Sponsors

FacebookTwitterGoogle Bookmarks

Commodore a encore fait fort avec son énorme stand (paquebot) à deux étages qui n’avait rien à envier à celui d’IBM. Une floppée de nouveautés a été présentée, du côté Amiga comme du côté compatible. En fait Commodore avait trois stands au Cebit. Sur le premier, le plus gros, était présenté: les solutions réseaux PC et Amiga Unix. Le deuxième stand était uniquement réservé aux solutions professionnelles Amiga 3000 et aux nouveautés comme le CDTV. Le troisième stand représentait la division "consumer" (Amiga 500, C128, C64). Millions) connectée à un moniteur couleur 21 pouces pour faire tourner X-Windows. Superbe... Tiga est une carte pour PA3000 ne fonctionnant que sous UNIX XWindows et utilisant le processeur graphique 34010 de Texas Instruments. Les différentes ressources installées sur chacune des cinq machines (carte graphique, disque fixe, tapestreamer, etc...) étaient partagées entre elles, chaque Amiga ayant un accès illimité aux extensions présentes sur les autres. Le prix du 3000T ne nous a pas été communiqué officiellement, il devrait cependant se situer entre 7000 et 8000 DM. La disponibilité est immédiate, les prix officiels seront communiqués par Commodore après le Cebit. été correctement développés (en respectant les indications de Commodore) pourront tirer partie des nouvelles résolutions. On peut déjà rêver d’un Workbench en 1024x1024 avec 256 couleurs parmi 16 millions, le tout en 70 HZ. Cette carte n’est en ce moment vendue qu’aux développeurs Amiga, en attendant que tout soit fin prêt et que quelques applications aient été programmées. On m’a dit que cette intégration pourrait être prête pour le prochain salon Amiga à Cologne en Octobre 91. Pour Berlin, c’est encore un peu tôt.

Click image to download PDF

Document sans nom TESTS | L’ORDINAT , € . . | FibiiL'JD zi JiÆ DiacjU durE TrmoMgMm Prog rammer u ne base de données LE MüMEJE l& "ÜÜulïUV" Comment franciser vos loirbiàls M 4584 -34-2500 MIGA est tellement pour l’animation qu’il dommage de ne pas lui accès au mouvement.
IVE ! Et son programme de pilotage INVISION Plus digitalisent vos séquences vidéo PAL en temps réel, en noir et blanc ou en couleurs, au format ANIM de l’AMIGA. C’est idéal pour ajouter rapidement des éléments réalistes dans vos animations, pour étudier des mouvements, pour rotoscoper, pour produire des trucages vidéo, pour traiter un signal en fausses couleurs . . .
?
¦ Carte Interne Pour Amiga 2000 et 3000 ¦ 2 Entrées Composite PAL Simultanées ¦ Sortie En RVB Amiga Ou Via Un Genlock ¦ Digitalise Jusqu’à 24 Images Par Seconde Selon La Résolution Et La Palette Amiga ¦ Plus De 30 Effets Temps Réel Entièrement Paramétrables ¦ Nécessite 1 Mo De RAM.
¦ Disque Dur Et Carte Accélératrice Conseillés douée eut été donner IS0MMA1RE News 3 MusiqueNews 10 Tests Gestion Familiale 12 Profil Familicompt v1.2 Tests Disques Durs 13 Alf 2 et 3 Boil ICD ADSCSI 2000 Tests Logiciels 3D Real 3D 16 Imagine 18 Spécial Domaine Public Le monde du DomPub 22 MED (Music Editor) 28 FileMaster 30 Patchez vos fichiers 32 Anims DomPub 34 BD Dompub 35 Nouvelle Série GFA Basic 36 Programmez une application Montages Une "Interface de puissance" 40 Le genlock en kit 41 Digitaliseur sonore 42 Assembleur et C Routines de Fexec.librar 46 Astuces pour le C 48 Jeux 50
Advanced Destroyer Simulator DP sur 3615 DEEP 52 Domaine Grand Public 53 Le courrier 56 Les P.A, les clubs et l’abonnement 58 EDITO TOASTER (Voir notre couverture) : L’Amiga "grille-pain" que nous avons tous connu est en train de devenir le "support-grille-pain" connu par tout le monde. Frédéric LaBaltan est revenu de l’AmiExpo à New York impressionné par l’importance du phénomène Toaster. C’est surtout un produit qui se vend bien.
Le premier jour de l’expo il y avait une double pile de Toasters allant jusqu’au plafond. Le deuxième jour il y avait une demi-pile, et le troisième jour plus rien!
Dernière Minute!
Le serveur minitel DEEP arrête provisoirement son serice à partir du 29 Mars. Les détails le mois prochain... AMIGA 3000T (Voir les pages de News) : Tour ou tower ? Nous ne savons pas trop comment l’appeler, la dernière machine de chez Commodore. Mais elle semble bien placée pour devenir la remplaçante de LA2000 en haut de la gamme, tandis que ce dernier se démocratise tout en restant une machine pleine de potentiel.
HERMES (Voir pages Domaine Grand Public) : Les jeunes volontaires de cette association dédiée à la cause des logiciels DP sont obligés, par les appels militaires, familiaux, et professionnels, d’arrêter la diffusion des disquettes DP. Mais ils vont continuer leur service d’information mensuel pour vous à travers nos pages, et dès le mois prochain nous espérons pouvoir vous annoncer une solution pour la diffusion. En attendant, nous saluons tous ceux qui ont participé dans la réussite de l’opération de soutien d’activité DP lancée par Hermès il y presque deux ans.
AmigaNews est édité et publié par NewsEdition SARL de Presse au ca 2000 F à 33 Rue Ste Lucie, 31300 TOULOUSE TEL : 61-42-65-75 FAX : 61-42-68-76 Directeur de la Publication : Bruce Lepper Ont participé à ce numéro Pierre Ardichvili, Thierry Ardouin, Cédric Beust, Gilles Bourdin, Patrick Conconi, Nicolas Foumel, Luc Gibert, Laurent-Pierre Gilliard, Frédéric Labaltan, Pierre-Philippe Launay, Xavier Leclercq, Mango, Raoul Mengis, Philippe Rulleau, Christian Sager, Michel Stempin et l'équipe d'Hennes Diffusion.
COPYRIGHT NEWSEDITION 1990 Reproduction interdite sans autorisation. Amiga, AmigaDOS, WorkBench sont des marques déposées de Commodo- reAmiga Inc. Les articles n'engagent que leurs auteurs.
NOTRE COUVERTURE_| Le Vidéo Toaster est très à la mode aux USA et les autres pays parlant le NTSC. Voici une photo d’ccran de Kiki Stockhammer de NewTek en train de donner une démonstration de quelques possibilités de cette carte.
La photo par Ed: a été digitalisée en 18 bits à 100 points par le scanner Sharp JX-100 d’Alelier Numérique (fichier de 223k). Puis transformée en 24-bits par The Art Department (fichier de 280k) et mise en page dans Professional Page
2. 0 de Gold Disk.
Pourquoi scanner à 100 points quand le JX-100 est capable de 200 points?
Parce que 3Mo de RAM n’était pas suffisant, et pour vous montrer que même à 100 points le résultat est joli.
Pourquoi transformer le format de 18bits en 24 bits? Parce que ProPage2 ne reconnaît pas les fichiers 18bits du JX-100.. INDEX DES ANNONCEURS ASCii 23,25 MICROPUNCH 57 BAB MICRO 44,45 PROMIGOS 21 BUS+ 27 SEREL 35 CLEMENT INF.
5 TLK GAMES 51 ESAT Software 9 TRINOLOGY 17 ESSONNE MAILING 31 3615 LOAD 37 INFOLOGS 7 3615 SM1 11 MEGAVISION 19 AM1GA NEWS iiafriiuii L’Amiga 3000T "Tower" est dévoilé au Cebit ’91 Hannover Vortex annonce la disponibilité de cette carte adaptateur qui permet l’installation de l’émulateur Atonce dans un Amiga 2000. Prix de l’ensemble Atonce et adaptateur: environ 2600F Léon a testé pour vous le Cebit Le Cebit est désormais le plus grand salon informatique du monde (4300 exposants celte année, croissance de 20% par an). C’est là que les constructeurs du monde entier choisissent de
présenter leurs dernières nouveautés en exclusivité.
11 suffit de feuilleter les magazines PC américains comme Byte où chaque constructeur faisant de la publicité annonce sa présence au Cebit, pour se rendre compte de l’importance internationale de ce salon. Quand on arrive en voiture, c’est une autoroute à quatre voies qui vous amène jusqu’au parking monstrueux.
Il faut vraiment avoir un but précis, sinon on n’a aucune chance de s’y retrouver dans les 24 halls que compte le Cebit cette année.
Commodore a encore fait fort avec son énorme stand (paquebot) à deux étages qui n’avait rien à envier à celui d’IBM. Une floppée de nouveautés a été présentée, du côté Amiga comme du côté compatible.
En fait Commodore avait trois stands au Cebit.
Sur le premier, le plus gros, était présenté: les solutions réseaux PC et Amiga Unix. Le deuxième stand était uniquement réservé aux solutions professionnelles Amiga 3000 et aux nouveautés comme le CDTV. Le troisième stand représentait la division "consumer" (Amiga 500, C128, C64).
Millions) connectée à un moniteur couleur 21 pouces pour faire tourner X-Windows.
Superbe... Tiga est une carte pour PA3000 ne fonctionnant que sous UNIX XWindows et utilisant le processeur graphique 34010 de Texas Instruments. Les différentes ressources installées sur chacune des cinq machines (carte graphique, disque fixe, tapestreamer, etc...) étaient partagées entre elles, chaque Amiga ayant un accès illimité aux extensions présentes sur les autres.
Le prix du 3000T ne nous a pas été communiqué officiellement, il devrait cependant se situer entre 7000 et 8000 DM.
La disponibilité est immédiate, les prix officiels seront communiqués par Commodore après le Cebit.
été correctement développés (en respectant les indications de Commodore) pourront tirer partie des nouvelles résolutions. On peut déjà rêver d’un Workbench en 1024x1024 avec 256 couleurs parmi 16 millions, le tout en 70 HZ.
Cette carte n’est en ce moment vendue qu’aux développeurs Amiga, en attendant que tout soit fin prêt et que quelques applications aient été programmées. On m’a dit que cette intégration pourrait être prête pour le prochain salon Amiga à Cologne en Octobre 91. Pour Berlin, c’est encore un peu tôt.
Commodore en a aussi profité pour présenter ses nouveaux PC 486 Cache et son Notebook C 386-SX, qui a le même design que le modèle 386 et ne pèse que trois kilos.
Notons au passage la création de la "Commodore Networking Division" qui a présenté son réseau Novell Token Ring a base de PC 486 avec la possibilité d'y intégrer des postes Amiga 3000 ou Macintosh.
L’Amiga 300T Passons tout de suite aux news du côté Amiga: On a pu voir sur le stand principal pour la première fois le A3000T (précédemment appelé A3500).
Comme on vous l’avait déjà décrit dans les anciens numéros d’AmigaA'ews, il s’agit d’une version tour (tower en anglais, c’est à dire l’unité centrale est en vertical et se range en général SOUS le bureau) de l’Amiga 3000, avec un disk fixe de 200 Mo et 6 Mo de RAM, tournant à 25MHz. Les cinq connecteurs Zorrro EU sont intégrés à la carte mère, contrairement au 3000 qui dispose d’une carte fille d’extension pour ses trois connecteurs.
Notons que cette configuration est juste suffisante pour faire tourner UNIX correctement, qui utilise 88 Mo! ! Du disque dur.
Les trois stations A3000T étaient connectées ensemble en un réseau Ethernet Unix, avec en plus deux postes de travail A3000. Sur l’un, il y avait la carte graphique couleur haute résolution TTGA de Commodore (1024 x 768 x 256 couleurs parmi 16 La carte graphique pour le 2000 3000 3000T sera la Visiona de Viona Development (Allemagne). Cette merveille a la possibilité d’être totalement programmable en résolution et fréquence. Les modes les plus courants sont par exemple 1024x1024 en 24 bits (16 millions de couleurs) ou 1600x1200 en 8 bits. Les fréquences de sortie peuvent aller jusqu’à 240HZ,
de quoi faire exploser un NEC 3D.
Pour vous donner une .idée de la puissance de cette carte graphique, sachez qu’il n’existe à l’heure actuelle aucun moniteur capable d’afficher les modes graphiques les plus élevés de Visiona. On peut aussi par exemple monter la résolution jusqu’à 4000x4000 et orienter la sonie vidéo sur une photocomposeuse (il vaut mieux ne pas orienter ce genre de sortie sur un moniteur, sinon Boum!).
Les librairies pour l’intégration de cette carte au système 2.0 sont en cours de programmation. Tous les programmes ayant Harlequin Sur le stand Amiga 3000, où toutes les machines tournaient sous la version KS
37. 21 et WB 37.10 (Commodore sort une nouvelle version du 2.0
environ chaque semaine) il y avait quelques nouveautés
intéressantes: Amiga Centre Scotland (ACS) a présenté son
frameBuffer 32-bit Harlequin pour A2000 3000 permettant
d’afficher des images PAL d’une résolution allant jusqu’à
910x576 points. Pourquoi 32 bits, alors que 24 suffisent pour
afficher 16 millions de couleurs? Simple: les huit bits
supplémentaires sont disponibles pour les fonctions étendues
comme des masques multiples, Z-Buffcr ou encore un alpha
chan- nel qui sert à faire de l’anti-aliasing avec d’autres
sources vidéo. Quatre configurations sont disponibles allant
d’une capacité mémoire d 1.5 à 4 Mo. La carte 4 Mo permet
l’utilisation du double-buffering, deux ima- ges peuvent être
simultanément présentes en RAM, permettant l’utilisation de
fonctions comme les slideshows Rapidesk, undo dans un
programme paint, ou des animations ultra-lisse. (Importé en
France par Tecsoft, Metz - voir NewsFrance) Real 3-D de la
société Activa International en version 1.3 est sortie Ce
modeleur existe en version turbo 020 030, supporte les cartes
Targa Vista et permet de calculer des images en 24 bit-planes
jusqu’à 16,7 millions de couleurs. Sur le stand. Real 3D
fonctionnait avec le framebuffer Harlequin. (ReaBD est
distribué en France par Avancée, voir test page 16) IHUM
Commodore a aussi enfin présenté le CDTV, système multimédia
combinant un Amiga 500 avec un méga de chip ram et un lecteur
CD Rom. L’objet ressemble à un lecteur CD audio classique
et se connecte comme tel à une chaine stéréo. Outre la pos
sibilité d’écouter les CD audios classiques, on peut utiliser
des jeux ou des logiciels éducatifs sur CD Rom. Il y en a
déjà environ 80 disponibles en Allemagne! Les principales
spécificités:
• Amiga 500 avec 1 Mo chip ram
• ROM 512Ko (KS 1.3 + ISO 9600 File System)
• Lecteur CD ROM au standard Sony Philips d’une capacité de 50
Mo, pouvant aussi lire des CD audio classiques (8 times
obversampling, 16 bits D A, Wandler).
• Télécommande infrarouge.
Le clavier, la souris, et un lecteur de disquettes 3.5" sont disponibles en option. La disponibilité en France de ce nouveau gadget est plus qu’incertaine, mais elle est prévue pour très bientôt en Allemagne.
Un 500 qui affiche Workhench 2.0 Dans le coin réservé aux Amiga 500, j’ai vu un A500 tournant sous... Kickstart et Workbench 2.0. On m’a assuré qu’une solution était en préparation intégrant les 512K de Kickstart en ROM pour les A500 et A2000. Sur le stand, le KS avait était installé auparavant avec ZKJCK dans la RAM de l’A500.
Chaque A500 2000 peut fonctionner sous 2.0 en utilisant ZKICK et le K1CKFILE
2. 0. Cette possibilité n’est cependant accessible qu’aux
développeurs, Commodore ne distribue pas le Kickfile. Il
faudra attendre les ROMs.
ÜI44I4I L’Atari enfin multitâche Sur le stand Maxxon, qui juxtait le stand Atari, j’ai pu voir la dernière version de l’émulateur ST Caméléon avec support des processeurs 68020 et 68030. Une version A3000 est en préparation.
On peut, en fonction de la mémoire dont on dispose, démarrer jusqu’à huit appareils ST simultanément sur l’Amiga. On passe de l’un à l’autre à l’aide d’une combinaison de touches type CTRL-N qui fait apparaître un menu permettant de paramétrer et de sélectionner tous les petits ST disponibles.
Génial!
Léon Guilbirds F HANNOVER MESSE tolT'91 Welt-Centrum Biiro - Infotmolion • lelekommunikotion
13. -20. MÂRZ 1991 CLEMENT INFORMATIQUE | FAMILICOMPT 1.2 La
gestion de votre Budget sur VAMIGA.
- travail en comptes multiples
- synthèse sur chaque compte
- enregistrement en temps réel
- recherche de fiche
- classement multiples
- sortie sur imprimante
- etc.. Tout ceci avec une simplicité hors du commun.
M
• : M LY°N ,|jjj
- 72-61-84-28 = m 1] IAM1GANEWS ¦«ïïïiS!
Encore me fois Commodore USA change de dirigeant avec une rapidité déconcertante: général manager Harry Copper- man cède sa place à James Dionne, ancien chef de Commodore Canada.
Mr Copperman reste toutefois avec Commodore, travaillant cette fois dans les bureaux de Commodore International, département multimédia.
D’après le journal AmigaWorld ce changement pourrait être le signe d’un changement d’approche marketing chez Commodore. Sous Mr Copperman, Commodore a essayé de lutter contre IBM et Apple avec de grandes campagnes publicitaires basées sur l’Amiga 3000, UNIX, et multimédia. Sous Dionne on pouvait voir un retour aux bonnes vieilles idées commodo- riennes qui ont assuré, dans le passé, la vente de 11 millions de C64, à savoir des prix compétitifs et une distribution très large... permet une vitesse de calcul de 50 millions d’instructions par seconde (mips) et les applications telles,
par exemple, la manipulation en temps réel d’images vidéo animées ou la traduction instantanée des langues.
Le R4000 est un circuit RISC (à nombre d’instructions réduit) qui utilise le "super- pipelining", un procédé permettant le traitement de deux instructions (au lieu d’une chez les processeurs classiques) en un seul cycle d’horloge.
Anims en HAM SpeclraColor, le premier programme qui permet les animations en HAM, est disponible en version anglaise.
Ce programme reprend la même technique utilisée par DeluxePaint HI pour créer des animations presque sans effort - mais en 4096 couleurs au lieu de 16!
Il suffit de définir une brosse, sélectionner les positions de début et fin d’animation, et Spectracolor calculera les trames entre les deux. En plus, SpectraColor vous propose des outils impressionnants pour donner à vos brosses des effets tels transparence, brouillard et anti-alias, et des contrôles pour la lumière.
L’interface utilisateur de SpectraColor ressemble beaucoup à son ancêtre Photon Paint. L’éditeur est Oxxi-Aegis.
Dessinez en 24 bits Bon, quand vous vous lassez de faire des animations en HAM avec SpectraColor.
Pourquoi ne pas dessiner un peu en Dynamic Hi-res, le nouveau standard introduit par DigiView de Newtek qui permet l’affichage d’images de 4096 couleurs EN HAUTE RESOLUTION.
Impossible, répondez vous. DigiView ne propose aucun moyen de retravailler ces images.
Mais Macro Paint de Lake Forest Logic vient à notre secours, permettant le dessin en temps réel en ce mode. Il charge les fichiers de tous les formats de l’Amiga, y compris les images et brosses en HAM, et les transforme en haute résolution. 11 sauvegarde en Dynamic Hi-res ou IFF 24-bit, et ses fichiers peuvent être convertis dans d’autres formats par The Art Department d’ASDG. Tout ceci sans aucun modification en hardware.
Macro Paint exige lMo de RAM, et l’éditeur conseille 2 ou 3 Mo. On y trouve CDTV pour 500 Aux Etats Unis Commodore a montré PA690, un lecteur CDTV pour l’Amiga 500 qui sera disponible à partir de juin. Le prix n’a pas été annoncé.
L’A690 est un boîtier gris rectangulaire qui se place sur le côté de l’Amiga 500 de la même façon qu’un disque dur A590. Il permettra aux possesseurs de 500 de participer dans le développement de ce nouveau média qui est le CDTV, née du croisement d’un A500 avec un lecteur de CD-ROM. Un périphérique similaire pour Amiga 2000 et 3000 est promis, mais pour plus tard.
Il a été révélé que le CDTV est compatible avec la norme CD+G. Les disks CD audio ont parfois, en plus des pistes sonores, des pistes de data d’images lisibles sous ce norme permettant à l’auditeur de regarder des images tout en écoutant de la musique.
Début de la fin pour les 32-bits?
SpectraColor et ses gadgets LES JOURNAUX ALLEMANDS toutes les fonctions traditionnelles des logiciels de dessin, et rajoute quelques possibilités nouvelles, tel le travail sur une ''région" du tableau qui peut être défini et traiter indépendamment.
(Lake Forest Logic, 28101 Baüard Rd. Lake Forest, Il 60045, USA, tél 708-816- 6666, FAX 708-680-0832. Prix aux Etats Unis: $ 140) Mini-Mini Test HP Laserjet IIP AmigaNews utilise une imprimante laser HP Laserjet EDP pour la sortie des épreuves des pages avant la sortie finale des films sur photocomposeuse. En combinaison avec une cartouche postscript, cette imprimante est l'une des solutions les moins coûteuses pour la PAO (en cherchant bien, environ 15000FHT avec cartouche Postscript, 2.5 Mo de RAM, et bac à papier supplémentaire de 300 feuilles). Tout marche bien, et la qualité de sortie
est identique à celle de notre imprimante précédente, la LaserWriter IINT d'Apple.
La IIP est à base de 68000, et imprime 4 feuilles par minute au lieu des 8 de la LaserWriter, mais ceci n’a que peu d’importance dans la pratique. Les entrées série et parallèle sont disponibles en standard, et le tout est contrôlé par un petit écran à cristaux liquides et six boutons pour l’entrée des données.
Nous avons installé la cartouche Postscript de Hewlett Packard. Elle contient de véritables routines d’Adobe sous licence, et il n’y a donc pas de problème de compatibilité avec d’autres machines équipées du même langage. Ceci dit, un correspondant du journal américain Amazing Computing raconte dans le numéro de février qu’il utilise une cartouche d'émulation postscript, de la société Pacific Data, depuis plusieurs mois sans aucun problème de compatibilité avec des photocomposeuses utilisées par ses flasheurs. La cartouche Pacific Page est moins chère (et peut-être moins rapide?) Que la
cartouche HP, et en plus elle comporte une disquette contenant les routines permettant de basculer la LaserJet entre Postscript et le mode "normal" (PCL). Ceci manque cruellement dans la version HP, qui conseille, pour changer de mode: "Saississez la cartouche par ses côtés et tirez-la franchement vers vous pour l’extraire de son logement"!
Hallucinant. Avec HP, on se croirait chez son dentiste (Bonjour Isabelle).
Une fois cette opération réussie, on imprime à travers le driver HP Lasetjet de Préférences. C’est plus rapide, plus propre, et beaucoup plus silencieux qu’avec une imprimante matricielle.
La cartouche comprenant le tambour d'impression et le toner (système Canon LBP-LX) suffira pour environ 3500 pages remplies à 5%. La durée de vie de l’imprimante elle-même n’est pas précisée dans la documentation, mais selon une récente étude de Science et Vie Micro elle est de 150 000 pages. En comparaison, la LaserJet UI a une durée de vie estimée de 300 000 pages, et la MicroLaser PS35 de Texas Instruments de 200 000 pages "IMUNE” Une anti-R.O.L.E. Le Retum of the Lamer Exterminator est le premier de sa génération à se nicher dans les 1848 bytes du SYS:L Disk- Validator. La disquette
infectée étant non VALIDE dès son insertion dans un drive le Disk-Validator. Elle sera chargée par l’Amiga puis exécutée. C’est donc le virus qui est exécuté... Comment s’en protéger? En utilisant le programme IMUNE écrite et mise en domaine public par Xavier Leclercq.
Xaier nous communique: "L’étude du code désassemblé du
R. O.L.E permet de trouver une solution adéquate. Au début de son
exécution le virus réserve de la mémoire grâce à la fonction
AllocAbsO de l'Exec.library. J’ai donc exploité cette faille
en déviant à mon tour AllocAbsO- Je détermine alors si la
fonction VOUS AVEZ CHOISI COMMODORE. NOUS AUSSI !.. A 3000 A
3000 UNIX Scanner Polaroid palette Studio Vidéo PRO PC
jusqu’au 486 Permanent Les 100 premiers lecteurs pourront
retirer dans notre nouvelle boutique un tapis souris mot de
passe: SYMPA !!!
Offre promotionelle dans la limite des stocks disponibles Document réalisé sur Amiga 3000 et Professional Page 68030 68882 25Mhz+2Mo 4990 Carte 2 8Mo 1690 GVP HCDII 20Mo 2990 Flicker+ Multisync 5490 Mps 1270 + Cable 1890 SCSI AUTOBOOT 52 Mo Quantum + 2Mo 4990 80 Mo Seagate + 2Mo 6390 Paiement à la commande.
Commande téléphonique envoi en C.R. Frais de port: poste 50F transporteur 100F
C. Remb. : poste 70F transporteur 150F Nous acceptons les bons
grands comptes
* La Garantie MATERIEL TESTE * AMIGA NEWS a été appelée par un
R.O.L.E et si c’est le cas je le saborde en utilisant sa propre
fin de routine qu’il emploie juste avant de rendre la main au
système... "La protection est efficace à 100% mais n’est
valable que pour cette version du
R. O.L.E! Ce qui signifie encore une fois que la protection ne'
peut être trouvée qu’après la découverte du virus. Et donc il
y a toujours malheureusement des victimes... Si vous avez
découvert une nouvelle version de ce microbe il faut donc me
l’envoyer au plus vite. Cette nouvelle génération de virus est
très très dangeureuse. Une nouvelle version pourrait très bien
formatter le disque dur dès l’insertion d’une disquette
infectée dans n’importe quel drive! Imaginez les dégâts!
Il existe encore au moins une manière de vérifier l’infection par un R.OJL.E. Il s’agit de comparer un Disk-Validator SAIN c’est à dire non infecté sauvé dans un autre directory que le SYS:L (par exemple SYS:S Copie_Disk-Validator) avec le Disk- Validator du SYS:L. Cet utilitaire se nomme DIF. Cette instruction placée dans la startup- scquence vérifiera à chaque démarrage [ DIF SYS:S Copie_Disk-Validator SYS:L Disk- Validator ] que les deux fichiers sont identiques . Dans le cas contraire il y a de grandes chances que le Disk-Validator soit infecté... J’ai envoyé ces utilitaires ainsi que
quelques autres (Convert , BigAgnus , Vecteurs et VDC) à ED: pour les transmettre à Chorizo Kid afin de les placer sur le serveur DEER J’ai envoyé une disquette du nom de DISK_IMUNE_V1.0 reprenant ces utilitaires (avec un fond de musique SoundTracker) à Hermes Diffusion et Free Distribution."
La société américaine ICD annonce la disponibilité de son ensemble disque dur interface Novia 20i, qui se monte à l’intérieur de l’Amiga 500 à la façon d’un produit similaire chez l’allemand Gigatron.
Le Novia comporte un disque dur miniature de 20 Mo, avec autoboot sur une partition FastFileSystem, auto-config, mémoire cachée, et soutien de l’émulateur Macintosh Amax 13.
Les produits ICD sont importés en France par Essonne Mailing (tél 16-1 64-97- 96-54, FAX 69-91-19-25) Commodore Angleterre a ouvert un "Commodore National Repair Centre" avec une formule très simple: Vous envoyez votre Amiga 500 avec un chèque de £50 (environ 500F) et il sera réparé dans un délai de 12 jours ouvrables et renvoyé (tarif standard pour n’importe lequel panne).
Jn Amiga à Paris !
Karaté folies !
• AO PAO !
B y a actuellement plus que 500 000 Amiga en Grande Bretagne, c’est à dire cni- ron un quart du parc mondial... Avancée - mais où E était bien beau d’annoncer l’inauguration d’Avancée, une nouvelle société de distribution de périphériques pour Amiga axée sur sur les applications graphiques professionnelles (rubrique News du mois dernier) mais nous avons carrément omis de vous fournir son adresse. Alors le voici: Avancée, 93 avenue du Général Leclerc, 75014 Paris, tél (1) 48-92-52-48, FAX 48-92-52-44.
NOUVEAU Un Fédération des clubs Amiga Le club Atacom nous tait part de la naissance de la Fédération Internationale des Clubs Amiga Francophones (FICAF).
F. lic regroupe pour l’instand deux clubs: Atacom (BP15 50130
OcteviEe, France) et CEA Dreve de NiveHe 178 1, 1160 BruxeHes,
Belgique). Elle a pour but de "promouvoir l’Amiga à travers
toutes ses appheations, et de promouvoir également le Domaine
Public Amiga".
"Nous aimerions faire appel à d’autres clubs Européens Francophones.
"La première Amiga Fair de France, organisé par le FICAF, pourrait voir le jour aant la fin de l’année. Nous sommes d’ores et déjà à la recherche d’une salle d’environ 2Û0m2 à accès gratuit (ou modéré) pour organiser un Amiga Fair à Paris...” Mixator Junior TECSOFT IMAGES annonce la disponibilité de la carte Harlequin, carte graphique haut résolution 32-bits lômiEions de couleurs. La carte est livrée avec la préversion de Mixator Junior spécial 24 bits, un logiciel complet de retouche image et transfert tout format Amiga (Sculpt, Scanlab, Turbo-Silver, 3D Pro, DigiView etc. D’après
Tecsoft, Harlequin propose "une sortie vidéo de qualité broadeast, contrairement à d’autres Frame Buffers". Les prix varient de 18800FHT à 24800FHT selon la configuration (mémoire, et présence ou non de double buffer et alpha channel).
Bars et Pipes Professional est disponible en France en version anglaise chez l’Atelier Numérique, nous annonce fébrilement notre correspondant musical. Selon lui. Bars et Pipes est en train de s’imposer comme LE logiciel de création musical sur ordinateur, toutes marques confondues. En fait, on ne risque pas de les confondre puisque Bars et Pipes n’existent que pour l’Amiga. Le prix de la version Pro sera d’environ 2600F.
Volumm propose VOLUMM-4D en version Junior à 450F. Test le mois prochain.
Serge Hammouche annonce la traduction de DBW Render 2.0. E distribue la version française au prix de 70F, c’est à dire 35F pour la disquette et 35F pour le manuel. Le manuel a été imprimé sur papier afin de respecter les consignes des auteurs de DBW. 1 Mo est nécessaire. (Serge Hamouche, 3 rue Anatole France, 13220 Chateauneuf les Marligues) Action Replay 2, une cartouche de gel de mémoire ralentisseur capture d’image assembleur-désassembleur est disponible chez Softone SARL, 423 me de Lille, 62400 Bethune (tél 21-52-57-97). Elle existe en deux modèles: pour A500 (600F) et pour le 2000
(une carte, 690F).
STECHAK est une société de réalisation audiovisuelle tournée vers la vidéo insti- tutionneEe avec des clients tel Renault (la régie) et la Fondation Cartier. Le gérant, Sylvain Soufflet, nous communique: "Nous sommes équipés en B VU SP et Bêta SP aussi bien en tournage qu’en montage. Nous disposons d’une régie double TBC à mémoire de trame qui nous permet de nombreux effets spéciaux et nous nous intéressons vivement depuis quelques temps aux possibihtés qu’offre l’Amiga au sein d’une régie vidéo.
'Nous aEons donc créer un département infographie tournant autour de l’Amiga ainsi qu’un service permettant de convertir les images RVB sur support vidéo BVU ou Bêta SP. Nos tarifs, à ce niveau, seront particulièrement attractifs puisque l’heure isolée d’utilisation machine sera de 600F en Bêta SP avec tarifs largement dégressifs pour plusieurs heures." (Stechak, 4 me Jean Robert.
75018 Paris, té! 40-38-96-78, FAX 46-07-70-
66) Journaux Encore un journal Amiga qui terme ses portes. Cette
fois c’est Amiga Plus, journal américain à disquette
optionnelle qui aura duré environ deux ans. Les abonnés sont
pris en charge par le journal AmigaWorld... E y a des équipes
qui font les journaux dans le désespoir de n’être jamais à
l’heure, dans la hantise de ne pas atteindre le niveau de
mise en page qu’ils se sont fixés comme cible, et puis il y
en a qui font çela vraiment pour le plaisir et pour montrer
que l’on peut faire des choses sympathiques.
L’équipe d’AmigaNews tombe quelque part entre les deux, tandis que l’équipe de
N. U.T.S. est carrément dans la deuxième catégorie. L’atmosphère
est établie avec le sous-titre: "Le seul journal qui arrive à
faire pire que ANEWS en matière de délais de parution".
NUTS, c’est 18 pages d’articles sur l’Amiga, très propres, présentées dans la bonne humeur par le rédacteur en chef présumé, KABB, et son fidèle numéro deux, LALOU. La mise en page est à la Publishing Partner Professionnel (vl.8) avec sortie sur HP Deskjet 500 (voir test par Wild Cagou le mois dernier) une imprimante sur laquelle KABB dit ne pas avoir trouvé un seul défaut.
La maquette est photocopiée et assemblée sur une machine grand format (plusieurs pages sont copiées à la fois) et la production est donc modulable selon la demande. La distribution se fait à travers des magasins d’informatique, pour lesquels la troisième et quatrième de couverture sont réservées pour la pub.
FRAUGJOURNAL Et voici un autre journal qui se porte bien: le FRAUG Journal, dans sa huitième manifestation. Le French Amiga User Group a changé le style de mise en page et mis l’accent sur le domaine public. On y trouve des articles détaillés sur Aspice (simulateur de fonctionnement pour circuit électronique), Binar (transformation des couleurs en trames de points noirs), Diskstart, Dnet de Matt Dillon (réseau local entre deux Amiga, un article avec plein de notes pratiques), EasyBackup (sauvegarde de disque dur), MyMenu, les optimiseurs de disques, PopUpMenu, et Sid vl.6 (Ed: Sid existe
en version 2.0, mais nous ne l’avons pas encore vk...). C’est très bien tout ça (Fraug, BP 64, 64202 Biarritz Cedex, tél 59- 24-67-14) IMATOP Epinal: La société IMATOP spécialisée dans le graphisme sur micro-ordinateur travail sur PC, Mac, et (les miracles ne cesseront jamais) Amiga. Parmi les services disponibles on trouve:
- Scannerisation à plat de documents A4 jusqu’à 400 dpi et
couleur 24-bits, avec sortie aux formats PCX, TIFF, IFF, RGB
de Sculpt, Vïsta 24bits, DigiView 21bits, EPS etc.
- Impression couleur sur QMS 100 A4 de tous types de fichiers
graphiques en 300 dpi et 16 millions de couleurs
- Echange des données par disquettes en
3. 5" MS-DOS ou Mac 720k ou 1.44 Mo,
3. 5“ AmigaDos, 5" MS-DOS 360k ou 1Mo2, par modem, et bientôt par
Numéris.
Le créateur d’Imatop, Mr D.Beaume, compte créer un club Amiga sur Epinal. Si des Spinaliens ou autres Vosgiens sont intéressés, qu’ils le contactent (Imatop, 18 rue Maréchal Lyautey, 88000 Epinal, tél 29- 35-04-62, FAX 29-35-04-02) Concours Un méga concoure se prépare, organisé par Confédération, le Centre Valaisan du Film, Commodore Suisse, Sony Suisse et -1- Computer. Il comprend trois catégories: Des- Suite sur la page 56 TOUT LE MONDE EN PAPL ¦"C ? V o'v PAYS DU MONDE 250 francs '... Plein de chiffres et de lieux exotiques JOYSTICK Un bon logiciel qui a l'avantage d'être clair...“
TILT J'espère découvrir d'autres applications de la qualité de PAYS DU MONDE" COMMODORE FRANCE_ COMPTE-CHEOUE 250 Francs L'impression qui se dégage est un sentiment |de sérieux et de robustesse..." A-NEWS Un logiciel très bien fait, sans faille..." A-NEWS Très simple d'emploi..." TILT DISCO SCOPIE 250 Francs "... Le PC TOOLS de l'Amiga..." COMMODORE REVUE "... Un programme indispensable...” TILT "... Plus simple d'utilisation, c'est pas possible" JOYSTICK "... Un copieur, un éditeur et un exploreur qui font de ce package un bon utilitaire..." A-NEWS ”... RAAAAAHHH LOVELY !!!..." MEGASTAR
JOYSTICK PRF.NOMS ..- - .- ma iommL'drun'chUïeSu'un manâal. Auquel j'ajoute .iS francs po u r pu r t i c i pe r n u x Fra i s Af. P'f'''' de recevoir mon mos logiciells) en eontro-remhoursement. Je payerai SO francs de plus ft réception de commander avec ma carte bleue Numéro ..... Onte d expiration . ESAT SOFTWARE Editions 55-57 rue du Tondu 33000 Bordeaux WonderSound... SoundQuest- Stair... Bars & Pipes Pro... La Corporation... General Midi.
Miwwiid Voici venu le mois d’avril, et il serait inadmissible en de telles circonstances de ne point parler de quelques petits poissons du Dom Pub pour débuter la Portée.
WonderSound WonderSound 1.7 est la dernière version d’un petit utilitaire de la collection Fish qui vous permettra de goûter aux joies de la synthèse additive pour le prix modique d’une disquette vierge.
Vous pourrez créer des instruments au format 1FF en procédant par synthèse additive, en spécifiant au programme l’amplitude et l’angle de phase des 16 premières harmoniques du son. La version 1.7 permet maintenant aussi de maltraiter furieusement l’instrument obtenu, en faisant du phasing, du flanging, de la distorsion, en appliquant un filtre passe- bas, ou en modifiant l’enveloppe.
WonderSound 1.7 vous permettra avant tout de vous initier à la synthèse avant de craquer peut-être pour le ’must’ du genre sur Amiga: Synthia.
Stairs Toujours en provenance du poissonnier, mais un produit moins frais cette fois puisqu’il date au moins d’il y a deux ans. Stairs devrait intéresser les inconditionnels des gravures de MC Escher et du concept des Boucles Etranges.
Sur le principe de ’Montée et Descente’ de M.C. Escher pour ceux qui connaissent, ce petit programme en Ami- gaBasic (content CRS?) Dessine un escalier sans fin et fait entendre une note qui monte de demi-tons en demi-tons sans jamais sembler s’arrêter.
L’auteur explique qu’il s’agit d’une illusion sonore basée sur la perception circulaire que l’on a des sons largements espacés dans le domaine fréquentiel dont les volumes évoluent en relation sinusoïdale avec leurs fréquences (vous pouvez répéter la question?)
Pour illustrer ce principe d’une limpidité exemplaire, Stairs utilise 4 sons -un sur chaque canal de l’Amiga- espacés d’une octave. Chaque son progresse par pas d’un demi-ton jusqu’au demi-ton précédent l’octave supérieure. Arrivé à ce point, il recommence à sa fréquence d’origine. Le volume du son est calculé à partir de sa fréquence et multiplié par un coefficient qui suit une sinusoide.
SoundQuest Récemment de passage chez Atelier Numérique, j’ai profité d’un instant d’inattention générale pour 'barboter’ un exemplaire de SoundQuest qui traînait par là.
SoundQuest se targue d’être un éditeur bibliothécaire universel, c’est à dire qu’à partir d’un noyau de routines communes à ce genre de programmes, il permet de gérer à peu près n’importe quel machin MIDI, en ajoutant uniquement le ’driver’ adéquat (qui se charge du transfert de données et de la gestion des banques) ou le bon ’template’ (l’éditeur à proprement parler). La liste des différents Drivers et Templates diponibles est réellement impressionnante et remplirait à elle seule cette portée. De plus, quand bien même votre cafetière MIDI ne figurerait pas dans cette liste, vous pourriez
encore la programmer directement grâce au langage spécifique intégré à Sound Quest.
Ce qui sur le papier s’annonce comme étant la panacée universelle, souffre en pratique de quelques défauts. Tout d’abord le look du produit est relativement atroce (il faut dire que Sound Quest est disponible à la fois pour Amiga, Macintosh, Atari, et PC, ceci explique cela). Ensuite la convivialité, malgré gadgets et fenêtres, n’est pas franchement au rendez-vous et à la première utilisation, on a la furieuse impression de s’être trompé de porte quelque part... Pour un logiciel universel, que vous serez donc amenés à utiliser intensément, voilà qui me semble de mauvaise augure.
Ceci mis à part, les opérations de gestion des banques de sons sont absolument fabuleuses: non seulement vous pouvez intervertir, effacer, changer des sons ou des ensembles de sons à l’intérieur d’une banque mais vous pouvez le faire d’une banque à l’autre, mixer deux banques etc... En ce qui concerne les éditeurs (templates), je me montrerai plus sceptique: premièrement le look et l’ergonomie du logiciel ne les rendent pas très agréables à utiliser, deuxièmement je doute qu’ils puissent rivaliser avec des éditeurs dédiés, et enfin troisièmement, le nombre élevé d’étapes (dû au
caractère universel du produit) à franchir avant de pouvoir éditer tel paramètre de telle machine est décourageant et ne se justifie qu’au moment oû vous disposez d’une configuration importante (dans ce cas l’utilisation d’un même mécanisme dans chaque éditeur est plus un avantage).
Nul doute que le concept de l’éditeur bibliothécaire universel n’en est qu’à ses balbutiements et est promis à un grand avenir. Sound Quest en est la seule illustration sur notre machine (bien qu’il y en ait un petit arrière-goût également dans Music X) mais d’autres produits lui ont emboité le pas sur des machines concurrentes tels que X-OR ou Genedit sur Atari ST. Dans tous les cas, de tels programmes se doivent d’avoir une interface à la hauteur de leurs ambitions.
General MIDI La norme MIDI va bientôt disposer d’un nouveau système de sélection des instruments (sans bien sûr annuler l’actuel) plus convivial, et transparent pour l’utilisateur: le General Midi. Plutôt que de jongler avec des messages Bank Select et Program Change, en demandant le preset 25 de la banque 3, il sera désormais possible de demander directement le type d’instrument désiré, par exemple: mets moi un piano sur le canal 1 et une basse sur le canal 2.
Bien pratique pour essayer rapidement une séquence MidiMix ou pour faire tourner une séquence de son cru chez un copain sans avoir à se plonger dans les docs de ses expanders.... La Corporation Le 4 Mars dernier, ’la Corporation’, association régie par la loi 1901, a présenté les premiers travaux issus de son laboratoire acoustique. Il s’agissait de l’opéra ’MORE’ et de ’Missa ad litteram’.
La mise en sène était effectuée par 3 Amigas 2000: l’un s’occupant de la projection sur écran géant d’images et d’animations (réalisées sur DPAINT 11 et Elan Performer), les deux autres s’occupant de la musique (le premier pilotait des synthés (Ml, DX7..) à l’aide de Studio 24 de Musilog, le second se servait d'Oktaüser).
Pour ’la Corporation', l’Amiga constitue le médium le plus démonstratif mais il s’agit avant tout "d’éviter l’éceuil des productions de démos dont le seul but semble être la promotion d’acid-music, le multi- scrolling, et autres vectorielles en jolies rosaces".
La Corporation poursuit ses recherches dans 3 domaines: Littérature, Iconographie, et Acoustique.
Ainsi, leur prochaine manifestation sera l’exposition de travaux iconographiques sur l’art médical.
Avis de naissance J’ai pû admirer une béta version de Bars & Pipes Pro. Outre un look 2.0 du plus bel effet, le sequenceur vedette permettra désormais l’édition en vraie notation musicale et en liste d’événements MIDI, la gestion des systèmes exclusifs, une fenêtre d’édition de song absolument démente (visualisation des pistes et des mesures occupées avec une manipulation très intuitive grâce aux mêmes outils que dans l’éditeur) etc... Le reste est classé secret défense... SunRize Industries, les ptits gars sympas qui nous ont pondu Perfect Sound, viennent de terminer une carte à base de DSP
56001 et travaillent actuellement sur des échantillonneurs 12 et 16 bits.
Espérons que l’importateur nous en prêtera un exemplaire cette fois... Nicolas Fournel 3 6 15 Vous propose
2. 000 logiciels gratuits Vous ne payez que le prix de la
communication et ils resteront votre propriété.
Tableurs Jeux Traitements de texte Langages de programmation Graphisme gestion Utilitaires Bases de données Utilisables sur:
- PC PS 2 compatible 5 1 4 -PC PS 2 compatible 3 1 2
- AMIGA 500 200 -AMIGA 1000
- ATARI ST -APPLE MACINTOSH Mode d'emploi appartient ! Pour
chaque programme, sont précisées les caractéristiques
principales et la durée exacte du téléchargement. Vous pouvez
ainsi choisir en toute connaissance de cause le logiciel dont
vous avez besoin. Avec SM1, vous vous constituez votre propre
bibliothèque de logiciels, sans aucun risque.
Pour télécharger, vous avez simplement besoin du câble de liaison micro-minitel (ou d'un modem) et de notre logiciel de téléchargement Quicktel. Une fois votre branchement effectué, connectez-vous sur le 3615 SM1 et choisissez le logiciel qui vous intéresse.
En quelques minutes* le logiciel est copié et vous Appelez 3615 SM1 pour avoir la liste complète des logiciels disponibles.
BON DE COMMANDE A DECOUPER ET A RETOURNER SOUS ENVELOPPE AFFRANCHIE A : CANAL 4 Service SM1, 24 rue du Sentier,75002 Paris Q Je ne possède pas de câble de liaison minitel micro-ordinateur et je souhaite recevoir le câble avec le kit complet de téléchargement au prix total de 149 H. Pour compatible PC, merci de préciser le type de câble : ? 9 broches ? 25 broches JE JOINS MON CHEQUE BANCAIRE À L'ORDRE DE SMI.
JE POSSEDE UN;. ? APPLE MACINTOSH ? PC PS:2 2 compatible 5 1 4 ? PC PS compatible 3 1 2 ? ÂMIIGA 500 2000 ? AMIGA 1000 ? ATARI ST Oje possède déjà un câble de liaison micro-ordinateur ou un modem et je souhaite recevoir le kit complet de téléchargement comprenant le logiciel Quicktel, le Guide du Téléchargement, un large extrait du catalogue SMI pour 49F seulement.
NOM .. ADRESSE CODE POSTAL ... ....VILLE .. TELEPHONE GESTION FAMILIALE Encore du neuf Deux logiciels sur lesquels nous jetons un rapide coup d’oeil ce mois-ci: Profil, un intégré comprenant quatre programmes, et une nouvelle version de Familicompt. Ca bouge dans le domaine de la comptabilité sur Amiga!
PROFIL Pour bien débuter avec Vamiga Ce logiciel n’est pas exactement une comptabilité et s’identifie lui-même comme une "gestion familiale intégrée". Il s’agit plus précisément d’un ensemble de quatre programmes regroupant:
• Une comptabilité familiale (Comptes) 0 Un traitement de textes
(Folio)
• Une calculatrice (Cale) 9 Un agenda (Agenda) Précisons d’emblée
que Profil s’adresse à des débutants sur Amiga qui en sont à
rechercher les logiciels qui pourraient leur convenir.
N’attendez donc pas de ces quatre programmes qu’ils regroupent
les fonctionnalités d’un Prowrite ou d’un Compte- Chèques...
Néanmoins, ils conviendront parfaitement aux néophytes qui ne
comptent pas utiliser leur Amiga à des fins professionnelles
trop poussées.
Comptes Celui-ci regroupe les fonctions de base des comptabilités. H gère les imputations et permet d’abréger celles-ci par des codes de deux lettres (HA pour habitation par exemple). Les règlements peuvent être spécifiés en Chèque (leur numéro est également mémorisé). Espèce, etc... A vocation familiale. Comptes s’occupe également de pouvoir partager l’utilisation du programme entre plusieurs personnes avec éventuellement un code d’accès garantissant la confidentialité.
Vous entrez pour chaque nouvelle entrée sa date, son imputation, son règlement (la liste des codes pouvant être obtenue par l’appui sur ?), son numéro de chèque (s’il s’agit d’un chèque).
Son libellé, et son montant. Vous pouvez ensuite aisément la modifier ou l’annuler.
Il est possible de consulter enfin le solde théorique (où en est votre compte exactement) et le solde réel (celui ne comptant que les validations). Je trouve ces dénominations un peu étranges: j’aurais plutôt choisi "théorique" pour le montant issu de la banque et "réel" pour celui qui se trouve en réalité dans mon compte.
Une caractéristique intéressante que je n’avais jamais vue dans un logiciel de comptabilité: la gestion d’un emprunt. Dommage que celle-ci soit assez limitée et possède quelques petits aspects irritants (comme par exemple que la somme empruntée doive être supérieure à 10000 Frs...). Il aurait également été intéressant que le programme débite automatiquement les mensualités et gère les emprunts à taux variables. Mais n’en demandons pas trop... Seul petit reproche que je ferai à Comptes: l’installation sur disque dur n’est pas aisée. Un programme faisant ce travail automatiquement aurait
grandement simplifié la tâche au débutant.
Folio Pas grand-chose à dire à son sujet. C’est un traitement de texte minimal, gérable intégralement à la souris et permettant les divers styles de caractères (gras, souligné, ...), les interlignes simples et doubles, les marges (chaque paragraphe pouvant avoir ses propres marges), et les quatre justifications (gauche, droite, centrée et totale).
ItileHaster wait ea plein écran, vm t® jàlie présentation sris-l j se référant encore une fois i Neu2ap î la version 3.18 on peut coas confirtntiw avant écriture, ou encore il KOïtié ASCII Je l'seras: afficher fstti m H'affidiagS te la neaoir» iisponitiie et : Il est également possible de Paginer le document, c’est-à-dire d’insérer manuellement des sauts de pages avant l’impression finale du document.
Cale Là encore, une calculatrice très classique, entièrement pilotable à la souris. Outre les fonctions habituelles des calculatrices, celle-ci possède un écran de visualisation de plusieurs lignes et la possibilité d’éditer les formules tapées.
Malheureusement, elle ne fonctionne qu’en mode algébrique et pas en mode Notation Polonais Inversée.
Un grapheur permet de représenter des équations sur un axe X-Y dans le coin supérieur gauche de l’écran, après avoir préalablement entré les bornes de représentation et la formule, bien entendu. Ces courbes peuvent ensuite être imprimées.
Agenda met le programme du jour que vous pouvez modifier à loisir.
Là encore, dix personnes peuvent utiliser un agenda différent.
Au cas où la mémoire vous ferait défaut, vous pouvez rechercher un rendez-vous en entrant son libellé. Une alarme peut être positionnée pour vous rappeler à temps un rendez-vous; celle-ci commence à se manifester une heure auparavant, période d’ailleurs réglable.
En conclusion, un logiciel idéal pour une personne qui vient d’acheter son Amiga et hésite à investir de l’argent à la fois dans un traitement de texte, dans un logiciel de comptabilités, etc... Pour un prix de 495 F, Profil est assurément un bon choix. Un utilisateur plus chevronné trouvera les fonctions de chacun des programmes un peu limitées pour son usage.
Profil est édité par ASCII Informatique Alice, têl 93-13-08-66 et distribué par Guillemot (Prix 495F) FAMILICOMPT 1.2 (nouvelle version) D’abord agréablement surpris par la rapidité avec laquelle une nouvelle version est sortie, j’avoue avoir été un peu déçu par le peu de nouveautés que celle-ci apporte par rapport à son prédécesseur. Elles peuvent se résumer en deux points:
• Possibilité de créer une nouvelle disquette de données
directement à partir d’un menu du programme, et non plus en
lançant un utilitaire séparé.
• Apparition d’un programme pour installer Familicompt
automatiquement sur un disque dur, initiative qu’il faut
toujours encourager.
Le principal grief que j’avais contre Familicompt est que les auteurs, en voulant embellir leur programme par un choix précis de couleurs, de beaux dessins et des animations, ont ainsi dramatiquement accru le temps CPU utilisé par Familicompt. Cela se ressent tout particulièrement à l’intérieur du programme où les rafraîchissement d’écrans sont parfois longs à venir, mais également quand l’on essaie de lancer un programme par-derrière (les couleurs du Workbench sont d’ailleurs modifiées tout le temps que Familicompt s’exécute).
Envisageons donc cette version 1.2 plus comme une mise à niveau de son prédécesseur que comme une nouvelle version, et saluons au passage le dynamisme de Clément Informatique qui ne tardera très probablement pas à sortir une version 2.0... Familicompt 1.2, édité par Clément Informatique, Lyon, tel 72-61-84-28, et distribué par Guillemot au prix de350Frs.
Cédric Beust Il fut une époque ou les disques durs pour Amiga se comptaient sur les doigts d’une main. Depuis ces dernières années (surtout depuis l’arrivée du 2000 et de ses slots), des disques durs et des cartes contrôleurs ont fait leurs apparition au quatre coins du monde. L’article qui va suivre n’est pas un "test" mais plûtot une évaluation de quelques cartes contrôleurs pour disques durs qui se veulent rapides d’accès.
Effectivement l’avantage principal d’un disque dur est avant tout sa vitesse de réaction à l’interprétation des ordres donnés par la machine (écriture lecture), plus peut être que sa capacité de stockage.
Les quatre cartes comparées (plus la carte A300150 Mhz Atbus et un 3.5 pouce Amiga interne) sont de type SCSI.
SCSI est l’abréviation pour Small Computer Systems Interface, un système de contrôle de données et de communication très évolué pour disques durs, streamers, ordinateurs, imprimantes.... Sur Amiga, il est possible de gérer jusqu’à 7 unités SCSI.
Bien sûr le procédé SCSI n’est pas le seul capable de communiquer avec des disques duré; Il existe un procédé plus ancien bien connu des utilisateurs de compatibles dénommé Stxxx (où xxx correspond à un numéro qui définit le type de disque dur: 506,138, 225...). Les cartes contrôleurs pour ce type de disque dur sont de deux types: MFM et RLL. La différence vient de leur façon de coder l’information. Un troisième type, plus évolué, a fait son apparition. Connu sous le nom AT-BUS, il permet des échanges micro - disque dur plus rapides.
Les participants Aujourd’hui nous avons quatre SCSI, un AT-BUS et un lecteur 3.5 pouces (car il faut pouvoir comparer avec une machine de base qui ne contient que ce bon vieux lecteur 880 Ko qui n’est pas aussi mauvais qu’on le dit). Tous les résultats des deux tableaux ont été obtenus sur un Amiga 2000 de base avec lMo de ram et aucune autre extension mémoire ni carte accélératrice, sauf dans le cas du A3001 de GVP, ou la carte contrôleur est comprise avec l'accélératrice (68030 82 4Mo 50MHz dans ce cas). Pour ce qui est des autres cartes, la comparaison a été effectuée avec le même disque
dur SCSI connecté.
Le disque dur utilisé ici est un Quantum Prodrive de 52207616 bytes (50 Mo) fraîchement formaté en FFS et ne contenant que le programme ou l’application testée (sauf pour le cas de l’A3001 qui possède son propre disque dur au format AT-Bus de 40Mo déjà bien rempli).
TESTS DISQUES DURS 1 ALF 232 16’31 .
L’09" 5"80 6”90 5"08 10"20 ALF 222 15’02 ro6" 4"80 6"80 1"60 8"51 16"02 BOIL 3 17’01 ro5" 4"90 j 6"70 1"50 5 "25 10"20 AD 2000 14’40 roi" 4"90 6"70 1"45 6"30 11"10 A 3001 ll’Ol 0’56" 2"65 2"88 0"87 5"02 10"08 Disk 3.5 30"65 18"90 22” 50"10 TABLEAU 1 FELA SCULPT SCULPT DIGI III DPAINT 3 700 Ko Mo Files 262144 Qpen Scan Seek Delete 512 4096 32768 ALF 232 11 25 116 71 28974 29717 76121 172905 190565 390546 366715 464019 689179 488953 758560 787587 Create Write Read 180 ALF 222 12 35 112 16 28677 29931 65116 143051 188095 232076 219624 433747 422437 287712 525057 572560 Create Write Read 194 BOIL
3 11 29 146 421 29143 30231 93566 156979 197699 371837 258608 531029 515313 327760 723302 725664 Create Write Read 197 AD 2000 27 41 141 68 62619 76192 94154 166059 191261 315992 323221 492881 588029 574808 798915 829998 Create Write Read 184 A 3001 16 53 261 24 34122 : 38929 151129 150279 198110 ; 283129 301344 518714 537827 383978 604533 597318 Create Write Read 791 Disk 3.5 30"65 18 '90 5425 640 17833 5593 620 17902 5630 641 18400 5463 619 17979 Create Write Read 4 TABLEAU 2 DISQUES DURS Les performances Dans le premier tableau (ci dessous), qui d’après moi est le plus significatif car le
plus concret, nous avons testé les différentes manipulations qui surviennent lors de l’emploi d’un disque dur. L’installation d’un logiciel (du lecteur DFO: DH0:), donc son écriture sur le disque dur; le chargement de ce même logiciel (ici Sculpt 4d, DigipaintlII et DeLuxe Paint III), ainsi que le chargement d’un fichier Anim moyen de 700 Ko est de 1.5Mo par l’intermédiaire du programme Shownim.
Le second tableau montre des comparaisons faites avec l’excellent logiciel Dis- kSpeed 3.1 qui, on le verra plus loin, offre des résultats un peu contradictoires par rapport aux tests en "réel".
Ce que l’on constate en premier lors de la lecture des chiffres affichés dans ce premier tableau, c’est que toutes ces cartes contrôleurs sont très proches les une des autres. On peut donc noter un nivellement vers le haut des performances et donc un très bon accord entre la machine (en l’oc- curence l’Amiga 2000) et ses disques durs.
Le premier test dénommé FELA est en fait une application de toutes les manoeuvres d’un disque dur (le disque dur étant le même, c’est la carte contrôleur qui ici fera la différence). Ce test est pratique sur un disque dur fraîchement formaté donc vierge de toutes données. Il écrit une information sur le premier et le dernier bloc de chaque piste puis lit ces informations dans leur ordre d’écriture et enfin les éfface. Le test est assez long mais offre des écarts plus importants que pour une opération plus standard. Ici L’AD2000 est bien devant ses rivales SCSI.
Pour ce qui est des autre tests, à vous de juger. Pour ma part, je trouve ces cartes très proches (comment apprécier 2 dixièmes de seconde lors du chargement de la première partie de Dpaint!). Pour ceux qui ne possèdent pas encore de disque dur ils peuvent se faire une idée de ce que pourrait leurs apporter l’utilisation d’un tel périphérique en comparant avec les résultats du lecteur 3.5". Pour bien s’apercevoir des différences de chargement ou de sauvegarde, il faut bien sûr extrapoler ces résultats ou bien regarder le tableau que donne DiskSpeed et se faire une idée soi- même. Seules
des applications comme la gestion de très gros fichiers ou de grosses animations peuvent donner des résultats plus importants entre les cartes. Cependant les personnes mani pu- lants de tels fichiers ont, la plupart du temps, une carte accélératrice avec une mémoire dédiée, ce qui n’était pas le cas lors de cette comparaison.
DiskSpeed nous donne d’autres informations qui sont elles aussi très intéressantes surtout pour les cinq premières opérations qui pour moi sont les plus intéressantes aujourd’hui. Hormis le cas de l’A3001, le résultat des courses montre que chaque carte réagit différement selon le travail demandé. Envisager ou bien dire qu’une carte est meilleure qu’une autre est assez risqué et le prix sera sûrement très prépondérant dans l’achat de l’une d’entre elle (voir les prix et les importateurs à la fm de l’article). Ici aussi ces cartes sont assez proches, cela provient sûrement de la conception de
la méthode de communication de la carte et de l’AMIGA (SCSI Bus).
Le matériel Hormis ces tableaux, une autre chose est à prendre en compte, c’est le matériel lui même. H est intéressant de noter que ces cartes possèdent un degré de finition assez inégal. De plus les cartes ALF ont eu des difficultés à entrer dans un des slots de mon AMIGA. La carte ALF 222 offre un degré de finition moindre par rapport à ses concurrentes.
Par contre la ALF 232 est une carte bien finie avec de très bonnes masses, contrairement à l’AD2000. Un autre point intéressant à mesurer est aussi les interférences que peuvent engendrer ces cartes sur leur environnement ainsi que les autres composants de l’AMIGA sur leur fonctionnement. Le résultat est que sur ce point il n’y a rien à dire. Toutes ces cartes sont bien réglementaires et sont bien moins rayonnantes que. L’AMIGA lui même qui n’a pratiquement aucune influence sur elles. La consommation enfin de ces cartes varie avec le disque dur aux alentours de 10 W, ce qui est largement
supporté et qui ne représente que le dixième de la puissance délivrée par l’alimentation de T AMIGA 2000.
Les logiciels dy installation N’oublions surtout pas le problème de l’installation de ces cartes avec la documentation et les logiciels livrés avec.
La plus intéressante de toutes est la BOIL 3 qui possède une documentation en Français et des logiciels en Français eux aussi alors que les autres que j’ai testées étaient en Allemand, même le logiciel (francisation en cours chez Essonne Mailing). Posez la question avant d’acheter.
Sinon, coté logiciel tout est parfait pour guider le novice lors de l’installation et de la préparation de son disque dur.
Adresses et prix: Le BOIL est vendu en France par Trino- logy Informatique, Rue Paul Henri Spaak, 57350 Stiring Wendel, tél 87-88-40-44, FAX 87-85-14-91. E est actueHement au prix de 3690F avec un Quantum 52Mo.
Les cartes ALF sont depuis peu importées et distribuées par Essonne Mailing, 8-10 rue du Bois Sauvage, 91024 Evry Cedex, tél (1) 64-97-96-54, FAX 69-91-19-25. Prix pour la carte contrôleur seule: ALF2 SCSI 2709F, ALF3 SCSI 4242F.
Les produits ICD (AD2000) sont importés par Essonne Mailing. Carte ADSCSI contrôleur seule 1590F, avec Quantum 52 Mo 5590F.
L’UNIVERS VIRTUEL DE REAL 3D Il est né chez Activa Software OY en Finlande.
Il apporte des fonctions jusqu’à présent inconnues dans le monde 3D AMIGA.
Et tout ceci à la vitesse de la lumière: REAL 3D a beaucoup d'atouts pour lui.
Figure 4 REAL 3D existe en trois versions: débutant, professionnel et turbo. La boite en carton souple violet qui fait l’objet de ce test contient la deuxième et c’est avec facilité que le programme se place sur le disque dur. La configuration minimum requise est un simple A500 avec son extension 512 Ko qui permet déjà de mettre en scène une centaine d’objets simples ( sphère, cubes, etc...). Le pack contient, entre deux plaques de mousse, le manuel, un appendix et quatre disquettes; une pour le programme et trois pour divers matériaux, textures et objets.
Le manuel est en anglais mais la jeune Société AVANCEE qui importe ce soft prépare la Francisation du tout.
En ouvrant le tiroir REAL, apparait à l’écran une série d’utilitaires destinés au traitement des images et animations ainsi qu’un bien précieux convertisseur d’objets SCULPT. Un autre utilitaire," CheckNTSC", va soulager tout ceux qui ont un genlock: il se met au début de la startup-sequence et va rebooter la machine automatiquement tant que l’écran n’est pas au format PAL. Une fois le programme chargé, l’interface a un air familier avec les classiques vues "FACE", "PROFIL" et "DESSUS" (voir Fig.l). La modélisation se fait .. à partir de formes primitives Comme son nom l’indique il permet
une visualisation rapide en 3d sauf qu’ici il est en temps réel! Un tableau de commande permet de faire tourner son modèle sur tous les axes, de modifier le zoom et la and not eor divide r r (ab) (AB-A8) (ab*ab) très variées que l'on choisit dans un menu déroulant ou à Figure 3 l’aide de gadgets en bas à droite de l’écran. Pour vous donner une idée de la simplicité d’usage, la création d’une sphère se fait exactement comme un cercle avec DPAINT: cliquer au centre, écarter la souris, puis, une fois le bon diamètre atteint, cliquer à gauche pour valider ou à droite pour annuler.
L’écran du modeleur peut être interlacé mais malgré cette option il est difficile de réaliser des objets de grande précision car il n’est pas possible d’entrer des points au clavier à l’aide de coordonnées spaciales.
Heureusement l’importation d’objets au format sculpt est aisée.
La technique de la hiérarchie est utilisée en permanence et le nom des objets est toujours présent dans une boite de dialogue. Pour créer un arbre il convient de regrouper sous ce nom le tronc et les branches qui elles même contiennnent les feuilles et les fruits: pour activer un objet ou un groupe il suffit de cliquer sur son nom dans la boite de dialogue et le tour est joué. Le paramétrage des textures est complet: brillance, réflexion, transparence, specularité, mapping... (voir Fig.2). Une fois les réglages effectués le matériau peut être sauvegardé pour une utilisation sur d’autres
objets. Une autre spécificité du modeleur est la possibilité de définir des macro-instructions très facilement. Là encore un petit exemple s’impose: si on désire créer une fleur, on dessine un pétale, on enregistre une macro-instruction "duplication et rotation par rapport au coeur" puis on exécute autant de fois que de pétales désirés, et voilà: je t’aime un peu, beaucoup, à la folie... Le plus extraordinaire est à venir, j’ai nommé les opérations BOOLEENNES (applaudis se- ments..). Pour les rares lecteurs qui ne connaissent pas ce prodige mathématique, il s’agit de faire des additions et
soustractions logiques entre des volumes (voir Fig.3). Prenez un cube, soustrayez quelques petites sphères et vous aurez un magnifique gruyère autrement bon en un laps de temps négligeable. Mais ce n’est pas tout, ceci est cumulable avec les fonctions de mapping (voir Fig.4). Après avoir dessiné du marbre et du bois avec DPAINT, rien ne s’oppose à faire du mapping sur une bille et un cube, et hop!, une petite opération "AND NOT WITH PAINT".
A noter également un performant BUMPMAP, mot intraduisible qui signifie texture cabossée mais que l’on visualise parfaitement en regardant dans les yeux une casserole en cuivre martelé; du reste la théière finlandaise de la figure 7 est réalisée dans ce métal. Une fonction qui manque bien souvent est présente: la possibilité de faire une extrusion d’une forme le long d’un chemin; vous pouvez écrire votre nom avec des tuyaux coudés si l’envie subite vous en prend.
Figure 2 focale. A 28 Mhz la fluidité est totale, mais sur un 68000 cela reste très acceptable. Pour plus de confort les objets peuvent avoir différentes couleurs. Quel luxe. Une autre partie du tableau de contrôle présente des fonctions façon magnétoscope dont nous reparlerons dans le paragraphe animation. Lorsque le sujet est prêt pour la photo nous passons dans le mode suivant.
LE CALCia.SE Ï. IMAÔE Encore un tableau complet du reglage de la caméra ( voir Fig.5 ). Avec les curseurs on définit la couleur de fond, la lumière ambiante, le contraste, l’exposition et l’antialiasing. Plusieurs modes intermédiaires sont proposés pour vérifier rapidement ses hypothèses ou pour pouvoir calculer une portion de l’image ou encore de faire des gros pixels. Si ces options sont utiles avec un Amiga de base, la rapidité de calcul avec une 68030 permet de travailler très vite avec le rendu photographique. La qualité des images est très convaincante lorsque l’on utilise le mapping.
En revanche j’ai été un peu déçu par le dithermg qui fait un mélange de couleurs une ligne sur deux il en résulte un hachurage horizontal en basse résolution et un flicking par endroit en mode entrelacé; Le remède est simple: ne pas l’activer et utiliser le mapping qui s’en passe aisément. Pas de dégradé pour le background mais il est tellement simple d’en importer d’un soft 2D. Une option intéressante permet de rendre un objet invisible, ceci permet de faire un logo en miroir dans un environnement noir mais dans lequel on aura placé un grand dégradé de couleur jaune invisible à l’écran; Le
logo va donc réfléchir ce rectangle invisible et donnera l’impression d’être en or. Si vous éprouvez quelques difficultés à gérer l’éclairage.utilisez AUTOLIGHT qui le fera à votre place. Le mode HAM est exploité dans tous ses formats et les fichiers peuvent être générés au format TARGA ou IFF-24 dans une résolution maximum de 1024 par
1024. Deux autres modes m’ont paticulièrement impressionné: le
mode HERES 16 niveaux de gris ( Fig.7 et 4 ) et le mode
OUTLINE Disques durs Amiga 500 1| Quantum, 750 Ko s, u
silencieux, 42 Mo 3990 F auto-boot. 84 Mo 5290 F Disques
Durs Amiga 2000, SCSI, Quantum, 17 ms, 770 Ko s,
silencieux, auto-boot 52 Mo 105 Mo 210 Mo 3690 F 5890 F
8490 F Lecteurs de disquettes avec switch 40 80 pistes
5-1 4 650 F 3"1 2 590 F Lecteur à cartouches SyQuest, 44
Mo, scsi, 20 ms, 470 Ko s Cartouche incluse 5290 F
Cartouche 690 F Disquettes (par pack de 10) :,5 DSDD 25 F
5,25 DSDD 18 F Extensions mémoire pour AMIGA 500 1512 Ko
avecNhorloge et switch 370 F Ko extensible à 2Mo 730 F pour
AMIGA 2000 2Mo 1790 F extensible à 8Mo 4Mo 2690 F
extensible à 8Mo TARIFS T.T.C. Téléphone: 87.88.40.44,
Télécopie: 87.85.14.91 Rue Paul Henri Spaak, 57350 Stiring
Wendel.
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 18h.
Règlement contre-remboursement par les P.T.T ology nformatique Imagine est un nom presque aussi mythique que Caligari. Annoncé depuis des lustres voir des éons, distribué à coup de Bêta version, le voici enfin. Version 1.0 PAL disponible!
Indescriptible autrement que par la Figure 6 (les Scandinaves sont décidément doués pour le design ).
NOUVEAU EN 3D IMAGINE IMAGINE IMAGINE IMAGINE Imagine! Quel drôle de nom. Imagine est un programme de 3D, et même l’un des meilleurs.
Ceux qui ont utilisé TurboSilver ne seront pas trop dépaysés, car V idée et la conception générale lui ont été soutirées.
Par contre, ceux qui viennent de Sculpt seront lancés dans un pays où tout sera à réapprendre.
La boîte, je ne l’ai pas vue car j’ai reçu le programme par poste dans une enveloppe. Le mode d’emploi est en anglais, et il est loin d’être un modèle de clarté et de didactisme. Il faut chercher les informations, et le tutorial, voulant démontrer les capacités du programme, propose des exemples trop compliqués pour le péquin moyen.
Concept General L’idée de base d’Imagine est d’offrir Un module pour chaque type d’application. Soit un écran depuis lequel il faut sauver son fichier, et le recharger une fois arrivé dans le module suivant.
EN RESUME J’ai aimé:
- La rapidité ( la version TURBO doit être une bombe )
- Les opérations Booléennes
- Les puissants MAPPING ET BUMPMAP
- La grande facilité d’emploi pour un soft 3D
- La qualité des images ( c’est important ) J’ai regretté:
- Le manque de précision du modeleur
- Le dithering hachuré
- Le prix qui éloigne çe produit de la tirelire du plus grand
nombre même si la qualité le justifie.
Ah oui ! Au fait le prix ?
Je vous ai préparé psychologiquement à l’instant; vous trouverez les trois versions de REAL 3D dans tous les bons syndicats d’initiative au prix TTC de:
a) version débutant - 1.800 Frs. ( version amputée de cer
taines fonctions )
b) version professionelle - 3.400 Frs. ( elle fait l’objet de ce
test )
c) veision TURBO - 4.400 Frs. ( VAVAVOOOOOM...) Enfin sachez que
l’update d’une version pour une autre vous coûte la différence
majorée de 300 Frs. Ce qui n’est pas une opération Booléenne.
(Distribué en France par Avancée93 av du Général Leclerc, 75014 Paris, tél (1)48 92 52 48, FAX 48 92 52 44) 18 A-News AVRII 1991 No. 34 OFFICIEL (JGA EN FRANCE Nous sommes agréés Commodore et revendeurs CIS, Imagine's, Power Computing, etc H4 Amateur, Âgatron, Extension i.s «h A 1000__„_ | AmosDP, Apdc, Âpdl, Faug, Horloge . Calendrier ..2990F | Ffed Extension 1.5 mb A500 1190F 24F Pour 10 Disquettes achetées 1 GRATUITE 880K, Externe, ; Prise 740F lÆCteurHD 1,75Mb 2200F biic pour rieur à 200 FF.
Français ,,.....1495F Elan Performer 2.0. ,990F Compilateur GFÂ Basic ,45w Ârexx 1.35... i Hiscft Extend .269F Revues i (Amiga Computing, Amiga Format, de...) Détail Editor, (CI-DESSUS) qui lui est un éditeur d’objets, offrant un grand nombre d’options de modélisation, et surtout, c’est le module qui permet de gérer chaque facette d’un objet. Couleur, mapping, texture 2D ou 3D, lissage etc... Stage Editor(CI-DESSUS) est le module de création de scènes, il permet de mettre en scène les objets créés par les deux autres modules, et de gérer leur déplacements lors d’animation.
Form Editer est un modeleur surfacique, qui permet à partir de volumes de base de créer des objets simples à assembler plus tatd dans vos scènes.
Les modules s’utilisent dans l'ordre suivant: Hisoft Basic ...850F Masfer Sound ... Phofonpaînt 2 PowerWorks 870F Pro 24 ....., 2235F ProftL ..... . 480F Scuipt Animate 4D ..3536F Tv Show 720F Tv Text ... Track 24 ..... Animation Studio ... Color Image .. 439F CompîeChèque ,235F
B. P. 648 76059 LE HAVRE CEDEX passez vos commandes Deluxe Paint
3 français J50F . É89QF 650F Catalogue sur disquette
offert pour toute commande !
Cycle Editor est le point fort d’imagine, c’est l’animateur d’objet dans toute sa puissance. Je n’ai pas vu mieux sur micro pour l’instant, c’cst là que réside la clef du succès qu’aura ce programme.
11 y a aussi Project Editor, étroitement associé à Stage Editor, qui gère les différents types d’images et sortes de rendu et lance les calculs d’animations.
L’écran de travail... Est composé de quatre fenêtres, soit de trois plans et d’une fenêtre de perspective en mode fil de fer. Chacune de ces fenêtres peut être agrandie en plein écran et il est possible d’y travailler tout en basculant l’écran d’un état à un autre. La fenêtre perspective mérite que l’on s’y arrête, elle est pourvue de deux ascenseurs horizontal et vertical qui permettent de bouger l’objet pour en apprécier ses subtilités.
Cette fenêtre est sujette à de petites erreurs de calculs de perspective, mais comme elle n’est là que pour aider à la modélisation ne soyons pas trop exigeants. Par contre, avec un A500, il aurait mieux valu que l'on puisse choisir de supprimer celle-ci, le travail étant déjà assez lent sans cela.
Les options de grille et de snap sont présentes dans tous les modules, multiples zooms, coordonnées et infos aussi.
Les modules L’éditeur de formes, est un module de conception simple qui complique plus le travail qu’il n’apporte une aide à l’utilisateur. Malgré tout, il faudra en passer par là si l’on ne veut pas faire de simples assemblages de boules et de disques.
L’éditeur de détails, lui n’a rien de simple, et c’est dans ce module que vous passerez la majeure partie de votre temps.
Voici une liste succincte des possibilités de ce module.
- Importation d’objets au format Silver 3.0
- Conversion de brush 1FF en objets détourés
- Lissage Einstein - Sculpt
- Application de filtre de couleur sur un objet
- Multiples commandes pour les spécifications de textures
(demande bien des essais et de la patience)
- Textures 3D
- Mapping de pinceaux IFF
- Altitude map. Qui permet de créer des zones d’altitudes
variables en fonction de la couleur d’une image EFF
- Transformation d’un objet en un autre (limité à deux objets
ayant le même nombre de points)
- Extrusion simple, ou par cheminement (tubage)
- Rotation, alignement, taille etc...
- Opérations boléennes
- Magnétisme paramétrable Je m’arrête là, car il faudrait que je
réécrive le mode d’emploi tellement il y a de possibilités.
Un mot sur une première en matière de 3D sur Amiga, les
opérations boléennes. Imagine est le premier programme à
offrir ce genre d’options, et il le fait bien. Découper une
forme dans un plan, créer une ouverture dans une sphère sont
maintenant des choses simples à exécuter. Les choix retenus par
les programmeurs sont bons et satisferont tout un chacun. Une
fonction qui devient vite indispensable.
Cycle Editor est le point fort de ce programme. Chaque objet est relié à un autre par hiérarchie, chaque groupe peut être dépendant d’un chemin. Dans la pratique c’est presque plus simple... Vous définissez une série de hiérarchies définissant par là une fonne. Vous associez à chacun de ces morceaux de hiérarchie, un objet. Puis vous animez le tout, vous sauvez votre mouvement. Puis vous importez votre objet avec son mouvement dans votre scène, vous lui attribuez un chemin et le tour est joué. Plus performant tu meurs! Plus simplifié dans la pratique, ce ne serait pas mal non-plus... Mais,
c’est en tout cas très efficace.
Le rendu Un des autres points fort d’Imagine est son module de rendu. Associé à son éditeur de détail avec tous ses paramètres, il devient vite évident que les plus belles images 3D du futur viendront d’Imagine. Il vous offre pas moins de 6 types de rendu, dans toutes les résolutions et les formats possibles.
Commentaires Le travail va donc se décomposer comme suit: Création d’une forme de base. Modification de cette forme de base dans l’éditeur de détails et mise en place des paramètres de rendu. Sauvegarde et importation de divers objets dans stage éditor pour la mise en place de votre scène. Sauvegarde puis choix du type de rendu et modifications. Et c’est là que ce type de conception est avantageux, si par malheur vous devez modifier un objet, vous l’importez dans détail éditor, puis modifiez ce que vous désirez, vous le sauvez puis lancez de nouveau le rendu. Pas besoin de toucher à votre
mise en place, car Imagine pour chaque rendu va chercher les paramètres sur disque, et chaque objet est sauvé de manière indépendante.
Comme dit plus haut, j’ai été impressionné par les possibilités de ce programme. Il est clair que Sculpt a désormais un concurrent très sérieux.
L’innovation dans les fonctions, la finition et la qualité sont là. Je regrette encore quelques buggs mineurs, mais dans l’ensemble, le programme est sain.
Le défaut d’imagine, c’est justement ce qui fait sa force: c’est sa complexité. C’est un programme très lourd, et très difficile à maîtriser. De plus, lorsque l’on travaille sur de gros fichiers, sa lenteur d’affichage est un lourd handicap. Impulse devra encore ajouter des "Hide lincs" pour accélérer l’affichage et le confort de travail, ainsi que la possibilité de geler la fenêtre perspective. Il faut regretter l’impossibilité de placer numériquement et d’une manière simple un objet; pour le faire, il faut passer par un biais peu pratique et surtout très lent.
En résumé Un très bon programme, tirant vers le haut et réservé à ceux qui font de la 3D pour générer des animations ou des images, exclu pour la mécanique et l’architecture. J’ai tout particulièrement aimé les opérations boléennes,. Mais malgré cela, le modeleur n’arrive pas encore (à mon avis) à la hauteur des possibilités de Sculpt. L’idéal, est de créer les objets dans Sculpt, puis de les transférer avec InterChange et de les mettre en scène avec Imagine et ses attributs 2D ou 3D.
Ce programme est à déconseiller à ceux qui n’ont jamais fait de 3D, et qui ne lisent pas l’anglais. Vivement une version française!
Patrick Impulse Editeur Distributeur Prix Disponibilité Ergonomie Possibilités Mode d’emploi Notre appréciation Configuration Intelligent-Memory (Allemagne) Non communiqué Immédiate Moyen Excellent Moyen Très bon Requis DD + l'Meg minimum Ou deux lecteurs de disquettes et lMeg ProMigos (by Pro-Computer GmbH) Fabricant d’accessoires pour Amiga Quelques exemples: O Lecteurs 3 1 2“ NEC: Bouton On Off Compatible avec cartes PC de Commodore.
O Lecteurs 5 1 4“ TEAC: Bouton On Off 40 80 Tracks (PC Compatible).
O Extensions Mémoires 512 KB: Bouton On Off - Horloge a Quartz Mégabit Technology (consomme moins de courant !).
O Boot-Selector Electronique: Permet de démarrer d’un lecteur externe tout en conservant l'interne (df0: df1 : df2;).
O Mouse-Master Electronique Permet d’employer 2 Joystique et 1 souris sans devoir employer de switch !
O Sélecteur de Kickstart: Permet de choisir entre les KS 1.2 et 1.3. O Digitaliseurs de Son: Mono et Stereo (Stereo: mode Mono = 55930 Hz mode Stereo = 23243 Hz avec Audiomaster III)).
O Interface Midi: 1 x IN 1 x THRU 2 x OUT.
O Disque Dur A-500 A-1000: 40 60 80 105 MB et + (Choix entre: CONNER NEC QUANTUM SEAGATE) O File-Card pour A-2000: 40 60 80 105 MB et + (Choix entre: CONNER NEC QUANTUM SEAGATE) Autres accessoires disponibles tels que: Souris, Souris Optiques, Souris sans fil, Scanners, Extensions pour A-500 de 512KB a 2, 4 et 6 MB, Extensions pour A- 2000 2 4 6 8 MB (Auto-Config 0 Wait- States Hidden Refresh), Disquettes en gros (Vrac et boites de 10), Modems Internes et Externes, Cables pour modems etc. etc. O Revendeurs, contactez nous: ProMigos Belgium
K. V. Overmeirelaan, 20 2100 Anvers - Belgique Téléphoné: +32
(0)3 326-0144 Télécopié: +32 (0)3 326-0194 De trop
nombreuses personnes ignorent encore le potentiel énorme qui
se cache sous le titre, un peu simplet de prime abord, Domaine
Public. Recevant un courrier assez étoffé des lecteurs me
demandant de plus amples renseignements sur le sujet je vais
vous en informer et surtout vous transmettre les adresses.
D'abord un mot sur le vocabulaire (Ed: voir aussi les commentaires de Cédric Beust dans A-News 29 du mois d’octobre).
Domaine Public (le vrai) Les vrais DP sont ceux sur lesquels l’auteur a renoncé à tout droit sur ce qu'il a écrit. On peut les modifier, les "emprunter" pour faire partie de ses propres programmes, ou même les vendre, améliorer ou non.
Mais attention! La grande majorité des auteurs ne donne pas cette carte blanche... Freeware Ce terme signifie que le programme qui est diffusé sous ce label est librement distribuable et peut donc être recopié de main en main sans léser les droits de l’auteur. Ce dernier se réserve évidemment le Copyright(c) du soft c’est à dire que vous n’avez pas le droit de modifier le code du programme sans son autorisation.
Les disquettes misent en Freeware ne peuvent pas être utilisées à une fin commerciale, histoire bien entendu de ne pas se remplir les poches derrière le dos de l’auteur... Il n’est cependant pas rare qu’un Freeware ou Shareware soit sollicité pour une commercialisation.
Exemple de programme Freeware: VirusX par Steve Tibbet.
Shareware Ce terme se voit attribuer les mêmes revendications que sous Freeware mais en plus, l’auteur vous signale que vous avez le droit moral de lui verser une somme d’argent, qui peut être fixée d'avance ou simplement laissée au libre choix de l’utilisateur,ce droit moral s’appliquant aux personnes utilisant souvent le programme.
Shareware "Compensé" Pourquoi compensé? Parceque le shareware en Belgique et France ne fonctionne pas du tout. L’idée est de verser une petite somme à l’auteur, prélevée dès la "vente” de la disquette par une association de domaine public. Cette somme a été fixée à environ 5FF pour une disquette "se vendant" à un prix de l’ordre de 20FF prix total. C’est le cas aujourd'hui de Free Distribution et Hermès Diffusion (5FF) et FRAUG (6FF).
Low-Cost Ce terme n’appartient plus au domaine public mais c’est une initiative qui peut en découler, c’est à dire qu’un programme d’abord mis dans le domaine public soit ensuite replacé, souvent en forme protégé, dans un circuit de commercialisation "bas prix". Pour un prix largement inférieur au prix pratiqué pour un soft similaire le distributeur espère en vendre plus.
Zone Grise (Ed: Rajoutons encore une catégorie: les DP Payants, ou Zone Grise, inventés par A-Link, association bordelaise de DP, qui a mis sur le marché à 130F le programme Amigatel II. La première version de ce programme était vendue à plus de 1000FF, et a souffert d'un piratage énorme qui rendait la distribution commerciale sans espoir.
Transformée en domaine public librement copiable, les ventes d’un mois chez A-Link ont égalé les ventes de trois ans de vie commerciale. D'après A-Link, la distribution de programmes de hautes qualités par les associations de domaine public à but lucratif pouvait devenir une façon éfficace de lutter à la fois contre les prix excessifs, le piratage, et la pauvreté des auteurs. A suivre...) (A-Link, 7 rue du Colisée, 33000 Bordeaux) Près de Zéro Ne rêvons pas. Si le Freeware fonctionne très bien, le Shareware en Europe approche le zéro presque absolu (là je parle d'expérience et aussi au nom
d'autres personnes). Outre- Atlantique parfois un philantrope, lors d’une crise de générosité, vous fera parvenir une dizaine de dollars... Tout le monde connaît le PowerPacker de Nico François.
Dans une de nos correspondances, celui-ci m’a déclaré avoir reçu en tout et pour tout environ 150 sharewares. C’est pas mal, mais le programme a fait le tour du monde... PowerPacker (en version professionnel) a donc finalement échoué dans le low-cost.
Le Dp c’est aussi une histoire de sous: si les programmes sont librement distribuables, le service que l’on vous offre pour les obtenir est lui payant. Certaines associations peuvent vous offrir une aide technique, des affiliations au club qui sont attachées à l’association (et tous les avantages qui peuvent en découler: prix club sur soft où et Hard), une "hotline" où vous pouvez les contacter en permanence etc...
111. 111,11111:11 ni.
111i 11 111,111111iih11 ni I . I-i : 1111 II ¦ l II ¦ : l : : ¦ I un.III II. Nu .II..-,.. Les séries distribuées sont diverses et leur nombre étonnant... Au hazard une série de noms: ACS:Arslans Super-Serie,démos,intros, musiques et utilitaires. 305 disks!
TPUG: Torento Pet Users Group 10 disks d’utilitaires.
CHANNEL ONE: 30 disks pleines à craquer d’intros.
AUGS: Amiga User Group Suédois . 90 Disks BCS: Boston Computer Society. 14 Disks POSEIDON: Une méga série Allemande. 267 disks!
SACC: Sacramento Computer Club. 4 Disks.
JUMP DISK: Public Domain Californien. 9 Disks.
AMOK: Amiga Modula-2 Klub Stuttgart . Util, écrit en MODULA-2. 41 Disks. (MuchMore par exemple qui permet de visualiser les "contents” des dernières Fish est un produit de ce club).
CAMELOT: Encore une série de Suède. 50 Disks.
KICKSTART: Une autre méga série de plus de 310 disks!
BAVARIAN: C’est une série Allemande de plus de 180 disks, à noter de nombreux jeux.
FRANZ: Encore une série Allemande de plus de 91 disks... BRUNO-SOFT: Série remplie de "SlideShows” et musiques.
360 Disks!
DELTA: Série Suédoise de plus de 169 disks, etc... etc... Dieu créa Fish Au début de l’histoire des Dps, Dieu créa Fred Fish. Fred est un ardent défenseur du Domaine Public. Son catalogue regroupe des centaines de disquettes pour tous les goûts.
"Aquarium" disponible sur la FISH 301 est un soft génial qui permet à tout à chacun de.consulter à demeure le contenu de chaque Fish suivant un choix de sélection. Indispensable. De plus un utilitaire du nom de NewFish sur cette Amiga_Lib_Disk_301 permet de mettre à jour le catalogue: le programme lira automatiquement le contenu du fichier "contents" qui se trouve sur chaque Fish en séparant les commentaires appartenant à chaque programme, construisant ainsi le catalogue. Sur la FISH 369 on peut trouver Aqdata (Auteur: Howard Hull), une base de données pour remettre à jour votre catalogue.
Ordre de prix: pour de 1 à 9 disks $ 6 par disk; pour la librairie complète $ 2 par disk. On y trouve sources langages divers (c,pascal,assembleur,...),prgs musique, Démos Sculpt, utilitaires, des jeux (petits nombres) et un peu de tout. (FRED FISH : Amiga Library Disks 1835 East Belmont Drive Tempe,Arizona 85284 USA) Prix generalement constaté : 490 f Disponible FNAC et revendeurs spécialisés Editeur : -4S0 Informatique 10 rue de Lepante, 06000 Nice.
Tél : 93.13.08.66. Fax : 93.13.90.95. Serveur : 93.13.90.96. France Les FISHs ont un suivi régulier dans notre A.G.V (A- NEWS grande vitesse) grâce à une équipe dynamique de jeunes gens sympa. Ce qui me permet d’enchaîner en citant Hermes Diffusion. Leur travail de titan afin de commenter les Dps en français en font évidemment la vedette de cette sélection. Comme on dit : "Home Sweet Home".
Ordre de prix: de 20FF à 35FF. On y trouve: FISHs, Amicus, Tbag, Faug, Panorama, RPD, Prestiges, France, M.i.A disks. Catalogue en français! (HERMES DIFFUSION: B.P 304, 59220 Denaln) Près de 600 disquettes remplies à 90% de Slides- hows et démos c’est aussi la spécialité de PDS FREE LINE Ordre de prix: 15FF par disk. On y trouve: Démos, Mégas démos, digit, slideshows. (PDS FREE UNE: 7, rue de Coursic 64100 Bayonne FRANCE tél:
59. 59.39.65) Je ne peux pas faire non plus sans citer le "User
Group" FRAUG que les lecteurs d'AmigaNews connaissent
parfaitement. Ordre de prix 10F-15F pour adhérents. Fraug:
Bp 64, 64202 Biarritz Cedex Merci CCI ! (voir Belgique)
FRANCE tél: 59-24-67-14) (Ed: Un nouveau service, indépendant
de FRAUG mais à la même adresse, est l'association DP Club
spécialisant dans les commandes à la carte).
Nous ne parlerons pas ici des clubs en général, par exemple Atacom et Buggs, qui organisent, eux aussi, des services de DP, souvent aux prix très intéressants pour leurs membres (adresses en rubrique CLUBS en fin de journal).
Plus proche de chez moi dans le nord Free Distribution, une autre association loi 1901 propose une série de disks DP axée également sur la même idée: distribution de démos en tous genres. Catalogue disponible sur papier (Amiga & MS-DOS).
J'ai retenu l’aide que peut apporter aux débutants le dernier volet des quelques feuilles qui forment le catalogue en décrivant d'une manière simple comment se servir du CLI pour consulter les disks. On y trouve: TBAG, FISHS, démos, slideshows, digits. Ordre de prix: 15-20FF (FREE DISTRIBUTION: Association Loi 1901 B.P. 134, 59453 Lys Lez Lannoy, FRANCE).
Cette liste est loin d’être exhaustive, mais voici encore quelques adresses:
- Attila PDS (graphisme, musique et animation), 15F frais de port
compris, à BP 192, 63805 Cournon Cedex
- MegaVision (Amateur, Agatron, Amicus, AmosDP, Apdc, Apdl, Faug,
Fish, Hpb, Panorama, Soft, Tbag), 18F frais de port compris, à
BP 648, 76059 Le Havre Cedex, tél 35-43-07-38
- Load’N’Enjoy (musiques, mégadémos, démos de jeux, journaux sur
disque, etc.) à partir de 10F, à BP10, 08000 Villers-Semeuse
- AlphaClub Informatique (mégadémos, démos, jeux, utilitaires,
slides, musiques, Fish, Amicus, Tbag, ANC etc), Association
Foyer Culturel, Alain Gagliardi, 3 rue Roth, 57200
Sarreguemines.
Belgique Il existe à Charleroi en Belgique un CLUB qui ne se contente pas de diffuser des Dps classiques (Fishs, RPDS, Amicus,...); le Carolo Club Info (C.C.I.) a créé une collection Dps sous le nom disks C.C.I. J’ai retenu par exemple un SlideShow d’images digitalisées du film "37.2 le matin" via un VIDI mono (bonne qualité, images parfois "un peu chaudes") ; et un disk plein à craquer de sons digitalisés dont l’écoute ne manque pas d’humour...10 10!
(Carolo Club Info: 145 Grand Rue B-6000 Charleroi Tél:(32-71) 42.14.31)
M. i.A Software se démarque du lot en proposant les
M. i.A disks, dont Pierre Ardichivili vous a déjà fait part de
ses impressions. M.i.A distribue aussi A-NEWS en Belgique. Les
M.i.A disks sont plus chèrs que les autres mais la qualité est
au rendez-vous de ce côté là : bravo.
M.i.A software: BP 111, 2018 Anvers 14 BELGIUM) Grande Bretagne Lorsque j’ai commandé le catalogue d’une association qui se dit le N'1 du DP en Grande Bretagne, je pensais recevoir quelques feuilles ou un catalogue sur disquette; je ne me doutais pas que le catalogue en question prendrait la taille d’un petit livre (plus de 74 pages!). C’est le catalogue sur papier qui a retenu le plus mon attention. Un mauvais point à remarquer, quoiqu’il s’agisse sans doute d’un accident, sur deux disquettes que j’ai commandées une seule fonctionnait, l’autre étant infectée par un virus!
Softville, c'est le nom de cette association, propose aussi un service club, des produits hardwares et softwares et est en liaison avec l’U.K. Amiga User Group. Ordre de prix: (Si non membre) de 1 à 5 disks 3 livres sterling par disk, plus de 10 £2.50. On y trouve: Fred Fish, Amicus, Panorama, Slipped disks, FAUG, APDC et surtout la spécialité les SOFs: des démos, slideshows, compil. De sons les plus récentes (plus de 550 SOFs disks). (SOFTVILLE Public Domain Service: Unit 5, Stratfield Park, Elettra Avenue Waterlooville, Hants P07 7XN U.K. Hotline: 0705 266509) Pour programmer facilement on
parle beaucoup d’AMOS actuellement comme un langage révolutionnaire qui permettra de concevoir jeux et éducation en un temps plus court que tout autre langage. Mais comment se faire "la main", où se procurer des disquettes d’exemples de programmation? Réponse, dans les Dps chez 17Bit Software qui propose dans son catalogue quelques disquettes de sources tournant sous AMOS.
On y Trouve: Slideshows, MégaDémos, Utilitaires, Disk- Mags, Fishs, NewsFIash, .. (17BIT SOFTWARE PO Box 97 Wakefield WF1 1XX ENGLAND. Une "Hotline" peut-être appellée 24Hs 24 :0924 366982) (A propos de language de programmation, celui qui cherche à faire du LOGO sur Amiga doit se procurer l’AMICUS-18) 4°° 4S(n » INFORMATIQUE Encore des exemples; adresses en vrac en provenance d’Angleterre: PDOM PD Amiga AC (pas mauvais) P.O.BOX 801, Bis- hop's Stortford, Hertfordshire, CM23 3TZ England; Virus Free PD (Pas mal le catalogue) 23 Elborough Road, Moredon, Swindon, Wilts, SN2 2IS England; Premier
P.D.(bof) Dept. CU.
15 Croxteth Dr., Rainford, Merseyside. Wall 8JZ England; NBS Public Domain (Très très bon!) 132 Gunville Road, Newport, Isle Of Wight PO30 5LH England; Cheap Amiga PD: (bof) 14 Beech Grove, Beverley Road Hull, HU51LY England.
CAO PAO DAO MAO L’Allemagne J’ai trouvé la plus grande diversité chez les associations Allemandes, qui distribuent une énorme palette de collections dans le domaine public.
A. MANEWALDT par exemple dont le catalogue occupe pas moins de 4
disks mais malheureusement IN DEUTCH ONLY. La spécialité étant
comme je l’ai dit les grandes collections classiques (et les
autres), pas tellement de MégaDémos et slideshows comme par
exemple 17Bit Software. On y trouve: (liste très incomplète
car dans le cas contraire je risquerais de noircir qq.
Pages...) Amicus, RPD, FAUG, FISH, PANORAMA, UKAug, Time-disk,
Apollo, BPD, Amiga_Magazin_Utilities, Amuse, Thunder, Amok,
Antares etc... Ordre de prix: Catalogue 10DM pour 4 disks.
Disks 5”1 4
1. 20 DM, 3”1 2 2.25 DM (A. MANEWALDT: Postfach 129, W- 6703
Limburgerhof Hotline: (0 62 36) 673 00 (24Hs 24) Et un grand
PLUS à l’Amiga Public Série (APS) qui distribue un nombre
incalculable de collections! J’ai retenu une série de sons
pour SoundTracker (environ 30 disks), une série de disks
sources en Assembleur (plus de 60 disks!), qui sont très
difficiles à trouver ailleurs.
A ce stade on peut parler d’industrie du Dps, tellement c’est énorme!! Les catalogues sont disponibles par séries et sont en DEUTCH seulement pour la plupart...J’ai dû commander pas moins de 5 disks pour avoir un aperçu des collections! Les disquettes sont gravées au nom d’APS Amiga Public Center.
Ordre de prix: 2.8 DM pour le format 3”1 2, 1.7 DM pour le format 5”1 4. On y trouve: TOUT où presque!!!!!!!! (Power-Packer Professional: 39DM) (A.P.S -electronic-: Sonnenborstel 31, W-3071 Steimbkë) Lorsque je me suis rendu à Amiga90 au Cologne Convention Center, il y avait au stand 110 un certain Stefan Ossowski qui distribuait du Domaine Public. J’ai contacté ce dernier et il m’a répondu qu’il ne distribuait plus du Domaine Public mais qu’il avait créé une société qui distribuera des futures versions de programmes du Domaine Public en Low-Cost. J’espère pour lui que sa reconversion sera
réussie.
J’ouvre une mini paranthèse pour vous faire remarquer que même si les deux Allemagnes de l’Est et Ouest s'unifient pour former une seule nation, il n'en sera pas de même avec les services postaux Allemands, du moins pas avant 1992. Pour écrire à l'ex-Allemagne de l’Ouest il vous faudra précéder le code postal d'un W, et d'un O pour l’ex-RDA.
DEMONSTRATION PERMANENTE ET SUR RENDEZ VOUS INSTALLATION - FORMATION - MAINTENANCE .4S010 rue de Lépante, 06000 NICE (£ 93.13.08.66. Fax : 93.13.90.95. Serveur minitel direct : 93.13.90.96 ESPACE TELEMATIQUE Hébergé sur votre AMIGA, Espace télématique sera votre propre service minitel. 24h 24h il reste en attente et permet à vos amis, vos collaborateurs et ou vos clients de se connecter.
Espace télématique vous propose :
- Un répondeur pour Laisser un message comme sur un répondeur
téléphonique.
- Une base vidéotex que vous créez vous-même pour informer les
connectés.
- Un système de boites aux lettres pour un contact privé entre
chacun.
- Une gestion de panneaux d'affichage pour que tous le monde
puisse passer sa petite annonce.
- Un dictionnaire de rimes pour les poètes.
- Une option ‘système"pour une maîtrise totale.
- Un Poker pour jouer.
1490 F LE COMMANDEUR Le commandeur vous permet par l'intermédiaire de votre micro-ordinateur de piloter tout appareil électrique, et de contrôler des contacts. Un logiciel de contrôle du système est fourni ainsi que les sources du langage C pour des applications plus élaborées.
Quelques faciles notions d'électricité et le commandeur fera tout ce que vous lui demanderez. Un peu de bricolage, quelques notions de programmation à apprendre et vous piloterez votre cafetière, l'éclairage de votre maison, ou la fermeture de vos portes.
POUR AMIGA, et fout ordinateur équipé d’une sortie parrallèle Centronics standard... 2490 F cela m’intéresse!) (Ed: Je n'ai rien compris, mais ce n’est sûrement pas grave).
(Public Domain Software Resource: P.O. BOX 7175 Loma Linda, CA 92354 U.S.A.) PdsResource distribue également un Fanzine où l’on parle de...Dps of course!
Etats-Unis Il n’y avait pas qu’ Ossowski à Cologne, on pouvait aussi y rencontrer des Américains d’une association du nom de Comp-U-Save. Née en 1982, cette association est très active et n’hésite pas à prendre l'avion avec tout son matériel pour se faire connaître des Européens! Ordre de prix: 4$ pour le disk et $ 3 pour "mailing" (pour les U.S.A) On y trouve: Amuse, AUGKC (Amiga UG of Kansas City), BCS, I.C.P.U.G (Independent Commodore Product Pays Bas N’oublions pas UGA dont Hermes Diffusion nous présente les merveilles. Il faut bien dire que Ron Fonteine ne ménage pas ses efforts pour
obtenir un résultat de qualité. UGA distribue également en low-cost. Il y a quelques mois Ron avait déclaré qu’il allait geler ses produits car le piratage en Allemagne était trop grand. (Un de leur low-cost avait été piraté dans les jours qui avaient suivi sa sortie.) On peut comprendre sa déception le low-cost c’est une initiative qui en vaut la peine pour l’acheteur mais qui se trouve risquée pour l’éditeur si les quantités vendues ne suivent pas! Pour les UGAs comme les FRANCEs où quelques disquettes de FREE- DISTRiBUTION le distributeur a prévu des royalties pour l’auteur. Je ne peux
pas me prononcer en toute objectivité sur cette manière de solliciter les programmeurs pour des productions de qualité car il se fait que j’en touche, (des royalties) A vous de juger.
On y trouve les séries: UGA Slide ( 7Disks), UGA Sonix ( 11 Disks), UGA Animât.
( 9disks), UGA Spécial ( 14disks), UGA intros( 17disks), (UGA Public Domain: Cro- sestein 33-14, 3704 Nm Zeist Holland Tél: (0) 3404-52987) Disk Fi e ["Archive Method Byte Count Copy Delete Directory Delete Diskette |Error Stop idden Files | Path Nane I Run ProScan Envii*onnenfc Systen Pak Warp
- , 2oo 7148 1340 111766 f(648*256) 8484 908*560) 17464 12254 b
12254 55464 7864 3610 46264 380 586 221 542 LE SHAREWARE DE
L’ANNEE?
SID parTimm Martin est une bonne exemple du niveau tout-à-fait professionnel atteint par bon nombre de logiciels du "domaine public". Mais: si vous aimez ce shareware n’oubliez pas d’envoyer un mandat postal international de quelques dollars à Timm. Vous sera recompensé par la toute dernière version, qui promet davantage de "gadgets" programmables par l’utilisateur... Users Group-England), Fish, etc... (COMP-U-SAVE: 410 Maple Avenue Westbury,
N. Y. 11590 U.S.A tél:(516)-997-6707) Restons aux USA où il
existe Public Domaine Resource, une association DP qui est
assez originale: elle ne distribue que par programmes.
Je récapépète depuis le bédut: J’ai reçu un catalogue ne comprenant que le nom du programme et un chiffre qui lui est à chaque fois associé représentant la taille relative de chacun des programmes. En totalisant les chiffres et en divisant le tout par 25 j’ai calculé ainsi le nombre de disks commandé et donc le prix de ma commande.
Ma commande était: AssemblyTools (140 Assembler routines for programming) 17.5, Icons 3 (various icons for disk, drawers, Pro- jects & Tools) 5.0, NGC (Small Virus checker with save boot +options) 2.5, pour un total de 25.0. 25 25 = 1 DISK : prix du disk $ 6.00. 25.0 Frais de port + copie: (Shipping & Handling) $ 2.00 pour le premier disk et 50 cents pour chaque nouvelle disquette. (Remarque: si vous habitez au Mexique cela ne vous coûtera que $ 1.00! Ouha que Pour terminer, je souligne l’élément EN PLUS que peut apporter au service après vente (SAV) la disponibilité de Dps au débutant achetant
sa machine! Evidemment vous devez toujours vous assurer qu’il s’agit bien de Dps et pas d’autre choses! Cet article ne constitue qu’un rapide tour d’horizon (très rapide) d’associations du Domaine Public avec qui j’ai eu affaire de près ou de loin. Il existe beaucoup d’autres associations et je ne demande qu’à les connaître. Je terminerai donc par vous indiquer mon adresse: Leclercq Xavier Vieux Chemin d’Ath n°12, B-7548 Warchin.
Bonne chasse dans cette caverne de merveilles que l’on peut découvrir dans le Domaine Public...en cherchant un peu... Xavier ATTILA PDS Association Loi de 1901 Toujours présent pour vous offrir un service de meilleure qualité nous vous proposons tout un choix de D.P (Music Animation, Graphisme et Demos).
Reactualisation mensuel (FISH de 300 o 460) Traitement sous 48 heures (15 Francs la disquette frais de port compris !)
Catalogue gratuit contre 3.80 Francs en timbres i BP 192,63805 COURNON CEDEX SYSTEMS CARTES CONTROLEUR ET DISQUES DUR La carte BaseBoard vous donne la puissance de l’AMIGA 2000 au prix de l’AMIGA 500.
• Extension de la mémoire jusqu’à 4 Mo.
• Carte fille de 2 Mo portant la mémoire à 6 Mo.
• Se place dans le connecteur de l’ASOl.
• Horloge avec pile. „100% cûmpaübje avec les logiciels AMIGA
• 100% compatible avec Fat Agnus et Super Fat Agnus.
BASEBOARD peuplée OK ... 995 F. 2MO . 1.990 F. 4MO . 2990 F. 6MO . 4.990 F. Carte fille XRAM BOARD peuplée 512K .. 1.250 F. . 2.250 F. . 2.550 F.
5. 500 F.
5. 750 F.
7. 600 F.
7. 950 F.
5. 900 F.
6. 150 F.
7. 990 F.
8. 490 F. TRUMPCARD TRUMPCARD A2000 TRUMPCARD TRUMPCARD TRUMPCARD
TRUMPCARD A500 TRUMPCARD TRUMPCARD TRUMPCARD TRUMPCARD Donnez
de l’espace à votre AMIGA à UN VRAI PRIX BUS PLUS A2000
DataFlyer DataFlyer DataFI’ (HD DataFlyer (HD 40 MO DataFlyer
(HD 52 MO DataFlyer (HD 52 MO
3. 390 F.
3. 890 F. . 5.190 F. . 6.190 F.
5. 680 F.
6. 690 F. 40 (HD 40 MO, 28ms) 52 Q (HD Quantum 52
MO, !4ms) 40 2MO .
4 mémoire, carte lilfe peuplée 2 MO) .
40 4MO RAM 4 mémoire, carte tille peuplée 4 MO) .. 52QI2MO RAM 4 mémoire carte file, peuplée 2 MO) .. 52Q 4MO RAM 4 mémoire carte ffle peuplée 4 MO).. TRUMPCARD A2000 TRUMPCARD A500 (a .42000 TRUMPCARD HC40Q TRUMPCARD HC52Q TRUMPCARD HC60 TRUMPCARD HC80Q TRUMPGAFtD HC105Q A 500 TRUMPCARD 500MOQ TRUMPCARD 50CB2Q TRUMPCARD 500 80Q TRUMPCARD 50071050 ; boîtier).
Bus de l’A500
4. 190 F. .... 4.590 F. avec boîtier externe se 500 40 (HD 40 MO,
28ms) ... 500 52 Q (HD Quantum 52 MO. 14ms) 500 40 2MO 4
mémoire carte tille peuplée 2 MÛ) .. 50Q 40 4MO RAM 4 mémctre,
carte fille peuplée 4 MO) .. 500 52Q 2MO RAM 4 mémoire carte
i& peuplée 2 MO) 500 52Q 4MO RAM 4 mémoire carte ffie, peuplée
4 MO) A500 DataFlyer DataFlyer DataFlyer (HD 40 MO DataFlyer
(HD 40 MO DataFlyer (HD 52 MO DataFlyer (HD 52 MO
5. 950 F
6. 990 F
6. 350 F.
7. 350 F. EXTENSIONS MEMOIRE 8-UP ! (DIP) 2 8 MO (A2000)
MICROBOTICS NORDIC POWER La cartouche d’action Amiga
A500 .. 950 F. A200 .. 960 F 2 MO .....
1.900 F. 4 MO ..... 2.990 F. 6 MO ..... 3.990 F 8
MO ..... 4.990 F. EXTENSION MEMOIRE 512 K avec
interrupteur et horloge.
490 F. mouse master ¦¦ i '-------¦ PRACTICAL SOLUTIONS BOOT SELECTOR Vous choisissez de booter : A vous la liberté DFO : ou DF1 : (A500) Installation facile DFO : ou DF2 : (A2000) 125 F. Ne vous cassez plus la tête... et ne cassez pas non plus votre Amiga. Il exisle un moyen simple de passer de la souris au joystick. Une simple pression sur le commutateur suffit !
Prix .. 195F.
CONDITIONS GENERALES DE VENTE : Nos prix s'entendent TTC. Départ Paris, paiement comptant. Base cours UPS. Lsun; BON DE COMMANDE BUS PLUS ???????? A ENVOYEZ AVEC VOTRE REGLEMENT Ensemble comprenant le MINI AMP 3 plus deux enceintes btbhothèque, haute qualité. Comprenant un tweeter, un sqwakcr et un woofer..... Prix ... 895 F, HHMINTEBFACE INTERFACE MIDI 2 pour A2000 A500 et A1000 d une prise B4. D'une prise OUT ET D'UNE THROUGH et en plus OUT e validées soit en OUT ou THROUGH par interrupteur.
La souplesse de votre interface en est grandement augmentée.
Prix . 450 F. DIIC Dl IIC rue Barrault - 75013 PARIS Puv rLUw Tél. (1) 45 80 05 66 - Fax 45 88 63 82 NOM TRUMPCARD PROFESSIONAL (A2000-A500) La carte contrôleur SCSI La plus rapide du monde (transfère les données plus vite que son ombre î Jusqu'à 1.9 Mega-Octet par seconde sous Dperf2|.
' iconnecter plusieurs disques durs à plusieurs ordinateurs (jusqu’à 7 UC). Et toujours la TRUMPCARD qui, elle aussi, est lapide et confortable: QUANTUM 40 Q (19 mS) ... 4.990 F. QUANTUM LP525 (14 mS) ... 5.250 F. Seagate™ (2Sms; 5.450f. QUANTUM 80 Q (19 mS) .... 6.990 F. QUANTUM 105 Q (19 mS) .... 7.490 F. QUANTUM 40 Q (19 mS) 5.300 F. QUANTUM LP525 (14 mS) 5.650 F. QUANTUM 80 Q (19 mS) 7.390 F. QUANTUM 105 Q (19 mS) 7.890 F. PRO HC40Q QUANTUM 40 Q (19 mS) .
PRO HC52Q QUANTUM LP525 (14 mS) .
PRO HC80Q QUANTUM 80 Q (19 mS) .
PROHC106Q QUANTUM 105 Q (19 mS) .
PRO 500 40Q QUANTUM 40 Q (19 mS) PRO 500 52Q QUANTUM LP525 (14 mS) PRO 500 80Q QUANTUM 80 Q (19 mS) PRO 500 105Q QUANTUM 105 Q (19 mS) Boîtier externe A500 pour Trumpcard Professional et Trumpcard.
PROFESSIONAL A2000 .... PROFESSIONAL A500 (avec boîtier) .
. 1.650 F. . 1.950 F. AMIGA (A500, A2000, A3000) PROFESSIONAL SCANNER
• Scanner à plat, format A4, avec « ampoule blanche » et
mécanisme de haute précision assurant 600 DPI « vrais en
direction verticale pour obtenir de meilleure résultats. •
Capacités de scan de 75 à 600 DPI.
• Compatible avec toutes les résolutions Amiga. • Impression
directe sur HP LaserJet* Livré avec OCR Junior, logiciel de
reconnaissance de caractères de grande qualité.
• 3 MO de mémoire recommandés pour une bonne utilisation.
Prix : . 9.500 F. UNIVERSAL SCANNER II- Scantier à plat, 200 DPL 16 niveaux de gris.
Toutes les capacités d’un scanner à plat, livré avec logiciel.
• Scanner • Imprimante émulation graphique NECPS 180 DPI.
Durée d’impression d’une page graphique A4:9 sec. • Photocopieur
• FAX standard G3 9600 DPI .. 9.900 F. (la
fonction FAX n’est otilisaWc qu’à l’axport.)
HANDY SCANNER ... N.C. l AMIGA AUDIO DIGITIZER « M choisissez entre la version HMHONO OU STEREO ™ Us deux digrtafiseurs (sampîers) Amiga vous offrent le meilleur rapport quaÈté prix.
La fréquence et la dimension de l’échantillon sont déterminées amplement par le logiciel que vous utlissez. Fonctionne avec Audiomaster 1 & H, Perfect Sound. Future Sound, ProSound, Datel sampler et Sonix, etc.... Livré avec câble de connection et « Sound Workshop », Disquette DP.
AUDIODIGmZER MONO .. 345 F. AUDIODIGU1ZER STEREO ... -...... 495 F. SWHlSAMPLER Le SAMPLER STEREO Amiga le PLUS RAPIDE (1 million d’échantillon par seconde). • Des SUPER résultats avec CD AUDIO. • Réglage du niveau d’entrée par BOUTON. • Seul SAMPLER Amiga éouipé d’une sortie pareBÜe (pasahrough).
• Reste connecté même hors uîifeation. • Livré avec câbles,
disquette. • En option adaptateur automatique dimpression.
Prix . 580 F amplificateur compact stéréo 4 Watt par
canal qui équipe te système Miniamp
5. Il est livré complet avec câbles et alimentation. Il
fonctionne avec vos propres haut-parieurs d'impédance 4-32
Ohms ou la plupart des écouteurs.
... 360 F. ggvous PROPOSE POWER PC BOARD (A500) La plus belle machine pour le graphisme, le son et les jeux devient un ordinateur PRO et vous permet d’utihser la logique bureau tique PC. En plus, votre ordinateur passe à un total d’un MEGA OCTET ET DEMI.
Prix : .....NOUVEAU PRIX ..... 2.480 F. T E C H N I K iMINIAMP 4¦ Prix .
Ensemble comprenant le Miniamp 3 et deux haut-parieurs coniques de 114
mm. Prix ..... 530 F. iMINIAMP 51 ADRESSE
.... FRAIS DE PORT
. Crédit CREG •
Expédition cotissimo dans toute la France
VILLE .....CODE POSTAL i MUSIQUE Un
Tracker DP Multi-tâche, Françisé, et à MIDI Le descriptif de
MED qui suit est V introduction de la documentation du
programme par l’auteur.
Nous l’avons extrait de la traduction de la doc entière (64k de texte, 15 pages, presque 9000 mots) traduit "pour tous les AmigaFans Francophones" par l’équipe du Club Atacom.
Nous esperons avoir l’avis de Nicolas Fournel sur MED pour un prochain numéro, mais en attendant voici donc quelques écrans et l’introduction de l’auteur, le Finlandais Teijo Kinnunen.
Dans son Read_Me il annonce que MED V2.13 est copyright est n’est donc pas strictement domaine publique comme les versions précédentes. Mais il ajoute: "Je ne veux pas que cela affecte la vie des utilisateurs normaux en aucune façon. Je veux affecter la vie de ceux qui ont prévu de VENDRE MED. Si vous voyez quelqu’un vendre MED avec un prix au-dessus du prix normal pour le DP, SVP contactez moi en anglais à Oksantie 19, SF 86300 Oulainen, Finland" MED est un nouveau clone de SoundTracker..mais MED possédé beaucoup d’options qu’un SoundTracker n’a pas! (exrsupport MIDI).
D’abord quelques mots sur l’editeur (si vous utilisez un SoundTracker, vous savez déjà ces choses): MED n’utilise pas la notation musicale standard (comme DMCS par exemple). La musique est décrite par des nombres et le nom des notes.
A = LA, B = SI, C = DO, D = RE, E = Mt, F = FA, G = SOL.
Exemple: 01 C-2 1000 0000 E-5K210 0F20 02 D-2 1000 E 1 4000 0000 0000 03 0000 0000 0000 0000 etc... Il y a des avantages et des inconvénients. Comme inconvénient: vous ne pouvez pas écrire les notes pour qu’un musicien puisse les jouer.Comme avantage vous pouvez écrire plus vite et plus efficacement vos musiques.
Une musique est composée de blocks, chaque block contient de 1 à 256 lignes. Il peut y avoir jusqu’à 100 blocks, ils peuvent être joués dans n’importe quel ordre et autant de fois que l’on souhaite.
Le programme L’interface utilisateur de MED est diviséé en dix "panels”, chacun d’eux contienne plusieurs gadgets. Seul un panel est visible à l’écran à la fois. Vous sélectionnez chaque panel avec 10 boutons qui sont toujours visibles. Il existe beaucoup de racourcis clavier. Apres avoir étudié l’utilisation de ce programme, vous étudierez ces racourcis qui faciliteront l’utilisation de MED. Il existe aussi quelques commandes qui ne sont accessibles que par le clavier, lisez la liste des racourcis clavier à la fin de ce fichier.
Entrée des notes Les notes sont entrées avec les touches du clavier de l’Amiga. Les entrées avec un clavier MIDI sont aussi possibles. Les touches sont ordonnées comme sur un piano: 23 567 90 - AZERTYUIOPA$ SD G HJ LM WXCVBN,; : = Vous pouvez entrer ainsi 2,5 octaves des 5,2 octaves disponibles.
Les touches FI - F4 changent d’octave. La rangée du bas (W - =) est MED - UN SQUNDTRACKER MULTITACHE l’ociave la plus basse, A - U est la plus haute, et I - fait partie d’une octave plus haute.
Si un instrument est chargé, vous pouvez entendre le son lorsque vous pressez sur ces touches. Si vous voulez entrer des notes sur un block vous devez lancer l’édition (Esc). DEL est utilisé pour entrer des pauses ( ). Le curseur peut être deéplacé avec les touches du curseur.
Blocks Lorsque vous composez une musique, vous le faîtes block par block. Remplir un block de notes, créér un nouveau block, le remplir... Pour jouer les blocks dans l’ordre correct, vous devez créér la "playing sequence list" (playseq). C’est la liste des numéros des blocks, qui sont joués dans cet ordre, du début à la fin. Ainsi vous pouvez faire jouer un block autant de fois que vous le désirez dans votre morceau. Lorsque le dernier block de la liste a été joué le morceau recommence. 11 est possible de l’arrêter! La longueur maximum d’une séquence est de 256 nombres. Cela devrait être
suffisant pour tous les cas (sinon écrivez moi..). La barre des Status Entre le panel et l’écran des blocks il y a la barre des status, qui montre quelques informations "Stratégiques” qu’il est bon d’avoir sous les yeux constamment.
- )-------- +---1 H h H-------H 1----------------------+ I
001 003100 02112IE 12x1 ::::::: :I011AnalogString I
+--------+----+-+-+-+--------+-+---------------------+ I I I I
I I I I Playseq-ptr I I I I Pistes Instr nom de l’Instrument I
1 I I Block I I Insertion vide de note entre les notes I I
Clavier-octaves Edition on Playseq-ptr: Le premier nombre est
celui de la "playing sequence" (commençant par 1 ) en cours, le
second nombre représente le nombre de fois que ce dernier est
joué dans le morceau. Le premier est très important lorsque
vous jouez le morceau ou que vous éditez la liste "playseq".
Block : Le 1er nombre est celui du block en cours (commençant par 0) et le 2ème est le nombre du dernier block. Cela ne vous dit pas combien il y a de blocks, mais si vous en ajoutez 1, c’est fait. Dans l’exemple il y a 3 blocks, et le premier est le block en cours.
Clavier-octaves: Ce nombre vous dit quelle octave est utilisée lorsque vous jouez sur le clavier de votre Amiga. Le 1er nombre est l’octave de la rangéé du bas et le 2ème celle du haut.Ceci peut être changé par FI - F4.
Edition on: Lorsque l’édition est fermée vous ne pouvez pas insérer des notes ou des nombres dans le morceau. Pour allumer- éteindre: pressez la touche ESC ou cliquez le "E". Lorsque le "E" est en inverse vidéo, l’édition est possible (on).
2x: Cela active l’espacement double entre les notes que vous entrez.
Ceci est utile lorsque vous écrivez des morceaux lents. Vous n’avez pas à appuyer sur DEL trop souvent.
Pistes: II est possible d’ouvrir fermer les pistes pendant l’édition. Les 16 points représentent les 16 pistes possibles. Lorsque le point est rouge (défaut) la piste est ouverte. Lorsqu’il est blanc la piste est fermée.
Instr : Le numéro de l’instrument en cours. Le nombre maximum d’instruments est 63. Les instruments sont numérotés de 01 à IV.
Nom de l’Instrument: Le nom de l’instrument en cours.
Vous pouvez changer le numéro d’instrument, du block en cours et de la playseq-ptr, en cliquant sur le chiffre que vous voulez changer. Le bouton gauche l’augmente, le droit le diminue. C’est la façon la plus rapide d’avancer la playseq-ptr de 100 par exemple.
Instruments Comme noté auparavent, il peut y avoir jusqu’à 63 instruments dans une musique. Il y a 2 types d’instruments: les Samples et les instruments MIDI.
Samples: Ce sont les instruments reproduits par l’Amiga par ses 4 canaux. Ils peuvent être joués seulement sur les pistes 0 à 3. MED peut charger les samples et les IFF 8SVX 1, 3 & 5 octaves. Ceci veut dire que vous pouvez charger tous les samples dans MED, et les utiliser dans vos morceaux. Sample = Echantillon.
Instruments MIDI: Ce ne sont pas vraiment des instruments. Ce sont juste des réglages à apporter aux notes jouées par un instrument, qui sont envoyés à travers l’interface MTDT Ils ne prennent pas de mémoire comme les samples.
Lorsque vous désirez qu’un instrument soit MIDI, vous devez régler le canal MIDI qui sera utilisé pour jouer les notes.
Chargement des samples Parceque nombre de personnes ont des centaines milliers de samples, éparpillés sur des disquettes différentes, MED doit organiser cela. Ceci est fait à travers un fichier "MED_paths"( path = chemin). Il contient le nom des répertoires, le nom des samples...etc. Comme cela MED sait où se trouve chaque sample et peut le charger à partir de la bonne disquette. Ce fichier est chargé lorsque MED démarre. Il doit être placé dans le même répertoire que MED ou encore dans S:. Ce fichier peut être écrit sur un éditeur de texte (ED, AZ,..), mais il est plus facile de le faire avec
MED. Voir les détails plus loin dans ce fichier.
Note La note et les nombres: commande I D 3 510F I I VI note I I instrument data byte (option de "commande") note est la note à jouer (ou " " pour, pas de note) instrument est le numéro de l’instrument (01 -
IV) . Le double zéro est interprété comme un espace. "0" veut
dire que la note est jouée avec le même instrument avec le
même volume que la note précédente de cette piste.
Commande est le numéro de commande effet à jouer.
S’il n’y a pas d’effet ou de commande, commande et data byte sont à 0.
Data byte donne plus d’informations sur les effets commandes. Ceci est développé plus loin.... Le numéro peut être changé simplement en plaçant le curseur sur le numéro à changer et en tapant le nouveau numéro.
Si vous avez à changer le 5ème nombre (entre la note et les autres nombres: C-212000), positionnez le curseur à partir du 1er nombre qui est toujours visible, pressez Shift et entrez le 1er nombre. C’est un peu dur à expliquer, mais essayez. Parceque Shift-0 - 9 est limité, pressez Amiga-Shift-0 - 9. Ce n’est pas très pratique, mais il n’y aura probablement pas beaucoup de morceaux qui auront plus de 31 instruments!
Disquettes Atacom 5a et 5b. Disponible au prix de 20F les deux (membres) et 30F les deux (non-membres) port compris chez Atacom. BP 15.50130 Octeville 'adhésion au club coûte 150F par an (journal Atacom bimestriel. DP. Etc) PLUS PERFORMANT QUE NEWZAP FileMaster Mon ami Olivier me dit un soir, sans avoir l’air d’y toucher, comme d’habitude : "Je viens de récupérer FileMaster sur Usenet, regardes-le, tu verras qu’il n’est pas buggé comme NewZap".
A ma grande honte, bien que me servant beaucoup de NewZap, je ne m’étais jamais aperçu d’un défaut majeur, à savoir qu’il ne trouve pas une chaîne de caractères si elle est à cheval sur deux blocs ! Il semble que son homologue FedUp - mais je ne l’ai pas essayé - présente le même défaut.
Allons-y, lançons FileMaster. A propos, il faut la ARP.LIBRARY V39 ou plus récente.
Tout d’abord, un petit regret, quand on le lance sous CLI, il n’accepte pas comme paramètre le nom du fichier à examiner ou à modifier, il faut obligatoirement passer par le requester.
FileMaster apparaît en plein écran, avec une jolie présentation gris-bleue en semi-relief. Au milieu de cet écran trône un pavé avec les coordonnées de l’auteur, Roger Fischlin (photo), et une aimable invitation à lui envoyer quelque menue monnaie. Un clic de souris pour le faire disparaître, on peut travailler. Sur la droite de l’écran apparaissent deux séries de gadgets destinées à l’ouverture du fichier , et à l’application de "patches" préécrits. Nous y reviendrons. La deuxième série de gadgets comporte les fonctions classiques de mouvement dans les blocs et de prise en compte des
modifications effectuées.
Enfin, il y a aussi des menus déroulants, permettant entre autre de modifier la palette des couleurs; il y a trois palettes standards, mais il est possible de modifier individuellement chaque couleur.
Ceci est important pour la lisibilité des caractères. En se référant encore une fois à NewZap ( la version 3.18 ), on peut constater qu’écrire en noir sur fond bleu n’est pas nécessairement l’idéal. Dans le cas de FileMaster, la palette standard à l’ouverture est bien étudiée, la lisibilité des caractères est excellente ( l’auteur s’est même offert le luxe d’écrire une police de caractères spéciale ) et la mise en évidence des caractères sélectionnés est également très bonne. On peut aussi choisir le mode d’écriture des modifications, et demander que FileMaster demande confirmation avant
écriture, ou encore inhiber complètement l’écriture. Les autres menus contrôlent le type d’affichage dans la moitié ASCII de l’écran: afficher tout ou seulement les caractères 32 à 121 ( alphabet
U. S.) et permettent l’invocation d’un Shell, l’affichage de la
mémoire disponible et la fermeture de l’écran du WorkBench.
Il y a aussi un convertisseur ASCII- Hexadécimal-Binaire ( à 32 bits ).
Edit in RAM Cliquons sur OPEN pour charger un fichier. Le requester est du type "intelligent", mais ce qu’on y remarque surtout, ce sont deux gadgets "EDIT ON DEVICE" et "EDIT IN RAM". Dans le second de ces deux modes, FileMaster travaille sur une copie en RAM du fichier, c’est évidemment le mode recommandé car il n’y a pas de danger de modifier accidentellement le fichier original et c’est plus rapide. Néanmoins, lorsque la mémoire se fait rare, on peut travailler sur le disque. La fonction de 'fermeture de l’écran de l’Atelier se révélera occasionnellement utile, elle fait gagner 42
K. Cette fonction EDIT IN RAM a une particularité: si le fichier
à modifier se trouve dans le disque virtuel VDK: FileMaster
refuse le mode EDIT IN RAM en envoyant un message " Not enough
memory ". Pas de problème si le fichier est en RAD: ou RAM:.
Fonctions de recherche et de modification Le pavé de gadgets de déplacement d’un bloc à l’autre comporte toutes les fonctions souhaitables, des raccourcis de clavier ou un menu déroulant permettant l’accès direct à tout bloc ou à tout offset dans le fichier.
Lorsqu’on clique sur SEARCH, il s'ouvre un requester comportant toutes les fonctions classiques de recherche de chaînes ASCII ou hexadécimales.
Les modifications se font de manière classique en écrasant des caractères, un pavé rappelle le mode en cours. En hexadécimal, FileMaster ne reconnaît pas les chiffres du pavé numérique.
Patches FileMaster offre la possibilité d’appliquer à un fichier un "patch" contenu dans un autre fichier. Ce dernier se composera simplement de lignes comportant d’abord de l’offset du premier caractère à remplacer, puis la chaîne des caractères qui vont en remplacer d’autres. L’exemple donné fait s’ouvrir ED en plein écran sur une machine PAL. Le fichier ED.patch se lit: Slaad : ”256" En cliquant sur le gadget "Exécuté", un requester apparaît, dans lequel on spécifie EXTENSIONS MEMOIRES la disquette 20 Mo 1.5 ’ : 605 F lecteurs à partir de 5 990 F adaptables sur tous les modèles d'ASOQ
avec horloge calendrier : 595 P autocouFigurables (ni switch ni juniper s) avec 2 Mo 11 950 F - 8 Mo : 4 950 F MODEM 4X00 bauds adaptables sür tous les modèles Amiga p; 2 590 F avec option Send-Fax : 2 790 F m iiiiiisisiiisi iiii il fil il pour A2000 et À3000 : g R ; i : ; L 890 F avec option Send-Fax : 2 280 F penneî d’emoyer tout .este ou graphique IFF à tout télécopieur, à toute lienre1 : PRODUITS ICD il i ; m3mia3MmmBÊÊÊx& cane anü-IKcker pour À500, A1000, A200Ü compatible PAL et genlock : 3 4M F : .
6X00(1 a 16 Mit d« uihiani la s itcs.sc de tous ; les Àmigas. Compatible 100 °k : 2 459 F
o . Fil - if I R a f;f i;s • Le plus petit disque dur 20 Mo du
monde pour A500 en interne : 4 554 F : A - H I Iflllf fi 3f f 2
II II I ill I 11 Si|I| Slip Interface SCSI la plus rapide
actuelle pour A20Q0. Emplacement pour 8 Mo RAM.
Sans RAM -.2 390 F avec 2 Mo : 3 290 F
o . |S:|-| 44} 45m 41: :g: ; : ’ ’ .. : Interface SCSI îa pli s
rapide actuelle. Avec disque dur 52 Mo : 4 990 F 40 Mo accès 20
ms :4900 F 52 Mo Quantum accès 15 ma ; 6 090 F 105 Mo Quantum
accès !î ms : 8 420 F : 52 Mo Quantum ÜÜil 15 S 5 Mail ¦’ 105
Mo Quantum accès 11 ms : 8120 F ¦¦ ImIM'.' Ol lliîi rnvèb 15 ms
: !.. 160 F 105 Mo Quantum : 5 640 F 168 Mo Quantum :8 845 F
210 Mo Quantum : 9 780 F permet de mettre en réseau 32Amigas et
un nombre illimité de Mac ou des Amigas seuls: Carte disponible
pour A500, À2000, A3000 Nous consulte! Pour les pm.
La cartouche 2 x 280 Mo ; 4 290 F lecteur : nous consulter lit et stocke î, 52 Mo de données ainsi que les 880 Ko standards. 100 % compatible.
¦S; adapte sur tous les Amiga. 3190 F , 768 x 580 en PAL, , i .5 Mo de RAM Vidée? En 48 bit-plans, - . Transfert de données 5.5 Mo s; ’ son i ti LA avéc oui enlocL 'èneoek u externe Nous » oiisuiici pour le pu DE GRANDS NOMS FONT DEJA NOTRE RENOMMEE : FRANCE TELECOM, AIR FRANCE, le GROUPE HACHETTE, des STUDIOS de PRODUCTION, des IMPRIMEURS, des GRAPHISTES, des AGENCES de PUB ESSONNE MAILING : 8-10, r. du Bois Sauvage 91024 EVRY Cedex Tél: 4.97.96.54 Fax: 69.91.19.25 Distributeur en France des produits Applied Engineering, BCD Associates, ICD, Radical Eye Catalogue complet contre 5 timbres à
2,30 F le nom du fichier qui contient le patch; en cliquant sur "Propatch", on voit apparaître le contenu du fichier de modification, on peut le parcourir, puis lui demander de s’exécuter dans le fichier chargé actuellement dans FileMaster.
Cette fonction de FileMaster permet par conséquent la diffusion de patches tels que francisation, mise des fenêtres au standard PAL, "triches" (cheat) pour des jeux, etc. Dans ce domaine, prudence et discernement sont nécessaires. Voir le paragraphe "déontologie" de l’article "PATCHEZ !" Qui suit 11 y a encore dans FileMaster une fonction SIZE, non documentée, qui permet la modification de la taille d’un fichier par adjonction ou suppression, en tête ou en queue d’un fichier, d’un certain nombre de caractères. Dans le cas de l’addition, le caractère ajouté peut être spécifié. J’avoue ne
pas voir tout l’intérêt de cette manip; dans le cas d’un exécutable, en queue, çà ne sert pas à grand’ehose et en tête, eh bien, on n’a plus un exécutable ! Pour un autre fichier, cela permettra de faire des choses telles que réparer un fichier IFF qui a perdu un bout de sa queue et donne au chargement un message " a mangled IFF file ".
Je vous recommande FileMaster qui remplacera avantageusement votre bon vieux NewZap, il est plus performant, plus sûr, plus lisible et plus rapide en mode "Edit in Ram". Par contre il fait 73160 octets contre 19292 à Newzap; vous avez toujours la possibilité de le compacter (PowerPacker. Compactage rapide, gain 50%, décompacte en 4 secondes ).
Pierre Ardichvili PATCHEZ!
Notions (très) élémentaires sur la modification des fichiers binaires.
Patch: pièce, pansement.
Pour modifier un programme, il y a la voie royale et la voie expéditive. La voie royale consiste, quand on a les sources, à les modifier et à recompiler. Mais voilà, on n’a pas toujours les sources, et quand on les a, comme par hasard, elles ont été écrites pour le compilateur qu’on n’a pas, et ça ne va pas toujours tout seul.
En plus, on n’est pas nécéssairement programmeur dans le langage utilisé, ni même programmeur du tout!
La voie expéditive consiste à faire un patch, c’est-à-dire une modification directe On peut aussi vouloir donner à l’utilisateur un moyen de modifier un fichier ou le comportement d’un programme plutôt que de lui fournir une nouvelle version, surtout quand le dît fichier est en ROM, ou protégé. On lui fournit un PATCH, qui est un petit programme qui, lancé au bon moment, va modifier le programme chargé en mémoire. C’est ce qui se passe lorsque votre startup-sequence contient l’instruction SETPATCH, qui va corriger en mémoire quelques fichiers et donc annuler certains "bugs" du système. Une
autre approche est celle des programmes copieurs de disquettes qui ont par exemple une fonction d’annulation du système de protection particulièrement ridicule qui consiste à demander de taper un mot trouvé dans la doc. (Je rappelle que je suis personnellement toujours aussi opposé au piratage, mais le type de protection ci- dessus est doublement stupide car énervant et parfaitement inefficace).
Mais laissons ces techniques aux programmeurs, et voyons cc que peut faire un amateur capable de se débrouiller un peu.
Le fichier exécutable d’un programme est en fait une suite de nombres binaires, dont certains sont des codes d’instructions, d’autres des adresses, d’autres encore, ceux qui nous intéressent, des valeurs de constantes ou des codes de caractères, affichables ou non.
Si nous disposons d’un moyen (FileMaster par exemple), de lire et d’écrire en binaire dans un fichier exécutable, et d’une manière telle que les sommes de contrôle des blocs soient recalculées automatiquement, nous pourrons déjà faire des choses intéressantes.
Notions de base Quelques notions de base sur la représentation des caractères.
Il y a dans le répertoire C: de l’Amiga un moyen de lire directement un fichier en binaire, c’est l’instruction TYPE avec l’option h. Ce h veut dire hexadécimal, car la lecture en binaire pur est impraticable. Les suites de nombres binaires de 8 bits qui constituent le fichier sont représentés en notation hexadécimale par des groupes de deux caractères de 0 à 9 puis de A à F. Par exemple: décimal binaire hexadécimal 255 = 11111111 = FF C’est d’ailleurs le plus grand nombre entier positif représentable par 8 bits ou 2 caractères en hexadécimal.
Le répertoire C: de votre AmigaDos
1. 3 contient une commande EVAL qui vous permettra de faire sans
peine ces conversions.
Lorsque vous utiliserez TYPE avec l’option h, vous verrez dans la moitié de gauche de l’affichage des blocs de huit caractères qui sont exclusivement 0 à 9 et A à F. Dans la colonne de droite, vous verrez, en regard, des caractères divers dont certains forment des chaînes parfaitement lisibles. Les points correspondent à des codes non affichables.
Il faut donc à présent parler de la représentation des caractères. Il existe pour cela une norme dîte ASCII, qui permet d’associer chacun des nombres 0 à 255 (représentés par 00 à FF en hexadécimal), à un caractère. Certains, à partir du n° 32 (hexadécimal 20 - nous dirons désormais hex 20 -) jusqu’au 126 (hex 7E) , puis du 161 au 254, sont affichables, d’autres sont des caractères de contrôle, comme le retour au début de ligne (dec 13, hex 0D) , ou la barre d’espacement (dec 32, hex
20) , ou encore le caractère NULL (dec 0, hex 00) qu’il ne faut
pas confondre avec le caractère affichable 0 (dec 48, hex
30). En fait, comme rien n’est simple en informatique, la
deuxième moitié de la table (dec 127 à 255), existe en
plusieurs variantes. Ceci ne nous gênera pas trop car
l’immense majorité des caractères affichables que nous
souhaiterons modifier se trouve dans la première moitié de la
table.
Patchons !
Où trouver une table ASCII ? Dans la doc de votre imprimante ou dans le manuel de l’AmigaDos. A ne pas confondre avec ¦__ 32 A-News la table des codes clavier, rien à voir !
Maintenant, ce n’est pas parce que vous verrez un A dans la moitié de droite de l’affichage de TYPE opt h, qu’il s’agit nécessairement d’un A. Ce qui est sûr, c’est qu’il y a à cet endroit des 1 et des 0 correspondants au code hexadécimal 41.
L’Amiga sait comment il doit lire cet endroit du fichier, c’est le programme qui lui dit si à cet endroit il y a un morceau d’une adresse, d’un code d’instruction, un code de contrôle ou un caractère d’une chaîne affichable.
Et maintenant, patchons! Nous allons prendre trois exemples de complexité croissante.
1. Franciser un logiciel Je prends un programme au hasard: F- 18
Interceptor. Lorsque vous avez réussi votre mission, plutôt
que l’ordre sec " COME BACK TO CARRIER ", vous préféreriez "
A LA SOUPE ".
Prenez Filemaster, chargez une copie du programme (j’espère que vous n’êtes pas assez fou pour faire des modifs sur un original ! ! !) Et demandez une recherche de la chaîne de caractères ASCII "COME BA"; il suffit d’en mettre assez pour qu’il n’y ait pas de confusion possible.
Lorsque Filemaster l’a trouvée, vous choisissez le mode ASCII, et vous tapez dans la moitié de droite le texte que vous voulez, par dessus l’ancien, en remplaçant par des espaces les caractères en trop.
Deux remarques s’imposent:
- ne débordez ni à gauche ni à droite, car vous écraseriez des
codes que le programme voudra lire plus tard, avec plantage
assuré à la clé .
- il en résulte qu’on ne pourra pas remplacer une chaîne que
par une autre plus courte ou au plus de longueur égale !
Essayez, c’est amusant mais on s’en lasse vite.
2. Installation sur disque dur Reprenons le cas d’Interceptor. Il
y a sur la disquette le programme principal, puis deux
répertoires TEXT et PIX, dans lesquels se trouvent des
fichiers que le programme appelle au cours de son charge
ment ou en fonctionnement. Copiez tout cela dans un tiroir
appelé "Simulateurs" de votre disque dur.
Ouvrez-le, cliquez sur l’icône, tout a l’air de bien se passer, et à un moment donné, plus rien. Pourquoi ? Parce que le programme veut aller chercher les répertoires TEXT et PIX dans dfO:, et bien entendu il ne les trouve pas car vous avez retiré la disquette. Un coup de FileMaster, on cherche la chaîne "dfO:" , et on en trouve une bardée! Remplaçons toutes les chaînes "dfO" par une chaîne quelconque, par exemple FI8, mettons dans notre startup-sequence une ligne ASSIGNF18: dhO:Simulateurs et le tour est joué.
Désormais le programme principal ira chercher ses données dans l’unité logique F18:, qui est dans le cas présent le bon répertoire.
3. Sortons du monde des chaînes ASCII Nous allons prendre
l’exemple du programme FILES de Matt Dillon (Fish 169).
C’est un programme de catalogue de fichiers. Je l’utilise pour savoir à tout moment où trouver sur mes disquettes un programme dont je connais le nom. Ce qui m’énerve, c’est qu’il ouvre une ridicule petite fenêtre en bas et à droite de l’écran; la première chose à faire est de charger le fichier de données en allant cliquer de la souris dans cette fenêtre pour ensuite faire un choix dans un menu tout en haut à gauche ! Matt Dillon est un génie mais la convivialité, il s’en moque éperdument et il ne s’en cache pas.
Dans le cas présent, on a la chance d’avoir les sources. En regardant le fichier main.c, on est un peu ahuri de la complication de l’approche qu’il a prise pour ouvrir une simple fenêtre, mais on réalise que cette approche a pour but d’ouvrir une fenêtre dans le coin inférieur droit de l’écran de l’Atelier, quels que soient le mode et la résolution dans lesquels il est ouvert (PAL ou NTSC, entrelacé ou non).
En examinant le listing, on trouve assez facilement que deux des paramètres intéressants de la fenêtre (coordonnées du coin supérieur gauche), sont calculés à partir de deux des éléménts consécutifs d’un tableau, égaux respectivement à -16 et -8.
Je passe sur les raisons de ceci; toujours est-il que la logique du programme veut que si on les remplace par des valeurs positives appropriées, la fenêtre s’ouvrira où l'on voudra.
11 faut encore savoir que ces paramètres sont représentés dans la structure d’une fenêtre par un entier signé à 16 bits, donc par un groupe de 4 caractères hexadécimaux. Ceci dit, dec -16 = hex FFFO et dec -8 = hex FFF8.
On recherche donc par FileMaster la chaîne hexadécimale FFF0FFF8, et on la remplace par 00000001. Ceci fait s’ouvrir la fenêtre à l’endroit voulu mais n’en a pas modifié la taille. (Pourquoi avoir remplacé FFF8 par 0001 et pas 0000 ? Tout simplement pour ouvrir la fenêtre un pixel plus bas que le haut de l’écran, ce qui permet avec la souris d’attraper la première ligne de pixels de l’écran et pouvoir le faire glisser vers le bas. Çà, çà devrait vous en mastiquer une fissure, mais le truc n’est pas de moi, il est de William Hawes). On constate ensuite que les dimensions de la fenêtre
principale sont données par des variables auxquelles sont assignées les valeurs 320 et 100, sur deux lignes consécutives du programme. Il faut donc rechercher ces chaînes séparément (hex 0140 et hex 0064) et par bonheur on les trouve, pas trop distantes l’une de l’autre.
On les remplace par les chaînes hexadécimales 0280 (correspondant à
320) et 00FF (correspondant à 255 pour avoir une ouverture plein
écran, moins une ligne dont nous avons parlé plus haut). Et
cette fois, ça marche, la fenêtre de FILES s’ouvre en plein
écran.
La description un peu longue de cette manip a surtout pour but de montrer qu’il faut parfois de la patience et un peu de recherche, mais je vous garantis que j’y ai passé moins de temps qu’à recompiler ou plus exactement à préparer une recompilation, il suffit de lire le README qui accompagne les sources de FILES pour s’en convaincre.
Limitations Le patch est expéditif, mais c’est un expédient. Il résout un problème et peut en créer d’autres. Par exemple, essayer d’ouvrir une fenêtre aux dimensions 640 x 256 ne fera pas plaisir à un Amiga NTSC. La version de FILES modifiée comme ci- dessus ne marchera pas sur ce type de machine.
Déontologie Non, cette notion n’est pas réservée aux médecins !!
Je me permets de vous recommander de ne patcher des programmes qu’à votre usage personnel. Si vous avez l’intention de distribuer un programme modifié, ayez soin d’en demander l’autorisation à l’auteur.
Premièrement, si votre patch ne couvre pas tous les cas de figure, les défaillances du programme modifié peuvent nuire à la réputation de l’auteur. En second lieu, vous êtes passible de poursuites en contrefaçon. Le milieu de l’Amiga est jeune et dynamique, mais il y a toujours un savant équilibre à réaliser entre la créativité et la jungle.
Voilà, à votre tour de "Patcher".
Les programmes disponibles sont le classique NEWZAP (Fish 164) , FedUp (Fish 230) - je rappelle que ces deux programmes ont en commun le défaut de ne pas trouver une chaîne si elle est à cheval sur deux blocs - et FileMaster (Fish 361).
Pierre Ardichvili Les images sur cette page sont tirées des animations faîtes sur Amiga 2000 par Pascal Maillard de Pumpkin Software (Epinay Sur Seine).
Pascal a mis les trois disquettes "Pumpkin" dans le domaine public, et ils se trouvent chez Hermès Diffusion.
Matériel Utilisé: A2000, A2630 à 25 mhz, et 4Mo RAM 32bits Objectif Lune ¦ Hammers Logiciel: Sculpt-Animate 4D Vertices : 3012 Faces : 5868 Images : 18 Calcul d’une image :3 h 00 Inspiration by "The Wall" Wallseyes Logiciel: Sculpt-Animate 4D Vertices : 2232 Faces : 3964 Images : 18 Calcul d'une imag : 1 h 30 Les participants du concours 3-D doivent se demander pourquoi nous ne publions pas leurs oeuvres.
Ne vous inquiétez pas, cela va arriver d’un moment à un autre.
Logiciel: Sculpt-Animate 4D Vertices : 888 Faces : 1203 Images: 36 Calcul d’une image : 1 h 00 Inspiration: Les Aventures De Tinlin The Sword Logiciels: DeluxePaint 2, Brush 4D, Sculpt-Animate 4D Vertices : 736 Faces : 702 Images 36 Calcul d’une image : 0 h 30 Inspiration : Slayer ¦ 34 A-News SPECIAL DOMPUB Après les Méga Demos, les Bds?
La première BD sur Amiga?
J. Roudet de Uriage (38) nous communique: Cette BD a été réalisée
en collaboration avec Christophe Rambaud de la manière
suivante: 1 - Les planches originales ont été créée s à la
main au format A3, avec une bonne vieille encre de chine, en
noir et blanc. (Quelque soit la machine on ne remplacera
jamais le bon vieux jet naturel de la main...) 2 - Les
planches ont été scannérisées en 16 tons de gris sur un
scanner PrintTechnik A4, en haute résolution.
3 - Les cases ont été remises en page sous Deluxe Paint III, toujours en haute résolution 16 tons de gris.
4 - Enfin, les documents ont été importés dans DigiPaint 3, qui les a adaptés en entrelacé 4096 couleurs.
Le reste n’était qu’affaire de dégradés et de ransparences.
Je pense que le résultat n’est pas trop mauvais (malgré quelques dérapages au niveau de la mise en couleur) et a pour principe d’être original. Je dispose de quelques BD telles que celle-ci qui dorment dans un carton... oups, pardon, dans une disquette !
S' GROUPE'' ERE FRANCE 1 COMMODORE VENTE - S.A.V - DEPANNAGE MAINTENANCE - COMPOSANTS CONSEIL 173, rue Léon Jouhaux 78500 SARTROUVILLE Tel : 39 13 64 96 Telex : 697 369 Fax : 39 15 14 40 BASIC CREEZ UNE APPLICATION EN GFA BASIC Pierre-Philippe Launay vous guide à travers ta programmation, en utilisant comme exemple son logiciel de gestion boursière Valeur du jour liBRCTÜiftmJJ Statistiques Portefeuille tEtGFA-BASXC Suppression d’ un titre de valeur :: VHBAjout d’un titre de valeur lv: 'Bunr'.Piti'iif il»* dividendes I o nn (l'un (li'Oi ’ «li- -.iHf.Lf i» t 1 f.r |Bwodi fi cation de capital
ication J’uiiM **rrKiip Lorsque l’informatique percutante n’ existait pas en dehors du DAI et ses consoeurs, autrement dit il y a bien longtemps, mon équipe d’animation a voulu créer un portefeuille boursier. Mais les machines étaient lentes et mornes et le basic résident était encore plus lugubre que Vamiga Basic. Autant dire que le projet fût abandonné dès l’étude préalable sans même passer à V analyse fonctionnelle.
De quoi qu’y cause? Eh bien, cette série d’articles va montrer de façon progressive la démarche d’informatisation depuis V avant-projet, en passant par V analyse fonctionnelle puis organique, jusqu’ à la programmation. Chaque cours est présenté avec une partie du codage.
Pour cette première série, nous allons élaborer une base de données sous forme d’un portefeuille boursier que nous compléterons ensuite par un grapheur. Le langage utilisé est le GFA. Il se crée une dynamique autour de ce produit avec des revues spécifiques, un compilateur, et de plus en plus d’espace consacrés dans de nombreuses revues, françaises et étrangères, dédiées à notre machine ou non.
Gffl-BHSIC BOURSE.GFA Préparation de la disquette Il faut utiliser un outil de développement correct sans devoir perdre de temps. Ensuite, la programmation des structures, routines, graphismes et toumi- coti n’aura plus qu’un seul secret: continuer.
La disquette d’origine de GFA Basic n’est pas utilisable telle quelle. Elle se prépare très bien sous Shell; c’est long mais c’est nécessaire: On extrait sous Shell les répertoires utiles de l’AmigaDos, du GFA, de la disquette Extras et il ne reste plus qu’à créer un startup et à modifier le fichier info des icônes. Ce procédé est généralisable à tous les logiciels non protégés et Zorglub en parle déjà dans A-News N° 18.
INSTALLATION SOUS SHELL (Amiga avec 1 MégaOctet de RAM) Format Drive DFO: Name GFA_2 Copy c copylmak ?IInst ?IRelabel ram: MakeDir rarmgfa MakeDir ram:gfa c MakeDir ratmdevs MakeDir ram:devs printers MakeDir rarmdevs keymaps Copy libs ram:gfa libs ail Copy 1 ram:gfa l ail Copy devs ram:gfa devs ail Copy fonts ram:gfa fonts ail Copy c mak ?lass ? Ram:gfa c Copy c loadWBIEndCLI ram:gfa c Copy c DatelSetClock ram:gfa c Copy system SetMap ram:gfa c CD ram:gfa devs Copy printers epso ? Rarmdevs printers Copy keymaps f rarmdevs keymaps Delete printers ?
Delete keymaps ?
CD ram: Copy ram:devs ram:gfa devs ail Delete ram:devs ail Copy gfabasic: rarmgfa ail CD "extras 1.3:" Copy fdl.3 ram:gfa FDl.3 ail CD GFA_2: Copy rarmgfa GFA_2: ail Delete rarmgfa ? Ail CD "Extras 1.3:" Copy fonts rarmgfa fonts ail CD GFA_2: Copy ratmgfa GFA_2: ail Relabel dfû: GFABASIC Install dfO: MakeDir S Ed s startup-sequence ECRIRE DANS STARTUP- SEQUENCE SetClock Opt Load MakeDir Ram:T MakeDir RarmClipboards Assign T: rarmt Assign CLIPS: rarmclipboards SetMap f LoadWb Endcli nil: Valider le tout par ESC X RETURN Puis nous quittons la ram proprement: Delete ram: ? Ail EndCLI MODIFIER
L’INFO DES ICONES Je cliquette l’icône pour que la chevil- lette cherra et sélectionne l’option Info du menu Workbench. Il ne reste plus qu’à remplacer l’outil défaut (DEFAULT TOOL) par SYS:System Discopy G FA A l’intérieur, je remplace, sur les autres icônes, GFABASIC: par DFO: Ouf! Ce fût fastidieux. Ceux qui disent que non, ceux-là en vérité je vous le dis, ils n’ont rien compris au GFA et peuvent retourner à leurs calculatrices.
AU COMMENCEMENT ETAIT LE LOGICIEL L’élaboration d’un logiciel se crée traditionnellement en gros et en détail en cinq phases.
Avant le commencement, ce n'était qu’une lueur lubrique dans le regard de son concepteur. Puis débute la période de gestation avec l’étude préalable qui définit le projet, son opportunité et sa praticabilité. Ce projet grossit et devient de plus en plus visible jusqu’au jour de sa vraie naissance. C’est une fille mais mon Dieu ! Qu’est-ce qu’elle est moche ! El Yeti dit qu’il préférait la première lueur.
Heureusement, sans transition, arrive bientôt l’analyse fonctionnelle pour créer les principales caractéristiques de la solution.
Bébé grandit et s’améliore. Elle devient même très joueuse avec le début de l’analyse organique où se précisent les informations et les traitements. Comme traitement, Ei Yeti préfère quand elle lui gratte derrière l’oreille. Enfin, Bébé est maintenant une charmante et belle jeune fille. C’est la programmation.
AU PREMIER JOUR ETAIT L’AVANT-PROJET La lueur devient éblouissante. Laissez, moi vous la présenter par une étude préalable. De façon très générale, elle présente bien: elle a des objectifs et elle est organisée.
-PRESENTATION GENERALE A-OBJECTIFS DE L’ETUDE PREALABLE l La compréhension du problème Il s’agit de bien comprendre, et sans complexe, le problème à résoudre et de définir alors un avant-projet de la solution.
Car au départ, mes frères, cela n’était que le chaos.
La bourse française a pour origine l’émergence d’un besoin. Les sources d’informations boursières sont en effet incomplètes, fractionnées et peu utiles à la décision de gestion de nos portefeuilles.
Ce besoin est, de façon générale, beaucoup plus mal formulé et incorrectement posé: "y a pas de programme de gestion de portefeuilles qui fassent ce que je veux sur mon Amiga."
Il fallait poser correctement le problème à résoudre.
2 Définir un avant projet de solution Il faut ainsi définir et formaliser sous une forme accessible pour tout responsable un peu concerné. Cette prise de conscience de la nature exacte du problème conduit à rechercher encore et encore des solutions.
On oriente, on ébauche, on réfléchit. El Yeti dit ici qu’un bon coup de .massue remet les idées bien en place. De toute façon, ce ne sont que les caractéristiques essentielles car tout sera repris lors de la conception.
A la praticabilité Avant de créer des miracles, il faut d’abord avoir les outils nécessaires pour suivre les orientations de l’avant- "“*¦ LE TELECHARGEMENT Des mégaoctets de logiciels pour Amiga, Atari et PC. De nouveaux arrivages de programmes toutes les semaines.
»*• LA MESSAGERIE INTERNATIONALE Discutez en direct avec des connectés du monde entier.
LE STARCRASH Tous les mois, gagnez 500 francs de logiciels.
3615 Load, le serveur International des passionnés d’informatique ? Bon de commande du câble de liaison Ordinateur Minitel Nom ....Prénom ...Adresse Ville .....Code Postdl ..Machine ( Marque et type précis) .... O Je souhaite recevoir le câble et la disquette d'utilitaires pour
135 F TTC franco de port Date et Signature : O J'ai déjà le câble, je ne souhaite recevoir que la disquette d'utilitaires pour 45 F TTC franco de port (des parentsi mineurs) Renvoyer ce bon et votre règlement à J.M.D. Communication sari, 13 rue de Champagne, 57157 Marly FRANCE GF d’ordre techniques que personnels. Avec son copain Blitter et ses amies Denise et Paula, il précise qu’il peut tout faire, même du réseau et du multitâche. Tout n’est pas aussi idyllique et ce projet n’était pas intéressant tant que n’existait pas de compilateur du GFA.
B L’opportunité Il est assez rare de ne pas pouvoir justifier de l’intérêt économique d’une solution informatique. Toutefois, mon comptable et ses principes d’une bonne gestion imposent une évaluation économique du projet en termes de coûts et d’avantages. Souvent, à cette étape, plusieurs projets peuvent être envisagés. Un seul atteindra son but et survivra.
B-ORGANISATION DE L’ETUDE PREALABLE 1-responsabilité de l’étude C’est la répartition des tâches. La nature et le nombre des participants varient proportionnellement à la dimension du problème et à la taille de l’entreprise. Ici, tous les points de vues doivent être représentés: l’auteur, le graphiste, le musicien, le codeur, l’utilisateur,...mais pas les vidéastes- graphistes.
En tout état de cause, la participation active des utilisateurs à l’étude préalable est une condition importante du succès.
Chacun veut tirer la couverture à soi et descendre le Yeti qui pointe son nez de vidéaste. Pour protéger cette espèce menacée, le chef de projet doit user de toute son energie.
2-planiflcation de l’étude Trop tard, la rédaction d'AmigaNews est au regret de vous faire part du décès de l’impertinent Lucien Gainsburg dit El Yeti.
Il connu la gloire en publiant un traité sur les glaces au sorbet par micro-onde. Puis lors d’une exposition Amiga à Cologne, il fût photographié par Frédéric Bon lier (couverture du 20) et depuis, de succès en admiratrices, il abandonna totalement la chanson pour se consacrer entièrement à sa passion: dévorer la prose de ses admiratrices au point de voir son métabolisme se transformer peu à peu. Devant ces excès alimentaires, nous ne disposons que d’une dernière photo un peu ancienne et beaucoup retouchée du même Frédéric Boullier. C’était à l’occasion de Noël (couverture du
31) et l’on voit déjà les ravages de tant de passions. Mais
j’apprends à l’instant que ce décès n’était qu’une pro
vocation de plus. C’était en fait une mise en scène originale
et très controversée du génial poète pour pouvoir se dédier
entièrement non pas à la science mais plutôt à notre cher
Amiga. Ouf! Nous n’avons rien perdu.
Projet. Lors de cette intense cogitation, El Yeti est parti s’acheter une glace au sorbet car il confirme que de toute façon l’Amiga sait résoudre tous les conflits aussi bien Par sa nature même, l’étude préalable se veut globale, grossière et très courte.
Cela va de trois mois, pour un projet moyennement complexe dans une entreprise moyenne, à deux semaines, pour un projet simplet dans une petite entreprise. L’analyse préalable distinguera l’étude de l'existant pour prendre conscience du domaine d’application et diagnostiquer les forces et faiblesses permettant une approche du problème. Puis elle distinguera une étape de construction d’une ébauche de solution, définissant les caractéristiques essentielles de l’avant- projet, pour en évaluer l’opportunité et la praticabilité.
La suite avec l’étude de l’existant au prochain numéro... Il est temps de commencer un bout de codage. Car après tout où serait sinon le plaisir?
Voilà l’instant le plus émouvant puisque je vais "lancer" l’interpréteur GFA. CUC-CLIC.
Bientôt la version 3.05 du GFA Les choses sérieuses vont enfin pouvoir commencer. Je rassure les débutants, tout est tellement simple avec le GFA, que les torturés du basic ou du pokage machine (pas sur AMIGA) se sentiront brimés. Le GFABASIC a en effet la particularité de ne pas être du BASIC. C’est en réalité un hybride qui a extrait le meilleur des langages BASIC, C, PASCAL et ASSEMBLEUR. Les ordres y sont lisibles comme en basic, la mise en page claire comme en pascal, les structures tiennent du c et de nombreuses routines reprennent la logique de l’assembleur. Alors achetez vite la
dernière version de chez Micro Application. Franck Ostrowski annonçait récemment que seul le piratage empêchait une amélioration du produit (35 000 exemplaires vendus en AMIGA contre 600 000 en ATARI avec pourtant 250 000 possesseur de GFA ...bogués car piratés en AMIGA). Fin du sermon.
Ecrire proprement Le bout de code qui suit est la toute première partie du logiciel boursier final.
On met en place une structure de menu puis on demande régulièrement au GFA de s’occuper de la gestion de la souris comme sous WorkBench. II suffit de sélectionner une rubrique pour la voir en action. Avant d’entrer dans le vif du sujet, je voudrais mettre en évidence plusieurs constatations importantes qui vont vous permettre d’évoluer rapidement dans la programmation. Tout d’abord, je conseille d’écrire en français, sans abréviation et avec un maximum de commentaires synthétiques. Le commentaire débute une ligne avec ’(apostrophe) ou suit un ordre avec ! (point d’exclamation). Il a pour but
d’expliquer succinctement et sans redondance l’action réalisée. Ainsi, il ne sera plus nécessaire de connaître à fond les astuces d’un langage pour comprendre ce que fait le programme. Pour la même raison, il faut oublier les abréviations.
Que signifieraient dans deux mois mn, ex et e au lieu de menu, choix et entrée. Laissons ça aux programmeurs de PC. Et comme on est sur AMIGA, on écrira en entier ouverture plutôt que ouvert pour rester plus convivial lors d’une relecture des sources. Enfin, nous sommes en pays francophone, alors il ne sert à rien d’écrire browse au lieu de feuilleter, par exemple.
Les menus Une procédure est exécutée au seul appel de son nom, ici menu. De façon générale, un menu a pour fonction de créer un dialogue entre le logiciel et son utilisateur. Le choix peut être réalisé au moyen de la souris ou par la combinaison des touches AMIGA DROITE et d’une lettre. Le bout de code montre un menu déroulant sous souris.
Dans un premier temps, on choisit les différentes grandes parties du programme: cela va constituer la ligne de titre. Ici: Valeur du jour - Modification - Statistique
- Portefeuille - Au secours.
Puis on affine. VALEUR DU JOUR comprendra: La saisie, La consultation et L’impression. On écrit alors les DATA correspondants à chaque colonne. La première chaîne de la colonne est le titre avec un espace final recommandé. Puis suivent les rubriques ou sous rubriques et en fin.
Une chaîne vide. On procède de même pour chaque colonne. On conclut le menu par deux chaînes vides.
Bien. On va écrire tout ça dans une table. Ici: cntrÉe$ qui possède 31 éléments de 0 à 30. Regardez bien, même les chaînes vides comptent.
Lancez et testez le menu. Les procédures seront ajoutées plus tard.
- Remplacez "Consultation..." par "[Consultation..." et regardez
le résultat.
C’est un sous-menu. Il y a même une particularité remarquable à découvrir. Testez à droite !
- Enlevez PRINT et relancez: un menu doit savoir où aller.
- Enlevez RESTORE et relancez: une procédure est déconnectée du
programme principal pour la lecture avec READ.
- Ajoutez, juste après l’activation du menu, MENU KEY 3,ASC("e")
et regardez bien la troisième rubrique du menu: Il faut ajouter
4 espaces à la chaîne "imprime". De même, ajouter MENU
3,"Imprimante" et regardez. Superbe ! Ou mieux, MENU 6,&56 AND
&fff. Puis remplacez &fff par &101 ou &fe et modifiez AND par
OR.
«àPPL La disquette ANNABELLA - La bourse française chapitre 1: Constituez vous un cours inédit et progressif de programmation de haut niveau avec l'élaboration d’un logiciel utile et professionnel. Des KiloOctets de plaisir:
- L'article papier dans son entier. Il est augmenté d’exemples
percutants et il n’est plus nécessaire de lacérer son AmigaNe
ws.
- La source des listings est déjà tapée et augmentée.
- L’exécutable d’accompagnement comprend des parties inédites et
importantes du programme final.
- De nombreux autres exemples et exercices sur le sujet du mois.
BON I)K COMMANDE Veuillez m'adresser dans la série ANNABELLA la bourse française, les disquettes: I Etude Préalable - Les Menus Ci-joint 20 FF par disquette.
Frais de port 10 FF OU une enveloppe timbrée à votre adresse.
Pierre Philippe Launay Résidence Nathalie 9, Impasse Poncillon 63000 CI.KRMONT-FERRAM)
* *********************************************************** ’*
GESTION BOURSIERE - Chapitre 1: Menu- ’* AUTEUR Pierre Philippe
LAUNAY ’ * ART ET DECORATION Catherine LARD Y * ’* DATE DE
CREATION 26 février 1989 *
* ************************************************************
menu ! Les choix proposés DO ! Lancement des actions TEXT
220,17,DATES+SPACE$ (5)+T1 MES ! ....Date et heure système ON
MENU GOSUB choix ! ....Choix SLEEP ! - Ne rien faire en
attendant LOOP ! Jusqu’à plus soif END PROCEDURE menu ! Liste
des actions possibles LOCAL xj ! Portabilité de la procédure
DIM entrÉe$ (31) ! Nombre de choix proposés RESTORE menu !
Pointeur des data obligatoires dans une procédure FOR xl=0 TO
30 ! Lecture du menu jusqu’àTa lie READ entrÉeS(xl) NEXT xl
PRINT ! Il faut ouvrir un écran: on l’otera plus tard MENU
entrÉe$ () ! Déclaration du menu menu: DATA Valeur du jour
.Saisie des valeurs,Consultation des valeurs,Impression de
l’écran, DATA Modification .Suppression d’un titre de
valeur,Ajout d’un titre de valeur,Versement de
dividendes,Création d’un droit de souscription,Modification de
capital,Modification d’une erreur, DATA Statistiques .Plus
fortes variations du jour,Suivie des valeurs en
portefeuille,Sélection des meilleurs titres, DATA Portefeuille
.Achat d’une valeur,Vente d’une valeur, DATA Au secours .Mode
d’emplois.Les marchés.Les secteurs,Sonorisation.Datation.J ’ai
fini,, RETURN PROCEDURE choix ! L’action demandée par
l’utilisateur SELECT MENU(O) CASE 1 ! Saisie journalière
écriture CASE 2 ! Consultation journalière lecture CASE 3 !
Impression de l’ccran imprime CASE 6 ! Destruction d’un titre
de valeur suppression CASE 7 ! Création d’un nouveau titre de
valeur ajout CASE 8 ! Versement de dividende dividende CASE 9 !
Création d’un droit souscription souscription CASE 10 !
Modification de capital capital CASE 11 ! Modification d’une
erreur utilisateur modification CASE 14 ! Plus forte variation
journalière maximum CASE 15 ! Suivie des valeurs en
portefeuille suivie CASE 16 ! Recherche des valeurs optimales
sElection CASE 19 ! Achat d’un titre boursier achat CASE 20 !
Cession d’un titre boursier vente CASE 23 ! Mode d’emplois aide
CASE 24 ! Explication sur les marchés marchEs CASE 25 !
Explication sur les secteurs économiques secteur CASE 26 !
Sonorisation sonorisation CASE 27 ! Calendrier calendrier CASE
28 ! J’ai compris fin ENDSELECT RETURN En passant par AmigaNews
avec mes sabots j'ai découvert le manque de montages pour notre
machine! Je vais vous en proposer quelques uns.
Commandez des kilowatts par le ort parallèle Le montage de ce mois est une interface de puissance fonctionnant sur le secteur 220 volts, et directement adressable par le port parallèle de votre Amiga, ou plus tard, (suivant vos demandes), à partir du port série. Il permet de commander des charges de 5 ampères en 220 volts par sortie, soit plus de 1000 Watts, (1 Kw), par voie; Qui peut le plus, peut le moins; Vous pourrez bien sûr commander des charges plus faibles, par exemple des ampoules, des spots, etc... 228 V Vers Charse 220 V Q O-O O Fusible 5 A 2 optocoupleur de puissance S 282 »S 4
SHARP Rx 680 ohns 1 4 14 O Dx Masse Port parallèle Dx=»0 a D7 du port parailele.
Les Symboles Mais tout d’abord, un petit rappel des symboles que j’emploie dans mes schémas, (voir figures).
? Résistances: diverses formes et puissances sont disponibles; dans les montages proposés, les résistances seront des 1 4 de Watts à couche de carbone, ou mieux encore à couche métal pour les plus exigeants. Les résistances de plus forte puissance seront clairement désignées dans la nomenclature.
? Résistances ajustables: les ajustables à piste ’CERMET, étant plus fiables dans le temps, seront employés; leur différence de prix avec des ajustables classiques étant faible, il n’y a pas lieu de s’en priver!
? Potentiomètres: là encore des potentiomètres à piste ’CERMET’ ont une fiabilité plus grande, mais le prix en est beaucoup plus élevé; aussi chacun achètera suivant son portefeuille, sauf mention particulière dans la nomenclature.
? Les condensateurs: le choix est plus vaste, mais le mieux est encore de se fier à la nomenclature, pour éviter de désagréables surprises.
? Les autres pièces: l’électronique étant une technique employant des montagnes de pièces diverses, là aussi le recours à la nomenclature est une aide indispensable, pour ne pas Optocoupleur: Vue de face
o .
S202DS4 SHARP 12 3 4 sè tromper!
? La nomenclature: Elle est faite de la façon suivante:
- Quantités;
- N" d’ordre de la pièce sur le montage, (R1, R2, etc...);
- référence de la pièce, (résistance 220 ohms 1 4 W, Transistor
BC 548, etc...); ? Distributeur et référence de commande. Je me
trouve en pleine campagne et je ne dois pas être le seul! Cette
mention est là pour vous permettre de commander vos pièces,
sans avoir à faire des Kms pour rien. Il y a 3 ou 4
distributeurs spécialisés en VPC, (Vente Par Correspondance),
avec lesquels vous n'aurez qu’à attendre votre colis, apporté
par votre facteur. Chez certains, il est même possible dès la
2ème commande de passer ses ordres par tél ou par minitel.
Decock, Selectronic à Lille, et quelques autres pour des pièces
moins courantes; Chaque nomenclature se terminera par la
liste et les coordonnées des détaillants mentionnés.
Le Montage Ce montage est basé sur un composant distribué par Selectronic (BP 513, 59022 Lille, tél:20-52-98-52).
Il s’agit d’un optocoupleur de puissance, intégrant 2 triacs commandés par un circuit évitant la génération de parasites sur le secteur, et recevant une commande tout ou rien depuis une diode LED, ce qui permet une isolation garantie de 2000 volts entre le secteur 220 volts et votre Amiga.
Cette réalisation, peut être câblée "en l’air", ou sur un "cuivre", (voir figure), mais pour votre survie et celle de votre machine, suivez très attentivement les figures de branchements proposé, et ne branchez votre montage qu’après l’avoir bien vérifié!
Ce composant possède 4 broches, 2 pour le branchement en série avec la charge sur le secteur 220 volts, et 2 pour le branchement de la diode LED interne de commande, en série avec une résistance de limitation de courant. Cette commande provenant de votre port parallèle, ou d’un autre montage électronique de commande, (voir figure).
Il est très vivement recommandé de mettre en série entre l’alimentation secteur et chaque optocoupleur de puissance un fusible rapide de 5 ampères, pour protéger votre montage des éventuels court-circuits accidentels. De même un 'radiateur’ fixé sur chaque optocoupleur de puissance est nécéssaire, pour évacuer la chaleur produite par le fonctionnement; on veillera à bien isoler les divers opto- ' coupleurs entre eux, par le montage de kit d’isolation pour boîtier TO 220, (semelle mica, vis nylon, etc...) Vous porterez une attention toute particulière aux broches 2 et 3, ces broches étant
très proches, la 2 alimentant l’optocoupleur de puissance à partir du secteur 220 volts, la 3 alimentant la diode LED interne par votre port parallèle; Un court-circuit à ce niveau et adieu AMIGA!
Les montages à venir Là j’attends un peu vos réactions, pour voir quels sont vos désirs en matière de montages. Vous pouvez me laisser un message sur 3615 DEEP à ma BAL: MANGO; tout est possible, mais ne me demandez pas "une usine à gaz", (par les temps qui courent, c'est très mal vu!), cette revue n’est pas une revue d'électronique, mais une revue dédiée à l’AMIGA!
Transistor PNP stop FET NOMENCLATURE:
- 8 optocoupleurs de puissance s202ds4 SHARP réf:131.7425
selectronic
- yf-
- o N- WH
- *r
- ttr
- 8 résistances 680 ohms 1 4 W (2 lots de 5 pièces) réf:322231
decock
- 8 radiateurs ML09 réf:365115 decock
- 8 fusibles rapides 5 A réf:338361 decock
- 8 porte fusibles réf :338413 decock Selectronic: BP 513, 59022
Lille.
Decock électronique: BP 78,59003 Lille CEDEX Condensateur non polar Condensateur' ajustable Condensateur polarise Di ode D i ode Zen er Diode Varicap Thyr i s tor* Diode LED kl Optocoupleur Q de puissance Circuit întesi' * Transfomateur Interrupteur cr o Poussoir* a ferneture O O aXa p i r* a ouverture X nverseur Fusible De l’eau au Moulin de Zed!
(le genlock en kit) Intrigué par l’article du N‘30 page 25, (Un Genlock en kit), j’ai contacté ELV France, car cette marque est distribuée en France! (ELV France B.P 40 57480 Sierck-les-Bains). J'ai tout d’abord eu un accueil sympathique au téléphone, et des renseignements précieux; Une documentation très bien réalisée sur le ’PCV 7001' est arrivée peu de temps après, (si les distributeurs de disk’s du D.P étaient aussi rapides...). Tout d’abord réjouissez vous, un boitier d'adaptation en Genlock pour notre machine préférée existe, (en Allemagne pour le moment, mais bientôt disponible en
France!). La documentation de 15 pages est très claire et suffisante pour un électronicien, les schémas très bien documentés, avec des rappels de divers signaux sur des points précis de fonctionnement. Effectivement, si le montage en lui même n’est pas très compliqué, la mise au point demande un minimun d’appareils de mesures, que l’on trouve plus chez un dépanneur en télévision, que chez soi! Une mire en PAL, un bon oscilloscope double trace et un multimètre précis, sont un minimun pour pouvoir espérer faire un réglage pas trop mauvais!
Mais si vous ne savez pas comment fonctionne une télévision couleur, je vous conseille d’acheter l’appareil tout monté au prix de 2490 F. Si l’aventure vous ne vous effraie pas le kit est vendu 1250 F, la différence de prix justifiant le montage mais surtout la mise au point!
L’appareil peut servir à diverses fonctions:
• processeur de chrominance: pour améliorer le transfert d’images
vidéo;
• convertisseur de signaux: en effet à partir d’une source en
vidéo composite, (ce qui sort par la fiche RCA à coté du
connecteur vidéo du 500), en S-VHS, (signaux de chrominances,
et de luminances séparés, généralement en sortie des camescopes
S-VHS ou Hl-
8) , ou RVB. On peut retrouver en sortie des signaux en RVB ou en
VHS standard, sur 2 prises DIN 6 broches, et sur une prise
SCART, (Péritel);
• Genlock, avec le boitier d’adaptation bientôt disponible;
• Régénérateur de signaux: l’appareil décortique les signaux,
et les restituent avec les niveaux, et les durées temporelles
standards, ce qui Montage N°2: Digitaliseur sonore Voilà près
de trois années qu’AmigaNews existe et toujours pas l’ombre
d’un schéma de digitaliseur audio.
Cet oubli étant impardonnable, j’ai décidé de me mettre au travail et... ...de vous proposer DIGIMIGA, un digitaliseur audio compatible tous Amiga.
Y compris (et surtout!)
L’Amiga 1000 que l’on oublie trop souvent.
Le circuit employé est un ADC 804, convertisseur analogique-digital très bon marché, mais limité dans ses capacités à rendre les fréquences élevées (normal, on peut pas tout avoir !).
Vous ne pourrez donc pas accéder à la qualité laser puisque son échantillonnage peut monter au maximum à 8000 conversions par seconde, suffisant pour la plupart des applications, mais malheureusement pas pour le laser.
Description du Schéma Le schéma électrique est très simple, le convertisseur ne demandant que très peu de circuits extérieurs.
Au niveau de l’entrée analogique, on peut remarquer une. Cellule amplificatrice qui sert à régler le niveau de tension et cela jusque 100 fois,ce qui est nettement suffisant, même pour un micro. Si une tension (trop) élevée se présente à l’entrée, un potentiomètre de volume sert à affaiblir ce niveau et l’adapte au circuit. Le signal de votre source audio après avoir subi cette adaptation arrive à l’entrée VIN(+) du convertisseur.
Mais un convertisseur a également besoin d’une chose importante: la tension de référence qui lui sert, en quelque sorte, à fixer le zéro de digitalisation.
Le montage que nous emploierons ici est typique: un diviseur de tension réglable suivi d’un ampli opérationnel monté en suiveur de tension. Le potentiomètre de 10 kA permet de régler la tension de 0.8 V à environ
3. 5 V, cela dépendant de la source audio à l’entrée, être Si par
exemple, vous avez branché un micro , vous aurez tout
intérêt à régler votre tension de référence au minimum (0.8
V), vu le faible niveau de tension du micro. Par contre, si
vous voulez digitaliser à partir de la sortie casque ou haut
parleur de votre baladeur ou radio cassette, vous devrez
ajuster le potentiomètre sur un niveau plus élevé (2 à 3 V).
Cette tension de référence entre sur la broche 9 (VREF 2) du convertisseur. A noter que les amplis OP ont également besoin de cette tension pour fonctionner.
Enfin le dernier circuit correspond au réglage de la fréquence d'échantillonnage. Cette fréquence varie entre 1400 et 8000 hz, grâce au potentiomètre réglable de 47 kA.
Diverses commandes de contrôles sont indispensables pour un bon fonctionnement et surtout une bonne syn- Suite montage contrôleur de puissance permet de retrouver un peu de qualité, sur un enregistrement qui ’saute’ de temps en temps.
Bien sur l’appareil est au standard PAL, mais pour un amateur équipé d’un Amiga il est plus rentable de s’équiper en PAL pour le camescope, et en bi-standard pour le magnétoscope et la télévision, il n'y a qu’à regarder les divers prix pratiqués!
Pour terminer cette information sur la firme ELV, les réalisations de cette entreprise vont de l’alarme de voiture à ultrasons, j’usqu’à diverses cartes pour les systèmes PC, (radio FM, testeur de composants, interface pour moteurs pas à pas, etc...), les heureux propriétaires d’un 2000 et d’une carte passerelle pourront en bénéficier.
NB:Je recherche un programmeur pour mettre au point le soft qui conviendrait, a une interface AMI- GA MIDI Synthétiseur moulin à café; Si vous pouvez me dépanner, je fournis le café!, (mais non pas à Bagdad le café enfin ) MANGO: Ce n’est pas le plus beau, mais au moins on ne l’a pas dans le DOS.
MONTAGE chronisation avec Pamiga. Ici nous n’aurons besoin que de deux commandes. Elles seront d’ailleurs bouclées entre-elles (free-running) car l’Amiga travaille beaucoup plus vite que le convertisseur et se trouve toujours prêt à recevoir les données de l'interface. La sortie INTR barre envoie une impulsion de fin de conversion à l’entrée WR barre qui recommence aussitôt sa conversion.
- ZJ es -C 1 28
- VREF RD-C CLK R OUT 1 - i
- OUT 4 HR-C
- DBO (LSB) IH x__
- IN 4- CLK IN - DSI IH1+_
- IH 4+ INTR C IADC 804 LCNl DB2 VREF ILM 3241
- GND VIN +) - D03 IH2t_
- IN 3+ VIN(-) - DB4 IN2
- IN 3- A GND- 085 OUT 2 7 8
- OUT 3 VREF 2 -
- DB6 D GND- 18 11
- DB7 (MSB) 131211189 8 ' 6 5 4 3 2 1 *- mm 588 8 2888 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10111213 - AMIGA 1080 V. IPQRT PARALLELEl
tmwmmmmmmmmmf 141516 17 1819 26 2122 23 24 25 AMIGA 1080
252423 22 2128191817161514 * mm 588 S 2806 Les données ainsi
converties arrivent sur le port parallèle de l’Amiga par
l’intermédiaire des huit sorties (DBO à DB7) du convertisseur.
Pratique et Réglages Après avoir tracé le circuit sur cuivre et soudé les composants, vous effectuerez une dernière vérification et n’aurez plus qu’à enficher l’interface sur le port parallèle de l’Amiga (attention, assurez vous que votre Amiga est bien éteint!).
En ce qui concerne le port parallèle, une grosse différence existe entre les Amiga 500 2000 et le 1000. Pour le 1000, il vous faudra acheter un connecteur DB25 femelle et un mâle pour les 500 2000. A noter aussi que le 5V (VREF) arrive sur la broche 23 du 1000, alors que sur les 500 2000, cette référence est présente sur la broche 14.
Allumez!
Après avoir donc enfiché l’interface sur Pamiga, allumez celui-ci et chargez un soft de digitalisation. Réglez le potentiomètre d'échantillonnage au maximum, puis selon la source branchée sur l’entrée, (micro ou radio cassette) ajustez les commandes de volume, de gain et de VREF 2 de façon à obtenir un niveau sonore élevé mais exempt de saturation. Une fois ces réglages effectués, vous êtes prêts à digitaliser votre belle voix ou celle de vos petites amies!.... Bonne utilisation.
Bruno Cimbalnik Ed: Pour ceux qui ne sont pas pressés, nous publierons le mois prochain un autre montage de digitaliseur sonore Les auteurs et le journal se dégagent de toute responsabilité en cas de détérioration de matériel LISTE DES COMPOSANTS Résistances: 1 * 1 Khoms 3 * 2,2 Khoms 1*10 Khoms 1*15 Khoms 1 ’ 33 Khoms 1 ’ 47 Khoms A Potentiomètres: 1 * 4,7 Khoms B 1 * 220 Khoms B Ajustables: 1*10 Khoms A Condensateurs: 1 * 560 Pico 1 * 4,7 Micro 1 * 10 Micro 1 * 68 Pico Semi-conducteurs: 1 * ADC 804 LCN 1 ’LM 324 Divers: 1 ’ jack 6,5 mm ou 3,5 mm,... 1 * connecteur DB25 (voir texte) EXTRAIT
DU NOUVEAU CATALOGUE PDS FREE LINE mf.gademosI : JEUX TjTÎîxrÂÏR|E] 784 SUXXES GAMES Une sorte de Boulder Dash génial... Bien meilleur que beaucoup de jeux commerciaux... Vraiment génial... En plus c’est plein de ruses affreuses... Difficile et génial ! A posséder impérativement.
800 TENNIS (1 Mo) Jeu de tennis très bien réalisé nécessitant un méga de RAM pour fonctionner. Une très belle réalisation technique, un des meilleurs jeux domaine public.
803 TREATS Un superbe jeu où vous devez colorer des cases avec votre personnage en parcourant un labyrinthe, un tas d’ennemis se lancent à votre poursuite... Des bonus apparaissent...etc. Un très très bon jeu hyper bien réalisé et très jouable, une fois de plus un jeu versé dans le DP se révèle d’aussi bonne qualité et aussi amusant que ses homologues du domaine commercial.
818 IFF2PCS 1.1 Un jeu de puzzle avec une quinzaine d'images à reconstituer... Trois niveaux de difficulté. Très amusant. Attention, les images à reconstituer comportent quelques scènes dénudées.
892 MARATHON MINE III Un super jeu de BoulderDash inspiré d’un jeu présent sur C64... Vraiment très bien réalisé, un DP génial, nécessitant un bon joystick, beaucoup d'adresse et de patience... 900 BLIZZARD Un super jeu en shareware, dans le style d'Uridium. Un shoot'em-up à scrolling horizontal. C'est très bien réalisé et assez difficile.
915 NBS PDS GAMES Une disquette pleine de petits jeux DP. Au menu : BREAKER, un excellent casse-briques dans le style d’Arkanoïd avec 50 tableaux et un éditeur pour fabriquer les vôtres ; CHINA CHALLENGE, un clone allemand du jeu Shangaï ; MECHAMOID, une version d'Astéroîd avec de bons sons et graphismes... Une très bonne disquette.
928 COMPUTER CONFLICT Un très bon Shoot'Em-Up où vous devrez combattre un grand nombre d’ennemis farouches sur une planète hostile... Un classique très très bien réalisé.
929 EAT MINE Encore un jeu de type Boulder Dash très très bien réalisé avec une multitude de tableaux, assez difficile et très amusant... Un best.
930 DRIP Une sorte de SuperPipeLine très très bien fait... Egalement très amusant qui mettra vos nerfs à rude épreuve... Un excellent jeu parmi ce que l'on trouve de plus beau en Domaine Public.
938 PORNO GAMES V 1.0 Il s'agit d’une animation porno intéractive... C'est Hard... et strictement interdit aux moins de 18 ans.
743 ATLANT1S UTILITIES 1 Une cinquaitaine d'utilitaires, avec entre autres des anti-virus, rippers, players, éditeurs, formatteurs, compacteurs... Une disquette très copieuse.
768 POINTEURS ANIMES Une série de 16 pointeurs animés : manège, avion, montre... Une production Voxel Digital Systems.
780 VIDEO &ANIM Un ensemble de logiciels utilitaires orientés Vidéo et Animations : AnuimBuild, Bars and Tone, CobineAnim, Lace.
SplitAnim, TimeCalc, Animlnfo, Vtot, Slate.Tracers, TitleGen, VidéoDatabase... 781 VIDEO TOOLS (DISK 1 2) Deux disquettes pleines d’utilitaires pour les personnes taisant de la vidéo avec leur Amiga, il s'agit plus de petits utilitaires rendant divers services que de programmes complets... L’ensemble est toutefois fort sympathique... En anglais et en 2 D7.
782 VIDEO TOOLS (DISK 2 2) La seconde D7 de cette série d'utilitaires.
811 HOME UTILS Cette disquette contient deux utilitaires de très bonne qualité (en anglais) : Scalc : un très bon tableur adapté d’une version tournant sous Unix et Word_Wright, un traitement de texte (éditeur de textes) assez complet plutôt dans l’esprit de ce que l’on trouve généralement sur PC.
836 C COMMANDS Une disquette pleine d’utilitaires pour enrichir votre tiroir C. Environ une centaine de nouvelles commandes pour votre Amiga- Dos préféré... Une documentation sous forme de fichiers textes est incluse.
869 NBS SPEEDBENCH MégaWorkbench, rapide. Avec de très nombreux utilitaires : Drop Shadow, WaweBench, Bubbles, ScrolIBench, Ping. Flip, VacBench, IconMeister, Expioding Windows, QuickLens, Dmouse, VirusX 4.5.... Un super DP.
737 HIGH VOLTAGE MEGADEMO Une mégadémo française dans le plus pur style... Toutes les démos sont très bonnes, les musiques également bénéficient d'une qualité sans reproche... 740 ZERODEFECTS Très original avec des musiques très propres, des graphismes et des anims de qualité... Un ensemble très convaincant.
851 (CATHARSIS MEGADEMO Une superbe Mégadémo, bien que l’on commence à s'habituer aux superbes mégadémos, celle-ci mérite le coup d'oeil, beaucoup de travail... 882 CRIONICS TOTAL DESTRUCTION Une très très belle mégadémo sous le label Crionics, très riche... Tout ce que l’on trouve de mieux en terme de musiques, graphismes, et anim... Une vraiment très belle mégadémo.
935 MEDLEY RELATION MEGADEMO Mégadémo essentiellement graphique très belle... VectorBalls, animations 3D vecteurs pleins. Une très belle réalisation.
935 KEFRENS - THE WALL Une toute nouvelle et fabuleuse démo du groupe Kefrens... C’est classique au niveau du sujet mais hyper bon au niveau de la réalisation graphique et au niveau musical... A voir absolument.
937 BUDBRfflN MEGADEMO 2 Ceux qui ont eu l'occasion de voir la première mégadémo sous le label Budbrain s'en souviennent sans doute... Voici la deuxième ! C’est toujours aussi bon... Une disquette incontournable.
949 NO BRAIN NO PAIN (DISK 1 2) Une imposante mégadémo produite par le groupe Flash comprenant de très nom breuses démos... Une excellente qualité pour cette mégadémo en deux disquettes.
| SLIDE-SHOW 707 C-DRYCK SLIDESHOW 3 Images de très haute qualité par C-Dryck du groupe Démons, sur un fond musical également très bon... Un des plus jolis slides-show de l'Amiga.
708 SYNERGY SYNTHET1C ILLUSION Un nouveau groupe nous présente ici un excellent slide show d’images de synthèses réalisées avec Sculpt 4D, des réalisations de très haut niveau, avec des scènes particulièrement complexex... Nécessite 1 Mo de mémoire.
713 TOTAL RECALL SLIDE SHOW Tous ceux qui ont vu le film retrouvront ici beaucoup d’images d’une haute qualité avec en plus une musique géniale.
715' AGATRON SLIDE 6 Comme tous les slides de Tobias Richter, celui-ci est génial ! Toujours des vaisseaux galactiques, l’ensemble est réalisé avec le logiciel Réfactions... 716 AGATRON SLIDE 8 Un autre slide show génial de T. Richter.
716 AGATRON SLIDE 9 Toujours un slide génial de T. Richter !!!
722 NEWTEK DYNATIC HIRES SLIDE Un slide d'images en mode Dynamic Hires, c-à-d en HR et en 4096 couleurs... Une qualité d’image inégalée.".. Ce que l’on peut faire de mieux avec Digiview 4.0 755 SLIDE SHOW ELFQUEST Uu slide show très très beau de dessins réalisés par Laurent Bumier, qui nous autorise à diffuser quelques-unes de ss oeuvres... Le thème de ce slide est la quête des Elfes.
777 DIGITAL DREAMS SUDE 1 Un slide show de très bonne qualité, avec certaines images tout à fait exceptionnelles, essentiellement des images de synthèse, c’est réalisé par Digital Dreams alias François RIMASSON... Beaucoup de talent... et de travail.
)iittl.musiqüH 743 NOISETRACKER 1.2 SOUNDTRACKER 2.5 Une disquette contenant deux logiciels de type SoundTracker et une importante quantité d'utilitaires complémentaires (rippers, preset list éditor...) ainsi que les documentations de ces différents pro grammes sous forme de fichiers texte.
859 NOISETRACKER 1.1 Plus Logiciel de type SoundTracker avec un super équalizer graphique... Sur la disquette se trouve également une série de 7 musiques et tout un tas d'instruments de très bonne qualité.
916 THE STUDIO RIPPERS COMPILATION Une mégacompilation d’utilitaires pour ripper des songs, une trentaine de modules au total... Une mine d'or pour tous les utilisateurs de SoundTracker et autres Sound FX... p musiques ~1 721 SOUND OF SILENTS Un méga sélecteur de musiques, avec des super morceaux de choix... Une des plus belles démos de cette collection.
76$ KEFRENS JUKE BOX Comme le nom de cette disquette l’indique, il s'agit d’un juke box vous offrant de jouer tout un tas de musiques, les morceaux sont très bons et il y en a pas mal... Cette démo a été réalisée à l’occasion de la conférence Red Sector 90 815 MUSIC BOX II BRUNO’S Une compilation musicale où l’on recherche les morceaux de musique en faisant pivoter un cube à l’aide d’un joystick... 6 morceaux de bonne musique.
858 THE 100 MOST 64 GAMES TUNES Revivez les jours heureux de votre ancien Commodore 64... Avec une centaine de musiques et images des meilleurs jeux de cette honorable machine... pleine de [ DEMOS X H Toutes les disquettes de cette catégories sont interdites aux moins de 18 ans !
827 DIGITAL DAMSELS 1 Ce slide érotique comporte un grand nom bre d’images très softs. Une bien belle réalisation.
961 - FITNESS SLIDE SHOW De jolies demoiselles pas farouches du tout vous dévoilent leurs charmes... Un slide d’excellente qualité.
973 SEX MACHINE Un mélange de slide show et de jeu à caractère pornographique... Très hard.
974 SOME NICE LADY’S Un slide show pornographique d’excellente qualité... Les digitalisations sont fort bien réalisées... Le contenu tout à fait suggestif.
NIM’S GFX~l 714 LE GYMNASTE - 1 Mo Une superbe animation représentant un gymnaste réalisant un exercice à la barre fixe, la réalisation est impressionnante.
728 TSWF5 Une nouvelle Turbo Silver Work Fun... Toujours d’une excellente qualité.
750 VOXEL DESSINS -1 Mo Sept images d’une qualité tout à fait exceptionnelle, en ray tracing, en haute résolution et en 4096 couleurs. Pour les passionnés d’images, une disuqette à ne manquer sous aucun pretexte.
769 FRACTAL FLIGHT -1 Mo Spectaculaire anim d’un paysage tractai défilant très vite dans un petit écran... 959 ACHTERBAHN DEMO V 3.0 -1 Mo Démo impressionnante d’un journaliste vous présentant les images d’un Grand- Huit dans un écran incrusté... Cochez les numéros correspondant aux disquettes que vous souhaitez recevoir.
"cATALOGUb üHAlUil [sur simple demande A retourner à t’adresse suivante : BON DE COMMANDE PDS FREE LINE 7, RUE DE COURSIC 64100 BAYONNE Téléphone : 59.59.19.37 NOM: CHOISISSEZ Les disquettes que vous désirez m PRENOM : ADRESSE: CERCLEZ Les N' des disquettes que vous voulez commander.
COMPLETEZ Soigneusement le bon ci-contre.
CODE POSTAL: VILLE: a a Nombre de disquettes commandées : Prix Unitaire : 15 F Option envoiren recommandé : 15 F EXPEDIEZ Le tout, avec votre règlement à l'adresse ci-dessus.
Montant Total à Payer : : Signature : 784 811 715 974 800 836 716 714 803 869 717 728 818 737 722 750 892 740 755 769 900 851 777 959 915 882 743 928 935 859 929 936 916 930 937 721 938 949 766 743 950 815 768 707 827 780 708 961 782 713 973 ASSEMBLEUR par Xavier Leclerc Exclusif: Voici le nom et les offsets d’appel des fonctions: [en A6 se trouve Execbase] Les routines cachées de l'exec.Iibrary InitSemaphore -558(a6) ObtainSemaphore -564(a6) ReleaseSemaphore -570(a6) AttemptSemaphore -576(a6) ObtainSemaphoreList -582(a6) ReleaseSemaphoreList -588(a6) QuickCopyMem -630(a6) FindSemaphore
-594(a6) ProtectedEnQueue -600(a6) ProtectedDeQueue -606(a6) KickSumData -612(a6) AddMemList -618(a6) CopyMem -624(a6) Par routines "cachées" j’entends simplement certaines fonctions de Exec qui ne sont pas utilisées par les programmeurs non pas parce qu’elles sont difficiles à comprendre mais simplement par manque évident de documentation de la principale library sur Miga: j’ai nommé l’exec.Iibrary. Pourtant certaines de ces fonctions cachées peuvent se révéler très utiles!
Lorsque vous tapez PRINTCoucou" en basic l’instruction PRINT sera interprétée par BASIC qui effectuera un "saut" à un point d’entrée de la commande PRINT. En fait PRINT ne s’écrit pas en toutes lettres PRINT dans le programme mais est Tokénisé c’est à dire représenté par un ou deux octets appelés tokens. Ces derniers lors de l’interprétation seront comparés à un tableau de Tokens déjà en mémoire et BASIC associera à chaque token son point d’entrée (début de la routine) en langage machine. Si je prends cet exemple c’est tout simplement pour expliquer en parallèle les appels de
library. A chaque offset négatif est associé une adresse de saut à la routine qui lui correspond.
Quant aux routines Exec n’étant pas repris dans les appels de la library j’ai retenu: ProcClearMem $ fc0602 - ProcFillMem $ fc0604 -- RomV1.2 et RomVf .3 ProcFinChip $ fc0592 - Un moyen rapide de copier les données Je vais vous expliquer QuickCopyMem , CopyMem , ProcClearMem . ProcFillMem et ProcFinChip. Le reste est consacré à la gestion des sémaphores dont je parlerai peut- être une autre fois. [Pour donner une "image" les sémaphores sont comme des feux de circulation pour les tasks sous la supervisation du Scheduler...] I- * BASIC PRINT $ 91 Exec TypeOfMem -534 source destination length
(divisible par 4) CopyMem = -624 ;source ;destination ;length (n’importe) L’offset négatif est ajouté à l’adresse de base de la library qui comme tout le monde le sait (du moins je l’espère) prend sa valeur en $ 4. Move.l $ 4.w,a6 ;execbase en a6 Le tableau de saut débute quant à lui à execbase- $ 276.
Si vous ouvrez La Bible (de l’Amiga évidemment) à la fin de la section consacrée à Exec vous pourrez découvrir une fonction de cette library d’offset -612 répondant au nom de kickSumdata. Jusque là pas de quoi en faire un plat... Mais si vous êtes curieux de nature vous êtes en droit de vous demander ce qui peut bien se cacher AVANT et APRES l’offset -612. En effet la dernière fonction référencée connue de Exec est la fonction OpenLibaryQ d’offset -552. Chaque appel de fonction prenant 6 octets un rapide calcul vous amène donc à conclure qu’il y exactement 9 fonctions qui se cachent entre
-552 et -612... A ces dernières je dois encore ajouter trois appels de fonctions se situant avant l’offset - 612 (-618;-624;-630) Résultat des courses: 9+3 donne 12 jusqu’à preuve du contraire et c’est donc 12 fonctions dont la plupart d’entre vous ignorent sans doute tout. Et pour couronner le tout il existe aussi des routines en langage machine dont l’appel en ROM1.2 où 1.3 est le même et donc pouvant rendre de grands services quoique sous réserves d’incompabilités avec le système2.0!
JMP $ 9ce2 (GW-BASIC 2.0 sur PC) JMPIFC1856 (ROMV1.3) Exemples: Fonction token-Offset Adresse de saut L’appel de library QuickCopyMem est comme son nom l’indique un moyen très rapide de copier des données d’un endroit quelconque de la mémoire à un autre endroit.
CopyMem est pratiquement la même routine mais avec cette dernière il est possible de copier n’importe quelle taille tandis qu’avec QuickCopyMem seulement une taille multiple de 4 octets est possible. La raison est que CopyMem après avoir copié le nombre de longs mots copiera aussi le nombre d’ociets ( 4octets) nécessaires.
QuickCopyMem = -630 ;Normallement pour toutes Versions de ;la ROM ; QuickCopyMem ( A0 , A1 , DO ) ; Source Destination TailleZone [ 4II] Qcopy: lea $ 0,a0 lea $ 50000,a1 move.l $ 400,dO move.l $ 4.w,a6 jsr QuickCopyMem(a6) rts Copy: lea $ 0,a0 lea $ 50000,a1 move.l $ 3f3,d0 move.l $ 4.w,a6 jsr CopyMem(a6) rts ;Normalement pour toutes versions de ;la ROM ; CopyMem (A0 , A1 , D0) : Source Destination TailleZone EXEC La copie comme je vous l’ai dit est très rapide grâce à l’emploi de la pile. Moins rapide qu’avec le Blitter mais avec un énorme avantage en plus: la source peut-être située en Fast et la
destination en Chip... Trois tests successifs sont réalisés suivant la taille des données à copier.
Si la taille est à 4 la copie est faite octet par octet (CopyMem seulement) Si la taille est à 96 la copie est faite long mot par long mot (rriove.l) Enfin si la taille 96 la copie est réalisée grâce à la pile via les registres.
Voici le coeur de cette dernière routine : CopieAvecPile: move.l 2*48,d1 movem.l d1-d7 a2-a6,-(sp);sauve registres OnCopie: movem.l (A0)+,d1-d7 a2-a6 ;Prend 48 octets de la isource d’un coup movem.l d1-d7 a2-a6,(a1) ;et les copie à la destination I moveq 48, d1 add.l d1 ,a1 ;Destination +48 sub.l d1 ,d0 ;ii y a 48 octets en moins à copier cmp.l d1 ,d0 ;restent au moins 96 bytes?
Bcc.s OnCopie movem.l (sp)+,d1 -d7 a2-a6 ;et restaure les registres ProcClearMem = $ fc0602 ;Pour ROM V1.2 et V1.3 seulement ;FUNCTION [ ProcClearMem( AO , DO , A5 ) ] ; Début Zone Fin Zone Adresse Retour ClearMem: lea $ 50000,aO move.l $ 50400,dO lea FinClearMem(pc),a5 jmp ProcClearMem FinClearMem: rts ProcFillMem = $ fc0604 ;Pour ROM V1.2 et V1.3 seulement ;FUNCTION [ ProcFillMemf D2 , A0 , D0 , A5 )] ; Valeur Remplissage DébutZone FlnZone AdrRelour FillMem: move.l '’MIGA",d2 lea $ 50000,aO move.l $ 50400,dO lea FinFillMem(pc),a5 jmp ProcFillMem FinFillMem: rts Ces deux dernières routines ont
pratiquement le même point d’entrée et sont en définitives assez courtes. Les voici: EntréeClearMem: moveq 0,d2 EntréeFillMem: sub.l aO,dO Isr.l 2,d0 move.l d0,d1 swap d1 nombre d’octets à remplir nombre de longs mots en dO se trouve le poids faible en df se trouve le poids fort bra.s CommenceHAUT move.l d2,(a0)+ CommenceHAUT: dbra dO.CopieLong dbradl.CopieLong jmp (a5) ;les premiers 256K ;et tout le reste (si 256K) ;retour en a5 Pour la procédure suivante je vous dois absolument des explications pour clarifier la situation. Il s’agit de résoudre le problème suivant: Comment déterminer la
mémoire Chip disponible sur mon Amiga et du même coup l’adresse où elle termine?
Pour ce faire Exec utilise une routine qui écrit un 'long’ tous les 4 koctets et tente à chaque fois de le relire. En cas d’échec cela marque soit la fin de la Chip soit une défection d’un circuit RAM. Mais un problème se pose. Il faut OBLIGATOIREMENT que le petit programme qui suit soit assemblé en Fast et ceci pour une bonne raison: le programme risquerait de s’auto-détruire de lui-même en étant en Chip... (Parce qu’il écrit une valeur particulière tous les 4K) Une astuce J’ai de plus utilisé une astuce pour ne pas employer l’appel absolu de la routine en ROM et pour être certain que
la routine ne n’exécutera qu’en Chip.
En effet en fixant le Bit Overlay je bascule la ROM en Chip, (si le programme est situé en Chip il continuera alors en ROM et c’est pour cela qu’il faut le placer en Fast). En 4 il n’y a donc plus Execbase mais bien la valeur qu’il y a en $ fc0004 (si la ROM est en $ fc0000 mais Commodore a aussi prévu de la placer en $ f00000 et pour le A3000 le kickstart 2.0 peut-être en $ 200000 ou bien en $ f80000...). Cette valeur est l’entrée de la routine RESET $ fc00d2 je n’ai donc plus qu’à ,1'incrémenter de $ 4c0 pour retrouver le point d’entrée de la routine.
Attention au plantage Attention cette routine peut parfois planter la machine!
En dO se trouve le résultat c’est à dire l’adresse de fin de Chip et par conséquent (la Chip débute en 0) la taille de la Chip disponible. Après l’exécution ne vous étonnez pas de voir apparaître de petites barres horizontales un peu n’importe où à l’écran c’est tout simplement le long mot écrit tous les 4K! En fait cette routine est appelée lors de la routine reset et c’est dans ce contexte quelle devrait être utilisée. Mais rien n’empêche de l’employer quand même sous un environnement mono-task.
ProcFinChip = $ 4c0 A5) ] Adresse du Retour ;FUNCTION [ A3 = ProcFinChipfAO, A1 ; CHIPMAX $ 0 CHIPMAX ; Supposé AdrFinChip: movem.l d1-d7 a0-a6,-(sp) bset 0,$ bfe001 ;Bit Overlay ON move.l $ 4.w,a2 ;On va chercher ;AdrBaseROM+$ d2 bclr 0,$ bfe001 ;Bit Overlay OFF adda.l ProcFinChip,a2 ;Calcule Adresse de la routine lea FinCheckChip(pc),a5;Adresse de Retour ;Low Chip minimum ;256K - A1000 ;Max 2mégas de Chip... ;ProcFinChip() lea $ 40000,aO lea $ 200000,a1 jmp (a2) FinCheckChip: move.l a3,d0 Argument retour en dO movem.l (sp)+,d1-d7 a0-a6 subi.l $ 40000,dO ;Résultat = Argument - 256K rts Maintenant
plus rien ne vous empêche d’utiliser ces fonctions avec abondance. Celles les plus largement utilisées resteront sans doute QuickCopyMem et CopyMem.
C’est un gain de place mémoire et de vitesse que vous ne devez plus négliger! Merci à qui?
Xavier Leclercq Astuce pour le C SQUONK print f + puts = 124 octets !
Quelle est la signification de cette équation bizarre ? Bon, je suppose que tous ceux d'entre vous qui ont tapé un jour un programme en C ont dû au moins recopier le fameux "Hello, World !" Du Kernighan & Ritchie.
Ce qui vous a certainement un peu inquiété, c’est la taille de F exécutable obtenu par rapport à la taille du source (eh ben, si te C est comme ça...)!
Ces rondeurs proviennent en fait de ’ utilisation de "printf". Voici donc un moyen de passer la taille du "hello" de 5K à 2K... Les vieux routards de la galaxie Amiga se rappellent probablement d’un article de Cédric Beust dans A-News n°22, page 40, qui détaillait un moyen de remplacer le "printf' de votre compilateur par un morceau de code appelant ùne routine de la ROM (RawDoFmt). Intérêt ? Puisque la routine de décodage des arguments est en ROM, elle n’est pas dans votre programme ! Je pousse la solution un peu plus loin en proposant de remplacer purement et simplement le "printf'
original par un bout de code à moi, sans toucher à vos sources. Il suffit de "linker" vos programmes en C avec ma routine et vous gagnez 3K de code dans l’exécutable!
Tout d’abord, on peut se demander d’où provient l’aspect un peu mâaagique de la routine "RawDoFmt"? Eh bien , Mr Commodore ne nous dit pas toujours tout, puisque cette routine qui est présente depuis le début de l’Amiga dans les ROMs n’est officielle que depuis le 2.0. Elle est utilisée notament par le "ROM-Wack", le debugger en ROM et... par le Gourou lui-même!
Devant ce mutisme, il n’y a pas de doute, une seule solution : à l’assaut (c’est la dernière mode US)! En disséquant la bête, j’ai pu éclaircir le fonctionnement de cette routine. Voici ses paramètres d’appel: Buffer) RawDoFmt( Format, Args, putchar, A0 Al A2 A3 Buffer: buffer à l’usage exclusif de la routine putchar précédente.
Ceci répond donc aux interrogations de Cédric concernant les restrictions de cette routine, mézossi me donne quelques idées sur le sujet... Le gros problème d’une routine printf, c’est qu’elle ne connaît pas la longueur finale de la chaîne à imprimer. Bien sûr.
Elle peut limiter arbitrairement la longueur des chaînes, m’enfin... La solution m’est apparue à l’énoncé du dernier argument. En effet je croyais que le buffer passé à RawDoFmt() était utilisé en interne pour des conversions du type int - chaîne. Eh bien il s’avère que pour ce type de conversion, RawDoFmt() s’alloue un buffer dynamique tout seul et ne touche absolument pas au paramètre qui lui est passé dans A3, qui n’est que transmis à la routine putchar() de l’utilisateur pour chaque caractère à imprimer.
Partant de là, on peut considérer que le format de ce buffer est libre! L’astuce consiste donc à allouer dynamiquement un buffer de longueur fixée dans notre "printf' (le code est ainsi réentrant, c’est à dire ad utilisable par plusieurs utilisateurs en même temps) par un L1NK et de réserver le premier mot de ce buffer comme compteur de caractères. Puisque j’écris également la routine putchar() qui va recevoir ce buffer, cela va me permettre de tester le dépassement de buffer et d’imprimer morceau par morceau si la chaîne est trop longue. Je peux donc traiter virtuellent des chaînes de la
longueur de la mémoire physique !
Le rôle de notre routine printfO est donc d’allouer un buffer dynamique, de préparer les arguments pour RawDoFmt(), de dés- allouer le buffer et de retourner la bonne valeur à l’utilisateur.
La routine putchar() reçoit le fameux buffer, se contente d’y stocker le caractère qui lui est passé par RawDoFmtO et d’appeler le cas échéant puts() si la chaîne est finie ou si le buffer est plein.
Tant que j’y étais, j’ai retouché la routine puts() de Cédric pour intégrer un strlen() rapide. Sa routine était déjà très bien, puisque contrairement au printf de mon compilateur, elle peut facilement imprimer dans n’importe quelle fenêtre et non pas seulement dans la fenêtre de lancement.
Bien que non testé avec les ROMs 2.0, mon programme devrait marcher correctement, puisque Mr Commodore supporte maintenant la routine RawDoFmt()... Voici le résultat des courses avec Aztec 3.6 de: * hello.c * main() printf("Hello, world!"); Format: chaîne de formattage type "printf" C. Il y a quelques restrictions, détaillées dans le sources que je vous soumets :
- pas de flottants
- pas de conversion octale
- entier 16-bits par défaut, quelles que soient les options de
votre compilateur, 32 bits si T est précisé.
Args: pointeur sur un buffer contenant les arguments pour la conversion, suivant la chaîne de format.
Putchar: pointeur sur la fonction utilisateur de sortie de caractères taille exécutable 5944 octets (version flottante) options link ln hello -lm -le ln hello -le Ln hello printf -le 4952 octets (version entière) 2052 octets (version à moi !)
J’espère que ce bout de code vous servira autant qu’à moi.
Non seulement il permet de gagner 3K sur les programmes utilisant printfO, mais il montre le fonctionnement en assembleur de L1NK UNLK pour allouer des buffers dynamiques (je HAIS les DS.X de l’assembleur!).
Squonk Hello, world !
ASTUCE C ASM ifs**************************************************** subq.w l,d3
* routines ROM-based _puts & _printf * CALLSYS Write ; écrit la
chaîne en utilisant le DOS * * moveq 0,d0 ; retour OK
* --------------- ---------- -* movem.l (sp)+, PutsReg * * rts
* V 1.00 11 21 90 Squonkpour Amiga-News * * *
* ****************************************************
* **************************************************** * * *
putchar(char c, char *buffer) * NOLIST * DO A3 * INCLUDE
"exec types.i" * * INCLUDE "exec libraries.i" * Cette routine
est appelée par la routine ExecRawDoFmt, * LIST * * puisque
nous le préciserons lors de l’appel.
* CALLSYS MACRO ; appel librairie sans être obligé * Le caractère
à sortir nous est passé dans DO, un buffer de * ; de mettre un
JLVO * sortie utilisateur dans A3. Comme la structure de ce
buffer * CALLLIB JLVOl * est libre, j'utilise le premier mot
comme variable de ENDM * longueur pointant sur la fin de la
chaîne.
* Si on me passe un ’0’ ou que la longueur de la chaîne * XLIB
MACRO ; référence librairie sans _LVO * dépasse la longueur
maximale du bufferj'appelle la XREF _LV01 * fonction _puts pour
sortir le buffer.
* ENDM *
* **************************************************** XDEF
_printf XDEF _puts LenSET 0 Buffer SET 2 XREF _DOSBase ; Je
n’ai besoin que de cette ; référence !
Putchar: XLIB RawDoFmt move.w Len(a3),dl ; récupère la longueur XLIB Output ; courante du buffer XLIB Write move.b d0,Buffer(a3,d 1 .w) ; mets le caractère dans le ;buffer _AbsExecBase EQU $ 4 beq.s do_print ; si ’0’, affiche la chaîne add.w l,Len(a3) ; ajuste la longueur MAXCHAR EQU 80 cmp.w MAXCHAR-1 ,d 1 ; est-ce que le buffer est plein ?
Bmi.s end ; non, à plus tard
* ****************************************************
move.b 0,Buffer+l(a3,dl.w) ; oui, termine la chaîne *
* int puts(char *s) * * Nous avons la chaîne à sortir dans le
buffer, soit parce que
* DO DO * »- nous avons atteint la fin réelle de la chaîne
utilisateur.
* * soit parce, qu’elle est trop longue pour tenir dans le
buffer.
* Sortie de la chaîne donnée en argument *
* dans la fenêtre initiale du processus * do_pnnt: * * pea
Buffer(a3)
* **************************************************** bsr.s
_puts addq.w 4,sp PutsReg REG d2-d3 a6 clr.w Len(a3) ; RAZ de
la longueur du buffer String SET 16 end: _puts: rts movem.l
PutsReg,-(sp)
* **************************************************** move.l
_DOSBase,a6 CALLSYS Output ; recherche la fenêtre initiale * *
move.l d0,dl * printf(Format, Args,..., Args) move.l
String(sp),d2 ; récupère la chaîne à sortir * DO 8(SP) 12(SP)„.
* * move.l d2,a0 * moveq -l,d3 * Cette routine est une routine
de remplacement de la fonction * * librairie _printf. Elle
utilise la fonction RawDoFmt de la * :------ fonction strlen en
ligne rapide * ROM pour formatter les arguments passés. On
obtient ainsi * strlen: * un gain de 3K dans votre code
exécutable ! * tsl.b (a0)+ * Cependant, vous devez être
conscients de certaines * dbeq d3,strlen * limitations de cette
routine : * neg.l d3
• il*, ¦ AVRIL 1991 No-34 A-News 49
* - elle ne fonctionne pas avec l’ensemble des *
* spécifications de format en virgule flottante, telles *
Advanced Destroyer Simulator (ads,
* que %e, %f ou %g. C’est aussi le cas de la version *
* sans virgule flottante de votre compilateur favori... *
* *
* - elle ne comprend pas la spécification %u (non signé) *
* *
* - elle ne fait pas grand cas de la spécification %o *
* (octal) *
* *
* Maintenant pour être un peu plus positif, voici ce qu’elle *
* est capable de faire : *
* *
* - conversion %d (entier décimal) *
* *
* - conversion %x (entier hexadécimal) *
* *
* - conversion %c (caractère) *
* *
* - conversion %s (chaîne de caractères) *
* *
* -le ’T entre le '%’ et le ’d' ou ’x’ spécifie un *
* entier long (32 bits), plutôt qu’un entier court 16 *
* bits qui est le défaut. *
* *
* - spécifications de largeur et de remplissage de champ, *
* comme ’-Oxxxx.yyyy’ entre le et les autres
* spécificateurs pour : *
* * alligner à gauche le champ (’-’) *
* * remplir avec des 0 (défaut avec des blancs) *
* * préciser la largeur minimum du champ (xxxx) *
* * préciser la largeur maximum du champ (yyyy) *
* *
* Sans parler que puisque ces routines sont en assembleur, *
* elles sont bien plus rapides... *
* * a**************************************************** Args
SET 12 Format SET 8 Buffer SET -MAXCHAR LenSET Buffer-2
PrintfReg REG a2-a3 a6 _printf: linka5, Len ; allouer de la
palce pour le buffer movem.l PrintfReg,-(sp) move.l
_AbsExecBase,a6 ; récupère un pointeur sur Exec move.l
Format(a5),a0 ; récupère la chaîne de format lea Args(a5),al ;
un pointeur sur les arguments lea putchar(pc),a2 ; pointe sur
notre routine de sortie lea Len(a5),a3 ; passe notre buffer
dynamique clr.w (a3) ; RAZ de la longueur CALLSYS RawDoFmt
moveq 0,d0 ; retour OK movem.l (sp)+,PrintfReg unlk a5 rts END
Un nouveau label est né chez Loriciel: FUTURA. ADS est un des
premiers produits issus de ce label.
Comme vous pouvez vous en douter, dans ce "simulateur" vous êtes aux commandes d’un destroyer et votre but est de garder votre ligne de flottaison à un niveau raisonnable, si possible, dans une époque aussi peu sûre pour la navigation qu’est la deuxième guerre mondiale.
J’ai mis simulateur entre guillemets car ce jeu se rapproche beaucoup plus de l’arcade que de la simulation ou du wargame.
Le packaging est très réussi, ce qui donne de l’espoir pour la suite de l’examen.
La doc est entièrement en Français (cocoricoooi). De plus elle est jolie, bien illustrée et, surtout, claire! Après l’avoir parcourue aucune ombre ne subsiste sur la manière dont se dérouie une partie, les options,... Le graphisme: C’est du 3D vectoriel formé pleine, soit, mais les développeurs auraient tout de même pu s’appliquer un peu plus. Loin de moi l’idée de trouver ça raté, mais j’ai le sentiment de rester sur ma faim après avoir vu ce soft. Dommage, une fois de plus, de ne pas avoir utilisé les capacités de l’Amiga.
Le même reproche, je le ferai concernant l’animation. Elle a plutôt tendance à me faire penser à un film de 1930 plutôt qu’à la qualité incontestable des scrollings du style Shadow Of the Beast. Quant à ceux qui pensent qu’un CPU plus évolué pourrait rendre plus acceptable ce 3D Vectoriel, alors là je dis STOP!!! En effet ce soft refuse catégoriquement de fonctionner avec un 68010, 68020 et 68030.... Cela ne serait-il pas la marque du st ?
Les sons accompagnant le jeu sont moyens, mis à part le coup de canon dans l’eau que je trouve fort réussi. Rien d’autre n’est remarquable dans ce domaine, ni musique ni bruitage.
La prise en main de votre destroyer est très aisée mise à part la mémorisation de 8 touches de fonction, les autres touches ayant une finalité évidente. Cette simplicité fait que l'on rentre rapidement dans l’ambiance des combats et du stress.
Mais cette facilité d’utilisation ne va pas sans contrepartie: une simplicité presque poussée à l’extrême qui fait que le mot simulateur est, à mon avis, nettement trop fort. La ressemblance de ce jeu avec Shirman est frappante et Shirman est loin d’être un simulateur de Char.
Les scénarios sont de deux types: soit d’entraînement, soit de mission de surveillance ( style patrol dans Silents Service).
Il y a 3 champs de bataille au choix ( Méditerranée, Manche, Mer du Nord) et dans chacun de ces lieux vous avez le choix entre 5 missions d’entraînement et une mission de surveillance.
Vous aurez à combattre des cargos, des croiseurs, des sous- marins et des stuckas. Pour vous aider, au début de la partie vous pouvez modifier le degré de réalisme.
Dans le jeu même vous avez la possibilité d’être au poste de chef de quart (avec ou sans jumelles), servant canonnier (2 canons en proue, 1 en poupe), servant torpilleur (1 station bâbord et 1 tribord), inspecteur des dégâts (qui se réparent furieusement lentement) et enfin navigateur. Il est à noter que concernant les canons et les torpilles c’est un exercice de pur tir au feeling, c’est à dire que c’est à vous d’estimer l’éloignement, la vitesse et la direction de votre cible... Lors de longs trajets sans ennemi visible (héhéhé...) vous avez la possibilité d’accélérer le temps, histoire de
ne pas s’endormir au gouvernail.
En résumé, c’est là un bon jeu pour se détendre, sans gros défauts si ce n’est qu’il n’exploite pas au mieux les capacités de l’Amiga. Pourquoi, mais pourquoi les programmeurs n’utilisent- ils donc pas ce que notre merveilleuse bécane a dans le ventre ???
Un soft donc sympathique, à possède si l’on aime les simulateurs peu évolués, mais qui est loin de faire pâlir d’envie un vrai simulateur tel que Flight Simulator, dans un autre domaine.
Capitaine FirebaU TECNOBALL Nous pourrions vous donner les caractéristiques de ce casse brique : 64 couleurs, 50 images par seconde, overscan 32 musiques, 4 voix de bruitage 400 scores sauvegardés 4 raquettes simultanées 1 à 6 joueurs Mais nous préférons tout simplement, vous signaler qu’il est disponible chez tous les bons revendeurs au prix de 150 Francs T.T.C. Si toutefois il n’ en existait pas près de chez vous, il vous reste toujours la possibilité de nous le commander par chèque ou contre remboursement.
TLK Games B .P. 24 81150 FLORENTIN Tel : 63.53.26.37 ou 63.53.26.99 DOMAINE PUBLIC SUR 36-15 DEEP.
Et maintenant sur 36-14 ! .. Bande de petits galopins, je vous rapeïle que tout DEEP est accessible en 36-14 via le code 135060334 * DEEP. Et quand je dis tout, c’est tout; les forums, le téléchargement, les rubriques... Alors maintenant vous allez pouvoir avoir des DP du zone ’prix pas cher’, parce qu’a environ 5F l’heure de connection après 22H30, et à raison d’un temps de chargement de 5 à 10 minutes pour un DP dit normal, et par normal entend ordinnaire, régulier, qui sert de régie, de modèle, comme le précise le larousse des débutants, flûte, j’ai perdu le fil de ma phrase.
Badger Un logiciel à inclure dans vos startup- séquences qui vous annoncera chaque jour le programme de votre journée. Cet agenda électronique est fourni avec l’executable seulement.
PrintStudio Pour tout imprimer simplement sous intuition, vous permet de sortir tous vos textes et d’écrire avec pas mal d’options.
PrintStudio peut aussi imprimer la pluspart des modes graphiques.
PrintStudio existe en noir, beige ou bleu serpillière.
PrintStudio, je le veux.
DmeAsm Utilitaire pour ceux qui utilisent l’éditeur DME de Matt Dillon et le Devpac Assembleur de HighSoft. DmeAsm est un fichier commande CLI qui considère votre code source comme paramétre et ouvre une fenêtre semblable à la fenêtre Assemble de GenAm2 avec des options similaires. Les sources en assembleur sont dans le paquet 3DTicTacToe Sous cc nom ridicule se cache un véritable morpion en 3D. Vous connaissez tous le morpion, vous connaissez tous la 3D, alors que dire de plus?
Non ce n’est pas un jeu MB!
EasyBackup Pour tous ceux qui veulent faire un baekup de leur disque dur en pouvant gérer les mises à jour. Y’a même les sources!
View80 Un afficheur de texte avec scrol- linge très impressionant. Plusieurs type de scrolling sont disponibles, haut, bas.
Lent, rapide, hyper rapide, hyper lent, aucun. Il se configure tout seul en Pal ou NTSC, a ses sources, et est très propre même en vacances.
EasyMouse Uutilitaire de gestion de la souris du style Dmouse, en plus Easy, mais nettement moins D. Udate Remplace la commande AmigaDos Date par la même commande mais Unix.
TrackDos Est à l’Amiga ce que Kellog’s fibres est à l’intestin; il favorise le transit de données entre le DOS, la mémoire et le trackdisk.device. PassWord Cemm... tous le monde en ajoutant à votre belle machine prête à s’offrir au premier venu, un mot de passe mesquin. Encore un frustré d’Unix qui nous fait un DP nerveux.
Un dernier message que m’envoie une jeune personne qui habite Laval: "Mon ami qui habitait à Madère m’a dit qu’au Zambèze, les femmes sont jeunes et gentilles."
DECOUVERTE La société Micro C de Rennes vient de lancer plusieurs logiciels éducatifs sur Amiga, y compris en Français CM, Maths 3, 5 et 6, et "Découverte". Notre correspondant pour l’éducation en parlera ultérieurement - et également des logiciels de la société Coktel Vision.
L’écran ci-contre est tiré de Découverte, un logiciel séduisant par sa simplicité, utilisant les qualités graphiques et sonores de l’Amiga pour aider dans l’apprentissage du vocabulaire chez les jeunes enfants ou, par exemple, de langues étrangères par des adultes.
Le programme de base est accompagné de deux disquettes "scénario" concernant les différentes pièces de la maison et les objets qu’elles contiennent, en versions Française et Anglaise.
D’autres disquettes scénario sont en préparation.
Prix 220F. Distribué par CuiUemo: (Editeur Micro C. 16 r des Fossés, 35000 Rennes, tél 99-30-14-28, FAX 99-38-88-05) DOMAINE GRAND PUBLIC Avis à la population: le PIF s’enrhume Depuis juin 1989, Hermès Diffusion a été présent dans A-News pour proposer à tous une vitrine du Domaine Public international aussi complète que possible.
C’est ainsi que nous nous sommes efforcés de décrire un large éventail de programmes issus des collections mondiales les plus importantes (Fish, Tbag, PaNorAmA,...), tout en collant à l’actualité. Sont venues ensuite s’ajouter d’autres collections inconnues en France (CAM, UGA), qui ont remporté un vif succès auprès des lecteurs.
L’équipe d’Hermès a pris en charge (et quelle charge!) La diffusion de toutes ces disquettes afin de permettre au plus grand nombre d’y accéder: Domaine Grand Public, tel a été notre mot d’ordre.
Enfin et surtout, l’association a particulièrement tenu à promouvoir le D.P. français. C’est chose faite avec à ce jour trente et une disquettes produites dans la collection France, qui connaît un succès croissant auprès des Amigaphiles.
Malheureusement, toute une série d’aléas divers touchant à la vie professionnelle et familiale des membres d’Hermès (obligations militaires, entrée dans la vie active, déplacements géographiques) nous obligent à stopper notre activité de diffusion. Toutefois, la Garde meurt mais ne se rend pas! Les membres épargnés ont à coeur de continuer à servir au mieux le Domaine Public.
Vous retrouverez donc dès le mois prochain des descriptions et un suivi des nouveautés dans AmigaNews.
En ce qui concerne la diffusion, Hermès et la rédaction 6'AmigaNews s’emploient à soigner ce coup dur dans le PIF ( Paysage Informatique Français, pouf pouf...). Le flambeau sera transmis dès le mois prochain... Enfin, que les auteurs francophones se rassurent. La continuité de la collection France sera assurée.
Prenez bien note: toutes les commandes reçues jusqu’au 30 avril inclus seront honorées. Après cette date, elles seront retournées.
L’équipe d’Hermès NOUVEAUTES... CAM 430 Ara v0.67: Pour Amiga Read News.
C’est un utilitaire permettant la lecture et l’écriture d’un grand nombre de notes, d’articles et de fichiers textes, ceci en gardant une trace pour ce que vous avez déjà consulté. Son principal domaine d’application est le réseau USENET dont il reconnaît les standards messagers (RFC 1036). Bref un utilitaire ciblé sur les fans de télécommunications informatiques. L’emploi avec UUCP de Matt Dillon est proposé en exemple d’application.
Plw v2.8: Plw est un répondeur modem (compatible hayes) qui gère quelques opérations simples pour la télécommunication entre deux Amigas. Destiné uniquement aux possesseurs d’un modem Hayes ou compatible.
Dfilter vl.O: Un filtre qui permet une sélection rapide des fichiers dans des répertoires surpeuplés, Dfilter est particulièrement utile dans la consultation des boîtes postales informatiques.
Les source en C est inclus.
SoftSpan Vl.l: Un programme de télécommunication inform atique très complet et bien documenté (en anglais). Attention un modem est obligatoire pour faire bon usage de ce programme.
UnDoV2.0: Un utilitaire très malin qui sélectionnera automatiquement le désarchiveur had-oc pour décompacter une archive quelconque. Les désarchiveurs supportés sont Arc, Zoo, Lzh, Zip, Wrp, Lhw et Zap. Afin d’utiliser ce programme il vous faut posséder PxAx, Zoo, Zippy, LZ, Un Warp et LHWarp dans le répertoire C de votre device System.
PawsV0.17: Un programme permettant l’émulation d’un A500 AKXX) ou A2000 en mode console VT100 et Tek4010. De nombreuses possibilités semblent permises mais la compréhension de cette réalisation est relativement ardue, donc utilisateurs non avertis s’abstenir.
CompressV4.0: Un compacteur de données et exécutables qui permet la portabilité vers d'autres machines (fichiers de données uniquement). Possède les fonctions classiques d’un archivent (concaténation de répertoire, conversion binaire-ascii, etc...). Sources C incluses.
IntuifaceVl.O: Tous ceux qui ont un jour utilisé un programme d’archivage, tomberont sans doute d’accord sur le peu d’ergonomie offert par ces utilitaires, ïntuiface est destiné à fournir une interface utilisateur sympa pour Arc, Zoo, Lharc et Pkazip.
Ces derniers devront bien entendu être présents pour profiter d’Intuiface. Une très bonne idée!
CAM 431 PokerSolitaireDemo: Une démo d’un jeu de Poker dont les règles ont été révisées. La réalisation semble très "Cool", malheureusement votre serviteur étant inepte dans les jeux de cartes... Kick: Un petit programme qui vous permet de charger un kickstart sur un Amiga 2000.
Certains y trouveront peut être un grand intérêt (chargement de vieilles versions du système Vl.l, V1.2ou V1.3 !).
SpellmasterV 13a: Un petit programme en Hisoft Basic dont je vous laisse découvrir les secrets.
AnswerMe!: Un utilitaire vous permettant de créer vos propres jeux de questions réponses (ou Quiz en anglais). Idéal pour les longues soirées entre amis.
ChineseAstrologyVl.O: Ce programme vous permettra de vous mettre dans la peau d’un astrologue chinois.
Remplacer avantageusement les horoscopes sans imagination de Mme Soleil ou de votre hebdomadaire télé favori.
RandpicVl.O: Randpic choisit au hasard un certain nombre de morceaux dans un fichier texte prédéfini.
Idéal pour faire varier une présentation textuelle lors du boot d’une disquette. Il fallait y penser!
Yawn: Un tout petit jeu de Yawn (casse-tcte bien connu) dont l’auteur avoue se servir des interminables compilations en C sur son Amiga. Savoureux !
FlyingClock: Une horloge comme vous n’en avez jamais vu. Cet ulili- taire drolistique justifie à lui seul la possession de cette disquette. Coup de chapeau à l’auteur !
CardMakerV2.1: Comme son nom l’indique CardMaker est un programme destiné à faciliter l’élaboration graphique de cartes à jouer.
CAM 432a&b PplibV34.1: Une fantastique bibliothèque de fonctions qui vous permettront d’utiliser les formats compactés de Power- Packer dans vos propres programmes. Un indispensable "plus" pour tout programmeur qui se respecte.
RexxArpLibV2.52: Un ensemble de fonctions destinées à l’emploi conjoint de Arexx et de la librairie Arp.
L’ensemble de cet article ne suffirait pas à décrire toutes les possibilités offertes par cette bibliothèque. Programmeurs à vos marques... ReqLibraryV2.2: Une librairie dédiée aux opérations invoquant des requesters. Encore une mine pour les programmeurs.
JoyLib: Comme son nom l’indique une bibliothèque dédiée à la gestion du jpystick, idéale pour ceux qui veulent programmer en finesse leur futur Shoot’em Up.
EZLib: Cette bibliothèque prend en charge un bon nombre de procédures Intituion (ceux qui ont déjà fait joujou avec la programmation via Intuition savent le véritable enfer que l’on peut ouvrir sous ses pieds dans le système AmigaDos). Un modèle de simplicité. Sources incluses.
CCLib v3.0: Et une bibliothèque de plus, celle-ci est dédiée à la programmation en C et remplacera avantageusement votre bibliothèque courante sur votre compilateur favori. Bref une réalisation exceptionnelle de qualité et de quantité (plus de deux cent fonctions). Une documentation en anglais impressionnante et les sources sont incluses.
CAM 433 The A64 package vl.O: Un set de programmes vous permettant l’émulation d’un C64 sur Amiga. Doc en anglais fournie.
SpectrumEmulator: Comment émuler un Amiga en ZX Spectrum? Utilitaire à réserver uniquement aux vieux combattants pré-16bits.
CAM 434 DPFFT v2.2: Une update de la version de la Fish 324. Un superbe utilitaire de représentations graphiques. Permet en outre d’utiliser la transformée de Fourier rapide des données. Un must.
PowerLogo: Un langage Logo spécialement conçu pour l’Amiga. Une grande réussite pour un travail tout à fait remarquable. Une documentation générale est indispensable pour la bonne utilisation de ce très bon langage. Un must.
Eléments v2.3: On ne présente plus ce remarquable utilitaire qui reproduit la table périodique de Mendeleiev. Dernière version en date, plus belle, plus forte, indispensable.
FastFacts: Une présentation très originale du système solaire à l’aide des ressources graphiques et interactives de l’Amiga. A voir pour donner des idées... StackUp v2.1: Un programme de conception en propulsion turbo-réaction et qui est donc destine aux ingénieurs et étudiants officiant dans ce domaine de l’avionique. Les possibilités semblent non négligeables.
CAM 435A&B XTPlay v3.0: Un player pour modules SoundTracker, XTPlay offre un bon compromis puissance facilité d’usage.
Musics: Un ensemble de modules (tous excellents) qui feront swinguer votre Amiga grâce à XTPlay.
CAM 436A&B Post vl.3: Un langage inteipréteur PostScript. Une documentation en anglais et les sources sont fourmes. Il faut noter qu’une mémoire de 1.5 méga est le strict minimum pour l’utilisation de ce programme qui vous permettra de générer des impressions en sortie PostScript. Un ensemble de polices PostScript sont incluses dans ces deux disquettes. Pour utilisateurs avertis.
CAM 437A&B Fractals v2.1: Cet utilitaire de conception est doté d’une interface très accessible. H vous donne accès aux créations de type Mandelbrot, Julia, mais aussi à une dizaine d’autres moins connues. La représentation est faite en Pal, avec au choix un calcul 2D,3D ou sphérique. Un bon programme pour les concepteurs d’images mathématiques.
Mandel vl.O: Un petit programme d’aide qui permet de détailler des frac- taies de Mandelbrot et de Julia.
Intéressant sans être génial.
MandAnim vl.l: Un programme de onception et d’animation d’images fractales. Une très bonne interface et une documentation claire sont les principaux atouts de cet utilitaire fort bien léché, le fonctionnement est assuré sur A500
(vl. 3), A2000 (1 méga Chip ram), A2000 (68030) et A3000 (v2.0).
Bref, une incontournable réalisation pour ceux qui veulent
découvrir le monde des images fractales.
MandelMountains v2.1: Un utilitaire permettant une représentation tout à fait originale des fonctions des ensembles de Julia et de Mandelbrot. MandelMountains vous permet de visualiser de magnifiques graphes 3D aux allures de paysages réalistes. A vous couper le souffle.
MandelPaug v2.0: Encore un programme très intéressant de création d’images fractales. A noter le contenu théorique très complet de la documentation. Sinon rien à dire, c’est très bon.
CAM 438A&B XTPlay v3.0: voir CAM 435a&b.
Musics: De nouveaux modules SoundTracker pour XYPlay.
Nombreux titres de bonne qualité.
CAM 439 RexxLib: Un ensemble de fonctions compilées dans une bibliothèque dédiée à l’exploitation de l’interface Arexx.
Des exemples d’utilisation très instructifs (enC et assembleur) ainsi qu’une bonne documentation (en anglais) font un très bon outil de programmation de ce RexxLib.
Résident: Une petite source vous permettant de gérer la résidence de certains de vos programmes C. IntuitionEd vl.O: Un utilitaire destiné à faciliter la création de structures Intuition pour vos programmes
C. A partir d’une interface agréable, ce programme générera des
sources de procédures en C pour la gestion des fenêtres,
écrans et gadgets.
Documentation en anglais détaillée.
H2I: Un utilitaire tout à fait indispensable qui permet de transformer les fichiers includc du C en fichiers include assembleur. Rend de très nombreux services.
Spy vl.O: Spy est un espion du système qui vous procurera suivant vos choix un ensemble d’informations cachées à l'utilisateur.
Idéal pour savoir comment ça marche.
Rexxlntuition: Encore une bibliothèque pour gâter les programmeurs en C, Rexxlntuition prend en charge certaines fonctions indispensables pour donner à votre interface Arexx un accès total aux ressources graphiques du système.
Pretty Windows vl .0: Ce programme en Lattice C
5. 04 est destiné à rendre les fichiers descriptifs plus lisibles
grâce à une gestion de jolies fenêtres. Un très bon exemple de
programmation en C. HunkFunk: Petit utilitaire éducatif qui
donne un exemple de lecture des codes Hunks d’un programmes.
Réalisé en C avec les sources.
Dcmd vl.O: Un moniteur de console programmé en C. Encore un exemple de programmation très éducatif. Sources en ... C!
Incluses.
CAM 440 ScsiLister: Utilitaire destiné à tester les interfaces scsi afin de vous retoumerleur carte d’identité (comme à la douane). Sources C incluses.
FixDisk vl.2: La croix rouge du Domaine Public, FixDisk et capable du maximum pour aller repêcher des informations sur des pistes de disquettes endommagées.
Une alternative supérieure au bien connu DiskDoctor et qui a sa place chez tous (et toutes) Flip v2.0: Un petit programme qui permet de piler et dépiler (sans douleur) à volonté les écrans multiples sur Amiga, afin de les amener au premier plan. L’essayer c’est l’adopter!
ColorCatch: Un petit utilitaire qui permet de capturer les 32 couleurs de n’importe quel écran et de créer un patch qui vous permettra de restituer cette configuration à tout instant par un click souris. Sources C incluses.
Append: Une commande destinée à remplacer le Join de l’Amiga- Dos (concaténation de fichiers) NoDelete vl.35: Empêche toute écriture accidentelle sur un disque dur, tout à fait appréciable pour éviter les virus ou les erreurs dramatiques.
LockDevice: Utilitaire qui interdit tout accès en écriture à un disque dur. Peut s’avérer très pratique.
Zoom: Un programme compact
(1. 5 Ko) et qui possède les fonctionnalités de PopCli (Apple
rapide d’un Shell ou du Cli), d’un blanker écran et d’un
effaceur de pointeur de souris.
DevRen vl.5: Permet de renommer rapidement un device quelconque. Très utile pour que I’A2000 puisse enfin reconnaître son second lecteur comme dfl:. La source C est incluse.
Pcopy v2.ll: Un copieur de disquettes (non protégées) qui offre des fonctionnalités originales.
Arp2Req vl.l: Un programme qui permet d’utiliser préférentiellement le requester de la ReqLibrary plutôt que celui de la ArpLibrary.
SafeReboot vl.l: Utilitaire destiné à protéger les disquettes et disques durs lors du reboot de l’Amiga.
Pbar: Un éditeur permettant de personnaliser les barres de vos lènêtres.
HunkFix vl.4: L’utilitaire qui permet de nettoyer les exécutables de codes hunks inutiles (debug, etc). Cela permet de compacter légèrement les programmes. A noter une très bonne documentation en anglais.
Tdraw v.1.1: Un éditeur beaucoup plus performant que Tbar et qui autorise lui aussi la création de barres de fenêtres personnalisées.
Formatter: Programme de formatage pour les disquettes 3 pouces et demi. Nettement plus rapide que la commande AmigaDos.
Newlook: Un petit hack qui redessine de façon sympathique les fenêtres en leur donnant un look plus aggressif que celui choisi par Commodore.
SM: Utilitaire permettant de bouger le cadre écran grâce aux touches curseur. Très agréable d’emploi.
CAM 441 Battaient: Un outil très utile pour les heureux possesseurs d’A3000.
Ce programme pennet d’avoir accès à la ’battery backed ram’ pour modifier les paramètres du contrôleur scsi.
Llsort: Une commande qui remplace avantageusement le ’sort’ de l’Amigados.
Dmouse V1.24: La dernière version en date de cet utilitaire (blanker, accélérateur de souris,...) maintenant bien connu de tous.
NTSC-Pal: Un programme bien utile pour ceux qui comme Nico François ont acquis un A2000 qui boote un peu trop souvent en NTSC. Grâce à cet utilitaire, vous pouvez booter tranquillement en Pal ou en NTSC, selon votre goût.
IP-Device: Un gestionnaire de ’pipes’ performant.
Mat: Un super utilitaire qui remplace la commande ’search’, mais qui pennet aussi de modifier remplacer du texte, d’inclure des caractères de contrôle, de gérer les sorties écrans ou imprimantes de ces mêmes fichiers textes; et toute une foule d’autres fonctions à découvrir.
Kickdate: Pour les possesseurs d’AlOOO. Kickdate peut sauvegarder et récupérer la date du système sur le premier secteur de la disquette Kickstart. Utile pour ceux ont un disque dur autoboot: la date est sauvegardée malgré tout reset.
TheGuru: Nico François vient au secours des utilisateurs du système 2.0. Revoilà le Guru! Nostalgie quand tu nous tiens... MenuV2.0: Encore un programme qui vous permet de créer et d’organiser des menus.
GMC V9.6: Un 'console handler’ pour remplacer CON, NewCON, CONMan.
FileEncrypt: Pour rendre top secret et donc inaccessibles à quelqu’un d’autre que vous tous les fichiers que vous jugez indignes de tomber entre des mains étrangères.
TrackDisplay: Affiche en permanence les pistes des disquettes lues par vos différents lecteurs.
ScsiPrefs: Un programme semblable à battmem. Permet de changer les bits de la ’battery backed ram’.
CAM 442 DragonCave: La même version du jeu précédemment présentée sur Fish. C’est un jeu de réflexion avec des graphismes empruntés au célèbre ’Dungeon Master’, ce qui apporte beaucoup à l’intérêt du jeu.
CAM 443 PrintStudiovl.25: Un très bon utilitaire d’impression générale (texte, écrans, images 1FF), toujours bon à garder dans un coin du Workbench.
Lilav9904b: Un utilitaire d’impression dédié aux imprimantes laser pour sortir n’importe quel fichier texte sur plusieurs colonnes.
Aprfv2.62: Utilitaire d’impression de fichiers texte de D.Gounelle. Pennet d’ajouter des entêtes et des bas de page, des marges, de numéroter les lignes... Version également disponible sur la France 31.
DJ: Encore un utilitaire d’impression dédié cette fois à la HP DeskJet+.
FontConvertvl.O: Un programme qui permet d’envoyer des fonts de votre Amiga Vers votre imprimante, si elle supporte les fonts définies par l’utilisateur. Même version que sur la Fish 393.
PCL2English: Un programme qui déchiffre les programmes d’impression écrits en PCL (le langage de Hewlett-Packard) et vous ajoute une description et un petit commentaire selon l'instruction.
Grammarvl.5: Un programme qui vérifie la grammaire des fichiers textes (anglais seulement).
Kanafont: Une police de caractères dans le style japonais.
Pmode: Pour configurer facilement votre imprimante sans vous arracher les cheveux.
Retab: Un programme qui permet de modifier le nombre de caractères symbolisés par une tabulation dans tout fichier texte.
CAM 444 AmigaQ: Un petit jeu de solitaire bien sympathique.
Biovl.31: Encore un programme de biorythme. Pour les inconditionnels des trois courbes... CWP: Un éditeur de mots croisés sur Amiga. Cruciverbistes et Verbicrucistes seront comblés.
Plusieurs grilles prêtes à remplir sont proposées.
Monidie: Un gag écran, peu amusant.
Running: Un jeu de type PacMan avec un éditeur de tableaux très complet. La réalisation est très acceptable.
TomGames: Un mini PacMan et un mini Casse-briques pour patienter pendant une compilation ou un compactage.
WindMill: Un jeu de cartes en solitaire apparemment bien conçu mais obscur pour un néophyte.
CAM 445 LabelBase: Une mini base de données pour faire un agenda, un carnet d’adresses, un carnet téléphonique. Permet en outre de mettre les enregistrements sous un format pouvant tenir dans une étiquette adresse (utile pour les mailings de Noël ou de Nouvel an).
RoadRoutevl.6: Nouvelle version de ce planificateur de trajets. Vraiment très bien réalisé et utile de surcroît si vous partez en voyage.
Cette version contient les cartes des Etats-Unis et d’Allemagne de l’Ouest.
SUITE DE LA PAGE 9 (NEWS) sin (2D et 3D), Animation, et Musique. Les prix seront annoncés ultérieurement, mais vous pouvez dès maintenant préparer et envoyer vos créations à l’adresse suivante: Concours, -1- Computer, Grand Pont 33, 1930 Sion, Suisse.
Club Gonisoft Le Club Gonisoft à Bemex communique: Nous sommes une société à but non lucratif et possédons, d’une part un serveur grandement amélioré depuis peu, et d'autre part le club proprement dit avec ses locaux et ordinateurs mis à disposition des membres.
Le Serveur Multilignes: Depuis quelques semaines, un serveur multilignes a été installé au Gonisoft. Il est doté d'un disque optique ainsi que d'un disque dur 200 Mg. Ce serveur est entièrement en français, grâce à notre SYSOP qui a consacré des heures à la traduction anglais-français.
Actuellement, il y a déjà plus de 500 programmes Amiga disponibles. Bien entendu, si vous avez des programmes inédits ou ne figurant pas dans notre liste, vous pourrez également les uploader. Le serveur est en couleurs VT100 et pour une utilisation optimale sur Amiga, il vous faudra utiliser le programme de communication Jrcom (16 couleurs) et le paramétrer avec les fonts PC. Maintenant que vous êtes en possession des éléments principaux, il ne vous reste qu'une seule chose faire : VOUS CONNECTER !!! Composez donc le 022 757 65 73 ou, si vous avez un modem HST 9600 Bds le 022 757 61 85.
Au Club à Bemex: Tous les jeudi soirs, dés 20h00,c’est l’occasion pour les membres de discuter, de résoudre les problèmes, etc. Mentionnons le comité Amiga super-actif faisant notamment du développement sur Superbase. Un cours "C." Sur Amiga est également au programme (le mardi soir). Alors lancez-vous et créez ensuite vos propres programmes et jeux sur votre Amiga!
Où? A l’Ecole du Signal, Bemex, derrière la mairie (en voiture, signalisation Stade de foot) Pour en savoir plus, deux numéros : 077 24 79 34 (J.-P. Gamicr, Président) 022 45 54 73 (E. Gaillard, resp. Amiga).
RDV 13 Avril - Le Club Amiga de Tournai nous communique: Attention, n’oubliez pas de marquer dans vos agendas ce rendez-vous Amiga: l’Amiga Public Domain U de Tournai. Bien entendu vous pourrez y compléter vos collections du domaine public mais rappelons qu’il y aura aussi de nombreux bénévoles dans diverses spécialités afin de vous distraire. Citons la présence i MicroPunch 1 DISTRIBUTION-ASSISTANCE CONCEPTION - FABRICATION Vortex Atonce Amiga EMULATEUR AT 286 (manuel en français) Pour A 500 :1990F Pour A 2000 : 2590 F EXTENSIONS A 500 512 Ko (horloge + Inter) 390F 2 Mo (horloge + inter)
1890F EXTENSIONS A 2000 2 8 Mo - 2 Mo 1890F 2 8 Mo-4 Mo 2690F 2 8 Mo - 8 Mo 4190F FLICKER FIXER DRIVE EXTERNE 3.5” 650F DRIVE EXTERNE 5.25” 890F COMMUTATEUR Joy Souris 200F MODULE ANTI-VIRUS 250 F VARIATEUR DE VITESSE 250F CARTE CHANGE KickStart 200F 1 DIGITALISEUR DIGIPUNCH I Testé dans A News n°3i 390F |J 1 main d'œuvre, e pour le moh en cours, dans la limite des stocks disponibles.
Tous nos _ Celle offre est valdl TEL: 56 58 14 00 - FAX: 56 58 25 36 Envoyez votre ban de commmande sur papier libre accompagné de son règlement à MICROPUNCH 33480 LISTRAC MED0C.
Indiquez votre nom, prénom et adresse ainsi que la liste, la quantité et le prix des produits que vous désirez recevoir.
Frais de port et d’emballage : 40 F. Contre-remboursement : 60 F. A-News DECEMBRE 1990 No. 31 au stand musique des auteurs de Cds audio réalisés sur Amiga et en toute probabilité à un stand commercial de la présentation d’une borne interactive multimédia pilotée par Amiga 3000, etc. Venez passer une agréable journée à partir de 10b à la salle St Bricc de Tournai (petite restauration possible sur place. - TOURNAI Autoroute du Nord AI
- à LILLE prendre l’autoroute de Bruxelles, passer la frontière,
descendre à la première sortie Lamain), ensuite direction
Tournai puis parcours fléché AMIGA » à partir de la gare sur
les boulevards. Pour plus de renseignements: Jean-Pierre
VanBostal (exposants réservations, pré ventes à 17FF 100FB!)
(0) 69-22-58-03 (code pour la Bel gique 19-32).
25-28 Avril - AMIShow Berlin 20-23 Mai - Comdex ’91 Atlanta, Georgia, USA 7-9 Juin - AMIShow Londres sera de nouveau là le mois prochain... PETITES ANNONCES - MATERIEL Vends A2000B (lMo Vidéo) + moniteur 1084 + carte PC-XT + extension 2Mo (3Mo) + HD Quantum 42 Mo 19 ms série 2 + dg son stéréo + kit nettoyage + golem 3 1 2 + très nbreux disks. Vendu 17.000F (valeur neuve 20.700F). Vends Imprimante NEP P60 + feuille à feuille + kit couleur (valeur neuve 8.800F) Vendu
8. 000F ou le tout 24.500F. Matériel neuf excellent état sous
garantie et peu serv i, vendu cause PC 386 pour études.
Contacter: Salzmann Jacques, 191 rue de St Avold, 57890
Porcelette; Tél: 87 93 08 37 (WE).
Vends imprimante EPSON LX-800, état neuf (6 mois), sous garantie, 180 CPS.
3 polices, emballage d’origine. Neuf: 2150F, cédée 1500F. Demander Frédéric au 34 1643 57 (Val d’Oise).
Vends AMIGA 500 + ext. Mémoire + lecteur ext. + moniteur couleur 1084S + imprimante EPSON LX-800 sous garantie 08 89 + D.Paint 3 + fligh-simul 2 + F29 + FI 8 + unreal + excellence et nbx utili. Avec notice. Prix: 6500F. Tél: 73 83 29 51 (après 19H).
Vends AMIGA 2000B (KickStart 1.3,1 Mo de Chip Ram) acheté en Août 90.
Extension mémoire 2 Mo de Fast Ram achetée en Septembre 90, free-boot, lecteur externe 5"l 4 (commutateur 40 80 pistes et affichage numérique des pistes), moniteur péritei Grunding avec câble péritel, environ 200 diquettes (5” 1 4 et 3" 1 2 avec jeux, utilitaires, démos, DP), joystick, livres de programmation. Le tout est sous emballage d’origine avec les factures. La garantie de l’AMIGA est encore de 18 mois et celle de l'extension de 7 mois. Prix 11000F. Livraison possible sur région Centre et Ile de France. Contacter: Pascal au 19 54 76 09 34.
Vends Carte mémoire A 2058 peumplce 8 Mo dont 6 Mo en 80ns = 4000F. Carte A2090 contrôleur + disque dur 20 Mo = 1500F.
CARTE x XT + lecteur 5.1 4 = 1500F. Contacter Roalnd Guillo 97 05 98 66 après 20H.
Vends pour AMIGA 500 ou 2000, moniteur 1084 en très bon état.
Prix 2000F + 1 trackball 250F. Tél: 77 72 05 37.
Vends en TBE A500, extension mémoire A 501: 350F; + nouveau moniteur couleur A10845: 1450F; + lecteur externe CA880: 500F; + imprimante Star LC10: 1250F. Tél: 28 68 64 20 (région de Dunkerque).
Vends AMIGA 2000B (Fat Agnus) K1.3 (acheté le 05 01 91). 1 Mo Ram 1 lecteur 3 5" externe cumana (acheté le 25 01 91) + I moniteur 1084S (Stéréo) + 1 GVP 030 (28Mhz) + 4 Mo Ram 32 Bits GVP (acheté le 5 01 91, garantie 2 ans) + 1 HD 80 Mo Quantum (AT BUS). Le tout en TBE, Prix: 21.000,00F. Vends disque dur interne 3 1 2" Quantum SCSI "LPS" 52 Mo. Prix: 3300FTTC - Neuf ¦ + disque dur interne 3 1 2" Quantum SCSI "LPS" 105 Mo. Prix 4990F TTC - Neuf. Tél: 43 44 24 09. Demander MAN (20 heures répondeur dans la journée) Vends pour cause de sous emploi un disque dur Commodore A590 de 20 mega. Ce disque
est équipé d’une carte mémoire de 2 mega de ram peuplée actuellement à 1 mega. Le tout neuf car prati quement jamais servi. Prix de l’ensemble: 3000F. Tél: 50 59 22 78 (province, dépanezment AIN) le week-end.
Vends imprimante couleur Jed d’encre CANON PJ1080A, très peu servi. Prix avec câble: 3250F + Port. Tél: 68 26 33 26 ou 68 26 30
71.
Vends AMIGA 2000 + moniteur 1084S + carte XT + dis.dur 20 Mo + disquettes. Le tout en très bon état: 8000F. Joindre STEPHANE au 80 21 48 74 (WE) et 16 1 64 46 68 11 (en semaine après 20H).
2190F Vends lecteur interne A1010 pour AMIGA 2000, très peu servi et en bon état. Prix: 400F. Livraison possible sur Paris et Ile de France.
Tél: (1) 47 33 07 26 après 19H ou WE (Denis).
Vends AMIGA 2000B + monitor 1084S + lecteur 3.5 ext.(acheté Juillet 90) + Minigen, Deluxe Paint III, Protitler et utilitaires DP et o jeux originaux. Prix:10.000F. Tél: (1) 45 92 03 57 entre 18 et 2011.
ACHETE AMIGA 2000 config. 68030 disque dur 40 Mo + digitaliser + Genlock. Tél: 53 65 06 19.
Vends AMIGA 2000B (KickStart 1.3, 1 Mo de Chip Ram) acheté en Août 90, extension mémoire 2 Mo de Fasrt Ram achetée en Septembre 90, free-boot. Lecteur externe 5" 1 4 (commutateur 40 80 pistes LECTEUR EXTERNE 3”1 2 DES PRIX EXCEPTIONNELS ...A NE PAS MANQUER !
880 Ko Formaté GARANTIE 1 AN 550 F EXTENSIONS MÉMOIRE A 500 512 Ko, avec interrupteur GARANTIE 1 AN Sans horloge 340 F Avec horloge 390 F EXTENSIONS MÉMOIRE A 500 Oà 6 Mo 990 F 0 Mo 2 Mo 4 Mo 6 Mo
1. 900 F
2. 600 F
4. 900 F EXTENSIONS MÉMOIRE A 2000 0 à 8 Mo Extensibles par pas
de 2 Mo GARANTIE 1 AN 990 F 0 Mo 2 Mo 4 Mo 6 Mo
1. 490 F
2. 390 F
3. 290 F DISQUES DURS A 2000 Carte contrôleur + Disque dur
GARANTIE 1 AN DATAFLYER 40 40 Mo 2.990 F DATAFLYER 52 52 Mo
3.690 F 100 Mo 5.990 F DISQUES DURS A 500
2. 990 F 20 Mo 40 Mo 52 Mo
3. 990 F
4. 490 F CARTE CONTRÔLEUR SCSI + EXTENSION MÉMOIRE 0 à 8 Mo avec
2 Mo 2.690 F
- REMISES NON CUMULABLES DANS LA LIMITE DES STOCKS OISPONIBLES.
LES nu craMiE ' bitîir r SifcSE POUR COMMANDER
43. 57.48.20 VPC 11, bd Voltaire 75011 Paris
43. 57.48,20 ATARI 11, bd Voltaire 75011 Paris 43,57.96.89 AMIGA
11, bd Voltaire 75011 Paris
43. 57.96.18 PC 19, bd Voltaire 75DI1 Paris
43. 38.18.09 TECHNIQUE du’jS-Boule 75011 PARIS
43. 38.48.40 OCCASION MARSEILLE LOISIRS 69, cours Lieulaud 13006
(16) 91.42.50.42 MARSEILLE PC 69, cours Lieulaud 13006
(16) 91.47.74.11 lisais
- €- A RETOURNER A : AMIE VPC, 11, BD VOTRE 75011 PARIS NOM_
“PLUS” ADRESSE.
VILLE .
J TÉL._ CODE POSTAL l_L MON ORDINATEUR.
DESI8NATI0N QUANT.
PRIX montant FRAIS D'ENVOI* POSIE SU f I8ANSTOTEUS 90 F RW COUS Cl !S F TOTAL ? CHEQUE DCCP ? CARTE BLEUE ? CARTE CLUB AMIE I I I I I DATE D'EXPIRATION l l l I I I I I I I I I I I I I I
• PETITES ANNONCES • ABONNEMENTS • ANCIENS NUMEROS • CLUBS Les
petites annonces non-commerciales sont gratuites MATERIEL
(SUITE DE LA PAGE 56) et affichage numérique des pistes),
moniteur péritel Grunding avec câble périteL environ 200
disquettes (5" 1 4 et 3" 1 2 avec jeux utilitaires, démos, DP),
joystick, livres de programmation. Le tout est sous emballage
d'origine avec les raclures. La garantie de l'Amiga est encore
de 18 mois et celle de l'extension de 7 mois. Prix:
10. 000F. Livraisoa possible sur région centre et De de France.
Contacter Pascal au 16 54 76 09 34 après 19H30.
Vends Gcnlock incrustateur Ves-One pour AMIGA 500 et 2000. Divers volets. Digiview
4. 0, filtre RVB. S VHS et composite + soft de titrage pour
11.000F. + magnétoscope JVC 530 MS multisystem hi-fi stéréo
spécial montage, doublage son, très peu servi 6.500F. + carte
passerelle PC XT avec drive 5' 1 4 cédée 1,500F. +
programmer d'Eprom de la 2764 à 27512 carte intem A2000 pour
900F. + Atari 520 Sté + soft + péritel + 1.5 Mo de ram interne
pour 4.000F. Tél: 84 22 49 45.
Vends AMIGA 500 (âge: moins d'un an) avec 1 Mo de chip Ram. Kickstart V1.3 et Big Fat Agnus + disque dur 20 Mo + extension Ram 2 Mo (total: 3 Mo). Prix sacrifié (cause achat Amiga
2000) . Contacter Alain (le WE) au: 89 79 53 32.
CONTACTS ET LOGICIELS C-LM.. le club informatique Monlois est une association loi 1901. L'unique club Amiga des Landes vous attend pour partager vos passions. Local: 26 rue Armand Dulamon 40000 Mont-de-Marsan. Tél: 58 06 25 24.
A 500, cherche contacts pour échanges DP uniquement. Toutes séries acceptées.
Achats Ventes et pas sérieux s’abstenir. Ték 94 53 66 02 le soir ou écrire à FRANAUENK M. Le Verger des Arènes Lot 69.83600 FREJUS.
Vends livres Trucs et Astuces, le Language Machine. Amigados Amigabasic. Pour lOOF Iivre. TB état. Contacter Eric au 43 72 00
39.
Vends Trucs et Astuces I et II, le livre du Graphisme, le livre de la Musique (le tout avec disquettes d'origine), SOS Amiga Dos-Amiga Basic, collection complète de A-News et de Commodre Revue ainsi que disquettes du Domaine Public à moitié prix. Tél: 91 33 19 86 après 19H.
Vends programme de FAX et SSTV pour réception agence de presse photos, carte météo, météosat. Radio-amateurs (marche aussi en émission) avec carte interface de décodage pour FM Amiga 500, 1000 ou 2000. Le tout: 700F + port. Tél: 61 74 30 18 (HR). Vends égalcmcm digitalisent vidéo couleurs pour AMIGA: 700F ? Port.
A vendre logiciels originaux TBE: AMOS (290F). Shoot'en up ConsUCil (UOF). Gnome Ranger (75F) ou Amos + Shoot'en up Const.K» (le lot 370F). Tél: Pierre-.Vlarie pour les rensci gnements au 47 51 32 70 (Hauts-de-Seine).
EMPLOIS Graphiste recherche programmeur' expérimentés (+ spécialement AMIGA mai' autre ordi en sup bien venu) pour réaliser un feu d'arcade (Heroic-Fantasy). Le Scenar. Le Storv et I tiers des graphs déjà faits. Contacter: Jacques Viel au 45 79 88 12.
Cherche au Mans graphiste pour logos, dessins, retouches. Pour tous renseignements contacter Eric au 43 72 00 39 de 18 à 21 Heures.
Cherche contacts sur AMIGA 2000 pour échanges et idées concernant languages et graphismes etc... Contacter: Frédéric au 66 75 26 75 (Nîmes et sa région). Cherche sons pour Korg Ml via logiciels Amiga ou non. Tél: 78 70 56 95.
Cherche Infographistes et Program meurs pour élaboration d'un projet démentiel (jeux aventure arcade) Contacter: Wilfrid tél: 58 06 25 24 (semaine) et 58 71 05 10 (WE).
BELGIQUE
M. i.A. Software assure la diffusion d’A-Atews en Belgique I MiA
Software, BP 111 2018 ANVERS 14, Belgique Tel 03-326.01.44
SUISSE Si vous êtes en Suisse vous pouvez vous abonnez à
A-News pour 12 numéros pour la somme de 76FS.
F, n voyez votre paiement uniquement par CCP libellé à A-Neivs à : A-News, CCP No 12-25X68-1 1203 Genève.
Les anciens numéros sont disponibles chez: QUEBEC Pour recevoir A-News chez vous presque aussi vite qu’en Europe: 12 numéros pour $ 74.00; anciens numéros 5.50$ (incluant laTPS). Paiement mandat poste, chèque visé ou carte visa à Probace, 1016 r Charles Garnier.
Drummondville, Québec J2B 2H4 Belgique Media Lem, r François Dorzee 93,7360 Boussu MiA Software (voir ci-dessus) 06 ASCII 10 r Lépante 06000 Nice 13 Infologs 41 bd Baille 13006 Marseille 31 Volumm 30 r Pharaon 31000 Toulouse 62 Microtech 32B r Florent Evrard 62420 BülyMomigny 62 Softone. 423 rue de Lille, 62400 Bcthune 64 Bah Micro, 7 rue de Courue 64100 Bayonne 67 ZlOMM 1 r Déserte 67000 Strasbourg 69 Gelain Ets 22 Ave de Saxe, Lyon 75 Phase. 93 av du Gai Leclcrc 75014 Pari» 91 Essonne Mailings rue du Bots Sauvage 91024 Evtv Suisse 12EduSoft 14-16 r des Gares 12011 Genève 2 12 Dynamic
Computer r Gutenberg 5 Genève 121RCO 3 rue Jean Violette, 1211 Gencvc4 12 Distrib. Electronique r Vollandcs 62,1207 Genève 14 MJ.S. Informatique, H Pestalozn 9,1400 Yverdoo 20 Octopus. R du Bassin S, 2000 Ncucharel Québec Manon du logicieL2466 J-Takm Esr_Montrcal H2E1W2 AmigaNews Abonnement d’un an (12 numéros) ....240F Pour l'étranger (tous pays) ......295F (Avion 430F) Bulletin d'abonnement ci-dessous, mais si vous ne voulez pas découper votre AmigaNews envoyez-nous votre demande sur papier libre. Les numéros précédents sont disponibles au prix de 1-10 numéros. 15F
par numéro; 11-20 numéros. 14F par numéro; 21-30 numéros, 13F par numéro; 31 numéros et plus 12F par numéro. (Ajouter frais de port de 10F, quel que soit le nombre ou destination des journaux commandés) Oui, je m’abonne pour 12 numéros à partir du numéro . (délai d'enregistrement environ 3 semaines Votre abonnement peut commencer à partir de n'importe quel numéro.)
Nom ....Prénom .. Adresse Bon à découper et à adresser avec votre règlement au nom d’A-News à : A-News Diffusion, 33 Rue Ste Lucie, 31300 Toulouse Le numéro du dernier journal qui sera envoyé est imprimé sur l’etiquette d’envoi.
CIJJBS (ndmqut sraluiU) FRANCE I* a.UB INFORMATIQUE, BP4I3.18007 Boum» 16148.244». 26 CLUB64Informaliqoe, 4 Alice S G«raix,26200 Moniclirmr 33 BL GSS mer croup Bordelaise 56-754)7-33. 56-36-14-1» 37 TOURS MICRO CLUB BP 16* 37001 Tour» 47-51 -12- Il 38 CLUB APOGEE - BP 6 38620 Montfctra Tèt 76 32 3S 4 Pire oc 38 VIENNE IMORMATIQUE 38780 Pore E-wg* Kl 74-57 .
40C1M 26 r A Dalamon, 40000 Mont de Marsan tél 58-06-2* • 44 POWER CLUB COMMODORE. Ifcdi TRIKL 2 • de U -, ncise 44700 Orv ft (Nantes | Tél 40-10-98-91 50 ATACOM Secuon Amiga BP15 50130 Oaeiille, Tel 33-53X1 57 ALICE club mfotmatique, Maison de» Jeune», r Clémeo.. 57360 Amncvillc tél 87-71-08-03 57 ALPHA CLUB INFORMATIQUE SARRE GUE MINF.S Ino Culturel. 3 nie J-Roth. 57300 Sancgucmirev Tél 87-95-25413.
59 HtEE DISTRIBUE N 88 r de SailK- S9390 llrulllm 64 FRAUG BP64,64202 Bianiu Cédex, tél 59-24-67-I4.
64 MICROINl-ORMAnQUE CLUB D A.NOLET 59-52-344 3 66 miB INFORMATIQUE STEPHANOIS. Salle Banale. 66. » StEdéve lél 68-92-48-18.68-924)5-52 67 CLUB MICRO-LOISIR 67300 Sdutagtam lél 88-32-56-68 68 AVUGA NEWWAVE 11 t de» PÜor, 68250 Rouflab 89-78-52-54 73 LVTERCEPTOR 13 av 1 laerè» 73000 Cbambcr» 77 M1CROTE1. CLUB. Ecole Paueor 61 r da Gai de Gau e 77000 Melon, lB 686867-83 77 CMOS BP37 77860 QnMy-Vwin» 83 CLLB AM1GAZUR. Verger de» Arène». Lot 69.136001--.jm 94-53-664)2 cl antenne Nice 93-27-92-28 92 AMIGA 1000 DEFENDERS 47 Av G Péri. 92500 Ructl-Malmaiion BELGIQUE 7500 CLUB PA.C.T Bpwt. 7500
Tournai CrCCI. MICRO. Club .Amiga dans la ténor du centre. Mi 064-33.79.46 os 064-36.77.09 SUISSE 1000 Amiga Mulmatk Force. CP2978. Bergttrcv 10001 air 1000 Anuga Bna. Ca»e Pottaie 234. CH-1000 Laïuatme 22 1223 GoniSoft CT 309 1223 Bernct. Teneur multiligne' 022-757-6587 1870 Amiga Muhuark Fotccltotale Alberto Srapion 128.1870 Morahcy(VS) 2300 Club Informatique de» Montagne», r de la Ronde 26,2300 Oraux-dcvFtmd» 2882 Amiga-CIub Suisse Romande. CP 83, 2882 Sl-Unuinnr VOLUMM-4D VOLUMM sari 30 rue Pharaon 31000 TOULOUSE tel. 61.53.36.09 VO LU Mdy Version pm : 2.450 frs.
- Images 24 bits
- Mapping IFF anim
- V ersion 680x0
- Releases gratuites 1 an
- Hot line Je commande VOLUMM-4D' rs , ci-joint un chèque de
2.450 frs. NOM : .... Je commande VOLUMM-4Djï ,ci-joint un
chèque de 450 frs. ADRESSE Je commande 4 disquettes
demos,ci-joint un chèque de 40 frs.
Je veux recevoir une documentation sur les deux logiciels (gratuit) A 1 VP SERIE I achant que votre Amiga 2000 est beaucoup plus efficace avec un disque dur et de la mémoire supplémentaire, vous comprendrez aisément les avantages qu’apportent l’architecture DMA et les performances des cartes GVP série II.
Les HCD et HCDP t s intègrent le nouveau DPRC (Dual Port Ram Contraller) de GVP qui transfère directement les données entre les disques et ia mémoire, sans recourir au 68000 . Ces tranferts sont entièrement gérés par le DPRC, la DMA n’interférant pas avec l’activité propre de l’Amiga (Overscan, Son, etc Ce procédé DMA exclusif offre les vitesses de chargement et de sauvegarde les plus élevées (jusqu’à 3.5 Mo par seconde) et améliore les performances multitâches de Pamiga.
Et, sachant que vous avez beaucoup mieux à faire avec votre Amiga 2000 que d’installer des disques durs, il est évident que les premiers avantages d’une carte SCSI GVP Sériés 11 sont sa procédure d'installation : FAAASTPREP® et son driver universel FAAASTROM®.
En quelques clics de souris, vous personnaliserez votre disque dur en fonction de vos besoins (nombre de partitions, taille etc...) ou vous profiterez des derniers périphériques SCSI : disques optiques, Streamer, disques amovibles, CD-Rom, Bernoulli loméga etc... Avec la même facilité, vous pourrez créer une partition MS-Dos pour une carte passerelle XT ou AT ainsi qu’une partition Macintosh pour Amax II.
'' 'r¦ &',' ’ ’-Y ‘‘m ' Enfin, sachant que la mémoire d’une génération est quelque chose d’important, les cartes GVP sont garanties 2 ans.
SIMMRAM II La plus petite et la plus compacte des extensions 8 Mo pour A2000
• AUTOCONFIG
• supporte 6 Mo pour une parfaite compatibilité avec les car
tes passerelles XT-AT HCD Sériés II Carte disque dur SCSI
• Autoboot en Fast File System
• supporte 7 périphériques SCSI
• compatible AMAX-II HCDPIus Sériés II Carte disque dur et
extension mémoire
• Autoboot en Fast File System
• supporte 7 périphériques SCSI
• compatible AMAX-II
• Ram AUTOCONFIG
• utilisable en 2, 4 , 6 ou 8 Mo GVP, DPRC, FAAASTPRÊP
ctFAAASTROMcï Sont des marqua (téposées de Grear Valley
Products Çic. ; 2 Mo de Ram installée d'origine DPRC de GVP
Supports pour 6 Mo de Ram supplémentaire Aroiga est uneoiarque
déposée deConanodote-Amigalhc.
Macintosh est taxe marque déposée d’APPI.É Computers A-MAX n«t une marque déposée de RéadySofi S1MMRAM, HCD et HCDPlus «mt des marques déposées de CIS Photos et Goactcristiqucs noncontractuclles,

Click image to download PDF

Merci pour votre aide à l'agrandissement d'Amigaland.com !


Thanks for you help to extend Amigaland.com !
frdanlenfideelhuitjanoplptroruessvtr

Connexion

Pub+

63.2% 
8.7% 
3% 
2.1% 
1.9% 
1.6% 
1.2% 
1.1% 
0.8% 
0.8% 

Today: 14
Yesterday: 94
This Week: 311
Last Week: 863
This Month: 2156
Last Month: 3511
Total: 84370

Information cookies

Cookies are short reports that are sent and stored on the hard drive of the user's computer through your browser when it connects to a web. Cookies can be used to collect and store user data while connected to provide you the requested services and sometimes tend not to keep. Cookies can be themselves or others.

There are several types of cookies:

  • Technical cookies that facilitate user navigation and use of the various options or services offered by the web as identify the session, allow access to certain areas, facilitate orders, purchases, filling out forms, registration, security, facilitating functionalities (videos, social networks, etc..).
  • Customization cookies that allow users to access services according to their preferences (language, browser, configuration, etc..).
  • Analytical cookies which allow anonymous analysis of the behavior of web users and allow to measure user activity and develop navigation profiles in order to improve the websites.

So when you access our website, in compliance with Article 22 of Law 34/2002 of the Information Society Services, in the analytical cookies treatment, we have requested your consent to their use. All of this is to improve our services. We use Google Analytics to collect anonymous statistical information such as the number of visitors to our site. Cookies added by Google Analytics are governed by the privacy policies of Google Analytics. If you want you can disable cookies from Google Analytics.

However, please note that you can enable or disable cookies by following the instructions of your browser.

Visitors

Visite depuis
03-10-2004
Visite depuis
23-02-2014