Sponsors

FacebookTwitterGoogle Bookmarks

ASCII Informatique de Nice annonce PROFIL, nouveau logiciel de bureau familial made in France pour l’Amiga. Profil comporte un gestion de budget familial, un traitement de texte, un agenda, et une calculatrice scientifique (voir écran), aux prix de 490F pour l’ensemble. Cédric se penche dessus actuellement... à 423 rue de Lille, 62400 Bethune. Son originalité: elle n’est ouverte que les après midi de 14h à 19h. Tél 21-52-57-97. Stage Les Films de Genievre organise à Agen un stage d’applications de l’Amiga en vidéo, image 2-D, titrage, animation, digitalisation, et incrustation d’images Amiga dans l'image vidéo. Contacter Mr Gérard Perrier, Belcastel par Lacave, 46200 Souillac, tél 65-37-00-71. Disquettes Anews n 2 La disquette double Anews n'2 (testée en décembre) est renommée disquette Alink n°l, elle est vendue 80F, et Alink annonce que les auteurs vont recevoir la plus grande partie des revenus; La nouvelle et vraie disquette Amiga- News n°2, vendu 40F (deux disquettes) contient les productions et réalisations provenant directement à'AmigaNews (Michel Laliberté, 3D de Fred Boullier, listings du Coin C (dont AmigaNews Life) et de Rapido ASM (que ceux qui ont déjà acheté les disquettes ne s’étonnent pas, ces deux dernières rubriques n'avaient pas été mentionnées dans le test de décembre, mais elles étaient bien sur les disquettes) etc. Elle ne contient plus SID en fiançais ni The Worm, les traducteurs de SID et l'auteur du Worm préférant rester dans les brumes de la zone grise. Cette disquette double AmigaNews n°2 est disponible chez Hermès Diffusion, BP 304, 59220 Denain, prix 40F pour les deux. Suite à des appels téléphoniques aux bureaux d’AmigaNews de la part des acheteurs de disquettes chez A-Link, nous voudrions répéter que A-Link, qui est une association bordelaise, n'a aucun lien avec AmigaNews qui est bien loin de là, à Toulouse. L’association Alink nous informe qu’elle n’a pas de numéro de téléphone pour ses clients. En cas de besoin il faut donc écrire chez eux (A-Link. 7 rue du Colisée. 33000 Bordeaux); ne téléphonez pas chez AmigaNews.

Click image to download PDF

Document sans nom L’ORDINATEUR CREATIF NEWS No vedux baisses chez Commodore Amiga la vedette du Salon EAO ProPage v2.0 et Volumm-4D v1.3 sont arrivés (cette couverture en est la preuve!)
TESTS BaseBoard de Bus Plus Simm Ram II de GVP HP Deskjet 500 La carte XT (mais oui) QuickWrite de New Horizons Music Master de UbiSoft MES CHOIX EN VIDEC par Jérôme Morin m DOSSIER "AMIGA AUEOULOT Amiga 2500 ou 3000?
Peut-on travailler sérieusement L avec un Amiga ?
Mars 1991 No. 33 Suisse 7.80 FS, Belgique 185FB Canada $ 5.75 HD A500 DRIVES SUPRA GVP SIMRAM-II 2 2000 Ext.RAM 2Mo extensible a 8 Mo pour Amiga 2000 1990 F EXTENSION A-500 Ext. RAM 512 Ko * horloge pour Amiga 500 490 F SPIRIT IN-1000 «Ext RAM 1,5 Mo pour Amiga 1000 2990 F mmmmiwmw
(l. rr.trJir Mnr.lr.tosh 3"1 2 pour Amr-v) 2 990 F 4 490 F 5 290
F 5 990 F 7 990 F 12 990 F so .mjnn t. tt,t.im
10. 5 CM ; «or. Dpi ti -JÎT?GEIG *E NEWTEK | VïC.il npafë GVP HCD
20 HCD 42 HCD 52 Q HCD 80 HCD 105 Q HCD 200 Gratuit pour I
achat d'un disque dur 20 Mo de Domaine public.
__SC_yLPT q® TÆtice'c fe 790 Mbo sj ver 1 INNOVISION | SUPER PROMO SOMMAIRE News 3 Journaux Allemands Tests Hardware 10 BaseBoard SIMMRam-ll TrackView 2000 Imprimante HP DeskJet 500 14 QuickWrite 12 Morin: Mes choix en vidéo 16 VideoPilot 19 La Portée 20 Music Master L’Atelier Musical Sound Oasis 22 Test DP ¦ ARTM 23 Multimédia et vidéodisque 24 Retour sur Cshell 25 Demo du Mois 26 DOSSIER BOULOT 27 A2500 ou A3000? 28 Peut-on travailler sérieusement? 34 SuperBase Pro 37 Test de la carte XT 38 Les imprimantes sous Amax 42 Solutions drivers 43 Cedric explique les Reseaux - 3 44 Habla Lisp? 45
Virus: Return of the Lamer 48 Lattice SAS C 49 Jeux 50 GreatCourts 2, Puzznik, B.A.T. Montage: Booster son 51 DP sur 3615 DEEP 52 Domaine Grand Public 53 Le courrier 56 Les P.A, les clubs et l’abonnement 58 EDITO Les baisses de prix s’accélèrent dans tous les domaines, et comme nous l’avons noté dans l’introduction de notre Dossier Boulot, chaque baisse renforce la position de l’Amiga, surtout dans les applications professionnelles et semi-professionnelles.
Ce n’est pas une question de prix, mais de puissance.
Pour un prix raisonnable nous avons maintenant une configuration minimale pour une utilisation productive de l’Amiga: c’est à dire, disque dur rapide, mémoire rapide, processeur rapide.
Signalons aussi l’arrivée de l’Amiga en version UNIX: encore un vieux rêve de Commodore qui se réalise et ne peut qu’aider à la prolifération de la machine dans les applications de plus haut niveau.
Autre bonne nouvelle: les résultats commerciaux très positifs de Commodore France dans les six derniers mois de 1990.
Décidément, l’année commence bien, surtout pour l’utilisateur. Mais il ne faudrait pas que, avec l’accroissement du marché, la guerre des prix mette en danger la poignée de spécialistes en France qui, depuis plusieurs années, ont assuré la continuation de l’interface commercial entre constructeur et utilisateur.
NOTRE COUVERTURE AmigaNews est édité et publié par NewsEdition SARL de Presse au capital de 2000 F à 33 Rue Ste Lucie, 31300 TOULOUSE TEL : 61-42-65-75 FAX : 61-42-68-76 Directeur de la Publication : Bruce Lepper Ont participé à ce numéro Pierre Ardichvili, Thierry Ardouin, Cédric Beust, Stéphane Bertrand, Eric Boisson, Patrick Conconi, Nicolas Foumel, Luc Gibert, Laurent-Pierre Gilliard, Léon Guilbirds, Frédéric Labaltan, Xavier Leclercq, Marc Mendez, Raoul Mengis, Jérôme Morin, Philippe Rulleau, Christian Sager, et l'équipe d'Hermes Diffusion.
COPYRIGHT NEWSEDITION 1990 Reproduction interdite sans autorisation. Amiga, AmigaDOS, WorkBench sont des marques déposées de Commodo- reAmiga Inc. Les articles n'engagent que leurs auteurs.
Double première pour notre couverture de Mars: ? L'image a été créée par Jean-Noël THIERRY avec la nouvelle version 1.3 du logiciel Volumm-4D ? La sélection couleur de cette image 24-bit a été faite directement par la nouvelle version 2.0 du logiciel de mise en page Professional Page de Gold Disk.
INDEX DES ANNONCEURS ASCii 21 FREE DISTRIBUTION 41 ATTILA PDS 43 INFOLOGS 9 BAB MICRO 2 MEGAVISION 25 BUS+ 11 SEREL 23 CIS 59, 60 TRINOLOGY INFO 13 ES AT Software 15 VOLUMM 17 ESSONNE MAILING 7 3615 LOAD 27 MARS 1991 No. 33 A-News 3 Commodore France annonce de nouvelles baisses de prix sur de nombreux produits. Un Amiga équipé de processeur Motorola 68030 devient de plus en plus abordable: la carte A2630-2 avec ’30 à 25MHz, co-processeur 68882 et 2Mo de RAM étant dorénavant au prix de 5490FTTC (ancien prix 7990F), ou avec 4 Mo de RAM, 7990F (9990F).
L’Amiga 2500 30, avec la carte A2630-2 et disque dur Quantum de 50Mo, baisse de 17990F à 14990F.
Mais le plus étonnant c'est l'annonce de la disponibilité de la station UNIX avec UNIX 5 release 4.0, un disque dur de 100 Mo, 5Mo de RAM et un écran couleur multisync 14", au prix de 25990FHT.
Cest le même prix qu’un Amiga 3000 "normal", moins le logiciel AmigaVision mais plus 2Mo de mémoire, un disque dur de deux fois la capacité, et le système UNIX. La station UNIX peut booter en AmigaDos, et rien ne vous empêche d'enlever le système UNIX pour faire de ta place sur le disque dur.
Commodore semble vouloir faire un grand effort pour pénétrer les milieux universitaires et professionnels avec cette machine, mais ces prix sont ouverts à tout le monde.
HMHW Voici quelques autres baisses (prix TTC): A2000 5990F (6490F); A2000 + moniteur A1083 7990F (8490F); Business Pack de Excellence, MaxiPlan Plus, Superbase Pro 2990F (3990F); lecteur 3.5 interne 890F (990F); kit disque dur A2091 40Mo, avec emplacement pour 2Mo RAM, 3990F (5990F).
L'Amiga 3000 baisse aussi (prix HT): A3000 16 Mhz, disque dur de 50 Mo, 19990FHT (21990FHT); A3000 25 Mhz.
23990FHT (25990FHT).
Commodore France annonce aussi que son chiffre d’affaires de l’année entière 1989 a été dépassé par le chiffre d’affaires des derniers six mois de 1990.
La société a totalisé sur l'année calendaire 1990 368 millions de francs de chiffre d’affaires, dont 230 millions dans les derniers six mois de l’année. C’est une croissance de plus de 62% par rapport à l’année calendaire 1989. Déjà, l’exercice fiscal 1990 de Commodore France, qui s’est terminé en juin de l'année dernière avec 296 millions de francs de chiffre d’affaires, a marqué une progression de 79% par rapport à l’exercice précédent.
Avec plus de 3000 salariés dans le monde et des unités de production aux Etats Unis, en Asie et en Allemagne, Commodore International Ltd a atteint près de 900 millions de dollars de chiffre d'affaires mondial sur son exercice fiscal
1990.
La conférence européenne des développeurs Amiga prévue pour mi-mars à Milan Italie à été reportée pour "raisons de sécurité", c’est à dire la crise dans le Golfe. La nouvelle date pour cette conférence (probablement en automne) sera annoncée ultérieurement. Le prochain deveon aux Etats Unis sera à Denver, Colorado, en septembre.
Décidément, les prix continuent de baisser à coups de 1000F, et non seulement chez Commodore. Bus Plus revient à la charge en cassant les records pour un hard card SCSI 40Mo 28ms pour Amiga 2000 E&o: une étiquette de 2990F! (Bus Plus, lél 7 5-80-05-66)
- t- '}' Avancée est une nouvelle société Parisienne de distribu
tion de périphériques pour Amiga et Next, axée sur les
applications graphiques professionnelles:
- Images de synthèse
- Retouche photographique
- PAO
- Vidéo Les principaux produits d’Avancée sont le CD ROM System
de Xetec, le fra- mebuffer 24 bits Spaceart VD 2001, les
framebuffers Harlequin, et un disque optique réinscriptible de
600Mo.
Le Xetec CD Rom est livré avec un CD ''Fish & More" contenant les 360 premières disquettes de la collection Fish et 120 disquettes d’autres collections.
Pour l’Amiga, le Xetec apparait comme un méga disque dur organisé en arborescence thématique, avec des centaines de tiroirs.
Pour vous donner une idée, sur le disque il y a 70 animations, 720 images, 700 icônes, 450 sons, 280 musiques, 600 instruments, 180 jeux, 1700 applications utilitaires, 7500 fichiers sources, 35 démos commerciales, 48 languages de programmation, etc.!
Ce lecteur peut utiliser tous les CD disques au format High Sierra (ISO 9660), c’est à dire ceux utilisables sur le futur CDTV de Commodore, les compatibles IBM PC et les Macintosh. Toutefois si un CD disque n’est pas conçu pour l’Amiga.
Ses applications programmées ne pourront pas être utilisées. Des programmes passerelles en développement permettent de convertir les données sur n’importe quel disque (images, clip art, son aux formats PC et Mac) En prime, le lecteur peut lire les compact dise audio. Un frontal de lecteur CD apparaît à l’écran avec toutes les fonctions désirées.
Pour utiliser ce lecteur il vous faut un contrôleur SCSI gérant la commande SCSI_DIRECT, c’est à dire les contrôleurs Xetec. Fastcard Plus. Commodore A2091.
Trumpcard Pro. GVP HC Série II. Et le contrôleur interne de l'Amiga 3000. Avancée propose une mise à jour avec reprise de votre ancien contrôleur.
Prix: modèle externe pour tous modèles d’Amiga, 6500F; interne pour A2000. 5900F.
Le SpaceArt VD 2001 comporte un framebuffer 24 bits (16 millions de couleurs), un genlock, un digitaliseur temps réel (l 25s), et chroma keying avec un plan de masque et transparence. Avec une mémoire sur la carte de 1.5 Mo il a une définition de 512 (ou 340) pixels x 512 (ou 625) lignes entrelacées ou non.
Voici ses autres caractéristiques: sortie vidéo PAL RGB (CC1R); logiciel de retouche d'images; palette de 16millions de couleurs à l'affichage; incrustation du buffer sur un signal vidéo RGB (option CVBS). Logiciel permettant de nombreux effets: smoothing Gaus, Sobel, Laplace, Médian, Linear Scaling, conversions en noir et blanc, négatif, teintes rouge, vert, bleu, coloration or, argent, cuivre, antique, dégradés de couleurs paramétrables: peut charger les images dans de nombreux formats (VD-24RAW, VD-24compressé.
Real3D, Caligari, Sculpt4D, Turbo Silver, Réflections, Imagine. 1LBM24, IFF).
Il permet de stocker 12 brosses sur lesquelles il peut effectuer des fonctions logiques, moyenne, minimum, maximum, transparence, surimposition, zoom avec ou sans interpolation, rotation, miroir, modification des composantes RVB, contrôle des sources et cibles à l'aide de masques. Les masques permettent de nombreux effets dont la surimposition sur la vidéo temps réel. En option: convertisseur CVBS-RGB, keying externe, télécommande de magnétoscope image image (single frame recorder) etc. Aymeric de la Vaissière de Lavergne d'Avancée, duquel le nom a besoin de passer par la fonction
"minimum ", promet une traduction rapide du manuel et du logiciel.
Prix de la carte pour A2000 et A3000: 16000FTTC.
V 'i' 'i' Vortex annonce qu'un adaptateur qui permettra l'utilisation de la carte Atonce dans l’Amiga 2000 sera disponible à partir de début mars.
* * * L'éditeur Addison Wesley annonce Amiga User Interface Style
Guide, dernier livre dans la collection "Amiga Tech- nical
Référencé Sériés". C'est la "première description définitive
des principes de design qui font que l'interface de l'Amiga est
efficace et facile à utiliser". On y trouve toutes les
conventions à suivre dans les programmes pour l'Amiga, y
compris l'Amiga 3000. L’auteur n’est autre que Commodore-Amiga,
Inc. Disponibilité avril. 208 pages en anglais, prix $ 25.25.
(Addison Wesley, De Lairessestraat 90, 1071 PJ Amsterdam, The
Netherlands, tel 020-71 -72-96, FAX 020-75-21-41).
* * * La nouvelle version du programme Volumm-4D introduit des
fonctions jamais vues dans le monde de création 3-D sur un
ordinateur personnel. Il est maintenant possible de faire du
"mapping animé", c'est à dire l'imposition sur une forme 3-D
d'une animation IFF. On peut, par exemple, animer l'écran d'un
téléviseur dans une pièce en 3-D. Il est aussi possible d'avoir
un fond ou premier-plan animé dans une scène Volumm-4D. (Prix
2450F chez Volumm, 30 rue Pharaon, 31000 Toulouse, tél
61-53-36-09) France et ailleurs 15-16 Mars: AmiExpo, New York
13-20 Mars: CEBIT Hanovre 13 Avril: Foire domaine public de
Tournai, Belgique, Salle St. Brice (date définitive!)
20 au 23 Avril: pour les amateurs de jeux de rôles (drôles ?), de simulation, ou d'histoire (figurines), la MJC de Gradi- gnan (33) organise pour la 5ème année une convention de jeux de simulation, appelée STRATEGES 1991. Cette manifestation donnera lieu à des tournois et animations sur différents jeux: Cthulu, Fief ti, Warhammer, Advanced Dungeons and Dragons, Space Hulk, Rolemasier, etc... Tous les passionnés de jeux de simulation y sont cordialement invités. A côté des jeux standards de type 'plateau’, le club BUGSS fera une animation sur Amiga: on y verra des démos mais aussi des
démonstrations en direct de jeux de rôle ou de simulation. (Pour tous renseignements, contactez la MJC de Gradignan au 56 89 17 12 ou laissez un message sur 3615 DEEP bal BUGSS.)
25 au 28 Avril: AMI Shows Europe annonce que 80 sociétés ont réservé des stands à Amiga '91 Berlin, qui aura lieu au complex Berliner Messe (AMK) du .
Parmi les participants sont Commodore (240 m2). Delta Konzept, et Softpower de Berlin. L'expo s’ouvrira avec une journée professionnelle le jeudi, et fermera ses portes le dimanche à 18h. (AmiShows Europe, Zugspitzstrafie 2a, D-80I1 Vaterstetten, Germany tél +49 8106-31093. FAX +49- 8106-34094) Bill Hawes annonce une nouvelle version de Arexx, le 1.15, compatible avec AmigaDos 1.3 et 2.0. Une mise à jour est disponible pour utilisateurs enregristrés au prix de $ 10. Arexx fait partie de Amiga- DOS 2.0 et sera inclus dans les futurs Ami- gaDOS "Enhancer Packages” de Commodore, BMW Le serveur
36-15 DEEP est désormais accessible en 36-14.
Euh, c'est une blague?
Non, toutes les rubriques de DEEP (y compris le téléchargement) sont accessibles par le 36-14 code " 135060334*DEEP". Fabuleux non?
Euh, oui! Je n’en reviens pas! Merci DEEP, merci Anews.
CIS annonce qu'il devient distributeur exclusif pour certains produits de l'éditeur Canadien Gold Disk.
Professional Page 2.0 est disponible immédiatement en version anglaise au prix de 2690F, et la version française est en préparation. Son prix sera de 3390F, mais ceux qui achètent la version anglaise auront droit à une mise à jour gratuite.
Les acheteurs de Professional Draw
2. 0 version anglaise (1390F) pourront bénéficier d’une mise à
jour gratuite similaire. Le prix de la version française sera
de 1690F.
Pagesetter II, un programme de mise en page avec fonts Compugraphic, sera disponible en version française en mars au prix de 1190F.
Les fonts compugraphics supplémentaires, utilisables en vidéo ou PAO, en bitmap ou Postscript (avec un utilitaire de conversion) sont vendus en packs de trois fonts dans la série "Type" de Gold Disk à 490F le pack. Le package Outline Fonts, comprenant les 35 polices "standards" en fonts Compugraphic, est au prix de 1390F.
Les nouvelles du serveur 36- 15 LOAD:
• Starcrash est un jeu primé qui récompense le meilleur score
avec 500F de logiciels chaque mois:
• La section MIDI vient d’être ouverte; des séquences originales
directement utilisables sur votre sequencer.
Des sons, des boîtes à rythmes, etc. Sysop: Gamer.
• La Démo Load réalisé par Wild Cop- per et Tecsoft
• Téléchargez avec Load_Binhex à 4.8 Ko minute
• Les annonces classées sont maintenant numérotées pour un
accès rapide.
(JMD Communication, 13 rue de Champagne, 57157 Marly, ou laissez un message dans la boîte aux lettres LOAD) Emploi Accrosoft Edition recrute programmeurs et graphistes, salariés ou indépendants, sur Amiga et ST pour la réalisation de décors et animations dans des jeux d'aventure en 3D. Acrrosoft recherche également des logiciels finis pour édition sur Amiga et d’autres ordinateurs. Envoyez une disquette avec un exemple de vos réalisations + CV à Accrosoft Edition, J.C Jacquet, 33 bis rue Carnot, 77400 Thorigny sur Marne, tel 1-64-30-82-78.
UGA La société MegaVision est devenu distributeur en France des produits UGA, y compris NewsFIash (le journal sur disquette). Musical Enlightenment. Et PowerPacker Professional (MegaVision, BP 648, 76059 Le Havre Cedex, lél 35-43- 07-38) Softone Softone Compagnie, une nouvelle boutique spécialisée Amiga, vient d'ouvrir Oui | | Res |Ë |Back | Del J_| hod : Desî'es iHode I In I Dut I Cale If If 1 P ~ SET: 05 DECIMALES - - - - 1- - - - - JJ* ;8 | Set I SIN |C0S [TAN jLOG |EKP |% |7 Jjftj'l - HEMjfl | M+ I RSN |RCS | flTN |LNE | FRC |T [T [T p" jwje | m- |hsn |hcs |htn |cqt | int [TTJT"fJ"(TH-
X-3:' | Me | HflS | HRC | HRT | RBS | DEC [YfTP[T J I_ el de l’expression en Ménoire.
ASCII Informatique de Nice annonce PROFIL, nouveau logiciel de bureau familial made in France pour l’Amiga. Profil comporte un gestion de budget familial, un traitement de texte, un agenda, et une calculatrice scientifique (voir écran), aux prix de 490F pour l’ensemble. Cédric se penche dessus actuellement... à 423 rue de Lille, 62400 Bethune. Son originalité: elle n’est ouverte que les après midi de 14h à 19h. Tél 21-52-57-97.
Stage Les Films de Genievre organise à Agen un stage d’applications de l’Amiga en vidéo, image 2-D, titrage, animation, digitalisation, et incrustation d’images Amiga dans l'image vidéo. Contacter Mr Gérard Perrier, Belcastel par Lacave, 46200 Souillac, tél 65-37-00-71.
Disquettes Anews n 2 La disquette double Anews n'2 (testée en décembre) est renommée disquette Alink n°l, elle est vendue 80F, et Alink annonce que les auteurs vont recevoir la plus grande partie des revenus; La nouvelle et vraie disquette Amiga- News n°2, vendu 40F (deux disquettes) contient les productions et réalisations provenant directement à'AmigaNews (Michel Laliberté, 3D de Fred Boullier, listings du Coin C (dont AmigaNews Life) et de Rapido ASM (que ceux qui ont déjà acheté les disquettes ne s’étonnent pas, ces deux dernières rubriques n'avaient pas été mentionnées dans le test de
décembre, mais elles étaient bien sur les disquettes) etc. Elle ne contient plus SID en fiançais ni The Worm, les traducteurs de SID et l'auteur du Worm préférant rester dans les brumes de la zone grise. Cette disquette double AmigaNews n°2 est disponible chez Hermès Diffusion, BP 304, 59220 Denain, prix 40F pour les deux.
Suite à des appels téléphoniques aux bureaux d’AmigaNews de la part des acheteurs de disquettes chez A-Link, nous voudrions répéter que A-Link, qui est une association bordelaise, n'a aucun lien avec AmigaNews qui est bien loin de là, à Toulouse.
L’association Alink nous informe qu’elle n’a pas de numéro de téléphone pour ses clients. En cas de besoin il faut donc écrire chez eux (A-Link. 7 rue du Colisée. 33000 Bordeaux); ne téléphonez pas chez AmigaNews.
Diable !
Il suffit de parler du diable et le voilà qui pointe son nez: Alink annonce la disquette "SH en Français Monsieur" contenant le Shell CSH, dont Zorglub vous a parlé dans ses articles "L’échelle des shells" et Msfl dont le bon Squonk nous a causé le mois dernier. Les deux tout en français!
MSH est un gestionnaire de fichiers permettant de travailler avec des disquettes MS-DOS exactement comme avec des disques Amiga standards. 11 suffit lorsqu'on l’a installé de faire ’dir MSH:' au lieu de 'dir DF1 :’ par exemple.
CSH est un shell inspiré d'un shell existant sur UNIX.
Ces deux DP sont entièrement francisés par Marcel Duruflé et par Rachid Ouai Ed OBP ELECTRONIXS du club BUGSS qui ont patiemment traduit toutes les docs.
Disquette "SH" disponible chez Alink, 7 rue du Colisée, 33000 Bordeaux au prix dérisoire de 20F (prix préservant la couche de zone gris).
Les News de Xavier Leclercq Poids (sur terre): 1.9 kgs.
Hauteur: de l’ordre de 7 centimètres (une brique). Nombre de pages: plus de 1100. Nombre d'auteurs: pas moins de 6!
C'est quoi? "Amiga: La Bible", deuxième édition, de MicroApplication.
J'avais déjà fort apprécié la première édition mais il faut bien dire que mise à côté de la nouvelle elle ne fait plus le poids et ceci dans tous les sens du terme... La première édition comportait "seulement" 640 pages; il y a donc à peu près 500 pages supplémentaires dans la nouvelle édition couvrant des sujets aussi divers que le format Anirn, Iff-Smus.
L’Amiga 3000, la carte-passerelle PC, le device d'imprimante sous Kickstartl.3... La partie commune avec l’ancienne édition a assez peu évolué concernant les nouveaux chips et c’est dommage par LES DEFIS TECHNOLOGIQUES D’ESSONNE MAILING UN MODEM 4800 bauds GARANTI 5 ANS DataLink® 2000 carte modem pour A2000 et A3000 DataLink® Express le boîtier modem pour TOUS les Amiga® ? 0-300, 1200, 2400 et 4800 bauds (MNP-5) ? Protocoles CCITT V22bis, V22, V21 ? Jeu d'instruction Hayes AT ? Auto-installation via son Eprom ? Possède sa propre mémoire j ? Logiciel de télécommunication inclus Option Send-Fax®
? Envoi direct ou programmé de tout texte ou graphique à tout télécopieur, à tout moment de la journée.
? Répertoire téléphonique avec auto-numérotation.
Q Journal des envois avec accusé de réception.
? Manuel en français VISTA PRO GENERATEUR de PAYSAGES 3D AVEC ANIMATION ? Format ANIM en IFF, IFF24, RGB, et VANIM | ? Plus de 4 milliards de possibilités en mode fractal.
J ? Prévisualisation directe du tracé de l'animation sur la carte jQ Paysages déjà inclus avec le logiciel : Yosemite National Parc Crater Lake National Park, Mt Olympus sur Mars, San Luis Obispo Carmel. Mt Adams, Vantage, Ml Baldy,... | ? Sauvegarde en IFF, RGB 24 bits et objets Turbo Silver.
| ? Affichage possible en 24 bits, en haute résolution, en entrelacé, en HAM et overscan. Lissage Gouraud ? Caméra à focale variable, nombre illimité d'éclairages, ? Contrôle total du relief, de la végétation, de la hauteur de neige, des rivières et lacs, des vagues, de la brume,... ? Toutes données altimétriques en METRES ? Nécessite 3 Mo de RAM. Prix du logiciel : 950 F. OFFRE SPECIALE Vista Pro + Carte RamWorks 2000 avec 2 Mo de RAM : 2 550 F. UNE CARTE MEMOIRE GARANTIE 5 ANS RamWorks® 2000 ? Auto-configurable sans jumper ni switch ? Diagnostic graphique à l'écran en français ? Extensible
par pas de 512 Ko RamWorks® 500 (avec horloge) ? 100% compatible (y compris modèles d'avant 1989) ? Diagnostic graphique à l'écran en français UN LECTEUR HAUTE DENSITE AEHD® 1,52 Mo (externe) ? Lit et stocke 1,52 Mo de données ? Lit et stocke aussi 880 Ko ? éjection électrique (impossible pendant le fonctionnement) ? Connectable en chaîne avec tout lecteur externe ? Manuel en français BON DE COMMANDE ? Vista Pro 950 F ? Vista Pro + RamWorks 2000 2 Mo 2 550 F ? DataLink 2000 1 890 F ? DataLink 2000 + Send Fax 2 280 F ? DataLink Express 2 390 F ? DataLink Express + Send Fax 2 790 F ? RamWorks
2000 avec 2 Mo 1 950 F ? RamWorks 2000 avec 4 Mo 2 950 F ? RamWorks 2000 avec 6 Mo 3 950 F ? RamWorks 2000 avec 8 Mo 4 950 F ? RamWorks 500 (512 Ko) 595 F ? Lecteur AEHD 1,52 Mo 2 190 F ? Lecteur externe 880 Ko 890 F ? Catalogue sur disquette (10 timbres à 2,30 F) ? Catalogue papier (5 timbres à 2,30 F) ? Démo AmigaTeX (10 timbres à 2,30 F) ? Démo Caligari (préciser 68000 ou 68020) 100 F ? Démo 3D Professional (5 timbres à 2,30 F) FRAIS DE PORT: 30 F (CEE: 50 F) sauf démos NOM :___ Adresse :_________ Code Postal - Ville:_ Notre catalogue complet comprend plus de 600 références dans tous les
domaines ESSONNE MAILING 8-10, rue du Bois Sauvage 91024 EVRY Cedex Tél: 64.97.96.54 Fax: 69.91.19.25 REVENDEURS CONTACTEZ NOUS exemple de ne pas avoir le détail des registres supérieurs à Sdfflbe concernant le nouveau Agnus 8372. (La bible décrit le
8370) . Dans le même ordre d'idées des erreurs existantes dans la
1ère édition subsistent ; Par exemple p346, il est
indiqué AddTask(aO,al,a2) alors que c’est bien entendu
AddTask(al,a2.a3).... (comme il est d'ailleurs bien imprimé
en annexe!).
Mais ceci ne doit pas vous donner une idée fausse concernant ce livre car la plupart des (nouveaux) chapitres sont admirablement traités.
Si vous désirez en savoir un peu plus sur les devices vous trouverez un chapitre entier concernant les cntrccs sorties par les devices, les formats Iff, un exemple d’Handlc du Dos,tout ce que vous désirez savoir sur Exec... Le clou du livre est pour moi la partie "library". Cette partie devient une référence lorsqu'il s'agit de prendre un renseignement sur une fonction des classiques Exec, Intuition et Graphics et moins classiques Expansion et Mathffp. Chaque fonction y est décrite avec précision. En annexe, on peut trouver une description des Gouru-meditations. Et ce livre cache encore bien
d’autres choses appétissantes, comme une approche de la programmation assembleur et la description de l’assembleur Assem, etc. Conclusion: Un très bon livre pour programmeurs avancés. Amateurs de joysticks en tout genre, At(ouchm)aristes, Pcistes et débutants s’abstenir ... Prix: 340 FF.
* * * Toujours à propos de livres mais dans une autre gamme
(science fiction) je me risque à vous citer quelques ouvrages
que j'ai lus ou re-lus depuis quelques semaines. Passion de
l’informatique et de la science fiction vont souvent de paire
(Vais-je me risquer à dire que ces activités sont compatibles
?...) et donc le sujet vous passionne certainement aussi. (Mon
petit doigt à reçu du courrier à ce sujet, me demandant de
recommander quelques bouquins qui m'avaient passionnés).
Il y a d'abord un classique d'Isaac Asi- mov "La fin de l’éternité" (Denoël) qui vous entraînera dans un champ temporel à travers les siècles à la recherche des paradoxes du temps (ultra-cool). Dans le même ordre d'idée, de recherche éperdue d’une raison de vivre à travers les siècles, il y a la brique (600 pages) "Le creuset du temps" (Livre de Poche) du célèbre écrivain Anglais John Brunner qui décrit l'histoire d'une population de plantes intelligentes au cours du temps. Au passage je vous accroche les trois nouvelles merveilleusement écrites de l'écrivain Américain Clifford D.Simak
"Les épaves de Tvcho" qui narrent des sujets aussi divers qu’une 'machine à raconter des histoires' ou les folles aventures d'un prospecteur lunaire... Je vous préviens : si vous commencez la lecture d'un de ces livres prévoyez une nuit pour les terminer car vous ne pourrez plus les abandonner !
* % ?
Vous vous souvenez sans doute de la news dont je vous avais fait part à propos de deux Maxi-45 tours et un CD made in Amiga (des songs sur 10 voies en sortie grâce au couplage de deux Migas). Mais vla-(Ye)ti-pas que j’ai complètement oublié de vous signaler ou vous pouvez vous procurer ces productions hyper-mé- ga-cools (re): David Romeo, 31 Rue des Frères Taymans, 1480 Tubize, Belgique (Ordre de prix : 60 FF par Maxi + frais de port) ? * * VIRUS : Un groupe de personnes a lancé un "concours" de programmation dans la communauté Amiga : programmation d'un virus qui pourrait se propager par
voies hertziennes avec une somme (très) élevée (5500,000) à la clé. Bien entendu ils ont simplement voulu "s’amuser"; évidemment le projet est impossible (autant demander de décrocher la lune) mais ce n’est pas l’important: ce genre de message risque de se transfonner en défi pour une catégorie de personnes en les incitant à la programmation de fléaux informatiques.
Après ce petit préambule voici donc ces tristes nouvelles: côté 'links', le programmeur des 'lamerextenninators'. 'Revenge of the la..', et 'retum of the la..' remet cela: j’ai reçu une souche d’un RevengeOtThe LamerExterminator N° 11 (j'espère qu’il y aura moins de versions que de nombre de Rocky). Dans le cas d'une reprogrammation je m’attends au pire. Ce Tnicrobe provient d'Allemagne, pays très prolifique en matière de virus.
Ensuite je vous signale l'apparition de 'nouveaux Virusboots': BladeRunner, Warsaw ... Et enfin d’une nouvelle version du TimeBomb qui, rappelez vous, est un "Cheval de Troie" c’est à dire une Bombe logique ne se reproduisant pas mais "explosant" après un certain nombre de lancements de la startup -sequence. Il se fait passer pour un Anti-Virus au démarrage de la startup en espérant que vous acceptiez de déprotéger le disk. Le disk déprotégé il le formattera tranquillement sans en avoir l’air!
La nouveauté est que le nom du fichier "bombe" a changé et est maintenant placé dans le sous-directory c: et plus précisém- ment dans le SYS:c .info. J’avais signalé à l'époque ou j’en avais parlé la facilité que pourrait avoir un débutant pour changer le nom du fichier et sa taille. Le nom SYS:c .info ne doit donc surtout pas être pris comme référence mais mieux vaut prévenir que guérir... Pour terminer je prie tout le monde de se méfier de la formule à la mode qui veut qu'Amiga + Gouru Méditation = Virus.
Cette manière de constater les choses risque de n’entretenir qu’un mythe. Celui-ci incitant la programmation des virus et le cercle vicieux est bouclé.
* * * RECTIFICATIF ATTENTION: Les années passent mais ne se
ressemblent pas, car en raison de l’âge du capitaine Flam et de
l’inexorable rotation de la terre autour du soleil, la
manifestation du Domaine Public à TOURNAI en Belgique n'est pas
prévue pour le 21 avril comme je l’avais écrit mais AURA BIEN
LIEUE LE SAMEDI 13 AVRIL 91 à partir de lOh à la salle St Brice
(même endroit que l'année dernière).
Des trois manifestations du domaine public dans le Nord (avec Lens et Mouscron) c'est celle de Tournai qui manifestement a remporté le plus de succès auprès de nombreux lecteurs d'A-A'eivs. Vous allez pouvoir compléter vos collections de Dps et discuter avec des spécialistes en son graphisme programmation etc... TOURNAI Autoroute du Nord (Al) - à LILLE prendre l'Autoroute de Bruxelles passer la frontière - descendre à la 1ère sortie (LAMAIN) - Direction Tournai puis parcours flèche AMIGA» à partir de la gare sur les boulevards. Je vous y attends.
Pour plus de renseignements: Jean- Pierre VanBoslal lExposants réservations (Prévenus à I7FFII00FB)! Tél: composer l'international + 069122.58.03 .
J'ai remarqué avec surprise un nouveau magazine français du nom à'Amiga Revue... En fait, c’est Commodore Revue rébaptisé. Pourquoi je vous en parle? C’est qu'en page 3 j'ai lu l'article SPECIAL A1000, un texte du Club Amiga 1000’s Defenders. J'ai un 1000, trois lecteurs externes, et un Sidecar, et d'emblée cela me paraissait sympathique, mais faire de la pub à RoBmôlIer? (lisez le dernier numéro d'A-News, page 11... c’est pareil!) D'autant que ses cartes mémoires pour 1000 ne sont pas forcement les meilleurs... Avant mes lectures allemandes, j’ai lu Compatible PC Magazine. Pourquoi ce
dernier? 11 parle d'Amiga? Ben... non.
Mais de Commodore. Sous le titre de "Boule de neige", ce magazine annonce que la European Leisure Software Publishers Association, organisme de lulte contre le piratage des logiciels, a augmenté ses membres de 25% (cette précision me paraît tendancieuse car si je suis tout seul et que j'augmente de 50% mes membres, je suis à deux !) Bref, ils sont maintenant très nombreux... environ 45. Mais vous dire cela n’est que peu intéressant, comme annoncer que Accolade (UK), Disney Software (UK) et Titus (France) ont rejoint cette association. Par contre, que Commodore soit le SEUL fabricant à
avoir rejoint l’ELSPA, cela me paraît... hmm!
LES JOURNAUX ALLEMANDS Comme à l’accoutumé, j’ai relevé divers articles pour vous dans mes lectures allemandes de : Kickstart, Chip, C't, Amiga Magazine. Amiga Spécial. Dos International, Trend, Toolbox, Amiga Dos.
Amiga Intern, Amiga Aktiv... Disques durs Dans le C’t de février un article très intéressant parle d'une nouvelle génération de disques durs pour Amiga: SCSI-II et AT-bus. 11 y a un an encore le SCSI était considéré comme un produit de haut de gamme. Il existe bien des solutions de contrôleur PC pour Amiga mais le système SCSI est plus rapide. La grande question: un nouveau produit est cher, que promet-il de mieux? Impact de GVP, Evolution de MacroSystem, Filerunner (ALF3) de BSC et Athlet de Vortex (AT- bus) sont testés. Tous les quatre ont un emplacement qui permet de fixer un disque dur
de 3,5 et de s’en servir comme une file-card. Au sujet des "hard card1' et entre parenthèses pour Amiga 2000: si vous n’utilisez pas le premier slot, vous perdez un emplacement d’extension. De même, si vous utilisez le premier slot, vous aurez des problèmes pour installer une autre carte d’extension (carte turbo par exemple). Une possibilité intéressante pour le SCSI, c’est de couper l'autoboot et le mount lors de l’utilisation de disquettes suspectes. Dans cet optique, la carte Evolution possède même un interrupteur, les autres ont des jumpers et c’est à vous de placer un interrupteur.
Evolution et Athlet permettent l’auto- boot sous Kickstart 1.2 et la dernière carte propose en plus un choix de Kickstart par jumper. La FileRunner de BSC a un léger inconvénient (qui risque d’être fatal): on peut inverser le branchement de la nappe du bus vers le disque dur, alors attention!.
Autre caractéristique intéressante des cartes GVP et Vortex : on peut installer une extension avec des modules SIMM 8 bits qui permet d’augmenter par pas de 2 Mo de RAM (un total de 4 Mo pour Vortex et 8 Mo pour GVP). GVP vend aussi une carte sans possibilité d’extension, ce qui diminue le prix. Cette dernière est conçue pour ceux qui veulent utiliser une cane 68030. Avec Kickstart 1.3 Commodore a fixé le standard pour le RDB (bloc de disque dur) qui permet de booter. Seule la GVP se tient réellement au standard. Autre standard, l’autoconfiguration logique, où la carte s'annonce au système.
Evolution semble ne pas se conformer à ces exigences.
Pour l’installation sans énervement, c’est sans conteste la GVP qui est en tête.
Son programme d'installation utilise le mode graphique et le design du 2.0 en mode automatique ou manuel.
Automatique signifie que vous n’indiquez que le partitionnement, le reste est pris en charge par le programme. Le mode manuel permet jusqu’au formatage Low-Level.
Pour le Alf3, c’est en réalité le Alf2 + la carte. Beaucoup de fenêtres à l'écran et pas d’installation rapide comme pour GVP. Le partitionnement doit être indiqué en secteurs, à vous de calculer.
Performances: les cartes les plus rapides de ce test sont la ALF et Evolution, suivi par le Vortex. (Ed: nous testons actuellement nous-mêmes les cartes de Bsc (ALF3), Trinology-FSE (Boil-Supra). Et ICD IADSCI2000) Spécial réseau: 11 y a un an, l’idée "réseau” était peu répandue dans le monde couic!
SUITE le mois prochain VOUS AVEZ CHOISI COMMODORE. NOUS AUSSI !.. Carte 2 8Mo 1690 GVP HCD 11 20,Mo 2990 GVP HCD II 80Mo +2M° 7490 Fltcker+ Multisync 5490 Mps 1270 + Cable 1890 SCSI AUTOBOOT Dur 48 Mo + 2Mo 5390 Dur 80 Mo + 2Mo 6390 À2090 + 40M 3 200 R Promotion EDUCATION nationale PC A2000 A3000 Paiement à la commande.
Commande téléphonique envoi en C.R. Frais de port : postc50F transporteur 100F
C. Rcmb. : poste 70F transporteur 150F Nous acceptons les bons
grands comptes
* La Garantie MATERIEL TESTE * Offre promotionclle dans la limite
des stocks disponibles Document réalisé sur Amiga 3000 et
Professional Page TESTS HARDWARE par ROMEO RAPIDO BaseBoard
Dernière née des extensions mémoire pour A500, la BaseBoard de
chez Expansion Systems permet d'avoir jusqu'à 6.5 Mo de Ram en
interne sur un A500.
La BaseBoard se présente sous la forme d'une cane d'extension mémoire type A50I avec une autre petite carte pour le circuit Gary qui comporte une horloge sauvegardée. La liaison entre les deux parties est assurée par une petite nappe. Une réalisation impeccable et de très bonne qualité pour la partie électronique.
Cette extension peut supporter 4 Mo de puces de I Mbits. Les 2 Mo supplémentaires sont sur une cane dite "fille", qui vient se fixer en "piggy back" sur un des bancs de ram de la carte ''mère1'.
Côté compatibilité, la BaseBoard ne pose aucun problème avec un disque dur Commodore A590, et permet même de gonfler le 500 à
8. 5 Mo si l'extension ram de ce dernier est peuplée. La
compatibilité avec le super Fat Agnus est totale et il est
possible d'avoir 1 Mo de mémoire CHIP comme avec une classique
A501.
L'installation ne nécessite aucune soudure puisqu'il suffit de retirer Gaiy de son support, d'enficher la nouvelle platine de Gary et enfin de replacer Gary sur son nouveau support. Il ne reste plus qu'à connecter la partie "A501" et à relier les deux parties par la nappe prévue à cet effet. A noter que pour monter à 6.5 Mo il faut changer un circuit PAL situé sur la platine de Gary. Pour ceux qui n’hésitent pas à souder, il est possible, en utilisant un nouveau jeu de PALS et en soudant un fil sur la carte du 500, de modifier l'adresse de début de l'extension mémoire ce qui permet d'obtenir
6.5 Mo de mémoire contigüe. Si cela n'a que peu d'importance pour l'Amiga, ce détail est très important pour ceux qui utilisent A-MAX, puisqu'il est préférable d'avoir le plus possible de mémoire contigüe.
Un dernier détail, l’extension n’est pas totalement autoconfigurante. Les premiers 512 Ko qui forment avec les 512 Ko de base le Mo de CHIP Ram, sont autoconfig, ainsi qu'une partie de la Ram restante, suivant les configurations adoptées. Pour le reste, il est nécessaire de lancer une commande "CRAM" fournie sur la disquette d’installation et qui permet de reconnaître le reste de la mémoire FAST.
(La BaseBoard, ainsi que les différents PAL et la carie additionnelle de 2 Mo sont dis- Parmi les nouvelles cartes d'extension mémoire pour 2000, j’ai pu tester pour vous un nouveau produit dans la gamme GVP, la S1MMRAM-II.
II s'agit en fait d'une carte dite "courte", puisqu'elle ne fait que la moitié de la profondeur du boîtier d’un 2000. Le soin apporté à la réalisation de cette carte est exemplaire.
Elle permet d'étendre la mémoire de votre ordi préféré de 2,4, 6 ou 8 Mo, les 2 premiers mégas étant en boîtiers de 1 Mbits et le reste en barrette SIMM. Ce choix technologique de peupler la carte de 2 Mo de base en boîtiers de 1 Mbits, moins coûteux que les barrettes SIMM, explique le prix relativement bas de la configuration de base.
C'est de l'utilisation de barrettes, vous l'aurez sans doute compris, que provient le nom de cette extension. Le II étant simplement là pour rappeler que cette carte bénéficie de la technologie Custom Chip des Hard Cards série II (de toute façon, il n'y a pas eu de série I dans cette gamme de produits chez GVP). Bien entendu, la carte est "full auto-config" et s'enfiche dans un des slots du 2000.
Distribuée avec notice d'installation en français par CIS aux prix de 1990 F en version 2 Mo, 2990 F en 4 Mo, 3990 F en 6 Mo et 4990 F en 8 Mo. (CIS, 14 av Hertz, Europarc, 33600 Pessac, tel 56 363
441) tribués en France par BUS PLUS (41 rue Barrau t. 75013
Paris, tél (!) 45 80 05
66) . Prix: 0k 995F, peuplée 2Mo 1990F, 4Mo 2950F, 6Mo 4950F.
Carte fille Xram peuplée 512K 1250F.)
Le TrackView 2000 de Promigos est un afficheur de pistes pour A2000. Sa fonction principale est d'afficher le numéro de la piste sur laquelle est déplacée la tête de lecture-écriture d’un des quatre lecteurs de disquette ou d’un des deux disques durs non SCSI (Le TrackView est incompatible avec les disques dur SCSI et fonctionne seulement avec les disques durs ST506 qui se pilotent en fait quasiment comme un lecteur de disquette).
Cet accessoire est donc particulièrement adapté aux 2000 qui utilisent un disque dur ST506 via la carte XT ou qui sont équipés d'un contrôleur de disque de ce type. Les autres devront se contenter d’afficher les numéros de piste des lecteurs de disquettes uniquement.
Le montage se fixe à la place du support des led "Power" et "Hard disk" sur la face avant du 2000. Qu’il remplace par des petites leds rouges. Quatre mini- interrupteurs permettent de sélectionner, suivant la combinaison, un des quatre lecteurs ou un des deux disque durs accessibles. L'installation à l'intérieur du 2000 est relativement simple, mais il faut parler couramment le teuton car la documentation d'installation manque cruellement de schémas explicatifs, surtout sur le sens dans lequel il faut mettre les connecteurs et le support du 8520. Je tiens à préciser que pour installer le
TrackView, il est nécessaire d'ouvrir le 2000 pour accéder aux connecteurs disques durs et disquette, mais il faut également démonter le bloc d’alimentation pour accéder au 8520. Enfin, après quelques essais infructueux, tout fonctionne sans avoir mis le montage ou un 8520 hors service. Il ne reste plus qu'à refermer le 2000.
Un seul petit défaut: quand le drive est sur la piste 0, l'afficheur n'affiche pas 0, comme on serait en droit de le penser; il est éteint, ce qui est bizarre. Tout accès a la piste 0 est donc détecté par une extinction de l'afficheur (ce qui permet de visualiser l'oeuvre d'un éventuel virus).
Les produits ProMigos sont distribués par Ml A SoflWare, BP III. 2018 Anvers 14, Belgique, tél 03-326-01-44.
Vous RECHERCHEZ... VOUS PROPOSE 'Aooniir EXPANSION*?'" AMIGA (A500, A2000, A3000) PROFESSIONAL SCANNER
• Scanner à plat, format A4, avec « ampoule blanche » et
mécanisme de haute précison v , assurant 600 DPI « wais en
direction verticale pour obtenu de meilleurs résultats • Capa-
cités de scan de 75 à 600 DPI • Compatible avec toutes les
- ésoUo-w Arruja • Jtexte vu HP 1 A'*' Jet • Ijvré avec OCR
Junior, logiciel de reconnaissance de caractères de grande
qualité.
• 3 MO de mémoire recommandés pour une bonne utilisation Prix :
... 9.500 F. UNIVERSAL
SCANNER II Scanner à plat. 200 DPI, 16 niveaux de gris. V~ g1
Toutes les capacités d’un scanner à plat, livré avec logiciel.
• Scanner • Imprimante émulation graphique NECPS 180 DPI.
Durée d’impression d’une page graphique A4 :9 sec. • Photocopieur
• FAX standard G3 9600 DPI .. 9900 F U tonreon
FAX « Ml («UW ou» tupofl ) HANDY SCANNER N.C. CARTES CONTROLEUR
ET DISQUES DUR La carte BaseBoard vous donne la paissance de
l’AMIGA 2000 au prix de l’AMlGA 500.
Extension de la mémoire jusqu’à 4 Mo.
Carte fille de 2 Mo portant la mémoire à 6 Mo.
Se place dans le connecteur de l'A501.
Horloge avec pile. .,009, codable avec jAftjUUUUK les logiciels AMIGA “ ’ 100% compatible avec Fat Agnus et Super Fat Agnus.
BASEBOARD peuplée OK ... 995 F. 2MO . 1.990 F. 4MO . 2.950 F. 6MO . 4.950 F. Carte fille XRAM BOARD peuplée 512K .. 1.250 F. TRUMPCARD PROFESSIONAL tue son ombre !
Jusqu'à 1.9 Mega Octet par seconde sous Dperf2).
Grâce à son procédé exclusif SCSI SHARE il est possible de con necler plusieurs disques durs à plusieurs ordinateurs (jusqu'à 7 UCJ. El toujours la TRUMPCARD qui. Elle aussi est rapide et conîonaWe TRUMPCARD PROFESSIONAL A2000 .. 2.250 F. TRUMPCARD PROFESSIONAL A500 (avec boilier) 2.550 F. A2000 TRUMPCARD PAO HC40O QUANTUM 40 0 (19 mS) 5.500 F. TRUMPCARD PRO HC52Q QUANTUM LP525 (14 mS| . 5.750 F TRUMPCARD PRO HC80Q QUANTUM 80 Q (19 roS) ,7.600 F TRUMPCARD PRO HC105Q QUANTUM 105 Q (19 mS) . 7.950 F A500 TRUMPCARD PRO 50W0Q QUANTUM 40 0 (19mS| 5.900 F. TRUMPCARD PRO 500 52Q QUANTUM
LP525I14 mSI 6.150 F. TRUMPCARD PRO 500 80Q QUANTUM 80 Q (19 mS| 7.990 F. TRUMPCARD PRO 500 105Q QUANTUM 105 Q (19 mS| 8.490 F. EXTENSIONS MEMOIRE 8-UP ! (DIP) 2 8 MO (A2000) MM 2 MO ... 1.790 F. 4 MO ... 2.990 F. 6 MO ... 3.990 F. 8 MO ... 4.990 F. POWER PC BOARD (A500) La plus belle machine pour le graphisme. !e son et les jeux devient un ordinateur PRO et vous permet d'utiliser la logique bureau tique PC. En plus, votre ordinateur passe à un total d’un MEGA OCTET ET DEMI Prix : ... 3250 F. TRUMPCARD A2C00
...... 1.650 F. TRUMPCARD A500 (avec boilierj ... 1.950 F A2000 TRUMPCARD HC400 QUANTUM 40 0 (19 mS) 4.S90F. TOUMPCARD HC52Q QUANTUM LPS25 ( 14 mSI .... 5.250 F TRUMPCARD HC60 SEAGATE 177N (28 mSI .... 5.450 F. TRUMPCARD itCSOQ QUANTUM 80 Q (19 mS| ....6.990 F. TRUMPCARD HC105Q QUANTUM 105 Q (19 mSI .... 7.490 F. A500 TRUMPCAR0 50CU4CO QUANTUM 40Q (19 mS) ..... 5.300 F. TRUMPCARD 500 52Q QUANTUM LP525 (14 mS) ... 5.650 F. TRUMPCARD 500 SOQ QUANTUM 80 Q (19 mS) ... 7.390 F TRUMPCARD 500 I05Q QUANTUM 105 Q (19
mS| ... 7.890 F. EXTENSION MEMOIRE 512 K avec interrupteur et horloge.
A500 490 F. w mk AMIGA AUDIO DIGITIZER hih choisissez entre la version OU STEREOmm Les deux dgaattwws (idmpkrs) Amga vous offrent k meilleur rapport quafcé ptix La fréquence et L dimension de léchantikxi sont déterminées simplement par le bgiael que vous unissez. Fonctionne avec Audonaster I & 11. FW«t Sound. Future Sound. ProSound. Datel sampter et Sonix. Etc.... Listé avec cible de connection et « Sound Workshop •. Disquette DP AUDIOOIGITOER MONO .. 345 F. AUDIODIGmZER STEREO ..... 495 F. mühSAMPLER Le SAMPLER STEREO Arruga le PLUS RAPIDE il
mllbon d’échantllon par seconde). • Des SUPER résultats avec CD AUDIO • Réglage du niveau d'entrée par BOUTON. • Seul SAMPLER Amiga éoupé d une sortie parallèle IpaWhrougW
• Rcse connecté même hors unhsattm. • Livré avec câbles,
disquette • En option adaptateur automatique d’impression Prix
. 5o0 F. wmmmmmammamm M I N I A M P 3 ¦¦¦¦¦¦Ha LampMicateui
compact stéréo 4 Watt par canal qui équipe le système Winamp
5. 0 est Ivré compta avec câbles et abnentation E fonctionne avec
vos propres haut-parieurs d’impédance 4-32 Ohms ou la plupart
des écouteurs.
NORDIC POWER La cartouche d’action Amiga.
BUS STOP A500 .. 875 F. * A200 .. 960 F. Boîtier externe A500 pour Trumpcard Professional et Trumpcard.
¦¦ MOUSE MASTER PRACTICAl SOLUTIONS Ne vous cassez plus la téte... et ne cassez pas non plus votre Amiga.
Il existe un moyen simple de passer de la souris au joystick. Une simple pression sur le commutateur suffit !
Prix 195F. NOIVEAÜ EXTRA PROMO EXTRA NOUVEAU DONNEZ DE LESPACE A VOTRE AMIGA A UN VRAI PRIX BUS PLUS CARTE DISQUE DUR SCSI 40 MO 2990 F. (Carte contrôleur SCSI + disque dur SCSI 40 MO 28ms) LECTEUR EXTERNE 3.5 Chaînage, interrupteur . 650 F. IMIN1AMP 41 ANAKIN RESEARCH Tablette graphique EASYL Retrouvez les sensations de l’œil el de la main !
• Tablette graphique (A4) à surface sensible
• Fonctionne avec tous les logiciels utilisant la souris
• Facile à utiliser tant pour les droitiers que les gauchers
• Autoconfigurable
• Vitesse d’étanchantillonnage 250 paires de coordonnées par
seconde 2.950 F. ¦ MINI AMP 51 Ensemble comprenant k MLNIAMP 3
plu» deux eixemtes btbèothèque haute qualité, comprenant un
tweetor. Un sq*akcr et un *xx ier..... Prtx
.... 895 F ¦¦¦¦¦
INTERFACE MIDIhhh INTERFACE MIDI 2 pour A2000 A500 et AlOOO
Equipée d une prise IN. D’une prise OUT ET D’UNE THROUGH et en
plus OUT de deux praes qui peuvent être valdées soit en OUT ou
THROUGH par intenupeeur La souplesse de votre interface en est
grandement augmentée.
Pnx .. 450 F BOOT SELECTOR Vous choisissez de booter : DFO : ou DF1 : (A500) DFO : ou DF2 : (A2000) A vous la liberté Installation facile 125 F. CONDITIONS GENERALES DE VENTE : Nos prix s’entendent TTC. Départ Par» paiement comptant. Base coure USS. Livre sterling au 01 01 91 • PORT métropole : Carte et Disques durs : 70 F. - Autres BON DE COMMANDE BUS PLUS ???????? A ENVOYEZ AVEC VOTRE REGLEMENT 41, rue Barrault - 75013 PARIS lé W Tél. (1) 45 80 05 66 - Fa» 45 88 63 82 BUS PLUS ADRESSE VUE CODE POSTAL l Fils de ProWrite QuickWrite de New Horizons Ed:
aime Quickwrite parce que Ed: aime Prowrite, c'est évident.
Ed: imprime rarement (sauf en Postscript à travers Professional Page), et les problèmes de drivers pour imprimantes matricielles sont bien secondaires pour lui. Il recherche surtout la vitesse et la facilité d’utilisation, mais il ne faut pas trop bousculer ses habitudes.
Voici donc ses impressions sur le nouveau-né de New Horizons: Transcripl de Gold Disk aurait dû faire mon affaire, mais tout est compromis par l'ascenseur (pour monter et descendre dans le texte) qui va de droite à gauche au fond de l’écran au lieu d’aller de haut en bas sur le côté droite comme tous les autres! (A propos, Addison Wesley vient de publier un livre sur les "nonnes" de l'Amiga, et nous espérons que les logiciels de l'avenir vont tous suivre. Nous saurons que si nous appuyons simultanément sur Amiga-droite et "S" une sauvegarde du travail en cours aura lieu. Chaque fois que je
fais A-S dans QED, par exemple, je remercie profondément Darren M. Greenwald qui, avec une sagesse époustouflantc et bien à lui, a décidé que A-S veut dire "Search" et se dresse donc devant moi une boîte de demande qui a au moins l'avantage de me réveiller de mon petit train-train bien à moi. Selon Darren, on sauvegarde son texte en appuyant sur Amiga-W (pour Write)) Les plus et les moins Merci au programmeur James Bayless pour la fonction dans QuickWrite qui transforme majuscules en minuscules et vice versa et qui possède une option pour laisser les premier caractères des mots en
majuscules. Enfin je vais pouvoir gouverner sans trop de mal les majuscules rampantes d'un Yeti qui s'est laissé trop impressionner par son maître d'école et croit qu'un nom (mais pas un prénom) s'écrit toujours en majuscules. Cette fonction est également efficace pour les caractères accentués: ÉÇÛÀÈÏ, éçüàèï.
Thanks aussi pour la petite boîte- requête qui demande à chaque chargement d’un texte non-ProWrite QuickWrite si je veux les retours-chariot à la fin de chaque ligne ou seulement à la fin des paragraphes.
Iline feéds afterl 9 aragnaphs Oî»ers line _==, ? Conuert Ppage Codes II ...I Gracias pour l'option de sauvegarder en format Professional Page. 11 est dommage que ceci n’inclut pas la taille des caractères, mais c’est en fait le plus grand changement par rapport à Prowrite: vous n'avez aucun contrôle ni sur la taille des caractères, ni sur le font, qui est résolument Topaz 8. Seule la couleur du texte est modifiable.
Sur un écran haute résolution Topaz 8 est vraiment trop petit. L'utilisateur de QuickWrite aura donc besoin d’un grand moniteur, ou de très bons yeux, ou bien de travailler en basse résolution. Et quand il imprime en Postscript en utilisant l'utilitaire ProScript de New Horizons, il n'aura pas la possibilité de sortir son texte en Times, mais toujours en... Topaz 8. Sous DOS 2.0 on peut changer le "font système', et ce problème sera peut-être résolu, mais nous sommes pas encore tous prêts à installer le DOS 2.0. Un autre grand "manque" par rapport à ProWrite est l’impossibilité de gérer des
dessins. C'est du texte, et c'est tout! Cela ne me gêne point, mais d'autres diront qu'un traitement de texte Amiga sans les dessins n’est pas un traitement de texte digne du nom. Je répondrai que c'est une très bonne idée d'échanger les graphismes contre une rapidité et maniabilité accrues, et que les programmes de mise en page sont là pour l'insertion éventuelle de graphismes.
Le requester "moderne" Nous n'avons pas encore testé Prowrite v3.1, mais il est clair que QuickW- rite emprunte bon nombre des nouveautés de son grand frère. La famille de New Horizons est devenue vraiment moderne avec son nouveau sélecteur de fichiers "intelligent". C'est un bien grand mot pour dire que cette opération n'est plus de l’inanité raffinée des versions précédentes, dans lesquelles il fallait cliquer de nombreuses fois sur des gadgets et attendre d'interminables moments avant de pouvoir charger un fichier. En appuyant sur la touche ALT en même temps qu’en cliquant sur le gad
get “Bade" vous avez même une liste des disques et les assignations logiques.
Ce sélecteur réussit la fameuse
F. d:Test; si vous êtes dans votre tiroir au nom logique de
"Arts:" (ses véritables nom et adresse sont
"dhO:Anews Artidesl- Articles33") et que vous cliquez sur
"Back". Vous vous retrouvez dans "Articles" et non pas dans
"dhO:") Et vous n'êtes plus obligé de passer partout avec la
souris: vous pouvez laper l’adresse de votre fichier dans la
ligne de commande et vous y êtes tout de suite... Un détail:
La fonction de recherche part depuis la position du curseur,
et quand il arrive à la fin du texte il vous demande si vous
voulez continuer la recherche depuis le début du texte jusqu'à
ce même curseur.
Je ne suis peut-être pas typique, mais quand je fais des recherches sur les mots j'oublie toujours de positionner le curseur en tête de l'article. Donc, c'est là encore un détail que j'apprécie beaucoup.
Macros avec Arexx On peut faire des macros en utilisant Arexx. C’est la première fois que je m’aventure dans ce monde inconnu, et je suis impressioné par la simplicité et l'efficacité de cela, au moins sous QuickWrite.
Mon seul macro est simple: * Bold-Italic * StyleBold Styleltalic Il est sauvegardé sous le nom Mucro IO et lu automatiquement par QuickWrite au démarrage. Avec lui je peux transformer en gras et italique un bloc de texte sélectionné, en appuyant sur Shift- F10. Quel dommage qu'il ne soit pas possible de programmer directement F10 sans avoir à appuyer sur SHIFT. Une touche de fonction qui nécessite DEUX DOIGTS n'est pas. D'après moi. Une touche de fonction mais un exercice de gymastique.
(regardez un peu la distance qui sépare SHIFT et les touches de fonctions. Mais oui, pour ceux qui ont les mains normales il faut DEUX MAINS pour y arriver).
Evidemment, pour faire marcher ces macros il faut posséder Arexx lui-même et lancer Rcxxmast auparavant. Mais si tout va bien nous aurons tous ce langage avec notre Workbench 2.0, si jamais Commodore découvre comment adapter nos machines. (Ed: Voir les pages de news pour les détails d'une mise à jour d'Arexx chez l'auteur Bill Hawes.)
Workbench 2.0 Le System 2.0 arrive, même pour nous qui n’avons pas d’Amiga 3000, en forme de petits détails dans les logiciels. Dans QuickWritc on retrouve les flèches de mouvement dans le texte, jumelées en bas à droite. A gauche, deux autres flèches permettent de changer rapidement de page.
Selon le manuel, quand vous démarrez QuickWrite sous Amiga- DOS 2.0 (sur Amiga 3000) il crée une "Application Icon" sur l'écran Workbench. Si vous cliquez sur cette icône l'écran de QuickWrite sera placé devant. Si vous tirez d'autres icônes sur cette icône, QuickWrite chargera automatiquement ces fichiers.
QuickWrite ajoute un "AppMenuItem" nommé "QuickWrite" au menu Tools du Workbench. Si vous le choisissez, l’écran QuickWrite sera également placé devant les autres écrans.
Sous DOS 2.0 QuickWrite déclare son écran "public". D'autres logiciels qui sont capables d'ouvrir leurs fenêtres sur les écrans "public" peuvent faire ceci sur l'écran de QuickWrite. Par exemple, si vous lancez QuickWrite une deuxième fois il ouvrira ses fenêtres sur l'écran du premier QuickWrite. Vous pouvez profiter de ce mécanisme pour, par exemple, imprimer avec le premier QuickWrite et éditer un texte avec le deuxième. Ceci économisera un écran, et vous ne serez pas embêté par les écrans à message d'erreur etc. qui viennent s'imposer de temps en temps quand on fait du multi-tâche avec
multiples programmes sur multiples écrans.
Presque tous les réglages dans QuickWrite sont enregistrés dans un fichier de preferences, et différents utilisateurs peuvent créer chacun des icônes pour lancer Quickwrite préconfiguré à leurs besoins, ou bien à la tâche en cours. Parmi les autres fonctions disponibles sont le publi-postage, le numérotage des pages et Dictionnaire Quickwrite utilise le dictionnaire français de ProWrite (130 000 mots) pour contrôler, à votre demande, l’orthographe d'un texte. Ce dictionnaire semble moins rapide que celui d'Excellence, et comme tous les correcteurs d’orthographe que j'ai essayés, il comporte
des failles. Par exemple, il connaît parfaitement le mot efficace. Si vous oubliez l’accent, il s’arrête comme il faut sur le mot et le signale comme erroné. Si vous demandez qu’il vous trouve le mot correctement épelé, il répond qu'il ne connaît aucun mot qui ressemble à efficace. Quel menteur! Apparemment il n'arrive pas à voir le ressemblance entre e et é, ce qui est très gênant pour un correcteur d’orthographe français. Le même problème se pose pour tous les caractères accentués. Bonne nouvelle, son fichier de mots ajoutés par l'utilisateur est en ASCII et modifiable.
Impression problématique Après avoir fait quelques tests de sorties sur HP Laserjet et Commodore MPS 1270 (compatible Epson) il m’a été impossible de produire une sortie correcte. Sur HP les premières lignes sont surimposées les unes sur les autres et les suivantes sont bizarres, manquant de certains espaces (c’est à dire, à certains endroits, mettant les mots à la queue leu leu), omettant l'attribut gras mais reconnaissant l'attribut italique, etc. Sur MP1270 on retrouve les mêmes problèmes, associés avec d’autres de longueur de page... Cela doit marcher correctement aux Etats Unis, mais
alors en France c’est comme si le programmeur était un vrai débutant. Ou bien c’est le testeur, mais j’ai essayé plusieurs ajustements sans réussir à avoir une sortie correcte. Donc, en attendant la preuve du contraire, ce programme est à utiliser pour la manipulation des mots à l’écran mais pas pour l’impression. C’est bien dommage.
En conclusion, je suis déçu par les caractères trop petits sur mon écran entrelacé et surtout par les problèmes d’impression. Tout le reste est excellent.
Les dictionnaires pour ProWrite 3.1 et QuickWrite. Sont disponibles en français et en allemand, chez New Horizons (POBox 43167, Austin, Texas 78745, tél 5I2-328-6650))att prix de $ 35. Le prix public de QuickWrite aux Etats Unis est de $ 75.
Amiga 500 1000 Disques ( Quantum, 750Ko sedfl9ms, silencieux, 42 Mo 4790 f auto-boot. 84 Mo 6290 F Amiga 2000, SCSI, Disques Durs, Quantum, 17 ms, 770 Ko sec, silencieux, auto-boot 52 Mo 105 Mo 210 Mo 3690 F 6490 F 9990 F Lecteur amovible Lecteurs externes SyQuest, 44 Mo, SCSI, complets,5'1 4avec 20 ms, 470 Ko sec 40 80 commutation médium inclus 5990 F 5"1 4 659 F Médium 799 F 3"1 2 599 F Extension de mémoire avec horloge et switch A500. 512Ko 390 F 512Ko équipé, extensible 2Mo 790 F A2000 2Mo équipé extensible 8Mo 1790 F 4 Mo équipé 2690 F Téléphone: 87.88.40.44, Télécopie: 87.85.14.91 Rue
Paul Henri Spaak. 57350 Stiring Wendel.
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 18h.
Règlement contre-remboursement par les P.T.T. ology TAR'FS TTC nformatiqcie
S. A.R.L. Hewlett Packard Deskjet 500: la qualité laser au prix
d'une imprimante matricielle Après la Canon BJ-130 et la
Commodore MPS-1270, présentées respectivement par Patrick
Conconi et Alain Bourgery, je tiens à vous présenter une autre
imprimante à jet d’encre: la HP Deskjet 500.
Ce qui étonne le plus, c’est son prix pour d’aussi bonnes performances. Il s'étale pourtant de 4700 à 7500 FRF suivant les revendeurs. C’est le prix d'une bonne imprimante matricielle 24 aiguilles. Attention toutefois aux revendeurs Cash & Carry qui vous livrent une machine directement importée de Singapour par exemple, donc avec une notice en anglais. Le manuel est quand même très facile à comprendre, car très bien fait. Vous avez même deux manuels d’utilisation (pour le hardware et pour le logiciel) et une notice d’installation et de prise en main.
Design et caractéristiques Au premier abord, elle ressemble à tout sauf à une imprimante. Sa conception est à la fois pratique et originale. Le bac à feuilles et le bac de récupération des feuilles imprimées sont l’un sur l'autre, d'où un gain certain de place, puisqu’elle occupe un espace de 440 x 202 x 377 mm pour 6,5 kg tout compris. Attention: cette imprimante n’accepte que le feuille à feuille, pas de listing continu! J’ai pour ma part beaucoup apprécié le fait que HP ait caché les branchements des câbles sous l’imprimante. On n'aperçoit donc que des fils ce qui est beaucoup plus
esthétique. Il faut préciser que HP a équipé ce modèle à la fois d’une interface parallèle Centronics et d’une interface Série RS-232-C en standard.
Fonctionnement Silence! Ce mot a enfin une signification pour une imprimante (en marche!). La technologie à jet d'encre a cet avantage certain de pouvoir téléphoner en même temps qu’on imprime. Son panneau de commande, outre les commandes classiques, permet de gérer l’introduction d’enveloppes. Il est très simplifié. Peut-être un peu trop à mon goût, car toutes les polices internes ne sont pas sélectionnables directement via le panneau de contrôle. Pour éviter les ennuis de fonctionnement, il faut utiliser du papier de photocopieuse normal 80 gr. Du papier trop épais ne passe pas toujours.
Les commutateurs DIP vous permettent de la configurer à vos souhaits: caractères internationaux, format de page, gestion du câble série. La cartouche d’encre (170 FRF TTC à la FNAC) contient aussi le tête d'impression et devrait permettre l’impression de 500 feuilles en qualité courrier et 1000 en qualité listing.
Impression Elle est parfaite (ou presque!). La densité est de 300x300 dpi maximum, ce qui permet des impressions de grande qualité. Elle possède 3 polices de caractères en standard et les imprime à 240 cps en qualité listing et 120 cps en qualité courrier. Le driver HPDeskjet de Commodore fonctionne, bien qu’il ait été prévu pour l’ancien modèle Deskjet (ou Deskjet Plus). Il est malgré tout d’une certaine lenteur qu’il faut considérer relativement, car même en 300 dpi la tête d'impression ne fait qu’un passage, contrairement à une matricielle qui doit en faire deux ou trois et pour une densité
inférieure. C’est seulement sur des surfaces noires que de très très légères trames sont perceptibles. Elles n’ont quand même aucun rapport avec des trames matricielles. Malgré tout, le plus important est la qualité des caractères, et là c'est impeccable, d’autant que le problème du ruban usé n’existe pas. Quand il n’y a plus d’encre, il n'y en a plus, un point c'est tout!
Utilisation sous PC XT AT Pour ceux qui utilisent leur imprimante aussi bien du côté Amiga que du côté PC, sachez qu’il n’existe pas non plus de driver spécifique pour les logiciels PC, mais les drivers pour Deskjet et Deskjet-*- permettent tout de même de gérer la plupart des possibilités de la Deskjet 500. Le manuel d’utilisation avec les logiciels explique assez bien l’utilisation des drivers avec la Sortie DeskJet 500: image HAM en 300 dpi majorité des logiciels du marché. Des fonctionnalités intéressantes devraient exister sous Windows 3.0, mais avec un XT... D'autre part des polices
téléchargeables sont disponibles, et sont prévues par le driver de Word par exemple, car elles existaient déjà pour les anciens modèles de HP.
Options La Deskjet 500 possède un certain nombre de possibilités d'extension. Elle est pourvue de deux slots très accessibles (sur le panneau de contrôle) qui accueillent des cartouches aux fonctions variées: extension mémoire (128 ou 256 Ko), polices de caractères (environ 20 cartouches), émulation IBM Proprintcr III ou Epson FX-80. On peut également se procurer des disquettes de polices téléchargeables pour IBM et compatibles, comme expliqué plus haut.
Problèmes et solutions Depuis deux semaines que je possède la Deskjet 500, plusieurs problèmes se sont posés qui auraient pu décourager rapidement un utilisateur non averti. Il n'est pas possible, comme sur PC de sélectionner les polices internes à imprimer par le logiciel. Pour utiliser la police CG Times par exemple, il faut envoyer une séquence ESCAPE à l’imprimante avant l'impression du document, et cela est possible avec le petit programme en Amiga BASIC ci-joint. L'instruction envoyée ici est : Proportional - Esc(slP ou 027 040 115 049 080 en décimal. Du fait que la police CG Times
est proportionnelle et que les logiciels Amiga ne gèrent pas les polices proportionnelles spécifiques des imprimantes, le problème qui se pose est qu'il est impossible de justifier le texte et les tabulations s'en trouvent complètement décalées. Il est parfois impossible d'exploiter la Deskjet 500 avec Superbase et le driver HPDeskjct. La solution est d'utiliser le driver generic dans Préférences. On perd les accents, mais ça marche. Ce n'est sûrement pas tout, mais si vous avez d'autres problèmes ou des solutions, vous pouvez me contacter (via le journal)! Il serait peut-être utile que
les logiciels Amiga permettent d'utiliser les spécificités des imprimantes, surtout quand on possède des imprimantes aux possibilités aussi formidables. Alors Monsieur Commodore, quand nous offrirez-vous un bô driver pour notre HP Deskjet 500?
Conclusion Les parisiens pourront aller la voir (ça vaut le coup et ça coûte rien) au Show- Room permanent de Hewlett Packard à Infomart au CNIT Paris-La Défense (Espace 174 Niveau I). On est en plus très bien accueilli, contrairement à certain revendeurs qui refusent obstinément de vous en faire la démonstration, soit parce qu'ils ne l'ont pas en stock, soit parce qu’ils ne la connectent pas. Pour tout ceux qui ont besoin d’une qualité d'impression irréprochable sans avoir à débourser les 12000 ou 15000F d’une bonne imprimante laser la HP Deskjet 500 est là! Ses concurrentes à jet d'encre
sont d’après moi à examiner avec prudence pour une utilisation normale, car les Canon par exemple, sont moins souples d’emploi (pas de driver Proprintcr) et la Kodak-Diconix ou Commodore MPS1270 est simplement l'équivalent jet d'encre d'une 9 aiguilles et n’offre pas une qualité d’impression "supérieure" (pour 2000F, la STAR LC-10 couleur par exemple est bien plus complète). Cela tout en considérant que les prix sont probablement appelés à baisser si les ventes de ce modèle se poursuivent comme cela (HP était dernièrement en rupture).
Wild Cagou TOET LE MONDE EN PADL PAYS DU MONDE ?50 Francs "... Plein de chiffres et de lieux exotiques JOYSTICK "... Colore, instructif et ogréable..;" Ü|H COMMODORE REVUE ".. De quoi voyager pendant des heures..:" SVM "... Un bon logiciel qui o l'ovqntoge d'être cloir..." TILT "... J'espère découvrir d'outres opplico- tions de lo quolité de PAYS DU MONDE" COMMODORE FRANCE DISCO_SCOPIE ; "... Le PC TOOLS de l'AMIGA..." COMMODORE REVUE "... Un programme indispensable..." TILT Plus simple d'utilisotion. C'est pes possible" JOYSTICK "... Un copieur, un éditeur et un exploreur qui font de ce
pockoge un bon utilitoire..." A-NEWS "... RAAAAAHHH LOVELY !!!..." MEGASTAR JOYSTICK COMPTE-CHEOUE PLUS DE 4000 EXEMPLAIRES VENDUS "... L'impression qui se dégage est un sentiment de sérieux et de robustesse..." A-NEWS "... Un logiciel très bien fait, sans faille..." A-NEWS "... Très simple d'emploi..." TILT ¦ participe i 50 frnncs rembou ESAT SOFTWARE Editions 56-57 rue du Tondu 33000 Bordeaux L’Amiga et la Vidéo: Un équipement complet et confortable Jérôme Morin explique ses choix en matériel et logiciels » L'Amiga 2000, Perfect Sound, le genlock VesOne, le montage par VidéoPilot,
l’imprimante HP Paintjet, 2 data-switches. Photon Paint, Deluxe Paint, Protitler, Digiview, Deluxe Video III.
En premier lieu, j’aimerais orienter mon propos pour ceux qui sont vidéastes et qui utilisent V Amiga pour les titres, trucages et montages. Je n'ai pas la prétention de connaître les recoins de l'Amiga ....par chance je peux lire les articles des "docteurs'' sur Agnus ou sur Lattice dans les colonnes d’Anews. En second lieu, je n’annonce pas de nouveautés, mais plutôt des appréciations à l’usage du temps et des réalisations effectuées.
J’achète les logiciels au moment de leur parution pour le plaisir de les utiliser au plus tôt et j’aimerais vous faire partager mes enthousiames ou mes déceptions.
Les lignes qui suivent veulent expliquer la configuration que je possède et les conseils que je peux donner à un vidéaste.
Les descriptions des moyens qui suivent ne sont pas obligatoires, mais sont bien agréables pour ne pas toujours être sollicité par des manipulations délicates.
J’ai écarté le sympathique Amiga 500, car s’il possède de trop nombreuses adjonctions, il devient pour un vidéaste un réseau de "câbles" complexes à repérer.
J’ai gardé l’Amiga 2000 en lui ajoutant de la puissance. (Le 3000 sera le bienvenu quand la majeure partie des programmes fonctionneront correctement).
J’ai 9 mégas de mémoire, mais 3 suffisent pour faire de jolies animations. Par contre le premier méga offert avec le 2000 est trop limité pour lancer certains programmes comme Deluxe Paint III avec la fonction "AN1M" par exemple. Aussi l’Amiga étant multi-tâches, il est bien agréable, pour gagner du temps, de travailler avec plusieurs programmes à la fois.
(Diskmaster, Digiview, Deluxe Paint, par exemple). Le co-processeur Agnus: offrez à votre Amiga le super Agnus, pour le prix, c’est un bon investissement. La haute résolution est à votre portée pour un petit prix.
La carte PC - donnée en cadeau à l’achat - ne m’est d’aucune utilité, puis- qu’aucun des programmes graphiques du monde "PC" ne peuvent être émulés. Pour être plus précis, et pour ceux que cela intéresse, il faut une carte PC-AT et un écran au moins égal à la norme VGA pour profiter des programmes comme Haward Graphie, Ventura, ou Pagemaker.
Deux stations de disquettes 3’l 2: ceci est un bon investissement pour recopier des disquettes. Des utilitaires comme Xcopy, Turbobackup sont à la disposition dans le domaine public; pour ma part je fais les copies avec Diskmaster.
Un disque dur de 40 mégas. J’ai divisé mon disque en trois parties.
DH0: pour le système et pour toutes les fonctions de base. J’ai mis dans DH0: les fonts, les utilitaires, et en général ce qui doit être accessible par tous les programmes.
DH1: Pour les applicatifs et les résultats. J’ai chargé ceux dont j’ai l’utilité constante. Il faut avoir les "classiques" au bout de la souris.
Attention: il y des habitudes à prendre avec l’usage d’un disque. Plus il y a de programmes, plus le démarrage des programmes sera long. En effet, l’affichage des icônes prend un certain temps. Avoir beaucoup d’icônes à l’écran est peut-être réjouissant, l’Amigados se donne l’impression d’être riche!!! Pour ma part j’évite cet affichage et je travaille avec "Mymenu".
Le lancement des programmes est plus rapide. Une autre recommandation: le sauvetage périodique des informations. J’utilise "Quarterback". (attention aux autres sauveteurs qui travaillent souvent avec des titres de fichiers réduits). Attention aussi de ne jamais utiliser "Diskdoctor" sur le disque dur, si vous avez un souci avec un "corrupt”, vous sauvez tout ce qui est encore possible et vous reformatez votre disque. Seule la remise à zéro de votre disque efface les en-têtes de fichier et libère les "trous". Une bonne réorganisation de votre disque vous réservera la surprise de voir
votre Amiga préféré plus docile et plus rapide. J’utilise Diskmaster pour copier, transférer, effacer, renommer, j’invite ceux que l’Amigados rebute à acheter Dismaster. 11 n’est pas dans le domaine public. Je le préféré a Climate car il est plus complet. J'ai utilisé S.I.D., c’est bien aussi mais il est plus orienté pour les développeurs. Pour les vidéastes qui ne veulent pas se plonger dans le système, la lecture du "Livre de l’Amigados" en français, l’utilisation de Diskmaster et les conseils paru dans Anews sont suffisants pour ce dont ils ont besoin (L’achat de la collection des Anews
est un bon investissement pour tous les conseils qu'ils contiennent).
L’imprimante Hppaintjet: Plus de 4000 couleurs sur le papier, des noirs et des rouges-sang parfaits sans les traces d'aiguilles. Des copies de dessins où votre travail est récompensé par une reproduction fidèle. C'est cher mais beau, cela vaut l’effort d'investir dans ce domaine. Pour un travail parfait, il est obligatoire d’utiliser un papier spécial vendu chez HP. Un papier normal ne rend pas les couleurs de la même façon. La Hppaintjet n’est pas plus chère qu'une 24 aiguillcs- couleurs et elle est plus silencieuse car la technique "jet d’encre" offre le calme en plus.
PerfectSound: J’utilise ce classique-obligatoire dans le genre. J'ai des disques laser d’effets sonores sous forme de bibliothèques. La digitalisation en est très facile, les enchaînements de sons variés surprennent toujours les spectateurs.
Digiview 4.0: Je l’utilise pour effectuer les digitalisations la partie "digitizer" du VESone. La particularité est de pouvoir utiliser le mode "auto” de Digiview, au lieu d'utiliser le mode R.V.B du DG88.
Attention: le temps gagné est insignifiant, mais c'est une question de confort et surtout d'avoir un appareil de moins dans l'environnement de l’Amiga. Un conseil à ce sujet: toujours digitaliser dans la plus haute résolution possible et avec la "caméra" positionnée à "SLOW", il sera toujours temps de passer en 64 ou 32 couleurs après.
Le genlock VESone: C'est l'outil dont le rapport qualité prix est excellent. 11 remplit plusieurs rôles: il convertit du H18 ou S-VHS en signai composite et l'inverse. Il est correcteur des images vidéo avec des réglages pour la netteté, la couleur et le contraste. Il est correcteur de la sortie Amiga avec la brillance et la couleur. Il est réellement un genlock "broadeast". Il permet l'enchaînement des images vidéo et Amiga avec un Fade ou un Wipe, ces deux fonctions avec des volets ronds ou rectangulaires. Des curseurs assurent les passages en manuel ou en automatique avec un timer.
Attention: le signal de synchronisation de l’image vidéo devrait être le même entre l'Amiga et le camescope magnétoscope.
C’est vrai dans le déroulement normal du film. Mais en cas de ralenti ou d'arrêt sur image, c'est plus difficile. II faut pouvoir effectuer les réglages de synchro propres à votre cas. J'ai demandé pour cela les schémas et les correspondances des potentiomètres à mon fournisseur du VESone. J'ai reçu les plans et la manière d'effectuer au mieux ces réglages. Il faut pour cela posséder un oscilloscope. Bravo au VESone, il tient ses promcsses....je l’ai acheté en lisant un article de El Yeti dans un précèdent Anews.
Vidéopilot : Le Vidéopilot est fait pour faire les montages; cela fait un an que j’attendais ce produit. Annoncé et mis au point en premier lieu pour les PC, le Vidéopilot est aujourd'hui adapté à l’Amiga. Il n’y a pas de concurrence réelle pour ce produit. Les tables de montages comme la RM-E100 ou 300 de chez Sony, la table de montage de Panasonic, de Philips s'adressent à un environnement des mêmes marques, ou approchant, ces outils peuvent gérer moins de 10 séquences, c’est peu.
On trouve sur le marché un outil intéressant: le Vidéo-cut de chez HAMA, mais il atteint dans sa configuration maximum le prix du Vidéopilot.
Le coté sympathique du Vidéopilot est qu’il est inutile de l'avoir à portée de la main et qu’il ne possède aucun bouton pour le manipuler. Une fois les branchements effectués, c’est directement à partir du clavier de l'Amiga que vous le piloterez. Toutes les commandes se font à l'aide des touches de fonctions. Par exemple F2 pour play. F5 pour arrêt sur l’image, F9 pour remettre les compteurs à zéro. Vous branchez sur le vidéopilot 3 magnétoscopes ou camcscopes en entrée et un magnétoscope en sortie. Si les appareils possèdent des prises "remotc" c'est bien, sinon il faut faire appel à
l'infra-rouge. Là PRIX : 2.450 frs. TTC incluant 1 an de releases gratuites (3 minimum).
PRINCIPALES AMELIORATIONS CONCERNANT LE MODELEUR :
- Position & orientation des objets par clavier ou souris.
- Récupération et sauvegarde de fichiers de points 2D format
ASCII.
- Articulation des formes hiérarchisée.
- Définition de trajectoires elliptiques.
PRINCIPALES AMELIORATIONS CONCERNANT LE CALCUL DES IMAGES : VOLUMM sari
- Possibilité de mapping "animé” sur les formes 3D . 30 rue
Pharaon
- BACKGROUND & FOREGROUND animés. 31000TOULOUSE
- Images 16 millions de couleurs tous formats . Tel.61.53.36.09
NOM I I Je souhaite recevoir VOLUMM-4D contre la somme _de
2.450 frs., chèque à l’ordre de VOLUMM ci-joint.
I I Je souhaite recevoir les 4 disquettes démo & animation contre la somme de 40 frs. Chèque à _l’ordre de VOLUMM ci-joint.
[_Z]je souhaite recevoir une documentation sur VOLUMM-4D I 1 J e souhaite recevoir une documentation sur les journée de formation à VOLUMM-4D CODE POSTAL : VIDEO AMATEUR aussi, c'esl bien, car Vidéopilot apprend comment il doit réagir suivant les types de matériels que vous avez choisi. Bravo aussi car tous les câbles possibles et l’émetteur infra-rouge sont fournis avec le Vidéopilot.
Les fonctions du logiciel sont la saisie, la copie, l’annulation ....rien de plus, ni de moins qu'une gestion connue de fichiers.
La saisie est faite directement en regardant votre écran vidéo: à chaque fois que vous désirez commencer une séquence, vous pressez la touche "retour"; à chaque fois que vous voulez l’achever, vous pressez sur la même touche du clavier. Une liste s'affiche à l’écran au fur et à mesure. Pour les modifications, c’est facile aussi: chaque passage de la bande se décompose à l'écran en heures, minutes, secondes et images. 11 y a 25 images par seconde. Il suffit de mettre le curseur sur le chiffre à modifier et d’actionner les touches + ou -, pour ajuster les numéros des images. Le vidéopilot
autorise pour les systèmes en Vidéo8 ou H18 le travail sur la bande rush avec un réel "Time code”. Cette fonction était réservée, jusque là. Aux studios des professionnels. Vous pouvez travailler avec 1000 séquences sur trois magnétoscopes différents et à l’image près. 1000 séquences c’est beaucoup, mais le Vidéopilot peut travailler seul et la nuit sans aucune surveillance. Il n’y a aucun trou dans la bande résultat, vous émerveillerez votre entourage avec vos réalisations.
Logiciels Pro Titler: annoncé en Septembre dans Anews, Kimatek a offert ce nouveau logiciel aux clients possesseurs de Vidéo Généric Monter à un prix spécial. Si je devais donner un qualificatif à ce logiciel, ce serait "français". Et cela pour plusieurs raisons.
• En tout premier lieu, ce logiciel est fait pour les "paresseux"
qui veulent faire des titres avant de lire les documentations.
• En second lieu, parce que les effets obtenus sont superbes et
originaux.
• En troisième lieu, si vous faites partie du clan des
courageux et que vous lisez la documentation, vous pourrez
régler vos titres au 25 ème de seconde près et vous ferez
encore plus beau en suivant votre imagination.
J’ai pu appécier quelques "titreurs" comme VideoTiller avec quelques 5 fonts originales et des effets modestes. Toutes les animations doivent être faites et les résultats doivent être lancés avec un autre programme.
ProVidéo+ est un produit très professionnel, et en haute résolution, mais qui utilise ses propres fonts. Le nombre des effets est important, mais il est indispensable pour tirer un bon parti de ce logiciel de posséder la documentation et de la digérer.
Tvtext et Tvshow: l'on peut faire de jolis effets avec des "background" embossés, mais ce logiciel n’est compatible qu’avec lui-même et c’est un handicap de devoir écrire un script pour effectuer un essai.
Pro Titler mérite bien son non: un "titreur pour les professionnels". C’est un mono-programme et les essais sont effectués dès la première ligne si l’on désire. Les effets sont applicables au titrage complet, à une page ou à une ligne, on croit rêver en regardant l’effet Jtmon ou Pallas. J’ai été ébloui par l'effet "élastique" réalisé en lettre d'or.... il est dommage que Kimatek ne met pas une démonstration sur la disquette. Malgré tout, une disquette DP se trouve déjà en circulation NO 628 chez PDS à Bayonne.
Le programme est un festival d’originalités et de facilités....jc donne 19 20. Parce que je peux utiliser toutes les fonts du marché, y compris les Karafonts. Et des effets en lettres embossées et dorées sont très surprenants. C’est riche et c’est un logiciel qui doit être dans l'Amiga de tous les vidéastes. Encore un détail d’importance: l'accueil au téléphone réservé par la société Kimatek est à la fois efficace et sympathique. C’est assez rare pour être noté. Instant SlideShow, Dvmover, DVMaker: ce kit de logiciels est vendu sous le nom de Deluxe Video III. Ce package est d'un coût élevé,
mais il remplace avantageusement les Animagic, LightsI Caméra! Action!, Vseg. Etc Deluxe Video III est à lui seul un miracle! En résumé, si vous voulez vous faire une idée de la puissance de ce logiciel: prenez vos digitalisations avec le logiciel "slideshow”.
Vous vous trouvez avec l’ensemble de vos titres affichés dans une fenêtre. Vous cliquez sur le nom qui vient se ranger dans une autre fenêtre. Vous pouvez modifier cette liste comme vous le désirez avant d’enregistrer ces titres dans une séquence vidéo. Avec Dvmaker, vous reprenez la séquence vidéo et vous pouvez la visionner aussitôt. C'est là que le miracle a lieu. Les enchaînements proposés sont tous plus beaux les uns que les autres. DVMaker vous fait une proposition d’enchaînements, et jamais le même dans la même séquence.
Dans le "script" proposé, les séquences apparaissent dans des rectangles à la manière d’un organigramme, avec une image ou anim par rectangle. Chaque moment est décomposé en scènes. Un véritable ’story board" avec les notions de temps. Toutes les modifications sont à votre portée. Le classique couper-coller est au bout de la souris. Vous pouvez retenir une image en background et dévoiler tout ou partie de la suivante. Les enchaînements se font en mode de pluies, confettis, queues de billard, spageltis, pages enroulées, ou encore par un rideau qui se lève dans une partie d’écran si vous le
voulez .... tout cela, c’est possible par un simple clic. Vous pouvez ajouter une image oubliée dans le choix initial, vous pouvez mettre des titres dans des boites, et animer le tout! Les animations peuvent être mélées aux images avec une synchronisation musicale. Le guide de manipulation est très bien fait et si vous suivez l’exercice pas à pas, vous devriez devenir un bon utilisateur en trois heures. Et en plus, vous pouvez apprécier votre spectacle soit en automatique, soit aux ordres du clavier, soit de la souris ou du joystick un peu comme Elan Perfonner.
Le VidéoPilot Bien sûr j'utilise Pltoton Paint et Deluxe Paint III. Ces deux programmes sont indispensables et doivent être connus par coeur. Ces produits doivent être constamment à disposition, comme Digiview dont j’ai parlé plus haut. Il ne faut pas oublier que les images passent devant votre écran au moment des montages. Le genlock est toujours prêt à faire l’incrustation alors ayez le réflexe d’ajouter une "idée de plus" à votre film.
Rien n’est plus facile que d'animer une araignée qui parcourera la table de la mariée. Ou une auréole sur la tête de votre belle-mère préférée. C’est là qu’un Amiga avec Super Agnus et une mémoire de 9 mégas donne sa mesure. Vous pouvez faire des animations en haute résolution avec toutes les fantaisies de DeluxePaint III sans crainte de voir avec déception que le bocal est plein.
Jérôme Morin En marge de cet article, j’aimerais répondre à Jean François de Valenciennes. Dans le "courrier des lecteurs" d'Anews de Septembre, Jean François déclare que les revues spécialisées sur l'Amiga font une place prépondérante au Son et ù la Vidéo. Lisant assidûment les 2 revues françaises depuis le premier numéro, je compte sur les doigts de la main de tels articles. Je dois avouer que grâce à Anews et quelques contacts obtenus grâce à ce journal, j’ai pu orienter mes choix astucieusement. Je crois qu'il est dommage au contraire r'il n’y ait pas davantage d’articles sur sujet.
Jean François réclame des articles sur le Fortran, je n’y vois pas d’inconvénient et c’est son droit de rechercher des langages antédiluviens réservés aux chercheurs à cheveux blancs.
Mais je crois que les quelques millions de camescopes vendus vont générer un formidable traitement de l'image. Et l’Amiga est là. Bien présent, avec sa cohorte de logiciels et une souris qui n'a point peur des virus. Les autres revues qui veulent traiter des sujets de vidéo ou de sons, ne sont que des repaires de publicité et n’offrent jamais l'équilibre entre les articles qui paraissent dans Anews. -Jérôme Morin 1 VIDEOPILOT L’AMIGA, CHEF D’ORCHESTRE DE VOTRE MAGNETOSCOPE Vous voulez voir votre Amiga diriger au doigt et à l'oeil vos périphériques vidéo? Voici donc le VidéoPilot V320 tant
apprécié par Jérôme Morin.
La société V3i a mis au point cet outil de pilotage peu encombrant (30x6x22cm) qui vous permet de mémoriser plus de 1000 plans et gérer simultanément juqu’à quatre périphériques et aussi des accessoires d'effets spéciaux.
L'interface VidéoPilot se branche sur l’Amiga (connecteur série). Raccordez vos périphériques au VidéoPilot, chargez le programme et le tour est joué. Il ne vous reste plus qu'à suivre les procédures indiquées sur l’écran: vous pourrez ainsi à loisirs saisir, supprimer, insérer, déplacer, copier, assembler, sauver, charger et imprimer. Pour vous simplifier les manoeuvres, les touches de fonctions de l'Amiga vous permettent d’accéder aux fonctions de vos périphériques vidéo (retour, avance. Stop, pause, enregistrement...). Un éditeur de texte est fourni avec l'appareil pour vous permettre de
repérer les séquences, gérer les effets spéciaux... VidéoPilot s'adapte à presque tous les matériels: VHS, SVHS, 8mm, Hi8.
Prix: 10 400 F TTC pour l'ensemble du système: Vidéopilot V320, le logiciel et la connectique.
(V3i,130, rue du Maréchal Foch,67380 LINGOLSHEIM. Tél 88.76.94.26, Fax
88. 76.94.01.) EnncuibTn w NUMERO DE LH CHSCTTE m llK an pour
mhcic* ce i«Hteue
• « lutmp- im TEST DE LR CONFIGURATION L’AVIS D’UN PRO DE LA
VIDEO Ed: Nous avons demandé à un professionnel de commenter le
très intéressant article de Jérôme Morin.
Voici ses notes: et „ Pour Jérôme, la carte PC n’a absolument aucune utilité puisqu'aucun programme graphique PC ne peut être émulé. Essayez First Publisher côté PC- XT. Même en CGA, c’est un outil très puissant et peu coûteux pour une installation de base... de plus, il aura peut-être un driver pour chaque imprimante problématique côté Amiga, et on obtiendra des résultats de qualité au moins égale à celle obtenue côté Amiga.
Il me semble que le VidéoPilot est un produit intéressant, sauf qu’il s'agit, d'après moi, d’une hérésie de programmer ce dernier afin de réaliser automatiquement pendant la nuit, une centaine de séquences, si ce n'est pour faire un film sans imagination et en oubliant le côté créatif du moment.
Quel monteur, même profes sionnel, programme tous ses effets à l’avance, puis s’en va en attendant que cela se passe sans lui? L’intéressant est sûrement d'avoir une "étincelle" au moment de monter les séquences et de mettre en oeuvre ce qui vient de germer, au moment ou l'on voit les images; et à ce titre, le VidéoPilot n'est pas aussi maniable et aussi précis que les tables prévues à cet effet.
Jérôme semble oublier Broadcast Titter. Pourquoi? H s'agit, d’après moi, du meilleur rendu sur l'Amiga grâce à son système d'anti-alias. Je l'ai depuis un mois et il est d’une qualité à faire fondre n'importe quel générateur de caractères professionnel!
Un mot enfin sur le VES-ONE: vous ne le trouverez plus en FRANCE. (Ed: V importateur, CIS, confirme que ce produit allemand n'est plus fabriqué) Finalement, il faut avoir un portefeuilles bien nourri pour arriver à un tel équipement et ce n’est pas donné à tout le monde... ’5 U Amiga peut aussi bien se montrer initiateur (Music Master) que professionnel (présentation multimédia des J.O. de 1996) ou pratique (Sound Oasis).
Suivez le guide... Music Master UbiSoft fait son entrée dans le monde de la musique LA PORTEE D’AMIGANEWS par NICOLAS FOURNEL Music Master Music Master est la première incursion de l’éditeur UbiSoft dans le monde des utilitaires. Ce premier produit est une workstation musicale qui vous permettra aussi bien de créer des séquences dans le style Soundtracker que de faire du traitement d’échantillon, le tout avec une ergonomie à toute épreuve.
Music Master, c'est une boîte (superbement illustrée par notre confrère Pierre Bretagnolles), avec à l’intérieur deux disquettes (une pour les programmes, une pour les exemples), une documentation, et un dongle à enfder sur le port joystick.
Commençons par la documentation, dont je n’ai malheureusement eu qu’une préversion (sisi, çà existe les beta-tests de docs). Les concepts mis en oeuvre par le logiciel y sont clairement définis, d'une part par une discussion des plus conviviales entre l’auteur et un utilisateur fictif, d’autre part par des explications détaillées sur les phénomènes audios et les algorithmes utilisés. C’est ainsi, par exemple, que les filtres numériques et autres équalisers n’auront plus aucun secret pour vous.
La disquette programme contient une démo, un programme d’impression des partitions, un programme pour activer désactiver le filtre audio de l’Amiga, Music Master lui-même et enfin Mmtools. Ce- demier permet de récupérer des sons de provenances diverses (ST-replay, IFF) pour les convertir au format de Music Master. En effet le logiciel utilise des sons compressés jusqu’à 50% pour économiser de la place sur disquette. Mmtools contient également un analyseur de spectre et un générateur d’enveloppe.
Très agréable Mais passons au programme principal, Music Master. Des écrans clairs et non surchargés (on en compte pas moins de 11) et des commandes en fiançais (même le nom des notes peut être affiché, au choix, en notation française ou anglaise) en font un programme très agréable à utiliser. Le requester de fichiers est lui aussi bien fait, dommage cependant qu’il ne prenne pas en compte les devices qui sont réellement présents et qu’il ne permette pas de travailler en RAM: par exemple. Le logiciel est multitâche, et une jauge indique en permanence la mémoire disponible. Enfin, la
palette est bien choisie, voilà pour l’ergonomie.
En ce qui concerne la composition elle- même, Music Master reprend en gros le principe d’un SoundTracker (sur 4 pistes), un écran permettant d’effectuer de nombreuses opérations de couper-coller très facilement, et un autre d’enregistrer en temps réel à partir du clavier de l’Amiga ou mieux, d’un clavier Midi.
5 If EQUR || MIX~1| VOLUm|| ggjj | REVERBERAT X ON : REV1 | REVE | _revbJ REV4 | REVE | REVS | | EXEC || ALEA | ! LA PORTEE D'AMIGANEWS___ Il est dommage que lors d’une réécoute à partir de l’écran principal, la partition ne défile pas comme dans SoundTracker (mais peut-être est-ce prévu dans la version définitive?). De même l'idée de Patterns a disparu au profit de commandes de couper-coller si efficaces que les pattems en devenaient obsolètes. Autre chose, il n’est pas possible d'affecter un effet à une note en particulier: on peut trafiquer le son d'un instrument une fois pour toutes,
mais pas une note particulière de la partition, par exemple faire un portamento comme dans Soundtracker: c’est sans doute là le plus gros défaut de ce logiciel.
4S(M INFORMATIQUE CAO PAO DAO Le point fort: le retraitement des échantillons Par contre, le point fort de Music Master, en plus de son ergonomie, est sa capacité à retraiter un échantillon, et cela à travers 6 écrans riches en options. On citera un écran très complet de filtrage numérique, un équaliser graphique 5 bandes, un écran réservé au mixage de deux sons, la possibilité de créer des ondes de base (sinusoidales, carrées, définies par l'utilisateur..), et enfin une réverbération pour enjoliver un peu tout cela.
DEMONSTRATION PERMANENTE ET SUR RENDEZ VOUS INSTALLATION RAPIDE FORMATION EFFICACE MAINTENANCE ASSUREE s(ji io rue de Lépante. 06000 NICE 'ù 93.13.08.66. Fax : 93.13.90.95. Serveur minitel direct : 93.13.90.96 Il faut savoir que si tout un écran est réservé au mixage ou à la réverbération, ce n'est pas pour rien, et ces opérations sont particulièrement complètes et réussies: l'algorithme de réverbération prend en compte des variables telles que le retard, le taux de réverbération, le taux d'injection, et la durée de la destination (?). Le mixage quant à lui permet d'affecter aux deux sons
des coefficients variables dans le temps à l’aide d'une courbe, ainsi, on peut créer un instrument où le son 1 est dominant au dépan, puis où le son 2 s’impose, et où le son 1 reprend finalement le dessus pour conclure.
Un écran Extra comporte tout ce qui n'a pas encore été 'casé' ici ou là, comme la transposition, la réorganisation de la mémoire etc... Rajoutons enfin que tout ce qui est nécessaire pour inclure des musiques composées sous Music Master dans vos programmes est fourni.
Music Master est également disponible sur ST et PC et les fichiers des trois versions sont compatibles. On notera que les versions PC et ST supportent les cartes MV16 qui donnent 16 voies. Annonçé sur Amiga à 399 F, Music Master dispose sûrement de plus de concurrents sur notre machine, mais gageons que sa grande ergonomie, son côté initiateur et ses réelles possibilités de travail d’un son lui assureront un succès mérité, malgré quelques faiblesses du côté séquenceur, qui risquent de laisser sceptiques les habitués de SoundTracker, NoiseTracker, ProTracker etc... L’Atelier Musical La
société Atelier Numérique étend son activité au domaine musical. Atelier Numérique est en effet désormais l’importateur exclusif du séquenceur Bars & Pipes et des différents modules qui l'accompagnent, ainsi que de la carte The Serial Solution de Check- point Technology, qui permet de doubler et même tripler le nombre de canaux midi de votre configuration.
Je profite de l’occasion pour vous rappeler les différents modules actuellement disponibles pour Bars & Pipes: MusieBox A (des outils et des accessoires supplémentaires), Music Box B (d'autres outils et accessoires). Internai SoundKit (pour utiliser Bars&Pipes avec les sons internes), MultiMedia Kit (permet d'interfacer Bars&Pipes avec Cando, Elan Performer, DigiPaint III, Amigavision etc...), et Raies For Tools (pour écrire ses propres outils et accessoires en C). Tous ces modules sont au même prix et Atelier Numérique envisage de donner l'Intemal SoundKit avec chaque Bars & Pipes, et de
faire un pack contenant directement tous les modules.
Vente par correspondance et en magasin TOUS PRODUITS COMMODORE, CIS, BUS+..etc.. Payez en 4 fois sans frais*.
Produits disponibles dans la limite de nos stocks Vous pourrez également vous procurer par leur intermédiaire les disquettes de séquences (modernes et classiques) de la collection Music Ware, et d’autres produits sont annonçés. Tant hardware que LE PROTEGE CLAVIER : Souple : 140f Rigide : 160f LE COMMANDEUR : Pilotez votre cofetiere ou tout autre appareil électrique à partir de votre AVIIGA 1990f LE SERVEUR MINITEL : Restez en contact avec votre micro ordinateur par le biais du minitel 1490f A 590. Disque dur 20M + carte 2 M. vide.
2990f Disque dur 40M pour A2000 2990f Ram A500. 512 K. (avec horloge) 490f « En 2 Mega : 1950f En 4 Mega : 2950f En 6 Mega : 3950f En 8 Mega : 4950f La carte 68030 + 2 Mega 5490f ne Ecran 14“ couleur + carte désentrelaceur.
5490f Ecran a 1083 stereo.
1990f Nouvelle jet d'encre COMMODORE MPS- 1270.
1990f 1890f 2990f MATRICIELLES : EPSON LX400 EPSON LQ400 'sous reserve U‘acceptation du dossier par l'organisme bancaire.
Clavier MIDI pour A500 A2000 1990f Onduleur 1000 VA, (500 VA secourus, 500 VA régulés) 3990f ET AUSSI TOUTE LA GAMME DES PC COMMODORE A PARTIR DE 5490f TTC LA PORTEE software, parmi lesquels Synthia Professionnal, Midi Sample Wrench, des éditeurs pour synthés etc... (Atelier Numérique, 10 avenue Parmentier, 75011 Paris Tel (I)40 24 1751) L’Amiga médaille d’or C’est en septembre dernier que le comité international olympique se réunissait à Tokyo afin d’élire la ville qui accueillera les Jeux Olympiques d’été de 1996.
C’est Atlanta qui fût choisie, en partie grâce à une présentation multimédia de très haute qualité. Sans rentrer dans les détails, celle-ci contenait une animation en images de synthèse réalisée sur (tenez vous bien, il y a du monde): Personal Iris, Silicon Graphics, Sun 3-260, Sparcstation, Mac Iicx, Next, RISC 6000 d'IBM et... Amiga 2500!
Les images étaient projetées sur 3 écrans géants, et un écran tactile avec l’image du futur complexe olympique permettait à l’utilisateur d'interagir avec la présentation en demandant des détails sur telle ou telle partie du complexe.
Bien que l’image affichée par cet écran ait été calculée sur un Mac II, c’est encore un Amiga 2500 qui réceptionnait les informations de la surface tactile par son port série et pilotait le déroulement de la présentation. Selon Frank Vitz, consultant graphique de ce projet et responsable entre autres des animations du film Tron, "Cette machine (l’Amiga) a été conçue pour permettre d'élaborer des présentations vidéos à grand impact comme celle-ci. Elle a un système d'exploitation puissant qui permet de faire de nombreuses choses à la fois, ce que ne peut pas faire un simple PC. L’Amiga
contrôle toute la présentation".
Vous comprendrez mieux le rapport étroit avec La Portée d'Amiga-News lorsque je vous aurai dit que Todor Fay de Blue Ribbon SoundWorks (l’auteur de Bars&Pipes) a écrit le logiciel Amiga de la présentation et que Melissa Jordan Grey en a composé la musique, sur Bars & Pipes bien évidemment; musique restituée par un expander Proteus. De plus, toutes les paroles du narrateur de la présentation ont été échantillonnées sur Amiga, et l’on peut ainsi choisir sa langue.
Pour les personnes intéressées par cette éclatante démonstration du slogan ’Only Amiga makes it possible’, un article complet sur cette oeuvre multimédia figure dans le numéro de décembre du magazine Computer Graphics World.
Oasis c’est bon, c’est bon!
Si votre Mirage (l’échantillonneur, pas l’avion) fait grise mine, offrez lui Sound Oasis (le soft, pas la boisson).
Sound Oasis permet de faire le pont entre l’Amiga et le célèbre échantillonneur 8 bits d’Ensoniq. Sound Oasis permet de lire directement les disquettes au format Mirage et de récupérer, par exemple, les sons en IFF pour les utiliser avec votre logiciel favori. Bien que les deux machines aient une résolution de 8 bits, attendez vous à obtenir des sons d’une qualité un peu inférieure sur Amiga par rapport à ce que vous entendez avec votre Mirage, celui-ci étant Sound Oasis doté en sortie de filtres de meilleure qualité. Le prix de ce logiciel est assez faible et il est vraiment pratique. La
seule difficulté sera sans doute d’en trouver un, car il est relativement ancien et peu répandu, mais à force de voir des Mirages, on finit par trouver l'Oasis dit le proverbe... Sur ces bonnes paroles, au mois prochain, et n’oubliez pas d’envoyer une saucisse à Ed: si vous passez par la Musik Messe de Francfort.
- Nicolas %migâNew$ recherche un(e) assistant(e) de rédaction
Maitrise du français écrit et ayant une très bonne connaissance
de l’Amiga.
Pratique anglais ou allemand souhaitée.
Poste à Toulouse.
Travail multitâche: tests de logiciels et hardware, reportages divers y compris à l’étranger, mise en page, correction d’orthographe et, pourquoi pas, préparation pour le poste de rédacteur-en-chef Envoyez votre CV et ou téléphonez Bruce Lepper au 61-42-65-75 AmigaNews, 33 rue Ste Lucie, 31300 Toulouse ¦¦¦¦ H ARTM (version ARTM PAL, sur Fish 327) est un programme qui donne une multitude de renseignements sur le fonctionnement de I’Amiga à un instant donné.
On le lance de préférence sous CLI; une fois lancé on peut l'"iconifier", et donc le rappeler à tout moment de manière instantanée.
La fenêtre qui s'ouvre alors couvre la totalité de l'écran PAL, à l’exception d' une bande dans le haut, permettant d’avoir accès à la barre de litre d'une autre fenêtre, et d’en lire la première ligne de texte.
Dans le bas de cette fenêtre, 011 trouve une série de gadgets rectangulaires qui portent les noms: Tasks, Windows,
I. ibraries, Devices, Resources, Ports, Résidents, Interrupts,
Veclors, Memory, Mount, Assign, Fonts et Hardware.
Une autre série de quatre gadgets dont le texte est en rouge portent les noms: Remove, Priority, Close et More. Selon la fonction sélectionnée dans la première série de gadgets, les fonctions appropriées de cette dernière ligne sont disponibles.
Par exemple, en choisissant Windows, la fenêtre de ARTM donne la liste des écrans et fenêtres en service. Les écrans sont en rouge. Les informations fournies sont: Adresse Position (coordonnées du coin supérieur gauche ) Taille Flags 1DCMP (adresse du port ) Titre Les opérations possibles sont: CLOSE et MORE En cliquant sur la ligne correspondant à une fenêtre, puis sur More, on obtient une quantité d'informations que je ne vais pas détailler ici: disons simplement que l'on y trouve la plus grande partie des éléments de la structure attachée à cette fenêtre, avec entre autres les flags
en clair, et quelques informations essentielles extraites de l'écran dans lequel la fenêtre a été ouverte.
L'utilisation de ce genre de moniteur suppose que l’on sache ce que l'on fait; il n’y a par exemple aucune protection contre le fait de fermer une fenêtre dans laquelle une tâche est encore active, je vous laisse deviner ce qui se passe.
3 screen(s) & 11 IPCHP Title Workbench Screen SRRSSnnn Realtine Monitor ül. 0 © :sg»K: gpsiiiif,ch,D 647 Fast 1086 000c 076e GRAPH 000c076e TXT L’auteur est en train de préparer une version 1.2 dont il m'a fait parvenir un prototype: on y trouvera les gadgets supplémentaires Locks, Résident Commands, Monitor, Last Alert.
La grande différence avec le classique Xoper est dans l'interface utilisateur: si vous êtes déjà un habitué de Xoper et que vous avez mémorisé ses codes de commande, gardez-le, je doute qu’ARTM vous apporte quelque chose de plus, Xoper est d'ailleurs plus puissant.
Par contre, si vous cherchez un moniteur système qui vous donne vraiment beaucoup d’information, accessible d'une manière tellement simple et intuitive que le recours à la documentation n’est en pratique jamais nécessaire. ARTM fera votre bonheur comme il fait le mien.
Zorglub 173, rue Léon Jouhaux 78000 SARTROUVILLE Tel : 39 15 03 72 Telex : 697 369 Fax: 39 15 14 40 Minitel : 39 13 64 96 S GROUPE W ERE| FRANCE M. J COMMODORE VENTE - S.A.V - DEPANNAGE MAINTENANCE - COMPOSANTS CONSEIL LABALTAN Multimédia & par Frédéric Labaltan Pour certains d'entre vous, Multimédia est un mot abstrait.
Pourtant, lors du Salon EAO (Enseignement Assisté par Ordinateur) qui s’est déroulé début janvier à la porte Maillot, la majorité des exposants proposaient des solutions concrètes allant de l'usine à gaz au système le plus cohérent: le mariage d’un Amiga 3000 avec un vidéodisque Pioneer.
Le Multimédia Commodore nous donne sa définition: "Une façon unique d’intégrer les technologies informatiques par une seule machine qui permet à l’utilisateur final d’entrer, de créer, de manipuler et de présenter des textes, graphismes, sons, et images vidéo en utilisant une seule interface pour une multitude d'applications."
Le système proposé est opérationnel dès la mise en route clAmigaVision. Système auteur, permet de définir son application sans aucune notion de programmation. De plus, l’adjonction d'une dalle tactile au moniteur remplace sans problème la souris et la machine réagil au doigt et à l’oeil.
Il y a peu, la conception d'un système interactif nécessitait l’intervention de techniciens pour le système, puis il fallait concevoir sur le papier une arborescence et un storyboard, appeler un programmeur pour traduire son projet en langage machine... 11 en résultait un produit final très coûteux et long à mettre au point. J’utilise l’imparfait bien que certains exposants proposent encore ce type de solution!
De manière interactive par AmigaVision (Cf.illustration). De retour sur le stand CBM (dont les structures immuables me sont familières) on pouvait voir de nombreuses stations multimédia opérationnelles, ainsi que le CDTV, l'imminent produit grand public de Commodore basé sur l’électronique d'un Amiga lié à un lecteur de CD ROM. Nous vous en reparlerons bientôt mais je vous livre le prix en SCOOP: 5.990FTTC. La combinaison du graphisme et de la vidéo grâce à l’incrus- tateur fourni en standard avec la station multimédia est très impressionnante mais implique la réalisation d'un vidéodisque
dont les images doivent être indexées.
Le Pressage D’un Vidéodisque La Société Futur Vision qui proposait une application de journal cyclique d’entreprise, est justement spécialiste dans ce domaine et c’est avec une grande curiosité que je me suis rendu à son siège social. Précurseur en matière de disque laser interactif c’est en 1982 qu'elle développe des systèmes à base de Z80 puis de PC. Dès sa sortie, l'Amiga 3000 version Multimédia a pris place dans le show-room où pratiquement toutes les grandes marques informatiques sont présentes.
A la question: comment et à quel prix réalise-l-on un vidéodisque? Le directeur répond:
- Un vidéodisque peut être pressé à partir d’un master vidéo de
tout format (du 1 pouce au SVHS) ou encore directement à partir
de diapositives ou de supports photo; Pour une durée de 37
minutes on peut stocker 55500 images qui sont indexées en
standard. Le prix varie en fonction de différents critères: le
délai, la durée, la qualité, et les options spécifiques.
Le tarif qui m'est présenté est en effet très détaillé et permet de faire coincider précisément budget et besoin. Dans le cas où vous n'avez pas besoin de toute la durée d’un disque une formule très originale a attiré mon anention: le disque charter sur lequel vos images cohabitent avec celles d’autres clients, ce qui divise le coût de la réalisation. Les séquences qui vous concernent peuvent être occultées pour les autres passagers de ce charter. A titre indicatif voici donc une idée des prix que j'imaginais beaucoup plus élevés:
• formule CHARTER, pour 750 images par exemple, minimum 3 copies:
3.200 HT chacune.
• formule EXPRESS, quelque soit la durée jusqu'à 37 minutes,
délai 24 heures mais qualité moins affinée: 9.000 HT le disque.
• disque PRIVATIF, durée 37 minutes, min. 10 copies: 3.500 HT
chacune.
Happy Ending Le multimédia n’est pas l’avenir mais le présent de la communication. La mise au point de projets très professionnels représente un budget réduit et donne le premier rôle aux réalisateurs, aux musiciens, aux graphistes et aux directeurs artistiques plutôt qu’aux techniciens. L'Amiga étend son domaine d'applications professionnelles et vous donne ainsi plus de chances de transformer votre passion en vie active.
Carnet d’adresses: Futur Vision, 186 rue Fbg St Martin.
75010 Paris, tél ( 1) 46 07 00 43 Le Salon EAO A un prix très agressif (Amiga 3000 + Amiga Vision + lecteur vidéodisque et moniteur Pioneer = 39.990 HT) la configuration Commodore s'est imposée dans cette manifestation comme la meilleure. Ceci fut mis en évidence lors d’une conférence magistrale menée par Gilles Mendel (Directeur Général Adjoint) et Thierry Mauger (Directeur des Ventes Amiga) qui ont été largement ovationnés à l'issue de leur présentation de la gamme complète.
Ce ne fut pas le cas pour les marques concurrentes comme Apple ou IBM, dont les solutions sont moins abouties.
Sur écran géant, un Amiga 3000 projetait une succession de graphismes et d’animations à la fin de laquelle j’ai reconnu le logo du graphist Frédéric Boullier. Le tout était orchestré Présentation réalisée sur AMIGA 3000 avec AMIGA VISION ™ L ZORGLUB Retour sur Cshell La non compatibilité des scripts Une question posée sur Deep m’engage à revenir sur un point que je n'ai pas développé dans l’article sur CSH du numéro de janvier. La question était: un script écrit sous AmigaDos est- il exécutable sous CSH?
La réponse est, malheureusement: dans de nombreux cas, non.
Il y a deux sources d'incompatibilité potentielle: 1 La passation de paramètres. Dans les scripts AmigaShell, les paramètres sont interprétés grâce à l'instruction .KEY (ou simplement .K) à la suite de laquelle on trouve un ou plusieurs noms de paramètres, auxquels se substitueront, pour l’exécution du script, les chaînes écrites à la suite du nom du script lors de son invocation.
Dans les scripts CSH, l’ensemble de ces paramètres est transmis au script sous la forme d'une seule chaîne, que l’on récupère dans la variable _passed, et que l'on doit ensuite décortiquer soi- même à l'aide des commandes de traitement des chaînes de caractères. C'est évidemment bien moins commode, sauf dans le cas où il n'y a qu’un paramètre.
2 La différence de syntaxe des commandes. Le problème vient en fait de ce que CSH. Comme tous ses congénères (l’AmigaDos 2.0 compris), possède un certain nombre de commandes internes, ceci dans un but évident de rapidité d'accès.
Logiquement, dans le but de satisfaire à cette exigence, les auteurs ont déterminé l'ordre de recherche d’une commande en privilégiant les commandes internes. Un effet pervers de cette disposition est que lorsqu’une commande (voir COPY sous CSH) souvent utilisée dans des scripts, a une syntaxe totalement incompatible, elle empêchera l’exécution d'un script écrit sous un autre shell.
C'est là qu’on se dit que çà commence à ressembler à l'absence totale de souplesse du COMMAND.COM de MSDOS (beuârk).
Mais que vaut-il mieux, avoir une série de commandes résidentes d’office, ou devoir les mettre résidentes au prix d'une séquence de démarrage plus longue, ou du lancement d'un script ad hoc?
Y a-t-il des remèdes?
Ou en d'autres termes, a-t-on une chance de pouvoir exécuter sous CSH des scripts AmigaShell sans avoir à les modifier?
En ce qui concerne le premier point, la réponse est évidemment non, dès qu'il y a passation de paramètres.
Pour ce qui est des commandes "incompatibles’’, la réponse est tout aussi négative, et je ne vois malheureusement que deux approches possibles pour utiliser les scripts AmigaShell:
- soit modifier le script en y remplaçant la commande incriminée
par son homologue " compatible ", affectée de son chemin
complet, ce qui est assez facile à faire avec n'importe quel
éditeur: l'exécution du script s'en trouvera quelque peu
ralentie
- soit tout simplement sortir de CSH. Ou encore ouvrir une
fenêtre sous un autre Shell, pour exécuter le script. Ce n'est
pas nécessairement une catastrophe, puisque CSH doit de toute
manière être lancé à partir d’un shell existant.
11 est à remarquer que le problème ne se pose pas (en principe) pour le shell ARP et pour Wshell, puisque les commandes sont réputées accepter une syntaxe totalement compatible avec celle d’AmigaShell.
Un dernier aspect que l'on m'a fait remarquer et que je n'ai pas signalé non plus, est la jungle des mises en résidence des commandes. Dans mon cas. Travaillant sous WSIiell. Je peux mettre des commandes résidentes par ARES ou par RESI, et bien entendu l'invocation des commandes ARES et RESI sans argument donne des listes de commandes résidentes différentes, les règles d'apparition des commandes sur ces listes n'étant par ailleurs pas totalement évidentes.
Comme d'habitude, on ne peut pas avoir te beurre etc... Mega Vision
B. P. 648 76059 LE HAVRE CEDEX passez : vœ çmmandes Catalogue
complet sur Disquette 15F Souris Amiga 269F Souris Anko woppp
280F Souris Optique 490F Extension 512K
Horloge+lnterrupteur ...485F Extension
t.smb A iooo„,„ Horloge - tolendrie ...2990F
Extension 2MbMsoo 2750F Extension 2Mb A2ooo Extensible à
8Mb ..1950F Lecteur 3' 2,880K,
Externe, Interrupteur* 2éme Prise ..740F
Lecteur Golden Image avec affichage des
pistes ..990F Lecteur HD 1,75Mb avec
drivers 2200F Lecteur 3 '
2, 880K, Interne, pour Amiga
2000 .....660F Scanner Golden Image
400DPI 64 tons de gris ..] 990F Handy Scanner
Type a 5390F Handy ScannerTypeio . 2790F Midi
Conne tOr|ave table )....525F ccelérotrices, Consommables...
nous consulter Amos (promo) .....460 F Audio
Master 3 .584F Animation
Studio 890F
Colorlmage ...439F
CompteCnèque .235F Deluxe Paint 3 Français.
750F Deluxe Vidéo 3 890F Devpac
2 .650F Digipaint 3 Français...
....780F Digiview Gold Fronçais......1495F Elan
Performer 2.0 ...990F Excellence Français 1 500F
FamiliCompt .430F
Harmoni ...490F Hisoft
Basic ...850F Master
Sound .....370F Photonpaint
2 ....850F
PowerWorks 870F Pro
24 2235 F Sculpt Animate
4D ..3536F Turbo Silver 3 ..1390F Tv
Show . 720F Tv
Text ....690F Track 24
480F DISTRIBUTEUR OFFICIEL
UGA EN FRANCE Nous sommes agréés Commodore et revendeurs CIS,
Imagine's, Power Computing, etc... © 35430738 ¦ 35417926 wpj »
Amateur, Agatron, Amicus, Amos DP, Apdc, Apdl, Faug, Fred
Fish, Hpb, Panorama,
Soft,T.Bag 18F
Uga ..24F Pim de 1000
disquettes en stoek Pour 10 Disquettes achetées 1 GRATUITE
Nous vous offrons l'envoi en recommandé et une disquette du
Domaine Public pour tout achat supérieur à 200 FF.
Catalogue sur disquette offert pour toute commande !
Nous recherchons des disquettes du domaine public, vous en possédez ?
(possibilité d'échange) Contactez nous !
£ Revues (Amiga Computing, Amiga Format, etc...) Compilateur GFA Basic 450 F Argasm ....690F Arexx 1.06 ....490F l mètesa êanclercle dtutf Contactez nous LE DEMO DU MOIS par Eric Boisson Et bien oui, me revoili parmou vas...euh, me revoilà parmis vous (encore des restes du nouvel an!), après une absence encore inexpliquée (?) Et pour une nouvelle année, tiens d’ailleurs pendant que j’y pense: Bonne Année à tous, et espérons que 1991 sera un grand cru en matière de démos! ?... Ceci dit, attaquons avec une mégadémo (assez récente) importée d’Allemagne:
MAXIMUM OVERDRIVE de THE SPECIAL BROTHERS, (merci à Arrakis!)
Ile se décompose en quatre pari ies dont trois axées principalement sur la 3D! Mais commençons par la première si vous le voulez bien.
Cette première part débute par l'affichage d’un ’tit logo accompagnée d'une musique digitalisée (ce que je ne supporte absolument plus!) Style StarWars. Certe, les coders ont quelque peu innové. Ainsi.
TSB a tenté de réaliser un ’tit film (vraiment petit alors!) Avec une digit et des anims 3D (pleines! Heureusement!): De là.
Vous pourrez voir des vaisseaux traverser votre moniteur, se battre etc...Au niveau technique, cette démo ne représente pas une révolution, ainsi Cryptoburners (c’est juste un exemple qui me passe par la tête!)
Ont. Eux, réalisé des shows 3D beaucoup plus spectaculaires (avec effets d'ombre variables etc). De plus, les objets 3D ne sont pas non plus, exceptionnels. Quant à la musique, n’en parlons pas!...Le pire, c'est qu'on ne peut même pas cliquer dans tout ça!... La seconde partie se rapproche déjà beaucoup plus des démos traditionnelles, avec un logo TSB (bof!) Au dessus de l'écran, une zique, disons spatiale, un fond étoilé, et des anims 3D pleines (Vi!
Encore!). Il est vrai qu’elles ne sont pas mal réalisées mais, il me semble qu'aujourd'hui, ce genre de production n’a que très peu d'intérêt! Ainsi, vous vous retrouverez dans un cube, vous aurez droit à de nombreuses animations mais c'est malheureusement du déjà vu (!) Et je commence vraiment à m’en lasser! En plus techniquement, ils n’ont pas utilisé de nouveaux modes de remplissage (comme dans la Scoopex - Mental Hangover ou autre)... Aller, ne perdons pas les bonnes habitudes: Click! (Non, en fait, vous devrez aussi attendre la fin de la démo pour voir la suite!)
La troisième partie reste ma préférée car elle représente, premièrement, un long travail, mais elle est surtout, et c'est à mon avis le plus important, le témoignage d'une volonté de faire dans l'originalité. Ainsi vous aurez l'occasion de visiter tout un monde créé par TSB: Les arbres, les maisons etc, tout a été réalisé en 3D. On peut, cependant, reprocher le peu d’objets, le manque de fluidité, bref, la réalisation encore trop sommaire de cette production.
Mais elle pourrait bien être le tout début d’un nouveau genre de démos, beaucoup plus axées sur l'esthétisme que sur le nombre de couleurs (ou de bobs) à l’écran! Enfin, la musique qui accompagne cette part est quelque peu différente du 'style amiga’ ce qui en fait une zique de qualité et entrainante...Cette fois-ci encore, il faudra attendre la bonne volonté des coders pour voir la dernière partie... The last pan. Comme dirait l’autre, est en fait, la partie au combien habituelle, contenant les greetings, les crédits etc...Et à votre avis, qu’y a-t-il en fond? Et bien oui, gagné! Une
animation d'étoiles! (ils font de plus en plus dans l’originalité, vous ne trouvez pas!?). La musique qui accompagne cette démo (?) Reste banale et ne fait que confirmer la qualité trop moyenne de cette production pourtant récente!... En conclusion, il apparail qu'aujourd’hui, les demomakers manquent de plus en plus d’idées et dans le cas où vous voulez réaliser une démo (qui se distribuera bien!), il vous faut choisir entre technique (révolutionnaire!) Ou qualité graphique (et sonore!). Actuellement, les démos 3D (vectorballs. Anim-copper, etc) sont trop nombreuses, et seules
quelques-unes retiennent notre attention...Sachez que les coders sur ST réalisent les mêmes choses (ou pratiquement!). Us utilisent ainsi beaucoup plus les capacités de leurs machines que nous le faisons, et c'est bien dommage! Alors, à vous, atnigamen, de faire quelquechose... Je vais tenter d’établir, à partir du mois prochain, des 'TOP 10’ des groupes (ou coders), français ou étrangers, de demomakers (et non pas de crackers!), graphistes, musiciens à l’aide de vos votes, et ce, chaque mois! Donc écrivez-moi afin de me communiquer votre choix.
Eric Boisson BP 2565. 69002 LYON INFOS: IRIS et ATLANT1S ont organisé les 27 et 28 décembre derniers, une 'demo-party' comportant plusieurs niveaux de compétition ( Code. Gfx.
Musique, et jeux). DEMONS (section belge) en organise une. Pour Janvier Février! A noter aussi, pour les musicos. La sortie d’un soft (DP!) Genre soundtracker, nommé PROTRACKER, et supérieur à son 'lit frère, NOISETRAC- KER V2.0 (commercialisé, lui!). Je tiens aussi, à saluer les responsables des compilations françaises (démos!) De BRAIN- WAVE et DEMONS que j’apprécie particulièrement!
DOSSIER AMIGA BOULOT O Chaque jour qui passe renforce la position de l'Amiga dans les applications dites "sérieuses".
Pourquoi?
Parce que un Amiga avec disque dur rapide, carte accélératrice et des mégas de mémoire est une machine transformée, n’ayant rien à voir avec le modèle de base.
Ajoutez à un PC une carte graphique, de la mémoire et un disque dur et vous avez toujours un PC, sur lequel, en choisissant avec soin, vous pouvez greffer des systèmes à souris, des systèmes graphiques, et même, en poussant beaucoup, des systèmes capables de traiter les sujets à la mode - l’animation et la vidéo.
Ajoutez à un Amiga 2000 ces mêmes périphériques (ou bien procurez-vous un Amiga 3000, sur lequel ils sont présents au départ), et c’est un peu comme le moment où la larve se transforme en papillon. Au lieu de constamment lutter pour adapter la machine à l’environnement, vous avez tout d’un coup la possibilité d’utiliser les extraodinaires qualités de cet ordinateur. Ils étaient là, hélas hors de portée de l’utilisateur commun, dès la sortie de l’Amiga 1000.
Malgré le petit nombre de logiciels professionnels sur Amiga (en dehors du graphisme et de la vidéo) nous allons voir de plus en plus d'utilisateurs "productifs" qui trouvent les qualités de la machine, surtout son système multi-tâche, irrésistible. Leur arrivée sera suivie par l’édition de nouveaux logiciels, et la situation s’améliorera. Mais en attendant, grâce à quelques éditeurs et développeurs qui y ont "cru" depuis le départ, nous avons déjà les bases pour la création d’un environnement productif qui est, par son efficacité, homogénéité et puissance, bien supérieur aux autres systèmes
personnels existant.
Les pages qui suivent comportent notre premier dossier "boulot", qui sera sûrement suivi par d’autres. On y trouvera des conseils et trouvailles de toutes sortes qui aideront à la création de votre system de travail personel.
Les sujets sont variés, et certains lecteurs y ont contribué. Nous vous encourageons à continuer avec nous sur cette voie... ""*¦ LE TELECHARGEMENT Des mégaoctets de logiciels pour Amiga, Atari et PC. De nouveaux arrivages de programmes toutes les semaines.
«? LA MESSAGERIE INTERNATIONALE Discutez en direct avec des connectés du monde entier.
* *LE STARCRASH** Tous les mois, gagnez 500 francs de logiciels.
3615 Load, le serveur international des passionnés d’informatique ..... & Bon de commande du câble de liaison Ordinateur Minitel Nom ....Prénom ...Adresse .....Code Postal ..Machine ( Marque et type précis) .... O Je souhaite recevoir le câble et la disquette d'utilitaires pour 135 F TTC
franco de port Date et Signature : O J'ai déjà le câble, je ne souhaite recevoir que la disquette d'utilitaires pour 45 F TTC franco de port (des parents si mineurs) Renvoyer ce bon et votre règlement à J.M.D. Communication sari, 13 rue de champagne, 57157 Marly FRANCE VOUS AVEZ LE CHOIX A 25 Amiga 2500 - DERNIERE MINUTE - VOIR PAGES DE NEWS Vaut-il mieux bazarder son ancien A2000 pour pouvoir acquérir un A3000 ou est-il préférable de le garder et de s'acheter les extensions nécessaires à une mise à niveau?
Qu'en est-il de la compatibilité avec le 3000, peut-on réellement gonfler un A2000 pour le rendre aussi performant qu’un A3000?
Amiga 3000 25 Mhz Disque fixe Quantum SCSI 50 Mo 3 Mo de RAM 32 bits dont: 2 Mo de chip RAM 1 Mo de fast RAM Désentrelaceur ECS KS 1.3 KickStart 2.0 avec bus 32 bits Architecture 32 bits Slots Zorro III (32 bits) Quels sont les réels avantages du 3000 sur le 2500?
30000F Beaucoup d’entre vous doivent se poser ces questions avant de décider de dépenser les 30000FF que coûte l’Amiga 3000. Nous allons donc essayer de comparer les deux solutions au niveau du prix, des performances réelles et de la compatibilité.
En ce qui concerne le prix, FA2500 présente un certain avantage sur le 3000.
On peut évidemment choisir une carte accélératrice de GVP à 28, 33 ou 50 Mhz, plus performante mais nettement plus coûteuse que celle de Commodore. Pour que la comparaison de prix puisse se faire à performances égales, la carte 2630 de Commodore a donc été retenue.
Les prix Amiga 2500 Amiga 2000 1 Mo deRAM 16 bits 6000F Architecture 16 bits, slots Zorro II (16 bits) Carte Commodore 2630 25 Mhz avec 4 Mo RAM 32 bits 12000F 1 Mo de RAM chip 16 bits, 3 Mo de fast RAM 32 bits Disque dur Quantum SCSI 50 Mo avec contrôleur GVP 6390F Désentrelaceur 1990F 26380F Le nouveau désentrelaceur de Commodore (A2320) est disponible, mais les professionnels devraient noter un défaut d’affichage (voir A-News N°30 de novembre 1990, page 12).
Celui qui possède déjà un A2000 aura du mal à le revendre pour plus de 4500 FF, le prix du neuf ayant considérablement baissé depuis la sortie du 3000, tirant ainsi vers le bas les prix de l’occasion. C’est un avantage si on veut se procurer le matériel d’occasion; la facture peut fortement baisser, on trouve désormais des disques durs et des cartes accélératrice GVP à de très bons prix.
Nouveauté oblige, le 3000 est encore pratiquement inexistant sur le marché de l’occasion, difficile donc de réduire les frais, il faudra investir les 30 KF. Pour les spéculateurs, sachez qu’il est fort possible que Commodore baisse les prix quand Apple livrera ses nouveaux modèles Macintosh LC et II. Si vous êtes patients, ça vaut peut-être la peine d'attendre. Cette comparaison ne peut tenir compte du coût du remplacement des anciens chips par l’ECS, le prix de cette mise à niveau n’ayant pas encore été officiellement annoncé par Commodore.
11 ressort donc qu’il est possible de gonfler un A2000 pour obtenir une puissance à peu près égale au 3000 à un prix nettement plus compétitif, surtout si on achète d’occasion. Les cartes GVP à 50 Mhz permettent même de dépasser les performances du 3000, mais leur prix reste prohibitif. L’Amiga 2500 l’emporte donc dans cette manche "prix".
Malgré toutes ces extensions performantes, il faut tout de même préciser que l’A3000 a certaines particularités pas forcément connues de tous qui en font une machine vraiment puissante et techniquement supérieure à un A2500, même bourré de meilleures cartes. Après cette élegante MARS 1991 No. 33 28 A-News
- Amiga 3000 _ A3000 transition, passons donc à l’aspect
"performances" de notre comparatif.
Les performances L'Amiga 3000 présente un grand nombre d’avantages sur l’Amiga 2500 qui ne sont pas tous énumérés sur les dépliants de Commodore:
• Le premier plus est que LA3000 est doté d’une véritable
architecture 32 bits: Les nouveaux slots d’extension Zorro III
à bus de données et d’adresses 32 bits permettent
l’utilisation de nouvelles cartes d’extension plus
performantes; de plus ils sont compatibles avec les anciens
slots Zorro II du 2000. Vous pouvez donc garder vos anciennes
cartes et les utiliser dans le 3000 (sous quelques réserves,
développées plus loin).
• Les premières cartes de type Zorro 111 commencent à faire leur
apparition, notamment celles de la firme allemande X-Pert qui
propose des cartes graphiques 24 bits à base de transputers
T800 (jusqu’à 1600*1280*256 et 1200*900*16 millions de
couleurs) extrêmement performantes.
Vous en saurez plus dans un prochain numéro d'AmigaNews.
Les nouveaux custom chips qui forment l’ECS ont été améliorés et offrent de nouvelles résolutions. Pour des raisons de compatibilité, ils sont encore cadencés à 7,14 Mhz. Ces chips pouvant être également installés dans PA2000, il ne s’agit pas d’un monopole de LA3000.
Le Blitter a été également amélioré, grâce à un adressage mémoire plus large de 64K, il est plus performant que celui du
2000.
L’Amiga 3000 permet un accès DMA (Direct Memory Access) à la mémoire chip (mémoire vidéo) ET à la mémoire étendue (fast RAM), contrairement à l’Amiga 2000 qui ne peut accéder en DMA qu’à la mémoire chip (sauf avec le contrôleur A2091).
11 n’y a pratiquement pas de limite aux possibilités d’extension de mémoire. Sur la platine mère, celle-ci peut être augmentée à 18 Mo (2+16). En ajoutant des cartes d’extension mémoire spécialement conçues pour le 3000, (déjà disponibles) on peut allègrement aller jusqu’à 1 Gigaoctet de RAM (à titre indicatif, le NEXT ne peut être étendu qu’à 64 Mo de RAM).
Le Kickstart en ROM est également adressé sur 32 bits et autorise un accès plus rapide à la mémoire morte.
Le connecteur CPU 32 bits (pour les canes accélératrices), prévu pour une carte 68040 par exemple, est un atout de taille.
La nouveauté est que lorsqu’une telle carte est installée, les deux processeurs 68030 et 68040 peuvent travailler ensemble, dégageant encore plus de puissance. Cette capacité doit cependant être supportée par la carte, cela implique des coûts de développement assez élevés. La mémoire 32 bits présente sur la platine mère est utilisée par le 68040, les cartes accélératrices pour LA3000 n’auront donc pas besoin d’être dotées de RAM supplémentaire, ce qui permettra d’en baisser le prix de revient. Commodore attend toujours que Motorola se décide enfin à livrer le 68040 en grandes quantités pour
lancer sa carte.
L’Amiga 3000 est équipé en standard (et sur la platine mère) d’un désentrela- ceur Ed: qui fonction correctement). Un interrupteur à l’arrière du boîtier permet de le déconnecter. Notons toutefois que ce désentrelaceur est de qualité moyenne, avec une sortie de seulement 50 Hz. Certains désentrelaceurs disponibles pour l’Amiga 2000 sont plus performants. Rien ne vous empêche cependant de mettre un de ces désentrelaceurs dans le 3000, si une meilleure qualité d’image est indispensable pour vous.
La carte passerelle AT fonctionne correctement sur le 3000 mais il n’y a pas de place pour le lecteur 5T 4 dans l’unité centrale. Certains revendeurs proposent des boîtiers externes pour y mettre le lecteur, cette solution semble satisfaisante.
Il y aura bientôt mieux: Commodore travaille en ce moment sur une carte passerelle 386SX VGA pour l’A3000. Je n’ai pas pu avoir de renseignements quant à sa disponibilité.
Bien que les connecteurs Zorro III soient compatibles avec ceux du type Zorro II, il n'est pas recommandé d’utiliser les extensions mémoire 16 bits du 2000 qui ralentiraient énormément l’Amiga
3000.
Petit détail, le 3000 peut dévier sa sortie audio sur un canal mono, si une seule prise jack est branchée.
L’Amiga 2500 reste un système à architecture 16 bits. Même si les cartes accélératrices elles-mêmes sont en 32 bits, y compris la mémoire vive installée dessus, l’accès à la mémoire vidéo se fait en mode 16 bits. Il n’est pas possible d’avoir de la mémoire vidéo 32 bits, comme sur l’A3000. Le connecteur d’extension utilisé pour les cartes accélératrices A2500 - A3000 sur TA2000 n’esl lui aussi large que de 16 bils contre 32 pour FA3000. Les connecteurs d’extension 16 bits ZORRO II du 2000 ralentissent l'accès aux extensions telles qu'un disque dur quand on utilise la carte Commodore A2630.
GVP a trouvé une solution efficace en développant le système A3001. Où carte accélératrice et contrôleur disque dur sont directement liés l'un à l'autre, sans passer par les connecteurs ZORRO II de la platine mère.
Il est désormais possible d'étendre la mémoire vidéo du 2000 à 2 Mo à l’aide d’une petite carte enfichable dans le socle Agnus. Cette carte fille contient le nouveau BIG AGNUS 8372A du 3000 ainsi qu'l Mo de mémoire supplémentaire.
Cette solution a cependant deux inconvénients: Premièrement, la mémoire 16 bits de la carte mère du 2000 est utilisée.
Deuxièmement, le socle d'AGNUS sur le 2000 n’étant pas de très bonne qualité, il aura du mal à sertir correctement la platine sans que celle-ci ne bouge.
Dans un A2500, les cartes d'extension occupent beaucoup de place: Les connecteurs vidéo. CPU et un connecteur pour le contrôleur du disque dur sont utilisés. Toutes ces extensions sont intégrées à la platine mère sur le 3000, libérant ainsi les connecteurs pour d’autres extensions.
L’Amiga 3000 justifie ici sa différence de prix face à l'Amiga 2500 avec des capacités réelles et potentielles nettement supérieures.
Venons-en maintenant à l’épineux sujet de la compatibilité soft de l’A3000.
Compatibilité Les premières versions du système 2.0 ont posé de véritables problèmes de compatibilité. C’est pourquoi Commodore a préféré d’abord installer le Kickstart sur le disque dur; au moment du démarrage, celui-ci est chargé en mémoire vive. L’uti- . Lisatcur a donc la possibilité de choisir s’il veut utiliser la version 1.3 ou 2.0 (en appuyant sur les deux touches de la souris pendant le démarrage) et peut, quand une nouvelle mise à jour du Kickstart 2.0 sort, copier celle-ci sur son disque dur à partir d’une disquette (comme au bon vieux temps sur l’Amiga 1000). Il y a, dans le
système 2.0. deux utilitaires (Update 2.0 et Update 1.3) qui permettent de faire la mise à jour facilement. On peut aussi booter le kickstart à partir de la disquette "Superkickxtari" qui contient les versions
1. 3 et 2.0. Cette procédure désactive le disque dur et permet,
quand le Kickstart est chargé, de démarrer ensuite avec une
disquette Workbench (pratique pour certains jeux, qui
n'acceptent de fonctionner que de cette façon).
Ceux qui ont déjà vu la carte mère du 3000 auront remarqué que les quatre emplacements prévus pour accueillir les ROMs sont encore vides: Une consolidation du Kickstart 2.0 est prévue bientôt, elle sera sur 2 ROMs 32 bit de 256K chacun (le Kickstart 2.0 fait 512K contre I92K pour la version 1.3). L'inconvénient est qu'une fois le Kickstart installé en ROM, on ne pourra plus choisir entre 1.3 et 2.0. Par contre, les 512K de mémoire vive utilisés précédemment seront libérés.
La firme Allemande X-Perl (encore eux!)
A eu l'excellente idée de développer une carte à commutateur permettant d'utiliser les deux versions 1.3 et 2.0 du Kickstart.
Cette merveille providentielle coûte 98 DM (1DM = 3.45FF). Les deux emplacements de ROMs supplémentaires sont prévus pour les ROMs UNIX (Grosse parenthèse: Au fait, aux dernières nouvelles, l’UNIX de Commodore s’appellera UNIX et non AMIX, comme prévu à l’origine: Commodore a négocié avec AT&T le droit d'utiliser ce nom. La raison est qu’il s’agit d’un vrai UNIX AT&T avec toutes les capacités et non d’un "clône amaigri" comme le AUX d’Apple, par exemple).
Tel qu’il est vendu actuellement.
L'Amiga 3000 offre l’avantage de pouvoir utiliser les deux versions 1.3 et 2.0 du Kickstart mais ne peut malheureusement pas fonctionner en mode 68000, comme c’est le cas pour un A2500 avec la carte
2630. A quand une petite carte "décélératrice’’ à base de 68000
pour l’A3000? Cela peut paraître idiot à priori mais pour
un développeur de logiciels sur Amiga 3000, il serait
appréciable de pouvoir tester la rapidité de ses softs en
mode 68000, la grande majorité des Amigas étant encore
équipés de ce processeur.
Avec le Kickstart 2.0, l’Amiga a maintenant plusieurs niveaux de Gurus (affichage des erreurs système) d'une couleur différente chacun: Jusqu’à maintenant j’en ai vu trois: Le rouge, connu de tous, signifie le plantage sans appel. Le vert témoigne d’une situation critique, parfois repêchahlc. Le jaune est une simple alerte système sans gravité. Après avoir appuyé sur le bouton de la souris, la Workbench réapparaît comme si rien ne s’était passé.
Les trois Gurus Ont maintenant un nouvel intitulé qui indique le type d’erreur et la tâche (task) qui a provoqué l’erreur.
Dans mon A3000, je viens d’installer la toute dernière version du système 2.0 (Kickstart v 36.314 et Workbench v.
36. 102). La compatibilité a fortement été améliorée par rapport
à la version précédente. Par exemple Excellence! Qui refusait
auparavant de démarrer marche maintenant à merveille. Les
programmes qui ne fonctionnent pas se comptent désormais
sur les doigts de la main et pour la plupart d’entre eux il
s'agit d’anciennes versions.
Fonctionnent sans problème sous 2.0: Professional Draw, Professional Page, Pageselter II, Pagestream 1.8, Wordperfect, Excellence, Penpal. Aegis Dra»+, Deluxe Paint III, Photon Paint, Deluxe Print II, Deluxe Photolab, Floor Plan Construction Set, Sculpt Animale 4D, Aegis Videoscape 3D, Math-Amation, Audiomaster, Hisoft basic, Xcopy pro, Burstnibblcr, Virusx 4.0, Dos2Dos, Gomf, BAD, Access!, Digal, Amigatel, I.hwarp 1-4, CygnusEd (provoque un "recoverable alert’’ ou “Guru jaune" au premier chargement après "quit", puis se comporte normalement), Disksalv.
Pour les quelques programmes refusant de tourner sous 2.0, on peut toujours travailler sous 1.3. avec le choix de booter le Kickstart sur la disquette ou sur le disque dur.
Ne fonctionnent que sous 1.3: Music- X, Sonix, CFA Basic, Diskmaster, A-Max (ancienne version) Et les jeux7 C’est le point le plus sensible concernant la compatibilité, certains jeux refusant de démarrer sous 1.3 et 2.0., noiiunment:Bombuzal, Fighter Bomber, F-29, Mercenary, Speedball. Et Falcon. Il semble que ces jeux ne supportent pas I'ECS. Il y a plusieurs niveaux de compatibilité: Si un jeu ne fonctionne pas sous 2.0, on peut ensuite essayer sous 1.3. En dernier recours, on peut désactiver les disques durs et booter le Kickstart 1.3 avec la disquette, ça marche assez souvent. Un coup de
chapeau pour Simcity, qui tourne sous 2.0 en multitâche! Flighl Simulator Il aussi marche correctement sous 2.0. Quelques exemples de jeux tournant sur l’Amiga 3000 avec les versions 1.3 ou
2. 0 du Kickstart: F-18 Interceptor (superbe!). Blockout, Lords
of the rising sun, Xénon II (si.si!). Elite, Driller, Hybris
(seulement en bootant le Kickstart avec la disquette),
Starglider (très rapide et presque injouable). Populous, Crazy
Cars II, Sherman M4. Ports of Call, Super Hang On, Stunt Car
Racer, Chess M aster 2000.
Cette liste n'est pas exhaustive. Je la compléterai dans un futur numéro avec d’autres exemples. Certains d’entre-vous désirent peut-être avoir des précisions sur tel ou tel autre programme qu'ils voudraient pouvoir utiliser sur L’A3000. Ou peut-être avez-vous des questions d’ordre général sur FA3000? Ecrivez-moi au journal, je m'efforcerai de répondre à vos questions dans le courrier des lecteurs (et dans la mesure du possible).
Bon, finalement, on achète quoi?
L’avantage indéniable de FA2500 est qu’il garantit la compatibilité avec tous les logiciels existants grâce à sa capacité à se configurer en mode 680(10. Ceux pour qui les jeux, le domaine public et la compatibilité à 100 % sont la principale préoccupation devraient choisir FA2500. Le compromis entre puissance, compatibilité et prix est bon.
L’A3000 ne pose en fait de réels problèmes qu’avec certains jeux et quelques utilitaires, notamment du domaine public.
Je dois dire que je m'attendais à pire. Le fait que la liste des logiciels incompatibles diminue à chaque nouvelle version du système 2.0 me rend optimiste pour l’avenir.
Les utilisateurs de traitements de texte, de logiciels de PAO et autres programmes à usage professionnel peuvent donc franchir le pas et choisir !’A3000 sans pour autant devoir tirer un trait sur le divertissement.
Léon Guilbirds Merci à Klaus pour Ut relecture.
MARS 1991 No. 33 30 A-News AmigaNews 31 Rue Ste Lucie, 31300 Toulouse, France Tél (+33) 61-42-65-75. FAX (+33) 61-42-68-76.
AmigaNews est un journal mensuel de NewsEdition, SARL de presse au capital de 2000F Pas n’importe qui... Nous ne le faisons pas exprès, mais les 30 000* lecteurs francophones de AmigaNews ne sont pas n’importe qui... Si vous vendez des périphériques pour Amiga vous ferez bien de prendre quelques instants pour faire leur connaissance.
Une lectrice nous écrit que le journal est un "modèle de convivialité". Une autre: " Vous êtes le seul journal que j'adore". Cela nous fait certes plaisir; cependant ces deux remarques ont une toute autre signification.
...nos lecteurs Les lecteurs d'AmigaNews sont un groupe à part dans le monde des possesseurs d’Amiga. Ils sont: ? Avares d’informations.
AmigaNews fait un effort spécial chaque mois pour tenir ses lecteurs au courant des dernières nouvelles de hardware et de software non-ludique.
A Avares de puissance.
Les informations fournies par nos abonnés montrent que la moitié d’entre-eux sont possesseurs d’Amiga 2000.
UDe grands acheteurs.
Environ 30% de nos lecteurs abonnés qui possèdent un Amiga 500 sont déjà équipés en disque dur (dominance de LA590 de Commodore). C’est un chiffre qui nous étonne nous-mêmes.
* On estime que chaque journal vendu est lu par au moins trois
personnes La croissance... Au moment de son lancement en Avril
1988 A-News était le premier Amiga-journal en langue française.
Depuis, il a triplé son tirage (actuellement 20 000 mensuel) et
ses ventes (environ 10 000), et augmenté le nombre de pages et
la qualité de production.
Encore un fait surprenant: Il y a autant de lignes de textes rédactionnels dans AmigaNews que dans le numéro un américain Amiga World!
Rigoureusement indépendant, AmigaNews a un lectorat "niche" de haute qualité, concentré dans le domaine des applications familiales, créatives, et semi-professionnelles. En deux ans et demi il a augmenté son prix de couverture deux fois, en accord avec son désir d’être soutenu principalement par ses lecteurs.
Le prix de Vespace publicitaire, lui, est resté stable ... ...et l’essence Tout ceci fait de très bonnes affaires pour les annonceurs vendant matériels et logiciels semi-pro pour l’Amiga. Si c’est votre cas, et si vous n’êtes pas encore parmi nos annonceurs, vous êtes en train de manquer Vessence du marché.
Nous sommes là pour vous, nous voulons favoriser votre réussite pour encore renforcer l’environnement Amiga en France, Suisse, Belgique et Canada.
Téléphonez Bruce Lepper au 61-42-65-75 pour nos tarifs publicitaires et pour réserver votre espace dans le prochain AmigaNews !
AmigaNews 33 Rue Ste Lucie, 31300 Toulouse, France Tél (+33) 61-42-65-75, FAX (+33) 61-42-68-76 AmigaNews est un journal mensuel de NewsEdition SARL Amiga est une marque déposée de Commodore Amiga Inc DOSSIER BOULOT CHAPITRE II : UNE LETTRE DE LA BELGIQUE Peut-on travailler sérieusement avec un Amiga ?
_ Scan JX-100 - Siège Sociale de NewsEdidoo SARL Liège, le 4 janvier 1991 Cher Anews, Peut-on travailler sérieusement avec un Amiga?
Ma missive esl une réaction épistolaire au courrier des lecteurs du n’30 de novembre 1990 dans lequel Pierre-Louis Mangeard expose ses énormes difficultés dans ses applications bureautiques, c’est-à- dire autres que les PRO-SCULPT-VIDEO- VIEW-SOUND et AUDIO-DIG1-AN1M- ATE-7D, comme le disait si justement J.F. Chapelle dans le n°28. Je suis pour ma part professeur de biochimie dans l’enseignement supérieur paramédical, chercheur à l’Université de Liège au laboratoire d'enzymologie, et père d’un fils de 9 ans, tout ça pour dire que ce qui m’intéresse, c’est le traitement de texte, les
tableurs, la PAO, les programmes éducatifs et les applications scientifiques (programmes de statistique, de simulation d’expériences, bases de données bibliographiques ...), sans oublier les jeux. Pour les jeux, l’Amiga, c’est extra; ça au moins, on peut le dire, je joue au moins autant que mon fils.
Fichier Modifier Fornat sty ||rrrnii yiTm,,iii!yi,iiim RoMain 12 Ronain 8 Rouain 14 SS 3 2 «tr3rc|) ?)0n) f9hjgf9d9fdh 1 Novell 8 Novell 12 Novell 14 Exposant Indice SyMboles Ma ths ¦x Grec Kindwords 2.0 Une carte PC s’impose Pour les applications scientifiques, une première constatation s’impose: tout le monde utilise un PC, ou plus rarement un Mac. Par conséquent, si on veut pouvoir travailler à la maison avec les programmes utilisés dans la vie professionnelle, une carte PC s’impose absolument. C’est la raison pour laquelle j’ai remplacé mon Commodore 128 (en juin 1989) par un
Amiga 2000 avec carte XT, en profitant de l’offre spéciale étudiant enseignant. Pour les applications scientifiques, je suis donc obligé de me servir de la carte XT car il n’existe pas de version Amiga. Les firmes qui développent des softs proposent une version PC XT AT et de plus en plus aussi une version MAC, mais jamais de version Amiga ou Atari (Amiga. Du caca; Atari du pipi, si j’ose dire!). C’est très dommage car ces mêmes programmes en multitâches, ce serait vraiment le pied.
Même si la carte XT est une véritable tortue (4.77 Mhz!), elle a l’avantage de fonctionner en multitâche avec l’Amiga, ainsi, pendant que la carte XT est occupée à ramer (c’est une tortue de mer), on peut hisser la grand-voile de l’autre côté (par exemple on peut chercher dans une base de données PC sans abandonner la prose qu’on est en train de pondre côté Amiga).
Dès que c’est possible, j’utilise évidemment l'Amiga, par exemple en traitement de texte.
Prenez Wordperfect ou Word sur PC, c’est vraiment la galère. Il faut un temps fou pour s’y retrouver et si on ne pratique pas tous les jours il vaut mieux ne pas oublier son manuel. Avec notre machine, c’est beaucoup plus agréable, mais quel traitement de texte utiliser? Je dirai que tout dépend de l’imprimante. J’ai pour ma part une STAR LC-10 (une matricielle à 9 aiguilles). Cela condammne donc les programmes qui sortent en mode graphique, comme EXCELLENCE qui donne des résultats ignobles sauf si on utilise les fontes de l’imprimante, mais alors autant utiliser un éditeur de textes du
domaine public pour presque pas un rond.
Mais il y a mieux dans certains cas.
Kindwords - pour et contre J’ai essayé et adopté Kindwords 2.0 pour les raisons suivantes :
• c’est le seul à pouvoir combiner sur une même ligne de texte
les fontes propres à l’imprimante et des caractères graphi
ques spéciaux comme les lettres grecques azertyuiop
(indispensable en sciences) ou les caractères mathématiques
azertyuiop ou autres sazertyuiop, par exemple pour faire des
tableaux, on a donc à la fois la qualité courrier et les
caractères spéciaux;
• il se comporte comme Textcraft Plus ce qui peut être
intéressant pour l’importation dans les programmes de PAO;
• il a aussi une option ASCII que j’utilise pour communiquer
avec le monde PC;
• il est bon marché;
• il est très facile et agréable d’emploi.
Mais pourtant :
• il est très capricieux et doit être traité avec douceur, mais
quand on connaît ses défauts, il ne se plante presque plus
(c’est un programme très humain, en quelque sorte);
• il est illusoire d’importer des graphiques de façon sérieuse
et surtout de les imprimer, mais de toutes façons il vaut mieux
faire ça avec un programme de PAO;
• il n’est pas un foudre de guerre mais je ne suis pas une
dactylo (comme la plupart d’entre vous, je crois). De plus,
il y a un truc avec ce programme : il y a une nette
accélération de certaines fonctions si on diminue (dans
"Préférences") le temps de réponse du double clic.
• - il est honteux d’annoncer que les disquettes contiennent le
superdriver pour la HP Deskjet alors que ce n’est pas vrai.
...SERIEUSEMENT... J'ai failli en acheter une il y a quelques mois quand les derniers exemplaires étaient vendus 20000FB (3200FF); heureusement que j'ai été prévenu par mon revendeur.
Ce programme a donc beaucoup d'avantages si on possède une imprimante matricielle et je le prélère nettement aux programmes PC que l’on rencontre habituellement.
Maxiplan - à pleurer Par contre, en ce qui concerne les tableurs Amiga, j'ai la même opinion que
P. L Mangeard suscité : exil’. J’ai essayé Maxiplan qui a la
prétention d’être THE tableur pour l’Amiga et qui est, à ma
connaissance, le seul en Français. A l’écran, c’est tout beau,
c’est même magnifique, des couleurs, des dégradés, la 3D, des
macros, des formules de math en veux-tu, en voilà, aussi bien
qu'Excel et bien mieux que Lotus 123. Mais alors, sur
l’imprimante c’est déplorable, c’est foutu.
ProJ»ct Pag» Box Group Typo Edi t Dr IL New 1 PagêSêttèr Ttis a versatile àncf sîmplëlô use] [‘desktop publishing’ program. It is page priented, rather than document-oriented: the intention of the program is to allow the user] Pagesette II de Gold Disk c’est à pleurer. Il faudrait emporter avec soi son moniteur pour montrer ses beaux graphiques camembert, alors je clique vers ma carte PC et le rébarbatif Lotus 123 qui lui (et sur la même imprimante) est capable de me tracer des belles lignes bien fines et des beaux petits triangles en noir et blanc bien propres.
C’est une caractéristique générale de la machine, elle jette de la poudre aux yeux sur ses écrans, mais bien souvent son ramage est loin de valoir son plumage.
C’est pour ça que les programmes Amiga sont si facilement encensés par les essayeurs de tout poil, c’est parce qu’ils paraissent "tout beau" et qu’on ne nous en montre presque toujours que des photos d’écran (votre revue un peu moins que l'autre, mais j’ai bien peur qu'en devenant plus professionnels, vous ayez aussi tendance à remplacer les sorties réelles du logiciel par des photos d’écran).
Si je prend la peine d’écrire tout ça, c’est que je suis persuadé qu’il suffirait de presque rien pour que le RESULTAT CONCRET des softs Amiga soit à la hauteur de ses APPARENCES et digne des possibilités intrinsèques de la machine, mais on parle trop peu des vrais problèmes que rencontrent les utilisateurs et ce ne sont pas les "comptes rendus dégoulinant de complaisance" (je cite encore PJ Mangeard) qui vont encourager les concepteurs de hard et de softs à changer leur fusil d’épaule.
Pagesetter II Et la PAO sur Amiga, j’ai aussi un avis là-dessus, parce que j’en fais, pas tout-à- fait, encore une fois, mais presque!
PageSetter donne en effet de piètres résultats sur une matricielle (voir A-News n'22 où il suffit de regarder le résultat tel quel en sortie matricielle). C’est encore une fois le même problème qu’avec Excellence et Maxiplan, en mode graphique, ça ne vaut rien ou si peu.
La solution, ce sont les fontes CG (AGFA Compugraphic) disponibles avec PageSetter 11 et Professional Page 1.3. Avec ça, ma brave imprimante 9 aiguilles se prend pour un sapin et me sort des caractères en mode graphique qui sont aussi beaux que les siens en qualité courrier. Mais attention, pour tout dire il faut plus que le méga de l’Amiga 500, et cela tombe très bien que les cartes d’extension commencent à se démocratiser. Un disque dur est aussi indispensable et eux aussi ont une tendance à la baisse. En bref, il faut au moins 1.5 méga et un disque dur.
Pour les possesseurs d’un 2000, la carte accélératrice Commodore à base du 68020 + coprocesseur 68881 + MMU avec 2 mega de ram 32 bits est l’idéal (son prix vient de chuter vertigineusement car elle a tendance à être remplacée par les cartes à base de 68030 qui, elles, sont encore mieux mais très onéreuses). De plus, on peut choisir à l’allumage entre le 68000 et le 68020, donc les jeux et les vieux programmes marchent aussi (où irions-nous si on ne pouvait même plus jouer avec un Amiga!).
Je me suis donc procuré il y a quelques mois le package Ppage 1.2 version française + Pdraw 1.0 à un bon prix (because sortie de Ppage 1.3 et Pdraw 2.0) et un copain me prête (!?) La version 1.3 avec les fontes CG en question. J'ai tapé à l’aide de ces logiciels tout un cours, avec des formules de chimie, des graphiques, des cadres, des petits caractères et des grands, et tout sort impec sur ma STAR LC10.
Evidemment, après une demi-heure d'en- trelacé (en mode "normal" on ne voit qu'1 8 de la page), on a les yeux qui flic- kent à mort, mais on ne se sert de Ppage que pour la mise en page, le plus clair du temps se passe quand même avec le traitement de textes.
Si mes finances remontent, j’envisagerai l’achat de la carte flicker-fixer de Commodore, de son nouveau moniteur 1950 multisynchro et de sa paire de petits baffles assortis (sinon je n’entendrai plus les merveilleux sons stereo de mes jeux favoris).
A ne pas calculer Evidemment, il vaut mieux que je ne calcule pas la somme totale que représentent tous les périphériques que j’ai acquis progressivement : un Amiga 2000 XT avec le 1084S. Une imprimante STAR LC10, un drive externe Amiga, un drive 3c externe PC, un disque dur 20 mega coté PC dont j'ai assez rapidement changé le contrôleur non autoboot par un contrôleur ST506 SCSI, et enfin un carte accélératrice A2620. Comme avec toutes les marques d’ordinateurs, pour faire un travail correct, il faut y mettre le prix.
Avec un Amiga 500 de base, on ne peut rien faire de sérieux, j’ai même vu l'autre jour dans un "toutes boîtes" publicitaire que l’Amiga 500 était classé dans les consoles de jeux, avec les Sega, Nintendo, etc... C'est évidemment injustifié ("c'est un scandale" diront même certains) car avec l’addition de quelques périphériques (qui coûtent quand même plus chers que la machine elle-même).
L’Amiga 500 devient un véritable ordinateur. L'avantage est qu'on peut augmenter les potentialités de sa configuration petit à petit, c'est chaque fois un peu mieux, c’est chaque fois un nouveau plaisir, mais c’est si peu professionnel! Je crois bien que l'Amiga 3000 est le premier Amiga professionnel de Commodore car il intègre tout dès le départ mais je crains bien que le côté poudre aux yeux tambours et trompettes multicolores du multimédia ne soit encore le seul à être exploité conve- nablemeni et que ce bijou ne reste lui aussi marginal et sous-exploité dans les autres domaines.
La digitalisation Pour terminer avec la PAO. Il faut bien dire qu'elle ne peut mériter ce nom qu'à la condition d’inclure la digitalisation d’images ou de graphiques issus de livres ou de publications. Quand j'ai acheté ma machine (chez un vrai spécialiste Amiga).
Je me suis entendu dire que ce que les autres (avec des PC) devaient faire avec un scanner hors de prix était fait sur Amiga avec une caméra (une bêle caméra de surveillance suffit, disait-il) et Digiview.
El bien nenni! Je lui ai demandé de me digitaliser un graphique tiré d'un bouquin, avec quelques caractères de taille tout-à- fait normale, c'était absolument illisible, donc pour moi exit. Attention, si c'est une photo de votre fiancée que vous voulez digitaliser avec ce système, ce sera OK, sur votre moniteur vous serez capable de l'identifier avec la certitude de ne pas la confondre avec Marilyn Monroe et de la faire passer sur une bande vidéo. Si vous avez une bonne imprimante, vous pourrez aussi la reconnaître sur papier, mais moins bien qu 'avec un scanner.
Alors, mon spécialiste n’en est-il pas un? Je crois que si, mais encore une fois, dans son esprit Amiga, pour lui digitalisation = vidéo et de pure bonne foi.
Il a d'énormes difficultés pour y voir autre chose. Encore de la poudre aux yeux.
Je me renseigne donc sur les scanners disponibles pour Amiga (en noir et blanc).
Résultat : un scanner à plat hors de prix et un handy scanner. Que vaut ce dernier?
Selon mon spécialiste, rien, il me décourage à fond d’acheter cet accessoire qui vaut quand même dans les 2500 FF (il y a une pub dans Commodore Amiga Revue pour un nouveau scanner à main à 1990 FF, je serais vraiment curieux de savoir ce qu'il vaut). Pourtant, je connais des utilisateurs de cet instrument sur PC qui en sont très satisfaits et qui l’utilisent pour toutes leurs insertions de logos, de graphiques ou d'images dans leurs textes.
En plus il est presqu'à moitié prix de celui pour Amiga. Alors, que penser, que faire sinon prendre des ciseaux, de la colle et la photocopieuse du coin?
Dans le domaine éducatif, le nombre de programmes disponibles en Français est très limité par rapport à ce qu’on trouve sur PC ou sur Atari, mais de toutes façons, je ne crois pas beaucoup à ce type de programme, le rôle de l'ordinateur personnel dans l'éducation ayant, à mon avis, une réputation nettement surfaite. (Ed: voir à ce sujet un article sur V informatique et l'éducation le mois prochain) Détail d'une sortie en mode "Line Art" de The Art Director à partir d’une image scanné par Sharp JX-100 Quelques trucs en passant Pour terminer, quelques "trucs" découverts au cours de mes
rapports avec le plus humain des ordinateurs (pas d'allusions je vous prie!); peut-être serviront-ils à quelques amis gars :
• j'utilise le driver EpsonXjCB- M_MPS-I250j et j’ai configuré ma
Star LC-10 en mode Epson standard, mais avec le jeu de
caractères USA et non Français.
Les caractères spéciaux (accentués, etc...) sortent normalement, mais en plus en mode IBM avec la carte XT tout va extra, notamment ça fait des véritables "printscreen" avec les caractères graphiques IBM et tout et tout. Pas de problème non plus avec Kindwords (voir article de
M. Mendez dans Anews n 29);
• étant donné qu'il existe une multitude de configurations
différentes, il vaut mieux tester soi-même l'effet des
"addbuffers". Ainsi, je trouvais mon disque dur
particulièrement lent en mode PC (contrôleur Commodore A2092
avec disque dur Kalok 20 méga d’origine PC, avec un fichier.
De 8 méga pour le PC dans la partition dhO de l'Amiga, vous
suivez?). Il était même plus lent (en mode PC) que lorsque ce
même disque dur était du côté PC avec un contrôleur RLL (mais
non autoboot hélas puisque du côté PC), avec une partition
Amiga nommée jhO (OK?).
Je me disais que c’était normal car les données devaient transiter par le tampon entre la carte PC et le disque Amiga, alors qu'auparavant, le transfert était direct. Je relatai dès lors le fait à mon spécialiste Amiga qui me jura mordicus que le disque dur avec contrôleur Amiga ne pouvait absolument pas être battu par le contrôleur PC, même sur son propre terrain. J’ai alors testé l’effet d"'addbuffers dhO:" de différentes valeurs. Au fur et à mesure que j’ajoutais des tampons, la vitesse augmentait, mais très peu, et puis, tout-à- coup, une brusque accélération avec "addbuffers dhO;
135".
Je testais le disque dur en faisant une recherche dans une base de données bibliographiques et il ne fallait plus que 5 secondes (au lieu de 25 secondes!) Pour trouver l'auteur recherché, soit un facteur 5 d'accélération!!!
Evidemment, cela consomme environ 65 K de ram (à mon avis, avec un tampon de cette taille, on transfère en une seule fois le contenu de 64 K du tampon de la carte passerelle, ce qui donne cette lurbo accélération), mais ceux d’entre nous qui possèdent une carte PC ont au moins un méga de ram, alors...Toutefois, j'ai inséré dans la startup-sequence, au moyen de la fonction "ask", une question me demandant si je compte utiliser la carte PC. Si oui, alors lancement de la carte avec "binddrivers" et "addbuffers fhl: 135", si non, rien de tout cela et je dispose alors du maximum de ram.
Voilà, ma tartine étant déjà suffisament longue, je m'arrêterai ici.
Longue vie à Amiga News et que Saint Commodore veille sur l'Amiga. Salut les p'tits Français!
Louis Varetto 4020 Liège, Belgique DOSSIER AM1GA BOULOT CHAPITRE III Selon Raoul Mengis, il n'y a qu'un seul logiciel vraiment pro sur Amiga dans le domaine bureautique. Mais il est tellement fort qu'i bat tous ses concurrents dans le monde de la micro... J évidemment, c’est... SuperBase Pro Essai du programme SuperBasePro de Précision Software version 3.02 (anglais) pour Amiga.
MicroApplication vend actuellement en France la version 2.03 en français (prix public 1490F), et promet pour bientôt une traduction de la toute dernière version 4.0 sur Amiga.
La configuration utilisée pour ce test est un Amiga 3000 version 25 MHZ et la nouvelle imprimante Nec P60 24 aiguilles. La configuration minimum est un Amiga doté de I Mo de RAM et disque dur (ou pour les moins fortunés deux lecteurs de disquettes).
Evolution et amélioration: La version 3.02 de SuperBase Pro augmente considérablement le concept relationnel par rapport à la version précédente grâce à la fonction Request.
Prenons un exemple avec deux fichiers:
- Un fichier Elève qui comporte tous les renseignements sur la
personne, le nom, l’adresse,...etc.
- Un fichier Résultat qui comporte toutes les épreuves des
élèves (Sports, notes scolaires,...etc). Lors de la saisie dans
le fichier résultat, vous devez inscrire le nom ou le code de
l’élève. En cas d’erreur, une boîte s'affiche sur votre écran
et passe directement dans le fichier élève et affiche les noms.
Vous choisissez avec la souris, et le nom choisi s’inscrit
automatiquement dans le fichier Résultat.
Oexterne Ovalidé O Obi i&atoire Ocalculé Olecture seule Oconstante C’est génial!
La nouvelle version permet d'importer ou d'exporter dans plusieurs formats différents:
- ASCII fixe ou délimité,
- Dbase II ou Dbase III plus (comme AmigaVision. C'est génial ce
que je vais pouvoir faire).
- Tableurs (Lotus, SuperPlan,...). Il y a aussi un module de
communication. Il est possible de relier deux Amiga pour le
transfert des informations via la RS232, soit par câble ou par
modem aux normes Hayes. Et encore mieux, en reliant l'Amiga
avec un Atari ou un PC sur lequel tourne SuperBase. En quelques
minutes, votre application sera compatible et fonctionnera sur
des millions de machines. (Avis aux développeurs! Le temps de
création d’une application Superbase est énormément plus court
sur Amiga (grâce à son système d’exploitation multitâches) que
sur une autre machine.
En vrac: le traitement de texte intégré permet maintenant l’utilisation de la souris pour les fonctions couper, coller, insérer, souligner,...etc. Il y a aussi la possibilité d'insérer des variables dans le traitement de texte pour la création des publipostages.
L’éditeur de masques permet de répéter plusieurs fois le même champs dans le masque.
Il y a la possibilité d’inclure les commandes du langage de programmation dans le masque (fabuleux!).
Dans le langage de programmation, plusieurs nouveaux paramètres ont été ajoutés aux fonctions existantes. Bien entendu il y a aussi de nouvelles possibilités dans le langage DML; toutes les instructions pour les communications, ainsi que pour la gestion du clic de la souris au pixel près avec la fonction Mouse.
Et le meilleur pour la fin. La version pour Amiga est compatible Arexx. Relié avec un tableur, c’est super génial. Quant 011 voit le nombre de programmes de Framework III qui tournent sur PC, on a de la peine à s’imaginer ce qu’il y aura avec SuperBase.
Une petite remarque concernant les utilisateurs de la version Superbase 3.01 par rapport au 3,02: une trentaine de petits ns Indéxé sur NOM rbase: abo Définition de fichier NOM TXT IXD 25 U TXT IXD 30 U TXT 40 U TXT 40 U TXT IXD 30 U TXT IXD 20 U DAT CON RDO IXD dd tu» PRENOM ADRESSE COMMUNE CODE POSTAL PAYS DATE ENREG O Texte O Nunérique CZ Date Heu bugs mineurs ont été supprimés et 12 nouvelles fonctions implantées.
Inconvénients:
- Le logiciel n’accepte pas le mode Productivité de l’OS 2.0 dans
l’éditeur de masque. C’est dommage.
- Il n’a pas de module RunTime.
- Pas de compilateur.
- Impossible de mettre des fonctions écrites dans un autre
langage du style Lat- tice C par exemple.
- Dans le langage de programmation, il n’y a pas de variable
locale.
- Pas compatible PostScript.
- 11 n’y a pas d’interface FAX dans le système de communication.
- Il faut utiliser un dongle (clef) pour utiliser le programme.
- Il est en anglais.
- Il n'y a pas de fonctions pour les réseaux multi-postes,
multi-utilisateurs.
Conclusion: La version 3.02 de SuperBase est actuellement l’un des rares programmes dignes de présentation sur un Amiga 3000 dans le domaine de la bureautique. Bien entendu, entre les mains d’une personne qui sait utiliser un Amiga et SuperBase correctement. Ce n’est pas toujours le cas, malheureusement pour l’Amiga. Comme je le dis toujours: vouloir, c’est une chose, mais savoir en est une autre. Au passage, je salue Pierre-Louis Mangeard qui a des problèmes en bureautique avec son Amiga.
Pour une utilisation dans le domaine bureautique, c’est le seul programme actuellement disponible sur le marché de l’Amiga qui soit fonctionnel à 100%. Mais à un niveau tel qu'il surpasse tous les autres softs qui existent dans le domaine du micro. Mieux vaut un soft exellent que dix moyens. Une petite remarque s’impose. Cette supériorité n'est pas uniquement dû à SuperBase lui-mcmc, mais en grande partie au système multitâche de l’Amiga.
"Mais ils radotent...". Non, non,AmigaNews (et encore moins moi, du moins je l’espère....) n’est pas atteint de sénilité: vous avez très bien lu: la Carte XT. Je sais, ce n’est pas tout neuf, mais en fait, que sait-on à son sujet? Faites le test en allant chez votre revendeur en lui demandant: "Et la carte XT?".
DOSSIER AMIGA BOULOT CHAPITRE IV La Caria PC XT sur Arnica 20 OU Dans le meilleur des cas, on vous donnera ses caractéristiques de base: microprocesseur 8088 à
4. 77 et lecteur 5.25. Mais ensuite? Pour savoir comment vous
pourrez l’utiliser, quelles sont ses limites et ses qualités ,
il faudrait pour cela que certains revendeurs se soient
penchés dessus ou même que vous puissiez la voir fonctionner.
Mais là, c'est malheureusement assez souvent la galère!
Alors comme dans ces bons vieux western, la cavalerie arrive
pour vous sauver.... D'abord, si certains d’entre vous
souhaitent avant ou après la lecture de ces lignes en savoir
plus sur le fonctionnement hard de la carte, je leur
conseille d’aller fouiller dans un de leurs tiroirs pour y
retrouver l’article de Stéphane MAYERE dans l'A-News n°19.
Mais la connaissance des rouages de la carte n’est pas
nécessaire pour ce que je vais vous dire.
Installation Hard Grâce aux illustrations (quoique certaines m’aient paru énigmatiques), vous pourrez avec un peu d’agilité installer en une petite quinzaine de minutes la carte, son lecteur et les cables qui relient le tout. La seule dif- La Package La carte XT est livrée dans une boite dont la forme pourrait nous faire penser à celle d’un emballage d’une grosse pizza (le "chicken" collé sur le dessus peut encore plus porter à confusion...). Mais un rapide coup d’oeil à l’intérieur vous rassurera (je l’espère).
Elle est accompagnée d’un lecteur
5. 25, d’un manuel MS-DOS 3.3 (Guide de l'utilisateur et Manuel
de référence en français SVP), d’une brochure sur la carte
passerelle, de la documentation du GW-BASIC et de 4 disquettes
(MS-DOS, JANUS, GW- BASIC en 5.25 et la disquette PC
BridgeBoard en 3.5 pour la miga).
Le livre sur MS-DOS est clair (parfois trop), et guide bien ceux qui n’ont jamais touché un PC ou même un ordinateur (là, ils exagèrent). La brochure sur la carte Passerelle est de loin la plus intéressante (et la plus utile): elle explique comment installer la carte (XT ou AT car la doc est commune) en s’appuyant sur des photos en N&B, Petite précision pour certains: le lecteur 5.25 est un lecteur 5.25 360 ko PC qui n’est donc pas reconnu par l’Amiga et inversement pour les lecteurs de l’Amiga (mais la carte XT admet un connecteur pour brancher un lecteur externe 3.5 de type A1010 qui
pourra lire des disques 360Ko ou 720Ko).
Ficulté peut venir du format de la carte (grand format) qui ne facilite pas son introduction dans le connecteur: vous appuyez sur un coté, elle se lève de l’autre.... Le mieux est un bon coup de poing au milieu... m’enfin!
En plus de la configuration logique, vous pourrez à même la carte configurer votre PC. Pour la carte XT.
Vous pourrez configurer en mode monochrome ou couleurs (40 x 25 ou 80 x 25) ou aucun. La carte PC ne possédant pas de haut parleur, deux broches sont prévues sur la carte pour y brancher une sortie son. Un coprocesseur 8087 peut être également rajouté. Quand vous aurez eu raison de ce truc machin chose, reprenez votre calme, et passons à la suite.
Installation Logique Là, intervient le disque 3.5. En autoboot, il vous permettra dans un premier temps de vérifier que votre installation est correcte. Ensuite vous pourrez installer les fichiers nécessaires sur votre disque de WB pour éviter d'être dépendant de cette disquette. Ceci est possible grâce à plusieurs programmes en fonction du matériel que vous avez et vous permet une installation sur A1000, Amiga avec 512k, normale ou mini. Le passage par ce programme est nécessaire car il est impossible (du moins par mes tests qui peuvent valoir ce qu’ils valent) de faire un disque de WB en
recopiant tous les fichiers nécessaires ou meme en faisant la copie du BridgeBoard et en virant les fichiers que vous jugez inutiles (bizarre...). Bref, de toute manière, pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple!
Il est à préciser que l’installation du PC sur votre disque WB n’empêche pas d’utiliser ce disque par la suite sur d’autres Amiga qui ne possèdent pas de carte XT. Une fois l’installation de votre WB terminée, vous pourrez rebooter avec. Si tout va bien, le lecteur 5.25 doit s’allumer quelques secondes après le reboot (en effet, si une disquette autoboot MS-DOS est présente dans le lecteur 5.25, le système gagne du temps en chargeant tout le système PC dans la mémoire du PC au lieu de le charger quand vous l’appelez uniquement).
DOSSIER Le Mini Miracle Je modère déjà le phénomène car il y a bien sur quelques limites que j’ expliquerai plus tard. Tout bon système qui se respecte doit avoir les fichiers PCMono, PCPrefs, PCDisk (pour les échanges Amiga-PC), LPT1 (pour utiliser l'imprimante depuis le PC) sur son WB. J'ai volontairement éclipsé le PCColor car bien qu’il donne un PC en 16 couleurs, celui-ci est d’une lenteur abominable (déjà que le PCMono n’est pas rapide...). En lançant le PCMono, vous obtenez sur l'écran du WB une fenêtre intitulée PCWindow et qui contient (si vous aviez mis un disque système PC dans le
lecteur 5.25 quand vous avez booté l’Amiga) deux copyrights et un gentil curseur.
Si la carte XT ne suffit pas pour vos applications MS-DOS Commodore vous propose ses nouveaux Slirn Line à base de 386SX avec carte VGA, 5 slots d extension, 1 Mo et disque dur. Prix: 16MHz avec écran monochrome et disque dur de Mo, 13990TTC; 20MHz avec disque dur de 50Mo, 16990FHT. A titre de comparaison, pour 12629FHT vous avez un Amiga 2500 30 avec 68030 à 25MHz, 3Mo de mémoire, et un disque dur Quantum de 50Mo (voir les nouveaux prix Commodore dans les pages de News) Comme vous devez vous en douter, le PC marche en multitâche avec l’Amiga. Ceci vous permet de lancer une tâche sous PC
sans mobiliser Tamiga. Mais n’allez pas imaginer que vous pourrez avoir plusieurs tâches PC! Ne surestimons pas la carte!.
Cette fenêtre admet 3 menus: Project: Save settings: permet de sauvegarder la configuration de la fenetre PC (couleur, position,....) Restore Settings: recharge la configuration Help: Tout une série d’aide sur certaines fonctions du menu Adjust Key Timing: permet de préciser l’intervalle de temps entre chaque entrée de earactère About: l’incontournable nom de l’auteur et la version Close: pour fermer la fenêtre PC Display: Full size Window: la fenêtre prend alors sa taille maximale (25 lignes 80 caractères). A noter que cette fonction n’est pas sauvegardée dans les settings du PC.
Small size Window: la fenêtre devient plus petite Show Border: permet de voir les ascenseurs de la fenêtre. Quand la taille de la fenêtre n’est pas maximale, vous pouvez voir son contenu grâce aux ascenseurs horizontaux et verticaux Hide Border: devinez!
Window Freeze: gèle le contenu d’une fenêtre (très pratique) This Window Screen: permet de créer ou non un écran pour la fenêtre PC uniquement. Vous pourrez ainsi lui attribuer ses propres couleurs. A noter que si vous lancez PCColor, un écran est automatiquement créé car il possède 16 couleurs.
Color: permet de définir les couleurs de la fenêtre PC quand elle est dans son propre écran, ou celle du WB quand l’écran est partagé entre les deux.
Set Cursor Blink Rate: Fixe la vitesse de clignotement du curseur Open Another Window: permet d’ouvrir une autre fenêtre. Attention toutes les fenêtres contiendront les mêmes messages. Cette fonction doit etre utilisée conjointement avec Window Freeze: vous ouvrez une autre fenêtre et vous gelez son contenu que vous pourrez consulter tout en travaillant sur une autre fenêtre active.
Refresh Window: Rafraichit l'affichage Number of Te.xt Colors: 2 ou 4 couleurs (pour le Mono) et 2,4,8 ou 16 en Color. Bien-sûr moins il y a de couleurs, plus il va vite (enfin..). Set Display Task Priority: fixe la priorité pour l’affichage (+10+50-5-
10) Interlace: garde la même résolution (celle du WB) et passe en
entrelacé.
Edit Copy: permet en sélectionnant avec la souris du texte dans n’importe quelle fenêtre PC de le recopier dans le Clipboard de l’Amiga. Une façon rapide de communiquer entre les deux machines. L’instruction se charge de la conversion des codes de caractères.
Pasle: le contraire.
Une imprimante compatible PC connectée à l’Amiga via le port parallèle peut être utilisée par le PC.
Ceci est rendu possible par le programme LPT1. Mais il est impossible d’utiliser l’imprimante pour le deux "ordinateurs" à la fois: ou le PC utilise l’imprimante, ou c’est l’Amiga. A noter que le port série de l’Amiga ne peut pas être utilisé par le PC. Il faut dans ce cas installer une carte série PC qui bien-sûr à son tour ne pourra être utilisée par l’Amiga (faut pas rêver!!).
F DOSSIER BOULOT Qualités Ce n’est pas parce que la phrase que l’on retrouve le plus souvent dans la bouche des gens quand on leur demande des renseignements sur la carte XT est: "elle rame" que ce "léger défaut" doit occulter ses qualités.
L’avantage de ce système est que vous possédez véritablement deux ordinateurs en un. Pour les inconditionnels de l’Amiga cela vous permet de jongler entre les deux systèmes: vous tapez vos fichiers sources avec votre éditeur préféré en mode Amiga puis vous les testez sous PC.
La communication entre les deux machines requiert le fichier PCDisk puis deux fichiers exécutables sous PC: Awrite et Aread.
Le premier permettant d'envoyer un fichier vers l’Amiga et l'autre le contraire. Les autres fonctions disponibles sont entre autres l’utilisation de la souris sous PC (faute d’avoir un programme fonctionnant avec, je n’ai pas pu la tester) Sur les différentes disquettes 5.25. vous trouverez toute une série d’instructions MS-DOS ainsi que des commandes de communication avec l’Amiga. Un autre avantage déjà évoqué par Stéphane dans son article est l'utilisation du disque dur Amiga en créant une partition PC (en fait, ce n’est qu’un gros fichier incompréhensible pour l’Amiga).
La doc affirme que la carte XT est totalement compatible avec les futures versions de MS-DOS (à partir de la
3. 3). Un autre point est très légèrement évoqué: les systèmes
hybrides. Sous ce nom barbare se cache la possibilité par
exemple d’utiliser: "la Passerelle en tant que processeur
parallèle pour exécuter des opérations d'arrière plan, la
carte Passerelle s'utilisant alors en tant que périphérique
d'entrée sortie pour la saisie des données, la réduction de
données, l'émulation de terminal vidéotexte, ou la mise en
oeuvre d’application AmigaDos pour exploiter des adaptateurs
d’affichage très haute résolution compatibles PC...". Comme
vous le voyez, je me suis contenté de recopier le paragraphe
qui n’en dit pas plus long. Mystère?
Inconvénients Et Défauts: Toujours le meilleur pour la fin!
D’abord, le système est d’une certaine lenteur pour ne pas dire d’une lenteur certaine. C’est pour cela que l’utilisation du PCColor est à proscrire car c'est pire. Inutile d’essayer de jouer avec un simulateur de vol sous PCI! En ce qui concerne la fiabilité, tous les programmes que j’ai pu tester tournent très bien.
• les touches fléchées de l’Amiga ne sont plus reconnues comme
telles, par moment, il faut avoir recours au pavé numérique
pour se déplacer
• le PC a son propre indicateur pour l’activation des touches
minuscule majuscule Par exemple vous êtes en minuscules sous PC
et vous passez sous Amiga. Là. Vous passez en majuscule et
vous revenez sous PC. Vous aurez alors la surprise de voir
apparaître des minuscules alors que le voyant Caps Lock est
allumé!!
• L'utilisation du programme PCDisk qui permet entre autres
l’échange entre Amiga et PC fait apparaitre sur la fenêtre PC
deux messages d’erreurs si. Vous rebootez le PC. Ce programme
sert aussi pour l’utilisation d’une partition PC sur le disque
dur Amiga. Ainsi, si vous n’avez pas installé de partition PC.
Le programme PCDisk ne peut pas trouver certains fichiers
qu’il vous signale par ces deux messages d’erreurs.
• L'ouverture d'autres fenêtres peut être très pratique. Mais si
votre fenêtre PC est sur son propre écran, les autres fenêtres
PC seront ouvertes dans l'écran du WBÜ
• l’option Interlace s’étend non seulement à l’écran PC mais
aussi à l'écran WB et à tous les écran ouverts!!! Très
agréable.
• L'ouverture de PCColor est impossible si le fichier qui
contient les caractéristiques du PC est présent sur le
disque!!! Le nom du fichier est SidecarSettings.Table situé
dans le répertoire sys:PC System.
• Il peut arriver que la combinaison Ctrl-Alt-Delete qui permet
de rebooter le PC (et uniquement le PC, mais CTRL-Amiga-Amiga
reboote Amiga et PC) n'ait aucun effet. Il faut alors utiliser
un petit programme fourni sur le 3.5 depuis l’Amiga nommé
PCHard et qui relance dans 90% des cas le PC. Mais dans ces
cas, rien ne vaut un bon vieux CTRL- AMIGA-AMIGA.
• les commandes Paste et Copy qui permettent d'échanger
rapidement du texte entre les deux machines via le clipboard,
se comporte bizar rement: le transfert semble souffrir de quel
ques erreurs et peut même aller jusqu’à faire planter le PC
quand ce n’est pas l’Amiga!
• Une petite critique au sujet des commandes PC permettant le
transfert entre Amiga et PC: si leur syntaxe autorise les
wiidcards du type '*’ ou '?' Pour les noms des fichiers PC à
transférer vers l’Amiga. Il n’est malheureusement pas possible
d’en faire autant pour le transfert inverse.
On est alors obligé soit de prendre son mal en patience, ou bien si le transfert est trop long, de créer un fichier Batch sous PC. Attention, la commande ne vérifie pas la place restant sur le disque!! Il n’est pas rare alors de trouver des fichiers dont la taille est largement inférieure à celle qu’elle devrait être voire nulle. Un bon point: ces commandes convertissent par défaut les codes des caractères qui sont différents entre les deux machines. Mais cette option peut être supprimée.
Je vous conseille vivement de vous procurer le programme du DP Messy- Dos ou MSH (ou bien équivalent) car il vous permettra de travailler avec des disques PC 3.5. En supprimant la conversion des caractères, vous pourrez transférer grâce aux commandes de Aread et Awrite des fichiers textes ou même des exécutables d’un disque
3. 5 vers un 5.25 et vice versa. De plus, la dernière version de
ce programme permet à des programmes tels que SID de
reconnaître le disque PC et d'y travailler directement!!. Le
lecteur Amiga émulé en lecteur PC pourra être indifféremment
utilisé comme un lecteur Amiga banal par toutes sortes de
programmes.
Conclusion?
Mitigée: à mon humble avis (soyons modeste...), une telle carte ne vaut pas son prix même si elle peut rendre de grands services et si elle admet des fonctions étonnantes qui peuvent la rendre intéressante. Si votre passe-temps ne se limite pas qu’aux jeux, cette carte, malgré sa vitesse (pardon, lenteur...) peut vous être utile pour la programmation et la mise au point de programme. Les compilations (sous Turbo PASCAL 5.5 par exemple) sont un peu lentes, mais tout marche bien. Tout est une question de caractère.... FREE DISTRIBUTION ENTREZ DANS L’ERE DU DOMAINE PUBLIC ET DE LA MEGADEMO Voici
un extrait du catalogue que vous recevrez en passant une commande ou en nous laissant vos coordonnées et 2 timbres à 2.30 Frs.
Vous avez réalisé un logiciel que vous désirez diffuser dans le Domaine Public ou en Shareware ?
Alors écrivez-nous !
Vous possédez des dises du Domaine Public qui ne figurent pas dans notre catalogue ? Envoyez nous vite une liste descriptive en vue d'un échange.
? DEMOS 8 MEGADEMOS 120A DEATH STAR MEGADEMO 1 (2 dises) 1208 DEATH STAR MEGADEMO 1 207A RED SECTOR MEGADEMO 1 (2 dises) 207B RED SECTOR MEGADEMO t 225A DEMO REEL1 BY NEWTEK (1 Mo • 2 dises) 225B DEMO REEL 1 BY NEWTEK 240 LA DEMO LA PLUS FELEE 256A FLASH "HIT THE ROAD" (2 dises) 256B FLASH "HIT THE ROAD" 257 DRAGONS MEGADEMO 1 259 SCOOPEX "METAL HANGOVER" 263A R.A.F. MEGADEMO 1 (2 dises) 263B R.A.F. MEGADEMO 1 275 VISION MEGADEMO 4 286 REBELS MEGADEMO 2 287 FREEDISC-SUMMUM-DEMOS t (1 Mo) 293 FLASH "Danish Know How" 298A PREDATORS MEGADEMO 1 (2 dises) 298B PREDATORS MEGADEMO 1 300 SILENTS
MEGADEMO 1 324A DEMO REEL3 BY NEWTEK (1 Mo - 2 dises) 324B DEMO REEL3 BY NEWTEK 327 THE AMOS DEMO 336A KEFRENS MEGADEMO 8 (2 dises) 336B KEFRENS MEGADEMO 8 343A BUDBRAIN MEGADEMO 1 (2 dises) 343B BUDBRAIN MEGADEMO 1 364A GIANTS MEGADEMO 1 (2 dises) 364B GIANTS MEGADEMO 1 376 GATE MEGADEMO 2 384 IMPACT "FIRST VECTORBALLS ' 400 FT0 : LA DEMO LA PLUS FELEE 2 411 CRIONICS "NeverWhere” 425 WARFALCONS "Purple" 438 FREEDISC SUMMUM-DEMOS 2 447 REBELS PARTY PACK 1 448 FRAXION "THE REVENGE" 450 WIZ2CAT "TRASHCAN ' 451A ALCATRAZ MEGADEMO 4 (3 dises) 451B ALCATRAZ MEGADEMO 4 451C ALCATRAZ MEGADEMO 4 452
UPFRONT "COOL FRIDGE" 454 DIONYSUS : PUGGS IN SPACE DEMO" 455 INTUITION MEGADEMO 1 DEMOS MUSICALES 143 RANDOM ACCESS MUSIC DISK 231 D-MOB MUSIC-DISK 1 234 SHARE 8 ENJOY MEGAMUSIC 1 237 MAHONEY 8 KAKTUS MUSICDISK 2 266 FLASH "DIGITAL CONCERT 2 267 FLASH "DIGITAL CONCERT 3" 270 ZOX BAT-DISK 1 289 VISION "MUSIC MASTERS 291 FLASH "DIGITAL CONCERT 4 315 THE VOCAL ATTACK II "The Sequel" 330 FLASH "HOUSE 8 ACID'' 340 REBELS MEGABLAST 358 VISION "MUSIC MASTERS 2" 363 D-MOB MEGAMUSIC DISK 3 404A THE ACOUSTIC REVOLUTION 3 (3 dises) 404B THE ACOUSTIC REVOLUTION 3 404C THE ACOUSTIC REVOLUTION 3 413 THE
TIME CIRCLE 415 IT "THE CELEBRATION DEMO" 416 SILENTS "SOUND OF SILENTS" 449 CRYPTIC MUSIC-DISK 456 R.A.F. MEGAMIX 1 457 MASTERLIGHT MUSIQUES DE JEUX 458 RADIO POLAND "TECHNOTRONIC" 459 FLASH "DIGITAL CONCERT 6" UTILITAIRES MUSICAUX SOUNDTRACKER V2.5 NOISETRACKER V1.2 NOISETRACKER V2.0 MED V2.0 253 316 339 441 ? INSTRUMENTS 8 MODULES Soundtracker 8 Noisetracker 276 ST- Instruments 01 277 ST-Instruments 02 278 ST-Instruments 03 279 ST ¦ Instruments 04 280 ST-Instruments 05 281 ST-Instruments 06 282 ST-Instruments 07 283 ST-Instrumenls 08 284 ST-Instruments 09 285 ST-Instruments 10 304
ST-Instruments 11 par Paralaxx 305 ST-Instruments 12 par Paralaxx 306 ST-Instruments 13 par Paralaxx 338 ST-Instruments 14 par Paralaxx 388 ST-Modules de musiques 01 389 ST-Modules de musiques 02 390 ST-Modules de musiques 03 391 ST-Modules de musiques 04 392 ST-Modules de musiques 05 393 ST-Modules de musiques 06 394 ST-Modules de musiques 07 395 ST-Modules de musiques 08 396 ST-Modules de musiques 09 397 ST-Modules de musiques 10 398 ST-Modules de musiques 11 399 ST-Modules de musiques 12 Modules par Paralaxx : 307 ST GREATESTS Irom Demos 1 308 ST GREATESTS from Demos 2 309 ST GREATESTS from
Demos 3 310 ST GREATESTS by Ihe BeatMaster 1 311 ST GREATESTS by the BeatMaster 2 481 MODULES pour Noisetracker 2.0 P. Letetwre ANIMATIONS (nécessitent au moins 1 Mo) DEMO CAR 8 BIKE WALKER DEMO 2 LE GYMNASTE LE VOYAGEUR 8 CVS MARS DEMO DEMO TRAMPOLINE LUXO TEENAGER THE COOL COUGAR 016 099 142 156 161 212 382 446 ? SLIDES (Images et Dessins) 084 PARADISE 236 COMICS' SLIDE 290 FORGOTTEN REALMS SLIOE-SHOW'90 299 OUADLITE PICTURES 325 SUN CONNECTION "SUN SLIDE 2" 344A ALPHAFUGHT DEMO (2 dises) 344B ALPHAFLIGHT DEMO 356 SUPERPIC DEMO ? JEUX 074 MEGA OUEST DEMO 080 BEDROOM OLYMPIAD (interdit -
’Sans) 166 TRON MEGAFORCE 222 PUZZLE WIZARD 224 LADY BUG (Pac-Man) 247 FREEDISC-GAMES 1 248 FREEDISC-GAMES 2 370 ALPHA FLIGHT “FLASCHBIER” 460 TLK GAMES : TECNOBALL (Prevtew) 480 FREEDISC-GAMES 3 ? PROGRAMMATION 407 DISK GFA ff 1 (Utilitaires 8 Demos en GFA) ? Fred FISH FFOO Catalogue des Fred FISH (Anglais) Dises disponibles jusqu'à 390 ? TBAG Dises disponibles jusqu'à 26 ? SHAREWARE (Ajoutez 5 Frs par dise) THE MASTER VIRUS KILLER V1.8* Version Française. Xavier Leclercq THE MASTER VIRUS KILLER V2.0 Version Anglaise. Xavier Leclercq SLIDE MARVEL 1 (1 Mo). Laurent Burnier BOURSE V1.4. Thierry
Bemelmans FRACTAL GENERATOR PRO. J F. Stenuit IMAGES ff 1, Jean-Pierre Piéton 260 445 318 342 406 471 BON DE COMMANDE FREE DISTRIBUTION BP 134 59453 LYS LEZ LANNOY CEDEX
- Indiquez dans la grille ci-contre (ou sur papier libre) les
références des dises de votre choix.
- Pour les "Fred FISH". Indiquez FF devant le numéro et TB pour
les "TBAG".
15 Francs par dise (et non par titre) 20 Francs pour les dises en "Shareware" 1 DISC GRATUIT SUPPLEMENTAIRE PAR TRANCHE DE 10 DISCS
- EBENQM :_ NOM: rnne postai uii i f AVEZ VOUS DEJA COMMANDE DES
DISCS A FREE DISTRIBUTION : Z C z 5 o NOMRRF DF DISCS X 15
FRANCS - I I Frs
- EORFAIT RECOMMANDATION ¦ • 10 Frs I I Frs ’ Les paquets non
recommandes transitent aux risques et périls du destinataire.
PORT GRATUIT ou FORFAIT RAPIDF "COI IRSIMO" 10 Frs I I Frs FTRANGFR SI RFGI FMFNT PAR FI IROCHFOI IF - pn Frs I I Frs MONTANT TOTAL A REGLER PAR CHEQUE OU MANDAT JOINT I I Fra DATE Signature.
Les imprimantes sous A-Max Bien des acquéreurs de l’émulateur Macintosh, au moment de se servir de leurs imprimantes connectées à leur système Amiga. Ont compris qu'ils ne comprenaient rien au système du Mae. Et n'ont pas réussi à imprimer correctement leurs fichiers.
A-Max offre une option Epson 9 aiguilles et Epson 24 aiguilles. Ceux d'entre vous qui possèdent une imprimante compatible Epson, se sont dit:- "Chouee- titille!" Mais une fois imprimé, le fichier est deux fois plus haut que large! Ce qui a dégoûté plus d'un acheteur de A-Max.
D'autres possèdent des imprimantes non compatibles Epson, et pour ceux-ci il est impossible d’imprimer quoi que ce soit avec A-Max. En fait, les seuls vraiment contents de leurs émulateur sont les possesseurs d’imprimantes fabriquées pour le Mac et adaptées au monde du PC. Ou les possesseurs d’imprimantes Postscript.
Désireux de sortir d’affaire tout ceux qui souhaitent s’offrir un Macintosh à bas prix (quoique depuis le Classic et le LC.
Acquérir un Mac est juste un peu plus cher qu’un Amiga...), voici le "pourquoi?” du "comment!".
30U-fJJAJT Cinéma-Vidêo-lnfo&raptiie Application* informatique* Due de mada&ascar La Bastide 83150 BANDOL Concernant l'article de Patrick dans A-News 27 p!6 au sujet de la Canon BJ- 130: "Le graphisme: il n’y a aucun driver dans Preferences qui accepte cette imprimante". Mais alors, la page que vous lisez en ce moment vient du futur! Car imprimée avec ma BJ-130 et PageStream 1.8. Non, le driver CBM_MPS 1000 convient tout à fait à cette machine en graphisme, et aucun problème depuis un an avec aucun soft. Seul véritable problème: on accède pas au 360*360 dpi promis, et impossibilité d'imprimer
au dessus du fonnat A4. Ensuite, l'exemple d'impression ne fait pas ressortir les qualités de la machine, plus fines que l'IBM bitmap montrée (voir logo ci-dessus) Jean Charles Fouche. Bandol (83) Ed: D'accord, mais vous confirmez en grande partie les remarques de Patrick.. Le Macintosh est conçu de manière à ce que les imprimantes soient de toute façon pilotées par un port série. Sur vos Amiga, vous avez le choix entre le port série et le port parallèle pour installer votre imprimante. Quand je dis que de toute façon, le Mac pilote ses imprimantes par le port série, je dois encore ajouter
une nuance; le Mac a deux types de port série.
Un port modem et un port imprimante!
Remarquez, il est tout à fait possible de piloter une imprimante via le port modem... Je complique non? Un peu, mais le port modem ne supporte pas "Appletalk” qui est, en résumé, un standard de mise en réseau des ordinateurs Mac et de leurs périphériques.
Il est donc possible de connecter une imprimante sur A-Max quelque soit le connecteur, modem ou imprimante.
Simplement, A-Max. Lui, va transformer les signaux pour le port série en signaux pour le port parallèle si vous précisez que le port imprimante est un port parallèle.
D'où l’avantage de pouvoir mettre une imprimante non équipée d'un port série et de la faire fonctionner sous MAC malgré tout. Cet avantage en apporte un autre, il est possible de connecter sur un Mac toute imprimante existante actuellement sur le marché et compatible PC. Il suffit de posséder le bon pilote d’imprimante (en Anglais, "DRIVER”).
Le nerf de la guerre, le pilote... A quoi sert une imprimante, si rien dans la bécane ne peut lui dire comment et quoi faire! Conscient du problème, j’ai fais comme Du..os, je me suis décarcassé pour vous trouver de quoi être les rois sous A- Max. Pour les imprimantes compatibles Epson, il existe un Driver, qui se nomme "EPSON LQ" et qui est distribué par tout les revendeurs Epson, qui vous permettra de piloter votre imprimante compatible d’une manière classique. Il n’est pas compatible avec ATM (Adobe Type Manager), et ne lisse donc pas vos polices de caractères à l’impression. La précision
d’impression laisse à désirer, mais il permet d’utiliser toutes les polices internes au imprimantes, que ce soit en qualité courrier ou standard. En Anglais, environ 900FF.
Pour les imprimantes laser et imprimantes à jet d’encre, il existe "Jet Link Express" qui lui est un driver de la dernière génération. Compatible ATM, options multiples, utilisation des fonts internes des imprimantes et sélection des cartouches de polices supplémentaires.
Réduction agrandissement de 25 à 400%.
Grande précision d’impression (notamment avec les logiciels de dessin technique) il est super complet. Ceux qui possèdent une Deskjet, seront aussi content que ceux qui ont acheté la Canon BJ-130 ou BJ-10E. Les possesseurs d’imprimantes émulant la HP Laserjet 1 II ou III seront comblés. Programme en Anglais, environ 2000FF.
Il est évident que du moment que vous vous servez d’une imprimante, il faut que l'émulation 9 ou 24 aiguilles soit sur OFF au lancement de A-Max, sans quoi les résultats risquent d'être sacrément bizarres... Les tables traçantes, ne posent aucun problème particulier. MacPlol permet de piloter tout traceur et même si cela prend du temps, c’est toujours d’une qualité sans pareil. Dommage que le prix de ce genre de périphérique soit si élevé. Remarquez, il est possible avec un traceur de faire des sortie grand format de dessins bitmap!!!
Pour ceux qui voudraient se servir d’un réseau Appletalk, Ready Soft a annoncé que la version 11+ de A-Max sera dotée d'une carte permettant d'utiliser ce réseau. Ainsi, les scanners, imprimantes flasheurs et cie seront donc utilisables avec A-Max.
Patrick champion du jet d’encre au jeux "Ou- ' encre-pique" 1991.
YL Drivers pour Star LC-10 et la justification automatique par Vimprimante Cher Bruce, Je vous remercie beaucoup pour avoir publié routes mes lettres et annonces dans votre dernier numéro. Pour vous en remercier j'ai pensé que la meilleure des choses était de vous écrire un petit article sur les imprimantes et plus particulièrement sur les drivers d’imprimantes car depuis quelques mois que je m'occupe de cela j’y ai découvert d'énormes bugs. Il sera donc utile à tout le monde que ces bugs soient enfin connus et dévoilés au grand jour. C'est donc un article à publier de toute urgence ! Et pma
vous en éviter la peine de le retaper je vous en envoie le fichier Ascii sur la disquette ci-jointe.
D'autre part comme vous le voyez je viens de changer d'imprimante. L’autre commençait en effet à donner de sérieux signes de faiblesse. Et vu le nombre de lettres que j'envoie chaque jour j'avais déplus en plus peur de tomber en panne !
Comme modèle j'ai choisi la fabuleuse imprimante Star LC24.10. Et justement je viens de lire à la fin de votre dernier numéro le véritable SOS lancé au sujet du Driver d" imprimante qui lui convient le mieux. Je profite donc de cet article tour répondre précisément à la question et soutenir cette imprimante car elle le mérite.
Elle permet en effet deformater et dejustifier toute seule parfaitement le texte entre les marges de gauche et de droite. Plus besoin donc de ces traitements de textes Amiga qui sont tous d'une lenteur désespérante... Voilà, je ne vous retiens pas plus. Bon courage à vous et à votre équipe.
Serge Exemple de Sortie sur LC-10 en mode justification Suite au véritable SOS lancé dans le numéro de Janvier Fevrier de AmigaNews et possédant moi même depuis peu la fabuleuse imprimante Star LC 24.10 voici quelques éléments de réponses qui j’espère devraient aider tous les possesseurs d’imprimantes. Vous êtes en effet tous concernés par ces problèmes car j’ai découvert dernièrement d'énormes bugs dans les drivers d’imprimantes Amiga et ils se rajoutent à ceux (toutefois moins énormes) que j’avais découverts l’an dernier.
Pour commencer, le driver qui convient le mieux à l’imprimante Star LC
24. 10 (matricielle à 24 aiguilles) est le driver Nec
Pinwritcr. Cette imprimante est en effet compatible Ncc et ce
driver est le seul qui vous permet d’avoir accès à ses 7
modes graphiques c'est à dire en DPI X.Y, et dans l’ordre de
numérotage des préférences. 1: 90x180 2: 120x180 3: 180x180
4: 120x360 5: 180x360 6: 360x180 et 7: 360x360.
Bien sûr le driver EpsonQ fonctionne également mais vous n’aurez pas accès aux résolutions 120x360 180x360 ni 360x360.
Le maximun que vous obtiendrez avec EpsonQ est 360x 180.
A noter aussi que la plupart des imprimantes 24 aiguilles sont aussi compatibles avec les drivers à 9 aiguilles (de type EpsonX) notamment pour les graphiques.
Il va sans dire que les résultats sont moins fins. De plus ce n’est qu’une émulation et comme les aiguilles d’une 24 aiguilles sont plus fines et serrées, l’impression donne des graphiques légèrement compressés dans le sens vertical. Ce n’est donc pas une vraie émulation et dans tous les cas assurez-vous (même si tout semble fonctionner) que votre driver soit bien prévu pour un fonctionement en mode graphiques 24 aiguilles.
D’un autre coté, et c’est là que les choses se gâtent du coté des drivers, l'imprimante Star LC 24.10 permet aussi de s’occuper à elle seule du formatage et de la justification parfaite entre les marges de droite et de gauche de vos textes et ceci dans toutes ses polices et ses modes, même et surtout en mode proportionnel. Plus besoin donc de ces traitements de textes Amiga qui sont d’une lenteur désèspérente et qui bien souvent ne permettent jamais de réussir un formatage parfait surtout avec une police proportionelle!
Cependant pour que cette fonction de justification totale du texte fonctionne, il vous faudra la sélectionner (en envoyant quelques codes hexadecimaux adéquats vers l'imprimante via le périphérique Par:) mais ce n’est pas tout! Loin de là, j’ai en effet découvert un énorme bug aussi bien dans le Driver EpsonQ que dans Nec_Pin vriter ou que dans la plupart des autres: Ces drivers envoyent en effet à la fin de chaque ligne de texte les 2 codes hexdecimaux suivants: 0A 0D qui sont respectivement un Saut de Ligne (LF = 0A) et un Retour Chariot (CR = 0D). Or pour que l’imprimante puisse justifier
les textes il faut lui envoyer ces 2 codes dans l’ordre inverse: 0D puis 0A et non pas 0A puis ÜD!
En effet lorsque j’envoie ces 2 codes dans l’ordre OA puis 0D l’imprimante croit que la ligne en question n’a pas de suite (elle croit à une fin de paragraphe) et dans ce cas elle ne formate pas la ligne en question elle considère donc chaque ligne comme indépendante et non liée à la suivante d’ou un texte non justifié entre les 2 marges. C’est donc un bug d’autant plus grave qu’il est subtile. D’après mes recherches il se trouve sur la plupart des drivers Amiga. Or la plupart des imprimantes sérieuses (à 9 ou 24 aiguilles ou avec tout autre procédé) permettent de se transformer ainsi en
véritable traitement de texte.
Heureusement il y a une solution radicale à cette impasse: C’est l’éditeur correcteur générateur de driver que je continue de distribuer. Cet éditeur est extraordinaire: c’est lui qui m’a permit d’identifier précisément ce genre de bug et bien d'autres encore. Il est actuellement disponible dans sa version originale en Anglais contre 30 Frs ou encore contre 50 Frs dans une version traduite à plus de 100% en Français puisque en plus de la traduction complète des docs de l’auteur j'ai moi-même rajouté des tas de conseils supplémentaires. Outre la possibilité de faire donc passer votre imprimante
en mode justification parfaite, il vous permettra dans un texte de passer très simplement d’une police à une autre ou d’un style à un autre. De corriger au besoin les modes d'impression graphiques. Si vous avez des problèmes dans les couleurs il vous permettra là aussi de remettre les choses dans l’ordre. Bref absolument tout est possible avec lui et vous obtiendrez très vite un driver permettant d’utiliser enfin toutes les possibilités de votre imprimante de n'importe quel type quelle soit!
Enfin si certains d’entre vous désirent avoir une lettre imprimée avec la Star LC
24. 10 afin de constater ses extraordinaires possibilités je
serais très heureux de leur en envoyer une. Contre une simple
enveloppe timbrée et bien-sûr autoadressée.
Serge Hammouche. 3 Rue Anatole France, 13220 Chateauneuf-Les-Martigues ATTILA PDS Association Loi de 1901.
En cette Annee 1991 le groupe Attila vous souhaite une Bonne et heureuse Annee, et vous propose encore plus de news pour votre Amiga (Graphisme, musique et animation du Domaine Publique).
Traitement sous 48 heures (15 Francs la disquette frais de port compris !) Catalogue GRATUIT contre 3.80 Francs en timbres Notre adresse : AUTSILA BP 192 63805 COURNON CEDEX RESEAUX, USENET, ET LE RESTE Troisième partie Suite de notre tour d’horizon du fonctionnement des réseaux internationaux. Après avoir décrit de manière quelque peu formelle comment Usenet et le courrier électronique fonctionnaient, nous allons maintenant entrer un peu plus dans les détails et voir comment il est possible d'intégrer un Amiga dans cette gigantesque formation.
Uucp + Amiga = Usenet chez soi Quand Usenet a pris naissance, c'était sur un plan purement local, et les News (désolé pour l’anglicisme, mais c'est comme ça qu’on appelle les contributions) transitaient entre les machines par uucp.
Le réseau (encore que ce terme ne soit pas approprié en parlant de Usenet) s’étend aujourd'hui sur le monde entier. Les contributions voyagent de plus en plus rarement par uucp grâce à la technologie, mais il est possible malgré tout de recevoir les News chez soi par ce moyen.
Le hic, c’est que toutes les machines ne reçoivent pas Usenet, En France du moins (aux Etats-Unis, c’est l'inverse).
Pourquoi? Outre le fait que recevoir les News coûte une cotisation pour une grosse machine, il faut compter avec le débit.
Chaque jour, deux mégas de fichiers textes transitent entre plusieurs milliers de machines (les Newsgroups regroupent un très vaste domaine de sujets différents, de la sociologie au cinéma en passant par le sexe...). Comme il faut garder celles-ci un certain temps avant de les effacer, la place sur disque dur peut également inciter les administrateurs à réfléchir deux fois avant de s'abonner aux News (sans compter le temps inconcevable qu’on passe à les lire, ou du moins à en retirer la substantifique moelle, temps pris donc sur le temps théorique de travail...). Si vous avez la chance 1)
d’obtenir une entrée uucp sur une machine et 2) que celle-ci reçoive les News, alors vous pouvez vous abonner à certains Newsgroups et recevoir ceux-ci chez vous en plus du courrier électronique. De plus, en tant que particulier, une cotisation n’est plus nécessaire, tout ce que vous avez à payer étant alors le prix de la communication le temps de rapatrier les news chez vous (et comme je l’ai déjà dit, les newsgroups Amiga sont plutôt volumineux).
Mais pouvoir consulter ce flot impressionnant d’informations à tête reposée, chez soi et en extraire l’intéressant, peut se révéler extrêmement rentable, surtout pour se tenir au courant des dernières nouveautés dans tous les domaines touchant à l'Amiga. C’est aussi le meilleur moyen d’obtenir la solution à un problème très technique que vous n'arrivez pas à résoudre: soyez certain que sur les milliers de personnes lisant votre question tous des fanatiques au moins l’un d'entre eux aura rencontré un jour le même problème et vous évitera ainsi plusieurs semaines d’errements.
C’est ainsi que procède la majorité des gourous Amiga, Ceux-ci rapatrient les News chez eux (encore une fois parce qu'ils sont censés travailler à leur boulot et pas passer plusieurs heures à éplucher l'imposant débit des Newsgroups Amiga...), les consultent tranquillement, postent des contributions et envoient tout cela par uucp en même temps que leur courrier.
Uucp sur Amiga: un rapide coup d’oeil Matt Dillon a passé une bonne année à mettre son uucp au point. Etant donné que des milliers de personnes l'utilisent aux Etats-Unis, on peut être sûr qu’il est désormais d’une fiabilité totale, même si Matt n'arrête pas de le perfectionner.
Il tient sur deux disquettes mais je ne vais pas entrer dans les détails trop techniques. Le fichier principal, coeur de uucp, s'appelle L.sys. C’est lui qui contient la liste des machines uucp que votre Amiga connaît (la parente possède un fichier analogue sur lequel doit exister une entrée décrivant votre Amiga). Chaque machine est décrite en une ligne qui indique
• le nom de l’ordinateur distant
• le numéro de téléphone à composer
• la vitesse en bauds
• le "login" à utiliser pour entrer (voir plus bas)
• le mot de passe correspondant au login Par exemple, on pourrait
avoir myrias 555371 1200 ACU login: uucp assword: uupc
L'instruction principale pour appeler manuellement est uucico.
Supposons que vous venez d’écrire un message avec la commande
dmail et que vous désirez l’envoyer. Quand vous avez fini
d’écrire et que vous avez défini les personnes auxquelles
vous désirez envoyer votre message, dmail sauve ce fichier dans
un répertoire de "spool" (UUSPOOL:, là où sont stockées toutes
les requêtes en attente). Celui-ci sera vidé et les requêtes
exécutées lors de la prochaine connexion avec votre parente.
Pour ce faire, vous devez l'appeler. Cela se fera par la
commande uucico -smyrias. Après, vous ne touchez plus à rien,
uucp consulte L.sys et compose automatiquement le numéro,
attend une porteuse, se connecte, attend de recevoir la chaîne
"login", envoie alors la chaîne "uucp", attend de recevoir la
chaîne "assword:" (en fait, le mot affiché est bien entendu
"Password", mais certaines machine mettent un P majuscule ou
minuscule, alors dans le doute...) et envoie le mot de passe
précisé. Si la procédure de login fonctionne, vous vous trouvez
alors dans la parente et le protocole uucp fait le reste. Quand
il n'y a plus rien à envoyer de part et d’autre, les deux
machines raccrochent.
Les requêtes stockées dans le répertoire de spool sont de trois types. 11 peut s'agir de courrier électronique à destination de personnes de votre connaissance, de contributions que vous avez écrites et que vous désirez poster sur Usenet ou de copie de fichier vers une machine qui n’est pas forcément votre parente (ou l’inverse).
Supposons par exemple que je veuille transférer le fichier arkonis.c que je viens de finir sur mon Amiga sur ma parente (nommée ’delos’ par exemple) dans le RESEAUX »» répertoire Cl sur mon compte, je taperai sur mon Amiga la commande uucp arkonis.c delos!~beust C arkonis.c La notation ~x signifie "dans le répertoire principal de l'utilisateur x" (syntaxe Unix). A l'issue de cette commande, uucp stockera dans dans UUSPOOL: une ligne matérialisant ma demande. Celle-ci sera exécutée à la prochaine connexion avec ’delos’.
Votre Amiga, lui, ne dort jamais... Si vous préférez laisser à votre Amiga le soin d’envoyer le courrier tout seul, on utilise un autre fichier, baptisé crontab, et une commande qui tourne en tâche de fond et qui porte le nom de dcron. Crontab est très simple: il se compose de commandes shell précédées d'une heure (ou d’une plage d'heures; vous pouvez lui dire par exemple "les lundis et jeudis entre deux et trois heures du matin"). Toutes les minutes, dcron va consulter crontab, vérifie si une des commandes doit être exécutée et dans l’affirmative, fait le nécessaire.
Notez que cron peut être utilisé de bien des façons différentes. Si vous désirez par exemple faire un ménage hebdomadaire des fichiers superflus de votre disque dur (par exemple, effacer les fichiers texte de plus d'un mois), c’est très simple à faire. Vous n'avez qu'à écrire un script shell qui fait tout ce que vous voulez, et à mettre une entrée dans crontab qui exécute ce script tous les dimanches soirs, par exemple (en fait, c'est exactement ce que font les machines Unix).
Dans le cas d’uucp. La commande sera bien entendu uucico. Quand vous écrivez un courrier, celui-ci est mis en attente dans UUSPOOL:. Appelé sans paramètre, uucico va regarder chaque message en attente dans ce répertoire, analyse l'adresse, en déduit quelle machine appeler et fait ce qu’il faut. Et tout ceci, pendant votre sommeil... 11 est ainsi possible que vous vous réveilliez et que du courrier vous attende.
Voilà pour le "coeur" d’uucp. Mais faites confiance à Matt: le tout est assorti d’une collection d’utilitaires qui vous simplifient encore plus la tâche.
Principalement: répondre à l'aide d’une touche, de bien présenter le texte de votre réponse, etc...
• un lecteur de News (si vous les recevez) qui respecte
scrupuleusement l'ordonnancement de Usenet
• getty, qui tourne en tâche de fond et surveille le port série
en attente d’une éventuelle connexion de la part d’une autre
machine (à ce moment, c’est vous qui jouez le rôle de parente)
• uuencode uudecode, utilisés pour transformer en texte un
fichier binaire que vous voudriez envoyer par uucp La
documentation livrée avec la distribution est conséquente,
mais elle contient également un manuel "rapide", qui vous
permet d'installer un uucp fonctionnel chez vous en un quart
d’heure et à remettre à plus tard la fastidieuse (mais
inévitable) corvée de lire la documentation.
Vous trouverez uucp sur la Fish n° 313.
Matt Dillon a annoncé il y a quelques jours qu’il avait fini d'écrire la version 1.07D et que celle-ci apparaîtrait très bientôt sur les Fish. On peut donc s’attendre à son apparition dans la fournée 410-419, voire 420-429.
Voilà. Je vais en rester là pour le moment. J’espère que tout ceci n'aura pas été trop nébuleux et que ces lignes permettront à quelques-uns d'entre vous d’entrer dans la grande famille des réseaux internationaux (dans ' affirmative, faites-le moi savoir! Ecrivez-moi à beust@cerisi.cerisi.fr). Prenons-nous à rêver et à imaginer un gigantesque réseau reliant des milliers d'Amiga dans le monde entier... Cédric Beust
(1) titre très largement inspiré de l'oeuvre de Douglas Adams,
"Le Guide du Routard Galactique" HABLA1 LISP? À Parlez-vous
Lisp?
Probablement pas. La récente arrivée d'une nouvelle version d'AMXLisp va me servir de prétexte à une courte introduction à ce langage qui possède de nombreuses qualités. De plus, AMXLisp n’est pas la seule implémentation de Lisp disponible sur Amiga, alors, faites votre choix!
AMXLisp a été écrit par David Betz, auteur de la "bêta-version" dont je parlerai à la fin de cette présentation, et ’ interfaçage Amiga a été réalisé par François Rouaix (salut François!). Comme son nom l'indique, il s'agit de l’implémentation pour Amiga d'un dérivé de Lisp (XLisp) qui présente la particularité de posséder quelques aspects orientés objets. Je n’en ferai pas état dans cet article, mais nous en reparlerons très bientôt.
Nous nous limiterons au sous-ensemble réellement Lisp d’AMXLisp mais sachez que celui-ci est conçu pour appeler des fonctions de bibliothèques de l’Amiga.
H H+- CHAPITRE I Premiers pas Lisp est l’acronyme de "LISt Programming", et il raisonne donc essentiellement sous forme de listes. Une liste est composée d'éléments de base, appelés atomes. Les atomes sont des entiers, des caractères ou encore des chaînes. Une liste est encadrée par des parenthèses.
Exemple de liste: ("ANews" 1 2 3) On peut faire des opérations sur ces listes. Par exemple, en extraire le premier élément par la fonction car et la queue de la liste par cdr.
(car ’(" Anews" 12 3)) "ANews" (cdr '("ANews" 1 2 3)) (12 3) Notez la façon qu’a Lisp d’écrire ses fonctions: (f a b c). Cela s'appelle la notation préfixée. D’autre part, la mystérieuse apostrophe qui précédé la liste de test est directement liée à cette notation.
En effet. Lisp essaie par défaut d’évaluer tout ce que vous lui donnez.
En l’occurence, nous ne voulons pas que l’interprète évalue ("ANews" 1 2 3) comme étant l’appel de la fonction "ANews" avec les paramètres 1 2 3. Pour que Lisp n’évalue pas une liste, nous la faisons précéder par l'apostrophe.
Nous pouvons ensuite coller deux listes avec la fonction cons, qui prend deux arguments et rend comme résultat la liste dont le car est le premier argument et le cdr, le deuxième.
(cons ’(A B C) ’(D E F)) ((A B C) D F. F) Ce résultat vous surprend peut-être, pas vrai? Relisez la définition de la fonction cons. Si le résultat avait été (a b c d e 0, le car de cette liste aurait été a, et non (a b c). Vous saisissez la nuance? 11 existe naturellement une fonction pour réellement concaténer deux listes (append).
TCLI 4)
2. DHB(26HB :ANews Articles articles23 Type Available In-Usc
Haxinun chip 692184 347968 1848152 fast 2787752 1486528
4194272 total 3479936 1754488 5234424
2. DH8C28HB):ANews Articles articles23 current stack size 1s
16808 botes 2,DH0(20MBÏ : Anews Ai1 ticles articles23 Type
Avaitable In-Use Haxinun ohi| .692184 .347968 1848152 2787752
1486528 _______ otal 3479936 1754488 5234424
2. DH0(28HB :ANeus Articles articles23 tCLI 11
2. DH8C28HB) : Aneus Ar t ici es ai* ticles23 G“Z!
CHAPITRE II Où l’on se mord la queue Lisp se programme fondamentalement de manière récursive, et il constitue un excellent moyen de mieux comprendre cette méthode de programmation quelque peu surprenante au premier abord. Comment expliquer simplement la récursivité?
Pour paraphraser une phrase célèbre, "lo understand recursion, y ou need 10 understand recursion" (pour comprendre la récursivité, il faut comprendre la récursivité). Ne rigolez pas, c'est exactement ça!
On résout un problème récursif en supposant que l’on sait le résoudre pour une complexité moindre. Prenons vite un exemple avant que vous ne passiez à l'article suivant! Supposons que nous voulions obtenir l’inverse d’une liste. Soit ’(A B C D E F), comment obtenir '(F E D C B A)?
Celle liste a une longueur de 6. Supposons donc que nous sachions obtenir l'inverse d'une liste de cinq éléments. Comment pouvons-nous alors obtenir l'inverse d’une liste de six éléments? C’est simple: c’est tout simplement cet inverse suivi du premier élément de la liste. Pour transcrire tout cela dans le monde lispien, l'inverse de ’(A B C D E F) c’est la concaténation de l'inverse du cdr (’(F E D C B A)) et de son car (A), soit ’(F E D C B A). Vous saisissez?
Il faut bien entendu que la récursivité s'arrête quelque part. Ici, on partira de l’axiome que l’inverse d’une liste vide est elle-même. Voyons maintenant la fonction: (defun inverse (I) (if(nulll)l (append (inverse (cdr I)) (list (car
I) )))) Vous voyez apparaître ici quelques nouvelles fonctions du
langage. En premier lieu, la définition de fonction. Cela se
fait par le mot-clé defun (dans cette catégorie de Lisp. Dans
d’autres, cela peut être de ou df), suivi du nom de la
fonction suivi de la liste des arguments suivi enfin du corps.
Rappelez-vous que Lisp est un langage fonctionnel, et que tout
s’exprime donc au moyen de résultats. Le corps doit donc
retourner une valeur, qui sera la valeur de la fonction.
Ici, le corps est simple: il se compose du simple énoncé if. Si la condition est vraie ("1 est vide"), on retourne 1, sinon on retourne la concaténation de l’inverse du cdr et du car (qu’il faut transformer en liste avant car append n’accepte de concaténer que des listes, et a priori, (car I) peut être un symbole (A).
Maintenant, vérifions: (inverse ’(A B C D E F)) (F E D C B A) Et voilà. Commencez-vous à voir la puissance d'une telle technique?
CHAPITRE III (de plus (en plus (fort)) Nous allons passer à un autre exemple, maintenant: les tours de Hanoi. Un grand classique. Le problème est simple. Nous disposons de n disques de tailles décroissantes, empilés sur un piquet. Il y a trois piquets au total. Comment déplacer cette pyramide sur le piquet adjacent en 11e déplaçant qu’un disque à la fois et en sachant qu’un disque doit toujours reposer sur un disque plus gros que lui? On a bien entendu le droit de se servir du troisième piquet en tant qu’intermédiaire.
Voyons comment résoudre ce problème avec trois disques: 1 1 2 3 1 2 1 1 2 3 db r~i 1 2 3 1 2 3 1 2 3 ¦ r* 12 3 1 2 3 Résolution iti tours è» Hmoî »v*c 3 4it u s Vous comprenez aisément que dès que le nombre de disques croît, le problème devient de plus en plus difficile à résoudre, et pourtant c’est toujours le même algorithme qui est utilisé. Celui-ci n’est pas itératif, vous vous en doutez!
Analysons donc ce problème d’un point de vue récursif. Nous voulons le résoudre avec n disques, supposons donc que nous savons le résoudre pour n-1 disques. Cela suffit-il? Eh bien oui: L’hypothèse nous permet de ne plus être limité au déplacement d’un seul disque à la fois, mais par groupe de n-1 disques. Comme d’habitude, il nous faut définir une solution quand n=l par exemple. Nous décidons alors qu’il suffit de déplacer ce disque du piquet 1 au piquet 2 et c'est fini. La récursivité se charge de résoudre le problème pour n 1 !
Le listing peut donc se présenter comme cela: ;;; hanoi.lsp (defun han (n) ; procédure principale, n est le nombre de disques (hanoi 1 2 3 n)) (defun afficher (a b) ; affiche le mouvement d’un disque de a vers b (princ a) ; princ = sans passer à la ligne (princ " vers ") (princ b) (terpri)) ; terpri = sauter une ligne (defun hanoi (a b c n) ; résout hanoi pour n disques de a vers b ; en utilisant c comme intermédiaire (if (= n 1) ; si n = 1, facile (afficher a bl (hanoi a c b (1- n)) ; sinon résout pour n-1 (afficher a b) ; déplace celui qui reste (hanoi c b a (1- n)))); et remet le reste
dessus Les quelques nouvelles instructions sont expliquées en commentaires. La fonction (1- n) est équivalente à (- n 1), mais attention! Elle ne modifie pas la valeur de n: elle ne fait que retourner la valeur ’n-l’.
Si vous regardez en parallèle le dessin expliquant la résolution par méthode récursive, vous verrez comme le programme est facile à suivre.
Voici son résultat pour n = 3: (han 3) 1 vers 2 1 vers 3 2 vers 3 1 vers 2 3 vers 1 3 vers 2 1 vers 2 CHAPITRE IV Synthèse L'avantage principal de Lisp est avant tout d’être un langage interprété.
Autrement dit, vous pouvez suivre son exécution pas à pas, examiner certaines variables et les modifier en cours. Bien sûr, cette facilité est obtenue aux dépens de la vitesse d’exécution, mais on demande rarement à un programme Lisp de s’exécuter rapidement. Si vous avez une idée et que vous voulez la mettre rapidement en application, Lisp est un très bon moyen de commencer: il ne vous impose pas de définir des structures de données qui n’en finissent pas, de déclarer vos variables, de passer par les étapes souvent longues de la compilation, etc... D’ailleurs, il est très fréquent de voir
des maquettes de gros logiciels d’abord écrites en Lisp: cela permet d'avoir une idée très rapidement de ce à quoi le logiciel peut ressembler et de vérifier sa "faisabilité”.
La notation préfixée peut sembler a priori rébarbative à assimiler. C’est une question d'habitude, et je la trouve personnellement beaucoup plus naturelle que la notation habituelle infixée et parenthésée (que ce soit la préfixée ou la postfixée, d'ailleurs, comme sur les calculatrices Hewlett-Packard). En effet, si je vous demande de calculer l’expression suivante: i := (k + 2) * (j + (n 2)) comment allez-vous procéder? Vous allez tout naturellement chercher l’expression la plus parenthésée, la calculer, remonter d’un niveau et recommencer. Ce qui est exactement équivalent à (setq i (*
(+ k 2) (+ j ( n 2)))) Si j’ai passé volontairement tant de temps sur la récursivité, c’est qu’elle constitue le coeur de Lisp. Mais ce langage contient un nombre incalculable de fonctions qui permettent d’écrire des programmes bien plus gros que ceux que j’ai exposés ici. Il y a ainsi les énoncés habituels de boucles, de sélection, les tableaux et bien sûr toutes les fonctions imaginables sur les gestions de listes.
CHAPITRE V Rapide survol d’AMXLisp L'interfaçage pour Amiga de cet Xlisp a été écrit par François Rouaix, que certains de nos lecteurs connaissent déjà très probablement, mais l’auteur de la présente version est David Betz. En tant que "bêta- version", celle-ci souffre pour le moment de quelques bugs rendant la mise au point des programmes assez délicate, mais une vraie version ne tardera sûrement pas.
Les deux points forts d’AMXLisp par rapport à la plupart des autres Lisp sur Amiga sont qu’il dispose d’une minicouche "orientée-objet" mais surtout qu'il est entièrement écrit pour utiliser les bibliothèques internes de l’Amiga. Ainsi, un programme d'exemple d'une soixantaine de lignes montre comment ouvrir une fenêtre et afficher un texte dedans.
Tous les fichiers "d'includes" sont présents et il semble donc en théorie possible de faire autant de choses en AMXLisp qu’en C, même s’il s'agit d’adressage de la mémoire.
Les programmes sont chargés à la main à l’aide de la commande "load" et il ne reste ensuite plus qu’à appeler le nom de la fonction principale. Si quelque chose cloche, il vous est possible de passer en mode trace et de suivre l’exécution pas à pas afin de localiser l’erreur. Il ne dispose pas d'éditeur mais la magie du multi-tâche fait que vous pouvez sans aucun problème lancer votre éditeur en tâche de fond et revenir y faire les modifications nécessaires en cas d'erreur.
La documentation est très complète, mais elle présuppose une connaissance minimale en Lisp. Elle expose en détails la manière dont AMXLisp implémente la programmation par objets et liste de manière exhaustive toutes les fonctions qu'il connaît.
CHAPITRE VI Les Lisp disponibles Lisp vous intéresse? Le choix sur Amiga ne manque pas. Outre la présente version d'AMXLisp, vous pourrez retrouver son ancienne version sur la Fish n*181, qui est elle-même une amélioration de Xlisp sur la Fish n°39. Mais je recommande fortement gmtemacs à ceux d’entre vous qui ont la possibilité de l’utiliser. En effet, indépendamment du fait qu’il dispose d’un mode Lisp permettant entre autres de vérifier les paires de parenthèses que vous écrivez (aide ô!
Combien appréciable), je vous rappelle qu’il est écrit pour une bonne part en Lisp.
Gmtemacs dispose donc d’un interprète Lisp complet permettant d'exécuter vos programmes avec les même facilités qu'AMXLisp. 11 possède en plus des fonctions propres vous permettant de le configurer selon vos besoins et d’écrire ou de modifier des modes. Bien entendu, il n'a aucun interfaçage Amiga, ni couche "objets", mais il reste un éditeur de choix pour la mise au point de programmes Lisp.
AMXLisp Auteurs: David Betz François Rouaix Ancienne version sur la Fish n’ 181 Cédric Beust VIRUS_ XAVIER ANALYSE The Return of the Lamer Exterminator Une page de l'histoire des fléaux informatiques vient encore d’être tournée.
Les qualificatifs que je vais employer pour décrire le "Return_Of_The_ LamerExterminator" (déjà tout un programme en traduisant simplement le nom: "le retour de V exterminateur de débutant") traduit tout mon désarroi: très dangereux, peu commun, discret, très virulent... En un mot ce microbe est révolutionnaire et il risque de porter un coup à la réputation de la machine.
Je l’ai signalé le mois dernier: Le seul fait d’inse- rer une disquette infectee dans un drive activera le virus en mémoire! Les nostalgiques des pokes et peeks (d'époque épique) regretteront le temps où seul le virus by SCA se répandait autour de la planète.
OUI OUI NON NON OUI NON NON (OUI) OUI OUI OUI NON NON NON NON NON OUI OUI
(4) Pour être actif en mémoire un virus sous n’importe quel forme
doit être "lancé” d’une manière ou d'une autre.
- Il peut par exemple être activé lors du chargement du bootblock
(SCA et virus lere génération).
- Il existe également des fichiers vérolés qui modifient la
startup-sequence pour pouvoir être rendu actif dès l'exécu
tion de cette dernière (BGS9 et virus 2ème génération) ou par
le simple fait d’exécuter le fichier infecté (XENO).
- Enfin il existe aujourd'hui une troisième voie seulement
utilisée actuellement par le Retum_Of_LamerExterminator, Beau
coup plus complexe que les deux autres mais possédant un
avantage énorme: plus besoin de "booter" le disk pour que le
virus soit rendu actif. Le simple fait d'insé- rer le disk
provoquera son activation!
Donc l’utilisateur ne lançant jamais des disquettes étrangères et utilisant toujours son disk dur pour "booter" N’EST PLUS à l'abri et peut désormais, lui aussi, redouter d’être infecté par un virus de cette troisième génération.
Un exemple concret: vous avez des copies de Fred Fish à faire et vous utilisez un copieur qui respecte le multi-tasking.
C’est cuit! Si la Xxième disquette est insérée et contient le "Retum_Of.." celui-ci se nichera automatiquement en mémoire en créant des "read write errors" sur les autres disquettes insérées pour la copie!... Le Diskcopy du Workbench et pas mal d’autres copieurs sont donc maintenant à bannir... Astucieux Mais comment est-ce possible allez vous me demander? C'est très astucieux.
Le virus se place dans le directory L: sous le nom du disk-validator avec le taille du disk-validator c’est à dire 1848 bytes. Il est bien entendu codé (procédé aléatoire). Suivons pas à pas sa manière de procéder pour véroler d'autres disquettes. Si une disquette est insérée dans un drive l'Amiga- Dos lira le bootblock (sect 0) et le Root- Block (directory en secteur 880 = $ 370 pour les disquettes) automatiquement. Le virus qui dévie le Beginlo du trackdisk.device intercepte les commandes de lecture (CMD_READ) et d’écriture (CMD_WR1TE) et réagira suivant le schéma suivant:
- (1): Lit écrit normalement le secteur
- (2): Si déjà 3 changements de disquettes écriture d'un
secteur au hasard qui contiendra le message "LAMER!!!" X fois.
Le secteur est perdu et cela provoquera un message du type
"read write error". Le virus après écriture de ce secteur ira
lire normalement le bootblock = (1)
- (3): l’EMFLAG (Offset 312) qui détermine la validité du
BITMAP sera mis à TRUE. (SFF.l) Donc même si la Bitmap est
invalide le virus fait croire à Amiga- DOS qu’elle est valide.
- (4): Tentative d’écriture de la piste
40. Dans ce cas le Bitmap écrit est de type "Invalid" FALSE.
(S00.1) Si on écrit efface déplace des fichiers Commande
CMD_READ CMD_WRITE CMD_READ CMD_READ CMD_WRITE
"WriteProtected" SectO Sect880 d’une disquette insérée dans
un lecteur cela provoquera l’écriture d'un nouveau Bitmap
(qui alloue libère le nombre de secteurs réservé pour les
fichiers) et donc immédiatement ce Bitmap sera rendu de type
"Invalid" par le virus et ceci sans que vous puissiez vous en
rendre compte. En effet une relecture du nouveau Bitmap le
rendra à nouveau valide par le virus, (opération (3)) Le
virus dévie un vecteur du console.device et s’en sert comme
interruption en décrémentant un compteur qui lorsqu'il arrive
à zéro provoque le for- mattage complet de n’importe quel
disk déprotégé présent dans n’importe quel lecteur (et
effectue un RESET après avoir affiché un message qui trahit
son identité).
Le virus ne se reproduit qu'au reset (ouf!!)
Mais malheureusement Beginlo est dévié dès l'insertion d’une disquette dans un drive et donc les read write intempestifs et le formatage complet de la disquette peuvent toujours avoir lieu avant une éventuelle reproduction!
L’interruption "raster" supervise l’Amiga en empêchant toute tentative de modification du KickTagPtr.
Le virus s'il est capable de s'installer sur le disque dur n’a pas été programmé dans ce but. Le "trackdisk.device" est utilisé par les unités de disquettes et donc le disque dur n’a pas à craindre d’éventuelles Read Wriles, ni même un formatage. De plus le Bitmap d'un disque dur ne se retrouvera pas à la même place que celui destiné Action(s) aux disquettes. Donc le risque est que le virus se
(1) charge en mémoire pour
(1) formater et provoquer
(2) des reads writes et
(3) infecté des disquettes seulement (le "seulement" est là pour
combler des blancs dans la phrase..,) La phase reproduction
L'ordre READ de la bibliothèque Dos_Inteme (utilisée par les
ordres CLI SHELL) est déviée au reset. Deux cas sont alors
possibles. Le premier cas est celui où la disquette est
déprotégée, validée et non infectée. Une tentative de lecture
d'un fichier (startup-sequence) utilisera la fonction READ
et donc le virus prendra le contrôle et chargera le disk-
validator s’il existe, sinon il y aura une tentative de
création du 1:, et dans tous les cas création du
disk-validator, c’est à dire construction du virus. Mais
comme il y a ECRITURE d’un fichier le Bitmap est ROMEO REMUE
Vous vous souvenez sûrement de la guerre des compilateurs que
se livrent depuis plusieurs années les deux "super grands” du
compilo C, LATTICE et MANX. Je passe tout de suite la parole
à notre envoyé spécial sur le front, BatchMan, qui va vous
rappeler rapidement les derniers grands événements de ces
dernières années.
LATTICE SAS C MANX a intérêt à se remuer ? 1989: LATTICE sort la version 5.0 de son compilateur; la contre-offensive de MANX tarde à venir; ? Automne 1989: sortie du LATTICE C++, la réponse de MANX se fait vraiment attendre; LAMER - suite modifié et par conséquent rendu "INVALID" par le virus. La fonction READ est remise à sa valeur initiale (le virus ne peut donc se reproduire qu'au reset). Le deuxième cas est celui d'un disk vérolé ou protégé en écriture: le "Return_of_the_Lamer" le constatera et rien ne se produira.
A l'insertion d’un disk dans le lecteur (SANS PRESENCE du virus en mémoire) (et si évidemment le disk est infecté): la disquette insérée a un BilMap d'un type "Invalid" (False=$ 00.1) et donc l’Amiga- Dos va essayer pour y remédier de charger le disk-validator du disk... Le vrai virus et donc le faux Disk-Validator sera exécuté.
Le virus est maintenant en mémoire!
Durant toute la durée de son activité le virus "tue" les messages qui pourraient être affichés par AmigaDos (du style le disk n'est pas validé) et donc toutes les opérations restent d'une discrétion absolue... L'auteur du "Return..." est à enfermer s'il s'agit de la même personne qui a codé les 7 clones du LamerExterminator et le "Revenge of the LamerExterminator" Pourtant il s’agit de quelqu’un qui possède de sérieuses connaissances de la "programmation système" et qui donc pourrait rendre de grands services à l'Amiga en essayant de part des utilitaires divers d'améliorer le CLI SHELL
Workbench... Le retum_of_the_Iamer- exterminator est encore assez "soft” par rapport à une version qui aurait pu format- ter le disque dur ou infecter une disquette à chaque insertion dans un drive au lieu d'une reproduction à chaque reset. Mais le lamerexterminator a produit sept émules et le pire est peut-être encore à venir.
Quoi qu'il en soit c’est bien dommage pour la machine... Xavier Leclercq ? Printemps 1990: MANX sort enfin une nouvelle version de son compilateur, elle se nomme 5.0, allez donc savoir pourquoi ?
? Juste après. LATTICE présente le SAS C. Première constatation: comme Motorola par rapport à Intel, MANX est toujours en retard par rapport à LATTICE et l'avance technologique de ses produits (je pense en particulier au debugeur SDB) diminue comme une peau de chagrin au fil des mois puisque LATTICE a, vous allez le voir, non seulement comblé son retard, mais en plus, son compilateur offre des possibilités jusqu'alors inconnues dans le monde impitoyable des compilos C. Qu'y-a-t-il de plus dans cette version que dans la 5.0: en apparence rien puisque la documentation est la même et le pac
kage identique à pan le petit autocollant qui signale que ce produit est compatible avec le système 2.0. En fait le système 2.0 aurait été écrit avec le SAS C, comme ses prédécesseurs l'ont été avec les versions précédentes des compilateurs LATTICE.
Ce léger détail vous permet de bénéficier dès à présent des nouveaux includes qui seront nécessaires pour programmer sous
2. 0 en utilisant toute la puissance de ce nouveau système. A
noter au passage que le nombre de disquettes est passé de 5
pour la version 5.0 à 6 pour cette version 5.10 du SAS C. Deux
styles d’icones sont disponibles, nonnaux ou look 2.0.
Choisissez les normaux, les autres sont moches à hurler.
Quoi de neuf a l’intérieur? Je serais tenté de dire pas grand chose.
Le LSE (LATTICE Screen Editor) n’a pas changé et permet toujours d'éditer vos sources C en les indentant automatiquement, de compiler sans sortir de l'éditeur (attention, extension mémoire vivement recommandée) et enfin il peut positionner le curseur directement sur la ligne ou s'est produit une erreur pendant la compilation (merci monsieur AREXX). Un seul regret: il est impossible de sélectionner un bloc à la souris, il faut marquer le début et la fin pour pouvoir faire un couper coller.
CPR (Code Probe Debuger) permet de débuger vos sources comme le SDB de MANX (points d’arrêt, dump de structures,...) mais il a plus de possibilités, comme par exemple afficher le contenu de la mémoire sous forme d’une structure dont le type est passé à la ligne de commande. Ex : d 0x7ffe (struct tata) affichera le contenu de la mémoire à l'adresse S7ffe sous la forme d'une structure tata. De plus, CPR permet de tracer le code en C, en ASM ou en mode mixte ou le C et l’ASM sont mélangés. Très pratique pour ceux qui aiment voir ce que donne le code généré par leur compilateur.
Il existe en plus un optimiseur de code qui permet d’obtenir de bons résultats, soit en vitesse, soit en taille de l'exécutable. En ce qui concerne le code généré justement, il est de bonne qualité et a maintenant largement dépassé celui de la version 3.6 de PAZTEC C. Il est possible d'utiliser le SAS C avec 1 Mo et deux lecteurs de disquettes, mais la configuration idéale est disque dur plus au moins 3 Mo de mémoire. L'installation sur disque dur se fait par l’intermédiaire Suite page 51 » • GREATCOURTS 2 Editeur: Blue Byte Les simulations de tennis n’ont pas fini de nous étonner. Après
Great Courts qui était plus axé coté arcade et le non moins bon Tennis Cup. Qui était plus axé simulation, voici Great Courts 2 qui corrige les défauts majeurs de la première version en apportant pas mal de nouveautés.
On en attendait pas moins. Il y a quand même des défauts à signaler. Les possesseurs d'Amiga de base (512K only) se verront gratifier de bruitages réduits et tout ceux-ci seront lus sur la disquette ce qui n'est pas synonyme de rapidité. De plus ils ne pourront sauver qu'un jeu sur la disquette. En fait plus votre configuation mémoire est importante plus le jeu devient intéressante. La configuration idéale semblerait être 1 Mbyte de Chip et 512K minimum de Fast Ram. Comme il n’existe qu'un tout petit pourcentage de machines équipées de Super Fat Agnus il est dommage que le jeu soit
rééllement exploitable avec une telle configuration. Néammoins si vous disposez d’un disque dur. Le jeu sera facilement installable. Mais tout ceci n’est pas un argument de vente.
A part ces problèmes de mémoire on se retrouve face à une simulation de tennis d’excellent niveau. Le jeu à un niveau avancé ne tolère aucune erreur et aucune imprécision dans le placement et le timing.
Les premiers matchs joués se solderont sans doute par 6-0 6-0 6-0 mais avec de l'entrainement les progrès sont rapides. De nombreaux paramètres sont accessibles et configurables et un mode entrainement est prévu. Le jeu permet à quatre joueurs de s'affronter simultanément avec une prise spéciale, autrement le jeu en double contre l’ordinateur est assez réussi (même le double mixte est prévu). L’animation des spri- tes a fait l’objet d’une attention toute particulière et les coups sont relativement bien décomposés. La jouabilité ne fait l’objet d’aucun reproche particulier. La qualité est
au rendez-vous mais vu le prix à payer pour avoir une configuration correcte on n’en attendait pas moins.
Kéké PUZZNIC JEUX Peu de temps après la sortie de Plotting. OCEAN nous propose un nouveau jeu de réflexion dans la même lignée.
Si le but du jeu reste le même, détruire des blocs carrés contenant différentes formes en les associant, les façons d’y arriver sont tout à fait nouvelles. Cette fois-ci, plus besoin de lancer un carré sur un autre carré contenant le même motif, il suffit que deux carrés de composition identique se touchent par un côté pour qu’ils disparaissent de l'écran de jeu. Les premiers tableaux sont d’une facilité déconcertante car les carrés sont en nombres pairs et il n’y a pas d'obstacles à leurs déplacements. Dès le deuxième niveau, tout se complique car il faut souvent placer les carrés de telle
sorte qu'ils s’éliminent par trois et des obstacles apparaissent qui gênent les mouvements.
Les seuls actions possibles sur un carré se résument à un déplacement sur la droite ou sur la gauche. Les carrés tombent dès qu’ils ne sont plus soutenus par un au dessous et il est impossible de les faire remonter sauf si le tableau dispose de blocs jouant le rôle d'ascenseur. Pour chaque tableau, un temps limite est imparti et si vous vous trouvez bloqués, ce qui arrivera à un moment ou à un autre, vous aurez droit à deux "repêchages" qui remettront le tableau dans sa configuration de départ.
La seule méthode valable pour progresser efficacement est de bien réfléchir avant de commencer à bouger des blocs car le retour en arrière est ardu, parfois même impossible. Il est également conseillé de se rappeler de la tactique à appliquer pour chaque tableau afin de ne pas perdre de temps et de "repêchages" à chaque nouvelle partie. Dernier détail, le jeu comporte 144 tableaux, ce qui lui donne une durée de vie assez importante et même si vous arrivez à finir le jeu, vous pourrez toujours recommencer en utilisant des tactiques différentes. On regrettera seulement la possibilité qu'il y
avait de jouer à deux simultanément sur Plotting ainsi que l'existence d'un éditeur de tableaux. Mais même sans ces détails, Puzznic se révélé être un casse-tête très prenant.
Kéké ne se prend plus la téle
B. A.T. Et dire que je l’attendais avec impatience....
Décidément, certaines personnes aiment me faire ravaler mes
paroles... En effet, auparavant, je me rappelle m’être de
nombreuses fois plaint des programmes qui n'avaient été que
simplement transposés d’atamachin sur Amiga....Eh bien à
présent, grâce à E.S.P. (Esprit Software Programs Limited), je
révise mon jugement et félicite ces transpositions pures !
Pourquoi ? Simplement pour éviter que d’autres fassent comme Esprit Software Programs -very- Limited.
C’est un véritable scandale! Non seulement ils ne se sont pas servis des avantages techniques de l’Amiga par rapport à l’Atari, mais en plus, ils ont carrément fait MOINS bien!!!
Computer's Drcam, qui est à l'origine de ce qui aurait pu être un excellent programme, a subi un véritable acte de sabotage. On distingue nettement les parties du soft où ESP n'a pas participé...comme le scénario par exemple: il est excellent. L’univers est bien imaginé.
L'histoire et les moyens de résoudre le problème sont excellents.
L’aspect de jeu de rôle est respecté.
Un personnage bien détaillé à qui vous pouvez attribuer les caractéristiques que vous voulez (intelligence, réflexes, force, charisme,...) dans la limite des points disponibles (faut pas rêver non plus!). Donc une bonne feuille de perso qui évoluera tout au long de l’aventure: très bien.
Une idée géniale: B.O.B., votre Bio Ordinateur Sensoriel implanté dans votre bras gauche. Il a 4 fonctions: la rappel de vos caractéristiques, l’analyse de votre état corporel (complet!), un traducteur, création d’un programme afin d’éviter des manipulations répétitives. C'est cette dernière fonction qui est réellement sensas, car en créant votre propre programme, BOB vous avertira d’un danger, de la présence de certaines personnes,... suivant ce que vous avez demandé.
Enfin, l’aspect Bio Game: En théorie, dans un bio game, les PNJ (perso non joueur) ont une vie indépendante, gérée par l’ordinateur, ce qui rend beaucoup plus réelle la vie du jeu, et qui permet aux jeux de rôle sur ordinateur de se rapprocher des vrais JdR. En l’occurrence, ce bio game me parait louche, tout du moins incomplet, car certains personnages ont effectivement une vie propre, mais pas tous. Un progrès donc, mais peut mieux faire.
Conclusion: sur Amiga, BAT (I) est un brouillon où le concepteur a eu de formidables idées, idées que le transposeur s’est fait une joie de saboter, en bâclant son travail. J’attends donc BAT (II) qui, lui, devrait être aussi bon dans le fond que dans la forme, puisque Computer’s Dream a compris la leçon et fait lui même la conversion ST-Amiga.
Fireball sur Sélénia pour AmigaNews d'un script d’installation avec un minimum de questions (choix des icônes (normaux ou 2.0), includes 1.3 ou 2.0). LATTICE SAS C Suite de la page 49 MONTAGE Mais la révolution ne vient pas de là.
En effet, LATTICE a intégré un système qui permet de travailler tout à la souris pour ceux qui réchignent à taper dans le shell ou ceux qui débulent et ne connaissent pas encore toutes les options de leur compilateur. Dans le tiroir de travail, vous découvrirez une icône pour invoquer le LSE, une pour CPR, une pour OPTIONS et une pour BUILD. OPTIONS permet de déterminer quelles sont les options de compilation et de link entièrement à la souris et BUILD permet de construire l’exécutable à partir du fichier d’options et des fichiers ,c du tiroir.
Prenons un exemple : Cliquez sur LSE et lapez le désormais classique main() printfÇHello World !"); } sauvegardez sous le nom test.c et sortez. Remarquez que LSE a créé une icône qui vous pemiettra d’éditer test.c directement en cliquant dessus. Cliquez sur OPTIONS. Si vous êtes débutant, contentez-vous de remplir le gadget "Project Name" par le nom final du programme exécutable (test par ex). Cliquez sur BUILD et au miracle tout se compile, se link. Et vous obtenez une superbe icône pour le programme test. Si vous cliquez dessus, vous verrez s’ouvrir une fenêtre en haut à gauche dans
laquelle vous pourrez voir rapidement le fameux message qui continue à traumatiser des générations de programmeurs. Si vous avez plusieurs fichiers nécessaires pour générer votre exécutable, il suffit qu’ils soient dans le même tiroir et ils seront automatiquement compilés et linkés. A noter que le build agit comme un MAKE et se contente de recompiler seulement les fichiers qui ont été modifiés depuis le dernier BUILD.
Interrupteur: ________o o _ I ______o o_____ II • • 1 1 1 au + du C334 R334 au + C324 R324 En guise de conclusion, je dirai seulement que MANX a intérêt à se remuer s’il ne veut pas rester à la traîne de LATTICE car le SAS, entre ses nouvelles possibilités et les outils qui l’accompagnent est un produit de grande qualité. On peut d'ores et déjà se poser la question: que vont-ils inventer pour la prochaine version ?
Roméo BOOSTEZ VOTRE SORTIE SONORE !
Le coin hardware: Un booster pour amplifier les sons sortant de l’Amiga.
Ce montage est un peu plus difficile qu’un booter DF1: ou qu’un switch pour réaliser une pause mais les résultats sont, vous pouvez me croire, assez impressionnants.
Nous allons réaliser un petit montage qui pourra d’après mes évaluations facilement doubler le volume sonore de sortie. Mais attention, il va falloir SOUDER directement sur le CI de la miga!
A ce sujet je me fais un devoir de vous rappeler les dangers d’une telle manipulation. A commencer par l’électricité statique qui existe bel et bien et dont il ne faut surtout pas se moquer. Certains circuits sont particulièrement sensible à ce genre d’agression. Pour protéger l’Amiga procurez vous un kit anti-statique et si vous ne voulez pas acquérir cet équipement prenez au minimum les précautions d’usage: touchez une tuyauterie d’un de vos radiateurs pour vous "décharger" et n’ouvrez pas votre Amiga avant d’attendre un certain temps. Evidemment ce sont toujours les autres qui sont les
victimes jusqu’au jour où... alors autant être sur ses gardes. Si je vous raconte cela c’est que précisément il m’est déjà arrivé de subir une désagréable expérience qui m’a occasionné pas mal de frais dont j’aurais pu très bien me passer.Trève de conseils: je vous aurai prévenu.
D’abord enlevez le capot de plastique de l’A500. ATTENTION. ADIEU LA GUARANTIE. Occupez vous également des trois vis retenant le drive, car il vous faudra l'enlever. Ensuite le clavier (dont je vous conseille de repérer la position des fils) et qui s’enlève très facilement. Puis votre tournevis doit encore s’occuper des vis du capot métallique. Celui-ci retiré, attaquez vous au drive.(Repérez les positions du db-23 et de l’alimentation du drive). Il ne reste en fait qu'une petite vis.
Le plus dur est fait.
Localisez maintenant deux condensa- teurs le C324 et le C334. Ces deux condensateurs sont associés à deux résistances la R324 et la R334, que nous allons relier. Ces condensateurs sont des électrolytiques de 22f chacun. Contrairement aux condensateurs céramiques, les électrolytiques possèdent une polarité, indiquée par un signe plus sur le circuit mère. Si vous vous trompez je n’ose imaginer ce qui se passera. Donc attention!
Le fer à souder étant chaud reliez un fil à la borne + du condensateur 324 et un autre à la connection de la résistance 324.
Attention si la polarité + est signalée à droite du condensateur c'est la connection à droite de la résistance qu'il faudra soudé.
Et inversément. Pratiquez de manière identique pour l’autre condensateur et résistance.(C334 et R334) Les couples résistance et condensateur seront shuntés lorque l’interrupteur sera sur ON. C’est donc un interrupteur à 6 broches, bipolaire, qui doit servir à réaliser ce montage.
Lorsque l’on actionne l'interrupteur soit tout reste inchangé soit R334 est relié à +C334 et R324 à +C324. Si par malheur la réalisation est erronée et que par exemple une autre branche de la résistance R224 est relié à +C324 le résultat sera un seul canal dont le volume sonore sera ampIifié.Je le répète donc une dernière fois: la patte gauche de c334 étant polarisée positivement c’est la patte gauche de la résistance dont il faut se pré- ocuper et pas la droite.
Voilà, c’est tout. Pour le trou de l’interrupteur vous avez trois choix par ordre croissant de préférence: utiliser un cutter, un fer à souder, une perforeuse de modélisme (le plastique ne se fendra pas mais fondra). Le signal est maintenant amplifié sans déformation. Attention à ne pas faire exploser vos enceintes acoustiques!
Envoyez moi vos bidouilles hardware et ou vos dernières découvertes microbiennes: Xavier Leclercq Vieux Chemin D'ath N '12. 7548 Warchin.
Belgique Bonjour.
DOMAINE PUBLIC SUR 36-15 DEEP.
Et maintenant sur 36-14 ! Voir pages NEWS.
Premièrement, suppression de l'intro du mois.
Deuxièmement pas 5, pas 10, mais 15 DP ce mois ci sur le téléchargement du 36-15 DEEP (dont les forums sont en 36-14, je vous le rappelle).
XprTranmit : une commande CLI qui vous permet un accès facile à n'importe quelle bibliothèque Xpr sans avoir à vous soucier des problèmes résultant habituellement de ce genre de manipulation. Exécutable seulement.
Spy : un programme qui enregistre tous les appels aux fonctions de l’Amiga- Dos et de Exec. Les affiche à l'écran avec leurs paramètres d'appel et le résultat obtenu. V1.0, source incluse.
Fortune : vous dit la bonne aventure, par texte ou vocalement. V2.04, source incluse.
Syslnfo : un programme qui vous dresse l’état de la configuration de votre machine, y compris quelques comparaisons entre la vitesse de celle-ci par rapport à d’autres configurations. V1.4, exécutable seulement.
SuperMenu : pour afficher d’un simple clic des fichiers texte ou des portions de ceux-ci. V2.0, exécutable seulement.
PopMenu : un ensemble de fonctions pour définir, dessiner et mettre à jour des menu ’pop’ attachés à des fenêtres. Cliquer sur la zone menu fait aussitôt apparaître le menu entier avec ses sous-menus. Source incluse.
NewEx : un programme en assembleur pour remplacer Xlcon; IconX et les utilitaires du même genre. Il est nouveau par le fait qu'il utilise un icône ’Tool’ et non pas 'Project’ ce qui permet de lancer directement par le Workbench des programmes qui ne peuvent d'habitude être lancés que par le CLI. Vl.l, source en assembleur comprise.
ListWindow : permet l’initialisation de ’list-windows' (fenêtres-listes) comme sur Mac. Ce sont des fenêtre dans lesquelles vous pouvez faire défiler du texte dans n'importe quel sens. Source et exemples inclus.
Lila : un utilitaire qui vous permet d’imprimer des listings ou d’autres fichiers texte sur des imprimantes postscript, avec numéros de pages. Peut imprimer en orientation portrait ou landscape. Exécutable seulement.
GraphicsPack : un lot de fonctions pour permettre les opérations graphiques de routine comme le dessin de boites, de cercles, les opérations de blitter ainsi que l’ouverture et la fermeture des bibliothèques. A utiliser avec Pop-Menu et List-Windows. Sources incluses.
SuperView un visualisateur de fichiers qui affiche tous les types de fichiers IFF, avec de nombreuses options comme: tous modes d’affichage, auto overscan, cycling des couleurs, fichiers ACBM Amiga Basic... Ecrit en assembleur. V3.0, exécutable seulement.
HyperDialer : une base de données pour noms et adresses, avec interface entièrement sous Intuition. Pennct de composer les numéros de téléphone à l’aide de l'Amiga. Exécutable seulement.
Enigmas : une très bonne simulation de machine à coder décoder allemande utilisée pendant la seconde guerre mondiale.
Exécutable seulement.
Memeter : un petit utilitaire pour contrôler l’usage de la mémoire. Le principal intérêt de ce programme réside dans le fait que vous pouvez lancer un programme, voir quel espace mémoire il occupe, sortir du programme et voir combien de mémoire il réalloue au système. VI.2, exécutable seulement.
DosError : un petit utilitaire qui rend plus lisible les messages d’erreurs délivrés par le DOS. Plus besoin de se plonger dans votre manuel pour retrouver la signification du code erreur. Source incluse en assembleur.
Allez, au revoir. Et reculez-vous sous mon hangar mes amis, vous aurez moins froid. Et si vous êtes malades,n’oubliez pas que l’extrait de sapin apaise les angines.
Chorizo Kid COURRIER A AMIGA-NEWS, Je tiens à vous remercier de la réponse concernant le montage paru dans A-News No22. Après avoir fait la modification suivant la lettre que Serge l'Empereur m’a transmise, j’ai fait la réalisation suivant la deuxième solution qu’il proposait. Le montage marche normalement mis à part le petit problème au démarrage des 13 secondes toujours constaté. Important: le jeu UNREAL (Original) est antagoniste avec le montage!!!. Il s'est avéré que le jeu marchait très bien avant la réalisation du montage. J’ai donc installé le montage dans l'AMIGA, je ne pouvais
charger que la page de présentation?. Je décide de renvoyer le jeu, 2 semaines passent, je téléphone à EURO- MAINTENANCE pour avoir des renseignements. Ils m'ont répondu que le jeu fonctionnait très bien. J’ai donc décidé d'installer un inter pour couper l’alimentation du montage. Maintement tout est rentré dans l'ordre. Je tenais à vous dire les déboires que j’ai eu avec ce montage et qui pourront je l’expère servir à d’autres personnes.
Didier.
Bonjour à tous.
Dur dur, j'ai un goût amer dans la bouche (ou le portefeuille) et je me demande jusqu’où mon miga me poussera. En effet, j’ai pû acquérir mon miga 2000 d'occasion il y a un an, puis acheter en raclant les fonds de tiroirs une carte A2620 pour me permettre de tater le monde de la vidéo et de l’image de synthèse à une vitesse acceptable.
Bref, j’ai la réélle impression d'être passé pour une grosse vache à lait. Car je ne pense pas que la baisse sur les mémoires peut jusfifier l'écart de prix entre Mai 90 (CCM 11000.00F) et Décembre 90 (Général 2890.00F). Bref, le sérieux d'une marque dépend aussi de la stabilité de ses prix et malgré tout le bien que je pense de mon miga je ne peux pas me contraindre à le conseiller sérieusement autour de moi.
Un Amigaphile râleur, Pascal Roch, Toulouse.
Ed: Mais non. Mais non, vous n'êtes pas une vache, simplement quelqu'un qui était assez pressé et assez riche de se procurer une carte accélératrice de bonne heure. Il faut toujours faire le calcul avant d’acheter, pour juger si un périphérique ou un ordinateur plus puissant peut justifier son prix d'achat. Prenez les cartes Suite page 56 DOMAINE GRAND PUBLIC En ce mois de Février, l’équipe d'HERMES vous propose un ensemble de disquettes dans la collection FRANCE.
La qualité des programmes que nous avons reçus des auteurs français est tout à fait remarquable et justifie que nous mettions l’accent sur cette collection. Nous avons aussi récupéré un certain retard de gestion qui s’accumulait sur cette collection. Passons sans plus tarder aux gourmandises... HERMES FRANCE 18: Voici le programme ’ DEBUG' que nous propose René BEUCHOT. Il s'agit d’un utilitaire dédié au débogage de vos réalisations en assembleur.
Bien documenté, clair et puissant, son originalité réside dans la possibilité d’effectuer le monitoring sur votre Minitel pendant l’exécution. Voici un outil précieux pour les programmeurs acharnés, les sources sont incluses par l’auteur.
HERMES FRANCE 19: Roland FLORAC propose quelques unes de ses réalisations: Relief: Une police de caractères créée pour le domaine public.
Kasbrik: Un jeu de casse-briques en assembleur dont l’originalité réside dans le fait qu'il n’y a pas de raquette. Développé sur A68k, sources incluses.
Ortho: Un correcteur orthographique pour vos fichiers textes ASCII. Ortho possède déjà son propre lexique français permettant de reconnaître et de corriger 12700 mots et quelques 350000 orthographes. Une réalisation de première force qui rendra de nombreux services.
EdLexi: Un utilitaire qui vous permet de mettre à jour et de compléter le lexique du correcteur orthographique Ortho.
Solitaire 3D: Un jeu de solitaire au look accrocheur. Le casse tête bien connu du solitaire devient une véritable épreuve pour les nerfs dans cette version spatiale. De nombreuses options intéressantes sont permises par ce jeu réalisé en GFA Basic.
HERMES FRANCE 20: Un ensemble d'utilitaires proposés par divers auteurs français.
Ciceron: Un assembleur- désassembleur réalisé par Jean MARCHESINI. Cet utilitaire possède quelques fonctions bien pensées dans un environnement assez rude.
Sans fioritures mais efficace, sources très instructives et commentées. A réserver aux programmeurs avertis... E D I T O Un mois de février sous le signe des Hermès France. Pas moins de quatorze disquettes vous sont proposées, réunissant les travaux d’une vingtaine d’auteurs français.
Qui a dit que le DP français n’existait pas?
Ajoutez la description de quelques Tbag et vous aurez largement de bonnes choses à vous mettre sous la dent en attendant le Printemps.
Ed l’Epicier Crysatide: Un utilitaire permettant de concevoir et de mettre en simulation le principe des automates cellulaires. Une explication détaillée sortirait largement de mes compétences restreintes sur ce sujet. Les résultats obtenus sont toutefois assez jolis visuellement. Bravo à Jean-Luc LAD1GUE.
Exemples PASCAL: COCORICO !
Quelques sources et exemples en langage PASCAL (MCC PASCAL) que propose Sébastien MARTY. Le PASCAL existe aussi sur AMIGA... Jaquette: Réalisé par Damien THIBAUD, Jaquette vous permet de concevoir des jaquettes de présentation pour les cassettes AUDIO.
HERMES FRANCE 21: Smartl.etterMaker: Réalisé par Ivan CONSTANTIN, cet utilitaire est destiné à la mise en scène de vos fichiers textes. Le look obtenu après traitement est assez impressionnant.
Vous pouvez générer scrollings, lignes de couleurs bondissantes et jolies musiques de fond qui agrémenteront la lecture de vos courriers informatiques. Facile d'emploi, résultat garanti et sept modules originaux de SoundTrackeren prime sur la disquette.
HERMES FRANCE 22: Digital Dreams I: François RIMASSON réalise un superbe siide-show d’images de grandes qualités.
On note la présence de certaines digitalisations dans le mode dynamic Hi-res (Digiview 4.0) et d’une photo scannérisé sur le SHARP JX100. Des résultats assez époustouflants... HERMES FRANCE 23: TecnoBalt Demo: Voici en avant-première une version démo de TecnoBall. Ce jeu est un casse- briques qui sera commercialisé à partir de Février 1991 par TLK GAMES, au prix de 150 FF environ. Tecnoball Demo est une version jouable qui vous permet de constater les possibilités du jeu: 64 couleurs, 50 images s, 16 musiques, 5 zones de 10 tableaux, 4 raquettes simultanées, etc ... Un jeu tout à fait
prenant et de réalisation irréprochable. Faites vous une idée sur cette démo !
HERMES FRANCE 24: BootMaster vl.0: Un utilitaire qui vous permet de gérer un grand nombre d’opérations sur le boot-block: création de menus autoboot.
Installation de boots spécifiques, stockages de boot- block sur fichier, etc... Ce programme possède de surcroît une toute bonne interface utilisateur dans le goût de PowerPacker. Les sources assembleurs commentées en français sont incluses. Bravo à Guillaume ESTRADA, l'auteur inspiré et talentueux de BootMaster.
HERMES FRANCE 25:
A. A.I.. vl.0: Un langage de création de jeux d’aventures
(interpréteur et pseudo-compilateur). Il vous permet, à partir
d'une syntaxe simple et rapide à assimiler, de générer vos
propres jeux d’aventures avec scénario et graphismes.
L’interface utilisateur du joueur sera gérée à partir de
menus 'pop’. Sans aucun doute le plus remarquable programme
de DP que nous ayons reçu jusqu’ici.
Il ne vous reste plus qu’à travailler au jeu que vous avez toujours voulu réaliser... et envoyez le donc chez HERMES s'il vous semble intéressant pour d’autres amigaphiles. Un grand bravo à Jean-Philippe LOMAS, l'auteur de cette petite merveille.
HERMES FRANCE 26:
V. V.K. vl.21: Ultimate Virus Killer dans sa dernière version, il
reconnaît désormais plus de 50 virus différents (et les
soigne). Une documentation encore accrue est fournie par
l’auteur (AMIGUYj, ainsi qu’une présentation des plus
chatoyante.
Une toute bonne disquette pour la chasse aux petites créatures vicieuses.
HERMES FRANCE 27: Exemples GFA : Frédéric MOISY propose un ensemble de programmes écrits en GFA Basic et, pour certains, compilés. La plupart de ces utilitaires sont très intéréssants (jeux, configuration soft d'imprimante, éditeur de sprites, etc...). L’ensemble de cette disquette constitue un excellent exemple de formation au GFA Basic.
Les sources sont toutes incluses et bien documentées le plus souvent. Voilà donc une disquette indispensable aux utilisateurs du GFA Basic, mais qui intéressera aussi tous ceux qui voudraient juger des possibilités de ce langage.
HERMES FRANCE 28: AMOS Updater vl.3: François LIONNET vous propose dans le domaine public une disquette permettant aux possesseur d’AMOS de monter à la version 1.3. On trouvera ici le RunOnly vl.2 d’AMOS et des modifications comme:
- Possibilité d’utiliser les modes entrelacés.
- Compatibilité assuré avec l’AmigaDos v2.0.
- Bugs de retour au Work- Bench fixé.
- Compatible avec le futur CDTV.
- Accepte les standarts NTSC et PAL.
- etc ... On signalera aussi la présence sur cette disquette de
documentations anglaises sur quelques utilitaires très
intéressants et dédiés à AMOS.
HERMES FRANCE 29: Festival 3: Serge HAMMOUCHE continue avec obstination sa découverte des fonctions fractales, et ce pour le plus grand plaisir de nos yeux. Des images vraiment magnifiques, qui sont pour quelques unes dotées d’un effet de volume généré à partir de l’utilitaire ’Planef. A noter aussi la possibilité de réaliser des cycling de couleurs durant le déroulement de cette très jolie démo.
HERMES FRANCE 30: ML-FORTH vl.02: Peu de personnes connai- sent le langage FORTH, pourtant celui-ci est à la fois souple et puissant. 11 est donc logique de s’y intéresser sur tous les types de machines, et en particulier sur Amiga. Laurent BOUVOT nous fourni sa version DP du FORTH sur Amiga. Attention il est conseillé de se fournir une documentation générale du langage FORTH pour utiliser au mieux cet utilitaire. L’assembleur A68k est fourni sur cette disquette pour l’utilisation en association avec ML- FORTH.
HERMES FRANCE 31: EN DIRECT DE CHEZ NOUS Parlons Gros Sous... Je profite de la sortie en masse des disquettes HERMES FRANCE pour faire le point sur les droits reversés par l’association aux auteurs de programmes du domaine public. Les collections donnant lieu à cette procédure sont. MiA Disk, UGA PD Disk et HERMES FRANCE.
Des chiffres qui font rêver... De septembre 89 à décembre 90 HERMES DIFFUSION a reversé 25921F de droits aux auteurs DP. Nous savons qu’ils en ont fait bon usage. En effet, selon un récent sondage auprès des programmeurs DP, le canard plastique serait la dépense la plus courante suivi de près par la panoplie de Tortue Ninja.
Les montants reversés sont proportionnels au nombre de disquettes distribués.
Le versement des droits de UGA est préalable, nous achetons les étiquettes originales UGA. Pour les deux autres collections le paiement est postérieur à la vente.
Terminons en faisant le top 5 des disquettes HERMES FRANCE diffusées depuis la création de notre association: 1 - MVK (Master Virus Killer) par Xavier Leclercq (FRANCE 11) 2 - UVK (FRANCE 12) 3 (FRANCE 15) 4 - ANIM Des réalisations de divers auteurs français.
Aprf v2.42: Un utilitaire d’impression de fichiers texte, utilisable à partir du Workbench. Aprf permet l’ajout d’un en tête, de marge haut et bas de page, la numérotation des lignes, la prise en compte de marges droite et gauche, etc... Un utilitaire tout à fait indispensable et d’un emploi très agréable que propose Denis GOUNELLE.
Adoc v3.00: (Ullimate Virus Killer) par Amiguy ST-PLAY par Gilles Dridi TRACING par Frédéric Boullier Denis GOUNELLE propose avec Adoc un aide en ligne remarquablement conçu.
Accessible rapidement, multitâche, Adoc peut être mis à jour et voir ainsi ses possibilités accrues par tout utilisateur. Une centaine de références sont déjà présentent dans la base de données.
INDISPENSABLE !!!
BioZ: Conçu par Mikaël JAZAC, Bioz vous permet de consulter rapidement votre biorythme pour chaque journée. Très agréable à utiliser.
Ordix: Un jeu de type casse-tête (dans le genre RUBIK’S CUBE) dont les règles permettent des possibilités de réflexion très intenses. Un jeu tout à fait réussi, pour amateurs cérébraux. La réalisation est irréprochable. Bravo à David LEMA1RE pour cette trouvaille.
UnSnap: Un petit utilitaire qui effectue la fonction inverse de la commande ’Snapshot' du Workbench. Par David LEMAIRE.
Couvert: Un utilitaire de conversion pour le passage des parties de l’ancêtre de Ordix vers Ordix.
Par David LEMAIRE.
Joe le Maxi (FRANCE 14) 5 - AMIGAJEUX (FRANCE 16) BOBmm L'équipe s'étant aperçue du manque de descriptions sur quatre disquettes récentes de la collection TBAG, nous avons mis rapidement notre sympathique crustacé au travail.... 3DLOOK: Ce programme va donner un look d’enfer à toutes vos fenêtres, donnez leurs de la "profondeur". Auteur: Tim Maffet.
Bugs. Pic: Beau dessin tiré du dessin animé Bugs Bunny.
Einstein: Très beau dessin du célèbre savant vu par R. Parks.
EvilEinstein: Autre vision de R. Parks.
Emporos: Vous vivez sur l’île par Fabienne Caudron Fiat Six Emporos, où plusieurs pays coexistent. Votre but est de d’en devenir le maître. A vous d’en découvrir le moyen. Ce jeu vous est offert par : R. Richter.
SuperSham3.2: Par R. Salesas, utilitaire vous permettant de visualiser et ou d’imprimer n'importe quel dessin en mode SHAM.
Quattro_NTSC: version NTSC de Tétris par K.E. Jenss QuattroPAL: version PAL de Tétris par
K. E. Jenss Mansion.sham: Très belle vue d’une grande demeure du
sud Américain réalisée avec S.Sham. Parrot.Sham: Très bel
exemple de ce que peut réaliser S.Sham. TT-VI: Trek Trivia
volumel, testez vos connaissances sur la série télévisée bien
connue de tous, j’ai nommé STAR TREK.
Knack: Petite démo amusante montrant la main de votre Amiga cassant la disquette du WorkBench.
Klide: Belle démo sans fioritures mais agréable à regarder. Par J. Kallaus.
LhArcVI.O: Par Paolo Zibetti. Programme d’archivage bien connu des Amigaïstes dans le style de ZOO, Arc. Cette version est plus performante que la version 2.0 de ZOO.
MegaWb: Permet de rendre l’écran de votre Workbench aussi large que vous le désirez. Par F. Siebert.
Mort: Programme de gestion par Dinwiddie avec calcul des intérêts pour les prêts... Mosaic: Jeu de réflexion et de stratégie. Replacez vos pièces dans l’ordre croissant. Amusant et prenant.
MuchMoreV2.5: Autre programme de style de More, Less etc ... Much- More vous offre des possibilités supplémentaires (italic, souligné. Inverse, les couleurs...). SlotCars: Démo d’un jeu de course de voitures. Sans plus.
XcolorsV1.2: Change les couleurs de n’importe quel écran, ajoute ou retranche des bits planes. Très bien fait.
H-Ball: Jeu de casse-briques bien réalisé par M. Ruller.
Msizer: Agrandissez vos fenêtres à partir de n’importe quel coin de celles-ci.
Goo.'Clock: Robert Salesas vous présente une nouvelle horloge créée avec M2Sprint et basé sur leur démo.
KV: Détecte et élimine trois virus de type IRQ (IRQ4, le lamer exterminator et le Bun- desgrenzschutz sektion9). Personnellement je préfère le MVK de Xavier Leclerq (Hermes France 11).
VirusX4.00: Version 4.00 de l’anti virus du bien connu Steve Tibbet.
DisplayV3.29: Pour lancer des animations créées sous différents formats (ANIM opt3,4,5, HASH et IFF), toutes les résolutions sont supportées.
SnapVl.3: Pour imprimer vos fichiers tels qu’ils apparaissent sur votre moniteur. Réalisé par M. Karlsson.
FluatlconVI.O: Pour désactiver le "SnapShot" du Workbench.
C opylconlmage VI.O: Copie l’image de la première icône sélectionnée vers les autres icônes sélectionnées.
De plus cette disquette contient toute une série de belles icônes prêtes à l’emploi.
FastDiskII: Un programme qui réorganise les fichiers de vos disquettes de façon à minimiser les déplacements et les temps d’accès des têtes de lecture.
DynaShow: Le visualisateur du célèbre Digiview 4.0, qui supporte le dynamic HiRes.
XenoZap: Un chasseur du virus Xeno. Toujours bon à avoir dans un coin du Workbench.
Iching: Un petit programme C de divination instantanée. Pour les indécis.
Tbar: Un programme pour remplacer les ennuyeuses double barres de vos fenêtres. De nombreux exemples sont fournis.
Tdraw: Le complément de Tbar, pour dessiner vos propres motifs utilisables avec Tbar.
Txt2Exe: Transforme des fichiers textes en exécutables.
MouseCoords: Petit programme qui vous donne en permanence les coordonnées du pointeur de souris.
PopUpMenu: Une fois ce programme lancé, cliquez sur le bouton droit de la souris et les menus déroulants apparaissent près de votre pointeur, quelle que soit la position de celui-ci.
Boings GlassPyra: Deux superbes images ray- traced affichées avec DynaShow.
TreeFrogMovie: Une petite animation d’une grenouille.
Kap-Othello: Un Othello (Reversi) de poche.
Ce TBAG show vous a été offert par la lotion HOMARD JOVIAL disponible dans toutes les bonnes librairies.
Juste une mise au point Les plus perspicaces d'entre vous auront aussitôt remarqué quelques légères modifications sur le bon de commande. Voyons voir... De nouvelles Fish? ...non. De nouvelles CAM alors? ...non. Il y a bien quatorze nouvelles France... Vous n’avez pas trouvé? Les prix! Eh oui, désonnais les modifications suivantes sont à prendre en compte:
- les disquettes doubles (A et B) de CAM, Tbag ou Faug sont
maintenant à 20 Frs les deux disquettes.
- les disquettes France passent de 30 Frs à 25 Frs.
- les disquettes UGA Domaine Public (pas les NewsFIash) passent
de 30 Frs à 25 Frs.
- Enfin les MiA passent à 30 Frs.
Ed Vepicier BONI DE COMMANDE A retourner à : c» F*- .m «_ i- : HERMES Diffusion BP 304,5-9220 Denain En Belsique: MiA Software BP 111 20X8 Anvers 2HFFC12SFB Fred Fish Disks 1-408 Ani OUî, X 26 TBAG X-45 Fauîf 1-75 PaNorAnA X 98 CAM X 429 38FF 19«FB HERMES Prestiffe X 5.
Bordello Be.mt i es à réserver aux adultes) X 42 20-27 Art Disks) M . I . A Disks X â» 4 .
Col X ect ion Disquett es Total Fra i s de por t Envoi en reconnandé (facultatif): -t-X 0 ERE-, SUISSE: -«-2 0 ERE Rèfflonents par chèques bancaires ou postaux libellés à l’ordre d'HERMES Diffusion TOTAL o u MIA Software roua' la Belgique).
X 0 ERE Bon cio connande valable jusqu'au prochain nunéro 4'A NEWS 68030 comme un exemple: La noire permet une mise en page deux fois plus rapide que l'Amiga de base el comme la mise en page de A-News dure deux semaines on peut dire que la carte "gagne" l'équivalent d'un demi-salaire par mois, tout en ne coûtant rien en charges sociales. Pourtant, nous avons attendu que le prix de ces cartes baisse de 40000F à 20000F avant d'en acheter une. L'attente était dure, mais le "gain" était considérable. Et puis, êtes vous bien certain que le sérieux d'une marque dépend de la stabilité de ses
prix?
Personnellement, je crois que Motorola ferait une très bonne affaire en vendant des circuits 68040 à prix cassé, pour permettre une croissance plus rapide de sa famille. Evidemment, une conséquence directe serait que la carte que nous avons payé 20000F ne vaudrait plus qu'un dixième de cette somme, mais on ne peut pas garder son gâteau et le manger aussi... Cher A-News, Je vous adresse ce petit mot car je suis possesseur d'un A3000 équipé d’origine d'un Quantum 50 Mégas Low Profile (LP 52S) et de 2 Mégas de RAM Static Column permettant le mode Burst du 68030 (ça c’est avec mes deniers et non
d'origine bien sûr).
Dans la série "Trucs et Astuces", il est navrant que Commodore n'ait pas indiqué par un repère sur la carte mère du 3000 DANS QUEL SENS enficher les fameuses RAM car 2 sens sont possibles!. Le bon sens consiste à avoir la marque des chips face à soi, le 3000 étant vu de l'avant (les ZIP sont en effet symétriques).
J'eus aimé que dans vos tests concernant le 3000 et Pamigados 2.0 vous citiez la façon d'exploiter le mode burst (merci CIS): - Il faut lancer la commande CPU Burst dans la Startup. Laquelle commande se trouve dans le repertoire C mais n'est pas décrite dans le manuel pourtant épais du système 2.0. La commande SetCPU n'est pas présente mais fonctionne sous
1. 3.
- Autre truc: Lorsqu'on se trouve dans un sous-sous-répertoire du
disque dur, il suffit de frapper pour revenir à la racine.
- Autre truc: Il faudrait rappeler aux usagers que si P on
fomiate une disquette en FFS sous 2.0, cela marche bien mais la
disquette ne sera plus reconnue sous 1.3!. Cela parait
évident mais j'en connais qui se sont faits piéger (Hmmm!).
- Autre truc: Une commande qu’on oublie et qui est bien pratique
contre les virus dangereux pour disques durs, est la commande
LOCK, En effet, il suffit de placer dans le Startup l'ordre
"Lock SYS: on" pour protéger en écriture la partition du
WorkBench et ceci marche sous 1.3 et sous
2. 0.
- Autre truc: J'ai eu le déplaisir de constater que DiskMarter ne
fonctionnait pas sous 2.0 mais SID dont vous avez parlé marche
bien et le remplace avantageusement.
Enfin, je suis étonné à propos de l'article concernant Publishing Partner. Je possède la version précédente (à savoir Pagestream 1.5) et J'AI 16 VRAIES COULEURS, il suffit de mettre Colors=Sixteen comme 3ème paramètre.
En espérant avoir aidé la communauté Amiga, The Best One, je vous salue et me tiens à votre disposition pour d'autres trucs.
Martin Thierry Monsieur, Je suis à la recherche d'un programme LOGO en français pour AMIGA (500 IMég), dont je sais qu’il existe une version anglaise que j’avais (je l'ai abirnée), dans le réseau de diffusion Domaine Public.
Pouvez vous m'indiquer comment me le procurer ?.
Gérard Lebugle Ed: lecteurs, à l'aide!
Cher Anious, Existe t-il sur Amiga un utilitaire permettant de se servir du Minitel afin de créer son propre serveur? J'aimerais en savoir plus sur FlamTrans : quelle est la configuration à l'entrée comme à la sortie.
Comment se le procurer sans être obligé d'acheter Flamitel ? (est-il DP?) Temps approximatif de transmission ?
Michel Jay, Beauziac (47) PhilEd: Un soft pour créer un mini serveur, oui il en existe au moins un commercialisé en France au prix de 1990F soft plus cordon mais nous ne l'avons pas encore vu fonctionner. Ce kit est disponible chez ASCII ( 10 rue de Lepante. 06000 Nice, tél 93-13-08-66). Remarquez qu'il est toujours possible de contacter les SysOp des différents serveurs monovoie dont certains sont disposés à vendre leur programme de gestion de serveur. Pour FlamTrans, la version qui ne possède pas de requester ni de beep ni de compte- tours et qui fonctionne dans le CLI est dans le DP. La
configuration nécessaire est 2 Amigas reliés chacun à un minitel et exécutant chacun de son côté le programme FlamTrans, l’un en émission et l'autre en réception. La dernière version de ce super petit programme ( voir écran) est livré avec l'émulateur minitel Flamitel distribué au prix de 400F (ou 450F avec câble Minitel) par l’association Delta 7- Advantage, 24 rue Marc Seguin. 75018 Paris, té! 1-46-07-42-22, FAX 40-38-91-
80. Le coût de T utilisation dépend directement de la durée de la
communication (tarif PTT). Compter 20 minutes pour un
fichier d'une cinquantaine de Ko.
Cher A-news, Je t’écris dans l'espoir que tu m’aideras à résoudre mes multiples problèmes: Je possède un A2000 avec un seul drive et un autre drive interne (le même que celui qui est monté d’origine) que j'aimerais utiliser en df 1 :, mais mon ordinateur ne veut pas le prendre en compte. Pourtant les branchements sont prévus pour un drive supplémentaire et j'ai placé le cavalier sur la position df 1 : (de toutes façons je les ai toutes faites). Ce qui est bizarre, c'est que le jeu CAPTIVE le prend en compte. J’aimerais aussi brancher mon 2000 sur ma télé couleur via la prise péritel mais
j'ai lu quelque part que le signal RVB était trop fort. Je pense que cela pourrait endommager la TV. Si oui comment atténuer le signal? D'autre part si le branchement se fait comment utiliser en même temps le moniteur et la télé?
Philippe Heldt Bordeaux PhilEd: Pour le drive, nous ne voyons pas d'où peut venir le problème, surtout si un jeu arrive à le reconnaître : les mystères de l'Amiga sont parfois impénétrables.
Pour connecter l'Amiga sur une télé, à priori pas de problème de signal. Pour utiliser simultanément la TV et le moniteur, il suffit d’utiliser un boîtier "doubleur" de péritel comme on en trouve dans tout rayon vidéo qui se respecte.
Bonjour, Pour répondre à Denis et Laurent, il n’existe aucun problème de compatibilité entre mon A590+2Mo et VIRUS X4.0. Il n'est pas placé comme dernière instruction de ma startup-sequence, et je possède le système 1.3. Stéphane S. Monsieur, Je suis graphiste et je viens d’acquérir un Amiga 2000, ainsi que le logiciel Publishing Partner Master afin de m’aider dans la réalisation graphique de documents publicitaires.
Après création du document, je sors celui-ci sur une imprimante H.P. Paintjet, ce qui est suffisant ¦ au poini-de vue définition pour une maquette. 1- ?ÇÔÜRRIER Mon problème est le suivant : Existe t- il des entreprises où l'on peut faire flasher les disquettes (sortie bromure ou film) comme cela se fait sur Macintosh ou IBM? Si oui. Pouvez vous m'en communiquer une liste car mon revendeur Amiga n'a pas été capable de m’en fournir une.
En vous remerciant d'avance de votre réponse.
R. Toffalctti 30510 Generac Cher Anews Meilleurs voeux pour 1991
et encore plus d’articles.
Je vous écris pour répondre à la question de M.J. Herlin dans le No de Décembre. Le GFA Basic a de nombreuses singularités! En outre, il se réserve une zone de 64K pour loger ses variables, ce qui est un peu faible pour de grands tableaux. La commande "RESERVE n" permet de modifier cette zone mais "n" doit être un multiple de 256 sinon plantage!. De plus à la fin du programme, il faut revenir à 64K sinon la zone RAM n’est pas libérée.
Pour la deuxième partie de la question sur le GFA, il suffit de lancer le programme dans la startup-sequence.
JM Chapron 92600 Asnieres Cher A-News, Je pose une question simple. Comment peut on payer les auteurs de DP, puisque les sommes demandées sont en général en dollars, livres sterling ou autre ?????
Dominique Buffenoir. Villefranche
(69) Ed: A la poste vous pouvez acheter des mandats
internationaux: cela ne coûte pas cher ci c'est valable
partout. Vous faites la conversion vous-même, personne ne va
se plaindre si la somme n'est past tout-à-fa il exacte.
Cher A-News, Je vous serais reconnaissant si vous pouviez répondre à cette question (qui n’est pas pour un champion): Je possède un A2000 avec une carte XT me permettant de l'utiliser comme un PC, mais quel en est l’équivalent graphique? EGA, CGA, VGA ou autre encore?
David Martinoll, Presle en Brie (77) PhilEd: La sortie vidéo est au standard CGA (Color Graphie Adapter) en 4 couleurs, ce qui, reconnaissons-le. Est peu.
Il est cependant possible d’utiliser une carte graphique EGA ou VGA couplée avec un moniteur multi-synchro.
Monsieur, Etant possesseur d’une imprimante Epson FX80, et voulant l’utiliser à partir de mon Amiga 500, j’ai chargé le driver EpsonX, mais malgré cela, clic ne veut pas fonctionner. En Basic, elle imprime la première chaîne de caractères, puis elle se bloque et l’Amiga avec, et je suis obligé de repartir à zéro. Quand au traitements de texte, ils refusent tout simplement de reconnaître l'imprimante et m'affichent un "printer trouble: check printer and cabling".
Jean-(iabriel Duquesnoy, Clennont- Ferrand (63) Roméo: Il y à deux possibilités. Soit le problème est soft, soit le problème est hard. Si c’est soft, il suffit de remplacer le driver EpsonX qui est peut être endommagé, par un dont on est sur du bon fonctionnement (se procurer chez un revendeur une copie des disquettes Workbench et Extras d'origine, par exemple). Si les symptômes persistent le problème vient du matériel. Encore faut il déterminer si l'Amiga est en cause. Le plus simple est de tester le câble et l'imprimante sur une autre machine. Si tout est en parfait état de fonctionnement,
il s'agit sûrement d'un des circuits 8520. Celui qui gère le port parallèle, qui est endommagé. Un lest simple consiste a échanger ces deux circuits.
Si un des deux est HS, l’imprimante remarchera, mais maintenant ce sera, par exempte, le port série qui sera hors service.
Chers Amis, Pourriez vous publier la modification hard nécessaire pour adapter le Super Fat Agnus dans un Amiga 500 ?
Roméo: Premièrement il faut se procurer un Super Fat (ref8372). Puis il faut remplacer l'ancien Fai Agnus par le nouveau. Il est toutefois importaiti de "lever" la patte 41 du nouveau Super Fat ou de l’isoler du support (tous les moyens sont bons, pourvu que la patte 41 soit isolée) sans quoi le 500 serail en NTSC.
Il faut ensuite isoler la broche 32 de Gary qui sert normalement a détecter Ut présence d'ttne extension A50I sinon gare au GOUROU.
Ensuite tout dépend du modèle de 500.
Pour les modèles rev 5 il y a un jumper nommé jp2 entre le 68000 ei la ROM. Il se compose de trois pastilles dont deux sont reliées par tâte petite piste. Il faut couper cette piste et relier les deux autres pastilles par un point de soudure.
Pour des Amigas plus anciens qui ne possèdent pas ce jumper il faut "lever" la patte 59 de Super Fat et la relier àAI9 (broche 47 sur le 680001 par un pelil fil. Ce qui permet de déplacer la A50I juste après la Chip.
PETITES ANNONCES MATERIEL Acheté AMIGA 2000B + Moniteur couleur stéréo à un prix raisonnable. Etudie toutes propositions.
Ecrire DENIS Thibaut 33 Résidence les Essants 59110 La Madeleine. Tcl:20 51 52 20.
A saisir pour programmeur averti: Vends AMIGA 2000B I Mega Chip RAM, moniteur 2080 haute remanence. Carte passerelle PC AT avec drive 5" 1 4. Disque dur 60 Mega autoboot comportant une partition DOS système, unité 3'T 2 externe, documentation technique Addison-Wesley complète (4 vol.) + divers livres. Logiciels coté AMIGA: KindWords 2.0, Analyzc!, FORTRAN Absolft, Assembleur K-SEKA, Lattice C, qq jeux + très nombreux utilitaires et etudes réalisées en C. Cote PC: GW-BASIC, TurboPascal. Prix 20.000F Te!:( 1 )60 66 47 63.
Vends AMIGA 2000B roms 1,3(rev 6.2- lMo de Chip ram), extension mémoire 2Mo (Fast ram), moniteur couleur péritel Grunding, lecteur 5‘T 4 (40 80 pistes et affichage numérique des pistes), câble péritel. Souris, joysticks, freee-boot, nombreux logiciels (utilitaires, jeux, DP. Démos), livres (Gfa 3.
Language machine, livre du lecteur de disquettes,...). Le tout est sous emballage d’origine avec facture.
AMIGA et extension mémoire achetés fin Août 1990 avec garantie de 2 et 1 ans. Prix 11000F. Matériel livré et installé sur région Centre et Ile de France.
Pour tout renseignement, contacter Pascal au 16 54 76 09 34 après 20 heures.
Vends 3 disques durs 40 megas neufs avec leur contrôleur AT BUS 16 bits: 3000F chaque port compris, Marche avec carte A2286. Contacte .: Wer- melinger Serge 34 Rue de Dunkerque 68200 Mulhouse tél:89 53 75 43. Tout matériel possible.
PC avec Amiga. Vous avez un problème avec une carte passerelle téléphonez moi! RECHERCHE pour enfant tout matériel de la gamme Atari XL (Eh!
Oui!).
STOP! Vends carte AT2286 Commodore pour Amiga 2000 (3900F + port gratuit) + DPAJNT II (390F) + Perfect Sound (500F) + Proscrite (5S0fF) + GFA 3.0 (490F) + Discopic (360F) -f Nbrx jeux à pris intéréssants. Contacter Alain Ap.l9H au 84 27 Il 75.
Vends AMIGA 500 + extension 512K (A50I) + moniteur couleur stéréo AI084S + Drive Ext, + Imprimante Citizen 120D + livres + Joystick. Le tout 6000F Tél: ( 1 ) 45 07 93 51.
Vends AMIGA 2000B rom 1.3 avec carte AT.
Disque dur PC 60 MO, carte contrôleur ST 506 et SCSI 16 bits + carte PC multifonctions ports serie et parrallèie peuplée 3 MO de ram + Digiview 3, imprimante fujitsu 132 colonnes, logiciels originaux Superbase, texteraft, ferrari formula 1. Interceptor + DP. Le tout 19000F. Tél: 47 76 05 11 (répondeur).
Vends AMIGA 2000B + Carte XT + 1084 » Lect.Disk + A-Max + Apple HE + MO N Vert + Lect 5" 1 4. Prix dément. Tél: 46 30 54 25.
Vends pour AMIGA 2000 file card GVP HCD 8 plus (0 à 8 MO de RAM) avec disque dur 40 MO.
Neuf. Prix: 3950F. Tél: (I ) 48 40 86 94 le soir.
Vends pour AMIGA 500 Carte KCS Power PC Board (compatibilité PC-XT 8M1IZ + extension mémoire 1 MOI sous garantie 2000F.(Vaieur neuve 3700F). Possibilité d’échange avec carte d’extension simple 512Ko + 1500F. Tél: 81 53 62 60. Herve CAPPI Rue du Collège 25480 PIREY.
Vends cause départ AMIGA 2000 + Carte PC- XT + Lecteur externe + Joystick 4* Logiciels + meubles et revues. Tél: 48 77 17 12 (le soir).
Sacrifie, cause double emploi, cartes autoboot A2090A très peu servies (sous garantie) + Hard- Disk 120MO 23ms ST-506 + Hard-Disk 20MO 65ms ST-506 (sous garantie), les deux ayant très peu servis cl connectables sur A2090A ou Carte PC (par exemple). Livrables intallés avec WB i.3
(34. 32) + Câbles + Boiticr éventuel. N'hésitez plus.
N'auendez plus. Contacter Pascal au 76 51 82 23 ou 79 25 67 14 (WE)i.
Vends AMIGA 500 + A50I + A590 + INS0052.
Total 5 Még.Ram + 1084S: 12500F. Tél: (I) 42 31 36 18 (HB).
Vends: A2000 + 2cme Lect.Int. + Carte Accel.
68020 + 6 MO RAM + Fat.Agnus + Disque dur 40 Les petites annonces non-commerciales sont gratuites PETITES ANNONCES •ABONNEMENTS •ANCIENS NUMEROS •CLUBS MATERIEL (SUITE DE LA PAGE 57) MO autoboot (WB 1.3) + Cane vidéo Pal. + Cane AT + Disque dur 40 MO (DOS 4.01) + Cane multi fondions + Moniteur couleur stéréo.
URGENT....30000FF L’ensemble. (En cadeau: Softs originaux de Digiview & Futursound + Interfaces + Caméra vidéo Pal.) Excellente affaire à saisir car URGENT!. Tél: soir 16 (I) 46 26 19 84. Répondeur minitel 16 (1) 45 34 85
21.
Vends AMIGA 1000 4- extension mémoire (total I MB) + lecteur de disquette externe + moniteur couleur 1081 + accéssoires, logiciels et livres. Prix 3500F. Tél: (I) 39 52 90 78 demander Philippe ou laisser un message.
Vends Genlock Incrustateur Ves-One pour AMIGA 500 et 2000. Divers volets, Digiview
4. 0. filtre RVB. SVHS et composite + Soft de tirage pour 11000F.
- Magnétoscope JVC 530 MS multisystem hi-fi stéréo spécial
montage, doublage son. Très peu servi. Prix 6500F. -
Transcodeur RS 80 VTHD Pal Secam SVHS pour 1400F. -Programmer
d'Eprom de la 2764 à 27512 carte intem A2000 pour 900F.
-Divers programmes originaux PC valeur 800F cédée à 300F. Tél:
84 22 49 49.
Vends: 4500F AMIGA 500 + extension 512 Ko (horloge + interrupteur) + tapis souris + 20 BELGIQUE
M. i. A. Software assure la diffusion à'AmigaNews en Belgique
MiA Software, BP 111 2018 ANVERS 14, Belgique Tél 03-326.01.44
disqs + peritel + Deluxe Paint 3 + DigiPaint 3 + Elan
Perfonner 1. Etat neuf (sous garantie) sans emballages
d’origine. Tél: 67 73 80 96 (Christophe).
Vends disk dur 70 Mcga compatible avec AMIGA 500 et 1000. Prix 5000F à débattre.
Tél:(l) 48 03 26 14 après 20H.
Vends AMIGA 500 + extension + moniteur + Joystick: 4000F. Contacter: Duquennois JF.
Villa JP, Av.B.AIbrecht 83120 St Maxime Tél:94 96 20 23 WE.
Vends (cause AMIGA 2000) COMMO- DORF. C-128 + I lecteur de diskette 4- moniteur couleur 1901 + joystic 4- nombreux logiciels utilitaires et jeux sur disk avec documentation 4- cartouches ROBCON 4- FREEZE FRAME 4- POWER CARTRIDGE 4- 20 livres sur le 128 64 4- revues le tout en parfait état. Emballage d’origine: 3500 F. Tél: 63 20 04 45 (82000 Montauban).
Vends moniteur multisynchro 14 pouces Commodore, résolution 800 x 560 (celui livré avec l'AMIGA 3000), valeur neuf 5400F, cédé 3500F TTC (TVA récupérable). Logiciel Amiga Vision jamais servi: 600F. Contact: Didier 43 2025 18 (Paris).
CONTACTS ET LOGICIELS Vends logiciel de digitalisation vidéo ’Digi-
• view Gold 4.0’, revues ANEWS série complète (1 a 29), le grand
livre de l'Amigabasic (micro application). Tél: 49 28 56 81
(Deux Sèvres).
SUISSE Si vous êtes en Suisse vous pouvez vous abonnez à AmigaNews pour 12 numéros pour la somme de 76FS.
Envoyez votre paiement uniquement par CCP libellé à A-News à : A-News, CCP No 12-25868-1 1203 Génère.
Intéressé par la programmation en C, je suis partant pour tout échange d’informations et de programmes utiles à la création de programmes.
Tél: 53 53 58 55 (HR).
Intéressé pour échanger logiciels de public domaine. Ecrire à José Manuel MAO PO Box 677 Orensc Espagne.
Recherche jeu "Empire" (genre Wargame d’interstel). Contacter Sylvain au 35 85 78 32 Cherche contacts sur Marseille, contacter Hervé Fernande ., Route de Rognes, 13410 Lambex.
Vends logiciel original THE DIRECTOR 250F 4- livres: CFA Basic. Bien débuter en C. le livre de luxe Paint III: 75F chacun. Tél: 77 72 05 37.
Cherche contacts sur AMIGA, travaillant sur Pcrfcct Sound. Possibilité d’échange de sons (IFF. Raw Data....), modules etc. Contacter: CABANES Thierry. 151 Impasse du Cottage.
85140 Sl-Martin des Noyers.
Vends logiciel de titrage Pro-Vidéo Plus (02-90) valeur 2500F, demandé 1000F. Tél: 68 92 05 52 (HR).
EMPLOI Iris, association loi 1901, recherche programmeur AMIGA pour divers projets (Démos, Jeux, etc...) si possible région Metz-Nancy.
Pirate s'abstenir. Contacter (enveloppe timbrée avec vos réalisations): Diaso Joseph. Quartier Mermoz Bat.D2 54240 Joeuf. Tél: 82 46 95 12 ou Iris BP5 95690 Nesles-La-Vallée France.
Cherche Infographiste Cartoonist spécialiste de l'animation de personnages et de DP III.
Connaissances générales du Monde AMIGA.
Région Toulouse. Contacter: G.REPAUX, 74 rue Voltaire. 11000 Carcassonne.
Personne handicapée possédant un statut de travail AMIGA cherche travaux dans les domaines suivants: création d’application avec CanDo (multi média ou autres). Présentation assistée par ordinateur, infographie. Contacter Guy. Tél:67 40 29 43 (Montpellier).
06 ASCII 10 r Lépantc 06000 Nice Les anciens numéros sont disponibles chez: 13 Infologs 41 bd Baille 13006 Marseille 31 Voluntm 30 r Pharaon 31000 Toulouse 62 Microiech 32B r Florent Evrard 62420 BillyMontigny 62 Softone, 423 rue de Lille. 62400 Bethune 64 Bah Micro, 7 rue de Coursic 64100 Bayonnc 67 ZIOMM I r Déserte 67000 Strasbourg 69 Gclain Ets 22 Ave de Saxe. Lyon 75 Phase, 93 av du Gai Lcclcrc 75014 Paris 91 Essonne Mailing8 rue du Bols Sauvage 91024 Evry Belgique Media I-ein. R François Dorzcc 93.7360 Boussu MiA Software (voir ci-dessus) Suisse 12 Edu Soft 14-16 r des Gares 12011 Genève
2 12 Dynamic Computer r Gutcnbcrg 5 Genève 12 1RCO 3 rue Jean Violette. 1211 Genève 4 12 Distrib. Electronique r Vollandcs 62. 1207 Genève 14 M.J.S. Informatique. PI Pestaloz i 9. 1400 Yverdon 20 Octopus. R du Bassin 8. 2000 Neuchatel Québec Maison du logiciel.2466 J-Talon EsLMontreal H2EIW2 QUEBEC Pour recevoir AmigaNews chez vous presque aussi vite qu’en Europe: 12 numéros pour $ 74.00; anciens numéros 5.50$ (incluant la TPS).
Paiement mandat poste, chèque visé ou carte Visa à Probace, 1016 r Charles Garnier, Drummondville, Québec J2B 2H4 CLUBS (rubrique gratuite) AmigaNews Abonnement d’un an (12 numéros) 240F Pour l’étranger (tous pays) ......295F (Avion 430F) Bulletin d’abonnement ci-dessous, mais si vous ne voulez pas découper votre AmigaNews envoyez-nous votre demande sur papier libre. Les numéros précédents sont disponibles au prix de 1-10 numéros, 15F par numéro;- 11-20 numéros. 14F par numéro; 21-30 numéros, 13F par numéro; 31 numéros et plus 12F par numéro. (Ajouter frais de port de 10F,
quel que soit le nombre ou destination des journaux commandés) Oui, je m'abonne pour 12 numéros à partir du numéro . (délai d enregistrement environ 3 semaines. Votre abonnement peut commencer à partir de n’importe quel numéro.)
Nom ....Prénom .. Adresse Bon à découper et à adresser avec votre règlement au nom d’A-News à : A-News Diffusion, 33 Rue Ste Lucie, 31300 Toulouse Le numéro du dernier journal qui sera envoyé est imprimé sur l'etiquette d’envoi.
38 C1.UB APOGF.F. - BP6 3*620 tote Tél 76 .1? 38 41 S pjrcwr* 38 VIENNE INFORMAnOCE 38780 PUH-Evrouc, tél 74-57-20-78 44 POWER CLUB COMMODORE. LlMi TRIKI, 2 av de la jeunesse 44J00 Orvaull (Nanlcs)Tél «MO-9H.9I 30ATACOM Section Amie BP15 501300ctenllc. Tél 33-53-88-07 57 ALICE club informatique. Maivon de. Jeunes, t Cléméftccau. 5?36 1 Atnnevtlle afl 87-7M»-03 57 A1PHA CLUB INFORMATIQUE SARRE CULMINES Ivyei 0*k-1. 3 nr
J. Rrth. 5720) 5umvmiiir Tel *7-9*2503 59FR1FIMSIRIRI-TKWfSr:1c
SaillV VJWlTr.tfUm M I RALG BP64. (*202 BuuiU Cedex. Tél
59-24-67-14.
M MICROIXFORMAUQUE CLUB D’ANCI FT 59-52-3UI 66 CLUB INFORMATIQUE STEMlANOiS. Salle Bumrlr. (6240 Si EwSe tél 68-92-48-18,68-92-05-52 67 CLUB MICRO-LOISIR 67300 ScLtofeun tél 88-32-S&68 73 IbfTERCEPTOR 13 av J Jaurê* 730CO Clumbety 77 MICRO II-.I CLUB. Ecole Pmteur M f du 0*1 (Se Ouille. 77101 Melun. «I 60-68-67-83 77 CMOS BP37 ?7*rO QuirtvW 7500 CLUB PA.C.T. BP94. 7500 Tournai GCCL-MICRO. Club Ami,a dan. La légion du centre, tél 064-33.79.46 o 064-36 7709 ICOO Am:ga MultiuO, Force. CP2978. Bergifrcs. ICW UuNinnc ICOO Amiga Fini. Cive Postale 234. CH-1W0 Lausanne 72 1223 ÜMdSoIt CP 309 1223
Berne*, serveur multiligne* 022-757-6587 I870Anvga Mulliiask ForceXhcmalc Alberto .Simpbn !2B. L870Motube? VS) 2882 Amiga-Club Suisse Romande. CP 83,2882 St-Ufsamte Graphiquement parlant, Crayolo Gttteterà CRAYONSJ CRAYONS BUILT-lN c’est évident !
C'est enfantin, plus il y a de couleurs, mieux c'est. Si il vous faut un programme de dessin, le choix est aussi simple que ça.
Digi-Paint 3 exploite parfaitement le mode Hold And Modify (HAM) de votre Amiga® qui vous permet de dessiner simultanément avec 4096 couleurs. Digi-Paint 3 est simple, ergonomique et TOUT EN FRANÇAIS.
Vous n'avez aucune raison de restreindre votre créativité à 32 couleurs.
Vous serez très vite étonné par la puissance et les possibilités de ce logiciel :
• 14 modes de peinture dont dégradés, texture mapping,
colorisation et transparences.
• Large choix d'outils et de fonctions graphiques tels que
rotation, couper - coller, loupe...
• Dessin direct jusqu'à 1024 x 1024.
• Supporte tous les modes et résolutions graphiques de l’Amiga®.
Respecte FIFF.
• Fonctionne parfaitement, en version française, avec l’Amiga®
3000 et son WorkBcnch® 2.0. Prévu pour fonctionner en
multitâche avec DigiView 4.0, Digi-Paint 3 est l’outil idéal
pour retoucher vos images digitalisées.
Digi-Paint 3 est ditribué en version française par CIS : il est désormais disponible pour 790 FF auprès de votre revendeur CIS habituel.
Si vous possédez Digi-Paint 3 en version anglaise, vous pouvez obtenir la version française et bénéficier de notre aCIStance technique à un prix préférentiel.
Pour tout renseignement, téléphonez au (16) 56-363-441 ou écrivez à : CIS, 14 Avenue Gustave HERTZ • Europarc • 33600 PESSAC N=wI=k INCORPORATED Digi-Paint 3 est une marque déposée de NewTek Inc. CRAYOLA est une marque déposée de B nney & Smith • Amiga e: WorkBench son! Des marques déposées de Commodore Amiga Inc. 4096 COULEURS EN HAUTE RESOLUTION... ce n’est qu’un début i vous voulez les plus belles images pour votre Amiga. Offrez lui le digitaliser video le plus vendu, tous micro-ordinateurs confondus.
Digi-View Gold.
Son utilisation est déconcertante de facilité.
Juste une mise au point de votre caméra et, en quelques secondes, Digi-View Gold transformera un objet ou une photo en une superbe image, étonnante de réaiisme, que vous pourrez utiliser dans tous vos logiciels Amiga : dessin, animation, présentation video, mise en page (PAO).
Ces photos ont ete prises sur un moniteur AMIGA 1080 e; illustrent le nouveau mode Oynamc haute résolution *096 couleurs de Digi-View 4.0 par NewTek.
Seul Digi-View Gold :
• Digitalise dans toutes les résolutions Amiga de 320x256 à
768x580 (Haute résolution overscan).
• Utilise de 2 à 4096 couleurs (Halfbrite inclus).
• A le mode Dynamic permettant d'afficher 4096 couleurs en haute
résolution.
• Digitalise avec une précision de 21 bits par pixel (2.1
millions de couleurs) offrant la meilleure qualité d'image.
• Possède des routines sophistiquées de dispersion qui donnent
l'apparence de 100000 couleurs à l'écran.
• Est livré avec un programme permettant la réalisation de
slideshows d'images au format IFF et Dynamic.
• Permet un contrôle logiciel précis de la saturation des
couleurs, de la luminosité, de la netteté, de la teinte, de la
résolution et de la palette.
• Dispose d'une interface directe avec Digi-Paint 3. I
• A une interface Arexx t
• A un club d'utilisateurs : le Cool Friends Of Newtek Club.
Exigez de votre revendeur la version Française de CIS bénéficiant de l'aCIStance technique et de la garantie à vie du module.
Pour connaître la liste des revendeurs CIS NEWTEK, téléphonez au (16) 56 363 441 Vous avez de;3 acheté votre Dg v e* te manuel ou té Pgioei ne sort pas en Français1 Vous n étés pas couver par la garantie CIS Teiephonez imméoatément au 116) 56 363 44* pour concave les mooat'.tes de mise à niveau 14, A venue HERTZ EUROPARC 33600 PESSAC FRANCE Tel 56 363 441 Fax 56 362 846 Un change.' Ce genre es: r-ecessa 'e avec • Amga 1 COQ Le Dynam.c Hires nécessite 2 Mo ce RAM La digitalisation codeur peut nécessiter un Mire R v 9 e ect’onpue Dgi-View Gcc est une marpue ceposee ce Newtek inc Amiga es: ure
marque ceposee oe Commcdo'e-Am.ga 'ne.
1 un lecteur de courrier, utilisant l’éditeur de votre choix (par défaut, DME, bien sûr...). Celui-ci vous permet de lire facilement tous les messages en attente, de

Click image to download PDF

Merci pour votre aide à l'agrandissement d'Amigaland.com !


Thanks for you help to extend Amigaland.com !
frdanlenfideelhuitjanoplptroruessvtr

Connexion

Pub+

65.8% 
9% 
2.4% 
2.1% 
1.9% 
1.8% 
1.3% 
1% 
0.9% 
0.6% 

Today: 70
Yesterday: 99
This Week: 1079
Last Week: 909
This Month: 2713
Last Month: 3918
Total: 88845

Information cookies

Cookies are short reports that are sent and stored on the hard drive of the user's computer through your browser when it connects to a web. Cookies can be used to collect and store user data while connected to provide you the requested services and sometimes tend not to keep. Cookies can be themselves or others.

There are several types of cookies:

  • Technical cookies that facilitate user navigation and use of the various options or services offered by the web as identify the session, allow access to certain areas, facilitate orders, purchases, filling out forms, registration, security, facilitating functionalities (videos, social networks, etc..).
  • Customization cookies that allow users to access services according to their preferences (language, browser, configuration, etc..).
  • Analytical cookies which allow anonymous analysis of the behavior of web users and allow to measure user activity and develop navigation profiles in order to improve the websites.

So when you access our website, in compliance with Article 22 of Law 34/2002 of the Information Society Services, in the analytical cookies treatment, we have requested your consent to their use. All of this is to improve our services. We use Google Analytics to collect anonymous statistical information such as the number of visitors to our site. Cookies added by Google Analytics are governed by the privacy policies of Google Analytics. If you want you can disable cookies from Google Analytics.

However, please note that you can enable or disable cookies by following the instructions of your browser.

Visitors

Visite depuis
03-10-2004
Visite depuis
23-02-2014