Sponsors

FacebookTwitterGoogle Bookmarks

CompuServe.corn Phase 5 est le seul fabricant de périphériques à avoir osé investir de façon importante sur le système Amiga pendant les années incertaines qui ont suivi la faillite d’Escom. Grâce à ces investissements, il se trouve actuellement en position de leader indiscuté, et le seul à pouvoir fournir un Amiga de deuxième génération. D’autres fabricants (DCE, Index) ont annoncé des machines pré-équipées pour PowerPC (A5000, Boxer), mais il est probable qu’ils adopteront, eux aussi, la technologie PPC de Phase 5. Amiga inc choisit PowerPC et 68K... ...et Phase 5 devient le nouveau leader Amiga Inc a enfin nommé le PowerPC (et accessoirement la famille 68k) comme processeur de l'avenir pour Amiga, donnant raison à la société allemande Phase 5 et ses cartes PowerUP. La déclaration, bizarrement publiée sous forme de questions et réponses, était suivie de près par une augmentation de commandes pour ces cartes, et assure d'avance la réussite du prochain lancement par Phase 5 de ses cartes BlizzardPPC pour Amiga 1200. De plus, Wolf Dietrich de Phase 5 nous confirme (voir ses réponses dans ce journal aux critiques récentes) que sa société prépare des cartes multi-PowerPC qui vont assurer (pour les logiciels compati"Quel CPU sera le processeur dans les futurs Amiga ? " Voici quelques extraits de la déclaration du 18 janvier de Joe Torre, ingénieur chez Amiga Inc. Cette déclaration était d’abord mise en doute par une contre-annonce de l’ICOA, dans lequel Fleecy Moss disait que le prochain processeur pour l’Amiga n’avait pas était définitivement décidé. Mais selon une troisième annonce, cette fois-ci de la part de Jeff Schindler, dirigeant d’Amiga Inc, pour qu’une annonce soit officielle elle doit être publiée sur le site web d’Amiga International, Inc (www.amiga.de). Or, seules les "questions et réponses" de Joe Torre s’y trouvent... Q: Quel CPU sera davantage utilisé dans l’avenir de l’Amiga, 68K ou PPC ? R: Les deux. Amiga a le 68k pour compatibilité, et le PPC pour la vitesse. La flexibilité de l’architecture Amiga lui a permis d’ajouter un PPC pour des tâches lourdes comme le ren- dering, compression, cryptage, etc. Au fur et à mesure que les utilisateurs adopteront le 68k + PPC, nous aurons de plus en plus de logibles PowerUP) que l’Amiga redeviendra certainement l’un des systèmes les plus rapides.

Click image to download PDF

Document sans nom SOMMAIRE .
Amiga choisit PPC + 68k 3 News Allemagne 6 L’assiette Anglaise 10 PowerUP 12 Tests Hardware Clavier infrarouge 17 Caméra Panasonic NVDX100 33 Tests Soft & CD TurboPrint v6 14 CrossDos 7.01 Gold 18 CDCat 42 Xtrace 44 Amiga Web Offline 1 23 Picture Manager 52 Spécial Entretien avec Jean-François Fabre 20 Installer Thor sans larmes 26 Le point sur CyberGL 50 Série ASM 37 Les fanzines 30 HTML 34 Java 36 Niouznet 24 Pioscope 16 Les Potins de Ramses 16 Pratique de LightWave 57 LightWave dans tous ses états 56 News Vidéo 32 Imagine 58 Real 3D Workshop 54 Domaine Public 46 Jeux 60 Courrier 38 Les
petites annonces 41 Les clubs et l’abonnement 40 Editorial Phase 5 semble être le grand gagnant des derniers événements dans le monde Amiga. En même temps, nous apprenons que Haage & Partner a été sollicité pour préparer la prochaine version de f AmigaOS, la 3.5. Il est à espérer que les deux rivaux vont trouver le moyen de travailler ensemble.
Toutes ces annonces semblent confirmer que Gateway -malgré les très bons résultats financiers qu'il vient d'annoncer- n’a finalement pas envie d'investir des sommes importantes en développement Amiga. Les déclarations faites par Jeff Schindler d'Amiga Inc à Cologne, concernant l'existance d'un budget important pour Vamiga, n'était pas véridiques, pour parler poliment. Ce qui est drôle c'est que moi, j'ai cru tout ce qu'il a raconté, mais apparemment j'étais le seul.
Quand je fais part de ma déconvenue, la mort dans l'âme, tout le monde me répond qu'il était évident que Gateway n'allait pas investir dans l'Amiga, pardi... Cela veut dire aussi, que le projet de portage sur Alpha par HiQ que nous avons annoncé le mois dernier, devient moins facile à réaliser, sans l'aide importante de la part de Gateway.
Mais ce n'est pas grave, car le nouvel Amiga existe enfin. Il s'appel PowerUP.
PS: Dans le prochain numéro, rencontre avec Amiga Inc à St. Louis.
AmigaNews est édité et publié par NewsEdition, SARL au capital de 2000F 12 rue Barrière, 31200 TOULOUSE TEL : 05-61-47-25-67 FAX : 05-61-47-25-69 Email: anews@club-internet.fr Directeur de la Publication: Bruce Lepper Secretaire-Comptable: Brigitte Cabrera Ont participé à ce numéro: Franck Anière, Sébastien Bouchex, Alain Bourgery, Denis Bûcher, Frédéric Calendini, Pascal Chiozzi, Olivier Débats, Frédéric Delacroix, Johann Girard-Cheron, Hilaire Honorin, Jean-François Horvath, Thierry Lamblot, Malika, Stéphan Martin, Fabrice Mansat, Jérôme Palaysi, Stéphane Perolini, Jac Pourtant, Hervé
Sonneville, Olivier Staquet, Eric Vannueten, Pascal Willano, Benjamin Yoris PANASONIC NVDX100 Page 33 "Il faut mettre en avant la formidable qualité de l'image" - Olivier Débats NOTRE COUVERTURE La couverture a ce mois-ci été commise par Jac Pourtant, sur Real 3D, bien sûr, TV Paint et ImageFX. Les rusés lecteurs qui découvriront le sens profond de cette profonde énigme auront bien gagné le droit d'acheter un deuxième exemplaire pour retarder un peu la collision :) COPYRIGHT ©NewsEdition 1998 Reproduction interdite sans autorisation. Amiga, AmigaDOS. WorkBench sont des marques déposées de
Amiga International, Inc. NewsEdition SARL est 100% indépendant de Amiga International. Inc. Associés Rod Craig et Bruce Lepper Flashage: Compo-Toulouse, tél 05-61-57-44-66. Photogravure: TEC. 14 allée François Verdier, 31000 Toulouse, tél (0)5-61 63 95 05. Fax (0)5-61 99 05 32. Tirage: 21000 exemplaires. Ce journal mensuel est édité et mis en page sur Amiga avec le logiciel Professional Page v4.1 Imprimerie Marco, 13 rue des Arcs St Cyphen, 31300 Toulouse ACM PRODUCTION 17 FDS 31 ADFI 35 PRAGMA 23 APPLIMATIC 21 SERELE 13 ATEO 47 SLD 43 DELTA GRAPH’X 39 TURTLE BAY DIRECT 25 DUCHET 19 VOTRE
SPECIALISTE 41 Si vous avez des difficultés pour trouver AmigaNews en kiosque, téléphonez à notre agence de marketing presse, Distri Media (Mr Denis Rozes) à Toulouse, pour connaître les points de vente les plus proches .(Tél: 05 61.40.74.74, Fax: 05 61.41.04.64) email: 101675.202@ CompuServe, corn Phase 5 est le seul fabricant de périphériques à avoir osé investir de façon importante sur le système Amiga pendant les années incertaines qui ont suivi la faillite d’Escom. Grâce à ces investissements, il se trouve actuellement en position de leader indiscuté, et le seul à pouvoir
fournir un Amiga de deuxième génération.
D’autres fabricants (DCE, Index) ont annoncé des machines pré-équipées pour PowerPC (A5000, Boxer), mais il est probable qu’ils adopteront, eux aussi, la technologie PPC de Phase 5.
Amiga inc choisit PowerPC et 68K... ...et Phase 5 devient le nouveau leader Amiga Inc a enfin nommé le PowerPC (et accessoirement la famille 68k) comme processeur de l'avenir pour Amiga, donnant raison à la société allemande Phase 5 et ses cartes PowerUP.
La déclaration, bizarrement publiée sous forme de questions et réponses, était suivie de près par une augmentation de commandes pour ces cartes, et assure d'avance la réussite du prochain lancement par Phase 5 de ses cartes BlizzardPPC pour Amiga 1200.
De plus, Wolf Dietrich de Phase 5 nous confirme (voir ses réponses dans ce journal aux critiques récentes) que sa société prépare des cartes multi-PowerPC qui vont assurer (pour les logiciels compati"Quel CPU sera le processeur dans les futurs Amiga?"
Voici quelques extraits de la déclaration du 18 janvier de Joe Torre, ingénieur chez Amiga Inc. Cette déclaration était d’abord mise en doute par une contre-annonce de l’ICOA, dans lequel Fleecy Moss disait que le prochain processeur pour l’Amiga n’avait pas était définitivement décidé. Mais selon une troisième annonce, cette fois-ci de la part de Jeff Schindler, dirigeant d’Amiga Inc, pour qu’une annonce soit officielle elle doit être publiée sur le site web d’Amiga International, Inc (www.amiga.de). Or, seules les "questions et réponses" de Joe Torre s’y trouvent... Q: Quel CPU sera
davantage utilisé dans l’avenir de l’Amiga, 68K ou PPC?
R: Les deux. Amiga a le 68k pour compatibilité, et le PPC pour la vitesse. La flexibilité de l’architecture Amiga lui a permis d’ajouter un PPC pour des tâches lourdes comme le ren- dering, compression, cryptage, etc. Au fur et à mesure que les utilisateurs adopteront le 68k + PPC, nous aurons de plus en plus de logibles PowerUP) que l’Amiga redeviendra certainement l’un des systèmes les plus rapides.
L'essor des logiciels PPC Comme si une bonne nouvelle n’était pas suffisante pour Phase 5, il y en a une deuxième: le nombre de logiciels tournant sur les nouvelles cartes PPC est en augmentation rapide et constante.
Beaucoup sont des portages du monde UNIX pour développeurs, mais déjà on voit des sujets plus ludiques comme des Doom et un émulateur Ga- meboy. Plus important, les logiciels d’affichage et traitement d’images sont déjà disponibles.
Ciels qui utiliseront la puissance du PPC.
Q: Faudrait-il un processeur PPC pour Workbench 3.5?
R: Non. Cette mise à jour sera pour les machines existantes aussi bien que pour les machines futures.
Q: Existera t-il une version PPC de Ami- gaOS?
R: Des licences sont disponibles pour porter l’OS sur Alpha, PPC, MIPS, etc. Ces adaptations tourneront sans doute beaucoup plus vite que les OS obèses qui tournent habituellement sur de tels processeurs.
Mais ils ne seront pas considérés "Amiga- compatible" s’ils ne fournissent pas un genre d’émulation du chipset et du processeur 68k.
Q: Et le ColdFire processeur comme CPU?
R: Le ColdFire est moins que 30% code- compatible avec 68k. Ceci imposerait la réécriture de l’Amiga OS, et serait incompatible avec les logiciels existants, y compris tout Aminet.
Q: Est-ce que Amiga Inc. fabriquera de nouveaux Amiga?
R: Non, les nouvelles machines viendront des sociétés qui ont une licence de Amiga International.
LOGICIELS PowerPC akJFIF-dt.lha AkJFIF-dt V43.155 (JPEG, 68000- 060, PPC) akJFIF43x.lha akPNG43x.lha (La partie PPC de ces deux logiciels ne fonctionne que avec Aweb et uniquement avec la version enregistrée et non avec tous les programmes utilisant les Datatypes.)
AkPNG-dt.lha AkPNG-dt V43.155 (PNG, 68000- 060, PPC) adt-aix41-ppc ADT 2.3 for AIX 4.1 (PowerPC) AmigaVGBPPC.Iha emulateur Gameboy pour PPC+CGX ArtStudio3.0 PPC Benoit2_5.lzx bzip2.lzx cgxv41_r69f.lha CreateMPEG1_1.lha CrionsPowerCom.lha Crions PowerAmiga PPC Info Compilation 1 DhrystonePPC.Iha Dhrystone2.1 compilé pour Po- werUp Digital Broadcaster Elite operateurs d'effets PPC frogger.lha MPEG-2 video player (040 60 PPC) gzip.lzx lsisPPC2_1.lzx jpeg.lzx lha_ppc.lha IwShowPPC-V1 _6. Iha mpegvdt202.lha musicinppc-v1 _4.lha PBIit_PPC.Iha Personal PPC Blit Library v. 2.3 Picture Manager 5
Planel_4.lzx PowerSearch.lha ppc_samples.lha ppcasmpk.lha PowerPC Emulator&Disassembler for Coders ppcbeta-V45_5.lha PPCbwb111.lha Bywater BASIC interpréter 1.11, powerUP PPCcforth.lha portable implémentation de Forth PPCDeTar.lha DeTar pour powerUP PPCGNUtar16.lha GNUTar 1.11.2, powerUP PPCMemTestl _1 .Izx PPCsiod.lha interpréteur Scheme (similaire au Lisp) PPCsmalItalk.lha Port du système Little Smalltalk PPCtinyprolog.lha interpréteur Prolog simple. V1.1 PPCTool2_2.lzx Cross compiler pour cible po- werpc.
PPCtroepfel.lha Cale, de Pi et e ppctut.lha MagicSNs PowerPC ASM Tutoriel PPCUnARJ241.lha UnARJ 2.4*1 pour powerUP PPCUnTGZ.Iha UnTGZ pour Amiga powerUP PPCuucoders.lha Uuencode uudecode 1.0 pour powerUP PreludeAMP.Iha PPC MPEG audio player pour Préludé Qbist1_6.lzx Abstract art renderer (PPC M68k) ReflectionPPC v5 (et en anglais mi-98) rtgppc.lha SmanPPCb2.lha générateur de Mandelbrots SV-PPC.Iha SuperView-Library powerUP Tomado3D (expérimental) TurboPrint6 (prise en compte auto de PPC) uae.lha émulateur Amiga vbcc.lha Free optimizing ANSI C compiler (68k PPC) vbcc_ppc.lha Vbcc-executables
pour PowerUp VdoomPPC.Iha Amiga Doom pour PowerPC ELF ViewTool.lha affiche images JPEG (68k + PPC support) ViewTool2.lha WarpUP_Release2.lha WarpU P_Release2_Update. Iha whetston.lha WildfirePPC.Iha Amiga Version 4.43 de Wildfire WF-Benoit.lha Wildfire-Benoit Operateur xpkBZIP.Izx ZhaDoom.lha PPC Doom pour WarpOS V0.5 Petro Tyschtschenko, président d’Amiga International, Inc., nous informe qu’il a proposé à la société allemande Haage & Partner, de prendre en charge le développement de l’OS 3.5. NEWS INTERNATIONALES INTERVIEW AVEC PETRO T. Haage & Partner et l'iCOA prépare l'OS 3.5 "C’est le
minimum a faire pour garder en vie le marché Amiga, pour montrer aux gens qu’il y a des travaux en cours, et que tout n’est pas arrêté.", dit Petro.
"J’ai discuté ceci avec Jeff Schindler, car c’est lui qui est responsable pour le développement, et je suis responsable pour le marketing."
"Haage & Partner sont des gens intelligents, ils connaissent l’Amiga, il vont faire ce travail en équipe avec d’autres développeurs, comme Olaf Barthel (auteur du logiciel Term). Je voulais surtout démarrer les choses. Jeff Schindler est très motivé. Il a discuté ceci avec Gateway et ils sont apparemment prêts à poursuivre ce plan. Haage & Partner a déjà commencé à travailler avec d’autres, et je crois que cet été nous aurons un OS 3.5." "Le contrôle de ce projet reste avec Amiga Inc, bien sûr. Phase 5 aussi va participer dans le travail de cette équipe, parce que eux aussi ont des
idées côté logiciel, et il est important que tout soit compatible avec le hardware de phase 5, avec les machines de DCE et avec tous ceux qui ont des licences, sinon nous allons créer des problèmes pour l’avenir.
"Jeff Schindler et moi-même seront au GateWay Computer Show à St Louis, Missouri, USA le mois prochain, et Jeff donnera plus d’informations à la conférence développeur là-bas. J’espère que cette conférence sera plus utile que celle de Cologne en novembre."
Amiga et Phase 5 Petro a confirmé que les dernières annonces par Joe Torre d’Amiga Inc concernant le choix d’un processeur, sont une approbation des cartes PowerPC de Phase 5. Amiga est actuellement en discussion avec Phase 5 pour des licences.
Concernant les différences entre Phase 5 et Haage & Partner à propos du logiciel système pour les cartes PowerUP, Petro remarque que, bien que chacun ait droit à son opinion, il faut trouver un compromis pour permettre un développement unifié du système Amiga.
"Ceci est le boulot de Jeff Schindler, il le sait, et il est en contact régulier avec Haage & Partner et les autres."
Un nouveau projet hardware chez Phase S Petro a révélé que Phase 5 réfléchit sur un nouveau projet hardware qui serait un ordinateur compatible Amiga.
(Ed: voir l'encadré au sujet de rumeurs d'un "super-Amiga". Phase 5 n'a fait aucune annonce officielle, mais on peut imaginer un ordinateur à base de Power PC qui serait capable de charger l'Amiga OS et d’émuler le chipset Amiga. Wolf Dietrich de Phase 5 nous a confirmé le développement de cartes multi-PowerPC, et il sera possible par exemple. Pour l'un des processeurs d'émuler l'Amiga pendant que les autres processeurs (jusqu'à quatre en tout) s'occuperaient des calculs.)
Sans donner d’autres détails, Petro confirme que Phase 5 va prendre une licence pour l’OS 3.1. "Nous travaillons sur les termes de cette licence actuellement. Ils voudraient mettre le système 3.1 sur un CD avec leur propre logiciel pour le PowerUP, parce qu’ils auront les deux systèmes.
Amiga International sera payé en fonction du nombre de systèmes vendus."
Il est même possible que certains de ces produits seront distribués par Amiga International, qui possède déjà des réseaux de distribution pour produits similaires, ajoute Petro.
Anews: Phase 5 portera-t-il le système Amiga graduellement sur le PowerPC?
Petro: "Ils ont des projets mais ce n’est pas encore décidé. Ceci est le travail de Jeff Schindler. Il doit co-ordonner avec Phase 5 et Haage & Partner et avec les autres. Donc cette question est encore en négociation, mais il faudrait le faire."
Anews: Pourquoi Jeff Schindler n’a-t-il pas pu employer l’équipe qu’il avait prévue à Cologne en novembre?
Petro: Il travaille avec des consultants, avec l’ICOA et son dirigeant Fleecy Moss (voir encadré), et avec Alain Penders (un dirigeant belge de Finale Development, créateurs du très attendu butineur Finale Web Cruiser. Ce dernier a pris du retard justement à cause de ces projets concernant l’OS Amiga.). Anews: Y a-t-il du progrès concernant les chinois?
Petro T: Non, ils ne communiquent pas, alors si je comprends bien ils se concentrent sur leur produit exclusivement pour le marché chinois.
Anews: Est-ce que Gateway conteste toujours leur droit de vendre des produits Amiga en Chine?
Petro T: Non, je ne crois pas.
Un super-Amiga chez Phase S ?
D’après le journal allemand Amiga Plus, à la suite du choix du 680x0 PPC, phase 5 espère un soutien grandissant du standard PowerUP par les développeurs de logiciels Phase 5 a de nombreux projets majeurs en développement, comme par exemple CyberGraphX-AGA et CyberGraphX PPC natif ou encore les librariries CyberGL PPC natives. Wolf Dietrich déclare que la fonctionnalité du système logiciel PowerUP est continuellement améliorée. Ils sont investis de la mission de construire une base solide pour des nouveautés en direction d’un Amiga OS natif strictement PowerPC, retravaillé et amélioré.
Wolf Dietrich admet qu’il est en pourparlers avec Amiga International au sujet de la licence Amiga OS, et il pense que la conclusion est proche. Il ajoute : "Nous désirons obtenir la licence pour pouvoir utiliser l’Amiga OS dans les développements futurs du programme PowerUP". Il ne veut toutefois pas avaliser les rumeurs selon lesquelles Phase 5 travaillerait à un système complètement nouveau qui comprendrait l’extensibilité optionnelle vers plusieurs processeurs PowerPC, un graphisme hardware 3D et un bus PCI pour l’emploi de cartes standard.
Toujours d’après Amiga Plus, une "passerelle PCI" est au stade de la simulation.
Dès celle-ci terminée, le prototype testé et la production des cartes graphiques en route, phase 5 commencera à intégrer les divers composants de la technologie PowerUP dans des produits plus sophistiqués. Le résultat pourrait être le "super-Amiga".
ICO A démarre avec l'aide de Amiga Inc The Industry Council for Open Amiga (ICOA) vient d'annoncer son établissement officiel en forme d'organisme à but non-lucratif, enregistré dans l'état de South Dakota, USA.
L’ICOA remercie Amiga Incorporated pour son aide juridique et financière dans la phase d’établissement. Un formulaire d’inscription pour développeurs individuels et sociétés de développement devrait faire son apparition sur le site web début février (www.netreach.net ~fleecy icoa ). C’est une organisation de type associatif qui regroupe les meilleurs développeurs de lagalaxie Amiga ainsi que certains exingénieurs de chez Commodore (ceux-ci sous l’égide de la Jay Miner Society) comme Andy Finkel; elle est née sur Internet suite au rachat de Commodore par Gate- way2000. De la volonté de
passionnés de l’Amiga, à la fois utilisateurs et professionnels, désireux de participer à la renaissance de la machine et d’en assurer la pérennité future.
Cette organisation a pour objectifs :
• d’établir un rapport quant au meilleur avenir possible de la
machine,
• créer et définir un ensemble de standards et caractéristiques
techniques ouverts fondés sur le projet du futur système
d’exploitation Open Amiga, qui devrait être totalement
indépendant du hardware.
• d'être un espace d’échanges afin de favoriser la coopération
au sein de la communauté des développeurs Amiga par le biais
de la création de groupes de travail ayant des missions bien
précises.
• être une interface entre la communauté des développeurs Amiga
et Amiga Inc. pour éviter que les erreurs du passé (cf. La
politique marketing et R&D de feu Commodore) ne se
reproduisent... Amiga Inc. a nommé l’ICOA comme interface
officielle entre les développeurs indépendants et elle-même.
• insuffler un nouvel élan à la plateforme Amiga et promouvoir
son utilisation dans des domaines multiples.
• faire des propositions de politique commerciale autour de la
machine ainsi que bâtir des stratégies et des projets pour
l’avenir.
• être à l’écoute des utilisateurs grâce à un canal IRC où ils
peuvent exprimer leurs attentes, idées et autres suggestions au
sujet de la machine.
Vrai et pas vrai Souvenez-vous des affirmations de Jeff Schindler à Cologne au mois de novembre, concernant le budget accordé par GateWay 2000 pour l’Amiga ?
Je cite: "Petro a un budget et Amiga Inc a également un budget jusqu’à la fin de l’an
2000. Ces budgets ont été approuvés..." Mais non, Mr Schindler,
ces budgets n’avaient pas été approuvés. C’est le journal
britannique Amiga Format qui a révélé ce fait un mois
après, et Gateway n’a pas nié .
D'ailleurs, aux dernières nouvelles, non seulement le budget pour le développement Amiga n’a pas été approuvé, mais la vision de Jeff Schindler d’un standard mondial Amiga et de la création d’un centre de recherche et développement semble entièrement mise en doute. Il n’a peut-être pas réussi à "vendre" son projet aux comptables qui entourent Ted Waitt? Quoi qu’il en soit, nous nous sentons encore une fois bafoués par les événements.
Nous avons vu répéter plusieurs fois dans la presse ces derniers mois quelques autres erreurs qu’il serait bien de corriger: Exemple: "Amiga Inc dispose d'un Work- bench 3.5, et a fixé la date de sortie pour mars 98."
Jeff Schindler, dirigeant d'Amiga Inc (la société créée par GateWay pour développer l’Amiga) a refusé à Cologne en novembre, de donner une date de sortie du Workbench
3. 5. L’idée que l’OS 3.5 est terminé est fausse. Très peu de
travail sérieux a été fait sur le système depuis la faillite
de Commodore.
NOVA DESIGN ANNONCE IMAGEFX 3.0 Nova Design Inc annonce que la mise-à- niveau 3.0 d'ImageFX est disponible. Ima- geFX a été le logiciel graphique de niveau requis pour tous les utilisateurs Amiga et partie prenante de la panoplie d’utilitaires pour le Video-Toaster pendant plusieurs années. Combinant le dessin, la conversion de formats, la retouche d’image et les effets spéciaux, ImageFX est l’indéniable champion en manipulation graphique sur l’Amiga.
"ImageFX 3.0 peut-être appelé à juste titre la "mise-à-niveau des utilisateurs", car il a été façonné à la demande de nombreux clients", a déclaré Bob Fisher, vice-président chargé des ventes chez Nova Design Inc. "Nous avons fait subir des changements merveilleux à l’interface, ajouté le rafraîchissement instantané asynchrone des images, de plus grandes prévisualisations zooma- bles, des fenêtres multiples, des layers (couches), et encore plus d'effets spéciaux"!
Multi-fenêtres L'interface est toujours fidèle au standard professionnel de l'Amiga, du film vidéo et de l’industrie cinématographique avec son approche de style "Programme de dessin".
Ceci a été construit sur ImageFX 3.0 pour permettre aux sous-menus de rester ouverts, permettant ainsi un accès instantané aux fonctions les plus souvent utilisées, des prévisualisations d’effets assez larges qu’on peut zoomer en avant ou en arrière, le choix des caractères, le multi-fenestrage également pour la même image, et des layers pour la composition d’images complexes qui peuvent être modifiées encore et encore avec facilité, et beaucoup d’autres améliorations.
La compatibilité entre plateformes a été une priorité pour ImageFX, depuis la gestion du Video-Toaster Flyer, jusqu’à la longue liste de formats graphiques répartie sur tous les genres d'ordinateurs. Avec cette nouvelle version, ImageFX accroît sa gestion du Flyer et reconnaît le format natif de Photoshop, de façon que les images puissent être partagées entre ImageFX et Photoshop.
ImageFX gère également le chargement et la sauvegarde des données colorées par bitmaps (CMAP) permettant ainsi une conversion rapide et précise de ces formats.
Les effets spéciaux ont toujours été une spécialité d’ImageFX. Depuis ses premiers jours, ImageFX a été un des pionniers des effets spéciaux à la Hollywood pour les ordinateurs individuels avec son morphing, son warping, sa retouche de camouflage, ses éclairs et effets de feu. Les effets sont encore plus nombreux dans cette nouvelle version.
Le tout nouveau module de nuages permet de générer de véritables nuages fractals animables et évolutifs par batch d’une forme à une autre. Les nuages peuvent être mis en couches superposées afin de créer des effets tridimensionnels et être combinés avec des palettes spéciales fournies ou personnelles afin de réaliser des dessins de plasma également.
"Scatter" est un nouvel effet spectaculaire pour réduire une image en fragments et les répartir selon différentes formes. Ceci peut être utilisé pour des besoins artistiques ou pour des transitions de scènes.
Egalement nouveau dans ImageFX 3.0 : Splash. "Splash" utilise les fonctions de ray- tracing (lancer de rayons) et de bump- mapping (relief simulé par placage d’images) pour créer des simulations liquides de pluie, de sillage de ski nautique, de gélatine tremblotante et plus encore. Les effets peuvent être régulés par batch pour animer des flaques d’eau sous la pluie et créer des transitions "hautement organiques".
Un effet classique sur d’autres plateformes (même sur Amiga : MovieShop. NdT), PageCurler, a été ajouté également. Celui-ci peut faire une transition de page qui tourne ou bien détacher des lettres de la surface de la page.
FXForge Mais la perle rare parmi tous ces nouveaux effets s'appelle FXForge. "FXForge" utilise des expressions mathématiques simples, qui appliquées à chaque pixel d’une image, peuvent créer des centaines et des centaines de nouveaux effets. C’est une superclasse de la même technologie employée par la "Filter factory" de Photoshop et d’ailleurs totalement compatible avec elle.
Grâce à l’énorme popularité de ces formules, des centaines sinon des milliers sont disponibles sur l’Internet. La supériorité de FXForge réside dans sa faculté à animer les paramètres et à accéder au tampon alternatif (swap buffer) pour réaliser des effets de transition également.
Pour commander la mise-à-niveau: Pour les versions de 2.0 à 2.6, le prix est de $ 79.95 plus le port ($ 5 desétats-Unis, $ 10 pour le reste du monde. Pour les versions antérieures, le prix est de $ 124.95. Mais ImageFX devrait être également distribué par votre revendeur local (en France AGMO, NdT).
Traduction : Jac Pourtant En général, c'est trois-trois. Pour cette fois, ce sera quatre-deux.
GROS-EDITO QUATRE ALLELUIA ET DEUX MISERERE ¦ La nouvelle est tombée le 30 janvier.
Les Amiga futurs seront équipés d’un système dual composé d’un 680x0 et d’un PowerPC. La continuité est assurée, la compatibilité également, surtout vis-à-vis de phase 5. C’est la meilleure nouvelle qu'on pouvait attendre pour nous autres usagers. On aurait pu rêver de processeurs plus puissants, mais c’aurait été un grave danger pour le futur de l'Amiga.
Amiga Inc s’est sûrement aligné sur phase 5, et c'est une décision sage et intelligente. Alléluia !
Aussitôt cette déclaration faite, la société américaine "MacroHard Media", pour encourager les développeurs et les usagers à forcer l’avenir, décide de vendre temporairement (février) les cartes Cy- berstorm PPC200 à un prix réduit. Alléluia !
¦ On n’y aurait pas cru. La version 2.6 semblait être la dernière, tant elle est déjà âgée. Et puis, cette nouvelle qui fait l’effet d’une bombe, surtout que Kermit Woodall avait bien gardé le secret à Cologne: Ima- geFX sort en version 3.0. Et vu la liste des améliorations, c’est quelque chose!
Ne manquez pas de lire la liste des effets et des changements, c’est une nouvelle très importante pour le monde de l’Amiga. Alléluia !
%¦ ¦ Le retour de l’enfant prodigue. Kilu- kru: un des piliers du succès passé de l’Amiga, qui fut un des premiers à partir, bien avant que la situation ne devienne critique et qui pour cela d’ailleurs, porte une grande part de responsbilité dans l’exode vers le PC par l’exemple qu’il a donné, fin du suspense, j’ai nommé Scala. La version MM400 revient améliorée quelque peu sur Amiga. Il faut dire que c’est NightShift qui s’y est collé.
Grâce lui soit rendue. Alléluia.
¦ Cronus s'éteint, Cronus déplore, Cronus liquide. Le légendaire Fred Fish, à l’origine de cette société, déclare, la mort dans l’âme on s’en doute, que le marché ne permet plus pour l’instant de continuer les ventes de produits pour Amiga. Si la situation venait à changer, Cronus envisagerait bien sûr de revenir vers nous. En attendant, ils liquident leurs cédéroms et c’est le moment d’en profiter, usagers, groupes, éducation, distributeurs.
Les prix vont de 1 à 5 US$ . Miserere !
¦ Je viens aujourd’hui de recevoir la nouvelle version d’Amiga Magazine, petit feuillet misérable sur papier recyclé perdu parmi les pubs bristolées pour les mobiles au milieu d’un magazine luxuriant destiné aux PC. Le contenu est navrant, quelques tests que je vous livre encore, quelques articles pas spécialement orientés Amiga.
Les seuls nouveaux produits sont une imprimante, un disque dur, un moniteur et un boîtier plastique pour coller les labels de cédérom. Il y a bien encore un cédérom collé sur le pauvre bulletin, mais l'éditorial est cynique, l’Amiga va bien, il a encore toute sa vitalité. Pourtant il existe des nouvelles importantes, nous en trouvons une bonne cargaison, nous, et la scène Amiga est plus active en Allemagne qu’en France.
Alors pourquoi? Il serait plus honnête d'arrêter carrément que de livrer à ce simulacre dégradant. Miserere !
NOUVEAUTES MATERIELS POUR LES BRICOLEURS Intrinsic Computer Systems, en Grande- Bretagne, a décidé, devant le succès de ses modèles Tower pour Amiga. De vendre les éléments constitutifs en pièces détachées, de façon à monter son système soi-même.
Pour maintenir un bas prix sur ces éléments, ils ne sont pas marqués et aucun manuel (sauf en option) n’est livré avec.
C’est pour les gens qui savent ce qu’ils font.
Les cartes-mères sont basées sur le bus Ateo et les cartes graphiques sont en 64 bits. http: www.centrenet ~ics . [Intrinsic Computer Systems] TOWERHAWK EX Une nouvelle solution Tower de chez RBM. On peut y intégrer une carte-mère de 1200 ou de 4000. Si c'est un 1200, on peut aussi y loger un PC. Cinq emplacements Zorro-ll, tous compatibles carte accélératrice, tout rentre dans le boîtier même un lecteur de cédérom PCMCIA. Cinq baies 5,25 et 3 emplacements 3,5 pour disques INFOS DALLEMAGNE (3 98) de Jac Pourtant (jac«*avignon pacwan net) (pour le numéro de mars 98) Ces inlormations n ont
absolument pas été venliees Elles émanent premièrement de mes recherches sur l'Internet et ensuite des articles ou des publicités parus dans les revues PC GO' (Supplément Amiga Maga in) et AmigaPlus de février 98 et ni ma responsabilité ni celle du |Ournal ne sauraient être engagées de que que manière que ce soit en cas d'erreur durs. Les dimensions sont de 60 x 40 x 20 cm et le poids est de 15 kg.
NOUVEAUTES LOGICIELS CARDE DU CORPS POUR L'AMIGA Amiga Bodyguard est un système de protection de la mémoire ressemblant à celui d’Unix. Ceci manque cruellement à l’OS Amiga, car cela permet d’assurer la sécurité des tâches. En effet, sur Amiga, si une tâche ou un programme vient à "planter", les pointeurs s’affolent, et peuvent aller piocher un peu n’importe où dans la mémoire et donc faire "planter" d’autres tâches ou programmes. Les systèmes de protection de la mémoire interdisent ce genre de débauche, mais sont en général assez lourds. Il serait impensable d’intégrer ceci dans la
ROM de 512 ko de l’Amiga. Ce nouveau système nécessiterait une MMU, donc un 68030, 40 ou 60 et l’OS 3.0 comme minimum. Amiga Bo- dyGuard est programmé par le créateur du file System pour cédérom AmiCDFS et sera distribué par [Stefan Ossowskis Schatz- truhe] HAAGE & PARTNER Storm Le dernier membre de la famille Storm vient de voir le jour officiellement. StormPo- werASM est un macro-assembleur pour PowerPC accompagné de plusieurs centaines de mnémoniques qui facilitent la tâche du programmeur. La documentation, outre une description détaillée de tous ces mnémoniques est un cours complet
de programmation sur PowerPC.
A présent que StormPowerASM est terminé, un paquet complet avec ce dernier, Storm C pour PowerPC, et WarpUP est disponible, assurant ainsi au programmeur un environnement complet pour développer sur PowerPC.
La famille comprend donc à présent:
- StormPowerASM pour PowerPC.
- StormC 3.0 pour PowerPC.
- WarpUP pour PowerpC.
- StormC 3.0 pour 68k AmigaOS.
- StormWizard 2.2 pour AmigaOS et p.OS. Pour tout renseignement
complémantaire, info@haage-partner.com ou
http: www.haage-partner.com . WarpUP Release 2: les
applications sont devenues encore plus sûres sur PowerPC grâce
à des techniques améliorées. Les corrections d’erreurs, des
nouveautés et des mises-à- jour appartiennent également à cet
update.
Dans l’archive, on peut trouver des nouvelles démos montrant exactement la puissance contenue dans WarpUP. Les démos ¦ Commanda «*¦-.- - su-, tfi’ MENU
- ?0 lRECORDMSG rw 1 j-CHOOSE BOX
- RECORD MSG
- w 2 MENU ? 1 '-RECEIVE FAX 2 lfax on demand Bemove Ci A L
Quelques données fax :
- Gestion de toutes les classes de fax- modem (1, 2, 2.0).
Répertoire fax et téléphone.
Envoi différé.
Rapports.
Utilisation des datatypes pour la conversion des images.
Pilotes d'imprimantes "Direct fax" pour- PageStream. Wordworth, etc... Indicateur des fax émis et reçus.
Retransmission des fax.
Fonctions "Voice" : Convertit votre Amiga en répondeur télé- phoique.
Propose à vos clients un système d'envoi de fax (Fax-On-Demand).
Système d’information parlé.
Emploi du modem comme téléphone.
Ecoute téléphonique des messages reçus à distance.
Reconnaissance de l'appelant (à condition d’être abonné au service Télécom correspondant).
Système Mailbox : Casiers sécurisés différenciés.
Sélection facile par quelques clics de mulot.
Menus et textes d’accueil configurables.
Sont compatibles Picasso96. La mise-à- niveau est gratuite, il suffit de la télécharger sur le site.
STFax C'est un nouveau programme fax pour Amiga par ses possibilités, il en est pourtant déjà à la version 3 et je dirais même plus, la version 3.0 Professional. Pourquoi est-il si nouveau? Parce qu'il contient les mêmes services qu’on trouve dans ce - - répond des choses comme "Si vous voulez le département comptabilité, pressez la touche 1...", laisser des messages personnalisés pour différents correspondants, interroger votre répondeur à distance avec protection codée, etc... Il possède un éditeur de fax, des pilotes d’imprimantes pour l’impression directe à partir de programmes de
PAO, un répertoire confortable d'adresse et de numéros de téléphone comme de fax, des rapports détaillés des fax émis, en attente ou reçus, la retransmission directe à un autre fax, l’envoi de fax différé (la nuit par exemple, lorsque c’est moins cher), etc... Prix : DM 98. Version anglaise. Un patch est déjà disponible pour STFax sur le site.
Autres
- On trouve également sur le site des dé- mos de FontMachine et
X-DVE 3.0 de chez ClassX.
[Haage & Partner] AWEB 3.1 La dernière version du butineur le plus AMIGAl (à l’heure actuelle, car on est habitué à des dépassements spectaculaires entre concurrents...) prend encore une longueur d'avance avec cette version qui intègre le JavaScript 1.1, l’e-mail interne, les newsgroups et le HTML a été aligné sur le standard 4.0. J'ai personnellement essayé cette nouveauté et tous les fichiers JavaScript en ma possession ont effectivement fonctionné.
Le patch est à télécharger. http: www .amitrix. com aweb.html . [Amitrix] (Ed: voir test de AWEB, page 22) genre de programmes sur PC et Mac. Le shareware d’antan a été tellement revu et amélioré qu’il est dorénavant "pro". "Voice Control", avec bien entendu un modem équipé pour, permet de transformer celui- ci en répondeur digital téléphonique à distance, service fax, un "Voice Mailbox" qui Load Save Cjear A] J Add Command I I S I W1 £31 | rL»| NETSCAPE SUR AMIGA ?
Le code source de Netscape est disponible sur http: www.netscape.com news- ref pr newsrelease 558.html . Qui se charge de la compilation sur Amiga ? Une autre page intéressante est Openscape http: www.openscape.org UNOFFICIAL RTGMASTER PAGE Les derniers exemples, mises-à-niveau, liens pourles produits RTG Master.
http: gene.wins.uva.nl ~tfaasen dyad_roth rtgmaster.html AMIGA VANITY Un site pour rendre les interfaces Amiga plus riantes ou plus pro. http: www. Stran- ger. U-net.com EFFETS MOVIESHOP Vous voulez en savoir plus sur les effets avant d’investir ? Vous voulez des exemples? Voici une adresse pour vous: http: brainstorm.ino.de draco_effekte.html Effets de 3 à 8.
ERREURS Il n'est pas toujours facile de se dépatouil- ler dans les arcanes de MovieShop, même si, par chance, on a la doc. Les erreurs les plus courantes sont ici analysées. Consultez donc la page : http: www.DraCo-Casab lanca.com VLM CommonErrors.htmb MANUEL MOVIESHOP N’oubliez pas que le manuel est traduit en anglais sur les pages de Bob Benett, vi- déaste, dracoïste, modérateur de la mailing- list et surtout amuseur public. http: kernersville.com draconet docs ms_ 43 _88f .html PANCANVAS Le script d’Ola Olsson pour ImageFX, très digne d’intérêt : http: www.tmisnet.com
-oeolsson olafiles. Html CREATIV IMPULSE VOLUME 2 Nous avions déjà vu le Volume 1 il y a à peu près un an, voici le petit dernier. Il contient 30 assemblages d’effets pour MovieS- hop avec une vingtaine de timelines. 120 graphiques (arrière-plans, matériaux, motifs, etc...) 60 masques alpha, 90 animations SSA (symboles, texture, effets spéciaux), LA VIE AVEC DRACO CEDEROM NET CASSIE EN FRANÇAIS Une nouvelle mailing list consacrée à Casablanca en français, "casavideo" chez René Schmidt: pour y participer http: www.coollist.com ou http: www.
Deltagraphx. Com et presser le bouton Casablanca.
LES SYSTEMES RAID Quelques précisions sur les systèmes RAID de René Gert Schmidt de Delta- GraphX. Rappelons qu’un sytème RAID est un ensemble de disques durs (SCSI ou IDE) reliés à un contrôleur spécial qui gère tous les disques connectés à lui comme s'ils ne faisaient qu’un. Le contrôleur SCSI, lui, d’ailleurs n’en voit qu’un. Ceci permet des taux de transferts bien supérieurs, puisque les fichiers sont répartis sur plusieurs unités, (consulter aussi Applied Magic http: www.applied-magic.com et Promise Technologies http: www.promise.com ). RAID 5440 (Composants seulement) 4 x 40
Mo s, SCSI Ultra Wide, avec contrôleur et module cache 16 Mo. FF28000. Sans to- wer, câbles ni disques durs. Pour les expérimentés.
RAID 5440 (Le même que ci-dessus, mais monté dans un Tower avec alimentation, ventilation et câbles). FF50600. Sans disques durs.
RAID 5440 (Le même mais avec 4 disques durs 9 Go SCSI Ultra Wide 7200 trs mn, le tout configuré et testé). FF101800.
Garantie : un an sur les pièces et le contrôleur, 5 ans sur les disques.
D’autres solutions sont possibles avec des disques de plus grande capacité comme des 18 Go, par exemple.
Pour tout renseignement, contactez Delta- graphX (CasaDraCo France) dgx"delta graphx.com , http: www.deltagraphx.com . EN BREF NEWTON ET LA POMME L’organiseur de poche Newton qui communique principalement avec le Mac, mais aussi le PC peut d’ores et déjà échanger au moins des fichiers "pkg" avec l'Amiga s’il ne veut encore rien entendre des textes et des images. Le programme, freeware, s’appelle "AmigaNPI" et se trouve sur http: ariel.
Unimelb. Edu.au ~vkelim . CENTRALE SHAPESHIFTER La liste de compatibilité est dorénavant tenue par Claudia Forsbach à http: www.amigaworld.com c.forsbach sha- peshifter. Htm LE 100.000 EME Peu avant la fin de l’année, Amiga Plus a reçu son 100.000 ème visiteur. Les records d'affluence ont eu lieu pendant le salon de Cologne. 2 3 des appels venaient d’Allemagne. Les autrichiens suivaient, puis les suisses. Ensuite par ordre décroissant, les appels venaient de Pologne, des Etats-Unis, de Grande-Bretagne, de Grèce, du Canada, d'Indonésie, de Turquie, du Brésil, de Russie, du Mexique,
de Corée du Sud, d’Argentine, de Namibie, de Singapour, du Pérou, de Malaisie, et de Taiwan. Que faisaient donc les français et les belges ? A mon avis, ils étaient tous venus au salon... CHEZ PHASE S D’après Amiga Plus une passerelle PCI, qui doit rejoindre les cartes graphiques Cy- berVisionPPC et BvisionPPC, est au stade de simulation. Dès celle-ci terminée, et le prototype testé, l’intégration avec les autres cartes commencera à constituer un "Super-Amiga".
D’un autre côté, le développement sur les librairies pour CybergraphX AGA, Cyber- graphX PPC natif et CyberGL PPC natif se poursuit. La fonctionalité du système Powe- rUp est constamment revue à la hausse.
CHEZ EACLE "Eagle-Linux Distribution" devrait sortir début mars. Il est basé sur le DebianLinux et sera la première distribution "Amiga Only" de Linux 2.0. Patrick Scheller, qui me communique ceci), me précise qu’il n’a pas encore tousles détails, mais qu’il contiendra le tout nouveau "egcs", ce qui représente donc une nette amélioration du système de déve- loppementC C++, du GNU C++. C’est la maison "Cygnus" qui a fait le travail et ils en sont à la version 1.01, qui est compatible avec la version 2.8 de GNU C C++ (d’ailleurs en avance sur le GNU). Je disais dans mon mini-édito que Fred
Fish lâchait l'Amiga, il ne doit pas pouvoir s’y résoudre puisqu’on apprend en dernière minute qu’il est en train de porter ce nouvel "egcs" sur Amiga. Voir http: www.cygnus.com egcs PCP Le port de PGP (Pretty Good Privacy) pour Amiga est téléchargeable sur http: www.amitar.com.au ~stef NOUVEAU MAC Bientôt en Angleterre : Amiga Energy.
UPDATE CHEZ IMPULSE Après une longue attente, le programme de mise-à-jour d’Impulse pour Imagine "Amiga Constant Update Program" a l’air de vouloir démarrer, http: www.coolfun.com AMIGA LICENSE Micronik a reçu la license pour vendre son "ScanDoubler" avec le label "Powered by Amiga".
BETTY Une GUI qui ne ressemble pas à Intuition et qui est freeware de René Laederach.
http: www.cs.utah.edu ~stack betty LE TRUC DU MOIS REAL AUDIO Qu’est-ce ? C’est une donnée audio très compressée qui circule avec les données courantes (HTML, GIF, JPEG, VRML, etc...) lorsque l’on butine. Utilisation exclue pour Amiga, car les concepteurs n’avaient pas voulu se donner tant de mal pour si peu. En fait, plus qu’un fichier ordinaire, c’est un courant (streaming) car on peut commencer à le traiter avant qu’il ne soit complètement téléchargé.
Un certain Herr Strauser strau- ser@csc.smsu.edu s'est collé à la tâche de l’adapter à l'Amiga et le résultat s’appelle RA. Tout bêtement. C'est un programme sans interface, c’est-à-dire à lancer en CLI qui transforme un fichier ".ra" en échantillon.
En fait, il s'agit d’un produit Unix qui fonctionne sur Amiga grâce à la ixemul.library. Sur un Amiga lent (max 68020), le décodage ne pourra pas se faire en temps réel, mais à partir d’un 68030 à 33 Mhz, cela devrait fonctionner. Attention, cette version ne permet pas encore de traiter tous les strea- mings RealAudio. Ceux de haute qualité à
28. 8 ko s ne fonctionneront pas. Seuls ceux de 14.4 ko s seront
reconnus. Un bon site pour trouver des streamins ".ra" est
Art Bell’s Home Page http: www.artbell.com sound.
Html .
Cependant, les butineurs Amiga ne sont pas encore très équipés pour RealAudio. La prochaine version d’IBrowse le sera. Alors pour l’instant, il faudra se contenter de les utiliser pour télécharger les streamings "complètement" avant de pouvoir les passer à RA. Pourtant, RA supporte le streaming, alors grâce au script Arexx "rastream.rexx", le fichier sera acheminé par PIPE à RA qui le convertira.
Il ne reste plus qu’à avoir un player, par exemple Play 16. Si, par exemple, le fichier est RAW en 16 bits, échantillonné à 8000 Hz et qu’il s’appelle "fichier", il suffit de passer commande à Play 16 comme suit : Play16 fichier RAW FREQ 8000 BITS 16.
Pour s’équiper, il suffit de se procurer le matériel suivant :
• RA.Iha http: csc.smsu.edu -strau- ser RA. Iha
• ixemul.library ftp: ftp.ninemoons. com:21 pub geekgadgets
current amiga-bin ixemul-47.2-bin.tgz
• UnTGZ pour décompresser ixemul ftp: ftp.vapor.com
pub misc untgz15. Iha
• Play16 (Aminet mus play Play 16.Iha
• AHI (Aminet mus misc ahiusr.lha) ESSAIS
• httpget (Aminet comm www httpget.
Iha) ADRESSES ALLEMANDES Les numéros d° téléphone et de lax sont pour l'Allemagne, a partir de la France à précéder tels quels de 00 49 Eagle Computersysteme. AltenbergstraGe 7, 71549 Auenwald. Tél (7191) 30 09 93 Fax (7191) 5 90 57 electromc-design. Detmoldstr 2, 80935 Mün- chen. Tél (89) 3 51 50 18 Fax (89) 354 35 97 Hotline (89) 345 53 05 WWW http: www.
Electronic-design.com E-Mail service© electronic-design.com Haage & Partner Computer GmbH. Matnzer StraOe 10a. 61191 Rosbach v.d.H. Tél (60
07) 93 00 50 Fax (60 07) 75 43 E-mail :
100654.3133@compuserve.com IrseeSoft IS. Meinrad-SpieG-Platz
2. 87660 Ir- see. Tél (8341) 7 43 27 Fax (8341) 1 20 42
Micronik Computer Service. Brückenstr. 2, 51379 Leverkusen.
Tél (2171) 72 450 Fax (2171) 72 45 90 WWW http: www. Micro-
nik.de Oberland. Im Schneithohl 5. 61476 Kronberg Ts.
Tél. (6173) 6 50 01 Fax (6173) 6 33 85 E- mail info@oberland.com WWW http: www.
Oberland.com Phase 5 digital products. In der Au. 27. 61440 Oberursel. Tél (6171) 58 37 87 8 Fax (6171) 58 37 89 E-Mail : support@phase5.de aproject@phase5.de Internet : http.V www. phase5.de proDAD, Feldestr. 24. 78194 Immendingen. Tél (7462) 9 11 34 35 Fax (7462) 74 35 WWW http: www.prodad.de RBM Computertechnik Bernd Rudolf. Kleinen- berger Weg 2a, 33100 Paderborn. Tél (5251) 64 06 46 Fax (5251) 64 06 55 Mail- box +49 5251 680201 http: www. Xpo.de scanquix Renderland, Klingsortstr. 3 14, 81297 München.
Tél (89) 91 35 35 Fax (89) 91 44 72 dgod- sey@emeraldis.com Stefan Ossowski's Schatztruhe GmbH. Veroni- kastr. 33, 45131 Essen. Tél (201) 78 87 78 Fax (201) 79 84 47 http: www.schatztruhe.de E-Mail schatztruhe@cww.de Village Tronic Marketing GmbH, Wellenweg 95, 31157 Sarstedt. Tél (5066) 70 13 0 Fax (5066) 70 13 49 Hotline (5066) 70 13 10 Mailbox (5066) 70 13 40 ADRESSE ANGLAISE (Indicatif 00 - 44) Intrinsec Computer Systems, 38 Kings Drive, Gravesend, Kent DA12 5BJ, England. Tél (1474) 33 52 94 Fax (1474) 53 35 00 ABONNEMENT Pour s'abonner à Amiga-Plus : ICP Innovativ Computer Presse GmbH &
Co.KG. Abover- waltung Amiga Plus. Innere-Cramer-Klett-Str.
6, 90403 Nürnberg. Tél (Manuela Bauer)
(911) 53 25 179 Fax (911) 53 25 197.
Numéro seul : DM 9,90 (une disquette incluse).
Abonnement d'Allemagne DM 99, d'Europe DM 139. Du reste du monde DM 159.
Pour commander Amiga-Special : DM 6,90 (+ port ?). Contacter I.A. media Verlagsgesell- schaft bmH. Pour l'année DM 75,90.
X-DVE : Logiciel de titrage et d’animation.
Test : Amiga Magazin 02 98.
Marque :ClassX.
Version:3.0. - Prix : DM 298. Mise à jour 2.x DM 70, V 1.x DM
130.
Positif : Effets impressionnants. Pilotage facile.
Résultats rapides. La prévisualisation est toujours prête.
Négatif : Pas de rentrée de texte directe. Parfois emploi malaisé.
Verdict : 85 %. Mention très bien.
Test : Amiga Plus 02 98.
Positif : Beaucoup d’effets. Gestion totale des cartes graphiques et du DraCo. Gestion des data- types. Organisation logique.
Négatif : Interface en anglais. Prévisualisation parfois insuffisante.
Verdict : 91 %. On en a pour son argent en effets et transitions. Ceux-ci sont très flexibles et l’interface graphique conduit l’utilisateur droit à l'effet souhaité.
BJC-250 : Imprimante à jet d’encre.
Test : Amiga Magazin 02 98.
Marque : Canon.
Prix : DM 300.
Positif : Prix bas. Cartouches d'encre. Pilote Amiga livré avec.
Négatif : Néant.
Verdict : 80 %. Mention bien.
Deskjet 890C : Imprimante à jet d'encre.
Test : Amiga Magazin 02 98.
Marque : Hewlett-Packard.
Prix : DM 850.
Positif : Rapide. Bonne impression sur papier normal.
Négatif : Chère. Le pilote Amiga dort être acheté à part.
Verdict : 88 %. Mention très bien.
ART STUDIO PROFESSIONAL : Logiciel d’archivage d’images.
Test : Amiga Plus 02 98.
Marque : Titan Computer.
Version : 3.0. Prix : Le cédérom : DM 129. M-à-n de 2.1 DM
59. M-à-n de 2.5DM 49.
Positif : Crée des vignettes de haute qualité. Emploi facile. Livré avec WEB-Designer pour faire des pages HTML.
Négatif : Plante de ci, de là.
Verdict : 93 %. Le niveau est élevé, comme la qualité et la richesse de fonctions. Avec ce genre de programmes, l’Amiga peut tenir la tête haute devant d’autres systèmes.
SISYS RTG : Logiciel de communication réseau pour Siamese.
Test : Amiga Plus 02 98.
Marque :HiQ.
Version : 2.5 Prix : DM 298.
Positif : Transfert fluide de données par Ethernet.
Connexion mondiale sur TCP IP et ligne téléphonique. Echange de données facile. Pilote AHI annoncé. Système CybergraphX pour les fonctions RTG.
Négatif : Très lent avec une liaison Null-Modem.
RTG pas encore tout à fait stable. Les sprites et les fonctions "caoutchouc" non visualisables.
Verdict : 90 %. Derrière Sisys RTG se cache une idée géniale. L’emploi d’une liaison TCP IP apporte la qualité de liaisons mondiales à tout le monde PC (ou Amiga).
TOUR INFINITIV A1500 AVEC CYBERSTORM PPC604e Test : Amiga Plus 02 98.
Marque : Micronik phase 5.
Positif : Meilleure vitesse réalisable par un A1200.
Concept d'extension et de construction sans compromis. Scandoubler intégré. Design réussi.
Négatif : Evidemment assez cher.
Verdict : 98 %. Avec la platine bus et l’accélération, un A1200 atteint des sommets confortables. La puissance du processeur et la visualisation graphique donnent des ailes à f Amiga.
AMIGA FOREVER : Package d'émulation Amiga pour PC.
Test : Amiga Plus 02 98.
Marque :Cloanto.
Version : 1.0 Preview.
Prix : DM 69.
Positif : Grande compatibilité. Configuration aisée.
Très bon contenu du cédérom.
Négatif : Emulation relativement lente.
Verdict : 92 %. Amiga Forever est déjà dans sa version 1.0 l’émulateur idéal pour tous les fans qui veulent bénéficier des charmes de leur ordinateur préféré sur des processeurs étrangers.
MIAMI : Logiciel de pile TCP IP.
Test : Amiga Plus 02 98.
Auteur : Holger Kruse.
Version : 3.0. Prix : DM 69. M-à-n :DM 29.
Positif : Configuration exemplairement facile. Gestion des réseaux. Compatible avec tous les protocoles Internet importants.
Négatif : Aucune faiblesse.
Verdict : 95 %. Miami est l'outil de connexion idéal pour le débutant comme pour le spécialiste.
CONCIERTO : Module audio pour carte Picasso IV.
Test : Amiga Plus 02 98.
Marque : Village Tronic.
Prix : DM 299.
Positif : Excellente qualité de son et de signal.
44,1 kHz. Synthétiseur Yamaha OHD3 inclus.
Compatible AHI.
Négatif : Installation hardware pas sans problème.
Verdict : 95 %. Avec Concierto, la Picasso IV acquiert une carte son puissante qui ne se limite pas à la synthèse FM et au mixage 4 canaux.
ASSIETTE ANGLAISE Revue de la presse anglaise par Stéphan Martin PowerPC: la meilleure réponse au monopole Ce mois-ci, CU Amiga passe en revue les différentes options CPU s'offrant à Amiga Technologie pour engager notre machine sur la voie du futur. Tous les processeurs dignes de ce nom sont présentés dans cet article qui met en lumière leurs forces et leurs faiblesses respectives.
Ainsi le Pentium y apparaît comme une orientation à moindres frais mais avec bien sûr des performances à la hauteur de son architecture (peu de registres disponibles, des performances comptées en cycles d’horloge par instruction,...) et surtout, une perte d’identité: l’Amiga ne serait plus qu’un clône PC.
Le Coldfire quant à lui semble être la solution la plus simple pour assurer une compatibilité parfaite avec les anciens modèles mais l’absence d’un haut de gamme très performant condamne pratiquement cette porte: les gains seraient trop faibles au regard des investissements à effectuer.
Mips offre certainement une des gammes les plus complètes avec des processeurs pour toutes les bourses et tous les besoins mais l’Amiga serait plus considéré comme une station graphique que comme une véritable machine à tout faire.
Le DEC ALPHA est actuellement le plus attrayant avec des processeurs 64bits tournant à plus de 600Mhz, offrant ainsi des performances au delà de toutes les espérances, même en émulation PC. Mais le futur de ces puces semble bien compromis puisqu’on a laissé le loup entrer dans la bergerie: nombre d’observateurs avancent que la technologie Alpha ne servira qu’à faire progresser le Pentium dans un futur proche, surtout au niveau des fréquences d’horloge.
Il ne resterait donc qu’une seule voie possible pour assurer à l’Amiga un avenir calme et serein sans avoir à renier son état d’esprit: le PowerPC de Motorola. Et Cu Amiga de nous apprendre que Motorola avait poussé toutes les compagnies utilisant les 68xxx à passer sur PowerPC en aidant au développement d’émulateur 68xxx pour PowerPC afin d’assurer une bonne compatibilité. Apple en a pleinement profité et a pu se lancer dans l’aventure PowerPC sans pour autant rejeter les produits existant déjà.
Cela aurait dû se passer de la même façon pour notre machine mais les différents changements de propriétaires ont reculé chaque fois l’échéance.
Petro a pourtant failli réussir la transition du temps d’Escom avec le Walker qui devait être rapidement suivi d’une carte PowerPC réalisée en collaboration avec Phase 5 mais l’histoire en a décidé autrement.
Aujourd’hui, tout semble enfin réuni pour que le PowerPC et l’Amiga puissent offrir la meilleure réponse au monopole Wintel, et cela en partie (voire en totalité) grâce à PHASE 5 et à son entêtement à vouloir créer ses fameuses cartes PPC.
Par ailleurs, CU Amiga jette un premier regard à Amiga Forever, l’émulateur Amiga pour PC, entièrement basé sur UAE.
L’ensemble comporte, sous la forme d’un cédé, UAE (le moteur de l’émulateur), un ensemble de ROMs (de la 1.1 à la 3.0) cryptées et donc uniquement utilisables sous UAE, un pilote Picasso 96 permettant d’afficher des écrans P96 en modes PC, et Ppaint 7.1. Une fois l’installation terminée (il faut utiliser un patch fourni puisque la première version est boguée), l’émulation se lance très bien mais les performances semblent rester très modestes. Ainsi, Sysinfo ne donnerait que 1,06 MIPs sur un K6 à 225Mhz et l’auteur du test va jusqu’à affirmer que l’émulation tourne moins vite qu’un
A1200 avec de la mémoire Fast même sans avoir besoin d’émuler le chipset graphique (c’est à dire en passant par un écran P96).
Selon lui, l’émulation PC sur Amiga (PC- Task ou PCX) est beaucoup plus efficace et utilisable que l’inverse. La solution pour Cloanto serait de porter en code natif Pentium certaines parties des programmes Amiga comme ils l’ont fait avec le blitter pour PPC sur Ppaint7, voire même certaines librairies très fréquemment utilisées (Intuition & Exec) de l’Amiga OS afin d’accélérer l’émulation.
La dernière version du célèbre logiciel de rendu 3D multi-plate-formes, à savoir POV
3. 02, vient de sortir pour Amiga et Joël New- kirk, un des
programmeurs Amiga de l’équipe, a même promis pour un futur
assez proche, une version PPC tournant sur les cartes de Phase
5. Pour terminer, Markus Adamski a sorti une version PPC de
Fast- view. Et comme c’est si bien dit dans Amiga Format, ce
n’est peut-être pas aussi excitant qu’un logiciel 3D ou de
retouches d’images mais il s’agit là d’une application pour le
monde réel, avec une réelle utilité et c’est ce qui fait toute
la différence: bravo Markus et encore merci.
PLAYTIME FINAL ODYSSEY: réflexion & action Commercialisé par Weird Science (00.44.116.246.3800) Prix: £29.99 Configuration minimale: Workbench 2+; CD: 2Mo Storyline: Thésée affronte le Minotaure dans un labyrinthe plus vrai que nature.
Action: Énigmes à résoudre, ennemis à effacer, bonus à récupérer.
Vue: 3D isométrique 3 4 supérieure.
Test: CU Amiga 02 98 Positif: Les petits jeux secondaires. La voix féminine. Les détails dans les graphiques. Les 10 sauvegardes possibles. Le plaisir que l’on prend en jouant.
Négatif: Le temps entre les changements d’écrans. Trop peu de diversité dans les monstres. Les ralentissements lorsqu'il y a trop de choses à l’écran.
Verdict: 87%. Impressionnant.
MYST: jeu mythique Commercialisé par ?
Prix: £ ?
Configuration minimale: Workbench 3+: Cédérom; Disque dur.
Storyline: Vous vous retrouvez sur une île à la recherche d’écrits et enregistrement d’Atrus afin de résoudre L’ÉNIGME.
Action: Avoir l'esprit ouvert et s'imprégner de celui d’Atrus.
Vue: 2D superbe avec animation QuickTime.
Test: CU Amiga 02 98 Positif: Des écrans superbes (au moins aussi beaux que dans les versions PC ou Mac). Possibilité d’installer certains fichiers du jeu sur disque dur afin d’optimiser les performances de votre amiga. L’interface ultime: tout est graphique.
Négatif: Sans.
Verdict: 92%. Splendide.
ONESCAPEE: FlashBack revisité.
Commercialisé par: Sadeness (00.44.1263.722.169) Prix: £29.95 Configuration minimale: AGA: 4Mo; disque dur; Cédérom Storyline: Vous arrivez à vous échapper des griffes des extra-terrestres venus vous enlever. Vous devez survivre tout en essayant de les renvoyer chez eux.
Action: Courir, tirer, sauter et réfléchir.
Vue: 2D animée.
Test: CU Amiga 02 98 Positif: Superbe intro. L’interactivité omni-présente. Très bonne progression de la difficulté. L’icône Newlcon pour le Cédé. La doc HTML. La musique parfaitement intégrée. Les graphiques splendides (avec en prime les ombres dans l’eau, les reflets dans les glaces, ...). Les diverses options disponibles à partir d’un menu (joystick, joypad, clavier, le nombre d’images à la seconde, ...). Les sauvegardes avec en prime un grab d’écran pour repérer la position instantanément.
Négatif: Quelques imprécisions dans le contrôle du personnage. Les imperfections anatomiques des personnages (surtout les proportions non respectées).
Score: 92%. Du grand art.
Test: Amiga Format 02 98 Positif: les fichiers d’astuces présents sur le cédé. La possibilité de sauvegarder où bon vous semble. Les graphiques et les effets sonores.
Négatif: Les énigmes sont parfois totalement illogiques.
Verdict: 72%. Si seulement les énigmes avaient été au niveau du reste.
SWORD:*plate-formes Commercialisé par Epie Marketing Prix: £14.99 Configuration minimale: Workbench 3+; 2Mo; Installable sur Disque Dur.
Storyline: Vous êtes envoyé par votre Roi à la recherche d’une épée magique.
Action: Collecter des bonus et éliminer les méchants.
Vue: 2D Test: CU Amiga 02 98 Positif: De superbes graphiques. Grande diversité des méchants. L’éclairage dans les niveaux souterrains.
Les codes pour reprendre là où on s'est arrêté.
Négatif: La difficulté est trop grande. Trop grande linéanté dans le scénario.
Verdict: 78%. Rien de nouveau.
Test: Amiga Format 02 98 Positif: Le système de mot de passe. La jauge pour les possibilités de tir.
Négatif: Les trappes totalement invisibles qui vous renvoient au début du niveau. Le grand niveau de frustration.
Verdict: 60. Un jeu de plate-formes très moyen.
THE SHADOW OF THE THIRD MOON: les chevaliers du ciel de l'an 3000.
Commercialisé par Blittersoft Prix: £24.99 Configuration minimale: AGA: 4Mo; Disque dur: Cédérom.
Storyline: À bord de votre vaisseau de combat, vous devez repousser les hordes d'aliens qui essaient d'envahir votre monde.
Action: Exterminer des vaisseaux et autres bâtiments extra-terrestres à coup de lasers ou de missiles.
Vue: 3D avec moteur Voxel Test: Amiga Format 02 98 Positif: La difficulté croissante tout au long des 48 missions du jeu. La structure de chaque mission. L’action très intense. Les graphiques. La fluidité et la vitesse de la simulation. Les effets graphiques tels que la fumée.
Négatif: Les missions sont trop rapidement remplies. Les effets sonores sont légèrement décalés.
VerdACTION PAD AM: Joypad Test: CU Amiga 02 98 Commercialisé par: Golden Image Prix: £9.95 Positif: Solide sans être trop lourd.
Négatif: Non compatible CD. Câble beaucoup trop court pour un pad. 4 boutons pour une seule action.
Verdict: 67%. Un vilain petit câble.
LES TESTS ALFA DATA MEGAMOUSE E: Souris en version éco Test: CU Amiga 02 98 Commercialisé par: Golden Image (00.44.181.900.9291) Prix: £4.95 Positif: Le pnx. Les boutons très efficaces.
Négatif: Longueur du câble.
Verdict: 82%. Convenable pour le prix.
ALFA DATA MEGAMOUSE PLUS: Souns 3 boutons Test. CU Amiga 02 98 Commercialisé par: Golden Image Prix: £9.95 Positif. Les trois boutons silencieux et très efficaces.
Bonne ergonomie. Longueur du câble. La résolution (400 dpi).
Négatif: Sans.
Verdict: 96%. Excellente affaire.
DISTANT SUNS 5.01 CD: Logiciel d’astronomie Test: CU Amiga 02 98 Commercialisé par: Weird Science (00 44 1162.463.800) Pnx: £29.99 Positif: Très bon manuel. Très facile d'utilisation. Très complet. Le port arexx. La version FPU. La possibilité d'impnmer les cartes du ciel et les éphémérides.
Négatif: Pas de support pour les cartes graphiques.
Verdict: 92%. Formidable de voir la ré-édition de cette merveille.
FONT MACHINE 3.03: Éditeur de polices Test: Amiga Format 02 98 Commercialisé par: ClassX (00.49.6007.930.050) Pnx: NC Positif: Création d'animations (IFF ou Gif). Gère les brosses animées. Port Arexx. Des tonnes d'exemples.
Interface claire et nette. Le plus complet, toutes plateformes confondues. Compatible CybergraphX.
Négatif: Sans.
Verdict: 95%. Superbe.
HYDRA ETHERNET: Carte Ethernet pour A1200 Test: Amiga Format 02 98 Commercialisé par: Hydra Systems (00.44.1203.471.111 ) Prix: £129.95 Positif: Installation très aisée. Fonctionne avec AmiTCP et TermiteTCP (versions complètes). Manuel pour le matériel très complet.
Négatif: Aucun détail sur le côté logiciel.
Verdict: 92%. La solution la plus élégante et la plus efficace pour intégrer un 1200 dans un réseau.
LOGO SPEED MOUSE: Souris 2 boutons Test: CU Amiga 02 98 Développeur: Logic3 Prix: £9.99 Positif: Les réactions du pointeur à l'écran.
Négatif: Câble trop court. Résolution limite.
Verdict: 76%. En dessous de la moyenne.
OXYPATCHER: Patch pour 68040 060 Test: Amiga Format 02 98 Commercialisé par: New Génération Software Prix: DM39 Positif: Interface claire et efficace. Patche pratiquement toutes les instructions 68882 non implémentées dans les unités FPU des 68040 060. Des gains de vitesse pouvant atteindre 300%. Le prix.
Négatif: Difficile à obtenir. Incompatible avec Fusion (la dernière version corrige cette incompatibilité). Un bogue connu avec Cinéma 4D (heureusement cela arrive très rarement).
Verdict: 95%. Aurait dû être écrit des années plus tôt.. PEN MOUSE PM-AM300: Souris stylo Test: CU Amiga 02 98 Commercialisé par: Golden Image (00.44.1819.009.291) Pnx: £12.95 Positif: Sans.
Négatif: Trop large. Le câble trop court. Les boutons mal placés. Le manque de réaction du pointeur.
Verdict: 70%. Bonne idée, piètre réalisation.
PERFORMER TURBO WHEEL: Poste de pilotage analogique (volant + pédales) Test: CU Amiga 02 98 Commercialisé par: Epie Marketing (00.44.500.131 486) Prix: £59.99 Positif: La résistance du volant et des pédales (comme dans une vraie voiture). Très fonctionnel et très efficace.
Négatif: Peu de jeux peuvent l'utiliser sur Amiga (F1GP et quelques rares autres). Prix trop élevé. Les câbles légèrement trop courts.
Verdict: 78%. Honteux pour le pnx.
POWER TOWER: Tour pour A1200 Test: Amiga Format 02 98 Commercialisé par: Power Computing
(00. 44.1234.851.500) Prix: £149.99 Positif: Qualité (châssis
entièrement en métal). La finition (leds stylisées, bouton
reset connecté à un cavalier standard, façade pour le
lecteur interne. ...). La meilleure interface clavier du
marché (se met en lieu et place du ruban du clavier 1200).
L'adaptateur pour le câble de l'alimentation (rien à
l’extérieur du boîtier). Le look de l'ensemble.
Négatif: Sans.
Verdict: 97%. La perfection.
Test: CU Amiga 02 98 Positif: Toutes les qualités des tours existantes réunies en une seule pour le même prix. L'élégance et la taille du boîtier. L'alimentation de la carte mère (aucun câble extérieur au boîtier). L’intégration du lecteur de disquette (façade et câble de connection plus long fournis). L’interface clavier.
Négatif: Pas de reset clavier (corrigé si option clavier Amiga). Quelques problèmes lors de l'installation d’un bus zorro (l'interface clavier gêne très légèrement).
Verdict: 93%. La meilleure tour pour A1200.
PRIMAX MATER TRACKBALL: Souris faisant la sieste Test: CU Amiga 02 98 Commercialisé par: Epie Marketing (00.44.500.131.486) Pnx: £39.99 Positif: Très ergonomique. Pilote et adaptateur série pour Amiga fournis. Très solide et très bien adapté.
Négatif: Sans.
Verdict: 90%. Très près de la perfection (seul le prix...). SOURIS AMIGA TECHNOLOGIE: Souris noire Test: CU Amiga 02 98 Développeur: Amiga Technologie Commercialisé par: Power Computing
(00. 44.1234.851.500) Prix: £9.95 (avec un tapis) Positif:
Excellente ergonomie (pour les droitiers). Très efficace.
Bonnes réactions.
Négatif: Sans.
Verdict: 86%. À acheter si vous aimez le logo Amiga.
ULTIMATE BLITZ CD: Programmation Test: CU Amiga 02 98 Commercialisé par: Guildhall Leisure (00.44.1302.
890. 000) Prix: £19.95 Positif: Le prix. Beaucoup de choses sur
le cédé (du DP, desdocs,...). Négatif: Les erreurs lors de
la compilation des exemples (erreur "Duplicate Type").
Installation standard et non paramétrable.
Verdict: 85%. Un excellent langage et une bonne compil.. X-DVE 3.01: Animation et effets vidéo Test: Amiga Format 02 98 Commercialisé par: ClassX (00.49.6007.930.050) Prix: NC Positif: Compatible CybergraphX et Draco. Amélioration de l’interface. Très rapide. Manuel correct.
Négatif: Plus une révision qu’une nouvelle version. Incompatibilité avec ARQ. Les boîtes de requête. Imperfections au niveau des prévisualisations (pas d'annulation possible).
Verdict 90%. Un bijou de programme, une pauvre mtse à jour.
ZIP PLUS: Lecteur disks 100Mo Test: Amiga Format 02 98 Développeur: Iomega Prix: £149.95 Positif: 2 interfaces en 1 (parallèle et SCSI). Transformateur multi-voltage. Plug’n'play.
Négatif: Impossible d'utiliser l’interface parallèle avec l’Amiga.
Verdict: 92%. Le seul, l’unique.
DEBAT: POWERUP, SCANDALE OU MERVEILLE ?
Les cartes PPC PowerllP de P5: scandale ou merveille ?
- Dans un article du numéro de décembre titré "Les cartes PowerUP
seraient de la poudre aux yeux", le journal Dream a parlé du
"scandale" des cartes PowerUP de Phase 5. En fait, cet article
était une reprise du premier message de Haage & Partner ayant
lancé leur dispute avec Phase 5, et déjà publié dans notre
numéro de novembre.
Nous avons trouvé intéressant de demander à Wolf Dietrich, directeur de Phase 5, des réponses directes aux accusations appuyées par l'article dans Dream. Après tout, il n'y a pas mille façons de mettre à jour son Amiga, et l'efficacité des cartes PowerUP nous concernent tous.
Voici donc ses réponses, avec quelques commentaires supplémentaires signés par notre analyste système à nous, Brice Fromentin. En fin d'article, Wolf Dietrich répond aussi à une déclaration de Dave Haynie qui dit que Linux tournera beaucoup moins vite sur PowerUP que sur son futur ordinateur le PIOS ONE.
Dream : Un vrai scandale, deux ans de retard, très cher et probablement inutilisable dans l’avenir.
Wolf Dietrich : En fait nous n’avons eu qu’un an de retard par rapport à la première annonce de 1995. Mais tout le monde sait qu’entre temps nous avons dû faire évoluer le concept et l’avons réalisé avec un marché difficile et sans AT perdu dans les limbes. Effectivement, peu de logiciels sont actuellement disponibles mais ceux qui sont disponibles montrent les hautes performances et la validité du concept PowerUP.
Notre page http:WWW.phase4.de products statement pupliste.html donne des links intéressants à ce sujet.
Dream: Toute l’histoire a été révélée par H&P. Les circuits sont construits de façon à ce que le PPC ne puisse fonctionner seul, il ne peut que se comporter comme un coprocesseur du 68060. Ensuite, le logiciel est si mal conçu qu’il perd 90 ms à chaque fois qu’un échange de données a lieu entre les deux processeurs.
Wolf Dietrich: Ce sont simplement de fausses affirmations.
Les circuits sont entièrement multiprocesseurs et parallèles, et si nous installions un boot en code PPC, le 68060 serait inutile. La carte est dont prête pour un OS PPC natif, bien que nous n’en voyons aucun disponible dans un avenir proche.
(Brice Fromentin: Même Haage le reconnaissait, et j'avoue que je n’y vois rien contre seulement, y a-t-il des caches sur les dits processeurs et, si oui, un moyen de gérer leur cohérence en cas de changement significatif pour les deux processeurs ?)
La deuxième affirmation est un pur non-sens. Le changement de contexte qui se produit lorsque le contrôle passe du 68K au PPC, nécessite beaucoup moins de temps (de l'ordre de la milliseconde en fait). Mais, et c’est le plus important, le logiciel n'a pas besoin d’effectuer un changement de contexte pour échanger des données. Tout spécialement, pour retourner un résultat de fonction, le développeur peut utiliser notre système de messages qui permet d’échanger un message de 20 à 30 octets en moins de 50 micro-secondes et un retour sans données en moins de 7 micro-secondes. Ce mécanisme
a été créé pour permettre des communications rapides entre différents processus utilisant les deux processeurs. Ce mécanisme est prévu pour supporter plus de deux processeurs.
Brice Fromentin: Phaseô explique enfin les délais de communication. Je pense que les développeurs n'ont pas considéré cet avis parce que le multi-threading sur Amiga n'est pas chose courante. Il s'agit donc d’une erreur de compréhension entre Haage & Phase5 ... L’un choisit la programmation à la mode Amiga (Haage), et Phase5 introduit le multiprocessing avec les gains et perte de ce dernier. Les deux solutions sont viables en fonction de la modélisation appliquée sur le programme (DOpus sera mieux avec PowerUp, il utilise beaucoup le multi-threading, mais beaucoup d'autres programmes ne
le font pas).
Dream: Tout est de la faute du format ELF .. Wolf Dietrich : Cela n'a aucun sens, car le format de l'exécutable n’a rien à voir avec le reste. Le fait de diviser les programmes n'est pas un désavantage ainsi que le démontrent de nombreux programmes modernes utilisant les notions objets et sont constitués de nombreux modules.
Brice Fromentin: Le choix d’Elf ou pas est un faux problème actuellement, il semble évident que Phase5 oriente les développeurs vers leur Abox. En ce qui concerne l'Amiga, il "suffit" de patcher LoadSeg et ce dernier chargera n’importe quel type de format d'exécutable ... Sans compter que l’on pourrait créer une SuperClass "exécutable" dans les datatypes pour parer à ce problème de format et utiliser la méthode DTM_TRIGGER avec EXE_RUN par exemple.
Dream: En dehors du temps machine perdu, cela est un handicap pour le programmeur..... Wolf Dietrich: Ceci est aussi inexact. En fait, le format ELF permet d’utiliser des librairies PPC originaires d'autres systèmes et introduit un standard industriel dans le monde AMIGA. C'est vrai que cela impose quelques changements, mais cela ouvre de nouveaux hrizons et n'est pas du tout limité au PowerUp. Par ailleurs, nous sommes en contact avec les autres sociétés qui ont annoncé des cartes PPC (DCE et Index avec le Boxer) afin d’utiliser des standards et API compatibles.
Brice Fromentin: Cela confirme le choix de Phase5 qui est opposé à Haage.
Dream: Avec WarpUp, le temps d'attente est réduit à 50 micro-secondes, car la librairie WarpUp simule le fonctionnement sur un seul processeur. Un tel logiciel peut fonctionner sur une machine pur PPC« Wolf Dietrich: Le temps de 50 micro-secondes n’est pas conforme à mes informations; demandez SVP confirmation à H&P. Le principal inconvénient est que WarpUp fait croire au logiciel qu’il fonctionne sur un seul processeur perdant ainsi toute possibilité de traitement parallèle. Cette approche n'est pas orientée vers l’avenir et limite fortement le développement. En fait, H&P n'a pas
compris les fonctionnalités d’un environnement multi-processeurs et leur noyau manque totalement d’un tel support.
Brice Fromentin: Il est dommage que les utilisateurs n'aient pas été au courant de ceci pendant leur dispute. On aurait pu mieux comprendre le pourquoi de leur problème. Chacun ayant employé des méthodes plus commerciales que techniques.
Dream: Rein ne prouve que l’AMIGA du futur utilisera un PPC. Programmer en PPC natif est donc risqué. Par ai- leurs, le concept de WarpUP interdira l’utilisation des nouveaux drivers Cybergraphix (notament de CyberGL) avec les nouveaux logiciels utilisant WarpUP.
Wolf Dietrich: Rien ne prouve actuellement qu’il y aura un futur AMIGA. Il y aura de toute façon PowerUp pour les Amiga actuels et il sera supporté au delà de l'an 2000 par nous et de nombreux fournisseurs de logiciels. Il est exact que War- pUp est incompatible avec PowerUP puisque la compatibilité PowerUp signifie compatibilité matérielle et logicielle. Les principaux développeurs utiliseront notre logiciel et WarpUp nous semble un produit inutile et sans avenir. Par ailleurs, cela n’a rien à voir avec les produits PowerUp eux-mêmes.
Dream: Les cartes 060 n’ont jamais été si nécessaires.
Wolf Dietrich: Pour toutes les applications gourmandes en calcul, le PPC peut amener un grand progrès. Nous recommanderions aujourd’hui le couple 040 PPC plutôt qu’une carte pure 060. Avec une carte 060 PPC, l’utilisateur aura de hautes performances et une ouverture vers le futur.
L'augmentation du nombre de cartes installées et le potentiel du marché amèneront un nombre croissant d’applications pour PowerUP.
J’espère que ma réponse sera suffisante si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à m’en faire part.
De Dave Haynie sont donc incorrects. Il faut attendre et voir quel système se comportera le mieux avec des applications réelles.
Dave Haynie: Nous serons beaucoup plus rapides que les autres sauf les PC, et même un peu plus rapides qu’un PC. Plus tard nous aurons des modules 2 ou 4 CPU pour aller encore plus vite. Oui, certains certains PC haut de gamme pour amateurs peuvent recevoir un deuxième CPU. Mais aucun système de ce niveau ne peut en recevoir plus. Notez bien que je SUITE SUR LA PAGE 16 Linux sera t-il plus lent sur PowerUP que sur PIOS?
Commentaire d’un mail de Dave Haynie posté sur la Mailing liste de PIOS le 10 02 98.
Dave Haynie: Linux n’existe pas encore sur PowerUp, mais il sera beaucoup plus lent que sur notre système, même s’il sera un peu plus rapide que sur m68K.
Wolf Dietrich (le 11 02 98): Linux est en cours de portage sur PowerUp, et il tourne bien que non public. Nous avons aidé le groupe qui porte Linux sur PPC en lui fournissant gratuitement des cartes et un support technique. C'est une affirmation gratuite de Dave Haynie que Linux sera plus lent sur PowerUp que sur PIOS. L'affirmation qu’il sera peut-être un peu plus rapide que sur un 68K est un non-sens, nous avons déjà prouvé que des applications PowerUp peuvent être 10 et même 20 fois plus rapides qu’avec un 060 à 50 Mhz. Il est raisonnable de penser que Linux sur PowerUp sera PLU
SIEURS fois plus rapide que sur un 060. Les cartes PowerUp travaillent avec une vitesse de bus de 66 Mhz et un "burst cycle" très rapide. De cela, résulte une vitesse de lecture d’environ 200Mb s, ce qui est considérablement plus rapide que la vitesse de transfert du contrôleur mémoire MPC106 de Motorola utilisé par PIOS. Une fois la carte PowerUp équipée d’une carte vidéo Cybervision PPC, qui élimine le dernier goulet d'étranglement, les performances du sous-système PowerUp ne sont plus limitées par l'architecture relativement lente de l'Amiga. Les arguments AMIGA REPAIR CENTER
SERELE CENTRE COMMERCIAL DES ORMES SAINT-PANTALEON F71400 AUTUN TEL : 33 03 85 52 40 31 FAX : 33 03 85 52 40 99 EMAIL: SERELE@wanadoo.fr website: http: perso.wanadoo.fr serele DEPANNAGE TOUT AMIGA DEVIS GRATUIT PIECES DETACHEES D'ORIGINE, SOUS-ENSEMBLES, CONNECTIQUE LOÛD©OEL Amiga Forever preview ( émulation AMIGA pour PC ) . 290 F THE NETWORK PC ( connection, transfert, conversion, émulation ) 290 F DELUXE PAINT 5 CD ( version complété avec manuel intégré ) . 290 F PICTURE MANAGER PRO ( scan, print, convert, 40 formats ) ... 490 F SCALA MULTIMEDIA
DISTRIBUTION OFFICIELLE DE SCALA MM400 package VA MM400 : 1590 F 1 Innl I OEL
• • PRODUITS Index Information CARTE ACCESS CARTE BoXeR
Revendeurs : nous consulter VIDEO PROFESSIONNELLE
POSTSYNCHRONISATION DOUBLAGE SON SOUS-TITRAGE COFFRETS POUR
AMIGA RACK 1 UEXTRA PLAT POUR 1200 1890 F RACK 3 U POUR A1200
2290 F MOYEN TOUR POUR 1200 complet 1490 F . E*sA8£4ite* à
partir de 19000 Frcs ©OMEOSMTS = ©OWEIfiii 190 F - Adaptateur
AMIGA vers SVGA 170 F
- composants A500, A600
- ALICE
- GAYLE
- CIA 8520 PLCC AVEC SUPPORT 250 F ¦ Adaptateur 1438S vers SVGA
100 F 250 F ' Cable péritel tout AMIGA 1(X) F 290 F ' OS 3.1
roms manuels disquettes 600 F 250 F ' Cartes blizzard à partir
de 890 F Certains prix ne sont pas encore connus, nous
consulter avant commande +port 95 F Plus de détails maténels
sont accessibles sur notre SiteWeb TurboPrint v6 LE MEILLEUR!
Comme chaque année à Cologne sur le salon, Irsee Soft a préparé sa nouvelle version de TurboPrint. Cette année, c'est la 6. Reportez-vous à mes essais précédents, TurboPrint 4.1 dans le numéro 88 de mars 96 page 28 dans l'article "Des pilotes pour votre Stylus Color", puis dans le numéro 98 de février 97 page 14 "Une progression exemplaire”.
• LES NOUVEAUTES D’abord, assez importante pour figurer en
premier, TurboPrint 6.0 est totalement compatible PPC (au
standard PowerUP de phase5). La présence d’un processeur
PowerPC est automatiquement reconnue et les routines
particulièrement lentes sont de ce fait transmises au rapide
animal.
Ensuite, le texte est sommairement géré graphiquement dans la fenêtre d’édition du "Graphie Publisher".
Le "spooler" est d’une grande utilité.
Il permet d’envoyer les fichiers à impriNach Hinten y Verhaltnis Drehen 0 Zentrieren Transp.
Mer au fur et à mesure qu’ils sont termninés sans avoir à s’occuper de leur impression.
Ils sont placés dans une queue d’attente sur le disque dur, et dès qu’un document a été imprimé, le suivant est automatiquement fourni à l’imprimante.
On peut donc se fier à "Tur- boSpool" et se concentrer sur son travail, merci le multitâche.
L’"optimiseur Photo" est un procédé automatique pour corriger les manques de contraste, luminosité ou couleur afin d’obtenir la meilleure impression possible.
Enfin, de nouveaux pilotes d’imprimantes viennent rejoindre la liste déjà importante des machines compatibles.
Cette version est totalement compatible avec les cartes graphiques jusqu’en 24 bits grâce à CybergraphX et Picasso 96.
• L’INSTALLATION D’abord, contrairement aux versions précédentes,
TurboPrint ne se laisse plus lancer de la disquette d’origine,
l’installation sur disque dur ou sur disquette de lancement
est obligatoire.
Pas de problème sauf si vous avez un DraCo. La personnalisation de la disquette demande en effet, depuis toujours chez Irsee Soft, de coder le nom de l’utilisateur dans le logiciel sur la disquette originale pour éviter le piratage.
Comme un DraCo ne peut pas écrire une disquette Amiga, il est nécessaire de personnaliser la disquette d’abord sur un Amiga. Si on n’a pas d’Amiga, et bien il faut demander une version déjà personnalisée à Irsee Soft.
Sinon, le programme consiste en une seule disquette comme toujours.
Le manuel n’est qu’un supplément, mais de qualité. Si on achète TurboPrint pour la première fois, on obtient le manuel de la version 4.0 en plus. Jusqu’à maintenant, TurboPrint était exclusivement en allemand, dorénavant, on peut se procurer une version anglaise.
• LE TEXTE Il est possible à présent de rentrer du texte dans la
fenêtre d’édition. Un nouveau menu est apparu.
"Nouveau" ouvre une fenêtre où l’on peut taper un texte directement. Il est ensuite possible de choisir sa fonte et de décider si le texte va être découpé en lignes pour rentrer dans le cadre ou non.
Une option de centrage est également présente avec, en alternative, un gadget numérique où on peut définir la marge à gauche.
"Chargement" permet de rentrer un texte préalablement tapé dans un éditeur de texte. Un problème peut se présenter ici, comme dans mon cas, un texte est automatiquement coloré en noir. Si votre fond est noir, il ne sera pas possible de changer la couleur du texte.
Un "truc" pour contourner cet oubli consiste à d’abord entrer l’option "Nouveau", à y choisir sa couleur, puis à charger le texte en activant l’option "remplacer" qui garde toutes les caractéristiques d’édition préalablement choisies.
De toutes façons, il faut bien le dire, et c’est étonnant de la part d’Irsee Soft, la gestion du texte est peu pratique et complètement boguée.
Regardez l’exemple de la figure 1.
Voici à quoi ressemble la fenêtre d’édition en mode "prévisualisation". On est arrivé là après bien des difficultés à espacer correctement les caractères. Si on enlève la prévisualisation, figure 2, on s'aperçoit qu’il y a un malaise au niveau du texte importé. Il est en noir en topaz derrière le texte qu’on a réussi à formater et à colorer. Enfin, le résultat déçoit, figure 3, car les lettres du texte rouge sont toutes petites, mais espacées en fonction de leurs dimensions lorsqu’elles ont été agrandies. Le problème est une différence entre la gestion de la prévisualisation et le
redimensionnement interne réel.
• !
R I* ,V I*« ,»* ,»* ,»* .M » .»• ,•» ,** I** y FlieBtext £L_ links Ab8t.
En laissant de côté les problèmes, des possibilités intéressantes sont tout de même présentes. Par exemple, on peut en combinant la transparence d’une image et du texte, obtenir des textes bariolés, car mappés par l’image elle invisible.
• L’OPTIMISATION PHOTO J’ai bien sûr fait un test dont je vous
livre les résultats graphiquement sur la figure 4. J'ai pris
une image d’un de mes tableaux (en haut à droite), j’en ai
changé dans ImageFX la luminosité, le contraste et la courbe
gamma. Puis je l’ai chargée dans TurboPrint et on voit ce
contre, Ir titre 'Reflets de lormentcrti etc rentre directement
dans TurboPrir qu’elle est devenue à gauche dans la moitié
inférieure suite à mes "sévices".
J’ai appliqué l’optimisation sur la moitié supérieure et le résultat n’est pas mauvais. Bien sûr, il n’était pas possible pour l’optimiseur de savoir que l’original était si sombre. Il a donc fait au mieux. On ne peut évidemment pas lui demander d’optimiser non plus des couleurs à composantes R V B dégradées. Enfin, pour voir comment il interprétait l’original, je le lui ai fait optimiser (en bas à droite), l’image est un peu plus claire et autant contrastée. Si on veut vraiment influencer la qualité d’une image, rien ne vaut l’oeil et l’expérience, d’autant plus que le support papier
influencera également le résultat.
• TURBOSPOOL Il faut lancer le spooler séparément ou bien le
mettre dans la WBStartup pour qu’il soit effectif dès le boot.
C’est une commodité.
La fenêtre montre les tâches dans l’ordre où elles ont été envoyées par les différents programmes. On voit ici trois impressions, la première du Graphie Pu- blisher est déjà en impression, la seconde qui vient de GoldED est en attente, la dernière vient du visua- liseur de texte de Magellan. On peut, à l’aide des gadgets, changer l’ordre d'attente ou bien supprimer une tâche de la liste. On peut régler différents paramètres ou préférences (dans les quatre fenêtres suivantes sur l’illus tra- tion). De plus la fenêtre peut- être icônifiée.
• LE FUTUR Pour l’instant, Pagestream n'imprime réellement qu’en
4096 couleurs et les bords ne sont pas toujours correctement
interprétés. Une solution TurboPrint sera bientôt disponible.
Un pilote pour la Canon BJC 7000 est en préparation.
Le pilote de l’Epson StylusColor 300 est téléchargeable sur http: www .irsee- soft.com et s’appelle "tp601upd .lha". Notons qu’lrsee Soft conseille plutôt l’achat d'une Stylus Color 600, car la 300 ne gère pas les accents en mode texte pur.
• TRUC N’oublions pas ce que j’ai déjà signalé lors de
l’impression différée, c’est-à-dire quand le résultat ne va pas
directement à l’imprimante mais sur fichier (ce qui est
pratique lors d’impression de la même image en série). Si on ne
détruit pas le fichier "dumpfile" (ou le nom qu’on lui a
donné) soi-même, le prochain fichier ne le fera pas mais se
collera à la fin du premier, ce qui fait que vous imprimerez
deux images au lieu d’une. Cela peut être un avantage si on le
désire, mais également un inconvénient.
C'est pourquoi je me suis fait quatre raccourcis-clavier. Le premier charge TurboPrefs, le second Graphie Publisher, le troisième lance l’impression physique en copiant le fichier "Dumpfile" vers PAR: (ou vers PRT:), le dernier détruit "Dumpfile".
CONCLUSION Pour moi, TurboPrint est incontournable depuis longtemps. Les résultats sont excellents et n’ont jamais été dépassés par aucun autre logiciel sur Amiga. Beaucoup d’autres fonctions que je n’ai pas évoquées ici, car je l’ai déjà fait en détail dans les articles passés mentionnés au début du test, comme les fonctions précises de grab d’écran (ou de parties d’écran), l’impression de posters, l’adouci de fontes en impression texte, etc... en font un outil indispensable pour le graphiste comme pour tout un chacun.
Dommage que la nouveauté la plus spectaculaire, la gestion du texte en mode graphique soit si mal conçue et si boguée.
Nous avons testé la version allemande. Delta GraphX proposera une version française courant mars.
SUITE DE LA PAGE 13 dis nous aurons, et non nous pourrons.
Wolf Dietrich: Nous avons aussi des cartes multiprocesseurs en prévision, nous verrons alors qui sera capable de concevoir la meilleure architecture. La course est lancée et nous ne craignons pas la concurrence.
Dave Haynie: PIOS n’est pas stupide, nous savons que vous avez besoin de logiciels. C'est une pratique courante de fournir un pack logiciel avec chaque système, nous allons le faire. Nous avons un partenariat pour des produits de Beat- Wae (http: www.beatware.com) et peut-être d’autres avant le lancement. Ainsi, quand vous l'aurez, vous pourrez réellement faire quelque chose avec votre PIOS : tableur, traitement de teste, dessin, messagerie, brouteur Web (ou butineur ?), développement en C++ ... etc Wolf Dietrich: Remarque : avons-nous besoin d’une nouvelle machine pour cela? Ce sont
des applications que j’utilise parfaitement avec un 040 ou 060. C'est aussi beaucoup moins que ce que j'ai aujourd'hui sur mon Amiga PowerUp.
Dave Haynie: (speaking about UAE ?). La version sous Windows est dès à présent un peu plus rapide qu’un A1200, et l'OS n’a été que légèrement adapté "à la main". C'est aussi une autre direction que PIOS étudie, quelles sont les limites d’une émulation ? Quand vous pensez au PPC lui même, il délivre une puissance environ 8 à 10 fois supérieure au meilleur 68K pour le même prix. Cela laisse une marge intéressante, surtout si l'architecture du système est plus performante que celle de l'Amiga dans des proportions équivalentes.
Wolf Dietrich: Autre remarque : Le PPC ne peut être plus rapide qu'un 68k que s’il est disposé dans une architecture elle même plus rapide que celle de l'Amiga; il n'y a donc pas d’amélioration supplémentaire due à l’architecture comme Dave voudrait vous le faire croire. Et quand il considère UAE comme une possibilité (il est peut-être un peu plus rapide qu’un A1200 sur un Pentium TRES rapide, il est quand même 15 à 20 fois moins rapide qu’un Amiga 060), il doit plaisanter..... Dave Haynie: Dès que vous arrêtez les petits benchmarks qui tiennent dans le cache et commencez à faire tourner de
vrais benchmarks, vous voyez que le PowerUp est une machine lente pour un PPC, pour les nombreuses mêmes raison qu’un Amiga 040 ou 060 de style A4000 n’est pas très rapide pour un 040 060. Même les cartes tierces ne sont pas de grosses bêtes. Demandez leur : quelle est la vitesse du bus local ? Quelle est la vitesse du cache de niveau 2 ?
(quel cache 2). Quelle est la vitesse du bus vidéo .
Wolf Dietrich: L’affirmation de Dave Haynie que "PowerUp est une machine PPC lente" est tout simplement fausse. Il ferait mieux d’arrêter ses comparaisons fausses avec la mauvaise architecture du A4000, dont il est en partie responsable (voir ci dessous). Nous pouvons dire que nos cartes 68060 (ainsi que la plupart de celles de nos concurrents) sont réellement des 060 rapides (idem pour le 040). La seule mauvaise architecture était celle du 4000 de base. Ainsi que je l'ai déjà dit, notre bus local est beaucoup plus rapide que celui du MPC106 utilisé par PIOS. Un benchmark sur la vitesse
d’accès à la mémoire ne nous effraie pas, il montrerait la supériorité du sous-système mémoire qui est très important pour toute application traitant de grandes quantités de données. Le bus vidéo est lui aussi très rapide avec une vitesse de 80 à 100 Mb s.
Dave Haynie: J'ai conçu une grande partie de l’architecture sur laquelle le PowerUp s’appuie, je sais de quoi je parle.
L’architecture des A3000 était bonne pour 1989 1990, c’est probablement le projet de chez Commodore dont je suis le plus fier. Mais il est très loin derrière ce que est possible aujourd’hui.
Wolf Dietrich: Désolé, j'ai des doutes. L'architecture des A3000 4000 souffre de graves déficiences, qui ne sont pas dues à la technologie alors disponible. Et C= avait en 1992 des ressources supérieures à celles de PIOS aujourd'hui.
Dave Haynie: Malheureusement nous n’avons pas eu les ressources pour réaliser un circuit central performant.
Wolf Dietrich: Je pense que les ressources étaient là, mais pas la qualification.... Dave Haynie: Celui utilisé actuellement par PIOS est un circuit central performant (en fait circuit central et accès mémoire), il possède 300 picots pour un bus 64 bits.
Wolf Dietrich: Ouah! C'est super ! C’est le contrôleur de système MPC106 de Motorola, et ce n’est qu’un produit standard. De notre point de vue, la performance mémoire est médiocre. Une autre remarque personnelle : comme le montrent mes affirmations, je n’ai pas beaucoup de respect pour la valeur technique de Dave Haynie ni de ses connaissances en général. Il a été en partie responsable des erreurs de conception des dernières machines de C=, et toutes les dernières machines étaient médiocres en architecture et en performances. Un circuit comme le SuperBuster, qui est a peu près
10 fois moins complexe que nos circuits actuels, avait nor- mément de bugs et a du subir les révisions 7, puis 9, 10 et 11 n’a pas de quoi vous rendre fier. Vous pourriez aussi vous demander pourquoi PIOS travaille depuis 18 mois sur une architecture qui n’est faite que de circuits standard.... En résumé, je rejette les commentaires de Dave car je crois qu’il n'a pas la compétence pour juger de la qualité de notre matériel. Je recommande d’attendre et de voir quelles performances atteignent le PIOS, et, jusque là, de considérer ces affirmations comme non prouvées et émises par un
concurrent visant à promouvoir ses propres produits.
Enfin, quelques commentaires de notre traducteur, Jean- Paul Pozzi : L’article de Dream était très provocateur et reprenait en grande partie les arguments de H&P plus quelques pointes contre P5 et les multiples reports de la disponibilité des cartes PuP.
Cet article n’apportait aucun fait nouveau. Par contre, la réponse de Wolf Dietrich est ici positive car elle semble démontrer une bonne connaissance des problèmes de développement et des techniques des logiciels d'aujourd'hui (objet, multi-processeur en parallèle).
Certaines affirmations m’avaient étonné, 90ms pour un changement de contexte me semblait un chiffre énorme ! Une machine à 200 Mhz exécute presque 20 000 000 de cycles dans ce laps temps, soit pour un RISC de 10 à 20 millions d’instructions ! Le chiffre d’une milliseconde, bien qu'élevé semble plus raisonnable (il faut bien gérer les caches et leur cohérence!).
P5 pousse résolument à une philosophie multi-processeurs, c’est un moyen d'augmenter les performances, mais peu de systèmes supportent correctement le multiprocesseur en mono-utilisateur (cela n’est pas le cas en multi-utilisateurs comme le prouvent beaucoup de gros serveurs UNIX). Les compilateurs capables de générer un code parallèle adapté à un processeur ne sont pas légion !
En ce qui concerne Linux sur PPC, je n’ai pas pu avoir un début de benchmark, le développeur principal de la version PPC de Linux m'a dit qu’il faudrait encore une quinzaine de jours pour qu’il soit assez stable pour un benchmark ... à suivre .... le résultat sera intéressant.
TEST HARDWARE par Pascal Willano the.pawn@hoi.fr Clavier infrarouge SK-7100 de Silitek Au dernier salon Deltagraph'X, on pouvait voir une démonstration du Casablanca. Il était pour l'occasion contrôlé à l'aide d'un clavier infrarouge. Surprise, c'était exactement le même que celui que j'utilisais au boulot. Autant dire que deux jours après, il était installé sur l'Amiga, et ça marche!
Ce clavier, venu tout droit du côté obscur de l’informatique, se compose d’un récepteur infrarouge que l’on connecte à l’ordinateur, d’un clavier à 89 touches et d’un système de pointage type mini-joystick. Le récepteur infrarouge dispose de deux connexions: une au format mini din pour le clavier (l’adaptateur mini din - din est fourni) que l’on branche sur un adaptateur clavier PC comme ceux fournis avec les tours Ateo; et l’autre est au format SubD 9 pts pour la souris série. Pour l’utiliser sur l’Amiga, il faut se procurer un adaptateur série SubD 9 pts vers SubD 25 pts, ou le fabriquer
(les plans sont fournis avec SerMouse v2.21, le pilote pour la souris).
Une fois les quatre piles LR6 installées dans le clavier (durée de vie annoncée d’environ six mois en utilisation intensive, on verra), je démarre l’Amiga. Le clavier est reconnu immédiatement, malgré une disposition des touches un peu différente de celles d’un clavier traditionnel.
Les touches Amiga remplacent avantageusement les touches Daube95. De même, pour les possesseurs des premiers adaptateurs clavier PC, ou les touches Amiga étaient émulées sur les touches F11 et F12, on ne note aucun problème. Un seul regret, il est normalement possible d’obtenir un pavé numérique en superposition sur les touches de droite du clavier. Cette fonction ne marche pas sur l’Amiga.
ACM PRODUCTIONS SARL 8, rue des Vergers - 57890 PORCELETTE Tél. : FAX : 03.87.93.53.61 Le système de pointage, quant à lui, ne fonctionne pas et pour cause: il est de type souris série PC. L’utilisation de SerMouse v2.21 que l’on trouve sur Aminet résout le problème. Il suffit de rajouter la commande "c:sermouse 3By- tes" (la souris étant branchée sur le port série de l’Amiga) dans la user-startup ou de placer l’icône du programme dans le répertoire WBStartup et d’ajouter le tooltype "3BY- TES". Au démarrage suivant, tous fonctionnent, et quelle plaisir de naviguer sur son Workbench
tranquillement installé dans son sofa.
Plaisanterie à part, son utilisation est très intéressante, pour toutes les applications où l’on ne peut pas s’installer avec clavier et souris pour contrôler l’Amiga. Si le clavier se révèle très agréable, le Système de pointage est beaucoup moins précis qu’une souris mais largement suffisant pour piloter le Workbench, d’autant qu’il dispose d’un bouton drag’n drop, dont la fonction est de maintenir le bouton gauche enfoncé pour déplacer facilement une icône ou une fenêtre.
Voici donc un produit made in PC qui s'accommode facilement à la sauce Amiga. Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter l'adresse "http: www.silitek. com sk-
7100. htm". Si vous cherchez un clavier un peu spécial, il existe
dans le monde PC toutes sortes de claviers, pas forcément
conçus pour Crimosoft. Cela va du clavier incassable à
celui programmable, en passant par des versions minis, tels
que ceux de Cherry, et quasiment tous peuvent fonctionner
sur Amiga.
Commande sur papier libre. Règlement par chèque à la commande Frais de port en sus : tél Demandez notre catalogue gratuit Fabricant : Silitek Distributeur : Aat sur Paris Prix : 430F TTC PHASE 5® SERIE MC 68xxx Blizzard 1260 ... 2850 4490 580 CyberStorm MK III + UW SCSI Module F-SCSI2 12xx ...... SERIE Power PC Blizzard 603e 160 sans 68K .... Blizzard 603e+ 200 sans 68K.. Blizzard 603e+ 250 sans 68K .. Blizzard 2604e 180 sans 68K Blizzard 2604e 200 sans 68K .. CyberStorm 604e 180 sans 68K CyberStorm 604e 200 sans 68K 2790 3590 4190 5490 6290 4990 5990 +480 +2100
Option MC 68030 50 Mhz Option MC 68060 50 Mhz MICRONIK® AMIGA 1300 T . 3290 AMIGA 1400 T avec bus Zorro 2 4790 AMIGA 1500 T avec bus Zorro 3 5990 Tour INFINITIV A1200 ...... 1390 Tour INFINITIV A1200 + coque 1790 Alim. Int. 200 W + adaptateur... 499 Carte d'extention Zorro II 1350 Carte d'extention Zorro III 3190 Adaptateur PCMCIA ... 259 TopCase pour INFINITIV ....279 Rack 3.5" interne pour disque dur 149 Option video pour cartes ZII ZIII 450 Boîtier mini tour Amiga 500 2090 Boîtier grande tour Amiga 2000 2190 Boîtier grande tour A4000 +
Zlll 2990 Scandoubler a 1200 4000 interne 690 Scandoubler A2 3 4 1200 T interne 849 Scandoubler externe AMIGA 920 Scandoubler + FlickerFree externe -j 990 CARTES GRAPHIQUES CyberVision 64 34 - 4 Mo 1449 CyberVision + Scandoubler ......2050 Scandoubler pour CyberVision 590 Carte Picasso IV 4 Mo 2690 Concierto pour PICASSO IV 1290 Autres modules pour PICASSO IV tél.
I?
Electronic Design Genlock Pluto - CVBS + Y C Genlock Neptun - CVBS + Y C 2990 4890 DIVERS Disque dur Quantum 3b IDE 2.1 Go Disque dur Quantum 3b IDE 3.2 Go Disque dur Quantum 3b IDE 6 4 Go Disque dur Quantum 3bSCSI 2.1 Go Disque dur Quantum 3bSCSI 3.2 Go Disque dur Quantum 3b SCSI 6.4Go D dur Quantum ATLAS II 4.5 Go ... D dur Quantum ATLAS II 9.1 Go ... 1250 1590 2390 1790 1990 2990 4490 6990 550 650 690 790 3090 25 390 129 tél.
Tél.
Lee. CD-ROM ATAPI Mitsumi 8xi____ Lee. CD-ROM ATAPI Mitsumi 16xi.. Lee. CD-ROM atapi SONY 24xi ... Lee. CD-ROM SCSI SONY 12x .. Graveur de CD SCSI 4x 8x Panasonic CD enregistrables de marque Lecteur de disquettes externe Kit IDE pour disque dur 3.5" ... Câbles divers . Logiciels. CD-ROM ... Scanner ARTEC AT6 .... 1890 Resolution 300 x 600 optique.
Simple passe. 30 bits. SCSI, à plât A4 avec pack logiciels PC MAC Nécessite un contrôleur SCSI Tanls révisables sans préavis - SARL au capital de 50 000 Frs - RCS SARREGUEMINES B 401 578 141 Toutes les marques otees sont déposées par leurs propropnetaires respectifs ACM 03 98 TEST LOGICIEL par Stéphane Perolini peroiini@cmu.unige.ch Alors ces "noms-longs".
Une fois la configuration terminée, je lance Dopus pour "voir" (Fig.3) et regarde
o , Select Type_ca Select Contguraüon Type _ Amiga Partition r~
Entire Disk _j File as Dtst o* j F|g1 St2e |2S6 0 Meg Ooi Type
|MS-DOS Par «ion* |""ï Fig.2 Format Choisissez l'unité t
tornater DBC4 (Capacité d ora (Capacité de DF2 (Capacité de 0M8
(Capacité de DM1 (Capacité d DH4 (Capacité d 1'289M, 1 '768*0
888K 25M. 95* plein) 488M, 93M Plein) ___488H, 77M plein) DM3
(Capacité de 48011, 36M plein) PCD (Capacité de 1*448K, 94M
plein) PC2 (Capacité de 728*0 «VPCC (Capacité de 255H, 23m
plein) Continuer 1 21K plein) I Fig.5 RnnuIi CrossDOS
7. 01 Gold Passer les noms longs entre Amiga et PC Après
plusieurs années de petites mises à jour, Consultron nous
propose enfin la version 7 Gold de son célèbre CrossDOS, le
programme qui permet de lire et d écrire des disquettes,
disques durs au format PC sur nos Amiga.
Une version sans les utilitaires du programme est intégrée au système depuis le WB 2.0. Alors, quoi de neuf ?
La grande nouveauté annoncée pour cette version 7.01 est le support des noms longs de fichiers de Windows 95. Tout le monde a pesté contre ce satané qui apparaît lorsque l’on relit une disquette au format PC avec des noms longs sur nos Amiga. Mais c'est de l’histoire ancienne, on va enfin pouvoir récupérer des fichiers PC dont le nom diffère du sacro saint format 8+3.
Installation L'installation utilise le logiciel Installer. On choisit si l'on veut installer le programme sur le disque dur. Configurer un disque dur PC.
Se registrer, ou désinstaller le programme. Il faut faire attention car le script d’installation va remplacer plusieurs fichiers du système de l'Amiga (mount. Format, diskcopy et mfm.device) sans prévenir. Si vous préférez garder une copie de vos fichiers, il faudra les sauvegarder avant l’installation. Si on g | Pieate Select The H ara Cnn vou wish To Use Hard Disks 006 MICROP 22Î7-IEMO 100610î 006 IBM OPES- 31060
* csl device ?¦ ’ warpdrwe device ?r? Devtce avait déjà une
ancienne version de CrossDOS, elle sera remplacée. Il faudra
copier à la main l'utilitaire permettant de configurer des
disques durs PC (fichier ConfigDisk) car l’installation ne le
fera pas pour vous. Cela n’a pas changé depuis la version 6.03,
dommage.
Premier essai sur une disquette J'avais hâte de voir si cela fonctionnait, donc tout de suite après l’installation, j'ai mis une disquette au format PC avec des "fichiers nom-long", et miracle, tous les caractères étaient là. Les ".readme" sont complets, les espaces respectés, etc... C'est comme sur le PC sous Windows 95. Alors, maintenant. Un disque dur PC.
Configuration de mon Syquest 270 au format PC Ayant pris la peine de mettre quelques fichiers fraîchement téléchargés depuis internet sur une de mes cartouches 270 PC, il ne me restait plus qu'à configurer la reconnaissance de celle-ci par mon Amiga. Pour ce faire, on lance le programme ConfigDisk et on choisit entre les trois options disponibles (Fig. 1 ): configurer une partition Amiga, un disque dur complet et un fichier- disque. Pour mon Syquest, je choisis un disque dur complet. Il faut ensuite choisir sur quel contrôleur est connecté le disque (scsi.device de mon A3000T) et
donner le numéro d'unité (scsi ID). Dès cet instant. CrossDOS va reconnaître toutes les partitions de votre disque (Fig.2), une seule dans le cas de ma cartouche (C). On choisit la partition que l’on veut et on clique pour la configurer.
A ce moment, un gros "Warning" apparaît) mais il ne faut pas avoir peur, cela ne changera rien sur votre disque! On ne fait que configurer une "Mountlist" pour notre Amiga. Il faut dire que la phrase qui nous indique que cela n'altérera pas notre disque est mise entre parenthèses. Il ne reste plus qu’à choisir un nom pour notre disque PC (SYPPC: pour ma cartouche). CrossDOS va copier cette mountlist dans le tiroir Devs Dosdrivers, ce qui permet de le reconnaître à chaque démarrage.
Pour ma part, je préfère déplacer le fichier dans Sto- rage Dosdrivers et configurer mon disque en cas de besoin (double click sur son icône).
Pour les autres possibilités de configuration, vous pouvez vous reporter à l’essai dans Amiga News 80, car je n’ai pas de partition vide ou de fichier-Disque.
Les petits utilitaires livrés avec CrossDOS 7.
Comme dit lors de l’installation, CrossDOS remplace la fonction format du WB.
Avec celle-ci, on peut formater les disquettes PC et les disques durs PC (Fig.5). Il y a un autre utilitaire qui permet de préparer et formater un disque dur PC: QuickPrep. La seule restriction, il n’est pas capable de le rendre bootable. Il y a aussi Dr.CrossDOS, qui essaye à travers des questions, de trouver des solutions à vos problèmes avec le software. Enfin, DiskChg sert à dire à CrossDOS que l’on a changé de cartouche (par exemple).
CrossDOS 7 ou CrossDOS du système ?
En conclusion, je pense que celui qui transfert souvent des documents entre un PC sous Win 95 et son Amiga, doit avoir cet utilitaire. Il permet, par exemple, d’avoir une numérotation de fichier avec quatre chiffres après le point (image.0001, etc...) et de les échanger entre les machines. Il faut dire que pouvoir copier des fichiers d’un PC sans devoir changer tous les noms en "8+3", apporte une souplesse non négligable.
Note, toutes les images de ce test ont été réalisées sans trucages! Toute ressemblance avec des noms ayant existé ou existant ne serait que fortuite.
Le plus transfert des noms longs enfin possible, stable.
Les moins: l’installation qui ne prévient pas que des fichiers du système vont être remplacés (même en mode expert) et qui ne copie pas tout sur le disque dur. ¦ dans un dossier créé pour le test: "Nouveau dossier Amiga". Tous les noms sont entiers!
A moi les joies du téléchargements d'Aminet sur mon PC sans perdre le nom des archives. Mais est-ce que cela fonctionne aussi dans l'autre sens? Je décide donc de copier trois fichiers Amiga sur mon Syquest avec des noms du style "DopusCross- DOS7.0.jpeg" Ca marche. Windows 95 reconnaît le nom des fichiers (Fig.4) provenant de l'Amiga.
Contenu de Duque amovhle |F f Nom Taée Til* I Modhe _1 Doiseï 0511 97 1 5 28 _1 OVMsg Dos:» 21 01 98 1 3 58 _| W Dossie» 25 08 9716 33 _J Nouveau do: :,e Arinja Dois» 20 01 98 22 35 a] Cotoi deOug 2 ko DEBUG Fichie* 27 01 98 20 52 a] Cela det.jg rto 1 Ko INFO FeF«e 27 01 98 20 53 Cc*v«jDt:tOo::Doi Jpeg 53 Ko 1 mage au toimal J AT D0pu-.CiossDoi7 0 )peg 88 Ko Image au lc«mal J
20. Fig.4 FcumeiC'OuCio: J[ eg 34 F o image au lomai J 20WW £2® '
DUCHET COMPUTERS 51 Saint-George Road - CHEPSTOW - NP6 5LA -
Angleterre Tél: 00 44 1291 625 780 8 h à 19 h lundi -
samedi) Fax: 00 44 1291 627 046 (24h 24) Ligne téléphonique
directe en français MINITEL 3616 AZERTY rubrique DUC LA SEULE
ADRESSE POUR VOUS FOURNIR DIRECTEMENT EN ANGLETERRE!
NOUS NE PROPOSONS JAMAIS DES ARTICLES QUI N’EXISTENT PAS OU QUE NOUS N’AVONS PAS EN INVENTAIRE DU MATERIEL AMIGA DISPONIBLE (Prix en Francs Français, T.T.C. port compris) Interface PCMCIA SCSI2 Hisoft SURF SQUIRRE1 (A1200) 745 TECHNO SOUND TURBO 2 stéréo (F) Compatible AMIPHONE TCP 285 Adaptateur pour brancher les manettes analogues PC sur AMIGA: 45F - les 2: 80 HOUSSE AMIGA 500 600 1200 (PRECISEZ SVP) 25 F - 3 pour 50 Câble série (1 80m) pour relier 2 Amigas (pour jeux, transferts, etc...) 95 Carte MAGNUM extension RAM A1200 - 8 Mo maximum - Fournie Oko 375 CARTE SÉRIE HYPER RAPIDE WHIPPtT
PCMCIA (A600 1200) 425 INTERFACE MIDI PROMIDI 215 Câble pour moniteur 1084 S (2 mètres) 100 F - pour 1084 SPI (2 mètres) 115 LECTEUR INTERNE AMIGA 500 285 LECTEUR INTERNE AMIGA 600 1 200 IprÉCISEZ SVP) 285 Boîtier adaptateur 23 broches 15 broches Hi-D (Pièce COMMODORE 390682-01) pour relier un écran PC â un AMIGA: 100 F KIT lavec câble multi standard 2 mètres] de transfert de fichiers AMIGA = PC (doc. F): 120 F - Kit avec câble 5m: 145 F - avec câble 10m: 165 F COPIEUR "HARD": XCOPY PRO + Interface CYCLONE (doc en français) 250 F Extension mémoire 1 Mo pour Amiga 600 275 F SOURIS AMIGA
125 F - 2 pour 220 F - 3 pour 300 F Câble Péritel 2 mètres pour tous Amigas: 95 F - 2 pour 150 F Câble Péritel pour CD32 [modèle avec 3 fiches banane] 95 F QUADRUPLEUR de MANETTES: 50 F - 4 pour 150 F Carte AURA 12bit 16bit PCMCIA (A600 A1200) 695 F Carte AURA 8 bit -tous Amigas 295 F Câble pour moniteur 1084 D (2 mètres) 125 F Câble pour moniteur Philips CM8833 Mk2 (2 mètres) 115 F Câble double rallonge ports souris et joystick 45 F ALIMENTATION 220 240V POUR CD 32 225 F DATA SWITCH pour AMIGA 500, 600, 1200, 2000, 3000, 4000, etc... avec càbli GRATUIT De raccord spécial pour AMIGA Permet de
relier plusieurs périphériques au même port de votre Amiga - pour port série ou port imprimante - précisez, svp - DATA SWITCH POUR CONNECTER 2 PÉRIPHÉRIQUES: 145 FF - DATA SWITCH POUR 3 PÉRIPHÉRIQUES: 175 FF DATA SWITCH POUR 4 PÉRIPHÉRIQUES: 185 FF Les DATA SWITCH SONT ENVOYÉS PAR PAQUET SÉPARÉ lOYPADS JOYSTICKS MANETTES DE JEU SPÉCIALS AMIGA ACTION PAD (JOYPAD) - Amiga seulement ..... 125 F - 2 pour 220 F EXECUTIVE MINI JOYSTICK (LORICIEL) .. 59 F TAC 30 JOYSTICK (SUNCOM) - 3 BOUTONS FEU - TIR AUTOMATIQUE . . 99 F O STICK (SUNCOM) JOYSTICK DE PRÉCISION 79 F ERGO STICK (SUNCOM)
- JOYSTICK DE TYPE "SPEEDKING” SE TIENT DANS LA MAIN
....119 F PROGICIELS AMIGA DISPONIBLES (Prix en Francs
Français, T.T.C. port compris) NOUVEAU ! MAKE CD (Hisoft)
Progiciel pour graver les CD ROMS! Seulement .... 345 F PC TASK
3.1 avec guide Français 249 F C+ + DEVELOPER 1395 F C+ + LITE
695 F PHOTON PAINT 2.01 65 F
G. F.A. BASIC 3.51 (avec manuel technique de 420 pages ) 95 F
DIRECTORY OPUS 5.6 MAGELLAN 495 F GP FAX v 2.350 375 F DEVPAC
3.18 (dernière version officielle de Hisoft) 395 F BLITZ BASIC
2.1 175 F TERMITE TCP 295 F HISOFT BASIC 2 (dernière version
officielle de Hisoft) 395 F
B. u.m. 9a 9b 10a 10b (4 disks) 65 F GAMESMITH 525 F NET & WEB
(Contient IBROWSE 1.12a + complet + MUI) 295 F
B. U.M. 5 16 11 18 (4 disks) 40 F HISPEED PASCAL ld«mlé «
vcriion) 525 F IBROWSE -version 1.12a + complète- contient MUI
3.8 + 245 F Blitz support suite (3 disks) 110 F DELUXE PAINT 5
[CD ROM] 195 F ULTIMATE BLITZ BASIC 2.1 [CD ROM] 195 F DELUXE
PAINT 5 [DISKS] 195 F NOUVEAU ! SOUNDPROBE 16-bit (Hisoft)
Progiciel de digitalisation sonore et musicale. Seulement ....
195 F TOUS LES JEUX CI-DESSOUS SONT EN STOCK ! (Prix T.T.C.
port compris): ALIEN BREED 3D2 Killing Ground* 145 A 320
AIRBUS II 135 B 17 FIYING FORTRESS -500 600- 125
BLITZTENNIS -CENTER COURT- (F) .95 BLITZKREIG (WARGAME)
.45 BLOODNET (Fl • A1200 .. 110 BLOODNET
(FI-A500 + A600 . .. 1 10 BUBBLE 8. SQUEAK A 1200 65 BUBBLE «i
SQUEAK A 600 65 CHAOS ENGINE AGA A 1200 .... 65 CHAOS
ENGINE 2 (F) A500 600 195 CHAOS ENGINE 2 (F| - A 1200 . . .
195 CIV1LIZ ATION .. 115 CCALA • A 1200
95 COLONIZATION IF) .....125 DESERT
STRIKE .95 DOGFIGHT (Microprose) ..95
DUNE 2 115 GUARDIAN + SKIDMARKS ? GLOOM 145 F COMPILATION (2)
A 1200: FEARS + ROADKILL + LEGENDS (F) . 145 F SELECTION JEUX
AMIGA CD ROM et CD 32 (Prix T.T.C. port comprit) - Les "CD
ROM" sont pour Amiga 1200 4000 ? Lecteur CD BRUTAL PAWS OF
FURY (VF) .
50 F EXILE . . . . . 50 F MEAN ARENAS (F) ..... 45 F STREET RACER [Amige + CDROM!
125 F BUBBA'N'STYX (F) .. ..45F GUARDIAN ...... . . . . 75 F PINBALL ILLUSIONS ..... 65 F SUPER LEAGUE MANAGER . 75 F CASTLES 2 .. 45 F HUMANS 1 + HUMANS 2 45 F PREMIERE IF) ... 45 F Super Street Fighter 2 Turbo (F) .
. 95 F CIVILIZATION AGA 'Am.g. • CORCMj .
. 125 F LEGENDS (F) ...... . ... 95 F SPECCY 97 (Amige ? CDROM)..... 95 F ULTIMATE GLOOM ArrsB*.C0 ROM!
125 F ELITE 2 . . 95 F LIBERATION CAPTIVE 2 .....
- ---70 F SPERIS LEGACY (Doc F) CD32 CDROM 95 F VITAL LIGHT (Fl
...... 45 F EVOLUTION HUMANS 3 (F)..... . . 95 F MARVIN
MARVELLOUS...... 45 F STAR CRUSADER [Amigs ? CDROM) 95 F WORMS
(VF) CD32 et CDROM .. 125 F DunGEOn master 2 (VF) A 1200 ... 95
ELITE 2 (Version Française) ......125 EuROlEAGUE MANAGER (2M0
RAM) .... 85 Pour un envol Immédiat d articles d-dessus
(règlement par carte Internationale visa eurOCARD)
téléphonez-nous (pas de panique, notre personnel est français;
ou faxez votre commande signée avec détails de votre carte
bancaire Par Minitel 3616 azerty puis duc. Ou rédigez (EN
français svpi sur papier libre et joignez votre règlement nous
acceptons les cnèaues ordinaires français, les chèques La Poste
Français, les cartes internationales visa et eurocard, mandats
internationaux iou Eurocnèque en sterling si vous n avez pas de
chéquier Français) Notre catalogue complet vous est envoyé
-gratuitement- avec votre première commande Si vous désirez
recevoir un catalogue complet afin de faire votre choix,
écrivez-vous en français svp et joignez 6 timorés à 3 FF ou 4 c
R i.. précisez votre configuration exacte ou nous ne pourrons
pas donner suite à votre demande transaction minimum 100 ff
mars 1998 • stock et prix vaiaoies pour la durée de publication
ou magazine - Toute commande est considérée comme ferme F
Evolution HUMANS 3 (F) A1200 . .
. 95 F F EXILE - A 1200 . 95 F F EXILE - A 600 .. . 95 F F F-15 II (Microprose) ..... 125 F F F-19SUALTH FkiHTER A500 2000 .
125 F F FIELDS OF GLORY (WB 2+) ____ 125 F F FIELDS OF GLORY A 1200 ..... 125 F F GUNSHIP 2000 . 125 F F HEIMDALL 2 (VF) A500 600 ..... . 75 F F HEIMDALL 2 (VF) A 1200 ...... . 75 F F Impossible Mission 2025 Ivf) a1200 . 95 F F Impossible Mission 2025 Ivf) a600 95 F F JAMES POND 2 (F) -A 1200 ..... 35 F F KINGPIN BOWLING (VF) . 49 F F LEMMINGS 95 F F The LOST VIKINGS (VF) . 95 F F MICROPROSE GRAND PRIX Fl ... 115 F F MINSKIES the Abduction -A 1200 .
. 85 F F MORPH (F) A1200 .... . 35 F F NICK FALDO GOLF ..... . 35 F F NIGHTHAWK F-1 1 7 A 2.0 -v 3.01 . 95 F ODYSSEY ..75 F PGA GOLF EURO TOUR A 1200 ... 45 F PINBALL FANTASIES AGA -A1200 . 65 F PINBALL ILLUSIONS IF) A 1200 ____95 F PLAYER MANAGER 2 (ANCO) .....95 F POWER DRIVE (F) 35 F RAILROAD TYCOON ....125 F ROAD RASH 95 F SENSIBLE GOLF .95 F SHAO FU -A 1200- ...... 60 F SILENT SERVICE 2 .....126 F SKEIETON KREW IF) - A 1200 ..... 75 F SLAM TILT IF) • A 1200 . 125 F SPECIAL FORCES
(Microprosel.....95 F STARLORD (Microprose) ..95 F STREET RACER A 1200- 125 F STRIP POT A 1200- (Erotique).....46 F SUPER SKIDMARKS .....85 F SUP ST FIGHTER 2 TURBO(F)-A1200 . 95 F SUPER TENNIS CHAMPION 76 F SYNDICATE 70 F THEME PARK -A 1200 .. 125 F THEME PARK -A 600 ... 125 F TOTAL FOOTBALL (Domsrk) ......95 F TURNING POINTS -A 500- 55 F
U. F.O. (A 600) . 125 F
U. F.O. (A 12001 125 F VIRTUAL KARTING A1200 (Fl .
... 76 F WHITE DEATH (WARGAME) . 46 F WING COMMANDER
...95 F WORMS (VF) . 125 F WORMS
Directors Cut -AGA- .... 185 F XTREME RACING A 1200 76
F Xtreme Recing AGA: 2 DATA DISKS 55 F ZEEWOLF 1 INF)
45 F ZEEWOLF 2 Wild Justice ..65 F ZEEWOLF
1 + ZEEWOLF 2 95 F ZOOL IF) - A600 600 .... 35 F
COMPILATION 111 A 1200: INTERVIEW AVEC JEAN-FRANÇOIS FABRE par
Franck Anière (aniere®univ-miv.tr) Vous avez un Amiga avec un
disque dur et des jeux non installables? Alors, le nom de
Jean-Francois Fabre ne vous est * alors pas inconnu. Il est
l'auteur d'un nombre impressionnant de patches pour installer
des jeux anciens sur disque dur et de les faire fonctionner
avec des processeurs plus puissants que ceux pour lesquels ils
ont été prévus (Lemmings, Shadow of the beast et bien
d'autres). Nous allons maintenant essayer d'en savoir un Q: Mr
Fabre bonjour, parlez-nous un peu de vous s 'il vous plaît.
R: Bonjour, j’ai 26 ans, je bosse dans une boîte d’informatique à Toulouse, heureusement pas sur PC.
Q: Comment êtes-vous venu à l'Amiga ?
R: En 1991, un pote m’a montré Lemmings, Marble Madness et Sound- Tracker sur son A500 1MB KS1.2. J’ai alors jeté mon Oric dans les toilettes et je me suis payé un A500, ce qui m’a permis de foirer complètement une année d’études. En 1995, j’ai upgradé avec un A1200 030. Depuis, je suis passé au 68060 et j’attends ma carte graphique.
Q: Comment avez-vous eu l'idee de concevoir ces patches ?
R: J’avais commandé des disquettes DP contentant des HD installers à une société de VPC car je possédais pas mal de jeux originaux qui étaient contenus sur ces disks. Malheureusement, soit les patches étaient prévus pour des versions crackées, soit ils ne fonctionnaient pas, soit les deux. Donc j’ai commencé par pat- cher quelques jeux moi même, juste après avoir acheté mon A1200 030.
J’avais déjà hacké sur mon A500 avec la superbe cartouche Action Replay.
Monsieur Patch Q: Pourriez-vous décrire brièvement le principe des patches et de JST?
R: Brièvement? Argh. Bon, JST (JOTD Startup) est un programme permettant de charger des programmes objets spécifiques à chaque jeu et conçus spécialement pour lui. JST contient des routines de lecture de fichiers, réglages des caches, du display, des interruptions afin de simuler un ColdBoot à partir du work- bench et grâce au programme spécifique, d’émuler les lectures disquette codées en utilisant le hardware, et plus généralement, les jeux n’utilisant pas et détruisant le système. JST possède également des routines permettant de charger sauver des données pendant le jeu,
en réactivant temporairement AmigaOS. Il possède également une routine permettant de quitter les programmes et de retourner au Work- bench de façon propre, par l’appui d’une simple touche. Les données du jeu original peuvent être récupérées selon le cas par une simple copie de fichiers, une lecture trackdisk des secteurs, ou une lecture bas- niveau de la disquette et un décodage MFM. En ce qui concerne les jeux qui ne fonctionnaient pas correctement ou pas du tout sur les nouveaux Amiga, j’essaie de localiser le(s) problème(s) et de le(s) corriger. JST peut également jouer le rôle
d’un "dégrader" classique, mais qui supporte le 68060, et très configurable.
Q: Recevez-vous beaucoup de demandes de patches ?
R: Oui, beaucoup. Et également des demandes d’adaptation des patches existants pour d’autres versions (originales bien sûr, je n’accepte pas les versions pirates).
J’ai aussi réalisé les versions HD de MasterAxe et CD de StreetRa- cer sur demande d’un gars de chez Epie. J’essaie d’en traiter le maximum. Mais je me disperse beaucoup. Et il n’y a pas que l’Amiga dans la vie.
Q: Sur votre page sont mentionnés d'autres auteurs de patches. Travaillez-vous ensemble ou chacun dans votre coin ?
R: Nous sommes un cercle assez restreint. Cela dépend. Je travaille principalement avec Keith Krellwitz, également connu pour son impressionnante liste de cheat codes. Il utilise également JST pour développer ses patches (nous sommes les deux seuls!). Il est également très prolifique et nous réalisons souvent des patches ensemble, quand un de nous deux a des problèmes tout seul. D’autres auteurs utilisent l’excellent WHD Load de Bert Jahn (le "concurrent" de JST) et font du bon boulot.
Q: A combien en êtes-vous ?
R: Environ 120. J’ai patché entre autres, tous les jeux des Bitmap Brothers et quasiment tous ceux de Team17. Ils le méritent.
Q": Combien de temps vous faut-il pour créer un patch ?
R: Cela peut aller de 30 minutes à 3 jours. Beaucoup de paramètres techniques entrent en jeu.
Q: Quels sont vos projets ?
R: Sur Amiga? Si on passe à un autre OS, je porterai JST pour pouvoir continuer à faire tourner les jeux qui n’utilisent pas beaucoup AmigaOS (95% de mes patches). Si la famille 680x0 est abandonnée sur Amiga au profit du PPC, je serai un peu à la rue, quoiqu’avec une bonne émulation... Q: Que pensez-vous de la situation actuelle de l'Amiga ?
R: J’attends que tous les constructeurs se mettent d’accord sur l’OS et le(s) processeur(s) futurs pour donner un avis, mais je trouve que l’Amiga ne s’en sort pas mal du tout pour une machine que l’on disait morte, et cela en grande partie grâce aux utilisateurs qui n’hésitent pas à mettre la main à la pâte au lieu d’attendre béatement que les programmes de Billou tombent du ciel.
Merci d'avoir bien voulu répondre à ces questions.
L’adresse Web du site de J.F. Fabre est: http: www.ensica.fr ~jffabre patches .html Matériel de test : ELM, YAM et GoldEd ;-) mars 1998 AMIGA - MAC-PC AMIGA technologies D R A C O BAISSE de prix !!
Cyberstorm PowerPC| Cartes Graphiques Disques durs amovibles ? Cybervision 64 3D, version 4 Mb 369 FS 1490 FF Iomega ?
1200 ?
Interne
2. 2 gigas normes AV ? 4.3 gigas normes AV ? 9.2 gigas normes AV
?
? 4Mb A3000 ? 8 Mb 60 ns ? 16 Mb 60 Cyberstorm ? 32 Mb 60 Cyberstorm 3 «0 0) = O * 28 Fr 125 FF 85 Fr 390 FF 65 Fr 280 FF 149 Fr 590 FF AMIGA 1200 TOWER 68020, 16 MHZ disque dur 1600 Mb CD ROM 24x sortie S-VGA 31 KHZ carte zorro PCI Clavier externe, souris 1490 FS 6200 FF ? AMIGA 1200 INTERNET, disque dur 170 Mb, logiciels et modem 33600 990 FS 3990 FF ? AMIGA 4000 TOWER.
68040, 18 Mb RAM, CD ROM 20x, disque dur 4.3 gigas, pac de logiciels demandez svp ? Graveur SCSI 4R 2W interne 550 FS 2290 FF ? CD ROM SCSI interne pour Amiga 135 FS 570 FF ? CD ROM IDE 24 vitesses pour A4000 139 FS 580 FF Syjet 1.5 gigas externe complet avec câbles SCSI et cartouche 650 FS 2690 FF 130FS 570 FF 50 FS 190 FF ns pour Warp 75 FS 290 FF ns pour Warp 139 FS 550 FF
• .-A: C: mi t * i J 1 w !» ;* _ J Extensions mémoire ? 4 Mb
A4000 49 FS 190 FF CD-ROM Disque dur amovible 1 giga, interne
avec câbles et 1 cartouche 650 FS 2600 FF cartouche 1 giga 149
FS 590 FF Cartouches â SyQuest* Montage VIDEO DRACO CUBE
68060 16 Mb RAM 5250 FS 21000 FF Dracomotion 2600 FS 10000 FF
Module DV (digital) pour DRACO Casablanca dès 2500 FS 10000 FF
NOMAI 750 Mb SCSI externe lit et écrit les cartouches 135, 270,
540 et 750 Mb avec câbles et driver 690 FS 2790 FF CASABLANCA
avec disque dur et effets dès 4250 FS 16900 FF ? Iomega Zip 100
Mb SCSI externe 290 FS 1200 FF 130 Mb 270, 540 Mb 88,44,105 Mb
1. 5 gigas jaz ifarsCo _ BLIZZARD 1230 68030 à 50 MHZ, extensible
à 128 Mb SCSI optionnel 229 FS 900 FF ? Blizzard PPC 603e 175
MHZ A1200 795 FS 3190 FF ? Blizzard PPC 603e 175 MHZ plus
68030 50 MHZ AMIGA 1200 905 FS 3590 FF ? Cyberstorm PPC 604e
200 MHZ plus 68040, 40 MHZ, scsi Ultrawide 2045 FS 8200 FF ?
Les cartes PPC pour A2000 seront disponibles d’ici 4-6
semaines environ !
450 FS 1790 FF SCSI2 7200 TM 360 FS 1490 FF SCSI Ultra Wide 650 FS 2690 FF SCSI2 7200 TM 1250 FS 5000 FF ? Modem externe 55600 Bds fax soft INTERNET 240 FS 990 FS ? Epson Stylus 1440 dpi avec driver dès 348 FS 1450 FF ? Joystick logitech Wingman pour Amiga 45 FS 169 FF CYBERSTORM PPC 200 CYBERSTORM MK3 060 pour AMIGA 3000 (T) et 4000 (T) 68060+PPC 200 MHZ extensible à 128 Mb SCSI Ultra-wide 40 M s 1990 FS 8200 FF 1290 FS 5180 FF Adaptateur Ultra-SCSI SCSI normal 29 FS 120 FF câble SCSI Ultra Wide 49 FS 200 FF Disques durs, divers B B ? 2.2 gigas pour AMIGA 4000 1200 interne 290 FS 1190
FF
4. 3 gigas pour AMIGA 4000 ? MONITEUR 1438, 1538, 1764 du stock
dès 540 FS 2160 FF ? MONITEUR 15 pouces, 69 KHZ, 1280x1024 450
FS 1890 FF ? MONITEUR 17 pouces, 69 KHZ, 1280x1024 680 FS 2850
FF ? MONITEUR 17 pouces, 90 KHZ, 1600x1200, dot 0.25, 2
entrées commutables 980 FS 3990 FF ? GURU ROM pour Contrôleur
GVP ou A2091 99 FS 400 FF ? Aminet 7-23 25 FS 99 FF ? Aminet
set 5 59 FS 240 FF ? Dopus Magellan149 FS 590 FF ? Kickstart
3.1 A2000 3000 4000 ou 1200 demandez svp ? Souris Amiga 39
FS 165 FF ? Adapt. SourisPC 49FS 210FF ? SCAN-doubler pour
Cybervision 159FS 600 FF ? PICASSO 4, 4 Mb, Flikker- fixer,
Genlock, MPEG Player, digitaliser 790 FS 2990 FF ? Module
Pablo2 pour Picasso4 340 FS 1490 FF ? GRAFFITI pour 4500 2000
1200, Adaptateur graphique pour RGB 130 FS 520 FF ?
SCAN-doubler pour Amiga 1200, externe 180 FS 790 FF BLIZZARD
1260 68060 à 50 MHZ, extensible à 128 Mb SCSI optionnel 798
FS 3190 FF SCSI Kit Blizzard 1230 1240 1260 Cyberstorm MK2 159
FS 640 FF Moniteurs, logiciels COMMANDES: APPLIMATIC SA -
CH-1618 Châtel-St-Denis - Route de Montreux
Email:news@applimaticxom Téléphone: France: 0041-21-9314031
FAX 0041-21-9314035 Suisse: (021) 9314031 - FAX (021) 9314035
AWEB 3.1 avec JavaScript £ AmigaNews & Vidéo Numérique Parmi
les excellentes nouvelles de début d'année, c'est AmiTrix qui
remporte le César, dans la catégorie des navigateurs
exclusivement pour Amiga, avec l'arrivée d'AWeb 3.1. La grande
nouveauté, c'est l'intégration d'un interpréteur JavaScript.
Les pages contenant du JavaScript ne resteront donc plus
lettres mortes sur nos augustes machines! Il n'en fallait pas
plus pour que l'on en fasse un test, un vrai de vrai puisque
le logiciel est passé sur les machines de l’équipe 45
(rubrique DP) pour être martyrisé dans le but avoué de lui
faire cracher le moindre bug...;-) Force est de constater
qu'AWeb a bien résisté, il est même plutôt stable...
INSTALLATION Le logiciel testé était composé des trois dis
quettes de la version 3.0 et du patch 3.1, téléchargé sur le
site d'Amitrix (www.amitrix.com). Sur ces disquettes, outre le
logiciel lui même, on trouve plusieurs "utilitaires" et des
"Plugins".
• Côté plugins. On trouve AwebFTP. Aweb- News et AwebMailto. Ils
permettent, comme leur nom l'indique, la consultation des news
groups. Le téléchargement des fichiers par FTP et l’envoi des
mails depuis Aweb. Tout à fait efficaces, ces plugins sont
incontournables dans un butineur digne de ce nom. Pour
configurer ces plugins. Il suffit d'appeler les pages adé
quates et de les remplir. A ce propos, l'entrée du nom de
serveur de mail n’est pas pris en compte dans le formulaire
dédié à AwebMailto.
Il faut donner ce renseignement dans les "net- work settings" pour que le plugin fonctionne.
TEST DE VITESSE Pour avoir le coeur net à propos de la vitesse d’affichage des différents butineurs, un test comparatif a été réalisé sur un 1230 50 Mhz: on a mesuré le temps mis pour l’affichage d’une page de 185 Ko (3 Ko d'HTML et 30 images Gif JPEG). La page était chargée depuis le disque dur pour éviter les fluctuations de vitesse dues au réseau et affichée avec la meilleure palette possible dans un écran DBLPAL haute résolution sans scintillement. Bien évidement, les conditions choisies étaient volontairement EXTREMES pour maximiser les différences en cas d’ex aequo et ne
représentent ABSOLUMENT pas le temps de chargement d’une page "normale".
• Côté utilitaires, il s'agit de :
- HTTX. Un convertisseur HTML - Texte
- FTPMount. Qui permet de manipuler le contenu des sites FTP
directement sous Work- bench, exactement comme s’il s’agissait
de répertoires situés sur votre disque dur.
32 couleurs 128 couleurs 256 couleurs Aweb 3.1 57 sec 75 105 Voyager 2.88 29 sec 45 sec 81 sec Ibrowse 39 sec 50 sec 53 sec
- Play16, le joueur de samples que l'on ne présente plus.
- HTML-Heaven, qui facilite la création des pages Web.
HTML-Heaven se présente comme plusieurs petites fenêtres
divisées en plusieurs cases. En cliquant sur l'une des cases.
On insère le Tag correspondant dans un des éditeurs de textes
supportés (Annotate, CygnusED, Final Writer, GoldEd, PolyEd.
SkoEd et Write). Cette version comporte également un tutorial permettant l’apprentissage des Tags HTML de base.
Le tiercé gagnant est donc Voyager et Ibrowse dans un mouchoir de poche , Aweb est loin derrière (50% de temps en plus...) Tous ces utilitaires ne sont pas des exclusivités Aweb. Puisqu'ils sont disponibles sur Ami- net. Ils sont néanmoins intégrés dans la configuration par défaut d'AWeb. Mais vous êtes tout à fait libre de le configurer pour utiliser d'autres programmes plus à votre convenance.
Enfin, le script d'installation vous gratifiera obligatoirement de ClassAct et si vous le voulez, des datatypes akJFIF et ZGIF. Pour afficher du GIF Animé. Aweb utilise un plugin dédié: "AnimGIF". Ce Plugin (shareware !!) A été développé par des auteurs indépendants et peut être téléchargé sur le site d’Amitrix. Son installation est très facile: lancement du script d’installation et un coup de click sur la page web fournie. La seule limitation de ce plugin est un petit texte, invitant à s'enregistrer, qui s'affiche en surimpression sur une des images de l'animation. Enormément de sites
WWW utilisent des Gif animés. On peut donc regretter qu'une version enregistrée de ce plugin ne soit pas intégrée aux disquettes d'installation.
A L’UTILISATION Bien évidemment, Aweb incorpore les possibilités désormais classiques des navigateurs, dont: la gestion d'un cache et de multiples proxy (Http, gopher...), une Hotlist hiérarchisée, l'impression graphique des pages, des menus contextuels (permettant, en fonction de la position de la souris, de voir ou télécharger des images, des fichiers, etc...) Les multiples menus de configuration permettent de "personnaliser" totalement le logiciel. Il est ainsi possible, entre autres, de:
- changer les liens rapides situés juste en dessous des boutons
en haut de l’écran pour d'autres plus à votre goût. - Choisir
les boutons ou l'animation de transfert grâce à 2 petits
scripts d'installation.
- préciser le nom utilisé par Aweb pour se signaler aux
serveurs WWW lors des connexions.
- Indiquer le nombre de Ko de mémoire CHIP qu'AWeb devra laisser
disponible.
Cette option intéresse principalement les machines sans cartes graphiques.
Aweb préférera alors ne pas afficher une image plutôt que de faire "déborder" la Chip et vous donner rendez vous avec Mr Guru. Quant à l'interprétation des Tags HTML. Aweb s'en sort très bien et propose même plusieurs modes d'interprétation: Strict, Tolérant et Compatible. Strict convient pour des pages écrites avec les Tags 3.2. Tolérant, comme son nom l’indique, incorpore 3.0 et une grande partie de 4.0. Enfin, "Compatible" permet d’afficher correctement des pages mal écrites. Parmi les manques, on note principalement les feuilles de style qui ne sont pas supportées.
Les Frames sont bien gérées et l’on peut modifier leur largeur à la souris (comme sous Netscape). Concernant le JavaScript, les fonctions principales sont bien gérées. Aweb n'a cependant pas pu exécuter totalement quelques scripts complexes.
Enfin. Aweb possède un Port Arexx très complet et les deux documentations fournies (un petit livret et des pages HTML) sont complètes, mais disponibles uniquement en anglais.
CONCLUSION Cette nouvelle version apporte donc un réel plus par rapport aux versions antérieures.
Aweb 3.1 remporte ainsi la palme du butineur le plus compatible avec ce que l'on trouve sur le réseau (JavaScript et HTML 4.0). Malheureusement. Il remporte aussi l'escargot d'or du navigateur le plus lent. Ce défaut est moins flagrant avec une machine rapide (68060) et une carte graphique.
+ Support de JavaScript + Connexion sécurise avec Miami SSL + HTML 4.0 + Stabilité
- Lent.
- Viewer des animations GIF en Shareware.
- Couleurs assez mal choisies pour un écran avec peu de couleurs.
CONFIGURATION REQUISE
- OS 3.0 ou plus, disque dur.
- Strict minimum de 2 Mo de mémoire. 4 Mo ou plus sont grandement
recommandés.
- Une pile TCP IP pour accéder au WWW.
- Les Datatypes : GIF et JPEG pour la plupart des images. WAV
et AU pour les fonds sonores ou un player comme Play16.
- Le kit ClassAct (inclus dans les disquettes) Merci à Relec
Software (Payeme, Suisse) pour le prêt du logiciel.
TEST CD par Frédéric Calendini (fcalendini@aix.pacwan.net) AMIGA WEB OFFLINE 1 Pour ceux qui ne sont pas connectés Phoenix DP a concocté un CD pour tous ceux qui n'ont pas encore la chance d'être connectés sur l'Internet, ou bien qui désirent simplement faire des économies. Cette compilation contient plus de 30 sites web consultables avec n'importe quel "brouteur" web Amiga. Voyons donc en détail ce que propose ce CD... Le contenu Tout d'abord, je dois avouer que j’étais quelque peu sceptique quant à l'intérêt d'une telle compilation. Pourtant, après avoir parcouru le CD, j’ai rapidement
changé d’avis. Comme nous allons le voir, ce produit peut en effet intéresser plus de monde qu'il n’y paraît.
Premièrement, les sites consultables sont variés et généralement bien choisis (et concernent tous l’Amiga, bien sûr). Je ne les citerai pas tous, ce serait évidemment trop long; toutefois, on retrouve des adresses bien connues des Amigaïstes internautes, et les sites peuvent être classés en trois catégories principales :
• Les revendeurs (Phoenix DP bien sûr, mais aussi FDS, Atéo
Concept, DeltaGraphx, et beaucoup d’autres revendeurs Amiga
français et même étrangers)
• Les éditeurs (professionnels ou du domaine public, avec les
pages de Vulcan Software, Sadeness, Thor, Yam, etc...) et
constructeurs (Amiga International, Pios...)
• Les sites consacrés aux news et autres informations con
cernant l’Amiga (Amiga Report, Amigazone, Synapse ou encore
le site incontournable d’Amiga News ! ;-)) (Ed: Il ne faut pas
exagérer, notre site www.amiganews.com est encore en
construction, mais il est vrai que notre webmaster bénévole,
MigaMad, a beaucoup travaillé. Nous cherchons actuellement un
fada des infos pour s’occuper de la rudrique actualité)
Evidemment, les quelques exemples cités sont loins de
constituer une liste exhaustive de tout ce que vous pourrez
trouver sur le CD... De plus, ce dernier contient les versions
dé- mos de différents programmes dédiés à Internet : Ibrowse,
Aweb et Voyager pour le web, Miami et TermiteTCP pour la
connexion, ainsi que les versions non enregistrées de MUI 3.8
et de ClassAct.
Tout d'abord, ceux qui ne sont pas encore connectés à Internet, et qui pourront ainsi découvrir la communauté Amiga sur le réseau. Il y a aussi ceux qui ont un budget de connexion limité, et qui ne peuvent pas se permettre de consulter en détail les pages des revendeurs ou des magazines (à noter à ce sujet que les pages sont tout de même récentes, datant de fin octobre-début novembre 97, et que donc les tarifs des revendeurs ne seront pas encore obsolètes).
Un autre aspect très intéressant vient du fait que Phoenix DP a archivé la totalité des sites, y compris les fichiers à télécharger ! Donc ce CD contient par exemple les toutes dernières versions de Thor, ou bien encore l’intégralité des démos de jeux sur le site de Vulcan Software. Lorsque l’on voit la taille des archives, on se dit que les temps de téléchargement reviendraient vite au prix du CD (qui ne coûte que 59F).
Enfin, comme la compilation est exclusivement constituée de fichiers HTML, celle-ci peut représenter un bon outil de base pour tous ceux qui désirent se lancer dans la création de pages web. En effet, outre de très nombreux exemples de programmation HTML (on trouve vraiment de tout, de la programmation de frames aux pages animées), le CD contient tout un tas de fichiers illustratifs: icônes, animations, logos... qui devraient vous permettre de créer des pages attractives et originales.
En conclusion, je dirai que ce premier CD est une bonne idée. Beaucoup de personnes devraient y trouver leur compte, et le prix vraiment modique est un atout supplémentaire indéniable. Seul petit reproche: le CD n'est pas très rempli (seulement un tiers de sa capacité, et encore). Pour palier à ce défaut. Phoenix DP invite d'ailleurs toute personne ayant créé une page web dédiée à I'Amiga. à participer au deuxième numéro de cette collection. A noter enfin que ce CD est entièrement visualisable sur un PC ou MAC, grâce à l’universalité du format HTML. ¦ informatique N’hésitez pas a venir
nous rendre visite au magasin !
Du mardi au samedi A 20 mn de Grenoble & Chambéry |Moniteurs & Vidéo ProTV (Tous signaux vidéo sur écran VGA) Goldstar 15" 0.2S ..... Amaga 17' 0.2& .. Mitsubishi 17' Pro 67 TXV Mitsubishi 17' PPO 67 TXM 990 F 1 650 F 3 290 F 4 490 F 5 450 F Mémoires de masse Lecteur CDPOM IDE Goldstar 24x 510 F 220 F 550 F 650 F 120 F Disque dur IDE 2.1 Go Disque dur IDE 2.5 Go Lecteur ZIP ATAPI interne ..... CDPOM vierges Traxdata Silver (les dix) ...
SIMM 6 Mo EDO 120 F 260 F 560 F 5IMM 16 Mo EDO ..... SIMM 52 Mo EDO .... Distributeur produits Micronik & Atéo Nombreux CDPOM disponibles Spécialiste en câbles & nappes ésotériques Frais de port TTC : Matériel 50 F - Moniteur 150 F Et l’intérêt ?
Il se situe à différents niveaux. En effet, plusieurs catégories d’utilisateurs peuvent y trouver leur bonheur.
Pragma Informatique Route départementale 523 • 35570 TENCIN Tél. : 04 76 45 60 60 - Fax 04 76 45 60 55 synapse@club-internet.fr des newsgroups Humeurs et rumeurs LA VIE DES NEWSGROUPS par Frédéric Calendini fcalendini@aix.pacwan.net WouxN et soient finalement épuisées. Les programmeurs en herbe devront donc désormais se tourner vers le compilateur GCC, ou plutôt vers le Dice (qui est davantage adapté aux débutants et aux configurations modestes), et dont le source a été récemment mis sur Aminet par son auteur Matt Dillon. Pour les plus fortunés, il reste hiftn ftfir Ip Stnrm C
comp.sys.amiga.applications Un utilisateur a signalé à Consultron, les auteurs de CrossDOS, que la dernière version de leur système de fichiers pour disquettes PC présentait une bogue, limitant le nombre de fichiers dans un répertoire. L’éditeur en a immédiatement pris note, et propose un patch corrigeant ce défaut à l’adresse suivante : http: www .cucug.org consultron (ou sur Aminet, dans biz patch).
L’annonce d'un éventuel portage 6'Opéra, un "brouteur" (ou "butineur" ;-)) internet performant déjà disponible sur d’autres plateformes, a été accueillie avec enthousiasme. En effet, outre le fait de diversifier l’offre dans ce domaine, ce portage pourrait dynamiser le développement des autres navigateurs, qui semble stagner un peu en ce moment (en particulier pour Ibrowse, dont la version 2.0 se fait attendre. Une version 1.20 devrait cependant être disponible très prochainement). Enfin, certains pensent qu’une telle initiative pourrait attirer l’attention d’autres sociétés, telles
que Netscape, sur la communauté Amiga (surtout que Netscape a récemment annoncé la distribution du code source de leur célèbre logiciel, facilitant ainsi son portage sur notre machine).
CU-Amiga fait décidément parler de lui, avec des Cds particulièrement intéressants. En effet, après TFX, le jeu complet, c’est SCALA MM300 que l’on retrouve sur le CD du magazine anglais.
On ne sait toujours pas si le "player" de scripts devient gratuit (comme pour la version PC), mais on risque de voir bientôt des présentations SCALA sur Aminet, puisque tout le monde peut désormais profiter de cet excellent logiciel.
Bonne nouvelle: la nouvelle version d'AWeb est enfin disponible.
Elle se présente sous la forme d’un patch, téléchargeable gratuitement, et apporte des améliorations notables: principalement l’utilisation de MiamiSSL (pour les transferts sécurisés) et JavaScript! Certains utilisateurs ont voulu tester ces nouvelles fonctionnalités, mais ont essuyé plusieurs plantages en visitant certaines pages. On ne peut pas encore incriminer à coup sûr le module d’interprétation JavaScript, mais il semble que cette mise à jour introduise quelques bogues assez importantes. Espérons donc qu’une nouvelle version de ce patch sera rapidement mise à la disposition
des utilisateurs d’AWeb.
L’annonce de la version 3.0 d'ImageFX en a fait réagir plus d’un, forcément... Cependant, certains utilisateurs ont regretté de ne pas pouvoir tester une version démo du logiciel. En effet, les responsables de Nova Design ont déclaré que seule une liste des caractéristiques du logiciel, ainsi que des photos d’écran, seraient disponibles sur leur site web. Dommage, surtout que les versions précédentes étaient disponibles en version démo sur tous les sites Aminet... A noter enfin qu’une version PPC d’ImageFx devrait voir le jour.
Un utilisateur a demandé s’il était possible de visualiser des documents Word sur Amiga. Pas directement, mais il existe un programme sur Aminet, WordConvert, qui permet de convertir un fichier Word en ASCII. Vous pouvez alors recharger le texte dans votre logiciel préféré (seule la mise en forme sera perdue).
Ça y est, il semble que les dernières copies du compilateur SAS C
6. 50, qui étaient encore disponibles auprès de SAS Institute,
comp.sys.amiga.games Championship Manager 2 est sorti sur
Amiga, mais pas mal de joueurs ont été déçus : le jeu est
plutôt lent, ne s’installe pas sur disque dur, ne tire pas
parti du chipset AGA, et semble même avoir quelques bogues...
Bref, un jeu à réserver visiblement aux passionnés du
genre... Par contre, une campagne a été organisée pour mesurer
l’intérêt d’un Championship Manager 3 sur Amiga.
Les éditeurs de la version PC sont d’accord, il ne vous reste donc plus qu’à voter à : http: www.geocities.com Vienna Strasse 3660 De nouvelles versions bêta du simulateur TFX sont désormais disponibles ! Vous pouvez vous les procurer à l’adresse : http: www .geocities. com ~charlie_x Au programme, des bogues supprimées et un code généralement amélioré (moins de code automodifiable, par exemple).
C’est la folie DOOM !! Depuis que le source de ce jeu est librement distribué par ID Software (voir rubrique jeux du précédent Anews), les portages sur Amiga se succèdent à un rythme d’enfer (au moins 6 portages sont déjà disponibles sur Aminet, dont deux versions PPC !). Le plus intéressant, c’est que ces portages sont tout à fait fonctionnels, et parfaitement jouables à partir d’un 68030 à 50 Mhz. Pour l’instant, le portage remportant le plus de suffrages est Adoom, disponible sur Aminet dans Ga- mes shoot: il semble en effet être le plus rapide. Mais la concurrence fait rage, et d’autres
portages comme Psi-Doom ou Doo- mAttack pourraient bien le détrôner ! Sur les newsgroups, les discussions vont bon train, et certains ont même pu tester, avec succès, le jeu en réseau !
Les auteurs de Fortress of Fear, un jeu en cours de développement, continuent de faire des annonces alléchantes sur ce groupe. Leur projet, un clone de Diablo (mais en mieux, évidemment ;-)) paraît très attrayant. Ils peaufinent actuellement une démo, qu’ils désirent la plus impressionnante possible (d’où le léger retard de sa sortie). La configuration minimum sera un 68030 à 50 Mhz, 4 Mo de FAST, un CD-ROM et bien sûr un disque dur... De plus, le jeu tirera pleinement parti des cartes graphiques. Le jeu a l’air tellement intéressant qu’il a été classé au Top 10 des charts des
utilisateurs, avant même que ces derniers aient pu admirer le moindre écran !
Comp.sys.amiga.emulations Pour ceux qui hésiteraient encore sur le choix d’un émulateur Mac, voici une page web qui devrait les intéresser: http: www.ctaz. com ~msdei . Vous y trouverez un test comparatif de Fusion, ShapeShifter et MacPro.
Comp.sys.amiga. networking La version 3.0 de Miami (dite "Deluxe") pointe le bout de son nez, et devrait être bientôt disponible. Aux dires de son auteur, Holger Kruse, le code a été peaufiné, et Miami est désormais aussi rapide (voire plus rapide) gu'AmiTCP. Un autre point intéressant: l’interface est désormais totalement indépendante du programme principal. L’utilisation de MUI ne sera donc plus obligatoire, car un module GadTools est quasiment fini. D’autres systèmes d’interfacçs pourraient voir le jour prochainement (comme ClassAct)... De plus, tous ceux qui se sont enregistrés à Miami
après le 15 Juin 1997 pourront bénéficier gratuitement de cette nouvelle version.
Comp.sys.amiga.misc CARTE AURORE Suite à l’augmentation constante des fichiers mis sur Aminet, certains ont suggéré la création d’une sorte de "comité", chargé de vérifier la qualité des contributions. Il est vrai que certaines archives (des versions bêta de programmes inutilisables, par exemple) ne méritent pas réellement d’être téléchargées par les utilisateurs. Toutefois, il est ici délicat de déterminer ce qui est intéressant de ce qui ne l’est pas, vu que chacun a des goûts et des besoins qui lui sont propres... Sur quels critères pourra-t-on supprimer une image ou un module, par exemple
? Le débat se poursuit donc actuellement, dans un climat plutôt passionné. Pour l’instant, Urban Mueller, l’administrateur d'Aminet, ne s'est pas manifesté, ce qui peut laisser croire qu’une telle initiative ne l’enchante guère... Un utilisateur a fait remarquer que Phase5 avait, semble-t-il, demandé une licence de l’AmigaOS afin d’utiliser celui-ci dans son propre projet. Certains s’en sont alors étonnés, car selon les dires de Phase5 l’OS de l'ABox aurait été plus proche d’un Unix que de l'AmigaOS tel que nous le connaissons. Ralph Schmidt est alors intervenu en personne, en déclarant
simplement que l'on avait mal interprété ses propos. Difficile donc de savoir exactement ce que compte faire Phase5 pour sa prochaine machine, même s’il semble désormais probable que l’AmigaOS sera utilisé d’une manière ou d’une autre.
Fr.comp.sys.amiga On a appris que l’auteur de ProgED, un concurrent direct de GoldED, avait arrêté le développement de cet excellent programme sur Amiga. La bonne nouvelle, c’est que celui-ci le distribue désormais gratuitement! Il vous suffit de le contacter, et vous recevrez un fichier clé rendant le programme pleinement fonctionnel. ¦ Citation du mois Louis Garden en fr.comp.sys.amiga GS Pourquoi pas égayer ces tristes pages préhistoriques par un peu de HTML ? Je trouve que c'est dommage ce noir et blanc quand... Pourquoi les newsgroups doivent-ils imiter les moines qui ne mangent que du
pain et ne boivent que de l'eau bénite....?
LG: Parce que c'est pas la télé ou une vitrine racco- leuse pleine de pubs chamarées et d'emballages pour emballer le flâneur ou le chaland qui passe.
Et si *Les moines* mettent du dénuement dans leur recherche de sens pour éviter le trouble des choses superflues du monde matérialiste, la dimension *que-texte* dans les newsgroups peut permettre d'éviter certains trouble-lire.
La dimension épistolaire2 des newsgroups ne devrait pas t'échapper, et si certains posts révèlent le vide ou la nullité de leur contenu, c'est par la dimension texte que tu le perçois rapidement. Il est beaucoup plus difficile à un oeil non exercé de dépister le vide de sens dans une page html, parce qu'elle est remplie de zoulis graphismes plein de couleurs qui bougent et qui font bô.
Vaquez mon fils et n'oubliez pas que l'abus de technique est un péché car ça rend sourd et aveugle.
Signé Louis, avec un S, comme Sans fioritures de moines 98: LE RETOUR DE L'AMIGA GRACE A VOUS Toujours D1SPO cher TITRTLE BAY: A60Ô Commodore A600 version 2.0 Commodore G ar.2mois 990Frs D Carte mère A6Û0 version 2.0 Gar.2mois 59ÜFrs D 1NVSH3AM3H XlHd V LES CLASSIQUES Extensions 4500 500+ H 190Frs Exl A500 • sans Horloge Disques Durs 4600 I200 C !440FrsHD 2(lo 2’5 IBM 1090FrsHI)2(roV5 145UFrslll) 5 2Go V5 t DMA Exl A500 avec Horloge 2X01rs 2 3 KO Fis 1250Frs 1790Frs HD 1.2(io 2 5 IBM
III) 1 6(kï.V5 HD2.5Go.V5 Prévoir Kil Install 2 0.1 0 ou V1 60
Frs Harettes Simm B 4Mo12bitsSTD lOOFrs 4MohlX Hoirs
XmoSTI) 125Frs XmoElX) 150Frs
16. Mo STD 1001rs IGMoKIX) 290Frs
12. Mo EIX) (.lOFrs Lecteurs CD-ROM 1600 11200 ( C I) Atapi Nu
CI) Atapi Externe x24 SAMSl ’NCî 590Frs X90Frs
CI) SCSI Nu CI) SC SI Externe xX PIONEER X50Frs 1050Frs Lecteurs
de disquettes Imiga II Interne 8X0KoA500 600 1200 199Frs
Interne XXOKo A2000 2101 rs Tower 1600 A 1200 E Tower TBI)
1200 a monter 950Frs Tower TBD600 a monter 1090Frs Interface
clavier PC seule A600 1200(clavier inclus) 149Frs( 180Frs)
TBI) 4 Ide ( ( )ption IDE-Fix’97) 150Frs A (3 50Ers B)
comprend 1 interface • 1 nappe 2’5 2’5 Nombreux choix de I
laut Parleur Multimédia de 25 Watts a 240Watts,
contactez-nous !!
LES TOPS Cartes accélératrices Al 200 a partir d‘ un 6XKC10 25Mh a partir de ( 50 Frs C Blizzard I230.IV 890Frs C Blizzard 1260 IV 1099Frs C Kit SCSI Blizzard IV 650Frs C Black 6X030-50Mhz 850Frs Kit SCSI Black. APPOI.O 590Frs Cartes accélératrices A3000 A4000 à partir de 21001 rs C Interfaces Zorro II RBM pour tout A1200 monter en tour 1450Frs C ROM 1 1 A500 600 2000 220Frs ROM 1 1 A1200 1000 4000 160Frs OS 1 1 A500 600 2000 470Frs OS 1 1 Al 200 1000 4000 5801 rs Ces articles sont de nouveaux disponibles en direct de chez I ILIA CF. TRO.MC TBD 3.0 Multimédia (Garantie 1 an) 5490Frs E Tower
TBD. A1200 versionJ.O, HD L6Go, Lecteur CD-ROM 24, HP 2x25VV, Blizzard 1230.1V, 8Mo de RAM, système 3.0, clavier et souris.
Adresse: Comment installer THOR sans larmes !
Parmi la ribambelle de logiciels que les amiganautes peuvent utiliser, il y en a un qui a fait couler beaucoup d'octets : Thor.
Réputé difficile d'accès, il suffit en fait de quelques explications pour découvrir un logiciel très puissant... Je vais essayer de vous convaincre.
CEKOIDON EXACTEMENT ?
Et bien, Thor vous permet d’accéder à deux ressources d’Internet qui rendent notre planète plus petite tous les jours: le courrier électronique (ou "E-Mail") et USENET avec ses dizaines de milliers de newsgroups (voir la rubrique Niouz- net de Frédéric Calendini).
Avant l’arrivée de Thor, nous disposions bien de plusieurs logiciels pour accéder à ces deux ressources, mais aucun d’eux ne faisait les deux à la fois (sans parler de la possibilité de gérer les messages venant des BBS). Maintenant, même si vous voulez utiliser de nombreux comptes Email, UUCP (voir lexique en fin d'article) ou BBS et lire un nombre illimité de forums BBS ou Internet, vous ne lancez qu’un seul programme : Thor!
En fait, Thor sait gérer les échanges avec l’Internet en ligne et peut traiter les paquets UUCP, ainsi que 9 types de paquets BBS. Plus fort encore: vous vous connectez sur le réseau des réseaux, vous cliquez sur un seul bouton et vous regardez Thor récupérer vos mails, récupérer les newsgroups et envoyer les messages qui étaient en attente ; Vous vous déconnectez et vous pouvez prendre tout votre temps pour lire et répondre à vos messages.
Info, sur utilisateur... 1 1 Eichiers Chemins... Import Export... 1 1 Options de tvpe... Fig.3 I ] Configuration globale | - 1 i 1 Options de base de données Options de messages Chemins globaux Archiueurs Options d'éctan Scripts Areüx Utiliser Sauver Dernières sauvées Annuler ! P,n ? J 1 - 1 PRINCIPES DE BASE ThorlENS Evidemment, le revers de médaille pour ce genre de logiciel très complet, c'est une "philosophie" pas forcément très intuitive. Ca tombe bien, vous êtes en train de lire un article qui va tout (?)
Vous expliquer... Pour commencer, étudions l’organisation pyramidale adoptée par Thor.
Supposons que vous ayez plusieurs comptes sur plusieurs ordinateurs. Pour chacun de ces comptes, il faut créer un "Système", lui donner un nom et indiquer quel est le format d’échange utilisé ("UUCP" pour UUCP, "TCP" pour Internet, etc...). L’ensemble des systèmes forme le haut de la pyramide. Chaque système se subdivise en conférences qui sont elles meme constituées des messages. Parmi les conférences, on distingue celle qui est réservée à la lecture des courriers électroniques (qui s'appelle "Email") et les autres (qui prennent le nom du forum quelles contiennent). Ainsi la
conférence vous permettant de lire le forum fr.comp.sys.amiga s'appellera. O surprise, fr.comp.sys. amiga...:)) Les conférences sont créées automatiquement dès que le premier message arrive.
Autre concept Thorien : les "Evénements". Admettons que vous ayez écrit un message pour votre grande soeur qui habite la papouasie occidentale : Thor sauvegarde votre texte et inscrit un événement supplémentaire: un mail à envoyer. De même, si vous avez répondu à un post dans un forum, c’est aussi un "événement" que Thor aura à transmettre lors du prochain échange de messages. Un événement est donc n’importe quelle action à destination de "l'extérieur".
Avant d'attaquer l’installation du programme proprement dite et d'en détailler l’utilisation, résumons-nous : Puis- qu’à chaque système correspond un compte différent, Thor doit gérer autant de listes d’événements que de systèmes. Logique, non ?
INSTALLATION : Le moment fatidique arrive et histoire de se motiver un peu, sachez que les dernières versions de Thor sont devenues très simple à installer, comparé aux premières versions... Thor faisant son poids en octets, il a été séparé en plusieurs archives. Il vous faut donc récupérer les bonnes archives, en fonction des protocoles de messages que vous utiliserez. Faites votre marché:
• Thor25 main.lha est obligatoire.
• Thor25_inet.lha est pour les échanges UUCP. SOUP et Internet
(NNTP pour les newsgroups, SMTP et P0P3 pour le mail).
• Thor25 arexx.lha pour installer les scripts Arexx.
• Thor25 bbs.lha pour les échanges BBS de types QWK, Fido, Hippo,
Blue- wave, ABBS MBBS et Omen.
C’EST PARTI Vous décompressez Thor25_main.lha et vous cliquez sur l’icône appelée InstalIThor. La procédure d'INSTAL- LATION est classique grâce à l’installer de Commodore. L’installation nécessite de savoir :
• Où se trouvent les archives lha et les répertoires d’arrivée
"Download" et de départ "upload" utilisés par votre logiciel
de communication (les mêmes que ceux que vous avez indiqué à
votre émulateur de terminal : Term. AmTerm...) (pour
utilisateurs de BBS). C’est en examinant le contenu de ces
répertoires que Thor pourra repérer si de nouveaux messages
sont arrivés et saura où sauvegarder les paquets à
destination de l'extérieur.
• Quel type de connexion (Internet.
BBS...) et de format d'échange de paquets choisis par le serveur que vous utilisez (Soup, Fido...)(encore pour utilisateurs de BBS).
Mise CI) ] Mail 2 1 Meus 3 ] An inet 4 ]
• Quel est votre viewer préféré pour jouer ou afficher les
fichiers (textes, anims. Sons...) qui pourront vous être en
voyés. Le viewer par défaut est Multiview.
• Enfin. Thor utilise l’interface graphique ClassAct. Si
besoin, le script vous guidera dans l'installation de ClassAct.
A ce propos, vérifiez que vous avez bien le fichier
penmap.image dans votre partition système (classes images)
puisqu’il n'est pas intégré dans les archives d'installations.
Signalons qu’un patch est disponible sur Aminet Thor25upd.lha
corrigeant ainsi ce petit défaut et installant la version
2.5a. Si vous utilisez Thor pour Internet vous devrez, pour
continuer à répondre aux questions d'installation, connaître ou
choisir :
• Un répertoire de DownLoad où seront stockés les fichiers
attachés aux courriers électroniques après avoir été décodés.
• Un nom pour le système Internet ("Internet" par défaut)
• Vos login et password pour le serveur de mail.
• L'adresse du serveur de mail (type mail.provider.fr), ainsi que
celle du serveur de forum (souvent news, provi- der.fr).
Enfin, le script vous demandera si vous voulez obtenir la liste
des forums que vous propose votre provider. Elle est
obligatoire pour joindre - on dit aussi "souscrire" ou
"subscribe" - un forum, une fois l’installation terminée
(Evénements joindre Conf (fig. 1 ). Sachant que l’on a le
choix parmi plus de 20 000 newsgroups, recevoir la liste
entière va prendre quelques minutes. Demandez la une bonne fois
pour toutes dès le départ, elle sera actualisée automatiquement
au fur et à mesure.
DERNIERE LIGNE DROITE Encore un petit effort et le problème est réglé. On reboote et on démarre un Thor flambant neuf. En principe, il appellera de lui même la fenêtre de configuration générale. Si vous demandez les paramètres globaux, vous obtiendrez la fig.2. Là. Pas grand chose à faire si ce n'est le choix du mode V No Logg i ng J Losfüe jysayiiiiiiiiiiiiiiii»:iciiii EmaiI Address |aneusOcIub-i ntern»t.fr Real Nane jBruce Lepper Edit Header De lete Header n*±j Save ÇanceI Mise I 1 Hall C2 ] Meus 3 ] Aninet 4 ] | De Iete «ail fro« POP server Mail server jnaiI.cIub-internet.fr
SMIP Server IfrjM olub-i Loginnane janeus j Use 'Mail server' | |Get fro« EmaiI Address j _| Ask every t i «e Passuord |------- POP Port ; 1101%| | Use APOP Fig.5 Cancel Save MMIP Port | 119l. l Sockets j 4|%| Max Msgs |ijijjjijjjjjljjjjl;lijiiijj mat -4 Don't use jNo MMTP Access
- MMTP Access Authentication- Authentication (nornal setting)
MMTP User ID | jijjji 1 MMTP Password Save_| Çance I_ FigT*
d’écran selon votre bon plaisir... Le serveur SMTP
(mail.provider.fr) est chargé de recevoir et transmettre les
messages que vous avez écrits. Votre provider vous a
normalement donné ces deux adresses ou une seule, si ses ordi
nateurs se débrouillent. Vous devez donc indiquer les 2
adresses ou cliquer sur Use mailserver, si une seule adresse
suffit (fig.5). Pour un BBS. C’est beaucoup plus simple : Vous
allez dans la configuration systèmes pour en créer un nouveau.
Vous lui donnez un nom et sélectionnez le type de paquets utilisé par votre BBS.Pour repérer les paquets dans le repertoire de download, Thor doit savoir On passe aux réglages de votre premier système (fig.3). Vous devez impérativement remplir les "info sur utilisateur" en indiquant vos noms et prénoms, ainsi que votre adresse email. Le bouton "Options de types" vous permet de rentrer les paramètres requis par le type d’échange des paquets de message.
Pour le type TCP (Internet), reportez- vous aux figures 4. 5 et 6.
Une petite précision concernant le serveur de mail. Dans les règles de l’art, le mailserver est le programme qui stocke et vous envoie les messages qui vous sont destinés (souvent pop.provider.fr). INSTALLATION DE THOR rez donc lire d'abord les mails de votre copine avant ceux de votre cousin d’Amérique... Comme évoqué auparavant, à l’ouverture d’un système. Thor ne vous montrera que les messages que vous n’avez jamais lus. Pour consulter les anciens messages ou ceux que vous avez gardés, il faut utiliser dans le menu, l'option Géné- rale Afficher Tous. Pour déclarer qu’un message doit
être garde, vous pouvez utiliser un des raccourcis clavier (Amiga-
K) . Pour marquer un message à détruire t ec h . D i a I og
.sys.aniya. . Sys.an 19a.
C onp.sys.an iga. En eunet.cyberrights fr.conp.sys.an iga comment les reconnaître. Vous mettez donc dans la case "Paquet de courrier" le début du nom du paquet, par exemple CN, si vos paquets ont pour nom CN121197.PKT. Deux mots sur la configuration des conférences, surtout utile si vous voulez, par exemple, que votre signature soit différente pour vos messages "personnels" et vos messages "professionnels".
Enfin, n'oubliez pas de sauvegarder à chaque fois que vous entrez ou modi- fiezun paramètre dans les 3 fenêtres de configuration (globales, systèmes et conférences). Voilà c'est tout, votre Thor est fin prêt.
Tn chael Boehner effrey Marris tchalis Sidiroputos apta inflhab agnoI a . -pr ob ( « Rm iga?
Shapesh i fter for SS?
Et hern le: ShapeShif ter on the Internet le: Rniga Java tool now ava i table le: nacs and ss and netscape le: shapeshifter and internet ! ! !
Fig.10 J- Zï z A: A adresse: Sujet: Base de données). Pour faire le ménage de temps en temps, utilisez le Menu Générale Compresser épurer.
Lorsque vous voulez écrire un nouveau message, Thor ouvre une fenêtre qui permet d’indiquer le destinataire (Fig
11) . Les boutons vous permettent entre autre de transmettre un
fichier en plus du texte (attacher fichier), d’en crypter le
contenu avec PGP (rappelons que l’utilisation de PGP est
illégale en France) et de choisir dans quel mode doit être
envoyé votre message. En effet, quand vous répondez a un
post, Thor traitera votre réponse comme un post, c’est-à-dire
que le message sera envoyé au serveur de news et sera dif
fusé dans le forum. Si vous voulez vous adresser directement
à l’auteur du post (parce que votre message ne concerne pas
tous les lecteurs du forum), il faut ++impérativement++
penser à sélectionner "email", comme conférence de desti
nation. De toutes façons, ce genre d’erreur d’aiguillage
n'arrive pas deux fois...;-) Pour éditer votre texte, vous
pouvez utiliser votre éditeur préféré ou l'éditeur intégré :
"F.S.E". Cet éditeur est assez sommaire mais tout à fait
suffisant. Les fonctions à connaître sont, CTRL-Y pour
effacer une ligne et AMIGA_Z pour sauvegarder le texte et
mettre le message Sujet Re: Shapeshift Re: Shapeshifter __
Re: SS&Netscape3.87B Re: HQX ut iIity for Inutators on IRC! !
! !
ïnplant Ethernet NO, iGH enulator ?
,e: RiSnîiss rstj-sîïc, thapeShifter on the In liga Ja :er NOT working ¦ - S Conférences: | Emai I VISITE GUIDEE Extras... Reform. Le texte Annuler J Attacher fichier: Qk Thor s’utilise principalement en mode offline. C’est à dire sans que votre ordinateur soit connecté, on parle en anglais d’"offline newsreader". On commence toujours par l'ouverture d’un système, en cliquant 2 fois sur son nom dans la fenêtre de démarrage (Fig 7). Thor cherche alors si de nouveaux messages sont arrivés depuis la dernière fois et les répartit dans les conférences adéquates. Notons au passage que les
mailing-listes peuvent être gérées de façon transparente, en créant une conférence dediée par liste reçue (Touche F6). Pour consulter les nouveaux messages, il suffit d'utiliser les touches fléchées ou les boutons situés en bas de la fenêtre (Fig
8) . Dans le menu "Fenêtre", on peut obtenir la liste des
conférences du système (Fig 9) et la liste des messages de la
conférence active (FIG 10). Vous pour- c’est Amiga-D. A ce
propos et comme pour le camembert, vous pouvez indiquer un
délai de "conservation" des messages, en jours ou en nombre de
messages reçus (Configuration globale dans la file
d’événements. Une autre fenêtre utile est "l’éditeur
d'événements qui permet de modifier, d’annuler ou de mettre en
attente un événement (Fig
12) .
Si vous utilisez Thor comme reader pour Internet, un programme appelé ConnectThor gère pour vous les échanges avec les serveurs de mails et de newsgroups. Après vous être connecté et avoir sélectionné Externe ConnectThor vous avez le choix entre : (Fig 13)
- Get Mail qui permet de récupérer les nouveaux mails. - Get News
pour obtenir les nouveaux posts. - Send Events pour envoyer et
exécuter tous les événements en attente. - Do ail, fait tout
à la suite.
Qo Ail Get Mail Get News §end Events | Çoofig TCP jrowse News | I I A il «ri 5 l y 1 F.gÏ3 email, rien qu'en manipulant le contenu "Thor Team", un coup d'oeil sur le tiroir des messages !!! Docs : 600 Ko de documentation !!!
PORT AREXX Une autre particularité exceptionnelle de Thor, c’est son port Arexx. La quasi totalité des fonctions du programme sont disponibles via arexx (128 commandes précisément !!). Les applications possibles de ce port Arexx n’ont donc pour limites que celles de votre imagination.
Par exemple, un des scripts fourni gère les parties d'échec ou de morpion en DOCUMENTATION Comme pour le port Arexx c’est une documentation, presque exhaustive, en amigaguide qui est distribuée. Malheureusement, cette documentation est en anglais. L’utilisateur du port arexx n’a pas été oublié et c’est un vrai régal de ne pas devoir chercher pendant des heures la syntaxe des commandes et de pouvoir consulter des exemples documentés pour chaque fonction. Pour vous donner une idée du travail fourni par la CONCLUSION Après cette mise en route, il reste beaucoup de fonctionnalités plus avan
cées à découvrir, comme le carnet d’adresses, la compression des messages et les innombrables scripts Arexx.
Le plus dur est fait, alors profitez-en, Thor n'a pas d'équivalent puisque c'est un Dieu...:)) Comme d’habitude, je suis ouvert à toutes propositions pour les sujets des prochains articles. A vos claviers... ¦ MAIL Appelé aussi courrier électronique ou E- Mail, il s'agit de l'équivalent électronique du courrier postal ou "snail mail" (courrier escargot :)). En plus du texte que vous voulez envoyer. Il faut bien sûr indiquer l'adresse électronique du destinataire et le "sujet" du mail. Ce sujet est important, car il n'est pas rare de recevoir beaucoup, beaucoup de courriers et cela permet
au destinataire de lire ses messages par ordre d’intérêt. Sachez aussi qu’en l’état de la cryptographie en France, il faut considérer ses mails plutôt comme des cartes postales. Dans les faits, il y a beaucoup trop de mails circulant pour qu'ils soient tous lus, mais quiconque pouvant mettre de très gros moyens peut filtrer tout ce qui passe. :-( POSTS Ils ont les mêmes caractéristiques que les mails. Mais ils sont destinés à l'ensemble des lecteurs d’un forum, plutôt qu'à une seule personne. Le mode de distribution est donc totalement différent (USENET, FIDO...). Sauf intervention de
votre part, votre réponse à un post crée un autre post, qui sera donc lu par de très nombreuses personnes.
MESSAGE Terme général recoupant les textes et les fichiers attachés qu'ils soient transmis comme mail ou comme post. Quelques règles régissent le contenu des messages. Par exemple, la publicité non désirée est "méprisée" par les LEXIQUE utilisateurs. Elle est donc fortement déconseillée puisque ressentie comme de l’anti- publicité.
NEWSGROUPS Appelés également forums ou conférences, ce sont des espaces d'expression sur des sujets très précis et ouverts à tous. Par exemple, les newsgroups (en français) : fr.emplois. demandes et fr.emplois.offres indiquent clairement quel type de messages ils distribuent.
Dans l’intérêt de tous et pour respecter la mise en forme parfois demandée aux posts, la Neti- quette recommande de lire la Foire Aux Questions (FAQ) du newsgroup avant d’envoyer un post pour la première fois.
MAILING-LISTE Quand un sujet nécessite des échanges entre de nombreuses personnes, mais ne concerne potentiellement pas assez de monde au regard d’un newsgroup, on crée une mailing- liste. Il s’agit d'une adresse électronique, où tous les messages arrivant sont ré-envoyés dans les boîtes aux lettres des membres de la liste. Il peut y avoir des mailing-listes sur tous les sujets, comme la culture des petits pois dans le Sahara ou comme moyen de communication pour un groupe donné (les membres d’un club AMIGA par exemple ;-) SIGNATURE Les adresses électroniques étant parfois assez
barbares à retenir, il est important que le destinataire sache qui lui a écrit. On ajoute donc à la fin du texte, quelques lignes indiquant son nom et sa qualité. La Netiquette propose des signatures de 4-5 lignes maximum, pour éviter les signatures plus longues que les messages et diminuer le temps de téléchargement des messages.
UUCP L’abréviation d’Unix to Unix Copy Pro- gram ou Protocol. UUCP était un logiciel livré avec les OS Unix, permettant de transférer directement des fichiers d’une station à une autre, même par téléphone si besoin. Au fur et à mesure, le programme s'est étoffé et a relayé les news Usenet et le mail destiné aux membres du réseau UUCP. Depuis le dévelopement exponentiel d’Internet, l’utilisation d'UUCP a beaucoup diminuée, même si TCP IP réserve en standard le port 540 pour les transferts UUCP.
Pratiquement, peu d’ordinateurs acceptent les connexions téléphoniques UUCP directes en France. Quelques BBS le proposent ou l’ont proposé, comme Gatelink à Lyon. L’avantage principal d’UUCP, est qu’il résonne en terme de machines et non en terme d’utilisateurs. Chaque machine peut donc gérer ses propres utilisateurs, d’où un nombre infini d'adresses électroniques possibles pour chaque machine. UUCP a été porté pour Amiga mais sa configuration n’est vraiment pas des plus simples, UUCP demandant quelques connaissances d’Unix.
RUBRIQUE FANZINES par Jean-Francois Horvath Dynamigamite interviewe imré Antal d'AConcept Ici le capitaine Birk. Nous sommes en orbite autour de la planète Fanzine.
Pour en savoir plus sur celle-ci, je vais me téléporter en compagnie de mon fidèle premier officier, Mr Chnok. La rencontre avec les autochtones, les Fanzi- neux, nous réserve sans doute quelques bonnes surprises... Voici pour commencer une interview réalisée par Alexandre Rey pour Dynamigamite. La personne interviewée n'est autre qu'lmré Antal !
(Un big merci à Alex de m’avoir permis d'utiliser son interview ! ) I Chose promise, chomdu ! Voici en exclusivité pour VOUS l'interview de celui qui fut, de 94 è 95, l'idole des Amiga-Fans, à savoir Imré Antal, ex-rédac' chef de feu Amiga Concept, et rédac' chef de PC Jeux... Quoi ? Mais qu'est-ce que tu me dis là, Pierrot ? Mais c'est pas possible, dis-moi que j'rêve, c'est pas vrai !!??! Si, Imré est bel et bien tombé dans le gouffre sans fin de l'horreur informatique!
Explications... Moi: Tout d'abord, que signifie ce soudain changement de bord ? Pour la plupart des Amiga-Fans, cela ressemble plus à une trahison qu'à autre chose. Vous traitiez le PC de Préhistoric Computer dans feu
A. Concept, et maintenant, vous travaillez pour lui... Imré:
Trois destins s'offrent à un samouraï pour se laver du
déshonneur de sa défaite: se faire hara-kiri, tuer ses
adversaires jusqu'à mourir, ou tuer tous les siens et servir
de manière irréversible l'ennemi. J'ai choisi la 3è solution
parce que j’en voulais terriblement à ceux que j'ai servis
durant plus de deux ans et qui m'ont trahi. En
1994. L'Amiga avait encore une sacrée longueur d'avance sur le
PC. Notre affirmation "Préhistorique Computer" était
justifiée plus que jamais. Qui peut encore se poser la
question de savoir si l'Amiga rivalise encore avec le PC ?
Moi: Pourquoi avoir abandonné le projet d'Amiga Wave ? D'après certaines rumeurs, il s'agirait d'une sombre histoire d’argent (manque de fonds...) imré: Lorsque Amiga Concept s'est éteint, mon équipe rédactionnelle et moi- même avions constitué une nouvelle structure financière pour lancer une édition française de l'esprit d Amiga Format (un magazine fort de sa pagination, 150 pages, et de son hétéroclisme, traitement de jeux et utilitaires). Escom, racheteur de l'Amiga à ce moment, s'était engagé à nous aider: ils n'ont tenu aucune de leurs promesses et le magazine est mort-né,
alors qu’il était presque achevé. Dream en avait chroniqué le triste dénouement. Le bilan des deux ans que j'ai consacrés à supporter activement l'Amiga: un endettement jusqu'à l'an 2000 pour avoir cru au devenir de l'Amiga. Depuis deux ans, je verse mensuellement 3000F à ma banque pour rembourser la perte occasionnée par le lancement d'Amiga Wave, pour lequel j’avais vendu ma voiture. Ecoeuré, j'avais immédiatement revendu tout mon matériel Amiga, à la moitié de son prix, pour tenter d'oublier la trahison d'Escom qui a ensuite prouvé qu'il n'était pas digne de la confiance des Amigaphiles
(revente bénéficiaire de la marque Amiga ...). Moi: Que sont devenus les exrédacteurs de feu A.Concept ? (Séverine, Alexandre. David, Farid. Jérôme Quétard et Cie) Imré: A vrai dire, je n'en sais trop rien.
J'ai rencontré Fabinou il y a six .
7 mois, par hasard. On s'était promis de se revoir, on ne l’a toujours pas fait car il me faudrait des journées de 36 heures... Quant aux autres, nos chemins se sont, volontairement ou non, séparés. Volontairement quant à Jérôme Quétard... Moi: Parlons un peu des bécanes... Pensez-vous que l'Amiga ait toujours une chance de resurgir sur le marché de la micro? De nouveaux Amiga viennent de sortir (sept Amiga. Plus précisément), et les cartes Power Up de Phase 5, à base de Power PC vont sortir dans les deux prochains mois... Imré: En 1993, l'Amiga se tenait la tête haute devant le PC. Les
jeux coulaient à flot et l'avance technologique impressionnait. Depuis, nombreux sont les chariots qui ont abusé de la confiance passionnelle et aveugle, dont j'ai fait partie, pour s'enrichir: le filon était trop juteux, et les naïfs trop nombreux. Les Acer, Escom et autres Gateway n’ont eu qu'à tenir le discours que tous les passionnés souhaitaient entendre. Et même lorsque les propos s'avéraient contradictoires, les Amigaphiles ont toujours transformé l’appréciation: pour continuer à y croire. Le combat incessant de l'Amiga contre le PC ou l'Atari ne vous suggère t-il pas quelque chose
? Un psychanalyste m'avait révélé que cette lutte s'assimilait à une guerre de religion. Chacun ne croit qu'en son propre Dieu, alors qu’il s'agit du même ! Je ne crois en aucun Dieu, je ne suis pas croyant, mais pratiquant: il s'agit de mon adage favori qui s'applique à ma vie comme à ce contexte informatique. D'une communauté à l'autre.
Amiga ou PC, j’ai rencontré les mêmes trahisons, les mêmes mensonges, les mêmes escroqueries. Rien ne justifie de se donner corps et âme à l'une d'entre elles. Technologiquement, l'Amiga ne peut plus rien prouver, car le support industriel est inexistant et le retard accumulé est trop immense. Le néant s'est abattu sur le marché de l'Amiga: même les plus grands ne s'en sont jamais remis. Amiga Format vendait 110000 exemplaires il y a encore 2 ans. Ils sont actuellement à 25000 ! Qui peut se remettre d’une telle hécatombe ?
Moi: Si par hasard l’Amiga refaisait surface (à notre plus grand plaisir, et au grand malheur de certains), y a-t-il une chance pour que l’on vous retrouve d'une manière ou d'une autre ?
Imré: Ha, si l’Amiga refaisait surface... Voilà une question que je ne m'étais jamais posée. J'ai simplement mis mes compétences au service d'une autre secte.
Mais maintenant que vous me le demandez. Je suis persuadé que j’inciterais, par tous les moyens, Edicorp à lancer un magazine dédié Amiga. On peut rêver, c'est un luxe permis à chacun... Moi: Comment voyez-vous la micro informatique du futur ?
Imré: Je ne l’imagine pas. Je la subis.
Les fantasmes se réalisent d'année en année. Lorsqu'en 1994 je fantasmais sur une Silicon Graphics, exposée au Cebit, qui afficherait un simulateur hyper-réaliste, j'espérais pouvoir y jouer chez moi. Sur micro- ordinateur personnel d'ici... une vingtaine d'années. En 1998. Le PC, accompagné d'une carte 3D. Réalisera ce rêve insensé... Moi: C'est terminé: juste une ligne pour dire que tous mes contacts sur Amiga regrettent A.Concept. C'était vraiment le bon temps, dommage... Imré: A-Concept, c’était vraiment le bon temps, effectivement. Un temps lointain que j'ai réussi à reconstituer
au sein de l'équipe de PC Jeux. Il n'existe pas de petit plaisir.
;rûA Distribution ICC Softwa re Tél : 03.20.02.06.63 Fax : 03.20.82.17.99 Du lundi au vendredi de 9 h à 18 h http: www.fdsoft.com J-F: Maintenant, la suite... Unités Centrales 1200 ? Pack Magic 120Ô ? HD 260 Mo ? Pack Magic 1300 Infinitiv Basic 1300 Infinitiv Plus (+ Scandoubler) 1400 Zorro 2 Infinitiv Tower 1500 Zorro 3 Infinitiv Tower
2. 590 F
2. 990 F
3. 390 F
3. 990 F
4. 690 F
5. 990 F Tel ALLI@NCE MICRO: eu le plaisir de recevoir plusieurs
numéros de ce fanzine édité par le club du même nom. Beaucoup
de changements se sont produits depuis mon dernier article.
Sachez en effet que le n=10 d'Alli@nce Micro le fanzine, daté
de septembre octobre 1997, fut le dernier en version papier.
Après quelques tentatives en AmigaGuide, le zine du club est
désormais dispo sur le Net. La folie du Web a donc atteint nos
amis de l'Alliance. Le grand avantage est d'avoir, grâce à
Internet, un lectorat potentiel beaucoup plus large. Au niveau
du contenu, l'équipe s'intéresse toujours aux news du monde
Amiga sans oublier de vous tenir au courant du monde (fabuleux
?) Du Mac et même du PéCé. Dernier détail, il y a en bonus
quelques jolies pin-up à "consommer" avec modération... Allez,
vive 1ère du Ouaibe !
AMIMAC 17: Le seul fanzine belge dédié au Miga continue toujours la lutte. Nouveau logo, mise en page encore plus clean, toujours avec les illustrations de Guy Dedecker. L'aventure se poursuit inlassablement ! En plus des diverses rubriques habituelles (tests DP. Internet, Amos. AmigaGuide,...), il y a dans ce numéro deux grands dossiers; le premier traite du rôle important de l'Amiga dans la réalisation des effets spéciaux au cinéma et à la télévision, l'autre accorde quelques pages au Risc PC d'Acorn. Le jeu testé est la toute nouvelle production de Vulcan: Final Odyssey ! Sachez aussi
qu'Amimag est à la recherche de collaborateurs bénévoles pour la création de nouvelles rubriques techniques. Si vous êtes un pro du fer à souder ou un maniaque d'un langage de programmation, n'hésitez pas à contacter la rédac' !
MANQUES!* 5; Le petit fanzine de la sympathique association Manor est arrivé jusqu'à moi. Ce numéro est principalement axé sur deux grands thèmes: le Computer'97 de Cologne et les pirates légendaires du monde informatique. L'équipe avait fait le déplacement jusqu'à Cologne, et ils ne l'ont pas regretté apparemment ! La rédac' passe en revue les nouveautés présentées lors du salon, à savoir; l’Amiga 5000, l'Index, le Boxer, la Cyberstorm PPC... Notons encore pour cette édition un petit historique sur le réseau des réseaux (Internet, ben oui!) Et un explicatif très détaillé sur la télé
interactive. Que du bon. Messieurs dames... BUGSSY 21: La feuille de chou (d'après leur propre dénomination) du Bugss vous propose un sommaire plutôt fourni. Comme d'hab’. Le mag’ commence par les actualités humoristiques, ça vous met en forme d'entrée de jeu. Pour le reste, il y a quelques infos sur le Netbox, quelques DP (Visual Prefs. Reset Handler,...), la description du site Web du club,... Deux pages font le point sur l'apprentissage du fameux programme Light- wave par cassettes vidéo. Point fort de ce numéro: l'interview d'un des fondateurs de RAM (le fanzine devenu magazine).
Simon Lavi explique comment l’aventure de RAM a débuté et pourquoi elle s'est arrêtée prématurément. Enfin, les fans de Shapeshifter auront droit à un article détaillant les paramétrages de ce logiciel.
NEOPHYTE 4: Voici (enfin !) L'opus quatre de ce zine franchement délirant. Néo est le seul fanzine sur disquette que je connaisse, mais alors quel zine ! Tout est traité avec un humour... humoristique. La présentation et les musiques sont bonnes. Le contenu quant à lui va d'une interview délire à la pin-up (décidément, depuis Amimag tout le monde s’y met !) En passant par l'essentiel sur Protracker et le droit de défonce... Néophyte laisse aussi une large place à ses confrères puisque de nombreux zmes sont analysés à la loupe par la rédac'. Bref, je vous conseille ce diskmag' à forte
dose, histoire d'oublier un peu vos soucis quotidiens. Fous rires garantis !
Carnet de bord du capitaine. Notre rencontre avec les Fanzineux a été un succès total. Ce sont des gens formidables et passionnés par l'Amiga. Pour en savoir plus à votre tour, n'hésitez pas à les contacter aux adresses indiquées. Pour me faire parvenir vos créations: deux adresses, celle d’ANews ou celle d'Amimag.
Fin de la communication... Bon de Commande à retourner à : FREE DISTRIBUTION SOFTWARE 82 Rue de Sailly, BP 134 - 59453 LYS LEZ LANNOY CEDEX OM Prénom : .... dresse : ... ode Postal : LJ_!_J_J_! VILLE : ... eléphone (obligatoire si Messagerie)
: .. Qté Amimag, 13, rue de la Soiene, bte 61190 Bruxelles, Belgique Dynamigamite. Lot. Les Aurores, 26800 Portes-Lès- Valence Bugss (La maison des associations), 19. Rue P. Whiehn 33600 Pessac Néophyte, C O Olivier Moreno.
10, rue J. AMIGAni 38120 St Egrève AMIGAzette change d'ad resse : 67 Rue Messager, 83200 Toulon.
Alliance Micro 2c. Rue Ch. Beau- deiaire 31270 Cugnaux Manor. Quartier Mermoz Bt.D2 1er Etage 54240 Joeuf ais de port forfaitaire : 35 F, 80 F ou 100 F (Voir ci-dessus) 1 ontant total de la commande
- joint mon règlement par ( ) Chèque, ( ) Mandat.
Carte Bancaire n° : !_!_!_!_! Exp !_!_ ate et signature « vaatxe oanj 'a tonne ao* siooi pra oonn*» a titre ndc*Ms «s CD ROMS et ceflam* ojcm sont langue anglaise Amie Amie Amie Ami?
Amie Amie Tours Micromk seules et options Périphériques SCSI* Lecteur CD ROM 16 X SCSI-II Interne Lecteur CD-ROM 16 X SCSI-II Externe Lecteur CD ROM 24 X SCSI-II Interne Lecteur CD ROM 24 X SCSI-II Externe Zip Drive 100 Mo Externe Disquette Zip Drive 100 Mo Lecteur Jaz Interne + 1 cartouche 1 Go Lecteur Jaz Externe + 1 cartouche 1 Go Cartouche Jaz 1 Go Disque Dur 2.1 Go Ultra SCSI Interne 890 F
1. 240 F 990 F
1. 340 F
1. 199 F 99 F
2. 500 F
2. 890 F 699 F
1. 905 F
2. 255 F
2. 230 F
2. 580 F
2. 740 F
3. 090 F SCSI requis Disque Dur 2.1 Go Ultra SCSI Externe Disque
Dur 3.2 Go Ultra SCSI Interne Disque Dur 3.2 Go Ultra SCSI
Externe Disque Dur 4.3 Go Ultra SCSI Interne Disque Dur 4.3 Go
Ultra SCSI Externe
• Contrôleur Périphériques IDE Amiga 1200 Tower ; Lecteur CD-ROM
24 X IDE ATAPI Interne 590 F Bus d'extension "AtéoBus" + Pixel
64
1. 390 F
1. 290 F
1. 590 F Disque Dur 2.5" • 1 Go IDE Interne Disque Dur 3.5' - 2,5
Go IDE Interne Disque Dur 3.5" • 3.2 Go IDE Interne Capacités
supérieures Tél.
Divers a73l0 - 3.5" - 3.5" - 80 cm 79 F 300062 - 3.5" - 2 x 3.5" - 60 cm 49 F a7315 -3 5 - 2x35"-85cm 79 F a7326 - 2 5" - 3.5" + alim Y - 21 cm 129 F a7328 • 2.5'• 3.5'• 70 cm 149 F a7330 - 2.5"- 2 x 3 5" - 70 cm 169 F a7332 • 2.5" • 2.5" + 3.5" -70 cm 169 F a7334 - 2.5"- 2 x 2.5 * 7 + 63 cm 189 F a7340 - 2.5“ - 2.5" - 7 cm 79 F a7345 - 2 5" - 2 5" - 35 cm 99 F a7347 -2 5" 2x25"-70cm 129 F at-001 - Rallonge 3.5" - 2 X 3.5" 120 F at-002 - 2.5" - 3.5" - 30 cm 95 F at-003 - 2 5" - 2 5"+3 5" - 30 cm 120 F Adaptateur moniteur M14381538S pour PC 159 F Adaptateur moniteur VGA pour A12Ô0
4000 149 F Rallonge pour moniteur VGA (Sub 15) 149 F Adaptateur SCSI Interne B1230 40 60Tower 290 F Nappe SCSI Interne 1 à 6 périphériques 159 F Bouchon de terminaison SCSI Externe 99 F Adaptateur Série Modem 9 - 25 broches 49 F Câble Minitel - Amiga 75 F Câble Parnet (Amiga - Amiga ) 99 F Câble SCSI 25 50 Externe 109 F Câble SCSI 50 50 Externe 130 F Coude 90 PCMCIA pour Tour 259 F Interface pour clavier PC W95 A1200 Tour 349 F Interface pour clavier PC W95 A2 3 4000 399 F Boîtier alimenté pour 1 disque dur SCSI 540 F Boîtier alimenté pour 1 lecteur CD SCSI 360 F SIMM EDO8 Mo 16 Mo 32 Mo
150 F 250 F 650 F Tarifs des SIMM EDO sous reserse de vaeaftons ScanDoubter externe pour tous les Amiga 790 F Périphériques Accessoires Divers Alimentation originale 3A (500 600 1200) Alimentation 200 W - 20A (500 600 1200) Boite rangement 150 disquettes Posso Boîte rangement 150 disquettes Posso Occasion Lot de 10 disquettes 3.5 pouces 880 Ko Joystick Cruiser Noir Joystick Cruiser Turbo Joystick Zipstick SuperPro Autofire JoyPad Compétition Pro CD32 & Amiga Digitaliser 8 bit audio Megalosound (VA) Souris 3 boutons 400 DPI The Wippet (Port série accéléré sur PCMCIA) Squirrel SCSI (Contrôleur
SCSI PCMCIA) SuftSquirrel SCSI (Idem+rapide + port série) Modem : 290 599 149 60 30 105 129 149 189 350 129 499 550 790
1. 090 + 150 250 230 210 480 650 770 Modem USRobotics Flash 33.6
56K Option : Kit Internet Amiga * Adaptateur Sene Lecteurs de
disquettes : DD 720 880 Ko interne pour A500 + DD 720 880 Ko
interne pour A600 A1200 DD 720 880 Ko interne pour A2000 4000
DD 720 880 Ko externe pour tous HD Interne 1.41.76 Mo A12002
4000 (preasez) HD Externe 1.4 1.76 Mo (WB2 04 minimum Cartes
accélératrices Amiga 1200 : Viper 68030 à 50 Mhz * SCSI-II
1.490 F Blizzard 1260 (68060 - 50 Mhz MMU FPU) 2.965 F
Blizzard SCSI-Kit pour B1230 1240 1260 540 F Amiga 3000 et
4000 : Cyberstorm MKIII 060 4.690 F (68060 • 50 Mhz MMU FPU +
Ultra Wide SCSI) Cartes accélératrices PowerPC Amiga 1200 ij
______ Blizzard 603e 160 Mhz * 68040 25 Mhz 2.590 F Blizzard
603e 160 Mhz - 68060 50 Mhz 4.990 F Blizzard 603e 200 Mhz et
250 Mhz Tél.
Bkzzard 603e+ 160 Mhz»SCSI-ll*68040 25 Mhz 3.090 F Bkzzard 603e+ 160 Mhz+SCSI-ll.68060 50 Mhz 5.390 F Blizzard 603e+ 200 Mhz et 250 Mhz Tél.
Tél.
Amiga 2000 Amiga 3000 et 4000 : Cytoetstorm PPC604e 180 Mhz -Ultra Wide SCSI 5.570 F Cyberstorm PPC604e 200 Mhz + Ultra Wde SCSI 6.590 F Option 68040-25 Mhz 68060-50 Mhz *420 F +2 365 F Cartes graphiques
1. 990 F Nouvelle carie (800x600 24 bits) en émulation Picasso96
pour Amiga 1200 en tour sans carte Zorro II ou III CI.
Amiga 2000 3000 4000 et 1200T + Zorro2 3 ; Cybervision 64-3D - 4 Mo 1.490 F Scandoubler pour Cybervision 64-3D (A4000) 600 F Logiciels Amiga AsimCDFS v3 8 -Version Française- Directory Opus 5 Magellan - Vo - Ibrower -Vo- Master ISO 2 0 490 F 490 F 250 F Tél.
339 F 349 F 249 F 139 F 39 F 490 F Tél.
450 F 290F Miami 2.x enregistré + In-To-The-Net -Vo - Organiser 2.0 -Version Française- Organiser 2.0 -Version Française Mise à jour- Oxyron Patcher - Vo- Personal Paint 6 4 -Version Française- Turbo Cale 5 CD (.Doc Version 4 en Français) Turbo Prmt 6 Wordworth 6 -Version Française- Wordworth 6 -Version Française Mise à jour- CD-ROM Amiga 105 49 49 85 199 699 99 239 240 39 139 240 239 490 139 249 319 339 319 F 309 F 179 F 179 F 309 F 399 F ADE - Geek & Gadgets 2 Amiga Format 23 Amiga Format 24 Aminet 23 (Février 98) Aminet Set 4 ou Set 5 Aminet Bumper Bundle (Aminet Set 1 a 5 « Aminet 20 et
21. Soit 22 Cds'l C U Amiga CD 19 - T.F.X + Scala MM300 Cygnus ED Professionnal Release 4 -Vo- Deiuxe Paint 5 CD French Storm (Libre essai en Français) The Game Room Personal Paint 7.1 Scala Plug In Turbo Cale 5 CD (.Doc Version 4 en Français) Web It 1 Volume 1 Bram Damac Final Odyss?
Escapee ' i of the 3rd Moon .AGA030) je Pinball street Racer Ultimage Gloom UropaZ -Version Française- Plus de 200 CD-ROMs Amiga sont disponibles, demandez notre catalogue gratuit ou consultez la liste sur notre site Web http: www.fdsoft.com Amiga Forever CD Emulateur Amiga pour PC Pentium Commande sur papier libre ou bon de commande ci-dessous. Règlement joint par chèque, mandat ou Carte Bancaire par téléphone ou télécopie.
Frais de port CD-ROMs & Logiciels : 35 F Périphériques : 80 Frs - Confis & Tours : 100 Frs. Livraison au choix par la poste ou par messagerie express.
Vente par correspondance uniquement Prix NEWS ;!;)«i iimkm NEWS VIDEO NUMERIQUE Vous avez été assez nombreux à nous demander des articles relatifs à la vidéo sur Amiga. Message bien reçu. Nous allons essayer de vous satisfaire au mieux en préparant une série d'articles. Nous vous demandons simplement d'être patients car il n'est pas si simple de se replonger dans des logiciels que l’on n'avait plus l’habitude d'utiliser. Vous retrouverez aussi ce mois-ci, comme tous les mois, les News. On y parle aussi de PC. Certes, et les news Amiga ne sont pas très nombreuses en ce moment, mais nous
croisons les doigts pour l'avenir.
Vous êtes assez nombreux à posséder deux machines (PC et Amiga) et notre volonté de toujours vous informer au mieux continue de nous guider. Je vous invite aussi à participer à la rédaction de cette rubrique en nous faisant part de vos remarques voire de vos astuces utilisées avec tel ou tel programme. D'avance merci et à bientôt.
VIDEO Sony commercialise un Walkman vidéo GV-A5000E intégrant un magnétoscope Hl- 8, un écran couleur LCD de 10 cm de diagonale, un TBC réducteur de bruit, le time code RCTC.etc.. Tarif annoncé 8500F.
Sharp propose un camescope DV sous l'appellation VL-DC3. Il est doté d'un écran LCD de 10,2 cm, d'un zoom optique 10X, d'un mode 16 9, d'un mode photo, d'un stabilisateur numérique, d'une fonction stroboscope, de sorties DV. YC et composite. Ratif : 13000F.
AMIGA Un logiciel dont on n'a sans doute pas assez parlé : Navigator Titler Pro (NTitler Pro) réalisé par Michiel den Outer. Il permet de créer très facilement des logos 3D et en plus il gère le son. Certes le lissage est loin d'être parfait mais il est tellement simple à utiliser.
Vous pouvez télécharger la version démo à http: www.luna.nl ~michiel l Type Speed over 50MHz 060 Price (US Dollars) Wipes, Boxes and Elipse Transitions 329% $ 30 Covers Transitions 381% $ 30 Slides Transitions 463% $ 30 Picture in Plcture Transition 417% $ 30 30 frames sec and 24 frames sec Film Look Effects (PPC and 68k) much faster $ 60 Ail of the above for only $ 120 F2J PPC version 350% free wtth any other order CG overlay 300% $ 30 Jstream to QRT 24 RAW Effect ???
Available soon 2 4x effects operaters Convolve and Gamma 300% $ 40 the lot ‘ Ail producer effects 1 release here in the nexl 12 months $ 200 MONTAGE VIRTUEL Hitachi propose des disques durs 3,5 pouces SCSI de 9.1 Go et 18.2 Go et offrant un temps d'accés de 7,5 ms et une vitesse de rotation de 7200 tours minute. Ils sont annoncés avec un taux de transfert de 21.8 MO seconde.
Pinacle propose une solution de montage DV: la Miro DV300. Cette offre est composée d’une carte Adaptec 8945, d'un câble muni des deux prises DV et de deux
CD. Elle dispose d'une fonction de dérushage automatique
intéressante et intègre Adobe Photoshop 3.0 LE et Première
4.2 LE. Pour Mac. W95 et NT au tarif de 9000F.
JVC propose une nouvelle station de montage virtuel: la MW-S1000 EG. Elle s'articule autour d'un Pentium à 133 Mhz doté de 64 MO de Ram.
J 1 :--N l »- [ | Th i s is NT itter Isons « | | Ver Mode Eftpacfc Cl Rotation Texte I0 1 r®- 1 1 Cop i er Clef | Col 1er Prévue Jouer J St« Digital Broadcaster et ppc Voici un tableau comparatif du site de David
A. Newman [dan@cts.com], programmeur et utilisateur de la carte
Digital Broadcaster Elite, à l’adresse
www.free.cts.com crash d dan (voir les news vidéo du mois
dernier). La deuxième colonne montre le gain réalisable avec
un 604 à 200MHz en comparaison avec un 68060 à 50MHz. D’après
David Newman, les cartes PowerUP de Phase 5 fonctionnent sans
problème avec les cartes Digital Broadcaster Elite, mais pas
avec la DBC32.
On peut télécharger gratuitement quelques outils pour le logiciel Producer: les versions NTSC et PAL des Animation Wipes Pack 1 et 2 . La version 2 nécessite ANIMS1.5, un module de rendu rapide qui ajoute "animation keyed transitions" à Producer.
David Newman compte continuer à produire des plug-ins pour Producer, et propose un prix "abonnement" de $ 200 pour tous les modules qui deviennent disponibles cette année, en dehors de ceux qui seront vendus à un prix plus élévé que $ 50.
PHOTO NUMERIQUE Vivitar propose une nouvelle mouture de son appareil ViviCam 3000 en lui ajoutant une nouvelle optique. Résolution 1000 X 800 points et mémoire interne de 500 Ko. Tarif: 2990F.
MULTIMEDIA Le CD-R870 est le nom de l’enregistreur monobloc de CD-R proposé par Philips au tarif de 5000F.
Le MPEG Wizard est un boîtier réalisé par AB Soft, se branchant sur le port parallèle d’un PC et permettant l’acquisition en temps réel de son et d’images à 24 images par seconde. Il autorise aussi la capture d’images fixes en haute résolution (1600 1200 points en JPEG).
La nouvelle version de Bryce 3D de MetaCreations (PC) est disponible et offre de nouvelles fonctions: déplacement d'une caméra, textures à propriété volumétriques champs d’étoiles aléatoires, etc.. CALENDRIER Le Salon International des Professions de l’Image (SIPI) se tiendra à Paris, Porte de Versailles (hall 7.2) du 13 au 16 mars
1998. On y parlera bien entendu de photc et de vidéo et le
numérique occupera une place importante sur les 17000 m2 di
salon. Avis aux amateurs. IMAGINA, le salon des images
nouvelles se tiendra i Monaco du 4 au 6 mars 1998.
ANNONCES Une version broadcast di Casablanca est attendue pour le mois d'avril. La sortie de la version 5 d'Adobe Première est imminente.
Vidéo Numérique PANASONIC NV DXIOO Trois capteurs sinon rien !
Un ratio poids ergonomie paradoxal... par Olivier Débats olivier.debats@hol.fr Les ingénieurs n'ont visiblement pas chômé en repoussant encore les limites de la miniaturisation dans un concentré technologique au format DV de 690 grammes réunissant la bagatelle de trois capteurs CCD ! Voyons voir en pratique si ce joli caméscope tient toutes ses promesses... Dès la première prise en main, on s’aperçoit vite que l’articulation sera mise à rude contribution, à partir du moment où l’on ne voudra pas filmer uniquement le coude relevé, caméscope à l’oeil, ceci étant du à la sangle de maintien fixée
trop bas sur le côté du corps de l’appareil afin de ne pas gêner l’ouverture de la trappe à cassette, il en résulte un déséquilibre latéral gauche, et la préhension qui du coup doit être plus ferme pour redresser le corps de l’appareil manque un peu de confort, les doigts étant refermés sur la protubérance en rectangle de la partie magnétoscope.
Alors, afin de diversifier les cadrages, et très vite parce que c’est plus reposant ;-), on a souvent tendance à tenir le caméscope à plat sur la paume de la main ouverte, et il eut été judicieux de placer une touche d’enregistrement déportée à l’extrémité avant de l’appareil, celle ci tombant naturellement sous l’index.
La commande de zoom est la plus agréable testée à ce jour, celui ci variant entre 2 et 15 secondes pour balayer la totalité du rapport de focale (4,0 à 48 mm). On peut même doubler ce rapport en numérique sans une trop grande dégradation de l’image. Attention, en théorie, car en pratique le fait même de rester raisonnablement en rapport optique, vu la légèreté de l’appareil, vous donnera l’envie d’enclencher aussitôt le stabilisateur... Celui ci démontrera l’étendue de ses faiblesses dès qu’un mouvement s’opère, en cas de panoramique par exemple, un à-coup se fait sentir au départ de
l’action, et plus vous êtes en zoom avant, plus les saccades vont s’accentuer... Une solution? La mienne a été de fileter au caméscope la base d’accueil vidéo qui a rééquilibré la prise en main, et l’a bien calé à la base du poignet.
J’ai également essayé autant que faire se peut, de filmer plutôt en position wide afin de garder un cadre naturel et une qualité d’image optimale. Le viseur couleur possède six inclinaisons crantées, dont la dureté ne permet en aucun cas d’y toucher en période d’enregistrement sans faire bouger l’appareil, il manque ainsi un oeilleton pouvant se relever afin de permettre une prise de vue à hauteur de poitrine. Cette lacune est à présent compensée par la possibilité de se servir de l’écran LCD pas très grand, mais à l’image bien définie avec ses 180 000 pixels. Il y a un mais, celui ci
ouvert a tendance à occulter les commandes de débrayage et de menu placées juste derrière et il faut y aller à tâtons... Des débrayages pour les exigeants !
En condition de tournage normal, le néophyte pourra s’en remettre à l’autofocus qui "assure", mais rien ne vous empêche de vous commuter en manuel et de faire le point via une bague dont la seule vue m’a rappelé celle tant décriée sur la VX 9000 Sony...(Anews n°100), car celle ci est sans butée aucune et tourne "à vide", d’où une perte de temps qui peut être bien précieuse en vidéo... Plus sérieux, on peut débrayer le diaphragme, la vitesse d’obturation, la balance des blancs, et pratique, la fonction zébra actionnée permet via des zones hachurées de voir à priori les portions du cadre
susceptibles d’être surexposées. Sinon rien ne vous empêche de vous reposer sur un des programmes d’expo sition automatique, de faire des photos, ou si vous êtes à court d’idées - et de transitions- employer la palette des effets numériques habituels. Une touche de contre jour possède un effet progressif moins violent que sur les autres caméscopes, mais on lui préférera bien évidemment la possibilité de bloquer l’exposition, très pratique. D’autre part, une molette de sélection permet de se balader dans le menu affiché sur l’écran LCD ou dans le viseur rappelant le système employé par
Sony mais qui se révèle être un peu moins intuitif.
Colorimétrie parfaite Le caméscope doit être posé sur le "support d’accueil vidéo" et sa connectique permettant d’être raccordé sur un moniteur, un ordinateur, voire même une imprimante. Les images même lues sur un écran sans prise Ushiden ont une définition sans pareil, les couleurs sont nettes, franches et éclatantes. Quant aux gros plans en macro, ils ne sont pas en reste et génèrent une définition exemplaire. Le mode ralenti avant ou arrière au 1 5 ème renvoie celui des Hl 8 aux oubliettes ! La pause est plus que parfaite. Attention tout de même, car son relâchement provoque un
à-coup sur une séquence filmée en mouvement. La télécommande au format carte de crédit est indispensable si vous voulez effectuer entr’autre une avance image par image, celles ci étant automatiquement codées pour une précision accrue en vue d’un montage ultérieur. Enfin, notons la possibilité de coupler, via la prise RS 232, l’appareil à un kit de raccordement optionnel avec un pc (non testé).
Pour conclure Il faut indéniablement mettre en avant la formidable qualité d’image et de colorimétrie de ce caméscope tri CCD à l’encombrement restreint doublé d’un grand nombre de débrayages pointus, ce sans oublier sa prise DV.
Mais à sa (trop grande?) Légèreté n’a pas été associé un stabilisateur digne de ce nom. Celui ci, souvent sollicité à juste titre par ce poids plume, montre vite ses lacunes et n’épaule pas sérieusement l’important rapport de focale ( x12), ce qui peut peser dans la balance et faire réfléchir l’utilisateur plutôt averti en prise vidéo dont les bougés, qu’on se le dise, sont les pires ennemis !
Un steadyshot qui se respecte aurait fait de cet appareil un véritable bijou ! Pour une future version? ¦ Remerciements à Sophie Ripeau (Panasonic France) pour le prêt de l'appareil.
COURS HTML POUR DEBUTANTS 3ème partie, par Denis Bûcher (dbucher@amiganews.com) Création de pages web (3) Alignement et formatage du texte Le mois dernier, faute de place, seule la première partie du cours a été publiée. C'est donc ce mois-ci que nous verrons comment formater le texte. Nous verrons aussi comment modifier les caractéristiques globales d'une page, notamment les couleurs du texte et l'image de fond. Et comme cadeau "bonus", nous verrons aussi les listes... La couleur Il est très facile d’écrire en B gras B (Bold) ou en l italique l . Mais en fait, les recommandations (site
3) sont de préférer les modifications logiques de votre texte aux modifications physiques, donc d’utiliser plutôt STRONG que B et choisir EM (Emphasize) au lieu de l ... A vous de décider !
Il n’est pas beaucoup plus compliqué d’écrire en FONT CO- LOR=red rouge FONT mais cela n’est pas compatible avec tous les browsers, surtout pour des couleurs plus rares (voir tableau HTML). Le plus simple est d’indiquer la couleur en RVB (rouge-vert- bleu). Pour cela, il faut simplement savoir compter en hexadécimal ou trouver quelques petits utilitaires. Prenons la méthode manuelle et simple :
1. Trouvez un requester de palette - par exemple dans un pro
gramme de dessin - et créez la couleur désirée, puis lisez les
valeurs indiquées pour les trois couleurs rouge, vert et
bleu.
2. Personnellement, j’ai créé un orange qui est indiqué comme 15,
9, 0 par le requester. Mais dans d’autres cas, les nombres ne
vont pas de 0 à 15, notamment dans de meilleurs modes d’écran
ou comme ici sur Internet où ces nombres vont de 0 à 255. Dans
ce cas, 15 devient 255, 9 devient environ 144 et 0 reste 0.
3. On convertit en hexadécimal: 255 = $ ff, 144 = $ 90, 0 = $ 00
4. Cela nous permet donc d’écrire en orange : Ecrire en FONT
COLOR=" ff9000" orange FONT !
Si écrire dans une autre couleur peut paraître secondaire, ce moyen d’indiquer les couleurs est par contre très utile pour changer le fond de la page, la couleur des liens visités ou non, etc. Nous verrons cela le mois prochain.
L’alignement Pour aligner le texte de votre page, ou n’imp rte quel autre objet, il existe DI& AliGN=xxx , un ordre de formatage des paragraphes qui prend pour valeurs "LEFT", "CENTER" ou "RIGHt". Par exemple: DIV ALIGN=CENTER Titre centré DIV DIV ALIGN=LEFT Suivi d'un texte aligné à gauche... DIV Il existe une version plus connue de ce tag sous la forme CEN- TER ... CENTER . Taille Si vous savez déjà comment modifier la taille du texte de manière logique avec les tags H1 ... H& , sachez qu’il existe une méthode pour modifier la taille visuellement, au milieu du texte. Il
s’agit du tag FONT SIZE=[+ -]nn que vous pouvez utiliser de deux Edit View Go Communicator Help € 3 rît j*, V u» rf « SS Back Forward Reload Home Search Guide Prirrt Securtty Bookmarks Location: frittp Hérodote 80 teats Tigure2-S Les différents exemples sur la même page : Amiga Ceci est l’écriture normale. Mais on peut écrire Un peu plus grand, ou même un peu moins jrand ou alors carrément décider directement de la taille.
Facile, non ?
Fig. 1 af : 100% I -al.
Façons faciles à comprendre avec cet exemple : Ceci est l'écriture normale. Mais on peut écrire FONT SIZE= + l un peu plus grand FONT , ou même FONT SIZE=-l un peu moins grand FONT ou alors carrément FONT SIZE=6 décider directement de la taille FONT .
P Facile, non ? P Vous l’aurez compris, un "+" ou un indiquent un changement par rapport à la taille de base, alors que la valeur sanssigne indique directement la taille absolue désirée. Les tailles valides vont de 1 à 7 et la taille par défaut est de 3.
La figure 1 (sous Unix, pour changer) montre le résultat des commandes des cours HTML n°2 et 3.
Pour finir... Vous pouvez même faire clignoter du texte (ne marche pas avec tous les browsers), mais ceci est à utiliser parcimonieusement, cai c’est vite agaçant !
On peut faire BLINK clignoter BLINK du texte i Certains tags peuvent se révéler utiles, par exemple PREx PRE qui prend le texte comme préformaté et l’affiche tel quel avec les retours à la ligne et autres. Il y a aussi la possibilité de définir des indices avec SUBx SUB ou exposants avec SUF x SUP . On peut aussi écrire du texte tracé avec STRIKE ... STRIKE . IMAGE DE FOND ET COULEURS Comment faire ?
Pour ajouter une image de fond sur votre page, rien de plus simple, le tag BODY se trouvant sur votre page doit se transformer en: BODY BACKGROUND=*images fond.GIF' BGCOLOR=* A020F0* TEXT=‘ FFFFFF" LINK=‘ FF0000 * VLINK=* 900000* ALINK=* 900000" Cela vous permet d’indiquer l’image de fond avec BACK- GROUND="url", mais aussi la couleur par défaut du fond de la page (avant que l’image n’apparaisse ou si le visiteur ne veut pas la charger) grâce à BGCOLOR="". Vous devez aussi indiquer les couleurs désirées pour le texte (TEXT) de la page, les liens pas encore visités (LINK), visités
(VLINK) et la couleur des liens lorsque l’on clique dessus (ALINK). Les couleurs sont à donner en RVB, comme on l’a vi plus haut.
Vous devez indiquer toutes les valeurs de BODY ou aucune F* 245 ?1 ft l Q»| 3 1
• 200g d* hwcot»
• ÜOgdebeune
• t 2 oignon 470' 290 ' .140' 125' 120' 290'
• F«ix« rivera lie oignon* don* le beurre
• Ajouter le* hencot» g HTML Hypertext merkup Lengoege WWW
World-Widt-Web 690' 1190' I 349' 1140' .830' 2840' .530' 2980'
4640 ' 4940 ' 6640 ' 4380' 7890' 1389 ' .540' 2640' 2489' 2949'
3349' 4849' 5949 ' 1179' 359' 2490' 1490' Fig.2 190' 190' ::::
-
- i ji .320' 190' . 390 ' 490' . 390 ' ...50' 320 ' 320 ' 550'
390' .240' 240' 240' 240’ 1840’ 460' à 570' 1690' 1590' .249'
165' .340' 290' 400' 490' .230' 60' .60' .230' 290' 490' .340'
1729' 1590 ' 1729' Si vous n’avez pas encore vu de pages
illisibles à cause du fond, sur Internet, je peux vous
promettre que vous en verrez, car ce n'est pas rare. S’il est
facile d’éviter de mal choisir les couleurs s’il n’y a pas
d’image de fond, dès que vous mettrez une image, vous verrez
que cela devient beaucoup plus difficile.
Pour certaines images de fond, aucune couleur ne peut rendre lisible le texte se trouvant dessus. Il faut donc très bien choisir l’image de fond. Une bonne chose est d’éviter les contrastes, ou une couleur proche de celle du texte.
Un bon conseil est de décider avant tout si la page sera constituée d’un texte sombre sur fond clair ou le contraire, et de créer ou choisir le fond de la page en conséquence... Si vous désirez en savoir plus sur une commande, je ne saurais trop vous conseiller les pages de références inclues dans Aweb si vous le’possédez (Menu Aide Documentation) ou d’aller sur les nombreux sites dédiés à l’HTML sur Internet. Evitez les sites moins sérieux et préférez les sites "officiels" qui privilégient un HTML plus standard (Voir sites 2 et 3). Vous trouverez aussi les fichiers donnés en exemple dans
l’article sur ma homepage (Voir site 1).
Le mois prochain, nous verrons les très utiles tableaux; ce sera beaucoup plus intéressant et les résultats bien plus variés et agréables à l’oeil que tout ce que nous avons vu jusqu’à présent... Vous aurez quand même appris quelque chose de concret ce mois-ci; en effet, vous aurez régulièrement besoin de listes. La plus simple est la liste non-numérotée (Unnumbered List) et les listes de type menu " MENU " et répertoire " DIR " sont à peu près semblables : Sites intéressants [1] http: www.amiganews. com dbucher [2] http: www.cwru.edu help introHTML [3] http: www.w3.org [4]
http: trace.wisc.edu docs html_guidelines htmlgide.htm Un dernier type est la liste de définitions : DL DT HTML DD Hypertext markup Language DT WWW DD World-Wide-Web DL Il existe donc aussi les listes numérotées (Ordered Lists) : OL LI Faire revenir les oignons dans le beurre LI Ajouter les haricots OL UL LI 200g de haricots LI 50g de beurre LI l 2 oignon UL Jetez un oeil à la figure 2 et vous comprendrez tout CONCLUSION LES LISTES Conseils
- Eour mais un mélange entre valeurs données et valeurs par
défaut risque d’être explosif ;-) A B
E Décollages
• •'La Mer ...
«•Coloreliagc .....
«L'espace .... »* L'alphabet BIEN
DÉBUTER SUR... «• Worbcnch 2 ....
«•Worbench 3 .... COURS DE BASICS... «•
Annabclla GFA «Jenmfer Amos COURS D'ASSEMBLEUR... «üphelic ASM
«Macros ASM
• * Hypertexte .... «Manuel 3 VO
ENCYCLOPÉDIE A.D.F.I. «T.l
Exec .. «T.2
Matériel .. PAGESTREAM... «Manuel
VF .... «Aides hypertextes «Scripts
«Gabarits ...
«Festivité ...
• •Texture MISE EN PAGE...
PageStream 3.3 VF (avec manuel et scripts et aidesl «Drapeaux
monde «••Effet de Gary .... «Extension
Border . «Extension TextFX «• Filtre
Wordworth .. «Filtre IFF DTXT «• Filtre Propage
• •¦Filtre JPEG «• Moteur True type TypeSmith VF « Fontes
Studio . IMAGE... «•DrawStudio
disquette «DrawStudio cédérom «ArtEffect Pour les Stylus.
Canon, compatibles ESC P2 et LQ ]' ' «*Imprimante Stylus color
600 ..1790' «* Imprimante Stylus color 800
29401 «Cable Imprimante 45' «Spoulcur d'impression 190' = 40 F
= 70 F = +30 F = +60 F Paiement différé = gratuit Paiement en 2
fois = +50 F Paiement en 3 fois = +100 F PILOTES A.D.F.I.
Traitement prioritaire (par téléphone) = +20 I REATIONS
A.D.F.I. EXCLUSIVITE Plus de 700 références en magasin.
Souris 2 boutons qualité supérieure 129' Souris 3 boutons 560 ppp ......209 ' Joystick standard de luxe ....148' Joystick mini format de luxe 148 ' Lecteur Cédérom Goldstar 24 x ... Lecteur Cédérom 32 x Modem USRobotics Sporter Message Plus Modem USRobotics Sporter Flash Carte Accélératrice Blizzard 1230 IV ..... Carte Accélératrice Blizzard 1260 ... Contrôleur Fast SCSI 2 pour Blizzard Blizzard 603c PowerPC 160 Mhz 68030...... Blizzard 603c PowerPC 250 Mhz 68030 Blizzard 603+ PowerPC 160 Mhz 68060......
Blizzard 603+ PowerPC 250 Mhz 68060 Cybcrstorm MK III UW SCSI Cyberstorm 604e 200 Mhz 68060 ... Cybers ision 64 3 D Scandoublcr pour Cybers ision .... Picasso IV ...... Anuga A12(8) avec Pack Magic* Amiga A1200 DD + Pack Magic* + Scala* Amiga A 1300 en tour ... Amiga A1400 en tour avec Zorro II Amiga A15(8) en tour avec Zorro III Tour Micronic Coque clavier A1200 ... Scanner Epson GT 55(8)
SCSI Écran SVGA garanti sur site 14 " Écran SVGA granti sur site 15" ... OS 3 I (ROM+disqucttes+Livrcs) RESEAU «• Ethernet Ariadne ... « Amiga - CD32 Sernet «••Amiga - Amiga Parnet DISQUES DURS garantis jusqu'à 5 ans «•IBM T' 2.16 CiO «•IBM 3" 3.2 GO «IBM SCSI 2 GO Virement postal = +20 F Virement bancaire = +20 F Envoi à l'étranger (en europe) = +15 F Eurochèque = +15 F Chèque étranger = +15 F Annulation acceptée = 120 F Devis spécifique = 150 F Lettre recommandée = +70 F «• Miami Ibrownse Nct Web 2 339' 250' 595' «« As.m CDFS TurboPnnt 6 480
' 449' «• Scanquix Epson = 540 F HP ou Paragon .. .560' Wordworth VF TurboCalc VF ...450' 480' Organiser VF Personnal Paint 7.1 349 ' 240' Aminet (ancien sous réserve =45F) 18 à 23 79' LANGAGE... «* Hisoft Devpac 3.50 VF complet 795 ' «PowerASM .940' «StormC 1890' «P.OS Powcr Up .330' 1090' « StormWizard ......540 ' Encore plus rapide.
Encore plus précis.
Encore plus fidèle.
190 F Connecte sur Amiga toutes vos Souris. Joystick.
Trackball.. yrnaiiailt:; vlu mi'üifcTL 245' Topolino SELECTION LOGICIELS A.D.F.I. ELECTION MATERIELS A.D.F.I. Préservons nos emplois : nos livraisons se font par transporteur français sous 24 H en stock.
RUBRIQUE JAVA par Jérôme Palaysi jpalaysi @ ufr.lirmm.fr Constructeur, destructeur, accèsseur Voilà une nouvelle année qui sera sans doute l'année de l'apparition de Java pour Amiga. Je ne cesserai de le répéter, ce langage va modeler une informatique nouvelle, comme s'il s'agissait de l'acte majeur de cette fin de siècle.
L. OW Medium Hlgh Une applet Java permettant de découvrir le
corps humain (fait à partir des connaissances acquises lors
d'un projet concernant un condamné à mort américain découpé
par tranches... (ca donne la chair de poule!)) Pour commencer,
revenons à l’exemple du numéro de janvier. Dans cet exemple,
nous avions deux classes: l’une était celle de l’alien,
l'autre celle de l’application. A ce propos, je vous conseille
de prendre connaissance de l'encadré "Applets et Applica
tions". Regardons la classe alien. Elle comporte des
attributs (âge et taille) et une méthode (celle qui lui
permet de se présenter).
CONSTRUCTEURS ET DESTRUCTEURS Réellement, il existe deux méthodes de plus que nous ne voyons pas dans le code et qui s'appellent "constructeur" et "destructeur". Ces méthodes peuvent être explicitement décrites pas nous, mais pas nécessairement. Lorsqu'un objet est créé, la méthode "constructeur" est automatiquement appelée. Lorsqu'un objet est détruit, la méthode appelée est "destructeur". En réalité, la première devrait s'appeler "initialisateur" dans le sens où cette méthode est en général réservée à l'initialisation des attributs de l’objet. La méthode constructeur porte le
même nom que la classe. Dans notre cas, cette méthode s'appelle "alien()M. Vous pouvez la rajouter dans le code : alienQ age=10; taille=180; } ...ou rajouter encore un autre type de constructeur: en effet, les constructeurs peuvent être surcharchés. C’est à dire que vous pouvez décrire une autre méthode "alien()" mais qui prend en entrée des paramètres: alien(int âge desire.int taille desiree) age=age desire; taille=taille desiree; } J'ai rajouté "_désiré" pour qu'il n’y ait pas de confusion avec le nom des attributs de la classe. Ainsi, lors de la création d’un tel objet vous pourrez
passer en paramètres les valeurs des attributs "désirés": pierre = new alien (22,208); ACCESSEURS Etudions l’exemple de la dernière fois; il lit la valeur des attributs de mon alien directement: System.out.println("J'ai "+ Pierre.age+ " ans et je mesure "+ Pierre.taille+ " centimètres."); Parfois, je change leur valeur directement, également: Pierre.age=22; Pierre.taille=180; Arrêtons ces pratiques! En effet, la programmation objet doit permettre aux programmeurs d’échanger leur travail de façon intense. Pour effacer des problèmes empiriques lors d’échanges de code, il faut cacher
l’implémentation. Ce qui constitue l’implé- mentation, ce sont les attributs, il faut donc APPLETS et Vous avez déjà entendu parler d’applets à propos de Java, n’est-ce pas ? Une question légitime consiste à se demander ce qu’est une applet.
Une application Java est une application "normale" comme toutes celles que vous possédez ou toutes celles que vous connaissez (TurboCalc, Scala...). Une applet Java ressemble vraiment à une application. J’ai tendance à dire qu’il s'agit d'une application d’ailleurs, seulement, ce sont des applications que vous rencontrerez sur Internet (exécutables dans votre browser). Ce sont les applets Java qui ont rendu Java célè- qu'un utilisateur de votre classe n’ait pas accès à vos données directement. Son seul moyen doit être l'utilisation de méthodes destinées à cet usage: les accesseurs.
- Interdire l’accès à des données se fait avec le mot "private".
Tout ce qui est privé ne sera utilisable qu'à l'intérieur de
votre classe. Depuis le corps de votre application, vous ne
pourrez pas faire d'accès direct à ces données. Pour autoriser
un accès général. Il faut utiliser le mot "public". - Mais,
dans cet esprit, il faut envisager également l'écriture de
méthodes publiques qui serviront à lire les données
pertinentes de la classe et des méthodes (que l’on pourrait ap
peler "modificateurs") publiques qui serviront à modifier les
attributs.
Ainsi, depuis le corps de votre programme, vous demanderez à l'objet de faire lui-même ces opérations, ce qui cache en grande partie l’implé- mentation et les problèmes qui pourraient découler, si le concepteur de la classe décidait de changer d’implé- mentation par exemple... Evidemment, je ne devrais certainement pas le promettre, mais j’espère pour une prochaine fois reprendre l'exemple du mois de janvier et l’arranger dans les règles de l’art (tiens ? Je n'ai rien promis). Prochainement nous visiterons des sites fameux comportant des applets, évoquerons une petite bibliographie et
parlerons plus précisément des solutions Java pour Amiga... Par contre, je ne reviendrai pas sur la polémique : "qui de Pierre ou de l'alien doit nous faire le plus peur ?". Je voudrais seulement lancer un appel à tous ceux qui auraient mis la main sur un compilateur java pour Amiga, ou un interpréteur, ou encore un JIT. En effet, je n'ai pour l’instant rien de tout cela pour notre machine, mais des projets seraient en état de marche... Les circonstances actuelles ne me permettent pas de tester les solutions dont j'ai pris connaissance.
A part ça, n’hésitez pas à me poser des questions. Pour cela, deux adresses: jpalaysi® ufr.lirmm.fr pour les questions faciles et fopaquicher@ufr.lirmm.fr pour les autres. ¦ APPLICATIONS bre! (...et qui constituent sa première force).
Pour l’utilisateur, une applet peut donc être un jeu proposé sur une page WEB, une molécule chimique en 3D que l’on peut faire tourner à volonté et tout un tas d’autres choses qui demandent souvent, soit trop de complexité, soit trop d’interactivité pour être supporté par une "implémentation HTML".
Pour le programmeur, une applet se programme presque comme une application.
Seulement, il s’agit de classes différentes.
Il faudra donc un de ces jours que l’on regarde ensemble ces classes... Structure d’un gestionnaire J’en ai déjà un peu parlé, les gestionnaires sont des processus. Ils sont chargés, quand besoin est, par la routine LoadSegQ de l’AmigaDOS depuis des fichiers exécutables, qui résident généralement dans le répertoire L:. Avant d’aborder l’écriture de ce programme, voyons comment il est déclaré au sein de l’AmigaDOS. Vous le savez probablement, pour reconnaître un nouveau périphérique, le DOS a besoin d’une Mount- List, ainsi nommée parce qu’elle est utilisée par la commande
Mount. Au temps des DOS pré-2.1, tous les gestionnaires étaient identifiés dans le fichier (texte) DEVS:Mountlist. Les choses ont évolué depuis et la commande Mount est devenue un peu plus intelligente, ces gestionnaires sont décrits dans des fichiers textes séparés, habitant dans le répertoire DEVS:DOSDrivers.
Dans ce fichier on trouve principalement le nom du gestionnaire à charger (Handler = L:Machin-Handler), la pile qui lui est nécessaire (Stack=...), la priorité, le vecteur global (j’en parlerai plus loin), et de nombreux autres paramètres, parmi lesquels "device=truc.device", dont la seule présence indique au DOS que le gestionnaire en question est un système de fichiers. La programmation d’un gestionnaire de fichiers étant une toute autre paire de manches, je laisserai cela de côté. Tous ces paramètres peuvent être dans le fichier lui-même, ou dans les types d’outil de l’icône (ceux-ci
ont la priorité).
Le paramètre spécial Mount indique (=1) qu’il faut initialiser le gestionnaire tout de suite ou (=0) lors du premier accès. Mais en quoi consiste ce montage?
Le DOS répertorie simplement les informations de la mountlist dans sa liste interne qui contient les spécifications de tous les périphériques, les volumes et les assignations. Cette liste est constituée de structures DosList, qui se déclinent en trois appellations (struct DeviceNode, Devlnfo ou DeviceList). La première de ces structures est pointée par le champ di_Devlnfo de la structure Doslnfo (c’est son seul champ documenté), elle- même pointée par le champ rnjnfo de la structure Root- Node, qui peut être considérée comme une extension de la structure DosLibrary et pointée par le
champ dl_Root de celle-ci (ouf). Certains de ces pointeurs sont des BPTR. Attention donc, il faut les multiplier par 4 avant usage.
D’ailleurs, depuis le Kickstart 2.0, l’accès à cette liste de DosList est protégée par un sémaphore, il ne faut donc pas aller se servir soi-même dans la liste de la dos.library. Il faut désormais passer par les fonctions GetDevi- ceProc() et FreeDeviceProcQ. Elles peuvent également servir à résoudre des assignations ou obtenir des informations sur un volume, la fonction De- viceProc() étant considérée comme obsolète depuis le Kickstart 2.0. La fonction GetDeviceProc() obtient le sémaphore et retourne un pointeur sur une structure DevProc (ne vous mélangez pas les pinceaux avec
toutes ces structures) qui contient, entre autres, un pointeur sur la structure DeviceProc (ou DosList) du gestionnaire.
Pour ce qui est de la structure DosList, on y retrouve essentiellement les informations de la MountList. Je ne vais parler que de ce qui concerne les gestionnaires. Le champ dol_Type indique s’il s’agit d’un périphérique (DLT_DEVICE), d’une assignation (DLT_ DIRECTORY) ou d’un volume (DLT_ VOLUME). Depuis la version 2.0, il y a également les assignations déférées (DLT_LATE) et non liantes (DLT.NONBINDING), dont je parlerai peut-être dans un prochain article. Il y a aussi DLT_PRIVATE, qui comme son nom l’indique... Initialisation d'un gestionnaire Le mois dernier, je vous ai tracé les
grandes lignes de fonctionnement de l'AmigaDOS. Il est temps aujourd'hui de passer à l'étude concrète du fonctionnement d'un gestionnaire de périphérique.
Le champ dol_Task pointe sur le champ pr_MsgPort de la structure Pro- cess du gestionnaire (c’est ce qu’on appelle le ProcessID), dol_Handler contient un pointeur BCPL sur le nom (chaîne BCPL) du fichier à charger pour activer le gestionnaire, dol_ Stack- Size contient la taille de sa pile, dol_Priority sa priorité en tant que tâche Exec. Le champ dol_Startup sert à passer des paramètres au démarrage du gestionnaire: il correspond au champ spécial "Startup=" de la mountlist.
On peut y mettre ce que l’on veut (pour un gestionnaire de périphérique, toujours). Le champ dol_SegList contient la liste de segments du gestionnaire s’il a déjà été chargé. C’est le résultat de Load- Seg() qui servira à libérer la mémoire en cas de mort du gestionnaire. Dol_Name contient (BSTR) le nom du gestionnaire et il reste le champ dol_GlobVec.
Ce fameux GlobVec est une réminiscence du BCPL, langage étrange s’il en est. Pour nous, il faut toujours mettre sa valeur à -1, ou éventuellement à -2 (depuis le Kickstart 2.0). La différence entre les deux se situe au niveau du verrouillage de la liste des DosLists pendant l’initialisation du gestionnaire: avec -1, la liste est totalement verrouillée et aucun accès n’est permis, ce qui peut poser des problèmes de blocage si le gestionnaire a besoin d’accéder à un autre gestionnaire pendant son initialisation. Avec -2, la liste est juste verrouillée en lecture seule, et de telles
opérations deviennent possibles.
Tout ceci se range dans la catégorie "haute sorcellerie".
Le message de démarrage Donc, lorsqu’il est chargé depuis le disque, le programme du gestionnaire commence son exécution comme un quelconque programme. Pour savoir ce que le DOS compte faire de lui, il doit attendre et lire le message de démarrage spécial qui lui est envoyé à son port pr_MsgPort.
Il s’agit d’un DosPacket, dont le contenu est le suivant: dp_Arg1 contient le nom du périphérique tel qu’il a été invoqué, dp_Arg2 le contenu du champ dol_Startup de la structure DosList et dp_Arg3 un pointeur BCPL sur la structure DosList. Le gestionnaire doit alors procéder à toutes les initialisations nécessaires. Il peut également créer un nouveau processus (cas du gestionnaire de console). Quoiqu’il en soit, il doit, soit mettre dans le champ dol_Task son ProcessID, soit laisser ce champ à zéro et fournir un pointeur sur un autre port de message dans le champ dp_Arg4 du message de
démarrage.
Si toute l’initialisation se passe bien, il faut répondre au paquet avec DOSTRUE en dp_Res1. Sinon, c’est DOSFALSE en dp_Res1 et le code d’erreur en dp_Res2, et il faut quitter. Si tout se passe bien, il n’y a plus qu’à attendre l’arrivée de nouveaux DosPackets et à les traiter.
Ce sera l’objet le mois prochain de la dernière partie de cette série d’articles, avec (enfin) l’écriture d’un vrai gestionnaire de périphérique. Bon courage. ¦ Tarte !
Merci mes chers voisins d’avoir vengé notre monde en en- tartant l’honni de tous... J’espère que Bruce pourra insérer dans cette page la photo de cette magnifique action accomplie par nos voisins d’outre-Quiévrain (pour les incultes, il s'agit de la Belgique). Vous avez été plusieurs à nous faire remarquer que l’A5000 avec son connecteur universel, ressemblait cruellement au vieux projet Walker, mais que le bus AGP des derniers- nés PC atteint facilement les 66Mo s.
Espérons qu’il n'y aura pas de cinémomètre pour nous contrôler puisque nous allons dépasser le 110 bientôt... Et si je déménage ?
Monsieur, [...] Le Courrier des lecteurs, qui occupait jadis quatre pages, a été réduit ; en revanche, il devrait être mis en fin de journal, ainsi que mis en valeur -par exemple de par l’usage d’image de fond ou de cadre pour le titre-, et allongé de la place assignée à son introduction. [...] Je me permets, de plus, de poser une question : en installant un disque dur dans Overdrive 520Mo pour A1200 dans une tour, serai-je obligé de le formater ? [...] mon très humble, très obéissant et très fidèle serviteur.
Josef SCHOVANEC (94 Alfortville) AB : Que ce soit dans une tour, dans une villa de plain pied ou un château en Espagne, point n'est besoin de formater un disque après l'avoir changé de lieu - voire de machine. Pour ce qui est de mon intro. Si elle avait un espace réservé, il est vrai que je serais plus sûr qu'elle puisse passer (je ne vous parlerai pas du nombre incalculable d'intro coupées, tronçonnées, décapitées, dépossédées de leur sens littéraire intrinsèque... Merci donc de me soutenir face à mon rédacteur... Spirituel !
Cher Amiga News, Je me suis amusé à tirer les cartes pour connaître l’avenir de l’Amiga car la maison mère est plutôt silencieuse. J’ai lu dans les cartes les choses suivantes: il y a des indécisions, il va y avoir des bouleversements, la passivité apparente cache quelque chose d’important qui est en train de se préparer. La meilleure voie pour l’Amiga est la coopération, donc la politique des licences, et les cartes mères fabriquées par d'autres sociétés, c'est la bonne voie - grande productivité, mais le temps travaille pour l’Amiga. Projet en voie de réalisation. Bonne politique
d'importance. Voilà, dans six mois, je vais tirer à nouveau les cartes et nous verrons bien si je me suis trompé. En tous cas, les cartes ne mentent jamais. [...] Un amigaïste passionné.
Patrick POIRIER (03 Varennes) AB : Depuis les nombreux numéros dans lesquels j'ai tenu le Courrier des lecteurs, c'est la première fois qu'on tire les cartes pour moi... J'attends avec impatience qu'on me donne le biorythme de l'Amiga et de Gateway, afin de trouver les jours favorables aux deux parties... Difficile cohabitation (Putain !
Deux ans !) S.O.S. S.O.S. S.O.S. J'ai deux disques durs partagés en 10 partitions dont 350Mo sur le disque esclave pour LINUX. Le maître est un Fujitsu MPA 3017AT de 1,7Go (8 partitions) et l’esclave est un Quantum Lightning 730A de 700Mo (2 partitions). Tout cela marche très bien ! Mon problème est que je voudrais installer un lecteur de cédéroms (Mitsumi FX 140 x8) et un disque dur Conner CFS 210A de 210Mo que je voudrais réserver exclusivement à UNIX.
Quelle configuration choisir? Merci d'avance.
Jean-Claude PERROTTET (54 Villerupt) AB : En conservant le plus gros disque en maître sur le premier contrôleur, ce qui est toujours une bonne solution dans les configurations à disque multiples, et sachant que le lecteur de LIGHT DES LECTEURS par Alain Bourgery COURRIER cédéroms est toujours mieux en esclave qu'en maître, je vous conseille de placer le Quantum en second maître, et le Conner en esclave (du premier contrôleur, de préférence). Dans les logiciels que vous possédez en version enregistrée, je vous conseille d'installer IdeFix en premier (de par sa fonction, il doit être le
premier), puis AsimCDFS. Il faut alors faire des essais avec les deux différents CD0:, afin de savoir lequel est le plus fiable (rapidité, compatibilité avec les CD PC. Mac. Audio). Bon courage... Et qu’c’est lent [...] J’ai installé un lecteur de cédéroms X24 de marque LG avec le software Atapi PNPIay, il fonctionne à merveille, mais sysinfo ne me donne que + - 1.5Mo s, or il devrait faire au moins 3Mo s ? Merci encore.
PS : Je suis le lecteur anonyme du n°100 d'Amiga News (Multiuser.library, disque dur bruyant, ...). Vous serait-il possible de publier mes coordonnées, on me contactera peut-être pour la ROM Macinstosh.
Lee_loo@hotmail.com. Alexandre Esquenet. 90, rue de be- loeil, 7332 Sirault, Belgique AB : Attention, la vitesse de lecture d'un lecteur de cédéroms est indiquée par rapport aux premiers lecteurs (qui lisaient à 150ko s), mais elle est surtout la vitesse MAXIMALE que le lecteur peut atteindre : un 24X lit AU MIEUX à 3.5Mo s sur quelques millimètres de cédérom. De plus. Sysinfo est un 'vieux programme et il réagit parfois bizarrement... Recherche pilote désespérément... Je suis complètement désespéré, cela fait bientôt 6 mois que je recherche sur le net le pilote d’imprimante permettant
d'utiliser une imprimante HP Desjet. Et non Deskwriter, sur mon émulation Mac via le port parallèle. Dans la documentation de shapeshifter, l’auteur nous dit qu’un utilitaire nommé HPDJ 3.0 permet d’utiliser des imprimantes HP Deskjet et Laserjet sur Mac. Après de nombreuses investigations sur les différents sites internet d'émulations Mac, je n’arrive toujours pas à mettre la main dessus. Si quelqu’un dispose de cet utilitaire, qu’il n’hésite pas à me contacter par E-Mail, téléphone, TAM-TAM, Fax ou signaux de fumée... Deuxième point, toujours au sujet de Shapeshifter. à chaque fois que je
lance un logiciel un peu lourd (PhotoShop, Bryce.
Poser, Excel,...), un message d’erreur apparaît ou, au pire, cela fait planter le système. Ces problèmes surviennent après de nombreuses manipulations, car après formatage et réinstallation du système sur la partition Mac. Je suis tranquille pendant 2 mois environ. Si le problème est connu de quelqu’un, qu'il me contacte.
Merci Johann GUINEBERT cipm@club-internet.fr Nostalgie Salut Amiga News! Je viens d'acheter pour la première fois votre journal car je viens de débuter dans le monde de l'Amiga.
Ou plutôt redébuter. Je m'explique: il y a quelques 6 ou 7 ans de cela, j'avais un Amiga (500 avec 1 Mo de mémoire, la bête!).
Grand fan que j’en étais avec quelques amis, la passion a duré quelques bonnes années, passant des nuits entières à dessiner sur Dpaint4 ou à construire un morceau grâce à ProTracker. El puis, la vie en a voulu autrement. Et comme il se passe exactement sur les marchés financiers de la bourse de Paris, l’un de nous a vendu le sien, provoquant l’explosion de la bulle Amiga au sein de notre groupe, entraînant la vente successive de tous les Amiga de mon quartier, y compris le mien. Mais voilà, la vie nous réserve quelques surprises et je suis tombé dans un magasin genre Cash Converters (vous
savez, les guignolos qui rachètent à un bon prix divisé par 10 ce qu’ils vont revendre à un prix acceptable cette fois-ci multiplié par 10), sur un Amiga 600.
Et là les souvenirs de mes longues soirées d'hiver à se prendre la tête sur tous les utilitaires du monde à 10f pièce maximum, ressurgissent comme une flambée savoyarde après une bonne journée de ski. Tentant de reprendre mes esprits, je demande le prix. Je sais, l'Amiga 600 semble aux yeux de beaucoup une grosse daube en boîte. Mais comment pouvais-je résister au retour en force de mon adolescence sexuellement mouvementée, pour seulement 200 balles, avec aueloues disauettes. Des.manettes et une garantie de 2 mois '•voua aonc ia longue nisioire DeltaG ra ph ’X 4 rue des Iris - 91180 St.
Germain les Arpajon Contactez-nous au
01. 60.84.1 6.14 (Tél. Fax) ou sur Internet : www.deltagraphx.com
- dgx@deltagraphx.com Mars 1998 AMIGA TOWERS fabriqué 3120 F
425 F 570 F 4890 F 5570 F 5990 F 7920 F 6570 F 6980 F 8910 F
2820 F 3200 F 3750 F 4140 F 4430 F 4820 F 2820 F 3230 F 5160
F 3750 F 4170 F 6100 F 4430 F 4850 F 6780 F 5320 F 5730 F
7660 F 6330 F 6750 F 8680 F Infmitiv A1200 Infinitiv A1300
Infinitiv A1400 Infinitiv A1500 Adaptateur PCMCIA Clavier
Windows Interface clavier PC Alimentation Infinitiv Towerhawk
RBM 1200 Towerhawk RBM 4000 Zorro2 Micronik Zorro3 Micronik
Zorro2 RBM 1290 F 4250 F 5520 F 7230 F 255 F 100 F 450 F 450
F 1820 F 2930 F 1695 F 4100 F 1150 F de mon retour dans le
monde de l'Amiga. Mais en achetant votre journal, une panique
m’envahit soudain! M'attendant à ne trouver dans votre
journal que quelques nostalgiques en manque de choucroute,
revisitant sans ras-le-bol les mêmes softs qu’au temps jadis
sur la même bécane que l'année où le feu a gelé, je me suis
trouvé bête. Il semblerait donc que l’Amiga ne soit plus tout
à fait le même que celui que j’ai laissé. Je lis avec stupeur
que tel Amiga boosté avec ceci ou cela tourne à 200MHz, avec
une mémoire de 32Mo et un disque dur de 2.1Go... Mon Dieu,
j'ai la tête qui tourne! Donc, problème: je n'y comprends
plus rien, un peu comme quelqu'un qui se retrouverait dans
une soirée où tout le monde parle des derniers
rebondissements des épisodes des feux de l’amour, alors que
vous n’avez vu que deux ou trois épisodes, il y a 4 ou 5
ans de cela. Je ne peux dire si votre journal est "super" ou
"génial", ni même apporter la moindre critique étant donné
que je suis Largué TOTAL. Mais je garde quand même une grande
curiosité et espère un jour (après avoir lu 50 fois le
journal et pris des notes dessus) m'y retrouver un peu.
Peut-être pas devenir le pro de la configuration optimale Amiga, je n’en aurais nullement l’utilité (je recommence déjà juste à m’éclater en redécouvrant les moult possibilités de Deluxe Paint 4, alors voyez le genre!), mais parvenir à quelque chose où je puisse déjà bien m’amuser et (pourquoi pas) travailler. J'aurais donc quelques questions qui (si vous voulez me répondre, c'est-à-dire si vous n’en avez pas déjà marre de mes histoires) me seraient fort utiles.
La première : je commence à comprendre les différences qu’il y a entre un A600 et un A1200. Mais des zones d’ombre persistent.
- Qu'est-ce exactement que le mode AGA ? L A600 le possède- t-il
?
- Peut-on alors transformer un A600 en A1200 grâce à une carte ou
je ne sais quoi? Si l'A600 doit définitivement rester un A600,
que peut-on en faire ? Quelles pourraient être ses configu
rations possibles, si tant est que l'on puisse en faire quelque
chose ? Au sujet justement de "que peut-on ajouter sur I A600",
voici quelques questions précises :
- Existe-t-il une ou des cartes accélératrices pour I A600? Des
cartes graphiques?
- Etant compositeur amateur, existe-t-il des "cartes SON" pour
l'A600? Susceptibles au moins de multiplier par 2 le nombre de
pistes (passer de 4 à 8 pistes, je n'en demande pas plus!) ?
- Peut-on facilement brancher un disque dur sur l’A600 ?
- Peut-on AU MOINS y rajouter de la mémoire ? Comment ?
Peut-on utiliser des barrettes SIMM 8 ou 32 bits disponibles pour PC ?
- Enfin (promis, j’arrête là), où se procurer les softs du
domaine public ? Existe-t-il un équivalent aussi performant que
Word sur A600 ?
Voilà, j'ai fini. Je sais, ça fait beaucoup, vous n'êtes pas obligé de répondre à tout, je ne vous en voudrai pas pour cela. Mais je suis tellement paumé!. De plus, je tiens déjà à remercier celui qui aura le courage de me répondre. Sur ce. Je vous laisse tranquille.
En espérant recevoir bientôt une réponse, je vous souhaite de réussir vos projets de révolution post Amigaïste, contre la dictature de Microsoft. A ciao. AMIGAlement, Jeff.
(P.S. : Attention à celui qui me répond que le meilleur moyen d'accélérer un A600. C’est de le lancer à grande vitesse de la fenêtre d’un TGV. Gare à lui!)
Jean-francois.bas@grenoble.iufm.fr AB : J'avais évidemment pensé à cette solution, mais plutôt par un hublot de la navette... Le mode AGA est un mode graphique qui n'est disponible que sur les A1200 & A4000 (ou mieux...), car il nécessite une puce graphique (le chipset AGA). On ne peut pas transformer un A600 en A1200 (économiquement, ce n'était et n'est toujours pas rentable). Le 600 est un ordinateur à part entière : on peut l'utiliser pour apprendre les bases de t l'informatique, imprimer du courrier. ... C'est un Amiga 500 au kickstart plus jeune et à la taille fine, vous devez vous
souvenir de ce que vous pouviez faire avec feu votre 500... Il existait des cartes accélératrices pour A600. Mais je ne pense pas qu'on puisse encore en trouver une neuve. Il y a eu des cartes de numérisation et des cartes sonores pour A600. Mais même remarque que précédemment. Le branchement d'un disque dur dans un A600 est aisé : il y a un contrôleur IDE intégré, et on peut caser un disque dur 2"5 en interne ou un plus gros en externe. Pour augmenter sa mémoire, deux solutions : une carte de mémoire à placer sous la trappe ventrale, ou une carte PCMCIA (sur le connecteur latéral
gauche). Il est impossible d'utiliser les barrettes SIMM ou EDO des PC. Les logiciels du domaine public se trouvent... surtout sur internet, mais pour un traitement de texte raisonnable. Il vaut mieux taper dans des WordWorth ou autres Final Copy.

• Disque dur IDE 1.6 Go 1095 F Cartes Graphiques J Disque dur IDE
2.1 Go 1200 F
• Disque dur IDE 3.2 Go 1450 F C'ybervision 64 31) 1400 F
• Disque dur IDE 4.3 Go I960 F C’ybervision 64 scandoubler 570 F
• Disque dur IDE 6.4 Go 2350 F Picasso IV 2790 F
* Disques dur SCSI 2.1 Go 1420 F LOGICIELS •
• Disques dur SCSI 4 Cio 2230 F
• Disques dur SCSI 6.4 Cio 3650 F
• Disques dur SCSI 9 Go 6030 F A dorage 2.5 390 F
* Disques dur SCSI 18 Go 14740 F Adorage Premium FX 100 F I
HARDWARE An image Composer AsimCDFS 300 F 410 F
• Ariane Ethernet 2080 F Clarissa 500 F
* Adaptateur SVGA RGB 100 F Cocktel v isiotel 290 F
• Connecteurs SCSI à sertir
N. C. Imagine 5 450 F
• Connecteurs IDE à senir
N. C. Mainactor broadcast 1100 F
• Graveur CD CDD2600 3030 F Monument Designer V3 1490 F
* Idemux 4x1 DE 50 F OCR reconn. De caractères 550 F
• Lecteur CD 24x IDE 500 F Pagestream 3.2 590 F
• Lecteur CD 24x SCSI 900 F Personal Paint 6.4 vf 20 F
• Liana 200 F Quarterback Deluxe 400 F l Nappe 2.5 3.5 3.5
110F Scala MM400 1300 F
• Nappe 2.5 3.5 70 F Scanquix 690 F
• Préludé 1890 F T rapfax 430 F
• Pro TV 990 F TurboPrint V6 VF 590 F Rack Tiroiramovible IDE
100 F X DVE 3.0 1295 F
• Rack Tiroir amovible SCSI 100 F
• Rom 3.1 A1200 350 F Nous intégrons des configurations
• Rom 3.1 A3000 350 F spécifiques à votre demande sur
Scandoubler 1200 externe 1250 F Amiga PC Mac. Nous livrons
des
• Scandoubler 1200 interne 999 F stations vidéo-graphiques clés
en
• Scandoubler 4000 interne 1450 F mains (montage vidéo non
linéaire.
• Scanner Paragon 800 SP 2050 F stations graphiques 31)).
% Souris Wizard 560 dpi 150 F
• Souris PC 70 F Livraisons par L PS 24 48 h 120 F
• Vidi 24 RT Pro 2680 F Prix et photos non contractuels Blizzard
1230 n'est plus Blizzard 1260 Copro 50 Mhz Contrôleur FSCSI
I230 Cyberstorm MK3 Blizz 2604 IKOMhz socle Blizz 2604 180Mhz
6S040 Blizz 2604 180Mhz 68060 Blizz 2604 200Mhz socle Blizz
2604 200Mhz 68040 Blizz 2604 200Mhz 68060 Blizz 603e l60Mhz
socle Blizz 603e !60Mhz 68030 Blizz 603e 200Mhz socle Blizz
603e 200Mhz 68030 Blizz 603e 250Mhz socle Blizz 603e 250Mhz
68030 Blizz 603+l60Mhz socle Blizz 603+160Mhz 68040 Blizz
603+160Mhz 68060 Blizz 603+200Mhz socle Blizz 603+200Mhz 68040
Blizz 603+200Mhz 68060 Blizz 603+250Mhz socle Blizz 603+250Mhz
68040 Blizz 603+250Mhz 68060 Cyberstorm 180Mhz socle Cyberstorm
180Mhz 68040 Cyberstorm 180Mhz 68060 Cyberstorm 200Mhz socle
Cyberstorm 200Mhz 68040 Cyberstorm 200Mhz 68060 CARTES TURBO
DISQUES DURS
• ABONNEMENTS • CLUBS «ABONNEMENTS «CLUBS «ABONNEMENTS CLUBS 02
Ultr'Amiga, 37 Impasse Paul Langevin, 02430 Gau- chy. Tél 03 23
64 40 18, FAX 03.23.64.12 21 06 Amigazur Club, 33 aie Joseph
Flory 0615020 rue Contant, Cannes la Bocca. Tél 93 90 84 51,
tél 94 53 72 88 06 ASOA audiovisuel, montage sur Draco,
infographie sur Amiga Tél 06 68 60 70 82 08 Amiga Club
Ardennais 30 chemin des Romains 08200 Sedan 03 24 27 03 42 10
Club Informatique F.S.E Lycée de Lombards, 12 Av des Lombards
BP 766 10025 Troyes Cédex 25 82 58 34 13 VAV Video 165 rue
Breteuil 13006 Marseille Tél: 91 53 1010 13 Frontières
Informatique 52 rue d’Italie 13006 Marseille tél 91 42 83 07 17
Club Oleron Informatique, 13 Bd Daste 17480 Château d’Oleron
17 le 4A - Mr Georget Stéphane 124 av de la Libération, 17220
Croix-Chapeau Tél 05 46 01 94 77 (après 17h) 18 KLUB Amos
France jeudi et vendredi après-midi BP 133 18003 Bourges Cédex
Tél 48 65 14 56. Fax 48 24 83 75 22 microtel club, Comité
d*Animation de Robien. Place de Robien, 22000 St Brieuc 26
Triple A. association dont le but est de supporter l'Amiga en
France et plus principalement en Drome- Ardèche. Pouvons
répondre à toutes les questions.
Cotisation 100F. Lotissement Les Aurores. 26800 Portes-les-Valence. Tél 04 75 57 74 36. Email SUISSE Si vous ctes en Suisse vous pouvez vous abonner à A-News pour 11 numéros pour la somme de 100FS.
Envoyez votre paiement uniquement par CCI* libellé à A-News à : A-News, CCPNo 12-25868-1 1203 Genève.
AmigaNews - abonnements et anciens numéros Abonnement de 11 numéros 360 F Pour l’étranger (tous pays sauf Japon 33F de port par numéro) ......365F (Avion 495F), paiement par mandat postal ou carte bancaire uniquement.
Bulletin d’abonnement ci-dessous, mais si vous ne voulez pas découper votre AmigaNews envoyez-nous votre demande sur papier libre ou photocopie. Les numéros précédents sont tous disponibles aux prix suivants (variable selon la quantité commandée): I à 10 numéros, 15F par numéro; 11 à 20 numéros, 14F par numéro; 21 à 30 numéros, 13F par numéro; 31 numéros et plus, 12F par numéro. (Ajouter participation timbre: 15F pour la France métropolitaine et 30F pour l'étranger quel que soit le nombre de journaux commandés).
Oui, je m'abonne pour 11 numéros à partir du numéro . (Votre abonnement peut commencer à partir de n’importe quel numéro. Délai de livraison environ 3 à 10 jours après les kiosques, sauf à l’étranger!)
Nom ....Prénom .. Adresse Bon à découper ou à photocopier et à adresser avec votre règlement au nom d’A-News à : News Edition, 12 Rue Barrière, 31200 Toulouse Le numéro du dernier journal qui sera envoyé est imprimé sur l'étiquette d'envoi.
PAR CARTE BANCAIRE En France ou ù l’étranger vous pouvez payer par carte bancaire (carte VISA ou autre carte portant les initiales CB) en inscrivant les détails de votre carte dans les cases ci-dessous. Vous pourrez aussi vous abonner avec votre carte bleue en téléphonant au 61.47.25.67 No: I I I I I I I [ I I I I I I I I Date lu LU Date .. Signature ...... davyd.rey@wanadoo.fr, tnplea@mygale.org 26 CLUB Informatique de Montélimar, 29 Boulevard du Général de Gaulle (impasse Teste) , 26200 Montélimar, tél 04.75.53.01.48. email:
cim. dub@infonie.fr. Ouvert tous les samedi de 14h00 à 19h00.
30 Association Micro Ouest - Amiga Club de Nîmes.
20 Rue Anaîs, 30230 Rodilhan - Tel: 06 14 12 60 45 - Tel RTC: 04 66 20 47 82 - Email: Club.amiga30@hol.fr 31 Club Amiga St-Orens, réunion tous les jeudi soir à partir de 20h. Pour tous complément d'informations contact par minitel où modem tél 61 39 11 47- 7j 7 * 24h 24.
31 Alliance Micros, réunion tous les premier samedi du mois à 14h, Contacter Yves Labre. 2C rue Charles Beaudelaire 31270 Cugnaux, tél 61 92 30 70 33 BUGSS user group Bordelais La Maison des Associations, 19 rue Pierre Whien, 33600 Pessac.
FAX 05 56 46 36 49. Email buggs@chez.com 33 Club CIFL (Club Informatique Familiale et de Loisir), Pour tout renseignement: Mme Dubaquier Marie-Suzette 58 Av de la Libération 33380 Mtos Tél 56 26 42 75.
35 Rennes Amiga Club, BP 1832, 35018 Rennes Cedex 7. Tél 99 79 27 78.
Email rac@cybera.anet.fr 35 Club ALI (association Lécousse Informatique).
Ecole Montaubert, 14 rue de la Dussetière. 35133 Léousse. Tél 99 99 52 81 37 Pixel Art 4 avenue du Général de Gaulle 37000 Tours 38 Espace Info MJC de Vienne 11 quai Riondet (2ième étage) 38200 Vienne. Rens. MJC de Vienne 74 53 21 97 38 International Amiganetwork Club c o AN DER BENDE Le quai Jacques M. 38160 ST. Antoine l'Abbaye. Tél et fax: 04 76 36 44 28 Extention 1024
- 3615 INFODEX code IANC 40 CIM 26 r Dulamon. 40000 Mont de
Marsan tél 58 06 25 24 45 Club AMIS 6 rue des Capucins 45650 ST
Jean le Blanc. Tél 38 52 97 39. Sammy@hol.fr 54 Association
Over AGA. 2 rue du Tram. 54230 Chavigny.
Tél 03 83 47 63 19. Email overaga@id-net.fr. www.id- net.fr ~overaga 54 Association MANOR Loi 1901. Contact: DIASIO Joseph, Quartier Mermoz, BT-D2 1èr étage, 54240 Jooeuf.
57 Alpha Club Informatique Sarrguemines Foyer Culturel. 3 rue J.Roth, 57200 Sarreguemines. Tél 87 95 25 03 59 Association Micro Loisir. 22 place Vauban 59370 Mars en Baroeul Tél 20 04 40 49 59 Ordileers Club Informatique. 9 bis rue du Général de Gaulle 59115 Leers. Tél 20 82 95 36 (sam 14h-18h. Dim 10h-12h) 60 Atacom Picardie 44 rue du 1er Septembre D-60290 Cauffry - France tél 44 69 28 97.
62 Club Informatique CORTEX, ouvert tous les samedi de 14h à 18h. 4 aie Mallet Stevens, BP 653, 62228 Calais 64 Micro Informatique Club d'Anglet 59 52 34 03.
67 Club Micro-Loisir 2 rue Kleber 67300 Schiltigheim tél 03 88 62 90 43 67 Association AMIGrAff - Club informatique Amiga - 17, rue Erckmann Chatrian 67400 lllkirch - Graffenstaden.
Tel: 03.88.66.57.21 72 ATOL. William Laurent, 8 rue du parterre, 72000 Le Mans. Tel 43.86.01.59 73 Interceptor 13 av J Jaurès 73000 Chambery 76 Esigelec, Club Amiga 1 rue du Maréchal Juin BP 14 76131 Mont Saint Âgnan CEDEX, bureau des élèves.
Tél 35-52-80-37 76 Guru Amiga Club du Havre (Gach). 85 rue de la Bigne a Fosse. 76620 le Havre Tél 35 48 37 12.
76 C.V.I Club Vidéo Iformatique 3 rue Michel Yvon - 76600 - Le Havre - Tél 35.22.86.94 77 Microtel Club. Ecole Pasteur 64 r du Gai de Gaulle.
77000 Melun. Tél 60 68 67 83 77 Infelec Centre Socio-Culturel "Les Margotins" 93. Rue du Général Leclerc 77330 Ozoir La Ferriere tél 64-40-12-73 77 CMOS BP37 77860 Quincy-Voisins 78 Corsaire Production. Association spécialisée dans la technique et la recherche en vidéo et informatique. Contact (joindre 1 timbre) Corsaire Production, 71 rue des Perrons. 78130 Les Mureaux. Tél & Fax:
01. 30.91.40.34. http: www.perso.hol.fr ~corsaire E-mail:
corsaire@hol.fr 81 Microtel-Club d’AIbi 1 Av du général Hoche
81013 Alt* CEDEX 92 Amiga 1000 Defenders 47 Av G Péri, 92500
Rueil Malmaison 92 Simon Informatique. Cercle d'utilisation
A5000. Boite Postale n°11 92235 Gennevillier Cedex 93
Microtel Club Gagny, CMCL 21 av. Des Verveines, 93220 Gagny.
Tél 43.88.08.30 93 Club France Micro, BP 55 93390 Clichy
S bois Cédex BELGIQUE 1160 Club Européen Amiga. M.J.A -
1979-1981 chausée de wavre. B-1160 Bruxelles. Tél INFO
++(32.2) 6.72.36.65 EXT 0256 - 3615 INFODEX (code) CEA 7500
Club P.A.C.T. BP94, 7500 Tournai 7120 GCCL-MICRO, club Amiga
en Hainault. Siège central et section de Vellereille
064-33.79.46, section de Manage 064 45 83 18. Section de Mons
065 34 89 27 Amiga Belgian Club (ABC) 067 33.11.1 (Soignies &
sa région) 06 28.57.70 (Ath & sa région) Amiga Club
Bruxelles. Tél +32.2.332.44.20, GSM +32 75 248 948. Email:
frederic.merchiers.@ping.be QUEBEC Club Amiga Montréal (CAM)
3501, Côte Ste Catherine 212 Montréal, Québec H3T 1Z8 Club
Amiga du Quebec, 5430 15e avenue , Montréal. QUEBEC CANADA.
Web: http: www.moebius.qc.ca CAQ BBS : CONTACT PLUS (514)
684-7500, ou Pheono BBS (514) 338-3798. Réunion tout les
seconds jeudi de chaque mois de 19h a 20h au centre
communautaire de Monkland Club Amiga de Quebec, 2580
Robert-Giffard, Beauport Québec. (Canada) G1E 4H2. Web:
www.total.net - nimdchenier claq Tél: Jocelyn Desroches
(418) 622
1837. Réunions aux trois semaines, le samedi 13h30 a Télécom 9 au
150 René-Lévesque Est, Québec.
SUISSE 1000 Amiga Multitask Force, Sections Lausanne, Monthey, Jura. Adresse: Amiga Multitask Force, CP 297, Bergiè- res, CH-Lausanne 22. Page WEB: http: www.mcnet.ch amiga 1205 International Computer club Genève - Michel Matthey 8 rue Hoffman. 1202 Geneve 1219 Club Informatique du Lignon Amiga Mac. 51, rte du Bois des frères, tél 022 970 02 66, BBS 022 970 02 61 1223 GoniSoft CP 309 1223 Bemex, serveur multilignes 022-757-6587 2882 Amiga-Club Suisse Romande. CP 83, 2882 St- Ursanne ESPAGNE Club de U sua nos de Amiga de Zaragoza - Apdo. 246, 50080, Zaragoza. E-mail: cuaz@arrakis.es AMIGANEWS
PETITES ANNONCES Les petites annonces sont payantes sauf pour les abonnés. Elles doivent nous parvenir avant le 12 du mois pour parution dans le numéro suivant à l'adresse: Amiga News Petites Annonces. 12 rue Barnére, 31200 Toulouse accompagné de votre règlement par chèque ou carte bancaire à l'ordre de AmigaNews Tanf 25F la PA de 50 mots maximum + 10F par ligne supplémentaire. Envoi par FAX possible au 05 61 47 25 69.
OFFRE D'EMPLOI: Atkom recrute un analyste programmeur sur Amiga langage cJ arexx mfochannel programmation systèmes poste basé à Draguignan (83) temps plein Tel: 04 94 50 98 50 - fax: 04 94 50 98 59 poste à pouvoir immédiatement.
CHERCHE: Upgrade ou version complète de Scala mm400 si possible en français - Tél(Suisse) 021 8010616 (répondeur) ou yvans@copus-ch.
Carte accélératrice 040 ou 060 pour 2000 et 3000 - graveur cd-rom scsi interne - cd-rom vierges - lecteur cd-rom scsi interne x4 ou supéneur - logiciel gravure cd-rom amiga-jaz interne - échange possible avec matériel dans annonce de vente - faire offre le soir à Philippe - Tél:06 11 87 19 68 (dépt24).
Passionné(e)s de l'Amiga pour réaliser un fanzine: dessinateur illustrateur - web- surfer et rédacteurs qualités requises: dynamique séneux et prêts à s'investir sur une longue durée habiter dans le dépt 44 est un plus - Senay jérome 8 rue chaptal 44100 nantes.
Etudiant cherche à bas pnx carte blizzard 1230- 1240 ou 1260 contrôleur scsi-2 pour blizzard écran 1438 ou 1538 et lecteur cd-rom externe scsi ou boitier scsi seul - Tél: 03 80 67 55 79 (dépt21 ).
ACHETE: Licences de Lightware 3d de newtek - version récente préférée 3 - 4 ou 5 - Tel Olivier: 01 60 63 86 39 (dépt 77).
VENDS: Amiga 2000 rom 2.1 ram 2Mo DD80 Mo DataFlyer+écran 1084 S (avec entrée vidéo)+imprimante Mannesman MT 80+documentations : le tout 2500F à débattre - Tél: après 19h au 02 33 83 74 03 (dépt61).
Carie accélératnce 030 28MHZ + 4Mo emballage d’ongine+disk test: 700F - Tél: 02 41 76 04 17 HR (dépt 49).
A1200 + Mtec 68030 + 8Mo + DD Quantum 540Mo + moniteur 1085S + lecteur cd 4x + 2 joysticks + jeux + nombreuses diskettes + nombreux magazines: pnx 3600F - Tél: 02 47 53 75 05 (dépt 37).
Amiga 2000 dd 170Mo ram 6Mo avec carte graphique digit YC VD2001 moniteur 1084s Trackball imprimante logiciels titrages: 2000F - Tél: 01 30 55 59 64 (dépt 78).
Carte accélératnce Cyberstorm 060 mk1 + module scsi (avec rom cybscsi device v8-5): 2500F - Tél dder Jérôme 01 45 89 87 43 (répondeur) (déprt 75).
A2000 3000 4000 - Rétma Z2 4Mo Vlab Z2 TVPamt 2-0 le tout: 2400F + port (ou 1000F à l'unité)- Idéal vidéo amateur ou semi-pro: Tél Didier 05 56 69 72 34 (dept 33) E-mél: didier-geffard® wanadoo-fr.
Amiga 4000 30 1xhd mt scsi 365 Mo +1 hd extractible 80 Mo 2x lecteurs 3”1 2 - moniteur multisynch eizo (19000F neuf) + nbx logiciels vidéo+jeux bradé: 7000F
- Msp 2000 satv genlock pro transcodeur pal-sécam correct vidéo
et couleur incrustateur pour pc amiga mac( 19800 neuf): 11000F
- Vidéo pilot V330 pc et amiga tout format vidéo tout time code
+ commande IR - module GPI et audio-scnpt (13000F neuf): 3600F
maténel en carton origine avec notice et accessoires excel
état: Tél 04 50 26 12 78 (dépt 74).
A3000T (18Mo ram - cd-rom scsi x2 - écran 1960 - dd 100Mo et 1Go) + A2000B avec 2 écran 1083S pour en faire un: 700F à débattre - faire offre pour le 3000 le soir à Philippe Tél: 06 11 87 19 68 (dépt 24).
Ecran 19 pouces Hitachi (pnse bnc) - carie passerelle Vortex 486slc25 (avec lecteur disquete pc et contrôleur dd) - streamer Tanberg scsi avec 8 bandes - tour 4 périphénques scsi - aminet set 1 et 5 à 15 avec index papier: faire offre le soir à Philippe Tél: 06 11 87 19 68 (dépt 24).
Genlock vidtech amiga s-vhs composite incrustation, volets titrage: 1700F camescope canon ex2 hi-8 objectif inter- gengable sortie entrer video timecode: 14900F - central commutation télévisiorVvcr auxiliaire: 1200F - fax Sharp f0276 thermique tél fax répondeur: 900F - terminal numénque absat sans abonnement multisatélite: 1700F - Tél 03 81 95 37 63 (dépt25).
Amiga 4000 030 2mo Ram mém simms 16mo dd 240mo dd 1go quantum carie SCSI2 (DKB) - lecteur 3"1 2 wb 3.0 logiciels: Dpamt V- Scala mm 400- Dss3+Dss8 - asimCDFS- bnlliance périphénques externes: cdrom apple 300 scsi (4x)- vidi 24 rt pro- g-lock (gvp)- moniteur 1084s (commodore) excellent état l'ensemble: 10000F à débattre - Tél Fax:01 64 41 85 55 (dépt 77).
Amiga 600 + ext 1m avec horloge + moniteur + divers: 500F - Amiga 1200 + moniteur + divers: 1000F - Tél: 06 60 31 64 28 (dept 92 et 76).
A1200 - tower tbd - 68030 + copro 33mhz 18mo - dd 170mo - cd x8 - 1083s disk - revues - imagine - v3 dpamt: 4500F à déb - Tél 05 45 94 44 33 (dépt 16).
A2000 rom2.0=850F - imp jet d'encre can- non bj20+ chargeur 50 feuilles = 750F - 4mo 32bit gvp 60ns = 150F - 4mo 32bit = 120F - A2000 5mo ddlOOmo wb2.1 = 1390F - A1200 2mo wb3.0 = 1390F - dd517mo 3.5 = 790F - dd400mo 3.5 = 640F- mon 1085s=590F - blitz user magazine num 5 à 10= 15F la disquette - ajouter frais de port: contacter Jean-Michel tél: 05 63 75 77 77 HR (dépt81).
Interfaces midi tnple play plus - 48 canaux - 1 in - 1 thru - 6 out avec contrôle de flux + install + cordons: 1000F port compris - Daniel tél: 01 43 39 26 51 (dept 94).
A1200 68030 28 mhtz - dd340 mo - écran 1085s - cd x2 - alim 175watt - logiciels jeux cd le tout: 2000F à débattre - A1200 dd210 mo écran 1085s logiciels jeux: 1500F à débattre - tél: 04 90 60 29 59 (dépt 84).
A2000b rev 6.2 =800F - A1200 =1500F - picasso II =900F - rom 3.1+05 pour A2000 A500= 300F - carte acceleratnce blizzard 2060= 3000F - A3640 040 à 25 mhz pour A4000 = 1000F - interface scsi gvp 4008+guru rom+6mo =700F - 1084 =500F - squirrel =400F - dd650mo =600F - Tél: 03 86 80 90 87 (dept89) A4000 1030+ 68882 +18mo+dd 600mo+ buster 11+ jeux+ utils +adpro+ imagefx+ morphplus+ cmemorph+ hollywood fx+ force+ imagine 4.0+ photogemcs+ mainactorbroacast +dss+ personnal paint+ brillance+ interchange+ word- worth+ final copy+ aladdm+ iightwave+ vistapro+ real 3d+ calligan24+ shape shifter+ scala mm
400 - Tél: 03 20 40 23 79 (dépt59).
Cybervision 64 3d = 1200F - scandoubler =400F - adaptvideo A1200 =250F - zlll micromk =2300F - maténels précédents garanties 6 mois - gvp 1230 4mo =600F
- gts30 incrustateur =500F - écran1084 =600F - énc david - Tél:
03 44 73 29 82 - 18h- ou eparache@pcmedia fr (dép t60) ASOA
audio visuel vend ordinateur Amiga 4000 040 + 1dd ide 120mo +
1dd scsi 1 giga + ram 16mo + 8mo ram sur carte scsi A4008 +iv24
complet + scala mm400 + dpamt + autres logiciels + moniteur 14
pouces- le tout: 8000F - Tél: 04 93 61 40 76 mr Rieux (dépt06)
VLAB motion 1-3 (dernière version) avec docs et movieshop 4-2:
3500F - une taccata v-1-3: 2000F - ainsi que 2x16mo edo 60ns:
500F - un écran 17" pitch 0-25 1280x1024: 3000F - un 15"
cromaclear smile pitch 0-25: 1500F - Tél: 01 47 66 71 00
(dépt75).
Amiga 1200 + dd 170mo + moniteur 1085s: 2500F - logiciels: 1000F - genlock satv-gst40ayc : 1500F - + digital vidéo xv-t500: 1000F - Tél 04 68 65 82 92 (dépt11).
Pour Amiga 2000: carte gvp combo (68030 à 25 mhz + coprocesseur math + extension mémoire + controlleur scsi) équipée de 1 +4mo de ram gvp et d'une guru rom version 6 le tout livré avec notices et emballage d'origine: 1200F - Tél 02 97 02 93 88 le soir 20h à 22h et le weekend (dept56).
Carte archos avidéo 24bits + tvpamt avideo (avec dongle) + opéra (amm): faire offre - msp 800 de satv tbc-genlock incrustateur amiga pc - gel d'image transcodeur - correcteur vidéo (bls rgb) multistandards (rgbs-yuv- s-vhs- composite pal sécam: 6000F - Tél: 0561 270 620 après 19h (dpét 31).
Votre spécialiste Amiga 57 31 KFDNK FRANCE ACM Productions 8 rue des Vergers - 57890 PORCEIETTE Tél FAX 03 87 93 53 61 Spécialiste AMIGA PC Solutions de montage vidéo pour le particulier et le professionnel sur AMIGA ou PC Equipement pour TV LOCALE Démonstration sur R D V CH Art Com Vidéo DES PROS DE LA VIDEO SUR A MIC A ET PC VOUS ATTENDENT FORMATION . I)EMO . STATION DE MONTAGE . HARI). SOFT
P. I.C.S INFORMA TIQUE 13 Av. NOTRE DAME 06000 NICE Tél:
93.13.82.21 06 AGMO La 3D et la Vidéo sur Amiga “LA BOUTIQUE
LIGHTWAVE" DRACO & CASABLANCA ALADDIN 4D. CINEMA 4D. GENLOCK.
DD.
WORLD CS. X-DVE, IMAGE FX. CD. Etc... IMPORT DIRECT USA SHOW-ROOM sur RV PARIS Tél. 01.45.270.453 Formation Montage Virtuel - Multimédia Infographie 2D et 3D - PAO Stages agréés chaque mois sur Amiga - PC - Mac hébergement et repas Les films du Genièvre Lacroix 46600 CREYSSE Tel: 05 65.37.00.71 Fax 05 65.32.76 47 46 TEST LOGICIEL par Pascal Chiozzi cpf@amiganews.com ? I ivmxmw.
Navigateur f~RÊ~l j| Chercher Scanner A»igehews95 Am i gafiews96 Aminet20 Aminet21 Amiset4 - Bainet18D6.lha AsiaCDFS.Spa lha CDCat10 lha CDIDCollection.lha CDIDColUpd.lha GroovyPlayer lha Interplay5lnf.lha MegaCdPlayer.lha 21K 5 6K 2 178K 5 1 3M 3 181K 3 265K 7 28K 5 91K 8 FD6 index file of Aminet 18 CD AsiaCDFS Catalog en Espa ol CDRoa cataloger OHII Geraan) The defenite CDDA ID collectio CDDA ID collection updater fr Another update to CD player ai New Informât ion about Interpla CD player for CD32 Archos Squi Noter Sc*nn*r & 0’“~ DH8 SYS DHI UTIL DH2 ICB W Pm Disk S4l*C«ton i, u 1 N H A
A f Ne Ch*rch r Cuti»U«U«9 «»(9*f1*ws93 «».9*n*vs96 fl»tn*»2l ft»iS !« Ncxi .'**u_e*t»lo9ii* u It
* a-**u_c*»»109u* fît y rt«Me»t*ur ) Filtr*r .Info ftCCroch*r
Hod* Rotn*i Ht»* k jour 1 âjou *r II £ff*c*r || Info
1. .
1- ’ ng i Semntr Chor I __Ln'.u'.'u'tuXj, i Liait '.U'.tlm ¦ li Fi Pichtrch* uUI»gut ¦Ohtr | N .- 9*»*ur ... pV.fi ï* 'r.'i'v *-| Hotif lCT"*' H ft»t9*tt*v»9S H A ft»in »20 A Abio*I21 A ft»ts*M Hotif 2| no»if ai Holif 4Q ,_. U.tl l'm [« |Ch*rçh*r d*n* i*s doser tpt ions ~JCh*COh*r dsns I* r«p | _A ; Ch*reh*r || Ouvrir (•«*'« l CDCat: cataloguer un CD en deux minutes Voilà quelques mois, je vous présentais FDB pour cataloguer vos Cds et disques durs. Peu de temps après, je découvrais CDCat (à l'époque la version 0.92) qui, dans sa documentation, se vantait d'être LE système de catalogage
de disques révolutionnaire sur Amiga CDCat est en fait la suite logique de Darc, un des premier shareware de Frank Weber, qui permet également le cataloguage de disques ou disquettes.
CDCat est un tout nouveau concept, écrit en Amiga E. qui a grandement évolué depuis Darc. De plus. CDCat s'est vu doter d'une interface MUI. La fonction de cataloguage de Cds a particulièrement été retravaillée pour y inclure le nouveau mode de scan Aminet.
Les catalogues pourront ensuite être utilisés pour faire des recherches de fichiers ou être lus sous forme de liste avec la fonction de navigation, un peu à la manière de Dopus ou RO, à la seule différence près que vous n'aurez pas besoin d'avoir inséré le volume pour le lire.
Depuis peu avant Noël, la version 2.0 de CDCat est disponible sur Aminet (disk cdrom CDCat20.lha) et une des grandes nouveautés de cette version 2.0 est la localisation.
L’archive Dans l'archive se trouve en plus de CDCat,
• deux utilitaires:
- RegiTool. Un utilitaire pour faciliter l’enregistrement de
CDCat.
- DArc_converter, pour convertir les bases créées avec Darc en
catalogues pour CDCat.
• la documentation au format Amiga- guide (anglais, allemand et
français)
• les scripts d'installations (6 langues disponibles pour
l’instant, dont le français) L’installation La procédure
d'installation se déroule sans problème, tout en français,
grâce au script fourni et à l’installer d'Amiga International.
Le programme CDCat ouvre une fenêtre MUI contenant trois cartes:
• Scanner: pour cataloguer un CD ou n’importe quel autre volume
(voir fig 1 )- Il y a deux méthodes pour scanner les Cds ou
volumes:
1. Mode Normal: Les répertoires et .les fichiers sont scannés les
uns après les autres et stockés dans un catalogue.
2. Mode Aminet: CDCat utilise les fichiers INDEX sur les Cds
Aminet et les convertit en catalogue Aminet. Cette méthode
réduit considérablement les temps de scan et permet de stocker
des informations supplémentaires comme la taille , l’âge et
la description de l'archive.
Chaque catalogue peut aussi contenir plusieurs volumes. Pratique pour les Set Aminet, une collection de disquettes ou tout simplement pour faire un catalogue pour toutes les partitions de son disque dur. De plus, chaque catalogue peut-être automatiquement compacté avec XPK.
• Chercher: Sur cette page (voir fig.2), vous pouvez effectuer
des recherches de fichiers dans un ou plusieurs catalogues.
Mais, il est aussi possible de rechercher directement dans des
volumes (disques durs, répertoires, etc.) sans catalogue.
Jusqu'à quatre motifs différents peuvent être recherchés à la
fois.
• Navigateur: Avec la fonction de navigation (voir fig.3), vous
pouvez afficher le contenu des volumes catalogués sous forme
d'arbre, comme dans un utilitaire du style Dopus. Il est alors
possible d'agir directement sur les fichiers, grâce aux 15
boutons librement configurables, comme décompacter une archive,
voir une image ou lire un texte.
La configuration Le programme de préférences principal (fig.4) a hérité du même look, une fenêtre avec trois cartes. C’est ici que vous effectuez tous les réglages nécessaires au bon fonctionnement du programme. Ainsi que la méthode et l'efficacité du compactage.
Le programme de configuration des boutons (fig.5), vous permet de régler les actions à effectuer sur les fichiers.
L’usage Une fois installé, tout a été prévu pour que CDCat soit tout de suite prêt à fonctionner. Pas besoin de longue configuration. Grâce à MUI et au système de cartes, l’utilisation et la compréhension du
- RAM Fig.3 A f Allo Commande par téléphoné règlement par carte
bancaire 379,- 389, 889, 389,- 489,- optionnel) 2 999, 3 4 6 1
129,- 379,- 969,- 199,- 669,- 499,- 889,- 219,- 149,- 369,-
689,- 089,- 369,- 469,- 479,- 389,- 559,- 169,- 219,- 859, 669,
269, 1 4 4 7 1 2 1 1 1 1 1 Divers Scanner Chercher )
Résultats des recherches) l l vers Cheain des catalogues
tecaricatalogs D ?
Index Barnet |:Wainet cnfo index local Sortie Cqh C0H:B a 648 18e CECai Rusgabe RUT0 WIT CL05E Eage par défaut [A Chercher _fri rl L j-jîü--- _ ral[ A Alphabétique | lnterne| ? Rlphabét c * a EfficacTtél-S- fléthode: A NUKE Quitt. Fig.4~* Ut 11 iser Motif de recherche Hoilf d'entrée p?. Lha Change Le nger réftertoire Baquéta fichier doit exister ] |0nnuler de sécurité sans utiliser les paramétres r f V. 1 za
- •'l'j11 r rjt i Qoptér Unftrc Multtvsaw II Notar
- RRM: echaraer Unflro to L i ra raadmell . Effacar II Fig.5 ]
1 Sauvé r - ne UttUsar || programme sont grandement facilitées.
La prise en main se fait très rapidement. Donc pas besoin de longues heures de lecture de la documentation.
Il s'avère extrêmement rapide. Trois à cinq secondes sont quand même nécessaires pour cataloguer un CD Ami- net. Et environ deux minutes (ex: CD AmigaNews96) pour un autre CD. Tout dépend, bien sûr. De la taille du CD et du nombre de tiroirs fichiers.
La recherche n'a pas été laissée en reste, non plus, puisque qu'il a fallu à peine trois secondes à CDCat pour se retrouver dans le catalogue de l'Aminet21 (comptez 2 secondes supplémentaires pour le décompactage, si les catalogues sont compactés en XPK) et cela sur mon p'tit A4000 non boosté.
La navigation a encore gagné en rapidité depuis la version 1.2. L'auteur ayant horreur des bubbles (bulles d'aide), ceux-ci sont donc inexistants (pour l’instant) dans la version 2.0. mais une fonction permet, en appuyant sur "Help", d’appeler automatiquement la page du guide correspondant à la fonction la plus en avant dans le programme.
Un petit tour rapide des possibilités pour être sûr que je n'ai rien oublié:
• catalogage de CDROMs. Disques dur. Disquettes DP etc.
• Mode ultra rapide de scan pour les Cds Aminet (3-5 sec.)
Permettant d'inclure également la taille de l'archive, l’âge et
la description.
• Routines de recherche rapide (85% en assembleur!!)
• Possibilité de recherche directe (sans catalogue) sur les
volumes et les répertoires. Pour retrouver rapidement un
fichier perdu sur votre disque dur.
• Fonction de navigation permettant de voir le contenu d'un
volume sans qu’il soit inséré dans un lecteur.
• 15 boutons librement configurables pouvant être utilisés pour
décompacter les archives, lire les ".readme", voir des images,
etc...
• Possibilité de recherche dans les descriptions Aminet.
• Liste mémorisable: vous pourrez sauvegarder (en permanence) les
noms des fichiers recherchés, si par exemple vous n'avez pas le
CD désiré dans un lecteur.
• Possibilité de compactage automatique des catalogues avec
XPK, s’il est installé sur votre système.
• Vous pouvez spécifier plusieurs répertoires pour les
recherches.
• Possibilité d'ajouter un DisquelD (nr d'identification) à
chaque volume catalogué.
Conclusion J’attendais avec impatience cette version 2.0 et sa localisation, pour enfin pouvoir vous présenter ce shareware. Il a, chez moi, entièrement remplacé FDB, puisqu’il est simple d’utilisation, pratique, efficace, et tout aussi rapide que FDB, sinon plus.
Je vous direz qu’une chose pour finir, ESSAYEZ-LE !
Pascal Chiozzi CDCat requiert pour son fonctionnement:
• OS 2.0 (2.1 pour la localisation), 2 Mo de RAM et un
processeur 68020
• MUI 3.3 ou plus
• XPK, si vous voulez compacter vos catalogues automatiquement.
Infos: Programme testé: CDCat v2.0 Statuts: Shareware 30DM ou 130FF Auteur: Frank Weber Age: 18 ans Profession: Etudiant Adresse: Schlizstrafte 53.
D-74076 Heilbronn Email: fweber© amiga- world. Corn Source:Ammet: disk cdrom CDCat20.lha Carte Ethernet PCMCIA 1200 BNC ¦ Disque Dur IDE 3,5" 1,6 GO i Disque Dur IDE 3,5" 2,1 GO l Disque Dur IDE 3,5" 3,2 GO Quadrupleur IDE 1200 4000 ' Quadrupleur IDE 1200 -f Buffer ¦CD ROM SCSI 12X interne ! CD ROM IDE 24X interne IDEFIX 97pour CD ATAPI ! Nappes 2,5", 3,5" sur mesure, nous contacter : Joystick Turbo Cruiser (microSwitch) 1 49, JoyPad CD32 Pro 1 99, JoyPad AM 79, Souris 300 DPI 1 69, Aminet 23 CD ROM 90, OnEscappee CD ROM 249, Myst (Anglais) CD ROM 349, Shadow of the 3rd Moon CD ROM _ ,269,
notre catalogue logiciel Scanner Couleur Artec AT6 t- ScanQuix 3,8VF (5 slofe Zorro ll W, 2PC-ISA. 2PQ, +slo* video optionnel) Lecteur Disquette HD interne 1200 569,- Lecteur Disquette HD interne 2 4000 569,- Lecteur Disquette HD Externe 609,- Alim 200 Watt Interne Mikronik 429,- Alim 1200 Externe Amiqa 249,- Top Case 5,25" Supplémentaire 289,- Panier 3,5" Supplémentaire 79,¦ Scandoubler Externe 1200 Micronik 879,- ROM 3,1 Al 200 4000 ROM 3,1 A&O îOOOjOOf Mlcrot®*,- A500 Viper 520-33 AT CD+8M0 E-Matrix T-530-40+Controleur AT A600 M-TEC 68030 40+4MO Carte Son Delphine Lite Technosound Turbo 2
Professional Cybervision 64 3D 4 Mo Cyberstorm Mark III 60 50 - SCI Terminaison UltraWscsi68 active Adaptateur SCSI 68- 50 interne Nappe UltraWide SCSI 4 postes Demandez notre Tarif PPC 1200 Blizzard PPC 603e 250 pour 060 Blizzard PPC 603e 250 avec 060 Genlock Hama 292 Genlock Hama S 290 i .7 u Tour Micronik ove( interface clavier Coque Clavier AMIGA Mikronik ? Interface et cordon spirale Al 300(A1200+Tour+olim+(lovief) A1400(ldem que A1300*Zorro II) A1500(ldem que Al 300+Zorro III) Carte Zorro 2 (5 sloh Zorro II, 2PC1SA, 2PCI, slot video Carte Zorro 3 +scsl
189. - F Tours et accessoires Micronik Cartes d'Extensions
txwtitâbv VISA 1 Frais de" Port: Tour Scanner 120 F CD 20F,
logiciel 35 f. Souris 25 F, outre 70 F Votre (ommonde par
courrier avec votre règlement car cheaue ou carte boncoire a
: 03 88 62 20 94 & Magasin au 140 route de Bischwiller 67300
Setoltigheim
S. L. Diffusion - 6 rue d'Obernai “TÙ1 67300 Schiltiaheim TEST
D’UN LOGICIEL SHAREWARE par Franck Anière (aniere@univ-miv.fr)
Fig.3 tm Hat r ix « IEÎ5ÏÏ 0 I « I H e r e F 0 0 f 6 i I « J 1
e I « r » [ 8 i « 0 XTRACE Traitement d'images bitmap et
vectorielles Lorsque l'on doit concevoir un document (en PAO
ou plus simplement pour faire un rapport de stage avec LaTeX),
il arrive que l'on ait besoin de transformer des images bitmap
en images vectorielles, ou de faire des transformations
simples (mise à l'échelle, négatif) sans avoir pour cela
besoin d'un logiciel très conséquent comme Art Effect. Ronny
Schütz, sympathique programmeur allemand, a créé un logiciel
capable de faire à la fois ces conversions et ces
transformations : il s'agit de Xtrace, disponible sur Aminet
(shareware).
Présentation La distribution de Xtrace est répartie sur trois archives :
• une archive contenant l’exécutable, qui correspond à un CPU
donné (avec ou sans FPU), par exemple Xtrace.030882.Iha pour un
030 avec FPU.
• une archive contenant la documentation, suivant la langue,
par exemple Xtrace_FreDoc.lha pour la documentation
Française.
• une archive contenant les données du logiciel (filtres),
Xtrace. Main.Iha. L’installation est on ne peut plus simple.
Grâce à un script Installer très pratique. La documentation
fournie est très complète, chacun des aspects du logiciel étant
abondamment décrit.
Xtrace est shareware, mais est totalement fonctionnel. Les seules limitations se situent au niveau du chargement des polices de caractères (taille imposée) et des images (ajout d’un motif ’DEMO’ sur la totalité de l’image).
Conversion d’images Xtrace permet de charger des images au format XTVF (son propre format) ou au format IFF ILBM. Ainsi que les dataty- pes. Une fois l’image chargée, l’écran de travail se présente comme sur la fig.1. Après le chargement d’une image bitmap il convient de la convertir pour en faire une image vectorielle. Pour ce faire, il faut passer par un "tracé". Pendant cette étape, visuellement très spectaculaire (voir fig.2), Xtrace va analyser l’image et la reconstituer en utilisant des vecteurs. Une image comme celle de la fig. 1 (65x134 en 32 couleurs) est tracée très rapidement
mais, pour une image beaucoup plus complexe, il faut s’attendre à plusieures heures de calculs (j’ai essayé avec une image faisant 600x564 en 256 couleurs et cela a duré deux bonnes heures).
Xtrac* V 1 .20 i 1 ; ~ •»*?
& ||P.r.TtT ?
Xtrace V 1.28 Une fois obtenue notre image vecto rielle. Il est temps de l’exporter vers ui autre format. Xtrace nous propose uni belle collection de formats, à savoir :
• EPS, sous les formes EPSF (classi que), EPSB (avec image de
prévisuali sation binaire au format TIFF) et EPS (idem mais en
ASCII). Pour ma pari j’utilise ce format pour mes document: au
format LaTeX.
• IFF DR2D, format vectoriel utilisé ne tamment par Pagestream et
Type Smith.
• Navigator, format utilisé par le logiciel de titrage
Navigator Titler.
• DXF, format utilisé notamment par le logiciel de raytracing 3D
Studio.
Le rendu d'une image convertie est excellent, et ne trouve aucun équivalent parmi les autres convertisseurs existants. La fig. 3 montre la différence entre une image bitmap, sa version tracée et une conversion effectuée par IFF2EPS.
Petit détail: il peut arriver qu’un document contenant des objets exportés par Xtrace refuse de sortir sur certaines imprimantes. La cause est encore indéterminée (nous avons tout essayé avec l’auteur), mais un remède existe : il faut traiter le document en question avec Ghostscript (encore lui!) Et tout rentre dans l’ordre. Les imprimantes récalcitrantes sont l’Epson EPL7500 et la HP Laserjet 3 (laser Postscript toutes les deux). Par contre, cela marche à merveille avec une HP Laserjet 5.
Traitement d’images En plus d’être un excellent convertisseur, Xtrace possède également des fonctions de traitement d’images plutôt efficaces :
• modification de la palette ou de l’histogramme d’une image
(avec possibilité de rendre une couleur transparente pour
les images vectorielles)
• filtres digitaux totalement personnalisables, sous la forme
de matrices de convolution (voir fig.4). Ils sont utilisables
séparément ou sous formes de séquences.
• mise à l’échelle
• rotations et inversions (flip)
• détection de contours
• traitement des bords Pour ces effets, Xtrace propose dans un
premier temps, de voir une prévisualisation de l’effet puis de
l’appliquer à l’image si l’effet escompté est obtenu. Un seul
regret quant à ces effets: il ne sont pas effectués en 24 bits,
ce qui peut entraîner une perte de qualité sur certaines
images. ¦ Remerciements à Ronny Schütz, Gérard Marie (tests
HP Laserjet 3) et Christophe Labouisse (tests HP Laserjet 3 &
5).
Où se procurer Xtrace ?
Aminet (gfx conv) ou sur la page Web de l’auteur (http: www.imn.htwk- leipzig.de ~rschuet). Machine de test : Amiga 1200T 030 82 50 MhZ, 2 MO Chip, 24 MO Fast, SCSI-2 Version testée : 1.20 (enregistrée) Conclusion Xtrace n’est certes pas parfait, il lui reste quelques lacunes à combler comme par exemple le traitement d’images en 24 bits ou le chargement de quelques formats supplémentaires. On peut également lui reprocher sa lenteur lorsque l’on s'amuse à tracer une image trop complexe, ou l’absence d’un port Arexx.
Néanmoins il s’agit d’un excellent logiciel qui offre énormément de possibilités pour un prix très raisonnable (30 DM. Donc environ 120F). De plus, l’auteur assure un excellent suivi de son logiciel, et répond très rapidement aux messages envoyés.
A mon avis, ce logiciel est totalement indispensable pour toute personne ayant besoin de gérer des images vectorielles ou ayant besoin de faire des retouches d’images sans investir dans un logiciel coûteux.
Petit rappel : images bitmap et vectorielles Les images bitmap et vectorielles sont deux familles d’images totalement différentes :
• une image bitmap est une liste de valeurs correspondant aux
couleurs à donner à chaque pixel, d’où le nom bitmap ("carte de
bits"). Toutes les images les plus courantes (formats IFF ILBM,
JPEG, GIF, PNG...) sont des images bitmap. Une telle image
s’affiche très facilement (si on ne tient pas compte du
décodage inhérent à la compression) mais il est difficile de
changer ses dimensions sans altérer sa qualité.
• une image vectorielle est une suite de coordonnées de points
qui décrivent une image avec des objets mathématiques
(vecteurs). Les cliparts sont généralement des images
vectorielles, la plupart du temps au format EPS (Encapsulated
PostScript, ou en français Postscript encapsulé). De telles
images sont plus difficiles à afficher, car il faut que
l’ordinateur fasse beaucoup de calculs pour que les vecteurs
soient tracés (un FPU est fortement recommandé pour gérer des
images vectorielles de façon décente) mais elles ont un
avantage indéniable sur les images bitmap: on peut faire ce que
l’on veut de leurs dimensions sans les dégrader.
Comme nous pouvons le constater, il s’agit de deux mondes totalement différents, et le passage de l’un à l’autre est difficile. Il est certes possible de sauver une image bitmap dans un format vectoriel avec certains logiciels (Image FX, IFF2EPS ou même AmiFIG en trichant un peu) mais la qualité n’est pas au rendez- vous.
Il y a des mois où il ne fait pas bon tenir une rubrique DP. Quand les “éléments” sont contre vous, il n’y a rien à faire. Entre les erreurs à répétition de la base principale Aminet, (quand ce n’est pas un lue qui lâche, ce sont des erreurs humaines) située à l’université de Washington, et les caprices d' Havas on line, il est dur de récurer les nouveautés Amiga. Et oui, une fois de plus l’Aminet a marché sur trois pattes pendant plus de deux semaines, pour cause d’erreur de manutention nous dit-on! Quant à Havas on line, après sa campagne de publicité (qui a dû dépasser toute leur
espérance!), la bande passante allouée à chacun est tombée en flèche, et on dépasse rarement les
1. 5ko s en taux de transfert; imaginez lorsque vous avez 5Mo à
récupérer!
Enfin, vous l’aurez compris, une rentrée 98 en demi-teinte, qui nous laisse quand même de quoi nous rassasier un tant soit peu.
Les mises à jour.
• akJFIF|LGPG|PNG v43.135 : la série ak des datatypes. S'enrichit
de quelques fonctions supplémentaires, et corrige de petites
imperfections
• AmlRC2 0 : disponible sur le site de VaporSoftware, cette
nouvelle version est une mise à jour majeur. L'interface gra
phique a été complètement revue, avec des facilités de
navigation d'un canal à l'autre; de nombreuses améliorations
annoncées et la possibilité d utiliser MIMEPref
• AmiVOGL : ce sont les sources d une librairie compatible SGI
(Silicon Graphics Inc.) IRIS GL
• Cybershow v83a : mise à jour mineur avec une correction de la
documentation et l'apparition d'une fonction BlankerMode pour
l'utiliser comme économiseur d'écran
• ESCUtil v1.74 : amélioration des pilotes ESC300 et 200 et
correction de la calibration des ESC2s et ES820; plus, quelques
options retirées car non fonctionnelles
• MakeCD3 1 : mise à jour de la plupart des drivers de CDR et CD
Reconnaissance des Panasonic 7502 & HP 7500+. Possibilité de
diminuer la vitesse de lecture. De nombreux bugs corrigés,
quelques améliorations et de nouveaux formats reconnus.
• ModePro v4 29 II peut maintenant patcher les écrans True Color.
Et corrige un bug “low memory" Comment se procurer ces DP
• BBS : L'ensemble des logiciels testés, peut être téléchargé du
BBS Parisien GFX BBS au 01-48-26-75-89
• CD-Rom : Collection Aminet!
(C'est pour ceux qui ne le sauraient pas encore) DETENTE Boulderdash Que ceux pour qui le nom BoulderDàsh' n'évoque rien se lèvent !
Pour la forme, je réexplique le principe de ce célébrisisme jeu. Apparu au début des années 80 sur les micros 8 bits : Il faut guider un petit personnage qui se déplace case par case dans des galeries bourrées de rochers et de diamants, à ramasser en quantité suffisante pour accéder aux niveaux supérieurs, le tout en évitant de se ramasser des rochers sur le crâne, et de croiser les monstres peuplant les galeries malfamées Heureusement, ces monstres sont particulièrement stupides et se contentent de suivre les contours des galeries, en attendant de se faire détruire par un rocher qui
tomberait là par hasard (mais alors vraiment par pur hasard).
Voici donc BoulderDàsh (pas BoulderDàsh', mais BoulderDàsh'), qui n'est autre que l’adaptation parfaite de la version Commodore 64 du jeu. Et quand je dis parfaite, cela veux dire que l'auteur s est évertué à reproduire fidèlement les graphismes, les sons, et tous les niveaux de la version C64 au pixel
• Plotter 3D v1.16 : Support du l-glasse en temps réel. Il
Accepte maintenant les objets de plus de 32000 triangles et
peut exporter les objets au format lightwave
• Python langage v1 4 : pour les blasés de C. basic, E. ... Voici
un nouveau langage de programmation. C'est un langage inter
prété orienté objet et proche du C+ +
• Scantek 3.7 ; amélioration de la détection des scanners
Mustek
• VirusZ II v1 42 : éradication du virus Happy New year 98 Le
code de détection des virus est maintenant regroupé dans une
librairie, la xvs.library pour utilisation avec d'autres
programmes.
• Picasso 96 v1.34a : disponible sur le site de villagetronic
(http: www villagetro-
mc. com amiga ). Au menu, une optimisation en vitesse, un
meilleur support des cartes cybervision. Même si la CV64 3D
est encore lente sous Picasso96, tout n étant pas encore
accéléré par la carte
• CyberGfx v69f ; disponible sur le site de Cybergfx
(http: www.vgr.com cybergfx). Correction de quelques bugs,
implémentation du double-buffenng; apparition d'une version
PPC du player MPEG Isis, qui devrait donc être le premier
player MPEG rapide sur Amiga.
Je tiens à remercier , Laurent Deneau, François Gutherz, Renaud Houdinet p6mip103@cicrp.jussieu.fr qui ont participé aux tests des DP.
Si vous connaissez un DP qui gagne à être connu, si vous avez des commentaires à faire sur la rubrique, n'hésitez pas à me contacter par Email rubriquedp@amiganews.com ou écrivez au journal qui transmettra.
Près ! C'est donc la larme à l'oeil que j’ai redécouvert ce jeu, dix ans après, sans lui trouver la moindre ridule. L'auteur, qui est visiblement un fanatique complet, a aussi inclus des niveaux supplémentaires, et vous pourrez tout changer, que ce soient les graphismes, les sons, ou les musiques, soit en les choisissant parmi les sets fournis (tous aussi kitchs les uns que les autres), soit en les créant vous même. Un éditeur de niveau est présent.
Pour compléter le tout, BoulderDàsh est multitâche et supporte les cartes graphiques via RTGMaster (il vous faudra cependant télécharger à part l'archive game jump bouldersnoop.lha) + identique au pixel prêt à la version originale tout est entièrement modifiable Auteur : Guido Mersmann Shareware : 10DM. Tout les graphs, sons etc. ne sont pas sélectionnâmes avec la version non enregistrée Configuration : 68000, OS 2.04 Où : game jump boulderdaesh.lha Taille : 1.6Mo (386Ko pour boulders- noop.lha) SHAKER A LA TOM CRUISE Cocktails v1.24 Pour les barmen qui souhaitent recevoir chez eux des
ami(e)s et leur offrir un apéritif qui sort de l’ordinaire, voici Cocktails dans sa nouvelle mouture.
Vous avez la possibilité de créer vous même vos propres cocktails , avec ou sans alcool (ATTENTION L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTE CONSOMMEZ AVEC MODERATION) en utilisant les différents ingrédients de votre bar. Vous utilisez une interface programmée en Amos où vous entrez les ingrédients dont vous disposez, afin de créer vos cocktails. Ceux ci peuvent être sauvegardés par la suite.
Avec la version enregistrée, vous aurez la possibilité de créer près de 800 cocktails, avec un choix de 400 ingrédients. La version de démonstration dispose, quant à elle, de 50 cocktails réalisables parmis 140 ingrédients.
+ Boire un p’tit coup c’est agréable
- Interface Amos Auteur : Dupont Hervé Shareware (75 Fr)
Configuration : 1.3+ Taille : 183 Ko amipeg VISUALISATION DES
FICHIERS MPEG VIDEO AMIGANEWS Le MPEG est un format d'animation
très répandu, toutes plate-formes confondues. Malheureusement,
si les taux de compression obtenus sont excellents avec ce
format, la qualité de la restitution est, elle, plus que
douteuse, d'autant plus que les viewers MPEG massacrent
allègrement les images, déjà abîmées à la compression, ce. Pour
aller plus vite. Et oui, l'autre point noir du MPEG, c’est la
puissance nécessaire à la décompression. Là, point de miracle
petites configurations s'abstenir.
Quoiqu’il en soit, l’Amiga possède quelques players MPEG dont aMiPEG fait partie. Ses qualités sont indiscutables affichage dans une fenêtre redimension- nable ou un écran intuition; support du HAM6, du HAM8. De CyberGfx et de Picasso96; support des fonctions vidéo des cartes graphiques (via la cgxvideo.library. Pour l’instant, seule la CV64 3D offre ces fonctions, mais la CyberVision PPC devrait suivre).
AMiPEG est un portage d'un player MPEG pour UNIX, optimisé pour l'occasion. La vitesse est raisonnable, voire bonne, eu égard à nos petits' processeurs. Reste que seul un 68x60 permettra d'atteindre une vitesse correcte.
Histoire tout de même d'accélérer un peu les choses, il est possible d'afficher les animations en tons de gris, une partie seulement du processus de décompression étant alors effectuée. Pour vous donner une idée, mon 68040 25MHz avec une CV64 3D me permet tout juste d'atteindre 7 images s sur une anim en 160x100, et guère plus de 12 images s en tons de gris. Selon l'auteur, un 6806D mouline à 25 images s sur une anim de même taille.
En 320x240, les choses se gâtent... Enfin, sur un 68020, aMiPEG passera du statut de player MPEG à celui de slide-show quelle que soit la résolution de l'animation.
Atéo Un très bon programme malgré tout, qu'apprécieront probablement les heureux possesseurs de 68060, ainsi que les programmeurs curieux, puisque les sources sont disponibles.
+ support du HAM6 et HAM8, et des cartes graphiques la vitesse, toute relative
- c’est du MPEG Auteur : Michaei Rausch, Miloslaw Smyk Freeware
Configuration minimale : OS 2.04+, 68020 Configuration
conseillée : 68060, carte graphique Où :
gfx show aMiPEG_1.1_bin.lha Taille : 101k L XConcepts (
Fabrication, maintenance et distribution ) Payement par chèque
mandat ou CR Frais de port Loquïel 10 Frs Matériel 75 Frs Tower
120 Fr Contre-remboursement moulez 60 Frs CR touer têl De lOh
à 19h (samedi sur rendez-vous) Catalogue complêt sur simple
demande Tél : 02.40.85.30.85 Fax: 02.40 38.33.21 E-Mail :
info@ateo-concepts.com Web : http: www.ateo-concepts.com
Adresse ; Le Plessis, 44220 - Couêron ( à proximité de Nantes )
Produits Atéo Branchez 4 périphériques IDE Atéo IDE mux complét
AJ200 A4000 ..N.C. 199 Carte seule, sans
nappes A1200 A4000 ...N.C. 70 Interface pour
Clavier PC Pour A1200 monté en boîtier
tower ...349 Pour A2 3 4000
(sans aOaptateur DIN5 Mtnl-DIN6) 399 Clavier PC 105 touches
(BTC) .....92 Mise à
jour ROM interface clavier PC et Amiga (2.0) .....100 Boîtiers
Atéo TOWER (* Accéssoires) Boîtier MéOium Tower A1200
(Alim+lntertace+Clavier). 1090 Boîtier Grana Tower A4000 (avec
alimentation 200W).. 1290 Kit branchement SCSI Interne pour
modules SCSI 290 Carte graphique. PixeiM * AléoBus 4
slots ...1990 Lecteurs de disquettes Interne
pour A5 500+. A6 1200. A2 4000 .....250 230 210 Lecteur de
disquettes HD interne pour Catweasel 175 Lecteur de disquettes
externe tous Amiga ....450 Périphériques
Pénphériques IDE ATAPI Disque Dur 1.7 Go Ultra-DMA
(FUJITSU) ... 1290 .. 790 2390 1190
100 2590
N. C. 200 . 540 720 CD-ROM 24x interne ( Mitsumi Sony
Goldstar ) ... Périphériques SCSI Disque Dur Fast SCSI3
2 0 Go (Fujitsu) ...... CD-ROM 8x12x
interne (Sony) Lecteur ZIP
100 Mo Cartouche ZIP .... 1190 Graveur
PHILIF 265CR interne (2x6x) .....
Soft "Burn lt" ou "Make CD" pour graveurs de CD ...
Scanner A4 à plat, 600x600. 24 bits Soft ...... 1990
Boîtier 5*1 4 SCSI externe 1 baies (Venti + Alim ? RCA)
Boîtier 5*1 4 SCSI externe 2 baies (Venti. ? Alim * RCA)
Cartes Zll et Zlll Phone Price v1.37 Bien que son nom ne
l’indique pas, ce logiciel est fait par un français. Son but
est de calculer le prix (France Telecom) d une connexion
internet Actuellement, il respecte les dernières tarifications
de FT II peut être utilisé soit en France, soit en Suisse. Un
fichier de configuration accompagne le programme dans lequel
on peut définir le coût horaire de l’heure pleine et de
l'heure creuse, ainsi que le pays d'utilisation.
1 7~J Tel 1 »UI 11? R • 1 wff V JL a O • i i« 70 ups connection Prix [ t ,| 00:80:20 | 00.6I F Heure Creuse=7.22 F.HT Heur Start Stop Reset Quit On le lance soit par le cli, soit par le Workbench. Une fois lancé, on dispose de quatre boutons (Start, Stop. Reset et Quit). Son utilisation est des plus simples! Le prix est donné à la seconde près. A chaque fermeture du programme. Un fichier texte phone-price.sav est mis à jour et contient toutes les connexions, avec heure, durée et coût.
Ce type de programme est assez répandu sur Aminet. Celui-ci a l'avantage de tenir compte des tarifications de FT. Mais reste encore trop succinct. Il lui manque principalement un port Arexx ou des commandes cli pour pouvoir le piloter à l'aide de la pile TCP IP (démarrage et arrêt automatique). Il ne tient pas encore compte des options de FT tel que Temporalis, abonnement local... Son auteur étant motivé, cela devrait être vite corrigé, avec l’ajout de nouvelles options intéressantes comme la prise en compte du coût du provider, l’impression de la facture ... + Respect du coût FT à la
seconde près.
- Non pilotable par script, pas de support des options tarifaires
de FT.
Auteur : Benjamin Vernoux MaiIWare Configuration : Où : comm misc phone- price_v1.37.lha Taille : 36Ko PicassoiV (4Mo. Avec désentreiaseur 100 Hz) ... 2990 1450
N. C 1590 690 1290 390 .. 750
N. C COMPTEUR INTERNET
- Module audio 16 bits *Concierto* pour Picasso IV ..
- Démodulateur TV pour Picasso
IV . Cybervision 64 3D (4Mo.
Sans pass-thru) .....
- Scandoubleur pour Cybervision (A4000 uniquement)
- Codeur Décodeur MPEG pour Cybervision 64 3D Buddha (interface
2 ports IDE pour A2 3 4000) Catweasel Zll (3 ports IDE » port
lecteur disquettes HD Cartes Muttl-IO. Parallèle. Série.
Numéris. Ethernet . Les Cables Rallonge 3.5*Male vers
2x3.5* (Idéal pour towers) .....120 Cable 2.5* vers 3.5*
(approx 30 cm) 69 Cable 2.5*
vers 2.5* et 3.5* (approx 30 cm) ...... 89
Doubleurs d" alimentations (tous
formats) ..25 Nappe IDE 2 3
connecteurs ....50 70 Nappe
SCSI 2 4 8 connecteurs ...50 130 180 Cable
SCSI avec centronic 50
pts ..120 Cable SCSI
centronic 50pts vers SUB-D 25pts ..150 Cable
SCSI SUB-D 25pts vers SUB-D HD 50pts ..200
Terminaison passive SCSI centronic 50pts ..... 130 Adaptateur
clavier DIN 5 vers Mlni-DIN 6 ... 40 Adaptateur SUB-D
9pts Môle vers SUB-D 25pts Femelle .... 39 Accélération Pour
Amiga 600 Apollo 630 68030 à 33 Mhz +
Coprocesseur .795 Apollo 630 68030 à 50
Mhz ...1150 Pour Amiga
1200 Apollo Blizzard 1230 - 68030 à 50
Mhz ..990 899 Apollo 1240 (40 Mhz) 1260A
(66 Mhz) .1990 3490 Apollo Bhzzard 1260 -
68060 50 Mhz ..2990 3190 A2000 :2040 ou 2060
(Apollo ou Phase 5) .....N.C A3 4000 :
Cyberstorm MKIII060 ? SCSI ...4890
Apollo 4040 (040 - 40MHz) 4060 (060 - 50 Mhz) . 2490 3990
Cartes PPC A1200T 2000 3000T 4000T
: N.C. Modules SCSI II. Apollo et
Blizzard Cyber. Mkll 590 650 En vrac... Ram 4.8. 16. 32 ou
64 (60ns. EDO) N.C. Souns
600 DPI 3 boutons belge (Wizard. La meilleure) .95
Digitaliseur 24blts temps réel (PAL et
S-VHS) .1290 Digitalisent Audio stéréo Bbits -
port parallèle (sans soft). 250 Modem Sportser Flash 33.6K +
Kit Internet Amiga 1390 Catweasel (contrôleur lecteur floppy HP
pour A1200).....520 Moniteur 15'SMILE (pltch 0 28. 50-120 Hz.
Digital) ...1990 Moniteur 17'SMILE (pltch 0.28.
1280x1024. DPMS) ..3690 Jeux Nemac IV (ECS, AGA, cartes
graphiques)_190 »t«nxfloMiKM n* «. Vuttou,-.ocoaa» «XC n acs
»nom»S«1M*M» y ILBM Datatype LES IMAGES HAM SOUS CYBERGFX UN
PROGRAMME POUR L’ENTARTE Manageur d’impression PrintManager
v39.2 L'Amiga multitâche qu’il disait1 Mais qui n’a pas pesté
devant une impression un peu longue qui bloque le logiciel!
PrintManager, à l’instar de son homologue cro$ oft se propose de
prendre en charge les impressions. Il gère ainsi une liste de
travaux d’impression.
Ce type de programme prend bien sûr tout son intérêt lorsque la préparation de l’impression effectuée par l’Amiga est bien plus rapide que l’imprimante. N’espérez pas que vous obtiendrez plus rapidement la main si vous lancez une impression contenant des objets vectoriels sous Final Writer avec un 68030! Par contre, pour toute les impressions texte assez conséquentes, ou pour les possesseurs de 040 et 060. Il prend tout son intérêt.
Cette commodité s’installe dans le répertoire WBStartUp. La configuration par défaut fonctionne dans quasiment tous les cas. Dans les tooltypes.
On retrouve les réglages habituels comme le CX-Popup, la position de la fenêtre, l’écran public, le répertoire de sauvegarde (par défaut c’est T:, il est en RAM:; on peut le positionner sur disque pour les Amiga disposant de peu de mémoire). Il est possible de retarder l'impression, ce qui est d’ailleurs conseillé car plus rapide pour libérer le programme, ou même de reporter l’impression à une date ou une heure ultérieure. Pour les possesseurs d’une imprimante laser ou d’une imprimante disposant d'un gros buffer, PrintManager peut utiliser un device fastpar.device, qui permet d’accélérer
les transferts entre l’Amiga et l’imprimante, avec un usage CPU plus faible. Ce device marche uniquement avec le port originel de l’Amiga Ce programme de 25ko vient combler un manque de l’AmigaOS. Si vous faites beaucoup d'impressions, vous aurez du mal à vous en séparer tant il rend service. Il peut même prendre en charge l’impression de fichiers par l’intermédiaire des Datatypes + Très simple d'utilisation, libère plus rapidement les programmes, localisation française -?
Auteur : Stephan Rupprecht Shareware : 10$ Configuration : OS3.0+, une imprimante Où : util wb PrtMan39.lha Winguide v2.0 Je vois d’ici la tète de nos lecteurs. Quoi, Anews teste des programmes zindozs.
Mais ou va t-on? Ben là. Je ne sais pas!
Toujours est-il qu'il est depuis quelques mois sur l'Aminet. Et pour cause, il permet de lire les fichiers amigaguide. A croire que ce format est devenu universel :)) Cette deuxième monture du logiciel fonctionne sous 95. NT et 3.1 avec Win32. Quelle surprise de voir un Amigaguide sous zindaude, la lecture est fidèle à celle de l’Amiga. Il iMfùtt ikfonetteai ct ittieW. I wtrvieàT xutieu I Ittaat I tamgit ’iiuuftal :r»- Ut»aël Copytlffct ottec i*«*i thu 7» trlteMufii 1 MhM 1» 1*1 hiuMugtt u iiuiuui «i» S eu. Htck cl» mtu Umt fH »*Ul t» tUB ttnu ce lut*;: it Mou te we Ipfeediei Cieilite I :te
luetcry Te* uitkoi uut* te tkaak... le»)’, «r w«JKt i» '*• «Ml. « fan *-1 «*»«•»«.
Dea't iMiuii le eue ma a tuf r.fotll-t SAUVEGARDE PARALLELE Ppazip v0.1 Le ZIP parallèle a beaucoup fait parler de lui à sa sortie, et pour cause, il était incompatible avec le port parallèle de L'Amiga.
Je dis “était" parce que grâce à Bruce Abbott de Nouvelle Zélande, cette lacune est corrigée!
Cette archive propose les plans de l'adaptateur pour l’Amiga avec le device associé.
Je tiens à prévenir nos lecteurs, que ne possédant pas de zip parallèle, je n’ai pas pu tester le montage. Mais, cette information pourra être très utile à certains d’entre vous Le montage est à priori assez simple, pour peut que l'on ai le matériel pour monter un petit circuit imprimé Au niveau composant, il faut juste un buffer de line TTL 7407.
Une capa et 3 prises SubD. Le port parallèle ne disposant pas d'assez de ligne I O, le montage utilise le port parallèle et le port joystick 2. Côté logiciel, on dispose d'un device, le ppazip.device et d'une mount-list ZIP0. Le logiciel comporte encore de sérieuses limitations. Comme la détection de changement de disque qui n'est pas reconnue, tout comme les commandes reste encore quelques petits problèmes, comme la définition de la police de caractères qui est prise comme étant du texte II gère les liens Amigaguide. L’archive Synapse, par exemple, passe très bien, mais l’affichage des
images IFF n’est pas encore prise en compte Voilà un programme qui sera certainement plus utile à l’Amigaïste de base utilisant un PC pour accéder au net qu’au Pciste lambda dont l'étroitesse d’esprit l’empêche d’imaginer qu'il puisse y avoir autre chose que des fenêtres.
+ Reconnaissance fidèle, gestion des liens Amigaguide
- Il reste encore quelques options non supportées.
Auteur : Steven Eckles Freeware : Configuration 0S2.0+ + PCTask4.3 + zin95 ;-) Où : misc emu winguide.lha Taille : 167Ko “SCSI direct". D’où l’impossibilité d’utiliser le programme ZIPTools. Le passthrough pour l'imprimante ne fonctionne pas non plus.
Ces quelques limitations ne devraient pourtant pas être trop gênantes pour utiliser le Zip et faire des sauvegardes ou récupérer les données d'un autre ordinateur L’auteur joint à son archive un test de performance réalisé sous DiskSpeed3.1 : Here s a DiskSpeed 3 1 report, from my A1200 with 68030 40MHZ Device ZIP0 Test Intensity Low Performance Stress None 13 Files s Create 19 Files s Open Close 48 Files s Scan 51 Files s Delete 925 Seek Read Buffer Size 512 4096 32768 262144 Bytes s Create 23831 89478 100312 108590 Bytes s Write 24559 93433 105475 113599 Bytes s Read 24646 93426 105323
113615 + Reconnaissance du Zip , taux de transfert ~100Ko
- Pas de détection de changement de disque, passthrough ne
fonctionne pas, occupation du port joystick 2 Auteur : Bruce
Abbott Freeware Configuration : OS2.0+, Zip Où :
hard hack ppazip.lha AMIGANEWSl GENERATEUR D’IMAGES
ALGORITHMIQUES raves du solstice d'été, ou, plus sérieuse
ment, des images qui pourront être une bonne base pour vos
textures et autres maps, après remaniement sous un logiciel de
retouche d'image Autre particularité de Qbist, le module de
calcul est fourni en version PPC au format ELF. Un simple
bouton intégré à la GUI permet de passer du 68x00 au PowerPC,
et vice versa, sans même quitter ou relancer le logiciel. Ce
DP marque ainsi - avec quelques autres - le début de l'ère
PowerPC sur Aminet. Qbist est un portage d’un programme
existant sur Mac et PC. CyberGfx est obligatoire, et les modes
d'écran true-color sont les bienvenus. Pour ceux qui
n’auraient pas encore de cartes graphiques, il existe une autre
version de Qbist sur Aminet qui fonctionne sans CyberGfx.
(QBistAmiga13.lha, l’auteur n’est pas le même) r A-iv m m w *
æ
* *21 fAÎSv 9 Qbist Générateur d'images algorithmiques Qbist
est un petit programme sans prétention. Dont le but est de
générer des images algorithmiquement. Le principe en est le
suivant : A partir d'une image de base, générée aléatoirement,
Qbist va en calculer 8 variations'.
Une fois ceci fait, il est possible de sélectionner une de ces 8 images, qui servira elle même de base à 8 nouvelles variations... et ainsi de suite Les principes simples sont souvent les meilleurs. Qbist ne déroge pas à cette règle, et on se surprend à obtenir des résultats intéressants à partir d’un algorithme à priori bête et aveugle'.
En pratique, Qbist générera sans broncher des flyer Techno au quintal pour les + Principe intéressant, version PPC
- Qbist ne génère pas la musique pour accompagner les images :)
Auteur : André OsterHues Freeware : on dit quoi ?
Configuration : 68020+, FPU, carte graphique, OS3.0+ Où : gfx misc QBist.lha Taille : 30k UN CLIENT MAIL + Options originales, facile d'utilisation, décode le BinHex
- Encore quelques bugs, version démo très limité, prix, pas de
port Arexx Auteur : Danny Y. Wong Shareware : 40$ Configuration
: 020+, OS3.0+, MUI3.4+ Où : comm mail AirMailPro2p.lha Taille
: 480Ko Url : http: www.toysoft-dev.com Yam. Microdot. AEMail,
Eucalyptus, on ne peut pas dire que l'on manque de clients
Mail! Un de plus me direz-vous!
Oui, mais il en faut pour tous les goûts.
Celui-ci se détache des autres par son côté “Fun".
L'installation pour une fois n'utilise pas l'installer de feu Commodore, mais un petit programme qui demande juste le chemin de destination du répertoire d AMP et la langue utilisée Le français est disponible!
Une fois sur le disque dur, il occupe environ 1,2 Mo. Le logiciel comme l'installer fonctionne à travers l’interface MUI.
La configuration est assez semblable à celle des autres programmes. Tous y est paramétrable; signature, icônes, dossiers, éditeur, programme mine, uuencode, viewer, et le programme est multi- fenêtre La fenêtre principale est constituée de sept icônes assez réussies, qui permettent d’accéder aux différentes fonctions du logiciel.
Il est possible de consulter et d’écrire les messages Offline, et la gestion des adresses E-Mail se fait au travers d'un carnet d'adresses très complet. On peut créer des groupes d'utilisateurs et l'édition de chaque Air Mail Pro v2.0 personne est très détaillée; outre l’adresse E-Mail, on peut définir l’adresse postal, n° de téléphone, fax ... et même la photo d’identité. Côté mail. On dispose de plusieurs mises en page possibles, environ une quarantaine incluant une image au texte. Cette mise en page est gérée en interne. Il n’est donc pas possible d'en créer de nouvelle; et seul un
possesseur de Air Mail Pro pourra profiter de la mise en page originelle. Par contre, cela ne pose pas de problème de lecture sur un autre client mail, puisque le type de mise en page est sauvegardé dans l'entête du message et ne rajoute qu'une vingtaine d'octets au message. A la réception des messages, une voie digitalisée en anglais nous prévient si l'on a du courrier.
Le reste du logiciel est plus classique, il est possible d'attacher des documents, de les encoder au format mime ou UUEncode. On retrouve les traditionnels dossier, Inbox, SentBox, TrashBox, ... Ce client Mail offre une alternative intéressante. Avec quelques fonctions sympa- tiques II reste encore quelques bugs de ci de là. Comme le catalogue français où visiblement les bulles d'aide ont été mélangées. Mais les prochaines versions devraient rapidement corriger ces problèmes.
PRATIQUE 3D par Jac Pourtant jac@avignon.pacwan.net Le point sur CYBERGL Depuis le temps qu'on en parle, il serait temps de savoir ce qu'est ou ce que sera CyberGL et en quoi il diffère d'OpenGL. Il est peut-être utile de rappeler brièvement ce qu'est OpenGL, les amigaïstes n'étant pas encore en contact avec ce standard.
Il s'agit d'une librairie créée par Silicon Graphics qui gère un certain nombre de fonctions d'affichage de surfaces 3D.
Ainsi, pour un programmeur d'un logiciel 3D (qu'il s'agisse d'un raytracer, d'un jeu ou toute autre application), au lieu de s'occuper lui-même de programmer la visualisation des volumes, il la délègue à la librairie qui s'occupe de calculer les surfaces cachées, les reflets, les ombres, les textures (seulement bitmap pour l'instant), les brouillards, etc... Ensuite, soit les librairies s'occupent de calculer tout ça et de le transmettre aux librairies gérant la visualisation, soit une carte spécialisée prend les choses en mains et accélère grandement le processus.
CT.Tr, Ttfii i CyàtrB.
CyberGL est un sous-élément de l’API OpenGL. Officiellement, ceci veut dire que CyberGL n’a pas encore réussi les tests de compatibilité totale avec OpenGL. Ça viendra. Officieusement, on pourrait considérer que la différence est tellement ténue qu’on peut l’ignorer.
Pour en savoir plus sur OpenGL, référez-vous à http: www.sgi. com Products Dev_environ_ds.html OpenGL n’est pas le seul standard de ce type, il en existe d’autres, tels Heidi mais pour l’instant réservé au seul 3D Studio Max, et Direct3D plus implanté dans les jeux. OpenGL est cependant la référence en matière de puissance sur les stations de travail et en compatibilité, car le standard a été adopté presque partout. L’Amiga est sans doute une des dernières plateformes à s’équiper.
CyberGL est sur le point de sortir.
Voyons donc ce que ce standard va ap- porer à l’Amiga. Ce qui suit est une traduction de la page Web CyberGraphX "CyberGL" http: www.vgr.com . LES CARACTERISTIQUES
• CyberGL fonctionnera sur n’importe quel Amiga doté au moins
d’un 68020 et d’un FPU.
• CyberGL fonctionnera avec Cyber- graphX V3 et V2, OCS, ECS,
AGA, AAA, ProDev, Picasso96, EGS, Graffity, Reti- naEmu ou
PicassoEmu en 8 bits ou moins.
• 15, 16, 24 bits seront gérés sous CyberGraphX V3 installé et
lancé. Les autres émulations ou le chipset seront obligés de
tramer dans ces modes.
• Toutes les démos CyberGL ont besoin de 8 couleurs pour
elles-mêmes, donc l’écran minimal est un 640 x 400 en 16
couleurs.
• CyberGL, tout comme OpenGL, nécessite une machine très
rapide. Si la vôtre est lente, le rafraîchissement risque
d’être très lent.
• Actuellemnt, toutes les démos fonctionnent sur le Workbench.
Il est possible d’employer un utilitaire comme ScreenFool
(sur Aminet) pour détourner les démos sur un autre écran
public.
Représentations
• Il y aura des versions de la cy- bergl.library pour les 68020,
68040 et 68060.
• CyberGL a besoin de SetPatch
40. 16 minimum pour fonctionner.
• Un FPU (coprocesseur mathématique) est indispensable.
• La gestion Direct VIRGE est en cours de réalisation.
• Une version PowerPC sera disponible, aucune date n’est
annoncée.
• Si CyberGraphX V3 est détecté, il sera pleinement utilisé.
• Actuellement, la majorité des fichiers sont en allemand.
• Si CyberGL ne tourne pas ou tourne bizarrement sous CyberGraphX
V3, il est nécessaire de se procurer la dernière version de
CGX.
LES ARCHIVES Lorsque j’ai dit "CyberGL est sur le point de sortir", je voulais dire la version officielle, car la démo, on peut déjà la télécharger. La dernière en date, "cy- bergl.library 39.12" a été recompilée avec SAS C 6.58. Il est possible de télécharger l’archive démo 39.12 soit en http http: www.
Best.com ~vgr- cvmode configfiles.html , ou en ftp ftp: www.vgr.com cy- bergl39_12usr.lha Il est possible de télécharger l'archive développeur 39.8 soit en http http: www.best.com ~vgr cvmode con- figfiles.htmb», ou en ftp ftp: www.vgr. com cybergl39_8d Attention, une erreur s'est glissée dans notre dessin de droite. Saurez- vous la retrouver, petits amis? Ça m’étonnerait, alors voici la solution : une version de la librairie 41.2 a été distribuée. Si l’installeur la trouve, il la remplacera automatiquement par la version
39. x, et c'est très bien ainsi puisqu’il s’était agi d’une
erreur de numérotation.
ESSAI Pas de problème, sitôt la démo téléchargée, elle est installée. Dès lors, un répertoire avec quelques exemples se propose à votre choix.
La plupart sont fixes, mais quelques uns sont animés. Pour ces derniers, ne vous attendez pas à des résultats faramineux. Avec mon 68060, je n’arrive à faire tourner les 8 cubes en temps réel que lorsque la fenêtre est aux dimensions minimales. Dès qu'on l’agrandit, le rafraîchissement se met à ramer. Mais on peut bien appréhender la puissance d’OpenGL, qui ne se limite pas qu’à l’utilisation précalculée puisqu’on voit ici également beaucoup d'interactivité, tant dans les menus que dans les exemples de sélection à l’écran. On a la chance aussi d’obtenir un programme de visualisation des
objets "Lightwave" en OpenGL.
On peut en tirer la conclusion que seulement sous PowerPC, CyberGL pourra donner des résultats semblables à ceux réalisés sur des plateformes rapides. Ou alors, il faudrait une carte spécialisée gérant l’OpenGL (ou le CyberGL si vous préférez).
Pour le moment, peu d’applications ont été programmées pour CyberGL.
Alors, si vous voulez en essayer une, téléchargez "Puppeteer.lha" sur Aminet (gfx board ). Cette démo est intéressante, car elle montre des possibilités simples mais étendues telles la rotation, le vent, la gravité et la cinématique inverse. De plus, l’auteur qui connaît bien l’OpenGL, discourt sur les performances, les manques et les bogues de CyberGL par rapport à OpenGL. Il dit que la version Amiga est supérieure à la version Silicon Graphics au temps où il y avait accès à l’université, et il se propose même de porter la version Amiga actuelle sur SGI pour pouvoir faire des
comparatifs.
Cette démo propose quatre exemples, dont je n’ai pu personnellemnet en charger que deux, le premier en une poutre constituée de 5 tronçons. Soit ils sont alignés, soit ils sont articulés, ou ils sont représentés en surfaces ombrées, ou encore en filaires, avec ou sans les joints en volumes ou en filaires eux- mêmes. On peut encore appliquer la gravité, le vent qui fait flotter les corps dans une direction contrôlable, ou bien une rotation également définissable à la souris.
CONCLUSION Maintenant que le standard est acquis à l’Amiga, gageons qu’il va très vite être intégré à la plupart des programmes intéressés.
Il ne restera ensuite pour être confortable qu’à avoir une carte accélératrice PowerPC et une carte graphique 3D, comme celles qui ont déjà un processeur Virge 3D ou la très prochaine carte de phase 5.
L’INSTALLATION Gérer vos images avec PICTURE MANAGER Picture Manager est un gestionnaire d'images qui sévit depuis quelques années en Allemagne, produit par la célèbre maison IrseeSoft, gage de qualité jusqu'à présent par son principal produit: TurboPrint.
Picture Manager, tout comme son grand frère, sort en version anglaise. Il est donc temps d'en parler.
L’installation se fait grâce à deux disquettes. Pas de problème particulier. Un beau petit manuel de 32 pages imprimé sur papier de qualité accompagne les disquettes.
LA DECOUVERTE Il n’est pas besoin de chercher longtemps pour découvrir le bouton de chargement des images d’un répertoire. La fenêtre commence à se remplir de vignettes, mais à un rythme colimaçonni- que! Une heure pour une centaine d’images, alors que PhotoAlbum va si vite... C’est la première déception et malheureusement elle est de taille. Car même si le programme a l’air d’être rem- pli d’options et de possibilités, sa lenteur décourage fortement.
Ensuite, difficile de trouver le moyen de remplir l’écran de vignettes. C’est dommage, il reste de la place libre inutilisée.(Fig. 1) Ensuite, pour en finir dès à présent avec les choses qui fâchent, la conception a l’air vieillotte, les programmes référencés pour retravailler les images ne sont pas très actuels (DPaint, Xi- Paint, ADPro), pas d'ImageFX, pas 6'ArtEffect. Enfin, nous allons voir si le logiciel se rachète par d’autres possibilités, mais au premier abord, je ne changerais pas mon baril de "PhotoAlbum'' pour dix barils de "Picture Manager".
EXPLORONS LES MENUS D’abord, il est à remarquer que la disposition des menus n’est pas classique et ne s’en tient pas aux directives générales Commodore.
Ensuite, il me semble étrange d’ouvrir un panneau "configuration actuelle" et de ne pouvoir cliquer nulle part dedans pour y changer les options. (Fig.2) Il faut appeler d’autre menus séparés pour y accéder. Bizarre technique... L’écran, s’il peut tout de même s’ouvrir en 8, 16 ou en 24 bits, ne comporte que 4 couleurs librement définissables, et encore, les curseurs sont vraiment particuliers!
On peut ensuite définir le chemin de Dpaint IV et de Personal Paint, quelques caractéristiques des vignettes comme leur qualité, le tramage, le contraste ou le piqué, si on doit chercher dans les archives LHA et LZX (ça, c’est le premier point positif).
Les CD Photo sont reconnus, mais pas à plus de 768 x 512. Pourquoi donc? Sans doute à cause de la "grande vitesse"... Les graphiques vectoriels GhostScript, Gplot et EPS peuvent également être chargés et on peut configurer les programmes à utiliser automatiquement. Malheureusement, s’ils sont bien reconnus en tant que tels, le fait d’avoir entré le chemin de Draw Studio dans la configurabilité n’a jamais réussi à le faire ouvrir dans le cas d’un fichier EPS.
On peut choisir entre ECS, AGA et CybergraphX pour la visualisation. Là encore, une bizarrerie, un item de menu pour changer la config, un autre pour la regarder sans rien pouvoir changer, enfin, ça ne fait de mal à personne.
On a l’air de pouvoir choisir un visuali- seur externe, mais quand on veut le charger, on nous dit d’abord qu’il n’est pas dans le répertoire "Viewers", et quand on y regarde, on n’y trouve que la config...qui ne se laisse pas changer tant qu’on n’a pas choisi ... le viewer!
Superbe logique.
L’item de menu "Library" nous amène cette fenêtre dont la programmation des ascenseurs nous émeut encore une fois (Fig.3). Enfin, une merveille clôt ce pre- mier menu, c’est la configuration de l’action du mulot dans la fenêtre. Et là, pas de blagues, c’est intelligent car on peut assaisonner cela comme on veut, avec des items tout prêts, mais aussi des items à définir soi-même). Ainsi, un court clic sur une vignette nous apporte soit une action préalablement choisie, soit cette petite liste de choix (Fig.4), un long clic cette autre liste (Fig.5). C’est pas mal, parole de non-scout, car le
tSÈ - U»tr Popllp H InV ii Ztiyn RDPro Entftrn»n PpatntV I CybTwtn | HDPro-Unt | DpaintRNIM | XiP» int I CybtrHin | Loi Unb»n»nntn Btirb»it n Konvtrt I nf omit i on Prucktn DpaintIV PpaInt Fig.5 Fig.4 choix est étendu et facile à déterminer (traduction des items, puisqu'ils sont en allemand : montrer, retirer, détruire, renommer, marquer, retoucher, convertir, info, imprimer, DpaintIV, Ppaint; Win- View, ADPro, DpaintIV, CyberWin, AD- Pro, Dpaint ANIM, Xi-Paint, et encore CyberWin...évidemment, cela ne pouvait pas être parfait, mais puisqu’on peut tout configurer...) Bon, je vous passe pas
mal d’items qui ont déjà été évoqués d'une autre manière. Il y a bien sûr, toutes les options de chargement, sauvegarde, etc... des catalogues, une fonction de vérification pour voir si toutes les images mentionnées dans le catalogue sont encore là, une fonction d’optimisation du catalogue (qui m’a réduit le mien de 3,43 Mo à 2,91), une fonction de tri selon le nom, le chemin, le nom et le chemin, le poids, le mode graphique, la date, la profondeur de bitmap, un raccourci 1 ou 2 ou encore une description, car j'ai omis de vous dire que l'on pouvait ajouter un commentaire pour chaque
vignette. Encore une autre fonction de filtre, de recherche des doublons, encore une autre de recherche d'images manquantes (ils auraient pu en profiter pour rechercher les doublons dans leurs items de menus), quelques items de marquage (page, ou tout).
Enfin, vient une option réellement intéressante, pour automatiquement créer une page HTML à l’aide du catalogue, avec l'option de garder les liens vers le graphique original (Fig 6), puis la possibilité de convertir un catalogue en un autre avec des vignettes de dimen- Hell.
Vrfr Min» If Fig.6 sions différentes, bien sûr. Les dimensions des vignettes , puisqu’on en parle, sont -pour chaque en gris ou en couleurs- 80 x64, 120 x 96, 144 x 112, un point c'est tout. Dommage qu’on n’ait pas pu choisir ses dimensions, ou avoir une option de respect des proportions comme dans PhotoAlbum. On peut aussi scanner à partir du programme ou lancer un slide-show, filtrer toutes les images avec un filtre général de contraste, luminosité, gamma, rouge, vert, bleu.
La confection de pages de vignettes est également une option intéressante, surtout si on veut les imprimer ensuite.
On peut choisir le nombre de vignettes par rangée et par colonne, l’épaisseur du cadre des vignettes, leur espacement, la couleur du fond, l'alignement et l’éloignement du texte, la fonte, le texte de bas de page ainsi que le format graphique. Et là, on peut faire confiance à Irsee Soft pour l’impression, surtout si on a TurboPrint installé.
Enfin, un menu spécialement consacré à Arexx avec possibilités d’éditions de Macros nous livre (enfin) à des logiciels un peu plus nouveaux: ADPro, DO- pus4, Dpaint V, ImageFX-WB, Photoge- nics, Ppaint, TurboPrint, et puis un mé- moiromètre et un disqueduromètre encore très bien programmés ha,ha, une CLI, et une aide en ligne au format Ami- gaguide.
Opérateurs Internes
- 24BitToHAM
- AddText
- Antique
- AnyTo24Bit
- AutoBorder
- Bentley_SQ
- Blur.SQ
- Brightness
- CalIPNM
- Complément
- Contrast_SQ
- Convolve
- Crop
- Deep_Press_SQ
- Diffuse_SQ
- Dither24Bit
- DitherFix24
- EdgeDetect
- Emboss_SQ
- ExtractBIue
- ExtractGrayScales
- ExtractGreen
- ExtractRed
- Gamma
- HighPass_SQ
- HilbertDither256
- LeftToRight
- Mosaic
- Motion_Blur_SQ
- OilPaint_SQ
- OptimizePalette
- PagePrint
- PaletteDither
- RGBAdjust
- Rotate
- Rotate Free
- Scale50
- ScaleFree
- Sharpen_SQ
- Slicing_SQ
• Threshold_SQ
- Tiling_SQ
- TopToBottom
- XOR ASSEZ DENIGRE Passons tout de même aux aspects positifs du
programme qui pèse ses 1034 ko, mine de rien.
C’est surtout le WebWizard qui a retenu mon attention, c'est-à-dire le créateur de pages Web. Outre les options déjà évoquées plus haut, on peut choisir la conversion automatique des images vers un format reconnu par tous les butineurs tel que GIF ou JPEG, l’option de mettre une balise HTML avec les dimensions et la grosseur du fichier, etc... (exemple : td align=centerxA href= ". PICS GODPILOT.JPG"xlMG SRC= "THUMBS THMB0061 " WIDTH=144 HEI GHT=112xBR GOD PILOT.JPG Ax lxBR 640 x 480 x 24 lxBRx l Format: JPEG lxBRxl 10376 By- tes l td ) J'ai fait des essais poussés de toutes
les options et je peux dire que la seule erreur que j’aie trouvée a été sur le format vertical de mes vieilles images HAM en Lores-lnterlace, il n'a pas su réduire leur hauteur de moitié. Sinon, l’optimisation des images en JPEG a été automatique et excellente, des vignettes en GIF comme je l'avais spécifié, tout a été rangé aussi bien sur les pages que dans les répertoires, je n’ai eu pratiquement qu'à appuyer sur le bouton.
CONCLUSION J’ai été très surpris de tant de désordre de la part d’Irsee Soft dans les menus et surtout de la lenteur. Mais tout de même, ce programme a beaucoup de qualités, énormément d’options.
Rien que le Web Wizard rend le logiciel très intéressant pour qui veut facilement faire une galerie sur ses pages. Mais également, les possibilités de conversion, les opérateurs graphiques, la qualité des images et leur prévisualisation sont des plus à ne pas négliger. Enfin, le GUI mériterait un lifting, une aide-à-bulles et un grand ménage dans la disposition des menus.
Disons que personnellement, pour un usage rapide et superficiel, j’utiliserai toujours volontiers PhotoAlbum qui comporte de nombreuses options qui jusqu’à présent ont suffi à mes besoins.
Mais pour les formats vectoriels, la conversion de formats et la confection de pages HTML, Pic- ture Manager s’imposent.
Il est vendu en Allemagne DM 109.
D’autres plus sont la gestion de la mémoire virtuelle avec VMM, la reconnaissance de Picasso 96 à la place de Cy- bergraphX, l’accélération automatique grâce à des routines PowerPC si votre système en possède un (peut-être bien que la vitesse est honorable sur un PPC...). Enfin, époustouflante, la liste des formats bitmap gérés (voir encadré). Tout cela fait quand même un bon paquet et je crois pouvoir m’avancer en disant que c'est sans doute la liste la plus complète que je connaisse toutes plateformes confondues.
De plus, les opérateurs internes (en plus de tous ceux des programmes externes qu’on peut appeler) font également une belle panoplie (encadré) Formats gérés D'abord les nouveaux depuis la version 3.0 :
- C-source
- Degas
- FAXX (IFF-FAX)
- IFF-DEEP
- JPEG
- PNG
- RGB8 Les autres :
- ACBM non compressé
- BMP
- C 64 Doodle et Koala
- FBM
- Gplot
- ILBM
- MacPaint (monochrome)
- Amiga OS 3.x Datatypes
- PBM
- PCD
- PCX V2.5 et 3.0
- PICT-2 (PCT)
- PNM PGM (P5) PPM (P6)
- Pictor V2.00
- QRT POV RayTracer
- SGI
- SVG
- Scanner
- SunRaster (RAS)
- TIFF V5.0
- Targa (TGA)
- WPG (WordPerfect)
- Winlcon V3.x
- YUVN (411) Les formats vectoriels :
- AMF (MetaView)
- CDR
- CGM
- DXF AutoCAD
- EPS
- FIG (amifig) (demi-raisin ?...)
- IFF-DR2D
- PostScript (GhostScript)
- WMF SERIE REAL 3D 19ème Nervous Breakdown par Jac Pourtant
FADING et WACKELPUDDING MATERIAL FADES Nous avons vu le mois
dernier les macros Gradient de Frank Dodd. Cette fois-ci, comme
annoncé, nous allons étudier MaterialFades.
Si vous ne l’avez pas encore, vous pouvez le télécharger sur le site ftp ftp: www.win.net readable real3d rpl MaterialFades.zip ou sur le site Real 3D d’Amiga News http: www.amiga news.com r3d Archives MaterialFades.zip Désarchivez-le avec le logiciel Unzip, voir l’article du mois passé, vous obtenez MaterialFades.rpl, Checkers.rpl, MaterialFades.txt et examples.prj. Mettez les deux premiers dans votre répertoire RPL, lisez le troisième et chargez le quatrième dans Real.
Si vous êtes sur Amiga, il vous faudra d’abord l’adapter, car la chauzéprévu- pourpécé, car conçue dessus. C'est une petite opération bénigne qui consiste à aller dans la fenêtre "Materials", charger une par une les cinq textures incriminées, aller chercher le menu de la fenêtre "Materials" l’option "Procédures" et y recharger la bonne routine RPL, c’est-à- dire adapter le chemin à votre configuration (la mienne étant par exemple R3D3:RPL Material Fades .rpl). Pour ne pas se tromper, le mieux est de la rechercher en "brozant" avec le "ricoues- teur".
Plutôt qu’un long discours, regardez la figure qui montre bien les effets Linear, Mid, Disk et Edge. Le principe est d'appliquer sur un objet un mapping en général parallèle, mais pourquoi pas autre, en faisant varier ses propriétés intrinsèques, donc ici sa transparence, principalement avec d'autres caractéristiques définies dans le Color handler.
Prenons pour exemple Linear (en haut à gauche). D’abord et avant tout, les cases à cocher sont Color mapping et smooth, puis la spécularité doit être à zéro, la turdibité également, la transparence et la brilliance à fond les ballons, donc à 100, la réfractivité à 100 aussi, c’est à dire nulle. Dans le scope handler, nous mettons LinearScope en RPL et, dans le color handler LinearBleach en RPL. Nous aurions pu mélanger les styles entre LinearScope. MidScope, Time- Scope, DiskScope pour le scope et LinearBleach, MidBleach, TimeBleach (évolutif sur le temps) EdgeBleach et DiskBIeach pour
la couleur. L’important est de donner une valeur comprise entre 0 et 1 à "a" dans les handlers, 1 si on veut l’effet maximum. On peut toujours essayer de dépasser les valeurs par défaut. On obtient alors des effets spéciaux, mais il faut être prudent en animation, car les conséquences sont parfois imprévisibles.
Tout dépend de la couleur donnée à l’objet. Ici, les objets, des cubes plats sont blancs. On n'est pas obligé non plus de mettre absolument du scope et du color, les variantes sont multiples. On peut également obtenir des effets différents en prenant les options toutes prêtes des handlers, ou en s’en faisant soi-même.
Essayez par exemple de mettre un objet rouge, avec un DiskScope et dans le co- lor handler, "R=0,G=255,B=0", c’est-à- dire un vert, le résultat sera bien différent.
Pour les courageux, on peut aller trifouiller dans le code RPL et améliorer ou innover en changeant peu de choses.
C’est de plus une bonne leçon de RPL.
En tous cas, ces deux méthodes, MaterialFades et Gradient du mois dernier, ouvrent de nouveaux horizons, qui, s’ils ne sont pas démesurés, ont leur bon côté.
Les pécéistes ont de la chance, la dernière version 3.53 apporte un atout de poids, c’est la gestion de fade (transparence de 0 à 255) au pixel près, ce n’est pas de la transparence, ce n'est pas du scope, ce n’est pas de l’alpha, c’est du fade et c’est génial. On ne l’aura hélas pas sur Amiga. Pleurez ou faites la révolution, comme votre caractère vous y porte.
WACKELPUDDING Pour moi, ce terme allemand est si représentatif et si intraduisible que je ne peux résister à le laisser tel quel. Wac- keln veut dire chanceler, alors un wac- kelpudding, c'est une sorte de flan tremblotant, un peu comme le dessert final dans la "Grande Bouffe".
Pourquoi un WackelPudding? Parce que j’ai fait récemment une animation d’un cratère ressemblant à cette substance. Il est basé sur un mesh creusé en son milieu et irrégularisé pour lui donner un aspect de terrain.
L’intérêt de la chose est de montrer un aspect inhabituel des possibilités de "Phenomena". Au lieu de gérer des particules, on va animer les points de soutien du mesh.
Pour cela, il faut s’armer de patience, et en vue de dessus, sélectionner chaque point qu’on veut animer et en faire un groupe. Dans mon cas, j’ai laissé de côté les points du pourtour afin d’avoir une référence fixe.
J’ai ensuite mis mes 168 groupes dans un niveau hiérarchique à part, auquel j'ai ajouté une méthode "BROW- NIAN" et une méthode "PROCESSOR".
Une lampe orangée en spot à bord doux dans l’intérieur du cratère qui éclaire vers le haut et le tour est joué.
Un mapping spline sur le mesh pour faire plus zoli, et en avant l’animation. Le cratère tremble comme un Wackelpudd- ing. Fin de l’histoire. C’est impressionnant.
NEWS REAL UNE MAUVAISE ET UNE BONNE NOUVELLE !
Il n’y aura donc pas de version 3.53 sur Amiga. Le patch pour PC est disponible chez DID http: www.didgmbh.com data win3.53.exe . Par contre, il est à peu près certain que la version 4.0 verra le jour sur Amiga 68k et PPC.
CHAT La page web du canal IRC Real3D est toujours http: pages.infinit.net eric- gir r3d.html MIDIEX Sur le site ftp, on peut trouver ce programme qui transforme un fichier MIDI en un flux d’événements simples à utiliser pour contrôler des animations. C'est pour PC, mais le code source C pur est à la disposition des programmeurs et ne devrait pas être trop difficile donc, sur Amiga.
CONCOURS Concours graphique organisé par 3D Ark sur http: www.3dark.com . pourquoi ne pas participer et faire gagner Real ?
NOUVEAU GUI Sur PC, une interface graphique un peu plus conviviale a été entreprise par un realeur notoire, Robert Holly, elle est téléchargeable sur http: lumen etix.com real3dui.htrn En voici d’ailleurs une vue.
Un site où dix realeurs se sont associés pour faire progresser l’animation de caractères (rappelons que caractères ne veut pas dire ici lettres, mais êtres animés, et plus spécialement personnages) : http: www.geocities.com Hollywood Academy 8348 MAILING LIST Déjà, le mois dernier, je vous avais parlé de la charmante Satu Heikkilâ, qui préside aux échanges épistoliers des participants à la mailing-list de Real.
Voici ses coordonnées exactes : satu@realsoft.fi et profitez-en pour noter une fois pour toutes l’adresse de RealSoft : RealSoft Oy Noronkatu 14, 35820 Mànntà, Finlande Fax : 358 3 4718 533 SPONSOR En parlant du grand méchant loup, RealSoft sponsorise un concours de graphisme récompensé par une version de Real 3D, peut-être même la version 4, si elle est prête au moment du dépouillement. Allez en savoir plus sur http: www.3dark.com . REAL 3D, UNE PORTE VERS LE GRAND SECRET ?
Un certain Chuck Henry, en rendant des boules réfléchissantes posées en pyramide, dit qu’il a découvert la relation entre PI, le nombre d’or et la forme humaine et cela grâce à Real. Cela fait 20 ans qu’il étudie la géométrie sacrée et si vous avez les moyens de télécharger plus de 5 Mo pour décoder la Vérité et la Beauté, alors, ne vous en privez pas.
http: saturn.vcu.edu ~chenry ANIMATION DE CARACTERES Y’A PAS DE FUMEE SANS FEU Andy Jones a mis une démo sur Aminet en AVI non INDEO pour que les ami- gaïstes puissent en profiter : pix anim enhrjlame.lzh. AND THE WINNER IS Miles Finlay a gagné les 50 dollars récompensant la meilleure image de l’année récapitulant les concours bimestriels de la mailing-list pour son image "Flubbereal" qui fait appel à toutes les techniques nécessaires pour rendre une image synthétique intéressante, excellents modèles, excellent éclairage, excellentes textures.
(Pour le mois prochain, si vous ne mettez pas d’images dans la galerie web Real, faites-moi au moins une analyse logique grammaticale de la phrase précédente).
Regardez de près, c’est vraiment très beau, 48500 secondes de rendu avec les light samples à 6, évidemment. ¦ LIGHTWAVE DANS TOUT SES ETATS par Thierry Lamblot iambiot@ciub-internet.fr Plaid Companion Digital Muséum Universal 3DCD Ce mois-ci, je vous offre la découverte de trois cédéroms bourrés d'objets, d'images, et réalisés par Dedicated Digital. Je sais par vos mails ou témoignages que vous êtes nombreux à rechercher des objets pour vos scènes. Ne vous en privez pas.
LA BOUTIQUE LIGHTWAVE Plaid Companion Ce disque est organisé autour de quatre répertoires: 3D, Multimedia, View et Textures.
Le premier regroupe les objets en trois formats (3DS pour 3D Studio, DXF pour Autocad et format LightWave). Au total, 40 objets de qualité. On y trouve des animaux (éléphant, pingouin, ours) et d’autres objets de toutes sortes: écrans, palette de peintre, un chevalet de peintre, des bustes, une tasse, etc.. Le répertoire 'Textures" renferme bien entendu les textures utilisées par les objets.
L’originalité de ce CD vient à mon sens des deux autres répertoires qui regroupent les éléments permettant une présentation des trois CD grâce à des fichiers HTML. Grâce à votre browser préféré, vous avez ainsi la possibilité de visualiser le contenu des 3 CD. Les pages HTML et les liens sont très bien réalisés. A condition d’avoir la mémoire et l’écran nécessaires, rien ne s’oppose à l’ouverture de plusieurs fenêtres de votre browser. Vous pourrez ainsi choisir facilement l’objet ou la texture de votre choix. Très pratique. A noter aussi la présence d’un fichier tutorial au format
HTML.
Universal 3D CD Sept répertoires composent ce CD. AVI demo regroupe cinq fichiers au format AVI, vous l’avez deviné: trois explosions et deux feux. Viennent ensuite trois répertoires d’images et de textures (deux en IFF et un en Targa).
Les objets sont répartis selon leur format dans trois répertoires: 3DS, DXF (pour Autocad, et LightWave. Au total, 460 objets de fort belle facture classés à l’intérieur de 10 répertoires.
Comme son nom l’indique, le répertoire "BLDGS" (buildings) abrite 45 objets représentant des immeubles. Le répertoire "CITY" regroupe lui aussi 46 objets liés à la ville. On y trouve un marteau, un caméscope professionnel, un projecteur cinéma, un téléviseur, un scalpel.etc. Dix objets très futuristes composent le répertoire "FICTION". Le répertoire "FURNISH", c’est un peu le bazard du coin : tout pour la maison en 74 objets. Du frigo aux luminaires en passant par les chaises, les miroirs, etc.. Si vous voulez créer un corps humain de A à Z, alors le répertoire "LIFEFRMS" vous pro
pose un véritable puzzle du corps humain en 46 objets: coeur, fémur, pancréas, squelette,... tout y est. Vous êtes attirés par les astres? Le répertoire "PLANETS" vous en propose 64: Jupiter, Mars, Mercure, la Terre, sa copine la Lune, etc.. Le répertoire "SPACE" avec ses 26 objets (Lem, Mariner.etc..) vient compléter une panoplie déjà bien riche. Oui mais voilà comment se déplacer? Le répertoire "VEHICLES" apporte des solutions en 57 objets (ambulance, Cherokee, buldozer.etc..). Le répertoire "SUNDRIES" apportera le petit détail qui manque en 55 objets : moutarde, Ketchup, oeuf,
allumettes... Digital Muséum Ce CD reprend un peu l’articulation des deux premiers CD. Cinq répertoires: un répertoire d’objets au format 3DS, un autre en DXF et un autre au format Lightwave. Un autre tiroir appelé "Textures", concentre les images et les textures. Le cinquième tiroir regroupe des fichiers HTML faisant un tour d’horizon du contenu du CD et 5 fichiers AVI. Comme pour le Plaid, cette possibilité est très pratique pour choisir un objet ou une texture. Les objets au nombre de 200 en haute résolution se trouvent répartis en 5 groupes: actors, artifact, backlot, location et
vehicles.
Le tiroir "actors" concentre des objets relatifs aux animaux (chat, lion, koala, léopard, souris, scorpion, etc..) aux personnages "mythiques" (ange, démon, etc.) et aux êtres humains. Ce dernier tiroir est particulièrement intéressant puisqu’il vous offre des "êtres humains en kit" (pieds, bras, têtes, torses, mains, chevelures, etc. Si vous n’avez pas le courage de reconstituer le puzzle, vous serez ravis de trouver un corps de femme et un corps d’homme. Le corps de la femme pèse 1112 Ko contre 1089 Ko pour l’homme: les femmes ont des formes plus généreuses que les hommes, c’est bien
connu. Il existe aussi dans ce répertoire plusieurs types d’êtres humains: astronaute, samouraï, policier, etc. Le répertoire "artifact" regroupe de nombreux objets de tous types: statues, instruments de musique (violon, saxophone etc.) des armes etc. Le répertoire "location" contient des objets relatifs à des endroits publics (statue de la Liberté, le Parthénon, Notre Dame de Paris, etc.). Le répertoire "vehicles" regroupe tout ce que l’homme a pu créer: Concorde, wagon, Harley, Stuka.Titanic.etc. Conclusion Ces trois CD sont une véritable mine pour l’utilisateur de LightWave
(voire autres programmes de 3D). Certes, le tarif est élevé mais ces objets sont tout à fait libres à l’utilisation et feront économiser des quantités d’heures de travail importantes en modélisation. Certains de ces objets sont aussi d’une grande complexité (le Titanic fait par exemple 65300 polygones pour 33376 points, l’objet Piaza est constitué de 71525 polygones pour 34701 points, etc.). Je n’ose imaginer le volume de travail réalisé pour modéliser toute cette librairie d'objets.
Ces produits ne sont pas à mon avis destinés au grand public à moins de vouloir se faire plaisir ou dans le but d’épater les copains. Ils sont destinés à des professionnels qui ont des projets à réaliser et qui souhaitent avoir sous la main une importante bibliothèque d’objets de qualité.
Mon palmarès : 1 Digital Muséum, 2 Digital 3DCD et en 3 Plaid Companion.
Je dis chapeau et je remercie la société AGMO de m’avoir permis de faire joujou avec ces objets pour vous pendant quelques semaines.
Prix: Plaid Companion 300F, Digital Muséum 1100F, Universal 3DCD 1100F. En VPC chez AGMO.
Thierry Lamblot LIGHTWAVE PAR LE NET En raison de problèmes hardware importants, je n’ai pu réaliser cette rubrique le mois dernier et ce mois-ci encore. Le mois prochain, tout rentrera dans l’ordre. Pour me faire pardonner, je vous prépare un article pour un prochain numéro. Je vais dresser un récapitulatif des différents plugins utilisables par Lightwave sur Amiga avec les spécificités de chacun. A bientôt. -Thierry ¦ PRATIQUE DE LIGHTWAVE par Hilaire Honorin Cinématique inverse (2): les boucles de chaînes IK Afin de conclure cette série d'articles sur la cinématique inverse, je vous
propose ce mois-ci des principes d'animation orientés vers les "boucles de chaînes IK". Le terme boucle définit le fait qu'un OBJECT GOAL soit lié (parent) à un "object support"(tronc d'un humain,corps d'insecte...). Pour ces explications j’ai choisi les pattes d’un insecte. Pour les animer, quatre possibilités sont régulièrement utilisées: 1 ) Le morphing
2) Une chaîne IK composée d’objects
3) Une chaîne IK composée de bones
4) Une châine IK composée d’un object et d’un NULL OBJECT.
C’est la troisième possibilité qui vous permettra d’obtenir les meilleures résultats. La simplicité de modélisation ne nuira en aucun cas sur une animation plus que satisfaisante. En effet, un simple object de base cubique (en jaune sur la figure 2) modélisé à l’aide de la fonction METANURBS suffit. Trois bones sont utilisés pour assurer la déformation.
Le NULL OBJECT situé en dessous, représente l’object cible.
La figure 3 vous montre la qualité des déformations obtenues en utilisant les options de compensation (MENU OBJECT). Le bone coloré en jaune est la terminaison de la chaîne IK. Si vous souhaitez obtenir des mouvements de ce Dans mon dernier article, il était question de grue et de vérin. Cette figure illustre la P90 de chez Pinguely.
Elle vous permettra d’observer les positionnements des vérins.
Bone, il est nécessaire cependant, de rajouter un NULL OBJECT à la chaîne IK.
Il sera lié au bone de terminaison (le bone en jaune) et situé au sommet de ce dernier. En faisant un rapide calcul, vous constatez que pour un seul insecte à six pattes, six objects GOALS et 18 bones sont nécessaires, cela en omettant les bones nécessaires à l’animation du corps (object support).
La quatrième possibilité (figure 4) est une chaîne IK composée d’un object et d’un NULL OBJECT. Il s’agit du principe d’animation le plus simple. Dans un premier temps vous réalisez la déformation de vos pattes dans le modeleur pour ensuite les associer dans une chaîne IK avec un NULL OBJECT (en jaune sur la figure 4). C’est ce NULL OBJECT qui termine la chaîne.C’est également lui qui visera l’object GOAL afin d’obtenir un déplacement de la patte. Dans cette possibilité, nous utilisons 6 objects GOALS, 6 NULL OBJECTS et 6 objects (les pattes).
M I En fonction de l’aspect du terrain utilisé, un principe sera plus ou moins adéquat. Le morphing sera très adapté pour un terrain plat. En revanche, pour un terrain très aléatoire, utilisez la troisième possibilité. La figure 5 devrait allumer votre mèche d’idée... Joyeuse modélisation !
NOTE: Pour animer cinq des six insectes (figure 6), je me suis servi des données d’un premier insecte.Afin de ne pas obtenir une parfaite synchronisation de leurs mouvements, j’ai appliqué des décalages à l’aide des panels MOTIONS GRAPHS des bones et des objects. Un bon conseil: si vous croisez cette colonie de MORKILERS, faites demi-tour. Si vous êtes à court d’idées, allez voir le tout dernier film de Paul Verhoeven, "Starship Troopers". ¦ IMAGINE par Olivier Staquet jstaquet@arcadis.be Particles F X ou "Le retour des particules tf Peut-être êtes-vous en train de vous dire: "Encore un mois
de gâché avec ces particules!". Surtout, ne tournez pas la page. Il existe deux sortes de particules dans Imagine: les particules du détail éditeur (dont Pascal a parlé dans le numéro 107) et l’effet particule du stage action éditeur (aussi applicable dans le détail éditeur mais moins facilement). Je vais vous démontrer les capacités de ce dernier.
(Ed: Pascal reprendra ses articles le mois prochain avec au menu le conctionnement du cycle editor) Je vais vous montrer un exemple tout simple d’explosion avec gravité, rebond au sol et vent dans les particules. Dans notre exemple, nous utiliserons une sphère mais rien ne vous empêche de construire un vaisseau spatial ou n’importe quoi d’autre. Grâce à cet effet, vous pourrez simuler (en modifiant quelque peu les réglages) le passage de l’onde de choc d’une bombe atomique ou encore un feu d’artifice. Fini le blabla, maintenant:
• Lancez Imagine.
• Créez un nouveau projet et nom- mez-le "EXPLOSION".
• Créez un sous-projet et nommez-le "RENDU". Choisissez une
résolution sui- PertIci» Info f I End Fr«nt 30 Stert rrênt
Reverse Tining Return to Original Position» « Dolavtd Rain « B
H uneo T apor En tas ton 1GIG.GGGG
1. «80»
0. 0000
1. 0000
3. 0000
30. 8000
1. 0000 130
30. 0000
30. 0000
- 200.0000
0. 3000
0. 0008
180. 0000
0. 0000
300. 0000
23. 0000
0. 0000
1. 0000
30. 0000
3. 0000 Trawol Distance Triangle Scating Scaling Delav «
Nininun • of triangle rotations Max inun O of triangle
rotations Tin» to teminal H Velocitv f Gravitat ional
Constant u f 'f Randon nunber seed Elasticltv 0-100* T ine
to teminal Z velocitv f Ground Z Coordinat» u Speed factor
Min Rngl» F r on Z Max Angle F r on Z Min Rngle F r on X Max
Rngle F r oei X Uind Speed u f Mlnd Rngle (l*fron *X Uind
Start f Uind Stop f En l ss i on Rnt *» Partiel»
Subgroup Cane»I OK vant votre config (pour une bête balle, 320
x 256 x HAM8 en Scanline est amplement suffisant).
• Allez dans le détail éditeur.
• Créez une primitive Sphère avec les valeurs par défaut pour les
petites con- figs et avec les valeurs suivantes pour les plus
grosses: Radius = 50, Circle section = 48 & Horizontal section
= 24 .
• Sauvegardez l’objet en "SPHERE.- OBJ".
• Allez dans l’Action éditeur.
• Augmentez le nombre de frames à 50 (Highest frames = 50).
(Voir en haut à gauche Fig.2)
• Ajoutez l’objet "SPHERE.OBJ" dans les frames 1 à 50. Gardez les
paramètres par défaut. (Rangée Actor) (Voir Fig.2)
• Ajoutez un effet à la rangée F X1 de la Sphère des frames 1 à
50 (l’effet est dans le tiroir Effects et est bien sûr Par-
ticle) (Voir Fig.2).
• Voici le fameux requester de Particule tant attendu. Entrez
les paramètres de la Fig.1 (les explications arrivent)
• Créez une source lumineuse du frame 1 à 50 (voir Fig.2)
• Demandez Info "Light- source" sur le curseur de la rangée POSN
(end frame position value X = -50, Y = 100, Z = 50 ). Car il
faut bien une lumière pour faire un rendu.
• Demandez Info "Caméra" sur le curseur de la rangée POSN (end
frame position value X = -70, Y = -680, Z = 0) et aussi sur
le curseur de la rangée ALIGN (end frame alignement value X =
0, Y = 0 et Z = 0).
• Sauvegardez les changements (Save changes du menu Projects).
• - Allez dans le stage éditeur, laissez le nr de frame à 1.
• Actionnez l’option Cview (vue de la caméra).
• Lancez dans le menu Animate Make pour lancer le calcul d’un
preview.
• Lancez dans le menu Animate Play loop pour admirer le résultat
(bougez la réglette de vitesse de slow à fast pour ajuster la
vitesse si nécessaire).
• Et maintenant, le sommet du sommet: le rendu ! Allez dans le
Project éditeur.
• Sélectionnez un Range de 1 à 50 à chaque image (1,50,1)
• Lancez Generate avec une Palette method: Generate ail.
Et voilà ! Vous devriez arriver à la même chose qu’en Fig.3 (Chaque numéro correspond au numéro de l’image).
Explications Voici comme promis l’explication du requester de Particules (ne vous fiez pas à l’apparence, ce n’est pas si compliqué que cela en a l’air). Vous pouvez le voir (au cas au votre Amiga serait éteint) en Fig.1 .
Start End frame: numéros d’images de début et de fin de l’effet.
Delayed: l’axe de l’objet est utilisé comme centre de l’explosion.
Rain: provoque une "pluie" de polygones, la forme de l’objet détermine les limites ou la "forme" de la pluie. Les particules basent leurs propriétés sur les polygones de la surface.
Bounce: permet le rebond des particules.
Elasticity ( en % ): définit le rebond des particules au sol (ex: 50% - la vitesse de départ du sol est deux fois moindre que celle à laquelle elle arrive).
Ground Z Coordonate (en unité): définit le niveau du sol dans le monde.
Taper: oblige les particules à prendre une forme de fuseau lors des déplacements.
Emission: même chose que Rain mais laisse l’objet intact en "semant" des particules (comme un météore).
Emission Amt (en %): définit le pourcentage de particules dispersées lors d’une émission.
Reverse timing Return to original positions: oblige l’objet à démarrer explosé et de là, à retourner à son état normal.
Travel distance (en unités): distance parcourue par les particules durant le temps de l’animation.
Triangle scaling: détermine la taille finale des particules au bout de l'animation.
(1. 000, les particules ne changent pas de taille) Scaling delay
(en %): détermine le pourcentage de l’animation à partir
duquel la modification de taille des particules agira.
Minimum Maximum of triangle rotations: détermine le plus petit et le plus grand nombre de rotations pour chaque particule.
Time to terminal H velocity (en images): définit le nombre d’images nécessaires avant que chaque particule atteigne sa vitesse horizontale terminale.
(Valeur faible: quitter position de départ avec une vitesse rapide. Valeur élevée: diminution progressive de la vitesse).
Time to terminal Z velocity (en images): définit le nombre d’images nécessaires avant que chaque particule n’atteigne sa vitesse verticale terminale.
Gravitational constant (en unités par image): détermine le taux de rapidité de chute des particules (1.0 est quasi- parfait) Random number seed: l’effet se produit de manière aléatoire.
Speed factor: utilisé avec "Delayed", détermine la "rapidité de la transmission de l’explosion" à tout l’objet.
Min Max angle from Z: détermine l’angle de la trajectoire (0° à 180°) que les particules suivront lors de leurs déplacements, au moment où elles quittent leur position initiale (à la verticale).
Min Max angle from X: (un peu plus complexe) détermine l’angle de l’azimut au départ des triangles (0° à 360°). L’angle est associé au plan XY.
L’angle positif X est à 0°. Les particules se déplaceront dans le sens des aiguilles d’une montre, autour de l’axe Z, avec l’axe positif Y à 90°, l’axe négatif X à 180° et l’axe négatif Y à 270°.
Une valeur Min et Max de 0 provoquerait le départ des particules de l’objet, sur un seul côté, le long de l’angle de trajectoire, défini par Min max Z (comme de l’eau le long d’un tuyau).
Wind angle: définit la valeur de l’angle du vent.
Wind speed (en unités par image): ajoute l’unité de distance par image aux particules en suivant l’angle du vent.
Wind start stop (en images): détermine l’image de début et de fin durant lesquelles le vent soufflera. (Possibilité de rafales) Particle subgroup: oblige les particules à prendre la forme définie comme sous groupe dans le détail éditeur (si vous déterminez une plaque dans l’objet; durant l’animation, le plan restera entier mais les faces du centre s’envoleront comme si elles avaient été frappées par une balle de révolver) FRRME NUMBER Loop i ng CRMERR ivr:ee ¦ ¦ Rctor pr GLOBRLS Ivr Rc tor jîïr Rctor SPHERE ivr:ee ¦ ¦ n .
E" LIGHTSOURCE lyr:08 ¦ 0 Fig.2 Hc t pi or n .
Gn °| Eh bien, voilà !
C’est fini, j’espère avoir été assez clair sur ce sujet. Je vous laisse expérimenter les différentes valeurs, il y a moyen de faire de grandes choses avec un peu de pratique. Et j’allais oublier de vous dire ce qui est le plus important dans la 3D; ce n’est ni la puissance de la machine, ni la puissance du logiciel, mais tout simplement l’utilisateur et sa capacité à contourner un problème qu’il rencontre.
Si vous avez des questions, des suggestions, des remarques, ou même des critiques, n’hésitez pas à m’envoyer un email, j’y répondrai le plus vite possible. Bye et à la prochaine... M I Incroyable, c’est tout bonnement incroyable... Voilà qu’en l'espace de deux mois l’Amiga, que certains croient mort en tant que machine ludique, effectue sa résurrection avec trois titres parmi les plus mythiques.
Après Doom le mois dernier et Myst (cf test dans ce numéro), voici que débarque un titre dont je sais que certains d’entre vous ont rêvé: Quake d’ID Software.
Quake sur Amiga ?
Quelle bonne ID Quake n’est pas une banale séquelle à Doom et autres, il a marqué par son innovation dans le monde du jeu. C’était véritablement le premier moteur 3D complexe, dans lequel les joueurs pouvaient s’aventurer. Dans Quake, plus question de décors aux angles abrupts, limités par les bidouilles, et plus question de regarder seulement en haut ou en bas. Dans Quake, on s'arrête et on regarde dans toutes les directions et dans tous les angles. Les décors sont travaillés et complexes, les liquides se déforment en temps réel et les ennemis ne sont plus de simples sprites mais de vrais
objets 3D animés. Bref, Quake, c’est le grand luxe. Le faire sur Amiga était un terrible défi, mais ClickBoom l’a relevé. On est en droit de craindre que même avec un 060 et une carte graphique, le jeu n'aille pas aussi vite qu’on puisse l’espérer. Toutefois, CooIQuake (qui devient du coup illégal...) tourne relativement bien sur la 060 50 Mhz avec AGA en baissant la fenêtre de moitié. Comment sera la version de ClickBoom ? Optimisée, pas optimisée ?
Réécrite ou simplement recompilée ?
Pour tout savoir, il valait mieux directement poser la question. C’est Alexander Petrovic, chef du développement qui a répondu.
Anews : A-t-il été difficile de convaincre ID Soft de vous laisser convertir Quake sur Amiga ? Avez-vous rencontré des résistances ou des personnes riant de I Amiga ?
Alexander Petrovic : Lorsqu’on parle de grosses conversions comme Quake ou Myst, les gens oublient souvent qu’il s’agit surtout de business, et les compagnies sur PC ne pensent pas “Nous allons ou pas vous le DONNER". Ce n’est pas une question de persuasion, mais plutôt de proposition commerciale.
Apparemment, nous avons réussi à présenter une proposition assez intéressante pour Quake et Myst. Comme il fOM &• » *!«».
• ** c.
*.
• s « ? T s’agit avant tout d’argent, une société ne considère
pas une machine comme “risible” si on lui propose une bonne
affaire. Il est triste de voir que la plupart des gens
impliqués dans l’Amiga pensent que les conversions sont
données gratuitement, ou quelque chose dans le genre. Elles ne
sont pas données, et c’est beaucoup de travail que de prépa
rer une offre intéressante à de grosses sociétés comme
celles-là.
Anews : Pour convertir le jeu, avez- vous utilisé CooIQuake ou AmigaQuake ? Ou bien êtes-vous repartis de zéro ?
AP : Nous sommes actuellement en train de tout réécrire étant donné qu’aucun de ces deux hacks illégaux n’ont d’options sérieuses (Internet, jeu par modem, add-ons, grpahismes 16 bit, etc...) Anews : Le jeu en AGA sera-t-il lent, même avec un 68060 ?
AP : 060 et AGA sont assez rapides actuellement car nous avons beaucoup travaillé sur l’optimisation du code. Ainsi, les utilisateurs de 060 devraient pouvoir jouer à une vitesse décente. Bien sûr, les plus rapides processeurs et les cartes graphiques sont les bienvenus.
Anews : Avez-vous réécrit en C ou en assembleur ?
AP : Quake pour Amiga a été pres- qu’entièrement réécrit en assembleur à partir des sources données par Id Software. Il aurait été plus facile d’utiliser du C bien sûr, mais Quake aurait été trop lent, même sur 060.
Anews : Quelle config recommandez-vous ?
AP : Plus c’est rapide, mieux c’est ! 16 Mb de RAM, si possible 60ns et placés sur une Cyberstorm car sur la carte mère l’accès mémoire est beaucoup plus lent. Overclocker le 60 à 66 Mhz n’est pas mal non plus (NDBEN. Quand ça tient le coup, cf article dans ce numéro quelque part),et bien sûr le PowerPC bientôt.
Anews : Quand l’aura-t-on enfin dans sa chaumière ?
AP: Il aura un peu de retard (NDBEN: il était prévu pour le 1er Février, raté...). Vous le recevrez dès qu’il sera prêt, garanti!
Côté technique, amis possesseurs de cartes graphiques, vous serez les mieux lotis. Pour les possesseurs de machines AGA, pas de panique. Le jeu s’ouvrira en PAL et NTSC dans différentes résolutions, à savoir 1x1, 1x2, 2x1 et 2x2. Deux nouveaux modes font leur apparition : odd et oddx2. Il s’agit en fait d’afficher une ligne sur deux horizontalement ou verticalement.
Sur Pc et Macintosh cette technique accélère significativement les jeux, espérons que sur Amiga aussi elle fasse ses preuves. En gros, tout a été fait pour que le jeu aille à une vitesse convenable, même si l’on peut douter que sur la machine minimum prévue (020+FPU et 8Mo de Fast), Quake ne soit pas horriblement lent... La conversion de Quake ne se limite pas à l’adaptation du jeu seul. Vous serez capable de jouer sur Internet avec d’autres joueurs qu’ils soient sur PC, Mac ou ...Amiga, bien sûr ! Je languis vraiment de me connecter un soir et de balancer royalement via le réseau aux
autres joueurs : “Hé, les gars, vous savez sur quelle machine je joue ?"... Enfin, tous les add-ons et niveaux supplémentaires créés pour Quake seront entièrement compatibles avec Quake Amiga. Il suffira d’aller dans le magasin de jeux PC du coin (ça va nous changer, tiens !) Et d'acheter un CD-Rom de niveaux pour Quake. Tout simplement. Vivement le mois prochain pour découvrir tout ça !
Tests Jeux OnEscapee de Invictus Sadeness Jeu d’aventures à la Flashback pour 1 joueur. 68020+, AGA, cartes gfx par patch ultérieur, 1 Mo chip, 4 Mo Fast CD ROM uniquement.
Daniel White était tranquille devant sa télé. Soudain une explosion, ils rentrent, ils l’assomment et l’enlèvent. “Ils" ce sont les “nouveaux amis", des habitants d’une autre planète. Il est bien loin le temps où l’on se demandait si l’univers était peuplé.
Daniel s’était toujours interrogé sur ces personnes disparues qu’"ils" enlevaient.
On n’avait jamais revu l’une d’entre elles.
Ce soir, c’est son tour... La magnifique intro de OnEscapee raconte ces événements dans un dessin animé fort bien réalisé, le tout sur une chanson qui grésille un petit peu. Mais l’effet est saisissant et on se sent bien transporté dans l'ambiance glauque du jeu.
Puis on commence, et là, dès le premier niveau, un robot volant vous poursuit et n’hésite pas à vous balancer un coup de laser si vous ne vous remuez pas. Puis ce sont les grottes, humides et peuplées d’animaux étranges. Les pièges sont nombreux, mais pas insurmontables. Il faudra chercher une arme, même si elle se trouve dans le nid d’une énorme arachnide... Après maintes péripéties, Daniel se retrouve dans un complexe rempli de robots, je ne vous en dirai pas plus, je ne suis pas allé plus loin !
Ce clone de Flashback brille surtout par son ambiance et ses musiques qui sont géniales. Les sprites sont énormes, plus gros que dans le jeu dont il s’inspire. En revanche, même en mode Turbo, le jeu souffre de quelques ralentissements par ci par là. La maniabilité également n’est pas parfaite, et certaines animations sont bizarres, un peu irréalistes (certaines attitudes de Daniel notamment). Mais attention, le tout reste dans une bonne moyenne, et il faut dire que le jeu a été fait par deux programmeurs, un graphiste et un musicien seulement ! Chapeau bas à cette équipe hongroise qui
marque fort dès son premier titre. Il est possible de sauvegarder à n’importe quel moment du jeu, ce qui est très appréciable. Un screen shot de l’endroit de la sauvegarde est même généré : détail non négligeable. Cerise sur le gâteau, le jeu est localisé en français grâce à l’ATO (Amiga Translation Organisation) qui fait vraiment un boulot remarquable.
s'j * - - 1 K - • ' - i 'f - • : cbc ' ‘ 3
• «r Si vous avez aimé Flashback, vous ne pouvez pas rater
OnEscapee. Pour les autres, ce sont de bons moments d’émotion
garantis !
Dispo en VPC en France et directement chez Sadeness.
Final Odyssey de Vulcan Software Jeu de labyrinthe aventure pour 1 joueur.
Tout Amiga, 2 Mo de mémoire, disque dur et CD obligatoires.
Je vous ai déjà parlé de ce titre attendu depuis l’été dernier. Final Odyssey vous fait endosser la peau de Thésée qui n'a rien d’autre à faire qu’aller se paumer dans le labyrinthe du Minotaure, histoire de sauver une ou deux filles au passage. L’intro jouée du CD est la plus ringarde que j’aie jamais vue : quelques objets 3D qui bougent, des cris de femmes à mourir de rire, bref ils auraient pu s’en passer !
Heureusement dans le jeu, c’est tout autre chose. Peter Spinaze a vraiment créé un beau jeu, bien coloré avec de nombreux détails. On ballade Thésée dans un scrol- ling multidirectionnel fluide et il faut trouver la sortie du niveau au milieu du dédale. On dispose de vies avec barre d’énergie. Quand on en perd une, c’est bon, on repart du même endroit.
Par contre, s’il n’y plus de vies... à vous la joie de se retaper le niveau entier ! Heureusement, il est possible de sauvegarder n’importe où en appuyant sur “I" et une des 10 touches de fonctions. Ouf, sympa quand on n’a pas toute une journée à consacrer au jeu.
Bien entendu, les pièges sont légion.
Que ce soit des murs qui bloquent ou des Final Odyssey monstres biens placés, en passant par des boules de pierres qui ne pensent qu’à venir vous dire coucou, il y en a pour tous les goûts... Les graphismes sont très fins (on dirait du Zelda ou du Chaos Engine) et les petits détails sympas comme les flèches de Thésée qui restent plantées dans les murs rajoutent à l'ensemble déjà bon. Les sons sont plus discrets : gazouillis d’oiseaux, murs qui bougent, femmes qui crient (là ça fait moins rire que dans l’intro...) et monstres qui grognent.
En revanche, je cherche toujours la musique pendant le jeu... Des télétransporteurs viennent vous compliquer la vie (surtout quand il y en a 10 et qu’on ne sait lequel prendre...) et quelques parchemins disséminés un peu partout vous donnent de précieux conseils en anglais, espagnol, italien, allemand, norvégien, danois et finlandais, mais du français, point! Vulcan a lui aussi signé avec l'ATO mais Final Odyssey a dû passer au travers : zut.
Enfin, d’un niveau à l’autre, les graphismes changent, quelques buissons font leur apparition ainsi que des tours tirant à vue et en guidé s’il vous plaît !
Sacrée technologie, ces grecs ! Plusieurs armes sont disponibles, à vous de les trouver avec leur munitions. Mais n’abusez pas des bombes, elles servent aussi à éclater des murs... Je dois vous signaler un bug : quand j’ai voulu recharger une partie, mon sprite n’apparaissait plus à l’écran ! Ca ne me l’a fait qu’une fois. Bizarre. De temps en temps, un petit ralentissement se fera sentir : rien de bien grave et c’est assez rare.
Un bon jeu pour qui aime se prendre la tête avec les labyrinthes, en tous cas, un des meilleurs de Vulcan. A quand le même, mais en 3D ?
Dispo en VPC en France ou directement chez Vulcan.
Myst de Cyan ClickBoom Jeu d’aventures sur CD AGA obligatoire et processeur rapide conseillé.
Pour les cartes gfx, un patch est à télécharger chez www.clickboom.com Aaaaah! Enfin, le voilà le jeu mythique.
“Le jeu CD le plus vendu" d’après un magazine américain. Et il arrive sur Amiga. Tout d'abord la boîte est impressionnante : un beau package comme ça fait chaud au coeur quand on voit dans un coin “Amiga CDRom". Juste un petit livret Vulcan: Amiga Inc doit bouger !
Dans le courant du mois dernier, Vulcan, le célèbre éditeur anglais, a annoncé ses projets pour l’année 1998.
Dès le début, on commence à trembler un bon coup : Vulcan développera également sur PC et Playstation. Pour mémoire, sachez que Team 17 a commencé comme ça il y a quelques temps. On sait où ils en sont avec l'Amiga maintenant... Vulcan a ainsi reçu beaucoup de mails à propos de ces changements, et Paul Carrington, le porte parole de Vulcan a tenu à préciser à travers un long mail la politique de Vulcan.
Paul retrace rapidement l’histoire de cet éditeur parrallèlement avec les déboires de l’Amiga. Ils sont partis d’un réseau de distribution solide, ils en sont maintenant à envoyer eux même les jeux.
Heureusement, grâce aux accords passés avec GTI et Weird Science, Vulcan a retrouvé un distributeur spécifique Amiga.
Mais les temps sont de plus en plus durs: Paul nous parle de la concurrence et du PC en particulier. Des prix de plus en plus raisonnables pour des configurations toujours plus puissantes. L’Amiga en est encore à sortir des jeux qui parfois ne réclament qu’un Amiga 500... Vulcan pense qu’il y deux points essentiels à réaliser pour que l’Amiga redevienne florissant dans le marché du jeu. Et d’une, que l’utilisateur Amiga achète de l'Amiga : que ce soit des journaux, du hardware, des jeux etc... Et de deux, qu'Amiga Inc investisse de l’argent et beaucoup. Car pour Vulcan, rien ne pourra
se faire s’il n’y pas de nouvelle machine, si on ne fait pas de pub.
Paul Carrington critique la politique des licences Amiga qui n’aboutissent qu’à des pour expliquer l’installation et dire que tout se joue à la souris, le CD et basta. Bon, OK, on installe. Vlan !
Plusieurs modes d’install sont disponibles : 5 Mo, 40 Mo. 270 ou 310 Mo ! J’ai essayé 40 Mo et 270 Mo, mais je n’ai pas vu la différence. Cela doit jouer normalement sur la vitesse de lecture pour l’affichage des images, qui sont en plus compressées. Sur AGA, 1260 et Cdx4 ça tient bien la route. Si vous estimez que c’est trop lent, essayez le 310 Mo!
Le jeu est en AHI mais au lancement, clones upgradés sans représenter de réel avancement ni de révolution dans le petit monde de l’Amiga. Enfin, il s’attaque aux pirates de façon sévère. Il s’indigne de voir que le piratage persiste sur Amiga, alors que le marché est si petit et si fragile. Pour lui, il en va du futur de l’Amiga que cesse le piratage. Ce constat ne se veut pas pessimiste gratuitement pour autant. Pour que cette société survive et continue sur Amiga, il va falloir qu’elle développe sur PC et Playstation. Cela entraîne malheureusement des annulations de titres sur
Amiga. Sont ainsi concernés : Breed2000, 3D Games Creator, Jet Pilot CD Expansion et Valhalla 4. Waisted Dreams (un jeu d’aventure) est en attente faute de mieux.
Vont par contre sortir très bientôt, le très attendu Genetic Species CD, Desolate CD, Hard Target CD (le clone de Virtua Cop) et Genetic Species World Creator
CD. En contrepartie de ces réorganisations, les jeux Amiga de
Vulcan seront faits pour des machines haut de gamme : cartes
graphiques, 060 et PPC seront de mise. Ce sera le cas
notamment avec Explorer 2260 et Main&Mangle (déjà vus dans
Anews de Décembre). Paul conclut en disant que deux
responsabilités sont en jeu : celle des utilisateurs qui
doivent faire bouger le monde Amiga, mais surtout celle du
propriétaire de l’Amiga qui a un rôle majeur. A bon
entendeur... Myst met en garde l’utilisateur à propos d’un
manque de voix. Bizarre, je suis configuré sur Paula... Alors
je mets le nombre de voix désiré sous AHI, je choisis mon
screen mode (DBLNTSC Haute res sans scintillement) et c’est
parti. Le son grésille à peine et c’est dommage, mais rien de
bien méchant toutefois, ça ne gâche pas du tout l’ambiance.
Arrive l’intro en QuickTime. Une voix digit vous parle (en
anglais oeuf Corse...) tandis que se déroule l’anim... à 1 ou
2 images secondes avec l’AGA! Ouille, c’est dur de
décompacter du QT dans cette résolution avec si peu de bande
passante... Enfin, on arrive au jeu. Tout se passe à la
souris, le clavier devient inutile (ne le jetez pas quand
même, ça peut servir!). Il s’agit de clicker sur une partie
de l’image pour aller dans une direction, ou sur un objet
pour l’examiner ou l’actionner. Une sorte de Dungeon Master
énorme mais aux graphismes magnifiques. Oui, ca c’est pas le
côté loupé de Myst : un grand bravo à l’équipe de Clickboom
qui a en plus retravaillé la palette de chaque image.
Ainsi, sur l’AGA, les 256 couleurs sont choisies à partir des 262144 ce qui fait une des plus belles versions de Myst !
Mais les ennuis commencent : qu’est-ce qu’il faut faire ? Myst est en fait l’univers d’un livre dans lequel se retrouve plongé le héros. Il va devoir se ballader d'un monde à l’autre pour les sauver car il suspecte un de ses 2 fils (Sirrus ou Achenar) de vouloir les détruire. Par la même occasion, cela lui permettra aussi de s'en sortir. Myst nous plonge donc dans des décors oniriques, parfois magnifiques, parfois étranges. De nombreuses énigmes vous barreront le chemin comme tourner des volants dans un certain ordre, appuyer sur des signes pour faire ressur- gir un bateau englouti,
etc... C'est très complexe et les joueurs de Doom et autres risquent fort d’être déroutés ! Ne négligez pas certains indices, tout doit être vu. Même si tout ne sert pas. A la longue, le jeu pourrait devenir lassant, pour vous donner un coup de main sachez que l’on trouve sur tous les moteurs de recherche Internet des soluces de Myst en interrogeant “Myst".
Ca peut aider si l’on est coincé.
L’ambiance sonore est vraiment bonne mais parfois en AGA le son est un peu décalé par rapport aux images, rien de bien grave quand même.
• Staying Alive La première démo de Gilbert Goodmate est enfin
arrivée. Ce jeu d’aventures. Digne successeur des Monkey
Island et autres Simon The Sorcerer, s'annonce comme un des
titres de l'année tant les graphismes sont réussis et le
scénario prenant. Le personnage est très fluide et se déplace
à la perfection Une version française arrivera-t-elle ?
Je vais demander Alive Media Soft va s'occuper de le distribuer. Mais laisse en revanche tomber l'idée de commercialiser Doomll. ID Software leur ayant fait savoir que s'ils le faisaient ils seraient bons pour un procès .. Dur..
• Flyin High Data Disk Le premier jeu de course 3D Amiga
senrichit de quelques niveaux (Lava et Space). APC&TCP m'a fait
parvenir tout ça et j'avoue que le jeu a du mal à me séduire
Bien que les bonus soient nombreux et qu'il soit possible de
customiser sa buggy. On sennuie parfois dans les circuits
Toutes les voitures se ressemblent et de plus, si l’on prend
la tète dès le départ, on News en vrac iW lg îtâ * • * 4 V 4 1
• * * 4 « n jSg0, '«T k 'a _ J£ • 1 t . FlL - % I m t A=
Lo-ok or»rA O A
* ¦-11 ?
H’ * W! n’en verra pratiquement plus le long de la course. En revanche, la maniabilitié a été un peu améliorée et l'on peut choisir la sensibilité du joystick. Le tout tourne très bien sur une 060 50 Mhz en 1x1 plein écran, techniquement c'est du beau boulot. Les graphismes sont assez réussis et les modules assez variés pour ne pas les couper ! Bref, une bonne technique mais un peu faible côté jouabilité. Dans le genre, on attend un clône de Sega Rally en provenance d'Italie qui, paraît-il, ferait du 17- 20 fps sur une 030 50 Mhz... Je veux voir ça...
• L’invasion de l'espââààce... Alors qu'on est sans nouvelles de
Phénix d'APC&TCP depuis quelques temps, de nombreux jeux de
simulation spatiale ont été annoncés Le premier est Lambda
(titre provisoire) et son moteur est réalisé par Kalsu du
groupe de démos Artificial People Ca tourne très bien, il y a
des lens flares. Un astéroïde et plusieurs vaisseaux ennemis
décorés d’une seule texture pour l'instant La démo balance du
30 fps sur 060 avec AGA DBLNTSC basse résolution ce qui ------
est une petite .__.__ I prouesse Le 1A développement « 1
continue. Mais aucun éditeur v n'est en vue. Ni É Y ~
aucune date de 4. _ I GeoSyncMedia,, _r| dont je vous par- «
C'- lais cet été. Vient I de bénéficier d une nouvelle . . .
Naaini version démo beaucoup plus avancée que la Enfin Orion
Wars s'inscrit tou- précédente Si les screenshots jours dans la
même lignée de sont alléchants, il n en va pas du jeux, mais
avec du gouraud. Du tout de même pour le jeu. C est lens flare
de la reflection et des lent, pas coloré (OCS .) Et ça débris
en plus. Peu de détails si saccade dès qu on met un peu ce n
est qu une démo ne devrait de détails même sur 060 pas tarder
et qu'un seul screen- Dommage. Car les missions ont shot a été
divulgué... Encore un l'air intéressantes et les entraîne- vide
ludique qui va être comblé ments aussi, mais quand c est sur
Amiga pas bien... Ne perdez pas votre Au mois prochain avec
Quake temps (et argent) à télécharger j'espère et peut-être
Foundation cette énorme archive de 6 Mo ! Qui n'en finit plus
de vouloir sortir !
Pour le patch CybergraphX. Il faut aller le chercher chez ClickBoom, sympa pour ceux qui n’ont pas accès au Net... Un ami du canal artbas l'a testé et m'a dit qu'il s’agissait d'une version bêta. Toutefois ça marche bien et l’ensemble est bien sûr plus rapide.
Une ambiance extra, des graphismes et sons très soignés. Myst est donc un CD de qualité sur Amiga malgré sa difficulté (en plus tout est en anglais).
L’interactivité du jeu a un peu vieilli, vous ne rencontrerez aucun personnage mais uniquement des objets à manipuler.
Espérons que dans le futur du jeu Amiga, des produits de ce genre apparaîtront avec un peu plus de “vie”. Mais MYST reste pour tout amateur d’aventures sur Amiga un jeu indispensable.
Dispo en VPC ou chez ClickBoom (par le Web).
DOOM News De nouveaux moteurs ont fait leur appartion comme Zha Doom qui sont compilés pour le PowerPC ! DoomAttack est lui spécialement optimisé pour le 030 50 Mhz. GUI for Doom est un petit programme qui lance n’importe quel moteur et permet de tout configurer par une interface plutôt que d’aller farfouiller dans les icônes: pratique et sympa.
Le meilleur moteur s’avère être Adoom de Peter McGavin (interview le mois dernier), ce dernier a implémenté la musique depuis la v0.5 et le jeu par Internet. La musique requiert des instruments pour le MIDI, mais malheureusement ne prenant que deux voies (les deux autres sont réservées aux bruitages) vous aurez tôt fait de la couper tant c’est insupportable ! Dommage car l’idée est bonne. J’ai pu enfin jouer en réseau via le Net avec Rafo3dp et Spaille d’ amigafr. Résultat : c’est lent mais ça marche. Doom consomme en effet beaucoup de ressources réseau et la ligne téléphonique est
vite surchargée. Ce défaut est inhérent à Doom et non aux adaptations Amiga... Enfin, on a pu quand même s’échanger quelques missiles !
Vous pourrez télécharger tous ces programmes depuis la page Web www.pluk.com ou sur Aminet game demo ou game shoot. A noter également que les sources de Descent, un autre jeu à la Doom bien connu sur PC, ont été rendues publiques. Mais l'engouement est beaucoup moins prononcé ce coup-ci car pour recompiler le jeu sur une autre machine, il faut acheter le jeu pour avoir les fichiers indispensables à l'opération...
32. 72 c’est le prix que vous payez chaque numéro d’AmigaNews
quand vous êtes abonné. Voilà une bonne façon de revenir aux
prix d’antan !
Téléphonez au 05 61 47 25 67 avec votre numéro de carte bancaire, ou taxez-nous au 05 61 47 25 69, ou bien envoyez votre chèque de 360F à AmigaNews abonnements, 12 rue Barrière, 31200 Toulouse.
Tarif pour la France métropolitaine. Pour l étranger. Voir I encart Abonnements dans le journal

Click image to download PDF

Merci pour votre aide à l'agrandissement d'Amigaland.com !


Thanks for you help to extend Amigaland.com !
frdanlenfideelhuitjanoplptroruessvtr

Connexion

Pub+

63.1% 
8.7% 
3.2% 
2% 
1.9% 
1.7% 
1.2% 
1% 
0.8% 
0.7% 

Today: 81
Yesterday: 123
This Week: 501
Last Week: 863
This Month: 2346
Last Month: 3511
Total: 84560

Information cookies

Cookies are short reports that are sent and stored on the hard drive of the user's computer through your browser when it connects to a web. Cookies can be used to collect and store user data while connected to provide you the requested services and sometimes tend not to keep. Cookies can be themselves or others.

There are several types of cookies:

  • Technical cookies that facilitate user navigation and use of the various options or services offered by the web as identify the session, allow access to certain areas, facilitate orders, purchases, filling out forms, registration, security, facilitating functionalities (videos, social networks, etc..).
  • Customization cookies that allow users to access services according to their preferences (language, browser, configuration, etc..).
  • Analytical cookies which allow anonymous analysis of the behavior of web users and allow to measure user activity and develop navigation profiles in order to improve the websites.

So when you access our website, in compliance with Article 22 of Law 34/2002 of the Information Society Services, in the analytical cookies treatment, we have requested your consent to their use. All of this is to improve our services. We use Google Analytics to collect anonymous statistical information such as the number of visitors to our site. Cookies added by Google Analytics are governed by the privacy policies of Google Analytics. If you want you can disable cookies from Google Analytics.

However, please note that you can enable or disable cookies by following the instructions of your browser.

Visitors

Visite depuis
03-10-2004
Visite depuis
23-02-2014