Sponsors

FacebookTwitterGoogle Bookmarks

Commodore répond au sujet d’Arexx Commodore nous informe qu'il n'est pas propriétaire du langage Arexx et n'a pas les droits de diffusion de la documentation. Ceci suite à nos commentaires du mois dernier regrettant l'absence de la documentation Arexx avec l'Amiga 500 et 600, tout en notant sa présence dans la documentation de l'Amiga 3000. Le Service Technique Amiga répond que l'épaisse documentation Arexx fournie avec le 3000 n'est pas la vraie doc, mais une aide en forme de généralités. Il ajoute que l'Arexx ne remplace pas un langage interprété comme le BASIC, mais est un langage de maco-commande qui sert à automatiser, grâce à des scripts, l'utilisation de certains programmes possédant un port Arexx, comme Art Department Pro, ProWrite, Final Copy, Opus Directory, etc. D'après Commodore "tous ces programmes sont plus chers, gourmands en mémoire, et demandent souvent à être installés sur le disque dur d'une machine rapide pour être exploitable en multitâche". D'après nous, Directory Opus ou similaire est parfaitement exploitable sur Amiga 500 et 600 avec ProWrite en utilisant les liens Arexx. De plus, beaucoup des utilisateurs de 500 sont équipés en disque dur et mémoire supplémentaire, sans parler de ceux, plus rares, qui ont les accélérateurs qui dépassent largement les performances d'un 3000. Tout l’intérêt d'ARexx sur Amiga est qu'il devient un standard banalisé. Les mondes de PC, Mac, et Atari n'ont pas un standard comparable, et Arexx est en train de confirmer, encore une fois, la supériorité en puissance du système Amiga comme ordinateur personnel. En forçant un peu. Nous sommes sûrs qu'il y a assez de place dans le carton du 500 et 600 pour une version, même réduite, de ces "généralités" si utiles ! En attendant, nous remercions Commodore France de nous avoir informé que Arexx et sa documentation sont disponibles en anglais chez son auteur, William Hawes, PO Box 308, Maynard MA 01754, USA. Tél 508-568-8695, prix $ 49.95. Aussi disponible en anglais: Using Arexx on the Amiga, par Chris Zamara et Nick Sullivan, deux excellents auteurs.

Click image to download PDF

Document sans nom A * CaTfé Son Sunnze Sequencer Vidéo TAKE TWO WSHELL 2.0, Amiga ROM KERNEL MANUEL 0 00 F M45
- 47-G JUIN 1992 No. 47 Suisse 9.40 FS, Belgique 219FB, Canada
$ 5.75 Images de synthèse ... Images de synthèse ... Images de
synthèse ... Images de synthèse ... DU NOUVEAU CHEZ VOLU ¦k DU
NOUVEAU CHEZ VOLUMM DU NOUVEAU CHEZ VOLUMM A Y DU NOUVEAU CHEZ
VOLUMM A VOLUMM-4D est apparu sur AMIC»A“n AVRIL 1990. Depuis ,
il n'a cessé d’évoluer avec l’étroite collaboration des
utilisateurs, pour toujours plus de simplicité, de puissance
et d'ergonomie.
En AVRIL 1991 sortait la version Junior, parfaitement adaptée aux petites configurations. Avec un prix imbattable, tout en conservant la même ergonomie que la ver 'ion professionnelle, g En FEVRIER 1992 sondait la versioiwC de VOLUMM 4L), entièrement compatitië avec la version AMIGA. Pcmr que loujou» plus d'utilisateurs puissent W'couvrir l'infage de synthèse, même sur de aiachines a priori inadaptées au graphisme l'animation.
Aujourd'hui, la version Professionnelle (AMIGA) est proposée au prix de 1.500 frs.
TTC. (ou 2.450 frs TTC pour bénéficier en plus de 1 an de release après l’achat).
De plus, si vous voulez passer de la version Junior a la version Professionnelle, la version Junior vous sera intégralement remboursée, pour vous permettre un investissement progressif.
Et VOLUMM-4D continuera à évoluer pour que vive l’image de synthèse !
Qu’apporte la version "Pro" par rapport à la version ”Jr" ?
NOUVEAU LES PRIX Le mapping y compris animé.
Le rendu SPLINE.
Les ombres portées.
L’antialiasmg.
Images 12 & 24 bits tous formats.
HAM-E & ARCHOS 12 & 24.
Version compilée carte accélératrice VOLUMM-4D "jr" 450 frs. TTC (Le Junior est remboursé dès l'achat de la version professionnelle.)
VOLUMM-4D "pro" 1.500 frs. TTC VOLUMM-4D "pro" + 1 an de release 2.450 frs. TTC Ces images ont été réalisées avec VOIMMM 4D Pro 1640x512 16 couleurs) xir : J.M. LAGARDE I rue UORELLY 12200 VHJ2FRANCHE DE ROUERGUE NOUVEAU LA VERSION 3.0 La nouvelle version "jr" et "pro", c'est :
- Suppression des protections par clef électronique ou
mot-de-passe.
- La possibilité de substituer automatiquement une forme par une
autre
- Extruder avec option trajectoire spline.
- Mode affichage "boite" ultra rapide.
- Toujours plus de précision et d’efficacité.
VOLUMM-4D a ete conçu et réalisé par VOLUMM sari - 30 rue PHARAON 31000 TOULOUSE tel. 61.53.36.09 - fax: 61.25.95.27 Images de synthèse ... Images de synthèse ... Images de synthèse ... Images de synthèse ... SOMMAIRE News 4 Briançon 8 Emplant 12 Tests Hardware Sunrize sonore 12-bits 10 CD-ROM interne Xetec 16 Transformation A2000A 28 Tests Soft Wshell 2.0 48 Vidéo Take Two 14 Enregistrez vos images 34 Spécial DCTV 20 Dossier livres World Atlas 51 Informatique et science fiction 52 Comprendre et... 54 Amiga Rom Kernel 56 Programation Série GFA AMOS 63 Cando 60 Serie 2.0 Le Workbench 42
Potinscope 30 Domaine public Gnuemacs 36 Browser II 44 Domaine Grand Public 67 Courrier 70 Les petites Annonces 73 Les clubs et l’abonnement 74 Editorial Après Briançon, Juvisy.
Encore une tentative par des enthousiastes de E Amiga pour rassembler des gens autour de la machine.
Encore une fois probablement sans Commodore, ou bien avec une participation très timide.
C’est normal, les grandes sociétés commerciales, parfois avec raison, se méfient des initiatives des "amateurs" par peur que cela ne tourne au fiasco, avec des résultats catastrophiques pour "l’image" commerciale.
Nous connaissons le Club Atacom depuis plusieurs années, et jusque là nos relations ont été correctes. Le Club a déjà une certaine expérience dans l’organisation de rencontres autour de l’Amiga, et n’embarque pas dans ce dernier projet les yeux fermés.
Nous savons aussi à quel point les rencontres autour de la machine sont appréciées, autant par les professionnels que par les utilisateurs.
C’est pour ces raisons que nous suggérons que Commodore France, tout en gardant la méfiance que les règles de la bonne gestion lui imposent, pousse sa chance un petit peu plus loin que d’habitude cette fois.
NOTRE COUVERTURE_j I ¦ AmigaNews est édité et publié par NewsEdition, SARL au capital de 2000 F à 33 Rue Ste Lucie, 31300 TOULOUSE TEL : 61-42-65-75 FAX : 61-42-68-76 Directeur de la Publication: Bruce Lepper Assistants de rédaction: Michel Castel, Nicole Saunier Secrétaire de direction: Esmeralda Gimeno Ont participé à ce numéro: Pierre Ardichvili, Guy Beteille,Cédric Beust, Patrick Conconi, David Coronat, Philippe Ducalet, Fabrice Duhoux, Jean-Luc Faubert, Maxence Gasc, Eric Laffont, Pierre Philippe Launay, Xavier Leclerc, Malika, Jérôme Pagès, Régis Rampnoux, Squonk, et l'équipe d'Hermès
Diffusion.
COPYRIGHT NewsEdition 1992 Reproduction interdite sans autorisation. Amiga, AmigaDOS, WorkBench sont des marques déposées de CommodoreAmiga L’image de couverture a été créée par Nicole avec le DCTV à la rédaction d AmigaNews.
Commentaire de Nicole: "Il s’est établie entre ce programme et moi une relation tout à fait particulière, il m’a impressionné autant qu’il me déçu. J’ai adoré le mode WATER, les palettes de couleurs, les transparences et les dégradés. J’ai détesté le "flou artistique" qui surplombe l’écran, et certains moments de saturation de pixels en pixels. En réunissant tous ces aspects, en s’adaptant à lui, il peut devenir un bon outil très proche de la peinture.
RECTIFICATIF: Fabrice Hourlier, créateur du dessin de couverture du mois dernier, ne travail pas chez Atelier Numérique mais chez le groupe PECO. Nos excuses.
INDEX DES ANNONCEURS ACE 37 FUTURO 29 ATILLA 51 INFOLOGS 06 APPLIMATIC SA 32-70 JESSICO 38-39 A SOFT 7 JMD 61 BUS PLUS 13 PHOENIX 67 CIS 76 SEREL 65 CLAVIUS 09 S2P 19 DUCHET 33 VOTRE SPECIALISTE 59 ESAT 17 TRINOLOGY 31 ESSONNE MAILING 41 VOLUMM 02 FBI 27 VOXEL 25 FREE DISTRIBUTION 69 Intuicalc - un tableur français sur Amiga !
Une société française, Asoft, nous présente en exclusivité son nouveau produit IntuiCalc entièrement en français.
Ce tableur aux couleurs du Workbench
2. 0 a été développé pour tirer partie des ressources de la
nouvelle version du système d'exploitation de l’Amiga. Il a
été conçu pour tourner sur tous les modèles équipés du
Workbench 2.0 et accepte des configurations légères (mininimum
512 K de mémoire avec un lecteur de disquettes).
Les fonctionnalités principales sont les suivantes:
• Compatibilité Lotus 1-2-3 permettant de récupérer et
d'exporter des feuilles de calcul en français venant du monde
PC.
• Allocation dynamique de la mémoire, permettant de gérer jusqu’à
4 milliards de lignes et colonnes selon la configuration
mémoire (NB: pour gérer 4 milliards de cellules, il vous faudra
un sacré paquet de mémoire...).
• Support du port Arexx
• Macro-commandes
• Support du clipboard (copier coller) entre les applications et
projets ouverts simultanément.
• Adressage relatif ou absolu des cellules, gestion de
l’insertion de lignes et de colonnes sans désorganiser
l'adressage relatif des cellules décalées et les formules
contenues dans celles-ci.
• Support de toutes les polices de caractères de l'Amiga avec les
attributs de taille et de style.
• Encadrement des cellules
• Représentation graphique des feuilles de calcul sous forme
d'histogrammes 2D et 3D, camemberts, lignes etc... On a en
outre la possibilité d'orienter en temps réel ces graphiques à
l'aide des ascenseurs de fenêtres.
• Sauvegarde 1FF et impression des graphiques crées.
• Gestion de plusieurs projets simultanément. Les liens entre
projets sont dynamiques, c'est à dire que vous pouvez copier
des éléments d'une feuille vers une autre (chiffres et
formules) et tous ces éléments sont mis à jour
automatiquement dans les feuilles liées. Cette règle est aussi
valable pour les liens entre feuilles de calcul et
graphiques. Vous pouvez aussi ouvrir plusieurs fenêtres sur une
même feuille de calcul, vous permettant de visualiser plusieurs
zones de cette feuille.
• Calcul en réel 64 bits donnant une précision extrême et
permettant le travail avec des valeurs allant jusqu'à 1.0E+308.
C’est la première fois qu’un tableur va si loin, Excel, la
référence en la matière, ne va que jusqu'à 1.0E+99. Le
coprocesseur arithmétique présent dans les machines accélérées
est également supporté, apportant encore un gain de puissance.
IntuiCalc sera disponible en Juin au prix de lancement de 750 FF TTC. Asoft nous informe que cette offre ne sera valable que jusqu’au mois d'Août. Bientôt un test complet.
(ASoft, I Bd de la Cabane, 13012 Marseille. Support technique à Paris (1) 45-66-00-40) Surprise: le Workbench 256- couleurs de GVP CIS annonce l'arrivée d une nouvelle carte graphique de très haute résolution, ’EGS 110 24 de GVP, qui fonctionne exclusivement en présence d une carte accélératrice Comho, en se connectant au bus 32-bits sur la Combo. Et en même temps GVP annonce un nouveau système avec librairies Workbench qui permettront à des logiciels conformes au normes du Workbench 2.0 de profiter des résolutions et couleurs des cartes graphiques.
Expo Amiga Le Club Atacom annonce qu’il organise les 11,12 et 13 septembre en région parisienne un "grand weekend de rencontre" pour les utilisateurs de l’Amiga.
C’est à Juvisy, à dix minutes d’autoroute de Paris avec accès direct par le RER, qu’aura lieu la première véritable démonstration de force de l’Amiga dans cette région.
Dans un communiqué sur "ATACOM 92", le club annonce que tout le monde pourra participer: sociétés, professionnels, clubs et particuliers.
"Nous disposons d'une surface de plus de 1500m2, de la proximité d'une grande gare, de l'autoroute, et de l’aéroport d'Orly pour vous accueillir. Pour tout contact, écrire à Atacom 92, BP15, 50130 Octeville, en joignant un timbre pour la réponse.
Aux sociétés et professionnels désirant participer: un FAX et un numéro de téléphone spécial vous seront communiqués."
Les performances de la carte EGS sont assez extraordinaires, grâce au lien direct en 32-bits avec le processeur 68030 et l'utilisation de 4Mo de mémoire vidéo ayant un temps d'accès de 25ns.
Elle peut afficher une image en 16 millions de couleurs à la résolution de 1600 x 1280, cette limite étant surtout due aux limites des moniteurs et des capacités mémoires. En 256 couleurs elle peut afficher jusqu'à 3200x2560. Elle est extrêmement rapide, avec un taux de transfert entre la carte et le bus processeur allant jusqu’à 50Mo seconde en cas d'une Combo équipée d'un circuit 68040, et à une vitesse d’écriture de 16Mo s. Le bus Zoito II utilisé par la majorité des cartes graphiques est limité à une vitesse de transfert de 3.5Mo s. Le prix de l'EGS n'a pas encore était communiqué.
Grâce au système logiciel développé par GVP, cette carte affichera directement le Workbench. La version courante de Pro- Write (3.2) s’affiche sans problème en ultra haute résolution et serait en 256 couleurs sur une palette de 16 millions si ce n'était pour une petite bogue du Workbench qui le limite à 32 couleurs (la définition 8-bits plans actuelle du Workbench n’envisage pas plus de 32 couleurs, toutes les couleurs au-delà de ce seuil étant vues comme si elles étaient blanches!). La carte a une fréquence verticale de 12,5 à 90Hz.
Professional Page fonctionne parfaitement en ultra-haute résolution, mais aura besoin d’une modification pour pouvoir afficher davantage de couleurs.
Les librairies GVP seront disponibles avec un kit pour développeurs, et le procédé GVP permettra la création d'un standard logiciel sur Amiga qui pouvait s’adapter sur d'autres cartes graphiques.
Une Combo 68040 entre toutes les différentes versions de Scala, à partir de Scala Video Titler (anciennement Scala 500) qui est au prix de 690F.
Enfin, une bonne nouvelle pour les adeptes de DCTV (voir notre dossier à partir de la page 20): la documentation est disponible en français chez CIS.
Vision 24 enfin disponible CIS annonce la prochaine arrivée d'une carte Combo 68040 pour Amiga
2000. Elle comportera un contrôleur SCSI II, et un port série et
port parallèle supplémentaire. Les disques durs SCSI II ont
été annoncés par Maxtor et Quantum et devront bientôt
arriver. Ils promettent des taux de transfert de données
très élevés, allant jusqu'à lOMo seconde en mémoire
32-bits. Pour revenir dans l'ordinaire, notons qu'il y a
actuellement une pénurie au niveau mondial des Quantum
52Mo. Si vous cherchiez un prétexte pour vous procurer un
l2()Mo. C'est le moment d'agir... La longtemps-attendue
Vision 24.
Carte vidéo multi-fonctions pour Amiga 2000 et 3000, est disponible chez CIS au prix de 15 990FHT en modèle de base (Pal et Y C) avec les logiciels Scala Titl- ing. Caligari 1V24 et MacroPaint IV24 (nouvelle version). Une autre version de la carte avec entrées sorties additionnelles RVBS et YUV est au prix de 24990FHT avec en plus TV Paint lV24v 1.8. Cette version de TVPaint comporte des options de digitalisation intégrées et de "big édit" de superbitmaps de jusqu’à 10000x10000 points. On peut également piloter des tablettes graphiques Sumna, Kurta et Wacom.
(CIS, 14 av Hertz, Europarc, 33600 Pessac, té! 56-363-441, FAX 56-362-
846) GVP prépare également un logiciel de traitement d'images,
Mirage, qui sera comparable avec Art Department Profes
sional d'ASDG mais avec quelques fonctions en plus.
CIS annonce une baisse de 600F dans les Chipak de 4Mo RAM à 60ns pour les cartes Combo, à 2290F. Le logiciel Scala Vidéo Studio (l'ancien Scala mais avec un affichage plus fluide) passe de 2490FHT à 1990FHT. Un nouveau Scala MultiMedia, avec de nombreuses nouvelles fonctions, sortira (avec dongle) mi-Juin au prix de 2990FHT. La "mise à niveau" est possible '040 pour Amiga 500: Voici la 040 500 de Progressive Peripherals, première carte interne 68040 pour Amiga 500 et 500 Plus. Elle multiplie par 40 la puissance d'un 500 standard, et permet l’installation de jusqu’à 8Mo de 32-bit RAM en
interne.
Deux standards graphiques pour Pamiga Devant la multiplication des cartes graphiques pour Pamiga, les constructeurs de périphériques essaient d’établir des standards qui permettront les éditeurs de logiciels d’adapter leurs programmes sans trop de difficultés sur les différentes cartes.
Il est fort probable que tôt ou tard (on peut déjà dire tard!) Commodore établira un standard Amiga pour travailler en 256 et 16 millions de couleurs, avec des librairies Workbench qui feront l’interface entre les logiciels et le hardware. Mais il y a déjà un an depuis la floraison initiale des cartes graphiques. Et Commodore se fait toujours attendre.
A la conférence des développeurs qui a eu lieu récemment à Denver deux sociétés, Progressive Peripherals & Software (PP&S) et Digital Micronics Inc (DMI). Avec la coopération de Commodore, ont annoncé la création du Standard Amiga Graphics Extension (SAGE). Le but de ce projet est de permettre une adaptation simple et efficace de logiciels sur les cartes Resolver de DMI et Rembrandt de PP&S et sur d’autres futurs produits. Les librairies SAGE sont disponibles aux autres fabricants sous forme d'un Professional Developer's Kit au prix de $ 300.
Mais le standard SAGE ne fait pas unanimité, et GVP annonce un développement parallèle. D'après Franck Lafage de CIS le système SAGE serait "trop compliqué" et voué à l’échec, mais il va falloir attendre un certain temps pour voir quel système se fait approuver par les développeurs.
Commodore prépare actuellement, et commercialisera bientôt, des machines capables de travailler en au moins 256 couleurs et, espérons-le, jusqu'à 16 millions de couleurs. Mais les machines de base de Commodore n'auront pas les mêmes caractéristiques que la multitude de cartes graphiques disponibles, et ces cartes continueront à exister et même à proliférer. GVP.
Par exemple, a annoncé à New York une nouvelle carte graphique haute résolution. Une interface logiciel standard serait un atout de plus pour la machine et il est dommage que Commodore ne l'ait pas organisé il y a deux ans.
(Le distributeur en France est EVS, 15 allée du Gros Chêne, 78480 Verneuil sur Seine, tél (1) 39-71- 19-41, FAX (1) 39-65-67-02.)
Cheval de Troie La disquette Fish N°622 héberge un cheval de Troie, un virus en forme de programme qui se fait passer pour un autre.
Stéphane Brun de Safe Hex International France nous communique que ce cheval de Troie se trouve dans le fichier Challenger_d.main, long de 126336 octets. Lors de l’exécution, la bombe fait les choses suivantes:
- C Setclock est infecté par un fichier compacté qui a néanmoins
la même taille de 4884 octets. Cette bombe se décompacte en
7344 octets.
- Devs Keymaps est modifié de telle sorte que le fichier
C Setclock soit copié ici et renommé "a".
- Devs Keymaps est infecté par un fichier compacté (5328 octets)
puis renommé "rca". Une fois décompacté il affiche un texte en
allemand. Le texte est montré le 24 juillet de chaque année,
puis l'ordinateur est bloqué.
Cette bombe infecte aussi les disques durs.
DeluxePaint 4.1 Aux Etats Unis, Electronic Arts annonce une nouvelle version 4.1 de DeluxePaint qui permet l'utilisation de fonts vectoriels sous Workbench 2.0, des métamorphoses en plein écran, amélioration de la fonction stencil, une sélection de couleurs plus étendu, et un anti- aliasing plus rapide dans tous les modes.
Au moment ou nous écrivons cette version n'a pas encore traversé l'Atlantique.
Avis aux ex-abonnés chez Octopus Octopus Computer en Suisse nous informe qu'il n’offre plus son service d’abonnement à AmigaNews pour ses clients, suite à l'amélioration de la disponibilité du journal dans les kiosques. Les anciens abonnés via Octopus qui étaient en cours d’abonnement peuvent exceptionnelement bénéficier d’un abonnement d’un an à l’ancien prix (76FS ou 295FF) en envoyant la lettre d’annulation d'abonnement d’Octopus avec leur règlement. Le paiement en Suisse est possible uniquement par CCP libellé à A-News à: A-News, CCP No 12-25868-1, 1203 Génève. Le paiement est également
possible par mandat postal ou par carte bancaire directement au journal, 33 Rue Ste Lucie, 31300 Toulouse, France, téléphone 61-42-65-75. Pour les nouveaux abonnés, reportez-vous au formulaire d'abonnement sur la dernière page.
VGA cherche distributeur UGA Software (Pays Bas) recherche un distributeur en France pour ses logiciels bas prix, y compris PowerPacker, PowerFonts, Musical Enlightenment et d'autres utilitaires, et aussi le journal sur disquette News F las h. (UGA Software, POBox 881, 3700 AW Zeist, Rolland, tel et FAX (même numéro) 1931-3404-53531) Fin de PamigaWorld Tech Journal Dommage, VamigaWorld Tech Journal testé et beaucoup apprécié par Cédric Beust il y a quelques mois a cessé sa publication avec le numéro de Mars-Avril.
Selon l'éditeur, la décision de fermer n'aurait rien à voir avec la qualité du journal. Elle serait la conséquence du "rude environnement économique".
Et peut-être d’Info Notre journal américain préféré, Info, a également cessé sa production, mais il y a espoir qu'un acheteur sera trouvé. Info était le premier journal au monde produit entièrement sur micro familial, d'abord sur C64 et plus récemment sur Amiga.
Un répondeur chez eux annonce que des négociations sont en cours avec des acquéreurs potentiels et qu'ils espèrent pouvoir communiquer de bonnes nouvelles bientôt.
Nouveau logiciel A-Max
112. 5 La nouvelle version 2.5 du logiciel pour A-Max est capable
de transférer des fichiers directement entre les partitions
de disques durs et de lecteurs de disquettes Amiga et
Macintosh.
Voici quelques autres caractéristiques de la nouvelle version du soft, qui est utilisable sur les deux produits d'émulation Macintosh de ReadvSoft: le boîtier externe Amax II pour tout Amiga et la nouvelle carte pour 2000 et 3000, Amax II Plus.
• Accès aux partitions des disques durs pendant l’émulation Mac
(compatible avec la majorité des contrôleurs Amiga).
• Support pour la 68040 avec Apple System 7.
• Accès périphériques SCSI Macintosh (par exemple LaserWriter,
disques durs, scanners) à travers un contrôleur SCSI Amiga.
• Emulation des imprimantes Epson 9 et 24 aiguilles.
• Reconnaît le lecteur haute densité Pour la suite -» ...
... ...... Faites vos COMPTES !!
Produits C I S ïMMgwjÈ- Nevvaf txxxxxWxxZfc rfi I: FLASHAGE DIRECT AMIGA !!!
BROMURE FILM A5 A4 A3 QUADRI. Résolutions 1200 2400 Tarifs : Nous Consulter A500 PLUS A Kit 2.0 790 Rom 2.0 270 1 Mo 500+ 520 512K horl 290 VSTT Wx’VVVVW 2990F A 500PLUS 2 MO Chip 3490F Ram A3000 Static column 4Mo 2 69o Ram A590 512K 250F Caligari Premier 2 990 MERCURY: 19 500 L'ensemhle : 20 990 Carte 386 SX 20 5 290 Scanner 400 dpi 64 tons de gris 1 490 Ram A2058 2Mo 890F SYQUEST externe + cartouche : 40 MO 4390 Fcart. Sup. 580F 80 Mo 5890 Fcart. Sup. 950F AMAX II plus 4 500 F Amiga 500 et 500 + Disquette: + écran + écran Dur 52Mo + écran Dur 52Mo 2 Mo Ext 1 Mo chip Ext. 512 Ko + Horloge)
Lecteur 3.5 externe Lect. 3.5 ext+blitz et ant.click Ext. 1.5 Mo l Mo chip A3000éduc+i960 18 350 A 3000 6Mo (2 Chip) Dur 10» Azertv + écran 1960 23 490 A 3000 Tower 200 +I960 32 990 VENTES AUSSI PAR CORRESPONDANCE Frais de port H ( nous consulter) Contre - remboursement a partir de 1000 F 205,rue St Pierre 13005 MARSEILLE 91 47 01 79 Document réalisé sur Amiga 3000 et Professional Page DICE en français La société Someware annonce la disponibilité en français à partir du 15 juin de la version enregistrée de DICE, un environnement de programmation complet en langage C pour Amiga.
Il s’agit d'un compilateur, un assembleur, un make, un éditeur, une documentation en ligne, les fichiers include pour le Workbench 2.0 et 1.3, et un ensemble d'utilitaires facilitant le travail du développeur, le tout accompagné d'une documentation imprimée en français.
Selon l'avis de notre correspondant Xavier Leclercq. DICE est rapide, moins lourd et plus simple que ses concurrents (voir test de la version freeware sur la page 64 de 'AmigaNews du mois dernier).
Eric Gontier. Responsable des ventes de Someware, nous signale que, suite à un accord avec Matthew Dillon, Someware est responsable en exclusivité de la diffusion de DICE en Europe francophone, et que toute autre forme de distribution (en dehors des disquettes Fish pour la version freeware) est illégale, quelque soit la version (registered ou freeware, freeware n'étant pas synonyme de domaine public). La version freeware n'est plus mise à jour depuis Décembre 1990. Elle ne contient pas les sources des bibliothèques, et ne produit pas de code spécifique 68020 30. Elle ne reconnaît pas les
qualificatifs _CHIP et _FAST, et la compatibilité ANSI est moins bonne. Les fichiers include 1.3 et 2.0 ne sont pas inclus.
Attention: un minimum de 1.5 Mo de RAM est nécessaire.
DICE est disponible uniquement par correspondance au prix de 510F. Ce prix inclut la documentation en français, le port, et une mise à jour gratuite. Les utilisateurs déjà enregistrés peuvent obtenir la mise à jour et le nouveau manuel pour 230F TTC.
(Someware, rue Léo Lagrange, 59212 Wignehies. Tél 27- 57-41-05, FAX 27-60-60-87. Té! à Paris: 45-85-84-84) Commodore pour accéder aux disquettes haute densité ( 1.4Mo) Macintosh.
• Emule Apple SuperDrive pour l'utilisation de disquettes MS-Dos
720k (ou 1.4Mo avec lecteur haute densité) avec le logiciel
Apple File Exchange et d'autres applications telles AccesPC et
SoftPC qui est un logiciel d'émulation PC.
(Pour les prix, dates de disponibilité et possibilités de mise à jour, contacter l'importateur, Clavius International, 19 rue Houdon, 750 8 Paris, tél (!)
42-62-90- 9, FAX (1)42-62-95-85.)
Commodore répond au sujet d’Arexx Commodore nous informe qu'il n'est pas propriétaire du langage Arexx et n'a pas les droits de diffusion de la documentation.
Ceci suite à nos commentaires du mois dernier regrettant l'absence de la documentation Arexx avec l'Amiga 500 et 600, tout en notant sa présence dans la documentation de l'Amiga 3000.
Le Service Technique Amiga répond que l'épaisse documentation Arexx fournie avec le 3000 n'est pas la vraie doc, mais une aide en forme de généralités. Il ajoute que l'Arexx ne remplace pas un langage interprété comme le BASIC, mais est un langage de maco-commande qui sert à automatiser, grâce à des scripts, l'utilisation de certains programmes possédant un port Arexx, comme Art Department Pro, ProWrite, Final Copy, Opus Directory, etc. D'après Commodore "tous ces programmes sont plus chers, gourmands en mémoire, et demandent souvent à être installés sur le disque dur d'une machine
rapide pour être exploitable en multitâche".
D'après nous, Directory Opus ou similaire est parfaitement exploitable sur Amiga 500 et 600 avec ProWrite en utilisant les liens Arexx. De plus, beaucoup des utilisateurs de 500 sont équipés en disque dur et mémoire supplémentaire, sans parler de ceux, plus rares, qui ont les accélérateurs qui dépassent largement les performances d'un 3000. Tout l’intérêt d'ARexx sur Amiga est qu'il devient un standard banalisé. Les mondes de PC, Mac, et Atari n'ont pas un standard comparable, et Arexx est en train de confirmer, encore une fois, la supériorité en puissance du système Amiga comme
ordinateur personnel.
En forçant un peu. Nous sommes sûrs qu'il y a assez de place dans le carton du 500 et 600 pour une version, même réduite, de ces "généralités" si utiles!
En attendant, nous remercions Commodore France de nous avoir informé que Arexx et sa documentation sont disponibles en anglais chez son auteur, William Hawes, PO Box 308, Maynard MA 01754, USA. Tél 508-568-8695, prix $ 49.95. Aussi disponible en anglais: Using Arexx on the Amiga, par Chris Zamara et Nick Sullivan, deux excellents auteurs.
C'est un guide tutoriel avec exemples.
(340 pages avec disquette chez Abacus Software, 5370 52nd Street SE, Grand Rapids, Michigan 49512, USA, tél 616-698-0330, FAX 6 6-698-0325. Prix
34. 95$ .) Certains revendeurs en France peuvent également
proposer ces documentations.
INFO ZIC'92 Le 20 et 21 Juin, à l'occasion de la fête de la musique, se tiendra à l'IUT de Bel- fort la démo-compétition InfoZic’92. Cette réunion articulée autour de la musique récompensera par catégories les meilleures réalisation (démos, musiques, graphismes).
Tous types d'ordinateurs sont invités.
Prix des entrées 25F pour ceux qui apportent leur matériel et 50F pour les autres. L'intégralité du montant des entrées sera reversée en prix. Début samedi 14:30 et non-stop jusqu'au lendemain midi.
Téléphone 84-26-80-21 (A.Thielley). Totalement développé sous WB 2.01, IntuiCalc tire pleinement parti des capacités de votre Amiga, quelle que soit sa configuration, du 500 au
3000. Parmi ses fonctionnalités les plus remarquables, vous
apprécierez les suivantes:
- Port Arexx,
- Macro commandes,
- Allocation dynamique de la mémoire,
- Multiples projets,
- Liens dynamiques,
- Représentation multi- fenêtrée d'un même projet,
- Compatible commandes Lotus 1-2-3®,
- Tous modes d’affichage (Productivity, écrans virtuels etc...),
- Toutes fontes,
- Encadrement des cellules,... L© dernier né des tableurs sur
Amiga est fait pour vous étonner. Entièrement en français,
souple, intuitif et ergonomique, il est le premier tableur à
permettre une orientation en temps réel des graphiques produits
en 2D ou 3D. D'une précision extrême (calcul avec réels codés
en 64 bitsl) il vous permettra d'accéder à un niveau de qualité
jamais atteint.
1, Bd de la Cabane 13012 Marseille Support technique : « (1)45 66 00 40 FM m?ra cAv-a mern s] tBfarmataps
i.
....' ....- ......
MU ¦ " - T
-- " • ¦ ¦¦¦ - Ai * I 3 4 | 5 | * ! ? I i Exempte de feaTTte
de cetcid.. mm janvier [ 1 Àvri" | MaT ) Disponibilité Juin 92
12LOO , !$ ,00 10-CÔ *7.00 . 12M 140& liiHiiin tfcoè taoo 1&06
taoo Hhoû Offre de lancement: 750 F ttc La ville de Briançon,
perchée dans les Alpes non loin de la frontière Italienne, se
proclame la plus haute ville de l’Europe. Et depuis le 14
avril elle peut s’ajouter un autre titre: celui de la ville où
a eu lieu la première véritable rencontre Amiga-Education en
France.
Sous l’impulsion de Mr Van Rechem (professeur de technologie à Briançon), l’Amiga a été la vedette de la "Semaine Informatique" du Collège Vauban, laissant pour une fois l'univers PC dans une salle annexe. Pour les participants, y compris les distributeurs, revendeurs et développeurs venus de partout en France, c’était une leçon du potentiel latent de l’Amiga en éducation.
Faisons le tour des sociétés et individus présents:
• Mr Eric Roller qm utilise l’Amiga comme une aide à la créa
tion en menuiserie, avec des logiciels du domaine public M-CAD
(Fish 74), AutoCLI, DME (éditeur) le tout piloté et interfacé
AREXX.
• C.R.P (Cybernetical Research & Production) qui présentait,
outre la tablette à digitaliser, le très attendu logiciel de
C.A.O Dynacad en version 2.4 pour Amiga. Difficile d’en parler
ici tant il est complet et complexe à décrire. Sachez que ce
logiciel existe sur PC, Atari et Amiga et propose aussi bien
une CAO 2d qu’une 3D, d'un éditeur de fontes vectorielles,
d'un render... . Il est prévu pour différents secteurs
d'activités comme l’architecture, l’électronique, la
documentation technique, l'interfaçage direct avec les machines
outils dans l’industrie, enfin toute la C.A.O. Xanadu société
créatrice de la carte sonore ADC 16 pour l’Amiga.
Cette carte de digitalisation 16 bits, d’une qualité de son parfaite, a elle-même été totalement réalisée sur Amiga grâce aux logiciels Pro-Net et Pro-Board, deux autres produits distribués par Xanadu. Ces deux logiciels semblent être la pierre qui manquait à l’Amiga en ce qui concerne la CAO appliquée à l’électronique.
Pro-Net est la partie réservée à la saisie de schémas électroniques avec l’édition des Netlist, la vérification des circuits, sa bibliothèque de composants et la possibilité de sortir le tout sous pages formattées sur imprimante ou traceur.
Pro-Board est la partie routage et mise en place du circuit imprimé. Il est bien évidemment multicouches, avec routage automatique ou guidé, utilise directement la Netlist de Pro-Net... Il propose lui aussi les sorties sur imprimante ou traceur.
La carte ADC 16 est désormais complète et disponible. Elle se compose de deux éléments: une carte au format long à insérer dans un Amiga 2000 ou 3000 et un rack 19 pouces de format 1U extérieur.
Elle propose des sorties audio stéréo en 48 Khz (sur-échantillonnées en 18 bits), des entrées sorties DAT toutes normes (AES, EBU, SP-DIF). C'est donc un ensemble complet de digitalisation 16 bits aux normes professionnelles proposant en standard 2 pistes symétriques extensibles à 4 pistes par l'ajout d’un second rack. Le tout est piloté par un logiciel affiché par 12Amiga et piloté par la souris permettant des accès du type Direct to Disk en 48 Khz en SCSI direct ce qui libère la mémoire de l’ordinateur.
C’était sympa J EVS qui partageait son stand avec MAD. EVS est l’importateur des cartes de PPS 68040 pour Amiga 2000 et
3000. Nous avons pu voir en fonctionnement une '040 sur un
Amiga 2000 et équipée de 32 Mo de Ram. La vitesse de
traitement que permet cette carte est impressionant et
méritera un vrai test dans un prochain AmigaNews pour se
faire une idée (Ed: message codée). Elle tourne à 28 Mhz
avec 32 Mo Ram en 80 ns, 8Ko de cache (4Ko Data & 4Ko
instructions). Une telle carte sur un 2000 le fait avancer
2 à 3 fois plus vite qu’une carte 68030 à 50Mhz complète,
ce qui n’est pas rien. EVS est aussi l’importateur de
nombreux logiciels sur Amiga comme par exemple Ultra-
Design, qui a servi à Xanadu pour la création du design
de son amplificateur.
RMD de Bandol. Sur son stand était visible le seul véritable Amiga 3000 Tower, équipé d’un Syquest, d’une Avidéo 24 et d’un genlock. RMD est spécialisé dans la création vidéo et l’installation de productions vidéo. Outre ses bornes interactives, elle propose Amag un magazine vidéo consacré exclusivement à l’Amiga sous forme d’une cassette VHS mensuelle (environ 30 mn), une revue complète et en images de bancs tests, reportages, info, news... L’abonnement pour un an coûte 790F (12 cassettes).
RMD propose aussi des stages professionnels sur Amiga, PC ou Mac en infographie ou vidéo.
• Les Films du Genièvre.
Cette association re groupe la vidéo, la communication, la micro-édition et la formation. Sur leur stand on pouvait voir aussi des Amiga 2000 qui présentaient des applications en vidéo et en infographie avec des cartes Avideo 24, DCTV, et même une Impact Vision 24 de GVP avec TVPaint. La nouvelle société CO MEDIA, la branche commerciale des Films du Genièvre, propose des bornes interactive de présentation ainsi que tous les services autour de la vidéo de production audiovisuelle: tournage, montage en Beta SP, conseil équipement, et évidemment Amiga.
Les Films du Genièvre sont eux plus orientés vers la formation et l’organisation de stages dans tous ces domaines cités.
• Amiga Revue représenté par Jean Yves Primas, Directeur de la
Publication.
Avancée avec la carte Fusion Forty 68040 pour 2000. Tournant avec Real 3D Pro le tout visualisé sur une VD2001. Cet ensemble était vraiment très performant et utilisé par une personne compétente offrait des résultats en image de synthèse rapides et efficaces. La carte FF 040 commercialisée par Avancée est, tout comme la PPS 040 de EVS, le nec plus ultra en ce qui concerne la rapidité sur un Amiga 2000. Les performances peuvent aller jusqu'a 4 fois la vitesse d'un Amiga
3000. La carte VD 2001 à déjà été testée dans Amiga News (N° 42),
il n'est donc pas nécessaire de revenir sur ses qualités de
digitalisation et d'affichage en 24 bits.
Le logiciel Real 3d lui, est désormais disponible en deux versions: la version normale sans le rendu 24 bits à 990 f et la version complète Pro à 4490 f. Avancée propose aussi le CD Rom Xetec SCSI pour 2000 et 3000 en interne ou externe, sans oublier Racetrace, Opus, CanDo et les cartes Archos.
CL AVI US n(l) 42 62 90 19 Fax: (1) LA-Maxll+ est là.
Goûtez désormais au Magique du Mac!
Carte interne pour Amiga 2000 3000 avec:
- Deux prises miniDin8 RS422identiqucs à celles existant sur tout
Mac récent.
- Compatible LocalTalk et boitiers interface PhoneNet pour
accéder au réseau ApplcTalk et à l’impression directe sur
I scrWrilcr Apple entre autres.
- Interface MIDI vous ouvrant les portes des meilleurs logiciels
professionnels musicaux, lecture, formatage et écriture Mac en
800K directe sur le lecteur interne de l’Amiga sans transfert.
Lecteur Mac externe toujours reconnu.
L'AMaxJI et II + partagent les mêmes caractélisliques de la version 2.5 du soft: Compatibilité Système 7, accès aux partitions AmigaDOS, affichage en scrolling virtuel jusqu’à 2048*2048 pixels, amélioration considérable des préférences "Startup ", "I lard Disk SCSI", et "Memory". Emulation complète en clavier étendu Apple, indispensable en émulation PC(cx:Soft PC) sous Mac! Emulation de l’Apple Super Drive pour supporter les disquettes 720K avec Apple File Exchange cl l'émulateur "Soft PC’.
Le soft Amax2.5 est dispo pour les possesseurs des versions précéiientes.
A MaxI I Plus avec roms Mac originales : 4590Frs AmaxII avec roms Mac origin. Et lecteur floppy externe Mac pour tl Amiga: 3790Frs
• Zirconia Software.
Jean François Roma qui nous présentait ses réalisations en matière de son et de programmation. Sur sa table se trouvait un digitalisateur 8 bits de grande qualité comprenant toute une série de filtres et une interface midi incorporée. Le tout étant piloté par ses logiciels Z-Scralch, Z-Light, Z-Radio, Z-Vidéo. Les logiciels sont vraiment très conviviaux et faciles d'utilisation tout en étant très performants et adaptés à leur utilisation spécifique. Z-Light par exemple pilotera une série complète de rampes d'éclairage par la prise midi de F Amiga et à la souris, avec des effets spéciaux
matérialisés à l'écran par des icônes et des gadgets qui parlent d'eux mêmes. Z- Radio est lui davantage destiné aux radios FM pour le contrôle de Jingle ou de publicités digitalisées et contrôlées à la souris avec des effets sonores (spatial, droite gauche...). A noter que Z-Scratch risque de se retrouver sur la carte ADC 16 de Xanadu, ce qui sera une très bonne chose. JF Roma nous a aussi présenté comment F Amiga a pu remplacer en PAO les MACs chez Rossignol ainsi que leurs réalisations pour leurs catalogues, publicités et emballages.
Les dotations En l’absence de dotations par Commodore France, les distributeurs!
Revendeurs et autres ont donné pour un total d’environ 120 000F de matériaux et logiciels pour la salle technologique du collège.
Voici la liste des dotations: Avancée: 1 Amiga 2000, 2 disques durs, logiciels Real3D.
EVS: Carte réseau Doubletalk, logiciels IntroCad.
RMD: Carte Amaxll.
Zirconia: 2 Amiga 2000, 3 moniteurs.
Voxel: 2 cartes SCSI disque dur.
Films du Genievre: 1 scanner à main.
AmigaNews: Abonnement de 2 ans.
Amiga Revue: 2 abonnements.
Génération: 3 logiciels.
Volumm: Logiciels Volumm4D Pro.
MAD: Logiciels Excellence et 3DTools, carte Sekuriskey CIS: Logiciels DpaintIV CRP: Logiciels DynaCad Amiga et DynaCad PC Xanadu: Logiciels Pro-Net et ProBoard Ad IDE: Interface disque dur interne hautes pcrfonnanccs ATBus dès le A500 990frs AdSpecd II)E: idem avec accélérations à 15Mhz et mémoire cachc32K 2990frs AdSpeed.Carte accélératrice à 15Mhz et mémoire cachc32K I990frs FlickcrFrccVidco: 2390frs SIMM lM 70ns: 290frs Génial!
JetColor: passage en 16millionsdc couleurs de toute'mprimante jet d'encre N&B! Le kit complet près à l'cmploi:990frs ced fvuuiuitd 4o*tt céidfxi cA&f voine leveH.lecvi ut cAef Expédition su simple appel possible Infologs de Marseille associé à Profil Vidéo qui nous ont présenté leurs réalisations en matière de création vidéo avec l'Amiga. De plus Infologs présentait les produits de CIS comme le DCTV, Scala et le genlock VideoMAster.
Le DCTV tournait sur un moniteur PA1 et affichait de très belles animations tout au long de la journée. Scala ne se présente plus et semble devenir une référence en matière de présentation assistée par Amiga et en tirage vidéo aussi. Profil Vidéo présentait ses vidéos avec sa régie de montage surtout consacrée à l'imagerie médicale avec des animations et titrages grâce à l'Amiga et à la carte Targa.
• AmigaNews proposait d'expliquer la réalisation d'une revue men
suelle (AmigaNews, évidemment) avec F Amiga exclusivement
(Amiga 2000, carte Combo 22, Professional Page).
Malika présentait toute une série de jeux éducatifs qui intéressèrent de nombreux jeunes présents toute la semaine (son article sera publié le mois prochain).
• Eric Laffont présentait son Amiga 3000 Tower à base de carte
mère d'Amiga 3000 mais équipé de 10 slots disposés en 2 slots
bus 32 bits, 1 connecteur vidéo, 3 connecteurs 100 broches et
4 connecteurs aux nonnes PC. Le Tower propose 6 emplacements
aux normes 5" 1 4 pour des disques durs ou lecteurs
internes ainsi qu'une alimentation de 350 Watts. Etaient aussi
présentés un nouveau logiciel de traitement d'image Ganymede
tournant avec YAVideo 24 en 24 bits ou 8 bits de gris (couleur)
et la version 2.01 d'Imagine et ses nouvelles fonctions.
Le Lundi soir et le mardi soir nous avons eu droit à deux conférences: l'une consacrée à l'imagerie astronomique grâce à l'Amiga (Eric Laffont) et l'autre sur le Multimédia (Avancée et Jean-François Roma).
19 rue Houdon 75018 PARIS 42 62 95 85 La nouvelle carte AD1012 de Sunrize Industrie et le logiciel Studio 16 qui Y accompagne permettent enfin à Y Amiga d évoluer dans le domaine du traitement du son semi- professionnel. De plus, grâce à son entrée SMPTE, cet ensemble permet une synchronisation précise avec le monde de la vidéo.
La carte AD1012 Carte sonore 12-bits AD1012 de SunRize Industries La carte, au format Zorro II autoconfig, est très facilement installable dans tout Amiga 2000 et 3000. Elle présente à l’arrière une entrée et une sortie audio et une entrée SMPTE au format RCA.
Elle comporte un circuit digital signal processor (DSP) de chez AnalogDevice (ADSP 2105) qui permet de créér différents effets paramétrables en temps réel, tels Flanger, Chorus, Delay. Elle est également équipée d'un lecteur de Time Code au format SMPTE LTC supportant 24,25 et 30 frames secondes.
L'AD1012 échantillonne en 12 bits jusqu’a 80.000Hz. Sa plage de fréquences est comprise entre 20Hz et 2()KHz, et en sortie elle peut restituer jusqu'à 4 voies (avec un 68030). Plusieurs cartes AD 1012 peuvent fonctionner ensemble dans la même unité centrale.
Un peu de théorie Nous avions jusqu'ici l'habitude avec le coprocesseur interne de l’Amiga de parler de 8 bits de précision. La carte AD1012 permet une pécision de 12 bits, et des cartes comme PAD516, PAD1016 de SunRize, ou la carte à venir de la société française Xanadu (voir notre reportage de Briancon) atteignent 16 bits.
En 8 bits, le son est enregistré sous forme de nombres compris entre +127 et - 127 ou 0 est le silence (sur Macintosh les valeurs sont comprises entre 0 et 256, et 126 est le silence).
En 12 bits les valeurs seront comprises entre +2048 et -2048.
Soit 16 fois plus précis. Le rapport signal bruit maxi- mun est de -46dBs en 8 bits (Qualité AM), de -72dBs en 12 bits (Qualité FM) et de -96dBs en 16 bits (Qualité CD).
Un autre élément important est la vitesse d’échantillonnage. Celle ci est de
44. 1 Khz pour un compact dise, ce qui permet une restitution du
son jusqu'à 22 Khz. L'AD1012 vous permet d'échantillonner
jusqu'à une vitesse de 80 Khz, mais en pratique ceci n'est
pas nécessaire.
Le logiciel Studio 16TM Le logiciel est très facilement installable sur disque dur grâce à un utilitaire fourni qui installe automatiquement l'ensemble des fichiers nécessaires.
Comme vous pouvez le voir sur l'écran, Studio 16 est composé de modules que l'on appelle suivant ses besoins depuis la fenêtre principale.
Pour enregistrer une piste, 2 modules sont nécessaires: Meter et Record. La fenêtre Meter affiche de 1 à 4 Vu Mètres fonctionnant en temps réel, et Record permet de spécifier la vitesse d'échantillonnage, le gain et la valeur de filtrage.
Il est possible d'écouter en monitoring le signal d'entrée. En mode Record une fenêtre affiche la taille occupée par l'échantillon au cours de l'enregistrement.
Lorsque l'échantillon est enregistré il est possible de le réécouter, de le visualiser et de le travailler depuis la fenêtre d'édition.
(NoName_ l sur l’écran ).
Le Module Transport permet également l'enregistrement avec quelques particularités très appréciables:
- écouter les 4 voies simultanément,
- enregistrer les voies 1,2 et 3 sur la voie 4,
- enregistrer la voie 4 en écoutant les voies 1,2 et 3,
- enregistrer à partir d'une Cue List (liste d'événements gérés
d'après Time Code SMPTE).
Le logiciel offre de multiple formats de sauvegarde: A1FF 16 et 8 Bits, 1FF 8SVX, Raw et Raw CDTV. Le format AIFF est en train de devenir le standard le plus répandu.
Les effets temps réel Ces effets sont permis grâce au processeur ADSP2105 installé sur la carte et fournissant jusqu’à 10 MIPS. Certes ce n'est pas encore le 56001 de Motorola installé sur le Next ou FAD1016, mais ceci est tout de même bien agréable.
Lorsque ce module est actif, il rend tout autre module inactif et aucune autre voie ne peut être utilisée.
Il permet des effets basés sur le délai (délai, répétition, balance) et la modulation (délai, vitesse), ce qui permet de simuler quantité d'effets utilisés couramment en musique tel écho, delay, chorus, flanger etc.... SMPTE Time Code Le code SMPTE est à l'origine un code temporel destiné à faciliter les opérations de recherche et de montage vidéo. Il emploie un langage binaire. Reconnu comme international depuis 1967. Il s’applique à tous supports et permet le montage Off-line. Une autre application en est le traitement du son en PostProduction à partir de systèmes informatiques tel PAD1012
ou un magnétophone multipiste.
Le format du code SMPTE est le suivant: HH.MM.SS.FF, c’est à dire Heures .
Minutes . Secondes . Frames (25 frames (trames) pour la vidéo en Europe, 30 aux USA).
Le type de codage employé par FAD1012 est de type LTC (Longitudinal Time Code), qui s’inscrit sur la piste audio contrairement au codage VITC (Vertical Internai Time Code) qui est inscrit dans le signal vidéo. En cas d’utilisation de ce dernier, un convertisseur VITC LTC est donc nécessaire.
En Postproduction le code SMPTE est indispensable. On travaille à partir des Cue List ( événements synchronisés sur le code temporel) constituées depuis Studio 16. Il est également possible de travailler à partir d’un Time Code au format MIDI aisément convertible en Time Code SMPTE.
AD1012 et Bars&Pipes Blue Ribbon, les auteurs du logiciel Bars&Pipes, ont conçu les outils et accessoires nécèssaires à B&P Professio- nal pour une utilisation complète de la carte de SunRize. Ces modules permettent:
• la synchronisation Midi SMPTE
• La synchronisation d’échantillons avec des événement MIDI
• La synchronisation de l’enregistrement à partir de la musique
• L’accès à toutes les fonctionnalités du logiciel Studio 16
depuis et dans B&P Pro.
Et la pratique... Après un montage facile de la carte dans l’Amiga 3000 et la connection d’un Compact Disc sur l’entrée Audio In, j’ai pu très vite utiliser pleinement les fonctionnalités de Studio 16. Les modules sont souples d’emploi et les différents paramètres très clairs.
La qualité sonore de cette carte est réelle et l’on à bien du mal à se remettre à l’écoute du traditionnel coprocesseur de T Amiga.
Les effets permis par le DSP sont très propres.
Bref, cette ensemble AD 1012 et Studio 16 est à recommander à tout passionné de son de qualité, utilisateur de B&P Pro, ou souhaitant utiliser l’Amiga dans une chaine de postproduction personnelle ou semi professionnelle.
Configuration recommandée A 2000 avec carte accélératrice A 3000 et suivant...et surtout un disque dur de grosse capacité. A une vitesse d’échantillonnage de 40.000Hz il faut compter 4,6 Mo pour stocker une minute d’enregistrement, et à 20.000Hz compter 69 Mo pour 30 minutes d’enregistrement).
Philippe Ducalet Prix: 4990FHT. Importateur: Storm, tél (1 -43-57-46-57 Dés lors que l’on possède un micro-ordinateur, le traitement de texte figure parmi les touts premiers logiciels acquis. Final Copy est le tout dernier de cette famille et possède de très nombreux atouts et points forts face à ses challengers WordWorth, Prowrite 3.2 et Excellence! (Ed: seulement les deux derniers sont disponible actuellement en version française) Créé par SoftWood, Final Copy est extrêmement rapide, tant dans le traitement du texte et des graphiques qu’en impression.Pour ce faire le logiciel utilise
des fontes d’un type particulier, Nimbus Q, fournies dans différents corps : normal, bold, italique, et bold-italique.
Final Copy permet un paramétrage extrement riche de ces. Fontes: Size, Leading, et Width permettent un contrôle typographique très précis. Il est possible de visualiser et de travailler le texte en réduction jusqu’à 25% ou en aggrandissement jusqu’à 400%.
La vitesse d'affichage, quelque soit le mode de visualisation est supérieure à tous ses concurrents. De même pour la gestion des graphiques, Final Copy propose de multiples options, gère très aisément les images Ham et 24 bits, et permet un contrôle précis du texte autour de l’image.
Une des qualités primordiale de tout traitement de texte est l’impression.
Dans ce domaine le logiciel est très rapide (2 à 3 fois plus rapide que Prowrite 3.2,) et d’une excellente qualité tant en mode Postcript qu’en mode Final grâce aux fontes Nimbus.
Outre ces particularités, le logiciel possède un dictionnaire orthographique et un thésaurus, une gestion de document et de paragraphe,le multicolonnage (jusqu’à 6 colonnes) de multiple préférences et une excellente implémentation d’ARexx.
La version 1.3 semble encore souffrir de quelques anomalies notamment en impression en mode brouillon et dans la gestion des bas de pages.
Personnellement j’utilise Final Copy avec l’imprimante Canon BjlOex, et les résultats sont excellents, similaire à une laser. Son prix est de 890F, ce qui le rend accessible. Souhaitont que l’importateur français s’engage, comme le font CIS et Avancée dans leurs domaines, à la francisation complète du logiciel.
Un test plus complet bientôt.
Philippe Ducalet Prix 890F chez Essonne Mailing, 8-10 rue du Bois Sauvage, 91055 Evry Cedex. Tél 64 97-96 54, FAX 69 91-19 25 REALITE OU REVE ?
Emplant Le premier émulateur multi- ordinateur ?
Par Gilles Bourdin Utilities Unlimited ofOregon annonce que son nouvel émulateur hardi soft Macintosh s'appellera "Emplant".
Cette solution est, d'après UUL, une architecture ouverte d’ émulation, permettant V émulation de virtuellement n importe que! Ordinateur à une vitesse dépendante de la configuration hardware de Vamiga émulant.
En changeant les ROMs et le logiciel d'émulation, il est donc possible d’obtenir des émulations de toute sorte en plus du Mac: Des émulations Mega ST et IBM AT (386 486) sont prévues dans l'avenir.Le concept repose sur le module hardware; dont la versatilité est suffisante de sorte qu'en théorie une mise à niveau hard ne soit jamais nécessaire et que toutes les améliorations se fassent au niveau soft, quel que soit le système émulé dans l'avenir. UUL est allé jusqu'à intégrer des éléments qui risquent de ne jamais être utilisés pour être sûr de ne plus devoir modifier la carte.
Le support de modules EPROM, Static RAM. Et SIMM rend le hardware compatible avec toutes les techniques utilisées par les différents OS existants.
La solution est constituée de la carte Emplant (à enficher en interne dans un connecteur Zorro II III d’Amiga 2000 - 3000 ou d'un module pour le bus d'expansion d'un Amiga 500 1000) et d'un driver logiciel pour l'émulation MAC Iix.
Le logiciel d'émulation MAC Iix est relativement simple, car la majorité du travail d’émulation est faite par la carte.
D'autre part, ? L'émulation Mac donne à l'Amiga d'affichage permettent l'utilisation de cartes graphiques Amiga 12 ou 24 bits pour une émulation Mac en 256 couleurs. Les cartes suivantes sont actuellement supportées, d'autres modules de gestion vidéo sont en préparation: DCTV, HAME, Firecracker. L'émulation peut fonctionner j'usqu'en 16 couleurs en utilisant les cus- tom chips standard de l’Amiga.
? Le son est émulé en soft par Pau la, qui a à peu près les mêmes caractéristiques que le chip sonore du Mac Iix.
? D’autres drivers d'extensions donnent accès à virtuellement tous les médias de sauvegarde.
Ln Mac II normal utilise un 68030, cependant. Apple a prévu des routines de gestion d'exception permettant de faire fonctionner un tel système avec un 68000.
De cette façon, les possesseurs d’Amigas non-étendus pourront aussi utiliser cet émulateur.
Toujours d'après LLL, tous les logiciels Mac connus tourneront sur cet émulateur, et la compatibilité sera de 100% si Pamiga est équipé d'une MML.
Attention, les cartes accélératrices à base de 68EC30 ainsi que certaines cartes à base de 68020 n'ont pas de MML (unité de gestion de mémoire).
Multitâche L’émulateur fonctionne en multitâche avec P Amiga, ce qui permettra un échange de fichiers et d’informations entre Amiga- Dos et Mac dans les deux sens, sans devoir recourir à des logiciels de transfert: Grâce au système d’exploitation du MAC Iix, supportant le FFS (Foreign File Systems), il est possible d’utiliser tous les systèmes de stockage de mémoire de masse du côté Amiga, à savoir les lecteurs de disquettes, les disques durs, les lecteurs de CD-ROM etc... Même des volumes de type CrossDos ou MessyDos sont transparents pour le Mac et peuvent être utilisés.
Attention, une MML est ici également nécessaire pour pouvoir gérer les deux systèmes d’exploitation présents simultanément en mémoire (AmigaDos et MAC OS).
L’architecture du hardware permet, par un changement des modules ROM SIMM, (le MAC Iix utilise des ROM SIMM 256K) et du driver d’émulation, de changer le type de système émulé. Grâce à la flexibilité du concept, LLL s’engage à proposer une émulation Mac Ilfx et QLA- DRA en autommne. Lne simple mise à jour du logiciel sera la seule chose nécessitée.
Le port série du Mac n'est pas émulé mais dupliqué, en utilisant le processeur standard serie haute vitesse du Mac.
Appletalk est supporté à 100% avec la prise mini-DIN 8 broches présente sur la carte.
Ce port série peut être également utilisé du côté Amiga, permettant la connexion de deux extensions série (modems, par exemple), fonctionnant simultanément à une vitesse maximum de 230 000 baud (vitesse de Appletalk).
Ln interface SCSI optionnel à base de processeur NCR 8490 haute vitesse est capable de gérer des transferts non-DMA à une vitesse de 800K par seconde. Il est possible d'y brancher jusqu’à 7 extensions SCSI. Cet interface, comme le port Appletalk peut être utilisé par le côté Amiga et Mac également, simultanément ou séparément.
LLL a inclus un support pour les lecteurs haute densité (comme le lecteur 1.76 Meg de Commodore) ainsi que pour les disquettes Mac 800K avec le hardware Sybil (voir le dernier épisode de la Saga de F Amiga dans notre numéro d'avril). Sur la carte sont également inclus 4 connecteurs de 28 broches qui peuvent être utilisés pour des ROMs BIOS, de la mémoire statique ou des programmes utilitaires. Tous les custom chips présents sur le Mac sont émulés par la carte, permettant à l’émulation d’être aussi rapide (et souvent plus rapide) que l'original.
LLL espere livrer Emplant fin juillet.
Le prix sera de 199SLS pour Emplant seul, 259$ avec l’interface SCSI, 259$ avec le port série haute vitesse et Appletalk, et 299$ pour Emplant DeLuxe avec le port série Appletalk et l’interface SCSI. Toutes ces solutions comprennent le soft d’émulation Mac Iix et les drivers nécessaires.
LLL annonce enfin qu'Apple autorise actuellement la vente de ROM SIMMs pour Mac Iix (256K), pour Mac Ilfx (512K) et pour Quadra (lMo) à un prix moyen de 90 LSD chacun.
(Utilities Unlimited of Oregon, 641 MeCulloch Blvd. Suite 425-124, Lake Havasu City, AZ 86403, tel: (602) 680-
9004) NDLR: Il faut rester prudent face à de telles annonces, le
passé nous a déjà assez souvent appris à garder la tête
froide. N’oublions pas que Readysoft vient d’annoncer la
disponibilité d’Amax 11+ et que le moment choisi par UUL
pour diffuser cette information coïncide étrangement avec
l’annonce de Readysoft. Restons prudent quant à la date de
disponibilité du produit, et n’oublions pas que nous
n’avons jamais vu un produit UUL tandis que les produits de
ReadySoft ont depuis longtemps bon réputation... VOUS
RECHERCHEZ.. voüâ PROPOSE disques durs ’ DataFIver
DATAFLYER, la carte idéale m j pour l’utilisation
personnelle*. Peut recevoir la carte mémoire DATAFLYER
RAM extensible à 8 Mo. Livrée avec câbles, logiciel
d’autoconfiguration facile à utiliser.
Chaque carte disque dur est livrée formatée prête à l’utilisation.
* Les "pros” en sont aussi très satisfaits !
Dataflyer A2000 SCSI (Autoboot - 17 ms) Dataflyer 52 MO Quantum ..2.950 F Dataflyer 52 MO Quantum + RAM (2-8 MO) peuplée 2 MO...pROMO....3.990 F Dataflyer A2000 105 MO Quantum .3.950 F Dataflyer 105 MO Quantum + RAM (2-8 MO) peuplée 2 MO ...5.350 F Dataflyer A2000 240 MO Quantum .6.900 F Dataflyer 240 MO Quantum + RAM (2-8 MO) peuplée 2 MO ...7.990 F Dataflyer A500 A500+ SCSI (Autoboot - 17
ms) Dataflyer 52 MO Quantum .....PROMO....3.250 F Dataflyer 52 MO Quantum + RAM (2-8 MO) peuplée 2 MO...pROMO....4.650 F Dataflyer 105 MO Quantum .4.150 F Dataflyer 105 MO Quantum + RAM (2-8 MO) peuplée 2 MO .5.690 F K C S Power PC Board L’émulateur PC des Amigas (A500 A500+ A2000 A3000)
• Modes graphiques CGA EGA VGA en 16 couleurs.
• Vitesse d'horloge de 11 Mhz.
• Prise en compte des périphériques et cartes de f Amiga.
• Idéale pour l'utilisation de la logithèque pro sous MS.DOS.
• Aucune "bidouille” de montage.
Garantie conservée.
• Mises à jour par disquette.
A500 A500+ (préciser le modèle à la commande).
KCS Power PC Board 500 2.200 F KCS Power PC Board 500 (sans MS DOS) 1.900 F A2000 A3000 KCS Power PC Board KCS Power PC Board (sans MS DOS)
2. 750 F
2. 450 F T ECHHO Micro Botics, Inc. EXTENSIONS DE MEMOIRE NOUVEAU
TURB G OUKD r« VXL 30 LE MEILLEUR RAPPORT QUALITE PRIX DU
MARCHE Installation facile. Très grande souplesse d'utilisa
tion. Passage du mode 68000 au 68030 et vice- versa par un
simple “click" sur une icône.
Les cartes VXL 30 étant totalement évolutives, vous pouvez à tout moment décider d'y ajouter ou d’en modifier des éléments. Vous pourrez ainsi optimiser les performances de votre carte VXL 30 au rythme de révolution de vos propres exigences.
VXL 25 ECO 25 Mhz .....2.950 F VXL 25 ECO 25 Mhz + 68882 + 2 MO Ram Non Burst .6.950 F VXL 25 ECO 25 Mhz + 68882 + 2 MO Ram Burst ..7.250 F VXL 25 ECO 25 Mhz + 68882 + 8 MO Ram Burst 10.450 F VXL 40 ECO 40 Mhz + 68882 + 2 MO Ram Burst 8.890 F VXL 40 ECO 40 Mhz + 68882 + 8 MO Ram Burst 12.450 F VXL 50 50 Mhz + 68882 + 2 MO Ram Burst 11.490 F VXL 50 50 Mhz + 68882 + 8 MO Ram Burst .14.750 F BASEBOARD Les extensions BaseBoard vous offrent le plus de souplesse possible dans l'utilisation de la RAM. Vous pouvez
configurer votre RAM (Fast, Chip ou contigüe) suivant vos utilisations et votre Amiga.
BASEBOARD 4 PLUS Permet de faire passer l’Amiga 500 Plus à 5 MO de RAM en donnant un total de 2 MO de Chip RAM et 5 MO de Fast RAM.
BaseBoard 4 Plus peuplée 0 K .....700 F BaseBoard 4 Plus peuplée 2 MO......1.250 F BaseBoard 4 Plus peuplée 4 MO......1.950 F A 500 BaseBoard peuplée 0 MO ..750 F BaseBoard peuplée 2 MO ...1.350 F BaseBoard peuplée 4 MO ...1.990 F BaseBoard peuplée 6 MO ...3.200 F DATA FLYER RAM Carte d'extension mémoire pour A500 et A2000. Permet d’apporter jusqu'à 8M0 de RAM supplémentaire à votre Amiga.
Dataflyer ram se peuple de SIMMS.
A500 La carte s'installe sur la carte contrôleur SCSI DATAFLYER. (Totalement compatible avec la BaseBoard et la combinaison des deux peut faire monter la Ram de votre 500 jusqu'à 10,5 MO.)
A 2000 La carte s'installe dans un connecteur 100 broches ou se monte sur la carte DATAFLYER (à partir de la version 1.0 de la DATAFLYER PLUS).
DATAFLYER RAM Peuplée Ok ..750 F Peuplée 2 MO ..1.260 F Peuplée 4 MO ..1.870 F Peuplée 8 MO ..3.180 F Chèque CCP Prix unit. Contre-Remboursement Carte bancaire LE SOUND SYSTEM AMIGA LE PLUS CHAUD DU MARCHE !
“Technosound... Il devrait séduite les adeptes de rap. Les DJ éclatés, et tous ceux qui ont besoin de son numérique utilisable dans les autres logiciels Amiga.” (Amiga Revue).
“Si vous n’êtes pas encore équipé pour faire de la musique sur Amiga... avec toutes les fonctions habituelles de ce genre d’engin (et même plus) et des effets temps réel absolument stupéfiants...” (Amiga News).
En avant la musique.
Documentation en français. Technosound turbo 450 F EXTENSION A500 avec horloge et interrupteur .....260 F LECTEUR EXTERNE A500 seo f LECTEUR INTERNE A500 seo f ALIMENTATION A500 450 F Et encore beaucoup PLUS... Offrez à votre Amiga 2 MO de mémoire vidéo!
Installation simple et rapide. Compatible avec la plupart des cartes accélératrices, et beaucoup d’autres périphériques. Livrée peuplée d'1 MO pour atteindre 2 MO.
MegAChip 2000 500 .....1.790 F (Livrée sans le Super Fat Agnus) TRILOGIC AMIGA AUDIO DIGITIZER SAMPLER MK2 Le SAMPLER STEREO Amiga le plus rapide! (I million d’échantillons par seconde) • Des SUPER résultats avec CD AUDIO • Réglage du niveau d’entrée par BOUTON • Seul SAMPLER Amiga équipé d'une sortie parallèle (pass- through) • Reste connecté même hors utilisation • Livré avec câbles, disquette • En option adaptateur automatique d'impression. Compatible A3000 ..Prix 460 F INTERFACE MIDI INTERFACE MIDI 2 pour A2000 A500 et Al000. Equipée d’une prise IN,
d’une prise OUT et d’une THROUGH et en plus de deux prises qui peuvent être validées soit en OUT ou THROUGH par interrupteur. La souplesse de votre interface en est grandement augmentée. La plus souple et la plus efficace. Livrée avec un câble .....Prix 390 F MOUSE-JOYSTICK Ne vous cassez plus la tête... et ne cassez pas non plus votre Amiga. Il existe un moyen simple de passer de la souris au Joystick. Une simple pression sur le commutateur suffit Prix I35 F Bus Plus Service VPC Votre Partenaire Confiance9 Confiance : vous avez besoin
d'aide pour installer votre périphérique, vous hésitez sur la marche à suivre... la BUS PLUS HOT LINE est là. à votre disposition. Si vous avez un problème la garantie BUS PLUS s’effectue par échange standard durant la période de garantie.
Partenaire : à votre écoute exclusive (du lundi au vendredi de 10 h 30 à 12 h 30 et de 14 h 30 à 18 h 30) la BUS PLUS HOT LINE vous conseille, vous informe. Vous guide dans vos choix, vous n’êtes plus seul! Vous êtes l'interlocuteur privilégié de BUS PLUS!
La Volonté et la capacité de vous proposer les meilleurs produits aux meilleurs prix, dans les meilleurs délais.
(Expédition colissimo.)
Les chèques, les CCP et les facturettes de cartes de crédit ne sont remises en banque qu’après expédition de votre commande.
PORT : Expédition dans toute la France. Port Colissimo : 45 F. Frais supplémentaires de contre-remboursement : 60 F. BON DE COMMANDE BUS PLUS A envoyer avec votre règlement Article AMIGA Qté BUS PLUS41 *rue Barrault "75013 paris Tél. : (1 ) 45 80 05 66 - Fax (1 ) 45 88 63 82 NOM Frais de port 45 F expire a DATE Contre-Remboursement (si besoin) Crédit CREG Je ne vous commande rien aujourd'hui.
Veuillez par contre me faire parvenir une documentation sur ADRESSE.
VILLE TOTAL CODE POSTAL i Signature AMIGANEWS VIDEO rubrique dirigée par Jean Luc FAUBERT Je vous avais déjà parlé l’année dernière de la société écossaise Rombo Ltd qui a développé le "vidéo frame grabber Vidi-Amiga" digitaliseur en temps réel noir et blanc (voir n°38) et son extension logicielle VidiChrome permettant la digitalisation image par image en HAM (voir n °41).
Ils récidivent cette année avec une nouvelle extension, TAKE-2 un séquenceur image!son très convivial.
Pour la petite histoire Dans mon article du n 38, j'avais signalé que Rombo Ltd fournissait avec le digitaliseur Vidi la documentation et certaines routines de leur programme. Ils demandaient aux utilisateurs programmeurs capables de réaliser des extensions à leur logiciel de se faire connaître, en vue d’inclure les meilleures dans les nouvelles versions. Ils ont été entendu et en particulier par un professionnel de l'animation, Geert Vergauwe, avec qui ils ont réalisé TAKE-2. Cette démarche étant assez rare elle se devait d’être signalée.
Développeurs géniaux n'hésitez pas à les contacter Rombo Ltd est à l'écoute (voir contact en fin d'article).
Concept de base TAKE-2 permet de créer des animations sonorisées à partir d'images fixes, de fichiers anims et d'échantillons sonores.
Un méga minimum est nécessaire pour le faire fonctionner mais une extension mémoire et un disque dur sont vivement conseillés si on veut l'utiliser pleinement.
Les images doivent avoir une résolution non overscan de 320 x 256 ou 512 (une option Ntsc est aussi disponible). Tous les modes couleurs sont utilisables de 2 à 4096 excepté le halfbright, les sons doivent être aux formats 8SVX ou RAW data.
Une restriction cependant: les images doivent être de même résolution et avoir une palette identique. Le programme est constitué de trois parties principales: pilotage du digitaliseur Vidi, feuille de travail permettant le montage images sons, visualisation des séquences sonorisées.
Pilotage du digitaliseur Je n'ai malheureusement pas pu tester cette partie, n'ayant pas le digitaliseur à ma disposition lors du test. Sachez toutefois que TAKE-2 permet de piloter directement la partie hardware du digitaliseur Vidi, important directement dans la feuille de travail les images ou séquences capturées. Les fonctionnalités sont les mêmes que celle utilisées par le programme accompagnant le digitaliseur.
Pour plus de détails reportez vous à mes articles des numéros 38 et 41.
La possession du digitaliseur Vidi n'est pas obligatoire pour faire fonctionner TAKE-2, le programme acceptant les images et anims venant de tous logiciels Amiga.
Montage images!sons Le principe est simple et très convivial.
Dans un premier temps vous chargez vos images, vos animations (qui sont décompactées lors de leur chargement et apparaissent image par image) et vos sons en mémoire puis vous les disposez à votre convenance dans la feuille de travail (voir illustration).. Pour ce faire vous avez à votre disposition des outils de couper coller. Insertion, duplication, suppression. Inversion. Les différents menus permettant ces opérations apparaissant en surimpression de votre feuille de travail a l'endroit que vous désirez, toutes ces options sont aussi accessibles par des raccourcis claviers. Comme
vous pouvez le voir sur les illustrations, vous avez quatre colonnes (level) sur la feuille de travail pour disposer vos images. Sur le principe ces quatre colonnes fonctionnent comme des layers (couches) vous permettant d'après la doc de monter séparément le fond, l'avant plan, du texte etc.. Mais ayant fait un test rapide je n'ai pas réussi à maîtriser cette option, la documentation étant inexistante sur cette partie du logiciel. A voir.
Pour le son vous avez accès à quatre pistes permettant de réaliser des effets d'écho, réverbération, flanger. Vous pouvez ajuster le volume, la longueur de l’échantillon et le pitch ce qui vous permet une maîtrise totale de la synchro image son.
La visualisation Il y a deux possibilités pour voir et mettre au point vos séquences. Une première option pour la mise au point non sonorisée, appelée "frameboard" (voir illustration) vous montre en bas de l'écran vos images en miniature que vous pouvez faire défiler en avant et en arrière. Vous pouvez aussi en cliquant sur un nom d’image dans votre feuille de travail vous positionner n’importe où dans votre séquence, très pratique et rapide.
AMIGANEWS VIDEO TEST La deuxième possibilité appelée "flipper" (voir illustration) est quant à elle basée sur le principe de défilement type magnétoscope. Elle permet de visualiser votre séquence finale sonorisée. La vitesse de défilement est au choix de 24 ou 25 images seconde, plus une option turbo qui permet l'affichage le plus rapide possible selon le processeur dont vous disposez. Une autre option vous permet d'affiner à l'image près la synchro image son.
Conclusion Un test un peu rapide mais qui m'a permis d'apprécier la facilité d'exploitation de ce logiciel. Un bon outil, même s'il ne propose pas d'options hyper sophistiquées, qui TELEGRAMMES Test sortie couleur Pal composite de VA600 Commodore a enfin réinstallé une sortie couleur Pal composite sur leur petit dernier FA600. Elle existait déjà sur l’AKXX) puis avait été remplacée par une sortie noir et blanc (???) à partir de l’A2000. J'ai profité du passage d'un A600, prêté par la société Volumm à la rédaction pour faire un test d'enregistrement avec un camescope 8mm Sony V200.
Les résultats sont très concluants, la chroma et la finesse de l'image sont bonnes. Pour ceux qui connaissent Ta sortie de FAIOOO. Elle est du même niveau avec une image plus lumineuse. Une bonne nouvelle donc pour les vidéastes amateurs qui pourront sans investissement supplémentaire enregistrer leurs images. Le signal est malgré tout un peu faible, limitant les générations, mais permettra à des Spielberg ou Tex Avery en herbe de se permet de créer très rapidement des séquences sonorisées de bonne facture.
Rombo Ltd nous offre avec TAKE-2 un très bon outil qui, couplé avec le digitaliseur Vidi, offre à l'animateur qui se cache en vous une solution efficace, conviviale et rapide.
A ma connaissance le logiciel n'est pas encore importé en France mais vous pouvez vous le procurer directement en Angleterre chez Duchet Computers (voir publicité) que nous remercions pour le prêt qui nous a permis le test en avant première.
Jean lue Faubert Adresse pour les développeurs: Mark Jones Technical Support Engineer Rombo Bair Road. Kirkton Campus. Livingston West Lot ban, EH54 7AZ United Kingdom Adresse pour les acheteurs: Duchet Computers 51. St George Road. Chepstow NP6 5LA Angleterre. Tél:( 19-44) 291 625 7S0 Fa. :( 19-44) 291 627 046 faire la main avant d’investir de façon aléatoire dans des équipements vidéos coûteux.
Stage Amiga Vidéo Les Films du Genièvre sont toujours sur la brèche pour vous communiquer leur passion et leurs connaissances des applications de F Amiga à la vidéo. Ils organisent un nouveau stage du 15 au 19 jtun près de Cahors, dans le Lot. Ce stage propose une pratique intensive de F Amiga, de ses meilleurs logiciels, cartes graphiques et interfaces vidéos. Cette formation, encadrée par des spécialistes, est ouverte à tous et accessible même aux débutants en informatique. Hébergement et accueil chaleureux garanti, dans une merveilleuse région surtout à cette époque de l'année.
Ce stage est suivi par eux autres, du 3 au 7 Août et du 31 Août au 4 Septembre.
Renseignements: Les Films du Genièvre. Belcastel 46200 Souillac Tél: 65-37-00-71 Ou comment faire tenir le Grand Robert illustré sur un support de 50 grammes!
Le CD-ROM est un vulgaire compact disque sur lequel est stockée une énorme quantité d informations informatiques. Il nous permet d avoir 540 Mo de données en ligne avec un temps d accès d environ 500 m s et un taux de transfert d'environ 500Ko s. Ce mois-ci nous avons testé le lecteur Xetec interne pour Amiga 2000 et Amiga 3000T distribué par la société Avancée.
Handler Passons maintenant à l'installation du HANDLER qui vous permettra d'utiliser votre lecteur d'une façon totalement transparente. Après avoir booté votre machine, insérez la disquette d'installation contenant le programme d'installation lui-même, le programme permettant d'utiliser le lecteur de CD-ROM comme un lecteur de CD classique (figure 1 ), une directory CDTV Disc (nous en reparlerons tout-à-l'heure), et des petits fichiers vous permettant de vérifier si votre lecteur est bien reconnu et contrôlé par la machine.
Lancement Lançons le programme d'installation.
Celui-ci ouvre un écran d'une simplicité enfantine. On peut y choisir le numéro d'identification SCSI, la taille du buffer, le nom du DISC, et le type de votre contrôleur. (Attention, vérifier avec votre revendeur que votre contrôleur accepte les lecteurs de CD-ROM).
Installation Une fois tous les choix faits, il n'y a plus qu’à clicker sur Install et c'est parti.
Le programme s'occupera de recopier le HANDLER (CDxFileSystem) dans le directory LIBS; dans le même élan il modifiera le MOUNTLIST. Il ira même jus qu'à modifier, tout seul comme un grand, le STARTUP-SEQUENCE: plus sim pie on ne peut pas faire (chapeau).
Après un petit reset, nous voilà avec un nouveau périphériqe, CDO:. Je prends le CD-ROM livré avec la machine, FISH & MORE, contenant une sélection des meilleurs DP disponibles à ce jour, et fais un DIR OPT A. Et là, Oh. Stupeur, je vois défiler à toute vitesse le contenu du CD- ROM, comme si j'avais demandé un DIR avant, un connecteur "JACK 3.5" de type casque et un potentiomètre de contrôle de volume. Je vous déconseille de vous servir de cette sortie pour vous connecter à votre chaine hifi, d'abord pour des raisons pratiques et ensuite parce-que cette prise est une sortie pré-amplifiée
et posera des problèmes de souffle et de qualité.
De toutes façons la sortie interne du lecteur est une sortie de type "LIGNE" et c'est donc celle-ci que vous utiliserez pour une qualité optimum. Vous remarquerez aussi que l'éjection est, contrairement à celle du CDTV, électrique, ce qui vous évitera une mauvaise manipulation.
Le lecteur CD-ROM se présente sous la forme d'un lecteur au format 5" 1 4 et s'installe dans l'emplacement prévu à cet effet à l’intérieur du 2000. Tout d’abord, pour le connecter, il faut enlever le câble en nappe de votre contrôleur SCSI et le remplacer par celui qui est fourni avec le Xetec, car le connecteur du lecteur lui- même n'est pas au format 50 broches SCSI classique. Cette petite formalité remplie, vous remarquerez un mini connecteur au dos du lecteur, qui vous permettra de brancher celui-ci sur votre chaine hifi.
Eh oui, car il ne faut pas oublier que le lecteur sait aussi lire les CD-AUDIO classiques. Vous remarquerez aussi, sur la face du disque dur ou de la disquette. Etant revenue sous WORKBENCH. J'ouvre maintenant l’icone du CD-ROM. Une immense fenêtre occupant quasiment tout l'écran s'ouvre. Je vois tout un tas d'icones, et je commence à partir en exploration du CD.
Prévoyez 3 jours et 3 nuits entiers pour tout voir: en effet, il y en a tellement :
• 70 animations,
• 720 pictures,
• 700 icônes,
• 450 sounds,
• 280 songs,
• 600 instruments,
• 180 games,
• 1700 applications utilities,
• 7500 source files,
• 35 commercial demos,
• 48 programming languages.
Impressionnant non ?
Quelques exemples J'ai aussi testé d'autre CD-ROM (merci à Avancée pour le prêt du lecteur ainsi que des différent CD). Les voici en vrac :
• Océanlmagery, Ce dise est un recueil d'images au format TIFF en
24 bits et donc destiné aux graphistes et aux personnes faisant
de la P.A.O. Les images sont d'une incroyable qualitée.
Elles sont toutes scannées en 1024*768 ou 640*480. Il vous faudra un programme comme Raster Link ou autre, pour pouvoir les transformer en IFF. En effet ce CD n'est pas destiné exclusivement à F Amiga; il est en fait au Standard ISO- 9660 et donc utilisable pai toutes les machines équipées d'un lecteur de CD- ROM à ce format. Prix: 1800F
• Sports rom, celui-ci recueil d'images au format monochrome et
donc destiné plus particulièrement à la P.A.O. Comme son nom
l'indique il est rempli de scans ayant pour sujet le sport en
général (golf, football, tennis, etc, etc...) Ces images sont
dans des formats immenses 2048*1024 et même 4000*4000, il vous
faudra donc énormément de mémoire pour pouvoir les utiliser.
Prix: 800F
• The F red fis h Collection on CD- ROM, alors là, on frise le
délire, ce disque contient les 530 premières disquettes de la
collection du même nom. Une mine d'or pour tout possesseur
d'AMIGA. De plus ce CD est disponible à un prix ridicule, 450
F. A titre d'exemple, en prenant la disquette à 15 F, on
arrive pour le même usage à 7950 F (15*530), plus cher que le
ESAT SOFTWARE Editions SPACK... vers le Multi Média fin de
proposer un logiciel hors du commun, nous avons préféré retardé
de quelques semaines sa date de commercialisation.
Nous savons que vous apprécierez les améliorations techniques apportées à ce logiciel de création de démos, qui transcende sa finalité première, pour proposer de vastes possibilités qui n’auront pour seules limites que votre imagination.
Pour vous aider à partager notre désir de toujours proposer plus de techniques et plus d’innovations, voici quelques caractéristiques nouvelles implémentées dans le logiciel.
L’inscrustation vidéo est désormais possible.
SPACK se synchronise automatiquement sur la source GenLock.
L’ouverture vers de nouveaux formats de musiques, car SPACK permet de charger en Externe de nouveaux types de Players musicaux.
Une création sans limite grâce à la possibilté d’inclure dans SPACK vos propres routines d’animations.
Des routines Externes seront livrées avec la version PROFESSIONAL de SPACK.
Ces routines permettent d’étendre les capacités intrinsèques du logiciel Des Editeurs pour vous permettre de créer vos objets 3D, vos VectorBalls, vos parcours de Bobs, vos trajectoires de scrolling, vos courbes de rasters verticaux.
Des quantités de fontes couleurs pour les scrollings et les logos. Des exemples de bobs, de sprites, sans oublier les musiques... Extrêmement facile d’utilisation, car entièrement géré à la souris (icônes), SPACK utilise le format IFF pour toutes ses données graphiques.
Si vous ne pouvez plus patienter, vous pouvez commander à notre adresse, le logiciel en version limitée (sans sauvegarde possible) contre la somme de 50 francs... ESAT SOFTWARE Editions 55-57 rue du Tondu 33000 Bordeaux conversion dans tel ou tel format. La qualité des images est totalement démentielle, ce sont des SCANS en différentes tailles variant de 1024*768 à 64*64. Vous trouverez d’ailleurs ci-dessous une sélection de 25 mappings. Ce CD est quand même relativement cher, 4400 F, mais en regard des possibilités qu’il vous offre c’est un investissement intéressant. Surtout que la
présentation très luxueuse du produit ne vous decevra pas. En effet le CD est accompagné d’un classeur, faisant office d’index, contenant une mini photo en couleur de chaque mapping ainsi que son nom.
Compatibilité lecteur+controlleur+CD-ROM, avec une souplesse d’emploi inégalable et un encombrement plus que réduit. (50 grammes)
• ImageCELS, ce dise là est un peu particulier. Il contient,
tenez-vous bien, 1150 mappings de texture (en 24 bits) dif
férents. Annoncé comme la première solution multi-machine, il
contient en effet tous ces mappings au format, TGA, TIFF,
PICT2, CEL, IFF, GIF, PCX, DIB. Mais attention vous n'avez pas
1150 mappings répartis dans tous ces formats, mais bien 1150
mappings par format. Ce qui vous évitera de perdre un temps
monstre en Nous allons maintenant voir le niveau de
compatibilité CD-ROM - CDTV.
Attention seul certains softs tournerons sur le CD-ROM. En effet, le CDTV contient un jeu de ROMS qui lui est propre et dont certains programmes on besoin.
Ce problème n’est pas résolvable dans l'immédiat car vous ne pouvez pas placer des ROMS sur le lecteur de CD-ROM.
Sélection de mapping du CD ROM ImageCELS Vous trouverez sur la disquette d’installation une directory contenant des fichiers SCRIPTS (iconx) vous permettant de lancer quelques programmes CDTV compatibles avec les lecteur Cdx-650. Ce problème n’existera pas pour les acheteurs du lecteur de CD-ROM, car il contiendra ce jeu de ROMS indispensable.
Programmes Voici maintenant une liste non exhaustive des programmes qui tournent ou pas sur le Cdx-650 :
• The case of the cautious condor, fonctionne parfaitement,
• Bienvenue dans l’univers du CDTV, plante totalement,
• Sim city, plante après la page de présentation,
• Musicmaker, plante totalement,
• Ordicode, se révèle inutilisable, en effet l’émulation souris
de la télécommande du CDTV ne permet pas l’utilisation de ce
programme,
• Mind-run, fonctionne parfaitement,
• Classic board games, fonctionne parfaitement,
• The hound of Baskervilles, fonctionne parfaitement.
Le Cdx-650 fonctionne aussi bien en
1. 3 ou en 2.0. J’ai aussi constaté que des erreurs peuvent
survenir. Non pas des erreurs de type physique mais plutôt
logique. En effet, certains fichiers vous renverront les
messages suivants :
• BAD IFF,
• BAD STRUCTURE
• FELE UNREADABLE Messieurs les développeurs, il faut faire
attention aux fichiers du MASTER avant de l’envoyer chez le
copieur.
Conclusion En conclusion, je dirais que le lecteur de CD-ROM Cdx-650 est un excellent investissement à son prix de 5950F pour les graphistes, les utilisateurs de P.A.O, les distributeurs de DR Pour les autres, il constitue un super gadget doublé, quand cela sera possible (compatibilité CDTV) d’un super support pour des jeux et éducatifs.
Fabrice Duhoux Le CD-ROM est disponible chez: AVANCEE 27 rue ST. Yves, 75014 Paris Tel: 45.45,00.50 Fax: 1.43,20.24.4$ M , , .
300 9* * ***** LES MEILLEURS SOFTWARES LES MEILLEURS SYSTEMES S2P~ LES MEILLEURS PÉRIPHÉRIQUES SIMULATION BUREAUTIQUE DESSIN MUSIQUE STUDIO 24 'PftoM* DIGITAL SOUND STUDfO Z 0 PERFECT SOUND 3.0- 1U fO.
MASTER SOUND SONIX 2.0 PRISE MIDI BARS & PIPE , 'p'tw puy
- 10%.
Oj MICROPROSE GOLF GRAND PRIX SILENT SERVICE II F19 STEALTH FIGHTER M1 TANK PLATOON *0 TURBO CHALLENGE II- 50 O, tPIC eqjiva ncf « '¦ •'¦•J Oivu iWcR PAGESETTER II 990 Frs PROFESSIONAL PAGE + PRO DRAW 2990 Frs SUPERBASE IV 2990 Frs PROFIL 345 Frs EXCELLENCE 2.0 950 Frs KINDWORDS 2.0 420 Frs INFOFILE 450 Frs PROCAL TABLEUR 1990 Frs DeluxePaint IV DIGI PAINT 3 Volumn 4D Junior MEDIASTATION IMAGINE VF IMAGINE VA IMAGINE 2.0 CALIGARI 2.0 PACK VIDI (digitaliseur) BROADÇ ST Titler i • 690 Frs 690 Frs 420 Frs 1990 Frs 2490 Frs 1990 Frs NC 2990 Frs 1290 Frs 2950 Frs
- 30%.
- 50%.
CONFIGURATION VIDEO 'fétide Pvrne GENLOCK GST GOLD ASF + Broadcast Titler (titrage) GST 40 GST 40y c GST GOLD SPF inclus FADER GST ASF SECAM GST GOLD PRO VITECH VIDEOMASTER GST 3400 6 990 Frs Ext. Mém. Sans horloge 220 Frs Ext, mém. Avec horloge 512 k... 290 Frs Ext. Mém, 500+ 1 Mo .670 Frs Ext. Mém. 500 1,5 Mo 990 Frs Ext. SIMMRAM 2 Mo .850 Frs SY QUEST 44 Mo + cartouche. 4290 Frs Carte émulateur Mac Amax II... 1990 Frs DCTV .....4990 Frs SUPER PR0M0 Extens. A 3000 1790 Frs Scaner J105 1M + Deluxe Paint II+Touch 2190 Frs Mise à
jour de Kikstar de 1.3 à 2.0 1190 Frs De A500+ vers A500 (Multistart électro+ROM) 790 Frs 2290 Frs 2450 Frs LANGAGES 5500 Frs AMOS VF 490 Frs 4390 Frs AMOS COMPILER 295 Frs 7600 Frs AMOS3d 375 Frs 11990 Frs DEVPAC V2 810 Frs 14500 Frs GFA BASIC 3.0 675 Frs GFA COMPILER 395 Frs amiga AMIGA amiga 500 2000 3000 2490 Frs 2990 Frs 3690 Frs 4990 Frs 220 Frs 290 Frs 670 Frs 990 Frs 570 Frs 710 Frs A 3000 25 Mhz 50 Mo 2Mo 19900 Frs A 3000 Etudiant inclus 1960 50Mo 3Mo 22990 Frs A 3000 TOWER 100 Mo 24990 Frs RAM 4 Mo 1790 Frs PERIPHERIQUES CARTES GRAPHIQUES 16 millions de couleur Carte Archos Avidéo 12
bits + AVPaint + Opéra 2390 Frs Carte VD 2001 + Digit + Genlock + TV Paint 2590 Frs Carte Archos Avidéo 24 bits + AVPaint + Opéra 3990 Frs Vision 24 inclus 3 logiciels 22990 Frs Carte Vortex Atonce+16 Mhz 2390 Frs Moniteur Couleur 1083 S 2100 Frs GENLOCK Y C A3000 2290 Frs Action Replay MKIII • A 500 595 Frs ¦ A 2000 695 Frs DCTV 4990 Frs CARTE AT 80386 (20 mhz) 5320 Frs IMPRIMANTES Consultez nous Publicités et photos non contractuelles - Les prix s'entendent TTC BORNE SYSTEME DE COMMUNICATION Vuàdte fêèyletHCttt NOUVEAU à LILLE : Spécialistes sur Amiga. Formation sur Amigavision dans toute la
France. , Libellé Fabrication d'Habillages de Bornes interactives. Intégration de Bornes.
Centres Serveurs.
Vente de systèmes Clefs en Main Nom Adresse Ville:...... Qté Montant SOUS TOTAL F TTC PORT 25 F TTC TOTAL F TTC S2P Lille 61, Rue de la Monnaie Tél : (16) 20 74 50 60 y Appelez nous pour connaître les dernières PROMOS II! Ob Date Signature A 500 (OFFRE LIMITÉE) A 500 Plus A 600 Nouveau A 600 20 Mo Extension mémoire sans horloge Extension mémoire avec horloge 512 k Extension mémoire 500 + 1 Mo Extension mémoire 500 1,5 Mo Lecteur externe 31 2 Lecteur externe anti-virus 31 2 Disques Durs ARCHOS (10 Mo de domaine public) ADD 500 + HD Quantum 52 Mo 3290 Frs Ext. Mém. ADD 5001 Mo 500 Frs ¦ 2 Mo 950
Frs - 4 Mo 1900 Frs DD PR0TAR AD500 HD50 52 Mo 17ms (alim. Comp.) 3.890 Frs Disques Durs GVP HD 500 52 Mo 4390 Frs HD 500 52 Mo+ 2 Mo 5190 Frs HD 500 52 Mo + Carte PC 286 165 Mhz 6990 Frs A 2000 w 2,o 5390 Frs A 2000 + moniteur 1083 S + Disque Dur 52 Mo 9990 Frs Disque Dur GVP HCD + 52Q 2M.
4390 Frs CARTES ACCELERATRICES COMBO 325-25 Mhz 6990 Frs COMBO 325-52 Mo-1Mo 8490 Frs COMBO 340 - 40 Mhz - 4Mo 10490 Frs COMBO 350-50 Mhz 15990 Frs MERCURY 68040 - 50 Mhz 19990 Frs GVP F40 - 50 Mhz 22990 Frs 4Mo RAM 32 bits pour COMBO 2890 Frs Extension SIMMRAM 2 Mo 850 Frs DD HCD 120 Mo 5290 Frs Flicker Fixer 1890 Frs DD 240 Mo Bas Prix Nous consulter Pour un contre-remboursement ajouter 65 Frs.
Règlement par chèque à l'ordre de : S2P, 61 rue de la Monnaie - 59 800 LILLE Tél : 20 55 99 80 (de 9 hOO à 19 hOO) BON DE COMMANDE Livraison Express par COLISSIMO Code Postal . Téléphone Prix Le DCTV de Digital Créations est actuellement le produit Amiga qui suscite le plus grand intérêt, pour ne pas dire polémique, autour de lui. C’est un produit bon marché qui propulse Vamiga une fois encore dans les utilisations où les autres ordinateurs auront du mal à Le journal Soft et Micro, dans un dossier de 33 pages sur le multimédia dans son numéro de mai, constate (mais seulement "à
titre d'anecdote", bien sûr) que F Amiga est "tout de même la seule machine à pouvoir traiter des animations en temps réel en plein écran vidéo, grâce au boîtier composite DCTV..." Nous avons déjà décrit le DCTV dans AmigaNews N° 43, surtout dans ses aspects techniques, et dans ce mini-dossier nous publions les avis de deux testeurs non-spécialistes, qui racontent leur "expérience DCTV" du point de vue de l’utilisateur normal.
Nous avons profité de cette occasion pour demander à Eric Laffont de refaire le point sur les caractéristiques de l'affichage du DCTV, qui n'est pas la 24 bits haute résolution RVB que certains Amigaïstes chanceux ont l’habitude de voir sur leurs écrans (Harlequin, VD2000, Visiona, Avideo et depuis peu Vision 24), mais quelque chose qui y ressemble de très près, en légèrement flou.
Vous le verrez, les réactions sont en général enthousiastes. Le DCTV attire surtout les vidéastes pour afficher les animations, mais aussi pour son excellent digitaliseur. Il y a un DCTV en tête d’un réseau vidéo à la faculté de Bordeaux qui donne de bons résultats pour un prix sans concurrence. Les graphistes artistes sont également charmés par la convivialité et la superbe fonctionnalité du logiciel de dessin. Et Ed: le trouve bêtement pratique pour afficher les images 24-bits, candidates pour la couverture.
Une chose est déjà claire: le DCTV que CIS nous a envoyé ne risque pas de passer beaucoup de weekends dans son carton au bureau... (DCT est distribué en France par CIS au prix de 4990FTTC. Le manuel en français est en cours de réalisation chez C S et devrait voir le jour très prochainement, et surtout, une dispositive de sortie en R g est attendue pour "très DA VID: d J'ai i beaucoup I Après l’article d’Eric Laffont (n°43) sur le DCTV, qui se penchait sur l'aspect technique de la chose, Ed: m'a demandé mon avis sur le DCTV en tant qu utilisateur "normal", c’est-à-dire sans carte
accélératrice. Travailler avec autant de couleurs sur un Amiga de base cadencé à 7.14Mhz, est-ce vraiment possible ?
Installation Le DCTV a la forme d’un boitier de taille assez réduite, d’environ la moitié de la taille d’un lecteur de disquettes, et s’installe de manière externe en se branchant sur la sortie vidéo (prise de type "pass-through", s’insérant entre l’Amiga et le moniteur), et le port parallèle pour la digitalisation.
La sortie vidéo du DCTV est de type composite, ce qui implique que l’on doit disposer d’un moniteur possédant une entrée composite: le Commodore 1084 est équipé de la sorte, mais pas le 1083. On a donc à notre disposition deux sorties vidéo, qu’on peut visualiser sur deux moniteurs différents: la sortie normale de l’Amiga, qui est en RGB, et celle du DCTV en composite. A noter qu’avec un 1084, on peut commuter entre l’entrée composite et la péritel à l’aide du switch CVBS RGB (à l’avant du moniteur), et passer d’une visualisation à l’autre sans difficulté, évitant du coup deux moniteurs
séparés. L’installation du logiciel sur disque dur est très conviviale, le programme d’installation étant un modèle du genre.
Premier contact Les quatre disquettes du logiciel contiennent le programme DCTV, en deux versions (voir plus loin), les modules d’installation, divers utilitaires de conversion, et une série d’images et d’exemples nécessaires à la phase d’apprentissage. La documentation (en anglais) a le mérite d’être très claire, avec une partie "apprentissage" (tutorial) qui est assez agréable. Le DCTV est prévu pour fonctionner avec un minimum de 1 Mo de mémoire. Pour cela, il est livré avec deux versions d’un même logiciel, l’une regroupant toutes les fonctions en un seul programme, et l’autre comprenant
les mêmes fonctions, mais séparées en deux fsCfiN ] j MfiKEl FcoTim] mm QufiLIT Y ? StdrHi SPEED ?1D2DS ESP RESET • ?
¦ ¦ i MflKE | CLQSE j C'est en utilisant le painter qu’on ressent le plus les défauts de la sortie composite du DCTV : en effet, la qualité d’affichage est parfois assez moyenne (suivant les couleurs) à cause de moirages plus ou moins intenses qui ont tendance à donner un aspect de flou à l'image. Là encore, la documentation explique quelques astu ces pour réduire ces moirages, et en les appliquant, on arrive à faire en sorte que l'image "bave" moins, mais elle reste bien moins précise que l'image Amiga standard. Pour pallier à cet inconvénient. Digital Créations met au point un
adaptateur RVB permettant de remplacer la sortie composite par une sortie péritel, améliorant donc peut-être la qualité de l'image. A suivre ... Sinon le painter du DCTV travaille bien, très bien même, car il est étonnant de constater qu'il fonctionne à une vitesse très honorable, et qu’il est au moins aussi rapide que ses concurrents actuels en 24 bits qui eux, travaillent pour la plupart avec un 68030! Je m'attendais à quelque chose de mortellement lent, mais j'ai été agréablement surpris. Ceci est en fait dû à une astuce de traitement du sisnal de l'image, et à une astuce de modification
partielle des couleurs sur laquelle je ne m'étendrai pas (voir l'article d'Eric Laffont à ce sujet). Le fait est que pour un programmes: d'un côté le painter, et de l'autre, le digitaliseur convertisseur.
Je dois dire qu'avec 1 Mo de mémoire et la version PAL du DCTV, le painter arrive tout juste à se charger et à ouvrir son écran: j’ai un disque dur, et j'ai reçu un message d’erreur signalant qu’un manque de mémoire empêchait le painter d'ouvrir son écran. En revanche, le digitaliseur se charge sans problème, étant de taille plus réduite. Mais il est vrai qu'une page écran PAL utilise plus de mémoire qu'un écran NTSC : donc, ces petits problèmes de mémoire sont sûrement dus à cette différence, le DCTV ayant d'abord été développé en NTSC. D'autre part, la documentation nous dit qu'un
méga-octet de mémoire est vraiment le minimum requis pour le fonctionnement du DCTV. En fait, la doc précise qu'il faut au moins 2 Mo de mémoire pour pouvoir utiliser toutes les fonctions du DCTV. Et 5 Mo sont recommandés pour utiliser toutes les fonctions simultanément (c'est-à-dire avec la version non-divisée). Précisons enfin que le DCTV fonctionne avec le Kickstart
1. 3 minimum.
Nous avons donc à notre disposition 3 outils: le digitaliseur, le painter et le convertisseur.
Le digitaliseur Excellent! Il est rapide: en effet, environ 10 secondes suffisent au DCTV pour effectuer une digitalisation. Les opérations de traitement d’image additionn elles sont, elles, moins rapides avec un 68000 mais tout de même assez souples pour une utilisation confortable.
Trois vitesses de digitalisation sont disponibles, modulant par conséquent la qualité de la digitalisation, mais permettant aussi de s'adapter à la source vidéo qui est digitalisée, suivant sa stabilité. Plusieurs options de traitement de l'image sont disponibles: réglages de saturation des couleurs, réglages des teintes, de la brillance, du contraste de l'image, et de son "acuité" (utile pour faire ressortir certains détails), et réglages indépendants du rouge, du vert et du bleu. En outre, avec un peu de pratique, on peut mettre en place quelques effets spéciaux, par exemple en digitalisant
un objet en mouvement, ce qui lui apporte quelques déformations pour le moins étonnantes!
Ce digitaliseur est très confortable, et je dois dire qu'on s'amuse bien avec lui, mais on peut aussi travailler sérieusement.
D'ailleurs il exploite bien la présence (éventuelle) de deux moniteurs : sur l'un, la sortie du DCTV, on peut voir ce que reçoit la caméra, et sur l'autre, la sortie standard Amiga, s’affiche le message d'attente pour l'acquisition de l'image.
Le painter utilisateur ne possédant qu'un 68000 et 2 Mo de mémoire, le rêve en 16 millions de couleurs devient possible ... Voyons quelques-unes des fonctions du painter (en bref):
• Brosses multiples;
• Palette très fonctionnelle, avec aire de mélange des couleurs;
• Divers modes de tracé (Solide, teinte, etc...)
• Aérographe (impressionnant)
• Remplissage (automatique ou non)
• Zoom variable
• Mode texte
• Dégradés : fonction particulièrement puissante;
• Stencil, etc... Un regret cependant : le DCTV ne permettant pas
l'impression directe de ses images, on est obligé de les
convertir en IFF 24 bits et de les reprendre avec un logiciel
de PAO comme Professionnal Page, par exemple. En outre, même
s’il est extrêmement agréable de travailler en 16 millions de
couleurs, les moirages de l'image font décroître ce plaisir au
fur et à mesure que le temps passé devant la machine s'allonge.
Cette impression (légère) de flou a fini par me faire mal aux
SCREEN Color[H .....a.,...- j& 0 0 736x566 4 plane-s
TintrU i __j Br i t e-f"" ¦ .tJ 0 | S E T | Cont["“”
a. ...... j 1 -¦ " 0 Sharp [“T ü j i| 1 0 Red 5 r e e h
l ?
O r île.
S o 1 i d fi i r b r u s h W a ter ±-ize 4 Tint E1 e n d S iYi i j o t h X Y 1 00 .
Shade- R u b t h r u Filte-r F1 o u 1 00 B® C0NVERT OPTIONS DIGITIZE PAINT ¦¦¦ 11 Le convertisseur et les utilitaires annexes Il est lui aussi de très bonne facture et très simple d’emploi, èt permet la traduction du format DCTV (qui est codé sur des images Hires Amiga) en d’autres formats comme le HAM, le 24 bits IFF, etc... De plus, on peut retravailler les couleurs de l’image, on a les mêmes options de traitement de l’image qu'au digitaliseur, et différents choix de dithering. Un mini Art Department Pro 2, en quelque sorte.
Le DCTV est aussi livré avec quelques utilitaires annexes : IFFtoDCTV : convertisseur IFF 24 bits - format DCTV; S4DTOILBM ; traduit les trois fichiers 24 bits rouge, vert et bleu générés par Sculpt-4D au format IFF 24 bits;
• SetPatchMrgCop : d'après la doc, corrige un défaut des lignes
inférieures de l'affichage Amiga; DoLace : Utilitaire qui force
la sortie de F Amiga à être entrelacée, et ainsi utilisable
en vidéo;
• DISP et un visualiseur d’images. En fait n'importe quel
visualiseur peut faire l'affaire.
- View fait le même travail que DISP, mais il visualise aussi les
animations. A propos d'animations, il y a une démo assez
impressionnante d'une animation en 32768 couleurs (réalisée
avec scenery-animator), mais l’image est de taille assez
réduite.
Pour des animations plein écran, le 68000 sera hélas trop lent, et on devra recourir à une carte accélératrice.
Conclusion ¦ J’ai beaucoup apprécié le DCTV car même avec une configuration relativement modeste, il permet de goûter aux joies du 16 millions de couleurs sans carte accélératrice, ce que ne permettent pas ses concurrents qui font du 24 bits. En effet le software du DCTV est excellent et permet de bien exploiter les possibilités nouvelles qui sont offertes, sachant qu'il travaille à une vitesse convenable pour du 68000.
Par contre, le moirage dû au signal composite peut devenir gênant à la longue, surtout si on reste de longues heures devant l'écran. C'est l’inconvénient majeur du DCTV. Son prix est de 4890 Frs. A vous de juger... David Coronat DCT - signifie en réalité "Digital Composite TeleVision", soit en français "télévision en vidéo composite digitale".
est fourni avec un programme qui permet de digitaliser, créer, trafiquer et convertir des images de qualité vidéo.
D'abord, une précision : je dis "qualité vidéo" et non pas "RGB 24 bits-16 millions de couleurs", pour le meilleur et pour le pire.
Le meilleur : qualité TV au niveau résolution et nombre de couleurs, ceci avec une taille minimale qui permet de faire de T animation d'image! Le pire : il n'est pas question de s'en servir pour un traitement de texte ou un tableur qui nécessitent des détails au pixel près.
L’installation Le manuel spiralé est clair, avec des sections "installation" (courte), "tutorial" (que j'ai faite jusqu’au bout !) Et "référencé" (fonction par fonction). Ah! Une critique: je suis peut-être un peu tâtillon, mais je n’aime pas déballer un truc et être obligé de repartir aussitôt acheter le complément PAL : ce n'est pas pour le prix d'un bout de câble 75 ohms mais j’aurai bien aimé trouver le-dit câble dans la boîte, surtout quand il est indispensable pour le fonctionnement.
Grâce à la notice en français, impossible de se tromper : on éteint tout, on branche et ça marche ! Je lance l’image qui permet d'ajuster l'unique réglage du boîtier et l’installation matérielle est finie.
Le boîtier comporte 2 câbles ; le premier se branche avec une prise gigogne sur la sortie vidéo RVB de votre Amiga, le second sur sa prise parallèle Centronics (si vous voulez digitaliser des images). Le fameux câble 75 ohms se branche entre la DCTV et le moniteur (ou la télévision, ou le magnétoscope) vidéo composite. Toujours pour digitaliser, il vous faut également une caméra à sortie vidéo composite PAL.
Je conseille de 3 à 5 Moctets de RAM et un disque dur pour un travail sérieux.
Cependant, le logiciel est livré en deux versions (lMoctet et plus...), la première permettant quand même de digitaliser et retravailler des images avec un Amiga lMoctet. Un truc du père Squonk : je vous conseille également le nouveau Chipset pour avoir un peu plus de 512 Koctets de "chip" RAM pour utiliser les stencils et autres Undo... La digitalisation Le DCTV n'est pas un "frame- grabber". Il a besoin d'une source vidéo stable pendant 6 à 10 secondes pour effectuer la digitalisation. La qualité obtenue est bonne. Très bonne même puisque l’éclairage par tube néon au plafond (la nuit) a
suffi à digitaliser une photo avec un rendu proche de certains digitaliseurs sous les spots ! Le processus de digitalisation peut être interrompu puis repris ce qui permet de créer quelques effets rigolos comme les distorsions verticales ou les changements de fonds... Une fois l’image capturée, on peut retoucher les couleurs, les teintes, la luminosité, le contraste et le piqué grâce à des gadgets tout en gardant l’image originale en mémoire. Ceci permet d’expérimenter les différents réglages jusqu'à trouver les plus appropriés.
Une fois satisfait de votre image, vous pouvez la sauvegarder sous 3 formats différents : IFF 24 bits, le plus gourmand (800 à 900 Koctets) mais qui a l’avantage de pouvoir être relu directement par des programmes de mise en page comme Pro- JUIN 1992 N° 47 Page ; en format "raw" plus petit (à peu près 500 Koctets) qui lui n’est compris que par le programme DCTV et enfin en IFF (de 640x200. 8 couleurs = 36 Koctets à 736x482, 16 couleurs = 150 Koctets). A part la taille, ce dernier format est moins intéressant puisqu'une bonne partie des informations de digitalisation disparaissent du même
coup.
Le dessin A mon avis il s’agit de l'un des meilleurs programmes de dessin que nous ayons eu l’occasion de manipuler. Il est difficile de faire une liste de toutes les fonctions disponibles. Tous les outils de base sont présents ; j’ai surtout remarqué la possibilité de tracer de véritables courbes de Bézier, ce qui est rare. Il y a bien sûr les stencils, les remplissages, le pistolet à peinture qui permet de "mélanger" 2 images avec une facilité déconcertante ("rub- thru"). Parmi les nouveautés qui m'ont impressionné figure la vrai palette où l'on peut mélanger les couleurs
provenant de godets et sélectionner la bonne du bout du pinceau. Un mode de peinture "à l'eau" a l’amusante propriété d'éclaircir la couleur du pinceau au fur et à mesure que vous l’utilisez... Une fonction "filtre vidéo" permet de corriger la partie d’image sous la brosse pour avoir un meilleur rendu en sortie vidéo composite. Une fonction "spiral gradient" applique le gradient original au remplissage de cercles.
Mais l'un des concepts clé du DCTV est de pouvoir modifier séparément les composantes de couleur (chrominance) et de luminosité (luminance) d'un point à l'écran. Il est ainsi possible de "recolorer" une voiture ou une grenouille sans toucher aux "détails" de l'image. Cette distinction luminance chrominance associée à la facilité d'utilisation de la palette de couleurs rend la peinture avec toutes ces couleurs aussi simple que le dessin en seize couleurs avec Dpaint.
Parmi les mauvais points, je citerai seulement l'utilisation débile de boutons de cyclage pour les choix des remplissages (déterminer le cyclage relève de la loterie) et le traitement du texte qui se fait hors de la "toile" en différé, sans possiblité de spécifier le chemin d'accès des "fonts".
Les utilitaires Sur le module de conversion, je ne dirai pas grand chose, si ce n’est qu’il possède les mêmes possibilités de réglage que la digitalisation (couleurs, teintes, luminosité, contraste et piqué) et qu’il a trois algorithmes de "dithering" différents (ordonné, diffus et moyen). Les résultats en sortie sont variables. A mon avis, il vaut mieux utiliser un outil comme Art Department.
AmigaNews Par contre, sur les disquettes fournies figurent quelques utilitaires fort intéressants. Je commence par "View" un programme redistribuable capable d'afficher les images fixes dans une quantité de formats différents et de jouer des animations en cyclage ou non. Il est très bien fait, ne demandant que rarement des informations sur l’image à charger.
Viennent ensuite 2 utilitaires Shell pour convertir des images IFF et Sculpt 4D en format DCTV. Comme indiqué dans la doc, il vaut mieux les utiliser avec Dis- kMaster II ou au pire avec la fonction SPAT de sélection multiple de fichier fournie avec le Workbench si on doit les utiliser sur des lots d’images comme en animation.
Restent 2 petites fonctions pour passer en entrelacé sans réinitialisez (merci le
1. 3) et pour corriger le fameux bug PAL 4
bitplanes hires lignes 256 (re-merci le
1. 3). Compatiblités Le DCTV est compatible avec lui- même, ce
qui est bien (pas de gourous constatés), j’ai également vu Art
Department Pro 2 générer directement du DCTV. Dans les petits
papiers, citons : Imagine 2.0: Scenery Animator, 3D Pro
version 2, Vista Pro. Draw 4D Pro (n'y a t-il que des "pros"
içi?). Je parle içi de travail en mode DCTV. Il est toujours
possible d’utiliser les programmes existant capables de
charger une image IFF, du moment que le programme en question
ne modifie pas l’image (la ligne en haut et celle à gauche).
Pour les programmes "multimédias" comme AmigaVision ou Scala.
Cela se résume au mauvais fonctionnement de quelques effets
(apparition et scroll par le haut ou par la gauche par ban
des). Notez qu’il est possible de charger des images DCTV sous
Dpaint et de créer une animation !
Conclusion Vous vous doutez que pour motiver Squonk (qui est une bestiole plutôt placide et pleurnicheuse) sur la vidéo, il faut qu’il y ait de bonnes raisons: pour la première fois dans l’histoire de l’informatique personnelle, je considère qu’il est possible à un particulier de faire de la vidéo animée : un camescope avec entrée sortie PAL composite (comme second magnéto), un magnétoscope à entrée PAL assez stable en image image, un genlock simple et de bonne qualité, un Amiga avec le DCTV et quelques programmes (DPaint, DCTV, Scala, Art Department Pro) et vous avez un mini-studio chez
vous.
Squonk PS: je remercie François Gastaldo pour son aimable coopération et CIS pour m avoir prêté "la bête".
Après le test paru dans AmigaNews de Février (TV ° 43), des critiques furent émises quant aux résultats obtenus.
Certaines d entres elles sont fondées, d'autres non.
Les Explications La plupart des critiques concernaient le nombre de couleurs obtenues en animation et dans le logiciel de dessin.
Après tous les contre-tests effectués sur notre premier DCTV nos résultats étaient toujours les mêmes. Grâce à l'amabilité de C.I.S., le distributeur, un nouveau DCTV est désormais entre nos mains et ce que nous pressentions fut confirmé. Le premier DCT était légèrement déréglé, mais... Nous avons donc décidé de refaire le point sur ce produit si particulier.
Mise au Point Nous allons expliquer tous nos dires de l’article précédent, en changer certains mais aussi en confirmer d'autres.
Avant de commencer, l'image de présentation de cet article nous montre le Package complet qui vous est fourni lors de l’achat du produit: 4 disquettes contenant tous les utilitaires du DCTV, une documentation complète en Anglais (C. .S nous informe cependant que la traduction ne saurait tarder), et le produit lui-même qui n'a pas changé depuis la dernière fois.
Le principe Faisons un peu le point. 11 est difficile de comparer une carte genre les cartes 24 bits possédant leur propre mémoire et codant l'image en tant que points et bit- planes (c'est à dire le principe conventionnel) et le DCTV. C'est difficile car le DCTV ne possède pas un codage conventionnel de l’image et c'est ici que réside sa différence et c'est aussi son principe de fonctionnement.
Le DCTV traite l’information particulièrement. Il décompose le signal composite comme une digitalisation et le code à sa façon pour en sortir un fichier reconnu par l’Amiga comme un fichier Hires en 16 couleurs mais qui en fait est tout autre.
Pour l'affichage, l'image reconnue par l’Amiga comme un fichier Hires 4 Bit- Plans (736x560 16 couleurs) sera donc décodée par le DCTV et recomposée dans son vrai type, c'est à dire avec un nombre plus important de couleurs. C'est un peu compliqué à comprendre. Imaginons un digitalisateur de son qui digitalise, avec un micro, une musique. Celle-ci sera donc numérisée et stockée sous forme de fichier dans l'Amiga (transformation de l'Analo- gique en Numérique). Pour reproduire ce son le décodage du fichier se fait par la transformation du Numérique en Analogique pour ensuite aller vers le
haut-parleur.
En remplaçant le son par une image (un signal composite ou composante) on a le principe du DCTV.
Bien sûr le principe est poussé à l’extrême dans le DCTV et beaucoup plus complexe à expliquer en détail.
Résolution On m’a reproché d'avoir dit que le DCTV offre une résolution de l'ordre de 384x570 pixels. Incompréhensible, on m'a dit. Alors que le fichier est sauvé en DCTV 736x570 donc en Hires. Je m'explique: comme nous l'avons vu. Le principe du DCTV est différent des autres cartes et même de l'Amiga. Le fichier DCTV affiché sous Deluxe Paint en Hires est. Une fois décodé par le DCTV. Reconstruit sous une forme légèrement différente. Lors de l'emploi de mires vidéo spécifiques, l'information affichée par le DCTV est équivalente à la résolution avoisinant les 360 pixels par ligne, le nombre de
lignes, lui, ne changeant pas. Voici pourquoi nous avons affirmé ceci la dernière fois. Evidemment nous aurions dû l'expliquer. Je tiens à la disposition des sceptiques la mire test vidéo s’ils le désirent.
Les Couleurs Le principe du DCTV s'applique aussi pour le nombre de couleurs utilisables.
Comme tout signal vidéo digitalisé, ce n'est plus des points que l'on sauve mais une information globale d'une ligne contenant les points mais aussi les couleurs et beaucoup d'autres choses, et tout ceci mélangé. Dans ce principe la qualité d'une image dépend énormément de la qualité du signal.
Comme le DCTV ne gère pas vraiment les couleurs sous forme de bit-plans, une estimation des couleurs est assez aléatoire.
Cependant une fourchette peut être don- JUIN : FETE DE LA MUSIQUE... alors FAITES DE LA MUSIQUE !
BARS & PIPES PROFESSIONAL version Française DIGITALISEUR SON 12 BITS SUNRIZE avec soft DIGITAL SOUND STUDIO 8 BITS VF par CIS DU GRAPHISME EN 24 BITS 3200 4740 890 TOUS LES PRODUITS GVP HCD+S2, 30 Mo SCSI, pour A2000 3290 33200 HD500+, 120 Mo Q, 2Mo - A500 6890 COMBO 325, 'ECO30 25MHz, 1 Mb 6990 COMBO 340, 'ECO30 40MHz, 4Mb 10990 COMBO 350, 68030 50MHz, 4Mb 15990 G-FORCE '040, 28MHz 2 Mb - A3000 22520 Cartes pour HD500+
- AT 286, 16MHz 2990
- Mini '030, 40MHz « 23700 21930 6590 ¦a 8490 TT 22500 56500
22500 19990 3950 TT 29050 4750 AMIGA 500+, WB v2.0, 1 Mb
ChipRam 3290 AMIGA 500 v1.3 2890 AMIGA 2000, WB v2 0, Denise
ECS 5490 idem + moniteur A1083S ou VISTO + 2000 AMIGA 3000 2Mb.
HD 50MO, A1960 20990 AMIGA 3000 UNIX 6Mo, HD 105Mo, Unix
5. 4, écran Couleur Multisynch A1960, WB v 2.0 30990 AMIGA 3000
TOWER 6Mb, HD 105Mo 23990 AMIGA CDTV, clavier, souris, floppy,
2CD 6590 AMIGA 600, WB v2 0, 1 Mb Chip 3690 Scanners SHARP 24
bits, A4 A3. 300 600 dpi HP DESKJET 500C, 300 dpi couleur +
driver Disques Durs SCSI de 52Mo à 1,6Go LASER A4 Postscript
2, RISC, 300 dpi LASER A3 Postscript 2, RISC, 400 dpi
PROGRESSIVE ’040, 28MHz, 8Mb FUSION FORTY '040, 28 Mhz, 4 Mb
DOUBLETALK 2000 (réseau Appletalk) Moniteurs Couleur N&B, 14 à
21" (PAO) VISIONA 24 bits, 2 Mo V RAM HAM-E PLUS 384x560, 24
bits A-VIDEO 24 bits, 768x580, A500 2000 Prix TTC révisables
sans préavis PERIPHERIQUES MATERIELS TOUS LES LOGICIELS
D-PAINT IV, VF par CIS 950 SCULPT- Animate 4D 3590 ProPAGE 2.1
VF + ProDraw 2.0 2990 PROPAGE 3.0 version Anglaise 2490 ART
DEPARTMENT PRO 2.1 A 2480
P. P.M. V2.1 F (V2.2 A *) 3390 DiskMaster V1.4 Doc VF 290 3D
Professional V2.0 (dispo? 3700 REAL 3D PRO V1.4 VF 4400
- HARLEQUIN, 2 Mb, Alpha Channel et TV-PAINT V1.8
- GVP VISION 24 YC PAL + Pack logiciels (Caligari, Scala
Macropaint et TV-Paint IV24)
- SpaceArt VD2001 + TV-PAINT
- A-VIDEO 24 + Pack logiciels (AV-Paint, Opéra et TV-Paint)
- CALIGARI 2 ET DES BONNES AFFAIRES Disques Durs d’occasion pour
A2000 (contrôleurs Commodore + HD 20 ou 40 Mo), testés et
approuvés à partir de 800 Francs TTC !!! (Quantité limitée)
2990 512K + horloge pour A500 450 SYQUEST 44Mo 20ms interne.
3790 SYQUEST 88M0 20ms interne. 6990 cartouche 44 Mo 88 Mo
790 950 CD réinscriptible 3.5" 128 Mo ext. 14500 cartouche CD
3.5" 128 Mo 890 Modif. A500 v1.3 rév.6 1 Mb Chip 550 XETEC
CD-ROM + 2 CD Fish, interne 5890 Kit 2.0 A500 2000, (Rom + doc
+ disk) 890 Flashage PAO AMIGA DIRECT films & bromures sur
Linotronic 330, séparations Quadrichromie, Chromalins...
Sorties couleurs A4 16 Mio sur Imprimante à Sublimation
(Qualité Photo !) : 300F TTC Calculs Images & Anims 3D (la
nuit)... Contactez-nous !
ET TOUS LES AUTRES SERVICES "PLUS"
S. N. VOXEL DIGITAL SYSTEMS. Distributeur Agréé COMMODORE-AMIGA
3000, Revendeur GVP, SHARP. Règlement par chèque à la
commande, C.R. 50% à Adresse Service VPC. Services PLUS :
Boite Postale 38.63540 ROMAGNAT - Tél. : 73.35.12.65 - Fax :
73.34.85.70 la commande, participation aux frais de port 50 F.
DCTVi née. Nous avions dit que le DCTV proposait un
affichage en 16 millions de couleurs, c'est un peu
euphorique. Il est très difficile de donner le nombre de
couleurs contenues dans un signal composite. Après beaucoup
d’investigations auprès des spécialistes du signal, nous
avons déduit qu’un signal composite standard offre un maximum
d’environ 100 000 couleurs à l’écran sur une palette
considérée comme infinie; ou plutôt limitée au type de signal
(légèrement inférieure à 24 bit-plans dans notre cas). Mais le
fait de travailler en composite a aussi son bon côté; celui
d’adoucir tous les contours et donc par conséquence les
dégradés.
Que les autres cartes vidéo 24 bits ne chantent pas victoire trop vite. Avec une résolution de 640x512 pixels, il ne peut avoir plus de 327 680 pixels différents dont beaucoup possèdent la même couleur.
Ce qui fait que dans une telle image 24- bits on ne trouve pratiquement jamais plus de 40 000 couleurs différentes.
La palette globale, elle, est donc importante car c’est elle qui va définir la qualité de tel ou tel dégradé sur une image.
En considérant que celle du DCTV est dépendante du signal composite qui va permettre l’affichage, elle se rapproche vraiment du 24 bit-plans sans pour autant l’atteindre (ici aussi des images test existent).
Une autre preuve de ceci est que une image 24 bits chargée par le DCTV puis re-sauvegardée en format 24 bits sera légèrement altérée. Mais l’aspect visuel global d’une image DCTV offre de toute façon une qualité réelle et souvent largement suffisante.
Les Animations Tout ce qui a été dit plus haut est valable dans le cas des animations. Le format que nous appellerons désormais Hires DCTV sera limité aux performances de la vidéo composite avec toutes ses possibilités mais aussi ses restrictions. C’est cependant ici que par rapport à l’article précédent, la défaillance de notre premier DCTV nous a trompé. Seul le mode 3 plans fonctionnait réellement et nous en avions conclu que les Animations DCTV tournaient avec une palette équivalente à 15 bits (32000 couleurs). Comme on vient de parler du format spécial Hires DCTV, ceci n’est pas exact
et doit être corrigé.
Nous avons donc été trompé par le matériel. Cette excuse peut paraître facile mais elle est vraie. La correction doit donc être faite: le DCTV est capable d’animer dans les formats déjà décrits avec une palette que nous appel lerons Composite.
On ne peut pas dire ni infinie, ni 24-bits réels, mais elle est suffisament étendue pour tenir tête aux cartes 24 bits. Le nombre de couleurs écran lui aussi peut être considéré comme "Composite”. Je ne m’avancerai pas en donnant un chiffre. A vous de voir.
Conclusion Définitive La vraie erreur dans l’article du N° 43 a été de vouloir comparer le DCTV à des cartes conventionnelles stockant l’image en points et en Bit-plans et surtout a faire des comparaisons comme si le DCTV était une carte à Bit-plans classique. Pour ce qui est des tableaux comparatifs entre cartes, ils restent valables même si le fait de marquer 24 bits pour le DCTV n’est pas correct.
Pour plus de détails sur le signal du DCTV ou les mires utilisées, écrivez moi (avec lettre réponse timbrée).
Enfin, cette polémique tend à faire oublier que le DCTV reste la meilleure alternative (bas prix) aux cartes 24 bits standards et fonctionne même sur des configurations modestes de 1.5 Mo minimum. Lors de ce deuxième test j’ai été surpris de la qualité que possède le DCTV à créer des animations colorées saisissantes, rapides et nécessitant peu de mémoire.
C’est ici sa véritable force.
J’ai par contre été moins impressionné cette fois-ci par le logiciel de dessin. En effet il n’est pas possible d’isoler un seul pixel à l’écran (sauf avec la loupe). La visualisation n’est pas assez précise, et de plus les couleurs se trouvent modifiées dans le cas du dessin avec un pinceau ou autre outil d’un seul pixel de large. Par exemple, une ligne blanche verticale sur fond sombre devient grise sombre. Et si on trace une autre ligne à côté, espacée d’un pixel, les deux lignes deviennent multicolore.
Signalons aussi que le package comprend nombre d’utilitaires pour convertir les images ou les animations. Ces utilitaires (genre ADAM) fonctionnent bien et rapidement, ce qui est la qualité principale du DCTV. N’oublions pas non plus le digitaliseur (composite) de qualité contenu en standard dans le boitier du DCTV.
Note sur les autre formats Le DCTV peut aussi bien visualiser des fichiers standards IFF ou HAM que les formats DCTV.
Il distingue la différence entre une image IFF normale (genre Dpaint) et un fichier DCTV (qui est aussi une image IFF), en constatant la présence ou absence des codes de contrôle en haut à gauche de l’image (codes non-visibles lors de l’affichage). S’il trouve ces codes, il transforme le fichier IFF en signal composite analogique (donc DCTV). Sinon, il affiche l’image standard IFF, mais en vidéo composite. On peut alors visualiser (ou et enregistrer sur magnétoscope PAL) les images standards de l’Amiga grâce à ce système de codage.
Le format DCTV est maintenant disponible dans la plupart des programmes graphiques sur Amiga et son extension est en plein essor. Commodore va adapter le procédé DCTV à son système CD-ROM grand public, le CDTV.
Eric Laffont A3000 : 68030 à 25 Mhz, Wb 2.0 et 1.3, lecteur HD, 2 Mo ram extens. à 18 Mo: A3000 + DD Quantum 105 Mo 18990 F + Multisynch 1960 . 22990 F A3000 + DD Quantum 210 Mo 21990 F + Multisynch 1960 . 25990 F EXTENSION MEMOIRE POUR AMIGA 3000 : 1 Mo ram 500 F 4 Mo ram 1600 F 8 Mo ram 3000 F DISQUES DURS EXTERNES POUR AMIGA 3000 :l Quantum externe + alim, 52 Mo.. 2690 F 105 Mo ..3690 F 210 Mo ..6090 F TEL: (1) 60 13 12 23 18 rue du Dr Roux 91160 LONGJUMEAU du lundi au vendredi Vente par correspondance uniquement EXTENS. MEMOIRE A2000 SUPER PROMO DU MOIS AMIGA 600 compacte, 2
Mo extensible à 8 par palier de 2 Mo 2 Mo 1190 F 6 Mo 2590 F 4 Mo 1890 F 8 Mo 3290 F Amiga 2000 récents, Wb 1.3, garantis 6 mois A2000 seul ... 2990 F A2000 + DD SCSI 20 Mo ......4790 F Le dernier né : 1 Mo ram, lecteur 3,5 p, lecteur carte mémoire : A600 + péritel ..... 3540 F Extens. Mémoire 1 Mo ne A600 + DD 20 Mo 4940 F Disque dur IDE 60 Mo......5490 F DISQUES DURS SCSI ARCHOS AVEC EXTENS. MEMOIRE 0-4 MO Les contrôleurs ADD d'Archos grâce à leur haute intégration dans un monochip en
technologie CMOS à 1,2 pm affichent les meilleures performances du marché (tests DiskSpeed et DiskPerf). 100% français. Robustes et éprouvés : 4 ans d’expérience sur des bornes interactives fonctionnant nuit et jour. Supportent les fonctions SCSI Direct de Commodore et sont gérés avec l'outil standard du 2.0, "HdToolBox". Extension mémoire de 0 à 4 Mo. 7 périphériques SCSI. Autoboot 1.3 et 2.0 en FFS. ADD500 s'intèare Darfaitement dans la liane de l’Amiaa. Technologie à très faible consommation sans alimentation externe.
POUR AMIGA 500 : ADD 500 QUANTUM 52 Mo, 17 ms, sans ext. Mém 2990 F QUANTUM 52 Mo, 17 ms, 0 Ko ...... 3290 F QUANTUM 105 Mo, 17 ms, sans ext. Mém..... 3890 F QUANTUM 105 Mo. 17 ms, 0 Ko .... 4290 F POUR AMIGA 2000 : ADD 2000 QUANTUM 52 Mo, 17ms, sans ext. Mém .2590 F QUANTUM 52 Mo, 17ms, 0 Ko 2990 F QUANTUM 105 Mo, 17 ms, sans ext. Mém......3590 F QUANTUM 105 Mo, 17 ms, 0 Ko .... 3990 F QUANTUM 210 Mo, 11-17 ms, 0 Ko ... 6290 F MEMOIRES POUR ADD KIT 512 Ko .. 250 F KIT 2 Mo ...... 850 F
KIT 1 Mo ......500 F KIT 4 Mo 1600 F CADEAU : 10 MO DE FREEWARE !
Nos disques durs sont livrés formatés avec 10 Mo des meilleurs logiciels du domaine public (utilitaires, démos, musique, jeux, slide-shows,...) DISQUES AMOVIBLES SYQUEST PROMOTION STATION A2000 AMIGA 2000 + DD Quantum 52 Mo + ext. Mémoire 0 à 4 Mo .... 7590 F AMIGA 2000 + DD Quantum105 Mo + ext. Mémoire 0 à 4 Mo 8590 F Syquest interne pour A2000,20 ms, cartouche Syquest externe pour A500 A3000,20ms, cartouche comprise 44 Mo 3490 F 88 Mo 4790 F comprise 44 Mo 6140 F 88 Mo 8140 F CARTE AVIDE012 ET AVIDE024 + AVANIM PROMO A500+ i INCROYABLE: Station A500 + équipée d’un disque dur Quantum 52
Mo et d’une extension mémoire de 0 à 4 Mo ... 5490 F 2 Mo ram supplém 850 F Moniteur 1083S ... 1950 F Une merveille d'intégration pour 4096 et 16 millions de couleurs en HIRES OVERSCAN (768 ' 580) dans un mode d affichage standard (rien à voir avec du HAM étendu ou un bricolage du signal vidéo composite). Compatibles avec tous les flickers fixers et genlocks internes et externes : trois niveaux d’inscrustation possibles. S'installe à la place de Denise. Workbench en transparence. 100 % français. Accepte tous les formats de l'Amiga plus les formats IFF ILBM en 12,15,18,21 et
24 bits. Interfaces AmigaDOS et AREXX.
Logiciel de dessin AVPaint fourni en standard avec le logiciel d'animation OPERA. Possibilité de "double buffering" 2 x 12 bits sur Avideo 24 pour animation jusqu'à 17,5 images sec. Contrôleur de disque spécial d'ARCHOS pour des animations "direct to disk" jusqu’à 2 Mo sec. Sortie simultanée sur deux écrans pour Avideo24: un écran vidéo 24 bits et l'écran Amiga avec flicker fixer en 12 bits.
De nombreux logiciels de la PAO au 3D compatibles Avideo.
AVIDEO 12 2490 F AVIDEO 24 4490 F AVIDEO PRO : AVIDEO 24 + TVPAINT 6290 F MEMOIRE IMPRIMANTES LECTEURS 3" 1 2 MPS1270 : 80 col, 160 cps. Jet d'encre, monochrome 1540 F MPS1500C : 80 col, 120 cps, 9 aiguilles, couleur . 1540 F interne (A500)..... 530 F interne (A2000)......650 F externe.... 590 F +blitz, anticlic, antivirus.....700 F BOITIER TOWER HIO A500 CARTES ACCELERATRICES LE GRAND SUCCES DE L’AMIEXPO DE BERLIN : HIQ vous permet de transformer votre Amiga 500 en Amiga 2000 et d’avoir accès à tous les slots du 2000 .
Le boitier vertical HIQ comprend : 5 slots B2000 ,1 slot CPU, 1 slot FULL VIDEO, 4 slots PC, 1 alimentation, connecteurs pour lecteurs 3,5" ou 5,25", clavier séparé.
HIQ TOWER A500 ... 4290 F P ROGRESSIVE PERIPHERALS & SOFTWARE La plus performante des cartes accélératrices pour Amiga 2000 et Amiga 3000 : 68040 à 28 Mhz, 22 Mips, jusqu’à 32 Mo ram, Upgrade 33 Mhz et 40 Mhz, livrée avec le logiciel IMAGINE 2.0 MERCURY pour Amiga 3000 . 18400 F PROGRESSIVE 040 pour Amiga 2000 .... 20900 F A500 : 512 ko ss horloge 240 F + horloge.... 280 F ADRAM-500 : extension mémoire externe pour A500 : 1 Mo 1290 F 2 Mo 1690 F 4 Mo 2290 F Extension 1 Mo pour A500+ (2 Mo chip ram) 490 F MEGACHIP
: 2 Mo chip ram + SupFatAgnus 2290 F PERIPHERIQUES DD (seul) SCSI Quantum 52 Mo ..1990 F DD (seul) SCSI Quantum 105 Mo 3090 F DD (seul) SCSI Quantum 210 Mo 5290 F ATONCE Classic AT286 à 8 Mhz ..1040 F ATONC&Plus. AT286 à 16 Mhz + 512 ko ram 2290 F Accélérateur ADSPEED. A500 2000.14.3 Mhz ....1690 F Multikickstart (boote en 2.0 en 1.3) .290 F Composants et autres périphériques Commodore ne Exceptionnel : carte-mère A500 complète 1400 F Tous
nos prix sont TTC. Offres valables dans la limite des stocks disponibles. Matériel garantil an. Envoi par la poste en COLISSIMO.
Frais de port 60 F. Contre- remboursement et carte bleue, supplément de 40 F. Frais d’expédition des ordinateurs (nous consulter) r BON DE COMMANDE A RETOURNER A FBI, 18 RUE DU DR ROUX, 91160 LONGJUMEAU TEL : (1) 60 13 12 23 NOM ADRESSE DESIGNATION QTE MONTANT CODE POSTAL VILLE I Règlement à la commande par chèque ou en contre-remboursement par carte bleue N I I I I I I I I I I I I I I I I I frais de port i Date de validité I_I_11_ _|_| DATE SIGNATURE TOTAL | Six années de bons et loyaux services, voilà comment je peux résumer ces dernières années avec mon Amiga 2000. Acheté en 1986, celui-ci
n a jamais rendu visite aux services de réparation de Commodore. Oui mais voilà : la technologie a beaucoup progressé depuis cette date et le temps est venu de le mettre à niveau. Je me suis donc mis en tête de le doter d'une carte-mère récente.
Cela n'a pas été sans mal... Je ne garantis pas l’exactitude de tout ce qui suit: il s’agit pour la plupart d’informations recueillies de-ci de-là, Commodore étant assez discret sur certaines notions. A commencer par la nomenclature des révisions. Mon Amiga est une révision 4.3. La dernière révision de carte-mère est la 6.2, et c'est donc celle-ci que je me suis efforcé d'obtenir. Entre ces deux révisions, les noms des cartes-mères sont passés du nom de code 2000A à 2000B. D'après ce que j'ai vu. Il semblerait que les révisions 4.5 possédaient déjà les nouveaux circuits, et peut-être même les
4.4. J'aurais tendance à dire que la dénomination est passée à 2000B à partir de cette révision.
Pourquoi?
Deux raisons ont motivé la décision de mettre mon Amiga à niveau. La première est naturellement la Fat Agnus. Sur les 2000A. Agnus ne peut adresser que 512K de mémoire vidéo. Les 2000B en autorisent un méga. Je fais très peu d’applications graphiques mais mon Workbench Overscan ne me laissait que 380K de chip mem. De plus, certains jeux (Formula one GP par exemple) requièrent une certaine quantité de mémoire vidéo continue et m'obligeaient à rebooter en 1.3 pour pouvoir jouer.
L'autre raison, c'est l'accélératrice. Je possède une A2630. De Commodore, donc, et pour les révisions 4.3, il est clairement précisé dans la documentation qu’il faut se passer du 68000 si on veut utiliser la carte. Adieu le mode 68000 et bonjour les divers gourous de certains jeux qui ont tendance à chatouiller le système de très près. Là commencent mes aventures... Une carte bien vide... J'ai donc commandé une carte-mère révision 6.2 par l'intermédiaire d'un ami possédant une boutique de réparation d'appareils électroniques (salut Thierry!). Attente raisonnable (une dizaine de jours) et
première surprise à la réception : la carte-mère est vide de tous composants... C'est un choc. Aidé de mes deux acolytes, Sr. Et Worf. Nous commençons donc une analyse détaillée de ce qui est à faire. Les circuits de la 4.3 réutilisables sont a priori: le 68000, les deux 8520, Gary. Denise et Paula (je ne crois pas en oublier). Je dois bien naturellement acheter la Fat Agnus à part, car elle ne figure pas sur la 4.3. Un composant mystère Re-commande. Pour la Fat Agnus cette fois. Mais nous constatons tout de même une anomalie dans notre beau plan: alors que la
4. 3 est devenue déserte à son tour suite à la migration de tous
ses circuits vers la 6.2, un emplacement sur cette dernière
reste désespérément vide. Gasp! Un nouveau circuit serait-il
apparu avec les 2000B?
Coups d'oeil frénétiques à la Bible de ’Amiga, au manuel, ques tions sur les News et bientôt le coupable est identifié. A l’emplacement indiqué U800 sur la carte doit figurer un circuit référencé sous le numéro 5721 et surnommé BUSTER. C’est lui qui est responsable de la gestion du bus et également du trafic sur la carte PC. Pas étonnant que F Amiga ait refusé de démarrer... Quelque peu inquiet quant à la bonne santé des composants qui étaient déjà présents sur la carte lors de la tentative d'allumage, je fais donc une nouvelle commande pour Buster... Un circuit qui en cache un autre Buster
arrive rapidement grâce à la diligence de Thierry. Nouvelle séance de chirurgie: Buster intègre rapidement sa place, l'interrupteur passe une nouvelle fois sur la position ON et, oh!
Surprise, aucun changement dans le comportement de F Amiga dont l'état de santé commence à m'inquiéter sérieusement. Même pas une diode qui clignote... Consternation, consultation et soudain illumination, rapidement confirmée par un coup d'oeil sur la 4.3: celle-ci est bel et bien déserte. Question: où se trouve l'ancienne Agnus?!? Il est bien évident que nous ne l'avons pas transférée sur la 6.2. Une mauvaise réduction En fait, c’est ce qui s'est passé. Apprenez que si les 6.2 contiennent en toutes lettres les surnoms donnés aux composants, il n’en est pas de même pour les 4.3. D'où la
méprise. Suggestion de Worf: peut-être ce que nous avons supposé être Gary est en fait Agnus et il ne se trouve donc pas à sa place sur la 6.2. Les vagues souvenirs remontent à la surface: il semblerait que Gary soit également apparu avec les 2000B.
Notre erreur est en fait compréhensible : sur les trois circuits (Denise. Gary et Paula), nous ne possédions que deux numéros de référence. Par élimination, nous avions supposé que Gary était ce qui restait mais c'était en fait Agnus (vous suivez, là? Rassurez- vous. Je résume tout à la fin. Restez éveillé!).
Renseignements pris, le nouveau Gary porte la référence 5719.
Commande illico, pas nécessaire en fait car le composant est en stock. L’ancienne Agnus saute donc et Gary prend sa place.
Résultat encourageant cette fois: F Amiga réclame un Workbench.
Oh joie! Nous voilà enfin au bout de nos peines.
Que nenni.
Un dernier test de perspicacité Tout fonctionne à merveille à mesure que les cartes reprennent leur emplacement (disque dur autoboot, accélératrice, ram, carte XT) et voilà que F Amiga se replonge en léthargie dès que nous essayons de le démarrer avec le capot... et marche à merveille dès que nous enlevons celui-ci!
La tension monte. Vérification draconienne des cartes, des nappes, tentatives d'isolement avec un journal (!), rien n'y fait.
C'est à s'arracher les cheveux. A moitié rassuré, je me dis que je pourrais toujours rédiger mes articles avec un Amiga ouvert, mais quand même... Un coup d'oeil à la documentation de la 2630 finit par nous donner la solution au problème: j'avais dû positionner un jumper afin de signifier à la carte qu'elle ne devait pas s'attendre à trouver de 68000. Ce n’est plus le cas désormais. Le jumper saute, et mon Amiga démarre enfin correctement même avec le capot! Si quelqu'un arrive à me dire en quoi la présence du capot pouvait l'empêcher de démarrer, il aura droit à toute ma reconnaissance.
Résumé Pour ceux que l'expérience tente, voici donc la liste de ce que vous devez acheter si vous voulez mettre votre Amiga à niveau:
• une carte-mère 6.2
• une Fat Agnus
• Buster (5721 )
• Gary (5719) Prévoyez également une pince à composants. Petit
détail : la Fat Agnus se place de travers. Insérez-la avec la
flèche en face du petit point. Ca semble bête de se tromper
(malgré le détrompeur...) mais nous l’avons quand même fait et
la sortir de son boitié carré n'est pas une sinécure, la pince
à composants étant complètement inefficace dans ce cas... Pour
information et pour vous éviter les mêmes errements que nous
lors du transfert des composants, voici les références des
autres circuits spécialisés:
• Denise : 8362
• Paula : 8384 Coût total de l'opération : environ 3000F. Ce
n'est pas donné... Mon conseil? Si vous pouvez faire faire le
travail par quelqu'un d'autre pour un prix équivalent,
n'hésitez pas! Cela dit, je rends une fois de plus hommage à
Commodore car F Amiga n'a jamais grillé malgré tous les mauvais
traitements que nous lui avons fait subir (la présence de deux
Agnus sur la carte m'avait quelque peu inquiété...).
Remerciements Toute ma gratitude va à Thierry de chez
Micro-Elec qui a su faire rapidement diligence pour les
nombreuses commandes que je lui ai passées (Micro-Elec, 30 bd.
Maréchal Juin, 06800 CAGNES MER). Et naturellement, mon nouvel
Amiga ne serait pas ce qu'il est sans mon homonyme Cédric Sr.
Et son assistant klingon. Worf. Merci à vous deux, je vous dois
un Macdo!
Cédric Beust INFOR TOUT L'UNIVERS DE L'AMIGA 8 bis, rue du 93e R.l. 85000 LA ROCHE SUR YON © 51 46 03 64 - fax 51 462 294 AMIGA 2000 - 3000 - GENLOCKS LOGICIELS TITRAGE - EFFETS SPECIAUX DESSIN - IMAGE DE SYNTHESE... ¦¦ NOUVEAU !!!
IMPACT VISION 24 LA CARTE VIDEO 24bits pour Amiga 200 3000. Plus qu’un super-Genlock, c’est une carte graphique 24 bits qui affiche en 16 millions de couleurs, numérise en temps réel, permet (avec hardware) le travail en vidéo numérique -enregistrement sur disque dur, incrustation d’une image dans l’autre, ...-, dés- entrelace, accepte et affiche le RGB, PAL ou Y C. Livrée avec Caligari IV24, Scala IV24, MacroPaint IV24. Sortie broadcast sur multisync ou 1083 84 ! ELLE EST MAGIQUE !
19990F A partir de TTC Installation sur site gratuite (jusqu 'à 300 km) jusqu 'au 30-06-92.
Dessinez, digitalisez et affichez en 24bits sur n'importe quel Amiga !
Digitalise en 10 secondes à partir de n’importe quelle source vidéo ; affiche et capture des images en haute résolution 24bits ; échange vers depuis n'importe quel fichier IFF (y compris HAM et IFF-24bits) ; 3 logiciels de idessin, capture et conversion sont inclus ; DCTV fonctionne avec les programmes de dessin classiques (Ouahhh les anims Imagine lancées par Dpaint ou Scala en 24bits !) - 1 méga nécessaire 4990F NOUVEAU PRIX !
DCTV PAL DERNIERE MINUTE : Bientôt disponible, un module externe permettant d’encoder le signal DCTV en RGB, donc d’afficher en RGB, de genlocker en 24bits, à un prix... WHOUAA!
MATERIEL - LOGICIELS EXPO PERMANENTE CARTES 68030, 68040, CARTE 24BITS DISQUES DURS, SCANNERS Sharp Logiciels PAO : Ppage - Pdraw Logiciels 3D : Caligari 2.0 - Imagine VU A TRAVERS LE Nous savons par notre courrier que les cinquantes pour cent de nos lecteurs qui possèdent un Amiga 2000 se posent des questions sur l'avenir de leur machine.
(Oui, nous commençons à avoir quelques résultats à notre questionnaire de l'année dernière. Nous en publierons très bientôt un rapport détaillé. Alors nous sommes allés faire un tour dans le monde des rumeurs pour vous aider à faire passer le temps en attendant la sortie des nouveautés si longtemps attendues.
2000 Les nouveaux Amiga de milieu de gamme ne sont pas encore là, mais la presse internationale n'arrête pas de les décrire dans leurs moindres détails. En France c'est le directeur de Commodore-France, Mr Georges Fornay, cpd en a parlé le premier, annonçant dans un entretien avec Amiga Revue, l'arrivée imminente de toute une série de nouveautés, y compris le 300, le 600, le 1000 Plus, et un 2000 "relooké” La presse ajoute l'Amiga 2200 et le WorkStation pour bonne mesure.
Amazing Dans le journal américain Amazing Computing, le correspondant diabolique des couloirs, el Bandito raconte qu’il a appris que Commodore compte sortir jusqu’à six nouvelles machines cette année, y compris le 600 et 600HD (déjà lancés en Europe), et que ces lancements vont arriver plus vite que prévu. Ce n'est pas étonnant, car les baisses de prix et les avances technologiques chez Mac et PC ont subitement donné un air de vieux à l’Amiga 2000 et tout le monde ne peut pas s'offrir un 3000.
D'après le Bandito plusieurs ces nouveautés seront basées sur le jeu de processeurs de la nouvelle génération, avec davantage de couleurs. Il cite une machine nommée provisoirement l'A1000 Plus, avec le nouveau chip set et processeur 68030 cadencé à 25MHz, qui aura un prix d'environ $ 2500, et une machine avec 68040 pour laquelle il suggère le nom de A3000 Plus. Il prévoit également un nouveau CDTV pour la fin de l'année à un prix inférieur à $ 500. Cette machine aurait.
Selon lui, une affichage DCTV incorporé, et n'aurait plus besoin de "caddy" pour recevoir un CD ROM disk.
Shopper Le journal britannique Amiga Shopper a publié la liste suivante de possibles machines et ses commentaires sur chaqu'une d'entre elles: A800: Un Amiga avec 68020 avec des circuits sonores de qualité CD, qui viendraient se positionner entre l'A600 et le 3000. Selon Shopper il n'y a que quatre chances sur dix que cette machine voit le jour.
A2200: Un 3000 en plus petit, style 990 F 1420 F Carte d’extension maximum 4 Mo, peuplée 2 Mo INSTALLATION PAR NOS SOINS Extensions mémoire pour Amiga 500: 512 Ko Disque dur Quantum 52 MB: 3090 F rinology nformatique Extensions pour disques Lecteurs de disquettes durs SCSI Amiga 500 SyQuest pour Amiga 500, externes, SCSI, 20 ms, Cartouche incluse 44 Mo: 6198 F 88 Mo: 8198 F SyQuest pour Amiga 2000, internes,SCSI,20ms, Cartouche incluse 44 Mo: 3890 F 88 Mo: 5090 F Cartouche 44 Mo: 550 F 88 Mo: 890 F 2 ans de garantie Amiga 3000, SCSI, externe, 17 ms, alimentation incluse 52 Mo 2690 F 105 Mo
3690 F 120 Mo 4190 F 210 Mo 6190 F 240 Mo 6190 F 425 Mo 11490 F nouveau!
5,25" 880 Ko: 590 F Le logiciel français ViMIGA Les logiciels de gestion des disques TARIFS T.T.C. Disques durs, Quantum Lecteurs à cartouches 3,5", 1,56 Mo: 260 F 150 F Carte Turbo 1 68030, 14 Mhz, 5090 F 2 Mo, copr. 68882 extensible â 16 Mo INSTALLATION PAR 150 F NOS SOINS Extensions De Mémoire pour Amiga 2000 2 Mo, extensible â 8 1198 F Peuplée 4 Mo 1890 F Peuplée 8 Mo 3290 F Disques durs, Quantum Amiga 500, SCSI, 17 ms, 850 Ko s, boitier connectable, prolongation du bus Amiga et SCSI, Kickstart place pour branchement pour carte turbo et extension de mémoire, 2 ans de garantie BOIL3 52 Mo:
3090 F 105 Mo: 3990 F 120 Mo: 4390 F 240 Mo: 6290 F Amiga 2000, SCSI, 17ms, 850 Ko s, silencieux, autoboot 52 Mo: 2690 F 105 Mo: 3690 F 120 Mo: 4190 F 240 Mo: 6190 F 425 Mo: 11490 F Trinology Informatique S.A.R.L. • Téléphone.: 87.88.40.44, Télécopie: 87.85.14.91 ¦ 23, rue Nationale, 57600 Forbach, Règlement contre-remboursement par les P.T.T. • Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 18h boîte à pizza, pour remplacer le 2000.
Equipé d'un 68020 cadencé à 14.3MHz et d'un bus mémoire 32-bit, ce serait "une excellente machine pour faire face au Mac et 386 PC". Elle serait livrée avec lMo de CHIP RAM (pouvant être étendu à 2Mo) et lMo de FAST RAM (avec des connecteurs pour jusqu'à 8Mo sur la carte mère).
Il y aurait un désentrelaceur, un contrôleur 32-bits SCSI, et deux connecteurs 32-bits Zorro III (comme dans le 3000). Elle serait vendu avec deux lecteurs de disquettes ou avec un lecteur et un disque dur. Le journal donne un score très élevé, sept sur dix, pour la réalité de cette machine.
A4000: Connu aussi sous le nom de AmigaStation. Construit autour d'un 68040. Avec l’Enhanced Chip Set (ECS), 2Mo de CHIP RAM et 4 ou 8 Mo de FAST RAM, extensible à 32Mo sur la carte mère, son 16-bits (qualité CD) et une carte graphique permettent un affichage de 1280 x 1024 points en 256 couleurs sur une palette de 16 millions. L'installation de RAM Vidéo supplémentaire donnerait la possibilité d'afficher 16 millions de couleurs simultanément. Cinq chances sur dix.
CAM Un article dans le CAM Newsletter de Mars (journal du Club Amiga de Montréal, Québec) se trompe complètement sur l'A600, le décrivant comme un A500 avec 68000 tournant à 14.3MHz et un lecteur de disquettes haute densité.
A pLJMjcrja syj REVENDEUR OFFICIEL COMMODORE Ruelle Thomas 252 (fî 0041 (0)21 9487185 CH-1618 Châtel-St-Denis 0041 (0)77 217485 Suisse FAX: 0041 (°) 21 9480748 Livrable immédiatement du stock !
Demandez notre catalogue ! _ .
Description Prix net (FF) Prix net (hors-taxe)(FF) AMIGA 3000, 25 Mhz, HD52 Mégas
3790. - 13490.- AMIGA 3000TOWER, HD 105 Mégas. 6 Mb RAM
5390. - 19390.- AMIGA 600. Disque Dur interne 20 Mégas
1090. -
3960. - HP DESKJET 500C Color + Driver Amiga
1380. -
4990. - ECHANTILLONEUR DE 8
49. -
180. - KICKSTART ROM 2.0 Upgrade Kit (manuels français)
229. -
790. - COMMUTATEUR KICKSTART 1.3 2.0
39. -
140. - RAM 4 Mégas pour A3000 (Static column)
490. -
1790. - GENLOCK A2300
119. -
440. - QUANTUM LPS 240 Mégas
1490. -
5360. - QUANTUM 425S 425 Mégas
2490. -
8990. - SYQUEST interne 44 Mégas (avec 1 cartouche)
790. -
2850. - SYQUEST externe (comme précèdent)
1190. -
4320. - DISQUETTES 3.5" 2SDD qualité 100% (10 pces)
8. 90
32. - CARTE 24Bits GVP IV-24 avec SPLITTER RGB
3950. - 14360.- FileCard 105 Mégas pour A2000
990. -
3550. - RAM 2 Mégas extensible à 8 Mégas pour A2000
390. -
1390. - LECTEUR 3,5" HD 1.76 mégas interne pour A3000
195. -
690. - CARTE AT 386SX, 20 Mhz NOUVEAU!
1190. -
4290. - CARTE VGA + Contrôleur HD AT pour carte 386
350. -
1260. - Mais l'article est peut-être plus près de la réalité dans
ses autres "révélations": A2200: Un boîtier plus petit que
celui de l'Amiga 3000, avec à l’interieur un processeur
68020 cadencé à 14.3MHz et un emplacement pour 68881. Le
système serait entièrement en 32-bits, avec l'ECS, un
désentrelaceur, un contrôleur SCSI comme celui de PA3000,
et la place pour jusqu'à 8Mo RAM sur la carte mère.
Il y aurait deux connecteurs d'expansion sur une carte verticale (à la 3000), un connecteur CPU pour carte 68030 ou 68040, et la place pour deux lecteurs internes 3.5". A cause des économies pour maintenir le prix au plus bas, il ne serait pas possible d'y installer une carte passerelle... AmigaStation: D'après l'article, Commodore sortira trois modèles de work- station, tous équipés de 68040, contrôleur SCSI II. ECS, désentrelaceur. Jusqu'à 32Mo RAM sur la carte mère, 8-bits audio en stéréo et 16-bits audio en mono. Les deux modèles de haut-de-gamme serait é- quipés d'une carte graphique
d'une résolution de 1280x1024 et couleur 8-bits à partir d'une palette 24-bits ou 24-bits affichés s'il y a assez de RAM vidéo installée. Il y aurait un connecteur CPU-direct pour une carte de RAM cache haute vitesse et cinq connecteurs 32-bits.
Dernièrement, des sources allemandes nous indiquent que la boîte à pizza prévue sous le nom Amiga 1000 Plus serait devenue l'Amiga 2200, avec processeur 68020 cadencé à 25MHz (un avantage de taille sur la vitesse de 14 Mhz généralement in di quée par la presse), deux connecteurs en Zorro II et non pas en 32-bit Zorro III comme sur le 3000), un connecteur CPU pour mettre l'incontournable carte 68040. L'ECS, jusqu’à 16Mo de mémoire SIMM, et le contrôleur disque dur AT de EA600... Ces même sources confirment les dires du fameux Bandito de Amazing Computing: ça va vite, plus vite que prévu
(heureusement) et nous allons voir des annonces dans un avenir très proche. A vous de choisir les caractéristiques que vous préfériez voir sur la nouvelle machine de milieu de gamme... et de prier.
Un Workbench System 2.1 qui comporte une interface entièrement fran cisée est en test chez les développeurs, d'après des articles dans la presse Amiga britannique.
Il y a deux ans nous avions publié l'annonce de la décision de Commodore de préparer un système facilement adaptable à différentes langues. Il semblerait que le système soit maintenant finalisé et qu'il devrait être bientôt annoncé, probablement au moment du lancement d'une nouvelle machine.
Une autre amélioration est l'inclusion d'une version du logiciel de domaine public CrossDOS. Permettant la lecture et l’écriture sous Workbench des disquettes IBM de 720k et 1.44k (à condition, pour ce dernier format, de posséder un lecteur de disquettes 3.5 haute densité).
L'Amiga va donc enfin rejoindre le PC et le Mac, qui travaillent avec des systèmes francisés depuis longtemps. Evidemment, l’utilisation d'un Workbench configuré en français ne changera rien pour les menus et les commandes des logiciels qui n'ont pas encore été traduits. Mais les menus et messages du système seront tous en français (ou dans le langue de votre choix, étant configurable de la même manière que le commande Setmap du clavier).
CIS provoque des rumeurs Selon Franck Lafage de CIS, NewTek prépare un grand coup sur Amiga. Ce n'est pas le Video Toaster version PAL (qui est toujours attendu), mais quand on demande d’autres détails à Mr Lafage il adopte un visage du style "je suis le chat qui vient de manger le canari" et refuse tout commentaire. Heureusement que nous avons récemment rencontré Brad Carvey. Père du Toaster, il nous a confirmé qu'il s'agit d'un produit combinant des lecteurs laser et la vidéo... Vous n'avez rien lu.
Est-il déjà trop tard ?
Soft & Micro présentent un dossier sur le multimédia dans le numéro de mai. Les commentaires sur l'Amiga sont assez véridiques, mais comme dans toute la presse informatique, chaque fois que l'on voit une référence à l'Amiga c’est presque sous forme d'anecdote ou de post-scriptum sans importance. On ne peut pas blâmer les journalistes du monde PC pour cette attitude. Cela ressemble beaucoup à notre façon de parler du PC, Mac ou de l'Atari.
Mais ils auraient pu noter l'existence du CDTV... Un encadré intitulé "Est-il déjà trop tard pour l'Amiga?" Se termine avec la constatation que Commodore "semble à présent faire porter ses efforts sur l'introduction de ses PC dans les grands comptes plutôt que sur la promotion de l'Amiga".
AmigaNews AVRIL 1992 No. 45 Faites vos achats informatiques en ANGLETERRE sans sortir de chez vous... 24 HEURES SUR 24 ET 7 JOURS SUR 7 AVEC VOTRE MINITEL 3616 AZERTY rubrique DUCHET Des milliers de logiciels ludiques, wargames, jeux de réflexion, utilitaires, digitaliseurs de son ou d'images, extensions, câbles, amplis stéréo, pièces détachées, interfaces pour copier, programmer et bidouiller, extensions mémoire, dernières nouveautés Anglaises.
Pour AMIGA - ATARI STE - PC et COMPATIBLES - AMSTRAD CPC - SPECTRUM - COMMODORE 64 Consultez notre serveur et effectuez vos achats tout simplement : Notre serveur étant constamment remis à jour, vous saurez immédiatement ce qui est disponible et... pas de panique : c'est affiché en Français !
DES PROMOS...DES OFFRES SPECIALES... 3616 AZERTY rubrique DUC H ET Si vous ne possédez pas de Minitel ( ou s'il est cassé ! ), Téléphonez en Français au ( +44 ) 291 625 780 du lundi au samedi de 8 h à 19 h., ou écrivez-nous EN FRANÇAIS pour recevoir un catalogue GRATUIT.
AMIGA OU ATARI STE OU PC OU SPECTRUM OU COMMODORE 64.
N'oubliez pas de préciser le modèle exact de votre ordinateur.
( SVP, un seul catalogue gratuit par demande et par personne ) AMSTRAD CPC : énorme catalogue contre 20 FF en timbres poste.
DUCHET COMPUTERS 51 Saint-George Road - CHEPSTOW - NP6 5LA - ANGLETERRE. ' Téléphone : international + 44 291 625 780 Minitel 3616 AZERTY rubrique DUCHET Expéditions immédiates PAR AVION dans le MONDE ENTIER ( DOM TOM bienvenus ! ) Nous acceptons les règlements par : Chèques personnels bancaires Français, Chèques La Poste, Mandats Internationaux et Cartes de crédit internationales VISA, EUROCARD, MASTERCARD.
Nous acceptons les commandes téléphonées par cartes de crédit internationales.
AMIGANEWS VIDEO rubrique dirigée par Jean Luc FAUBERT 9 "Faisant un peu de vidéo, je fais des intros etc... avec I’Amiga 500. Je rentre i’image venant de I Amiga par la prise Rca du magnétoscope. En effet je me sers de la sortie monochrome de I Amiga. Si je branche la prise péritel (sortie Amiga) sur la prise péritel de mon magnétoscope ça ne fonctionne pas. Pourtant c’est un magnétoscope Pal Secam. Auriez-vous une idée simple pour que je puisse enregistrer mes images Amiga en couleurs sur mon magnétoscope ? Bernard Courtial 71200 Le Creusot" De nombreux lecteurs comme Bernard nous ont écrit
pour nous décrire leurs problèmes cl' enregistrement ou leurs difficultés à assimiler le vocabulaire vidéo "A quoi sert un genlock, un codeur ? Quelle différence entre vhs 8mm s-vhs hi8 ? Pal, Secam, Ntsc ?......" Nous allons essayer de répondre simplement à vos interrogations, pour que vous arrêtiez de vous ronger les ongles et d'engraisser les marchands de potions anti-migraines.
Standard et format Il existe trois principaux standards de codage de la couleur en télévision: NTSC, PAL, SECAM. Le standard National Télévision System Commitee est le premier standard de codage qui a vu le jour.
C'était en 1954 aux USA. Il est aussi utilisé au Japon, au Canada et au Mexique.
Le standard Sequence de Couleurs Avec Mémoire est un procédé français utilisé outre l'hexagone, en Afrique francophone, dans les pays du Moyen Orient et ceux de l'EST. Le standard Phase Alternative Line qui est le plus répandu, a été mis au point en Allemagne et adopté par tous les autres pays n'utilisant pas le NTSC et le SECAM. Pour ses qualités de codage et de manipulations d'images le PAL est aussi utilisé en France par les professionnels et sur de plus en plus de matériel grand public. Le format grand public le plus utilisé. à ce jour, est le Vidéo Home System (300 millions d'appareils
dans le monde).
Depuis l’apparition des camescopes, d'autres formats ont vu le jour tel que le 8mm et le VHS-C (compact).
Si le 8mm est d'une meilleure qualité que le VHS. Le VHS-C n'apporte rien de plus si ce n'est la possibilité d’utiliser du matériel plus léger. Deux autres formats commencent à arriver sur le marché grand public (fortuné pour le moment): le S-VHS et le Hi-8mm, apportant une qualité d'image deux fois supérieure. Nous passerons sous silence les formats dits professionnels (umatic, bvu, betacam. 1 pouce, numérique).
En résumé, j'espère que vous aurez compris que le standard vidéo dépend du pays où l’on habite et le format du budget que vous êtes prêt à investir dans un équipement vidéo.
Composite et composantes Un signal vidéo est constitué par les informations concernant la luminance (Y), la chrominance (C) et la synchronisation.
On appelle luminance ce qui traduit les variations d’intensité lumineuse de chaque point formant l'image. La chrominance est tout simplement ce qui appartient aux couleurs proprement dites, teinte et saturation, indépendamment de la luminance. Le signal de synchro véhicule les informations permettant la synchronisation (qui l'eût cru) entre l’émetteur et le récepteur. Ces trois signaux peuvent être transmis et enregistrés séparément dans les systèmes dits composantes ou rassemblés en un signal unique dit composite.
Composantes composite vhs - 8mm • umatic - bvu s-vhs hi8mmm • betacam • m2 1 pouce amiga • • Le tableau ci-dessus schématise la correspondance entre les différents formats disponibles et leur façon de traiter les signaux. Sachez qu'il existe plusieurs systèmes dits composantes mais cet article s’adressant aux néophites je ne vais pas "vous prendre la tête"avec des détails techniques. Une seule chose est à retenir: un enregistrement en composantes est nettement supérieur en qualité qu'un enregistrement en composite. Ne soyez donc pas étonné si vos enregistrements vidéo en composite
ont beaucoup moins de "pêche" que l'image que vous voyez sur l'écran de votre Amiga.
L’ enregistrement de l’image Amiga Après cet aperu technique rapide je vais répondre à la question qui vous préoccupe tous: comment enregistrer sur support vidéo grand public l’image Amiga?
L'Amiga délivre en sortie deux types de signaux vidéo: l'un en composante (sortie moniteur), l'autre en composite (absent sur l'A3000).
La sortie vidéo composite est le connecteur cinch, référencé selon les modèles: vidéo (A 1000), mono (A5Û0 et A500+), comp (A600), mono vidéo (A2000 et A2500). Le gros avantage de cette sortie c'est qu'elle vous permet d’enregistrer directement l'Amiga sur un magnétoscope travaillant en composite (voir tableau) sans aucun interface.
L'inconvénient, sauf pour LA 1000 et AMIGANEWS VIDEO E9CBE9
• t • • B ¦ wmmnm H H 1 I 1 9 i ia- !
TTTP ? ( 1 LA600 où elle est en couleur, c’est que cette sortie est en noir et blanc.
Si vous ne possédez pas un A1000 ou un A600 vous devez donc pour enregistrer vos images en couleur acheter une interface qui va transformer votre signal vidéo composante Amiga en un signal enregistrable par votre magnétoscope.
Vous avez le choix entre deux interfaces: un codeur ou un genlock.
Le codeur qui est le moins cher des deux (environ 1.500frs) vous permet d'enregitrer uniquement l'Amiga. Le genlock (à partir de 2300frs) est quant à lui un terme générique qui réunit dans un même boitier un codeur et un incrustateur (et d'autres fonctions selon les modèles) vous permettant d'enregistrer soit l'Amiga seul, soit un mélange d’images vidéo et Amiga.
A vous de choisir selon vos besoins.
Conclusion Cet article s’adressant aux lecteurs utilisant du matériel vidéo grand public, j'ai volontairement passé sous silence les détails trop techniques. Le but n'ést pas en effet, de faire un cours de vidéo mais de répondre aux interrogations dont vous nous faites part dans votre courrier.
J'espère avoir répondu à l'attente du plus grand nombre. Si toutefois certains d’entre vous n'avez pas tout compris n'hésitez pas à m'écrire.
Jean Luc Faubert Image Amiga Image Amiga seule mélangée avec Genlock 1 Pal ou Secam r a*iGE _L_ 7} g ri .ri .K i amm i min ¦ n 3 5 | ammais | r | à l’heure actuelle la plus part des genlocks traite aussi bien le s s ignaux c o mp o s ite que composantes Source vidéo seule ou Scope Pal ou Secam Scope Pal ou Secam Scope Pal (sachez que la sortie composite d: un À1000 ou 600 à une qualité moindre au niveau du signal qu’un codeur) Schéma de principe pour un enregistrement couleur TESTS DOMAINE PUBLIC PAR CEDRIC BEUST y®® Je me montrerai équitable ce mois-ci: une moitié pour les utilisateurs
et l'autre pour les programmeurs. Ces derniers seront probablement très intéressés par ce qui suit car les logiciels dont je parle risquent de changer profondément leur façon de travailler... GNU: du nouveau!
Tout d'abord, je vais vous reparler de deux logiciels que j’ai évoqués dans de précédentes rubriques. Il s'agit des deux "monstres" que sont gnuemacs et gcc g++. Avis aux amateurs de C++ : je vais évoquer ce langage plus bas, alors restez à l'écoute!
Mémento Pour rappel, ces deux logiciels sont issus de la Free Software Foundation, plus connue sous l'acronyme GNU. Cette fondation produit des logiciels équivalents à ceux trouvés sur Unix mais en apportant un soin particulier à leur réalisation, de façon à supplanter en qualité les logiciels originaux. Ainsi, gnuemacs est- il une version améliorée de l’éditeur emacs, et gcc est supposé remplacer cc, le compilateur C. Si j’évoque à nouveau ces deux programmes, c'est qu'une nouvelle version est sortie pour chacun d'eux et commence réellement à être intéressante.
Gnuemacs David Gay a repris le travail de Mark Hennings, l'auteur de la première version, et s'est efforcé de donner à gnuemacs des dimensions plus raisonnables, afin d'être utilisable par des utilisateurs possédant une configuration plus démunie. Tout d'abord, la taille de l’exécutable a fortement baissé (262 K) mais ne fonctionne plus qu'en Système 2.04. Un autre point fort est que le nouveau gnuemacs est désormais capable de "dumper" (désolé pour le barbarisme...). Je m'explique. L'ancien gnuemacs mettait beaucoup de temps à charger les divers fichiers d'initialisation (écrits en
Lisp, je vous le rappelle). Désormais, il est possible de lui demander de charger une première fois ces fichiers et de recréer un nouvel exécutable incorporant automatiquement tous ces fichiers afin d'éviter de devoir les recharger à chaque fois.
Résultat : gnuemacs se charge en trois secondes environ (sur disque dur, bien entendu :-)).
1. Copy .enacs, .enacs-nenu-src, .enacs-nenu.el and enacs to s:
2. Copy tenacs and etags to sonewhere in your pat h.
3. Make a dunped copy of Enacs. Type: assinn gnuenacs: cd etc
tenacs -ni -batch -l loadup dunp cd (This should end up by
saying "Dunping data as file .. etc EMRCS-DRTfl" and give no
error nessages).
.... show anbiguittes = int update.Ust = 8; int no.expand = 8; int no.graphics = 8; int exact.cd = 8; int verbose = 8; int workbenchscreen = 8; fin attenpt to keep track of al BPTR locklist[128]; int lockpt = 8; the Locks I use * BPTR et_a_lock(char *nane, long code) 3et_a_tockunar Parmi les nouvelles caractéristiques, citons:
• support de la souris
• création de menus définissables par l’utilisateur
• un port Arexx qui permet d’envoyer du code Lisp à gnuemacs
• support intégral du clavier Amiga
• utilisation d'une fenêtre redimensionnable qui peut s’ouvrir
soit sur l'Atelier, soit sur un écran public
• support du clipboard
• réaffichage grandement amélioré
• possibilité de lancer des processus (compilation, mode
d'édition de répertoires, etc...)
• redéfinition de la couleur de fond ou du premier plan
• toutes les polices de caractères supportées (non
proportionnelles) (â 1 * AMIGA 500 PLUS + 30 jeux + Manette
2. 990 F AMIGA 2000 +Logiciel de dessin PRIX SERVICE RAPIDE
GARANTIE + Moniteur couleur
5. 290 F
4. 800 F + Moniteur couleur AMIGA 600
6. 890 F
3. 590 F LECTEUR 3"1 2 + EXTENSION 512 Ko 720 F
5. 590 F LECTEUR 3"1 2 + 100 DISQUETTES 800 F LOGICIELS
UTILITAIRES AMIGA AMOS FR AMOS COMPILER AMOS 3D COMPTE CHEQUE
DELUXE VIDEO III DEVPAC2 DIGI-PAINT III DISCOSCOPIE DISKMASTER
1.4 DOS 2 DOS DR DOS 5.0 DELUXE PAINT IV ELAN PERFORMER
EXCELLENCE HOME MANAGER KINDWORDS 2.0 MASTER SOUND MAXIPLAN
PLUS POWER WORKS PROFIL STUDIO ANIMATION STUDIO 24 SUPERBASE
PRO VIDEO EFFECTS VISTA PRO 455 295 345 220 670 695 695 250
255 395 870 960 870 1600 450 410 395 695 845 345 DISNEY 970
1145 1485 695 920 LECTEUR 3"1 2 + DISCO COPY 720 F MANETTES DE
JEUX PRO 5000 ZIP STICK SPEED KING NAVIGATOR STING RAY MANTA
RAY 145 F 150 F 110F 140 F 140 F 160 F ACCESSOIRES BOITES DE
RANGEMENT 40 disquettes. 3"1 2 40 F 80 disquettes. 3"1 2 80 F
P0SS0 3" 1 2 130 F HOUSSE CLAVIER 70 F HOUSSE MONITEUR C0UL.
80 F CABLE PERITEL 90 F CABLE MIDI 40 F CABLE IMPRIMANTE
CENTRONIX 45 F CABLE MINITEL 90 F CABLE RALLONGE J0YS. 35 F
CABLE NULL MODEM 150 F DOUBLEUR JOYSTICK 60 F NOUVEAU
COMMUTATEUR AUTOMATIQUE KICK START 1.2. 1.3, 3.0 550 F ANF
nfi Q? RC Rnan 8nRfi6fi ¦ nttrp vallhle incnn -tu 70 hun 1QQO
flanc h limita Hac ctnrl c Hicnnnihlac ACTION REPLAY CARTOUCHE
MK3 580 F EXTENSION MEMOIRE 1Mo pour A 500 PLUS 490 F LES
PERIPHERIQUES ALIMENTATION AMIGA 500 450 F SOURIS 170 F SOURIS
OPTIQUE 420 F TRACK BALL 390 F LECTEUR EXT. 3"1 2 540 F
LECTEUR EXT. 5"1 4 980 F SCANNER 400 DPI 1.790 F DISQUETTES 3"
1 2 DF DD Certifiées 100% - Garanties.
Par 10 3,90 F l'unité Par 50 3,50 F l'unité Par 100 3,00 F l'unité Par 500 2,80 F l'unité Liste des logiciels disponibles sur demande, accompagnée de 2 timbres à 2,50 F NOM ADRESSE CP VILLE TEL FRAIS DE PORT : POSTE 60 F. Pour 1 logiciel 25 F. TRANSPORTEUR 100 F par colis.
CONTRE REMB. 80 F. Règlement par ü CHEQUE J CCP J CARTE BLEUE N' de carte Date d'expiration DATE SIGNATURE gcdg++ gcc est un compilateur C d'excellente qualité, tant par les messages d'erreur explicites et sa rigueur sur la norme ASCII que par le code produit. Il existait déjà des versions précédentes existant sur l'Amiga mais leur usage était, comme l'ancien gnuemacs, limité aux privilégiés possédant une mémoire et une place sur disque dur en rapport avec l’énormité du compilateur... Markus Wild s'est attelé à la tâche et a dans un premier temps porté une version très
récente de gcc : la version 1.40. Mais il ne s'est pas arrêté en si bon chemin et a décidé de frapper encore plus fort en portant le compilateur C++ de GNU sur l'Amiga : g++. Il y est arrivé et le résultat vaut le détour... L'installation de g++ est à déconseiller aux novices car elle nécessite beaucoup de travail, d'affectations, de créations de répertoires, de conversions de fichiers, etc... Cette difficulté vient du fait qu'afin de minimiser le travail de portage d'Unix vers l'Amiga, Markus Wild a commencé par écrire une bibliothèque émulant du mieux possible les bibliothèques Unix.
Celle-ci a pour nom ixemul.Iibrarv et occupe la bagatelle de 95K... Cette tâche accomplie, le portage du compilateur en a été grandement simplifié (ainsi que celui de nombreux autres logiciels Unix par la même occasion). La difficulté d'installation vient du fait qu'il n'y a pas (encore) de distribution unifiée de g++. Mais tout un lot de fichiers à récupérer de-ci de-là et à installer dans les répertoires convenables. Il est dans les projets immédiats de Markus de rendre le compilateur plus accessible en automatisant l'installation.
L'originalité de ce compilateur réside dans le fait que les trois quarts du processus de compilation se font de manière identique à celle d’Unix, et c'est donc un fichier objet au format Unix (Sun pour être précis) qui est produit. C'est dans la phase de reliure que la conversion au format Amiga est effectuée grâce à un programme spécialisé.
G++ bénéficie, tout comme gcc, d'une finition excellente et est tout simplement le meilleur compilateur C++ existant sur Unix (et je pense que ce classement se généralise sans difficultés par rapport à d'autres machines). Il s'agit également d'une version très récente rassemblant les dernières innovations du langage.
Au moment où j’écris ces lignes, Markus vient de rendre publique la toute dernière version de son compilateur, gcc 2.0. Et là, coup de chapeau parce que la version Unix a tout juste quelques mois!!! Contrairement à ce que son nom pourrait laisser entendre, il s'agit en fait de trois compilateurs en un: C, C++ et Objective C. Je n'ai pas encore pu tester ce compilateur mais il ne peut être que meilleur que les versions 1.40. A suivre donc... Le seul défaut que l'on peut reprocher à g++ est que les exécutables qu’il produit ne peuvent tourner si la ixemul.library ne se trouve pas dans votre
libs:. C'est simplement lié à l'implémentation personnelle de Markus des bibliothèques d'entrées sorties PRODUIT QUANTITE PRIX TOTAL GVP HCD 2000 52Q+0KO 3.690 F GVP HCD 2000 52Q+2Mo 4.590 F CARTE ACCELERATRICE MICROBOTIC VXL30 3.495 F VIDEO GENLOCK ROCTECK 1.390 F DIGITALISEUR DIGIVIEW GOLD4.0 1.490 F MONITEUR 1083S 2.290 F MONITEUR 1084S 2.490 F SON DIGITALISEUR STEREO 480 F DIGITALISEUR MK II 560 F INTERFACE MIDI 420 F MINI AMPLIFICATEUR STEREO 4 Watt sans HP 360 F MINI AMPLIFICATEUR STEREO 4 Watt avec HP 530 F TOUS NOS PRIX SONT T.T.C BON DE COMMANDE A RETOURNER A : ACE MARKET.41, RUE
PELLEPORT-75020 EXTENSIONS MEMOIRE A 500 512 Ko Ext. Sans horloge 220 F 512 Ko Ext. Avec horloge 270 F BASEB0ARD 0 Mo 990 F BASEB0ARD 2 Mo 1.890 F BASEBOARD 4 Mo 2.890 F DISQUES DURS A 2000 + EXTENSION MEMOIRE DISQUES DURS A 500 + EXTENSION MEMOIRE GVP HCD 500 52Q+0Ko 4.990 F GVP HCD 500 52Q+2Mo 5.690 F lit CARTOUCHE D'EXPLOITATION U PLUS PUISSANTE SU MONDE
- TOUT NOUVEAU SYSTEME D'EXPLOITATION EN ROM DE 256K, OFFRANT UNE
MULTITUDE DE NOUVELLES CARACTERISTIQUES.
- NOUVEAU -
- AMIGA ACTION REPLAY SE CONNECTE SIMPLEMENT SUR LE PORT
D'EXTENSION ET VOUS DONNE LE POUVOIR DE GELER LA PLUPART DES
PROGRAMMES EXISTANTS.
- COUP D'OEIL SUR LES INCROYABLES CAPACITES DE LA MK III.
- SAUVEGARDE SUR DISQUE DE TOUS LES PROGRAMMES.
Des techniques de compilation permettent de loger jusqu'à trois programmes par disque. Sauvegarde comme avec le DOS AMIGA et restauration indépendant de la cartouche, transfert sur disque dur. Fonctionne jusqu'à 2 mega et même avec un chip MEM de 1 mega (FATTER AGNUS)
- NOUVEAU- MODE TRAINER HYPER-PUISSANT.
Le nouveau "DEEP TRAINER", permet la suppressions des limitations de vies, de carburant, etc...Parfait pour s'entraîner.Utilisation facile.
- EDITEUR DE SPRITES AMELIORE + DETECTEUR DE VIRUS.
L'éditeur complet de sprites permet de visionner modifier tout le jeu de sprites y compris les "attached sprites".
COMPATIBILITE AMELIOREE DES RAMS D'EXPANSION.
De très nombreuses RAM d'expansion pourront fonctionner avec toutes les commandes d'ACTION REPLAY III.
- COMMANDES DOS.
Vous pouvez utilisez toutes une série de commandes DOS disponibles en tout temps : DIR. COPY. FORMAT. RENAME ETC... INTERROGATION DES FICHIERS.
Un programme vous aidera à trouver les noms de fichiers.
- DISK COPY.
Copie de disque par simple pression d'une touche.
- BOOTSELECTOR.
Les lecteurs interne ou externe peuvent être sélectionnés comme lecteur de démarrage .lorsque l'on travaille avec les disques AMIGA DOS. Très utile de pouvoir booter à partir du drive extérieur.
COMMANDES DE DEBUGGING AMELIOREES.
- NOUVEAU -
- NOUVEAU-
- NOUVEAU- BURST NIBBLER Super logiciel de copie inclusdansMK
III. Imaginezsimplement une copie de disquette rapide et
efficace en appuyant sur une seule touche.
- SAUVEGARDE SUR DISQUE D' IMAGES ET DE MUSIQUE.
Des échantillons de sons et d'images peuvent être sauvegardés sur disque. Les fichiers sont sauvegardés au format IFF .
CHOIX DES MODES PAL OU NTSC.
Très utile pour supprimer les vilaines bordures lors de l'utilisation de soft NTSC. (Fonctionne seulement avec les derniers "agnus chips").
- NOUVEAU- BEAUCOUP PLUS DE COMMANDES CLI.
Comme rename, relabel, copy, etc...
- MODE MOUVEMENT LENT.
Vous pouvez maintenant ralentir l'action à votre rythme personnel- Réglage facile de 0 à 20% de la pleine vitesse - Idéal pour contourner les passages semés d'embûches.
- REDEMARRAGE DES PROGRAMMES.
Une simple pression sur une touche, redémarre le programme là où vous l'avez laisse.
- POINT COMPLET DES PARAMETRES.
FAST RAM,CHIP RAM, RAM DISK, DRIVE STATUS. ETC.....
- TRES PUISSANT EDITEUR D'IMAGES.
Plus de 50 commandes pour éditer l'image avec en plus, en surimpression, un statut d'écran unique en son genre, qui donne toutes les informations nécessaires pour travailler les images.
- NOUVEAU-
- NOUVEAU- UTILISATION DU JOYSTICK.
Permet l'utilisation du joystick à la place des touches clavier.
- AUTOFIRE.
On peut régler la cadence de tir de 0 à 100 %. Imaginez la puissance d'un tir continu !Les joysticks 1 et 2 peuvent être réglés individuellement sur AUTOFIRE.
- MUSIC SOUND TRACKER.
Permet de reconstituer de la musique, démos, etc... et de la sauvegarder sur disque. La sauvegarde se fait au format standard de la plupart des logiciels de musique digitalisée.
- DISKCODER.
Avec cette nouvelle fonction, vous pouvez maintenant protéger vos disques avec un code d'accès secret. Très utile pour la sécurité .
- NOUVEAU - SET MAP.
Permet de charger sauvegarder éditer entrer une définition de clavier.
- PREFERENCES.
ACTION REPLAY III possède une option de choix de couleurs avec un menu de réglage. Permet d'adapter vos images à votre choix.
- DISK MONITOR.
Affiche les informations d'une compréhension très facile.
Options modification sauvegarde.
- NOUVEAU - IMPRESSION AMELIOREE.
Commande compression des petits caractères.
- DES CODES MACHINES ENCORE PLUS PUISSANTS!!
CARACTERISTIQUES : ENTRE AUTRES L'AFFICHAGE EN 80 COLONNES ET LE SCROLLING DANS LES DEUX SENS.
‘Assembleur Désassembleur M68000 “Edition plein écran
* Block save load ‘Ecriture chaîne de mémoire * Calculette
* Saut à adresses spécifiques * Exécution d'échantillons
résidents ‘Affichage de texte en RAM. Affichage d'images
captées
* Affichage et édition de tous les régîstres et flags du CPU
* Moyens complets de recherche ‘Commande "help" * Bloc note *
Manipulation dynamique de breakpoint ‘Editeur de circuits
intégrés permettant de voir et de modifier tous les régîstres
des chips ‘Même les régîstres "write only" ‘Manipulation de
disques * Indication de la piste actuelle.de la synchro, du
modèle, etc.... ’ Affichage de mémoire en hex, ascii,
assembleur, deci. ‘Copper assemble désassemble ( avec
maintenant les suffixes.)
- RAPPELEZ VOUS QU'A TOUT MOMENT VOUS POUVEZ INTERROMPRE LE
PROGRAMME EN L'ETAT, LE "GELER" AVEC TOUTE LA MEMOIRE ET LES
REGISTRES INTACTS. INDISPENSABLE POUR LE DE-BUGGING OU LE
RENSEIGNEMENT!
® l 01 l l fc DISTRIBUTEUR EXCLUSIF REVENDEURS CONTACTEZ NOUS.
LE TEMPS DES HEROS ......289 Prince of persia -North & south Moonblaster LES STARS .289 Skweek + Buiderland -Bumpy Superskweek SUCCES STORY 2 ...269 Disc -Skweek- Sherman M4+Pinball PLANETE AVENTURE .292 Indi. |ones avent.+Mamac mansion Explora 2+Portes du temps STARS DHOLLYWOOD .....249 Batman -Indiana |ones-Robocop
- Ghostbusters 2 ACTION PACK ...269
Turrican 1 -2 -Kick off +X-out "Quand les Pr,x sont si has9
CLASSIC COLLECTION ......259 Gremlin 2 + Barbanan 2 »
Colossus Chess ¦?World champion soccer FUTURE
DREAMS ....342
Midwinter-Starblade-Madshow+Metalm DIZZY EXECELLENT ADVENT ..
249 Kwik snax+Prirtce ol yolklolk -Bubble dizzy+Pamc
dizzy+Spellbound dizzy SKY ROCK
..292 F29
Retahator-Toki-Populus-GP500N 2 LC
WAIKIKI .342
Prehistoric-Ghostbusters2-R-type2 BIMAPS 1
252 Xénon ? Cadaver
-Speedball 2 AWARD WINNERS ...292 Space
ace-Kick ol2+Pipemania+Populus NRJ 4
292 Swap-Barbarian2-
Prince ot persia ? Team susuki ? Tennis cup MEGAMANIA
.....292 Last ninja 2 ? Gunship . R
dangerous ? Double dragon 2 ALBERTVILLE 92
.....265 Games winter édition- Wmter games
Super ski ACTION KIT 265
Gemstone -Typhon-Magicien+Builderlan SIMULATION S BEST
..295 Panza ? Disk ? ADS SIMULATION TOP
....295 Panza K- Prince de Perse-Targhan
Q. l 1992 .295 Quadrel + Time
race ? Booly SUCCES STORY 2 ...265 Skweek
+Pinball ?Sherman ?Disk EXTRA
BALL .....269
Bumpy-Tennis-Sliders-Pinball Magic MOVIES
STARS .299 Dick T racy ?Moonwalker ?
Indiana |ones 5 INTELLIGENT GAMES .....292
BackGammon-Echecs- Bridge* Dames* Go SOCCER STARS
......299 E Hughes inlern.soccer ?Gazza 2 ?
Kickofl2 ? Microprose soccer LA COMPIL' INTEGRALE
...299 Lolus Turbo *T oyota Celica-Combo racer ? Team
Suzuki SUPERSTARS ARCADE .....292 Tolal Recall ? Shadow
Warriors- Super OfIRoad Racer ? Golden Axe* DELTA FORCE
..299 Fire forgel 2 + Barbarian 2
+Knight force + Dark century STARS
SIX ..299 Fire forgel
2-Mystical+Dark century ? Swap ?Crazy cars 2-Off shore warrior
FOOTBALL CRAZY ..285 Kick off 2+Player
manager+Final whistle LES MAITRES DE L'AVENTURE 342 Maupiti
island * Opération stealth ?
Voyageurs du temps SUPER STARS SPORT 299 Beach volley -Rugby simulator -Kick off ? Great court 3D SUPER STARS ...299 F29 ? Hard drivin ? Stunt car + Battle command NRJ 3 299 F16 ? Double dragon 2 -Italy 90 ? Welltris-Turboout run SUPER ACTION PACK 299 Supercars-Impossamole ? Switchblade ? Garylineker- Toyota celica SIMS PACK .362 Interceptor +lndy 500 ?Submarine attack LES JUSTICIERS 3 ..299 Batman -Robocop 2+Shadow warrior OCEAN 3D
..299 Manchester united + Pro tennis tour Beach volley + Off road racer AVENTURES EXTRAORDIN 295 Zac mac cracken + Iron lord +Rocket ranger + Manoir de morteville AIR COMBAT ACES .325 Falcon ? Gunship -Bomber LES BATTANTS 2 ....285 Rick dangerous 1&2 +Satan -Double dragon 2+ Licence to kill IOMEGA HITS 3 349 Stunt car ? Last ninja 2 + 3 Slooges +Foot man 2 -Highway 2 +Tetris
- Defender -Trivial 2 +Ranx +APB AIR SEA SUPREMACY
285 Silent service -Gunship +P47 Thund ?Carrier
command+F15 StrikeEagle KARATE
ACES ..295 Double dragon 1&2 + Last
nin|a 2 Oriental games OUEST OF GLORY ...299
Cadaver -Midwmter+Bat+Bloodwych 10 GREATS
GAMES .332 Ferrari FI +Rick dangerous -Satan
- Pic’n pile -Night hunter -Superski
- Carrier command -Chigago 90
- Pro tennis tour - Xénon 2 TOP LEAGUE
....299 Speedball 2 + Rick 2 -Falcon
- Midwinter - TV sport football FUN
RADIO .299 Tortues nin|a + Back
to the future 2 Day of thunder - Gremlms 2 TOP
ACTION ......225 Hard drivin + Strike
force harrier Pick’n pile - Licence to kill SUPER SEGA VOL 1
285 Shinobi + Super monaco GP +E-swat Golden
axe + Crackdown CAPCOM COLLECTION ......265 Strider
1&2+Un squadron -Dinasty Forgotten world -Ghouls'n ghosts
- Led storm + Duel LOGICIELS JEUX les souri» dansent PLAN 9 F
OUTER SPACE . PLAYROOM .... POLICE
OUEST 3 .. POOL OF DARKNESS POPULUS 2 PROJECT X
PUSHOVER REACH FOR THE SKIES REDZONE REALMS ROBOCOD ROBOCOP3
ROCKETEER ROGER RABBIT RUGBY TOURNOI 5 NATIONS SHADOWLANDS
SHADOW SORCERER 1MEG SHUTTLE SILENT SERVICE 2 SIMANT SIM CITY -
POPULUS SPACE ACE 2 SPACE CRUSADE SPECIAL FORCES SPEEDBALL
2 SPOT STALINGRAD * ... STARUSH
...... STEEL EMPIRE STORMBALL SUPAPLEX
. SUPER SKI 2 . TENNIS
CUP 2 TENTACLE ......
TERMINATOR 2 ...... THE ADDAMS FAMILY
..... THE MANAGER ...... THE
SIMPSONS ... TILT
.. TITUS THE FOX ..... TOP
BANANA .. TORTUES NINJA 2 TURBO CHARGE TYPHON ULTIMA VI
..... UTOPIA UTOPIA DATA DISK .
VIDEOKID ... VROOM VROOM DATADISK WARZONE
..... WINTER SUPERSPORTS 92 WIZKID ..... WOLF
CHILD WOLF PACK ...... WORLD CLASS RUGBY
...... W W F .. 252 292 342
292 292 292 252 342 252 292 252 252 242 252 292 292 272 442 342
292 292 392 252 342 242 252 242 242 292 252 252 292 262 252
.252 252 252 252 255 252 252 252 272 265 305 292 145 252 . 252
145 252 252 252 289 . 292 292 . 252 UTILITAIRES AMOS
Français ...... AMOS COMPILER AMOS3D
... EASY AMOS .. ART DEPARTEMENT
. AUDIOMASTER III AUDIO SCULPTURE COMPTE
CHEQUE Copieur Synchro Express 500 Copieur Synchro Express 2000
DELUXE PAINT IV DEMO MAKER 1MB ...... DEVPAC3
DISCOSCOPIE PRO 3 0 ...
FAMILICOMPTE ... GFA BASIC- INTERPRETEUR
COMPILATEUR GFA BASIC HARMONY ......
INFOFILE ...... KINDWORDS 2.0
. MAXIPLAN PLUS FR MUSIC MAKER MUSIC WARE
.. PACK VIDEO AND SOUND PERFECT SOUND 500
. PHOTOLAB ..... PIXMATE . POWER WORKS
PROFIL ...
SONIX ... STUDIO 24
. SUPER8ACK
.... TRACK 24
... VIDEO EFFECTS ..
VISTA PRO ..... LOGICIELS JEUX 3D CONSTRUCTION
KIT ADS + SHERMAN M4 . AIRBUS A320 . AGONY
AIR SUPPORT AIR WARRIOR ALCATRAZ ALIEN STORM ANOTHER
WORLD ...... AQUAVENTURA ..... AVENTURES DE MOKTAR
BABY JO .... BARBARIAN
2 ...... BARDS TALE TRILOGY BARON
ATTACK ..... BAT 2 ..... BATTLE
ISLE BIG RUN .... BIRDS PREY
BLACK CRYPT BOMBER MAN .....
BONANZA BROTHER BOSTON BOMB CLUB BUCK RODGER'S 2 castles
CHAMPIONSHIP MANAGER CELTIC LEGENDS CHAOS ENGINE ......
CONAN ... COVER GIRL STRIP POKER
COVERT ACTION CRIME CITY ..... CROISIERE P UN
CADAVRE DESTINATION DANGER DAEMONGASTE ..
DEUTEROS ... DEVIOUS DESIGNS DIE HARD
2 DIPLOMACY .
DISCOVERY ... DUCK TALES
..
DUNE .... DUNGEON MASTER +
CHAOS DYNABLASTER ELVIRA 2 ( 1 MEG )
EPIC ... EYE
OF BEHOLDER 2 .... F15 STRIKE EAGLE 2 .
FATE . FINAL
FIGHT .. FIGHTER COMMAND First samurai+Megalomania
FOOTBALL MANGER 3 FUTURE DREAMS G LOC R360 SEGA GLOBAL EFFECT
GOBLIIINS GUY SPY HAGAR THE HORRIBLE
HARLEQUIN .. HEIMDALL .. HEROQUEST
? DATADISK HOOK INDY HEAT .. ISHAR
. JAGUAR XJ 220 JIM POWER 3
..... JOHN BARNES FOOTBALL JOHN MADENN
FOOTBALL KAWASAKI . KILLERBALL
.... KNIGHTMARE KNIGHTS OF LEGEND KNIGHTS OF
THE SKY KICK OFF 2 + SCENARIO KO 2 FINAL WHISTLE KO 2
RETURN TO EUROP ... KO 2 GIANTS OF EUROPE KID GLOVES 2
.. LEANDER ..... LEGEND
. LIVERPOOL ... LORD
OF THE RINGS . MAGIC POCKETS ... MEGA
FORTRESS . MERCENARY 3 ... MICKEY
CROSSWORD MICROPROSE GOLF ..... MICROPROSE GRAND-PRIX MIG
29 SUPER FULCRUM MIGHT AND MAGIC 3 .... MONKEY ISLAND 2
.... MOONBASE .....
MYTH .. NASKAR OMAR
SHARIF BRIDGE PACIFIC ISLANDS .. PANZA KICK
BOXING ...... PAPERBOY 2 ... PARAGLIDING
PARASOL STAR PEGASUS . PINBALL DREAMS
...... PIT FIGHTER 2 ... 375 282 342
252 252 342 242 252 292 252 292 282 252 342 292 342 292 252 342
292 292 252 252 305 292 242 292 252 292 252 342 292 272 292 342
292 252 252 . 195 342 252 342 252 305 .342 252 292 342 325 252
292 292 242 262 .252 292 292 299 252 252 292 .242 252 252 285
292 .265 .252 .252 262 .292 292 305 .342 .242 125 125 125 .252
.. 292 342 .252 252 .252 252 292 .252 342 342 392 399 342 479
252 342 342 252 282 252 262 252 252 252 292 r DIGITALISEUR
VIDEO COULEUR EN TEMPS REEL.
Prix défiant toute concurrence !!!
- Saisie d’images 15 bits en 1 50""' de sec
- Sauvegarde de fichiers IFF 24 bits.
I • Affichage en 8.8- 16 16+ 32 32- couleurs . ROUGE. VERT. BLEU.
I AMIGA HAM . - Affichage d'écran est de 256 X 256 en mode moniteur ou en option de 320 X 256 I -Moyens d'édition CUT. COPY. BRUSH. PASTE, UNDO et contrôle de | palette avec correction de niveau R, G, B et GAMMA -Effets spéciaux | Option logiciel de production de films movie maker 299 F.
- Utilise le mode moniteur du digitaliseur en temps réel pour
enregistrer Vet restituer des images JOYSTICKS COMPETITION PRO
PRO 5000 ... QUICKJOY JUNIOR QUICKJOY TURBO
QUICKJOY 2 ...... QUICKJOY 3 SUPERcharger
QUICKJOY 5 SUPERBOARD QUICKJOY VI JETFIGHTER QUICKJOY TOPSTAR
..... QUICKJOY SEGA FIGHTER QUICKJOY Turbo Pedale ......
QUICKJOY Megastar Junior QUICKJOY MEGASTAR QUICKJOY SUPERSTAR
KONIX SPEEDKING .... KONIX SPEEDKING Autofire KONIX THE
NAVIGATOR STING-RAY ...... QUICKSHOT MAVERICK 1
QUICKSHOT PYTHON 1 QUICKSHOT INTRUDER 1 QUICKSHOT AVIATOR 1
QUICKSHOT FLIGHTGRIP 1 149 149 59 99 89 . 109 . 199 .
149 295 169 279 199 329 179 109 129 149 149 169 119 399 449 119
119 149 .99 109 . 144 ... 59 ... 59 59 ... 59 .99 J CRAYON
OPTIQUE TROJAN A500 A500+ 399F.
Quoi de plus naturel que l'utilisation d'un crayon !
• ••••••••••• Particulièrement recommandé pour les applications
d'Arts Graphiques, de Dessins et les logiciels éducatifs etc...
Compatible avec DELUXE PAINT III ET IV.
Livré avec le logiciel de dessin KwikDraw de TROJAN ACCESSOIRES SOURIS GENIUS .....249 EXTENSION 512Ksans Horloge 249 EXTENSION 512K+HORLOGE 299 EXTENSION 1 5 Mo-HORLOGE 999 SWITCH SOURIS JOYSTICK 199 ADAPT 4 JOYSTICKS 75 LECTEUR INTERNE A500 490 LECTEUR INTERNE A2000 510 LECTEUR EXTERNE 3 50" 695 EXT MEMOIRE 1MO A500 + 599 INTERFACE MIDI 3-1 (-cables) 249 ETIQUETTES 3.50" LES 100 32 Imprimante STAR LC200 coul 2390 Imprimante STAR LC 20 ....2090 BOITIERS avec serrure+clé BOITIER DD 50L 50x5 25" BOITIER DD 100L 100x5 25" BOITIER DS 40LB 40x3 50" BOITIER JSY 80 80x3 50“
COPIEUR SYNCHRO EXPRESS 3
- Copie de disquettes en moins de 30 secondes
- SYNCHRO EXPRESS nécessite un 2ème lecteur
- Sélection par menu des débuts et fins de pistes (iusqu'à 85
pistes), une ou deux faces, autoselect-Duplicattion d'autres
formats tel IBM. MAC, etc PROBABLEMENT LE MEILLEUR COPIEUR !
SYNCHRO EXPRESS AMIGA ....395 F SYNCHRO EXPRESS AMIGA 2000 ..450 F LIBRAIRIE BIEN DEBUTER AMIGA 500 99 Bl DEBUT LANGAGE MACHINE 129 LA BIBLE DE L'AMIGA ..340 LA BIBLE DE L'AMIGA - dise . 390 LIVRE DE L AMIGADOS 149 LE LIVRE DELUXE PAINT III......145 LE LIVRE DE LA VIDEO AMIGA 195 LIVRE DE LA MUSIQUE - Disc 199 LIVRE LECTEUR DISOUET -Disc 299 LIVRE DE SUPERBASE PRO 169 RUBANS Tous les rubans NB par 3 ... CITIZEN 120D -SWIFT 9 24 EPSON LX 800 LQ 800 . STAR NL10 ... STAR LC 10-LC 20 . STAR LC 10 COULEUR .
PRIX BUDGET Utilisez tous vos anciens logiciels sur le nouveau A500 Plus grâce à l’adaptateur Kickstart 1.3 2.04. + ROM 1.3 Adaptateur KICKSTART 1.3 2.04 ....299 Frs KICKSTART ROM 1.3 .....349 Frs CARTE 1 Mo de RAM pour A500 + .599 Frs ACTION FIGHTER 99 RED HEAT ...... 99 ARKANOID 2 ..... . 99 RICK DANGEROUS 99 BATTLESHIPS .... 99 ROADBLASTER 99 BATMAN (CRUSADE) ... .99 ROBOCOP ...... 99 BEACH VOLLEY .. 99 SUPER MONACO G.P 99 BUBBLE BOBBLE
99 TURBO OUT RUN 99 CALIFORNIA GAMES 99 TURRICAN 2 99 F16 COMBAT PILOT . 99 SILKWORM ... 99 GARY LINEKER'S HOT SHOT 99 SPELLBOUND 99 GARY LINEKER'S SUPERSTAR 99 STREET FIGHTER 99 GAUNTLET 2 ...... 99 SUPER SCRAMBLE SIMULATOR 99 GHOUL'S AND GHOSTS 99 SWITCHBLADE ..... 99 HEROESOF THE LANCE 99 SWIV 99 IRON LORD 99 THUNDERBLADE ... 99 LOMBARD RAC RALLY 99 TUSKER .... 99 MICROPROSE SOCCER 99 TV SPORTS FOOTBALL 99 MOONWALKER . 99 VIGILANTE ......
99 NORTH AND SOUTH ..... 99 WORLD CLASS L'BOARD ..... 99 OPERATION WOLF . 99 X-OUT ... 99 par 10 par 20 par 50 69 F 130 F 3oof Disquettes REF.
3" 1 2 DFDD 5' 1 4 dfdd 56 F 105 F 250 f 3.50" DFDD DISQUETTES CERTIFIÉES 100%. GARANTIE À VIE LIVREES A VEC ENVELOPPES + ETIQUETTES NEUTRES (VERBATIM) DISQUETTE NETTOYAGE 3.50" : 59 F NOUS LIVRONS TOUJOURS LES DERNIERES VERSIONS BON DE COMMANDE EXPRESS GAGNEZ DU TEMPS ! Commandez par
- BP693 - 06012 NICE CEDEX 1 a retourner
* 0 93.51.61.30 - 93.97.22.00 a PAR MINITEL 3615 CODE JESSIC0 -
OUVERT 7 7 • 8H à 20 H Prix Montant S TOTAL PORT 25 TOTAL i- J
Je joins un chèque ou mandat lettre 14-06 Jje paie à réception
au facteur + 25 F jJe paie par carte bleue et je complète les 2
lignes ci-dessous carte bleue TITRES (garantie échange
immédiat) Q t e ?3 date d expiration PRENOM NOM N ET VILLE FAX
: RUE 2 0 6 0 2 5 6 0 MANDAT PORT :L O G I C I E L JEUX
IMPRIMANTES + CONSOLES UTILITAIRES + ACCESSOIRES DOM TOM +
ETRANGER + PAIEMENT ETRANGER EXCLUSIVEMENT PAR CODE POSTAL 1 i
i_ SIGNATURE OBLIGATOIRE
93. 97.07.00 BOUTIQUE A NICE HOLLYWOOD STAR 8 BD JOSEPH GARNIER
INTERNATIONAL DISC _J K7 _| .
GARANTIE 1 AN SUR LES LOGICIELS ¦ précisez votre ordinateur Votre N Client HDF0: m pRRM: ïïB0: CENTER=0N 0FF i applici illl api luester, ITER=0N ITER=0N.
WyBackup!
ïïuC.Beust: m BP: wyGM: aRan Disk: mjTao: 0a!
FiAutoDocs: 0bin: âccd: FiCGFonts: CH: aclips: Fid: F DEVS: 0env: the ftSL IFR will t width IFR will ; option pear in BRCKRflST=ON OFF 6y default.
Darkest coloi Note that Ml interlace sert ?. Ba ?
I in the IST=0FF.
On non fldd files Extract files List archive (terse) Print files to stdout Test archive integritv List archive (verbose) Extract files with full d f n r u vv Delete files Freshen files Move files to archive Replace files in archive Update archive R y[q] X Preserve file attributes Set I O buffer size (KB) Confirn files Archive date = newest file Archive enpty directories Ianore filenotes (On)Garble uith passuord Disable honedirectories Read filelist fron file Keep partial files Make ïilenanes louercase No Messages for query No byte progress indicator Pause after loading -a -b -c -d -e -f 4 -i
-k -n -n -P -q -r -s -t -u Be guiet Col h lect files recursively Only add files uith R flag unset Only extract neu files Make filenanes uppercase ey to contmue... standards. Peut-être une version du compilateur affranchie de cette contrainte verra-t-elle bientôt le jour.
En conclusion, vous disposez avec g++ 1.40 d'un compilateur C++ gratuit entièrement fonctionnel sur Amiga (il peut naturellement appeler les bibliothèques spécifiques à l'Amiga) qui peut évidemment compiler du C (c'était un pré-requis du langage C++). Pour des petits projets, vous trouverez probablement un compilateur comme Dice bien plus efficace (plus petit, plus rapide) mais si vous envisagez de vous lancer dans des projets plus gros, g++ est LA solution!
- A Set archive attributes
- B Keep backup of archive
- C Clear arc-bit on extract
- D Alternate progress display
- E Touch extracted files
- F Use fast progress display
- G Only extract neuer files
- H Write header level ( 9,1,2 )
- I Ignore LHAOPTS variable
- K KiII enpty directories (nove)
- L Create filelist
- M No autoshou files
- N No progress indicator
- P Set task priority
- Q Alternate option set introducer
- R Collect archives recursively
- S Set A flag on added files
- T Only extract neu & neuer files
- U Set indicator update rate(bytes) .hfl Evaluation Vl.28 -
Copyright (c) 1991,92 Stefan Boberg.
111 rights reserved. Not for connercial use.
Isage: Lhfl [- options ] connand archive[.LZH LHR RUN] [[honedirl filespec ...] Ipfile] [destdirl EB0 : fiNews new] Fast=1871488 Chip=691136 Tôt a 1=2562536 21:18:221 Par I mTË+ 7 îxVïüi 'ii ! hj d ||i, MaçicRequester ® 1992 by Stefan Stuntz 0VRDIM=ON ÜFF 0VRP0S=0N 0FF Rs you propal requester. Bei override the i and default hi OVRPOS uorks appear as spi is enabledj !
A useful posii flnd Options is one or nore of: ou archive contents (full) Where Connand is one of: If an MFR uin api or directly ui DP:DP Mfr nfr.doc Load neu file(s) path Icqî Et dans un domaine plus raisonnable... Quelques nouveautés qui ont retenu mon regard ce mois-ci.
DragI Tout d'abord, Draglt (Système 2.0). Il s'agit d'un tout petit programme qui vous évite la fastidieuse contrainte de devoir déplacer des fenêtres en positionnant le curseur sur la barre de titre. Draglt vous permet de sélectionner un qualificateur (SHIFT par exemple) et dès lors, vous pourrez déplacer toutes les fenêtres uniquement en positionnant le pointeur dans la fenêtre et en "drag- gant” en maintenant la touche SHIFT appuyée. On s'habitue très vite à ce petit gadget, croyez-moi!
Mfr Et un nouveau File Requester! Il s'agit de mfr (système 2.0). Son installation est quelque peu différente de la routine habituelle.
11 ne s'agit pas cette fois d'une bibliothèque mais d'un exécutable destiné à être placé dans votre répertoire WBStartup en tant que Commodité. Il se configure par l'intermédiaire de "tools", obtenus en sélectionnant l’icône, puis le menu "Informations" de l'Atelier.
Brièvement, vous pouvez sélectionner les requesters à supplanter (asl et req uniquement), la police de caractères utilisés ainsi que sa taille, les tailles maximale minimale de la fenêtre, un motif pour exclure ou inclure certains fichiers, mais surtout différentes "classes". Une classe est par exemple quelque chose qui ressemble à ce qui suit : CLASS_0=*.(lha|lzh)„lha" con:50 100 582 369 ArchiveM v %s Autrement dit, si vous voyez un fichier se terminant en .Ilia ou .Izh et que vous désirez en afficher le contenu, il vous suffit de le sélectionner et de choisir le menu "File Action" pour
voir s'exécuter la commande spécifiée (lha v fichier en l'occurence).
LHA Ce qui me fournit un enchaînement rêvé pour finir cette rubrique DP sur le programme lha 1.20. Il s’agit d'un nouvel archiveur. Il y a eu tout d'abord lharc, qui a été remplacé récemment par lz 1.92, beaucoup plus rapide et plus souple. Et bien voici le successeur de lz : lha. Qui va en moyenne 20% plus vite que lz et accepte un nombre impressionnant d'options. Il permet de compresser au format LHA de trois façons (-lh 1 -, -lh4- et - lh5-) et donne un gain moyen de taille de 10% au moins par rapport à lz (autrement dit, vos fichiers seront compressés en moyenne à 50% et souvent
beaucoup plus pour les fichiers texte).
Cédric Beust Je voudrais conclure par une petite remarque liée à ces deux superbes logiciels. Ils nous viennent tous les deux de Suisse où une très intense activité de développement Amiga est en train de prendre naissance. Cela se ressent tout particulièrement dans le DP où des nouveaux noms commencent à apparaître régulièrement, et venant pour la plupart de Suisse. Pour les utilisateurs d'Unix, apprenez qu'un nouveau site ftp existe désormais et est en passe de devenir le rival du classique ub20. Il s'agit d'amiga.physik.imizh.ch, et il s'agit de la machine utilisée par l'auteur de g++ gcc.
Gcc g++ 1.40 (et gcc 2.0), par Markus Wild gnuemaes 18.58, par David Gay ...pas encore disponibles sur Fish au moment où je rédige cet article, mais... patience!
Spécial A3000 A3000 + moniteur 1280 x 768 disque dur 50 Mo 6 Mo RAM Static 22 900 F options* : + 4 Mo de RAM Static : 1 990 F + 8 Mo de RAM Static : 3 900 F disque dur 100 Mo supp. : 3 990 F Floptical 20 Mo : 4 990 F Scanner A4 800 dpi 24 bits : 24 390 F
* prix spéciaux valables uniquement lors de l'achat d'un A3000
AmigaT X le seul logiciel de composition typographique dédié à
tous ceux qui souhaitent :
- éditer des documents scientifiques
- imprimer un document de la même qualité sur une laser et une 24
aiguilles
- lancer des lettres personnalisées
- sortir en photocomposition jusqu’à 9600 dpi
- produire des documents professionnels
- disposer de + de 1500polices Disquette démo contre 5 timbres à
2.50 F Programme + driver imprimante : 2 390 F Nous contacter
pour tous les détails Modems Vous permettront notamment de
télécharger les Fred Fish 1 à 600 de notre BBS (69.91.30.62)
DataLink 2000 (carte interne) 1890 F bauds : 0-300-1200-2400
protocoles : V21-V22-V22bis compatible Hayes AT logiciel
Send-Fax en option DataLink Express II (externe) 2 790 F bauds
: 0-300-1200-2400-9600 protocoles : V21-V22-V22bis-V42bis
compatible Hayes AT AMINet AMINet est la solution la plus
simple pour connecter jusqu’à 253 Amigas ensemble.
AMINet permet de diffuser transmettre, et recevoir des fichiers entre tous les Amigas.
Il donne accès à toutes les imprimantes connectées sur le réseau, et enfin offre la possibilité de gérer une messagerie électronique ou de converser avec les autres utilisateurs.
Sa configuration simple par scripts permet de mettre en oeuvre rapidement vos applications.
AMINet est fourni avec le cablage, le logiciel de gestion et un manuel détaillé.
(utilisable sur TOUS les Amigas) Le kit complet pour 1 poste : 990 F ESSONNE MAILING - 8-10 Rue du Bois-Sauvage - 91055 EVRY Cedex Tél : 64.97.96.54 - Fax : 69.91.19.25 - Modem : 69.91.30.62 Centre Technique Agréé : réparation de vos Amigas dans la journée (si les pièces sont disponibles sur stock) Nous faisons également la vente de tous les composants de votre Amiga (CIA 8520, AGNUS ECS, DENISE,...) y WorkBench 2.0 un peu de pratique!
Au début de F existence de ce jounal, F éditeur nï avait demandé de faire une série de petits articles pour initier les lecteurs aux commandes en ligne, soit, le CLI. Maintenant que naît une nouvelle ère avec F avènement d'une interface homme machine au look 3Dy AmigaNews se devait de vous aider à sa compréhension et à son utilisation.
Pour faire ce genre de choses, seul les "vieux", ployants déjà sous de trop nombreuses charges, sont compétents. Ceci n’a pas échappé à notre rédacteur en chef, qui a fait appel à moi. J'ai donc retroussé mes manches et vous ai concocté un comparatif entre deux manières de faire pour les mêmes actions. D’un côté, le Shell qui a remplacé avantageusement le CLI: de l'autre côté, la nouvelle mouture du WorkBench. J'ai nommé le 2.0... Le formatage des disquettes ou des disques durs Pour formater ou reformater une disquette, sous WorkBench. Aucune option n'est possible! Lorsque vous
sélectionnez une icône de disquette et que vous faites "FORMAT". Vous avez droit à un requester "OK to Format disk iu drive dfl:" qui ne vous donne pas de choix.
Alors que si l'on passe par le Shell.
L'on peut préciser si l'on veut ou non une "NO ICONeS" ou et QUICK pour rapide (seulement avec des disquettes qui ont été déjà formatées une fois) et ou FFS pour Fast File System.
Si je veux reformater une vieille cartouche de disque dur, en utilisant le Shell je vais pouvoir le faire en quelques secondes en tapant "FORMAT DRIVE MHO: NAME UTILS NOICONS FES QUICK" On voit déjà avec cette commande un des avantages de passer par le Shell. Pour ceux que les commandes en ligne rebutent, j’ai une bonne nouvelle. La version 2.1 du WorkBench, devrait contenir un programme Format plus élaboré offrant toutes ces possibilités en deux ou trois clicks de souris, et EN FRANÇAIS (mais chuuut, c'est secret!).
Les copies... Supposons, un DD monté FHO: dans lequel se trouvent les tiroirs lihs et devs.
Nous voulons copier le fichier Exemple- toto qui se trouve dans lihs dans le tiroir devs. Le fichier Exemple-toto n'a pas d'icônes.
Avec le WorkBench, sous 1.3 ce serait impossible, car le simple fait de ne pas avoir d'icônes ne permettrait pas d'avoir le fichier à l'écran, et cette opération devrait se faire impérativement par Shell. Une des nouveautés du WB2.0 c'est justement de permettre l'affichage à l'écran de fichier et ou tiroir sans icônes.
Ouvrons le tiroir lihs par un double
clic. Rien n'apparaît, car le fichier n'a pas d'icône. En gardant
la fenêtre sélectionnée et en allant dans le menu Window
sélectionner Show AU nous verrons apparaître le fichier
dans la fenêtre avec une icône outils et son nom
"ExempleToto" dessous.
Si nous la prenons, et que nous la pla- çions dans le tiroir devs, le fichier va disparaître! Il a effectivement été déplacé, mais comme il se retrouve dans un tiroir où vous n'avez pas précisé "Show Ail", du fait de son absence d'icône, il n’apparaît pas. Refaites Show AU pour ce tiroir, et il apparaîtra à nouveau.
Fornat_| Cçb fin i Doc k OK to Fornat vol une Enpt y DEFAUT NORMAL (ait data util be erased) ?
Wbstartup RRÔG wbstartupn TiTôT Ordure Mon 11 MBSTDoc NËMSheï poubelle (Trashcau), si c'est une vieille disquette que l'on veut effacer, que cela peut se faire en 10 secondes et si l'on applique Format a un disque dur. On peut le formater FFS. Hé oui, vous ratez tout ça... Sous Shell, cela s'écrit "FORMAT DRIVE DF.x: NAME toto opt" où name correspond au nom que vous désirez donner à la disquette, et opt à NOICONS pour Workbench ON I OI 3 c ans Too l s dK eo r »?
Lï™ H le on i Nane Date S i ze Workbench N!ndow c ons oo New Drawer Open Parent C lose Updat e Select Contents Clean Up Snapshot View s " On Iv Icons RI l Fi les OR DK New Drawer Open Parent C l ose Update Select Contents tiean Up Snapshot Une autre option existe par rapport à l’affichage de tous les types de fichiers, c'est l’affichage par nom (en Anglais "By name"). Les fichiers se manipulent de la même manière, mais ils apparaissent sous forme de liste, ce que je trouve plus pratique et lisible.
Revenons à cette copie et utilisons un Shell. La séquence serait "COPY sys.libs Exemple-toto to sys.devs". C'est bien plus compliqué et si l'on ne respecte pas la syntaxe et le cheminement, IL FAUDRA RECOMMENCER... Et il n'y a rien de plus facile que de placer un doigt sur deux touches simultanément! Pour des opérations aussi simples, je préconise l'emploi du WorkBench.
Copier tout un tiroir d’une disquette à une autre
- -- SYS STB -- arp. I ibrarv asl. I ibrarv connodit ies.
Iibrarv diskfont. I ibrarv en test EXEMPLE-TOTO iffparse. I
ibrarv libsl.3 nathieeedoubbas.Iibrarv
nathieeedoubtrans.Iibrarv mathieeesingtrans.Iibrarv
nathtrans.Iibrarv r an I i hranilS Sous intuition, on prend le
tiroir avec la souris dans la fenêtre d'une des deux
disquettes, pour la relâcher sur l'icône du disque de la
deuxième. Oui, j'ai bien dit l’icône du disque. Il n'est pas
nécessaire d'ouvrir l'icône de la deuxième disquette, le tiroir
ira se placer sur le disque de toute manière. Juste en passant,
je regrette que lors d'opérations comme celle-ci, aucune
information n'apparaisse à l’écran, hormis le curseur qui se
transforme, et surtout qu'il ne soit pas possible d’arrêter une
copie d'une manière logiciel le en cas de fausse manoeuvre.
Window View B v Nantes Fermons la parenthèse et faisons la même opération sous Shell.
"Copy df).Tiroir to dfl: ail". Que fait le "ail"? Il indique au système que tout le contenu du tiroir doit être copié.
De nouveau, pour ces opérations le WorkBench est plus performant. Et c'est ce qu'a voulu Commodore: rendre des opérations courantes, les plus simples possible.
Par contre, lorsque vous désirez faire du "Spécial" le WorkBench ne suffira plus.
Très vite vous atteindrez les limites de ce que peut faire la souris, car malgré tout, le système de développement d'un logiciel est encore influencé par les sacro saintes commandes en ligne. Toute opération faite d'un clic, essayera d'imiter une commande Shell. Et pour pouvoir aller aussi loin avec une interface du type intuition, il faut passer bien du temps à peaufiner une interface graphique pour le curseur de la souris. Ce qui veut dire, temps de développement accru et mise à jour fastidieuse. C'est une des raisons pour lesquelles les interfaces restent si pauvres.
Souhaitons que le virage amorcé par Commodore avec le WorkBench 2.0 se poursuivent, et retrouvons-nous le mois prochain pour de nouvelles aventures.
Patrick Conconi Pourtant, malgré l'évolution sensible de l'Atelier et, de l'Interpréteur de Lignes de Commandes au cours des années (voilà-l-y pas que je me mets à causer français comme le beau monde). En attendant Godot (à savoir le kit 2.04) j'ai compulsé un ouvrage publié par Commodore qui, contrairement à ce que pourrait faire croire son titre "AMIGA WORKBENCH". Est écrit tout en Français.
C'est très bien; mais je ne comprends plus rien aux cases, cellules, à la concordance de modèles, etc; et faut-il dire séquence de démarrage ou amorce; et avec çà Pierre-Philippe qui parle de farfadets. Nous galérons en quelque sorte. Mais enfin, c'est le progrès. Notez qu'à une époque il y a eu des puristes qui trouvaient qu'au lieu de dire cône et sphère, horribles hellénismes, on aurait dû dire boule et cornet. Excusez-moi donc si je continue à utiliser deci-delà quelques anglicismes.), les auteurs du Domaine Public et même les maisons d'éditions continuent à produire et améliorer des
produits destinés à compléter l'environnement d'origine.
Comme tout le monde, j'ai commencé, il y a quelques années, par manipuler des icônes, puis je suis passé au CL! Et au Shell, vite complété par les commandes ARP et par ConMan et finalement remplacé par Wshell. Un jour l'idée a fini par traverser mes cellules sensibles que je pourrais m'épargner beaucoup de frappe en faisant appel à un utilitaire de gestion de fichiers.
J'ai alors choisi DirWork, dont j'étais ma foi très content, jusqu'au jour où Sylvain Rougier m'a recommandé d'essayer Browserl , en me disant que ce qu'il ne supportait pas dans les programmes de type CliMate. DirWork, DiskMaster etc, c'était de n'avoir que deux fenêtres pour travailler (La vérité m'oblige à dire qu'au moins la version la plus récente de DiskMaster!I permet le travail sur plus de deux fenêtres).
Je m'étais bien habitué à DirWork; les automatismes sont une chose dont on se débarrasse difficilement. Il suffit par exemple que je sois distrait une minute et ma bagnole prend automatiquement le chemin de la maison. Et elles font toutes cela aussi loin que je puisse remonter dans mes souvenirs.
Après quelques jours de Browser!I. J'ai lâché DirWork. Sans beaucoup de regrets. Pourtant Browser!I a ses défauts et ses petits bugs mignons comme tout le monde. Voyons cela de plus près.
Histoire Le premier Browser est sorti en 1897 (Fish 180). La formule était simple: une fenêtre, avec à l'intérieur les noms des répertoires et fichiers de la disquette examinée. A l'époque il n'y avait pas encore beaucoup de disques durs pour L Amiga, et le système était le 1.2. Néanmoins, ce premier Browser marche encore parfaitement sous 2.04. On cliquait sur un nom, une fenêtre s'ouvrait, et ainsi de suite à autant de niveaux qu'il le fallait. Ensuite on copiait ou on déplaçait un fichier en cliquant dessus, puis en déplaçant le pointeur ad hoc qui venait d'apparaître, vers le
répertoire de destination.
C'était avant la lettre le principe de fonctionnement de ’Atelier 2.04, lorsque l'on travaille en mode "par nom".
Edi ca BrowserII Il ri est plus très original de dire que F Amiga est remarquable par la multiplicité et la diversité des environnements de travail que chacun peut créer, selon ses goûts et ses besoins.
CLIPS: PDRAMFonts: Conp : Pics: DAT : PicsDP: DataFIow: PMS: DEVS : Ppage: DOCK: Ppageüti1 : env: Prefs: ENVflRC: Prodraw: Exce l lence! : ProgDir: F 1 ow : REXX: fonts: s: inp : sys: L: Systen : LIBS : t: OPERA: Ut i1ities: Out i ls: _C AO : P: _dao: pdp : _pao : Blocks 0 Entries selected Un menu "Tools" permettait l'accès direct aux outils que l'on voulait bien y installer. Quatre ans après, Commodore a repris ces principes dans l'atelier 2.04; selon que l'on est d'un naturel jovial ou geignard, on peut se réjouir de cette politique d'incorporer au système de base des idées venant du Domaine
Public, ou au contraire déplorer qu'il faille autant de temps pour le faire...On peut d'ailleurs sans inconvénient faire les deux.
Mais voilà, vu le peu de fonctions offertes, le Browser original est plutôt une jolie pièce de musée. Cette version fut suivie d'autres versions, entre autres la V1.7 parue sur Fish 476.
Les auteurs de Browser!! Ont donc décidé de le perfectionner davantage; n'ayant jamais vu les sources, ils ont tout réécrit, pour aboutir à un outil vraiment très puissant.
Dans cet article, je vais vous présenter la version 2.02. Elle est un peu plus puissante que celle que l'on trouve sur les disquettes de distribution (version 1.0 sur Fish 540 ou Serge Hammouche
* HD 01*). Les auteurs la réservent à ceux qui leur enverront
leur contribution.
Que voulez-vous, le monde des utilisateurs des programmes du Domaine Public n'est pas toujours très sympathique pour les auteurs, à part bien entendu vous qui me lisez. Tous les auteurs du domaine public que je connais et qui ont mis leurs programmes en Shareware se plaignent du nombre très bas de contributions reçues.
Les différences entre la version 2.04 et la version distribuée portent sur un certain nombre de perfectionnements, comme la possibilité d'ouvrir un écran spécial en haute résolution avec une palette personnalisée, ou l'icônification des fenêtres avec la mystérieuse fenêtre Alien. A mon avis cela vaut la peine.
Présentation de Browserll Browserll s'installe en le copiant où on veut. Il faut mettre en F BS: les bibliothèques parm.library et req.library qui l'accompagnent, puis Browserll .menu dans S:. Ce dernier point n’est pas indispensable au sens strict; en l'absence de ce fichier, Browserl ! S'ouvre avec un menu par défaut dont nous reparlerons; le reste des menus est à personnaliser selon le mode bien connu de ParM.
On lance Brow serl! En cliquant sur son icône ou via un Shell.
Apparaît au bas de l'écran une fenêtre intitulée Browser!I.
Dans laquelle on trouve les noms des unités de disques. Cette fenêtre étant activée, on a accès aux menus. L'article (comprenez Item) Display permet de faire afficher les noms des unités physiques, ceux des unités logiques (assigns) et ou les noms de volumes, selon les 6 combinaisons possibles de ces trois catégories. C'est là que l’on aperçoit déjà un aspect de Browser!!
Que les auteurs commentent d'ailleurs dans la documentation. Possibilités nombreuses et impression de complication vont assez souvent de pair. Le tableau de bord d'un long courrier semble IBIS IBIS d! Syst:
o Ran Diskîenv IBIS IBIS ? J Ban Disk:env sys ffiJlicontrol.prefs
input.prefs overscan.prefs palette.i 15 15 Files 8 8 Dirs |B|S
m 1622 1622 à affreusement compliqué. Et même dans une petite
trapanelle il y a beaucoup d'instruments. Pourtant, par temps
clair, pour savoir si on vole à plat ou incliné, il suffit de
regarder à travers le pare- brise! Il y a toujours moyen de se
concentrer au départ sur les choses simples, et d’être très
heureux par la suite d'avoir accès à des fonctions plus
sophistiquées. C'est dans cet esprit qu'il faut aborder
Browserll.
Dans l'article je serai bien obligé de détailler certaines choses.
Rappelez-vous toutefois qu'il est toujours possible de se servir abondamment et utilement de Browserll en utilisant les options par défaut pour faire des choses simples. La virtuosité vient après, mais alors, quel régal !
1. Les fenêtres Rien qu'en ayant ouvert quelques fenêtres et en
se servant du menu par défaut, on peut déjà faire pas mal de
choses (voirfig.I). Fort heureusement, elle est en noir et
blanc, car parler de couleurs dans un contexte où coexistent
deux versions du système dans lesquelles les couleurs 1 et 2
ont été inversées est une gageure.
En cliquant sur une ligne, on la met en valeur. En maintenant la touche Shift. On peut mettre en valeur plusieurs lignes. Rien que de très habituel.
Pour copier un fichier ou un groupe de fichiers d'un répertoire dans un autre, on maintient enfoncé le bouton de gauche de la souris lors du dernier clic; un pointeur spécial de copie apparaît, on le déplace et on le relâche là où on veut mettre les copies. Si on relâche sur une ligne qui est un nom de fichier ou dans un espace libre, les fichiers atterrissent dans le répertoire correspondant à la fenêtre; si on le relâche sur une ligne qui est un nom de sous- répertoire, les fichiers atterrissent dans ce sous-répertoire. Dans ce cas, Browserll demande confirmation, ce qui est mieux que
l'Atelier qui ne dit rien, et vous vous demandez où a bien pu passer votre fichier.
Comme Vatelier 2.0 Browserll fonctionne en mode asynchrone, c-à-d. Que l'on peut effectuer simultanément plusieurs opérations de ce type. Pendant que vous copiez deux cents petits fichiers d'une disquette sur votre disque dur, vous pouvez formatter l'autre disquette et appeler à l'écran un fichier texte pour lecture ou modification. Par contre, si vous travaillez sous 1.3, vous bénéficierez grâce à Browserll de ce mode asynchrone, nouveauté que vous apprécierez très vite.
La figure 1 montre que Browserll ouvre ses fenêtres d'une manière très ordonnée: dans l'ordre hiérarchique, les fenêtres des sous-répertoires apparaissent en cascade sous la fenêtre du répertoire racine de l'unité logique.
Mais ces fenêtres étant forcément petites, comment les agrandir pour en examiner le contenu ?
S Env-flrch ive îlachl V figure 1 ol SYSTîPrefs o| Ran Disk: ? I SYSTîPrefs Env-8rchive IE3IS ni SYST : Pref s Env-Brc h i ve Ma IBIS 1 1 Files 8 e Dirs 3888 3808 B ù achIV.prefs Les fenêtres de l'Atelier 2.0 ont une cellule dite Zoom, qui, couplée aux touches de fonction via l'utilitaire "ihelp", permet de donner à une fenêtre diverses tailles intéressantes: minimale, plein écran, taille originale, etc. Je n’ai jamais pu me faire à la logique de ce système, pas plus que je n’apprécie totalement le système d'agrandissement, de rétrécissement et d'icônification par FI et F2 de ConMan, mais à
l'époque, sur ’AmigaShell. Il n'y avait rien du tout.
Browserll est muni d'un dispositif à mon avis bien plus pratique: cliquez dans le haut de la bordure de gauche d'une fenêtre, elle s'agrandit juste ce qu'il faut pour montrer tout son contenu (fig 2).
Cliquez dans le bas de cette même bordure de gauche, la fenêtre prend la taille minimale (4 lignes).
L’ouverture des fenêtres peut d'ailleurs se faire automatiquement à la taille qui montre tout le contenu, et rien de plus, par le choix d'une option d’un menu.
Tiens, et cette double barre claire dans la bordure de gauche de la fenêtre, c'est quoi ? Ce sont deux jauges; l'une indique le taux de remplissage de l'unité logique (disquette, partition) parente du répertoire correspondant à la fenêtre, l'autre indique au choix soit le taux de remplissage de ce répertoire par des sous-répertoires par rapport à des fichiers, soit la proportion de fichiers visibles par rapport au contenu total du répertoire (par exemple si vous avez au moyen des filtres éliminé l'affichage de tous les fichiers d'icônes
(xxx. info) vous pouvez vous rendre compte qu'il y a autre chose
dans votre répertoire que les fichiers dont les noms sont
affichés).
Vous avez compris? Non? Pas grave, je vous avoue ne pas avoir compris tout de suite, vu que par ailleurs une de ces jauges marche à l'envers de sa définition. Ce genre d'accessoire, fort utile en certaines circonstances, a toutefois l'avantage que personne ne vous oblige à y faire attention si vous n'en avez pas besoin.
Browserll est un programme fait pour fonctionner quasi uniquement à la souris. Plutôt que d'utiliser un système de boutons comme les programmes du type DiskMaster, lesquels boutons peuvent dans certains cas disparaître sous les fenêtres, Browserll fait appel au principe des menus pour activer les différentes options et fonctions. Il sera donc particulièrement agréable d'utiliser un utilitaire qui fait apparaître les menus sous la souris, comme PopUpMenu ou Popper, pour n'en citer que deux.
2. Les Menus
2. 1. Les menus de base Si votre tiroir S: ne contient pas un
fichier Browserll .menu. Browserll s'ouvrira avec trois menus
par défaut: Browserll Window Actions.
O| syst: IBIB 53 GVP.info killpats loadany ¦backdrop loadgrab .info MountMF.info BUSH,Info Prefs.info aztecdisk.info Quarterback.info basicdisk.info Shell.info
c. info storedisk.info coordinates systdisk.info CrossDOS.info
Systen.info disk.info Telecon.info DPSysten.info txtdisk.info
DPUtilities.info Unnanedl.info Expansion.info Utilities.info
ganesdisk.info Hbstartup.info graphdisk.info ¦» 38 38 Files
28 28 Dirs 21265 21265 Bvtes 55 55 Bl J figure 2 Resean Open
Zoom - - - - - - - File Info - - - - - Sort by -
- - - - Affect Ail figure 3 ' .
R Windou flct ions Txt Pix Snd File CLI Lookup Art
2. 1.1. Menu Browserll Le premier donne accès à une série
d'options de fonctionnement que je ne détaillerai pas ici
(voyez-en une partie à la figure 3, leur apparition à cet
endroit est due à l’utilisation de PopUpMenu), et au mode
"Commande ". Ce dernier permet de lancer une commande Shell
que l’on tape dans la cellule de texte d'une demande.
Browserll ouvre alors une fenêtre Shell, exécute la commande,
et, pour vous permettre de lire le résultat, utilise un
utilitaire WaitReturn qui attend la frappe de la touche Retour
pour refermer la fenêtre.
Las, si WaitReturn est bien dans le répertoire C de la disquette de distribution (et encore, sur la Fish 540, il faut aller le chercher dans le sous-répertoire C du sous-répertoire ParM, rien ne dit dans la doc qu'il faut le copier dans votre répertoire C:. Ceci sera sans doute corrigé dans les docs futures.
Pour les heureux acquéreurs de la version 2.02, ils trouveront dans ce menu une option qui permet à Brow serll de s'ouvrir sur un écran séparé personnalisable, ce qui offre l’avantage d'une présentation très propre. Les encore plus heureux possesseurs d'un écran multisync pourront choisir un écran haute résolution entrelacé. La quantité d’information dont on dispose alors devient vraiment très intéressante.
Enfin, dans ce menu, on trouve une fonction "Save Config".
Pas besoin de faire un dessin. Le fichier créé dans DEVS: par cette option s'appelle Browserll.cfg .
Brouserll V2.02 Copyright @ 1991 by S.R. & P.C. a| AZTEC: |EHB a 1 Ran Disk: imita a| HZTEC:include 1 E3| «a ?| Ran Disk:env imita oI HZTEC:include graphics IEIQ o| Ran Disk:env sys imia Sjclip.h gels.h 1 colüde.h gfx.h | copper.h gfxbase.h display.h gfxnacros.h [ icontrol.prefs input.prefs overscan.prefs palette.ilbn ||| 15 15 Files 8 8 Dirs 12758 127 1 115 15 Files 0 8 Dirs 1622 1622 A Update Menus Last Error Cnd Mode Coiwand I Screen Screen Font ?
Window Font ?
.Run Mode r-rA . , , Copy Mode v Keep selected Copy Flag "Z Toggle sélections Display Zmove files into subdirectories Vask before noving into subdrrectories s RSynchronous actions Open process status window Windows AutoZoon Windows AutoZoon dirs only Display directory disk usage
• Display proportion of visible data - Select Match (sélection
des lignes selon critères) Select Ail (sélection de toutes les
lignes) Filters (choix de ce qui apparaît dans la fenêtre)
Set...(fait apparaître une demande, voir plus bas) Prefs (remet
les filtres aux valeurs sauvées dans Browserll.cfg) No .info
(débarrasse l’affichage des noms de fichiers d'icônes) Clear
(supprime les filtres) Invert (ne fait fait apparaître les
fichiers non choisis par les filtres) Size in bytes Size in
blocks Protection Date Disk key Name (tri par ...) Date Size
Key Type (généralise l'application des options Window à toutes
les fenêtres) Cette liste détaillée n'est là que pour montrer
qu'il ne manque rien ou en tous cas pas grand chose.
Un petit mot toutefois sur les filtres Lorsqu’on active l’option Select Match, ou l’option Filters - Set.... apparaît la demande de la figure 4. De nouveau, l’ensemble des possibilités offertes est très complet. Gardons en mémoire que ce type de fonctions prend toute son utilité lorsque l'on travaille sur des répertoires contenant un grand nombre de fichiers.
Lorsqu'il y en a peu, on a aussi vite fait de sélectionner à la main les fichiers désirés. Mais encore une fois, qui peut le plus, peut le moins.
(rafraîchir)
- Parent
- Dir
- Alien (çà. C'est un bonbon de la version 2.02, c’est même une
sucette géante, on y reviendra) UnZoom (par FI ) ZoomAll (par
F2. Revient à cliquer dans le haut de la bordure de gauche,
voir plus haut) Zoom Dirs (par F3)
2. 1.2. Menu Window.
Le menu Window comporte toute une série d’options qui vont déterminer le contenu de l’affichage. Je me contenterai pour le moment d'en donner la liste: Et puis, il y a le le bonbon Alien Les fenêtres de la version 2.02 comportent une petite cellule grisée, juste au-dessous de la cellule de fermeture. C'est la cellule d’icônification. En cliquant sur cette cellule, la fenêtre disparaît à la vue, mais son identification et son contenu sont conservés. Pour les retrouver, il suffit d'ouvrir la fenêtre Alien. On y voit apparaître les noms des fenêtres icônifiées. Un double-clic sur un de ces noms
rouvre la fenêtre correspondante à son emplacement, à sa taille et avec son contenu d’origine. C'est une transposition élégante du principe de Wiconify. Cela permet de refermer toutes les fenêtres hiérarchiquement " au dessus " d'une fenêtre, et de ne pas avoir à les rouvrir toutes pour accéder à la fenêtre désirée. Bien entendu, on peut fermer la fenêtre Alien pour alléger la présentation, elle conserve tout son contenu et revient au jour sur un clic dans le menu ad hoc ou via un raccourci au clavier. Rien que ce système d’icônification justifierait l'acquisition de la version 2.02 si
vous avez déjà une autre version.
2. 1.3. Le menu Actions Il applique aux fichiers sélectionnés
dans les diverses fenêtres les actions classiques Rename,
Duplicate, Set Comment, Set Pro- tect, De ete (avec évidemment
confirmation) et permet la création de répertoires.
2. 2. Les menus personnalisés La partie Menus Personnalisés de
Browserll fonctionne exactement comme ParM. Par ces menus,
vous pouvez définir toute action (lancement d'un utilitaire
d'affichage d’image ou de texte, d'archivage, de compactage ou
décompactage, etc, etc, qui s'appliquera au ou aux fichiers
sélectionnés).
La figure 5 montre les menus tels qu'ils sont mis en oeuvre lors de l'utilisation d'un des fichiers Browserll.menu fourni à titre d'exemple sur une des disquettes de distribution. A vous de remplacer les programmes qui s’y trouvent par vos utilitaires préférés.
La modification du fichier Browserll .menu est très facile à faire au moyen d'un éditeur, le fichier fourni donne des exemples de tous les modes de lancement possibles. La syntaxe à utiliser n'est pas expliquée dans la documentation de Browserll, il faut consulter celle de ParM, qui doit normalement figurer également sur la disquette de distribution.
Lorsque vous avez modifié un menu, vous pouvez le faire prendre en compte immédiatement via l'Item "Update Menus" du menu Browserll.
Prenons un exemple pratique d'utilisation Vous avez mis dans un menu "PIX" un programme d'affichage, par exemple Mostra. Vous avez ouvert une fenêtre dans laquelle apparaît le nom d'une image, par exemple Mic- key.pic. Cliquez une fois (pas dans le sens belge, vous savez, je veux dire pressez une seule fois le bouton de gauche de la souris (que les lecteurs belges ne m’en veuillent pas, je suis Belge moi- même)) sur la ligne Mickey.pic. Ensuite, dans le menu PIX. Activez l'item Mostra, et l’image apparaît.
Si vous cliquez deux fois sur la ligne Mickey.pic, de deux choses l'une, soit ce fichier a une icône, soit il n'en a pas.
S'il en a une, Browserll va y lire l'outil par défaut: si cet outil par défaut est dans un chemin accessible, l'image sera affichée, sinon vous aurez droit à un message d'impuissance dans lequel Browserll se plaint bien sûr de ne pas trouver l'outil, ou vous demande d'insérer le volume machin, bref, la routine habituelle.
S’il n'y a pas d'icône, Browserll croit qu'il s'agit d'un fichier exécutable et vous demande d'en confirmer le lancement.
En comparaison avec ceci, DirWork (entre autres) détermine la nature du fichier, et lance un utilitaire approprié par défaut, ou un utilitaire que vous avez défini. Les auteurs de Browserll travaillent à incorporer cette capacité dans une future version.
De même si vous utilisez l’écran "Custom", lorsque vous lancez quelque chose, si ce quelque chose n'ouvre pas son propre écran à l'avant- plan, comme MuchMore ou Mostra. Mais une fenêtre dans l’écran de l'atelier, ladite fenêtre s'ouvre derrière l'écran de Browserll et vous pouvez être tenté de croire qu'il ne s'est rien passé. Un coup de Amiga-N ou Amiga-M vous permettra d'aller voir le résultat de votre action.
Browserll N indou flctions Cfg Pix Snd File CLI Dev Copy flrc Ceci est un point sur lequel les auteurs travaillent également.
L’interface AREXX Devinez... Il n'y en a pas, et à mon avis il n'y en a pas besoin, bien que certains programmes commerciaux de ce type en aient une. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?
Imaginez-vous en train d'écrire un programme AREXX pour faire exécuter par Browserll une série d'opérations sur des fichiers. Ecrire un script dans un Shell est sans doute aussi simple!
Zoo ?
Lhflrc ?
Fldd * List Extrac Test Bugs Il n’y en a pas beaucoup. Pour les trouver tous, il faut pas mal de temps d'utilisation intensive, et essayer toutes les combinaisons. A l'usage, il ne m'est réellement arrivé qu'une petite bricole: il arrive que lorsque l’on referme une fenêtre dans laquelle il reste des noms de fichiers sélectionnés, toutes les fenêtres appartenant à la même unité logique se referment du même coup. Par contre, si vous utilisez PopUpMenu, vous aurez certainement droit à des plantages occasionnels (pointeur bloqué), mais c'est PopUpMenu qui est en cause. Avec Popper, cela ne s’est
jamais produit, du moins chez moi.
Améliorations souhaitables La doc est parfois un peu courte, et le fait de devoir s'en référer à la doc de ParM pour personnaliser les menus au lieu de trouver un chapitre ad hoc dans la documentation de Browserll reflète simplement le manque habituel de motivation des programmeurs à écrire de la documentation. Pourtant, la documentation fait pour moi partie du produit.
Lorsque Browserll comportera l’identification automatique des fichiers et le lancement de l'utilitaire d'exploitation correspondant, et que toutes les sorties se feront devant l'écran personnalisé et plus derrière, nous aurons vraiment un utilitaire de rêve.
Mais, connaissant les auteurs, çà ne s'arrêtera sûrement pas là.
En conclusion L’essayer, c’est l’adopter Voilà encore un excellent produit du Domaine Public. Nous avons en France quelques bons auteurs de DP. Pensons à Charles Vassallo, Denis Gounelle, Jean-Miche! Forgeas (au fait, Jean- Michel. Il y a un moment que tu ne nous as plus rien sorti) et que ceux que j'oublie me pardonnent: encourageons-les!
Browser II. Version 1.0 sur Fish 540 et Hammouche *HD ()l *.
Dernière version en écrivant aux auteurs: Sylvain Rougi er et Pierre Caret te
59. Rue Carnot.
R6000 POITIERS Pierre A rdich vili Ed Confl Ed Conf2 Ed Conf3 DME Confl Conf 2 Conf 3 Blocks Cnp KlHShelt PPDeCrunch|flShell MoveSys R u n B a c k Free Dfree DiskChange Install rm Qfornat ?
H 8 Fornat ?
T Info ?
¦ Info Lock ON DSD Lock OFF VirusX TrackDisplay figure 5 Longtemps attendu, il ne déçoit pas!
Wshell 2.0 est avant tout un shell entièrement compatible avec le Shell de Commodore. C' est une condition obligatoire afin d'avoir des conditions de travail acceptables. Le manuel a changé de couleur par rapport à la version précédente et s'est quelque peu étoffé (une centaine de pages). Bien qu'en anglais, c’est un modèle de clarté. Signalons de plus qu’il a été rédigé entièrement avec l’Amiga (TurboText et AmigaTeX). Le Shell lui-même est intégralement écrit en Assembleur (avec CAPE).
Installation Trois pages dans le manuel suffisent à expliquer l'installation de Wshell.
Un script est fourni sur la disquette afin d’automatiser cette installation (Ins- tall-WShell) mais pour ceux qui veulent connaître la procédure en détails, la voici:
• Copier la wshell.library dans le répertoire lihs:
• Copier DHOpts et Fcomp dans votre c: (ou hin: ou ailleurs)
• Copier pathhandler dans l: et éditer la mountlist pour ajouter
l’entrée correspondante (path-mountlist sur la disquette)
• Copier wshellseg dans I:
• Editer le fichier s:Config-WShell pour adapter Wshell à votre
environnement (un fichier type est fourni)
• Idem avec le fichier de configuration de Fcomp : s:Config-FComp
• Et enfin recopier le répertoire c de la disquette dans votre c:
(ou ailleurs) L’installation proposée ci-dessus inclut toutes
les possibilités offertes par Wshell
2. 0. Si vous désirez vous passer du file compléter, rien ne vous
oblige à recopier les fichiers s’y rapportant. Mais j'espère
vous convaincre dans ce qui va suivre qu'il est de votre
intérêt de ne pas perdre une miette de ce qu'offre Wshell
2.0... Passons maintenant aux facilités offertes par Wshell.
Elles sont nombreuses.
Le mécanisme de FF • • F F piping Il est très étonnant de voir que Commodore, après sept années, n'a toujours pas été capable de produire un système de piping de qualité.
Heureusement, celui écrit par Hawes est sans failles. Mais d'abord, qu'est-ce que le piping?
Il s'agit tout simplement d'un moyen pour faire communiquer deux commandes entre elles, typiquement pour rediriger la sortie d'une commande vers l'entrée d'une autre.
Un exemple rapide: 1 list | more Par défaut, le symbole pipe est la barre verticale ("I") mais il peut être aisément modifié, ainsi que tous les caractères spéciaux de Wshell. Le résultat de la commande ci-dessus sera que la sortie de list sera redirigée en entrée de more, vous permettant de visualiser plus facilement le répertoire.
Les pipes peuvent être chaînés les uns aux autres: 1 list | sort | more Cette fois, la sortie de list sera triée avant d’être envoyée sur more.
Les possibilités du piping sont innombrables, surtout si vous couplez son usage avec la commande ExecIO, fournie également sur la disquette. Celle-ci vous permet de réaliser un nombre impressionnant de filtres, c’est-à-dire des commandes qui prennent une entrée, lui font subir des transformations (suppressions de lignes, de mots, remplacements, etc...) et envoient ce résultat sur la sortie standard. Je vous renvoie à la description de cette commande pour plus de détails.
Notez aussi que Wshell 2.0 vous autorise à positionner les redirections vers des fichiers (avec les symboles ’ ’ et ’ ' n'importe où sur la ligne de commande).
La commande DHOpts C’est la commande principale utilisée pour régler les options de la nouvelle console: le Display-Handler (cf. Le paragraphe suivant à son sujet). Dans sa fonction primaire, dhopts se comporte comme mount et permet donc de monter des répertoires. Mais elle offre également beaucoup d'options pour donner la caractéristique de la nouvelle console.
Ainsi, vous pouvez ouvrir celle-ci avec un gadget de fermeture (CLOSE), sur un écran public (SCREEN), avec une police de caractère spéciale (FONT, FONT- SIZE), avec l'ascenseur sur la gauche (LEFT), avec un menu (MENU), etc... La nouvelle console (Display-Handler) Wshell réussit la performance d'apporter une nouvelle console plus perfectionnée que la console standard de l’AmigaDos (con:) et de faire en sorte que celle-ci prenne la place de l'ancienne.
Ainsi, toutes les nouvelles fenêtres ouvertes sur des consoles s’ouvriront avec la console de Wshell. Pour réaliser ce tour de force, deux commandes suffisent : assign DISMOUNT CON: dhopts CON: La première instruction supprime la console standard et la deuxième installe celle de Wshell à la place. Mais quels sont les avantages de cette nouvelle console?
Son point fort est sans aucun doute la présence d'une scrollbar sur l'un des bords de la console. Ainsi vous pouvez à loisir retrouver du texte qui ne figurerait plus sur l'écran et éventuellement le capturer pour le réutiliser. Cette scrollbar se manipule naturellement à la souris mais peut également être entièrement pilotée avec le clavier grâce au nouveau Fcomp (cf. Le paragraphe qui lui est dédié pour plus de détails).
Autre avantage non négligeable : la possibilité de mettre des menus dans chaque fenêtre (et éventuellement, un menu différent par fenêtre). Ceci peut se révéler très pratique selon que vous avez ouvert un Shell pour programmer, lancer des utilitaires, travailler sous Shell, etc... Du coup.
ParM perd beaucoup de son intérêt.
Les codes compris par la nouvelle console sont plus nombreux et plus fonctionnels que ceux de la console standard Amigados. L’appendice A du manuel donne la liste exhaustive de tous ces codes (deux pages entières!) Vous permettant par exemple de reculer au mot précédent, d’échanger deux caractères, d'effacer jusqu'au début de la ligne, de rechercher dans l'historique, etc... De plus, la nouvelle commande NewWSH vous permet d'ouvrir un shell en remplaçant celui qui existe initialement.
Très pratique pour installer la nouvelle console à la place d'un shell standard (lors du boot par exemple).
Editions de la ligne de commande Comme dans tous les shells, l’édition dans la nouvelle console est grandement simplifiée. Tout d’abord grâce au rappel avec les flèches des commandes précédentes mais aussi grâce à tout un lot d’autres fonctions que ne possède pas TamigaDos.
D'abord, la recherche d'une commande commençant par une chaîne avec F6.
Par exemple, si vous voulez reproduire une commande tapée précédemment commençant par 'lha', il vous suffit de taper ces trois lettres, d'appuyers sur F6 et la première ligne de l'historique commençant de la sorte va se retrouver sur la ligne de commande. Inestimable! Parmi les petits plus, je citerai également AK qui efface de la position courante du curseur jusqu’à la fin. Et AP qui insère à l'endroit du curseur ce qui a été précédemment coupé.
Grâce à Fcomp, il est possible de changer l'intégralité de ces commandes pour les adapter à l’environnement qui vous est le plus familier. Par exemple, un utilisateur régulier d'Emues remplacerait très probablement la séquence AP par AY.
Les possibilités sont infinies... Les commandes résidentes Wshell 2.0 s’entend très bien avec TamigaDos sur le plan des commandes résidentes. Bien que les deux Shells n’utilisent pas la même liste (l'un utilise la commande résident, l'autre resi), Wshell =865568 rwed rwed rwed arwed rwed rwed rwed rwed blocks -
2. 0 est capable de parcourir les deux listes, et offre donc une
compatibilité totale. Il commence bien entendu par rechercher
dans sa propre liste de commandes résidentes et s'il ne trouve
pas celle qui a été invoquée, il poursuit sa recherche dans la
liste de Tamigados.
Fcomp C'est le "file compléter". Il permet de s'abstenir d'avoir à taper de longs noms sous Shell. Par défaut, c'est la touche ESC qui permet la "completion" mais il me semble plus judicieux de la redéfinir en TAB.
OI [Ran Disk:] Fast=2462064 Chip=865904 Tôta 1=3327968 Il vous suffit donc de taper le début de votre commande, puis d'appuyer sur TAB et la ligne se complète automatiquement autant que possible.
FlnyTine - Version 1,0 by Rick Ross & Richard Willianson Progran Concept by Joseph Sleator Copyright 1986 Discovery Software flll rights reserved Par exemple:
(20) 00.220 Is ram: Clipboards T CommandOOTOl Disk.info env
.info Command00T02 event.new
(0) 00.119 Ise
(0) -02,140 Si après le ’e j'appuie sur TAB, la ligne va
automatiquement se compléter en
(0) 00.119 Is events.new Au cas où plusieurs fichiers avaient
commencé par la lettre V, Fcomp aurait commencé par afficher
le premier et des appuis successifs sur TAB auraient fait
défiler les autres.
Fcomp étend son action aux noms de commandes (parcourus grâce à la variable d'environnement Spath) et aux devices et assignations logiques.
De plus, son fichier de configuration permet encore plus d’acrobaties, comme par exemple le fait de dire "si lu commande invoquée est type'. N appliquer lu "completion" qu'aux fichiers se terminant pur ' .doc' ".
Mais là puissance de Fcomp ne se limite pas à cela : il est également possible dans le fichier s:Config-FComp de redéfinir intégralement le clavier (cette possibilité n'existait pas dans la version précédente de Wshell). Ainsi, vous pouvez affecter aux touches de fonction certaines commandes régulièrement utilisées. Cette possibilité est déjà intéressante, mais la redéfinition du clavier laisse apparaître toute sa puissance quand elle est utilisée en conjonction avec Wshell... Supposez que je veuille par exemple faire en sorte de remplacer la fonction exécutée par la touche AP (collage de la
capture précédente du buffer) par AY.
Tout d'abord, je cherche dans le fichier s:FComp-Keymap le code de AY. J'y apprends que le code du Y est 21 et que celui du CTRL (le qualificateur) est 8.
Ensuite, je regarde dans le manuel quelle est la chaîne à envoyer à la console pour provoquer l’insertion du buffer. En l'occurence, il s'agit de ESC[48]. 11 ne me reste plus qu'à ajouter dans mon fichier Workbench Screen [Ran Disk:] Fast=2537916 mon-fif Bstartup Dir Utilities Dir Chèque 391 Expansion Dir Conptel991 6561 Conptel992 1968 RXTools Dir 38 files - 36 directories - 1384
(8) -03.500 newwsh
(0) -00.820 ?
S:Config-FComp la ligne suivante : KEY 21 QUAL 8 NAME Ctrl Y FMT "*£[481" ; insertion du buffer Et le tour est joué. Cette méthode peut naturellement s’étendre à toutes les touches et combinaisons possibles. Vous pouvez ainsi reprogrammer votre clavier pour manipuler le scrolling de la fenêtre avec le pavé numérique (S et 2 pour scroller d'une ligne. 3 et 9 pour se déplacer de page en page et et 7 pour aller en haut ou en bas).
Les lignes du fichier Config-FComp correspondantes sont les suivantes: KEY 61 QUAL 0 NAME Home FMT "*E[99]H : sommet de la session KEY 29 QUAL 0 NAME End FMT "*E[98J" ; fond de la session KEY 62 QUAL « NAME Kpuparrow FMT "*E[ 103]" ; une ligne en haut KEY 30 QUAL 0 NAME Kpdownarrow FMT "*E[ 102]" ; une ligne en bas KEY 63 QUAL 0 NAME PgDown FMT "*E[113]" ; une page en bas KEY 31 QUAL 0 NAME PgUp FMT "*E[ 112)" ; une page en haut La fonction "backquote” Il s'agit là d'une fonction directement héritée d'Unix et qu’Huwes a décidé d'ajouter dans son shell. Le symbole par défaut est l’accent grave
et il suffit d'encadrer une commande par deux de ces symboles pour obtenir la substitution de cette chaîne par le résultat de l'exécution de la commande.
Si par exemple je désire éditer un script shell mais que j'ai oublié le répertoire dans lequel il se trouve, il me suffit de lancer la commande (en supposant naturellement que ce script se trouve dans le Pat h) :
(0) 01.760 ed ‘which script* Total= "TFÜcT ¦91 22:49:40 ¦92
21:17:37 ¦92 19:28:44 ¦90 19:23:01 ¦89 15:15:30 ¦92 22:00:58
12:48:17
• 92 00:14:40 bytes 17-Mar 04-Feb 87-Dec 16-flug 89-Jan Friday
12-Mar 653924 A n El© Le shell va dans un premier temps lan
cer la commande 'which script' ce qui va avoir pour résultat
d'afficher l'endroit précis où se trouve le fichier 'script',
et c'est ce chemin qui va être passé en argument à ' ed.
Simple et terriblement efficace, surtout que cette fonction peut s’étendre à la gestion du prompt et de la barre de menus, cf.
La section correspondante.
Are xx toujours présent Ne perdons pas de vue que Wshell et Arexx sont en symbiose totale (mais vous pouvez utiliser l'un sans l'autre, naturellement). C'est très utile pour lancer des commandes Arexx d'une ligne directement sur la ligne de commande ou sans avoir à les faire précéder de rx. Qui est l'interprète Arexx.
Hawes a simplifié le mécanisme par lequel vous invoquez une commande Arexx à partir de la ligne de commande.
Tout ce qui est requis désormais est de commencer la ligne par un guillement (’"’). Ainsi, il n'y a plus d'ambiguïté si la ligne que vous voulez taper contient à son tour des guillements.
Par exemple, si je désire connaître la liste de tous les ports présents sur mon système, je tape :
(0) 02.180 "say showlistfp') PlayBeepPort WSH_Completer_V2
ConClip.rendezvous |WSH_4 MachlII Port MachHand M3 Timer Beep
REXX AREXX |WSH_5 cxreplvport cxeonport cxid port |WSH 6
EVENT SPORT SNAPFF2:) Bypass KD Iib wiconifyPort wlconSetter-
Port irus_Checker Virus_Checker CX Port |WSH_8 ToolManager
Exchange Spliner WSH_7 ced port rexx c ed ProWrite
Iprefs.rendezvous Set Patch Port Ainsi, Wshell peut se passer
de langage de commande: il suffit d'écrire vos scripts en
Arexx et vous pourrez les invoquer aussi simplement qu’un
script Amiga- dos dont vous auriez levé le drapeau V (ehmod
fichier +s).
Les variables d’environnement Autre nouveauté avec Wshell: la gestion du $ dans les variables d'environnement. Celles-ci résident dans le répertoire env: et vous pouvez connaître leur valeur de deux façons. Soit en utilisant le getenv de l'AmigaDos, soit en utilisant le S:
(0) 00.180 getenv path ram: c: s: b0:lc sys:Utilities sys:Svstem
svsrBoiltools dp:dp netdcc bin
(6) 00.119 echo $ path ram: c: s: b0:lc sys:Utilities sys:System
sys:Boiltools dp:dp netdcc bin La variable d’environnement
$ titlehar est toujours présente et vous permet de mettre des
titres particuliers à votre shell.
Par exemple, la mienne affiche le répertoire courant et la mémoire disponible:
(0) 00.660 echo $ titlebar [%cl East %mfChip % me Total %mm La
commande prompt C'est elle qui vous permet de personnaliser
l'invite du CLI, de la même façon que la barre de titre,
comme je l'ai expliqué au paragraphe précédent.
Vous disposez là aussi de toute une batterie de symboles pour représenter l'heure du jour, la mémoire disponible, le résultat de la dernière commande, le temps écoulé depuis le dernier prompt, etc... Mon prompt est composé de ces deux dernières indications : 1 prompt "(%r)%E "
(0) 00.020 Malgré la vingtaine de possibilités offertes par les
symboles prédéfinis de Hawes, celui-ci a estimé que les
utilisateurs de son shell pourraient être plus exigeants.
Il autorise donc à mettre dans le prompt un programme (une commande Arexx ou n'importe quel exécutable) dont le résultat sera inséré et servira de prompt (un peu comme la fonction "backquote")... Le gestionnaire de paths Autre bijou de la distribution de Wshell: PathMan. Celui-ci vous permet d'utiliser des assign s'étendânt sur plusieurs répertoires. Un usage immédiat de ce genre de facilité est par exemple d’assigner fonts: à deux répertoires, voire plus.
Son installation est des plus simples (cf. Le chapitre sur ’installation) est la syntaxe est la suivante : assign fonts: path:dhO:fonts,dh():cgfonts Désormais, toute consultation du répertoire logique fonts: parcourra en réalité les deux répertoires donnés en arguments.
Autre application possible: si vous avez décidé d'avoir d'un côté un répertoire c: contenant la distribution originale de votre Atelier et un répertoire bin: rassemblant tous les utilitaires qu'il vous arrive d'ajouter (cette organisation est fortement recommandée), vous avez probablement envie de voir ces deux répertoires jouer le même rôle. Vous pouvez le faire avec la commande assign c: path:dh0:c,dh():bin Ainsi, inutile d’ajouter dhO.bin dans votre Path car il fait désormais partie intégrante de c: qui est le répertoire parcouru par défaut.
Et toujours... Tout ce qui n'est pas décrit dans cet article et qui se trouvait dans la version précédente de Wshell figure également dans Wshell 2.0 (avec notamment Exe- cIO) ainsi qu'un petit extra dont je vous avais parlé dans une prédédente rubrique DP: Snap.
En conclusion Après trois mois d’utilisation de Wshell 2.0, je ne lui reproche que trois petites choses: a) le fait qu'on ne puisse pas taper plusieurs commandes à la suite (séparées par un '+' en AmigaDos), b) l'absence de "complétion totale", autrement dit que l’appui sur une certaine touche remplisse la ligne de commande avec tous les fichiers correspondant au motif recherché.
D'après ce que j'ai compris, seuls les dix premiers fichiers peuvent être affichés de cette manière. Et c) son prix un peu élevé pour un nouvel acheteur (cf. Le bas de l’article). Wshell 2.0 peut être acheté directement auprès de l'auteur.
Ces c ne U ues défaut sont bien légers par rapport à tout ce que Wshell 2.0 peut rendre comme services, et dont vous devez avoir une petite idée après avoir lu ces quelques lignes. Et je n'ai pas évoqué toutes les possibilités, seulement celles que j'ai adoptées. J'ai par exemple laissé dans l'ombre le fait que les nouvelles consoles sont des AppWindows et donc que le fait de "dragger" des icônes dedans peut avoir plusieurs effets fort intéressants... Je l'ai dit et je répète: Wshell 2.0 est un petit bijou!!!
Wshell 2.0 $ 90 environ si premier achat $ 35 si mise à niveau William HAWES Wishful Thinking Development Corp.
P. O. Box 3OS May nard. MA 01754, USA (50S) 568 S695 Cedric Bust
CENTAUR WORLD ATLAS V2.5
- trj
- L-LJ iv y Centaur software vient de distribuer une nouvelle
version de son logiciel World Atlas ( 2.5 ). Pour découvrir le
monde sur son Amiga.
Les utilisateurs de cartes accélératrices vont enfin pouvoir l'utiliser, et en plus il est très rapide avec la mémoire 32 bits. De nombreux bugs ont été corrigés et une mise à jour à été effectuée : une seule Allemagne et la suppression de l’organisation du pacte de Varsovie. World Atlas supporte désormais le multitâche.
Description Le premier écran permet d’indiquer notre pays et de choisir l’heure courante ( par défaut l’heure du système ). Les heures dans les différents pays seront affichées en fonction de celle ci. Le bouton "MENU" permet d’accéder au premier menu.
Premier choix donc pour nous :
• les Etats Unis ( d’amérique ... )
• le monde
• des données générales ( composition chimique, sites remar
quables, populations, fuseaux horaires ) sur notre planète.
Un petit tour Allons donc faire un petit tour sur le monde entier. Là nous pouvons sélectionner un pays soit avec la souris sur un planisphère, soit dans une liste complète, soit dans une liste établie par une sélection. Cette sélection peut se faire par :
• le nom de la capitale ( les jokers AmigaDos sont acceptés dans
les noms : une nouveauté de cette version ),
• la superficie entre deux valeurs exprimées hélas en miles
carrés,
• le nombre d’habitants là aussi entre deux valeurs,
• la langue, mais attention à l'orthographe de la langue. Si elle
est inconnue vous obtiendrez la liste de la sélection
précédente.
Pour certains pays le détails des langues locales n’existe pas : le wolof serait parlé uniquement en Mauritanie et en Gambie ! Effectivement pour le Sénégal il est précisé uniquement: plusieurs langues tribales... Le choix sur le planisphère permettra d’afficher une carte plus détaillée du continent où nous pourrons choisir le pays.
World Atlas vous affichera alors une petite carte où sont indiqués:
• la capitale
• des renseignements divers comme les langues parlées, la part du
budget de la défense, la superficie, le nombre d'habitants, les
ressources.
Le drapeau est représenté en haut de l'écran. Un petit texte contenant des considérations générales (ou historiques) sur le pays défile grâce aux touches de type magnétophone au bas de l'écran.
Une courbe d’évolution de la population peut également être affichée. Au passage, en ce qui concerne les USA le système de gouvernement est "inconnu" !?!
Tous les écrans peuvent être imprimés. Il est possible d'éditer les textes.
Conclusion Cette version est beaucoup plus efficace que la précédente.
Souhaitons que Centaur Software améliore encore ce produit : cartes de géographie physique avec le relief, les cours d’eau, les villes, des renseignements socio-économiques plus nombreux et pourquoi pas, comme avec le logiciel PC-Globe sous MS-DOS, l’hymne national ? Et peut être le support des Amigas PAL, une traduction en français et des photographies ou images digitalisées comme avec Distants suns... Régis Rampnoux World Atlas V2.5 est distribué par Centaur Software, P.O Box 4400 Redendo Beach, C.A 90278. (213) 542 2226. Prix: 59. 95 $ BP 192 63805 COURNON CEDEX Association Loi 1901.
Juin, dernière ligne droite avant la fin du concours que nous organisons. Alors dépêchez-vous de nous envoyer vos oeuvres (un module, un dessin, tout ce que vous voulez) pour passer à la postérité. Une surprise de taille, autre que celle prévue initialement, attendra le (la) gagnant(e). A part ça, nous vous proposons la collection AF de chez UGA, toujours autant de nouveautés dans tous les styles, notre collection exclusive ATD slideshows et la collection des Fred Fish jusqu'à 650.
Traitement express sous 48 heures (15 Francs le disk + 1 gratis par tranche de 10 et 4 pour 30, frais de port compris !) 10 Francs le catalogue complet
- compatible de FA500+ à FA3000 UX- sur disk ou enveloppe timbrée
à votre nom avec D7 vierge.
BON DE COMMANDE CATALOGUE PRENOM : NOM : ADRESSE : CP: INFORMATIQUE & SCIENCE FICTION On entend parfois déclarer qu un jeune de nos jours ne lit plus beaucoup.. Affirmation douteuse car vous parcourez déjà votre ANGV chaque mois! Et c est alors que vous ne pouvez plus dissimuler votre joie en découvrant cette rubrique "livres" qui f espère vous incitera à lire d'avantage... Le mélange S F et informatique est un marriage de raison car je n ai encore jamais rencontré quelqu'un passionné d informatique et qui ne Vêtait pas moins pour la SF. Et puis ne pensez vous pas que notre Amiga contemporain
aurait été vu comme un produit de pure science-fiction il y a seulement une quarantaine d'années ? Bonne lecture!
Le Langage C en action Il est parfois difficile de trouver un ouvrage de vulgarisation qui s’attache à la norme de l'American National Standards Institute (ANSI) sans trop déborder sur les spécificités de certains compilateurs et ordinateurs. En effet peut nous importe de connaître les points faibles du Quick_C lorsqu’on programme sur un Amiga en Dice! Un solide avantage du C par rapport à l’assembleur est sa portabilité. Mais pour qu'un programme C soit portable il faut respecter des règles édictées par le comité X3J1 de l'ANSI. Ce livre, qui n'est pas un livre d’apprentissage mais plus g
un livre de références, parcourt les concepts les plus importants du langage C en rappelant les commandes essentielles et les mots clés de la norme ANSI. Les livres consacrés à ce langage sont souvent très épais et donc difficile à manipuler pour simplement retrouver la syntaxe d’une fonction de bibliothèque, ce qui n'est pas le cas du "Langage C en action", qui nous brosse un tableau simple des fonctions de bibliothèque standard du C:
• assert.h, ctype.h, errno.h, float.h, limits.h, locale.h,
math.h, setjmp.h, signal.h, stdarg.h, stddef.h, stdio.h,
string.h et time.h. (153 pages, éditions "QUE InterEditions".)
Opération Pendule auteur : Robert Silverberg Le voyage temporel a toujours été un des sujets préféré des auteurs de SF. Robert Silverberg lui donne quand même ici une originalité en immaginant un voyage pendulaire à travers le temps.
Il s'agit en 2016,pour la première fois dans l’histoire de l'humanité, d’envoyer Eric et son frère jumeau Sean à respectivement +5 minutes et - 5 minutes dans le temps par rapport au temps zéro de l’expérience. Puis Sean qui a été envoyé à +5 minutes sera renvoyé en arrière dans le temps à -50 minutes tandis que son frère Eric reviendra du temps -5 minutes pour être projeté à son tour à +50 minutes dans l'avenir. Ce mouvement pendulaire aura comme amplitude finale 95 millions d'années. D’un côté les dinausaures et l'inconnu de l’autre... Il est amusant de comprendre certains paradoxes: Sean
projetté à -50 minutes avant le début de l’expérience pourra se voir lui-même en train de se préparer à l’expérience qui en fait n'a encore commencée.. C’est un des meilleurs livres que j'ai pu lire sur le sujet. Un seul regret: il est trop court!
(187 pages, éditions "J'ai lu".)
Les prêtres du PSI auteur : Frank Herbert Frank Herbert est très connu grâce au film de SF "DUNE" adapté de son cycle portant le même nom. Il est intérresant de savoir que l’auteur a écrit de nombreux autres livres non moins passionnant. "Les prêtres du PSI", qui plane haut dans cet univers de la SF, en est la preuve. Il s’agit d’une série de six nouvelles traitant le sujet du "PSI". C’est quoi cet animal ? Pour Herbert un être PSI est un être capable de déformer l’espace-temps grâce à son pouvoir de concentration. Un tel être peut donc ralentir le temps, où extraire des phénomènes du passé
pour les actualiser.
Bref, il s’agit de la "version mentale" du voyage temporel.
Accrocher vos ceintures!
(220 pages, éditions "Presses Pocket".)
Les réseaux locaux faciles auteurs: A.Wiard et J.M.Leduc Le lecteurs qui trouvent un peu complexe les propos de Jean Gaillat, qui nous parle de réseaux dans notre ANGV, devraient apprécier ce livre pour les aider à mieux comprendre le sujet.
Celui-ci permet d'acquérir rapidement, et sans souffir de migraines, les connaissances de bases aux sujets des réseaux locaux. Il existe deux types de réseaux les LAN et les WAN, les premiers sont les "Local Area Network" reliant les ordinateurs qui se trouvent la plupart du temps dans un même bâtiment en vue d’ en partager les ressources (imprimantes, disques dur, données..) d'augmenter les performances de l’ensemble informatique tout en réduisant les coûts . Les seconds sont les WAN "Wide Area Network" et relient ensemble des ordinateurs "assez éloignés" les uns des autres et utilisant
pour ce faire la technique de la téléphonie (cfr modems). Le livre parcourt le sujet des LAN en ne négligeant Image provenant de le démo Hardwired de Crionics et Silents. Deuxième prix de la démo party du Danemark.
Aucun aspect: topologie, méthodes d'accès, cables, cartes de communications (pour PC..), protections des données... Un chapitre intéressant nous parle des UPS et IPS. Il s'agit d'alimentations de secours qui doivent prendre le relais en cas de défaillance du secteur. En informatique professionnelle,où l'Amiga pointe de plus en plus son nez, une panne électrique du secteur peut en effet avoir des conséquences catastrophiques. De même,une panne du serveur peut dans certains cas paralyser le réseau local. Ce livre vous expliquera en détails des mesures de sécurité qui existent en cas de
défaillances du serveur. A noter qu'un glossaire très pratique reprenant tous les termes un tantinet techniques est présent en fin d’ouvrage.
(235 pages, éditions "Marabout".)
Mission Terre (Volume I, II et III) auteur: L.Ron Hubbard
L. Ron Hubbard (1911-1986) a signé avec "Mission Terre" la plus
grande Dékalogie jamais écrite de science-fiction. (Dékalogie
= cycle de 10 livres). Les trois premiers volumes parus chez
presses pocket nous entraîne dans une histoire un peu folle
regorgant de coups de théâtres. L'enjeu est la terre
elle-même, et le point de vue est celui des "Voltariens" pour
qui la plannète Terre n’existe pas. Pourtant cette Terre qui
n’existe pas recevra la visite d'un ingénieur de combat
Jettero Heller, officier des Services Spatiaux de Voltar (le
bon héros) qui aura pour mission de sauver la Terre d'une
destruction écologique probable, sans jamais trahir sa
véritable identité d’envahisseur. Si la planète Terre ne peut
être détruite c'est parce qu’elle se retouve dans un plan
millénaire d’invasion de la galaxie et que sa destruction
pourrait signifier un sérieux coup d’arrêt dans ce plan ;
situation impensable pour les Voltariens. Jettero sera
"assisté" dans cette mission (du moins c'est ce qu’il pense)
par Soltan Gris (le méchant), officier de l'Appareil (services
secrets de Voltare), narrateur du récit, mais qui en fait aura
pour rôle de l'empêcher de réussir. Pourquoi? Parce que
l'Appareil a ses propres projets qui vont à rencontre du plan
millénaire d’invasion voltarien... Et Soltan Gris usera de
tous les moyens pour faire échouer l'ingénieur de combat... Un
grand moment de science-fiction, passionnant, trois livres
dont on aura du mal de vous arracher de leur lecture. J'attend
la suite avec impatience !
'Volume I ’ : 'Le plan des envahisseurs’ 585 pages 'La forteresse du mal ' 434 pages = éditions 'Volume II "Presses Pocket’ 'Volume III' 'L’ennemi intérieur ' 400 pages Les Virus informatiques auteur : D.Laloux Il s’agit ici d'une remise à jour. Seule la première partie pourra récolter un certain intérêt pour les utilisateurs d’Amiga. On y parle en général des grandes familles de microbes informatiques: cheval de troie, vers, virus links, virus boots... La seconde partie recommande l’utilisation d'entidotes du commerce pour PC et MAC et décrit quelques virus sévissant sur ces mêmes
machines. Intéressant pour les utilisateurs multi-machines Amiga pc mac.
(190 pages, éditions "Marabout".)
Prélude à Fondation Auteur: Isaac Asimov Asimov tout le monde connaît. Il a écrit un cycle du nom de "Fondation" il y a maintenant un demi- siècle. Ces livres sont LA référence en matière de SF "cérébrale". Asimov préfère la conversation, les paradoxes, à l'action pure et dure. L’avantage étant des livres qui ne prennent pas une ride au cours du temps. Cinquantes ans après, Isaac a repris sa plume pour écrire une suite au cycle originel composé de trois livres. En fait "Prélude à Fondation" comme son nom l'indique est le prélude qui prépare le cycle, non pas une suite, mais bien un "début"...
Asimov nous narre les aventures d'Hari Seldon, mathématicien de statut, qui découvrira au cours de sa vie un moyen mathématique, basé sur la théorie des grands nombres, pour prédire dans les grandes lignes l'hitoire de l'humanité au travers des millénaires à venir. Mais l’Empereur de l'époque, comprenant l’impact de cette découverte pour manipuler les masses, va tenter de rallier à sa cause Hari qui l'entendra d'une autre oreille et prendra la fuite. C'est un livre fabuleux qui avec "Fondation" s'inscrit dans le contexte d'une lignée de livres racontant l'histoire de l'Empire futuriste
de Trantor (planète capitale de l’Empire), de sa naissance jusqu’à sa décadence. Le cycle complet établit par Asimov est le suivant: "Les Robots", "Les cavernes d'Acier", "Face aux Feux du Soleil", "Les Robots de l'aube", "Les Robots et l'empire", "Les courants de l'espace", "Tyrran", "Cailloux dans le ciel", "Prélude à Fondation" et enfin le cycle des "Fondations". Ne pas lire ces livres seraient un crime!
(445 pages, éditions "Presses Pocket".)
Leclercq Xavier.
11VR: Après la sortie de Vamiga 3000 et de son système 2.0 la presse informatique restait un peu en retrait. La sortie de VA500+ a très certainement motivé les auteurs québécois pour réaliser la 3ème édition de leur succès "COMPRENDRE ET..." Ce livre s'adresse aux possesseurs de ces machines. Mais les auteurs n 'en sont pas resté là. Ils ont aussi mis à jour les deux disquettes pleines à craquer des programmes du DP (très intéressants) qui accompagnent le livre.
Cet ouvrage relié par spirale possède une bonne table des matières et un vocabulaire français avec la traduction en anglais et une explication du mot. Il y a également un lexique Anglais-Français accompagné par les abréviations anglaises: CPU (central processing unit - unité centrale de traitement), ainsi que trois annexes d'exemples d'utilisation (startup-sequence, mountlist, et shell-startup).
En fin il y a un index général. Il est dommage que la numérotation des pages se fait par chapitre, il est plus aisé de se rendre à la page 46 plutôt qu'à celle numérotée 5.9.4 Ce livre est composé de 12 chapitres que nous allons maintenant examiner ensemble: Le Mode Intuition Ce chapitre important est consacré à l'utilisation de l'interface graphique de F Amiga. Outre le maniement de la souris, des écrans, des fenêtres et des icônes, sont passés en revue tous les menus et fonctions de l'Atelier. Les programmes contenus sur votre disquette Workbench ont aussi chacun droit à une description de
leur fonctionnement. C'est excellent.
Les Fichiers En quelques pages l'auteur essaie de vous expliquer la notion de fichier. Le standard IFF utilisé par F Amiga est survolé; mais ce livre n'est pas destiné à l'apprentissage technique des fichiers et ce chapitre a le mérite d'exister.
Le contenu de l’Atelier- Workbench Pour vous aider à comprendre la présence sur votre disquette de lancement des différents répertoires et leur contenu.
La Disquette Extras Les divers programmes contenus sur votre disquette extra sont rapidement décrits.
Les supports de rangement Ce chapitre est une mine de renseignements intéressants. Vous y apprendrez comment votre ordinateur stocke vos données sur disquettes et comment il fait ensuite pour les relire et les charger en mémoire. Une mention est faite des virus mais la plus grande partie est réservée à l'utilisation d'un disque dur.
Le mode par commande Pour utiliser au maximum ses possibilités, F Amiga dispose d'un mode permettant de dialoguer avec l’utilisateur. Ici à l'aide d'un Shell on peut rentrer toutes ses commandes au clavier. De nombreux possesseurs d'Amiga préfèrent ignorer cette partie du système de par sa plus grande complexité et n'utilisent donc pas leur machine au mieux. Dans ce chapitre toutes les commandes de l'Amigados sont clairement expliquées. Chacune d'entre elle est d'abord présentée avec sa syntaxe, ses paramètres, ses arguments et ses termes optionnels de façon très claire. Puis suit une
explication de la dite commande avec des exemples et enfin de précieux conseils d'utilisation. Une liste de consultation est donnée avec le niveau de complexité des commandes.
Cette partie du livre est la plus importante. L'utilisateur aura souvent le livre ouvert à côté de son Amiga. C’est ici que j'apprécie la reliure en spirale.
Quelques programmes que vous allez trouver sur ces disquettes sont ici sommairement présentés, il y en a bien d’autres et je vous laisse le loisir de les découvrir par vous meme.
La Configuration Cette partie traite des périphériques que l’on peut ajouter à son ordinateur (lecteur de disquette, disque dur, table traçante, modem ...) et de la façon de configurer en conséquence le système pour qu'il prenne en charge le nouveau venu. En plus vous apprendrez comment configurer des périphériques virtuels: par exemple, RAM: (disque virtuel), et PIPE: (canal permettant le passage de données entre programmes).
Les périphériques logiques (répertoires dos) ne sont eux aussi pas oubliés.
AMIDOCK V:1.3 Testé dans AmigaNews récemment, ce programme permet de créer des boutons sur votre écran workbench. En pressant un bouton vous pouvez lancer directement un programme.
AMIGUTIL II V:1.84 Cet utilitaire remplace certaines commandes du shell (copier, effacer, renommer...). Très performant pour trier et répertorier les programmes sur une disquette ou un disque dur.
DISKOPTI Permet d’optimiser l’emplacement des fichiers sur une disquette de manière à permettre une lecture plus rapide. En effet après diverses opérations d’effacement de fichiers et de copies, vos données ont de grandes chances de se trouver fragmentées. Attention toutefois à faire une copie de sauvegarde de vos plus importants programmes.
DISK REPAIR V:1.0 Ce programme très utile permet de pouvoir récupérer sous certaines conditions des programmes endommagés ou détruits par erreur.
DISQVUE Permet de visualiser l’emplacement des fichiers sur les secteurs d’une disquette. A utiliser conjointement avec dis- kopti.
FIXDISK V:1.2 Deuxième utilitaire permettant de récupérer des fichiers endommagés ou détruits. Permet de réparer les pistes ou secteurs inutilisables d’une disquette si cela est possible POWERPACKER V:2.6B Cet utilitaire vous permet de compacter ou de décompacter des fichiers. Il permet ainsi un gain de place appréciable si vous n’avez pas de disque dur pour créer une disquette de boot. Optimise aussi la place sur un disque dur. De plus ce programme vous donne la possibilité de crypter vos données à l’aide d’un mot de passe.
POPPER-8-TOOLS Remplace les menus d’intuition par des popup menus qui apparaissent sous le pointeur de la souris. Très original. De plus il permet d’ajouter des menus au Workbench.
L 'amorce et le lancement DISKX V:2.2 Permet d’éditer les secteurs d’une disquette en mode hexadécimal ou interprété.
DISK-VDO Cet utilitaire permet de créer un disque virtuel concervant en mémoire les programmes qu’il possède même après un reset.
Comment rendre une disquette "boota- ble". Vous apprendrez en outre à rendre cette disquette utiliable dès le chargement dans l'ordinateur ans avoir à mettre auparavant la disquette Workbench (pour ceux qui n’ont pas de disque dur). L'utilité de la Startup-sequence ainsi que son fonctionnement sont abordés simplement, avec l’aide de nombreux exemples.
Quelques notions pratiques Ici c'est plus une source de renseignements utiles pour celui qui ne connait que partiellement le monde Amiga. Vous apprendrez en vrac les différents modes d'impression, les modes d'affichage à l'écran, la composition mémoire des différents Amigas ainsi que leurs différences, et même à survivre avec un seul lecteur de disquettes.
Le son et la vidéo Ce chapitre défriche simplement l'aide que peut vous apporter votre Amiga pour la création musicale et vidéo. Ces informations ne sont que des exemples pour aviver votre curiosité dans ces domaines .
Programmes utiles Vous trouverez ici l'explication de quelques programmes contenus dans les deux disquettes jointes avec le livre (voir encadré) et sur Ed l'éditeur de texte (Ed: Salut Ed!). Les programmes choisis sont un très bon gestionnaire de fichiers avec lequel vous pourrez simplement copier, effacer, renommer, exécuter, éditer, confi- guer, visionner un répertoire ... Un programme de recherche et de modification de codes permettant de rentrer dans l’intimité des secteurs d'une disquette, de pouvoir modifier les données inscrites pour avoir des vies infinies dans un jeu dont on aura au
préalable trouvé les données à modifier dans une revue de jeux informatique par exemple (ces modifications ne doivent jamais être effectuées sur un original mais sur une SYSINFO Ce programme vous informe sur la configuration de votre Amiga de vos rams de la mémoire libre et utilisée, de votre configuration avec le modèle de vos puces et de la vitesse de votre machine.
Il existe beaucoup d’autres utilitaires sur ces disquettes dont l’usage dépendra de vos besoins.
Copie). Puis, pour terminer, vous apprendrez à compacter des fichiers et enfin vous aurez une longue explication d'ED et de ses différentes commandes.
Complément pratiques Mouais ça sentait la fin du livre!
Conclusion Cette nouvelle édition est une réussite. L'ensemble du contenu de ce livre est de bonne qualité et l'utilisateur trouvera nombre de renseignements utiles. De plus la qualité des programmes inclus justifie à elle seule l'achat de ce livre. Donc bravo aux auteurs québécois pour cet excellent travail.
Maxence Gasc Comprendre et bien exploiter son Amiga 3ème édition (Workbench
2. 0) d’Yves Brazeau et Daniel Garant. Prix 250F chez votre
revendeur. Distribué en France par SomeWare, tél
(1)45-85-84-84) « *77 i? ' û t’iWUM l'-uj-' n n(dincl*
CccCC V tiUîUcJ Autant vous prévenir tout de suite. La lecture
de cet article risque de frustrer les programmeurs ne
possédant pas la dernière version 37.175 du kickstart de
Commodore. Pour ceux là un seul remède pourra les soulager :
se procurer ce fameux kickstart! (Disponible à l'achat d'un
A500+ par exempte) Un peu d’histoire Mais avant d'aborder le
vif du sujet, remontons un instant le cours du temps et
arrêtons nous au début des années 80.
Un micro de l'époque possédait un interpréteur BASIC qui était disponible dès l'allumage de la machine (Ce qui, et en écrivant cela je pense aux premiers IBM, pouvait parfois prendre plusieurs minutes...). Le débutant disposait d'un environnement directement exploitable et la plupart du temps programmait en BASIC, sinon en langage machine... Si l'utilisateur tapait ' P RI NT bonjour' la ligne était interprétée (comme le fait le CLI) pour faire appel à la routine en langage machine du PRINT et cette routine appelait à son tour une fonction du Kernel pour afficher les caractères 'bonjour' à
l'écran. Le noyau (Kernel) ainsi que l'interpréteur se trouvaient évidemment en ROM.
L'avantage du Kernel est simple à comprendre. Un programme en langage machine autre que BASIC peut à son tour faire appel à cette fonction du Kernel pour afficher plusieurs caractères ou lire un fichier en provenance du lecteur de cassettes, etc.. La seule difficulté était de connaître l’emplacement du début de chaque fonction du Kernel.
Deux branches A partir de cette époque l'arbre de la micro-informatique s'est divisé en deux ramifications opposées.
D'un côté la branche de la micro 'libérée' c'est à dire des ordinateurs 'ouverts' où l'on peut envisager n’importe quel emploi de son ordinateur pour autant que ce soit réalisable, et de l'autre, la branche des machines 'fermées', machines dédiées, ou encore ordinateurs applicatifs.
• Dans la première branche se trouvait déjà les premiers micros
des années 80 et se trouve de nos jours l'Amiga (Mais pour
combien de temps encore?).
• Dans la deuxième branche on peut trouver le MAC et d'autres
environments spécifiques (Et dans ce dernier cas la
documentation technique est dans les mains des constructeurs et
dans les mains de privilégiés qui sont sélectionnés par les
constructeurs eux-mêmes).
Ceci dit revenons-en à l'Amiga et au noyau actuel qui se nomme ici ’ exec.library. Comme vous le savëz Commodore a fait évoluer le kickstart.
En ce qui concerne le kickstart 1.2 ou 1.3 je pense que cela ne servait pas à grand chose d'acheter à grands frais les manuels du constructeur qui sont disponibles chez n’importe qui (ouf!) (mais pas à n'importe quel prix..). Par contre, parce qu'il n'existe à ma connaissance pas d'autres sources, ces manuels sont devenus INDISPENSABLES pour ceux qui désirent exploiter le nouveau kickstart 37.175. Bien entendu, il est toujours possible de programmer sous System 2.04 comme on le fait sous 1.3 ou 1.2 mais cela devient presque un crime! Je vais d'ailleurs tenter de vous le prouver.
Les manuels techniques Les manuels techniques Amiga du constructeur Commodore sont les suivants:
• "Amiga Rom Kernel Hardware Reference Manual" (3ème édition)
• "Amiga Rom Kernel Reference Manual: Librairies" (3ème édition)
• "Amiga Rom Kernel Reference Manual: Devices" (3ème édition)
• "Amiga Rom Kernel Reference Manual: Includes and Autodocs"
(3ème édition) Je vais me contenter pour l’instant de vous
parler de ’"Amiga Rom Kernel Reference Manual: Includes and
Autodocs" (3ième édition) ”Includes and Autodocs” Si vous ne
devez en commander qu'un je pense que le bon choix reste
"Includes and Autodocs".
Il s'agit d’une brique de 1003 pages (Epaisseur: 3.8 cm; poids: 1.8 kg!) Qui met à nu votre kickstart 37.175 vous en révélant TOUT (ou presque).
Je ne recommande pas ce manuel au débutant car il ne s'agit pas d'un manuel qui vous explique comment programmer en langage machine ou en C. D'abord une mise en garde: les concepteurs de l'Amiga adorent le C et le système est bourré de structures C (Après tout UNIX a bien été lui aussi écrit en C ).
Donc sans les fameux includes ?.h ou ?.i , il est pratiquement impensable de programmer correctement (Ces fameux includes sont repris en fin de manuel mais bon courage pour essayer de les taper dans leur totalité et sans faute! Les inclu- des.h recouvrent à eux seuls 168 pages!!).
Son contenu Le contenu de "l'Include and Autodocs" est le suivant:
• pages 16 à 458: Librairies asl, commodities, cx_lib, diskfont,
dos. Exec, expansion, gadtools, graphies, icon, iffparse,
intuition, keymap, layers. Mathieeedoubbas, mathieeedoutrans,
matieeesingbas. Matieeesingtrans, mathtrans, rexxsyslib,
translator, utility et workbench! ( ?.library)
• pages 459 à 536: Devices audio, clipboard, console, gameport,
input, keyboard, narrator, parallel, printer, serial, timer.
Trackdisk ( ?.de vices) (ATTENTION c'est étrange mais pour plus
de renseignements à propos du ramdrive.device ou encore du
scsi.device vous devez vous procurer les "Amiga Rom Kernel
Reference Manual Devices"!
• pages 547 à 566: Resource battclock, battmen (alias batman?!),
cia, disk, filesystem, mise, potgo ( ?.resource)
• pages 567 à 588: linker libraries amiga, debug ( ?.library)
• pages 589 à 898: C includes files et Assembly includes files
Clib, Devices. Dos, Graphics, Hardware, Libraries, Resources,
Rexx, Utility, Workbench ( ?.h) et ( ?.i) Tout au long du
bouquin chaque fonction est décrite: son nom, ses arguments
d'appels, la valeur de retour possible et éventuellement la
description de bugs.
A la fin de l'ouvrage se trouvent les OFFSETS qui à partir de l'adresse de base d'une library ou d'un device permettent l’adressage des fonctions. Puis viennent la description de toutes les structures C et un index. Ces 200 dernières pages sont donc des plus intéressantes.
Certains des noms que je cite dans ce sommaire sont inconnus dans la description que vous connaissez des librairies et devices en 1.2 ou 1.3 (asl.library, gadtools.library, bat- clock.resource etc..). Il s'agit en effet de librairies ou devices n'existant pas du tout pour les anciennes rom 1.2 1.3!
L’asl.libray Prenons l'asl.libray qui est une library permettant d'afficher un FileRequest. Vous programmez un éditeur de texte et vous avez besoin de demander à l’utilisateur de préciser quel fichier il compte utiliser pour contenir sa prose.
Il s'agit alors d'afficher un "filerequester" qui présentera dans une fenêtre le contenu d'un répertoire d'une unité que l'utilisateur peut sélectionner. En langage machine pour obtenir le répertoire d’un disk il faut manipuler des informations tels que le "lock" d'un fichier etc... Bref ce n’est pas vraiment simple. Par contre à l'aide du kickstart 37.175 et de l'asl.library, il me faut 10 secondes montre en main pour créer la source qui affichera le FileRequest... Démonstration main: move.l $ 4,a6 lea aslname(pc),al jsr -408(a6) ;Ouvre l’asl.library move.l d0,a6 jsr -30(a6)
;AllocFileRequest() move.l dO.RequestPtr move.l dO.aO jsr-42(a6) ;RequestFile() move.l RequestPtr.aO jsr-36(a6) move.l a6,al move.l $ 4.a6 jsr -414(a6) ;Ferme l’asl.library rts RequestPtr: dc.l 0 AslName: dc.b "asl.library",0 Evidemment il nous faudra au départ vérifier que l'asl.library est disponible (et donc au minimum le kickstart
37. 175) (il suffit d'ouvrir une version donnée avec
l’OpenLibrary -552(aô)).
Dans ce cas on exploite une library nouvelle. Mais ce n’est pas pour autant que les anciennes libraries existant déjà en 1.3 n’ont pas évolué en 2.04. C'est absolument fabuleux de constater le nombre de fonctions qui ont été ajoutées!
Je vais prendre comme référence 'la bible Amiga' dernière édition en ce qui concerne la ROM 1.3 pour que vous vous rendiez compte de l’accroissement incroyable du nombre des fonctions: ROM 1.3 "Amiga Rom Kernel Reference Manual" ROM2.04 dos.library 33 fonctions 150 fonctions !!!!
Intuition.libray 66 fonctions 110 fonctions Sans compter le nombre de fonctions qui ont été réécrites pour essayer d'en chasser les bugs... La dos.library justifie par sa seule présence la puissance de ce system2.04. C'est hallucinant de découvrir le nombre de nouvelles fonctions. La carte du multi-tâches est ici jouée à 100%.
On peut par exemple interdire l'accès à un enregistrement ou bien à un groupe d’enregistrements et non plus à un fichier entier (C’est une fonction qui est reprise dans certains langages comme le COBOL).
On peut réaliser un ’Assign' par simple appel de fonction ou encore redéfinir le 'prompt' ou aller rechercher une ligne encodée avec le cli, changer de système de gestion de fichier, changer la taille d'un fichier pour le troncaturer etc... C'est très puissant.
Vous êtes en droit de vous poser la question suivante: "En achetant les manuels techniques vais-je trouver tout ce qui est possible de connaître sur F Amiga?"
La réponse est NON. Pourquoi? La première observation est qu'il existe des fonctions réservées à l’usage exclusif de Commodore. On peut quand même connaître leur nom en consultant la partie "offsets" à la fin du bouquin.
Exemple: la workbench.library private 30 $ ffe2 -$ 00 le Update Workbench (namedock.flag) (a() al,d0) 36 $ ffdc -$ 0024 QuoteWorkbench (StringNum) (dO) 42 $ ffdc -$ ()()2a StartWorkbench (flags,ptr) (dO dl ) public Ou encore les fonctions Exec scheduleQ, dispatchQ, switch(), etc ... (manipulations de tasks par répartitions du temps système selon les priorités) La deuxième observation est qu'il n'est pas décrit certains programmes systèmes qui sont présents à partir du kickstart
37. 175 et qui sont liés à l'initialisation du système...
Pourquoi?
Peut-être par peur des virus?!
Pourtant ces routines existent bien et sont même des structures résidentes: diag.init, alert.hook, rom.boot, etc... Je vous propose quand même un petit programme C pour visualiser la structure de ces programmes résidents (voir page suivante).
Conclusion Cet "Amiga Rom Kernel Reference Manual: Includes and Autodocs" est un manuel technique qui décrit chaque fonction ( public) mais en donnant très rarement des exemples. Il est indispensable pour le programmeur qui désire exploiter le kickstart 37.175. Ce n'est pas un manuel d'apprentissage, ni un manuel pour débutant et il est impératif d'avoir un minimum de bases en langage C pour l'aborder!
Xavier Leclercq "Amiga Rom Kernel Reference Manual: Includes and Autodocs" (3ième édition) Prix: $ 39 USA.
Manuel technique de Commodore en ANGLAIS.
Editeur: Addison-Wesley Publishing Compagnyjnc Concertgebouwplein 25 1071 LM Amsterdam The Netherlands.
* * * ShowResident v 1.0 * * * * Xavier Leclercq 1992 * * * y******************************************* include stdio.h define BOLD " x9bl;31;40m" define ITALIC Ax9b3;31 ;40m" define SOULIGNE Ax9b4;31;40m” define INVERSE Ax9b7;31;40m” define NORMAL " x9b0;31;40m" define COPYRIGHT " xa9” I*
* Déclaration des structures et variables * long int *Ptr_Exec=
(int*) 0x00000004L , *Ptr_KickTag ,*Calcul; long int
*Ptr_ResModules; struct Résident short int rt_MatchWord; long
int rt_MatchTag; long int rt_EndSkip; char rt_Flags; char
rt_Version; char rt_Type; char rt_Pri; char *rt_Name; char
*rt_IdString; long int rt_Init; } *Ptr_Resident: static char
*ptr_type[]=| "SYSTEM","NT_TASK", "NT_INTERRUPT","NT_DEVICE",
"NT_MSGPORT","NT_MESSAGE","NT_FREEMSG", "NT_REPLYMSG",
"NT_RESOURCE",
"NT_LIBRARY”,"NT_MEMORY","NT_SOFTINT","NT_FONT",
"NT_PROCESS","NT_SEMAPHORE"}; void CopyRightO ( printf
(”%sShowResident%s",BOLD,NORMAL); printf (" - Version 1.0 -
02 1992 An"); printf ("Copyright %sl992 %sLeclercq Xavier%s",
COPYRIGHT, SOULIGNE, NORMAL); printf(" - Ail Right Reserved
- n"); 1 void Affiche(Ptr_Resident) struct Résident *Ptr
Résident: if(ArgC != I) ( CopyRightO; printf (" n
%sShowResident%s affiche toutes les structures résidentesA "
détectées en RAM ou n en ROM de votre Amiga. ".BOLD,NORMAL);
printf (" Une structure résidente est par exemple le RAD: , n
un virusA " , ou un programme quelconque résident et donc
résistantA " au RESET.Nn (fexec.library par exemple est un
module A " résident...) n n"); exit(0); I else | *
* Affiche le Copyright au départ de l'éxecution du programme.. *
CopyRightO; printf (" n ExecBase : %x n",*Ptr_Exec); *
* Calcul du KickTagPtr * Ptr_KickTag=(long int*)
((*Ptr_Exec)+550); printf (" KickTagPtr : %x n",*Ptr_KickTag);
if (!(*Ptr_KickTag)) printf (" n %s%sPas de structure
résidente'A " en RAM détectée..%s n n",ITALIC, BOLD.NORMAL); *
* Le KickTagPtr n’est pas à zéro donc on affiche sa structure
résidente * else Calcul=(long int*)(*Ptr_KickTag);
Ptr_KickTag=(long int*)(*Ptr_KickTag); if ( (*Calcul) =
0x80000000L) Ptr_Resident=((struct Resident*)(long int*) (
*Calcul ))-0x80000000L; else Ptr_Resident=(struct
Resident*)(long int*)(*Calcul); while
(Ptr_Resident- rt_MatchWord == 0x4afc) 1 Affiche(Ptr_Resident);
Ptr_KickTag++; Calcul=(long int*)(*Ptr_KickTag); if ( (*Calcul)
= 0x80000000L) Ptr_Resident=((struct Resident*)(long int*)
(?Calcul ))-0x80000000L; printf (" n Struct Résident | n”);
else printf (" rt_MatchWord : $ %04XA Ptr_Resident=(struct
Resident*)(long int*)(*Calcul); " n"
,Ptr_Resident- rt_MatchWord); l printf C rt_MatchTag : $ %08LXA
l " n" ,Ptr_Resident- rt_MatchTag); * printf (" rt_EndSkip :
$ %08LXA
* Calcul du pointeur vers ResModules puis affiche les structures
An" ,Ptr_Resident- rt_EndSkip);
* résidentes de la ROM printf (" rt_Flags : $ %02XA * An"
,Ptr_Resident- rt_Flags); printf(" n"); printf (" rt_Version :
$ %02XA printf(" Structures en ROM : n"); An"
,Ptr_Resident- rt_Version );
prinff(" ......- n"); printf (" rt_Type : %sA
Ptr_ResModules=(long int*) ((*Ptr_Exec)+300); ” n" ,ptr_type [
Ptr_Resident- rt_Ty pe | ); Calcul=(long
int*)(*Ptr_ResModules); printf C rt_Pri : %dA
Ptr_ResModules=(long int*)(*Ptr_ResModules); " n"
,Ptr_Resident- rt_Pri ); Ptr_Resident=(struct Resident*)(long
int*)(*Calcul); printf C rt_Name : %sA while
(Ptr_Resident- rt_MatchWord == 0x4afc) " n"
,Ptr_Resident- rt_Name); Affiche( Ptr_Resident); printf ("
rt_IdString : %sA Ptr_ResModules++;
,Ptr_Resident- rt_IdString); Calcul=(long
int*)(*Ptr_ResModules); printf (" rt_Init : $ %08LXA Ptr
Resident=Calcul; ’Xn" .Ptr Resident- rt Init); } printf (" }W);
printf (" n Tapez %sShowResident A%s pour l obtenir quelques
explications A void main(ArgC.ArgV) "au sujet de n cet
utilitaire. n n",BOLD.NORMAL): * int ArgC; char ** ArgVU; I
short int i; *
* Test si il y a au moins un argument *
* Fin de la fonction mainO et retour au CLI SHELL * } Il y a de
quoi être surpris lorsque l’on découvre certains noms de
structures!
VOTRE SPECIALISTE A mi2a VOUS ETES UN VRAI SPECIALISTE DE L’AMIGA !
FAITES LE SAVOIR AUTOUR DE VOUS, AVEC UNE ANNONCE DANS CETTE NOUVELLE RUBRIQUE d'AmigaNews. 270F HT PAR MOIS MINIMUM DE SIX PARUTIONS PAIEMENT A LA COMMANDE: 1620FHT PRIX SPECIAL POUR 12 PARUTIONS: 2500F HT ( ECONOMISEZ 740F) VOUS RECEVREZ GRATUITEMENT AmigaNews PENDANT LA PERIODE DE VOTRE CONTRAT.
DERNIER DELAI DE RECEPTION POUR CETTE RUBRIQUE LE 15 DU MOIS.
RMD CLEMENT INFORMATIQUE INFONIX AU SERVICE DE L'AMIGA CENTRE DE MAINTENANCE COMMODORE 12&14 RUE RECLUS ANE 31300- TOULOUSE TEL:61.59.17.76 FAX:62.21.14.67 mix-imAge Toute la gamme AMIGA Vidéo - infographie Distributeur pour la Suisse Satellite et Télévision av. De France 60-1004 Lausanne Tél. 021 62616 25 ? ????
MBi EURO ??ann linfoïnrtatiquel GHISMO 29 rut Paul Bert 420(1(1 Saint- Ktienne Tél:77.33.35.56 Ka :77.34.00.06 y??
SI y TEL GHISMO informatique.
Vous aimez l'AMIGA, nous aussi !
23,25 rueJules FERRY 74200 THONON-LES-BAINS tel: 50.71.88.00 fax: 50.71.89.81 î " ' ¦E3. SF®» Vous aimez l'AMIGA, nous aussi !
18. Rue Léandre Vaillat 74100 ANNEMASSSE tel: 50.95.67.82 fax:
50.71.89.81 TOUT L'AMKiA . RIEN QUE L'AMIGA !
DEVELOPPEURS DU LOGICIEL VOLUMMMS 30 RLE PHARAON 31000 TOULOUSE TEL : 61.53.36.09 VOLUMM s.a.r.l. MIDI-PYRENEES ' ) r 3616 MCOM Téléchargement AMIGA Les meilleurs freewares sont sur MCOM.
Bon pour une disquette de téléchargement GRATUITE, à renvoyer à : Médiatel 25 Rue du vieuxpalais 76000 Rouen tel: 35.71.98.84 MICROLOFT Tout Commodore mais... surtout l'AMIGA 23 Rue du Rempart 58000 Nevers
86. 57.37.77 AMIGA 3000 VAR CENTER Applications Professionnelles
Bornes interactives Régie Broadcast Infographie... Rue de
Madagascar 83150 BANDOL Tel: 94 32 21 21 Fax : 94 32 50 30
PROVENCE COTE-D’AZUR NORMANDIE i f r* , 3 CENTRE MICRO -
Création groupe V'IDEAUX Création La vidéo et l’AMIGA!
V. P.C: Catalogue sur demande Du Lundi Au Vendredi: TEL:
69-09-23-36 10, rte de VERSAILLES 91160 CHAMPLAN - LONGJUMEAU
MONTGERON Centre Cial LA FORET AMIGA 500 AMIGA 2000 Logiciels
& Périphériques PHOTO-FOC
69. 40.51.69 SOFTONE COMPAGNIE SPECIALISTE AMIGA AT REGION
PARISIENNE NORD ___ VANVFS T el: (1)46.38.17.15 Fax:
(1)45.25.71.78 AmigaNews 33 r. Ste. LUCIE 31 300 Toulouse
Tel:
61. 42.65.75 Fax:
61. 42.68.76 ICI VOTRE ENCART PUBLICITAIRE GELAIN REVENDEUR AGREE
AMIGA 500 - 500+ 600- CDTV- 2000 - 3000- 3000 TOWER et
COMMODORE PC Revendeur agréé COMMODORE Toute la gamme AMIGA
S. A.V 7 Rue du Palais de Justice 42600 Montbrison Tél:
77.5834.40 RHONE-ALPES CHRONO - Programmation avec CanDo
(Partie 7) Créer ses bases de données Nous avons vu le mois
dernier les différents types de variables que gère CanDo. Nous
allons encore parler de variables et plus particulièrement des
variables de type Array et Record.
Pourquoi donc?
Pour utiliser CanDo afin de créer ses propres bases de données. Bien sûr CanDo n’a pas pour vocation de générer uniquement des applications de ce type mais tout de même les résultats que l'on peut obtenir sont à mon avis très satisfaisants pour toutes les bases de données courantes (Gestion des adresses,' de ses disquettes etc). Comme il nous faut un exemple (et après réflexion!)
J’en suis arrivé à la conclusion que je ne pouvais pas éviter de vous proposer de créer un gestionnaire d’adresses!
Et pour rendre à INOVAtromcs ce qui leur appartient je signale aux possesseurs de CanDo que le Deck "DBaseDeck" qui suit est l’adaptation française du "DBaseDeck" fourni en exemple avec CanDo.
Ce Deck a une fonction toute simple: fournir l’ossature de vos futures bases de données. C’est ainsi qu’a été créé "MaBaseDeck" qui ne contient que ce qui a été rajouté à "DBaseDeck".
Une base de données c’est quoi?
C’est une collection d’informations, regroupées dans un enregistrement. Dans notre exemple les informations sont: nom, prénom, adresse, code postal, ville, numéro de téléphone et de fax, et un commentaire. Ces informations qui constituent tous les éléments d’une adresse sont donc stockées dans un enregistrement. Il est évident qu’il va y avoir un nombre indéterminé (et variable) d’enregistrements en fonction de votre gestion des données, ajout ou retrait d’adresses.
Dans un deuxième temps la base de données devra pouvoir Deck " DbaseDeck”
* Carte "Carte.!"
Ouvrir sur le workbench une fenêtre de taille 640,156.
Script OnCIoseButton de la fenêtre: Quit TextButton "SuivantBtn" Text " Suivant " Script OnRelease: Do "Entrée Suivante" ; appel de la routine TextButton "Précédent” Text "Précédent" Script OnRelease: Do " Entrée Précédente” ; appel de la routine TextButton "Ajouter” Text " Ajouter ” Script OnRelease: Do "Ajouter entrée" ; appel de la routine TextButton "Effacer" Text " Effacer " Script OnRelease:, Do "Effacer Entrée" ; appel de la routine MENU Fichier” TextMenu "Ouvrir" Text " Ouvrir " Sript Occumed: Do "Ouvrir Base" ; appel de la routine TextMenu "Sauver" Text " Sauver " Sript Occurred: Do
"Sauver MaBase" ; appel de la routine
* routine "Afficher Entrée" SetDBObjects MaBase[lndex] ;
mémoriser l’entrée actuelle SetWlndowTItle "Entrée: " j j Index
; indiquer l’index en titre de fenêtre
* routine "Ajouter entrée” Let MaBase(Indexj = GetDBOBjects Let
Index = Index + 1 ; augmenter l’index de 1 InsertArrayEntry
MaBase,Index ; ajouter un enregistrement vide Do "Afficher
Entrée" ; affichage
* routine "Effacer Entrée" DeleteArrayEntry MaBase,Index ;
effacer l’entrée actuelle If VarTypefMaBaseflndexJ) = "Nothlng"
; si le nouvel index correspond à une variable (entrée) vide
Index = LastÀrrayIndex(MaBase) ; on se positionne sur le
dernier existant Endlf Do "Afficher Entrée"
* routine "Entrée Précédente" Let MaBase Indexj = GetDBOBjects ;
mémoriser l’entrée actuelle Let Index =
PreviousArrayIndex(MaBase,Index) ; recherche de l'entrée
précédente If Not SearehFound ; s’il n’y en pas Let Index =
LastÀrraylndex(MaBase) ; on prend la dernière Endlf Do
"Afficher Entrée"
* routine "Entrée Suivante" Let MaBaseflndexl = GetDBOBjects ; On
sauve l’entrée courante Let Index = Next
ArrayIndex(MaBase,Index) ; Recherche de la suivante If Not
SearehFound ; S’il n’y en a pas Let Index =
FlrstArraylndex(MaBase) ; on va sur la première... Endlf Do
"Afficher Entrée"
* routine "Ouvrir Base" Dispose MaBase ; par prudence on efface
Let FichierBase = AskForFlleName(FlchierBase,"OuvHr..",225,17)
Nop ; le fichier existe-t-il et est-il du type CDVR?
If ExistsfFIchlerBase) And FileTypefFIchlerBase) = "CDVR" Let MaBase = LoadVariablefFkhierBase) ; on l’ouvre IfError ; si erreur durant l’ouverture Endlf ; le programme continu.
Endlf Let Index = First Array Index(MaBase) ; Aller sur le premier Index Do "Afficher Entrée" ; affichage
* routine "Rechercher Entrée" Nop ; ARG1 =" Valeur à chercher"
Nop ; ARG2="’Key’ de recherche (élément d’une entrée)" Nop;
exemple - Do "Rechercher Entrée","DURAND"," .Nom" Let
MaBa$ e Index] = GetDBOBject* SetSearchArrayFlags NOCASE
SUBSTRING ; recherche sans "CASE" et de type "sous-chaîne" Let
Exindex = Index ; sauver Index actuel pour le cas où Argl ne
serait pas trouver Let Index = Search
Array(MaBa$ e,ArgI,Arg2,Index* 1) ; recherche à partir de
l’index suivant permettre d'utiliser les informations qu'elle
contient, par exemple recherche d'une adresse à partir d'un
nom, impression d'une série d'adresses, tri.
Réponse de CanDo Les variables de type Record vont servir à regrouper ces informations. Et ceci avec un minimum de programmation.
Comme CanDo est un langage orienté objet, chaque information de notre enregistrement va être un objet (ce n'est pas obligatoire).
Le nom, le prénom, etc... sont des objets - champs de saisie - créés à partir de leur éditeur. La zone commentaire est un objet document de type mémo.
On peut dire que l’enregistrement (la variable de type Record) ressemble à ceci: enregistrement = contenu du champ "nom" + contenu du champ "prénom" + contenu du champ "adresse" + ... + contenu du document "commentaire". Pour faire cela une seule instruction suffit: GetDBaseObject MaVariable GetDBaseObject va placer le contenu de chaque objet de la carte associé à la base de donnée dans MaVariable qui devient une variable de type Record. .
Pour qu'un objet soit associé à une variable Record il suffit que le nom de cet objet commence par un "." (un point)! C'est donc très facile à mettre en place.
GetDBaseObject va prendre le contenu de tous les objets qui se trouvent sur la fenêtre de l’application et dont le nom commence par un point et les assemble dans la variable de type Record.
Si nous nous limitions aux objets nom, prénom et adresse, notre variable suite à GetDBaseObject MaVariable serait: MaVariable.Nom.Prénom.Adresse. D'un point de vue programmation elle serait exploitable soit en entier, soit par éléments... Let Variable2 = MaVariable ; en faire une copie Let MaVariable.nom = "Dupont" ; changer le nom depuis un script Let MaVariable.prénom = "André" ; changer le prénom depuis un script Let CeNom = MaVariable.nom ; mettre le nom dans une autre variable Mais (et oui il y a un mais!) Un seul enregistrement ne suffit pas puisque par principe une base peut avoir un
nombre variable d'enregistrement... 11 faut donc de préférence utiliser une variable indicée (un tableau quoi), en terme CanDo une variable Array (cf article précédent). Une variable indicée est une variable classique suivie d'un indice entre crochets. La dimension du tableau n’a pas besoin d'être indiquée, et il n'est pas nécessaire que chaque élément existe.
Let ArrayVar[l] = I ; création d'une variable Array Var Let ArravVar(3] = 4 ; de type Array, ayant 2 entrées.
Ah! Direz-vous Array, Record... on en perdrait son basic! Pas vraiment car CanDo permet de combiner les deux sans problèmes, et il faut d'ailleurs souvent le faire... Conservons MaVariable mais au lieu de GetDBaseObject MaVariable faisons GetDBaseOb- ject MaVariable! Index | où Index est le numéro de l'enregistrement et nous voilà avec une combinaison de variables... MaVariable!Index) est bien de type Array et de type Record.
Mieux encore, vous pouvez combiner à volonté. Par exemple si vous désirez mettre les membres d'une même famille dans un même enregistrement, donc saisir plusieurs prénoms, vous pouvez créer la variable Prénom!Index2)... Let MaVariable! I].prénom! 1) = "André" : premier membre Let MaVariable! I ].prénom[2] = "Julien" ; second membre Let MaVariable! I |.prénom[3] = "Anne" ; troisième membre La Messagerie Internationale Cosmopolite - Enrichissante - Conviviale Avec la Messagerie Internationale de Load, dialoguez directement avec des utilisateurs des 5 continents.
3615 Load, le monde au bout de vos doigts !
Le Téléchargement La variété - La qualité - L’efficacité Load vous propose un grand choix de logiciels testés et commentés pour Amiga, Atari et PC.
GRATUIT !!!
Un nouveau protocole est disponible sur Load.
Demandez SMODEM tm, il est gratuit !!!
Avec le nouveau kit de téléchargement SMODEM, les logiciels vous parviendront en quelques minutes. Très simple d’emploi, conforme au normes CCETT, il propose une fiabilité maximum, la possibilité de télécharger un fichier en plusieurs sessions, la possibilité de transférer automatiquement une série de fichiers, la reprise du téléchargement en cas de coupure accidentelle.
Bon de commande du kit de téléchargement par minitel : Nom : . Prénom : ..... Adresse Code Postal : Ville : . Ordinateur (Marque, format disquette) : ...... O Je souhaite recevoir le protocole de téléchargement gratuit et le câble pour 95 FF. Oate et Signature O J’ai déjà le câble, je ne souhaite recevoir que le protocole de téléchargement gratuit. V * 0 | O Je souhaite recevoir la disquette d’utilitaires Load (protocole, archiveurs,
anti-virus, etc...) pour 45 FF. S _Renvoyez_œ bon_et_votæjéjfemeptà_J_M_.D. Communication sarl 13 rue de Champagne,_571_57 Marly, FRANCE____________i Objets associés à une base de données Tous les objets que permet de créer CanDo ne peuvent pas être associés à une base de données. Ceux qui le peuvent sont les champs de saisie texte et nombre entier, les documents de type mémo, les boutons. Dans le cas des boutons (il n’y a pas de contenu) c'est l'état du bouton qui va être pris en compte, soit On si le bouton est sélectionné ou Off s’il ne l'est pas.
Les instructions.
CanDo offre un ensemble d'instructions spécifiquement destinées à manipuler ces variables et donc à gérer la programmation de nos bases.
• Commandes agissant sur les variables Record: GetDBaseObject
placer le contenu des objets dans une variable Record,
SetDBaseObject placer les informations d'une variable Record
dans les objets correspondants.
• Commandes agissant sur les variables Array: FirstArraylndex
donne le plus petit index, LastArray- Index donne le plus grand
index, NextArravIndex donne l'index suivant. PreviousArraylndex
donne l'index précédent, Number- OfArrayEntries donne le nombre
d’entrées.
InsertArravEntry insère une entrée, DeleteArrayEntrv efface une entrée.
SortArrav effectuer un tri. SearehArrav faire une recherche
* » SetSearchArrayFlags fixer les critères de recherche.
If Not SearchFound ; si rien n’a été trouvé Let Index = SearchArray(MaBase,Argl,Arg2) ; recherche depuis le début If Not SearchFound ; si rien n’a été trouvé Let Index = Exindex ; retour à l’index originel Endlf Endlf Do "Afficher Entrée"
* routine "Sauver MaBase" Let MaBase|lndex] = GetDBObjects ;
sauver l’entrée actuelle Let EichierBase =
AskForFiIeName(FichierBase,"Sauver...",225,17) SaveVariable
MaBase,EichierBase ; sauver le fichier IfError ; si erreur
durant la sauvegarde Endlf ; le programme continu.
* routine "Trier MaBase" Nop ; ARG1 = "’key’pour le tri" Nop ;
exemple - Do "Trier MaBase",".Nom" Let MaBaselIndex] =
GetDBOBjects SortArray MaBase,NOCASE STRING ,ARG1 ; tri Let
Index = FirstArraylndex(MaBase) ; Aller sur premier index Do
"Afficher Entrée" Deck "MaBaseDeck" Ce deck correspond au deck
"BaseDeck" auquel on ajoute les objets ou scripts suivants:
Carte "Carte. 1" Script After Attachaient: SetPrintEont
"topaz",8 SetPrintStyle PLAIN ,2,3 SetPen 1,0 SetDrawMode JAM1
Nop ; afficher les noms en face des champs de saisie.
• Commandes globales: SaveVariable sauver une variable,
LoadVariable ouvrir (charger) une variable.
Comment créer sa base à partir du deck "DBaseDeck " Ouvrez le deck "DBaseDeck", ajoutez-y les objets qui vont permettre de saisir les informations. Prenez juste soins que chaque nom d'objet commence par un (un point)! Et c'est tout!
Améliorer ces deux exemples Le deck "DBaseDeck" est une application minimum. Pour l'améliorer vous pourriez ajouter une fonction de tri, une fonction de recherche (les routines sont déjà là), un script pour déplacer le curseur sur le champ suivant à chaque fin de saisie, un menu "Imprimer", un bouton "Début de Fichier" et un autre "Fin de Fichier", un menu "Sauver ASCII" afin d'exporter vos enregistrements vers un traitement de texte... Pour vos questions concernant CanDo, par minitel 36 14 code Chez*EvoIution ou par courrier: Association Evolution La Martel le Bt.F 121, rue du pont de
Lavérune 34070 MONTPELLIER Et si vous désirez un exemple particulier d’application avec CanDo, n'hésitez pas à demander... Au mois prochain.
Guy Béteille PrintText RightJustify("Nom",15),100,20 PrintText RightJustifyC'Prénom", 15), 100,35 PrintText RightJustifyC Adresse", 15), 100,50 PrintText RightJustifyC'Code Ville",15),100,65 PrintText RightJustifyC'Notes",15),100,80 PrintText RightJustify("TéI",5),423,20 PrintText RightJustifyC'Fax",5),423,35 Do "Ouvrir Base" ; appel de la routine TextField ".nom" ; champ texte, nom d’objet débutant par un point.
Longueur de saisie du champ: 32 texte initial: "", aucun script associé.
TextField ".prénom" Longueur de saisie du champ: 32 texte initial: "" TextField ".adresse" Longueur de saisie du champ 64 texte initial: aucun script associé.
IntegerField ".code" Longueur de saisie du champ: 5 Limites: 0,99999, aucun script associé.
TextField ".ville" Longueur de saisie du champ: 32 texte initial "", aucun script associé.
TextField ".tel" Longueur de saisie du champ: 18 texte initial aucun script associé.
TextField ".fax" Longueur de saisie du champ: 18 texte initial: aucun script associé.
Mémo ".Note" ; objet de type mémo, pour les commentaires.
Document "Note", aucun script associé.
H** Suivant | J Tél 87 66_23_45 J Nom|DURAND J Fax fj 1 Prénon|Emî1e Adresse Ville Notes Précédent |
* * *- * • 'U-': Ajouter | Code 45, rue des ninosas 912Z0 I
[Nouvelle Ville ..Effacer | A un ani Penser A dans
l'infomatique. .
Lui en parler... I SI CREER UNE APPLICATION EN PSEUDO-BASIC Amos 1.34 F et GFA 3.52F Il convient de fêter dignement ce numéro: c est en effet le 47ème numéro d'AmigaNews.
Tant pis, vous trouverez quand même 2 pages complètes de codage. En Amos cela sera un super scroll pour montrer l'un des points forts de ce super langage qui tend à rattraper le C. En GEA, cela sera la gestion du clavier à la façon Basic puis C puis Assembleur. Pour commencer, voici les nouvelles que nous attendions tous.
EASY AMOS EST ARRIVE Je ne vais pas vous faire un article débordant de complaisance pour vous dire que c'est Le super outil du débutant. Le logiciel génial et que Patali et que Patala. Easy Amos est fantastique et d'autres se chargeront bien de réaliser sa publicité. Je ne dirai qu'une seule chose: si vous débutez le codage, achetez le car c'est votre passeport à la programmation. Pêle- mêle voici ses avantages principaux : nous pouvons suivre le codage Amos en exécution pas à pas selon 4 modes. Son débogueur, 1' outil de recherche des erreurs, est puissant et particulièrement convivial.
Chaque instruction surlignée nous donne aussitôt sa syntaxe. L' éditeur est beaucoup plus agréable que ses ancêtres tristounets figurant sur les Amos précédents.
Easy Amos utilise même un menu en prime. Ce logiciel permettra la transition vers Amos Pro.
AMOS 1.34 EST ARRIVE Amos souffrait de nombreux boggues et n'allait qu'à la moitié de la vitesse du C. Par exemple, A$ =Input$ ( 1,65536) provoquait immanquablement d’intenses méditations gouroutatives et j'avais noté plusieurs pages de boggues. Le Suisse François Scheurer en avait trouvé d'autres et m'envoyait vers le début mars une liste de tout ce qu' il avait découvert dans la version 1.32 (compilateur et basic). Mon ami François Lionet se mit alors au travail et voici le résultat de ses travaux. Il a su corriger ou créer : DirS. Version, la tokénisation (A=$ 1234 And 4 est correct).
Dev FirstS. Dev NextS. Adresse impaire. "Hors de la pile" ne bloque plus.
AutoBack 2. Track Load, Track Play, Track Loop. Sload, Sam Swap. Sam Load, Sam Raw, COL(), Disk infoS, Prg State, _TimeS. _Date$ .No icon Mask(), Amos Lock. Amos Unlock. Bank Swap. Laced, Display Height.
Multi wait. Request On. Request Off. Request WB. Anim(), Amal, Priority Reverse On, Priority Reverse Off, Serial Open. Serial Bit. Serial Parity, Serial Speed. Serial Close. Serial Send. Serial Out, Serial Get. Serial X, Serial Buffer, Serial Fast, Serial Slow, Serial Check. Serial Error....Et le travail sur le compilateur est encore plus fantastique.
L' équipe d' Artiodactyl est heureuse de pouvoir vous adresser la véritable mise à jour 1.34 (Basic ou Compilateur) sur votre simple demande: copie de la disquette originale en mode Verify + preuve d'achat + 35 FF par disquette, le tout envoyé directement à Clermont-Ferrand.
CONSTRUCTION DE LA LOGIQUE DE LA SOLUTION INFORMATIQUE Nous avions vu la mise au point des procédures avec une description des phases puis la construction du schéma de procédure. Dans le cadre organisationnel ainsi décrit, nous pouvons maintenant décrire davantage la partie informatisée de la solution retenue. Il devient nécessaire de définir un modèle des traitements et des structures de données qui tiennent la route. Pour cela, nous vérifions que ces traitements et structures soient :
- cohérents de part eux-mêmes puis les uns avec les autres,
- coordonnés avec le modèle organisationnel des traitements,
- intégrés avec un éventuel modèle conceptuel de données (si on a
créé ce modèle) Il convient donc d'être exhaustif et d'utiliser
l'une des nombreuses méthodes d'analyse puis de s'y tenir.
Certaines méthodes privilégieront les entrées, les sorties, les
fichiers de données, les traitements et caetera.
Pour ma part, j'utilise celle qui semble être aussi la plus couramment employée: l'approche par les sorties, c'est-à-dire par les résultats désirés, puis on remonte jusqu'aux entrées.
Cette méthode est particulièrement simple puisqu'elle ne comprend que deux phases:
- l'ébauche du schéma logique
- la construction du modèle logique des traitements informatisés.
Le mois prochain. T ébauche du schéma logique.
PARTIE AMOS U ART DU CODAGE Si vous débutez l'apprentissage du codage alors commencez votre étude ici. Avec Amiga Operating System.
Depuis mes débuts en informatique, le codage a beaucoup évolué (Super OctetoPhage: Oh oui !). En ces temps mémorables, 1975. Nous programmions surtout en langage machine tandis que le Basic était l'apanage exclusif des débutants. Le C était particulièrement lent et rebutant tandis que les autres langages n'étaient enseignés qu'à titre de curiosité pour spécialistes. Depuis, le vrai Basic n'existe plus que dans les facultés avec CiWBasic: il est en effet insipide et bourré d’âneries logiques telles que les célèbres GOTO ou PRINT. Depuis quelques années les assembleurs, les C et les supers
langages sont progressivement devenus très enthousiasmants.
Maintenant, pour commencer. Easy Amos sera l'outil idéal du néophyte et Amos 1.34 sera le cran au-dessus. Par la suite vous connaîtrez le C++ puis l'assembleur. Enfin, vous découvrirez les joies du super langage Amos Pro ou de l'hybride GFA 3.52F. Cette évolution amènera des contraintes et pour être performant il faudra dorénavant suivre plusieurs critères très stricts qui seront les garants du succès de toutes nos créations.
LA PORTABILITE Amos s'appelle PCOS sur PC et STOS sur Atari. Remarquons ici tristement que si GFA est également portable sur PC et Atari. Les drivers Cne le sont pas parfaitement entre eux sur Amiga (Super OctetoPhage : chut !).
Le portage Centre diverses machines n' est pas non plus ce qu'on pourrait espérer: imaginez votre codage sans multitâche, ni icône, ni menu, ni... Autrement dit un ersatz en noir et blanc pour un original coloré et tout en relief. C'est là d'ailleurs un point fort des pseudos-Basics. Il suffira de respecter la philosophie des nouveaux codeurs: ne codons pas directement les registres machines sauf si nous tenons absolument à aller le plus vite possible.
LA FACILITE Qui s'enquiquinerait à créer une longue routine Cou assembleur de scroll ou de menu si ces routines constituent l'essentiel du codage : Amos réalise cela en quelques lignes et de manière très puissante. Il faut de même rechercher la facilité d'utilisation de toutes nos créations.
LA RAPIDITE N’EST QU’UN AVANTAGE Ainsi, Amos n’atteint pas encore la vitesse du C sauf sur quelques routines. Qui le savait? Il faudra attendre Amos Pro qui rattrapera alors même la vitesse du GFA.
LA LONGUEUR DU CODE On doit fréquemment choisir entre la vitesse ou la longueur du codage pour un même résultat. La décision dépendra des impératifs extérieurs. Par exemple, ne devant pas dépasser 160 lignes Amos pour respecter le format AmigaNews, j’ai codé SON=OUl-SON au détriment de la rapidité plutôt qu'en écrivant SON=OUI ou SON=NON selon les deux cas de bruitage.
Mais attention, il faudra toujours préférer un code un peu plus long ou un peu moins rapide si le gain obtenu vous fait perdre en lisibilité (Super OctetoPhage: de toute façon j’y comprends rien).
LA LISIBILITE EST PRIMORDIALE Ce sont les conseils habituels: Il faut écrire impérativement en français. Ne pas dépasser une instruction par ligne. Surcharger le fichier source (le codage) de commentaires et de noms de variables très clairs. Ne pas dépasser 7 caractères par nom pour la compilation ou la portabilité vers les autres ordinateurs. Suivre une logique structurée (sans GOTO, avec un maximum de procédures).
Super OctetoPhage donnera encore et toujours un coup de dents à tous ceux qui utiliseront encore PRINT au lieu de TEXT.
Voilà, on peut enfin débuter les plaisir. AMIGA-AMIGA- CTRL-D is q net te A ni os.
Le codage parlera de lui même: appuyez sur les touches . + ou TAB. Il restera a modifier une saisie ici bien trop sensible puis à insérer une image ou une déformation de lettres. L'idée de ce codage est issue de l'une des nombreuses démonstrations de Franck Jardillier pour les codes Ophélie: faire un programme très court et le plus spectaculaire possible. Il y a 3 mois Franck ne connaissait que les CPC 464 et CPC 6128 (Super OctetoPhage: le pauvre). Il recherche maintenant des contacts Amos.
ANNABELLA GFA, 35 FF par numéro + frais de gestion.
I : Elude préalable Menu WB II : Existant ( I (-Gestion de Fichiers.
III : Existant (2)-Format MFM IV : Avant-Projet ( 1(-Tests conditionnels V : Avant-Projet (2)-Format Images I.F.F. VI : Avant-Projet 3)-DMA COPPER Vil : Avant-Projet (4)-BLITTER-Modes Ecrans VIII : Projet ( 1 (-Traitement de texte IX : Projet (2 3)-La compilation. GFA et les autres JENN1FER AMOS, 35 FF par numéro + frais de gestion.
0-Mise à jour 1.34 Basic ou compilateur (+ copie + facture) 1-DMA COPPFR PARTIE GFA TOUCHES DE GENIE Du basic, du C et du langage machine Comment programmer notre ProWrite en GFA afin de profiter d’une rigueur toute germanique ou d’une plus grande rapidité toute Otroswski? Il nous faut tout d'abord comprendre les avantages et inconvénients de chacune des trois possibilités de saisie.
Basic GFA : INKEYS est traité en dernier par GFA et dans le cas d’un codage important (100 KO) avec la gestion de nombreux événements (souris, fermeture,...), le temps de latence peut atteindre 3 secondes puis le tampon réceptionnant les touches enfoncées peut se décharger brutalement avec ses 128 caractères d’affilé comme pour la commande ed du WorkBench.
C (ÎFA : Plus mieux et plus propre mais cela nécessitera une bonne connaissance de la notion des événements et des structures.
Ici VANILLAKEY permet la gestion internationale des touches.
C'est à dire que le A sera toujours converti en nombre 65 (&H40) quelque soit la configuration de clavier utilisée avec la commande SctMap. Problème, le code Ascii ne connaît pas les touches particulières (grises sur une A500). On pourrait utiliser F événement RAW- KEY &H400 pour une gestion des touches brutes de fonctions, ALT, AMIGA et caetera mais cet événement sera incompatible avec VANILLAKEY. Solution de dépannage : utiliser RAWKEY puis la fonction ~RawKeyConvert(...) I1-BL1TTER-SCROLL CORRECTION DE LA BIBLE AMIGA, 50 FF 3 mois de travail. 7 pages de corrections CONSULTATION GFA-AMOS.
Minimum 50 FF Disquette formatée + enveloppe timbrée 4FF tDouanage: disquette + enveloppe antistatique) FRAIS DE GESTION PAR ENVOI.
- 15FF par envoi (pour toute la commande)
- ou enveloppe timbrée 6,20 FF et suffisamment de disquettes.
Annabella Suisse 14 FS par mandat postal, le port est compris.
Pierre Philippe Launay - Résidence Les Cottages
83. Rue André Theuriet - F 63000 CLERMONT-FERRAND ” VOICI CE QUE
DOIT POSSEDER UN ENTETE DE CODAGE : ’NOM DU CODAGE : SCROLL ’
sous-titre : déroule un texte de police système ’ Code Amos
1.34 : Pierre Philippe Launay ' Recherche : Cathy Lardy ’
Musique : Official Demo II 'Copyright : © Jennifer II Date :
Avril 1992 ’ Scénario : selon une idée de Franck Jardillier ’
(Franck habite 60, rue Claude Debussy 03400 Yzeure) ” ajouter
ici les conditions d’entrées et de sorties ” Dim ECRAN(7) :
Rem Crée une liste de 8 éléments Global SCROLS. LONGUEUR.
VITESSE, GAUCHE, DROITE. LETTRE, OUI,
NON,SENS.REBOND,SON.ECRAN(),YSIZE. HAUT VARIABLE : Rem Cette
procédure est toujours à la fin POLICE : Rem (Mettre
Emerald 20 en répertoire fonts) ECRAN : Rem Ouvre les écrans
MUSIQUE : Rem Charge la musique Repeat CLAVIER$ =Inkey$ : Rem
Saisie la touche pressée If CLAVIERSo"" : Rem Si y a une
touche ACTION$ =CLAVIER$ : Rem Alors change ACTIONS End If :
Rem Fin du test IF...ENDIF Add S,VITESSE, 1 To 320 : Rem S
appartiendra à ) 1,320] Screen Swap : Rem Echange écran
logique et Wait Vbl : Rem Attente synchronisation Screen Copy
Physic(O),0,0,352,32 To Logic(O),-VITESSE,0 If REBOND=OUI :
Rem Si rebond autorisé Add POSITION,SENS : Rem
POSITION=POSITION+SENS If(SENS 0 and POSIT!ON HAUT) or(SENS 0
and POSIT10N 41 ) SENS=-SENS : Rem Inverse si je déborde End
If Screen Display 0.128.POSITION.320.YSIZE End If If S 32 :
Rem Si on peut afficher S= 1 : Rem Mais modifier 32 si...
A$ =Mid$ (SCROL$ ,LETTRE, 1 ) : Rem Prend la bonne lettre Add
LETTRE. 1,1 To LONGUEUR Put Block Asc(AS),320,0,% 11,SCO If
ACTION$ =Chr$ (9) : Rem TAB musique If SON=NON Music 1 : Rem
Mettre Led Off (?)
Set Rainbow 0.0,64,1,1,15)( 1,-1,15)" Set Rainbow 1,0,64,"(LL15)(1,-1,15)", "(1.1,15)0,-1,15)"."(1,1,15)0.-1.15)" Set Rainbow 2,0.64,"(1,1,15)0,-1,15)","","" For CANAL=0 To 2 Rainbow CANAL.0.42+32+64*CANAL,64 : Rem Erreur... Channel CANAL To Rainbow CANAL AS="A: For R0=0 To 64:Let X=R0;Next R0;Jump A;" Amal CANAL,AS Next CANAL Amal On : Rem Active 3 canaux AMAL Else : Rem insérer SON=OUI : Rem Erreur de syntaxe... Amal Off : Rem Désactive les canaux Music Off : Rem Et ici mettre Led On (?)
End If : Rem insérer ici SON=NON SON=OUI-SON : Rem - de code, + de calcul End If : Rem qu' avec SON=OUI ou =NON If ACTION$ =" " Inc VITESSE : Rem un peu plus vite VITESSE=Min(VITESSE,32) : Rem Gag après 32 End If If ACTION$ =" " Dec VITESSE VITESSE=Max( VITESSE, 1 ) : Rem Regag avec 0 et moins End If If ACTIONS="+" REBOND=-REBOND End If If ACTION$ ="0" : Rem Remise à zéro For ECRAN=1 To 7 Screen Display ECRAN, 128,42+32*ECRAN,320,32 Screen Hide ECRAN : Rem cache F écran ECRAN ECRAN(ECRAN)=NON Next ECRAN End If ECRAN=Val( ACTIONS) : Rem Calcul du N“ d’Ecran If ECRAN 0 and ECRAN 8 : Rem Limitation
Amos 1.3 If ECRAN(ECRAN)=OUI Screen Hide ECRAN Else Screen Show ECRAN End If ECR AN( ECR AN )=OUI-ECRAN( ECRAN) End If If ACTION$ =Chr$ (27) : Rem ESC c'est la fin Amal Off : Rem Désactive les canaux Rainbow Del : Rem Rainbow Del N° (FONCTION AMOS 1.34) Text lO.Text Base,"A M O S version 1.34"+Space$ (30) If SON=OUI For N=63 To 0 Step -1 : Rem N est mal choisi... Volume N : Rem Modification du volume Wait 5 : Rem Attente de 5 * 1 50 S Next N : Rem ...N ne veut rien dire Music Off : Rem Arrêt de la musique End If Wait 200 : Rem Attente de 200 * 1 50 S Edit : Rem Retour à I' éditeur End If
ACTION$ ="" : Rem Mise à zéro de ACTIONS End If Until Mouse Key : Rem Gasp alors Procédure MUSIQUE If Length(3)=0 : Rem Si la banque n'est pas !
Load "DF0:music_scroll.abk" : Rem DF0: est faux car... End If : Rem Changez en NomDisquette: End Proc Procédure POLICE Screen Open 0.384.256.8.0 : Rem Ecran basse résolution Flash Off : Rem Arrête le flash (jaune) Curs Off : Rem Désactive le Curseur Cls 0 : Rem Efface V écran Hide : Rem Cache la souris Gel Fonts : Rem II faut diskfont.library For FONTS=l To 100 : Rem Dans le répertoire libs If Font$ (FONTS) "" : Rem Et bien sûr emerald.font If Val(MidS(Font$ (FONTS).30.4)) =YSIZE : Rem Et aussi YSIZE=Val(Mid$ (Font$ ( FONTS).30.4)) : Rem emerald NFONTS=FONTS : Rem Dans le répertoire fonts End If
: Rem Ne pas prendre une police trop grande End If : Rem ou alors modifier 32 et taille écran Next FONTS Set Font(NFONTS) : Rem Sélectionne une police For CHR=32 To 255 : Rem Mettre Wait 20 Text O.Text Base," "+ChrS(CHR)+" Get Block CHR.l6,0,32.YSIZE Next CHR End Proc Procédure ECRAN Screen Display 0.128.62.360.YSIZE : Rem Zone visible Double Buffer For ECRAN=1 To 7 Screen Clone ECRAN : Rem Recopie à F identique Colour l.Rnd(SFFF) : Rem Couleur Fond au hasard Screen Display ECRAN, 128,42+(haut+55) 10*ECRAN,320,YSIZE Screen Hide ECRAN : Rem Cache F écran N° ECRAN Next ECRAN Screen To Front 0 :
Rem Ecran N° 0 devant Colour I ,$ F0 : Rem Fond Vert End Proc Proced u re VA RIA B LE SCROLS="Oh oui !! Ce scroll Ultra-classique est écrit " + "sans aucune difficulté particulière grâce à AMOS" + " et à la série JENNIFER... et Accélération..." + "0 à 9 Ecran...TAB musique...ESC fin...JENNIFER. " LONGUEUR=Len(SCROLS) VITESSE=8 GAUCHE=41 DROITE=l 28 LETTRE=1 OUI=True NON=False SENS=-OUI REBOND=-OUI SON=NON HAUT=Display Height-55 For ECRAN=I To 7 : Rem II y a plus simple ECRAN(ECRAN )=OUI Next ECRAN End Proc PRODUITS ADDITIONNELS GVP ARCHOS BUS+ PROTAR DISQUE DUR A500, à partir de_ CONTROLEUR
c» nu ni viv .
OLEURHjà£0«--- ° r MONVYF AcrS 500 5990 290 590 Lecteur interne A500 En faisant installer vos extensions par SEREL vous conserve la garantie constructeur SERVICE APRES-VENTE AGREE SOUS GARANTIE HORS GARANTIE AMIGA 600 1 MEGA de CHIPRAM SYSTEME 2.04 3690 F SEREL NOUVEAU Extension RAM A600 S MEGACHIP 2000 500 FOURNI AVEC SUPER AGNUS 2MEGS 8372B 2390 F KIT 2.04 AS 214 COFFRET COMPRENANT ROM KICKSTART 2.0, 4 DISQUETTES D'INSTALLATION DU WORKBENCH 2 3 KG DE MANUEL DE REFERENCE 790 FRS D C T V LA REVOLUTION VISUELLE Pour 4990 francs, digitalisez en dix secondes des images 24 bits aux couleurs
naturelles, retouchez les, affichez les en vraie sortie vidéo PAL composite.
SEREL DISTRIBUTEUR OFFICIEL DE PIECES DETACHEES D'ORIGINE AMIGA
- CIA 8520 ...
- AGNUS ....
69. 38 F
- DENISE .... 142 12 F
- DENISE ECS..... . 249 06 F
- PAULA . 21A 8 A F
- GARY ..
84. 80 F
- KICKSTART 1.3 ..
174. 34 F
- KICKSTART 2.0
187. 40 F
- Toutes les RAMS de F AMIGA
- LECTEUR A500 CH 1 NON . .. 818.34 F
- SOURIS 1352. (AV1IGA PC) . 207.55 F
- Toutes les THT de moniteurs
- Tous les schémas techniques
- Tous les cables vidéo CHANGE KICKSTART CLASSIQUE AVEC l h RQM
Al CHOIX !!!
590 FRANCS EXTENSION I MO A 500 Pl.US 525 E OEERE SPECIALE I.ECTEl RS AMIGA NEWS MONITEUR VGA COULEUR 2200 F PASSERELLE XT l(XM) F ( option lecteur 7‘X) F) PASSERELLE AT 2990 F ( option lecteur 790 F) CENLOCK A2300 1000 F EXTENSION RAM A205K 2 (500 F IMPRIMANTES 2èmc CHOIX. KXXIF DANS LA LIMITE DES STOCKS ( sur présentation de ce BON ) M ATERIEL TESTE, a EMPORTER VENTE DIRECTE Par correspondance, ou sur place, (téléphoner pour dispo.
Tous les prix indiqués s'entendent TTC. Frais de port en sus.
Commandes acceptées par téléphone. FAX ou sur papier libre.
Règlement par chèque â l'ordre de SEREL.. envois REC. COLISSIMO PORT : Composants 30 F. Cartes 60 F. Autre, nous consulter.
OFFRE RESERVEE AUX LECTEURS AMIGA NEWS t Bureaux ouverts du Lundi au Vendredi .. 08H30-! IH30 I4H00-17H00
* ******************************************************** ’ *
CLAVIER * CASE &H200000 ! VanillaKey PRINT
HEX$ (MENU(3)),HEX$ (MENU(2)),CHR$ (MENU(2)) ! Touche Esc en Ascii
! Les événements sont en Hexa ! Plutôt qu’en décimal pour ! Une
meilleure lisibilité ' * Lecture de toutes les touches (Basic,
C, Machine) * ’ * Code GFA 3.52 © Pierre Philippe Launay Mai
1992 *
*********************************************************
OPENS 1 ! Méthode Basic : INKEYS OPENW 1 !- TITLEW l."Fin
avec ESC",SPACE$ (40)+"Bonjour le BASIC" TEXT 10,20,"Cliquetez
la souris" haut%=155*2A8+65 ! Le décimal n’est pas très
bas%=155*2A8+66 ! Lisible. Convertir toutes droite%=155*2A8+67
! Ces valeurs en Hexadécimal gauche%=155*2A8+68 ! Et alors tout
devient shihaut%=155*2A8+84 ! Beaucoup plus clair shibas%= 155
*2A8+83 shidroit%= 155 *2A16+32*2A8+64 shigauche%= 155*2A
16+32*2A8+65 ’ help%=155*2A8+126 fl%=155*2A16+48*2A8+126 ’ f2%=
155*2A 16+49*2A8+126 f3%=155*2A16+50*2A8+126 ’ f4%= 155*2A
16+51 *2A8+126 f5%= 155*2A 16+52*2A8+126 ’ f6%= 155*2A 16+53
*2A8+126 f7%=155*2A16+54*2A8+126 ’ f8%= 155*2A 16+55*2A8+126
f9%=155*2A16+56*2A8+126 f 10%= 155 *2A 16+57*2A8+126 DO !
F20%=( 155*2A24)+(57*2A 16)+(57*2A8)+( 126)impossible : WHILE
code$ ’"’ codeS=INKEYS WEND REPEAT code$ =INKEY$ ! 2604218750
est trop grand ! Pour le format entier LONG% ! Car supérieur à
2147483647 UNTIL codeSo"" CLS SELECT codeS CASE haut% TEXT
10,20,"Haut CASE bas% TEXT 10,20,"Bas CASE shihaut% TEXT
10,20,"Shift Haut CASE shibas% TEXT 10,20,"Shift Bas CASE
droite% TEXT 10,20,"Droite CASE gauche% TEXT 10,20,"gauche CASE
f 10% TEXT 10,20,"F 10 DEFAULT TEXT 10,20,STRING$ (20,"-") FOR
symbole%=l TO LEN(codeS) TEXT
10+PRED(symbole%)*32+8,20,ASC(MID$ (codeS,symbole%)) TEXT
10,30,"Code Ascii : "+code$ NEXT symbole% ENDSELECT LOOP UNTIL
code$ =CHR$ (27) ’ FAÇON C ...
idcmp%=&H200200 ! VanillaKey+CloseWindow flag%=&H1008 !
Activate+Gadget Close suite ! Gestion d’événement Clavier OPENS
1,0,0,640,200,2.&H8000 OPENW 1,0,10,640,190,idcmp%,flag%
TITLEW l,"Fin avec ESC ou le gadget CLOSE","Salut le C"
suite&=FALSE DO ON MESSAGE GOSUB displatch ON MENU KEY GOSUB
touche ON MENU Evénement idcmp Evénement Clavier The Anti-Slip
for your mind L’heure Jusqu’à ce que suite&=TRUE Test des
registres Machine En C Device input event Variable événement
IDCMP Fermeture To suit with the suite Activation En C ~Move()
puis ~Text() MENU(0) à MENU(9) page 167 En C
intuition intuition Gestion sommaire du clavier Remarque :
MENU(3) teste les qualifiants (Alt,...) TEXT 10,30,TIMES LOOP
UNTIL suite& assembleur PROCEDURE displatch SELECT MENU(l) CASE
&H200 suite CASE & H40000 TEXT 10,20,"Activation" ENDSELECT
RETURN PROCEDURE touche CLS SELECT MENU(l) IF MENU(2)=27 suite
ENDIF ENDSELECT RETURN PROCEDURE suite CLOSEW 1 CLOSES 1
suite&=TRUE RETURN ’ FAÇON ASSEMBLEUR ...
PROCEDURE assembleur ! Test direct de registre spécialisé
son(1200) OPENS 1,0,0,640,200,2,&H8000 OPENW
1,0,10,640,190,idcmp%,flag% TITLEW l,"Fin avec CTRL","Bonjour
l’ASSEMBLEUR" DO SELECT RORI(NOT BYTE &HBFEC01}, 1 ) CASE &H0
TO &H45 ! Voir Bible page 104 CONT ! Suite sur DEFAULT DEFAULT
! Voir GFA page 281 altc ENDSELECT TEXT 10,20,STR$ (RORI(NOT
BYTEf&HBFECOl },1),8) TEXT 10,50,DATE$ +" "+TIME$ LOOP RETURN
PROCEDURE son(son%) SOUND WAIT SOUND son%,2 SOUND RESUME RETURN
PROCEDURE altc IF workbench&=FALSE SELECT RORKNOT BYTE &HBFEC01
},1) ! Touche B ! Y a plus simple ! Ecran WorkBench en avant !
Et MENU KILL s’il y a menu !SPEEB CASE &H36 IF amiga&=TRUE
~WBenchToFront() workbench&=TRUE son (440) ENDIF CASE 37 FRONTS
1 son(440) CASE 38 IF amiga&=TRUE ~WBenchToBack() son(440)
amiga&=FALSE ENDIF CASE &H63 END CASE &H35.&H64 IF amiga&=TRUE
CLS TEXT 10,30,"Validation" amiga&=FALSE ENDIF CASE &H45 Touche
, Notre écran en avant BEEPS Touche ; Y a plus simple Mettre
aussi ici votre menu (MENU menu$ () si la matrice menu$ () est la
liste "Texte des entrées" de votre menu) Touche CTRL Oh non
Réponse "OUI" à une requête ! Efface 1’ écran ! Touche ESC CLS
TEXT 10,30,"Echappement plein pot" CASE &H66 ! AMIGA GAUCHE
amiga&=TRUE CASE 0 clavier&=FALSE amiga&=FALSE CLS DEFAULT !
Mettre les drapeaux à 0 amiga&=FALSE ENDSELECT ELSE TEXT
10,30,"Cliquetez la souris" REPEAT UNTIL MOUSEK
workbench&=FALSE CLS ENDIF RETURN FISH 561 PPLib: Ici. Nico
François vous propose une librairie qui facilitera la vie des
programmeurs qui veulent écrire des programmes qui supportent
PowerPacker. Update de la version de la Fish 414. Auteur: Nico
François.
PPMore: Est-il encore besoin de décrire ce programme qui est en train de devenir un grand classique. Pour lire de façon très agréable tous les fichiers textes, compactés ou non avec PowerPacker. Possède maintenant un look 2.0 sous 1.3. Version 2.0. exécutable seulement.
Auteur: Nico François.
PPShow: Un programme de slideshow pour les fichiers iff ilbm ou ilbm compactés avec PowerPacker. Version 2.0, update de la version
1. 2a de la Fish 542. Exécutable seulement.
Auteur: Nico François.
ReqTools: Une bibliothèque qui vous permettra d'inclure plus facilement et plus rapidement des requesters dans vos programmes. Réalisé dans le style des requesters du 2.0. Version 1.0a. source incluse. Auteur: Nico François.
SuperDuper: Un copieur et formatteur de disquettes très rapide. Il peut réaliser jusqu'à quatre copies (non-vérifiées) en 36 secondes à partir d'un buffer en ram:. Version 2.0, update de la version de la Fish 488. Exécutable seulement. Auteur: Sebastiano Vigna.
ToolsDaemon: Vous permet de lancer des programmes à partir de la barre de menus du Workbench 2.0. Les programmes Workbench et Shell sont supportés, ainsi que leurs divers arguments. Version 1.0. exécutable seulement. Auteur: Nico François.
FISH 562 CLISizer: Un petit programme pour changer la taille de toute fenêtre CLI ou Shell. Version 1.0, source incluse. Auteur: Torsten Jurgeleit.
Dégrader: Un programme horrible qui transforme votre machine en une machine 8 bits à peine capable de se maintenir non plantée. Un programme pour masochiste de l'informatique, il condamne l'accès à la Fast ram. Arrête les modes cache et burst, force les modes Pal ou NTSC, ...etc. Survit au Reset. Version 1.00. auteur; Chris Hames.
Filer: j OMAIHvù GRAND UBL W Un manager de fichiers d'une très bonne facture utilisant des astuces lui permettant d'être très rapide et performant. Version démo avec quelques options désactivées. Nécessite le Kickstart 2.0. Exécutable seulement. Auteur: Matthias Scheler.
Fkeys: Permet d'accéder à des fonctions spéciales dédiées aux écrans et aux fenêtres à partir des touches de fonctions et de la touche Alt. Version
1. 1. source incluse. Auteur: Torsten Jurgeleit.
IntuiSup: Une bibliothèques pour utiliser plus facilement les gadgets, bordures, menus textes,...etc. version 2.0, sources incluses. Auteur: Torsten Jurgeleit.
ShowGuru: Pour reconnaître 168 messages du Guru différents et les traduire en langage humain. Version 2.1b, exécutable seulement. Auteur: Thomas Carstens.
FISH 563 bBaselI: Un programme de base de données utilisant une interface Intuition. Comprend toutes les fonctions habituelles de ce genre de programmes. Très simple à utiliser. Version 5, update de la version 1 de la Fish 491, grandement améliorée. Exécutable seulement. Auteur: Robert Bromley.
Kpri: Un panneau frontal pour imprimante NEC P6 pour choisir les styles de vos polices et ajou- PHOENIX DP AMIGALEMENT VOTRE !!!!
EXTRAIT DE NOTRE CATALOGUE 2051 2047 2046 2045 2044 2042 2041 2030 2038 2037 Genesis Balance +
M. Mixers + Reality + Alchemy + Lost boys Cat + Anarchy N°1 N°2
N°3 N°4 M°5 AFFICHAGE TOUTES RESOLUTIONS 3 DISKS SCROLUNG ET
SOUNDTRACKER 4 DISKS ANIMATIONS BOBS ET S PRITES 4 DISKS SNA
DOW OF THE BEAST IN 4 DISKS SPECIAL EFFETS SPECIAUX 4 DISKS
REALISATION D'UNE MEGADEMO 4 DISKS ANIMATIONS 3 D 4 DISKS
EFFETS SPECIAUX N ... LE RETOUR 4 DISKS EFFETS SPECIAUX
III.... LA REVANCHE 4 DISKS N°10 REAUSATION D'UN JEU 4 DISKS
N°ll SPECIAL 2.0 - TRUCS ET ASTUCES 4 DISKS L'ASSEMBLEUR
FACILE AVEC SOURCES ET EXEMPLES COMMENTES GRACE AUX COURS
D'ASSEMBLEUR SPECIAL DEMOS REALISEZ VOTRE PROPRE DEMO EN PUR
ASSEMBLEUR EN UN TOUR DE MAIN. VOTRE AMIGA N'AURA PLUS DE
SECRETS POUR VOUS DEJA 11 NUMEROS PARUS.
COURS ASSEMBLEUR SPECIAL DEMOS
- vartian K-Saka dispanibia Version Dovpac a paraîtra) ISO Frs
par numéro UTILITAIRES 1900 HEI J3 DISK SCUUPT4D + 1880
NASPV2.U + 1878 CSIIELL V 5.19 ?
2107 VIKl ÎSCHECKER V 6.03 ?
1872 WH 2.0 PATTKKNS + 1870 CONCEPT 3D EDITOIt 1885 DIRWORK V 1.51 + 2113 NEW LOADER Vl.l + 1862 CYBER FONT EDITOR + 1880 MAC» IV + 1740 I)KB TRACE (3 disks) + 1756 SYS LNFT) V 2.57 + 1723 NEWZAP V 3.3 ?
1720 VERTEX 3D V 1.17B + 1719 tuf; new supf;rkujjers + 1734 Screen F*ainler V L3 (2 disks) 1743 LANDBUIIJÎ V 3.2 + 1757 PRO BIFFER II + 1767 OCTAMED V LOOB + UTILITAIRE UU MOIS 2106 EMULATPTrR PC IBEM V 1.05 Nouvelle version EXCLUSIF ENFIN LA COLLECTION AMOS PUBLIC IX)MAIN DISPONIBLE EN FRANCE DANS SON INTEGRALITE APDL 1 à 359 DEMOS et MEGADEMOS So what (2 disks) Equinox Megademo 1 Time zone + The White Room Software failure Final confession Knin peaks Toxic ziemnack Black magic Ami expo 92 demo Krest mass PROGRAMMES COMMERCIAUX ET MATERIELS DEVPAC V 3.02 950 frs EXTENSION 512K 2M9 frs
EXTF1NSION 1 Mo A50CH- 499 frs SOURIS AMIGA 240 frs DEMOMAKER 480 frs AMOS 630 frs AMOS 3D 470 frs LECTEUR 31 2 499 frs COLLECTION FISH 380 - 640 NOUVEAUX TARIFS de 1 à 9 disks : 20 frs de 10 à 49 disks : 14 frs 50 disks et plus: 10 frs option envoi colissimo ? 10 F'rs option recommandé + 15 Frs contre remboursement ? 50 Frs
* - COMPATIBLE Afoo* Aêoo CATALOGUE COMPLET SUR 2 DISQUETTES
CONTRE 15 FRS REMBOURSABLE DES LE PREMIER ACHAT ADRESSEZ VOTRE
COMMANDE ACCOMPAGNEE DE VOTRE REGLEMENT PAR CHEQUE OU MANDAT
POUR TOUS RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES N’HESITEZ PAS A NOUS
CONTACTER VENTE PAR CORRESPONDANCE UNIQUEMENT PHOENIX-DP 90 Rue
Dragon 13006 MARSEILLE Tel: 91 53 19 72 ter une ligne de texte
en haut de vos pages. Vous pouvez séparer vos fichiers textes
en deux fichiers, un comprenant les pages impaires et l'autre
les pages paires, de façon à pouvoir faire du recto-verso.
Nécessite l’AmigaDos 2.0. Version 2.0, source incluse.
Auteur: Koessi.
M2Midi: Une interface Modula-2 dédiée à la midi.library 2.0 de Bill Barton. Version 1.03. Source en M2 incluse. Auteur: Jiirgen Zimmer- mann.
MenuAsm: Un module suppléméntaire pour le compilateur Modula-2 'M2Amiga V4.0' qui crée automatiquement des modules pour les menus pré-initialisés à utiliser avec ce compilateur.
Nécessite l’assembleur A68k de C.Gibbs. Version 1.0, source en Modula-2 incluse. Auteur: Jiirgen Zimmermann.
MidiKeyboard: Un programme qui permet de jouer sur des claviers Midi connectés via une interface Midi à otre Amiga. Avec la souris ou le clavier.
Nécessite la 'midi.library' de Bill Barton. Version 1.0. exécutable seulement. Auteur: Jiirgen Zimmermann.
ReqLibrary: Une interface en Modula-2 pour le 're.lib v2.5‘ de Colin Fox et Bruce Dawson. Source en Modula-2 incluse. Auteur: Jiirgen Zimmermann.
FIS H 564 Aload: Un programme semblable au Xload de Xwindows pour afficher le facteur de chargement sur votre Amiga. Nécessite le Kickstart
2. 0. Version 1.1b. source incluse. Auteur: Ale- xandru Balmosan.
DisKey: Un moniteur de secteurs avec tout un tas d'options très utiles comme un désassembleur, un utilitaire d'édition en hecou en ascii, et un programme de recherche performant. Utile pour récupérer des données de disquettes endommagées. Supporte la req.library et toute autre bibliothèque de désassemblage.
Documentations en allemand et en anglais, interface multilingue. Version 2.1, exécutable seulement. Auteur: Angela Schmidt.
DoPro: Un programme pour patcher la routine Intuition OpenScreen, pour changer le mode de l'écran d'un nouvel écran. Vous pouvez en fait changer la plupart des paramètres d el astructure newScreen. Version 1.5, source incluse. Auteur: Michael Illgner.
MSCalendar: Un petit calendrier assorti d'une horloge.
Marche bien avec le Workbench 2.0. Version sallemande et anglaise. Version 1.10, source incluse. Auteur: Markus Stipp.
FIS H 565 AddMenu: Un programme pour ajouter une infinité de sous-menus au menu Tools du Workbench 2.0. Il utilise les appels corrects de la Workbench .lib et permet de réaliser des updates depuis le CLI ou le menu lui-même. Version 1.56, update de la version 1.54 de la Fish 553. Exécutable seulement, source disponible auprès de l'auteur. Nie Wilson.
CanDoDemos: Démo des possibilités de CanDo (dont on parle régulièrement dans A-News). A voir et à découvrir pour ceux qui ne connaissent pas encore. Auteur: INOVAtronics.
Pcompress: Un programme de compression et d'archivagecomme Lharc. Il utilise les tous derniers algorithmes LZH de compression. Il peut traiter de simples fichiers, des tiroirs entiers, des disquettes ou encore des types de fichiers à travers une disquette ou des tiroirs. Version 5.1, exécutable seulement. Auteur: Chas Wyndh am, code LZW par Barthel Krekel.
Syslnfo: Un programme qui vous donne des informations intéressantes sur la configuration de votre machine, y compris des tests de rapidité comparés à d'autres configurations, la version de l'OS, etc. Version 2.51, update de la version
2. 40 de la Fish 553. Exécutable seulement.
Auteur: Nie Wilson.
FISH 566 AM: Un générateur d’algorithmes musicaux.
Produit des sorties midi via la bibliothèque midi de Bill Barton. Nécessite le dos 2.0. Source incluse. Auteur: Michael Balzer.
ApfeIKiste: Encore un programme de type Mandelbrot, mais très rapide et très simple à utiliser. Possède des routines spéciales pour le calcul des points fixes. Versions pour 68000 et 68030 incluses toutes deux. Source complète en C et assembleur incluse. Auteur: Michael Balzer.
Bomber: Version Amiga du jeu Mac appelé ’Bombs'.
Version 1.2, nécessite le dos 2.0. Source incluse.
Auteur: Michael Balzer.
FISH 567 AmigaMail: Une collection de listings des sources publiés dans les huit premiers numéros de Amiga Mail, publié par le support technique de Commodore. Beaucoup d'exemples très utiles.
AutoCLI: Un programme de remplacement pour les utilitaires de typr PopCLI qui tourne sous le 2.0, et qui de plus est entièrement compatible avec PA3000 et les cartes accélératrices. Il peut ouvrir des fenêtres CLI ou Shell juste plus petite d'un pixel par rapport à l’écran d'ouverture.
Une autre option utile est l'appel et l'exécution d'un fichier script à partir d'une touche de fonction. Version 2.06, update de la Fish 553.
Auteur: Nie Wilson.
DiskPrint: Imprime des étiquettes pour disquettes 3 1 5, principalement pour les collections du Domaine Public. Tous les fichiers données sont chargés en mémoire, si bien que vous pouvez lancer vos impressions en quelques clics. Les options vous proposent différentes tailles d'étiquettes, les fichiers des diverses collections, la possibilité d'inclure les titres du fichier 'Contents’ des Fish. Version 3.4.3, update de la version 3.1.2 de la Fish 546. Exécutable seulement. Auteur: Jan Geissler.
MouseAideDEMO: Version démo d'un utilitaire consacré à la souris avec toute sles fonctions standard: accélérateur de souris avec seuil réglable, manipulation des écrans et des fenêtres par la souris et le clavier, blanker de souris et d'écran, autoactivation des fenêtres, définition de hot- keys, etc. Possède aussi de nouvelles fonctions par rapport aux autres programmes: sélection de plusieurs icônes avec seulement la souris, échange des boutons droit et gauche, gel du clavier et de la souris, etc. Ecrit en assembleur donc très rapide. Version 2.56a. exécutable seulement. Auteur: Thomas
Czamecki.
SetRamsev: Un programme qui vous permet de contrôler et de changer les préférences du contrôleur de mémoire Ramsey sur TA3000, sous Kickstart
1. 3 ou 2.0. Utile pour le mode burst ou pour changer le taux de
rafraichisssement de la mémoire. Version 1.50, update de la
version
1. 02 sur la Fish 423. Exécutable seulement.
Auteur: Nie Wilson.
FISH 568 CalorieBase: Un programme conçu pour fournir des informations sur les calories contenues dans les ingrédients des recettes. Permet ainsi de composer des régimes caloriques. Version 1.1, exécuta- bleseulement. Auteur: Mike Richan.
SchoonsChip: Un programme de manipulation de structures algébriques qui a été utilisé en physique des particules et développé sans cesse depuis 1963.
Il n'est pas aussi convivial que Mathematica ou Maple, mais n'en reste pas moins un excellent langage. Ecrit en assembleur pour la rapidité.
Comprend des exemples, des tutorials et un bon manuel. Exécutable seulement. Auteur: Marti- nus J. Veltman et David Williams.
VMK: Non ce n'est pas le Virus Killer de X. Leclercq. Ce détecteur de virus vérifie tous les vecteurs habituellement détournés par les sales bêtes. Version 1.10, update de la version 1.0 de la Fish 510. Exécutable seulement. Auteur: Chris Hames.
FISH 569 PPLoadSeg: Un programme qui patchela routine loadseg du Dos pour permettre la reconnaissance automatique des fichiers compactés à l'aide de PowerPacker. Vous pouvez même compacter des fonts et les utiliser normalement. Version
1. 1, update de la version de la Fish 542. Auteur: Nico François.
SonicArranger: Version démo d'un programme de musique qui supporte les instruments échantillonnés et synthétiques. De nombreuses possibilités à découvrir pour faire votre choix, version 1.36b, exécutable seulement. Auteur: Carsten Schlote.
Spliner: Un blanker d'écran qui dessine des lignes sur votre Amiga. Les figures affichées sont programmables. Exécutable seulement. Auteur: Tom Rokicki et Sebastiano Vigna.
TrackMaster: Un petit utilitaire pour aider les programmeurs à créer des disquettes autoboot utilisant le trackdisk pour charger. Documentation et source complète incluses. Auteur: Carsten Scholte.
FISH 570 DirWork: Un utilitaire du style Climate rapide, simple, efficace, peu gourmand en mémoire, et qui vous affiche le contenu de tout répertoire en moitié moins de temps que ses concurrents.
Toutes les options habituelles sont là, plus quelques fonctions intéressantes comme un menu de configuration. Version 1.43 update de la version
1. 31 sur la Fish 511. Exécutable seulement.
Auteur: Chris Hames.
Fass: Un programme qui vous permet de réassigner le tiroir FONTS: en quelques touhes de clavier, sans vous servir du Cli. Version 1.02, source incluse. Auteur: Jan van den Baard.
GadToolBox: Un programme qui vous permet de dessiner et d'éditer des gadgets GadTool ainsi que des menus et ensuite de générer les codes correspondant en C ou en assembleur. Version 1.0, update delà version de la Fish 547 (anciennement PowerSource). Source incluse. Auteur: Jan van den Baard.
MenuLock: Un programme qui vous permet de verrouiller la barre de menu d'une fenêtre par l'appui de quelques touches, vous évitant ainsi de sélectionner accidentellement une option fatale.
Version 1.01, source incluse. Auteur: Jan van den Baard.
View: Un afficheur de texte avec de nombreuses options et contrôles divers, y compris la recherche de fichiers, des requesters, un éditeur, etc. Version 1.5, update de la version de la Fish
504. Source incluse. Auteur: Jan van den Baard.
305 FDS code Des milliers de logiciels du DP en ligne pour Amiga, Compatibles PC XT AT, Atari ST TT et Macintosh. Pour vous permettre d’accéder à cette logithèque, nous vous fournissons gratuitement le logiciel de téléchargement ’Moon’ pour votre machine. Demandez le directement sur le serveur ou par courrier (Voir Bon de Commande).
MEGADEMOS & ANIMS FDS1055WFMH • WITH VECTORS TO HERVEN FDS1083ANARCHY - DIGITAL INNOVATION FDS1091 ALCATRAZ ODYSSEY (5 disks) 1 Mo FDS1092VIRTUAL - REAL EMPATHY (2 disks) FD31094D±G!IAL THE RJNISHER FDS1097ANGELS - EVOLUTION FDS1105PARADISE - INFINITE DREAMS FDS1113DIVINA - TECHNO FRIGHT FDS1114D-TECT COMA BURGER HILL FDS1131 DEFCON 1 - CAN I PLAY WITH MADNESS MUSIQUE FDS1086RAZOR 1911 - FACE ANOTHER DAY FDS1093LOGIC SYSTEM - MANIC RAVES II (4 disks) FDS1106 BASTARDS - TECHNO TRANCE III FDS1107 DMW - THE 4 SEASONS by Vivaldi (2 disks) FDS1109THE LOST BOYS - RYTHM MOTION (2 disks) FDS1137 RAGE
INC - SOUND OF PERFECTION FDS1139ANARCHY - REFLEXION 2 FDS1142ADAMSKI AND GEZ - TUNE DISK 1 (2 disks) FDS1147BASTARDS - CYBER SOUNDS JEUX FDS1151 NOI - EMERALD MINE 1 FDS1152 NOI - EMERALD MINE 2 FDS1153 NOI - EMERALD MINE 3 FDS1154 NOI - EMERALD MINE 5 FDS1155 NOI - EMERALD MINE 7 FDS1156 NOI - EMERALD MINE 8 FDS1157 NOI - EMERALD MINE 10 FDS1158 NOI - EMERALD MINE 11 De bons jeux de tableaux qui se louent au Joystick.
Vous n’avez que quelques minutes pour collecter tous les diamants qui se trouvent éparpillés un peu partout dans chaque tableau. Attention, car les parcours sont semés de pièges et d'ennemis qui ne pensent qu’à vous taire échouer... Si vous avez réussi toutes les étapes d Emerald Mine 1. Passez directement à Eme- NOUVEAU Pour le Domaine Commercial, les frais de port sont compris dans nos tarifs, (sauf le forfait recommandation qui reste en option) Attention : Si vous commandez un article faisant partie du Domaine Commercial + des disquettes du Domaine Public, le port pour le Domaine Public
est toujours à régler !
Rald Mme 2 pendant que vous êtes encore chaud !
FRED FISH 1 à 660 CAM 1 à 503 AMOS-DP 1 à 359 (partiellement), AMICUS, TBAG, AMATEUR RADIO, SOURCES SEKA... Série SH (Shareware-Compensé) JEUX BUREAUTIQUE Logiciels en Français confiés directement à FDS par Les promos sont en gras AMIGA TOOLBOX 220 F leurs auteurs. (Extrait du catalogue) BUDGET FAMILIAL 290 F AIRBUS A320 384 F COMPTE CHEQUE 260 F SH909 THEME ASTRAL V3.10 (Nouvelle version) AGONY 274 F EXCELLENCE 2.0 !
1590 F Quatre logiciels pour établir votre Theme Astral, Bio- ALIEN STORM 268 F INFOFILE 475 F rytme. Ascendant et de faire de la Numérologie.
AVENTURES DE MOKTAR 310F KINDWORDS 2.0 445 F L’Impression de certains résultats est possible.
BATTLEISLE 310F MAXIPLAN PLUS 620 F Auteur : Christophe PANSART BIG RUN 270 F POWERWORKS 870 F SH1064 AMIGA SOURCE EDITEUR V1.2 BIRDS OF PREY 324 F PRO WRITE 1015 F Excellent éditeur de textes pour les programmeurs. Un BLACK CRYPT 314 F PROFIL 370 F très grand nombre d options et fonctions impossible à BOSTON BOMB CLUB 268 F FAMILICOMPTE 325 F décrire ici. Bref, ce logiciel est un Must du Shareware CELTIC LEGEND 310 F Auteur : Alain FONTANIN CISCO HEAT 240 F UKAHHISMfc SH1172 ORTHO V3.03b COVERGIRL POKER 270 F 3D CONSTRUCTION KIT 389 F Son rôle est de vérifier l’orthographe d'un texte ASCII.
Il DEVIOUS DESIGN 280 F COLORIMAGE 354 F permet donc à ceux qui ne possèdent pas un traitement DOUBLE DRAGON 3 242 F DELUXE PAINT IV 815 F de textes avec correcteur intégré de corriger tout de ELVIRA II (1 Mo) 315 F DIGIWORKS 3D 1015 F même l'orthographe.
EPIC 264 F SPECTRACOLOR 875 F Auteur : Laurent FLORAC FASCINATION 265 F THE DIRECTOR 2 1015 F SH1173 ABSYS - DIGIT MASTER 5 FANTASTIC VOYAGE 269 F VIDEO TITLER 1015 F La collection s’agrandit avec ce nouveau volume dédié FINAL FIGHT 268 F VOLUMN 4D JUNIOR 445 F à la Dance Music. Vous y découvrirez PROCEED TO FOOTBALL CRAZY COMPIL.298 F VOLUMN 4D PRO 2375 F GET NUMBER FIVE' en deux versions comme pour un FORT APACHE 282 F LANGAGE titre commercial. Une version Single de 3.45 mn et une FUN RADIO COMPILATION 314 F version Live-Club' de 10 mn. Comme d’habitude, les GAUNTLET 3 249 F AMOS Français
480 F sonorités sont de qualité supérieure 3 (Nécessite 1 Mo) HEARTOF CHINA 349 F AMOS COMPILER 320 F Auteur : Frédéric BELLEC HEIMDALL (1 Mo) 354 F AMOS 3D 370 F SH1176BUDGET V1.3.4F HOME ALONE 219 F DEMOMAKER (1 Mo) 405 F Permet de gérer facilement et efficacement vos finances HUDSON HAWK 239 F COMPILATEUR GFA BASIC 415 F personnelles. Il suffit d'inscrire vos opérations comme KILLERBALL 284 F GFA BASIC 3.0 515F sur un cahier de comptes, le solde est calculé KNIGHTS OF THE SKY 350 F DEVPAC V2 790 F automatiquement après chaque opération Budget perLEANDER 294 F HIGHSPEED PASCAL 1022 F met
également de gérer des opérations prévisionnelles LEGEND 344 F HISOFT BASIC 1015 F et de générer des états imprimés de vos omptes MICROPROSE - GOLF 344 F mi iQim ii= Auteur : Serge LE LAY MEGA-LO-MANIA 245 F iwuaiuuc SH1179 StrHelp V1.0 MIG 29 SUPER FULCRUM 347 F A M A S SOUND DIG.
1015 F Si vous programmez en C ou en Assembleur, voici un MOONSTON 309 F BIG BANG 1515 F utilitaire dont vous ne saurez bientôt plus vous passer.
OH NO! MORE LEMMINGS 219 F DELUXE MUSIC CONST.
815 F En effet, il regroupe TOUTES les structures de programPOPULOUS 2 264 F HARMONI 450 F mation de l'Amiga (système 2.0 comprises). Si vous REALMS 318 F MUSIC MASTER 415 F tapez ALL. Toutes les structures défilent, si vous tapez ROBOCOD - J POND 2 270 F MUSIC MAKER 420 F un nom spécifique comme par exemple Window. Le ROBOCOP3 3D 274 F PRO 24 2715 F programme donne toutes les différentes valeurs assoROLLING RONNY 235 F QUARTET 615 F ciées à Window.
SIMPSONS 260 F SONIX 2.0 450 F Auteur : Xavier LECLERCQ STORM MASTER 279 F STEREO MASTER 575 F SH1180 Amlnfo V1.0 TERMINATOR 2 265 F STUDIO 24 1415 F Permet de comparer les performances de votre machine THE GODFATHER 289 F TRACK 24 520 F par rapport à d’autres configurations ou machines. Il TIPOFF 267 F DIVFR mesure la vitesse CPU en Dhrystones sec. La vitesse TORTUES NINJA 2 239 F l i v i-.no d’affichage des caractères et délivre de multiples autres VROOM 264 F DISCOSCOPIE 3 0 410 F informations sur votre machine et sa configuration WOLF CHILD 304 F BLITZ TURBO 255 F Auteur : Xavier
LECLERCQ WÊÊÊÊÊÊÊÊIÊtÊÊÊÊtÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊIÊÊÊÊÊÊlÊiÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊK ÊÊÊÊÊÊÊÊÊKKÊÊ DOMAINE PUBLIC DOMAINE COMMERCIAL Les titres soulignés sont compatibles avec le 500+ PERIPHERIQUES Extensions de mémoire pour A500 :
- 512 Ko + horloge 324 F
- 512 Ko • horl. Compt. 500+ 274 F Extension de mémoire pour
A500+ :
- 1 Mo 524 F Lecteurs de disquettes :
- Lecteur externe 880 Ko 3.5 524 F
- Lecteur externe 880 Ko 3.5 + Blitz Turbo + Antivirus +
Anticlick 735 F
- Double lecteur externe 880 Ko 3.5 + Alimentation + Blitz Turbo
1340 F
- Lecteur interne A500 515 F
• Lecteur interne A2000 535 F Divers :
- Scanner 400 DPI 1340 F
- Souris mécanique 199 F
- Carte ATONCE Plus 286 16 Mhz + 512 Ko de Fast 2440 F Câble
Minitel + Disk Moon' 75 F EXCLUSIVITES FDS MASTER VIRUS KILLER
2.2 165 F DISKLOCK V1.0b I V2.0 115 F AMI FASTBACK V1.0 165 F
Ami’FastBack est un nouvel utilitaire de backup du Disque Dur
qui peut sauvegarder également le contenu d’une partition Non
AmigaDos’ comme par exemple une partition au format MS-DOS,
alors que les autres utilitaires de backup ne le permettent
pas, car les fichiers qui s’y trouvent ne sont pas reconnus.
BON DE COMMANDE EXPRESS A RETOURNER A : FDS-FREE DISTRIBUTION SOFTWARE SARL, Boîte Postale 134, 59453 LYS LEZ LANNOY CEDEX DOMAINE PUBLIC : Indiquez ci-dessous les numéros de référence complets de votre choix (Exemple : FDS948 pour Devils - Labyrinth ou FF580 pour Fred FISH 580).
DOMAINE COMMERCIAL : Indiquez le titre du logiciel ou la désignation de l’article choisi.
Attention : Les commandes ne concernant QUE le Domaine Public ne peuvent être inférieures à 6 disquettes. Par contre. Domaine Public + Commercial, pas de minimum.
Les commandes concernant le Domaine Public sont traitées (dès réception) sous 24 48 h. La duplication est effectuée sur des disquettes de marque. Les articles du Domaine Commercial sont expédiés au fur et à mesure de la disponibilité en stock.
Nombre de disquettes DP : ..X 15 Frs = ..Frs. Nombre de disquettes DP : ..X 21 Frs (col. SH) = ..Frs. Logiciels commerciaux & autres articles TOTAL = ..Frs. Frais de port par ( ) voie normale : 15 Frs ( ) rapide : 25 Frs = ..Frs. Forfait recommandation (vivement conseillé) : 12 Frs = ..Frs. MONTANT TOTAL à régler par ( ) Chèque ou ( ) Mandat joint = ..Frs. Carte Bleue n° : ! ! ! ! !
Date d'expiration : !_!_!
O Je désire recevoir le catalogue complet sur disquette (joindre 7.50 Frs en timbres si pas de commande).
O Je désire recevoir la disquette Moon' pour ...(Joindre 5 F en timbres).
NOM : ..Prénom : .. Adresse : ...... Code Postal : VILLE : ... Date et Signature obligatoire AmigaNews 06 92. Les marques citées sont déposées par leur propriétaire respectif Rubrique dirigée par Jérôme Pagés Messieurs, Je tiens à vous remercier d’avoir publié ma lettre relative aux problèmes que j’ai
rencontrés avec IMPULSE. J'ai pu faire l'upgrade d’Imagine auprès de cette société sans la moindre difficulté, en leur envoyant une photocopie de ma facture. Imagine 2.0 est fabuleux; j'espère pouvoir lire bientôt son test dans votre revue. Je tenais simplement à faire remarquer le peu de recours qu'a le client français lors d'achats aux U.S.A. J'aimerais aborder un autre problème qui concerne toute la communauté Amiga. Il s'agit des prix pratiqués au niveau des extensions. Ces prix prohibitifs par rapport aux autres ordinateurs engagent de nombreuses personnes à se détourner de l'Amiga. En
effet, que répondre à quelqu'un qui pour 15 000 F peut s’offrir un compatible PC 486, DD 200 Mo, carte et écran super VGA, sachant que ce n'est même pas le prix d'une carte 68040 pour l'Amiga. Bien sûr on pourrait me rétorquer que l'importance relative des marchés explique cette différence. Mais dans ce cas comment expliquer que cette dissymétrie se trouve au niveau des barettes mémoires ou des disques durs (cf publicités Macintosh). Pour la petite histoire, sur le conseil d'un ami, je me suis adressé à une société qui vend des barettes mémoire SIMM lMo pour le Mac. La personne que j'ai
rencontrée m'a permis de tester la compatibilité de ces barettes avec F Amiga en m'offrant de les reprendre si elles ne fonctionnaient pas. Finalement, j’ai acheté de la mémoire Mac au prix moyen de 532 F TTC les deux mégas et non pas pour 900 ou 1000 F, prix moyen relevé chez les revendeurs Amiga.
Henri Wilmart (77) Cher Bruce, Suite à l'article sur DSS de GVP, je voudrais préciser que la notation C,D,G etc... des Trackers du domaine public n'a rien de standard par rapport à la notation DO. RE, MI etc... utilisée dans DSS et qui est, jusqu'à plus ample information, le standard en composition musical en France. Cette notation n'est donc pas réservée aux débutants mais plutôt à la majorité des utilisateurs Amiga. Qui jusqu'à ce jour, n'avaient pas pu profiter des merveilleuses possibilités sonores de F Amiga par manque de Tracker compréhensible et convivial comme DSS.
J REVENDEUR OFFICIEL COMMODORE Ruelle Thomas 252 (J 0041 (0) 21 9487185 CH-1618 Châtel-St-Denis 0041 (0)77 217485 FAX: 0041 (0)21 9480748 Produits G VP du stock pour la Suisse ! Demandez notre catalogue !
Prix net Description Enfin je doute que la conclusion reflète vraiment la réalité quotidienne des utilisateurs qui, en grande majorité, préféreront utiliser un ensemble intégré, donc plus ergonomique, en français, donc plus compréhensible, plutôt que de bricoler entre un digitaliseur quelconque, Audiomaster en anglais et un domaine public comme Med (d'autant plus qu’un digitaliseur plus Audiomaster revient plus cher qu’un DSS...). En espérant par ce courrier avoir participé positivement à l'information de tes lecteurs, je tiens à t'assurer de notre support.
PourCIS : B. LESTE Fabrice Duhoux: Je tiens à préciser que la notation C. D, E. F, G. A, B. est bien un standard d'écriture musical. Cette notation, appelée aussi "Notation Anglo-Saxone", à été créée aux USA il y a quelques dizaines d'années pour pallier à la difficulté qu’ont les enfants et les débutants pour déchiffrer la véritable notation classique du type graphique (Portée musicale). Cette notation s'est imposée comme le langage musical des synthétiseurs et autres sequenceurs (à titre d'exemple tous les sequenceurs sur ordinateur, toutes machines confondues, possèdent deux types de
notations, la Graphique et notre fameuse notation Anglo-Saxone (Cubase, Music-X, Bars & Pipes Pro. Etc...)). Je tiens aussi à préciser que la SACEM n'accepte que deux types de notations, la Graphique et ’Anglo-Saxone. Mais en aucun cas une partition du style DO .DO .DO .RE .Ml .DO etc... La notation de DSS n'est qu'une transcription du langage parlé en texte et. N'est donc, en aucun cas, un STANDARD de notation musicale.
Je voudrais préciser aussi que les utilisateurs Amiga n'ont pas attendu que GVP sorte un soft de digitalisation pour profiter des merveilleuses possibilités sonores de iAmiga. J'utilise moi-même des Trackers quotidiennement depuis environ 5 ans, et j'ai donc vu l'évolution de ce type de programme (plus de trente versions différentes), ce qui me permet de juger. Il me semble que certains utilisateurs préféreront utiliser deux programmes différents mais chacun très puissant, plutôt qu’un seul programme intégré qui ne leur permettrait pas de réaliser ce qu'ils ont vraiment envie de faire.
Il est vrai qu'un digitaliseur + Audiomaster revient un peu plus cher que DSS, mais quel puissance! Je signale aussi que MED, qui lui est gratuit, possède aussi un digitaliseur intégré.
Cela fait de lui un merveilleux Tracker et un bon intégré (en fait le digitaliseur de Med avoue quelques faiblesses).
Vue bouteille à la mer... Jérôme, J'aime beaucoup votre travail de vulgarisation dans Amiga- News. Je vous écris cependant pour vous donner mon avis sur un sujet qui me tient à coeur. A mon avis, vos informations sont trop subjectives lorsque vous parlez d’AMOS : AMOS est en moyenne deux fois moins rapide que C LATTICE. J’aime AMOS et je crois que vous ne rendez pas service à ce produit en diffusant des informations erronées.En effet, ce produit ne peut pas permettre de faire de véritables logiciels de jeux ou autres. En le laissant croire, vous allez dégoûter de nombreuses personnes qui
seront d'autant plus mécontentes qu'elles auront acheté la dernière version. Les autres, les pirates diront simplement que c'est un langage qui fait beaucoup d'épate mais ne possède rien dès qu'on s’aviserait de creuser un petit peu.
En présentant la véritable information, vous attirez à l'inverse un public qui ne risque pas la déception et qui se tournera ensuite avec plaisir vers la future version PRO. Voyez les revues étrangères présentant toutes AMOS comme le langage initiateur au codage.
Enfin, vous dites... choisissez AMOS ou restez conventionnel, jetez vous dans les bras du C ou les tentacules du langage machine. Soyez plus objectif: personne n'utilise le langage machine, mais à l’inverse, de nombreux programmes sont écrits en Assembleur. Beaucoup également utilisent l'un des innombrables
C. Pour finir, GFA, le super langage hybride, est utilisé par 1
200 000 personnes. En ce moment, de nombreuses revues
étrangères autrefois dédiées à HISOFT se convertissent en GFA.
GFA vient d'ailleurs de sortir la version 3.53 et l’on me
parle avec insistance de la version 4.0. (confidentiel depuis
novembre) Pierre Philippe Launay Jérôme: OUI, on peut faire
des logiciels de jeux avec AMOS.
OUI, on peut travailler avec AMOS, premier langage pseudo- BASIC avec compilateur réellement orienté vers les possibilités graphiques et sonores de i Amiga. De plus en plus de logiciels du domaine public ou commercial sont écrits en AMOS.
Il est peut-être plus lent que le C et bien évidemment moins performant que le G FA (si je vous suis bien), et alors ?. Il vaut peut-être mieux sacrifier un peu de performance à la simplicité et au confort d'utilisation. Permettez moi de mettre en doute d'ailleurs les capacités du dernier GFA face à la puissante optimisation du dernier compilateur S.A.S (ex Lattice C).
Mais revenons à AMOS et au GFA. Le temps où le plus rapide était le meilleur est révolu. Parmi les langages existants sur Amiga, fai effectivement oublié (involontairement) de mentionner GFA. L'erreur est maintenant rattrapée. Quand le terme de langage machine est cité, il est clair qu'il n'y a pas d’allusion à la programmation directe en code 68000 mais bien en assembleur.
C' est un abus de langage largement utilisé qui permet de tromper les puristes.
Bonjour, Je compte acheter des logiciels professionnels avec un ami pour diviser le prix en deux. Est-il possible de les placer sur deux disques durs différents ? Serait-il possible à l'aide d'un AMIGA standard équipé d'une carte PC 386 de faire fonctionner des logiciels PC en VGA 256 couleurs ? Si oui, avec quelles restrictions ?
Existe-t-il des DP éducatifs en français? Si oui lesquels? Et dans quelle collection de DP peut-on se les procurer ?
Est-ce qu'un formatage est suffisant pour effacer les virus contenus sur disquette ou disque dur?
Je possède un A2000 B 1.3 révision 6 et je souhaiterais lui faire subir un upgrade 2.0 c'est-à-dire un kickstart 2.0 + multistart, et profiter des nouvelles résolutions comme le Super-Hires et le mode Productivity. Faut-il investir dans d'autres extensions supplémentaires à l'upgrade 2.0 pour obtenir ces nouveaux modes graphiques? Avec ces modifications (si elles existent) est-ce que mon A2000 peut utiliser ces nouveaux modes graphiques?
Existe-t-il un scanner et un digitaliseur pour les cartes vidéo 12 et 24? Est-ce que ces cartes peuvent cohabiter sans problèmes avec mon A2000 au niveau emplacement, nombre de connecteurs suffisants et fonctionner en totale compatibilité ?
Jean-Christophe (Vitry Seine) Jérôme : La plupart des logiciels n'empêchent pas une double installation. Cependant, le deuxième exemplaire (sur un autre disque dur) est une copie illégale (une version devant être installée sur un seul poste, une copie de sauvegarde étant autorisée).
Vous pouvez faire fonctionner des logiciels PC en VGA 256 couleurs à condition d'avoir un slot PC dans lequel une carte VGA 256 couleurs adéquate est installée et configurée. Les restrictions sont les mêmes que pour un PC. écran adapté, mémoire vive, capacité disque dur. Pour ce qui est du DP. La revue AMIGA DP. Annoncée dans ces pages pour le mois prochain, a notamment comme but de mieux faire connaître les logiciels français et devrait satisfaire votre soif.Si le virus n'est pas actif au moment du formatage, il sera heureusement irrémédiablement écrasé. Les nouvelles résolutions ne seront
disponibles qu'avec DENISE ECS (voir réponse à la question de Christophe Du puis A News N ° 46 p
70) . Le digitaliseur pour les cartes Avidéo 12 et 24 est prévu
et sera disponible très rapidement. Le secret professionnel
nous empêche d'en dire plus... Messieurs, Je me permets de
m'adresser à vous après avoir contacté la société Commodore
par deux fois au sujet de l'existence ou de la création d'un
driver pour les imprimantes laser CANON modèle LBP8III.
Pour ce faire, j'avais préalablement contacté la maison CANON (20 % du marché des lasers) qui était d'accord pour écrire ce pilote à condition qu'un technicien de Commodore vienne participer à son élaboration. C'était en 1989...Depuis le trou noir et toujours pas de pilote. Un bel Amiga 2000 avec disque dur servant essentiellement au graphisme vidéo et au titrage. Mais rien à faire pour relier les deux outils graphiques que sont ce micro-ordinateur et cette imprimante laser. Commodore est en train de perdre du terrain. Heureusement que le PC que je possède également est capable d'exploiter à
fond cette laser. Dommage pour l'Amiga et tant pis pour les utilisateurs. Il ne faudra pas s'étonner que les professionnels se tournent vers d'autres machines, la bidouille et les jeux semblant rester le fer de lance de Commodore France. Je vous demande de me dire si à votre connaissance, il existe, à ce jour, un pilote pour laser LBP8III ou LBP8IV.
J. P Mallot (78) Jérôme : Votre driver existe et se trouve, et
oui, dans une disquette du domaine public. Peu de gens
soupçonnent la fantastique mine d'or que représente ce domaine
public. Il s'agit de la Fred FISH N * 625 et c’est une
création du spécialiste des driver s Wolf Faust.
Scanner si je t’ attrape... Anews tant épluché, Dans le numéro 42 (janvier 92), vous avez été très prompts à publier ma lettre d'humeur concernant une publicité mensongère (qui persiste) et l'incompétence d'un vendeur de scanner. Une maladresse dans la rédaction de cette lettre et une virgule oubliée changent complètement le sens de mon propos qui prête alors à confusion. Je précise que je serais très ennuyée qu'on puisse assimiler, à cause de cette tournure malheureuse, un fournisseur très compétent, qui se trouve à Paris vers le métro Cadet, et avec lequel je travaille depuis plusieurs
années (nous sommes une Ecole d'Art Graphique et nous avons neuf Amigas 2000 et 3000 installés et entretenus par lui), avec le marchand peu scrupuleux de l'histoire du scanner qui participe peut-être à grossir le parc AMIGA français mais qui ne contribue pas à entretenir la crédibilité de la machine. Je profite de cette mise au point pour vous poser une question. Je la pose surtout aux constructeurs, importateurs et autres chaînons manquants, parce que j'ai toujours ce problème d'achat d'un petit scanner à main. Il en existe de nombreux pour PC et MAC, même F ATARI commence à avoir le choix.
Pourquoi nous, Amigaïstes convaincus restons-nous si pauvres dans ce domaine? Pourquoi les nouvelles versions nous parviennent-elles avec autant de retard? D'autre part,dans le courrier des lecteurs de Mars 92, vous demandez de l'aide pour le réglage de la CANON BJ 10e, vous trouverez ci-joint une copie du Workbench que j'utilise et avec lequel a été imprimée cette lettre.
Le driver de Wolf Faust existe sur la disquette de domaine public (sacré LUI !!!) Fred Fish N° 446. Les DIP que j'utilise sont
1. 2, 3, 4, 5. 7, 8, 9 sur OFF, 6 et 10 sur ON.
Ghislaine Mathieu (75) So» I i r.w I Caln'r.a= Vegs J I SB
* 1 b I c I 7 i e i ¦ i i« É il i i* É a» i i« i ind
L. » Hh t- Stiail • 5BBS i-a h . A a * 4j»r sr » n 10ht Salut à
tous Avant de vous exposer mon problème, je vous signale que
je suis très étonné de constater la disparition de la
chronique régulière sur le C. Où est passé Batchman ? Roméo.
Cédric, Squonk... ne pourraient-ils pas prendre la relève
comme par le passé ? Le GFA est-il devenu le seul langage de
programmation sur Amiga ?
Ma question pourrait se résumer ainsi : Quel est la démarche à suivre pour intégrer la librairie ARP dans un programme C ? Ma configuration est la suivante :
- LATTICE C4.00.
- ARP 1.3, disquette dans laquelle il semble manquer certains
fichiers (en particulier le startup.o) pour le LATTICE.
BLINK refuse obstinément de charger les fichiers.lib qui me sont fournis (a.lib ou arp.lib) et me répond par l’erreur 448... Suite à ces incidents, je me suis essayé à OML de chez LAT- ct TICE : je n’arrive à lister aucun fichier.lib à l'aide de la commande "OML -s fichier.lib " (cf. La doc). Pourquoi cela ?
Philippe Bastiani (13) Jérôme : Nous attendons les résultats de l'enquête menée il y a quelques temps pour connaître les motivations de nos lecteurs.
Le dépouillement est d'autant plus long que le questionnaire était complet. Amiga News sera donc planifié en fonction de vos souhaits. Rassurez-vous, le C devrait reprendre sa place de choix parmi les langages développés.
Gilles : Il est inutile de vous acharner. L'erreur 448 indique que le fichier.lib fourni à Blink n'est pas un fichier objet valide.
En fait, arp.lib a été développé avec LAZTEC C. Comme il n'y a pas de standard de format des librairies, une version pour AZTEC n'est pas utilisable pour LATLICE. Il vous faut donc récupérer si elle existe la version LATTICE.
Bonjour Amiga News, Je m'intéresse depuis quelques temps aux applications graphiques de l'Amiga, plus particulièrement dans le domaine de l'imagerie de synthèse et d'animation. Seulement, bien que connaissant les qualités et performances, abondamment commentées dans vos pages, des logiciels tels que REAL 3D, SCULPT et autres VOLUMN, ainsi que celles des cartes graphiques "haut de gamme" telles que VD2001 ou HARLEQUIN, sans oublier une carte accélératrice à base de 68040 pour les calculs, j'ai tout de même du mal à croire qu'un Amiga, ainsi équipé, puisse réellement imposer ses
réalisations sur un marché professionnel dominé par des stations graphiques bâties autour de mini-ordinateurs ou, à moindre coût (!), sur de très grosses configurations PC.
Autrement dit, les qualités graphiques d’une station à base d'Amiga permettent-elles de réaliser des produits qui seront à la hauteur, des génériques en images synthétiques utilisées sur les chaînes de télévision ? Peut-on raisonnablement présenter un film d'animation entièrement en images de synthèse au salon IMAGINA, à côté des grosses productions sur minis françaises ou étrangères ? (Dans le deuxième cas, j'en doute). Quant au premier, je me demande si un PC ne serait pas mieux placé pour ce genre de productions...En effet, une configuration graphique AMIGA, aussi imposante soit-elle,
peut-elle faire le poids face à un PC à base de 486, équipé d’une carte VISTA ou ARTIST, ainsi que de deux voire trois cartes transputer INMOS T800 mises en parallèle ?
Au sujet des transputers, en existe t-il sur Amiga, capable d'atteindre jusqu'à 100 Mips (comme ceux basés sur les derniers processeurs RISC de Intel ou Motorola) ?
Existe-t-il un logiciel capable de gérer deux Amigas, ou plus, en réseau afin de réduire le temps de calcul d'une image en RAY- TRACING par utilisation des ressources de chaque machine?
Que valent d'ailleurs les logiciels SCULPT 4D ou REAL 3D face à TOPAS (de AT&T) ou DGS (de Digital Arts) que l'on trouve sur PC, travaillant sur le standard de réalisme photo REN- DER MAN ? A propos de RENDER MAN. Risque t-on justement de voir bientôt ce format sur Amiga ? Il est vrai que le coût d’une configuration PC soft et hard, telle que définie plus haut n’a rien à voir avec celui de la plus puissante configuration AMIGA. Rien qu'avec le prix d'un logiciel tel que DGS, on atteint allègrement les 80 000 à 100 000FF. Ceci explique cela.
En conclusion, j'aimerais savoir si un Amiga augmenté de cartes adéquates, est capable de s’imposer sur le marché de l'imagerie "haut de gamme" dans la traînée des stations graphiques "mini" du genre SUN ? Et si oui, quelle serait la configuration nécessaire pour répondre à cet impératif ?
Alfredo Escribano (62) Eric Laffont : Parmi les cartes citées, il semble que vous oubliez le VIDEO TOASTER qui fonctionne sur A500 et accepte en esclave les PC et autres MACs déjà connectés sur une régie par exemple. De plus HARLEQUIN ou VD 2001 (qui possède un digitaliseur 24 bits incorporé) sont les concurrents directs des TARGA VISTA avec un moindre coût pour autant si ce n'est plus de performances (71 PAINT). 60 % des télévisions câblées aux
U. S.A proposent des génériques 3D réalisées avec l'Amiga et
VIDEO-TOASTER qui n'ont rien à envier aux animations propo
sées par les chaînes françaises. Pour une présentation à IMA
GINA pourquoi pas ? Le montage d'une configuration capable de
produire une telle qualité reviendrait cependant aussi coûteux
que pour une grosse configuration PC et serait aussi
intéressant alors qu'une station graphique dédiée.
L'équivalent au niveau puissance de calcul d'un 486 est le
68040. Par contre au niveau des transputers, la comparaison
est difficilement acceptable surtout au niveau des prix. Il y
a néanmoins une société allemande qui fabrique une carte
transputer pour l'Amiga.
Pour ce qui est des produits proposés actuellement, lun 68030 à 33 Mhz rivalise facilement avec un 486 50 Mhz. Le 486 100 Mhz sort en automne, le nouveau Amiga haut de gamme (chut H!)
En décoiffera plus d'un. Des systèmes permettant d'utiliser plusieurs Amigas existent effectivement (patientez un peu pour le résultat des essais en cours). SCULPT n'est plus mis à jour sur Amiga. REAL 3D, IMAGINE 2.0, CALIGARI BROADCAST propose un réalisme équivalent à ce qui ce fait de mieux ailleurs. Tout dépend de l'envie de développer ce format. Enfin L Amiga reste un micro et le comparer à un mini est tout à son honneur. Sur le plan de la qualité de l'image il peut rivaliser avec eux mais restera tout de même un micro pour les temps de calculs surtout si on le compare à une batterie
de transputers spécialisés. La configuration ta plus adaptée est un premier 3000 Tower avec 68040, VIDEO-TOASTER et tout le système vidéo assorti (pour les animations) accompagné d'un deuxième 3000 T avec 68040, carte HARLEQUIN et les différents logiciels cirés (pour les images).
Bonjour à tous, Voici quelques questions à propos des cartes accélératrices.
Quelles différences y a t-il entre un 68030 et un 68030 ECO? Que pensez-vous de la carte MICROBOTICS VXL 25 Mhz EC030?
Les affichages sous WorkBench sont-ils accélérés? Pour un traitement de texte comme Excellence, l'affichage du texte est-il accéléré? Pour DPAINT III ou IV. Le calcul d'une image pour une animation en anti-alias (réglé au maximum), est-il accéléré? Est-il vrai que la carte GVP COMBO 322 (68030 + 68882 à 22 Mhz) est plus rapide que celle de Commodore (68030 + 68882 à 25 Mhz) malgré la différence de fréquence d'horloge? Que veut dire l’expression "MMU avec boot sur le Kickstart 32 bit"? Quelle différence y-a-t-il entre la RAM BURST et la RAM normale? Le logiciel GRAND PRIX FORMULA ONE de
MICROPROSE tient-il compte d'une carte accélératrice? Enfin à propos de la ROM 2.0. en achetant uniquement la ROM et non le kit complet de Commodore, est-il possible de l'installer sans problème?
Guenael Delavault (79) Gilles (et parfois Jérôme) : Le 68030 ECO est la version "light" du 68030. Il est allégé du MMU (Memory Management Unit). Celui-ci, processeur programmable très puissant, permet de gérer la mémoire de façon intelligente et totalement transparente.
Il autorise notamment la mémoire virtuelle, les protections de zone mémoire, la surveillance de case mémoire. Ce qui, au total, favorise un système multitâche de haute sécurité (UNIX), bien qu'il n’est pas utilisé par ’AmigaDos. Amax, l'émulateur Macintosh, est L un des rares programmes sur Amiga qui utilise le MMU s’il est présent. Jusqu'à présent, aucun importateur de produits MICROBOTICS ne nous a proposé un exemplaire pour test de ta VXL. Il faut remarquer que la carte (fille) mémoire 32 bits tant attendue et pratiquement indispensable pour utiliser efficacement la VXL sera disponible
bientôt (confirmation de BUS+ qui ne manquera pas de nous prévenir dès sa parution).
Les affichages sont nettement accélérés si vous utilisez le WorkBench 1.3 qui ne se sert que très peu du blitter et beaucoup du microprocesseur. De même les traitements de texte deviendront un vrai régal. Par contre sur OS 2.0 (utilisation intensive du blitter par le WorkBench) le gain de vitesse par le 68030 est beaucoup moins impressionnant. Tout ce qui est temps de calcul sur DPAINT ou GP FORMULA ONE est, en outre, considérablement amélioré.
La carte GVP est effectivement plus rapide que sa concurrente. La vitesse d'horloge n'est pas le seul facteur de rapidité décisif. Temps d'attente d’accès mémoire, capacité de transfert de données avec la mémoire, présence d'un cache etc... font la différence. L'expression "MMU avec boot..." signifie qu’il y a contrôle par le MMU de la mémoire 32 bits et recopie du kickstart dans celle-ci. H faut savoir que le Kickstart est en ROM et que celle-ci est une mémoire lente d'où L intérêt de cette duplication (avec ou sans le MMU) dans une mémoire plus rapide. La RAM BURST se différencie par le
fait qu'elle autorise des transferts de données par blocs de 16 octets (au lieu de 2 pour un 68000 et 4 pour un 68030). Elle autorise donc l'utilisation en mode burst du 68030 et augmente encore la rapidité de l'ensemble.
est possible d'installer soit même les ROM 2.0 sans passer par le kit. Mais vous perdez l'ensemble de la documentation sur le
2. 0 (équivalent à ce qui est fourni sur 3000). De plus, cette
installation nécessite plusieurs manipulations très
techniques, connexions et coupures de circuits très bien
détaillées dans le descriptif de montage. Il serait dommage de
s'en priver au risque de faire une bêtise.
VENDS Vds Volumn 4D Pro. 750F, AMOS 250F. 3D TEXT Animalor 120F. Digimate III 120F. Fabrice Duhoux 14 allée Hiere 31860 Pins-Justaret. Tel:
61. 76.2337. A Vd très urgent A2000 V2.0 acheté le 02.92. DD GVP
52 Mo. Carte graphique AVIDEO 24 écran + imprimante Canon
BJ10 + utilitaire, jeux, livres le tout à débattre. Prix:
22000 Fr. TEL 45.38.09.04 H.R Vds Scape-Maker 2.0: 200F +
AmiAlisnment: 200F + AmiDriver: 200F + FractalPro 4.0: 200F +
Tur- boPrint Professional Version Française: 400F +
Hyperbook: 360F + Professional Page 3.0: 1200F.
TÉL: 63.58.52.40 Vds Amiga 500 + ext 512 Ko + moniteur couleur 1084S + logiciels 4000Fr. Genlock GST 30 lOOOFr.
TEL: 65.65.50.23 (le matin + H-R ).
Vds A2000B rev 6 avec HD quantum 40Mo. Ext Mem Microbiotics 3Mo, Carte AT A2286. 2éme lecteur interne, échantilloneur Perfect Sound, imprimante Star LC24-10: 1 OOOOfrc. Rémy (Versaille ) 30.45.00.69 av 20h30.
Vds A2000 avec I Mo de chip + GVP HC + série II équipé DD 42Mo et 2 Mo de fast + monit. 1084 + filtre écran + joystick + meuble de rangement. Le tout sous garantie pour 6 mois. Prix: 9000 Fr à débat. Tel;
69. 81.96.22 (Xavier) ou 60.10.39.04 (Cristophe ).
A Vd camescope SONY CCD V88. Mécanique hors d'usage. Fonctionne parfaitement en caméra vidéo. Caractéristique: capteur CCD 495000 pixels (image très détaillée), autofocus par optimisation du contraste d'image. Zoom 8x et fonction macro, exellent rendu de couleurs, sortie composite vidéo PAL. Remplacera avantageusement une caméra vidéo devant un digitiseur. Prix: 1500F. Pierre Ardichvili, 106 chemin de l'église, 38330 BIVIERS. Tel 76.52.24.87 le soir entre 20h et 22h.
Vds barrettes simm pour GVP hd500, hcd série
1. 2 ou autre 300F pièce, par deux 600F. Vds souris PC logitech
pilot valeur 400F cedée 250F (jamais servie) Tel: 43.81.79.20
Demander DIDIER.
Vds A500+ avec double Rom et Ext 512K.
3000Fr + 10 Fish Disks. Tel: 93.25.13.55 ou
93. 30.05.40 demander Laurent.
Cherche AC BASIC ou tout autre basic avec compilateur achat ou échange contre jeux (news 91 92 ) ou utilitaire (LATTICE C++ ) TEL: 96.28.22.99 Vds originaux: SCULPT ANIMATE 4D (version
2. 09c. la meilleure) 1700Fr. Pro VIDEO PLUS (titreur pro ) 900F.
Tel: 68.92.05.52 (h.r). RP 92 Vds A500+ + HD 20 Mo A590 +
souris infra rouge pour 5400F. Imprimante Canon BJ10 avec
chargeur FF: 3()()()Fr. Le tout sous garantie, très bon état.
Fabien Roger au 47.48.52.83 entre 9h30 et 17h30 ou au
47.25.97.10 après 19h.
Vds A2000 B 1 Mo chip Ram + 1084 + carte XT + lecteur 5 1 4 + DOS 3.3 + File Card 40 Mo. Prix: 7(X)0F. Vds imprimante Commodore MPS 1550 Couleur. Prix: 1000F. Tel: (1) 34.92.28.65 (Bur)
(1) 39.79.30.77 (Dom).
Vds A590 2 Mo Bon Etat. Tel: 94.91.26.33 Vds A2()(X) B (1 Mo chip. Kickstart 1.3 2.0) + cane A2630 (68030 882 25 Mhz + 2Mo Ram 32 bits ext '4 et +) + contrôleur SCSI A2091 + DD52 Mo Quantum + carte XT + écran couleur. )Prix: 11500F.
Demander Bernard au 61.53.87.57 ap 19h.
Vds imprimante couleur à jet d'encre SHARP JX-720 + Tablette CRP A3 avec drivers AMIGA. Pour tout renseignements, demandez Jean-luc Barrot. Tel:
76. 66.66.66 poste 6804 ou 76.65.99.18 ap 17h.
Vds A2(XX) b, 3Mo de Ram dont 1 Mo de chip.
DD SCSI 40 Mo, carte GVP SCSI 2+, moniteur 1084.
Worckbench 2.0 . Prix 9000 Fr le tout. Contacter Bertrand Jacqueson au 24.38.43.98 ap 18h.
Vds: carte GVP A3000:33 68030 + 68882 + MMU à 33 Mhz, 4Mo RAM extensible. Achat Avril 91 : Prix 9900 Fr. Tel: ( 1 ) 60.29.66.11 Vds A2000 jamais servi, acheté en sept 91. écran SONY multiscan neuf, flicker fixer avec ampli stéréo, carte accélératrice combo 322 (22Mhz. 1 Mo) avec 4 Mo RAM 32 BITS et 1 DD CTRL SCSI Quantum 105 Mo.Logiciels Dpaint 3+4. Digipaint neuf, Butcher.
Ect.... utilitaires: superback ect...Le tout installé par atelier numérique. Valeur neuf + de 30.000 F. Affaire Les anciens numéros sont disponibles chez:
20. 000 F à débattre. Tel: ( 1 ) 42.54.55.85 Vds Scanner SHARP JX
100 jamais servi acheté en SEPT. 91 (COULEUR-A5). Avec SCAN
LAB en Français. Valeur neuve: 9000F. Affaire à 5000 F à
débattre. Tel: (1)42.54.55.85 Vds DD 300 Mo SCSI. Prix:
6000Fr. Tel:
46. 22.74.68 Vds 40 Mo + carte contrôleur A2090 autoboot pour
A2000 prix: 1800F. HD 20 Mo + carte contrôleur A2090 autoboot
pour A2000 prix 900F. Tel:
21. 26.13.62 (W-D) Cristophe.
Vds A2()(X) B rev6 3Mo. écran 1083S, DD Quantum 42 Mo. Carte PC AT 2286. Lecteur 3 1 2 et 5 1 4.
WB20. 300D7. Jeux, utilitaires, bureau, digitaliseur soundscape interface midi + logiciel musique 10.000F + GENLOCK SATV C.OLD SP40 A y c état neuf avec logiciel de titrage pour Amiga, 1400F. Tel: 61.66.21.60 Vds DD 20 Mo A500 + . 1 an avec ces disquettes documentaires et emballage d'origine, possibilité d'étendre la mémoire de l'Amiga, alimentation des softs en cadeaux. Me contacter au 77.20.75.91 Propose compilation sur le fameux raylracer du DP: DKB Trace v 2.12. Ce logiciel possède des textures uniques et permet de créer des équations du 4iéme degrés dans l'espace (3 inconnues)! Comprend
5 disquettes: 3 sont remplies d'images déjà calculées avec leurs scripts, les 2 autres sont réservées aux utilitaires etau docs. Pour des renseignements plus complets, envoyez une enveloppe timbrée 2.5 F avec vos coordonnées à Nicolas Mougel. 6 av de la Chasse.
77500 CHELLES. Réponse assurée.
Vds A2000 1 Mo chip. 4 Mo Fast. GVP HCD+30 Mo, moniteur 1084S: 7000F. SuperJam: 750 F, ou échange contre AD PRO. Amigavision, autre originaux. Laurent 67.47.11.84 Vds logiciels 3D originaux: Silver + Terrain (3 disquettes) 300F, Imagine 1.2 V-Française (13 disquettes + 2 manuels + K7 vidéo 3h) 1800F. Tel:
65. 22.89.40 Vds A2000 + 68020 + 3 Mo + HD GVP Série II lOOMo +
Amiga Visioon + SB 111 Pro + Dpaint. Prix:
16. 000F à débattre. TEL: ap 19h 56.33.43.98 Vds moniteur 1084S.
TBE. S GAR: 1900F: Logiciel Audiosqulpture, comptable W.B
2.0: 250F: Souris infrarouge Sicos: 250F. TEL: 31.86.66.71.
Bernard Chappuis. Possible envois en C Remboursement.
Vds 1 ) A500 + équipé de 2 Mo. Moniteur couleur 1083s, A590 équipé de 1 Mo (le tout sous garantie), lecteur externe 3' 1 2, sourir ordinaire + une optique, joystick. Imprimante EPSON 24 aiguilles. Valeur neuf:
12. 000 F. sacrifié 9000 F avec logiciels. Imagine 2.0 avec vidéo
pal et protextures: 2500 F. Pagestream 2.0: 1200 F. TEL:
78.36.87.38 Vds imprimante à jet d’encre HEWLETT PACKARD
2500 F. Moniteur 1084S neuf: 15600 F 1 4 et DOCS: 600F. TEL:
79.85.02.71 (Savoie).
Vds MODEM SUPRA FAX DATA V32bis
(14. 400 BPS), neuf: 4000F. Action Replay II pour A500-300 F.
Demander PHILIPPE au 16.1.45.25.55.73 Vds A500 avec 2 Mo de
RAM. Joystick, souris, nombreux logiciels + docs, le tout
3000 F. Olivier Duval au 45.78.67.54. Vdségalement carte
PC-XT + lect 3 1 2 pour A2000 (à débattre).
Suite achat 3000. Vds A2000 B (rev 6.2. Wb 1.32. lMo), 2 drives internes + genlock incrust. GST 30XP + loigiciels originaux divers (langages, bureautique, effet spéciaux, jeux etc...) + livres techniques divers. Le tout: 6500F (ou séparément) Tel: (26)52.88.09 (Rep.)
Urgent! Vds A500 + moniteur A1083 S + Ext.
Mémoire 512 Ko + joystick, tapis souris et logiciels ( jeux et utilitaires) + imprimante matricielle 24 aiguilles EPSON LQ 500. Le tout en parfait état avec emballage d’origine. Prix neuf: + de 8000 F. Vendus: 6000 F (à débattre). Possibilité d'achat séparé. Contacter Elie Winter au 42.05.30.52 (ou au 42.41.90.71 ).
Vds Kit carte passerelle XT A2088 complet + coprocesseur 8087 + extention 640 K + carte graphique multi-mode VGA. Alaexandre au 16.1.64.99.86.09. Le
W. E ou laisser message.
Vds A2000 + 3 Mo de RAM (dont 2 en 32 bits) + DD 105 Quantum + 2ème lect. + écran I084S (nouveau look) + nb: disquettes + livres etc... Tel. 68 92 05 52 (H.R.), 11000FF.
Genlock GST 30 1200FF, carte XT Commodore pour 2000: 800FF. Tablette graphique A4 Summagraphic: 3003FF. Tel: 16 1 46 55 36 51.
Vds Genlock incrustateur VES-ONE brodeast A500 à 2000, divers volets. Digiview 4.0. filtre RVB.
S-VHS et composite + soft de tritrage 8500FF. Carte passerelle PC XT avec drive 5'1 4 cédée 1200FF. Vds ampli Elektor Crescendo 2 x 140 watt hifi stéréo: 2000FF. Vds Prempli-correcteur Elektor prélude classe A pour 2500FF. Tel 81 95 37 63.
Vds pour A2000: 1 carte passerelle AT286 1 Mo RAM, 1 carte contrôleur HD PD-RLL. I boîtier ext:.
Avec DD 65Mo. I lect. Disqts 5'1 4 - 1.2Mo. 1 carte VGA coul. + I carte série MSDOS Commodore 4.01 France 13 Infologs 205 Rue ST Pierre 13005 Marseille 31 Infonix, 12 & 14 rue Réclusane 31300 Toulouse 31 Volumm 30 r Pharaon 31000 Toulouse 62 Microtech 32B r Florent Evrard 62420 BillyMontigny 62 Softone. 423 rue de Lille. 62400 Bethune 64 Bab Micro. 7 rue de Coursic 64100 Bayonne 69 (îelain Ets 22 Ave de Saxe, Lyon 75 Phase. 93 av du Gai Leclerc 75014 Paris 91 Essonne Mailing 8 rue du Bois Sauvage 91024 Evry Québec Maison du Logiciel.2466 J-Talon Est.Montreal H2E1W2 Info Plus 1828 Rue Notre
Dame, Trois Rivières G9A4Y1 et util Amiga. Nbrx logiciels microsoft. Année 1991.
Prix totoal: 5000FF .Tel 30 36 33 73.
Vds carte PC-XT aquipée Nec-V2() + lect. 5'1 4 + DD 32 Mo: 2000FF. Imprimante Epson LX86: 500FF.
Ou le tout pour 2200FF. Tel: 47 81 00 65 (répondeur).
PETITES ANNONCES Vds carte PC-XT (dans son embal.d'origine) avec: MSDOS, disks d'intak.tte la doc, 1 lect. 5'1 4 int., 1 filecard: DD de 2()Mo déjà partitionné lOMo PC et lOMo Amiga. 1 lect. 3'1 2 ext;, se connecte soit sur la carte PC soit sur le port ext. De l’Amiga, 61 disqts de DP: Fish, PaNorAma, RPD. Lisp. Little SmallTalk, démos, etc....livres de programmation langage C et C++ pour Amiga. Un joyst. SpeedKing. Le tout: 2500FF. Tel: 42 35 14 02 après 19H.
Vds HD GVP sériell pour A500, 42Mo de Fast RAM. Tel 84 47 24 29 les w.e. et jrs fériés.
Vds CDTV-Amiga (07 91) (clavier, 2 drives, souris et trakball adaptateur joyst. Infraroute 10 titres CD et disqts) (DP démos vierges...) 6500FF à débattre. Tel:
(1) 42 73 13 45 (Marseille).
Occasion ! Vds A2000 + GVP 33 40 carte GVP Combo 33 Mhz HD Quantum 3'1 2 52Mo à 11 ms + 5Mo RAM 60ns + lect. 2*3’1 2 (garantie 6 mois) + Hewlett Packard Desk Jet 500, 300 DPI (garantie 1 an) + Digiview + Perfect Sound + divers soft. Prix: 22()()OFFTel: Richard: 46 67 51 22 après 20H.
Vds A3000 25Mhz, 5 RAM. 100 DD + codeur PAL+ mon. 1950 Multisync + 2 claviers, 6 mois de garantie. Prix: I9500FF à déb. Tel 90 23 08 30 (Vau- cluse) Vds A200()(Rev 6.2) Lmo chip + HD 40Mo GVP série 11 + 2Mo RAM + carte AT286 CBM (drive 5'1 4
1. 2Mo) + drive Amiga 3' 1 2 int. En FD1 + drive Amiga 5’1 4 ext.
+ imprimante Star LC 10 coul. + digitaliseur son + Amos+
livres + revues+ papier imprimante. Le tout état neuf, prix
neuf: 21000FF cédé à 15500FF. Tel: 99 55 02 58 H.R. Vds A3000
25Mhz, DD 52Mo. Ram lOMo. 2 lect. De disqts int..moniteur
multisync Nec 3D. Livres et logiciles: Prix: 25000FF.
Contacter Daniel Poussard,.
Tel: 46 65 85 21 (après 19h30 en semaine).
Vos calculs d'images Real 3D (fil de fer) en HAM ou 24 bits- nos solutions à vos problèmes Midi- Vos musiques Amiga ou Midi (disk ou K7 audio). Contactez l'Association Manor: Diasio joseph, quartier Mer- moz Bt.D2 54240 Joeuf Répondeur tel: 82 22 86 58 ou Association Manor. 9 Av. Du Gai. Mangin Bt. Les Pivoines Apt 1009 Entrée C 54000 Nancy.
CHERCHE A500 +. 2Mo chip échange utilitaires démos mais surtout programmes en Amos. Cherche Kickstart 1.2 ou 1.3 sur disquette (version A1000). Danassié Arnaud.
Cedex 4, 70240 LA VILLENEUVE.
Cherche pour A2000 carte accélératrice avec 68882, extention de mémoire, avec ou sans DD. Le tout en TBE et à un prix intéressant. Si possible région Nord. TEL: 21.40.68.03 Cherche contacts sur Amiga. Pour échange idées, utilitaire du DP. Cherche programmeur GFA basic et langage C. ZIMMERT Marc 29 rue de TisseuR 57960 MEISENTHAL Ancien atariste passé sur Amiga recherche contact pour échange démos,graphs et soueces ASS. Achète à petit prix: DPAINT IV (français), lecteur ext 3"5 ou5"l 4 et oginaux. PS: je possédeun A500+. Sylvain BAIL résidence le cadransolaire (APT 13) 4 rue de jem- mapes 44000
NANTES.
Recherche personne possédant un A3000 UNIX (avec UNIX opérationnel) our récupérer l'utilitaire bru.
Tel 84 47 24 29 les w.e. et jrs fériés.
Achète carte contrôleur SCSI pour A2000 B avec prise ext. Faire offre au 89.53.75.43 SERGE Acheté la Bible de l'Amiga tome 1: 200F (frais de port inclus). Acheté lecteur de disk 3" 1 2 . Externe en TBE: 250F (frais de port inclus). Contacter MAS- SAMBA ULRICH. 34 rue Roland Garros 41000 Blois.
Visipro 991. Boul. Talbot Chicoutimi G7G 3W5 Belgique Media Lem, r François Dorzee 93. 7360 Boussu MiA Software (voir ci-dessus) Suisse 10 Distrib. Electronique 24 av de Cour 1007 Lausanne 10 Mix Image, Av. De France 60 1004 Lausanne 12 Edu Soft 14-16 r des Gares 12011 Genève 2 12 Distrib. Electronique r Vollandes 62. 1207 Genève 14 M.J.S. Informatique. PI Pestalozzi 9. 1400 Yverdon 20 Octopus, r du Bassin 8. 2000 Neuchatel SUISSE
• PETITES ANNONCES • ABONNEMENTS • ANCIENS NUMEROS • CLUBS Si
vous êtes en Suisse vous pouvez vous abonner à A-News pour 12
numéros pour la somme de 90FS.
Envoyez votre paiement uniquement par CCP libellé à A-News à : A-News, CCP No 12-25868-1 1203 Genève.
QUEBEC Pour recevoir AmigaNews chez vous presque aussi vite qu’en Europe: 12 numéros pour $ 74.00; anciens numéros 5.75$ (incluant la tps). Paiement mandat poste, chèque visé ou carte Visa à Probace, 5495 rue Aubert, Trois-Rivières Ouest, Québec G8Y 5G8 BELGIQUE
M. i.A. Software assure la diffusion d'A-News en Belgique MiA
Software, 2018 ANVERS 14, Belgique Tél 03-326.01.44 AmigaNews
- abonnement Abonnement d'un an ( 12 numéros) ....290F
Pour l'étranger (tous pays) ......345F (Avion
480F) Bulletin d'abonnement ci-dessous, mais si vous ne voulez
pas découper votre AmigaNews envoyez-nous votre demande sur
papier libre. Les numéros précédents sont disponibles aux prix
suivants (variable selon quantité): 1-10 numéros, 15F par
numéro: 11-20 numéros, 14F par numéro; 21-30 numéros, 13F par
numéro; 31 numéros et plus 12F par numéro. (Ajouter frais de
port de 10F, quel que soit le nombre ou destination des
journaux commandés) Oui, je m'abonne pour 12 numéros à partir
du numéro . (délai d'enregistrement environ 3 semaines.
Votre abonnement peut commencer à partir de n'importe quel
numéro,)
Nom ....Prénom ..
Adresse
Bon à découper et à adresser avec votre règlement au nom
d'A-News à : A-News Diffusion, 33 Rue Ste Lucie, 31300
Toulouse Le numéro du dernier journal qui sera envoyé est
imprimé sur Fetiquette d'envoi.
PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE En France ou à l'étranger vous pouvez payer par carte bancaire (carte VISA ou autre carte portant les initiales CB) en inscrivant les détails de votre carte dans les cases ci-dessous. Vous pouvez aussi vous abonner avec votre carte bleue en téléphonant au 61.42.65.75 No: Date d’éxpiration Date .... Signature.
SOURCES DE DP Nouvelle Rubrique Gratuite Association, envoyer vos adresses et prix (jusqu'à 50 mots) avec copie de vos statuts.(Association à but non lucratif seuleu- ment) ATTILA Graphismes, Musics. Sam pies. Utilitaires, Modules, Demos. Megademos, Radio-Am ateurs, Fred- Fish ; 15F la disquette frais de port compris + 1 gratis par tranche de 10 Catalogue sur disquette contre 10F.
ATTILA BP 192 63805 COURNON CEDEX LOAD’N’ENJOY, musiques, mégadémos, démos de jeux, journaux sur disque. Prix: à partir de 10F disquette comprise. Envoyer 4F pour cataloque. BP 10, 08000 Vil- lers-Semeuse.
®®®®&*®SS®*SSÜSSiî©SiS©®tiS®®Siî® COMMODEXPLORER CORSAIRE PRODUCTION. Diffuse et produit DP sur Amiga (Freeware & Shareware) catalogue sur disquette contre 10FF en chèque. Ou timbres, ou enveloppe timbré avec disquette vierge. Catalogue papier sans détail 4 FF en timbre.
Recherche animations, musiques, graphismes et court- métrage vidéo pour projet vidéographique. Contactez nous, réponse assurée.
"THE COM MODEXPLORER CORSAIRE PRODUCTION" Aô.La Rocade 91160 LONGJMEAU, ou par téléphone au: 16(1) 69-092-336 de 17h à 19h.
FREE WORLD DP distribue et produit des disquettes sur Amiga. Prix de 13F disquette. Catalogue gratuit contre timbre à 4F. Recherchons également de bonnes créations...N’hésitez pas. écrivez à FREE WORLD. BP 201,54202 TOUL CEDEX ONLY WAY CLUB diffuse et produit des disquettes DP.
Plus de 1700 disks (Fish, Amos. Seka. Ect). Prix à partir de 2 Frs 10 FF. Demandez notre catalogue sur disk gratuit à: ONLY WAY. BP 78. 2822 Courroux, SUISSE.
Pour tous les fanatiques de Domaine Public, ORION DIFFUSION vous propose des Slides. Des MégaDémos, des Musics-disk, des previews, des Fred Fish... Ainsi que des superbes séries "ORION" ! 13F.
Disk compris. Demandez notre ca ta logue en nous envoyant 10F en timbres. ORION DIFFUSION. BP
262. 59306 Valenciennes Cédex. Journal "Constellation" ©©©©©îü®
Si©©®©®©® ©©©&©&© Reprise de l'activité DP de l'association
CFPde Clamart CFP diffuse sa collection de logiciels DP sur
AMIGA au prix de 25FF la disquette (donnant droit à un
abonnement gratuit de 4 mois à DPOC O.COQUET, 10. Rue du
Gros ORME 91290 la NORVILLE
• *» «*» «J» .X* »T» «X* »ï» •!* *T* «I» a T» i*i » J» «la »J« a*
a «Ta «Ta a*« «*«
• J* «*» »X» «à» •»» V *** *X* *** V r«* •J’ *ar *«¦ *«* »X» V
•S* "DOM’PLBS DIFFUSION collecte et diffuse Démo. Utili
taires. Jeux pour 25 Frs par disquette (port compris) et Amiga
Fish à 15 Frs. Catalogue contre timbre à
3. 80 Frs.
DOM’PUB DIFFUSION. 10 Rue du Vergeron, 38430 MOI- RANS" CLLIBS (rubrique gratuite) FRANCE 06 AMIGAZUR CLUB, 33 rue Joseph Flory 06150 Canne la Bocca, tel 93-90-84-51, tel 94-53-72-88 10 CLUB INFORMATIQUE Lycée de Lombards, 12 Av des Lombards BP 766 10025 Troyes Cedex 17 CLUB OLERON INFORMATIQUE, 13 Bd Daste 17480 Chateau d'Oleron 18 CLUB INFORMATIQUE, BP413. 18007 Bourges 26 CLUB Inf. Amiga. 4 Allée S Garaix.26200 Montelimar, tél 75-53-01-48 33 BUGSS user group Bordelaise 56-75-07-53, 56- 36-14-45 37 TOURS MICRO CLUB BP 168 37001 Tours 47-51-12-11 38 CLUB APOGEE - BP 6 38620 Montferrat. Tél.
76 32 38 41 S Parenton.
38 VIENNE INFORMATIQUE 38780 Pont-Eveque.
Tél 74-57-20-78 40 CIM 26 r Dulamon, 40000 Mont de Marsan tél 58-06-25-24 44 POWER CLUB COMMODORE. Hédi TRIKI.
2 av de la Jeunesse 44700 Orvault (Nantes) Tél 40-40-98-91 50 ATACOM Section Amiga BP 15 50130 Octeville, tél 33-53-88-07 50 St Lô 16 32 micro. La Heuperie 50000 St Lô tél 33-57-59-57 57 ALICE club informatique. Maison des Jeunes, r Cléménceau. 57360 Amneville tél 87-71-08-03 57 ALPHA CLUB INFORMATIQUE SARREGUE- MINES Foyer Culturel, 3 me J.Roth, 57200 Sarre- guemines. Tél 87-95-25-03.
59 ASSOCIATION MICRO- LOISIR, 22 place Vauban 59370 Mars en Baroeul. Tel: 2004-4049 59 ORDILEERS Club Informatique, 9 bis rue du Général de Gaulle 59115 Leens. Tel: 2082-95-36 ( Sam 14h- 18h.dim 10h-12h).
64 FRAUG BP64, 64202 Biarritz Cedex. Tél 59-24-33-07.
64 MICROINFORMATIQUE CLUB D ANGLET 59-52-3403.
66 CLUB INFORMATIQUE STEPHANOIS. Salle Bamole, 66240 St Estève tél 68-9248-18, 68-9205-52 67 CLUB MICRO-LOISIR 67300 Schiltigheim tél 88-3002-39 73 INTERCEPTOR 13 av J Jaurès 73000 Chamberv 75 CLUB AM1GAFAN. Yan Schmitz. 42 r G. Cavaignac, 75011 Paris 75 CLUB AMIGA, Maison des Elèves de Télécom, 212 r de Tolbiac 75013 Paris 76 ESIGELEC, CLUB AMIGA lrue du Maréchal Juin BP14- 76131 Mont Saint Aignan CEDEX, bureau des élèves. Tel: 35-52-80-37 76 GURU AMIGA CLUB du HAVRE (GACH), 85 me de la Bigne a Fosse, 76610 le Havre. Tel: 354642-24.
77 MICROTEL CLUB. Ecole Pasteur 64 r du Gai de Gaulle, 77000 Melun. Tél 60-68-67-83 77 INFELEC Centre Socio-Culturel "Les Margotins" 93, rue du Général Leclerc 77330 Ozotr La Ferriere tél 64-40-12-73 77 CMOS BP37 77860 Quincy-Voisins 92 AMIGA 1000 DEFENDERS 47 Av G Péri, 92500 Rueil-Malmaison BELGIQUE 1160 Club Européen Amiga, Drève de Nivelles 178 1 1160 Bruxelles XVI Belgique. Voice: 322 673.74.05, BBS: 322 672.36.65 V22-V22b 8nl, FAX: 322 673.74.05 4460 Le MY AMIGA CLUB de Liège. Boite Postale 35. 4460 erace-hollogne 7500 CLUB P.A.C.T. BP94, 7500 Tournai GCCL-MICRO, club Amiga dans la
région du centre, tél 064-33.79.46 ou 064-36.77.09 QUEBEC Club Amiga Montréal (CAM) C.P. 5195 Succ. C, Montréal H2X3N2 SUISSE 1 (XX) Amiga Multitask Force. CP2978. Bergières, 1000 Lausanne 1000 Amiga First. Case Postale 234, CH-1000 Lausanne 22 1205 Interntional Commodore Club Genève, c 0 MichelMatthey 8 rue Hoffman, 1202 Gcneve 1214 Club Informatique du Lignon Section Amiga et PC. 022.797.44.64. 1214 GENEVE 1223 GoniSoft CP 309 1223 Bemex, serveur multilignes 022-757-6587 1870 Amiga Multitask Force.Dicasale Alberto .Simplon 12B, 1870 Monthey (VS) 2882 Amiga-Club Suisse Romande, CP 83, 2882
St-Ursanne Voici quelques photos d écran comparant des affichages DCTV et RVB, pour illustrer notre dossier DCTV (voir page 20).
Dans tous les cas les images étaient affichées sur le même moniteur, un Commodore 1084S, en passant par l'entrée Video PAL pour le DCTV et par l’entrée RVB pour les images RVB. Nous avons utilisé un appareil photo Canon 1000F avec pellicule Reala 100 ASA.
L’image du chat ci-dessus montre que, pour certains sujets, le DCTV s’en sort honorablement. Il faut regarder de très près pour voir la différence entre l'image DCTV (à gauche) et l'image RVB. On peut dire qu’en général le DCTV s’avère satisfaisant pour les images artistiques, et aussi pour les animations qui ne comportent pas de détails minutieux. (Ed: Les photos auraient été meilleures si nous n'avions pas autant baissé la luminosité du moniteur...) Pour certaines applications, et surtout une image de synthèse précise et détaillée, le DCTV a du mal à suivre. Ci-dessus et à gauche l'image
est affichée par le CDTV. A droite, la même image affichée en RVB.
CIS nous informe qu'une sortie RVB en option sera bientôt disponible pour le DCTV.
VISION24 PAR GVP CARTE VIDEO MUL TI-FONCTIONS POUR A M G A 2000ET3000.
Si vous vous êtes plus ou moins intéressé au monde de la vidéo, vous verrez immédiatement les avantages de rearouper toutes les fonctions de VISi ON 24 sur une seule carte. Et si vous connaissez plus ou moins I'Amiga, vous apprécierez de ne pas changer vos habitudes sous prétexte d'utiliser 16 millions de couleurs, un genlock, un digitaliseur et de nouveaux logiciels !.
¦ Double Genlock - Incrustateur composites et composantes : le 1 3 «s m jh f-i _ fil T" |
* * r 3S&- M î«iSK5 traitement digital du signal de référence
RVBS garantit une incrustation et une restitution de qualité
Broadcast. Ce processus est une innovation marquante par
rapport aux genlocks conventionnels analogiques.
¦ Entrées sorties multi standards : Pal et Y C d'origine, RVBS et YUV en option, VISION 24 s'adapte à toutes les configurations.
¦ Digitaliseur vidéo temps réel : permet de saisir instantanément, en 24 bits, une image vidéo en provenance d'une des sources connectées sur VISION 24. Le gel d'image et le transfert en mémoire, pour traitement graphique ou sauvegarde, sont entièrement automatiques et sont commandées par une simple pression de touche (ou par Arexx).
Avec : dégradés, découpe de brosses, transparence, primitives géométriques etc... ¦ Mémoire d'image 24 bits : VISION 24 affiche tous fichiers IFF 24 bits en 16.7 Millions de couleurs, avec une
* nécessite l'adaptateur Amiga 2000 optionnel et un moniteur
multisync.
* * en option sur certaines configurations.
GVP • VISION 24 -IV 24 • IV Control Panel - Macropaint IV 24, Amiga • Arexx, Scala, Caligari, Tvpaint sont des marques déposées de, respectivement : Great Valley Products, Commodore Amiga Inc, Digital Vision, Octree Software, Tecsoft Image.
Résolution maximale de 736*580 (haute résolution overscan). Elle se connecte sur tous les moniteurs standards Amiga (A1083, A1084 etc...) ou sur des écrans multisync.
¦ Flicker Fixer : VISION 24 élimine le scintillement en haute résolution des Amiga 2000* et améliore le circuit de "désentrelacement" de PA3000. Cette fonction "désentrelace" également le signal des sources vidéo connectées sur la carte.
¦ Picture in Picture (PIP) : permet de visualiser une des sources vidéo connectées à la carte dans une fenêtre incrustée sur n'importe quel programme Amiga. Le signal affiché peut être déplacé, compressé, déformé en temps réel, directement à la souris ou par programmation Arexx. Le PIP est idéal pour produire des médaillons d'images à la manière des journaux télévisés ou pour réaliser de systèmes multimédia.
¦ Pour exploiter immédiatement les nouvelles possibilités de VISION 24, elle est livrée avec un ensemble complet de logiciels : IV C0NTR0L PANEL : toutes les fonctions de la carte VISION 24 regroupées sur un seul panneaj portée du pointeur de la souris Z t 3 SCALA Titling : une version spécialisée de SCALA, destinée au titrage vidéo, avec plusieurs polices de caractères, de nombreux effets de transition et une ergonomie inégalée.
MACR0PAINT IV 24 : logiciel de dessin 2D en 24 bits pour créer ou retoucher toute sorte d’images en 16 millions de couleurs.
CALIGARI IV24 : une version dédiée à VISION 24 qui permet d'aborder la modélisation 3D et les techniques de rendus en 16 millions de couleurs.
TVPAINT IV24** : une véritable palette graphique 24 bits spécialement adaptée à VISION 24 avec gestion intégrée du digitaliseur temps réel, module d’édition de super-bitmap (10000*10000) et d’autres fonctions exclusives.
Téléphonez au (16) 56 363 441 pour connaître tous les points de démonstration de VISION 24.
••••••••• Distribution exclusive pour la France : CIS 14, Avenue HERTZ EUROPARC 33600 PESSAC (F) Tel: +56 363 441 Fax: +56 362 846 1 Système 2.0 ou plus requis.
Amiga et WoricBench sort des marques déposées de Commodore Aunga.
2 Voxel de Clermont Ferrand.
Son stand était composé d'un 3000 et d’un 2000 connectés sur une imposante imprimante laser. Voxel présentait les réalisations possibles en P.A.O sur Amiga avec Publishing Partner Master. Sur le 2000 l’image de synthèse grâce à Sculpt était à l’honneur avec de superbes réalisations.
3 Impact Vision 24 avec splitter RGB + Caligari + SCALA-IV24 + MacroPaint 24 Cartes Accélératrices IA3000: G-FORCE 68040 + 2 Mégas RAM 40 ns IA2000: COMBO '030 ¦ 25 Mhz, RAM 1 Méga 32 bits extensible à 13 Mégas + Disque Dur 52 Mégas »A2000: COMBO '030 - 40 Mhz, RAM 4 Mégas 32 bits extensible à 16 Mégas IA2000: COMBO '030 - 50 Mhz, RAM 4 Mégas Mémoire I MEMOIRE RAM 4 Mégas pour carte COMBO EMULATEUR PC » A500: EMULATEUR AT286,16 Mhz pour HDII+8

Click image to download PDF

Merci pour votre aide à l'agrandissement d'Amigaland.com !


Thanks for you help to extend Amigaland.com !
frdanlenfideelhuitjanoplptroruessvtr

Connexion

Pub+

68.5% 
7.4% 
2.3% 
2% 
1.5% 
1.4% 
1.3% 
1.1% 
0.9% 
0.6% 

Today: 98
Yesterday: 110
This Week: 576
Last Week: 1045
This Month: 2003
Last Month: 4209
Total: 92344

Information cookies

Cookies are short reports that are sent and stored on the hard drive of the user's computer through your browser when it connects to a web. Cookies can be used to collect and store user data while connected to provide you the requested services and sometimes tend not to keep. Cookies can be themselves or others.

There are several types of cookies:

  • Technical cookies that facilitate user navigation and use of the various options or services offered by the web as identify the session, allow access to certain areas, facilitate orders, purchases, filling out forms, registration, security, facilitating functionalities (videos, social networks, etc..).
  • Customization cookies that allow users to access services according to their preferences (language, browser, configuration, etc..).
  • Analytical cookies which allow anonymous analysis of the behavior of web users and allow to measure user activity and develop navigation profiles in order to improve the websites.

So when you access our website, in compliance with Article 22 of Law 34/2002 of the Information Society Services, in the analytical cookies treatment, we have requested your consent to their use. All of this is to improve our services. We use Google Analytics to collect anonymous statistical information such as the number of visitors to our site. Cookies added by Google Analytics are governed by the privacy policies of Google Analytics. If you want you can disable cookies from Google Analytics.

However, please note that you can enable or disable cookies by following the instructions of your browser.

Visitors

Visite depuis
03-10-2004
Visite depuis
23-02-2014