Sponsors

FacebookTwitterGoogle Bookmarks

Bien, commençons par les bouquins sur la pratique de l’Amiga, bouquins à réserver aux débutants. Pratique de R Amiga Jï.Cohen - F.Dress (Exrolles) Probablement un des premiers livres écrit sur l’Amiga, puisqu' il est sorti il y a plus d’un an déjà, ce bouquin resie à mon avis le meilleur ouvrage de prise en main de l’Amiga. Apres une présentation de la machine, on vous parlera du workbcnch, de l’AmigaBasic, des logiciels et du matériel, du système d 'exploitation (CLI) pour finir par une introduction a l’assembleur. Un problème tel que la mise à jour de la date par exemple, vous cherchez dans l’index ou vous serez sur de trouver votre problème et vous serez alors renvoyez à la page donnant la solution à voue problème sans que cela vous pose le moindre problème. Vous m'avez suivi? Non! Ben achetez le bouquin vous comprendrez mieux. 190F chez Félix Potin. A miyntlnxIA miyuRnsic. T.es guides SOS (Micro Application) Ce bouquin traite des mêmes sujets que le précèdent. 11 est cependant présenté différement. Moins pédagogique, il est plus un recueil clair des intructions du CLI, de l’AmigaBasic, messages d’erreurs, etc. Vous aurez surtout en prime les nouvelles commandes du Workbcnch 1.3. Pour 149F vous deviendrez propriétaire d’un bon bouquin capable de combler vos trous de mémoire et dont le but cité dans l’avant-pTopos est que vous ne lisiez jamais !!! Parfois je me demande si madame Micro Application ne boit pas un peu trop ? Trucs et A stuces (Micro Annticu(ion) Là on entre directement dans la programmation et scs langages puisque ce livre nous fait la causette au sujet du Basic et du C. La partie Basic est d’ailleurs plus importante et mieux faite. Vous trouverez comment utiliser les bibliothèque à partir du basic, l'accès au CLI à partir du basic. La gestion des fenêtres et des écrans, les entrées sorties, l’agc du capi laine, etc, etc. En C vous apprendrez à faire à peu prés la même chose mais en C! (fcnctrcs. écrans, requests....). Ce livre ne vous apprend pas à program ‘mer en Basic ou en C, il vous explique comment programmer les structures propres à l'Amiga. Je pense qu’il est dommage que le Basic et le C soit traité dans un même bouquin et ce au dépend.d'explications plus fournies. Car si ce livre répond à beaucoup de questions, il en laisse pas mal sans réponse. 199F TTC, rétroviseur droit en option. Non je n’ai pas de dcal avec madame Micro Application, mais elle, nous envoie ses livres et puis comme certains sont bons je les ai même acheté avec mes périls sous à moi. Ce bouquin est actuellement incontournable à vous voulez faire de l’assembleur sur Amiga.

Click image to download PDF

Document sans nom G JOURNAL DEDIE AU MEILLEUR ORDINATEUR DU MOMENT OUT POUR A L’AMI G A DOMINE WORLD OF SHOW M4584- 9-1500F LE CUPERTINO NEWSLETTER!
LES BABA-NEWS !!
5006 00090 Suisse : 4.50 Canada : 4.95 Belgique : 120 Deœmbre1988 No.9 LE 1*' DISTRIBUTEUR AMIGA PAR CORRESPONDANCE COMPUTER [ Q 21, rue Tournefort - 75005 PARIS ( S Tél. : (1) 47.07.57.15 w ie V l. ¦ ¦ POURQUOI COMMANDER
* | Nous faisons profiter aux particuliers de notre expérience de
grossiste.
O Choisissez chez vous avec le catalogue Computer Concept, comme dans un magasin spécialisé Amiga et ce. Où que vous soyez 3 Des prix sans surprise exprimés TTC. Pas de promo tapageuse, mais la garantie d'un rapport qualité-prix constant.
XI Nous vous offrons les frais d'envoi.
Si vous commandez 3 articles différents, en cadeau au choix : Sky Fox II Jeanne-d'Arc ou Voyage au Contre de la Terre.
COMMENT COMMANDER
* 1 Au téléphone Allo Catherine 111 47.07.57.1 5de9h30à19h du
lundi au vendredi - samedi de 1 2 h à 1 9 h. m Par courrier.
Remplissez le bon de commande ci-dessous.
Si vous commandez 3 articles et plus, un cadeau. Frais de port gratuits.
3 Règlement par chèque bancaire ou CCP à l'ordre de Computer Concept.
Xj Adressez le tout, bon. De commande + chèque, â Computer a Concept : 21. Rue Tournefort - 75005 Paris.
AMIGA 2000 S UC 1 Mo. 1 lecteur 3" 1 2.
Souris .11.845 AMIGA 2000 SM U.C. 1 Mo. 1 lecteur 3" 1 2. .
Moniteur couleur A 1084, souris ..... 14.795 AMIGA 2000 DM U.C. 1 Mo. 2 lecteurs 3" 1 2, moniteur couleur A 1084, scoris 16.440 AMIGA 2000 20 U.C. 1 Mo, l lecteur 3” 1 2.
D Dur 20 Mo. Rronstejr couleur A 1084, souris ....20.945 AMIGA 2000 XT U.C. I Mo, 1 lecteur 3" 1 2, 1 lecteur 5" 1 4. Carte XT.
D Dur 20 Mo. Moniteur couleur A 1084, souris ....26.625 POUR TOUT ACHAT D'UN AMIGA 2000 CHOISISSEZ VOTRE CADEAU Deluxe Paint II + Photo Paint + Fantavision ou Ampli Pioneer 2 x 30 Watts ou Deluxe Music + Interface Midi MEMBRES DE L'EDUCATION conditions spéciales EDUCAMIGA Renseignez-vous.
AMIGA 600 UC 512 Ko Ram. Souris.
1 lecteur 3" 1 2 Caceau au choix : Testerait ou Pack 6 joux *- joystick Amiga 500 UC 512 Ko Ram, souris 1 loctour 3" 1 2 Moniteur couleur A 1 084 Cadeau au choix : Textcraft ou Deluxe Paint II + Page Fbppcr ou Pack 1 Oieux +- joystick .. JOYEUX NOËL !!!
NOËL “SSdevelopp.ement: Amiga C 1 790 Lattice C 4.0
1. 790 Macro Assembleur 679 Monx Aztec C Commercial
3. 938 Manx Aztec C Prof.
1. 695 MCC Pascal II 995 Pascal UCSD
1. 350 Power Windows 950 TDI Modula 2
1. 450 True Basic
1. 184 NOUVEAU Spirit inboard 0 Ko NC Ext. Mém int. A 500 1690
GENLOCK FRANÇAIS manuel français.. NC le moins cher du marché
- connexion régie possible.
GENLOCK interne pour A 2000 ¦ 2000 A 1010 fecteur supp. 3 " 1 2 externe 1.290 A 2010 lecteur supp. 3 " 1 2 interne 1.645 laüBaffir _ U 3HI qCÎH EXTENSIONS MEMOIRE et beaucoup plus encore DEMANDEZ NOTRE CATALOGUE GRATUIT
- ifinMMnrjin ations------ Digital Link 795 Composeur Mini 16
16. 011 Emulateur Flamitd, câble
1. 490 Amiga Tel A 1000 + câble
1. 400 Amiga Tel A500 2000 * câble
1. 400 ModuljteurPalA 500 Cable Peritel A 500 Carte vidéo Pal A
2000
1. 890
1. 290 Aegis Animator 950 • Aegis Draw Plu*
1. 750 Aegis impact 990 Aegis VideoTitler 1 .400 Animote 3 D 1
.299 Butcher 339 Calligrapher 895 Cao 3 D
1. 490 Deluxe Paint II Pal 650 Doluxo Photo Lob 745 Deluxe Print
450 Deluxe Production 2 750 Deluxe Video 950 Digi Paint 580
Dynamic CAD 4 950 Exprès» Paint
1. 250 Fancy Font 695 Fantavision 695 Font Set 350 GrabDit 299
Hugo Print 450 Interchanger 525 Page Flipper 410 Photon Paint
650 Pixmotc 490 Print Master Plus 550 Fvism 650 Pro Vidéo Plus
2. 690 Sculpt 3 D 899 TufboSilvet
1. 790 The Director 650 TVText Pal 750 TV Show 7 70 Videoscape 3
D
1. 540 Aegis Audio Master 545 Aogs Sonix 750 Deluxe Music 795
Drum Studio 450 Dynamic Drums 760 Future Sound
2. 000 Instant Music 290 Instant Mu»ic Rock 8« RoU 250 Interface
Midi Simple 520 KoyboorO Control Soquonco
1. 990 Music Studio 375 Perfect Sound A 1000 990 Porfact Sound A
500 2000 990 Sound Samper A 1 000 990 Sound Scape ProMidi
Studio
1. 590 Synthio 950 PACK EXTENSION Extonsion mémoire 51 2 Ko pour
A 500 + A 1010iecteur externe 3”1 2 2.590 PACKAGE BUREAUTIQUE
Mexiplen t Superbase e Prowrite en français avec manuel et
pochette spéciale 2.890 Laserscnpt Logistix Ma xi pl an 500
Français Maxiplan Plus François Pagesetter Français Pro Write
Professionol Page PuDIIsher Scribble SuporDaso Français
Superbase Pro - App Textcraft Rus Français VIPProfossional
Vlsawrite Fiançais X-CAD Designer_ Digiview 3.0 A 10 10lect.
Supext.
- INCROYABLE- iureautiquë; « jil i£Wt :1X:J ! HèlH =H Eosyl de
Anakin Research la nouvelle tablette graphique sensitive pour
l’Amiga.
Easyl A 500 doc. Et maruels français 4.530 Eosyl A 1000 A 2000 doc et manuels français ....5.390 S HdIGITALISATIOM uigiview Digiview Adapt A 500 2000 1 Framegrobbcr 290
9. 360 Exiension 512 K Ram Amiga 500 1390 Extension 2 Mo Amiga
2000 6 390 Exiension pour Amiga 1000 NC Porsho 944 Turbo
Baille Chess Ouad Iron Lord light Caméra Action ' Scutot
Animate 40 Gunçhip Amazing Computing Citizen 120 D MPS 1 500 C
couleur 80 C Facrt B 1100 M et B DERNIER ARR IMPRIMANTE 20 000
lieues sous les mers Aargh... Àrkanoid Artic Fox Barbarians
Billard Buggy Boy Chrystai Mammer Oefenderof the Crown Explora
FaeryTale Adventure Flight Simulator II Insonity Fight
hterceptor Jeanne d'Arc La Guerre des étoiles la Panthère Rose
Leader Boord Collection Manoir de Moite Ville Passagers du
Vent 1 + 2 Sky Fox 2 Starglider 2 Subbattle Test Drive
TheThreeStooges Vampire Empire Voyage au Contre do la Terre
Zoom
- umà- Amiga Sourds and Graphes Manuel Amiga Hardware Manuel
Amiga Intuition Manuel Rom Kernel Devîce Livre de T Amiga Dos
Livre de T Amiga Basic La Bible de I* Amiga SOS Amiga Dos Livre
du Langage Machine Trucs et Astuces Amiga Bien Débuter sur
Amiga Programmées Handbook Ref FaccFloppy Acccl Project D The
Demonstrator UTILITAIRES BON DE COMMANDE COMPUTER CONCEPT
Envoyczavet otro règlement à Computer Concept : 21. Me
Tournefort - 75005 Paris PRIX TOTAL
T. T.C. PRIX UNIT.
T. T.C. Je désire un catalogue Amiga oui ? Non Ll DESIGNATION DE
L'ARTICLE Prénom Ville _ Code Postal En cadeau pour 3 articles
| Catalogue | Amiga Voyage au Centre ?
De la Terre Jeanne d'Arc ?
Skyfox II ?
Total Tél. : Signature : j_t_ Si 3 articles différents mon cadeau au choix 1 Cadeau A EDITO Notre édito ce mois ci est plus pictorial que d’habitude. Ce sont des clichés d’écran de nôtre A2000. Presque chaque fois que nous introduisons une disquette "étrangère" nous avons droit à des messages d’avertissement de Virus-X Pour nous protégé des inconvénients causées par les virus nous avons installé Virus-X dans notre Startup-Sequence. Il tourne en permanence 14 heures par jour sans jamais causer du mal a d’autres programmes, et sans laisser passer des visiteurs secrets.
Il est disponible dans le domaine public.
Nous vous le recommandons. Essayez de vous procurer au moins la version 1.6. Merci Steve Tibbett.
SOMMAIRE WORLD OF COMMODORE SHOW .... 4-6 COMMODORE SHOW LONDRES .7-8 LA TRAME DU YETI ....9 ASSEMBLEUR DE LITTLE ZEUS .....10-11 LE COINC .12-14 DEMO DU MOIS ....14 UN VIRUS DESASSEMBLE ...15 LIVRES ..16 CUPERTINO'S ALOHA NEWSLETTER 12 pages ...17-28 SA V. AMIGA REUNION DEVELOPPEURS APPLE MONTAGE CIRCUITS PAL
.29 MONTAGE BIP VIRUS ...30 CAPITAINE BLOOD ....31 LE PAVE DES ULTRA-NEWS ..32-33 CLI POUR AMIGADEBUTANT ......30 WORKBENCH 1.3 .....32 AMIGABASIC .i ...33 ASTUCES 33 SOLUTION STARGLIDER IL ..34 OFFSHORE WARRIORA3ALACTIC CONQ 35 HOTSHOT ALBEDO .36 'ÏTNTTN SUR LA
LUNE ..37 TITAN 38 TUYAUX POUR IMPOSSIBLE MISSION IL 38 LE PAVE DES ULTRA-NEWS ..39 PIONEER PLAGUE ....40 COURRIER 41 PETITES ANNONCES, ABONNEMENTS....._... .42 AVANTAGE POUR AMIGA ..43 Bonnes fêtes!
Copyrigh! NewsEdi- tlon, 1988. Reproduction interdile sans autorisation. Amiga, Amigados, Workbench sont des marques déposées de Commodore Inc, Les articles n'engage que leurs auteurs A-News est édité el publié par NewsEdition SARJ.
De Presse à 24500 Eymet.
Tfl 53-25-76-16 53-53-71-46 FAX53-23-75-35.
Directeur de la Publication.
Bruce Lepper Ce numéro a été mis en page sur Amiga avec Professional Page, Deluxe Paint II, Prowrite 2, et l'imprimante LaserWriter d'Apple.
A-News 3 A-News Z MC WORLD OF COMMODORE SHOW PHILADELPHIA Pour sa première aux Etats Unis le très officiel World of Commodore Show a choisi Philadelphie comme ville d’accueil. Le Show précédent avait eu lieu au Canada où pas moins de 40000 (!)
Visiteurs se sont déplacés pour venir admirer les nouveautés présentées.
D'après les propos que nous avons recueilli sur place, l'exposition de Philadelphie était un peu moins importante... Si vous pouvez imaginer un MICRO SS(dcmier Sicob) dédié à Commodore et principalement à l'Amiga. Alors vous y êtes! Pèle mêle, voici les exposants: Gold Disk avec plein de nouveautés, et une démo qu'ils n'ont hélas pas voulu nous donner (et ce n'était pas faute d'avoir insisté!); Brown Wagh avec tous scs produits habituels + un nouveau traitement de texte qui a l'air de tenir la route; NewTek avec LE Video Toaster, on en parlera dans quelques lignes, patience...; Haitex Res
sources avec des lunettes 3D; Sublogic avec Page Stream alias Publishing Partner Professional; ASDG avec SpectraS- can et une cane d'interfacage pour le scanner Sharp IX 450 Pro(!); des User’s Croups avec plein de D.P. et goodics en tous genres; Great Valley Products avec ses superbes cartes disque dur pour 2000 et ses boitiers 20 et 45 Méga pour 500; Spirit Technology avec son interface contrôleur de disques durs; et tout plein de boutiques qui vendaient leur matériel à des prix destinés à faire le plus grand bonheur des visiteurs et le nôtre!
Pensez bien qu'on en a profité pour faire du shopping, Roger Rabbit le jeu, le WorkBench 1.3 (Hé oui !) Et plein d'autres belles choses, mais je n'aurai pas le courage d’en parler ici tellement il y en
a. .. Maintenant on va reprendre tout ça dans le désordre et en
détail en commençant par le stand dont j'avais oublié de
vous parler, le stand de Commodore! (ça peut arriver un
oubli...) Quand j’y repense, je me demande comment on peut
l'oublier! D’abord c'était le plus beau, ensuite c'était le
plus grand, bref, celui qu’on repérait tout de suite. On en
fait le tour?
Amiga 500 et 2000 beaucoup! C64, C128 quelques uns... PC, un de chaque, triste à mourir comme tous les PC. Mais revenons à nos Amiga n semblerait que ces messieurs de Commodore USA soient beaucoup plus raisonnables que ces messieurs de Commodore Europe. La carte AT pour le 2000 on ne connait pas aux Etats Unis, pas plus que la carte 68020 made in Commodore. Par contre, en ce qui concerne les prospectus commerciaux pour la gamme Amiga, monsieur Commodore United States s'en donne à coeur joie, superbe catalogue génialement design, c'est la grande classe. On s'adresse directement aux
artistes, publicitaires et on n'essaie pas de banaliser la machine la plus originale du monde. En un mot, la documentation du 2000 est belle.
Pour le 500 on ne lésine pas sur les moyens non plus. B semblerait que pour l'achat d'un Amiga 500 avec moniteur couleur, Commodore offre un magnétoscope de salon. On se calme!
Cette offre est valable uniquement aux USA. Notons quand même qu'aux Etats Unis, ce genre de produits n’est pas soumis à une TVA de 33% Bon j’arrête là de parler de Commodore ou on va ctre obligé de sortir un numéro hors série.
Gold Disk, c’est très prochainement sur vos écrans Movie Seller, dont la démo est totalement délirante. Elle était présentée sur un écran Sony Trinitron de 70cm stéréo avec en bande son un morceau de Art of Noise. Sur un thème génial, "Boing’s Wishes", littéralement "Les souhaits de Boing" (pour ceux qui no connaissent pas Boing. Il s'agit de la fameuse boule à carreaux rouges et blancs, symbole de l’Amiga, qui rebondit inlassablement devant un fond quadrillé).
Côté pro, on a eu le droit à une démo de Profcssional Draw. Il s'agit d'un utilitaire de dessin travaillant en posteript et qui semble assez rapide. Brown Wagh présentait les Zuma Fonts N'4 et surtout Pen Pal un traitement de texte graphique et couleur qui semble ctre très rapide avec possibilités d'importer des images au format IFF, le mode HAM étant reconnu.
Jusque là. Rien de bien nouveau. Là où les choses deviennent intéressantes, c'est que Image HAM capturé en l 30ème de seconde par le "Framegrabber" de Progressive Peripherals les images sont traitées un peu de la même façon que dans ProPage. C’est à dire que si vous réduisez une image, le programme conserve toutes les informations, de façon à utiliser au mieux la résolution de votre imprimante. En clair, quelques soient les changements apportés à votre image, sa résolution originale sera conservée. En plus ce traitement de texte, à l’insertion d’un dessin, va automatiquement justifier le
texte autour de l’image en tenant compte de scs contours réels. Bref, un produit à suivre.
Le vice-président de NewTek nous a annoncé la sortie imminente de DigiView Gold, rien de bien neuf si ce n'est un DigiView recarossé qui se branchera directement sur les 500 et 2000 sans nécessiter d'adaptateur et qui digitalise en deux millions de couleurs. DigiFX - toujours pas de date mais une nouvelle démo: NewTek Demo Reel 2. Vous avez certainement déjà vu la première NewTek Demo. Elle était bien, très bien. Je ne peux pas employer d’autres qualificatifs, je m'en réserve pour la deuxième démo.
Dans la démo 2 vous verrez des passages entiers de la "Guerre des Etoiles", un morceau de "Retour vers la futur”, des extraits de StarTrek etc... C'est animé, c'est en plein écran, c’est bientôt sur votre moniteur. C'est à regarder... assis de préférence.
Toujours chez Newtek, Digidroid. Un système qui vous libère des manipulations du filtre RVB. Enfin, je le gardais pour la fin, le Video Toaster... déception, il n’y en avait pas un sur le stand. Tim Jenisson, vice-président de NewTek, nous a affirmé que le produit est prêt, packaging, soft, tout quoi! Mais que certains composants (des mémoires rapides) qui sont nécessaires pour le bon fonctionnement du toaster sont encore trop chers pour per- ' mettre sa sonie en grande série. Scion Newtek, le produit sera disponible dans le courant du premier trimestre '89.
Nous avons quand même eu droit à une démo sur K7 vidéo. Véritablement impressionnante : rotation d'images TV en temps réel, pixélisatioh, wrapping sur une sphère, symétrie... Pour $ 1000 cette cane offre des possibilités que l'on ne retrouve que sur des systèmes 50 à 100 fois plus chers. NewTek aurait déjà enregistré 20000 commandes pour ce produit!
Sur le stand ASDG on pouvait découvrir le système SpectraScan : une carte permettant d'utiliser le scanner Sharp JX450 sur l'Amiga 2000. Le JX450 est un scanner qui digitalise des documents A4 ou A3 avec une résolution de 300 dpi en 16 millions de couleurs. Le système d'ASDG permet de traiter des bitmaps de 3300 par 5100 pixels. La digitalisation peut se faire en 1.4 ou 8 bitmaps en niveaux de gris et jusqu'à 24 bitmaps en mode couleur. On peut demander une conversion do l'image en HAM, une séparation de couleurs à partir de l'image 24 bits pour l'impression sur le Sharp ou une
photo-composcuse de type Linotronic. Une telle définition utilise évidemment une quantité astronomique de mémoire : lorsque la mémoire centrale de l’ordinateur devient insuffisante, le système utilise un disque dur comme mémoire virtuelle. La JX450 ne vaut que la bagatelle de 70000FHT.
Images do ZOO(IOx?r 6 on (I couleurs imagos de 1t)()()()x3SG en 3? Couleurs Testé sur Azntin avec: :iUb do Ham.
ZIOMM 1 .rue Do.ortc,G7000 Straxbouiq B8 22 20 58 Jo dôslro Dla documentation sur VidéoScroll ? Recevoir I» logiciel VldôoScroll au prix ©xcoptlonnol do 090. Ttc MaJ°n's%1 O A5O0 Dai OOû[]A200oDo nlock ? Disque dur . Extension Ram: .Mb Application ? P,of«SSi0nn«ll* Ql.o.s.rs Q Autre Haitex Resources présentait un système de vision stéréoscopique avec des lunettes à obturateur cristaux liquides. Au premier abord, on pense que l’on a affaire à un gadget de plus (c'est le même type de lunettes que celles qui sont employées sur la console SEGA). Les lunettes sont livrées avec une
disquette comprenant un jeu en relief, une démo et un utilitaire qui vous permettra de créer vos images en relief. L’impression de relief est vraiment saisissante. On a l’impression que les objets sortent de l'écran, bref on plongerait bien la main dans le moniteur. L’utilitaire vous permet de créer vos propres images en relief. La manipulation est vraiment simple : il suffit de charger une image pour l'oeil gauche puis une image pour l’oeil droit, le soft s'occupe de permuter rapidement les deux images à l'écran et de fermer alternativement les obturateurs des lunettes. Pour créer une
image en relief à partir de Sculpt 3D, il faut faire calculer 2 scènes identiques par l’Amiga avec des points de vue distants de 5 cm (écart moyen entre les yeux).
Quels sont les softs existants qui peuvent tirer partie de ce système? Digiview, Sculpt 3D, XCAD... Il est possible à partir de XCAD de visionner un projet d’architecture en relief... Pour le moment il existe peu de programmes conçus pour ces lunettes : cinq jeux et un logiciel de ray-tracing avec module d’animation.
Selon le responsable de Haitex, des négociations seraient en cours avec Electronic Arts pour une adaptation d’Interceplor!
Softlogic, vous connaissez?
Puhlishing Partner Professional annoncé depuis presque un an, ce sont eux!
Et bien ça y est, ils ont fini leur soft. Ou presque... Ca a l'air pas mal, surtout au niveau de la vitesse.
Mais dorénavant ça s’appellera Page- Stream.
Sur le stand de ReadySoft dans un petit coin sombre, on a pu voir un tout petit 500 qui émulait très gentiment un gros Macintosh Plus et ce jusqu'à 40% plus vite. L'Emulateur Mac tourne donc très bien et arrive très bientôt.
Sur le même stand on a pu admirer la pré-version de Dra- gon’s Lair.
Fa...bu...leux! Véritablement du dessin animé. Seul petit hic : il faut avoir au moins 1 méga et deux lecteurs pour pouvoir faire tourner ce chef d'oeuvre (6
• disquettes).
Sur le stand Spirit Technology, les cartes d'extension mémoire et la nouvelle interface pour disque dur PC, le IIDA-
506. C’est un boîtier qui se connecte sur le bus d’extension du
500 ou do 1000 et qui permet l'utilisation d’un contrôleur
de disque dur pour IBM PC. L'intérêt de cette interface
réside dans le fait qu’elle exploite les nouvelles
possibilités du système 1.3 : le Fast Ftling System et
l’autoboot. Elle accepte les disques durs les plus répandus
sur le marché PC, donc les moins chers.
A-Squarcd présentait UVE!, le digitaliscur temps réel en version 500 et
2000. La version 500 se présente sous la forme d’un boîtier,
d’une finition irréprochable, assortie à la carrosserie de
l'Amiga et connectable sur le bus d'extension. Pour le
2000, il s’agit d’une carte interne. LIVE! était présente
avec Invision, un logiciel permettant de réaliser des
effets en temps réel. Les fonctions du couple
LIVE! Invision sont très intéressantes pour les mordus
d’effets vidéo : il est possible, entre autre, de se servir
de l’image digitalisée comme d’une brosse, on dessine donc
avec une brosse "temps réel". Côté performances, LIVE!
Permet la digitalisation de 15 images seconde en 16 niveaux de gris, 11 images seconde en 32 couleurs et 4 images seconde en 4096 couleurs. La version PAL devrait être disponible sur le 2000 en février.
En Bref... Newtek pense que DigiPaint 2 sortira en janvier ou février. Il sera capable de travailler en overscan et avec des "super bitmaps" de 1000 sur 10000, scrollablcs.
11 aura plusieurs fonctions de deformation de brosse, tel que' twist” et "bend".
ASDG ne vont pas, après tout, produire le "2001" boîtier d’expansion pour Amiga 1000. La décision d’arrêter le projet resuite d'une étude de marché dans laquelle ASDG a envoyé des lettres à 5500 personnes qui avaient demandé des renseignements sur le 2001. Seulement 40 ont répondu que le projét les intéresseraient.
Le reseau Amiga de C Ltd est opérationnel pour certaines fonctions. On peut partager une partition de disque dûr entre deux Amigas, mais seulement en lecture.
Il n’est pas actuellement possible pour les deux d’écrire dans la même partition.
Mais C Ltd vend souvent dans les écoles pour des classes avec plusieurs Amiga et un seul disque dur. Dans ce cas, chaque étudiant a son propre partition sur le disque dur. Ou il peut lire et écrire, et les programmes et data à partager par tout le monde sont dans une autre "rcad-only" partition.
Et si trois personnes essaient d'écrire sur le disque dur au même moment? Le système prévoit cette éventualité et chaque utilisateur possède tm numéro de priorité. Les délais qui en resuit sont presque imperceptible - à moins qu’une vingtaine d’ordinateurs essaient de lire ou écrire simultanément!
Malheureusement le logiciel de reseau écrit par C Ltd ne fonction pas avec des interfaces SCSI d’autres fabricants.
C Ltd dit que les autres cartes ne sont pas conformes aux standards SCSI, contrairement à la leur, qui, toujours selon Cltd, est en train de devenir LE standard interface SCSI sur Amiga. Cette société travail maintenant sur un nouveau contrôleur SCSI, bien plus rapide que le modèle vendu actuellement.
MAX, L’EMULATEUR MAC Max, l’émulateur Macintosh de ReadySoft sera disponible fin janvier au prix de $ 150. Les logiciels Microsoft Word, Pagemaker, Excel, Pro-3D, tournent sans le moindre problème et plus rapidement que sur Mac, selon ReadySoft. Comme avec tous les émulateurs, certains logiciels de jeux ne passent pas.
L’émulateur est une combinaison de hard et de soft. Une petite cartouche ROM s'attache dans la sortie "Disk Drive” d’Amiga 500, 1000 ou 2000. Cette cartouche accepte les ROMs Macintosh 64k ou 128k, (Mac ou Mac Plus) qui ne sont pas fournis par Readysoft mais sont disponibles chez d’autres sociétés pour entre 50 et 200 dollars.
Le logiciel crée un nouvel format de disquette bien à lui. Les disquettes Macintosh ne sont pas dirèctcmcnt lisibles, mais Max peut préparer une disquette de transfert sur laquelle il y a 272k lisible par Amiga et aussi par Macintosh. Pour préparer une disquette programme Macintosh pour l’émulateur, il est nécessaire d’utiliser trois disquettes pour transférer le data (ou la même disquette trois fois). Alternativement, le transfer peut sc faire entre deux machines par câble entre les sorties RS232. Readysoft va peut-être ajouter plus tard la possibilité d’enficher un lecteur de
disquettes Macintosh dans l’interface Max. Une fois l’Amiga transformé en Mac on peut choisir un formai écran de 640x200 (avec défilement) ou 640x400 entrelacé (pas besoin de scrolling). On peut sélectionner la couleur, mais comme le Mac est monochrome le choix est limité au noir et à 1 autre couleur seulement!
La commande "Print” dans un programme Mac marchera directement avec les imprimantes matricielles, grâce à un convertisseur Imagewriter Epson. Mais les fichiers Postcript doivent d’abord être "imprimés" sur disquette et puis envoyés vers l’imprimante laser via le port RS232.
Peut-on profiter de plusieurs mégas de mémoire dans l’Amiga? La réponse est non. Pour le Mac il faut une mémoire continu d’adresse zéro jusqu'au maximum mémoire, donc il n’y a pas de problème pour le premier 512k. Si vous voulez utiliser jusqu’à un méga il faut couper un jumper (lien) dans l’A500 ou A2000. Le nouveau chipset, attendu pour l’année prochaine, adresse 1 méga de mémoire d’un seul bloc, et sera utilisable avec l’cmulatcur Mac.
Moniteur non-entrelacé Un superbe moniteur monochrome pour l’Amiga était en démonstration à Philadelphie. Le Viking I a une résolution de 1008x800 avec quatre niveaux de gris.
On peut visionner deux pages de texte ensemble, sans aucune scintillement. Nous avons vu le traitement de texte Excellence sur cet écran - cela nous a fait rever.
Le prix était tellement élévé que nous n’en avons aucun souvenir... Le fabricant est Moniterm, 5740 Grccn Circle Drive, Minnetonka, MN 55343. Tél 612-935-4151, fax 612-933-
5701.
6 A-News COMMODORE SHOW à LONDRES Bizarre, bizarre! Le nombre de visiteurs à l’officiel Commodore Christmas Show à Londres, à la mi- novembre, étaient presque moitié moindre que celui du show l’été dernier. Les organisateurs ne comprenaient pas trop, mais il est possible qu’une forte augmentation du prix d'entrée (à 60 francs) y soit pour quelque chose.
En tout cas, l’enthousiasme des britanniques pour l’Amiga ne semble pas faiblir - bien au contraire. Comme nous, ils attendent toujours le Work- bench 1.3, comme nous ils cherchent des bonnes affaires.
Allez, on fait un petit tour... Précision Software, éditeur du base de données Superbase, voudrait bien réussir autant avec Superpic, un combiné framegrabber temps-réel et genlock vendu pour 4500F.
Il permet de visionner des images digitalisées sur l’écran de l’Amiga à 50 images second en 32 000 couleurs!
Ensuite, gelez n’importe quelle image sur l’écran et la sauvegarder - avec ses 32 768 couleurs - en format SuperPic.
Plus tard vous pouvez rechargez votre image couleur sur l’écran, ou la convertir en HAM (en moins de 15 secondes) ou autre format standard Amiga pour manipulation dans D Paint ou autre.. Le genlock incorporé (au standard RS-170A) peut servir pour afficher des images TV ou vidéo sur l’Amiga et pour la surenregistrement de titres, images, animations, etc., avant sauvegarde sur bande vidéo (magnétoscope).
Les développeurs, JCL Business Systems, ont passée un an sur ce projet, et les 100 circuits d’origine ont été réduit à un seul "custom chip". Le Supcrpic digitalise des signaux composite vidéo à 50 champs second en PAL ou 60 champs second en NTSC. La résolution est réglable à tout instant, et Superpic est controlla- ble par l’utilisateur à travers une bibliothèque de programmes d’objet module en C. Il contient 128k de RAM buffet, expansible jusqu’à 512k.
Superpic sc branche sur le port série et est livré avec alimentation externe. Selon Précision le concurrent le plus compétitif est le VD3, un digitaliseur couleur vendu aux alentours de 8000F sans genlock.
Superpic sera disponible en décembre.
Autre présentation chez Précision Software : Superplan, un tableur graphique développé du tableur Logistix de Grafox, une société incorporé dans Précision. Superplan est compatible avec Arexx, un système pour faciliter l’échange de data entre différentes programmes. Avec Arexx on peut utiliser les capacités graphiques de EXCLUSIF !!!
Lecteurs externes
(DD. NEC) 3" 1 2.....1250,00 frs 5 "1 4.....1550,00 frs PROMOS
Reprise aux meilleures conditions de votre ST pour tout
achat d'un AMIGA
149. 00
199. 00
149. 00
195. 00
295. 00
445. 00
295. 00 Recevez la liste sur disquette par simple envoi d'une
enveloppe timprée.
Echange et vente des DP 30 frs le disk, le 5Ème gratuit Domaine Public Amiga Bien débutor sur Amiga Le livre du langage machine Trucs et astuces Clés pour Amiaa Rom Kemel : Èxec Rom Kernel : Libraries & Devices Rom Kernel : Intuition Manual LIBRAIRIE 62 RUE GABRIEL PERI 93200 ST-DENIS S (1)42-43-22-78 Grand parking à proximité METRO SAINT-DENIS BASILIQUE OUVERT LE DIMANCHE MATIN DE 9H A 12H30 DU LUNDI AU SAMEDI DE 9H A 19H sans interruption Superplan pour générer des tableaux à partir de data Superbase, puis les renvoyer pour affichage dans Superbase.
Prix : 900F.
Superbase lui-même a été vendu à 180 000 unités dans le monde entier.
Une bonne nouvelle - son plus gros défaut, le "dongle", petit objet en plastique noir très facilement perdu et sans lequel Superbase ne peut pas fonctionner - est en train de disparaître. Déjà, Commodore France a du rassurer plusieurs revendeurs que l’absence de dongle dans des versions de Superbase vendu en package A500 "spécial rentrée” était intentionelle.
Les acheteurs de ces versions non- protégé ont de la chance.
Personellcmcnt, j’oublie toujours mon dongle quand je me déplace entre bureau et maison, et ma femme connais par coeur le chanson du dongle perdu... Pour programmeurs en assembleur, IliSoft présentait son editeur macro- assembleur debugger Devpac 2. Le Devpac original (sorti il y a deux ans) a été entièrement ré-écrit. La nouvelle version incorpore multi-section code, long labels, local labels et un directive binary include. L’assembleur va jusqu’à trois fois plus vite. 11 est entièrement source-compatible avec l’assembleur Commodore officiel.
L’éditeur est amélioré, et le nouveau debugger utilise de multiples fenêtres pour controller simultanément plusieurs zones mémoire. L’intégration des différentes fonctions est meilleure; l’assembleur et le débuggeur sont disponibles à tout instant dans l’éditeur, et l’on peut assembler des programmes directement en mémoire pour un développement plus rapide. Disponibilité : immédiate. Prix : 650F (HiSoft, tél 0525-718181. Fax 0525- 713716) Deux nouveaux Basics se préparent pour Amiga - HiSoft Basic et CFA Basic. Tous deux étaient en démonstration à Londres, et tout deux promettent une
date de disponibilité de mi-décembre. En plus, tous deux sont des adaptations de versions Atari ST. HiSoft Basic est un éditeur- compilateur, compatible avec AmigaBasic, Microsoft QuickBasic sur PC, et Atari ST Basic. Il soutien "linker" du code compilé avec fonctions en assembleur ou C. La taille des programmes est limitée seulement par la mémoire disponible. L’éditeur intégré permet la compilation en mémoire mémoire. I«s programmes compilés peuvent partager des bibliothèques communes, ou être entièrement indépendents, et ils peuvent eue vendus librement.
Les britanniques s’excitaient beaucoup autour de Vémulateur BBC, seul nouveauté sur le stand Commodore.
Cette émulation, entièrement en logiciel, est assez impressionante, bien que de peu d'intérêt en France vu le faible nombre d’ordinateurs BBC.
Attention, ce n’est pas un émulateur de l'Archimèdes, mais du bon vieux BBC si répandu dans le système édu- cationnel en Grande Bretagne. Il comporte un BBC Basic en assembleur 68000, plus rapide que le respecté BBC Basic d'origine, et en plus une émulation du chip 6502!
Ceci permet aux programmes BBC appelant les sous-routines de marcher correctement, légèrement moins vite qu’en présence d’un vrai 6502.
Comme son grand frère l'Amiga XT, le BBC tourne dans une fenêtre - ou plutôt sur un écran dans le système multitâche de l’Amiga, et peut transférer des données sans problème avec un "IBM" ou des logiciels Amiga tournant au môme temps. En plus, on peut charger deux "BBC" dans l’Amiga et faire les échanges de données entre eux.
Ce logiciel, vendu 500F, ne peut qu’accélcrer la percée de l’Amiga dans l’important marché éducahonnel en Grande Bretagne. A quand Y émulateur T07 en France?
Comme d’habitude, le show grouillait de petit stands avec toutes sortes de produits, la plupart au prix "spécial show". Une société britannique. Trilogie, a montré pour la première fois son MiniAmp 1, amplificateur stéréo à 150F, et son Audio digitaliseur à 300F. Cette echantilloneur mono bon marché est équipé d’un bouton de réglage de signal d’entrée et témoin de surcharge son. Il prend son alimentation sur deux prises de l’Amiga - parallelle et série - ce qui pouvait être gênant.
Mais pour le prix...(Trilogic, tél 0274- 691-115).
Condor International Ltd montrait l’Integrater, un boîtier d’expansion élégant pour Amiga 500, 2000 ou
1000. Pour 8500F vous voila équipé d’un disque dur SCSI de 30
méga, un floppy 3.5, une carte (non-peuplée) de 2 méga RAM,
une puissante alimentation avec quatre sorties, un
régulateur de tension, horloge, ventilateur, et controlleur
pour moniteur multisync.
Ajoutez 5000F et vous avez un Brid- geboard XT, et pour 1500F de plus vous avez un modem 300 1200 2400 compatible Haycs.(Condor, tél 01-373-0824).
Pure Graphics présentait un filtre électronique pour DigiView et genlock, pour capturer des écrans de magnétoscope VHS sans le recours d’un framegrabber. Le Combine
R. GB remplace les filtres DigiView dans la production de
digitalisations HAM couleur d’une caméra ou d'un magnétoscope.
Il est compatible avec les genlocks suivant:
Rendale Interactive A8600 (psu et non psu), Rcndalc A8806
ProGenlock, Neriki Image-Master Pro Genlock.
Prix 1700F. (Pure Graphics, tél 01- 358-0663).
8 A-News J’ai du abandonner ma caverne adorée car la chaudière deconne serieusemenL Depuis début novembre, mon sanibroyeur est bloqué par la glace. Les touristes se font rares et le Maedo le plus proche est à 20000 kilométrés de mon paillasson en peau de yak. Bref, impossible d'hiberner peinard. A vous Cognac Jay... Dans la trame précédente, une grande partie du balayage était consacré aux genlocks incrustateurs de S & T et. Disons le, c'était bien. Mais alors bon, laissez moi vous parler d’une autre de ces bestioles conçue et dealée par la société Octet d'Azur. Repondant parfois au
matricule VM 410, il s'agit d'un incrusiaieur pro encore plus pro que les autres incrustateurs soi-disant pro s mais pas vraicmcnt pro en fait F.t la, lecteur fidele, tu l'écric " ouais, mais si c'est pro c'est cher Qu’il m'est doux de constater que le bon sens populaire n’a pas perdu de sa force dans une époque trouble ou tout fout le camp.. Bien sur, c'est cher !. 12000 Frs H.T soit près de 16000 T.T.C sans codeur PAL ( comptez ÎOOOO frs de plus ) ça vous pompe vite fait un budjet " Bahamas au mois d’aout ” ou il faut s’appeler Cupertino. Mais contre ce gros tas de brouzoufs vous avez un
engin à coté duquel les autres genlocks font figure de bricolages Tandy finition Fishcr-Pricc. Vous voyez comme vous êtes, tout de suite le fric. Et l’enthousiasme de la jeunesse dans tout ça ?.
Détaillons l’ustensile ( je vous conseille de relire la trame precedente et plus particulièrement les lignes concernant le GST ÎOOO ).
On trouve en entrées video 2 R.V.B.Sync (BNC) et 3 composites PAL ou SECAM soit CINQ entrées ( c’est plus que le chromakcycr pro CRK2000 de SONY ). En sortie, on dispose d'un R.V.B.Sync, d'une autre Synchro et d'une sortie KEY ( masque de découpé ) utilisable avec le canal Lumakey d'une regie par exemple.
Si vous n’avez pas encore votre regie video, prolétaire retardé, cette sortie vous permettra de réaliser du 1res joli video-art socio- cul turel.outre le fait qu’il permet de genlocker le signal du ’miga, cet engin est aussi un Chro- makeyer très performant. La majeure partie des systèmes de découpé chroma travaillent sur UNE valeur R.V.B définie par l’utilisateur.
Ce procédé a pour principal défaut d’ignorer les nuances.
Le VM 410 permet de sélectionner des seuils inférieurs et supérieurs sur les trois composantes et, donc, de peaufiner une découpe tics précisé. Tant qu'on parle de découpes, le VM 410 est. à ma conaissancc, le seul "Genlock" à permettre l'incrustation de deux images analogiques selon un masque fourni par le ’miga. Bien sur. On peut le faire avec n’importe quel autre chromakeyer de S & T ou Commo d’or mais en deux générations : première passe avec la première image et le masque, deuxième passe avec la deuxième image et le contre-masque. Le VM fait ça en une seule génération et très proprement
mais il faut bien sur deux sources video. Le VM est entièrement pilotable par ordi via un cable et une interface fournis. Présenté en rack 19', cet engin est beaucoup plus destiné aux petites regies qu'a la masse surcxitée des bidouillcurs d’images ” à la maison ", C'est un complément idéal et pas trop cher pour une petite structure de tournage-montage. Pour changer un peu, je vous parlerais de genlocks le mois prochain.
Méchant événement ce mois-ci, j’ai reçu une lettre de BIG BUBU. Cet incontournable personnage me dit : j’ai un 500, une A520 pour faire un composite, un V100 pour enregistrer et, au bout, des images minables.
Bon, je vous avais proposé cette solution d’enregistrement comme la plus économique (si on peut considérer que l'achat d’un camescope ait quelque chose d'économique) car elle a une qualité sufisante pour faire risette à la maison.
Mais ce système a des défauts à plusieurs niveaux. L’A520 fournit un signai modulé proche du PAL destine à une télé. En fait, ce signal est un poil trop puissant de manière à "passer en force" sur une tcloche.
Afin que vous pigiez sans dommages ce qui suit, j'explique rapidos le signal video composite : ce signal fait 1 Volt tout rond; de O à 0.3 V se trouvent les tops synchros et tous les ordres de balayage; 0.3 V représente le noir, 1 V le blanc, entre, c’est la couleur, BIOMAN, Michel CHEVALET et le dernier journal suivi de. La météo. Si ce jooooli signal fait plus d'1 V, c’est l’anarchie : la synchro est dans le noir et les couleurs dans le blanc d'ou malaise à l'enregistrement. Si ce même signal fait moins d’1 V, c’est la debacle : la synchro se perd en roule ou passe sur le noir, les cou
leurs capitulent et le blanc se fait porter pale.
I A520 fabrique un signal trop puissant mais pour 200 Frs, faut pas vous attendre au miracle.
Mais, o attaque perfide, c’est un peu ça aussi avec le codeur EPAL de S & T maigre ses réglages pour 2500 frs cette fois-ci. Deux petites conclusions : c’est coton d’cncodcr bien pour pas cher et ça doit aussi venir du RFU. Apres la brutalité sommaire de la première conclusion, on reste chahi d’admiration devant la seconde d’ou émerge un fin esprit d’analyse. C’est vrai, le RFU a une vache tendance à bouziller les images en entrée. C’est à la fois triste et assez incompréhensible. Pourquoi cette petite boite nippone s'acharne-t-elle a bouffer systématiquement la luma de nos signaux
chéris. Parce qu’elle est prévue pour recupcrcr un signal télé surpuissant à l'origine?.
Bon, on a pas encore solutionné ces histoires d’cnrcgicremcnt. Un vrai codeur vaut cher mais c’est une bonne solution, Enregistrer en VHS Pal est aussi une bonne solution mais pose plus de problèmes au montage. Soit, les ricains bossent en VHS, mais les ricains sont loin d’etre des rcfcmcccs en matière de qualité d’image (Never Twicc the Samc Colors - NTSC). Un scope BVU coûte le prix d’une Porsche d'occasion, un scope U-MAT1C le prix d’une 2 chevaux neuve.
Peut-être le DA.T, le CDV, Je DDT ???
Afin que vous soyez complètement toujours au courant, notre redae' chef a, au peril de sa vie, etc aux zéta-zuni. Outre une collection impressionante d'emballages Maedo vides, il m’a ramené plein de nouvelles sur les prochains bidouillcurs video. Franck LAEAGE, lc.boss de
C. I.S à Talence près de BORDEAUX, qui accompagnait notre
lumineux commandeur dans sa longue quete a eu l’idée grandiose
de filmer quelques demos.... RRRRAA- AAAHHHHHHHÜÜH bogla, hoc.
Allons-y, expliquons. J’ai vu une demo complète du TOASTER de NEWTEK qui est au point mais pas construit à cause de la rareté d’un des composants. Celte bestiole réalise des effets comparables à ceux du ZENO d’Abekas ou X-CALIBRE ( 20 briques chacuns Jc’est à dire ZOOM (in et oui). 1 4 d'image, 1 16 d’image, FL1P X et Y. SPIN. TUMBLE.
(trajectoires de l'image dans le cadre), SPLITS multiples, FREEZE d’image, pixellisation.
PUSH. RECOVER et un pseudo FISH-EYE sur un canal. Il s'agit bien sur d'images video et non de signal digitalisé. I*e résultat est équivalent aux trucages FR3 régionaux (pas de rotation par rapport à un point, pas de mise en perspective comme avec l’ADO). I,e prix de cet engin est dérisoire par rapport à ce qu’il sait faire, j'en veux un. NEWTEK, toujours eux, présentaient leur demo rccl 2 : près d’UNE minute de video sur 2 disks (des séquences de STAR WARS, BACK TO THE FUTURE, STAR TREK). 3D VIDEO EFFECTS va arriver en France et en PAL.
Idéal pour le titrage via un genlock, il permet d’appliquer toutes les rotations et trajectoires possibles à vos titres et logos. La méthode utilisée est la même que pour une image 3D normale: modélisation sur un programme de dessin en HI-RES 8 couleurs, rcndcring sauvegarde et réexécution à vitesse variable.
Le dossier presse dit qu’on peut faire entrer de 6 à 20 secondes d’animation dans 1 méga et de 25 à 60 secondes dans 2.5 mégas. La réexécution est très smooth et ultra rapide.
Micro Illusions fignole sa gamme de produits orientés images en proposant le 'Transport Controlier". U s’agit d’un tout petit soft chargé de piloter une interface image-image genre Lyon Lamb pour des transferts video sur 3 4 de pouce des images calculées par Photon Video, Render 3D, Videoscape etc... Ce petit programme coûte la bagatelle de 2000 Frs env. A titre indicatif, l’interface Lyon Lamb coûte 15000 Frs env. La suite de ces infos complètement renversantes en 1989 . ( ouah, eh! Les mecs, eh! Lui, elle est bonne celle là, en 1989, quel con ce yeti, il va me faire crever de rire, il est
tou meuiche. En 89. On me l’avait jamais faite.)
Voila, une trame de plus de balayée et ma jeunesse qui s’enfuit dans la tourmente glacée qui fait frissoner le cerisier craintif des certitudes incertaines de ce siecle. Zuta, j’a glissa sur man clavia.
On perd vite l’habitude du patin à glace dans vos HLMs surchauffés. Baffrez bien, messe de minuiiez gaiement mais rapelez vous de la question primordiale de cette fin d’année : qui est VRAIE MENT Claude PIERRARD, le senile présentateur des niaiseries vacancières pour gosses à la télé. EL Yeti (et non pas EL Delta, jeune ducon) A-News 9 A-News L’ASSEMBLEUR DE ans Zei s SCROLLING VIA LA GRAPHICS.LIBRARY Chers Amiga-users et chers Amiga-beginners: Ce mois-ci je préconise une nouvelle méthode d’apprentissage; j’ai décidé de rassembler dans un même article la rubrique débutants et la rubrique
initiés. Je m’explique: comme promis le mois dernier, nous allons étudier les scrolling via la graphics.library: mais, si les initiés connaissent déjà parfaitement le rôle des libraries et peuvent d’ores et déjà se rendre à la deuxième partie de l’article qui concerne la routine d’application, les débutants devront lire l’article dans sa totalité.
Les Amiga 500 et 2000 possèdent des routines en ROM classées par type d’utilisation, c’est à dire que: par exemple, tout ce qui concernera les accès disks sera classé dans la dos.library, les traitements écrans, fenêtres et menus dans 1’intuition.library. Mais, la library qui nous intéresse réellement c'est la graph- ics.library qui, comme son nom l’indique, rassemble toutes les fonctions graphiques de base ainsi que toutes les routines utilisant le Blitter. Nous venons de prononcer le mot Blitterjnais qu'est-ce? En gros, c'est un coprocesseur très utile pour les scrollings. Et c’est
justement grâce â celui-ci que nous allons pouvoir créer ci-après de très belles choses. Afin de pouvoir utiliser les routines d’une library.il faut d’abord ouvrir celle-ci ou autrement dit la rendre fonctionnelle.
Mais alors, allons-nous devoir taper le programme qui ouvre les libraries dans sa totalité? La réponse est NON. Car il existe l'exec.library qui est ouverte en permanence et en son sein existe une routine permettant d'ouvrir et de fermer telle ou telle library (car toute library ouverte en début de programme doit être fermée à sa fin) Les libraries commencent toutes par une table de suite de jumps et à chaque jump correspond une routine spécifique.
Quand nous ouvrons une library, l’ordinateur nous renvoie dans le registre dO l’adresse de la fin de cette table; il apparaît donc évident que si nous désirons appeler une des routines d'une library .nous utiliserons un jsr suivi d’un offset négatif... Comment, ça ne suit plus?
Très bien, explicitons un peu: si la seule adresse de référence que nous ayions pour appeler tel ou tel jmp est la dernière adresse de la table alors, nous devrons soustraire à cette adresse le nombre d'octets correspondant au jmp désiré. Si celà paraît encore un peu vague pour certains, ils le comprendrons mieux lors de l’étude de la routine.
Venons-cn au fait: l’offset de la graphics-library qui nous intéresse est -396, offset qui correspond au jmp appelant la routine scrollraster. Nous n’aurons plus besoin dès lors qu’à faire un jsr-396(a6) en ayant préalablement mis l’adresse de base de la graphies en a6.
Scrollraster permet tous les scrollings: verticaux, horizontaux et en diagonales. De plus, il offre aussi bien la possibilité du scrolling sur une pixel que celui sur 2, 3 ou plus. Il a cependant un défaut, il rend possible uniquement les scrollings sur un rectangle, c’est à dire qu'il déplacera tout (et sans exception) ce qui sera dessiné dans celui-ci. Cependant, comme nous le verrons peut-être prochainement, cette tare est facilement contoumable.
Autant de possibilités, autant de paramètres. Avant d’appeler scrollraster nous devons le paramétrer comme suit: rastport dans al valeur du scolling vertical dans dO 10 A -News valeur du scrolling horizontal dans d 1 valeur de l’abscisse minimale du rectangle dans d2 valeur de l'ordonnée minimale du rectangle dans d3 valeur de l'abscisse maximale du rectangle dans d4 valeur de l’abscisse maximale du rectangle dans d5 Peut-être serons nous choqués par l’apparition du mot rast- port, nous n’expliquerons ce mois-ci ni son rôle ni la routine dans laquelle il s’inscrit par faute de place.
Une fois paramétré, scrollraster peut être appelé sans que rien ne puisse l’empêcher de bien agir.
Comme exemple d’utilisation de scrollraster, nous créerons le scrolling gauche-droite d'un bob de taille inférieure à 100 pixels.
Avant de lancer la routine, n’oublions pas d’ouvrir un écran ni d’afficher un bob à l’intérieur du rectangle au moyen de la routine étudiée dans A-News4.
Maintenant que nous avons bien mis les points sur les i, voyons la routine: :exec.library= openlibrary=-408 closelibrary=-414 execbase=$ 04 : graphies.library- scrollraster=-396 initbitmap= -390 initrastport=-198 clearscreen = -48 ; ouverture de la graphics.library------ ouverturegraph: move.l execbase,a6;adresse d’execbase dabs a6 lea gfxname.a 1 ;nom de la library dans al jsr openlibrary(a6) move.l dO.gfxbase-.adresse de base de la graphies en gfxbase rts ;----------fermeture de la graphics.library- fermeturegraph: move.l execbase,a6 move.l gfxbase,al jsr closelibrary(a6) rts
- initialise l’écran- .. initécran:
move.lgfxbase,a6;base de la graphies move.l bitmap,aO;pointeur
sur la bitmap move.l $ 05,d0;nbre de bitplanes move.l 320,d 1
;largeur de l’écran move.l 200,d2;hauteur de l’écran
jsrinitbitmap(a6) move.l bl.planel ;en bl figure l’adresse de
base du bit- planel move.l b2,plancl +4;en b2 figure l’adresse
de base du bit- pi ane2 move.lb3,planel+8;de même pour le 3
move.lb4,planel+12;le 4 move.lb5,planel+16;et enfin le 5 Ica
rastport.a 1 jsr initTastport(a6) move.l bitmap,r_ bitmap lea
rastpoit.al jsr clearscreen(a6);routine effaçant l’écran rts
- scrolling horizontal- scrollh: cmp.b l,testl ;test pour savoir
si scrolling gauche ou droite beq scrollhl ;si 1 alors
scrolling droite add.b l,test ;test correspondant au nombre de
déplacements cmp.b 50,test bne va ;si 50 move.b 0,test ;nbre
de déplacements vers droite=0 move.b l,testl ;1 pour scrolling
droite va: move.l l,dx ;scrolling de 1 pixel en abscisse
move.l 0,dy ;aucun scrolling en ordonnée move.l
40,minx;abscisse minimale du rectangle move.l
150,miny;ordonnée minimale du rectangle move.l
280,maxx;abscisse maximale du rectangle move.l
180,maxy;ordonnée maximale du rectangle jsr scroll;appel à la
routine pour scroller rts ;----------------scrolling
droite-------------------- scrollhl: add.b l,test;nbre
déplacements vers la droite cmp.b 50,test ;test si 50
déplacement effectués bne val;oui?
Move.b 0,testl;alors scrolling gauche move.b 0,test;nbre de déplacements gauche =0 jmp scrollh;on retourne au scrolling gauche val: move.l -l,dx ;scrolling horizontal d’une pixel vers la droite jsr scroll rts ;------------scrolling---------- ;routine chargeant les registres scroll:, move.l gfxbase,a6 lea rastport.al move.l dx.dO move.l dy,dl move.l minx,d2 move.l miny,d3 move.l maxx,d4 move.l maxy,d5 jsr scrollraster(aô) rts différentes adresses------------ bitmap: Offre pour des diskettes de grande marque, double face, double densité,135 TPI à 7,90 Fr, proposée par Little Zeus et D.Vogel:
Bon de commande: A envoyer à: D.Vogel 9 Rue de la FeuiUaume 92420 Vau- cresson.
Je joins un chèque de Francs correspondant au montant de la commande pour_. Lot(s) de 50 diskettes (au prix de 7,90fr la diskette) et je joins également 16 timbres de 2,20fr correspondant aux frais de port en non recommandé (le risque incombe au destinataire) ou 20 timbres de 2,20fr pour un envoi en recommandé.
Nom_ . Adresse ..... blk.w 4,0 plane 1:
dc. l 0,0,0,0,0 rastport: blk.l 1,0 r_bitmap: blk.l 26,0 dx:
dc. l 0 dy:
dc. l 0 minx:
dc. l 0 miny:
dc. l 0 maxx:
dc. l 0 maxy:
dc. l 0 ;les valeurs contenues dans bl,b2,b3,b4 et b5 doivent
être identiques à celle de la Copperlist.
Bl:
dc. l $ 50000 b2:
dc. l $ 52260 b3:
dc. l $ 54500 b4:
dc. l $ 56800 b5:
dc. l $ 59100 testl:
dc. b 0 ; scrolling gauche pour commencer test:
dc. b 0 gfxname:
dc. b "graphics.library”,0,0 gfxbase:
dc. l $ 0 Nous venons de voir différentes routines servant à notre
scrolling.aussi faut-il savoir appeler chacune d’entre elles
au moment propice.
En début de programme doit être exécutée la séquence suivante: jsr ouverturegraph jsr initécran De plus, la partie de programme testant la souris doit être modifiée comme suit: Wait: comp.b 250,$ dff006;test si le Copper a balayé l’écran bne.s wait;sinon attendre jsr scrollh; appel de la routine de scrolling btst 6,$ bfe001 bne.s wait Pour terminer, en fin-de programme doit paraître un jsr fcrmc- turegraph.
Nous voici donc capables de faire des scrollings de toutes sortes, et pourquoi pas un scrolling de caractères!!
Sur ce, je vous quitte et vous donne rendez-vous au mois de décembre et qui dit décembre dit Noël et qui dit Noël dit cadeau et qui dit cadeau dit surprise, donc vous ne satfrez de quoi traite l’article du mois prochain qu’au moment de l’ouverture d’A-News
10. (Ed: pour décembre il faut lire janvier - merci les grévistes
- mais la surprise sera la même) Little Zeus A-News 11 (COIN
0 s g&dlg@ft§9 c©nnv©irsn©nü ffncMeirs IIBM9 ©ttSooo Cher
petit peuple de France, alors que l'hiver couvre notre beau
pays de son doux manteau blanc, les bonnes vieilles culpa
bilités refont surface. Et bon, vous avez donné aux RESTO-
DUKEURS, aux jaunes submergés, aux rouges exterminés, aux
verdâtres intoxiqués et aux noirs parce qu'ils n'ont pas
assez d'eau, trop d’eau, pas de quoi bouffer, trop de tanks,
pas d’ombré, trop de bubons ... Bien, je dis stop !. Toutes
ces peuplades inférieures ne cessent de réclamer de l’aide
sans se rendre compte que, à force, elles goûtent des
plaisirs rares. Essayez donc, en France, de vous gaver de
bouillie de blé déshydratée au lait en poudre dans cinquante
centimètres d'eau salée pendant que votre cousin RACHID, qui
habite à vingt bornes, crève de soif en attendant un joint
torrique pour sa motopompe. A l'aube de notre "civilisation
de loisirs", nous avons encore beaucoup à apprendre du tiers
monde, je vous le dis !.
Bon PARIS-DAK AR ! Et ris C. ELYETI l’africain PROGRAMMATION DES GADGETS Pour compenser l’encyclopédie-gadgets du mois dernier, il n’y aura pas ce mois-ci d’article sur les gadgets. Ne vous inquiétez pas, les journalistes à’A-News sont des gens sérieux et j’ai mis en place un programme minimum pour rassasier votre soif de culture.
Le mois dernier, nous avons vu comment créer des gadgets.
Cette fois-ci, nous changeons de continuum spatio-temporel et je vous livre un petit programme pour la réalisation d'un menu par panneaux de gadgets. (J’espère que vous avez retenu les leçons de CHORIZO KID sur le Langage C!) Essayez donc de taper ce programme que nous expliquerons le mois prochain. Nous aborderons alors les problèmes qui se posent lors de l’utilisation des gadgets.
include intuition mtuition.h struct IntuitionBase ‘IntuitionBase; struct Window ‘Window; struct IntuiMessage ‘Message; int Propri,Gadgets Actifs; struct IntuiTextTextl =
1. 0,JAM2,23,17,NULL,"GADGET1",NULL }; struct IntuiText Text2 =
1. 0,JAM2,23,17,NULL,"GADGET2",NULL }; struct IntuiText Text3 =
1. 0,JAM2,23,17 JSIULL,"GADGET3" ,NULL }; struct IntuiText Text4
=
1. 0,JAM2,23,17 ,NULL,"SORTIE",NULL ); struct Gadget Gadget 1 =
NULL, 110,30,100,40.GAD GHCOMP.GADG IMMEDIATE I
RELVERIFY.BOOLGADGET, NULL,NULL,&Text 1 .NULL.NULL, 1 .NULL };
struct Gadget Gadget2 = &Gadgetl,430,30,100,40,GADGHBOX,
TOGGLESELECT I GADGIM MEDIATE I RELVERIFY.BOOLGADGET,
NULL,NULL,&Text2,NULL,NULL,2,NULL 12 A-News ); struct Gadget
Gadget3 = ( &Gadget2,110,130,100.40.G ADGHCOMP, GADGMMEDIATEI
RELVERIFY.BOOLGADGET, NULLJs(ULL,&Text3,NULLJ4ULL,3,NULL };
struct Gadget Gadget4 = &Gadget3,430,130,100,40,G ADGHCOMP,
GADGIMMEDIATE I RELVERIFY.BOOLGADGET,
NULLNULL,&Text4,NULLJ ULL,4,NULL }; struct NewWindow NewWindow
= 0,0,640,190,0,1 ,G ADGETDOWN, WINDOWDEPTH I WINDOW SIZING
I WINDOW- DRAG IACTIVATE, &Gadget4,NULL,"Exemple d’utilisation
des Gadgets", NULLJsrULL,0,0,0,0,WBENCHSCREEN void
ChangeGadgetsO if (GadgetsActifs) (
RemoveGadget(Window,&Gadget 1 ); RemoveGadget(Wndow,&Gadget2);
GadgetsActifs = FALSE; ) else AddGadget(Window,&Gadgetl,-1
); AddGadget(Wmdow,&Gadget2,-l); GadgetsActifs = TRUE; ) void
Action 10 printf("Le Gadget 1 est actionné. n"); }
voidAction20 ( printf("Le Gadget 2 est actionné.Vi"); } void
Action30 ( if (GadgetsActifs) printff'Les Gadgets 1 et 2 ne
marchent plus.Vi"); else printf("Les Gadgets 1 et 2 marchent
de nouveau. "); ChangeGadgetsO; void Action4() printf("C’est
fini, on sort! n"); ?a void mainO IntuitionBase = (siruct
IntuitionBase *) OpenLi- brary("intuition.library",0); if
(UntuitionBase) exit(O); Window = (struct Window *)
OpenWindow(&New- Window); if (ÎWindow) exit(O); GadgetsAclifs
= TRUE; p rin t f(1 Nn n nVi nVi n n n n n nVi n n n nVi n n
" ) ; do ( Message = (struct IntuiMessage*)
GetMsg(Window- UserPort); if (Mcssage- Class GADGETDOWN) (
Propri = ((struct Gadget *) Message-;» Iaddress)- GadgetID;
ReplyMsg(Message); * On libère la mémoire dés que possible *
switch (Propri) case 1 : Action 10 break; case 2 :Action20
break; case 3 :Action30 break; case 4 :Action40 break; ) } }
while (Propri != 4); Close Window(Window);
CloscLibrary(IntuitionBase); Comme promis depuis 2 mois voici
le petit listing de AM_PC, la routine de conversion de
fichiers WordPerfect Amiga en WP MS-DOS qui nous a été envoyée
par notre sympathique lecteur québécois : Michel Laliberte.
Que dire de plus puisque tout est compris dans le programme, messages d'erreurs et mode d’emploi. Comme lui n’hésitez pas à nous écrire.
* AM-PC vl.O - Michel Laliberté, 21 août 1988 * include stdio.h main(argc.argv) int argc; char *argv[]; int conv; register char a,b,c; FILE *fp; if(argc!=3) printf(' f'); printf("[33m AM-PC vl.O - août 1988[31mV); printfÇ INSTRUCTIONS ViVi"); printf("Ce programme convertit les fichiers à accen- tsVi"); piintf("francais Word Perfect Amiga en fichiersW); printf("WP MS-DOS, et vice-versa. Utiliser DOS-2- DOS n"); printf(”ou un modem pour convertir le disque. n n"); printf("[33m FORMAT D’UTiLISATION:[31mYiW'); printf(" l am-pc cvl nom_du_fichier n"); printf("Place dans le fichier cvl la
versionSn"); printf("convertie de nom_du_fichier .Nn n''); printf(" Si n = 1, le sens de la conversion est:Vi"); printf(" Amiga - PC.Vi"); printf(" Si n = 2, on prend le sens contraire: n"); printf(" PC - Amiga. n n"); printf("Pour des résultats plus rapides, tra- vaillerNn"); printf("en RAM: am-pc ram:cvl ram:n_du_fichier lVi"); IT"); printfC'[33m CE PROGRAMME EST GRATU- printf(" REVENTE INTERDrTE[31m n’’); printfC'Code source Lattice-C disponible: "); printf("Michel Laliberté, Montréal "); printf(”- tél.: (514) 274-0288Vi n"); exit(0); } conv=atoi(argv[2]); if (conv!=l && conv!=2)
printf("FORMAT: 1 am-pc nom_du_fichier n :"); printf(" n doit être 1 ou 2. n n"); exit(0); ) if((fp=fopen(argv[l],"r")) = NULL) printf(" Impossible d'ouvrir le fichier... n"); exit(0); } if (conv=l) a=’@’; * fichiers non-WP: if (b =’à* Il b='É’) * b=getc(fp); while (b!=EOF) if (a ’â’ && (b =’à'll b=’É’)) switch(b) case ’é’:b=130;break; case ’à’:b=133;break; case ’è’:b=138;break; case ’ê’:b=136;break; case ’â’:b=131;break; case ’ç':b=135;break; case ’î':b=140;break; case ’ô’:b=147;break; case ’û’:b= 150;break; case ’É’:b=144;break; case ’ù’:b=151;break; case ’ë’:b=137;break; case
’ï’:b=139;break; case ’ü’:b=129; } putchar(b); a=b; b=getc(fp); } fclose(fp); ) if (conv=2) a=’@’; f* fichiers non-WP: if (c =’@’ && c =’W’) * b=getc(fp); while (b!=EOF) ( c=(b-64); * bidouille pour faire apparaître des caractères invisibles * if (c =’@’&& c =’W’ && a=’â’) switch(c) case ’B’:c=233;break; case ’E’:c=224;break; case ’J’:c=232;break; case ’H’:c=234;break; case ’C':c=226;break; case ’G’:c=231;break; case ’L’:c=238;break; A-News case ’G’:c=231;break; case ’L‘:c=238;break; case 'S’:c=244;break; case "V’:c=251;break; case ’P':c=201 .break; case 'W':c=249;break; case
T,c=235;break; case 'K’:c=239:break; case 'A’:c=252; } . B=c; i a=b; pulchar(b); b=gelc(fp); ) fclose(fp); ] ) Bon et maintenant passons à la suite. Petits trucs pour faire tourner vos programmes sous LATTICE plus vite.
1- utilisez des short int au lieu de int. Ce sont des entiers sur 16 bils au lieu de 32 bits dont les bornes sont -32768 el +32767. Le MANX AZTEC C utilise par défaut des "short" alors que le LATTICE utilise des "long" c'est une des raisons pour lesquelles il est plus rapide en exécution, il fallait que quelqu'un le dise et bien c’est fait ( essayez donc de faire une boucle avec un indice short et la même avec un long ).
2- faites des includes sur les librairies qui sont dans la di rectory proto du LATTICE C 4.0 si vous utilisez les fonctions de l'AMIGA. Un include sur chaque librairie utilisée dans le programme, n’oubliez pas proto exec.h puisque exec est ouverte par défaut (normal c’est clic qui contient l’instruction OpenLibrary). Ca ne change rien à la façon de programmer mais le code généré est différent : les arguments de la fonction appelée ne sont plus placés dans la pile comme pour n’importe quelle fonction en C mais ils sonts placés directement dans les registres utilisés par la fonction en
question, gain de code (plus besoin d’cmpilcr et de dépiler) gain de temps et donc programme plus rapide.
Bon si après ca vous trouvez que c’est toujours trop lent programmez en assembleur ou si vous êtes riche achetez un AZTEC C. j’en profite pour vous anoncer le grand match que vous attendez tous LATTICE contre AZTEC très prochainement dans votre revue préférée (ça va chauffer, tous les coups , même les plus bas, seront permis). Autre solution plus coûteuse : acheter une carte 68020 voire 68030 dès que cette dernière sera disponible.
Joyeux noël, bonne année, joyeuses pâques et ne vous ren dez pas malade avec tous les chocolats que vous allez ingurgiter. Amigalement vôtre.
ROMEO RAPIDO N’oubliez pas que vous pouvez nous contacter Batchman et inoi même sur minitel 3615 DEEP bal ROMEORAPID. Bien sûr vous pouvez aussi nous écrire.
COUPS-RIEZ Si comme je ne sais plus qui vous voulez fabriquer des librairies semblables à celles du système et les stocker sur disque je ne saurais trop vous conseiller la lecture du ROM KERN AL Library and Device section F tout y est expliqué. C’est très simple il suffit de les écrire en assembleur avec quelques routines d’initialisation et le listing assembleur (ou C éventuellement) des fonctions que vous voulez ajouter. Hélas le listing est trop long et de plus sous copyright. Sur ce A Tchao.
On m’en avait beaucoup parlé, d’après certaines sources elle était absolument géniale. Moi, la tête froide et les idées claires (Non, merci. Ca va les chevilles, j’ai des chaussures larges...) je l’ai testée pour vous chers Amigafans. Et c’est la main tremblante que j’ai introduit la disquette dans le lecteur. Il s'agit de la "Wild Copper MegaDemo".
1. Description Une megademo est un disk plein de "petites" demos.
Dès que la disquette est insérée dans le lecteur, une présentation apparaît: des étoiles jaillissent de derrière un cylindre représenté par un dégradé de couleur (plus communément appelé "Copper". Mon confrère Little Zeus vous expliquera cela en détails, je pense..). Sur ce cylindre est écrit en lettres rouges "Wild Copper Mcga Demo”. En bas, à droite, une signature "RV"... Puis, après que l’on ait "cliqué", une image, en dégradés bleus et jaunes, représentant six sphères en "fil de fer" et trois boules, s’affiche à l'écran. Un scrolling rebondissant, agrémenté de charmants petits dessins,
passe derrière les boules ce qui crée un effet optique de loupe très bien rendu, le tout accompagné d'une bonne miisique.
. Une fois le bouton de la souris pressé arrive ic légendaire écran du Workbcneh avec ses légendaires iooncs et son non moins légendaire pointeur. Chose toute fois moins traditionnelle, un scrolling rebondissant (encore 1) fait en dégradés jaunes et oranges passe sur l’écran, une nouvelle musique vient vous titiller les conduits auditifs et, comme devenu fou, le pointeur se met à tourner sur Ità-mème.
Puis, vous devez effectuer l'opération la plus périlleuse jamais réalisée sur un ordinateur : le “doublo-click” sur l’iconc WILD (en fait, c’est très facile, même moi, j'y arrive, c’est vous dire!). Une fenêtre s’ouvre alors et un choix est proposé: deux musiques différentes et trois démos.
La première. ’’RVb demo”. Est constituée d’animations sur les Crois axes d'objets en perspective dont les ombres portées se réfléchissent sur le sol, lut aussi en perspective. Un scrolling en bas de l'écran, des étoiles en haut, cette démo se détache des autres car l'auteur nous donne la possibilité de créa nos propres animations.
La seconde, "WILD" est un véritable chef d’oeuvre. Le sigle Wild Copper (socle en lettres capitales surmonté d'une panthère majestueuse) apparaît au milieu de l'écran. Autour de lui, décrivant un cercle sans fin, défile un scrolling en plusieurs langues. En fond, une dizaine de rouleaux empilés, tournent sur eux-mêmes avec un sigle Wild Copper imprimé sur chaque extrémité qui paraissent se dérouler en passant sur les cylindres.
La dernière "RESET' débute par une parodie du fameux Guru Méditation avec un cadre clignotant complètement déformé. Puis après avoir réinitialise l’Amiga, un programme s'éxécute. Celui-là, je vous laisse le soin de le découvrir par vous-même...
2. Qualités et défauts Cette mégadémo est vraiment magnifique.
Des ziques excellentes, variées, les animations superbes
(agrémentées de quelques petits bugs par-ci, par-là. Nobody’s
perfect.) Et les textes de scrolling bounésd'humour... Dans la
”RVb Demo”, en pressant simultanément les touches R et V,
vous obtiendrez un texte secret sur les méfaits d’un groupe de
pirates français.
En conclusion, .c’est un "must" a posséder absolument... le lui mets comme note 17 20 Musique: S Originalité: 4 Animation: 4 Dessin: 4 Si vous voulez me contacter écrivez à: Emeric Fermas 11, Rue du Pressoir 75020 PARIS Té!:47-97-84-76 030C00: ncg.w A7 030C02: subq 1,D0 LEVIRUS SCA 030C04: movc.w Sbb02,72(PC,D4) 03000a: subq «3,-(Al) ; Un commence ici Je rappelle qu’en entrée, Al pointe sur un IOJREQUEST ; block inilialisé et prêt à l'usage.
03OCOc: Ica -14(PC2)(=$ 30000),AO; Transféré toute la routine 030010: Ica S07cc00,Al cnS7EC00 030016: movc.w «SOI00,DO 03001a: move.l (A0)+,fAl)+ 03001c: dbf DO,S030Ôla 030020: jsr S07cc88; Puis y saute 030026: Ica 743(PC) =$ 30300,A1; On poursuit l'exécution normale 03002a: move.l $ 000004,A6;du programme 030030: jsr -96(A6); FindResidentf) 030034: move.l DO.AO 030036: move.l 22(AO),AO 03003a: movcq S00,D0; Pas d’erreur 03003c: ris ; Le code qui suit est exécuté durant le reboot.
A ce niveau, le pointeur CoolCapturef) a été reveclorisé.
03003c: move.l $ 000004,A6; Boulon gauche de la souris?
030044: blsl 6,Sbfc001 03001c: bne $ 03006a 03004c: clr.l 46(A6); Oui, on remet CoolCapturef) à zéro 030052: bsr 5030090; Ij? Système le corrigera 030056: Ica SdffOOO,A5; On en aura besoin plus tard 03005c: movc.w $ 0060,3 84 A5); Couleur de fond verte 030052: movcq $ 32,1)0 030064: bsr S0302ac: Temporisation 03 0068: bra $ 030086; Et on rend la main 03006a: bsr S030088 03006c: Ica S07cca4,A0 030074: cmpa.l -454(A6),A0; Met l'entrée de vérification de virus 030078: beq $ 030086; à la place de DolO, si ce a 'est déjà fait 03007a: move.l -454(A6),S07crde 030082: move.l AO,-454(A6) 030086: rts ;
Pour ceux qui l’ignoreraient encore ou qui n'auraient pas compris tes lignes qui précédent, tenir le boulon gauche de la souris appuyé durant un reboot vide ta mémoire du virus. Mais cela ne désinfecte pas les disquettes atteintes!
030088: move.l $ 0007ec3c,46(A6); Modifie CoolCapturef) 030090: Ica 34(A6),A0: 34 = LowMcmChk- sum 030094: clr.w DO; Refait la somme des vecteurs 'l'rap 030096: movcq S17,D1 030098: add.w (A0)+,D0 03009a: dbf DI.S030098 03009c: noew DO 0300a0: movc.w DO.(AO); El la remet à sa place 0300x1: rts ; Quand on arrive ici, c’est qu’un DolO a été requis. Le virus doit vérifier s'il s'agit d'un requête concernant le boot block 0300a4: cmpi.l $ 00000400,36(A I); Longucur=1024? (2 secteurs) 0300ac: bne S0300b4 0300ae: cmpa.l 40 A1),A4; Adresse du buffer=adresse courante?
0300b2: beq S0300ba; Oui, c’est bien de boot block qu’il s’agit ()300b4: jmp $ 07cfdc; Non, on poursuit l'exécution normale 0300ba: clr.l (A4) 0300bc: jsr $ 07cfdc 0300c2: cmpi.l $ 444(5300,(A4); Vérifie si le secteur commence par DOS 0300c8: bne $ 0300fa; Si oui, cette disquette ne contient pas le virus 0300co: move.l S07cfdc,-454(A6); Revectorise DolOQ 0300d2: clr.l S07cfdc 0300d8: movcm.l A5-AO D7-DO,-(A7) 0300dc: Ica StiriOOO.AS 0300c2: lea $ 07cc04,A0 0300c8: move.l (A0),D0 0300ca: cor.l 4(A4),D0 0300cc: beq S0300f6 0300(0: move.l Al,A4 030012: bsr S0300fc 0300f6: movcm.l (A7)t-,A5-A0 D7-D0
0300fa: rts ; Là, on entre dans te coeur du virus 0300fc: suhi.w S0001,S07cefc; Décrémente le compteur absolu 030104: addi.w S0001 ,S07ccf8; Et incrémente te compteur d’attente 03010c: movc.w $ 07ccf8,D0; Ce compteur est.il un multiple de 16?
030112: andi.w «SOOOf.DO 030116: cmpi.w SOOOO,DO 0301 la: bne S030120; Oui, alors on affiche le message 03011c: bsr S030170 ; Non, on se contente de l’écrire sur le disk 030120: move.l A4,Al ; Al contient le IO REQUEST block 030122: movc.w S0001,28(A 1); J’ignore le code Uü 030128: move.l S000004,A6; Si quelqu’un peut m’aider... 03012c: jsr -456(A6) 030132: move.l A4,Al 030134: movc.w S0003,28(A 1); Par contre, 3=écriture... 03013a: move.l S00000400,36(A1); de longueur 1024... 030142: move.l S0007ec00.40(Al); du butfer en S7ECOO... 03014a: move.l SOOOOOOOO,44(A1); sur la piste d’offset
0 = secteur 0!
030152: move.l S000004.A6 030158: jsr -456(A6); El en avant... 03015c: move.l A4,Al 03015e: movc.w S0004,28(AI)-.4=Update 030164: move.l S000004.A6: Plutôt deux fois qu’une!
03016a: jsr -456(A6) 03016c: rts; Pin de la routine d’écriture ; ici commence la routine qui inscrit votre message préféré au milieu de la célébrissime bande rouge, qui n’est autre que le résultat d’une vulgaire CopperList... 030170: move.l A4,Al 030172: clr.l 36(A1): 0=MOTOR_OFF 030176: movc.w S0009,28(A1); 9=MPtorOnlOff 03017c: move.l $ 000004,A6 030182: jsr -456(A6); On éteint te drive 030186: Ica S07cb00,A3 03018c: Ica S07ccfc,Al; Charge le nom "graphies.lihrary" 030192: clr.l DO 030194: move.l S000004.A6 03019a: jsr -552(A6); Openl.ibraryf) 03019c: move.l D0,S07c8fc; Sauvegarde de
GfxBase 0301a4: move.l A3,Al; A1=$ 7EEFE est l'adresse du RastPort 0301 a6: move.l S07c8fc,A6; Maintenant, A6=GfxBase 0301 ac: jsr - 198(A6); InitRaslPort 03011)0: lea SÜ7ca00,A0; Adresse de la Bit- Map Désassemblé par Cédric BEUST 0301 b6: move.l A0,4(A3) 0301 ba: movcq S01,D0; Profondeur I == 2 couleurs 0301bc: movc.w $ 0140,Dl; lMrgeur=320 0301c0: movc.w S00c8,D2; llaiiteur=200 0301c4: move.l S07c8fc,A6 0301ca: jsr -390(A6); InitBUMap 0301 cc: move.l S0007eec4,128(A5); Fait pointer sur notre CopperIJsl 0301 d6: movc.w S0800,386(A5); Définit couleur 1 en rouge 0301dc: moveq S64,D0;
Temporisation 0301dc: bsr S0302ac 0301c2: lea $ 07eflb,A2 0301 c8: lea S07c9O0,A0 0301cc: move.l A0,$ 07ea08 0301 fl: movc.w $ 07d0.D0 030118: clr.l (A0)+: Met l’écran en noir 0301 fa: dbf DO,S0301f8 0301 fc: movc.w S2c75.142(A5); Coin NO de la fenêtre 030204: move.w Sf6d5.144(A5): Coin SE de la fenêtre ; Donc la fenêtre aura pour dimensions (SD5- $ 75) x (SF6-S2E) =96 x 200 03020a: movc.w S0038.146(A5): Idem, avec les bUplanes 030210: movc.w SOOdO,148(A5) 030216: clr.l 264(A5); Moduto des bUplanes impairs=0 03021a: move.w $ 1700,256 A5 ; Registre de contrôle des bp.
030220: clr.l 258(A5); Registre principal 030224: movc.w $ 8380,150(A5); DMA- CONWR ; Quelqu’un pourrait-il expliquer en détail la signification des bits de DMACUNWR ($ djf)96)?
03022a: move.l A3,Al 03022c: clr.l DO 03022c: move.b (A2)+,D0; Abscisse suivante (dépend de la phrase) 030230: movcq $ 51,D1; Par contre, ordonnée constante = 81 030232: move.l S07c8fc,A6 030238: jsr -240(A6); Movc() 03023c: move.l A3,Al 03023c: clr.l DO 030240: move.b (A2)-,D0; DO contient la longueur de la phrase 030242: cmpi.b $ 00,DO; suivante. Si D0=0, fin d’affichage 030246: beq $ 030298 030248: move.l A2,A0; AO pointe sur la phrase 03024a: Ica 0(A2,DO),A2; Auquel oit doil rajouter sa longueur 03024e: move.l $ 07c8fc,A6; pour connaître la fin 030254: jsr -60(A6); Tcxi() 030258: movcq
S07,D2 03025a: movc.w $ 0800.DI 03025c: movcq $ 02,DO 030260: bsr S0302ac; Temporisation 030264: movc.w D1,386(A5); Couleur 1 = rouge 030268: addi.w «S0I22.DI: On ajoute î 22 à la couleur ; Plus précisément, le fait d’ajouter tt$ l22 au registre augmente le rouge d’une unité, le vert de 2 et le bleu de 2. C’est cette routine qui crée l’apparition et la disparition graduels des messages.
03026c: dbf D2,S03025e; On fait qa huit fois 030270: clr.l DO 030272: move.b (A2)-,D0, On attend un peu 030274: bsr $ 0302ac 030278: movcq $ 07,D2 03027a: moveq - SO2,D0 03027c: bsr S0302ac 030280: subi.w S0122,01; Puis on recommence en enlevant HSI22 A-News 15 030284: movc.w D1.386(A5): à la coultur - disparition 030288: dbf D2.S03027a 03028c: clr.l DO 03028c: movc.b (A2)+,D0; Re-attente 030290: bsr $ 0302ac 030294: bra 5030 lc8; Et on va afficher la phrase suivante 030298: move.l $ 07c8fc.A0 03029c: move.l 38 A0).128(A5) 0302a4: movc.w S0100,150(AS); On restitue DMACONWR 0302aa: rts; Ht on
sort 0302ac: add.w DO.DO; Celle routine est du genre WaitTOF 0302ac: cntpi.b S00.6(A5); On lit le bit le plus significatif 030284: bnc $ 0302ac; du Read Vert, tant qu’il est non 030286: cnipi.b S00,6(A5); nul, puis tant qu’il est nul.
0302bc: beq S0302b6; En fait, on attend la ligne suivante Q302bc: dbf D0,S0302ac 0302c2: rts ; Début de la Copperl.ist 0302c4: OoeO 0007 00c2 c900 7005 fffe 0180 0c62 p b 0302*14: 7405 fffe 0180 04 10 7505 ftfe 0180 0800 t u 0302e4: 8605 fffe 0180 0d5l 8a05 fffe 0180 0000 .Q . 0302f4: ffff fffe ; Compteurs absolu et relatif. Petit feu amusant: mettre l'adresse qui suit à une valeur qui se termine par f (e.g. 002f), booler la disquette (après avoir validé le checksum du boot block) puis booter une disquette protégée qui ne contient pas le virus. Devinez ce que vous verrez...
0302f8:0028 fffa ffd3 ; Noms des bibliothèques utilisées 3002fe:6772 6170 6869 (....graphi 030304 : 6373 2c6c 6962 7261 7279 0064 6173 2c6c cs.library.dos.1 030314: 6962 7261 7279 0000 ibrary.. ; Et enfin, les messages. Remarquez que chaque phrase est précédée par sa longueur et son abscisse. C'est plus pratique que de devoir les calculer.
03031c:2053 6f6d 6574 6869 Somcthi 030324 : 6c67 2077 6f6e 6465 7266 756c 2068 6173 ng wonderful has 030334: 2068 6170 7065 6c65 64d2 aa2d 1759 6f75 happened.-.You 030344: 7220 414d 4947 4120 6973 2061 6c69 7665 r AMIGA is alive 030354: 2021 2121 bcaO 4113 616c 642c 2065 7665 ! ! ’A .hihI , cvc 030364; 6e20 6265 7474 6572 2c2c 2c50 5004 lf53 n bcticr...PP..S 030374 : 6f6d 6520 6r66 2079 6f75 7220 6469 736b ome of your disk 030384: 7320 6172 6520 696e 6665 6374 6564 6c32 s arc infcc lcd n2 030394: 5a0e 6279 2061 2056 4952 5553 2021 2121 Z.by a VIRUS !!!
0303a4: 8c78 3216 416e 6f74 6865 7220 6d61 7374 .x2.Anolhcr mast 0303b4: 6572 7069 6563 6520 6f66 8232 3216 5468 cYpiccc of.22.Th 0303c4: 6520 4d65 6761 2d4d 6967 6874 7920 5343 cMcga-Mighty SC 0303«J4: 41202121 dcôe OOOOA 11.
; Id, c’est un JMP ($ 4EF9) qui sera inUialisé par la suite 0303dc:4cf9 0000 0000 ; Pour boucher les trous 0303c0:4121 A!
0303c4: 5343 4121 5343 4121 5343 4121 5343 4121 SCA!SCA!SCA!SCA!
0303f4: 5343 4121 5343 4121 5343 4121 0000 0000 SCA!SCA!SCA!.... CHORIZO PESE QUELQUES Amis lecteurs, bonjour Ce mois ci. La proximité des fetes, le sapin, les rennes aux marrons, le père nocl (foutu clavier Amiga, j’arrive pas à trouver le e tréma), le père nocl et son traincau tiré par ses dindes, les cadeaux, .... et bien tout ce tralala ça me fout le cafard. Alors cet article ne sera pas comme d’habitute. Jovial, rempli de bons mots qui firent ma gloire jusque dans les bourgade les plus retirées de la Corréze, non, aujourd’hui mon article sera d’un style aussi plat qu’un article de
Reblochon Revue sans les Gourous.
Bien, commençons par les bouquins sur la pratique de l’Amiga, bouquins à réserver aux débutants.
Pratique de R Amiga Jï.Cohen - F.Dress (Exrolles) Probablement un des premiers livres écrit sur l’Amiga, puisqu' il est sorti il y a plus d’un an déjà, ce bouquin resie à mon avis le meilleur ouvrage de prise en main de l’Amiga.
Apres une présentation de la machine, on vous parlera du workbcnch, de l’AmigaBasic, des logiciels et du matériel, du système d 'exploitation (CLI) pour finir par une introduction a l’assembleur. Un problème tel que la mise à jour de la date par exemple, vous cherchez dans l’index ou vous serez sur de trouver votre problème et vous serez alors renvoyez à la page donnant la solution à voue problème sans que cela vous pose le moindre problème. Vous m'avez suivi? Non! Ben achetez le bouquin vous comprendrez mieux. 190F chez Félix Potin.
A miyntlnxIA miyuRnsic. T.es guides SOS (Micro Application) Ce bouquin traite des mêmes sujets que le précèdent. 11 est cependant présenté différement. Moins pédagogique, il est plus un recueil clair des intructions du CLI, de l’AmigaBasic, messages d’erreurs, etc. Vous aurez surtout en prime les nouvelles commandes du Workbcnch 1.3. Pour 149F vous deviendrez propriétaire d’un bon bouquin capable de combler vos trous de mémoire et dont le but cité dans l’avant-pTopos est que vous ne lisiez jamais!!!
Parfois je me demande si madame Micro Application ne boit pas un peu trop?
Trucs et A stuces (Micro Annticu(ion) Là on entre directement dans la programmation et scs langages puisque ce livre nous fait la causette au sujet du Basic et du C. La partie Basic est d’ailleurs plus importante et mieux faite. Vous trouverez comment utiliser les bibliothèque à partir du basic, l'accès au CLI à partir du basic. La gestion des fenêtres et des écrans, les entrées sorties, l’agc du capi laine, etc, etc. En C vous apprendrez à faire à peu prés la même chose mais en C! (fcnctrcs. écrans, requests....). Ce livre ne vous apprend pas à program ‘mer en Basic ou en C, il vous
explique comment programmer les structures propres à l'Amiga. Je pense qu’il est dommage que le Basic et le C soit traité dans un même bouquin et ce au dépend.d'explications plus fournies.
Car si ce livre répond à beaucoup de questions, il en laisse pas mal sans réponse. 199F TTC, rétroviseur droit en option.
Non je n’ai pas de dcal avec madame Micro Application, mais elle, nous envoie ses livres et puis comme certains sont bons je les ai même acheté avec mes périls sous à moi.
Ce bouquin est actuellement incontournable à vous voulez faire de l’assembleur sur Amiga. Les instructions sont expliquées ainsi que les modes d’adressage, l'utilisation d’intuition, du DOS,... De nombreux exemples sont donnés pour l’assembleur KSEKA (à ce propos si quelqu’un peu me dire comment linkcr un fichier assembleur avec un programme C, çela m'intéresserai assez. D semble en effet que le KSEKA ne soit pas compatible avec le BLINK ce qui est quand même gênant).
Cependant on s’aperçoit très vite que ce livre est beaucoup trop sommaire. Les instructions du 68000 sont en effet à peine survollées (pas d’explications détaillées, pas d’indications du nombre de cycles utilisés, ...). Faute de mieux actuellement, vous pourrez débuter en assembleur pour 199F.
La Bible de l’Amiga (de chez Qui ? De chez madame Micro Application) Pour 300F vous aurez un pavé deux fois plus gros que les autres bouquins, c’est déjà un bon point Ensuite il y a Bible dans le titre, et ça, ça fait toujours vendre, que ce soit de l’Amiga, des bonnes paroles ou des bidets.
Ce livre est donc I.E livre de référence sur Amiga (c’est eux qui le disent pas moi, quoi que moi, un peu aussi des fois, mais moins que eux souvent). Et il est vrai qu’il y en à des choses dans ce livre : le hardware de l'Amiga avec tous les schémas, les brochages, etc, des processeurs, connecteurs, circuits spécialisés, tout (enfin presque tout parce qu’en 600 pages écrites en caractères normaux ("oui mais tu comprends Chorizo il vaut mieux écrire petit pour qu’il y ait plus d’informations dans Ancws; et puis on va signer un contrai avec Optique 2000.") on peut pas tout dire), tout disai
je donc sur les interruptions, le coppcr.
Les sprites, les duals playfields, Vannessa Paradis, le bliuer, le son, la souris, le chai, le multitâche, les librairie, dieu, la gestion mémoire de l’Amiga. Les entrées sorties, le reset, nofastmem, le boot, le format IFF, je reprend ma respiration et je continue certes en en oubliant, les structures des disquettes, les devices, et puis bon j'en ai marre je m’arrête, je suis pas payé pour leur faire leur pub (je suis pas payé du tout d'ailleurs) surtout que Micro Application pourrait quand même nous envoyer les disquettes d’accompagnement de leurs livres sur lesquels vous retrouvez tous les
exemples donnes dans les livres (disquettes que vous achetez évidemment).
Et dans ce bouquin, les exemples ne manques pas; il sont en assembleur et au demeurant forts sympatiques : j’apprend à détourner le reset, je fais des jolies coppcr list avec mes petites mains, je fais du scrolle d’écran dans tous les sens, bief je m'éclate comme une bête, veuillez m'excuser l'expression certes un tantinet vulgaire. C’est joli, c’est beau et la couverture du livre est en carton fort Chorizo Kid GUPER1 INO’s ÂLüHÀ Newsletter (franglish version!
M&Œiffia Qd 93 CtaGra m Mes cher(e)s Amigàdos, D I R E C T O R Y Qu'il s'agisse d'un simple échange de courrier, d’un envoi de disquettes ou d’A- news si vous le recevez en abonnement, il est indéniable que nous sommes reliés par la poste.
C-F et moi page 2
S. A.V. Amiga page 3 Apple EDC ...
page 4 Amiga Fun Club page 6 Gagnez avec ABC page 6
Mini-Concours page 7 Micro-News .. page 8 The
FOXY Virus page 8 Amigalement Vôtre .... page 8 Les PTT
représentent pour nous un moyen privilégié de communication du
moins jusqu’au moment où ils ne sont pas en grève.
En ce moment, malheureusement, la situation a l’air tragique. J’ai appris par la télé qu’en région Parisienne seulement 30% du courrier arrive à transiter "sans trop de retard". Encore aujourd'hui (12 novembre) j’ai reçu des lettres tamponnées du 17, 18 et 24 octobre!
Hier, au guichet, ils m'ont même conseillé de reprendre mon courrier et d'attendre pour l’envoyer car, m’ont-ils dit, ce que "s’entasse" risque d’être livré avec encore plus de retard... Est-ce que les postiers n'ont pas d'Amiga?!
Est-ce que ces messieurs de la Poste ne se rendent pas compte de l'impatience avec laquelle on attend des disquettes PDS?! (En toute ironie, je sais bien que j'ai des Postiers (aux quatre coins de France) parmi mes lecteurs... mais leur nombre n’est pas suffisant pour maîtriser la situation...) Annexe: Nouveautés PDS et Bon de Commande Si d un côté cette situation a créé des inconvénients pour tout le monde je ne veux pas mettre en cause les bons (ou mauvais) droits des postiers. Tout simplement je regrette qu’il n'existe pas d autres moyens pour régler certaines choses. La Poste est trop
importante pour la soumettre aux mêmes règles que n’importe quelle industrie ou autre service (public ou privé). Je pense aux milliers, millions de lettres bloquées en ce moment qui contiennent de l'argent pour un destinataire qui en a besoin, des lettres qui contiennent des mots d'espoir, la confirmation d’un emploi, le "sourire" d'une fiancé à son ami lointain pour le service militaire... Je pense à tout ça et je me demande si, avec l'informatique, il ne serait pas possible de résoudre ce genre des problèmes. Je suis convaincu que les ordinateurs peuvent rendre meilleure notre vie;
meilleurs les hommes. Parmi mes lecteurs existent sûrement ceux qui seront les ingénieurs de demain; ceux qui pourront rendre meilleure notre existence.
C'est avec cet espoir que je vous annonce le nouveau Directoiy.
La CUPERTINO s ALOHA Newsletter (CAN) est une lettre d'information privée publiée à but non lucratif par Giorgio Cupcrtino à Monte-Carlo (Principauté de Monaco) et diffusée gratuitement par "A-news".
CAN - Copyright 1986. 1987. 1988 - Tous droits reserves - Toutes reproductions et ou traductions même partielles et par n'importe quel moyen, strictement interdites. Les noms, marques et logos cites (reproduits) appartiennent à leurs propres maisons.
Cupertino C-F et mol Commodore-France, en règle générale, n’offre pas de support direct à l'utilisateur final. L’interlocuteur naturel et immédiat reste donc le Revendeur Agréé Amiga.
Dans certains cas bien précis, il s'avère que de temps en temps C-F (ses employé(e)s) invite(nt) des utilisateurs à me contacter pour des problèmes spécifiques.
De même, moi aussi, quand j’estime que C-F est mieux placée que n'importe qui pour assister un utilisateur Amiga (et que son revendeur ne pourrait pas lui apporter l'assistance nécessaire), je l'adresse à la personne chez C- F que je soupçonne être en mesure de l’aider.
Dans ce dernier cas mon interlocuteur, presque toujours, manifeste son etonnement et sa perplexité à cause du fait que mes relations avec C-F ne sont pas... des meilleures.
En effet la question habituelle dans ces cas est, plus ou moins, de cette teneur; "Mais vous n’êtes pas fâché avec eux?!" (eux = C-F).
Oui, évidemment je suis fâché (eux aussi d'ailleurs ils le sont), mais cela ne m'empêche pas d'avoir des relations personnelles qui n’ont rien à voir avec moi et C-F. Encore plus important est le fait que mon soutien aux utilisateurs Amiga va bien au delà des "querelles personnelles" et, si C-F (ainsi que ses produits) est (sont) la bonne solution et çu la "bonne voie", c'est "mon devoir" de l’indiquer.
Hormis ces cas bien précis, il y a aussi un autre phénomène qui dernièrement s’est accentué. En effet bon nombre d’utilisateurs (et de revendeurs aussi) m’ont contacté pour me dire qu’ils regrettent sincèrement la situation qui s'est créée entre C-F et moi. La plupart d’entre eux s'est même offerte de remplir le "rôle d'ambassadeur" dans le but de "redresser la situation" et de "rapprocher les positions".
En effet, être fâché n’empêche pas de pouvoir faire la paix. Je n'étais jamais opposé à cela.
Tout simplement mes (rares) contacts avec C- F ne m'ont pas permis de "capter des signaux" dans ce sens.
De toute façon le nombre de lecteurs qui souhaiterait que "paix soit faite" est assez important pour me convaincre que ceci représente le "sentiment général" de mes Amlgàdos.
Vous savez déjà que je suis très sensible à vos désirs et donc, je déclare officiellement et publiquement que je suis favorable et prêt pour un "accord de paix globale et durable" avec Commodore-France et ses fonctionnaires (aucun exclu).
Après tout c'est presque la fin de l’année, la saison des cadeaux, le moment où dans le monde entier tous font des voeux et qu’ils s'échangent des sentiments d'amitiés. Quel meilleur moment donc pour une proposition pareille?!
Voyez?!, pas besoin d'intermédiaires. Bonne foi, bon sens et bonne volonté suffisent.
Personne ne pourra me reprocher de ne pas avoir fait "le premier pas" et si la paix n’a pas lieu, mes lecteurs comprendront que cele ne vient pas de moi.
Je ne sais pas si C-F ira poser de conditions et lesquelles. De mon côté j’en propose deux seulement et terriblement claires.
Avant tout la paix doit être réelle et non pas une "façade"; n'oublions pas que, dans mon optique, ceuli qui doit bénéficier d'une meilleure collaboration entre C-F et moi est l'utilisateur Amiga.
Le deuxième point (aussi important que le premier) porte sur le fait que je n'accepterai aucune restriction en ce qui concerne ma liberté d’information et d'opinion, ainsi que celle de mes lecteurs. Dans d’autres termes je tiens à préciser que, pour la paix, je ne suis pas disposé à "prostituer ma plume".
N’oublions pas que j’ai toujours dit que l'Amiga est une machine extraordinaire, pour des utilisateurs extraordinaires qui ont droit à un support extraordinaire.
Selon vos appréciations ma Newsletter fait partie de ce "support" qui, pour rester extraordinaire, doit garder toute son indépendance et sa liberté. Dans cet esprit je vous formule une promesse solennelle: "Je ne permettrai à personne de maîtriser ma plume!".
VIVA AMIGA!
S. A.V. Amiga Mes cher(e)s Amigàdos, cette fois je suis fâché
avec vous et... pour cause. Eh oui. Mes amis... j’ai découvert
que vous êtes des menteurs'. Pas tous, bien sûr; je me réfère
à ceux qui m'ont contacté pour m'indiquer des problèmes de
S.A.V. Amiga.
Mais... pourquoi menteurs?! Simple!: les problèmes de S.A.V. n'existent pas. Du moins c’est ce que je peux comprendre et en déduire en lisant les interviews accordées par M. Franck Lanne, Directeur de Commodore-France.
Par exemple dans TILT N° 58 (page 35) M. Lanne déclare que l'Amiga est très fiable d’après les statistique de CAMIF car le taux de pannes est d’environ 1.5 pour cent (même s’il précise "hors pannes au déballage" en oubliant de communiquer cette donnée...). Sur le même ton l’interview dans C-R N“ 5 (page 31) où, questionné sur la fiabilité de l'Amiga, M. Franck Lanne répond: "Tout va bien." Et il ajoute: "CAMIF ...omtssis... annonce 5% pour Commodore."
Je tiens à préciser que, surtout en tant que Business Consultant, je sais bien qu’il est possible de faire dire aux chiffres ce que l'on veut. De plus, des chiffres tous seuls ne veulent rien dire s'ils ne sont pas accompagnés de précisions permettant de les interpréter correctement.
En effet la comparaison des deux interviews montre deux résultats différents (1,5% TILT et 5% C-R) fournis par le même organisme (CAMIF). Le tout sans indications valables: quelle période?, quel modèle?, en garantie?, hors garantie?, etc. Chiffres à part, ce qu’il faut véritablement remarquer est l’habileté de M. Lanne à de viser à côté du problème. Suivez-moi avec attention. Dans TILT la remarque posée par Mathieu Brisou est: "Mais il y a des revendeurs qui se plaignent de votre S.A.V.". Voilà!, SAV est le mot-clef, tandis que M. Lanne répond en terme de fiabilité! C’est bien là le piège!
S.A.V. et fiabilité sont deux choses, sûrement liées entre elles, mais totalement différentes.
En effet, une machine, n’importe laquelle, peut tomber en panne. Une machine fiable n’aura (quasiment) jamais besoin d’intervention, tandis qu’une machine peu fiable devra recourir très souvent au Service Après-Ventes.
Personnellement, je n'ai pas de statistiques valables pour m’exprimer sur la fiabilité de l’Amiga et en plus, ceci ne serait pas le but de mon article. En réalité, du point de vue de l’utilisateur ce qui compte le plus est le serieux et l’efficacité de l'assistance technique.
Disons que l’Amiga est la machine la plus fiable du monde; aussi fiable que. En ce moment, une seulement est en panne; c'est la vôtre! A ce moment là, vous vous fichez éperdument de la fiabilité de toutes les autres! C’est votre machine qui est en panne! A ce moment là, le rôle vital du
S. A.V. entre enjeu.
C'est à ce point là qu’il faut poser les bonnes questions. Est-ce que mon Amiga sera reparée en 3 jours ou en 3 mois? Ma machine, sera-t-elle reparée comme il le faut? Un long délai d'intervention va-t-il proroger la garantie d’un temps proportionnel à l’immobilisation de ma machine? Je pourrais bien continuer cette liste, mais je préfère me limiter aux remarques essentielles.
S'il faut en croire M. Lanne, il est raisonnable de conclure que, étant donné que l'Ami- ga est fiable, le nombre de machines à réparer est, par déduction logique, nécessairement fort limité; dans ces conditions le SAV devrait être capable d'assurer un service rapide et soigné. A ce point mes amis menteurs entrent enjeu, car si je dois les croire, le SAV Amiga n’est ni rapide, ni soigné. Sur ce sujet, je suis en train de préparer un dossier. Pour le moment, j’ai des lettres de certains lecteurs décidément exaspérés qui m’ont demandé de publier leurs commentaires, voire même de faire
intervenir l'Union des Consommateurs et le Bureau pour la Vérification de la Publicité.
Il est évident que, si d’un côté j’écoute mes lecteurs, une attitude équitable m’oblige, avant de publier quoi que ce soit, à donner la chance à Commodore de s'expliquer.
Pour l'instant j'ai déjà porté à connaissance des responsables les problèmes plus couramment rencontrés par mes lecteurs avec aussi des exemples précis choisis parmi les plus grotesques. Jusqu’ici je n’ai reçu aucune réponse. Même un telex envoyé à Ben Phister, directeur et responsable du Support Technique chez C-F, est resté sans réponse.
Ce telex précisait que son silence aurait été interprété en tant que "volonté de ne pas répondre". Un dossier (plus complet) a été soumis aussi à l’attention de Richard Glover (en Allemagne) responsable du Support Technique pour toute l’Europe. Mr. Harald Spayer, Grand Chef pour l’Allemagne et l’Europe, est aussi au courant de ce dossier.
Même du côté Allemand silence absolu.
(Situation au moment où je précise ça; 11 Novembre 1988, 10:56).
A ce point, je ne peux qu’avoir de la compréhension pour MM. Lanne et Phister car il me serait difficile de leur reprocher de ne pas répondre quand le mauvais exemple vient de leurs supérieurs.
Je tiens à préciser que je considère le fait de ne pas répondre aux lettres un bon exemple de la plus mauvaise éducation. Même si je peux comprendre que dans certains cas il est impossible de répondre à tout le courrier (et je vous assure que je sais de quoi je parle!), il est vrai aussi que certaines lettres ne peuvent pas (ne devraient pas) rester Apple EDC Il y a quelques semaines j’ai participé à la réunion développeur de Apple.
C'était la toute première réunion Européenne de développeurs Apple (European Developers' Conférence) et les responsables de maisons d’éditions ainsi que les revendeurs étaient invités.
Pour quelle raison parler d’une Conférence Développeur Apple ici dans des pages AMIGA?! Tout juste au titre de comparaison.
Vous avez déjà eu droit à mon compte-rendu relatif à la Conférence Développeurs Amiga tenue à Washington à la fin d’avril de cette année et, tel que l’on pourrait comparer des machines, il est raisonnable de comparer sans réponse; de même certains dossiers ne devraient pas rester sans suivi.
La seule chose que je peux en conclure, c’est qu’évidemment Commodore n’a pas d'arguments valables et donc rien de mieux que le silence pour défendre sa position et son attitude.
Peut-être aussi qu’ils se sont fâchés (une fois de plus) pour le fait que certains de mes lecteurs ont osé se plaindre du SAV et que moi je me suis permis d'informer les hauts responsables de Commodore... Bon, je dois terminer mon article sans avoir d’éléments pour juger si les menteurs sont mes lecteurs ou... quelqu'un d’autre.
Défendez-vous Messieurs, écrivez-moi vos expériences (bonnes et mauvaises) avec le SAV car Je veux connaître la vérité. D’autant plus qu’il me semble difficile de traiter en menteur M. Lanne car, toujours dans l’interview de TILT il a bien déclaré à Mathieu Brl- sou que: "...le SAV est pour moi un autre élément de satisfaction."
En effet: élément de satisfaction pour lui. Il n’a pas dit pour les utilisateurs et. Sur ce point, il me serait difficile de ne pas le croire... Ecrivez-moi donc! Qui sait?!, je pourrais toujours vendre le dossier au poids... aussi le support développeurs.
Avant tout une précision importante: jusqu’ici, pour les Développeurs Agréés, la participation aux réunions Apple était gratuite. Cette fois-ci c'était payant (750 F.) et je dois dire que cela était un élément que J’ai jugé positif pour la simple raison qu’en échange d’un paiement on s’attend quelque chose en échange.
Commodore-France aussi avait l’habitude d’inviter gratuitement ses Développeurs Agréés. Etant donné que je ne suis plus agréé chez eux, je ne sais pas si cette attitude a changé. En revanche Commodore Etats-Unis (ainsi que Commodore Allemagne) fait payer la participation à leurs conférences; (à Washington j'ai payé 300 EûUYeauté» PPS - Mise à jour du catalogue au 22 avril 1987 ¦ (Addendum du 14 Novembre 19881 Ce mols-ci j’ai assez de matériel à vous proposer pour reprendre la série des super-nouveautés et des collections spéciales: Tbag. AMIGATimes. FAUG: tout est là pour bien nourrir votre
Amiga.
Tout de suite de côté le bla-bla pour faire place à la substance. Voici les nouveautés du mois: Tbag 20 MazeMan Jeu similaire à PacMan Mondrian il dessine aléatoirement des tableaux abstraits Printext pour imprimer un texte à partir du WB. Contrôlé par menu, mouse et requester.
NAG Agenda électronique (attention il faut l’installer - Pas pour débutants) Cursive pour écrire en italique (cursive) une chaîne de caractères Brush2Icon Pour convertir un brush dans une icône.
Tbag 21 TextED version 2.9 - Editeur de textes très complet et bien réalisé.
Tiles version 1.0 - Sort de jeu du Shangai - Très joli.
Contoura Grapheur géométrique de fonctions mathématiques Jshow Show program PEEL Ce programme "enlève" une image de l’écran tel que s’il décollait (peel ofï) une étiquette (limité au format 320x200 - Lo-Res) BigScreen avec ce programme vous pouvez avoir un workbench en OVERSCAN.
ShowFont Pour visualiser à l’écran l’ensemble complet de n’importe quel jeu de caractères (en pratique il affiche rapidement les 256 caractères de n’importe quelle fonte). Très pratique!
Reader Lecteur de fichiers textes fort bien réalisé.
Tbag 22 ShowWiz version 1.0 - Programme de SlideShow très complet, très bien fait, plein d’options avec la possibilité d'intermixer texte et images.
King Solitaire de cartes (graphique) Qlens une sorte de loupe et miroir combinés ensembles, absolument à voir pour sa vitesse.
Crunch pour compacter un programme. Celui-ci pourra être lancé sans besoin d’aucun programme complémentaire car il se decompacte tout seul.
SID version 1.00 System Info Display. Menu très complet pour tout savoir sur l’Etat du système (active tasks - librairies - connected devices, etc.) Très bien fait.
SetKey version 2.0 Programme permettant de redéfinir n’importe quel touche du clavier, fi s’agit du programme commerciale que son auteur, C.J. Carter, a décidé d’offrir au Domaine Public.
NewCD Tel que le CD de l’AmigaDOS, mais ceci vous affichera le path dans la barre de votre fenêtre
CLI. (CD dans le directory UTILITIES) Bformat utilitaire pour
formater des disquettes physiquement endommagées: les
"hard-errors" seront indiqués en tant que secteurs non
disponibles (sort of PREP).
Tbag 23 EW Exploding Window - a sort of MAC alike opening of the Windows.
Pointer Animator pour "animer" votre pointeur (avec un choix de 13 pointers animés) - GREAT!
VirusX 1.71 pour reconnaître et détruire aussi le virus "Obelisk Softworks Crew" IconLab 1.1 Pour créer et manipuler des icônes Hennit une sorte de GRABBIT, mais ceci est du Domaine Public ScreenX 2.2 Cycle screen - Save screen - Pop to Front etc. GREAT!
WeatherMan Prévision météo - pas très fiable Sur la disquette vous trouverez aussi 3 belles images.
AMIGATimes 1.2 VideoScape_2.0Anim - Belle démo d’animation BIO Un programme de biorythme en basic SDB (Source Level Debugger) Version démo du Source Level Debugger de AZTEC-Manx avec trois démos sources. Très bien réalisé.
UTILITY TOOLStceux qui maîtrisent le CLI trouveront dans ce directory des utilitaires très intéressants.
AN9 -1 FAUG 60 Kahnankas - Rocker - Marketroids (animations et démos déjà décrites dans d’autres collections) FAUG 59 Birds - RGB (cette dernière demande 1 Mega) (animations et démos déjà décrites dans d’autres collections) FAUG 58 BoingMachine et autres démos du Badge Killer Contest 87 (animations et démos déjà décrites dans d’autres collections) (certaines démos demandent 1 Mega ou plus pour tourner) sur la disquette il y a aussi le jeu AMOEB A FAUG 57 ConMan version 1.0 (sorte de Shell - maintenant il y a des versions plus récentes) AmiGazer pour afficher les étoiles et les
costellations TicTacToe le fameux jeu du Morpion, mais en version tridimensionnelle FAUG 56 Berserk la fameuse animation de Léo Schwab - une pièce de collection (la version sur la FIS H 132 est plus complété et plus facile à utiliser) FAUG 55 PlayRiff démo d’animation réalisée à partir du digitaliseur "LIVE!", assez impressionante - avec 512K seulement l’animation ne sera pas complète, mais elle reste quand-même suggestive (La disquette est auto-boot, mais avant de la lancer lisez les instructions à partir du CLI) FAUG 54 ZEUS (ATTENTION 1 MEGA MINIMUM) Disquette non auto-boot, pas pour
débutants.
Voir version auto-boot et description à la fin de la série FAUG FAUG 53 Probe (Probe Sequence by Joël Hagen) - L’une des meilleures démo jamais réalisée sur Amiga qui vous conduira à la découverte de formes de vie sur une autre planète. Une pièce de collection.
Zoo version 1.42 il s’agit d’un programme d’archivage et compactage de fichiers (genre ARC), qui existe déjà dans plusieurs autres collections.
FIZ à utiliser avec Zoo; utilitaire pour recuperer des fichiers compactés abimés.
FAUG 52 ClickTo double cliquez dans une fenêtre et celle-ci surgira devant toutes les autres. L’intérêt c’est que ce programme vient avec sa source en assembleur, ce qui le rend intéressant pour apprentissage.
FAUG 51 Xlisp Version du langage LISP avec des extensions "orientées objet" Jobs Version 2.1 - Interface paramétrable par l’utilisateur (non totalement debugguée, mais certainement intéressante) Journal déjà décrit dans d’autres collections, ce programme vous permettra d’enregistrer l’activité au clavier ainsi que les mouvements de la souris et de re-jouer le tout après. Très pratique pour réaliser des démos.
ZEUS Attention Minimum 1 MEGA pour le faire tourner.
Superbe animation du buste de Jupiter avec d’étonnants reflets dorés.
Disquette Auto-Boot prête à l’emploi.
ImDortantissimus: Tel aue le l'avais annoncé dans le numéro Drécédent. Vovades et reoorta- ges vont me garder loin et je serai absent très souvent. Etant donné qu'il y a un certain décalage entre la parution de A-news et le moment où je connais avec exactitude mon emploi du temps, je dois prévoir une coupure, pour cette fois, dans mes services PDS. Afin de ne pas vous décevoir voici le calendrier: toutes les commandes reçues avant le 15 décembre seront honorées. Les autres seront exécutées à partir du 20 janvier 1989. Pour ne pas trop vous faire souffrir je vous conseille une solution
possible: demandez immédiatement les nouveautés qui vous intéressent les plus et passez une deuxième commande si vous découvrez après d'autres disquettes qui vous intéressent. Vous savez que je tiens beaucoup à vous satisfaire et je vous assure que je ferai le maximum pour vous garantir un bon suivi. Merci à tous pour votre compréhension.
AN9 -2 Envoyez votre commande à: Indiquez ici votre nom et votre adresse; ~r- pudIlc Dofnain Software, Developers Diskettes and Other Services (.Liste des titres et autres services disponibles - 14 Novembre 1968) Giorgio Cupertino Boite Postale 17 98001 Monaco Cedex Principauté de Monaco
(93. 50.02.84) (Best time to call:
10. 00 13.00 or 14.00 15.30)
b. V.P., indiquez au dos les disquettes de votre choix soit en
"cerclant" leur nombrenCtnteî Hpn leur nurn ° de référence
(FISH par exemple). Reportez le par le p ix JorSspo dant
Commandees aux endroits appropriés et multipliez-le(s)
Abonnements aux disquettes PDS:
- FISH (12 disquettes) (start with
360.
330.
210.
210.
- PDS-MIX (10 disquettes)
- The BEST of... (6 disquettes)
- 3 AmiGraph - DemoPicAnim (6 disquettes) Tous ces abonnements
offrent la garantie: "Satisfaits ou remboursés!"
Vau pro rata des disquettes non encore envoyées) a Disquettes PDS (port et duplication compris) 30. x (disquettes garanties et marquées Double-Face) b Abonnement à "The Amigan" (1 year - 6 issues) 290 __ (The best newsletter for the Amiga; environ 60 pages) c Abonnement à Jumpdisk (magazine on diskette!)
(6 issues: 350 F.; 12 issues: 600 F.) (envoi by Air-Mail) d Catalogue PDS (22 Avril 1987 + mises à jour) 20. x e JumpCat (disquette avec description du contenu des 25 __ disquettes FISH, FAUG et AMICUS) f Virus-disquette 25 g AMIGA Stickers (Etiquettes autocollantes 1.00 F.chacune) 1.-- x h Etiquettes AMIGA sur bande perforée (6 étquette par bande - 5.00 F.la bande)
5. x
15. i Supplément pour envoi recommandé (envoi non recommandé:
le risque incombe au destinataire) j Frais administratifs
(quel que soit le montant de la commande et l'article choisi)
10. Montant total de la commande: Pour le moment le service de
distribution des disquettes PDS est offert sans but lucratif
exclusivement de particulier à particulier.
Prix valables jusqu au 15 Janvier 1989 ou jusqu'à parution d'un nouveau cataloque ou jusqu a un taux de change du dollar de 6,50 (whichever cornes first) ç «, p ¦ 'Le catalogue remplace tous les précédents avec effet immédiat.)
li: :.J?i9!?®iLy°tre chequeja la commande (étranger: mandat postal international) Toutes les commandes reçues après le 15 Décembre seront honorées après le 20 Janvier VOICI LA LISTE DES DISQUETTES DISPONIBLES Indiquez les disquettes de votre choix soit en "cerclant" leur référence, soit en écrivant le numéro voulu (pour les FISH par exemple).
Public Domain Software:
- FISH (1 à 162) __
- FAUG (51 à 75) _
- Tbag (11 à 23) _
- AMICUS
(1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12-13-14-15-16-17-18-19-20-21-22-23-24-25-26)
- The Amigans (3-5-7-9-10-11-12-14-15-16-17)
- Augment 1 - Freeware (des programmes en basic nouveaux et
anciens)
- French PDS: 1 2 3 ( 3 = LOTOCalc by Vann Guilly )
- GoMoko + Paint-1 (in AbasiC - ready to run)
- P0LY83-123 (beaucoup d'utilitaires et autres choses + PopCLI)
- RAY-TRACING (DBW-RENDER VI.0) (exceptionnelle mais...
débutants s'abstenir...)
- MANDELBROT (Charles Vassallo)
- PICMANDEL1 (à utiliser avec la précédente)
- Basic+ASM (Charles Vassallo) (ILBMdemo - palette et ifs
(fractales))
- MCA (AD 4 - GD 13 - GD 14 - MS 1 - SD 2)
- EDPlus II Version 2.0 (Christophe Perrier-Bavoux) Shareware
- AMIGATimes 1.1 (ViewBoot - Mach II - UtilMaster) Great!
- AMIGATimes 1.2 (VideoScape Animation - Biorythme - Source
debugger démo) Démos - Slide-Shows - Personal-Software:
- Georges de Vaucorbeil (moirages + cycling!) (PS - Freeware)
- JUGGLER (le robot animé - une pièce de collection!)
- Mandelbrot Variations (Philippe Schuller) (PS - not PDS)
- MANDEL_HIRES (Slide-Show of Hi-Res fractals by Charles
Vassallo)
- Farrah "COSMOS" (PS - not PDS)
- Farrah "Poivre Sel" (PS - not PDS)
- DEMO "VideoScape 3D"
- EL GAT0 - (superbe demo animée - une pièce de collection!)
- Sculpt-3D Animation Demo (trois belles démos animées)
- JLG Cycle - Slide-Show avec cycling et musique de fond
- AMIGA-KID (Philippe Orieux) pour apprendre l'alphabet au
enfants
- M.C. Escher Slide-Show avec "cycling", mélangé d'art
classique et électronique
- ZEUS (animation du buste de Jupiter - 1 MEGA minimum -
SUPER!)
Developer's Diskettes:
- AmigaBasic with BitMaps (load save convert pictures IFF +
ACBM) (1.1)
- Rom Kernel Manual Examples - Iff Sources - Print Spooler -
Errata vol 1.1
- 1.1 Goodstuff
- Mount Command (pour configurer tout genre de drive et
disque-dur) (1.1)
- SerTools (pour gérer le port série et le device TIMER) (aussi
sur FlamDP-II)
- Block Slide 5 (used by US Commodore for Service Training)
- FlamDP-II (NewFLAM liaison-Minitel) (Mouse-hack,
PrinterStealer, Record Replay)
- ’Printer-Helper (printer driver generator et fichiers de test
pour imprimantes)
- Amiga Programmer's Suite (by RJ Mical) (aussi sur FISH 107
- ProSuite) Si vous commandez des disquettes "développeur", je
supçonne que vous n avez pas besoin d'assistance; donc... no
support provided!)
Reportez au dos (ligne "a" ou "b") le nombre total de disquettes choisies.
Toutes mes disquettes sont garanties indemnes de tous virus Le prix indiqué au dos s'applique à toutes les disquettes de ma liste sans aucune distinction entre PDS - Démos et Developer's.
Dollars, environ 1800 francs). Voyez maintenant ce que J’ai reçu en échange dans les deux cas où j'ai payé pour pouvoir participer.
Commodore USA a donné à chaque participant un classeur avec environ 700 800 pages de doc technique et. à l’occasion de différentes sessions, plusieurs disquettes et aussi la nouvelle ROM KS 1.3. Même après J’ai continué à recevoir des mises à jour pour mon "classeur technique". Pendant le stage une "computer room" était accessible à tous et environ 25 ou 30 Amigas étaient à notre disposition. En plus le contenu technique de chaque session était très poussé; les ingénieurs et les programmeurs Amiga étaient là véritablement pour nous apprendre quelque chose. Tous comptes faits, je peux
affirmer que j’en ai eu pour mon argent, même plus.
Apple nous a offert une jolié mallette en plastique, un bloc-notes (avec étui en plastique) et quelques pages de bla bla commercial. Les différents conférenciers plutôt que de parler des machines parlaient du succès d’Apple et de son brillant avenir.
Le peu d’intéressant qui a été dit sur le plan technique (MAC 030, A UX. Etc.) n’était supporté par aucune documentation et dans la salle, très sombre afin de permettre l’utilisation de rétroprojecteurs, c’était pratiquement impossible de prendre des notes.
Quant aux machines, même pas la possibilité de les toucher. Je ne peux pas dire que J’ai gaspillé mon argent, mais ce que J’ai reçu en échange était plutôt "intangible", tel que certains plats de la nouvelle cuisine servis dans des restaurants à la mode où vous payez très cher la renommée (souvent pas du tout Justifiée) pour ne trouver quasiment rien à manger dans l’assiette.
Sur le plan technique donc pas de comparaisons possibles: Commodore US dépasse Apple-Europe avec des "années lumières" de distance.
Il est bien évident qu’il faut Juger des conférences pareilles même en fonction des Intervenants. Même ici il n'y a pas trop de mots à dépenser. En ce qui concerne le stage de Washington, tel que déjà écrit dans mes articles à ce sujet (cfr. A-news 4 - CAN 14, page 2), je confirme "l’atmosphère Amigale" et l'esprit d’amitié et de collabora( ...with CAN v nu can...) -page 5- tion des développeurs qui étaient présents.
Quant à Apple, Il est triste de constater que les "fanas-enthousiastes" ont quasiment disparu pour laisser la place à des "développeurs de métier" qui touchent un bon salaire en travaillant pour des boîtes importantes. J’avais quasiment l'impression qu'ils étaient là plus par "devoir de présence" que par passion ou intérêt professionnel. (D’ailleurs ils avaient raison, car tel que je l’ai dit, le contenu technique était très limité.)
De toute façon ce qui manquait le plus était le côté sympa de développeurs Amiga de Washington. Les développeurs Macintosh, pour la plupart, aiment jouer le rôle de "vedette" et considèrent tous les autres comme des pauvres incapables (ou presque) plutôt que des amis à aider.
A ce point vous pourrez en conclure que je suis 100% en faveur du support AMIGA et totalement contre le support Apple. Si cela est vrai sur le plan technique, je dois reconnaître, une fois de plus, la supériorité absolue d'Apple sur le plan marketing. Ils connaissent l’art de vous faire sentir important et que le "marché Apple" est un marché très riche pour les développeurs qui ont ainsi tout intérêt à faire des programmes pour Macintosh, bla-bla, etc. D’ailleurs Apple peut compter sur un homme d’envergure tel que Jean-Louis Gas- sêe qui est capable de prononcer au bon moment des phrases
telles que "Si nous (Apple] nous trouvons où nous sommes aujourd'hui c’est aussi à vous que nous devons notre succès..." et encore: "...succès que nous désirons continuer à partager avec vous même pour l'avenir...". Peut-être, en fin de compte, qu'ils sont seulement des mots, pas grand chose, mais vous avez l'impression qu’au moins lui (J-L Cassée) a apprécié ce que les développeurs ont fait pour Apple, tandis que chez Commodore... bon... laissons tomber.
Voilà la comparaison est terminée et je ne veux pas tirer de conclusions, ni faire des commentaires. Tout simplement je voulais mettre en évidence la différence entre le monde Apple-Macintosh et Commodore- Amlga. étant donné que J’avais promis de partager avec vous mes expériences.
AMIGA FUN CLUB Vous savez déjà que dans la mesure du possible, j'essaie d'aider tous ceux qui désirent faire quelque chose pour l'Amiga.
Un groupe d'amis, une Newsletter et des disquettes du Domaine Public sont les éléments nécessaires et suffisants pour partager les plaisirs que notre déesse Amiga est capable de nous offrir.
Si avec ma Newsletter, je fais de mon mieux pour animer tout ça, il est bien évident que la distance (géographique) qui me sépare de la plupart d'entre vous représente une limitation surtout dans le cas où vous auriez besoin d'un aide directe sur place, d'un copain à côté de vous.
Un Club local devrait justement permettre des contacts plus directs et fréquents. A différence de conseils que je donne en faveur de ceux qui désirent monter leur service PDS, je ne peux pas vous aider à monter un Club. En revanche je peux vous aider à vous faire connaître. Si vous êtes convaincus que votre Club mérite d'être connu, contactez-moi et je verrai ce que je peux faire pour vous.
Cette fois je vous parlerai de l'Amiga Fun Club animé par Laurent Relniche qui m'a envoyé le Gagnez avec ABC ABC veut dire "AmigaBASIC Contest". De quoi s’agit-il? Simple: j’organise un concours permanent visant à mettre en valeur les possibilités de l’AmigaBASIC d’un côté et, de l’autre, la créativité de mes lecteurs.
Pour participer c’est très facile: il suffit d’écrire un programme en AmigaBASIC et de me l’envoyer. Quel programme? Ce que vous voulez, quel que soit son sujet ou sa fonction, il sera accepté, mais... 11 y a une restriction: votre programme doit tenir dans une fenêtre standard de 23 lignes avec un maximum de 77 caractères par ligne. Vous ne pouvez pas faire accès à des données et ou des fichiers "externes" sauf si ceux-ci sont créés par votre programme: en revanche vous pouvez exploiter tout ce qui se trouve sur une disquette WB standard (pour N° 4 de L’Amigazine la Newsletter du Club.
Une trentaine de pages, bien réalisée, contenu varié, rédigée avec passion, cette newsletter représente un bon exemple de communication avec les membres du Club.
Si Laurent Reiniche habitait à côté de moi, j’aimerais bien l'aider à animer son Club. La motivation qui pousse à faire partie d’un Club peut être très différente d’un individu à l’autre. Pour cette raison je ne peux pas vous conseiller de devenir membres de l’Amiga Fun Club, mais je vous conseille de vérifier avec Laurent si ses services peuvent vous intéresser.
Voilà comment le contacter: Laurent Reiniche Rue du Coteau Errevet 70400 Hericourt Tél.: 84.29.29.91 (après 19 heures) N'oubliez pas de lui demander comment obtenir sa Newsletter et renseignez-vous sur les autres services offerts par le Club.
Je vous rappelle que je tiens toujours à connaître votre opinion, aussi positive ou négative qu’elle soit. Ce contrôle indirect ne peut qu'augmenter la qualité des services offerts en faveur des utilisateurs Amiga.
Le moment version 1.2). (Il va de sol qu’il doit s’agir d’un programme original écrit entièrement par vous et non pas copié quelque part...) Et qu’est-ce que l’on gagne?! Des logiciels pour votre Amiga. En effet je dois l'idée de ce concours à l’un de mes plus anciens et fidèles lecteurs qui a déjà fait beaucoup pour les Amigàdos, A-news, le Domaine Public, ici comme aux Etats Unis. Je voulais lui rendre honneur mais, malgré mes insistances, il désire rester anonyme. Je respecte sa volonté en soulignant sa générosité car il a déjà mis à disposition deux logiciels: 'The Director" et
"Arkanoid".
(Je précise bien qu’il s’agit de logiciels neufs et scellés.)
Pour gagner, la procédure est simple: si le programme que vous m’envoyez est publié, vous avez gagné. A ce moment là vous aurez le droit de choisir, parmi les primes disponibles, celle que vous préférez.
Cupertino Pour le moment il y a deux primes et j’en mettrai moi-même à disposition une troisième. Ensuite J'espère trouver d’autres "sponsors". Si je n’en trouve pas. Je garantis personnellement la mise à disposition de primes. De toute façon la liste des "sponsors" et des primes mises à disposition sera gardée constamment à jour et publiée dans chaque nouveau numéro de CAN.
Pour participer il suffit de m’envoyer une disquette avec votre programme. Si vous le désirez vous pouvez mettre plusieurs programmes sur la même disquette. Sur l’étiquette, indiquez très clairement vos coordonnés (nom, adresse, téléphone). Les disquettes "gagnantes" resteront dans mes archives. Preuve de votre participation: les programmes publiés seront contribués au Domaine Public, mais toute exploitation commerciale aura besoin de l'accord conjoint de moi-même et de l’auteur. (Les disquettes "non-gagnantes" seront rendues aux auteurs.)
Tel que je l’ai dit, je désire rendre permanent ce concours et j’espère pouvoir publier les premiers programmes entre Février et Mars prochains (et ainsi de. Suite chaque mois).
A vos claviers mes cher(e)s Amigàdos car, en plus des primes, vous aurez droit aussi à la gloire!
Mini-Concours And the winner is... oh, non, pas encore... j’ai oublié l’introduction avec un petit peu - d’histoire.
Avant la parution de A-news ma Newsletter existait déjà depuis presque deux ans. En effet le tout premier numéro est paru le 24 février
1986. Jusqu’en janvier de cette année ma Newsletter était envoyée
gratuitement à tous ceux qui la demandaient. Déjà à cette
époque-là (j'avais environ 1000 lecteurs) beaucoup d’Ami-
gàdos m’écrivaient pour me féliciter de mon initiative et
pour témoigner leur appréciation pour ma Newsletter.
Je ne trouvais pas ma Newsletter tellement géniale et j’étais curieux de mieux connaître les raisons de son succès. Dans ce but j’avais organisé un mini-concours parmi mes lecteurs en leur demandant pour quelles raisons ma Newsletter était tellement appréciée.
And the winner is... Philippe CASSIDY! Voici, extraits de sa lettres, les commentaires qui ont lui permis de gagner la prime de 300 francs en valeur d’achat à valoir sur mon catalogue PDS.
"...votre lettre n'est pas seulement cela;... c'est aussi vraiment une lettre, une lettre que l'on reçoit d’un ami qui nous parle d'un autre ami, plutôt d'une autre amie qui nous est très chère à nos yeux."
"... et il y a aussi la formule: nouvelles symphati- ques d'un copain symphatique qui va nous chercher des renseignements au bout du monde pour nous."
"Ce qui rend votre CAN géniale c'est la différence avec toutes autres formes de magazin et ou des lettres: au bas des articles on ne trouve pas comme partout des initiales, mais ce nom qui est admiré par tous les Amigàdos: GIORGIO CUPERTINO."
J’ai décidé de primer les argumentations de Philippe CASSIDY car avec sa lettre 11 a mis en valeur trois points qui peuvent justifier le succès de ma Newsletter; ces trois points étaient aussi ce que je voulais effectivement faire, même si je n’avais jamais soupçonné que cela aurait pu devenir une formule aussi appréciée.
Voilà les raisons: a - Je voulais tout simplement établir un contact entre amis afin de partager une passion en commun: l’Amiga.
B - Tel que son non l’indique [Newsletter) je voulais partager avec vous les informations que j’arrivais à me procurer et ceci avec un esprit additif, c’est à dire: vous faire connaître d’autres newsletters, des Clubs, des nouvelles sources d’informations, etc. c - CAN était notre Newsletter, rédigée par moi, pour vous. Le fait de signer cette lettre in extenso voulait être un engagement moral de ma part de ce que je faisais pour mes Amigàdos. Signer, d’après moi, veut dire assumer la responsabilité de ses actions.
Aujourd'hui j’espère que rien n'est changé. Mon attitude reste la même. Je vous confirme mon intention de vouloir continuer à vous offrir le gage de sérieux de ma signature, plein d'informations et surtout la perpétuité du sentiment Amigale d’un ami qui écrit à ses ami(e)s. Une fois de plus, donc, répétez avec moi tous ensemble: VTVA AMIGAAA! !!
Micro-News IBM a confirme avoir signé un accord avec NeXT qui a concédé au Géant Américain (Big Bluc) une licence pour l'exploitation de l'interface graphique NextStep. Ceci a été interprété par les analystes tel qu'une sorte de "garantie" sur l'efficacité du système développé par NeXT pour son ordinateur. En effet, les fonctionnaires d'IBM, questionnés sur l'argument, auraient déclaré que IBM aurait choisi NextStep car il s'était avéré supérieur à tout autre système connu. Selon indiscrétions IBM aurait payé cette licence environ 10 (dixl) millions de dollars.
Discovery Software confirme la disponibilité de HYBRIS depuis le 15 octobre et annonce la prochaine disponibilité de Sword of Sodan (15 novembre). Le premier est déjà disponible en France et le deuxième ne devrait pas tarder. Sword of Sodan vient sur 3 disquettes où 4 mega- bytes (I) de graphie et de son sont compactés.
Modeler-3D et DRAW2000 de AEGIS sont disponibles.
Ces deux logiciels ne sont pas protégés. Michelle Metherian, Co-Founder et Vice-President de AEGIS Creative Services, estime que pour des applications sérieuses la meilleure protection consiste à offrir aux utilisateurs un manuel bien réalisé qui permet d'exploiter au maximum les possibilités du produit. Michelle Metherian informe aussi que pour la fin de l'année le catalogue Aegis pour Amiga offira un choix d'environ une vingtaine de titres.
The FOXY Virus Si vous avez suivi la télé et les journaux vous serez sûrement au courant du virus qu'un informaticien américain a introduit dans le réseau ArpaNet qui fait partie du réseau InterNet.
(Ces deux réseux sont utilisés par le Département de la Défense Américain ainsi que par plusieurs laboratoires de recherche civils et militaires.) A partir de là ce virus a contaminé plus de 6,000 ordinateurs.
Une curiosité que les moyens d'informations n’ont pas mis en valeur c’est que ce virus, une fois installé dans l’ordinateur, a commencé à reproduire ad injînitum et de plus en plus vite, la phrase suivante: The quick brown foxjumped ouer the lazy dogs.
Tout le monde ne sait pas forcement que cette phrase est bien connue aux Etats-Unis surtout par les secrétaires dactylos. Il s'agit en effet d'un exercice choisi pour tester en même temps "les doigts d'une secrétaire" et "le clavier de sa machine" car c’est la phrase la plus courte, avec un sens accompli, qui contient toutes les lettres de l'alphabet.
Cette même phrase représente aussi un défi pour les informaticiens qui, depuis plusieurs années, se demandent s’il est possible de trouver une phrase plus courte, qui contienne, elle aussi, toutes les lettres et, si possible, sans répétitions. Il parait que même les ordinateurs les plus performants ont échoué. Voulez-vous essayer? (J'attends vos réponses...). Amigalement Vôtre Quand vous serez en train de lire ces lignes, je serai presque en train de partir pour les Etats-Unis. Celle-ci devrait être la bonne saison pour voir les vitrines pleines de belles choses. J'espère que les magasins
d'informatique ne feront pas exception. Pour notre AMIGA il y avait plein de nouveautés annoncées pour la fin de l'année et j'aimerais bien constater de visu si elles sont véritablement disponibles: à mon retour j'écrirai mon reportage. Evidemment je ne vais pas jusque là seulement pour voir les vitrines, mais pour le moment je ne peux pas vous en dire plus; "next" time may be... AMIGAlement Vôtre,
- Giorgio Cupertino - Ccrtified Amiga Developer Crédits: Cette
Newsletter est quasi totalement mise en page sur AMIGA avec
Professional Page et imprimée sur une Apple LaserWriter
PostScript. Une partie des annexes est réalisée avec un Apple
Ile avec FullText et imprimés sur une machine à écrire Triumph
à marguerite, avec ruban de polyéthylène, par l'intérmediaire
d’une interface ADLF.R. L'cn-tête est préparé sur AMIGA avec
PrintMasterPlus, imprimé sur matricielle EPSON et photocopié,
pour le master final, avec une Nashua. Dans le processus
n'intervient aucun procédé de collage (couper-coller) manuel.
Le tout avec une très grande aide et beaucoup de patience de la
part de ma femme et de quelques amis.
Je désire remercier tout spécialement le magasin Gloria à Monte-Carlo pour m'avoir toujours mis à disposition sa LaserWriter à n’importe quel moment et sans limite de temps. (Merci Marzio et Patrick!)
VOTRE A1000 SE PLANTE AVEC EXTENSIONS?
C’EST PEUT-ETRE... Des PAL toqués?
Dans la série que j’écris pour les Amiga 1000, voici : (lumières, rideaux et tout et tout...) les problèmes de plantages du 1000 avec diverses extensions.
Ceux qui possèdent un A1000, ou connaissent des possesseurs de 1000 dotés d'extensions, doivent savoir de quoi je parle. Pour les autres, la rédaction qui ne recule devant AUCUN sacrifice pour scs lecteurs offre deux lignes de mise en condition.
Donc, v'Ia tout.
Majeure : Votre machine marche à merveille.
Mineure : Enthousiaste, vous lui achetez une chouette extension.
Là, deux cas: ça marche ou ça ne marche pas.
Conclusion : on a un détournement de notre mineure (c'était encore plus nul que dans mon dernier article...) El pourquoi ça marche pas dit, hein?
Et bien là ce n'est plus à deux mais à trois cas que nous devons faire face.
Le premier, votre revendeur est un disciple de Matari et vous a vendu une extension qui est toute cassée.
Solution proposée: allez donc voir ce traitre muni d'un objet contondant et faite valoir vos droits.(le Journal et moi même déclinons toutes responsabilités quand aux suites fâcheuses pouvant découler de cette Opération qui annule votre garantie) Les deuxième et troisième cas sont déjà plus proches du thème de cet article, les PALs.
Programmable Array Logic.
Qu'est ce qu'un PAL? C'est un circuit intégré qui peut être organisé de façon à remplir des fonctions logiques qui auraient autrement demandés plusieurs boitiers. PAL est l’acronime de Programmable Array Logic. Celles qui nous intéressent sont dénommés PAL 16L8- 2CN. Une fois déchiffré, cc charabia nous apprend que ces PAL possèdent huit entrées et sorties capables de piloter des portes TTL et que le temps de réponse de ce circuit est de 200ns. Ces circuits sont situés sur la DaughterBoard du 1000.
Pour ceux qui sont venus à l'Amiga depuis peu. La DaughterBoard ou KiskS- tarl RAM Tower est un ajout de dernière minute dont le seul but était de permettre le lancement du modèle 1000 sur le marché alôrs que le système n’en était qu'à la version 1.0 ! Oh, temps béni ou le simple fait de bouger trop vite une fenêtre plantait la machinc(...soupir..) Comme dirait le père tino, jouissez du 1.3 mes frères !
Cette conception de dernière minute a eu entre autre deux conséquences à l’origine des problèmes que peuvent rencon trer les possesseurs de 1000. Les ingénieurs de chez Amiga ont utilisé des composants qui, s’ils fonctionnent correctement sur une machine en configuration de base, sont un peu lent et n'ont pas la capacité de piloter une machine trop équipée. Quand on sait que la machine était livrée en 256Ko on les excuse de ne pas avoir prévu les cartes de 2 méga ou à base de 68020 dans un futur proche.
La solution logique et qui vient à l'esprit est donc de remplacer ces PAL fautifs.
Ca peut en effet marcher, mais pas toujours... J'ai en efTet gardé le meilleur pour la fin. Tout ceux qui se rapellent avoir lu qu'il y a eu deux conséquences gagnent l’estime de la rédaction. La deuxième erreur, mon cher gadjet, c'est que ces bougres d’américains ont fait le travail à moitié!
Une antenne parfaite Sur les quatres PAL concernés, ( èh oui, quatre ! Tout comme les trois mousquetaires!) Si deux sont correctement alimentés et découplés, la ligne de masse des deux autres a de quoi faire frémir... Si vous captez mal la cinq vous avez sous la main une antenne parfaite. Le circuit de masse se balade à travers toute la Daugh- terBoard avant d'aller chercher le 0V sur la carte mère par l'intermédiare d’une broche de 3cm de long! Si vous avez un oscilloscope sous la main, faite y un tour, ça vaut le coup.
Solution proposée: pour 1F50 vous prenez quatre bouts de fil, vous regardez les dessins et vous reliez les +5V et 0V des quatres circuits en question. Dans la plupart des cas, miracle, allez louïa, le problème a disparu. Les cartes à coprocesseur notemment, se contentent (et nécessitent) souvent de cette bidouille de base.
Maintenant, si ça ne marche toujours pas, c’est que vos PAL sont trop lents. Il faut donc les remplacer par des 16L8- 15CN programmés avec l’algorylhine A-News 29 adéquat. 15CN - 150ns pour les curieux.
Si vous voulez le faire vous même, pensez qu’il s'agit d’un circuit multicouches. Du doigté, de la douceur.
Un bon truc, vous coupez les pattes des anciennes PAL au raz du boitier, puis vous soudez sur ces pattes un support dil 20 broches. Vous éviterez ainsi de trop chauffer et vos nouveaux PAL ne courront aucun risque. Tant que vous remplacez vos PAL n'oubliez pas de relier les lignes de 4-5V et 0V entre clic. La modification précédente n'est pas une solution du pauvre, elle est souvent nécessaire !
A ma connaissance, la seule source de PAL pour 1000 en France est la société SPIRIT TECNOLOGY. Les éventuelles autres sources peuvent se faire connaître auprès du journal, l'information devrait intéresser bien du monde.
Il en est qui résolve le problème de la DaughterBoard en l'éliminant et en la remplaçant par un KickStart en ROM. Par pitié ne faite pas ça !!!! Ca coûte cher, (très cher même) et il y a des problèmes de compatibilité. Et puis demandez aux possesseurs de 500 et 2000 comment il trouve le KickStart 1.3... Cette possibilité de choisir à loisir son KickStart est très utile: antivirus, boot externe, francisation, F10 etc.. Si vous tenez absolument au KickStart en ROM, sachez alors qu'il est possible, en changeant un PAL , d’utiliser les 256Ko de RAM de la DaughterBoard comme FAST RAM. La bidouille
devrait être disponible auprès de Commodore.
Demandez la lettre HACK de Jude Katsh du 30 octobre 1986. Elle est adressée à "Ail Amiga Hackers" et a du paraitre dans le "BUS Coimnodoretm" et la newsletter "KickStart''.
Bon il sc fait tard, je me sauve. Bonnes soudures...
- Laurent BIP VIRUS . I : : Scliétia électrique Port Disk Drive:
im *-5v..... ..... Tj 2 •;i_ ;i2N2222
1rfTT7vll ~5_1? 10 ‘ -fi" DftIE broche 16 IRQ broche 15 +5v
broche 12 nasse broche 3 Montage par FABRICE LIENHARDT De
nouveaux virus apparaissent constamment, les uns plus
redoutables que les autres. Et pour être contaminé (les
disquettes bien sûr) il n’est pas nécessaire d’être un pirate
assoiffé de nouveaux softs (ça existe??) Mais tout simplement
d’acheter un original dans un magasin ou chez un revendeur
micro (oui oui, ca existe, vous n’êtes pas à l’abri des virus
même si vous achetez vos softs, arghhh !!!).
Pourtant les virus ne sont pas si invulnérables que ça, ils ont leur point faible. En effet, jusqu’à présent tous les virus connus se sont propagés par le bootblock.
1! Existe pourtant un certain nombre de programmes anti-virus permettant de les détecter et de les effacer, mais encore faut-il assez régulièrement lester l'ensemble de ses disquettes (ce qui est plus vite dit que fait, pas vrai?).
Voici donc un montage électronique très simple et peu onéreux. Il sera placé dans ,1c port Disk drive’ de V Amiga ou du dernier drive externe.
ALLO, LAURENT?, TON INTERFACE MARCHE.
ELLE A AUSSI PISSÉ DANS TOUT L'APPART ... 13“ Ce montage ne permet pas de détecter un virus gui se trouve sur une disquette mais il vous avertira par un bip sonore lorsqu'un virus se propagera sur une nouvelle disquette.
IC : 7488 et 74LS68 Explications techniques: Sur le port 'Disk drive' de l’Amiga existent entre autres, 2 signaux nommes TKO et DKWE.
TKO: passe de l’état logique 1 à 0 lorsque la tête de lecture du drive sc trouve sur la piste 0. DKWE: passe de 1 à 0 lorsqu’il y a écriture.
Lorsqu'un virus sc copie de l'ordinateur sur la disquette (se propage) il y a donc écriture en piste 0, soient TKO et DKWE qui passent à l’état 0. 11 suffit à ce moment de détecter ces 2 états avec des portes Nand (du circuit TTL7400) et d’attaquer un transistor (sans violence rassurez-vous!) Pour activer un petit buz- zer piezo électrique. Attention ce buzzer doit comporter un oscillateur intégré.
Donc à chaque fois qu’il y aura écri turc en piste 0 sur un des drives, vous entendrez un bip sonore. Bien sûr ce sera également le cas si vous faites une copie de disquettes un Inslall ou tout autre opération écrivant sur la piste 0.
Ce montage est donc une sécurité pour éviter que dos virus se propagent de disquette en disquette à votre insu.
Pour la réalisation, si vous n’clcs pas un fin électronicien, le montage tout terminé sur un circuit imprimé vous est proposé pour la somme de 50 francs (tous frais compris) à l’adresse suivante: MICROTELClub Strasbourg 87, route du Polygone 67000 Strasbourg
• avec oscillateur IbiLOOlD) pur CMMMC Ca y est! 1m voilà! Après
des mois de rumeurs aussi confuses qu'erronées, l'Arche du
Capitaine Bluod arrive enfin sur les écrans de tous les AMIGAs
de France (et d’autres pays).
Je reconnais que c’esl avec une certaine fébrilité que j’ai inséré la disquette .
Dans le lecieur. Après quelques instants apparaît la fameuse page de présentation
• avec la non moins fameuse musique de Jcan-Michcl Jarre.
Certains trouveront celte musique hypcr-exponcnticllcmcnl
démente. Moi, je me contenterai de remarquer que si ce n’était
une musique de Jarre, elle n'aurait rien à envier à d’autres
digitalisations que j’ai entendues.
Mais passons pour en arriver au principal: le jeu lui-meme.
Cette fois, la déception est de taille.Le jeu est strictement identique à celui de l’Atari. Je rappelle que vous dirigez la main E.T.-icnnc du Capitaine Blood à la recherche de scs clones. Pour cela, vous pouvez contrôler votre vaisseau en pointant sur les quelques commandes du tableau de bord (hyper-espace, atterrissage, destruction de planète, etc...). Sur les planètes, vous devrez interroger habilement I’ habitant que vous rencontre rez afin qu’il vous indique cmrc autres choses les coordonnées d’une autre planète habitée (elles no sont pas légion dans la galaxie). Voilà pour le jeu.
Pourquoi je n’aime pas ce jeu, moi qui d'habitude raffole des jeux farfelus du genre Senùncl, Ultima, etc...? Plusieurs raisons à cela. Tout d’abord, il n’y a plus de surprise. Même les AMIGAs qui n'ont jamais joué à ce jeu sur Atari en savent presque autant que les autres. Dcuxio, la répétition des actions a vite eu raison de mes dernières bonnes volontés: choisir une destination, hyper-espace (environ trente secondes d’image cyclcc, sans possibilité de sauter la séquence), atterrissage (idem: c’est toujours la même chose), discussion avec l’Alien (ils sont tous obsédés par la
reproduction!), re-sélection d'une destination, rc-hypcr-espace, bref... rc tout. Moi, je dis ASSEZ!
Certes, les images sont belles. Mais cela ne suffit pas pour faire un bon jeu. 11 aurait fallu rajouter des options spéciales à l’Amiga, afin de donner un plus au jeu.
Tant pis pour cet essai. On aura peut-être plus de chance avec le numéro 2 (au fait, on n’en a parlé que lors de la sortie du 1, cl depuis, plus rien...). Cédric Beust 30 A-New s CLI pour AMIGADEBUTANT
- la commande ECHO par Patrick Conconi Bonjour les Amigars, comme
nous approchons des fêtes, j’ai pensé que certains
d’entre-vous allaient faire des disquettes de démonstration
pour leurs parents et amis. Que ce soit des animations avec
Vidéoscape 3D ou des SlideS- how avec d’autres programmes, il
faut une présentation qui permette de reconnaître qui en est
l'auteur. Bien sur une page graphique avec un titre est très
jolie mais avant qu’elle soit chargée, l’inévitable écran avec
la fenêtre CLI sera là.
Donc je vais vous expliquer les différentes manières d’enjoliver un écran CH avec la commande ECHO.
ECIIO est une commande qui s'appa- renie en Basic à Print, qui imprime à l'écran la chainc de caractère située sur la même ligne entre guillemets, ECHO fait de même.
ECHO "Salue les amis" imprimera sur votre écran: Salut les amis ECHO Salut Lui n’a pas besoin de guillemets car le mot situé après ECHO ne contient pas d'espaces.
Il est possible d’obtenir quelques effets limités.
1-Caractère GRAS 2-Caractères ITALIQUES 3-Caractères NOIRS 4-Caractères S OUI .IC.NES 7-Caractères en inversion vidéo O-Reset des caractères
- et la touche TAB qui avance le curseur Ces effets
s'obtiennent par une séquence de 4 touches à frapper
successivement. ESC puis ( puis 0 (pour reset) puis
M Donc vous commencez votre commande: ECHO "Disquette de
ESC [ 4 M DEMONSTRATION ESC [ 0 M pour les fêles
de ESC [ I M ESC I 3 M NOËL ESC
[ 0 M Résultat à l’écran: Disquette de DEMONSTRATION' pour
les fêtes de NOËL Vous remarquerez qu'il est possible de
mélanger les effets ce qui laisse encore plus de libertés.
C’est vrai, c'est long et fastidieux, mais le résultat en vaut
peut-être la peine.
Pour effectuer les opérations qui suivent il faut installer le CLI en RAM: MAKEDIR RAM.C „ . ' _ 72an.s et AMIGAFANS 1 avats envie de vous parler de Ernedst B. qui à l’age de 72 ans, joyeux retraité s adonne au joies du graphisme sur un AMIGA 1000.
Son dada, c’est la digitalisation, et le dessin. Pour ce faire, il s'est offert un fihre électronique RGB et m a convié à une démonstration. Si ses goûts ne sont pas les miens, son travail est de bonne qualité
- Que pensez-vous de A-Newss7
- Pour moi il est très bien comme cela, il est clair que des plus
avancés ne trouverons pas assez de trucs, mais continuez c'est
très bien!
| Comme quoi il n'y a pas d'age pqur aimer l'AMIGA et A-News... j ___Patrick C. COPYC RAM :C ASSICIN C: RAM.C Donc vous décidez de faire cette disquette de Démo... Bien, je vous rappelle pour mémoire que la première chose à faire, est de la formater: Donc FORMAT DRIVE DFO: NAME DEMO ensuite, il faut que au démarrage, elle puisse se lancer toute seule (rien de plus ennuyeux que de faire attendre ses amis après le chargement du WorkBench) Donc : INSTALL DRIVE DFO: Ensuite , il faut que votre AMIGA sache comment faire pour lancer la Démo, lui d’instinct, il va lire la disquette et regarder
si il trouve le tiroir S. Donc depuis le Ch: MAKEDIR DFO.S Ensuite il va regarder si il trouve le fichier STARTUP-SEQUENCE. Il faul donc le créer: ED SlSTARTUP SEQUENCE Et dans le Staitup vous allez écrire les commandes ECHO avec les fioritures que je vous enseigne plus haut et la suite de commandes qui lance votre Démo. N’oubliez pas de mettre votre Démo et les utilitaires qui lui permettent de démarrer.
Voilà le tour est joué, sauvez le tout, provoquez un Reset et admirez voue travail... Pour m’écrire, CONCONI Patrick 36 av. Luscma 1203 Genève SUTSSF.
Cher A-News, "On n’est pas sur Apple II, que je sache..." Deux photos dans le catalogue PDS Frce Line joint à votre No8 font partie d’un slidc show d'une douzaine de photos digitalisées, photos découpées dans des revues de cinéma. Or ce slidc show, réalisé en juillet ’87 par mon ami Stéphane Cauvé et moi-même, ne fut diffusé qu’à une paire de personnes. Vous comprendrez donc ma stupéfaction lorsque je découvris noue création au sein d’un catalogue de vente de programmes. Et c’est là qu’est le problème.
Car certaines personnes, ne méritant pas d’ailleurs le titre d’Amigados, se sont appropriées noue slide show et en ont receuilli tous les honneurs ainsi que les rétributions.
Les seules preuves dont je dispose pour appuyer mes accusations sont bien entendu la disquette originale contenant les digitalisations, dont certaines ne sont d’ailleurs même pas retravaillées, et les pholos des revues.
De plus je suppose que ces voleurs se sont fait un plaisir de virer noue page de présentation sur laquelle figurait nos noms et addresses afin d’afficher un nom de piraie à la Hoa A ces personnes, et je pensent qu’elles se reconnaîtront si elles lisent cette lettre, j’adresse mes plus vives insultes, que je n’oserais reproduire ici pour cause de décence. Restons calme! Je sais fort bien que ma lettre ne servira pas à grand chose, et d’ailleurs je ne demande rien.
A-News 31 De plus, je n’en veux nullement à A- New.s ou à PDS Free Une, qui n’y sont pour rien, mais je Uouve simplement dommage que l’on puisse encore rencontrer ce genre de pratiques infâmes. On n’est pas sur Apple II que je sache!
Enfin, je voudrais mettre une mise en garde destinée à tous les jeunes créateurs qui ont réalisé une ou plusieurs disquettes pleines de jolies démos ou de programmes ne faites confiance à personne et arrangez-vous pour diffuser vos PDS directement auprès d’un distribuleur sérieux.
Frédéric Lienard, 88 Epinal.
M'enfui, le Workbench 1.3 est en vente aux Etats-Unis (S25 avec un manuel très compréhensif !) Il se trouve déjà sur les disquettes de logiciels vendus la-bas.
Si vous l’avez, vous pouvez apprécier les différences avec les versions précédentes (pour le CLI par exemple) et si jamais vous avez une imprimante, vous avez sûrement remarqué qu'il y avait du changement. Je vous le dis tout de suite: la plus grande amélioration du Workbench
1. 3 c’est ses drivers d’imprimantes.
Tout d’abord, le choix est beaucoup plus étendu (24 aiguilles, etc..), de plus la vitesse est infernale (par rapport au 1.2): avant c’était l’imprimante qui attendait le ’MIGA, maintenant c’est le contraire ! Je passe sur la possibilité d’avoir plusieurs densités, et d’autres encore.
Vous voulez mettre à jour votre Workbench?
Certains bugs du 1.2 ont étés corrigés: Plus de saut de ligne intempestif à l’initialisation (au revoir la mise en page si on l’oubliait). De toute façon, l’avantage de l’utilisation des programmes en 1.3 réside surtout en un gain de vitesse très appréciable. De même le petit programme FastFonts est très utile, pour certains programmes.
Seulement, comment utiliser ces nom vcautés si les programmes qu’on utilise continuent a croire que le monde se limite au 1.2? Simple me dirons les veinards qui ont deux lecteurs de disquettes, bootez avec votre diquetle 1.3 . Seulement ceux qui, comme moi, n’ont qu’un drive vont vite abandonner cette option, sous peine de ''grille-pain'' intempestifs.
Petite leçon de vocabulaire pour les non-initiés: le grille-pain, c'est l’action de changer de.disquette tout le temps quand on n’a qu’un seul drive, un passage de grille-pain est généralement annoncé par un requester du genre: "Plea.se insert volume XXX in any drive". Si vous voyez pas, essayez de copier un fichier d'une disquette a une autre (avec un seul lecteur) en utilisant le Workbench. Si vous voyez toujours pas, essayez de jouer a Rocket-Ranger avec un seul drive ! C’est l’apologie du grille-pain ! (Des mauvaises langues disent même que Cinemaware l’aurait fait exprès, mais c’est des
mauvaises langues.)
Heureusement, Toon de service (Ed.
ça change - le mois dernier il y avait des Zorros partout) est arrivé, et par l'intermédiaire de son méssager divin (que vous avez sous les yeux) va vous sauver du grille-pain ! AmigaDébutants, ne vous sauvez pas ! C’est très simple, tout est expliqué.
Voici donc la manière d’updater (mettre à jour) vos programmes à la version 1.3 pour les drivers d’imprimantes, de cette façon vous pourez avoir les avantages des drivers d'imprimante 1.3 en Bootant directement vos disquettes.
Attention: Travaillez toujours sur une copie de vos programmes, quitte a recopier la-copie sur l’original après-coup, vous êtes prévenus! Certains programmes peuvent ne pas supporter les drivers 1.3. Maintenant, au travail! Commencez par booter (démarrer) le Workbench 1.3, ouvrez une fenêtre SHELL (cliquez sur l'icône shell) et envoyez cette série de lignes a votre SHELL préféré.
Résident c:cd résident c:copy résident cidclete résident c:list (ou c:dir, c’est une question de goûts.)
Résident c:ed Ca, c'est pour charger les commandes en mémoire, on évite donc le grille-pain dès qu'on a besoin d’un ordre et que le Workbench n’est pas monté.
Ensuite, entre .: copy devs:printer.device ram: copv preferences ram: copy c:fî ram: Il s'agit maintenant de copier votre
- driver d’imprimante en ram:, et ça, je ne peux pas le faire à
votre place, mais comme je suis gentil, et que A-News ne recule
devant aucun sacrifice (presque aucun) voici comment procéder:
D’abord: cd devs:printers . Vous voici dans la liste des
drivers d’imprimantes disponibles sur voue Workbench 1.3.
Faites donc un list ou un dir, et copiez le fichier
correspondant à votre imprimante (le nom du fichier est le même
que celui qui apparait dans le menu des Preferences) en ram:.
Voilà, on a fini pour le Workbench, juste un petit cd ram: , et vous pourrez retirer le Workbench du lecteur, rangez-le, on en a plus besoin maintenant que tout est en ram: (c’est beau non ?)
Boucle:!*ne pas faire attention a celte ligne pour l'instant* Insérez la disquette a 'updater' dans ce même lecteur, et tapez rapidement ces quelques lignes sur votre clavier: cd dfO:devs printers delete ? ( = Shift-Alt 3 sur un clavier A7.ERY) cd ram: copy preferences dfO: copy printer.device dflhdevs copy le nom du driver de votre imprimantes dfO:printers copy ff dfO:c Entrez ces lignes dans l’ordre, ça devrait mieux passer, et il ne devrait pas y avoir de gags du genre "Disk Fuit'. Si malgré tout le cas ce précisait, les remèdes sont (dans l'ordre) :
- Ne pas copier ff (on peut s’en passer, ne pas modifier la
startup-sequence dans ce cas là.) T DE 1.2 à 1.3v20*N
- Essayer de faire le ménage sur la disquette, en éliminant des
fichiers inutiles (n'oubliez pas que vous (êtes supposés)
travaillez(er) sur une copie) ou en les copiant sur d’autres
disquettes.
- Demander (éventuellement) a quelqu'un de plus calé.
- Carrément laisser tomber (Ben oui !
Ta des jours comme ça.)
Pour finir d'installer Fast-Fonts. Il faut aussi modifier la fameuse startup- sequence, suivez le guide: ed dfO:s startup-sequonce tapez directement ff + rctum, le tout suivi d’un escape x + retum Maintenant si vous avez d'autres disquettes a ’updater’: Goto Boucle, (allez a la ligne Boucle: et répétez l'opération jus- qu’a plus soif !)
Il s’agit maintant d’essayer le tout!
Bootez votre disquette qui est maintenant 'updatée', et ruez vous dès que possible sur les préférences, encore une fois c’est a vous de jouer, mais vous savez déjà régler les préférences non ? (si jamais vous ne pouvez avoir accès aux préférences, ou si vous voulez les mêmes préférences que votre Workbench, copiez le fichier syslem-configuration strictement de la même manière que le fichier printer.device, au mêmes endroits).
Youpie !, Yugula !, Viva Amiga 1, ça y est ! Devant les yeux écarquillés de la famille ébahie, vous pourez crier aux oreilles incrédules de votre mère ignorante (de ces choses futiles), la joie que vous éprouvez d'avoir réussi ce tour de force : Passer du 1.2 au 1.3 sans se planter, et du premier coup! (rude soirée en perspective).
Testez quand même avant de recopier cette version sur votre original.
Dans la même série, on pourait imaginer une installation du SHÉLL sur d’autres disquettes, ou du RAD:, it’s up to you!
Et enfin pour ceux qui n'ont strictement rien compris a toute l'histoire, je rapelle que le prix des lecteurs de disquettes externes a sérieusement baissé ces derniers temps.
May Roger RABBIT be with you ... always! Et lavez-vous bien les dents, une mauvaise haleine peut nuire à la santé de vos disquettes !
JNM Certifié DSDD.
LANGAGE ASTUCES BASICAMIGA I Si a lut les basiquistes invétérés.
- _YP S avez été nombreux à me contacter sur 36 15 DEEP BAL
WORKBINCH pour me poser diverses questions. La plupart d'entre
vous avaient deux os sur lesquels ils butaient. Le premier :
comment entrer une fonction reconnaissable au clavier sans
programmer un dessous de syntaxe long et fas,idieux? Réponse
ci- CLS PRINT "Traitement de fonclion mathématique" S|PFJ.NT
"Entrez une fonction du type 4*x+3 ou PRINT INPUT "Fonction:
";f$ OPEN "ram:fonction" FOR OUTPUT AS 1
• I « 1. .
PRINT 1 ,"r=";f$ ; PRINT 1 ,":GOTO 2" CLOSE 1 PRINT INPUT "Valeur de x: ",x CHAIN MERGE "ramfonction". 1 ,ALL 2 : PRINT PRINT f$ ;"=";r DELETE1 END Ce génial programme issu de ma cervelle, stocke la fonction dans f$ et crée un fichier en RAM contenant la Î22ÇÎ!22. Et une instruction de rappel. On utilise CHAIN MERGE pour chaîner le fichier RAM au programme principal avec comme option le numéro de ligne inscrit dans le fichier. Simple mais vous n’y avez pas pensé bande d'incapables.
Le second problème que vous m’avez soumis est le chargement de fonts depuis le BASIC. Voici la solution: Fonts: CLS PRINT "Chargement de fonts système" LIBRARY "graphics.library" LIBRARY "diskfont.library" RpCLARE FUNCTION OpenDiskFontS LIBRARY DEFINT pix PRINT INPUT "Nom de la font: ",font$ INPUT "Hauteur en pixels: ",pix PRINT H font$ =font$ +".font"+CHR$ (0) TextAttr&(0)=SADD(font$ ) TextAttr&(1 )=pix*65634& adrfonte&=OpenDiskFont&(VARPTR(TextAttr&(0))) 'F adrfonte&=° THEN PRINT "Font introuvable ! :END CALL SetFont(WINDOW(8),adrfonte&) Et voilà la font apparaît à l’écran et on me vénère et on
me dis merci.
Cette routine utilise l’instruction de la diskfont.library OpenDiskFont pour charger une font et obtenir son adresse. L’instruction SetFont la met en activité dans le Rastport.
That’s ail folks !
Sébastien C (MAGICROM) A-Nt Ws 33 ASTUCES fjfl [nts for CORRUPTION: L J Voici comment débuter ce jeu de Magnetic Scrolls, édité par Rainbird.
Tout d’abord, entre 9:00 et 9:30 allez prendre la drogue qui se trouve dans les toilettes, et plus précisément dans "The citern of cubicle". Ensuite, dans le placard de votre bureau, vous trouverez le "share certificate". Apportez la liste au "Dealing Room". Descendez alors au parking puis, avec le tournevis (qui se trouve dans la boite à gants de la BMW) cassez la vitre de la Volvo et prenez le dossier qui se trouve sur le siège. Ensuite, attendez 10:00 AM dans le bureau de Thérésa, prenez la clef dans le tiroir qui sert à ouvrir le bureau de David. Vous n'avez plus qu'à vous emparer du
dernier document: la cassette.
Rendez-vous ensuite au bureau de Margaret et prenez l’enveloppe qui contient un chèque pour un certain Charpontier. N’oubliez pas de lire et d'écouter (dans la BMW) ces preuves, et de bien les cacher avant votre visite en prison, mais pas dans la voiture.
A vous de trouver le meilleur endroit.
Au poste de police: montrez la poudre au sergent et hop, au trou! (après un passage à l'"interview room".
Parlez de Charpontier à votre compagnon de cellule, il vous remettra quelque chose de très utile. Avec l’aide de Gerry vous sortirez très vite de prison.
A la pharmacie: Achetez un rasoir et du savon à barbe avec la carte de crédit (card), et foncez vous raser la barbe à la salle de bain de l'immeuble. Ainsi le sergent Russell ne vous reconnaîtra pas.
Vers 11:24, allez au bureau de margaret et décrochez le téléphone, vous écouterez une conversation très intéressante.
Un dernier conseil, arrivez à l'heure au restaurant, votre femme vous dira des choses assez importantes.
Le mois prochain, vous saurez comment sortir de l'hôpital si vous vous faites renverser et peut-être que nous vous divulguerons la solution.
* * * D ans DRILLER comment trouver le vaisseau des airs, le
Aircorne? Tout d'abord, allez au secteur Lapis Lazulis.
Approchez vous du mur bleu, montez, et tirez sur le cube,
passez, et allez au secteur Malachite.
Puis partez au secteur Rubis. Allez devant, deuxième à gauche et première à droite. Vous arriverez au secteur Aquamarlne. Allez au premier hangar, là vous trouverez le Aircorne.
A suivre... Gilles V. et Gilles G. ut du jeu : Construire une bombe à neutron pour détruire la station spatiale d’Egron.
SOLUTION BAÉA-Üews SOLUTION ÆL_A STARGLIDER II : LA SOLUTION INDICATIONS SUR LES PLANETES ET LES LUNES: DANTE : première planète du système.
- présence de ’clust of nodule' à la surface mais pas de dépôt
souterrain.
VISTA : deuxième planète.
- présence de ’cast of vistan wine' à la surface; pas de
souterrain.
APOGEE : troisième planète.
Un dépôt: le plus important du jeu, c'est là que la bombe à neutron est fabriquée. Il faut apporter toiis-"les objets que les résistants demandent en échange de la bombe. Liste des objets demandés : case of nuclear fuel, Egron mini rocket, asteroïd, clus- ter of nodules, lump of minerai rock, crate of castrobars, cast of vistan wine, fiat diamond, et le professeur.
Apogee a deux lunes; Enos ; présence d’arbres pétrifiés (petrified trees) en surface; pas de souterrain.
Castron; deux dépôts; au premier, on vous échange un arbre pétrifié contre de la nourriture (crate of castrobars). Au deuxième, vous pouvez échanger une bouncing bail contre une caisse de vin (cast of vistan wine).
MILLWAY : quatrième planète.
Impossible d’attérrir dessus car la pression est trop forte. Sept lunes: Broadway : le professeur se promènë à la surface de la lune dans un véhicule appelé EMMA 2. Il faut capturer l’engin (avec le Tractor Beam) et le ramener sur Apogee. Encore une chose, lorsque vous l'avez à votre bord, il ne faut pas prendre de nourriture (spécialement les crate of castrobars) car il mange tout!!
Apex : un dépôt où vous pouvez échanger une pyramide contre un morceau de minerai (lump of minerai rock).
Esprit : un dépôt; si vous avez le siège du pilote de l'icarus (Icarus pilot couch) on vous donne une caisse de fuel (case of nuclear fuel).
Questa ; un dépôt; apportez une baleine mécanique (Egron mechanical whale) et on vous donne un diamant (fiat diamond).
Westmere : un dépôt où l'on vous échange un astéroide contre un petit missile (egron mini rocket).
Synapse : un dépôt; ici on vous offre un lot de nodules (clust of nodules) en échange d’un canard egron (egron duck).
Wackfunck ; un dépôt; c'est une sorte de garage, des réparations vous sont proposées en échange de nourriture.
34 A-News ALDOS : cinquième planète.
Présence de 'lump of minerai rock’ à la surface, pas de dépôt souterrain. Une lune: Q-Beta : présence de 'case of nuclear fuel’ à la surface, et pas de dépôt souterrain.
Sur de nombreuses planètes on trouve aussi des 'egron mini rockets’. Les baleines mécaniques et les canards se trouvent dans l’espace entre APOGEE et CASTRON.
Pour avoir certains objets plus rapidement vous pouvez aussi détruire les vaisseaux pirates, ainsi vous n’avez plus qu’à récupérer leur cargaison flottant dans l'espace.
ARMES: (Menu au choix...) Le laser.
Les missiles (horming missiles): dans quasiment tous les dépôts.
Les petites bombes (bouncing bombs): seulement sur CASTRON.
La bombe à neutron (neutron bomb): on vous la fabrique au dépôt d’APOGEE.
Avec la bombe à neutrons, vous devez détruire les bases egron (egron projector) construites sur les lunes de MILLWAY, avec les bouncing bombs. Ainsi que les egron sentinels, qui se trouvent autour de la station spatiale en construction. Il y en a huit et il faut les détruire avec les missiles.
Une fois cela détruit vous pouvez allez lancer la bombe à neutron sur la station spatiale.
Au fait , la station se trouve à coté de Q-BETA, Elle est protégée par un halo jaune laissant croire à une planète.
Approchez vous en doucement et la station vous apparaîtra. Happy ending... GILLES. V Les anciens numéros de A-News sont disponibles en écrivant au journal, ou dans certaines magasins. Voir liste d’adresses en derniere page.
M °US V0ici enl’an 2049- Alors que le 21ème siècle bat son plein, nous sommes transportés sur le lac Michigan. Cette époque, bien que paraissant excitante n’est en fait que le point culminant de notre civilisation sur le plan barbarie. En effet, des jeux de la OFF SHORE WARRIOR GALACTIC CONQUEROR plus haute violence sont organisés pour le plaisir d quelques spectateurs avides de spectacles tragiques titho WARRIOR, nouvelle réalisation de TITUS, nous permet de prendre part au carnaqe Vous vous mettez dans la peau d’un pilote de speec board. Vous avez décidé de prendre part à la course Et, vous
vous élancez, insouciant à la barre de votre rugissante machine. Ce jeu vous conduit sur une trajectoire Dansée sur le lac. Vous devez non seulement suivre les balises, mais aussi vous battre avec les autres concurrents. Le graphisme n’est pas mal, l’animation rapide mais le bateau a quelques caprices de temps en temps, c’est à dire que vous avez du mal à e diriger. Le son n'est autre qu'un grossier ronflement de moteur bien gonflé. Bref, ce jeu n’est pas fantastique. Il est lassant et ne constitue pas une révolution dans le domaine fou des courses quelles qu'elles soient. A voir tout de
même.
J À|vec GALACTIC CONQUEROR, TITUS s’est vraiment surpassé. Le scrolling est génial, mais un peut lassant . Cette fois, vous êtes toujours le meilleur. Vous êtes dans le vaisseau mère de l’alliance quand une alerte vous informe d'une attaque.
De ce pas vous courez à votre vaisseau et partez pour la grande bataille intersidérale.Vous pouvez faire des 360", c'est génial! L’animation a été soignée.
Après avoir repoussé la première escadrille vous consultez une carte spatiale genre captaine Blood, sur PHOTOS CASTOONE ---' § J ;: • • laquelle vous voye2 l’évolution de la conquête de la galaxie par vos ennemis. Des points rouges apparaissent, montrant que des planètes ont été envahies. Il faut les libérer pour finir le jeu. J’espère que vous êtes motivé car le jeu est long à finir (sauf si vous perdez). Les graphismes sont bon, le son est moyen, l’animation fluide. C'est un bon soft que je vous conseillerai même si l'on s’en lasse assez rapidement.
ARNAUD.D ARNAUD.D A-News 35 ARCADE ws ARCADE HOTSHOT ALBEDO j I | a caractéristique principale de ce soft est son originalité. Votre but est de sortir victorieux d’une série d’épreuves assez spéciales. Vous pouvez affronter votre copain ou votre Amiga.Chaque personnage dispose d’un canon qui aspire la balle lorsqu’elle passe près de lui, mais il faut faire attention à ne pas la rater et ainsi la ramasser en pleine figure.
Au premier tableau, vous devez, vous et votre partenaire détruire un mur de briques, ainsi, si vous marquez assez de points vous accéderez au second niveau. La variété des épreuves est intéressante, mais celles- ci ne sont pas assez nombreuses et l’on arrive facilement au bout du jeu.
Il faut signaler .que l’animation de la balle est formidable. Cela se confirme surtout lorsque le tableau est muni de bumpers (comme dans un flipper). La balle rebondit à une vitesse ahurissante et ceci sans aucun clignotement du sprite. Chapeau aux programmeurs.
Pour conclure, sachez que Hotshot est un mélange de casse-brique et de flipper à la sauce science- fiction. Je me suis bien amusé avec ce programme mais pas assez longtemps. J’aurais apprécié quelques tableaux de plus. Assez bien dans l’ensemble, mais peut mieux faire... THIERRY. A 36 A-News ~fï ovrey Osman Dick, dernier survivant de l’explo-
• ÜJ sion nucléaire à la fin du vingt-deuxième siècle .
Quel homme! Quelle bête! C’est un vrai, un dur, un costaud de la galaxie. Il a bâti ALBEDO 00, vaisseau spatial en orbite autour de jupiter, mais là il y a un hic!
Dick détient le secret ultime. Mais l’homme pour obtenir ce secret, devra passer les dix épreuves d' Albedo. Néanmoins ne te réjouis pas trop vite tu n’es équipé que de ton bouclier et que de ta stratégie de combat. Tu as appris que ce secret donne les
* .* ¦*•’ •. '• '* * . .. ‘ ’ * ' de Dick et ce n’est pas une
mince affaire. Et en plus, petit veinard, les sons sont
potables et le graphisme futuriste vous met dans l'ambiance.
En un mot Albedo est un soft qui sort de la banalité et ses pointes de réalisme sont tout à fait démentes. Au moins MYRIAD ne vous entube pas (excusez moi de l’expression) -199 francs, ce n’est pas la mer à boire.
DUNGEON BROTHER I uperü J'ai une bonne nouvelle pour vous!!
TINTIN va bientôt être adapté sur AMIGA.
Les Aventures de TINTIN et MILOU TINTIN SUR LA LUNE ARCADE AVENTURF ARCADE AVENTURE jJHISTOIRE:" Allô ici Station de contrôle à fusée Lunaire.La fusée est maintenant à 3815 km de son point de départ. Elle vient d'atteindre la vitesse de libération soit 9 km 133 à la seconde. Tout semble normal. A vous de reprendre le contrôle du pilotage.” Nous sommes au centre de Recherches Atomiques de Sbrodj, en Syldavie, en 1953 et la première fusée lunaire vient de partir emportantTintin, Milou, le capitaine Haddock, le Profes- seurTournesol, l’ingénieur Wolf et ... en passagers clandestins les
Dupondt. Pour les membres de l’Observatoire et le Professeur Walther, le grand voyage de Tintin et de ses compagnons commence. Quelles seront les péripéties du fabuleux voyage de la fusée? Quels dangers attendent Tintin et ses compagnons sur la lune?
TINTIN SUR LA LUNE est un logiciel d'arcade action en 2 parties:
- la première partie est un jeu d'arcade simulation en 3-D dans
lequel le joueur dirige la fusée qui s’éloigne de la terre, la
pilote à travers les multiples obstacles qui se dressent sur sa
route, puis s approche de la lune pour alunir. Heureusement, le
Professeur Tournesol a prévu un rayon destructeur pour éliminer
les obstacles de la route...
- la seconde partie est arcade- aventure: le joueur dirige Tintin
qui voyage en état d’apesanteur à travers les différentes
pièces de la fusée pour retrouver ses compagnons.
Une fois la fusée sur la Lune, il faut retrouver ses compagnons qui ont disparu pendant sa perte de conscience et empêcher de nuire le traître qui s’est clandestinement introduit dans l'appareil. Il devra aussi tout en cherchant ses amis, désamorcer les bombes posées dans les dizaines de salles de la fusée tandis qu’il se déplacera, selon les moments, en état d’apesanteur ou en pesanteur normale.Mais ne vendons pas la peau de l’Ours avant de l’avoir tué. Attendons la version AMIGA qui sera vendue aux environs de 250F.
Arnaud D En Route.
Lombard Rally de Mandarin A-News 37 Pas de repos pour Titus. Voici ce qu’ils nous préparent: le premier des softs à sortir sera TITAN. D’après la preview que j’ai pu voir, je le qualifirai de jeu de l’année! C’est super hyper extra méga géant (et encore, je pèse mes mots).
Vous prenez un peu d’Arkanoid, une cuillère à soupe de Boulder Dash, vous rajoutez un scrolling multidirectionnel, des tableaux (il y en aura 80) pouvant atteindre la taille de 8 fois l’écran, une bonne dose de stratégie et de reflexion, des animations et des bruitages dans tous les sens, et vous aurez devant vos petits yeux A-News_ TITAN éblouis un des musts de l’arcade pur. Vous devez détruire des briques (dissiminées un peu partout) tout en évitant différents pièges. Certains sont mortels pour vous, d’autres pour la balle. On vous en dira plus la prochaine fois car c'est prévu pour début
décembre.
La deuxième arrivée est Crazy Cars IL Plus d’un an le sépare de son prédécesseur, et pour une suite c'est une sacré poursuite!! Vous pilotez la plus féroce des Ferrari, la F40, à travers quatre états Américains. Vous avez une mission, celle d’atteindre une ville de l’état. Dans votre voiture se trouve un radar contre la police et les barrages, et qui vous renseigne sur le numéro de la route ou vous êtes, et les intersections. Vous disposez aussi d'une carte routière (qui reflète la vérité, comme dans FSE!) Qui vous servira pour vous diriger. L'animation est fluide, les décors changent suivant
la région ou vous êtes (les bosses et les creux sont supers), vous pouvez vraiment choisir les différentes routes pour remplir votre mission, et le son est fantastique.
Etant donné la qualité de ces deux jeux (qui ne sont encore que des préviews), je propose une minute de silence pour les autres éditeurs. J’éspère que TITUS continuera à nous servir des softs de cette valeur car on en a bien besoin, et en plus ils sont sym- pas (pour le chèque Hervé, tu as mon adresse...). Thierry Robin tuyaux pour IMPOSSIBLE MISSION II Dans chaque tour vous trouvez un coffre fort que vous devrez ouvrir avec un bombe pour ensuite y récupérerun enregistrement musical qui se mettra sur votre magnéto.
Chaque morceau de musique fait 25 unités de long, il y a 8 tours, donc 8 enregistrements dont 2 en double. De plus votre magnéto n’accepte que 6 morceaux. Il faut donc supprimer les doubles. Pour cela, lorsque vous aurez récupéré un morceau en double, rembobinez la cassette de 25 unités pour vous repositionner au début du double puis reprenez le jeu. Lorsque vous trouverez un nouveau morceau, celui ci viendra se mettre à la place de votre double. Vous aurez à recommencer cette action un deuxième fois pour l’autre double.
(Chaques morceaux trouvés dans les coffres se positionne là où est voue compteur de magnéto).
Lorsque vous aurez sur votre magnéto les 6 morceaux différents, allez dans un passage entre deux tours, et entrez par une porte marquée d’une tête de mort, c’est presque gagné.
Un rappel enfin Alt_S permet de sauvegarder la partie.
Merci pour les tuyaux à Keke le kaki, et ayons une pensée émue pour tous nos lecteurs glandant sous les drapeaux (bonjour à Orléan, Chateauroux, Mérignac,...) CK Bientôt : La Quête de l’oiseau du Temps Bientôt : Tintin 38 A-News LE PAVE DES ULTRA-NEWS Après notre important lest de jeux du mois dernier nous avons épuisé une grande partie de nos ressources au niveau soft pour décembre. Rassurez-vous, ceci est exceptionnel et nous reprendrons nos tests fous dès janvier. Mais ne pleurez pas car il y a quand même et surtout des in os à faire sauter la baraque !!!
Me a Guipa Je liens à m'excuser ici d'erreurs involonlaircs de ma pan dans mon article précédent qui ne vous auront, je l'espère, pas empêché de dormir (au moment oü j'écris il est 4 heures du matin ). OUT RVN est sorti et tient sur 1 seul disk malgré ce que m'avait dit le quartier général de US-GOLD en Angleterre dans sa dernière lettre accompagnée d'une démo splendide, elle !!! Enfin, Quad de Microids portera en fait le nom d'Iran Tracker.
Tests... Après Ironlord. Ubi Soft nous annonce de bien belles productions. Puf- fy’s Saga arrive courant décembre. Vous êtes "aux commandes" d’un homme et d'une femme perdus dans un immense labyrinthe. Vous allez affronter des dragons féroces et très bien animés... Ce jeu d'arcade est très bien réalisé et les scrolls d'écran sont pas mais. Bat suit de près et est une aventure au XXIIème siècle. Le scénario est bien mené et là encore le château d’UBI a été une bonne source d'inspiration pour les programmeurs. Dracula (j'aime ce nom) est comme le nom l'indique une aventure de vampires.
Les graphismes sont beaux et le rouge reste la couleur dominante... Les bruitages et la musique sont quant à eux très bien composés. Skateball est une simulation sportive de hockey et de football américain le tout se déroulant sur la glace. Vous avez en fait plusieurs épreuves complètement folles. Le jeu est génial et à acheter absolument !!! Enfin, Final Command et Fer & Flamme arrivent. F & F est un jeu d’aventure déjà célèbre sur Amstrad CPC. Vous vous dirigez à l'aide de la souris et communiquez par l'intermédiaire du clavier. Le registre syntaxique important de ce jeu en fait tout
son intérêt. La version française de l'Arche du capitaine Blood est maintenant disponible. D n’y a pas de grandes différences avec la version ST si ce n'est au niveau des bruitages et voies digitalisées qui sont très fréquents.
Ce jeu marque la fin des développements primaires de jeux sur Amiga de la part d'ERE informatique. Alors que promet Exxos? Et bien tout d'abord: Teenager Queen. N s'agit d’un strip poker d'une conception toute nouvelle. Le jeu est destiné aux ados dont je fais partie et présente des dessins (ça change des digits) d’une haute qualité. Il est bon de noter la bonne musique qui rythme le jeu et le fait que, tout comme Biliiard Simulator, ce jeu est développé d'abord sur Amiga. Sa sortie prévue pour le 15 du mois précédera de peu celle de Purple Saturn Day qui sera un jeu d'arcade pure race.
En fait il s’agit de quatre épreuves : le ring pursuit, qui est une fantastique course dans les anneaux de Saturne, le brain bowler, où on peut voir une boule d'énergie rebondir sur le mur cerveau, le tinte jump, qui vous propulsera dans le temps grâce à sa catapulte géante et enfin le tronic-soaper. Qui est une chasse à l'énergie en voiture ironique qui tourne à quatre vingt dix degrés. L'animation très fluide fait de ce jeu une bête à tuer. La version américaine du merveilleux billard sortira début 89. Ça promet ! Mais de toute façon Laurent (7’ropic pour les intimes) vous en fera un
test détaillé dès qu'il sera terminé.
Toujours pour 89, Macadam Bumper arrive sur Amiga. Notre version n'aura rien à voir avec celle des autres machines.
Quand on voit ce qui avait été fait sur un PC on peut s'attendre à du fantastique mais j'ai peine à croire que ça va arriver aux chevilles magnétiques du beau Méga Pinball (voir no 7). Passons maintenant au tour de lnfogramcs. L'adaptation de Tintin sur la Lune arrive avec des graphismes splendides. Le son n’est pas mauvais d'ailleurs... Vous suivrez les péripéties interplanétaires de ce personnage si célèbre. L’adaptation des autres Bds suivra plus tard. Ensuite, c'est le tour de Wanted prévu pour début janvier. Vous jouez le rôle d'un chasseur de prime devant capturer les quatre plus
grands bandits de tout l'ouest. Les graphismes sont passables et l'animation très correcte.
Cette petite balade dans les villes fantômes vous réservera j’en suis sûr quelques bonnes heures de plaisir devant votre micro. Place maintenant à Stuntman.
Vous êtes aux commandes d’une Porsche amphibie équipée d’un canon laser super puissant. Ce cascadeur vous fera bondir de votre siège pour heurter votre moniteur de plein fouet et... Enfin, ce jeu est super animé et les passages dans l'eau sont d'une super originalité. La quête de l’oiseau du temps arrive lui pour mars avril.
Ce jeu de rôle tiré de l'oeuvre de Loiscl va sûrement être un grand succès. Des graphismes comme ceux là sont encore trop rares et l'animation des scènes sou- vant brumeuses ou nocturnes sont très présentes. Le jeu est rythmé par une petite musique bien agréable rompue par les bruitages. Infogrames s'étend maintenant à la vidéo et profite de noel pour sortir la bible en dess.n animé. Même si je préfère un bon film d’action il est bon de noter la qualité de ce produit issu d’une association avec Hanna-Barbera.
Retournons à nos joysticks avec Océan France. Cette nouvelle équipe composée pour l'instant de 7 salariés termine Opération Wolf. Pas la peine de parler de ce super hit sur lequel j’ai déjà trop dit, mais intéressons nous plutôt à Week le Mans.
Ce jeu pourrait en fait très bien s’appeler Oui Run Méga Plus. En effet, c'est exac- temant le même style mais avec une animation, des bruitages, des dessins et des voitures nettement mieux. Il s’agit d’une simulation à acheter absolument pour compléter sa collection de tubes.
Enfin, Océan a sorti Dragon Ninja. C'est le jeu de bar ni plus ni moins. L’animation est deux fois plus rapide que sur ST. C’est le genre de jeu qu'il faut avoir où alors se suicider. Tomahawk a sorti Emmanuelle.
Ce jeu X est assez décevant même si le scénario était bien brodé. En fait ce sont les détails du graphisme qui font défaut.
Mais il faut être indulgent car c'cst le premier jeu de cette société qui se veut Amiga à fond. Mickey Mouse. De Gremlin, arrive sur vos écrans bientôt tout colorés. L'animation et les bruitages sont très bien réalisés dans ce jeu où vous arriverez à l’ultime étage du château des ogres pour affronter le roi. Elite annonce James Bond 007. La preview que j'ai eue a été très convaincante et les animations sont nombreuses: c’est le genre de jeu où on s'éclate pendant des heures. Melbourne House revient après un long moment d’absence. Mais on pardonne à la société anglaise, fidèle à l’Amiga.
Quand on voit Double Dragon. L'animation est la meilleure que j’aie vue pour l'instant et graphismes et sons sont sublimes.
Myriad connue avec son fameux Albedo nous prévoit un simulateur très performant d’une originalité exceptionnelle. Le soft devrait faire appel à des routines empruntées à l'intelligence artificielle qui rendront ce jeu encore plus réaliste : affaire à suivre... Le boum Amiga en France ?
Le berceau de notre merveilleuse machine (il n'y a pas de mot trop fort pour en parler) n'est pas l’Allemagne comme certains pourraient le penser mais les USA. Là bas. Notre machine se retrouve partout: dans les téléfilms, les écoles, les usines, les documentaires et même dans les publicités. Il en est de même pour le Canada qui se rapproche encore plus des USA. J'en profite d'ailleurs pour saluer tous nos lecteurs d’outre atlantique. Dans ce pays dont on parle peu, Commodore est très implanté et l'Amiga est maintenant la référence informatique de l'enseignement canadien.
Dans ces foyers de développement pour Commodore. L'Atari n'apparait pas comme un conçurent féroce. Commodore s'attaque en fait à l’IBM PS 2 et aux nouveaux Macs et fait un gros effort au niveau de la publicité. Ainsi, il est très fréquent de voir des spots à la télé. L'Amiga ne s’est fort heureusement pas limité à ces frontières et on le retrouve en Europe, en Australie et même au Maroc.
En Angleterre, la baisse des prix a entrainé l'augmentation rapide du parc Amiga. Les développeurs sont nombreux et des logiciels comme Bionic A-News 39 frontières et on le retrouve en Europe, en Australie et même au Maroc.
En Angleterre, la baisse des prix a entrainé l'augmentation rapide du parc Amiga- Les développeurs sont nombreux et des logiciels comme Bionic Commando ou 1943 sont des merveilles.
En Hollande, Danmark, Italie, Autriche et Belgique les Amigamen sont en grand nombre. Par contre il n’y a quasiment aucun développeur de jeux ou d'utilitaires. En Suisse, l'Amiga suit une bonne progression et Linel nous promet beaucoup de choses fort intéressantes.
Enfin, l’Allemagne apparait comme la mère patrie de notre machine. Le parc est impressionnant et tous les C-64istes ne pensent qu’à courir chez leur revendeur.
Les développeurs sont assez nombreux et la presse allemande est bien garnie (à quand A-News en allemand?). En France, les revendeurs restent assez méfiants sur l'avenir de l'Amiga mais comme le disait une personne haut placée de chez ERE: "l’Amiga est devenu la machine de référence". Le parc n’en est pas moins de 30000, mais ce chiffre devrait sérieusement augmenter avec les fêtes de fin d’année. Les développeurs sont de plus en plus nombreux et la France est maintenant un des premiers producteurs et exportateurs de ludicicls. Question hard, ça boude un peu même si Tecsofl fait de grands
efforts. Mais la grande nouvelle pour 1989 devrait être la construction d'une usine Commodore dans l’ouest de la France. Cette implantation devrait amener l’Amiga à être rapidement the number oneü Celte décision qu’il faut prendre encore au conditionnel a été prise par Commodore International pour alléger la trop forte implantation de Commodore en Allemagne et permettre un plus fort développement de notre machine.
Suite et fin (No !!!)
Cet article arrive à sa fin. Nous avons repoussé l’interview des directeurs américains promis le mois dernier pour janvier.
En effet, nous parlerons des projets pour 1989 de 25 sociétés (150 softs inédits testés pour vous). Nous aimerions savoir si cette rubrique vous plaît et si vous en voulez encore plus!!! Alors, n’hésitez pas à envoyer vos suggestions et questions à la rédaction. Nous avons maintenant une bal A-News sur un nouveau serveur minitel. Tapez 36 15 + RTEL et laissez- nous vos messages.
© FABRICE BOUCHER 1N 1988 Revenant de son plapitant périple africain miss K pris le plan qui venait de la Guinée. En suivant les indications, elle se retrouvait deux heures plus tard, dans une petite boutique du vieux Londres. Comme prévu on lui remis LANCELOT de Level9.
Elle ouvrit la boîte. Celle ci contenait un joli mode d’emploi narrant les aventures de la table ronde, une cane des lieux en simili parchemin, et oh stupeur une disquette. Tout était alors presque dit : ce jeu d’aventure dans la lignée de the Pawn possédait un scé- nar en béton. La vendeuse entra. Miss K osa : les graphismes ont été fait par votre petit frcrc sur atari?
- Exact miss, sûr qu’ils sont décevant par rapport aux
précédentes productions de Level9. D’ailleurs même mon frère
aurait fait mieux !
- J’aurais vachement aimé voir votre frangin, poursuivit miss K
tout en chargeant le deuxième soft PIONEER PRAGUE. Etait-ce
le programme tant attendu sur Amiga ?
Celui ci possédait des graphismes HAM en 4096 couleurs, scrolling mullidirectionnel et tout ce genre de choses. God damned, s’écria-t-elle une fois le soft chargé, c’est un coup de gueux ou je ne m’y connait plus !
Là où d’autres auraient mis 32 couleurs le gang de Mandarin Sofware nous en balance 4096; imaginez le résultat : le panneau de contrôle du vaisseau semble avoir été conçu avec Ripolin Construction Paint Destruction Kit II.1 (gamma version). Beark !
Ne put-elle s’empêcher de dire. Le but de sa mission était une nouvelle fois de désinfecter l’univers des infâmes monstres verdâtres colonisateurs.
Vous pourrez alors vous promener à travers la galaxie en passant par des 'espaces sub-euclidien’. Il vous faudra abattre un 'réservoir de gravité’ dans un paysage pseudo-scrollant (en fait quelques images s’affichant à tour de rôle). Miss K ragea "Et la vendeuse qui m’avait promis de l'action. Elle m’a menti, la sotte!" Peut-être restait- il une lueur d’espoir; dans la phase d’Action Principale vous devez détruire les silos, bases des fusées enemies.Pour cela vous pouvez vous faire aider par deux vaisseaux DRO- NES qui vous escorterons et que vous aurez préalablement 'programmés'.
La programmation consistant uniquement au choix des trajectoires des drones à vos côtés!
La mission de miss K tout comme l'in- tèret de ce jeu s'avéraient aussi passionnant que les programmes télé d’un vendredi soir.
Soudain une ombre vint illuminer cet atmosphère brillament terne. Miss K se tourna vers la vendeuse ; "rangez votre lampe, il faut que je guette". La porte s’ouvrit. "C'est mon frère, s’écria la vendeuse, c’est lui qui vous à trouvé ces deux programmes".
MHS® K ET Et vous en êtes fier jeune homme ?
Croyez vous que l’on veuille m’acheter Pioneer Plague? C’est nul!
Ne le blâmez pas. Miss K. Son but était de vous épater, mais ces derniers temps il courait tant de buts qu’il en perdait sa belle mine.
Soit pour cette fois. Mais la prochaine je veux du soft qui vaille le déplacement, ok ?
Ok miss. D’autant plus que j’ai récupéré HYBRIS, un choutezem- hcupc du style Xénon qui déménage un maximum miss. Musique d’enfer, animation extra rapide, graphismes hyper clean, la classe miss. Quand reviendrez-vous ?
Ai-je le choix de la date?
Oui, vous serez ici toujours la bienvenue Miss K!
Chorizo À"Ut.
A-News, courrier courrier courrier courrier On entend beaucoup parler en ce moment du bootblock ou se logent souvent les virus. Lorsque l'on veut le visualiser avec des éditeurs appropriés en hexa ou en ASCII le résultat est souvent synonyme de javanais. Est-il possible de le désassembler en langage machine? Si oui, que donne le désassemblage de la routine?
Serge Lempereur, 62 Vimy Ed: Vous trouverez dans ce numéro (page 15) un article par Cédric Beusl à ce sujet.
A l’équipe d’A-News, Mon Amiga 500 est tombé en panne.
Etant sous garantie il a été envoyé par NASA Mulhouse chez Commodore à Trappes, depuis le 28 Août! (Ed: lettre datée 2 novembre). Je trouve le temps long et commence à craquer! D'après vous, le SAV de Commodore est-il en cause; existent-ils des problèmes en pièces ou composants; suis-je en droit de demander carrément un échange standard? L’Amiga 500 est une machine superbe (mais j’aimerais bien que le SAV de Commodore suive..) William Buchmann, 68 Lutterbach Cher A-News, Votre revue est bien conçue mais assez compliquée pour un pauvre amateur comme moi qui veut se lancer dans le domaine de
l’Amiga. En effet je voudrais remercier Mr Alain Picdnoel pour son article dans Amiga-news N-6 (A CEUX QUI N’ONT PAS ENCORE ACHETE UN AMIGA). Comme il dit si bien beaucoup de personnes sont encore au stade du cruel dilemne du choix de son micro de rêve, et j’en fais partie.
Néanmoins un point crucial n’a été développé dans aucune revue d’où hélas, encore mon hésitation à acquérir un Amiga 500, c’est la FIABILITE de l’appareil? J’ai entendu dire qu’en moyenne une Amiga sur deux tombe en panne au bout de 15j à un mois d’utilisation (panne d’alimentation, etc), alors je pose la question ainsi; qu’en est-il aujourd'hui de cette fiabilité? Y a t-il moins de retour dans SAV? Je pense que beaucoup de personnes sont dans le même cas que moi et hésitent encore à acquérir cette superbe machine juste par manque d’information à ce sujeL.
M. Bencheriet, 38 Eybcns Poisat Ed: Pour le SAV, Giorgio
Cupeninofait actuellement une enquête. En attendant, nous
avons posé vos questions à une personne d'une certaine
expérience en la matière. Voici ses réponses : il y a
effectivement eu une série d'Amiga 500 sur laquellesle circuit
Fat Agnus "sautait" régulièrement. Mais avec de petites
modifications ce problème est maintenant résolu. En plus, il y
a eu une serie dans laquelle les lecteurs de disquettes
fonctionnaient mal, mais depuis, Commodore a changé le modèle
de lecteur. Aujourd'hui, selon celte personne, on peut
s'attendre a un taux de panne d’entre 5 et 8%, ce qui n'est
pas en dehors des moyens pour du matériel informatique. En ce
qui concerne l'A2000, il y a eu une mauvaise séries
d'alimentation au début, et la première carte XT était
sévèrement bugguée. Mais la nouvelle carte XT est au point
(bien que les utilitaires qui devraient l'accompagner ne sont
pas tous disponibles), et les problèmes de fiabilité sont
réglés. Sur quinze 2000, ecetle personne a vu une seul panne.
Mais n'anticipons pas les résultats de l'enquête de Giorgio,
qui traitera le sujet en profondeur.
Salut Est-ce que l'imprimante MPS1000 est compatible avec l'Amiga. Est-elle graphique? (Ed: oui, il y a un driver pour celte imprimante sur votre disquette Workbcnch. Pour utiliser ce driver (logiciel qui fait le lien entre votre ordinateur et une imprimante) il suffit de sélectionner "MPS1000" dans ta fenêtre de configuration d'imprimante du programme "Preferences".)
Pourriez-vous faire passer une annonce dans laquelle vous demandriez des résullats sur le montage des lecteurs 54' à vos lecteurs, comme ça nous pourrions cire fixé sur les risques à prendre?
Joseph Foret, 36 Chateauroux Ed: Laurent se sert du sien tous les jours.
Ca marche impeccablement.
A-News Il me semble que les langages structurés comme le C demande un travail préparatoire importante en ce qui concerne l'algorithme des programmes, la transcription des algorithmes (bien rédigés) en un quiconque langage n'étant par la suite que histoire de vocabulaire.
Celte nécessité m’est apparu clairement lorsque j'ai eu accès au langage Pascal au cours de mes études. Al’époqueje bidouillais des programmes ridicules en mélangeant dans un cocktail très indigeste le basic ei l'assembleur pour des sous-routincs plus rapides (ceci sur un C128). La découverte du Pascal m'a forcé à reapprendre à programmer, j'ai enfin pu réaliser des programmes suffisament étoffés (je travaille quasi-uniquement sur les imag»s de synthèses sur les IBM PS 2 de mon école el évidemment sur A500).
Aussi, je souhaiterai que les rudiments de l’algorithmique trouve une place dans voire revue, peut-être avec un parallèle entre le C et cette discipline qui pourrait éiro profitable à beaucoup de vos lecteurs.
Thierry Consejo. 64 Hasparrcn A-News 41 A-News, Avez-vous essaycé de faire marcher Interceptor sur disque dur? La tentation devrait ctre fort vu la longeur du chargement du programme à partir de la diskette (3 minutes).
En bref, on copie sur le disque dur le programme principal "F-18 Interceptor" avec son icône, le fichier "config”, les répertoires Tcxt et Pix avec leur contenu, le reste est déjà dans les répertoires C, L etc de votre disque dur, du moins je l’espcrc.
Vous lancez, le disque dur travaille, puis, au moment où devrait commencer la musique et où l’écran s’éteint pour faire place à la jolie image de titre du programme, il y a un bref appel à la disquette (qui n’est pas là, sinon à quoi bon toute la manip), et puis plus rien.
Bon sang, mais c’cst bien sûr. Vite le CLI et une commande assign "F-18 Interceptor " dho: Bernique! Keskisspasse (pour imiter le style inimitable de qui vous savez sur DEEP) ??
Simplement que dans le corps du programma, au moment où celui-ci voudrait accéder à un des fichiers des répertoires tcxt et pix, le programmeur a spécifié le path dfïhtext nomdufichier. Nom d'un chien plutôt car il eût été infiniment plus futé de spécifier :tcxt nomdufichicr car le programme aurait trouvé sans peine ses fichiers sur le volume courant, dans le cas présent dhO:.
Bon, alors il suffirait de faire assign dfO: dhO: ? Non, ça, c’cst juste pour rigoler un peu. Le seul remède est de changer dans le programme tous les dfO: en dhO:, ce qui se fait facilement avec un utilitaire du genre DiskX, NewZap ou autre.
Bien, maintenant Interceptor marche sur mon disque dur. Et qu’cst-ce que j’ai gagné?
En temps: si je bootc Interceptor à partir de la disquette, il est disponible après 3 minutes. Si je veux faire autre chose, je reboote avec une autre disquette, temps moyen de reboot: 45 secondes. Comparativement, lorsque je clique l'icône d'Interceptor sur le disque dur, le programme est disponible en 60 secondes. Si je veux faire autre chose ensuite, je dois rebooter car il n’y a pas de fonction "quitter’’ sur Interceptor. Temps de reboot: une minute et demie car ma startup-sequence fait beaucoup de choses. Total: deux minutes et demie contre trois minutes 45. Ce n’est pas sensationnel.
Le gain est ailleurs: plus de manipulation de disquettes, et le plaisir d’avoir résolu un (petit) problème technique.
L’enseignement: le génie du concepteur d’un programme n’est pas toujours accompagne d'une élégance correspondante au niveau de la programmation, (spécification des paths dIO: etc déjà mentionnée), cl par ailleurq il y a des programmes bien plus lourds, comme Sculpt-Animate3D, qui "sortent" en laissant la machine parfaitement propre et ne vous imposent pas un reboot inutile. Ce n’est pas non plus une question de place sur la disquette, il reste 195 blocs de libres.
Entre parenthèses, ceci n’est pas une critique du produit "Interceptor", et si vous ne l’avez pas dans votre collection, vous passez à côté de quelque chose, surtout au prix auquel il est vendu (publicité absolument gratuite!!!).
Pierre Ardichvili EMPLOI A-News Loriciels cherche Chef de Produit et 1 assistant parlant l’anglais courra- mcnt et connaissant MS-DOS, Macintosh et Amiga. Pour travailler pour la société Broderbund en France.
Contacter Mr. Barchant, tel 47-52-11-
33.
UBI Soft, qui représente en France Electronic Arts, Cinemaware, SS1, Sublogic, Elite, Domark, est distribué par Epyx aux USA , par Electronic Arts en Angleterre, et par Rush- ware en Allemagne. Son expansion se traduit par une recherche accrue de programmeurs, et tout particulièrement sur Amiga. Connaissant bien l’assembleur ou le C, ces programmeurs devront savoir utiliser toutes les ressources spéciales de l'Amiga et avoir en plus un minimum de 3 à 6 mois d'expérience de pratique réelle.
L’unite de production d’UBl SOFT se situant dans un château breton, c’est la que tous les programmeurs se retrouvent. Mais ils peuvent aussi travailler chez eux. UBI SOFT, 1 voie Félix Eboué, 94021 Crcleil codex. Tel 16-1-48-98-99-00. Demander Marie- Thérèsc Cordon.
Société d’informatique recherche programmeurs ou analystes programmeurs ayant expérience du développement sur Amiga. Emploi permanent ou travaux à façon. Ecrire à Isabelle Marlier, 15 rue Jules Hetzcl, 92190 Mcudon.
A-News - Premier journal français dédié à Vamiga® Abonnement d’un an (12 numéros) ....180F Pour l’étranger (tous pays) 240F Bulletin d’abonnement ci-dessous, mais si vous ne voulez pas découper votre A-News envoyez-nous votre demande sur papier libre.
Vous pouvez commencer votre abonnement à partir de n’importe quel numéro, le No 1 compris. Les numéros précédents, vendus séparément, sont disponibles au prix de 25F par numéro (20F par numéro pour les commandes de plus d’un numéro), port compris.
Les petites annonces sont gratuites pour les particuliers Oui, je m’abonne pour un an à partir du numéro . Nom ....Prénom .. Adresse MATERIEL a VENDS AMIGA 2000 sous garantie + disque dur 20 méga A2090 4 moniteur + digitaliseur sonore + Deluxe Vidéo II + Deluxe Print, valeur achat 23000F, vendus 19000F. Tél 56-36-41-65, Olivier.
VENDS MEMOIRE STARBOARD 2.
1 méga, pour A1000. 5000F. Tél 37-42-38-83 après 18h (département 28).
VENDS AMIGA 2000 + moniteur couleur 1084 + 2èmc drive interne - neuf.
Prix 13500F. Vends aussi pour A2000 carte PC-XT + drive 5 - neuf, jamais servi. Prix 4500F. Le tout 18000F (4500F sous le neuf). Demander Jean Marc au 64- 97-91-01 (Essonne).
VENDS AMIGA 500 + moniteur couleur + joystick + extension 512k + drive externe + docs + logiciels originaux 4 jeux. Le tout TBE 1 an. Prix à débattre.
Jean Moirano, 7 9 rue des Cottages, 75018 Paris. Tél 42-57-97-05.
VENDS AMIGA 500 (cause achat
2000) avec interface PAL vidéo composite + logiciels jeux et
dessin. Le tout 3500F.
Tél Jean-François, 40-59-13-38 ou 42-70- 05-89.
VENDS AMIGA 1000. 512K. Lecteur de disquette 880k + moniteur Commodore 1081 (couleur et monochrome) + joystick + mousemat (tapis souris) + logiciels. Le tout parfait état et sera délivré dans les emballages d’origine. L'ensemble, neuf, m’a coulé 13000F, je le cède 8500F (à débattre). Jean-Michel DELOR, 13 rue de Champagne, 57157 MARLY. Tél (8) 763- 36-14.
A VENDRE EXTENSION 512ko pour AMIGA 500 prix 800F. Tél 84-29-23-70 après 2 lh VENDS bas prix une quarantaine de logiciels Amiga. News et classiques, pour débutants ou jeunes Amigatés. Pascal EVRARD, 176 rue St Honoré, 80000 Amiens. Tél 22-89-69-85.
A VENDRE AMIGA 2000 excellent état 4 300 logiciels dont utilitaires originaux, très bon état : 10000F. MORE- NO José, 152 Av Jean Jaurès, 93500 PANTIN. Tél 48-40-99-67 entre 18 et 20h. Vends aussi DIGITALISER SONS pour Amiga 1000,40OF.
VENDS DIGITALISEUR VIDEO N et B et couleurs pour Amiga 750F, et Anii- ga 1000 4500F sans le moniteur (suite à achat du 2000). Tél 61-74-30-18 (HR).
VENDS LECTEUR 5P1 4 Double face 1 méga 80 pistes pour Amiga 500.
Prix 1400F. VENDS EXTENSION RAM 1 MEGA pour Amiga 500. Prix 950F 4 horloge interne. DELUMEAU J-P. 18 rue de la Liepvrc. 67100 STRASBOURG. Tél 88-84-92-17 Après 18H CONTACTS STRASBOURG-COMMODORE, Association d’informatique, reprend ses activités et vous propose de devenir soit : membre donateur, 500F et plus; membre correspondent, 70F; qui vous permettra d’obtenir 3 disquettes du domaine public que nous aurons revues et sélectionnées pour vous. Ecrivez-nous à STRACOM, BP7. 67200 OBERHAUSBERGEN.
AMIGA 500 et 2000 cherchent correspondants pour échanges. Contacter Eric Boulin, 5 rue des lardins, 68170 RIXHEIM. Tél 89-54-25-25.
CHERCHE PLAN pour construire un Slot Zorro II à partir du connecteur d’extension de TA500. Vends TANDY 102 avec modem intégré, 32k, câble téléphone, livres. 3000F à débattre (ordinateur portable). BARTON Philippe, 8 rue des Martels, 04100 MANOSQUE.
Tél 92-72-53-47.
DP SWAPPING. Nous sommes un groupe sur Amstrad mais surtout AMIGA.
Nous recherchons contacts pour échanges, etc. Contactez-nous à : DP SWAPPING.
"Les Treilles", 49170 SAVENNIERES.
TéL 41-72-83-09 Bon à découper et à adresser avec votre règlement au nom d’A-News à : A-News Diffusion, 24500 Eymet Les anciens numéros sont disponibles au prix de couverture chez: 33 CIS 571 571 ers de la Libération, Talence 62 Infograph 1 r du 11 novembre. Lcns 69 Gelain Eta 22 Ave de Saxe, Lyon 75 Infomanic 3 r Perrault 75001 Paris 98 Gloria 7 rde Millo, Monte-Carlo, Monaco Belgique Media Lemrue François Dorzee 93,7360 Boussu Suisse Octopus Computer S ARL, rue du Bassin 8, 2000 Neuchatel_ CLUBS (rubrique gratuite) IS BOKONBN CORPORATION - Club pour AmigatST. Charles Descouls. 16 Ailée
ïlcnri Sallé, ISOOt) Bourges, lit 4S-24-53-64 h.r. 49 CLUB AMIGA ANGERS: Pour tout renseignement: Alligand Dents. 65 rue du Bon Repos, 49000 Angers. Tel 41-44-21-51 57 AITIIA CLUB INFORMATIQUE SARRECUEMINES Foyer Culturel, 3 rue J.Rolh, S720 SARRECUEMINES. Tél *7-95-25-03.
64 MICROINFORMATIQUE CLUB D'ANGLET TU. 59-52-34 03.
70 AMIGA F UN CLUB: Neersletter.
Contacts, domaine public. Rciniche Laurent, rue du Coteau. Errevet. 70400 Hêricourt.
42 A-News Imaginez-vous, ne serait-ce qu’une minute, devant votre Amiga chérie sans bras! Vous riez! Vous vous dites ” mais qu'est ce qu’il raconte celui- là, il est malade! Essayez donc Pro- Hrite ou DeluxePaim sans les mains, pour rire.... M’mouais, pas convaincant du tout n’cst-cc pas? Et pourtant il existe des milliers d’enfants, d’adolescents ou d’adultes qui à la suite d’un problème neurologique congénital ou d’un accident de la route sc retrouvent paralysés ou avec des membres qui ne leur obéissent que péniblement au prix de contorsions épuisantes et souvent inéfficaces. D’autres qui
en plus se. Trouvent privés do la parole et désespèrent chaque jour un peu plus de faire comprendre à leur aide soignante adorée qu’il ont envie d’autres choses que de manger, dormir, regarder Dallas, ou stagner dans les toilettes D’aunes qui n’ayant pas la bonne ROM dans le slot cérébral ne pourront jamais suivre une scolarité dite "normale".
L’ordinateur, lorsqu’il est intelligemment maîtrisé, devient alors une prothèse ou un outil extraordinaire au service des personnes handicapées. Il peut :
- soit suppléer une fonction perdue ou jamais acquise (
communication, préhension, manipulation d’objet) ;
- soit aider à l’émergence et à la maturation de la relation
d’objet et accompagner l’enfant handicapé.tel un maître d’école
dans les différentes phases de son développement intellectuel.
Et là AMIGA prend DAVANTAGE! En effet, en Août de cette armée 2 ingénieurs et 1 ergothérapeute, respectivement Eric. Jean-Pierre et Philippe, fondent au sein de l’association "Avantage" une plateforme de recherche et de développement informatique et électronique en faveur des personnes handicapées.
Nos critères présidant au choix de la machine étaient les suivants:
- performance graphique, sonore et d’animation
- facilité de configuration d’une palette d’interfaces
spécifiques
- fiabilité après deux ans de présence sur le marché ( ce qui n’a
pas été le cas de certains )
- faible coût du produit nécessaire à une réelle implantation
dans le quotidien ( domicile,ecole.centrc )
- traitement permettant réellement de concevoir un poste de
travail pilotant plusieurs programmes.
La réponse technique à ce cahier des charges utilisateurs a AVANTAGE POUR AMIGA!
Donc été l’Amiga 500!
Commodore France, auprès de qui nous sommes développeurs, soutient ce projet et devrait prochainement, nous le souhaitons, définir une politique en faveur de l’éducation spécialisée - remerciements à Ben Phister et Nicolas Coste.
Aujourd’hui, deux autres ingénieurs et un designer sont venus rejoindre l'equipe et déjà la version 1.0 du logiciel de communication TELEGRAMME est en lest. Imaginez la composition d’un texte simple dans un environnement multi- interfaces (défilement pas à pas automatique, actif 2 ou 4 inter + validation (Ed.- KeskuhCkuliça?), séquentiel ligne colonne ou colonne ligne, joystick digital ou résistif, photostyle, écran tactile - celui là on l’attend toujours!). Ce texte étant ensuite éditablc par imprimante, par Minitel, et par synthèse vocale phonétique en français.... D’autres logiciels sont
en cours d’étude ou de réalisation qui utiliseront des images et des sons digitalisés ainsi qu’une voix de synthèse, ou encore la possibilité de piloter tous les softs grand public depuis notre interface spécifique.
A une particularité, la présence d’un ergothérapeute dans l’équipe qui assure l’interface avec les utilisateurs potentiels et les sites d’expérimentation.
Créer un environnement informatique pour handicapés est très complexe. En effet il faut élaborer une démarche d’ensemble qui soit cohérente et qui porte autant sur l’environnement homme- machine (les interfaces) que sur la stratégie éducative et l’ergonomie des programmes qui doivent faire l’objet de cahiers des charges très précis. De plus ces préversions doivent être testées sur le terrain par l’ensemble des utilisateurs (handicapés. Ergothérapeulcs, iastituteurs, orthophonistes etc.,.) qui ne font pas de cadeau!!!
Actuellement sur Amiga tout, ou presque, reste à faire. Pourtant dans ce domaine, et à ce prix là, il y a fort à parier que, si les énergies développées ne sont pas contrariées, l’Amiga deviendra l’ordinateur le plus compétitif sur le marché de l’éducation spécialisée.
Ceux qui ont lu le courrier du A-News de Novembre auront remarque la lettre d’un confrère suisse de la FST montrant l’intérêt pour notre machine.
Je vous assure en tous cas que tous ceux - directeur de centre de rééducation, récducateur etc - qui ne juraient que par A ou I souffrent d’un doute viscéral depuis qu’ils ont vu tourner TELEGRAMME sur Amiga !
Nous souhaiterions par l'intermédiaire des pages à'A-News vous informer régulièrement des progrès et réflexions dans ce domaine, mais aussi servir d’interface à tous ceux d’entre vous qui souhaiteraient collaborer avec nous. Peut-être avez-vous des idées, ou déjà un utilitaire, une routine qui nous permettraient d’affiner nos projets ? Ou peut-être souhaiteriez vous un conseil, ou savoir comment réaliser un réel cahier des charges d’un tel logiciel? Nous pensons alterner les articles d'intérêt général sur "Informatique et Handicap" avec des articles plus techniques - au fait tous nos
softs sont écrits en "C".
Nous souhaiterions également tester les caractéristiques des programmes éducatifs courants et dégager sur l’ensemble des programmes qui tournent sur Amiga une évaluation en terme d’accessibilité et de dynamique éducative et réeduçative.
Ces informations sont en effet précieuses pour les parents, les iastituteurs et les réc- ducateurs qui trop souvent n’ont acheté un logiciel que d'après publicité ou promesse d’un emballage.
L’association AVANTAGE comptant en effet dans ses rangs des instituteurs spécialisés, psychomotriciens, ergothéra peutes etc, j’interpelle ici les créateurs ou éditeurs de logiciels qui souhaiteraient valider les performances de leur soft en matière éducative ou les développeurs qui cherchent à optimiser l’intérêt éducatif ou réeducatif de leur projet. Nous testerons et analyserons tout ce que vous nous transmettrez et A-News s’en fera l’echo.
Le prochain article vous parlera des interfaces spécifiques (avez-vous déjà piloté Interceptor avec les mouvements de la tête?) Et de leurs utilisations . Nous testerons un logiciel éducatif et peut-être pourrons-nous vous présenter un article plus technique écrit par l'un de nos ingénieux ingénieurs.
Nous attendons avidement votre courrier ou vos disquettes.
A Bientôt.
Philippe Ducalet.
AVANTAGE Institut de recherche.d’application et de services en faveur des handicapés 29 Av. Jean Moulin 17780 Soubise TECHNOLOGY
* AH.0FT 0* Nouveau extension mémoire interne pour AMIGA 500
• Jusqu’à 2,5 Mo* de mémoire
• Plus horloge calendrier permanent Les extensions mémoires
SPIRIT TECHNOLOGY ? Sont livrées avec une disquette
d'accompagnement qui contient des routines simples permettant
l'utilisation de la mémoire et de l'horloge à partir de vos
disquettes.
Cette disquette contient aussi plusieurs logiciels du *S domaine public comme un RAM DISK résistant au y reset. Un programme qui traite les erreurs, de nombreux utilitaires, une notice complète, détaillée et illustrée, pour une installation rapide de la carte SPIRIT TECHNOLOGY sans soudure ni modification. Un test permet de localiser avec précision tout problème de composants mémoire installés sur la carte en OK.
Les extensions mémoires SPIRIT TECHNOLOGY peuvent être utilisées en mode Auto-configuration, non auto-configuration.
RAM DISK ou transparent (RAM OFF).
CIS garantit les cartes SPIRIT TECHNOLOGY un an.
Les cartes SPIRIT TECHNOLOGY bénéficient de la meilleure technologie qui soit en matière d'extension interne sur AMIGA.
PHOTO ¦ Extension mémoire interne de OK à
1. 5 Mo avec horloge calendrier pour Amiga 1000 jusqu 'à un total
de 2 Mo.
571, cours de la Libération - 33400 TALENCE - Tél. 56,37 43 78 - Fax 56 04 08 95 ’ 25 Mo avec mémoire d'ongne plus A 50!
Amiga es! Une marque deoosee de Commodore Amiga Inc. REVENDEURS SPIRIT TECHNOLOGY : INFOIOG 41. Bd Baille 13006 Marseille S.A. LHOMME Micro 5 r Fanfrelin 16000 Angouleme MICRO COMPUTER DIFFUSION ZI Arblelie s 35400 Audircoun GI.P. 96 allée des Piverts Orvaux 27190 Çorches on Ouche BUREAUMAT1QUE 4 Pr des Caglouls 31000 loulouse MICRO-C16 r des Fosses 35000 Rennes PUBLIC ELECTRONIC 27 r de l'Espadon 35400 Si Malo OIGIT CENTER Cenire C'a! V2 59650 Villeneuve d'Ascq INFOGRAPH 1 r du 11 Novembre 62300 Lens BAB MICRO 7 r do Coursic 64100 Bayonne MICROVISION 18 r „ean Ban 64200 Biarritz ZiOMM 1 r
Déserte 67000 Slrasbourg CLEMENT INFORMATIQUE 216 r de Créqui 69003 Lyon JANAL 12 r de la Paix 74000 Annecy COMPUTER CONCEPT 21 r Tournelon 75005 Pans ESPACE MICRO 32 r de Maubeugo 75009 Pans M.A.D 42 r Lamartine 75039 Pans GENERAL 10 bd de Strasbourg 75010 Pars A.MJ.E. 11 Bd Voltaire 75011 Paris

Click image to download PDF

Merci pour votre aide à l'agrandissement d'Amigaland.com !


Thanks for you help to extend Amigaland.com !
frdanlenfideelhuitjanoplptroruessvtr

Connexion

Pub+

49.1% 
10.6% 
6.4% 
3.9% 
3.6% 
3.3% 
2.9% 
1.4% 
0.9% 
0.8% 

Today: 6
Yesterday: 75
This Week: 81
Last Week: 671
This Month: 2222
Last Month: 2911
Total: 74743

Information cookies

Cookies are short reports that are sent and stored on the hard drive of the user's computer through your browser when it connects to a web. Cookies can be used to collect and store user data while connected to provide you the requested services and sometimes tend not to keep. Cookies can be themselves or others.

There are several types of cookies:

  • Technical cookies that facilitate user navigation and use of the various options or services offered by the web as identify the session, allow access to certain areas, facilitate orders, purchases, filling out forms, registration, security, facilitating functionalities (videos, social networks, etc..).
  • Customization cookies that allow users to access services according to their preferences (language, browser, configuration, etc..).
  • Analytical cookies which allow anonymous analysis of the behavior of web users and allow to measure user activity and develop navigation profiles in order to improve the websites.

So when you access our website, in compliance with Article 22 of Law 34/2002 of the Information Society Services, in the analytical cookies treatment, we have requested your consent to their use. All of this is to improve our services. We use Google Analytics to collect anonymous statistical information such as the number of visitors to our site. Cookies added by Google Analytics are governed by the privacy policies of Google Analytics. If you want you can disable cookies from Google Analytics.

However, please note that you can enable or disable cookies by following the instructions of your browser.

Visitors

Visite depuis
03-10-2004
Visite depuis
23-02-2014