Sponsors

FacebookTwitterGoogle Bookmarks

Amiga DOS WorkBench sont des marques déposées de Commodore Amiga Les Amigaïstes qui envient les Pcistes avec- leurs lecteurs haute densité peuvent dorénavant acheter un lecteur haute densité Chinon FB357a, l’installer et formater des disquettes haute densité en 1759K avec le Fast File System. Cela marchera, à condition que le Kickstart soit d'une version 37.175 HAUTE DENSITE Nous n’avons pas encore testé cette procédure, mais nous avons eu l’information par plusieurs sources sérieuses. Il ne fait aucun doute que Commodore a trouvé la moyen d'installer des lecteurs haute densité de façon transparente dans le système Amiga, et que le lecteur Chinon FB357a est utilisé. L’astuce est de faire tourner le lecteur à la moitié de la vitesse d’un lecteur Amiga normal, et de doubler la taux de transfert de données. On nous assure que Commodore n’a en aucune façon modifié le lecteur, et que le système est fiable. N’oublions pas que l’Amiga 3000T était annoncé avec les lecteurs haute densité, mais que cette machine est actuellement livrée en Allemagne avec les lecteurs normaux. Pourquoi? A Cologne nous avons posé la question à plusieurs personnes de chez Commodore, et chacun a donné une réponse différente. Selon des témoignages sur Usenet on peut changer de lecteur comme on change de chemise (mise en place, branchement des câbles existants, allumage... ), mais restons prudents en attendant les tests. Psst: Certains Amiga 3000 récents sont équipés d’origine avec ces lecteurs. Pour contrôler, insérez une disquette haute densité dans dfO: (ces disquettes comportent deux trous carrés au lieu d'un), formatez avec la commande Format Disk du Work- Bench, puis tapez la commande info dans un shell. Si dfO: affiche un valeur de 1759k au lieu de 880k, souriez. Un ROM 2.0 sur 2000 Un lecteur chanceux en Bretagne qui a acheté un Amiga 2000 chez son revendeur était étonné de découvrir que la machine était équipé d'un ROM 2.0. Les disquettes système et documentation étaient en version 1.3. Une fois le système en route, il a eu droit a un sort de système mutant, mêlant le 1.3 et le 2.0. Malgré ce mélange, le système fonctionne parfaitement... - Amiga A300: "«n Amiga d'entrée de gamme avec Workbench 2.0. attendu pour le premier semestre 1992.

Click image to download PDF

Document sans nom ISSN 098S-5450 ,,, mmw GRAPHI DESIGN WORKS BAS-RELIEF AVEC ANIMS POUR DOMAINE PUBLIC: AMIGA SOURCE EDITEUR WICONIFY APRF MONTAGE: UN AMPLI POUR 40F JANVIER 1992 No. 42 Suisse 9.40 FS, Belgique 219FB, Canada $ 5.75 Toutes tes images composant cette page sont des photos d écran DCTV.
? Digitalise, affiche et permet de dessiner en 16 millions de couleurs avec un Amiga standard. . ~ ; * » - - 3 ' Pal ou d'un magnétoscope en arrêt sur image.
? Affiché les fichiers IFF 24 bits, haute résolution.
? Permet de créer et de jouer des animations en 16 millions de couleurs, directement enregistrables, en Pal, sans contrôleur imagé par image. , ? Convertit tous les formats IFF I (y compris Hamet 24brts|au standard 1 DCTV et réciproquement. M k ? Livré avec les utilitaires ¦ I de conversion, de digitalisation M- % et DCTV Paint : un logiciel de dessin ®* complet et ...sans lenteur. MBBB Existant en NTSC depuis 2 ans, le DCTV, en Pal, va aussi révolutionner les écrans européens. Utilisant la mémoire Chip de l'Amiga comme sa propre mémoire d'image, le DCTV crée un signal qui restitue les
véritables couleurs et résolution de la vidéo. Ce procédé exclusif de compression décompression permet de dessiner ou de digitaliser en 16 millions de couleurs même sur un Amiga non accéléré. CIS a sélectionné le DCTV pour satisfaire les amateurs de 3D et de belles images.
ISI DIGITAL «i Technique DCTV et les produits DIGITAL CREATIONS sont distribués en France en exclusivité par ICIS 14, Avenue HERTZ EUROPARC 33600 PESSAC Tel : (16) 56 363 441 • Fax : (16) 56 362 846 DCTV Anuga sont des marques déposées de. Respectivement. Digital Créations et Commodore Busmess Mactenes SOMMAIRE _ ] News 4 Londres: World of Commodore 6 Un tower pour Amiga 8 Serge Hammouche 9 La folie Ami Dock 10 Tests hardware Carte 24-bits VD2001 12 TechnoSound Turbo 16 Paintjet 26 Graphisme Dpaint IV revisité 17 DesignWorks 18 Bas-Relief et Dpaint 20 Animation pour débutant 22 Saga de
l’Amiga 32 A-News Video Agenda 19 Comms Carte Gazel pour Numéris 28 Programation Cando 48 Arexx 42 GFA AMOS 54 Compression de données 58 Domaine Public 50 Amiga Source Editeur 30 wiconify 38 APRF 46 Domaine Grand Public 62 La Concoura 63 Montage: un ampii interne 52 Courrier 64 Les Petites Annonces 69 Les clubs et l’abonnement 70 AmigaNews est édité et publié par NewsEdition, SARL au capital de 2000 F à 33 Rue Ste Lucie, 31300 TOULOUSE TEL : 61-42-65-75 FAX : 61-42-68-76 Directeur de la Publication: Bruce Lepper Assistants de rédaction: Michel Castel, Nicole Saunier Secrétaire de direction:
Esmeralda Gimeno Ont participé à ce numéro: Pierre Adichvili, Thierry Ardoin, Guy Beteille, Cédric Beust, Chesnogood Jean-Luc Faubert, Nicolas Foumel, Jean Gaillat, Eric Laffont, Pierre-Philippe Launay, Xavier Leclercq, Malika, Fabrice Neyret, Jérôme Pagès, Jacques Risso et l'équipe d'Hermès Diffusion.
EDITO Nous vous remercions vivement pour vos réponses au questionnaire que nous avions inclu dans notre numéro 39.
Nous estimons à environ 1800 le nombre de formulaires retournés (le chiffre exact sera publié avec les résultats d'ici quelques mois).
C'est un très bon score, et après l’analyse de toute cette information nous saurons avec beaucoup plus de précision qui vous êtes et les sujets qui vous intéressent.
Et à présent, voici le moment crucial pour tous les participants: l’annonce des gagnants de notre tirage au sort !
Le premier prix, une carte accélératrice Combo 22 offerte conjointement par AmigaNews et CIS, a été gagné par Vincent Justin de St.Malo. Vincent utilise son Amiga 2000 pour jouer et pour programmer (via une carte XT) en Turbo Pascal, mais une fois la Combo installée il compte essayer le G FA Basic et, bien sûr, la création des images de synthèse.
Et voici les noms des dix gagnants d’un abonnement à AmigaNews: Alexandre Boucharia, Mr Chaves, Thierry Coutaz, Charles Fierens, Louis Gagnoux, Olivier Guillon, Fabien Jobin, Naky La Louze, Etienne Matgron, et Philippe Paziot Bonne année à tous.
NOTRE COUVERTURE L’image de fond de notre couverture a été créée avec le programme Scenery Animator de l’éditeur américain Natural Graphics. Le bateau et d’autres détails ont été ajoutés avec TVPaint de TecSoft et la carte 24-bits VD2001 de Avancée (testée dans ce numéro par Eric Laffont). L'image est de 512x580 points et pèse 680k. Elle a été légèrement déformée pour la mise en page avec Professional Page 2.0A. INDEX DES ANNONCEURS ATILLA 44 INTER COMPUTING 11 AVANCEE 71 JESSICO 37 BUS PLUS 15 JMD 36-15 41 CCM 49 MEGAVISION 43 CIS 02-72 PHOENIX 09 DUCHET 23 SEREL 67 ESAT 17 S2P 25 FBI 45
VOTRE SPECIALISTE 67 FREE DISTRIBUTION 61 TRINOLOGY 51 FUTURO 39 VOXEL 27 ULTIMA 29 COPYRIGHT NewsEdition 1991 Reproduction interdite sans autorisation. Amiga. Amiga DOS WorkBench sont des marques déposées de Commodore Amiga Les Amigaïstes qui envient les Pcistes avec- leurs lecteurs haute densité peuvent dorénavant acheter un lecteur haute densité Chinon FB357a, l’installer et formater des disquettes haute densité en 1759K avec le Fast File System.
Cela marchera, à condition que le Kickstart soit d'une version 37.175 HAUTE DENSITE Nous n’avons pas encore testé cette procédure, mais nous avons eu l’information par plusieurs sources sérieuses. Il ne fait aucun doute que Commodore a trouvé la moyen d'installer des lecteurs haute densité de façon transparente dans le système Amiga, et que le lecteur Chinon FB357a est utilisé. L’astuce est de faire tourner le lecteur à la moitié de la vitesse d’un lecteur Amiga normal, et de doubler la taux de transfert de données. On nous assure que Commodore n’a en aucune façon modifié le lecteur, et que
le système est fiable.
N’oublions pas que l’Amiga 3000T était annoncé avec les lecteurs haute densité, mais que cette machine est actuellement livrée en Allemagne avec les lecteurs normaux. Pourquoi? A Cologne nous avons posé la question à plusieurs personnes de chez Commodore, et chacun a donné une réponse différente.
Selon des témoignages sur Usenet on peut changer de lecteur comme on change de chemise (mise en place, branchement des câbles existants, allumage... ), mais restons prudents en attendant les tests.
Psst: Certains Amiga 3000 récents sont équipés d’origine avec ces lecteurs. Pour contrôler, insérez une disquette haute densité dans dfO: (ces disquettes comportent deux trous carrés au lieu d'un), formatez avec la commande Format Disk du Work- Bench, puis tapez la commande info dans un shell. Si dfO: affiche un valeur de 1759k au lieu de 880k, souriez.
Un ROM 2.0 sur 2000 Un lecteur chanceux en Bretagne qui a acheté un Amiga 2000 chez son revendeur était étonné de découvrir que la machine était équipé d'un ROM 2.0. Les disquettes système et documentation étaient en version 1.3. Une fois le système en route, il a eu droit a un sort de système mutant, mêlant le 1.3 et le 2.0. Malgré ce mélange, le système fonctionne parfaitement...
- Amiga A300: "«n Amiga d'entrée de gamme avec Workbench 2.0.
attendu pour le premier semestre 1992. Une machine plus
performante et sûrement moins chère encore que la gamme
actuelle, de même que le nouvel Amiga 1000 Plus". (Selon nos
sources en Allemagne. T A300 pourrait prendre la forme d'un
A500 Plus sans clavier numérique, mais rien n’est
finalisé...) ? Amiga A500: "11 ne disparaît pas.
Un nouveau modèle sortira probablement entre les mois de mars et juin 1992". (Il s'agit sans doute de IA500 actuel mais avec ROM 2.0.) ? Amiga A600: Pas de détails. (On peut imaginer un 500 combiné avec un lec- leur CDTV, ou peut-être avec disque dur interne, mais c’est de la pure spéculation...) j fz
• • Ce prototype de TA690, l'extension CDTV pour Amiga 500, était
visible à l'expo World of Commodore à Londres (voir page 7) ¦H3
ÏIÜ1] -1 ni MPM» Georges Fornay de Commodore France a parlé de
la volonté de Commodore de "persévérer autour de ’Amiga" en
annonçant de "probables" nouvelles versions de l'Amiga, dans un
entretien publié par Amiga Revue. Voici un résumé de ses
commentaires (et les nôtres en italiques).
U Amiga 1000 Plus: Pas de détails.
(??) (Le 2000 repackagé??)
U Amiga 2000: "le 2000 a besoin d'être ¦relooker”'. Sinon, pas de détails.
(Mr Fornay n’a pas parlé d'Amiga 2000 Plus. Et pourtant en Allemagne un A2000 Plus est "sous-entendu", bien que Ton ne puisse pas dire si cette machine sera équipée d'un 68000 ou EC68020 ou '30, ou récarrossé. Bref, nous ne savons rien de Plus!)
U Amiga 3000: "En Septembre Octobre 92 de nouveaux Amiga compléteront la gamme par le haut". (Ici Mr Fornay parle sans doute des machines d'une nouvelle génération dont a parlé Irnng Gould, chairman de Commodore International, au mois de mai (Amiga- News 36, page 4). Elles seraient équipées d'un nouveau jeu de processeurs Imais compatibles avec les logiciels existants I permettant plus de couleurs et davantage de chip RAM, et de circuits sonores améliorés.)
Mr Fornay a parlé aussi du prochain A690 (photo) et de l’importance perçue par Commodore dans le développement et l'intégration du CDTV dans les systèmes informatiques.
Il a également annoncé un upgrade complet du 1.3 au 2.0 comprenant ROM, Denise et Agnus et l’installation.
En attendant, au moment du bouclage, Commodore France n'avait toujours pas reçu les ROMs et docs du Système 2. Nous allons nous taire plutôt que de faire d’autres prévisions de dates de disponibilité... Une carte passerelle 386 La société VORTEX vient d'annoncer officiellement la sortie pour Janvier- Février de sa carte passerelle 386 SX 16 MHZ VGA pour Amiga 2000 et 3000.
Cette tarte supportera les connecteurs d'extension PC présents sur ces machines.
Le prix n'a pas encore été fixé. Cela fera de l'Amiga le seul micro ayant une émulation PC 386 SX!
D’autre part est annoncée une mise à niveau de AT-ONCE pour tourner sous WB
2. 0. Cette mise à niveau sera gratuite pour les actuels
possesseurs de AT-ONCE.
AT-ONCE tourne maintenant à 16 MHZ et s'appelle AT-ONCE plus. La performance est de 16,2 d'après le test Norton SI. Le prix de AT-ONCE est de 598 DM.
Le DMI Fioptical Disk Drive est un lecteur interne ou externe qui permet de sauvegarder 20.8Mo de data sur une disquette qui ressemble à une disquette 3.5 pouces normale mais qui coûte $ 20 (environ 120F).
Le lecteur interne pour Amiga 2000 ou 3000T est disponible au prix de $ 549 aux Etats Unis (modèle externe pour tout Amiga. Avec alimentation auto- commutable 1Q0 260V, $ 649). Avec câble SCSI, résistances de terminaison, et une disquette fioptical.
Il se branche sur un contrôleur SCSI standard. D’après Digital Micronics. Le temps de sauvegarde de 20Mo de data sur ce lecteur en utilisant le programme AmiBack serait d'environ cinq minutes.
Voici quelques détails techniques: Capacité non-formaté 25Mo. Formaté
20. 8Mo: densité d'enregistrement 23.980 BRI (RLL); transfert de
disquette 1,6Mbit sec; taux de transfert du buffer
2Mbyte sec: temps moyen de recherche 65mSec; temps de
stabilisation (settle) 15mSec; démarrage moteur 750mSee:
têtes de lecture-écriture 2: densité piste 1250 TPI:
cylindres 755: pistes 1510; vitesse de rotation 720rpm;
consommation 2.5 Watt de moyen: dimensions en pouces
hauteur 1 ", largeur 4". Profondeur 5.91“. Ses performances
et son prix sembleraient en faire un concurrent intéressant
au Syquest, qui utilise de vrais disques durs métalliques en
cartouches qui resteront toujours relativement coûteux à
fabriquer. Les disquettes fioptical. Par contre, sont
destinées à des baisses importantes dans un avenir pas trop
lointain. Tout dépend du marché. (DMI Micronics Inc, 5674 El
Camtno Real, Suite P, Carsbad, CA 92008, USA : tél
619-431-8301. FAX 619-931-8516) (Vortex C omputersysterne,
Falterstrafie 51-53, D-7I0I Flein bei Heilbronn; té119 49
7131 59 72 0. Fax 19 49 7131 550 63) Réseaux Plusieurs
nouveaux produits "réseaux" sont annoncés par AMIGA Business
Computers aux USA:
- AMIGAArcnct est un logiciel pour les ArcNet Network Interface
Adapters de Commodore. On peut créer un réseau local
bi-directionnel pour jusqu'à 256 Amiga
(500. 2000, 3000). Avec des transferts à 2.5 Mbps. Prix par Amiga
(logiciel et matériel) S480.
- AMIGAEthernet, pour un réseau local à lOMbps avec la carte
Ethernet A2065 pour A2000 ou A3000. Jusqu’à 16 millions d'Amiga
peuvent se connecter! Le logiciel coûte S250 par machine, ou la
combinaison logiciel et matériel (avec la carte de Commodore)
S581 par machine.
- AMIGANet. Un réseau sur le port série de tout Amiga. Logiciel
S250.
- AMIGAParNet, un réseau sur le port parallèle pour jusqu'à 16
Amiga, Le package comporte le logiciel et un T pour connecter
trois ordinateurs. Prix: S250. Un connecteur-buffer est
disponible au prix de S35 pour ajouter des Amiga
supplémentaires et pour compenser la lon- geur additionnelle du
câble. (AMIGA Business Computers, 192 Laurel Rd. F.ast
Northport, NY 1 731. Tel 516-757-7334, FAX 516-757-7234) Plus
près de chez nous, le réseau Dou- bleTalk de Progressive
Péripherals est distribué en France par EVS. Nous testons
actuellement le module pour 500 et 2000 3000 et espérons
pouvoir bientôt relater nos expériences.
CrashCorrector Le sysop François en avait un de fabrication artisanale pour son regretté serveur DEEP. La société américaine Géodésie Publications vous propose ce boîtier anti-plantage, (ou plutôt après-plantage) au prix de $ 90. C'est très bien pour les serveurs 24h 24 ou d’autres applications exigeant une utilisation en continu de l’Arniga pour qu'ils ne restent pas bloqués après un "incident logiciel". Le CrashCorrector, est un petit boîtier qui se connecte sur le port joystick (2000 3000) ou sur le connecteur interne du clavier (A500). Son opération est transparente, et son temps
d'attente est réglable. (Géodésie Publications, POBox 956068, Duluth. GA 30136, USA. Tél 404- 822-0566, FAX 404-339-9995) AC’s Guide Plusieurs informations sur ces pages sont extraites de l’édition hiver de la publication américain AC's Guide to the Commodore Amiga. Cette édition semestrielle contient plus que 440 nouveaux produits pour Famiga parus depuis le numéro d’été. C’est impressionant. Et c'est loin de représenter la totale mondiale de développements sur Amiga. Car la plupart des produits mentionnés dans AC's Guide sont américains.
Si vous avez besoin d’un catalogue détaillé de ces produits, et des collections de DP Fish et Amicus, nous ne pouvons trop recommander AC's Guide. Il est très clair, très complet, et très bien organisé.
Vous recevrez le Guide en vous abonnant à Amazing Amiga au prix de S64 (12 numéros du journal mensuel Amazing Computing plus deux Guides). (Fim Publications. Inc. PO Box 869, Fall River, MA 02722-0869. USA. Carte bancaire acceptée) Comprendre le 2.0 Voici le premier livre en français expliquant en profondeur l'utilisation du nouveau Système 2. Il s’agit de la troisième édition de Comprendre et bien exploiter son Amiga de Yves Brazeau et Daniel Garant, éditée par les Editions Le Grand Moulin.
Le livre a été conçu par ses auteurs québécois, suite à "des difficultés de toutes sortes qu'il nous a fallu résoudre en ayant recours à des ouvrages en anglais... Nous y traitons en français de problèmes simples ou complexes auxquels plusieurs utilisateurs ont ou auront à faire face".
En plus des renseignements de base on y trouve des informations qui circulent dans la communauté Amiga qui sont souvent peu diffuses. Il y a aussi deux disquettes remplies d’utilitaires sélectionnées du domaine public où l'on peut découvrir des aides indispensables. Nous publierons une revue de ce livre prochainment.
A propos du Système 2, les auteurs remarquent "une interface graphique plus sobre, plus agréable et comportant des améliorations qui accroissent grandement la facilité d'utilisation, par exemple, la possibilité de munir de pseudo-icônes les fichiers qui sont dépourvus d'icônes, et plus fascinant encore, la manipulation des noms de fichiers comme s’il s’agissait d'icônes... La gestion collective de certains programmes utilitaires est assurée par un programme portant le nom de "Exchange", qui permet de contrôler les programmes en fonction et de fixer ses propres raccourcis au clavier. Ce
programme sert également à fixer les bases pour un développement harmonieux des programmes de Domaine public." Les commandes de l’Amiga ont subi un changement de taille avec l’apparition d'une bibliothèque qui contient les éléments communs (asl.lib- rary), et de plus le langage Arexx permet la communication et l’échange des données entre les programmes fonctionnant simultanément.
La dernière invention de Commodore pour distraire les visiteurs dans les expos...Le module monté sur vérins hydrauliques vous permet de goûter pleinement votre simulateur préféré Mais, ajoutent-ils. Les améliorations ne sont pas terminées, car déjà Commodore travaille à une prochaine version. "Ce qui est toujours attendu, c’est la capacité de synthèse d’une voix française par l’ajout d'un gestionnaire et de phonèmes propres à notre langue."
Distribution en France par Titus Software au prix de 349F, et au Québec par Editions le Grand Moulin, 5495 rue Aubert, Trois-Rivières Ouest. Québec G8Y 5G8. FAX 819-373-0894) Avis aux lecteurs: Le prix du journal augmente de 5F ce mois-ci en conformité avec notre politique de faire financer nos activités par nos lecteurs plutôt que par nos annonceurs. C’est là notre garantie d'indépendance. C'est la première hausse depuis deux ans, et nous espérons que vous trouverez dans l'augmentation en nombre de pages et en qualité de production un justificatif adéquat.
Le prix de la publicité a peu changé cette armée malgré les hausses en ventes et tirage qui continuent à suivre la progression régulière qu'ils ont amorcé depuis notre lancement, il y a bientôt quatre ans. Dans certains cas (contrats de longue durée), le prix de la publicité a même diminué de façon importante.
Le prix de l'abonnement va changer à partir du 1er février. L'abonnement pour la France coûtera 290F (au lieu de 240F), pour l’étranger 345F (actuellement 295F), et par avion 480F (430F).
Alors si vous avez envie de vous abonner, profitez de ce délai d'un mois pour économiser encore plus que d'habitude sur le prix d'achat en kiosque, et pour être certain dé recevoir votre journal régulièrement.
Bonne continuation CIS a terminé l’année avec un total de 13 manuels édités en français, et encore 20 à 25 sont prévus pour 1992, tous pour les produits non-ludiques. Les derniers venus au club hautement exclusif des logiciels traduits sont QuarterBack (490F) et Quarte rback Tools (690F).
Prowrite 3.2 est disponible en version anglaise. Il comporte une interface Postscript et aussi une nouvelle mode "High Quality” pour ceux qui possèdent une imprimante matricielle. Cette technique automatise l'utilisation de fonts bitmap de grande taille côté Amiga pour assurer une sortie en taille normale à haute résolution.
Cette version permet le chargement et l’impression d’images HAM, avec affichage en 16 couleurs à l’écran. Il est livré avec un dictionnaire français, et son prix en France de 990F, est équivalent au prix tarif de New Horizons aux USA. CIS prépare actuellement une version française qui, elle, sera plus coûteuse.
Egalement disponible chez CIS: la cane graphique digitaliseur DCTV (5490F), et la mini carte AT qui s’installe dans le disque dur externe HD500 (sans MS-DOS, 3490F). Les canes 68040 et Impact Vision 24 de GVP devraient arriver en janvier.
Volumm annonce qu’une version future de Volumm-4D. Son logiciel de création 3D. Sera dotée d’une fonction ray tracing.
La version 2.1 qui vient de sonir apporte principalement les améliorations suivantes:
• Outils de création 2D- 3D (polygne convexe, adjonction de
points, zoom...)
• la jonction des objets en rendu B- Spline ne souffre plus de
"frontières"
• un nouveau mode intermédiaire: le Phong (le même que celui de
Sculpt) qui est trois fois plus rapide que le B-Spline, avec un
rendu légèrement moins réaliste (il faut mailler davantage les
formes circulaires). C’est ce mode qui va permettre
d’introduire le Ray-tracing, une demande souvent formulée par
les utilisateurs de Volumm-4D, (Volumm, tel 61-53-36-09).
Une ligne d’assistance téchnique pour la carte Action Replay 3 a été établie par la société Softone Compagnie, importateur de ce produit. Mr Waroux de Softone nous informe que la permanence téléphonique hebdomadaire au 21-68-99-99 est assurée les mercredis de 18h30 à 19h30, gratuitement pour les clients ayant acheté l’Action Replay 3 chez Softone. Pour les autres il y a la possibilité de payer une adhésion au service technique. (Pour plus World of Commodore Amiga, Londres Mandata: Vous êtes la souris d'informations prendre contact avec Softone, 423 rue de Lille, 62400 Bethune. Tél
21-68-99-99, Fax 21 -68-99-98) TOULON: L’Amiga pénètre l’obscurité professionnelle. Depuis octobre, le palais des Congrès le plus moderne d'Europe évolue dans le centre ville toulonnais: le Neptune. Au centre de sa communication interne, l'Amiga 3000, avec des bornes d’information disposées à chaque niveau, informant les visiteurs et autres exposants sur les expositions et manifestations en cours.
Le maître d’oeuvre de cette communication est RMD, centre Amiga VAR de la région (RMD. Rue de Madagascar. 83150 Bandol. Tél 94-32-21-21) RTC Voici le numéro de Parasite, un RTC en région parisienne qui fonctionne à l’aide d’un Amiga 500 équipé d’une extension mémoire 512 Ko et un lecteur externe: (1) 48-40-96-13. Le Sysop (opérateur du système) Mr Bruno Vaillant, nous informe que le serveur fonctionne 24h sur 24 et 7j sur 7. Au menu. Bals, affichage 40 et 80 colonnes. Informatique, Amiga, PC, Atari, TV, Midi, Rencontres, code T2.
Et voici Mcn ((1) 34-19-98-49). Un licro-serveur RTC principalement orienté "électronique" qui propose également des services télématiques tels que téléchargement, upload. Création de pages vidéotex et DRCS. Le logiciel du serveur a été écrit en GFA Basic par Emmanuel Kel- ler, et tourne sur un Amiga 500 avec trois lecteurs de disquettes et lMo de RAM. On y trouve messagerie, forum, édito-hebdo, dialogue avec le sysop, thème du mois de la rubrique électronique, vote, etc. Les rubriques sont: Amiga, PC, Atari, Vidéotex, programmation, domaine public, electyronique, hardware, délires, etc.
Agenda Avril 24-26 New York: World of Commodore Amiga Juillet 3-5 Sydney, Australie: World of Commodore Amiga Malgré la présence de plus que 35000 visiteurs et le dynamisme du marché britannique, le World of Commodore Show à Londres était quelque peu décevant comparé à Amiga '91 à Kôln qui le précédait de deuxx semaines.
D’abord, les proportions entre la partie ludique et la partie applications semblaient inversées: Londres donnait l’impression d’une expo pour l’industrie du jeu à côté de laquelle étaient venus se coller les éditeurs et fabricants de logiciels et matériaux productives. Ce n’est pas forcément mauvais, et l’Amiga repose comme toujours sur sa force sur le marché très lucratif du divertissement.
De toute façon, l’enthousiasme était au rendez-vous. Le samedi et le dimanche les organisateurs étaient obligés de fermer les portes aux heures de pointe et les radios diffusaient des avertissements conseillant aux amigaïstes de ne pas se présenter à Earls Court!
A690 Commodore a sorti son prototype du A690, un ecteur CDTV pour Amiga 500 (photo page 4). Un boîtier peu élégant qui ressemble plutôt à un Atari TT en miniature qu’à autre chose. Espérons que le design changera avant sa sortie, prévue pour janvier février à un prix d’environ £400 (4000F) en Angleterre.
Un point décevant: il n’y a pas de pass-thru du bus Amiga, ce qui semblerait exclure la possibilité d’attacher un disque dur en externe (et pourtant c’est le disque dur, avant toute autre chose, qui transforme un Amiga en ordinateur confortable). Il reste toujours la possibilité des disque durs internes, et puis Commodore a peut-être prévu autre chose comme solution disque dur pour les configurations CDTV et ou Amiga 500... Le Mandata Virtual Reality Authoring System est enfin disponible en version PAL. Ce package utilise une caméra vidéo et vous devenez la souris de votre Amiga. Vous
êtes filmé en permanence. Et chaque geste ou mouvement de votre corps est interprété par l’ordinateur selon le logiciel (photo au-dessus). Nous avons vu un démonstrateur jouer sur les instruments représentés sur l’écran en déplaçant ses mains en l’air, mais les différentes possibilités sont sans limite.
Mandala System-1 permet deux niveaux de vidéo, avec l’image de l’utilisateur incorporé dans les animations.
Mandala System-2 fournit trois niveaux de vidéo, permettant l’incorporation de l’image de l'utilisateur dans des images temps-réel et des animations d’ordinateur. Ce système d’origine canadienne a déjà été installé dans de nombreux studios de production, musées, etc. (Performance Systems Ltd. Tél 19-44-81-207-
2256. FAX 81-905-1463).
PVP Commodore a montré un kit vidéo, le "Amiga 2000 PVP Personal Video Pro- ducer". Comprenant un Amiga 2000 avec disque dur de 40Mo, FA2300 carte gen- lock, le logiciel de titrage et production Scala. Deluxe Paint 111, et câble pour magnétoscope caméscope.
Martin Lowe de Amiga Centre Scot- land (ACS) présentait la dernière version Plus de la carte graphique 32-bits Harle- quin. Il y a quatre nouveaux modes: 24-bit "look-up". 15-bit vrai-couleur. 8-bit vrai- couleur, et 8-bit pseudo-couleur. On note aussi les fonctions cycle-couleur, overlay en plein écran, et six buffers à la place de l’ancien double-buffer. Les utilisateurs existant auront bientôt la possibilité de faire une mise à jour, et la carte existante continuera en production. (Harlequin est distribué en France par Tecsoft).
ACS annonçait également le GST Suite page S Le Tour des Tours COMMENT METTRE UN AMIGA DANS UN TOWER avec Christian Sager Je vous propose de voir deux- produits pour lesquels nous n ' avons pas encore tous les renseignements. Je pense pourtant que cela peut intéresser les possesseurs d’un A500.
Vous connaisse: déjà Bodega Bay" qui permet de mettre votre Amiga 500 dans un boîtier. La philosophie actuelle, c'est non seulement un boîtier mais aussi la possibilité d'utiliser les extensions du A2000 pour un A5Q0.
Regardons donc "AVANT 1500" et "SHUTTLE 2000". Le noyau de ces montages est une carte qui possède les différents connecteurs du A2000. La plus grande difficulté était de reprendre certains signaux de Denise, Paula et Gary. Il fallait des supports spécifiques et au moyen de câbles plats (le signal doit être légèrement amplifié) on se branchait sur la carte. Le second problème, que l'on connaît depuis très longtemps, est Falimentation. Elle est trop faible pour faire autre chose que d'alimenter péniblement le 500.
Avant 1500 de Comptée Un look de A1000. Le lecteur interne se place en front et vous avez la possibilité d'ajouter un second lecteur (un kit fourni permet ce montage), de même que pour deux disques durs. Toutes les sorties sont accessibles vers l'arrière du boîtier. Il vous faut maintenant le module et vous avez le choix : Module 42000: 4x100 slots Amiga 4 PC dots Module .42000 +¦ MMU : 3x100 slots Amiga 1 slot MMU 1 slot Video, 3 slots PC Shuttle 2000 de Intercomp Celui-ci se branche par l'intermédiaire du port d’extension. Le constructeur prétend que ce n’est pas le côté esthétique qu’il
faut privilégier mais plutôt la compatibilité à 100%. Il n'est malheureusement pas possible de vous parler des capacités de cette carte; il n’y est pas fait mention dans les documents que je possède. Le peu que je puisse vous en dire, c’cst qu’il y a un slot MMU et un slot Vidéo. La carte de base pour montage est vendue pour 498DM, prix auquel vous devez ajouter 179DM pour l’alimentation (quelle puissance ?). Un boîtier complet à brancher sur le bus de votre 500 est proposé au prix de 798 DM.
Le Profi Tower vous propose le tour et toutes les connections nécessaires pour votre 500 ou même 2000 à y monter. Son prix est de 598 DM en beige et 648 DM en noir (je ne sais pas si l’alimentation est incluse dans ce prix sinon le prix serait de 777 DM!). Il me semble en fait (d'après cc que j'ai vu lors de la foire de Cologne) que n'importe quel PC Tower avec son alimentation pourrait convenir. C'est là la grande différence avec la Xpert Tower qui est spécifique au A2000 et pour 798 DM (mais avec une alimentation de 230W) En conclusion: si vous voulez mettre votre 500 (ou 2000) dans une
Tower, cela Le mois dernier nous avons publié deux photos d‘ un mini-tour pour Amiga 500 avec le legend "Shuttle".
En fait, le Shuttle 2000 est une carte d’extension externe pour A500 ou SOOPIus. Comportant le bus d’un 2000.
Avec tous ses connecteurs. Nos photos ont montré un tour Profi Tower dans lequel est installée la carte mère d'un Amiga 500 Plus et une carte Shuttle
2000.
La photo ci-dessus montre l'autre côté du Profi Tower et la photo du bas la carte Shuttle 2000.
Vous coûtera autour de 4600 FF. J'ai failli me faire avoir car je n’avais pas assez analysé les véritables propositions: alors, attention ! N’oubliez pas qu'une tour est faite non seulement d’un boîtier mais aussi d’une alimentation (connectable sur votre carte?) Avec une bonne puissance (je préconise 230 Watts), de câbles (de la carte vers le 500 ou 2000 : des lecteurs. Le branchement des Led...). Pour plus de renseignements: COMPTEC Oberntormterer Strasse i. D-4192 KALKAR 4.
TéI (0 25 24) .18 67. Fax (0 28 24) 44 .15: INTERCOMP. Eriedrichshafener Str. 13, 8990 Lindau. Tel 05352 307.?. Comment avoir un Amiga dans un PC ou vice versa Vous achetez une mini tour ou carrément une grande tour vendue pour PC (prix moyen mini tour + alim 230 W, 850 FF. Grande tour + alim 230 W 1200 FF) Je vous conseille de prendre une grande tour et par rapport aux prix pratiqués, vous pourrez faire vous même les adaptations nécessaires comme la connection. Vous prenez la carte Slot-Board qui utilise l’alimentation de votre tour, vous l’installez et la fixez comme une carte mère pour
PC. Sur cette carte vous avez à disposition: 5 slots pour AT, 1 slot vidéo, 6x100 slot Zorro, 2 slots MMU. Taille de la carte: 338x225 mm.
Voici votre ordinateur de base.
Vous installez la carte AT sur un slot, la carte contrôleur 2 lecteurs 2 disques durs, la carte graphique 512K Super VGA. La carte multi I O 2 séries 1 parallèle 1 "game”(jeu), et il vous reste encore un slot AT. Voici de quoi avoir un PC.
Vous installez maintenant la future carte Aminius de Comptée dans un slot Zorro et vous avez à disposition 8 Mo de FastRam (auto-configurée par 2,4.6, 8), 2 Mo de Chi- pRam (0,5 + 0,5 Mo ou 2 Mo), un 68000 à 7 14 Mhz. Le Kickstart 1.3 ou 2.0 en Rom et les chips Fat Agnus 8371 72 75. Paula, Gary.
Denise HR (8373 ou 8362), flickcr-fixer 4096 couleurs. Comme sorties, vous avez LCD-Moniteur. Clavier, 2 lecteurs, sortie parallèle, série. Souris-Joystick 1 et II, sortie stéréo-audio, prise VEGA RGB 50-100 Hz, slot MMU. Slot PC. Format de la carte: 340x 125 mm.
A ce rythme vous pouvez installer toutes les cartes possibles pour Amiga ou PC dans la limite des slots disponibles!
Et les prix? Quand je l'ai demandé à Cologne, ils n’étaient pas encore fixés.
Amiga Magazine est en train de la tester et je vous en reparlerai certainement.
Comme pour de nombreux autres produits, nous ne croyons que ce que nous avons testé car nous apprenons à être prudents dans les annonces de nouveaux produits. Je peux toutefois vous assurer que j’ai vu la carte Aminius sur la Slot-Board.
Cette solution est elle la plus économique ?
Côté PC je vais vous faire un calcul : tour+alim 1200 FF Carte contrôleur AT bus (2!eci 600 FF Carte Multi PO 2 série 1 , 1 jeu hori 500 FF Clavier AT 102 touches 800 FF CarteS uper VGA ! Mo 1000 FF Lecteur 500 FF Ecran Multi-modes 2300 FF Carte mère 386 33 cache 64 3200 FF Un Amiga A500 Plus 2900 FF Total 13000FF Pour la solution de Comptée : Tour+ahm 1200FF Slot-Board .Aminius 7 CarteAT ‘y Christian Suite de page ~7 NEWS 2500 Alpha Plus, un genlock multi- standard pour Amiga et carte Harlequin comportant l'opération en Alpha Channel: et TV Record de Tecsoft, un logiciel d’enregistrement
single frame pour la Harlequin utilisant VLAN (Video Local Area Network).
L’éditeur britannique Digita International présentait la dernière version 1.1 de son traitement de texte Wordworth incorporant support pour Postscript, des drivers permettant d'utiliser les fonts internes de plus de 400 imprimantes, et un mode de pré-visualisation de page.
Mindscape International montrait l’adaptation Amiga du Miracle System d’aprentissage au piano. C’est un clavier à 49 touches sensible à la vélocité de frappe, avec 128 sons d'instruments digitalisés, interface midi, haut parleurs, pédale et casque, pour £299.
Un très impressionant écran tactile (photo) était présenté par ID Marketing.
Ce périphérique se monte sur un moniteur standard et permet d’utiliser n’importe quel logiciel Amiga en touchant l’écran.
Très bien pour les écoles primaires, par exemple. Dpaint au doigt est un régal, mais on peut également utiliser SuperBase.
En le détachant de l’écran vous aurez l'équivalent d’une tablette graphique. Il n’y a aucune modification à faire à l’ordinateur ni aux logiciels. Prix £270 HT.
(ID Marketing, 46C High Street.
Erdington, Birmingham B23 6RH; tél 021- 384-4168).
ID Marketing a montré également le clavier Concept, qui se branche sur le port série de l'Amiga et permet, en utilisant un logiciel assez simple, de créer des masques de clavier pour des programmes existants.
Il suffit de cliquer sur l'icône d’un masque pour l'installer au clavier. Prix £160 HT.
Platzbroblem? Pas mal cette idée de la société allemande Comp.Z. Si vous avez absolument besoin de gagner de la place sur votre bureau, ce sous-boîtier fera peut-être l'affaire. (Comp.Z., Poch- gasse 31. 7800 Freiburg. Tél 076V554280, FAX 0761 553329 Cela fait bien longtemps que nous n’avons pas parlé de Serge Hammouche, traducteur et distributeur de logiciels de domaine public. Serge nous a envoyé des nouvelles de ses dernières productions depuis déjà six mois, mais pour des raisons de désorganisation qui n'ont rien à voir avec Serge et beaucoup à voir avec Ed: nous n’avons rien publié.
Nous avons même publié des articles sur l’interpréteur Postscript Post et le programme de raytracing DKB (dans notre n°40 de Novembre) ainsi que le programme AmiDock en donnant leurs références sans mentionner qu’ils sont disponibles en version française chez Serge.
C’est un comble pour un journal qui prétend informer ses lecteurs des dernières nouvelles de la vie Amigaïque en France.
Alors nous nous excusons (pour la deuxième fois, puisqu' il en a déjà eu droit à propos de la zone gris) auprès de Serge, qui de son côté, il faut le dire, n’a pas hésité S'imaginer des histoires monstrueuses à notre égard. Alors si vous faites partie des lecteurs qui nous ont écrit sans jamais avoir de réponse, sachez que vous n'êtes pas le seul. Vos lettres sont toujours intéressantes et appréciées et nous faisons notre possible pour nous en occuper correctement, sans jamais y arriver. La situation commence malgré tout à s’améliorer depuis que Jérôme se charge de la rubrique courrier.
Toutes vos lettres sont lues par Ed: et Jérôme. Continuez de nous donner vos informations et vos opinions car, nous l’avons déjà dit, ils sont le carburant de notre énergie. Enfin, n’oubliez pas d'ajouter votre numéro de téléphone sur vos lettres.
Pour en revenir à Serge, voici donc un aperçu de son Kit Compilateur C disponible chez lui en version française, extrait de sa liste automne-hiver. Nous donnerons d'autres exemples le mois prochain.
• Utils !, la base du kit Compilateur C que Serge propose s'étale
désormais sur 10 disquettes. Outre la gestion de
l'installation automatique de Zc et PDC, les deux meilleurs
compilateurs C du domaine public, ce disque contient 32
utilitaires avec docs en français, destinés à aider au
travail de tous les jours avec l'Amiga en mettant en valeur son
Shell et son Workbench. Vous pourrez ouvrir plusieurs écrans
WorkBench que vous pourrez configurer différemment. 40F port
compris.
• Zc, un compilateur C très puissant. Il ne permet pas des
calculs en double précision mais a le grand avantage de ne pas
consommer trop de mémoire. 1! Convient donc aux petits configs.
En plus, certaines sources C vont mieux avec Zc qu’avec PDC 3.3 et réciproquement.. 40F port compris.
• PDC 3.3 permet les calculs en double précision et les calculs
sut les fonctions transcendantes, mais en contrepartie de
cela il nécessite 1 Mo de RAM. Il est livré prêt à l'emploi
avec 10 exemples de sources C de DP.
Il accepte la technique du prototypage de fonctions, permettant un accès facile aux bibliothèques externes de l’Amiga (par exemple la Color.library ou l'IFF.librarvj.qui font de lui un compilateur totalement ouvert vers les immenses possibilités contenues dans ces nouvelles bibliothèques si riches en routines de toutes sortes facilitant grandement la tâche du programmeur. PDC et Zc nécessite le disque Utils !. 40F port compris.
• Disques 4,5,6 et 7 du Kit C contiennent le célèbre Manuel C du
domaine public. Il explique comment programmer l'Amiga en C en
s’appuyant sur plus de 100 exemples de source
C. Toutes les structures de l'Amiga sont abondamment
expliquées, de l'ouverture d'un simple écran graphique à la
gestion des gadgets des fenêtres, et de la description
complète des codes du GURU à la création et animation de
sprites.
Les 100 programmes, initialement prévus pour compilation avec le Lattice C, ont été corrigés par Serge pour les rendre compilables et utilisables avec Zc et PDC. En version originale 30F la disquette ou 100F les quatre. En version intégralement traduite en français 40F par disque ou 150F les quatre.
• Disque 8 est une leçon sur la technique du protorypage de
fonctions. Elle contient les meilleures bibliothèques externes
ainsi que leurs diverses docs d’utilisation, leurs fichiers
includes, des exemples, et une notice en français. 40F.
• Disque 9, ZcLib, contient la traduction intégrale de la très
longue doc de la bibliothèque interne du compilateur Zc avec
presque 150 petits exemples d'applications, pour tout savoir
sur les nombreuses fonctions internes de la nonne ANSI du
langage C implémentées dans Zc. Prix 40F.
• ASM, un kit assembleur prêt à l'emploi avec de nombreux
exemples, compatible avec le disque Utils !. Ce disque contient
aussi des traductions intégrales des docs de l’assembleur
A68K et du linker Blink. 11 est aussi autoboot et peut
fonctionner tout seul. Prix 40F.
Ces dix disquettes sont disponibles en forme de kit au prix de 350F envoi compris.
Serge propose également, pour faciliter le travail avec le C et l’Amiga, un dictionnaire entièrement en français (extrait du Manuel C Volume 3) des principales fonctions de la Rom- Amiga: un disque AmigaROM contenant 600k de docs en Vo des fonctions des bibliothèques de la Rom-Amiga; AutoADoc. Avec une nouvelle version de Adoc de Denis Gounelle qui permet de lire des AutoDocs 2.0, les fonctions des nouvelles bibliothèques 2.0; Hardware- Manuel. Le Hardware Référencé Manual en version originale compactée sur une disquette, la traduction étant en cours; et Utils 2, la suite d’Utilsffl,
contenant d’autres utilitaires avec notice en français. On y trouve Xoper, DiskX, FixDisk, Fenster, MandeIVrooM, MultiCalc et IconLab.
(Pour commander et pour d'autres informations écrire à Serge Hammouche, 3 rue Anatole France. 13220 Chateauneuf les Marti- ques) Marcel Duruflé nous écrit: Je dois avouer que quand f ai écrit l’article sur AmiDock, (AmigaNews n 38) je ne pensais pas avoir à ré-écrire à ce sujet. Mais voilà, devant le gros succès qu obtient AmiDock, une véritable synergie se crée autour, des créateurs d’icônes superbes apparaissent et l’auteur, Gary Knight, y met du sien par-dessus le marché.
Essayons d’y voir clair.
Tout d'abord sachez que Gary Knight pour le shareware, enverra aux utilisateurs de langue française un manuel entièrement traduit en français. Cela devrait être opérationnel très bientôt. Avouez que cela fait plaisir, et saluons l’initiative. Je présume que l’accueil extrêment favorable que nous faisons en France à son logiciel y est pour quelque chose. Si d'aucun semblait hésiter à jouer le jeu du shareware, là il n’y a vraiment plus de raison.
Ceci dit, j’ai reçu de François Pinault une plaquette d’icônes pour Dock, et je les ai trouvées tellement superbes que je me suis dit: "Il faut qu'AmigaNews montre ça!". D’ailleurs, il y en a deux qui se sont retrouvés sur mon écran. J'ai pas compris comment cela s'est fait: un geste inconscient. Comme François est un gars à l’esprit Amiga il propose, du moins à tous ceux qui lui enverront une disquette et une enveloppe dûment timbrée (merci!) De les leur envoyer. Thanks François.
Quant à Gary Knight, cela ne m'éton- nerait pas qu’il les mettent illico presto sur sa disquette. Quand je pense à son Ursula Andress, quelle f.. pardon, quelle icône!
3 .s: £
• Ï2 ’S o e 2 b. v. 53 Ci.
2
* ---- =S o c Bon, parlons sérieusement: je crois qu’il serait
important que toutes les icônes soient regroupées, que les
créateurs qui font ces petites merveilles que sont ces icônes
soient connus et leurs icônes mises à la disposition des
utilisateurs Amiga.
Dans un premier temps il serait souhaitable que chaque créateur qui a fait quelques icônes les envoie pour distribution au BUGSS, et que lorsqu’il y aura suffisamment d’icônes, le BUGSS les diffuse sur disquettes. Je dis le BUGSS, parce qu’il propose AmiDock en version française déjà, et des disquettes d’icônes pour AmiDock ferait un ensemble homogène. Et tout un chacun pourrait prendre les icônes qui lui conviendraient. Sur le problème de savoir si ces icônes doivent être en shareware ou en freeware, ou autre, je dirais oui que c’est le désir de chaque créateur, qui sera respecté.
Ah! Un détail: Amidock 1.4.3 vient d’arriver.
Adresses: François Pinault: 7, rue Benjamin Franklin 78000-VERSAILLES BUGSS: Olivier Berger, Place de l’Aube, 33 Gradignan.(20F port compris avec notice en français).
- -- AmiDock est aussi disponible en français chez Serge
Hammouche (voir encadré page 8) Ed: J’ai honte de ma collection
AmiDock.
Elle est:
• en 1.3 (j'attends comme vous les ROMs 2.0 pour mon 2000) ¦ i i
il ni n i- GFX It IRMMl ¦ 'IftTIttHrJaBI ¦«crtTrrmaMMi ¦
tmzmaii g- 3D MC ¦znrmiFH* ¦«™xn:rmrra B*i*rRnrraüü
• noir et blanc (mais ça vous le remarquerez pas sur nos pages à
256 niveaux de gris)
• non-entrelacé (pour mieux voir). On reconnaît ce qui reste de
la collection qu’on trouve avec AmiDock, avec en plus * w 9 If]
kfcfeè [1. ‘ J ibfil m Icônes 4 couleurs par François Pinault
La folie AmiDock Les pins de votre écran quelques icônes
modifiées en grande hâte pour des raisons strictement
utilitaires.
Par contre, il suffit de regarder la configuration AmiDock de Michel Castel (en bas) pour voir qu’il est possible de gérer tout un système à partir du Dock. Sur la droite de son écran se trouve une liste des logiciels qu'il utilise le plus fréquemment. Il suffit de cliquer sur un nom (mais seulement UNE FOIS, c’est une particularité d’AmiDock, et je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée) pour lancer un programme.
Cette utilisation d’AmiDock est très similaire au programme ClicList que Guy Beteille vous propose ce mois-ci dans sa série "CanDo". En plus, Michel fait en sorte que AmiDock exécute un petit script avant de lancer certains programmes, qui changent de répertoire ou initalisent d'autres paramétrés, selon le besoin. 11 utilise également le signe " pour signifier l’option de lancer un sous-menu (en fait un autre AmiDock).
¦ znzrn'iKa
* 40 52 27 11 TELEPHONEZ-NOUS POUR: (Sur Paris 16 puis N") 34
Avenue des Champs Elysees 75008 PARIS Connaître nos dernieres
nouveautés.
LE DISTRIBUTEUR LE PLUS PROCHE DE VOTRE DOMICILE.
(DESOLE PAS DE VENTE DIRECTE) ‘o Va % o (y 'A ART DEPARTMENT PRO V2 LE SYSTEME COMPLET DU TRAITEMENT DE L'IMAGE.
COMPTATIBLE AREXX.
VOUS PERMET DE VOIR VOS IMAGES 24 BITS.
LIT ET ECRIT DANS PRATIQUEMENT TOUS LES FORMATS.
COMPRESSE EN JPEG.
VOUS PERMET D’UTILISER VOTRE IMPRIMANTE pour imprimer vos images 24Bits PRIX PUBLIC TTC 1990 Frs VOUS AVEZ UN 500+OU UN KICK-START 2.0 Donc VOUS avez besoin d’un sélecteur de KICK-START oVW, v° ov pour bénéficier de tous les programmes disponibles sur le marché.
& Pour vous en convaincre voir la liste des logiciels ne fonctionnant pas sur 2.0 Sélection de 1.3 OU 2.0 sans interrupteur (vous maintenez "CTRL A A" plus de 5 secondes et vous changez automatiquemem de système) MONTAGE SIMPLE sans soudure SUR 500 ET 2000 Prix TTC Sans rom 550.00 Frs EXTENSION MEMOIRE POUR A500+ 1 MO VOUS PERMET DE DISPOSER DES 2 MO DE RAM VIDEO Attention Ne Fonctionne que sur A500+ Prix public TTC 790 FRS BESOIN DE 2MO DE CHIP MEMORY (Mémoire vidéo) MegAChip 2000 500 ® Offre à votre 500 ou 2000 2MO de Ram Video.
Parfaitement compatible avec les cartes accélératrices y compris les 68040, et la majorité des Genlocks.
11 s’installe sans soudure ni connaissances en électronique.
Auto configurable, donc sans logiciel.
PRIX PUBLIC Sans Sfat Agnus 2190 Frs Avec Sfat Agnus : 2690 Frs PRODUITS IC Tous Logiciels PRO Différents Digitaliseurs de sons Extensions Mémoires Disques durs ETC.... PRODUITS TESTES ET ASSISTANCE AUX DISTRIBUTEURS.
INTER COMPUTING EST UNE DES PLUS ANCIENNES SOCIETES INTERNATIONALES SUR AMIGA LISTE DE QUELQUES DISTRIBUTEURS FRANCE 06 ASCII 10, RUE LEPANTES NICE TEL 93013 08 66 - 31 VOLUMM 10, rue des Pharons TOULOUSE Tel 61 53 36 09 35 P.E.I. 11, rue Legobin ST Malo Tel 99 40 15 00 - 76 MEGAVISION 121, rue Maréchal Joffre LE HAVRE Tel 35 43 07 38 75 A.M.I.E. 1 I bd Voltaire PARIS ( I ) 43 57 48 20 - 84 ATTEL zi Courtine A VIGON Tel 90 27 00 09 SUISSE 1009 PULLY BARONI ELECTRONIQUE 5 chemin des Bleuets PULLY tel 21 29 40 78 SPACE ART VD 2001 Eric Laffont continu sa série de tests sur les cartes graphiques
24 bits Après la carte Harlequin de Tecsoft, c’est au tour d'Avancée de nous proposer sa trouvaille en matière de carte graphique de haute qualité. La SPACE ART VD 2001 est à elle seule un petit événement en matière d’image sur Amiga. Elle est la première carte à nous proposer un digitalisateur temps réel en 24 hits intégré aux normes PAL sur Amiga, sans compter qu’il s'agit ici aussi d'une véritable carte 24 bits qui nous permettra d'utiliser le maintenant classique TV-Paint et de visualiser toutes nos images de synthèse en 24 bits.
Tout comme sa consoeur (et rivale) Harlequin, elle visera elle aussi le milieu plus professionnel et continuera à placer V Amiga comme un réel créateur pouvant supporter avantageusement la comparaison avec les autres standards.
La carte VD-2001 Avec l'importation de cette nouvelle carte, la société Avancée nous offre ici une très bonne surprise. S’insérant dans un des slots d'un Amiga 2000 ou 3000. Elle possède l’avantage par rapport à ses concurrentes d’offrir en standard un digitaliseur temps réel, ce qui la rend encore plus intéressante et autonome. Elle se connectera à un moniteur supplémentaire par l'intermédiaire d'une prise 25 broches et d'un boîtier extérieur qui en fait servira pour la transformation des signaux vidéo pour la digitalisation. La carte VD2001 pouvant fonctionner sans ce convertisseur
aussi bien en entrée (signaux RVB+Sunc ¦ digit) qu’en sortie (signaux RVB+Sync - affichage moniteur).
Ce petit boîtier externe, en fait un convertisseur RVB, YC, Composite possédant des réglages externes de correction du signal, est finalement très utile. Par son intermédiaire il permet à la VD2001 de pouvoir digitaliser toutes les sortes de signaux vidéo car la VD2001 ne possède qu’une entrée RVB sur son connecteur.
Grâce à lui on peut entrer dans la VD2001 une source composite PAL, une source RVB, ou un signal possédant Y-C (Iii-8, S- VHS....). Configuration Comme toute carte 24 bits qui se respecte, elle possède aussi sa propre mémoire interne, ce qui libère l'Amiga et rend son utilisation plus aisée. La configuration minimum pour son utilisation est un Amiga 3000 ou 2000 muni d’au moins 2Mb de RAM. Une carte accélératrice est indispensable sur un 2000, surtout pour le logiciel TV-Paint qui est le seul disponible à l’heure actuelle pour dessiner avec elle.
TV-Paint étant suffisamment complet pour toutes les utilisations graphiques.
Concernant les résolutions écran, ici ce n'est pas du standard (dommage). La plus basse résolution proposera du 344x256 tandis que la haute résolution entrelacée overscan propose elle 512x580, le tout en 24 bits. La digitalisation fonctionne dans tous ses modes en temps réel avec une vitesse de capture d'écran comprise entre 20ms et 40ms pour la haute résolution. La qualité d’affichage et d’une digitalisation en 24 bits en 512x580 ouvre vraiment un nouvel univers dans l'approche de la création graphique sur Amiga. La qualité de ce digitalisateur est la grande force de la VD2001 et cette
particularité la rend plus intéressante que la majorité des cartes 24 bits qui, pour le moment, doivent faire appel à du matériel externe assez lourd pour ce serv ice.
Le logiciel d'exploitation de la partie digitalisation est très convivial et suffisamment complet pour le rendre intéressant. Il possède un mode Live qui permet de voir le signal vidéo à sa propre vitesse d'affichage et au moyen de la souris de geler à tout moment l’image.
Evidemment l’image sera affichée sur le second écran et les manipulations souris ainsi que l’affichage des paramètres sur l’écran Amiga normal. Un petit plus du logiciel permet de transférer la digitalisation dans un format Amiga en IFF ou HAM.
Pour la plupart dérivés de FFT, ils proposent un balayage matriciel (cf Amiga- News N°37) pré-réglé très intéressant et optimisé pour un emploi simplifié. Les masques les plus employés en traitement de l’information sont présents: Gaus, Laplaee, Médian, Sobel, Prewitt... Ceci est un autre atout de la VD200I qui semble inutile mais qui rend pas mal de services avec le temps. La rapidité du calcul de tous ces filtres réclame une carte accélératrice performante pour limiter ceux-ci.
C’est cependant ici que se trouve le plus gros problème du logiciel: pas de UN.DO. Cela devient très gênant surtout lorsque l'on se trompe sur le filtre à employer, il faut recharger dans le buffer l'image précédente.
Le logiciel Dans l’esprit de la carte, il est surtout consacré à la digitalisation mais aussi orienté vers le traitement d’image. Il possède très peu de défauts ou plutôt un très gros: il n'y a pas de UNDO!. Evidemment ce n’est pas un logiciel de dessin mais cela manque. En oubliant cet écueil, le logiciel est très intéressant. C’est réellement un logiciel d’exploitation de la carte qui est livré.
11 offre le contrôle de la VD20QI à la souris.
Il occupera seulement 400 Ko de votre Fast Ram et 200 Ko de Chip (selon le mode d’écran Amiga choisi). Ceci le placera très facilement comme un programme standard lors d'une utilisation multitâche de l’Amiga. Côté écrans voici comment cela se présente.
L’écran principal se compose de l’image ci-dessus plus des menus déroulants bien que toutes les commandes soient accessibles à la souris sans avoir à utiliser les déroulants à part pour le chargement et la sauvegarde des images. Les images chargées peuvent êtres aux formats suivants: IFF 24, Beams, Sculpt, Caligari et VD 24 bien sur. Même chose pour la sauvegarde en ajoutant un format VD16 qui sauve un fichier plus court mais en 16 bits. A noter que comme les modes de la VD2001 sont de 344 ou 512 points en horizontal et 256 à 58 points en vertical, il faudra le prévoir lors du calcul de vos
images sur votre logiciel 3D préféré. Les 6 premières commandes de gauche Run, Stop, Live, Buffers, Mask, Key commandent principalement le digitaliseur. A noter que la commande Mask permet de générer un bit plan qui servira de cache pour une incrustation par exemple.
Les autres commandes sont très intéressantes et utiles.
La commande Trans permet de transférer toute image créée ou digitalisée par la VD200I et de la transférer dans n’importe quel mode Amiga standard. Le transfert sera contrôlé et pourra être corrigé par l'intermédiaire d'un réglage du Gamma général de l’image avec dithering Imélange) ou non. Les résultats sont très satisfaisants et permettent de se passer de logiciels externes de type Art Dep. Ou Image Link pour cette opération.
Un gros morceau du logiciel concerne le traitement de l’image chargée ou digitalisée avec la VD2001. Dans cette partie Ifilter). 15 types de traitement physique de l’image affichée sont possibles.
R«t*!
9 _L_J ?_1 Vous me direz que c’est rapide, mais il faut le faire, sachant qu’une fonction UNDO ne doit pas poser de problèmes de programmation.
Le gadget Brush permet, comme son nom nous le laisse penser, de découper des parties d’image et de procéder à quelques manipulations. Le découpage s’effectue directement sur l’écran VD2001. La brosse sera stockée dans un des 12 buffers disponibles et pourra ensuite être réutilisée. La brosse pourra se déplacer sur l’écran et s’afficher avec un masque ou en supprimant des composantes R,V ou B. Il sera bien sûr possible de retailler la brosse au pixel près avec la fonction resizing.
Le menu Brush propose la seule manipulation directe que l’on peut avoir avec ce logiciel concernant le travail sur l’image par le moyen de la souris.
Le menu Mask permet, lui. D’utiliser un bit plan pour créer un masque écran indépendant de l'image, très utile pour une incrustation future par ou pour tout autre usage de brosses... Le digitaliseur Partie la plus intéressante de la carte, elle est la raison pour laquelle on préférera la VD2001 à une autre.
La partie digitaliseur est accessible de deux façon, soit au menu, soit aux gadgets de l’écran principal. Ici va se régler tout ce qui concernera la carte VD2001.
La résolution de la carte se fait aussi bien en saisie qu’en affichage. Hires sélectionne 344 ou 512 pixels par lignes.
Interlaced permet d'activer ce mode connu des utilisateurs d'Amiga et donc de passer de 256 à 512 lignes. Le mode Over- scan est lui aussi supporté par la VD200I et porte le nombre de lignes de 256 à 290 et de 512 à 580.
A signaler qu'en horizontal la VD200I est toujours en "Overscan". La commande Vert.Pos. déplacera l'image en hauteur pour un recentrage ou évitera un décrochage du signal selon la source en entrée.
Tout problème de décrochage étant normalement réglé par un clic sur Externat Sync.
Qui n’a pas besoin d'être traduit. La carte VD2001 sera synchronisée par rapport au signal d’entrée vidéo. Les commandes Contrast et Low Level agiront sur le contraste et la luminosité de l’image tout comme RedLevet, Green Level et Blue Level agiront sur la richesse des couleurs de l'image.
Pour parler de la digitalisation elle même, les tests ont été faits sur des images jugées difficiles: grisés très proches pour digitalisation monochrome, idem mais avec les couleurs proches pour la couleur, ainsi que des images déjà digitalisées avec une Targa24 pour apprécier la différence.
La VD200I offre en conclusion une qualité similaire à cette dernière avec en plus le fait que le logiciel Amiga est plus convivial, rapide et complet que celui de la Targa sur PC. Pour ce qui est de la résolution d’image, il est pratiquement impossible de la définir à l’écran, lors d’une digitalisation.
TV-PAINT On ne peut pas oublier que comme pour la carte Harlequin, aucun logiciel de dessin n'est livré en standard. II existe donc un logiciel extérieur à se procurer. Le seul existant et performant est T '-Paint de Tecsoft. Tout comme sur la carte Harlequin, il offre les mêmes fonctionnalités ainsi qu’une manipulation d’ensemble satisfaisante. La seule différence provient de la résolution différente des deux cartes (910x576 pour Harlequin et 512x580 pour VD2001). Le fait de pouvoir retoucher une digitalisation réalisée avec cette carte est quand même un plus que ne peut s’offrir Harlequin
qui nécessite une aide extérieure. Il serait intéressant d'inclure dans T -Paint une fonction de digitalisation pour la version VD200I, un peu comme dans Tips pour les cartes Targa, ce qui rendrait TV-Paint encore plus indissociable de la VD2001.
En conclusion Pour résumer, la VD2001 est une autre alternative (après le test d’Harlequin dans AmigaNews N °40) pour les graphistes professionnels ou autres. Elle peut aussi intéresser quelques amateurs fortunés car elle est moins chère que ses concurrentes de même type et intègre en plus un digi- talisateur temps réel 24 bits.
Ce dernier est la raison principale de l’achat de la VD2001. Elle est la solution à beaucoup de configurations graphiques haut de gamme sur Amiga et arrive en concurrence directe avec Harlequin qui ne possède pas de digitalisateur mais offre une résolution plus élevée et un travail sur 32 bits. Au client de bien choisir selon ses besoins.
Pour le prix, la VD-2001 se situe aux environs de 13500 Francs HT chez Avancée qui en est l’importateur. Elle sera livrée avec le logiciel de saisie et traitement d’image plus le convertisseur externe (Comp., RVB. YC) très utile pour la digitalisation de diverses sources. Le logiciel de dessin TV-Paint de Tecsoft, est lui, vendu à 5000 Francs HT et indispensable pour le dessin sur la VD2001.
(Avancée (1)43-35-30-18 Eric Laffont TABLEAU COMPARATIF Résolution Maxi (6) 5ÏÏ ÎÏÏS ¦ Stf Fichier (4) ÎSMBffi «¦ AMIGA VD-2001 H arlequin 768x592 512x580 910x576 4mu) 24 24 2a 32
(2) 4S4 6S6 296 960 524 1 60
R. V.B
R. V.B
R. V.B
- Multisync Non 0Ü1 3 Non ¦ ¦ ¦ 70 -130 ko 500 - 1000 ko 700 -
1700 ko IFF 1 à 6 bits HAM IFF 1 à 24 bits Sculpt - Caligan IFF
1 à 24 bits
* **
* ****
* *«*•*
* •*
* **««* «**•**• 13 500Fht(J) 19 900 Fht (S j
(1) Ne pas oublier le H AM et Dynamlc
(2) 24 24 plus 6 bits transparence
(3) Temps Réel en 24 bits (20-40 ms)
(4) IFF Généralement constate
(5) Ajouœr 6000 Fht pour TV-Paint TechnoSound Coup d’oeil général
TechnoSound, l’échantillonneur 8 bits stéréo, nous arrive
dans une boîte en carton (dont la jaquette a été réalisée sur
Amiga), avec une documentation de 15 pages -pas une de plus,
pas une de moins- et bien sûr la disquette, qui contient en
plus du programme quelques échantillons, d’une qualité
assez douteuse. Avec tout ça, vous avez ’the complété
sampling and mixing System' comme ils disent sur la
couverture de la documentation...La première chose que l’on
remarque une fois le programme chargé est le look
relativement atroce de la chose... Typiquement anglais...
(oups, pardon Ed:). La page principale est occupée dans sa
partie supérieure par le graphe représentant la mémoire sous
forme d’échantillons sonores (mémoire que l’on peut choisir
de nettoyer ou non au début du programme, ce qui dans ce
dernier cas permet d’utiliser le TechnoSound comme un
ripper).
La partie inférieure de l’écran comporte en son centre deux 'oscilloscopes’ en temps réel, qui s'effaceront si besoin est, pour laisser la place à des panneaux de fonctions supplémentaires (lors de l'utilisation du séquenceur ou de la création d’un écho par l'utilisateur). A droite des 'oscilloscopes’ se trouvent 8 boutons, qui correspondent à autant de menus. Les fonctions des menus viennent s’afficher en ligne au bas de l’écran. Leur arrivée vaut le détour: un scrolling horizontal parfait, suffisamment original, sans être gênant Le tout est agrémenté de divers gadgets servant à
positionner les curseurs, enregistrer, rejouer, changer la période (ce qui peut se faire en temps réel pendant que l'on joue un échantillon, sympa) ou encore (dés)activer le filtre passe-bas de l'Amiga.
Ils sont venus, ils sont tous là Toutes les fonctions classiques de ce type de logiciel sont présentes, éparpillées parmis les différents menus.Les fonctions de monitoring et d'enregistrement tout d'abord, ainsi que les opérations de base qui correpondent aux divers boutons présents sur la page principale: la loupe, le déplacement du curseur etc...Les fonctions d'édition ensuite, avec les irremplaçables ’copier-couper-coller’ mais aussi des pos- sibiltés d’insertion, de mixage, de renversement de l'échantillon etc... Les fonctions de bouclage enfin; il est en effet possible par
l’intermédiaire du menu LOOP de faire jouer l’échantillon en avant, en arrière, et dans les deux modes alternés (avant puis arrière ou l’inverse): ces boucles ne se font qu’en mode direct mais rassurez-vous le menu SYSTEM offre deux fonctions plus classiques perme itant de chercher (et de trouver! ) le point de boucle idéal: SEEK ZERO pour se ballader entre les différents échantillons à zéro, et SEEK LOOP qui trouve les maxima de la courbe.
Comme si cela ne suffisait pas, les concepteurs du TechnoSound ont carrément inclus deux séquenceurs! L'un permet simplement d’enchaîner des échantillons. L'autre est orienté MIDI. Les deux sont vraiment 'légers' et faire de la séquence n'est de toute façon pas le but du logiciel.Je vous conseille plutôt de vous mer sur l'excellent MED du Domaine Public (mais il fallait quand même souligner le travail accompli par les programmeurs). Quant à l'option multitâche du menu EXTRA, elle m’a réservé quelques surprises désagréables... Les effets C’est le gros point fort de TechnoSound.
Celui-ci met en effet à votre disposition 3 menus remplis d'effets. Deux d’entre eux sont en temps réel, le troisième s’applique à un son échantillonné.
Voyons tout d'abord les effets en temps réel. Le menu SYNTH propose 5 effets assez délirants et difficilement descriptibles. Je ne résiste pas à la tentation de reprendre les termes de la documentation (qui finalement, sont assez proches de la réalité): DALEK: quand vous entendrez votre voix, vous souhaiterez peut-être trouver un docteur! (le meilleur à mon avis pour faire des voix de grands méchants pleins de pustules), EXTERMINATOR : même Amie fSchwar- tzeneger) pourrait être terrorisé par cette voix sinistre, Voice Synthesis comme si vous aviez des poumons remplis d'hélium,
INTOXICATION: là vous allez hurler de rire (en fait ici le son accélère puis ralentit, malaise garanti...), LEGLESS: vous allez sans doute retourner vous coucher... Le menu ECHO propose quant à lui, vous l'aurez compris, différents types d'échos en temps réel (Reverb. Hall, Room...) dont le réalisme est assez contestable, mais aussi un vibrato (un peu le même genre d'effet qu'INTOX CATION...), un phaser, un écho STEREO et le MEGA ECHO, qui est absolument fabuleux.
TechnoSound 'Turbo’ de New Dimensions est un petit échantillonneur qui devrait faire un tabac. Son prix maladivement bas (345 F port compris) est loin d'être son seul atout, comme vous allez pouvoir le constater. Alors j'espère que vous n’avez pas déjà dilapidé toutes vos étrennes... Mais la cerise sur le gâteau, c’est le USER ECHO, qui permet de créer soi- même son écho en agissant sur 4 valeurs de retard et les 4 volumes associés, plus deux valeurs de 'synthèse' assez mystérieuses qui permettent de recréer tous les effets du style EXTERMINATOR. DALEK, et bien d’autres. Cette option
mérite à elle seule l’achat de TechnoSound Turbo.
Le menu F-X (effets) travaille sur les échantillons déjà en mémoire, il est possible de leur appliquer une réverbération aussi bien que de faire un Fade In ou un Fade Out ou encore 'maximiser' l'échantillon au cas où le signal d'entrée aurait été un peu faible.
On peut ajouter à ces trois menus certaines fonctions comme NOISE REDUCE du menu EXTRA, qui peut s’avérer bien pratique.
Conclusion Si vous n'êtes pas encore équipés pour faire de la musique sur Amiga, c’est ce petit sampler qu'il vous faut: un rapport qualité prix en béton, avec toutes les fonctions habituelles de ce genre d’engin (et même plus) et des effets temps réel absolument stupéfiants. Vous lui ajoindrez un séquenceur du DomPub, n'importe quel Noi- setracker faisant parfaitement l’affaire, et en avant la musique... Nicolas Fournel TechnoSound Turbo: échantillonneur 8 bits stéréo+ logiciel d'édition Points forts:
• le nombre de fonctions disponibles
• les effets temps réel
• le rapport qualité prix Points faibles:
• le look
• le multitâche assez bizarre Prix: 345F (port compris!)
Disponible auprès de Duchet Compu ters 51 St-George Road Chèpstow NP6 SLA Angleterre Tel: (+44) 291 625 780 Fax: (+44) 291 627 046 Deluxe Paint IV apporte par ses nouvelles fonctions un plus indéniable par rapport aux précédentes versions: métamorphoses de brushes, palette améliorée, gestion du mode HAM, fonctions d'animation plus souples (Ed: voir test très positif dans A-News N'40)).
Malheureusement, il souffre aussi de nombreux maux qui entachent, à mon goût, ses performances. Même si son nom figure encore dans le programme, ce n’est plus Dan Silva qui a écrit DpaintIV, et la qualité de cette version s'en ressent.
Lenteur Au niveau de l’utilisation, la première chose qui surprend, c’est la lenteur par rapport aux précédentes versions ou à d’autres programmes qui gèrent les mêmes fonctions (en HAM, 10 secondes pour remplir l’écran sur une machine de base avec processeur 68000).
Même sur une machine avec processeur 68030, on aurait pu s'attendre à un fonctionnement plus souple. Un exemple est l’utilisation de la palette dont le réaffichage, parfaitement visible à chaque modification, est assez énervant.
Erreurs persistantes La position des gadgets dans les requesters n'a pas changée. Au moment où l’on parle de la normalisation des programmes sur Amiga, DpaintIV crée ses normes bien à lui! Habituellement, les gadgets à valeur négative (CANCEL, NO ...) sont a droite. Avec DPIV c’est toujours le contraire.
Comme ses prédécesseurs, DpaintIV ne supporte pas les claviers français et il est nécessaire de procéder à un petit patch pour y remédier. Pour le requester des fontes, la visualisation de caractères relativement grands en italiques, "bave" toujours.
Bugs Pour les bugs, DpaintIV n’a à envier personne! Voici quelques exemples:
- La fonction REMAP: Mettez vous en Lo- RES 32 couleurs (par
exemple). Délirez un peu avec quelques couleurs. Ensuite passez
sur l’autre page en pressant la touche ”j".
Recommencez vos délires, puis sélectionnez l’option REMAP du menu COLOR. Cette fonction a pour but de remixer les couleurs de deux images qui ont des palettes différentes afin de trouver un compromis avantageux entre les deux images. Vous constaterez que les couleurs de l’image auront changé alors que vous n’aurez absolument pas modifié la palette. Au pire, tout votre dessin sera blanc.
- La fonction LOUPE: Effacez votre délire, puis dessinez de
nouveau sur votre écran, mais mettez vers le milieu un
rectangle (environ 5x5 cm). Activez la "LIGHT TABLE" dans le
menu "Effects". Activez la loupe et choisissez le milieu de
votre rectangle (le rectangle doit être d’une taille
suffisante pour que vous ne voyez que lui avec la loupe).
Remontez complètement dans la barre menu comme si vous vouliez choisir une option, puis cliquez le bouton droit de la souris. Et là, ô merveille, l’image de la loupe change de couleur et vous voyez en fond, votre image originale (taille 1). Le pire est lorsque vous vous déplacez sur l’image aggrandie!
A titre d’exemple j’ai utilisé un rectangle pour mieux voir ce que le programme affichait sur mon image, mais ça marche avec n'importe quoi. L'erreur vient en fait de la Light Table (réessayez la manip en la désactivant). Toujours dans la partie aggrandie de l’image, essayez de découper une brosse en faisant un rectangle dont la longueur est horizontale.
Normalement, tout doit être OK. Recommencez la manip, mais cette fois-ci en faisant un rectangle dont la longueur est verticale. Au plus, vous n’obtiendrez qu’un point et au pire rien!
Deluxe Paint fut un des tout premiers programmes sur Amiga. Et avait su se passer des "guru méditations" pour lesquels beaucoup d'autres programmes semblent avoir un faible.
On pouvait ainsi fièrement présenter Dpaint comme un programme bien fait et l’agiter comme un crucifix devant un vampire quand des critiques disaient que les visites du gourou étaient inévitables. Malheureusement, Electronic Arts vient de briser la légende. Dom mage.
(Testé surA3000 5Mo, A500 et A2000a 1.5Mo) Henri Dartagnan (Jean-Luc Faubert: j'émettrai les mêmes réserves quant à la qualité de cette nouvelle version, surtout pour la lenteur, inimaginable.
N'oublions pas cependant que le génial créateur de ce logiciel Dan SILVA n’a pas participé à cette mise à jour. Laissons donc à ces successeurs le temps d’assimiler tous les recoins de ce pilier du monde Amiga.)
LE VERITABLE DEMO MAKER Créer sons programmation des démos, c'est désormais à votre portée avec SPACK. Les démos créées exécutables (possibilité QUELQUES CARACTERISTlQU ? Musique SoundTrac Digit brute.
Ospectrum analyseur ? Etoiles horizofl BS, perspective ? 12 types Flashpipes en es.
’érents es Sprrtes (tracking ? Gesti sprites' ? Ondulations, Reflet, Damier, Synchro de couleurs, akcm. Barres.
? 3D fil de fer D formes pleines. 3D remplie.
? Les programmeurs peuvent inclure leurs propres routines dans SPACK.
? Les démos sont en mode OVERSCAN POUR A500. A500+, A2000, et A3QOO Prix public conseillé: 390 Francs ESAT SOFTWARE Editions 55-57 rue du Tondu 33000 Bordeaux AMIGANEWS VIDEO - rubrique dirigée par Jean-Luc FAUBERT Bonjour, tous mes voeux de bonheur à toutes et à tous. Que 1992 soit l’année de tous les délires pour les amigaistes amateurs ou professionnels avec des cartes accélératrices à des prix de plus en plus abordables, le mode HAM cédant la place aux cartes 12 ou 24bits, le CDROM, l’arrivée des régies numériques, de o l’A???? De quoi alimenter vos rêves et nos colonnes.
Encore faut-il que les logiciels suivent ce qui n’est pas toujours le cas dans certains domaines et plus particulièrement dans celui du dessin vectoriel où il n’existe (à ma connaissance) que trois programmes ProDraw(gold disk), ProVector(Taliesin) et DesignWorks de New Horizons .
Dans sa version actuelle DESIGNWORKS est plus proche du programme d’initiation que du clone d'Illustrator qu’attendent bon nombre d’amigraphistes.
En attendant une nouvelle version qui ne saurait tarder j'ai testé la 1.0 qui malgré tout n'est pas dénuée d'intérêt.
Interface simple et rapide Le programme peut être utilisé aussi bien sur un A500 avec 512k qu’avec un A3000. Le choix de la résolution va de 320x256 à 640x512 et pour les heureux utilisateurs du système 2.0 les modes "Productivity" et "SuperHires" sont supportés. DesignWorks gère une palette 12bits disponible à l’impression et simulée à l'écran par l’utilisation de trames.
On retrouve les outils standards polygones, boites, cercle, dessin libre, ligne et une option "smooth" très intéressante puis- qu'apparentée au traitement dit "courbe de Bezier", importation images IFF, rotation et resize objet.. Les plus Une option intéressante, l’utilisation des "layers" ou couches permet de décomposer un dessin sur plusieurs couches comme avec du papier calque. On peut choisir la ou les couches visibles ce qui facilite la création de dessin complexes. Le programme permet de gérer des dessins de 2m50x2m50 se décomposant en 130 pages.
Impressionnant mais à réserver aux imprimantes rapides ou aux besogneux.
Autre point très intéressant: les macro commandes Arexx qui vous permettent de programmer une suite d'opérations que vous assignez à une touche de commande.
Toutes les options de DesignWorks sont référencées dans la doc avec leur équivalence Arexx. Vous pouvez très facilement personnaliser votre programme en programmant l’enchaînement d'opérations créant ainsi de nouvelles options (exemple figl) le logo de New Horizons est le résultat de la macro suivante: * Draw small New Horizons logo * DrawOff * Yellow sky * UnselectAll PenNum 2 n AMIGANEWS VIDEO illNum 16 NewRect 0 9 160 81 * Blue ground and ground lines * UnselectAll FillNum 6 NewRect 0 81 160 153 NewLine 0 85 160 85 NewLine 0 90 160 90 NewLine 0 99 160 99 NewLine 0 108 160 108
NewLine 0 121 160 121 NewLine 0 135 160 135 * Red bail * UnselectAll FillNum 3 NewOval 80-60 54-54 80+60 54+54 * Black hilight * UnselectAll FillNum 2 NewPoly 80-50 108-18 80 108-3 80+50 108-18 80 108+2 PolyClose PolySmooth Utilisation des ordinateurs Amiga en vidéo Les Films du Genièvre organisent à Cahors dans le Lot, du 2 au 6 mars 1992, un stage consacré aux applications des ordinateurs Amiga à la vidéo.
Thèmes abordés: images de synthèse 2D 3D, animation, titrage, sous-titrage, générique, digitalisation, incrustation...' Les formateurs sont des professionnels de l'infographie et de la vidéo, et acceuil- leronl 2 groupes de niveau.
Aucune connaissance en informatique n'est requise. Renseignements: Les Films du Genievre Belcastel 46200 Souillac tel.
65-37-00-7!
* White hilight * UnselectAll PenNum 0 FillNum 1 NewOval 80-10 9 80+10 18 UnselectAll DrawOn Les moins La sauvegarde du dessin peut se faire au format IFF mais en 32 couleurs seulement car, d'après les concepteurs de Design Works, c’est un mode plus courant que le mode HAM ?????, la totalité des 4096 couleurs n'étant disponible qu’à l’impreGénération video 3 Troisième édition d'un festival de la création vidéo Europe France Région Poitou-Charentes du 16 au 19 Janvier au Carré Amelot à LaRochelle. Panorama de la vidéo de création, allant de l’Europe à la région, Génération Vidéo 3
propose une sélection d’images rares, conçues loin des nonnes télévisuelles. Ces journées sont organisées par le 3ème Oeil, département vidéo et images de synthèse du Carré Amelot.
Contact: Jacky Yonnet I 3ème Oeil - Carré Amelot. BP 309. 17013 La Rochelle cedex Té!: 46-414-562 Vidéo et micro informatique C’est le titre d'un super bouquin traitant du mariage informatique image édité par Radio Dunod. écrit par Didier Freidman, ssion. La partie texte est très insuffisante pour ce type de programme car les fonts utilisables ne sont pas vectorielles. Autres options: "chipos"la rotation par pas de 90° uniquement, la loupe limitée à un zoom de 200% et la grande absente, l’option Postscript qui sera implantée dans la version
1. 1 "wait and see".
Conclusion Une version 1.0 qui nous laisse un peu sur notre faim, j'attends la suivante avant de me faire une réelle opinion. Peut être considéré comme un programme d'apprentissage dans sa version actuelle permettant aux possesseurs de petite configuration de se faire la main.
Gilles Secaz, Thierry Teisseire. Indispensable pour tous ceux qui se posent des questions sur les possibilités actuelles et futures du couple vidéo micro informatique.
C'est très bien écrit et très complet, une mine d'informations enfin rassemblées et commentées par des professionnels dans un langage toujours accessible au profane.
Même si F Amiga "se taille la part du lion" dans les solutions informatiques proposées il est aussi question des solutions Pc Mac et en ce qui concerne la vidéo les auteurs vous permettent de tout savoir du S- Vhs Hi8 à l'enregistrement numérique.
Télégrammes
* La société Avancée importateur du digitaliseur DigiTiger nous
signale que la documentation et le logiciel sont maintenant
en français et annonce, pour bientôt, une sauvegarde 12bits.
* Toujours chez Avancée ça bouge du côté de la carte graphique
VD2001: documentation en français, nouvelle version de
Tvpaint et Vdpaint. Nouveau paint PaintMaster. ArtDepartment
Pro module VD2001..... Je me suis bien amusé avec Dpaint IV. Le
mode transparence m'a permis de réaliser un trucage photo que
je n'avais pu jusqu ici effectuer, faute de matériel suffisant.
Il s'agir de transformer une photo en bas-relief, comme aux
temps grée os-romain s. ou du moins d'en simuler l’aspect. J'ai
pensé vous en faire part, au cas où ça vous intéresserait.
Le principe On superpose un film positif avec son film négatif, en les décalant légèrement, et on tire l’ensemble sur papier. Résultat: une photo où les contrastes s'annulent, où les contours apparaissent en foncé d’un côté, en clair de l’autre, donnant une impression de relief.
On peut procéder avec digipaint, qui a une excellente fonction de transparence, mais mes tentatives ont échouées, faute de ram suffisante. Dpaint IV le permet, dans toutes les résolutions. Les plus fines, entrelacées, donnent les meilleurs résultats.
Exercice Lancez Dpaint IV, démarrez en moyenne résolution 640 x 256.
Je vous conseille de cliquer sur ECHANGE (SWAP) afin d’économiser la mémoire si vous n’avez comme moi qu’un méga. Chargez une image, choisie dans votre bibliothèque personnelle. Prenez une belle digit entrelacée en 4096 couleurs.
Une fenêtre de requête vous demande si vous voulez mettre l’écran dans la même résolution que l’image. Dites-lui non.
Attendez que le programme ait calculé la nouvelle palette et laissez refroidir. Vous voilà avec une belle digit en 16 couleurs.
11 est plus facile de travailler en noir et blanc d'abord. Appelez la palette (touche p ou bouton droit sur le rond indiquant la couleur d’avant-plan).
Regardez votre couleur 0 (la première de la palette). Il y a des chances qu’elle soit un noir intense. Sinon cliquez dessus, et réglez les trois valeurs Rouge, Vert, Bleu à 0. Pour cela, agissez sur les curseurs avec la souris ou tapez sur 7, 4 et 1 du pavé numérique jusqu’au résultat désiré.
La couleur 0 étant bien noire, cliquez sur la dernière couleur et faites-en un blanc ultra-blanc, en mettant toutes les valeurs à
15.
Image positif Ceci fait, cliquez sur DEGRA (SPREAD) puis sur la couleur 0. Votre image a maintenant une drôle de figure, dans 16 nuances de gris. Pour lui redonner apparence humaine, allez dans le menu COULEUR, et sélectionnez la fonction ADAPTER (REMAP).
Patientez. Voilà votre belle image en noir et blanc.
Dans le menu IMAGE (PROJECT), sélectionnez dans le sous-menu BROUILLON (SPARE) la fonction COPIER SUR BROUILLON (COPY TO SPARE). Votre image est copiée sur la page de réserve.
Rappelez la palette, où votre dernière couleur est toujours sélectionnée, cliquez sur ECH (EXCH) puis sur la couleur 0. Vous venez d’échanger la première et la dernière couleur. Cliquez alors sur DEGRA (SPREAD) puis sur la dernière couleur: voici un dégradé inverse du précédent. Et votre image est devenue son propre négatif.
Il faut retrouver les premières valeurs.
Refaites ADAPTER (REMAP) dans le menu COULEUR. Ca y est. Vous avez à nouveau votre image en noir et blanc.
Tapez j et vous retrouvez son négatif en réserve.
Je vous conseille de sauvegarder les deux images en leur donnant un suffixe indiquant leur nature.Par exemple:
• IMAGE 1.positif
• 1M.AGE2. négatif Il reste à superposer ces deux images, en les
décalant d'un ou deux pixels. Prenez l'outil brosse (touche b),
et copiez toute l'image négative. Puis revenez sur l’image
positive.
Dans le menu EFFET(EFFECT) sélectionnez la transparence : OPACITE (TRANSLUCENCY) option TOUT RIF.N (ONIOFF) (All-l).
Ne superposez pas éxacte ment le positif sur son négatif, mais décalez-les légèrement d'un pixel horizontalement et autant verticalement. Si votre image est trop décalée, appuyez sur "u" et recommencez.
Effet Astuce Selon les résolutions dans lesquelles vous travaillerez, vous risquez de ne pas avoir suffisamment de mémoire. Il est possible de procéder en plusieurs étapes.
Cliquez sur l'outil GRILLE (ou tapez G majuscule). Sélectionnez l’outil BROSSE (touche b) et, bouton DROIT enfoncé, prélevez une partie de l'image négative en commençant par le coin en haut à gauche.
Prenez-en un quart environ. Passez sur l'image positive, déselectionnez la grille (touche G), passez en mode OPACITE option TOUT RIEN (Alt-t), et amenez votre brosse négative sur le positif en effectuant le léger décalage. Recommencez jusqu’à avoir une image complète, en remettant la grille chaque fois avant de découper une nouvelle fraction du négatif.
Il faut cependant constater qu’en procédant ainsi morceau par morceau, vous aurez A y l C !.¦ -r [ JMV; - cil d'inévitables raccords qu'il faudra essayer de corriger à la loupe.
Pour la couleur On peut faire de même en couleur, mais il est difficle d'obtenir un négatif couleur avec Dpaint. Mieux vaut utiliser d'abord PIXMATE ou BUTCHER. Le plus difficile est de faire correspondre les palettes entre l'image positive et négative.
On n'aura jamais exactement le négatif du positif. Cependant, on peut obtenir des effets intéressants.Le choix de la couleur de fond a son importance aussi, car cette couleur est transparente par défaut. Mais on peut modifier tous les paramètres.
Exemples, réalisés avec Art Department Professional Conclusion Finalement, en noir et blanc, il vaut mieux avoir une meilleure finesse de résolution et moins de couleurs. J’ai obtenu les résultats les plus spectaculaires avec des dessins noir et blanc scannés en 640 x 512 x 4 couleurs. Je vous déconseille la basse résolution. Mais rien ne vous empêche de faire des essais et. Si vous vous êtes digitalisé "le portrait1', vous pourrez avoir une idée de ce que donnerait votre plaque commémorative !
Jacques Risso ESSAYER, C'EST FACMÎÎ Cet article s’adresse à tous ceux qui sont fatigués de faire TZIN BOUM sur Sound Tracker, à celles qui pataugent dans Sculpt, aux névrosés de P.Page et aux frustrés du Slide-Show. J'en oubli sûrement ! A ceux là je leur dis - "Si vous veniez faire un tour dans le monde du dessin animé. " L'AMIGA, même si Un a pas dans sa logithèque de carte maîtresse dans le domaine de l'image par image, est capable d’assouvir tous vos fantasmes animés.
Si l’on fait le tour des démos du domaine public, la tendance serait au "pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?". Des scrollings hypnotiques doublés de cycles colorés du plus mauvais goût. Si vous voulez une animation originale, dites vous bien que votre imagination fera 95 ° c du travail. Les Fables Géométriques réalisées par FANTOME en sont la meilleure preuve. Grâce à des personnages créés de cubes, ronds et pyramides, et une animation fluide, le résultat est magnifique.
Avis aux néophiytes Si vous débutez, je vous conseillerai FANTAVISION qui permet des animations simples de figures géométriques ou de masques créés avec un logiciel de dessin.
Il est très simple à utiliser et permet d'ajouter des échantillons 1FF et d'en modifier les paramètres de base (volume, balance, écho et pitch).
Pour les "dessineux” qui sont à l’aise en bandes-dessinées. Deluxe Paint III est fait pour vous. Sa conception de mise en mouvement fait appel aux "vieilles" méthodes: Grâce à tous les outils de dessins qui vous sont proposés, vous créez vos personnages ou objets et vous en modifiez la position au fur et à mesure des images (appelées FRAME).
Disney Animation Studio travaille identiquement mais offre de plus la technique dite "en pelure d’oignon" qui permet de visualiser les images précédentes en transparence, la précision et la fluidité s'en ressentent.
Un plus de ce logiciel : l'inclusion de sons.
Quelques conseils:
1) N'utilisez pas cinquante mille logiciels. Le bon choix d'après
moi serait Fantavision (ou tout autre ayant la même
philosophie) pour l'animation de logos, titres et
présentations avec une première approche de la 3D grâce à scs
fonctions de mise en mouvements dans l'espace, et Deluxe Paint
III pour vos scènes de rue.
Combats de coqs à la crête verte et autres délires dessinés.
2) Lorsque vous venez d’acheter un logiciel, utilisez le une
première fois à l’aveuglette, usez de toutes ses fonctions, et
ensuite, lisez la documentation, ordinateur allumé et souris
en main.
Commencez avec des petits exercices (ballon qui rebondit, oiseau qui vole, métamorphose de figures géométriques, les doigts d'une main...), en essayant de travailler la fluidité.
FOURNISSEZ-VOUS DIRECTEMENT EN ANGLETERRE !
Téléphonez EN FRANÇAIS à Caroline, Jean-Pierre ou Didier au (+44) 291 625 780 du lundi au samedi de 8h à 19h AMIGA Digitaliseur d'images V1DI-AMIGA (manuel Français). Prix : Incroyable !
Des centaines de logiciels ludiques à partir de 50 FF Wargames Logiciels de réflexion Dernières nouveautés Anglaises à des prix incroyables Extensions mémoire Digitaliseurs de son Amplis stéréo Interfaces pour programmer, bidouiller, copier : ACTION REPLAY, SYNCHRO EXPRESS, etc... COMMODORE 64 Logiciels K7 aux prix les plus bas !
Kits de réglage lecteurs K7 et Disc Wargames Nouveautés sur disquettes Interface ACTION REPLAY (interruption, copie, bidouille) Minitel. 30 X e AZERTY rubrique DUGHET Téléphonez ou écrivez, EN FRANÇAIS, pour recevoir un catalogue COMMODORE 64 ou AMIGA (précisez S. V.R) DUCHET Computers 51, Saint-George Road, CHEPSTOW NP6 5 LA - ANGLETERRE Téléphone : International (+44) 291 625 780 EXPEDITION IMMEDIATE PAR AVION DANS LE MONDE ENTIER Nous acceptons les règlements par : CHEQUES PERSONNELS BANCAIRES FRANÇAIS, CHEQUES LA POSTE, MANDATS INTERNATIONAUX et cartes de crédit internationales
VISA, EUROCARD, MASTERCARD Pour être servi encore plus rapidement : Commandez directement par téléphone avec carte de crédit internationale !
Sound - fieurc 3 0E- -m
- * Ls rr [±_ 1 u ° BOBIB-I III 1 1 n Effl+ËD
• FIGURE I Exemple animation üe litre dans fantavision.
• FIGURE 2 Exemple animation de personnage'. Dam farta v ision
• FIGURE 3 Exemple écran de DE UUXE PAINT lors d un- déplacement
d'objet.
• FIGURE 4 Exemple de la fenêtre qui gère le son dans
fantavixion,
• F1GURE5 Méthode dite 1 de la pelure d'oigon."
Ligure 5 Quand le programme n’aura plus de secret pour vous, pensez à un scénario, une petite histoire. Si vous n'avez pas beaucoup d'imagination, la télévision s'avère comme la meilleure mines d'informations en tous genres.
Ue scénard est la clef de voûte du produit fini. Toute la suite en découle et, bien pensé, ce sera une économie de travail.Une fois que l'idée a germé, vous avez besoin d'un story board. C’est en fait la revue technique du réalisateur. Y seront mentionnés tous les plans caméras, les dialogues, les éclairages et les effets sonores.
3 i Si vous faites appel à des bruitages ou autres interventions sonores, soyez très méthodique. Premièrement, restez simple.
Coipme pour l'animation, ceci devient vite lourd si l’on abuse.
Lorsque votre illustration sonore est au point sur le story board, et si vous avez les échantillons en bibliothèque, classez-les par puissance de volume et baissez ce dernier au fur et à mesure.
Si vous ne possédez pas d'échantilloneur. Sachez qu'en jouant sur la vitesse de restitution, on peut obtenir des sons totalement différents. Par exemple, une symbale de batterie avec une vitesse très haute peut faire penser au choc de deux épées. Aussi, une grosse caisse ( de batterie également ...) avec une très basse vitesse et un faible volume peut être un excellent fond sonore pour une guerre intergalactique.
Votre son doit être présent pour souligner ou renforcer une action. Il faut en utiliser un minimum pour garder toute leur valeur.
4) Créez vous une bibliothèque de personnages, objets, véhiculés,
habitations, décors intérieurs et extérieurs classés res
pectivement dans des répertoires.
Je pense que l'achat d'un petit scanner, même noir et blanc (il en existe actuellement à moins de deux mille francs) en vaut la peine. Les novices pourront ainsi pomper tous leurs Super-Hcros préférés, de Jean-Pierre Foucault à Batman, et leur faire faire les plus incroyables acrobaties.
3 Si vous animez des personnages, dessinez-les d'abord sur le papier dans toutes les positions puis retransposez-les à la souris. .Archivez les. Vous n'aurez plus qu'à créer les images intermédiaires pour obtenir un mouvement.
6 ) Récupérez toutes les images de D.P que vous avez pu obtenir et servez vous en, soit comme décor, soit pour isoler une chose bien précise.
) La configuration idéale serait un 2000 avec un gros disque dur 1100 mégas minimum) et au moins 3 mégas de ram.
Une carte accélératrice n'étant pas nécessaire, il vaut mieux investir dans une Flicker Fixer et un bon moniteur.
Voilà. Un rapide tour des possibilités de notre machine et des techniques de bases. J'espère avoir suscité chez certains un déclic qui révélera, sait on jamais de nouveaux Paul Grimaut ou René Laloux !
Envoyez à la rédaction vos exploits et pourquoi pas, des disquettes spéciales dessins animés pourraient circuler dans le domaine public.
A bientôt Chesnogood (Noua ne tommes pas tout a au d’accord sur ta configuration idéale, l'achat du Flicker Fixer limité il la haute résolution et au confort des yeux noussemhle moins indix-pensable que iacquisition d’une carte accélératrice qui elic apporte beaucoup à l’animation. I alcul plus rapide, fluidité des mouvements et-pennet de travailler sur les brosse sans limitations de taille. ) Jean Luc Faubert SQFTMffiS DESSIN SIMULATION BUREAUTIQUE AVENTURE FIAMES OF FREEDOM 340 Frs RAILROAD TYCOON 340 Frs LEMMINGS 240 Frs LEMMINGS Const. Kit 240 Frs GODS 290 Frs MUSIQUE DIGITAL SOUND
STUDIO 990 Frs PERFECT SOUND 3.0 740 Frs MASTER SOUND 410 Frs Extension mémoire A 500 Plus 1 Mo : 690 Frs Lecteur externe 372" 570 Frs Joystick Manta-ray (6 micro switchs) 129 Frs F -117A 340 Frs GUNSHIP 2000 340 Frs MICROPROSE GOLF 340 Frs GRAND PRIX 340 Frs SILENT SERVICE II 340 Frs F19 STEALTH FIGHTER 280 Frs M1 TANK PLATOON 280 Frs TURBO CHALLENGE II 199 Frs BATTLE ISLE 240 Frs KNIGHTSOFTHESKY 340 Frs F 15 II 340 Frs PAGESETTER II 990 Frs DeluxePairtt IV 790 Frs CG OUTLINE FONTS 1390 Frs DIGI PAINT 3 690 Frs PROWRITE 3.0 990 Frs DIGIVIEW GOLD 4 1300 Frs SUPERBASE IV 2990 Frs 3 D Const. Kit
399 Frs PROFIL 345 Frs Volumn 4D Junior 420 Frs EXCELLENCE 2.0 1390 Frs Volumn 4d Pro 2390 Frs KINDWORDS 2.0 420 Frs INFOFILE 450 Frs UP GRADE Dpaint III : Tél.
LANGAGES COMPILATIONS AMOS VF 490 Frs AMIGA BUSINESS PACK 990 Frs AMOS COMPILER 295 Frs (Excellence, Maxiplan Plus, AMOS 3d 375 Frs Superbase Pro) DEVPAC V2 810 Frs AIR COMBAT ACES 269 Frs GFA BASIC 3.0 675 Frs Aventures Extraordinaires 299 Frs GFA COMPILER 395 Frs PLANETE AVENTURE 289 Frs I 2490 Frs 2990 Frs A 2000 4990 Frs A 2000+moniteur 1083 S 6990 FrS Disque Dur GVP HCD + 52Q 2M.
4590 Frs CARTES ACCELERATRICES GVP A 3001 S2-50 Mhz - 4 M COMBO 322 - 22 Mhz -1 Mo COMBO 333 - 33 Mhz - 4Mo COMBO 322 - 52 Mo-1 Mo 4Mo RAM 32 bits pour COMBO 16990 Frs 7990 Frs 12990 Frs 9990 Frs 3990 Frs KICKSTART Téléphonez-nous S2P Tél : (16j 20 55 99 80 S2P’81 ™* d®ia *hmnaie '59 800 ü °? Tél;20W9B80(d«9hOO 18hOO) Extension mémoire avec horloge 390 Frs Lecteur externe anti-virus 3'1 2 710 Frs ADD 500+ HD Fujitsu 45 Mo 3290 Frs ADD 500+ HD Quantum 52 Mo 3490 Frs ADD 500 + HD Quantum 105 Mo 4490 Frs Extension mémoire ADD 500 1 Mo 500 Frs • 2 Mo 900 Frs - 4 Mo 1700 Frs Disques GVP _Nous
consulter Spécialistes sur Amiga.
Formation sur Amigavision dans toute la France.
Fabrication d'Habillages de Bornes interactives.
Démonstration permanente : solutions vidéo, journaux cycliques, bornes interactives AMIGA Advantage A 500 Plus + Infofile + Fusion Paint + Shangaï + Spindizzy, Cadaver + Kick Off I! Et Bomber 3.590 Frs SYSTEMES DE COMMUNICATION A 500 (OFFRE LIMITÉE) A 500 + PERIPHERIQUES Carte Archos Avidéo 12 bits + AVPaint + Opéra 2390 Frs Carte Vortex Atonce+16 Mhz 2690 Frs Moniteur Couleur 1083 S 2100 Frs Moniteur Couleur 1084 S 2300 Frs Carte GENLOCK A 2300 1590 Frs DG 40 Filtre électronique 1680 Frs Action Replay MK II - A 500 595 Frs A 2000 695 Frs DCTV 5490 Frs CDTV + 5 dises 6990 Frs IMPRIMANTES
Consultez nous « "¦* ¦ m BON DE COMMANDE A 3000 25Mhz50M0 2M0 21350 Frs A 3000 UX 25Mhz 100Mo 5Mo 23500 Frs LES COULEURS DE VOTRE AMIGA SUR PAPIER Comme promis au mois de septembre, je vous présente F imprimante couleur de chez HP : la PaintJet.
Pour moins de 10.000 FRF vous pourrez acquérir ce petit bijou et exposer vos oeuvres hautes en couleurs aux yeux ébahis de vos copains. Evidemment, à ce prix là cette imprimante n’ est pas donnée à tous. Toutefois, cette machine n est plus très récente et des baisses de prix de plus en plus importantes sont à envisager, surtout si HP se décide à sortir un modèle plus performant dans un futur pas trop lointain. Il faut noter l'existence d’un modèle PaintJet XL dont je vous parlerai brièvement.
On déballe Le produit se présente sous la forme d'une grosse boite à savon de 442 x 302 x 98 mm de 5 kg et comme pour la DeskJet
500. La conception est pratique car le cordon d'alimentation et
le câble Centronics viennent s’enficher dans le coin arrière
droit et par le haut, ce qui permet un gain de place
appréciable sur un poste de travail exigu. C'est à cet
endroit également que l'on a accès directement aux
commutateurs de configuration de la machine. 11 faut noter
que l'imprimante peut être livrée dans des versions
différentes selon l'unité centrale que vous possédez ou le
type de raccordement qui est à votre disposition :
parallèle, série ou HP-IB.
Livrée avec un jeu de cartouches d'encre (une d'cncrc noire et une tricolore : jaune, rouge et bleu), la PaintJet est très rapidement opérationnelle car l’installation de celle-ci est facilitée par un panneau d'information incorporé à l’imprimante. 11 est quand même préférable de lire la notice, ne serait-ce que pour la configuration de la machine, mais c'est quand même bien pensé.
Utilisation Après avoir exécuté les procédures de tests habituels, les deux pages obtenues incluant des caractères et des graphiques couleurs montrent déjà les capacités de la machine.
Tout d'abord le silence de l'impression jet d'encre et ensuite la rapidité d'impression à laquelle je ne m'attendais absolument pas pour une sortie couleur.
J'étais habitué il y a un an encore à la Star LC-10 Couleur.
Son panneau de commande est assez sommaire : ON OFF. FF. LF et SET TOF.
Si les trois premières commandes sont familières, SET TOF est déjà moins courante. Cela signifie Set Top Of Form et sert à fixer le début de la page.
L'imprimante utilise aussi bien du papier continu, feuille à feuille que des transparents. Je conseille personnellement l'utilisation de papier listing (de qualité de préférence) car le chargement manuel des feuilles est laborieux et hasardeux quant à la stabilité verticale.
Impression Pour ceux qui ne l’aurait pas encore deviné, la PaintJet est une imprimante à jet d’encre dont les avantages principaux sont le silence et une qualité d'impression difficile, voire impossible, à atteindre pour une imprimante matricielle. Une chose non négligeable est aussi le fait que la tête d'impression est incorporée à la cartouche d’encre. Quand on change sa cartouche on obtient une tête toute neuve, ce qui est loin d'être un gadget quand on sait l'importance qu’a la tête dans la qualité d'impression.
Quand on est habitué aux 300 dpi de la DeskJet 500, ... , mais les 180 dpi de la PaintJet permettent des sorties tout à fait convenables en mode caractère et ils suffisent largement pour les sorties graphiques.
Deux polices sont livrées en standard : Courier et Lctter Gothic. Ses autres performances sont de 167 caractères par seconde et 330 couleurs possibles.
Vient alors la question que se poseront la plupart d'entre vous (merci de me l’avoir posée) : comment faire pour une image HAM qui peut contenir jusqu’à 4096 couleurs ? Il faut savoir que rares sont les images HAM qui utilisent tant de nuances. Ces dernières ne dépassent souvent pas la centaine. De plus, qui peut réellement faire la différence entre des nuances qui ne varient que d’un bit sur une ou deux couleurs? Pour les lecteurs qui se poseraient encore la question, la driver HP PaintJet existe et est livré d’origine par Commodore sur la disquette Extras.
Le modèle XL Hewlett Packard propose également un modèle plus performant, mais également plus cher : la HP PaintJet XL.
Ces caractéristiques principales d’impression sont identiques mais la version XL est plus encombrante, ce qui est justifié par sa capacité étendue au format A3 et une alimentation automatique en papier grâce à son bac à feuilles d'une capacité de 200 feuilles environ.
Elle possède également un emplacement pour cartouche optionnelle et une mémoire tampon plus grande, mais surtout un mode Présentation qui augmente la qualité d’impression. Son acquisition peut se justifier pour une utilisation professionnelle poussée.
Conclusion Les sorties couleur sont impeccables mais ce qui va empêcher son acquisition à titre personnel est bien évidemment son prix.
La Deskjet 500 offrant une qualité deux fois supérieure à un prix deux fois inférieur pour une utilisation courante en monochrome, il faut vraiment avoir un besoin réel de sorties en couleur pour alléger son porte-feuille de presque 10.000 FRF.
Si j’avais un souhait à formuler ce serait l’apparition d’un nouveau modèle offrant de meilleures performances (bac à feuilles, possibilités étendues d’options, impression 300 dpi avec une palette de couleur plus large), car la concurrence est de plus en plus féroce et offre des solutions professionnelles haut de gamme à des prix de plus en plus compétitifs.
Je ne crois donc pas m’avancer trop en annonçant la DeskJet 500 Couleur.
Thierry ARDOUIN Note aux débutants Nous accueillons tous les mois de nouveaux lecteurs et certains débutent peut-être dans l'informatique. Pour ne pas les laisser se perdre dans cet océan de vocabulaire étrange qu’ils découvrent à chaque ligne, voici quelques définitions : Centronics : c’est la dénomination de l’interface parallèle au standard Centronics. Cette interface sert à l’échange de données entre l’ordinateur et l’imprimante. Il existe également des interfaces Séries (RS-232-
C) et d’autres, spécifiques à chaque constructeurs, dont la HP-IB
à laquelle je fais référence dans l’article.
FF : Form Feed, Avance le papier jusqu’à la feuille suivante. Dans le cas d’un chargement feuille-à-feuille : éjecte la page.
LF : Line Feed. Avance le papier d’une ligne.
Dpi : dots per inch. Points par pouces. 180 dpi signifient que l’imprimante à la capacité de tracer 180 points par pouce (2,54 cm). Vous entendrez souvent parler des 300 dpi d’une imprimante laser.
TOUJOURS DU NOUVEAU EN AUVERGNE !
BONNE ANNEE 1992 A TOUS AMIGA 500+, WB V2.0,1Mb ChipRam idem + moniteur A1083S AMIGA 500 PSG, 2 jeux+Tshirt+ballon AMIGA 500 V1.3 idem + moniteur A1083S AMIGA 2000 V1.3 idem + moniteur A1083S AMIGA 3000 25MHz, 5Mo, HD 100Mo, Unix 5.4, écran Multisynch, (QWERTY) CDTV avec 5 Titres 3290 5290 3190 2890 4890 5490 7490 Scanners SHARP 16 Millions, A4 A3 HP PAINTJET A4 jet d’encre couleur Disques Durs SCSI de 52Mo à 1,6Go Carte AT A2286 Commodore ‘ PROGRESSIVE ’040, 28MHz, 4Mb, 21 DOUBLETALK 2000 (réseau Appletalk) : Moniteurs Couleur N&B, 14 à 21“ (PAO) VISIONA 24 bits. 2 Mo V-RAM 25 COLORBURST 24
bits + paint I HAM-E PLUS 384x560, 24 bits ‘ A-VIDEO 12 bits, +3 Softs, A500 2000 î A-VIDEO 24 bits, 704x580, A500 2000 ‘ Prix TTC révisables sans préavis
S. N. VOXEL DIGITAL SYSTEMS, Distributeur Agréé COMMODORE-AMIGA
3000, Revendeur GVP. SHARP.
Adresse Service VPC. Services PLUS : Boite Postale 38.63540 ROMAGNAT - Téléphone 73.35.12.65 LOGICIELS D-PAINT IV, VF par ClS 950 SCULPT-Animate 4D 3590 ProPAGE V2.0 F 2390 ProDRAW V2.0 1190
P. P.M. V2.1 F 3390 DiskMaster V1.4F 290 3D Professional V2.0
3700 et tous les autres .
N. C.
- Flashage PAO AMIGA - MAC - PC films & bromures sur Linotronic
330, séparations Quadrichromie, Chromalins...
- Sorties couleurs A4 16 Mio sur Imprimante à Sublimation
(Qualité Photo !) : 300F TTC
- Calculs Images & Anims 3D (ia nuit), Scans... Contactez-nous !
Règlement par chèque à la commande, Carte Bleue N.C., en C.R. 50% ALC envoi en port du.
HCD+S2, 52 Mo Quantum 15ms 3690 HD500+, 105 Mo Q, 2Mo - A500 6990 COMBO 322, ’030 22MHz, 1 Mb 7990 COMBO 333, ’030 33MHz, 4Mb 14990 A3001-S2, 50MHz, 4Mo 16990 G-FORCE ’040, 28MHz - A3000 N.C. Cartes pour HD500+
- AT 286, 16MHz N.C.
- Mini '030, 40MHz N.C. 512K + horloge pour A50Û 450 SYQUEST 44Mo
20ms int. 3790 cartouche 850 SYQUEST 88Mo 20ms int. 6990
cartouche 990 Modif. A500 v1.3 rév.6 1 Mb Chip 550 XETEC
CD-ROM + CD Fish, (int) 5890 DIGITIGER 2, Digitaliseur + Filtre
2950 etc .. N.C. TOUS LES
PRODUITS GVP ET TOUS LES AUTRES SERVICES "PLUS" NUMERIS (3)
Voix et Data simultanément avec une carte Numéris pour Amiga
2ÜÜÜ XT Dans l'article du N°40,je décrivais le raccordement
d’un AMIGA 500,1000, 2000 ou
3000) sur le réseau NUMERIS par le biais d’un adaptateur MATRA
820-2. Ceci permet la transmission de données à une vitesse
effective de 57600 bits!seconde mais nécessite un poste
téléphonique NUMERIS (175 Frs mois location France
Télécom) si l’on désire correspondre phoniquement (et
simultanément) avec le correspondant distant. En effet,
n’oublions pas que l'une des particularités du nouveau
réseau est la possibilité d'accès aux deux canaux (64 Kb s
chacun ) de façon simultanée! Cette spécificité le rend
capable d'intégrer des applications Voix Données ce qui est
particulièrement intéressant dans un environnement
multimédia nécessitant une liaison vocale.
Parole données à 57600 b s AMIGA 2000 + carte PC + carte GAZEL dans slot PC
- A 2 canaux simultanés Gazel La société Euronis dont je parlais
dans mon précédent article commercialise depuis peu, une carte
Numéris pour compatible PC susceptible de répondre à ce genre
de besoin. Elle s'appelle Gazel Cette carte s’enfîche dans un
slot d’extension du PC et est capable de piloter un poste
téléphonique classique (analogique) qui lui est raccordé grâce
à un logiciel très simple d'emploi. On peut ainsi appeler à
l'aide de l’ordinateur un correspondant (Numéris ou non) ou
être appelé par le même correspondant (la sonnerie est
effectuée par le haut parleur du PC).
Q Téléphone Accès NUMERIS Cette carte possède de plus une prise de raccordement pour la sortie V24 de l'ordinateur hôte et peut être utilisée pour l'envoi et la réception de données. Elle est compatible avec l’adaptateur MATRA 820- 2, accepte les commandes HAYES et le fonctionnement en mode VI4 étendu à 57600 bits seconde.
Sur un compatible PC on peut ainsi effectuer une transmission de données à 57600 b s (grâce à un logiciel de communication classique : RN-COMM, PC ANYWHERE, TW1NTALK ... etc) et SIMULTANEMENT on peut téléphoner au correspondant distant (grâce au second canal NUMERIS et au logiciel de téléphonie qui fonctionne en tâche de fond.)
Uintérêt majeur Ce dispositif accepte des données allant ou provenant d'une interface V24 tout à fait classique... Sur l’Amiga 2000 la passerelle PC- (carte XT ou AT) prend alors toute son importance, vous voyez où je veux en venir... La fonction téléphonie peut alors être allouée au monde PC tandis que la fonction transmission de données transite via la V24 de l'AMlGA par le biais d’un logiciel capable de fonctionner à 57600 b s (par exemple JRCOMM).
Et voilà l’affaire est dans le sac! Nous disposons maintenant d’un fabuleux outil de communication multimédia... Jean Gaillat Equipe NUMERIS, IRET FRANCE TELECOM Rue du Vellein 38090 VILLEFONTAINE Matériel :
• Amiga 2000
• Carte passerelle A2088 ou A2286.
• Poste téléphonique .
• Carte Gazel et ses cordons de raccor dement (à commander chez,
Euronis, 25 rue des jeûneurs, 75002 Paris tel:4Û3 98750 prix
approximatif :9000 Frs)
• Un raccordement Numéris accès de base pour l’équipement local
et bien sûr la même chose côté distant !
Logiciels :
• Programme de communication réglé à 57600 b s pour Amiga.
• Logiciel de téléphonie pour PC livré avec la carte Gazel.
On constate que tout cet ensemble n'est encore une fois accessible qu'au monde professionnel, mais un jour viendra... ULTIMA 10 agences en France Paris: 5 Boulevard Voltaire 75011 Paris Tel: 16 111 45 38 96 31 Lille: 72, 74 rue de Paris 5980(1 Lille Tel: 20 42 09 09 Metz: 18 rue Pont des Morts 57000 Metz Tél: 87 32 16 43 Nantes: 6 rue Mazagran 44100 Nantes Tél: 40 69 15 92 Tours: 81 rue Michelet 37000 Tours l el: 47 05 78 50 T Bordeaux: 3 cours Alsace Lorraine 33000 Tél: 56 44 47 70 Perpignan: 8 av de Gde Bretagne 66000 Tél: 68 34 24 40 Dax: 56 as Victor Hugo 40100 Dax Tél: 58 74 18 63 Pau: 35
rue du 14 juillet 64000 Pau Tel: 59 06 91 77 Marseille: 26 rue de la Palud 13001 Marseille Tél: 91 33 24 25 ALPHA DATA PROFESSIONNEL AMIGA 500 ACCESSOIRES A500 + extension de 512K 2690F avec moniteur couleur 4690F A500 PLUS (iMo) 2990F avec moniteur couleur 4990F A500 PLUS version 2Mo 3890F avec moniteur couleur 5890F pour chaque configuration couleur Uitima vous offre (outre un prix sympa) une manette de jeu et une boîte de disquettes.
EXTENSIONS Extensionde512Kosans horloge 270F Extension de 512 Ko avec horloge 350F Carte extension à 2Mo, livrée avec 0K 450F Carte extension à 2Mo, livrée avec 512K NC Carte extension 2Mo. Livrée avec 2Mo 1290F DISQUES DURS I RA5-2M carte d'extension de Wc a 2MO oour A500 2890F 3790F 3990F 5440F 5590F 7790F 9690F POUR A500 HD 20 20 Mo à 40 ms, garantie: 1 an A500 HD 30 30 Mo a *0 ms. garantie. 1 an A500 HD 50 50 Mo a 28 ms. garantie: 1 an A500 HD 50DC 50 Mo à 17 ms, garantie: 2 ans A500 HD 80 80 Mû à 24 ms. garantie: 1 an A500 HD105DC 105 Mo à 17 ms. garantie: 2 ans A500 HD 160DC î6GMo à 19
ms. garantie: 2 ans EXTENSION MEMOIRE TKB-MT switchable Atari Amiga trackball avec efleeàagé cplû mécanique OPM-MT switchable Atari Amiga souris optique toute rèscKition avec vitesse de ptsle ce ôOOmm sec boutons micro louches A500 HD Alimentation pour A500 HD vdispensabie avec une extension mémoire Tarif Alpha Data 298F 528F 1056F 2398F 4798F SOURIS : OMM-MT-S OMM-MT OPM-MT CLM-MT TRACKBALL: TKB-MT TKB-MT-AC 1 Mo 2 Mo 4 Mo 8 Mo à KM11 165F 195F 390F 590F TKB-MT-AC série CRYSTAL switchable Atari Amiga superbe trackball avec touie transparente lumineuse lèclal rouge ou vert en foncton Ce bouton
actionné j. ergonomie étudiée statc lé extrême 290F 440F PROMO SOFT PROMO IMPRIMANTES STAR. CITIZEN, HP Deskiet et CANON BJ NOUVEAU : Deskjet couleur STAR promo sur toute la gamme Recevez le catalogue des produits Alpha Data sur simple demande DE LUXE PAINT IV 790F PRO 24 2690F STUDIO 24 1350F GFA BASIC v 3 NC Lecteur externe 3"1 2 590F Lecteur externe 5"1 4 990F nouveau: lecteur 3"1 2 extra plat BORNE INTERACTIVE Consultez notie spécialiste au 87 32 16 43 les Promos du MOIS Nom Prénom : BON DE COMMANDE Adresse complète : Ecran Multisynchro.
Ecran couleur Stéréo Visto.
Disquettes 3"1 2.
Joystick et Jeux.
A2000.
Prix extra sur toute imprimante achetée en même temps que Tél. : CB n°: Date d'expiration : Signature : En cas de paiement par chèque veuillez joindre celui-ci è Possibilité de crédit «après acceptation de rctre partenaire ‘mander Produit Prix L'Amiga Source Editeur (A.S.E) Un super Editeur pour programmeur Il commence à y avoir de plus en plus d’éditeurs de texte sur Vamiga et tant mieux. Mais pour trouver un éditeur 100% en français dans le FreeWare, et ayant comme ambition V édition de programmes sources..c’ est plus rare.. Un peu par hasard je suis tombé sans me faire mal sur un éditeur de
ce type. Il s’appelle ASE pour Amiga Source Editeur. Il a été écrit en Lattice C V5.02 par Alain Fontanin.
Par certains aspects je le trouve fabuleux. Je vais donc essayer de vous faire partager mes impressions.
D'abord quelque chose qui va faire plaisir à Ed:; les touches A-S ne provoquent pas une recherche mais sauvent bien le document. De plus A-V, permettent de sauver sous le nom originel et A-W de sauver le document et de quitter le programme.
Amiga Source Editeur permet d’écrire des documents!sources d’un maximum de 6000 lignes comportant au plus 999 caractères, soit (6 Mo de RAM!).
Calculer (Amiga Droit + =) Voilà une petite calculatrice pas très évoluée mais c’est mieux que rien et de plus utile. Lors de l’appel de cette fonction, une fenêtre s’ouvre et l’ensemble de l’utilisation de la calculette se fait alors avec la souris en utilisant des gadgets.
Deux gadgets de chaîne (les deux petites boîtes rouges) permettent de saisir les deux opérandes. Puis il suffit de cliquer sur le gadget correspondant à l’opération arithmétique désirée: + Addition.
Sa taille sur disque est de l’ordre de 40 Ko, lorsqu’il s’installe en mémoire. Il occupe environ 170 Ko et 137 Ko lorsqu’il est mis en sommeil (récupération de la mémoire vidéo (inclus dans la CHIP- RAM) utilisée par les fenêtres, menus).
Bien entendu il est possible de pratiquer des recherches, créer un nouveau document (A-Z), Lire (A-L), insérer (A-I).
Sauver sous (save as) (A-S) créer un bloc, copier un bloc, couper un bloc, sauver un bloc etc. Ce qu'il est possible de faire avec un éditeur classique il est possible de le faire avec ASE.
Voyons maintenant ce qu’ASE a en plus de la plupart des autres éditeurs de sources classiques. Je vous livre donc quelques extraits remaniés de la documentation. L’auteur exige d’ailleurs qu’elle soit toujours accompagnée du programme (et c’est bien normal).
(J’ouvre une parenthèse: ce n’est pas parce que c’est du DP en Freeware que l'on peut tout se permettre. C’est justement le contraire qui devrait se passer. Il faut avoir plus de respect pour ce genre de travail que pour la critique d’un programme commercial. Pensez un peu au travail que cela doit représenter et au détachement (héroïque) de l’auteur qui ne vous demande aucune contrepartie financière en échange, seulement un peu de reconnaissance et de respect pour son travail... En tout cas moi je tirerai mon chapeau sans hésiter si j’en avais un...) Sommeil (Amiga Droit + M) Permet de
mettre en état de veille
A. S.E en fermant la fenêtre principale et en en ouvrant une
petite en haut de l’écran, permettant ainsi d’aller librement
travailler à autre chose car A.S.E est totalement multitâche.
De plus, lors de sa mise en sommeil A.S.E rend 40 Ko au
système.
Pour revenir à votre éditeur il suffit de fermer la petite fenêtre.
- Soustraction,
* Multiplication.
Division.
% Modulo (reste de la division).
Les deux autres gadgets permettent:
• L’un d’insérer le résultat de l’opération à l’intérieur du
source à partir du curseur.
• L’autre de conserver dans des mémoires (10) les différents
résultats dont vous voulez conserver la valeur.
Formater (Amiga Droit + !)
Cet ensemble de fonctions de mise en page comprend:
• "Pas d'espaces avant": Enlève tous les espaces se trouvant
avant le premier caractère.
• "Pas d’espaces après": Enlève tous les espaces se trouvant
après le dernier caractère.
L’option suivante est une fonction qui intéressera au plus haut point les personnes travaillant en C. (même si Alain avoue quelques bugs pour cette option)
• "Format Source C": Formate votre source selon les règles de
présentation du C.
• "Centrer: Centre à l’intérieur de la fenêtre l'ensemble des
lignes sélectionnées.
Après avoir sélectionné la les fonc- tion(s) désirée(s), il faut définir le domaine d'action (Ligne courante, Morceau, texte) puis il suffit de cliquer sur Ok! Et d'admirer le résultat.
Memodata (Amiga Droit + ") MD (son petit nom) est une petite base de données permettant pour A.S.E la gestion des mots chaînes de caractères clé. La fenêtre de MémoData contient un ensemble de gadgets permettant la gestion des données réparties en trois groupes permettant: D’insérer un nouvel enregistrement dont les données ont préalablement étaient saisies dans la boîte; de les renommer; de les effacer.
Le deuxième groupe permet grâce aux deux flèches de faire un scrolling Haut Bas pour visualiser l’ensemble des enregistrements de la base (au maximum 200 de 30 caractères).
La troisième rangée permet de Lire, Sauver. Effacer en mémoire une base de données.
A. S.C.I.I (Amiga Droit + $ ) Permet d’insérer dans le document
actif n’importe quel caractère ascll. (c'est très pratique
pour trouver LE caractère que l’on n’arrive pas à trouver sur
son clavier du premier coup d’oeil) Pour cela il suffit
d’amener le curseur de la fenêtre ASCII sur le caractère
désiré avec la souris ou le curseur puis de cliquer sur
Insérer.
Programmer Fkey (Amiga Droit + §) Permet comme son nom l’indique la programmation des touches de fonction.
Pour cela il suffit d’appeler la fonction, d’appuyer sur la touche de fonction que vous voulez programmer (son nom apparait dans le titre). Il vous suffit alors d’insérer le texte dans la boîte, ex: ’ INCLUDE ’. Pour plus de souplesse l’auteur a imaginé un semi-langage qui pourra nous rendre service.
Quelques exemples: xXXX: Permet de positionner le curseur sur la Colonne XXX.
S: Attends qu’on appuie sur le bouton gauche de la souris.
WDDD: Attend DDD 50ième de seconde, etc... En résumé
• La petite Base de Données intégrée (MémoData) permet de gérer
l’ensemble des mots-clé des différents langages.
• Sa petite calculatrice intégrée peut rendre de grands services
lors de la création de routines un peu complexes.
• A.S.E est capable d’exécuter des commandes externes: commandes
de 1 ’AmigaDos, mais aussi Compilateur Linker! Debuggeur.
• Pour les coinCés du C, A.S.E leur offre une petite gâterie; une
fonction permettant de Formater le source C selon les règles
du C.
• Scrolling!Affichage rapide surtout si l’on utilise l'utilitaire
FF du WorkBench ou BlitzFont du Domaine public.
• Lecture Ecriture Sauvegarde Insertion Impression de
documents, sources.
• Gestion des unités de masses (Dfx Dhx:, RAM:) par des fonctions
internes: Renommer Effacer Commenter un fichier.
• Possibilité d’exécuter des commandes externes.
• Gestion de morceaux de texte (blocs)
• Possibilité d’effacer CaractèreiMot!
Ligne!Morceau Texte.
• Formatage de texte.
• Programmation des touches de fonction (Semi-Langage).
• Recherche Remplacement.
• A.S.E est à l'aise aussi bien en PAL quand NTSC.
Le futur d’ASE Alain se fixe quelques objectifs pour l'avenir.
• Des popup menus
• Un Port Arexx avec un langage de programmation adapté à
l’éditeur!
• Le sélectionneur de fichiers de la bibliothèque ARP.
• La possibilité d’éditer simultanément plusieurs documents.
• De nouvelles possibilités de formatage.
• La possibilité d’utiliser des documents compactés avec
PowerPackeï.
• La possibilité de créer des Hyper- Textes.
Bon courage Alain.
Où se procurer ASE ? Bonne question.
J'ai trouvé cet éditeur sur le DISK n 497 de FDS. Mais je suppose qu’il devrait (si ce n’est déjà fait) se retrouver dans un avenir proche auprès de toutes les associations Dps habituelles.
Le programme est en FreeWare. Vous pouvez donc le copier librement. L’auteur ne demande rien en échange mais évidemment n’autorise ni la modification du programme ni sa diffusion (qui serait réalisée avec profits) sans son autorisation.
Alain a également le projet d’écrire un compilateur COBOL pour Amiga. (Voilà qui comblerait LA lacune en matière de langage de programmation de gestion sur Amiga...) Pour contacter l’auteur (contact au sujet de la programmation et bugs reports) voici son adresse: Alain Fontanin 13 Traverse du Gamay ZAC des Fougères 38090 Villefontaine France L’Amiga est autre chose qu’une machine de jeu; et s’il faut encore vous en convaincre grâce à des gens comme Alain Fontanin et son ASE vous devriez ne plus avoir de doutes. Bravo et merci Alain.
Xavier Leclercq LES CIRCUITS DE L'AMIGA Deuxième épisode En introduction nous rappellerons quelques points.
L’interface graphique moderne a été entièrement inventée par Xerox Parc, avec les machines Alto en 1973-75 et D or ado en 1975-79. Les concepts de fenêtres, menus déroulants, icônes voire de polices reposent sur les opérations de ’bit blit, manipulations binaires de zones rectangulaires. Dans les machines de Xerox, un processeur spécial est partagé en micro-tâches en fonction des entrées!sorties, les opérations de bit blit sont microcodées ( inscrites dans le processeur), le raster (spot vidéo) est synchrone avec les accès mémoire du processeur. On peut dire que presque tous les projets de
machines à interface utilisateur graphique soignée qui ont suivi découlent d'une volonté d'adapter les machines de Xerox à des budgets raisonnables, utilisant des processeurs standards (c’est en général le 68000 qui a été choisi).
Quelques exemples Citons le Usa d'Apple (1981-83), devenu Macintosh, où l'on abandonne la modularité en figeant à l’origine les sources d'I O et en leur attribuant des ’slots temporels' invariables (la vidéo est en mémoire centrale et le bit blit est logiciel).
• le terminal Blit de Bell, destine à donner à Unix des consoles
avec fenêtres, souris, menus et textes lisibles.
• le Sun 1 de Berkeley, où le bus partage entre l'unité cen
trale et le réseau a un débit si faible qu'il faut adresser la
mémoire graphique spécialisée par une circuiterie permettant de
désigner un bloc (segment horizontal) (le Sun 2 utilisera un
bus graphique séparé),
• l'Apollo qui avec le DN40 n'implémentait que les copies de
rectangles de la mémoire graphique, avant de traiter toutes les
opérations de bit blit dans toute la mémoire dans ses
versions suivantes, et quelques autres machines que l'on oublie
trop vite, dont l'Amiga qui introduit de bons compromis
(mémoire semi- spécialisée. "full-hard", bit blit complet...).
Nous y reviendrons plus loin.
Il faut signaler ici que la démarche des machines graphiques 3D est radicalement différente: il s'agit alors de réaliser en temps réel les changements de repères, la mise en perspective, le elipping et la détermination des faces cachées, en passant en général par un pipe-line graphique voire des solutions parallèles. On peut citer les Iris (Silicon Graphics). Cubi7 (Cclar). Getris, et les machines de ray tracing Cristal (CCETT), Meico et celle d'ATT.
On trouvera des développements sur toutes ces machines à interface graphique dans la thèse de Philippe Matherat (Paris VI, Circuiterie graphique de Vamiga La mémoire est 'semi-spécialisée', en ce sens que les custom chips n’acccdcnt qu’à une partie de la mémoire, appelée chip memory (sorte de mémoire préférentiellement dédiée aux I O: dessins, sons...), alors que le processeur voit toute la mémoire, la partie dont il a l’exclusivité (appelée fast memory) étant plus indiquée pour le code des programmes et les données non graphiques.
La chip La partie chip est synchronisée sur le raster et utilise des slots temporels plus ou moins rigides. Un processeur général simplifié (Copper) contrôle l’usage des 25 canaux DMA par les circuits spécialisés, dont un blitter capable d'effectuer toutes les opérations binaires entre 3 entrées et une sortie rectangulaires, ainsi que de tracer des droites et remplir des formes fermées.
Cpu La partie cpu est plus classique. Elle peut elle-même supporter le DMA de la part d'extensions apportant de nouvelles I O (comme un disque dur. Par exemple).ll est à noter que lorsque le processeur n'accède pas à la partie chip, le bus cpu et le bus chip sont déconnectés et. Fonctionnent indépendemment.
La vidéo La vidéo de F Amiga est basée dans sa version européenne sur les spécifications PAL: 625 lignes entrelacées à 50Hz , ce qui autorise les résolutions classiques 512 ou 256 en vertical, avec 640 ou 320 en horizontal. Cela correspond aux modes (no)interlace et low( high)res. Avec le mode overscan, on peut exploiter toute la L vidéo en utilisant les marges souvent laissées autour de l'écran en informatique. On atteint alors 704x575 en overscan (les 50 premières des 625 lignes correspondent à un temps mort et ne sont pas affichées par les moniteurs).
(Rappelons que l’entrelacement consiste à afficher en alternance une trame constituée des lignes impaires puis celle des lignes paires. Quand on exploite cette caractéristique de la vidéo, cela provoque un scintillement (flicker) aux endroits à fort contraste, à moins d’utiliser un désentrelaceur et un moniteur adéquats. ) Les couleurs D’une manière générale, pour désigner une couleur on a le choix entre passer par une palette ou préciser directement une teinte. Dans le premier cas il faudra en chaque point de l'écran indiquer un numéro de couleur, dans le second on aura besoin de
l’intensité de rouge, de vert et bleu avec une certaine précision.
En ce qui concerne l'Amiga, le générateur de signaux RVB Denise dispose de 32 registres couleurs 12 bits, mais on dispose de 1 à 6 bitplanes pour décrire les images, ce qui autorise 64 couleurs, et même 4096 avec quelques contraintes:
• un mode Extra Half Bright définit comme demi-teintes les
couleurs 32 à 63.
• un mode Hold And Modify permet de spécifier la variation de
teinte par rapport au pixel précédant (on a en fait le choix à
chaque pixel entre désigner un registre couleur parmi 16 ou
changer la composante R, V ou B du pixel précédant ).
Cycles pairs, cycles impairs Cycles impairs Comme on peut le voir sur le schéma, le circuit graphique principal Agnus tourne à 3.58 Mhz soit deux fois moins vite que le 68000, mais un Move du processeur demande 4 cycles alors que les chips accèdent par DMA à chaque cycle du bus.
Autant que possible, on va donc laisser au processeur les cycles pairs et utiliser les cycles impairs, ce qui revient à encastrer les accès sans léser personne. Un cycle dure 280 ns, une ligne du raster (1 50Hz) 3l2lignes soit 63.5 s, il faut donc répartir environ 225 cycles à chaque ligne vidéo (voir le chronogramme joint).
On utilise un canal DMA par bitplane, et on lit donc 16 bits à chaque accès. On trouve alors que l’on ne peut supporter que 4 bitplanes en lores et 2 en hires (225 2*16 640) si l’on se contente des cycles impairs, et qu’il faut investir des cycles pairs si l'on veut plus. Dans ce cas, on pénalise les accès du processeur à la chip ram, alors que jusqu'à maintenant l’activité des custom chips, lui, était invisible.
(On voit bien que l’on travaille aux limites de l’électronique.
Pour aller plus loin (plus haute résolution, mode 12 voire 24 bits 'vrais’) il faudrait modifier les chips pour les faire travailler plus vite, sur plus de bits. Il y a des rumeurs qui courent, concernant l’étude de tels projets ...) D’autre part, le hardware de l’Amiga (en l'occurence Denise) gère directement les sprites, petits objets qui sont incrustés sur l’image (le pointeur de la souris en est un). Il y en a 8, définis en 4 couleurs dont une transparente (on fait correspondre des registres couleur à chaque sprite), La largeur est de 16 pixels et la hauteur quelconque (on peut grouper les
sprites par paires de façon à disposer de 16 couleurs).
En début de chaque ligne, il faut donc a priori faire 8*2 accès (sur les cycles impairs) pour décrire la ligne courante de chaque sprite, la position en x étant fournie par les DMA sprites lors de la ligne précédant l’objet, celui-ci finissant par un double zéro. Le système d’exploitation gère un nombre supérieur de Virtual Sprites, mais il ne pourra y en avoir plus de 8 à un moment donné sur une ligne. D’autre part, le hard sait gérer des priorités (profondeurs) ainsi que les collisions entre sprites ou avec certaines couleurs de l’image de fond.
Ceci est utilisé par le système d’exploitation pour implémenter les Graphics ELéments (dont les Virtual Sprites font partie).
Il gère également la vitesse et l’accélération.
En cas d’overscan, le DMA bitplane peut venir empiéter sur les sprites qui disparaîtront alors, à l’éxeption du premier (le pointeur de la souris) qui est toujours présent.
Pour compléter le timing des cycles impairs, rigides, citons 4 accès pour le rafraîchissement de la chip ram, 2 pour les disquettes et 4 pour chacune des voies sonores. Les échantillons étant pris sur 8 bits, on a donc 2 échantillons par piste à chaque ligne vidéo, ce qui donne une fréquence d'échantillonnage de 31.5 kHz, soit une fréquence audio maximale de 15.7 kHz.
Les cycles pairs Les cycles pairs sont moins stricts et disponibles pour le processeur, mais servent aussi au blitter et au copper (et aux bitplanes qui ne tenaient pas autrement).
On a déjà fait allusion au blitter, qui utilisant 4 canaux DMA (3 sources et une cible) assure largement plus que les opérations de bit blit élémentaires (l’action à effectuer est décrite par une somme de minterms et permet donc toutes sortes de mixages et de masquages). 11 va sans dire que l’interface graphique Intuition l’utilise largement pour l'affichage des fontes, des fenêtres, des menus, etc. ( NB: un minterm exprime le ET logique de deux variables ou de leur négation. Toute fonction binaire peut se décomposer en somme de minterms. ) Le système d’exploitation gère également des Blitter
Objects, objets graphiques trop importants pour passer en sprites et qui sont pris en charge par le blitter. Ce qui assure des animations en temps réels d’objets importants. Comme ce sont aussi des GELS, le système peut prendre en charge vitesse, accélération et collisions.
Le blitter peut éventuellement concéder un cycle tous les trois cycles au processeur en cas de besoin, mais le Copper a priorité absolue (ce qui a peu de gravité dans la mesure où il est en attente la plupart du temps).
Le Copper Le copper joue un rôle autrement plus important puisque c’est lui qui assure la cohérence de l'ensemble: c’est un processeur à 3 instructions qui sait affecter les registres spécialisés et lancer les DMA, attendre une position du faisceau vidéo et contourner une instruction si une position est dépassée.
Affichage des modes graphiques Pour mieux saisir l’intérêt de l’affichage des modes graphiques il faut savoir que l’Amiga sait afficher plusieurs modes graphiques simultanément. Au niveau système on se limite à une seule résolution dans une ligne, ce qui entraine un partage de l'écran (View) en zones superposées (ViewPorts), de résolutions, de profondeurs et de palettes différentes.
Le rôle du Copper est alors d’attendre que le spot atteigne le début de chaque zone, de positionner les registres spécialisés et les registres couleur en conséquence, et de lancer les DMA bitplanes aux bons moments. Celles-ci vont alors ’vider’ le dessin de la zone dans un registre de Denise, qui à l’aide de la palette courante et ( détail des cycles impairs (en gris), les cycles pairs étant utilisés par le copper, le blitter et le 68000. ) i « fi i § l I S I D ¦o £ 0 fc « 1 h a 8 J9 a 3 8 !
Q* » l après incrustations, va fabriquer au fur et à mesure un signal RVB envoyé au moniteur.
A une situation donnée du View correspond donc une CopperList. Programme du Copper généré par le système d'exploitation à chaque modification de l’organisation du View (en fait il y en a deux pour pouvoir traiter correctement l’entrelacement.
Elles sont stockées en chip ram et sont accessibles par le 25ième canal DMA).
Remarquons que le déplacement d’une zone à l’écran ou le défilement d’un large bitplane dans une petite fenêtre n’est que l’affaire d’une modification d’offset dans le déroulement du DMA, et se fait donc instantanément.
On peut à la rigueur programmer ses propres CopperLists, et ainsi changer la couleur d’un registre le long de l’image, ce qui permet de produire des dégradés même avec un bitplane, voire perturber le calage des fenêtres (effets de drap qu’on secoue), etc .. Ceci est utilisé par l’Interface Graphique Intuition pour implémenter des ’méta-fenêtres’ (appelées écrans) qui regroupent dans une résolution donnée un ensemble de fenêtres, et que l’on peut abaisser ou relever avec la souris pour laisser apparaître d’autres écrans en dessous (ce qui permet de bien séparer certaines applications). Les
portions d’écrans visibles correspondent aux ViewPorts.
Un mode d’affichage particulier Pour être complet, il faudrait encore citer, le Dual PlayField, qui permet de considérer une partie des bitplanes comme plans de popup, c’est à dire une première image comprenant une couleur transparente qui laisse apparaître une seconde image (ce qui autorise des masquages faciles comme par exemple un paysage par un cockpit au premier plan). Ces deux champs de bits peuvent avoir des scrollings différents, et les sprites savent se positionner chacun sur ou entre les deux images.
Notons enfin que la couleur 0 peut être remplacée par une source externe à l'Amiga (incrustation vidéo), ce qui se fait d’autant plus facilement que le raster peut se synchroniser depuis l’extérieur.
Tout ceci fait que les opérations 2D courantes sont confortablement assurées en temps réel pratiquement sans charge du processeur (il existe une rubrique consacrée au format Anim dans le standard de fichier IFF). J’ai même déjà vu une démo faire de l’animation avec décompression à la cadence vidéo sur un quart d'écran (ce n’est pas pour rien que Commodore a fait le CDTV à partir d’un A500!).
La technique d’incrustation (affichage d’objets par dessus l'image) permet d’économiser beaucoup d’opérations inutiles: pensez au coût de déplacement d’une souris sur un PC ou un Mac!
Il faut sauvegarder une portion d’écran, dessiner le curseur, puis rétablir l’affichage et incrémenter les coordonnées de la souris ... Le blitter Le blitter est capable de sortir 16 millions de bits par seconde pour le remplissage ou l’affectation de blocs (ce qui donne environ 1000 rectangles 100x100 par seconde et par bitplane, et 1 million de bits par seconde pour le tracé de vecteurs.
Les lignes peuvent reproduire un motif et s’afficher via une opération binaire. Les opérations de bit blit peuvent être pipc- linées (réalisées dans la foulée) avec le remplissage. 11 est possible de choisir le sens de parcours des blocs.
De plus, on peut tester le résultat d’opérations binaires sur tout un bloc (par exemple pour tester les collisions entre un objet et l’image), et le blitter s’occupe également d’opérations non graphiques comme le décodage de données venant des disquettes.
Là aussi, le blitter fonctionne au maximum lors des déplacements de fenêtres très colorées, et gagnerait à voir la largeur de bande du chip bus multipliée (surtout dans un contexte multitâche...). Une programmation astucieuse permet de dépasser certaines limites: certains logiciels affichent 4096 couleurs en haute résolution. Des démonstrations de ‘hackers’ remplissent l’écran de sprites en mouvement, animent des scènes 3D simples en faces pleines éventuellement à motifs 2D ou translucides (et en couleurs!), font évoluer en temps réel des courbes ou des surfaces à base de centaines de
points, utilisent le blitter pour certaines transformations géométriques, ou produisent des ‘sons’ jusqu’à
1. 74MHz! (le DMA audio ne supporte que 15.7 Khz mais on peut à
la rigueur alimenter Paula directement depuis le processeur,
le copper, le blitter...) L’utilisation directe du Copper est
très prisée des bidouilleurs dans la mesure où la totalité des
chips y compris le blitter et l'audio peuvent être ainsi
commandés, et que de nombreux effets vidéo peuvent être
réalisés en perturbant l’affichage. On peut aussi à la limite
dessiner sans bitplane en attaquant directement le registre
couleur 0 (fond) de Denise, mais une instruction du Copper
s’exécute en 2 cycles (pairs) ce qui correspond à 8 points en
basse résolution. On aura donc 40 'points' de large en 4096
couleurs avec une CopperList à la place de bitplanes.
Interruption Nombre de sources d’interruption internes permettent au processeur une exploitation optimale des circuits graphiques: une interruption est déclenchée à chaque fin de trame (Vertical Blank Line) et en fin d’opération blitter ou audio (pour alimenter avec un nouvel échantillon), mais le système d'exploitation peut gérer l’attente pour un process d’une position donnée du raster à l’écran (il va alors modifier la CopperList courante pour insérer à la position voulue un Wait suivi de l'affectation d’un registre de Paula qui générera une interruption sur le CIA B, qui déclenchera
une routine appropriée...), ce qui permet de faire des animations d’objets ou de tracés sans flicker et sans double buffer puisque l’on sait alors se synchroniser avec le spot lumineux.
C’est utilisé dans quelques jeux et démos, mais il est plus commode de s’en tenir au double-buflèr (surtout pour les animations d’images), d’autant plus que c’est pris en charge par le système.
La complexité de l'architecture de l’Amiga ne doit pas donner l’impression que sa programmation est compliquée ou ’bidouillesque’: la gestion du hard est complètement assurée par une couche logicielle multitâche bas niveau, la graphies library, elle-même, utilisée à plus haut niveau par l’interface utilisateur intuition dont nous parlerons plus tard. Il existe même en domaine public des sur-couches simplifiant la programmation des objets d’intuition!
On trouvera toutes les informations complémentaires sur les circuits graphiques de l'Amiga et leur utilisation (directe ou à travers le système d’exploitation) dans "la bible de l’Amiga" et "le livre du graphisme" chez Micro-Application, qui comportent quelques erreurs (que j’ai peut-être répétées ici) mais qui dans l’ensemble constituent une sérieuse approche de la machine.
Fabrice Neyret Le mois prochain: "Le système d’exploitation Exec" ”Quand tes prix sant si bas9 les souris 252 2b2 252 252 242 ...242 242 . 272 ... 292 342 292 242 . 242 262 252 ..252 ..242 ... 252 .242 ... 252 ... 242 242 ... 252 ...292 ...242 ...242 .292 .242 ...242 ...292 262 ... 242 252 .252 29?
.292 242 24?
. 242 262 292 292 292 .29 2 242 .. 252 375 342 252 t92 . 282 282 .252 .252 252 .252 . 292 .292 .282 .252 .342 .. 292 292 PRO 500C- QUICKJÛY JUNIOR ... QUICKJOY?
QUICKJOY 2 T JRBO OJICKJOY 2 SUPERCHAP QUICKJOY 5 SUPEPBOARC QUICKJOY V. JET=1GHTER .. QuiCKjOY TOP STAR ..... KONIX SPEEDKING QulCKSHOT APACHE 1 ...... QulCKSHQî mahevick - ..
• QU'CKSHOTPYTHON : KONIX SPEEDKINQ A;;lnfirs.. KONIX IH1
NAVIGATOR STING-RAY .. UANTA.RAY ...... 24?
292 242 252 242 242 242 342 J*9.:' 292 282 342 252 325 ; 52 292 252 252 342 242 292 242 292 262 262 292 2-2 145 252 292 315 242 SHUFFIFPUCK CA“E SILKWORM ... SPEEOBAL1..... STARGLIDER 2 ..... SUPERCARS ..... SUPER HANG ON ... TARGHAN .. TENNiS CUP...... TRACKSUIT MANAGER ... TV SPORTS FOOTBALL .. VIGILANTE .... WATERLOO WINGS 0= FURY ... WIZBALL ...... WORLD CLASS LBCARD FILTRE ECRAN 14’ ......y 59 SUPPORT iMPRtM. 80 Co! 149 SOURIS GENIUS . 243 EXTENSION 5l2K . 399
EX“ENS ON 512K.HORlOGE 493 EXTENSION 1.5 Mc-HÛPLOGE 999 VAXINE 2 ...• 73 SwiTCH S0uRlS'J0v3TICK ... 199 ADAPT 4 JOYST’CKS .. 75
- ECTEUR EXTERNE 3.50' ...... 695 INTERFACE MIDI .... 242
ETIQUETTES 3.50" LES 100 32 DISC DUF A 500 -D -20 Mo .
2890 DISC DUR A 5C0 HD -30* Mo 3790 DISC DUR A SCO -D -50 Mo
3990 mc-imaric STAR LC2CO coul. 2390 FILTRE ECRAN 14' ’-GB
SUPPORT iMPfiiM. BQ Co! 149 SOURIS GENIUS . 243
EXTENSION 5l2K . 399 EX“ENS ON 512K.HORlOGE 499
EXTENSION 1.5 Mc-HÛWLOGE 999 VAXINE 2 ...5 79
SwiTCH S0uRlS'J0v3TICK ... 199 ADAPT 4 JOYST’CKS .. 75
- ECTEUR EXTERNE'j.5Û‘ ...... 695 INTERFACE MIDI .... 242
ETIQUETTES 3.50" LES 100 32 DISC DUF A SCO -D -20 Me .
2890 DISC DUR A 5C0 HD -30* Mo 3790 DISC DUR A SCO -D -50 Mo
3990 mc-imaric STAR LC2CO coul. 2390 292 292 252 L:- 252 252
292 ¦ 252 .292 .342 342 Tous les rubans NB par 3.. CITIZEN 120D
«SWIFT 3.-24 EPSON LX SOÛ LQ 800 .. .
STAR NL 10 ... STAR LC 10 ... STAR LC -0 COULEUR..... Tous les rubans NB par 3.. CITIZEN 120D -SWIFT 9 24 EPSON LX SOÛ.LQ 800 .. .
STAR NL 10 ... STAR LC 10 ... STAR LC -0 COULEUR..... avec serrure-h: le BOITER DD50L 50x5.25 BOIT'ER QD 100L 100*5 2?
BOIT ER DS 4ÛL5 . 40x3.50’ BOITIER JSY 60 : 80x3.50’ avec serrure-h: le BOITER DD50L 50x5.25 BOIT'ER QD 190L 100*5 2?
BOT ER DS 40LB . 40x3.50’ BOITIER JSY 60 : 80x3.50’ Disquettes
3. 50" DFDD 5” 1 4 dfdd 56 F 105 F 250 F 3.50 DH DISQUETTES
CERTIFIÉES 100%. GARANTIE À VIE LIVRÉES A VEC ENVELOPPES *
ÉTIQUETTES NEUTRES VERBATIM) '*• ..292 145 .252 ..342 292 |
BOITIER PLASTIQUE 3.50 '.....32 F LES DIX DISQUETTE NETTOYAGE
3-50" : 59 F MOVIES STARS .292 D
ckT'acy -Moonv*s!ksr + Inaiana ores
J. LANGÉ MYSTERIES .292 Maupili i$ lâr J * Mur o*r
de mortevil ie FOOTBALL CRAZY ..252 Kickoff
2*Player mBrage'-c nal ivmsre LES MAITRES DE L AVENTURE 292 Ma
up 1ms iar-0'ûpe.steailh . Voyageu rs du temps PALACE
HITS ....292 STUNRUNNER -Émot'On .
Caste master Manchester urited SUPER STARS
SPORT 292 Beac-' voliey-Rugoy sim Jator-Kickorf
- GrealcOuP.
3D SUPER STARS ...292 F29 - Hard dnvin - Stunj car - Baitie command NRJ 3 292 F :6 - Oouole d*agon 2 +;taly 90
- Wellris -Turbo ou! Run SUPER ACTION PACK 292 Su
oerca rs+! Rr possamole + S wi'cnpi ace
- Garyireker - Toyota oeliea SIMS
PACK .362 Wc'Ceplor -lr-dv 500
-sutr- a -ine aflac* SUPER HEROÊS ......292
Spy *'io ioved me -Laat ninja 2 Robocop -l.Jones last crusaoe
SWORD AND MAGIC ...242 Targhan+Barbana 2-Crysta
arberea TOP 3 282
Tennis - Pinba i tMoonblaster LES
STARS .282
Skweek-Bu1derland+SuaersK.week
- Bumpy FULL BLAST .....292 Fe'rari ci +
Carrier command - P47
- Rick dang -Chigago 9D-H*ghway o. LES JUSTICIERS 3
..292 Batman *Robococ 2+Shaoow wa'rior OCEAN
ARCADE ......292 Golden axe * Narc + Off roaC
race- M'Cn an: res-stsnes OCEAN 3D
..292 Manchester umted + Pro
tennis tour Beacn volley * OH road racer LES
COSTOS .....292 Fhmbo's quest -Twinlord
--Monsiers Rick dangeroua 2 AVENTURES EXTRAORDIN 292 Zac mac
craexen + Iror icrd -Rocket ranger - Menoîr de morteviife AIR
COMBAT ACES .325 Faicor - Gunsbip +Bomber LES
8ATTANTS 2 ....292 Ric« oangerouô 152 -Satar
-Double dragon 2- Licence 10 kU 10 MEGA HnS
3 342 Sîunt car Las: raja 2*3 S ooges
- Foc- mari 2 -t-H q.nway 2 -Tetra
- Defe.nder +T.-lviâl 2 -Ranx +APB AIR SEA SUPREMACY
292 Scient servies -Gunsnio -P47 Tnuno
- Carrier command-P15 StnkeEagle KARATE
ACES ..292 Double aragen 152 + Last
ninja 2 Orienta! Qames QUEST OF GLORY ...292
Cadaver -i-M cwin-er-33;-fBloo vycF 10GREATS GAMES
....342 Pe-rar F1 -Rick dange’OJS »~intin
- Pic n pr-e -Night hunier -Superski +Carr.e- oomman +Chigago SC
* Pro tennis tour - Xénon 2 TOP LEAGUE
....292
- Pick 2 -Faicor.
TV sport football FUN RADIO .292 Tenues mnja - Back te th-e ;uture 2 Cav of îhunder - G-emi rs 2 TOP ACTION ......225 Hard dnvin - Stnke lorce narrier Pick n pile + Licence to kril SUPER SEGA VOL 1 242 Shinooi + Super monaco GP +E-SAa: GekJe-n axe * Crackcowr MAX ...275 Turrican2*Sl dragor Swiv+N.ah.rsh'.ft CAPCOM COLLECTION 242 St'ider 1 &2+Un sq.iaaror +Qirasty Fcrgottt"! V.crld -Ghaulsn gnosts
- Lad slorm - Duel COMPILATION FALCON .....352 Fa'COT -
Mission 1 -Mission 2 LE TEMPS DES HEROS 282 Prince o‘ persia
-North & aouin Moonblaster LES
STARS ......282 3kwee - Buidenand
-3urr-r.v Sucorskwook SUCCES STORY ......225
3unipy ? Skweek - ”0450000 +Crazy snot s Space 'acer TITUS
ACTION ...292 on Shore warr.-v- Wild
aire«t - Fi*e an iorget 2 -Galact c ccnqueror COMPIL TEST DRIVE
2 ......Z92 Test dr.ve? * les 4 Scerenes cüsxs GRAND
STAND .292 Wcld c.îeaderb.- Proter-n-s
+ Gazza + Continents; turcus VIRTUAL REALITY
1 292 Mn'-dviifiter --Sla'çlider 2 -Carrier
commarc -Stur-tcâ' rscçr - n-.soccer chakenge BATTL5 SLE
...... BATTLE OF BRITAIN...... BATTLE QF
BrlTAIN miss-on D BIRDS PREY 1Mec .. BLUES
9RCTHERS BONANZASROS BOSTON BOMB CLUB
. BOOLY ... CADAVFR DATA DISK
CAPTAIN PLANET ... CASTLES
C:SCC HEAT ......
CROISIERE P. UN CADAVRE ... CVBERCON 2 ..... DAEMONGASTE
... DARKMAN ..
DEMONIAC DEUTEROS
... DEVIOUS DESIGNS ..... DOUBLE
DRAGON 3 . DUCK TALES
ELF ELVIRA 2
..... IvEOf béhoCdep::::.
=19 StcALTH FIGHTER =15 STRIKE EAGLE 2 . FACE-OFF ...... =ATE . FINAL FIGHT ... FIGHTER COMMAND .. =INAl 3LOW ..... FIRST SAMOURAÏ . F JGHT OF The INTRUDER FORMULA :-3D .. FORT APACHE .. GAUNTLET 3 .... G08LMINS .. GUARDIANS .... HARLEQUINS .. . HEIMDALL 1 Meo ... HER OQUEST - ... HEROOUES” DA”A DiSK . . .. HUDSONHAWK HUNTER . kn;ght ‘are ... KICK OFF 2
* SCENAR O .... KO 2 -|NAL WHISTLE . KO 2 GIANT OF EUROP...... KC 2 RETURN TO EJROP . KC 2 SUPERLEAGuE .... KC 2 WINNING TACT'C .. LAST NINJA 3 . ...... LEANDEP ..... LEMMINGS DATA DISK LETHAL XASS ..... LOTUS TUBBO CHALLENGE 2 LORD OF THE R:NGS ..... M1 TANK PLATOON ...... MADTV . MAGfC °OCKETS VIRTUAL WORLDS ..292 Driller - Caste masier • The crypt * Total ecLpse PLANÈTE AVENTURE .295 ind. Jones aveni tMamac mansion Explora 2-Pones bu temps
MEGAMIX 272 Turrican * Chase nq Shadow warriors + Altered beas: NRJ 2 292 Mystical Lgn: comoor+ShuHia.ca'e Cra2y cats 2+Pinball maqic - STARS D HOLLYWOOD .....242 Batman +inàana jones-Robocop ’GhcstDusters 2 SUPER SIM PACK ....272 Italy 90 - Snowstrixe -Heavv metai
- Turbo ou! Rur ACTION PACK ...262
Tjr'lcam-3 .KckoH*X-oul MSGA-uO-MANIA .. MEGA TwiNS
.. MERCENARY 3 ... MICROPRO»
GOLF . VINDWINTER 2 ..... MtG 23 SUPER FULCRUM .
MONKEY IslAND 2 .... NHDON3TONE .... NA0* .n HUUtt ' AN*’- 3D CONS1 RUCTiON KIT 3D M ASTER GOLF ..... 4 WHEELS DRIVE . 7 CÛLÛR3 ... ADS - SHFRMAN M4 .. A OLE D OR LE RETOUR AGONY ... A!R SUPPORT ... ALIEN 3FEED 1MEG..... AMNiOS G F C 1 e ’OuP
• ••' O’S a -ASAUtSt • . .vpccm POPULUS 2
POWERMONGER D DISK RACE DRIVIN RFACH FOR THE
SKIES .. REALMS . RiDERS OF ROHAN .....
«¦Jl*iUl,IUD3 ROBIN HOOD ..... ROBOCCD
.... ROBOCOP 3 .. ROBOZONE
ROLLING RONNY .. .. RUGRY-THE
WORLD CUP..... R-TYPE 2 ...... SHADOW
SORCERER 1MEG SHUTTLE .... SiLENT SERVICE
2 ... SIM CITY * POPULUS ... SMASH TV
. SNOW BROSS ..... SON SHU
SI . SPACE CRUSADF SPACE GUN
.. SPEEDBAuL 2 ... SPOT
STEVE MAC ÛUEEN ..
STRATEGO . STORMBALl .....
SUPAPLEX ... SUPER SPACE INVADERS ..
SUSPICIOUS CARGO . TENTACLE ..
TERMINATOR 2 ... THE BLUE MAX ...... THE
SHOE PEOPLE ..... THE SIMPSONS .
THUNDERHAWK AH-73M ... THUNDER BORNER ... THUNDERJAWS
..... T3P O-F ..... TORTUES
NINJA 2 .. ULTIMA VI .... UTOPIA
... VPQC'M ... WARZONE
WING COMMANDER .. WIZKID
... WOLc PACK .. WONÛERLAND .
WORLD C WORLD C____ WRECKERS .... W W.F AMAS AMAX II ; SANS ROM ! .. AMOS FR .. AMOS COMPILER.
AMOS3D ... ART DEPARTEMENT AUDiOMASTER III BiG BANG ...... COMPILATEUR GFA BASIC ... COMPTE CHEQUE . DELUXE MUSIC Construc set DelUXE PAINT IV DELUXE VIDEO lü DEMOMAKER 1MB . DEVPAC 2 ...... DIGI-PAINT III . DiSCOSCOPiE PRO 3.0 ... DOS 2 DOS ... EXFRESS PAINT . FAMILICOMPT& .. GFA BASIC- INTERPRETEUR HARMONY ... INFORLË .. KINDWORDS 2.0 .. MAXIPLAN
PLUS FF ..... MüSlC BOX A ... MUSIC BOX B MUSIC X ...... MUSIC WARF ... PFRFECT SOUND 500 .. PHOTO LAS . PIXMATE POWER WORKS . PRO 24 .... PROFIL .. QUARTET ... SCUIPT 3D XL . .. Sft.VER 3.0 ...... SONiX . STUDIO 24 .. SUPERBACK .. TOOL BOX AMIGA.
TRACK 24 ...... VIDEO EFFECTS VîSTA PRO . 3" 1 2 DFDD AFTER BURNER ... ARKANOlD 2 ...... AUSTERLITZ .... 5ATTLESHIPS ... BARBARiAN PAL.) .. BARBA RI AN (PSY.) . BATMAN ÎCPUSADF'..... BEACn VOLLEY . BLOODVYYCH . BUB3LE BOBBLE .... CAL'FORNIA GAMES .. CONFUCT EUROPE .
CRAZY CARS . DEFENDER 0= THE CROWN DOUBLE DRAGON . DRAGON SPIRIT D THOMPSON O CHALLENGE FOOTBALL MANAGER .. FORMULA l GP .. GAUNTLET 2 .... IK- .. IRON LORD .. ITÀLIA 1990 . KARTING GRAND =RIX .. LAST NINJA 2 ..... LOMBARD RAC RALLY...... MOONVYALKER NORTH AND SOUTH ...... ONSLAUGHT ... OPERATION NEPTUNE . OPERATION WOLF . RED HEAT
. H0AD3LASTEP ... ROBOCO? ..... ROCK STAR . RUN THE GAUNTLET .. SHERMANM- . SHINOB ...... SHUFFIFPUCK CAFE SILKWCRM ... SPEEOBAL1..... STARGLIDER 2 ..... SUPERCARS ..... SUPER HANG ON ... TARGHAN .. TENNiS CUP...... TRACKSUIT MANAGER ... TV SPORTS FOOTBALL .. VIGILANTE .... WATERLOO WINGS 0= FURY ... WIZBALL ...... WORLD CLASS LBCARD PLATO0N .. PPEDATOR JAMAIS UNE CARTOUCHE NE VOUS AURA AUTANT DONNE I
- VIRUS KILLER
- VIES INFINIES AUTOMATIQUES.(AUCUNE CONNAIS ANC E NECESSAIRE
- GELER PUIS REPRENDRE UN JEU SANS LA CARTOUCHE
- RIPPER IMAGES PLUS SONS. + EDITEUR
- AUTOFIRE + MUSIC SOUND TRACKER - DISKCODER
- CODAGE - DECODAGE PROGRAMMES
- RALENT1SSEUR AVEC REGLAGE
- COMMANDES DOS : DIR.FORMAT.COPY. ..
- DISK COPV DISPONIBLE A TOUT MOMENT
- BOOT SELECTION + DISK MONITQR
- SAUVEGARDE MEMOIRE VERS DISK COPIEUR SYNCHRO EXPRESS 3
- Copie de disquettes en moins de 30 secondes
- SYNCHRO EXPRESS nécessite un 2ème lecteu'
- Select on par menu des débuts et fins de pistes (jusqu’à 85
pistes) une ou deux faces. Au.oséleci-Dupiîcattion d autres
formats tel BM MAC, etc PROBABLEMENT LE MEILLEUR COPIEUR !
SYNCHRO EXPRESS AMIGA ....395 F SYNCHRO EXPRESS AMIGA 2000 ..450 F I - DIGITAIISE Aü 1750s TOUTE IMAGE DE SOURCE VIDEO - 32 K I MEMOIRE COMPATIBLE NEC-. DEGA - RESOLUTION 320 x 200 4 BITS PAR PIXEL- CONTROLE DU CONTRASTE ET LUMINOSITE PACK VIDI NEW AMIGA 1290 F (ce pack comprend le digitaliseur VIDI • VidiChrome + PhotonPaint) __VIDI RGB COLORIAGE ELECTRONIQUE 799 F__ BîEN DEBUTER AMIGA .. & DEBUT. LANGAGE MACHINE LA BIBLE DEL AMIGA l A 5131E DE L AMîGA * dsc GRAND uivftfe AmlGABASlC GUANO. IVRE AMIGABASIC-D LE LIVRE DE-LXE PA NT IK
LE -• VRE DE l A ViOFO AMIGA 1 VRF OES IMPRIMANTES -û ...
L. VRE DE LA MUSIQUE - DISC 11VRF LECTEUR DISQUET.+O i-lVRE DE
SUPERBASE PRO .
Mfc- I EURS JEUX SUR AMIGA TRUCS ET ASTUCES V.2 . TRUCS El AS! 1JCESV ? • D tioN REPLAY mkiii DIGITALISEUR VIDI Af 1 EN EUROPE!
Dansent NOUS LIVRONS TOUJOURS LES DERNIERES VERSIONS BON DE COMMANDE £XP £S5~ GAGNEZ DU TEMPS ! Commandez par mL TITRES (garantie échange immédiat)
- -- 5- a retourner a
I. UI.0U ' Prix
W. 9f.££.VV -- Montant S TOTAL PORT 2 5 TOTAL ffë JESSICO - BP693
- 06012 NICE CEDEX 1 PAR MINITEL 3615 CODE JESSICO • OUVERT
7 7 - 8H à 20 H Jje joins un chèque ou mandat lettre ? Je paie
à réception au facteur + 25 F Jje paie par carte bleue et je
complète les 2 lignes ci-dessous 14 01 ES PRENOM NOM . .. N ET
RUE VILLE CODE POSTAL !_ SIGNATURE OBLIGATOIRE BOUTIQUE A NICE
HOLLYWOOD STAR 6 BD JOSEPH GARNIER INTERNATIONAL j DISC _| K7
| PAIEMENT ETRANGER EXCLUSIVEMENT PAR MANDAT GARANTIE 1 AN SUR
LES LOGICIELS Cédric découvre: wlconify un outil indispensable
Iconifions1 Il vous probablement arrivé d'utiliser un
programme qui s’iconifie. C'est par exemple le cas d’AZ. De JM
Forgeas, de TextPlus ou encore d'IconMaker. Que se passe-t-il
alors? La fenêtre dans laquelle vous travaillez disparaît et
est remplacée par une toute petite qui va se loger dans un
coin de votre Atelier en attendant sagement que vous la
réactiviez. L'avantage d'une telle manoeuvre est double: elle
met le programme en veille (il utilise ainsi moins de temps
CPU) et fait un peu de ménage dans les innombrables fenêtres
qui parsèment votre Atelier.
Maintenant, imaginez que vous puissiez faire subir ce même traitement à N'IMPORTE quelle fenêtre et même n'importe quel écran et vous obtenez wlconify.
Bien entendu, contrairement aux logiciels qui s'auto-iconifiem, wlconify ne permet pas de mettre les programmes qu'il iconi- fie en veille (car cette iconification est faite à leur insu) mais vous allez rapidement vous apercevoir que l-iconification est une fonction très pratique dès qu’on commence à l'utiliser.
[RAM:] Fast=1963696 Chip=487728 Total=2371416 m B8 188a futl, 53K free, 19M tn use QEB - Untitted Wiconify 2.0 sur Workbench 2.0 Ce mois-ci. Un seul DP sur la sellette. Mais quel DP!
Je me suis dit que je pouvais difficilement me contenter de quelques lignes pour vous faire partager mon enthousiasme. Alors vous avez droit à une description en long, en large, en travers et de profil trois-quarts gauche ect, ect... Installons!
Elle est très simple:
• l’exccutable (wlconifyI à mettre dans C.:
• le pilote (wIconify-Handler) dans L:
• le fichier de configuration (wlconify.init, un fichier texte )
dans S: Ensuite, vous redémarrez votre Amiga après avoir ajouté
l'appel à wlconify dans votre startup-sequence avant le charge
ment de l’Atelier et vous voilà prêt.
Première surprise: l’apparence a quelque peu change. A la place de l'habituel écran Workbench avec ses icônes, vous voilà maintenant en présence d’un écran wlconify et à l’intérieur, une fenêtre Workbench. Cette dernière contenant les icônes des volumes présents. Voilà qui donne un petit look 2.0 qui n’est pas déplaisant... Et maintenant, iconifions.
Initialement, la séquence choisie par l’auteur, David P. Cervone, pour iconifier est BOUTON GAUCHE suivi de BOUTON DROIT. Choix un peu curieux puisque cela entre en conflit avec tous les accélérateurs de souris du genre Mach III ou Dmouse. Mais peu importe: une légère modification du fichier de configuration palliera ce petit inconvénient. Essayons donc d'iconifier la fenêtre Workbench pour commencer.
La séquence magique et hopl Lia fenêtre disparaît et à sa place apparaît une petite icône. Double-clic sur cette icône et revoilà la fenêtre Workbench. Grisant.
Vous pouvez essayer avec toute autre sorte de fenêtre (AmigaShell, éditeur, fenêtre de répertoire) et vous constaterez que cela marche impeccablement. Et intelligemment, en plus.
Je m’explique: au fur et à mesure que vous accumulez les icônes sur l’écran, ceux-ci se rangent bien sagement en bas en se décalant légèrement afin que les titres ne se chevauchent pas. L’auteur a pensé à presque à tout.
Configurons!
Jetons un petit coup d’oeil au fichier de configuration maintenant. D'abord, première remarque: celui-ci est amplement commenté et la consultation de la documentation est à peine nécessaire pour en comprendre toutes les finesses.
Dans l’ordre, nous rencontrons:
• la séquence de touche pour activer l’iconification. Initiale
ment à LBUTTON RBUHONPRESS, je m’empresse de la transformer
en CONTROL LBUTTON PRESS. Ainsi, je n’aurai qu’à appuyer sur
CTRL puis le bouton gauche pour obtenir l’iconification.
• le qualificateur pour changer quelque peu la méthode
d’iconification. Je ne m’étendrai pas là-dessus.
• la séquence pour activer la fenêtre derrière l’écran courant
(par défaut SH FT-FI).
• la table des couleurs pour les nouveaux écrans ouverts par
wlconify. Je reviendrai sur ces écrans très bientôt.
• les raccourcis pour les menus de l’écran de wlconify (il y en
al).
• les réglages par défaut pour les icônes. Pour chaque icône,
vous pouvez en effet décider si celle-ci mémorisera l’endroit
où vous l’avez déplacée, si vous avez le droit de la fermer, si
elle a le droit d’être déplacée, si vous pouvez en sélectionner
plusieurs à la fois. Etc...
• une liste éventuelle d’écrans à ne pas iconifier (certains
acceptent mal l’opération).
• la description de l’icône par défaut sous forme de dessin
lisible en texte (cf. Le chapitre sur wlconSetter pour plus de
détails).
• et d’autres options moins importantes que je vous laisse
découvrir.
Voilà qui laisse pas mal d’ouvertures, n’est-ce pas? Et ce n’est pas tout! Parmi les quelques menus présents dans l’écran de wlconify, vous avez la possibilité d’ouvrir autant d’écrans que vous voulez et d’en faire des pseudo-écrans Workbench... Prenons un exemple. Vous n’appréciez pas beaucoup d’avoir la fenêtre de Virus_Checker dans votre écran de travail. En effet, celle-ci a tendance à ralentir les défilements quand elle se trouve au premier plan (comme VirusX). La solution est alors d’ouvrir un nouvel écran, de le faire passer pour l'écran Workbench et de lancer alors Virus_Check. Et
celui-ci ira s’ouvrir bien sagement sur un écran derrière, toujours aussi fonctionnel mais invisible... Il en va naturellement de même pour les quelques programmes 'malpolis’ qui s’ouvrent systématiquement dans l’écran Workbench sans vous laisser la possibilité de lui demander d’aller s'ouvrir sur un écran à lui (c’est le cas d’ARTM, par exemple).
Programmons!
Et vous n’avez pas tout vu. U est également possible de faire exécuter toutes ces commandes à partir d’un script. Ainsi, la manoeuvre décrite plus haut sera exécutée automatiquement lors du démarrage et vous n’aurez plus à vous en préoccuper.
Illustration rapide: wlconScreen ; Ouverture d’un nouvel écran wOpenOn CURRENT_WB ; Dorénavant, tout logiciel s’ouvrira sur le nouvel écran Virus_Checker ; lancement de la commande wOpenOn REALWB ; Et on rétablit tout Enfantin, non? Et pourtant, il existe une solution plus élégante et moins coûteuse en mémoire au problème de la fenêtre de Virus_Checker. Elle est liée au fait que les icônes des fenêtres ne sont pas elles-mêmes des fenêtres. Autrement dit, elles resteront en INFORMATIQUE TOUT L'UNIVERS DE L'AMIOA 8 bis, rue du 93e R.l. 85000 LA ROCHE SUR YON © 51 46 03 64 - fax 51 62 37 43 ¦¦
MATERIEL EXPO PERMANENTE TOUTE LA GAMME GVP : CARTE 68030, CARTE VISION24, RESEAU, DISQUES DURS, ... SCANNER COULEUR SHARP JX 300 + PROSCANLAB 2.0 + AD Pro 2.0 IMPRIMANTES BULLE D'ENCRE CANON BJ 10ex, 300, 330, FP 510 APP. PHOTO HI8 "ION" de CANON GENLOCK VideoMaster, SATV, etc... logiciels DEMOS SUR R.D.V.
P. A.O. Pro. Page 2.1, ProDraw 2.0, Publishing Partner 2.1 DESSIN
- 3D - RAY TRACING Deluxe Paint IV, Digipaint III,
Spectracolor, ProScanLab II, Art Department Pro, Design Works
Sculpt 4D, 3D Pro, Imagine 1.1, Volumm 4D 2.1, Caligari, Pixel
3D 2.0, 3D Tools, Modeler 3D PRÊ.A.O. - TITRAGE Scala 2.0,.. -
Broadcast Titler III - Vidéo Titler -... nouveau ni ENFIN
DISPONIBLE !
Dessinez, digitalisez et affichez en 24bits sur n'importe quel Amiga !
Digitalise en 10 secondes à partir de n’importe quelle source vidéo ; affiche et capture des images en haute réso- ___lution 24bits : échange vers depuis n’importe quel fichier IFF (y compris HAM et IFF-24bits) ; 3 logiciels de dessin, capture et conversion sont inclus ; DCTV fonctionne avec les programmes de dessin classiques (Ouahhh les anims imagine lancées par Dpaint ou Scala en 24bits I) - 1 méga nécessaire 5390' DCTV pal PROMOFOLIES !!!
1790F 550F 2890F 2990F 2590F SCANNER À MAIN Golden Image Lecteur externe Amiga 880 Ko HD 20Mo (A500) ext. à 8 Mo AMIGA 500 + (sys. 2.04 - I Mo) Impr. Canon BJ lOex (Bulles d'encre) Prix TTC valables jusqu’au 31 janvier 1992 - Franco port + 2500F permanence derrière toutes les autres. Il suffit donc simplement de l'iconifier après l’avoir lancée. Ce qui se fait de la façon suivante: Virus_Checker wleonifyWindow Virus ; seul le début du titre de la fenêtre suffit (note: en pratique, il faut attendre un peu car la fenêtre de Virus_Checker ne prend pas immédiatement le titre "Virus- Checker’ mais
commence par vérifier les lecteurs de disquettes avec le titre ’Check- ing dfx').
Voilà en cc qui concerne wlconify. Je ne décris pas les commandes présentes dans le répertoire 'Utilities’ de la distribution. Dont vous venez de voir certaines (wleonifyWindow. WOpenOn...). En revanche, il est indispensable de vous parler du compagnon indispensable de wlconify: wlconSetter.
Organisons!
Tout cela est bien beau, mais au final on se rend compte qu'on a peu de contrôle sur l'agcncemcnt et l'apparcncc des icônes. Le rôle de wlconSetter est de vous permettre de définir graphiquement des icônes à employer systématiquement pour tel programme ou telle fenêtre dont le titre commence par xxx et de leur donner des coordonnées.
L'installation est totalement identique à celle de wlconify: un exécutable (wlconSetter), un pilote (wlconSetter-Handler) et un fichier texte de configuration (wlcon- Setter.init). Ici, tout se passe dans le fichier d’initialisation. Celui-ci est lu au lancement de wlconSetter (à mettre juste derrière wlconify dans votre startup-sequence) et définit une fois pour toutes les icônes et leur position. Ces infor mations sont ensuite prises en compte par wlconify.
Passons donc ce fichier en revue.
Dans un premier temps, vous définissez des symboles qui vous épargneront des récritures par la suite (comme les definc de C). Puis vient une suite d’instructions ressemblant à celles-ci: J’rogram: ’NewCon' Window: ’AmigaShell’ Window: ’AmigaDOS’ Icon: KROVI IconstCLI.Icon Position: (300.20C) Cela signifie que tout programme ’NewCon’ qui crée une fenêtre ou bien toute fenêtre ayant un titre commençant par les mots ’AmigaShcll' ou ’AmigaDos’ sera iconifiée avec la représentation graphique spécifiée dans le fichier ’lcons:
CLI. IconL De plus, ces fenêtres auront pour position de base les
coordonnées 300,200.
Autrement dit. La première fenêtre iconifiée sera située en 300,200 mais les autres seront placées à partir de cette position en se décalant légèrement de façon à éviter les chevauchements des titres.
L’icône est décrite en texte par une succession de chiffres indiquant la couleur à utiliser. A part cela, elle fonctionne comme un .info ordinaire: il y a une image d’apparence et une image de sélection (et éventuellement un masque). C'est très pratique pour faire quelques changements sur une icône existante mais pas pour en créer une à partir de zéro.
Fort heureusement, il existe un petit programme baptisé wlnfo21con qui convertit n'importe quel fichier .info en fichier .icon sous le format décrit plus haut.
Dès lors, la création d'une icône ne pose plus de problème.
Pour faire sophistiqué, vous utilisez un logiciel genre Dpaint pour dessiner, puis IconMaker pour transformer cette image en .info et enfin wInco2Icon pour obtenir un .icon. Cela peut sembler fastidieux mais vous faites cela une fois pour toutes au début et vous n’y touchez plus par la suite.
Critiquons!
Bien sûr. Tout n'est pas rose dans wlconify. 11 s’adresse à des utilisateurs n’ayant pas peur des installations difficiles.
Il fait un peu "usine à gaz" et il est très probable qu'un utilisateur n'ayant que peu de notions de Shell ne saura pas s’y retrouver dans les diverses modifications à apporter à sa configuration avant de lui faire accepter ce nouvel hôte.
D’autre part, il entre en léger conflit avec certains programmes DP qui se sont imposés un peu partout (je pense principalement aux accélérateurs de souris). Je dis "un peu" parce qu’à ma connaissance, aucune incompatibilité chronique n’est apparue. Il suffit de bidouiller un peu, et c'est le genre d’exercice auquel les Ami- gaïstes sont rompus... Wiconify sur Workbench 1.3 Notez cependant que wlconify fonctionne à la perfection sous environnement
2. 0. Cela dit, celui-ci possède quelques améliorations qui
peuvent réduire l’attrait de wlconify (par exemple le gadget
système présent sur toutes les fenêtres qui permet de
réduire la taille de celles-ci).
Concluons!
Wlconify est un outil indispensable pour tout utilisateur de l’Amiga. Et pas seulement ceux qui travaillent exclusivement avec le Workbench. Les utilitaires présents dans la distribution justifient à eux seuls cette affirmation. Bien sûr. La possession d’une carte Flicker Fixer avec le moniteur adéquat permettant un Atelier sur plus de 400 lignes rend l'utilisation de wlconify encore plus confortable, mais ce n'est nullement une condition indispensable (je n'en possède pas). Il m'a suffi d'une heure d'utilisation pour être totalement séduit par le programme. La nouvelle version en cours
de finition permet de positionner la fenêtre Workbench où l'on veut (ce qui peut malgré tout être arrangé avec un programme genre Scriplt) et un agencement encore plus intelligent des icônes.De plus, le programme n'est pas Shareware et avec la version présente sur Fish, vous obtenez une distribution complète et non bridée. UN MUST.
Cédric Beust wlconify. Par David P. Cervone (disponible sur la Fish n °500) NOS PRIX SONT SI BAS QU’ON NOUS INTERDIT LES IMPRIMER % Extension mémoire 512Ko ATARI STE : 250 F Extension mémoire 512 Mo AMIGA 500 : 250 F Carte SOUNDBLASTER version 2 pour PC : 1090 F La boîte de 10 disquettes 3.5’ 2DD fabrication Sony : 32 F La boîte de 10 disquettes 3.5’ HD : 59 F 3000 PRODUITS A DES PRIX PLANETE Vous choisissez sans quitter votre salon, vous êtes livrés chez vous !
COMPUTER sur 3615 LOAD rubrique PLANETE PLANETE COMPUTER BP 78 57157 MARLY La Messagerie Internationale Cosmopolite - Enrichissante - Conviviale Avec la Messagerie Internationale de Load, dialoguez directement avec des utilisateurs des 5 continents.
3615 Load, le monde au bout de vos doigts !
Le Téléchargement La variété - La qualité - L’efficacité Load vous propose un grand choix de logiciels testés et commentés pour Amiga, Atari et PC.
GRATUIT !!!
Un nouveau protocole est disponible sur Load.
Demandez SMODEM tm, il est gratuit !!!
Avec le nouveau kit de téléchargement SMODEM, les logiciels vous parviendront en quelques minutes. Très simple d'emploi, conforme au normes CCETT, il propose une fiabilité maximum, la possibilité de télécharger un fichier en plusieurs sessions, la possibilité de transférer automatiquement une série de fichiers, la reprise du téléchargement en cas de coupure accidentelle.
Ibon de commande du kit de téléchargement par minitel i Nom . Prénom: ... Adresse . ... i I Code Postal : ... Ville : ..... . Ordinateur Marque, formel disquette) J | O Je souhaite recevoir te orotccoie de téléchargement gratuit et le càbie pour % FF Date et Signature . O J'ai déjà le câbte. Je ne souhaite recevoir que le protocote œ téléchargement gratuit ’ ” " "" • f ' ; O Je souhaite recevoir -a disquette futilitaires Load (protocole, arch veers, ant» viras, etc...) pour 45 FF. % !
, fignvgyez œ et.votrejé mçpt.aAHQ Çgmmtiniçaion sâr J_3 rue de Champagne,_57157 Varty, f0ANCE ..... Les premiers pas Si, comme beaucoup de personnes, vous aimeriez programmer votre Amiga mais votre première expérience avec l'AmigaBasic vous en a définitivement fait passer le goût... Si "compilateur" est un mot que vous osez à peine prononcer sans rougir et que vous en êtes resté au bon vieux run toto de l’Apple ][... Si Arexx est un nom qui éveille un vague intérêt chez vous mais que vous résistez difficilement à dix lignes d’un article sur le sujet, et encore moins d’un listing... Si
vous venez d’acquérir un A500+ et que vous avez un superbe système 2.0 devant les yeux mais que la lecture de la documentation vous incommode fortement, surtout celle succincte liée à Arexx... Si vous avez hoché la tête à chacune de ces suppositions et que vous n’êtes pas encore irrité par mon style très conditionnel d’introduction, alors cet article vous concerne car il sera peut-être le premier que vous lirez en intégralité sur Arexx. Tel est mon souhait en tous cas.
Maintenant que j’ai votre attention, je vous expose mes buts.
J'ai l’intention de vous prendre par la main et de vous faire découvrir petit à petit le monde de la programmation de l’Amiga par le petit bout de la lorgnette. Pas de compilateur à acheter ni de commandes ésotériques à taper pour obtenir un exécutable: vous avez tout sous la main. Je vais quand même supposer que vous êtes capable d’ouvrir un Shell et d’y lancer des commandes. A part ça, un éditeur quelconque suffira largement pour ces premiers pas.
Vous ne trouverez pas dans cet article une description exhaustive des commandes. Un coup d’oeil à votre manuel vous donnera tous les renseignements à ce sujet. Ce que le manuel ne vous donnera pas, en revanche, c’est la distinction entre ce qui est essentiel pour commencer et les commandes spécialisées dont vous ne vous servirez qu’avec davantage de pratique. Pas de panique: j’ai fait ce filtrage pour vous. Suivez le guide!
Premier programme Afin de conserver votre attention intacte, je ne vais pas vous bombarder d’arguments visant à vous démontrer en quoi Arexx se distingue des autres langages de programmation. Restons simples, telle est ma devise. Je vais vous montrer comme il est facile d'écrire un programme en quelques minutes et je suis certain que, séduit par cette simplicité, vous aurez envie d’en savoir plus.
Si vous avez le système 2.0, vous n’avez besoin de rien d’autre car Arexx fait partie de la distribution. Dans le cas contraire, il vous faudra faire l’acquisition d’Arexx auprès de son auteur, Bill Hawes.
Comment ne pas passer par l’incontournable "Hello World", fidèle de tous les programmateurs depuis tant d’années? Tout simplement en étant un peu mégalomane et en faisant preuve d’un peu d’imagination. Ce qui amène le premier programme que voici: * Un premier programme * say "Salut Terrien, je te donne l’heure:" address command "date" Sauvez ce programme en RAM par exemple et appelez-le pl.rexx. Si ce n’est pas déjà fait, il faut en premier lieu lancer le serveur principal d’Arexx, qui s’appelle rexxmast. Maintenant, tapez sous Shell la commande rx ramipl.rexx et vous venez s'afficher la
phrase attendue... Contrairement aux apparences, ce programme vous enseigne plein de choses. Tout d'abord qu’un programme .Arexx commence toujours par un commentaire. C’est une bonne habitude à prendre de toutes façons, et puis si cela ne vous plaît pas, rien ne vous empêche de mettre un commentaire vide. Ce commentaire est délimité par I* et * . Notez que les commentaires peuvent être indentés, ce qui est pratique pour mettre entre commentaires toute une portion de code alors que celle-ci contient déjà des commentaires.
La commande standard d’affichage est say. Elle affiche toujours son contenu suivi d’un retour chariot. Vous pouvez concaté- ner plusieurs éléments sur un même say en les séparant par ||.
La communication inter-applications sous Arexx Le mot-clé address est un des plus importants du langage, et c’est pourquoi je l’introduis dès maintenant. C'est lui qui permet à vos programmes de piloter des applications possédant un port Arexx. Beaucoup de logiciels offrent cette possibilité désormais mais peu donnent le moyen pratique de le réaliser. Si c’est une question que vous vous êtes toujours posée sans jamais oser la demander, voici enfin la réponse. Dans ce programme, je spécifie que je m'adresse à Y hôte command (il s’agit du Shell) et je lui envoie la commande qui suit (date).
Voici donc déjà un moyen simple d’exécuter des commmandes Shell.
‘Ü UK€U4te "Potdtc Amateur, Agatron, Amicus, Amo DP, Apdc, Apdi, Aus, Cam, Fauc 1390F Fred Fish, Hpb, Panorama, Sofi Ibag 15F Uga .20F fade 1590 disquette et; dock Prenons un exemple plus concret. Supposons que vouz ayez lancé QED et que vous souhaitiez lui envoyer une commande à l’aide d'Arexx; par exemple le changement de la taille des tabulations à 7, La première chose à faire est d’identifier le nom du port sur lequel QED attend ses ordres. On peut faire ça en Arexx avec le programme suivant: * Quels sont
les ports Arexx actifs actuellement? * say show (ports) Si vous lancez ce programme, vous obtiendrez par exemple un résultat ressemblant à celui-ci; PlayBeepPort ConClip.rendezvous Machlll Port MachHand M3 Timer Beep REXX AREXX WSH_Completer cxreply_port cxcon jort cxid_port SN'AP FF2.T Bypass KDJib wlconify Port wlconSetter Port Exchange Spliner Virus Checker DirWork Stuff WSH_6 ProWrite ced_port rexx_ced QED1 Iprefs.rendezvous Set- Patch Port On a tôt fait de repérer que le nom qui nous intéresse est QED1. On exécute alors notre plan avec le programme suivant: MV, Mega Vision
B. P. 648 à 76059 LE HAVRE CEDEX passez vos commandes f, 124 241
Catalogue complet sur Disquette (2 Timbres à 4,00F) Souris
Opto-mécanique 215F 450F Souris Optique Extension 5I2K 390F
320F 1090F Horiage+înJerrupfsur Extension 512K Extension 1,5MO
Extension 1MO Extensible à 4MO (AUTRES MODELES NOUS CONSULTER)
Modules ram 5J2K (41256 44 256) Pour extension 2mb A2000
249F Lecteur 35 2, 880K, Externe,Extra-plot Interrupteur.îéme
Prise 690F Lecteur 31 2, 880K, Exteme,Ubra-plat
lnterrupteur+2éme Prise 720F Lecteur 31 2, mok, interne, 590F
pour Amiga 500 GVP 552 sxterne A500 avec extension de 2M0
extensible o «MO 4990F* GVP HCD 20inteme 62000 2290F* GVP HCD
30interne A2000 2690F* HCD+52Mo avec ext. Mem.. Autoboot,
interne A2000 3690F AccéiératriciCOMBO 322 2 Mo, extensible à
13 Mo 7990F, DISTRIBUTEUR OFFICIEL UGA EN FRANCE (D 3543073f
35 41 79 2é 35 42 72 0£ AoftcieU à Musical
Enlightenmenf 2101 Monwl en (ramais et fichiers sons
disponibles) PowerPacker 4.0 1651 PowerFonts
1&2 ....491 PowerToois
1&2 ...491 * Envoie une requête à QED *
address QED1 TAB 3 Vérifiez tout d’abord la taille des
tabulations dans QED (avec Amiga droite T), puis lancez le
programme par la méthode que vous commencez à connaître et
constatez que la requête a été reçue par QED. Je ne vais pas
m'étendre davantage sur cet aspect pour le moment: restons
simples, restons simples. Je pense qu’il était important de
souligner cet aspect et peut-être cela ouvre-t-il des horizons
à certains d'entre vous. Il existe bien entendu des méthodes
plus rigoureuses pour localiser le port que vous recherchez,
et tout cela est indiqué dans la documentation Arexx livrée
avec le programme que vous souhaitez piloter. Je vous y
renvoie donc.
Un peu d’organisation Avant d’aller plus avant, précisons quelques règles de bienséance concernant l’organisation de vos fichiers. C’était implicite dans les paragraphes précédents, mais le minimum est d’avoir mis vos commande rexxmast et rx dans votre répertoire C:, si ce n’est déjà fait.
Ensuite, il est fortement recommandé d’avoir une assignation rexx: vers un répertoire dans lequel vous stockerez tous vos admirables listings Arexx. Par exemple, si vous avez un disque (AUTRES MODELES NOUS CONSULTER) Interface Midi iovecc d ies) 450F Avidéo 12 2390F Avidéo 24 4490F Tktfuzcne &Mt*nencâzt Amos 1 •3 Français 460F 390F 790F 340F 235F 990F 380F 590F 790F Î495F 990F 590F T049F 490F Amos 3D Assempro Compilateur AMOS CompteChèque François Deluxe Paint 4 version as * «¦si» * rvnn DemoMaker Français Devpac2 Djgipaint 3 Fronçais Digiview Gold Français Excellence 2 Français Gf A BASIC
3.042 Français Hisoft Basic ? Extend Homanager Français Master Sound Français Interface * logiciel 370F 480F 1090F 450F Profil Français Vista Pro Volumm 4D JR Fronçais Catalogue sur disquette offert pour toute commande
* En fonction des stocks disponibles Nouvelles disquettes
newsflosl et UGA disponibles... Nous consulter Nous vous
offrons l'envoi en recommandé et une disquette du Domaine
Public pour tout achat supérieur à 200 FF.
Nous recherchons des disquettes du domaine public, vous en possédez ?
(possibilité d'échange) Contactez nous !
TOUS NOS PRIX SONT It.C FRAIS DE PORT CQMPRSÜ!
Dur, créez un répertoire avec la commande mkdir dhO:rexx et ajoutez dans votre user-startup (ou startup-sequence si vous utilisez le 1.3) la commande assign rexx: dhOtrexx.
Le répertoire rexx: est le premier répertoire parcouru par rx à la recherche de votre commande (ou le deuxième, le premier étant le répertoire courant, je ne sais plus exactement). Si vous stockez vos programmes dans ce répertoire, il n’est plus nécessaire de spécifier le chemin intégral lors de l'appel de rx. Si vous déplacez pl.rexx dans ce répertoire, vous pouvez l’appeler par un simple rx pl. Notez que le suffixe .rexx est également facultatif. Je vous conseille de le mettre à tous les programmes "indépendants" que vous écrivez. Par "indépendant”, je veux dire qu’ils ne pilotent aucune
application. Si ce n’est pas le cas, il est préférable de leur mettre un suffixe permettant à l'application en question de retrouver les siens lors du parcours de rexx: (dans le cas de QED, c'est le suffixe .qed). Là encore, cf. La documentation Arexx de votre programme.
Un pas plus loin dans le langage Voici un autre programme à méditer: * Calcule le nème élément de la suite de Fibonacci * * Syntaxe: 'rx fibo n’ * trace resuit parse arg n pO = 1 pl = 1 résultat = 0 if n = 0 then résultat = 1 else if n = 1 then résultat = 2 else do i = 2 to n résultat = pl + pO pO = pl p 1 = résultat end * do* say résultat Une première constatation: ce programme est faux :-) Ne m’en veuillez pas, c’est voulu. Il y a plusieurs choses intéressantes dans ce programme, indépendamment du fait que c’est moi qui l’ai écrit. D'abord, il montre quelques structures de boucle et de
test classiques. Pour peu que vous ayez déjà programmé dans votre vie, vous devez être capable de comprendre à quoi elles correspondent.
Ensuite, j’ai utilisé l'instruction parse. C'est une instruction très puissante qui peut être utilisée de plein de façons différentes.
Ici, je l’ai utilisée pour analyser la ligne de commande lors de l'appel du programme, c’est-à-dire tous les mots qui suivent fibo lors de l’appel rx fibo n. Dans le cas présent, la seule chose qui m'intéresse est de connaître la valeur de n afin de l'utiliser dans ma boucle, parse est très pratique pour analyser une longue chaîne parsemée de symboles que vous attendez (des virgules, des blancs, des tirets) afin d’en retirer les informations dont vous avez besoin.
Je reviendrai sur sa syntaxe car on peut difficilement faire des programmes performants sans l’utiliser... Après quelques essais, je me suis rendu compte que mon programme rendait des valeurs incorrectes. J’ai donc utilisé la commande trace afin de suivre de plus près le déroulement du programme.
J’ai uniquement demandé à tracer tous les résultats du programme. Lancez-le et vous obtiendrez l’affichage suivant:
(0) 18.600 rx fibo 3 6 ** parse arg n; » "3" 8 ** pO = 1; » T"
9 ** pl = 1; » ’T" 10 ** résultat = 0; » „0" 12 ** if n = 0
then » "0" 14 ** else 14 ** if n = 1 then » "0" 16 ** else;
17 ** do i = 2 to n; » "2" » "3" 18 ** résultat = pl + pO;
» "2" 19**p0 = pl; » "1" etc... Je crois que cet affichage
est suffisamment clair: les lignes exécutées sont précédées
par leur numéro et les valeurs suivant " »" sont les
résultats des calculs. Je pense que vous voyez immédiatement
à quel point cette fonction peut faciliter la tâche du
programmeur... 11 y a bien évidemment beaucoup d’autres
façons de tracer le programme de façon à ne se concentrer que
sur l’essentiel.
Conclusion J'espère que cette introduction vous aura intéressé. Si c’est le cas, gardez à l’esprit que le meilleur moyen d'apprendre rapidement est de lire les listings des autres. Replongez-vous donc dans vos disquettes de DP et disséquez-les, ou encore reportez- vous aux numéros précédents d’AmigaNews. Je crois vous avoir donné les bases nécessaires à une compréhension minimale et vous ne devriez pas vous sentir trop dépaysé... N’hésitez pas à me questionner! Et à bientôt pour de nouvelles aventures arexxiennes... Cédric Beust ATTILA PDS Association Loi 1901.
A BUT NON LUCRATIF Bonne et heureuse année 92 à tous Pour fêter dignement son premier anniversaire, ATTILA tient à remercier expressément toutes les personnes pour qui l'association a été digne d’intérêt (clients.adhérents, programmeurs) et qui en ont permis le développement.
A cette fin, bande de veinards. ATTILA organise un tirage au sort avec de nombreux lots à la clé. Pour participer, c’est très simple: pendant le mois de Janvier montrez-nous que vous existez en nous envoyant une lettre sympa ou l’une de vos créations.
Traitement sous 48 heures (15 Francs le disk + 1 gratis par tranche de 10, frais de port compris!)
10 Francs le catalogue complet sur disk ou envelope timbre a votre nom avec D7 vierge.
ATTELA BP 192 63805 COURNON CEDEX TEL: (1)60 13 99 18 18 rue du Dr Roux 91160 LONGJUMEAU du lundi au vendredi Vente par correspondance uniquement A5000 pour Amiga 500 ou 2000 MC68020 + 68882,20 Mhz, 0 à 4 Mo ram MC68030 + 68882, 25 Mhz, 0 à 8 Mo ram PRIX TRES ATTRACTIFS DISQUES DURS SCSI ARCHOS POUR AMIGA 500 ET AMIGA 2000 Les contrôleurs ADD d'Archos grâce à leur heure Intégration dans un monochip en technologie CMOS a 1,2 «m affichent les meilleures performances du marché (tests DiskSpeed et DlskPerf), 100% français. Robustes et éprouvés : 4 ans d expérience sur des bornes interactives
fonctionnant nuit et jour. Supportent les fonctions SCSI Direct de Commodore et sont gérés avec l'outil standard du 2.0, ‘HdToolBox". Extension mémoire de 0 à 4 Mo. 7 périphériques SCSI. Autoboot 1.3 et 2.0 en FFS. ADD500 s'intégre parfaitement dans la ligne de l'Amiga. Technologie à très faible consommation sans alimentation externe.
CADEAU : 10 MO DE FREEWARE !
Nos disques durs sont livrés formatés avec 10 Mo des meilleurs togicteis du domaine public (utilitaires, démos. Musique, (eue, slide-shows,...) MEMOIRES POUR ADD KIT 512 Ko 250F KIT2Mo .900F KIT 1 Mo ...500 F KIT 4 Mo 1700 F AMIGA 2000 A20Q0 ....5190 F A2000 + moniteur ...6890 F PROMOTION STA TION A2000 A2000 + moniteur* DD SCSI 20 Mo + ext. Mémoire 0 à 4 Mo 8590 F A2000 + moniteur* DD SCSI 45 Mo + ext. Mémoire 0 à 4 Mo 9490 F A2000 + moniteur* DD SCSI 52 Mo + ext. Mémoire 0 à 4 Mo 9690 F EXTENSION MEMOIRE A2000 compacte, 2 Mo extensible à 8 par palier
de 2 Mo : 2 Mo .1190 F 6 Mo .2790 F 4 Mo .1990 F 8 Mo .3590 F AMIGA 3000 KIT 24) POUR A500 ET A2OO0 NC A3000 25 Mhz, Wb 2.0, Unix 5.4,5 Mo ram, DD 100 Mo, Multisync ....23500 F SQ555,20 ms, cartouche 44 Mo comprise interne 3690 F externe 5190 F SQ511Û. 20ms, cartouche 88 Mo comprise interne 5390 F externe 6890 F NOUVEAU : CARTE AVIDE012 ET AVIDE024 Une merveille d'Intègraticn pour 4096 et 16 millions de couleurs en HIRES OVERSCAN (768 • 580) dans un mode d'affichage standard (rien à voir avec du HAM étendu ou
un bricolage du signal vidéo composite). Compatibles avec tous les flickers fixers et genlocks internes et externes : trois niveaux d'inscrustation possibles. S'installe à la place de Denise. Workbench en transparence. 100 % français. Accepte tous les formats de l’Amiga plus les formats IFF IL8M en 12,15,18,21 et 24 bits. Interfaces AmigaDOS et AREXX.
Logiciel de dessin AVPaint touml en standard avec le logiciel d'animation OPERA. Possibilité de "double butfering' 2x12 bits sur AVIdeo 24 pour animation jusqu'à 17,5 images sec. Contrôleur de disque spécial d'ARCHOS pour des animations "direct to disk' jusqu'à 2 Mo sec. Sortie simultanée sur deux écrans pour Avideo24: un écran vidéo 24 bits et l'écran Amiga avec flicker fixer en 12 bits.
De nombreux logiciels de la PAO au 3D compatibles Avideo.
_ AVIDEO 12 2490 F A VIDEO 24 ... 4490 F A500 +, nouveau chipset, 1 Mo chip ram 2990 F. STATION AMIGA 500 PLUS A500 +, DD SCSI 45 Mo, 2 Mo chip ram 6890 F A500 ... 2790 F A500 + moniteur 4790 F CADEAU : EXTENSION MEMOIRE 512 Ko !
Sans horloge 240 F avec horloge 270 F EXTENSION 512 KO A500 transforme votre Amiga en véritable IBM PC, fourni avec MS-DOS 4.01,1 Mo ram et horloge version A500 et A500 + ......2190 F version A2000 et A3000 .....2740 F KCS POWER PC BOARD MEMOIRES COMPOSANTS S MEMOIRE, boîtiers ZIP ou DIP. (256Kb'4 ou 1Mb*4), le Mo 500 F SupAgnus 520 F Rom1.3 199 F 8520 .120 F clavier A500 ... 410 F Tous nos prix sont TTC. Offres valables dans la limite des stocks disponibles. Matériel garanti un an sauf
disques durs. Frais de port 60 F sauf machines (nous consulter) Lecteur interne 3"1 2 pour A500 530 F Lecteur externe 3"1 2 .. 590 F DD (seul) SCSI Seagate. 20 Mo, 28 ms.. 1490 F DD (seul) SCSI Fujitsu, 52 Mo. 11ms 1990 F DD (seul) SCSI Quantum, 52 Mo, 11ms 2190 F DD (seul) SCSI Quantum, 105 Mo. 11 ms 3590 F A2286 : CARTE PASSERELLE AT, 1 Mo ram. Lecteur 5“ 1 4, DOS 4.01 ..4890 F 1950S : MONITEUR MULTISYNC COMMODORE 3890 F r BON DE COMMANDE A RETOURNER A FBI, 18
RUE DU DR ROUX. 91160 LONGJUMEAU TEL : (1) 60 13 99 18 NOM ADRESSE DESIGNATION QTE MONTANT CODE POSTAL VILLE Règlement à la commande ou en contre-remboursement par carte bleue N‘I_|_J_ I_I_I_l_i_|_ | i_i_|_|_| | | Date de validité l_| I l_J_l DATE SIGNATURE frais de port TOTAL A DDE Un dompub nrlvr pour l'impression Le Domaine Publie (au sens large - je précise car il y a intérêt pour le moment à surveiller ses définitions dans ce ... domaine), est passionnant par la variété des approches des auteurs de tout poil, face à des problèmes que l’on pourrait croire simples à priori.
C’est vrai en particulier pour les programmes d’impression de fichiers. Je ne me suis pas amusé à les compter, par contre, il est symptomatique de trouver une doc qui commence par ces mots : " ...n ayant pas trouvé F utilitaire de mes rêves, fai écrit le mien, et le voici, il pourra peut-être vous servir... ".
I Fichier à mpriner Fichier de sortie ; Cases sélectionnées : *_ : doc | Présentation ENTETE lignes par page Marge gauche Marge droite 1 Tabulation 18 + |
- -. *.J
- 88 ?
Ho de lignes Exemplaires Tgpe de papier
- . .
¦ “ *1 feuilles J (CONTINUER) pour lancer l'impression (MRETER) pour ouitter le programme ARRETER CONTINUE* Comme tout un chacun, j’ai mes petites marottes, et je cherchais depuis longtemps, pour imprimer commodément les docs des programmes du DP (j'ai horreur de lire une doc à l’écran, essayez de lire une doc de 50 pages avec MuchMore sans être malade; si vous y arrivez, vous êtes bon pour VAéronavale), un utilitaire d’impression de fichiers de textes doté des caractéristiques suivantes:
- lancement par le Shell, via une syntaxe: nomduprogramme
nomdufichier le nomduprogramme étant bien entendu une
abréviation résultant d’un alias qui engloberait la définition
de tous les paramètres adéquats, ce qui évite soit d’aller
chipoter dans Preferences, soit de devoir donner une série
d'ordres à la souris une fois l'écran du programme ouvert
- impression en caractère condensé, avec un réglage de la marge
de gauche à 10 ou 20 caractères, ceci afin de pouvoir imprimer
sans problème des lignes de plus de 77 caractères d'une part,
et d'éviter de faire des perforations dans le texte lors de son
rangement dans un classeur d'autre part
- impression en interligne 8 lignes par pouce, soit 80 lignes par
page, pour réduire le nombre de feuillets
- et bien évidemment, respect des plis du papier.
Ce n’est bien sûr pas PrintFiles (Commodore) qui répond à ces caractéristiques, ni non plus, pour aller à l’autre bout de la gamme, PrintStudio (Fish 566 et 402, que j’utilise pour des impressions plus sophistiquées). PrintStudio fait ce que je demande, mais au prix d’une manipulation trop longue à mon goût. Je l’utilise lorsqu'un certain raffinement dans la présentation est nécessaire.
Un beau jour Je suis tombé (bruit d’ossements répandus, style AMOS) sur Apif juste à côté de PrintStudio sur la même Fish 402.
Ce programme répondait exactement à mon attente, à part un regrettable manque, à savoir l'interligne de 8 lignes par pouce.
J'en fis part à son auteur Denis Gouneile, auteur également de Adoc (à voir, sur Fish Mol I Oprf «2.71
(C) 14-Feb-91 par 0. MUSELLE 402 également (!)); environ une
semaine plus tard, je recevais la version 2.71 de Aprf avec
l’option 8 lignes par pouce. Çà, c’est du service ! ! !
Présentation de Aprf Aprf est un utilitaire d’impression de fichiers de texte, que l’on peut lancer à partir de Y Atelier ou du Shell.
Dans tous les cas, on récupère un écran d’une présentation aussi austère que fonctionnelle, dans le style 2.0, qui indique les options choisies, ou les options par défaut si l’on n'a rien spécifié. La figure 1 est assez explicite pour se passer d’explications. Il n'est pas nécessaire de consulter la documentation pour se servir d'APrf, c'est le plus beau compliment que l'on puisse faire à l'interface utilisateur d’un programme. La lecture de la doc permettra cependant d’en exploiter toutes les possibilités.
Les paramètres En ce qui concerne les paramètres réglables dans Preferences, comme les marges, la longueur de page, l’interligne etc, Aprf prend comme valeurs par défaut celles de Preferences. Par contre, si on spécifie certains paramètres au lancement, ils seront pris en compte indépendamment de ce qui est spécifié dans Preferences, et les choix retenus seront affichés dans l'écran de Aprf (a l'exception toutefois du réglage de l'interligne, qui est un rajout, et auquel on accède par un menu).
Les paramètres au lancement sont donnés par la ligne de commande selon une syntaxe classique (lancement par le Shell), ou via le champ "Tool Types" de l’icône (lancement par Vatelier).
Ceci permettra dans le premier cas de définir un ou plusieurs alias correspondant à des configurations différentes.
Aprf v2. 71 Fichier à inpriiwr __ rf APrf, doc Fichier de sortie : PRT!
Pages selectionnees : *_ Tronque Filtrage NON NON Lignes par page 68 ?
Marge gauche No de lignes No lere page 81 + Un instant sup.,, CONTINUER Sous Shell on aura intérêt à le lancer par RVNBACK car il ne sc détache pas de son Cll d'origine (dommage).
Les menus Dans les menus on trouve une intéressante fonction "Ligne de commande ", Son activation fait apparaître une fenêtre dans laquelle on peut lire les éléments de la ligne de commande qu'il aurait fallu taper, ou des paramètres qu'il aurait fallu mettre dans "Tool Types" pour obtenir la configuration actuellement à l'écran. Pour retrouver la syntaxe des options, il n’y a donc pas besoin de consulter la documentation.
Les options disponibles
1) Classiques:
- troncature des lignes trop longues
- impression condensée, interligne
- marges, longueur de page
- présentation (titre, pagination en tête ou pied de page, format
de la date)
- qualité d'impression
- nombre d’exemplaires
- type de papier (feuille -à-feuille ou continu)
2) Moins classiques:
- filtrage des caractères ASCII 32 ou 126
- choix d’un tampon de mémoire d'une page ou d'1 koetet
- sélection des pages à imprimer: outre la possibilité de
sélectionner toutes les pages, une seule page, ou une série de
pages comprise entre deux d'entre elles, on peut choisir
jusqu'à 10 pages isolées du texte
- redirection de l’impression vers un fichier.
Il y a par ailleurs un mode de prévisualisation qui donne une idée de la mise en page sur l'imprimante.
Il faut encore dire un mot de la gestion de la mémoire.
MPI Aprf v2.71
(C) 14-Feb-91 par D, fiflUNELLE •J Condense NON Tabulation Tgpe
de papier continu ARRETER Aprf a été conçu pour apporter de
la souplesse aux heureux possesseurs d’une extension de
mémoire, et de l'économie à ceux qui ne disposent que de 512
k. Le programme "pèse" 27 K. à comparer à 3.7 k pour
PriniFiles. Qu’il dépasse de loin en possibilités, et aux 100
K de PriniStudio, qui est une sorte de Rolls qui imprime
aussi les fichiers graphiques.
Compacté par PowerPacker dans le mode par défaut, il se réduit à 15.8 k et sc décompacte en 1.5 seconde.
Le fichier à imprimer est toujours chargé entièrement en mémoire: il peut y rester après impression, si l’on pense avoir besoin d'y revenir, ou être déchargé pour [Fichier a inpriner |jrj|ftprf v2,62 Fichier de sortie Pages sélectionnées keg-help launchteleprep MachI 11. Cfg Tronque NON Fil tiachiii, cfg. Spare NoNane, info ParM.cfg PCD Lignes par page 68 + No 1ère page 81 * (CONTINUER) pour lancer 1 ‘impression (ARRETER) pour quitter le progracme CONTINUER libérer de la place. Ceci peut toutefois poser un problème lors de l'impression d’un très gros fichier sur une machine limitée en mémoire.
De plus, comme le souligne la documentation, si entre deux impressions partielles par exemple, on a modifié par un éditeur le fichier sur disque dur ou disquette, ces modifications ne se refléteront évidemment pas sur la copie en mémoire du fichier; il faudra donc penser à forcer un rechargement du fichier en mémoire par la commande "Charger Fichier" du menu Oulils.
Par contre, ceux qui disposent de réserves de mémoire pourront en mode atelier charger une série de fichiers en mémoire et les traiter par Aprf sans avoir à les recharger depuis la disquette. Cela peut éviter une manip de copie préalable sur le disque dur ou sur un disque virtuel comme RAM: ou RAI): ou VI)K: Toujours dans l’optique d'économie de la mémoire, on peut "iconifier" Aprf, ce qui libère la place en mémoire occupée par le fichier qui était chargé, le tampon et la mémoire CHIP utilisée par l’écran et permet de "réveiller" Aprf sans avoir à le recharger depuis la disquette.
Signalons enfin que la documentation, claire et très complète, est en français.
En conclusion Aprf est un utilitaire d’impression de fichiers qui permet une impression rapide, selon un mode prédéterminé, via une commande courte, mais qui offre également la panoplie classique des possibilités de ce genre de programme, avec un certain nombre de "plus" bien imaginés, le tout enveloppé dans une interface parfaitement conviviale. Ce programme fera le bonheur de pas mal de gens, comme il fait le mien pour la grande majorité de mes besoins en impression de textes.
Au chapitre des limitations, il manquera à certains utilisateurs la possibilité d’imprimer une série de fichiers d'affilée sans intervention: certains pourront aussi nia Aprf v2,62 1019 18 1998 par D. G8UNELLE Condense I NON Tabulation 88 ?
Tgpe de papier continu ARRETER être occasionnellement piégés par les aspects de la gestion mémoire cités plus haut.
Dans le mode Shell, contrairement à ce qui se passe pour PrintFiles par exemple, on ne peut spécifier qu'un seul fichier à imprimer. En mode Atelier, on pourra spécifier plusieurs fichiers en cliquant sur leurs icônes puis en double cliquent sur l'icône Aprf tout en maintenant la touche SHIFT enfoncée. Néanmoins, dans ce cas.
Aprf n'imprimera pas d’office tous les fichiers à la suite, il faudra confirmer l’ordre d’impression pour chaque fichier.
Pierre Ardichvili Un petit utilitaire.
Chose promise, chose dues voici ClicList une petite application CanDt Son but: ouvrir une fenêtre sur l'écran du Workbench et y afficher une liste de vos programmes préférés que vous pourrez lancer d’un clic de souris... sans ouvrir tiroirs ou disquettes... Il existe bien sûr une foule d utilitaires du même genre et celui-ci n'a pas la prétention de les remplacer mais seulement de vous permettre décrire le vôtre pour épater votre voisine ou voisin.
Le Projet Avant de programmer, essayons de voir ce qu'il nous faut: Ouvrir une fenêtre sur le Workbench
• Afficher une liste (d’après votre fichier de configuration)
Avoir un bouton "Quitter" Avoir un bouton "Icônifier" (pour
mettre ClicList dans un coin du Workbench et donc ouvrir une
toute petite fenêtre) Affichage de la date et de l’heure
(pourquoi s'en priver?)
Exécutions de programmes externes (la véritable fonction de l’application) Ce qui demande en langage CanDo la création de deux "Card", de deux Boutons, d’une zone d’affichage et d'un objet "timer" pour l'heure, d'un document "lisl" à afficher Pour que notre utilitaire soit adaptable au besoin de chacun il suffit de lui faire lire à son ouverture un fichier de configuration que chacun utilisera pour y indiquer ses programmes. Ce fichier texte doit obéir à quelques règles simples pour pouvoir être correctement compris par ClicList. Voici le modèle d’une ligne: Nom du programme.l | chemin du
programme.l | Taille de la pile Soit une ligne par programme, et 2 à 3 "mots" par ligne. Le premier mot est le nom du programme tel qu'il sera inscrit dans la CanDo version 1.50!
What's ne w?
Comme cette série d’articles se réfère à la version 1.5 de CanDo, et que cette version n'a pas encore été décrite dans Ami- gattews il est temps de vous en donner un petit aperçu.
La version 1.50 de CanDo apporte beaucoup de modifications par rapport aux versions antérieures. Pour citer le manuel, reprenons la phrase d’un beta tester qui a écrit “CanDo 1.50 est à CanDo 1.0 ce que CanDo 1.0 était à rien!".
11 serait trop long de décrire une à une les différentes améliorations qui ont été apportées. Même en les citant rapidement on peut s’apercevoir que les auteurs de CanDo ont su faire évoluer leur produit dans le bon sens. Quoi de neuf?
Possibilité de gérer ses propres bases de données. Des commandes permettent à cet effet de grouper le contenu de plusieurs objets dans un seul enregistrement, et bien sûr de sauvegarder ses enregistrements. Sans oublier des commandes gérant les ajouts, les suppressions, le tri. La recherche d'après un critère... Possibilité de travailler sur les nombres réels (sauf au niveau des champs de saisie qui n'acceptent toujours que les entiers).
Création de tableaux.
Ouverture de plusieurs fenêtres ou écrans. Cette nouveauté est à détailler car elle est vraiment très importante par les changements qu’elle apporte à la conception d'une application. Le mois dernier j'avais dit qu’il ne pouvait y avoir qu’une fenêtre (et donc un écran) par Carte. C'est toujours vrai, sauf qu’à présent il est possible d'appeler une deuxième Carte sans quitter la première.
Pour cela il suffit d’inclure dans l’application un ou plusieurs "Decks" qui deviennent des "SubDecks". C’est ainsi que l'on peut faire de vrais "requesters" ou ouvrir une deuxième fenêtre.
Deux nouveaux événements (donc des scripts à programmer), MessageFromParentDeck et MessageFromSubDeck assureront le dialogue entre la Carte Parent" et la Carte "SubDeck".
Affichage overscan Animation plein écran Contrôle des ports série et parallèle Amélioration du contrôle Arexx Nouvelle gestion des variables Nouveaux objets: Bouton droit de la souris, interception des erreurs, touche clavier (pour associer l’exécution d’un script à la frappe d'une certaine touche).
• et une cinquantaine de nouvelles instructions.
Pour l’utilisation de CanDo. Un tableau de bord modifié (plus d'accès direct aux routines), un éditeur remanié (nouveaux menus, couper coller des blocs, exécution du script éditer - à ne réserver qu’aux utilisateurs expérimentés... sinon on risque souvent de se demander pourquoi cela ne marche pas -).
Personnellement je trouve cet éditeur un peu juste, quoique difficilement évitable du fait de l'apport de ses fonctions uniquement pensées pour CanDo. Un avantage c’est un message d’aide pour chaque instruction que l’on obtient depuis le menu ou par un double clic sur l’instruction en question... 11 est toujours bon de pouvoir se rappeler une syntaxe d'instruction sans feuilleter son manuel!
Liste affichée sur le Workbench. Le deuxième mot sera le chemin complet du programme (avec son nom réel évidemment), et le troisième mot indiquera si le programme lancé a besoin d'une pile adaptée.
Ici le mot se termine par une barre verticale (I).
Chaque mot sera placé dans un document. Lorsque vous cliquerez sur le nom d'un programme, l'application ira chercher dans le deuxième document où se trouve ce programme. Une fois identifié il sera lancé par la routine "LanceProgramme" et surtout par la commande CanDo "DOS". Cette routine vérifiera s’il s'agit d'un programme, d'un script AmigaDos ou d'un Deck.
Création de la carte "CarteList" Cette carte n'aura qu’un script qui demandera la lecture du fichier configuration: Scripi AfierAliachmeni If PASSAGE = 0 : On ne lit le fichier configuration qu'une fois!
Do "LireConfiguration" Endlf Nop : Pour écriture de la date SctPrintStyle PL UN SetPen 3.0 SeiDrawMode JAM2 DrawBorder 12.118.172.10.DOLBLEBEVEL .1.2 : traçons un cadre Do "LireDate" Ouverture de la fenêtre A l’aide de l'éditeur de fenêtre ouvrez sur le Workbench une fenêtre, de la dimension que vous désirez (pas trop grande tout de même) et n’ayant pas l'objet "Redimensionnement". Cliquez "CIoseBution", pour entrer la commande "Quit". Ainsi vous pourrez quitter l'application à partir du gadget de fermeture de la fenêtre.
Ouverture d'un document: Idocunent Ôbject Editor ST", !
0ÉÉB3 Document Oi'igin Dominent Size MM On peut créer deux sortes de documents, le document de type "mémo" et celui de type "list". Cette distinction n’a d’ailleurs d’importance que si le document doit être visualisé à l'écran. Il n’est pas possible d’écrire dans un document list depuis le clavier.
C’est ce type de document que nous allons créer sur la fenêtre de ClicList car il permet de sélectionner juste une ligne dans une liste (avec la souris).
Dimensionnez le document de telle manière qu'il occupe toute la largeur de la fenêtre mais qu'il laisse suffisamment de place pour placer deux boutons en dessous et permettre d'afficher la date.
Un seul script sera associé à cet objet document, le script exécuté par CanDo en cas de double clic. Ce script sera bref, appel à une routine: DO "LanceProgramme"
C. C.M. CASH &CARRY MICRO 37,Rue des Mathurins 75008 PARIS ’S*
40.16.04.02 Vente par correspondance uniquement » » i» m m ¦»
• * m m m- » » • u» i» » * NOËL EN JANVIEr LES PACKS A500+®
LE DESSINATEUR A500+, DELUXE PAINT4, UN LECTEUR EXT PRIX TARIF
50 ?0 FRS PRIX CCM 4290FRS L’ETUDIANT A500+,POVVERWORKS( t
raitement Texte.tabteur, Base données)I un lecteur externe
PRIX TARIFS! 70 Ers PRIX CCM 4290 FRS UN DISQUE DUR POUR
NOËL??
52 MO QUANTUM SUR SCSI 2990 FRS 105 MO QUANTUM SUR SCSI 4690 FRS OU UN SYQUEST??
44MO Interne (avec contrôleur S.CSL 4990Frs 44MO Interne (Sans contrôleur) 4090Frs 88MO Interne ( Avec contrôleur SCSf) 6490Frs 88MO Interne (Sans contrôleur) 5490FTS Les Syqtie&t sont livrés avec un Disque Le disque-dur Monté et formatté Avec anti-virus POUR LES SYQUEST INTERNES OU HD SANS CARTE SCSI NOUS CONSULTER LA MEMOIRE 2MO extensible 8 pour A2000 1590 Frs I Barettes pour GVP®par 2mo 750 Frs Extension 1.5MO avec horloge) pour A500 890 Ers I MEMOIRE A590, D1P2, A2Ü58, par 2mo 790 Frs | SCANNER JX100 SCANNER A5 COULEUR POUR AMIGA 7490 FRS LLUTEUk 15 EXTERNE- 650 FRS EN DEVENANT CLIENT CCM
DECOUVREZ LES AVANTAGE' RESERVES A NOS SEULS CLIENTS DETAILS AVEC VOTRE PREMIERE COMMANDE LE CREDIT CCM Vos achats à partir de 250 Ers et à votre rythme Nous consulter pour acceptation du dossier et conditions
- C ) M) 1TIO VvDb-V-b Vf E- Règlement par chèque. Carte Visa nu
contre rcmtmur einenl. VJOI IEZ 40 1RS de participation aux
frais d'expédition.
Le» Ordinateurs sont expédiés en Pur! Du. I out retour ou (change de marchandise est soumis a un Accord île ( CM.
Remboursement sans échangé soumis a .VIT du prix HT pour frais de restok.iuc. list. Chaque bouton sera de type "te.xt" et exécutera un script en cas d'événement "OnRelease", c'est à dire lorsque vous relâchez le bouton de la souris.
Création des boutons Le bouton "lconifier" appellera la Carte "Icône". Son script "OnRelease" sera: GoToCard " Icône" Le bouton "Quitter" aura pour script "OnRelease”: Quit Création de l'objet "Tinter” L'éditeur de ce type d'objet permet de définir à quels intervalles réguliers un script sera exécuté, ici l’affichage de la date. Choisissons toute les dix secondes. Le script "Occurred" sera: Do "I.ireDate" Création de la carte "Icône" Créons une nouvelle carte dont la fenêtre sera aussi minuscule que possible. Cette fenêtre aura un script "CloseButton": GoToCard "CarteList" qui permettra de
retrouver Cliclist lorsque on clique le gadget de fermeture.
Les limites d'une application.
Ce petit utilitaire est surtout destiné à ceux qui sont équipés d'un disque dur. Ceux qui en sont dépourvus peuvent toute même l'utiliser, à la condition de lancer leurs programmes depuis une seule disquette. ClicList n'a aucune utilité si vous rebooter une disquette différente à chaque nouveau programme. Dans votre fichier de configuration prenez soin d'indiquer le nom des disquettes où se trouvent vos programmes favoris et non pas des lecteurs de disquette (DFO:. DF1 :)!
Une limite de CanDo est la taille d'une application. Une application a en effet, si j'ose dire, deux tailles: celle de la disquette (taille du fichier source, en général assez petite), et celle de la place qu'elle occupe en mémoire.
Toute application a besoin de la "CanDo.library". or celle-ci est d'une taille assez importante. Si donc vous avez peu de mémoire. ClicList risque d'encombrer un petit peu. Un avantage toute même à cette "CanDo.library" c'est qu'elle peut être utiliser par plusieurs applications en même temps. Dans ce cas, elles ne consomment pas plus de mémoire que d'autres programmes (d’où l'intérêt d’écrire beaucoup d’applications!).
Une autre limite de ClicList tel qu'il est décrit ici c'est l'absence de gestion des erreurs. J'ai volontairement choisi de réduire cette application à l’essentiel afin que vous ne soyez pas perturbé par un listing trop long. D'ailleurs vous pouvez vous-même gérer ces erreurs si elles surviennent en utilisant les instructions IfError Endif En ce qui concerne l’exécution des scripts AmigaDos beaucoup de lacune. Du moins souvent une absence de réaction due tout simplement au fait que les commandes AmigaDos de votre script qui doivent afficher des informations à l'écran, n’ont pas une fenêtre
pour le faire, et comme dirait Lapalisse puisque rien n'est affiché, il n’y a rien à voir. Le mois prochain nous envisagerons une solution à ce problème et à d'autres.
Guy BeteUle Les routines Routine "LireConfiguration" Nop : On utilise deux documents de type 'List'.
Nop : Un serv ira pour l’affichage, l’autre pour lancer le programme.
MakeDocumcnt "ListeProgramme" MakeDocument "MonDocument" Nop : La variable PASSAGE interdit un retour à cette routine!
Let PASSAGE = 1 Nop ; variable pour 'run' pourrait-êire Arun ou Runback Let Run = "C:RUN Lct Exécuté = "C:RLN TL: NTL: C:EXECUTE " Nop ; pour exécuter des scripts Amigados Let RunDeck = "C:DECKRUNNF,R " : pour lancer des DECKS Let Siack = ' C:STACK" : pour gérer la pile Nop : on vérifie que "CtRUN" existe bien If ExiststRunl Let Run = 'CtRUN N1L: ML: " Nop : sinon sans le fichier C:RUN le programme Nop : ne peut lancer qu’une tâche, il vaut mieux abandonner ClicLisl Else Quit Endif Nop : ouverture du fichier de configuration Nop : on regarde dans tiroir 'S:' en priorité Il'Existst
StClicLiSt.Config") Let fichier = "StCltcLisi.Config” Nop : sinon on regarde dans le tiroir de ClicList Elself Existsf CücList.Config"): Let Fichier = "ClicList.Config" Endif LoadDocument Fichicr."MonDocument" Nop : on ouvre le fichier de configuration et Nop ; il va dans le document 'MonDocument1' IfError Nop ; Erreur d’ouverture du fichier configuration!
Else Nop : sinon on execute ta routine "FaireListe" Do "FaireListe” : on décode le fichier par cette routine Endif Routine "LireDate" Nop : La relecture de la date est là uniquement en cas île Nop : changement de date en cours d’utilisation... ex: a minuit!
Let date = Getword(Thedatev2." ")H '-"il Gctword(TheDate.l," ")H"-"'l Getword(TheDate..U7-') PriniTexl "Date: "HDatclliGetChars(TheTime.û.5).2G.119 Routine "FaireListe" MoveCursorTo STARTOF DOCUMENT : Curseur en débul de document Nop : Initialisons les lests pour une boucle Let I = 0 Let End = LineslnDocument ; nombre de ligne dans le document Nop ; La boucle "Loop ... Until" initialise Motl et Mot2 à partir des Nop : mots de la ligne où se trouve le curseur dans le document Nop : "MonDocument" et les placent dans les bons documents.
Loop WorkWithDocumcnt MonDocument"
I. et T = I + 1 ; incrémentons le test de boucle Nop : LaLigne
prend le contenu de TheLine qui est ligne Nop ; où se trouve
le curseur auparavent débarrassée d’éventuels Nop : ‘espaces’
ou tabulation indésirables Lct LaLigne = TrimString (TheLine l
Nop ; Les variables Mot I et Mot2 prennent le premier et le
deuxième Nop : mots de I.aLigne grâce à GetWordl). Un mot est
ici toute suite Nop ; de caractères se terminant par T" ou la
fin de la ligne Let Moil =GetWord (LaLigne,l,"l") ; nom à
afficher dans la liste visible Let Mot2 = GetWord
(LaLigne.2,"f')ll'T'IIGeiWord (LaLigne.3,"l") Nop : nom du
'chemin' et taille de la pile à inscrire dans la liste
invisible Delete LINE ; effaçons la ligne Type " "IIMot I
.NEWI.INE ; à sa place Mot 1 WorkWithDocument
"ListeProgramme'' : changement de document Type Mol2.NEWLÏNF.
: inscrivons-y Mot2 Until (I = End) WorkWithDocument
"MonDocument" Delete CHARACTER ,-1 : évite une ligne vide
MoveCursorTo STARTOF DOCUMENT : Curseur en début de document
Routine "LanceProgrammc" Nop : Routine executée lorsqu'on
clique une ligne.
WorkWithDocument MonDocument" Lct Ligne = TheLineNumher ; c’est la référence pour trouver pile Nop : et programme Nop ; on travaille avec le deuxième document W'orkW'ithDocumem "ListeProgramme" Nop : sur la ligne numéro... PosilionOnLine Ligne Nop : On met le nom du programme dans la variable PROGRAMME.
Let LaLigne = TrimString ( TheLine 1 Lct NoinbreMol = NumberOfW’ords (LaLigne,T'i Let Programme = TrimString! GetWord (LaLigne. I ,T)) If NombrcMot = 2 ; il y a une pile à modifier Nop ; On met dans la variable TAILLE la valeur de la pile Nop ; qui se trouve dans le deuxième moi de la ligne courante.
Let Taille = Integer ( TrimString!GetWord (LaLigne,2,"l")))
F. lse Let Taille = 0 Endlf Let Type = UpperCase (FileType
(Programme)) WorkWithDocument "MonDocument" Nop
:----------Exécution . Nop ; avant tout cc
programme est-il présent?
If ExislslProgramme) AND Programmeo"" Nop : Quel type de fichier est-ce?
If Type = "PROGRAM" Nop ; Si c'est un programme if Taille 0 And Stack o False Dos StacklilTaille II Char! 10) Il Run II Programme Lise ; sinon pas de pile à gérer Dos Run II Programme Endlf Elself Type = "UNKNOWN” Nop ; Si c'est un script, du moins un fichier texte... Dos Exécuté II Programme : exécution du script Elself Type = DECK Nop ; Si c’est un Deck Dos Run H RunDeck II Programme Endlf Endlf Exemple de fichier configuration.
CaIculatricelDH():ulilities calcuiatricelO Iheure ScreenXldhO:CBIS Scrcen-XIO ClicLisllDisquette.2:ClicListl0 Iamigadosls:ur .script Cando I Candoxando TheBinder I Candoiuiililies TheBinder TheMulliBinder I Candotutilifies ThcMuliiBinder ThePrintcr I Cando:utilities Theprimer AREXXIdhOx rexxmast Quitter AREXXI dhOx RXC à Mega Vision
B. P. 648 76059 LE HAVRE CEDEX passez vos commandes r , (24 24)
Catalogue complet sur Disquette (2 Timbres à 4,00F) Souris
Opto- mécanique 215F 450F Souris Optique Extension 512K 390F
320F 1090F Horloge* interrupteur Extension 512K Extension
l,5MO Extension 1MO Extensible à 4MO 1390F (AUTRES MODELES
NOUS CONSULTER) Modules RAM 5I2K (41256 44 Î56) Pour
extension 2mb A2000 249F Lecteur 3' 2, 880K,
Externe,Extra-pjat lnterrupteur*2éme Prise 690F Lecteur 3, 2,
880K, Externe,Ultro-piot 720F lnterrupteur*2éme Prise Lecteur
HD |88ok i.s6mo i.64moi avec drivers 1 390F Lecteur 31 2 880K,
Interne, 590F pour Amiga 500 GVP 552 externe A500 avec
extension de 2M0 extensible à 8M0 4990F* GVP HCD 20inteme
A2000 2290F* GVP HCD 30'mteme A2000 2690F* HCD+52 Mo avec ext.
Mem... Autoboot, interne A2000 3690F AccélératriceCOMBO 322
_____ 2 Mo, extensible à 13 Ma 7990F (AUTRES MODELES NOUS
CONSULTER) Interface Midi (avec cables] 450F Avidéo 12 2390F
Avidéo 24 4490F Thtftaûte @o*H*H0icùd Amos 1.3 Français 460 F
390F 790F 340F 235F 990F 380F 590F 790F 1495F 990F 590F 1049F
490F Amos 3D Assempro Compilateur AMOS CompteChèque Français
Deluxe Paint 4 version OS DemoMaker Français Devpaç 2
Digipaint 3 Français Digiview Gold Français Excellence 2
Français GFA BASIC 3.042 Français Hisoft Basic + extend
Homanager Français Master Sound Français 370F 480F 1090F 450F
Interface + logiciel Profil Français Vista Pro Volumm 4D JR
Français Catalogue sur disquette offert pour toute commande !
* En fonction des stocks disponibles (© 3543 0738 S 3541 7926
3542 7208 'Dtwuziœ Pu&éic Amateur, Agatron, Amicus, Amos DP,
Apdc, Apdl, Aus, Cam, Faug, Fred Fish, Hpb, Panorama, Soft,
T. Bag .....15F Uga
......20F Rlusde ISOOdHquellEsenstodç à 6 z&
(Ucdyet Musical Enlightenment 21OF (Manuel en fronçais et
fichiers sans disponibiesj PowerPacker
4.0 165F PowerFonts
1&2 ....49F PowerTools
1&2 ...49F Nouvelles disquettes newsflash et
UGA disponibles... Nous consulter Nous vous offrons l'envoi en
recommandé et une disquette du Domaine Public pour tout
achat supérieur à 200 FF.
Nous recherchons des disquettes du domaine public, vous en jwssédez ?
(possibilité d'échange) Contactez nous!
TOUS NOS PRIX SONT ICC.
FRAIS DE PORT COMPRIS!!!
UN AMPLIFICATEUR POUR AMIGA 2000 ET 3000 ou MONITEUR MULTISYNC Vous êtes peut-être dans le cas de certains utilisateurs équipés d'un moniteur type multisynchro ne possédant pas de haut parleur intégré. La seule solution pour écouter le son de l'Amiga sera un système externe d'amplification avec enceintes.
Cela nous fait donc une prise à brancher en plus et de nombreux câbles, ce qui devient gênant lors du transport éventuel de la machine: Amiga+Moniteur+système audio. Vue la prolifération du nombre de cartes Flicker-Fixer et autres Amiga 3000 nécessitant ce type d'écrans, il devenait nécessaire de trouver une solution. Le plus logique est de réaliser un système d’amplification (mono ou stéréo) de petite taille pouvant aisément se glisser à l'intérieur soit du moniteur, soit de ’Amiga. Bien sûr ces manipulations demandent un certain doigté et une petite connaissance du matériel utilisé. On va
cependant essayer d’être clair.
L’amplification Conçu autour du célèbre circuit TDA
2002. Cc petit amplificateur peut fournir jusqu'à 5W de bonne
qualité en s’entourant d'un minimum de composants. En
effet le montage ne réclame que 10 composants (par voie)
et sera donc d'une réalisation assez aisée. Le montage ne
devrait pas présenter de réelle difficulté. Le plus dur
sera de l’intégrer lui et son (ou ses) haut- parleur(s)
dans l'Amiga ou le moniteur pour lequel il est (sont)
destiné(s).
Pour la petite histoire, je signale que le montage final va vous coûter l'impressionante somme de 10 francs pour une voie et 20 francs dans le cas d'un montage stéréo, le composant TDA 2002 faisant à lui seul 7 francs. Sachant que l’on peut trouver des haut-palcurs mi niatures pour 5 francs, le montage final n’exèdera pas 20 francs ou 40 francs pour un stéréo, alors pourquoi s'en priver? Pour les personnes désireuses de réaliser un montage plus propre, voici le typon de la réalisation en mono-voie. Il suffira de le doubler pour la stéréo. Pour cette fois-ci il faudra souder les composants
du côté cuivre et ne pas oublier de connecter les masses. Le plus délicat consiste désormais à faire l'insertion dans l'Amiga ou le moniteur.
Dans le moniteur Les moniteurs Multisynchro possèdent en entrée une prise de type DB 9 (genre joystick) dans laquelle aucun signal audio n’est prévu. Les moniteurs de type VGA (une seule synchro fixe) possèdent eux une entrée digitale DB 15 broches mais aucune prévue pour l'audio. Il sera donc nécessaire de créer soi-même son entrée audio en portant le signal à l'intérieur du moniteur avec deux prises RCA Cinch (droite et gauche).
La pose du module dans le moniteur ainsi que les HP seront en fonction de la place disponible à l'intérieur de celui-ci.
Le 12Vcc (nécessaire au fonctionnement de l'ampli) sera facilement trouvé près de l'alimentation générale du moniteur. Ce type de manipulation réclame beaucoup de maîtrise et n’est pas à la portée de tout le monde. Si vous ne le sentez pas. Ne le faites pas. Une autre solution externe est toujours possible.
Montage dans Vamiga Ici l’inclusion du module est plus aisée et moins délicate.
Dans le cas d'un Amiga 2000. Le module ainsi que les HP pouront être montés sur la face métallique interne de la caisse de l’Amiga 2000. Comme vous avez sûrement remarqué en ouvrant votre 2(XX), le support des LEDs Power et Hard Disk se trouve éloigné d’environ 2.5 cm du boi- tier interne de Pamiga. Cette distance est suffisante pour notre montage. D pourra donc être collé ou vissé sur la partie métallique interne tout comme le support LED. Bien isoler la face du circuit en évitant tout contact métallique avec l'Amiga.
Qiooh n OUT 100 ni | +12v ¦0 I O COMPOSANTS SOUDES COTE CUIVRE 2200 in r~?i Ajustable 10K 100,1 I I CONEJ-EATEUR I a. I niiTTTkK? ATCim DCTr I 10 | „ 100H F I CONEbEATEUR 25V RESISTANCE CD La procédure est identique pour le ou les HP. Le +12 Volts sera lui, très facilement récupéré sur un des connecteurs libres d’alimentation des lecteurs de disquette. L'entrée Son sera récupérée en soudant directement sur le plot central des sorties son de l’Amiga (prises RCA Cinch).
Comme vous avez pu le remarquer, le réglage du volume se règle sur le circuit.
Rien ne vous empêche d’utiliser des potentiomètres à la place des ajustables.
La réalisation du montage ne devrait pas poser le moindre problème. Le plus dur restera son intégration dans l’Amiga, maintenant c’est à vous de trouver des idées d'intégration possible. Ed: a décidé que le montage se trouverait à l’intérieur de son Amiga 2000. Sur la face avant sous le capot (voir la photo ci-dessus). Dans un 500 par exemple, il reste un peu de place sous le clavier. Dans un 3000 la place est disponible sur le support des lecteurs et l’intégration ne nous posera pas de problème. Quoi qu’il en soit, bonne chance... Si par un hasard exceptionnel, vous ne trouviez pas les
composants, ils se trouvent de toute façon chez: Proéléctronique à Toulouse (61 53 93 73).
Eric Laffont CREEZ UNE APPLICATION EN CFA Chapitre 9 C' est vrai, ces deux basics ne sont plus vraiment des basics. S’ils en ont gardé la simplicité, ils sont devenu extrêmement rapides et le GFA dépasse même le Lattice C de 10%.
Ce mois-ci, nous allons coder un plasma comme je les faisais déjà sur ordinateur D.A.l. en 1984 en langage machine. Devrons nous alors intégrer de ' assembleur dans le codage AMOS ou GFA ?
Absolument pas car les exécutables produits par ces compilateurs sont vraiment très rapides. On continuera auparavant la conception du projet et, comme c’est la période des fêtes, ce chapitre sera surtout orienté sur les jeux. Non mais.
Je remercie tous ceux qui m'ont écrit à la suite de ' article UNICODE. Leur liste serait trop longue à établir mais je tiens à féliciter le Suisse Frédéric Schiitz qui fut le premier à m envoyer la réponse sur le dernier 1 de ASCII. Il m’a appris que ce I signifiait Interchange et non Exchange ou International. Frédéric, tu recevra donc une disquette GFA comportant entre autre ’ utilitaire Immensité.
Nous avons débuté la conception du projet après avoir réalise l'avant-projet. L'analyse de la solution informatique dans l'entreprise commence par l'étude des modèles conceptuels (Voir AmigaSews 40 ou Annabclla VU) et sera suivi par la définition des procédures. Dans l'immcdiat. Après avoir examiné la recherche du processus, nous allons en faire le plan.
Créer une application en basic EASY AMOS et GFA 3.50 Tout sur les nouvelles versions Le plan du processus Je vais prendre pour exemple la codification d'une image à la façon de Lotus Esprit Turbo K. On pourrait faire de même avec la codification d'un logiciel de bureautique. Seul l’état d'...Esprit change. Vous êtes donc au volant d'une splendide voiture. L'étape des modèles conceptuels (AmigaiXews 40) nous a fait conclure à la nécessité d'un tableau des événements. Le voici: 'EVENEMENT TACHE INDUITE RESULTATS EREQl ENCE 1ATTF.NTF DU JOIFUR Chargement du jeu Image 1 fols 2CLIC SOURIS .MANETTE
Démarrage Cyclage Son 1 fois 3MANF.TTF. Accélération Cyctageo Sono 50 fois « 4ACC1DENT Fin du jeu Sauvetage lfois C'est le fouillis. On a bien distingue plusieurs événements, mais on ne sait pas très bien où on en est. Si. Me dit Super üctctoPhage. L'étape du tableau nous a permis de jouer au jeu du "Qu’est-cc qui se passera si 11 s'agit de construire du solide. Pour réaliser le plan du processus, on va d'abord organiser notre plan de travail grâce à une méthodologie éprouvée.
On réalise ainsi
• Le classement de chaque séquence d'événements dans un ordre
chronologique. Il s'agira par exemple ici de la jouabilité.
Chaque étape du circuit devrait être de plus en plus dure à
jouer.
¦_
• La délimitation de chaque événement. Ici. Chaque image visible
ne sera modifiée que durant le temps où le faisceau lumineux du
moniteur ne dessinera rien sur l'écran, c'est à dire lors du
blanc vertical. On distinguera alors la modification de 1'
image, l'échange entre l'ancienne et la nouvelle image puis
l'affichage de la nouvelle image. Et cetera. Chaque opération
élémentaire ne devra donc produire qu'un seul type de
résultats.
Chaque résultat doit être prévu et gcrc. Chaque événement doit trouver une répartie du logiciel : ne rien faire ou agir, sinon c’est le bug.
• La délimitation du processus. Quel est le premier événement et
quel est le dernier. Ceci n'a d'intérêt que pour les logiciels
de bureautique.
Ah ! Quand même me dit Super OctctoPhage en donnant un coup de dents dans sa manette.
• La délimitation de la synchronisation des événements. Sur
Amiga. On sc synchronise en général sur le blanc vertical car
il apparaît régulièrement 50 fois par seconde et débute la
construction de chaque nouvelle image.
• La délimitation de chaque boucle. Une boucle est une situation
où le résultat devient la valeur d'entrée de l'événement qui
l'a produit. La mâchoire de Super OctctoPhage établit le
contact dans les fils de la manette, ce qui provoque un
resserrement de la dite mâchoire qui améliore le contact. Où ça
se débranche ? Il faut toujours prévoir une condition de sortie
d'une boucle.
Ceci constitue l'ébauche conceptuelle du traitement. On pourrait d'ailleurs se demander pourquoi le vocabulaire informatique est si abscons. Nos aînés devaient sans doute appartenir à l'Elite Le traitement est donc le plan général des diverses actions. On parle d'ébauche car ce plan est en pleine création. Il est conceptuel car c'est de sa conception qu'il s'agit. Cette ébauche est donc très importante car on y discerne toute la philosophie du logiciel. C'est là que se constituent tous les choix de gestion. En théorie, cela serait indépendant des choix techniques et des choix d'organisation
qui se feront un peu plus tard.
L’ébauche du modèle conceptuel de données Les données sont les informations qui vont entrer ou sortir de chaque événement.
Il y a :
• Les grandes entités. Manette (avant, arrière, droite, gauche,
bouton).
Son (fréquence, intensité, durée, haut parleur)...
• Les grands attributs. Ce sont les éléments importants de chaque
entité.
• Les grandes associations entre les entités.
Manette- gère- Cvelage.
Manelte- gère- Son... Comme il ne s'agit pour l'instant que d'ébauche, l'analyse n'est généralement pas très élaborée. Super OctetoPhage me déclare même s'en passer.
La suite avec la définition des procédures au prochain numéro. Il faut garder un peu de place sur les 30000 caractères disponibles de cet article afin de parler des nouveautés.
Easy Amos le renouveau Mon ami François Lionet est à l’écoute totale de ses clients. EASY AMOS va sortir aux environs de Pâques et je ne peux donc pour l’instant que révéler les grandes lignes. Toutes les critiques que je lui ai soumis sont prises en compte.
AMOS est résolument orienté vers l’apprentissage de l'informatique.
Cette version sera destinée à l’usage des débutants., qui ne souhaitent pas passer immédiatement au niveau supérieur avec AMOS. Il y aura malheureusement encore et toujours la possibilité d’écrire plusieurs instructions par ligne, car il aurait fallut revoir toute la conception du logiciel. C’est le seul véritable défaut.
EASY AMOS reprend des idées du futur AMOS 2.0. Cette version allégée d’AMOS est donc plus rapide.
Ce n’est pas encore la vitesse du C mais on s’en approche. Tous les accessoires ont été réécrits pour supprimer les rares bugs qui existaient encore. On trouve donc de splendides et nouveaux éditeurs de sprite, de disques, de jeux et surtout un aspect et un comportement de WorkBench
2. 0. On trouve enfin un tuteur (tutorial pour les francophobes),
c’est à dire une aide logicielle pour comprendre chacune des
instructions. Cette notion fait cruellement défaut sur les
logiciels Amiga, Atari et Mac Intosh alors qu’elle est
inséparable de tout logiciel PC, Merci François d’avoir oser
le faire malgré le risque important d’augmentation du
piratage. Je souhaite que d’autres créateurs suivent ton
exemple. Enfin, les jeux de démonstration sont devenus plus
professionnels. Je ne peux pas en dire davantage mais vous ne
serez pas déçus.
La conception du manuel a été confiée au génial Mel Croucher. Là, tu pousses un peu, me dit Super OctetoPhage, car on n’a pas encore vu ce fameux manuel.
Sont surtout beaucoup plus rapides. Parmi les nouvelles fonctions GFA, je distingue essentiellement les fonctions de matrices travaillant sur les réels (nombres avec virgules).
MAT ADD, MAT BASE. MAT CLR, MAT CPY, MAT DET, MAT INPUT, MAT INV, MAT MUL. MAT NORM, MAT ONE. MAT PRINT, MAT QDET. MAT RANG, MAR READ, MAT SET. MAT SUB, MAT TRANS, MAT XCOPY, MAT XCPY.
Il y a aussi COMBIN. CURVE, FACT, VARIAT, _DATA,... Vous trouverez la version anglaise 3.50 chez votre importateur préféré. Attention : il faut spécifier que vous souhaitez la version anglaise et sachez aussi que Micro App. Devrait (enfin) sortir la version française
3. 52F incessamment sous peu bientôt prochainement. Il ne reste
plus qu'un seul obstacle à la diffusion française par Micro
Application: décider du moment opportun. Le logiciel sera
vendu en pack complet GFA 3.50 la perfection Les utilisateurs
de la version 3.042 avaient vu tomber les derniers bugs que
possédait encore la 3.041. Depuis, beaucoup de chemin a été
réalisé avec la maîtrise parfaite du codage Amiga par le
sublime Franck Otroswki.
Le GFA est depuis longtemps plus rapide que le C et surtout beaucoup plus facile. Ainsi, on m’avait récemment demandé d’expliquer comment insérer du langage assembleur dans le GFA.
Je réalisais donc une routine de cyclage des couleurs à la manière de Lotus Esprit Turbo D. Par acquis de conscience, je testais la version assembleur et la version GFA de la routine. Je du alors trouver un autre exemple car le GFA compilé pur était plus rapide sans l’insertion de la routine assembleur. Mon code assembleur était pourtant particulièrement optimisé mais avait un énorme défaut : je devais transmettre les variables GFA utilisées (fenêtre, première et dernière couleur du cyclage) par l’intermédiaire d’un empilement des valeurs (c'est ce qu’on appelle une pile) que je devais
restituer avant la sortie de la routine assembleur. 9 instructions machines de trop par rapport au code GFA produit avec le compilateur.
L’éditeur est ultra performant. On peut utiliser les raccourcis clavier, scroller très rapidement en avant ou en arrière, utiliser des points d'arrêts (CTRL nombre) sur lequel on se rend de manière quasi instantannée (ALT nombre), faire des couper coller et plier même les fonctions. La recherche d’occurence se fait également dans les procédures pliées.
Sebastien 5 OULE II y a de nombreuses fonctions nouvelles dédiées à la 3D et au calcul des fonctions combinatoires tandis que les fonctions existantes sont maintenant résolument orientées sur la production d’éxécutables compilés.
L’interprété n’est plus une fin en soi. GFA est maintenant résolument orienté vers les professionnels. Toutes les fonctions C sont implémentées et GFABASIC+COMPILER.
Le plasma Le codage commence par réserver un peu de place pour stocker les 16 couleurs plus une de la palette. 0 ouvre alors un écran puis une fenêtre et pose un nouveau lutin de souris tandis que la procédure Biffure prépare 1’ image du plasma. J’ ai cependant du remplacer le PELLIPSE Gfa inexistant en Amos par un rectangle. C'est un peu complexe aussi, si vous souhaitez mieux comprendre les instructions utilisées, je vous demande de mettre D1SPLAY_0FF en remarque en faisant précéder PROC (Amos) ou DISPLAY (Gfa) par un ’ (apostrophe). La procédure Efflorescence calcule alors la palette de
couleurs en créant un dégradé progressif. Et on arrive à la fin : j'ai recodé le Shift Amos inexistant en Gfa pour arriver sur Facile.
Nous avons notre plasma. Spectaculaire n'est-il pas ?
En fait c'est un faux plasma qui consiste à prendre la première couleur de cyclage (N"2), la mettre en dernière position plus 1 (N"17), supprimer alors la première couleur (N°2) et recalculer la palette.
Avant le cyclage nous avions les couleurs (0.1,2.3.4.... 15,x). Puis nous aurons (0,1,2,3,4 15,2) puis (0.1,3.4,...,15.2,x) et ainsi de suite. Bien sûr, il y a encore et toujours les 3 erreurs. 1 de syntaxe, 1 de logique et 1 due à la limitation des logiciels.
Pour en savoir plus Ce ne sont évidemment pas de vrais plasmas. Vous trouverez la réponse sur Annabella 7 qui explique notamment comment utiliser le Blitter en GFA de façon à réaliser cette prouesse technique, En Amos, cela sera sur la disquette Jennifer 7 si vous êtes aussi nombreux que pour le GFA à m'écrire à Clermont-Ferrand.
Comment programmer une palette de couleur ? Chaque structure d' écran possède sa propre palette de couleur. Ainsi, on peut afficher plusieurs images en même temps avec Deluxe Paint et passer très rapidement d' un écran à un autre. Amos et Gfa procèdent aussi de la même façon. Un écran possède une ou plusieurs fenêtres que reconnaît Amiga grâce à un système ressemblant à celui des boîtes à lettres. La première boîte à lettres recevra tout ce qui est destiné au concierge. La deuxième recevra ce qui est destiné au locataire du premier et ainsi de suite. Il y a également une boîte à lettre
destinée à recevoir toutes les publicités. Chaque boîte à lettre contient donc plusieurs messages que devra aller chercher la personne concernée. Evidemment, le contenu de chaque boîte n’est pas illimité et devra être vidé régulièrement. On peut généraliser en disant que chaque entrée de résidence ne reçoit que le lot des lettres qui lui sont destinées. Et on peut remonter très loin dans ce système très structuré avec les quartiers, villes, pays,... C’est la logique de 1’ Amiga, La structure d’écran fait partie d’ une autre structure : les ViewPorts. Chaque Viewport comprend lui même des
pointeurs (le nom de la boîte aux lettres) sur plusieurs structures (les familles comprenant plusieurs résidents repérés par un même nom de famille). Ces pointeurs sont notamment la liste des structures de fenêtres et la structure de la palette de couleurs de 1' écran.
Quand nous sommes sur une fenêtre, nous recherchons donc Y adresse de base du viewport de façon à retrouver 1’ adresse de la carte des couleurs ColorMap. Cette colormap correspond à la famille dans laquelle nous devrons trouver le bon résident. Ici cela sera I’ adresse de la table des couleurs ColorTab. ColorTab est notre palette. Chaque couleur y est alors écrite en format RougeVertBleu comme sous Deluxe Paint.
Ouf. En résumé en GFA nous écrirons : viewport%=ViewPortAdress(WINDOW(l)) wcolormap%=LONG viewport%+41 wcoiortab%=LONG ( wcolormap%+41 couleur%=CARD wcolortab%+(...*2) | Remplacer + et * par ADD et MUL et la boucle est bouclée.
Le mois prochain un codage Ophélie du tonnerre Pour être publié et donc rémunéré, envoyez moi sur disquette à Clermont-Ferrand un codage spectaculaire de 20 lignes maximum. Chaque ligne ne doit comporter qu’une seule instruction suivie d‘ un maximum de remarques. Le programme doit être écrit au format ASCII sans PRINT ni GOTO. Indiquez sur 1’ cliquette votre adresse, votre numéro de téléphone et le type de codage (GFA ou AMOS exclusivement). Pour recevoir une réponse personnalisée, je vous demande d' ajouter 30 FF pour trais de gestion et je remercie ceux qui ajouterons un chèque de soutien.
Pas de tarif imposé mais c'est essentiellement grâce à cette aide financière que I’ équipe d’Artiodactyl peut continuer à répondre aux nombreuses questions de programmations. Attention : les codages de virus et les disquettes 5 pouces 1 4 sont éliminatoires. Amis francophones, je suis contraint de préciser que votre enveloppe doit être antistatique à cause du passage magnétique en douane.
Question du mois A qui est dédié Amos ? La première bonne réponse et une autre tirée arbitrairement dans mon courrier Clermontois recevront une disquette de programmes Amos.
Pierre Philippe.
ANNABELLA GFA I : Etude préalable - Menu WB II : Existant (1)- Gestion de Fichiers III : Existant (2)- Format MFM IV : Avant-Projet (1) - Tests conditionnels V : Avant-Projet (2) - Images I.F.F. (1) VI : Avant-Projet (3) - DMA COPPER (2) VU : Avant-Projet (4) - BLITTER-.Modcs Ecrans (3) VH1: Projet (1) - Traitement de texte (les bases) BON DE COMMANDE SERIE ANNABELLA,30 FF par disquette + frais de gestion.
MISE A JOUR AMOS,INSTALLATION AMOS-GFA
- COMPILATELR.30 FF par disquette + copie en mode verify de votre
disquette originale et facture d’achat. Préciser 1 ou 2
lecteurs.
CONSULTATION GFA-AMOS, France: envoyez une disquette formatée et une enveloppe timbrée pour 36 grammes ou un chèque de soutien. Pays francophones: votre enveloppe doit être antistatique.
FRAIS DF. GESTION PAR ENVOI, SOIT 15FF par envoi (sans tenir compte du nombre de disquettes) SOIT une enveloppe timbrée pour 52 g avec le nombre correct de disquettes.
(Annabella francophones: établissez un mandat postal, le port est compris. Suisse 13FS. Belgique 298FB, Luxembourg 290FL, Canada
9. 7$ ) Pierre Philippe Launay - Résidence Les Cottages
83. Rue André Theuriet - F63000 CLERMONT-FERRAND FRANCE
* ****************************************** ’ * PSEUDO-PLASMA
AMOS *
* * ’ * CODAGE Pierre Philippe Launav * ’ * GRAPHISME Cathv Lardv
* ’ * COPYRIGHT © Novembre 91 * ¦ * * ’ * Cyclage des couleurs
sur un dégradé 1 ****************************************** Dim
COULEUR06) : Rem Liste de 17xl éléments Global COULEUR0 Proc
CYCLAMEN Procédure CYCLAMEN Rem Plan du programme Proc AERATION
Proc BIFFURE Proc CORNE Proc DEVOTION Proc EFFLORESCENCE Proc
DISPLAY_ON Proc FACILE Rem Monopolisation du système Rem Les
yeux Rem Le nez Rem La bouche Rem Le chatoiement des couleurs
Rem F image Rem Le plasma Proc GLYPHE End Proc Procédure
AERATION Rem Je prépare T Amiga Screen Open 0.640.256.16,Hires
: Rem Sur AmigaNews. On se culture.
:Rem Ouvre un écran 640x256 Wind Open l ,0.0,70,30,0 Curs Off Flash On Change Mouse 25 Proc DISPLAY_OFF ’ Hide End Proc : Rem Et une fenêtre : Rem Suppression du curseur : Rem Suppression du cyclage Rem Le viseur Rem Déconnection de l’image Rem Suppression de la souris Procédure BIFFURE Rem Je trace For X=0 To 126 Ink(X mod 14)+2 Bar X,X To 640-X*2,256-X Next X : Rem Changement de couleur Degree : Rem Angle en degrés For X=10 To 630 Step -1 : Rem De haut en bas Ink(X mod 14)+2 : Rem Changement de couleur Draw 64Ü-X.120 To 640-X.256-X 5 : Rem Met une ligne Next X Gr Writing 0 For Y=I To 100
Ink( Y mod 14)+2 Rem Seules les lettres sont visibles Rem De haut en bas Rem Changement de couleur Circle 320.120.Y Next Y End Proc Procédure CORNE Rem Je cercle : Rem Met un cercle de rayon Y For X=320 To 8 Step -1: Rem Une corne de brume Y=Xmod14 : Rem y ne dépassera pas 13 Jnk(14-Y)+! : Rem Changement de couleur Xl=(Cos(X)* 1201+320 Y l=(Sin(X)*50)+120 Bar X1.Y1 To X1+X 8.Y1+X 8 Next X End Proc Procédure DEVOTION Rem j’écris sur le dessin Gr Writing 0 : Rem Ne dessine que les lettres Ink 0 : Rem Sélectionne la N" 1 de la palette Text 206,27," PLASMA AMOS Pierre Philippe Launay " Gr Writing
1 : Rem Dessine tout End Proc Procédure DISPLAY_ON Screen Show 0 End Proc Procédure DISPLAY_OFF Screen Hide 0 End Proc Procédure EFFLORESCENCE Rem Je teint Colour 0.SF0F : Rem La couleur des lettres N‘0 sera rose Colour 1,50 : Rem La couleur du fond N' 1 sera noire For X=3 To 15 : Rem Nos propres couleurs TerNTE=TEINTE+$ 12 :Rem Seront jaune sombre à jaune vif COULEUR(X)=TEINTE : Rem Stockage dans la liste couleur Colour X.TEÏNTE :Rem Prise en compte de chaque couleur Next X COULEUR(2)=$ FOF : Rem Couleur N’2 comme la couleur °1 End Proc Procédure FACILE Rem Plasma Repeat Shift Down Ü,2,15,1
SON=((SON+12) mod 96)+l Play 2,SON,2 : Rem Joue SON canal 1 durant 2 cycles Until Mouse Key End Proc Procédure GLYPHE Rem Gravons nous la fin dans nos mémoires Show : Rem Lutin de nouveau visible Wind Close : Rem Fermeture de la fenêtre Screen Close 0 : Rem Fermeture de 1’ écran Edit : Rem Retour à 1’ éditeur End Proc 1 *************************************** ’ * PSEUDO-PLASMA GFA * » * * ’ * CODAGE Pierre Philippe Launay * ’ * GRAPHISME Cathv Lardv ‘ * ’ * COPYRIGHT © Novembre 1991 *
* * * ’ * Cyclage des couleurs sur un dégradé * !
*************************************** cyclamen PROCEDURE
cyclamen Plan du programme aération ! Monopolisation du système
biffure ! Rature corne ! Ovale dévotion ! Texte efflorescence !
Couleur DTSPLAY ON ! Image facile ! Plasma glyphe ! Culturation
RETURN PROCEDURE aération ! Je m'approprie tout T Amiga ’
-ForbidO ! Fonction venant du C, monotâche ' -DisableO !
Fonction venant du C, sans interruption OPENS
1.0,0.640.256,4.&H8000 ! Ouvre un écran 640x256 OPENW
0.0,0,640.256.0.&H 1800 ! Et une fenêtre DEFMOUSE 25 ! Le
doigt tendu DISPLAY ON ! Déconnection de F image ’ SPRITE OFF !
Suppression des lutins dont la souris RETURN PROCEDURE biffure
FOR y&=0 TO 256 ! Je trace I De haut en bas ! Changement de
couleur ! Met une ligne ! Et un autre trait COLOR ADD((y& MOD
14),2) UNE 640,y&,0,SUB(256,y&) LINE 200, v&.500,S UB (256,y &
) NEXT y& RETURN PROCEDURE corne ! Je cercle FOR x&=320 DOWNTO
0 STEP -1 ! Une come de brume y&=x& MOD 14 ! Y& ne dépassera
pas 13 COLOR ADD(SUB(14,y&), 1) Ichangement de couleur PELLIPSE
ADD(COSQ(x&)* 120,320),
ADD(SINQ(x&)*50,120),SHR&(x&.3),SHR&(x&,3) NEXT x& RETURN
PROCEDURE dévotion ! J'écris GRAPHMODE 0 ! Ne dessine que les
lettres COLOR 1 ! Sélectionne la N” 1 de la palette TEXT
210,27,” PLASMA GFA Pierre Philippe Launay " GRAPHMODE 1 RETURN
PROCEDURE efflorescence D1M couleur%(16) SETCOLOR 0.&H0
SETCOLOR 1.&HF0F FOR x%=3 TO 15 ADD teinte%.&Hl 10
couleur%(x%)=teinte% SETCOLOR x%.teinte% NEXT %
couleur%(2)=&HF0F I Dessine tout ! Je teint ! Déclare une liste
de 17 éléments ! La couleur N°0 sera noire ! La couleur N° 1
sera rose ! Nos propres couleurs ! Seront jaune sombre à jaune
vif ! Et stockées dans la liste couleur% ! Prise en compte de
chaque couleur ! La couleur N°2 sera comme la couleur N’1
RETURN PROCEDURE facile ’ temps%=TIMER tempo%=2 volume%=255
cana!%=0 REPEAT ! Plasma ! Oter si forbid et enable sont mis
SWAP couleur%(16).couleur%(2)!Echange la couleur 16 et la 2
DELETE couleur%(2) ! Et supprime la 2 FOR teinte%=2 TO 15 !
Teinte variant de 2 à 15 ’ y&=ADD((ADD(x&,pas&) MOD 14).!Deux
fois moins rapide ’ SETCOLOR x&,couleur%(y& ) ! Que SWAP et
ERASE SETCOLOR teime%,couleur‘3fc(teinte%) Icyclage des
couleurs NEXTteinte% ! Boucle sur FOR si... son%=RAND(9)
MULson%,110 .ADD son%,440 SOUND WAIT
SOUNDson%.tempo%,volume%,eanal% ! Attention farfadet LONG%
SOUND RESUME DELAY 0.001 ! Pour 680x0 ’ INC pas& ! Pour le test
de rapidité, il faut UNTIL MOUSEK ! Pas&=500! Inverser MOUSEK
et pas&=500 ’ COLOR 0 ! Et oter le son, les ’ et la souris '
PRINT SUB(TIMER,temps%)!et compiler options *& %3 S& S F
'REPEAT ’ UNTIL MOUSEK RETURN PROCEDURE glyphe ! Gravons nous
la fin dans nos mémoires ’ -EnableO ! Dégèlement des
interruptions ’ -PermitO ! Multitâche SPRITE ON ! Lutin de
nouveau visible CLOSEW 0 ! Fermeture de la fenêtre CLOSES 1 !
Fermeture de F écran RETURN XAVIER LECLERC COMPRESSION DE
DONNEES la méthode Lempel-Ziv On pourrait croire que l’avancée
technologique (intégration), à laquelle s’ajoute la baisse du
prix des circuits RAMs, dévaloriserait V intérêt de la
compression de données. Or si tant d’énergies cérébrales sont
encore aujourd’hui employées afin de réduire le volume d’une
masse de données c'est qu’il existe de nombreuses raisons à
cela. Au contraire plus la technologie avance et plus la
compression de données est au premier plan de l’actualité.
Certaines branches de l’industrie ne pourraient plus s'en passer.
Tout d’abord, bien entendu, on peut citer le domaine des télécommunications par le fait qu'il y a moins de données à transmettre. Le calcul est simple pour une réduction de 50% du volume à transmettre. Le prix de la communication sera réduit dans les mêmes proportions. Les constructeurs de MODEMs ont d’ailleurs très vite compris comment ils pourraient en tirer profit en créant des circuits capables de diviser par 2 (protocole MNP 5 "MicroÇom Network protocol" pour modems V22bis et V32) voire par 4 le flot de données!! (Norme CCITT V42bis).
Ceci équivaut à dire qu’un MODEM crachotant ses données en 2400 bauds a un débit réel 2 à 4 fois supérieur. La compression de données peut donc compenser une mauvaise transmission à plus haute vitesse sur une mauvaise ligne téléphonique. Il reste deux inconvénients: le prix du Modem et une plus grande lenteur du débit effectif (à cause du temps de compression décompression) même si à ce niveau le traitement est réalisé via des puces électroniques.
La simulation d’un débit plus élevé prend donc racine dans la compression de données. Pour comprendre le propos, tout en parlant d’actualité, prenons le cas du CDTV. Le débit de données pour afficher des images vidéo plein écran est trop faible pour envisager de les animer. Mais grâce à des circuits spéciaux de compression décompression de données, on augmente le débit réel des données de manière spectaculaire (Entre l’interface du CD ROM et l’Amiga). Conséquences: des images en mouvement peuvent être affichées... La méthode de compression dont je vais maintenant détailler le principe est
d’une utilisation banale sur Amiga. Elle est en effet la base de l’utilitaire PowerPacker et de très nombreux autres logiciels de même type.
Trois auteurs se sont cassé la tête pour découvrir ce procédé génial: Mr Lempel, Mr Ziv et Mr Welsh. L'histoire a oublié le troisième pour finalement retenir le nom de compression Lempel-Ziv.
(Comme dirait Caliméro "c’est pas juste...") La création de chaîne Nous allons d’abord jouer pour "du beurre", (un peu de patience) Soit les informations suivantes: zlzlxlzlxlxlzlx Izlzlxlzlxlx ) Si je veux transmettre à Mr Welsh le contenu de mon exemple pédagogique je peux utiliser plusieurs méthodes. Un procédé consisterait à lire les données séquentiellement de gauche à droite et de lui dicter les informations au fur et à mesure que je les rencontre. Mais comme je suis pour la loi du moindre effort je vais retenir ce que je lui envoie dans une table en évitant à tout prix de me répéter.
Pour ce faire, je construis pour chaque nouvelle entrée dans le tableau principal, une nouvelle chaîne qui est la somme des nouveaux et anciens codes. A chaque fois que je rencontre une chaîne de codes qui n’existe pas dans la table, je la rajoute et je dicte son code.
Si je rencontre une chaîne qui est déjà dans la table je ne dicte pas le numéro d’entrée de cette chaîne mais je la rajoute mentalement à l'ancienne pour de futures recherches et je prends le code suivant. Bien entendu ce protocole est connu de Mr Welsh et nous verrons plus loin comment il décode l’information que je lui donne.
Pour clarifier la situation voici le résultat obtenu: Code lu Numéro d’opération sous tableau Code dicté z 0 z 0 z 1 X 2 zx I z 3 X 4 X 5 zxx 2 z 6 X 7 z 8 zxz 3 z 9 X 10 z 11 X 12 zxzx 4 X 13 X 5 Résumons L’opération n°0: la lecture donne "z" qui ne se trouve pas dans la table qui a été initialisée à vide au départ. Je dicte alors 0 qui correspond à la chaîne "z", l’équivalent du nouveau sous tableau n°0.
L’opération n°l consiste en la lecture du code "z". Or "z" se trouve déjà dans le sous-tableau n“0. Je passe donc au code "x". Je suis en présence de la chaîne "zx" qui n'existe pas dans la table, je dicte 1 et je stocke la chaîne "zx" dans le sous-tableau n’1.
Voyons un peu plus loin l’opération 11 qui consiste à lire le code "z".
La chaîne que je recherche dans un des sous tableaux est "zxz" qui existe dans le sous tableau n°3. Je prends le code suivant "x".
La chaîne formée est alors "zxzx" qui ne se retrouve dans aucun sous-tableau. Je place cette chaîne dans le nouveau sous-tableau 4 et je dicte le nombre 4. Enfin le dernier code lu en opération n°13 est "x" qui n’est jamais présent comme premier caractère dans un sous-tableau. Je prends note de ce nouveau sous-tableau n°5 et je dicte la valeur 5.
Simple, me direz-vous. Mais il n’y a aucun gain car pour reconstruire le message de 14 octets différents, Mr Welsh doit connaître la totalité de la table qui avec ses 5 sous-tableaux, prend 14 octets... Bien vu: nous avons en effet joué pour du beurre.
La compression des chaînes Mais une observation des résultats nous amène à constater que pour chaque nouvelle chaîne placée dans un sous tableau, cette chaîne, excepté le dernier caractère, est déjà présente dans un autre sous-tableau. Le code dicté 4 correspond à la chaîne "zxzx" qui, si l'on retire le dernier caractère devient "zxz" et se retrouve bien dans le sous tableau n°3. Donc, chaque sous-tableau peut être exprimé par deux caractères: le numéro d'un sous-tableau et le dernier caractère de l'ancienne chaîne. 11 y aura problème pour les chaînes de un caractère. On y remédie simplement
en insérant un header signifiant "il y a un seul caractère dans ce sous-tableau".
Le header prend ici la valeur -128.
Code lu Numéro d'opération sous tableau = Codes dictés z 0 -128 z 1 x 2 0 z 3 x 4 x 5 1 Z 6 x 7 z 8 1 z 9 x 10 z 11 x 12 2 x 13 -128 Maintenant n’y a-t-il pas quelque chose qui saute aux yeux ?
Chaque nouveau sous-tableau est construit à partir du sous-tableau précédent. Mr Welsh n’est plus obligé de connaître la table de départ car il peut la reconstruire au fur et à mesure des codes qui lui sont dictés. A l’opération n°0 il reçoit "-128,z". 11 construit alors le premier sous tableau (n“0) qu’il garnit du caractère "z".
Ensuite il reçoit "0,x". Si le header n’est pas à -128, il s'agit d'un numéro de sous-tableau suivi d’un nouveau caractère. Il construit alors le deuxième sous-tableau (n°l) et le garnit à son tour de la nouvelle chaîne qui est la concaténation du sous-tableau n°0 et du nouveau caractère "x" ce qui donne "zx". Et ainsi de suite... Pour transmettre le message complet de 14 caractères j'ai dicté 12 codes consécutifs. 11 y a donc bien gain et compression.
Mais ce n’est pas vraiment encore la bonne solution. Car si jamais il reste des caractères à transmettre et si ces caractères constituent à chaque fois de nouvelles entrées pour la table ("qsd" par exemple), il nous faudra mobiliser deux octets pour chaque nouveau sous-tableau d’un caractère construit!
Le gain sera vite perdu. On pourrait envisager une solution. Si les caractères à transmettre sont limités (par exemple seulement des lettres alphabétiques), un code négatif indiquera un sous- tableau à chaîne simple, c’est à dire à caractère unique, dont la valeur est celle de la valeur absolue du code. Ce qui donne comme codes dictés: -"z",0,x,l,x,l,z,2,x,-"x"J Il faut remarquer que
• La table de décodage est construite progressivement. 11 n’y a
pas besoin pour le récepteur de la connaître à l’avance,
contrairement à une compression par la méthode Huffman par
exemple.
C'est un avantage énorme!
• Un même fichier peut être divisé en sous-fichier plus petit ce
qui donne l'assurance que le numéro de référence du
sous-tableau sera toujours inférieur au volume d’un
sous-fichier. On peut envisager que notre chaîne d’exemple
provient d’un fichier de 1294 octets, lequel a été subdivisé en
11 sous-fichiers (on lit 11 enregistrements en fait du fichier
principal) de 128 octets maximum chacun. Le dernier
enregistrement a une taille de 14 octets :
zlzlxlzlxlxlzlxlzlzlxlzlxlx J. Dans un cas de malchance
maximum, l’enregistrement de 128 octets peut-être formé par 128
octets différents.
Ce qui donnera 128 sous-tableaux différents. Le dernier sous tableau portant le numéro 127. Or dans un octet il y a 8 bits qui peuvent représenter 256 combinaisons différentes. (Arrangements avec répétitions de p éléments choisis parmi n == 2 exp 8 = 256) Résultat des courses: il reste un bit libre à chaque numéro de sous- tableau qui peut alors servir de signe en cas de caractère unique.
On peut faire mieux en transmettant "à l'envers": d’abord le caractère à rajouter au sous-tableau sur un octet (signe compris) puis le n“ du sous-tableau (sur 7 bits): (-"z",0,x,l,x,l,z,2,x,-"x") prend 10 octets soit 80 bits.
| -”z",x,0,x, 1 ,z, 1 ,x,2,-"x" ) prend 618 bits + 4*7 bits = 76 bits
• Si la taille du sous-fichier est grande il y a donc de moins en
moins "de chance" qu’un sous-tableau ne contienne pas la chaîne
recherchée. Mais plus cette taille augmente et plus il faut
d'octets pour stocker le numéro du sous tableau... Pour un
fichier de plus de 66K le nombre d’octets pour stocker le
numéro de sous-tableau sera de 3 (car SFFFF 66K).
Modification LempeLZiv Attention c’est ici que l’avion décolle: mais pas de panique j'ai volontairement expliqué le procédé pas à pas en commentant au maximum.
L’idée au dépan est assez géniale: il s’agit d’un décalage entre code lu et code émis. A chaque fois qu’un sous-tableau sera construit, il faudra émettre un code qui correspond à un n’ de sous tableau déjà connu, c’est à dire le contenu du sous-tableau courant à l’exception du dernier caractère.
TABLEAU DE COMPRESSION Message initial: ( zlzlxlzlxlxlzlxlzlzlxlzlxlx 1 Code lu N’ sous tableau Contenu du sous tableau Code émis z 2 zz "z" X 3 zx "z" z 4 xz "x" X zx est déjà présent dans le sous tableau n‘3 X 5 zxx 3=’’zx" z xz est déjà présent dans le sous tableau n‘4 X 6 xzx 4=”xz" z xz est déjà présent dans le sous tableau n‘4 z 7 xzz 4="xz" X zx est déjà présent dans le sous tableau n‘3 z 8 zxz 3="zx" X zx est déjà présent dans le sous tableau n*3 x zxx est déjà présent dans le sous tableau n’5 FIN donc la dernière chaîne qui se trouvait déjà dans un sous tableau (n’5) est émise :
5="zxx
• A chaque création d’un nouveau sous-tableau correspond un
nouveau code émis. Le code émis est égal au contenu du sous-
tableau que l’on vient de construire excepté le dernier
caractère.
Exemple: le nouveau sous-tableau n°7 dont le contenu est "xzz” doit émettre "xzz" moins le dernier caractère "z" = "xz".
• Le résultat est un sous-tableau déjà construit: "xz" est le
contenu du sous tableau n°4. Le code émis EST le numéro du sous
tableau c’est à dire 4. (A condition que son contenu ne soit
pas un unique caractère (voir plus bas).
• Le sous-tableau suivant à construire contient comme premier
caractère le dernier caractère qu’il a fallu retrancher pour
émettre le dernier code. Exemple: Le sous-tableau 8 contient
"z" comme premier caractère c'est à dire le caractère qu’il
faut retrancher au contenu du sous-tableau n°7 pour émettre les
caractères "xz".
(C’est à dire le code 4 correspondant au sous-tableau n”4).
• Une fois que le premier caractère du tableau suivant à cons
truire est trouvé, le caractère suivant est lu. Si la nouvelle
chaîne, issue de la concaténation du premier caractère du
sous-tableau suivant et du code lu, se retrouve déjà dans un
sous-tableau, on recommence l’opération en ajoutant un autre
caractère lu à la chaîne.
Exemple: "z" est le premier caractère du sous tableau n°8, le code lu suivant est "x" qui forme par concaténation la nouvelle chaîne "z"+"x"="zx" , Or "zx" est le contenu du sous tableau n°3 donc on lira un autre caractère, le "z" qui forme à son tour la chaîne "zx"+"z" = "zxz" qui ne se retrouve PAS déjà dans un sous- tableau. Cette chaîne "zxz" forme alors le nouveau sous-tableau n°8...
• Comme il y a décalage entre code lu et code émis, le numéro du
premier sous-tableau est 2.
Un traitement spécial est appliqué au code unique: Si l’alphabet ne comportait que deux lettres le "z" et le "x" il suffirait d'envoyer comme code pour les caractères uniques le code correspondant au n" d'ordre du caractère dans cet alphabet (zx): 10,0,1,3,4,4,3,5) Et en considérant qu'un alphabet complet peut se coder sur 128 caractères différents (en nombres négatifs suivant le code ASCII): -122,-122,-120,3,4.4,3,5) Pourquoi le nombre -122 ?
AVANT la réception du message le programme de décompression DOIT initialiser une table contenant les valeurs ASCII de l'alphabet. Un code unique ne peut en effet se retrouver dans un sous tableau-construit mais se trouvera dans cette table.
Comme il faut absolument faire la différence entre un code émis à valeur unique et un numéro de sous-tableau, ils seront différenciés grâce à leur signe.
Nous avions réussi à réduire le message de 14 octets à 76 bits soit 7,5 octets. Le résultat par décalage est bien supérieur : 8 octets!
Et la foule en délire applaudit cette performance signée Lempel-ziv (et Welsh).
Comment décompresser?
TABLEAU DE DECOMPRESSION Message initial: -122,-122,-120,3,4,4,3,5) Octet lu codé Chaîne décodée Sous tableau n x construit
- 122 "z"
- 122 "z" 2 "zz"
- 120 "x” 3 "zx" 3 "zx" 4 "xz" 4 "xz" 5 "zxx" 4 "xz" 6 "xzx" 3
"zx" 7 "xzz" 5 "zxx" 8 "zxz"
• Un octet lu négatif sera traité comme un caractère unique dont
la valeur ASCII est la valeur absolue de cet octet. Tout comme
le compresseur, le décompresseur doit avoir initialisé sa table
AVANT de recevoir le premier octet compressé.
• Un sous-tableau sera construit par concaténation de la précé
dente chaîne décodée et le premier caractère de la chaîne
courante qui vient d’être décodée.
Exemple: le sous tableau n°6 = chaîne "xz" (code 4 décodé) + le premier caractère de la chaîne courante qui est "x"="xz"+"x"="xzx" qui est bien le contenu du sous tableau n°6.
Comme on peut le constater la décompression est plus aisée à comprendre que le procédé de compression. A première vue aucun problème à signaler.. MAIS en vérité il y a parfois problème: (et la solution en est fort simple) TABLEAU DE COMPRESSION Message initial : blalclblalblalblc) Code émis
- "b"
- ”a"
- "c" 2="ba" Code lu N’ sous tableau contenu du sous tableau b a
2 "ba" c 3 "se" b 4 "cb” a b 5 "bab" a b c 6 "babc" 5="bab" FIN
dernier caractère émis = "c" TABLEAU DE DECOMPRESSION Message
initial : -"b",-"a”,-"c",2,5,-"e") Octet lu codé Chaîne
décodée Sous tableau n x construit
- "b" "b" ."a" "a" 2 "ba"
- "c" "c" 3 "ac” 2 "ba" 4 "cb" 5 ?????????
Hmm Hmm, il y a bien problème... on ne sait pas quel est le contenu du sous-tableau n°5 qui n'a pas encore été construit... Cette situation est provoquée à chaque fois que l’on rencontre: 1C2C...1C2C1C2C1C... 1C = premier caractère quelconque 2C = Deuxième caractère quelconque 1C2C forme une sous chaîne qui est répétée 2 fois plus loin dans la chaîne principale 1C2C1C2C qui est elle même suivie par le 1C (premier caractère de la sous chaîne répétée).
Exemple: 1C = "b" 2c = "a" IC2C = "ba" 1C2C...1C2C1C2C1C = "baeabscecbababcc" La solution est simple il suffit de prendre la dernière chaîne affichée et de lui rajouter son propre premier caractère: Octet lu codé Chaîne décodée Sous tableau n' x construit
- "b" "b"
- "a" "a" 2 "ba"
- "c" "c” 3 "ac" 2 "ba" 4 "cb" 5 "ba"+"b"="bab" 5 "bab"
- "c" "c" 6 "babc"
• Donc SI l’octet lu codé n’est pas dans un sous-tableau déjà
construit, ALORS il faut construire le sous-tableau manquant
par concaténation de la chaîne décodée précédente et le premier
caractère de cette chaîne.
Conclusion comprendre" le listing C qui se trouve sur VamigaLibDisk (Fred FISH) n°51 et qui utilise notre méthode Lempel-Ziv. (Pensez à votre serviteur qui muni du listing a dû faire la démarche inverse pour démonter le mécanisme)... J’avoue qu’en vérité le listing n’est pas facile à comprendre: attention la méthode est utilisée en exploitant les informations bits à bits et ceci comme un alphabet de 2 lettres, (le 0 et le 1 à la place des "x" et "z" supra...) Mais rien ne vous empêche de prendre l’initiative pour programmer un tel compresseur décompresseur grâce au dernier SUPER_MEGA_BASIC,
RPGJII. COBOL FORTRAN ADA et "patati et patata"... Bon amusement... Leclercq Xavier.
36. 15 . FDS Des milliers de logiciels du Domaine Public à
télécharger pour AMIGA, PC XT AT, ATARI ST TT et MACINTOSH.
Et bientôt, la boutique, les petites annonces, les bals binaires.... Pour commander le Kit et ou la disquette protocole seule, reportez vous au Bon de Commande ci-dessous.
DOMAINE PUBLIC DOMAINE COMMERCIAL MEGADEMOS Pas de longs discours. Elles sont EXCELLENTES !
3FDS690 8UDBRAINII SORRY CRIONICS' 3 FOS770 THE SILENTS ¦ ICE DEMO 3 FDS776 THE SILENTS • GLOBAL TRASH 3 FDS781 ANALOG - ANALOGIA 3 FDS790 ANDROMEDA- Deeaying Paradise 3 FDS791 SPACEBALLS - SPASMOLYTIC 3 FDS807 PHENOMENA - INTERSPACE 3 FDS826 ANTARTlCA MEGADEMO 3 FDS827 PURE METAL CODERS MD 3 FDS828 VECTRA - SINKING DEMAND 3 FDS629 DEFJAM - THE PIXEL NATION 3 FDS830 EQUINOX-Diving In a Blue Océan 3 FDS861 GOLDFIRE MEGADEMO 3 FDS879 VIXEN HYSTERIA COOL DEMO 3 FDS880 TIMEX - HYPRADEMO 3 FDS896 DEVILS - NO REALITY MUSIC DISKS Les meilleurs uniquemem 2 3 FDS782 AXIS • JQCHEN HIPPEL SOUND 3 FDS798A
RAF - PUMPIN’S TRACK w» 3 FDS798B RAF - PUMPIN'S TRACK 3 FDS799 TR ASHCAN - TECHNOMANIA 3 FDS806 PROFECY - NUMERIC 3 FDS859 IPEC ELITE - HITMANS DISCO 3 FDS868 DELIRIOUS - EOUAMANIA 3 FDS885A CONCEPT TUNE DISK I week 3 FDS885B CONCEPT - TUNE DISK 1 a* a» 3 FDS885C CONCEPT - TUNE DISK t a. os 3 FDS829A DMACON - MEGA TUNE weei 3 FDS829B DMACON - MEGA TUNE 3 FDS830C DMACON - MEGA TUNE m a» COLLECTIONS!
Fred FISH 1 à 580 CAM 1 à 480 AMOS-DP. AMICUS, TBAG.
CACTUS, AMATEUR RADIO, SOURCES SEKA... JEUX 0 ROBOCOD 245 F
- I ALIEN BREED 269 F n ROBOCOP 3D 249 F “1 BAT 2 340 F “1
ROLLING RONNY 235 F 1BATTLE ISLE 285 F 1 RUGBY THÉ WORLD CUP
235 F "l CELTIC LEGEND 285 F SIMPSONS 235 F 3 CISCO HEAT 240 F
“1TERMINATOR2 240 F "1 DOUBLE DRAGON 3 242 F 1 TIP OFF 242 F "i
ELVIRA - The Arcade Game 269 F 1 TORTUES NINJA 2
N. C "1 FASCINATION 265 F 3 WORLD CLASS RUGBY 239 F “1 FIRST
SAMOURAÏ 239 F "1 FOOTBALL CRAZY COMPIL.
273 F KiCkOff 2. Player Manager. Final Wh-sile “1 FORT APACHE 299F UTILITAIRES 1FUN RADIO COMPILATION 289 F i AMOS Français 470 F Tortue N:nja, Gremüns 2. Back To The Future 2, "1 AMOS 3D 360 F Day Of Thunder AMOS COMPILER 295 F 1 FUZZBALL 239 F “1 DELUXE PAINT 4 890 F “1 GAUNTLET 3 249 F “1 DEMO MAKER (1 Mo) 385 F n HEART OF CHINA 349 F Autres références Jeux utilitaires, demander la Irste.
N HEIMDALL (1 Mo) 329 F “1 HOME ALONE 219 F O HUDSON HAWK 239 F PERIPHERIQUES “IKNIGHTS OF THE SKY 325 F n Carte extension 512 Ko *• horloge O LEANDER 269 F pour Amiga 500 390 F "1 LOTUS TURBO CHAL. 2 235 F "1 Carte ext. De mémoire 512 Ko “1 MAX COMPILATION 270 F (sans horloge) pour A500 'A500+ 300 F Turncane. Saint Draqon. Swiv, N.gh? Shrft.
N Lecteur externe 880 Ko 3.5 570 F “1 MEGA-LO-MANIA 285 F O Lecteur externe 880 Ko 3.5 +
- IOH NO1 MORE LEMMINGS 219F Blitz (copieur) + Antivirus 710F H
POPULOUS 2 239 F “J Souris mécanique (Amiga'Atari) 199 F 3 THE
MASTER VIRUS KILLER V2.2 (Version Française) i Nul n est à
l'abri des virus il est pourtant aisé de s en oèoarrasser grâce
à ce puissant logiciel qui détecte et chasse *53 virus dont le
très dangereux SHV ou disK-vandator H dispose d outils et
commandes puissants pour isoler les virus, prévenir les
incidents visualiser les secteurs stratégiques et restaurer les
disquettes infectées II peut s'installer tac.iement sur le
disque dur et fonctionne également avec le Système 2 0. Sa pose
en main est immédiate grâce a son excellent interface
utilisateur intuitif. Il ne coûte que 150 Fr» !!
3 DISKLOCK (Version Française) : Cet utilitaire très astucieux vous permettra dinstalier un mot de passe ce votre choix sur vos disquettes. H sera alors absolument .mpossote ce connaître le contenu ou d'uMtser les programmes qui s y trouvent sans avoir au préalable tapé le mot de passe. Vous serez donc ia seule personne au monde a pouvo-r accéder aux logions qu elles 'enferment. Sous te Workbench les disquettes a.nsi D’otégées seront Mon Dos La orotectron est en théorie inviolable1 H ne coûte que 99 Frs. !!!
Pour A500 2000 demander (a Version 1.0b & pour Amiga 500+ 3000 demander la version 2.0. lité avec I BON DE COMMANDE EXPRESS A RETOURNER A : FDS-FREE DISTRIBUTION SOFTWARE SARL, Boite Postale 134, 59453 LYS LEZ LANNOY CEDEX DOMAINE PUBLIC : Indiquez ci-dessous les numéros de référence complets de votre choix (Exemple . FDS569 pour Tennis ou FF580 pour Fred FISH 580).
DOMAINE COMMERCIAL Indiquez le titre du logiciel ou la désignation de l'article choisi Attention : Les commandes ne concernant GUE le Domaine Public ne peuvent être intérieures à 6 disquettes. Par contre, Domaine Public ? Commercial, pas de minimum.
Les commandes de disquettes du Domaine Public sont traitées et envoyées sous 24 48 heures (6 jours 7). Il en est de même pour le domaine commercial, dans la limite des stocks La duplication des logiciels du Domaine Public est effectuée sur des disquettes de marque.
Nombre de disquettes DP : ..X 15 Frs ..Frs. Logiciels commerciaux & autres articles TOTAL = ..Frs. Kit de téléchargement (Câble + Logiciel) : 75 Frs * - ..Frs. Frais de port par ( ) voie normale : 15 Frs ( ) rapide : 25 Frs = ..Frs. Forfait recommandation (facultatif mais conseillé) : 12 Frs = ..Frs. MONTANT TOTAL à régler par ( ) Chèque ou ( ) Mandat joint = ..Frs. 3 Je désire recevoir la disquette catalogue FDS-News qui contient également un logiciel en cadeau (joindre 7,50 Frs en timbres . Gratuite
avec une commande).
3 J'ai déjà un câble et |e souhaite simplement recevoir la disquette gratuite contenant le protocole de téléchargement pour ( ) Amiga, ( ) Macintosh, ( ) Atari, ( )PC 5T 4, ( ) PC 3'1 2. (Joindre 5 Frs en timbres).
NOM : ..Prénom : Adresse : .. Code Postal : VILLE : .. Date et Signature ' Précisez le type de votre machine, port gratuit si commande du Kit seul AmigaNews 01 ‘92 Las rraroves otees sorti aepoKe« par ien (yopnéiair» resp ni DOMAINE PUBLIC Edito: Vous constaterez que le bon de commande habituel de PDS Freeline ne figure plus à la suite de ces articles. Ce diffuseur de DP a en effet décidé d’inclure
la diffusion de programmes du domaine public à ses autres activités. Il vous suffira donc pour vous procurer ces disquettes de vous adresser à votre distributeur préféré.
Bonne année à tous.
FISH 501 AddMenu: Un programme pour ajouter une infinité de sous-menus au menu Tools du Workbench 2.0. Il utilise les appels corrects de la Workbench .lib et permet de réaliser des updates depuis le CL1 ou le menu lui-même. Exécutable seulement, source disponible auprès de l’auteur, Nie Wilson.
AutoCLI: Un programme de remplacement pour les utilitaires de typr PopCLI qui tourne sous le 2.0, et qui de plus est entièrement compatible avec l’A3000 et les cartes accélératrices. Il peut ouvrir des fenêtres CLI ou Shell juste plus petite d’un pixel par rapport à l’écran d’ouverture.
Une autre option utile est l’appel et l’exécution d'un fichier script à partir d’une touche de fonction. Version 1.99d, update de la Fish 424. Auteur: Nie Wilson.
Dominos: Un jeu standard de dominos. L'Amiga se fera un adversaire plus qu’honnête même pour des joueurs expérimentés. Version 1.0, source en basic incluse. Auteur: Russell Mason.
DOSWatch: Un moniteur pour les appels à l’AmigaDOS via la dos.lib. Nécessite le Kickstart 1.2 ou 1.3. Version
1. 0. Source en assembleur (Devpac 1.21) incluse. Auteur: A. Voss
Wrede.
Genesis: Un des nouveaux programmes de fractales dont parle P.Ardichvilli dans le numéro de décembre. Celui-ci vous permet de générer des paysages à base de courbes fractales, avec de très nombreuses options. Ce n'est malheureusement qu’une version démo du produit distribué par Microillusions, et le programme se voit donc amputé de quelques menus. Auteur: James Bardeen.
Llist: Une commande ’list’ bien sympathique puisque celle-ci, en plus de vous lister classiquement vos répertoires, indique aussi le type de chacun des fichiers (ascii, icons, dir,...). Les wildcards Amiga standard sont supportées. Exécutable seulement. Auteur: Nie Wilson.
NewList: Une autre commande ’list’ très puissante. Elle permet de réaliser des tris, de placer des filtres, la reconnaissance Maj Min, la date, les wilcards Unix,...etc. Les routines de tris sont très rapides et l'utilisation de la mémoire est minimale.
Version 5.0, update de la version 4.9 de la Fish 478, Exécutable seulement. Auteur: Phil Dietz.
NoClick: Un programme pour empêcher les drives de cliquer sous le système 2.0. dans ce répertoire vous trouverez aussi des patch pour indiquer à vos kickstart 1.3 et 2.0 un moyen permanent de ne plus faire cliquer les drives, et ceci pour les A3000 et les autres types d’Amigas.
Exécutable seulement. Auteur: Nie Wilson.
NoErrors: Un programme simple el bien utile puisqu’il masque à l'utilisateur les erreurs hard des disquettes ou des disques durs, si bien que ceux-ci peuvent être quand même utilisés sans que le Dos n’affiche sans arrêt ’Read Write Error’. Exécutable seulement. Auteur: Nie Wilson.
FISH 502 AutoRev: Un petit utilitaire pour simplifier la mise à jour des fichiers headers des programmes lancés depuis le CLI.
Nécessite le système 2.0. Version l.lr, source incluse. Auteur: Jan van den Baard.
CELLS: Un automate cellulaire d’expérimentation, basé sur les règles décrites dans les pages récréation du Scientific American de janvier 90. Version
1. 3, source incluse. Auteur:David Cervone.
EternalRome: Un jeu historique de stratégie, qui en dépit de sa haute complexité, n’en demeure pas moins assez facile à jouer, grâce à son interace Intuition. Il permet de réaliser des zooms très poussés sur différentes parties de l’Empire Romain (avec options overscan et entrelacé). Cette simulation vous fournira de nombreux détails historiques grâce à sa grande précision, et est de ce fait un jeu très prenant pour le fun ou pour l’étude de l’Empire Romain, De un à plusieurs joueurs. Version tryware, c’est-à-dire qu le jeu est complet (pas d'options désactivées), mais ne possède qu'un seul
scénario (qui je vous rassure vous permettra de jouer déjà pendant un bon moment).
Auteur: Sven Hartrumpf.
DOMAINE GRAND PUBLIC ReturnCode: Deux petits programmes (LogRC et GetRC) pour permettre au ’re- tum code’ laissé par un programme précédent d’être sauvegardé sous un format utilisable (dans des scripts par exemple).
GetRC permet de mettre le retum code ou de le visualiser. Source en assembleur incluse. Auteur: Jim Butterfield.
Syslnfo: Un programme qui vous donne des informations intéressantes sur la configuration de votre machine, y compris des tests de rapidité comparés à d’autres configurations, la version de l'OS, etc. Version 2.22, update de la version 1.98 de la Fish 433. Exécutable seulement. Auteur: Nie Wilson.
TrackDos: Un programme qui permet le transfert facile de données entre le Dos, la mémoire et le trackdisk.device. Par Dos, on entend des données contenues dans un fichier standard, par mémoire ce sont des données situées n’importe où en mémoire, et par TrackDisk.device ce sont des données stockées sur disquette mais non accessibles par le Dos (bootblocks loaders par exemple). Le transfert de données entre ces trois protagonistes étant habituellement fastidieux, ce programme est là pour y remédier. Version 1.08, update de la version sur la Fish 422. Exécutable seulement. Auteur: Nie Wilson.
FISH 503 NoFragLib: Une bibliothèque contenant 6 routines pour défragmenter votre mémoire. Extraite et mise à jour depuis le Tool.lib de la Fish 475. Source inclue.
Auteur: Jan van den Baard.
PCQ: Un compilateur Pascal pour l'Amiga. C’est la version 1.2a, update de la version 1.1c de la Fish 339 Cette version possède de nombreuses améliorations.
Elle a été réalisée avec et dotée des dernières versions de l’assembleur A68k, de l’éditeur de liens Blink, de Debug et de Mon pour donner ainsi un package de développement complet et performant.
Comprend de programmes exemples et la source du compilateur. Auteur: Patrick Quaid.
FISH 504 PolySilicon: Un Shell avec un historique avec scrolling et accessible par la souris. Il permet à de multiles shells d’être contrôlés à partir d'une simple fenêtre commande historique, les commandes peuvent être réexécutées par un simple click de la souris. Un groupe de commandes pour un projet peut être chargé dans l'historique à partir d'un fichier pour permettre ainsi un accès plus facile. Compatible avec l’AmigaDos 1.3 et 2.0. Exécutable seulement. Auteur: Pete Goodeve.
RoadRoute: Un programme maintenant célèbre pour les habitués de la collection. Il vous indique les chemins à prendre pour faire un itinéraire idéal en temps ou et en kilomètres. Version 1.7. Source incluse. Auteur: Jim Butterfield.
ShuttleCock: Une animation d’Eric Schwartz. A voir bien sûr. Nécessite moins d’un méga. Auteur: Eric Schwartz.
View: Un afficheur de texte avec de nombreuses options et contrôles divers, y compris la recherche de fichiers, des requesters, un éditeur, etc. C'est une nouvelle version spécialement dédiée à l’Ami- gaDos 2.0. Source incluse. Auteur: Jan van den Baard.
ViewDir: Un listeur de répertoire avec de nombreuses options: taille des fichiers, type des fichiers, etc. Version 2.1. Source en assembleur inclue. Auteur: Jim Butterfield.
FISH 505 The DatingGame: Une superbe animation d’Eric Schwartz qui dure environ quatre minutes et nécessite trois méga pour tourner. On y retrouve Flip la grenouille essayant de voir son amie Clarisse.
Grandiose, A décompacter sur deux disquettes. Auteur: Eric Schwartz.
FISH 506 NGTC: Deuxième version de ce jeu du style 'Trivial pursuit' basé sur la nouvelle série télévisée Star Trek, la nouvelle génération. La partie 1 est sur cette disquette, l’autre est sur la Fish 507. Il vous faut aussi les Fish 404 et 405 (première version) pour pouvoir les utiliser. Créé à l’aide de ’TÎie Director’ version 2. Auteur: Gregory Epley.
FISH 507 LHCon: Un pogramme bien utile puisqu’il convertit les fichiers archives Arc et Zoo au format LHArc. Ceci vous permettra de récupérer encore plus de place sur vos disquettes. Il peut en outre conserver, pendant la conversion, les commentaires personnels ou les lignes de commentaires pour les transferts par BBS. Version 1.01, exécutable seulement. Auteurs: Steve Rob- bins et Bill Huff.
NGTC: Deuxième partie de jeu NGTC se trouvant sur la Fish 506.
FISH 508 DirWork: Un utilitaire du style Cli- mate rapide, simple, efficace, peu gourmand en mémoire, et qui vous affiche le contenu de tout répertoire en moitié moins de temps que ses concurrents. Toutes les options habituelles sont là, plus quelques fonctions intéressantes comme un menu de configuration. Version 1.30 update de la version 1.12 sur la Fish 406. Exécutable seulement. Auteur: Chris Hames.
HCC: La version Amiga du compilateur C de Sozobon. Version 2.0. Très performant, il comprend un compilateur, un optimisateur de code, un programme pour créer des interfaces pour l’appel des routines Amiga, des bibliothèques diverses, ainsi que des routines qui fonctionnent avec le format FFP de Motorola.
Il utilise l’assembleur A68k, l’éditeur Blink, ainsi que la bibliothèque Cclib.lib. Source incluse. Auteurs: Sozobon, porté sur Amiga par Detlef Wuerkner, FISH 509 MultiPlayer: Un player de partitions issues de pratiquement tout ce qui existe en ce moment sur Amiga: Intuitracker, SoundTracker, NoiseTracker, NoisePlayer, FutureComposer et encore d’autres y compris les modules compactés avec Powerpacker. Version 1.2. Source incluse.
Auteur: Thomas Landspurg.
PCKeymap: Ce programme utilise un 'InputEventhandler' pour permettre l’utilisation de l’antislashet autres touches familères du PC, vous donnant ainsi une meilleure émulation de PC sur votre Amiga. Version 1.0, source incluse.
Auteur: Peter Vorwerk.
FISH 510 ATCopy: Permet la copie de fichiers de la partition Amiga vers la partition PC.
Ce programme est utilisable du CLI ou du Workbench et accepte l’utilisation de wildcards. Version 2.22, update de la Fish
458. C’est la dernière version non- commerciale. Exécutable
seulement.
Auteur: Peter Vorwerk.
SYNWORKS; Un environnement orienté graphique pour le design et les tests de réseaux neuroniques. Cette version est bien sûr DP et ne supporte que trois types de réseaux. Toutes les options ne sont pas disponibles, mais cette version fournit les plus essentielles pour déterminer si ce genre de réseaux vous est d’une utilité.
Exécutable seulement. Auteur: Michael Kaiser.
VMK: Non ce n’est pas le Virus Killer de X. Leclercq (et c’est d’ailleurs dommage). Ce détecteur de virus vérifie tous les vecteurs habituellement détournés par les sales bêtes. Version 1.0, update de la version 0.27 de la Fish 328. Exécutable seulement. Auteur: Chris Hames.
Ed l’Epicier oncoura Nous voici tous réunis une fois de plus en ce début d’année 1992 pour découvrir le gagnant de notre grande Concoura. Ce mois-ci c’est la catégorie BASIC qui est récompensée pour un programme en AMOS. Toujours pas de programme en C, PASCAL, MODULA 2 etc... Si cela continue, je vais être obligé de m’envoyer des disquettes pour que les langages dits évolués soient enfin représentés. Je relance donc un pathétique et vibrant appel aux programmeurs pour qu’ils envoient leurs créations.
Le jury, après longue réflection, et examen des différents programmes, a proclamé François Scheurer gagnant pour son programme fff-matrice. Il s’agit d’un programme qui exécute pour vous tous les calculs possibles sur une matrice de réels (additions, multiplications, calcul du déterminant...). Bien que ne comportant pas d’interface graphique, il est très facile d'emploi et rendra sûrement de nombreux services à tous ceux qui manipulent des matrices. Un seul regret, il n’incorpore pas la résolution de systèmes de n équations à n inconnues (méthode de Gauss par ex.). François gagne un
abonnement d’un an à AmigaNews.
Ce mois ci El YETi a remarqué la démo de
J. Sebastien Valette (également en AMOS) qui nous propose, entre
autres, un scrolling horizontal du type de ceux que l’on
trouve dans les démos de certains groupes. Cela montre les
possibilités de AMOS en la matière mais J.Sébastien n’a pas
gagné car après avoir cliqué sur la souris, l’abominable a été
aveuglé par le vert hyper saturé d’une Copper Liste et n’a
donc pas pu voter pour lui. Rassurez-vous, après avoir
ingurgité un flacon de collyre, il va beaucoup mieux.
Au passage, des nouvelles de la disquette Concoura n° 1. Elle commence à être bien remplie et devrait être prête le mois prochain, si tout va bien. Sur ce je vous quitte. Viva la Concoura, meilleurs voeux pour 92 et au mois prochain.
Roméo COURRIER Rubrique dirigée par Jérôme Pages Monsieur, Je vous remercie très sincèrement d’avoir publié ma lettre dans AMIGANEWS de décembre, mais vous n’avez pas répondu à la question la plus ïtaponanit.(Jérôme: je prends le joker...) Pourriez-vous fournir les fichiers ASCII, dans n’importe quel format, de vos catalogues FISH, CAM, TBAG, etc...?
Dans votre partie DP, vous avez tous les mois des nouveautés.
Donc si vous les faites au départ sur ordinateur, vous avez forcément ces fichiers en ASCII. L'avantage est qu'ils sont en français alors que les diffuseurs DP ne fournissent que des catalogues en anglais.
D'avance je vous remercie et souhaite à toute l’équipe une très bonne année 1992.
Daniel Sauer(67) Jérôme: Une disquette contenant ces catalogues en français doit être constituée très bientôt (et c'est du boulot!). Elle sera donc disponible rapidement et sa sortie sera annoncée dans la rubrique courrier. Nous espérons qu'elle rendra service à nombre d’entre vous.
Cher AmigaNews Une histoire de scanner: C’était écrit dans la pub sur le journal: SCANNER 400 DPI.
64 tons de gris. Le vendeur, interrogé, confirmait. Il n’y avait pas de raison pour ne pas ramener à la maison le petit appareil.
Mais à l’usage, c’était plutôt curieu. Les 64 tons de gris se métamorphosaient en deux, purs et durs: le noir et le blanc.
Et les trames, plutôt grossières, interdisaient toute réduction ou aggrandissement futur, à l’écran.
J’ai reporté l'engin chez son revendeur, qui après quelques tentatives de noyade par étalage de pseudo-technique, dans le genre: - "vous comprenez, il ne peut y avoir de gris, puisqu’il sauve en IFF!", m’a rendu mon chèque.
Tout de même, ce n’est pas avec de tels propos que l’on peut espérer faire avancer la connaissance informatique dans les chaumières!
Mais c’est avec de tels faux renseignements techniques que l’on peut réussir à abuser et dégoûter beaucoup d’aspirants graphiques qui désirent faire aussi des images avec leur Amiga.
Nos voisins d’outre Manche, plus scrupuleux, annoncent plus franchement la couleur. La pub pour ce même matériel, qui est en anglais, décrit des niveaux de gris simulés (simulate grayscale), mais là bas. La machine ne fait pas que survivre (pour combien de temps encore dans un marché difficile?), la concurrence est rude, pour ne s'en tenir qu’aux petits HandyScanners, le choix est plus grand... et les utilisateurs peut-être plus avertis, sont donc plus difficile à tromper.
C’est un détail, mais tout se tient, et la connaissance de la machine passe aussi par la qualité de ses revendeurs, et donc du matériel vendu.
C’est de ma faute, me direz-vous (Jérôme: mais pas du tout!)
Si je suis allé m'adresser à un marchand de soupe plutôt qu’à des revendeurs qualifiés et sérieux et tout ça existe, et à Paris cela se passe vers le métro Cadet.
Les utilisateurs français d’Amiga pour des Japonais (cf prix d’Amigavision par exemple, pour une version française, on comprendrait!).
Voilà, je dévie un peu. Mais tous ces problèmes n’en font qu'un seul. Et si on veut que la machine continue à se développer, si on veut voir des périphériques, comme par exemple Video- Toaster PAL ou AMAX-Plus, naître, il faut être vigilant sur la qualité.
C’est pourquoi, je remercie AmigaNews de continuer à paraître. On imagine qu’en France, le simple fait que des revues d'informations techniques, dédiées à l’Amiga existent, soit en soi une prouesse.
Ghislaine Mathieu (75) Jérôme: Si j’avais un voeu à faire pour 92, ce serez "piuuus de marchand de soupe et piusss de vendeurs qualifiés". (Merci pour vos tirages sur BJIO. Décidément cette imprimante m'épatera toujours: la laser n'est plus très loin devant...) Bonjour chez vous, Je m’élève, je proteste. Contre quoi me dites-vous? Contre la publicité tapageuse faisant l’éloge de l’Amiga 500 Plus. Car c’est le "plus" qui tue. J’ai acheté un 500 Plus et vous savez ce qu’il est devenu? Je l’ai échangé contre un 500 gonflé à 2 Mo. Pour quelles raisons? A quoi me sert-il d'ailleurs de donner
plusieurs raisons, une seule suffira. Sur tous les programmes que je possède (et croyez-moi, j’en ai), environ 2 disks sur 3 ne sont pas reconnus. Au hasard DeluxePaint IV. Génial non?
D’autres logiciels semblent tourner, mais plantage lors du chargement (exemple Sim City). Côté DP. ProTracker ne veut rien savoir, idem pour NoiseTracker ou Oktalyser. Bon, inutile de citer comme cela des dizaines de programmes. 1 Mo de Chip... OK!
Mode productivity... OK! (Mais celui qui a besoin de grosses performances pour le graphisme pro ou semi-pro aura plutôt investi dans un A3000). WorkBench Kickstart 2.04... OK (c’est même plutôt génial). Le reste... 0 absolu.
Vous savez à quoi me fait penser le 500+? A l’Amstrad 6128+.
Le bide porte un nom: PLUS!
Frédéric Bellec (03) Jérôme : Bien sûr, tous les logiciels ne fonctionnent pas (voir la liste non close de Décembre 91 N° 41 page 23), mais DPA1NT N est compatible 500 Plus, il "tourne" correctement (confirmation de CIS). Que s'est-il donc passer sur votre ex-machine? Un problème. De lecteur? De toutes façons, il est préférable que le système d’exploitation d'un micro évolue de façon spectaculaire afin d’offrir les meilleurs outils à ses utilisateurs au risque de poser quelques problèmes de compatibilité, plutôt que de tramer un boulet (système) trop lent, peu convivial et bâclé. Le
WorkBench n’a jamais été autant utilisé que depuis la sortie du 2.0. Pour les nouvelles versions de logiciels, les programmeurs n’ont pas le choix. Vu le prix très intéressant du 500 Plus, cette machine va remplacer un bon nombre de 500 (et peut-être même de 1000...). De plus l'arrivée prochain du kit 2.04 (Cologne 91 No
41) ne fait que confirmer les choses. Il y a donc un marché
potentiel inévitable pour l'avenir. Pour les programmeurs, la
loi est "se soumettre ou se démettre". Pour l'instant, la
patience est de rigueur et un 500 avec 2 Mo est un bon moyen
d’attendre.
COURRIER Messieurs, Suite à la question de Philippe Bianco-Mula et à votre réponse du No 41 Décembre 9!, sur les différences des moniteurs 1083S et 1084S. Une petite précision après une question posée par de nombreux clients: Pourquoi Commodore a-t-il une gamme de deux moniteurs identiques 1083S et 1084S avec en plus pour ce dernier une entrée vidéo composite PAL?
Tout simplement pour unifier sa gamme PciAMIGA et, ne les oublions pas, CBM 64 128 (entrée PAL oblige). De là à dire "c’est réservé pour les clients désirant faire de la vidéo", voilà un pas bien vite franchi par certains vendeurs... Le 1084S étant rare, si vous avez absolument besoin de cette entrée PAL. Je vous signale l’apparition sur le marché d’un moniteur de marque PROTAR VISTO ayant les même caractéristiques que le 1084S pour les entrées et la résolution (pas étonnant, ils sont fabriqués tous deux par Philips) et propose en plus un cordon de liaison pour ATARI, A propos des problèmes
rencontrés par Henri Dartagnan au sujet du logiciel "Compte Chèque": Je suis catégorique, ce programme est complètement indépendant de la disquette support. Son installation sur disque dur ne pose aucun problème, il imprime exactement les soldes.
Les copies d’écran en IFF et fichier sont correctes et je m'en sers depuis 1985. Tiens! F Amiga n’existait pas à l’époque et "Compte Chèque" n'a qu'un an? -Il raconte n'importe quoiI Retour en arrière avec un peu d'historique: Il était une fois un ingénieur système (vous savez, ceux qui ont la tête pleine de chiffres qui travaillent sur de gros machins qu'on appelle ordinateurs) il s’acheta un V7C 20, un CBM64 puis un CBM 128.11 décida par amusement de se fabriquer son propre programme de gestion banquaire (en basic compilé). Fréquentant le temple Commodore de l’époque Run Informatique, il
le fit éditer sur le 128 sous le nom de "Gestion Banquaire". La diffusion fut restreinte mais bien accueillie. Le peu de 128 vendus en fut la cause.
Vint l’Amiga. Jean-Claude Fleury, il faut bien le citer, décida de modifier son programme pour le porter sur le 500 et le 2000: en fait, tout fut changé, y compris le nom (le précédent étant sous copyright déposé). Modifiée et améliorée, chaque nouvelle version intermédiaire fut débuggée. Il me les confia pour les essayer avant l’édition finale. 11 programma même un utilitaire pour passer les données du 128 sur l'Amiga à l'aide du programme de READY- SOFTS "The 64 Emulator".
Monsieur Dartagnan, lorsqu'un message d’erreur apparait ("..FICHIER INEXISTANT.." soyez curieux, ou allez voir votre revendeur, les fichiers DOS.BMAP. EXF.C.BMAP. GRAPHICS.- BMAP sur la disquette originale dans le directory LIBS ne sont pas là pour le décor. Je suis étonné que la société éditrice ESAT SOFTWARE n’ait pas donné cet indice à son client. Tout serait alors rentré dans l’ordre.
Travaillant moi-même chez un revendeur connu dans le monde de Commodore depuis 1984 et de l’Amiga depuis sa sortie en France, je me tiens à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.
Mon fils est également assez connu dans le monde de la programmation sur Amiga (Dragon Ninja. Opération Wolf, Tennis Cup, Croisière pour un Cadavre et bientôt A.W.). Daniel Aron (91 ) Jérôme: Merci pour toutes ces informations complémentaires qui rendront sûrement service à beaucoup d'entre nous. Au sujet de "Compte Chèque", tout le monde n'est pas un vieux routard sur Amiga comme vous l'êtes. Aussi lorsqu'un utilisateur désire ins-
173. RLE LEON JOUHAUX ZI DU PRUNAY 78500 SARTROUVILLE TEL (16-1)
39 13 64 96 FAX (16-1) 39 1514 40 AMIGA dEREL FRANCE
PRODUITS ADDITIONNELS GVP- ARCHOS- WESTERN-PROTAR DISQUE DUR
A500. à partir de 2800 Francs MONITEUR COULEUR STEREO, à
partir de 2100 Francs MONITEUR VGA 640*480 3500 Francs
MONITEUR MULTISYNCH. Tous standards 5000 Francs GENLOCK PAL
Y-C GST GOLD 5500 Francs COMBO 322. équipée de 2MO de ram
7990 Francs MODULE DE RAMS SIMM 1MEGA *8 500 Francs DISQUE
DUR A2000 105 MEGAS + 2MO de RAM 5990 Francs C' SERVICE
APRES-VENTE AGREE SOUS GARANTIE HORS GARANTIE VENTE PAR
CORRESPONDANCE NOUVEAU ENCORE PLUS... A500 PLUS
1. 5 MEG de CHIPRAM DOUBLE KICKSTART 3690 F A500 PLUS 3290F A500
ADVANTAGE 3490F A500 2990F A500 1 MO CHIP 3190F A2000 5990F
MONITEUR 1083 2200F MONITEUR 1084 2500F DISQUE DUR A590+ 3490F
IMPRIMANTE 1500C 1990F IMPRIMANTE 1270 1990F COMPOSANTS
- SEREL, DISTRIBUTEUR OFFICIEL DE COMPOSANTS COMMODORE
- CIA 8520
- AGNUS, SUPER AGNUS
- DENISE, DENISE ECS
- PAULA. GARY
- KICKSTART 1.2, 1.3
- KICKSTART2.0 ne
- RAMS POURA590
- RAMS POLIR A500
- RAMS POUR A2058
- DOUBLE KICKSTART POUR AMIGA 500 PLUS -1.3 2.0 OCCASIONS
PERMANENTES
500. 2000. JANUS XT. 2090, etc ... Nous consulter régulièrement
DEMANDER DOMINIQUE 39 13 64 96 tallerson logiciel sur sa
disquette de travail, comprenez tout de même sa surprise
lorsque le programme ne fonctionne pas après la copie du
logiciel. Il aurait sûrement été préférable que la procé
dure d’installation du programme soit explicitement
détaillée (détail des fichiers indispensable du répertoire
LIBS par exemple).
Bien sûr, pour les possesseurs d'un disque dur, la question ne se posait pas puisque cette procédure est présente sous forme d'un fichier de commandes exécutables. Les logiciels du commerce sont, il faut bien le dire, rarement autant détaillés.
De plus, il est peu probable que Henri Dartagnan aurait inventé les bugs décrits pour son amusement... Un bon programme de gestion est un outil relativement complexe et de petites imperfections dans te! Ou tel menu avec une configuration particulière peuvent passer le filtre des batteries de tests, et se retrouver dans la version finale. Même les programmes professionnels les plus connus peuvent poser paifois des problèmes.
Consulter son revendeur est malheureusement une solution trop souvent infructueuse. Ah si les revendeurs étaient toujours aussi compétents que vous... (voir la lettre de Ghislaine Mathieu).
SHAME ON YOU JEROME H Monsieur, Je lis AmigaNews depuis le numéro 1 et j'en suis particulièrement satisfait. Cependant, j’aimerais que vous m’expliquiez quelque chose. Je viens d’acheter le numéro de novembre et j’ai été surpris par la lettre de Willy Aroche ainsi que par la réponse concernant le logiciel Publishing Partner Master, mais commençons par le commencement.
Mon Amiga 500 date de décembre 1987, c'est dire si c’est un 500 "moins" comme vous le dite justement. Sa mémoire est étendue à 4 Mo par l’adjonction, d’une part d’une extension de 1.5 Mo dans la trappe sous l’unité centrale et de 2 Mo dans le disque dur, un A590 de Commodore, mais sa mémoire chip n’est, vu son âge, que de 512 Ko. Mon imprimante est une Citizen Swift 24 équipé du kit couleur. Mon étonnement vient du fait que cette lettre est faite sur le logiciel PPM justement, et pas avec la version Junior ou Light, mais bel et bien avec la dernière version 2.1 française, parfaitement
complète. Je ne la possède que depuis un mois environ, aussi n’ai-je pas encore rencontré de gros problèmes à part, peut-être, des temps d’impression relativement longs, mais la qualité du résultat en vaut tout de même la peine quand on sort d’un logiciel comme Page setter version 1.2 (je ne connais pas la version 2 qui paraît être très bonne au demeurant). Quant aux dessins, j’ai, sur un format A4, sorti sur la même feuille et à l’écran deux dessins en 640 x 512 et deux couleurs issus de Dpaint
III. Délégué du personnel dans mon entreprise, PPM m’a déjà servi
à faire des affiches (en A4 aggrandi en A3 par photocopie)
et j'ai même, en projet, un petit journal d’informations
générales.
Voilà pour PPM.
Au matériel déjà cité, il faut ajouter un lecteur 3, un ampli stéréo 2x70 watts et un data switch pour y brancher, en permanence, l’imprimante, un digitaliseur de son et Digiview 4.0. Côté logiciels, je possède, outre PPM et Dpaint III, Maxiplan 500, Aegis Sonix, Superbase, Digiview et Digipaint, PageSetter 1.2, Kindwords (qui me sert à taper les textes que j’exporte ensuite vers PPM, la correction des fautes étant plus pratique), 3D Construction Kit, Design 3D et bientôt Dpaint IV pour les principaux.
Toute cette énumération pour vous demander ceci: mon 500 devenant ancien, j’ai l’intention de remplacer mon Amiga 500 "moins" par un 500 plus. A votre avis, quel est le matériel ou le logiciel qui risque de me poser problème avec le WorkBench et le Kickstart 2.04. Enfin, un peu plus tard, j’envisage l’achat d’un disque dur HD500 avec la carte accélératrice mentionnée dans le même numéro de votre revue. Peut-il y avoir un problème supplémentaire de ce fait?
Patrick Faucher ( 17) Jérôme: C'est ma faute, c'est ma très grande faute. SHAME ON ME! J’ai effectivement dit que PPM demandait 1 Mo de chip memory. Je n'ai bien sûr pas affirmé ça par hasard. Ne disposant pas de PPM, je n'ai pas eu d'autres solutions que d'appeler Upgrade Editions pour connaître la vérité (comme l'a fait willy Aroche d’ailleurs). Et le technicien, il y a un mois de cela, m’a confirmé texto "qu’il fallait 1 Mo de chip memory pour leur logiciel PPM".
Ayant eu l'occasion de discuter avec des utilisateurs du fameux programme, je me suis rendu compte qu'il y avait un clou dans la couscoussière. Je m empressais donc de rappeler Upgrade Editions pour poser à nouveau la même question. Et comble de tout, on me fit la même réponse (on, c est le technicien que j'ai eu au téléphone, une nouvelle fois). Au risque de me répéter, je lui ai demandé alors de me préciser quel type de mémoire était nécessaire (de la mémoire graphique (chip memory) ou de la mémoire "normale" (fast memory + chip memory) et c’est là que tout s’éclaircit. Il s'agissait en fait
de mémoire "normale". C'est donc de la confusion (chez UPGRADE EDITIONS) sur les types de mémoire que contient l’Amiga que provient Terreur.
ERRATUM: Publishing Partner Master fonctionne avec 1 mo de mémoire (CHIP MEMORY+FAST MEMORY).
IL fonctionne donc sur un 500 gonflé à 1 Mo seulement.(Willy Aroche, votre 500 n’est définitivement pas mort!)
Pour ce qui est de la question sur le 500+, n'ayant plus de joker pour me permettre de dire d’autres bêtises, je vous demanderai de bien vouloir attendre un peu. Les essais de cette nouvelle machine étant en cours. Un article sera sans doute, consacré à la compatibilité du 500+ tant HARD que SOFT Pour l'instant nous n'avons pas connaissance d'un périphérique matériel de TA500 qui ne marche pas sur TA500 Plus.
Messieurs, Vous sachant intéressé par tout ce qui est inhabituel concernant l’Amiga, je me permets de vous faire le compte-rendu d’une présentation à base d'Amiga.
Le 8 novembre dernier a eu lieu une présentation en Anglais de l’Amiga, à l'IUT de Mulhouse, section Génie Electrique et Informatique Industrielle. Cela s’est déroulé dans un amphithéâtre, dont le principal intérêt est de disposer d'un projecteur vidéo qui peut afficher indifféremment des images provenant d’un magnétoscope, d’un signal RGB analogique ou RGB numérique.
L’affichage se fait sur un écran de 4m sur 3m (contrairement au 4x5 qui est écrit dans Tamiga-News No 31 page 58).
La principale difficulté consistait en l’interfaçage de l’Amiga avec ce système. J’ai donc réalisé (grâce aux indications de mon professeur d’électronique) une liaison partant de la prise DB23 de mon Amiga 2000, passant par des câbles coaxiaux 75 Ohms, et arrivant sur 4 prises BNC mâles (RVB analogique et synchro composite). Pour les BNC, je me suis amusé à les câbler moi- même, mais je ne ferai pas ça tous les jours (certains ont fait des crises de nerfs pour moins que ça!). Concernant la prise DB23 femelle, il faut de la patience pour s’en procurer, vu le caractère complètement atypique de
celle-ci.
Le résultat a été concluant, vu les remarques du public!
(pourtant le concurrent était le Mac haut de gamme que nos professeurs utilisent habituellement pour nous faire cours).
Et tout cela sans carte graphique. Je n’ai utilisé la plupart du temps que des affichages en basse résolution, sauf pour certaines digitalisations, et pour la Démo Dynamic Hires de Ne Tek.
Vous imaginez ce que cela aurait donné avec l’affichage 1024 x 1024 en 16 millions de couleurs simultanées, d’une carte graphique récente pour l’Amiga dont je ne citerai pas le nom?
Mis à part cela, j’ai profité de l’occasion pour vérifier une affirmation parue dans le numéro d’AmigaWorld de Juin: un public de haut niveau tendrait à préférer les interfaces graphiques VOTRE SPECIALISTE Amiga VOUS ETES UN VRAI SPECIALISTE DE L'AMIGA !
FAITES LE SAVOIR AUTOUR DE VOUS, AVEC UNE ANNONCE DANS CETTE NOUVELLE RUBRIQUE d AmigaNews. 270F HT PAR MOIS MINIMUM DE SIX PARUTIONS PAIEMENT A LA COMMANDE: 1620FHT PRIX SPECIAL POUR 12 PARUTIONS: 2500F HT ( ECONOMISEZ 740F) VOUS RECEVREZ GRATUITEMENT AmigaNews PENDANT LA PERIODE DE VOTRE CONTRAT.
DERNIER DELAI DE RECEPTION POUR CETTE RUBRIQUE LE 15 DU MOIS.
MIDI-PYRENEES IONES-ALPI 1J MONTGERON Centre Cial LA PORET | AMIGA 500 AMIGA 2000 Logiciels & Périphériques PHOTO-FOC GELAIN RMD © VOLUMM s.a.r.l. TOUT POUR VOTRE .AMIGA 500 - 2000 - 3000 TOIT L’AMIGA , RIEN Qlfc L’AMIGA !
DEVELOPPEER$ 1)1 LOGICIEL 30 RLE PHARAON 31000 TOULOUSE TEL : 61.53.36.09 INFOMX AU SERVICE DE L’AMIGA CENTRE DE MAINTENANCE COMMODORE 12 &14 RUE RECLUSANE 31300-TOULOUSE TEL:61.59.17.76 FAX:62.21.14.67 SOFTONE COMPAGNIE SPECIALISTE AMIGA AT DISTRIBUTEUR DES ACTION REPLAY 3 423, nie de Lille 62400 BETHUNE I TEL: 21.68.99.99 FAX 21.68.99.98 MICROLOFT Tout Commodore mais... surtout l'AMIGA 23 Rue du Rempart 58000 Nevers
86. 57.37.77 SI Toute la gamme AMIGA Vidéo - infographie
Distributeur pour la Suisse Satellite et Télévision av. De
France 60-1004 Lausanne Tél. 021 62616 25 31 83 9! 69 VAR
CENTER Applications Professionnelles I Bornes interactives
Régie Broadcast Infographie... RF.VENDEUR AGREE
COMMODORE-AMIC-A C1 distributeur MAGNI Rue de Madagascar
83150 RANDOL Tel : 94 32 21 21 Fax : 94 32 50 30 69-40-51-69
DEMANDEZ NOTRE CATALOGUE
22. Avenue de Saxe - 69006 LYON Tél. 78.52.77.62 - Métro Koch I
SUISSE M HHBNHi 62 58 MIX-IMAGE PROVENCE REGION COTE-D'AZUR
PARISIENNE CINEMA VIDEO I*CT1IMATTQHE à base de couleurs
pastel, alors qu'une assistance moins sophistiquée
préférerait des couleurs primaires. D'après les réactions aux
différentes interfaces que j'ai montrées.j’ai pu vérifier que
mon public était plutôt composé de spécialistes.
Ce type de considérations est très utile lors de l'élaboration d'une application Multimédia, pour adapter celle-ci à une audience particulière.
Un autre facteur est à prendre en compte: la culture générale.
En effet, l’utilisation d'images, de sons ou de noms connus par le public est généralement payante. Par exemple, l'affichage de l'image digitalisée d'une personne célèbre (dans mon cas, mon professeur!) Et la modification de celle-ci en temps réel peut se révéler intéressante.
Pour finir, je dirai que ce type de présentation doit se généraliser afin de faire connaître l'Amiga, car la comparaison de ce dernier avec d'autres machines Multimédia, même plus chères, est toujours à son avantage.
PS: Dites à Pierre Philippe Launay que le dernier I de ASCII signifie Interchange et non Exchange (AmigaNews No 40 page 39).
Alain Xerri (68) Jérôme: Décidemmenl. Il s'en passe des choses dans cet IUT de Mulhouse. De nombreuses écoles (infographie, techniques de communication et bien d’autres encore selon notre courrier) utilisent de plus en plus les possibilités qu’ offre l’Amiga... Cher AmigaNews Voici quelques manipulations à faire pour pouvoir décoder un son avec un simple Amiga équipé d’un digitaliseur audio.
- Branchez la source codée par l'intermédiaire de la prise cas
que ou de la prise péritel, à votre digitaliseur.
Sous MasterSound:
- Séléctionnez un fréquence d’échantillonnage de .. Khz (selon
Lecteur à cartouche 44 MB: 4190 F Lecteurs à cartouches 2 ans
de garantie SyQuest pour Amiga 2000, internes, SCSI, 20 ms,
Cartouche incluse 44 Mo: 4190 F 88 Mo: 5690 F Cartouche 44 Mo:
550 F 88 Mo: 890 F Lecteurs de disquettes 5" 1 4, 880 Ko avec
switch 40 80 pistes 690 F 3" 1 2, 880 Ko 590 F nouveau!
1. 56 Mo: 3.5" 990 F Disquettes (par pack de 3,5 "29 F 5-25 " 19
F TARIFS T.T.C.
10)
S. A.R.L. Disque dur Quantum 52 MB: 3090 F Disques durs, Quantum
Amiga 500, SCSI. 17 ms, 850 Ko s, boitier connectable,
prolongation du bus Amiga et SCSI, Kickstart place pour
branchement pour carte turbo et extension de mémoire, 2 ans de
garantie BOIL 3 HMIGA Les logiciels de gestion des disques
répondant au mom générique de BOIL3 sont particulièrement in
téressants et complets.
52 Mo: 3090 F 105 Mo: 3990 F Amiga 2000. SCSI, 17ms, 850 Ko s, silencieux, autoboot 52 Mo: 2790 F 105 Mo: 3690 F 210 Mo: 6390 F 425 Mo: 12290 F Extensions mémoire Le logiciel français BOIL 3 qui possède une documentation en Français, est très intéressant et complet.
Pour Amiga 500: 512 Ko 260 F 512 Ko extensible à 2 Mo 610 F pour Amiga 2000: 2 Mo extensible à 8 Mo 1190 F 4 Mo extensible à 8 Mo 1990 F rinology I ¦ Tarifs applicables à compter du 01.01.1992 nformatique Trinology Informatique S.A.R.L. • Téléphone ; 87.88.40 44. Télécopie: 87.85.14.91 ¦ 23, rue Nationale. 57600 Forbach, Règlement contre-remboursement par les P.T.T. • Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 18h PETITES ANNONCES Gratuites pour les particuliers Vds Synthe Korg 707. 100 sons programmables, grandes touches, toucher dynamique, prises midi in. Out. Through. Etat neuf 1500FF. Pidch
Robert. Tél: 46 43 28 72 le soir.
Vds A500+moniteur couleurs ext. Mémoire 512 ko+drive 3 1 2+ nombreux disks, livres, revues etc... Prix: 4000FF. Eric au 39 91 56 30 (95).
Vds ord T08D Thomson + imp. Mannestnann Tally. Prix à débattre.
Vds Devpac Amiga 2 (original en 2 disq.) Avec sa notice ei son 'Pocket Programming Guide'. Prix: 350FF. Vds également la Bible de l'Amiga au prix de 210FF sans la disquette et à 250FF avec la disquette. La disquette seule: 50FF. Les A.P.L. Disk 1 et 2 dédiés aux meilleurs Dps sont toujours disponibles au prix de 35FF les deux. Si intérssé. écrire à: Nicolas Mougel, 6 av. De la chasse. 77500 Chelles.
Vds A500 (lMo) + lecteur ext. Roctec ultra plat + moniteur HR couleur C= 10835 + imprimante 24 aiguilles Star LC 24-10 + 300 disquettes de jeux, bureautique, utilitaires, programmation, dessin, etc... + 3 boîtes de rangement + nombreux bouquins. Demander Guillaume au 34 16 05 25, le week-end uniquement (95).
Vds Amiga 500 + A501: 2000FF Ext. 2Mo: 900FF, disque dur A590: 1700FF. Drive ext.: 400FF. Matéreil peu servi F19: 150FF. F29- 90FF 3D Tools: 350FF. Tel 45 97 87 97 après 18H.
Vds .Amiga 2000 1.3 + 1 M. chip + 2 M. fast (ext 8 Mo) + HD GVP 46 Mo + 2 iect. 3 1 2 int. + monit. 1084. Prix 10000FF (à débattre). Contacter Sébastien au 43 31 35 09 le soir jusqu'à 23H.
Vds interface midi (2 out. 2 in thru): 250FF et Music-X (logiciel séquenceur librairies clavier virtuel): 850FF. Emmanuel Hanriot • 45 77 77 16 (Paris 15).
Vds Amiga 2000B + carte passerelle PC AT 80286 + disque dur 30 Mo + souris + Joystick + livres et logiciels + nombreux jeux originaux.
Prix: 14000FF. + imprimante Epson LQ 500. Prix: 2000FF. L'ensemble très bon état. Tel: 35 32 17 59 après 19H.
Rech. Bon coders en ASM et C sur Amiga. Mais aussi sur d’autres standards, afin de créer un club de développeurs dans la région du Nord Pas-de-Calais pour projets de jeux, démos et utilitaires, qu'il sera possible d'éditer. Cette offre s'adresse également aux uraphistes et musiciens intéressés. Tel au 21 76 89 35 et demander Mr Escribano.
Vds Amiga 500 Tbe + monit.coulcur 1084 + ext. 512 ko + lect.ext. 3' 1 2 + 2joy + 400 disk (jeux+util) + 12 orig. + 48 mag. + 2 livres. Prix: 4900FF. Tél: 37 35 81 40 après 19H.
Vds A500 1.3 - 2 Mo (extension de valeur 1300FF). Excellent état 2700FF. Tel: 21 22 20 51 Arras (de préf. Après 20H), Vds Amiga 2000B + moniteur 1084 + 2 lecteurs internes + I lecteur ext. + digitaliseur son + logiciels originaux + livres + imprimante Citizen 120 D: 7000FF. Possibilité de vente séparée. Tel: 48 70 16 63 (le soir).
Vds Genlock incrustateur VES-ONE pour Amiga 500 à 2000. Divers volets. Digiview 4.0, filtre RVB. S-VHS et composite + soft de titrage pour 10000FF. Valeur neuf: I6500FF. Magnétoscope Panasonic NV-FS 100 S-VHS multisystem hi-fi stéréo spécial montage. Joggel, codage PAL SECAM & SECAM PAL. Doublage son, très peu servi: 9500FF, valeur neuf 14000FF. Carte passerelle PC XT avec drive 5’1 4 cédée 1200FF. Programmer d'Eprom de la 2764 à 27512 cane intem A2000 pour 750FF. Effaceur d’Eprom montée avec coffret + minuterie, 400FF Tel' 81 95 37 63.
Vds Commodore 64 + drive ext. + lecteur cassettes + power-cartridge + imprimante mini thermique Epson p40 + joys + logiciels + revues + moniteur monochrome vert le tout 2000FF. Tel: 67 58 58 26 après 18H.
Vds carte passerelle PC XT A2088 pour Amiga 2000: 1000FF. Tel- 77 72 05 37.
Vds disque dur formaté 10 Mo PC 20 Mo Amiga système exploitation installé côté PC et côté Amiga: 1000FF. Tel: 77 72 05 37.
Stop affaire.'!! Vds cause achat PC pour étude Amiga 2000B + moniteur couleur 1084s +DD 40 Mo SCSI plein + carte accélératrice A2620 (68020 à 14 Mhz) + 4 Mo de Ram 32 bits + carte passerelle AT A2086 Commodore + lecteur 5 T 4 de 1,22 Mo + souris optique + deuxième lecteur 3'1 2 + logigiels divers. Offre en plus 80 disk et 30 revues!! Valeur: 33000FF le tout sacrifié à 21000FF, matériel ayant très peu servi, et en excellent état. Tel: 94 69 96 08.
Vds Amiga 500 + extension 512 Ko + cable péritel: 2000FF. Commodore SX-64 (C64 + écran couleur + lecteur disquette, portable): 3500FF Le soir. Tel: 88 87 53 72.
Cherche emploi vendeur ou infographiste sur Paris ou banlieue (93).
Connaissances vidéo (Betacam SP, Genlock, Titrage, Broadcast titlcr) et infographie 2D: Dpaint IV, PhotonPain 2.0. etc Excellente maîtrise en 3D Ray Tracing l Anim et statique) de Turbo Silver, Sculpt 4D, Tmaginc, Vista Pro... Connaissances traitements textes: excellence V2.0- ProWrite etc. Demander Pascal, Tel: 48 69 20 50.
Vds Amiga 500 + A501 (ext 512 Ko + horloge) + joystick + logiciels 2000FF. Tel: 46 36 49 39.
Vds pour Amiga. Deluxe Paint 2 (original avec boîte et notice) pour un prix inférieur à 350FF (à débattre, frais de port à ma charge). Contacter Antonio, au 88 66 59 20 (proximité de Strasbourg). Urgent!
Vds moniteur couleur CM 8832, Tbe: 1480FF. Tel: 68 27 33 54 (le week-end).
Vds, cause achat PC386, carte passerelle KCS Power PC Board (version 2.00B) pour Amiga 500. Horloge et RAM-DISK de 500 Ko.
Documentation complète avec MS-DOS V4.00. Prix: I500FF. Demander Daniel. Tel: 60 29 40 61.
Cause double emploi, vds: a) Carte passerelle PC XT A2088 pour Amiga 2000 + lecteur interne 5 T 4 360 Ko + DOS 3,3 et douementation d’origine, le tout, prix: 1500FF. B) DOS 4.01 + doc:250FF. C) Moniteur 1084 S: 1500FF. Tel HB: 16-1- 64 46 83 14.
Vds Amiga 2000B + carte AT + disque dur GVP MCD + 52Q- 2 Mo RAM + 1 lecteur ext. 3T 2 + GFA basic avec compilateur (+doc) + bible Amiga + livre du graphisme: 18000FF à débattre. Tel: 28 49 54 93 (après 18H en semaine).
Vds: 1 caméra de surveillance Panasonic WV + 1 objectif Cosmicar 16mm 1.4+1 objectif Computar 8,5mm 1.3: 2500FF. 1 tablette graphique A4 Easyl AN6I0 + logiciel: 2500FF. 1 ordinateur PC 1512 + 2" lecteurs, souris + 1 écran + logiciel: 3000FF. 2 Mo Thomson: 200FF pièce. 1 lecteur enregistreur Thomson TO 7: 100FF pièce. 1 unité centrale TO 7 + crayon optique: 100FF. 1 imprimante TO 7: 300FF. 1 ordinateur Amstrad CPC 464 + écran couleur: 1000FF. Tout ce matériel est visible les mardis soirs à partir de 18H30, ou durant les heures de bureau (demander Main), Renseignement : Association du Foyer
Culturel. 3 rue Jacques Roth, 57200 Sarreguemines. Tel: 87 95 25 03.
Vds pas. AT2286 + EGA 256 K + DD 40 M + lect 5T 4 + lect 3T 2, pour 4000FF. Amiga 2000B rév 6 + DD 40 M + ext. 4 M + Flicker Fixer + monit. Coul. Eizo Multisync + nbrx logiciels, pour 13000FF. L’ensemble pour I6000FF. Région parisienne. Tel: 45 28 78 28 l’après-midi.
Vds carte XT2088 + 5T 4 + HD 40 Mo quantum + Hardframe + moniteur 1084 + 2 lecteurs ext. 3'1 2 et 5'1 4 + imprimante couleur Star LC 10. Le tout 9500FF. Siou au 48 79 95 20 (répondeur).
Amiware: 1ère liste de DP hardware. Les circuits imprimés sont fournis avec tout les composants nécessaires à la réalisation des kits. 30FF de port sont demandés. Les schémas sont également disponibles seuls, au prix de 30FF l’unité. Quelques kits: "The complet sound System" 750FF, Switch souris joystick 100FF, 10 BORD (FF520)650FF, LR Master (FF47714ÛOFF.. Si vous réalisez des circuits pour l'Amiga, publiez-les en sharware. Contactez: Laurent Andrault 59 rte de Gennes St Hilaire St Florent 49400 Saumur.
Vds Amiga 2000 + moniteur couleur 1083 S + Dpaint HT + autres logiciels. Prix: 5500FF. Tel: 16-1 46 64 86 59 après 18H.
Elève ingénieur informatique vd (pour payer ses études!!) A2000 1 lecteur 3 1 2 + 1 Mo de chip RAM + carte mem. GVP avec 2 Mo + carte passerelle XT + cane contôleur SCSI (Commodore) et son DD 40 Mo + carte de digialisation sonore (stéréo) + câble minitel, boîte de rangement et disquettes. Prix: 13500FF renseignements au 92 53 56 97 H.R. Super affaire! Vds Amiga 2000B (lMo chip RAM) + DD 20 Mo GVP série II + carte PC-XT 2088 + lecteur PC 5T 4 + nombreux logiciels (DAO. Music, 3D. Utils, Demos...) + imp citi. 120 D + joystick, manuels & emb.: 11000FF à débattre (sous garantie Noël 92). Tel: 34
69 91 93 Thierry.
Urgent!! Vds carte accélératrice GVPA3001 (la meilleure) à 28 Mhz (possibilité de gonfler à 33 Mhz) avec 4 Mo de RAM 32 bits (extensible à 8 Mo) et contrôleur disque dur AT IDE. Achat en mars 1991. Parfait état.
Prix 8000FF. Appeler Elie Winter au 42 41 90 71 ou au 42 05 30 52.
Vds pour Amiga 3000 I 4900FF les 6 Mo de RAM type static column format Zip 80 ns, + 1 Mo de ram type page mode format Dip 80 ns (pour A3000 et A2000 + carte accélératrice) 500FF: disponible immédiatement (contrairement à ce que certaines boîtes font...); Téléphone au 19 31 47 52 58 30 et demander Pascal (entre 14H et I6H).
Recherche contact sur Amiga dans la région du Mans (en particulier sur le Villaret). Contacter Didier au 43 81 79 20.
Vds pour Amiga 2000: disque dur GVP HCD série 2 60 Mo: 2400FF.
En logiciels: Amos 1.3 + compilateur: 2400FF. Lattice C 5.10: 1400FF.
Compte chèque: 100FF. Contactez Olivier au (1)34 72 48 62 de 10 à 15H si possible.
Vds cate AT2286 (Janus V2.0) complète et en parfait état avec son lecteur 1.2 Mo + lecteur supplémentaire 3,5 pouces 1,44 Mo, MS-DOS 5.0 + programmes pour 3500FF. Demander Daniel au ( 1 ) 43 88 52 88.
Achèterais, prix modéré. Imprimante MPS 1000 hors d'usage ou uniquement tête d’impression, voir même simplement aiguilles et ressorts.
Faire proposition au 77 36 78 36 après 18H.
Vds carte XT +lecteur 5 T 4 pour A2000, DOS 3.30, livres et domaine public le tout à 1500FF. Tel 88 32 36 79. Mr Saver Daniel. 24 rue Kageneck, 67000 Strasbourg.
Inédit: l’astrologie sur votre Amiga. Calcul du ciel de naissance et interprétation très détaillée en français + fonctions inédites. Prix: 290FF.
Jean Banlin, 3 Impasse des mûriers. 33127 Martignas. Tel: 56 21 46 47.
CES •ABONNEMENTS • ANCIENS NUMEROS •CLUBS SUISSE Si vous êtes en Suisse vous pouvez vous abonner à A -News pour 12 numéros pour la somme de 76FS.
Envoyez votre paiement uniquement par CCP libellé à A-News à : A-News, CCP No 12-25868-1 1203 Génive.
QUEBEC Pour recevoir AmigaNews chez vous presque aussi vite qu’en Europe: 12 numéros pour $ 74.00; anciens numéros 5.75$ (incluant la tps). Paiement mandat poste, chèque visé ou carte Visa à Probace, 5495 rue Aubert, Trois-Rivières Ouest, Québec G8Y 5G8 BELGIQUE
M. i.A. Software assure la diffusion d’A-News en Belgique MiA
Software, BP 111 2018 ANVERS 14, Belgique Tél 03-326.01.44 -
Les anciens numéros sont disponibles chez: France 13 Int’ologs
205 Rue ST Pierre 13005 Marseille 31 Volumm 30 r Pharaon 31000
Toulouse 62 Microtech 32B r Rotent Evrard 62420 BillyMontigny
62 Softone, 423 rue de Lille, 62400 Bethune 64 Bab Micro. 7 me
de Coursic 64100 Bayonne 69 Geiain Rts 22 Ave de Saxe. Lyon 75
Phase. 93 av du Gai Leclerc 75014 Paris 91 Essonne Mailing 8
rue du Bois Sauvage 91024 Evry Québec Maison du Logiciel.2466
J-Talon EsuMonlrcal H2E1W2 Info Plus Rue Noue Dame, Trois
Rivières G9A4Y1 AmigaNews - abonnement Abonnement d'un an (12
numéros) ....240F Pour l’étranger (tous
pays) ......295F (Avion 430F) Bulletin
d’abonnement ci-dessous, mais si vous ne voulez pas découper
votre AmigaNews envoyez-nous votre demande sur papier libre.
Les numéros précédents sont disponibles aux prix suivants
(variable selon quantité): l-10numéros, 15F par numéro; 11-20
numéros, 14F par numéro; 21-30 numéros, 13F par numéro; 31
numéros et plus 12F par numéro. (Ajouter frais de port de 10F,
quel que soit le nombre ou destination des journaux commandés)
Oui, je m’abonne pour 12 numéros à partir du numéro .
(délai d’enregistrement environ 3 semaines. Votre abonnement
peut commencer à partir de n’importe quel numéro,)
Nom ....Prénom ..
Adresse
Bon à découper et à adresser avec votre règlement au nom
d’A-New's à : A-News Diffusion, 33 Rue Ste Lucie, 31300
Toulouse Le numéro du dernier journal qui sera envoyé est
imprimé sur l’etiquette d’envoi.
SOURCES DE DP Nouvelle Rubrique Gratuit Associations, envoyez vos adresses et prix (jusqu'à 50 mots) avec copie de vos statuts (Associations à but non lucratif seulement) ATTILA Graphismes, Musics. Sam pies.
Utilitaires, Modules, Demos. Megademos, Radio-Am ateurs. Fred-Fish ; 15F la disquette frais de port compris + 1 gratis par tranche de 10 Catalogue sur disquette contre 10F.
ATTILA BP 192 63805 COLRNON CEDEX © © © * © © © © S * © © g; S S ***** * s LOAD’N’ENJOY, musiques, mégadémos, démos de jeux, journaux sur disque. Prix: à partir de 10F disquette comprise. Envoyer 4F pour cataloque. BP
10. 08000 Viilers-Semeuse.
- ® © © © © 8© © © 8 © 8 © S © ® © S S © © © COMMODEXPLORER
CORSAIRE PRODUCTION. Diffuse et produit DP sur Amiga (Freeware
& Shareware) 15 à 2ÜFF la disquette. Recherche créateur vidéo
ou animation pour projet Vidéographique. Envoyer 1 timbre à 4FF
pour catalogue. Contactez-nous, réponse assurée. A6 La Rocade
91160 Longjumeau.
© © © © 8 © © © S © S * S © © 3! S S © © © © FREE WORLD DP distribue et produit des disquettes sur Amiga. Prix de 13F disquette. Catalogue gratuit contre timbre à 4F. Recherchons également de bonnes créations...N'hésitez pas. écrivez à FREE WORLD, BP 201. 54202 TOUL CEDEX Belgique Media Lem, r François Dorzee 93. 7360 Boussu MiA Software (voir ci-dessus) Suisse 10 Distrib. Electronique 24 av de Cour 1007 Lausanne 10 Mix Image, Av. De France 60 1004 Lausanne 12 EduSoft 14-16 r des Gares 12011 Genève 2 12 Dvnaitjic Computer r Gutenberg 5 Genève 12 Distrib. Electronique r Vollandes 62, 1207
Genève 14 MJ.S. Informatique. PI Pestalo zi 9,1400 Yverdon 20 Octopus, r du Bassin 8, 2000 Neuchatel Pour tous les fanatiques de Domaine Public, ORION DIFFUSION vous propose des Slides. Des MégaDcmos. Des Musics- disk. Des previews. Des Fred Fish... Ainsi que des superbes sénés "ORION ! De 13F, disk compris. Demandez notre catalogue en nous envovant un timbre à 5F.
ORION DIFFUSION. BP 262. 59306 Valencicnnes Cédex.
© © S © © © © 8 © 8 © © © © © © © S © © © © CFP diffuse sa collection de DP sur AMIGA Plus de 50 disquettes au prix de 25FF + 2.50(port). Nombreux logiciels en Shareware Compensé à partir de
250. 00FF. Catalogue contre 3.80FF à: CFP, 2 bis Avenue GaliLlée
92140 Clamart.Tél: 45 37 18 67.
CLUBS (rubrique gratuite) FRANCE 17 CLUB OLERON INFORMATIQUE. 13 Bd Daste 17480 Chaleau d'Olcron 18 CLUB INFORMATIQUE,BP413.18007 Bourges 26 CLUB Inf. Amiga, 4 Allée S Garaix.26200 Montelimar, tél 75-53-01 -48 33 BUGSS user group Bordelaise 56-75-07-53.
56-36-14-45 37 TOURS MICRO CLUB BP 168 37001 Tours 47- 51-12-11 .38 CLUB APOGEE - BP 6 38620 Montferrat. Tél.
76 32 38 41 S Parenton.
38 VIENNE INFORMATIQUE 38780 Ponl-Evcque. Tél 74-57-20-78 40 CIM 26 r Dulamon, 40000 Mont de Marsan tél 58-06-25-24 44 POWER CLUB COMMODORE. Hédi TRIKI. 2 av de la Jeunesse 44700 Orvaull i Nantes i Tél 40-40-98-91 50 ATACOM Section Amiga BPI5 50130 Octeville. Tél 33-53-88-07 50 Si L6 16 32 micro, La Heuperie 50000 St Lô tél 33- 57-59-57 57 ALICE club infonnatique. Maison des Jeunes, r Cléménceau, 57360 Amneville tél 87-71-08-03 57 ALPHA CLUB INFORMATIQUE SARRE GUE- MI .NES Foyer Cuhurei, 3 me Jroth. 57200 Saneguemines. Ta 87-95-25-03.
64 FRALÏG BP64. 64202 Biarritz Cedex. Tél 59-24-33-07.
64 MICROINFORMATIQUE CLUB D'ANGLET 59-52-34-03.
66 CLUB INFORMATIQUE STEPHANOIS. Salle Bamole. 66240 St Estève tél 68-92-48-18.68-92-05-52 67 CLUB MICRO-LOISIR 67300 Schüngheim tél 88-32-56-68 73 INTËRCEPTOR 13 av J Jaurès 73000 Chamberv 75 CH. B AMIGAFAN, Yan Schmitz. 42 r G. Cavaignac, 75011 Pans 75 CLUB AMIGA, Maison des Elèves de Télécom, 212 r de Tolbiac 75013 Paris 77 MICROTEL CLUB. Ecole Pasteur 64 r du Gai de Gaulle, 77000 Melun. Tél 60-68-67-83 77 INFELEC Centre Socio-Culturel Les Margotins" 93, me du Général Leclerc 77330 Ozoir La Fcrriere tél 64-40-12-73 77 CMOS BP37 77860 Quincy-Voisins 83 CLUB AMIGAZUR. Verger des Arènes. Lot
69.
83600 Frejus 94-S3-66-02 et antenne Nice 93-27-92-28 92 AMIGA 1000 DEFENDERS 47 Av G Péri. 92500 Rucil-Mal maison BELGIQUE 7500 CLUB P.A.C.T. BP94. 7500 Tournai GCCL-MICRO. Club Amiga dans la région du centre, tel 064-33.79.46 ou 064-36.77.09 QUEBEC Club Amiga Montréal (CAM) C.P. 5195 Succ. C. Montréal H2X3N2 SUISSE IÜ0Ü Amiga Multitask Force, CP2978. Bergières, 1000 Lausanne 1000 Amiga First. Case Postale 234, CH-1000 Lausanne 22
122. 3 GoniSoft CP 309 1223 Bemex. Serveur multilignes
022-757-6587 1870 Anuga Multitask Force.Dicasalc Albcno
.Simplon 12B. 1870 Monthey (VS) 2882 Amiga-Club Suisse
Romande. CP 83.2882 St-Ursanne Club Informatique du Lienon
Section Amiga et PC
022. 797.44.64 L ’Amiga à Grande Vitesse Tél: (1) 43.35.30.18
Fax: (1) 43.20.24.48 27, rue Saint Yves - 75014 PARIS
tVJhiû'j n Mmmi 'jd jaüüi lü iiiü-S ÿllD ÜJ Jii hiti SdMa
iîiü : J'J5î U r il .ib We are making waves' i-j vmm ; lit
m f'Jïhu f'jiïj vstiï « aa & m ÎVli Jüidhll, j'JifciO
iiü î& j jia-àia fy |EjBÆkl»Iil£ vii Jîj.i 990 F 4400 F 50 F
REAL 3D nouvc REAL 3D PRO REAL 3D Démo ’iüjjjy ai itîJa ûü
âxuimilâ iLfjîsyJîü aaà jwyyai Jiyyi a jjyi jj yüuiiîs
ÆJ & iwXüiiàyj ajiüaaw.
Dans un halo de lumière synthétique, un Amiga, ordinateur domestique, s'avance, seul, face au public. Au cours de ses représentations passées, il n'avait pu proférer que des sons. Aujourd'hui, il a DSS de GVP, et le son devient musique. Mais, rassurez-vous, l'Amiga ne sait pas signer d'autographe, et la vedette ce sera vous !.
Un intégré musical pour réaliser facilement vos jingles et bruitages, sonoriser vos présentations, jeux et programmes ou créer pour votre plaisir.
DIGITAL SODIt) STUDIO DSS module de digitalisation ? échantillonneur sonore 8 bits stéréo.
? Fréquence maximale d'échantillonnage : 51 kHz.
? Se connecte sur le port parallèle des Amiga 500, 2000, 2500,3000.
? Connecteurs Cinch pour brancher la plupart des sources sonores : Walkman, lecteurs CD ou K7 etc. Les réflexions d’Ed: sur l’absence de rigueur inévitable dans la conception de logiciels de bureautique pour Vamiga cf n °36 p. 64) a suscité un grand nombre de réactions chez nos lecteurs. Il n'est pas question ici de relancer le débat, ni même de se lamenter sans fin sur une pénurie de logiciels de productivité.
?
?
Faisons le point Simplement, en ce début d'année 92, il n’est pas inutile de dresser un mini-bilan.
1991 a été une année importante en ce qui concerne les programmes de bureautique pour notre machine, surtout les derniers mois. En dehors de nos frontières, de nouveaux logiciels sont sortis, on pourrait citer entre autres Pro Write 3.2. Publishing Partner Master 2.2, Superbase 4. Maxiplan 3, Final Copy. Wordworth, Saxon Publisher, Page Liner, ProText 5.0, Pélican Press, Professional Page 2.1, Pen Pal 1.3, Personal Write... Et 92 promet d'être encore meilleure.
Au delà des qualités plus ou moins grandes, plus ou moins réelles, de ces programmes, c’est surtout désormais l’augmentation de l’offre (enfin!) Qu'il faut souligner et l'intérêt -légitime- que manifestent les Amigaïstes pour les programmes de productivité. Un intérêt certes croissant, mais qui s’accompagne aussi d’une plus grande exigence: les "ersatz" de logiciels professionnels, c’est fini, c'est terminé, on n’en veut plus. L’Amiga a droit lui aussi à ses applications sérieuses, puissantes, fiables et qui se payent en même temps le luxe d'être attrayantes et ergonomiques.
Non pas pour être en mesure de rivaliser avec d'autres standards de Tinformatique, mais d’abord pour pouvoir répondre concrètement aux besoins des nombreux utilisateurs et des entreprises qui n’ont pas à être lésés parce que cette machine ne serait soi-disant réservée qu'aux applications graphiques.
En France aussi, la situation a sensiblement évoluée. Les récriminations, plaintes et doléances exprimés par nos lecteurs -entre autres- n’auront pas été vaines. Le parc croissant d’Amigas en France aidant, ia demande commence à être prise en compte.
Les distributeurs Les distributeurs négocient donc des droits avec les éditeurs étrangers pour importer officie llement certains logiciels, avec à la clé une traduction du manuel et même parfois du logiciel."Cela va de soi, la traduction des manuels n’est pas une faveur, mais une obligation légale" allez- vous rétorquer, mais s'il est vrai que la loi du 31 décembre 1975 rend obligatoire l’emploi de la langue française pour les notices et documents commerciaux, les importateurs n'ont pas tous respecté cette obligation. Et quand bien même les notices étaient traduites, le résultat laissait
parfois franchement à désirer (rappelez- vous la traduction du manuel de Deluxe Paint II), Heureusement, certaines sociétés remplissent sérieusement leurs obligations: le meilleur exemple actuellement est CIS (PageSetter , Professional Page 2.0, Quickwrite, Pro Write 3.1 et 3.2, Superbase 4, Advantage...). Bon d’accord, tout n'est pas encore parfait: la francisation de Maxiplan Plus a fait couler pas mal d’encre et la société The Disc Company a un peu trop rapidement été mise en cause pour des défauts dont elle n'était pas (entièrement) responsable (un test de Maxiplan Plus 2.7 sera
publié bientôt).
D'autres sociétés ont décidé quant à elles de concevoir des logiciels (ASCII Informatique, Clement Informatique, Esat Software, et E.V.S.), surtout des programmes de budget familial. On le voit bien, des efforts sont bel et bien faits pour améliorer une situation qui était guère brillante jusqu'à présent.
Le mouvement est amorcé: les utilisateurs manifestent un intérêt pour la bureautique? Alors, on va lui proposer des logiciels. Oui, mais acheter les droits d’un programme et financer une francisation, c’est bien beau, ça fait plaisir, mais il ne faut pas que les stocks restent dans les entrepôts ou sur les rayonnages de vos revendeurs. Il faut que les ventes suivent et qu’elles prouvent qu’il existe bien un marché potentiel.
Un effort dans les deux sens Eh oui, vous vouliez des logiciels, d'accord, mais maintenant, c’est à vous de jouer. C'est à vous de montrer que cet intérêt n'était pas fugace, voire même non- réel. En achetant le logiciel que vous attendiez, que vous espériez, que vous souhaitiez. Tout dépend maintenant de vous.
Eh les productions "made in France", crovez-vous qu’elles ont rencontré le succès escompté, malgré leur prix attractif? En avez-vous au moins une dans votre logithèque?
Il n’y a pas de mystère, si les efforts actuels de certains distributeurs ne sont pas accompagnés de ventes significatives, ces efforts ne seront certainement pas poursuivis. En achetant le logiciel, vous prouvez non seulement qu’il existe un potentiel de vente pour la bureautique en général et le programme choisi en particulier, mais vous soutenez également les éditeurs et les encouragez à améliorer leur produit.
D’accord, les logiciels dits de productivité coûtent plus chers que les .jeux, mais n’oubliez pas pour autant qu’ils sont nettement moins chers que les logiciels PC ou Macintosh (comparez donc le prix de vente de Superbase sur PC et sur Amiga) et que plus les ventes augmenteront, plus les ventes auront de chance de baisser.
Votre contribution ne s'arrête cependant pas à l’achat, tant s’en faut.
Le support technique | ps 1 'f§||f Le renvoi de la carte de garantie est très importante: non seulement elle vous permet d’obtenir un nouvel exemplaire en cas de défaut du logiciel, mais vous assure de bénéficier d’éventuelles mises à jour du programme et surtout vous fait bénéficier du support technique.
Mais utilisez-vous bien le support technique? Ce n’est peut-être pas sûr. Ce service n’est pas uniquement présent pour résoudre les problèmes que vous rencontrez. Son rôle est également d’enregistrer vos remarques sur le produit.
Bien sûr, il ne faut pas hésiter à le contacter en cas de problèmes. Mais ne craignez pas de lui faire part de vos impressions sur le logiciel, quelques semai nés après votre achat. Et ne vous contentez pas de signaler uniquement les points faibles et les défauts du programme.
Détaillez les fonctions qui vous plaisent, expliquez celles qui mériteraient d’être approfondies, signalez les caractéristiques qui font défaut au logiciel, énumérez celles que vous souhaiteriez volontiers voir développées, comparez le produit avec ses concurrents sur Amiga ou sur toute autre machine, interrogez le support technique sur les points qui vous paraissent obscurs.
Bref, transmettez vos satisfactions, vos déceptions, vos interrogations, vos désirs, vos attentes... Ce "bilan" sera non seulement une aide précieuse pour les éditeurs qui sauront mieux dans quel sens orienter les nouvelles versions, mais leur permettra de mieux appréhender les utilisateurs de leur produit.
Conclusion N’hésitez pas non plus à nous envoyer également par écrit ces diverses impressions. Cela nous intéresse. A plus d’un titre. Bien-sûr, nous tentons de tester pour vous le maximum de nouveautés et ne manquons pas de vous communiquer dans nos essais nos sentiments. Mais vos avis approfondissent encore plus nos conclusions. Les confirment ou les infirment.
L’utilisation de vos logiciels vous permet peut-être de déceler des points forts, des problèmes ou des inconvénients que nous n’avions pas remarqués.
Votre opinion peut inciter d'autres lecteurs, sur la base de nombreux témoignages, à acquérir un produit ou à s’en détourner. Un moyen supplémentaire pour différencier les applications sérieuses des fantaisistes. Et pour résoudre les éventuels problèmes que vous pouvez rencontrer ou résoudre ceux d’autres lecteurs.
Enfin, quand vous êtes satisfait d’un produit, n'hésitez pas à en parler à votre entourage (à votre entourage concerné bien-sûr, pas à votre de chauffeur de bus, sauf s'il possède un Amiga!). Le système "bouche-à-oreille" est toujours aussi efficace. Ne craignez pas de faire la promotion autour de vous des bons produits et de l'Amiga. Vous rendrez peut-être un bon service à une personne qui prospecte pour l'achat d'un ordinateur.
Si chaque Amigaïste arrivait à provoquer (à parrainer) une vente, le parc d'Amiga en France serait doublé et constituerait un terrain solide qui intéresserait sans l’ombre d’un doute les éditeurs.
Alors, remplissez la part de votre contrat, vous avez tout à y gagner. Grâce à vous, les choses bougent!
Dominique Bonin EXTRAIT DE NOTRE CATALOGUE COURS ASSEMBLEUR SPECIAL DEMOS 1548 1550 1561 1554 1555 1557 1558 1668 1560 N®1 AFFICHAGE TOUTES RESOLUTIONS 3 DISKS N°2 SCROLUNG ET SOUNDTRACKER 4 DISKS N°3 ANIMATIONS BOBS ET S PRITES 4 DISKS M®4 SHADOW OF THE BEAST IN 4 DISKS N°5 SPECIAL EFFETS SPECIAUX 4 DISKS N®6 REALISATION DUNE MEGADEMO 4 DISKS N°7 ANIMATIONS 3 D 4 DISKS N°8 EFFETS SPECIAUX LE RETOUR 4 DISKS L'ASSEMBLEUR FACILE AVEC SOURCES ET EXEMPLES COMMENTES 1575 TUNE DISK 2 par Starllght 1576 CSTRUDER par Vania h 1578 Technomania 2 par Shirting 1581 Sonic Boom par Je*ter 1582 Autum Nighta
par Palace 1585 Mua ic Box parTenalon 158(V87 Bruno'a Muaic Box 3 (2 diaka) par Anarchy 1588 Face another day par Razor 150 Frs par numéro GRACE AUX COURS D'ASSEMBLEUR SPECIAL DEMOS REAUSEZ VOTRE PROPRE DEMO EN PUR ASSEMBLEUR EN UN TOUR DE MAIN. VOTRE AMIGA N'AURA PLUS DE SECRETS POUR VOUS DEJA 8 NUMEROS PARUS.
M VSIC DISK D V MOIS 159CY1581 HIS MASTER'S NOISE par Mahoney 9c Kaktua (2 diaka) DEMOS ET MEGADEMOS DREAMSCAPE par MET AMAN IA par HERE WE ARE... par D-MO par OUTLAND par INSPIRATION par RAY OF HOPE 2 par COMFFAIRfil par Techno Fright par MUSIC DISKS Aurora Riak Awake D-Mob Rebela Kefrena Majicl2 23C.
Divina UTILITAIRES JEUX ET PREVTEWS 1525 Crl.TVCHMA.NTA V 1.4 1482 MIG 29 M 1534 MESSY SID H 1483 BLUES BROTHERS 1527 WORLS DATABASE 2.0 1484 DOUBLE DRAGON UI 1526 N'ASP V 20 1406 CISCO HEAT 1523 PRODATA DEMO 1496 HUDSON HAWK 1531 PIXEL 3D DEMO 1501 FIRST SAMOURAÏ 1532 MATH PLOTTER V 20 1503 LEAINDER 1528 MEGABOARD V 3.0 1600 BOSTON BOMB CLUB 1522 VIRUS CHECKER V 5.20 1607 RUBICON 1535 SDLOOK UTILITAIRE DU MOIS COLLECTION FHED FISH 400 -560 AMOS PUBLIC DOMAIN 1 - 197 WORKBENCH 2.0 PACK (6 diaka) Prix des disquettes 20 Frs Les 10 Disks : 140 Frs ENVOI RECOMMANDE + 20 FRS kicksturt 2.0, Inatall
2.0, extras 2.0 workbench 2.0 et Fonta 2.0 le ayateme 2.0 accessible avec 2 ou 3 megaa de mémoire pour A500 et A2000 CATALOGUE COMPLET SUR DISQUETTE CONTRE 10 FRS REMBOURSABLE DES LE PREMIER ACHAT ADRESSEZ VOTRE COMMANDE ACCOMPAGNEE DE VOTRE REGLEMENT PAR CHEQUE OU MANDAT POUR TOUS RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES N'HESITEZ PAS A NOUS CONTACTER PHOENIX-DP 90 Rue Dragon 13006 MARSEILLE Tel: 91 53 19 72 SUPPLEMENT - QUATRE PAGES D’OPINION Lettre de Wolfisheim Bonjour, Je profite de votre sondage pour vous écrire et vous donner mon avis sur AmigaNews ainsi que sur l'Amiga en général. Je suis
lecteur depuis le premier numéro et j’ai donc vu évoluer la revue (en bien il faut le reconnaître ).
J'ai d’abord acheté un Amiga 1000 en janvier 86 (15000,00F à l’époque), machine d'une fiabilité à toute épreuve, il fonctionne toujours parfaitement six ans après, avec uniquement le remplacement du drive interne (jeu dans la mécanique et têtes désalignées).
En septembre 90 j’ai fait l’acquisition d'un Amiga 2000C (un méga de chip) pour ses possibilités d'extension supérieures à celles du 1000. Je l'ai depuis complété par quelques périphériques, soit dans l'ordre d'achat: un second drive interne, une carte GVP HCII 42 Mo, une carte d'extension mémoire de 8 mégas équipés de 2 Mo (8 up dip), un lecteur externe Zydec, une souris optique Golden image, une imprimante HP Laserjet d'occasion.
Je passe beaucoup de temps sur mon Amiga. Je trouve que, malgré quelques petits défauts (DOS instable, nombreux plantages pour des raisons pas toujours très logiques), c’est une machine très attachante, un peu magique.
De par mon boulot, j’ai l’occasion d'utiliser quelques fois de gros PC et. Malgré la qualité et le côté "fini" de certains logiciels, il n'y a pas ce côte magique et attachant de l’Amiga. De plus le prix des logiciels est plus proche de l’escroquerie que du commerce.
Je voudrais préciser certains points du questionnaire: Question no 5: Je pense que. Acheter une machine en grande surface est la meilleure solution pour leurs prix attractifs, le service après-vente n’a aucune incidence, il est aussi nul et inexistant côté grandes surfaces que petits revendeurs, car dans les deux cas. Ceux-ci renvoient le matériel à des ateliers Commodore et il y a souvent plusieurs mois d'attente avant le retour de la machine. Si on a pris soin de relever le numéro de série du matériel, l’on s’aperçoit bien souvent, que ce n’est même pas la machine que l'on a donnée. De
plus, le prix est souvent aberrant. Dans le cas me concernant, cela m’est arrivé trois fois avec un C64. Heureusement qu'étant frontalier, il m’est possible d’aller en Allemagne car dans ce pays, on sait encore penser au service client avant de penser au montant du tiroir caisse le soir (l’informatique n’est hélas pas le seul domaine où l'on rencontre ce problème).
Question no 18: AmigaNews est une bonne revue, elle évolue dans le bon sens, mais il y aurait quand même quelques points à améliorer: trop peu de pages pour le prix (par rapport aux revues allemandes dédiées à l’Amiga -75 pages contre 150-, je comprends que le tirage ne soit pas au même niveau, mais la différence est énorme). Trop de pages consacrées au graphisme, ce qui tend à enfermer l'Amiga dans un cercle trop restreint d'utilisateurs.
Les revues allemandes sont beaucoup mieux équilibrées dans ce domaine, ce qui explique en partie la vente d’environ un million d'Amiga en Allemagne (le niveau de vie est une autre raison, on gagne mieux sa vie en Allemagne qu’en France).
Pour tempérer un peu cette critique, je dirai quand même que votre revue est plus équilibrée qu’un autre où le pourcentage d’articles concernant le graphisme frôle carrément l'indigestion.
Je suis conscient que l'Amiga s’est fait un nom pour ses capacités graphiques, mais à l'heure actuelle, il est dépassé par les PC haut-de-gamme et les Mac couleurs, de plus une configuration capable de faire du graphisme dans des conditions acceptables sur un Amiga nécessite des périphériques le mettant presque au prix de ses concurrents.
Il faudrait donc plus d'articles concernant la bureautique et surtout des essais approfondis d’utilitaires DP ou commerciaux sur plusieurs pages, en donnant des exemples concrets d'applications.
Je voudrais aussi donner mon avis sur certains logiciels du commerce que j’ai testés ces derniers temps. Je commencerai par un logiciel éducatif "Mickey et le zoo en folie" édité par Nathan, acheté par mon beau-frère pour la somme de 225 Francs.
Je suis encore sous le choc du test de ce que j'appellerai une escroquerie (et pourtant l’argent n’est pas sorti de ma poche).
Le logiciel a intéressé ses enfants environ cinq minutes. Je vous conseille de tester ce logiciel c’est très instructif sur les causes du piratage, lorsque l'on a acheté un tel logiciel pour 225 F (il ne vaut pas les 15 F d’une disquette domaine public), on ne prend plus le risque de se faire avoir à nouveau.
Autre critique, je possède l'original de Railroad Tycoon, jeu carrément génial dans son idée. Quant à la conception celà laisse à désirer, je ne parlerai pas des graphismes, simple transcription du jeu PC, en moins bien, VGA oblige, mais dans son fonctionnement le jeu est complètement buggé. Nombreux gourous au chargement de parties suvegardées (aussi bien en chargeant le jeu des disquettes que du disque dur). De plus certains scénarios sont injouables, exemple: dans le scénario de l'Angleterre la première locomotive est facturée vingt millions de livres alors que l’on ne possède que
50.000 FF. Le scénario ouest des Etats-Unis, le jeu devient de plus en plus lent après 1920 jusqu’au blocage complet et pourtant, l’ordinateur fonctionne toujours parfaitement si à ce moment on lance un autre programme en multitâche. Celà est navrant pour un éditeur comme Microprose. Si cet éditeur a une adresse en France, cela m'intéresserait d’avoir son avis.
Trois de mes amis ont les mêmes problèmes, ce ne sont donc pas mes disquettes personnelles qui sont en cause.
Sincères salutations et longue vie à la revue... Gilbert Kuntz, Wolfisheim (67).
Il est vrai que nous sommes encore loin de déclarer d'un micro ”11 n’est pas compatible Amiga". Cette note d'humour ne doit pas faire oublier la place de plus en plus grande que prend l'Amiga dans des domaines variés et qui semblaient être réservés à d'autres catégories de machines (infographie, 3D).Quand on possède un Amiga 011 se demande encore pourquoi on parle "de fonction hislory" du DOS 5 des compatibles IBM alors que l’Amiga utilise le shell depuis belle-lurette. On se demande pourquoi ces mêmes compatibles tentent avec le renfort de mégaoctets d'essayer d’approcher le multitâche alors
OPINION Une carte RAM pour l’A2630 line carte mémoire 32-bits qui s'adapte sur la carte accélératrice A2630 de Commodore est annoncée par la société américaine DKB Software, l.a carte comportera 8 connecteurs SIMM pour permettre l'extension de la mémoire à 64 ou 96 Mo!
La zone Zorro config est laissée libre pour permettre l'utilisation avec la carte AT.
Le prix n’a pas encore été annoncé, et DKB ne prévoit pas la commercialisation du produit avant février.
D’autres produits de DKB sont déjà distribués en France par IntcrComputing: MegAChip 2000 500. Permet l'installation d'un 2Mo Fat Agnus dans un Amiga 2000 ou 500 et de travailler avec 2Mo de CHIP RAM, comme sur un Amiga 3000 ou un A500 Plus. Prix: avec Imo de RAM et l'Agnus 2Mo. 2490F: sans Agnus. 1990F.
MultiStart II pour A500 et A2000 permet l'installation de jusqu'à trois différents Kickstart ROMs. Avec la possibilité de commuter entre eux avec le clavier.
Que l’Amiga l'a toujours intégré en utilisant ses 512k de base...mais, c’est vrai, aussi ses 192k de rom. (et 512k pour LA3000) Une informatique de qualité Mais évidemment en parlant d’ "informatique sérieuse", il vaut mieux mettre en avant le nombre et la qualité des logiciels disponibles plutôt que d'étaler les possibilités de la machine. Un ordinateur n'est rien sans logiciel et cela nous le comprenons tous. L'Amiga émule de nombreux ordinateurs et ceci peut être avantageux pour se voir ouvrir les portes d'autres catégories de logiciels.
Grâce à A-Max l'Amiga émule le monde de la petite pomme. Le Mac est un ordinateur merveilleux mais il faut bien le dire "plus fermé" que l'Amiga. (Et un Mac bas de gamme est toujours plus cher qu'un Amiga) Avec "Médusa" où "Chameleon" c'est le monde du ST qui est exploré. Mais à ce stade l’intérêt est moins évident! Quoiqu'il soit toujours intéressant de savoir que cette possibilité existe. D’ailleurs cela marche tellement bien que la société Atari a entamé en Allemagne une action en justice contre cette nouvelle génération d’émulateurs... (Par contre un ST avec un émulateur Amiga? ! ) Enfin
il existe depuis pas mal de temps les cartes d’émulations PC XT où AT et assez récemment on a vu l'apparition d'Atonce : un émulateur AT 286 (1120 Dhrystonnes s, 2500 cractères s) pour A500 A2000. Atonce permet même des manipulations que ne peuvent pas se permettre des AT "normaux": un DOSbase de 704K et le multitâche avec l’Amiga. Les éditeurs de textes Amiga étant plus conviviaux et moins lourds d’emploi que ceux de l'univers des compatibles IBM. Il est très agréable de profiter du multitâche pour éditer une source COBOL sur Amiga. Tout en lançant le compilateur en utilisant l’écran
d'Atonce... Atonce ne prenant qu'au plus 25% du temps machine global Amiga. On peut parler de vrai multitâche.
(Atonce est un "Proccss" qui est lancé grâce à la fonction CreateProc de la library Dos et par conséquent n'est pas à proprement parler une tâche même si on lui a attribué une priorité.) Le plus étonnant reste le prix : moins de 2500FF!
AMIGA ?
Quels arguments peut-on trouver aujourd hui pour acquérir un Amiga face à la menace d'autres standards ? Plusieurs spécialistes de la Micro (plus des spécialistes de jeux qu'autre chose..) affirment que les ordinateurs sont en danger face à l’arrivée de nouvelles techniques et en outre ces fameux CD-ROM (le CDTV de Commodore). Pourtant il est évident qu'une belle console de jeux ne remplacera jamais un compilateur Fortran ou un tableur. Je pense en outre que l'Amiga est bien placé pour garder sa place, de "micro qui monte" car celui qui déclare aujourd’hui que l’Amiga est une machine de jeux
est en dehors de l’actualité.
Côté hardware, il ne faut pas oublier qu'une station Unix (26000F) Amiga équipée de 5 méga de Tarn et disque dur 100 Méga est maintenant devenue une réalité.
Où est la frontière entre un "mini" et un Amiga qui peut se doter d'une 68030 à 50Mhz et d’un coprocesseur à 60 Mhz travaillant comme serveur? D'accord un "mini" est plus rapide (quelques dizaines de milliers de Dhrystones s sont monnaie courante) mais cet Amiga permet de dépasser quand même les 10 000 Dhrystones s! Et en ajoutant une cane 68040... Les logiciels Du côté logiciel, si donc vous ne pouvez pas encore trouver chaussure à votre pied en pouvant profiter de quatre machines en UNE (sans oublier le système d’UNIX) c'est que vraiment, vous devez être bien difficile!
Pour l’Amiga la partie logicielle la plus intéressante reste évidement les possibilités offertes par sa propre bibliothèque d'applications. On ne parle sans doute pas assez de Volumm-4D. Par exemple, qui manipule les images 16 millions de couleurs tous formats et les possibilités de "mapping animé" sur les formes 3D. Et pourtant c'est un produit Français.. La video et le son Il faut bien dire qu’en ce qui concerne la vidéo l'Amiga dans sa catégorie de prix est en très bonne position. Vous voulez utiliser des logiciels de titrages? Parfait.
Citons VidéoGénéric Master, VidéoTitler, ProVidéo+, TvText et TvShow. ProTitler... Le "son" ne se porte pas mal non plus avec des logiciels tels que Trackball, Music Master... La gestion Même le point faible de la machine qui reste la gestion est peu à peu comblé : je pense à "t'ompteChèque", "Familiompt".
Deux softs Français... (Pour la comptabilité Belge un soft existe aussi : "Amae prix: +- 4500FF ) De tout pour tous!
Certains pourront toujours répliquer que tous ces logiciels ne sont pas pour rien... Là encore l’Amiga a une très bonne longueur d’avance dans la distribution et le choix de domaine public qui peut dépanner celui qui n'a pas les moyens. Le domaine public sur Amiga a même atteint des proportions industrielles pour des logiciels bon marché (c’est le moins que l'on puisse dire) et de qualité croissante. Si vous cherchez un interpréteur Postscript prenons FamigaLibDisk n'446 de la collection de Mr. Fred Fish... Vous désirez un logiciel de titrage? TurboTitle Antiga- libDisk n’424 répondra à vos
exigences... Vous souhaitez approfondir vos connaissances en C? Vous devez alors acquérir le Cmanual des AmigaLibDisk n“ 456 et 457.
Il y a de tout et c’est à la portée de "monsieur tout le monde".
Xavier Le clerc 1 La méthode Lempel-Ziv est efficace et est beaucoup utilisée sur l'Amiga. Son avantage est de réaliser le codage à la volée: IL N’EST PAS INDISPENSABLE de connaître les données AVANT la compression.
Ce qui permet: - la compression de données en temps réel.
- de ne pas stocker une table de codage,
• Souvent pour une plus grande efficacité, on utilise la méthode
de compression par décalage de chaînes Lempel-Ziv ET la méthode
probabiliste de Huffman.
Cela implique: - une analyse préalable des données.
- la nécessité de stocker une table de codage.
J’entends que l’on me réclame un listing?... Ok en fait pour celui qui a bien assimilé la théorie "rien de plus simple pour 2 FDS553 ALIEN NETWORK VS OLYMPUS

Click image to download PDF

Merci pour votre aide à l'agrandissement d'Amigaland.com !


Thanks for you help to extend Amigaland.com !
frdanlenfideelhuitjanoplptroruessvtr

Connexion

Pub+

52.9% 
11.4% 
4.6% 
3.7% 
3% 
2.2% 
2.1% 
1.6% 
1% 
0.9% 

Today: 40
Yesterday: 74
This Week: 40
Last Week: 665
This Month: 2482
Last Month: 2920
Total: 72092

Information cookies

Cookies are short reports that are sent and stored on the hard drive of the user's computer through your browser when it connects to a web. Cookies can be used to collect and store user data while connected to provide you the requested services and sometimes tend not to keep. Cookies can be themselves or others.

There are several types of cookies:

  • Technical cookies that facilitate user navigation and use of the various options or services offered by the web as identify the session, allow access to certain areas, facilitate orders, purchases, filling out forms, registration, security, facilitating functionalities (videos, social networks, etc..).
  • Customization cookies that allow users to access services according to their preferences (language, browser, configuration, etc..).
  • Analytical cookies which allow anonymous analysis of the behavior of web users and allow to measure user activity and develop navigation profiles in order to improve the websites.

So when you access our website, in compliance with Article 22 of Law 34/2002 of the Information Society Services, in the analytical cookies treatment, we have requested your consent to their use. All of this is to improve our services. We use Google Analytics to collect anonymous statistical information such as the number of visitors to our site. Cookies added by Google Analytics are governed by the privacy policies of Google Analytics. If you want you can disable cookies from Google Analytics.

However, please note that you can enable or disable cookies by following the instructions of your browser.

Visitors

Visite depuis
03-10-2004
Visite depuis
23-02-2014