************ 1600 REPEAT 1610 B=PEEK( 208) 1620 PL0T21,23,STR$ (BN :BN=BN-1 1630 IFB=180ANDSCRN(X,Y+2)=114 THENY=Y+1 :PLOTX,Y-l,"rs":D=3 1640 IFB=156ANDSCRN(X,Y 1)=114 THENY=Y~1:PLOTX,Y+2,"rs":D-3 1645 IFX=20RX 37THEN1550 1650 IFB=188AND(SCRN(X+2,Y+2)=1130RSCRN(X,Y+2)=113)THENC=-C:D=1:X=X+1 1660 IFB=172AND(SCRN(X 1,Y+2)=1130RSCRN(X+l,Y+2)=113)THENC=-C:D=2:X=X-1 1662 IFD=1THENA=SCRN(X+l,Y):F=X-1:G=Y 1663 IFD=2THENA=SCRN(X,Y):F=X+2:G=Y 1664 I FD=
10RD=2THENF'L0TF, S, CHR'f ( A ) : PLDTF, G+1, CHR$ ( A) 1670 IFC=1ANDD=10RD=3THENPL-0TX, Y, "ab" : PLOTX, Y+l, "cd" 1680 I FC=-1 ANDD= 1 THENF’LOTX , Y, "ef PLOTX , Y+l, "gh" 1690 IFC=1ANDD=2THENPL0TX,Y,"ijPLOTX,Y+l,"kl" 1700 IF 0= 1AND D=2THEN PLOTX,Y,"mn":PLOTX,Y+l,"op" 1710 D=0 1800 IFBO=0 ÜRBN=0THEN5000 2000 V=SCRN(X,Y-1):UNTILV=1160RV=117 2004 REM***************** 2005 REM *FIN BOUCLE JEU* 2006 REM***************** 2010 V=SCRN(X,Y 1) 2020 IFV=116 ANDMA=OTHENEXPLODE:G0T03000 2030 IFV= 116THEN2040ELSE2200 2040 FORI=(T*4)-4T0(T*4) | 2050 IFX = XB I)ANDY=YB(I)+1THENXB(10 =0:YB I)=0:MA=0 2060
NEXT : PL,QTX , Y 1, " " 2070 B0=B0-1 2080 GOTO1600 2200 MA=1:PLOTX,Y-1," " 2210 F0RI=(T*6)-6T0(T*6) 2220 IFX=XM(I)ANDY-1=YM I)THEN:YM(I)=0:XM(I)=0 2230 NEXT ; 2240 GOTO1600 ‘ 3000 CLS:PRINT:PRINT MENU"s PRINT:PRINT:PRINT 3020 PRÏ NT SPRINT" 1- JEU" s PRINT: F'RINT" 2- INSTRUCTIONS" 3030 GETZ$ s GETS$ :IFS$ "1"ANDS$ "2"THEN3030 , 3035 PH=1 :S=ASC(S$ )-48 1 3040 0NSG0T03060,3070 3060 GOTO1512 3070 CLSsPRINTSPRINTSPRINT" ALERTE A LA BOMBE " 3080 PRINT: PRINT" ab VOUS DEVEZ DESAMORCEZ DES BOMBES" 3090 PRINT" cd DISSIMINEES DANS LES DEDALES Dr" 3100 PRINT" UNE USINE DESAFFECTEE. " l 3110
PRINTSPRINT" mn POUR POUVOIR DESAMORCEZ UNE BOMBE" i 3120 PRINT" op °t§ IL EST NECESSAIRE DE POSSEDER" 3130 PRINT" UNE CLEF ANGLAISE °ui,SINON... " 3150 PRINT: PRINT" e-f VOTRE TEMPS EST LIMITE, ET DIMINUE" 3160 PRINT" gh AU COURS DES DIFFERENTES PHASES."
3180 PRINT:PRINT" ij LES DEPLACEMENTS S1EFFECTUENT AVEC" 3190 PRINT" kl LES FLECHES. BONNE CHANCE."
3200 6ETZ$ s GETZ$ :G0T03000 5000 WAIT500 5005 IFBO=OTHENPH=PH+1 :CLS:PRINT:PRINT"PHASE";PH s WAIT500: BC=BC 1000: GOTO1512 5010 GQT03000 5020 REM******* FIN **************** COMMENTAIRES: ligne 900: tableau 3 1i gne 4 : i n i t i ali sat i on ligne 23: redéfinition des caractères 1i gne 300 : tableau 1 1 i gne 600 : tableau 2 1i gne 1200 : tableau 4 1i gne 1540 : uar i ables ligne 1550: gestion tableaux ligne 1600: boucle jeu ligne 2010: fin boucle jeu CHER TILT Le dépouillement des votes a donné lieu au résultat suivant : pour Laurent Caillette, vingt et un lecteurs ; contre, trente-six
lecteurs._ Nous n'avions pas répondu sérieusement à la lettre de Laurent Caillette. Sciemment. Pour favoriser le dialogue avec les lecteurs.
Nous avions raison. Les réponses à Laurent sont très nombreuses.
Il est temps pour nous de lui répondre, point par point.
Cher. Tilt ne l’est pas vraiment.
C'est le seul magazine entièrement en couleur, et depuis sa création (septembre 82), son prix est passé de 15 à 19 francs.
C’est raisonnable.
Le « Cher Tilt » reflète le courrier que nous recevons. Et encore, nous laissons de côté la plupart des lettres du genre « Tilt, je t'aime, tu est le meilleur», au profit de celles plus critiques, donc constructives.
Jérôme Tesseyre travaille sur un
l. B.M. PC avec une tablette graphique.
Nous envoyons un reporter aux Etats-Unis pour les deux C.E.S. « Demain les softs » a été rédigé par un membre de l’équipe parti à Chicago.
Trop de textes et pas assez d’illustrations dans la présentation ? Pas d’accord. En surface, les illustrations sont mieux traitées que le texte. Faire plus aurait déséquilibré la mise en page.
Nous sommes en retard sur un hebdomadaire ? Le contraire serait inquiétant pour ce magazine qui boucle trois jours avant sa sortie, contre plusieurs semaines pour nous.
La raison d'être de « Coup d’œil » est de présenter des nouvelles versions de logiciels existant déjà sur d'autres machines, ou ne présentant pas suffisamment d'intérêt pour trouver une place dans « Tubes ».
La longueur des « Tubes » nous paraît optimale. Plus courts, ils se résumeraient à une présentation sèche du logiciel.
Depuis ce mois-ci, nous avons ajouté une ligne pour l’animation dans le tableau. La critique était justifiée. Et nous critiquons les logiciels de plus en plus sévèrement.
Nous sommes très satisfaits du travail de nos illustrateurs, que bien des magazines pourraient nous envier. Quant aux photos d’écrans, elles sont pour la plupart excellentes. Comparez avec la concurrence.
Il est bien évident que tous les logiciels présentés sont testés très sérieusement. Mais accordez-nous le droit d’avoir des opinions différentes des vôtres. Nous publions le maximum de photos d’écrans, et pour les nouvelles versions, le « Coup d’œil» est là. Comptez le nombre d’écrans contenus dans un numéro. Vous serez certainement étonné. Sans forfanterie, Tilt n’a aucun concurrent au monde dans ce domaine, et de loin. Sans parler du numéro de novembre, absolument unique en son genre.
Nous ne délayons pas dans le « Tilt parade ». Les logiciels testés méritent cette place. Quant au style, chacun ses goûts.
«Actuel», inintéressant? Cette rubrique cherche à sortir du cadre des logiciels de loisirs. Certains sujets peuvent ne pas intéresser tel ou tel lecteur. Nous assumons ce risque, croyant fermement que des sujets sur les images de synthèse, le F.I.T. ou la musique sur ordinateur intéressent une majorité de lecteurs.
« Sésame » : c’est vrai, les programmes proposés n’étaient pas géniaux. Mais nous voulions nous adresser à des débutants. Depuis quelques mois, le changement est notable. Nous avons de nouveaux programmeurs, et des programmes plus musclés, sur seize pages depuis ce numéro.
«Tam-tam soft» n’est pas très beau. C’est vrai. Mais c’est de la dernière minute. Et nous sommes certains que les lecteurs apprécient ces informations toutes fraîches, malgré leur présentation un peu sèche. En tout cas, ce n'est jamais délayé.
C'est promis, nous allons faire un effort de classement dans les petites annonces. En ce qui concerne les pirates, Tilt persiste et signe.
C’est non.
« Banc d’essai ». Quatre pages, ce n’est pas du délayage. Nous nous refusons de publier une simple fiche technique. Les revendeurs le font très bien.
Notre style est perfectible. C’est vrai. Nous ne sommes pas des journalistes satisfaits d’eux- mêmes. A Tilt, l’auto-critique est de rigueur, et nous travaillons sans cesse notre écriture. Quant â notre confrère « Micro VO », nous ne pouvons que lui souhaiter longue vie. Il en a bien besoin.
« Kid's School ». Nous reconnaissons que les logiciels éducatifs sont perfectibles. Est-ce une raison pour supprimer la rubrique ? Ce secteur de la micro-informatique est plein d’avenir. Nous en somme certains, et nous le suivrons avec constance.
Nous avons suffisamment ouvert ces colonnes au débat sur le piratage pour ne pas nous étendre.
Relisez la critique de F.R.E.E.. Oui ce logiciel est de qualité, il est gâché par une vulgarité absolument pas drôle. Selon le Docteur Freud, le stade anal se situe aux alentours de 2 ou 3ans... Non, à Tilt nous ne sommes pas des refoulés sexuels. Nous ne nous contentons pas du papier glacé. La théorie, ça lasse.
Alan Parson Project mérite plus que zéro étoile (au fait, connaissiez-vous A.P.P. lorsque Pyramid est sorti en 1978).
C’est un oubli coupable de notre part.
Nous n'aimons pas beaucoup écrire «je ». C’est plutôt pédant et pas très humble. Certains rédacteurs de Tilt vont jusqu’à affirmer « un journaliste satisfait est un journaliste mort ». De toute façon, l'équipe est solidaire, ce qui justifie ce « nous ».
Ouf, voilà une réponse, la plus complète et la plus concise possible (Laurent, prenez-en de fa graine). Et n’oubliez pas que toute critique apporte sa part de vérité et de réflexion. Nous ne tombons jamais dans l’auto-satisfaction, et restons très critique vis-à-vis de notre travail afin de progresser.
L’équipe de Tilt DROIT DE RÉPONSE Je suis quand même d’accord avec lui sur certains points : classer les PA par ordinateurs, des rubriques bidons etc... Mais chacun ses goûts.
Michel Guez Une seule question : pourquoi passer la lettre de cette canaille attardée dans Tilt ? Pour te répondre Caillette non seulement t’as tort mais en plus ta lettre (?), elle vaut pas une étoile.
Alors je te pose la question : es- tu :
a) un créateur refoulé ;
b) un provocateur illuminé ;
c) un demeuré ;
d) tout à la fois.
Tu as le choix des armes.
Big Chief Geronimo Choisy-au-bac Je cite: «Kid’s school: (...) écrasez-moi cette rubrique pourrie ». Eh, mon vieux, l'informatique en France c’est pas « Ram- bo » p’tit pois dans la théière, ici ça nous arrive de penser... Enfin Tilt, qu’est-ce qui vous a pris de passer la lette de cet échappé des maisons de forcenés, quand même pas à cause de son petit chantage débile de maternel attardé.
Un pirate chevronné Suite à la lettre de Laurent Caillette dans votre dernier numéro et puisque celle-ci ne m’a pas laissé indifférent, je tiens à vous donner mon avis.
Le problème de Tilt est qu'au départ ce journal s’adressait à une clientèle presqu’exclusivement composée de très jeunes enfants, (8-12 ans) et quelques fanatiques, dont moi, un peu plus âgés.
Lorsque Tilt a suivi l’actualité en passant des consoles aux micro, il a semble-t-il oublié d’adapter son style à une clientèle désormais en majorité plus âgée et plus vivace d’esprit... De ce fait, Tilt me laisse toujours, personnellement, sur ma faim une • fois lu, car il ne m’apporte rien que des commentaires débiles sur des « tubes » qui sont souvent des bides et avec, effectivement, un système de notation complètement incohérent par rapport aux autres jeux et même par rapport aux commentaires faits.
Les pages de programmes Basic à se taper pendant des heures pour voir des petits carrés s’agiter sur l’écran me laissent aussi rêveur, si 52 % des lecteurs les tapent vraiment sur leurs machines. Cela me rappelle le dessin humoristique d’Hebdogiciel illustrant un énorme programme à taper pour avoir un machin ressemblant à un flipper.
La figurine s’exclamait : « Quoi taper, tout ça pour avoir un flipper !? Je préfère aller au bistrot du coin... » Les pirates, les copieurs, ce sont eux qui font fonctionner le monde de la micro-informatique. Enlevez tous les copieurs et le marché de la micro s’écroulera en quelques semaines... Alors, allez-y molo avec eux, mais continuez de condamner ceux qui en font un marché lucratif, qui volent des sous aux utilisateurs comme aux concepteurs... D’ailleurs, il semble y avoir deux poids et deux mesures dans les petites annonces. S’il y en a peu et que vous ayez besoin d’argent ou d’annonces
pour remplir la place, vous êtes à ce moment prêts à passer n’importe quelle annonce, même de ceux qui veulent échanger... ou alors, vous INTELLI VISION CONSOLE peritel450F 100 101 BASEBALL 149F 102 SOCCER (FOOT) 149F 103 BOWLING 149F 104 GOLF 149F 105 TENNIS 149F 106 HOCKEY 149F 107 NIGHT STALKER 149F 100 BASKET 149 F 109 SHARPSHOT 149F 110 MAZE A TRON 149 F 111 TRON DEADLV DISC 149 F 112 BURBER TIME 149 F 113 PAC MAN 109 F 114 FROGBCG 149F 115 DONKEY KONG JR 149F ne SNAFU 149F 117 BEAMRIDER 199 F ne UTOPIA 149 F 119 LADV BUG 149 F 120 MOUSE TRAP 149 F 121 CARNIVAL 149F 122 ECHECS (CHESS)
149F 124 STAMPEDE 149F 127 SPACE ARMADA 149F 128 ASTROSMASH 149 F 129 VECTRON 149 F 130 SPACE HAWK 149 F 131 STARSTRIKE 149 F 132 SPACE BATTLE 149F 133 SEA BATTLE 149F 134 SUB HUNT 149F 135 REVERSI 149F 136 ROULETTE 149F 137 BLACK JACK PffltER 149 F I3B HORSERACINQ 149 F 139 BACK GAMMUN 149F 140 S WORD 8. SERPENTS 199F 141 JEU DE DAMES 149F 142 WHITEWATER 199F 143 NUVABLAST 199F 145 PINBALL 189 F 146 MOTOCROSS 109 F 147 BUT1P N1 JUMP 109F 140 MASTER DF UNIVERSE 109 F 149 TREASURE DF TARMIN 1B9 F 150 CENTIPEDE 109 F 151 SAFE CRAKER 199F 152 MICRDSURBEON 199 F 153 ICETRECK 199F 154 MISSION X 149
F 155 SKI INQ 149F 156 AUTO RACING 189 F 157 DEFENDER IB9F ELECTROIÏICS 71, RUE OU CHERCHE MIDI 75006 PARIS TEL: l) 45 « 14 50 NOUVEAUTES INTELLIUISION 189 F 189 F 249 F 150 WORLD CUP SOCCER 159 CHAMPHmSHIP TENNIS 160 THUNDER CASTLE 300 CONSOLE + 5 JEUX 990 F 301 PRESSURECDOKER 199F 302 BRIDGE 149F 303 SOLAR FOX 99 F 304 WIZARDDF WAR 99 F 305 80RF 99 F 307 CARNIVAL 99 F 311 BEAMRIDER 199F 312 KABOQM 99 F 313 POOYAN 99 F 314 SPACESHUTTLE 199F 320 RIVERRAID 199F 321 HERQ 199F 322 ENDURO 199F 323 BHÜST BUSTER 199F CBS COLECOVISION A CONSOLE DE JEU CBS 690 F B POIGNEE REMPLACEMENT 190F C 1 SUPER
CONTROLLER 590 F D LA PAIRE+1 JEU 1100F E ROLLER CONTROLLER +1K7 399 F 200 BLACK JACK POKER 149F 201 VICTORY (POUR ROLLER) 149F 202 LEARNINBWITHLEEPER 99F 203 FRENZY * 199F 204 8PECTR0N 199F 205 FANTICFREDDY 199F 206 SAMMY LIQHT FOOT 199F 207 SPACE PANIC 149F 206 SPY HUNTER » 299 F 209 FROBGER 149F 210 BORF 149F 211 VENTURE 149F 212 LOOPING 149F 213 SPACE FURY 149F 214 LADY BUS 149F 215 MOUSE TRAP 149F 216 TELLY TURTLE 149F 217 SCHTROLIMPF 149F 210 PEPERII 149F 219 CARNIVAL 149F 220 MR DQ 149F 221 POPEYE 149F 222 CQSMIC A VENGER 199F 223 SMURF 199F 224 GROG’ S REVENDE « 299 F 225 TRESHOLD IMF
226 TAPPER • 299F 227 PITSTOP « 299 F 228 DONKEY KONG JR 199F 229 TARZAN « 299 F 230 OILSWELL 199F 231 DESTRUCTOR TURBO) 199F 232 FOOTBALL USA(SUP CDNTR) 249 F 233 JUMPMAN JR 249 F 234 GATEWAY TO APSHAI 249 F 235 WARGAMES 249 F 236 DUKE DE HAZARD ( TURBO ) 249 F 237 FRONT LINE 249 F 236 ZAXXON • 299 F 239 BltflP' N JUMP 249 F 240 BURBERTIME 199F 241 2010 299 F 242 Tilt PILOT 349 F 243 MOON SWEEPER 249 F 244 NOVABLAST 249 F 245 MINER 2049 249 F LE MAGASIN EST OUVERT DU LUNDI AU SAMEDI DE 9H 30 A 19H 30 SANS INTERRUPTION . METRO ST PLACIDE OU SEVRES BABYLONE . * LIVRABLES EN MAI ___________BON
DE COMMANDE____________ à retourner après l'avoir rempli à : 2010 ELECTRONICS • 71, RUE DU CHERCHE-MIDI • 75006 PARIS C G I I C*e' NOM..... PRENOM ADRESSE.
Indiquez le n° de votre choix ci-dessous ainsi que les prix correspondants :
W. .... F N° ..... F Ns
... F Nc ..... F
N° ..... F N- ...... F
N° ..... F Nc ..... F
Nc ..... F Frais de port 20 F machine + 50 F
TOTAL ... F CODE POSTAL..... VILLE
.. TYPE DE CONSOLE _ _ Ci-joint
mon èglement a hègue ? Ou nandaHD à l'ordre de 2010
ELECTRONICS.
CHER TILT acceptez obligeamment des annonces qui commencent par «vends» et se terminent par «échanges»... Tout faux, comme dirait un confrère.:. Pour ce qui est du Super flop du mois, aussi il y a de quoi dire. Prenons le cas de Treshold. C’est vrai que c’est pas terrible sur Thomson ni sur Coleco. Mais l’avez-vous essayé sur Commodore ou Atari ?
Vous condamnez un titre alors que, selon les adaptations, le jeu peut se montrer de débile à super excitant. Ce n'est pas normal... Comme les meilleurs jeux sont maintenant adaptés pour la plupart des machines, n’hésitez pas à mentionner les grandes différences qui peuvent exister, non seulement au niveau graphique, mais surtout au niveau de l’intérêt du jeu. Cela nécessite, comme le dit Laurent, du travail et des essais réels des logiciels et non pas seulement un langage triste comme celui d’Hebdogiciel.
L’état d’esprit de ce journal est entièrement négatif, même s’il est bien informé... Tilt pourrait être l’anti-Hebdo, en continuant à se montrer positif, mais sans tomber dans la mièvrerie et l’infantilisme.
Philippe Trechot Ce midi, je lisais tranquillement Tilt en avalant un Big-bacon.
Quelle ne fut pas ma surprise en découvrant une lettre sortant un peu de la tambouille dont vous nous abreuvez chaque mois : les compliments des lecteurs médusés devant la qualité de votre journal, et qui demandent si l’Amiga est compatible avec la Tl-57.
Cette lettre, d’un certain Laurent Caillette, critiquait, avec un incontestable laisser-aller verbal, votre magazine.
Laurent, ne crois-tu pas que sous l’impulsion de la rage tes mots ont dépassé ta pensée ? Au lieu de trainer Tilt dans la boue, tu as réussi a être encore plus ridicule que Chantai Goya dans ses meilleurs moments. Pour bien critiquer quelqu’un ou quelque chose, n’avoue pas franchement ta colère ou ton mépris, et pense à écrire correctement.
J’aimerais aussi dénoncer un manque évident de fair-play de la part de rédaction. La seule critique réelle publiée à l’égard de votre magazine est celle d’un individu incapable de contrôler son vocabulaire.
Tilt est le seul journal à vraiment parler de soft, et c’est pour être bien informé à ce ce sujet que je l’achète souvent. De là à dire que votre magazine est intéressant, il n’y a qu’un pas que je me garde bien de franchir.
Si Laurent Caillette fait plutôt dans la démesure, vous ne péchez pas non plus par excès de modération. Les superlatifs pullulent allègrement dans vos colonnes, et chaque mois vous nous présentez le logiciel le plus extra-super- génial-démentiel du siècle. Un style un peu moins tapageur ne donnerait que plus de crédit à vos propos.
Faisant l’impasse sur vos calembours, dignes de l'esprit de Sylves- ter Stalonne, je remarque qu’un pirate un peu débrouillard possède en moyenne depuis deux mois les logiciels que vous testez.
Bien AMIGAlement, malgré tout.
François Coulon Pour répondre à la lettre de Laurent Caillette ; car il veut une réponse des lecteurs de Tilt : eh bien pour ma part, il a tort... Malgré un petit détail qui a son importance, il est vrai que vous êtes un journal très gentil, même des fois trop gentil : certains logiciels méritent une critique plus sévère.
A part cela, félicitation à votre revue.
Mais pour en revenir à notre Laurent, il compare Hebdogiciel et Tilt : est-il vraiment nécessaire de comparer « Serge Gainsbourg et Catherine Deneuve » : chacun a son public et chacun son talent.
Maintenant pourquoi avoir attendu le numéro 27 pour se rendre compte que Tilt ne correspondait pas à vos besoin ?
Et puis tout fana de la micro ne s’arrête pas sur un seul journal.
Serge 31000 Toulouse Je ne peux pas rester sans opinion après avoir lu la lettre de Laurent !
Voilà ce que j’en pense : Couverture : il est vrai qu’elle est géniale, surtout celle du numéro 25 !
Sommaire : il est moins bien que celui du numéro 23.
Tilt journal : il devient de plus en plus maigre au dépend de Tarn Tarn soft. Je ne suis pas d’accord.
Le super flop : je ne vois pas l’intérêt de cette rubrique.
Coup d’œil : je ne suis pas contre, c’est super pour un coup d'œil !
Tubes : alors, là, tout se complique. D'accord, les dessins sont bien, (sans plus), et la présentation correcte mais Laurent a raison sur certains points ! Les photos ne sont pas toujours bien prises. Les jugements trop incohérents, il est vrai, ne confondez pas graphisme et animation, vos jugements sont tantôt trop sévères, tantôt complètement faux.
Vous pourriez faire un effort!
Tilt parade : bof, c’est pas mal, mais il manque quelque chose.... Actuel : bof, je ne lis jamais !
Sésame : je ne tape jamais ces programmes là, il sont remplis de fautes... Tarn Tarn soft: ah! Non.
Supprimez-le, je préfère encore Tilt journal !
Petites annonces : classez-les, on s’y retrouvera mieux !
Banc d'essai : plus ou moins bien.
Micro star : bonne rubrique, géniale.
Dossier : ensemble assez bon, le meilleur restera celui du numéro 18.
Kid’s school: rubrique intéressante pour les intellos. Bien.
Cher Tilt : super, sensas, je vous félicite d’avoir publié la lettre de Laurent.
S. O.S. aventure : dans l’ensemble c’est bien et, parfois
super, continuez !
Publicité : j’avoue qu’il y en a beaucoup, mais je comprends qu’un magazine aussi répandu que Tilt soit rempli de pubs ! De toute façon, je ne suis pas contre, mais il faut savoir se limiter et j'espère que vous saurez le faire.
Je vous donne carte blanche. J’ai remarqué que dans le numéro 29, il y avait de moins en moins de couleur. Pourquoi? Moins épais.
Dans l’ensemble, Tilt est un bon magazine, qui doit faire de vifs progrès ! Rien à dire, pour la couverture mais l’intérieur doit être amélioré et vous verrez vos ventes monter en flèche. Bonne chance ! Et longue vie à Tilt.
Ty-Chlong Huynh 77420 Noisiel Pour « Tubes », il recommande de mettre une note pour le graphisme et une pour l’animation.
C’est une chose que vous auriez dû faire depuis longtemps car un soft peut avoir un graphisme fabuleux et une animation médiocre.
Ce cher Caillette vous a donné une excellente idée : faire une rubrique « poubelle », ce serait justifié car les softs nuls, dépassés ou anciens, vendus actuellement à des prix exorbitants sont légion.
La nullité de « Kid's school » (due surtout à la médiocrité des programmes testés). Mais il n'a pas toujours raison : i! Peste quand, lors de la critique d'un logiciel, vous nous donnez des indications sur son fonctionnement alors que celles-ci peuvent être utiles à qui ne sait pas déchiffrer une volumineuse notice en anglais ou a qui trouve les instructions fournies avec le soft trop courtes ou trop compliquées.
Je tiens à signaler que moi-même et tous mes amis possesseurs d’ordinateurs sont contre la suppression de ces explications. Il défend ensuite les pirates « escrocs » ou copieurs. Alors là, je dis : Caillette, tu déconnes ! Comment défendre les crapules à môins d’en être une ? Comment dire du bien de ces pourris qui vendent leurs copies aux jeunes démunis qui traînent dans les clubs de micro- informatiques ? Enfin, il a sans doute oublié que Tilt s'est considérablement amélioré depuis le n° 1 et que c’est le seul magazine de ce type existant en France.
Jean-Christophe Casanova, Marseille Ce qu’t’as gribouillé sur ton papelard, espèce d’enfoiré, c’est qu'un tas de conneries ! Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas le deuxième volume du roman de Laurent Caillette, mais simplement la conclusion que nous retirons après avoir lu sa critique exagérée.
Certes, Tilt n’est pas parfait (notamment ignorant les consoles de jeux vidéo) mais d’ici à écrire ce que nous avons pu lire : il y a une limite! Nous savons qu’il y aura beaucoup de courrier ce mois-ci, mais nous espérons que vous publierez cette lettre pour calmer cet énergumène et refléter la pensée de cinq tiltmen. De plus, nous souhaiterions que la polémique s’arrête là et que Tilt ne devienne pas un champ de bataille.
Cinq Tiltmen qui souhaitent rester anonymes Tilt n’est pas un journal parfait dans toutes ses coutures mais il a beaucoup de mérite. Grâce à lui, j’ai su m’orienter, les amies que j’ai parrainées en sont très fières. Mais je suis entièrement d’accord avec lui lorsqu’il a parlé des piratages (dans les P.A.). Il ne faut quand même pas t’envoyer que des roses mais aussi quelques remarques pas méchantes.
Stéphane Vaillant Champigny Le débat est clos, et chose promise, chose due c’est Philippe Tréchot qui gagne un abonnement gratuit à Tilt pour sa contribution.
75-POWERCARTRIDGE (COMMODORE) 495F DISPONIBLE 76 - GAME KILLER (CARTOUCHE) 180 F sotve 77 - Sony HB 501 F (lecteur K7 inclus)
1. 990 F
1. 290 F 78 - Sony 75 HF 79 - Magnétophone Sony 240 F (K) 180 F
110 F (K7) 239 F(K7) 250 F(K7) 130 F (K7) 130 F(K7) 150 F (K7)
150 F (K7) 240 F (K) 240 F(K) 240 F(K) 80 - Yie ar Kunq Fu II
81 - Xyzolog (carie) 82 - Sorcery 83 - Mandragore 84 - Le
Geste d'Artillac 85 - Knight Lore 86 - Allien 8 87 - Illusion
88 - Pyroman 89 - Football 90 - Boxing 91- Hyper Rallye ÂtAm
92 - COMMODORE 64 RVB (baisse)Nous consulter 93 - Lecteur de
disquettes COMMODORE 1541 (baisse) Nous consulter 94 - Lecteur
de cassettes COMMODORE 1530 (baisse) Nous consulter 95 - MODEM
COMMODORE avec émulateur Minitel 1 990 F 96 - COMMODORE 64 98
- COMMODORE 128 + lecteur de cassettes 97 - Lecteur de
disquettes 99 - COMMODORE pour COMMODORE 128 128 D Nous
consulter 44 - ATARI 520 ST Monochrome :
U. C. 512 + lect. Disk 3,5 pouces 500 K + écran monochrome haute
résolution + 6 logiciels 45 - ATAR1130 XE128 K (comp. 800 XL)
46 - Pack 130 XE + lecteur disquettes 47 - Lecteur disquettes
ATAR11050 48 - Imprimante matricielle ATAR11029 49 -
Imprimante graphique 4 couleurs.
40 col. ATAR11020 50 - Imprimante courrier, 80 col. ATAR11027 51 - lecteur de cassettes 52 - Tablette graphique ATARI Nous consulter
1. 990 F 98 - COMMODORE 128 99 - COMMODORE 128 D AMSTRAD 2 -
CPC 6128 Couleur 5.990 F 2A - Monochrome 4.490 F 3 - PCW 8256
6.990 F (Traitement de texte avec imorimante) Téléphonez vite
4 - Bataille d'Angleterre 5 - BountyBob 6 - Mind Shadow 7 - 3
D Grand Prix 8 - Yie art Kung Fu 9 - BoulderDash 10 - Sorcery
11 - Expoding Fist 12 - Frank Bruno’s Boxing 13 - Bruce Lee 14
- Summer Games II 15 - Ping-Pong 16 - Impossible Mission 17 -
Mandragore 18 - Raid over Moscou 19 - Spy VS Spy 20 - Cratton
21 - Theysold a Million II 22 - Cauldron 23 - Geste d'Artillac
24 - RAMBO 25 - Hyper Sport 26 - Who Dares Wins II 27 -
Wizard’s Lair 28 - Cinquième Axe 29 - Scrabble 30 - Franckie
goes to Hollywood 31 - Barry McGuigan Boxing 32 - Orphée 33 -
Warrior + 34 - Skyfox 35 - Theatre Europe 140 F (K7) 200 F (D)
130 F(K7) 130 F (K7) 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D)
130 F(K7) 119 F (K7) 180 F (D) 135 F (K7) 110 F(K7) Nous
consulter Nous consulter 130 F (K7) Nous consulter 239 F(K7)
130 F(K7) 130 F (K7) 180 F (D7) 130 F(K7) 110 F (K7) 180 F (D)
130 F(K7) 250 F(K7) 130 F (K7) 130 F(K7) 130 F(K7) 130 F(K7)
150 F (K7) 230 F (D) 280 F (K7) 340 F (D) 130 F(K7) 180 F(D)
350 F(K7) 180 F (K7) 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7) Zorro
Goonies Koronis Rift Pôle Position Bruce Lee Ultima 3 Rescue
on Fractaïus Road Race Hacker Asylum Archon Chop Suey
BoulderDash II Flyght similator II 7 cities or gold Super
Saxxon Spy VSSpyll Tigers in the Snow Eidolon Kennedy Approach
SummerGames l!
Mmmï Enfin des nouveautés 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (0) (K7) 180 F (D) 190 F(D) 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D) 140 F(K7) 550 F (D) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D) 180 F(D) 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D) Nous consulter Cartouches disponibles 100 - Fight Night 101 - Little computer people 102 -Zorro 103 -Superman 104 - Goonies 105 - Yie ar kung tu 106 -Skyfox 107 - Impossible mission 108 - SpyVSSpyll 109 - Summer Games
II 110 -Winter Games 111 : Ultima III 112 - Théâtre Europe 113 - Eidolon 114 - Koronis Rift 115 - Terrormolinos 116 - Cassette Azimuthage 117 - They Solda Million II 118 - Alternate reality 119 - Borowedtime 120 - Kung Fu Master 121 -Psy5 122 - Hard Bail 123 -PingPong 124 - Friday 13th 125 - Lawof the West 130 120 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D) 180 F (D) 130 F (K7) 130 F (K7) 180 F (D) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7) 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D) 190 F (D) 130 F(K7) 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F
(D) 100 F(K7) 130 F(K7) 110 F (K7) 180 F (D) 180 F(D) 180 F(D) 130 F (K7) 180 F (D) 130 (K7) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D) 13QFIK71180 F (D) F(K7) 36 - Joystick quickshot I 37 - Joystick quickshot II 38 - Joystick quickshot IV 39 - Joystick quickshot VII 40 - Joystick quickshot IX 40 A - Joystik compétition pro 40 B - Joystik Arcade turbo 41 - Moniteur couleur avec son 41 A - Moniteur mono 40 80 col.
42 - Disquette 5 pouces 1 4 S FDD les 10 en boîte rangement 43- Boite rangement 50 disquettes avec serrure v-mumssmmmm nra ' !
- ...'in ni ...r (JQYSTISKSv: 99F 120 F 170 F 150F
199 F 250 F 275 F
2. 200 F
1. 090 F Indiquez le n° de votre choix ainsi que les prix
correspondants :
N° F
N" F

F

F

F N° . F

F

F
N"
F Contre
remboursement ..... F Frais
de port' 20 F
Total
F Je règle contre remboursement (+ 30 F) C par chèque ?
BON DE COMMANDE à retourner après avoir rempli à : JBG ELECTRONICS r 163, avenue du Maine - 75014 PARIS nom .... PRÉNOM ..... ADRESSE .... .TÉL .. CODE POSTAL ...... VILLE ... TYPE DE CONSOLE .
ci-joint à l'ordre de JBG ELECTRONICS + 50 F pour les machines CHER TILT ATARIEN ACHARNÉ Bravo pour le « Micro Star » sur Atari qui redonne du courage à tous les atariens acharnés. Beaucoup de revendeurs connaissent mal les logiciels pour Atari. Heureusement que Tilt existe. Vainqueur des finales d’Orléans et de la région centre, sixième à la grande finale nationale, je suis resté un fidèle de la marque.
Thierry Milood, 45000 Orléans.
PANNE Dans Tilt n° 28 il est écrit que le C128 est entièrement compatible avec le C 64, ce qui est vrai, mais je voudrais cependant signaler que certains logiciels comme Elite de Firebird ne tournent pas sur le lecteur 1571, ce qui est fort navrant. Les éditeurs vont-ils effectuer des rectifications ?
Un anonyme.
A la surprise générale, certains logiciels (heureusement rares) refusent de tourner sur le 128, malgré les affirmations de Commodore. Les éditeurs qui découvrent cet incident ont tout intérêt à vérifier leurs logiciels pour s'assurer que la compatibilité est réelle. Mais en ce qui concerne les titres déjà existants, et développés pour le C 64, il n’y a pas grand chose à faire, sinon de communiquer la liste des quelques « irréductibles ». D’autres lecteurs nous ont également signalé des difficultés sur le 128D avec des logiciels sur cassette, qui fonctionnent parfaitement sur un 128
mais refusent de démarrer sur un 128D (avec lecteur de disquettes intégré).
LOGITHÈQUE IBM Lecteur de Tilt depuis le numéro 1, je reste fidèle à des lectures qui ne sont peut-être plus de mon âge. (J’ai 28 ans).
Cependant, votre article intitulé « Big Blue’s Band » page 82 du numéro 28 de votre revue m’a semblé particulièrement intéressant.
En effet, à l’heure où il ne reste plus sur le marché de l'informatique individuelle que quelques constructeurs et où domine un standard représentant à la fois l’avenir et le passé, votre article est peut-être le premier d’un genre appelé à se développer.
Je partage totalement le sens général qui se dégage de vos lignes, mais voudrais apporter une précision concernant le nombre de logiciels de jeux disponibles.
Vous annoncez « une dizaine de titres dans le commerce, et pas beaucoup plus par des moyens « détournés et répréhensibles ».
Je me suis amusé à compter les programmes de jeux pris sur une « liste » qui appartient sûrement aux moyens « détournés et répréhensibles » dont vous parlez. (Mais qu’il n’est pas bien difficile de se procurer.)
J’ai compté exactement cent dix- neuf disquettes de jeux (et il y en a sûrement d’autres), parmi lesquelles, outre les jeux que vous citez, Boulder Dash, Wizardry, Ultima 3, Exterminator, Styx, Robotron 2084, Millionnaire, Miner2049er, Moon Patrol... Qui dit mieux? Y Apple II sans doute ; mais aujourd’hui il se vend dans le monde plus de PC et compatibles que d'Apple II. Benve- niste (numéro deux Apple France) indique lui-même (je cite) « Dans le monde, il faut compter dix millions de PC, trois millions d’Apple II et six cents mille Macintosh. » Et le jour où certains PC ou XT seront
remplacés dans l’entreprise par des AT, beaucoup se retrouveront à la maison.
En vous souhaitant bonne continuation, longue vie à Tilt, et en espérant que vous continuerez à parler des PC et compatibles.
Un lecteur Pciste.
ORIC ET L’ORIENT J’aimerais savoir s’il existe un jeu d’arts martiaux sur Oric?
Dominique Benet, 94160 Saint-Mandé.
Non, il n'existe pas de simulateur de combat de ce type sur Oric.
Aujourd’hui, les nouveautés pour cette machine s ont devenues très rares.
A PROPOS DE RAMBO Je- vous écris à propos de la cassette Rambo. Moi aussi je fais partie des anti-Rambo. Mais ce n’est pas pour cela que je vais en faire une affaire personnelle. Je trouve le jeu assez bien conçu. Et je pense avoir une bibliothèque de logiciels suffisamment bien garnie pour pouvoir me faire une opinion. Je pense que Rambo est un assez bon, pour ne pas dire bon, logiciel. D’ailleurs ne figure-t-il pas dans votre hit-parade ?
Guillaume Suc, 31150 Ramonvllle Salnt-Agne.
Nous avons jugé Rambo en tant que logiciel, et non pas en faisant référence à un film et à une per sonne que nous aimerions ou pas.
Par contre, sa bonne place au hit- parade, dès sa mise en vente, et avant toute critique dans un magazine quel qu'il soit, n'est peut-être pas étranger au succès du film.
LITTLE PEOPLE Le logiciel « The little people computer » d’Activision existe-t-il sur Atari 800XL?
Un anonyme.
A notre connaissance, Activision n’a pas prévu l’adaptation de ce titre sur Atari.
SOURIS ATARI Existe-t-il une souris pour l’Atari 800 XL ? Quels sont les programmes compatibles avec cette machine ?
Emmanuel Soden, 98100 Grenoble.
Il n'existe pas de souris pour le 800 XL. Par contre il existe une tablette graphique associée à un logiciel de création graphique, « Atariàrtist », qui reste l’une des meilleures du marché familial, et dont les performances sont largement supérieures à celles de programmes associés à une souris sur d’autres ordinateurs. En ce qui concerne les programmes, il n’existe pas de compatibilité entre le 800 XL et d'autres machines, sinon celle avec les frères jumeaux du XL, l’ancien 800 et le XE, non distribué en France. Ces programmes tournent également sur le 130 XE.
IBM, DES TUYAUX Je voudrais apporter quelques rectifications au très bon article paru dans le numéro 28 sur les jeux de l'IBM PC et compatibles.
Il existe en effet sur les PC au moins deux cents jeux.
Plusieurs sociétés en importent, dont Greensoft Soft House, Sof- tel, Sofmart, Edisoft, Feeder, etc. ces quatre derniers distributeurs étant principalement orientés sur le professionnel, ce qui ne les empêche pas d’importer quelques jeux.
Jean Fremel, 13122 Ventabren.
DES GOÛTS ET DES COULEURS Le numéro 28 est génial, ce qui fait plaisir car les derniers numéros n’étaient pas aussi bons. « Tilt journal » a perdu ses couleurs, seules restent celles des photos, et encore pas toutes.
Tam-Tam soft est une rubrique que je ne lis plus : couleurs : néant, caractères d’imprimante, un max de mots sur un minimum de place. Le résultat n’est vraiment pas terrible. Mais avec le numéro 28, Tilt prouve qu’il ne dépérit pas.
Pourquoi ne présenteriez-vous pas un dossier «arcade». Voici ma sélection : Chosts'Goblins, pour la variété de l'action, des rebondissements, l’humour du graphisme et l’excellent accompagnement sonore, Chameleon pour le thème humoristique, l’action et l’air d’accompagnement, Madness Marbles pour les graphismes et la musique épous- touflante, Parperboy pour la musique funky et les commandes.
Arnaud Bui, 68780 Soppe-le-bas.
La réalisation et la fabrication d’un mensuel en couleurs comme Tilt demande beaucoup de temps.
Afin de coller au mieux à l’actualité, nous réservons quelques pages pour la dernière minute, le Tam-Tam soft. Il est matériellement impossible de la présenter comme le reste du magazine. Mais nous sommes certains que la majorité des lecteurs apprécient cette rubrique, malgré son aspect un peu triste, pour la « fraîcheur » des nouvelles qui s’y trouvent. Le courrier en témoigne.
WHERE IS THE QUILL?
Je cherche désespérément The Quill, logiciel de création d’aventures pour Spectrum. En vain. Où peut-on se le procurer?
Christian Gossmann, 57100 Thionville.
Essayez chez Coconut, 13, bd Voltaire, 75011 Paris. Tél. :
43. 55.63.00 ou auprès de nos divers annonceurs dont certains
pratiquent la vente par correspondance.
INCONSOLABLE On m’a dit que Mattel avait repris le dessus aux U.S.A. et en France. De nouvelles cartouches sont-elles fabriquées, et peut-on espérer une nouvelle console ?
Rénato Liardo, 94600 Choisy-le-Roi.
Il n’est pas question de relance de la console Mattel, dont la fabrication est arrêtée depuis longtemps.
Mais il est vrai que le marché du jeu vidéo est reparti aux Etats- Unis. L’énorme baisse des prix des consoles il fallait brader les stocks a permis de toucher une nouvelle clientèle. Il demeure donc des acheteurs pour de nouvelles cartouches, et l’on voit l’adaptation de jeux au format Mattel. En France, certaines boutiques spécialisées importent des titres inédits chez nous.
L’espace ATARI le plus micro de Paris !... VIDEOSHOP | | i f ¦YYr Yyi I • b Hht L’ensemble 130 XE + Lecteur 1050 + Péritel 128 Ko pour démarrer la micro Coût total du crédit avec assur.
Prix TTC
(2) TEG
(1) Mensualités Apport, compt.
Produits 1490 1490 1490 2950 3650 Atari 130 XE ..... Lecteur de disquettes .. Imprimante Matricielle . Atari 130XE -r- lecteur 1050 ...... Atari 130 XE + lecteur 1050 + Moniteur monochrome .. Atari 130 XE +lecteur 1050 + Moniteur couleur 730 744 1249
(1) TEG : Taux en vigueur au 1.11:85 Offres valables sous réserve
de stock disponible.
(2) Prix au 01.01.86 sous réserve de baisses éventuelles
LOGICIELS ... 1450F .
Crimson Crown .. ..... 390 F Compil C .. . 690 F Transylvannia ..... 390 F Macro Assembleur .. Éditeur ... Flip Side ... . 590 F . 290F . 390 F 390 F Lands ot Havoc .. K Spread (tableur) ...... Disquettes 3” t 2 (les 10)...... t lltima II nt .. 290 F 690 F ..... 390 F ..... 490 F BIBLIOGRAPHIE 149F 149F Le Livre du Gem . Le Livre du Langage Machine.
Le Nouveau Atari ST (Micro-Applications) ... 129 F m VIDE! F ISH0P l’espace ATARI le plus micro de Paris Mét. : Palais-Royal 45 - Mét. : Raspail
- X- Produits Prix TTC
(2) Apport.
Compt.
Mensualités TEG
(1) Coût total du crédit avec assur.
Atari 520 STF .... 5990 1176 14 22,80 786 Atari 1040 STFM 9990 2402 24 22,44 2012 Atari 1040 STFC 11990 2816 31 22,44 3226 Lecteurdisq.500KoSF354 ..... 1990 482 4 22,80 92 Lecteur disq. 1 mégaSF314 ..... 2690 823 5 22,80 1?3 Moniteur monochrome SM 124 .. 1990 482 4 22,80 92 Moniteur couleur SC1224 . 3990 1084 8 22,80 294 Imprimante Canon 160 CPS ..... 3950 710 9 22,80 360 Tablette tactile (K) .... 650F Conan (C D) Atari Logo (K) ..
790F F15 Strike Eagle (C D) . 165 215 F Atari Text (K) ... Nostradamus (D) ..... Caméléon (D) .. Pôle Position (C D) ... 890 F 250 F 200 F .. 129 185 F Bruce Lee (C D) Rescue on Fractalus (C D).. 139 195 F . 139 185 F BIBLIOGRAPHIE Connaître le Basic Atari..... 155F 102 Programmes Atari 120F La Découverte de l’Atari..... Assembleur Atari ...... 4 C Cassette D Disquette K Cartouche | Crédit immédiat et facilités de paiement mensualités fixes : 400 F LOGICIELS ET PÉRIPHÉRIQUES Du lundi
au samedi de 9 h 30 à 19 h. 50, rue de Richelieu 75001 Paris - Tél. : (1) 42.96.93.95 - 251, boulevard Raspail 75014 Paris-Tél. : (1) 43.21.54. BON DE COMMANDE à adresser à VIDEOSHOP, Département VPC, BP 105, 75749 Paris Cedex 15 Nom _? Je vous adresse la commande suivante : PRIX TTC Prénom- Adresse- Code Postal- Téléphone .Ville. ATTITUDfS|86002 ? Je désire recevoir une documentation sur Joindre 3 timbres à 2,20 F pour Irais d’envoi.
? Je possède un micro ordinateur : Tl 05 86 ? Je choisis la formule de règlement : ? Au comptant ? Je vous joins mon règlement par : ? Chèque bancaire ? CCP ? Contre remboursement (100 F en sus).
• (Joindre : photocopie carte d’identité, RIB, dernière fiche de
paie, quittance EDF.)
Montant total TTC DÉSIGNATION ? À crédit* KID'S SCHÜOL l’éco e n’est pas finie Mécanique, tissage, logique, les thèmes abordés visent à l’originalité, à côté des valeurs sûres, langues étrangères, français.
L’éducatif frémit, mais sa marge de progression est encore grande.
AUTOMEC L’objectif avoué d'Automec est de vérifier et d’améliorer ses connaissances en mécanique automobile. Le principe est éprouvé, pour ne pas dire éculé. Des questionnaires à choix multiples, c’est-à-dire une série de questions avec à chaque fois trois propositions. Lorsque vous ignorez la réponse, il suffit de répondre au petit bonheur. Quinze sujets sont passés en revue, de l’histoire du moteur à explosion aux pannes les plus fréquentes, en passant par les pistons avec les bielles ou les soupapes.
La présentation en couleur est agréable, avec la mise en place progressive des pièces du moteur. Lorsqu’on réussit un bon score, merveille des merveilles, le moteur se met en route! Une «carotte» plutôt décevante, à l’image de logiciel, peu imaginatif et assez limité. Un bon vieux livre avec des planches explicatives vaut largement mieux. (Cassette Loriciels, pour Amstrad.)
LA BOÎTE A PUCES L’objet de ce logiciel dont le sous-titre est «découverte des circuits logiques» est de développer le raisonnement logique et d’initier aux principes des circuits électroniques. Il s’agit de construire des « machines » en déplaçant à l’écran des composants électriques : fils conducteurs, portes, bascules, horloges, déclencheurs à retardement. Grâce à l’expérience, les systèmes dévoilent leurs secrets.
L’ensemble se parcourt sans déplaisir, bien que La boîte à puces avoue son âge. Ce programme est en effet la traduction d’un titre de The Learning Company, datant de 1982. Les graphismes sommaires donnent une impression de «vieillot».
L’initiation est rapidement bouclée, mais la dernière partie, qui propose des exercices sous forme de jeux, tient beaucoup plus longtemps en haleine, à condition de trouver un intérêt à jongler avec des circuits qui paraissent stériles et dont le nombre d'éléments différents reste tout de même limité. Il est également possible de créer ses propres « machines ». La démarche pédagogique est intéressante, mais il y manque un je ne sais quoi pour rendre le logiciel attractif pour le public auquel il est destiné, les jeunes à partir de neuf ans. (Disquette Vifi-Nathan, pour Apple 11 +, Ile et
Ile.)
ZÉRO FAUTE L’apprentissage de l’orthographe et la reconnaissance des catégories grammaticales sont rarement abordés dans les logiciels éducatifs.
Zéro faute comble cette lacune, plutôt avec bonheur. Pas de coup de génie, mais un logiciel propre, agréable à utiliser, avec la possibilité de créer soi-même des fichiers. Une option importante, car elle renouvelle l’intérêt d'un logiciel en multipliant les exercices.
Zéro faute comprend deux parties. La première permet de travailler sur la décomposition de la phrase simple, sujet, verbe, complément. L’élève doit soit accorder le verbe, soit chercher le sujet ou le groupe complément circonstanciel. Il pourra répondre directement ou choisir parmi une série de réponses. En cas d’erreur, l’ordinateur donne une deuxième chance, en apportant une aide. La seconde partie permet de travailler sur l’ensemble d’une phrase, par étapes successives, en utilisant la méthode de l’auto-dictée. L’élève reconstruit la proposition en suivant les demandes de l’ordinateur
: quel est le verbe?, etc. L’ordinateur construit les phrases aléatoirement, à partir des éléments qu’il possède en mémoire. Cette méthode offre plusieurs milliers de combinaisons différentes, au détriment toutefois de l’intérêt des phrases. Celles-ci ne peuvent être que passe-partout.
Zéro faute, destiné aux élèves à partir du cours élémentaire, est un produit réalisé avec sérieux, mais il doit être complété par un adulte qui commentera les fautes commises par l’élève. Car l’ordinateur se contente de signaler la faute, sans aucune analyse. (Cassette Edil Belin, pour MO 5 et TO7 70.)
Il a a deux jours les entants couvaient aller au cinéma.
FRANÇAIS - AIDE A LA LECTURE Cette aide à la lecture fait partie de la série « Ecoles » de chez Nathan. Le logiciel reprend donc les recettes éprouvées de la série. Peu de fioritures, des exercices précis, un manuel destiné à l’enseignement, qui va plus loin que l’explication de la simple mise en ceuvre.
Les élèves du cours préparatoire apprendront à reconnaître des lettres ou des groupes de lettres dans des mots (par exemple le « è » dans « père », et le « ai » dans « lait »). Avec un classement étonnant pour le mot « faîte » , qui se rattache au groupe «fête, tête», et non pas à celui de « lait, maison ». Etrange ! L'élève a le droit à l’erreur, l’ordinateur ne donnant la Business KID'S SCHOOL réponse exacte qu’après une récidive. Les bonnes réponses sont indiquées par un soleil, les mauvaises par un nuage. L’erreur est signalée sans être dramatisée.
Une deuxième cassette propose des textes courts; suivis de questions de contrôle de la compréhension.
Le tableau des scores accepte jusqu’à douze élèves, et l’enseignant garde la possibilité de créer ses propres séries d’exercices et de textes, construits sur le modèle existant. L’entrée de ces nouveaux fichiers est facile. La sauvegarde s’effectue sans difficulté sur cassette.
Aide à la lecture n’est pas un outil très original, mais apporte une aide au pédagogue dont l’intérêt est renforcé par la possibilité de renouveler les exercices. (Cassettes Cedic Vifi Nathan, pour TO7 70 et MO 5.)
TISSAGE jeunes, sans pour autant être dénué d intérêt pour des plus âgés, car l’utilisation de l’option automatique permet de construire des exercices mathématiques intéressants. Tissage, sous un aspect anodin, offre finalement des possibilités assez variées, et un support pédagogique original. Facile d’emploi, il permet en outre des créations esthétiques. (Cassette Play- jeux, pour 707, TO7 70 et MO 5.)
ESPAGNOL VOLUME 2 Le subjonctif et les pronoms Ce programme est le deuxième volet de la série d’éducatifs consacrés à l'espagnol. Sans être comparable à un livre de grammaire il constitue un bon outil de révision. La présentation est claire, la manipulation, de leçons en exercices, aisée. La simplification des règles est particulièrement bienvenue en espagnol où les irrégularités et exceptions sont nombreuses. Chaque leçon débute par une vision générale, le sens et l’emploi du subjonctif par exemple puis rentre dans le détail des finesses de la grammaire : les verbes réguliers,
irréguliers, les cas particuliers d’utilisation après « mien- tras », « tan pronto » et « como »... A chaque chapitre correspondent plusieurs exercices employant un vocabulaire varié et de nombreuses expressions idiomatiques accompagnées de leur traduction. De plus, il est possible d’interrompre à tout moment pour revenir à la règle ou changer de leçon. L'accompagnement graphique est sommaire mais coloré : une petite lampe d’Aladin rend le verdict : vrai ou faux. Malheureusement, le défilement des pages est un peu lent. Rien à redire pour le reste. Le manuel d’accompagnement
limpide comprend entre autre un lexique des mots employés. Espagnol volume 2 offre un cours d’espagnol simple mais sérieux. (Deux cassettes Vifi Nathan, pour TOT, TO7 70, MO 5.)
UNION JACK La cuisine anglaise n’est pas adulée par les fines bouches. Le menu de cet éducatif d’anglais ne fait pas mentir cette réputation.
Au choix, trois options représentées par des symboles sont .proposées. Dans l’ordre, vocabulaire, questionnaire et création de fichiers, sans oublier deux fonctions qui pilotent l’imprimante ou le lecteur de disquettes. Le vocabulaire employé s’ordonne en douze thèmes allant du corps humain au sentiment en passant par la morale ou la santé. Si vous choisissez le symbole « livre » le programme déroule une centaine d'expressions idiomatiques avec leur traduction dans le thème choisi.
Le vocabulaire est assez approfondi. En revanche son utilisation dans les exercices est ennuyeuse et des plus réduite. Un pendu en dix coups vous offre de trouver un mot sans autre indication que le thème de départ (par exemple santé). L’animation est grotesque de lenteur et tristement bicolore. Pour le test, une seule traduction est acceptée. Net et carré.
Pour « disapointed » seul désapointé est admis alors que déçu ferait mieux l’affaire. Conclusion, un bon point pour le vocabulaire et un bonnet d’âne pour les exercices. Il plaira peut être aux élèves trop paresseux pour tourner les pages d'un dictionnaire. Assimil reste toujours le maître suivi par de piètres disciples.
(Disquette Core pour Amstrad.)
Nés de l’humanité « récupérée » par l’informatique. Un sujet propre à générer une fable... Tissage transforme l’ordinateur en métier virtuel. Le travail apparaît à l’écran, en quelques secondes. Choix de couleur, et du point, en dessus ou en dessous, et la pièce se construit.
Il est possible de fabriquer l’ensemble entièrement manuellement, ou d’utiliser une fonction automatique qui répète les points, pour obtenir sans peine un tissage régulier.
La mise en œuvre est simplifiée à l’extrême, toutes les commandes s’exécutent à l’aide du crayon optique. Les explications portées à l’écran sont suffisamment claires pour éviter jusqu’au recours au manuel, au moins en ce qui concerne l’utilisateur. Le pédagogue, lui, trouvera en annexe des compléments utiles.
La simplicité de ce logiciel le destine aux plus LOGICia MARQUE EXISTE EN ORDINATEUR MATIÈRE GRAPHISME CONTENU PÉDAGOGIQUE INTÉRÊT PRIX AÜTOMEC Lorlclels K7 Amstrad Mécanique *?
B LA BOÎTE À PUCES Vifi-Narhan Disquette Apple II +,
e. c Logique ** ? ? *?
? ??
B ESPAGNOL VOL. 2 Vili-Niithan K7 MO 5 TO 7 70 Espagnol ? * * ?
* *?* B FRANÇAIS-AIDE À LA LECTURE Cédlc Vill-Nathan K7 MO 5 TO
7 70 Français -
* *?
? * ?
B TISSAGE Playjeux K7 MO 5 TO 7 70 Logique ? ??* ? ???
B UNION JACK Core Disquette Amstrad Anglais ? ?
* * ? ?
B j ZÉRO FAUTE Edil Belin K7 MO 5 TO 7 70 Orthographe - ? ? ? ?
B MENSUEL. DES LE 24 AVRIL CHEZ VOTRE MARCHAND DE JOURNAUX. 20 F. RCTUEL Informatique et musique: l’attord parfait Pour nous, la musique informatique était réservée à une élite hyper-spécialisée créant des sons inaudibles dans des locaux trop clean. Erreur! Du Studio des Champs-Elysées à l’I.R.C.A.M., du groupe Indochine à «Midi Shop » en passant par le mur musical et la harpe-laser, le plaisir et la création sont partout... Pas de mystère, la musique est le parfait reflet des états d’âmes et des frissons des civilisations. Depuis quelques années, l’électronique y fait son entrée avec
fanfares et trompettes.
On tremble, on rêve, on bricole, du rocker de banlieue de Garges-les-Gonesse à l’ingénieur du son de Nashville Tennessee.
Beethoven est mangé à la sauce « synthé » et Mozart s’initie aux bonnes vibrations des boîtes à rythmes. Reste que le mariage de l’informatique et de la musique oscille entre la passion, la routine et la paranoïa.
Le vieux mythe de la banalisation et standardisation qui entache le premier fait encore des ravages dans la sphère éthérée de la grande musique. Pour beaucoup, informatique signifie guimauve, mélodies que l’on consomme et que l’on jette comme un vieux cheesebur- ger huileux. Pour les autres il s’agit d’un nouvel outil simplifiant les tâches grâce à l’automatisation, repoussant les frontières de la création, et rendant accessible la musique à un plus grand nombre. Le génie a peut-être ainsi davantage Salon de la musique comme au CTAP, salon professionnel du matériel de studio, fait
sauter ces tonnes de clichés. Les puces déferlent en un véritable raz de marée. Aux dires des professionnels, de l’amont comme de l’aval, ce flot n’est pas prêt d’être endigué. Pour en savoir plus l’équipe de Tilt mène l’enquête, de boutiques en studio d’enregistrement, de centre de recherche acoustique en chanteur à succès.
- Quelle classification peut-on aujourd’hui apporter entre les
différents programmes musicaux disponibles et les ordinateurs
concernés?
Il y a quatre grandes familles de logiciels dont les deux premières se rejoignent, à savoir les séquenceurs « pas à pas » et les séquen- ceurs en temps réel. La troisième grande famille concerne les logiciels d’édition de partitions qui concrétisent sur imprimantes ou tables traçantes ce qui a été enregistré dans les séquen- Tous ces logiciels réclament une taille mémoire importante, notamment pour l’édition de partitions.
Il existe ainsi toutes sortes de programmes, du simple jeu au logiciel «professionnel». Par ordre de prix croissant, les machines concernées sont le ZX 81, le Commodore 64, les micros Thomson. Viennent ensuite les Apple II, Ile, tout récemment Ile (l’interface vient de sortir) puis le Macintosh et l’IBM ou ses compatibles. L’Atari 520 ST et l’Amiga de Commodore ont, pour un prix raisonnable, des tailles mémoire qui devraient permettre dans un futur plus ou moins proche l’adaptation de programmes musicaux performants.
Sur le plan technique, quelles sont les acquisitions notables dont bénéficient actuellement les principales configurations ?
L’évolution en matière d’informatique et de synthétiseurs est, bien entendu, très rapide. Les ordinateurs comme le Commodore 64 ou l’Apple fonctionnent encore, en huit bits, sur des bases de temps relativement lentes. Avec l’IBM PC ou le Macintosh, la taille mémoire et la rapiditi» d’exécution permettent de remplir des fonctions multitâches. On passe ainsi de quatre mille notes pour un Commodore 64 à vingt- quatre mille sur un Mac et ce, avec la possibilité de sortir cent soixante pistes parallèles et de piloter jusqu’à trente-deux synthétiseurs, dans la limite de leur polyphonie.
- Les programmes utilisent-ils au maximum ces nouvelles
performances ?
Bien sûr. 11 y a six ans, les premiers séquenceurs géraient environ seize note ! La deuxième génération de programmes, tels ceux qui tournent actuellement sur Commodore 64, est vieille de deux ans. Maintenant, c’est le Macintosh et les machines analogues qui supportent les meilleurs logiciels. Les tailles mémoire disponibles, le disque dur, l’emploi des « souris » et le développement de la reconnaissance vocale sont autant de signes d’une évolution ininterrompue. Mais encore faut-il que les concepteurs de programmes et les utilisateurs suivent le rythme.
- Les modems ont-ils un rôle à jouer dans cette évolution ?
Certainement, et si en France, le Macintosh 512 K est encore une « bête rare » (le prix en est quand même élevé...), aux Etats-Unis, il est aussi courant que peut l’être ici l’Apple IL C’est le modem qui a permis, outre- Atlantique, la création de réseaux locaux. Les musiciens travaillent chez eux, échangent et communiquent des séquences et des sons.
Nous utilisons nous-mêmes ce procédé dans nos relations avec la société Opcode en Californie.
- Quel est le matériel le plus utilisé par les musiciens
professionnels ?
Apple est vraiment utilisé professionnellement et quotidiennement par bon nombre de studios, les plus « dans le coup » ! Ceux-ci ont compris tout ce que l’on peut tirer de tels systèmes. Le gros avantage de ces machines et programmes est qu’ils permettent à un individu isolé de composer chez lui sans s’entourer de moyens extraordinaires, d’enregistrer le résultat final sur un petit « deux-pistes » pour avoir une maquette immédiatement exploitable.
Certains musiciens professionnels utilisent même des configurations relativement simples comme le Commodore 64 pour créer, par exemple, des maquettes de musique de film.
Mais c’est sans aucun doute dans la recherche et la création sonore que l’informatique a le plus apporté au musicien. Il est désormais bien plus facile de choisir et d’utiliser un son de piano dans une banque de données que de le créer soi-même. Beaucoup de musiciens qui se sont ainsi essayés au synthétiseur ont complètement dévié leur passion et leur art
• pour ne plus s'intéresser qu’à la synthèse sonore. Ces nouveaux
« synthésistes » sont de plus en plus demandés par les studios.
Les banques de données et les possibilités d’impression et
d'édition à partir d’ordinateurs sont en train de modifier
intégralement le visage de la musique et des métiers qui en de
dollars, le recours à l’informatique se mesure à hauteur de
compte en banque. Time is money. « Au prix où sont les studios,
mieux vaut ne pas trop s’y attarder», ainsi que me l'explique
Laurent Gronier, l’au- teur-compositeur-interprète de
l’inoubliable « Amour avec un grand Q » « quand j'arrive pour
l'enregistrement tout est prêt sur cassette, séquences de notes
comme formule rythmique. J’assure juste l’accompagnement
vocal et les chorus. Pour utiliser un séquenceur, il faut
connaître la musique et surtout savoir gar- Bernard Moullnier
en pleine séance de mixage entre fadders et cuts. L’émotion
intacte ou l'ordinateur roi ?
Der son calme. Ce n'est pas toujours au point.
Je joue un truc ou des parties sur un synthé.
Je charge le tout sur mon séquenceur Yamaha QX1 monté en série avec une boîte à rythmes. J’allume une cigarette, je vais prendre un verre et j’écoute, si cela ne me plaît pas, je cherche des sons plus adéquats avec le recul suffisant. Les conditions d’écoute sont complètement changées. » Pas de panique, la technologie ne se substitue pas encore au génie de l’Homo Sapiens.
Les séquences de synthé et les séquences d’instruments conventionnels se partagent équitablement la place. «On demande souvent aux batteurs d'effectuer des batteries de mise en place et pilotage pour se synchroniser avec la boîte à rythmes. Mais on garde aussi l'original. Le son « vrai » redonne un peu d’humanité » explique Daniel Gollety, directeur technique des Studios de la Grande- Armée. Bref, on n’est pas prêt de voir le grand Orchestre philarmonique de Paris résumé à un seul et unique musicien-informaticien.
Prochaine escale aux Studios de la Grande- Armée : au total huit studios dont quatre équipés d’une console Solid State Music assistée par ordinateur. Clientèle triée sur le volet : Pre- tenders, Arcadia, Frieda, Eurythmies... Je pénètre dans le studio lambrissé. Wow, une gigantesque table de mixage de cinquante- deux canaux trône au milieu, surmontée de deux écrans. L’ambiance est au funky. Dans un coin, sous une épaisse vitre de verre fumé, un ordinateur clignote. Le maître mot : automatisation. Ainsi que l'exprime Bernard Mou- linier, ingénieur du son : « tout le mixage est mis en
mémoire sur disquette 8 pouces (128 K) des mouvements de « fadders » (potentiomètres sous forme de curseurs) et de « cuts » (ouverture et fermeture des voix) au positionnement des boutons de réglage. Un exemple : si je veux un peu plus d'alto, moins de violoncelle et de piano à un moment donné, je modifie les niveaux « voix » des pistes respectives et coupe le clavier. Tous ces mouvements de «fadders» sont mis en mémoire et recomposés automatiquement au moment voulu. On n'a pas à y revenir chaque fois. Un beau gain de temps. » Le parallèle avec le cinéma s'impose. En ce qui concerne les
réglages connexes (équalisa- tion, aigus, panoramic, compresseur, noise gâte, chambre à écho), la fonction mémoire correspond plus à une photographie électronique. Vue générale ou module par module de la console.
Découlent. C’est une évolution que je juge nécessaire et positive.
Propos recueillis auprès de Paul Francisci par Olivier Hautefeuille « Si un mois plus tard je décide de reprendre un mixage, je fais appel au « total recall » et j'obtiens immédiatement sur l’écran, pour le titre désiré, les positions de tous les boutons au moment où j’ai laissé tomber. Je n’ai plus qu’à les reproduire. Les mouvements de potentiomètres et de « cuts » recomposés automatiquement ne sont pas visibles à la différence des consoles Neve basées sur le système NECAM. C'est complètement fou de voir une cinquantaine de curseurs bouger tout seuls. » Finis les montages de petits bouts
de films magnétiques faits à la main, le travail de coupage et collage est shunté par l’électronique.
« On travaille beaucoup plus finement, par tous petits bouts avec le problème que cela entraîne : perdre le fil conducteur » continue Bernard.
Troisième domaine d’intervention : la synchronisation des machines ou d’une bande vidéo et d’une bande son. Un ordinateur assisté par un synchroniseur peut piloter jusqu’à cinq périphériques du style magnéto multipistes (ici vingt-quatre et trente-deux), boîte à rythmes, synthé, projecteur 35 mn. Sachez que dans la pub et les vidéo clips on travaille à l’image.
Un poil de seconde de décalage est crime de lèse majesté. C’est avec un code horaire SMPTE (norme américaine à trois images s) ou EBU (vingt-cinq images s) rentré sur la bande à l’enregistrement que l’on synchronise disquette et bande. La guerre des normes, encore et toujours !
Avant de passer dans la moulinette des effets spéciaux, le signal analogique est transcodé en numérique avec, à la clé, un son frisant la perfection. Le label «trucage» regroupe en généra! Les mêmes procédés, à savoir une chambre de réverbération (écho qui prolonge le son du genre ahhh), un « delay » (écho franc) d’1,6 seconde de mémoire auquel on peut rajouter un harmoniseur (qui change la tessiture sans le tempo, ou pour être plus imagé : on transforme un homme en Mickey sans raccourcir le son), un « flonge » ou « pha- sing » (déphasage du son) et un « noise gâte » (mot à mot « porte à bruit
» qui ne laisse passer le son qu'à partir d’un certain niveau électrique) . Le trafic numérique est alors décodé et restitué en analogique. Vous me suivez?
Rien de plus qu’une boîte noire.
A noter que l’ordinateur intègre un programme permettant de gérer la console ou de détecter les pannes. En cas de fausse manœuvre une avalanche de « you, bastard » ou «poor idiot» déferle sur l’écran de contrôle.
ACTUEL Et où va le feeling dans tout cela ? « La mode est aux mixages de plus en plus sophistiqués synonymes souvent de perte de spontanéité.
Par approximations successives « mix » est optimalisé. Reste qu’au bout d’un moment on encourt le risque de manquer de recul. Il m'est arrivé de passer deux jours sur une chanson de six minutes, ce qui aurait été inconcevable il y a cinq ans. Nous allons de plus en plus loin dans le chaînage (découpe et arrangement des séquences). Le travail est beaucoup plus abstrait, on raisonne structure par structure, tous les sons sont isolés. » Autant en prendre son parti, les studios font de plus en plus appel aux performances des puces. « Avant la part de l'informatique s'élevait à 10 %, maintenant
50 % et bientôt 90 % » estime Daniel Gollety. Tout évolue très vite vers du matériel ultra performant, ultra spécialisé, au dialogue homme-machine renforcé. D’ores et déjà les logiciels sont revus tous les ans et modifiés en fonction des dési- dérata des ingénieurs du son. Seulement sont- ils prêts ? « Beaucoup ne font pas l’effort de se mettre le logiciel dans la tête pour pouvoir L’Institut de Recherche et de Coordination Acoutique Musique accueille les plus importants compositeurs contemporains, auxquels il donne accès aux moyens acoustiques les plus sophistiqués.
Depuis huit années, réunis en un même institut, chercheurs et compositeurs tentent d’approcher, et résolvent parfois, les questions ardues posées par la relation entre la science et la musique.
L’I.R.C.A.M., c’est avant tout le département musique du centre Georges-Pompidou, conçu par le compositeur et chef d’orchestTe Pierre Boulez qui le dirige depuis sa création. Au cœur même de cet institut de recherche, des ordinateurs spécialisés, des langages interactifs permettent de renouveler la composition et de calculer des sons inouïs. Cette recherche musicale consiste à rendre plus clair le savoir musical, tout en suscitant la création d’outils qui proposent à la composition un champ sonore élargi. Un centre scientifique qui résoud les questions posées par la création musicale.
L’I.R.C.A.M. mène donc une recherche autour des synthétiseurs numériques, et plus généralement des processeurs numériques de signal en temps réel.
La recherche musicale à l’I.R.Ç.A.M. considère que les problèmes qu’elle a aujourd’hui à résoudre ne sont plus tellement d’ordre technologique mais principalement d'ordre cognitif.
Acquérir des informations sur son environnement, c’est le souci permanent du numéro un mondial sur la recherche des sons.
Ces problèmes relèvent de ce qui a été appelé « Intelligence artificielle » : le contrôle explicite du raisonnement, l’explication et la formalisation de tout le savoir musical, et par là même se concentrer davantage sur la musique » estime Daniel Goletty « ils voient la contrainte et non l'assistance. » La prochaine génération de consoles a vu le jour récemment sous le signe du numérique.
Beaucoup de fabricants s’y cassent les dents : circuits intégrés hors de prix et technologie sujette à améliorations. Seul Neve a tenté l’aventure. Sans grand succès et pour cause.
A 3,5 millions la console, on n’a guère envie d’essuyer les plâtres. Et pourtant la liste des vertus s’allonge de jour en jour : qualité de son nettement supérieure par rapport à l’analogique (plus de distorsion, de perte de niveau, gain de souffle), mémoires accrues et automatisation généralisée et surtout grande simplicité. Toutes les commandes sont centralisées, le clavier entièrement redéfinissable ne comprend plus que deux panneaux de contrôle, main gauche, main droite. Le pas à pas est de mise. Les consoles format planches à repasser se meurent lentement. Small is beau- tiful. «
Reste que le principal problème repose sur le temps de traitement. Quelque soit le degré de sophistication d’une machine, on doit pouvoir suivre la mesure instantanément, sans délai » conclut Daniel Gollety. La machine qui devancera le temps n’est pas encore née.
Véronique Charreyron son passage dans une autre dimension, celle de l’écriture ou encore la manipulation d’objets symboliques décrivant et contrôlant les phénomènes musicaux.
Cette formalisation du savoir musical perpétuellement en chantier, dont le compositeur est à la fois l’objet et l’un des sujets, doit aboutir à des outils puissants, efficaces et faciles à utiliser par le compositeur.
De quoi faire rêver les plus érudits ou de quoi effrayer les plus romantiques, exaltant des sentiments profonds et naturels à travers leur composition musicale évoquant bien souvent un message, souffle de vie sans lequel l’homme n’est plus. Le rêve deviendrait-il lui aussi artificiel? Non, car cette élaboration est le fruit d’une étroite collaboration entre scientifiques et musiciens, qui confrontent leurs savoirs, leurs expériences et unissent leurs efforts pour résoudre les problèmes musicaux. Ces derniers s’articulent autour des trois grands projets de la recherche scientifique à
l’I.R.C.A.M. : le projet 4X (processeurs numérique de signal temps réel, dispositifs de contrôle, logiciels temps réel); le projet Chant Formes ; l’Acoustique (acoustique des salles, des instruments, psychoacoustique).
Les champs d’activité de l’I.R.C.A.M. reposent sur des systèmes pour la création des sons en utilisant le processeur de sons en temps réel, la Machine 4X, le programme de synthèse des sons, «Chant».
La 4X Le problème à l’origine était de mettre au point une machine capable de faire la synthèse, l’analyse et les transformations sonores. Un prototype de cette machine a été mis au point à l’I.R.C.A.M. et ensuite industrialisé par la société Sogitec. A l’heure actuelle la version industrialisée de la 4X est utilisée dans la production musicale, le traitement du signal (analyse, synthèse et transformation) comme outil de développement pour la mise au point de nouveaux algorithmes de traitement du signal ou comme composant dans un simulateur de vol pour la partie simulation de l’envi
ronnement sonore.
La Station de Travail Musical 4X est un outil informatique permettant au musicien ou au chercheur de manipuler numériquement le son.
C’est un système à réponse immédiate ou encore «temps réel», c’est-à-dire qu’il peut aussi bien traiter instantanément un son qu’en faire la synthèse, en réagissant à toute modification des paramètres du calcul.
Si l’on ajoute à cela que sa puissance de calcul est très importante et qu’il est complètement programmable, on voit qu'il peut être utilisé tour à tour comme un instrument de musique de haute qualité, comme un outil de composition musicale, comme un système d’effets de studio, ou encore comme un outil d’analyse acoustique ou psychoacoustique.
Le processeur 4X lui-même, qui est au cœur de la station, est extrêmement rapide (deux cents millions d’opérations par seconde).
Il peut être reconfiguré par micro-programmation et permet ainsi la mise en œuvre de toutes les techniques connues de synthèse, synthèse additive et soustractive, filtrage numérique, synthèse par modulation de fréquence (FM), synthèse par échantillonnage de sons naturels, écho, réverbération, phasing, et d’un grand nombre de techniques d’analyse du signal.
Le musicien ou le chercheur utilise la Station de Travail Musical grâce à un langage de programmation du processeur 4X, un langage de contrôle en temps réel, des périphériques temps réel, parmi lesquels un écran à la station par liaison Midi. Le 4X est donc le premier ordinateur conçu pour la musique, que sa rapidité et sa généralité ont imposé dans le champ industriel extra musical.
11 analyse, transforme et synthétise les sons en temps réel, pour devenir un nouvel instrument de concert, une nouvelle lutherie.
Actuellement une corrélation étroite existe entre ces ordinateur et un instrument traditionnel, la flûte, que l’on appelle la Flûte 4X.
Ce dernier né, est un dispositif matériel et logiciel reliant l’instrument traditionnel à un ordinateur. Grâce à ce dispositif, le 4X « écoute » et analyse le jeu de l'instrument et réagit en fonction des moindres détails de son interprétation. Il adopte sa propre exécution et instaure ainsi un dialogue en temps réel avec l’instrumentiste. Un concerto futuriste pour duo sur improvisation par ordinateur et flûte... Chant L’équipe Chant Formes de l’I.R.C.A.M. s'est attachée à couvrir l’ensemble de la problématique de la création musicale avec ordinateur, de la synthèse des sons jusqu’à
la composition musicale avec ordinateur.
« Chant » est un programme interactif de haute qualité pour la synthèse et le traitement des sons. 11 trouve son origine dans la simulation de la voix chantée : le plus complexe et le plus intime des instruments de musique.
« Chant » est le premier langage qui offre au musicien une approche intuitive du comportement des sons. Cette recherche est partie du postulat selon lequel, ce qui est fondamentalement nouveau avec l’ordinateur du point de vue musical, c’est la possibilité d’étendre l’activité cbmpositionnelle au matériau sonore, de penser en continuité ce dernier et l’organisation musicale de manière complète et radicale.
Le programme de synthèse « Chant », développé à l’I.R.C.A.M. en collaboration constante avec les compositeurs à permis la réalisation d’œuvres très variées.
Conçu à l’origine autour d’un modèle de production vocale, ce programme s’est révélé d’une richesse remarquable permettant d’explorer tout l’univers sonore.
Quand à « Formes », c’est l’outil de haut niveau nécessaire pour manipuler et mettre en œuvre ces modèles sous forme de processus, et assurant aussi bien la représentation du matériau sonore que celle de la structure musicale.
Le langage «Formes», traite de problèmes directement reliés à la branche de l’informatique connue sous le nom d’« Intelligence artificielle ».
La psychoacoustique à l’IRCAM Il s’agissait en acoustique, d’acquérir les connaissances nécessaire pour faire évoluer différents domaines d’où la mise au point des divers systèmes de mesure.
Ces systèmes concernent des travaux sur les instruments à vent. (Perfectionnement des instruments, travaux sur les sourdines, construction d’embouchures spéciales).
Un domaine très intéressant qui consiste en des recherches dont le but est d’élargir la connaissance de l’audition humaine en général et de la perception de la musique en particulier.
Plusieurs domaines de la recherche psychoacoustique sont actuellement à l’étude dont la perception de la qualité sonore des salles de concert. Ce projet est le pendant, dans le domaine perceptif, du projet sur la caractérisation des salles et tente de comprendre leurs divers aspects acoustiques qui offrent un intérêt dans la résolution des problèmes de diffusion sonore de ces lieux ainsi que l’organisation perceptive des sources sonores musicales.
Ce projet s’intéresse aux processus psychologiques qui soutendent la capacité de l’auditeur (qu’il soit musicalement naïf ou expérimenté) à organiser un environnement musical complexe provenant de multiples sources sonores simultanées.
Composition musicale, création de sons nouveaux, analyse des sources sonores existantes, recherche sur les phénomènes acoustiques, psychologie des auditeurs, ce sont donc les objectifs de cette prodigieuse maison d’avant-garde.
Une question cependant : comment Bach, Mozart, Beethoven, pour ne citer que les plus connus, faisaient-ils, sans ordinateur...?
Marc Florian Imaginez un mur qui ne refléterait plus votre ombre mais une traduction musicale de vos mouvements, proche de la harpe, traduction autonome qui reconstitue un environnement sonore provoqué par le passant mais totalement indépendant de lui : incontrôlable et indéfinissable. Selon son auteur, Jacques Ser- rano (téléphone: 48.93.56.17 et
42. 60.26.08), le « mur » est perçu très différemment suivant
les personnes solicitées: « C’est la première fois que je
réalisais un travail qui avait un si grand éventail de
lecture.
Lors de sa première présentation dans le métro marseillais les réactions allaient de la ménagère incrédule et réticente, pensant à un quelconque jeu télévisé style «la caméra invisible », au piéton qui arrête la circulation pour réaliser des solos, en passant par le psychanalyste proposant des interprétations comprises de lui seul. » Le mur est constitué de 3 072 cellules photoélectriques, éclairées par une source lumineuse, le tout relié à un amplificateur, un ordinateur et un synthétiseur. Générateur de composition musicale il réagit par commande optique à toute variation de
lumière. C’est le passage entre la lumière et le panneau qui déclenche une petite composition musicale.
Plus le projecteur est loin du panneau plus le champ d’interaction est important. Le programme sur ordinateur établit la relation entre la lumière et le son, tout en pilotant les synthétiseurs. Le passant ne maîtrise en aucun cas l’instrument de musique, il donne l’impulsion.
Il n’est pas compositeur de sa musique mais de son lieu.
Les phrases musicales composées par Jacques Serrano sont mémorisées puis restituées selon les paramètres du programme. A un même mouvement ne correspondra jamais le même son et c’est justement l’aspect intéressant du système. « L’ordinateur réalise une chorégraphie musicale à partir du mouvement, un peu comme un miroir déformant qui reflète notre image selon des clefs connues de lui seul. » Troublant et déroutant.
L’ordinateur utilisé est un Motorola 6809 spécialement adapté par la SEC AD, couplé à plusieurs synthétiseurs Yamaha DX7 et un échan- tillonneur Akai. « L’informatique et la technique, ?
M’importent peu en tant que telles. La musique synthétique encore moins. Faire de la harpe au synthétiseur est ridicule. Il y a de très bons harpistes. La création, pour moi est ailleurs. Je m’y suis intéressé par la force des choses. » Compositeur de formation, il présente son invention comme un pur accident.
Sa recherche est avant tout axée sur l’interactivité. Le son, la musique ne sont que les moyens permettant cette interactivité.
Création pure, œuvre artistique ou recherche technologique ? Les avis sont partagés. Présenté au musée des sciences et techniques de la Villette, il intéresse les organisateurs d’un point de vue technologique mais la raison artistique de l’objet leur paraît trop fine, trop difficile. De l’autre côté le milieu artistique est réticent, rebuté par l’aspect technique. Comment cela peut-il être de l’art tout en faisant appel aux technologies de pointe ? S’il ne rejette pas l’aspect commercial, l’interactif spatiomusical de quatre mètres sur deux est proposé à 500 000 F, Jacques Serrano
refuse néanmoins tout travail en série. « Chaque amateur bénéficiera d’un travail d’environnement spécifique pour adapter l’IMS à l’espace choisi. Si je réalise dix murs ils seront tous identiques techniquement mais tous différents. » Parmi ses projets, la réalisation d’une chorégraphie intégrant le « mur », pensé à l’origine pour la danse. De même il travaille à l’heure actuelle sur le «ciguale système» composé d’une caméra vidéo reliée à un microscope.
La caméra analyse les micro-organismes qui sont, après manipulations, restitués par l’imprimante sous forme d’écriture musicale. « Imaginez une partition musicale vivante. Ce n’est plus le musicien qui compose son œuvre mais la partition qui se déplace. » Eh bien, dansez maintenant !
Nathalie Meistermann Nom : Guerre, Prénom : Philippe, Age : trente et un ans. Profession : musicien, informaticien, mathématicien, compositeur, bricoleur.
Signe particulier : créateur d'un harpe laser, la deuxième du genre. « La primeur de l’invention revient à Bernard Szajner de Laser Graphics. Tout le monde connaît la harpe qu’il a créée pour le concert en Chine de Jean-Michel Jarre : un grand bâti avec huit fils laser et huit cellules, bref un système statique basé sur la division d’un faisceau avec lames et miroirs.
J'appelle cela la technologie-ascenceur. On coupe un faisceau, une porte se ferme ou un son est émis. Mignon sans plus. Je voulais aller plus loin dans le principe. Qui dit nouveaux instruments dit nouvelles possibilités musicales et scéniques. Le laser apporte la dimension spatiale primordiale lors d'un spectacle.
Une lumière domestiquée qui se perd».
ACTUEL Une chose est sûre, dans le monde scientifique les inventions les plus époustouflantes sont toujours les plus évidentes. La technologie mise en œuvre par Philippe Guerre brille par sa simplicité. Tout se passse au sol, capteur (au singulier) comme laser. Résultat : tout part dans le ciel. Le rayon laser vient se réfléchir sur les deux miroirs de déviation dont les coordonnées dans les plans vertical et horizontal sont fixées par ordinateur (matériel professionnel en rack).
Un balayage de l'espace de vingt-cinq fois par seconde donne l’impression de fils fixes à la manière du cinéma. Comble de l’astuce, la cellule placée au sol ne mesure plus une position mais un temps correspondant au moment où la main coupe le faisceau. L’ordinateur fonctionne par feed-back en analysant la quantité de lumière réfléchie par lé doigt et captée par la cellule tous les millièmes de seconde.
L’information décriptée selon des tables de correspondance temps-lumière-son est redistribuée aux synthés et autres boîtes à rythmes équipés d’une sortie Midi. Trois paramètres influent sur l’émission du son : le fil traversé parmi les vingt-quatre présents, la hauteur d’attaque, la vélocité et l’angle de pénétration dans le faisceau (2 mm d’épaisseur) avec des répercussions en terme de hauteur sonore (note), de filtre, de niveau sonore.
Clé de voûte de la harpe laser : les softs. « Tout est possible, le problème est de savoir ce que l’on veut. Après il suffit d’affecter les bons codes » explique Philippe. Le système dynamique se base sur une soixantaine de routines. « Je travaille très rapidement en Assembleur. J’ai commencé la programmation en assemblant douze kilos à la main sur un
6502. Je connais les codes machine par cœur.
Dernièrement, j'ai réalisé le soft d'un applau- dimètre laser pour FR3 en deux heures. Attention ! Je coûte très cher de l’heure. » A chaque structure du rayon correspond un logiciel. L’invention de Philippe dépasse le stade figé d’une application : fils » alignés les uns à côté des autres. Le système peut s’ouvrir en éventail : à gauche les basses bleues, à droite un solo jaune... un balayage continu de l’espace signifie la création d’un mur laser avec 1 024 points de précision, 1 024 positions de glissandos (nuances). La suite dépasse l’entendement du « pékin » moyen. Pour mémoire : «
tchack tu mets le doigt au milieu du mur, vlan le laser se focalise autour. Tu bouges ton doigt, paf la lumière fait de même. Tu ouvres la.
Main, zap, cinq faisceaux ombre-lumière correspondant aux cinq doigts te suivent. Pchh tu pousses, la lumière avec ta main, clac tu l’enfermes dans ta paume. Les gens du salon de la physique en sont restés bouche bée. Leur réaction est vraiment étrange : ils avaient tous l’impression de rencontrer une résistance en poussant le laser. Comme quoi le cerveau reconstruit une réalité qu'ihcomprend ».
L’idée maîtresse de Philippe est d’associer chorégraphie et musique : « imagine un danseur enfermé dans une bulle de lumière déforma- ble, qui, à chaque mouvement, émet un son... ou un samouraï qui, après trois pirouettes, coupe la lumière de son sabre avec un effet sonore. Le faisceau concentré inscrit les déplacements de l’arme en retard et en musique » Du délire. Le plus drôle est que si le système s’avère très simple d'utilisation, Philippe Guerre n’a pas eu souvent l’occasin de l’expérimenter pour lui-même. «Ce a revient très cher. Deux lasers argon-crypton coûtent à eux seuls 900
000 F. Il faut louer le matériel. Sans parler de la note d’électricité ». Sachez que Jean-Michel Jarre a acheté l’exclusivité de la Harpe laser jusqu’en avril 1987. Première apparition : Huston, le 5 avril 1986 à l’occasion du 150e anniversaire du Texas. Il faudra attendre le 14 juillet et son concert à Lyon pour la voir en France. Pas de jeu scénique à base de faisceaux pour Philippe Guerre contrat oblige , mais des variations à partir de murs et des horizontales. Rendez-vous le 5 mai sur le parvis de la cathédrale d’Orléans, à l’occasion de la sortie de son troisième disque. Reims,
Paris, Dallas et le Japon sont également inscrits sur ses tablettes. Attention aux projets les plus fous : un concert avec la lune trotte dans sa tête.
Véronique Charreyron Premier album en février 1982 « L'aventurier», disque d’or un an plus tard. Depuis: trois 45 tours et quatre 33 tours dont un autre disque d’or. Les concerts à Paris se sont déroulés à guichets fermés, deux mois auparavant les places s’étaient arrachées en trois jours. En province les salles ont été changées pour faire entrer dans l’arène les fauves, disciples de la bande des quatre. Mèches rebelles, et mythologie cartoon, ces jeunes hommes nouveaux font des ravages. Au fait des nouveaux instruments, ils ont expliqué à Tilt leur démarche technique.
Tonkin sur Seine Jeunes, riches, célèbres et... surmenés. Répétitions huit heures par jour, séances de photos, enregistrement en studio, émissions de télévision, tournées, Indochine déroule son agenda en non-stop. Rendez-vous quatorze heures, Théâtre de l’Empire, l’interview doit avoir lieu dans les coulisses du « Dimanche Martin ». C’est dans les escaliers, coincés entre la loge de Bonnie Tyler et de Catherine Lara que Nicola, le chanteur, répond à nos questions. L’ambiance Show bis règne, hiiiiiiie !
« Salut coco, où t’en es avec la cinquième ? » Comprenez cinquième chaîne. Imperturbable, le groupe se prépare pour son passage. Stéphane Sirkis, frère jumeau de Nicola se fait maquiller, Dominik (guitare, basse et synthé) n’est pas encore arrivé, Dimitri (le saxophoniste) s’endort à demi, complètement lessivé par la soirée d’anniversaire du Zénith.
Surmenés mais attentifs, intéressés et gentils.
Bref, craquants. Une fois le point fait sur la « prestation », « musicalement réussie mais dynamiquement ratée » (les gros plans sur Dimitri étaient, paraît-il, sinistres) l’entrevue commence.
- Quel matériel utilisez-vous ?
Nous avons deux synthétiseurs Jupiter 8, JP8, un synthétiseur Emulator 2 et un PCM Digital, petit ordinateur qui chiffre la batterie.
D’autre part nous avons une nouvelle batterie, une Rolande synthétique DX 30 et une Yamaha qui permettent tous les effets de sons, les échos.
- Vous êtes branchés informatique pure et dure ?
On commence à apprendre, notre ému- lator marche sur disquette. Nous allons toucher prochainement au Fairlight, mais c’est malheureusement trop complexe pour emme ner en tournée. Nous utilisons beaucoup les banques de données musicales. Les séquences sont envoyées par téléphone. Nous pourrions même nous faire enregistrer par téléphone. Nous possédons également un terminal dans un studio qui joue le rôle d’archives.
L’informatique nous sert lors des concerts.
Toutes les données du show sont enregistrées sur consoles. Cela permet les poursuites automatiques (vary light, la lumière réglée sur un des musiciens le suivra automatiquement dans ses déplacements) pour régler un show sans faille.
Et chez vous ?
Dimitri avait un Apple II, il faisait des dessins sur palette. Mais il n’a plus le temps. Moi non plus d’ailleurs, j’aimerais bien mais... En revanche, j'ai offert un Sony Hit Bit à mon père pour Noël. Il s’en sert pour archiver ses documents à la communauté Européenne.
Comment nous êtes-vous initiés aux nouveaux matériels ?
En allant dans les studios, petit à petit nous testons le matériel, en'.travaillant. Les studios sont toujours équipés des dernières nouveautés, si ça concorde avec l’esprit du disque on loue le matos pour l’album.
Avez-vous utilisé les synthés, séquenceurs, etc. dès votre premier disque?
Dès le départ nous utilisons une batterie reprogrammable et un synthé. De toute façon nous avons toujours doublé, c’est une question de pratique. Le son batterie est enregistré et il est redoublé par un son « life ».
A quel stade de votre travail utilisez-vous l’informatique ?
Nous débutons toujours par un son authentique, un piano ou une guitare. Nous réalisons une maquette du morceau acoustique. C’est alors que nous déterminons le traitement nécessaire. Parfois la chanson n’utilise en rien l’informatique. Sur le nouvel album- deux titres sont entièrement acoustiques.
La conception est quelque chose d’inné, de naturel, elle doit toujours partir d’un son « réel ». En cherchant à composer directement avec l’informatique on devient trop rapidement tributaire de la technique.
Les problèmes et recherches techniques freinent la composition.
Programmez-vous vous-même ?
Non, mais nous n’avons pas non plus de techniciens attitrés. Nous travaillons principalement avec les programmeurs de « Music Land». Nous enregistrons là-bas.
Est-ce facile de se libérer des contraintes techniques ?
La contrainte c’est la panne. Comme l’utilisation du matériel est facile on finit par en être tributaire et quand ça tombe en panne on est coincés. Le matériel est assez fragile, c’est pourquoi il faut choisir des studios avec une maintenance d’enfer.
En tournée, comment cela se passe?
Nous emportons tous les instruments. Le problème c’est que dans la majorité des salles il y a des sautes de tension. Nous avons récemment acheté un régulateur. Dé même dans chaque ville nous connaissons le technicien informatique capable d’intervenir. Cela finit par créer une ambiance paranoïaque. Le jour où nous en serons trop esclaves, on lâchera. Pour le moment c’est trop génial. Les batteries programmées sont redoutables « live ». Le son est modulé en fonction de la salle. Cela permet de rester souple et de rallonger certains morceaux, selon le public.
Quels sont les revers de l'utilisation d’un tel matériel ?
Nous refusons la musique informatique.
On ne veut absolument pas faire dans la technologie, le synthétique. Beaucoup de gens se servent de DX 7, nous non. Nous refusons le son «usine». Sauf le son cythare du DX7 redoublé à 1 ’Emulator, car il est trop d’enfer.
En programmant notre musique nous gardons notre originalité. Un ingénieur du son anglais voulait faire des voix humaines à partir d’un Fairlight, nous avons refusé. C’est une question de « feeling ». Le son de la voix est vraiment humain. Nous tenons à garder cet aspect authentique.
Quelle est la pénétration de l’informatique dans le milieu musical français ?
Ça commence. Tous les studios sont équipés comme en Grande-Bretagne. C’est un atout certain. En France des artistes comme Jean-Michel Jarre, Catherine Lara utilisent l’informatique.
Et les jeux ?
Quand je n’ai rien à faire, je traîne dans les salles de jeux, comme on regarde la télé.
Le problème c’est que je n’ai pas souvent rien à faire. Mais je n'en ferais pas des folies.
Propos recueillis par Nathalie Meistermann MICRO STAR Clique-tlaque merd Big-mac Mac donne dans le genre cool, « Big blue » dans le genre guindé.
« Jack » est encore trop jeune pour s’imposer. Les ordinateurs prennent de la personnalité.
Macintosh est sans conteste le plus attachant. Un révolutionnaire qui communique.
Le génie est facilement reconnaissable. Irrémédiablement décrié puis plagié. Jack suit Mac. L’élève en apprendra-t-il au maître?
Janvier 1984 : Apple accouche du Mac, un bébé turbulent au charme démoniaque. Avec son nom de scie sauteuse ou de général anglais, « Baby Mac » provoque une révolution. Pas besoin d’être initié aux « Peek » et « Poke », de connaître le clavier sur le bout des doigts : Mac est la i machine du commuti des mortels, le micro de mon dentiste comme celui de mon cousin graphiste, bref, l’ordinateur ultime (et le bon, ce coup-là). Pourquoi ? Grâce à un petit boîtier à roulettes que l’on fait circuler sur une surface de travail dont le positionnement est repris sur l’écran. Basé sur de petits
pictogrammes que l’on vient sélectionner, le mode d’entrée brille par sa simplicité. Souris, icônes, cliquer : trois mots-clés du vocabulaire du « macomania- que». Pas de disquette langage livrée avec la machine, mais deux logiciels de création graphique (Macpaint) et de traitement de texte (Macwrite). Résultat : au bout de dix minutes n’importe quel ignare analphabète arrive à se faire plaisir. Le double sentiment de sûreté et de contrôle ressenti l’encourage à essayer de nouvelles fonctions. En noir et blanc. Voilà pour la philosophie.
Côté « hard », il n’y a pas lieu de se plaindre. « Baby Mac » ne fait rien comme tout le monde.
D’abord, il adopte le look monolithique : unité centrale, drive trois pouces et demi, écran monochrome de bonne résolution (512- x 342) sous le même toit. Ensuite il se dote d’un microprocesseur 16 bits performant : le 68 000 de Motorola (1979). Eminemment attractif pour les programmeurs, 100 les softs suivent. En septembre 1984, cinq cents sociétés dont cent vingt françaises développent sur Mac. Selon les dires d’Apple- France, on dénombre actuellement six cents softs, en grande majorité à vocation professionnelle. Des jeux, il y en a environ une cinquantaine, à tendance cérébrale :
adaptations de hits sur Apple II (échecs, simulateurs de vols, jeux de rôle). Petit détail ennuyeux : personne ne les achète.
A chacun ses défauts Mis à part une vitesse de chargement relativement lente liée au système d’exploitation, le premier Mac pèche par un manque tragique de mémoire : 128 K; c’est peu, d’autant que la gestion de l’écran en monopolise une grande part. Problème résolu sur le 512 K qui le suit à neuf mois d’intervalle.
Passons sur les petits caprices, du style ne jamais poser le drive externe à gauche du boîtier sous peine d’interférence avec l’alimentation pendant la lecture ou l’écriture. A savoir, cela fait partie du charme. Le manque de couleur ?
Le bât blesse côté création graphique, pour autant que la carte qui résoudrait tous les problèmes (notamment la toute nouvelle MaCouleur Prism d’international Computer) n’est pas à la portée des portes-monnaies moyens : environ 10000 F. Ni même la machine ! Le prix du Mac et de ses softs reste coincé dans la gorge comme une arête acérée. Reste à savoir si on le considère comme une machine familiale ou professionnelle. Rien qu’en jetant un œil sur le réseau de distribution, on se forge facilement une idée.
Apple II, dans la grande surface, a un prix défiant toute concurrence (7 000 F pour une configuration complète) et Mac dans les boutiques spécialisées et sociétés de service. « Les gens qui investissent 50 000 F dans un ordinateur veulent être bien traités», explique Jean Calmon, directeur général d’Apple France. «Dans 95 a 98% des cas, le Mac est acheté sur un carnet de chèque professionnel. Nous nous positionnons très fort dans le secteur des P.M.E., aux extrêmes : très petites ou très grosses entreprises.
La Redoute, la Société Générale, Elf Aquitaine font partie de notre clientèle. Bien évidemment le prix de la machine constitue le facteur limitant dans l'introduction d’un Mac à la maison. Les gens hésitent. Quand il passera en dessous de la barre de 10000F, ce sera différent. Un jour... » Et de poursuivre : « Les applications du Macintosh le portent vers la création et la productivité personnelle, le travail de tous les jours. Ce n'est pas la machine que l'on utilisera pour dresser une comptabilité pure et dure mais pour l'analyser, mesurer les évolutions ». Le parfait jeune cadre en
quelque sorte.
Apple opte définitivement pour la deuxième solution en annonçant le Macintosh Office en janvier 1985 aux U.S. A. à grand renfort de pub. Deux éléments clés : une imprimante laser (la LaserWriter) et un réseau local personnel, l’Apple Talk. Toujours mieux, le mois de janvier 1986 voit naître le Mac plus fort d’un méga. Monsieur « plus » est passé par là : 1024 Ko de' RAM, 128 Ko de ROM, disque dur de 800 Ko double face, deux fois plus rapide que les précédents, un clavier avec pavé numérique intégré et touches curseur plus une sortie SCSI, l’interface de demain. Les choses se précisent ;
selon les maîtres- mots « échange et partage ». Mac Terminal, le logiciel de télécommunication du Macintosh en est le reflet. Le dialogue en est la clé.
Dialogue avec d’autres Mac (transfert de document Macpaint, fichier Multiplan), avec d’autres Apple ou PC (conversation en direct, échange de texte ou de nombres), avec de gros ordinateurs acceptant un terminal Télétype, VT100, ou VT 52 (accès aux serveurs de banques de données internationales). «De l’ère de la communication écrite on se dirige vers celle de la communication par voie hertzienne. Le modem sur Mac est le périphérique qui se vend le plus », commente Jean Calmon. « La machine est conçue pour s’intégrer dans un environnement». Des nouveautés en perspective : une imprimante
laser plus et un disque dur de vingt méga-octets permettant un brassage beaucoup plus grand des informations. L’organisation hiérarchisée des fichiers entraîne un accès sélectif aux dossiers et sous- dossiers créés pour une application précise avec un temps de transfert très court.
Cohabitation Apple II et Mac rivaux ? « Le phénomène de gamme est très important chez nous. Nos recherches vont dans le sens d’une unification des périphériques. Il faut qu’un Apple II puisse partager des ressources communes sur un même réseau, utiliser une Image writer par exemple ».
Le 128 et le Mac XL (éx-Lisa) morts, y aura-t-il de la place pour un Mac plus et un Mac 512 sur le marché ? «La cohabitation ne pose pas de problèmes, le 512 constituant un bon point d'accès.
Avec le kit de mise à niveau Mac plus, la différence de prix entre les deux est plus que symbolique », explique Jean Calmon. Rien à redire. Côté Mac plus : 30 720 F TTC, côté 512: 27 160 F TTC + 5 340 F TTC (7 710 F TTC dans le cas de la remise à niveau d’un 128K). En clair, il «suffit» de remplacer la carte mère, le lecteur intégré, le panneau arrière et le clavier. Compter 2 960 F TTC (Prix au 10 avril) pour actualiser un lecteur externe.
Pour évaluer l’impact d’une machine, un plongeon au sein de chiffres de ventes s’impose. Ça plane pour lui après un début difficile. En moins d’un an, le nombre de ventes atteint 150 000 exemplaires (dont 5 000 en France entre juin et septembre 84). Octobre 1985 : ding, dong, le cinq cent millième Mac est livré. Tenez-vous bien !
Selon l’enquête I.D.C. citée par Macworld, les chiffres devraient passer de 625 000 fin 1985 à 1050 000 fin 1986. Trop, c’est trop. La France annonce 35000 ventes fin 85, soit 7 % du marché LOGICIEL TYPE MARQUE PRIX t ___ Aiibone . Jeu Stralégie et action Silicon Beach Software E Baron .. Jeu Bhre Chip Software Chess .. Jeu Echecs P lon F Chlpwlts Jeu Brainworks I Concertware .... Application musicale Great Wave Software F Cyborg . Jeu Aventure Broderbund Software E Db master ..... Gestion de fichiers Stoneware G
Eleugram ...... Jeu Enigme Compusoft B Enchanter ...... Jeu Aventure Infocom inc Feathers and Space Jeu Action FBI Fokker Trlplan .. Jeu Simulation de vol PB1 ç Frogger . Jeu Stratégie et action Sierra on Une Funpak . Jeu Cartes Vide» Ground zéro .... Jeu Stratégie et action Général Computing Infldel .. Jeu Aventure Infocom Inc Jeun de mots ... Jeu Mots Hello Informatique B Justtext Lasertools ..... Traitement de texte Knowledge Engineering G La boule de silicium Jeu Psychologie Hyperlog t. La pierre molle .
Jeu Stratégie et action Bruno Rives !1 Le boulier ...... Jeu Chiffres JoBdel RCI informatique D Le cavalier de la nuit Jeu Echecs Pierre Bertoquin F Le compte est bon Jeu Chiffres Polygone Informatique C Mac Challenger . Jou Simulation de vol Aegis Development E Mac Command .. Jeu Stratégie et action Creighton Development D MacFlush ...... Jeu Cartes Compusoft Mac Jack ...... Jeu Cartes Datapak Software D Mac Mail ...... Outil de télécommunication A. Wazer F Mac Poker ..... Jeu Cartes Datapak Software E Mac Prolog ..... Outil de programmation
Prolog A G Mac Pnzzie ..... Jeu Pu2zles Industrial Computation E Mac Space ..... Outil de dessin ASA i • Mac Vegas ..... Jeu Casino Videx Mac-à-dames ... Jeu Dames Pierre Crespl F Macattack ...... Jeu Stratégie et action Miles Computing i Maccheckers and Jeu Dames et Reversl . Othello Revers! Vldex F Macdraft . Outil de dessin Innovation Data Design G Macdraw Outil de dessin Apple G Macgammon and Grlbbage Jeu Cartes Videx I Macintosh fun pak Jeu Videx E Macmanager .... Jeu Simulation d’entreprise Havard Associates
F Macpalnt ...... Outil de dessin Apple G Macslots Jeu Casino Softllfe F Macwrlte Traitement de texte Apple G Make millions .. Jeu Simulation d'entreprise Scarborough Systems F Masterpleces ... Jeu Puzzles Hayden Software E Millionnaire .... Jeu Simulation boursière Blue Chip Software r Mind over Mac .. Jeu Réflexion Thlnk Educational Software F Paris création ... Jeu Guide ACI D Pensate . Jeu Aventure Penguln Software Pyramide du péril Jeu Aventure Aegis Development i Beversi . Jeu Othello Reversl
Jokdel RC1 Informatique F Run for the money Jeu Stratégie et action Scarborough E Sapin de Noél .. Jeu Dessin Jolkiel, RCI Informatique D Sargon III ...... Jeu Echecs Hayden Software i' Saestalker ..... Jeu Aventures Infocom inc E Squlre .. Jeu Simulation financière Blue Chip Software F S tarerons ...... Jeu Stratégie et action Infocom inc Sospended ..... Jeu Action Infocom inc F The Quest ...... Jeu Aventure Penguin Sotware u The Witoess .... Jeu Enigme Infocom inc Through the tooking glass Jeu Echecs Apple E Transylvanta ....
Jeu Aventure Penguln Sotware E Trivia savant .... Jeu Enigme Kastel Tycoon . Jeu Blucchip Software Wlzardry Jeu Aventure Sle Tech Software Zork 1 .. Jeu Aventure Infocom Inc Zork n . Jeu Aventure [nfocom Inc E Zork III . Jeu Aventure Infocom inc E tout de suite, on arrive à 420) ou de ricaner en pensant aux chiffres de 1986 avec l’outsider d’Atari, le 520 ST. Le dernier cas est vite réglé par Jean Calmon. « L'agressivité d’Atari est très bonne sur le plan commercial, seulement je ne suis pas persuadé que le « Jackin-
tosh » se vende. Je ne vois ni logiciels ni machines chez les distributeurs. Les utilisateurs ont écarté un tas de produits, faute de fonctionnalité réelle. Reste que c’est plu- mondial. En avril 1985, il assure environ 35 % des ventes d’Apple et 50 % du revenu. Dans l’hexagone ce dernier chiffre passe à 60 %. Mac coiffe au poteau ses concurrents du marché professionnel (en milliers de francs de vente fin 1985 : Compaq 50,
I. B.M.-PC 90, I.B.M. PC XT 140, I.B.M. PC AT 190 et Mac 275. Les
malpensants s’empresseront d'additionner la liste de « Big
Blue » (je vous le dis tôt bon signe d’être imité. On copie
les montres Roleix et pas les Kelton». Un petit mot sur
l’Amiga. « Le produit est beau et intéressant, où se
vend-t-il?
J’attends de voir s’il sera encore en vie le mois prochain ».
La chute de prix de l’Apple II aussi soudaine qu’importante laisse quand même quelques doutes sur la désinvolture d’Apple. La baisse du coût du dollar ainsi que les traditionnels 20 à 25 % de réduction du ratio qualité prix, lié à l’avance des technologies, facteurs purement mécaniques évoqués par Jean Calmon, me laisse songeuse.
Les challengers les plus dangereux pour le Mac sont certainement les
I. B.M. -PC et compatibles. « Il est vrai que dans le domaine de
la grande entreprise, nous sommes plus faibles qul.B.M., mais
il s’agit d’un créneau dans lequel nous allons réussir. Quand
je me balade dans les bureaux, les Mac sont toujours allumés,
les autres éteints. Les gens utilisent les premiers et se
servent des seconds.
La barrière qui freine notre introduction est d’ordre psychologique. Si on veut entrer dans le monde damné et lugubre des blouses blanches, on choisit
I. B.M. Si l'on veut travailler en s’amusant, voir les choses
différemment, on choisit le Mac. En d’autres termes : la vie
est trop courte pour s’informatiser triste !
Soyons sérieux : « la compatibilité est le plus grand mensonge. Le Mac n'a pas choisi d’être compatible mais communiquant pour permettre l’échange des données.
De toute façon, je ne crois pas à l’uniformité, je ne pense pas que le standard d’exploitation MS DOS reste le seul en place.
La preuve : Gem en est un autre.
Je crois au standard d’échange ».
Etranger à la micro professionnelle passe ton chemin.
Véronique Charreyron 101 MICRO STRR Cyborg Vous vous réveillez mi-humain, mi- bionique : deux esprits dans un même corps. L'opération mal conduite a endommagé la cybernétique, les mémoires long et court termes flanchent... Tout débute dans la forêt. Votre alter-ego et vous même Sargon III Un des meilleurs jeux d’échecs avec «Chess» de Psion (3D). Bibliothèque d’ouverture importante et variée (68000 positions) avec des lignes s’étendant suffi- sament loin ; possibilités combinatoires et tactique efficace malgré une stratégie lais- J*» Ottur Farenhelt 421 Le livre, le film et le jeu sur Apple
II furent des best sellers. Les autodafés, les brûleurs et les blessures d’un côté. Le milieu Underground, Guy Montag et sa lutte pour la liberté de pensée : l'imagination des joueurs est mobilisée. Un vrai grand bon plaisir.
Xyphus Encore un jeu de rôle venu en direct de l'Apple II. Vous prenez Wizardery et Ultima.
Vous enlevez un bon poids d’intérêt et vous avez Xyphus. Quatre aventuriers tentent de défaire le Seigneur démon après avoir affronté magiciens, monstres, marécages et montagnes. Vous devez achever six scénarios expérience oblige avant d'affronter le terrible Xyphus. Pour les fanatiques du genre uniquement. (Polarware.)
Type : _ rôle Intérêt: _ *** Graphismes :__* * * Bruitages : - Prix: _ F
* **** _ * * * * _ F The Anclent Art of War Du rarissime : enfin
un wargame qui sait allier intérêt stratégique et qualité
graphique. Au plus haut niveau. J’aime. Vous choisissez parmi
divers scénarios (bataille Pharsalus ou la légende des trois
îles) et adversaires (Athéna ou Napoléon), l’aventure que
vous souhaitez mettre en scène.
Le but le plus fréquent : quérir un drapeau.
Une option permet de créer ses propres campagnes. (Broderbound.)
Type : wargame Intérêt : _ * * * * * Graphismes : .__****** Bruitages : _ * * * Prix: _ F sant à désirer : l’ordinateur joue bien et vite.
Malheureusement, la fin de partie ne s'avère pas à la hauteur du début. La notice est en français. (Hayden Software.)
Type :__échec Intérêt :__***** Graphismes :___* * * Bruitages :__ Prix: _ F Pyramid of Péril Moults explorateurs se sont aventurés au plus profond des six niveaux de la tombe du prince Mohamadim à la recherche de l’idole sacrée. Personne n’est revenu. Les clés de la réussite : cumuler plus de 2 000 points, lire une ribambelle de messages, posséder trois armes, vaincre scorpions et autres monstruosités, le retour à l’air libre doit s’effectuer en un minimum de déplacements. Trappu mais sans surprise.
Type : _ auenture Intérêt: _ * * * Graphismes : _ * * * Bruitages : _ * * * * Prix: _ F Delta Patrol » Vieux comme le monde » : ce jeu d'arcade. Pas de grande excitation en perspective pour un pilote d'hélicoptère joyeusement bombardé. Je vous rassure, un écran radar permet d’anticiper les tirs.
Rajoutez à cette sauce fade quelques réservoirs de beignets et de fuel qu’il vaut mieux protéger. Le scolling n'est pas mal mis à part l’absence de changements de décor. (The Other Valley Software.)
Type : _ arcade Intérêt : _ * * Graphismes : _ * * Bruitages : _ ? * Prix : _ F n’avez qu'un souci : panser vos plaies, découvrir pour quelle mission on vous a préparé. Un jeu d'aventure textuel basé sur un dialogue permanent. (Broderbound.)
Type : _ aventure Intérêt : _ ***** Graphisme : _ * * * Bruitage :__ Prix : _ F Feathers & Space Un des rares jeux d'arcade de la ludothèque du Mac... pour les fanas du genre uniquement. On a vu beaucoup mieux sur Speclrum ou C64. A bord de votre vaisseau spatial, vous devez combattre les oiseaux qui s’abattent sur Zonar, tout en les empêchant d’emporter vos hommes, chaque vague refoulée, vous gagnez un vaisseau et des bombes. Quatre niveaux de difficulté mais peu d’intérêt. (PBI Software.)
Type : _ arcade Intérêt : _ * * Graphismes : _ * * * Bruitages :__* * Prix: - F tff s U.
• -vt.. . •* UiulU'B. L on ptiii rin'-fgn daiwt Un-. “*» An *"»
40
U. tUO-Ms 4. Urtos.
4tc (ITOHII* 0*« «I» Mis d. l»n* 4» «nite» ««Uni* d» lutn. D»t «êlttt ilo.us j MI*«».y»»4Ur- .*•¦
• X ronvulnan* Ut‘ nn ...OaW- •vy.M*.
l. LP Wizardery Dans la saga des jeux de rôles mythiques, voici
le deuxième larron : Wizardery alias Sorcellerie en français.
Un méchant magicien réfugié au dlzième niveau du donjon, des
monstres errants... Il faut compter environ 60 heures pour
achever le jeu. Les six personnages acquièrent expériences et
nouveaux sorts au fil du jeu à l’instar des « vrais »
donjons et dragons. Ancestral mais toujours vert. (Sir Tech
Software.)
Type: - rôle Intérêt : _ ****** Graphismes : _ * * Bruitages : _ * * Prix: F Brataccas Enfin un jeu d’aventure qui ne se contente pas de copier du déjà existant. L’histoire vaut ce qu'elle vaut. Généticien, papa d'un « surhomme », vous êtes accusé de crime contre l'humanité. Fuyant sur l'astéroïde Batraccas, pourchassé de toutes parts, vous recherchez les preuves de votre innocence.
Des animations et graphismes superbes, un mode de dialogue par bulles Innovant, une intrigue compliquée. J’aime. (Psygnosis.)
Type:__auenture Intérêt : _ ***** Graphismes : _ * * * * * Bruitages : _ * * * Prix: _ F Fokker Triplane Retrouvez les frissons des attaques aériennes du Baron von Rlchthofen. L'espace est divisé en sept secteurs, dont trois ennemis.
Vos cibles: les ballons d’observation, les réservoirs de fuel et un avion ennemi. La force et la direction du vent, la hauteur de plafond nuageux comme la position du ADF sont paramétrables. Passionnant. Animation et perspectives géniales, graphisme épuré. (Bullseye Software.)
Type : simulateur de combat aérien Intérêt : _ * **** Graphismes: _ * * Bruitages : _ * * Prix: _ F Sword of Kadash C’est reparti pour une quête empreinte de dangers et de mystères. L’épée magique d’un croisé gît au plus profond des catacombes de la forteresse du dragon Aladag, gardée par monstres et bêtes sauvages. Rien de très palpitant. Au milieu des trésors, des nanuscrits, des armes, des passages :ecrets. « Action et aventure * précise la totice : je n’ai malheureusement trouvé ni 'un ni l’autre. (Penguin Software.)
Type : _ action et aventure htérêt : _ * * graphismes : __ * 3rultages : _ * * Balance of Power Tilt vous a déjà parlé de ce jeu de géopolitique fiction et de son génial créateur Chris Crawford (n° 30). Le but : gagner du prestige sur la scène politique internationale tout en évitant la guerre nucléaire à force d’intimidations et de compromissions. Deux camps : les U.S.A. et l’U.R.S.S. Un jeu actuel qui risque d’emballer les mordus du wargame et de la stratégie. Les autres s’ennuieront ferme. (Mind Escape.)
Type : simulation de géopolitique Intérêt : _ ****** Graphismes : _ * * * Bruitages : - Prix: - F Rogue Pas de surprises pour les aventuriers. Rogue fait dans le donjon et dragon géométrique, mâtiné de labyrinthes, monstres, combats et trésors. La quantité est là : 26 créatures et 26 niveaux avant de parvenir à l’amulette de Yendor tant convoitée. Un conseil : munissez-vous d’une loupe pour jouer : les graphismes sont aussi petits que rudimentaires. Un tabac outre-Atlantique. On se demande pourquoi. (Epyx.)
Type : _ aventure Intérêt: - * * * Graphismes :__* * * Bruitages : _-- Prix: - F Championschip Boxing La meilleure simulation de boxe que je connaisse. Entièrement redéfinissable, elle permet de faire boxer un kangourou de 22 ans, 86 kilos au «jab» assassin et à l'agressivité légendaire contre Joe Frazier pendant une période d’une minute.
L’ambiance enfumée du Madison Square Garden est là... Paradoxalement, l'environnement du jeu est plus travaillé que les animations de combat. Dommage. (Sierra.)
Type : _ simulation boxe Intérêt : _ ***** Graphismes : _ ****** Bruitages :__* * * * Prix. - F Ready Set Go Mettez en pages vos textes rédigés sur Macwrite. Illustrez-les avec vos « mickeys ¦ conçus sur Macpaint. Le résultat obtenu est professionnel pour une mise en œuvre relativement simple. Quatre phases de travail : rédaction avec blocs textes, iconographie avec blocs images et mise en place des cadres et filets. Du béton pour la conception de journaux d’entreprises ou d’associations (Tilt n° 29). (Manhattan Graphics.)
Type :_création journalistique Intérêt: _ ****** Graphismes : _ ***** Bruitages :___ Prix: _2200F environ Déjà Vu Toutes les capacités graphiques et sonores du Mac dans un jeu d'auentures policières animé en temps réel. Les références au cinéma sont multiples. L’usage de la souris est particulièrement judicieux. Le téléphone sonne, on le décroche en cliquant. Infogra- mes s’est largement inspiré du principe dans Las Vegas. Vous devez retrouver votre identité et prouver votre innocence dans un meurtre. Etonnant. (Mind Escape.)
Type :_aventure graphique Intérêt: _ ***** Graphismes : - ****** Bruitages : _ - * * * * Prix:__ combat, tente de miner un secteur ou de couler un escorteur. Un jeu palpitant qui brille par sa fidélité. Malgré tous les facteurs à gérer, il s’avère d’accès aisé. (Logitec.)
Type ; _ simulation sous-marine Intérêt: - ***** Graphismes :__* * * * Bruitages : --* * * Prix:___F vieux dragon. Dans vos bagages : une perle magique invocable cinq fois, 4 000 tamiels et divers objets utilitaires. Difficile et cher mais stimulant. (Disquette Telarium.)
Type : _ auenfure intérêt : _ ****** Graphismes :__***** Bruitages : _ Prix : _ F Ultima II La bible des jeux de rôle sur Apple IL La revanche de l’enchanteresse vous mènera aux confins d’un monde imaginaire (voir la carte en nylon d’un goûf douteux) dans une lutte éperdue contre le mal. Contrairement à Ultima III, on ne peut créer qu’un seul per- ImftBW-vl rau 10 .py«.1tu hetij»«l roM ««a U*«ir»nienoiu»qou betcor a 'MB BnrnniJ um-h .jwm-a tir u.auMhMt, .a*. t-, tn; »..*« la. .«.n** lia .*nhi.o.* ut .,di,H0u.U Ud» M.ata.UO fWwtMW* hirralbi* sonnage. L’accès au jeu est rapide et, de plus,
facile. Les informations sont disponibles simultanément. Il s’agit là d'un véritable must. (Sierra.)
Type :___rôle Intérêt : _ ***** Graphismes : - * * Bruitages : - * Prix: - F Dragonworld Un jeu classique qui nous entraîne dans les contes d’enfant d’antan, peuplés de monstres gentils, de bons princes et de protagonistes picaresques. Des graphismes somptueux et un texte poétique accompagnent Amsel et le prince Hawkind. Partis aider le Mac Jack Pour les professionnels du black jack, ici on joue sérieux. La banque avance cent francs au nouveau venu. Les mises sont plafonnées à vingt-cinq avec un rapport de trois contre deux. L’orthodoxie est respectée dans les règles : au-dessous de
dix-sept et au-dessus de vingt et un vous perdez à tous les coups. Il est également possible de séparer ou de contracter une assurance. Un très bon jeu en français. (Disquette FIL.)
Type : _ black jack français Intérêt: - ***** Graphismes :__ * * * * Bruitages : _ Prix :__B Concertware + Ecriture, création sonore et écoute : de la pure routine pour un logiciel de création musicale. Souris conviviale, visualisation sous forme de courbe des paramètres physiques, démos de qualité, richesse des menus : un grand pas dans la simplicité et DOSSIER Fondu au noir Le micro ne bougeait plus. C’était la fin, il le savait. Pourtant, il avait cru qu il serait le plus fort.
Assassins retors, call girls névrosées, tueurs paranoïaques, il les avait tous pistés, traqués, acculés. Mais trop, c’était trop. 20 softs policiers, pour un seul micro.
Trop dur. Son assassin? Il commença à taper les lettres fatidiques : TIL... Sherlock: week-end sinistre pour Mrs Brown et Mrs Jones... Ces deux jeunes londoniennes viennent d'être assassinées dans des conditions plus que mystérieuses.
Si Scotiand Yard mène déjà son enquête en la personne du fameux inspecteur Lestrade, vous êtes, quant à vous, confortablement installé dans votre salon. A vos côtés, votre fidèle coéquipier Watson lit le journal... Dernier instant de répit avant la bataille, les fameuses «cellules grises» du non moins fameux Sherlock Holmes ne vont pas tarder à entrer en action !
Pour cette nouvelle enquête policière, vous contrôlez bien entendu le célèbre héros de Conan Doyle. A travers la ville entière, l'aventure qui vous attend dépend en fait uniquement de votre bon vouloir... L’ordinateur ne va pour ainsi dire jamais prendre d’initiative. A vous, par exemple, d’interroger Watson sur le contenu du journal afin de prendre connaissance du double crime qu’il vous faut résoudre.
Les moyens mis à votre disposition sont d’un réalisme extrême. Si le graphisme reste simple, le vocabulaire de l’ordinateur est des plus étendus. Hormis quelques abréviations, vous tapez vos instructions par phrases entières et ce, de façon très précise. Comme tout détective, vous allez devoir interroger bon nombre de témoins.
Ceux-ci vous aideront alors en fonction de la logique de votre question et de votre psychologie... Autre nécessité : l’analyse judicieuse de vos déplacements. Que ce soit à pied ou en taxi, vos trajets dans la capitale ne doivent pas vous faire perdre de temps... Utilisez ces moments de répit pour mettre de l’ordre dans vos déductions et éventuellement discuter avec Watson. S’il est préférable de dresser un plan sommaire de votre champ de bataille, prenez surtout garde à éviter les aller-retour inutiles. Ce logiciel se déroule en effet en temps continu , c’est-à-dire que les situations
évoluent tout au long du jeu et cela, quelques soient vos préoccupations présentes. Il arrive souvent de ce fait que l’on «loupe» un témoin par manque de promptitude et de logique ! L’inspecteur Lestrade est le premier concerné par cet état de fait : l’homme du Yard use bien rarement de psychologie et il sera souvent préférable que vous rencontriez certaines personnes avant qu’il ne les interrogé... Si votre enquête s’avère finalement très complexe, il est intéressant de noter que les difficultés rencontrées ne sont jamais dues à quelques pièges de syntaxe, codes secrets ou portes
cachées ! Il n’est aucun point qui ne résiste à la logique d’un bon raisonnement : le réalisme extraordinaire dont fait preuve ce logiciel est en fait à la base de vos difficultés. Il existe de ce fait bien des façons de mener l’enquête, à vous de trouver la bonne !
Série noire : bien que relativement ancien, ce logiciel méritait d’être cité dans ce dossier. Sous les abords d’uo classique jeu d’aventure, Série Noire a en effet l’avantage de rassembler jusqu’à six participants dans une aventure commune. Vous établissez à tour de rôle le contrat qu’il vous faut remplir pour sortir victorieux de cette quête.
Parmi vos cinq compagnons, il en est un que vous devez tuer, un autre qu’il vous faut voler, le troisième ayant droit, quant à lui, à vos baisers passionnés... Dans une étrange demeure parsemée de pièges et d’embûches, nos six détectives s’affrontent dans la plus grande incertitude. A chaque tour de jeu, seules les personnes présentes dans la même pièce sont autorisées à regarder l’écran. Au vu des réactions de vos partenaires, vous cernez le dessein de chacun. L’action se double alors d’un étonnant climat de suspicion où les alliances sont plus qu'éphémères !
S’il est en effet important de préserver sa propre existence, les nombreuses énigmes rencontrées dans chaque pièce ne feront que corser la difficulté de vos manœuvres.
Un logiciel à ne charger qu’en présence de ses meilleurs amis !
Where in the world is Carmen Sandiego : Carmen Sandiego et sa redoutable bande de voleurs viennent de commettre un nouveau méfait. La police est sur les dents mais n’arrive pas à localiser ces individus.
Vous faites partie de l’agence de détectives Acme, et votre patron vous a assigné pour mission de retrouver cette bande. Nouveau venu dans cette agence, il va vous falloir prouver votre sagacité pour grimper un à un les échelons. L’ordinateur vous informe du vol commis. La liste des suspects se monte à dix personnes (la description assez précise de chacune d'entre elles se trouve dans le manuel) et notre voleur peut s’être réfugié dans l’une des trente villes accessibles. Votre tâche risque de ne pas être simple, d’autant qu’il vous faut travailler en temps limité.
Jérôme Tesseyre Pour débuter le mieux est de vous rendre sur les lieux du vol et de commencer votre quête d’indices. Pour cela, visitez un ou plusieurs des lieux proposés (musée, hôtel, restaurant et bien d’autres). Dans chacun ?
Pour une nouvelle enquête plus difficile (temps plus limité et indices plus succincts).
Un jeu intéressant, doté de graphismes très agréables mais qui se révèle un peu trop répétitif à la longue.
De nombreux suspects, et pas un indice... d'eux vous apprenez une information capitale sur votre voleur, que ce soit au sujet de sa destination ultérieure ou de ses caractéristiques physiques ou vestimentaires, voire de ses goûts ou de ses habitudes de déplacements. Vous avez intérêt à noter soigneusement chacun de ces éléments pour pouvoir vous en servir plus tard.
Rendez-vous ensuite à Interpol et faites dresser par l’ordinateur la liste des suspects compatibles avec les éléments déjà en votre possession. Si vous avez réussi à réduire cette liste à un seul nom, Interpol vous délivre un mandat d'arrêt pour le coupable présumé. Mais encore faut-il le rejoindre pour pouvoir l’arrêter. A l'aide des indices en votre possession et en vous informant des différentes villes accessibles de là où vous êtes, vous devez estimer la.prochaine destination du voleur. Vous n'avez plus alors qu’à prendre l’avion pour vous y rendre.
Si vous ne vous êtes pas trompé, l’entr’apercevez à votre descente d’avion. Dans le cas contraire, revenez sur vos pas et reprenez votre enquête, ce qui vous fait perdre un temps précieux. Lorsque vous parvenez à localiser trois fois le voleur, la police vous aide à l'arrêter et vous montez en grade Profession détective : l'histoire se déroule à Villefranche-sur-mer. La famille Pallajet vient de faire appel à vous, le célèbre détective. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le cas sort de l’ordinaire. Lilly, le dauphin acrobate du parc d’attraction a disparu.
Cela tombe d’autant plus mal que les Pallajet ont quelques difficultés de trésorerie en ce moment et comptaient bien sur ce numéro pour renflouer leur caisse. Ils ont déjà fait appel à la police, mais celle-ci n'a pas réussi jusqu’à présent à se mettre le plus petit indice sous la dent. Vous disposez au départ d'une liste de huit suspects, chacun d'eux ayant des raisons très différentes d’éliminer le pauvre dauphin. Pour commencer, je vous conseille de prendre quelques informations supplémentaires sur chacun des suspects : adresse, jour de sortie, numéro de téléphone. Consultez aussi
la bibliographie succincte des suspects que vous fournit l’ordinateur.
L'enquête proprement dite peut commencer. Il existe deux méthodes différentes complémentaires. La première est de vous rendre chez un suspect lorsqu’il est à son domicile et de l’interroger. Vous n’avez la possibilité de poser qu'une seule et unique question à chaque fois, après quoi l’entrevue est close. Fort heureusement, rien ne vous empêche de revenir immédiatement pour continuer l'interrogatoire. Notez scrupuleusement tous les renseignements que vous glanez de çi de là pour ensuite les utiliser à tête reposée. L'autre méthode d’enquête consiste au contraire à se rendre au
domicile d’un suspect le jour où vous êtes certain qu’il est sorti. Introduisez-vous subrepticement par une fenêtre de derrière et commencez la fouille de la maison. Vous ne pouvez sortir aucun objet de la maison.
En revanche il vous est possible de prendre des photos et de les faire développer ultérieurement pour analyser un peu vos découvertes. Je vous conseille franchement de surveiller l’heure afin de vider les lieux avant l'arrivée du propriétaire légitime.
Pour vous déplacer dans la ville, vous êtes tenu d’emprunter votre voiture. Conduisez prudemment car en cas d'accident, le véhicule serait immobilisé le temps de la répa ration et cela vous ferait perdre un temps précieux alors même qu’il est compté. Chaque jour, à votre bureau, l'ordinateur vous fournit un renseignement supplémentaire susceptible de vous mettre sur une piste.
C’est lui aussi qui juge vos raisons d’innocenter un suspect. Ce jeu de détective est particulièrement intéressant.
Regrettons toutefois que le déroulement en soit si long et que les graphismes soient d’un niveau si médiocre.
Murder on the Zinderneuf : quel bonheur de pouvoir se reposer un peu de toutes ces enquêtes. Rien ne vaut une belle croisière en dirigeable pour se remettre d’une saison chargée. Las, vous allez bientôt déchanter.
Des seize passagers qui ont pris place à bord du dirigeable à Londres, il n'en reste plus que quinze. Qui donc est le mystérieux meurtrier ? Vous ne disposez que de douze heures pour répondre à cette angoissante question (trente-six minutes en temps réel).
Vous pouvez choisir d’incarner l’un des huit détectives au choix. Chacun d'eux possède des points forts mais aussi souffre de certaines lacunes qu'il vous faut apprendre à connaître. Comme dans toute enquête poli- ¦ cière, la chasse aux indices prend le plus clair de votre temps. Ces indices, vous les trouvez soit en interrogeant les passagers, soit en fouillant leur cabine, de préférence quand ils ne sont pas dedans bien sûr. Lorsque vous pertsez avoir réuni un nombre suffisant de preuves, vous accusez quelqu'un.
Si vos preuves sont solides, le meurtrier se confesse. Dans le cas contraire, la personne vexée, refuse de vous parler jusqu’à la fin de la traversée. Même si vous n’avez pas encore démasqué le coupable une fois arrivé à New-York, rien n'est perdu. Vous pouvez en effet formuler une ultime accusation. Mais gare à votre réputation si vous vous êtes trompé. Le jeu est intéressant mais les graphismes nuls.
Le crime du parking : rousse comme Barbe, nue comme Eve, froide comme la Mort : ci-gît Odile Conchon, la tête supermarché. Décor surréaliste à la Dali, chanson à la Gainsbourg ou crime crapuleux ? Les dés sont jetés. La belle Odile, vendeuse au rayon plantes vertes, s’est tue, à jamais. Le meurtrier ne l’emportera pas au paradis, vous êtes sur la piste.
Adieu l’exotisme, bonjour la banlieue.
L'action se déroule au sein d'un quadrilatère englobant le supermarket, votre agence, la banque et l’immeuble de la défunte entre mémères à chat et clodos.
Les vingt personnages qui peuplent l'histoire sont présentés dans la notice de jeu.
Un bon morphopsychologue n'y reconnaî- tait pas les siens. L’assassin est là. Comme dans toute série B qui se respecte les témoins n’aiment pas la flicaille. Les petits ?
Meurtre, chantage années 30, « Chinatown » : du grand polar... cadeaux font les bons amis. Au détour d’une bouteille de gros rouge qui tache ou d'un flacon de parfum vous apprendrez qu’Odile mène une vie plutôt dissolue : poudre et chantage. Ces avant-bras : un vrai champs de derricks. La french connection made in « Les Minguettes » entre en scène.
Reste que quand on n'a pas le sou et qu'on a affaire à un dealer au cceur de pierre, c'est dur, très dur de se fournir en came.
Heureusement Odile, à moitié parano, a prévu le coup. Toute l'histoire est enregistrée. Sans parler des multitudes de lettres qu’elle laisse en testament. Je n'en dirai pas plus sur l'intrigue, mélange de « Neige » et de «Quai des brumes». Procurez vous le Tilt n° 25. Une aventure très terre à terre, qui vous fera arpenter des kilomètres de rayonnages et fréquenter la fine fleur de la France profonde. Pas triste.
Murder on the waterfront: d'un côté la fille d’Edward Carington Mountford III enlevée par Mad Murphy et sa bande d’irlandais. De l’autre Basil Byron, vous, prêt à empocher les 500 000 dollars de rançon s’il retrouve la Miss. Une échéance: ce soir minuit dans un hangar désert de la cinquante-deuxième. L’heure tourne. Toutes les trente puis vingt minutes, qui en temps réel représentent cinq minutes, le compte à rebours tombe d'une voix métallique sur fond de sirène. La synthèse vocale est le « plus » de cette aventure policière. A chaque démarche le programme vous répond « O.K. Pal », ou
« sorry Pal ». Cela agrémente le jeu au détriment du graphisme qui est des plus sommaires. Le cubisme des immeubles et des personnages rappelle les pages du Minitel (sic).
Le parcours n'est pas non plus très étendu au premier abord. Les rives de l'Hudson schématiques, ne comptent pas plus d’une dizaine de « zones » : le Joe's bar, Tai Ping cafe et Paddy's bar pour les débits de boisson, des ruelles sombres, une usine et les pontons, sans oublier les pompes funèbres.
Tout commence chez Joe où l’accueil est tout sauf chaleureux. Si vous prenez un verre, le barman grommelle qu'on n'aime Murder on the waterfront, C 64 pas les étrangers. Au deuxième, il vous trouve plus sympathique. Le troisième était de trop. On ne vous regrettera pas ici. Les morts sont fréquentes dans ce jeu mais la réinitialisation rapide. Pas la peine de s'éterniser chez le croque-mort ou sur le ponton si l’on tient à la vie. Pour vingt-cinq dollars le conducteur du taxi vous tuyaute « allez donc voir du côté de l'usine ». Facile à dire.
Une fois de plus nous nous trouvons devant une énigme à tiroirs assez ardue.
Masquerade, Apple II Masquerade: au hit parade des «SOS aventure» Masquerade tient le haut du pavé. Un peu âgé d’accord mais toujours aussi énervant. Tout Applemaniaque qui se respecte a effectué ses premières armes en aventure en compagnie de Topp et du gardien de zoo à la mine patibulaire. Raton voleur, python, gorille, maccabée: ce jeu fait dans l'hétéroclite, sur un fond humoristique. L'esprit cartésien qui est le nôtre en prend un coup. La crédibilité? On s’en fiche. Témoin, vous commencez l'aventure masqué, histoire d'incognito, pour la finir dans un grand éclat de rire assassin. Même
la panoplie des armes laisse à redire : entre les bâtons de dynamites, les soutiens- gorge-lance pierres et les déguisement loufoques, l'imagination est mise à rude épreuve. Extrêmement bizarre, dans le monde des Hammet et détectives de papier glacé où la logique pure et dure fait loi.
Masquerade se raccroche à la tradition avec un cadavre encore chaud qui hante le premier écran. Comme d'habitude, vous avez tout intérêt à lui faire les poches. La suite vous mène de cabine téléphonique en souterrain, de zoo en cinéma, de terrain de construction en... Souvenez-vous de Zorch. Pour ceux qui n’ont pas encore trouvé l’usage du soutiens-gorge, un détour par la page 170 du Tilt n° 27 s'avère vital.
Un monument du jeu d'aventure graphique qui conserve sa place au sein des grands de l'«enquête». Quoiqu'entièrement en anglais, il s’avère à la portée des néophytes de l’aventure et de la langue de Sha- keaspeare.
The witness : rien à voir avec les Amish.
The witness vous plonge en pleine affaire de mœurs et de gros sous. S’il est un film à évoquer, ce serait plus «Chinatown » de Polanski. Même intrigue : un meurtre entaché d'une sombre affaire de chantage.
Même époque : les années 30, même décor : Los Angeles, même milieu : la haute bourgeoisie, même connexion avec l’Extrême-Orient. Comble de la similitude ce jeu d'aventure textuel se calque parfaitement à un story board. Tous les éléments qui font l'atmosphère sont amplement détaillés dans un style très « chandlerien » : mobilier, habillement, lumière, climat, réactions. Rien n’est superflu, à l’instar des indices «en dur» fournis avec la disquette (label d'origine Infocom) : un télégramme demandant votre aide, une pochette d'allumettes, une lettre désespérée et la Une du « Register »,
datée de 1938. Je ne vous parle pas de la superbe « Détective Gazette ».
Mieux vaut parler anglais comme père et mère avant de se lancer dans l'aventure.
J'oubliais: vous avez douze heures pour résoudre l'énigme. Avant de commencer, un geste s’impose : prendre une feuille blanche pour faire un plan et noter les caractéristiques de chaque protagoniste. Freeman Linder: riche homme d'affaires impliqué dans l’import-export avec l'Asie. Stylé.
Complètement subjugué par la culture orientale. Vient de recevoir un prix. Engagé comme marine lors de la dernière guerre.
Délaisse complètement sa femme Virgina.
The witness, C 64 Se sent menacé par Ralph Stiles, l’amant de Virgina. Virgina Linder : assassinée le 30 janvier 1938. Tempérament noble mais* résigné. Monica : fille de Virginia et de Free- man. Intelligente et volontaire. Terry Phong : homme de confiance de. Linder... La suite serait fastidieuse. Un jeu d’aventure qui compense l’absence de graphismes par des descriptions ultra-sophistiquées dignes des meilleurs polars. Le dialogue est aisé.
A conseiller aux aventuriers rodés.
Suspect : le jeu n’est pas tout récent mais il n’a rien perdu de son attrait, fidèle à la qualité des logiciels Infocom. Au risque de paraître trop élogieux, évacuons tout de suite les défauts de cette aventure. Il y a du texte, uniquement du texte, et c’est en anglais. Il est donc déconseillé à tous ceux qui ne maîtrisent pas un peu la langue. Ils ne pouraient goûter à la subtilité des descriptions et ce serait vraiment dommage.
Les graphismes sur ordinateurs domestiques étant ce qu’ils sont, les aventures textuelles ont parfois du bon, surtout lorsqu'elles sont appuyées par un scénario original, une intrigue fouillée et une kyrielle de personnages accrocheurs. Une jubilation pour les vrais amateurs d’aventures anglophones.
Sans oubiier les petits indices matériels : invitations, coupures de presse qui ont suscité depuis maintes imitations.
Sur la table de votre bureau au journal arrive ce carton prometteur: «vous êtes Suspect, Atari 400, 800 XL cordialement invité au bal Halloween, tenue de fête appropriée. Chéri, j'ai tellement de choses à vous dire, essayez de venir. Vero- nica Ashcroft» c’était le grand soir, vous n'avez pu dénicher qu'un costume de cow- boy ridiculerfierit sobre face à la débauche de couleurs et de luxe des toilettes. Vous arrivez sous une pluie battante l’orchestre joue «I left my heart in San Francisco».
Votre air préféré, en avant pour un slow langoureux dans les bras d’Alicia.
Si d'aventure vous vous sentez l’humeur romantique et tentez un « French Kiss » le programme vous remettra à votre place.
« Nous ne sommes pas à Hollywood, un peu de tenue». Travelling panoramique sur la salle du bal. Tout le gratin du Maryland est là, à l’affût des derniers potins. Veronica visiblement éxcédée renverse son scotch sur sa robe. Car tout n’est pas rose dans l’univers impitoyable des courses et des propriétaires terriens. Vous glaner çà et là les dernière nouvelles. Bill Cochrane et Ost- man s'injurient par personnes interposées, s'accusant l'un l’autre de sombres magouilles immobilières. Qui dit vrai?
Quittons le bal pour fureter dans la somptueuse demeure. Toutes vos tentatives pour rêvasser sur la terrasse se soldent par une morsure au molet: le dobermann ne l’entendait pas ainsi. Le grand Hall, le petit salon, la cuisine sont peuplés d’invités à la recherche d'un peu de calme. Vous, vous courez assidûment après les intimes de votre hôtesse.
Certains vous fuient manifestement. Sauf le colonel Marston qui se précipite soudain vers vous pour vous annoncer le drame : Veronica a été étranglée.
La sirène retentit, déjà les inspecteurs sont là. Malaise, la cordelette du crime vous appartient. Vous voilà dans de beaux draps.
Peu à peu les langues se délient. Veronica était une femme dure, aux ennemis nombreux. Pour Alicia, Michael Ashcroft est enfin délivré de cette mégère. Sans compter la bataille menée par la victime contre les visées des promoteurs.
Voilà, à vous de jouer. Mais si vous mettez le petit doigt dans l’engrenage vous êtes foutu. «Acco», il m'était impossible de m’arracher au manoir et de quitter le bal et ses invités. Une aventure raffinée et intéressante qui sort du lot. ?
Des tueurs sont à vos trousses prêts à vous «révolveriser», Borrowed time: vous incarnez un détective privé ayant plusieurs affaires en cours.
Un coup de téléphone anonyme va rapidement changer le cours régulier de votre existence. Quelqu’un cherche à se venger de vous et a engagé des tueurs pour vous descendre. Pourtant ce n’est pas le moment de craquer. Ainsi avant de faire feu sur l'ombre que vous venez d'apercevoir dans un coin de votre bureau, observez-la d'abord un instant.
Vous verrez alors qu’il ne s'agit que d’un bien inoffensif laveur de carreaux, dont la mort vous aurait conduit à une situation peu enviable face à la police. A propos de Borrowed time, Apple II police, vous ne pouvez leur demander aucune aide car leur ligne est actuellement en dérangement (ce n’était vraiment pas le moment !).
Explorez votre bureau et celui de votre secrétaire et amie, Iris Spencer. Vous y découvrirez certains objets et indices indispensables à la poursuite de votre enquête.
Une fois hors de votre bureau, une surprise de taille vous attend : les tueurs sont déjà là, prêts à vous « révolvériser ». Pas la peine de tenter un duel au pistolet avec eux car ils sont beaucoup trop forts pour vous. Sautez plutôt d’un bond dans le hall de l’hôtel et réfugiez-vous au plus vite derrière cet énorme fauteuil qui semble à l’épreuve des balles. Pourtant ne vous y attardez pas trop car les tueurs auraient tôt fait de vous débusquer. Le mieux est de ramper jusqu’à la porte au nord, sans oublier surtout de la verrouiller derrière vous pour contenir un moment vos agresseurs. Après
avoir grimpé quatre à quatre l’escalier, brisez la fenêtre, seule issue possible, sans oublier de récupérer un des morceaux de verre.
C’est le moment de faire jouer vos capacités acrobatiques. Vous rampez le long du câble qui relie l’hôtel à la maison d'en face.
Dépêchez-vous car les tueurs sont de nouveau sur vos talons. Après avoir repris pied sur l’étroite corniche, coupez vite le câble à l'aide du morceau de verre et, vous avez l’ineffable plaisir de voir vos poursuivants s’écraser quelques étages plus bas.
L’enquête se poursuit plus calmement. Au cours de vos interrogatoires, vous vous apercevez rapidement que les personnes sont beaucoup plus loquaces quand vous les menacez de votre revolver. D'autres pièges vous attendent, dont il n’est pas toujours facile de se dépêtrer.
Le dialogue s’effectue soit au clavier seul, soit assisté par le joystick ou la souris. Un bon jeu, agrémenté de graphismes de qualité. Parfois animés.
Détective, Amstrad Détective : cela se présente bien. Une maison de campagne anglaise, le maître d’hôtel assassiné, et plusieurs suspects.
L’ambiance est prometteuse. Dans quelle pièce le meurtre s'est-il perpétré, quel est le motif du crime? Hélas, l'excitation ne dure que le temps du chargement de la cassette. Ce Détective se révèle n’être qu'un vulgaire ersatz de Master Mind. Chaque joueur propose une solution : suspect, lieu du crime, mobile, arme. L’ordinateur indique les éléments justes, avec l’emplacement. Les deux niveaux de jeu ne suffisent pas à donner le début d'un intérêt à ce logiciel. Souhaitons-lui l’oubli.
?
Le PREMIER ordinateur MSX avec des périphériques intégrés.
Le SV 738 X' PRESS est un très puissant ordinateur, le plus proche des spécifications MSX, fonctionnant en plus sous DOS CP M et MSX DOS, au choix en 40 ou 80 colonnes (carte 80 colonnes intégrée 16 couleurs).
Il comporte l'interface RS 232C pour télétransmission, l'interface imprimante au standard CENTRONICS et un lecteur de disk 3" 1 2 360 K incorporé fonctionnant sous 3 DOS : DISK BASIC, MSX DOS et CP M. Un lecteur de disque 3" 1 2 supplémentaire peut être connecté ainsi que toutes les autres extensions MSX, Le SV 738 X'PRESS peut donc être considéré comme un merveilleux ordinateur professionnel portable ou de bureau, ainsi qu'un familial évolué.
Livré avec logiciels.sur disquettes,
• sous MSX DOS : un traitement de texte, un calque, un sgbd,
• sous CPM : un agenda, un bloc notes personnel, un répertoire
téléphonique, un calendrier.
AUDIOSONIC FRANCE 103 115, rue Ch. Michels, BP 99 93203 ST-DENIS CEDEX 1 ELECTRONICS BELGIUM NV Brixtonlaan 1H 1930 ZAVENTEM SVI Du Quai des Orfèvres à la Tour Montparnasse, Paris se livre à votre sagacité.
L’enlèvement : du fils de Linberg à celui de Mérieux les enlèvements sont le lot commun du détective. Rançon en petites coupures usagées, cabines téléphoniques qui sonnent, enquêtes discrètes... Les enfants Tony Truand : méchant Andy Capp, ce jeu commence avec un jeu de mot digne de Vermot. La suite donne plus dans le style « Les cinq dernières minutes». Episode n° 4 : si vous avez raté le début : 8 h 45, Jean Fou- che, jeune inspecteur plein d’avenir sillonne Paris à la recherche d'indices permettant de dresser un portrait robot de Tony. Une fois joue, œil et front mis en place, cap sur
le Quai de Javel pour une ultime confrontation avec l’ordinateur central. 9 h 30: galerie royale le contact n’est pas là... Au milieu de ces rebuffades en séries, quelques lueurs pointent: chez l’armurier se dessine la frange ; sous les ponts la balafre, au cimetière le front... Vous disposez de deux choix pour chaque élément : œil fermé ou glauque. Allez faire la différence sur une image à structure fil de fer. Pour corser l’affaire, Jean ne peut pas suivre deux fois de suite la même direction. Je me demande pourquoi tant de corn- de milliardaires n'ont pas de chance. La douce
Gwendoline, fille du richissime Kadock n’est pas passée au travers. Les Champs Elysées lui furent fatals. Papa est là à New York avec ses paquets de dollars... impuissant. Son seul espoir de revoir le sourire de la belle enfant repose dans votre main gauche (la droite est occupée par un chèque de 5 000$ ). Good Luck Alan. Un saut à la Manhattan Bank, histoire de palper la monnaie, et l’on vous retrouve à Roissy. Un conseil : ne poussez pas la mégalo jusqu’à vous prendre pour Starsky et Hutch. Laissez votre 44 Magnum à la maison. On n’est pas dans une série américaine si ce n’est « Colombo
». Rendez-vous sur le lieu du « crime », à deux pas du Lido.
Le reste est histoire de doigté et de sens de l’orientation. Qui a dit que les cadavres ne portent pas de costards? Un certain Durand sur lequel vous trébuchez au pied de la tour Eiffel en est le macabre contre- exemple. La capitale vous ouvre ses portes. Un incessant va-et-vient souterrain, de Saint-Michel à Pigalle marque l’enquête pour finir dans un grenier poussiéreux.
Les monticules de courrier que suscite ce jeu dans la rubrique S.O.S. aventure se portent garants de sa difficulté et de son intérêt. Dialogue aisé, graphismes Dans son numéro 24 Tilt vous en a quelques clés.
Jean est mort, viré ou promu. Quarante-cinq minutes, trente combinaisons et cinquante lieux, pas de pitié. Jeannot cavale autant que Tony avec la caractéristique particulièrement frustrante d’arriver trop tard sur les lieux. Comme la cavalerie au PMU du coin, Tony vient de partir, au trente-huitième étage de la Tour Montparnasse, la porte de l’ascenseur est ouverte sans cabine, à la plications ? Il est de toute façon impossible de faire un plan qui tienne debout. Est-ouest puis ouest-est: la destination diffère du départ. Un jeu d’aventure agréable sans plus. L’impression d'être «trimbalé»
domine. Pas d’enquête, pas d’interrogatoire serré, pas d’animation. Passivité. Heureusement des graphismes hauts en couleur viennent épicer le jeu.
The fourth protocol : quand l’enquête policière côtoie les services secrets, quand la découverte de la vérité concerne le sort d’une nation entière, les détectives laissent alors tomber leur loupe pour un telex, une équipe d’hommes entraînés et un luger de bon calibre ! Fuites, agents doubles et trahison, la guerre froide n’a qu’une logique, celle du pouvoir... Vous incarnez John Preston, un des meilleurs agents du « M 15 », service de contre- espionnage américain. Pour enrayer les sombres machinations du KGB, vos supérieurs vous ont confié la mission la plus périlleuse qui puisse
exister : dans les trois phases de jeu de ce programme, vous avez à dépister les agents doubles introduits dans votre équipe, découvrir l’emplacement d’une forte charge explosive pour anéantir le complot monté contre la Maison Blanche.
Assis à votre bureau, vous prenez connaissance des tout derniers rapports. Les trois ordinateurs de communication sont formels : des documents confidentiels ont été mis à la disposition des services secrets soviétiques. L’enquête qui s’ouvre au sein de votre groupe n’épargnera personne.
Pour chacune des partie du jeu, l’écran se partage en un certain nombre de fenêtres.
Celles-ci correspondent en fait aux divers moyens d’investigation mis à votre disposition : le téléphone vous permet, par exemple, d’entrer en communication avec un témoin ou encore de recevoir des nouvel- OCHAINEMENT NOM:- ADRESSE VILLE :_CODE POSTAL :- PORT GRATUIT Règlement par chèque bancaire ou CCP.
1, Voie Félix Eboué 94000 Créteil TEL. 43.39.23.21 L'aventure se poursuit à un train d'enfer; après l'Orient Express, le T. G. V les de la presse. Au fur et à mesure que vous développez une surveillance sur tel ou tel agent, des comptes-rendus réguliers viennent peu à peu étayer vos hypothèses ou contredire vos soupçons.
D’interrogatoires en filatures, établissez donc votre stratégie et lancez vos hommes dans la bataille. Mais à qui faire confiance quand même vos chefs vous soupçonnent et diminuent peu à peu vos moyens d’action ? Seule la logique et la persévérance vous conduiront peut-être aux deux phases suivantes de votre aventure. Ici, il n’est plus question d’agir par télex ou agents interposés. L’action s’agrémente d’une véritable course contre la montre qui vous emmène dans les salles et couloirs du bâtiment, en but avec les sombres agents du KGB. Armé d'un révolver, vous serez alors le seul homme
suffisamment informé sur les machinations de l’ennemi et par la même, le seul agent capable d’éviter une explosion imminente.
Cette aventure mérite sans aucun doute de longues journées de travail et de plaisir. Le réalisme des situations et la logique du scénario sont autant d'atouts pour votre succès futur. Les concepteurs de ce programme semblent avoir porté tous leur efforts sur l’ambiance. C’est une entière réussite, The Fourth Protocol retrace à merveille le suspens et l’angoisse des meilleurs romans d'espionnage.
Gunfright : que diriez-vous d'un petit tour au Far West, aux temps héroïques des cow- boys et des chasseurs de prime? Vous venez d'être nommé shérif d'une petite ville infestée de bandits de tous poils. Avant toutes choses, vous devez remplir votre escarcelle en tirant sur les sacs d’or qui défilent à l'écran. Vous avez intérêt à devenir le plus riche possible car dans ce jeu, il va vous falloir tout payer, balles de révolver comprises. Autant vous dire que cela vous incite à ne pas tirer à tort et à travers.
En tant que shérif votre mission est de retrouver et d’arrêter les hors-la-loi. Pour cela, vous devez parcourir la ville à leur recherche. Prenez bien garde à ne pas bousculer par mégarde un des habitants de la cité. Les gens sont un peu brutaux par ici et ils auraient tôt fait de vous expédier ad patres. De même, ne vous trompez pas de cible en tirant sur un honnête citoyen.
Il vous faudrait payer le prix de l'enterrement et dédommager la famille, ce qui vous mettrait rapidement sur la paille, sans compter que votre réputation en prendrait un coup. Pour vous aider, fiez-vous aux indications des agents de la circulation, qui se feront un plaisir de vous indiquer la direction du bandit le plus proche.
Lorsque vous rejoignez un bandit, un duel au pistolet s’engage, où il faut vous montrer rapide et précis pour en sortir vivant.
La capture vous permet de toucher la récompense, indispensable pour renflouer vos finances, d'autant que les prix sont sujets à de grandes variations, le plus souvent à la hausse évidemment. De plus, dans certains cas, vous devez vous rendre acquéreur d'un cheval pour parcourir de plus grandes distances, plus rapidement et sans fatigue, toujours à la recherche d’un nouveau hors-la-loi, bien entendu. Le graphisme adopté est assez particulier car les murs s'effacent lorsque votre héros rentre dans une pièce, sans doute pour favoriser une meilleure orientation. Un amusant logiciel
mi-détective, mi-action mais peut-être un peut trop répétitif.
S’apprêtait à dévoiler un dossier explosif touchant au trafic de drogue, était poursuivi par une ancienne déportée ruminant une vengeance... Avec l’univers clos du T.G.V., ?
Meurtre à grande vitesse: un meurtre dans le T.G.V. Car personne ne doute vraiment qu’Albert Pérignac, haute figure du radicalisme, ait été assassiné. Les suspects ne manquent pas. Albert avait une liaison orageuse avec une jeune allemande, UOITURE 3 1ERE CLASSE sionnant... Mon n»ri ftait allé au b» prendre un apéritif et i1 s était assoupi après le service des repas.
Le contrôleur est arrive, nous avons essaye de le reveiller, Malheureusenent il était nort... TOUT MOINS CHER A SAISIR DE SUITE DR£ X Nf=) TEELJ FI , MSX CANON V-20 ...... 1.850 , 850 F 900 F 950 F
1. 800 F
5. 000 F
2. 300 F
3. 000 F
5. 900 F
29. 057 F .29.650 F MSX TOSHIBA HX-10F ..V9OO F MSX YAMAHA
YIS-503F 11950 F MSX SONY HB-501F .... lWi F MSX SVI
X’PRESS ..... 5.Wo F LA GRANDE FOIRE aux prix
tesphsits!
THOMSON M05 + accessoires .. 2.3S0F THOMSON T07-70 + accessoires 3.0% F ATARI 520-ST . 6 909 F MINTA 286 (compatible AT)...3ÿ.50«F WORDNET 21 (traitement de texte, écran pleine page)..39.900 f= cc i phe r x gljeïg = Moniteur vert 12" .... .250 t ... 990 F Moniteur couleur 600 x 200.. 3L90ûf F ... 3.290 F Imprimante FASTEXT 80...... lW F ... 1.450 F Imprimante MSX CANON T-22A.. 1.W0 F ... 1.500 F Imprimante MSX SONY T-24.... 2.4) F ... 1.600 F Imprimante pour IBM-PC ..... 4 &25 F ... 3.900 F Imprimante à jet d’encre.... 11.30o f ...11.740 F Table traçante A3
...10.555 Ç ... 8.900 F C OG ICI CC G = Cartouche de jeu pour MSX 160 F (Alibaba, Antarctic adventure, Athletic land, Battle cross, Billard, Circus Charlie, Cobra, Crazy train, Dorodon, Hyper Olympic 1 4 2, Hyper Rally, Hyper Sports 1 S 2, Golf Hole in one, Monkey acaderay, Mopiranger, Mouser, Picture puzzle, Pineapplin, Sky Jaguar, Space trouble, Soccer, Step up, Super Billard, Super Ping-pong, Time pilot, Track 4 Field 1 4 2) DERNIERE MINUTE Synthétiseur YAMAHA SFK-01 .... hJHkT ...750 F Petit clavier YAMAHA YK-01......1% F ...650 F Logiciel musical YAMAHA . 400V ...250 F (Music
composer, Voicing, ou Music macro) Cartouche + lecteur de carte magnétique musicale YAMAHA ... 'K|3$ lX ...350 F Cartouche pour carte graphique .X 9ÎN£. ...200 F Cassette de jeu pour MSX • 70 F (A view to a kill, Alien 8, Autoroute, Binary land, Boardello, Boogaboo, Boulderdash, Buster block, Buzz off, Chack’n pop, Choroq, Computer Hits, Contract Bridge, Cribbage, Décathlon, 3D knock out, Darkwood miner, Dog fighter, Eric 4 the floaters, Flight path 737, Fruity Frank, Harvey Smith show jumper, Hercule, Héro, Hot shoe, Hustler, Intérieur, Jet set Willy 1 4 2, Jump Challenge, Knight Lore, Kubus,
Lazer bykes, Lazy Jones, Loopy laundry, Macadam Buraper, Manie miner, Maxima, Master of the lamp, Maze Max, North sea Bull ion Adventure, Pastfinder, Pitfall 2, Pyroman, Quicksilva, Shnax, Snowball, Spooks 4 ladders, Sprites man, Super bowl, Super chess, Sweet acorn, The hobbit, The wreck, Time bandits, Zipper) Attention ! STOCKS LIMITÉS Quand L LIICC tire ses prix, c’est du délire !
BON DE COMMANDE Je soussigné : Nom: Prénom : .. Adresse: ...... Téléphone : ..... Commande lerme les matériels suivants : Prix total TTC : ...... Ci-joint : chèque bancaire - C.C.P. Date:
... Signature : BON A RENVOYER A LUTEC FRANCE 58, rue de Rome - 75008 PARIS ACHETEZ MOINS CHER POUR ACHETER PLUS Le journaliste accompli sait être crapule à ses heures perdues... tous les ingrédients d’un bon policier classique sont réunis, façon Agatha Christie.
Meurtre à grande vitesse fait déjà figure d'ancien. Premier du genre, il a ouvert une nouvelle famille de logiciels, où les indices physiques sont primordiaux. Ce ne sont pas de simples gadgets, sans eux il est impossible de venir à bout de l'énigme. Certains paraissent abscons, comme par exemple « le moteur du T.G.V. pèse lourd dans la solution». Un bon conseil, cherchez donc combien pèse ce moteur. L’enquête débute facilement, ce qui n'est pas la moindre qualité de ce logiciel. Il suffit d'examiner minutieusement les huit wagons, ne pas hésiter à aller dans les moindres recoins,
toilettes, wagon-bar, et utiliser les découvertes.
Lorsque vous trouverez une malette fermée par un système de code à quatre chiffres, réfléchissez plutôt que de vous lancer dans l’essai systématique des combinaisons. Il y en a dix mille ! Dans la version Oric, les aller-retour dans les couloirs sont rendus difficiles par des portes qui ont la fâcheuse tendance à se bloquer. Une fois découvert le boîtier de commande et la logique à suivre, elles ne résistent pas longtemps.
La partie principale de l'enquête repose sur les interrogatoires. Ils seront menés en passant d'un voyageur à l’autre, en respectant une certaine progression. Sinon, les témoins refusent de parler. Plusieurs pistes s’ouvrent rapidement, et l'on se prend à soupçonner tour à tour la plupart des passagers. L’affaire est embrouillée, et passionnante. Et l’on ne se trouve pas stupidement bloqué comme dans certains jeux d'aventure, parce que l’on ne trouve pas la seule action capable d’avancer dans le scénario.
Les graphismes de Meurtre à grande vitesse sont sommaires (en noir et blanc sur Voric et couleur sur les autres machines), ce qui n’empêche pas ce logiciel de rester une belle réussite. Un thème original, une construction cohérente, et l'ambiance policière participent au plaisir du jeu.
Scoop: où l’inspecteur et le privé sont remisés au placard et le journaliste prend la relève. Un Rouletabille fringant et entraîné vaut bien toute les polices du monde. Et puis jouer de la peur du mot «police» ou du prestige de la carte de presse emporte généralement les mêmes résultats. La sentence du rédacteur en chef est tombée : la réussite ou la porte. Il ne vous reste plus qu’à traquer l’espion, sans relâche, pour lui extirper une interview exclusive.
L’enquête ressemble plus à une course d’obstacles jalonnée de rébus, mots clefs et trappes secrètes qu’un casse-tête intellectuel. Une facture très classique dans le principe : aller chercher tel objet le donner à telle personne pour obtenir le renseignement. C’est un peu la faiblesse du jeu, moins excitant que les aventures qui font davantage appel aux qualités de déduction et de « psychologie » des suspects.
Vous disposez de deux moyens de communication dans Scoop : le clavier ou la souris. Cette dernière accélère les manipulations pour nu poser un objet ou encore pour taire l’inventaire. La ville est simplifiée à l’instar des dessins animés : le kiosque à journeaux, l’hôtel, le casino, l’épicier. Le graphisme soigné est proche de celui du Crime du parking avec personnages en gros plan et détails croustillants, graffitis, arêtes de poisson débordant des poubelles... Le décor est ?
O KING'S OUEST 2 .. 475 F ? GLIMSON CROWN 499 F ? WHITNESS 725 F ? TRANSYLVANIA .. 499 F AMSTRAD ? SPITFIRE 40 C 115 179 F ? BRIDGE C D 155 189 F ? EXPLODING FIST WARRIOR D 240 F ? COL. CHESS 4.0 C D .. 119 169 F ? MEURTRE SUR L'ATLANTIQUE C D . 209 260 F ? TENNIS 3D D ...... 200 F ? GESTE D'ARTILLAC C D . 280 340 F ? TAU CETI C .89 F ? TORNADO LOW LEVEL C .. 89 F ? ELITE C 189 F ? FANTOME CITY C D .. 165 235 F Enfin, un compilateur BASIC pour AMSTRAD: ?
LAZER COMPILER D ...... 290 F ? LAZER BASIC D ... 209 F ? ELECTRA GLIDE C D . 99 159 F ? JUMP JET C D .115 149 F ? FIGHTER PILOT C D ..105 139 F ? BOULDER DASH 2 C D 119 179 F ? STEVE DAVIS SNOOKER C D ... 119 169 F ? ULTIMA 3 D ..... 249 F ? BLUE MAX 2001 C D ..119 172 F ? MEDIATOR C D 95 129 F ? KING OF THE RINGS D ... 139 F ? MERCENARY C 110 139 F ATARI 520 1040 ? DEGAS 435 F ? VIP ....2390 F ? BORROWED TIME 650 F ? BRATACCAS .•-... 449 F ? ASSEMBLEUR .... 430 F ? TABLEUR K SPREAD .... 260 F ? MODULA 2
1450 F ? PASCAL ... 1350 F ? LANGAGE C ...... 1350 F ? ULTIMA 2 .. 475 F Je préfère régler par carte de crédit banquaire N° de carte l l I I I I our commander, cochez les articles chol- s, taire le total, remplir le bon ci-dessous el tpédler cette page accompagnée du règle- lent à l’adresse du DIGIT CENTER le plus roche de votre domicile.
_Prénc Adresse_ Tél. _ Date d'expiration .. Date de commande
- Code postal Frais de port 20 F Montant total .
DIGIT CENTER
23. Bd Poissonnière 75002 Paris. Tél. 42.21.49.66 DIGIT CENTER
84, Champs-Elysées 75008 Paris. Tél. 45.63.22.36 DIGIT CENTER
Centre Commercial Beaudottes 93270 Sevran. Tél. 43.83.20.46
DIGIT CENTER Centre Cial Les 4 Temps Niveau 0 92092 Paris-La
Défense.
Tél. 47.78.82.58 DIGIT CENTER Centre Commercial Vélizy II 78000 Vélizy. Tél. 39.46.03.47 DIQIT CENTER Centre Commercial La Part Dieu 69003 Lyon. Tél. 78.60.99.71 DIGIT CENTER Centre Bourse 13001 Marseille. Tél. 91.56.24.20 DIGIT CENTER Centre Commercial Nice Etoile 24, av. Jean Médecin 08000 Nice. Tél. 93.85.22.33 DIGIT CENTER Boutique 221 bis Centre Cial Villeneuve-d'Asq 59650 Villeneuve-d’Asq.
Tél. 20.47.44.23 DIGIT CENTER - Temps X
8. Rue Charost 62100 Calais.
Tél. 21.96.80.71 DIGIT CENTER - Temps X Centre Cial Barneoud 13127 Aubagne.
Tél. 42.70.43.55 DIGIT CENTER
7. Rue du Raisin 68100 Mulhouse. Tél. 89.56.61.65 A ATARI la
technologie de pointe pour tous
• ATARI 520 STF : UC 512 K+ lecteur intégré 500 K souris -j-
câble Peritel -)- TOS GEM -j- Basic -f logo
... 5990 F
• ATAR11040 STFM : UC 1024 K + lecteur intégré 1 . Méga + souris
-|- moniteur monochrome -f TOS : GEM + Basic + logo
9990 F ; • ATARI 1040 STFC: idem 1040 STFM
mais moni- : teur couleur Thomson pour ATARI ..... 11990 F : •
ATARI 130 XE + lecteur disquettes ... 2990 F PROMOTIONS ?
QUICKSHOT II .... 99 F ? COMMODORE 128
D .....5500 F ? THOMSON T09 AVEC MONITEUR
COULEUR 8890 F ? PACK THOMSON T07 ...3550 F ?
PACK THOMSON M05 ...2550 F ? AMSTRAD PCW 8256
.....5930 F Montant des commandes Signature:
DOSSIER n. Vera Cruz scène deux, clap, «moteur». Vera est
étendue sur le carrelage. A portée de sa main, l'arme du pseudo
suicide. Sur la table : le sac à main contenant le carnet
d’adresses. Dans le cendrier deux mégots encore chauds.
Dans les bas fonds de Chicago ou à Bécon-les-Bruyères, un crime est toujours un crime et les méthodes des enquêteurs se ressemblent.
La police du vingt et unième siècle est déjà parmi nous avec ses fichiers tentaculaires et son informatique omniprésente. L’imperméable de l’inspecteur vieillit au grenier, les Sherlock Holmes se sont transformés en clavistes. Plus la peine de courir par monts et par vaux la mèche battue par les vents. Tout se fera à partir de votre terminal qui plonge dans les archives de toutes les gendarmeries, préfectures, commissariats et prisons de France. Une autre génération de policiers est née, charentaises et « cul » vissé au fauteuil. Inquiétant non? Première démarche, inévitable néanmoins,
l'inspection des lieux du crime. Vos futurs progrès en dépende- ront. C’est avec des petites choses que les plus grands ont coincé les assassins.
Boutons, balles et fil compromettant permettront tous les recoupements futurs. B.A.BA du ?
Croisière de luxe et bal masqué, avec meurtre en attraction surprise... planté : moteur. En avant pour la collecte des objets indispensables à l'exercice de votre métier. Vous trouvez le nécessaire dans l'enceinte même de l’agence: carte de presse, appareil photo, flash, pellicules.
Au départ il ne faut négliger aucune piste ni aucun indice. Allez donc fouiner dans les couloirs du hall derrière les cadres ou dans les pelouses municipales.
Epluchez le journal du matin et puis accordez-vous quelques petits plaisirs au Casino. Il ne faut pas être dégoûté dans cette aventure. Il est indispensable d’inspecter les murs des toilettes de l’hôtel et de partir à l’exploration des poublelles du quartier, les voies du succès sont impéné- trable. Le journaliste accompli sait être crapule à ses heures perdues. Il se défoule" sur le vendeur qui lui a gentiment remis le passe ou pénètre frauduleusement dans le bureau du conserva- , .
Teur du musée pour ' mitrailler son carnet secret... Vous avez à présent suffisamment d'atouts dans votre jeu pour faire parler Robinson.
Notre espion russe était tout simplement terré dans une des chambres de l’hôtel.
Attendez, ce n’est pas fini. Comme Zorro, vous arrivez trop tard, l’oiseau s'est envolé.
Ultime rebondissement, vous avez été refait par un plus rapide que vous. Avant de le faire passer sur la sellette il faudra trouver la trappe secrète dans le parc du musée : follement excitant. Voilà, la preuve est faite que tous les journalistes ne sont pas des planqués. Scoop est à déconseiller aux néophytes qui seront rebutés par la progression à petits pas. D'un autre côté si la réussite est difficile, la victoire n’en sera que plus savouveuse.
Les études balistiques ne pardonnent pas, c’est la même arme qui a servi lors du casse de la bijouterie et dans l’affaire Vera Cruz. Vera en savait trop, elle a trinqué.
Professionnelles et véridiques, les méthodes sont copiées sur celles de notre police bien aimée. On progresse vite et c'est bien agréable.
Meurtre sur l’Atlantique te bal masqué était vraiment l’occasion rêvée pour perpétrer un meurtre. Lavallière en a fait les frais.
Mais il n’est pas le seul. Trois autres passagers ont disparu. Nous sommes en pleine préparation de la seconde guerre mondiale : bataille iédologique, politique mais aussi technologique avec les records de vitesse et les premiers balbutiements de l’informatique. Cosmopolites et mondains, les personnages de l’intrigue colportent tous les clichés des films noirs d'espionnage : star futile, savant machiavélique et trafiquant de whisky. Ce dernier est d'ailleurs peu au fait de l'actualité. Il n’a pas réalisé qu'en 1933 la prohibition n’est déjà plus qu’un souvenir.
Comme pour Meurtre à grande vitesse (Le picpoket de MGV est le fils du prisonnier corse de Meurtre sur l’Atlantique).. l’enquête se déroule à deux niveaux. Le logiciel d’un côté, pour fouiner dans les cales et les cabines du paquebot, les indices matériels de l’autre. Que vous empruntiez l'une ou métier, faire passer à la sellette voisins et concierge pour obtenir les dessous de la vie dissolue de Vera Cruz.
La résidence du Forest en a vu de belle. La vie de Vera et ses fréquentations étaient tout sauf exemplaires.
Quatre actions sont à votre portée : déposition, comparaison des éléments, xamens divers et arrestation finale. Vous ferez connaissance avec le milieu : Eva Delarue, Ziegler Phillibert et les habitués de Vera, bijoutier... Les mêmes surnoms réapparaissent.
VOUS FORMEZ INVINCIBLE!
AMSTRAD SPECTRUM 48K COMMODORE64 AMSTRAD SPECTRUM 48K COMMODORE 64 71 44 ZAC DE MOUSQUETTE 06740 CHATEAUNEUF DISTRIBUTEURS TELEPHONEZ Al i!gj1982Umversal©ityTStudios::lnc.ïAl| rights reserved. ‘a trademark of a|d lijensed by Universal CilyiSfiidibslilnci » DOSSIER Inspection minutieuse, méthode et déduction : en parfait «privé» l'autre piste, il se passe toujours quelque chose dans Meurtre sur l'Atlantique. Huit heures après l’anglais réapparaît après un petit séjour dans la malle. Il l’a échappé belle, un sous-marin ennemi s'apprêtait déjà à le réceptionner. Le premier écueil à éviter : se
laisser submerger par l'information : quarante personnages à interroger, des dizaines d'indices à compulser. Plus que jamais il faut être très méthodique et documenté. Les auteurs du logiciel sont maintenant incollables sur cette page de notre histoire. La plupart des faits cités sont rigoureusement vrais.
Pour progresser, l'inspection minitieuse du bateau est indispensable. Le mot de passe est le premier qui vient à l'esprit lorsque l’on cherche à ouvrir une porte. Quand à l’enveloppe «Top Secret», cherchez bien, ce n'est pas la première qui est intéressante.
Les érudits auront fait le rapport entre la position du point de l'appel de détresse et 1 KBM PROGRAHMB DB DECRYPTAGE 2 REM COMME IL UTILISE LE FICHIER "code.bln" FOURNI AVEC LE PROGRAMME, IL EST LEGEREMENT DIFFERENT DE CELUI DONNE PAR L'ORGANIGRAM ME - MAIS PAS DANS LA PARTIE TRAITEMENT.
3 REM 4 REM AVANT DE LANCER CE PROGRAMME : 5 REM 6 REM SUR AMSTRAD : FAIRE MEMORY 25000 PUIS CHARGER "code.bin" 7 REM 8 REM A LA QUESTION "coda ?'• IL FAUT REPONDRE LE MOT QUE L'ON PENSE ETRE LA CLEF DU MESSAGE... 9 REM 10 REM CHERCHEZ LA FEMME... 11 REM 12 INPUT "CODE ";C$ 15 J=0 20 FOR 1=30000 TO 31990 25 J=J+1 30 IF J LEN(CS THEN J=1 40 K=PBBKCI -ASC HIDI(CI,J,l +60 50 IF K 32 AND K 122 THEN PRINT CHRSCK); ELSE PRINT"."i 60 NEXT I ____ celle d’un naufrage célèbre. Et surtout portez une attention soutenue à l’ascenseur.
Ses caprices et ses erreurs sont à l'origine du meurtre. En cas de problème lancez un
S. O.S. à Cobra Soft, ils se feront un plaisir de vous aiguiller.
Les questions du concours fournissent les nœuds principaux de
l’intrigue. Les flots bleus de la Méditerranée, quatre jours
en duo de Tunis à Palma de Majorque, sont à portée de votre
matière grise. Ci-contre le programme en Basic utile pour les
décodages en tous genres.
Dossier réalisé par V. Charreyron,
P. Desmedt, O. Hautefeuille,
J. Harbonn, N. Meistermann.
LOGICIELS MARQUE ORDINATEUR SUPPORT SCÉNARIO DIFFICULTÉ GRAPHISME DIALOGUES INTÉRÊT PRIX PARU DANS TILT BORROWED TIME Aclivision Apple II Disquette
* ** * *
* **** ? ***
* ****
* **** E 30 DÉTECTIVE Amsoft Amstrad K7 ? ?
* * * Non * B FOURTH PROTOCOL
H. C.P. C64 128 K7, disquette
* **** ? ***
* **
* ***
* **** B 28 GUN FRIGHT Ultimate Spectrum K7 ? **
* ****
* **** Non
* *** B 29 LE CRIME DU PARKING Froggy soflware Apple II Disquette
* * **
* **
* ?* ?
* ??*
* *** B 25 L'ENLÈVEMENT
C. I.L. Apple II Disquette
* ** ? **
* ***
* ***
* *** E 18 MASQUERADE Phœmx softwair Apple 11 Disquette
* *?*
* ****
* ***
* * * *
* * * * E 27 MEURTRE A GRANDE VITESSE Cobra sofl Oric-Atmos,
Amstrad, TO 7 70 MO 5, EXL100 K7
* ** * 1
* * * * ** ? ** ? ** B 23 MEURTRE SUR L’ATLANTIQUE Cobra software
Amstrad ? * * * ?
* ****
* * *
* ?*
* **** C 30 MURDER ON THE WATERFRONT Infocom C64 K7
* * *
* ** ? *
* **?
* ** D MURDER ON THE ZINDERNEUF Electronic Arts Apple II
Disquette
* * *
* **** *
* ?*
* *** F 17 PROFESSION DÉTECTIVE Edlüel Apple II Disquette ? ***
* **** ** Non
* **** F 18 SÉRIE NOIRE Mlcro-Appücatioii C 64 128, Amstrac K7
* ***
* * * **
* ***
* *** B 21 SCOOP Lorldels Apple II Disquette
* ** ? ***
* ***
* **
* * * *
n. c. 28 SHERLOCK Melbourne House C 64 128, Spectrurr K7
* ****
* ****
* ***
* **** B 18 SUSPECT Infocom Atari 400, 800 XL Disquette
* ** * *
* ****
* ****
* **** B THE WITNESS Infocom C64 Disquette
* ****
* ****
* ****
* *****
n. c. TONY TRUAND Lorldels Amstrad K7 ?
**
* *** ? * * B VERA CRUZ lnfogrames Amstrad K7
* ?**
* *?
* ****
* **
* **** B 30 WHERE IN THE WORD IS CARMEN SAN DIEGO (Voir chez
Sévéa) Apple II Disquette
* **
* ***
* ***** Non
* ?** F 30 AMDD proi 8348 F HT Microprocesseur 8088 option 8087.
BIOS ROM.
256 Koctata RAM extensible 640 K sur carte mère (modèle 1600 S).
Alimentation 135 w. Clavier A2CRTY 83 touches dont 10 touches de fonctions.
Exécution sous MS DOS. CP M 86. UCSD-P. PROLOG, etc... 8 sJots d’extension.
Deux lecteurs 360 K chaque (modèle 1600 OL).
Sortie RS 232. Sortie parallèle Centronics.
Carte horloge avec batterie.
Entrée de Jeux.
Possibilité couleur 320x200 ou 640x200 en N B.
Ou possibilité haute résolution monochrome 720 x 348.
Choix •, Les sCelsetioc ARDçS spbci '%srfs pi-rscnaooc wî’sSftNCEWi .86 9BÔ0™r ass&ai.
* » *“ ko LogAbax PliRSCNAlôOO PERSONNA 1600 -2*1-* 50-FF HT-» 20
780 FF liT PERSONNA 10 No -aS- SQ-Fr HT-- 30 160 FF HT PERSONNA
S 20 No -'»9-995-FF Wf-= »I2 H95 FF HT 80287) 1 M1C!.?'T
orsQUETTE 1 nUR OE 20 Mo 1 1 1 Mo LES PORTABLES SHARP 7000
21500 FF tff - 19545 FF HT TOSHIBA PAP MAN ¦2i-830 FF HT -
19850 FF HT EPSON PX 8 IT- - 9730 FF HT 1 XtouSes. %Lfpar
MICROSOFT ! CLAVIER W jtWIOH MS'°°lx|à pi"s' 1 TIMER W ®ZET
pftRALLELE 1 1 S0RT U? 200 W - Hercule) ï ÎSoe*0- tttl LA
COMMANDE PAR MINITEL 7 JOURS SUR 7,24 H SUR 24 Appelez le
réseau Télétel 16(3) 615.91.77 Tapez connexion Fin Pulf tapez
0 3.050* ¦ SERVICE APRÈS-VENTE - GARANTIE L-*U COMTLE | FAIRE
CHOIX : N° 5 « AMII » tintïn H1 AminiNFORMATIQUE MPATIBLES xt
QUANTITE DESIGNATION PRIX UNITAIRE PRIX TOTAL MODE DE REGLEMENT
ïl Chèque bancale Jouil D C C.P. «inl Cl Mandat-Vsttre loi* Nom
Ville SOUSTOTAJ.
Prénom _ _ CP .
PORT Adresse Date TOTAL T.T.C. avec on disque dur 20 mégaoctets
- processeur 3088 (8087 en option) : rLrVSïïf»
- 1 contrôleur de flopples (4 FDD: i 5’1 4 et 3 1 21
- i port parallèle type Centronics : i E&Z'tLZ 'réel (date et
beure,. Sauvegardé par : sfsrsstiV ''rrzr*-*
- 1 écran monochrome 12- haute résolution
- 1 carte monochrome : 720 x 350 haute résolution
- 1 lecteur de disquette S’l 4 de 360 KO
- HS DOS 2.11 et manuel
- Assemblé, testé, emballé AsnnniNFOllMATIOUI 163, RUE DE ROME
-7501 7 PARIS
(1) 46.22.22.39 V 286 AT 512 K 20 Mo 35.900 F HT BON DE COMMANDE
A RETOURNER A « AMII-INFORMATIQUE » !
CHALLENGE Coupdefilet Depuis l’époque des premiers jeux vidéo, le tennis pixelisé ne cesse de s améliorer.
Indémodable, il continue d’exciter l’imagination des programmeurs. De la plus récente réalisation aux ancêtres sur console, voici les versions les plus répandues.
Apparaître une moue de désappointement lorsqu'il concède un point. Le bruitage est classique, jusqu'aux applaudissements.
Ancêtre du jeu vidéo, le tennis personnifie mieux que n'importe quel autre thème l'évolution du logiciel de micro-informatique.
1972: Nolan Bushnell invente «Pong», le premier tennis. Un carré, puisqu’à cette époque préhistorique les roues et les balles ressemblaient plus a des carrés qu’à des disques ou des sphères, deux tirets (les raquettes !), et voilà un grand succès. Les ludophiles de l’époque avouent aujourd’hui, le soir au coin du feu, avoir La richesse des options est la principale qualité de ce Tennis 3D. Jeu contre l'ordinateur ou contre un autre adversaire, deux niveaux de difficulté, trois surfaces de vitesses différentes (terre battue, gazon, synthétique), matchs en un, deux ou trois sets,
renvoi automatique (il suffit de placer le joueur devant la balle) ou manuel (il faut appuyer sur le bouton action au moment où la balle arrive sur la raquette). Seul manque, le jeu en double. Le débutant choisira la terre battue, la surface la plus lente, et le niveau 1 s'il affronte l'ordinateur. Le joueur confirmé choisira la surface qui correspond le mieux à son style. Les techniciens gardent toujours une préférence pour la terre battue.
La relative lenteur des échanges permet une meilleure subtilité dans les coups.
Trois types de renvois existent: normal, quand la balle est reprise à hauteur moyenne, lob, quand la balle est reprise très bas, smash, quand elle est frappée au sommet de sa trajectoire. Dans la pratique, il face à cet écran noir et blanc.
1986: l’effet «trois dimensions», les qui courent avec réalisme sur le terrain, sous les applaudissements des spectateurs, le bruit mat des balles sur les raquettes, tout cela ne suffit plus prétendre accéder au podium des meilleurs tennis. La concurrence est rude, et les tennismen de l’informatique exigent, en plus, le réalisme et la finesse du jeu.
Tennis 3D: le plus jeune de ce challenge, sur la machine en vogue, 'Amstrad. Comme son nom l’indique, le court est représenté en perspective. Rien d’exceptionnel là-dedans. Le graphisme est d’un bon niveau, les joueurs courent avec réalisme, le champion, géré par l'ordinateur laisse est souvent difficile de se placer pour réaliser le coup choisi, mais reconnaissons que ce choix correspond à la réalité du tennis.
Un joueur est incapable de « smasher » une balle qu’il rattrape dans les pieds. L'un des
B. A. BA du tennis est justement de chercher à raser le plus
possible le filet pour empêcher l’adversaire d’attaquer.
L’angle de renvoi de la balle se contrôle avec difficulté.
Réussir un passing shot, ou tout simplement balader
l'adversaire pour le pousser à la faute est un exploit. Un
tennis de bon niveau, complet, mais dont la finesse est
difficile à exploiter. (Cassette et disquette Loriciels pour
Amstrad.)
Tennis Konami : venu tout droit du Japon, cette production Konami est un pur produit classique du pays du soleil levant. Joli, propre, facile d'emploi, présenté sous forme de cartouche, il reste pourtant un peu fade.
Graphisme, animation, couleurs sont sans reproche. L’animation sonore est passe- partout, l’air employé a déjà été entendu sur d’autres titres de la marque. Le niveau de jeu est moyen. Aucune finesse dans les coups. Il suffit de renvoyer la balle inlassablement. C’est d’autant plus dommage que ce logiciel est le seul à comporter certains détails, comme le «net» à l'engagement, ou le touché du filet en cours d'échange.
Dans ce dernier cas, la balle retombe soit dans son propre camp, et le point est perdu, soit de l’autre côté, et le point est gagnant à presque tous les coups. Cette phase de jeu est très réaliste. Mais c’est la seule. Et les différentes options, niveau de difficulté, (Seul ou à deux joueurs contre l’ordinateur, à deux), conservez l'un contre l’autre n’apportent rien à la qualité des échanges. Seule consolation, il y a encore moins bon sur
M. S.X. (Cartouche Konami pour M.S.X.) Tennis : les possesseurs
d'EXL 100 n'ont pas à craindre les angoisses métaphysiques
devant l’achat d'un logiciel de tennis. Tennis est le , seul
logiciel du genre sur cet ordinateur.
Coup de chance, il est très bon. Malgré son prix de vente élevé, dû à sa présentation sur cartouche, c'est un des best sellers sur EXL. Il le mérite grandement.
Et il possède un plus par rapport à tous ses concurrents : il parle. Vraiment. L’ordinateur ne s’exprime pas avec un babillage informe, mais avec des mots intelligibles.
Chaque phase de jeu est commentée.
Annonce des points, des jeux, deuxième balle, etc. Jusqu'aux réprimandes de l’arbitre « silence s’il vous plait » lorsque la foule est trop bruyante !
Quant au joueur piloté par ordinateur il engage avec des « hans» que ne renierait pas Jimmy Connors. Ce dernier bruitage étant d’ailleurs controversé au sein de la rédaction. Animation et graphisme sont du meilleur niveao. Le jeu est agréable, avec lob et smash, mais il manque l’orientation de la balle au cours des échanges. (Cartouche Exelvision pour EXL 100).
Balle de match : ce logiciel est une hydre multicéphale, qui change de nom selon les versions. Match point sur Commodore, parce que distribué par la société britannique Psion, Balte de match ou Super tennis pour TO7 70 et M05, distribué par F.I.L. A ne pas confondre avec le logiciel Sony pour M.S.X., qui n’a absolument rien à voir.
Tilt d’Or 1984, Balle de match reste aujourd'hui le meilleur tennis du lot. Les petits nouveaux n’ont pas réussi à déloger ce logiciel de la première place. Côté graphismes, il avoue certaines faiblesses. Sur Thomson et Spectrum, les personnages sont complètement noirs, et rien ne permet de distinguer un joueur de l’autre. Cela gêne lors des changements de côté. Les versions Commodore, Amstrad et surtout QL sont meilleures, sans être exceptionnelles, comparées à d’autres réalisations sur ces mêmes machines. En revanche on retrouve toujours avec plaisir les ramas- seurs de balles,
prêts à courir, le long du filet pour toute balle-faute.
Reste l’essentiel, la qualité du jeu.
Là, Balle de match règne souverainement. Lob, smash, orientation de la balle, tout y est. Un entraînement est indispensable pour utiliser toutes les finesses. Mais une fois celles- ci acquises, les matchs sont un vrai régal. Les coups ressemblent à ceux observés sur les vrais courts. Laisser monter l’adversaire au filet, le promener de droite à gauche avant de l’assassiner par un passing shot impara- est un vrai plaisir.
Les trois niveaux de difficulté correspondent à des vitesses différentes de la balle.
Sur Thomson, le premier niveau est vraiment trop lent, et ne sert que d'entraînement. Dans cette version, Super tennis offre un plus : l'ordinateur parle. Un véritable exploit technique, mais pas beaucoup plus, car il faut tendre l’oreille pour comprendre !
Par contre, sur toutes les machines, l'ordinateur se révèle être un adversaire de tout premier ordre. Bien entendu il est possible de jouer à deux l'un contre l’autre, mais pas en double. Tel est bien le seul défaut notable de ce tennis très réussi, aux excellentes possibilités de jeu. (Cassette Psion pour Commodore64, Spectrum et Q.L., F.I.L. pour Amstrad, TOT 170 et MO 5).
On-court-tennis : On-court tient une place à part dans ce challenge. Il est le seul dont le déplacement des tennismen est toujours assuré par l’ordinateur. Le joueur peut se concentrer sur le renvoi de la balle. La démarche est originale. Activision, malgré le grand nombre de logiciels de tennis exis- ?
Tants, se lance dans ce créneau, en proposant une nouvelle approche. Il eût été vain de copier les principaux concurrents.
* «- Les options sont nombreuses. Choix du joueur, chacun selon
son style : John, Bjorn, Jimmy ou Ivan (toute ressemblance avec
des personnages existants est voulue). Chacun d'eux a ses
forces et ses faiblesses, et l’ordinateur réagit différemment
en fonction du caractère du joueur.
Puis le choix du coup lui- même. Selon la position de la manette de jeu, la balle est volleyée, coupée, brossée ou lobée. Une palette d’une richesse inégalée, qui exige un entraînement poussé pour en jouer avec maestria, car les mouvements ne sont pas naturels. Ensuite le terrain, gazon, ciment ou terre battue (rapide, régulier ou lent). Ultime subtilité, l’ordinateur progresse en même temps que vous !
Pour l’anecdote, il est également possible de faire jouer l’ordinateur contre lui-même, avec deux styles différents. Une bonne façon d'apprécier la qualité du programme.
Hélas, à la pratique On-court-tennis provoque une frustration dont il est difficile de se départir. Comme l'ordinateur gère.les mouvements, l’impression d'assister à une démonstration-est irrésistible, et le plaisir du jeu en est largement entamé. L’effort d'originalité est louable, mais il est peu récompensé. (Cassette Acti )ision pour Commodore 64 et 128).
Super tennis : glissons rapidement sur cet ersatz de tennis. La co-signature prestigieuse ne suffit pas à améliorer un produit dépassé. Le graphisme est très moyen, les couleurs ratées, et le niveau de jeu plus que banal. Ce logiciel, était peut-être « super »... il y a trois ou quatre ans. Aujourd’hui, il n’est vraiment plus dans la course. (Cartouche Sony Takara pour M.S.X.) Champion tennis: ce logiciel avoue un âge certain. Graphismes réduits finesse, possibilités limitées.
Champion est le seul tennis sur Sega-Yeno. Il ne fait pas honneur à cet ordinateur. (Cartouche Sega pour Sega-Yeno SC-3000).
Du Au première vue, toutes ces cartouches sont décevantes. L’ordinateur souligne sa suprématie en matière de graphismes. A y regarder de plus près, les différences ne sont pas si importantes. Certains tennis offrent un niveau de jeu très correct, qui rivalise avec bien des logiciels pour micro.
Tennis Activision pour Atari2600: les graphismes sont réduits à leur plus simple expression, mais une fois passé outre, le jeu procure un réel plaisir. Pour battre, l’ordinateur, laissez-le monter au filet, d'où il attaque sèchement, prenez-le à contre- pied, et « smashez » du côté opposé. Avec deux vitesses de balle, différents angles de renvoi, ce tennis est d'un niveau respectable.
Tennis Atari pour Atari 2600 : le meilleur tennis sur console. Des graphismes qui exploitent à fond les possibilités limitées du 2600, un tableau d’affichage, les principaux coups reproduits (smash, lob) choix de l'angle de renvoi de la balle, et même le choix entre le renvoi automatique et manuel, tout concourt à la réussite de ce jeu. Sa grande finesse tactique le place dans le peloton de tête des jeux sur consoles, tous genres confondus.
Tennis Mattel pour Intellivision : original, ce tennis. Le court est vu de côté, non pas du fond. Le graphisme est réussi. Le reste est classique, avec deux seuls coups, normal ou lob, mais avec la possibilité d’orienter la balle. Agréable, mais pas inoubliable.
Patrice Desmedt Chez Atari nous sommes des passionnés de l'innovation.
Nos machines intègrent les toutes dernières technologies aussi bien au niveau des composants que des méthodes de production. Ainsi les équipes de chercheurs d'Atari ont conçu pour la gamme des ordinateurs ST une architecture innovatrice basée sur le microprocesseur 16 32 bits MC 68000.
Cheurs ATARI Nos chercheurs ont également développé des co-processeurs à très haute intégration qui permettent de diminuer fortement le nombre IA1EM0UXX DEP0M1B POURTOUS I des composants : les performances augmentent et nos coûts de production baissent.
Ce n'est donc pas par hasard si le ST a été 1 élu ordinateur de l'année à la fois aux USA (et en Allemagne.
Et ce n'est pas par hasard si nos prix sont imbattables car Jack Tramiel, le président d’Atari, un des visionnaires de la micro- informatique, s'est toujours appuyé à la fois sur la technologie de pointe et la maîtrise de la fabrication pour offrir le meilleur ratio performances prix.
Pour nous, Atari, la technologie de pointe pour tous est bien l'aboutissement d'une philosophie d'entreprise.
A ATARI Atari France S.A. 9, rue Sentou 92150 SURESNES (1) 45.06.60.60. SOS AVENTURE Help!
Finies les soirées douillettes en tête à tête avec son ordinateur adoré. Les douces compagnes des micro-maniaques se rebellent et passent à 1 action anti-computer. Pas de panique. Vous pouvez toujours essayer de fuir sur Calixto Island ou dans 1 univers fantastique de Dragonworld. A moins que vous ne préfériez goûter à Baratin blues .
La femme qui ne supportait pas les ordinateurs... Un ordinateur doué de raison, et de sentiments, fait la cour à son utilisatrice.
Un roman interactif, unique en son genre, mais un peu décevant, car trop limité.
Un pirate se connecte en pleine déclaration d’amour. Qu’Il est dur d’être un micro amoureux.
Le titre est prometteur. Le nom de l’auteur également : Chine, fille de son père (Jacques Lanzmann), auteur de « L’année câline ». Le propos tout autant, le premier roman interactif sur micro-ordinateur. Le scénario délire à souhait. L’ordinateur vous parle, uniquement si vous êtes une femme. Sinon, il refuse le dialogue. Heureusement, il se laisse abuser facilement. Rapidement une relation personnelle se noue entre la machine et son utilisatrice, où la jalousie n’est pas le moindre élément. Le résultat final est pourtant un peu décevant, à cause d’un scénario trop court, des
arborescences faibles il n’y a que six fins possibles et une présentation bâclée, uniquement textuelle.
Le roman commence pourtant bien, avec humour.
L'ordinateur affiche dès le début la couleur : il s’enquiert de votre physique, et d’un éventuel concurrent. Pour une bonne entente, mieux vaut se trouver seule devant le clavier. Le style de Chine est enlevé. Trop même. Rendre par écrit le langage parlé se révèle l'un des exercices les plus difficiles qui soient. Ce ne sont pas des ah, ah, ah, ah, sur trois lignes, des points de suspension et d’exclamation à profusion qui enrichissent le brouet. Sans parler de quelques grossières fautes d’orthographe, de la faiblesse du traitement de texte, qui ignore l’accent circonflexe, et de la
désinvolture du programmeur qui oublie çà et là des blancs entre deux mots. Des détails, mais qui finissent par irriter. L’affichage avoue également une faiblesse. Le texte apparaît ligne par ligne, et l’ensemble saute à chaque nouvelle ligne. Les yeux demandent rapidement grâce.
Ces défauts n’empêchent pas de prendre plaisir à explorer cette « romansquette » pleine d’humour. Un humour parfois corrosif, quand l’ordinateur, vexé, vous déconnecte. Mieux vaut sauvegarder régulièrement, pour éviter de supporter les sarcasmes à répétition de la bande de pirates qui s'introduisent drugstore, attablé avec un de vos confrères devant une bonne glace. Ne la mangez pas goulûment car vous perdriez alors un précieux indice. Pour en savoir un peu plus, il vous suffit de discuter avec votre collègue, qui vous remet aussi une somme d’argent indispensable à la poursuite de vos inves
tigations. Il s’en va alors, vous laissant seul vous dépatouiller avec votre problème. L'exploration de la salle de restaurant risque de ne pas vous apprendre grand-chose de plus, si ce n’est de vérifier que c’est bien vous qui menez l'enquête, comme le confirme votre reflet dans le miroir.
En sortant du restaurant, vous passez devant la boutique du drugstore. Le vendeur est tout prêt à vous vendre ce que vous désirez, pour peu que l’article soit disponible bien sûr. Avant d’acheter, je vous conseille de regarder d’abord les prix. Certains objets sont tentants et d'autres paraissent complètement inutiles. Pourtant ne vous laissez pas aller à prendre un échantillonnage de chaque, car vous allez avoir besoin de pas mal d’argent par la suite, et vous ne pourrez en aucun cas revendre ce que vous avez acheté. Un kiosque à journaux vous attend à la sortie du drugstore. Qui sait,
les nouvelles seront peut-être intéressantes ? En tout cas la conversation du vendeur de journaux s’avère d’un banal !
Une courte exploration du quartier vous révélera vite que vous êtes temporairement bloqué. En effet, en dehors d'une boîte de nuit, fermée à cette heure, et de la place de l'Etoile, en passant par une page de publicité (eh oui, il y en a même ici !), aucun autre lieu n'est accessible. Bien sûr, vous pouvez toujours aller fleurir la tombe du Soldat Inconnu sous l’Arc de Triomphe, mais cela ne vous fera guère progresser. Il y a bien là une porte mais elle refuse de s’ouvrir, malgré vos tentatives les plus folles. De ?
Dans les délicats circuits de Ordine (c’est le pseudonyme de votre ordinateur bien-aimé) ou les longs dialogues entendus sur le serveur Kalvadoss, une messagerie pas triste. Pour les nostalgiques du jeu d’aventure, qui ont un besoin vital d’énigme à résoudre, le programmeur est venu au secours de Chine.
Pour éviter le drame et une issue sanglante, une action est possible. Mais il est indispensable d’avoir exploré auparavant les six fins différentes de La femme qui ne supportait pas les ordinateurs... A moitié réussi seulement, ce logiciel donne l’eau à la bouche. Froggy n’a plus qu’à se remettre à l'ouvrage, pour réaliser un nouveau roman plus long aux arborescences multiples. L’idée est suffisamment bonne pour ne pas la laisser en chemin. (Disq.
Froggy pour Apple.)
Patrice Desmedt Baratin blues Du parvis de Notre-Dame au quai des Orfèvres en passant par les catacombes, un jeu d’aventure à la syntaxe classique et au scénario délirant.
Si vous aimez le loufoque et I’ « abracadabrant », vous allez être servi avec ce nouveau jeu d'aventure de Froggy Software, notre grenouille nationale.
L’histoire commence ainsi : l'approvisionnement en eau potable de la capitale semble menacé. Et bien que depuis longtemps ce liquide vous soit étranger (Beaujolais oblige I), vous décidez de relever le défi et de trouver le fin mot de l’histoire.
Votre enquête commence dans le restaurant du SOS AVENTURE même, pas la peine d'espérer trouver un indice quelconque en escaladant un des arbres de la place.
D’ailleurs, je vous demande un peu l'effet que cela ferait sur les passants de voir un honorable commissaire se livrer à des jeux de gamins ! Donc, puisque votre balade pédestre se trouve trop limitée, faites fonctionner vos méninges et empruntez les transports en commun (pour ceux qui n'habitent pas Paris, je rappelle que les temps d’attente peuvent être un peu longs à certaines heures). J’espère cependant que, comme pour tous les jeux d’aventure, vous n’aurez pas manqué d’examiner les différents objets trouvés sur votre chemin.
Vous voici maintenant devant Notre-Dame. Que diriez-vous de faire un petit tour du côté du quai des Orfèvres? Dans votre bureau vous mettez la main sur votre revolver et sur un bâton de dynamite. Bien que Gela puisse vous sembler fort intéressant au premier abord, ces objets s'avèrent inutiles ou dangereux. C’est d’ailleurs le cas de certains autres objets dont vous pouvez entrer en possession.
Ils sont uniquement là pour vous embrouiller et vous mettre sur une fausse piste et il n'est pas toujours facile de séparer le bon grain de l’ivraie. La balade continue et un petit tour sur les quais de la Seine vous fera le plus grand bien. Examinez soigneusement la scène (jeu de mots I) pour pouvoir franchir une nouvelle étape et retournez ensuite sous l'Arc de Triomphe.
Vous devriez maintenant être en possession de ce qu’il faut pour ouvrir cette satanée porte et entrer.
Dieu, qu’il fait noir dans cet endroit. Si vous comptiez sur la torche pour vous éclairer, vous allez être bien déçu. Distrait comme vous êtes, vous avez oublié d’acheter des piles pour l’alimenter ! C’est donc à tâtons que vous progressez dans un premier temps. Plus que jamais, l’établissement d’un plan se révèle capital car les catacombes constituent un labyrinthe gigantesque où il est fort facile de se perdre. La suite de l’aventure vous permet de retrouver le dernier indice, l’assemblage de ceux-ci vous renseignant sur la ville où vous devez vous rendre après. Pour vous aider, je
vous dirai que c’est une grande station balnéaire de la Côte d'Azur. Le dialogue avec l’ordinateur est assez facile bien que l’analyseur de syntaxe soit très classique (uniquement verbe plus complément). Un bon jeu d’aventure policière où l'humour est au rendez-vous. (Disquette Froggy Software, pour Apple II. Prix : B.) Jacques Harbonn Calixto Island Du laboratoire austère au soleil des tropiques vous oscillez entre Indiana Jones et Tintin à la recherche de l’oreille cassée. Les IBM s’offrent des vacances au soleil.
Une pièce de musée d'une valeur inestimable a été dérobée. Chargé de la récupérer, le professeur Lar- gato a échoué dans sa mission. Vos services vous confient l’affaire. Saurez-vous remplacer dignement cet homme de science qui a payé de sa vie pour que ce trésor soit de nouveau exposé ?
Vous voici dans le bureau du professeur. Cet éminent spécialiste en physique moléculaire, titulaire d’un doctorat en archéologie, possède un intérieur coquet... Rien ne laisse présager un quelconque danger : du tapis persan au doux tic-tac de la pendule ancienne, commencez par examiner les objets qui vous entourent. N’hésitez pas à approfondir vos recherches. Regardez, fouillez deux fois, voire même trois fois, dans les moindres recoins. La maison comporte plusieurs niveaux. Montez les quelques marches, vous voici dans le grenier. Ici, pas d’alternative possible ! Les objets utiles
sont presque (!) Tous visibles... Vous venez de découvrir la lampe de poche, partez sans tarder à la recherche du laboratoire secret du professeur. Son accès est protégé par un mécanisme fort subtil. Prenez garde aux couloirs et passages non éclairés : si la nature vous a doté d’un esprit perspicace et logique, votre corps est d'une fragilité sidérante. La moindre entorse ou le moindre choc à la tête vous emmènerait dans un monde meilleur, ce qui n'est certes pas le but de l’aventure... Vous êtes maintenant dans le laboratoire : de nombreuses machines forts complexes sont installées ; vous
devez posséder tous les objets et indices trouvés jusque là.
Une fois aux commandes du téléporteur l'ordinateur de bord vous conseille de lire le manuel d’utilisation. Pour peu qu’il soit en votre possession, étudiez-le avec attention afin d’éviter de fâcheuses manœuvres. Cette machine est en fait fort capricieuse... Elle aura vite fait de vous réduire à votre plus simple expression, c’est-à-dire en une particule élémentaire ! Mais vous voici déjà « téléporté » dans un champ sous le soleil des tropiques. De nombreux voyages seront sans doute nécessaires pour le transport de votre équipement. Grimpez au sommet de la colline (un escaladeur porte
toujours de bonnes chaussures, sinon gare à l'entorse et à l’inévitable chute !). Au bout du sentier, vos pieds foulent une plage de sable blanc. Première rencontre depuis votre départ, Jack « le troqueur » est possesseur d'une machette et d’un trousseau de clefs. A condition, bien sûr, d’avoir ce qui l’intéresse, ce commerçant rusé vous sera bien utile... Une fois la machette troquée, le téléporteur disparaît! Rappeliez-vous donc que le secrétaire dans le bureau du professeur était fermé. Il serait judicieux d’y retourner maintenant, si toutefois il n’est pas déjà trop tard... De retour
sur le sentier, vous apercevez un cabanon. Un charmant animal s’y trouve. Attrapez-le, il vous servira par la suite. De nouveau dans le champ, une dure besogne vous attend : l'entrée dans la jungle. Une ancienne pyramide Maya se dresse devant vous. Visitez là... Dressez un plan pour retrouver plus aisément votre chemin. Le petit animal en votre possession est sans aucun doute du goût de ce charmant serpent à sonnette. Ménagez votre lampe de poche car elle n’est pas éternelle, d’autant plus qu’elle vous servira encore pour rentrer à bon port. C’est dans un canot pneumatique que vous
atteignez File de Calixto, but de votre épopée.
Peuplée d’indigènes particulièrement féroces, cette Dans l’antre du chercheur vous connaîtrez le frisson du téléportage. A mol les palmiers.
Terre n'est guère propice aux vacances... Pour ne pas finir dans une marmite, faites preuve d'à-propos !
Si le troc est ici d'usage, les indigènes ont la mémoire bien courte et il serait fort dommage de périr si proche du but. Creusez un peu, le trésor n’est pas loin... mais attention, vous ne savez pas, en fait, ce que vous cherchez. Une erreur est si vite arrivée !!! Au pied de la colline vous avez l'agréable surprise de voir de nouveau le téléporteur. De retour dans le bureau, l’ordinateur vous congratule pour cette excellente mission en vous donnant le nombre de déplacements utilisés pendant la partie.
Ce jeu possède une liste d’abréviations très utiles pour limiter les frappes multiples : outre les indications de déplacement, notons de même « take ail » pour tout prendre (dans la limite de vos possibilités) et « put ail » pour tout déposer. Une liste succincte et non exhaustive du vocabulaire est fournie avec la petite notice de mise en ceuvre. Cette notice parle plus de la création de votre disquette de sauvegarde des tableaux que de l’aventure en elle- même. N’y cherchez donc aucun indice.
• Dragonworld Ce logiciel possède un graphisme animé haute
résolution couleur assez remarquable qui saura vous tenir en
haleine pendant de nombreuses heures.
Regrettons malgré tout l'absence totale de bruitage, absence sans doute justifiée par le fait que bon nombre d’I.B.M. PC sont installés dans des bureaux ou l'épaisseur des murs feraient rougir une crêpe.
La présence d’une fonction « panique » accessible en FI permet enfin de vider l'écran et d’afficher le caractère de prompt « A » ! Le retour au jeu se faisant par la touche F2. (Classeur comportant disquette et notice Microdeal Software pour IBM PC, XT et compatibles, Prix :C).
Olivier Hautefeuille Superbe épopée chevaleresque à la recherche d’un dragon séculaire. Cette aventure sur Mac sort du-rang.
Invitation au voyage vers les contrées des monts et merveilles, vents et marées. Retour vers le fantastique des contes de notre enfance peuplés de chevaliers, de jeunes rois magnanimes et de princes des ténèbres félons. Les graphismes sont somptueux, le texte poétique et littéraire. La réussite des dialogues n’est pas un hasard. Le logiciel est tiré d’un best seller fantastique adapté par les auteurs du roman : Byron Preiss et Michael Reaves.
Ce jeu d’aventure, accompagné d'une musique renaissance, est un produit de luxe, vendu à un prix tout aussi luxueux. Une amitié profonde lie Amsel dupaysdeFondara, scientifique visionnaire, le jeune roi de Simbala, Hawkwind, et le dernier dragon .Malheureusement le vieux dragon a été enlevé. Il vous envoie un signal de détresse par l’intermédiaire de sa perle. Vous incarnez Amsel qui va tenter d’arracher le dragon agonisant à l’emprise du duc des ténèbres. Mais ce rêveur étourdi ne peut s’atteler à cette tâche tout seul. Avant de partir à l'assaut des forces du mal il quitte Faridora
pour retrouver Hawkwind.
Devant vous la plage léchée par les vagues et un petit bateau amarré à un pieu. Vous avez 3999 Tamiels, unités de temps, devant vous, avec en poche : cent Talmas, une gourde, un paletot, une loupe, un couteau et la précieuse perle. Celle-ci, tel le génie de la lampe ne vous viendra en aide que cinq fois lors du jeu. ?
Amsel et Hawkwind sur les traces du vieux dragon. Les Coldrakes veillent.
Sert de s’incliner, remercier, offrir- des présents ou montrer votre courroux, Hawkwind est très bien disposé à votre égard mais totalement inefficace. Finalement, c’est grâce à la perle opalescente du dragon que nous sortirons de « l’arbre palais ».
En route vers la dangereuse ville de Kandesh. Vous croiserez sur votre chemin amis et ennemis et découvrirez peu à peu la personnalité de Torsian le marin, Thalos l’armurier. Vous affronterez également les assauts des Coldrakes, de perfides dragons volants.
Rien que de très classique mais de qualité.
La progression s’annonce difficile et les ressources limitées. Un petit jeu d’action est proposé pour regarnir sa bourse. Vous y accéderez en pénétrant dans la salle de jeu du bazar.
Tout au long du programme la souris donne accès à quelques actions de base : regarder, faire l’inventaire ou encore consulter l'horloge. Dragonworld est un très bon jeu d’aventure. Par sa difficulté il s’adresse aux passionnés du genre. (Deux disquettes Telarium pour Macintosh et C 64. Prix : F.) Nathalie Meistermann Les flots houleux du détroit de Balomar, barre à droite, larguez les écoutes.
C’est alors que tout se complique. Maudissons les importateurs de soft qui ne prennent pas la peine de traduire les programmes. Il faut taper “qwerty” sur un clavier “azerty", une gymnastique déroutante au début. Le vocabulaire employé n’est pas des plus accessibles. Heureusement une liste des mots vient à point pour aider l’angliciste bredouillant. Le programme peut soi-disant assimiler jusqu’à deux lignes d’instructions. Très vite vous réaliserez qu’il est plus simple de procéder par ordre, une commande à la fois : rentrer dans le bateau, monter les voiles, larguer les amarres.
Vous voguez sur les flots houleux du détroit de Balo- mar qui sépare les deux contrées. Un vent d'ouest gonfle les voiles. Ne faites pas cap vers le Nord car le courant vous entraîne dangereusement vers un îlot rocheux. Avant d’atteindre Cimbola il faudra alors ramasser troncs et lianes pour construire le adeau. En empruntant directement la route du Sud ;ous accosterez rapidement une crique rocheuse,
- es rochers de la tête du dragon dressent leur abrupt menaçant
au Nord. Une route pavée mène vers la forêt de Overwood à
l’Est. Des arbres géants sertis de pierres précieuses encadrent
le chemin, une atmosphère de paix et de sérénité se dégage des
lieux. Le palais n’est plus très loin.
Les routes du royaume sont le repaire de gredins et brigands prêt à tout.
Dans la salle du trône vous retrouverez le vieux monarche Ephrion et votre ami Hawkwind. Ecoutez les sages paroles du monarque : « Pour retrouver le vieux dragon, allez dans le pays du roi Tor- malion et dans la cité de Kandesh. Recherchez le livre qui porte l’emblème de la dent de loup, il renferme des informations précieuses. Et souvenez-vous que l’ombre craint le feu. » Hawkwind s’offre de vous accompagner. Quitter le palais n’est pas un jeu d’enfant, toutes les directions sont barrées. Rien ne SOS AVENTURE Vous incarnez Damiano Delstrego, magicien, alchimiste et ami de l’archange
Raphaël. Paradoxalement, vous êtes l’ennemi de Satan, mais avez hérité des pouvoirs de magie noire de votre père. D’ailleurs lors de votre première entrevue avec le diable, celui-ci, pour vous attirer vers le mal peut vous proposer l’acquisition de deux sorts puissants : la damnation et la terreur. Ces sorts, il ne les faut utiliser qu’à bon escient, faute de quoi vous vous tournez un peu plus vers le mal. Vous devez aussi réfléchir à ne pas exécuter de mauvaises actions qui auraient le même résultat. Votre but est de découvrir, en temps limité, le secret de la Pierre Sacrée qui vous
permettra de délivrer votre cité, Partestrada, de l’action néfaste de l’impitoyable Pardo. Evitez de devenir trop mauvais, car dans ce cas Satan vous attirerait dans son domaine. Vous êtes accompagné en permanence de Macchiata, le chien, qui se fait un plaisir de répondre à la plupart de vos questions. Quant à l’archange Raphaël, pour sa part, il vous aide à prendre de bonnes et sages décisions. Un bon jeu de rôle, assez spécial, dont les descriptions sont très complètes. (Disquette Ban- tam, pour Apple II.)
Damiano Un alchimiste, ami de l’archange Raphaël, utilise des pouvoirs diaboliques pour découvrir le secret de la pierre sacrée.
Rôle : type
* ? * ? : Intérêt
* ? * * : graphismes ? Dialogues ? ****: difficulté F: prix
Moebius Du combat à mains nues à l’art divinatoire, ce jeu de
rôle entraîne dans des affrontements sans merci.
Kairaen a dérobé l’orbe de l’Harmonie Céleste. Depuis, la mort, la désolation, la souffrance et la ruine se sont abattues sur le peuple de Khan- tun. Le seigneur du Vent d’Est a incarcéré dans le domaine du Feu les moines détenteurs des Reliques de l’Air, de la Terre et de l’Eau. Des armées de guerriers et des hordes d’assassins gardent le domaine. Parviendrez- vous, vous disciple de Moebius, à restaurer la paix ? Avant de commencer l’aventure, il faut vous en montrer digne. Vous devez apprendre à combattre gardes et assassins, que ce soit à l’épée ou à mains nues, et surtout
acquérir l’art de la divination. Vous ne disposez au départ que de quelques sorts de faible puissance. Mais vous pouvez en acquérir d’autres : tels les sorts de défense que vous apprennent les moines libérés par vos soins. Pour les sorts d’attaque, les ingrédients sont le plus souvent constitués d’une partie d’un animal particulièrement dangereux, qu’il vous faut préalablement combattre et vaincre. Nous avons affaire ici à un bon jeu de rôle, agrémenté de combats bien réalisés, mais le graphisme style Ultima est vraiment trop confus. Cela est bien dommage. (Disquette Ori- gin Systems, pour
Apple II.)
Rôle : type ? * * * * : intérêt
* * * : graphismes non : dialogues
* **?*: difficulté F: prix Tenormotinos Un jeu d’aventure textuel
et loufoque, où l’on risque sa vie pour quelques clichés.
Nous vous proposons d’aller passer deux semaines avec votre famille à Terrormolinos. Mais c’est un lieu bien dangereux où vous risquez de vous faire encorner par un taureau, enterrer vivant dans le sable, empoisonner, mourir d’insolation, dévorer par un requin ou écraser par un camion.
Pourtant le but de ce jeu est en premier lieu de rapporter dix photos de vos vacances. Vous devez faire preuve de jugement pour reconnaître où et quand les prendre car vous ne disposez que d’un film de douze vues, n’autorisant donc que deux erreurs. Pour changer un peu de décor, il est fortement recommandé de participer à une ou plusieurs des trois excursions proposées. Lorsque le jeu démarre, vous vous trouvez encore chez vous. Vous explorez rapidement votre appartement pour récupérer certains objets indispensables au voyage, comme votre passeport, votre malette, vos billets ou votre
caméra, et cela avant que le taxi, qui doit venir vous chercher, n’arrive. L’aventure est principalement textuelle, les images n’apparaissant que si vous avez fait une erreur ou pris une photo réussie. Un amusant jeu d’aventure, complètement loufoque. (Cassette Melbourne, pour Spectrum.)
Aventure : type
* * * * : intérêt
* * * : graphismes ? * * : dialogues
* ? * * : difficulté B : prix Movie Se glisser dans la peau de
Jack Marlow, combattre le gang de Bugs Malloy, et... apprécier
le confort des aventure-action : type
* **?*: intérêt ? ***?*: graphismes
* * * * : dialogues
* ****: difficulté A : prix Aller ego Vivre une existence
complète en quelques heures, grâce à un logiciel unique et
inépuisable.
Rôle : type ? ?****: intérêt non : graphismes choix d'options : dialogues
- : difficulté E : prix Ce logiciel se propose de vous faire
participer à la constitution d’un personnage et de son
caractère et cela depuis la plus tendre enfance jusqu’au moment
de sa mort. A chaque époque correspondent des problèmes par
ticuliers. Ainsi dans la petite enfance, l’acquisition de la
perception de l’environnement, du contrôle des mouvements, de
la relation gestuelle ou verbale avec les autres et bien
entendu des rapports privilégiés avec ses parents va se révéler
capitale. A l’âge adulte. Il s’agit surtout de réussir un
difficile équilibre entre les vies familiale et professionnelle
tout en évitant les stress excessifs. Quand vient la
vieillesse, c’est surtout le problème de la santé et de
l’adaptation à la retraite qui se pose. Vous serez ainsi
confronté à des situations mettant en valeur votre sens social,
intellectuel, émotionnel, physique, familial et
professionnel. Chaque choix a des répercussions. Vous
construisez ainsi peu à peu votre vie et votre caractère. Le
programme est parsemé de réflexions amusantes mais très
judicieuses. Un logiciel aux possibilités quasi-inépuisables et
d’une originalité totale. Entre nous soit-dit, il s’agit là
d’un véritable must. (Disquette Activision, pour Apple II.)
Vous incarnez le détective Jack Marlow. Vous avez la mission de pénétrer dans le quartier général du chef de gang Bugs Malloy, de récupérer une bande magnétique d’une grande importance et de revenir à votre bureau pour l’écouter. Bien évidemment, les gangsters sont de plus en plus nombreux à mesure que vous approchez du but. Cependant vous ne pouvez localiser seul l’endroit et vous devez faire appel à Tania qui vous y conduit et vous fournit le code d’accès indispensable, à condition toutefois que vous satisfassiez à ses désirs. Mais tout n’est pas simple, en particulier parce que la gentille
Tania a une sœur jumelle au service de Malloy qui fait tout pour vous perdre. Seules quelques questions pertinentes vous permettent de les différencier. Vous mettez la main sur un certain nombre d’objets utiles (pistolet, bombe, bouteille) qu’il vous faut apprendre à utiliser au mieux. Fort heureusement même sans arme, vous pouvez encore vous débarrasser des gangsters par quelques coups de poing bien placés. Un bon jeu d’aventure policière, aux graphismes superbes se jouant facilement grâce à un choix d’icônes. (Cassette Imagine, pour Spectrum.)
SOS AVENTURE Spellbound Alchimie, magie noire et sorts diaboliques, le tout au service d’une noble cause. Et en temps limité.
Rôle action : type
* 2 3 * : intérêt
* * * : graphismes : dialogues
* * * * : difficulté B : prix Khronos Le château de Khronos est
un labyrinthe infesté de créatures diaboliques, où l’action
prime sur la statégie.
Aventure action : type
* * * : intérêt
* * * : graphismes : dialogues
* * * : difficulté B : prix Urban Upstart Une seule quête, celle
de la liberté. Et une logique très spéciale, qui _désarçonne.
Aventure : type
* * » : intérêt
* * * : graphismes
* ****: dialogues
* * * * : difficulté B : prix Exirs lead -south down Voy soe:-
Return to Eden En cavale sur Eden, traqué par des humains
congelés. Une aventure traînante, desservie par ses graphismes
_sur M.S.X. aventure : type
* * : intérêt
* : graphismes : animation : dialogues B : prix Brataeeas
Hors-la-loi pris au piège d’un astéroïde-cour des miracles,
découvrez les charmes de l’aventure sur ST. fi I 0 h I A lMJ„ I
EU N n % l
- f ï t _____ Vous incarnez le Chevalier Enchanté. Gimbal le
magicien, votre maître a prononcé de très vieilles formules
destinées à améliorer le goût de son gâteau de riz ! (manque
total d’imagination des programmeurs ou délire profond ?).
Malheureusement, les sribes ont mal traduit les textes et le
pauvre magicien se volt transporté, contre sa volonté, dans le
château mystique de Kam, avec sept autres personnes. Ne pouvant
en sortir tout seul, il a réussi à vous transporter dans les
lieux pour le délivrer. Au cours de votre périple, vous pouvez
rencontrer les différents personnages qui ont été téléportés
avec lui. Us vous sont d'une aide capitale, car en échange d'un
objet qui leur est cher, ils font beaucoup pour vous aider.
Vous avez aussi quelques connaissances en magie. Pourtant,
avant de pouvoir lancer le moindre sort, il vous faut tout à
la fois récupérer différents objets, augmentant ainsi votre
puissance, et mettre également la main sur l'ingrédient
nécessaire. Le dialogue s’effectue à l’aide de menus,
sélectionnés au joystick, mais dont le déroulement est
malheureusement un peu fastidieux. Un agréable jeu de rôle
avec cependant une petite part d'action.
(Cassette Mad Games, pour Spectrum.)
Dans ce sinistre château médiéval sévit un esprit des plus machiavéliques... Maître du temps et de la vie. Sa puissance n’a d'égale que sa haine des simples mortels. Nécoutant qüe votre bravoure, vous avez défié le royaume de l’ombre... Il ne vous reste que sept semaines pour quitter cet enfer ou... disparaître à jamais! Une épée à la main, vous voici à l’aube de la grande aventure. Le château de Khronos est un véritable labyrinthe de salles et de couloirs, infestés de créatures diaboliques. Ces dernières prennent naissance sous vos yeux en un nombre toujours croissant. La fuite est votre
seule issue, il en sera de même tout au long du jeu. Tandis que votre vitalité diminue sous l’assaut de vos cruels ennemis, vous pouvez ramasser les objets égarés sur le sol : qu’il s’agisse de pétrole pour votre lampe de poche ou de nourriture pour la vigueur de vos muscles, il n’est rien d’inutile. Et puisqu’il ne vous faut pas perdre une minute, récoltez précieusement ces petites clefs multicolores : elles vous permettront bientôt de remonter dans le temps pour combattre le mal à son origine.
Un logiciel trépidant qui mise plus sur l'action que sur la stratégie. (Cassette Coktel Vision pour MO 5 et TO 7 70.)
Pour cette nouvelle aventure, pas de riche trésor à conquérir ou de dangereux dragons à abattre... Votre seule quête : celle de la liberté ! La ville de Scarthorpe n'est pas des plus accueillantes : entre le bureau de police, l’hôpital et la grande rue à sens unique, il n’est aucun endroit qui inspire confiance. Vous venez d'explorer votre maison pour découvrir une clef, une salopette, une paire de ciseaux et une canette de bière. Si vous partez en expédition dans cette drôle de ville, méfiez-vous des rondes de police : la prison est bien gardée et on ne la quitte que pour visiter 1 hôpi
tal... Bien sûr, vous êtes, en ce début d’aventure, particulièrement démuni.
Plus qu’indécente, votre tenue va bientôt devenir la bête noire de la police.
Tous les objets récoltés ont leur utilité : si la bière n'a pas toujours bon goût, rappelez-vous qu’on ne laisse pas un homme malade moisir trop longtemps dans sa cellule... Les longs couloirs de l’hôpital vous mèneront vers la liberté et peut-être finirez-vous par trouver une vieille voiture pour vous enfuir ! Si le graphisme de cette aventure est relativement simple, le scénario fait apparaître des situations d’une logique spéciale... De quoi désarçonner les plus perspicaces ! (K7 R. Shepherd Software pour C 64.)
La jaquette et la notice sont superbes, heureusement. Pour le reste, les graphismes et les couleurs sont à pleurer. Les tableaux défilent à une lenteur désespérante. Si malgré tout vous n'êtes pas rebuté par cet environnement austère, la mort vous attend à chaque coin de tableau. Sans parler d’une notice fleuve faite de scénarios à tiroirs. Avec un avant-goût aussi amer, l’envie de reléguer cette ¦ merveille » au placard est Irrésistible. Avec raison le programme n'a pas fait l'impasse sur les descriptions écrites.
Autrement il serait impossible de reconnaître les papillons, mottes de terre, ou l'écran du vaisseau. Evacuons rapidement l’historiette. Votre nom est Kim Kimberley, vous avez signé votre arrêt de mort en détruisant « l'interstart transport ». Pourchassé par un navire d’humains congelés et par des juges Implacables, vous fuyez sur Eden. Cette planète recèle, paraît-il, une ville de robots. Le but de votre quête est inconnu. Une seule indication : le score comptabilisant vos allées et venues. Après avoir erré dans des plaines criardes parmi les papillons et les Insectes, nous avons abandonné.
Les purs et durs, pour qui seule la difficulté compte, apprécieront peut-être? (Cassette Level 9 Computing pour M.S.X..) Ce jeu vous emmène en pleine science fiction. Seul dans un monde hostile : un scénario déjà bien exploité. On donne ici dans l’astéroïde à atmosphère semi-pressurisée et le savant aux intentions mal interprétées. Kynes, alias vous-même, a créé un surhomme avec toutes les bonnes intentions du monde. Pour le gouvernement, ce sera une super-machine à tuer. Refusez de collaborer et devenez hors-la-loi. Ce n'est pas aussi simple, même les rebelles de Vunderuiorld vous
traquent. Votre soif de justice vous conduit à Batraccas, une astéroïde digne de la cour des miracles. Soixante personnages se téléscopent, vous devez les interroger ou les combattre, dans un décor de murs de briques. Le détail est poussé jusqu’aux graffitis, aux salles d’arcades. L’environnement : caméras, haut-parleurs, vidéos.
Lugubre mais informatif. Comme d’habitude, ramassez des objets... Si le mode de déplacement au clavier, joystick ou souris brille par sa complexité (compter une heure pour maîtriser les bonds et maniement de l'épée), les dialogues, par le biais de bulles, se révèlent d'une simplicité enfantine. Intrigue complexe, animations superbes, bruitage et graphisme itou : un must. (Disquette Minscape pour 520 ST et Mac.)
Frédéric _ Réponse à Oliver : dans le donjon des chiffres de Mandragore, il faut prendre Je 4 isolé dans le château et aller le poser sur les escaliers de la deuxième case à gauche en partant du haut.
Réponse à Syrella, Torlinn. Podus et Gelth qui èrent dans le donjon des sirènes : il ne faut surtout pas les suivre et prendre à l’est, aller au contraire chercher la proue, la prendre, la remonter à la surface et la poser sur la plage. Pitié, aidez-moi ! Après un an de recherche je suis dans le donjon des abeilles où je rôde lamentablement pour trouver la solution avant d’affronter Yarod Nor dans l’ultime Donjon.
Réponse à Joss (n° 29). Il ne sert à rien d’utiliser le delta. Il faut le prendre et le vendre au traiteur de la ville. Pour le seau : tu le remplis de sable que tu jetteras sur le robot pour l’éliminer. Quant à l’échelle de corde et au tournevis ils ne servent à rien puisque j’arrive à la fin sans les utiliser.
Pour Gild dans Forest at World’s end (n° 29) : laisse tomber la ferme brûlée ainsi que les bruissements de feuilles, c’est f our faire peur. L'Elfe n'est pas coopératif, mieux vaut le tuer.
Je cherche des aventuriers qui jouent à Orphée. Je n'arrive pas à partir avec le radeau que j’ai construit.
Comment Yurk se transforme-t-il en pont? Que faut-il pour ouvrir la porte des damnés, sans se faire enlever par les morts-vivants ? Quels objets faut-il avoir à ce moment-là ? Comment puis-je tuer le serpent qui tente de m'hypnotiser ? Comment ouvrir la porte nord dans le château ?
Frédéric _ En réponse à Jérôme (n° 29), devant la falaise il faut taper « attacher barque », puis « monte ». Pour ma part, je voudrais bien savoir dans La quête du chevalier comment sortir du pays désertique et de l’étroite fissure.
Christophe _ Dans Dallas Quest je suis à la poste mais pas moyen de me procurer le flash (au début, faut-il jeter la photographie ou l’argent?).
En réponse à Stéphanie (n° 29), il faut creuser « dig » puis « read epitaph ». Celle-ci te fournira de très précieuses indications.
Erick _ Toujours pour Grégoire, la porte de la caverne ne sert à rien, le sarcophage est pour le final, la clé permet de déverrouiller la grille sous la tombe du cimetière, tombe que l’on ne peut pas ouvrir, mais bouger.
Pour Laurent, dans L’enlèvement. Retourner au bureau à New York, et là regarder dans la poubelle.
Pour ma part, je suis coincé dans Timem zone. Où trouver la barre pour forcer les cadrans ? Et dans Gruds in space, que faire dans le carré vert dans les grottes ?
Jordi _ Pour Grégoire, dans Transylvania. Pour tuer le loup- garou, il faut le pistolet et la balle d’argent qui se trouve dans le wagon. Il ne faut pas oublier de changer de pistolet avec la balle avant de tirer ! Le bateau sert à ramener Sabrina à son père. Le crapeau dit la parole pour avoir la clé du Goblin.
La bague permet avec un autre objet de délivrer l’extra-terrestre.
Pour Stéphane. Dans Dallas Quest, si tu as joué de la trompette et que tu as la pelle, alors tu pourras trouver quelque chose par terre.
Pour Alain. Dans Mask of the sun. Ce n’est pas une piscine mais un lac de feu ! Il faut sauter.
Pour ma part, je suis bloqué dans le mur dans Luci- fer’s realm. Je sais que c’est dur, mais quand même... aidez-moi!
Damien_ Pour Eve. Dans le donjon 7 de Mandragore, il est impossible de prendre les clés d’or. A partir de l’entrée de ce donjon, la combinaison pour arriver au trésor est : N,E,S,E,S,S,E,E,E,S,E (salle de retour en mode carte). De là, prendre la grille et la déposer à la caSe départ devant le donjon.
Guillaume _ Je réponds à Bertrand dans L’aigle d’or, pour éviter la flèche dans la salle du diamant bleu, il suffit de se baisser. Quant à l’étoile, place-toi au-dessus d’elle et lance ta corde.
Pour François, pour accéder au deuxième tableau dans Yéti, il faut d'abord attraper tous les fruits, de même pour tous les autres tableaux.
A moi maintenant, qui pourrait me dire ce qu’il y a après l'hindou dans Coliseum ?
Serge _ Dans Mindshadow, comment passer les sables mouvants pour prendre la corde ? Dans Heroes of Karn, n’y a-t-il pas une astuce pour enflammer les gaz qui s’échappent des marais ?
Eric _ Dans Arsène Lapin, je suis entré dans le jardin, dans la piscine où j'ai trouvé le passe-partout qui était dans le socle, mais impossible d’entrer dans la maison ?
Patrick _ Pour Jean-Marc (n° 27) dans la salle aux flaques dans Entombed il faut passer sur les flaques dans un ordre précis. Lorsque l'on entre dans la pièce, il faut numéroter les flaques de 1 à 3 de gauche à droite et faire le parcours : 212131 et puis passer.
Qui pourra m'aider à trouver la torche ? Je pense qu’elle est dans le sable aux scarabées sous celui du milieu mais comment l'atteindre ? Et qui pourra me débloquer de la salle au serpent ?
Warglaw _ En réponse à Stéphane dans The Hobbit, pour trouver le bateau il faut passer la porte de forêt puis aller à l'est deux fois, là où il y a la rivière enchantée, alors taper « look across river ». Pour traverser la rivière, il faut avoir la corde et entrer « throw rope across, pull rope, climb into bart, climb out ».
En réponse à Yann, pour trouver l’anneau il faut aller dans la cave des Goblins, là taper « wait » jusqu’à ce que l’ordinateur indique « someone open small insignifiant crack ». Ace moment entrer « go » et l’on se fait capturer par les Goblins. Là attendre Thorin et lui dire « say to Thorin carry me », « say to Thorin open the window » et « say to Thorin go ».
Quand tu es sorti, entrer « SW,D, W,N, W»etlà tu devrais trouver Gollum.
Anthony__ Pour King’s Quest, en réponse à Jean-Marc, il faut d’abord prendre le fromage qui se trouve dans le placard de la maison de la sorcière, ensuite prendre le trèfle à quatre feuilles qui se trouve près d’un ?
ESPACE MICRO Goal-Computer SOS RVENTURE Message in a bottle 32, rue de Maubeuge 75009 Paris - 42.85.25.20 M° Le Pelletier A ATARI DISTRIBUTEUR AGRÉÉ 520 STF A _5 990 F UC + lecteur 360 K + souris + câble péritel 1040 STFM A 9 990 F UC + lecteur 720 K + souris + moniteur monochrome 1040STFC A_ _11 990 F UC + lecteur 720 K + souris + moniteur couleur Lecteur 354 (500K) ... 2000 F Lecteur314(1M) ..... 2700 F Moniteur monochrome 1990 F Moniteur couleur ..... 3 990 F LOGICIELS : Sundog : 490 F - Bonowed : 690 F - Une princess :
690 F
- Hacker : 549 F - Pery Masson : 690 F - Forth : 450 F - VIP : 2
400 F - Mindshadow : 490 F - GSTC : 690 F - Objecteditor : 390
F - Transylvania : 390 F - MOM and MC : 390 F - Assembleur :
980 F -...
- ----------- Expédition dans toute la France A retourner à:
ESPACE MICRO - 32, aie de Maubeuge - 75009 Paris Nom:
... Prénom:
Adresse:
Ville: ARTICLE OTÉ PRIX
TOTAL CBD-MANDAT ? Total Port gratuit pour achat supéneu a
6.000 F - Acompte ou régional toltf è la commaide.
CRÉDIT GREG - SOFINCO - CARTE BLEUE official ly endorsed af the No.l arcadegame by lOonami pont. Il faut attraper l’oiseau ami. Aller dans la salle de gauche, prendre le champignon, revenir à droite.
Dans la caverne donner le fromage au rat, prendre , le bouclier, monter les escaliers. Une fois au bout de cette dernière salle, manger le champignon, et le tour est joué !
Christian _ SOS AVENTURE Avis aux Orphéeins ... stop ... suis bloqué dans prison des morts-vivants ... stop ... demande pour revoir le jour... stop... renseignements pour en sortir ... stop.
P. S. ... stop ... merci d'avance ... stop.
David et Frédéric _ Auis aux aventuriers de Mandragore... Que faut-il faire dans le donjon des Echecs ? Nous ne savons pas où déposer le roi vert, toutes nos tentatives échouent et nous, nous devenons fous!
Dans le donjon n° 1, nous avons trouvé l’Humain qui défend sa couronne. Nous butons sur la suite.
Comment sortir du donjon 7 ? Merci à celui ou celle qui mettra fin à nos insomnies.
Pierre _ Dans Masquerade, je suis arrivé à la phase finale, deuanf le bureau de Topp avec tous les objets possibles, mais comment me débarrasser définitivement de cet ignoble personnage, qui n'hésite pas à m’envoyer au ciel simplement pour avoir pénétré dans son bureau ?
Michel i_ Dans Forest at world’s end, comment passer de la rive ouest à la rive de la rivière ? J’ai essayé beaucoup de choses, mais rien n’y fait.
Dans Mandragore, mes personnages ne vont pas très loin. Comment vendre les trésors dans les villages ?
Dans Jewels of Babylon enfin, je n’ai pas dépassé le village des cannibales.
Sébastien _ Au secours, je n’en peux plus ! Dans Hacker, comment contacter les agents secrets lorsqu’on se trouve sur la carte du monde ? J'ai beau passer sur les carrés blancs, rien n'arrive!
Pascal _ Je suis bloqué dans The fourth protocol, malgré les « decoding pod », je ne parviens pas à décoder les chiffres donnés dans le premier jeu pour obtenir le mot de passe. Comment faire ?
Jean-Yves _ Pour Rozenn dans Crypt of Medea : il faut ouvrir l’éprouvette trouvée sur le cadavre et la jeter sur la toile d’araignée.
Ensuite, aller dans la salle de la table d’opération, mettre la cassette dans le lecteur et «play tape».
Pour ma part, dans Lucifer’realm, qu’y a-t-il dans le crâne de la caverne ? Comment persuader les hommes (le S.S. et l'autre) de me laisser passer?
Où trouver de la lumière.
Dans les Conspirateurs de l’ombre, comment échapper au mort-vivant à la sortie du labyrinthe ?
Jean-Yves_ Pour Stéphane dans F.R.E.E., le mousqueton, la grenade, la scie et les deux clés te seront utiles. La grenade ouvre le passage secret qui est au deuxième étage derrière l’armoire. Le mousqueton que tu lieras aux draps te servira pour t’échapper.
Clément, ne te préoccupe pas de l'horloge, c’est un piège. Elle te réveillera seulement après avoir dormi dans la chambre. Touche l'interrupteur, le courant sera coupé.
A mon tour d'appeler à l’aide. Dans Spiderman, comment faire pour que le fluide ne se dissolve pas instantanément ? Je possède l’agent asséchant mais je ne sais pas l’utiliser contre le lézard. Dans Sand of Egypt, comment couper les feuilles du palmier ?
Merci à tous.
Gatien _ 32, rue de Maubeuge 75009 PARIS TEL 42 85 25 20 Help, je suis bloqué dans deux jeux en langue anglaise. Dans The incredible Hulk, comment se détache-t-on de la chaise ?
Dans Circus Adventure, comment remplit-on le réservoir de la voiture ? A quoi sert la piscine dans le cirque ?
Pascal _ Pour Olivier à l’époque préhistorique d'Eureka, pas la peine de parler à Smig et à Kogo, leur donner simplement le collier et le rubis, ils te donneront l’échelle et le pot en terre. Pour se débarrasser du tyronosaure, taper « sauter» près de la fosse. A l’époque romaine, taper « utiliser potion » devant les écuries et saluer Néron par le célèbre « Ave César».
A « Colditz », placer la dynamite sous le pont, aller au sud et « utiliser dynamite ». Au café, « donner billet » et au chamfyde mines « utiliser dynamite ». Aux « Caraïbes » pour passer la porte magnétique « utiliser carte ».
A mon tour de poser des questions. Que faire du rocher près du stégosaure ? Comment fabriquer le canon ? Que faire des ingrédients trouvés dans le placard de Néron ? A quoi sert la torche trouvée au palais ? Au « Moyen Age » comment passer les marais et comment trouver le Graal ? Comment accéder à la chapelle ? Enfin à « Colditz », quel est le code pour ouvrir le coffre dans le bunker ? Merci d'avance pour toute aide !
Christophe _ Je suis bloqué dans Gremlins : je n’arrive pas à tuer le Gremlin qui est dans la chambre, au début.
Hilaire _ A Vincent, dans Gremlins, pour se débarrasser des Gremlins, il faut prendre la télécommande et le flash qui se trouvent dans la chambre. Dès qu’un gang apparaît, taper « drope remote » et « press button ».
L’éclair fait fuir les Gremlins. Pour tuer le Gremlin qui est dans la chambre, va chercher le couteau qui se trouve dans le tiroir de la cuisine.
Mais comment détruire les tuyauteries qui contiennent la bière dans le bar, y a-t-il des objets intéressants dans les tiroirs des trois bureaux et comment trouver de l’essence pour brûler le cinéma ?
Frédéric _ Je suis au bord du suicide ! Dans Orphée, je n’arrive ni à faire parler Yop, ni à prendre la deuxième clé en rubis sans me faire couper en lamelles par les gardiens. Pourquoi Yurk boit-il du pétrole ?
Pascal _ Vincent (n° 28) dans le Diamant de l'île maudite, pour descendre dans les souterrains, il faut se rendre dans la pièce où se trouve la trappe et taper « ouvrir trappe », puis « descends » (tu ne pourras pas ouvrir la trappe si tu manques d’énergie). A ce moment-là, la clé qui se trouve dans le paquet de cigarettes te servira à accédera la deuxième partie.
Gontran, il est impossible d'ouvrir la porte de la tour.
Pour entrer, tu dois passer par derrière où se trouve une faille. Pour ma part, je suis bloqué dans la deuxième partie. Comment ouvrir la porte rouge et comment retrouver de l’énergie ?
Stéphane et Jean-Luc_ Qui pourra nous aider dans 1789 ? Nous ne trouvons pas les dix louis d’or pour prendre la diligence pour Rouen qui se trouve sur le quai des Tuileries.
Et comment entrer dans l'auberge ? ?
CENTRE AGREE Çk commodore du 9e ARRONDISSEMENT CBM 64 . 2190 f Lecteur disque 1541 ...... 2 550 F Magnéto 1531 320 F Moniteur couleur 1701 ..... 2 590 F Imprimante MPS 803 ...... 1 690 F Interface Pal Péritel 590 F CBM 64 + 1541 = 3990 F CBM 64 + 1541 + MP 803 = 5450F CBM 128 ... 3 450 F Lecteur 1570 . 2 990 F Lecteur 1571 ... 3450 F Imprimante MP 801 2 190 F Moniteur monochrome ..... 990 F CMB128+ 1570 = 5990 F CBM 128+ 1570+ 1901 = 9990 F CBM 128+
1570 +1701 = 8700 F C 128 D (davier azerty + jane). 6 990 F UC avec lecteur 1571 et alimentation intégré clavier détachable (avec moniteur couleur 1901 ...... 10 490 F) v AMIGA $ Bientôt disponible Modem Digitelec V23 1 490 F Wintergame ... 170 F Summer game II 170 F Revs .. 250 F Borrowed ..... 750 F Acrojet 550 F Quch shot VII .. 250 F ’ -- Expédition dans toute la France A retourner à : ESPACE MICRO 32, rue de Maubeuge 75009 Paris Nom:
..... Prénom : ... Adresse: .. Ville : CBO-MANDAT ?
ARTICLE QTÉ PRIX TOTAL Total Port gralut pour achat supérieur à 6 000 F. Acompte ou règlement total à la commande.
Nicolas___ SOS AVENTURE (Le plus jeune lecteur de Tilt, 5 ans !) - Dans Zorro sur Amstrad, je n’arrive pas à délivrer la prisonnière, j’ai le mouchoir, la botte, le pot de fleurs, le fer à cheval, mais que dois-je faire de tout cela?
J. B. - Pour aider Dominique dans Cauldron (n° 29). Pour trouver
l'œil de triton, aller à gauche, ouvrir la première porte,
descendre, puis aller à droite, et enfin remonter. Mais où
trouve-t-on la bourse et le coffre- fort?
Laurent __ Help ! Je suis coincé dans le jardin avec le chien à mes trousses, dans Arsène Lapin.
Alex-- Quelques conseils pour terminer Sorcellerie II : une fois tous les objets appartenant au chevalier de diamant récupérés, équipez un personnage avec les objets. Amenez-le seul deuant le sphinx, pour l’énigme. Tapez «le chevalier de diamant», puis prendre le téléporteur un peu plus loin. Cela uous ramènera dans la pièce au niveau où Gnilda apparaît. Il vous remettra le spectre si uous avez tous les objets du chevalier. Ensuite, entrez au château.
Pour Sorcellerie III : les personnages neutres peuvent aller au niveau 1, 2, 3, 4, 5, les bons aux niveaux 2, 4 et 6, les dépravés aux niveaux 1, 3 et 5. Pour gagner, prendre le cristal du bien au niveau 5, puis le cristal du mal au niveau 4. Equipez ensuite un personnage neutre, demandez d’utiliser le pouvoir de l’un ou de l’autre, cela formera un cristal neutre grâce auquel l’KBRETH vous laissera passer au niveau 6.
Laurent____ Voici un plan détaillé du Masque d’or pour Oric Atmos. Au niveau 1, il faut aller à la boite magique, récolter le maximum de pièces d'or pour arriver à un niveau convenable ! Puis aller au niueau 2 en passant par l'escalier, fouiner dans les coffres et dans les boîtes magiques, pour descendre au niveau 3 où il faut auoir un niveau d'expérience supérieur à 6 ou 7.
Franck Pour venir en aide à Laurent (n° 29) dans 'Enlèvement. Dès le départ, dans le bureau, pousse la corbeille. Tu trouves alors une clé, qui est un passe- partout qui te serviras à ouvrir l'armoire.
Luc____ Appel à tous les aventuriers amstradistes. Je suis bloqué dans Les joyaux de Babylone. Comment passer la falaise derrière la cascade ? Je n’arrive pas à trouver les souterrains !
Dans Atlantis, comment se débarrasser de Chazot qui garde le cyclotron ?
Dans Monségur, j’ai traversé le temps et visité toutes les salles du château. Malheureusement, je reste bloqué devant un mur ou dans la citerne. Que faire ?
Olivier __ Dans Fahrenheit 451, comment monter les marches de la bibliothèque ? Quel est le mot de passe pour chevaucher les «hounds».
Dans Robin of Sherwood, que faire pour tuer Simon de Bellevue ?
A mon tour d'apporter quelques éléments. Dans The Castle of terror, pour obtenir la clé, aider les paysans, prendre la pièce, dans l'auberge dire « Talk to the man », « buy tankard » et t give tankard to the man ».
Dans Mindshadow, pour quitter l’île prendre de la paille dans la hutte, un rocher dans la caverne, un 138 morceau de métal, revenir sur la plage du début et faire « Bang steel with rock », après avoir posé la paille et donné la bouteille au capitaine.
Yves__-_ Pour Richard (n° 27), dansWaydor, pour sortir du château, donner la pièce au garde, tirer le levier, aller dans la cour, tourner la roue et couper la corde avec le couteau. La ceinture de chasteté ne sert strictement à rien.
Le druide fou -1- Appel à tous les aventuriers de Sosaria, elfes ou nains, dUltima 111. Comment augmenter son potentiel de points de magie ? Comment passer le gigantesque serpent qui bloque le passage entre deux chaînes de montagnes et accessible par bateau ?
Jean-François-- A l’aide, je suis bloqué à l’édifice ressemblant à un géant couché dans la Geste d’Artillac, chaque fois que j’y entre, je meurs, que faut-il faire ?
Dominique-- Qui m’expliquera comment sortir de l'hôtel de A view to a kill ? J’ai traversé toutes les pièces possibles, ramassé tous les objets, trouvé les codes, et je n’arrive pas à passer à la deuxième partie.
Nicolas--- En réponse à Bertrand (n° 29), dans l’Aigle d’or.
Lorsque tu as appuyé sur « P » pour prendre le diamant bleu, tu dois immédiatement appuyer sur « A » pour t’asseoir. Ainsi la flèche passera juste au-dessus de ta tête sans te toucher. Quant à l’étoile, tu dois aller te placer dessus et appuyer sur « G » pour grimper. Ton aventurier lancera une corde et tu arriveras dans la pièce à l’Aigle d’or. Mais attention, dès que tu auras pris ce dernier, le trou dans le sol se refermera. La seule issue est le passage secret dans la cheminée, qui ne s'ouvre qu'avec la clé. Pour ma part, quelqu’un pourrait-il me dire, dans un instant de pitié, où se
trouve le livre de la sagesse ? Un grand merci d’avance.
Jean-Michel ___ Je suis coincé dans Robin of Sherwood. Quand j’entre dans le château de Belleme, je suis tué par Azéal. Comment l’éviter ? Comment contacter les « outlaws » dans leur camp ? Et où puis-je trouver ce que me demandent les templiers? Comment ouvrir le coffre dans la chambre ?
Hervé___ Dans Sand of Egypt, comment monter sur le chameau, sortir de la piscine et peut-on fabriquer une corde avec les feuilles des arbres et comment ?
Voir Tilt n° 25 p. 123. Lisez bien le texte et regardez attentivement les photos !
Joker___ Emmanuelle (n° 28), toi qui meurt dans le noir de la pyramide du Spectre d’Anubis, voici comment débuter le jeu : « N. 0, prendre lampe, E, N, prendre boîtier, allumer allumette, allumer lampe, poser torche ». Pour se débarrasser de la tarentule et de la toile, il faut utiliser l’épée (« trancher toile »). Et pour franchir le bassin aux crocodiles, la corde est obligatoire, tout comme le parchemin (après l’avoir lu), la lampe à huile, le sac.
Dominique __ Je suis bloqué au départ de Mission pas possible.
Après m’être débarrasé de mes menottes et avoir ouvert la porte, je n’arrive plus à rien.
Sylvie____ Aidez-moi dans Montségur. J’ai le tableau de commande, mais je n'arrive pas à régler les six cadrans.
Soit je suis pulvérisée, soit je suis perdue dans le passée ou l’avenir. Donnez-moi vite la combinaison !
Lionel--- Tout le monde connaît Mugsy, depuis qu’il a eu le Tilt d’Or 84 du meilleur graphisme. Mais il n'y a pas que du dessin, il y a aussi un dialogue qui est en argot anglais. Voici une traduction des principales phrases du jeu.
« Hi boos. It’s Loney yoursidekick here wit’da low- down on da mob...» Salut patron. C'est Loney votre associé avec le rapport sur la bande... «Last year, 10 guys got rubbed oui by other mos and 10 hoods wuz recruited by the organisation. » L'an dernier, 10 types se sont fait buter par d’autres bandes et 10 vauriens ont été recrutés par l'organisation.
«Lo da mob now contains 40 loyal hoodlums».
Aussi la bande comprend maintenant 40 chenapans loyaux.
« We protected of your 400 clients last year squee- zed them for an average of2 500 $ so we made 750 thousand bucks. » Nous avons protégé 300 de les 400 clients l’an dernier et leur avons forcé la main pour 2 500 dollars en moyenne ce qui nous fait 750 000 dollars.
« Bul the cops raided us and loolc 75 grand from our safe. » Mais les flics nous ont attaqué et ont pris à notre coffre 75 000 dollars.
« You got 675 thousand bucks. I gotta hand it to you. » Tu as 675 000 dollars, je vais te les donner.
« It costs one grand to put the squeeze on each client and the god father made the rule. » Cela coûte mille dollars de « pressurer » chaque client et c'est le parrain qui a fait la règle.
« This year we can buy or sell clients for 15 grand each. » Cette année, nous pouvons vendre ou acheter des clients pour 15 000 dollars pièce.
« How many do we buy from the syndicale this year, boss?... It's okay, boss, this line aint tapped let's have the answer. What wuz dot boss ? I missed it. » Combien allons-nous en acheter cette année au syndicat, patron ?. .. C’est bon patron, la ligne n’est pas sur écoute, donnez la réponse. Qu'est-ce que c’était, patron ? Je n’ai pas entendu.
«As you know boss, that leaves 103 thousand b.ucks is the safe how many grand are ya gonna give the boys for artillery and ammo ? » Comme vous le savez, ça laisse 103 000 dollars dans le coffre.
Combien de fois mille dollars allez-vous donner aux gars pour leur artillerie et leurs munitions ?
« God, da boys is gonna be hoppin'mad. » Bigre, les gars vont être en rogne.
« We got 385 clients in need of protection, boss.
How many do we put the squeeze on this year ? » Nous avons 385 clients qui ont besoin de notre protection, patron ? Combien allons-nous en forcer cette année ?
« How much are you putting aside for the annual kickback to the corps ? You aint doin’too good. » Combien mettez-vous de côté pour le dessous de table annuel aux flics ?
Vous ne réussissez pas trop bien.
« A year goes by. » Un an s’écoule. « Last year 33 guys got rubbed out by other mobs and 4 hoods wuz recruited by organisation. » L’an dernier, 33 types se sont fait dégommer par d’autres bandes et 4 vauriens ont été recrutés par l'organisation.
« Some o da boys is savin', you’re ail washed up. » Quelques gars se sauvent, tu es lessivé.
« Me and boys is gelfin’oul pronto. » Moi et les gars, on se taille presto.
« What a schmuck you are ! » Quel couillon tu es !
Journal tintin AMHHIjVFORMATIÜIJF THOMSON M05 UNITE CENTRALE M05 CRAYON OPTIQUE LECTEUR DE CASSETTES 2 LOGICIELS UN UNIVERS DANS 1 COFFPrm » EN COFFRET POUR 1095 F T07 UNITE CENTRALE T07 CRAYON OPTIQUE LECTEUR DE CASSETTES 2 LOGICIELS EN PLUS, AVEC ALICE 32 :
• Lecteur enregistreur de programmes Alice
• 4 cassettes logiciels
• Câble péritel et câble de raccordement au lecteur enre
gistreur de programmes
• Guide Alice Découvrez le Basic | • Guide Alice d'instructions
de . L’éditeur assembleur fcu. • Câble d'alimentation vv ,
secteur.
V ; . • Emplacement pour l'extension 16 Ko UNITE CENTRALE T07 CRAYON OPTIQUE MONITEUR COULEUR T09 UNITE CENTRALE T09 -8-499-FF- CLAVIER . CRAYON OPTIQUE MONITEUR MONOCHROME ' ” MONITEUR COULEUR EN OPTION Extension ntônotte 16 Ko RAM COMMODORE LE c+H
- LE LECTEUR 151»!
L’unité centrale 2290,F .a-550-FF- f 2 320 FF cE 3.
3-990-FF- x MXCEO v 3 690 FF çORCOUÇ La exelvision I COMMODORE 128) DE COMMANDE A RETOURNER A « AMII-INFORMATIQUE QUANTITE DESIGNATION PRIX UNITAIRE PRIX TOTAL MOOE DE REGLEMENT n Choqua banc*re jji HCC P p«nl 3 Mandai-Kmre joint SoliS TOTAL PORT LA COMMANOE PAR MINITEL 7 JOURS SUR 7,24 H SUR 24 Appelez le réseau Télétel 16 (3) 615.91.77 Prénom Adreaao Coli«n£MBOLWSgMEM TOTAL TTC- AmnniNFOllMATTOUlï i 63. RUE DE ROME ¦ 7501 7 PARIS Puis tapez COMTLE SERVICE APRÈS-VENTE - GARANTIE FAIRE CHOIX N° 5 « AMII.. SOS AVENTURÉ Eurêka: grandeur et détadente les chemins mènent à Jean Vincent Lissardy
de Biarritz a définitivement emprunté le meilleur et découvert le Talisman. Von Berg enrage.
Tout commence dans un galop de cheval et sonneries de trompettes. Du haut de la septième colline, Rome s’étale à vos pieds nus. Un petit assassinat, vous devez le savoir maintenant, Eurêka ne fait pas dans les bons sentiments, et vous voilà riche d’un sesterce. Les bons moments n’ont qu’un temps, la suite est plutôt galère... Déchaînez-vous! Attaqué par les pirates, seul sur un radeau, un homme appelle au secours. N’écoutant que votre bonne conscience, vous plongez. Bien vous en a pris, il s’agit d’Ulius Féliciter, un capitaine romain qui sait à l’occasion se montrer généreux. Liberté et
sesterces : que demander de plus ? Au marché vous faites quelques emplettes : une épée et une bouteille de vin trouvent toujours leur usage. Plus malin qu’un singe, moins courageux que Spartacus, vous vous débrouillez pour saoûler votre adversaire dans l’arène des gladiateurs pour l’achever d’un coup, d’un seul. Laissez Archimède et Jésus à leurs théories sulfureuses et leur partage de poissons ; un devin plongé dans les tripes de poulet, c’est tellement plus Vini, vidi, vinci sûr ! Un petit détour par les thermes. Rasé de frais et vêtu d’une toge, vous mettez le cap sur le cirque
Maximus. Il n’est pas d’autre issue que le pari et les courses de char pour faire fortune dans la Rome antique. Le rouge fait la différence. Entré Job, vous ressortez Crésus. Une rencontre vous guide : la sorcière connaîtrait-elle le chemin qui mène au Talisman ? Reste qu’elle a un peu trop tendance à vous prendre pour Hercule. Ses exigences vous conduisent à affronter le plus profond des marécages où pousse une rose fabuleuse. De retour en ville, vous vous offrez l’attirail du noble chevalier : eheval, char, sandales et... poulet. Avant d’être mangé, il saura assurer la survie de
l’espèce. Au détour d’un chemin, vous rencontrez la fermette d’un sculpteur. Ses outils finissant dans les replis de votre habit. Chez un autre indigènê, vous achetez une hache mal affûtée. Si mourir étouffé sous dix tonnes de terre ne vous tente guère, taillez des épieux dans la campagne avoisinante. Pelle à la main, vous entrez dans le noir d’une mine. Au fond git yn tyrannosaure fossilisé dont la dent pourrait faire pâlir d’envie la sorcière. De retour sous un clair de lune, vous vous glissez en tapinois dans le campement romain. Pas d’erreur, dans une tête repose le coffre
contenant l’aigle de la légion. Dans les autres, la mort. Pour dénicher le crâne d’un lépreux, mieux vaut avoir l’odorat émoussé. Au fond du ravin, dans le charnier, les effluves stagnent. Par contre, vous n’avez pas l’oreille d’un sourd et quand un fou affamé ItftlRE SUR UNE ROUTE UOUS ETES DANS rtILTTrtIRE. UNE îKfiUERSE D'EST eftSïfiAi likftNDE ET Eclfl: Moins sûr qu'à Denfer déclare, «je connais le moyen de sortir de cet endroit», vous n’avez qu’un geste : lui tendre un œuf. Décidément, quelle énergie ! Seul un petit escalier caché derrière un rocher vous relie à la vie. A Rome, rien
n’a changé. Décidément très troglodyte, vous quittez les belles villas du forum pour les couloirs sans fin des catacombes. Rien de tel pour se perdre, avec ou sans torche. Courage, le suaire est à la clé. La suite est histoire de magie et de sens de l’orientation. La sorcière, moyennant cadeau s'avère spécialiste ès-potion. Bien vêtu et poli, vous pourrez enfin pénétrer dans le palais impérial et dérober le Talisman. Alea jacta est... Félicitations à tous les aventuriers pour les autres solutions complètes : Boris Horowitz ; Martine Salfati, Nice ; Lionnel Brif- faz, Oyonnax ; Thierry et
Eric Reynier, Aubenas ; Joker ; Christophe Venandy et Pierre Kempnich ; Ludovis Imberdis, Clermont-Ferrand ; Cristiano Ser- vizion, Sicile ; Alain Pommeron, La Chaussée Dt Victor ; Cédric Manne, Aulnay-sous-bois ; Thierry et Benoît Berard, Claix ; Freddy Faugeron, Olonne- sur-Mer ; Karim Taguigue, Annecy Le Vieux ; Lionel Sfar, Paris ; Dominique Bonneli, Carros ; Sébastien Duboc, La Bastidonne ; Marc Berling ; Jean- Marc Attimont, Toulon ; Eric Jardy, La Bourboule.
Vous aussi, envoyez-nous vos solutions. Si le tirage au sort vous est favorable, vous gagnerez un abonnement gratuit de six mois à Tilt, sans compter le plaisir d'être publié.
SOS AVENTURE Orphée: destente aux enfers Déjouer les monstres, démons, sorcières, morts-vivants et autres pièges des contrées infernales d’Orphée... c’est l’exploit que vient d’accomplir Sébastien Bindi de Mulhouse.
Il gagne un abonnement gratuit de six mois à Tilt Arrêtez, n’en jetez plus. Tilt est submergé de questions concernant cette aventure. Il faut avouer qu’Orphée remporte, haut la main, la palme de la difficulté, le prix spécial de la longueur et les nominations aux trucs et astuces alambiqués.
La carte frise les deux cents pièces occupant plusieurs pages. On aime ou on n'aime pas. Il est sûr qu’après une dizaine de nuits blanches, la saturation est proche. A la demande générale et exceptionnellement, cette solution lecteur sera plus explicite que les précédentes. Pour être encore plus clair, nous procéderons par étapes.
En avant pour les contrées lointaines faites de monstres, démons, sorcières, morts vivants et pièges en tout genre. Une consolation, l’aide précieuse du fidèle Yurk qui ne manquera pas de vous épauler tout au long de l’histoire. N'oubliez pas de remplir la gourde dès que l’occasion s'en présente.
Premier pas : la collecte commence dès l’entrée des enfers avec la liane et la grosse branche, sans oublier la gourde dans la forêt. La descente de la falaise est à présent possible. Pas de pitié pour la sirène sur les bords du lac au monstre. Morte, elle se transforme en harpe que vous vous empressez de ramasser. Yurk se languit de votre présence : delivrez-le puis repartez avec lui. Yurk ouvre la porte du désert puis vous suit dans votre périple. A la fin du néant, il vous ouvre encore une porte. Emparez- vous du flacon magique et de la torche.
Un pas en avant : donnez le flacon à Yop, il a des choses à vous dire. Devant l’ascenseur, vous répétez l’opération prescrite par Yop. Le cul-de-sac s’ouvre au sud sur des falaises et une demie étoile.
Marchandez avec Minui pour obtenir la clé en rubis.
Un pas en arrière : Yurk est un véritable oléoduc, il boit le pétrole puis vous sautez la nappe. Pour neutraliser les gardiens, prononcez les mots magiques latins. Echangez la clé en rubis pour saisir ensuite la clé en or. Prenez des risques, avec tout le pétrole englouti, Yurk brûlera la porte en un clin d’œil.
Grimpez à l’arbre pour brouiller la piste des morts- vivants puis prenez les cordelettes.
A petits pas : ouvrez le coffre pour prendre le papier, mais ne touchez pas à l’épée. Vous n'êtes pas tout seul pour porter les fardeaux. Prenez la machette, puis posez le papier sous la loupe, l’espace d'une seconde. La fortune se cache parfois sous les rochers. Vous atteignez maintenant la partie aquatique du programme, sur la a rivière sans retour ».
Vous construisez votre embarcation. Plusieurs accostages seront utiles pour prendre la bague.
A pieds joints : Yurk joue les ponts de secours.
Vous montez sur son dos pour franchir la crevasse.
Bellus ne se séparera de son œil de verre qu’une fois la bague au doigt. N’oubliez pas le guide pour visiter la mine. Nous n’en disons pas plus. Satan sera écœuré de vous rendre au monde des vivants. Quel plaisir de s’éveiller entre les bras d’une infirmière acorte. (Disquette logiciels pour Amstrad.)
IjgjVt'JSSptt! *¦'¦* rrhru«TTîü r;~ «« m SORTI LÈGE5 La peur est ton épée, _ la ruse ton armure. ' ' 1 Recopiez les lignes 10 à 370, 390 à 870 et 1890 à 1990 (soit 96 lignes) qui constituent un programme de test. Tapez RUN. Vous devez obtenir le tableau de tous les codes possibles (6502) triés par type d'adressage identique à celui présenté en A. Si l'erreur est dans le mnémonique, uoir M$ 4 ; si l'erreur est dans le nombre de cycles uoir CY$ 5 2
* * * : bruitage 3 D : prix 4 Position= (valeur du code * 4) + 1
jusqu'à + 3 Si par exemple *58 CLU 9 INHERENT est taux car il y
a CLI le code est en $ 58= 5*16+8=88; Pos=(88*4)+l-353 à 355 5
La position de CY$ est 88 Une tois le tableau entièrement testé
et véritié entrez le reste du programme (880 à 1550) (1580 à
1880) et (2000 à 2070), soit 107 lignes. Tapez RUN.
Testez le programme en indiquant Adresse début: HC0E2 et Adresse tin: HC271. Vous devez obtenir â la tin le nombre 29 et aucun mnémonique ne doit etre i i nconnu.
20 à 390: sous programmes 420 à 520: création écran 29 lignes et en tête 530 à 880: initialisations des variables 890: trap erreur 900 à 990: entrée des critères à 1060: impression ent-ête : In i t à 1210: boucle principale de traitement

Click image to download PDF

Merci pour votre aide à l'agrandissement d'Amigaland.com !


Thanks for you help to extend Amigaland.com !
frdanlenfideelhuitjanoplptroruessvtr

Connexion

Pub+

49.1% 
10.5% 
6.4% 
3.9% 
3.7% 
3.3% 
2.9% 
1.4% 
0.9% 
0.8% 

Today: 18
Yesterday: 75
This Week: 93
Last Week: 671
This Month: 2234
Last Month: 2911
Total: 74755

Information cookies

Cookies are short reports that are sent and stored on the hard drive of the user's computer through your browser when it connects to a web. Cookies can be used to collect and store user data while connected to provide you the requested services and sometimes tend not to keep. Cookies can be themselves or others.

There are several types of cookies:

  • Technical cookies that facilitate user navigation and use of the various options or services offered by the web as identify the session, allow access to certain areas, facilitate orders, purchases, filling out forms, registration, security, facilitating functionalities (videos, social networks, etc..).
  • Customization cookies that allow users to access services according to their preferences (language, browser, configuration, etc..).
  • Analytical cookies which allow anonymous analysis of the behavior of web users and allow to measure user activity and develop navigation profiles in order to improve the websites.

So when you access our website, in compliance with Article 22 of Law 34/2002 of the Information Society Services, in the analytical cookies treatment, we have requested your consent to their use. All of this is to improve our services. We use Google Analytics to collect anonymous statistical information such as the number of visitors to our site. Cookies added by Google Analytics are governed by the privacy policies of Google Analytics. If you want you can disable cookies from Google Analytics.

However, please note that you can enable or disable cookies by following the instructions of your browser.

Visitors

Visite depuis
03-10-2004
Visite depuis
23-02-2014