Sponsors

FacebookTwitterGoogle Bookmarks

Donc, les utilisateurs non techniciens ne se servent de leur machine qu’avec un logiciel technique qui est parfois imprimé à demeure dans leur ordinateur. Apple Ile utilise Apple-DOS (DOS signifie système d’exploitation de disque). TRS 80 le TRS-DOS ; les M.S.X., M.S.X.- DOS ; Atari ST, le TOS ; Amiga l’Amiga- DOS, et certains, comme CP M, Unix, ou MS-DOS (qu’utilise IBM) conviennent à plusieurs constructeurs. Le système d’exploitation facilite la vie de l'utilisateur car il reçoit des ordres simples à frapper sur le clavier qu’il traduit à la machine et aux périphériques en instructions élémentaires plus nombreuses adressées aux bons circuits, aux bons périphériques et dont il gère les rapports dans le temps. Si les programmes de jeu se chargent souvent directement avec la mise sous tension de la machine, les programmes interactifs, édition, traitement de texte, gestion de fichiers, se chargent après que le système d’exploitation ait été chargé. Alors, ces programmes qui tournent sous CP M se fichent éperdument de ce qui se passe dans la machine, pourvu qu’ils aient affaire au système d’exploitation CP M et pas MS DOS. Des résultats Nous voilà revenus au niveau des utilisateurs ordinaires. Ils s’intéressent aux résultats plus qu’aux moyens de les obtenir.

Click image to download PDF

Document sans nom BANC D’ESSAI MSXII SONY SPECTRUM128+2 MICROLOISIRS M 3085-36-20 F) tr æ mensuel novemi F - BELGIQUE : 140 FB - SUISSE : 6 FS - CANADA : 3 *6 CANADIENS - MAROC : 28 DH - ESPAGNE : 550 PE!
olonl d'Hadleys Hope retenus ptisom«Pant "TnSSrKS C64 CftSSnjiy ÊTRAD SINCcSænf?DISQUETTE.
'ïûâga f1 - léaWli Sg,os EN FRANÇAIS.
: ISSÜE Pm» “H catalogue ACTIVISION .
| Nom Adresse Distribution LORIDIF 81, rue de la Procession 92500 RUEILTél.: 47.52.18.18 ACTIVISION FRANCE, 9, av. Matignon, 75008 PARIS. Tél. : 42.99.17.85. Ville - code Postal | Type d'ordinateur retourner à ACTIVISIC n ROUAN! H0U51 Y S T R 1 K. Ej FOR ÇE contactez gfIdflcch N° 36 NOVEMBRE 1986 REDACTION Rédacteur en chef : Jean-Michel Blottière Directeur artistique : Jean-Pierre Aldebert Rédactrice en chef adjointe : Alexandra de Panafieu Secrétaire de rédaction : Francine Gaudard Chef de rubrique : Nathalie Meistermann Rédaction : Mathieu Brisou, Jean-Philippe Delalandre, Denis Scherer
Ont collaboré à ce numéro : Laurent Bemat, Catherine Bourrabier, Bruno Braure, Jean Chagny, Loïc Chauvin, Nicolas Coste, Laurent Decomble, Marc Florian, Piene Fouillet, Olivier Frare, Anita Gallego, Didier Guilhem, Jimmy Graph, Jacques Harbonn, Olivier Hautefeuille, Fabien Lacaf, Dominique Leclerc, Frédéric Rivaux, Armel Roubeix, Rosario de Sanctis, Jérôme Tesseyre, Charles Villoutreix.
Maquette : Christine Gourdal, Gérard Lavoir, Michel Longuet, Pascale Millet Secrétariat : Sylvie Lefebvre PUBLICITÉ Tél. : (16) 1 48.24.46.21 Directeur de la publicité : Dominique Bovio Chef de publicité : Claire Vesine Assistante : Chantai Renault ADMINISTRATION - DIFFUSION 2, rue des Italiens, 75009 Paris.
Tél. : (16) 1 48.24.46.21. Ventes: SOC. Philippe Brunie.
24, bd Poissonnière, 75009 Paris.
Tél. : (1)45.23.25.60. Tél. Vert: 05.21.32.07 (gratuit) Abonnements : Catherine lnnocenti.
Anne-Dominique Lancelin Tél. : (16) 1 60.65.45.54. France : 1 an (11 numéros + un hors-série) : 198 F (dont TVA 4 %) Etranger : 1 an (11 numéros + un hors-série) : 285 F (train bateau) (Tarifs avion : nous consulter) Les règlements doivent être effectués par chèque bancaire, mandat ou virement postal (3 volets) BP 73 77987 Saint-Fargeau-Ponthîerry.
Relations extérieures : Françoise Serre-Loutreuil Promotion: Bernard Blazin, Isabelle Neyraud Directeur technique : Guy Cuypers Réalisation : Jean-Jack Vallet avec Pascale Bruxelles ÉDITEUR
* Tilt-Microloisirs » est un mensuel édité par Éditions Mondiales
S.A. au capital de 10 000 000 F.
R. C.S. Paris B 320 508 799.
Durée de la société : 99 ans à compter du 19 12 1980.
Principal associé : Ségur Siège social : 2, rue des Italiens. 75440 Paris 9' Président-Directeur général : Antoine de Clermont-Tonnerre Directeur délégué : Jean-Pierre Roger La reproduction, même partielle, de tous les articles parus dans la publication (copyright Tilt) est interdite, les informations rédactionnelles publiées dans * Tiit-Microloisirs » sont libres de toute publicité.
Couverture : Jérôme Tesseyre et Lucie vidéographie Les exemplaires de Tilt peuvent être conservés sous coffret (prix unitaire : 70F port compris).
Règlement anticipé (par chèque ou mandat à l’ordre de : TILT) adressé à : Mondial manutention - Tilt 30, rue Cino-del-Duca, 94700 Maisons-Alfort.
TILT Microloisirs 2, rue des Italiens, 75009 Paris Tél. : (16) 1 48.24.46.21 Télex : 643932 Edimondi Tirage du numéro : 110000 exemplaires.
TILT JOURNAL vous Salo I Le PCW Show joue et gagne : la micro familiale joue son va-tout J annuel. Le jeu est roi. Nathalie Meistermann était à Londres pour ;. Innelec : un succès tranquille ; «Aliens», une réussite, Expositions et ns, les dernières nouveautés.
TUBES 38 La sélection des meilleurs logiciels du mois impitoyablement testés par les spécialistes de Tilt.
TILT PARADE 54 Graphie Adventure Creator et Star Trek pour Commodore 64, Digitaliseur Print-Tecknik pour Atari ST. ACTUEL 58 Standards : les incompatibles. Les compatibles le sont-ils vraiment? Tilt enquête.
SESAME 70 A la recherche des mots perdus pour Commodore 64 et 128, Mastermind pour Amstrad, Carnet d’adresses pour EXL 100.
BANC D’ESSAI 96 HB-F700F, puissance soft et Spectrum + 2, l’héritier.
DOSSIER 114 Trente logiciels de création graphique au Tiltoscope.
CHALLENGE 132 Torpille party. Les conflits sous-marins sur micro : passionnants.
LUDIC 140 Vampire pour TO 7 70; Buveurs de sang et loups-garous des grands soirs sont en place.
KID’S SCHOOL 146 La livraison du mois, des logiciels éducatifs.
S. O .S. AVENTURE 150 L’affaire pour M.S.X., Wizard’s crown pour
Apple II, Mindstone pour Spectrum, Message in a bottle, le
courrier des aventuriers fous.
TAM-TAM SOFT 166 L’actualité de la micro informatique, en bref et le hit-parade des meilleures ventes.
PETITES ANNONCES 169 Achats, ventes Clubs, échanges.
CHER TILT 175 Le courrier des lecteurs, vos idées, vos suggestions et... vos critiques.
Ce numéro comporte un encart abonnement non folioté en pages 3 et 4.
Code des prix utilisé dans Tilt: A = moins de 100 F B = 100 à 200 F C = 200 à 300 F D = 300 à 400 F E = 400 à 500 F F = plus de 500 F. Directeur de la publication : Antoine de CLERMONT-TONNERRE - Dépôt légal : 4e trimestre 1986 - Photocomposition et gravure : lmp. M.-A., 60, rue Cino-del-Duca, 94700 Maisons-Alfort. - Imprimerie : Sima, Torcy - Distribution : N.M.P.P. - Numéro de commission paritaire : 64-671.
SpecU sWad 0»s Cassette Cassette 0»SQue Cassettr p strad Cass« co °-;: dote 0jsque Comm° ml C*eO - info oubido.11 P l otions en-erï1 . • Jessif1 a,"ici entin7%o ; son de* )g 0ci n :ço irio r ÆSSÇ*r an'm?Jrfrn'Sf„Unduel ssi°n un ieU fois- Pa .. paris SA«L 94000 crête"- Ielite. Féïi*1&°r 1 VO,e43 39.23f1t 3076 1 Tél- ; %20 064. E*t Télex • - . =
- -mlB s fb:: °°créte awewfK»» IL Y A LES CLIENTS COCON UTIL Y
A CEUX QUI CHERCHENT ENCORE... COCONUT ÉTOILE 41, avenue de la
Grande-Armée 75016 PARIS 0 43.55,63.00 Métro Argentine COCONUT
COCONUT RÉPUBLIQUE MONTPARNASSE
13. Boulevard Voltaire 29, rue Raymond-Losserand 75011 PARIS 0
43.55.63.00 75014 PARIS 0 43.22.70.85 Métro Oberkampf Métro
Pemety TOUS OUVERTS DU LUNDI AU SAMEDI DE 10 H à 19 H AMSTRAD
CARTOUCHE MIRAGE .. 570 K . 570 K .... 99 .... 99 .... 99 ..
145 D 140 .... 95 .. 149 D 169 . 195 D .... 95 99 99 .. 139
199 D 139 . 189 0 .... 95 .. 145 D 89 145 D 95 110 190 D ....
99 95 ... 79 85 110 ... 99 . 110 110 . 110 90 175 D ... 95 99
. 110 190 . 270 0 . . 99 95 . 145 D ... 95 89 . 99 110 . 149
. 199 D ... 89 ... 85 145 0 120 85 . 145 D ... 69 99 90 90
110 ... 95 ... 95 190 D ... 99 ... 69 . 110 90 ... 95 190 .
85 145 D 125 D 89 99 110 110 140 195 D MULTIFACE2 .
ELIXIR . STRYFE TENEBRES
..... ATTENTAT ...... AFFAIRE SYDNEY ......
ACTIVATOR ..... ACTIVATOR ..... AFFAIRE
VERACRUZ .. AFFAIRE VERACRUZ .. AIRWOLF . BREAK
THRU .... BOBBYBEARING ...... BIGGLES
BIGGLES ..... BATMAN ...
BATMAN .... BOMB JACK . BATAILLE
D'ANGLETERRE ... BATAILLE D'ANGLETERRE ... CHAMPIONSHIP
WRESTLING CYBERUN CAULORON II
... COMMANDO . COMPUTER HITS
10 VOL. 3 .
DRUID . BRAGONSLAIfi, ...... DYNAMITE DAN 2 . DOOMSDARK REVENGE ..... OANOARE ..... DANDARE ..... DESERT FOX . DAMBUSTERS EXPRESS RAIDER ELITE EN FRANÇAIS ..... ELITE . FROSTBYTE FROSTBYTE FAIRLIGHT GLIDER RIDER ..... GAUNTLET . GRAND PRIX SOOcc ...... GRAND PRIX 500cc ...... GALVAN . GHOST'N GOBLINS ..... GHOSTN GOBLINS ...... ..... GREEN BFRET ' HOLEINONE HEARTLAND
...... HIGHLANDER ...... HUMAN TORCH .... HUNCHBACK 3 ..... HARRIER STRIKE FORCE IMPOSSIBLE MISSION .. IMPOSSIBLE MISSION infmbator INTERNATIONAL RUGBY JEUX SANS FRONTIERES ...... JOHNNY REB II ... JEWELS OF DARKNESS . SS!» • • KNIGHT GAMES . KNIGHT GAMES ... KNIGHT RIDER . LIGHTTORCE LEGIONS 0= DEATH ..... UWOF THE WEST ...... LES MINES DU ROI AÛUANTUS LES MINES DU ROI AQUANTUS LEADER BOARD .. 99 L HERITAGE ...... 165 LE GESTE
D'ARTILLAC .... 240 C D MIAMI VICE . 89 MASTER OF THE UNIVERSE ..... 110 MARACAIBO ..... 139 MARACAIBO ..... 189 0 MISSION ELEVATOR .. 99 MERMAID MADNESS . 99 MOVIE 85 MOVIE ..... 169 0 MERCENAIRE .. 99 MUSIC SYSTEM . 195 MUSIC SYSTEM .. 235 D NOW GAMES 3 ... 120 NEXUS 95 NEXUS ..... 145 PUB GAMES
99 POWERPLAY . 99 PRODIGY .... 99 PRODIGY ..... 160 D PSI 5 TRADING COMPANY . 95 PAPERBOY .. 89 PING PONG . 79 QUESTPROBE .... 110 REVOLUTION ... 99 REVOLUTION .... 149 0 ROBBOT ... 119 ROOMIO .. 110 RICHELIEU GESTION 195 RICHELIEU GESTION 250 D RAMBO ...... 79 SHAOLIN'S ROAD KUNG FU ..... 110 SUPER CYCLE
... 110 SPEED KING ...... 69 STORM ..... 69 STARSTRIKE 2 ...... 99 STARSTRIKE 2 ... 175 D SAPIENS ... 139 SAPIENS ... 179 D STREET HAWK ..... 85 SPACESHUTTLE .. 120 SPACESHUTTLE 149 D 99 SILENT SERVICE .. 90 SHOGUN FRANÇAIS . 110 SAMANTHAFOX . 119 SKYFOX ...... 95 SKYFOX ... 145 D SPINDIZZV
.. 90 «muni 12 TEMPEST .. 110 TEMPEST .. 165 0 TUJAO ..... 99 TUJAD ..... 149 D TIGER MOUNTAIN . 99 TOBRUCK .. 119 TOMAHAWK 89 TOMAHAWK .... 139 D TURBO ESPRIT .... 99 TANK COMMANDER 95 THEY SOLO A MILLION II ... 90 THEY SOLDA MILLION II . 140 D TAU CETI .... 89 TAU CETI .. 145 D THEY SOLDA
MILLION ...... 90 TW TOT THEATRE EUROPE .. 110 THELASTV8 59 89 WORLD GAMES . 110 WINTER GAMES ... 90 WINTER GAMES . 145 D WARRIOR ... 95 WARRIOR . 195 D 90 145 D 109 WAYOF THE TIGER XARO . 99 ZORRO .... 90 3D GRAND PRIX ... 85 COMMODORE 64 FREEZE FRAME .. 590 K POWER CARTRIDGE 475 K MAXI GOLF 345 D STAR MAZE
...... 240 D HIGHROLLER .. 346 D PROFESSIONNAL TOUR GOLF ... 469 D MACBETH ...... 352 D LONDON BLITZ .. 399 D PANZER GRENADIER ...... 540 D LEGIONNAIRE .... 540 D MECH BRIGADE . 540 D BATTLE GROUP US. SSI 655 0 JET US. SU8LCGIC .. 570 D NEWSROOM US 390 D PRINTSHOP ...... 510 0 REACH FOR THE STARS US ..... 460 D ASTERIX ... 110 C ASTERIX ... 169 D ALLEYKAT . 110 C
ALLEYKAT . 169 D ACROJET ... 99 C ACROJET .. 149 D ADVENTURE CONSTRUCTION SET ...... 169 D BOBBYBEARING . 99 C BREAK THRU ..... 119 C BREAK THRU . 169 D BIGGLES .... 95 C BOMB JACK 89 C BARRYMACGUIGANBOXING .... 99 C CHAMPIONSHIP WRESTLING ... 110 C CAPTAIN KELLY . 120 C CHALLENGE GAME .. 109 C COMBAT LYNX CRITICAL MASS 140 D CAULORON 2 .....
90 C CAULORON 2 ... 135 D COMMANDO ... 85 C DEACTIVATORS .. 99 C DEACTIVATORS . 149 D DRAGONS UIR . 110 C DRAGON'S LAIR 169 D DRUID ..... 110 C DAN DARE . 110 C DESERT FOX ...... 89 C DESERT FOX ..... 139 D EXPRESS RAIDER ... 119 C EXPRESS RAIDER ... 169 D ELITE 135 C ELITE 195 D FLIGHTSIMUUTORIIN.fr. ... 570 D
GAUNTLET 119 C GAUNTLET .... 169 0 GALVAN .... 89 C GHOST AND GOBLINS ..... 95 C GHOST AND GOBLINS ..... 145 D GOLF CONSTRUCTION SET ...... 180 C GOLF CONSTRUCTION SET ...... 190 D GAME MAKER .... 180 C GAME MAKER ... 190 D GREEN 8ERET .... 89 C HOT WHEELS ... 99 C HOTWHEELS .... 149 D HACKER 2 ..... 99 C HACKER 2 .. 175 D HEARTUND ..... 119 C HIGHUNDER ..... 99 C
HARRIER STRIKE FORCE .. 120 C HARRIER STRIKE FORCE .. 150 D INFILTRATOR ..... 99 C INFILTRATOR .... 149 D INTERNATIONAL KARATE .. 69 C JACK THE NIPPER ... 99 C JACK THE NIPPER ... 169 D JEUX SANS FRONTIERES ...... 99 C JEUX SANS FRONTIERES . 149 D JOHNNY REB 2 ... 95 C KNIGHT GAMES ..... 95 C KNIGHT GAMES 145 0 KNIGHT RIDER .. 99 C KUNG FU MASTER ... 89 C KUNG FU MASTER .. 139 D LEADER BOARD . 95 C
LEADER BOARO . 145 D MOVIE MONSTER .. 119 C MOVIE MONSTER ... 169 D MASTER OF UNIVERSE .... 119 C MASTER OF UNIVERSE .... 169 D MISSION ELEVATOR ..... 95 C MISSION ELEVATOR . 149 D MIAMI VICE ...... 85 C MIAMI VICE . 129 D MEURTRE A GRANDE VITESSE . 190 C .MEURTRE A GRANDE VITESSE .. 230 D MOVIE MAKER 190 0 MUSIC SYSTEM ... 174 C D NOW GAMES 3 ..... 125 C NEXUS ...... 95 c NEXUS ..... 145 0 PAWN
...... 199 o PUB GAMES . 99 C PUB GAMES ...... 145 D PARALLAX .... 89 C PARALLAX 129 D PHALSBERG .... 145 D PAPERBOY . 99 C PAPERBOY 149 D PILGRIM . 69 C PSI 5 TRADING COMPANY . 89 C PSI 5 TRADING COMPANY 135 D PING PONG ...... 89 C PINBALL CONSTRUCTION SET 190 D REVOLUTION 99 C REVOLUTION .... 149 D RETURN OF EXPLODING FIST 2 . 99 C
RETURN OF EXPLODING FIST 2 . 149 D ROGM10 . 99 C SOLDIER ONE .... 110 C SOLDIERONE ... 160 D SANXION ...... no C SANXION . 160 D SUPER CYCLE 99 C SUPER CYCLE ... 149 D STREET GAMES ... 119 C STREET GAMES . 169 D SHAOLIN ROAD KUNG FU . 119 C STREET HAWK ...... 99 C STREET HAWK ... 149 D SOLO FUGHT 2 NOT.
FRANÇAISE .... 160 C SOLO FUGHT 2 NOT.
FRANÇAISE .... 210 D SILENT SERVICE 95 C SILENT SERVICE 145 D SABOTEUR 110 C SAMANTHAFOX ... 95 C SAMANTHAFOX . 169 D STARSHIPANDROMEDA ... 95 C SKYFOX ..... 95 C SUMMER GAMES II . 89 C SUMMER GAMES II . 139 D THAÏ BOXING .. 99 C THAÏ BOXING .... 169 D TRILOGY OFAPSHAI ..... 160 D TAU CETI ... 99 C TAU CETI .. 160 D TUBUUR BELLS
. 99 C THE WAYOF THE TIGER .... 95 C THE WAYOF THE TIGER ... 145 D THE VERY BIG CAVE ADVENTURE .. 69 C THEY SOLDA MILLION II ... 95 C THEY SOLD A MILLION II . 125 D GREAT AMERICAN ROAD RACE . . 95 C TIGERSINTHESNOW ..... 95 C TIGERSIN THE SNOW SSI 145 D ULTIMAIV . 215 D URIDIUM 94 c VIETNAM ... 99 C VIETNAM ... 149 D WORLD GAMES . 119 C WORLD GAMES .... 169 D WINTER GAMES .. 89 C
WINTER GAMES 139 D
A. T.A.R.I. 520 1040 STF 1s1 WORD TRAITEMENT DE TEXTE ... 590
TEXT DESIGN ST ...... 450 DB MASTER ONE
...... 590 EMULCOM
890 ASTEROIDS
300 BATTLE ZONE
... 300 CENTIPEDE
...... 300 EZ DROID TRACKS
PROFESSIONNAL 2 600 GEMPAINT
...... 600 MISSILE COMMAND
.. 300 MACADAMBUMPER ...... 290 STAR
RAIDERS . 300 GATO
.. 399 MEAN 18 GOLF
. 430 DELTA PATROL
...... 240 DIGITALISATEURHIPPOVISION .... 2
000 TRANSYLVANIA 340 ARENA
.... 340 ANIMATOR
...... 350 AMAZON
..... 350 BUCK CAULORON
.... 570 BRATACCAS
..... 320 BRIDGE 4.0
..... 300 BORROWEDTIME
..... 250 CALCOMAT TABLEUR FR .
450 COLOURSPACE . 250 CHESSMASTER
2000 450 DEEP SPACE
.... 395
DATAMATST ... 450
D. E.G.A.S 375 DISK HELP
...... 350 DOS SHELL
.... 320 EZ TRACKS STUDIO 20 PISTES
. 950 EASY DRAW .. 1 650 FUGHT
SIMUUTOR II NOT. FR 570 FARENHEIT 451
350 F15 STRIKE EAGLE
.... 399 HACKER 2
280 HIPPOPIXEL
..... 365 HIPPOCONCEPT
815 HIPPOFONTS ...
480 HOLE INONE ... 340 HABAVIEW
FRANÇAIS . 750 HABAWRITER FRANÇAIS
. 750 HACKER ..
250 JEWELS OFOARKNESS .. 230 JOUST
500 KING OUEST 2
.. 475
K. SEKA. ASSEMBLEUR .. 465 UTTLE COMPUTER PEOPLE
.... 350 UTTICE UNGAGE C .. 1250 LEADER
BOARD ..... 399 UNDSOFHAVOC
..... 175 MEMSOFT COMPTABILITE
ST ...... MEMSOFT PAYE ST
MEMSOFT VENTE .. MEMSOFT MICROBASE
.. MERCENARY ....
249 MIDIPUY 576 MINOSHADOW
. 250 MUSIC STUDIO
. 34D NINE PRINCES OFAMBER
..... 350 PHANTASY ...... 460
PLUS PAINT ST . 395 PRINT MASTER
400 PAWN
... 225 REAL TIME CLOCK
CARTRIDGE 420 ROGUE
400 ST. TOOL KIT BASIC .. 330 STARGLIOER
... 275 ST KARATE
..... 350 SPACE STATION
..... 350 ST. PROTECTOR
350 SILENT SERVICE
...... 340 SUNDOG
400 TEXTOMAT
...... 450 TIME BANDIT
. 250 TEMPLE OFAPSHAI TRILOGY
.. 380 ULTIMA II 475
UNIVERSE II ..... 710 WINTER GAMES
390 * g ?V & 4‘ y $ VENTE PAR
CORRESPONDANCE (France Métropolitaine) Chèque bancaire à
l'ordre de : COCONUT Frais de port 20 F RÉSERVATION POSSIBLE
PAR TÉLÉPHONE DES SPÉCIALISTES UN CLUB (MOINS 10 %)
A. T.A.R.I. 400 800 THOMSON SPECTRUM AMIGA MATERIEL AZTEC
...... 120 C AZTEC
...... 175 D ARCADE CLASSICS
.. 95 C AIRWOLF 85 C M0N0P0LY
.. 175 AIGLE D'OR
.. 180 AIGLE D'OR T09
... 250 D AIR ATTACK .. 150 ASTERIX
... 99 BREAK THRU
.... 110 BOBBY BEARING
90 BIGGLES 95 ARCTIFOX
..... 395 ARCHON
.. 450 ADVENTURE CONSTRUCTION
SET .... 395 ARFNA Ton ATARI 520 STF 512 K RAM CABLE PERITEL
DISK INTERNE 360 K BEACH HEAD 2 ... 390 D
BOULDEROASH II ... 120 C BOULDERDASH II
... 180 D BLUE MAX 2001 .. 95
C BRUCE LEE 144 C 0 BARRY McGUIGAN'S
BOXING 140 BEACH HEAD . 189 BUDGET
FAMILIAL (T07 M05) 160 CARTE DU CIEL SUPER TENNIS T09
290 D BOMB JACK
...... 89 CAPTAIN KELLY
. 99 CONQUESTADOR
95 COLOSSUS CHESS4
.. 110 CAULDRON 2
.... 89 BRATACCAS
..... 350 BORROWED TIME
..... 245 CHESSMASTER 2000
. 537 COMPUTER BASEBALL ...
460 DELTA PATROL .... 290 ATARI 1040 STF 1 MEGA RAM
DISK INTERNE 720 K OF ECRAN MONO HAUTE RES 9 990 CHESSMASTER
2000 ...... 450 D CONFUCTIN VIETNAM ... 430 D
CONTROLE AERIEN ... 495 K CHATEAU DE LA MORT
(T07 M05) 120 COMMANDO ..... 79
DRAGON'S LAIR 110 DEEPSPACE
...... 290 DELUXE PRINT
. 975 ATARI 1040 STFC 1 MEGA RAM DISK
INTERNE 720 K OF ECRAN COULEUR SON ...... 10 590
UtUolUN II» Utûtnl ...... 143 U FOOTBALL MANAGER
..... 139 C F1GHT NIGHT ..... 390 D
F1GHTER PILOT ... 95 C unUrUrltn
290 K COUSEUM
... 140 DOSSIER BOERHAAVE
. 145 DIEUX OU STADE fT07 7(VM05) ... 159
EXPLORER 69 EXPRESS RAIDER
..... 110 ELITE
.. 189 FROST BYTE
.... 110 DELUXE PRINT
..... 1 100 DELUXE VIDEO
. 990 GOLOENOLDIES
...... 350 HACKER 2
... 575 F15STRIKEEAGLE
. 144 C D RIGHT SIMULATOR II NOT. FR. 675 D
GETTYSBURG ... .... 680 0 GOONIES
... 95 C DIEUX DU STADE 2
. 180 DIEUX OU STADE T09 210
0 ELIMINATOR . 120 EMPIRE
160 GREAT ESCAPE
.. 99 GAUNTLET
...... 110 GLIDER RIDER
.. 110 GALVAN
.. 89 HALLY PROJECT
...... 430 HACKER
245 HEX
.... 250 INSTANT MUSIC 389
DISK DUR 20 MEGA 6 990 LECTEUR OISK 500 K
.. 2 000 LECTEUR DISK DF 800 K ..... 2
990 MONITEUR COIII FUR 9 590 GHOSTBUSTERS
120 C HARDBALL 120 C HARDBALL
190 0 HACKER
.... 95 C FLIPPER
...... 140 GESTE D'ARTILLAC
245 GESTE 0’ARTILLACT09 ..... 320 0
HACKER ...... 160 GHOST AND GOBLINS
. 99 GREEN BERET
... 89 HIGHLANDER
.... 99 HUNCHBACK THE ADVENTURE 3
..... 120 IMAGES . 770 K SEGA
ASSEMBLEUR 799 LITTLE COMPUTER PEOPLE
.... 350 MARBLE MAONESS ... 350 ECRAN
THOMSON COULEUR 2 990 CABLE PERITEL .
290 CABLE IMPRIMANTE .. 350 CABLE MIDI IN
OUT ... 250 HACKER
... 145 D JEWELS OF DARKNESS
... 180 C D KNIGHTOFTHEOESERT 145 D KENNEDY APPROACH
..... 144 &D KARATE (T07 70 M05) 175 LE
TEMPLE DE QUAUHTU 160 L'EVADE DU TAPIOCATRAZ 160 L'HERITAGE II
. 150 INFILTRATOR ... 110
IMPOSSIBLE MISSION 99 JEUX SANS FRONTIERES
. 99 JACK THE NIPPER 110 MINDSHADOW
220 MUSIC STUOIO
..... 390 ONE ON ONE
.... 375 PAWN 290 DISKS 3' PAR 10
...... 280 IMPRIMANTES NOUS CONSULTER VENTE
PAR CORRESPONDANCE AJOUTER 150 F DE PORT CREDIT EN MAGASIN
CREG CARTE BLEUE MATERIEL GARANTI 1 AN.
LEADER BOARD . 460 0 MUSIC CONSTRUCTION SET ... 190 D MOVIE MAKER ... 165 D MERCENARY ..... 135 D U MINE AUX DIAMANTS .... 145 LA NUIT DES TEMPLIERS .... 145 LAS VEGAS ... 195 MINOTAURE 140 JOHNNY REB2 . 110 JEWELS OFDAHKNESS .. 150 KNIGHT RIDER ... 89 KUNG EU MASTER 89 ROGUE ...... 390 SUPER HUEY ... 430 SKYFOX ... 395 THE 7 CITIES OF GOLD 430 MERCENARY
...... 95 C DATA MERCENARY 2 (2mf CITY) . 70 C OATA MERCENARY 2 (2nd CITY) . 120 D NIN.IA Rù r MEURTRE SUR ATLANTIQUE 195 MEURTRE SUR ATLANTIQUE T09 . 320 D MANDRAGORE (T07 70 M05) 195 LEADER BOARD . 99 LIGHTTORCE .... 129 LEGIONS OF DEATH ... 119 TRILOGY OF APSHAI .. 450 TRINITY .. 290 WINNIETHEPOOH .... 280 PINBALL CONSTRUCTION SET .. 190 D RAID OVER MOSCOW ..... 120 C MEURTRE A GRANDE VITESSE 149 MEURTRE A GRANDE VITESSE T09
.... 250 D MISSION DELTA 160 miriuoiurit .... i3o MOVIE . 85 NOWGAMES3 ... 125 IBM RAID OVER MOSCOW ..... 150 D RACING DESTRUCTION SET 190 D RFÇrilF nu TRACTAI [Il 11e n NEMESIS .. 99 NIGHTMARE RALLY .... 89 BATTLE OF ANTETIAM 576 BALANCE OF POWER .. 490 RESCUE ON FRACTALUS 95 C SMASH HIT VOL. 5 ... 95 C SUPER HUEY ..... 220 0 STAR MAZE ...... 399 0
S0L0FUGHT2N0T.FR . 150 C NUMER010 (T07 M05) ...... 130
N. 10 SCRABBLE PLAN ETE INCONNUE 295
OMEGA PLANETE INVISIBLE 195 OMEGA PLANETE INVISIBLE T09 .. 320
rUouAMto ..... lU9 PRODIGY
.. 99 PSI CHESS
...... 149 PAPER BOY
...... 99 RETURN OF EXPLODING FIST 2
110 REVOLUTION .... 89 CHESS
338 CHAMPIONSHIP GOLF
550 FUGHT SIMULATOR 2 690
F15 STRIKE EAGLE .... 250 GATO
.... 490 HACKER 2 224
S0L0FUGHT2N0T.FR. 190 0 SILENT SERVICE 145
D SPYVSPYII .. 95 C SPYVSPYII
..... 145 0 POLITIK POKER
...... 89 RODEO
. 210 SPACESHUTTLE
... 260 SAPIENS
...... 180 STRIKE FORCE COBRA
99 STREET HAWK ...
99 SUPER CYCLE .. 110 SHAOUN'S ROAD
KUNG FU ..... 95 HEILCATACE
210 HOBBIT ... 350 LEATHER
GODDESSES OF PHOBOS 338 NEWSROOM ...
750 SUMMER GAMES (epyx) 180 0 SARGONIII
635 D oArnm
..... U145 SUPER ANDROIDES
175 SORCERY .....
150 SILENT SERVICE 95 SAI COMBAT
..... 89 SKYFOX ARIOLA
. 89 SILENT SERVICE
.... 299 SOLO FUGHT 2
..... 450 TASS TIMES
..... 460 TIGERSIN THE SNOW
..... 145 0 GREAT AMERICAN ROAD RACE 95 C GREAT
AMERICAN ROAD RACE . 145 0
U. S.A.A.F . 650 0 S0RCERYT09
..... 210 0 SCARFINGER
. 230 SUPER TENNIS
..... 195 SORTILEGES
. 169 SORTILEGES T09
. 250 D SABUIfcUR
99 TUJAD
. 99
T. T. RACER ..... 110 THEY SOLDA MILLION
2 .. 99 THE WAV OF THE TIGER ...
99 WORLD KARATE ..... 346 JOYSTICKS ULTIMA4
.. 145 0 VIETNAM
... 99 C VIETNAM
. 169 0 TYRANN
...... 150 VAMPIRE
.... 169 VAMPIRE T09
...... 245 D WINTER GAMES
99 XARO
.. 120 YIEARKUNGFU
. 89 QUICKSHOT 2
..... 79 QUICKSHOT 2 + MICRO-CONTACTS
.119 WARRIORSOFRAS .. 95 C ZORRO
...... 95 C VOL SOLO
.... 185 VERACRUZ
.. 149 VERACRUZT09
... 260 D ZYTHUM
... 99 1942
.... 95 QUICKSHOT XI
..... 250 KONIX
. 150 PR0 5000
. 170 TREBOSS 150 YETI
160 5eme AXE
..... 120 HRFFWAYWiCO ......
320 VENTE PAR CORRESPONDANCE à adresser exclusivement à
COCONUT - 13, boulevard Voltaire, 75011 PARIS NOUVEAUTÉS
CHAQUE JOUR PROVENANCE : USA ANGLETERRE FRANCE ALLEMAGNE
CANADA Participation au frais de port et d'emballage ..
Précise7 o Cassette o Disk TOTAL à payer .
Règlement : je joins ? Chèque bancaire ? C.C.P u mandat-le ? Je pfétère payer au facteur à réception (en ajoutant 15 F pour Irais de remboursement) PRÉCISEZ VOTRE ORDINATEUR DE JEUX .
A THOMSON a ATARI 800 u AMSTRAD u 0RIC u MSX o C64 O SPECTHUM Amstrad Venez découvrir le PC 1512, demier-né de la gamme Amstrad compatible IBM, 512K, MSDOS et GEM à partir de 4900 F.HT CADEAU Pour l’achat d’un Amstrad CPC 5 jeux + 1 manette de jeu ou 1 crayon optique MSX 2, consultez-nous Philips VG 8235 3 990 F 1 UC 256 K avec lecteur disquette intégré 31 2 p. Amstrad CPC 6128 Monochrome Crétfit: comptant 990 F +12 mensualités de 286,13 F Amstrad CPC 464 monochrome Crédit: comptant 490 F
• 12 mensualités de 208,69 F 3 990 F 2690 F VG 8235 + Moniteur
monochrome + Traitement de texte + Gestion de fichier +
Designer + MSX-DOS 4 990 F Amstrad CPC 6128 couleur Crédit:
comptant 790 F l 12 mensualités de 426,69 F Amstrad CPC 464
couleur Crédit: comptant 590 F » 12 mensualités de 322 5 F 5
290 F 3990 F Compatible PC 256 K RAM: VG 8235 + Moniteur
couleur + Traitement de texte + Gestion de fichier + Designer +
MSX-DOS 5 990 F 1 lecteur de disquette Carte graphique mono et
couleur t sortie parallèle et série Horloge et calendrier Ecran
monochrome 12" vert 6 490 F nC Compatible PC $ 12 K RAM: 2
lecteurs de disquette 360 K Carte graphique mono et couleur 1
sortie parallèle et série Horloge et calendrier Ecran
monochrome 12" vert 7 490 F TTC Compatible AT TURBO 512 K RAM:
3 vitesses 6,8,10 Mhz Carte contrôleur pour 2 disquettes et 2
disques durs de 20 Mo 1 lecteur de disquette 1,2 Mo 1 disque
dur 20 Mo Ecran monochrome 12” vert 20 790 F TTC Compatible XT
TURBO 640 K RAM: 2 vitesses 4,77 ou 8 Mhz 2 lecteurs de
disquettes 1 disque dur de 20 Mo 1 sortie parallèle et série 1
horloge et calendrier Ecran monochrome 12” vert 12 590 F TTC
Imprimantes DMP 2000 2 290 F Lect disk + Contrôleur 1990 F
Adaptateur péritel 390 F Crayon optique 290 F Logiciels
utilitaires et jeux disponibles.
Adaptateur 2 joysticks 220 F Synthétiseur vocal français 490 F Céble imprimante parallèle 150 F Disquette 3 pouces, les 10 350 F Adaptateur peritel DMP2 490 F Graphiscope II NC Modem Digitelec à partir de 1490 F LES DERNIERS HITS.» 3D fight - C D 140 240 F 5*axe-C D 185 199 F Affaire VeraCniz- C D 155 185 F Alien highway - C D 95 145 F Balle de match-C D 99 175F Bataille d'Angleterre - C D 115 190 F Batman-C D 99 135 F Biggles - C D 105 165 F Billie la banlieue - C D 135 195 F Bombjack - C 89 F Boulder dash III - C 89 F Bridge-C D 235 250 F Cauldron II - C D 95 160 F Commando-C D 89 145 F
Dambusters - C 109 F Equinox-C D 109 159 F Explodtng fist - C 95 F Fairl'ght-C D 99 155 F Fighter pilot -C D 89 135 F Foot-C D 175 195 F Ghosts'n goblins - C D 89 135 F Gold hits-C D 110 160 F Greenberet-C D 95 155 F Impossible Mission - C 115 F Infernal nmner - C 140 F Jumpjet - C D 89 139 F Kung fu master - C D 110 149 F U geste d’Artillac-C D 235 250 F Leader Board - C 105 F Les mines du roi Aquantus - C D 115 175 F L’héritage II-C D 135 175 F Macaraibo - C D 135 175 F Match day-C 89 F Mandragore-C D 235 250 F Métro 2018-C D 170 180 F Mission elevator - C 95 F Nexus-C 105 F Pacific - C D
Paper boy -C Ping-pong - C D Rally II - C D Saboteur - C D Sapiens -C D Scrabble - C D Shogun - C D Skyfox - C D Sorcery - C D Spindizzy - C D Spyvsspy-C D Room ten - C Tennis 3D - C D They sold a million - C D The way of the tiger - C D Turbo esprit - C V-C D 110 169 F 90F 89 155 F 160 260 F 105 140 F 135 175 F 235 250 F 105 155 F 105 170 F 99 140 F 89 155 F 89 155 F 99F 140 190 F 109 145 F 95 135 F 105 F 95 135 F 110 150 F 99 135 F 99 135 F Wintergames-C D Yie ar kung fu-C D Zorro - C D UTILITAIRES EN CASSETTES Gestion familiale - C 150 F Amslettre (trait text) 150 F Gestion de fichiers - C
150 F Multigestion - C 150 F Microgestion - C 195 F Gestion de stock - C 245 F Easycalc - C 195 F UTILITAIRES EN DISQUETTES Datamat (gestion fichier français) 450 F Textomat (trait, texte français) 450 F Gestion de stock 320 F Gestion de fichiers 345 F Gestion familiale 290 F DAM.S. (Assem Desassemb Moniteur) 395 F CAO.
(Conception assistée par ordinateur} 360 F Ludessin 195 F Multigestion l CP Graph 290 F Masterfile (gestion de fichier) 590 F Wordstar pocket 750 F D base II 790 F Superpaint 395 F HORAIRES: LUNDI 14h30-19h DU MARDI AU SAMEDI 10h-13het14h30-19h LE SPÉCIALISTE A ATARI PROMO 520 STF + Rom + 1 moniteur couleur 5 990 F Unité centrale 512 K clavier azerty et lecteur 360 K intégré, équipé d'un cordon Péritel pour brancher sur votre télévision ou moniteur couleur.
520 STF + Rom + 6 jeux en cadeau 3 990 F Imprimantes Citizen, Epson, Star Compatibles Atari, NLQ, friction-traction, à partir de 2 490 F 1040 STF livré avec rom 9 990 F Unité centrale 1024 K, un lecteur disk 31 2 p. intégré 720 K double face avec moniteur monochrome haute résolution 640 x 400. Livré avec Logo-Basic, Néochrome et traitement de texte. Notice en français.
Avec moniteur couleur 11 990 F Trucs et astuces 149 F La bible du ST 249 F Le livre du ST 249 F Le livre du Gem sur ST 149 F Le livre langage machine duST 149 F Graphisme et Son 149 F Graphisme en 3D sur ST 179 F Du Basic au C. 149 F Bien débuter avec le ST 129 F Livre du logo sur ST 149 F Moniteur monochrome
H. R. 1 990 F Moniteur couleur H.R. 3 990 F Lecteur disk SF 354 -
360 K 2 000 F LIBRAIRIE Arena Black Cauldron Borrowed Time
Brattacas Cards Chess (Psion) Deep Space Hacker II Leader
Board Little Computer People Major Motion The Pawn Silent
Service Spiderman Starglider ST Protector STKarat ST Space
Station Sundog Sword of kadash Time bandit Trilogyof Apshai
Trinity Winter games Universe II Animator CAD3D Cambridge lisp
D base II DB master one Easy draw Haba writer II Haba view
Laser base Lattice - C Macro-assembleur Pascal Megamax - C
Music studio Paint works Printmaster Art gallery Profortran
VIP Plus paint Textomat Datamat Calcomat Système expert Fast
basic (cartouche) 299 F 499 F 1490 F 1190 F 590 F 850 F 895 F
750 F 990 F 990F 490 F 790 F 1590F 295 F 370 F 390 F 270 F 1
290 F 1 890 F 395 F 450 F 450 F 450F 1590 F 890 F Lecteur disk
SF 314 double face 720 K 2700 F Disquettes vierges 250 F Boîte
de rangement 195 F Modem Emuicom, émulateur Minitel disponible
850 F Disk dur 10 mega 6 990 F First word + DB master 990 F
Digitaliseur d'images professionnel 3490 F liMPRIMAÎr®v5 ,
EPSON,NLQ, COMPATIBLES OTRICTIOT5E 2 990 F Citizen 120 D 2 450
BON DE COMMANDE : à retourner à MICROSTORY 14, rue de Poissy,
75005 PARIS Je, soussigné, M Prénom ___________ marque du
malérie . commande
le matériel survant DEMANDE DE CRÉDIT peur la somme totale
de:------ ..„..... Frais de port softs 20 F, matériel
nous consulter Règlement : chèque C mandat O carte bleue D
Sgnature: ---------------------- Dale: - Je désire recevoir 1
offre préalable de crédit
Matériel:__________________________________ Monlant de la
commande _________________________ Nombre de mensualités (de 4
à 24):_______________ Je joins à ma demande le versemeni
comptent chèque ? Ccp H mandat-lettre U Signature : - ______
Date : rcgltmems libeaas a l'oidre ue MICROSTOflv cane Dieue m
Date exp. Signature Offres valables dans la limite des stocks
disponibles.
TILT JOURNAL Le PC W Show joue et gagne Nathalie Meistermann Les Anglais sont vernis. Est-ce que nous avons, nous, un salon entièrement dédié à la micro familiale ? Existe-t-il en France une exposition où les jeux ont leur place au soleil sous les spotlights des plus grands stands ? Les Astérix, Cyborg, Paper Boy et autres Commando volent-ils la vedette à Lotus, Jazz ou Wordstar?
NON. Ça n’est pas juste. Espérons qu’au Sicob de septembre 1987 l’informatique domestique gauloise va enfin se réveiller et montrer autant de dynamisme et d’enthousiasme que lors du PCW Show londonien.
Septembre 1986, Londres : la micro familiale joue son va-tout annuel.
A l’approche du boum des fêtes, le jeu est roi, les sociétés de soft prospèrent, le marché prend son envol. My software is rich !
Tous les fabricants et revendeurs d’Outre- Manche. Contrairement au Sicob, le professionnel est relégué dans une annexe du Grand hall monopolisé, lui, par les stands Océan, Elite, Gremlins Graphics, Melbourne House, Mirrorsoft, Atari et Amstrad.
Le Personal Computer World Show, qui s’est tenu du 3 au 7 septembre dernier, est l’Exposition informatique anglaise, le must de 14 Show à l’américaine pour le PC 1512 En réalité le show a commencé la veille lors de la présentation du PC 1512, le compatible IBM PC d’Amstrad.
Pour Tentrée dans le monde de son poulain, Alan Sugar avait invité tous les gros tirages de la presse anglaise, sans compter cinquante journalistes français conviés spécialement pour l’occasion. Sept cents journalistes ont assisté pendant deux heures à un grand show à l'américaine. Une mise en scène digne de la présentation des oscars où acteurs, images de synthèse, publicité comparative se relayaient à la gloire d’Alan Michael Sugar Trade Company.
Clou de la présentation : l’arrivée sur scène de Sugar en personne annonçant les prix d’une machine censée révolutionner la distribution : 399 £ hors taxe en Angleterre, commercialisé à 6 000 francs, prix public en France dans la version de base. Il est vrai que peu de compatibles peuvent rivaliser avec le Package de base. Le PC 1512SD avec ses 512 Ko de mémoire vive extensible à 640 Ko, processeur 8086 tournant à 8 Mhz, processeur graphique intégré avec seize couleurs en haute définition, lecteur de disquettes 360 Ko, est livré avec un écran monochrome, une souris et les logiciels suivants:
«MS DOS 3.2», «DOS Plus», «Gem desktop», «Gem Paint» et «Basic2». Citons également les trois slots destinés aux cartes d’extension, les interfaces RS232 et parallèle et la prise joystick. Cette dernière est révélatrice du marché visé de même que la brochure Amstrad Gold qui présentait dans le dossier de presse Summer Gamesll, Pitstopll, Mean 18 golf, Cyrus II chess. La gamme lancée compte également la version double lecteur de disquettes, et les versions 10 Mo et 20 Mo avec moniteurs monochrome ou couleur. Amstrad compte vendre 85 000 compatibles d’ici la fin de l’année en visant tant le
marché professionnel que le marché familial. Il est certain que Amstrad va bousculer nombre de clones du best-seller de « Big blue » et faire baisser le prix des logiciels sur le marché.
Mais l'impact sera surtout sensible au niveau du secteur familial, image de marque et talents marketing de la firme obligent. Pour le professionnel, Amstrad pâtit en revanche de cette même image de marque qui fait de lui un champion du moyen de gamme grand public.
Hard est le show Les costumes trois-pièces se bousculent sur le stand Amstrad, s’arrachent la documentation, prennent d’assaut les gentils démonstrateurs.
Prétendre poser un petit doigt sur une des touches du clavier relève de l’utopie pure et simple. Non loin de là, un autre stand Amstrad vaut le coup d’œil. Sous la bannière Sinclair, des présentoirs entiers remplis de CPC 464, 646 et 6128 occupent une place égale au pas vraiment « nouveau » Spectrum + 2 (voir banc d’essai). Si d’aventure vous désirez en savoir plus sur la machine, l’hôtesse vous renvoie directement sur le stand Amstrad : « Je ne sais rien, adressez-vous en faces. Savoureux!
Atari, tout aussi mégalomane, se réserve une partie de l’exposition à la jonction entre les halls familial et professionnel. Plus de vingt stands en majorité professionnels déclinent les applications de la gamme ST. Parmi les nouveautés, le « Blitter », puce graphique, qui multiplie par six la vitesse d’animation et donc les mouvements du curseur à l'écran ; la version définitive de Néochrome, payante, qui comprend un module d’animation ; un émulateur PC ; Terminal ST, logiciel qui transforme le ST en terminal de mainframe (grosse configuration) et les nouvelles versions à deux et quatre
megabytes du ST ; sans compter les multiples bases de données compatibles D Base 2. IBM PC, mainframe, D Base II, autant de nouvelles voies qui trahissent l’originalité première du ST. Loin de tout standard, Tatung et ses Einstein continue sa carrière d’outsider avec un nouveau venu l'Einstein 256.
Ce pseudo M.S.X., équipé d’un processeur Z80A tournant sous CP M, a 256 Ko de mémoire vive et surtout une résolution graphique de 512x424 pixels (deux fois la résolution du M.S.X. 2), et il ne coûte que 399 £, soit environ 4 000 francs, avec moniteur couleur. Autrement dit une machine ludique de rêve qui a bien peu de chances de réussir faute de logiciels. La carrière française des précédents Einstein n’invite pas à l’optimisme.
Toutes ces machines ne doivent pas faire oublier la popularité de Spectrum qui possède la plus grosse part du marché avec Commodore, Amstrad ne représentant que 10 % des ventes d’ordinateurs en Grande-Bretagne.
Contrairement aux Etats-Unis, les nouveautés sont avant tout destinées à ces trois grands, le ST est négligeable. Ne parlons même pas de l’Amiga quasiment inconnu.
Les jeux du Star system Pac Man est bien loin, les héros des logiciels nous viennent directement du cinéma ou de la bande dessinée. Les plus grands stands jouent la carte de la célébrité : Sfar Trek pour Beyond Software, Cobra et Highlander chez Océan, Aliens, les aventures de Jack Burton et Howard the Duck chez Electric Dreams Activision.
Malheureusement aucun de ces grands titres n’est réellement achevé et les écrans ne reflètent le plus souvent que des préversions, ou comment tromper le badaud sur la marchandise.
Même absence pour les grands succès des salles d'arcade. On attend toujours Shao-Lin's Road de The Edge et Cauntlet de US Gold sur Commodore 64, Spectrum et Amstrad.
Elite qui annonce depuis au moins six mois la sortie de Paper Boy sur Spectrum, Commodore et Amstrad ne présente qu'une ébauche. Même problème pour Bomb Jack 2, Scoobie Doo et Commando 86 : la suite du best-seller abandonne les francs-tireurs pour permettre à deux joueurs de guerroyer côte à côte.
En revanche, Melbourne House aurait peut-être dû peaufiner un peu plus son Astérix trop carré et trop lent. Comble de la déception : même Obélix a un profil cubique (voir S.O.S. aventure). La version de présentation de l'inspecteur Gadget semble beaucoup plus réussie.
La suite de The wag of the exploding fist sur Commodore 64, Amstrad et Spectrum est à la fois un jeu d'aventure action et un jeu d’action pure. Sur une face de la cassette le protagoniste affronte quinze ennemis, panthères et cobras inclus, à travers grottes et marais jusqu’au combat ultime avec le seigneur de la guerre. Sur l’autre face, seuls les combats ont été retenus.
La société Piranha les charmants carnivores sont en présentation live sur l’aquarium du stand qui a mis en scène avec succès Popege et Rogue, se lance dans la quête éperdue de « Nosferatu » pour son hémoglobine. CRL s'adonne aussi au crucifix et à la gousse d’ail avec Dracula. Plus moderne, Cyborg est un robot hypersophistiqué qui part à l'assaut d’un vaisseau alien dans une aventure action classique. Gremlins Graphics sort la deuxième partie de The wag of the tiger, Avenger et surtout Trail Blazer, un jeu d’action pure, simpliste mais très réussi. Il s’agit de faire avancer une boule sur
un tapis roulant.
Le scrolling est digne des jeux d’arcade. Alligata Software lance une compilation des jeux de pub : fléchettes, billard et baby foot à ne jouer qu’aux heures tardives, une chope de Guiness à la main.
Les jeux des « gros » : ST. IBM. M.S.X. 2 Ariolasoft sort la version française de Print master (C 64, IBM, Apple et ST) et de Bard’s Taie (C 64, IBM) et compte d’ici peu commercialiser toute sa gamme sur IBM PC: Archon, Seven cities of gold et Pinball construction set. Les mines du roi Cantus de cette même société ne sont autres que Lode Runner sur Amstrad.
Les voies des droits d’auteurs sont impénétrables. Mirrorsoft est parmi les rares sociétés du PCW Show qui développent sur ST. Les simulateurs de vol, Spitfire 40 et Strike Force Harrier, prennent leur envol sur le ST. Fleet Street Editor et son pendant professionnel Fleet Street Publisher sont deux logiciels de mise en page pour réaliser vos propres quotidiens sur ST, IBM et Amstrad. Les programmeurs de Psygnosis, dès le départ spécialisés dans le ST avec Bratacas, sortent un polythlon d’athlétisme plein d’humour, Arena et un simulateur de combat spatial : Deep Space. Aackosoft est la seule
société présente à offrir des jeux sur
M. S.X. 2. The chess game et Red lights of Amsterdam sont testés
dans ce numéro. Pour finir en beauté, citons les jeux sur
cartes à mémoire de Hudson Soft, compagnie japonaise.
Leur qualité est sans aucune mesure avec les premiers jeux sur cartes introduits sur le marché pour M.S.X. Les programmes présentés en prototypes sur Amstrad, Bomber man, Birnarg land et Samurai, dépassent d’une tête la majorité des jeux du PCW Show et tous les jeux tournants actuellement sur Amstrad. Espérons que cette société japonaise trouvera rapidement un partenaire prêt à commercialiser les adaptations de ces petites merveilles. N.M. Les Anglais sont vernis. Est-ce que nous avons, nous, un salon entièrement dédié à la micro familiale ? Existe-t-il en France une exposition où les jeux ont
leur place au soleil sous les spotlights des plus grands stands ? Les Astérix, Cyborg, Paper Boy et autres Commando volent-ils la vedette à Lotus, Jazz ou Wordstar?
NON. Ça n’est pas juste. Espérons qu’au Sicob de septembre 1987 l’informatique domestique gauloise va enfin se réveiller et montrer autant de dynamisme et d’enthousiasme que lors du PCW Show londonien.
Septembre 1986, Londres : la micro familiale joue son va-tout annuel.
A l’approche du boum des fêtes, le jeu est roi, les sociétés de soft prospèrent, le marché prend son envol. My software is rich !
Tous les fabricants et revendeurs d’Outre- Manche. Contrairement au Sicob, le professionnel est relégué dans une annexe du Grand hall monopolisé, lui, par les stands Océan, Elite, Gremlins Graphics, Melbourne House, Mirrorsoft, Atari et Amstrad.
TILT JOURNAL Le PC W Show joue et gagne Le Personal Computer World Show, qui s’est tenu du 3 au 7 septembre dernier, est l’Exposition informatique anglaise, le must de 14 Show à l’américaine pour le PC 1512 En réalité le show a commencé la veille lors de la présentation du PC 1512, le compatible IBM PC d’Amstrad.
Pour Tentrée dans le monde de son poulain, Alan Sugar avait invité tous les gros tirages de la presse anglaise, sans compter cinquante journalistes français conviés spécialement pour l’occasion. Sept cents journalistes ont assisté pendant deux heures à un grand show à l'américaine. Une mise en scène digne de la présentation des oscars où acteurs, images de synthèse, publicité comparative se relayaient à la gloire d’Alan Michael Sugar Trade Company.
Clou de la présentation : l’arrivée sur scène de Sugar en personne annonçant les prix d’une machine censée révolutionner la distribution : 399 £ hors taxe en Angleterre, commercialisé à 6 000 francs, prix public en France dans la version de base. Il est vrai que peu de compatibles peuvent rivaliser avec le Package de base. Le PC 1512SD avec ses 512 Ko de mémoire vive extensible à 640 Ko, processeur 8086 tournant à 8 Mhz, processeur graphique intégré avec seize couleurs en haute définition, lecteur de disquettes 360 Ko, est livré avec un écran monochrome, une souris et les logiciels suivants:
«MSDOS3.2», «DOS Plus», «Gem desktop», «Gem Paint» et «Basic2». Citons également les trois slots destinés aux cartes d’extension, les interfaces RS232 et parallèle et la prise joystick. Cette dernière est révélatrice du marché visé de même que la brochure Amstrad Gold qui présentait dans le dossier de presse Summer Gamesll, Pitstopll, Mean 18 golf, Cyrus II chess. La gamme lancée compte également la version double lecteur de disquettes, et les versions 10 Mo et 20 Mo avec moniteurs monochrome ou couleur. Amstrad compte vendre 85 000 compatibles d’ici la fin de l’année en visant tant le marché
professionnel que le marché familial. Il est certain que Amstrad va bousculer nombre de clones du best-seller de « Big blue » et faire baisser le prix des logiciels sur le marché.
Nathalie Meistermann Mais l'impact sera surtout sensible au niveau du secteur familial, image de marque et talents marketing de la firme obligent. Pour le professionnel, Amstrad pâtit en revanche de cette même image de marque qui fait de lui un champion du moyen de gamme grand public.
Hard est le show Les costumes trois-pièces se bousculent sur le stand Amstrad, s’arrachent la documentation, prennent d’assaut les gentils démonstrateurs.
Prétendre poser un petit doigt sur une des touches du clavier relève de l’utopie pure et simple. Non loin de là, un autre stand Amstrad vaut le coup d’œil. Sous la bannière Sinclair, des présentoirs entiers remplis de CPC 464, 646 et 6128 occupent une place égale au pas vraiment « nouveau » Spectrum + 2 (voir banc d’essai). Si d’aventure vous désirez en savoir plus sur la machine, l’hôtesse vous renvoie directement sur le stand Amstrad : « Je ne sais rien, adressez-vous en faces. Savoureux!
Atari, tout aussi mégalomane, se réserve une partie de l’exposition à la jonction entre les halls familial et professionnel. Plus de vingt stands en majorité professionnels déclinent les applications de la gamme ST. Parmi les nouveautés, le « Blitter », puce graphique, qui multiplie par six la vitesse d’animation et donc les mouvements du curseur à l'écran ; la version définitive de Néochrome, payante, qui comprend un module d’animation ; un émulateur PC ; Terminal ST, logiciel qui transforme le ST en terminal de mainframe (grosse configuration) et les nouvelles versions à deux et quatre
megabytes du ST ; sans compter les multiples bases de données compatibles D Base 2. IBM PC, mainframe, D Base II, autant de nouvelles voies qui trahissent l’originalité première du ST. Loin de tout standard, Tatung et ses Einstein continue sa carrière d’outsider avec un nouveau venu l'Einstein 256.
Ce pseudo M.S.X., équipé d’un processeur Z80A tournant sous CP M, a 256 Ko de mémoire vive et surtout une résolution graphique de 512x424 pixels (deux fois la résolution du M.S.X. 2), et il ne coûte que 399 £, soit environ 4 000 francs, avec moniteur couleur. Autrement dit une machine ludique de rêve qui a bien peu de chances de réussir faute de logiciels. La carrière française des précédents Einstein n’invite pas à l’optimisme.
Toutes ces machines ne doivent pas faire oublier la popularité de Spectrum qui possède la plus grosse part du marché avec Commodore, Amstrad ne représentant que 10 % des ventes d’ordinateurs en Grande-Bretagne.
Contrairement aux Etats-Unis, les nouveautés sont avant tout destinées à ces trois grands, le ST est négligeable. Ne parlons même pas de l’Amiga quasiment inconnu.
Les jeux du Star system Pac Man est bien loin, les héros des logiciels nous viennent directement du cinéma ou de la bande dessinée. Les plus grands stands jouent la carte de la célébrité : Star Trek pour Beyond Software, Cobra et Highlander chez Océan, Aliens, les aventures de Jack Burton et Howard the Duck chez Electric Dreams Activision.
Malheureusement aucun de ces grands titres n’est réellement achevé et les écrans ne reflètent le plus souvent que des préversions, ou comment tromper le badaud sur la marchandise.
Même absence pour les grands succès des salles d'arcade. On attend toujours Shao-Lin's Road de The Edge et Cauntlet de US Gold sur Commodore 64, Spectrum et Amstrad.
Elite qui annonce depuis au moins six mois la sortie de Paper Boy sur Spectrum, Commodore et Amstrad ne présente qu'une ébauche. Même problème pour Bomb Jack 2, Scoobie Doo et Commando 86 : la suite du best-seller abandonne les francs-tireurs pour permettre à deux joueurs de guerroyer côte à côte.
En revanche, Melbourne House aurait peut-être dû peaufiner un peu plus son Astérix trop carré et trop lent. Comble de la déception : même Obélix a un profil cubique (voir S.O.S. aventure). La version de présentation de l'inspecteur Gadget semble beaucoup plus réussie.
La suite de The wag of the exploding fist sur Commodore 64, Amstrad et Spectrum est à la fois un jeu d'aventure action et un jeu d’action pure. Sur une face de la cassette le protagoniste affronte quinze ennemis, panthères et cobras inclus, à travers grottes et marais jusqu’au combat ultime avec le seigneur de la guerre. Sur l’autre face, seuls les combats ont été retenus.
La société Piranha les charmants carnivores sont en présentation live sur l’aquarium du stand qui a mis en scène avec succès Popege et Rogue, se lance dans la quête éperdue de « Nosferatu » pour son hémoglobine. CRL s'adonne aussi au crucifix et à la gousse d’ail avec Dracula. Plus moderne, Cyborg est un robot hypersophistiqué qui part à l'assaut d’un vaisseau alien dans une aventure action classique. Gremlins Graphics sort la deuxième partie de The wag of the tiger, Avenger et surtout Trail Blazer, un jeu d’action pure, simpliste mais très réussi. Il s’agit de faire avancer une boule sur
un tapis roulant.
Le scrolling est digne des jeux d’arcade. Alligata Software lance une compilation des jeux de pub : fléchettes, billard et baby foot à ne jouer qu’aux heures tardives, une chope de Guiness à la main.
Les jeux des « gros » : ST. IBM. M.S.X. 2 Ariolasoft sort la version française de Print master (C 64, IBM, Apple et ST) et de Bard’s Taie (C 64, IBM) et compte d’ici peu commercialiser toute sa gamme sur IBM PC: Archon, Seven cities of gold et Pinball construction set. Les mines du roi Cantus de cette même société ne sont autres que Lode Runner sur Amstrad.
Les voies des droits d’auteurs sont impénétrables. Mirrorsoft est parmi les rares sociétés du PCW Show qui développent sur ST. Les simulateurs de vol, Spitfire 40 et Strike Force Harrier, prennent leur envol sur le ST. Fleet Street Editor et son pendant professionnel Fleet Street Publisher sont deux logiciels de mise en page pour réaliser vos propres quotidiens sur ST, IBM et Amstrad. Les programmeurs de Psygnosis, dès le départ spécialisés dans le ST avec Bratacas, sortent un polythlon d’athlétisme plein d’humour, Arena et un simulateur de combat spatial : Deep Space. Aackosoft est la seule
société présente à offrir des jeux sur
M. S.X. 2. The chess game et Red lights of Amsterdam sont testés
dans ce numéro. Pour finir en beauté, citons les jeux sur
cartes à mémoire de Hudson Soft, compagnie japonaise.
Leur qualité est sans aucune mesure avec les premiers jeux sur cartes introduits sur le marché pour M.S.X. Les programmes présentés en prototypes sur Amstrad, Bomber man, Birnarg land et Samurai, dépassent d’une tête la majorité des jeux du PCW Show et tous les jeux tournants actuellement sur Amstrad. Espérons que cette société japonaise trouvera rapidement un partenaire prêt à commercialiser les adaptations de ces petites merveilles. N.M. TILT JOURNAL A vue d'œil Il suffit de placer ses yeux devant une sorte de paire de lunettes et l'ordinateur identifie immédiatement la personne. Grâce à une
caméra infrarouge opérant un balayage circulaire, il reconnaît les vaisseaux sanguins par leur forme, leur nombre et leur disposition avec l’image de la rétine stockée en mémoire.
La réalité dépasse la fiction. Dans «Jamais plus jamais», un film qui marque le retour de Sean Connery dans le rôle de James Bond 007, une scène montre l’identification par ordinateur de la rétine comme code d’accès. Or une société américaine spécialisée dans les systèmes de sécurité vient de mettre sur le marché un système d'identification par les yeux.
Fini les « passwords » archaïques, le nouveau mot de passe est la disposition des vaisseaux sanguins de la rétine.
Même homme, même œil : vous pouvez passer. Toutes les possibilités sont examinées, variations de température, reflets sur la rétine, etc., trois cent cinquante lectures sont effectuées. Avec un seul œil en mémoire l’ordinateur lors des tests a commis une erreur sur un million, avec les deux yeux en mémoire le taux d’erreur est nul... Un succès tranquille Innelec, solidement établie sur le marché familial s’attaque au professionnel.
Denis Thébaud, directeur de la société nous livre son analyse du marché.
Denis Thébaud, parlez-nous du démarrage de la société.
Quelle est la structure du marché du logiciel familial ?
C’est un marché relativement petit puisqu’il représente environ 180 millions de francs.
Les parts respectives entre nos concurrents et nous sont assez stables.
Innelec a été créée en 1983 avec un capital de 250 000 F. A l’époque nous étions trois, le catalogue contenait une cinquantaine de logiciels.
Après trois ans d’existence, quelle est la situation d’Innelec ?
Eh bien, l’équipe comprend trente-deux personnes. Nous disposons de 1 500 titres et le chiffre d’affaires prévisionnel pour 1986 est d’environ cinquante millions de francs.
Quelles sont les raisons de cette progression ?
C’est simple : nous essayons de servir au mieux l'utilisateur. Le catalogue permet à l’acheteur de savoir si tel ou tel produit lui convient car chaque logiciel est résumé. Le « Top Ten » va dans le même sens, de plus ce souci de service se retrouve dans notre organisation.
De quelle manière ?
Si un client désire un logiciel que le revendeur ne possède pas en stock, ce dernier peut immédiatement le commander chez nous.
Nous sommes capables de lui indiquer séance tenante le temps nécessaire à la livraison.
L’acheteur sait donc à quoi s’en tenir !
Lorsque l’on pense Innelec, un autre nom vient à l’esprit : No man's land. Que devient cette société ?
L’édition de logiciels nous a permis de faire un choix. En 1983 le marché était naissant, personne ne savait dans quelle direction aller.
Maintenant, c’est différent. Nous avons choisi la distribution. No man’ land est une activité devenue annexe. Autre avantage : cela nous a permis de mieux comprendre les problèmes que pose l’édition. C’est pourquoi, de bons rapports entre les éditeurs et nous sont possibles.
Qu'est-ce que Micropool ?
Micropool est une structure de diffusion supranationale. Un regroupement d’éditeurs et de distributeurs qui permet la diffusion de logiciels dans plusieurs pays. Mais ce n’est pas tout, cette structure assure aussi la traduction des programmes.
L’avantage pour les éditeurs est évident, mais l’acheteur?
C'est tout aussi évident. Acheter un programme anglais avec notice de même langue peut poser problème si on ne la parle pas. C’est vrai pour certains jeux d’arcade, mais ça l’est encore plus pour les jeux d’aventure.
On entend dire que Micropool n'est pas vraiment une réussite, qu’en est-il ?
Après huit mois d’existence Micropool a trois contrats principaux : Mirrorsoft, Melbourne et Martech. Le succès de programmes comme Biggles, Zoïdes ou Colossus Chess 4 démontre que cette structure marche bien. Et ce n’est pas tout, Micropool a fait la plus grosse opération européenne en matière de joystick. « Speed King», ça ne vous dit rien?
D’accord, pourtant Jeremy Cook n'est plus directeur de Micropool !
C’est vrai, le problème est que Jeremy Cook dirige PSL. Il ne pouvait pas porter les deux casquettes, c’est tout. De là à conclure que Micropool est un échec il y a une marge non ?
Absolument, cependant un point m'échappe: pourquoi les éditeurs, sont-ils attirés par Micropool ? Traduire un logiciel n’est pas très difficile.
Mais justement, ce n’est pas le problème !
Comme je vous l’ai dit tout à l’heure, le marché français n’est pas colossal. Et c’est pareil en Angleterre. Rares sont les éditeurs suffisamment gros pour affronter les difficultés d'un marché national. Il faut beaucoup de moyens pour mettre en place un réseau qui vous mette en prise directe avec les revendeurs, acheteurs ou journalistes. Micropool est une courroie de transmission, les éditeurs peuvent être présents sur plusieurs marchés avec une bonne structure et en minimisant les risques.
Si le marché est limité, quelles sont vos perspectives de développement?
Le logiciel professionnel, le monde du PC et compatibles.
Pourquoi?
La venue d'Amstrad sur ce marché risque de faire basculer les choses. Ce PC est différent, il ne coûte pas cher mais ce n’est pas au détriment de la qualité. Gem lui donne une facilité d’utilisation et une convivialité qui le rend plus souple que les CPC. Il devrait marcher !
Vous concrétisez cela de quelle façon ?
Nous avons passé un accord avec Digital Research, le créateur de Gem. Chaque acheteur d’un PC Amstrad trouvera dans la boîte un catalogue des produits Gem. Sur ce catalogue se trouve un coupon réponse qui permet l’achat de ces programmes, et ce coupon est adressé à Innelec.
Vous devenez le distributeur de Digital Research ?
En effet, et ce n’est pas tout. Nous allons distribuer les produits Borland, des produits Memsoft et autres. Ce sont des applications Savoir en marche Réunir la culture scientifique et technique en une encyclopédie multimédias, tel est le pari de la fondation Diderot créée en 1982 à l’initiative de Jean-Pierre Chevènement alors ministre de l'Education nationale. Une entreprise qui se veut à la fois mise à jour de l’Encyclopédie des Lumières menée par Diderot et synthèse des «questions vives» qui agitent notre époque.
Trois maîtres d’œuvre vont travailler pendant dix ans sur ce vaste programme : Fayard, Hachette- jeunesse et Infogrames. Fayard, qui a prévu deux cents titres en dix ans, sort quatre livres d’ici décembre : « L’ordre et la diversité du vivant » ; « Etats de langue » ; « Intelligence et mécanismes de l’intelligence » ; « Espace, jeu et enjeux». Plus proche de nous, Hachette- jeunesse s’adresse aux dix quinze ans en association avec Infogrames. Le projet est ambitieux : sortir huit titres par an pendant cinq ans. Les premières parutions de la collection ont un parfum de leçons de choses d’antan
: « Vie et mort des dinausaures », « Aux origines de la vie», «Objectif univers» et «Histoire et géographie des climats ». Chacun de ces livres sera illustré par un logiciel éducatif. Le premier s'intéresse à la vie de ces reptiles fossiles gigantesques de l'ère secondaire : sont-ils morts Frogqies chez les Yankees Parmi les solutions envisagées pour mettre en échec les taupes informatiques, les grenouilles viennent grossir le bestiaire de nos ordinateurs, fl en existe de toutes sortes, qu’elles se branchent par devant, sur l’écran ou par derrière sur les sorties série ou parallèle. Le
principe est simple : adjoindre au système sans défense un code et une pièce de hardware qui le déchiffre : une serrure et une clef. Il est naturellement plus difficile de reproduire une pièce de hardware que de photocopier une matrice de codes coloriés. De là à affirmer que ces protections professionnelles, mais les prix sont en rapport avec celui du CPC Amstrad. Les perspectives de développement sont réelles !
O.K. message reçu. Pouvez-vous nous dire quelle est votre plus gronde joie ?
Eh bien, c’est que ça ne marche pas si mal que ça !
Et quel est votre plus grand regret ?
Je pense que nous aurions dû faire du logiciel professionnel il y a un ou deux ans. Si nous l’avions fait nous aurions probablement un chiffre d'affaires d'environ cent millions de francs.
Propos recueillis par Mathieu Brisou.
De faim, de froid? Rien n’est encore sûr. Dans le jeu, l’apprenti paléontologue forge son opinion sur le terrain. Après préparation de son équipement de parfait amateur de dinosaures, il laboure un champ de fouilles pour finalement soutenir sa thèse au vu des comptes-rendus du laboratoire. Les théories s’affrontent, la question reste ouverte, c’est sans doute l’intérêt majeur de cette encyclopédie du savoir en marche.
(Voir Kid’s school). N.M. sont inviolables, il y a un pas. Mustang technologies est le premier à avoir développé un tel système. Le nom de leur bête a depuis fait école. Sous un boîtier ovale de couleur olive se cache un microprocesseur CMOS (complementary metalic oxyde semi-conductor : type de composant qui consomme très peu de courant), et quatre photos transistors. Placé sur l’écran, le batracien décode le signal visuel et affiche un mot de passe que l’utilisateur tape sur son clavier. Ce videur d’indésirables se trouve aux portes des logiciels, des fichiers ou des terminaux. Il s'adresse
avant tout aux logiciels verticaux ou très professionnels qui justifient un investissement supplémentaire d’environ 1000 F. Roussel Uclaf a acheté mille « Hacker’s out» (halte aux fouineurs), la Marine nationale, cinq cents. Maintenant les grenouilles françaises, partent à la conquête des Etats-Unis où le marché est plus restreint. La sévérité de la loi est paraît-il telle qu’elle découragerait les pirates outre-Atlantique. Que font nos parlementaires?
Mustang Technologies, 17, rue d’Orléans, 92210 Saint-Cloud. Tél. : (1) 47.71.14.15. Base de données Pour les dingues, les fêlés du cinéma, le groupe Hachette-Filipacchi a créé «Cinescope».
C’est à ce jour la première banque de données sur le cinéma.
« Cinescope » se présente comme suit : titre (français et original), comédiens, rôles, réalisateurs, genre (parmi vingt-quatre), année de réalisation, durée, récompenses obtenues, résumé du scénario. Un seul hic, l’accès à cette banque de données coûte 360 F hors taxe par heure ; il y a toutefois des possibilités d’abonnement.
Pour tout renseignement sur les conditions d’accès, téléphoner au 16 (1) 47.38.43.21 poste 4664, et pour les informations générales au 16 (1) 42.56.42.46. Mac Tap, maîtriser le clavier Pour tout savoir sur le clavier « Azerty » du Macintosh sans jamais le regarder, l’œil consciencieusement rivé sur les lignes bleues de l’écran. Un logiciel d’autant plus utile que le Macintosh est souvent dédié aux étudiants qui tricotent avec dextérité de l’index, du majeur et exceptionnellement de l’annulaire. Si vous jouez le jeu, Mac Tap vous guide par paliers dans l’apprentissage de l’« Azerty ». Première
étape : le clavier muet pour apprendre sa configuration et l’enchaînement des doigts. A tout moment, le programme peut vous donner votre note globale ainsi que les points obtenus pour chaque doigt et chaque rangée du clavier. Une analyse qui permet de repérer les doigts récalcitrants. Dans Mac Tap : un apprentissage vocal du clavier.
Le « mot à mot », l'élève apprend la position des lettres. Le doublage vocal de chaque lettre renforce la mémorisation. Le résultat du match, avec pourcentage d’erreur et nombre de mots à la minute, fait le point sur les progrès réalisés.
Des dictées empruntées à Machiavel, Rimbaud ou Zola terminent la leçon. Comme tout «éducatif» digne de ce nom, le programme possède sa carotte : le laser vitesse. Le but du jeu : détruire un jet de lettres avant qu'il n’atteigne le bord gauche de l’écran. Simple et séduisant, Mac Tap est un bon apprentissage en douceur. Existe aussi sur Amiga, PC, Nanoreseau et TO 9. A noter que le même programme était livré, accompagné d’un ensemble d’utilitaires de base, avec la version «Azerty» du C128. Distribué par l'Ordinateur Express, 3, rue Pelouze, 75008 Paris. 495 F. On se souvient de la mort du
monstre projeté dans l’espace, de la mise en hibernation d’Ellen Ripley (Seagourney Weaver) avec son chat et de cette capsule à la dérive dans l'espace. Tous ceux qui ont vu Alien n’ont pu l’oublier.
Cinquante-sept ans plus tard, un vaisseau retrouve la capsule et ramène à la vie l’officier Ellen Ripley. A peine rétablie, elle apprend que la planète Acheron, lieu de naissance des aliens, est aujourd’hui une colonie terrienne ! Ou du moins doit-elle l'être car depuis quelque temps, aucune des soixante-dix familles devant y résider n'a plus donné signe de vie... Ellen Ripley décide alors de retourner sur Acheron et, avec l’aide de quelques militaires, d’en exterminer les monstres.
TILT JOURHRL Y arrivera-t-elle ? Bien sûr que oui ! Mais ne comptez pas sur moi pour vous raconter comment. Il y a des cauchemars que l'on ne tient pas à revivre deux fois.
Si Aliens est une réussite, James Cameron le doit aussi à ses talentueux collaborateurs pour les effets spéciaux (ils ne sont pas moins de soixante!). En effet, avec ce film, James Cameron a voulu aller plus loin, mettre sa Créateur du mois : Pascal Jarry Une HP 41 offre l'occasion à Pascal de faire ses premiers pas dans l'univers de l'informatique : il apprend la programmation en « bidouillant » sa calculatrice. Puis, très vite, il se sent limité par les possibilités de la machine.
Grand bond en avant : il se procure un Tl 99. Son côté négatif prenant le dessus, il se met au piratage. Progressant dans l'infâme technique du déplombage. Il se rend compte du peu de subtilité des protections.
Une fols les ressources de son Texas épuisées, il part à la conquête de la planète Oric. Portant le drapeau noir des déplombeurs bien haut, il progresse de plus en plus. Puis un Jour, Il se décide : pirate je suis, plombeur je deviendrai. Il contacte Loriclels et propose un système de protection. Ensuite tout va très vite : création de Planète Base et intégration dans l'équipe Loriciels. Co-développeur de MGT, il a atteint son but : devenir programmeur de jeux. M.B. caméra plus près des monstres, plus près de l’action. Pour les créatures, la plus haute perfection technique était alors requise.
Les «face hugger» par exemple, ces charmants personnages qui se jettent à votre tête, le concepteur Stan Winston a dû en créer un type par action : un monstre qui saute au visage, un qui attrape la face de ses pattes griffues, un troisième étrangleur, etc. Tout cela pour qu’en gros plan la créature soit crédible et, croyez-moi, elle l’est ! Mais le clou du film est sans aucun doute la reine des aliens. Avec ses quatre bras, ses deux jambes, ses deux mâchoires, et vous me pardonnerez de ne pas compter les dents, elle mobilise à elle seule pour certaines prises de vues la bagatelle de quinze
manipulateurs !
Sa plus grande réussite est sans aucun doute de persuader le spectateur qu’il n’y a pas de manipulateur du tout !
Pour nous défendre, pauvres Terriens, face à de tels monstres, les créateurs ont planché sur les armes. Encore une fois, c’est le souci du réalisme qui l’a emporté. Chaque combattant est doté d'un casque émetteur-récepteur, sans brouillage ni parasite, directement relié au commandement. Or, il se trouve que l’armée américaine travaille actuellement à la mise au point du dispositif. Nos combattants possèdent aussi les fameux « Puise Gun » et « Smart Gun ».
Le premier est un modèle opérationnel Outre- Atlantique qui mélange savamment mitraillette légère et fusil à pompe lance-grenades. Le «Smart Gun», plus fantaisiste, est l’une des plus belles trouvailles de Aliens. C'est une mitraillette lourde montée sur un harnais de «steady cam ».
Non seulement le concept d’une telle arme est totalement nouveau mais il est d’un effet visuel saisissant.
Cherchant le réalisme avant tout, comme Ridley Scott, James Cameron a travaillé ici avec intelligence. Il prend le temps de nous mettre dans l'ambiance, comme pour un film noir, et une fois qu’il nous tient, il lâche son scénario, diabolique mixture de suspense et d'action menée à un rythme d’enfer qui nous cloue à notre fauteuil pour deux heures vingt d’angoisse. Parce qu’Afîens c'est la grande école du cinéma américain, celle des grands professionnels, des hauts techniciens et de l’efficacité.
James Cosmatos signe avec « Aliens » l’une des meilleures «suites» qu’ait connu l’histoire de la science-fiction. Un film qui n’aura pas à rougir devant son aîné.
Alors, merci monsieur Cosmatos, grâce à vos monstres et à votre talent, nous allons bien trembler dans nos baskets. Et ceux qui n'auraient pas assez tremblé et qui, sérieux comme pas deux, ne penseraient qu’à s’amuser, pourront retrouver toutes leurs frayeurs à domicile avec les nouveaux jeux Activision : Aliens et Jack Burton. B.B. Images et synthèses Conçus dans les années 40 par des informaticiens et des ingénieurs, les systèmes graphiques pour la création d’images synthétiques mettront quelque quarante ans avant de s’adapter aux besoin des utilisateurs (à savoir les artistes). Cette phase
étant en voie d’amélioration, c’est ce que nous pouvoir voir jusqu’au 10 novembre à la B.P.I. Les palettes « Mini Paint » (Thomson Video Equipement) Graph 9 (X Com), Pictel (Proxima), Beacon (Florida), Polycad 10 (Cubicomp), Ava-3 (Ampex), Radiance (Gixi)... seront mises en démonstration auprès du public. Les professionnels et les artistes pourront les utiliser avec l'assistance des techniciens des différentes firmes.
« Images codées » : jusqu’au 10 novembre à la Bibliothèque Publique d’information, Centre Georges-Pompidou. Paris.
COMMODORE' SORCERY ..«F 5TARSJHP ANZFfCfÆDA IJJF SUMMERGANCS2 05 F TAIXET1 . 95F TEN'FLECF AP£ IAI. Ft4F TTTAMC ...104F TtÆTXlt**-. . . . ICGF 1HEA7EE EUROPE . Vj; TCOCHDDWN FCOTB ICC TU0LLARSEÊ1XS . 85 F THFV SOLO A MLUCN 89F IhfcV50_DAMLLKZN2 93F LRDf_M ____89F LLTIMA4 . ME VtfXCM ME
V. ...84 F WAV ÛF THE 1X3 EH 103 F WAFWÇS IGF RAS .
. 89F WNTEP GAMES. . . 83F WORLD Cl .F CAHMVAL NC WAR FWV 93
F WAR ... 99F VIEARKUM3FU . . 84F SVNTFCTlSELR VOCAL
6128 . . NE 138F 135F 164 F 134 F 139 F 141 F : 3r, r 134 F
137 F CP1.1 BRIDGE PLAYER .
CVRWSCH6SS2 FAIRLK3HT FCQB1T LORDS CF THF RP1.
SAS ATTACK '-PACE AEG1S SPEEL EFEAKER TOMAHAWKS E»_ACK5TZAR .
BLOCUS .... COLOSSUS CICSS 4 ERGRAPH DRDRAW . ClSCMAT DR CSAï*Z COMPILER ER PASCAL MT ... D VASE 2 FACTURATION STOCK GENECAR..... GESTION DE FICHER CMCXMALIMS .
MJLTFLAN BOGHEI CASE..... POCKETCALC POCKET WORDSTAR TLRBOFASCA- TLRBO TOOLBQX . .
TURBO rUTOR I-OU55E STAND 5EGLB JGKTFEN. . -TT SPECTRUM Nouveautés A5TEF3X EK5GLES BOMJACK .
Ç CMWMX) CAPTAN KELLY 3REO- BERET .
GREAT F-SC AME ught force .
PNGPCN3 STREET HAWK REVOLUTION WlNTE H G AM=5 ROACJFKXTEH SOCCER HYPER RALLV. .
HYPERSFOR! .
Vf. AHKUNGFU VIE ARKUNGRJ2 KONAMITCNNS KCNAMIBOXNG RNGPOM3..... , ¦ : .
WAVCF IFF 1V3ER ALI EN 8..... GLMT43HT Nouveautés 1942 ACUVATOH AFTERSFOEK ASPHALT.
APWKXF SACTRCN . .
BALL0LAZEP BLLV IA RAN_EU WaejACK 2 CAO. . . . ...i COMPUTER HT lO V« 3 CYBEHRUN COMMANDO 86 DAN DAR DRAGOJSLAIR FcIT ET FLAMME FST2 ...... FOLRfH PROTOCOLE ¦10-.3VTE . .
GALVAN . GRAND EFJX 5C0 GREAT ESCAFE...... Q-ADIATOR .. IfAVV CN Tft MAGSC FIGH_ANCtR .
HT PACK HJMAN TCRCH IKARIWARRCR 'AMIGA Jeux ART1CFOX 345 F ARENA 240F AREHON 345F AF 6» 1AI Tri.OGUE 394 F ADV CCN57RLC SET 383 F BORPOWEDTIME . . 2E6F PRATAOCAS . 345 F COMPUTER Rai*RAI 1 385 F DFEPSPACE ZB5F HACKER ...... 245F ’ IAI.LEV PROJECT 380F LlTTI F COMPUIFH HI 330F LEACERBOAHD 4*,OF VIMOrOREVER VOVAG 420 MIM3SHAIXIW .350 F MUSC STUUC 380 F ONE ONE CNE 345T FET. r-1 TC ATI ANTÊ 995 F SKVFOX _350 F SEVfcNCrrESCF GOUO 360F TrEPAWN.....5B3F W1NTER GAMES 330 F IN& TANT MUSC ME Périphériques
- OVST1EK AMSTRAD .
QUCKSIOT2 .
ÜUCKSHOT2 -
O. IKEKSFOT7...... CUCKSI-OT9 Omt T11XJN ««O 5COO 5FEEDKM3 TFE
STICK . .
HOUSSE 464 ¦OUSSE5128 INTERFACE FIS 232 C .
SVNTTETlSElR VOCAl SYNTFET VOCALE» ERAVON OPTXXIE .... CRAVOJ OPTIQUE D. AMÇRUM NERCITEL PC.V 1 NERCITEL PCW 2 MLXE74 UNIVEFSEL Produits Vortex LECTEURU5QFi ScmMI S ŒCTELR EÜ5Q F1 DcjM1 D Ml X 13.51 FI XC5257 Ml XRSO.SO-FI XRSI5250 CÜ5Q CLR 6 KO ’ OU 3 tsa.r-, rsyrxùrœ lecüsji EX I AFE9DN DE MEMOIRE SP 256 5P512 NEWAST SOFTWARE ¦e LTRATO . . .
INTERNAT RtOev ff4PD55ELE MBSWCJ
- EUX SANEiFFOITIrV
- ‘ r. I : i LESMNESEURd AQUANTU5 IF MAGMAX MARACAfiO MANHATTAN
PCW 8256 à retourner à : TOTAL FRAIS TOTAL Commandez par
téléphone avec votre Carte Bleue Bon de Commande _ c
(Libeller en lettres majuscules) FVXLERCA5TU: REVCLUTCN 85 F
SAFCNS .115F VO.POX' 06 F SORTILEGE . 88 F Stl~NT SERVICE
. . . 86F S*3MA 7 . »F 5PACEHAPS5IER 86F SPAESHJTTLE . 98F
SF€EDV WOÆIER . CP 5TARTR1KE 2. 97 F STREET HA WK 84 F TANATOS
ME TEMPLE CF I ERRER . ME TC6RLK . . 97 F TRAS* *4AN . . . 89F
ThlVIAPlUSCXTCAJ . . 128F VRG J ATLANTÏ.
Cl t AUXNEE GAMES 95 F
I. OMP1.AT1ÛN. WAV CF Tl-E TH5ER - LES V15JTELKS 140 XARQ 97 F
Sélection 3DBOXIM3 30 GRAND FHX H3F 30 TENNIS 142F
AMSTRADGOLDMFTS 99 F AIGLE O CR 163 F BATMAN . 82 F
aOGLES ..89F «XtXEHJASclH 3 100F BEMBJACX 86F CAULCPON2.
75F
C. LAI CIN»: CCMMAMOQ &? F CCNTAMINATO'J 107 F
œSF-RTFOX .87 F CHAFTON ET ZL*K ICGF EE£N BLUES ICGF
FIJ1E......135FL GESTE DAHTILLAC l96ç GH05T7J GOCLMS GREFN
SEPET 87 F. GOUATK 95*"’ HERITAGE 14» INTERNAT. KARATE .
JACK TVE N EP WF KNO-fT I_i*MES t VPF KNH--J njRfryR U . B3F îÆw* "p
u. uuuu.uuuu.uuu Date d'expiration Signature : PACIFIE 107
F P1M3 FjoMj ..77 F RSSÔÆ On FRAC r 2A1.US 92 reOQRI 10
. . 83F S4«3TELR.....85 F 3TÔOi 3A' 83 F SfeM ANTA FOX 92 F
&IOGUN lOOF SKVFOX 90F 5CRCEHV , 86F SP1TRRE 40 . 88F SRAM. .
. .
5TP1KE FORCE HARRIfcR 93 F TAUCETI .....90 T tFEATPE ELROPC 107 F TVEV 5Q30 AMLLKJN F TOAD PLNlvEP 107 F TOMAHAWKS 92 F AUTOFORM- A LASEEM3.191 CALOJMAT .. DATAMAT TEXTQMAT .... DAMS ......291 F 5-PEM PAIN1 WORLD STAR POCKET r 5EKET BASE 6128 .
POCKET CALC 6128 TLRBO PASCAL 6128 -JTC-- 6123 n*3K TOOiaE)X6l2fJ . .
LASOLUTXEN . 'XXJF ANALYSE FWANEERE . NE ES COMPILER . . . 760 F PASCALMT. .... MAThlS NTVFAU 4- 5- MHWAD MACAE5S MIKIE M1AM VtEE . .
M1SS*C« ELE'VATOR NC FALTOO OLYMPIADE 86 FOWERFLAV ®5V5 VAMPRE WINTER GAMES Vif. ARKLNGFU ZAXX 20MBI Utilitaires Mode de règlement :- Chèque ? Mandat-poste ? T~ Contre-remboursement ? + 20 F l~ (Livralson sous 48 heures des produits en stock)
- STARSÜFT 187, rue du Temple - 75003 PARIS ©48 04 71 88 - 48 04
71 89 Utilitaires ASSEMBLEUR . 4ÔPF CALOJMAT 459 F EfT . . .
370 F Da ICLP 340F ATARI EAL MME CLOCK 296 ST TOCLKIT .
. 251 F TRNBASE ...560F FLPESCfc 190F HABAWRTER 700F
HABAVEW . . . 700 F HABA HPPO C 4«3F HPPO RAMD&C 333 F HPPO
DISK IJTUTIES . 4SI F HASA DfcX 49S F HABAMERGE 340F HPPO
CONCEPT . . 716 F KSEKA 450 F KtSSED ..... 338F
- AND6 ... 224F LATTKEC 980F UPS . 1928F :VRi AD . 397 F
feGAS. 375F MITERA 338F MCOPV 305F MOSK 126F
A. lfc'ES _ 185 F PR1NT MASTER ..385F SQFTSPOOL . 126F 5HELL 428F
TEXTOMAT . . . 440F TWM PACK 240F UHLITIES 385F HFFO PIXEL . .
320F VLP. . . 1900F DEDUISEZ J«L but HAT UcjitXek AATARr
HAFÜBALL
- 55ASSW ARCADE CLASSKE . . .
AKHEN2 '•" ' ' F ' BO_LE€RDASH2
CCL. OSSUSSQESS . .
C RUSAI* INFtROK. .
CLFTIFRDAT5 .
: • : g_ce figmterplot Utilitaires AEGGMAGC .
ACOPfeH ANALVZE ANAL VT»E ART
C. AMBHIX i ti' C COMPILER E*G1 VEW :*i uxfpawt Adresse : NOM:
BP 3 ' 0674° SPECTRUM INCROYABLE !
KONAMIS GREATEST HITS NE + GREEN BERET + PING PONG 95 F + HYPERSPORTS + YE AR KUNG FU THEY SOLD A MILLION 5 NF + KUNG RJ MASTER + GHOSTBUSTER 95 F + RAMBO + FIGHTER PILOT ARCADE ACTION NF + SPY HUNTER + ZAXXON 95 F + BUCK ROGERS + TAPPER SPECTRUM STINGERS NF + BRUCE LEE + ZORRO 95 F + CYBERUN + POLE POSmON THEY SOLD A MILLION 2 @ + BRUCE LEE + MATCH POINT (tennis) + KN1GHT LORE 95 F + MATCH DAY (fax) THEY SOLD A MILLION I nf + BEACH HEAD + DECATHLON 95 F + SABRE WULF + JET SET W1LLY ARCADE HALL OF FAME nf + RAID OVER MOSCOW + BLUE MAX + FLAK 95 F + HUNCHBACK II + ROCCO GB: les programmes
proposés dans cette liste ctanc principalement d’importation directe d’Angleterre, les notices d'instructions sont en anglais, "NF” à côté d'un titre indique qu'une notice en français est disponible.
+de 7 5000 JEUX EN STOCK uf, Tél. 93.42-57. NOUVEAUTES Châteaune ANTKIADnf' .....79 F BOMBJACKnf ....79 F BREAKTHRUnf ...89 F CYBERUN®) ....89 F COBRA® 79 F DESERT FOX® ...95 F DOUBLE TAKËNF ...79 F 1942® ... 79 F GALVAN® ......79 F GHOST N GOBELINS® .... 79 F HIGHLANDERnf ..79 F HUMAN TORCHE®......89 F JEUX SANS FRONTIERES® . 79 F KAYLETH® • .....89 F KNIGHT RIDERnf .89 F KONAMPS GOLFnf 79 F KONAMPS TENNISnf.....79 F LEADER BOARDne 95 F MAGMAXnf ......79 F MASTERS OF UNIVERSnf .. 89 F
MIAMI VICE® ...79 F MOVIE® 89 F PARALLAXnf .... 79 F PSI 5 TRADING COMPANY . 89 F REBEL PLANETE® 89 F SILENT SERVICES 95 F STREET HAWK® .79 F SUPERCYCLEnf ..89 F TEMPLE OF TERROR® .... 89 F TERRA CRESTA® 79 F THAÏ BOXING® ..89 F THE GOONŒSnf ..89 F THE GREAT ESCAPE® .... 79 F TOP GUNnè .....79 F TRAILBLAZERnf ..79 F WORLD GAMESnf 85 F XEV10US® .....89 F YE AR KUNG FU 2®......79 F
- HIT PARADE BATMANnf .....75 F BEACH HEAD 2NP .85
F B1GGLES® ......95 F BOMBJACKnf ....85 F
80UNDER® .....79 F CAULDRON 2® ..89 F COMMANDOnè
..75 F INFILTRATORnf ..95 F INTERNATIONAL
karaté®.. 75F KUNG FU MASTERnf 89 F PAPER BOY® ...79 F
PING PONG KONAMInf .... 89 F POLE POSITION® 85 F
REVOLUTIONnf ..85 F RAMBOnf 85 F
SCRARBLEnf .... 185 F SKYFOX® ......79 F SPY
VSSPY® ....95 F BON DE COMMANDE PAGE SUIVANTE Votre jeu
chez vous dans 48 h* en téléphonant au 93.42.57.12
* Pour tout programme disponible en stock, nous téléphoner pour
connaître la disponibilité exacte. Envoi le jour même de la
réception de la commande par p3quet poste urgent.
THE DAMBUSTERnf 89 F THE WAY OF EXPL, F1ST® . 89 F THE WAY OF THE TIGERS® 89 F V!!!® ..85 F WINTER GAMESnf 89 F WORLD CUP 86® .89 F YE AR KUNG FU® 75 F ZORRO® 85 F ATARI 600 800 XL l 30 INCROYABLE!
ARCADE CLASSICS Nf + POLE POSITION + PAC MAN 95 F + DIG DUCi + MR DO SMASH HIT VOL 5 NE + ELECTRA GLIDE + MEDIATOR 95 145 F + CHOP SUEY + QUASIMODO SHOOT THEM UP ® + SUPER ZAXXON + DROP ZONE 109 F + BLUE MAX 2001 + FORT APOCALYPSE ATARI ACES @ + ZORRO + UPNDOWN 109 F + SPY HUNTER + TAPPER PLATFORM PERFECTION nf + ZORRO + BRUCE LEE 109 F + BOUNTY BOB + GHOSTCHASER Americana OLUES FOLLIESnf .... ....35F SHAMUSnf .. ... 35 F NEW YORK CITYNF... ... 35F SCOOTERnf . ... 35F r NOUVEAUTES! -n CID Bataillon CommanderNF.. 95 145 F BEACH HEAD 2îçf. ... ND 145 F CRUSADE IN EUROPE.
95 145 F DECISION in the DESERT 95 145 F FIGHT N1GHT®...... 95 145 F FIGHTER PILOTnf..... 95 125 F GEMSTONE Warrior®.
ND 145 F JUMPJEÎNF ... 95 125 F LEADERBOARDnf .... 95 145 F MASTERS OF UNIVERSnf 95 145 F MEDIATOR® . 95 125 F QUESTRON . ND 145 F SMASH HIT VOL 4®. .
95 F SOLOFLHIGHT2nf .... 95 145 F SUPER HUEY® 95 145 F THE EIDOLON...... ND 145 F ULT1MA 4 .. ND 145 F VIETNAM .. ND 145 F HIT PARADE A1RW0LF® .. 89 F ALTERNATIVE realcyNF ND 145 F BALL BLAZERnF .. 95 145 F ELECTR0GL1DE® .... 95 135 F GREAT US road race®. . 99 145 F HARDBALLne . 95 145 F HUMAN TORCHnf ... ND 145 F KENNEDY ApproachNF. . -145 145 F KNIGHT of the desertNF. . 145 F MERCENARY 2ND cityNF 85 125 F RAID OVER MOSCOWnf 95 145 F REBEL PLANETEnf... ND 145 F RESCUE on FractaiusNF. . 95 145 F SILENT SERVICE®..., 95 145 F SPY VS SPY 11®...... 95 145 F THE
GOONIESnf 95 145 F ASYLUM® ... 95 145 F BEACH HEADnf ND 145 F BOULDER DASHnf 99 F DRELBSNF ... 95 F DROP ZONE® 99 F GHOSTBUSTERnf 149 F HACKERnf ... 95 145 F MERCENARYnp 95 135 F SPITF1RE ACE® 95 F SPY’S DEMISE 99 145 F STR1P POKERnf 95 F T1GERS 1N THE SNOW . ND 145 F ULTIMA 111 ...ND 145 F WARR10RS OR RAS ... 95 145 F SOLDES! 35 49 F BLUE MAX 2001 nf BOUNTY BOB STRIKE BACK nf FORT APOCALYPSE nf MELTDOWN nf MR DO nf SPY HUNTER nf SUPER ZAXXON nf TAPPER nf THOMSON ALBUM FIL NUMERO 10 SCRABBLE = 195 F LA PLANETE INCONNUE ALBUM THOMSON nf + GREEN BERET + MONOPOLY 245 F +
SUPER TENNIS + RUNWAY
- NOUVEAUTES- BOX1NG 145 F DIEUX DU STADE 2......
179 F DOSSIER BOERHAAVE .... 149 F GREEN BERET ... 149 F
HACKER 145 F HERITAGE 11 .... 145 F LA MINE
AUX DIAMANTS. 149 F L’EVADE de Topiocatrat.... 139 F LE TEMPLE
DE QUAUHTLI 195 F LES PASSAGERS DU VENT. 289 F MEURTRE SUR
Atlantique . . 195 F MONOPOLY .... 175 F
SAPIENS 195 F SAPHIR . 149 F
SORCERY ...... 149 F SPINDIZZY ...... 145 F SUPER
TENNIS ... 190 F SUPER TEST Décathlon .... 149 F THE WAY
OF THE T1GER.. 149 F VAMPIRE 169 F NUMERO 10
(Platini) 129 F BEACH HEAD ...145 F FOX ...
149 F MEURTRE A GRANDE VTS 149 F INVASION ...... 159 F
DIEUX DU STADE 159 F AIGLE D’OR .... 139 F
ANDROIDE ..... 179 F FBI 195 F
EMPIRE . 115 F MANDRAGORE .. 195 F
SCRABBLE ...... 175 F KARATE 175 F
CINQUIEME AXE . 125 F COLISEUM ..... 125 F SOLEIL
NOIR .....95 F LA GESTE d’Artillac 245 F OMEGA Plante
invisible.... 195 F LAS VEGAS ..... 195 F TOUTAN KHAMON
139 F SORTILEGE ..... 169 F AFFAIRE VERA CRUZ.... 149 F
VOL SOLO (solo flight) 185 F V06740 COMMODORE 64 INCROYABLE I
K0NAM1S GREATEST HITS nf + GREEN BERET + PINGPONG 115 145 F +
HYPERSPORTS + YE AR KUNG FU THEY SOLD A M1LUON 3 NF + KUNG FU
MASTER + GHOSTBUSTER 115 145 F + RAMBO + HGHTER PILOT
BRODERBUND BLASTERS nf + KARATEKA + STEALTH + CHOPUFTER 99 F +
SPELLUNKER ARCADE ACTION NT + SPY HUNTER + ZAXXON + BUCK ROGERS
+ TAPPER 99 F PLATFORM PERFECTION nf + ZORRO + BRUCE LEE 99 F +
BOUNTY BOB ST BACK + GHOSTCHASER SHOOT THEM UP nf + SUPER
ZAXXON + DROPZONE + BLUE MAX 2001 99 F + FORT APOCALYPSE ARCADE
CLASICS nf + POLE POSITION + PAC MAN 95 F + DIG DUG + MRDO THEY
SOLD A MILLION 2 nf + BRUCE LEE + MATCH POINT (tennis) + KNIGHT
LORE 95 125 F + MATCH DAY (focrt) THEY SOLD A MILLION I NF +
BEACH HEAD + DECATHLON 95 125 F + THE STAFF OF KARNATH + JET
SET W1LLY ARCADE HALL OF FAME nf + SPY HUNTER + TAPPER +
UPNDOWN 75 125 F + BLUE MAX + AZTEC CHALLENGE Nouvelle série
Americana Des jeux supers à micro-prix OLUES FOLUES .35
F SLAMBALL® ..... 35 F SCOOTER © .....35 F SHAMUS
© ......35 F NEW YORK CITY® .35 F SCROLLS OF
ABADONw ... 35 F NEUFRAL ZONE 35 F
BREAKDANCEni ....35 F SENTINELnf ...... 35 F (30
FOR GOLD® ..35 F
- NOUVEAUTES! - C D ACE OF AGES© 95 145 F ALLEYKAT ..
89 129 F AMERICA CUPnf 95 145 F ANTTRIADnf .. 89 129 F
BATAILLON Commander* 95 145 F BOMBJACK 2nf .. 89 129 F
BREAKTHRUnf 95 145 F Champion Ship wrealingNF. . 95 145 F
CO&COS ... H9F COBRA® .... 89 129 F COMMANDO "86"
nf. .. 89 129 F CRYSTAL CASTLENF... 95 145 F CYBERUNnf ..
95 F DESTROYER* . 95 145 F DOUBLE TAKEnf 89 129 F FIRE
LORD® .. 89 129 F GALVAN ... 89 129 F GEMSTONE
WARRIOR. . 145 F HkiHLANDER* 89 F HUMAN TORCHEnf ... • 89 139 F
1KARI WARRIORSnf .... 89 129 F KAYLETHnf ... 95 145 F
KONAM1S GOLF 89 129 F YE AR KUNG FU H ... 89 129 F
1942© 95 145 F JEUX sans FRONTIERES©. 89 129 F
MAC MAX *5 .. 89 129 F MASTER OF UNWERSEnf 95 145 F
MONOFOLY© . 175 F MOVŒ MONSTER .... 95 145 F PAPER
BOYnf .. 95 145 F QUESTRON .. ND 145 F
SANXIONnf ... 95 145 F STREET HAWKnf 89 129 F SUPER HUEY
2»'...... 95 145 F SUPERSTAR PING PONüSÈÎ 95 145 F TEMPLE OF
TERRORw.. 95 145 F TERRA CRESTA© 89 129 F THAIBOXINGnf 89 129 F
THE GREAT ESCAPEnf. . 89 129 F THE RETURN of the FISTnf 95 129
F TOP GUNtî ... 89 129 F TRAILBLAZERNFi 95 145 F WORLD
GAMESnf. ... 95 145 F XEVKXJS ... 95 145 F 1 AN DE
GARANTIE TOTALE HIT PARADE ACROJET nf ..... 95 145 F
95 145 F 95 F 89 139 F 89 F 79 F 89 129 F 89 F 85 135 F 89 139
F 95 145 F 89 129 F 95 145 F 95 145 F 69 F 89 139 F 95 145 F
95 145 F 145 F 19 F 129 F 95 145 F 89 129 F 89 125 F 89 135 F
85 139 F 89 139 F 95 F 185 F 95 145 F 95 125 F 95 145 F 95 F
95 145 F 89 139 F 95 145 F 89 139 F 89 139 F 85 125 F 95 145 F
89 F 89 139 F 89 125 F Bcyond Forbiddcn Fnrest NF
BIGGLESNF ... BOMB JACKnf BOUNDERnf .
CAULDRONnf i CAULDRON 2nf...... COM1C BAKERYnf ....
COMMANDOnf...... DESERT FOX® GHOST N GOBBELINSnf GREEN
BERETnf...... HOTWHELLSnf...... INFILTRATORnf...... INTL
KARATE ...... KENNEDY APPROACHnf KNIGHT GAMESnf .... LE VDER
BOARDkf .... MACADAM BUMPERnf MIAMI VICE NF.....
NEXUS© .... PARALLAX ® PING PONG© . PSI 5
rrading companyNF.. RAMBO® ... REBEL PLANETnf......
REVS ..... SCRABBLEnf . S1LENT SERVICE®....
SKYFOX* ... SOLO FLIGHT 2nf..... SORCERY© .
STR1KE force harrierNF.. .
SUMMER G AMES Iinf . .
SUPERCYCLE ...... TEMPLE OF APSHAInf .
THE GOON1ESNF..... THE WAY of exp fistNF.. THE WAY of the tigerN’P.. VülNE ...... W1NTER GAMESnf YE AR KUN(3 Funf
- "SOLDES" C D DEMENTI 35 F 49 F ASYLUM nf BEACH HEAD 2 nf BLACK
WHICHE NF.
BLUE MAX 2001 NF BOUNTY BOB st. back NF BRIAN JACK BRUCE LEE NF BRUNO BOX1NG BUCK ROGERS BUD BL1TZ nf DRAGON SKULL nf DRELBS ENTOMBED nf.
FIGHT N1GHT © FORT APOCALYPSE nf GYROSCOD KARATEKA KORONIS R1FT KUNG FU MASTER NC GHOSTCHASER nf GROGS REVENCE * HARDBALL © IMHOTEP PACMANnf PARADROID POLE POSITION NF SAUCER ATTACKnf SPACE DOUBTS STAR Ship Andromeda SUPERMAN NF SUPER ZAXXONnf THE DAMBUSTERS nf TKJERS IN THE SNOW TIME TUNNEL nf ZAXXON LEGEND of AMAZONE WOMEN nf ROCK’N WRESTLE OUTLAWS TRES BIENTOT VOUS POURREZ CONSULTER ET COMMANDER TOUS LES JEUX PAR MINITEL TELEPHONEZ-NOUS!
POUR EN SAVOIR PLUS ALTERNATIVE realty . . ND 145 F BACK to the future®... 95 F BALL RLAZERnf 75 F BATAILLE d’Angleterre 119 F BATAILLE pour MidwayNF 119 F COLOSSUS chcss IV .. 120 F CRUSADE IN EUROPE. 95 145 F DECISION in the DESERT 95 145 F DROP ZONE® 95 F ELECTROGLIDEnf .... 89 129 F EUREKA® .... 249 F F1GHTER PILOT© 95 F FIGHTINC i WARRIOR®. 85 F FRANK1ES goes to HWDN’F 89 F FR1DAY THE 13 ..... 89 F GHOSTBUSTER* 95 F GHOSTCHASER® .... 75 F GREAT ROAD RACE®. 95 F HACKER ... 95 F HYPERSPORT . 89 F IMPOSSIBLE MISSION® 85 139 F 1NT SOCCER . 145 F KNIGHT of the DESERT.
89 139 F LAW OF THE WEST®.. 95 145 F L1TTLE COMPUTER . 95 F MASTER of the LAMPS 95 F MERCENARY© 89 F MIG ALLEY ACE®1.... 89 149 F MIKŒnf ..... 89 F MUSIC STUDIO© 99 149 F PENTOGRAMnf 85 F PHALSBERnf ND 145 F PHANTAISIEnf ND 145 F PITSTOP 2 ...... •• 89 139 F RAC1NG destruction .. 95 F RAID OVER MOSCOWnf 89 139 F RED HAWKnf . 89 F RESCUE on Ftactalus nf . 95 145 F ROCKY horror show©.. 89 F SCALEXTRICnf 115F SHADOW FIRE® 95 F SPY VS SPY® . 95 125 F SPY VS SPY Iinf 95 125 F STRIP POKERnf 89 F THEATRE EUROPE .. 110 F ULT1MAU1 ... 199 F ULTIMA 4 ...ND 145 F
URIDIUM .... 95 F WARRIORS OF RAS... 95 145 F WORLD CUP 86 ..... 95 145 F ZORRO .... 89 139 F MSX- ALIEN 8 89 F ACROJETNF ......95 F BEACH HEAD® ..95 F BOUNDERnf ..... 89 F CYBERUNNF ...... 95 F DAMBUSTERSnf .. 95 F DECATHLON ...89 F FLIGHT 737 49 F GUNFRIGHTnf ... 89 F HYPER VIPERnf ...49 F KNIGHT LOREnf ..89 F N1GHT SHADEnP ..89 F THAÏ BOXINGnf ...89 F THE WAY OF THE TIGERnf . 89 F JACK THE NIPPERnf 89 F WALKYRnf ...... 89 F WINTER GAMES 95 F ALBUM ULTIMATEnf + ALIEN 8 + GUNFRIGHT 119 F +
KNIGHT LORE + N1GHTSHADE GB: les programmes proposés dans cette liste étant principalement d’importation directe d’Angleterre, les notices d’instructions sont en anglais, “NF” à côté d’un titre indique qu’une notice en français est disponible.
Un jeu de rôle, drôle et saignant. La traîtrise règne.
Contrairement aux autres articles, nous ne parlerons par d’informatique dans celui-ci. Enfin, presque pas... Paranoïa, jeu drôle et de rôles, vous met face à un ordinateur de papier complètement malade. Le but est simple : survivre. En effet, dénonciation et traîtrise vous entourent. La clef de votre survie : devenir paranoïaque. Le jeu drôle, catégorie très particulière, oppose des intervenants qui ne sont pas tous égaux : maître de jeu, joueurs actifs et non actifs (ces derniers sont facultatifs). L’attrait de Paranoïa dépend du maître de jeu, le metteur en scène, dont le rôle est de
conduire les joueurs actifs dans un décor imaginaire et à la rencontre des joueurs non actifs. Multipliant la variété des situations, leur présence est comparable à celle des figurants. Le théâtre des opérations est constitué par le complexe Alpha et ses environs. La vie de la cité, très structurée, repose sur un système de castes. Selon son accréditation (en fonction de sa caste), un personnage a, ou n’a pas, accès à certains lieux et à certaines informations. Tout ceci est sous contrôle de l’ordinateur central, par l’intermédiaire du maître de jeu. Ce dernier est donc metteur en scène mais
aussi censeur, juge... Art et télématique Orlan, connue du public pour ses performances sanguino-sexuelles, ou pour son baiser à 5 F au Centre Georges Pompidou propose avec Develay, artiste poète ayant quitté le support papier pour la vidéo et la bande magnétique, un très séduisant service Minitel baptisé « Art Access Revue ».
« Art Access Revue », est la première revue télématique d’art contemporain, d’artistes en réseau (plus de cent artistes internationaux), dans le domaine des arts plastiques, de la littérature et de la musique. Pour «Art Access» ce support est moins un lieu de création qu’une approche de l’art par des voies autres que le musée ou le papier.
Art Access - 36.15.91.77. Code AL 33.
Dans Paranoïa, les joueurs ne doivent compter que sur eux-mêmes, les amitiés ne sont que fictives et temporaires. Comme le dit si bien l’ordinateur : soyez sur vos gardes.
L’accréditation est structurées de la façon suivante : infrarouge, rouge, orange, jaune, verte, bleue, indigo, violette et ultraviolette (pour information sachez que le maître de jeu est d'accréditation ultraviolette, mais ne le répétez pas car le savoir est une trahison passible de la peine de mort). Les joueurs actifs ont tous, deux points en commun : accréditation rouge, et acte de traîtrise potentiel. L’ordinateur les reconnaît comme faisant partie d’un service fondamental : sécurité interne, services techniques, préservation développement de 22 TILT JOURNRL l'habitat et contrôle
mental!... L’appartenance à l'un de ces services n’est pas source d'avantages, en revanche les clarificateurs sont généralement favorisés. Cependant, ce métier est le plus dangereux (c’est pourquoi les volontaires à l’exercice de cette profession sont désignés par l’ordinateur). Mais, vous êtes clarificateur ! Ne dites pas le contraire, c’est un délit passible aussi de la peine de mort.
Désormais votre devoir est de servir l’ordinateur, éliminer les traîtres, lutter pour la survie du complexe Alpha... Prendre des risques ou perdre la vie n’est pas important, car vous possédez six clones activables à tout instant. Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes, exepté le fait que des mutants et des sociétés secrètes pourrissent l’harmonie du complexe Alpha.
Pertes et profits Commodore International Limited annonce le retour à un solde positif pour le quatrième semestre fiscal de 1985 1986, avec un bénéfice net de 1,2 millions de dollars contre 124 millions de pertes pour la même période de l'année précédente. Un frémissement qui se traduit néanmoins par 127,9 millions de déficit sur l’année par rapport à 113,9 millions l’année précédente. Cela n'empêche pas Commodore d’analyser les causes de « l’amélioration ».
Depuis décembre 1985, réduction d’un tiers de l’effectif total, production européenne des ordinateurs familiaux transférée en Extrême- Orient, réduction de 30 % des stocks et de la dette bancaire et surtout une progression des ventes sur toutes les grandes lignes de produits C 64, Amiga et compatibles PC. Des accords auraient été conclus entre Commodore et un grand groupe bancaire américain jusqu’à mars
1987. A suivre... L’Agence pour la protection des programmes
annonce les préjudices subis par l’industrie en raison du
piratage en 1985. Elles seraient de 583 millions de francs
pour les micros et de 537 millions pour les « mini-grands »
systèmes.
Ces chiffres obtenus par extrapolation sont assez aléatoires. En revanche, les tendances générales pour 1986 paraissent plus réalistes. Il apparaît que la majorité des pertes résulte du piratage inter-entreprises à des fins professionnelles.
Stages L’ENSAD propose dix stages de formation aux nouvelles technologies de l'image. Réparti sur trois niveaux, cet atelier d’images et d’informatique propose : un niveau dit de « sensibilisation » sur deux jours, comprenant une présentation de l’ensemble des techniques de création et de communication par l’image (palette graphique, vidéodisque, serveur, vidéotex, banc de montage)... ; un deuxième, consacré à la réalisation d'images sur palette électronique, synthèse d’images en trois dimensions, vidéotex, montage et effets spéciaux vidéo ; enfin, un troisième niveau orienté vers des systèmes
spécialisés du type Graph 9, X Paint, Légende, Imagic, Lumena... Renseignements : Atelier d’images Informatiques
- ENSAD, 31, rue d’Ulm, 75005 Paris.
Les individus mutants ou membres d’une société secrète seront vos premières cibles, à la plus grande satisfaction de l’ordinateur.
Mais il y a un problème : vous êtes mutant et membre d’une société secrète. Faut-il le révéler à l’ordinateur ? Des pouvoirs dangereux pour celui-ci ne peuvent lui convenir : en ce cas, il vaut mieux se taire (mais c’est une trahison).
En revanche, si votre mutation n’est pas source de danger, l’ordinateur vous saura gré de votre confession : un magnifique uniforme portant une bande jaune vous sera remis. L’appartenance à une société secrète est source d’ennuis, mais aussi de pouvoir. Les connaissances et les structures de celle-ci se révèlent utiles pour votre survie. Cependant, l’ordinateur ne doit rien savoir. En revanche, dénoncez vos rivaux membres d’une société secrète concurrente.
Paranoïa est un monde, à part, d’une grande complexité. Pour simplifier les choses, le jeu comporte un scénario d’initiation.
Il se présente sous la forme d’une aventure en solitaire, sorte de questionnaire à choix multiples. Le vrai jeu intervient à l’étape suivante - Café et aspirine fortement conseillés... (Jeu de rôles : édité par Jeux Descartes. 5, rue de la Baume. 75008 Paris. Prix: B). M.B. Magnum, le joystickoro La nouvelle manette de Mastertronics qui doit son nom à sa silhouette solt- dlsant empruntée au pistolet. Viril, n’est-il pas ? (149 F. 170, quai de Jemmapes. 75010 Paris) T ïoChâteaune AMSTRAD CASSETTES SPECIAL AMSTRAD
- INCROYABLE! - DERNIERE MINUTE ENCORE PLUS INCROYABLE!
KONAMIS GREATEST HITS NE + GREEN BERET + PINGPONG 115 F + HYPERSPORTS + YE AR KUNG FU THEY SOLD A MILLION N°3 NE + KUNG FU MASTER + GHOSTBUSTER + RAMBO 115F + FIGHTER PILOT AMSTRAD-GOLD HITS NE + BEACH HEAD 2 + SUPER TEST DECATHLON + RAID 99 F + AL1EN 8 AMTICS ACCOLADE NE + STARQUAKE + SWEEVO’S WORLD + BOUNDER 115F + MONTY ON THE RUN ALBUM FIL® + THE WAY OF THE TIGER + V!... VISITEURS 139 F + GUNFRIGHT AMSTRAD ACADEMY © + ZORRO + BRUCE LEE 99 F + DAMBUSTERS + BOUNTY BOB STR BACK ALBUM ULTIMATE nE + SABRE WULF + ALIEN8 85 F + NIGHTSHADE THEY SOLD A MILLION N"2 ne + BRUCE LEE + MATCH POINT
(Tennis) + KNIGHT LORE 99 F + MATCH DAY (Fout) THEY SOLD A MILLION N°1 NE + BEACH HEAD + DECATHLON 90 F + SABRE WULF + JET SET WILLY 5 F de réduction supplémentaire sur chaque logiciel à valoir sur la carte de fidélité.
NOUVEAUTES!
ACROJET© ..... 89F AFFAIRE SYDNEY ...... 145 F AMERICA’S CUPnf...... 89 F ANTIRIAD© .... 79 F BACTRON» .... 125 F BALL BLAZER» . 95 F BILLY LA BANLIEUE®. ... 125 F BREAKTHRU© .. 89F CITY SLKER® .. 89 F COBRA» ...... 85 F COMMANDO 86g’ 85 F CRYSTAL CASTLEnF .... 95 F CYBERRUN® ... 95 F DEEP STRIKE© .. 89 F DOSSIER BOERHAAVE®.. 145 F 1942® .. 89 F ELECTRAGUDBfclF...... 89 F HERITAGE II® ... I45C HIGHLANDER» . 85 F 1KARI WARRIOR» 85 F JEUX SANS FRONTIERES» 89 F KAYLETHne .... 89 F KONAMI'S
GOLF®...... 89 F LEADERBOARD (GOLF® .
. 89 F LIGHT FORCE® . . 89F MARACAIBO» .. 125 F MAG MAX®; .... . 89 F MERCENARY 2ND CITY .
. 89 F PAPER BOY ... . 89 F PSI 15 TRADING CPY© ... . 95 F QUESTPROBE» . 95 F REBEL PLANET© . 89 F ROBBOT .... 119 F SAPIENS» ..... 125 F SCALEXTR1C® . 119 F S1LENT SERVICE ...... . 89F SUPER CYCLE® . 89 F TEMPLE OF TERROR® .. . 95 F TERRA C RESTA 85 F THAÏ BOXING® . . 85 F THANATOS» ... . 89F TENSION ..... 119 F THE GOONŒS® . 99F THE GREAT ESCAPE .. . 89 F THE RETURN of the FISTNF . 95 F TOBROUCK .. 119 F TOP GUN .... TRAILBLAZER® . . 89F UCH1 MATA JUDO® ... . 89 F XEVIOUS .... . 89F YE
AR KUNG FU D®---- . 89 F "SOLDES 35 F" ALIEN 8nf BOUTY BOB» BRUCE LEEnf KNIGHT LORE» N1GHT SHADEnf RAID» A1RWOLF© ..... 99 F BACK TOTHE FUTURE». .
95 F BATAILLE d'Angleterre . .
110 F BATAILLE pour Midway® .
110 F BOUNDER .... 85 F COLOSSUS CHESS 4»... 119F CONTAMINATION®.... 110 F
11) DAN DARE© .... 95 F if; DRAGONS LAIR 89 F EVE
SPY© ...... 35 F FAIRLIGHT® .... 95 F HIT PARADE
-i FIGHTER PILOT® FIGHTING WARRIOR© .. 89 F 85 F 3D
GRAND PRIX 89F FflR RinnFN PI.ANF.T..... 79 F BAT
MAP® ..... 85 F FRANCK BRUNO BOXINU© 95 F
BIGÜLES© ...... 95 F FR1DAY THE13TH»..... 89 F BOMB
JACK ... 89 F GESTE D’ARTILLAC® ... 245 F CAULDRON
... 79 F HACKER® ..... 95 F CAULDRON 2® ..
79 F HEAVY ON THE MAGIC®. 95 F COMMANDO .. 85 F HOLD
UP@ .... 105 F CRAFTON ET XUNK ... UDF
HYPERSPORT® .. 89 F DESERT FOX .. 89 F KUNG FU
MASTER®.... 89 F EDEN BLUES® .. 110 F
L’HERITAGE® .. 169 F GALVAN ...... 85 F MACADAM
BUMPER .. 120 F GHOST N GOBBEL1NS® .. 85 F
MANDRAGORE© 195 F GREEN BERET . 85 F MASTER OF
THE LAMPSnf 95 F GUNFRIGHT .. 89 F M1NDSHADOW®
85 F HUMAN TORCH®...... 95 F MISSION DELTA©...... 105 F
IMPOSSIBLE MISSION ... 89 F MISSION ELEVATOR© .. 89 F
INFILTRATOR .. 95 F MONTY ON THE RUN© .
89 F INTERNATL KARATE ... 95 F OMEGA planète invisible® .
PACIFIC© ...... 249 F JACK THE NIPPER©..... 85 F 110 F KNIGHT GAMES ...... 85 F RALLY 11® ..... 95 F KNIGHT RIDER® 85 F RED HAWK© ... 89 F MIAMI VICE ... 85 F RESCUE ON FRACTALUS© 95 F MONOPOLY FR .. 175 F ROCK’N WRESTLE© .... 85 F MOVIE® ...... 89F ROCKY HORROR SHOW© 89 F NEXUS® ...... 95 F SABOTEUR© ... 89 F PING PONG») ... 9 F SKYFOX© ..... 95 F RAMBO - ...... 79 F SORCERY© .... 89 F REVOLUTION . 89F SPINDIZZY® ... 95 F SCRABBLE FR© . 175 F SPITFIRE 40® ... STREET HAWK 85 F
SPY VS SPY© ... 90 H STRIKE FORCE HARR1ER 95 F SPY TRES .... 35 F THE DAMBUSTERS® .... 99 F TANK COMMANDER .. . 95 F THE WAY OF THE TIGER . 95 F TAU CETI© .... 89 F TOMAHAWK . 95 F THEATRE EUROPE®... 110 F Vü® .. 89 F THE WAY OF EXPL FIST® . 85 F WINTER GAMES®...... 95 F TITANIC® ..... 95 F WORLD CUP 86 95 F ZORRO© ...... 95 F UN NOUVEAU POINT DE VENTE MICROMANIA Les points de vente MICROMANIA font parler d’eux ! Et il y a de quoi. Us sont littéralement prix d’assaut par les fanas de la Micro.
Pourquoi ?
• Ce sont les premiers à présenter en continu sur écran vidéo les
démonstrations des derniers jeux et des nouveautés à venir.
Génial !
• Ce sont parmi les premiers à recevoir les nouveautés. Super !
• Ce sont les seuls à bénéficier des prix MICROMANIA Dément !
Alors ne perdez plus un instant, courez-y vite !
NOUVEAU A NICE: HOLLYWOOD STARS 8, bd Joseph Gamier 06000 Nice - Tél. 93.51.61.30 HACHETTE ST MICHEL 24, bd. St Michel 75006 PARIS Métro St Michel PRINTEMPS HAUSSMANN 64, Bd. Haussmann “Espace loisir” (au sous-sol) 75008 PARIS Métro Havre-Caumartin TILT JOURNAL Sorcery : la star des jeux d’action sur Thomson. Adaptation de très grande qualité, il propose un graphisme étonnant.
L'animation ne peut être prise en défaut, mais la bande sonore gagnerait à plus de présence. A voir de toute urgence! (Cassette Virgin Games pour Thomson. Prix :
B. Intérêt: ???*).
Captain Slog : perdu au milieu d'un labyrinthe peuplé de robots agressifs, votre seule planche de salut sera de collecter les clés qui vous aideront à franchir les écrans de la couleur correspondante et surtout les neuf objets permettant d’accéder enfin à la salle de téléportation. (Cassette Alpha, pour Spectrum. Prix: B. Intérêt: ? ?).
Equinox : arrive pour Commodore. Il faut nettoyer les mines des affreuses bestioles qui les infestent. Pour cela, des objets disséminés dans les galeries et un itinéraire bien précis. Le tout dans la joie, grâce à une animation et un graphisme de qualité. (Cassette Mikrogen pour C 64 128. Prix : B. Intérêt : ? ? + *).
Ultima IV : après avoir été vaincu, le diable décide de se venger et lance ses monstrueuses créatures à l'assaut des vertes vallées. Votre but : l’empêcher d’arriver à ses fins. Des graphismes honnêtes pour un programme qui ne parle qu’anglais, dommage !
(Disquette US Gold pour C 64 128. Prix :
C. Intérêt : ? ? ? ?).
K3BS «psi®®!
¦
- _ è JB. :s~ * International karaté: n’est ni pire, ni meilleur
que ses concurrents. Un graphisme de qualité, une animation
honnête mais sans plus et une bande sonore de très bonne
facture. Cependant, il n’a pas que des qualités : les commandes
ne sont pas évidentes. (Cassette Endurance games pour Amstrad.
Prix : A. Intérêt : ???*).
Coup d’œil Les toutes dernières nouveautés du mois, en un bref panorama. Pour ceux qui veulent tout savoir et se doivent de tout essayer. Parmi ces logiciels tous ne sont pas promis au même avenir.
Voici l’avis de nos spécialistes.
The Way of the Tiger : adapté pour Thomson, il est certainement le meilleur programme pour ces machines : un graphisme étonnant, une animation digne des meilleurs. Seul le son gagnerait à plus de présence. Un programme à se procurer de toute urgence ! (Cassette US Gold pour Thomson. Prix : B. Intérêt : ?????).
Chlpwits : un logiciel de simulation où vous programmez des robots selon les principes de l'intelligence artificielle. Vous pouvez créer votre propre automate ou en modifier un déjà existant. Une aventure qui contient plus qu’il n'y paraît. (Disquette Brainpower, pour Apple Macintosh. Prix : Intérêt : ? ? ? * * ?).
The very big cave adventure : vous emmène sur la voie de la fortune. Mais attention, le danger de cette quête est très grand. Des graphismes très moyens, et un analyseur syntaxique défaillant sont les traits caractéristiques de ce jeu d’aventure qui a bien du mal à convaincre. (Cassette CRL pour Amstrad. Prix: A. Intérêt: ?).
- ----------------, ------ vous devez piloter votre appareil dans
un tunnel spatial encombré de nombreux vaisseaux qui tentent de
vous arrêter. Puis il vous faut retrouver dans un labyrinthe
hostile les quatre parties de la bombe. Un jeu au style
désuet et peu prenant. (Cassette Thor, pour Spectrum. Prix: B.
Intérêt: ??).
CASTE C«L*C:iOUE 1 Elite : la super aventure spatiale en chambre existe sur Amstrad. Une présentation excellente et un démarrage lassant du fait des trop nombreux achats à effectuer. Malgré cela, l’on est captivé par cette saga et par sa réalisation : graphisme, animation et bande sonore. (Disquette Firebird pour Amstrad. Prix: B. Intérêt: ????).
, ..,---------- yseur syntaxique étonnant, mais les graphismes ne sont pas au rendez-vous. Cependant, ce monde fantastique ne rend pas ces derniers nécessaires, à condition de connaître l’anglais... (Disquette Melbourne House, pour PCW.
Prix : C. Intérêt : ????).
The Rocky Horror Show : de nouveau parmi nous, mais dans une version étendue, spéciale C 128. Graphisme et animation au top niveau, bande sonore excellente, gestion des commandes parfaite.
Bref, les concepteurs de ce jeu d’aventure graphique ont tout compris. (Cassette CRL pour C 128. Prix : B. Intérêt : ?????).
A TECHNOLOGIE 16 32 BITS A 3990 F?
* » A ATARI' 520 STF: 3990 F. 312 K DE RAM - LECTEUR DE DISQUETTE
- 512 COULEURS.
Configuration de base
• Unité centrale 512 Ko,
• Souris,
• Lecteur de disquette intégré 3,5", 360 Ko,
• Sortie couleur RVB 'péritel,
• Câble péritélévision,
• Langage BASIC et LOGO,
• Environnement graphique GEM (fenêtres, icônes,..),
• Système d'exploitation TOS en fon et Musique
• Coprocesseur musical,
• 3 voix indépendantes,
• Fréquence de 30 Hz à 125 Khz,
• Générateur de bruit,
• Contrôle dynamique de l’enveloppe,
• Interface MIDI (entrées et sorties).
Clavier
• Clavier AZERTY, 94 touches dont lO touches de fonction (4
programmations par touche).
• Pavé numérique de 18 touches,
• Pavé de commande du curseur.
Nterfaces Intégrés
• Interface vidéo monochrome haute résolution (640 400 pixels),
• Interface pour second lecteur de disquette,
• Interface série RS 232 C,
• Interface parallèle Centronics,
• Interface manette de commande, A ATARI DE REVELATION EN
REVELATION
• Port cartouche,
• Interface disque dur haute vitesse ; ÎO Mégabits par seconde,
Couleurs
• Sortie couleur RVB PÉRITEL,
• Palette de 512 couleurs,
• 8 niveaux de rouge, vert et bleu réglables par menu,
• 640 200 pixels en 4 couleurs,
• 320 200 pixels en 16 couleurs.
||rchitecture
• Microprocesseur ultrarapide 16 32 bits MC 68000 à 8 Mhz,
• 6 coprocesseurs.
Plusieurs centaines de logicieis disponibles utilisant la technologie et les performances graphiques du 520 STF, musique, langages, jeux, bureautique, digitalisation... POUR TOUTE INFORMATION COMPLÉMENTAIRE, TÉLÉPHONEZ AU : 45.06.31.31. 256 K de RAM, lecteur de disquette 360 K intégré, clavier orientable, moniteur haute résolution couleur ou monochrome, fourni avec traitement de texte, gestion de fichiers, logiciel de graphisme et utilitaire DOS.
PHILIPS VG 8020 : 850 F CANON V 20 : 850 F SPECTRAVIDEO SVI 728 : 890 F SONY HB 75-F : 990 F SONY HB 501-F: 1990 F “LE MSX1 CONSTITUE DESORMAIS LA GAMME DE MACHINES D'INITIATION AU MEILLEUR RAPPORT QUALITE-PRIX" SVM AOUT 86 MSX2 PHILIPS VG 8235 N (avec moniteur monochrome) 4690 F !
MSX2 PHILIPS VG 8235 C (avec moniteur couleur) 5990 F !
MSX 2 "LE MSX2 CONSTITUE LE MEILLEUR CHOIX ACTUEL EN MICRO- INFORMATIQUE FAMILIALE" MICRO-SYSTEMES SEPT 86 ORDINATEUR MSX 2 384 K SONY HBF 700 F SONY (256 K RAM +128 K VIDEO RAM) Lecteur de disquettes intégré double face I MEGA OCTET, 9 modes d’affichage, 512 couleurs disponibles dont 256 simultanément, horloge interne, mot de passe etc, livré avec souris -F 5 logiciels professionnels commuta- bles entre eux : Hl TEXT, Hl BASE, Hl CALC, Hl GRAPH et l'extraordinaire Hl BRID (gestion de programmes par icônes) PRIX DE LANCEMENT : 4990 F PHILIPS MUSIC MODULE NMS 1205 :1490 F SOURIS SBC 3810:490
F TABLETTE GRAPHIQUE NMS 1150 : 990 F IMPRIMANTE VW 0030 QUALITE COURRIER (complète) : 2990 PROMOS PHILIPS ORDINATEUR MSX 64 K VG 8020 + MONITEUR COULEUR CM 8521 + MAGNETO VY 0030 = 2990 F !
VG 8020 + MONITEUR MONOCHROME BM 7552 + MAGNETO VY 0030 = 1990 F !
MONITEUR COULEUR CM 8521 = 2490 F MONITEUR COULEUR CM 8535 = 3290 F IMPRIMANTE VW 0010 : 890 F IMPRIMANTE VW 0020 :1490 ORDINATEURS MSX 32 K VG 8010 PHILIPS 490FII
• • SONY MONITEUR KX 14 6450 F PROMOS SONY ORDINATEUR MSX2 (192
K) HBF 500 F = 3750 F !
IMPRIMANTE-TABLE TRAÇANTE PRNC-41 = 990 F !
BON DE COMMANDE : à retourner à MSX VIDEO CENTER - 89 bis, rue de Charenton - 75012 PARIS Nom_ Adresse _ Ville_ Prénom.
Code postal ? Je craque, abonnez-moi immédiatement à MSX NEWS 65 F ? Je vous commande le matériel suivant : Pour un prix de Mode de règlement : ? Chèque ? Mandat-lettre joint ? Frais de port jeux et accessoires 20 F_ ? Frais de port matériel 90 F _ TOTAL _ ? Ma commande atteint 650 F, mon abonnement à MSX NEWS est GRATUIT IMPRIMANTE MATRICIELLE QUALITE COURRIER, 75 CPS, ;ONY PRN M09 COMPLETE AVEC CABLE : 2990 F ECTEUR DE DISQUETTES SONY HBD 30-W (720 K DOUBLE ACE, COMPLET AVEC CONTROLEUR) : 3390 F ROMOS DISQUETTES 3” 1 2 (PAR 10) F DD = 190 F DF DD = 250 F CASSETTES A 49 F MOLECULE
MAN KNIGHTIME SPEED KING CHILLER HOPPER ORMULA1 SIMULATOR SPACE BUSTERS MAZES UNLIMITED IMACK WACKER ROBOT WARS SNAKE IT MOON RIDER
• ANEL PANIC VESTRON FOOT-VOLLEY CASSETTES A 95 F CE
KING INTERNATIONAL KARATE WAY OF THE TIGER RONT LINE CASTLE
BLACK STAR GROG’S REVENGE IOUNDER JACK THE NIPPER VALKYR VTTACK
OF KILLER TOMATOES EGGY CASSETTES IEWELS OF DARKNESS : 149
F RUNNER : 140 F MEURTRE SUR L'ATLANTIQUE : 225 F L’HERITAGE :
165 F DCTOPUS : 145 F ’ROMOS JEUX CASSETTES MINICALC : 199
F PYROMAN : 99 F JE COMPTE : 125 F DISQUETTES MSX 1 ET 2
L'HERITAGE : 315 F MEURTRE SUR L'ATLANTIQUE : 285 F REGATES :
310 F LA GESTE D’ARTILLAC : 290 F OMEGA PLANETE INVISIBLE : 290
F ILLUSIONS : 190 F PYRO-MAN : 190 F (LANGAGES EVOLUES
DISPONIBLES) DISQUETTES MSX 2 DETECTIVE (L'AFFAIRE) : 290
F KINNETIC CONNECTION : 290 F BAD MAX (720 K) : 290 F WORLD
GOLF : 345 F LAYDOCK : 345 F SOFT STOCK : 520 F EXPERT (système
expert professionnel) : 950 F CHESS GAME 3 D : 199 F RED LIGHTS
OF AMSTERDAM (STRIP-POKER PARLANT) : 199 F CARTOUCHES A 230 F
SONY MAGICAL KID WIZ MIDNIGHT BROTHERS COASTER RACE TRAFFIC
KONAMI KNIGHTMARE NEMESIS THE GOONIES TWIN BEE MANETTES MSX
ARCADE TURBO : 240 F SUPERJOY 28 : 75 F QUICKSHOT 2 TURBO (NON
MSX) : 199 F QUICKSHOT 2 :125 F DANS LA LIMITE DES STOCKS
DISPONIBLES SPECTRUM 128 K+2 : UNE NOUVELLE PUISSANCE A NE PAS
METTRE ENTRE TOUTES LES MAINS Le nouveau ZX Spectrum + 2, c’est
bien plus qu’une mémoire monstre.
C’est le dernier-né surdoué de la prestigieuse famille Sinclair.
Il possède un véritable clavier machine, un lecteur de cassettes intégré, deux prises de joysticks, de superbes capacités graphiques et une fabuleuse bibliothèque de plus de 1000 jeux et programmes disponibles partout.
Nouveau ZX Spectrum + 2 : un monstre de puissance à un prix qui est loin d’être monstrueux : 1990F" Sinclair Merci de m’envoyer une documentation complète sur le Spectrum 128 K + 2.
Nom :_ Adresse___ . - PLAISIR MONSTRE Code postal I ! I I I I Ville_ Renvoyer ce coupon à : Sinclair France, BP 12 (92312 Sèvres cedex Ti.36 LE JEU LE PLUS POPULAIRE DU MONDE AVEC MAINTENANT DES QUESTIONS MUSICALES ET SONORES...
I. Voie Félix Eboué - 94000 Créteil TEL. 43.39.23.21 NOM :_
ADRESSE :_ VILLE :_ CODE POSTAL : PORT GRATUIT TRIVIAL PURSUIT
? AMS-CASS 199 FF ? AMS-DISC 259 FF Règlement par chèque ?
CBM-CASS 199 FF ? CBM-DISC 259 FF bancaire ou CCP. ? SPEC-CASS
199 FF «iw art '" LEUTHE ET ASSOCIES C'EST NOUVEAU. C'EST
SONY HBF 700F LINTELLIGENCE EVOLUTIVE.
œœnma 1123456739 E 18j mm mmm mm mm mm mmm mmm mmm
r. v.v. _A:T.t_ 18-fiies_432KbMtes used 281KbMtes free 0 0 0
KMS,CIC PAT.PIC CHRT.P1C Bsaos.svs «ri:ot.c«i comkwï.cob E2!
HÜ Ql 170Î36.ÜER STMTVP.C0H 158936.HEB . 1986 8 18 1985 8 18
1986 8 29 1936 8 31 1986 8 CQWIANÏ .CGM 22 DATABASE.COU 21
DEBÛi .CLC 84 DE,102 -CLC 04 bas ic dostbifï
di. spiayprinter drive.i 6oods Object frisk Vie« Sf*ecial TW-Std.
Laimaiie HI-BRID Avec le système HIT BIT, premier système
véritablement né de la compatibilité, SONY vous a ouvert les
portes d’un nouveau monde de la micro-informatique, d’une
nouvelle forme d'intelligence: l’intelligence évolutive.
Aujourd’hui, c'est nouveau, c'est SONY, c'est le HBF 700F; c’est l’intelligence en puissance. Une mémoire utile de 256 Kilo-Octets RAM auxquels viennent s’ajouter 128 Kilo- Octets RAM de mémoire d'affichage. 384 Kilo-Octets en tout. Lexceptionnelle capacité de mémoire du microordinateur SONY HBF 700F n'a d’égale que la multiplicité de ses applications, qu'elles soient professionnelles, utilitaires ou ludiques.
HBF 700F SONY.
UNE PROGRAMMATION SIMPLE.
Le HBF 700F SONY possède une mémoire morte de 64 Kilo-Octets pour le langage BASIC qui, étendu à la version 2 du MSX, met ses performances à la portée de tous.
HBF 700F SONY.
LA PUISSANCE CREATIVE.
Avec sa mémoire d’affichage de 128 Kilo-Octets Vidéo RAM, le HBF 700F vous autorise 9 modes d’affichage parmi lesquels 1 mode de 256 212 points affichés où vous pourrez utiliser simultanément 256 couleurs, grâce à son écran géré en “BIT MAP!'
Pour la création musicale aussi, le HBF 700F vous offre des performances exceptionnelles. Il possède un circuit générateur de sons à 3 voies simultanées sur 8 octaves avec un générateur de bruit et un réglage de niveau sonore.
HBF 700F SONY. LA PUISSANCE PROFESSIONNELLE.
Le HBF 700F SONY possède un clavier francisé AZERTY détachable professionnel. Le HBF 700F est doté d’une multitude de fonctions pratiques, conservées en mémoire, même en cas d’extinction de l’appareil, grâce à une batterie incorporée: horloge digitale, calendrier, préréglage du mode d'affichage écran, centrage de l'écran, mot de passe confidentiel, Bip sonore.
Le lecteur de disquette, incorporé dans l’appareil, au standard international SONY 3 pouces 1 2, vous permet de stocker 720 Kilo-Octets, une fois la disquette format- tée. Ces disquettes sont double-face, double densité. Le HBF 700F vous est livré avec 5 logiciels sur disquettes.
HBF 700F SONY. DES LOGICIELS PROFESSIONNELS.
LOGICIELS ''BUREAU" (HI-BRID) : C’est le logiciel pratique.
Vous disposez d'une calculatrice, d'un agenda, d’un calendrier, d'une horloge et des fonctions du DOS. La gestion de ce logiciel se fait par icônes et fenêtres.
LOGICIELS “TRAITEMENT DE TEXTE” (HI-TEXT) : Déplacement et effacement des mots, marge et tabulation, numérotation automatique des pages, paramétrage de l'impression... LOGICIELS “TRAITEMENT DE FICHIER" (HI-BASE) : Recherche rapide, choix du critère de sélection, impression de fiches... LOGICIEL “TABLEUR" (Hl- CALC) : Modification des paramètres et calcul instantané, fonctions arithmétiques et scientifiques.
LOGICIEL "GRAPHIQUE" (HI-GRAPH) : Création graphique d’histogrammes et de courbes en deux et trois dimensions. Vous pouvez enfin mélanger textes, fichiers, tableaux et graphiques dans un même document (mailing).
HBF 700F SONY - LA SOURIS Lutilisation de tous ces logiciels est facilitée par la souris, livrée avec le HBF 700F qui vous permet de travailler directement sur l’écran.
HBF 700F SONY. DES PERIPHERIQUES PERFORMANTS.
Vous pouvez bien sûr connecter sur votre HBF 700F les périphériques performants de la gamme SONY: imprimantes, 2e lecteur de disquettes, manettes de jeux, créateurs graphiques, cartouches au standard MSX, magnéto- cassettes, moniteurs informatiques.
SONY 117 AVENUE DE VILLIERS PARIS 17* TEL: 47 66 11 77 METRO PEREIRE. BUS 83 OUVERT 7 JOURS 9UR 7: LUNDI DE I4H A I9H. DU MARDI AU SAMEDI I OH A 20H. DIMANCHE DE 14H A I8H GAMMECOMMODORE 64 GAMME COMMODORE 128 | 1 C64 Pal 1890 13 C128 PaJ+JANE 3250 | 2 C64 Secam peritel 2190 1 3 Lecteur K7 1530 320 14 C128Sesam peritel 3490 4 LecteurDisq 1541 1890 [ 5 lmprMP5 801 1490 15 Lecteii’Disq 1571 3290 6 Moniteurveft + son 990 [ 7 Monit Wanc+3on 1190 16 Moniteur 1901 hte 3790 8 Moniteurcouleur 2290 resolution 9 Adaptateur pal secam 590 17 C128D( 128+ 15711+ 6790 10 Adapt Périt etZ ntenne 500 J NE
.j K7 DISQ 99 145 99 149 109 149 99 149 129 149 99 149 99 149 139 189 99 149 250 99 149 99 149 109 149 119 169 249 249 99 149 109 149 99 149 119 149 99 149 99 149 99 149 109 159 99 149 99 149 99 149 99 149 99 149 99 159 289 109 169 99 149 99 149 129 109 159 109 109 159 249 249 250 250 99 99 149 99 149 159 119 149F 109 149F 109 149F 109 149F 109 149F 475F 99 149F 99 149F 99 149F 99 149F 109 149F 109 99 149F 99 149F 129 149F 129 199F 99 149F 179F 99 149F 89 149F 99 149F 99 149F 99 149F 99 149F 99 149F 159 199F 99 149F 99 149F 59 129F 99 149F 99 139F 200F 420 570F 99 149F 420F
159F 99 149F 1B0F 169F 99 I49F 200F 99 149F 99 149F 99 149F 1B9F 99 149F 79 109F IB9F 570F 99 149F 99 149F 99 149F 99 149F 259 259F 109 149F I29 I59F 99 149F 99 159F 590F 390F 590F 350F 250F 250F 390F 19 2+3 2490F 20 2+4 3990F 21 1+3+6 2990F 22 1+3+8 3690F 23 1+4+8 5990F 24 1+4+8+5 7290F 25 14+16 6490F 26 14+3 3690F 27 13+4+8 7290F 28 13+15+16 9990F 29 17+16 9990F ACROJET SILENT SERVICE ULTIMAIV BORRÜWEDTIME BREEN BERETS EARTH OF AFRICA KNIBHT GAMES SUPER CYCLE EURVD1UM MOVIE MAKER DRAGON'S LAIR MERCENARY II ALTEREBQ JET NEXUS BOMB JACK NIBHT RIOERS STREET HAWK OMEQA PLANETE INVI LEADER
BORD SOLD MILLION 2 CAULDRON 2 GHOSTBOBELINS OFFRES C64&C128 NOUVEAUTES K7 DISQ GOLD HITS Summer Games Sunmer Games 2 Winter Games Impossfcl Mission POWER CARTRDG MIAMI VICE DafOARE Zorro Ooomes Skyfox Karatéka Commando Rambo Kennedy Approach Elite PAPER BOY Ultima 3 KNIGHT RDER Exploding Fist SPINDIZZY Spy YsSpy 2 TAUCETI Dambusters Fitfrter Pilot OAME MAKER Time Tunnel Kung fu Master Supermai Ping Pong Rasputin Trilogy APSHAI Fhght Simulator2 Year Kung Fu BARD'S TALE MINDSHADOW 255F BORROWED TIME 255F HACKER 255F BDLDENOLDIES 390F ARCHON 290F ONE ON ONE 290F DE LUXE VIDEO 590F ARTICFOX 290F
DELUXE PAINT 1090F VIP( LOTUS 1,2,3) 1690F AEGIS ( IMAGES } 590F AEBIS ( ANIMATES ) 1090F AEGIS DRAW 1390F BIZMOZ 320F COOK FINANCIAL BOCK 290F ANALIZE B90F CHESS MASTER 500F HARBEL MADNESS 290F 10 DISQUETTES 3" 450F 10 DISQUETTES 5'',25 99F 10 DISQUETTES 3",5SF 250F 10 DISQUETTES 3",5DF 300F QUICK SH0T2 100F QUCK SH0T9 149F JOY CONTACT 189F Ultima IV LAW OF THE WEST Nevs Room BARDSTALE Winter Games Summer Games 2 American challeng I SOFT AMIGA NOUVEAU C64 Peritel + Lect 1541 ? 1 Disq Jeu 3990 Frs AMIGA 12200 ttc Tel 47 66 11 77 AMSTRAD PRODIGY E OU INOX REVOLUTION STEET HAWK Sold a Million 2
KNIGHT RDER COMMANDO PACFC Zorro Vera Cruz Kung Fu Master NEXOR TEMPEST Sky Fox LTCRITAGE Stlce Force Har Impos Mission BATMAN GOLD HITS Svord&Sorcery Word Cup Carni DAM9USTER SHOGUN Cauldron II Fighter Pilot Highvay Enc 2 SAI COMBAT Cauldron BOULDER DASH3 ELITE WINTER GAMES Rambo Hacker TOMAHAWK Fairlight
N. 0J*1.AJ) Vay of Tiger Geste ArtiTlac Mandragore V Bomb Jack
GREEN BERETS ZOMBE AMSTRAD CPC464 NC NC CPC6128 NC NC PCW8256
5990F DRNEFD1 1590F Doubler joy 190F 5 JEUX + 1 JOY GRATUITS
AVEC L'AMSTRAD REMISES ET SERVICES ELECTRON TEL 47661177 117
HUENUE DE UILLIERS 75017 PRRIS M'PEREIRE BUS 83 ® Ouvert de
10H o 20H du Mardi au samedi; LUNDI DE 14H A 19H A ATARI A
ATARI Dimanche de 14H A 1BH LA GAMME Stetses PERIPHERIQUES } h
520 STF TOS ROM (5 Log + souris) 3990F } l2 1 040STF TOS ROM
(5Log + souris )+rr»onrteur mono HR 9990F I (3 Moniteur
couleur SM1224 Hte Résolution 3990F 1 4 Moniteur couleur
SM1424 Hte Résolution 2990F | 5 Moniteur Timmsm couleur à
partir de 1990F § |6 Moniteur ATARI HR SM124 monochrome 1990F
1 î7 Moniteur Philips 80 cil.
990F I |8 DISQUE DUR 20M* SH204 7000F t 19 DRIVE 3,5 500K 2000F 1 | 10 DRPÆ3,5 1M* 2700F I 111 DRIVE 3,5 1JL2M* 5,25 1M* KUMARA N ci 1 12 ¦'PRIMANTE PD80 FUJI + CABLE CENTRONICS 2990F 1 1 13 MPRMANTE Stn 804 AVEC CABLE 2490F !
4 MPRMANTE STAR NL10 + INTERFACE + CABLE 3990F I TRILOSYOF APBHAI 350F ROBUE 350F BASEBALL 450F WORLD GAMES 390F TIME BANDIT 290F Caiæs 200F MAJGR MOTION 200F THE PAWN 249F STARBLIDER 2 RF JEWEL 249F ST KARATE 275F ST PROTECTOR 255F SPACE STATION 275F CHESS (PSION) 3D 295F MURRAY & ME 150F MOM & ME 150F WINNIETHE PO OH 169F PERRY MAH1N 390F AMAZON 390F TREASURE ISLAND 390F MEAN 1B 450F ST POOL 249F UNIVERSEII 690F 520STF COULEUR + Moniteur coul HR 1424 6900 Frs CREDIT POSSBLE 300F PAR MOIS 10 DISQUETTES 3,5 SF 195F 10 DISQUETTES 3,5 DF 250F 100 DISQUETTES 3,5 MAXELL 1500F CABLE IMPR
CENTRONICS 200F UTILITAIRES ST PRIX BORROWEDTIME 255F MINDSHAMW 255F HACKER 255F HACKER II 2SSF MUBICSTUDID 390F L ITT LE COUP PEUPLE 390F BORROWEDTIME II NC BRATACCAS 350F AREfiA 300F DEEP SPACE 350F LEADER BDARD 350F SCENES LEADER BOARD 190F KINBQUEST II 390F BLACK CAULDRON 420F ULTIMA 3 NC SILENT SERVICE 300F 8UNSHIP 390F FLIBHT SIMULATOR II 570F JET 490F HEHCENARY 290F 8UND0Q 390F FANTASY 450F WINTER BAMES 350F TEXTOMAT 450F DATAMAT 450F CW.COM AT 450F PLUS PAINT 450F TEXT DESIGN 395F aOCK CARTRIDGE 495F FAST BASIC 890F SOUND DIGITIZER 1990F VKO DIGITIZER 1990F DEGAS 390F COLR 250F 1STV0RD
490F 200MRACK 590F RYTFP1 150F NVIS10N 400F DB MASTER 490F TRIMBASE 890F PRINT MASTER 350F HDBASE (DBASE2) 990F EASY DRAW 1490F ART GALLERY 290F FORTRAN 1490F VF the professlonal L ATT CE C Metacom 1490F 1090F PASCAL Metaoom 790F ASSEMBLEUR 590F DB MAN (DBASE3) 1190F CAT3D 390F ANMATOR 300F LISP 1790F BON Œ COMMAMDE A RETOURNER REM PU A ELECTRON 117 AVENUE DÉ VI LU ERS 75017 (SOU840H DANS LA LIMITE OES 8T0KS DISPONIBLES) CREDIT CREG IMMEDIAT UTË DESIBNATION PRIX 47 66 11 77 Nom
* Adresse: .....
Ville: ...CP: . Cl
JOINT CHEQUE ? MANDAT POSTE ?
PORT nfCHIHE ? 50F LOGICIEL *25F W CONTRE RENB0UR8EMENT ? + 30F J 'al un andlnatnuni . ne vous permettent pas de mettre à mort le dragon, à moins que... Dans un contexte graphique superbe, les épreuves sont d’une rare originalité. La stratégie de vos déplacements est différente pour chaque phase du jeu. Saut d’obstacles ou combat à l’épée. Il ne s'agit pas de lutter à tort et à travers, encore moins de tenter un passage en force... Un logiciel subtil qui vous fera redécouvrir les vraies joies de l’arcade ! (Cassette Software Projects pour C64 et 128.) O.H.
Chevaleresque Le roi Aethelred vient de perdre sa fille chérie... S’il faut combattre l’infâme Singe, dragon de son état, et récupérer la chère enfant, que les preux chevaliers du joystick affûtent leurs réflexes, aiguisent leur patience et... partent à l'aventure! Dragon's Lair est un logiciel étrange.
Sous des allures de jeu d’aventure, la partie dévoile en fait neuf épreuves d’arcade de la plus grande difficulté. Vous incarnez Dirk le Téméraire, le chevalier le plus courageux du royaume. Mais comment ne pas trembler de peur lorsque votre première mission vous suspend dans le vide sous les violents assauts du Génie de l’Air? En équilibre sur un disque, vous tentez malgré tout de sauter sur la première passerelle pour affronter un couloir hanté d’ossements affamés... Du «damier mortel» aux « cordes brûlantes », les neuf phases de votre mission rivalisent de danger.
Sanglants combats Le désert nord-africain est aujourd'hui le théâtre de sanglants combats. Pour un wargame de bonne qualité, Tobruk propose en outre de brèves séances d’arcade qui concernent les attaques de blindés. Pour jouer soit contre l’ordinateur, soit contre l’un de vos partenaires habituels, l'action se décompose en diverses phases.
L’écran de jeu principal est une carte de votre terrain de manœuvre. Tandis que vous organisez vos unités plus ou moins rapidement selon leur composition vous devez prendre en compte la puissance adverse. Il n’est malheureusement pas possible de connaître la formation des unités ennemies et l’encerclement systématique est fort dangereux. L’offensive ne sera réellement lancée que lorsque deux unités seront en contact. La supériorité numérique n’est pas l’unique composante de ;ue du combat. Il est en effet possible de mener votre attaque par l’analyse du computer ou à l’aide d’une
phase « action ». Dans ce dernier cas, vous êtes amené à piloter un blindé.
Le mode « conduite » vous permet de localiser l’ennemi et de vous en rapprocher. Ensuite, à l’aide de la mitrailleuse vous la base adverse. Durant toute la partie, le jeu de l'ordinateur est puissant, plaisant et bien mené.
Si l'on ne tient pas compte des parties d'arcade (Il est possible de ne pas les inclure dans le jeu...), la partie s'appuie sur une stratégie classique à base d'encerclements, de replis et de réorganisation des unités malmenées. Notons enfin que la chasse aérienne est éga- lement de la partie.
Le graphisme n’a rien d'exceptionnel et les animations des parties action » manquent souvent de réalisme. Il reste heureusement la stratégie... (Cassette PSS pour Amstrad CPC 464, 664 et 6128.) O.H. Type- Intérêt _ Graphisme Animation Bruitage_ Prix_ wargame (action)
* *** ? * ?
? *
* * ?
_B QUESTOR Belle captive Le scénario de ce logiciel est simple : vous devez libérer une princesse des griffes d’un affreux malfaisant. Ce genre d'histoire est connue de tous, il est donc inutile d'entrer plus avant dans les détails. En revanche, la qualité de la réalisation appelle quelques commentaires. Tout d’abord le graphisme en basse résolution, c’est-à-dire 160 par 200, avec seize couleurs simultanées offre certes des coloris variés mais malheureu- STORM Sauver la belle Nouvelle quête pour les aventuriers du joystick. Storm l’invincible part au secours de sa bien-aimée. Dans un dédale
de pièces ténébreuses où veillent les très nombreux guerriers du Maître... La présentation graphique de ce logiciel montre l'aventure en vue aérienne. Le graphisme, net et précis, met en valeur la difficulté de l'action.
Sement une qualité très relative des personnages. Pourquoi ne pas avoir choisi le mode intermédiaire 320 par 200, quatre couleurs , avec lequel il est possible d’obtenir un graphisme de qualité?
Second point important : l'animation.
Elle est d'une lenteur plus que désagréable, ce qui réduit énormément le plaisir du jeu. Et, de plus, elle est saccadée: après un certain temps d’hésitation, le personnage que vous dirigez est projeté en avant de plusieurs pixels. Cela s'avère gênant, surtout si une sale bestiole n’est pas loin.
Le bruitage est logé à la même enseigne : pas fondamentalement mauvais, mais pas vraiment au point non plus. Ce logiciel est d’un niveau plus que moyen. Dommage car la production sur Amstrad nous a habitué à mieux, à beaucoup mieux même... (Cassette Cascade pour Amstrad). M.B. Type - action
* ? * . ? ? * _* * ?
? ?
B Intérêt_ Graphisme Animation_ Bruitage_ Prix_ Dans chaque salle, divers postes de garde, d'où s’échappent les guerriers, retardent votre progression. Sur les conseils éclairés de votre ami le magicien, vous devez utiliser les nombreux artifices égarés dans le château. Armé d'une épée, usant de masques d’armurés ou sacrées, vous surveillez avec attention votre ?
Quotient vital qui diminue sans cesse en haut de l'écran. Les quelques cuisses de poulet ou potions vitaminées vous permettront peut- être de découvrir, un jour, les trois broches magiques donc la clef de l’énigme.
TUEES Sur un scénario classique, cette aventure s’agrémente d’une animation remarquable.
Le maniement des personnages reste quelque peu délicat puisqu’il s'opère au clavier et ne permet rien d'autre que tourner sur soi-même et avancer. Et si l'aventure vous effraie, sachez qu’il est toujours possible d'embarquer l’un de vos amis avec vous.
Le jeu à deux permet de lutter coude à coude, il n’en est pas plus facile pour autant... (Cassette Mastertronic pour Ams- trad.) O.H. Type_action et stratégie Intérêt _ * * ? * Graphisme _ * * * ?
Animation_* * * ?
Bruitage_* * * Prix_B Iles mystérieuses Voici une nouvelle épreuve pour notre dynamique Dan. Le monde est mis en danger par l’abominable Dr. Blitzen. Celui-ci a ses quartiers secrets dans un groupe de huit îles connues sous le nom d’Arcanum. Sur chacune de ces îles, vous devez mettre la main sur un disque bien caché, localiser le jukebox et écouter finalement le disque, ce qui vous donne les indications nécessaires pour passer au lieu suivant.
Lorsque vous parvenez à la dernière île et écoutez le fameux enregistrement, il vous faut encore placer une bombe dans le laboratoire du Dr. Blitzen et quitter la place dans les trois minutes, si vous ne voulez pas sauter avec. Comme de bien entendu, chaque endroit est peuplé de créatures agressives qui cherchent à vous détruire. Vous ne dis- posez que d’une seule vie pour parvenir au but de votre mission, mais en contrepartie vos ennemis ne peuvent pas vous tuer d’un seul coup. En revanche, ils vous font perdre une partie de votre précieuse énergie, que vous ne pouvez récupérer qu’en
mangeant un peu.
En parcourant les différentes salles, vous devez aussi prendre les bombes qui vous permettent de franchir les portes pour accéder à d’autres parties de l’île. Les lunettes filtrantes vous protègent des rayons paralysants tirés par le Dr. Blitzen.
Enfin les réserves de carburant sont indispensables pour refaire le plein de votre dirigeable et passer ainsi d'une zone à l'autre.
Chaque île contient aussi un passage secret mis à jour uniquement par un objet particulier. Un bon jeu bien réalisé (Cassette Mir- rorsoft, pour Spectrum.) J.H. Type_aventure-action Intérêt _ * ? * * Graphisme _ * * * ?
Animation_* * * * Bruitage_? ? * Prix_B MARACAÏBO Prison marine Le feuilleton « faux époux Turenge » continue : un cousin ou un frère de ces agents spéciaux palmés est retenu dans et prison sous-marine, quelque une mer riche en vestiges archéologiques.
Vous devez le libérer en trouvant la clef de la grotte-prison. Mais il serait judicieux de délivrer un agent secret tout frétillant et non le cadavre qu’il deviendra bientôt si vous oubliez de le ravitailler en oxygène à travers les barreaux !
Ces fonds marins furent et restent très fréquentés : bouteilles d’oxygène astucieusement dissimulées dans les amphores qui jonchent les fonds, à proximité des colonnes ruinées agrémentant le paysage, traces d’une civilisation engloutie. Les mauvaises rencontres fourmillent: requins, poissons torpilles qui vous tétaniseront provisoirement, et plongeurs ennemis fort agressifs. De la surface pleuvent des mines explosives qui feront de vous de la chair à requin déjà déchiquetée.
Les commandes vous font nager dans toutes les directions, tandis que la couleur de l’eau évolue selon les zones dans lesquelles vous poursuivez votre recherche. Le graphisme, bien lisible, accompagne le bruissement des grappes de bulles que vous lâchez vers la surface.
La géographie du lieu paraît simplette : en fait, le manque de points de repère rend l'orientation d'autant plus difficile. Maracaïbo participe d'un mouvement de renouvellement des thèmes, graphismes et rythmes des jeux d'arcade. (Disquette ou cassette Loriciels pour Amstrad.) D.S. Type_arcade action Intérêt _ * * * * Graphisme_ ? * * * Animation_? * * * Bruitage_* * * Prix_B IRIDIS ALPHA Etrange Franchement, j’ai pas tout compris. On voit un paysage, avec des prairies ou quelque chose de bleu que je croyais liquide, mais qui supporte très bien le passage d'êtres pesants. Et puis des tas de
modules qui bougent très vite dans tous les sens. Mais le joystick fraîchement rapporté de Londres me fournit quelques indications de base. L'entité contrôlée prend au début du jeu la forme d'une chenille volante aux couleurs d'arc-en-ciel. Ensuite elle se mue en un engin très mobile qui tire des rafales blanches et, parfois, se métamorphose en bestiole ou robot tripode projetant autour de lui des sortes de grenades. Ce qui en revanche me fit plonger dans une jubilation fébrile fut la découverte d'un point de repère stable (façon de parler): plus l'on tire, plus l’on vole vite, plus le score
affiché sous le tableau augmente ! Puis mon enquête gagna en précision : le contact avec les plantes du sol, sortes de muguets mauves voisinant avec des cèdres du Liban nains est mortel.
Objets volants non identifiés se montrent moins méchants, leur contact ne produit aucun résultat immédiat. Si ! J'allais oublier les masques ricanants extrêmement agressifs qui se mettent en grappe autour de vous avant votre mort. Bref, m'interrompez- vous, en quoi réside au juste le but du jeu ?
Je n'en sais trop rien. Iridis Alpha est plus rapide encore que les meilleurs « Defen- der » sur consoles de jeux. Les scores grimpent quand on commence à comprendre, j’ai l’espoir dé faire mieux. Alors, pour mettre fin aux petits matins ensommeillés, entre un café serré et une partie de jridis Alpha, mon cœur balance ! (Cassette Lla- masoft pour Commodore 64.) D.S. Intérêt Graphisme
* * * ?
Animation ??????
Bruitage_ Prix _? * * *
n. c RÉVOLUTION Rebondissant Contrairement à son nom, ce
programme ne propose ni un jeu d’aventure ni une fresque
historique éducative.
Non, il ne s’agit que d'une histoire de « baballe » qui rebondit sans cesse et qui représente votre personnage.
Vous devez la diriger dans une sorte de ?
TUBES labyrinthe spatial comportant huit niveaux : à chaque niveau correspond un « puzzle » qu’il faut résoudre. Mais soyez vigilant et portez une attention toute particulière au niveau d'énergie, ainsi qu’au temps qui est limité. Tout cela est passionnant et les neurones sont mis à rude épreuve. De plus ce logiciel, réellement bien réalisé offre un graphisme de très grande qualité et d'une étonnante finesse pour un Spectrum. L'animation, rapide, n’est jamais prise en défaut et amis anglo-saxons. Jusqu'à quatre joueurs (ou équipes) peuvent participer ; le but est de parcourir un
itinéraire matérialisé par des cases contenant différents chiffres : 25, 50 et 100. A chaque tour l’ordinateur vous pose une question. Le type de chiffre se trouvant sur la case où vous passez détermine en fait la difficulté : pour la case marquée» 100 vous avez à donner une réponse sans que le programme vous fournisse d’indi cation. Au contraire, quatre options vous sont proposées si vous vous i trouvez dans les « 50 », Ki'JfejJj et, pour les cases notées « 25 », vous choisissez une réponse de type «vrai ou faux».
Le jeu se poursuit jusqu’à se situe au top niveau. Seul regret, la sonorisation. Nous ne remettons pas ici en cause la réalisation du logiciel mais plutôt le manque de sérieux dans l’élaboration des circuits sonores du Spectrum. Malgré ce petit défaut, ce logiciel extrêmement divertissant montre qu'il est possible de concocter de bons softs pour Spectrum. (Cassette US Gold pour Spectrum.) M.B. Type_action Intérêt- ***** Graphisme- ***** Animation -***** Dx.Ua .o ? ? ?
Prix_ MIND PURSUIT That is the question Une poursuite infernale à travers un labyrinthe de plusieurs milliers de questions.
Mindpursuit n’est pas sans rappeler Trivial poursuite, le jeu qui fait fureur chez nos ce que les différentes équipes atteignent la ligne d’arrivée ; les totaux sont alors effectués et vous pouvez repartir pour une autre manche. Vous avez également la possibilité de corser la difficulté en sélectionnant un compteur : vous au- rez alors 30, 45 ou 60 secondes .pour répondre. Les ques- _ tions sont variées et recouvrent six catégories différentes : « science nature », « histoire géographie », « TV films », « sports jeux », « culture » et enfin «divers».
Quelques « plus » en vrac : certaines questions sont graphiques, c'est-à-dire qu’appa- raît une image à l’écran sur laquelle est proposé un choix d’options différentes. Par exemple, pour Georges Washington, on vous demande pour quel type de billet se trouve son effigie : 1,10, 50 ou 100 dollars.
Autres sont musicales. Seule au tableau, les questions (et les à fournir) sont en anglais et con- plutôt la culture anglo-saxonne, si Brigitte Bardot y est évoquée le «sex-symbol» français. (Dis- Datasof t pou r Apple. ) D .G. questions réponses
* ? * ?
* * * ACTION REFLEX Saisir la balle au bond Que la vie est donc
dure quand on n’est qu’une pauvre petite balle ne sachant que
sauter. Pourtant vous devez franchir avec succès une série de
trois labyrinthes, chacun d'eux étant constitué de vingt-cinq
salles. Bien entendu, chaque salle présente des difficultés
propres que vous devez résoudre à chaque fois d'une manière
différente. Ainsi pour passer certains obstacles, il suffit
de rouler rapidement au moment opportun, en évitant les flèches
acérées qui risquent de crever le ballon. Ailleurs, vous
devez commencer par prendre votre élan, sauter sur place
quelques instants, avant de vous lancer en avant d’un grand
bond et franchir ainsi un obstacle vous barrant la route. Ces
obstacles sont assez variés, depuis une sorte de ressort qui
vous projette sur des pointes aiguës, en passant par un
aspirateur qui, s'il ne vous fait pas perdre de vie, vous
ramène cependant à la salle précédente, sans ou- blier nombre
de flaques d'eau où vous vous enlisez et foyers brûlants du
plus mortel effet. Chaque labyrinthe doit être franchi en un
temps limité. Pourtant, il faut prendre la précaution de vous
arrêter ne serait-ce qu'un instant à l'entrée de chaque salle
si vous voulez éviter de tomber directement dans un piège. Un
jeu sans prétention, qui demeure correct (Cassette Mirrosoft,
pour Spectrum). J.H. Type_action Intérêt _ * * * * Graphisme _
* * * Animation_*** Bruitage_? * * Prix _B NINJA Réussir ou
mourir Il est naturel pour un Ninja, de se voir confier une
mission très dangereuse : « Délivrez la princesse Di-Di Perle
d'Orient, elle est la prisonnière d’un somptueux palais». Pour
remplir votre mission, vous disposez de plusieurs armes : un
katana, des étoiles de métal et, bien entendu, votre légendaire
maîtrise des arts martiaux. Tout cela sera amplement nécessaire
pour lutter contre Torrii, Shigo, Shrine, Hallway et Walkway.
Ces derniers sont les gardiens du palais, leur grande connaissance des arts de la guerre rendra difficile l'accomplissement de votre mission. Cependant, vous ne vous découragez pas : les ennemis sont dange- reux, mais la vie de la princesse est en jeu.
Comme tout Ninja, vous devez réussir ou mourir. A coups de pied, de poing, de katana vous éliminez un premier agresseur.
Un deuxième succombe, vous êtes en train de réussir. Un troisième ennemi est en vue, vous n'en ferez qu'une bouchée. Hélas, vous avez surestimé votre force : vous voici mort. Heureusement, vous pouvez continuer votre mission à la suite de votre prochaine réincarnation. Ninja est exemplaire à plus d'un titre. Premièrement, les graphismes, bien qu’exagérément stylisés, sont de grande qualité. Un petit regret : la fantastique palette des Atari XL XE n'est que partiellement utilisée. Cependant l'animation est extraordinaire, les commandes très agréables et directes.
Le son décevant et le chargement long, long, long.., n’arrivent pas à faire oublier la grande valeur de ce programme. (Cassette Entertainment USA pour Atari 800 XL et 130 XE.) M B. Graphisme
* ? + * Animation
* * ** Bruitaae
* * * Prix B PSI CHESS Echec et mat !
Ce logiciel d'échecs, dernier sorti pour cette machine, présente plusieurs particularités intéressantes. Tout d'abord l'échi- quier est représenté soit en deux dimensions, soit en relief avec le choix entre les classiques pièces Staunton et les très belles pièces Lewis. L’inclinaison du plateau rend le jeu aisé, mais il est toujours possible de le faire tourner pour vérifier une position. Le déplacement des pièces s'effectue au choix, par l'entrée des codes des cases ou bien par le déplacement d’un curseur au clavier ou à la manette de jeu.
Toutes les règles du maître-jeu sont respectées, l'ordinateur allant jusqu'à annoncer le nul lorsqu’il n’y a plus assez de pièces pour faire mat (roi plus fou ou cheval), ce qui est très rare. Il offre de plus le retour sur les soixante derniers coups de la partie, mais la procédure utilisée est un peu lourde.
L’éventail des niveaux proposés est large : sept normaux dont les temps de réflexion s’échelonnent d'une réponse instantanée à trois minutes et six autres disponibles pour les parties par correspondance. Dans le mode Blitz, le programme fera toute la partie dans un temps déterminé, que vous pouvez régler suivant votre humeur. En mode ?
NOM :_ ADRESSE : PORT GRATUIT Règlement par chèque bancaire ou CCP.
? MANHATTAN 95 ? CASSETTE 140 FF ? ASPHALT ? DISQUETTE 180 FF TUBES Balance, il calquera son temps de réflexion sur le vôtre, ce qui est bien pratique. Enfin, il existe un mode Débutant où l'ordinateur perd sa bibliothèque d'ouverture, devient incapable de forcer le mat et offre un jeu plus pauvre.
La bibliothèque d’ouverture est correcte et les lignes s’étendent suffisamment loin. Par contre, il ne sait pas reconnaître les interversions de coups. En milieu de partie, il joue parfois bizarrement, n'hésitant pas à mener une attaque à l'aide des pions du roi, quitte à effectuer lui-même le grand roque.
Il est capable de bonnes combinaisons et possède un sens tactique correct. En finale, son jeu reste bon, utilisant règle du carré et opposition, et pouvant même jouer de la sous-promotion pour éviter un pat I Un excellent logiciel qui donnera du fil à retordre même à des joueurs de club (Cassette The Edge, pour Spectrum.) J.H. Type_échecs Intérêt _ ****** Graphisme_ ****** Animation_non Bruitage_non Prix-B LES MINES DU ROI AQUANTUS Triste sort Coureur de marathon et mineur de fond : voilà le triste sort qu’Ariolasoft vous a concocté sur Amstrad. Sans compter les mauvaises rencontres. Le roi
Aquantus était fort aimé de ses sujets qui lui édifièrent de « labyrinthiques » monuments funéraires souterrains, jonchés de tout l'or du prospère royaume. Il reste fort aimé des momies qui tuent sans pitié quiconque trouble la tranquillité du mort. Alors, il faut courir, grimper sur les échelles, sauter d’un niveau à l’autre, éviter les lourds wagonnets qui servaient à extraire le marbre, poser les bombes qui constitueront autant de pièges pour vos poursuivants.
La moindre indécision vous sera fatale i Enfin atteinte, la petite porte salvatrice qui s’ouvre en grinçant... Sauvé? Non ! Au suivant des vingt-quatre tableaux, les embûches se multiplient : plancher pourri, au travers duquel vous passez, et tombez au niveau des momies, l'or à malice qui semble justifier de périlleux détours ne se laisse pas prendre, et ne donne pas de points !
La disquette comprend une seconde série de vingt-quatre tableaux, plus difficiles et les « accrochés » pourront définir et sauvegarder dés tableaux encore différents. A essayer sur les amis ? (Disquette Rainbow Arts pour Amstrad.) D.S. Type_action Intérêt _ * * * * Graphisme _ * * * Animation_***** Bruitage_* * * Prix_B REBEL STAR Lunaire A la tête d'une équipe composée de différents personnages, vous tentez d'investir la base lunaire Delta. Si vous jouez à deux, le second joueur aura pour mission de la défendre. Chacun de vos équipiers est caractérisé par ses capacités à résister aux
coups, son armement, et sa rapidité à se se déplacer. Le jeu se déroule comme un wargame. Ainsi à tour de rôle, chaque camp fait circuler ses personnages, ses armes, et détruit un ennemi ou un équipement tout- à-fait capital.
Attention, pour pénétrer dans la base au départ, vous’ devez faire agir les robots, qui seuls sont en possession d'une arme susceptible de forcer les portes de sécurité et les portes à fermeture à air. Une fois dans la base, vous avez tout intérêt à regrouper un peu votre équipe pour qu'elle se trouve en meilleure position en cas d’attaque ennemie. Cependant, vous devez aussi conserver une bonne mobilité à chaque individu.
La plupart des personnages disposent de plusieurs armes. Vous choisissez celle qui vous paraît la plus efficace sur le moment, tout en vous assurant qu'il reste suffisamment de munitions. Vous disposez de plusieurs options pour tirer : un tir réflexe peu coûteux en énergie, et un tir précis, mieux approprié mais aussi plus gourmand. Enfin rien ne vous empêche de choisir une solution d'attente où votre homme ne tire que s’il pense être en bonne position.
Mais le jeu ne s'arrête pas là, car au cours de votre invasion, vous pouvez aussi mettre la main sur des objets (munitions ou autres) qui vous seront très utiles.
Un très bon jeu original (Cassette Firebird, pour Spectrum). J.H. Type_wargame-stratégie-aoenture Intérêt _ ***** Graphisme_ * * * * Animation_* * * Bruitage_* * * Prix_ A TUBES dans un premier temps, a trouver le « üams Bar » ou l’« Island Bar » afin d’y mettre en place votre souricière. Pour ce faire, la rapidité de votre conduite à travers la ville est essentielle. A l’aide du joystick, le bolide mis est d’un maniement assez délicat. Inutile de vouloir freiner à trop grande vitesse ou de tenter un quelconque demi-tour. Les joueurs novices n’éviteront pas avant longtemps les
accidents du trafic... Lorsque Crockett et Tubbs parviennent enfin au rendez-vous, ils stoppent leur véhicule et s’élancent dans le bar. Seul un minutage précis vous permet de mettre la main sur un indice. Pour quatre minutes de retard (soit quatre secondes de jeu...), les trafiquants ont déjà disparu, ne laissant que de maigres preuves de leur passage. Par contre, si vous les surprenez dans le bar, il est possible de les arrêter, de les tuer, de leur verser des pots- de-vin ou encore de prendre en chasse leurs complices à travers Miami, le revolver au poing !
Bien que d’un abord lent et fastidieux la conduite est peut-être trop délicate ce logiciel séduit par son originalité. Les graphismes et animations sont corrects (mis à part un léger manque de souplesse et de réalisme) et le scénario implique une cadence de jeu épuisante, au bon sens du terme. Reste à noter l’absence classique de bruitage, comblée par une musique grinçante qui supportera très bien le niveau zéro du potentiomètre de votre téléviseur... (Cassette Océan pour C64.) O.H. Tvpn action et stratéaie Intérêt
* * * * Graphisme .
* * * Animation
* * * Bruitage * Prix A PARALLAX Danger Un monde artificiel, cinq
zones de dangers et de craintes, une mission réservée aux
meilleurs astronautes du monde... Parallax STAINLESS STEEL | Le
bien contre le mal... Le célèbre Join Ricky Steel, un jeune
super- héros, se trouve aux prises avec une armée d’androïdes.
Ces créatures d'acier sont le résultat des études de l’infâme
docteur Var- dos, être démoniaque qui n'a qu’un but : asservir
la terre et ses habitants. Heureusement, Join Ricky Steel
veille, mais les armées maléfiques dont la mission est l’éli
mination de notre héros le mettent à rude épreuve. Son courage
et son canon à flux d’énergie ne sont pas de trop pour rejoin
dre Nightwind, le véhicule blindé.
La puissance de feu de l’appareil est telle qu’il est la clef de cet affrontement entre le bien et le mal. A coup de rayon magnétique, de projectiles ioniques, notre héros se fraye un chemin dans la ville pour rejoindre son engin de guerre. Enfin, le véhicule est en vue I Désormais, les heures du docteur Vardos sont comptées.
Stainless Steel repose sur un principe élémentaire : tuer ou être tué. Pourtant, cette apparente simplicité ne doit pas faire oublier la valeur du graphisme et de l’animation. Réalisé en mode écran 1 (320 par 200 en quatre couleurs), ce logiciel s'avère d’une qualité plus qu'honorable. La programmation utilise au mieux la faible palette disponible en créant une ambiance très plaisante. Certes, l’animation connaît des lenteurs, mais le programme n’en souffre pas exagérément. Même si le son gagnerait à plus de présence, le résultat est globalement positif. (Cassette Mikro-Gen pour
Amstrad.) M.B. Type- arcade Intérêt - * * * Graphisme .- ***** Animation--* * * * Bruitage- * * Prix_ B MIAMI VICE Mission choc Dimanche, minuit... L'informateur est formel, une livraison d’un million de marchandises de contrebande vient d’être introduite à Miami. Crockett et Tubbs sont chargés de l’enquête. Une mission choc, stratégie calibre 32, il ne vous reste que quatre jours pour démanteler le réseau des trafiquants !
Vous sillonnez les rues encombrées de Miami, à la recherche de l’un des points de rendez-vous. Vous possédez en effet une liste de tous les bars fréquentés par vos ennemis, ainsi qu’un horaire probable de chaque rencontre. La difficulté consiste, est une cité dominée par la puissance d’un ordinateur général. Si votre visite actuelle est AMIGAle, quelle n’est pas votre surprise lorsque vous apprenez que le peuple qui vous accueille se prépare à envahir la Terre ? Votre seule chance de survie est de ?
TUBES détruire le « cerveau » de cette base, des « Zaxxon » de tout genre (dont on retrouve ici un graphisme étrangement similaire), Parallax a eu l’intelligence d'ajouter à l’action une part importante de stratégie et de réflexion.
Votre vaisseau parcourt un superbe espace tridimensionnel, assailli de tous côtés par de cruels vaisseaux. Fort heureusement, le tir laser n’est pas votre seul atout Descendu sur le sol, vous voici à la recherche des savants ennemis. Ces derniers possèdent en effet des cartes magnétiques qui vous donneront accès à divers indices. De la banque au magasin, tout est ici relié à l’unité centrale, le but de vos recherches.
L’aventure va ainsi vous conduire peu à peu aux niveaux de jeu supérieurs, jusqu’à l’aboutissement complet de votre mission.
Parallax est géré par une animation exceptionnelle. Le « générique » vaut à lui seul le détour et, tout au long de la partie, les effets graphiques et sonores sont d’une rare qualité. L’action, quelque peu répétitive il est vrai, a tout de même l’avantage de nécessiter une certaine réflexion, ce que l’on ne peut qu’admirer I (Cassette Océan pour C64 et 128.) O.H. HEADCOACH Football américain Votre but suprême en temps qu’entraîneur de football américain est bien entendu de gagner la coupe. Pour cela, vous devez dans un premier temps remporter suffisamment de victoires au cours des
douze semaines de jeu de la saison pour être inscrit aux tournois suivants qui vous conduiront au bonheur total. Mais ce n’est pas seulement en jouant que vous défendrez vos chances. Vous aurez tout d’abord à fixer la composition de votre équipe, en équilibrant attaque et défense et en tentant de compen- i adverses. Chaque joueur est caractérisé par son âge, son efficacité et sa forme. Pour renforcer votre camp, vous achetez éventuellement un joueur à un club concurrent.
Une fois l’équipe formée, le match peut commencer et vous décidez du type de tactique à adopter à chaque tournant de la partie. Ainsi en attaque, vous choisissez un jeu très solide mais assez statique, ou au contraire un style plus agressif qui peut permettre de marquer tout de suite, mais qui laisse aussi plus de place au contre.
De même vous pouvez opter pour une défense standard ou pour une stratégie plus particulièrement adaptée à une attaque donnée. A la fin de la saison, si vos résultats sont bons, vous êtes conviés à disputer les supermatchs. Vous disposez de vingt Jours pour entraîner vos hommes et vous ne gardez ensuite que les meilleurs. Prenez garde à ne pas les choisir trop âgés car leurs chances sont plus faibles. Un bon jeu de tactique, assez complet.
(Cassette Additive, pour Spectrum.) O.H. SPÉCIAL OPÉRATIONS Gagner la guerre Il y a deux mois, un de vos avions de reconnaissance a pu photographier le centre de recherche en armement ennemi. Vos adversaires seraient sur le point de découvrir une nouvelle arme bactériologique et un nouveau type de roquette. Pour gagner la guerre, il faut à tout prix détruire ce centre. Commencez par choisir votre mission (qui correspond au niveau de difficulté).
Ensuite vous constituez votre commando en sélectionnant quatre coéquipiers. Chacun d’eux est aussi formé dans une autre discipline que celle qu’il indique. Pour en savoir plus, vous en questionnez quelques uns. Choisissez-les soigneusement car la réussite de votre mission en dépend.
Vous êtes parachuté dans une forêt: explorez-la pour en localiser le centre. Si vous cotoyez une patrouille ennemie, un combat style wargame s’engage sur un écran annexe. Vous devez effectuer le déplacement de chaque personnage et choisir sa cible. Profitez au mieux du terrain pour vous protéger des tirs ennemis et surtout évitez de tirer dans le dos de vos camarades ! Certains combats risquent d'entraîner la mort d’un de vos hommes.
Veillez à maintenir le leader un peu à l’écart, car sans lui, la mission deviendrait encore plus difficile à réaliser.
Une fois dans le périmètre du centre, il vous faut encore parvenir à trouver l’entrée, en dépit des soldats qui la gardent. Enfin, dans le complexe lui-même, vous vous dirigez au ?
Distribué par P.C.V. Diffusion 25, rue Michelet 92100 BOULOGNE Tél.: 46.04.70.85 Code postal . Ville Chez votre revendeur ou directement à COKTEL VISIOI Disk Th 215 Fa oDiskAm. 195 K7 Th. 165 Fa aDiskTO921£ K7 Am. 145 F a aDiskAm. 195
- MOMIE BLUES K7 Am. 130 Fa aDiskAm. 180 Joindre un chèque -t- 10
F de frais d’envoi.
- Le catalogue contre 2 timbres à 2,20 F Prénom ..
Nom Adresse .... RED LIGHTS OF AMSTERDAM
Strip poker Un jeu pour M.S.X. 2, enfin ! Un strip poker qui
respecte les règles. Vos cinq cartes s’étalent avec le
bruissement caractéristique des cartes souples. Vous
sélectionnez (avec le joystick ou les touches de mouvement du
curseur) votre attitude : parier (et combien : entre cinq et
vingt-cinq), attendre, ou renoncer si la main est trop
mauvaise.
Selon l’attitude de votre adversaire, vous surenchérirez, demanderez à voir les cartes de la grande fille brune qui vous a fait face, ou préférerez renoncer.
Vous désignez les cartes que vous voulez abandonner. Le bluff marche, une stratégie très prudente vous donne un léger avantage (temporiser, parier peu, changer les cartes faibles systématiquement). En fait j’ai dû tricher pour écrire ce compte-rendu : il y avait longtemps qu’à force de me déshabiller je n'avais plus le dernier et crucial élément : mon stylo Votre adversaire batave se dévêt de bonne grâce, à condition d’avoir subi une défaite à plates coutures... Deux observations : le manuel, outre la version originale en hollandais, comprend un texte en français qui suggère que pour
parier (Bet) ii faut taper B sur le clavier.
Erreur: c’est en frappant la touche de déplacement vertical du curseur que les options défilent à l’écran, et que le montant des paris se détermine. Votre adversaire, douée de parole parie en anglais. Ensuite, le titre de la disquette (les lumières rouges d’Amsterdam) fait allusion au plus sinistre des quartiers de la ville, où des prostituées attendent les clients, derrière des vitrines, comme dans des aquariums. Une lampe rouge s'allume quand elles sont occupées Intérêt _ Graphisme Animation_ Bruitage_ Prix_ l’union fait la force Les séries télévisées américaines se prêtent assez bien à ce
genre de manœuvre. De l'action, rien que de l’action, Michael Knight quitte le petit écran pour le moniteur çie votre C64. Ce fringuant chevalier des temps modernes possède une voiture « intelligente » qui conduit à sa place et... réfléchit de même. Vous l’avez compris, il n'est pas question ici de stratégie. Certes, le scénario semble tout d’abord complexe : parmi les diverses grandes villes américaines proposées, vous devez lutter contre une dangereuse organisation terroriste.
Pour vous rendre dans la cité indiquée par
K. I.T.T. (votre «voiture cerveau »), vous allez en fait
affronter une armée d’hélicoptères.
Profitez-en, il s'agit ici de votre principale mission !
Milieu d'un vaste réseau de galeries. Un jeu mi-wargame, mi-aventure, qui n’a pas su nous enthousiasmer. (Cassette Lothlorien, pour Spectrum.) J.H. Dans un scrolling 3D correct mais d’une simplicité extrême, votre véhicule doit parcourir une route sinueuse. Et comme l'union fait la force, c’est une fois de plus votre chère voiture qui va vous venir en aide.Un ordinateur à la conduite, l’autre (celui de bord) au tir laser, l’affaire est dans le sac, l’intérêt dans le lac... Simple question de temps, vous arrivez bientôt sur la base ennemie. Ce logiciel n’offre rien d’exceptionnel. La conduite
de votre voiture est d’une facilité déconcertante et la lutte qu’il faut mener à l’intérieur STEER OOO Avec ou sans manettes de jeux.
• K7 - Disquette
- QDD
• Disponible sur:
- THOMSON
- AMSTRAD CPC 464, CPC 664, CPC 6128 A paraître sur compatibles
PC.
Une grande puissance implante un centre stratégique informatique dans une île perdue du Pacifique.
Suite à un incident majeur, un déversement massif de programmes “buggês” envahit les centres serveurs de la planète; les preuves et témoins de cet événement sont aussitôt éliminés.. JAMES DEBUG, notre nouvel héros, est envoyé sur place. Le matin du 8 avril 1989, il pose le pied sur l'île Raiwawae et rencontre l’unique survivant, l’inquiétant mage Uapou... 25 rue Michelet 92100 BOULOGNE
(1) 46.04.70.85 "chez votre revendeur ou directement à COKTEL
VISION; je désire recevoir James Debug : En K7 M05-M06,
T07-T08 :180 F ? - Disk T09, T09+ : 230 F O - QDD : 210 F ? -
K7 Amstrad : 160 F ? - Disk :210 F. CD Distribué par
P. C.V. Joindre un chèque correspondant + 10 F de frais de port.
Le catalogue contre 2 timbres à 2,20 F. COKTEL VISION : 25 rue
Michelet, 92100 BOULOGNE . Nom ..... .. Adresse
..
charge entre les étages. Il descend chercher des éléments
empilés près de la béton- neuse, et arrivé en haut les
accroche devant lui. Chaque élément constitue une lettre de
Graphie City. Si vos programmes obtiennent une telle qualité,
les faillites en chaîne se succéderont chez les éditeurs de
jeux d’arcade ! Deux modes permettent de réaliser les lutins
en dix couleurs ou seulement en deux couleurs (mais une
résolution de 200 x 320 pixels).
Les lutins sont les personnages de jeux d'arcade. Le programme permet de les créer, en les dessinant, puis de les stocker, jusqu’à cent vingt-sept différents avec quarante-cinq pixels de haut et quarante ou vingt selon le mode choisi. On peut fusionner l’image de deux lutins, les modifier, et bien sûr gérer leurs déplacements sur l’écran, notamment en élaborant les « sentiers » qu'ils emprunteront. Graphie City n'est donc pas un jeu, mais un moyen souple et puissant pour mettre au point des jeux d’arcade.
(Disquette et Cassette Ubisoft pour Amstrad.) D.S. es bases ennemies n'est qu’un parcours ie labyrinthe sans envergure. Décevant !
Cassette Océan pour C64.) O.H. GRAPHIC CITY Faites vos jeux le programme d'animation de lutins permet e réaliser un jeu d’arcade en quelques eures. Il s’adresse au programmeur che- ronné et à l'amateur. Les auteurs de la lémonstration, eux, ne doivent pas man- iuer d'expérience : à la place du logo tris- aunet relégué sur le dernier fichier de la lisquette. Ubisoft montre en introduction un Gantier de construction, rois ouvriers (lutins) casqués y travaillent i’arrache-pied : l’un d’entre eux conduit un hariot élévateur, un autre alimente la rëtonneuse tandis que le dernier multiplie 3S allées
et venues entre le dernier étage it celui d'en dessous. Il prend le monte-
- COMMODORE 64- Graphie Adventure Creator Rédiger un jeu en Basic
ou en Assembleur demande beaucoup de temps. Des logiciels qui
mâchent le travail. En voici un qui nous a paru
particulièrement intéressant.
Je suis un créateur depuis ce matin, puisque mon jeu, mis en (orme avec The Graphie Adventure Creator tourne correctement.
Bien sûr, il ne vaut pas un clou mon premier petit jeu. C’est à peine s’il est illustré (mais il l'est).
Il comprend quatre tableaux, des salles en l’occurrence, dont les communications se font en dépit de la logique la plus élémentaire, puisqu'en sortant du couloir par l’Est on entre dans un bureau que sa sortie dans ladite direction fait communiquer avec le couloir du départ. Mais la circulation entre les salles se fait comme je l’avais ordonnée.
La stratégie fait cruellement défaut : n’empêche, si je travaille un peu, le jeu s’améliorera, si je travaille beaucoup, nul doute qu’il deviendra excellent.
Le petit livret de vingt-quatre pages demi-format (en anglais) fournit toutes les instructions nécessaires pour mettre au point les aventures les plus risquées dans des mondes étranges : un polar nerveux avec son décor familier ou pourquoi pas un roman de Balzac?
La disquette contient une démonstration, le livret en suggère 54 une autre. La «démo» numéro un prend l’allure d’une miniaventure point trop difficile du genre « allez délivrer le prisonnier de la forteresse en apportant le trésor constituant la rançon », etc. Un peu plus développé le programme serait vendable. L'aventure est élaborée avec The Graphie Adventure Creator. Pour bricréé le niveau zéro de l’aventure, toute nouvelle tentative marquera un progrès.
Ser votre éventuel scepticisme, le livret suggère une solution radicale : écrivez une aventure en trente secondes (pendant que la bouilloire chauffe, précisent les très britanniques rédacteurs).
Quinze appuis sur le clavier plus tard, l’aventure existe. Un écran noir affiche: «A cave. What now ? » Et c’est tout, vous avez Les possibilités du programme butent sur le talent des utilisateurs et sur les capacités de mémoire du matériel. Les limites propres au logiciel sont tracées très larges pour des débutants. Vous pourrez créer jusqu’à 9 999 tableaux, chacun étant susceptible de communiquer avec plusieurs autres dans toutes les directions : Nord, Sud, Est, Ouest, vers le haut, par le bas et à l'aide de n’importe quel «verbe» : quitte, saute, ou si le cœur vous en dit : téléporte,
mange, prie... 255objets pourront cohabiter dans l’aventure, chaque tableau sera illustré, en quatre couleurs à l’aide de commandes graphiques simples comprenant un générateur de rectangles, d’ellipses, autorisant des effets de miroir, etc. Reprenons la démarche de création d’un jeu pour la suivre pas à pas. Il va sans dire qu’un jeu tient le choc de l’utilisation d’autant mieux qu’il a été soigneusement préparé dans son scénario, comme dans sa géographie, conçu autour d’un plan et d’une trame cohérente.
Ploi. (Cassette et disquette Incentive Software, pour Commodore 64, disponible aussi sur Spectrum et Amstrad.) D.S. Type_ Intérêt Graphisme Animation _ Bruitage_ Prix_ _aide ô la création de jeux _ dépend de uous COMMODORE 64- Star Trek Si la série télévisée est interminable, le jeu rigoureux qui s’en inspire fera de vous un participant à l’aventure.
Démonstration. L’immense souplesse de la méthode permet d’écrire le jeu entièrement en français, il est donc dommage de ne pas disposer d’une notice dans cette langue. Elle est si simple et concise que l’anglais ne doit pas faire obstacle à l’utilisation de ce programme, remarquable par sa simplicité d’em_cass. B, disq. C La lampe allumée encombre pour se saisir de l'or.
Le Creator s’ouvre par un menu.
Frapper « R », comme indiqué ouvre la page « Room », qui désigne la pièce, l’endroit, le tableau par lequel vous commencez la création du jeu. L'endroit sera une voiture, une forêt, un monde bizarre et étranger... Donnez le numéro choisi, un au hasard, mais si vous effectuez une retouche sur un jeu déjà commencé, il faudra donner le numéro du tableau que vous voulez modifier.
Ensuite indiquez les connexions : c’est-à-dire tous les passages vers d’autres tableaux, les passages ont curieusement le statut de « verbes » : « Est » y est pris pour « aller vers l’Est », vous indiquez donc l’ordre que le joueur devra frapper pour se déplacer. Le « verbe » doit précéder le numéro du tableau auquel il permet d'accéder. La connexion utilise jusqu’à deux cent cinquante-cinq caractères, vous pouvez donc connecter un tableau avec beaucoup d’autres : un couloir d’hôtel sera connecté avec tous les tableaux représentant les chambres qu’il dessert !
Les verbes de votre invention rentrent très bien dans le jeu, à condition de les faire figurer dans le dictionnaire des deux cent cinquante-cinq verbes. La pièce correspond à un numéro d’image : les images proviennent de votre travail avec la section graphique du créateur.
Ne cachons pas qu'une bonne image demande beaucoup de travail, et que des gribouillis informes lasseront les joueurs avant le neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix- neuvième tableau ! Vous devez élaborer des messages, qui apparaîtront à l’écran sous l’illustration.
Deux cent cinquante-cinq possibilités encore, dont quinze ont une signification prédéterminée. En moins de deux cent cinquante- cinq caractères à chaque fois, vous écrirez l'obligatoire message signifiant « impossible ! », « l’objet n’est pas ici », etc. et éventuellement deux cent quarante messages libres. Vous disposez maintenant d’une version réduite à sa géographie, un jeu en « libre accès », la partie stratégique commence. Prenons quelques exemples : les objets ont une localisation (un livre dans la salle de lecture) le joueur peut l'emporter.
Vous dictez les « conditions » : il doit frapper tel ou tel mot (de préférence plusieurs synonymes seront rentrés pour un seul ordre afin d’assouplir les contraintes lexicales subies par l’utilisateur). Le joueur ne peut porter qu’un certain « poids », vous attribuez aux objets ramassables leur propre poids, et le dépassement de la charge maximale provoque l’impossibilité d’exécution de l’ordre de ramassage avant de s’être délesté de certains objets, d’où de cruels dilemmes.
Vous pouvez utiliser des marqueurs, qui signalent si une porte est ouverte ou fermée, un indice apparent ou caché, etc. Vous rentrez aussi la description de lieux, que le joueur lit après une commande « examine ». Il faut également combiner les conditions locales, valables en un lieu, les conditions prioritaires et les conditions secondaires, la meilleure explication figure dans les appendices du livret qui donnent entièrement la construction du jeu de Une bonne connaissance de l’interminable feuilleton américain du même nom qui meuble les soirées de la cinquième chaîne
constitue une fort utile introduction à l’univers du jeu. Star Trek peut se décrire en opposition aux jeux d’arcade avec soucoupes véloces et rafales frénétiques : on conserve précieusement la disquette contenant les parties sauvegardées parce qu’en mettant bout à bout les moments consacrés à la recherche du vaisseau disparu, on arrive à des dizaines d’heures.
Ensuite, parce que dans l’univers de l’aventure, une fraction de notre univers peut se parcourir en tous sens de Orna aux canyons de grès bleu et aux marais salants évaporés jusqu’à Niau, à l’atmosphère répartie en rubans colorés, en passant par Khut aux océans de pétrole et plastiques liquides.
Aucun étagement des tableaux : bien que votre ténacité, intelligence dans la direction de l’équipage et la gestion des machines soient parfaites, les pannes et les réparations survenues constitueront les stigmates d’une expédition mouvementée. Opposition encore dans l’illustration, les jeux d’arcade donnent parfois peu à voir et sont souvent inesthétiques.
Star Trek fait place à l’imagination : la couleur des planètes lointaines se rêve à partir des textes, dommage ! Le travail d’illustration qu’on espère pour le futur se devra d’être génial, ou de ne pas être, sauf à risquer de nous décevoir durement ! En ce qui concerne le rythme, Star Trek souffre de la lenteur du C 64.
Différence essentielle : le maniement de la manette de jeu traverse les frontières sans dictionnaire, la direction du vaisseau spatial « Enterprise » réclame une double compétence linguistique, en anglais d’abord, et le vocabulaire de l’aventure, loin de se limiter à North, West, South, East ou pire, à N, W, S, E, réclame de donner et de recevoir des informations utilisables. Les données de l’ordinateur de bord se révèlent cruciales dans la quête des disparus, et sont livrées en anglais contemporain, tandis que proviennent de la petite planète sombre et rocheuse Malakiyy 12 des
signaux radios de détresse dans la langue de Shakespeare, c’est-à- dire en vieil anglais ! L’autre compétence linguistique indispensable : l’emploi courant du vocabulaire et de la syntaxe de la flotte de l’espace. Vous devez entrer ?
55 dans le moule du mode de communication usuel dans un grand vaisseau : vos subordonnés vaquent à leurs occupations à chacun des trois ponts de l’« Enterprise », et ne vous entendent que si vous les appelez par leur nom. Hurler dans les couloirs se fait dans les PME de la vieille Europe, et ne troublera pas le silence de ces espaces infinis.
On est rentré dans le jeu quand on sait que le Docteur McCoy ne réparera pas la navette avariée, que seule Nyota Uhura aura une chance d’établir la communication avec les étranges Ornae, quincailliers de la galaxie, friands de composants électroniques et que leur complexion protoplasmique autorise à se transformer eux-mêmes en outils, qu’elle seule saura quoi dire au sujet du monde médiéval, ATARI ST Digitaliseur Print-Technik Changez vos pires ennemis en mosaïques étranges... Le digitaliseur découpe les images en menues parcelles. Inoffensif !
Peu à peu, les digitaliseurs d’images émergent de la brume féerique des rêves inaccessibles pour étaler sur les écrans des amateurs leurs mosaïques étranges. Il n'est plus nécessaire aujourd'hui d’avoir gagné au Loto pour disposer de cet outil fabuleux, il suffit de découvrir une mine d’or. Pour une somme raisonnable, votre micro familier peut désormais vous introduire dans l’univers des nouvelles images.
Le digitaliseur Print-Technik pour Atari ST comprend, outre la disquette du logiciel, un boîtier d’interfaçage entre l’ordinateur et la source vidéo qui se raccorde à la sortie imprimante de l’unité centrale. Pour pouvoir utiliser l’appareil, il est donc nécessaire de disposer d’une source vidéo (caméra ou magnétoscope doté d’une fonction d’arrêt sur image). Le digitaliseur ne peut traiter correctement que les images fixes mais il est possible d’obtenir des effets spéciaux intéressants en transgressant cette contrainte.
La souplesse d’emploi laisse rois et chevaliers qui vivent sur Andhorga. L’arsenal impressionnant d’armes défensives, d’écrans de protections, et les armes d’attaque personnelles ou du vaisseau ne rouillent pas dans une aventure bien conçue, surtout si leur description détaillée figure dans le manuel. Je n’ai pas découvert l’équipage disparu, ni non plus fait de trop mauvaises rencontres : bien des mystères restent donc à découvrir ! Je me sens faire partie de l’équipage, pour longtemps !
(Disquette Simon and Shuster, pour Commodore 64, Apple et IBM.) D. S. _ aventure spatiale textuelle
* ***** Type Intérêt Graphisme Animation _ Bruitage_ Prix_
miroir). Une option autorise l’affectation de couleurs à
chacune des seize nuances de gris présentes dans
l’imageoriginale. Moyennant une certaine habitude, les
effets obtenus sont parfois dignes d’intérêt bien qu’étant
très éloignés d’une véritable « mise en couleurs » de
l’image (les couleurs étant changées sur la totalité de
l’écran, il est impossible de tenir rêveur : des menus
déroulants sont là pour vous rassurer et vous faire oublier
que vous êtes aux commandes d’un outil complexe.
L’option « digitize » est sélectionnée en un couinement de souris.
Secondes : l’image apparaît avec ses seize nuances de gris et sa résolution de 256 x 256 sur le 520 ST ou de 512x256 sur le 1040 ST (il paraît d’ailleurs que lorsque le TOS résidera en mémoire morte, il sera possible d’utiliser sur le 520 ST la version du 1040 ST).
Des options supplémentaires permettent ensuite de retravailler l’image. La fonction « zoom », qui met la texture en évidence, est des plus impressionnantes. Face à l’écran, dans certaines conditions de grossissement, vous ne distinguez plus qu’une marquetterie insignifiante de demi-teintes. Un recul de quelques mètres est alors nécessaire pour voir réapparaître une image cohérente ! On frise l’art abstrait. Il est en outre possi- Notre victime avant mutation.
Compte des formes). On regrettera que ce logiciel ne soit pas doté de réelles fonctions graphiques. De toute évidence, ce n’est pas là son but : pour transformer vos « clichés », il faudra vous en remettre à des logiciels spécifiques tels que Néochrome ou Degas. Les images digitalisées peuvent en effet être sauvegardées selon ces formats. Des options d’impression sont en outre disponibles, mais les résultats dépendront essentiellement de la qualité de votre imprimante. (Digitaliseur Print-Tech- nick.) J.-P. D. digitaliseur d’images ? ? ? ? ?
. ? ? ? ?
32 rue de Maubeuge 75009 Paris Tél. 42.85.25.20 REAL TIME CLOCK :590 F MAKE MCC : 590 F MENU + : 150 F STTOOLKIT :350 F STKEY :290 F BACKPACK (cartouche) : 590 F MACROMANAGER : 460 F DOSSHELL : 550 F DFT : 375 F BBS : 550 F EMULATEUR CPM : 200 F MUSIC STUDIO : 260 F PLUS PAINT : 395 F PAINTWORK : 370 F EASY DRAW : 1 250 F HYPPOART : 1 350 F PRINT MASTER : 450 F ART GALERY : 350 F CAD-3D : 490 F CARTOGRAPHER : 490 F EMULCOM :890 F ATARI SMM 804 :2 500 F CITIZEN 120 D (avec câble) : 2 990 F OK120 COULEUR (avec programme et câble) :3450 F FIRST WORD : 590 F HABAWRITER I : 390 F HABAWRITER II :
895 F TEXTOMAT : 450 F WORDSTAR : 1 200 F DBASE II : 1 200 F DATAMAT : 450 F LASERBASE : 890 F DBMAN : 1 500 F HABADESK : 740 F HABASOLUTION : 490 F HD BASE :1 100 F HYPPOCONCEPT : 990 F CALCOMAT : 450 F VIP : 1 800 F TYPESETTER : 410 F ST PLATINE : 1 950 F TEXTDESIGN : 395 F FIRST MAIL : HYPPOPIXEL : 450 F COLOR EDITOR : 395 L EXPERT : HYPPOALMANACH : 390 F LIVRE DU GEM : 149 F LIVRE DU LANGAGE MACHINE : 149 F LA BIBLE DU ST : 249 F PEEK ET POKE :129 F LIVRE DU BASIC : 149 F DU BASIC AU C : 149 F BIEN DEBUTER : 149 F TRUCS ET ASTUCES : 149 F GRAPHISME ET SON : 149 F LIVRE DU LOGO : 149 F
GRAPHISME EN 3 D : 179 F LIVRE DU LECTEUR DE DISQUE : 149 F THE PAWN : 210 F WINTER GAMES : 350 F SILENT SERVICE : 350 F STARFLEET : 350 F DEEP SPACE : 350 F ARENA : 350 F ST KARATE : 350 F X-CHESS :450 F BRATACAS : 290 F PHANTAISY :490 F UNIVERSE II : 650 F HEX :300 F FLIP SIDE : 290 F MUDPIES :290 F TIME BANDIT :310 F KING QUEST II : 590 F SUN DOG :590 F BLACK CAULDRON : 590 F OPERATION HK : 390 F TRANSYLVANIA : 390 F CRIMSOM COURT : 390 F WINNY THE POH :590 F LITTLE COMPUTER PEOPLE : 370 F HACKER : 260 F HACKER II : 260 F BASKET BALL : 260 F MOM AND ME : 385 F RED ALERT : 390 F MURRAY AND
ME : 385 F BRIDGE : 340 F PERRY MASSON : 470 F NINE PRINCESS : 470 F FARENHEIT : 470 F ESSEX NOVEL : 590 F LEADER BOARD : 390 F MEAN 18 :450 F MINDSHADOW : 260 F SWORD OF KADASH : 390 F ROGUE : 390 F TEMPLE OF APSHAI : 390 F BORROWED TIME : 260 F QUASAR : 220 F SHANGAI : 240 F RODEO : 240 F GRAND PRIX :240 F MAJOR MOTION : 390 F COLOR SPACE : 250 F ULTIMA II : 550 F 520 STF avec roms intégrés, Basic, logo, tt de texte ou de dessin au choix 3 990 F 1040 STFM avec moniteur SM 124, Basic, logo, tt de texte et de dessin, câbie péritel et manuels ..... 9 990 F 1040 SFTC avec
moniteur SC 1224 couleur ..... 11990F 1040, PROGRAMMEUR comprenant moniteur monochrome, imprimante 120 D Citizen, Pascal ou C au choix et une bible ST ..... 13180 F 1040 PRO : moniteur monochrome, disque dur SH 204, tt de texte, base de donnée et tableur ..... 16 980 F GST-C : 690 F MEGAMAX C : 1 350 F MCCC :990 F LISP : 890 F ALP : 1 900 F PASCAL MCC : 790 F PASCAL PRO : 1 250 F FORTRAN 77 :1 500 F FASTBASIC (cartouche) : 990 F COMPILATEUR BASIC : 1 490 F FORTH : 450 F MACROASSEMBLEUR MCC : 570 F ASSEMBLEUR GST : 570 F
MODULA II : 1 450 F DISQUE DUR SH 204 :6 990 F ROMS ATARI :220 F MONITEUR SM 124 :1980 F MONITEUR SC 1224 :3 980 F LECTEUR 314 :2 000 F LECTEUR 354 : 2 700 F DIGITALISEUR PRO : 3 450 F EPROM BURNER : 1 990 F MUSIC EXPANDER : 1990 F Revendeurs logiciels : contactez-nous LIGNE MINITEL (24 H SUR 24) : Tél. 42.80.26.10 BON DE COMMANDE Jom ....Prénom Adresse .. fille ..... ...Code postal .... )ate et signature ...... BD- MANDAT D Port gratuit pour achat supérieur à 6 000 F. Acompte
ou règlement total à la commande.
RCTUEL Standards: !
Les intompatibles Le standard IBM prend des allures de tornade. Lancement du PC 1512 Amstrad.
Commercialisation du « side car», qui transforme 1 ’Amiga en PC. Arrivée imminente d’un compatible Apple. Emulateur MS Dos pour ST annoncé pour novembre... Un doute subsiste cependant : les « compatibles » sont-ils bien compatibles ?
Tilt a enquêté. Les résultats? Inquiétants... Printemps 1986, coup de tonnerre dans un ciel déjà passablement nuageux ; Apple annonce officiellement la préparation d’ordinateurs compatibles IBM. L’écho en résonnera longtemps car Apple avait bâti sa stratégie sur le refus d’une telle compatibilité, refus constituant un point de repère fixe dans la jungle mouvante et internationale des constructeurs.
Au ras des pâquerettes, l'incompatibilité est seule à même de rendre compte de l’impossibilité absolue de faire tourner le jeu Hacker II sur Apple II avec la disquette étiquetée Hacker II IBM PC, comme de jouer sur IBM, avec la disquette Hacker II Apple II. Il s’agit pourtant du même jeu, programmé par le même éditeur, sur deux disquettes de marque de fabrique et de format identiques et qui, au départ, auraient indifféremment marché sur Apple et sur IBMl Standard et compatibilité Pourquoi cette réorganisation ? Va-t-on vers une compatibilité générale entre les différents matériels et
programmes proposés? Ou, au contraire, est-ce une inaccessible utopie? A poser ainsi la question, on tombe dans un piège grand ouvert : les mots « standard » et « compatibilité » ne désignent jamais deux fois de suite exactement la même chose. A moins de renvoyer à un autre type de question aussi mal formulée : « A quelle condition deux voitures sont-elles compatibles ? » ou pire : « un train et un autocar » ou encore : « un autorail et un autocar tous deux diesel qui consommeraient le même carburant?» Ben... ça dépend de... Ça dépend de l'aspect considéré, chaque aspect n’étant pas
logiquement relié aux autres : par exemple, deux véhicules peuvent accepter des pneus Michelin et consommer l’un de l’essence, l’autre du fuel pour moteur diesel, et ça n’aura pas de rapport avec la marque du constructeur (Renault ou Citroën), ou la structure de la suspension.
Les ordinateurs présentent des niveaux de compatibilité fort variés, niveaux qui ne se commandent pas directement les uns les autres. Celui qui nous intéresse, ferait tourner les programmes d’une machine sur l’autre, autoriserait le branchement de périphériques de marques différentes à l’ordinateur, ou obtiendrait que la machine exécute des instructions identiques quand on frapperait les mêmes touches. Par exemple, pour effacer un fichier era, erase, remove, rm, etc., s’équiva- lent, mais ne peuvent s’employer indifféremment. Cette compatibilité, poussée par la demande des utilisateurs
forme la surface du problème. Nous le décortiquerons en partant du cœur des machines, pour remonter, couche par couche, jusqu'aux utilisateurs.
La théorie et les pratiques Au niveau le plus fondamental, l’ensemble des ordinateurs, indépendamment de leur construction matérielle, obéissent à la même logique : la théorie de l’ordinateur s’est développée avant la construction de la première machine fonctionnant effectivement : aucune révolution technologique dans les matériels ne rendra périmées les études sur le traitement de l’information ou sur la programmation. Et un choix essentiel gouverne tous les matériels : ils traitent une information véhiculée par des systèmes à deux états : un interrupteur ouvert ou fermé, un
transistor bloqué ou saturé, aimantation Nord ou Sud, condensateur chargé ou déchargé, relais excité ou non. Un état correspondra à 0, l’autre à 1. Tous les programmes, toutes les opérations reviennent à manipuler des 0 et des 1. Donc l’invention de moyens nouveaux pour manipuler plus vite et stocker plus sûrement des 0 et des 1, ne remettra pas en cause l’édifice informatique. Tous les ordinateurs utilisent donc un système de calcul binaire.
Ainsi (presque) tous les véhicules terrestres se déplacent sur des roues Hélas cette base ne suffit pas à faire communiquer les machines entre elles. Disons que l’emploi d’un système de numérotation en base 2 ne préjuge pas dessolu- tions concrètes pour effectuer les calculs et pour déterminer les équivalents binaires des chiffres décimaux (utilisant 0, 1,2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, etc.). Mais les utilisateurs ordinaires n’ont aucune raison de se préoccuper de ces détails.
Plus étonnant à première vue, des machi-g nés bâties autour du même cœur matériel,: d’un microprocesseur identique, (comme on, peut le constater en lisant les fiches techniques) ne présentent pas pour autant de corn-- patibilité. Ainsi l’Atari, le Commodore 64,* l’Oric Atmos et l’Apple utilisent le micropro-, cesseur 6502 produit par plusieurs firmes, alors que le M.S.X. 2 de Philips, le Spe~- trum, l’Amstrad CPC 464 et les M.S.X.. d’autres marques utilisent le processeur Z 801 A de Zilog. Le microprocesseur contient suri quelques dizaines de millimètres carrés del circuits intégrés
minuscules tout ce qui effec-l tue les calculs. Sa vitesse de travail déter-l minant la vitesse maximale de la machine) dans son ensemble.
Le cœur ne suffit pas Les microprocesseurs sont, le plus souvent, conçus et fabriqués par des entreprises différentes des constructeurs (Motorola, Intel, NEC), tout comme des moteurs Boeing ou Rolls servent à propulser des avions conçus par d’autres constructeurs. L’architecture du montage des mémoires, des circuits de relation avec l’extérieur, la présence d’autres cir-’ J cuits spécialisés (parfois fabriqués par des1 entreprises différentes de celles du micropro-l cesseur principal) la gestion des informations-1 de l’horloge interne, etc. se distinguent bien évidemment d’une machine à
l'autre. Donc ia façon de commander ces éléments, les instru :-* tions nécessaires varient aussi.
D Deux ordinateurs utilisant le même micropro-*' cesseur peuvent recevoir des instructions simi- laires quand elles s’adressent directement au microprocesseur : on appelle ces instructions ** le « langage machine ».
Mais les utilisateurs ordinaires ne sauraient rien faire avec le langage machine : les instructions sont si élémentaires (mettre telle donnée dans telle place en mémoire, transférer telle autre d’un registre mémoire à un autre, etc.) qu’ur.eS. instruction toute simple, ou un programme élémentaire en Basic deviennent longs et peu» .
V1 compréhensibles en langage machine. Donc, les utilisateurs non techniciens ne se servent de leur machine qu’avec un logiciel technique qui est parfois imprimé à demeure dans leur ordinateur. Apple Ile utilise Apple-DOS (DOS signifie système d’exploitation de disque).
TRS 80 le TRS-DOS ; les M.S.X., M.S.X.- DOS ; Atari ST, le TOS ; Amiga l’Amiga- DOS, et certains, comme CP M, Unix, ou MS-DOS (qu’utilise IBM) conviennent à plusieurs constructeurs.
Le système d’exploitation facilite la vie de l'utilisateur car il reçoit des ordres simples à frapper sur le clavier qu’il traduit à la machine et aux périphériques en instructions élémentaires plus nombreuses adressées aux bons circuits, aux bons périphériques et dont il gère les rapports dans le temps. Si les programmes de jeu se chargent souvent directement avec la mise sous tension de la machine, les programmes interactifs, édition, traitement de texte, gestion de fichiers, se chargent après que le système d’exploitation ait été chargé.
Alors, ces programmes qui tournent sous CP M se fichent éperdument de ce qui se passe dans la machine, pourvu qu’ils aient affaire au système d’exploitation CP M et pas MS DOS.
Des résultats Nous voilà revenus au niveau des utilisateurs ordinaires. Ils s’intéressent aux résultats plus qu’aux moyens de les obtenir. Donc, un scénario de jeu les intéressera autant sur une machine que sur une autre. La rapidité des mouvements, la facilité des commandes, la qualité des graphismes et des sons dépendront des caractéristiques techniques de leur machine, parfois de caractéristiques secondaires et modifiables par l’adjonction de cartes (c’est-à-dire du branchement de circuits supplémentaires) , ainsi la capacité de voir simultanément 512 couleurs sur l’écran dépend de
la machine. Mais en disposant seulement d’un moniteur monochrome les illustrations les plus somptueuses d’un jeu programmé pour la couleur deviennent de glauques aquariums.
Si leur intérêt se porte vers la programmation, tout le temps passé à maîtriser le Basic sera réutilisable d’une machine à l’autre, en revanche, les programmes nécessiteront une nouvelle saisie, avec des modifications mineures pour passer d’un constructeur à l’autre. Il s’agit donc ici d’une forme bien particulière de compatibilité, puisqu’elle se limite à la seule portabilité du savoir-faire des utilisateurs. Ce n’est pourtant pas rien puisque dans le domaine des véhicules terrestres, le « savoir-conduire » acquis en passant le permis pour une voiture de tourisme ne vaut ni pour un
camion, ni pour une moto.
Quand Tilt reçoit dans un paquet une disquette Apple et une disquette IBM d’un jeu, les deux de format 5 pouces 1 4, intervertir les disquettes provoque un refus de lecture : la surface de la disquette vierge est inorganisée. L’opération de formatage, préalable à toute utilisation, découpe la disquette en zones, sélectionne la zone du répertoire, celle régissant l’allocation des secteurs (c’est-à-dire le sommaire et la table des matières de la disquette) , toute une série de repères pour la tête 60 RCTUEL de lecture, faute desquels le lecteur de disquettes n’arrive pas à lire
l’information pourtant présente car il loupera les pistes de lectures, ne trouvera pas l’emplacement du répertoire, etc. Le problème diffère ici très peu de celui de câbles incompatibles : ce qui empêche le transfert de l’information réside surtout dans le moyen de transport ou de lecture et pas forcément dans l’incompatibilité des langages employés pour l’un et l’autre programme.
« Sac de nœuds » Les autres périphériques posent des problèmes différents de compatibilité. Souvent ce sont des questions de câblage, parfois toutes bêtes, tenant simplement à la forme des prises (ainsi tout constructeur qui se respecte doit livrer ses machines avec l’une des six formes de prises qui, selon les pays, permet, à l’exclusion de toute autre, de se brancher sur le réseau électrique 1). Parfois, les pelotes de câbles font beaucoup de nœuds. Et sans accords d’organiser une prise à dix, vingt, voire un plus grand nombre d’entrées, la probabilité qu’un câble corresponde à une
prise deviendrait inférieure à celle de gagner au loto.
Ainsi s’explique la naissance de la prise Péri- tel en France, issue des travaux d’une commission réunissant une pléiade de représentants d’EDF, PTT et autres administrations.
Elle reposait sur une ambition de l’Etat français : faciliter le démarrage de la télématique, micro-informatique française en garantissant que les cinquante-quatre millions de Français pourraient s’équiper, sans trébucher d’emblée dans des fils mal embouchés refusant de s’insérer où que ce soit. L’idée géniale devant faciliter cet objectif venait de la constatation que tous les foyers étaient équipés de postes de télévision, ces postes pourraient donc servir de moniteurs pour les micro-ordinateurs, d’écran pour les serveurs télématiques, devenant le terminal visuel universel. Huit ans
après, les micros disposent le plus souvent de leur moniteur et le Minitel et tous les services qui l’utilisent ont leur écran propre.
Quand les dirigeants d’Apple annoncent la fabrication de matériels compatibles IBM, ils s’engagent dans la construction d’ordinateurs sur lesquels pourront tourner les programmes conçus pour IBM, avec très peu d’exceptions.
Ils ne suivront pas l’exemple de ces fabricants de compatibles qui commercialisent des matériels ayant la couleur, l’architecture, les composants du matériel IBM, moins le sigle IBM sur le boîtier. Ils essaieront sans nul doute d’ajouter aux caractéristiques qui firent la fortune d’Apple la possibilité d’accès à l’immense bibliothèque de logiciels destinés à IBM.
Quel standard unique?
Pourquoi et comment l’irrésistible pression du standard IBM opère-elle ? En deux temps : d’abord l’absence de compatibilité devient un jour ou l’autre insupportable pour les utilisateurs professionnels, ensuite le choix d’un standard unique se porte naturellement vers le standard dominant. On raconte que certains dirigeants d’entreprises de bonne taille, soucieux d’une informatisation rationnelle de leurs services, lancèrent des enquêtes pour recenser les besoins existants. Us frôlèrent la crise cardiaque en apprenant que « non merci, nos besoins sont satisfaits ! » et que, par mal
chance, chaque service, bureau, sous- direction et atelier était équipé d’un matériel particulier, incapable de transmettre au bureau voisin la moindre information, sauf à resaisir toutes les données ! Imaginez l’agacement du responsable de la paye qui repère « le » programme qui répond à ses désirs mais qui ne tourne pas sur son matériel.
Chaque modernisation provoque un affreux dilemme : choisir un matériel plus performant au prix de l’abandon de précieuses archives informatiques, du renvoi de tout le personnel en stage pour se familiariser avec de nouveaux programmes et du réexamen de tous les périphériques. A cette étape du renouvellement du système informatique, les arguments en faveur de l’achat du matériel compatible avec IBM pèsent très lourd, et plus lourd encore depuis la récente décision d’Apple : le matériel compatible IBM permet la plus grande souplesse d’adaptation, chaque type de périphérique sera
représenté par du matériel de qualité, IBM existera encore dans dix ans et son standard à fortiori, etc. Pensez donc, IBM jusqu’à la sortie en août 1981, de l'IBM PC était totalement absent de la micro informatique ; trois ans après, la firme dominait le marché, cinq ans après, le n° 2, Apple se rallie au standard : il faut aujourd’hui des raisons sérieuses pour choisir de s’équiper en matériel non compatible.
Comment les producteurs de compatibles font ils leur beurre ? Comment Apple fera-t-il le sien ? En proposant du matériel disposant d’avantages décisifs sur celui fabriqué par IBM dans ses propres usines. L’avantage le plus facile à mettre en valeur est le prix : IBM fait payer le prix de la marque. Les compatibles extrême-orientaux qui ne supportent, il est vrai, pas le coût du développement, et utili sent une main-d’œuvre sous-payée, offrent des matériels équivalents au tiers du prix IBM Mais des compatibles peuvent se révéler plus rapides qu’IBM, comporter des claviers plus agréables, des
possibilités d’extensions plus larges, etc. Ainsi, sur un «créneau», une qualité particulière, ou vis-à-vis d’une catégorie d’utilisateurs, des compatibles peuvent s’assurer des ventes confortables parmi les acheteurs qui recherchent à priori du matériel compati ble IBM. Il est évident que Apple lancera des compatibles possédant des avantages qualita tifs face à IBM, faisant tout pour asseoir une réputation de qualité dans le maniement du traitement, de l’édition et du montage de textes, dans le confort et la facilité d’utilisation.
Il est non moins évident qu’IBM ne lui facilitera pas la tâche.
La question des standards se pose tout différemment pour les micro-ordinateurs familiaux ou de jeux, puisque les programmes, archives, constitués avec leur aide n’ont pas de valeur marchande, et aucune pression de stan- 4 dard dominant ne joue : surtout au début, les I programmes de jeux, consommant peu de * mémoire, s’élaboraient ou s’adaptaient sans | gros frais. Dans ce domaine, le minimum que l’on puisse attendre d’une marque, minimum j 4 super jeux pour 245 F RUNWAY Carambolages et sorties de route garantis pour vos adversaires.
Triomphez grâce à votre Formule 1.
MONOPOLY Votre ordinateur transformé en redoutable banquier... Affrontez-le et devenez milliardaire.
SUPER TENNIS La finale de tennis du tournoi "Open" ?
Un jeu d'attaquants : rapidité et ingéniosité feront votre succès.
GREEN BERET Paras de choc... Rambos en herbe... Vous et votre commando avez pour mission de délivrer vos camarades prisonniers.
Attaques aériennes, embuscades, combats au couteau vous guettent... Seuls les prix FIL sont imbattables.
Prix public maximum conseillé Disponible sut M05. MO*. T07 70. TOS. T09. T09+en cassette.
ACTUEL mal respecté, est l’observance d'une compatibilité ascendante entre les générations successives de matériel : le matériel le plus récent doit accepter les programmes et les périphériques conçus pour les machines antérieures. Une solution spectaculaire se trouve chez Commodore, puisque le Commodore 128 redevient provisoirement un Commodore 64, quand on le fait fonctionner en mode C 64 afin qu’il accepte des logiciels développés pour cette machine.
Standards M.S.X. L’existence des standards M.S.X. 2,
M. S.X. 2, et bientôt M.S.X. 3, qui développent une telle
compatibilité, illustre le cas d’un standard négocié entre
plusieurs entreprises, désireuses de mettre en commun leurs
possibilités de connexions à des périphériques et la
bibliothèque de logiciels. Le compromis sur les normes ne
donne pas de miracles, la résultante innove peu
techniquement, mais offre des garanties commerciales
minimales. En effet, le matériel sera jugé, et acheté, sur ses
propres qualités et défauts, sans risquer la mévente
simplement parce que les trois logiciels qui se battent en
duel pour tourner sur la machine ne présentent aucun intérêt,
ou parce que les disquettes du bon format connaissent une
pénurie chronique.
Le temps et la concurrence acharnée conduisent à standardiser les performances et les services offerts. Les grands logiciels, comme les grands jeux, sont disponibles sur plusieurs matériels : le scénario, les résultats sont identiques, tandis que les programmes qui les génèrent diffèrent, chacun étant adapté à un type de matériel.
Un roman traduit en plusieurs langues provoque des réactions similaires chez les lecteurs de plusieurs nationalités, mais quelle tête feriez-vous en recevant un « polar » de votre auteur préféré en édition japonaise ou bengalie ? La « traduction » d’un programme à un autre pose autant de problèmes ou presque que celle d’un livre d’une langue à l’autre. La traduction automatique n’est pas au point, se heurte à des difficultés théoriques quasi- insurmontables pour les langages naturels, et ne vaut pas la peine de milliers d’heures de travail pour les langages informatiques : les styles de
programmation diffèrent de plus d’un programmeur à l’autre, si bien que la traduction automatique représente un effort bien plus important que la standardisation des matériels et l’éducation des programmeurs à des méthodes de programmation rigoureuses.
L’univers de l’écrit est fractionné par l’existence d’une multitude de langues humaines, qui correspondent à des cultures, des sensibilités, qui ont été forgées par l’histoire et les coutumes, rétives aux tentatives de normalisation, de simplification. L’univers informatique n’a pas quarante ans, les langages évoluent, deviennent de plus en plus rationnels, les passerelles entre différents matériels vont se multiplier, mais l’éparpillement des normes et caractéristiques techniques et logicielles tendra à devoir moins au hasard, aux stratégies commerciales, et plus aux besoins spécifiques
de telle ou telle application. Des pressions convergentes s’exercent 62 en provenance de plusieurs directions : les utilisateurs, les stratégies commerciales ou la simple évolution des matériels : les microprocesseurs, année par année, phagocytent, absorbent les processeurs associés, les puces d’entrées sorties : ce qui, hier, constituait une architecture élaborée par les constructeurs des machines tend à s’incorporer physiquement au microprocesseur vendu par les concepteurs de processeurs, si bien que la zone de compatibilité liée au microprocesseur prend de plus en plus
d’importance. En effet, figer l’environnement des microprocesseurs dans le même bloc de silicium permet d’éviter les soudures, jointures et autres zones de faiblesses potentielles. Rien n’empêche de figer aussi les circuits contenant en mémoire morte, non modifiable, le système d’exploitation, voire un langage évolué.
La tour de Babel Revenons aux mécanismes qui poussent à la très large diffusion de langages communs : ce phénomène reste peu sensible pour les microordinateurs parce que les applications ne sont pas révisées, leur faible taille, la non- communication entre machines ne présentent que peu d’inconvénients réels. En micro on croirait revoir l’arrêt de la construction de la tour de Babel consécutive au fait qu’un jour, la multitude de gens qui y travaillaient se sont mis à parler chacun une langue différente, et ont été incapables de se comprendre. Les versions du Basic prolifèrent et on ne
compte plus les titres comme «Le Basic pour Apple II», « Le Basic sur T07 », « Le Basic de... ». Pire encore : si les programmes d’autodidactes tournent parfaitement, ils s’imprégnent du style et aussi des faiblesses de leur auteur. Mais le Basic étant peu adapté aux programmes longs, et rendant difficile la localisation des erreurs commises, chaque programme est personnel, et s’ils trahissent les tics, manières d’écrire de leur auteur, peu importe, car en pratique il sera bien le seul à vouloir réviser un de ses programmes.
Les tragédies naissent quand une grosse application professionnelle mérite actualisation.
L’auteur du programme a changé entre-temps d’entreprise, et la personne qui plonge dans le programme se noie dans une suite de listings absolument incompréhensibles, au bout de quinze jours de travail s’impose la triste évidence : il faut tout réécrire de A à Z. Multiplier les dialectes ou programmer de manière trop personnelle provoque la perte d’une qualité essentielle de tout un langage : celle d’être un moyen de communication.
La seule façon de se prémunir, celle permettant à plusieurs équipes de travailler simultanément à la même application a été cherchée dans des méthodes et des langages de programmations structurées, plus rationnelles, autorisant les tests module par module.
Ainsi le langage Pascal (du nom du mathématicien et philosophe français Biaise Pascal), né pour des besoins universitaires au début des années 1970 diffuse rapidement dans le monde entier, et pour des applications très différentes. Il demande à sa naissance bien trop de mémoire pour tourner sur des microordinateurs (ses différentes versions sont précisément définies) et devient disponible sur un nombre de plus en plus grand de micros.
Langage universel ?
La plus récente des naissances conscientes et maîtrisées d’un langage résulte d’une histoire franco-américaine : il y a dix ans, le ministère de la Défense américain, le plus gros consommateur de logiciels au monde, se rend compte des gaspillages de temps et d’argent, comme du manque de fiabilité provoqués pai l’absence d’homogénéité qui règne dans ses services en matière de programmation. Le ministère lance un appel d’offre international pour définir un langage de haut niveau. Le marché sera remporté par une équipe fran çaise de CII-Honeywell-Bull. Le mode de création de AD A lui garantit
une évolution qui respectera son homogénéité. Le langage exige bien trop de mémoire, et répond à des exi gences formelles totalement inutiles pour de petits programmes, mais la capacité croissante des matériels (dont le prix bloque à la baisse davantage sur les lecteurs de disquettes que sur les capacités de mémoire et de calcul), la compatibilité entre des micros et des miniordinateurs d’une même marque vont provo quer, y compris pour les micros, des consé quences indirectes de la diffusion d’un langage universel du type d’ADA.
Une homogénéisation totale de l’univers informatique ne se dessine pourtant pas : les besoins des utilisateurs provoquent la construction de matériels particuliers ou l’élaboration de langages spécifiques. Ainsi la recherche eri intelligence artificielle dispose de langages par ticulièrement adaptés à ses problèmes, ayant des capacités à manipuler des concepts abs traits, facilitant les choix dans un large éven tail de possibilités à chaque étape... Des machines, des microprocesseurs ont été conçus spécialement pour tirer le meilleur rapport des spécificités de ces langages. Les scien
tifiques ont d’autres besoins que les gestion naires : la taille des chiffres sur lesquels s’effec tuent les calculs dans la machine est une carac téristique quasi-immuable d’un type de machine ou d’un langage, la gestion des payes d’une administration et le calcul du trajet des particules en physique corpusculaires, ou la prévision du temps requièrent des caractéris tiques parfois contradictoires. Les différences découlant des besoins de diverses communau tés d’utilisateurs vont ainsi perdurer.
Sur un marché aussi disputé que celui de l'informatique, les consommateurs arbitrent la compétition. Le géant IBM lui-même ne peut se permettre de vivre sur une rente de situation, si des concurrents directs (et les concur rents sont d’autant plus directs qu’ils propo sent du matériel compatible) offrent des machi nés, dispositifs, périphériques qui satisfont mieux le public qu’IBM, IBM perdra ce cré neau. Comment réagirait-il? En adoptant l’innovation séduisante ou en proposant mieux. L’arrivée de nouvelles entreprise; ayant fait leurs preuves dans l’arène du mar ché des compatibles, donne
du fil à retordre à IBM!
Denis Scheret 3 super jeux pour 145 F GUNFRIGHT La bourse ou la vie ! De dangereux hors-la-loi terrorisent Black Rock City, qui réclame un nouveau shérif.
Le shérif c'est vous !
THE WAY OF THF TIOFR Le grand Naijishi vous impose 3 épreuves : combat corps à corps, lutte au bâton.
FRANCE IMAGE LOGICIEL duel à l'épée des samouraï, afin de faire de vous un Ninja i V! LES VISITEURS Alerte à tous les terriens !
Des reptiles à l'apparence humaine veulent envahir notre planète!! Vous êtes Donovan, chef de la résistance. L'avenir de l'humanité est entre vos mains !
Seuls les prix FIL sont imbattables.
'Prix public maximum conseillé en casselle. En disquette : 195 F. Disponible sur Amstrad CPC 464,664.6128. PACK 6 JEUX (CASSETTES) Une sélection des meilleurs jeux de la gamme Amsoft Amiral Graaf Spee, * Splatt, Fruit Machine, Loopy Laundry, l’Or des Dragons et la Peste Interstellaire.
Au lieu de US GOLD 1 (CASSETTE) US GOLD 2 (DISQUETTE) Quatre best-sellers vendus à plus d'un million d'exemplaires : Beach Head, Jet Set Willy, Décathlon et Sabre Wulf.
Au lieu de SALUT L’ARTISTE: (cassette) Tout l’univers de la création graphique sur Amstrad: dessin libre, tracé de droites, cercles, loupe, remplissage de zones, fM | T • changement de couleurs, cadrage du des- l j | sin, insertion de textes... Entièrement en V Vpi français, Salut l’Artiste donne du talent à votre CPC.
U lieu de PACK 1955 (DISQUETTE) The Way Of Exploding Fist : un fantastique jeu de Karaté pour un ou deux joueurs.
U lieu de [ Warrior : passionnant jeu de guerre.
- vj
- T, n v j " - L" i - •' J EASY AMSCALC (CASSETTE) Un
puissant tableur entièrement en français pour la gestion de
votre budget et pour vos calculs financiers.
MASTER FILE (CASSETTE) Gérez, triez, classez votre carnet d’adresses, votre discothèque, votre bibliothèque (jusqu'à 400 fiches), imprimez vos fichiers en liste ou sur étiquettes.
I' 1 ¦ '0- « uV'-i-'L ' - V :ü?
X V I p I v-* * AMSTRAD GOLD HITS US GOLD 5 (CASSETTE) US GOLD 6 (DISQUETTE) 4 leaders du Hit Parade Logiciels : Beach Head II, Alien 8, Raid, Super Test Décathlon ENFIN DES JEUX POUR PCW 8256 8512 ’KpJ* BATMAN Un des premiers jeux d'arcade et d’aventure disponible sur PCW DjVÙ'i ià'AQ i '.-v JEUX D’ECHEC AMSOFT Très belle présentation en 3 dimensions L _ - .v
- ; r ‘ 7c-rri', Lvn's I xT n y A-J ¦ "wP p Q U - ' TU Uv
ry y,-. " NOUVEAUTÉS "j-, l;iu ' T1 7- VIDEO SHOP VDMC
MICRO DIFFUSION LOGIMICRO LERTHIER 50, rue de Richelieu 62 bis,
av. Georges Clemenceau
43. Bd Carnot 2, av. De Laon 75001 - PARIS 94700 - MAISONS ALFORT
31000-TOULOUSE 51100-REIMS GENERAL VIDEO ORDIVIDUEL MICRO
DIFFUSION GRYCHTA FRERES
10. Bd. De Strasbourg 20, rue de Montreuil 6-8, rue Fernand
Philipparl 1, rue de la Fontaine 75010-PARIS 94300-VINCENNES
33000 - BORDEAUX 57000 - METZ
A. M.I.E LECOMTE S.A.R.L. VIOLNI MICROPUCE
11. Bd. Voltaire 31, rue du Général de Gaulle
217. Rue l'Aiguille du Midi
87. bddeValmy 75011-PARIS 95880 - ENGHEIN - les - BAINS 74400 -
CHAMONIX 59650-VILLENEUVE D'ASCQ HYPER CB CALCULS ACTUELS
MICRONAUTE PALAIS DE LA TELEVISION 183, rue St Charles
49. Rue de Paradis
9. Rue Urvoy SI Bedan Centre Commercial Place des Halles 75015 -
PARIS 13006 - MARSEILLE 44000 - NANTES 67000 - STRASBOURG
MICRO BOUTIQUE1 MICRO FOLIE’S ARPAJOU ORGANISATION
M. E.R.C.I. 4, rue André Chénier 12, place de la Cathédrale 23,
rue de la Mouchetière 37, passage de l'Argpe 78000 -
VERSAILLES 64100 - BAYONNE 45140 - St JEAN DE RUELLE 69002 -
LYON LOISITECH KEMPER INFORMATIQUE TEMPS 01 VIDEO PLAY 83, av.
Faidherbe 72-74, av. De la Libération 17, place Molière
C. C. Barnéoud 93106-MONTREUIL 29000-OUIMPER 49000-ANGERS
83160-LA VALETTE LOGICIELS 12 - Emulcom 13 - Calcomat 14 -
Pack bureautique (DB Master + 1 St Word) 15 - Textomat 16 -
Système expert 17 - MegamaxC 18 - Music Studio 19 - Brataccas
20 - Hacker II 21 - LeaderBoard 22 - St Karaté 23 - Space
Station 24 - Silent Service 25 - Rogue 26 - Black Cauldron 27
- Solo Flight 28 - F15 Strike Eagles 29 - Flight Sim II 30 -
Star Glider 31 - Arena 32 - The Pawn 33 - Paint Works 34 -
Real Time Clock 35 - Tool Kit 36 - WinterGames 37 - Little
people computer Atari 520 STF Atari 1040 STF mono Atari 1040
STF couleur Moniteur monochrome H.R. Moniteur couleur Moniteur
couleur Atari Lecteur 360 K Lecteur 720 K Imprimante Atari SMM
804 Imprimante Citizen 120 D Disque dur 20 MSH 204 ou chrome.
Enceintes puissantes de taille égale à la chaîne Midi.
CD-1000 CARACTERISTIQUES Technique numérique et technologie laser.
Lecteur de compact dise avec son de qualité supérieur.
Afficheur de plages à deux chiffres.
Tiroir porte-disc automatique.
Retour à une même plage.
Saut des plages.
Touche d’avance retour rapide.
Platine tourne-disque avec cellule magnétique et transmission par courroie.
Ampli apportant une puissance totale musicale de 40 Watts.
Egaliseur graphique à 5 bandes.
Tuner à 3 bandes comprenant le FM stéréo.
Platine cassette à deux lecteurs avec reproduction en continu.
Compatible avec les bandes métal CARACTERISTIQUES SUPPLEMENTAIRES POUR LA CHAINE COMPACTE CD 2CMX) SEULEMENT ’ Enceintes puissantes de haute taille.
* Chaîne encastrée dans meuble avec porte vitrée et capot anti
poussière.
* Roulettes pour faciliter le déplacement.
38 - CD 1000 4.490 F 39 - CD 2000 4.990 F CREDIT POSSIBLE Exemple : Apport TEG Mensualité CD 1000 890 F 18,24 189,74x24 Crédit CREG immédiat COMMODORE 85 - Commodore 64 N 86 - Lecteur Disk 1541 87 - Lecteur K71530 88 - Moniteur mono 40 80 C avec son 89 - Moniteur couleur
2. 090 F
1. 890 F 320 F
1. 090 F
2. 200 F LOGICIELS AMSTRAD 123 124 125 126 127 128 129 130 131
132 133 134 135 136 137
- Eggerland mystery
- Hyper sports 3
- Knight mare
- Yie ar Kung Fu II
- VeraCruz
- Sorcery
- Mandragore
- Le Geste d'Artillac
- The way ot the tiger
- International Karaté
- Boulder Dash
- Samantha Fox Strip poker
- Football
- Nemesis
- Hole in one Professional 240 F(K) 240 F(K) 240 F(K) 240 F(K|
180 F (K7| 110 F(K7) 239 F(K7) 250 F(K7) 130 F (K7) 130 F(K7)
130 F(K7) 130 F(K7) 240 F (K) 240 F(K) 240 F(K) 40 - CPC 6128
couleur
5. 290 F 41 - Monochrome
3. 990 F 42 - Amstrad CPC 464 monochrome
2. 690 F 43 - Amstrad CPC 464 couleur
3. 990 F 44 - PCW 8256 (Traitement de texte avec imprimante)
5. 927 F LOGICIELS 90 - Mission AD 91 - Dragon'sLair 92 - Silente
service 93 - Shôgun 94 - Amazone women 95 - Titanic 96 -
International Karaté 97 - Impossible mission 98 - War 99 -
Mission élévator 100 - SummerGames II 101 - WinterGames 102 -
Ultima III 103 - Gamemaker 104 - Astérix 105 - AlleyCat 106 -
Basket bail 107 - Taï Boxing 108 - Spindizzy 109 - Power
Cartridge 110 - Knight Rider 111 - Miami vice 112 - Ultima IV
113 - LeaderBoard 114 - Parallax 115 - Solo Flight II 116 -
KnightGames 117 - Vorpal Kit Utility 118 - Hacker II 119 -
Super cycle 120 - ThePawn 121 - Game Killer 122 - Paper Boy
130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (0) 130 F (K7) 180 F (D)
130 F (K7) 180 F (0) 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D)
130 F(K7) 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7)
180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D) 190 F(0)
130 F (K7) 180 F (0) 130 F (K7) 180 F (D) 130 F K7) 810 F (D)
130 F (K7) 180 F (0) 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D)
495 F 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D) 190 F(D) 130 F
(K7) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D) 130 F
(K7) 180 F (D) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F
(D) 180 F(D) 180 F (D)
N. C. LOGICIELS 45 - KnightGames 46 - Sapiens 47 - Commando 48 -
Samanta Fox strip poker 49 - YieorKung Fu 50 - Street hawk 51
- L'héritage 52 - Zaxx 53 - Gold Hits 54 - Mission elevator 55
- International Karaté 56 - Ping-pong 57 - Impossible Mission
58 - Mandragore 59 - Swords and sorcerry 60 - Wintergames 61 -
Crafton 62 - Knight rider 63 - Cauldron 64 - Geste d'Artillac
65 - Billy la banlieue 66 - Spitfire 40 67 - Greenberet 68 -
8iggles 69 - Transmat 70 - Scrabble 71 - Oddjob 72 - Barry
McGuigan Boxing 73 - Boulder Dash II 74 - Gosts'n Goblins 75 -
VeraCruz 76 - Theatre Europe 130 F (K7) 180 F (0) 160 F (K7)
210 F (D) 130 F (K7) 180 F (0) 130 F(K7) 130 F (K7) 180 F (D)
130 F (K7) 180 F (D) 180 F (K7) 250 F (D) 130 F(K7) 130 F (K7)
180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7)
180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D) 239 F (K7) 130 F (K7) 180 F (0)
130 F (K7) 180 F (0) 130 F(K7) 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7)
239 F(K7) 160 F (K7) 210 F (D) 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7)
180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D) 185 F (0) 280 F (K7) 340 F (D)
200 F (D) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D)
180 F K7) 250 F (0) 130 F (K7) 180 F (D) LOGICIEL 130 XE et
800 XL 138 - Goonies 139 - Hacker 140 - Altemater reality 141
- Boulder Dash II 142 - Flyght similator II 143 - 7 cities of
gold 144 - SpyVSSpyll 145 - Ultima IV 146 - Solo Flight II 147
- Crusade in Europe 148 - Ghostbuster 149 - Hard Bail 150 -
Raid over Moscou 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D) 180
F (D) 140 F(K7) : 550 F(D) !
180 F(D) i 130 F (K7) 180 F (D) ii 190 F (D) 180 F(D) 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D) 130 F (K7) 180 F (D) Indiquez le n° de votre choix ainsi que les prix correspondants : BON DE COMMANDE èdW* à retourner après avoir rempli à : DIVERS Joystick Konix Joystick quickshot II Joystick quickshot II plus Joystick quickshot II turbo Joystick pro compétition Disquette 5p 1 4 x 10 Disquette 3,5 p x 10 Disquette 3 p x 10 160 F 80 F 130 F 190 F 190 F 149 F 150 F 350 F PRÉNOM.
ADRESSE 36 novembre Frais de port logiciels 20 F Frais de port matériel 70 F Contre-remboursement + 30 F Total . TEL CODE POSTAL..... VILLE .. TYPE DE CONSOLE EMBUSQUÉ CANS UN FJORD WOP- VÈSiEN iL DEVÎNT UNE MENACE P£?- MAMTNTF FOUR LES CctJvois, SAKS PARLER ces m fuies De U-BOOTÊ".... NOS ARMEES FTFPWEWT DEVANT MOSCOU, l£ MATERIEL DE GUERRE AFFLUE Â MCURtlAVIJU ... CES CctôVOÎS Nt JX ÎVEWT Puis passer!
H. M.S. COBRA is ans de travail ont été nécessaires à Bertrand
BROCARD et Roland RCA pour vous présenter ce logiciel
exceptionnel.
Rtrace l'odyssée des convois de MOURMANSK pendant la seconde rre mondiale.
Amiral vous élaborez la stratégie, Commandant, vous dirigez le croiseur et les escorteurs, Commodore, vous contrôlez le convoi marchand, Directeur de tir, vous défendez vos bâtiments.
Itre disposition, radars, sonars, salle d’opération, armements pour le i fantastique des combats navals.
UN JEU EN S DIMENSIONS Vous devez affronter les périls navals, aériens et sous-marin mais vous serez également confrontés au temps qui passe et au temps qu’il fait (l’océan glacial est l’un des plus redoutables...). UNE PRESENTATION EXCEPTIONNELLE Présenté dans un magnifique coffret, “HMS COBRA” contient bien sûr le logiciel (cassette ou disquette) mais également une table d’opération (Plotter desk) de 30 X 40 cm, une carte stratégique, un rapporteur, une règle spéciale pour tracer les routes, un annuaire des flottes anglaises et allemandes pour les caractéristiques des navires, une notice
explicative (Manuel de l’Amiral) et le livre de Jean-Jacques ANTIER : “Bataille pour Mourmansk" (270 pages illustrées).
A envoyer à COBRA SOFT
B. P. 155 Chalon-sur-Saône Cedex 71104 BON DE COMMANDE version
Amstrad M' ? Cassette 290 Frs ? Disquette 350 Frs Code Postal
....Ville Ci-joint mon règlement par chèque
(rajouter 30 Frs pour le port), soit SESAME A la
retherthe des mois perdus Frédéric Rivaux vous a concocté un
superbe programme en couleurs et en musique.
Une adaptation très réussie et bucolique du jeu du pendu.
Un adorable oiseau viendra glaner les bonnes lettres pour les positionner à leur place dans le mot perdu. Il délaissera celles qui ne 1 intéressent pas et ira assister, goguenard, à votre défaite du haut de son perchoir.
Mais tout n’est pas encore perdu ; soyez donc perspicace et découvrez le bon mot avant d’être ridiculisé par une armée de sept animaux a plumes moqueurs... 1 GOSUB 16000 : PLAY 2 SCREEN 0.0.1 : HICOLOR 0.0 : HIRES : SCLEAR 3 WRITE 24.167.2.1." F(bas).R(bas) (hau!)S(bas)OFT S WRITE 110,142,1, l,"(bas)PRESENIE. ..":H1C0L0R 3.0,0.6,40,2:HICOLOR 6.14.3,
4. 34,1 7 HICOLOR 1.0.2.12.34,13 9 WRITE 1*35,100*1.1,6,"LE
RETOUR DE LA GRANDE AVENTURE 11 WRITE
125,15,1,l,"(bas)AVEC..." 13 FOR 1-1 T0 2000:NEXT 15
SCLEAR:HICOLOR 0,0:HIRES 17 HICOLOR 1,0.6,12.34.8 19 WRITE
Q*4S.100*Q.2.S,"A LA RECHERCHE 21 HICOLOR 1,0,2,12,34,13 23
WRITE W*37,60*W,2,S,"DES MOTS PERDUS" 25 FOR 1-1 TO 3000:NEXT
27 SCLEAR:HIC0L0R 0.0:HIRES 29 HICOLOR 1,0.6.12,34.8 31 WRITE
W*45,100*W.2,S,"INSTRUCnONS... 33 FOR 1-1 TO 1000:NEXT 35
SCLEAR:HIC0L0R 0,0:HIRES 37 HICOLOR 1,0.6,12.34.13 39 WRITE
R*47,103*R,l.l,"V(bas)OUS EIES UN ACADEMICIEN PERDIT; 41 WRITE
R*47,95+R,l,l,"(bas)DANS UNE JUNGLE DE MOTS. 500 SE ; 43 WRITE
R*47,8S*R.l.l."(bas)S0NT ECHAPPES A VOUS DE LES ; 45 WRITE
R*47,75»R.1.1 ."(bas)RECUPERER AVEC L'AIDE DE VOTRE": 47 WRITE
R*47,6S*R.l.l,"(bas)FIDELE FAUCON. ATTENTION SI ; 49 WRITE
R*47,SS*R, 1.1 ,"(bas)V0US VOUS TROMPEZ VOTRE OISEAU"; 51
WRITE R*47.45*R,l,l,"(bas)IRA SE PERCHER SUR UN POTEAU. : 53
WRITE R»47,4S*R.l,l,"(bas)QUAND TOUS LES POTEAUX SERONT ; 55
WRITE R*47,25»R.l,l."(bas)OCUUPES ... VOUS AUREZ PERDU OIT; 57
WRITE R*47,15*R,l,l,"(bas)gagne I (rvs onJAPPUYEZ SUR UNE
TOUCHE (rvs ofO" 59 G ET AS:IFAS-" THEN59 61 SCLEAR:HICOLOR
0.0:HIRES 63 HICOLOR 1,0,6.12.34.13 65 WRITE
T*47,75*T,l.l,"(bas)SI VOUS PENSEZ AVOIR TROUVE : 67 WRITE
T*47.6S*T. 1.1 ,"(bas)APPUYEZ SUR '(fleche haut gauche ET
INSCRIVEZ "; 69 WRITE T*47,SS*T,l.l."(bas)VOTR£ REPONSE. ; 71
WRITE T*47,45*T,l,l."(bas)LE MOT PERDU QUE VOUS DEVIEZ 13
WRITE T*47,35*T. 1.1 ."(bas)RETROUVER S'AFFICHERA . "; 75
WRITE T*47,2S*T,1.1."QUE LE JEU COMMENCE !!!!! ...." 77
FOR 1-1 TO 9000:NEXT 79 SCLEAR'.HICOLOR O.OtHIRES 81 HICOLOR
1,0.0,6,40.6 83 WRITE U»2,122*U.l,2," bas)PATIENCE JE CHARGE
LE PGM PRINCIPAL.
87 FOR 1-1 TO 2000:NEXT:TEXT 88 LOAD"Q".8,2;RUN 89 END 10000 REM * * * 10001 REM * 10002 REM * MUSIQUE 10003 REM * 10004 REM 16000 MCOPY 16012 16003 V0L15 16004 VOICE 1,9,9,9,0,S 16006 VOICE 2,9,9,9.0,S 16008 VOICE 3.9.9.9.0.S 16010 GOTO 16400 16012 MDATAS,8,10,80,2,5,8,10,80,2,5,8,10 16014 MDATAS,4,96,80,10,5,6,10,BO,2,5,6,10 16016 MDATABO.2,5,6,10,5,3,112,80,90,6,4,10 16018 MDATABO.1.6.4.9.80,1,6,4,9,6.1.50 16020 MDATAB0,70,6,6,10.D0.1.6,6,9,80.1 16022 MDATA6.6,9,6,3,50,6,8.10,80,1,6,8,9 16024 MDATA6.6,10,6,4,40,6,3,10,6,8,10,80,1 16026 MDATA6,8,9,6,6,10,6,4,40,6,3,10,6.8,10 16028
MDATABO,1,6,8,9,6,6,10,6,4,20,80,2,0 16030 MDATA6,1,20,80,20,6,8,96 16032 MDATABO,10,6,9,10,80,1.6,9,9,B0,l,6,9,9.6,6,112 16034 MDATABO, 10,S,9,10,80,1,5,9,9,80.1 16036 MDATA5,9.9,S.6,90,3,8,10,80,1,3,8,9 LE SERVICE r CLASSE Appelez-nous, vous gagnerez à nous connaître
B. P. 2 - 56200 LA GACILLY - FRANCE - 99 08 90 88 et 08 83 17 -
Télex 740 571 F Toftwi IMPORTATEUR - DISTRIBUTEUR DE LOGICIELS
POUR MICRO-ORDINATEURS 16038 MDATABO.l,3,8,9,4.11,10,5,9,
lO.BO.t 16040 MDATA5,9.9,B0.1.5,9,9,5,6.120.5,4.10 16042
MDATA5,8,10,6,1,10,80,1,6,1,9,80,1 16044
MDATA6,1,393.12.10,80.1,5.12.9.80,1 16046
MDATA5.12.9,6,3,10,80,1,6,3,39,6,1, 10 16048
MDATAB0,1,6.1,9,B0,1,6,1,9,6,4,10 160SO
MDATA80,1,6,4,9.6.3,10,00,1,6.3,9 16052
MDATA6.6,10,80,1,6,6,9,6,5,10,80,1 16054
MDATA6,S,9,6.8.10,80.1.6,8.9.6,6,1,0 16056
MDATA80,1,6,6.9,6,9,10,80,1,6,9.9 16058
MDATA6.8,10,B0,1,6,8,9,6,11,10,80,1 16060
MDATA6.11,9,6,9.10,B0,1,6,9.9,7,1.10 16062
MDATABO,1,7,1.9.6,12,10,80,1,6,12,9 16064
MDATA7,3,10,7,1,10,7,4.10,80,1,7,4,9 16066
MDATABO.1,7,4,9,7.1,10.6,8.10.80,1 16068
MDATA6.8.9.80.1,6,8,9,6,4.10,6,1.1.0 16070
MDATAS,8.10,B0,1,5,8,93.4,103.1.10 16072
MDATABO.l,5,1.9,80,13.1.9.4.12,10 16074
MDATA7.6,10,7,3,10,80.1,7.3.9.6,12.10 16076
MDATA6,8,10.6,6,10330,1,6,6,9,6,3,10 16078
MDATA5,12.10,5,8,10,5,6,10,5,3,10,4,12,10 16080
MDATA5,1,10,80.1,5,1.9.80,1,5,1,9 16082
MDATA7.4,10,80,1.7.4,9,80,1.7.4.9 16084
MDATA7.1,10,7,10,10,80,1,7,10,9,80,1 16086
MDATA7,10.9,6,7,10.6.4.10,80,1,6.4.9 16088
MDATABO.1,6.4,9,6.1,10,6,10,10,80,1 16090
MQATA6.10,9,80.1,6,10,9,80,1,6,10,19 16092
MDATA80.603.11.20,80,30,6,8.10,80,1 16094
MDATA6,8,9,B0.1.6,8,9,6,1,40.6,3,40 16096
MDATAS,8.40,S,11.20.6.4,20,6,3,20,6,4,20 16098
MDATA6.6.20.6.1.20,80,1,6,1,19.5.11.20 16100
MDATA6.1,20,6,6,20,6,4,20,6,6,20,6,8,20 16102
MDATA6,3,20.B0,1,6.3,19,6,1,20.6.11.20 16104
MDATA7,4,20.3,20,7,4,20,7.6.20,7,1,20 16106
MDATAB0,1.7.1.19.6,11,20,5,11,20.6,1,20 16108
MDATA6.2,20,6,1,20.5.11.20,6,1,20.5,11.20 16110
MDATAS,9.20,6,2,20.6,4,20,6,6.20.6.4.20 16112
MDATA6.2,20,6,4,20,6,2,20.6,1,20,6,4,20 16114
MDATA6,6,20.6,7,20,6,6,20,6,4,20,6,6,20 16116
MDATA6,7,20,6,6.20.6,4,20.6,6.20.6.7,20 16118
MDATA6.6,20.6.4.20.6.6.20,6.7,20,6,6,20 16120
MDATA6.4.20.6,6.20.6.7,20,6,6,20,6,7.20 16122
MDATA6,10,20,6,1130,7,1,10.6,11,10,6,9,10 16124
MDATAB0,1,6,9.9,6.8,10.6,6,10.6,4,10 16126 MDATABO,
1.6.4,9.6,3,10.6,1,10,6,3,10 16128
MDATA6.6.10.6,4,10,5,11,10,5,8,10,6.3.10 16130
MDATA6.1,10,5,9,1033.10.6.1,10,5,11,10 16132
MDATAS,8,10.5.4,10,4,11,10.6.10,10.6,11,10 16134
MDATA6,10,10,6,11,10,6,10,10,6,11,10,6,10,10 16136
MDATA6,11,10,7,1,10,6,11,10,6.9,10,80,1 16138
MDATA6.9.9.6,8,10,6,6,10,7,4,10,80.1 16140
MDATA7,4,9,6,3,10,6,1,10,6.3.10.6,6,10 16142
MDATA6.4,10,5,11,103.8,10,6,3.10.6.1,10 16144
MDATAS,9,10,5.6.10,6,1,10,5,11,103.8.10 16146
MDATAS.4,10,4,11,103,11.10.6,11,1030.1 16148
MDATA6.11,9,5,4,103.8,1030,13.8,9 16150
MDATA80,1,5.8.93.4,10,4,11,10,80,1 16152
MDATA4,11,9,60,1,4,11.9,4.8.10.4.4.10 16154
MDATABO,1,4,4,9,80,1.4,4,9,3,11,50 16156
MDATAS,8.10,B0,1,5,8,9,80,13.8.9 16158
MDATAS,4,10.4,11,10,80,1,4,11,9,80.1 16160
MDATA4,11,9,4,8,10,4,4,10,80,1.4,4,9 16162
MDATAB0,1.4,4,9,3.11.60,80,30,6,11,10 16164
MDATAB0,1.6,U,9,80,1,6,11.9,80,1 16166
MDATA6.U,19,80,30,7,3,10,80,1,7,3,9 16168 MDATABO,
1,7,3,9,7.4,20,80.90, 16170 MDATA4.8.10 16172
MDATAB0.2.4.8,1030,2,4,8.10,4,4.96 16174
MDATABO.10,4,6.1030.2.4,6,10,60,2 16176
MDATA4,6.10,4,3,112,B0,103.8.10.80,1 16178
MDATAS,8,9.80,13.8.93.4,1203.8,10 16180
MDATAB0,1,5,8,9,80,13.8,933.80 16182
MDATAS.8.903.4,10,80,1.5,4,93,6,10 16184
MDATA5,8303.4,10,80,13.4,9.53.10 16186
MDATAS,8,10.6.3.10.80.1,6,3,93.8,10 16188
MDATAS.1,20,80.20.4.9,20.80.20.4.11,96 16190
MDATABO,103,9,10,80,13.9.9,80,1 16192
MDATAS,9.93,6,112.80303,3,10.80.1 16194
MDATAS,3,9,B0.13,3,9,4,12,80.5.1,20 16196
MDATABO,30.S.3.10.80,1,5.3,9,80,1 16198
MDATAS.3,9.4,12,80,5.1.10,5.8.10.80.1 16200
MDATAS.8,93,4,10,5.6.503.9.10,80,1 16202
MDATAS,9.93.6.10.S,8,50,80,1.5.8.9 16204
MDATABO,13,8.93,4,103.9,10,80,1 16208 MDATABO,
13,11,9,80,13.11,9.5,8,10 16210 MDATA6,1,10,5,i, 10,80,1,5,i
,9,4,9,10 16212 MDATAS.5,10,80.133.9,80.13.5.9 16214
MDATA4,11,10,S.6.10,B0,1.S.6,9,80,1 16216
MDATAS,6.9,5,1,10.5.9,10.80,13.9.9 16218 MDATABO.
13.9,9.5.6.10.6.1,10,6.1,160 16220
MDATA6,6.10,6.3,10.80.1,6,3,9,5,12.10 16222
MDATAS.8.10,5,6,10,80,1,5.6,9.5.3.10 16224
MDATA4,12,10.4.8.103,6.103.3.10,4,12,10 16226
MDATA5.1.10,80,13,1.9,6,1.18,6,4,10 16228
MDATABO.1,6,4,9,80,1.6,4,9.6.1,10 16230
MDATA6.10.10,80,1,6,10,9.80.1.6.10.9 16232
MDATA6,7,103.4.10,80,13.4.9.80,1 16234
MDATAS.4,9,5,1,10.4,10.10,80.1.4,10,9 16236
MDATA80,1.4.10,9,BO,1,4,10.19,80.60 16238
MDATA4.11,20.80.1803.8.2403,8,2403.8.120 16240
MDATA5,6.40,S.9,403.11,803.9.403,4,20 16242
MDATAS.6.203,7,203.6,203,4,203.6.20 16244
MDATAS.7,203.6.203.4,20.S.6.20.S.7.20 16246
MDATA5,6,20,5.4,203.6.20,5.7,20,5,6,20 16248
MDATA5,4,20.5.6.203.7,20,S,6.203.7.26 16250
MDATAS.10,203.11,50,7,1,10,6,11,10,6,9,10 16252
MDATAB0,1,6,9,9.6,8,10.6,6.10.6,4.10 16254 MDATABO,
1,6,4,9,6,3,10,6,1,10,6,3,10 16256
MDATA6,6,10,6,4,103.11,10,5,8,10,6,3,10 16258
MDATA6,1,10.5.9,103.6,10,6,1,10.5.11.10 16260
MDATA5.8,103.4,10.4,11.10,S.10,10,S.11.!0 16262
MDATA5,10,10,S,U,10,5,10,10,5,11,10,5,10,10 16264
MDATA5.11,10,7,1,10,6,11,10,6,9,10 16266
MDATA6,9,10,6,8,10,6,6,10.6.4.10 16268
MDATA6.4,10,6,3,10,6,1,10,63.10,6.6.10 16270
MDATA6.4,10,5,11,10,5.8,10.6,3,10.6,1.10 16272
MDATAS.9,103.6,10,6.1.103.11.103.8,103.4.10 16274
MDATA4.11,103,11,10,6.11.10.6.11.10 16276
MDATA6.4,130,6,6,10,6,6,10 16278
MDATA6,6,10,6,8.130,6,11,10.6.11.10 16280
MDATABO,1,6,11,9,80,1,6,11,19,80,30 16282
MDATA5.6,1030.13.6,9.80.1,5,6,9 16284
MDATAS.8,20,80.30.5.11.10,80,13.11.9 16286
MDATABO,13,11,9,80,13.11,19,B0.90, 16288
MDATA5.8.10,B0.23.8,10,80.23.8.10 16290
MDATAS.4,96,80,103,6.10,80,2.5.6,10 16292
MDATABO.2,5,6,10,5,3,112,80,503,9,10 16294
MDATABO,1,5,9,9,80,1,5,9,9,5,8,90 16296 MDATABO,30.5,9,10,BO.
13.9,9,80,1 16298 MDATAS.9,9,5,8,403.3.803.4.10.80,1 16300
MDATAS,4,9,B0,13.4.9,5,6,10,5,8,50 16302
MDATAS.4,10,80.1,5,4,93.6,103.8,30 16304
MDATAS.3,103.4,20,80.20,4,9,20,80,20 16306
MDATA4,8,96.80,10.4.9,1030,1.4,9,9 16308 MDATABO.l
.4.9.9.4.6.112,80,90,4,9,10 16310
MDATABO.l,4,9,9,80,1,4,9,9,4,8,60 16312
MDATAB0,70.4,9.10,80,1,4,9,9,80,1 16314
MDATA4.9.9.4.8,10.3.8.10,80.1.3,8,9 16316
MDATAB0,1.3.8.9,4,1,20,80,30,4,1,10 16318
MDATAB0,1.4.1,9,80,1.4,1,930.1 16320
MDATA4,1,19,80.30,4.1,10,80.1,4,1.9 16322
MDATABO.1.4,1,9,80,1,4,1,19,80,20 16324
MDATA4,1,20,BO,20.4,1,20,80,20,4.1.20 16326
MDATA80.20,4,1,20,80,20,4,1,20.80.20 16328
MDATA4.1,20.a0,20,4,1,130,80.1,4,1.9 16330
MDATAB0,1.4,1,9,B0.1,4.1,9,3,8,130 16332
MDATAB0.1.3.8.9,4,1.10,80.1.4,1,9 16334
MDATABO,1,4,1,9,80,1,4,1.9,80,1 16336
MDATA4,1,9,80,1,4,1,9,4,1,140,80,60 16338 MDATA
5,1,20.80.180,B0.160.B0.160,S,11,20 16340
MDATA6.4.20.6,3,20,6,4,20.6.6.20.6,1,20 16342
MDATABO,1,6,1,19.5,8,20,6.3,40,6,2.80 16344
MDATAS,U.40.6,4,40.6.6,80,6,2,40,8030 16346
MDATA4.10.10.B0.1.4,10,9,80.1,4,10,9 16348
MDATA80,1,4,10,19,80.30,4,11,10,80,1 16350
MDATA4.11,9,B0,1,4,11,9,80.1.4,11,19 16352
MDATA80,30,4.12,10,80,1,4,12,9,80,1 16354
MDATA4,12,9.B0,1,4,12,19,80.30,5,1,10 16356
MDATABO.13.1.9,80,13,1.9.B0.1 16358
MDATA5.1,19,80303.1.10.80,1,5,1,9 16360
MDATABO,1,5,1,9,80,13,1,19.80,1 16362
MDATAS,1,9,80,13.1.9,5,3,60,4,3,20 16364
MDATA4.4,20.80,20,4,6.20,80.20,4,8.20 16366
MDATABO,20.4.9,20.80,20.4,11.20,80,20 16368
MDATA4.U,20,80,20,4,6,10.80,1,4,6.9 16370
MDATA4,11,10,80.1,4,11,9,4,6,10,B0,1 16372
MDATA4,6,9,4,11,10,80,1,4,11,9,4,6.10 16374 MDATABO,
1,4,6,9,4,11,10,80,1,4,11,9 16376
MDATA4,9,10.BO,1,4,9,9,4,11,10,B0.1 n Il «a méchant. Il est
rusé Un vrai enfant terrible Rien nt* l'empêche Jack the
Nipper est une (erreur qui sème la panique partout’ Il fait
les blagues que tout le monde aimerait laire! Alors, pourquoi
pas prendre son rôle?
Servez-vous de votre imagination pour faim tout te que vous avez toujours voulu faire sais jamais oser (HYPOCRITE!!!).
Sautez sur des objets, ramassez les pour les laisser tomber, improvisez avec voire l.inuvboulellex pour des effets spéciaux, et noubliez surtout pas de klaxonner pour faire peur au chat.
Pour commencer c'était "The Way of the Tiger". Un jeu classique des arts martiaux dans lequel vous avez du prouver votre force physique ' *1) pour devenir un "Ninja! Maintenant, il faut faire la preuve de votre agilité intellectuelle dans cette seconde partie de la saga, "Avenger". Le ieu d’arcade suprême. Yâemon. Le Grand-Mai tre de la Flamme a assassine votre père nourricier. Vous avez juré au Dieu Kvvon de prendre vengeance de ce meurtre terrible et de retrouver les rouleau de parchemin sacrés. Le succès dépend entièrement de la rapidité de vos réactions, de votre courage et de vos forces
intellectuelles - surtout dans le grand combat final. Ce ries: certainement pas un jeu pour les timorés - alors bonne chance!
Jack the Nipper Future Knight Liez-vous, Site Randolphe. Cl reliiez le défi île l,i mort qui est arrive à la helle Amélie Elle a élé saisie de SPEBOLT le Terrible. Vous venez de lecnnir un signal de délresse inlerdimensional du vaisseau galactique S S. Rusllnukol niellez akns voire compte d'allaquc I Imniboll Martine IV e! Allez, à la poursuite de ceux qui iiinl fail prisonnière.
Vous devra cnmbatlie l'ennemi sur les 2» niveaux terrifiants de la plauéle e! Pénétrer dans la forternsse de SPEBOLT. Crsl là où se décidera le son de voire Amélie êtes vous assez agile el courageux pour vous baitre en duel avec le terrible Henchodroid?
Avmuus le courage de vous propulser à vitesse éclair dans I incbnnu0 Ce vmage vous poussera à la limite de vos réflexes, el c'est surtout pas un vwage de plaisir. Decalez-vrius à gauche et à droite pour éviter les failles qui vous menacent partout, autour des carrés mystérieux, des carrés qui vous feront accélérer ou ralentir ou sauter - quelquefois avec des conséquences fatales Faites bien attention au temps qui vous est imparti - plus vite que vous achevez votre lâche. PlusAous gagnez.
Trailblazer Jack the Nipper CBM 64 128, Amstrad, MSX, Spectrum, CBM 64 128 & Amstrad (dise) Future Knight CBM 64 128, Amstrad. .
MSX, Spectrum, C16 plus A. CBM64 | 128 & Amstrad dbcl JP onWMorttàv.siSAw yOi-llondiK tok Bkr Mffer forme- vrdsel .OK&omnSiowsaES-v z rrm Avenger J Spectrum, C16 plus 4, CBM 64 128, Amstrad, MSXL N CBM 64 128 & Amstrad (dise)'.
Trailblazer CBM 64 128, Amstrad, MSX, Spectrum,'.
C16 pins 4. CBM 64 128 & Amslrad (dise) Zzap Sizzlers cbm 64 128 'Z'; Monty on the Run; Bounder; Starquake.
MSX Classics msx Grog's Revenge: Gunfight: Valkyr; Bounder.
SESAME MDATA4,11,9,5,6,10,5,4,10.4,11.10,4,8,10 MDATA5,3,10,5.1,10,4,9,10,4,6,10,5,1.10 MDATA4.11.10.4.8,10.4,4,10.4,3.10,4,6,10 MDATA4,9,10,4,6.10,S,4,130,5,3,10,80,1 MDATAS,3,9.BO,1,5,3.9.5,4,130,5,6,10 MDATABO,1,5,6.9.80,1.5.6.9.5.8,20 MDATABO ,30,4,11,10,80,1,4,11,9,80,1 MDATA4,11,9,80,1.4,11,19,80,30,4,11,10 MDATABO,1,4,11,9,60,1.4,11,94,4,20 MDATA80.90 RETURN 16378
16. 380 16382 16384 16386 16388 16390 16392 16394 16396 16400 2
ème PARTIE PGM.
99 REM 100 POKE S3269,0:COSUB2660 110 X-RND(-T1) 120 DIMW(20).W«500) 130 GOSUB1190 140 PRIffT(homeXrvs on)**** ENCORE UN MOMENT JE VOUS PRIE. ****" ISO GOSUB1380 160 COSUB1970 161 PRWT(homeXrvs on)******* J’AI SELECTIONNE "l"MOTS ?****" 170 GOSUB690 175 FOR 1-0 10 80Q:NEXT 180 PRINT(»4iiteX27 espaces)" 190 WS-W«RND(l)*N‘l) 200 C0SUB650 210 LS-" ABCDEFCHUKLNMOPQRSIUVWXYZ" 220 PRINl"(hoineX17 basX8 droit)" 230 FOR 1-2 TO 14 240 PRINmrDS I4.I,l)"(droit)"; 250 NEXT 260 PRWT.PRINr"(basX8 droit)"; 270 FOR 1-15 TO 27 280 PRINTMIDS(LS.I.l)"(droit)"; 290 NEXT 300 PRINTfhoœXS bas)"SPC(18-LEN CS)); 310
FOR 1-1 TO LefKCS) 320 PRINTOIDS GS. 1,1 Adroit); 330 NEXT 340 IFCOUNT LEN(WS)IHEN420 350 POKE 198,0 360 FOR DL-lT0100:NEXTDL:CL-CL»l:IFCL-3 THENCL-1 370 PRINTMIDS("(bIackXcyan)",CL, 1); 380 PRJNf(hooeXrvs on)****** VOUS AVEZ GAGNE BRAVO !!l! ******" 390 GerAS:IFAS-"THEN360 400 GOTO 2610 410 GOSU82000 420 GETAS:IFAS "A"0RAS "Z"ANDAS "(fleche haut gauche)"THEN410 430 IFAS-"(fleche haut gauche)THEN760 440 p-ASQAS)-64 450 IFMIDS(LS.P*1.1K " "THEN540 . .
460 PRKTthooteXnoirXrvs on)************ LETTRE DEJA PRISE *******
* ***" 470 FOR I-l TO 800:NEXTl:PRINT"(honieXrvs on)*****
CHOISSISSEZ UNE AUTRE LETTRE *(rvs off)" 480 PRINT(homeX4
basX38 espaces)" 490 PRINT"(homeX4 bas)"SPC(18-LEN(GS)); 500
FOR 1-1 TO LEN(GS) 510 PrlNIMIDS(CS.I,l)"(droit); 520 NEXT 530
GOTO420 540 LS-LEFTS(LS.P)*" "*MIDS(LS,P*2) 550 RF-0 560 FOR
1-1 TO LEFKWS) 570 IFMIDS(WS.I,1)OASTHEN610 580
GS-LEFT»GS,1)*MIDS(WS.I,1)‘MIDS GS.I*2) 590 RF-RF*1 600
C0UNT-C0UNT*1 610 NEXT1 620 IF RF-0 THEN GOSUB 1030 630 IF RF
THEN GOSUB2070 640 GOTO 220 650 CS-" " 660 FOR 1-1 TO
LEN(WS):GJ-GS*"-":W(I)-0:NEXT 670 RETURN 680 1-1*1:00101980 690
R£M ?****«??*? SPRITES 700 V-53248 710 FOR 1-0 10
15fOKEv*I.O:NEXT 720 POKEV*2l,255 730 FOR 1-V*39 TO
V*46:POKEI,0:NEXr 740 X-0:Y-604-2S1 750 RETURN 760
PRINl'thomeXrvs onXblack)** VOTRE CHOIX :(14 espaces) ; 770
POKEV*21,PEEK(V»21)AND254 780 FOR 1-1 TO LEN(WÏ):PRINT"_";:NEXT
790 PRINl"(hcmeXrvs onX18 droit)";GUS; 800 IF LEN(GUS)
LEN(WS)THENPRINT"C-.*); 810 IF LEMGUSX
LEN(WSMTHENFORI-2TOLEN(WS)-LEN(GUS):PRlNr_ ; 820
GETKS:IFKS-mvTHEN820 830
IFKS-CHRS(20)ANDLEN(GUS) 0THENGUS-LEFTS(GUS,LEN(GUS)-l):GCrrO790
840 IFKS-CHRS(13)ANDIEN(GUS)-IEN(WS)THEN870 850
IFKS -’A"ANDKS -TANDLEN(GUSXLEN(WS)THENGUS-GUS*KS 860 GOTO 790
870 IFGUS WSTHEN930 880 PRINl'(homeX38 espaces)" 890
PrlNT"(horoeX4 bas)"SPC(18-LEN(" ’*WS)); 900 FOR 1-1 TO LENC"
"»WS) 910 PRINTMIDST "*WS.I,l)"(dreit): 920 NEXT: GOT0350
... 930 PRINT"(homeXnoirXrvs on)********** DESOLE.-PERDU
« MttM-NW 940 PRINTthoraeXrvs on)********** LE MOT ETAIT ....
********** 950 PRINT(homeX4 bas)"SPC(18-LEN(" "»WS)); 960 FOR
1-1 TO LEN(" "*WS) 970 PRINTOIDK" "«WS.UAdroit); 980 FOR D-l TO
200:NEXT 990 NEXT 1000 POKE198.0 1010 GETAS:IFAS-"’’THEN1010
1020 COTO2610 1030 DB-DB»l:S-S-3 1040 DX-32*DB» 16:DY-225 1050
1F DB-8 THEN DB-0 1060
POKEV,XAND2S5:POKEV*16,PEEK(V*16)AND2S40R-(X 255):POKEV*1,Y:
POKE2040.S 1070 IFX-OTHENPOKEV*21,PEEK(V*21X R1 1080 FLAG-0
1090 IF ABS(X-DX)MTHENX-X 3:FLAG-1:IFX 344THENX-0:POKEV.21.PEEK
(V*21)AND2S4 1100 IF¥ DYTHENY-Y*2:FLAG-1 1110
S-S»l:IFS-251THENS-248 1120 IFFLAGTHEN1060 1130 X-DX-.Y-DY 1140
POKEV*2*DB,XAND2SS:POKEV*16,PE£K(V.16)OR(2tDB)*(- X 255» 1150
POKEV«2*DB*1,Y:POKE2040«DB,254 1160
IFDB OTHENPOKEV»21,PEEK(V*21)AND2S4 1170
X-0:Y-60:IFDB-OTHEN930 1180 RETURN 1190 POKES3281.6:P0KES3280,0
1200 P RINT(cyanXc lear)" 1210 PRINT"(4 bas)" 1220 PRINT 1270 :
1320 FOR 1-0 TO 8:PRINT'(40 espaces)"; :NEXT 1330 FOR 1-1 TO
8:L-1024*23*4O*I*4:P0KEL,114:POKEL*S4272,0JlEXT 1340 FOR 1-0 TO
39:POK£1024*24*40*I,160:POKES5296*24*40»I.13:NEXT 1350
PRINT"(honte) i 1360 PrlNT"(noir) 1370 RETURN 1380
I-15872:IFPEEK(I‘1)-96THENF0RI-1T064*6»2:READA:NEXT:RETURN 1390
READA:IFA-256THEN1410 1400 P0KEI,A:I-I«1:G0T01390 1410 FOR 1-0
TO 63:POKE2S4*64-I.PEEK(249*64»l):NEXT:RETURN 1411 REM *****
DATA POUR LES SPRTIES ******* 1420 DATAO.96,0,0,113,224,0 1430
DATA121,176,0,12S,252,117,193 1440
DATA192,127,255,192,113.255,128 1450 DATAO.252,0,0,24,0,0 1460
DATA24,0,0,102,0,0,102 1470 DATAO.0,0,0,0,0,0 1480
DATAO.0,0,0,0,0,0 1490 DATAO.0,0,0,0,0,0 1500 DATAO.0,0,0,0.0,0
1510 DATA0,0,0,0,0,1,224 1520 DATAO.l,176,0,127,252,117 1530
DATA193,192,127.255.192,113,255 1540 DATA128,0,252.0,0,24,0
1550 DATA0.24.0,0,102,0,0 1560 DATA102,0,0,0,0,0,0 1570
DATAO.0,0,0,0,0,0 1580 DATAO.O.O.0,0,0,0 1S90 DATA0,0,0,0,0,0,0
1600 DATAO.0,0,0,0,0,1 1610 DATA224.0,1,176,112,127.252 1620
DATA127,221,192,115,185,192,1 1630 DATA179,128.0.1?2,0,0,24
1640 DATAO.0,24,0,0,102,0 1650 DATA0.102.0,0.0,0,0 SVI
SPECTRAVIDEQcs SPECTRAVIDEO ROBOTARM kS • 5 axes • 5 moteurs •
3 accessoires de saisies • fj Se manipule grâce à de simples
poignées de jeux ; version SVI f 2000 A ou programmable par
ordinateur MSX à l'aide d'un ' programme approprié ROGO » et
d'une interface spéciale : version SVI 2000 B PRIX PUBLIC
INDICATIF AU 01.09.86 SVI 2000 A avec poignées : 680 F TTC SVI
2000 8 avec interfaces- : 950 F TTC "(interface pour autre
ordinateur en préparation!.
MXTELX
• Transformez votre ordinateur MSX en serveur en le connectant
simplement sur Minitel.
• Connectez-vous sur les réseaux et explorez le monde de la
télématique
• Grâce au puissant programme MXTELX et son connecteur spécial
PRIX PUBLIC INDICATIF AU 01.09.86 : 590 F TTC.
Jetez votre ancienne poignée, le Quickshot 2 Turbo est là !
• Micro switch
• Tir automatique
• Compatible tout ordinateur PRIX PUBLIC INDICATIF Æf AU 01.09.86
: 249 F TTC. ?
CLIQUER N’EST PAS JOUER SAUF AVEC SPECTRAVIDEO CLIQUEZ EN PRO :
• Souris à microprocesseur et horloge interne pour MSX, IBM et
compatible PRIX PUBLIC INDICATIF AU 01.09.86 : pour MSX 520 F
TTC - pour IBM 620 F TTC.
JOUEZ EN PRO SVI 110P
• Poignée à potentiomètre linéaire - réglage en X et Y - Micro
switch
• 2 vitesses de tir automatique - inverseur pour droitier ou
gaucher
• Pour MSX 16 bits, IBM et compatible.
PRIX PUBLIC INDICATIF AU 01.09.86 : 280 F TTC, SPECTRAVIDEO es» distribué por AUDIOSONIC FRANCE 103 1 15, rue Charles MICHELS - B.P. 99 - 93203 ST-DEN1S Cedex 1.
Présent au SICOB du 15 au 20 septembre 1986 - CNIT La Défense - niveau 2 - stand E 2510.
SESRME 1660 DATA0,0.0,0,0.0.0 1670 DATAO.0,0,0.0,0,0 1680 DATAO.O.O.O.O.O.O 1690 DATA0.0,0,0,96.0.0 1700 DATA113,224,0,121.176,0.125 1710 DATA2S2.117.193.192,127,255,192 1720 DATA113,255,128,0,252,0,0 1730 DATAO.O.O.O.O.O.O 1740 DATAO.O.O.O.O.O.O 1750 DATAO.O.O.O.O.O.O 1760 DATAO.O.O.O.O.O.O 1770 DATAO.O.O.O.O.O.O 1780 DATAO.O.O.O.O.O.O 1790 DATAO.1,224,0,1,176,0 1800 DATA127.2S2.117,193,192,127.255 1810 DATA192.113.2S5,128,0,252,0 1820 DATAO.O.O.O.O.O.O 1830 DATAO.O.O.O.O.O.O 1840 DATAO.O.O.O.O.O.O 1850 DATAO.O.O.O.O.O.O 1860 DATAO.O.O.O.O.O.O 1870 DATAO.O.O.O.O.O.O 1880 DATAO.0,1,224,0.1,176
1890 DATA112.127.2S2.127.221.192.11S 1900 DATA185.192.1,179,128,0,172 1910 DATAO.0,112,0,0,0.0 1920 DATAO.O.O.O.O.O.O 1930 DATAO.O.O.O.O.O.O 1940 DATAO.O.O.O.O.O.O 1950 DATAO.O.O.O.O.O.O 1960 DATAO.0,0,0,0,0,0,256 1970 1-1 1980 READWS(D:IFW$ (I)-"*'*rHENN-I-l:RErURN 1990 I-I«l:GOTO1980 2000 POKEV,XAND2SS:POKEV*16.PEEK(V*16)AND2540R-(X 25S):POKEV*1,Y:POKE 20403 2010 IFX-OTHENPOKEV‘21 ,PEEK(V*21)0R1 2020 X-X*3:1FX 344THENX-0:P0KEV*21,PEEK(V*21)AND2S4 2030 Y-Y-l«RND(l)*2:IFY 100THENY-99 2040 IFY 50THENY-50 2050 S-S*1:IFS-254THENS-2S1 2060 RETURN 2070 DX-INT(P»13*(P 13))*16*24«40 2080
DY-173»INT(P T4)*24:IFS 2S0THENS-S-3 2090 POKEV,XAND255:POKEV*16.PEEK(V*16)AND2540R-(X 255):POKEV»1,Y:POKE
2040. S 2100 IFX-OTHENPOKEV*21,PEEK(V*21)OR1 2110 FLAG-0 2120
IFABS(X-DX) 2THENX-X*3:FLAC-1:IFX 344THENX-0:POKEV*21,PEEK(V‘21)
AND2S4 2130 IFY DYTHENY-Y*2:FLAG-1 2140
S-S*l:IFS-251THENS-248 2150 1FFLAGTHEN2090 2160 X-DX:Y-DY
2170 P0KEV.XAND25S:P0KEV*
16,PEEK(V»16)AND2540R-(X 2S5):POKEV« 1,Y:P0KE 2040,249 2180
P0KE56334.P£EK(S6334)AND254 2190 P0K£1.PEEK(1)AND2S1 2200
FOR 1-0 TO 7 2210 B-PEEK(53248*8*P-I) 2220 FOR J-248 TO 250
2230 POKEJ*64*40*I*3,B 2240 NEXTJ.I 2250 P0KE1.PEEK(1)0R4
2260 P0KE56334.PEEK(S6334)0R1 2270 PRINT"(homeX17 basX8
droit)"; 2280 FOR 1-2 TO 14 2290
PrlNTMlDS(LS.I.l)"(droit)"; 2300 NEXT 2310
PRINT:PRTNT"(basX8 droit)"; 2320 FOR I-1S TO 27 2330
PRINTMlD$ aS.I,l)"(droit)M; 2340 NEXT 2350 DX-
160-8*LEN(G$ ):D Y-69 2360
POKEV,XAND2SS:POKEV*16.PEEK(V*16)AND2540R- X 2SS):POKEV*1.Y:POKE
2040. S 2370 IFX-OTHENPOKEV*21 ,PEEK(V*21)0R1 2380 FLAG-0 2390
IFABS(X-DX) 2THENX-X»3:FLAG-l:IFX 344THENX-0:P0KEV*21,PEEK(V*21)
AND254 2400 IFY DYTHENY-Y-2:FLAG-1 2410 S-S» 1
:IFS-2SlTHENS-248 2420 IFFLAGTHEN2360 2430 X-DX:Y-DY 2440
P0KEV,XAND25S:P0KEV»16,PEEK V«16)AND2S40R-(X 25S):P0KEV*1,Y:P0KE
2040,249 2450 PrlNT"(homeX4 bas)"SPC(18-LEN(GS)): 2460 FOR
1-1 TO LEN(GS) 2470 1 FMI
DS(GS,I,1)-A$ THENPRINTAS;:RF-RF-1:IFRF-OTHENGOSUB2560 2480
IFMIDS(GS.I,lX ASTOENPRE T"(droit)"; 2490 PRINT"(droit)";
2500 lFRF-0THENI-100:GOTO2540 2510 FOR J-0 TO
15:X-X»l:IFS-251THENS-248 2520
POKEV,XAND25S:POKEV*16.PEEK(V*16)AND2540R- X 25S):POKE2040,S
2530 NEXTJ 2540 NEXTI 2550 RETURN 2560 FOR K-0 TO 7 2570
FOR J-248 TO 250 2580 POKEJ+64*40*K*3,0 2590 NEXTJ.K 2600
RETURN 2610 PRINTTAB(10)" clearX6 basXnoir) VOULEZ VOUS
REJOUER" 2615 P0KEV»21,PEEK(V«21)AND254 2620
PR1N1TAB(5)"(10 bas) 0 U I OU NON... ?"
2630 CerAS:lFAS VN"ANDAS y0'rHEN2630 2640 IFA$ -"0"THENP0KEV * 21,0;RUN 110 261,5 P0KE53269,0:PRINT(clearX2 bas)RUN(horoe)"; 2650 END 2770 RETURN 2780 DATA ECOLE.POMME.OEUF.MAISON.VILLAGE.LOCOMOTIVE.ARMOIRE,JARDIN 2790 DATACOCHON.CRAYON.CAMPAGNE.POULE.DEV01R.LECTURE.MAMAN.PAPA 2800 DATAPOUSSIN.CIRQUE.DOCIEUR.MEDECIN.CARTABLE.ORDINATEUR 2810 DATADINER.CHOCOLAT.FENETRE,CHEMINEE, AUTO .VELO,SUCRE.FRUIT,ORANGE 2820 DATACAROnE.CITRON,PIGEON,GIRAFE,FROMAGE.JAMBON,COUSIN,BEBE 2830 DATACHATEAU.CHAMEAU.GOMME.PLUMIER,TOILETTE,SAVON.BROSSE,DENT. FRERE 2840 DATASOEUR.BEURKE.MARGARINE, AVION, SIROP .CAHIER,
PANTALON .CHEMISE 2850 DATASOULIER,AUTOBUS,CUBE,TRAIN.POUPEE.F1LLE,CHAT,CH1EN.VACHE.RAT 2860 DATASOURIS.CUIStNE.BUREAU.ETAGE.TOIT.CAVE.CINEMA.MAGAStN 2870 DATABOimQUE,BRIQUE,PAlN,VIAND£,EPINARD,PUNITION 2880 DATABONBON.TASSE.CUILLER.COUTEAU,FOURCHETTE,SERVICE,CADEAU.PAQUES 2890 DATANUAGE,LUNE.SOLEIL,AFRIQUE.VETEMENr,BATEAU,CHAUSSETTE.CARTEJEU 2900 DATAPLUIE.ESCALIER.PIANO.VIOLON,NUrr.BOUTElLLEJOUR,FLEUR,VIS 3000 DATACASSETTE.DISQUEITE.TELEVISION,VOILIER,LITJOURNAL3LCOOL 3010 DATACALENDRIER.HORLOGE.PAINO.ARTERES.CLAVIER.'IEST.MUSIQUE 3020
DATAVIDE03ATELLITE,COMMENT,RECEVOIR,PLUS,CANAL,RASOIR,FIL 3030 DATASOMM.AIRE,REPORTAGE,CABLES,BANC.ESSAI.ACCESSOIRE.ACTUALITE 3040 DATATENDANCE,S0FT4.0GIC1EL,MEIR0,B0UL0T.DEMARRACE,CHAINES 3050 DATAPRESETOENT,REGLE.AUTONOME,TRANSPORT,TUBE, ASPECT,MODERNE 3060 DATAMENSUEL.USACER .MONTAGNE,C0LL1NE.CIRCUIT,M0NDIAL,F00TBALL 3070 DATAIMAGE.ARRIVER,LASER,EOUIPEMENT,TECHN1QUE,COMMENT.CAFTER.PRATIQUE 3080 DATAS ITE,LANCEMENT,PRODUIT.PRODUCTEUR.RESEAU.COUVERTURE, ELECTRONIQUE, 3090 DATAMARCHE,GAMME.PROBLEME,LECIEUR,PETTr,SIMPLE,REDEVANCE,COMMANDE 4000 DATARELAIS,PARFAIS,
ACCESSIBLE,ART,SAVOIR.RECEVOIR,AMOUR,FILM,PROJECTION 4010 DATAGRAND.PEIIT.ESPACE.GUERRE,STEREO,VOYAGE,SALONS,REFLEX.PUISSANCE 4020 DATACONQUEIE.AVANCE.DOMAINE,SOPHISTIQUE,RECEPTION,COMMUNICATION 4030 DATASPECIAL,POLICE.OEIL,RE1NE.ROI.MICRO.AS.MAGNUM,CONCOURS.DISPONIBLE 4040 DATARADIO.CARRE.RECTANGLE.TRIANGLE.LOSANCE.OCTOGONE.UN.DEUX.TROIS, QUATRE 4050 DATACINQ.SIX.SEPT.HUIT.NEUF.DIX.SECOUR.CONTROLLER.ORIGINE.OPTION. VALEUR 4060 DATAANNEEJ N,ANNIVERSSA1RE,MORT,NAISSANCE.ESSENCE.HUILE,MOTEUR. CARREAU 4070 DATATOUJOURS.EXCELLENT.REPUTATION,MANQUER,EVOLUER.CHOSE.CENTIMETRES 4080
DATABAISSER,ABANDON.ABANDONNER,ABASSOURDIR,ABATTOIR,ABATTRE.ABBAYE,AEB£ 4090 DATAABBESSE,ABJURER,ABLUTION,BECHE,BECANE,BEDONNANT,BENEDICTION, BERLINE 5000 DATADEPOT.DEPRAVER.DEPOUILLER.MASSUE,MASTIC.MAS.MECANIQUE.ORDRE 5010 DATADEFECT10N,ACTUELLEMENT,DR0GUE,NARC0TIQUE,HER0INE,C0CAINE, MORPHINE.BASE WA 5020 DATAPERMIS,PERMISSION,PERSONNACE,PERVENCHE,PERVERS,ATROCE,HORRIBLE,THE 5030 DATACAFE.VIN.NOIR.ROUGE.BLEU.VERT.BAIN.BRUN.ROSE.HOMME.FEMME.REVE. REVUE 5040 DATAVISITE.ENFANT.FILLErTE.GARCON,FILLE,CHAT,CHIEN,OISEAU,VERR£,COURIR 5050
DATAMARCHER.PERVERTIR,STERILE,SUBJECTIF.STRATIFICATION.BOIS,PLANCHE, 5060 DATABIENTOT,REVENIR,PARTIR.HABILLER,ROBE.ANTICONSnTUTIONNELLEMENT 5070 DATAJUPE,B,AS,GENOUX,HIBOU,SLIP.CALECON,JARRETELLE.JOUIR.AVEC 5080 DATASPHINX.VOLANT.VIOL, VOYOU, VOYANT.VOITTE.CLE.TROUSSEAU,BARQUE 5090 DATAEP0UVANTE.CINEMA.ACIEUR.ACTR1CE.EFFET.C0ULEUR.PELLICULE.CAMERA. PISTE 6000 DATAPOCHE.JEUX.FAIRE,PAIRE.1MPAIR.POINT,SUCRE.LAIT.REPONDRE.TELEPHONE, FIN 6010 DATACONNEXION.ANNULATION.CORRECTION,GUIDE,SOMMAIRE,LOUPE,LOUVE. FRANCE 6020 DATAREPETTnON.ARME.REVOLVER.FUSIL.CANON,PISTOLET,CARABINE 6030
DATAMILITAIRE.ARMEE,PARACHUTISME,ASTROLOGIE.ASTRONOMIE, ASTRONOME 6040 DATAPORTE,PALIER,TERRE.LUNE.VENUS.JUPTTER.URANUS,SATURNE .MARS 6050 DATA* 6060 END INTELLI VISION CONSOLE DE JEU 590 F
- -------BON DE COMMANDE_______ - A relourner après l'avoir
rempli A : cG 2010 ELECTRONICS • 71, RUE DU CHERCHE-MIDI •
75006 PARIS o»4"0* ;S SPORTS 11 BASE BALL 149 F 12 SOCCER
(FOOT) 149 F 13 BOWLING 149 F 14 GOLF 149 F 15 TENNIS 149 F 16
HOCKEY 149 F 17 BOXINC 149 F 18 BASKET 149 F 19 WORLD CUP
SOCCER * 249 F 0 CHAMPION SHIP TENNIS* 249 F ( * 1 ou 2 joueurs
) 1 SKIING 199 F FLEXION et hazard 11 ECHECS 149 F 12 DAMES 149
F 3 REVERSI 149 F :4 BACKGAMMON 149 F 5 ROULETTE.
149 F 6 POKER & BLACK JACK 149 F 17 HORSE RACING 149 F :b UTOPIA 149 F 'ENTURES 10 TRESOR OF TARMIN 199 F 11 TIIUNDER CASTLE 249 F 12 HAITRES DE L'UNIVERS 199 F 13 SAFE CRACKER 199 F 14 WHITE WAIER 199 F 15 DRACULA 199 F 16 MICKOSURCEON 199 F 17 ICE TRECK 199 F 18 HAZE A TRON 149 F 19 VENTURE 149 F FLEXES & ADRESSE 0 SHARP SIIOT 149 F 1 TRON DEADLY DISC 149 F 2 CARNIVAL 149 F 3 BURGER TIME 149 F 4 PAC MAN 199 F 5 FROG BOG 149 F ¦6 DONKEY KONG 149 F 7 DONKEY KONG JR.
149 F 8 BEAUTY & THE BEAST 149 F ¦9 SNAFU 149 F 0 LADY SUC 149 F 1 MOUSE TRAP 149 F 2 STAMPEDE 149 F 3 POPEYE 149 F 4 FROCCER 149 F 5 CENTIPEDE 199 F 6 PIN BALL 199 F 7 BUMP N' JUMP 199 F 8 AUTO RACING 199 F 9 MOTO CROSS 199 F 0
Q. BERT 149 F RE GAMES 0 SPACE ARMADA 149 F 1 SPACE HAWK 149 F 2
STAR STRIKE 149 F 3 ASTROSHASH 149 F 4 VECTRON 149 F 5 SPACE
BATTLE 149 F 6 MISSION X 199 F 7 DEFENDER 199 F 9 NOVA BLAST
199 F 0 ARMOR BATTLE 149 F 1 SU8 IIUNT 149 F 2 SEA BATTLE 149
F ELECTRONICS 71, HUE DU CHERCHE MIDI 7500Û PARIS TEL: ( I) 45
49 14 50 ATARI VCS 2600 300 CONSOLE VCS 2600 690 F 301 ROCK N'
ROPE 149 F 302 FRONT LINE 149 F 303 SOLAR FOX 149 F 304 WIZARD
OF WAR 149 F 305 GORF 149 F 306 SCHTROUMPFS 149 F 307 CARNIVAL
149 F 308 MOUSE TRAP 149 F 309 VENTURE 149 F 310 Q* BERT 149 F
311 POPEYE 149 F 312 FROCCER 149 F 313 ROBOT TANK 149 F 314
CENTIPEDE 149 F 315 BATTLE ZONE 149 F 316 DIG DUC 149 F 317
MOON PATROL 149 F 318 MARIO BROS 149 F 319 JUNCLE HUNT 149 F
320 SORCERER'S 149 F 321 WARLORDS 149 F 322 JOUST 149 F 323
BASKET 149 F SUPER PROMOTION UNE CONSOLE GRATUITE POUR L'ACHAT
DE 10 K7 AU CHOIX MATTEL ou CBS COLECO I Indiquez le n' de
voire choix ci-desaou» ainsi que les prix correspondants :
NOM..... PRENOM .
ADRESSE.
N* ..... F N’ ..... F N’ ..... F N- ..... F N' ..... F N- ..... F CODE POSTAL...... VILLE ... TYPE DE CONSOLE N* ..... F Fr«i3 de port 20 F I N" ..... F machine + 50 F I N- ..... F TOTAL ... F CB5 COLECOVISION A CONSOLE DE JEU 690 F B MODULE DE PILOTAGE + TURBO 690 F C ROLLER CONTROLLER 399 F D ADAPTATEUR MULTI. K7 250 F E POICNEES DE JEU (2) 290 F 201 LADY BUG 149 F 202 CARNIVAL 149 F 203 VENTURE 149 F 204 GORF 149
F 205 MR. DO 149 F 206 BLACK JACK POKER 149 F 207 LOOPING 149 F 208 SPACE PANIC 149 F 209 SPACE FURY 149 F 210 PEPPER II 149 F 211 MOUSE TRAP 149 F 212 POPEYE 149 F 213 Q-BERT 149 F 214 POPEYE 149 F 215 OMEGA RACE 149 F 216 VICTORY (relier) 149 F 217 ROLLOVERTURE 99 F 218 TRESHOLD 99 F 219 SMURF 149 F 220 DONKEY JUNIOR 199 F 221 COSMIC AVENCER 199 F 222 ROCKY 199 F 223 FOOTBALL US(sup.cont) 199 F 224 GUST BUSTER 199 F 225 SAHMY LICHT FOOT 199 F 226 OILL'WELL 199 F 227 DESTRUCTOR (turbo) 199 F 230 JUMPMAN JR.
249 F 231 BURGER TIME 249 F 232 FRONT LINE(eup.cont.) 249 F 233 GATEWAY TO APSHAI 249 F 236 CABBAGE PATCH KIDS 249 F 238 WARGAMES 249 F 239 DUKES OF HAZARD(turbo)249 F 240 TARZAN 249 F 241 2010 249 F 242 JAMES BOND 249 F 250 SPY HUNTER 349 F 251 TAPPER 349 F 252 HONTEZUMA'S REVENCE 349 F NOUVEAUTES 253 GROG'S REVENGE 349 F 2 54 DAM BUSTER 349 F 255 ILLUSIONS 349 F CBS COLECOVISION SUPER PROMO RETOURS D'EXPO 400 Fcs.
MODULES TURBO (révisés - garantis) m Ci-joint mon règlement par chèque ? Ou mandat D A l’ordre de 2010 ELECTRONICS SESAME Mastermind Celui qui ne connaît pas ce célèbre jeu de réflexion verra son front se couvrir de honte et se jettera sur son Amstrad favori pour combler cette énorme lacune. L’ordinateur est un redoutable adversaire et vous avez tout intérêt à bien connecter vos neurones avant de vous lancer dans la partie... 10 REM********************* Commentaires : En mode 1, vous devez indiquer en premier le nombre de pions noirs suivi de RETURN : ensuite, le curseur se place
automatiquement à l'endroit prévu pour indiquer le nombre de pions blancs suivi également de RETURN.
Lorsque l’ordinateur trouve la bonne séquence, entrez « 4 » en face des « NOIRS » puis RETURN. Puis un nombre quelconque de blancs suivi de RETURN.
En mode 2, vous devez entrer les quatre couleurs de la séquence choisie en tapant RETURN après chacune.
20 REM* MASTER MIND * 30 REM* * 40 REM* par Olivier FRARE * 50 rem********************* 60 SC1-0:SC2-0 70 DIM EE(10) 80 DIM E(10) 90 P-l 100 RESTORE 240 110 CLS 120 MODE 0:J-0:Z-7:T-11:S-4:Y-1 130 FOR Y-Y TO T STEP 2 140 READ A 150 PEN Y 160 INK Y,A 170 LOCATE Y+S,Z 180 READ A$ 190 PRINT A$ 200 NEXT 220 Z-12:T-8:S-5:J-l:Y-2 230 GOTO 130 240 DATA 6, ”M",4, "A”, 9, "S", 24, "T", 15, "E", 16, "R",4, ”M", 24, "T”, 15 "N" 9 "D" 250 IF INKEY$ -"" THEN GOSUB 2170:GOTO 250 260 CLS:PEN 1:INK 1,24:MODE 1 270 GRAPHICS PEN 1 280 CLS 290 LOCATE 10, 8: INPUT; "VOTRE PRENOM PN0M$ 300 PN0M$ -UPPER$ (PNOM$ ) 310
IF PN0M$ -"" THEN PNOM$ -PNOMl$ 320 PN0M1$ -PN0M$ 330 CLS 340 LOCATE 1,1 350 PRINT "MODE DE JEU NUMERO 1 :1" 360 LOCATE 1,3 370 PRINT "MODE DE JEU NUMERO 2 :2" 380 LOCARE 10,7 390 INPUT; "VOTRE CHOIX - ",N 400 CLS 410 ON N GOTO 500 420 S-l 430 E(S)-INT(RND*10): IF E(S) -5 AND E(S) -1 THEN S-S*l:GOTO 440 ELSE GOTO 430 440 E(S)-INT(RND*10): IF E(S)Z-5 AND E(S) -1 THEN S-S + l:GOTO 450 ELSE GOTO 440 450 E(S)-INT(RND*10) : IF E(S) -5 AND E(S) -1 THEN S-S«l:GOTO 460 ELSE 460 450 460 E(S')-INT(RND*10):IF E(S) -5 AND E(S) -1 THEN 470 ELSE GOTO 460 470 FOR 1-1 TO 4 480 EE(I)-ECI) 490 NEXT 500 LOCATE 1,1
sësrmë 510 PRINT "NOIR :1" 520 LOCATE 1,3 530 PRINT "BLANC :2" 540 LOCATE 1,5 550 PRINT "ROUGE :3" 560 LOCATE 1,7 570 PRINT "VERT :4" 580 LOCATE 1,9 :88 610 FOR 1-332 TO 460 STEP 32 620 MOVE 1,384 630 DRAW 1,1 640 NEXT 650 FOR 1-1 TO 385 STEP 32 660 MOVE 332,1 670 DRAW 460,1 680 NEXT 690 FOR 1-480 TO 608 STEP 32 700 MOVE 1,384 710 DRAW 1,1 720 NEXT 730 FOR 1-1 TO 385 STEP 32 740 MOVE 480,1 750 DRAW 608,1 760 NEXT 770 X-488:Y-26 780 Z-0 790 ON N GOTO 2280 800 IF Z-12 THEN 1250 810 FOR 1-1 TO 4 820 E(I)-EECI) 830 NEXT 840 LOCATE 1,12 850 PRINT "VOTRE COUP"; 860 WINDOW 1,5,12,14,14 870 LOCATE
1,14 880 PRINT ":PAPER 1,1:CLS 1:PEN 1,2:INK 2,0:LOCATE 1,1,1:INPUT 1 *"" AA 890' LOCATE 1,3,1 900 INPUT 1,;"",BB 910 LOCATE 1,5,1 920 INPUT 1,;"",CC 930 LOCATE 1,7,1 940 INPUT 1,;DD 950 GRAPHICS PEN 1 960 Z-Z+l 970 TAG:MOVE X,Y:PRINT CHR$ (48+AA);:TAGOFF 980 X-X+35 990 TAG:MOVE X,Y:PRINT CHR$ (48+BB);:TAGOFF 1000 X-X+35 1010 TAG:MOVE X,Y:PRINT CHR$ 48+CC);:TAGOFF 1020 X-X+35 1030 TAGtMOVE X,Y:PRINT CHR$ (48+DD); :TAGOFF 1040 X-488:Y-Y+32 1050 ON N GOTO 2370 1060 S-l 1070 1-0 1080 IF AA-E(S) THEN I-I+1:AA-0:E(S)-99:S-S+l:ELSE S-S+1:I-I 1090 IF BB-E(S) THEN
I-I+1:BB-0:E(S)-99:S-S+1:ELSE S-S*1:I-I 1100 IF CC-E(S) THEN I-I*1:CC-0:E(S)-99:S- S*1:ELSE S-S*1:I-I 1110 IF DD-ECS) THEN I-I*1:DD-0:E(S)-99:ELSE I-I 1120 IF 1-4 THEN 1310 1130 IF DO THEN GRAPHICS PEN 2:INK 2,0:Q-0:GOTO 1650 1140 TST-1 1150 1-0 1160 S-l 1170 IF AA-ECS) THEN AA-0:1-I + l:E(S)-99:S-S+l: GOTO 1210 ELSE 1180 1180 IF BB-E(S) THEN BB-O:I-I*1:E(S)-99:S-S+1 : GOTO 1210 ELSE 1190 1190 IF CC-E(S) THEN CC-O:I-I +1:E(S)-99:S-S+l: GOTO 1210 ELSE 1200 1200 IF DD-E(S) THEN DD-0: I-I* 1 : E(S)-99: S-S*l : GOTO 1210 ELSE S-S+l: GOTO |2. o 1210 IF S 5 THEN 1170 1220 IF I 0 THEN GRAPHICS PEN
3:INK 3,26:Q-1 GOTO 1650 ELSE 1230 1230 P-P+l NOM :_ ADRESSE :_ VILLE :_CODE POSTAL :_ PORT GRATUIT Règlement par chèque bancaire ou CCP.
LIGHT FORCE ?
SHOCKWAH RIDER ? SPECTRUM CASS. ? T 00 F AMSTRAD CASS ? 110 F DISC ? 150 F COMMODORE CASS ? 110 F DISC ? 150 F SESAME 1240 GOTO 800 1250 CLS 1260 MOQEO 1270 PEN 14 1280 LOCATE 3,5 1290 PRINT "VOUS AVEZ PERDU" 1300 GOTO 1370 1310 CLS 1320 MODE 0 1330 PEN 14 1340 LOCATE 3,5 1350 PRINT "VOUS AVEZ GAGNE" 1360 SC2-SC2+Z 1370 RESTORE 1430 1380 FOR 1-1 TO 4 1390 E(I)-EECI) 1400 NEXT 1410 FOR 1-1 TO 5 1420 READ B 1430 DATA 0,26,6,19,24 1440 FOR S-l TO 4 1450 IF E(S)-I THEN E(S)-B 1460 NEXT S 1470 NEXT I 1480 S-1:A-E(S) 1490 S-S+1:B-E(S) 1500 S-S+1:C-E(S) 1510 S-S*1:D-E(S) 1520 WINDOW
1,6,8,12,14:PAPER 1,1:CLS 1 1530 WINDOW 2,8,10,12,14:PAPER 2,2:CLS 2 1540 WINDOW 3,10,12,12.14:PAPER 3,3:CLS 3 1550 WINDOW 4,12,13,12,14:PAPER 4,4:CLS 4 1560 1-1 1570 FOR J-6 TO 12 STEP 2 1580 LOCATE J,16 1590 PRINT EE(I) 1600 I-I+l 1610 NEXT J 1620 INK 1,A:INK 2,B:INK 3,C:INK 4,D 1630 IF INKEYS-"" THEN 1630 1640 GOTO 2570 1650 ON P GOTO 1660, 1690,1720,1750,1780,1810,1840,1870,1900,1930,1960,1990 1660 RESTORE 1680 1670 READ J: GOTO 2020 1680 DATA 25 1690 RESTORE 1710 1700 READ J:GOTO 2020 1710 DATA 57 1720 RESTORE 1740 1730 READ J: GOTO 2020 1740 DATA 89 1750 RESTORE 1770 1760
READ J: GOTO 2020 1770 DATA 121 1780 RESTORE 1800 1790 READ J:GOTO 2020 1000 DATA 153 1810 RESTORE 1830 1820 READ J: GOTO 2020 1830 DATA 185 1840 RESTORE 1860 1850 READ J: GOTO 2020 1860 DATA 217 1870 RESTORE 1890 1880 READ J: GOTO 2020 1890 DATA 249 1900 RESTORE 1920 1910 READ J: GOTO 2020 1920 DATA 281 1930 RESTORE 1950 1940 READ J: GOTO 2020 1950 DATA 313 1960 RESTORE 1980 1970 READ J: GOTO 2020 ® AMSTRAD ©A ATARI COMPTANT CRÉDIT CÉTÉLEU Â] 4&i MONITEUR 2890 F ?a?&] t par mois ' 9'mensuaWés Apport camptam 390 F TEG
18. 24 ‘h Ce* total ou crédit avec assurance 243,40 F £ 4&i
MONITEUR caiEui 3990 F
340. 81 F «r moi; 12 mensualt-s Apport comptant 390 F TEG
18. 24 S Cal total du crêtlil ïicc assurance
482. 40 F ç 6120 MONITEUR 4490 F 3B8.60F par moi; 12 mensualtés
Apport comptant 390 r TEG
18. 24 S CoÜ total du credl aise assurance 56320 F D 5128
MONITEUR conteur cons jltez-n !2 momualtès Ar-0Cft OUSrioii
630 F TEG 1B.24 T« CnDt lofai du crédl mec assurance
124. 00 F 520 STF : 3990 F Ordinateur personnel + cable PERITEL +
lecteur de disquette 3" 1 2 intégré 500 Ko.
1040 STFM : 9990 F. Ordinateur professionnel + lecteur de disquette 1 Mo intégré + moniteur monochrome SM 124.
1040 STFC :11990 F. Ordinateur professionnel + lecteur de disquette 1 Mo intégré + moniteur couleur SC 1224.
COMPTANT CrtOlT CÉTÉLEM g] 520 STF 3990 F ne 340,20 F par meis i? Nen&aliiK comptant 390 F TEG 10,24 S îniiicMi ou ciédl
a. tc assurance TT 1040 SIFM monochrome 9990 F ne BM.30 F par
meis 12 mensujiitès Appert comptant 1390 F TEG
18. 24 V. ûnfii ictel Ou crut a»ec assurance n m» T 1340 STFC
caJeuis 11990 F ne
343. 10 F par mois 12 mentalité; Ajçct compiant 1990 F TEG 10,24
M
r. nin icial (lu rrfll J«*f Jivri'-é 13 7.2DF ft, & R U N
INFORMATIQUE l’authentique spécialiste 62, me Gérard - 75013
PARIS Tél. : (1) 45.81.51.44 - Télex : RUNINFO 270841 F Ouvert
du lundi au samedi de 9 h à 19 h Métro : PLACE D'ITALIE et 7,
me de l’Église 92200 NEUILLY-SUR-SEINE Tél. : (1) 46.40.73.26
Ouvert du lundi au samedi de 10 h à 19 h Métro et bus : PONT
DE NEUILLY - Sortie rue de l’Église ©COMMODORES!
CA Le 64 fait peau neuve. Le 64 nouveau est arrivé chez OH RUN’ venc? 10 oo9USic. Prix . Consultez-nous.
PROMOTIONS
1. 64 classique + lecteur K7
2. 64 classique + lecteur 1541 PRIX CANON NOUS CONSULTER (Dans
la limite dos stocks disponibles) AMIGA (CICI-DIGIVIEW) 2965 F
©LES LOGICIELS ©IJUISIpro pour les utilisateurs PRO!
AMIGA Prix : consultez-nous 395 F 195 F 350F 450 F SHANGAI ... JEWELS OF DARKNESS STRIP POKER.
HALLEY PROJECT 425 F 780 F 595 F 490 F 390 F 430 F 260 F 305 F 280 F 320 F 255 F 350 F 380 F 430 F 195 F 240 F 440 F 220 F 350 F 350 F 260 F 310 F 260 F 350 F 275 F 595 F 455 F 740 F 1540 F 305 F 696 F 11S0F 320 F 280 F 390 F 440F AMSTRAD 464 couleur (2 housses) 140 F 464 mono. 2 housses) 140 F 6128 couleur (2 housses) 140 F 6128 mono. (2 housses) 140 F DISQUE DD1 (1 hOUSSe) 45 F IMPRIMANTE DMP1 ou DMP2000 0 housse) . 80 F PCW (3 housses) 195 F PC 10 PC 20 COMMODORE : nous consulter.
ATARI. Logiciel de Gestion MEMSOFT : nous consulter.
PC 1512 AMSTRAD . . C105F C 105 F C 105 F C 95 F C 99 F C 105 F C 105 F C 105 F D 150 F PCW 8256 et 8512 0 395 F . D 730 F . D 395 F COMPTANT CRÉDIT CÉTÉLEM PON F,756 5926 F ne
511. 30 F par nos 12 msuaflts Appai coûtât 526 F TEG 13,24 v.
Ccûtiotal du crfdd avec BsaranK 735,60 F PCW85T?
7690 F ne 052,50 F pai mas 12 nersuaites Apport coTiK&n 790 F TEG 13,24 v, CcV. Total du crédl avec assurance 933,00 F SUPER HUEY ... 350 F des accessoires pour votre PCW
1. SAC DE TRANSPORT : Soyaï autonome, emportez voire PCW avec
vous dans vos déplacements. Dds renlorcé pour protection
de l'écran 490 F. Port 60 F
2. POSTE DE TRAVAIL DE TABLE : Il comprend un pupitre
surélevant récran, un logement pour le clavier et un support
pour l'Imprimante sous lequel se glisse le papier. 540 F.
Port 100 F. PC 1512 SD monochrome 5925 F PC 1512 SD couleurs .
. 8171 F PC 1512 DD monochromo 7459 F PC 1512 DD couleur» 9710
F PC 1512 HD 10 Mega Octets monochrome . 10425 F PC 1512
HD 10 Mega Octet* couleurs ... 12678 F PC 1512 HD 20
Mega Octets monochrome ...... 11845 F PC 1512 HD 20 Mega
Octets couleurs ... 14100 F IMPRIMANTE DMP 3000 2290 F
3. POSTE DE TRAVAIL AUTONOME : Il comprend un pupitre recevant
le clavier et l’écran, un support d'imprimante, l’ensemble
sur un large piétement à 5 branches à roulottes : grande
stabilité et complète autonomie Plateau tournant 360°, hauteur
le. 1530 F. Port 160 F. ATARI HABAWRITER 1 HABAWRITER 2......
HABAWIEW. .
HABASPELL.
HABADEX HA8AMERGE KSWITCH (multitâche) LEATHER GODDESS ARENA ..... DEEP SPACE ST KARATE SUPER HUEY . SILENT SERVICE FUGHT SIMULATOR II JEWELS OF DARKNESS STARGLIDER .
SHANGAI ... REDALERT MERCENARY WINTER GAMES
C. OJ_R. Object Edltor CARTOGRAPHER BRIDGE 4.0..... CHESS
KEMPELEN ST TOOLKIT .
LDW BASIC ST REALTIME CLOCK EZ-CALC (Tableur) SOUNDWAWiE SW8
• AMIGA LEATHER GODDESS K SEKA (assembleur) Ml AMIGAFILE . .
DEEP SPACE ... ARENA ... MARBLE MADNESS HACKER II ABSOFT A C FORTRAN 1780 F ABSOFT A C BASIC 1295 F
• C 64 HOT WHEEL C 99 F LEATHER GODDESS . . D 250 F THE
PAWN . D 200 F
1942. C 105 F -D 145 F BASKET BALL II D 150 F ASTERIX._____ SOLO
FLIGHT II LEADER BOARD NEXUS . PARALAX..... MIAMI
VICE DRAGON'S LA1R SUPER CYCLE.
HACKER II
• AMSTRAD NOW GAMES III C 95 F LEATHER GODDESS D 305 F TEMPEST
C100 F D 135 F 1942 C 95 F -D 145 F du sérieux pour PCW ALIENOR
(comptabilité générale) ....D 1055 F COMPTES BANCAIRES D
730 F ADRESSES BUDGET FAMIUAL FICHIER..... MULTIPLAN dBASEII
LIGHT PEN PCW © Club AMIGA RUN Vous ayez un AMIGA Vous désirez
en posséder un et voulez l’utiliser à son TOP NIVEAU.
Le Club AMIGA RUN vous propose
- des informations;
- des revues et des livres ;
- des logiciels.- à prix réduits;
- les nouveaux logiciels en priorité :
- un point de rencontre.
Pour bénéficier de tout cela rejoignez le Club AMIGA RUN.
©ATARI “first release service” Vous voulez être l'ATARIMAN de pointe, RUN vous propose l'ATARI “first release service". Vous serez tenus au courant, vous pourrez choisir les derniers logiciels sortis (USA-G8- France). Les meilleures parutions, pour vous, pour votre ST chaque mois.
RUN vous propose une housse pour chaque appareilIII COMMODORE 64 128 CLAVIER 64 ( 1 housse) 40 F DATASETTE C2N (1 housse) 35 F 1541 (1 housse) . 70 F IMP. RITEMAN C+ ® DIGITALISATION VOUS AUSSI VOUS POUVEZ CRÉER DES IMAGES AVEC VOTRE MICRO 64 128 (CICI) . 1 MULTITACHE GRAPHISME SON (la parole en plus) RAPIDITÉ 512 Ko RAM 1 lecteur de disquette 3,5" .
1 moniteur couleur HR DYNAMIC CAD. Une révélation : le logiciel do CAD tant attendu sur AMIGA .... 4750 F © Protégez votre micro... CAMERA BSTCC-400A (sans objectif) 3328 F OBJECTIF COSMICAR
8. 5 mm 1:1.5 .. 1183 F ZOOM COSMICAR 12,5-75 mm 1:1,8 --
4450 F BAGUE ALLONGE . 434 F (1 housse) . . 70 F 1571 (1
housse) .70 F 1901 (1 housse) .105 F ATARI HOUSSE
moniteur couleur ... PC compatibles .
© LES JOYSTICKS FUC (1 housse) 195 F BON DE COMMANDE à renvoyer à dep’ VPC : 62, me Gérard - 75013 PARIS « Je préfère régler logiciel par carie de crédit bancaire n° de carte Envoyez-moi votre documentation concernant les numéros de tiroirs marqués d’une croix : ©©@©©©®®®®@ T 11 Frais de port (France métropolitaine) : Logiciels 15 F. Matériel par SERNAM EXPRESS 160 F. Sup. Pour contre-remboursement 30 F. Ci-joint mon règlement par chèque bancaire ? Ou CCP ?
Expire à fin Date de commande : Signature obligatoire : Ti.36
• Pièce* à fournir : Votre carte d'identité.
Votre relevé d'identité bancaire (RIB).
Un de vos chèques annulé par vos soins Votre dernière fiche de paye.
Un justificatif de votre domicilo (PTT. EOF. Quittance de loyer).
SIGNATURE : Tolal Signature des parents pour es moins de 18 ans.
CRÉDIT CETELEM.* i i Je choisis la proposition I 1 Inscrire la lettre correspondant à l'option choisie.
Veuillez me faire parvenir une offre préalable de CREDIT CÉTÉLEM. Je joins les pièces demandées pour son établissement et mon versement comptant sera de_par ? Chèque ? CCP ? Mandat-lettre.
SESAME 1980 DATA 345 1990 RESTORE 2010 2000 READ J: GOTO 2020 2010 DATA 377 2020 IF Q 1 OR TST-1 THEN 2040 2030 GOTO 2120 2040 RESTORE 2090 2050 FOR 1-1 TO I 2060 READ A 2070 TAG:MOVE A,J:PRINT CHR$ (143);:TAGOFF 2080 NEXT I 2090 DATA 343,373,403,433 2100 IF TST-1 THEN TST-0:GOTO 1230 2110 GOTO 1150 2120 A-A+30 2140 TAG-.MOVE A,J:PRINT CHR$ (143); :TAGOFF 2150 NEXT I 2160 GOTO 1230 2170 SOUND 1,119,80 2180 SOUND 1,1-13,20 2190 SOUND 1,106,20 2200 SOUND 1,100,60 2210 SOUND 1,95,20 2220 SOUND 1,67,80 2230 SOUND 1,71,20 2240 SOUND 1,75,20 2250 SOUND 1,80,60 2260 RETURN 2270 CLS 2280 PEN 1,1:INK
1,24 2290 I-1:FLAG-0:T-1 2300 FOR AA-1 TO 5:FOR BB-1 TO 5:FOR CC-1 TO 5:FOR DD-1 TO 5 2310 K-l: IND-0 2320 CHX(K)-AA:CHX(K*1)-BB:CHX(K*2)-CC:CHX(K+3)-DD 2330 IF FLAG-1 THEN GOS'JB 2450 2340 IF IND-1 THEN 2430 2350 REPCI,1)-AA:REP(I,2)-BB:REP(I,3)-CC: REPCI,4)-DD 2360 IF Z-12 THEN GOTO 2570 ELSE GOTO 950 2370 FLAG-1 2380 WINDOW 1,11,12,15,17:PAPER 1,0 2390 LOCATE 5,15:PRINT "NOIR :":LOCATE 5,17:PRINT "BLANC: 2400 CLS 1:LOCATE 1,1.1:INPUT l,;"",NO(I) 2410 LOCATE 1.1,3:INPUT 1,;"",BL(I) 2420 IF NO(I)-4 THEN GOTO 2560 2430 NEXT DD:NEXT CC:NEXT BB:NEXT AA 2440 END 2450 FOR 1-1 TO T 2460
NO-0:BL-0:J-1:K-1 2470 IF REPCI,J)-CHX(K) THEN NO-NO+1:CHXCK)-0 2480 J-J+l:K-K*l:IF J-5 THEN 2490 ELSE 2470 2490 FOR J-l TO 4:FOR K-l TO 4 2500 IF REP CI,J)-CHXCK) THEN BL-BL+1:CHXCK)-0:K-4 2510 NEXT K:NEXT J 2520 IF NO NOCD OR BL BL(I) THEN IND-l:GOTO 2550 2530 CHXC1)-AA:CHXC2)-BB:CHXC3)-CC:CHXC4)-DD 2540 NEXT I:IND-0:T-T+l 2550 RETURN 2560 SC1-SCI*Z 2570 CLS 2580 GRAPHICo PEN 1:PEN 1 2590 MODE 1 2600 LOCATE 17,5:PRINT "SCORE" 2610 MOVE 240, 345:DRAW 350,345:DRAW 350,315:DRAW 240,315:DRAW 240,345 2620 WINDOW 1,8,12,10,12 2630 WINDOW 2,27,31,10,12 2650 PAPER 1,1:PAPER 2,1:INK 1,24 2660 CLS
1:CLS 2 2670 PEN 1,2:PEN 2,2:INK 2,0 2680 LOCATE 7,8:PRINT "AMSTRAD" 2690 LOCATE 1,2,2:PRINT 1,SC1 2700 LOCATE 26,8:PRINT PNOM$ 2710 LOCATE 2,2,2:PRINT 2,SC2 2720 A$ -INKEY$ :IF A$ -"" THEN 2720 2730 GOTO 90 Zac de Mousquette 06740 Châteauneuf de Grasse Tel: 93 42 7144 PALACE software SESRME EXL100 Carnet d’adresses Avec l’arrivée imminente de la nouvelle année, les bonnes résolutions fleurissent. Il est grand temps de mettre à jour et sous bonne garde votre carnet d’adresses. Mais ce programme reste avant tout une initiation à la gestion d’un fichier de données.
Commentaires : Saisissez ce listing puis « RUN ». Un masque d’écran simulant une fiche vierge avec ses rubriques apparaît sur le moniteur. Vous pouvez saisir, rechercher, modifier et supprimer des fiches, d’une part. D’autre part, vous pouvez vous déplacer dans le fichier à l’aide des flèches montante et descendante. Enfin l’essentiel de ce programme vous pouvez sauver ou lire les enregistrements de votre fichier sur un magnétophone connecté à votre ordinateur. A chaque instant, vous pouvez solliciter l’aide de l’ordinateur en pressant « Help », fonction qui affiche le mode d
utilisation du logiciel. Ce programme est initialisé pour la gestion de cinq fiches ; il vous sera aisé de modifier, en ligne 35, la variable NF en la débridant avec une valeur supérieure, sans toutefois excéder
99. Les sous-programmes utilitaires BASIC d’écriture et de
lecture du fichier sur magnétophone sont respectivement
situés en lignes 1805 et 1905 de ce listing. Ces utilitaires
pourront être adaptés pour des programmes rédigés et
développés par vos soins.
1 0 !************************************** 20 ! CARNET D'ADRESSES *** 30 !* Pour Exl 100 *** 40 ! * -C- TILT X CHAGNY *** 50 !************************************** G0 !
70 ! «GESTION DE FICHIER POUR MAGNETOPHONE* 75 !*PQUR AUGMENTER LE NOMBRE DE FICHES * 7G !*M0DIFIEZ La variable NF=5 ligne 95 * 77 ! * MINIMUM NF=1 MAXIMUM NF=39 * 80 ! ** 90 !*********DECLARATIONS***************** 95 NF=5:! Nombre de fiches autorisées 100 DIM N* 39 ,P* 99 ,A* 99 ,C* 99 ,V$ 99 ,T$ 99 ,S$ 99 ,0* 39 ,M* 93 105 !********F’RGRAMME PRINCIPAL************ 110 CLS 120 G0SUB 1400:G0SUB 1470:G0SUB 1550:G0SUB 1E50:G0SUB 1690 130 CALL KEY1 A B :IF B=0 THEN 130 140 IF A=7G OR A=108 THEN GOSUB 1910 150 IF A=83 OR A=115 THEN GOSUB 1800 180 IF A=67 OR A=99 THEN GOSUB 2G0 170 IF A 82 OR A=114
THEN GOSUB 450 180 IF A=130 THEN GOSUB G70 190 IF A=128 THEN GOSUB 720 200 IF A=77 OR A=103 THEN GOSUB 730 210 IF A=69 OR A=101 THEN GOSUB 1180 220 IF A=72 OR A=104 THEN GOSUB 980:G0T0 110 230 IF A=27 THEN GOSUB 1270 240 CALL SPEECH("L "&“0D7C9939BAB602FC"):GQT0 130 250 !
255 !*********CREATI0N FICHE*************** 260 GOSUB 1300:CALL COLOR "OBU" 270 LOCATE 22,12 :PRINT "Cr"ÎCHR$ 17)XCHR*(17 280 FOR 1=1 TO 99 290 IF N$ I)=""THEN N-IxI-99 300 NEXT I 310 CALL COLOR "OWM" ) 320 LOCATE 8,8 :ACCEPT UAL I DATE UALF’HA )SIZE 11) N$ N ) 330 LOCATE 8,27):ACCEPT UALIDATE( UALF’HA )SIZE( 11 ? ,P$ N)___ Les frères de Bobby Bearing ont été maléfiques qui peuplent la planète... entraînés hors du droit chemin par leur cou- ; Dans ce jeu passionnant en trois dimen- sin. Ignorant les avertissements de leurs sions, Bobby Bearing a pour mission de aînés, il se
sont aventurés dans les méta- rechercher ses frères à travers les plans hors de leur domicile, et ont été atta- 250 chambres de ce.labyrinthe infernal, qués et assommés par des roulements Disponible en cassette et disquette pour 44,46, rue de la Bienfaisance?5006 Paris. Tél.: 42.89.00.21 Commodore 64 128, Amstrad CPC et Spec trum 48 128 (cassette uniquement).
SËSRMË CALL COLORC'OYR") LOCATE (22 12):PRINT "Cr"*CHR$ 17)*CHR$ 17) RETURN !
|* *******RECHERCHER UNE FICHE********* CALL COLORC'OBW") LOCATE (22 17)xPRINT "Rech" GOSUB 1300 CALL COLOR "OWM" ) LOCATE (8 8)xACCEPT VALIDATE UALPHA)SIZE 11) R* FOR 1=1 TO 39 IF N*(I)=R*THEN N=IxI=93 NEXT I CALL COLORC'OWM" ) xLOCATE (8 8 xF'RINT N$ (N LOCATE (8 8) xPRINT N*(N) (8 27) xPRINT F'$ (N) (10 12) xPRINT A1 (N) C$ (N V$ (N) T*(N S$ (N 0$ ( N ) M$ (N) i*********MODIFICATION FICHE*********** CALL COLORC'OBW") LOCATE (22 26)xPRINT "Modi" GOSUB 470 CALL COLORC'OWM") LOCATE (8,8)xACCEPT VALIDATE(UALPHA)SIZE(-11) N$ (N) (8 27)xACCEPT VALIDATE UALPHA SIZE(-11) P*(N) (10,12)xACCEPT
VALIDATE(ALPHANUM)SIZE -26),A$ N) (12,11) x ACCEF'T VALIDATE ( DI GIT ) SIZE ( -5) C1 ( N) (12,23)xACCEPT VALIDATE(UALPHA)SIZE(-15),V$ (N (14,14) x ACCEF'T VALIDATE (NUMERIC ) SIZE ( -11) , T$ ( N) (14,33)xACCEPT VALIDATE DIGIT)SIZE -6 ,S$ N
(16. 16) xACCEPT SIZE(-22) ,OÎ (N)
(18. 16) xACCEF'T SIZE -22 ) , M* N ) (10 12):ACCEF'T
VALIDATE(ALF'HANUM)SIZE 26) A$ (N) 12«11 : ACCEF'T
VALIDATE(DÏGIT)SIZE 5) C*(N (12,23)rACCEPT
VALIDATE(UALPHA)SIZE(15),V*(N) (14 14)xACCEPT
VALIDATE(NUMERIC)SIZE 11) T$ (N) VALIDATE DIGIT)SIZE 6)
S$ (N) SIZE 22) 01i(N) SIZE -22) (N) ! *********FICHE CALL
COLORC'OBW")xLOCATE N=N-1xIF N 1 THEN N=1 GOSUB 1300xGOSUB
530 CALL COLORC'OYR" ) xLOCATE RETURN
PRECEDENTE************* F'RINT ' LOCATE LOCATE LOCATE LOCATE
LOCATE LOCATE LOCATE
34. 0 350 3E0 370 380 390 400 410 420 4-30 440 445 450 480 470
480 490 500 510 520 530 540 550 580 570 580 590 800 810 620
830 640 650 660 665 670 680 630 700 710 720 725 730 740 750
760 770 780 790 800 810 820 840 850 860 870 880 890 900 310
920 330 (14 33)ïACCEPT (16 16)xACCEPT (18 16)ïACCEPT LOCATE
LOCATE LOCATE LOCATE LOCATE LOCATE LOCATE LOCATE
(12 11)xPRINT (12 23)xPRINT (14 14)xPRINT 14 33)xPRINT
(16. 16) xF'RINT
(18. 16) x F'RINT CALL COLORC'OYR") LOCATE (22,17)xPRINT "Rech"
RETURN i !******x**FICHE SUIVANTE *******»**»** CALL
COLORC'OBW")xLOCATE (22,22)xPRINT N=N+1xIF N 93 THEN N=1
GOSUB 1 300 x GOSUB 530 ____ CALL COLORC'OYR" ) xLOCATE ( 22
, 22 ) : F'R INT """S" ' XCHR*(14) RETURN "&CHR$ (14) ' S"
"&CHR$ (14) (22,22) xF'RINT “ XCHRÆ (14) LOCATE LOCATE LOCATE
LOCATE LOCATE LOCATE LOCATE LOCATE
36. 15 =PRIV-1 RETROUVEZ. MOI SUR PLUM tth L t
mm bmmmmm mmbm b eh hü ¦JtJni IL-__
34. 0 CALL COLOR ,‘0YR") 950 LOCATE 22,26 :PRINT "Modi" 950
RETURN 970 !
975 ! * *** * HELP UTILISATION* * **** * * 980 CALL C0L0R "0BW" 990 LOCATE 22,35):PRINT "Help" 1000 CLS:CALL COLOR "OYb" :GOSUB 1480 1010 CALL COLOR "OYBHL" iLOCATE 3,9 :PRINT "UUTTIILLIISSAATTIIOONN" 1020 CALL COLOR "OYBHL" xLOCATE 4,9):PRINT "UUTTIILLIISSAATTIIOONN" 1030 CALL COLOR "OCb"):LOCATE 8,4):PRINT "CLToad Pour charger le fichier" 1040 LOCATE 9,4 zPRINT “a partir du magnétophone. " 1050 LOCATE 10,4 xPRINT "Suivre les instructions RADIAN."
1050 LOCATE 11,4 zF'RINT "CSIave Pour sauvegarder sur le “ 1070 LOCATE 12,4 :PRINT "magnétophone. Suivre RADIAN " 1080 LOCATE 13,4) xF'RINT "CCQree un enregistrement nouveau."
1090 LOCATE 14,4)zF'RINT "CRDechercher un enregistrement. " 1100 LOCATE 15,4 zPRINT "CFLECHES3 Fiche suivante precedente" 1110 LOCATE 1 G,4) zF'RINT "CMÜodifier un enregistrement. " 1120 LOCATE (17,4)r PRINT "CEQffacer un enregistrement + CE3" 1130 LOCATE (18,4):PRINT "CESCUape pour sortir du logiciel."
1140 LOCATE 22,4)zPRINT "Pressez CENTER3 pour continuer..." 1145 CALL COLOR "OYE:" ) : LOCATE 7,4 :PRINT "Ligne 95 NF=Nbr Fiches (MAXI=99)" 1150 PAUSE 1150 RETURN 1170 !
1. 175 ! * * ****DETRUIRE UNE FICHE** * * *** 1180 CALL
COLOR "OBU") 1190 LOCATE 22,31)zPRINT "Eras" 1200 GOSUB 470
1210 CALL KEY1 A,B):IF B=0 THEN 1210 1220 IF A=53 THEN 1230
ELSE 1240 1230
P* N),A$ N ,C* N),V$ N ,T$ N),S*(N),0* N ,M$ N):N$ N) ="
VIERGE 1240 CALL COLOR("OYR") 1250 LOCATE 22,31):PRINT "Eras"
1250 RETURN 1270 !
1275 ! * ** ** FIN RETOUR BASIC* ** * * 1280 CLS:END 1290 !
1295 ! ** EFFACER MASQUE ** ** * *** 1300 CALL COLOR "OMM" :LOCATE 8,8 :PRINT RPT$ (" ",11) 1310 LOCATE 8,27) : PRINT RPT* " 1 ,11 ) 1320 LOCATE 10,12) :PRINT RPT$ " ",25) 1330 LOCATE 12,11 ) :PRINT RPTÏ " ", 5) 1340 LOCATE 12,23) :PRINT RPT$ " ", 15) 1350 LOCATE 14,14) :PRINT RPT$ " " ,11) 1350 LOCATE 14,33) :PRINT RPT* " ",S) 1370 LOCATE 15,15) :PRINT RPT$ " " ,22) 1380 LOCATE 18,15) :PRINT RF'T$ " ",22) 1390 RETURN 1400 !
1405 ! DECLARATIONS** * ** »* « 1410 HL*=CHR* 9) S.RPT* CHR* 4 ) , 38 ) &CHR* 5 ) 1420 BL*=CHR$ 8)*RPT* CHR$ 4) ,38)XCHR$ 7 1430 ML$ =CHR* 3) 8.RPT* (CHRfc 32) ,38 ) &CHRT 3) 1440 IL$ =CHR* 25 ) XRPT$ ( CHR* 4 ) , 38 ) XCI-IRH ( 23 ) 1450 RETURN 1450 !
1455 !****** ** «MASQUE * ** ****« *« 1470 CALL COLOR "OYM") 1480 LOCATE C1,1):PRINT HL$ HITSQUAD e. A RASSEMBLE h 4 TITRES CT1 VISION EXTRAORDINAIRES . DANS SON * NOUVEL «J ALBUM AU PROGRAMME UN JEU DART MARTIAL.
UN COMBAT DANS LA JUNGLE, i UN COMBAT AERIEN.
ET BIEN SUR A UNE CHASSE AUX .
L FANTOMES!' DISPONIBLES DANS AA un fabuleux ALBUM POUR f A AMSTRAD, COMMODORE , SPECTRUM IqtWS LES BONS MOEURS CE LOGICIELS LES MEILLEURS PARMI LES MEILLEURS SËSRMe LOCATE LOCATE LOCATE LOCATE LOCATE LOCATE LOCATE RETURN !
|***** *** ***TITRE******************** CALL COLOR "OWMHL") LOCATE (3,4):PRINT "CCAARRNNEETT DD''AADDRREESSSSEESS LOCATE (4,4):PRINT "CCAARRNNEETT DD''AADDRREESSSSEESS" RETURN (
• **** **AFFICHAGE RUBRIQUES ** * ** **** CALL
COLORC'OYM")iLOCATE 8,4 :PRINT "Nom:" LOCATE 8,20 :PRINT
"Pr"XCHR*(17)«"nom:"
(10. 4):PRINT "Adresse:"
(12. 4)xPRINT "C Post:" (12,17):PRINT "Vil le:"
(14. 4):PRINT "T"*CHR*(17)l"I"iCHR* 17)K phone : (14,26):PRINT
"Poste:"
(16. 4):PRINT "Observation:" 18,4):PRINT "Commentaire:"
i* ** *** SAUVEGARDE DU FICHIER******** CALL CQLOR "06'W" )
:LOCATE (22,7):PRINT "Save" OF'EN 81,
"1.CARN",0UTPUT,VARIABLE 123 PRINT 01 (I p* I )?•' ¦; ( I
);",“;C$ ( I );","; vs I ) ; " print ai
,s$ (i);“,1,;0*(i);",";Mîi(i) NEXT I CALL COLOR("OYR"):LOCATE
22,7 :PRINT "Save" RETURN i»*********CHARGEMENT DU
FICHIER ** ** CALL CQLORCOBW") :LQCATE 22,2):PRINT "Load"
OF'EN ai,"1.CARN", INPUT, VARIABLE 123 FOR 1=1 TO NF INPUT
81 ,N* I) ,F'* I), A* I) ,C*( I) ,V$ I) ,T$ (I) INF'UT 81
,S*(I ,0$ I) ,M*(I) NEXT I CLOSE 81 CALL COLOR ( "OYR" :
LOCATE 22,2 :F'RINT "Load" RETURN
! * *** ** * * ** ********** * * ** ! FIN DU PROGRAMME
* !************************************** FOR 1=2 LOCATE
NEXT I LOCATE LOCATE RETURN !
! *** * ****MASQUE CHOIX***** ** * **** CALL COLQR "OYR" LOCATE 22,2):F'RINT "Load" (22,7 :PRINT “Save" (22,12):PRINT "Cr"iCHR*(17)XCHR*(17) "Reeh" "SCHR* 14) "Modi" "Eras" "Help" TO 13 1,1)iPRINT 14-30 1500 1510 1520 1530 1540 1545 1546 1550 1560 1570 1580 1530 1600 1610 1620 1630 1640 1645 1646 1650 1660 1670 1680 1685 1686 1630 1700 1710 1720 1730 1740 1750 1760 1770 1780 1730 1800 1805 1810 1820 1830 1840 1850 1860 1870 1880 1830 1300 1305 1310 1320 1330 1340 1350 1360 1370 1380 1330 2000 2010 2020 ML* (20, 1 ) :PRINT BL$ 6,1 rPRINT IL* (22,17)iPRINT (22,22):PRINT (22,26): PRINT
22,31 :PRINT (22,36):PRINT LOCATE LOCATE LOCATE LOCATE LOCATE LOCATE LOCATE RETURN Dés 14 ans. Objectif 18.
Offrez-vous ce qui vous plaît à 18 ans. La BNP a un compte pour ça : Objectif 18. C’est tout simple. A partir de Mans, vous pouvez mettre de l'argent de côté. Dès 18 ans, la BNP vous prête un montant équivalent à la moyenne de votre épargne, sans vous demander de garanties, et vous en faites ce que vous voulez. Vous devez juste avoir remboursé avant 25 ans.
Décidément, à la BNP, c’est facile de s’organiser pour se payer ce qu’on veut.
••
• ••
• •• ••
• ••
• •••
• •••
• ••• ___
• •• •••
• ••
• •••
• ••••
• ••••••••••••••
• •••••••••••••• BNP La banque est notre métier.
Loriciels fait bob winner Globe-trotter à la recherche d’une civilisation disparue, tu parcours le monde malgré les nombreux obstacles qui se dressent sur ton chemin. De grandes puissances t’enverront leurs combattants pour te stopper dans ta quête. La force seule ne suffira pas et tu devras faire preuve d’intelligence et d’astuce pour découvrir enfin ce que tu as tant cherché.
LE PACTE En l’an 1580 de notre ère, la Grande Alliance des forces du bien permit un Pacte sans précédent avec la nuit, le mal et les démons.
Depuis 3 siècles déjà, les puissances diaboliques reposent en un coffret, sépulture inviolée les retenant prisonnières à jamais. TOI MORTEL, tu ne dois jamais l’ouvrir sous peine d'avoir à les combattre.
Revivre One nouvelle génération de softs " d tout fracasser!!!
TOP SECRET Un coup d’état dans ton pays!!!
Il n’y a pas une minute à perdre pour sauver le président.
Vite prends ton arme et lance-toi dans une folle course- poursuite à travers la ville où régnent l'angoisse et la violence.
Lorîciels 81, rue de la Procession 92500 RUEIL MALMAISON Tél. : (1 ) 47 5211 33 • Télex : 631 748 F Distribution : LORIDIF Tél.: 47 52 18 18-Télex: 631 748 F BACTRON Bactron, ennemi des virus se ballade dans ton corps depuis ta naissance Mais aujourd’hui ceux- ci risquent d’avoir le dessus et tu dois aider Bactron à les vaincre.
Guide-le dans le dédale de tes organes et libérez ensemble les enzymes de guérison enfermés dans les cubes jaunes disséminés à travers ton corps.
MGT Un superbe jeu d’arcade et d’aventure qui t’entraînera dans l’antre d’un énorme complexe spatial.
Là, tu rencontreras l’inconnu, et à bord de ton Magnetik Tank, tu devras combattre pour survivre et tenter d’en ressortir vivant.
Nom ... Prpnnm Àrirpççp Ville .... ... C.P ...... Votre matériel ..... Joindre 3 timbres à 2.20 F pour participation aux trais d'expédition Avez-vous un Minitel ? ’ [QQD INÛNJ ¦ Cochez la case correspondante.
PRESENT A AMSTRAD EXPO DU 21 au 24 NOVEMBRE LA GftANDt HA11I Dt LA VIUITTI
• ssss** Je désire recevoir LORICIELS i NEWS, le journal d
information| sur vos produits.
Mon premier utilise la recette qui a assuré le succès de ses ancêtres ; mon second apporte fiabilité et marketing ; mon tout est le Spectrum + 2, petit dernier de Sinclair, depuis le rachat de la marque anglaise par Amstrad.
Logithèque très convenable, manuel remarquable et fabrication de qualité rachètent un Basic dépassé.
BRHC D'ËSSfll La saga des petits génies est connue de tous : on monte une société à dix-huit ans, deux ans plus tard on est milliardaire, puis la faillite menace et c’est la fin d’une belle histoire.
Le chemin de Clive Sinclair ne s'éloigne pas beaucoup de cette caricature : pionnier de la micro avec le ZX 80, il permet à sa société de devenir leader sur le marché de l’informatiqüe familiale. Quelque temps plus tard, l’attente de machines annoncées trop longtemps à l'avance, la fiabilité mise en cause, le mauvais choix des sous-traitants, mettent Sinclair face à la réalité des chiffres : une situation catastrophique. Et voilà qui permet à M. Maxwell (magnat de la presse anglaise) de prendre le contrôle de la Sinclair Research Limited, tâche difficile s'il en est. Puis Clive se retrouve de
nouveau, à la suite d'une série d’événements bizarres, à la tête de sa chère société qu’il lui faut redresser. Les finances de Sinclair sont au plus bas. Il signe alors un accord avec Timex pour la diffusion de la télévision à écran plat, un contrat avec Dixon qui rachète une grosse partie des stocks de QL.
La firme se porte mieux, mais n'est pas hors de danger. En effet, les termes du contrat avec Dixon interdisent la sortie d’un nouvel ordinateur sur le marché anglais avant 1986. Et une gamme vieillissante résiste mal aux assauts des concurrents. C’est pourquoi un ordinateur hybride, sorte de Spectrum plus avec 128 Ko de Ram et des inscriptions en espagnol, sort en Espagne. C’est le prélude au lancement du Spectrum 128 sur le marché anglais, mais pas avant 1986, contrat oblige.
Avril 1986 : la bombe éclate... Amstrad rachète Sinclair ! Surprise pour tout le monde, on pensait que Clive s’en sortirait ! Certes, le seigneur anglais de la micro se débat depuis longtemps dans des problèmes énormes, mais un pionnier s'en sort toujours. Pourtant, le rachat n’est pas une illusion. La majorité y voit une opération stratégique de la part d'Alan Sugar, directeur d’Amstrad : suppression d'un concurrent, et prise d’une solide option sur le marché anglais. Cette douce contrée n’est pas vraiment sensible aux charmes des CPC. C'est pourquoi, aux dires de certains, la marque Sinclair
n’était pas condamnée à mourir, seul moyen pour Amstrad de conquérir son marché national. Cependant, le temps passe et pas de nouveauté en vue. Alan Sugar a-t-il décidé de saborder Sinclair ? La réponse arrive sous la forme du Spectrum + 2. Conçue à partir des études de Sinclair, cette machine est intéressante à plus d'un titre. Annonce d’un renouveau de la firme qui semble s’inscrire dans une stratégie à long terme. En effet, le Spectrum+2 se vend à un prix accessible, alors que le PC Amstrad se situe en haut de gamme.
Un partage du marché est envisageable : le bas RADIOSCOPIE
• Origine : Japon
• Connexion T.V. : Péritel el sortie vidéo composite
• Microprocesseur : Z 80 cadensé à 3,5 Mhz
• Mémoire vive disponible : 256 Ko
• Mémoire morte: 64 Ko
• Haute résolution : 512 par 212 en 16 couleurs
• Son : 3 voix sur 8 octaves, plus un générateur de bruits
• Palette : 512
• Souris: oui, d’origine
• Prix: 4 990 F TTC. Avec une souris et 5 logiciels de gamme
occupé par Sinclair grâce à des machines de qualité mais de
faible coût, le domaine des applications sérieuses réservé à
Amstrad. Cette hypothèse se trouve étayée par certains faits :
l’existence du PCW, la présentation du PC et du Spectrum+ 2. Le
positionnement de ce nouveau Sinclair est celui d’une console :
en France il est livré avec un joystick et six cassettes de
jeu. Marché difficile puisque les M.S.X. 1 se vendent à des
prix imbattables et un mouvement de fond semble annoncer le
retour en force des vraies consoles (Atari, Sega, Nintendo),
C’est pourquoi l'autre facette du Spectrum+ 2 est l’initiation,
mais il faut compter avec les MO 6 et TO 8, Atari 130XE, M.S.X.
1 et les CPC... Comme le montrent les photos illustrant cet
article, ce nouvel ordinateur est doté d'un design agréable. Le
boîtier conserve la ligne que Sinclair avait inaugurée avec le
QL et poursuivie avec le Spectrum + : machines compactes, «
look » sobre et très « classe ». Cependant, un élément fait une
apparition remarquée : le magnétophone désormais intégré. Le
clavier est un « Qwerty » à touches mécaniques. L’accès aux
virgules, points-virgules, points et guillemets se fait
directement (il n’est pas nécessaire de « shifter » pour les
obtenir). De plus, les touches de déplacement du curseur se
trouvent à côté de la barre d’espacement.
Les deux prises joystick apparaissant sur le côté gauche de la machine n'acceptent pas le brochage Atari, bien que les prises soient identiques. A signaler : le bouton de reset destructif situé du même côté. La face arrière présente de nombreux connecteurs, un jack 3,5 pour la sortie son sur chaîne haute fidélité. Une fiche din permet le raccordement à la prise Péritel. Deux connecteurs sont destinés à recevoir le pavé numérique et une interface RS 232 Midi. Ils sont identiques à ceux de feu QL, et de ce fait représentants d’un standard inconnu. Ensuite nous trouvons une extension de bus
entièrement compatible avec l’ancienne.
La tension, de neuf volts, est fournie par un transformateur qui ne possède pas d'interrupteur. L’unité centrale n'en possédant pas non plus, le débranchement du bloc d'alimentaion est nécessaire après usage. En ce qui concerne les spécifications techniques nous trouvons un Z80 cadencé à 3,54 Mhz, qui gère 128 Ko de Ram et 32 Ko de Rom. Le son, produit par un AY-3-8912, porte sur huit octaves avec trois voix simultanées. II sort directement du haut-parleur du téléviseur sur lequel est connecté l'ordinateur, ce qui est bien plus confortable que le système de l’ancien Spectrum. En ce qui
concerne les capacités graphiques rien ne change : résolution de 176 par 256 en seize couleurs - on peut même passer 192 sur 256. L’évolution est donc minime par rapport à ses prédécesseurs, mais il ne peut en être autrement pour une compatibilité maximale. Lorsque l’on branche le Spectrum+ 2, un menu apparaît offrant les options suivantes : Cassette, Basic 128, Calculatrice, Basic 48. La première charge directement un programme à partir du magnéto sans passer par l’habituel « Load » du Basic.
L’option suivante, « Basic 128 » porte bien son nom, la dernière, «Basic48», aussi. En revanche, « Calculatrice » est une nouveauté : les opérations sont saisies directement et le miracle se produit : 2 + 2 donne 4, c’est fantastique n’est-ce pas? Toutes les fonctions mathématiques du Basic 128 sont utilisables (sinus, cosinus, log...). La précision est de huit chiffres après la virgule et la récupération de variables s’avère possible. Il suffit de taper : LET X = opération, et la variable est utilisable sous Basic, mais il faut sortir du mode «calculatrice » en appuyant sur la touche « Edit.
» Un menu propose de sortir du mode « calculatrice » ou d’y revenir. Si on le quitte, on retrouve le menu principal et les options décrites plus haut. Sous Basic 128, la touche « Edit. » donne accès à un menu. Renumérotation, changement de mode écran, sortie sur imprimante sont les fonctions de celui-ci. L’option de renumérotation fixe le TILTOSCOPE Esthétique : * * * * Prise en main : ***** Clavier : * * * * Graphisme : ***** Son : * * * Facilité de programmation : * * * * * Stylo optique : non Joystick : oui, deux prises intégrées Ludothèque : * * Bibliothèque : * Qualité prix: * * * * début
du listing en ligne 10, l'incrémentation est de dix unités. « Mode écran » configure le masque de saisie : identique à celui du Spectrum curseur en bas de l’écran et listing en haut , ou bien curseur en haut de l'écran.
« impression » effectue une sortie sur imprimante sans intervention de la part de l’utilisateur, les deux autres options n’appellent pas de commentaires. Le Basic 128 ressemble énormément au Basic 48, mais ici la gestion des microdrives est intégrée. Les instructions propres au Ram disk le sont aussi. Deux autres nouveautés à signaler : « Play » et « Spectrum ».
La première gère les nouvelles capacités sonores du Spectrum + 2, ainsi que la commande des canaux Midi et « Spectrum » transfère un programme du Basic 128 au Basic 48. A part ces quelques améliorations, ce Basic conserve ses qualités et ses défauts. La programmation structurée s’avère difficile, les «while... wend » et «repeat... until» ne répondant pas à l'appel.
Plus grave, le «if... then» n’est pas complété par le « else » devenu si populaire, le « next » doit être accompagné par la variable associée et les codes d'erreurs ne sont pas signifiés en clair.
Comme sur l’ancien Spectrum, aucune gestion de lutins mais, heureusement, « circle » et « draw » sont présents. A déplorer : la faiblesse du Basic 128 en ce qui concerne les instructions graphiques et celles de programmation pure. En revanche, les facultés de communication sont réelles, nous l’avons vu avec la commande des canaux Midi par « play ». Mais cette impression est renforcée par les « out », « close et «open J:», «format» paramétrage de l’interface série et autres « verify ». De plus des instructions comme « Lprint » ou « Llist » commandent directement l’imprimante. Ainsi le
Basic 128 semble bizarre : ouvert il permet une programmation simple des entrées et sorties ; fermé il n'autorise que difficilement les structures modernes. En tout cas, il ne peut supporter la comparaison avec les Basic de ses concurrents sauf peut-être avec celui des CPC464 qui souffre de défauts similaires. En revanche, le manuel se révèle un modèle du genre. D’une progressivité certaine, il amène l’utilisateur à une bonne connaissance de son ordinateur. A la suite d'une brève présentation du Spectrum + 2, les notions élémentaires que sont les modalités de connexion sont introduites sans
plus attendre. Après quoi, le manuel expose la façon de charger un programme en passant par le menu de départ. Ensuite nous trouvons deux introductions aux Basic. La première présente le 128, la seconde le 48. Les touches d’accès direct aux commandes Basic n’étant pas sérigraphiées sur le clavier, un schéma présente leur affectation. A la suite de cette introduction, le manuel expose les bases de la programmation sur une vingtaine de chapitres. Ceux-ci sont clairs, nets et précis, tous les sujets sont abordés et la progressivité réelle.
Mais, contrairement à beaucoup, le manuel ne s’arrête pas là. Les notions plus complexes et fondamentales sont exposées à travers un aperçu de l’organisation de la machine. De cette manière, on apprend que la mémoire est gérée par un système de bancs commutés. D’autres notions complexes sont abordées par la suite, comme les variables système, clairement explicitées. Il est alors possible de découvrir les similitudes entre ce nouvel ordinateur et ses prédécesseurs. Un examen attentif de ces points d’entrée augure d’une très bonne compatibilité.
L’Assembleur n’est pas laissé de côté, les mnémoniques du Z80 sont rappelés par la suite. Mais les explications les concernant sont plus que succinctes. La liste des codes d’erreurs est, heureusement, présente tout comme un appendice des mots clefs du Basic. Les pages suivantes proposent quelques listings, puis un rappel des conversions de base. Un chapitre exposant les modalités d’utilisation de la calculatrice vient ensuite, il est d’ailleurs étonnant de le trouver en fin de manuel. Les pages suivantes régaleront les bidouilleurs de tout poil grâce aux brochages des connecteurs.
Enfin nous trouvons un appendice général, qui contient des renvois pour tous les mots importants. La réussite du Spectrum+2 est liée à ses armes : un manuel remarquable, une fabrication de qualité, une logithèque importante. Cependant, son prix peut sembler élevé : 1990 F pour un Basic dépassé en fera hésiter plus d’un. Les concurrents ne sont pas forcément plus chers, et les souvenirs du service après-vente en font hurler beaucoup. Ce à quoi, Amstrad rétorque que les nouvelles méthodes de fabrication assurent une très bonne fiabilité et que le SAV sera pris en charge par les structures mises
en place pour les ordinateurs de la gamme Amstrad. Les acheteurs se laisseront- ils convaincre ?
Mathieu Brisou BANC D'ESSAI Standard, vous avez dit standard? Rien de surprenant à cela.
Les nouveaux M.S.X. fleurissent.
Sony lance avec souris et logiciels son dernier-né : le Hit Bit 700.
Plus performant et moins cher que le précédent, il ne lui reste qu’à séduire et à convaincre... Sony propose un nouveau M.S.X. 2: le HB-F700F. Version revue et corrigée du HB500 qu’il est appelé à remplacer. Les principales caractéristiques restent, évidemment, inchangées. Le processeur est un Z 80 cadencé à 3,5 Mégahertz secondé par un VM 9938 pour la partie graphique, et par un S-3527 pour le son. Les 64 Ko de mémoire morte contiennent le Basic M.S.X. et le Dos. Avec un HB 700, l’utilisateur dispose de 256 Ko de Ram, 128 Ko sont réservés au graphisme. Les nombreux modes écran vont de
vingt-quatre lignes en quarante caractères à 512 points par 212 et seize couleurs parmi cinq cent douze. Un lecteur de disquettes trois et demi d’une capacité de 720 Ko formatés et une horloge sont intégrés.
Deux slots pour cartouches, un connecteur d’extension et une sortie imprimante sont présents pour augmenter le champ d’application de cet ordinateur. Seul regret : l’interface RS232C est en option. Comme tous les
M. S.X. 2, le HB-F700F est un ordinateur très homogène, sérieux
mais joueur. Les concurrents sont les T08, CPC 6128, ST et PC,
mais surtout les M.S.X. En effet, le monde M.S.X. est régi par
la guerre. A côté des deux grands (Sony et Philips), les
marginaux cherchent une place au soleil. C’est pourquoi les
grands sont acculés à prendre les devants, d’où le VG 8235 et
le HB-F700F.
D'ailleurs ces deux machines sont directement concurrentes l'une de l'autre. Mais malgré la différence de prix, le nouveau Sony semble plus attrayant que le Philips. Outre le clavier « Azerty » mécanique avec pavé numérique, le HB-F700F offre deux fois plus de Ram utilisateur que le VG 8235.
De plus et c’est ici que réside la réelle nouveauté il est livré avec une souris et des logiciels. Ceux-ci, Hi-brid, Hi-Base, Hi-Calc, Hi- Graph et Hi-Text sont sérieux et modernes.
La philosophie Mac est très proche puisqu’ils fonctionnent de concert avec la souris. Hi-Brid est un intégrateur graphique, comme «Gem» et «Windows», à l’emploi facilité par un système de représentation symbolique des opérations à effectuer. Ainsi, pour copier les fichiers, il suffit de se saisir de la souris, de cliquer une icône, de la déplacer ailleurs et c’est tout.
Contrairement aux autres programmes de ce type, Hi-Brid comprend deux barres de menu, apparaissant en bas de l'écran qui correspondent à deux systèmes de représentation : un menu « icônique » et un de texte. Ce dernier propose les options suivantes : « Outil », « Programme », «Disquette», «Affichage», «Procédure spéciale », « Langue » et « TV Std ». La zone « Outil » donne accès à un tableau de bord intégrant le choix des couleurs, le volume du son et autres raffinements, une calculatrice et un bloc-agenda. Pour sortir un listing, référez-vous à « Programme ». La zone « Disquette », quant à
elle, sert à formater une disquette, à copier ou effacer l’intégralité de son contenu. Une option, très justement nommée « Affichage » permet un classement du catalogue par taille, par type, par ordre alphabétique ou chronologique.
Les réglages effectués à l’aide du tableau de bord sont sauvegardables grâce à « Procédure spéciale » qui peut, aussi, réorganiser l’écran.
Hi-Brid n’a pas fini de vous charmer : polyglotte, il vous entretiendra en français, anglais, allemand, espagnol... Enfin, «TV Std» donne accès à la commutation de fréquence TV, 50 ou 60 Hz (cela correspond aux standards TV Pal Secam et NTSC, avec un moniteur approprié comme le KX 14, une commutation en 60 Hz fait disparaître la bordure au profit d’une image occupant l’intégralité de la surface disponible). La seconde barre de menu, par icônes, offre le choix du mode de représentation du catalogue, donne la possibilité de faire du Hard Copy, de sélectionner le lecteur de disquettes utilisé.
Enfin, une icône Basic permet l’accès à ce dernier et l’inévitable « poubelle » est, bien entendu, présente au rendez-vous.
Hi-Brid permet l’accès direct aux autres programmes livrés. Ces quatre logiciels utilisent tous le même principe : menus déroulants et souris, il est possible de transférer les fichiers d’un programme à l’autre ; de ce point de vue, ce pack ressemble à un intégré modulaire.
Hi-Base, gestionnaire de fichiers aux performances intéressantes, ne limite pas le nombre de rubriques qui peuvent contenir jusqu’à deux cent cinquante cinq caractères, ce qui est largement suffisant. L’option de recherche, ouverte sur plusieurs fichiers, porte sur huit rubriques au maximum. Ce système appelé « recherche croisée », s’avère très puissant. Hi-Base se rapproche, en cela, des systèmes de gestion de bases de données, moins la puissance, mais son universalité ne peut être prise en défaut. En effet, il est possible de supprimer ou d’ajouter une rubrique, de se déplacer à l'intérieur
du fichier, de comprimer les'contenus, de formater l’impression, de charger un fichier de la disquette... Bref, ce logiciel répond à de nombreux besoins, et sa convivialité permet de l’aborder très simplement.
Autre programme livré avec la machine, Hi-Calc est une feuille de calcul. Ce type de programme comporte, généralement, un tableau divisé en plusieurs cases accessibles par un système de coordonnées identique à celui utilisé pour la bataille navale (A6? Touché, coulé!). L’intérieur ?
BRHC D'ESSRI de ces cases contient des formules mathématiques programmées par l’utilisateur, simplifiant ainsi les longs et douloureux calculs répétitifs. Ce programme, également très.
Puissant, comporte 6 630 cases répertoriées horizontalement de A et Z, verticalement de 1 à
255. Il y a 13 260 cases en tout puisque ce logiciel offre deux
tableaux. On trouve les opérations courantes, sinus et
cosinus se voient complétés par toutes les fonctions
trigonométriques possibles et imaginables.
Vous pourrez travailler sur les nombres complexes, aussi bien sur les parties réelles qu’imaginaires. Un petit regret cependant : les statistiques et probabilités ont été oubliées.
SONY» MOOEL HB-F700F HOME COMPUTER AC 220V~50H2 42W Mais on peut y remédier avec les factorielles et si elles n'avaient pas été présentes, il aurait été possible de les programmer... Les fonctions « Max », « Min », « Sum » et « Int » existent. Dix récursions seulement, mais en se débrouillant bien on peut en créer un nombre infini. Le déplacement d'un bloc, la définition de la largeur d'une colonne, son insertion ne posent aucun problème. A signaler : le travail sur les deux tableaux de façon simultanée et la précision de quinze chiffres après la virgule.
Le troisième logiciel, grapheur nommé Hi-Calc, permet d’avoir la représentation graphique de données numériques et donc d'en simplifier l’interprétation. Les graphiques se ”” RADIOSCOPIE
• Origine : Japon
• Connexion T.V. : Péritel et sortie vidéo composite
• Microprocesseur : 2 80 cadensé à 3,5 Mhz
• Mémoire vive disponible : 255 Ko
• Mémoire morte : 64 Ko
• Haute résolution: 512 par 212 en 16 couleurs
• Son : 3 voix sur 8 octaves, plus un générateur de bruits
• Palette : 512
• Souris : oui, d’origine
• Prix : 4990 F TTC, avec une souris et 5 logiciels présentent de
trois manières différentes : lignes, cercles et histogrammes
(en deux ou trois dimensions). Une option texte permet d’écrire
directement sur les images obtenues afin d'inclure des
commentaires. Ceux-ci apparaissent en mode normal, inversé,
souligné ou sur fond noir.
Le dernier programme, Hi-Text est. Comme son nom l'indique, un traitement de texte.
Recherche d’une chaîne de caractères et remplacement de cette dernière, déplacement d'une partie de texte, effacement ou copie de paragraphe, tout est présent. Le formatage très souple définit les marges, la longueur des pages et les tabulations. Plusieurs styles d'écriture existent : gras, souligné, pica, condensé ou « panaché », pica souligné par exemple.
Ce logiciel, très riche, semble toutefois de moins TILTOSCOPE Esthétique : * * * * Prise en main : ***** Clavier : * * * * Graphisme : ***** Son : * * * Facilité de programmation : * * * * * Stylo optique : non Joystick : oui, deux prises intégrées Ludothèque : * ?
Bibliothèque : * Qualité prix : * * * * bonne qualité que les autres. En effet, t l’espacement entre les signes n’est pas ™ proportionnel, et son comportement se révèle bizarre lorsque l'on efface un mot ou une partie de mot. Ces petites imperfections rendent £ Hi-Text moins convaincant que les autres de la série, mais elles sont peut-être dues au fait que la version testée n'était pas définitive ? Ces logiciels forment un tout homogène et, loin des applications professionnelles, ils n'ont qu’une seule ambition : aider l'utilisateur. Néanmoins, on peut s’interroger sur ce choix car cette
vision de l’informatique familiale, où l’ordinateur se devait de gérer votre compte en banque, faire des fiches de cuisines et mille et une autres applications, n'a pas en effet connu le succès escompté... Il est surprenant que Sony reprenne le flambeau. La minuscule inscription sur le clavier de la machine suffira-t-elle à crédibiliser ce positionnement, à faire du HB-F700F le « Home Intelligent Terminal » du futur?
Mathieu Brisou | Sur la face : deux ports cartouche,
r. un drive trois et demi, deux prises ce joysticks et un
connecteur 1 pour clavier. La face arrière g est tout aussi
complète : g sortie vidéo, prise magnéto, Interface 5
Imprimante et bus pour lecteur de disquettes c~
supplémentaire.
ARCADE-AVENTURE RETROUVEREZ-VOUS LA PIERRE DE FEU SACRE DEROBEE PAR UNE REINE DIABOLIQUE?
PARTICIPEZ A LA GRANDE FINALE DES COURSES D ALLEYKAT... LES ORGANISATEURS VOUS PROPOSENT 8 EPREUVES, DIFFERENTS PAYSAGES DE LA GALAXIE I
1. Voie Félix Eboué - 94000 Créteil TEL. 43.39.23.21 NOM :_
ADRESSE : VU-LE :_ CODE POSTAL : ? ALLEYKAT ? CBM-CASS 110 FF
? CBM-DISC 140 FF ? FIRELORD ? AMS-CASS 110 FF ? AMS-DISC 160
FF PORT GRATUIT Règlement par chique bancaire ou CCP.
? CBM-CASS 110 FF ? CBM-DISC 140 FF ? URIDIUM ? CBM-CASS 110 FF ? CBM-DISC 140 FF PARADROlD «Hep, l’auditeur!
Coince-toi sur
95. 2, t’as les fusibles qui larsenentS LE QUI logiciel CARBURE
SA! COMBAT Un art martial prodigieux, de frodihoo millénaire.
Où vous aurez â vaincre 48 adversaires successifs avant
d'accéder ou grode envié de 8» Dan et d'obtenir le rang de
moilro SA) L'ammation et la sonorisation, hyperréaltstes. La
sou piesse et la véritobie InlerocttvHé des commandes resti
ruent a la pertoction io compiexiiô la iopoiiô et la w tence
des combats ci*«wcn«a«amwT»w m ElfCTOIC WONDERLAMO Au cours
de ce superbe jeu a orcode muttiiobleaux. Vous cc-ftere? Un
cosquo ô hélices ôiectroproputseur pou» vous lancer â la
recherche de chomotgnons mtaocuieu* Vos ennemis ?
Innombrables Votre but? Libérer des sources souterraines son»
vous noyer. Action et réflexion STAR BOY Ce jeu d arcode
mettra vos réflexes â rude épreuve I Froï- chôment débarqué
au pied cTun univers inconnu, vous deve? Monter de labeou en
kabieou tout en évitant k»r multiples mines, robots et
projecMes qui vous horcéien» tout au long des couloirs "Hep,
Pouditeur!
Fonce sur
95. 2, t’as les bronches en accordéon r DES Pn0D s i0A« produits
VITS... "®8Sgk Et bientôt : « TOUCH N’ DRAW » Un matériel
CAO-DAO professionnel sur ATARIS ST et PC.
“POWER CHAMP CARTOUCHE” Assembleur pour MSX 525 F. Demander à votre revendeur des explications supplémentaires ou à POWER PRODUCTS
(16) 44.75.21.83. LA PETITE AMIE DE VOTRE COMMODORE Meilleur
Logiciel Commodore de l’année 86 en Hollande Une technique
de « switching » développée par KCS permet à un programme
d'être stocké totalement en dehors de la mémoire de votre
Commodore 64 128. Cette cartouche 16K. 100 % code machine,
est une extension optimale pour votre ordinateur.
C COMPARE D DIS- ASSEMBLE F FILL C C0 H HUNT 1 |UMP L LOAD M MEMORY P PRINT R REGISTER BASIC RESET TOTAL BACKUP DISK RESET ALL DIR DEVICE DLOAD DSAVE DISK MERGE: DISK : TOTAL BACKUP TAPE HARDCOPY MONITOR POWER TOOLKIT Un Toolkit BASIC (commandes supplémentaires) qui simplifie la programmation et debugging.
AUTO HARDCAT RENUMBER AUDIO HARDCOPY REPEAT COLOR HEX$ SAFE DEEK INFO TRACE DELETE KEY UNNEW DOKE PAUSE QUIT DUMP PLIST MONITOR FIND ILOAD BLOAD RENUMBER : Modifie aussi les GOTO et les COSUB Etc. Permet la renumérotatinn.
D'une section ou le déplacement d'une section PSET : Set up selon type d'imprimante.
HARDCAT : Imprime le Directory.
Les commandes du toolkit peuvent être utilisées dans vos propres programmes.
Avec la POWER CARTRIDGE vous pouvez LOADer jusqu'à 10 fois plus vite à partir de vos cassettes.
Les commandes Tape peuvent être utilisées dans vos propres programmes.
LOAD SAVE VERIFY MERGE AUDIO Avec la POWER CARTRIDGE vous pouvez LOADer jusqu à 6 fois plus vite à partir de vos diskettes.
Les commandes Disk peuvent être utilisées dans-vos propres programmes.
Deux programmes BASIC peuvent être Mergé en une.
Avec DISK vos commandes sont envoyées directement vers votre Diskette.
DVERIFY MERGE La POWER CARTRIDGE contient une interface- imprimante très efficace qui autodétecte la présence d'une imprimante Sériés ou Parallèle dans l'User Port ou Bus Sériés.
Elle imprime tous les caractères Commodore sur des imprimantes Epson et compatibles.
Il y a une variété de commandes de Set Up.
HARDCOPY (Copie écranl fonctionne avec des imprimantes Sériés (MPS 801. 802. 803) mais aussi avec des imprimantes Centronics (EPSON.
STAR. CITIZEN. PANASONIC, etc.). Le fonction HARDCOPY autodéterminé entre HIRES et LORES.
Les graphismes multi-couleurs sont convertis en nuances de gris Le fonction PSET vous permet d'imprimer petit grand puis normal inversé.
Les fonctions PSET suivent : PSET 0 - Autodétecte Series Centronics.
PSET 1 - Bloque en mode EPSON.
PSET 2 - Bloque en mode SM1TH-CORONA.
PSET 3 - Tourne l'impression 90 degrés !!
PSET 4 - HARDCOPY en mode MPS802 1526.
PSET B - Mode Bit-image.
PSET C - Majuscules miniscules et codes contrôles.
PSET T - Tous caractères sans modification.
PSET U - Fonctionne avec imprimante Sériés et laisse User Port disponible.
PSET Sx - Fixe l'adresse secondaire pour HARDCOPY avec Bus Sériés.
Un moniteur code machine d une puissance étonnante qui est toujours disponible et qui vous laisse tout le mémoire de votre Commodore disponible pour vos programmes.
Opérationnel aussi sous BASIC-ROM. KERNAL et I O.
A ASSEMBLE I INTERPRET S SAVE T TRANSFER V VERIFY W WALK X EXIT S DIRECTORY DOS Commands PRINTERTOOL POWERMON Au bout de la POWER CARTRIDGE se trouve un bouton Reset.
En appuyant sur celui-ci un MENU très spécial apparaîtra.
Ce fonction est disponible avec n'importe quel programme en mémoire.
CONTINUE Permet un retour dans le programme.
Retour au BASIC.
Reset normal.
Sauvegarde le contenu de mémoire sur diskette.
Rechargeable en mémoire avec l'instruction BLOAD suivi de CONTINUE.
Reset n'importe quel programme.
Comme BACKUP DISK mais sur cassette.
Power Products FRANCE BP 3 60153 RETHONDES Tél. : (16)44.75.21.83
D. M.A. BRUXELLES - BELGIQUE
(02) 27.36.75.76 HILCU ITTIGEN - SUISSE
(031) 58.66.56 PSET Ll - Ajoute une avance papier. CHRS (10) à la
fin de chaque ligne.
PSET L0 - Annule PSET Ll Fait une copie-écran.
On peut utiliser CONTINUE après.
Vous transfert en Moniteur machine ZACDE x MOUSQUETTE, 06740 CHATEAUNEUF DE GRASSE.
HOLLYWOOD NOUS VOILA!
«ggS- Pour gagner, c’est facile. Il suffit de participer au Ciné-Poche, le ciné-concours de Télé-Poche et FR 3 sur l’histoire du cinéma. Du lundi au vendredi, FR 3 vous posera une question pendant les Jeux de 20 Heures. Dès le lundi, Télé-Poche vous donnera des indices pour mieux répondre à ces questions et doubler votre gain, donc de gagner 2 séjours à Hollywood.
Vous saurez tout sur le Ciné-Poche en lisant Télé-Poche et en regardant FR3. Démarrage du concours le 8 septembre.
09 NOVEMBRE 86 TOUT L'ENVIRONNEMENT DE VOTRE ORDINATEUR FAMILIAL AMSTRAD PRESENTATION DU NOUVEAU COMPATIBLE PC AMSTRAD Lundi 24 : journée professionnelle Tous les jours de 10 H à 19 H Dessine-moi i Peintres de tout poil, abandonnez donc sans regret votre antique bric à Braque ! Les perspectives d'avenir de la création graphique sur micro-ordinateur, qui se dessinent sous nos yeux encore incrédules, n’incitent pas à la morosité. Les logiciels de dessin, dont révolution dépend de celle des machines, entrent dans une ère nouvelle grâce à l'apparition de micros doués d’un fort potentiel
graphique. Leur lien de parenté avec l’informatique graphique professionnelle ne cesse de s’affirmer. Ils tendent à devenir des outils communicants : l’utilisateur bénéficie de la généralisation du recours aux icônes comme mode de sélection des fonctions et l'on voit poindre à l'horizon l’amorce d'une compatibilité entre programmes tournant sur une même machine (Cad 3D, Néochrome et Degas donnent l'exemple !). Cette tendance encourageante va-t-elle se confirmer?
Par ailleurs, l'environnement graphique des ordinateurs s'étoffe avec l’arrivée de périphériques fort attrayants comme les tablettes graphiques ou les digitalisateurs d’images à des prix de moins en moins inaccessibles.
Faut-il pour autant jeter aux orties machines et programmes de conception moins sophistiquée ? Les réponses à notre concours de création graphique sur ordinateur lancé dans le n ° 33, qui n’ont cessé d’affluer au cours de la constitution de ce dossier, mettent en pièces bien des idées reçues. Leur haut niveau global de qualité artistique ainsi que la diversité des logiciels et du matériel mis en œuvre dans leur élaboration rappellent une vérité qui peut sembler paradoxale : ce n’est pas toujours en utilisant les instruments les plus performants et les plus chers que l’on obtient
les meilleurs résultats (un simple crayon suffit parfois à créer des chefs-d'œuvre). Fort heureusement, le talent a encore son mot à dire dans le monde des images créées par ordinateur !
Dites-moi, Dear, vous peignez sans pinceau et dessinez sans papier, comment diantre faites-vous? Une puce, dites-vous ?
Piquant ! Vinci est ridiculisé ? Rembrandt anéanti ?
Gogh fini?
Dear, ils sont morts. Et comment appelez-vous cela? Des logiciels de création graphique ?
Rudement épatant... De luxe paint: le haut de gamme sur Amiga, très proche par ses capacités de Aegis images sur la même machine ou de Paintworks sur Atari ST. L’une des images de démonstration, une Vénus de Botticelli, clame que «D Paint» n’a plus rien à prouver. Une fonction «coordonnées» facilite le repérage des pixels : clic ! Et la position du curseur est notée 0,0. Vous travaillez un peu plus loin, peaufinez votre couleur, et pour revenir au bon pixel, il suffit de déplacer le curseur jusqu’à un mutant... traîne chatoyante. On utilise ces facilités, et on se retrouve prisonnier des
petits dessins d'un illustrateur moins doué que Botti- celli, ou on ne les utilise pas, et ils occupent indûment de la place sur la disquette.
Un tel instrument, beaucoup plus maniable que la gouache, l’aquarelle ou la peinture à l'huile souffre de la gamme limitée des couleurs figurant simultanément à l'écran.
Vingt-quatre couleurs définissables, c'est beaucoup par rapport aux générations précédentes, mais peu dans l'absolu : l'image consomme une quantité d'information trop importante pour les capacités de traitement mais surtout de stockage des micros et de leurs disquettes : la souplesse du programme et la qualité du moniteur restent bridées par les technologies de stockage de l’information. (Disquette Electronic Arts pour Amiga.) D.S. Aegis Image : une étoile dans le peloton de tête des logiciels graphiques pour microordinateurs. Ses mérites reviennent pour une bonne part à Vamiga sur
lequel il tourne. Tout est possible ou presque aux as de la souris, avec une plaisante facilité.
Tout peut se définir. Peu doit se définir : les options « par défaut », celles que choisit l'appareil, permettent d'éviter toute phase de préparation. S'il fallait trouver un revers à sa souplesse, on évoquerait la difficulté à placer un point à des coordonnées précises, ou le fait qu’on doive travailler au point ?
L'affichage des coordonnés 0,0. Les jeux de miroirs demandent de l'attention pour contenir la transformation de l'écran et un kaléidoscope très spectaculaire, qui affiche ce qu’il veut, plus que ce que vous voulez.
L'univers des brosses de De Luxe 'paint fait ressortir les limites principales de ce type d’instrument : le talent des utilisateurs.
Puisque toutes les caractéristiques des brosses sont modifiables, leur forme, mais aussi leur couleur, le logiciel propose des petits objets, symboles et personnages servant de brosses. Si l'on en pose un sur l’écran, on clique et l’on dispose d'une décalcomanie ; si on la fait glisser, le personnage déploie une longue DOSSIER G Vous connaîtrez bientôt, l'angoisse de l'écran noir.,. par point à l'aide de la loupe si l’on veut modifier une surface tramée : ce sont les limites d’un mode de gestion de l'image. Un programme en utilisant un autre, comme Easy Draw sur Atari, ne passe outre qu’au
prix de très rigoureuses limitations dont celle du nombre de couleurs.
Aegis image permet, luxe suprême, de brosser des couleurs transparentes, composant un style d’aquarelliste, mode distinct de l’aérographe qui projette, tel un atomiseur, des gouttelettes à la densité voulue.
Une large brosse en mode aérographe, utilisant une fine trame comme couleur balayera l'écran en faisant progressivement apparaître les motifs dans leurs détails.
Autant dire que les limites du logiciel seront les vôtres. (Disquette Aegis Development pour Amiga.) D.S. Mac Paint: c'est certainement le programme de D.A.O. le plus célèbre. Lorsqu’il fut présenté, ce fut un choc pour beaucoup : il permettait de faire tout ce qui était imaginable avec une facilité d’emploi étonnante. Toujours aussi simple et «compréhensif », il n’a pas pris une ride. Il est possible de dessiner au format A 4, de colorer, avec toutes les trames possibles, les zones fermées, de mixer textes et graphismes à volonté. Mais tout n'est pas rose et Mac Paint a aussi des
défauts. En effet, le dessin dans une fenêtre se révèle fort peu agréable. La contrainte du déplacement est gênante et le fait de ne pas voir l'intégralité de son œuvre l'est encore plus. Dessiner au format A 4 présente un grand avantage mais l’impossibilité de définir les côtés de la feuille rend très difficile la réalisation d’un dessin à l’échelle de l’écran. Et lorsque l’on désire un cercle, un trait, un rectangle ou autre, qui soit en dehors des limites de la fenêtre, on se trouve rapidement confronté au fait qu'il est impossible de sortir de cette maudite lucarne. Il faut
donc jongler avec les déplacements, le tracé de segments etc. A lire ceci, on peut en déduire que ce logiciel n'est qu’un calvaire, mais ce serait faire fausse route. Si l’on ne détourne pas Mac Paint de son usage premier, il se révèle fort agréable. (Disquette Apple pour Macintosh.) M.B. Full Paint: c’est un programme de DAO pour Macintosh, et en cela il ressemble à Mac Paint. D’autres points communs existent : même disposition d'écran, icônes identiques et possibilités équivalentes.
Cependant, Full Paint gomme certains défauts de son ancêtre car il offre, par exemple la possibilité de réaliser des dessins plein écran. Mais cela demande une concentration extraordinaire : il faut choisir son outil, puis faire disparaître les tableaux de commandes, respirer très fort, utiliser l’outil, cliquer une option dans la barre de menu, sélectionner une sous- commande, relâcher le bouton de la souris et c'est tout... Le moins que l'on puisse dire, c’est que ça manque un peu de souplesse ! Autre amélioration : il n’est plus nécessaire de prendre la petite main pour déplacer la
fenêtre de dessin : elle possède des curseurs de déplacement.
Petit gadget amusant : vous chargez plusieurs dessins en même temps. Ainsi, le résultat est assez mitigé : on se trouve en présence d’un bon produit, mais ce n’est pas un Mac Paint amélioré.
De plus, les nouveautés n’apportent pas forcément un plus, bien souvent elles ne se révèlent pas suffisamment souples. C’est dommage; peut-être aurait-il mieux valu créer un programme de A à Z plutôt que de s’inspirer d’un produit déjà existant. Car il est peu probable que les possesseurs de Macintosh se décident à acheter fort cher un programme qui ne résoudra pas vraiment les insuffisances de Mac Paint qui, lui, est gratuit. (Disquette Ann Arbor Software pour Macintosh.) M.B. Rembrandt : avec un peu plus de soixante fonctions, Rembrandt est un logiciel de création graphique des plus
performants du genre. Il permet toutes les fantaisies imaginables, (ou presque) pour transformer des images. Rotations à cinq degrés près, inversions en tous sens, recopies, gomme de la dernière action, avec le fameux «undo».
Toutes ces actions effectuées sur une fenêtre que vous définissez vous-même ! Il est aussi possible de déformer cette fenêtre dans tous les sens ! Rembrandt pousse l’Atari dans ses derniers retranchements.
Il utilise au choix les modes graphiques 7, 9 à 11 et 15 avec 256 couleurs possibles par image, 128 en Secam. Vous pourrez aussi travailler avec des images dans tous les formats courants, y compris « Movie- Maker » et « Atari Artiste ». Il est même possible de récupérer des jeux de caractères créés ailleurs, et de les inclure dans ceux déjà existants (Print-Shop, Fancy-Writer...). La fonction « fill » remplit avec une couleur sélectionnée, une des trames modifiables, des couleurs aléatoires et même un caractère. Evidemment les fonctions classiques sont présentes: «points», «traits», «boî
tes », « cercles » et « ellipses » (sans que le centre du cercle ne reste marqué).
Les « brosses » sont au nombre de cinq, redéfinissables sans limite de taille, et vous pouvez en sauvegarder plusieurs groupes.
Les cinq « Tiles » sont des carrés de 2,4 ou 8 de côté, que vous remplissez point par point, avec toutes les couleurs possibles, aidé en cela par une puissante «loupe».
Les « Stamps » permettent de mémoriser de petites parties de l'image, pour les recopier n’importe où. Il y en a trois petites ou une grande. Ceci devrait faciliter la création d’images fractales. Mais vos images ne resteront pas longtemps statiques. Définissez la taille de votre « caméra », créez jusqu’à trente-deux images, (limitées en taille).
Celles-ci défileront à la vitesse que vous choisirez.
Vous avez envie que cela bouge un peu ?
C’est prévu. Placez votre « caméra », choisissez sa taille (limitée), créez vos trente deux images, et réglez la vitesse de défilement. Rembrandt reconnaît les 128 Ko du 130XE, ce qui vous autorise huit images de plus, en mémoire. Elles sont accessibles en moins d’une seconde, car chargées en mémoire. Ça y est, la création de vos rêves est là, sous vos yeux ! Rembrandt a encore pensé à votre imprimante (Epson & C. Itoh, pour le moment précise la notice), pour garder une trace de vos œuvres.
En petit format rapide, ou plus lentement en 15x22 cm. L'échelle des gris est respectée pour tous les modes et modifiable.
La couleur n'est pas oubliée, et vous en aurez vingt-trois ou plus, avec une Okimate 10, J’oublie l'essentiel: « Koala- pad », tablette graphique et manette de jeu seront vos doigts de fée.
En résumé, malgré une notice sur disque qu'il faut sortir sur imprimante ou écran, et une certaine lenteur, c’est un logiciel très complet et à un prix raisonnable.
Seul risque probable, vous aurez envie d'une imprimante, ou d’aller voir celle du club Atari le plus proche ! ! !
Geopaint, c’est mac !
Face totale du document. Il n’a pas été prévu de mode d'affichage du dessin sur la totalité de l'écran.
Quelle différence y a-t-il entre une souris et un joystick ? La réponse à cette question ne relève pas seulement de l'anatomie comparée. Leur manipulation est aussi extrême-' ment différente. Le joystick n’autorise le déplacement de curseur que dans huit directions, à une vitesse qui n’est pas contrôlable, ce qui rend le tracé à main levée très délicat. Il est n’est guère plus facile de dessiner des courbes avec un joystick que des carrés avec un compas. Il faut regretter que pour l’instant, Geopaint ne permette pas l’emploi d’une véritable souris.
Cette lacune devrait être rapidement comblée par l’arrivée sur le marché d'une nouvelle version du logiciel.
Le mode de gestion des couleurs utilisé par le C64 impose lui des contraintes dont souffre la précision du travail effectué. Cela gâche un peu le plaisir que l’on a à utiliser un logiciel aussi complet et simple d’emploi. Le programme propose en effet une grand nombre de fonctions qu’il est impossible d’énümérer de façon exhaustive dans le cadre de ce (295 F au catalogue APX, chez Micro-Vidéo.
Disquette Autic pour Atari XL). L.D. Geopaint : les possesseurs de Commodore 64 ou 128 n’ont dorénavant plus besoin de pactiser avec le diable pour donner à leurs machines des allures de Macintosh.
«Geos» (Graphie Environnement Operating System pour les intimes) est passé par là avec son cortège de menus déroulants, de saintes icônes et son pilotage par joystick.
Sachez que pour 500 F environ, Géos (qui sera bientôt disponible en version française) intègre un programme de traitement de texte, un gestionnaire de fichiers, un programme de création graphique et divers accessoires (bloc-notes, calculette, pendule...). Seul l’aspect graphique nous intéresse ici mais nous ne manquerons pas de revenir ultérieurement sur l’ensemble des possibilités de ce logiciel prometteur.
La présentation des commandes est maintenant entrée dans les mœurs. En haut de l'écran trône la barre des menus déroulants donnant accès aux options principales (choix de polices de caractères, gestion des fichiers, fonctions d'édition). Vous trouverez par ailleurs une fenêtre de visualisation des trente-deux textures de remplissage, une «fenêtre d’état» multifonctions regroupant différents indicateurs selon les options choisies (palettes de couleurs, coordonnées absolues ou relatives du curseur, « plan de page » indiquant la position de la fenêtre de dessin par rapport à la page totale,
modes d’affichage des caractères...). La partie de l'écran occupée par le dessin ne représente quant à elle qu'un quatorzième de la sur- dossier. Vous disposerez par exemple d’un large choix de brosses (trente-deux modèles), d’une gomme, d’un aérographe, de fonctions de tracé de cercles ou de carrés, d'un loupe puissante et de bien d’autres accessoires fort utiles complétés par des possibilités étendues d'insertion de texte, d'effacement, de copie et de déplacement de parties du dessin... Les dessins peuvent en outre être réutilisés sous Geowrite. (Disquette Soft Works pour Commodore 64 et
128.) J.P. D M-S-X Designer: fait partie des logiciels livrés avec le l G 8235 de Philips. Largement inspiré des « Paints », il permet de découvrir les capacités graphiques des M-S-X 2 de façon agréable et peu coûteuse. ?
Incroyable : Rembrandt n'était qu'un ordinateur!
Sa présentation est très classique, la feuille située vers la droite de l'écran, le menu à gauche. En haut du moniteur, des icônes rappellent quelles sont les options sélectionnées ; de plus, les coordonnées du curseur sont affichées. Le menu, très simple, permet d'avoir accès à toutes les fonctions en sélectionnant les zones adéquates.
Celles-ci débouchent sur le changement de couleur, l’annulation de la dernière commande et cinq sous-menus. Le premier contient les instructions de gestion d’objets géométriques, le tracé de cercles, de losanges et rectangles, mais aussi la fonction de remplissage. Le second permet de choisir le mode de tracé : classique ou avec origine commune, symétrie simple ou multiple horizontale ou verticale. Le menu suivant, permet de définir le crayon ; il va du simple trait à l’aérographe en passant par les traits multiples, gras... Ensuite, nous avons accès aux fonctions d'écran qui
permettent d’effacer l'image, la duplication d'une zone, et même l’ajustement du décalage de l'écran. Le cinquième menu est chargé de la gestion des instructions entrée sortie. On peut imprimer, sauvegarder, etc. Ce logiciel se présente donc comme un « Paint », mais il sait rester original grâce à de nombreuses instructions qui lui confèrent une grande souplesse. De plus, il permet l’utilisation d'une tablette graphique, d'une souris ou d’un joystick, augmentant d’autant son universalité. Cependant, il est dommage que les fonctions de trames ne soient pas présentes et que la
récupération des dessins semble acrobatique. Mais, ce programme est compris dans la version de base, ne l’oublions pas... (Disquette Philipps pour M.S.X2.) M.B. Paintworks : très exactement équivalent, dans les hautes performances, à Deluxe Paint et à Aegis Images sur Amiga. D’un abord avenant, on lui découvre longtemps des charmes nouveaux. Il dispose de moins de couleurs que ses rivaux sur Amiga. En revanche il permet un travail plus aisé, sur une pleine page qui a plus du double de la taille de l’écran, et que vous faites dérouler à volonté : les sorties sur imprimantes doivent en
bénéficier.
Les menus déroulants, et l’usage des deux boutons de la souris, accompagnés, après vos premier essais de la lecture d'une brochure (en anglais) clairement rédigée, proposent des fonctions judicieusement choisies.
Jamais de double 1ÏL. Emploi, ni de gadgets gratuits, un soin tout particulier a été donné au motif, avec lequel vous pourrez dessiner, remplir ou tracer des formes, ou «vaporiser» avec l'aéro- graphe. Trois modes d’obtention : en premier lieu une bibliothèque fournie de motifs présélectionnés (et à mon goût assez décoratifs), ensuite le dessin au point par point, enfin les « voler » en cliquant une petite fenêtre rr baladeuse quelque part sur l'écran, ce qui provoque parfois de belles trouvailles. Dommage que les démonstrations ne soient pas à la hauteur du programme, qui convient
particulièrement aux à-plats, aux techniques picturales des affiches de Matisse ou Vasarely, et pas du tout aux impressionnistes dont un pastiche orne l’emballage du produit. (Disquette Activision pour Atari ST.) D-S.
The Artist :prêt pour la création du siècle En route. Choisissez tout d’abord le format de votre pinceau parmi les dix disponibles.
Les deux derniers sont un peu particuliers car il s’agit pour l'un d'un pinceau asymétrique qui trace un trait fin dans une diagonale et un trait épais dans l’autre, et pour | l’autre d’un vaporisateur. Pour le choix de la peinture, encore dix possibilités, depuis l’uni jusqu’à la marquetterie, en passant par le hachuré ou le briqueté.
Le déplacement du curseur s’effectue par quatre touches bien disposées ou par un joystick au format Kempton. Pour dessiner ou gommer à main levée, il vous suffira de déplacer le curseur tout en appuyant sur la touche correspondante. Contrairement au mode normal du Spectrum, il est ici possible de dessiner sur les deux dernières lignes de l’écran. Bien sûr, un grand nom- | bre de facilités supplémentaires vous sont offertes. Ainsi, quatres figures sont directement accessibles : la ligne, le rectangle, l’arc de cercle (dont on peut définir la courbure) et le cercle (malgré un petit «bug» I
qui rend son emploi un peu moins pratique) Tous ces tracés peuvent s’effectuer en mode normal, surimpression ou inverse.
Pour peaufiner votre dessin, le mode loupe agrandit votre réalisation. Bien entendu, on dispose de la fonction «fill» pour colorier une figure fermée, et cela avec la trame de votre choix. La dernière fonction « overlay » est particulièrment puissante. Elle agit comme une feuille de cellophane que l’on plaquerait sur le dessin original.
Toutes les commandes sont utilisables pour y dessiner. Ce dessin complémentaire peut être affiché en inverse, transposé en miroir ou bien également voir sa taille modifiée sur l’un des plans. Vous pouvez ensuite l'inclure partiellement ou en totalité dans le dessin d’origine.
En cas d’erreur, pas de panique : la fonction «undo» annule votre dernière com- mande. Toute une gamme de caractères, variables tant en taille qu’en style (gothique, italique, symboles graphiques) vous permet d'écrire avec facilité. Pour l’instant le dessin est encore en noir et blanc. Comme le Spectrum n’accepte que deux couleurs différentes sur une même matrice de caractères, vous travaillez sous option « pattern », qui affiche en surimpression l'image d’un damier et permet ainsi de reconnaître-la position d'un point par rapport à une matrice. Après avoir défini votre zone de
travail, le coloriage s'effectue facilement.
Ce logiciel offre de grandes facilités dans un autre domaine : la génération de caractères et l'aide à l’animation. Vous pouvez ainsi dessiner vos caractères sur une grille agrandie, les reproduire en miroir ou juger de l’animation en faisant succéder quatre à six caractères. Ces blocs peuvent d’ailleurs être inclus dans un dessin plus complet, servir de trame, et à l'inverse, une partie du dessin peut être isolée pour devenir un caractère. La sauvegarde de vos images se fera sur tout type de support (cassette, micro-drive, wafadrive, ou drive compatible), sous forme normale ou
compactée (sans qu'il soit d’ailleurs nécessaire de charger un décompacteur pour les rappeler). Un fantastique logiciel aux performances époustouflantes. (K7 Softechnics, pour Spectrum.) J.H. QL Peintre : il serait dommage de ne pas mieux profiter des remarquables capacités graphiques du QL (512 x 256 en quatre couleurs ou 256 x 256 en huit couleurs). Le programme permet d’ailleurs de travailler indifféremment dans les deux modes, le mode 4 étant bien sûr recommandé pour obtenir les images les plus fines.
C’est grâce à un choix d'icônes que vous utilisez ce logiciel, choix efffectué au clavier ou à la manette de jeu, qui donne une plus grande souplesse encore.
Pour dessiner à main levée, vous disposez de dix pinceaux, dont certains sont multiples et permettent ainsi de créer des lignes horizontales, diagonales. Parmi les figures préétablies, on trouve les classiques droites, arrondis à courbure variable, cercles et ellipses. Pour ces dernières, il est même possible de les faire pivoter. Les formes rectangulaires sont d’un emploi un peu moins agréable. En effet, le carré de départ est façonné en l'élargissant dans le sens horizontal ou vertical.
Mais vous pouvez aussi positionner indépendamment les quatres coins, ce qui permet d’ailleurs d'en modifier la forme et de créer des losanges. Toutes les figures fermées pré-programmées sont tracées au choix en mode creux ou plein. Pour les autres, il vous faut choisir le seau de peinture pour les colorier. Ce coloriage ne s’effectue d’ailleurs pas sans quelques problèmes en cas de figure complexe à angles rentrants. Une partie de la zone risque d'échapper alors au remplissage, et vous serez obligé de repositionner le curseur pour un nouveau passage. Dans certains cas, on peut ainsi être
amené à répéter l’opération quatre ou cinq fois.
L’option « aérographe » a pour effet de saupoudrer le dessin avec une couleur unie ou une trame préétablie. En cas d'erreur, deux techniques sont à votre disposition pour réparer les dégâts : soit la gomme classique ; soit, si vous avez dessiné dans le mode « over 1 » une ligne, arc, cercle, ellipse ou forme à quatre côtés, l'efface- ment de cette courbe obtenu tout simplement en la redessinant ! Mais il manque l’annulation de la dernière commande, pourtant fort utile. A la place, vous trouvez un mode brouillon, indispensable pour essayer les options un peu complexes sans risque pour
votre œuvre.
Comme autre possibilité, nous trouvons le centrage du dessin, la duplication d'une zone avec éventuelle inversion dans le sens horizontal et la possibilité d’inclure du texte (deux styles et six tailles). En revanche, point de changement d'échelle, de miroir vertical ou de loupe pour travailler plus finement. De plus on aurait aimé disposer d’un compacteur pour sauvegarder les images ainsi réalisées (32 K chacune).
Cependant, tel qu’il est, ce logiciel reste intéressant, d’autant que certaines possibilités peuvent se cumuler. (Micro-cassette Pyramide, pour Q.L.). J.H. Extasie: Apple et graphique sont deux mots qui vont très mal ensemble... Faux, entend prouver Extasie,édité par Apple France. Tout repose sur une colossale finesse. Si le noir et blanc, rendu agile par le maniement d'une souris, permet une résolution de 560 points par ligne, en revanche le mode couleur, possible grâce à la carte du chat mauve et un moniteur couleur offre simultanément seize couleurs en basse résolution. Et si l'on
faisait cohabiter le noir et la couleur, le chat et la souris ? Bien sûr, si l’on examine chaque bestiole dans son coin, la souris d'Apple présente des performances honorables, le rapport performances nombre de commandes est bon. Le logiciel, il est vrai est simple d'emploi. Générateur de formes limitées aux rectangles et aux ellipses, choix de pin- ?
Etes-vous bien certain de maîtriser vos créatures ?
Ceaux et de trames peu étendu, loupe dotée d’un quadrillage de fond utile, en forment les piliers. La couleur, malgré les efforts du félin colorié donnerait vite, utilisée seule, une impression de pauvreté, en raison de son imprécision. Mais, la cohabitation périlleuse réussit à réhausser mutuellement les performances de chaque mode.
Insertions de textes faciles à maîtriser, sorties sur imprimantes, avec le logiciel Image Writer, font d'Extasie un programme utile aux possesseurs d'Apple II. Mais devenir un « Rembrandt des temps modernes » comme l'insinue la notice, restera au dessus de vos forces. Ceci dit, Rembrandt avec un simple crayon et une feuille de papier obtenait des merveilles !
(Disquette Créadule Apple France pour Apple Ile et Apple Ile, 128K) D.S. CAD 3D : la C.A.O. sans couac. Peintres figuratifs et poètes incorrigibles, passez votre chemin. Nous sommes ici dans le monde froid et implacable des formes synthétiques. Brosses, palettes et autres accessoires habituellement proposés par les logiciels de création graphique y font figure d'antiquités poussiéreuses. Impossible de vous prendre pour Picasso aux commandes de ce logiciel qui se rattache plus au domaine de la conception assistée 120 L’univers impitoyable de CAD 3 D par ordinateur qu'à celui de la création
picturale. Sa conception procède en effet d’une philosophie totalement différente. Finies les tentatives désespérées de représentation des perspectives dans le cadre étroit d’un écran prisonnier de ses deux dimensions. Exit le « sacré coup de patte » : vous ne dessinez plus, vous créez des objets en volume totalement indépendants les uns des autres et identifiés par un nom. Un menu vous propose quelques volumes usuels (sphères, tores et autres cubes) mais vous laisse aussi la liberté de créer des objets de forme quelconque. Vous avez toute latitude pour changer leur orientation ou leur
échelle, les déformer, les éliminer « physiquement » ou « logiquement », les déplacer, les dupliquer... Vous pouvez même effectuer entre eux des opérations (soustraction, addition, etc.) qui donneront naissance à de nouveaux objets. L’univers ainsi constitué peut être observé en totalité ou en partie (grâce à une fonction « zoom »), et sous n’importe quel angle. Les objets eux-mêmes bénéficient d’une panoplie étoffée de modes de représentation : de la toile arachnéenne du maillage aux transparences des surfaces colorées, dévoilant les arêtes cachées, vous trouverez à coup sûr un habillage
seyant. Trois sources fictives de lumière, dont la disposition et l'intensité sont entièrement redéfinissables, jettent sur tout ce beau monde un éclairage valorisant : privilégié au détriment du multicolorisme, l'ombrage des surfaces qui met en œuvre une gamme étendue de nuances donne aux objets un relief saisissant. Monde inhumain figé dans une glaciale immobilité ? Pas du tout. Un programme annexe d'animation vous permet d’insuffler la vie à votre création. Que les nostalgiques du pinceau soient eux aussi rassurés : les images créées avec CAD 3D peuvent être retravaillées avec des
logiciels tels que Néochrome et Degas. Ce n’est pas là le moindre intérêt d’un outil graphique assurément très « pro ». (Disquette Antic Soft pour Atari ST.) J.P.D. DOSSIER fî Degas: fait partie des programmes qui savent se faire oublier. Dès son chargement, il se présente comme un outil prêt à l'emploi. Nul besoin ici de contorsions acrobatiques de la main ni de pénibles efforts de mémoire pour sélectionner une fonction.
Les risques de crampes induits par des commandes du type shift-control-esc-del etc. sont définitivement éliminés par le recours à une sélection par souris. Un menu clair et complet affiche sur la totalité de l'écran ses trente-neuf commandes (désignées par leur nom et non par des symboles), sa palette de seize couleurs (quatre en moyenne résolution), ses seize brosses, ses fenêtres de visualisation des textures, des types de caractères et de lignes disponibles. Seule exception à la règle, l'option « loupe » est appelée par une touche de fonction.
Le maniement de l'ensemble ne pose aucun problème et l'on peut très facilement se passer du manuel. L'utilisation de deux écrans différents pour l'affichage des options et pour le dessin est loin de constituer un handicap : cette solution donne souvent aux commandes une meilleure lisibilité tout en offrant la possibilité de travailler sur une image « plein écran ». La loupe dispose quant à elle d’un écran spécifique sur lequel les pixels sont représentés par des petits pavés. La palette y étant affichée en permanence, le choix des teintes est facile et leur sélection rapide.
Hormis les rotations de formes et les changements d’échelle, aucune fonction essentielle ne manque à l’appel. La copie ou le déplacement de parties d’images est à la portée d’un enfant en bas âge. Les possibilités d’incorporation de texte dans les des- Néochrome: ce logiciel, tombé dans le domaine public, (la version définitive qui possède en plus un module d'animation payante sera certainement très chère), pourrait servir d’étalon : il comporte en effet les options indispensables à la réalisation de belles images, s’utilise facilement, permet la sauvegarde des écrans. Bien des
logiciels ont été vendus qui permettaient de moindres performances.
Mais sa conception recèle quelques failles (les menus mangent la moitié de l'écran, et le travail en mode « plein écran » demande de cliquer fréquemment en haut et à gauche de l’écran pour obtenir à nouveau le menu), la génération de formes géométriques, parfois bien utile, fait défaut, le mode de sélection des couleurs sur une vaste palette qui se déroule horizontalement provoque parfois des tâtonnements pour obtenir une gamme de teintes voisines, quand bien même le double clic sur la souris permet le repérage sur la palette de la couleur en cours d’utilisation. Un honneur particu
lier à la loupe qui grossit toujours la zone environnant le curseur.
Seize couleurs en basse résolution autorisent des résultats de qualité. Mais une comparaison fouillée avec Paintworks ferait ressortir une différence de niveau pour chaque chaque aspect : confort tion, choix des formes et intensités des brosses, richesse des motifs, puissance de la loupe, etc: Néochrome ne démérite pas, sins sont servies par une gamme étendue de caractères. Une fonction opportune améliore le contrôle et la précision du tracé «à main levée» en réduisant le rapport entre les amplitudes de déplacement du curseur et de la souris.
Nombre de commandes font appel à des menus secondaires (affichés dans une fenêtre) qui permettent d’en modifier les paramètres. Citons pour l'exemple l'aéro- graphe (trois débits et trois tailles de jets), l'orientation des miroirs, le dessin automatique des ombres (huit directions, seize distances et couleurs), les teintes de la palette (huit niveaux de rouge, bleu et vert donnant naissance par mélange à cinq cent douze teintes différentes). Vous avez en outre la possibilité de définir vous-même vos propres brosses, textures de remplissage et lignes droites. La création de jeux de
caractères de votre cru nécessite en revanche le chargement d’un programme annexe présent sur la disquette.
Deux programmes supplémentaires sont fournis afin de compléter l’environnement de Degas : l'un assure la conversion d’images Néochrome en images Degas, l’autre fait défiler automatiquement les dessins présents sur la disquette avec un temps d’affichage de quatre à soixante-quatre secondes. (Disquette Batteries Included pour Atari ST) J.-P. D. bien qu’on dispose de mieux depuis. (Disquette pour Atari ST.) D.S. Easy draw : ou « tracer facile », ne désigne pas un programme de peinture. La différence réside dans le résultat (haute résolution pour peu de couleurs) et surtout dans la méthode
: Easy draw génère, modifie, déplace et stocke des « objets » graphiques.
Tout l'intérêt du logiciel en découle. Il s’agit d’un instrument de haute précision, disposant de très grandes capacités, dont la maî trise récompensera les efforts d’apprentissage. La quasi-totalité des programmes de création graphique dépose un pixel à côté d'un autre pixel, ce qui autorise le travail au point par point. ?
Un modèle sort indemne d'une séance de peinture DOSSIER O Easy draw, en revanche, manipule directement des cercles, des carrés, des ellipses.
Pour lui, la déformation des formes revient à changer un des paramètres de sa formule et les déplacer modifie les coordonnées des repères.
Les objets sont superposés: tel cercle passe, d'un simple clic, du devant de l’écran au fond de celui-ci, masqué par vos autres créations. Re-clic, et sans grand choc, votre cercle si mignon avec sa trame délicate revient s’exhiber au premier plan.
Ainsi n’est-il jamais trop tard pour retravailler un détail : vous générez un cadre centré sur l’objet de votre intérêt, puis vous le déplacez, l’enlevez ou le déformez sans influer sur les autres. Le cadre se modifie et le cercle si régulier se transforme en une asperge d’ellipse verticale ou, au contraire, s’aplatit comme une crêpe bretonne. La loupe facilite un travail d'orfèvre, alors que le travail ordinaire s'effectue seulement sur une partie de l'image, car vous ne pourriez obtenir le meilleur niveau de précision en ayant en permanence sous les yeux toute la page que vous élaborez.
Nous fut très difficile de charger le programme, malgré des efforts méritoires et .rois versions du TOS diffférentes ; la maison Atari consultée nous fournit des tuyaux percés, puis, fort aimablement le TOS en ROM (c'est-à-dire le système d’exploitation inclu dans six «puces» que nous avons mises sur la carte mère dans le ventre de la machine) et le problème fut résolu.
Apportez donc votre TOS pour le test d’achat. (Disquette Migraph pour Atari ST, manuel en anglais : 990 F.) D.S. Colourspace : est le digne descendant de Psychedelia ; comme son ancêtre, il fait partie de la famille des synthétiseurs de formes.
Easy draw est conçu pour obtenir des schémas, figures, plans d’excellente qualité. Nul doute qu’on puisse le «détourner» pour dessiner, l'option « main levée » à l'aide de la souris complète utilement les choix principaux de gestion d’« objets » offerts par les menus déroulants.
Le concept est simple : en fonction du mou vement d’un curseur, des taches de couleurs apparaissent sur le moniteur. Ce sympathique logiciel produit des résultats étonnants pour un minimum de contraintes et un maximum de souplesse. Ainsi, dès le premier contact, on peut créer, à l'aide de la souris, des motifs colorés, tous plus éclatants les uns que les autres. Si vous « pion gez » dans le programme, vous découvrirez ses réelles possibilités et les progrès accomplis depuis Psychedelia : de nom breuses commandes ont été ajoutées et il est désormais possible de choisir un fond ou d'en créer
un à l’aide de Néochrome, de définir une attraction dans la direction de «¦¦¦¦ I siBsr s H BU «¦ BHK KSHj L niHi ¦¦¦; Mr- ¦¦¦¦¦¦ ¦¦¦] [ 5 S * pi in i -- Colorpalnt : une ambition certaine son choix. En plus de tout ceci, une série d’instructions permet de profiter au maximum des couleurs chatoyantes que contient la palette de l’Atari.
Cependant, il faut savoir qu’en règle générale on n’obtient que très rarement le résultat désiré, mais ce que l'on admire à la place est souvent bien mieux que ce que l’on avait imaginé ! Mais le côté le plus intéressant de ce programme est de montrer que l'informatique familiale ne se résume pas forcément à des luttes triviales contre des envahisseurs venus de la planète Zor- glub. (Disquette et Cassette de Llamasoit pour Atari ST et EXL 100.) M. B. Colorpaint : une cartouche toute simple, accompagnée d’un livret encore plus simple. Le premier quart d'heure d'utilisation ne produit
pas de formes spectaculaires, le dessin se fait aussi bien à l'aide du joystick, d'une souris, d’un crayon optique que du clavier. Les lignes obliques forment des marches d’escalier et les couleurs se limitent à douze. Mais ensuite, une fois les fonctions de base maîtrisées, on découvre un logiciel d’une grande richesse, accessible par menus déroulants.
Colorpaint autorise un travail dont la précision bute seulement sur l'impossibilité d'avoir plus de deux couleurs sur une ligne de huit pixels (points) consécutifs. La précision reste facilitée par la faculté d’obtenir les coordonnées d'un point de l’écran, de générer facilement lignes et surfaces circulaires ou parallélépipèdiques, de jouer des effets de miroir, d'aérographe, de gomme et de grattage (qui fait apparaître la ou les couleurs du fond). La loupe, les effets d'agrandissements des motifs, la curieuse commande d'italiques qui «penche » un dessin, et bien d'autres commande
telle celle d’incrustation d'une image dans la fenêtre d'une autre, font de ce logiciel un outil facilitant la représentation du relief et des perspectives avec des moyens bien différents de ceux utilisés par CAD 3D par exemple. La facilité d’insertion du texte dans l’image, la possibilité d’insertion d'images « colorpaint » dans le traitement de texte manifestent une ambition dépassant de beaucoup le coloriage.
Le doute disparaît à la vue de la commande « digitalisation » qui permet de transformer des images prises à l'aide d'une caméra iO Hl*' vidéo en pages de Colorpaint, (avec une interface particulière). Une sorte d’animation est possible, car le programme garde la mémoire des instructions successivement utilisées, et l'on peut assister, à la réécriture à la vitesse désirée du générique que l'on aura brillamment mis au point pour le film des dernières vacances ! (Cartouche FIL pour TO 7 et T09.) D.S. L'Illustrateur: tiens, un didacticiel arraché à « Kid's school », sa rubrique attitrée !
L'Illustrateur, pour IBM-PC montre qu'à des prix se mesurant en centaines de francs, des logiciels graphiques sur IBM n'ont pas d'avantages décisifs sur ceux proposés pour Amstrad. Défaut numéro un : les tracés à l'aide du clavier (huit directions, donc quatre orientations de tracés) ne permettent pas le dessin à main levée. Le graphisme se réduit à des contours anguleux remplis ensuite par des motifs. Originalité : les coordonnées du curseur s’affichent en permanence. La loupe manque cruellement. La sauvegarde, l'intégration à des programmes en Basic ainsi que l'intégration de
textes ne posent pas de problèmes majeurs. Facile à manier, cet Illustrateur noir et blanc, clairement présenté en français s'accompagne pourtant de démonstrations témoignant franchement des limites du logiciel. (Disquette Didacticiels FM pour IBM-PC.) D.S. Lorigraph : disons-le tout de suite, la version Spectrum (en noir et blanc uniquement) est loin de valoir celle concoctée pour Amstrad. Icônes, fenêtres et menus déroulants lui donnent un petit air de Mac-Draw, le joystick remplaçant ici la souris, les pinceaux sont nombreux (vingt-sept) mais il y manque pourtant les tracés en
pointillés et les flèches. Les figures pré-définies elles aussi sont légion. A côté des classiques droites, rayons, rectangles et ellipses (dont le cercle), on trouve des formes plus typées, comme les polygones à angles arrondis et des icônes pleins. Le remplissage des figures fermées s’effectue à l'aide de la trame de votre choix, mais se révèle particulièrement lent sur Spectrum. Les tracés peuvent être faits en mode normal, surimpression inclusive ou non. En version Amstrad, on dispose de vingt-sept couleurs, dont quatre affichables simultanément et agrémentées de neuf nuances. Le fond,
les bords comme le trait peuvent être modifiés. La fonction « mode » facilite grandement la réalisation de titres, en dégradé par exemple.
Mais l'un des points forts de ce logiciel tient à une fonction « couper-coller». Grâce à celle-ci, vous pouvez saisir une partie du dessin, la garder en mémoire et la dupliquer un peu plus loin. D’autres fonctions classiques sont au rendez-vous : duplication en miroir, lunettes qui permettent à la fois d'accéder aux parties cachées (bords) de l'écran et de grossir une zone du dessin pour la corriger plus finement. Enfin la fonction «spray» saupoudre votre dessin à la manière de votre choix. En cas d'erreur, trois systèmes d'effacement viennent à votre secours, depuis la très classique
gomme jusqu’à la réinitialisation de l’écran, en passant heureusement par l’annulation de la dernière instruction.
Un logiciel de bonne facture pour Amstrad, très agréable d’emploi grâce à l'usage des icônes, mais qui révèle vite ses limites sur Spectrum (K7 ou Disquette Loriciels, Amstrad et Spectrum.) J.H. ?
N peintre achève i toile au pistolet: nq morts.
Paint Plus : ce logiciel va vous faciliter la création d’écrans et de caractères. Le programme comprend d'ailleurs déjà quatre jeux de vingt et un caractères représentant des portions de sous-marin, de bateau, d’avion, d'hélicoptère, d’immeuble ou d’autres éléments de décor.
Trois autres jeux peuvent être chargés, composés de textures différentes. Bien entendu, vous avez aussi la possibilité de créer vos propres caractères sur une matrice agrandie, puis éventuellement de les inverser, tourner à angle droit ou d’en obtenir une image en miroir.
Passons maintenant à la réalisation d'écrans proprement dite. Les commandes s’effectuent à l'aide d'une lettre-clé, moins pratique que le système des icônes. Ici. Pas de dessin à main levée, ce qui constitue une lacune de taille. Vous pouvez tracer facilement point, droite, rayon, rectangle, cercle et courbe. Pour ces derniers, le système utilisé est assez peu pratique car pour les cercles par exemple, vous devez indiquer au programme son rayon en pixel. Il refuse d’ailleurs de tracer des cercles incomplets (dont une partie déborde des limites de l'écran). Toutes les figures fermées
peuvent être coloriées par une couleur ou l’une des trames disponibles. Mais ce remplissage risque de poser quelques problèmes en cas de figures rentrantes, que vous devez alors colorier en plusieurs fois.
Les commandes d'effacement sont par contre plus pratiques, en particulier la fonction «erase» qui permet d’annuler l’effet de la dernière commande.
L’option «edit» (loupe) facilite les corrections fines. Une fois le dessin terminé, vous ajoutez un peu de couleur en peignant certaines zones avec une brosse. Enfin, rien ne d’incorporer ou des caractères prédéfinis à votre dessin. Bien que certaines fonctions importantes soient absentes de logiciel, il permet de créer des écrans de qualité, pour peu que l'on ne soit pas trop pressé.
(K7 Print’n Plotter, pour Spectrum.) J.H. Salut l'Artiste : ne vous désespérez pas !
Lors de vos pires moments de doute, un simple coup d'œil sur les magnifiques dessins de démonstration qui accompagnent le logiciel devrait vous redonner du courage. Ils apportent en effet la preuve qu’il est possible, au terme d’un laborieux travail de reconstitution d’une image pixel par pixel, d’obtenir des résultats intéressants avec (ou malgré?) Ce programme. Une notice traduite en français guide vos premiers pas à travers la jungle des commandes (qui pourtant ne sont pas légion).
Saluons son existence.
Paint Plus : aide-toi, le oglcief t'aidera I ble. Un mode « texte » autorise l'incorporation dans vos dessins de caractères que vous pouvez vous-même définir. Les dessins réalisés peuvent aussi être sauvegardés et chargés lors de l'exécution de vos propres programmes. (K7 et Disq. 9. Amsoft pour Amstrad CPC 461). J.P. D DR Draw : exact équivalent sur Amstrad de Easy draw sur Atari ST. Le logiciel, intrinsèquement convenable, souffre des limites de la machine : pour peu que vous utilisiez le zoom dans les deux sens, vous obtiendrez par moment des caractères dont l'appartenance à
l’alphabet hébreu, cyrillique ou latin prêtera à discussion. « Avec DR Draw, vous pouvez facilement créer de nombreuses sortes de tableaux, diagrammes et autres formes graphiques», proclame la notice Moins riche en fonctions qu’Easy draw.
(ainsi les traitements du texte ou d’un objet ne permettent pas de modifier radicalement les surfaces dans lesquelles ils s’ins- Vous disposez d'un choix de trois modes d’écran. La résolution du dessin sera bien entendu inversement proportionnelle à l’étendue du choix de couleurs : selon le mode sélectionné, vous disposerez de seize, quatre ou deux teintes choisies parmi vingt-sept. En guise de palette, vous ne pourrez cependant consulter qu'une liste de noms de couleurs.
Nous ne nous étendrons pas sur des fonctions graphiques manquant parfois cruellement de souplesse et d’accès difficile. La présence providentielle d’une fonction «loupe» et d’une option de recadrage de l'image, ne parvient pas à racheter l'ensem- crivent), DR Draw sera donc moins facilement « détournable » pour dessiner par plaisir. L'utiliser renvoie aux souvenirs d’école primaire : sur un écran quadrillé, on s'applique à définir de jolis tableaux. Différence de taille : le stylo rouge n'est pas réservé à la maîtresse ou à l’instit ! La gestion des objets autorise tous les
repentirs, toutes les mises au point concernant la taille, l'emplacement, la couleur, le motif de remplissage, voire la forme, puisque les changements d’échelle n’ont pas obligatoirement la même ampleur horizontalement et verticalement. Dernière remarque : le calcul de vos polygones, cercles, ellipses et de leurs transformations prend d'autant plus de temps que le tableau est encombré. Sans provoquer l'impatience, ce retard bridera votre spontanéité. (Disquette Digital Research pour Amstrad.) D.S. Graph-X : il est souvent agaçant de faire tourner la démonstration avant de s’aventurer à
la découverte d’un logiciel graphique, c’est le cas de celle de Graph-X : on arrive vite à la conclusion que la page initiale, si riche en formes et en couleurs a été réalisée pixel par pixel !
Avec relativement peu de commandes, accessibles par menus déroulants, ce programme « bien de chez nous » (car produit à Caen) offre des options intéressantes. Il manie aisément des formes géométriques, obtient ellipses, polygones, parallélépipèdes, soleils de toutes formes, tailles et orientations. Il duplique, échange et « incruste » des parties de l’écran. L’incrustation copie ce qui se trouve dans le cadre choisi, à l’exception des points de la couleur du stylo ; la couleur des points de destination correspondants ne change pas: vous copiez donc toute figure se détachant sur un
fond uni.
Les motifs prédéfinis peuvent être modifiés, tout comme la forme des pinceaux. Des effets de miroir aident à la réalisation des dessins. La loupe, très puissante se déplace facilement, sa trop petite dimension gêne un peu le confort de la manipulation. On peut choisir d’employer la manette de jeu ou le clavier, utiliser deux couleurs en haute résolution (640 X 200), quatre en 320 X 200 et seize en 160x200.
Les sauvegardes sur cassette ou sur disquette s'ajoutent aux possibilités de sortie sur imprimante. La limitation principale vient de la quasi-impossibilité de tracer des lignes courbes irrégulières. Sans tracé à main levée, le maniement des quatre directions par le clavier ou la manette interdit cette souplesse. Graph-X manie le texte de quelques mots avec une aisance qui autorise l’écriture selon des axes obliques.
Le matériel Amstrad ne facilite pas la tâche des concepteurs de logiciels graphiques.
Les auteurs ont pourtant tiré leur épingle du jeu. Vous aussi sans doute, à condition de ne pas imiter les démonstrations trompeuses. (Disquette ou cassette Norsoft pouu Amstrad.) D.S.M Superpaint: menus déroulants, joystick aussi maniable qu'une souris pour une rapidité de gestion fort honorable, Superpaint frappe très fort. Pour un matériel peu onéreux et de capacité mémoire réduite, ce logiciel vous propose un travail sérieux et précis. La maniabilité est la bienvenue et, avec elle, le plaisir de dessiner !
Le programme met en place deux colonnes d'icônes. Sur la droite, vingt-deux matrices laissent augurer de fameux « remplissages » de formes tandis que, sur la gauche, appa- raissent les classiques fonctions de création. Crayon, pinceau, gomme ou fenêtre, les figures géométriques sont de même au rendez-vous. Manié au joystick, le tracé reste très précis. Il est en effet possible de modifier à tout moment la vitesse d’action de la manette. Outre les options accessibles directement à l'écran, cinq menus déroulants gèrent la maintenance des fichiers, la modification des fenêtres de saisie ou
encore les corps et polices de caractères du mode texte. ?
Tachisme, pointillisme... Pixelisme???
Essentielle à tout bon logiciel de création graphique, la «correction» est ici particulièrement pratique. Pour ne pas reparler de la fameuse «gomme», c’est l'option « zoom » qui vous permettra de rattraper toutes les imperfections de votre œuvre. A noter également qu’il est toujours possible d’annuler la dernière manœuvre effectuée, qu’il s'agisse d'un remplissage ou d’un ajout quelconque.
Reste à étudier l'option «fenêtre», pour couper, coller, faire tourner un objet sur un plan. Ladite fenêtre possède ici une option fort intéressante qui permet de ne prendre en compte, dans la zone sélectionnée, que les motifs dessinés et donc de ne pas écraser le reste du dessin en cas de superposition de deux vues.
Superpaint est donc relativement performant. Seules les possibilités graphiques de l'Amstrad pourront, un jour, freiner votre imagination. (Disquette Micro-Application, pour Paint Magic: un ancêtre, conçu en 1983 pour le Commodore 64. Il permet de mesurer le chemin parcouru. Ses seize couleurs bien saturées ne choquent pas. On regrette durement l'impossibilité de tracer une courbe sans utiliser de figure prédéfinie ou sans se lancer dans le travail de bénédictin consistant à travailler point par point, armé d’un curseur commandé par le clavier ou par le joystick. L’image, forcément
pleine page, se voit en alternance avec le menu ; cette forme d'accès aux fonctions de commande ralentit à peine le travail avec un peu d’habitude. La sauvegarde des dessins, aisée, comme la loupe puissante qui agrandit une zone suffisamment large de l'écran, font de Paint Magic un logiciel intermédiaire, qui permet de bons résultats, mais au prix de beaucoup de travail, et d’une familiarité intime avec les techniques de la mosaïque : un petit pixel, qu'on place amoureusement au bon endroit, puis un autre pixel dont on détermine la couleur avant de le glisser à la place prévue, et on se recule
pour juger de l’effet. Autrement dit, il reste moins commode d’utilisation qu’un vulgaire crayon, sauf pour les substitutions de couleurs et les remplissages par motif. Pas de brosses variées, de collages et déplacements, de choix de couleurs parmi des centaines, pas de transparences, mais surtout pas de tracé à main levée. Et pourtant nous en disions : « Une trentaine d’instructions permettent de créer des dessins véritablement achevés. Certains concepteurs de logiciels ne jurent que par Paint Magic ; une référence ! » Comme quoi chaque génération disponible nous rend plus sévère !
(Disquette Datamost pour Commodore 64.) D.S. Psychedelia : est un synthétiseur de formes. Premier du genre, développé par Jeff Minter, il a servi comme «maquette» à Colourspace. Partant du même concept, la qualité seule diffère. Psychedelia possède de nombreuses commandes permettant de changer les couleurs, la vitesse de déplacement du curseur, l’enregistrement d’une séquence... Malheureusement, ce logiciel ne présente ni la souplesse ni la qualité de Colourspace. Nous ne trouvons pas les ravissantes cascades de couleurs qui ont fait le succès de ce dernier.
L’écran de Psychedelia propose des pâtés de teintes variées (voire avariées?). Faut- il en accuser le Commodore ? Ce n’est pas certain : le C 64 permet d’avoir une résolution de 320 par 200 en seize couleurs simultanées c'est-à-dire la même capacité que le ST, mais sans la palette de ce dernier, il est vrai.
Il aurait donc été possible de réaliser un meilleur graphisme. C’est d'autant plus vrai que celui-ci n'est pas bâclé, mais tout simplement laid.
Dommage pour un synthétiseur de formes, il est heureux que le «tir» ait été rectifié avec Colourspace... (Cassette Llamasoft pour C 64.) M.B. palette de couleurs et le tableau de commandes. Entre ces deux zones, nous trouvons la feuille de dessin qui fait 200 lignes de 320 points, alors que l’écran permet 200 par 200 au maximum.
Exelpaint : est le programme de dessin pour EXL 100. Il sait s’adapter à de nombreux cas de figure. Utilisable en version de base, il permet l’utilisation de la souris, de l'Exelmémoire, du magnétophone, du lecteur de disquettes, et de bien d'autres périphériques. En haut de l’écran nous trouvons, à droite, les coordonnées du curseur, sa couleur et la position de la plume (levée ou non) et, à gauche, de nombreux symboles indiquent si l’on est en synthèse addi- tive ou soustractive, la largeur de trait et le mode de dessin. En bas du moniteur, la Le panneau de commandes s’ouvre à toutes
les options, fonctions de tracé de cercle, rectangle et autres. Il facilite aussi l'accès à un sous-menu qui permet l'utilisation des commandes d'entrée sortie, de faire un zoom, de gérer les rotations et les retournements. De plus, une fonction permet l'incrustation, mais cela n’est possible qu'avec la carte adéquate. On peut aussi définir une zone écran qui délimite les fonctions au cadre de cette fenêtre.
Ce programme est si riche qu'il est difficile de dévoiler toutes ses possibilités.
Essayez-le ! (Cartouche Exelvision pour EXL 100.) M.B. The Image System : sur le tableau de bord s'affichent quelques instruments fort utiles.
Une jauge d'occupation de l'espace mémoire et les coordonnées du curseur côtoient deux palettes redéfinissables, composées de seize couleurs choisies parmi vingt-sept, et dont l'intérêt n'est pas seulement décoratif. La première palette est destinée au choix de la couleur de l'unique pinceau tandis que la seconde sert, lors de la surimpression de dessins, à la sélection des couleurs en mode « transparent » et à l'établissement d'une correspondance entre couleur d'origine et couleur d'affichage.
C'est en effet l'une des originalités de ce logiciel que d'autoriser le stockage de dessins en mémoire centrale afin d'en permettre des copies sur l’écran « actif ». L'action conjuguée de ces diverses fonctions peut par exemple servir à l’obtention d'ombres portées. Huit textures de remplissage, que vous pouvez redéfinir à loisir, viennent compléter les possibilités de coloration offertes par le programme.
Si vous n'êtes pas de tendance pixelliste, vous pourrez éviter le laborieux tracé point ?
La Palette Magique ne fait pas de miracles cisé dans la notice... Maniabilité donc précaire pour un logiciel ouvert aux jeunes de six ans et plus ! Restent heureusement les possibilités graphiques. Ici, la Palette magique a l’avantage de permettre l’emploi du joystick. Pas de surprise pour les cercles ou rectangles.
Le tracé, plus ou moins précis selon le mode de définition choisi, reste toujours correct. Le dessin à main levée est malheureusement bien décevant.
Inutile en effet Donnez des couleurs à vos noirs desseins !
Par point. Les facilités offertes par l'option de dessin de lignes vous seront d’un grand secours. Cercles et ellipses ne se font pas non plus prier pour prendre à l’écran la forme que vous souhaitez leur donner : vous ne serez pas obligé comme avec «Salut l’artiste » de tracer le centre du cercle !
Rotations, changements d'échelle, duplication de parties de dessin ont le mérite d'exister, bien que leur emploi ne soit pas toujours à l’origine d'une béatitude extatique. La déformation de l’image est effectuée « en aveugle », par action sur le cadre dans lequel elle s'inscrit. Le dessin résultant qui n'apparaît qu’après la fin de l'opération est généralement affecté par une rupture de la continuité de ses contours. De plus, le logiciel n'hésite pas à manifester sa mauvaise humeur en se plantant si vous le submergez de commandes contradictoires de changement de forme ! (Cassette
CRL pour Amstrad CPC.) J.-P. D. La Palette Magique: magique, le maniement de ce logiciel ne l'est vraiment pas !
Après avoir sélectionné votre mode graphique préféré (trois possibilités qui portent la résolution de 200x160 à 200x640 et le nombre des couleurs, respectivement de seize à deux), vous voici seul devant un écran vide. Ici, pas de menu, encore moins d’icône, toutes les commandes restent accessibles au clavier selon un code pré- d'utiliser le joystick, celui-ci est désactivé dès que l’on sélectionne l'option dessin. Il ne vous reste qu'à jongler avec les quatre touches qui génèrent le stylo. Et pour le travail de précision, méfiez-vous du superbe zoom proposé. Si ce dernier permet de
compléter le tracé, il est impossible de supprimer le dessin pixel à pixel.
Pour la saisie et la duplication d’images, ta Palette magique propose l'emploi d'une fenêtre multi-fonction qui vous permettra d'inverser, d'effacer ou d'incruster une partie du dessin sur l'ensemble. C'est en fait dans ces dernières manœuvres que ce logiciel reste le plus efficace. La gestion de la fenêtre précitée est en effet très rapide et facilement maniable (inversion haut-bas et droite-gauche). Et pour encore renforcer la création, notons enfin qu'il est ici possible de créer huit matrices de remplissage selon une trame de 8 x 8 pixels. La définition graphique des dessins reste
toujours d’une agréable précision. (Cassette Vifi Int. Pour Amstrad.) 0-H- Dossier réalisé par M. Brisou, L. Decomble,
J. -P. Delalandre, J. Harbonn,
D. Scherer.
La compilation des 4 jeux sur cassettes* JL P DISPONIBLES DANS TOUS LES CONFORAMA.
PRIX VALABLES JUSQU AU 4 JANVIER 1987.
La compilation des 4 jeux existe en disquette : 149 F** Amstrad et Commodore *’ Amstrad 6128, Commodore C 64 PERRÉ CONTACT PARIS DOSSIER (Mp2I 30 logitiels de eréalion graphique au Tiltoscoi »e Logiciel Mecque Ordinateur Support Affichage plein écran Fonction loupe Annulation de la dernière opération Fonction c gomme » Tracé à main levée Choix de pinceaux Figures géométriques Rotrriot de for-nei AEGIS IMAGES Aegis Development Amiga Disq.
OUI OUI OUI OUI
* *****
* *****
* **** NON CAD 3 D Antic Atari ST Disq.
OUI OUI OUI NON
* * * * NON
* ***** OUI 90° COLORPAINT FIL T07 T09 Cari.
OUI OUI OUI OUI ? ***
* ****
* **** COLOURSPACE Uamasoft Atari ST.XE, XL Disq. K7 OUI NON NON
NON
* ****
* **** NON OUI DEGAS Batteries included Atari ST Disq.
OUI OUI OUI OUI
* ****
* ****
* *** NON DE LUXE PAINT Electronic Arts Amiga Disq.
OUI OUI OUI OUI
* *****
* *****
* **** OUI DR DRAW Digital Research Amstrad CPC 6128 PCW 8256
Disq.
OUI OUI OUI NON
* *** NON
* **** NON EASYDRAW Migraph Atari ST Disq.
NON OUI OUI NON
* ***
* ***
* ***** OUI EXELPAINT Exelvision EXL100 Cari.
NON OUI NON OUI
* ***
* **
* ** NON EXTASIE Crealude Apple France Apple lie et lie Disq.
OUI OUI OUI OUI
* * ** ** ** NOS FULL PAINT Ann Arbor soltworks Macintosh Disq.
OUI OUI NON OUI
* ****
* ***
* *** NOS GEOPAINT Softworks Commodore C 64 et 128 Disq.
NON OUI OUI OUI
* **
* ****
* ** NON- GRAPH-X Opus Norsoft Amstrad Disq., K7 NON OUI OUI OUI
NON
* * *
* * * * OUI LA PALETTE MAGIQUE Vifi Nathan Amstrad CPC K7 NON OUI
NON OUI ** NON
* * * OUI L'ILLUSTRATEUR Didacticiel FM 1BM-PC Disq.
NON NON PARFOIS OUI NON
* **
* ** NOS LORIGRAPH Loriciels Amstrad K7, Disq.
OUI OUI OUI OUI
* ***
* ****
* **** on LORIGRAPH Loriciels Spectrum K7 OUI OUI OUI OUI
* *?*
* ****
* **** üüll MAC PAINT Apple Macintosh Disq.
NON OUI NON OUI
* ****
* * * *
* *** MON MSX DESIGNER Philips MSX 2 Disq.
NON OUI OUI OUI
* ****
* * * *
* *** OUI PAINT MAGIC Dataraost C64 Disq.
OUI OUI NON * NON
* * * NOS PAINT PLUS Print’n Plotter Spectrum K7 OUI OUI OUI OUI
NON NON
* *** NOS PAINTWORKS Actl vision Atari ST Disq.
OUI OUI OUI OUI
* *****
* ****
* **** NON PSYCHEDELIA Llamasoft C64 K7 OUI NON NON NON
* ** ** NON oui QL PEINTRE Pyramide QL K7 OUI NON NON OUI
* ***
* ****
* **** OUI REMBRANDT Antic Atari 800 XL-13ÜXE 2 disq.
OUI OUI OUI OUI
* * * *
* *****
* **** OU SALUT L’ARTISTE Amsoft Amstrad CPC Disq., K7 OUI OUI
NON OUI ** * ** NOS SUPER PAINT Micro Application Amstrad CPC
Disq.
NON OUI OUI OUI
* ****
* ***
* * * * OUI THE ARTIST Softechnics Spectrum K7 OUI OUI OUI OUI
* ***
* ****
* *** OU THE IMAGE SYSTEM
C. R.L. Amstrad CPC K7 OUI OUI NON NON
* ** NON
* ** OUI NEOCHROME Atari ST Disq.
OUI OUI OUI OUI
* *****
* *** NON NO!
Tflcation de ormes Changements d'échelle Coloration nuances Motifs textures Remplissage de figures fermées Aptitudes 3D Ouverture sur l’animation Récupération des dessins Paru dans Tilt numéro Accessibilité Potentialités Intérêt Prix OUI R?;.
OUI
* ****
* ***** OUI NON Clignote OUI 35
* ****
* *****
* ***** F OUI OUI
* **** - NON
* *****
* *** Degas Néochrome 35
* ****
* ****
* ***** D OUI OUI
* ***
* * * OUI ** OUI OUI -
* ****
* ****
* **** F NON NON
* ****
* **** NON NON OUI OUI 35
* ****
* *****
* **** B OUI NON
* ****
* *** OUI NON NON Néochrome 32
* *****
* ****
* ***** D OUI OUI
* *****
* ***** OUI NON Clignote OUI 32
* ****
* *****
* ***** F OUI OUI
* ***
* * OUI NON NON Dr Write -
* **
* **
* ** F OUI OUI
* **
* *** OUI NON NON OUI
* ***
* ****
* **** F NON NON
* **
* ** OUI NON NON OUI 30
* **
* ***
* **** F OUI NON
* *** ** OUI NON NON OUI -
* ****
* * *
* *** OUI NON
* ***
* * ** OUI NON NON OUI -
* ***
* ****
* **** F OUI NON
* ***
* **** OUI NON NON Géo Write -
* ****
* * *
* * * * F OUI -- NON
* ****
* *** OUI NON NON OUI -
* **** .****
* * * * C OUI NON
* * * *
* *** OUI NON NON NON -
* ** **
* ** B F"- NON
- .... NON Net B
* * * OUI NON NON NON 34
* ****
* **
* * * F OUI - NON
* * ?*
* * * * OUI NON NON NON -
* ****
* ****
* **** BetC OUI NON NetB
* * * * OUI NON NON OUI -
* ****
* ***
* * * B OUI - NON
* * * *
* *** OUI NON NON OUI -
* ***
* ****
* **** gratuit OUI c- OUI
* ****
* **** OUI NON NON OUI -
* ****
* ****
* **** gratuit ION NON
* ***
* ** OUI NON NON OUI -
* ****
* **
* ** - ION NON
* **
* ** OUI NON NON OUI -
* **
* **
* ** B OUI NON
* *****
* ***** OUI NON Clignote Néochrome 35
* ****
* *****
* ***** D «ON NON
* **
* ** NON NON OUI OUI 22
* *
* * * ** •» B OUI NON
* * *
* *** OUI NON NON OUI 30
* ****
* ***
* * * * D DUI OUI
* *****
* ***** OUI NON
* **** OUI - **
* ****
* ***** C «ON NON
* **
* * OUI NON NON OUI - **
* **
* * * A Oui NON
* **
* **** OUI NON NON NON -
* ****
* ***
* **** D oui OUI
* ***
* **** OUI NON OUI OUI 27
* ****
* *****
* ***** B OUI OUI
* ****
* *** OUI NON NON OUI 35
* ***
* * **
* **** B oui NON
* **** NON OUI NON Clignote Degas Paintworta 32
* *****
* ***
* *** om. Public « A2 », «coulé!», c’est fini. Les conflits
sous-marins d’aujourd’hui sont autrement plus sophistiqués.
Plus passionnants aussi.
Rarement micros ne se sont autant approchés de la réalité.
Tilt a pris les commandes des engins les plus redoutables du monde... et a eu bien du mal à les quitter ! Géant !
Résistance mais malheureusement aussi qu’une faible surface pour les torpilles.
La difficulté atteint son paroxysme lors de la récupération des pilotes dont l’avior a été abattu. En effet l'intervention doit être réalisée de nuit, au radar et en surface à proximité des bancs de sable des îles. En mode radar, un rafraîchissement de l’écran élimine toutes les traces rémanentes inutiles Gato 1 est un excellent si mulateur d'un graphisme précis et agréable, aux messages sonores très réalistes. Un logiciel remarquable malgré l'absence de la fonction « largage de leurres » très utile en cas de panique, 1 mulateurs et les réservoirs à oxygène se rechargent
automatiquement.
La représentation graphique du plus bel effet (balayage radar par exemple) est très claire. Les informations concernant la navigation, l'état et la position du vaisseau y sont consignés. Une « fenêtre » à droite de l’écran visualise en permanence la quantité de carburant, d'énergie, d'oxygène et de torpilles en temps réel. Si le tableau de bord est très complet, il doit cependant s'effacer pour laisser place à la carte des vingt secteurs, à l'affichage du cadran et surtout à l'écran radar. Pour pallier cet inconvénient, ce troisième mode est pourvu des indications de direction, vitesse,
profondeur et torpilles disponibles. Si les ennemis sont visibles sur les cartes jusqu’au niveau 5, il n'en est pas de même pour les suivants où seul le radar est capable de les détecter. Des erreurs de visée peuvent être autorisées jusqu'à ce même niveau mais, au-delà, elles sont fatales. Ainsi au niveau maximum (9), il est nécessaire d'envoyer trois quatre, voire même cinq salves, le mille, pour détruire l'ennemi, plus souvent de face ou mieux l'arrière sur le tube d’étambot où la coque n'offre que peu Gato 1 : ayant obtenu les meilleurs résultats au cours de vos études à l’U.S. Navy,
vous voilà promu au grade de capitaine à bord de l’un des soixante-treize sous-marins de la catégorie G.A.T.O. L'attaque de Pearl Harbor par les Japonais a considérablement affaibli les forces U.S. et votre première mission s'annonce difficile. Le « radio » vous apporte le message morse du Haut Commandement qu'il vient de décoder : établir le contact avec un navire transportant des pièces détachées pour les avions endommagés. Après avoir bu une dernière gorgée de café, vous acceptez la mission et le tableau de bord apparaît.
Vos longues heures d'apprentissage scolaire vous reviennent à l’esprit. Le message était clair: «contact à établir en secteur 13 ». Un rapide coup d’œil sur la carte composée des cadrans attribués... secteur 13, en plein milieu des eaux dangereuses. Un agrandissement du cadran actuel vous révèle la proximité du bateau d'assistance. Le logiciel prévoit différents niveaux de jeu et pour les premières missions, le niveau est plus que suffisant. Les moteurs diesel poussés au maximum, votre vitesse atteint les vingt nœuds.
La monotonie du voyage est soudain interrompue par le signal d'alerte. Trois croiseurs vous ont repéré et malgré vos réflexes rapides et une plongée immédiate, un obus a perforé votre réservoir à gasoil réduisant du même coup le rayon d'action du vaisseau. Le niveau zéro aidant, trois torpilles suffisent à détruire les assaillants, vous laissant le champ libre pour terminer votre mission. L’approche d’une île doit se faire à vitesse réduite afin d’éviter la zone de basse profondeur, matérialisée par des pointillés. Les congratulations de vos supérieurs ne se font pas attendre. Un
retour rapide au bateau d’assistance permet d’exécuter les réparations nécessaires.
Dès la mise en route des diesels, les accu- 132 CHRLLEHGE et surtout de la traînée caractéristique laissée par la torpille une fois lancée. (Disquette et notice distribuées par Olivetti pour PC et compatibles.) O. S. Gato : un logiciel de qualité qui tourne sur Macintosh.
Il propose plusieurs missions, commençant toutes la même manière : un mes- codé vous indique quel est votre A partir de cet instant, vous ne pouvez compter que sur vous-même et sur la maîtrise de votre sous-marin.
Pour le diriger efficacement, vous avez un certain nombre d'indicateurs et de commandes qui permettent d'effectuer toutes les manœuvres.
L'écran est divisé en trois parties principales, celle du haut permet de situer le vaisseau par rapport à son environnement. Elle contient un radar, trois indicateurs numériques vitesse, cap et profondeur de plongée , une carte et une fenêtre de rap- Avec cette dernière vous restez en contact direct avec l'ensemble de l’équipage afin de connaître l’état du sous-marin.
Miner sa position, et chemin parcouru à une carte. Le radar détecte la présence et a situation des navires ennemis. Le périscope, situé dans la fenêtre centrale, offre un contact visuel avec l'extérieur. Par son intermédiaire, vous regardez les quatre points cardinaux et admirez, en trois dimensions, le paysage environnant îles, navires ennemis et autres douceurs du sud Pacifique. La troisième partie de l'écran s’ouvre sur une fenêtre de commande : c'est parce biais que le capitaine (vous) dirige le sous-marin. A gauche, trois indicateurs analogiques : profondeur, vitesse et cap.
Puis, le tableau de commande des tubes lance- torpilles et des indicateurs supplémentaires : charge des batteries, niveau de fuel, indicateur de charge et de dommage. Le panneau droit comprend les commandes de direction ainsi que le levier de vitesses.
En prime, les commandes moteur permettent la commutation entre diesel et batteries, ainsi que la commande de périscope.
Tout en haut, la barre de menu permet l’accès à la radio, de changer de jeu ou de sauvegarder la partie en cours. Mais ce n’est pas tout, car, par son intermédiaire, il est possible de paramétrer tous les éléments du jeu. On peut affaiblir l'ennemi, faire de son vaisseau un écumeur des mers (presque) invincible... Ainsi, ce logiciel, d'une grande souplesse, offre un jeu fort agréable aux quelques privilégiés possesseurs d'un Macintosh. (Disquette Spectrum Holobyte Inc pour Macintosh.) M. B. Hunter Killer : immergé au large des côtes allemandes, votre submersible vient d'intercepter un
signal sur son écran radar. Le sous-marin ennemi est encore à quelque quinze milles de votre position actuelle. Protégé par une escorte aérienne, passé maître dans l'art du torpillage, ce dernier sera néanmoins votre première cible... Un combat difficile pour un logiciel qui n'offre guère de grandes qualités graphiques.
Hunter Killer vous propose cinq niveaux de difficulté. Pour enrayer la progression des convois allemands, vous disposez d'une quinzaine de torpilles et d’une réserve de carburant illimitée. Les écrans de jeu sont au nombre de trois. Le poste de pilotage se compose de deux fenêtres distinctes. Sur la droite, la carte vous permet de repérer l'ennemi et de préciser votre stratégie d'approche. Bien entendu, votre adversaire n'apparaît pas directement à l’écran. Les coordonnées de sa dernière position enregistrée vous aideront à définir sa route. Le contexte graphique de ce logiciel est mal
heureusement bien pauvre : il est impossible de visualiser directement la progression de votre submersible. Sur la carte, sa trace reste immobile, ne se réactualisant que lorsque vous changez de vue.
En ce qui concerne le pilotage, votre submersible est équipé de deux moteurs, l'un diesel pour la navigation en surface, l’autre électrique pour la plongée. Même souci de réalisme en ce qui concerne la plongée.
Vous devez simultanément lester votre appareil et modifier l’angle des hydropla- nes, sorte de gouvernails horizontaux qui vous permettront d'effectuer des plongées rapides. Immergé, le sous-marin tire son énergie de plusieurs batteries. Reste à vérifier souvent la charge de ces dernières afin de ne pas risquer la vie de l'équipage !
Vous voici finalement à quelques milles du bâtiment adverse. Le périscope est sorti, l'angle de tir calculé d'après la vitesse de l'ennemi... Une touche amorce la torpille, une autre décide du tir, pour le malheur de votre cible !
Quelque soit le niveau de difficulté choisi, votre premier tir sera couronné de succès.
Le sous-marin allemand est, en début de jeu, directement à portée de torpille. La manœuvre se complique, par la suite, puisqu'il vous faut alors rester en plongée le plus souvent possible afin d'éviter les attaques aériennes de l’adversaire. Ainsi, pour peu que l’on reste trop longtemps en surface, une sirène d'alarme ne tarde pas à vous signaler l’approche de raids ennemis. C'est en ce domaine que réside le plus important défaut de Hunter Killer. Aucun moyen pour combattre activement l'ennemi aérien, plus encore, aucune défense contre les sous-marins qui vous torpillent en profondeur...
Si votre écran semble soudain se remplir d’eau sans raison, il s’agit d’une torpille adverse, non signalée, pas même détectée par vos radars, bref, d’une fin sans panache et... sans remède !
Supérieur à certains programmes pour le réalisme de son pilotage, Hunter Killer reste faible quand à la qualité de son scénario.
Un contexte graphique trop statique, une absence quasi-totale de bruitage, l’ensemble manque de personnalité, d'ambiance.
Difficile de se concentrer sur sa mission, on préfère parfois revenir sur terre ! (K7 Amsoft pour Amstrad CPC.) O. H. Silent Service : comment ne pas citer de nouveau ici cet excellent logiciel, testé dans Tilt en octobre. C’est en quelque sorte la valeur sûre du challenge, une espèce de « mètre étalon » du combat sous-marin !
Silent Service vous invite à revivre divers scénarios, issus des conflits entre navires japonais et sous-marins alliés au cours de la seconde guerre mondiale. Le logiciel est tout à la fois une réussite sur les plans gra- ?
CHALLENGE
III.
Phique et sonore et une valeur sûre en ce qui concerne la complexité et l'intérêt du jeu. De la phase d’entraînement à l'épreuve finale, les tout jeunes capitaines vont pouvoir tester leurs tubes lance-torpilles, apprendre à reconnaître la silhouette des divers bâtiments ennemis, étudier les mul- Stiples cas de figures rencontrées pour finalement définir la stratégie idéale.
, Sur cinq écrans de jeu, qui correspondent aux cinq postes de combat, l'action développe une ambiance d’un réalisme subtil.
Pour échapper aux destroyers qui escortent les convois, vous plongez ou fuyez avant de contre-attaquer au moment opportun. Et quand vous maîtrisez enfin toutes ces tech- l’épreuve finale vous entraîne pour 5 heures de combat, auxquelle riaces seuls pourront tenir tête est un logiciel complet bien du mal à rur C64, é ?osr.)
O. H i version pour Atari ST r i aucun de ses atouts, r jalité du
graphisme de la machine, augmentant encore le réalisme de
l’action. Ce privilège se paye, le prix des disquettes (D)
dépassant nettement celui des cassettes. D. S. Opération
Swordfish : pompeusement baptisé « wargame » cette cassette
propose un jeu d’action au principe fort clair : vous dirigez
un sous-marin qui doit couler la flotte ennemie, et 'éviter
les avions de lutte anti-sous-marine.
Votre engin a déjà souffert des combats, et ne peut naviguer qu'en surface ou plonger peu profondément en utilisant le périscope.
Bien sûr, on peut fermer les écoutilles, devenant ainsi moins vulnérable, mais aussi (hélas !) Aveugle.
Attention au moment de la réouverture des panneaux, vous pouvez recevoir de plein fouet un projectile fatal ! Le sous-marin, naviguant en surface peut tenter de mitrailler les avions, démontrant une agilité surprenante pour un engin de cet acabit.
Quand il navigue au périscope, il utilise les torpilles, redoutablement efficaces. Trop utiliser les armes peut les mettre hors service, et les munitions s’épuisent. Le graphisme correct, l’animation bien au point et le bruitage efficace concourent à faire de Opération Swordfish un jeu d’action agréable qui fait plus appel à la sûreté des gestes qu’à la vitesse de tir. (Cassette British Software pour Commodore 64) D. S. Titanic:pour quitter un instant les cruelles péripéties d’une guerre sous-marine, vous voici promu au titre de Directeur des Recherches au sein d’une compagnie pri
vée. Votre but: ramener à la surface l’épave du Titanic ! Sponsorisé par les ce monde, votre équipe est avec elle, le merveilleux d’exploration plus que performant. Cocktail subtil de stratégie financière et de simulation sous-marine, la partie se compose de diverses phases distinctes : recherche de capitaux, conférence de presse ou exploration de l'épave, l'aventure est variée, séduisante et, il faut bien l'admettre, très difficile à mener à son terme... Ayant tout juste réuni les fonds nécessaires, votre première plongée aux commandes du T.S.1 dévoile l’atout essentiel du programme
: une représentation du milieu sous-marin superbe de réalisme. Vous abor- ?
CHALLENGE dez en effet l’épave par l’une des quatre soutes accessibles et c’est aussitôt le calme et l’angoisse des grands fonds. Ici, pas de torpille ou de mine, votre submersible va passer de cabines en couloirs pour ramener à la surface les divers objets ramassés par son bras articulé. C’est en fait sous la pâle lumière de votre projecteur qu’apparaît le décor de l’épave et l'effet rendu est très réaliste. Balayé par le champ de la lampe, les murs et objets restent plus ou moins flous selon la puissance du faisceau lumineux... (Un contexte graphique que l’on aurait souhaité rencontrer
sur certains logiciels cités par ailleurs I) Le maniement du vaisseau est quand à lui assez simpliste et reste bien éloigné de la simulation.
Si l'aventure reste variée, c’est sans aucun doute l’ambiance des recherches qui confère à Titanic sa qualité et son originalité. Et puisque l’enjeu n'est pas ici de tuer mais de ramener à la vie, l'expérience n’en est que plus agréable ! (K7 Electric Dreams pour Commodore64.) O. H. Sonar Search: septembre 1939 dans l'Atlantique Nord ; vous partez en mission pour quatre années de guerre navale, une épreuve de longue haleine réservée aux adeptes de la stratégie et... de la patience.
Vos trois destroyers doivent enrayer, dans la mesure du possible, la progression des convois de sous-marins allemands, les célèbres « U-boats ». Pour assurer l’approvisionnement des puissances alliées, vos unités ont pris position sur un détroit de faible largeur. Repéré par moment sur vos écrans radar, l'ennemi va tenter l’impossible pour percer votre défense... Sonar Search est un logiciel de simulation particulièrement intéressant. Tout d'abord, vous êtes amené à contrôler simultanément trois navires, ce qui donne à l'action une envergure peu commune. Ensuite, il n'est aucun moyen de
repérer avec précision la position de l'ennemi. Seule la stratégie de vos propres manœuvres vous permet de tenir l'adversaire en respect. Enfin, la phase d'attaque qui suit le repérage de l'ennemi est une véritable course poursuite où le maniement des navires est tout à la fois une épreuve de précision, de sang-froid et de patience.
Le premier tableau de Sonar Search met en place une carte qui couvre la totalité de votre terrain d'action. Vos trois destroyers y sont représentés, ainsi que les dernières positions ennemies enregistrées par les radars. Vous devez donc déployer vos unités de façon à couvrir le maximum d’espace radar. Il est possible en effet de déceler un sous-marin ennemi pour peu que ce dernier soit suffisamment proche de votre navire. La stratégie de base consiste à laisser deux de vos bateaux en surveillance aux portes du détroit et de partir en reconnaissance avec le troisième bâtiment.
Sur la carte, les positions respectives de vos trois appareils sont répertoriées en abscisse et ordonnée, ainsi que leur vitesse et leur cap. C’est sur ce même tableau qu’est signalée l’approche éventuelle d’un sous- marin allemand. La recherche de l’ennemi est relativement intéressante puisqu’il est possible de sillonner la carte avec précision, de passer au crible tel ou tel secteur pour enfin débusquer une cible... L'un de vos bâtiments signale l’ennemi. Passez à l'écran de combat.
Pour la phase d'attaque, l’action prend le pas sur la stratégie. Ici, pas de demi- mesure... Les moteurs poussés au maximum, il s'agit de conserver le cap indiqué par le radar et, surtout, de rester très attentif à l’écho de ce dernier. Le contexte sonore de Sonor Search tient un rôle prédominant dans la réussite de votre mission.
Plus ou moins rapprochés, le «bip» radar et son écho sont votre seule estimation de la position probable de l'ennemi. Sur l’écran de combat, votre destroyer est représenté en vue aérienne. Son étrave fend l'eau avec force remous et les turbines propulsent, en arrière, une écume du plus bel effet. Vous devez désormais prendre en citasse l’adversaire. Selon le niveau de difficulté choisi, ce dernier conserve un cap fixe, auquel cas la victoire est déjà acquise ou entreprendre une série de slaloms auxquels il faut répondre avec rapidité et sagesse.
Quoi qu'il en soit, sachæque l’adversaire n'est jamais visible. A son approche, divers ?
X X X Li_ TJ -O T) S nq ocn 7 o cno,j05 O O O rT CO CM r- CM Tf- O o 05 05 05 05
- c-o z LU en LU ce o- ëE 0) £1 LU « en s c °-
- S -. u en S O n p o O) O) CO o o lO ¦c m Cl a « .ÿ ni en
O) en « O E-a «¦o c o 03 E S 03 Q. ni
* c 1) O C ~ 3 (0 T3 J= v u .5 c
o O Œ «!'
T =‘° g 3?
8'g s S UJ _i UJ f UJ o ce 3.
CC ID UJ UJ “¦ z ife LU 3 3 o -S m £3 ® E
- • 03 3 •
o o ~ « 2- S5Qû§ a LU ce T3 O ‘03 (0 E - en o tf o u. U. U. o O O
05 05 05 05 05 05 N. 05 LU 5 0 tr 1 o O ?1 O 5 LL LL I I en
en
o o cm «a- m o f-. CM O CQ ü -- " Iss 55 e0 S sgi
o o o uiao) nin t r- d facteurs favorisent votre mission. Un
régime moteur intermédiaire et un cap légèrement décalé par
rapport au cap radar sont d'excellents atouts pour votre future
victoire. Inutile en effet de «doubler» l’ennemi à plein régime
ou de tomber sous le feu de ses torpilles. Car bien sûr,
l'adversaire n'a pas dit son dernier mot. Signalés par le
bruit de leurs sillages, les deux engins explosifs
n’apparaissent pas encore sur votre écran. Pire que cela, il
est très difficile de deviner de quel côté arrive le dan
ger. Observez donc attentivement le cap suivi par l’ennemi et
pivotez vers ce dernier de façon à prendre l’assaut de face...
Il s'agit là d’une stratégie ordinaire, mais qui nécessite
quelques parties de pratique... Si Sonar Search ne possède ni
le graphisme de Silent Service, ni le réalisme de pilotage de
Hunter Killer, c'est assurément aux niveaux de la stratégie et
de la complexité du maniement simultané des trois vaisseaux
que se forge l'ambiance de votre mission. Il s'agit de
jongler entre les différents navires, de répondre au plus vite
aux assauts et repérages ennemis, bref de porter l'attaque
sur trois fronts, au risque de s'échouer, de rester en panne
sous le feu des torpilles ou encore de perdre vos navires.
Une aventure qui mise avant tout sur la qualité de vos réflexes
et la précision de vos raisonnements. ! (K7 Réseau Planétaire
pour C64 et 128.) O. H. Opération Mercury : nous sommes en
1941. Votre mission consiste à récupérer des documents capitaux
qui se trouvent sur l’île d'Ascension. Vous partez de
Sainte- Hélène le 6 octobre et conduisez votre sous-marin,
le Piggy, au milieu de ces eaux infestées de bâtiments
nazis. Pour compli- 138 quer le tout, vous devez parvenir
au but avant le 13 octobre. De plus, vous venez d'apprendre
en dernière minute qu'un saboteur à la solde des Nazis
s’est infiltré dans votre équipage. Il vous faut donc le
démasquer au plus vite, avant que les pannes ne prennent
une allure dramatique. Enfin, vous devez profiter de votre
mission pour tenter de perturber le trafic ennemi.
R ¦ « n P D J V ï unz?5HnH00'2 HÏHiCBI ASCENSIONi6 RECIFE t ? SALVADOR Avant de quitter Sainte-Hélène, commencez donc par vous renseigner un peu sur les différents hommes d'équipage. Certes, cela vous fait perdre du temps, mais en contrepartie, cela vous aide à mettre la main sur le saboteur qui, de toute façon, ferait échouer votre mission s’il n’était pas arrêté à temps. Le coupable doit avoir été en contact récemment avec les Nazis. Mettez l’homme aux arrêts pour vérifier vos hypothèses, quitte à le relâcher si un nouvel attentat survient entre temps. Mais cela ne doit pas vous faire
oublier la conduite de votre vaisseau.
Fixez le cap, la vitesse et le nombre de déplacements requis. N’oubliez pas de ralentir près des côtes pour ne pas vous écraser dessus. Vous pouvez choisir de naviguer en surface ou en plongée.
Chaque méthode a ses avantages et ses inconvénients propres. Ainsi en surface, vous allez plus vite mais aussi vous êtes à la merci des patrouilles aériennes ennemies, que vous ne pouvez éviter qu'en plongeant au plus vite. En revanche en plongée, vous devez surveiller les différents indicateurs d'oxygène, des moteurs électriques, et le niveau du fond. De plus les accumulateurs ne peuvent se recharger qu’en surface à l'aide du moteur diesel. Avant chaque plongée, n’oubliez pas de vérifier la « check-list » pour vous assurer que tout est conforme. Un oubli de cet ordre aurait des
conséquences plus ou moins dramatiques, depuis la panne d'une machine, jusqu’à la mort pure et simple de votre équipage.
Vous croisez bon nombre de navires. Avant de les envoyer de par le fond par une torpille bien placée, assurez-vous qu'il ne s'agit pas d'un navire allié ! En tant que commandant, il vous faut bien sûr vous occuper de faire réparer les avaries éventuelles et veiller au bon approvisionnement, tant en vivres qu’en eau et en munitions.
Bien que vous soyez déjà surchargé de travail, il vous faut encore surveiller la condition physique et morale de votre équipage.
Faites-lui faire régulièrement de l'exercice et n’hésitez pas à lui remonter le moral et à le féliciter en cas de victoire. Attention car une mutinerie est vite arrivée.
A la fin de chaque partie, le programme dresse le bilan de votre commandement.
Une bonne simulation qui pèche cependant par de fréquents accès à la disquette qui ralentissent trop le jeu. (Disquette Froggy Software pour Apple II.) J. H. 512 K RAM 68000 et une Ëj résolution d'enfer !
UNE REVUE Livré avec un cordon Perite Un lecteur 360 K A Garanti 2 ans f UMCOIUV 6h wtKwranco », îai?arcx*£r* n WÆr CHEZ -I WT LES REVENDEURS " ET MEME EN KIOSQUE Toutes les DEEP SPACE ARENA TRIFIDE QUASAR ST KARATE ST PR0TECT0R SPACE STATION JOUST CRISTAL CASTLE CHEES 3D FLIGHT SIMULATOR II STARGLIDER WINTER GAMES HACKER II R0DE0 GRAND PRIX SOOcc SUPER HUEY STAR FLEET 1 CHESSMASTER 2000 SKYF0X MORT VILLE MAN0R VR00M JEWELLS OF DARK-NESS DONGEON MASTER SIDEWINDER GUNSHIP MERCENARY ELECTRONIC P00L G0LD RUNNER CHAMPIONSHIP GOLF BATTLEZONE STAR RAIDERS FIRE BLAS TER WANDERER SHAHS
HI TASS TIMES SFACE PILOT II REB ALERT WAR ZONE PHAHTASIEIMILLIPEDE STAR TREK Chez les spécialistes du ST Vous pouvez vous aussi figurer dans cetle rubrique, si vous êtes revendeur de la ligue ST et que vous désirez le faire savoir Contocte* le IU 42.49.56.29 06200 NICE SYGMAS INFORMATIQUE
98. Boulevard René Cassin Tél. : 43.83.04.65 10000 TROYES
MICROPOLIS 29, rue Paillot-de-Montabert Tél. : 25.73.28.49
13006 MARSEILLE L'ORDINATEUR
3. Rue Lafon Tél. : 91.54.33.36 20000 AJACCIO CIM
9. Rue Colonel Olonna d'Ornano Tél. : 9552.54.55 24480 LE BUISSON
SOLEIL VIDEO Boite postale 9 Tél. 1 53.22.9157 91190
GIF YVETTE KANAL PLUS MICRO VIDEO
1. Place ûuM»rch*CH£vR « Tél. : 60.12.33.57 76100 ROUEN SERVICE
COMPUTER
89. Rue la Fayette Tél. : 35.62.34.63 38500 VOIRON MICRO AVENIR
2. Avenue Georges Prier Tél. : 7665.72.55 67640 FERGERSHEIM
CONFORAMA Zone industrielle Tél. : 88.64.02.44. PARIS BORDEAUX
75010 33000 MICRO VIDEO 8, rue de Valencîennes Tél. : CD
42.01-24.30 CRAZY EDDIE
22. Rue Ravet Tél. : 56.44.40.12 } '.:(* jUniquement chiez
MICROVIDEO Minuit... L'écran du micro s'auréole d'une lueur
ectopl asmique .F‘l us aucun doute n'est permis: des puces
-fabriquées dans un château de Transylvanie ont bel et bien
été utilisées dans la construction de certains appareils.
Pourtant, il est trop tard... Les mémoires mortes sortent peu à peu de leur tombeau, un sang binaire abreuve les circuits de vos ordinateurs sanguinaires. . .
Soudain, un cri presque humain déchire la nuit: Draculhaaaaaaaargh . . .
Léa c’est notre tète chercheuse. Son rôle dans l'équipe FIL: dénicher pour vous les logiciels les plus créatifs. Son terrain de chasse: la France et souvent l'Europe. Partout elle traque les nouveautés et se bat pour les intégrer à la collection FIL. C’est une négociatrice redoutable. Résultat : une mine de programmes et de jeux pour surprendre votre micro.
Numéro 10 . Spècial Mexique 86. Joueur, supporter ? Choisissez votre terrain et votre équipe. Avec Platini vivez le mundial comme si VOUS y étiez. Thomson 145 F. monopoly monopoly Échecs 3D . Un |eu fou! 16000 ouvertures, 16 niveaux de difficulté. Un tournoi de maîtres en 3 dimensions et en couleur i ibm pc. Xt « compatîmes.
345 F. Monopoly . Côté argent, votre micro est un requin. Achats, ventes, spéculation. Soyez plus mordant que lui ! Thomson, Commodore. Amstrad, 175 à 225 F' FRANCE IMAGE LOGICIEL CPC 464 COMPLET 2690F Au paradis rien ne manque.
AMSTRAD a tout donné à ses deux ordinateurs vedettes : une unité centrale puissante et compacte, un clavier professionnel, un lecteur rapide intégré, un écran graphique et un prix... AMSTRAD Vous branchez, ça marche.
Des centaines de programmes sont à votre disposition.
Pour jouer, pour étudier, pour travailler ou pour programmer.
Plus de 500000 AMSTRAD ont été vendus dans le monde en tout juste un an.
C’est le plus grand succès dans toute l’histoire de la micro.
Vous aussi, entrez librement dans le paradis informatique AMSTRAD, et laissez la télé familiale aux fans de Dallas.
CK4H mm CX1H Ml lot 4M SSÜEÎ.
CPC 6128 COMPLET 3990F
* CPC 464 (64 Ko. Lecteur cassette) ? * CPC 6128 (128 Ko. Lecteur
disquette. CP M + ) ¦ ENOES-f RANCE B.C. TI-36
- avec moniteur monochrome : 2690 F Uc - avec moniteur monochrome
: 3990 F Uc
- avec moniteur couleur : 3990 F ttc • avec moniteur couleur :
5290 F ne Merci de m'envoyer une documentation complète sur le
CPC 464 et le CPC 6128 nom :_ adresse :.
Code postal L tel. : _ J_I ville___ Renvoyez ce coupon à : Amstrad France, BP 12 92312 Sèvres cedex - Ligne consommateurs : 46.26.08.83 Q LE MORDANT INFORMATIQUE KID'S SCHOOL Faites vos tontes Jeux éducatifs, jeux d’aventure : même combat ? La question n’est pas si absurde que cela : la conception d’un conte à partir d’éléments pré-définis n’est pas loin de l’élaboration d’un scénario de jeu d’aventure. Et les vertus éducatives de l’un valent bien celles de l’autres. Tout est affaire de décors... toujours appel aux mêmes ingrédients : épreuves initiatiques, filtres magiques, créatures mal
faisantes... Il était une fois propose donc, pour chaque étape d’une trame donnée, un choix de personnages, de situations ou d’actions. Afin d’éviter d’enfermer le narrateur dans un schéma trop strict, les auteurs ont prévu pour chaque choix une option « autre réponse » permettant de créer personnages ou situations.
Ceci permet, tout en aidant à la construction du récit (chronologie des événements, logique des actions...), une stimulation de l’imagination : la trame du conte constitue un guide sécurisant (plus d’angoisse de la page blanche !) Sans devenir carcan. Sans être tout à fait original (moins élaboré, Conte de FIL l’a néanmoins précédé dans cette voie), Il était une fois est un des rares logiciels de français sortant des sentiers battus de la grammaire.
Créatif, servi par une présentation attayante, il est en outre pourvu d'un sosie anglophone prénommé, évidemment, Once upon a time.
(Cassette Infogrames pour MO 5 et TO 7 70.)
146 LES CONTES DE MONTE CRYPTO Ah ! Je vous entends déjà, lecteurs impitoyables : « Tilt n’est plus ce qu’il était, ils ne sont même plus fichus d’écrire correctement dans ce journal...» Eh bien, détrompez-vous, il nous reste encore quelques lettres à Tilt... et non contents de prétendre avoir lu « le Comte de Monte Cristo » de Dumas (père s’il vous plaît...), nous irons jusqu’à affirmer qu’en grec, Kruptos veut dire caché ; ceci uniquement pour vous faire honte, bien entendu !
Il s’agit donc ici de déchiffrer un texte codé.
Pour vous faciliter la tâche : une illustration et quelques mots d’introduction pour chaque jeu, des aides permettant, avec un peu d’astuce, de deviner les premières lettres et surtout, la structure de la phrase : pluriels, fréquence des lettres, verbes conjugués... Le pointage se fait au clavier ou au crayon optique (méthode à déconseiller vu la précision de ce dernier).
IL ÉTAIT UNE FOIS__ « Il était une fois... » A - Un roi, B - Un pauvre bûcheron, C - Un riche marchand, D - ... (Quel est ton choix ?)
Musique (celle de « Pierre et le Loup ») « ...dont ia femme donna naissance à un... » A - Un fils, B - Une fille, C - Un être extraordinaire, D - ... (Quel est ton choix?)
«...que l’on appela...» (Comment?)
Musique... Inutile d’aller plus loin : vous avez compris que ce logiciel est une machine à fabriquer des contes.
Si vous êtes amateur de merveilleux et observateur, vous avez sans doute remarqué que, même si personnages et décors varient d’un conte à l’autre, les scénarios font presque Vingt textes, dont vocabulaire et syntaxe s’enrichissent graduellement, permettent d'utiliser le logiciel des premières classes du primaire au début du collège. L’accès à chaque texte se fait par un code révélé dans l’énigme précédente : impossible de venir à bout du programme sans avoir triomphé de toutes les étapes. Ce procédé, volontairement contraignant, a le mérite de stimuler le joueur dans sa recherche.
La réalisation, très réussie du point de vue graphique, n’appelle que peu de critiques : on peut regretter toutefois une lisibilité moyenne des textes longs et une surprenante absence de signes de ponctuation.
Ambitions pédagogiques mesurées pour ce logiciel qui ne prétend pas révolutionner l’enseignement du français. Mais le jeu du message codé fait toujours recette et, pour une fois, la mention « jeu éducatif » n’est pas le simple alibi d’un didactisme glacial. (Cassette Infogrames pour MO 5 et TO 7 70.)
MELQPTICA__ Destiné à des enfants d'au moins huit ans, Meloptica, logiciel de création graphique, met l’accent sur le sens des couleurs. Il se réclame même de la technique du pointillisme.
Selon l’ordinateur utilisé (TO 7 ou TO 7 70), on peut travailler avec huit ou seize couleurs, et le programme permet en particulier l'utilisation de trames avec mélanges de couleurs et effets de texture.
Dans un premier temps, on définit les motifs de base du dessin : les trois trames les plus fines, non modifiables, sont surtout destinées à la création de nuances par le jeu des teintes de fond et de forme.
JL- Lecteur de disquette (3 pouces, 170 Ko par face) : DDI-1 avec interface pour CPC 464 ou CPC 664: 1990 F ttc FD-1 second lecteur pour CPC 464, 664 et 6128:
- 1590 F ttc Synthétiseur vocal Souris AMSTRAD Le dessin souris
et la gestion rapide du curseur pour A CPC 464, 664 Æ et
6128:690 F ttc Faites parler votre CPC 464 ou 664:390 F ttc
Crayon optique Le dessin direct pour tous les modèles avec
moniteur couleur: 290F ttc avec logiciel graphique ____
Adaptateur Péritel Pour profiter des couleurs de votre
téléviseur avec les versions monochromes.
MP 1 pour CPC 464:390 F ttc MP 2 pour CPC 664 et 6128: 490 F ttc Interface RS 232 C L’accès au monde des télécommunications (Minitel, serveur, etc.). Pour CPC 464, CPC 664 et CPC 6128:590F ttc Imprimante DMP 2000 Imprimante qualité courrier pour CPC 464, 664 et 6128. 90 polices, 20 à 100 caractères seconde, alimentation feuille à feuille ou en continu : 2290 F ttc Joystick Pour piloter tous vos jeux : 149 F ttc Multiplan, le tableur bien connu de Microsoft, disponible pour le PCW 8256 et le CPC 6128 à un prix Amstrad 498 F TTC D Base n, le système de base de données relationnelle très
performant qui vous permettra de construire tous vos fichiers pour 790F TTC.
KID'S SCHOOL Six autres peuvent être redéfinies : elles permettent de choisir les effets graphiques. Il s’agit en fait d’une création de caractères au crayon optique sur une grille assez grande pour éviter toute difficulté de pointage.
Il en va tout autrement du dixième motif, le seul que l’on puisse changer en cours de dessin : la taille réduite de la grille rend épique le pointage... attention en particulier au bord droit : la crise de nerfs vous y guette !
Et si par chance vous y avez échappé, vous risquez encore de découvrir que certains carrés de la trame, pourtant soigneusement pointés, n’ont pas été mémorisés !
Cette étape franchie, le plus ingrat est fait et la suite du programme permet de se lancer avec succès dans le jeu des dégradés, des ombres et des reflets. Les choses se compliLe principe en est simple : l'enfant doit classer une série de mots dans l’une des deux catégories proposées pour chaque option : nom ou adjectif, présent ou futur... Hormis l'option « animal ou végétal », les exercices sont essentiellement grammaticaux.
A priori plutôt répétitif, le système utilisé est sauvé par un commentaire illustrant agréablement chaque question : exemples d’emploi des mots, règles simples de conjugaison, encouragements ou remarques amusantes... le ton est vivant, parfois curieux pour qui habite de ce côté-ci de l'Océan.
A l'issue de chaque série de questions l’ordinateur décerne (si le score est suffisant) un certificat de succès (tirable à l'imprimante), évaluation inhabituelle, après tout plus drôle que celle de bien des éducatifs.
Ment l’intérêt du logiciel. Un choix curieux des touches de fonction (« Escape » pour majuscules minuscules, touche 3 pour é...) rend cependant fastidieuse l’entrée des données dès qu’il faut utiliser accents ou ponctuation. Pourquoi n’avoir pas repris les touches du clavier « Azerty » ? (Disquette Editions F.M., Magnard pour Apple II.)
COGI-ORTHOGRAPHE _CE CM_ Conçue par une équipe de pédagogues proches du « terrain », la série Cogi propose une gamme de logiciels d’enseignement du français au niveau primaire. Chaque module (lecture, orthographe...) correspond au programme d’une ou deux classes, permettant Editeur de contenus
• 1 v«rrs. So» •2 F4«imn. "ssc-l:n •3 Adjsctif. Mes Js. Tu •3
P-issr-. Futur t©
A. sc Sérivfs. S»njr P軓S sr*i«sl. Pi*-.
• 8 LCOZX» j 3usl i:cM*r vsul«:-«Ou.
Regrettons quelques faiblesses dans l’option « Avec ou sans dérivés » où la notion de mot dérivé est plutôt floue et dans « Animal ou végétal » : qu’on attribue au miel une origine animale ou végétale, cela peut encore se discuter mais classer le corail dans les végétaux... D'accord, dans le Saint-Laurent, il y a surtout des phoques, mais tout de même !
Quent néanmoins quand il s’agit de tracer des contours réguliers : le logiciel n’est pas conçu pour cela et le dessin d’une courbe lisse demande une patience infinie. Pourquoi n’avoir pas prévu le dessin direct au crayon optique ? C’est dommage car, compte tenu de son prix très raisonnable, Meloptica serait alors bien plus séduisant. (Cassette Vifi International pour MO 5 et TO 7 70.)
La huitième option, l’éditeur, permet heureusement de modifier les fichiers existants ou d'en créer de nouveaux, moyennant l’emploi d’une seconde disquette car l’entrée d’un fichier écrase le précédent. L'utilisation de cet éditeur, protégé par un mot de passe contre les pirates en culottes courtes, élargit sensibleDIFFERENCIATIONS Objectif de ce logiciel qui nous vient de nos cousins Québécois : une meilleure acquisition de la langue française.
LOGICIELS MARQUE EXISTE EN ORDINATEUR MATIÈRE NIVEAU GRAPHISME CONTENU PÉDAGOGIQUE INTÉRÊT PRIX COGI-ORTHOGRAPHE CE CM Edumioo K7 Disquette M05, TO7 70 Apple II Orthographe CE CM -
* **
* ** B DIFFÉRENCIATIONS Editions FM (Magnard) K7 Apple II
Création d’exercices Primaire -
* ** ** F IL ÉTAIT UNE FOIS Infcgrames K7 M05, TO7 70 Français
Primaire Collège
* **
* ***
* *** B LES CONTES DE HONTE CRYPTO inlogrames K7 M05, TO7 70
* ***
* **
* *** B MR0PIICA Vifi International K7 M05, T07 70 Création
graphique à partit de 8 ans
* ** **
* ** A ainsi une bonne adaptation à l’âge des enfants.
A titre de consolidation des connaissances de base, les logiciels de niveau CM peuvent en outre trouver leur place en début de collège.
Au menu de Cogi-Orthographe, cinq ou six options selon le niveau : classement alphabétique, orthographe d’usage, écriture des nombres, pluriel des noms, des adjectifs, adverbes.
Pour chaque type d’exercice : choix d’un niveau de difficulté, score réalisé et appréciation, consultation possible des règles utilisées avant et pendant l’exercice, retour au menu.
L’ensemble est bien conçu et d’emploi très simple : à noter par exemple l’accès direct aux minuscules accentuées, un verrouillage efficace du clavier et un bon choix d’exercices.
Côté présentation, la lecture de la notice du logiciel suffit, avant même de faire fonctionner le système, à remettre sur le droit chemin ceux qui ne pensent qu’à s’amuser... Les auteurs se méfient comme de la peste du mot « ludique » et s’excusent presque d’avoir osé inclure une option (le mot secret) qui pourrait passer pour un jeu de pendu ! Fort heureusement, leur audace n’a pas été jusqu’à y adjoindre une animation distrayante... Toute fantaisie est d’ailleurs proscrite du logiciel : ni couleurs chatoyantes, ni animations « inutiles et génératrices de dispersion ». Un peu de
sérieux, quoi !
Si l’on accepte ce choix de didactisme pur et dur, on reconnaîtra à Cogi-Orthographe de réelles qualités pédagogiques et l’honnêteté d’annoncer la couleur... Tous ne la trouveront pas à leur goût. (Cassette et disquette Edu- micro pour MO 5, TO 7 70 et Apple II.)
Dominique Leclerc ET PLEIN D’AUTRES JEUN MALINS SUR MINITEL SOS RVENTURE De périls en périples Les éditeurs ont concocté, à la veille des fêtes, des logiciels dignes de bonnes nuits blanches à se creuser la cervelle et combattre toute sorte de monstres.
Le voyage est de la partie et c’est en cavalier seul, que vous parcourez l’Europe à la recherche de votre innocence, pour faire triompher le Bien.
L'affaire Enquête policière et voyages en Europe : l’équation miracle pour un grand jeu d’aventure.
Qu’attendez-vous pour aider Raymond Pardon à prouver son innocence ?
Se retrouver en prison lorsque l'on est innocent est complètement injuste et pas très drôle. Le moment le plus attendu est donc celui de la sortie. Et voici la libération de votre personnage : Raymond Par- don. A la suite d'un hold-up, vous avez été accusé et condamné. Trois personnes vous ont formellement reconnu. Trouver ces témoins pour découvrir la vérité est désormais votre seul but. Ont-ils menti, si c'est le cas, pour quelle raison et que cachent leurs noirs desseins ?
Profitant des capacités graphiques du M.S.X. 2. Ce rence du personnage (journaliste, loubard, gros dur logiciel propose des images réellement fantastiques. Ou vous-même), visualisation des objets possédés L’écran est divisé en trois parties. A gauche, une et validation de ceux-ci sont les fonctions de ce fenêtre permet la visualisation du lieu, ou de la ville, menu. La troisième zone, en bas de l’écran, pro- où se situe l’action. De l’autre côté, l'écran propose pose un zoom, la sélection des lieux, à l’aide d’icô- un menu graphique. Sélection de la ville, de l’appa- nés, et une fenêtre de
défilement texte. C’est à cet endroit que les personnages rencontrés s’expriment.
Le contenu du zoom est fonction de l’emplacement du curseur : pointez un livre et le zoom ne montre plus que ce dernier. Pour la validation de cet objet, un simple cliquement suffit. Le déplacement du curseur peut se faire à l'aide du clavier, d’un joystick ou d’une souris (cette dernière étant la plus agréable). Une remarque s’impose : les villes et les lieux sont distincts. Le programme se déroule dans sept villes, Amsterdam, Barcelone, Cannes, Hambourg, Londres, Paris et Rome. Un tour d’Europe très appréciable !
Au départ, on se retrouve dans une pièce contenant des objets. En effet, comment se rendre à Londres si l'on n’a pas de papiers d'identité ? Le porte- monnaie, le passeport et le carnet d'adresses sont nécessaires pour commencer l’enquête. Equipé pour partir à l'aventure, nous nous rendons à Cannes.
Ce cinéaste rencontré sur la croisette est-il digne d’intérêt? Certainement pas, en revanche un témoin est assis au bistro. Malheureusement, il ne veut rien dire. Certes, sympathique personnage (il nous propose un pastis), mais que cache-t-il? Un déguisement de gros dur le fera certainement parler. Raté, il faudrait une arme. Tant pis, en route pour Amsterdam ! Une partie de la solution est probablement cachée dans cette jolie ville, célèbre pour ses mystères. Un homme connaît l'affaire, mais son aide n’apporte pas beaucoup d’éléments nouveaux. C’est alors que le célèbre proverbe, « le
hasard fait bien les choses», prend tout son sens. Une armurerie clandestine ! Un colt 45 et une boîte de cent cartouches, de quoi faire parler le témoin de Cannes. Mais avant tout, direction Paris! La faune des petits truands de cette mégalopole est toujours au courant de tout. Pigalle, le Moulin rouge, comment?
Et pourquoi pas Barcelone ? Le soleil d’Espagne et le port de cette cité charment tous les touristes, mais que diable : nous sommes ici pour découvrir la vérité. Ce docker sait-il quelque chose ? Non, mais il peut avoir des cartes de crédit. Ouf, votre porte- monnaie justement devenait bien vide ! Direction la banque, puis retour à Cannes. Hélas, le témoin est à Londres. Eh bien ma foi, partons pour Londres afin de retrouver cet homme.
L'affaire est un programme extraordinaire par la qualité du scénario, mais aussi par les graphismes.
Démontrant les qualités du M.S.X. 2, il devrait se tailler un joli succès chez les possesseurs de cette machine. Ils seront certainement ravis de découvrir les réelles possibilités de leur ordinateur, qui plus est grâce à un programme de très grande classe. (Disquette Infogrames, pour M.S.X. 2. Prix: E.) Mathieu Brisou Wizard's crown La Couronne des Magiciens qui baignait la merveilleuse ville d’Arghan dans un climat d’allégresse et de justice a été dérobée par le mage Tarmon.
A vous de la retrouver !
Il y a cinq siècles, le pays baignait dans l’allégresse et la justice. La contrée était dirigée par le conseil des Mages, siégeant dans la merveilleuse ville d’Arghan. Ils portaient à tour de rôle la puissante Couronne des Magiciens, responsable de tous ces bienfaits. Mais en une nuit funeste, Tarmon, le magicien qui en avait la charge, refusa de la rendre comme il l’eut dû. La guerre civile éclata entre les magiciens et le pays sombra dans la désolation.
Seule la découverte de la Couronne pourrait redonner au pays sa splendeur passée. Bien entendu, nombre d’expéditions furent menées de par les siècles pour la retrouver mais aucune n’en revint.
Parviendrez-vous au but là où tant d'autres ont échoué ?
Votre équipe se compose de huit personnages aux capacités complémentaires. Vous pouvez décider de choisir ceux qui sont déjà intégrés dans le programme ou d'en créer d'autres vous-même. Chaque personnage est défini par sa force qui détermine le type d’arme et d’armure, la possibilité de forcer des portes, et la vitesse de cicatrisation des blessures, par sa dextérité qui s’avère capitale dans bon nombre de domaines, ainsi que pour la vitesse d’action, par l’intelligence, indispensable pour les sorciers, mais utile aussi aux autres, par l’énergie vitale qui conditionne le nombre
d’atteintes que le personnage peut subir avant de tomber inconscient ; et enfin par le niveau d’expérience, reflet de ses capacités dans son art.
Ici il n’y a pas de races diverses, chacune ayant des caractéristiques propres de départ. Au contraire, à partir d’un même moule initial, vous forgez à loisir votre personnage en ventilant comme vous le désirez les points à distribuer. A vous de le faire intelligemment. Cinq métiers sont proposés, fonction bien entendu des habiletés du personnage : ranger, guerrier, prêtre, voleur et sorcier. Mais rien ne vous empêche de cumuler une ou plusieurs fonctions. Au ?
T rr SOS RVENTURE ____ Un grand nombre de facteurs Intervient dans la réalisation des combats.
Ou plusieurs personnages. Votre troupe étant enfin constituée, n’oubliez surtout pas de l’équiper avant de quitter la ville. Un guerrier sans arme n’aurait vraiment que peu d'intérêt.
Une fois dehors, vous vous déplacez dans un vaste monde représenté manière Ultima. Vos déplacements sont limités par le type de terrain ou par l'heure. Ainsi, pas question de rentrer dans une ville une fois la nuit tombée car les portes sont closes et ne s’ouvriront que le lendemain matin. En discutant avec les gens de rencontre, vous obtenez éventuellement des indices très intéressants pour la suite de votre mission. Dans les villes, vous vous reposez, soignez vos blessures et récupérez votre énergie, vous achetez ou vendez ce que vous avez découvert et bien sûr vous vous entraînez
dans votre art pour tenter d’acquérir des capacités supérieures.
Mais, pour aller de ville en ville, vous aurez le plus souvent un long chemin à parcourir, semé d’embûches. Ainsi les monstres sont légion et s'ils ne sont pas tous aussi redoutables, les rencontrer est rarement une partie de plaisir.
Les combats se résolvent de deux manières bien distinctes : vous choisissez la méthode rapide où l’ordinateur compare rapidement vos forces et pouvoirs respectifs et règle l’affaire en quelques secondes, ou vous décidez de tout définir vous-même. Vous entrez alors dans une phase qui s’apparente fort à un wargame. A tour de rôle, vous faites se diriger, tourner vers un combattant, attaquer ou lancer un sort à chaque personnage. Un très grand nombre de facteurs sont alors pris en compte, comme la vitesse de déplacement, le type d’arme, la présence ou non d’un bouclier, le côté qu’il protège
et bien d’autres. A titre indicatif, après un peu de pratique du jeu, vous serez à même de régler un combat en dix minutes alors que cela ne vous en demandera pas moins de trente à quarante les premières fois.
Cela ralentit certes le jeu mais offre un réalisme jamais atteint. D’ailleurs, rien ne vous empêche de choisir systématiquement l'option rapide lors des rencontres. Si les monstres sont déjà peu sympathiques en extérieur, c'est pourtant dans les donjons qu’ils se révèlent les plus implacables. En revanche, c’est aussi là que vous ferez les plus riches découvertes.
Dans ces souterrains, seul un personnage est actif et accomplit les actions que vous désirez, les autres se contentant de suivre. Vu la difficulté du jeu, je vous conseille de sauvegarder fréquemment le programme pour ne pas être obligé de tout recommencer depuis le début. Un très bon jeu de rôle, où la gestion des combats a été poussée dans ses plus intimes retranchements. (Disquette S.S.I., pour Apple II. Prix : F.) Jacques Harbonn Mindstone La Pierre de l’Esprit répandait le bien autour d’elle jusqu’au jour funeste où Nemesar, le fils cadet de la reine, la subtilisa.
Un très bon jeu d’aventure classique.
Certains pensent que la Pierre de l'Esprit provient de l’essence même de la Terre. Pour d’autres, il s’agirait d’un cadeau que les Dieux nous auraient fait.
Des siècles ont passé depuis qu’elle fut utilisée pour la première fois par les souverains de Calalia. Ils utilisèrent son pouvoir pour répandre le bien autour d’eux et tout continuait à se passer comme avant jusqu’à ce soir funeste. Nemesar, le fils cadet de la reine, jaloux de longue date de son frère Kyle, décida enfin de passer aux actes. Il subtilisa la pierre pourtant bien gardée et s’enfuit avec. Du coup sa puissance est devenue incommensurable et le mal a déjà commencé à s’emparer du royaume. Le roi Jorma, dans une ultime tentative, a chargé Kyle de retrouver son frère et de
rapporter la Pierre de l’Esprit.
L’équipe que vous devez diriger comprend non seulement le prince Kyle, mais aussi trois de ses amis.
Merel, Quin et Taina, tous versés dans les armes et les arts magiques et bien entendu d’une loyauté à toute épreuve. Chaque personnage se voit doté de deux caractéristiques : tout d’abord la force, capitale pour les combats à l’arme et qui s'amenuise d’ailleurs au cours de ces derniers. Cependant elle peut être régénérée en mangeant ou en buvant. Ensuite Avant de vous lancer à corps perdu dans cette périlleuse aventure, commencez par explorer un peu votre chère ville. Ainsi, pour quelques pièces, l’un de vos personnages, peut se désaltérer et accroître sa puissance. De même, dans la
boutique de magie, vous apprennez à lancer un sort qui se révèle tout à fait destructeur pour vos ennemis. L’échoppe quant à elle contient aussi nombre d’objets intéressants. Cependant, avant d’acheter quoi que ce soit, réfléchissez bien à ce qui vous sera le plus utile. En effet, votre bourse n’est pas inépuisable, et de loin, et vous aurez besoin de quelques pièces sonnantes et trébuchantes pour la suite de votre aventure.
Vous êtes fin prêt ? Parfait, en route donc. Bien que le logiciel soit fourni avec une carte qui donne en très grandes lignes la géographie de la région, je vous conseille pourtant vivement de faire un plan plus précis. En effet, certains endroits comme les marais par exemple avec leur paysage monotone, risquent de vous faire perdre vos points de repère et de vous laisser errer ainsi un long moment inutilement.
Contrairement à beaucoup d'autres jeux d’aventure, vous n’aurez pas besoin ici de fouiller en vain chaque lieu pour tenter d’y découvrir quelque chose.
A chaque fois qu’un objet normal ou magique est présent, le programme vous le signale en faisant clignoter un voyant. Soyez vigilant car ce témoin n’est présent que quelques instants. Il ne vous reste plus qu’à sélectionner l’un de vos personnages et à récupérer l’objet en question. Pourtant, vous êtes rapidement amené à ne pas ramasser tout ce qui traîne.
En effet, chaque personnage ne peut porter que quatre objets et un sort. Certes certains items se détruisent lors de leur utilisation, mais un choix judicieux est toujours préférable.
Les options « look » et « examine » retrouvent toute leur utilité lors des rencontres avec d’autres créatures. C'est ainsi que vous saurez qui vous avez en face de vous (monstres compris), et ce qu’il désire (pour les monstres la réponse est simple : vous dévorer!). Le plus souvent, les créatures humaines ou semi-humaines sont prêtes à vous vendre quelque chose (sans vous dire d’ailleurs quoi avant que vous ne l’ayez payé, ce qui est quand même curieux), à échanger des objets ou à vous fournir un renseignement important, pour peu que vous les récompensiez bien sûr. Les prix affichés
lors de ces tractations sont sans appel, aussi il est inutile d’essayer de marchander. La plupart des actions effectuées par un personnage donnent lieu à une animation dans la zone graphique de l’écran.
Le jeu se contrôle de plusieurs manières que vous devez choisir une fois pour toutes au départ (en cas d’erreur, malheureusement vous rechargez le jeu).
Ainsi vous avez la possibilité d’opter pour une sélection par lettres clés, plus rapide à jouer mais aussi plus longue à maîtriser. Sinon,- c'est grâce à un choix d'icônes qui vous propose toutes les actions possibles que vous mènerez le jeu. Ce choix d’icône peut être effectué au clavier par des touches-flèche ou à l’aide d’une manette de jeu. Un bon jeu d’aventure, mêlé de jeu de rôle, qui saura séduire en particulier tous ceux qui ne sont pas très forts en anglais.
(K7 The Edge, pour Spectrum. Prix : B.) Jacques Harbonn 153 SOS AVENTURE L'affaire Sidney Voici un logiciel qui fera certainement parler de lui. Qualité, suspense et originalité en sont les principales caractéristiques. L'affaire commence avec l'assassinat de James Sidney. Officier de police judiciaire, vous devez plonger dans la vie de la victime afin de découvrir le motif du meurtre et son auteur. Fruit de la découverte de pièces à conviction, la trame de l’enquéte se construit. La personnalité de Sidney émerge : aimé de tous, ce personnage était ce que l’on nomme un père tranquille.
Cependant, certains points restent obscurs. Pourquoi la victime et sa femme sont-ils en instance de divorce, quel est le rôle de Robert Renard, détective privé au service de feu James Sidney ? Fonction de l’avancement de l'enquête, d'autres incertitudes apparaissent? Comment expliquer le silence des enfants Sidney ? Peut-on faire confiance à tel ou tel témoin ? Piétinement, hésitation, ce dossier embrouillé marquera-t-il la fin de votre carrière ?
Présomptions, certitudes et voici l’assassin démasqué. La seule chose que l'on songe à faire : recommencer. Malheureusement, l'intrigue reste la même. Mais, démonstration de la qualité du scénario, le plaisir de jouer demeure intact. (Disquette et K7 Infogrames, pour Amstrad.)
Nous retrouvons avec joie nos amis gaulois Astérix et Obélix pour une nouvelle aventure, toute britannique, celle-ci. Ne vous inquiétez pas, les décors restent inchangés, le cadre de leurs pérégrinations se situe toujours entre le village gaulois et les villes de garnison où batifolent les méchants Romains, mais toutes les indications sont notifiées en anglais.
De toute façon, vous comprendrez bien vite que le sanglier que vous suivez en est bien un, que vous pouvez le transformer en jambonneau, ou que le centurion qui vous veut du mal porte bien son nom et que vous avez tout intérêt à le fuir avant qu’il ne vous arrive malheur. Pour en revenir à l'histoire, c'est encore ce gros balourd d’Obélix qui a fait des bêtises : dans son empressement à vouloir boire la potion dont il est privé, il heurte le chaudron qui se casse en huit morceaux, répandant ainsi tout son contenu à terre. Une seule petite gourde du produit miracle est sauvée et vous
servira dans votre dangereuses quête aux sept morceaux manquants. Vous incarnez Astérix, bien sûr, et le chemin sera jonché d’embûches... Un superbe jeu d'aventure où les graphismes et les couleurs vous enchanteront. (K7 Melbourne House pour C 64.)
Que diriez-vous d'explorer la cité perdue de Sinu, au coeur de l’Amérique du Sud? Votre expédition se compose de trois humains et d’un chien.
Patrick O’Donnell est le plus fort. Pourtant vous devez le tenir à l’écart des gardes qui le tueraient s’ils parvenaient à l’attraper. Daphné, pour sa part, a le don de découvrir les objets cachés. Le professeur sait utiliser les objets découverts dans les tombes. Quant au chien, Frozbie, il ne semble bon qu’à se rouler dans la poussière. Vous pouvez faire évoluer les personnages Indépendamment ou les regrouper pour accroître leur puissance. De nombreux objets sont disséminés dans la cité. Certains sont d'ailleurs spécifiques d’un personnage. Mais de toute manière, vous serez vite obligé
de faire une sélection car chaque membre du groupe ne peut porter plus de trois items simultanément. 11 vous faut aussi assumer de nombreux combats. Les premiers se font au corps à corps, mais par la suite, vous pourrez être en possession d'armes de jet, plus pratiques. En cas de décès d’un membre de l'équipe, seule la découverte de la potion d’immortalité lui redonnera vie. Un bon jeu d’aventure action. (K7 Hew- son, pour Spectrum.)
Votre maître, le professeur Calculus vient d’être assassiné et tous les soupçons se portent sur vous. Pour tenter d’échapper à la police, vous avez emprunté la dernière invention du professeur, une machine à remonter le temps. Mais à la suite d’un disfonctionnement, vous vous retrouvez dans un sanctuaire temporel. Votre tâche consiste à localiser la machine et à la réapprovisionner en carburant. Trois tribus peuplent cette vaste contrée. Vous devez l’explorer, et vous faire des amis, seul moyen d’acquérir les informations nécessaires pour sortir de là. Chacun des dix-huit personnages
présents dans l’aventure a son caractère propre. Certains sont menteurs et ne consentiront à dire la vérité que sous la menace, mais en contrepartie, il ne faudra alors plus compter sur leur aide. Pour compliquer le tout, le temps vous est compté car au bout d'un certain délai, vous restez à jamais prisonnier du sanctuaire. Une partie des objets découverts vous sert directement, ou s'avère utile lors des éventuelles tractations.
A l’occasion des rencontres, le dialogue s'établit grâce à un vocabulaire pré-défini. Un bon jeu d'aventure, assez complexe. (K7 Lothlorien, pour Spectrum.)
Ça commence mal. Vous êtes au quartier général de la S.I.A. de la planète Mongo. L’homme assis derrière le bureau vous jauge avec toute la chaleur d’un hiver sur Jupiter. Ses lunettes noires, qui reflètent votre image, semblent faites en écailles de tortue. Vous sortez et trouvez un vaisseau, en panne sèche, abandonné en bout de piste. Tout le nécessaire pour un long voyage déborde des soutes de l’engin. Par malheur, le pompiste de l'endroit refuse de vous fournir une seule goutte de fuel, ce qui ne vous surprendra guère puisque vous ne lui offrez pas un sou. Le Condor, oiseau
expérimenté et apparemment bienveillant, vous donne d’utiles conseils pour commencer à comprendre le sac de nœuds dans lequel vous êtes empêtré. En fait 11 ne vous mâche pas le travail... qui consiste à mettre la main sur le criminel Interplanétaire nommé « the Wing ». Un jeu ancien adapté pour l’IBM-PC. Des illustrations en style bande dessinée, lisibles et soignées. L’utilisation judicieuse des touches de fonction, telles, « regarde tel objet » et « interpeller tel ou tel personnage », permet un jeu relativement rapide. Hélas, cette version qui accepte presque le langage naturel est en
anglais. (Disquette Activision pour IBM PC.)
Un dossier embrouillé.
Suspense. James Sidney a été assassiné. Saurez- vous démêler l’intrigue et par là même sauver votre carrière à la PJ?
Enquête policière : type kkkk : intérêt kkkkk: graphisme k ? 1 ? : animation kkk : dialogue k k * ? : difficulté B : prix Astérix et le chaudron magique Beaucoup de péripéties en perspective pour nos amis gaulois... dans un monde peuplé de sangliers _et de centurions.
Aventure : type
* **?*: intérêt
* *****: graphisme
* ****: animation
- : dialogue
* * : difficulté B : prix Pyracurse Une cité perdue au cœur de
l’Amérique latine.
Une expédition périlleuse au cours de laquelle les combats au corps à corps _seront nombreux.
Aventure.action : type
• k k k * : intérêt k k * * : graphisme k k k : animation non :
dialogue k k k k : difficulté B : prix Time Sanctuary Rien
n’est plus désagréable que d’être soupçonné de meurtre
lorsqu’on est innocent.
C’est pourtant ce qui vient de vous arriver.
Aventure rôle : type kk kk : Intérêt k k kk : graphisme non : animation k k k : dialogue kk kk : difficulté B : prix The Tracer Sanction Un jeu d’aventure en quatre-vingts tableaux.
Graphisme léché et ambiance mystérieuse.
A la recherche d’un criminel interplanétaire.
C'EST UN INVESTISSEMENT INTELLIGENT POUR LÉCOLE ET LA MAISON.
LE T08, LE LECTEUR DE DISQUETTES, LE MONITEUR COULEUR POUR 5.990E U THOMSON MICRO-INFORMATIQUE Vous rêvez d'un outil efficace pour vos études ou votre travail. THOMSON T08.
La programmation vous passionne. Les jeux vous font craquer. THOMSON T08.
Avec l'ensemble THOMSON T08, vous disposez d’un système complet et performant, facileà utiliser. Un système évolutif qui peut encore monter en puissance,si lecceurvous en dit.
Pour 5.990 F offrez-vous
• Le T08, un micro de 256 Ko de mémoire vive extensible à 512 Ko,
avecson basic 512 Microsoft R hautes performances, ses 8 modes
d'affichage 40-80 colonnes et sa palette de 4.096 couleurs.
• Le lecteur de disquettes 3,5" double face double intensité
d’une capacité de 640 Ko formatés.
• Le moniteur couleur 36 cm haute définition, de 2.000
caractères.
Dès maintenant, le T08 dispose de toute une gamme d'extensions et de périphériques, sans oublier la plus importante bibliothèque de logiciels en français.
Logique, c’est un THOMSON.
DONNEZ-VOUS UNE CHANCE SUPPLÉMENTAIRE DE RÉUSSIR.
SOS AVENTURE Message in a bottie i Hélène _ C iers amis, en réponse à Huw (n° 34) concernant Crafton et Xunk ; ce sont les seringues qui, déposées aux pieds des savants, donnent les différents numéros de code. (Attention, les savants se déplacent dans toutes les directions). Ces huit seringues se trouvent : une au milieu des tessons glissants deux sur deux armoires deux sur deux étagères une sous le lit une sous un canapé deux entre deux canapés.
Par contre, qui sait ce qu'il faut faire quand on arrive au fond de l’océan dans Pacific ? Je ne sais pas utiliser les barils de poudre à ce stade du jeu. Merci.
Guillaume_ Pour Christophe, (n° 34) dans Eurêka : chez Néron il faut allumer un feu avec l'huile de la jarre et la torche, puis aller dans sa chambre (derrière le tapis mural) et dérober le talisman.
A mon tour : où se trouve Melchior dans Knight Lore ? Je nage dans la choucroute avec Alche- mist. Help me.
Stéphane _ Grand bonjour à tous les collaborateurs de Tilt. Je réponds â Morgane (n°34) qui a des difficultés dans Sorcery.
« 1,e sorcière dans la Stonehenge (prison de pierre) libérée grâce au sorcerer’s moon (croissant de lune).
2e sorcière dans la strongroom (chambre forte) libérée grâce à la jewelled crown (couronne rouge).
3e sorcière libérée grâce au goblet of wine (gobelet de vin) et qui se trouve dans wastelands (les terres).
4e sorcière in the dungeons (dans le donjon) libérée grâce au scrol! (parchemin).
5e sorcière in the palace (dans le palais) libérée grâce à une little lyre (petite lyre).
6e sorcière dans la wine cellar (cave des vins) libérée grâce au golden chalice (calice doré).
7e sorcière dans outer sanctum (hors du sanctuaire) libérée grâce au spell book (livre de magie).
Et la 8e sorcière se trouve in the tunnel (dans le tunnel) et est libérée grâce à un magic wand (forme : pyramide).
Ensuite allez dans le sanctuaire (at sanctuary) nous mettre à la place libre en prenant soin de vous asseoir en portant une couronne (elle se transformera en cœur d’or dans le plus, c'est indispensable). Ensuite, aidez-moi !
Yohann __ Réponse à Morgane (n°34) : termine autrement dans Sorcery. Une fois les sorciers délivrés, se rendre au sanctuaire (salle des colonnes) et se placer sur la plus haute colonne : vous aurez vaincu le tyran qui les retenait prisonniers. Si Tilt le permet, je vais donner aux fans de la micro habitant les Côtes-du- Nord, l'adresse d'un des très rares magasins où l’on trouve toutes sortes de cassettes ludiques et professionnelles pour son micro préféré : Gama Electronique, rue Saint-Benoît à Saint-Brieuc.
A propos, comment atteindre la caverne dans Sabrewulf (Amstrad) ? Merci d'avance.
Fabien _ Toujours pour Morgane (n° 34) et dans Sorcery, précise que pour reprendre de l'énergie, il faut se poser sur les chaudrons bouillonnants, mais attention : certains apportent de l'énergie, tandis que d’autres, néfastes, soutirent de l’énergie.
Pour moi, je voudrais savoir, dans Edenblues, comment éviter les boules qui roulent sur le sol dans les cuisines (là où se trouvent les tableaux de Mona Lisa qui rit).
Pierre-Jérôme_ Dans The Pawn, je cherche à savoir comment on retrouve le magicien, comment on obtient de l’argent (pour John), et comment on se débarrasse du bracelet (pour passer la limite).
Jean-Claude _ Je réponds à Raphaël (n°34) pour Ultima IV. Le montra de la justice est « BEH ». Ce sont les druides de Yew qui le chantent là, près de l’endroit où se trouve « Jaana » (l’un des huit compagnons). Je vais maintenant te donner les coordonnées des deux ingédients (Nightshade et Mandrake).
Nightshade : latitude = J’F", longitude = C'0".
Mandrake : latitude = D4G3, longitude L4G3 (près de Minoc). Pour utiliser ces coordonnées, il faut un sextant que l’on trouve dans les • Guid shop » de certains villages en répondant » D » quand le marchand demande de choisir un article.
Pour ma part, je voudrais savoir où trouver le « Magi- cally strengthted huit » et le « skull ». Je voudrais savoir comment agir pour être un avatar en « humi- lity » et en « spirituality ». J'aimerais savoir à quoi servent les sorts « energy » et « open » et aussi comment les utiliser. Merci d'avance.
Dans Le mur de Berlin, pour Gilles (n° 34 : pour entrer dans les bains turcs il faut fouiller la poubelle plusieurs fois afin de trouver le ticket, puis prendre la clef et le dollar qui se trouvent sur le policier et les échanger chez l'antiquaire qui donnera un pot de peinture avec lequel on peint le ticket. Enfin, avec ce ticket peint, on peut entrer dans les bains turcs.
Dans Hulk, je voudrais savoir quoi faire après m'être délivré de la chaise sur laquelle j'étais attaché. Que faire au sixième tableau de Goonies ?
En réponse à Ivan, (n°34), dans l’Enlèvement, prends la tenaille dans l’atelier puis tape successivement: N, haut, O, haut, haut, O, S, casser chaîne, avec tenaille, N, tourner Boudha, N. Dans Dallas quest, comment peut-on prendre la pelle sans être tué par le rat ? A quoi servent le hibou et le chat ? Merci beaucoup à celui ou celle qui m’aidera.
Philippe, l'ancienne bête du Gévaudan_ Je remercie vivement Olivier (n°34) pour m'avoir aidé à finir la Bête du Gévaudan. Je l’aide à mon tour, en lui donnant la solution pour trouver le papyrus. Lorsque tu as le philtre, bois-le de retour au village, retourne dans ta chambre et traverse le miroir qui s'y trouve. Après l’avoir traversé, tu te trouveras dans « le monde à l’envers ». Rends-toi près de la maison de l’alchimiste, et là, tu trouveras la plante qui te manque pour fabriquer la potion. Ensuite, tu retraverses le miroir, et rentres dans la forêt pour y retrouver la chapelle. Dans
celle-ci, descends, enlève la statue (elle n’a pas de nom!!), en dessous se j trouve le cratère. Il faut écrire «remplir cratère».
« atiec lait », « mélanger » les plantes et enfin « boire potion ».
Quand le loup apparaît, aprèsavoir traversé le ravin, tu devras taper • jouer flûte » et le loup te laissera ¦ le passage libre.
Thomas_ Pour Michaël (n°34), la salle où est le Barman, dans Zorro, est à côté de la salle de départ. Dans le même jeu, où est exactement l’entrée de la prison ?
Dans Mandragore, qui est la reine des abeilles, et comment remplir la jarre ? Dans Même les pommes de terres... que faire chez le journaliste, comment entrer dans la cabane, dans le studio de télé, et que faire au commissariat, à la radio. Merci à tout bienfaiteur ou â toute bienfaitrice.
Un ami _ Dans le Mur de Berlin, pour Gilles (n°34), pour entrer au night-club, il faut porter une perruque que l'on trouve au cinéma, le gilet du policier, ainsi que sa casquette.
William_ Je réponds à Cyrille (n°34) pour le jeu La geste d’Artillac. Il te faut au début du jeu taper la touche «H» et prendre la rubrique «bazar» pour te munir des armes nécessaires. Mais attention, tu ne dois pas prendre l’épée et le miroir qui attirent la foudre qui te tuerait.
Grâce à la masse d’arme, tu tueras le monstre de Gasbeck en deux phases maximum. Enfin, n’aie pas peur du prêtre statufié, tu pourras quitter l'église en parfait état. Bonne chance !
Pierre _ Pour Gregory (n° 34) : merci beaucoup pour ton aide dans Masquerade.
Dans Transylvania, le mot de passe pour le goblin est « IJN1D » (dans la version AppleJ. Pour le balai, essaie « Ride broom », après, bon courage I L’acide sert à découper la souche au commencement du jeu. Fais : « pour acid ». Tu trouveras des mouches que tu attrapperas grâce au • flypaper » du château, et que tu donneras au crapaud près du lac. Celui- ci te remerciera en te donnant le mot de passe si « IJNID » ne marche pas.
La clef du goblin ouvre la grille, et tu découvre... surprise !
Quant à moi, je suis toujours dans Transylvania : à quoi servent l’ail et le bout de pain ?
Dans Gremlins maintenant, je finis toujours écrasé sous le chasse-neige conduit par des Gremlins. Qui peut m’aider?
Dans La Casse, après avoir vu « Bébert le receleur * que faire ? Un petit coup de main ne serait pas négligeable. Par ailleurs, une personne qui aurait réussi Cauldron pourrait-elle faire paraître un plan général comme il a été fait pour Cauldron II dans le numéro 34 de Tilt P Je pense que cela aiderait considérablement de pauvres aventuriers comme moi!
Longue vie à Tilt et merci.
Frédéric__ Dans Ultima III (version française pour Macintosh] qui peut me dire comment trouver les tarots ? Même avec les runes, je n’arrive pas à passer le serpent.
A quoi servent les commandes « action spéciale » et « crier ». En uous remerciant d'avance.
Dominique__ Réponse à Jean-Marc (n° 34) pour Mandragore : dans le donjon des échecs, il faut poser je roi sur la case du pion (ainsi le roi n'est plus en échec), dans le donjon des vents, il faut poser la rose des vents sur le calvaire. Moi non plus, je ne connais pas l'énigme du Donjon des clés d’or. Qui pourra nous aider ? Depuis plusieurs mois, je suis bloqué dans le donjon de Mandragore, et à part être invisible, que dois-je faire ?
L’aventurier___ Pour Eric (n° 34) dans Le Diamant de l’Ile maudite : afin d'ouvrir la grille, il faut ouvrir le tiroir de la table, prendre le paquet de cigarettes, l’ouvrir et prendre la clef, ensuite retourner devant la grille et taper « ouvre grille ».
Pour ma part, j’aimerais savoir comment obtenir des renseignements de la part de habitants de Métro 2018 ainsi que tout autre renseignement utile sur ce jeu. Merci d’avance.
Cyrille_ Dans Même les pommes de terre ont des yeux, je suis perdu et dans Le Crime du Parking, j'ai le code, mais je n'arrive pas à ouvrir le coffre et j’ai repéré le magnéto mais comment le faire fonctionner ? Schnell bitte, je ne dors plus... Christine__ A Christelle (n ° 34), perdue avec ses cent cinq diamants dans Christann. Retourne à la porte marron du début de la partie. Un passage secret s'ouvrira à gauche dans une salle apparemment dangereuse.
Tu trouveras la statuette et tu retourneras à la porte marron du début. L’énigme sera résolue. Quant au master trouvé dans le donjon n ° 3 de Mandragore, il faut le poser dans la salle où apparaît une trace rouge au sol.
Alain Pour Cyrille (n° 34), reste où tu es au début du jeu jusqu'à ce que les chauves-souris aient toutes disparues, puis sers-toi des trappes pour faire passer la pierre par les couloirs. Pour détruire les planches, place un personnage dans le mécanisme à gauche de la cloche et ouvre la trappe. Recommence jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de planche.
Dans Asylum, comment trouver l'aimant, le fil de cuivre, l’oreiller, la chandelle ?
Dans Hulk que fait-on des gemmes ?
Dans The Goonies, au dernier tableau, j'ai fait tomber la femme à l'eau mais ensuite, je ne sais pas quoi faire. D’avance, merci à tous !
Christian ____ Dans la Crypte de Médée, je n'arrive pas à passer la pièce à côté du laboratoire, je suis toujours transpercé par des pieux sortis du mur. Help.
L’Elfe__ Je voudrais des solutions pour Badmax, la moindre indication serait bienvenue.
Dans Gremlins, comment se saisir de la caméra, et comment ouvre-t-on la porte fermée à clef. A quoi sert la boîte aux lettres et comment faire pour démarrer le chasse-neige ?
Dans Métro 2018, comment faut-il faire pour combattre ?
Dans Ghostbusters, comment arrive-t-on au temple de Zou! ?
Mes solutions pour Le bagne de Nepharia : ; pour la première salle, il suffit de taper « crier » et le garde arrive.
Fabrice __ Je réponds à Christian (n° 33) à propos du Mystère de Kikekankoi. La hache ne sert pas à délivrer la fille, ses liens sont coupés avec les débris du verre de la bouteille prise lors de la traversée du lac, et cassée quand vous portez le masque à gaz. Pour résoudre le mystère, il n’est d’aucune utilité d’éclai- rer les salles sombres.
Dans Gremlins, je n 'arrive pas à tueries Gremlins au cinéma après leur avoir projeté un film .Et pour tuer les Gremlins dans la boîte aux lettres ?
Serait-il possible de les empêcher de prendre le chasse-neige et de nous faire écraser par cet engin ?
Merci d'avance !
Dominique__ Raiders, help me ! Dans le Mystère de Kikekankoi dites-moi où se trouve la fille à délivrer ?
Pour Orphée indiquez-moi ce que signifie le message sur le papier ? Bellus ne veut pas me donner son œil de verre, et ensuite je reste coincé dans le temple. Quand à la Geste d'Artillac, après la fosse aux serpents, ce sont des morts à répétition.
Philippe__ Pour tous les Goonies en détresse, voici les solutions des six premiers tableaux : Tableau 1 : pendant qu'un Goonie met en marche la machine après avoir utilisé la chaise, l’autre descend tout en bas, renverse le récipient d’eau et descend dans la cave. Le premier Goonie doit faire preuve de rapidité pour descendre à son tour.
Tableau 2: un des Goonies descend tout en bas (attention à la chauve-souris) et se place sous la vis, ce qui fait remonter le rocher. L'autre Goonie descend sur la bouée et traverse la rivière. Les directions sont inversées. Faites attention aux contrepoids. Prenez la clef, la porte s'ouvre alors.
Tableau 3 : un des Goonies actionne le premier robinet (tout en bas). Le second peut alors monter tout en haut et actionner le deuxième robinet. Le premier Goonie actionne le troisième robinet (au milieu à gauche). La canalisation explose et le passage est dégagé. Vous n’avez normalement rien à craindre du type au revolver.
Tableau 4 : la première pierre libère la chauve-souris.
Ne bougez pas jusqu’à ce qu 'elles soient toutes passées. Un des Goonies contrôle la pierre suivante en s'accrochant à la chaîne, ce qui a pour effet de fermer l’accès aux passages latéraux, mais aussi d'ouvrir une trappe dans le sol. Lorsque le second des Goonies est arrivé au niveau inférieur sous la chaîne, faites-lui passer la pierre par la trappe et continuez ainsi. Tout en bas, un Goonie doit se mettre dans la machine, ce qui incline un plateau. La pierre sera dirigée et déclenchera un mécanisme qui enlèvera LA PASSION Igonam ZAC DE MOUSQUETTE, 06740 CHATEAUNEUF DE GRASSE.
Kionaml TEL: 93 42 7145.
LOonami SOS AVENTURE Message in a bottle une plaque. Recommencez l'opération trois fois et plongez allègrement dans le puits.
Tableau 5 : celui où l’on perd le plus de uies. Les passages secrets : si vous rentrez par l'œil gauche du crâne, vous ressortez en bas à gauche. Si vous entrez par la bouche, vous ressortez en haut à droite.
Si vous continuez tout droit, vous ressortez par l’œil droit. Les chaînes actionnent les plates-formes au- dessus de la lave. Un condor géant va apporter des œufs (bizarre, certes). Ceux qu'il ua déposer sur la droite de l'écran doivent être empilés en bas à droite pour atteindre la sortie. Ceux qu'il déposera sur la gauche de l’écran devront être jetés dans la lave car Ils ne sont pas utilisables ; au bout d’un certain temps un bébé condor en sort et on ne pourra pas l’éviter. Pour atteindre les chaînes, se placer en dessous d'elles et sauter deux fois de suite.
Tableau 6 : le premier des Goonies va se suspendre à la chaîne à côté de l’orgue. Traverser les plates- formes qui disparaissent n'est pas très compliqué, pour peu que l’on prenne garde d’éviter les stalag- tites. Le second Goonie passe par la porte en bas de l'orgue et se retrouve en haut à droite. II descend alors tout en bas où il tirera la chevillette et la bobinette cherra, et la porte se rouvrira, le premier Goonie rejoindra alors le second. Enfantin.
Alors là... j'ai besoin d’aide pour le tableau 7, j'ai réussi à décrocher le paquet, c’est tout. Help !
Pour Zono, il semble que l’auberge n’existe pas dans la version Atari. Comment faire pour ne pas perdre de vie après avoir pris le vase, alors ?
Pour Goonies, il paraîtrait qu’on peut atteindre le tableau de son choix sans passer par les précédents... Est-ce vrai?
Christophe _ Ultima 3 : pour le druide fou, il faut prendre huit clefs et un gemme à une guilde, puis entrer dans un tourbillon. Tu trouveras quatre temples où il faut payer 100 po par point (capturer un bateau pirate et repasser le tourbillon pour repartir). Trouve la rune du serpent pour passer le serpent. Où sont les temples de vérité et connaissance ?
Comment faire pour savoir le nom des runes prises dans les donjons ?
Shadowflre : comment passer la salle « Securitye control «à côté de la salle « Marshall cawns quarters » ?
Faut-il un objet spécifique (gaz, etc.) ? Si oui, donner le nom de son emplacement) ?
A view to a kill : jeu 2, quelles sont les clefs pour ouvrir les ordinateurs (version SpectrumJ ?
The hobbit; pour Laurent (Tilt n°33).
Si tu es au « Underground lake » : VAN, SIV, N, SE, VI, N, D, S, IV, E, UP, E, E. Si tu es dans la salle du « Valuable golden ring » : va N, SE, W, N, D, S, W, £, ,UP, E, E Si tu es dans « The dark winding passage » : VA, SE, D, VJ, E, UP, E, E. Tous ces chemins mènent à « Beorn’s bouse», tu devras mettre l’anneau pour que les goblins ne te capturent pas. Tu arriveras à « The goblin's back door », il te suffira de taper « open back door » pour passer. Thorin sera malheureusement capturé car il n’a pas d'anneau.
Eurêka: pour Christophe (Tilt n°32).
A Rome, saluer Néron par r Ave Césars
• Pour Amstrad CPC464 : Ghostbusters : quel est le code bancaire
pour acheter la quatrième voiture ?
Cheops : comment fait-on pour avancer au début du jeu ? Tous renseignements seront bienvenus.
Winter sports : pour le saut à ski, comment fait- on pour sauter le tremplin ?
Night shade : que faut-il faire lors d’une rencontre avec une sorcière ou un squelette ? Où se trouve le diable ?
Crack destray levet :
• Pour Spectrum. Des chemins pour l'immortalité : Sweevo’s world
: Poke 33219,0 donne des vies infinies.
Project future : Poke 27662,2 donne des vies infinies Gyroscope : Poke 53222, X X = vies infinies.
Saboteur: 10 clear 24200, 20 load screen, 30 Poke 29894,0, 50 randomizes USR 63972 = donne des uies infinies.
Bruce Lee: Poke 51795,0 = vies infinies.
Alien 8 : Poke 51736,0 = vies infinies.
Pyjamarama : Poke 48658,0 = uies infinies.
T. L.L. : Poke 35006,0 = nies infinies Starion : 20 forN = 65450
TO 65498 : read a : poken, A : next N : print at 10, 10; •
loading », 30 randU.S.R. 65450,40 DATA49,0,0,221,33, 0,
64,17,170,191, 62,255, 55,205,86, 5,175, 50, 6182, 50, 7, 182,
50, 8,182, 50, 9,182, 50, 10,182,50,11,182,50,100,179,50,
7,178,62, 201,50,107,178,195, 67,128... = vies infinies.
Olivier _ Help I Dans Rambo (Amstrad), je délivre le premier prisonnier, je rejoins l’hélico, mais ensuite, je coule !
Qui peut m’aider ?
En réponse à Thierry (n ° 34), il doit te manquer un ingrédient à la potion dans Cauldron.
Olivier (un autre)___ DansMindshadow,oùtrouverleticketquipourrait me permettre de prendre l’avion pour Luxembourg ?
Après plusieurs nuits blanches, je suis désespéré.
Pour Jérôme, (n°34): une fois sur le bateau, assomme le mec qui t'empêche de passer, ensuite tu vas en arrière et prends le coupe-viande. Retourne où se trouve l’ancre et tape « eut chain with meat cleaver*.
Et pour terminer va faire un tour sur la passerelle et tape enfin « go on boat », Stéphane__ En réponse à Yvan (n° 34) dans Aztec Tomb première partie, pour traverser la rivière il faut prendre le morceau de bois qui est sur le toit de la maison et le manteau, lui, sert plus tard pour le taureau qui se trouve dans le pré.
Je recherche tout renseignement sur Hulket je voudrais savoir ce qu 'il faut faire à la carte du monde dans Hacker.
Frédéric__ Je suis complètement bloqué dans Dallas quest.
Comment prendre les œufs (peut être que la pomme est utile, mais je n 'arrive pas à la prendre car mes mains sont pleines).
LES PftSSffSERS DU VERT AMSTRAD 464 664 6128 SUR 2 DISQUETTES... UN CRIME PARFAIT ?
AMSTRAD CPC 464 664 6128
- DISC - PROCHAINEMENT DISPONIBLE EN CASSETTE VILLE :--CODE
POSTAL :_ PORT GRATUIT Règlement par chèque bancaire ou CCP.
? FER ET FLAMME-DISC 295 F ? MASQUE DISC 195 F SOS RVENTURE Message m a bottie Christian _ Dans Gremlins, je n'arrive pas à faire marcher le flash, j’ai essayé « drop remote » et * press button » mais ça ne marche pas. Et quel est le but du jeu ?
Sinon, je vends !
The G.O.O.N.I.E.S. : K.G.B.’s friend _ Help ! L’m lost. Dans Time machine, comment sortir du Quicksand (sables mouvants).
Dans Golden Bâton, voici ce que j'ai déjà ramassé : une épée, une corde, un anneau en or, une branche, un baril, du sel, un chiffon. Que faire au château ? Dans le souterrain de la cabane ? N’y a-t-il donc que ce crabe jaune ? Et où trouver des limaces ?
Dans Perseus et Androméda voici ce que j'ai : un disque, un casque, une gourde. Que faire dans les temples? Chez le roi? En réponse à Yuan (n° 34) pour avoir le casque il faut faire ceci : « Toss discuss» (at what?) «Af helmet», et voilà!
Patrick _ Je suis bloqué dans Mindshadow, dans la grotte.
J’ai le caillou mais pas la carte, où est-elle ?
Ensuite, dans Masquerade, que faut-il taper dans la cabine téléphonique et que faut-il faire ensuite.
Aidez-moi ! ! ! Et enfin dans Excalibur, je me suis fait capturer par le Minotaure.
André_ Réponse à Philippe (n° 34), dans Classic Adven- ture : pour passer le serpent taper « p ay flûte ».
Comment passe-t-on le troll qui garde le pont ?
Recherche tuyaux au sujet de Redmoon, Métro 2018, Bad Max. Comment sort-on de la pièce avec la petite fenêtre dans Fantasia Diamond. Dans Gremlins, pour se débarrasser du gang de Gremlins dans la ville, rentrer dans le cinéma, et dans la salle de projection taper •start projector », ce qui permet de se déplacer tranquillement durant quelques temps. Le ruban adhésif se trouve dans le « display » à la quincaillerie, mais j'en ignore l’usage.
Dans Movie, quel est le mot de passe qui permet d’ouvrir la deuxième porte fermée ? Des bombes permettent de déplacer les armures qui obstruent les issues.
Philippe_ Dans Mermaid madness, comment accéder à la ville sous-marine ? Dans Time tunnel pour C 64, comment tuer la méduse de la Grèce antique et le scorpion qui se trouve dans la caverne de la ruée vers l'or ?
Comment faire pour vaincre le faucon du maître après avoir ouvert la porte dans Karatéka pour C64?
Laurent ;_ Je suis bloqué dans La geste d'Artlllac depuis plus de cinq mois ; comment sortir de sous la coupole, et comment prendre les graines sans être tout de suite desséché ?
Pat __ Réponse à Cyrille (n° 34) pour Sorcellerie I: arrivé au niveau 9, tu passes la porte, puis la porte de gauche dans le couloir, fais deux pas en avant puis un pas à droite, une trappe t'amène au dixième niveau... bon courage.
Pour moi, dans la Cité perdue, une fois arrivée dans le bureau du château à l'issue du labyrinthe, comment en sortir ? Il n’y a qu’un bureau et qu'un coffre.
Brigitte__ Pour Hervé (n° 34), dans l’Aigle d’Or, les passages secrets sont dissimulés dans les cheminées ayant un rond blanc sur le pilier gauche. Ouvrir avec la clé d’or puis se remettre en face et avancer assis.
Qui peut m'aider dans Meurtre à Grande Vitesse sur le micro-ordinateur. Après « run » quel est le code, et pour le message est-ce celui qui est déchiré ?
Dans Poséidon, Vénus a ses bras, mais que veulent les autres ? Et le coquillage olympien, qu’en fait- on ? Merci.
Florent _ Pour Hervé (n° 34) dans l’Aigle d’Or,n oublie pas, avant de rentrer dans le passage, de prendre une torche au cas où il y aurait une pièce noire de l’autre côté.
Je voudrais des renseignements sur le donjon des clés d’or (je n'arrive pas à les prendre) et sur les donjons n° 1, 9 et 5. Je suis également coincé dans la Planète inconnue, bien que j’aie interrogé un sage.
Jack__ Dans Zorro, je commence à avoir mal aux pieds, car je ne sais pas comment prendre la botte qui est à côté du palmier. A quoi sert la clochette ?
Jean-Marc___ Dans SRAM, que demander au lutin et que faut-il lui donner ? Pour l’Ermite, je sais comment tuer le loup-garou, mais après ? Que faut-il faire de sa dépouille ? Ensuite je donne l'arc et la flèche au Centaure, mais il refuse de rentrer dans la forêt. Comment le décider ? Où se trouve la jeune fille avec le bâton à tête de mort ? Que demander au sanglier et à la tortue ? J'ai réussi à trouver l'arc, les flèches, l’or, le sabot du Centaure, la pelle, la gourde, la feuille, la flûte de l’ermite. Dois-je encore ramasser quelque chose ? J'ai un Amstrad CPC 6128.
Arnaud _ Pour Heavy on the Magic : j'ai déjà le grimoire, le parchemin, le livre et plusieurs clefs. A quoi servent les signes sur les murs, que faire pour ouvrir les portes et après avoir invoqué les génies ?
Dans Batman : où faut-il aller une fois réunies toutes les parties de la bathcraft. Quelqu'un aurait-il des vies infinies ?
Dans Mindshadow : comment tuer le client du 807 en anglais ?
Dans Pitfall II, pour Colecovision, comment retrouver le diamant, ma nièce et le lion ? Par pitié, aidez-moi, je ne sais plus quoi faire ! Merci.
Anonyme _ Dans Staff of Kamath, J'arrive à prendre huit morceaux du pentagramme (la sorcière, les deux armures, la tête de mort, les chauves-souris, le monstre dans la salle bleue, le serpent, le crapaud géant) mais après je n'en trouve plus un seul, alors qu’il en faut seize. A quoi servent les sortes de Z?
L’AVENTURE LES PriSSJîQERS sa VERT GRAPHIQUES eçis An rai: I43S !6Î («5*10r& 135 OrtofUtsc OcLtcPanl I1M Of !; }?«.
MM «9 EGAS fui* Sound .
2195 MnwaPraMd.
220!
Mnjtias Dplil Sacwot 1*01 Mise StidO ... 1!9 SU REAUTO U: «nÿfte .___ 990 «eçislre» irao ÛL'flW 670 Ml Angs nia. ... 1069 T«*l:ttfl m Vp .. 'B7P COIHIJHCATOHS CfcU» 789 Uanén LAHQAGES AracC:ip»i 34(0 ATM Cîflp*St 1 it-wr 58M IttUeCCxifao' 1302 LaurCOatujw' Mao;...... 2X0 (riga Pascal.'..... »0 Angalw.. 1730 lAc.Ui ru JEUX AuldForEw V:i*n3 vyoi ... .
S9C Ar:Scfci . 3K 8 tr«dTm«.
SraîKas.
3» Mj*ïy (4 3« lOeg û.cf II «39 QeArdGni.. .
Radar .. 3» Saq 1 1 II Sç«Ai Cnmf Gdd $ 4WS(IVI» ... SwlXfW* Slffc* . 3W TwWolXetJi.... î» IMPRIMANTES FînonLXæ...... Oümalc20 DlîETi 1X0 .
ÛWon decon'ewn Pa-alite .. MPStJD MONITEURS CoJtw HP1K1.. «O
U) r.«vome Kl .. I3D CoJeuHReni.... NC PERIPHERIQUES A-GRAPHIQUES
Dçdfcpit Vd» 0Ç-*. . 203 CmuNU .....33S0 TaMcPownr* X®
Tat-iOgMi*- KuttlAl 9183 Taeàcitw» KurUA3._ .11733
TjfifcTrçjrtoArçds SOAÛ» ... .
MUSICAUX DçiHfctfU » Svi ZH l«H(T«8 Ud oie ttdi .
Vcke te C-VIDEO 0çiinaj«}C w c»T« jNie 2o n lr(r-3ïf Cdfil’B 3» M INTERFACES taunl iFFF’ ! 1 I1S2E..... ite-wni Canoucre BfWWf . CARTOUCHES
• ’iwc canroflE PEOAOOS »iHie:-2 . AntTOtçuM-î
A*9as--2-3-*.
MaWxts oi':*ve«. .
Us*: «m D 1» D '» D 1» D '» D 1» REPRISE de votre vieil ordinateur pour tout achat d'un AMIGA GRAND CONCOURS AMIE SUR AMIGA du 15 10 86 au 15 01 87 règlement sur place Ma!emDlL2 X________28) MrcemOTl- . .. I») EflwasurMinsjl.- 3J1 MONITEUR Cwfcur I93i ...a»} Coueut 1931.. . 3KO KfcnxrrAiSon .. UJ) fcrocrf S.'&o .. (H) Co Jfcj Thcitsco Bft IBD Coin Thynicn IIP. 28» IMPRIMANTES WS Kl ..1X0 «
- t«efran)cMK3.
'PJS Ccf DcnS J LA Of WUDE CiW Centronics. IW ta3sfti*e!Ar«lu!& 1M ÛSIFtnel -C0 Cl2s tl-îOCl5 .. 20 LIBRAIRIE kxsirn V£’0 p«a»i
- Cmc tarar 93
- 5 BE unuTWPEsaa Si tttaso 1*8 Wjw SaiW Base t2i Tu»
Puai .. TirtcTti:. ..... Tu» laiwo 9*111»... .
Ce** ira . Stp«C..- wtr»i* *y» ...... Vutçl«i.. 0 7» 0 (M 0 730 0 3!0 0 730 D (M D 30 0 750 NOUVEAUTÉS «7 n» anm*wi lOi .
B9;bs IIS Kl Ciiffjnb .. . .
103 Gtain&tWn» b: i» GreerBrrai 93 13 intfKen* Kmn 82
K. *9*lGnes . .
Fog-lRoji Kv.çFlM8W 95 ’M Pittibtr 3" ui 110 ifci àCelSo-rc* » US 99 IÎ5 W»ClTSn ... 50 US S«nrlM7ai5ns »1 US UueiB id us 16S CL ASSIDUES BuTMiJdl 99 1N COMutOeraiV 107 1W Dm 172 195 nij-iôo.'iwiB .. (15 899 Ga™ifcMr
- 210 ‘Va. D'Igor 195 23
- 172 WrtïConti ...... 179 Pltftpl ira i» SapVi» MS 1» Si-XT I
ûà éf 3 M9 StowSvhI ... 99 1(9 YiritcTçaTC 99 149 SoeéçH ...
182 183 DVERS AS tia(dRi»n
• 1(1 A:»l: Casse . ira - «W2.....
- us 3xtB9»tr.t;ie ... M u9 3ÜW 3 H 3UV|i.
I2i ira
* Î9« .. 112 US æ u9 no isc 5a Oel . ira ira Cul SOI
..... 79 125 Ccnnarda 15 145 fcbCmi.Stl 155 172 Hi *
.. 96 142 Hssi ...... 90 - J-ecjtr M 1» 1»
- LUIVB..... «IX • lotMcfreRnii ... 145 155 Wirovr, 8Î i» ira -
PROMOTIONS MICROS POINTS DE VENTE A.M.I.E BON DE COMMANDE
064+1530 . 064 * 1541 ... 064 + 1541 + 1831 .
064 nouveau +1530 064 nouveau + 154 0128+1530 .
0128 (1571 ...... 0128+1571 + 1901 0128 D + 1901 ..... I CADEAUX?
FORFAITS DEPANNAGES t « a «»S9ctac3 * DEUX MAINS ELECTRONIQUE Cenlre Commercial Niveau 3
4. Rue de Paris - 3SCD Epinay-sur-Seine UNIVERS VIDEO 26 averse
Gallèni - 94340 Jcênvilte-le-Pont LASSABATHIE fi rue de Paris
- 95320 St-Lai-la-Forèl Catalogue ? Irais port PTT 20 F Contre
Remb. 15 F ? Chèque DCCP J Mandai DC.B.N' .. NOM
ADRESSE RélérencS3
11. Bd Voltaire 75011 Paris (Métro République) - Tél. (1
)43.57.48.20. - Ouvert du lundi au samedi de 9 h 00 à 19 h 00
AMSTRAD ATARI NOUVEAUTÉS AîhdO ...... Ca *inli 0«-Cr* ...
G-cslnGccnm IVMnB ii... . RoanTm foi**. .
CUSSOUES aavaaC-ei ... CtOifVfcil El» ... FMI .
‘ ...... Sg(M(C .... TMH3KM Wrt-arK; DIVERS 30Ûr«)Fni SD∋
• Mt hgNiw...... 5*r: lj ;«UfTi 8t«»i Bll Fy Me «if
ewt ajre,K*.
Sourdu ... CiüOtr .
OsbsLîCNM-.. Ccmm» Coor,»HC10 Oatoi dXutt EH .
F. 1ÇRI r *i eti Ha-oAllK» Enc jütf Hwetwm «ngtlLtn GrçfvUai
«..... cas Eut ..... UgsWffAma: WtthOay «MitxaGiOW
Faok .. Pnj Pfirg . . .. Rtffl
Rx* -»tB0 Sr«a saxfei .... Sarait-i Fa S20JL11 Scwy -
..... Scnfcr» S*YVi5e, ... stttçr S«»dardS)iiKr
1NneÎLrc« ... Tmi S«U A lilei n», VMAM&OI2 Tenurems.....
Ti »Esjrt .
A'arcnteEipFiï: 'A'vdteTqm nefcKtfgFu . WrtlCtcCan... UnUT*»ES a-» .. Smdiroii !S128| ... lavap* TjSXJIIJ Answo Ptscd UT*...... C6 CorctMis... .. Catar.u .... TruwtjllSI») Cawrai.
Dans iibm itUrui T9 1jn»..... disCMpla .....
* mrte ....!!
CB*......
• blBcaidXn «d»» PEDAGOS Nç«if £»j»cnt ItftXWI
... .
Pwn.Uiçq CaitdEjo». ... Gfd»lw ...... atitPhr ... ICC CCS PCUBSf VdWJT iWiaiaPown .
N*tr...£ ... Dbase!
D*txkPS «TO . Pxwti» Csai:...... UNITES CENTRALES A - FAMILIALES 130 XE . 990 B-PERSONNELS PROFESSIONNELS 520 STF .... 3990 I&OSTTM-Ucbu 3'l 2ll«-rtA W»f MawcrrcneSMi2( 9»; 1W0STFC* Lkt TinibB-Mmou CCUt«’SCiZ2(' I ENSEMBLE 13Œ-1«CTviD4« 21 PERIPHERIQUES XciiUKiauKr .
AlOSCUtte Osli .
T4W. TxlB CX77 l TnKdlCX89..... $ flMl(0».fTl 2 ICO «3 ... 2 Sfl»LKtu ri72l MONITEURS Mrochcfle Codw...... 5M i?( «AlW-Ote UJ I- CO O id Œ8 AcWnBMr------29: AcsMCBsse iD WcboiZ----------- - (Msnm* ewVai 2MI 19 6o.Wid(i"2 ..19 &v*t itt ... I* CiCBAiCbiKlO IS EMC*» _________ - EtauCid» ______ - Fgf-IM «Cl. . nynSh;Uisu2 FvnFMp . Oxo*i Hasti ApdJii. .
AtmMfAocrM»....- LWV8 ...... Me Ajey ta; .. Mire Mali- C»M*Dr»d---------- Fta'Sxç ..... RartîCwticSxSrt.
SidnclInpissOlli StKieCfFlKlHS .
S»»*HSl ... Star H» 2 .. &i*THC$ 3 ..... Sn MtBKK_______ ScftFtQN ... S»V»Sw.... ...... SWWSW2
S. mitrG«a . U1i»3 ... WçasJaOva lan Zmx
n im » 123 K 1K LECTEURS K? ... OttaCOr..
OslîFDi...... 06tof22ia3é| D6teïT 2.
OslsST l. . .
CàSe LlSscn 3 •'( PERIPHERIQUES Cmcn CW w LU Cu)«i tClXM OKTrof Cuioi Mut Ptn I SducMIX.
7tÈ«*Gi& r i« SlWdiiMU' TwlIiWult Oçi'jWu-svugw MrttnDTL.. .. Mtter. Dfl- Mo:IUiJ256) .. PRÇfjrmjmrdtp-yi EXT6(KOOQo«a EXT 25é 0 DKBsiks Cso &kcn216 0 ligm Pm 82« IMPRIMANTES DHT2WJ... .
TiLrç ...... C eb ÎMOiUiO.
SntnCc-cna «CP40.. .. MONITEUR Cc«*u lirti (lAirwn IV) MANEHES OxUHUI ...... ÙWxll QjeUbMTO .. ..
* 10 MOI .. a dKrt; .. Ceueif . H:iuo MyiKti 8258
H:iaein(-ïT8i*a2Sf HxiîdODl Cipo:*5«... 'CJIC 6118 .
C*m Veu bpi& .
CiWîFawgu MO-CIA Etry. »Pro«l( i B2M...... m 156 172
- 2M 195 220 Mi I»
- su
- 1(7
- 1* Ȕ
- 135
• 1T( 19 ÎC •
A. M.I.E. CONSOMMABLES K7 V«ge»C20w ID DüU3' ...... DôX3"CF2*DO.
PdM'ltlHg.. 99 1(5 110 U9 89 139 111 1»
- 790
• (10
- 170
• 35
- IX 31 35
- (50
- 710
- 2(5 216 195 295 172 2(8 177 2(8 110 1(5 13 2» 177 2(8
• 237 177 2(8 INTERFACES R5232 .. .. Map».. MPI Al*» UP .
Cirvas Unei Ui..... EnUani|IAiW| !» IMPRIMANTES Tdug TplOC 2ÎC ClMn 120 D ....325C Cwnitt» . . »S EosaiL«0 ..... M Uvi»-iui 'if)UT3 S*9( NOUVEAU Oigitalrseur 520 STF Digitaliser 1040 STF ST- UTILITAIRES Auras: 279 CêéWa ...... 219 EittTai . (50 fi 139 79 125 ira us 119 I» 90 - MS 195 99 1(5 1» 210 90 1(5 85 1M
• 121
9) 13 K 13 M TOUS COR DOKS A CïK Pe'K C«eCir ro.«» Coilïi W reK
ST-JEUX 2ü Bcatmas .
Rat FïrxMil.
* 41 2( 2(5 ....
33) 3li TransfAvu :•*» i Küuie isls»3..... 34» m a us Ml 2(0 2(D
2(0 « - KO 217 MS 13 79 US
- 1705
• ICSS
- 719 KsfAA KSXMd latecC itWXi Prix torfaita-res ou devis.
C-*: 454 fitt z+.f -n P':A'e î6 VjO 0M 7V 0 ' 3
- 9 A 5 'éC- U SjOuf _2«a_6iy.dù-i-ïe • rr » NOUVEAU PC 1512
Couleur Disponible novembre PROMOTIONS MICROS BON DE COMMANDE
CPC 6128 COULEUR + IMPRIMANTE : 6290 ATARI 520 STF + MONITEUR
COULEUR : 6590 PCW 8256+D base II +10 disquettes : 6800
Catalogue ? Trais porl PTT 20 F Contre HemD 15 F ? Chèque ? CCP
? Mandai ? C.B. N1 .. 11, bd Voltaire 75011 Paris
(Métro République) - Tél. (1 )43.57.48.20. - Ouvert du lundi au
samedi de 9 h 00 à 19 h 00 LES PASSAGERS D3 VEKT Il y a des
sagas qui ne racontent pas. Elles se vivent.
K&t-- v roanne Tél. 78.03.18.4b RjtrjfiTTffl Disponible sur cassette M06, disquettes T08, T09, T09+, Amstrad et MSX2 VIDEOSHOP ÂMSîRÂP Crédit irnrnédia i facilitée paiement psualités fixes: Coût total du crédit avec assurance 12 18,24 586 4 18,24 86 6 18,24 174 14 18,24 754 Apport.
Compt.
Nous consulter 741 9 351 776 11 486 1144 14 754 476 4 86 764 6 174 MSX II VG 6235 MSX II + Moniteur verl MSX II + Moniteur couleur ... MSX I + Moniteur vert MSX I -j- Moniteur couleur
18. 24
18. 24
18. 24
18. 24
18. 24
18. 24 CPC 464 monochrome CPC 464 couleur ... CPC 6128
monochrome .. CPC 6128 couleur .. PCW
8256 ... Lecteur de disquettes DDI Imprimante
DMP 2000 .
Chaîne LASER CD 1000 Chaîne LASER CD 2000 SPECTRUM PLUS 2 ... En cadeau 10 disquettes 3‘‘ sur PCW 5 disquettes 3” LES AUTRES MSX
(1) Prix au 01.11.86 sous réserve de baisses éventuelles.
(2) TEG : Taux en vigueur au 01.11.86. Yamaha YIS 503 F Canon
V20 . 990 F 790 F Offres valables sous réserve de stock
disponible Coût total du crédit avec assurance Apport.
Compt.
18. 24
18. 24
18. 24
18. 24
18. 24 En cadeau 10 disquettes 3” 1 2 Produits Prix TTC
(1) Apport.
Compt.
Mensualités TEG
(2) Coût total du crédit avec assurance Atari 520 STF + Moniteur
couleur.. 5990 1144 14 18,24 754 Atari! 040
STFM 9990 1948 26
18. 24 2358 Atari I040STFC 11990 3948 26 18,24
2358 Lecteur dlsq. 500 Ko SF354...... 1990 476 4 18,24 86
Lecteurdisq. 1 mégaSF314 ..... 2690 812 5 18,24 122
MoniteurmonochromeSM124. .
1990 476 4 18,24 86 Moniteur couleur SCI224 . 399G 791 9 18,24 351 Imprimante Citizen 1200 .... 2650 672 5 18,24 122 Atari 130 XE 990 _ Lecteur de disquettes ...... 1490 _ _ Imprimante matricielle .. 1490 _ Atari 130XE + Lecteur 1050...... 2290 776 4 18,24 86 Atan 130XE + Lecteur 1050 + Moniteur monochrome..... 2290 764 6 18,24 174 Atan 130 XE + Lecteur 1050 + Moniteur couleur . 3990 741 9 18,24 351 En cadeau 4 jeux -f-1 manette Produits mcON TOâ C 64 + 1541 C 128 .. Lecteur 1571 C128D Amiga .. En cadeau pour TO 9 1 souris MO 6 - JO 8 : 2
manettes Coût total du crédit avec assurance Apport.
Compt.
9990 4990 2358 1725 2490 2690 5990 1990 2950 2490 1290 990 Reprise de votre ancien ordinateur 300 F En cadeau 10 disquettes 3" Produits Prix TTC
(1) Apport.
Compt.
Mensualités TEG
(2) Coû1 total du crédil avec assurance
Telestrat .. 3990 741 9 18,24 351, ,
Lecteur disquettes Sedoric 2490 612 5 18,24 122 Oric
Atmos + 3 logiciels .... 990 18,24 TO 9 -f Moniteur
monochrome -t'imprimante courrier TO 9 4- Moniteur couleur
---- TO 7.70 + Basic + Moniteur couleur .. PackMOS (UC
} lecteur de cassettes |- crayon optique -+- 2 logiciels) M06
..... TO 8 -j- lecteur disquettes 640 KO +
moniteur couleur ..... Lecteur de disquettes .
Imprimante 80 colonnes ...... Moniteur couleur haute
résolution Extension M05 + Jane ....
Q. D.D.TO7.70 +4 logiciels micro de Paris !... Ouvert le
Dimanche à partir du 15 11 jusqu’au 31 12 POUR TOUS MATERIELS
20 % sur tous Iss softs jusqu’au 31.08.86 Supports Sup
ports La geste d’Artillac ...... L'Affaire Vera Cruz
..... Match Point . Scrabble
.... 3 D Voice Chess .
Multiplan ... D Base II
... Turbo Pascal 6128-8256 . Souris
AMX . Lecteur de cassettes + câble
(664-6128) ..... Crayon optique .
Synthétiseur Vocal français ..... Arsene (Emu! Minitel)
... Moden + Emul Minitel C8C 6128 Graphiscop II
... Sapiens .... Marachibo
.. Billy la Banlieue . Pack
Fil (3 jeux) . OVEMBRE (crédit CREG) 240 0
-r?T
- aMSTRAP Amiral Cup .... Anaconda
..... Arcade .. ATI
42 ... Cité
d'Or Midway 42 .....
Sphynx . Tour
d’Europe . ExelText ......
Exel Drums .... Clavier
mécanique Exel Mémoire . Exel
Modem ... Imprimante Exl. 80
Lecteur de disquettes Exl. 135.. Produits Supports Prix TTC
737 Flight Simulator C 160 Super Tennis
K 249
Chess . K 199
Ping-Pong ... K 240 Road
Fighter . K 240 Mandragore
. C 245 La Geste
d’Artillac .. C 290 Macadam
Bumper .. C 195 Kung-Fu
..... K 240 Aacko
Base .. C+ D 560 Assembleur
(français) .. Aacko
Text ... C C+D 349 560 Lecteur de
cassettes + Câble . 390 Table traçante
Sony 990 Imprimante matricielle Sony ..
3490 Imprimante 80 colonnes Philips..... 1990 Imprimante
courrier Philips ... 2990 400F PAR MOIS miOPQPË, COM
Produits supports Prix TTC F15Strike
Eagles ... C D 119 185 Kennedy
Approach . C D 119 165 Flight Simulator
II D 590
Revs ... C D 119 195 Rambo
C D 119 185
Élite C D 149 195
Commando .. C D 119 185 Kung Fu
Master ..... C D 119 185 Goomes
..... C D 119 185
Eidolon C D 119 185 Little
Computer People . C D 119 160 Théâtre
Europe ..... C 140 Macadam
Bumper .. C 160
Mandragore .. C D 245 295 Summer
Garnies II .. C D 119 185
WinterGames C D 119 185 Impossible
Mission . C D 119 185 Voice
Master . 990 Power
Cartridge .... 490 Sound
Sampler ..... 990
Megamem50K ..... K 360
Powerplan .... D 650 Virgule
Senior D 750 Graphiscope II
... 990 MONITEUR PHILIPS (péritel) Monochrome 990
F TTC Couleur 2490 F TTC OBIS.
Produits Supports Prix TTC Macadam Bumper .. C 160 Triathlon ..... C 140 Master Paint . C 250 Mission Delta C 95 Tyran ... C 160 Compilateur graphique . c 250 Loritel . C 350 ATAHU Produits Supports Prix TTC 520STF Modula2..« ..... D 1450 Compil C ..... D 690 Macro Assembleur D 590 Editeur D 290 Brataccas ..... D 390 Leader Board . D 295 Music Studio .. D 390 Pawn
..... D 249 Sundog ...... D 390 Paint Works ... D 390 Easy Draw .... D 990 130XE Tablette tactile .. K 650 Atari Logo K 790 Atari Text . K 890 Nostradamus .... D 250 Silent Service D 290 Winter Games D 349 Platine ST ... D 950 Calcomat .... D 450 Bruce Lee ..... C D 139 195 Datamat ..... C D 450 C logiciel sur cassette D logiciel sur disquette K logiciel sur cartouche Produits Supports Prix TTC Airbus K 390 Las Vegas ... T09 250 320 La
Geste d’Artillac C 290 C Les Dieux du Stade ...... T09 150 190 Oméga Planète Invisible .. C 250 Super Tennis C 195 Sortilèges .... C 190 Empire ...... C 195 Chopliffer .... K 345 Blitz .. K 390 ColorCalc ... K 590 Col or Paint .. K 590 Forth . C 350 Clavier TO7.70 ... 590 Clavier M05 . 540 Synthétiseur Vocal 490 Megabus -f- Câble 590 Vampire
..... C D 249 290 Geste d'Artillac ... C D 249 290 Sorcery ..... C D 160 195 Dieux du Stade II . C D 195 249 Sapiens ..... C D 180 220 Arsène (Emul Minitel) .... 990 Pack Fil (4 jeux) .. C 245 l’espace |Ufl(jj au samedi de 9 h 30 à 19 h. VIDE[ t ÆHÔP le plus micro 50, rue de Richelieu 75001 Paris - Tél. : (1) 42,96.93.95 - Mét. : Palais-Royal de Paris 251, boulevard Raspail 75014 Paris - Tél. : (1) 43.21.54.45 - Mét. : Raspail BON DE COMMANDE à adresser à VIDEOSHOP, Département VPC, BP 105, 75749
Parts Cedex 15 Nom_ Prénom .
Adresse.
Code Postal.
Téléphone_ . Ville .
? Je désire recevoir une documentation sur : _ Joindre 3 timbres à 2,20 F pour frais d'envoi.
? Je possède un micro ordinateur : ? Je choisis la formule de règlement : ? Au comptant ? Je vous joins mon règlement par : ? Chèque bancaire ? CCP ? Contre remboursement (100 F en sus).
"(Joindre : photocopie carte d'identité. RIB, dernière fiche de paie, quittance EOF.)
TOUT POUR VOTRE COMMODORE TAM-TAM SOF'I Modem ... 1.990 F Câble Minitel ... 490 F Crayons optiques .. 470 F Wersboard ...... 1.190 F Power Super Pic Universal ..... 395 F C 64 N + Lecteur K7 + Moniteur couleur -f joystick -f 3 logiciels + cadeau ..... 4.490 F C 128 D + Jane + Moniteur monochrome 40 80 col . 6.950 F Voice master ... 950 F Bras Robot ..... 680 F Joystick 8 modèles ... 90 à 790 F Imprimante PPH80 1.090 F Moniteur
couleur .. 2.340 F Imprimante OKI 20 -j- Interface + Superpic . 2.990 F Epson LX 90 ..... N.C. Power cartridge 450 F Amiga .. 14.190 F AMIGA 14.190 F LOGICIELS AMIGA The Pawn 320 F Artic Fox . 350 F Brattacas . 350 F De Luxe Paint .. 900 F Marblie Madness .. 290 F Sky fox ... 350 F Arena ..... 290 F De Luxe vidéo .. 950 F
VIP (lotus 1. 2, 3) ... 1.890 F Deep space ..... 380 F JEUX ET LOGICIELS COMMODORE 128 Super Base ..... 690 F Calcresult 1.190 F Swift ...... 590 F ETC. JEUX ET LOGICIELS COMMODORE 64 Bard's Taie II D 290 F Bobly Bearing D ... 155 F HeartAfricaD .. 170 F Newroom D ..... 310 F Silent Service D 160 F Super Cycles D 150 F Super Cycles K7 ... 110 F
- |- de 300 jeux et utilitaires Pendant le mois de Novembre,
PROMOTION SPECIALE LOGICIELS AMSTRAD Sfram D
.. 126 F Ghost Gobelins K7
80 F Ghost Gobelins D . 120 F
Impossible Mission K7 ... 105 F Bomb Jack K7
. 80 F Bomb Jack D ... 145
F InternationaL Karaté K7 ... 85 International Karaté D
... 110 F ETC. LA MUSIQUE FAIT SALON En arpentant les
allées du salon de la Musique qui s'est tenu du 16 au 21
septembre dans la Grande Halle de La Villette, on avait parfois
la douloureuse impression de s'être introduit par mégarde dans
le salon du Bruit. La visite n'en fut pas moins instructive:
toutes les étapes de l'évolution (?) De la lutherie étaient
dignement représentées. Les plus classiques instruments
d'orchestre côtoyaient sans hostilité des guitares électriques
dont l'aspect futuriste progresse d'année en année.
Mais c'est à l'informatique musicale que l'avenir semble désormais appartenir. Les sons numérisés ne sont plus aujourd'hui l'apanage de studios d'enregistrement High-Tech et des musiciens professionnels. Le standard
M. I.D.I. (Interface Digitale pour Instrument de Musique)) qui
permet de faire communiquer synthétiseurs) boftes à rythmes)
séquenceurs et ordinateurs) a encore marqué des points.
Sur le stand Yamaha l'ordinateur musical CX5M II (au standard MSX) présenté au coeur de plusieurs configurations trônait en vedette aux côtés du synthétiseur DX7, devenu un véritable best-seller... Saro Informatique présentait en exclusivité des produits pour Atari ST) comme le séquenceur Steinberg 24 voies PRO 24 (2500 F) ou le créateur de sons Sound Voodoo pour DX7 (1200
F) . Et pour Commodore 64, les séquenceurs Steinberg (1400 F en
huit voies, 1700 F «n seize voies). Ces produits sont en
démonstration au magasin Ultima.
Séquenceur toujours chez Numera qui proposait Performer, un soft puissant destiné au Macintosh.
Chez M.P.I., le programme Scoretrack développé par C-Lab pour Commodore 64 a fait montre de l'étendue de ses possibilités. Associé au célèbre synthétiseur Yamaha DX7, le plus blasé des C 64 se voit transformé en un , séquenceur seize voies M.I.D.I. très complet doublé d'un éditeur de partition (2000 F environ).
I La société française Techni-Musique I présentait, quant à elle, un système musical complet dénommé Music Tutor, fonctionnant sur Amstrad CPC et bientôt disponible pour Thomson.
I Composé d'un clavier quatre octaves, d'un synthétiseur stéréo et de logiciels d'enseignement du solfège et | de composition, cet ensemble, qui sera | vendu aux alentours de 2000 F, permettra l'écriture et l'exécution de toute partition sur quatre voies, avec possibilité de modifier l'enveloppe des sans de chacune d'entre-elles.
Educatif, peu cher et intéressant... Pour toute information, contacter:
M. I.D.I. SHOP, 64 bd Beaumarchais 75011 Paris Tél: 48.07.22.02
ULTIMA, 5 bd Voltaire, 75011 Paris Tél: 43.38.96.31 NUMERA, 11
rue Primatice, 75013 Paris Tél: 45.87.17.56
M. P.I., 17 rue Duperré, 75009 Paris Tél: 42.82.06.36
TECHNI-MUSIQUE, Centre Commercial, rue Fontaine du Bac, 63000
Clermont Ferrand Tél: 73.26.21.04 BRAVO!
Voici le premier bilan du Sicob d'automne qui s'est, pour la dernière fois, tenu au CNIT. Conformément aux prévisions des organisateurs, le nombre de visiteurs a été fortement réduit: 390 000 personnes Tan passé pour 180 000 cette année. En filtrant les entrées, an réduisant la durée du Salon (6 jours au lieu de 9) et en le recentrant autour des activités professionnelles, les organisateurs ont-ils atteint leur but? Oui, mais l'informatique familiale était sous représentée. C'est pourquoi, la recherche d'un palliatif à cette réorganisation du Sicob se fait sentir d'urgence... GAGNANTS WANTED
Nous vous rappelons que FIL s'est associé à Micropresse dans le but d'encourager la création logicielle en France. Soutenue par des industriels comme Bull, Dec ou par des organismes comme la DGT, la fondation Micropresse-FIL organise un concours.
1 L'auteur du meilleur logiciel éducatif j verra son oeuvre éditée et diffusée.
Les dossiers de candidature, disponibles au secrétariat de la fondation, doivent être retournés avant le 19 décembre 1986.
C'EST FOU!
73 grammes de puissance est une définition convenant à merveille à TE
6150. Proposée par Sharp, cette calculatrice peut servir de
bloc-notes, d'agenda et de répertoire téléphonique. Tout
ceci pour un prix qui ne dépasse pas 1000 francs TTC, les
"Japonais" ne savent plus quoi intégrer.
AMSTRAD EXPOSE Une exposition exclusivement consacrée au matériel Amstrad se tiendra à La Villette du 21 au 24 novembre.
M m TRM-ïflM SOFT LE POUVOIR DE LA BIDOUILLE ’ower Products, le célèbre importateur lu Thingi Dataclip et de la Power )artridge, étoffe sa gamme de roduits. Multiface 1, une cartouche iour Spectrum propose la sauvegarde de ogiciels en version cassette sur licrodrives et Wafadrives. Elle pporte aussi 8 Ko de Ram upplémentaires, un bouton de reset et ne interface Joystick compatible èmpston. Elle est proposée à 450 F 'TC. Produit équivalent, mais pour imstrad, l'interface. Multiface 2 ossède des caractéristiques dentiques. Son prix est fixé à 575 F ‘TC. Autres nouveautés: un ensemble de
rogrammation et effacement d'Eprom our C 64 et un logiciel de CAO DAO our Atari ST. ST: 3990 FRANCS !t voilà, la version de base du ST vec ses 512 Ko de mémoire, son ecteur de disquettes 360 Ko formaté, lavier, souris et toutes ses sorties: :entronics, RS 232, Midi et VT52 protocole d'échange entre les erminaux des gros systèmes) s'offre à ous pour moins de 4000 F. Le ST ttaque de front le marché du familial n proposant certainement la meilleure ffaire du moment. Malheureusement, il aut ajouter à cela le prix du loniteur monochrome haute résolution 1000 F) ou du moniteur couleur loyenne
résolution (4000 F). Le reste e la gamme, le 1040 STF et le Méga T, garde les yeux tournés vers les iarchés de la bureautique, de la estion et des professions libérales.
DEVENEZ LECTEUR DE DISQUETTES... aluons la naissance de Floopy, un ouveau magazine mensuel de licro-informatique présentant la articularité d'être édité sur îsquette. Vous ne le trouverez pas ncore chez votre libraire habituel lais la plupart des revendeurs de licro-informatique pourront vous le ournir au prix de 38 F les deux isquettes 5 1 4 pour Commodore 4 128. Vous pouvez aussi vous abonner our un montant annuel de 380 F (onze uméros). Une édition destinée aux .mstradiens devrait voir le Jour en invier. Le magazine se composera de lusieurs rubriques accessibles râce à un menu à options;
petites nnonces, potins divers, courrier des îcteurs côtoieront bancs d'essais e matériel et de logiciel, Jeux, programmes envoyés par les lecteurs... La seconde disquette, exclusivement consacrée à la publicité des éditeurs et importateurs, présentera principalement des démonstrations de logiciels de Jeu. Les points de vente auront d'ailleurs la possibilité de diffuser cette disquette publicitaire.
Infomédia, la société éditrice de Floopy, affirme avoir déjà reçu près de mille demandes d'abonnement, chiffre encourageant pour un journal dont le premier numéro n'est sorti qu'à la mi-octobre... Infomédia, 10 rue Roger Salengro. 66 270 Le Soler.
Téléphone: 68-92-60-79 SOLIDARITE Destiné à favoriser la solidarité, le serveur Minitel du Secours Populaire Français est désormais en service. Il propose une présentation de l'association, un mini journal et des informations locales. Le point sur les différents plans de développement du SPF dans le tiers-monde est consultable par pays et par thèmes. De plus un service de petites annonces, une messagerie et un jeu sont proposés sur ce serveur dont l'accès est possible par le 36 14, code SPF.
UN DISTRIBUTEUR, UN!
Afin d'accentuer sa pression sur le marché, Loriciels a annoncé la création d'une nouvelle structure de distribution: Loridif. Opérationnelle depuis le 1er septembre, elle permet à Loriciels de maîtriser la production et le suivi des logiciels de la conception à la vente. Les marques représentées sont: Loriciels, Microids, Activision, Gamestar, Electric Dreams, Level 9 et Lucas Film. Enfin, n'oubliez pas que Megam ouvre le 24 octobre dans la Grande Halle de la Vilette.
METRO MODE D'EMPLOI Installé depuis le mois de juillet 1986 dans les couloirs du métro, le vidéo plan indique le meilleur itinéraire entre un point et un autre.
Le trajet indiqué se visualisera en images filmées à hauteur d'homme pour une plus grande compréhension. A chaque croisement de rues, un personnage apparaît, vous indiquant le meilleur moyen de traverser. En tout, 42 000 images sont contenues sur un vidéodisque géré par logiciel. En fin de "consultation", un plan récapitulatif vous sera remis. Pour le moment, ce service est gratuit et, si cette expérience s'avère réussie, la RATP installera cet appareil dans toutes les stations de métro.
SELECTION JEUX UTILITAIRES ? Cards
250. 00 ? Dbman (Dbase III)
1190. 00 G Brataccas
390. 00 ? Habaview
850. 00 ? Major motion 210,00 G Habawriter
850. 00 a Music studio
350. 00 O Habamerge 460,00 a Wmter games 390,00 O Datamat
450. 00 a Bogue
390. 00 ? Textomat
450. 00 O Space station
320. 00 G Calcomat
450. 00 G ST protector 280,00 a Istword
590. 00 G Hacker II
390. 00 G Metacomco Pascal
1100. 00 ? The pawn
270. 00 G Metacomco Assemb.
620. 00 ? Time bandit
295. 00 G Prospero Fortran
1540. 00 ? Deep space
420. 00 ? LatticeC
1255. 00 ? King quest II
470. 00 ? Modula II 1450,00 ? Sundog 420,00 ? K spread
480. 00 ? Arena
350. 00 ? Platine ST
1990. 00 O Silent service
390. 00 ? Corneman
390. 00 D Little comp. People 355,00
o Pluspaint
395. 00 ? Hippobacgammon
390. 00 G Degas
420. 00 Q Leader board 390,00 G Easy draw
1290. 00 ? Trilogy ot Apshal 390,00 G Color space
210. 00 D Flight simulator II
n. c. D CAD 3D
490. 00 D COLR object editor
380. 00 ? DISQUE DUR 20MK 6990.00 D Print master
375. 00 G DIGITALISEUR ST
2490. 00 ? Artgallery
295. 00 D Caméra accessoires
n. c. ? The anlmator
490. 00 D SYSTEME EXPERT
1590. 00 ? N vision 390,00 G EMULCOM
890. 00 U1 SPECIALISTE AMSTRAD Toute la gamme (UC +
périphériques) au prix AMSTRAD ?
Saplen C
150. 00 G Multiplan 6128 8256 498,00 D Sapiens D
200. 00 G D Base II 6128 8256
790. 00 ?
Million 2 C
120. 00 G Générateur D Base
790. 00 ?
Million 2 D
180. 00 G Compilateur D Base
790. 00 ?
Spitfire 40 D
169. 00 G Pocket Wordstar ?
Bactron C
150. 00 G 6128 8256
890. 00 ?
Crafton & Xunk D
215. 00 G Pocket calc ?
Elite D
279. 00 ?
6128 8256
790. 00 ?
Zombi D
185. 00 ?
Pocket base ?
Biggles D
189. 00 G 6128 8256
790. 00 ?
Cinéclap D
175. 00 ?
Textomat 6128
450. 00 ?
Gold hits C
125. 00 G Calcumat 6128
450. 00 G Gold hits D
175. 00 ?
Datamat 6128 450,00 G L'héritage D
205. 00 G Dr Draw 6128 8256 649,00 G Lords of the ring C
170. 00 G Dr Graph 6128 8256
649. 00 a Sai Combat C
110. 00 O C Basic Compil D Impossible mission C 125,00 ?
6128 8256 649,00 a Knight games C
115. 00 G Laser Compiler 6128 328,00 ?
Knight games D 185,00 G Compta Allénor 8256 1060,00 a Cauldron II D
175. 00 O Factur-stock 8256
1780. 00 a One D 280,00 ?
Devis-trav. 8256 1780,00 a L'affaire Sydney C
159. 00 Q Ouick mailing 8256
790. 00 a Winter games D
168. 00 G Opticaisse 8256 790,00 G Robot C 129,00 ?
Dams. Assem. 6128
395. 00 a Robot D
175. 00 G Super paint. 6128
395. 00 a Mission Oméga C 120,00 G Space movmg 6128
395. 00 a Grand prix 500 C 160,00 G Turbo Pascal G Boom 10 D
155. 00 a 6128 8256 750,00 Softs MASTERTONIC 29,00 f LOGICIELS
EDUCATIFS Kl STATION TECHNIQUE (dépannage rapide) « Amstrad
• Atari • Commodore . Thomson IU SERVICE FORMATION
• Locoscript • D Base il • Multiplan ex : Locoscript : 3 j 1690 F
TTC IU LIBRAIRIE De très nombreux titres Imicronaute 9, rue
Urvoy de St Bedan 44000 NANTES Tél. 40.69.03.58 (près musée
DOBREE) IM CATALOGUES 10 F timbres (préciser le micro) U1
CREDIT Dossier CREG immédiat IM vpc envoi rapide COMMANDES :
Tél. 40.69.03.58 Micronaute VPC 9, rue Urvoy de St Bedan 44000
Nantes Port : 20 F Softs - 70 F machine +30 F
contre-remboursement 1H SPECIALISTE ATARI ST A L’OUEST DU
NOUVEAU TflM-TflM SOFT 16 32 BITS ONLY A L'ATTAQUE!
Après avoir attaqué le marché des ordinateurs Thomson, Microids diversifie sa gamme de produits.
Côté logiciels, les Atari ST, PC et compatibles seront les cibles prioritaires, mais les nouveaux Thomson ne sont pas oubliés. De plus, des développements sur Amstrad, Commodore, Spectrum ne sont pas à exclure. Les mois prochains verront venir les versions ST et Commodore de GP 500, suivies de peu par les adaptations sur PC, MO 6 TO 8 et peut-être Spectrum. De même pour Rodéo et une nouveauté pour fin Ca y est : les 16 32 bits ont leur distributeur, importateur et éditeur spécialisé. Tous les "bons" Jeux, utilitaires et périphériques des Amiga, ST, PC et futures machines se trouvent chez 16-32
Diffusion. A noter les superbes Jeux de Psygnosis, Paradox Software, Ultima et Psion; les langages d'Hippopotamus et Metacomco (Pascal, Assembleur, Lisp... traduits); un logiciel d'animation sur ST: "Make it move" édité en collaboration avec Avila Software.
Coté matériel, les dise drive de Kumana sur ST cassent les prix en vigueur: le lecteur de disquette 3 pouces et demi de un Mega à moins de 2000 F; le duo dise deux drives de un Mega dans le même boftier à moins de 3000 F et le duo dise de 3 pouces et demi et 5 pouces un quart de un Mega chacun aux environs de 3000 F. 16-32 Diffusion, 3 et 5 rue de Solférino 92100 Boulogne. Tél.- (1) 46 21 38 13.
SALUT L'A.M.I.!
L'informatique musicale vous intéresse? Sachez que l'Atelier Musique et Informatique propose des stages de formation aux nouvelles techniques de synthèse sonore et de création musicale. Plus rien de ce qui touche À la synthèse FM, à la programmation des DX7 et autres CX5M Yamaha, au standard M.I.D.I. ou à l'assembleur des SFG 01 05 (unité de synthèse des sons par modulation de fréquence) ne vous sera étranger. Ces formations alléchantes sont complétées par un catalogue de publications centrées sur les mêmes thèmes.
L'A.M.I. conçoit d'autre part ses propres logiciels de création musicale. Pour environ 500 F, vous pourrez acquérir un programme de synthèse additive en temps réel destiné aux synthétiseurs Yamaha DX7, TX7 ou TX816. Un logiciel de composition assistée par ordinateur est aussi à l'étude.
Atelier Musique et Informatique,56 avenue Armand Guillebaud, 92160 ANTONY Tél: 46.68.28.28 L'AMIGALE DE L'AMIGA Run Informatique est en train de mettre en place un club Amiga. Une lettre de liaison bimensuelle sera publiée et un service permettra aux adhérents de se procurer du hard et du soft à moindre coût. Pour en savoir plus, contactez Daniel Dalon au 45-81-51-44.
Octobre: les Pyramides d'Atlantis.
Enfin, Microids attaque l'export en novembre. Les premiers pays visés sont l'Angleterre, l'Allemagne et l'Espagne.
DU NOUVEAU... Des nouveautés pour ST chez Espace Micro. First Mail, complément de First Word, permet la sortie de mailing: 350 francs. Cartographeur fait des projections de cartes, un éducatif simple et spectaculaire. Starglider et Trinity, deux nouveaux jeux d'arcade qui feront parler d'eux (Espace Micro, 32 rue de Maubeuge Paris).
HIT PARADE BOUTIQUES 1 - SILENT SERVICE MICROPROSE 2 - DRAGON'S LAIR SOFTWARE PROJECT 3 - GHOST'N GOBLINS ELITE 4 - LEADER BOARD ACCESS SOFTWARE 5 - CAULDRON II PALACE SOFTWARE 6 - GRAND PRIX 500CC MICROIDS 7 - SAPIENS LORICIELS 8 - SUPER CYCLE EPYX 9 - WINTER GAMES EPYX 10_ SOLO FLIGHT 2 MICROPROSE Nous remercions les magasins suivants qui ont participé à ce h i t-parade: GAME'S Centre Commercial Velisy 2 VELISY; AUDITORIUM 4 , 15 rue du Président Wilson PER1GUEUX; FNAC LILLE 9 place du Général de Gaulle LILLE; JEAN LEGUE 10 rue Noël Ballay CHARTRES; FRANCE PAPETERIE 37 avenue de France
MAUBEUGE; FNAC LYON 62 rue de la République LYON; MICRO CENTER Centre Commercial des Halles STRASBOURG; MAJUSCULE INFORMATIQUE 129 rue Jean Jaurès BREST; TEMPS X 8 rue Charost CALAIS; MIC BASTIA 7 avenue Emile Sari BASTIA; SOCIETE LH0MME 138 rue Aristide Briand COGNAC; ELECTRON 117 Av de Vi11ier PARIS; RUN INFORMATIQUE 62 rue Gérard PARIS; LA REGLE A CALCUL 67 Bd Saint Germain PARIS; jeG ELECTRONICS 163 avenue du Maine PARIS; ULTIMA 5 Bd Voltaire PARIS; COCONUT 41 avenue de la Grande Armee et 13 Bd Voltairp HIT PARADE LECTEURS 1 - GREEN BERET KONAMI 2 - COMMANDO ELITE 3 - WINTER GAMES EPYX 4 -
GHOSTS'N GOBLINS ELITE 5 - LEADER BOARD ACCESS SOFTWARE 6 - BOMB JACK ELITE 7 - ULTIMA 4 US GOLD 8 - SUMMER GAMES II EPYX 9 - CAULDRON 2 PALACE SOFTWARE 10- DRAGON'S LAIR SOFTWARE PROJECT|PARI S. IPAMOBiPIIl Atüï EIHÏmm LM» m wlmsz m m? Wm 11 Classez par ordre de préférence les 4 meilleurs logiciels du mois: 2 -- 3 '--- 4 --- Parmi ces quatre jeux, choisissez-en un et donnez-nous votre meilleur score Marque de votre ordinateur: FACULTATIF: NOM ADRESSE ‘ ‘ ---- N* TEL Envoyez-nous le bon k découper ci dessus à TILT, 2 rue des Italiens 75009 PARIS
p. fl VENTES AMSTRAD Amstrad 6128 cout. (garantie avril 87) *
nombreux jeux + traitement texte Textomat -r- calcumat + 6
disquettes + CPM, état neut. Prix : 4 900 F. Jacrpias
SALESSES, 12, me des Dardanelles, 75017 Paris. TéL :
45.7429.95 (20722hl.
Dément : 13 logiciels K7 originaux Amstrad pour le prix d'un seul I Rallye 2, Meurtre à grande vitesse, Ghostbusters, etc. Prix 170 F port inclus. Georges-Henri UOTARD, école publique, la Benisson-Dieu, 42720 PouiHy-s-Chartieu.
TéL: 77.66.6457 (après 18 hl Vends imprimante Amstrad DMP 2000. Valeur: 2290F, cédée : 1800 F. JearvChristophe VIOT, 59, avenue du Parc, 94340 Joinville. Tél : 42.83.58.39. Vends Amstrad 464 monochrome 4 nombreux logiciels, livres, listings * joystick, le tout r4000 F à débattre. Cherche CPC 664 ou 6128 pas cher. Faire offres. Frédéric GRA- NET, 8, Las Mas de Berruelles, route de Mai, 83500 La Seyne-sur-Mer. Tél : 94.74.84.40. Vends CPC 6128 monochrome + joystick 4 nombreux jeux.
Prix: 4000F. üas-ManUBl PEREZ, 4, impasse Chanut.
93200 Saint-Dénis. TéL : 482052.21. Vends CPC 464 - moniteur monochrome + joystick + K7 + livres. Prix: 2200F. Lairent VaimLERIN, 150, rus de Cambrai, 59000 Ube. TéL: 20.85.00.80. Vends Amstrad 6128 couleur + 90 programmes 4 livres 4 disquettes * listings + documents + K7. Le tout : 5700 F è débattre, téléphonez vite ! Tél. : 60.06.52.49. Vends moniteur vert Amstrad 550 F r Commando 70 F 4 Soulofarobot30F 4 Chiller 30 F 4 Ftnder Kocpers 30 F ou le tout pour 700 F. David GRULOIS, 5, rue du Riez, 59242 Genech. Tél: 20.84.8157 (eprèa 18hl Vends pour Amstrad CPC 464 nombreux jeux originaux de 35 F
à 70 F (Sorcery, VI. 8ruce Lac, Contamination, etc.), Dominique NALLET, 1, rue du 8 mai, 93290 Tremblay- les-Gonesse. Tél.: 48.61.47.78. Vends Amstrad CPC 128 K couleur avec lecteur disq. 5P1 4, 50 disquettes, docs. 4 livres sur le CPC. Prix : 6000 F t OMP 2003 4 synthé vocal. A débattre. Jean-Luc GUE- DtfARD, 240, rue des Buttes Rérxit, 91660 Broriot Tél:
64. 685601. Amstrad CPC 464 couleur 4 lecreur disq. 4 synt. Voix
+ manette 4 30 programmas Ijeux, compta, fichiers, traite
ment texte) + K7 et disq. Vierges 4 livres. Prix : 5000 F.
Robert DUFAIGMA. Tél : 413801.16 Iheures de bureaul Vends
Amstrad CPC 464 - 11 K7 pour 1500 F. adaptateur péritel peur
CPC 464. Prix : 200 F. collection complète de la revue
Microstrad ICO F 4- port. Serge ESPINASSE, 196, rue Costa de
Bsauregard, 73000 Chambéry. Tél :
79. 7604.41 Vends Amstrad CPC 464 mono sous garantie t joysticks
pro t 9 cassettes Icaudron I et II, Colossus 4, Chess, etc.l.
Prix :35IS F. Laurent FAURE, 4, aiée des Acadas,56850 Caudan,
TéL: 97.0676,97. Vends Amsttad CPC 464 4 moniteur couleur +
très nom- breux logiciels 4 2 joysticks 4 revues 4 livres
Isous garan- Sel 3 600 F. Vends aussi imprimanre 6P 50A 500 F
Ibon état).
Demander WALTER. Tél.: 73.6254.07 APPLE Vends compatible Apple II 4 moniteur vert 4 drive 4 nombreux jeux - joystick * 2 manuels Apple. Le tout : 6 500 F. Michael LEGEAY, 8, rue du Laurençon, 77400 Conche3.
TéL: 64.02.3751 Vends Apple II4 4 drive 4 moniteur 4 carte langage 4 carte CDS 4 docs - logiciels. Prix : 8 (XX) F. Denis HURE, 6, rue Henri Lioust, 76600 Le Havre. Tél: 35.44.01.76 Vends Apple Ile + monileur 4 souris sac transport, disq.
Démonstration r jeux 4 prise couleur Idécembre 851. Prix : 8 000 F. Richard MARTIN, résidence les Ltwiora, 3, ave- nue du Moulin de France, 13600 Martlgues. TéL: 424925.01. Vends Apple Ile 4 carte chat mauve 4 2 drives 4 moniteur 4 joystick + tablette graphique 4 docs 4 livres 4 nombreux jeux 4 utilitaires. Prix: 10500F. Kenji U.O- RENS, 62, rue Chariot, 76003 Paris. Tél.: 42765151 (après 18 h 30).
Urgent ! Vends Apple 2 4 moniteut 4 drive 4 128 K 4 parallèle - couleur 4 imprimante 4 joystick 4 nombreux logiciels. Prix ; 7 000 F à débattre. Paul DELAHUE, 13, n» du Gai Sa vue, 95220 Harblay. TéL: 39.9753.68 Vends Apple Ile, 4 moniteur mono vert, siand, souris comptai (logiciels utilit. 4 livres), très peu servi, sous garantie.
Prix : 7000 F. Dardèle AUDRAN, résidence de Lomtoy, Bât. Esterel, 91240 Salnt Mlchol-sur Orge. TéL:
69. 0157.80. Vends Apple Ile 128 K 4 écran vert 4 2 disq. 4
imprimante couleur 4 super série 4 80 col. 4 64 K 4 couleur
péritel 4 tablette graphique, etc. Prix: 16000F. David
ABEKHZER, 58 bto, avenue P. le Boucher, 92200 Nrxdh-
sur-Seine. TéL: 482450.76. Vends Apple Ile péritel 4 souris 4
joystick 4 70 jeux dont Archon I et II, Summer Games, Wintet
Games, Skyfox al autres, nouveautés. Prix: 5000F. Frédéric
LEGRAND, 1, rua du MaréchaUuin, 70012 VesouL TéL : B4J60122
Vends 21 jeux pour Apple : F15. LCP. Movie Marker, Bruce Lee,
L'enlèvement, La bête du Gevaudan, Sorcellerie, Road Race,
Altenalte Reality, etc. Aleumcku CORROT, 172 boulevard
Bineau, 92200 Neuilly-sur Seine. Tél : 47.475927. Vends Apple
Ile 65 C02 (86) 4 2 drives 6 500 F. Carte CPM 15W F, Grappfer
600 F étendu, 600 F. souris SIX) F. nombreuses disq. 2 000
F ou le tout 9000 F ou échange Atari 1020.
José TEIXBRA, 20, rue Salnt-Sébastierq 75011 Prrra.
Tél: 48.0675.61 (entre 16 et 19 h).
Vends Apple Ile 128 K - couleur 4 80 col. 4 carte RS 232 4 synthé de parole 4 joystick 4 paroles 4 nombreu- sesdisq.de programmes 4 livreset docs de programmes.
Prix : seulement 7000F. Vincent DEVOS, 8, rue Deur- broucq. 44000 Manias. Tél : 40.4867.02 Vends compatible Apple 4 16 K 4 80 col 4 128 K 4 souris 4 paralW primer 4 2drives 4 clavier détachable 4 moniteur vert 4 joystick. Prix : 9000 F. Renaud MALA- Val, 13, avenue du 11 novembre, 30200 Quiasac. TéL :
6877. 3151. ATARI Vends Atari StXI XL 4 drive 1050 4 nombreux
programmes sur disq. 4 péritel. Le tout pour 2000 F.
Vends aussi livres de programmation. Dominique RADISSON, 6,
me JongMnd, 76015 Paris Tél : 466750.46 Vends Atari 800 XL
4 périte! 4 drive 4 magnéto 4 logiciels 4 20 disq. 5
boites 4 joystick - trakball ‘ livres.
Prix : 2 500 F, imprimante Tekelec 8300, prix : 1000 F. Lurent GUILBEAU, 27 B, avenue P.-V. Couturier, 93160 Noisy-Mrand. Tél.: 43545148 Vends Atari SX) XL 4 drive 1050 4 imprimante 1020 14 couleurs) 4 moniteur 4 nombreux programmes (surtout des jeuxl 4 notices 4 joystick. Prix : 2900 F à débattre.
Gfle* ANQUETIL. 17, borievard Bourdon, 75004 Paris Tél: 42729555 Ile wenk-ond).
Vends Atari 130 XE 4 lecteur disq. 4 moniteur orange Philips 4 jeux (FL simulator 2. Bruce Lee. Etc.) 4 2 joysticks, état neuf, garantie 1 an. Prix: 3000F. Denis ASMAR, 11,place Vivaldi, 95370 MonÜgnyJesCotmelIes Tél: 395751.14. Vends pour Atari 800 XL 130 XE lecteur de K7 4 20 jeux.
Prix : 500 F. le tout en ries bon état. Alaèt RASTOUL, llrual-c. Vivant, 69100 fUsns Tél: 78669884.
Vends Atari 1040 STF complet 4 moniteur haute résolu- tien 4 manuels 4 livres 4 joystick 4 nombreux logiciels professionnels (dessin, jeux, traitement lexte, gestion) le tout: 11MOF seulement. Laurent HADJADJ, 4, rue de l'Espérance, téaidenco du porc Takna, 91800 Brunoy.
Tél: 684897.42 Vends cinq K7 Atari 2030 : vidéo Olympics, Missile Com- mand. Street Racer, Tennis. Space Invaders, la K7 : 60 F. Dfmitri TH1RARD, 8882 me da ta Madeleine, 59800 Lia.
Tél: 29.06.0204. 8CO XL Atari 4 drive 1060 4 Happy 4 nombreux programmes 4 Atari Artist. Prix: 5000FC8M 64 4 drive 4 MPS 803 4 nombreux programmes. Prix: 10000F. Philippe QUERLEUX, 119, tue dea Pyrénées, 75020 Paria. Tél: 48705354.
Vends Atari 520 ST 4 moniteur couleur 4 Degas 4 musique studio * Borrowed Time 4 Brataccas 4 Major Motion 4 Paem 4 Time8and 4 2joysticks 4 livres. Prix:80XF.
Bruno SARFAH, 31, rue Rayon, 14, résidence Péguy, 92240 BouqMtr*». Tél : 46.816198 Très urgent I Vends lecteur de K7 pour Atari 800 XL Prix : 380 F, jamais servi, neuf. Vends aussi module Turbo pour CBS. 700 F, K7 Venture, Camival pour 175 F. Frédéric LE BUCHOUX. 330, avenue de la Fonderie, 84270 Vedette.
Tél: 9051.48.02 Urgent ! Vends Atari 800 XL 4 lecteur disq. 1(60 4 lec- leur K7 x imprimante 1020 4 4 livres 4 2 joysticks 4 I IlIST DIHGUI CORNENT Y MIT!
DINGUES DE L AMIGA ET DE SES SOFTS VENEZ TOUS LE PIED !!
"'ATARI PROMOTION t O NOHITIU* 520STF+SKX «ÆO;MîR.U:TÆR 102 Av du Gai M.BIZOTi
5990. FRS TËL43 42.22301 FXBME Ll DIMAUCIE ET LVHDI OUVERT:!
0HA12H.14HA19H VOUS DESIREZ UN CREDIT? Accord immédiat sur
place à partir de : I500.FRS Toute notre Gamme J C-AMSTRAD
_ ATARI _ COMMODORE-A des prix ED'EN Votre ordinateur est
en panne?2à3 Jours de délais maximum au prix le plus juste
Nos Servicespüs]OCCASION. DEPOT-VENTE. REPRISE de vos
anciens ordinateurs Nos promotions pour Noël : Ventes par
Correspondance-Possibilité paiement C .Bleue |549Q.FRS| C
OHM O DORE AHSTRAS ATARI AHIGA LOGITHEQUE AU 6 10 86
:NOUVEL ARRIVAGE :TELEPHONEZ :43.42.22.50
je.64+1541+MONITEUB COULEUR] Toute lagamme AMSTRAD CPC
464-6126 et les P.C Telephonnez : [43.42.22.501 DISQUETTES
BOITE DE 10
5. 1 4 DD[49FR]-rUJI 3.1 21169FRI TRANSFORMATIONS 520STF Gonflé
à 102411:750F 520ST Gonflé à 1024K!:1150F Montage en 48 Heures
MAXI MARBBLE MAD.
PANDORA THE PAVN DRUID - JET HIGHLANDER PAPER-BOY BOMBJACK 2 SANCTION DRUID - MIKIE BARD'STALE II HARDBALL REVOLUTION EMPIRE-GALVAN NUCLEAROEF STREET .H A VK BOBBY BEARING DEACTIVATOR AFFAIRE SYDNEY HIJACK UCHIMATA CHESSM ASTER
K. SVITCH(uti1it.) STRIKE FORCE AR.
TE.BOXING STRIP POKER STAR GLIDER ARENA HACKER II DEEP SPACE KARATE KIT CHESSM ASTER KARATE HACKER II PHANTAISIE ARENA DEEP SPACE ARCHON II INSTANT MUSIC VINTER GAMES DEJA VU
p. fi 40 logiciels Bruno TALOURAHN, 05, tue Georges Clé menceau,
85170 SakteDenis la Crevasse Tél : 51.41.3159 (après 18 h 30).
Vends cari, assembleur pour Atari 800 XL + DE RE Atari + livre assembleur de l'Atari. Le tout neuf. Prix : 800 F. Patrie* AZAY, 3, tue de New-Ycak, 38000 Grenoble. Tél :
76. 21.77.66. Vends Atari drive 810 pour 1000 F + 810 chip
contrôleur vitesse externe pour 2 (XX) F + 1» disq. Logiciels
pour 10» F + imprimante 1029 pour 1 KO F. PhBppe PALMIER, 4,
tue de Sévigné, 93250 Vbemomble. Tél : 4154.2171 Vends Atari
XL-XE, disq. Et K7. Disq. : Smash, Hit 4, Chop Suey + 3 jeux
pour K» F. En K7, Bruce Lee, Zaxxon, Bounty. Bob Stik, Back,
Gostchaser, Super Zaxxon pour 4» F. Sébastien DE RANITZ. 158,
rue du GénéraUaderc, 77780 Bounun Mariotte (près de
Fontainebleau!. Tél:
64. 24.71.24, Vends Atari 800 XL + drive + Happy + lecteur K7 +
nombreux disq. I + de 50I + 2 manettes. Le tout en très bon
état. Prix : 5200 F à débattre. Pascal GUILLER, 41, nie du
chemin vert, 37300 JoueJes-Tora*.
Vends pour Atari XL-XE sur K7 Goonies, The Last Starfigh- ter. Spy vs Spy I, II, etc. Prix : 25 F le logiciel. Yvm MORIN, Seint-Just de Claif, 38880 Pont-en-Royens.
Vends magnétophone 1010 pour Atari 8» Xl 8» XL + 6 logiciels originaux avec mode d’emploi (Smash Hits 4, Bal- blaser, Pôle Position, etc.). Eric MAHOANO, 3,nie Pierre Alaneau, 49240 Avrllle. TéL: 41.69.68.61 Vends joystick Atari robuste en bon état : 95 F. Echange programmes pour Amstrad K7. Nouveautés surtout. Jean- Eric DELPU, avenue d'Aquitaine, 40190 Vileneuvede- Marsaa Tél: 51412121 Vends Atari 2600 + 12 K7 (Enduro, Pwall 2, Space Shuttle, Yaris revenge, Haunted House, Mate Craze. Combat. Space War. Slot Racers, etc.l. Prix: 1000F. Pascal MARINO, chemin des Ponts-et-Chaussées, 34800
Oennont- L-hérault Tél: 67313191.
Vends Atari 800 XL + XC 12 + 4 jeux K7 + cartouches, le tout en très bon état Prix : 1100 F. Jacques-André POM- MIES, 32, nw Vrta+Caries, 33000 Bordeaux. TéL: 51523111 Vends tablette tactile pour Atari 800 XL 130 XE pour 403 F + 11 jeux sur K7 et cartouches (Road Race, Hacker, One on one, etc.l, le tout: 1(X»F ou séparément. Philippe JOVET, 70, avenue des Templiers, 38530 Pontchwra.
TéL: 7197.60.41. Vends pour Atari XL et ST drive 810 + Cheap + logiciels sur disq. Recherche cable de liaison sur Minitel. Jérôme PEYRON, 14, rue du Clos. 75020 Paris. Tél : 417127.11. Vends 520 ST + moniteur couleur. Obmasterone, Stwri- ter, Silent Serv., Ultima 2. Leader Board, 8orrowed Time, Major Motion, King Ouest 2. Prix : 6 000 F. port è domicile.
Patrick GUILUH, 21, place de Gascogne, 78310 Maure- pas. Tél: 3051.4120. Vends 8» XL Atari + moniteur monochrome + lecteur K7 (garantie) + nombreux logiciels en K7. Le tout : 1500 F ou séparément à 5» F pièce. Serge ESPINASE, 196, nie Costa de Bearaegwd, 73000 Chambéry. Tél : 79.7104.41 Vends Atari 1020 (400 FI + drive 1800 FI + tablette tactile (300F) + assembleur (100F) + Summer Games 4 Karatéka + jeux. Prix à débattre (vends aussi l'unité centrale!.
Hugues BOISSAC, 1 me Colrert, 92290 Chétenay- Malabry. Tél: 415027.42 Vends pour Atari XE XL15 jeux originaux sur K7 : 35 40 F l'unité. Les 15 K7 : 550 F + cadeau : 3 cartouches + 1 super joystick. Emmanuel GAUTHIER, 70, me Franklin, 78100 Salnt-Germae+en-laye. Tél.- 34.515225 (après 20h).
Vends Atari 800 XL. Magn. 1010. 70 jeux en K7, 5cartou- ches, livres: 1200F. Drive 1050garantie, 60disq., documentation. Vends jeux en disq. Et K7. Jacky BIDOUX, 18,nie Bertrand-Bonin, 93130 Noisy+o-Scc. Tél.: 41475529.
Vends Atari 2600 + 6cartouches et poignées de jeux. Très bon état en emballage d’origine : 1000 F. Thierry MACAF GNE, 3, allée Jules-Vedrines, 93390 Cschy-sous-Bols.
Tél: 4130.6193. Vends Atari 800 XL + 2 cartouches + imprimante et utilitaire + magnéto + 50 jeux + 1 manette : le tout 3200 F. Sébastien G UB1Y, 1 rue LorêBôriot, 88000 Epkari. Tél :
2934. 71.11 Vends Atari 800 XL + magnéto 1010 + 30 logiciels
(Solo Ftighi. Blue Max, Bruce Lee, etc.l + cours Basic 1. 2
et 3:1200 F. Vends aussi VCS 2600 + 6 K7 :600 F. Frédéric
JOUSSET, 5, rue des HauteeOiâes, 77230 OthàSearpré.
TéL: 60.0320.92 Vends Atari 800 XL + drive 1050 + plus de 70 logiciels sur disquettes. Le tout : 2 200 F. Vends Coleco + une dizaine de cartouches. Goes HAZEN, 124,avenue Jaar+Jaurès, 93500 Pantin. Tél: 48.412853. Vends drive 810 + Cheap pour Atari, état excellent, très bon prix, ainsi que des programmes sur disq.. K7, cart. Prix intéressant. Wkam BONNET, 31, rue de Bbaizat, 03100 Montiuçon. Tél: 7029.6109 (après 16hl Atari XL-XE : disq. : Smash Hit 4 + Movio Maker + Silent Service : 300 F. En K7 : Ghostchaser + Zaxxon + Bruce Lee + Super Zaxxon + Bounty Bob Strike Back : 350 F. Sébastien DE
RANITZ, 151 me du GénéndLsderc, 77780 BourronMariotte. Tél: 64.417124. Vends Atari 800 XL Péritel + lecteur K7 + nombreux logiciels tous originaux + joysticks + livre Atari Basic, le tout en partait état :2000F. Bertrand HOURRIEZ, 57, me du MaAn-Vert. 75014 Paris. Tél : 41414130 ou 41405281.
Vends Atari 2600 T.B.E. + 6K7 :1000 F. VIC 20 + 32K.
Carte 40 80 col. CoHret d’ext. Lec. em. K7.20 cart, jeux + 150programmes jeux et utilitaires: 4000F. Thierry MACAIGNE. 3, aiée Jukrs-Vérkines, 93390 Cschy-sous- Bols. TéL : 4330.6193. Vends Atari 800 XL + lecteur K7 + 18 K7 lOne on One, Solo Flight, Archon, Asylum, etc.l + adaptateur Péritel.
- lan T.B.E. Cédé 1500 F. Christian GOUTTEBROZE, 127, avenue de
la Tranchanière, 42170 Salrrt-Just Sakrt- Rambert TéL:
7736.44.46. Vends Atari 800 XL Péritel + 1050 + 4 cart. +
livres + lOdisq. Vierges + 9 jeux disq. (Eidolon, Road Race.J
Peu servi. Emballage d'origine. Le tout 2800 F. Michel
CALONN165, av. GeorgesGosnel 94200 hrryeur-Selne.
TéL: 415149.92 Affaire ! Vends Atari 6» XL, bon état, acheté 15CÛ F, vendu à partir de 400 F. Contactez-moi. Vite ! Cedric NORHAIN, Z7,me du 19Août-1951, 57220 Boulay. Tél: 87.711751 CBS Vends C8S + 10 K7 pour 101»F ou 100F pièce la K7.
Vends module turbo + 2 K7 pour 500 F. Vends 2 K7 éducatives à 100 F pièce. Serge ESPINASSE, 196, me Costa- de-Beauregard, 73000 Chambéry. Tél.: 79.7104.41 Vends (100 FI ou échange K7 CBS : Space Panic, Donkey Kong Jr. Zaxxon, Gorf, Mouse Trap, Venture, Subroc... Cherche K7 pour Adam et sup. Cont. Maxime BONPAIN, 24, me Nicolat 69007 Lyon. TéL: 785119.69. Vends pour Adam CBS : Tarzan, Montezurns. Revonge.
Sewer Sam. Gateway to Apshai, Dragon's Lair, Décathlon, Chopfüfter. Prix â débattre (sur Paris). Tél : K2163J1.
Stop ! Vends K7 CBS (Turbo + module + The Dukes. BCS Ouest. WngWat. Nova Slast. Venture...). TBE. Faire offre.
Cherche toules K7 CBS. Richard RIVAULT, 2S,avBmie Georgeadémencaau, 78110 Le VésinetTéL: 39527105 (après 17 h).
Vends Adam CBS (unité centrale + console jeux + imprimante) + lecteur de disquette + K7 + cartouche + turbo + relier + nombreux livres. Prix: 8000F. Frédéric WORETH, 11, avenue do l’Europe, 94230 Cachan. T6L: 41616437.
Affaire. Vends Adam CBS 80 K + imprimante + console + mod. Lurbo et nomb. K7 + carte club Adam. Valeur 12000 F. A saisir 7000 F. A débattre. MarieOaude LORET, 31,me de liège, 54350 Mont-Sablt-Martin. TéL: 82217271 Vends console CBS : 650 F + adapt. Mulli-cart. : 100 F + 4cart. (Mouse-Trap. 2Donkey-Kong, Gorp. Wargame): 250 F + I cart. : Atari Iherol : 50 F, sous garantie : 1 KO F. Jear+Michul VAISEMEY, 28, me Malhere, 27170 Baaunontéefloger. Tél: 32452053.
Vends console CBS + 7K7 + adaptateur Atari 500 F ou séparément 50 à 75 F la K7. Vends aussi Wargames, Warhammer»F et K7 pour Amstrad. Fabrice BERTOUNI, Lantffly-b-Ferrière, 63210 L'Arbresle. Tél : 74.01.7184. COMMODORE Vends jeux en K7 et Disq. Pour CBM64. Vends Micro 7 n” 17,21 è 23,26 Tilt n“ 13 à 25.27, 30 à 35 et hebdogi- ciel n“ 37. 38.49 è 150. Benoit ROUX, 2.chenil du Calvaire, 61100 Fiers.
Vends C 64 + lecteur K7 + moniteur monochrome prince lorangei + plus nombreux jeux (dont Cauldron II, Ping- pong, Ghost-Goblins.J. Le tout 25WF. Tony NAAMAN, La Petite Plaine, 37230 Fonderies (Tours). Tél.:
47. 4214.51 Vends K7 C 64 Beach Head II, Exploding, Fist. Roed,
Race Rambo, Cauldron, Skyfox, Décathlon, 8each Head I, Jet.
Sel Willy the Staff, Kabnat. 460 F. Didfe» LABORIE. 2, me GorSlot, 93400 SaintOuen. Tél.: 4254.0151 Vends C 64 + lecteur 1541 + interface Péritel, Nombreuses disquettes dont Amazon, Dragon Wotid, Farenheit 451.
Le tour 4500 F à débattre. Oivier RONGIONE, 47, allée des Princes. 95440 Ecouen. Tél : 34.192332 Vends Commodore 128-0 lavec le lecteur de disquettes intégré) + une centaine de disquettes + livres + cordon Minitel. Prix : 7000 F. PATRICK. Tél.: 4831.1144. Vends pour C 64 : (Dallas, Mindshadowa 80 F pièce ou 150 F les 2i - (Jet 400 F) ou 530 F les 3. Tout en disq. Tout dans le boîtier d'origine... Christian JACOBS, La Viste, 30430 Batjac. Tél: 60245530.
Vends pour C 64 jeux version deq. à petits prix : Int. Karaté, RMS Titanic, Biggles, Ghosts's. Nexus. Elite. Shogun, Fair- light, Knight Games, Bomb Jack. Arnaud BRUN, Sainte- Cokvnbeer+BnAhois, n La MisanSère r*. 47310 Lapkane.
Tél: 53.6856.61 Vends pour C 64 robot complet 2000 F. Programmes originaux sur disquettes 85 F pièce t traitement de textes virgule pour 128 700 F. Christian MERIC, Campagne Ter- risse, 83570 Cetignac. Tél: 94.04.7221 Urgent Vends CBM 64 + 1541 + 1530 + joystick + revues + divers jeux (FS II + Doc. Cauldron II, Leader Board...) 4 500 F à débattre. Fabrice PESRIN, me Antké-Vassord, 95200 Sarcelles. Tél: 3930.7751. Vends C8M 64 + 1541 + CZN + nombreux programmes + câble antenne + câble moniteur + câble Péritel (alimenté) + ampli miniature intégré t joystick (CH, STI. Alain DANGER, 5,me
Châteai+Croc, 22520 Bhc. Tél: 91716754.
Vends CBM 64 + drive 1541 + programmes tous genres : le tout 3000 F ou le CBM 64 seul avec programmes pour 2000 F à débattre. Abwr MAGRIN, 16, plaça HenUfeveu.
92700 Colombes Tél: 4731.84.71 Vends C 128 D, moniteur 1901,2 joysticks, Fastload Basic
128. 3 livres en plus, 50 programmes (Elite, Broadside, Mul-
tiplan pour 128, Cauldron, etc.l 9000 F. Gbas ARDIVU- UERS,
60, rue du Rempart-des-Vofflers, 17000 U Rochete.
Vends ou échange 11 jeux 30 F maximum pour CPC 464.
Azlr BENYAHIA, 5, allée Maurica-Langlet. 92220 Bagneux. Tél: 415751.27. Vends C 64 Secam UHF ant. Péritel + 1541 + nombreux jeux 110 K7 environ + disquettes! + 1 manette + 1531 bon état. A débattre. Prix : 3000 F. Urgent. Thierry FRAYSSI- NET, 42,ma d'OradoursunGlane, 75015 Pais Tél: 41545854.
Vends C 64 t drive + imp. + 4504 ST + livres + nombreux log. + lOOdisq. + K7 + magn. K7. Prix: 5500F.
En bonus un Atari VCS 2600. PtiSppe TONDU. Tél: 45245033 (après 20 h).
Vends pour C 64 : modem Dig’rtelec + émulateur Minitel.
Echange Tool 64 + manuel contre Power Cartridge. Gaétan ROCHE, 68,boréevard Soit, 75012 Paris Tél: 46217451.
Vends CBM W + K7 + moniteur monochrome + livres + jeux nombreux + ufflitaires. Le tout pour 320OF seulement ! Etat neuf. Emmanuel RUI2,1, square Grime- baanbafc. 92350 La PleesbRobarson. Tél : 41328171 Vends jeux pour C 64. Recherche documentation française pour unitaires (Syncalc. News, Geosl. Patrick ERNANDES, 25, rue Cheret, 94000 Crétel Tél : 4198.4136. Vends C 64 + 1541 + 1530 + nombreux jeux + livres + Tool + extratool + autoformation Basic 1 + 1 Le tout 4500 F à débattre. Nicolas MANGEOL1E, 4, rue des Beuveries, 78670 Medan. TéL: 39.753134. Vends C 64 Péritel + lecteur K7 + nombreux
jeux (Beach Head, Décathlon, Jet Set Willy, Sorcety- etc.) + joystick.
Le tout 2650F TTC. Urgent! David CHARVIER, BP26, 69270 Caüoux Fontaino. Tél: 78225821 Vends CBM 128 sous garantie létal excellent). Prix : 2700 F à débattre. Bernard PHAM, 9, avenue du 8-MaH945, 96200 SarcaBos Tél: 34.1181.41 Vends C 128 garait 1 an + Péritel + nombreux jeux Ibmce Lee, Last V8, Archon II, Karatéka, Spy II, Yie ar Kung-Fu, Commando, Sorcety...!. 2 KO F. Xavier LAROCHE. 34, tue Prerre-Lourier, 92140 Clamait. Tél : 41453151 Vends C 64 + moniteur + lecteur K7 + K7 jeux + livres + manettes. Le tout 3000 F. Patrick CORDIER, 31, bd VtrodeSakitJidkin, 92190 Meudon. Tél: 41214021 Vends
C 64 + disq. 1541 + imp.4coul. + Péritel + moniteur monoc. + 2 joysticks + lect. K7 + nombreux programmes (dont disq.l + livres + revues C 64 : 4700 F. Richanl DELBET, rue du Catskrt, 02420 BeBcotat VencHAn. Tél : 21662634 (pendant le week end).
Vends en T.B.E. CBM 64 + lecteur disquettes + Fast Load + joystick + 170 logiciels (prix à débattre I) + vends micro de poche Sharp PC 1212. Fabien BEDEL, 19, rue Cdaix, 75013 Paris. Tél : 418133.17. Vends jeux sur CBM 64. Pas cher. Version K7 ou disquette.
Gremlins, Int. Karaté I et II. Okriot LOCHERER, 19, nie des Vicéettes, 68320 Kunheàn. Tél: 89.4732.49 De week- end).
Vends C 128 + 1541 + leclsur K7 + manettes + 60 jeux et utilitaires + livres. Valeurréeile:10500F.Vendu:6l»0F. Etal neuf, (an YOCHUM. Tél : 81623630 (tqrrès 19 hL Vends C 64 Péritel, lecteur K7 1541, joysticks, logiciels, livres, 3 500 F. Possibilité de ventes séparées. Gérant GAÏDAR D, 12,me Innocent-VI, 84130 Le Portât Tél: 903119.91 Vends jeux et utilitaires pour CBM 64, et 128. Prix intéressants. David LECOCQ. 16, allée LouMiarêére, 59130 ümbercart Tél : 20.9231.14. Vends C 128 + écran vert Philips + lecteur K7 + jeux + cordons + livres, le tout parfait état: 3 £00 F. Ludovic LAN-
DOIS, 113,av. Roger-Sslengro. 92370 Chavile. Tél:
47. 50.1181 Vends Commodore Vie 20 + coffret d'extension + 32 Ko.
Carte HO 80 col. 20 cartouches jeux, nombreux utilitaires en cartouche, 150 logiciels sur K7 : 4000 F. Thierry MACAIGNE, 3, aide Jukre-Vedri™*, 93390 Cuchy-eom+Bois.
Tél: 413055.91 Vends C 128 + 1541 (disq.) + 1530 + Jane + mon, 40 80C + programmes + livres + joystick + interface parallèle imprimante : 5700 F è débattre. Rafaël GUT1ER- REZ, Paris Tél: 455106.84. Vends CPC 6128 couleur + imp. GP10QA + 16 disq.
3pouces + livres + logiciels + I lecteur de disquettes 51 4 et nombreuses disquettes 5 1 4. Michel POTIER, 42, rue Voltaire, 94190 Villenauva-Saint-Gaorgaa. Tél: 43316144.
Vends C 128D (Azerty 4 Janel + M.C. 1901 + 30 disq., Vic-20 + lect. K7. Lansay 61 + M.C. CM14 Fidelity Périrai. Prix bas, cootaciez-moi. Nicola* KOUDLANSKY, 331 route de MenkUar, Erqukrvaere, 60130 SaM-Just- enChaussée. Tél: 4451.7432. C 64 vends jeux disq. : Ijet, Infrltrator Dragon's Lair. Solo, Fight II, Speed King. Int. Karaté 1-2...1. Vends Imp. Sei- kocha GP500VC : 900 F. Oivier BENOIT, 141 av. De Versa*», 75016 Paria. Tél : 41475142.
Vende K7 pour C 64 : Karatéka, Space Shuttle. Extermina- tor. Formule 1, Mandragore, Décathlon. 50 F Le K7. Eric CIBOIS, 13,tua LousDaguerre, 72000 La lin Tél: 43243921 Vends C 64 + 1541 4 MPSE01 + mon. coul. + nombreux softs sur 120 disq. + lect. K7 4 K7 4 extensions 4 boite rangent, disq. + nombreuses docs. Prix : 7 700 F à débat- tre. Marc AUSSANT, 11, résidence GrardePnwie, 91330 Yerres. Tél: 614131a.
Vends pour C64 128 imprimante M.P.S. 802 T.B.E. 4 tracteur 4 ruban 4 virgule 64. Prix: 1260F. Nicolas CLEMENT, 7, aiée des Bégonias, 64300 LunévBe.
Affaire géniale ! Vends Commodore 128 D (drive 1571 intégré) 4 disq. 4 nombreux programmes + joystick + livres + divers. Le tout en T.B.E. d'avri 86 : 5000 F à débattre.
Fabrice SIEBERT, 116, rua de Hisprich, 5751D Renwârg- lesPuttecange. Tél: 6739.52.08 (après 1SH30).
Vends C 128 D neuf (encore 1 an et demi de garantie) + interface Péritel + programmes + docs. Stôphn IGOU- NET, route de la Boterière SM-OuaitinMoteife, 30700 Uzès. Tél: 66216149.
M. S.X. Vends PHC 28 Sanyo (MSX 64 Kl. Jamais serv : 1090 F.
Vends console Atari 2K0 + 4 jeux, très bon état, livrée avec
paddle : 690 F. Xavier WEIBE1, chemin dea CabouOous, la
Camyrat, 82000 Mantaiéian Tél : 83573330 (après 19 hL Vends
jeux sur MSX 160 F les 10 cassettes comprises. Cherche jeux
sur Thomson TO7 70 ou TO 9. Sur rfisquettes 31 2 de
préférence. Frédéric DORMANN, 7, me du Rurs- aoaulNonoy, 64700
Pont-éMouaeon. Tél: 81813147 (aprèalBM.
Affake ! Vends MSX 4 lecteur K7 4 10 jeux. Le tout T.B.E. Prix â débattre ainsi que pour un CBS avec 4 jeux Izaxxon.
Etc.l. Laurent DUFOUR, 95570 Moiasalles. Tél: 393130.11 Vends ordinateur MSX Goldstar 64 K + 4 cartouches 4 14 logiciels sur cassette 4 câble Péritel. Prix : 750 F. Jao- quea DEVROC, 1«,rue da la Htvpa, «Lion d'or sud», 13310 Sairrt-MarlàxktCrea Tél: 914725.71 Vends Cenon V20 MSX 64 K Périrai 4 2 poignées VJ200 + magnéto spécial ordinateur Tandy CCR82 4 câbles 4 Il jeux IC K7I. Prix: 1600F. Dwiiel FAUCHEUX,21,aléa de la Beauca, Lee tarif, 91150 Etirn*** Tél: 84343251 ORIC ATMOS Vends imprimante Axiom Imp 2, série parallèle, HRG, 80-96-132 cd. (révisée) 2080 F. Cordai pour Apple Ile, 90 F. Pour
Oric 125 F. Gbrert LE, 9, rue de ta MarnéGrJmne, 94120 Fontarury-sous-Bois.
Urgent. Vends Atmos 4 moniteur monochrome + lecteur K7 + 40 jeux (Aigle d'or, Doggy. Etc.) + interrupteur + nombreux Inres. Le tout : 2 000 F (à débattre). Amad CHA- BIELSKI, 131, quri Wntor+ChachO, 94210 La Vattma.
Tél: 41895030.
Affaire ! VendsAtmos + 40programmes 4 livres: BOOF; interface : 200 F ; magnéto : 300 F ; Jasmin : 1600 F ; tous prix è débattre. Tous les articles sont sous garantie. Mrefla NIEL Tél: 94305144.
Incroyable ! Vends Oric Atmos 48 K + cordon lecteur K7 4 cordon Péritel + interface joystick + livres + jeux, le tout T.B.E. : 700 F. Laurent GOUAILHARDOU, 1,av. * Vienne*. 60260 ta LysJamodaya. Tél : 442139.41 Vends Oric Atmos Péritel 4 magnéto + jeux 4 K7 anglais : 20» F. Vends Vectrex 4 10 K7:10» F. Vend» Atari 4 7K7 + 5poignées: 7»F. JeanMare PAGNON, 109, av enue Horisnu+Fcubert. 78500 SwtreuvOe. Tél : 31118131 Vends Oric Atmos 48 K + manuel + câbles 4 alim. 4 1K7 initiation + 3 K7 jeux (Chess, Defence Face, A view 10 e Kill). Prix : 8» F. Wüy FRANCHET, 330,tw. Du Canp de Pie, 14990
Borreéretna-Mer. Tél : 313637.68. Vends modem DTL 20CO . Pour Almos année 85. Prix : 15CO F. Vends Vectrex 4 7 K7 (Scramble, Stars, Hip, etc.l. Prix : 1100 F. Frédéric LAURENT, chez M.Tronchère, 7 lot les Acacia, route doi Tsilada, 84300 Cordon.
Tél: 90.71.60J7. Vends Oric AImos r Jasmin 2 sous garantie + manuels t 20 cassettes 4 disquettes 4 revues Théorie et Micro- ré. Prix : 2 50) F. Claude AMOUYAL, 147, me OberKanpt, 75011 Paris. TÔL: 43.55.9689 (heures bureaul.
Vends Oric Atmos 48 K monochrome 4 lecteur K7 t 25 jeux lAigle d'or. Jeux Olympiques, Triathlon, etc.l 4 livre programme. Valeur: 3100F, vendu: 1990F. Tél:
4483. 1987. SPECTRUM Vends ZX 81 4 16 K 4 cane 16 couleurs * 5
livres: 1 400 F ; et Hanimex HMG 7900 + 3 cartouches : 1
000 F. Boris BEAUVOtS, 8, rue Maturin, 77710 Bery-Lorrez-
Wkrcage. Tél: 64.31.5483 (Bvant 9h ou après Vends ZX
Spectrum 48 K PAL état neuf -t 25 jeux : Eurêka, Hobbit,
etc. Pour 600 F affaire en or (peut marcher en N B sur TV
normal). Stéphane DE CHAYAILLE 3, Lit CommunalCepet, 31620
Fronton IhauteÆaorarel. Tél •
61. 0984.15. Vends pour Spectrum 13 logéiels de 25 à 50 F + Games
2 : 70 F 4 Sweevos World : 80 F + Winter SP : 80 F, inter
face ZX2 : 230 F t Quickshot2: 90 F ou 300 F les 2. Jérôme
RAMOS, Etreprgny, 08160 Hbe. TéL:
2484. 00.70. Vends Spectrum 48 Ko Péritel t interfaces N 8 et
joys- ték programmable * Quickshot 2 + lecteur K7 t 20 jeux
au choix parmi les hits pour 2 600 F. JearuFrançots LE
DOUARIN, 3, me GatomPhüppe, 93200 Saint-Denis.
Tél : 4285.4 274.
Vends Spectrum Plus 48 K t adaptateur Péritel 4 interface de manette programmable t 35 jeux + guide de l’utilisateur : I 600 F. Stéphane BOUBAREL, 11, me ttes Peo- piers, 57158 Montfgny4è*M«a. Tél.: 87.6582.88. Vends pour Spectrum 48 K différents programmes de jeu dont Commando, Pôle Position, Sorcery, Macadan Bum- per, etc. Prix à débattre. Fraie* CAVATZ. 3- alée du Pré- Monsieur, 63260 Aiguepetse. Tél: 73.63.7882. Vends Spectrum 48 + interface joystick 4 livre d’initiation + 70 jeux environ. Prix : 2 OCO F. Laurent VALLENET, 4*niée du Pré-Monsieur, 63260 Aiguepetse. Tél.:
7383. 6683. Vends Spectrum 48 K -! éterfaco 4 Péritel 4 5
disquettes
* tous les meilleurs jeux sur cette machine (val. : 5 600 F),
prix : 2 600 F, è débattre 11 joystick). Vincent BONNE- FON,
48, me 19 Janvier, 92380 Garches. Tél : 47.418107. Vends prgs
Spectrum originaux avec boites r- notices corn- piétés à prix
très intéressant I -50 %) cause vente ordinateur. Demander la
liste. JeanPhilippe BUSSO, 55, me HenrfRichaune, le dos Fleuri
F 2, 78360 Montesson.
Vends ZX Specbum Plus 48 K -t Péritel + livres + 50 logiciels, le tout : I OU) F. Khiev HUA LENG, 1, me Ber- thehH. 01100 Oyonnax. TéL: 74.75.0405 (demander l'Ane Romand).
Vends ZX 81 Idée. 84) 4 lecteur K7 4 extension 16 K -I adaptateur t 2 jeux Ityranosaure Rex. ZX Chess III, le tout : 500 F Huguette NTJOYE, 651, résidence « la Bretagne», 77190 Drenmarieteslys. Tél : 64.37.79.64. Vends Spectrum 48 K -f livres f câbles + magazines 4 150 prgs dont tous les hits r- interf. N B : 1 100 F. Moniteur couleur r- interface Péritel : 2 700 F. Hounes OUA- JID, 17,me PauHangevin, 93430 Vdetaneuse. Tél:
48. 2335,58. Affare I Spectrum 48 K Péritel t interface PAL -r
magnéto ? ZX 2 t joystick 4 30 jeux 4 manuel 4 3 livres dont
2 de jeux. Prix : 2 000 F. Fabrice BRIGNANO, 8, square des
Marguerites, 13190 Ajauch. TéL: 91.6889.71. Vends Spectre m
48 K t interface ZX 1 + mictodrive int. ZX 2 + manette jeux
+ nombreux jeux. Prix d’achat: 5 000 F, vendu : 2 000 F.
Laurent SALZA, 9, avenue des Acacia, 93370 MontfarmeiL Tél.:
4382.8487. Vends ZX Spectrum 48 K 4 interfaces 1 et 2, 4
microdrive 4 Quickshot 2 4 N B + 11 logiciels 4 2 livres
parfait état. Prix : 2 000 F. Hervé PEYRON, 22 me de Morn-
tenuy, 75007 Paris. Ta: 45.51.07.46 (après 19 h).
Vends Spectrum Plus 48 K Péritel 4 livres 4 19 jeux. Le tout pour 2 000 F. Le Spectrum sans jeux ni livres pour I 500 F ou jeux pour 500 F. Emmanuel BELLEV1L1E, 17,me de la Bergère, 94240 L’HayJes-Roso. Ta:
46. 61.57.41. Vends Spectrum Plus, interface joystick, 2
joysticks, magnéto, 25 jeux. Prix intéressant à débattre.
Echange ou vends jeux pour C 64. Aleiandra BAN-NAN, 57 me de
Crchy, 75009 Patte. Ta: 48.74.08.07. Vends logiciels de jeu
originaux et récents pour Spectrum 48 K dont plusieurs
compilations. 50 F pièce. JeanMarie CHAFFARD, 8, me
Bsa-Triolet. 072S0 Le Pouxin. Ta : 758380.78. Vends Spectrum
4 jeux 4 6 livres 4 imprimante pour Spectrum 4 manette, cause
double emploi. Le tout en bon état et pour 1 450 FI hran
BASCLE, avenue St-Veran, 04860 Pierrevert Ta: 92.7228.47.
Vends ZX 81 4 16 K 4 HRG 4 joystick 4 2K7 4 nbx lif i o 11
lrai,5e ach3t a'un Amstrad). Vends jeu vidéo couleur C 52
Philips 4 3 K7 ¦ 450 FI Laurent wÏÏÜ01D«3? * Mn'*K’44430
S’-GMesdoJkà.
Vends ZX8I4I6K464K4 divers cordons 4 livres 4 3 K7 T.8.E. Le tout 900 F. C’est uigent ! Et chetcho ZX Spectrum 48 K moins de 700 F. Ftédèric PASTOR, 17,avenue Kennedy, 13600 La Crétat Ta: 92.0820.09 (après 18 h).
Vends ZX Spectrum 48 K Péritel 4 interface manettes 4 1 joystick 4 Zlivres 4 16 jeux 4 nombreux ptogremmes.
Prix: 1503 F è débattre. Hervé DAILIET, ma desBotiées U Ma Rmer, 01700 Miriba Ta : 788525.07. THOMSON Vends Thomson MO 5 lecteur K7 4 crayon optique et extension musique 8 jeux 4 13 jeux (Karaté. Mandragore...) 4 2 manettes de jeux. Le tout : 2 500 F. Lionel TUNIM, 20, route Nationale 8 Notre-Dame-Umite, 13240 Septé- mesJes-Valkms, Ta: 91.51.78.57. Vends MO 5 4 lecteur enreg. K7 ext. Son 4 2 man. 4 7 jeux lAigle d’Ot, Mission Delta...) 4 4livres. Valeur: 4 300 F. Prix : 2 500 F. David Le Friant. 78, me Momgot- fie., 69006 Lyon. Ta: 7889.2884. Vends imprimante Thomson neuve, marchant sur Otic :
impression 35 CA S : val. : I 390 F, vendu : 1 000 F. Vends aussi lecteur disquettes One: 1 500 F. Rodofche THIE- BAULT, 21, nie Charia-Gounod, 28000 Chaires. Ta : 37848186.
Vends MO 5 4 joystick 4 lect. K7 4 crayon optique 4 jeux K7 t.b.é 4 oxtension QDD neuve 4 jeux QDD 4 Jane 4 imprimante quai, courrier à saisir : 6 000 F. Alan DELLA ROMA, 8,rue JeareJautès, 66500 Predee. Ta:
6836. 43.35. Vends pour TO 7-TO 7 70 clavier mécanique 4 ext.
Mémoie 16 K 4 lecteur 4 cartouches Basic et budget (am.
4 livres pour 750 F le lout. Georges TRAVERS, 59, n» des Salines, 17000 ür Rochelle. TéL : 46.45.1204 (après 20 h).
Vends TO 7-70:1 700 F. Vends K7 Yeli : 50 F. Aigle d’Or : ICO F, Super Tennis : 90 F, La Geste d’Attillac : 200 F etc. Jérôme BLANC, le Crouzae-Cerblen, 81600 GaBac.
Ta: 6383.0681. Vends TO 7 70 4 Basic 4 magnéto 4 livres, le tout: 2 500 F. Patricia HA MO NIER, cilé JeanJaurès Mt A, esc. 3,51, bd HsravBarbuæ, 93230 RomebrvOe. Ta :
4160. 1386. Vends Thomson MO 5 4 lecteur disquettes 4 lecteur K7
4 kit manette 4 trayon optique 4 plusieurs K7. Prix total ¦
2 500 F. Sébastien RENARD, 8, rue JeenSamiar 95590
Nobitara: 34.70.0241. Vends MO 5 4 mon. couleur 4 lecteur
K7 4 crayon opt.
4 interf. MO 5 jeu 4 2 manettes 4 16 logiciels 4 4 livres.
Valeur : 9679 F, vendu : 5 000 F à débattre, urgent. Pascal FALIU, chemin da Roucarasso, 34246 Lunaiooia.
Bains. Ta: 6735.6989. Vends MO 511984) irès bon étal 4 lecteur K7 4 14 K7 de jeux 4 4 K7 Basic 4 crayon optique 4 joysticks t 4 livres de programmation. Alertant*» RUBINSZTEJN, 17-19, me Bautset, 76016 Pois. Ta: 46818080.
Vends MO 5. Bon état 4 lecteur K7 4 jeux (Mandragore, La geste, 5* Axe) 4 manette de jeux 4 ext. Musique 4 adaptateur TV, le tout : 2 500 F. Boris JOSEPH, 29, avenue Junot, 75018 Parie. Ta : 4262.14.09. Vends MO 5 4 ext. Jeux 4 lecteur K7 4 joystick 4 crayon optique 4 manuel 4 livres de programmes 4 12 K7 jeux et cartouche. Valeur : 5 500 F, vendu : 2 500 F. Frédéric TéTSam* Ctoud*Debussy, 94460 Valenton.
TO 7 70 t.b.é. 4 magnéto K7 4 lecteur disq. 4 manettes 4 Périphériques + jeux. K7, manuels, revues, programmes: 9 000 F. Alaàr DEMANGEON, 27, n» Ctoude- Bemod, 77100 Meaux. Ta: 4584.4880 Ibreeaul et
6483. 2184 Isoirj DIVERS Vends Yeno SC 3000 4 B 32 K. 5 cart. 1,6
K 4 magnéto, 3 livres de prog.. t.b.é. : 2 500 F (val. : 6
500 F) ou éch.
Contre C.B.M. ou Amstrad. Franck GIROD, 220 av. De Fepinguy, 74300 Clusa. Tél.: 50.988220. Vends synthétiseur Yamaha PS-20 (non programmable), lOsonorités, 18rythmes,48noiesllormatpiano) 4 pieds adaptés. Prix : 2 000 F. Laurent ONGARO, 92S, route de VB«t», Eaumes, 31600 Moret Ta: 61,08.77.48. Vends ordinateur Adam : 1 000 F. avec programmes. Vends
C. B.S. Coleco 4 25 K7 (liste sur demande) 4 tous les modules.
Possibilité vente séparée. Claude B1NOIS, 27, bd Jean-Jaurès,
83000 Draguignan. TéL : 94.68.1211. Vends 26 K7 digitales Adam
: 50 F, 4 K7 C.B.S. : 100 F, adaptateur Atari : 150 F,
supetpoignée 4 Rocky : 300 F. Adam 4 consolo : 2 BOO F. le
tout : 4 500 F. Laurent SORAGNA, Las Ruisseaux, 35150 Joué. Ta
: 998450.43 hq*ès 18 h).
Vends jeu vidéo IntelSvison avec 6 K7 de jeux et synthétiseur de son. Prix total : TCO F. Yam PE1LLEX, StrLee- Bois- Anthy, 74200 Thonoreles-Bains. Ta: 50.727181. Pour toute insertion, écrivez dans les cases ci-dessous en caractère d'imprimerie le texte de votre annonce (une lettre par case, une case pour chaque espacement, avec un maximum de 8 lignes). Les petites annonces ne peuvent être domiciliées au journal : vous devez donc inscrire votre nom. Votre adresse ou toutes autres coordonnées permettant de vous contacter directement. Nous sommes dans l'obligation de vous demander une
participation forfaitaire aux frais de 65 F pour toutes les catégories de petites annonces Vous joindrez donc pour toute annonce un règlement par chèque bancaire à l'ordre de Tilt ou chèque postal (CCP Paris 18900.19Z.). L'insertion d'une petite annonce est gratuite pour les abonnés, à condition qu'ils joignent à leur envoi l'étiquette d'expédi- TILT ie '0Ur dern'er num ro ou une demande d'abonnement à Nous vous rappelons enfin que les annonces sont réservées aux particuliers et ne peuvent être utilisées à des fins professionnelles ou commerciales.
LLUJJJJ Ne rien inscrire dans ces cases.
RUBRIQUE CHOISIE: l II 11 IL à retourner accompagné de votre règlement avant le 15 du mois précédent la parution à Tilt : 2 rue des Italiens, 75009 Paris I I I I I I I I I I I I I 111 ACHATS VENTES ECHANGES CLUBS TOURNOIS 1 I I I I I I I l 1 1 l 1 1 1 1 I I I I I I I I I I I 11 U_ I I I I I I I I I 11 I I I I l l 1 l l I I I I I NOM :
1. I I I 11 PRÉNOM : I I I I I II ADRESSE : I I I I II | 11 U U J
I l JLÜ LU LJJ TÉL. : La nouvehe chaîne Amstrad Midi CD-1000
va faire du bruit dans le monde delà haute fidélité.
Jazzer.
La chaîne complète Et une sacrée musique dans vos oreilles.
Pour 4490 F Amstrad offre un ensemble esthétique et de faible encombrement réunissant le meilleur de la technologie actuelle :
• un lecteur de compact-disc à laser, le sommet de la qualité
musicale, avec toutes les fonctions automatiques nécessaires.
• un double lecteur enregistreur de cassettes compatible bandes
ferro, chrome mêlai, etc.,
• une platine tourne disque à cellule magnétique, (33 et 45
tours)
• un tuner PO, GO et FM stéréo,
• un amplificateur stéréo de 2 x 20 watts musicaux avec
équaliseur graphique,
• 2 enceintes compactes à haute définition.
Une seule prise à brancher et vous voilà prêt à savourer et à enregistrer** TOUTES les sources musicales actuelles.
Amstrad Midi CD-1000 : lajnusique, toute la musique, dans toute sa pureté.
• La même chaîne existe en meuble rack avec 2 enceintes de grande
taille Amstrad Compact CD-2000:4990 F.
• Prix public généralement constaté.
'* La loi n 'autorise la mplc que pour l'utilisalion personnelle.
AMSTRAD LE MORDANT TECHNOLOGIQUE Merci de m'envoyer une documentation complète sur les nouvelles chaînes Amstrad Midi CD-1000 et Compact CD-2000.
Nom ?
Adresse : ¦O co rode postal 1 1 1 1 1 1 ville tél. : Renvoyer ce coupon à 0 Amstrad France, BP 12 - 92312 Sèvres cedex Ligne consommateurs : 46.26.08.83
p. n Vends Exel 100 t.b.é. modem magnéto K7 20 logiciels F
abonnement Exel club F davier pro Exel mémoire 16 K vives.
Christophe GERAUD, 4, Hameau du Roy, 33170 Gradignan. Tél. :
5639.43.62. Vends Adam F modules turbo et rocky F 8 cartouches
+ 11 K7 Ibuck Rogers, Tartan, Utils...I + adaptateur TV F TV
NB 36 CM. Le tout : 3 500 F. Eric LIEBGOTT. 37, av. Tk la
liberté, 54700 BkmocHaaPont-èMousson. Tél:
8381. 0247, Vends jeux pour 520 ST (8rattacas, Sundog. Pawn, Bon
rovwd time, Mind shadow, Colour spacel F Ass Kscka toul
neufs. Prixjeux: 13) F. Kseka:2(X) F. Claude ENCRANAZ, 4,
nie Voltaire, 38600 Vohon. Tél: 76.05.19.94. Vends Exel 100
F moniteur + magnétophone + lecteur cart. F syntbéliseur
vocal F manettes F logiciels Ijeux utiltaxes) * livre sous
garantie : 3 200 F. 74 K. Thierry PASSERON, 5, av.
Ph jeGochat, krmecide Lee Pins, Bloc A, 06600 Amibes. Tél :
93317837.
Vends 520 STF 11 mors) + 30 disq. De bons softs (utilitaires. Jeux, etc.l pour 61» F env.l. Gérard SCHUSTER, 47, av. MathurirvMureau. 76019 Parie. TU: 423310.41. Vends imprimante thermique 3M : 1 000 F F modem Tel- sat (banspac) : 2 000 F. Cherche carte souris sur Apple Ile Devid NAHMANI, 161 bd ValanFCoutieier, 93190 Uvty- Garçan. Tél : 43334133. Lapée 18 hl Vends Philips G7400 F Vidéopac avec 4 cart. Jeux Terra- hawks, Stone Sling Race et Wrghtmate. Achat : 2 100 F, vendu : 600 F. Luc CARACILH 8. Tue de la Gare, 78490 Grikix. Tél: 34.839116. VendsTI994A F modules F K7S F 2 joysticks, etc.,
état neuf I. Nhon CHU, 277, rue Lecourbe, 75015 Paris. Tél :
45. 5734.42 Vends cours de Basic Cheidegger de 8 vol. Avec
ordinateur Laser 310 et magnétophone. Valeur : 5 500 F
vendu :2 000 F. Franck FACCHIN, 2 passage des Gfyd- nes,
21700 NurtsSt-Goorges. TéL: 80.6120.05. Vends console Vectrex
F K7 f sacVextrex. Le tout : 800 F et vends séparément le
deuxième joystick : 100 F. Frédéric BOB, 3, me du Capitaine
Ferber, 75020 Paris, Tél:
4381. 0363. Vends VIC 20 F moniteur vert f loct. K7 F cordons TV
et moniteur F joystick F 3jouxsurcart. F initiation Basic F
programmes K7. Le tout : 1 100 F. ludovic P1LION, 9, chenil
de la ThuBère, 74000 Annecy le-Vieux. TéL: 53683313 Vends
800 XL F moniteur mono F 1010 F 6 jeux F initiation au
Basic 1 F livres F 2 manettes de jeux. Sous garantie
jusqu'à décembre 86. Faire offres (prix bas). David ARNEAU,
17, rue de Gavroche, 78280 Guyancopt Tél : 33432139.
Vends Vectrex F 2 K7 : 700 F t.b.é. F jeux pour C64 prix délirants Frédéric LECONTE. 69, n» Gay-lusaac, 59130 lambetsart Tél: 203230,71.
Vends TRS 80 couleur 16 K F 2 joysticks et manuel d'utilisation. Prix : 2 300 F. Bruno HINCHY, 38, nie des Bros- siere, 80170 TiacyleWont Tél: 44J53120.
Vends Spectravidéo F magnélo F K7jeux F adapl. C.B.S. de 70 A : 150 F F Logrtoot (Pr. Loto sportif! Pour M.S.X. : 50 F. Christophe HOFFMANN, 15, me rki Chardoreie- ret, 68200 Muhouse. Tél: 89.6341.13 Vends moniteur Phhps monochrome ambre garanti jusqu’en mai 1988 : 650 F F Shogun surdisq. C64 128:90 F, neut pour emploi double. Michael DUQUENNE, 5, ruo de la Sahièro, 91300 Messy. Tél : 63142284, Plongez au cœur dé l'action avec un grand écran à un petit prix. Agrandisseur d'écran : 61 CM au léu de 38 ou 42.150 F (port inclus). Georgesrierai UOTAAD, Ecole pcüquo, Le BérdsaoraDieu, 42720
Pouaysur-Cfurfeu. Tél: 77336467. (après 18 hl.
600 F : cart. Basket-ball pour console Mattel. Cadeau gratuit en plus : une console Mattel et 8 cart. (Tennis, Golf, Sebbunt, etc.). GeogesHenri UOTARD, Ecole piddque.
La Bénisscro-Dieu, 42720 PouBy-tur-Charieu. Tél.: 77363467. (après 18 h).
Super affaire I Vends Vectrex f 9 jeux f manettes. Tous les jeux sont géniaux. Seulement 800 F. Prix réel : 3 350 F. Réponse assurée. Alan ABEBERRY. 3, me du 18 Juin 40, 84200 Biarritz. Tél: 89.038730 (après 17hL Vends ext. Télétel (1000 F); Pictot I2M F) ; ext. 16 K (4C0 F).
Uœwit AZEAU, 54,rue de Picpus, 75012 P»is. Tél: 41436721.
Vends lecteur 1530 F Igreen Béret, Beach II, Sodet.
Zacnxi...)10K7total f VCS2800(Pitfull II, Snoopy, Supet Cobral F jeux électroniques : 1000 F ou lec. 1541. Frédéric BACIU, 3 dos d'Orléans, 27940 Aubevoye.
VG 5000 F magnétophone F interface F 2 manettes F 4 K7 jeux F 2 K7 initiation 8asic F livre 102 programmes.
Le tout: 1480F. Vexent DUBOISDENDIEN, 13,me GénéreWedecc, 24700 Montpon Menestarel Tél.: 533020.73 ACHATS Achète cassettes pour Alice, ordirraieur Nathan. Annick FESSEAU, 1, place de la Vierge, 78180 Mariyleflol Tél :
39. 696240. Achète lecteur do disquettes pour Amstrad CPC 484
format 5P174 ainsi que programmes du domaine public sous
CP M format 3P ou 5P1 4. Serge ESPINASSE, 196,nie
CostadiFBaraeegard, 73000 Chambéry. Tél : 79.7304.43 Apple
cherche imprimante Imagowtiter d'occasion dans la région (
Alsace- Lonainel. Urgent! Metd. Possède également de nombreux
logiciels I... Olivier BARTHELEMY, 20, snpasse du Castol
57100 Thionvfc. Tél : 82883373 Achèro un logiciel créé selon
mon idée à celui ou celle qui pourrait élaborer le programme
micro : Apple (création PNJ AdxAD). Pierre NOUVIONHEY, 39,
rue Pamenfier, 92200 NeuBy-sur-Seine. Tél : 47.431341 (après
19h).
Achète pour Atari 800 XL imprimante qualité courrier en bon état. Prix raisonnable. Bertrand AUGÉ, l.chemin des Essarts, 95330 Domotlt Tél: 3931.1233. Cherche drive 1CE0 pour Atari 800 XL environ 9CO F. Alex» (he HERM1EH, 37, me JdesGuesde. 95190 Goussaenrla.
Tél: 3938.6932 laprès 17h).
Recherche cartouches à bas prix pour console Atari VCS 28CO. Faites vos propositions. Alain ALBANESE, 12 rua du Présüent-Wilson, 93120 Le Coumeuve. Tél: 483300.51. Achète drive 1050 Atari à moins de 800 F. Vends originaux à 50 F chaque. Cherche émulateur ou modem AtBri à moins do 400 F. Vite IIA débattrai. Bemerd BELKADL 9, ruo Buf- fon. 72200 La Flèche.
Achète lecteur disq. 1541 pour C 64 à 500 F ou échange contre 80 jeux sur K7. Pascal GAUDIN, 2 me des Peupliers, 76338 NotreDame-de-Gravenchon. Tôl: 3538.64.11 (après 18 h).
C8M128 cherche imprimante et lecteur de disquettes (moins do 500 FI. Michel PUCE, HaberfrPoche, 74420 Boege.
Achète pour Commodore, drive 1541 TBE. Prix à débattre.
Marc MALURD, 107,avenue Foch, 78600 Le Havre.
Tél: 35216769.
PAYEZ VOTRE MICRO JUSQU’A 50% DU PRIX DU NEUF Urgent ! Cherche personne maîtrisant parfaitement le S.I.D. sur C 64 (musique surtoutl. Ecrire d'urgence et merci I Si possible indiquer âge ! Frédéric HAHN, 17,rue du Haut- Barr, 67550 Vendenhekn. Tél.: 88.69.4022 Cherche pour M.S.X. : Pippols, Pay Load, F-16 Fighter, Yie- ar-Kung-Fu 2 au prix de 110 F pièce (port comprisl. Félix TJON-A-PAN, 36, me Eugène-Tède, 97300 Cayenne.
Achète ZX Spectrum plus 48K Péritel en bon état, £00 F maximum, arrsi que stylo ou tablette graphique. Faire offres.
Franck BENACQUISTA, 39, rue du Smai 1945, 91350 Grigny. Tél: 69.0371,43 Cherche logiciels pour TO 9 à prix raisonnables. Stépharo BORDERIE, 11,me des Recollets, 75010 Paris, Tél:
4249. 1731. Achète en très bon état un Canon X07 avec ou sans ex
tension. Faire offre : 900 F Itégion parisienne). BOUET,
(«aQeÉrft!ZIÏS7
• 1 6, avenue de Mamassee, 91540 Mennecy. Tél: Recherche lecteur
K7. Cartouche Power, Catridge ou Freze Frame, ainsi que jeux de
bonne qualité sur K7, périphériques Isouris. Modem, etc.).
PhOppe LUPTER, 1,a8éedo Coroouailles, 78200 Magnanyile. Tél:
34.7367.65. DEPOT VENTE ACHAT LOGICIELS CONSEILS ECHANGES
Amstrad : échange, vends ou achète jeux avec personnes habitant
Neuilly ou Paris ; possède Sorcery, K. Lorg. Man- dra.. L of
Rings, etc. Thfcault LESCUXER, 7, rue Piene- Cbérest, 92220
Neuüy. Tél : 472225.74. Amstrad 6128 recherche ou échange
logiciels de dessin et dessin (j'ai Arlwork et Amx Mouse).
Echange jeux également. BOUET, 6, avenue de Mamassee, 91548
Mennecy.
Tél: 6439.66.10. Acharné de Zombi sur Amstrad cherche contacts pour échanges de plans, de trucs et astuces et de parties sauvées. Stéphane FREREBEAU, Ghyfas-Cheaux, 21840 Vougeot Tél: 80.628340. 107, rue de la Tombe Issoire 75014 Paris -Tél. : 43.21.51.00 Les correspondants de CHIPOKAZ :
- OIELON : 36, rue Patenfite - 78120 Rambouillet Tél. :
34.85.74.14
- ASTROLOC : 15, av. Carnot - 94190 Vllleneuve-St-Georges Tél. :
43.89.24.22 Echange planche à voile complète avec toul
l'équipement contre ord. Amstrad PCW 8256. (Faites vite cause
Bac en fin d'année). Denis CHEVALLIER, 38, rue Gustave-Flau-
bert, 76140 la Petit QuevBy. TéL: 35.6325.73 Amstrad. Echange
joystick aérien contacts mercure et livres micro-application et
autres contre disquettes 3 pouces.
Georges-Henri UOTARD, baie publique, la Benisson- Dieu,42720 PoriBy-sunChariieu. Tél: 77,60.64,57 (18 hL Echange programmes pour Apple Ile. Cherche nouveautés
88. Vends Atari 28» et 800 XL avec de nombreux logiciels F
joysticks Atari, louent CORLETT7,7, avenue des Pape- Bits,
98000 Monaco. Tél. : 936066.77. Echange logiciels de jeux
pour Apple II. Arnaud MILAN- DRI, 42 rue des Ormeaux, 64420
Pulnoy. Tél •
8321. 5063 Echange ou vends programmes pour Apple Ile. Y«m PEIZ
LEX, SuHeeBotoAnthy, 74200 Thonorvtesfloins.
Echange joux pour Atari !» XE ou XL en K7. Donne 90 jeux contre toute extension (magnéto, drive, imprimante, tablette, modem). Bernant BELKADL 9, tue Buffon. 72200 La Flécha.
Echange pour Atari 130 XE-800 XL logiciels en K7-Disq.
(Beach-Head2. International Karaté, Silence Service, Colonial Conquest, etc.l. JeuvMarle LALOUE, 40, avenoe Valléo-du-Breuchin, 70300 FroideconchB. Tél.: 84,40.1313 Echange nombreux logiciels en disq. Pour Atari 800 XL.
Christophe DESSAGNES, Clavièros, 74330 Polsy. Tél:
50. 462379. Echange tous logiciels pour Atari 520 ST. Posséda
utilitaires el jeox. Eric MARCIANO, 3, rue PreroAJmuu,
49240 Avriie. Tél: 41.69.6863. Echange sur 520 ST avec TOS
intégré tous logiciels : jeux, unitaires... Cherche report
USA, Angleterre, RFA ou autres pays. Gaôi SAULNIER. 9, me du
Bois, 01600 Trévoux.
Tél.: 74.00.19,43 520 ST. Comment profiter d’une imprimante laser. Comment gagner plos facilement au loto national vec votre Atari 520 ST ou 1040 ? Ecrire : Pierre FONTAINE, 21, rue de la Gare, 74000 Annecy. Tél.: 50.434437. Echange jeux disques (Ghosts'n Gobelins, Leader Board.
Revs Dambusters, Sold Million II...) pour CBM 64. Uonel TONINI, 20 bis, Route Nationale 8, Notro-DmelimHe, 13240 SeptemesJes Valons. Tél: 9161.7867. C 64 F 1541 échange programmes, tracs, astuces... Thierry ALBAREDA, 10, rue GénéraldeGatdk), 34450 Vas. Tél:
8734. 0433 Echange programmes pour CBM 64 128 (Paris F région
parisienne F cwrespondance). Stéphanie COHEN, 37,bd de
Créteü, 94100 Saint-Maur-das-Fosséi. Tél.: 483311.73 CBM 64
F 154 F K7 échange jeux (F700I. Recherche utilitaires
avec doc si possible : tracs, astuces. JanPad GOB=- FON, 7,
rue des Coquelicots, 93270 Sevran TéL: 43631318 ou
43792837.
Echange jeux pour Oric Atmos sur K7 (Aigle d'or, Macadam Bumper, Mr Wimpy, Frelon, etc.). Merci I Lionel VACHÉ, 36.rue de Meteyssie, 29200 Brest Tél: 93025233 Echangerais quelques programmes sur K7 ou disquettes pourTO7 70. Appeler LAURENT, Tél : 39.603925 (après Echange K7 Atari et CBS : Combat et Gorf (CBS) ; Super Cobra (CBS) contre wargames ou autres K7 CBS. Vends adaptateur prise Péritel état neul. David BASSENGM, 49,rue de Terrenoire, 42180 Saim-Etienne. Tél.:
7733. 0538. Echange joux K7. Disq. Achète nouveautés Ibas prix).
Echange originaux K7 contre 1571. Lionel TRICOT, rue Troussai 38120 Saint-Egrève. Tél: 73733239.
CLUBS Recherche correspondant Atari 520 ST ou club dans les Yve- lines, Val-d'Oise ou autre. Patrick LAP1E, 49, rue de la GrendeFSèc», 951B0 Menucourt. Tél : 34.426374 (de 10h à 19 hl Attention I Superbe club C 64 128. Pour avoir le soft pas cher et récent (Knight Rider, Supet Cycle, Time Ttak, Mission AD...I. S.V.P. envoie 1 timbre. Yann SCHUSTER, 47, av. Metburin-Moreau, 75019 Paris. Tél: 42331341.
3 490 F 2190 F 2 590 F 3 250 F 3 250 F 2 950 F 5 990 F 2 790 F 2 890 F Imprimante GP 500 1 750 F Capot de protection C128 150 F Modem Digitelec agree PTT compatible Minitel 1 490 F Modem Digitelec + 1 990 F Modem Digitelec 2100 2 990 F (intelligent) Graphiscop II 990 F Amiga 1 Amiga 512 K 110 160 F 99 135 F 99 165 F 95 145 F 170 F 89 135 F 109 155 F 150 F 155 160 F 89 125 F 95F 140 170 F 109 160 F 105 145 F
- D 135F 95 F 105 145 F 115 155 F 110 145 F 105 150 F 95 F
110 155 F 115 145 F 109 155 F 95 155 F 105 165 F 89 135 F 155 F
105 165 F 150 F 185F 99 150 F 105 135 F 115 155 F 99 155 F
109 165 F 89 125 F 89 145 F Mermaid Madness ¦ C D Miami Vice ¦
C D Knight Riders - C D Paper Boy - C D Pinball Cst. Set - D
Ping-pong - C D Pitstop II - C D Questron - D Racing Dst, set -
C D Rambo - C D Raspoutin - C Revs-C D RMS Titanic-C D Road
Race - C D RockyHorror Show (128) Saboteur - C Shogun - C D
Silent Service - C D Skyfox - C D Solo Flight II - C D Sorcery
- C SPY VS Spy II - C D StarshipAndroméda-C D Summer games I -
C D Summer gammes II - C D Supercycle - C D Thaï Boxing
(64-128) The Pawn - D They sold a million II - C D Ultima III -
D Ultima IV-D Uridium - C D V- C D Way of the Tiger - C D
Winter Games - C D World Cup Carnival - C D Yie-ar Kung Fu-C D
Zorro - C D Digitaliseur de son stereo 2 250 F Digitaliser de
son stereo 2 990 F 890 F 890 F 790 F 1 290 F 1590F 390 F 1990F
1150 F 890 F 360 F 350F NC 350F 255F cane oieue m TILT 11 86
Date exp. Signature Offres valables dans la frnite des stocks
tfsponibles 1C 64 nouveau modèle + Lecteur cassette 1 990 F 1 C
64 nouveau modèle + Geos + 1 lecteur disk 1541 + 1 cadeau 3 690
F Peritel 4 090 F Crédit: comptant 690 F +12 mensualités de
331,64 F C 64 pal 1 790 F Lecteur disk 1541 1 850 F Moniteur
couleur 1990 F Moniteur monochrome H.R, 40 80 colonnes pour
C128 1 150 F Crayon optique 149 F Capot de protection C 64 120
F LES HITS COMMODORE Ace -C D 109 150 F Acrojet - D 150F
Adventure Cst Set - D 175 F Alley cat - C D 99 135 F Archon II
- C D 115 145 F Astérix - C D 99 150 F Batalyx - C D 95 135 F
Batman - C 95 F Biggles - C D 105 145 F Bombjack - C D 99 155 F
Borrowed Time - D 160 F Boulder Dash III - C D 109 160 F
Cauldron - C 89 F Cauldron II - C D 105 160 F Colossus Chess IV
- C D 105 155 F Commando - C D 89 135 F Crusade in Europe - C D
160 205 F Danse Macabre - D 165F Dragon’s Lair-C D 99 135 F
Eidoion - C D 105 155 F Elite (français) - C D 135 185 F Empire
- C 105 F Ghost’n Goblins - C D 105 135 F Golf Cst set-C D
150 165 F Goonies - C D 105 135 F Green Beret - C D 89 140 F
Gyroscope - C D 99 150 F Hacker II-C D 105 145 F Hardball - C D
00 155 F International Karat - C 79 F Karatéka - C 105 F
Koronis Rift - C D 89 145 F Kung fu Master - C D 105 145 F
Leader Board - C D 115 160 F Legende des Amazones C 99 F Little
Computer People - C D 89 145 F Mandragore - C D 235 250 F
Masquerade - D 145 F BON DE COMMANDE : à retourner à MICROSTORY
14, rue de Poissy, 75005 PARIS ta wioçinné M
... Adressé
.
...... Tél.:
..... commande le matêiel suivant pouf la
somme totale de • - ...... - Frais de port
sotts 20 F, matériel nous consulter Règlement : chèque ? Mandat
C carte bleue D Signature: .. Date: ------------ marque
du matériel .
Commodore C 64 nouveau mooele + Geos Graphie environnement System (icônes et menus déroulant) + Lecteur cassette + Moniteur couleur + 1 manette de jeu + 6 jeux 3 950 F Crédit: comptant 350 F M2 mensualités de 340,95 F SUPER PROMO 1 C 64 + 1 1541 1 C 64 f 1 lecteur cassette + 6 jeux + 1 manette de jeu Peritel Imprimante Star NL 10 C Imprimante Citizen 120 D C 128 C 128- D 1571 Moniteur couleur H.R. 40 80 colonnes avec câbles (voir photo) UTILITAIRES Art studio-C D 175 F Basic 128-D 390 F Power plan - D 550 F Swift 128 - D 450 F Music System - C D 250 310 F Datamat - D 350 F Cassette
d'alignement 110F Textomat - D 350 F Profimat - D 350 F Swift caict 28-D 590 F Datamanager 128 - D 590 F Tool + extra-tool 290 F Game maker-C D 150 199 F DEMANDE DE CRÉDIT Je désire recevoir t offre préalable de crédit Matériel : ...- .... Montant cte la commande ..- ..... Nombre de mensualités (de A à 24) : .. Je joins â ma demande le versement comptant chèque l ccpC mandat-lettre G Signature
: ..... Date : .... Power cartridge 490 F 1C128+ 1 1571 5 590 F (Back-up cassettes et disquettes) Freeze trame 490 F 1C128D 8 990 F Souris C128 550 F +1 moniteur couleur H.R. Souris C 64 790 F Crédit: comptant 990 F avec programme
- 12 mensualités de 760,35 F 1 C 128 5 190 F +1 moniteur couleur
+1 lecteur cassette + 1 manette de jeu+ 6 jeux Crédit: comptant
690 F + 12 mensualités de 426,69 F 1 C 128 azerty - jane + 1
lect, cassette + 1 manette jeu + 6 jeux 3 250 F Peritel 3 650 F
Crédit: comptant 650 F 112 mensualités de 285,13 F SUPER ikohe
promo 11590 F LOGICIELS Deluxe paint Deluxe print Aegis image
Aegis animator Aegis draw Music studio VIP Lattice C Mcc pascal
Brattacas Skyfox King quest II Seven ciliés of gold Marbel
madness NC Borrowed time Etc... Extension 2 mega 7 500 F Disk
dur 20 mega nous consulter + 1 moniteur couleur H.R + 1 souris
+ 1 lect. Disk.
CHER TILT TILT SUR LA SELLETTE Salut Tilt.
Je vous écris pour plusieurs raisons, tout d’abord pour que votre revue s'améliore.
Essayez de ne pas ressortir deux fois le même logiciel dans «Tubes» (exemple: Kung-Fu master pour C64 et Apple). Si une version d’un jeu déjà paru dans « Tubes » sort pour une autre machine, il suffit de le mentionner quelque part. Uné rubrique « Adaptation logicielle » ferait l’affaire.
Essayez de tester des programmes plus récents. Mauvais exemple : The castle of Dr Creep pour C 64, programme paru il y a plus d’un an.
« Sésame » : ouvre-toi et essaye plutôt de programmer des utilitaires au lieu de longs programmes que peu de personnes tapent.
La robotique est en liaison avec l’informatique. Je pense qu'il n’y a pas que moi qui bricole mon ordinateur. Faites une «Robotique ».
Faites de vrai « Dossiers », et non des reprises de «Tubes» améliorées.
Idem pour « Challenge ».
Créez une rubrique « Trucs et Astuces».
J’en viens au sujet tabou. Je ne vais pas dire, comme tout le monde « Pourquoi n’êtes-vous pas pour les pir... ? », non ! Il faut mettre les choses au point, il y a du bon et du mauvais. J’ai remarqué que vous aidiez, discrètement, les pirates. J’entends par là que Tilt donne les règles du jeu, et quelquefois plus.
« SOS Aventure », est la rubrique la mieux réussie, mais il lui rfianque un petit plus. L’attente est longue, très longue... Pourquoi ne pas mettre le numéro de téléphone permettant de contacter les lecteurs demandant de l’aide ?
Voilà, c’est fini. J’espère que Tilt 'prendra ma lettre en considération, même si elle n’est pas publiée.
Raphaël Gely 38210 La Rivière Que de questions! Bien, reprenons les choses une par une.
Entièrement d’accord avec vous, à quoi sert « Coup d'œil ? » Des programmes plus récents ? Est-il nécessaire de tester un programme qui n’est pas disponible en France ? Nous ne le pensons pas.
« Sésame ». La proposition de Raphaël intéresse-t-elle les autres lecteurs ?
Le problème de la robotique est particulièrement délicat. Non seulement l’informatique entre en jeu, mais il y a aussi l’électronique et surtout la physique. Pourquoi ?
La partie mécanique est très complexe en robotique, une très bonne connaissance des équations s’y rapportant est nécessaire.
Il n’est pas certain que notre lec- torat se passionne pour les mouvements circulaires uniformes et autres « douceurs » de ce genre.
Dans « Tubes » nous testons des programmes, dans « Dossier » et « Challenge » aussi. Cependant, nous essayons de créer des rubriques ayant chacune une personnalité.
Une rubrique « Trucs et Astuces », pourquoi pas ? Envoyez- nous vos secrets de programmation, nous jugerons sur pièce !
Pour « l’affaire Pirate » et la proposition de Raphaël concernant la publication de numéros de téléphones, nous attendons les réactions.
PROTÉGEZ NOS PROGRAMMES !
Nous vous adressons rapidement cette lettre pour savoir si vous pourriez nous communiquer l’adresse et le nom de la société qui nous permettra de protéger notre programme avant de le présenter à un éditeur.
P. S. Un jour sûrement notre programme vous passera entre les
doigts !
Hervé Poirier et Christophe Tisserand Bordeaux Ce serait possible par retour de courrier si vous nous l’envoyiez!
La rubrique « Sésame » publie des programmes écrits pour Tilt.
La protection des jeux est effectuée par l’éditeur, celui-ci a besoin d'avoir accès au programme, et si votre coup d’essai est un coup de maître, un éditeur intéressé aura quand même certainement des aménagements à proposer. ?
INDISPENSABLE !!!
TILT JEUX ET nmOi LE OUIDE @7 SUPER TEST 600 LOGICIELS ET LEURS PHOTOS D'ECRAN COMPARATIF 20 MICROS POUR CHOISIR SANS VOUS TROMPER REVELATION LES RESULTATS DE L'ENQUETE SERVICE APRES - VENTE CREATION LES LAUREATS DE NOTRE CONCOURS DE DESSIN OUESTIDNS-CLES COMMENT SELECTIONNER ET TESTER VOTRE ORDINATEUR EXCLUSIF: LFS TILTS D'OR 86 El...les livres, les adresses utiles, le répertoire de tous les articles parus dans TILT, le lexique de tous les termes informatiques, nos P A REVOLUTION Spectrum Amstrad INFILTRATOR C-64 Spectrum Amstrad COMPANY GO FORTHE GQLP- gin trading UCHNSED TOTHRIIX H PSI-5
TRADING CO.
C-64 Spectrum Amstrad mm GO FOR THE GOLD C-64
U. S. Gold (France) S.A.R.L., Zac des Mousquettes, 06740
Châteauneuf-de-Grasse.
Téléphone: 9342 7144.
CHER TILT FAN D’ATARI Je suis très content de votre journal, cependant je trouve que vous n’évoquez pas suffisamment Y Atari 800 XL. Certes, il y a bien quelques programmes dans « Sésame », mais ce sont des utilitaires. Quand mettra-t-on des jeux pour XL XE dans « Sésame » ? Cette pénurie est-elle le fait de la montée des CPC et autres qui font de l’Atari 800 XL une machine dépassée ? Ou bien, est-ce le fait d’un langage trop compliqué ? Attention, je n’ai rien contre des programmes comme Célia ou Le tour de l’Atari en quatre-vingts colonnes, mais y aurait-il quelqu’un d’assez com
plaisant pour faire la part des choses? Enfin, dernière question : un journal dédié aux Atari XL, XE et ST sortira-t-il un jour?
Boz C'est vrai, nous avons un peu délaissé le côté ludique des Atari XL et XE. Mais peu de gens savent tirer partie de cette machine. Voilà pourquoi il nous est difficile de publier de bons listings, mais nous cherchons, nous cherchons... Concernant la sortie d'une revue dédiée aux XL, XE et ST, nous vous signalons la naissance de Pokey. Les nombreux listings publiés devraient vous satisfaire pleinement.
CONSÉCRATION Quelle ne fut pas ma joie lorsque, feuilletant mon journal préféré, je me hasardai au travers des pages de «SOS Aventure». Surprise, mon prénom apparaissait à la fin de la solution de l’époque des Caraïbes. Consécration ultime pour tout aventurier micro- informatisé et fidèle abonné à Tilt.
C’est pourquoi je veux remercier grandement toute la rédaction du journal qui profite de la rentrée pour revenir en force avec plus de pages, une meilleure présentation avec ce « dos carré » et enfin un créateur de couvertures encore plus fou. Quant à l’illustration du numéro 34 elle est tout simplement sublime.
Christophe Brossard Mâcon RADIOSCOPIE Encore un numéro pleinement réussi, le 34, on commence à être habitués. Bien que n’égalant pas le fantastique numéro 27, la couverture du célébrissime Jérôme Tesseyre est vraiment de grande qualité. Il en est de même pour les illustrations vidéo qui parsèment ce numéro. Merci de nous avoir dévoilé ses secrets. Je constate que Pierre Fouillet, nouveau venu depuis le numéro 32, semble mettre sur la touche notre pauvre VTRX (personnellement, je préfère les réalisations de ce dernier).
Dites-nous si l’ascension du « p’tit nouveau » est le fait d’une guerre sans merci entre ces deux illustrateurs. Je trouve regrettable la disparition du « super flop du mois », initiative qui ne semblait pas plaire à tout le monde ! Et les meilleurs scores ? Tilt ne doit plus satisfaire, depuis un moment, les possesseurs de consoles.
Hé bien, voici un lecteur qui ne nous lit pas, il nous dévore ! Cette fois tout y passe : « Sésame », « Challenge » et toutes les rubriques de Tilt. En plus, il nous pose un tas de questions, toutes plus indiscrètes les unes que les autres (à croire qu’il veut monter son propre journal d’informatique).
Bien, trêve de bavardage : nous ne jetons pas les lettres que vous nous envoyez. Nous les classons, les trions, les mettons à l’abri afin d’étudier les besoins des lecteurs et y répondre plus rapidement.
Pour « Tubes », tiret et « non » ont la même signification. Les logiciels que nous testons viennent des boutiques, des distributeurs et des éditeurs, ainsi nous sommes certains de tester toutes les nouveautés. Nous n’avons aucun déplom- beur à notre service, de toute manière à quoi nous servirait-il ?
Tilt n’est pas encore sur Minitel, mais nous y pensons... EMULATEURS Cher Tilt, Voici une question à laquelle j’aimerais avoir une réponse.
Arrivé à la partie « Sésame », plus une seule page en couleur. Je sais qu’il est difficile de faire autrement, surtout pour le « Tarn Tarn Soft», mais un peu de couleur serait appréciable. Dans « Sésame », vous pourriez mettre une ou deux photos pour chaque programme. Cela égayerait ces mornes pages, tout en permettant de se faire une idée du programme. Pour un mensuel qui peut se vanter de mettre près de 250 photos d’écran dans ses colonnes, je crois que vous n’en êtes plus à cinq ou six de plus.
Acheter un ordinateur sans se renseigner relève de l’inconscience, il ne faut pas s’étonner ensuite si la machine est réduite à l’état de larve! Se reporter au cas de Patrice Benistan, évoqué dans « Cher Tilt » du numéro 34.
Le dossier sur les jeux de réflexion aurait pu être intéressant. Pourtant, à la lecture, on se rend compte que vous répétez toujours la même chose.
« Challenge » : ce n’était pas idiot de mettre en une fois ces trois logiciels. Mais, c’est du réchauffé !
Le Contrôle aérien et Kennedy Approach avaient déjà été délayés dans les numéros 28 et 29.
Vous allez me trouver collant, mais ma besace contient plusieurs questions. Que faites-vous du courrier des lecteurs? Gardez- vous toutes les lettres ?
Dans « Tubes », quelle est la différence entre un et un « non » dans un critère (bruitage...). Comment vous procurez-vous les logiciels testés? Est-ce que vous les achetez ? Bénéficiez-vous des services d’un déplombeurqui vous fournit gratuitement de softs ?
Est-ce que Tilt est sur Minitel?
Envisagez-vous cette possibilité ?
Bien AMIGAlement à toute l’équipe.
Stéphane Jallot Sainte-Geneviève-des-Bois Je possède un Commodore 64 et deux émulateurs, un Spectrum et un Apple. Je voudrais savoir si tous les programmes pour Apple et Spectrum tournent sur mon C 64 ainsi équipé.
Merci d’avance.
Thierry Di Rocco 04500 Riez Ce serait réellement étonnant.
L’émulation ne peut fonctionner correctement qu’à la condition, expresse, d'avoir un logiciel éloigné de l'architecture de la machine. C’est pourquoi certains programmes ne tourneront pas.
IDENTITÉ Messieurs, J’aimerais savoir si tous les logiciels et périphériques fonctionnant sur le CPC 464 de marque Amstrad sont compatibles avec le CPC 464 de marque Schneider.
Avec mes remerciements, Charlotte Absolument, le Schneider et l’Amstrad ne font qu'un. La différence d’appellation est le résultat d’un accord commercial passé entre les deux entreprises. ?
UN ÉVÉNEMENT EN FRANCE NE PIRATEZ PLUS... NE PROGRAMMEZ (PRESQUE) PLUS... NE VOUS RUINEZ PLUS... La Société PC Software Interest Group (Sunnyvale, Silicon Valley, California) a réalisé une sélection et un catalogue des meilleurs logiciels du domaine public américain.
600 disquettes rassemblent ainsi de très nombreux logiciels, mis à jour en permanence : utilitaires Dos, Assembleur, Basic, Forth, Turbo-Pascal, dBase et Lotus 123, tableurs, bases de données, télécommunications, graphiques, impressions, éditeurs, gestion du disque, jeux... Ces programmes sont réalisés pour un matériel IBM-PC ou compatible.
Prix TTC du catalogue : (frais de port et de manutention inclus) Tome 1 (300 pages, deux index) _______ 160 F Tome 2 (100 pages) ...... 60 F Prix des disquettes : (Tarif dégressif, frais de port et de manutention inclus) Nombre Prix unitaire (TTC) ' 150.00 F 2 125,00 K 5 A 4 93.00 r 5 à 9 79,00 r 10 à 19 65,00 F ?0 à 24 54.00 K 25 à 49 ---------- 52,00 F Au delà : nous consulter.
Commande à adresser avec votre règlement à : ISD France (distributeur autorisé n" 117 du PC Software Interest Group) Adresse postale : 68, Bd de Port-Royal - 75005 PARIS Téléphone : 42 97 48 27 acunn: SIMUI-ATlOri REALISTIC VOICI.
Nta, y»« l.-c'l'-. «¦ “mMI CRYSTAL CASTLES C-64 Spectrum Amstrad
mm.
DESERT FOX C-64 M' SUPERSTAR PING PONG F-15 STRIKE EAGLE C-64 Spectrum Amstrad Atari
U. S. Gold (France) S.A.R.L., Zac des Mousquettes, 06740
Châteauneuf-de-Grasse.
Téléphone: 9342 7144.
CHER TILT SCHNEIDER MC 810 MICRO ORDINATEUF MATRA ù Micro-ordinateurs STANDARD MSX .MC 810 Micro 32K ROM BASIC MSX mémoire vive 48 K RAM 532 K en assembleut ou MSX D0S). 16 K en vidéo (extension possible). Microprocesseur Z80A. Langage: Basicmicro soit résident 130 instructions. Clavier AZERTY. 72 louches douces. 5 préprogrammées. 4 louches de direction. 16 couleurs programmables. 350 ns sur 8 octaves. Prise Péritel. Magnéto avec alimentation manuel.
Cordon Péritel. Connexion magnétophone.
PERIPHERIQUES » Manette de jeu 8 directions et bouton action ......100 F ALICE 90
• Imprimante par points d’impact. En double hauteur ou double
largeur. Enlraînement pai
friction .....390 F i
Magnéto K7 spécial informatique. 200 F
• LOGICIELS VARIÉS • VG 5000 MICRO-ORDINATEUR
• 56 K ROM BASIC Prise Péritel. Clavier mécanique AZERTY.
Interface RS 232.
Incrustations vides (vos créations dans une image télé). Livré avec 1 guide d'instruction et un guide d’initiation au Basic.
Minitel. Affichage haute résolution 251 x 0 caractères. 8 col leurs. 255 sons prog. - • Synthétiseur4«laies . 490 r
• VG 5216, Module tfexlension de 18 Koctels, capacité totale 41 K
RAM. Interface Intégrée r¦ arec cordon .....
290 F 100 F 200 F un Lourifll 790 F c SUPER JEUX Cher Tilt,
Tout d’abord bravo pour ton journal qui s’améliore de mois en
mois. Cependant, j’ai quelques petits reproches à vous faire.
Dans votre magazine se trouvent des publicités pour des
boutiques particulièrement bien achalandées ; pourquoi ne
faites vous pas de critiques de super jeux comme Cru- sade in
Europe, Flight Simulator 2 que ces boutiques ont en stock ?
Que pensez-vous de l’achat d’un Commodore 64 ?
Pourrais-je trouver facilement des programmes dans un futur proche ? Quelles sont les différences entre une image Pal et une image Péritel ? Cela abîme-t-il la télévision? Existe-t-il des différences entre un programme sur disquette et le même sur cassette ? Pensez- vous que les consoles de jeux font partie du passé?
Merci d’avance.
D. Grangeon Saint-Germain-Laprade Des programmes comme Colour-
space, The way of the tiger, Green beret, sont des super jeux.
Et ils sont dans Tilt ! Nous faisons des critiques de programmes de grande qualité, mais certains n’apparaissent pas dans nos colonnes pour une raison simple.
Beaucoup de boutiques parisiennes font de l’importation directe et de ce fait ces logiciels ne sont disponibles que dans un nombre restreint de points de vente.
Nous préférons faire des critiques sur des logiciels que tous peuvent se procurer aisément.
Acheter un Commodore 64 peut sembler logique, ne dit-on pas de lui que c’est la meilleure console de jeux ? Cependant, il ne faut pas oublier que c’est une machine désuète et que les générations montantes peuvent être bien plus séduisantes (Atari ST, nouveaux Thomson, pour ne citer qu'eux... Mais le Commodore est un ordinateur très répandu, c’est pourquoi l’approvisionnement en logiciels est facile. De plus il est à prévoir que cette machine a encore de beaux jours devant elle. Alors DES HITS POUR TOUS Cher Tilt, J'aimerais savoir si les logiciels US Gold comme Bruce Lee, Beach head,
Dambusters tournent sur Atari ST?
Julien A l’heure où nous mettons sous presse non, mais il serait étonnant que cet éditeur n’adapte pas dans un proche avenir ces « hits » sur les 520 et 1040 ST. que faire ? Choisir la sécurité aux risques de se retrouver avec une machine dépassée ou prendre le pari de s’acheter un ordinateur â.
La pointe ? A vous de trancher!
Concernant l’image Péritel, il est important de savoir que celle-ci est d’une qualité bien supérieure à une image Pal et même Sécam. En effet, les signaux véhiculés par la prise Péritel attaquent directement le tube cathodique. En revanche, les signaux Pal et Sécam passent par de nombreux circuits de traitement qui les altèrent.
Enfin, il faut savoir que la prise Péritel ne comporte aucun danger pour le poste de télévision. Cette norme a été créée, suite aux travaux d’une commission mandatée par l’Etat français, par un syndicat de constructeurs de téléviseurs, et le sérieux de ce dernier S ne peut être mis en cause. Dernier point : les programmes sur cassettes et disquettes sont rigoureusement identiques.
ADRESSES Je vous ai déjà écrit pour savoir si vous pouviez me donner des adresses de programmeurs (comme ceux qui passent dans la rubrique « créateur du mois »).
Malheureusement, pas de réponse. Mon problème est que je veux devenir programmeur, c’est pourquoi j’aimerais communiquer avec des « pros » qui pourraient m’apprendre beaucoup.
Alors n’ayant pas reçu de réponse, je renouvelle ma demande : est-il possible d’avoir des adresses de programmeurs ?
Hahn Frédéric 67550 Vendenheim Désolé, mais nous ne pouvons pas fournir d'adresses (le secret professionnel). En revanche, nous pouvons vous donner quelques petits trucs.
Tout d’abord vous pouvez passer des petites annonces, ensuite, visiter les nids de programmeurs : clubs et associations, gros revendeurs de micros et manifestations du genre Sicob. Il serait étonnant que cela ne marche pas!
RENSEIGNEMENT TECHNIQUE Possesseur d’un C128, ma télévision n’a pas de prise Péritel.
J’aimerais savoir s'il existe un adaptateur me permettant de passer de Pal en Sécam antenne, ou si je dois acheter deux adaptateurs.
Xavier La solution la plus rationnelle c'est de changer de téléviseur ou à adapter une Péritel sur le vôtre.
En effet, il n'existe pas d’adaptateur Pal-Sécam antenne.
BON DE COMMANDE A RETOURNER A CRE : 94 QUAI DE LA LOIRE 75019 PARIS avec votre chèque de ..pour l'achat de ..(Pas da contre remboursement) .
NOM .....PRENOM .. j N°etrue . bi ..p: VILLE .. CODE POSTAL ...... EN VENTE AUSSI CHEZ NOS DISTRIBUTEURS .COMFrOIRRAD10 ELECTRIQUE. ZI. 1387 Roule de Gratadis. 83530 AGAY.
Lel. : 34.82.83.06
• COTE BASQUE ELECTRONIQUE. Boulevard du BAB. 64000 BIARRITZ.
Tel. : 59.03.91.3t. ’ TeNNK° Téf LEM 3328 li 5°’ Manoi,’de e'vi9ne-21 de Lo"enl- ’ Té?” 5Î62R10 72°'° ELEC™QUE’58bd d'l,alie 850® LA ROCHE-SUR-YON.
• 32 K ROM BASIC Prise Péritel.
Clavier AZERTY. 9 couleurs. Interlaces RS 232. Livré avec guide d'initiation (décrit HP n» 17061.
VALISE COMPLÈTE PR0M0:590 F COMPRENANT : Un ordinateur 32 Ko 4 t magnéto K7
• Spécial Informatique 4 ï guide d’instruction +1 guide
d'initiation 14 K7 (de programmes ou de jeux)
* câble PERITEL 4 cordon de liaison.
«E COMPTOIR RADIO ELECTRIQUE 94, quai de la Loire - 75019 PARIS Tél. : 42.05.03.81 - 42.05.05.95 - Mo : Crimée
• Cassette logiciel ....
• Magnéto K7 spécial informatique ... Quantité limitée) Prix des
4 éléments 1080 F PROMOTION POUR L’ACHAT DE L’ENSEMBLE (Sans
séparation) .. AVENTURE, ACTION ET AMUSEMENT POUR Ce jeu dément
vous permet d'entrer en Le flic au courage de pilote d essai
descend dans compétition dans 6 épreuves aussi folles que la
rue sur sa moto expérimentale, celles de la célèbre émission
télévisée.
ZAC DE MOUSQUETTE, 06740 CHAB ARANTIS DANS CES SUPERBES JEUX ORDINATEUR Battez-vous au samouraï dans cette bataille à Rejoignez les 2 flics de Miami dans ce jeu d'action travers les âges. Et de stratégie.
LIINEUF DE GRASSE. TEL: 93 42 7145.
3n.ce...1Territoire à neutraliser de toute urgence...Teri Pour M05, M06, TO7 70, T08, T09, T09+, MSX2.
1
* * * : difficulté D : prix

Click image to download PDF

Merci pour votre aide à l'agrandissement d'Amigaland.com !


Thanks for you help to extend Amigaland.com !
frdanlenfideelhuitjanoplptroruessvtr

Connexion

Pub+

65.1% 
8.9% 
2.4% 
2.2% 
2.1% 
1.9% 
1.9% 
1% 
0.7% 
0.7% 

Today: 105
Yesterday: 134
This Week: 647
Last Week: 692
This Month: 2687
Last Month: 3315
Total: 81390

Information cookies

Cookies are short reports that are sent and stored on the hard drive of the user's computer through your browser when it connects to a web. Cookies can be used to collect and store user data while connected to provide you the requested services and sometimes tend not to keep. Cookies can be themselves or others.

There are several types of cookies:

  • Technical cookies that facilitate user navigation and use of the various options or services offered by the web as identify the session, allow access to certain areas, facilitate orders, purchases, filling out forms, registration, security, facilitating functionalities (videos, social networks, etc..).
  • Customization cookies that allow users to access services according to their preferences (language, browser, configuration, etc..).
  • Analytical cookies which allow anonymous analysis of the behavior of web users and allow to measure user activity and develop navigation profiles in order to improve the websites.

So when you access our website, in compliance with Article 22 of Law 34/2002 of the Information Society Services, in the analytical cookies treatment, we have requested your consent to their use. All of this is to improve our services. We use Google Analytics to collect anonymous statistical information such as the number of visitors to our site. Cookies added by Google Analytics are governed by the privacy policies of Google Analytics. If you want you can disable cookies from Google Analytics.

However, please note that you can enable or disable cookies by following the instructions of your browser.

Visitors

Visite depuis
03-10-2004
Visite depuis
23-02-2014