Sponsors

FacebookTwitterGoogle Bookmarks

Hype se présente comme un jeu à la Zelda 64. Votre personnage devra discuter, combattre, éviter des pièges, jouer les acrobates ou encore voler à dos de dragon (salut Rynn I). Équipé d'une épée et d'une arbalète, il acquerra progressivement des pouvoirs magiques ainsi que des équipements spéciaux au cours de sa quête. Dans chacune des quatre époques traversées, de nouveaux personnages et des trames variées (évitant d'ailleurs le manichéisme attendu) se présenteront à vous. Même si l'on dénote encore quelques bugs, les graphismes 3D offrent un résultat très convaincant. C'est coloré, détaillé et le look Playmobil a été parfaitement restitué avec des textures répliquant exactement les jouets. L'animation constitue aussi une franche réussite : les personnages ont une démarche à la fois rigide et fluide, leur gestuelle est très expressive. Même les quelques musiques implémentées dans cette bêta sont agréables. Bref, si la variété et l'intérêt sont au rendez-vous, Hype : The Time Quest devrait frapper fort, non seulement auprès des jeunes mais aussi des plus vieux, ne serait-ce que pour une vague histoire de souvenirs d'enfance... Frédéric Dufresne Format CD-ROM PC / Éditeur Ubi soft / Sortie septembre Bienvenue dans un monde de Chevaliers, de Magiciens et de Dragons, un monde où vos décisions changeront des Destinées. Bienvenue dans le monde de Disponible en version française intégrale sur PC CD-ROM Sim City (Conversion Amiga) (1990)

Click image to download PDF

Generation 4 127 (1999-10) Cover



DRAKAN

H Cœur de ’v dragon

BOGUE SPEAR

1^ Jeux de t, Guerre

ivmis AUSSI = Civilization II Test of Time - Panzer General 3D - Homew Soûl Reaver - Shadow Company - F-22 Lightning 3 - GP 500 - Jagged Alliance 2 - Drive

L 9825 127 42,00 F

Avec ELSA en 3D... vous allez faire des envieux !

on de l'espace to pour les jeux et les

Grâce à la technologie LCD, et associées à une carte graphique ELSA*, ces lunettes 3D transforment les jeux sur ordinateur en une expérience fascinante et incomparable. Les écrans standard sont capables d'afficher des images avec une qualité 3D stupéfiante, comparable à l’holographie. Les jeux en 3D inspirent désormais un niveau de fascination sans égal et méritent enfin leur nom. Vous pourrez sentir le souffle chaud du monstre derrière vous, respirer le caoutchouc brûlé au départ de la course et ressentir les vibrations du simulateur de vol.

Les lunettes 3D REVELATOR matérialisent la 3ème dimension

dans sa forme la plus parfaite !

Disponibles chez votre

Prix Public Conseillé

Version infrarouge

Prix Public Conseillé

Version câble

‘Les lunettes 3D REVELATOR sont compatibles avec les cartes graphiques ELSA VICTORY, WINNER, ERAZOR, SYNERGY, GLoria et avec certaines cartes TNT, TNT2 et TNÎ2 Ultra ( voir liste sur site www.elsa.com. )

ELSA sur le site www.elsa.com/france

J iJ

1 1 1 V 1

Internet,
à chacun sa formule

’anadoo

INTERNET AVEC FRANCE TELECOM

LA FORMULE A 45 F TTC* (6 86€) un abonnement mensuel pour 6 h de connexion

LA FORMULE A 75 F TTC* (il 43€) un abonnement mensuel pour une connexion illimitée

('hors coût des communications téléphoniques locales)

LA FORMULE SANS ABONNEMENT

0,45 F TTC/min (0,07€)

(connexion+coût de la communication inclus)

LES SPECIALITES DU LEADER

•    un service complet pour utiliser Internet en toute simplicité (dont le moteur de recherche Voila)

•    un réseau d'accès à tout l’Internet rapide et fiable (compatible Numéris®)

•    une assistance téléphonique 7j/7

OFFRE SPECIALE

jusqu’au 31 octobre 1999

2MOISS?ebrement

IVI v/lw offerts

avec le cédérom joint à ce numéro

joint a ce nun )ur accéder au

PRIX APPEL LOCAL

• Agences France Télécom Grandes surfaces ou magasins spécialisés • www.wanadoo.fr

(Æ^) France Telecom

Editeur : Ubi Soft • Genre : aventure/action •

Multijoueur ngn • Version démo limitée^univers limité;,^ • Version complète : novembre • Config mini : Pll-200, fis 64 Mo, carte 3D • Place sur le disque dur : 36 Mo • Exécutable : HypeTTQ_Demo_310899.exe •

Désinstallation : menu «Démarrer»    ^

.    5

Pour ceux que les Playmobil rendent nostalgiques, Hype'a va représenter quelque chose d’unique ! C’est un jeu 3 d’aventure/action dans lequel on incarne un petit jouet f en plastique aux jambes raides. Bon, impossible de les S fracasser au pistolet à plomb ou de les faire brûler, vous jj pourrez juste jouer avec, tout simplement. On joue donc ■■’< Hype, un chevalier Playmobil qui va avoir maille à par- =-7 tir avec un méchant sorcier. Résolution d’énigmes etÿ| combats à l’épée et à l'arbalète sont au programme, nel? laissez donc pas les cellules grises au vestiaire. Pour les touches, reportez-vous à l'écran principal qui les in-'g dique. Pour le reste, faite confiance à votre flair légen-;^ daire ! Toutefois, il ne faut pas oublier la touche «Tab» qui permet d’accéder à l’inventaire et aux sortilèges. ■ '{i

Editeur : Ubi soft • Genre : action • Multijoueur : non • Version démo limitée : 1 niveau • Version complète : novembre • Config mini : P200, 32 Mo, carte 3D • Place sur le disque dur : 66 Mo • Exécutable : setup.exe • Désinstallation : menu «Démarrer»

Vous avez aimé Rayman ? Vous attendiez Rayman 2 avec une impatience non contenue ?~Eh bien réjouissez-vous. voilà la démo jouable ! Alors évidemment, c’est assez beau, malgré quelques décors en bitmap pas terribles et surtout, ça bouge bien. Pour contrôler Rayman,-; il est vivement recommandé d'avoir un pàd, vu que le .déplacement est très console. Pour ceux qui ne sont pas .équipés, voilà comment il faut procéder : touches fléchées. «Q» pour sauter. «Ctrl» pour recentrer la caméra et «Espace» pour balaftcer une super boule transparente. Le but du jeu est évidemment d'avancer et de bouffer des mouches. Pour cela, plusieurs adv ersaires bloque-

vos fameuses boules (non.

ront votre avancée. Utilisez pas celles-là, les autres) pour les estourbir et bouffer plein de mouches. ■

Sera Kingdoms II

Mm: MM • Genre : stratégie • Multijoueur : non • Version démo limitée : tutorial • Version complète : octobre •

Confié mini : P200,32 Mo • Place sur le disque dur :/5 Mo • (mutable MDemo.exe • Désinstallation : menu «Démarrer»

Le second épisode de Seven Kingdoms propose en fait douze civilisations, d'où le nom aberrant. Mais que cela ne vous empêche pas de jouer surtout ! On y gère donc des villes, châteaux et cités et le but est de s'étendre. Pour cela, produisez des unités et allez attaquer villes neutres ou ennemies pour vous les approprier. Tout est en temps réel mais pas de panique : le seul niveau de la démo est un tutorial qui explique tout ! ■

Mig Alley

(diteur : fmpire • Genre : simulateur • Multijoueur : non • Version démo limitée : 1 mission • Version complète : disponible • Gontig mini : P20D, 32 Mo, carte 3D • Place sur le disque dur : 13 Mo • (xécutable: MigDemoSmall.exe • Désinstallation: menu «Démarrer»

Ceux qui en ont ras le bol de s'envoyer en l'air avec leur copine peuvent tranquillement se rabattre sur cette démo qui leur permettra de s'envoyer en l'air virtuellement mais beaucoup plus haut ! Mig Alley met le joueur aux commandes de vieux chasseurs des années 50. Paysages soignés, bonne animation et facilité d'utilisation devraient plaire à tous, même à ceux qui ont le mal de l'air ! C'est'y pas beau la vie ? ■

près avoir sélectionné un affichage en 65 536 couleurs sous Windows 95 ou 98, lancez Gen4.exe à la racine du CD-ROM... C'est parti ! Cliquez ensuite sur les jeux que vous voulez installer. Précision importante : s'il vous manque DirectX 6.1, n'oubliez pas qu'il est présent sur le CD, dans le dossier « DirectX6.1 ». Il est de toute manière recommandé de l'installer, si ce n'est déjà fait, cela vous évitera de nombreux plantages !

AVIS À LA POPULATION

En raison d'une date de bouclage tardive, il est possible que certaines démos soient placées sur les CD en dernière minute, sans être détaillées dans ces pages : selon la place, elles seront ajoutées ou remplaceront d'autres démos. Pour être fixé, il suffit de lancer l'interface qui, elle, sera de toute manière à jour. •

Jamais avares de cadeaux, les gars de chez Red Storm Entertainment et Take 2 nous offrent la séquence d'introduction du jeu, rien de moins. Cela permet de se faire une idée des graphismes puisque cinématiques y côtoient séquences de jeu.

On est dans l'action immédiatement et attention : ça donne une furieuse envie de jouer. Je vous aurai prévenus, après, faudra aller acheter le jeu ! D'ailleurs, juste le fait d'en parler... ■

Rogue Spear

[diteur : Me 2 • Genre : stratégie/action • Version démo limitée : tournante • Version complète : disponible • (xécutable : intro.avi

Ça ne marche pas ?

Si un CD-ROM ne fonctionne pas, copiez les démos du CD vers votre disque dur et installez. Si ça ne marche toujours pas, ne le retournez pas mais téléphonez d'abord au 01 49 88 67 98 pour obtenir un numéro de retour. Sans cette démarche préalable, aucun échange ne sera effectué. ■

Entrez dans l’Univers du Charme

coqume.com

Lancez

le Kit de Connexion présent sur le CD du magazine et visionnez des heures de vidéo en direct, des centaines de photos torrides, participez à des dialogues très coquins.

La Liberté n'a pas de Prix

Avec FREE l’accès à l’Internet est GRATUIT sans contrepartie : pas d’engagement, pas

de Dublicité. nas de restriction !

II

. Æ '

CLIQUEZ sur l’icône FREE

N

RéiNG05l

ln»i NGOi

iRét.NGOÎ

MICRO

»

J

NUMERO & REFERENCE

Quantité

Prix unitaire

TOTAL

Réf. :

Total anciens numéros TTC ‘Rajoutez 10 F de frais de port par

Nom : . Prénom : Adresse

Code Postal : .............Ville :.............

Tél. : .........................

Je règle par o chèque à l’ordre de Pressimage o carte bancaire n° : i i i i i i i i i i i i i i i i i i i i

expire fin :

Date et signature :    ./1999

N° : ... Réf. :

Micro Dingo,

votre rendez-vous désormais MENSUEL ///

Le numéro 11 est actuellement en kiosque !

N° : ... Réf. :

N° : ... Réf. :

Hot Ghix’n Gear Stix

Iditeur : fiendish • Genre:course • Multijoueur : non • Version dèmo limitée :

/ circuit • Version complète : disponible • Gontig mini : P200,32 Mo, carte 20 • Place sur le disque dur : GO Mo • [mutable : cbix-demo-beta.exe • Désinstallation : menu uOémarrem

Si vous êtes nostalgique d'lnterstate'76, et surtout de son ambiance seventies, vous serez probablement ravi de découvrir ce jeu de course un peu particulier. Dès le menu principal, vous allez entendre une musique assez spéciale. Les fans de disco devraient apprécier. Utilisez les flèches de direction pour le contrôle du véhicule, «Espace» pour le frein à main et «F2» pour changer de vue. Si avec ça vous êtes perdu, c'est à désespérer. ■

Rally Championship 2DD0

fditeur : Obi Soft • Genre : simulation • Multijoueur : non • Version démo limitée : 1 course, 1 voiture • Version complète : novembre • Gontig mini : P200,32 Mo, carte 30 • Place sur le disque dur : 83 Mo • (xécutable : rall0OOdemo.exe • Désinstallation : menu uOémarrem

ËXë)

Depuis Colin McRae, vous cherchez désespérément un bon jeu de rallye ? Qu'à cela ne tienne, celui-ci pourrait bien être une bonne surprise. Concocté par Europress, ceux qui ont déjà signé Rally Championship (ces gens-là sont logiques finalement), ce bon petit jeu est non seulement joli mais est à mi-chemin entre la simulation et l'arcade. En gros, ça se laisse jouer tout seul ! ■

• Editeur : Ubi Soft • Genre : action • Multijoueur : non • Version démo k limitée : 2 niveaux • Version complète : novembre • Config mini : P200,

32 Mo, carte 3D • Place sur le disque dur : 21 Mo • Exécutable : tonic.exe • Désinstallation : supression dossier

Décidément, entre Rayinan 2 et Tonie Trouble, les fans d’action vont être - comblés. Voici donc le cousin de Rayman dans ses toutes premières aventures. Développé par une équipe québécoise, Tonie Trouble est un jeu très ’ coloré où l'on contrôle un drôle de petit personnage dans deux niveaux , jouables : le premier est très simple puisqu'il s’agit d’une course sur glace : il faut éviter les arbres et les pics de glace, prendre les tremplins et évi-V ter de tomber dans les gouffres. Très simple donc. En plus, vous devez la t. faire en temps limité. Le niveau suivant est un exercice de pilotage. Vous . utiliserez les touches fléchées pour piloter Tonie, éviter les pales des gigantesques ventilateurs et atterrir sur de la terme ferme. Une fois posé, uti-?' lisez «Q» pour sauter et «Shift» pour courir.

... Tonie Trouble est un jeu très simple à prendre en main et assez rigolo.

Et comme en plus il ne prend pas une place folle sur le disque dur. vous au: riez tort de vous en priver. ■

, Editeur : Eidos • Genre : diablo-like • Multijoueur : non • Version démo 1 ■ " limitée : univers limité • Version complète : novembre 99 • Config mini :    •

} P166, 32 Mo, carte 3D • Place sur le disque dur : 76 Mo • Exécutable : Revenant frendemo.exe • Désinstallation : suppression dossier

<• Plusieurs années après sa sortie, Diablo fait encore et toujours des émules. Après Darkstone (également sur le CD et noté 5 étoiles le mois dernier).'...

•    c'est Revenant qui débarque donc sur nos PC. Cette démo donne accès à .* J. toutes les fonctionnalités du jeu, mais l’univers est évidemment Limité, j

L" impérissable principe de jeu est évidemment présent : cliquer pour anéan-.-. tir des monstres, ramasser l’or et aller s’équiper en ville. Toutefois, des'/ fonctionnalités originales sont présentes : les monstres s’attaquent entre.’.

‘ eux, le cycle jour/nuit est géré et les! sorts se lancent sous forme de runes. •

' Cela signifie que vous pouvez en expérimenter tout seul !    ,

Pas de consigne précise si ce n’est qu’il vaut mieux discuter avec le maxi-

•    muni de personnes pour ne pas se retrouver sans rien faire et prendre gar-' de aux petites créatures vertes minuscules mais très agiles. Les commandes

sont très simples puisque tout est géré à la souris, sauf l’écran de droite qui s’active et se désactive avec la barre d’espace. Amusez-vous bien ! ■

B-tiunter

Iditeur : Midas • Genre .-action • Multijoueur: non • Version démo limitée : 1 niveau • Version complète : N.C. • Gonfig mini : P200,32 Mo carte 30 • Place sur le disque dur : 4 Mo • [xécutable:Obunter.exe • Désinstallation: suppression dossier

Ce jeu vous met aux commandes d'une voiture de police volante dans une cité futuriste, même que ça rappelle furieusement l'ambiance du Cinquième Élément. But du jeu, intercepter les méchants pas beaux qui commettent des exactions.

Vous avez pour cela des lasers que je vous conseille d'utiliser.

Le jeu n'a pas besoin d'installation, c'est un simple exécutable qu'il est recommandé de copier sur le disque dur. Plus simple, tu meurs ! ■

Güiils

[diteur : Interplay • Genre . action • Version démo limitée : tournante • Version complète : février 2000 • [xécutable : giants.avi

C'est vrai : après avoir vu cette démo, on se demande bien ce que les développeurs fument dans leur studio ! En réalité, après avoir vu cette vidéo, il n'y a plus aucun doute. On ne sait pas exactement ce qu'il faudra faire mais le résultat risque d'être très impressionnant : les effets des sorts sont monumentaux, les combats semblent épiques : oulalalala ! Peut-être qu'il faudra juste exploser des créatures porcines en fait... ■

Coca-Cola est une marque déposée de The Coca-Cola Company

ne fournit pas la passoire.

Pour 1 pack de Coca-Cola** (ou 2 packs de 6 boîtes) + 2 timbres,

découvrez dans le CD-Rom

édition spéciale

-    le making of

-    2 niveaux complets de jeu

-    la bande annonce vidéo

et aussi : 61 jours d’abonnement à internet offert par

(Hors coûl ries communications téléphoniques locales)

S @lways/

F connecte

Toujours connecte surhttp://www.coca-cola.fr

'concerne : PET : 6x1.5 L - 4x1,5 L - 4x50 cl - Boîtes : 12x33 cl - IVP : 8x25 cl.

’ i : I

i

V

ri. M.’™

‘ .1

© 1999 AMAZING

cd-rom

MT

fditeur:Gryn « Genre : aventure •

Multijoueur : non • Version démo limitée : univers limité • Version complète : novembre • Config mini : PM, 32 Mo • Plane sur le dispue dur : 11 Mo • [mutable : setup.exe • Désinstallation : menu «Démarrer»

Dans ce jeu d'aventure, vous incarnez « petit serpent » et vous évoluez dans une cité aztèque, comme le nom l'indique. Vous avez été témoin d'un meurtre et comme vous êtes accusé à tort, vous devrez prouver votre innocence. Comme d'habitude chez Cryo, vous évoluez dans des vues fixes à 360 degrés et vous gérez un petit inventaire. Il est possible de discuter avec des gens, comme le poète mourrant que vous devez retrouver. ■

Panzer General 30

Iditeur : SSI • Genre : wargame •    .

Multijoueur : non • Version démo limitée : 1 scénario • Version complète : disponible • Gontig mini : P233,32 Mo carte 30 • Place sur le dispue dur : 38 Mo • f mutable : pgSddemom

Les fans de wargame vont être ravis : c'est la première fois qu'un terrain est aussi joli et que les véhicules et avions sont aussi bien faits : tout est en 3D, et les déplacements des unités n'ont jamais été aussi magnifiques ! Bref, cette démo de Panzer General 3D est à essayer, si bien sûr vous aimez le genre. Quoique la prise en main est nettement plus facile qu'un vrai wargame avec hexagones. Pas étonnant que le jeu ait récolté 4 étoiles. ■

Editeur : Virgin • Genre : diablo-like • Multijoueur : oui • Version démo ' limitée : univers limité • Version complète : disponible • Config mini : P200,

32 Mo, carte 3D • Place sur le disque dur : 33 Mo • Exécutable : DarkstoneDemoFR.exe • Désinstallation : menu «Démarrer»    ;

Après les 5 étoiles que Cedric lui a mises, il est normal que vous soyez in- •• téressé par Darkslone. Si vous revenez de Mars, sachez donc qu'il s’agit 5 d'un clone de Diablo plutôt convaincant et doté d’un graphisme très origi-nal. On y contrôle deux aventuriers pouvant appartenir à huit classes dit- ■. forent es (deux seulement sont disponibles dans la démo) qui luttent du ç monstre et s'offrent des super tenues de cuir. Ils ne s’envoient jamais en l'air, ne vont jamais au petit coin, ne boivent jamais, mais en revanche, ',t qu'est-ce qu'ils bouffent ! Pensez donc à acheter des provisions avant de ; partir à l'aventure. Dans la ville, discutez avec tout le monde pour vous faire des amis et avoir quelque chose à faire. Dans la forêt, vous pouvez vous rendre au village, on vous demandera de retrouver la corne d’abondance. ; Pour le reste, le jeu est d'une simplicité désarmante et tout ou presque se gère à la souris. L'interface ne devrait poser de problème à personne ! ■ ,

Editeur : GT Interactive • Genre : aventure • Multijoueur : non • Version démo limitée : univers limité • Version complète : disponible • Config mini P200, 32 Mo • Place sur le disque dur : 95 Mo •

. Exécutable : discworlddemo.exe • Désinstallation : menu «Démarrer»

Si vous voulez jouer les détectives en imper et surtout vous taper une bonne tranche de rigolade, installez donc cette démo. Vous y incarnerez un privé au chapeau mou chargé d’une enquête assez peu banale : une jeune femme vient vous voir et vous charge de retrouver son mari, disparu depuis plusieurs mois. Mais le hic, c'esf qu’elle l’a aperçu il y a quelques mois au port. Il va donc falloir mener l'enquête, du moins le début puisqu'il s'agit d'une démo, et trouver ce qui cloche. Comme vous vous en apercevrez, le jeu est marrant et rigolo (Ncllc : et drôle ?), et plutôt bien réalisé. Vous devriez bien vous amuser. L'interface est très simple et tout se gère à la souris, en cliquant aux bons endroits. Pas besoin de connaître le DOS donc, puisque tout a été pensé pour vous faciliter la tâche. ■

Une petite vidéo pour (re)découvrir ce que sera Messiah : un drôle de jeu d’action/aventure où l'on incarnera un chérubin capable de passer de corps en corps (oh oui, body body, t'aimes ça hein ?) et investi d'une mission divine. Pour l'instant, il est trop tôt pour en dévoiler davantage, donc tout ce que je peux vous conseiller est d'admirer cette jolie vidéo où l'on s'aperçoit que comme Rayman avec ses oreilles et Tonie Trouble avec ses ailes de papillon, le chérubin vole avec ses petites ailes ! ■

Avertissements

Certaines personnes sont susceptibles de faire des crises d'épilepsie ou d'avoir des pertes de conscience à la vue de certains types de stimulations lumineuses fortes. Ces personnes s'exposent à des crises lorsqu'elles jouent à certains jeux vidéo comportant de telles stimulations, alors même qu'elles n'ont pas d'antécédent médical et n'ont jamais été sujettes elles-mêmes à des crises d'épilepsie.

Si vous-même ou un membre de votre famille avez déjà présenté des symptômes liés à l'épilepsie en présence de stimulations lumineuses (crise ou perte de conscience), consultez votre médecin avant toute utilisation. Les parents se doivent également d'être particulièrement attentifs à leurs enfants lorsqu'ils jouent avec des jeux vidéo. Si vous-même ou votre enfant présentez un des symptômes suivants : vertiges, troubles visuels, contraction des yeux ou des muscles, troubles de l'orientation, mouvement involontaire ou convulsion, perte momentanée de conscience, cessez immédiatement de jouer et consultez un médecin.

Dans tous les cas, évitez de jouer si vous êtes fatigué ou si vous manquez de sommeil. Assurez vous que vous jouez dans une pièce bien éclairée en modérant la luminosité de votre écran. Lorsque vous utilisez un jeu vidéo susceptible d'être connecté à un écran, jouez à bonne distance de cet écran de télévision et aussi loin que le permet le cordon de raccordement. En cours d'utilisation, faites des pauses de dix à quinze minutes toutes les heures. ■

Avec Cônforama/faites le pleine de-

sensations, en 3D. *

■ “ ■rar:a! B!    K°

11 ' “A

349

Y

INTERNATIONAL FOOTBAL| 2000

Chaussez vos crampons et entrez sur le terrain avec International Football 2000. Un jeu très réaliste qui, grâce à un moteur 3D performant et une intelligence artificielle avancée, restitue toute l'intensité, le rythrg£ et l'atmosphère des plus grandes rencontres de football.

Jeu simulation football. Code 79299

PRINCE OF PERSIA 3D

Plongez-vous dans la Perse du 12ème siècle au cœur d'un drame des Mille et une Nuits. Aidez le Prince à retrouver sa Princesse, enlevée après l'assassinat du Sultan. Le meilleur de la technologie JD est le secret de cette potion explosive qui repousse les limites du jeu d'aventure.

Jeu d'aventure et d'action. Code 78776

DRIVER

Le renouveau des jeux de voitures. Driver propose 3 modes de jeu : un mode "visite", pour se familiariser avec les lieux, "course poursuite' et "missions" qui offre 44 aventures scénarisées. Géré par^n moteur 3D temps réel de dernière génération, Driver garantit les émotions et les frissons les plus extrêmes, au volant des f 4 modèles années 70. Jeu d'aventure et d'action. Code 79364

COMMAND AND CONQUER™

SOLEIL DE TIBERIUM™

Soleil de Tiberium™ est la suite étourdissante de Command and Conquer™. Son action se déroule dans le même monde futuriste.

Les forces du GDI et la confrérie du Nod continuent leur combat épiqi Armement ultra-sophistiqué, champ de bataille dynamique en 3D polygonal, graphismes splendides et un intérêt général.

Jeu de strafêgie. Format : Windows 95 à 98. Code 71639

WINCMAN GAMEPAD /EXTREME JOYPAD 3D 'ÇjJ

Contrôlez vosieux 3D en inclinant le joypad darfrla direction souhaitée. Chapeau chinois 8 directions.

10 boutons programmables.

«nnecteurs USB et joystick.

fourni : Rogue Squadron 3 niveaux Code 78111.

SIDEWINDER GAMEPAD

Idéal pour tous les types de jeux (combats, sports, simulation ou arcade). Permet de brancher jusqu'à 4 Gamepad pour des parties à plusieurs joueurs. 8 boutons de tir programmables, pad 8 directions et 2 gâchettes. Code 51 383

Liste et horaires des magasins ;

Internet    : www.conforama.fr

Minitel    : 3615 CONFO çi.r/ia min.)

Serveur Vocal : 08 36 68 0515 (2.21 iâ min,

Prix valable jusqu'au 25.10.99

Le pays où la vie

il

DU MIAM MIAM POUR SES JEUX-JEUX

Vous trouverez sur le CD tout plein de bonnes choses pour une quarantaine de jeux récents : patches bien sûr, mais aussi, sauvegardes, thèmes de bureau, skins, cartes, et... trainers. Quézako ? C'est ce que je vous explique plus bas :

Bienvenue dans le monde merveilleux des patches, des utilitaires, des goodies, bref de tout ce qui embellit la vie trépidante des joyeux joueurs que vous êtes ! Comme vous allez vous en rendre compte, des petites choses ont été ajoutées et vous trouverez dans les dossiers plusieurs choses en rapport avec vos jeux préférés.

AVERTISSEMENT

En raison d'une date de bouclage tardive, le CD subit le même régime que les démos : comme ces pages sont rendues bien avant le contenu du CD, il est possible que certains goodies trop gros dégagent au profit de démos, alors qu'ils sont détaillés dans ces pages. Pas de souci pourtant puisque dans ce cas, vous les trouverez sur le CD du mois prochain.

QUELQUES INFOS SUR LESTRAINERS

Les trainers sont de petits programmes qui tournent en tâche de fond et qui permettent de modifier les valeurs d'un jeu : vie, munitions, etc. Ils se lancent avant le jeu et bénéficient souvent d'une petite interface. Il est donc pratique de passer du trainer au jeu en utilisant « Alt+Tab ». Il faut simplement savoir que les trainers ne pourrissent pas votre installation. Ils risquent tout au plus de faire planter votre jeu, et encore c'est très rare.

QUELQUES INFOS SUR LES ÉCONOMISEURS D'ÉCRAN

La pêche aux économiseurs d'écran ayant été, ce mois-ci, fructueuse, voici comment installer la plupart d'entre eux pour les polios qui ne savent pas. Après décompression, vous vous retrouverez la plupart du temps avec un fichier .SCR. Placez-le dans le dossier « c:\windows », allez dans les propriétés d'écran et sélectionnez le screen saver de vos rêves. Retenez bien la leçon, je ne la ferai pas tous les mois. Non mais.

AUSTIN POWERS 2

* apowers.zip, drevil.zip et austinsufer.exe : thèmes d'écran

Vous aimez Autsin Powers ? Vous avez hâte d'aller voir le 2 ? Qu'à cela ne tienne, voilà encore trois thèmes dédiés.

* Saver.exe : économiseur d'écran Pour avoir Austin Power et la belle Heather Graham sur votre bureau, exécutez donc cet exécutable (nom d'un chien I).

BALOUR’S GATE

* bgti5512 : patch

Le dernier patch dédié au add-on Taies of the Sword Coast.

* patch

Un patch qui devrait rendre Braveheart largement moins buggé que dans sa version commerciale.

Il devrait notemment corriger le bug du tutorial avec l'horloge invisible.

CDMMAND & CONQUER : ÏIBERIAN SUN

*    rzrtstrn.zip : trainer

Décompressez, puis exécutez ce trainer. Ensuite, appuyez sur «Fl » pour argent illimité, «F2» pour pouvoir illimité, «F3» pour des constructions immédiates, «F4» pour des armes spéciales immédiatement, «F5» pour passer au niveau suivant.

*    ts-gdisave : sauvegardes

Une petite collection de sauvegardes pour vous aider à finir ce jeu de stratégie temps réel.

* clscortn.zip : trainer

Pour avoir tout bon dans le jeu, et devenir super pirate, lancez donc ce trainer !

DARKSTONE

*    dstrn65.zip : trainer

Pour avoir +65 partout et tricher comme un porc, lancez donc ce trainer. Fripouille va !

*    ds__editor.zip : éditeur

Ce petit freeware vous permettra de modifier tout ce qui est relatif à votre personnage : carac

évidemment, mais pas seulement. Bref, encore de la triche.

DEITA FORCE

* DFUPDATE.exe : patch La version française d'un patch dispo depuis longtemps pour les Ricains. Cette fois on ne sait absolument pas à quoi il peut bien servir !

* diablo2n.zip : thème d'écran

Plusieurs mois avant la sortie du jeu, voila déjà le

thème !

OUNGEON KEEPER 2

*    dk2bonuspack1 .exe & dk2bonuspack2.exe & DK2BonusPack3 : packs

Ces deux packs ne contiennent que des bonnes choses pour votre jeu de stratégie préféré. Des preuves ? Rien de plus simple : le premier fichier comporte un nouveau niveau appelé Olympia, et le second un niveau d'escarmouche : Trap Time.

*    Maps

De nouvelles cartes Multijoueur et Solo réalisées par des fans. Décompressez-les (fichiers * *.kwd et *.kld) dans le dossier «Dungeon Keeper 2\data\editor\maps». S'il y a aussi des fichiers *.bmp, placez les dans le dossier «Dungeon Keeper 2\data\editor\maps\thumbnails». Enfin, s'il s'agit d'une carte Multijoueur, assurez-vous que tous les participants la possèdent.

*    rzrdk2ct.zip : trainer

Décompressez, puis lancez ce trainer. Ensuite, utilisez les touches suivantes en jeu :

«F9» pour plein de sous

«F10» pour de la mana en pagaille

«F11 » pour changer le coût des sorts en mana

«Fl2» pour changer de niveau

*    rzrdk2ct.zip : trainer

Décompressez le fichier et placez-le dans le dossier du jeu pour avoir accès à tous les niveaux, y compris les niveaux secrets.

FAICON 4.0

* f4v107fr.zip : patch

Pour voler encore plus à Taise et profiter de nouvelles petites fonctionnalités, ben installez donc ce patch !

FINAL EANTASY VIII

* ffviii.zip : thème

Et encore de Tavant-première ! Le thème d'écran du prochain hit de Square Soft !

FAIRY TALE

* ftsaver.exe : économiseur d'écran Le screen saver du film Le Mystère des fées. Idéal pour avoir de jolies petites nanas qui volettent sur votre écran. Le fichier s'installe tout seul.

flï!

* flypatch.zip : patch

Comme tout patch qui se respecte, celui-là corrige les disparitions d'aéroports lors des chargements de scénarios. D'autre part, le contrôle des gaz qui ne répond plus tout à coup, répondra toujours, ouf ! Bref, tout plein de petites corrections pour enfin profiter du jeu.

*    f10111013.exe : patch

Le tout nouveau patch pour Half-Life. Indispensable pour pouvoir jouer sur le Net.

*    Counter-Strike Dossier Patch

Vous y trouverez un gros fichier (cstrike_b2.exe) qui est en fait la version définitive du MOD. Il est très pratique puisqu'il s'installe tout seul.

Si vous avez eu des difficultés le mois dernier, c'est donc une aubaine.

Le second fichier (cstrikeb21.exe) est un patch bêta pour la version définitive. Il modifie le prix de l'AK-47, ajoute trois nouvelles armes (Sig SG-552 Commando, AK-47, Desert Eagle), des silencieux pour les révolvers, des lunettes infrarouges, et surtout, de nouvelles commandes : nightvision : vision infrarouge on/off ignoremessages : permet de ne plus afficher trois types de messages (broadcast messages, ignorer les team messages + broadcast messages, ou accepter tous les messages).

Dossier Maps

Tout un tas de cartes exclusivement dédiées au MOD Counter-Strike, très joué sur le Net.

*    Jumpbot

Dans ce dossier, vous trouverez un petit programme dont l'installation n'est pas simple, mais qui permet à Half-Life de gérer des bots ! Nous ne l’avons pas testé mais il paraît que ça marche bien.

Et en plus, l'auteur du programme en est déjà à sa troisième version !

HEAÏ

Si vous désirez jouer en Multijoueur sur heat.net, vous aurez besoin de télécharger un logiciel de connexion de 6 megs. C’est gros. Vous le trouverez donc sur le CD. Installez-le, puis connectez-vous au

Bwww.heat.net, créez un compte et à vous les nuits d'orgie ludique

HEROfS Of MIGHT 6 MAGIC II!

*    ognh3m.zip : traîner

Ce trainer vous permettra de :

-    Éditer les attributs de chaque héros

-    Éditer l'argent de chaque joueur

-Assigner n'importe quelle unité à n'importe quel héros

-    Éditer l'expérience de chaque héros

-    Lister les artefacts (disponibles pour tout le monde)

-    Sauter les niveaux d'expérience

-    Jeter autant de sorts qu'on veut durant un combat

-    Points de mouvement infinis

*    rzrho3ce.zip

Décompressez, lancez le trainer et tapez «F4».

Ainsi vous aurez :

-    Des artefacts

-    Des sorts

-    Des créatures

-    Des ressources

-    Voir la carte

-Voir les villes ennemies

lEAff (Eli II

* Cartes Multijoueur

Quatre cartes destinées au mode Multijoueur sont compressées dans ce dossier. Amusez-vous bien dans vos grosses boites de conserve sur pattes !

HIODSH 6 OAKGEflDDS

’ clshdtm.zip : trainer

Grâce à ce trainer, vous allez bien vous amuser en tapant :

«F1 » pour des munitions illimitées «F2» pour être invulnérable aux balles «F3» pour être invulnérable aux explosions

JAMES BDND

* allbond.zip : thème

Fans de l'agent secret le moins secret du monde, réjouissez-vous ! Voilà en effet un thème comportant tous les acteurs qui ont incarné le rôle titre ! Il est discret et sympa.

KIHEPIH

* kingpin12.zip : patch Grâce à ce patch, vous pourrez désormais télécharger des skins dans le Setup, observer les parties grâce à une caméra observatrice, et pourrez jouer de manière plus stable puisque le patch corrige plein de petites choses.

.

[EGA RACERS

* dr-legor : trainer

Pour avoir accès à tous les circuits et pouvoir posséder tous les véhicules, devinez quoi...

Ben décompressez et lancez ce trainer, andouilles !

* the-matrix-by-raven.zip : thème d'écran Encore un thème d'écran pour mettre votre bureau aux couleurs de Matrix.

MEDIEVAL

* medieval.zip : thème

Ah votre truc, ce sont plutôt les beaux châteaux forts ? Eh ben installez donc ce thème : la photo est de toute beauté !

*    mmbeetle.exe : trainer

Pour modifier les performances de la New Beetle, ben lancez donc ce petit programme !

*    mtweak : trainer

Attention, ça se complique. Pour modifier les performances de toutes les voitures, à décompresser, éditez le fichier midtown tweak.ini et indiquez-lui le chemin exact de Midtown (faire une sauvegarde de core.ar avant de lancer).

MIG ALLEY

* MIG102.zip : patch

Correction de : effets sonores pour la AWE64, crash aléatoires dans le replay, dialogues invisibles et gestion des joysticks USB.

MIGHT & MAGIC VII

* mm710-11.exe : patch

Pour upgrader votre version du jeu, corriger quelques bugs et profiter de nouvelles fonctionnalités, vous devriez installer ce patch. A priori, il devrait fonctionner avec les versions françaises du jeu. Eh oui, désolé, je ne l'ai pas essayé. C’est qu'on n'a pas que ça à faire ici !

NABO RABANNE

* paco.exe

Un petit jeu rigolo ridiculisant ouvertement les prophéties foireuses de Paco Rabanne concernant la chute de Mir sur Paris le 11 août dernier.

NED PLANE!

Cet utilitaire pratique s'installe par-dessus l'Internet Explorer et lui permet de gérer skins et animations. Un peu comme Theme Surfer (également sur CD) mais peut-être plus ergonomique. Les nouvelles skins s'installent toutes seules, grâce à une commande rapide. Pas de panique pour les signets, ils sont récupérés. En revanche, après installation, votre explorateur fonctionnera en anglais.

Nous n'avons pas encore trouvé la manip' qui permet de repasser en français.

PATCH WIN 9B

Pour passer l'an 2000 avec tranquillité, installez donc ce patch.

LE PROJET BLAIR WITCH

* blairw.zip et tbwp.zip : thèmes Ceux qui ont flippé comme Seb durant ce film, euh... bizarre, retrouveront leurs sensations chéries grâce à ces deux thèmes, euh... bizarres. Bizarre, vous avez dit bizarre ?

REVOIT

*    cmb2vb : utilitaire

Grâce à ce petit utilitaire bienvenu, vous allez pouvoir modifier, peindre et créer les bolides de votre choix. Simple à prendre en main à condition de savoir lire, ce programme est très facile à utiliser.

*    voitures

Dans ce dossier, vous trouverez quelques voitures créées par des fans.

RIVEN

* riven-saves.zip : sauvegardes Bon je sais, Riven, c’est vieux et c'est barbant. Mais si vous venez de l'offrir à votre fiancée (un pack Myst + Riven est sorti il y a deux mois) et qu'elle se plaint toute la journée parce qu'elle est coincée, ce pack de sauvegardes est providentiel. Non seulement il va sauver votre couple qui bat de l'aile, mais en plus il va vous permettre d'avoir enfin la paix ! C'est'y pas beau le CD Gen4 ?

SHADDWMAN

* ognsmtrn.zip : trainer

Pour avoir +5 et tout, pour gagner et tout, pour jouer mieux et tout, décompressez et tout, puis lancez et tout ce trainer (et tout). (Ndlc :

C'est tout ?)

SIN

* sin106_fromsin104 : patch Ce patch corrige les problèmes de compatibilité avec la technologie 3DNow ! d'AMD, une nouvelle carte (Spool), et corrige les bugs de sauvegarde (décidément !). Ce patch vous sera inutile si vous achetez la nouvelle version de Sin avec les nouvelles missions.

STARF1EET CDMMANO

* sfcptch1.zip : patch

Voici le premier patch du jeu. Il corrige le prix des vaisseaux qui incluent à présent les cargaisons, il permet aux Hydrans de sélectionner ECCM 4, ainsi qu'une foule d’autres choses.

THEME SURFER

* SetupThemeSurferl 6 : navigateur multimédia capable de revêtir des skins.

Vous trouvez l'Internet Explorer sinistre ? Vous ne pouvez plus voir Netscape en peinture ? Installez donc ce petit programme sympa : il permet de prendre des skins et donc d'être largement plus gai qu’un autre navigateur. On vous fournit celles de :

-    Austin Powers 2

-    Projet Blair Witch

-    Matrix

-    Star Wars Episode I

Les boutons habituels des navigateurs sont présents, mais vous verrez que leur look est un peu modifié !

WAHZONE21D0

* wz2100-update107 : patch Ce patch apporte de nouvelles armes (canon à plasma et à EMP), ainsi que de nouvelles cartes (Beggar’s Canyon et Gridlock City). C'est peu mais c'est déjà pas mal !

...du meilleur jeu d'action de l'année 99 !

...du meilleuyp jeu multi-joumirs de l'année 99 !

LA REFERENCE DEFINITIVE DE L'ACTION TACTIQUE 3D

Nouvelle fonction Replay Nouvel éditeur de missions

Support complet d'actions de type "sniper" ou d'observation Une intelligence artificielle redoutable et meurtrière Un mode multi-joueurs optimisé

Des effets climatiques très réalistes viennent corser la difficulté

+ de 400 motion captures

Gestion dynamique des projectiles

Compatible Joysticks

© 1989 IM Sttnn Biteptànent, ta. 1ou> Mti réservés. Red Stom ftaronart est ne nargue anatrcUe et déposée de Jack Ryao Entsnriseï rt lary Bmd. Ion Ctauc/ï Rafetew six Rogue Spear est ine marve canmerdale et déposée de Red SteraErtertamiaé, te Tintes ta ttara tant» cenimiles et lapes iiptaiBmMilittaTOrtBtstasraPttB»-

Solutions de jeux, nouveautés et jeux concours “Gagnez nos dernières nouveautés"

Serveur vocal* 08.36.68.57.75/Serveur Minitel* 3615 code Take2

*Z23Frs/mn

TAKE 2

www.take2games.com

France Télécom mon ami ?

Bon alors voilà Teignard,

je t’envoie une courte et simple lettre pour t'éviter trop de boulot de surmenage. Donc, Everquest est devenu une drogue pour moi, depuis votre test et surtout après avoir parlé à un gars de 1 Armagcddon de Paris. Malheureusement, pour les pauvres gars habitant une petite ville de province comme moi, le câble n’est pas accessible et les factures téléphoniques sont lourdes. Cependant, j’ai entendu parler d'un nouveau mode de connexion par abonnement (sans facture de communication) qui utiliserait les lignes téléphoniques (donc qui couvrirait toute la France) et qui fonctionnerait à haut débit. Pourrais-je en savoir plus sur le sujet (date de sortie, prix) ? De plus, et pour finir, serait-il possible de voir un jour un guide pour ce magnifique jeu (hors série par exemple), aucun autre magazine à ma connaissance ne l’ayant déjà fait.

Merci d’avance et longue continuation.

Gladator (nom sur Everquest).

Ho, ho,

mais c 'est que monsieur soulève un sujet intéressant ! Tu fais bien sûr référence à l'ADSL (Asynchronous Digital Subscriber Line), un système de connexion au Net qui passe effectivement parla ligne téléphonique habituelle. Alors c’est annoncé depuis longtemps par France Télécom et en test depuis maintenant presque un an à Noisy-le-Grand, Gournay et Vûliers-sur-Mame (les vilains chanceux !).

Le système est simple : on connecte un modem et un filtre sur la prise de téléphone et on accède au Net à très grande vitesse. Le transfert annoncé est assez alléchant : 500 kbits/seconde du Net vers le PC et 256 kbits/seconde du PC vers le Net. Eh oui. c ’est encore mieux que le câble ! Au niveau de l'installation, ça ne devrait pas être sorcier puisque le kit de connexion ne comprendra qu 'un modem et un filtre à placer sur la ligne afin de pouvoir téléphoner tout en surfant. Au niveau des tarifs, ça devrait osciller entre 300 et 350 F (279 F actuellement à Noisy-le-Grand) maximum et ça devrait être proposé par France Télécom et Club-Internet.

Quant aux performances de l'ADSL, I ’un de mes amis habitant Noisy-le-Grand a été choisi comme cobave : il est emballé.

Ta déduction concernant la disponibilité de l'ADSL est juste : comme la connexion passe par la prise téléphonique, ça devrait logiquement couvrir toute la France. Oui, mais non. En tout cas, pas dans l'immédiat. Cependant, je rassure tout le monde : en novembre prochain, le centre de Paris, ainsi que Issy-les-Moulineaux, Neuilly-sur-Seine et Vanves devraient être connectés, et d’ici à 2002, ce sont 500 grandes villes qui le seront. Ensuite, c 'est la France entière et au-delà qui profiteront de la montée de I ADSL, puisque l 'étranger est également très intéressé.

Vous êtes certainement nombreux à vous demander pourquoi l'offre tarde tant à se manifester alors que la technologie existe et semble au point. Les derniers retards sont essentiellement dus au Conseil de la concurrence, qui a contraint France Télécom à bloquer ses offres tant que les autres fournisseurs d'accès n 'auront pas mis les leurs au point. Tout devrait donc être réglé en novembre. Quant à toi, Gla (tu permets que je t’appelle Gla /), tu devras attendre encore quelques années avant de pouvoir jouer tranquillement à Everquest. Assez de temps pour te monter un perso redoutable, en fait.

Ton idée de guide n 'est pas idiote mais vu l'étendue du monde

Alors qu’il s’apprête à se retirer dans un monastère tibétain pour enseigner la lévitation transcendantale, le Teignard s’accorde ime dernière partie de plaisir : répondre à vos lettres et ridiculiser ouvertement certains d’entre vous.

d'Everquest, je crains qu 'un simple hors série soit insuffisant, à moins d'aller à l'essentiel. On verra si ça tente Olivier qui semble être le seul ici (pour y avoir joué des mois, des semaines, des nuits, que dis-je, presque des années !) capable d’un tel travail !

Console maoosse costaud

Yo Teignard !

Si je tapote ces quelques lignes, c’est pour pousser quelques gueulantes.

Mon premier coup de gueule concerne le manque d'optimisation des jeux PC. Quand je vois des jeux Playstation comme Silent Hill ou Métal Gear Solid tourner impeccablement sur une machine qui a 2 Mo de RAM. un lecteur 2x et un système graphique à mille lieues de nos 3dfx 8 avec 10 000 effets delamor-kitu, je me pose des questions et je me dis qu’il y a des claques enflammées et des portières de Volvo dans la tronche qui se perdent chez les développeurs PC. Surtout quand je vois des merdes comme Re-volt qui se permettent de ramer. Tous les jeux qui sortent actuellement, s'ils étaient optimisés, devraient fonctionner de manière optimale et en résolution correcte (640 x 480) sur un P200 3dfx 2 64 Mo de RAM voire 32 de RAM. Un copain qui a un PIT-466 128 Mo de RAM Voodoo 3 a acheté TA Kingdoms et sur quelques cartes, ça manque de fluidité, gast ! Aussi, je pense que vous devez prendre en compte ce rapport optimisation du code-qualité du jeu dans votre notation. À ce titre, à mon avis, Star Wars Racer est un des jeux les mieux programmés de cette année. Toujours en ce qui concerne l'optimisation, il n’existe pas de jeu qui sorte sans patch. On nous prend vraiment pour des idiots. En effet, les joueurs PC ont tous un accès Internet et peuvent récupérer sur le Net despatches toutes les 2 heures pour que le jeu qu'ils viennent de déballer puisse au moins se lancer. On peut donc leur faire acheter 400 balles une version bêta. Bientôt ils nous vendront des CD avec un scénario en fichier texte et des outils pour finir le jeu nous-même. Sur console, il n y a pas de patch possible et les programmeurs sont obligés de réduire au maximum les bugs. Sur PC, toutes les fantaisies sont permises (avec une mention spéciale pour Man-kind et Sin, le comble du foutage de gueule).

Autre coup de gueule : vos CD-ROM sont d’une qualité déplorable depuis quelques mois. Ils grondent dans mon lecteur et certains fichiers sont corrompus (vous les gravez au couteau ou quoi ?). Mais cette perte de qualité s’est généralisée dans toute la presse micro et vous n'êtes pas les pires alors je ne vous jette pas trop la pierre, Pierre. Par contre et ça je ne peux pas vous le reprocher, ils volent très bien tout comme les CD de Wanadoo, AOL & Co. et je me fais des parties de « Windjammers » terribles sans Neogeo.

Dernier coup de gueule :fan de jeu d'arcade, j'ai acheté Barrage dans votre HS. Le jeu n’est finalement pas sorti en version pac-Icagëe et je comprends bien pourquoi. D'abord pour y jouer, j’ai dû le graver sur un CD vierge tellement le CD était de mauvaise qualité. Le jeu en lui-même est pas trop mal mais complètement gâché parles voix françaises (avouez ! c’est la rédac" de Gen4 qui a fait la VF après avoir cassé la gueule à quelques bouteilles de Ricard). Tout ça pour vous dire qu’une VO sous-titrée vaut bien mieux en général qu'une VF loupée. Certains jeux font exception à la règle et la VF est soignée : Wing Co 3 & 4 et Fialf-Life en sont des bons exemples. Si on n’a pas le budget pour une VF digne de ce nom, on sous-titre et basta (sauf si c’est un jeu tchétchène bien sûr). N’empêche que pour moi. pour les jeux de course, un «one, tvvo, three go ! », ça aura toujours plus de classe qu'un « un. deux, trois, allez-y nomdidiou ! ».

Voilà mes coups de gueule sont passés, voilà quelques suggestions :

Pourquoi ne pas sortir un hors série qui cataloguerait tous les jeux « budget » avec vos conseils d’achat ? Ces gammes ont un succès important. Je préfère m’acheter 4 jeux à 100 F qui tournent bien chez moi qu’ un jeu à 400 balles qui rame. J ' ai même acheté des jeux que j’avais en copie. La meilleure alternative au piratage, à mon avis, est le développement de ces gammes budget. Je suis certain que certains éditeurs gagnent plus de fric avec certains jeux budget à 100 balles qu'à leur sortie à 400 balles. J'ai dû acheter 20 jeux budget ces six derniers mois. Entre 2 000 F pour 20 jeux budget et 2 000 F pour 5 ou 6 nouveaux jeux, mon choix a été vite fait.

J’aime beaucoup, sinon, les interviews des développeurs, ça serait bien d'en faire plus souvent ainsi que des dossiers sur l’histoire des jeux vidéo (genre nostalgique à la con ).

Voilà, c'est tout, kenavo.

Pliil. le fermier breton

P.-S. : Comme je sais que tu es un flemmard, je t’envoie un ma il au lieu de l'écrire une lettre : au cas où tu publics ma lettre, un copier/coller c’est tout de même plus sympa qu'un copier/taper et ça t’évitera de faire des fautes en copiant. {Nelle : Sans vouloir te vexer; je pense que le Teignard aurait fait moins de fautes que toi... Hum...)

P.P.-S. : Ma missive est un peu longue, j’espère que tu ne t'es point endonni.

Allons bon,

je sens revenir la bonne vieille opposition PCiste-consoleux... S'il est vrai que les jeux sur console sont souvent plus stables et surtout plus finis que sur PC et qu 'ils tournent (généralement) bien, il faut admettre qu’ils sont loin d'être aussi aboutis au niveau des graphismes comme de la réalisation. C'est normal, pour l'instant, les Playstation et autres Nintendo ne peuvent pas faire tourner des jeux qui demandent trop de commandes (comme les simulateurs de vol, de sous-marins). En revanche, au niveau jouabilité, je veux bien admettre qu 'on trouve de petits bijoux, même si je ne suis absolument pas fan de ces passe-temps puérils. La Dreamcast viendra probablement changer tout cela et sera sans doute la seule à pouvoir concurrencer le PC en terme de possibilités.    .

En ce qui concerne le manque d'optimisation des jeux, je suis entièrement d'accord avec toi, même si c 'est un très vieux problème qui ne date pas des cartes accélératrices mais qui, à mon avis, est liée) la machine. Les PC étant appelés ci évoluer depuis leur apparition, les développeurs ont tendance à vouloir toujours en faire plus en explorant de nouvelles potentialités. Ils ont donc besoin de plus en plus de puissance, et comme il ne la maîtrise pas toujours, il y a escalade. Ça n 'empêche évidemment pas certains jeux de tourner correctement sur des confi-

/ wCnjcê    UcTcl<j«3

/    If- Toé ■tV'oNi r \-<£

/ -«ovaumg. s'érre-Kh? j

styU    AO LfS 6

MNG Ni\VcQ(J&

Lg.5 MA&di Wq (JGS, Qo£^ 'pts-Ç 'ip'éA A Les    'Fs’o    '

Sop/\PTü<=,USg s 4-J AUç-A sàe, qog LecTôui N. IW'LoL.é.Ki'fS •'F^'G.tNYSSGKjr' yy\(. X'-Tbsj

Y/ ONG. QÜGSTIonCx /    -TokI

M\Sé    Ç’éU&'C

MA»o Qcj\ S G CACW&    /a

, C-c SFi-Cst'O) 5-xS/jyp Go    /Sry

'tëéxPo siç î :

' Uv-S eico

Ass

FioaTaLs *1

Ceux qui n'ont ni stylo, ni imprimante, ni timbre, ni enveloppe... ni rien, peuvent désormais m'écrire un e-mail à l'adresse suivante : teignard@planete, net. C'est in, cool, fun voire wizz !

gurcitions dérisoires (genre P(oubelle)200par exemple) comme Drakan, Baldnr’s Gâte, Half-Life, Star Wars Pacer et bien d'autres. Au passage, tu remarqueras que l’optimisation des jeux est évidemment prise en compte dans la notation (nous sommes tout de même des professionnels... ) puisque les jeux cités ont tous obtenu plus de quatre étoiles.

Quant aux moutons noirs qui demandent des configurations astronomiques pour daigner vouloir tourner, ils sont immanquablement montrés du doigt dans les tests (tout comme dans les autres mags).

Le problème des patelles va en s'aggravant. Nous pensions naïvement que ça disparaîtrait doucement mais c’est de pire en pire. Il faut croire que les tests de fonctionnement ou de compatibilité avec les périphériques sont passés à la trappe ou expédiés. C'est assez malheureux, surtout pour les joueurs qui n 'ont pas le Net ou qui n 'ont pas forcément les moyens d'être abonnés à un magazine. Malheureusement, à notre niveau, on ne peut rien faire d'autre que râler ou répercuter vos protestations. On ne va tout de même pas aller tirer les oreilles des développeurs avec une tenaille chauffée à blanc ! Enfin, rassurez-vous puisque certains éditeurs un peu plus scrupuleux que les autres sortent toujours des jeux bien finis (je pense notamment à Blizzard).

Oh, alors comme ça tu trouves que nos CD-ROM sont d'une « qualité déplorable » ? Et en plus, ça s'est généralisé, mais heureusement tu ne nous jettes pas la pierre ( Pierre) : quel jeu de mots extraordinaire. Quelle miséricorde, quelle tolérance, quelle preuve d'humanité ! Non mais pour qui te prends-tu ? Alors parce que tu m'envoies une lettre un peu plus intéressante que les autres, tu te permets de critiquer les innombrables CD de Gen4 ? Désolé vieux, mais tu es vraiment le seul à râler, et nos lecteurs qui pourtant ne sont pas des tendres, nous congratulent depuis quelques mois pour les goodies. les

drivers, les utilitaires et le CD plein de bandes-annonces. Remarque, je te félicite, tu fais preuve d'une mauvaise, foi que je n ’aurais pas reniée.

En ce qui concerne Barrage, non ce n 'estpas nous qui avons doublé la version anglaise du jeu, même si ça aurait pu être très drôle. Les francisations de jeux, contrairement à celles des films qui sont déplorables, sont de plus en plus concluantes (regardez Discworld noir par exemple). Le principe des sous-titres semble pour l'instant avoir été laissé de côté.

Si tu aimes les jeux budget, grand bien refasse, c'est effectivement une bonne idée, lucrative pour les éditeurs et profitable pour les joueurs ( mais à ton niveau, c ’est tout de même de la boulimie). Si tu cherches un guide, je te conseille le n° 53 de septembre 99 de notre confrère PC FUN, qui a passé en revue les incontournables à acheter, et qui existent pour la plupart, en budget.

Voilà, je crois qu ’on s ’est tout dit.

Exécution sommaire

Cher(e) Teignard,

étant fan du magazine de votre concurrent principal Joystick, j ai quand même acheté votre mag en juin dernier, pensant qu'il allait être à la hauteur. Et là, j'ai eu une grande surprise : il est encore plus merdique que je ne pouvais me l'imaginer. À ce titre je vous donne une deuxième chance et vous demande de m'envoyer un exemplaire d'un de vos prochains numéros (sans le CD) en vous remerciant d'avance (si je vous demande ça c'est que je ne suis pas assez friqué pour m’acheter deux mag le même mois, et il n'est pas question que je me passe de Joy). Comme en plus je dois être un imbécile (une insulte que tu n’auras pas à me faire, tu vois je te facilite la tâche en plus de ça), j'aimerais que les parties amusantes, sérieuses et intelligentes soit surlignées de couleurs différentes (peut-être que j’arriverais à prendre du plaisir à lire votre mag) et j’aimerais que tu m'expliques un peu votre système de classification (en effet, quand je vois autant d’étoiles pour HL. Sin et AVP, et une étoile de plus pour Duke Nukem, je me dis que soit votre mag n’est pas à jour ou bien qu'il y a eu une erreur d'impression). En plus de ça je dois avoir de la merde dans les yeux (je te facilite encore la

Mors ses masses étaient bosses ? l’as fait releire ta ealiitie ?...

tt    encore,si sa n’était que la calvitie... abb, sea    ani sun...

Séné est vraiment le meillenr mag : beau, volumineux...

lt encore tu n’as encore rien vu : tu ne me connais pas bans l’intimité...

la verve attire malgré toi les gobies givrés et les njtmpbes iéeatées

lin cnnseil : cbange ie Uealernu essaie la métbailone

Plusieurs guestinns me chatouillent les lèvres et me brûlent le net...

b mon avis, c’est pas les guestinns, c’est l’aprés-rasage

tâche) parce que je n'ai pas trouvé l’adresse de votre site Web dans votre numéro de juin, alors si tu pouvais me la donner (a moins que vous n’ayez pas de site, ce qui serait pas étonnant) ça serait sympa, ah oui j'avais oublié que la sympathie c'est pas ton truc.

Bon, je pense que le numéro que je t'ai demandé je peux me le mettre dans le (_!_), donc je n’aurais jamais connaissance de ta réponse d'autant plus qu’il y a de grandes chances que tu n'aies pas les couilles de publier cette lettre.

Sig

(Coyau Aurélien, je donne mon vrai nom, je ne me cache pas derrière un pseudo à deux balles du genre Teignard.)

Rhaaa,

c ’est toujours un plaisir ce genre de lettre. Qu ’un esprit éclairé, spirituel, cultivé et maniant la langue française avec une telle aisance me donne son avis est généralement très enrichissant. Attention, l'énergumène a du vocabulaire : il ne répète pas moins de trois fois le mot « mag » (a-t-il déjà entendu parler de journal, mensuel, revue, périodique, publication ?) et va à l'essentiel en qualifiant Gen4 de « merdique ». Magistral ! Quelle verve ! Quelle argumentation ! Quelle concision ! Nom d’un oursin, mais c'est à un véritable vivisecteur de la médiocrité que nous avons affaire !

Comment ? Ah oui, il est exact qu 'il critique les Tops. Et là-dessus il n 'est pas le seul. Rassurez-vous mes ouailles, ça va changer dans la nouvelle formule. II ne fallait pas moins qu'un dégraissage complet pour se débarrasser de ce classement aberrant ! A propos d'aberration, revenons à notre ami (hin ! hin ! hin !). Où en étais-je ? Ah oui, Aurélien... Mon bon Aurélien... Non seulement tu fais des critiques constructives, non seulement ta lettre croule sous les arguments, mais en plus tu proposes des choses ! Et pas n 'importe quoi ! Tu nous suggères de surligner les « parties amusantes, sérieuses et intelligentes » ! Encore bravo ! clap, clap, clap ! Mais tu parles de quelles parties exactement ? Les tiennes ou les miennes ? Parce que moi, il est hors de question que tu me les surlignes !

Applaudissons donc bien fort ce lecteur très en forme. Dis donc, j'ai revu un excellent film de Francis Weber hier soir et ça m ’a donné une idée. J'organise un dîner avec des amis et j’ai besoin d'un invité. Je suis certain que tu serais ravi de te joindre à nous et de parler de ce que tu aimes, de ce que tu trouves « merdique », des « mags », tout ça... Alors c ’est d’accord ? Très bien, je compte sur toi !

P.-S. : Si tu fais des maquettes en allumettes, amène des photos.

Vilain méchant pas beau

Haloa Teignard,

s’il y a une chose qui m’a toujours amusé dans la vie, ce sont les gens qui se croient méchants et qui bien évidemment ne le sont pas (la réciproque est fausse) ! Bref, si ton « style » est agressif, il ne repose sur rien de vraiment fondé... Ce qui me pousse à croire que tu te forces à ajouter des noms d'oiseau poussifs pour faire illusion. Pour preuve ta nouvelle phobie des pseudos... Parce que jusqu’à preuve du contraire, tu ne t'appelles pas Teignard pour de vrai. Si ? Ah désolé...

Sinon, à propos de scénarios de jeu. personnellement je suis d'un avis diamétralement opposé au vôtre puisque je m'en moque éperdument, dans la mesure où le jeu est bon... Quand on joue à un quake-like, le plus important c’est le gameplax et le jim, de même pour les jeux de bagnoles et les simulations, car le but du jeu, c'est d'être le meilleur et c’est tout ! Vision simpliste ? Peut-être mais alors rappelez-moi les scénarios du Monopoly, des jeux de cartes, des sports en général. Alors on

sèche ? C'est normal puisqu’il n'y en a point ! L’intérêt alors est la compétition, ce qu’on retrouve d’ailleurs de manière très prononcée dans les jeux en réseau. Mais ne généralisons pas, puisque ceci ne s’applique presque qu au jeu et non à la vie en société (quoique pour certains...) qui serait bien triste si chacun devait être le meilleur.

Évidemment pour les jeux d’aventure, je te rejoins mon cher Teignard sur leur nécessité pour ne pas « décrocher » le joueur. De plus, pour répondre à Lanfeust, dans Le Secret du Templier, l’histoire est aussi idiote que celle des Mario Bross : délivrer Juliette point barre. Là où le jeu est passionnant, c'est au niveau de l’environnement et du contexte (dans la même lignée, je lui conseille les deux épisodes des Chevaliers de Baphotnet qui sont tout simplement géniaux).

Et au fait, bien joué pour le camic Gen 13, c'est une bien meilleure idée que le jeu gratos mais pourquoi n'y faites-vous aucune allusion dans le mag (surprise de dernière minute ?) ? Sans rancune et avec tout le plaisir d'écrire à Gen4.

No Miss

(No Miss paske à l’envers ça donne un vrai prénom : Simon)

Merci docteur,

merci du fond du cœur. Je savais bien qu'au fond de moi, quelque chose de mou et de sucré me gênait considérablement. Grâce à vous, je sais enfin de quoi il s'agit : de la gentillesse ! Vous m'avez enfin ouvert les yeux sur mon véritable caractère, merci docteur. Je me disais bien que je n 'étais pas aussi méchant que ça, que j’ajoutais des noms d’oiseau pour faire illusion ! C'est incroyable docteur, nous sommes sur la même longueur d'ondes ! Vous m'avez compris ! Vous avez éclairé ma lanterne ! D'une seule phrase d'une seule, vous avez fait la lumière sur un être humain, aussi complexe soit-il. Je sais reconnaître les gens doués en psychologie et je ne crois pas me tromper en affirmant que vous êtes un crack et qu 'on ne peut rien vous cacher. Félicitations, donc, pour cette perspicacité effarante contre laquelle on ne peut lutter. J’espère au moins que vous partagez votre sagacité psychologique en enseignant dans les hauts lieux de la connaissance, ç:a serait vraiment impardonnable de garder tout ces talents pour vous tout seul...

Plus sérieusement, je crois mon cher que tu n ’as pas compris grand-chose (comme pas mal d’entre vous) : mon rôle ici est d'amuser le inonde, d’accueillir vos lettres avec sarcasme, de répondre aux plus intéressantes avec franchise et de dire ce que je pense. Je n 'ai pas à vous abreuver de noms d'oiseau gratuitement et lorsque c ’est le cas, c’est que vous I ’avez mérité. Eh oui, la loi du Talion, c’est pas fait pour les chiens et on ne me surnomme pas Teigna rd pour rien.

Quoi qu 'il en soit, je dois affirmer que l'amalgame entre les jeux de société et les jeux vidéo dénote un esprit particulièrement ingénieux et tout cela s’assortit impeccablement bien avec ta précédente analyse : rapide et sommaire ! C'est un peu comme comparer les bateaux ci voile et les bateaux ci vapeur : c'est pareil mais pas tout à fait et certaines choses s'appliquent à l'un mais pas à l’autre. Pour les jeux, c’est kif-kif : je crois qu on ne peut pas comparer un jeu de société (et le sport encore moins) avec un jeu vidéo, surtout en terme de scénario. Tout simplement parce qu'ils s'inscrivent dans un genre à part entière, exactement comme sur PC... Certains genres s ’accommodent d’histoires, d’autres pas : on sait que les jeux de course, les quake-like et les jeux d’action, comme les jeux de cartes, se passent très bien de scénario.

Cependant, tout le monde est d'accord pour dire qu un bon scé-nar ne fait pas forcément un bon jeu et que l ’on peut peu fois s ’en passer carrément.    .

Tu vois, c’était mal parti mais finalement on est d'accord.

: ENTL

IR Y

as

OFT

êmm mm

VOTRE JEU

48H CHRONO

EN (3)

04.73.60.00.18

WWW.CENTURY-SOFT.COM

FAX 04.73.60.00.17

ABOMINATION Vf....................

DEFIANCE IWAR 2 vf.............

DRACULA RESURRECTION vf...

DRAKAN vf.............................

DRIVER vf...............................

FUGHT UNLIMITED 3...............335

GABRIEL KNIGHT 3 vf..............TEL

GP 500 vf...............................329

GUERILLA id alliance 2 vf.......329

HEROES M&M 3 scénario Vf... 179

HOMEWORLD vf.....................319

INTER FOOTBALL 2000 vf.........239

LEGACV OF KAIN Vf................335

MIGHT AND MAGIC VII vf....... 335

NATIONS WW2 FIGHTERS vf.... 329

NHL 2000 vf...........................335

PANZER ELITE Vf......................329

PANZER GENERAL 3D Vf..........329

PAVILLON NOIR vf....................329

PHOENIX...............................249

FIGHTING STEEL nf..................335

FINAL FANTASY Vil vf............... 299

FLEETCOMMANDE.............. 329 §§

FLY vf......................................349    |§

FOOTBALL MANAGER 98/99 Vf 279 |g

FORCE 21 Vf......................... 289    ^

FRONT DE L'OUEST nf..............319

GRIM FANDANGO vf.............T 99

GRAND THEFT AUTO vf...........169

GTA LONDON.........................169

GRAND THEFT AUTO + London 289 GUY ROUX MANAGER 99 vf.... 295

HALFLIFE vf.............................265

HALFLIFE + SCENARIO vf........329

HEAVY GEAR 2 nf....................329

HEROES MIGHT & MAGIC 3 vf 335

PIZZA SYNDICATE vf.. PRINCE OF PERSIA 3D vf.. QUEST FOR GLORYV vf....

RAYMAN 2 vf...................

REVENANT vf....................

ROADTO MOSCOU nf..

289 .325 . 289 .329 ..335 ..295

ROGUE SPEARvf....................329

RUSHN'SHOOTvf.....................289

SHADOW COMPAGNY vf........329

SILENT HUNÎER 2.....................329

SOIDIERS OPPORTUNE..........289

STARFLEET COMMAND vf........335

STAR UP vf..............................329

SYSTEM SHOCK 2 vf............... 335

TACHYON.............................329

TRIVIAL PURSUIT MILLENtUM vf. 289

UEFA MANAGER 2000 vf........279

UL1IMA ONLINE SECOND AGE. 289

UNREAL TOURNAMENT vf........329

URBAN CHAOS......................335

101 AIRBORNE JUIN 44 vf.......199

AGE OF EMPIRES GOLD vf.....289

ALIEN VS PREDATOR vf........... 319

ALPHA CENTAURI Vf................335

ANNO 1602 Vf........................299

APACHE HAVOC vf.................199

ARMORED FIST 3 nf.................289

ARMY MEN 2 vf......................289

BALDUR ' S GATE vf............. 329

8ALDUR ‘ S GATE SCENARIO Vf 195

BATTLE OF BRITAIN vf...............329

BLACKSTONE CHRONICLES vf 289

BRAVEHEART vf.......................329

C&C T1BERIAN SUN vf.............349

CAESAR 3 vf...........................315

CARMAGEDDON 2 vf.............319

CASTROL HONDA 2000 vf......299

CHESS MASTER 6000 Vf...........289

CHEVAUERS ET CAMELOTS vf.. 199 CHRONIQUES LUNE NOIRE Vf . 329

CIV 2: TEST OF TIME vf............289

CIVILIZATION call to power vf. 319

CLOSE COMBAT 3 nf..............249

COMBAT FUGHT SIMULATOR vf249

COMMANDOS vf....................289

COMMANDOS:sens devoir vf. 239

CONSTRUCTOR vf...................169

CORSAIRS vf...........................279

DARK PROJECT la guilde vf. . 249

DARKSTONE vf.......................335

DELTA FORCE vf.....................329

DESCENT 3.............................329

DIABLO + HELLFIRE nf.............169

D1SCWORLD NOIR vf..............335

DUNGEON KEEPER 2 vf...........329

EPISODE 1 :menace fantôme 299

HIDDEN & DANGEROUS vf..

IMPERIALISME 2 vf.........

JEDI KNIGHT GOLD vf..

KINGPIN Vf....................

L'AMERZONE vf.............

L ’ ENTRAINEUR 3 Vf..

.329 .319 . 199 329 .249 .319

EPISODE 1 :racer vf. EUROPEAN AIR WAR vf.

EXPENDABLE vf.............

F16 VS MIG 29 vf..........

F22 LIGHlNIiNG 3 nf.....

F22 TOTAL AIR WAR vf...

FALCON 4 vf..............

FALLOUT 1 & 2 vf..

299 . 199 289 199 .319 .279 .329 .349

LE GARDIEN DES TENEBRES vf.. 315

LEGENDS OF FORESIA vf........ 289

LES MAGNATS industrie vf.... 295

LANDS OF LORE 3 vf...............319

LULLA : VIRTUAL BABE...............189

Ml TANK PIATOON 2 vf..........289

MACHINES vf..........................249

MASQUE DE L ETERNITE vf.......319

MAX 2 vf................................199

MECH WARRIOR 3 vf..............285

MICROSOFT GOLF EDT 99 vf... 279

MIDTOWN MADNESS vf...........289

MIG ALLEY vf..........................329

MONACO GRAND PRIX R2 vf. 199 MONKEYISIAND1+2+3 vf... 199

MOTOCROSS MADNESS vf......199

MOTORACER 2 vf...................299

NEED FOR SPEED 4 vf.............329

NORD CONTRE SUD nf............295

Official formula 1 racingvf... 329

OPERATION PANZER vf............199

OUTCAST vf............................335

PACIFIC THEATRE scéCFS vf.. 249

PANZER COMMANDER vf........249

PEOPLE GENERAL vf ..............289

PEUGEOT GRAND TOURING vf 199

PRO PILOT 99 vf....................319

PRO PINBALL USA +f;meshOCk 199

RAILROAD TYCOON 2 vf.........325

RAILROAD TYCOON 2 scén vf 149 RAINBOW6 - scénario vf.... 299

RAVE E JAY 2 vf......................239

RE-VOLT vf..............................279

. RED GUARD vf........................289

RED JACK : la revanche vf.... 249

| REQUIEM nf...........................329

RESIDENT EVIL 2 vf................289

RETURN TO KRONDOR vf........319

ROGUE SQUADRON Vf........... 199

! ROLLCAGE vf........................249

i ROLLER COASTER TYCOON vf. 289

! SANITARIUM vf.......................289

I    SETTERS 3 vf..........................199

;    SETTLERS 3 MISSIONS vf...........149

SHADOWMAN vf.....................329

SILVERvf.................................335

SIM CITY 3000 vf.....................329

! S1N: WAGES OF SIM.................199

! SORTILEGES vf (rage mage 2) 289

SPECIAL OPS vf.......................169

i STARCRAFT vf........................269

! STARCRAFT: BROODWARSvf... 195

! STARSIEGE vf..........................289

i    STREET WARS Vf.......................269

!    SPORTS CAR GT Vf..................319

i SUPERBIKE world champion vf 319

ï TELEFOOT MANAGER vf..........289

5 TOMB RAIDER 3 Vf...................329

i    TOTAL KINGDOMS vf...............319

5 TOTAL scénario vol 1 ou 2 vf 199 I TRESPASSER vf........................319

TUROK 2 SEEDS OF EVIL vf.. ULÎIMATE CIVILIZATION 2 Vf.

ii    WARGASM vf.........................249

99 F

WMOUCOMIvWffl vt I ABMOœO RS: 2 r.' ARMrMENvt BATTIE Ï5L£ *r Vf BATTLE ZONE 4

eûuasœ de queizacomi v: i 6VZVJIM K CAFS*2vt CSfWtUSM vt

CAsmnSMMKœe*E' I

COVAMCHE.Îvf

ccNSPWOd I DABKCOlWlrrvt CA8K EAR1K vt

tm roses tœBH. assaut *11

Cr*KI!E)GNvf

DAV ■EMACIE • SW&t.MO.T I DSABtOri EVO.U110Nvt Fi GÏV® PRIX 2 vf I Fl MONGSMUAltONvI | F I6v1*

F22 UGfFNING 2 vt I FPING COUPS vr FOOTBALL manogertexten 99 vf j FRONT DE l EST nf FULL ÎHROTUE 4 INDY â vf GEX3D vl GREAI COURTS 3 vt GUY ROUX MANAGER 98 vf HEAVY GEAR nt HEROES Mfeght & Magic 2 vf IMPERIALISME '

vf

INCOMING 3Dvt INTERSTATE 76 vf JEDY KNIGHT Vf* JETRGHTER 3 DELUXE vf

KING OUEST 8 vt* •LVPANDtA 2 vt LE QftâUEME ELEMENT vf * IBSJRE SUIT LARRY 7 vf L? TRESOR DES TOLTEGUS5 vf LES MYSTERES OEIOUXOR vf LES VISITEURS vf LORDS OF THE R6ALM 2vf MAGC L'ASSEMBLEE vf MIG 29 vf*

MGHTAND MAGC1ÔV MKSHTANDMAGtC VI vf* MONKEYISLAND 3 vf * MOTORACER vt - :"-7;

NiTRO RCERSvf OUTLAWS vt PCWERSUDEvf POWER CHESS vf

RE8EL ASSAUT 2 vt RESOENTEVLvt RETURN 10 THE PHANÏOM Od SEVEN KINGDOMS Vf 5H&L5HOCKVΠSPtEDKASîE vt SPEED BUSÎERS -h SCARSvt * S'ARWARS REBELLCN vt * STEEL PANUCRS 3 nf SUBCULTURE vf SPïCRAFTvf TEST DRIÆ 4 vî

TOMB RAEÊR PREMIUM vf LWMATE RACE vf UPRfSING vf VPERRACNGvf * WARCRAFT 2 DELUXE vf WAIWND 2

I X YANG COl f TlERGHTERcd vf 129 F

DUNGEiON KEEPER GOLD v! l WAR vf

FINAL LIBERATION ni |    UTILE Bfê AOiÆNIURE 2 vf

I    MOtCHWEADvl

|    ODDWORLDvf

8 OPERATONfiAL ART Cf WAR nf PANZER DRAGON vf I    PHANIASMAG0GIA2 vf

POUCE OUEST SWAT vf POWER9QAT vf

| SHERLOCK HOLMES 2 vf SIERRA PRO PILOT vf ( SIM CITY 2000 SE vf THEME HOSPITAL vf WWGPROPHÉCYvf

149 F

|    BUSTAMOÆ2VT

B CARMAGEDDON + C€AÎHRAllY DAGGERFAli |    •    DROYAN vf

|    FAllOUT vf

B FUGHT SÜMULAÎOR 95 vf

B    IAST EXPRESS vf

MAX vf MDK vf

B MIA + GUERRE DES MONDES vf ' B ODDWORlD : L EXODE vf ■    PAX CORPUS vf

TOMB PA'DER 2 Vf TOTAL ANNULATION vf TOTAL MANIA » ÇKfeiî

ruwtw c.“*> vi

8PROFtN&PUTHE VÆ8 vprficnfcit® | IWUYCHÂMiONSWïl

x. ..

CD CHARME

ANTE FUTURA vf............................ 279

BEST OF Asia.Chasey ou Tabatha.. 249 DIVA X Rebecca.Kaoru ou Blonde.. 249 EXHIBITIONS 1999 do JB ROOT vt 299

FOVEAvf..........................................249

LE JEU DE L'OIE vf........................189

LOLOS DE LYDIA vf........................ 189

LOVE PYRAMIDE vf........................ 189

PAMELA ANDERSON interactif.......220

SPECIAL ASIE - X ( 2 CDJ..............249

SPECIAL HOT GIRLS ( 2CD )..........249

TOP MODEL vf............i................... 249

VIRTUAL sex with iarrah..................349

VIVE LES PETITES FRANÇAISES. 199

FIGHTER SQUADRON vf...........3I9

■hHI

ACCESSOIRES

1MAXIGAMER XENT0R 32 TNT2 ultra 32m* 1490

| MAXIGAMER XENT0R TNT2 16 mo‘....... 990

01I Jf MAX! GAMER PHOENIX 2 TNT vania* 8mb 590

315 m CARTE 3DFX 2 MAXI GAMER * 12 mb........ 790

900 H THRUSTMASTER ACM game card.............. 289

% MICROSOFT SIDEW1NDER game pad 8b.... 275

uM07nMcoim,4    «c etSIDEWINDERFREESTYLEPRO* + jeux 450

T"    sf SIDEWIN0ER force feedback pro* + 2 jeux. 950

WORLD WAR 2 FIGHTERS . 335 SIDEWINDER force feedback v.heei ’ +2jx. 1250

WORMS:3 ARMAGEDDON vf... 289 ^ LOGIC 3 PC INVADER :oysiick.................... 249

X-WING ALLIANCE vf........... 325 GRAVEUR MAXI CD-R 4X8X +carfe SCSI3’ 1990

X WING VS TIE FIGHTER gold vf245 |    * port Colissimo 48H 60F

jS$ centurysoft BP8 63018 CLERMONT-FD cedex2

NOM...........

PRENOM...

ADRESSE..

TITRES............................................PRIX..

TEL    Frais de port

CP..............................

VILLE..................................................................................

TYPE DE MACHINE...........................................................

3 CHEQUE □ certifie être majeur pour CD charme

□ CARTE BLEUE date d’expiration ..........................

No..

□    NORMAL 25F

^    □COLISSIMO 32F garantie 48H

□    CONTRE-REMBOURSEMENT 75F

□    CD-ROM    TOTAL A PAYER

□    * Matériel 60F 48H Signature:

G4 127

iRCNHEUX -aCTjT JOMSTMFGHlSîvf

Warcraft III

La révolution dans un salnn !

L’E.C.T.S. de Londres est souvent l’occasion de revoir des produits déjà aperçus lors du salon américain de l’E3 à un stade un peu plus développé. On y croise même des titres dont on avait seulement parlé mais pas vus. Mais quand le produit en question s’appelle Warcraft III et qu’il est jouable, inutile de dire que du monde se bouscule au portillon.

Quand on arrive devant une petite salle de réunion privée sur un salon et que l'on voit une douzaine de journalistes en train de faire le pied de grue, on se doute qu'il se passe quelque chose de spécial. Quand en plus, on découvre que le monsieur en grande discussion avec cette meute n'est autre que Bill Ropper, le patron de Blizzard, on se dit que c est l'endroit où il faut être. Quand enfin on arrive, en se mettant sur la pointe des pieds, à entrevoir un écran sur lequel on voit des ores et un petit panonceau annonçant humblement Warcraft III pour la première fois, on demande à un de ses potes de simuler une rupture d'anévrisme et on profite de la confusion pour pénétrer dans le saint des saints et découvrir la merveille. Mettons tout d'abord les choses au clair. Warcraft III est très, mais alors très différent

de ce que les deux premiers volets vous avaient fait découvrir. À un tel point que l'on nous avoue que dans un premier temps, ce jeu devait même sortir sous une autre appellation que celle de Warcraft... Première surprise de taille qui saute aux yeux : la vue du dessus n'existe plus... Warcraft III est un jeu en 3D ! Vous visualisez vos unités un peu à la méthode Tomb Rai-der mais avec une vue un peu plus globale tout de même. Contrairement à Myth, les programmeurs de Blizzard on souhaité que les mouvements de caméra soient entièrement gérés par le jeu. Ceux-ci sont d'ailleurs très bien étudiés et permettent

ainsi au joueur de se concentrer sur le jeu en lui-même.

La deuxième claque vient ensuite du concept même de Warcraft III. Plus question ici de construire une base et de gérer des ressources pendant 70 % du temps pour ensuite vomir des tonnes d'unités.

La proportion de gestion, de développement et de combat sera, selon la volonté des développeurs, inversée. On privilégiera désormais les combats. Par exemple, les villages seront beaucoup plus regroupés sur eux-mêmes, vous permettant ainsi de tout gérer plus facilement. Enfin, et ce n'est pas la moindre des nouveautés, le jeu introduit massivement un nouveau concept : le RSG (Rôle Strategy Game) qui est un savant mélange entre jeu de rôle et jeu de stratégie.

Ce héros au regard si doux

Dans Warcraft III, vous n'allez plus diriger des tonnes d'unités mais plutôt des héros et les unités qui leur sont attachées. Ces héros vous suivront au fur et à mesure de la progression du scénario et développeront par là même leur niveau d'expérience, et les équipements qu'ils réussiront à récupérer au fur et à mesure de la campagne. En fonction du ou des types d'unités que vous attacherez à vos héros, vos escouades seront plus ou moins spécialisées et efficaces. Vous pourrez, par exemple, envoyer un héros à la tête d'unités faibles mais rapides explorer une crête pour y dénicher le gros des troupes ennemies. Un autre héros suivra ce premier groupe, mais lui commandera une horde d'orcs assez lente bien qu'extrêmement bien armée et redoutable au combat. Lui-même étant équipé d'une superbe épée buveuse de sang et aguerri au combat depuis le début de la campagne.

En ce qui concerne l'interface, il est difficile de se prononcer puisqu'elle était très loin d'être finalisée. Pour le peu que l'on a vu, elle semble extrêmement simple et complète. Une icône représente chacun de vos héros présents à l'écran. Elle vous permet, par un simple clic, de sauter de l'une à l'autre de vos formations.

En ce qui concerne la qualité graphique, le seul mot qui me vient à l'esprit est : sublime ! Tout un tas d'animations fait vivre vos unités. Le petit orc grunt, par exemple, jonglera avec sa hache lorsqu'il restera statique pendant plus de dix secondes ! Et de nombreuses scènes viendront souligner vos différentes trouvailles sur la carte.

À plusieurs, c’est meilleur!

Warcraft sans réseau ne serait pas vraiment Warcraft. Le mode Multijoueur est l'objet de soins tout particuliers de la part de

l'équipe, qui va nous proposer de grosses surprises. Comme d'habitude, des éditeurs seront présents et ils s'annoncent extrêmement complets. Vous pourrez, bien entendu, créer vos propres cartes mais aussi vos propres unités, sorts et effets en fonction d'événements particuliers.

Ah, au fait, j'allais oublier... Dans Warcraft III, vous allez non seulement pouvoir jouer les ores et les humains, mais également les démons, une nouvelle race qui fait son apparition, ainsi que trois autres supplémentaires sur lesquelles Blizzard garde encore le secret.

Prenons notre mal en patience puisque la sortie du jeu est aujourd'hui prévue pour la fin 2000. Inutile d'ajouter que d'ici là, nous vous tiendrons au courant de tout ce qui se passe autour de ce jeu, ongle incarné d'un programmeur compris.

Olivier Canou

comme SpecOps, Delta Force ou Rogue Spear, très vite, nous avons pu découvrir de nombreuses différences importantes, avec une approche encore plus orientée action.

'autre produit phare révélé lors du dernier salon londonien de l'E.C.T.S. est bien entendu la déclinaison de l'univers mythique de Command & *H i Conquer dans une représentation en 3D. Le joueur incarnera cette fois le rôle du meilleur élément des troupes du GDI, le Commando, une sorte de Pacificateur ou de Universal Soldier, envoyé dans les pires missions pour contrer la confrérie du NOD. Au lieu du jeu de stratégie en temps réel dans lequel le joueur doit gérer plusieurs unités, le développement de bases et la gestion de ressources, l'équipe a enfin réalisé son rêve de plonger le joueur en plein cœur de l'action. En fait, si au premier coup d'œil, le produit fait penser à des jeux récents

Tout d'abord, dès les premières secondes, le joueur repère des dizaines de références visuelles. Que cela soit les bâtiments, les fantassins ou les véhicules, chaque élément du jeu est une reproduction parfaite, mais en volume, de son modèle en 2D présent dans les précédents Command & Conquer. Vous retrouverez ainsi les Jeep de combat, les motos, les chasseurs Orca, les tanks... Non seulement tout ceci sera immédiatement identifiable par les fans, mais vous pourrez surtout piloter quasiment tous les véhicules ! En fait, Westwood a intégré à son moteur 3D une gestion très détaillée des lois physiques classiques (inertie, gravité, frottements, etc.) permettant de donner à chaque véhicule un comportement réaliste. On a ainsi pu voir une démo dans laquelle le Renegade (c'est le nom du héros) montait à bord d'une Jeep, roulant à fond dans des décors accidentés, sautant par-dessus une rivière... Il sera même possible de piloter des véhicules volants ou encore les tanks lance-flammes... Quant à votre soldat, il

Alors que Command & Conquer Soleil de Tibérium explose les ventes, Renegade (anciennement Commando) nous a enfin été présenté. Utilisant un moteur 3D maison exceptionnel, ce jeu d’action/stratégie revendique à 200 % son appartenance à la saga

Le révolté du Tibérium

aura accès à toute une panoplie d'armes et de gadgets technologiques, avec bien entendu l'habituel système de lunette de visée pour abattre à distance une sentinelle ou un ennemi trop dangereux au corps à corps.

En développement depuis de nombreuses années, la réalisation bénéficie des toutes dernières innovations (et même de technologies top secrètes), avec un rendu assez exceptionnel. Les paysages semblent enfin crédibles, avec moult détails de qualité comme des rivières et des cascades réalistes, des reliefs vraiment irréguliers et variés, etc.

Bref, un univers virtuel à la limite de la perfection, avec des personnages superbement animés. Le plus fou reste cependant les possibilités Multijoueur annoncées, puisqu'il ne serait pas impossible de voir plusieurs dizaines de combattants s'affronter en simultané, selon des modes de jeux inédits...

Didier Latil

•    Le mois prochain,

Ubi Soft sortira Suzuki Alstare Challenge.

Avec GP 500 et Castrai Honda 2000 en face, cette simulation de motos risque d'avoir du mal à tirer son épingle du jeu !

•    Une extension pour Hidden & Dangerous de Take 2 Interactive est prévue pour novembre. Nouveaux soldats, nouvelles armes, graphismes améliorés et bien d'autres choses constitueront cet add-ort, très originalement appelé Hidden Datadisk (mais où vont-ils chercher tout ça ?).

•    Bleem ! vient encore de remporter une victoire sur Sony. En effet,

un tribunal de San Francisco a autorisé cette société à poursuivre le développement, l'amélioration et la commercialisation de ses émulateurs Playstation pour PC. Sony aime apparemment les claques...

•    Sympathique idée que Relie Software et Sierra Studios ont eue

en proposant aux arpenteurs du Net de voter pour le design de la boîte du jeu Homeworld. Trois visuels étaient proposés et les votants étaient en lice pour le gain d'un exemplaire du jeu. •

L’aigle russe

Alors que No One Lives Forever est toujours en cours de développement, un autre jeu d'action inspiré de Golden Eye, le titre à succès de la console Nintendo 64, pointe le bout de son nez.

Son nom ?

Godename : Eagle. Membre d’un commando d’élite nommé Shadow Command, vous allez devoir lutter en 1920 contre l’invasion d’un jeune tsar avide de pouvoir (les Américains sont vraiment obsèdes par les Russes !). Si le jeu ne proposera que 12 missions, elles seront toutes complètement différentes : nouveaux lieux d'action, nouveaux objectifs (poser une bombe dans un train en marche, voler des plans dans une base ennemie, etc.), nouveaux alliés avec qui discuter et surtout nouvelles tâches à effectuer (il ne suffira pas de tuer tout ce qui bouge).

Godename : Eagle permettra également de piloter des véhicules terrestres, aériens et maritimes, parfois dans une même mission... De quoi voir du pays grâce à Take 2 Interactive dès le début de l’année prochaine !

[neyeltiœdie

uu

par ses émissions ou son site Web, la chaîne privée Canal+ s'est toujours montrée très intéressée par les jeux vidéo. C'est donc tout logiquement que la première encyclopédie du jeu vidéo, Génération Jeux Vidéo, voit le jour sous la tutelle de Canal+ Multimédia. De Pong, en 1972, à Star Wars : la Menace fantôme, en 1999, cette encyclopédie retrace les grandes évolutions du jeu grâce à la participation de grands spécialistes (excusez Rémy et Fred qui ont dû baisser le niveau). Dès la fin du mois, vous trouverez donc sur ce DVD-ROM 1500 fiches techniques de jeux, près de 100 démos jouables, un lexique de 200 mots... Bon, je m'arrête là sinon vous allez la trouver rébarbative cette encyclopédie !

ERRA SORT DE L'ESPACE

M m

iilÊiêti

Coi'iTRÜi?eMS*JT AUX {RégS , uzs

CusO.x vtoéo    '3i£w>

G U*>

SA<Jf- GüAi-il? !>S FlÔrjGrST ...

Ground Control (encore connu sous le nom de Genesis), développé par le studio Massive Entertainment, est le prochain jeu de stratégie temps réel édité par Sierra.

De retour sur Terre, vous allez donc pouvoir contrôler des escadrons de soldats personnalisables.

— Ku&t'ptÏÏÇ J‘l —

des véhicules blindés, des hovercrafts, des avions et autres véhicules dans un monde distant. Attendons février 2000 pour savoir ce que Ground Control a de plus que les autres...

Une récente étude, portant sur 752 hommes et femmes canadiens et américains, appartenant à la tranche d'âge des 16-44 ans, a récemment prouvé que le cliché du joueur solitaire et instable était surfait. Ainsi, 46 % des joueurs ont au moins une éducation supérieure et 31 % gagnent plus de 50000$ par an. Le joueur moyen est donc bien éduqué et plein de pognon. On y apprend également que 50 % de ces joueurs pratiquent un sport ou participent à des activités en extérieur. Bref, de quoi faire sauter tous les clichés que les associations de familles et les médias généralistes se plaisent à diffuser !

Sinistar évoque probablement de bons souvenirs aux ancêtres de la micro : ce fut effectivement un véritable succès en 1980. Presque vingt ans plus tard, Sinistar : Unleashed revient en 3D et avec de beaux effets de lumière dynamiques.

Oh, j'oubliais : ce jeu est évidemment un shoot'em up, mais sa particularité réside dans le vaisseau que l'on pilote. Il s'agit d'un appareil bio-mécanique doté d'une vie indépendante et qui a l'étrange faculté de parler. Curieux donc !

On nous promet des adversaires hyper agressifs et une action très soutenue. Comme dans tous les jeux de ce genre, on se fortifiera en semant mort et désolation, grâce à de multiples bonus. Ça devrait donc dépoter sévère dans les chaumières ! (NDLR. : Luc, elle est vraiment ringarde ton expression !)

l'espace,

Sortir un jeu d’aventure classique, c’est déjà prendre un risque. Mais, en plus, si son personnage principal est une femme et qu’elle n’a rien d’une Lara Croit (et particulièrement pas sa poitrine), c’est carrément suicidaire !

Funcom. qui sortira The Longuesl Journey en décembre grâce à Ubi Soft, n’est manifestement pas de cet avis (et nous non plus d’ailleurs !).

L’héroïne. April Ryan, est donc une jeune fille de 18 ans, étudiante en art. qui

possède son franc-parler et qui fait indéniablement penser à T héroïne de la série télévisée Angela, 15 ans. Graphiquement très traditionnel.

The Longuesl Joumey proposera des décors en 2D et des personnages modélisés en 3D et animés grâce à des séquences de motion capture.

Cette pauvre April devra donc converser avec une soixantaine de caractères et visiter 150 lieux dans deux mondes différents : Stark (une ville futuriste décadente - drogue, hackers, etc.) et Arcadia (un monde

fantastique -dragons, sorciers, etc.). Et en plus, The Longuest Joumey ne devrait pas être politiquement correct... Voilà qui devrait nous changer !

irsetdèî dç L'vrnsvo »«y ya ?çhttw i Jhafs v<haî ycu    Sx-

irtrvèy tf&ycu ÿxnto sioc ireckn Ah^ Krë

AUX ARMES CITOYENS !

Alors que le message de l'association Familles de France est allègrement et stupidement relayé par les journaux télévisés, ce sont deux nouveaux jeux console qui se trouvent sur la sellette : Silent Hill et Quake II (version Nintendo 64). Silent Hill avait pourtant déjà subi une censure puisque les similis enfants de la version américaine avaient été transformés en monstres dans la version européenne pour ne choquer personne. À croire que cette censure n'était pas suffisante aux yeux de tout le monde...

ÉMfp» trop artificielle

AIWars, développé par Nexus, fait partie de ces jeux qu'il est difficile de décrire.

Vous prendrez en effet le contrôle d'un agent, un programme informatique, très développé, qui agit dans un énorme réseau international : le NET. Dans ce jeu d'action/stratégie en vue subjective, votre but sera de posséder la plus grande partie du réseau et d'humaniser votre agent le plus possible.

Pour cela, vous pourrez améliorer ses capacités offensives (introduire un virus, forcer une zone protégée, etc.) et défensives (vous rendre indétectable, résister aux attaques ennemies, etc.). Comme cela vous coûtera de l'argent, vous devrez acheter et vendre des informations sur le marché noir, effectuer des recherches et j'en passe.

Bref, un concept difficile à saisir mais un jeu à l'ambiance cyberpunk qui pourrait s'avérer intéressant.

bien y réfléchir, The Nomad Soûl n'est pas un jeu dont on vous a beaucoup parlé : une news il y a très longtemps, une page lors du reportage E3, une autre lors de notre dossier sur les développeurs français... The Nomad Soûl est un jeu qui ne vous évoque donc peut-être pas grand-chose. Et pourtant, passer à côté de celui-ci reviendrait certainement à louper le meilleur jeu d'aventure de cette année (oui, oui, oubliez Outcast) ! Et là, mine de rien, je vous ai livré l'information la plus importante de cette preview (enfin ne vous arrêtez pas pour autant de la lire !) : The Nomad Soûl est un jeu d'aventure et rien d'autre. Oubliez la représentation à la Tomb Raider et les phases d'action que vous pouvez voir sur les captures d'écran, tout ceci ne sert

TTitB mnani

qu'à rompre la monotonie d'un scénario qui ne l'est pas (monotone) ! Chose plutôt originale, dans The Nomad Soûl, vous jouerez votre propre rôle, celui d'un joueur de jeu vidéo qui prend possession d'un personnage dans un monde parallèle (oui, faut bien justifier l'aventure quand même !). Ce monde, du nom de Phaënon, est menacé par une horde de démons qui arrache les âmes de ses habitants. Bien évidemment, la vôtre les intéresse aussi... Vous allez donc devoir lutter contre Astaroth (le grand méchant) en progressant dans un scénario qui est sûrement l'un des plus riches qui m'a été donné de voir dans un jeu vidéo. D'ailleurs, rien que le début de l'enquête part dans tous les sens : vous concentrerez-vous sur les démons, sur le passé du premier

La ville du grand secret

les cinq premières mates

Kay'l, premier personnage du jeu, vous explique qu'Omikron a besoin de vous et qu'il faut que vous transfériez votre âme dans son corps.

À vous de décider...

À peine arrivé dans Omikron, dans le corps de Kay'l, vous vous faites violemment agresser par un démon dont l'existence n'est connue de pratiquement personne en ville...

À la manière d'un film, le générique défile.

Vous pouvez commencer à admirer les rues d'Omikron mais surtout écouter l'excellente première chanson de David Bowie...

personnage que vous incarnez (Kay'l, un agent de police), sur la servitude de la population d'Omikron (la seule ville de Phaënon) ou sur la résistance qui s'y est organisée ? Bien évidemment, des garde-fous orienteront votre progression et tous ces éléments se recouperont forcément à un moment ou à un autre. Mais ces différents niveaux de lecture du scénario nous plongent immédiatement dans le jeu.

Le scénario, très cinématographique, sera régulièrement rythmé par des flash-back et autres événements : votre femme qui vous appelle en sang de votre appartement, une call-girl qui se fait assassiner dans sa loge, etc. Et ce soin quia été apporté au scénario se retrouve également dans la création de la ville de Omikron. Immense, elle est composée de quatre quartiers comptant chacun ses restaurants, ses supermarchés, ses hôpitaux, ses postes de police, ses librairies, etc. Et libre à vous de vous arrêter dans ces bâtiments (certains, tel le poste de police, font

six étages, tous visitables !), libre à vous d'acheter du matériel (plus de trois cents objets seront utilisables), libre à vous également d'aller vous entraîner dans la salle de tir, d'aller boire un verre dans un bar ou d'assister à un spectacle dans le quartier chaud... Bref, « libre à vous » semble être le mot d'ordre dans The Nomad Soûl, même si l'on ressent la discrète ligne directrice du scénario.

Graphiquement, tout est en 3D, d'où un aspect assez froid et impersonnel. Rien de bien grave me direz-vous puisque c'est comme cela qu'on pourrait définir la ville. Les corps des personnages ne sont pas très fins mais, en revanche, leurs visages sont superbement animés et expressifs. Détail qui s'apprécie particulièrement durant les dialogues avec les quelques soixante-dix personnages « parlants ». Côté son, ce n'est un secret pour personne, David Bowie a composé des musiques d'ambiance mais aussi des chansons que vous pourrez écouter lors de concerts « underground » organisés dans la ville (dans le jeu,

That's enough! î ww'tnide from you that you are the subjêctof constcie radie suspicion in this affair. There's no question of your continuing the investigation until

the matter has been explained.

David Bowie aura plusieurs apparences : celles de chanteurs paumés mais également de Bozz, le gentil). Et je peux vous dire qu'on apprécie la participation d'un grand monsieur comme lui !

gler entre deux périphériques pour obtenir une bonne jouabilité. Puisque nous parlons de l'interface, vous disposerez d'un ordinateur de poche pour gérer votre inventaire, pour consulter des informations enregistrées, pour recevoir des appels ou encore appeler un véhicule... Efficace.

Certains se demandent peut-être pourquoi je n'ai pas encore parlé du principe de réincarnation. Simplement car je n'ai pas eu l'occasion de m'y essayer au cours de mes longues heures passées à jouer. Rassurez-vous, il existe (on pourra se réincarner involontairement -à la mort de son personnage- ou volontairement en prenant possession d'un autre corps), il ajoutera encore au génie du jeu mais, contre toute attente, il ne constituera pas l'attrait principal de The Nomad Soûl. Car comme je vous l'ai dit en début de preview, The Nomad Soûl ne sera ni un jeu de réincarnation virtuelle ni une simulation de David Bowie, mais simplement un inoubliable jeu d'aventure ! S

Sébastien Tasserie

Des scènes d'action viendront couper les phases d'aventure pure. Certaines proposeront des combats à mains nues (avec quatre coups de base et des com-bos possibles) et d'autres avec des armes (phase de tir à la Quake, en simplifié bien sûr). Si elles ne constituent pas l'un des points forts du jeu (aussi bien au niveau de l'intérêt que de la réalisation), elles permettent de bousculer le joueur et donc de rythmer le jeu. Ces phases pourront se jouer au clavier, à la souris et au pad... Vous devrez parfois jon-

Tout est triste dans la ville d'Omikron. Construite sous un dôme après l'extinction du soleil Rad'An, seules des lumières artificielles l'illuminent. Quatre quartiers la composent : Anekbah (celui où vous débutez), Jaunpur,

Lahoreh et Nogataneh, la circulation des habitants entre ces quartiers étant contrôlée par des robots policiers (les Méchagardes). La vie entière de ces gens (les naissances, les musiques qu'ils écoutent, etc.) est d'ailleurs dirigée par une énorme intelligence artificielle, relayée par un gouverneur humain : Angus Reshev. Et si un habitant pense du mal du système, il subit l'épreuve du correcteur de pensées... D'où la naissance logique d'une

résistance : les Éveillés I

l’émimee grise

Hors coût tle communications téléphoniques locales. GOA est une marque déposée - RC Paris B 414 948 869

éf

ge

GOA, le meilleui Comma

er

d

Il y en a treize : les Byzantins, les Celtes, les Chinois, les Francs, les Goths, les Japonais, les Mongols, les Perses, les Sarrasins, les Teutons, les Turcs et les Vikings.

Chacune d'entre elles bénéficie d'attributs, de bâtiments et de technologies uniques, même si les types d'unités sont souvent communs. Chaque peuple dispose d'un guerrier spécial, inspiré de son histoire, et évidemment redoutable.

Si avec ça vous croisez des unités qui ressemblent aux vôtres, c'est à désespérer !

Alors que Age of Empires est loin d'avoir terminé sa carrière en Multijoueur (il est encore très joué, notamment sur l'Internet Gaming Zone), les gars d'Ensemble Studio ont déjà terminé Age of kings. Alors bien sûr, les fans l'attendent au tournant, tout en salivant abondamment (faites attention, bon sang !) sur les nombreuses captures qui ont été publiées. Et ils ont raison ! C'est vrai qu'ils sont alléchants ces écrans où l'on découvre d'énormes fortifications, de gros châteaux forts et des régiments de cavaliers en armure ! Eh oui, comme promis, l'équipe de développement n'a pas oublié d'évoluer en proposant dans sa suite les mêmes périodes que dans le premier. Ici, les parties débutent au Moyen Âge, sans parler de la campagne qui commence très précisément au XVe siècle, avec l'histoire de Jeanne d'Arc !

Chargez [mais pas la mule]!

Et pour encadrer tout cela, on trouvera un scénario historique assez travaillé avec personnages importants à contrôler, retournements de situations, rebondissements, escortes et grandes batailles. Alors comme ça, le jeu ne semble peut-être pas très différent du premier. Soyons honnêtes, il risque bien de

Après le retour de Command & Conquer, c’est Age of Empires qui se prépare à revenir sur 110s écrans avec une suite très médiévale. Fi donc de l’antiquité et de ses sauvages en haillons, et bienvenue aux nobles chevaliers et aux sièges de forteresses !

I ne Age or Ixings

Format CD-ROM PC / Éditeur Microsoft / Sortie novembre

ne pas l'être beaucoup. Mais suffisamment pour mériter d'être appelé « suite » et non data-disk ! Pour y avoir joué plusieurs heures, je peux affirmer que la multitude de petites choses modifiées, les petits détails, le soin apporté aux graphismes et à la réalisation, la difficulté élevée apportent un réel changement.

En fait, l'équipe de développeurs semble être parvenue à renouveler leur jeu en modifiant de simples petits détails qui changent radicalement la manière de jouer. Par exemple, l'énormité des cartes oblige

Use it Kie§s sar    Éeraa 1

Ça tombe bien pour Age of Kings : la première campagne du jeu retrace l'histoire de Jeanne d'Arc, depuis son arrivée à Chinon jusqüaux batailles contre les Anglais. Il y a même une mission qui se déroule à Orléans ! Or, Jeanne d'arc, le film de Luc Besson, sort le 27 octobre prochain (avec John Malkovich, Dustin Hoffman, Faye Dunaway ; ne cherchez pas Jean Reno il n'est pas dans la distribution !). Autre campagne en rapport avec le cinéma, celle de William Wallace (Braveheart), mais là, après la sortie du jeu éponyme, c'est Eidos qui va être content !

à mener des actions de siège d'envergure, en raison de l'éloignement des villes. Les attaques violentes de l'ordinateur nécessitent la construction de fortifications pour mieux résister (à ce sujet, la pierre devient une ressource largement plus importante que dans le premier épisode). Les longues traversées de cartes ressemblent à de vraies campagnes : le temps d'acheminer paysans, catapultes, trébuchets et troupes est long et il vaut mieux protéger ses convois ou agir au bon moment. Les attaques désordonnées où l'on envoie en vrac des unités à la boucherie ne passent jamais.

Les captures ne mentent pas et confirment l'excellence graphique ; mais c'est encore mieux quand ça bouge ! Si Age of Empires était déjà magnifique, sa suite le surpasse encore ! La bonne surprise, c'est que les élévations ne sont plus étagées mais enfin arrondies, la seconde, c'est que les animations de personnages et animaux sont une fois encore magnifiques et variées. Les chevaux notamment sont d'une rare élégance !

formez la tortue!

Au niveau des innovations, on peut en citer une poignée, histoire de ne pas trop déflorer le jeu. Tout d'abord, il sera possible aux troupes d'adopter des formations (cinq différentes). Ça tombe bien

shstesaaaS

puisque le comportement de ses propres unités a été amélioré : meilleur pathfinding, repli en cas de blessure grave et agencement automatique des troupes (les archers seront protégés par des unités plus résistantes). En cas d'invasion, on pourra rappeler tous ses paysans à la mairie en sonnant simplement la cloche : à l'intérieur, ils prennent les armes et défendent le bâtiment à coups de flèches. Une fois l'alerte passée, tout ce beau monde reprendra son travail normalement sans avoir besoin d'être réassigné à

une tâche. Dans le même esprit, on peut également peupler les tours (jusqu'à cinq archers) afin d'augmenter leur potentiel défensif.

On peut aussi parler des différents degrés de niveau d'agressivité et de nouveaux ordres très pratiques : garder, patrouiller ou suivre une unité, et des talents spéciaux effectifs uniquement en Multijoueur (les fermes chinoises produisent 25 % de nourriture en plus). De petites choses certes, mais lorsqu'elles sont nombreuses, on se retrouve avec un jeu transformé ! En attendant le test, qui devrait confirmer mes bonnes impressions, il est encore temps de préparer heaumes, armures et épées : en novembre, ça va sérieusement trancher dans le vif !

Luc-Santiago Rodriguez

50 personnes environ ont travaillé sur Age of Kings. Ils appartiennent tous à Ensemble Studio, créé par Bruce Shelley (cf. Portrait Gen4 n° 122). Outre quelques jeunes et fringants développeurs, souvent passionnés - disent-ils - par les civilisations anciennes (l'un d'eux, Paul Bettner affirme adorer le Japon médiéval), on trouve aussi de curieuses personnalités à Ensemble Studio. Sandy Petersen n'évoque sans doute rien à la majorité d'entre vous, mais il faut savoir que c'est l'auteur du jeu de rôle le plus pratiqué : l'Appel de Cthulhu ! Il s'est tout simplement occupé du design de Age of Kings. Avec des gens issus d'horizons aussi variés et vraisemblablement motivés et talentueux, on peut raisonnablement compter sur un très bon résultat !

récompense

www.lucasarts.com

de fabrication de composants informatiques, qui a déposé le bilan le 24 août. Apparemment, Hercules n'aurait pas supporté le départ de Pif !

• EA Sports, éditeur roi en matière de licences, vient d'en acquérir une de I haute important le sponsoring du championnat de football américain * Us Vegas. Content le savoir j'espère...

Peut-être vous rappelez-vous de One Must Fall 2097. un jeu de combat classique qui mettait en scène d’énormes robots.

La technologie que ce jeu utilisait à l’époque étant complètement obsolète, les développeurs ont décidé de revoir un grand nombre de choses pour sa suite. One Must Fall : Battlegrounds. Ainsi, la vue de côté a été abandonnée pour une vue de derrière bien plus agréable. Ensuite, la 2D a été oubliée au profil de la 3D. un moteur spécifique ayant été spécialement développé pour l’occasion. Les robots bénéficieront d’animations motion-capturées et. grande nouveauté, il pourra y avoir plus de deux combattants sur un round. Vous pourrez donc créer un robot et participer à des tournois dans des arènes interactives (tout du moins, vous pourrez utiliser des éléments du décor). Également orienté pour le jeu en réseau, il est question de compétitions un-line et de combats en équipe. Attendons les prochains mois pour savoir si ce deuxième opus marquera un peu plus les esprits que son aîné.

la mia

Il est chauve, il a de grandes oreilles et ce n'est pas Julio car il n'a pas de barbe. Zax est un alien dont le vaisseau s'écrase sur une planète inconnue.

Il va donc lui falloir jouer les Christophe Colomb et explorer les lieux à la recherche d'une quelconque aide technologique pour réparer son vaisseau.

Mais voilà, le gros méchant Om n'aime pas les extraterrestres aux organes auditifs proéminents et va tout faire pour éliminer notre Zax adoré. Reflexive Entertainment est en plein développement de ce jeu d'action en 3D subjective aux couleurs chatoyantes, dont les captures d'écran rappellent inévitablement Arcanes (Virgin). Il faudra attendre l'année prochaine pour savoir si c'est aussi réussi.

TÊTES EN L'AIR

Avant que ne sorte Theme Park World, les développeurs de RollerCoaster se sont dit qu'ils pourraient peut-être caser une petite extension pour leur jeu. Prévu pour ce mois-ci aux États-Unis, Added Attractions proposera donc de nombreux grands huit inédits mais aussi des nouveaux thèmes tels que la Jungle ou la Préhistoire. Vingt-cinq nouveaux scénarios devraient également vous permettre de créer des parcs d'attractions personnalisés.

w en ait

Le mois dernier, au Royaume-Uni, Compaq a subi un énorme cambriolage de 1 440 unités d'ordinateurs portables, ce qui représente tout de même 5 % de perte sur leur ventes estimées du prochain quart d'année. Apparemment, le gros du butin réside dans le type d'écrans dont étaient équipés les ordinateurs, ces derniers faisant l'objet d'une véritable pénurie au niveau international. Le hic dans tout cela, c'est que les trois brigands, qui pensaient voler des ordinateurs complets, ont en fait dérobé des machines qui n'étaient pas complètement montées. Du coup, il va leur être très difficile de revendre discrètement plus de 1 400 disques durs ou claviers...

Quel manque de chance !

se»*. 9/1

N“!27* U1»

ROBBIE CHANTE LE FOO

H

Récompense de la meilleure chanson, du meilleur clip et du meilleur chanteur solo... Voilà tout de même ce qu'a raflé Robbie Williams aux derniers Brit Awards (victoires de la musique anglaises) !

Eh bien, ce cher monsieur va également participer à la musique de Fifa 2000, le prochain jeu de football d'Electronic Arts.

Une chanson a déjà été écrite pour l'occasion mais le communiqué de presse nous précise que Robbie participera à l'aventure Fifa 2000 à plusieurs niveaux.

Lesquels ? Encore un mystère à éclaircir...

la théorie è l’mlulm

Le Monde du jeu est de retour. Pour sa troisième édition, qui se tiendra du vendredi 75 au samedi 17 octobre, ce salon marquera une évolution des jeux de rôle traditionnels vers les jeux vidéo.

Ainsi, sur 5 000 m2 d'exposants situés au Centre international de l'automobile de Pantin (25, rue Honoré-d'Estienne-d'Orves), vous découvrirez toutes les nouveautés en matière de jeux : jeux de rôle (classiques et grandeur nature), jeux sur plateau, jeux vidéo, etc.

Parmi les nombreuses animations et autres démonstrations, un réseau local d'une quarantaine de machines vous permettra de participer à des concours (espérons que le réseau fonctionnera cette année...).

Le billet d'entrée sera vendu 50 francs et un passeport de trois jours vous coûtera 105 francs.

Un rendez-vous que nous sommes contents de retrouver.

Ma petite entreprise

En juillet dernier, Commandos : derrière les lignes ennemies est sorti. Reconnu depuis comme un hit incontestable, il est aujourd'hui décliné sous toutes ses formes. Après Shadow Compagny, Commandos en 3D, voici venir Hired Team, Commandos en vue subjective. Vous disposerez d'une équipe de quatre mercenaires (scout, artificier, tireur d'élite et «gros bourrin») entre lesquels vous devrez switcher pour mener à bien des missions d'observation, d'infiltration, de destruction, etc. Quatre campagnes composées chacune de quatre missions vous proposeront de nouveaux environnements, de nouvelles armes et de nouveaux ennemis. Dommage que les captures ne nous montrent que les capacités du moteur 3D et aucune mise en situation. Il va falloir attendre...

Vous en avez marre que votre petit chef vous marche sur les pieds ? Vous voulez devenir Bill à la place de Gates mais les banques vous rient au nez ? Ne cédez pas au désespoir, Monte Christ» Multimédia a pensé à vous ! Déjà remarqués pour leur remarquable (mais un peu court) Wall Street Trader, ces développeurs français fanas d’économie vont vous permettre, avec Start Up, de créer votre propre entreprise de haute technologie et de devenir le maître du monde - financièrement pariant bien sûr. Vous devrez, avec un capital de départ conséquent, vous positionner sur le marché puis équiper vos locaux, embaucher du personnel, développer votre force de vente à travers le monde.

Apparemment, aucun paramètre n'a été négligé pour rendre cette simulation aussi réaliste que possible. En plus du mode Solo, vous pourrez vous connecter sur le Net pour affronter d’autres requins en herbe. Le tout se passant dans un univers qui rappelle Theme Hospital, on attend la sortie (en novembre) avec curiosité.

ate stellaire deux-neuf-un-neuf-neuf point neuf, extrait d'une transmission au commandant de l'USS GEN4 : « Nous avons retrouvé la trace de Gordon Freeman, il a été capturé par les Romuliens. Cet abruti, en essayant de s'échapper, a encore appuyé sur le mauvais bouton. Résultat : une anomalie spatiale et la création d'une multitude de nouveaux mondes dans la zone neutre. Les Romuliens ont déclaré qu'ils leur appartenaient, donc, de fait, les Klingons ont rappliqué histoire de foutre le binz ! Alors vous, bougez vos fesses et allez dare-dare là-bas histoire de maintenir la paix et de venir en aide aux indigènes ! » Le décor étant posé, attardons-nous maintenant sur les possibilités du jeu en lui-même. Star Trek : New Worlds vous laissera la liberté de choisir le camp auquel vous vous affilierez (Romuliens, Klingons ou Fédération). Chacun de ces camps possédera bien sûr ses propres bâtiments et troupes fidèlement retranscrits des films, livres et autres feuilletons. Selon le camp que vous aurez choisi, vous aurez droit à des scénarios différents. Ceux-ci

Les trekies vont être gâtés car voilà un nouveau jeu explorant leur univers favori. Bon, cette fois-ci, il s’agit d’un jeu de stratégie en 3D temps réel, ce qui pourrait pousser les « spockophobes » à s’intéresser

vous mettront aussi bien en relation avec les autres factions qu'avec les habitants des mondes découverts. Gageons qu'ils seront riches en rebondissements et en trahisons de tout poil.

2 be 30

Star Trek : New Worlds est un jeu de stratégie en 3D temps réel, ce qui signifie que vous aurez le loisir de vous balader dans les décors comme si vous y étiez, ou encore que vous aurez la possibilité d'admirer les bâtiments ou les véhicules sous toutes leurs coutures. Pour l'instant, les décors et les objets modélisés sont d'un niveau fort honorable mais nul doute que dans

d’un peu plus près à cet opus.

Star Tre

»

«

«S

brlds

les mois qui viennent, cela sera encore amélioré. Les programmeurs ont apporté un grand soin à l'animation des véhicules (ainsi, ils accélèrent progressivement et font parfois un demi-tour avant de prendre la direction indiquée), ce qui renforce le réalisme. De plus, ils se sont permis le luxe d'intégrer une séquence animée lors des constructions de vos différents bâtiments : des véhicules sortent de votre base, posent les dalles sur le sol, font les différents marquages dessus puis montent le bâtiment, et tout cela en 3D pendant que le jeu tourne... Impressionnant ! Cela donne un petit aspect « Constructor » qui n'est pas pour déplaire et ça change du bâtiment qui sort de nulle part. Sinon, le jeu se gère entièrement à la souris (bien qu'il y aura peut-être des raccourcis clavier), par des clics sur les menus ou sur les véhicules. Cela reste très simple une fois le fonctionnement compris. Il reste juste à espérer que le système des menus sera un peu plus rapide afin de ne pas pénaliser l'intensité de l'action.

Téléportation

Bon sinon, cela reste classique : collecte de ressources, construction de bâtiments puis d'unités et bastons. Attendons de voir si les missions valent le coup (il n'y en avait que quelques-unes disponibles dans cette version) et si l'intérêt est au rendez-vous.

Mais espérons qu'avec un univers aussi porteur que Star Trek, les scénaristes vont nous pondre des histoires incroyables avec retournements de situation et tout et tout. Star Trek : New Worlds semble donc très prometteur, avec des graphismes sympathiques et des explosions chatoyantes (on se croirait dans Incoming, et c'est peu dire). Avec quelques petites améliorations (dont l'intelligence artificielle qui a besoin d'un sacré coup d'EPO) et une musique originale, nous nous trouverons peut-être en face de l'une des bonnes surprises de cet hiver. Ultime précision, le mode Multijoueur est supporté afin de faire de vous le maître de guerre de votre camp. J'aurais juste un petit regret pour l'instant : il n'est pas possible, comme dans Battlezone, de prendre possession d'un véhicule pour le diriger au combat. Enfin, on peut pas tout avoir !

Pierrick Bellon

a«5EeiiSlTV

BBIEST PT 250. 356

B ca»3fiT unir imsEs pttock

Il suffit de regarder n'importe quel journal de 20 heures pour être convaincu (ou la tête de Julio à deux jours du bouclage), en ce bas monde, tout va mal. Guerres, accidents, épidémies, le drame vient sans arrêt frapper à nos portes. Mais nous ne sommes peut-être pas les plus mal lotis. Regardez le monde de Rayman, la célèbre créature bondissante au T-shirt rouge de chez Ubi Soft. A priori, ils avaient tout pour être heureux. Des paysages superbes, des fées compréhensives, pas de pollution, pas de rentrée des classes, des pouvoirs magiques, le paradis quoi ! Et puis patatras, tout s'effondre. Voilà qu'une bande de pirates, de vrais pirates avec pavillon noir, sabres d'abordage, chemises rayées et tout et tout (et même un bateau volant, pour éviter les embouteillages) s'en prennent à eux sans crier gare. Ça ne vous a jamais frappé, vous, à quel point le spectacle du bonheur est insupportable aux affreux ? Voilà donc tout ce brave petit peuple réduit en esclavage, enfermé dans les cales du vaisseau, affamé.

sans espoir. Sans espoir ? Et Rayman, alors ? Et le preux héros au poing éjectable qui a déjà sauvé ses petits congénères ? Eh bien il file un mauvais coton. Les pirates ont brisé le « cœur du monde », source de ses pouvoirs.

fée et rit

Heureusement, comme tout preux chevalier, l'être à la frange volante a sa belle dame : la fée Ly. Celle-ci lui envoie de l'aide, sous la forme de son vieil ami Globox la grenouille. En fait, l'énergie du cœur du monde n'est pas perdue, elle a seulement pris la forme de sortes de grosses lucioles, les Lums jaunes et les Lums rouges. Absorber les Lums rouges va rendre progressivement ses pouvoirs à Rayman. Mais sa vraie mission consiste à recueillir tous les Lums jaunes afin de reconstituer le cœur du monde, rendre son énergie aux siens et vaincre les pirates. Chemin semé d'embûches et d'acrobaties, bien entendu. Quand on retrouve un vieux copain après

Rayman 2

Format CD-ROM PC / Éditeur Ubi soft / Sortie novembre

plusieurs années d'absence, on peut être sûr d'une chose, c'est qu'il a changé. Le tout est de savoir si c'est en bien ou en mal. Avec Rayman, on ne se pose pas longtemps la question. Toujours mal coiffé, toujours frétillant, notre ami bondissant a pris du volume. Après une superbe cinématique, digne de ToyStory, on le retrouve entièrement en 3D et avec un petit côté Tomb Raider. Non, n'allez pas croire que les développeurs du jeu ont doté la malheureuse créature d'implants au silicone pour lutter à armes égales avec Rynn et Lara ! Ils ont tout simplement opté pour une vue en «caméra objective» (c'est-à-dire placée dans le dos du personnage).

Boite à pastels

Les auteurs ont eu la bonne idée de la placer légèrement en arrière afin qu'elle ne soit jamais gênante. Ce qui rend non seulement les mouvements très faciles (contrairement aux précédentes tentatives de jeux de plates-formes en 3D tels que Starshot, les sauts sont parfaitement réalisables), mais permet surtout de voir où l'on va et d'apprécier le décor. Particulièrement soigné, exempt d'objets 2D, il prend un aspect de rêve d'enfant. Les couleurs pastels sont très apaisantes, les rivières cristallines à souhait, et plein de petits animaux tout ronds ajoutent encore au charme de l'ensemble. Créatures purement passives pour les unes, agressives pour

d'autres (même si les méchants sont pour l'essentiel les pirates robotisés) et surtout pas mal d'alliés qui vont venir aider Rayman dans son périple. Le jeu a vraiment été pensé « tout public », sans, pour une fois, que ce qualificatif soit insultant. Dans son univers très Télétubby, il fourmille d'aides et de conseils pour que les plus jeunes ne soient pas perdus, tout en offrant assez d'actions (phases classiques - sauts, lancers de poing, mèche hélicoptère - et d'autres un peu moins consistants, surtout à piloter - ski nautique, vol à dos d'oiseau...) et de rebondissements pour que les gamers soient comblés. Bien sûr, tout n'est pas encore parfait, mais les bugs graphiques, peu nombreux, ne sont pas inquiétants, et le seul reproche qu'on pourrait vraiment faire au jeu à ce niveau, c'est de trop privilégier le joypad au clavier. À part ça, en attendant la sortie, on n'a plus qu'à s'entraîner à faire des bonds !

Rémy Goavec

Battlezone, ce fut une sorte de minirévolution à la rédaction. Je me souviens des anciens, piaillant et battant frénétiquement des mains. Je me souviens des larmes de joie qui coulaient sur leurs joues ridées. Moi, je n'étais qu'un petiot et ils représentaient toute la mémoire de notre clan. Aujourd'hui, nous sommes les anciens. Nous sommes devenus à notre tour la mémoire du clan... Ah ! Battlezone, son pilotage de vaisseaux, de tanks et de robots, son héros qui change d'appareil dès que celui-ci est trop endommagé ! Ah ! Battlezone, sa campagne dynamique à multiples rebondissements, son graphisme 3D, son look à mi-chemin entre un mechwarrior-like et un jeu de stratégie, ses duels opposant les humains aux aliens pour la possession de nouvelles terres, sa construction de bases, de bâtiments et d'unités...

Renouveau nnuveau

Oui, bon, je vous parle de Battlezone, tel un vieux radoteur. Mais Battlezone II, alors, me direz-vous ? Eh bien, il ressemble énormément à son aîné. On reprend la même histoire, le même fonctionnement,

Malgré uii enthousiasme général de la presse, Battlezone n’a connu qu’un succès mitigé auprès du public. A croire que vous vous foutez éperdument de ce que l’on écrit ! Allez, on vous laisse mie dernière chance de vous rattraper avec Battlezone IL

avec toujours ce mélange d'action et de stratégie (vous devrez construire votre base comme dans n'importe quel C&C-like). Des améliorations ont bien entendu été apportées. Le graphisme est plus fin et les six mondes que vous visiterez (en une quarantaine de missions) sont désormais pourvus de faune et de flore. Arbres, herbes et animaux (la plupart agressifs) sont du tableau. Vous y trouverez également plus d'armes (environ 25), plus d'unités (environ une trentaine à répartir dans les deux camps) et votre héros, lorsqu'il sera à pied, pourra agir de bien des manières. Il pourra, grâce à cinq ou six armes, descendre pilotes et robots ennemis, et aura la possibilité de prendre le contrôle d'un autre véhicule ou encore de pénétrer dans les bâtiments pour changer leur production. Plus de liberté, une interface simplifiée, Battlezone II est promis à un bel avenir. Espérons simplement que la version finale ne ramera pas autant que celle qui nous a été présentée.

Cedric Gasperini

M IIM*L lÈÏIMItJOUn

mm

Battlezone II

5 CD-ROM WINDOWS

MENEZ LA PREMIÈRE MISSION HUMAINE SUR MARS

œ&r w

rw//

La planète Terre est menacée.

Le futur de l’humanité réside dans le projet de colonisation d’une planète voisine.

La première mission interplanétaire est lancée et vous en êtes l’astronaute, a l’approche de Mars, un champ électro-magnétique heurte votre station et force au crash...

\

• Navigation 360° fluid Des solutions fascinantes pour plus de 70 heures de je • Images issues des programmes spatiau de la NASA et de la Russi • Plus de 55 000 scènes en 3D et animation H'    • Interactivité non linéair

•    Evolution dans un environnement riche en détail • Relevez les énigmes et le défi des puzzles en 3i

•    Découvrez les secrets de la civilisation martienn

"The strongest

SCI-FI ADVENTURE IN YEARS

COMPUTER GAMING WORL

L’jr ■ m «-k* N5*...    ■    mm

L

isponible dans la Distribution, s Fnac, Surcouf, les magasins pécialisés, et par correspondance.

www.alsyd.com

Zirst Grenoble-Meylan 43, chemin du vieux-chêne 38240 Meylan Tél. 04 76 41 85 05 fax 04 76 41 83 96

e-mail : info@fr.alsyd.com

\LSYD«

[LJ

Beex questions à Bernard

De quelle manière avez-vous suivi le projet ?

J'ai donné mes directives pour que Les Fourmis soit un véritable petit monde. Je voulais que ce

•i.'i

es Fourmis, jeu de simulation (reconstitution du mode de vie des fourmis), de stratégie (gestion d'une colonie de fourmis rousses) et d'aventure (adaptation des livres de Bernard Werber, Les Fourmis) se déroulera sur deux plans : à l'extérieur de la fourmilière (nombreux environnements reconstitués : jardin, forêt de pins, etc.) et à l'intérieur de celle-ci. En extérieur, vous devrez récolter des ressources et apprendre à survivre dans un monde en 3D (possibilité de zoomer, de faire tourner la caméra, etc.) peuplé de prédateurs (de l'acabit de la mante religieuse ou carrément de celui de la grenouille !) et d'autres insectes intelligents qui cherchent, eux aussi, à se construire un antre (fourmilière, ruche, c'est selon...). En intérieur, il s'agira de construire un home sweet home de qualité, un

soit comme si le joueur avait une fourmilière à la maison et que grâce au jeu, il n'ait pas à faire souffrir les animaux. Êtes-vous satisfait du résultat ? Oui, je suis très satisfait du résultat. Le jeu est doté de très jolis

graphismes et, surtout, il est plein de vie. On peut observer Les Fourmis comme un spectacle en dehors du côté stratégique et gestion. Un petit peu comme une fourmilière virtuelle.

peu à la manière de Dungeon Keeper 2, avec des couloirs et une quinzaine de salles qui demanderont un entretien constant.

L'intelligence artificielle de vos fourmis (il existera de nombreuses classes : ouvrières, militaires, etc.) et des autres formes de vie sera caractérisée par une vingtaine de facteurs tels que l'agressivité, la faim ou le stress. Ainsi, si vous envoyez des fourmis à l'abattoir, leur niveau de stress augmentera et elles s'enfuiront. Autre exemple, si un prédateur n'a pas très faim, il se montrera moyennement agressif.

Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'une véritable intelligence transpire de ce jeu de stratégie qui pourrait apporter un peu de souffle au genre.

Sébastien Tasserie

Inspiré de la célèbre trilogie de Georges Lucas, euh... pardon, je veux dire de Bernard Werber, Les Fourmis est un jeu de stratégie temps réel édité par Microïds.

Ne sortez donc pas les insecticides car, pour une fois, les fourmis sont nos amies !

s rourmis

Kj vi.iinriT

♦ LEStmORj DEPUÎS PLUS DE 1000 AEIS. T LA SORCELLERIE A RESSUSCÎf É SOn 1 ÂmE DE GUERRlERJL DOit À PRÉSEnî REtRPUVER_SES POUVOIRS AnCESfRAUX POURACHEVERSOn ULÎifflE CROISADE.

iliesî le isràmiu^.

U DE ROLE EP1Q1

Plus de 50 personnages non-joueurs et 25 types d'ennemis

Combats intenses et dynamiques permettant de réaliser de nombreux coups et enchaînements

Un univers immense incluant villes, donjons, forêts et bien d'autres lieux fantastiques

Plus de 50 sorts, 40 armes et 20 armures

Découvrez le Monde du Revenant sur www.eidos.com www.cinematix.com

Concours, astuces et solutions T . v    08 36 68 19 22 *

1 1 A    3615 EID0S *

Cinematix, le logo Cinematix, Revenant sont des marques déposées de Cinematix. Tous droits réservés. © et édité par Eidos Interactive 1999.

•    La soirée annuelle d'Eidos a cette année eu lieu sur une superbe péniche. Voici ce que vous avez raté de cette présentation à la presse et aux acheteurs des produits de l'éditeur :

-    La vidéo tournante de Commandos 2 qui promet énormément. Vous pourrez voir l'intérieur des bâtiments et effectuer des mouvements assez impressionnants. L'animation des personnages, hyper détaillée, a apparemment été la source d'un travail énorme.

-    David Cage, le.créateur de The Nomad Soûl,

très fier de nous annoncer (en privé) que l'une des plus importantes des récentes améliorations du jeu réside dans l'ajout d'énormes cargos illuminant le ciel. Vivement la version finale !

•    Un membre de l'équipe d'Eidos nous a annoncé, très sûr de lui, que Daikatana sortira uniquement lorsqu'il sera mieux que Half-Life en Solo et mieux que Quake III en réseau. Et à quoi correspond la date de sortie prévue pour décembre alors ?

•    Sans oublier,

de superbes mannequins habillées en Lara Croft, une fantastique danseuse du ventre, des loukoums, un lanceur de couteaux...

Et un chameau ! •

-'J 1

Oavit Holiaiï

Ce n’est pas la première fois que des histoires de vol viennent salir ce beau milieu qu’est celui de l’édition du jeu vidéo. Cette fois-ci, c’est GT Interactive qui est dans le collimateur de la justice américaine, StarPlay, une petite boîte de développement, ayant porté plainte contre elle. L’histoire raconte que GT Interactive aurait récupéré une version du jeu de bowling que Starplay développait (Alley 19 Bowling, pour ceux que ça intéresse) et qu’il l’aurait distribuée en Europe (euh, pas en France je crois) par le biais de son bureau allemand... Cette histoire me rappelle un peu celle où je me suis fait coincer par un prof pour tricherie alors que je n’avais eu qu’un 2/20. Non mais, toute cette histoire pour un jeu de bowling !

Mis à part les baigneurs qui font pipi et la Dictée magique, il faut bien reconnaître que nous n’avons pas de jouets vraiment intelligents.

Et heureusement, s’il on en croit les conséquences que cela pourrait entraîner et qui nous sont décrites dans le scénario de Disfigured. développé par Xyla. Imaginez qu’en 2036, l’intelligence artificielle ultime a été implantée dans des personnages pour enfants. Mais les humains n’ayant rien trouvé de mieux que d’utiliser ces derniers comme esclaves, les jouets se sont rebellés et ont éradiqué la race humaine (ah. ils ne plaisantent pas !). Bref, après la guerre, vous prenez les commandes d’un des leurs (vous pourrez personnaliser votre apparence, votre voix, vos vêtements et vos expressions faciales) et vous devrez infiltrer le repère de plusieurs de vos congénères. Disfigured est un mélange de jeu d’aventure à la Tomb Raider et de jeu de combat assez poussé, puisque vous pourrez programmer des enchaînements de coups (un adversaire réagira différemment s’il le connaît ou s’il ne le connaît pas). Et en plus, Disfigured semble doté d’une ambiance assez glauque...

Chirurgie esthétique

ANDY N EST PAS MORT !i

Nous pensions le jeu Heart of Darkness mort et enterré, mais Infogrames semble vouloir le faire revivre grâce à deux opérations marketing : la sortie des excellentes musiques du jeu en CD et une opération spéciale avec Coca-Cola. Jusqu’à la fin octobre, pour l’achat d’un multipack de cette célèbre boisson gazeuse, l’acheteur recevra un CD-ROM PC comprenant deux niveaux complets du jeu. deux mois de connexion gratuite à Internet par Infonie et diverses vidéos sur le développement de Heart of Darkness.

Ah, les fêtes de Noël approchent !

MUE les llirts!

Il paraît qu’il reste encore des nostalgiques des Lemmings. Et je le prouve ! Notre Seb par exemple continue à aduler en secret les bonshommes aux cheveux verts. C’est donc avec une joie non dissimulée qu’il a accueilli Lemmings Révolution, l’énièmé déclinaison du hit de Psygnosis (après de gros ratages tels que Lemmings 3D, Lemmings Paintball. etc). Tout en 3D et donnant la possibilité au joueur de tourner autour des décors, ce nouvel épisode proposera des niveaux casse-tête avec les habituels foreurs, constructeurs, parachutistes, etc. Au vu de la démo, pas grand-chose de nouveau donc, si ce n’est l’irrésistible charme des Lemmings qui se suicident toujours avec innocence et la vue panoramique pratique.

tout est

Inspiré du jeu de rôle papier du même nom (en Suède), Eon pourrait bien venir enterrer tout ce qui s’est déjà vu en matière de RPG sur PC. Tout d’abord, le scénario ne repose pas simplement sur le sauvetage d’une population menacée par des forces démoniaques. Vous serez plongé dans un véritable imbroglio politique. Si, en tant que joueur, vous allez bien évidemment jouer un rôle déterminant dans l’histoire, il en est de même des personnages non joueurs qui ne se contenteront pas, pour une fois, d’être des distributeurs automatiques de quêtes. Les 16 compagnons qui pourront vous accompagner posséderont leur caractère qui pourra les pousser jusqu'à refuser l’un de vos ordres. Dernière grosse innovation d’Eon : les combats. Vous aurez beau être un héros, vous pourrez mourir d’un coup de dague dans le cœur !

Le système gérera les fractures, les blessures aux organes vitaux, etc.

Une approche beaucoup plus réaliste quoi ! Un jour peut-être, en l’an 2000, nous verrons débarquer Eon et nous serons contents...

Alors c’est vrai, Créatures 3 n’est pas un vrai jeu mais vu votre engouement pour les précédents opus, il serait dommage de ne pas en parler. Alors quoi de neuf pour ce troisième simulateur de vie artificielle ? Eh bien, une fois de plus, vous allez prendre la destinée de vos Noms en main sur une carte deux fois plus grande que celle de Créatures 2 (divisée en cinq environnements possédant chacun leur propre écologie). L intelligence artificielle de vos Noms a été améliorée mais ce sont suitout les modifications génétiques leur permettant de se singulariser qui sont les plus intéressantes. Et pour vous, joueurs dont l’intelligence n’a pas évolué depuis le deuxième épisode, vous trouverez une famille de créatures prête à l’emploi !

Jeux videos : Neufs et Occasions

Imports US

Achat - Vente Echange

ALLE RESEAU

Le dernier beat'em ail en date sur PC remonte à février 1998, c'était Fighting Force. Un jeu mi-figue mi-raisin qui n'avait pas su conquérir le public. Développé par Toka, une société de développement française, Soûl Fighter espère bien convaincre tout le monde en renouant avec l'un des plus vieux genres du jeu vidéo. Trois personnages aux caractéristiques différentes pourront combattre dans un monde heroic-fantasy : un guerrier, un magicien et une voleuse. Vous vous doutez bien que le guerrier utilisera allègrement son épée lourde tandis que le magicien usera plutôt de ses sorts à distance. Vous allez donc affronter une quarantaine de monstres différents (hommes loups, trolls, etc.), ramasser des bonus et faire face à des événements imprévus (des boules de feu qui vous tombent dessus, par exemple). Graphiquement, Soûl Fighter est

S’il y a mi genre peu représenté sur PC, c’est bien le beat'em ail.

Et pourtant, nombre d’entre nous ont déjà pris plaisir à avancer bêtement et à étaler toutes sortes de monstres. Avec Soûl Fighter, ceux-là et bien d’autres risquent d’être comblés !

127 • 4G

tma§emm

En développant Soûl Fighter, l'équipe de Toka a voulu rendre hommage aux vieux beat'em ail des années 80

qui sortaient d'abord en arcade puis étaient convertis sur console. La liste pourrait être très longue mais citons Double Dragon (1986) et Golden Axe (1989) qui ont connu un succès énorme (nombreuses

suites) et qu'on ne peut oublier...

impressionnant et au-dessus de tout ce qui se fait aujourd'hui (je ne parle pas de Soûl Calibur sur Dreamcast). Pas de problème non plus au niveau de la fluidité des animations (100 séquences motion-capturées ont été utilisées pour les trois personnages !). Et finalement, pas d'inquiétude à avoir sur l'intensité de l'action, les ennemis attaquant parfois par cinq ou six et de tous les côtés... Afin de les maîtriser, vous disposerez de prises bien pratiques (coup de pied retourné, coups spéciaux, etc.) et d'armes variées (épée, hache, arc, couteaux à jeter, etc.). Soûl Fighter fonctionne donc très bien mais j'émettrais quelques réserves quant au degré d'interaction avec le décor et la durée de vie du jeu (uniquement six mondes découpés en dix sous-niveaux). Allez, faisons confiance aux développeurs pour arranger cela avant le mois prochain.

Sébastien Tasserie

DE TACTIQUE GQRE

JE SEUL JEU

* ï 1,

A **V ^ . -ir*' ^

v iâjk .ï 1HT

MtWi* *

feW ^-.p.,./v. ~

J <: • ■• "* ^Ejl

GA eSN» as.' fs

IpIlM^*i«ï'-^y

\ % A

Fr /fa

p|o ïjklrFj^ M Hsl

(' & !':• W'fmr

Rally Championship 2000, ou le mariage du jeu et de la pub. Préparez-vous à voir débouler des logos sur roues qui parcourent l’Angleterre, l’Irlande ou l’Ecosse sur des circuits réels. L’objectif est clair : obtenir le jeu de rallye le plus réaliste possible.

en épingle à cheveux, je vous recommande la plus stricte prudence. Rally Championship 2000 est également sympathique par le nombre de ses options : la météo est prise en compte (soleil, brouillard, nuit, jour), ainsi que le pourcentage de boue, de neige, et de gravier sur la route, la température et le vent. Rien que ça. Au volant, ces paramètres ont une certaine influence sur vos dérapages incontrôlés, je veux dire qu'il va vraiment falloir vous accrocher à la route. N'allez pas trop vite au début, profitez du paysage ! Ils sont si jolis les paysages, un peu de féerie dans les graphismes, ça aide à supporter le bruit des moteurs. Vos véhicules, justement, seront aussi sujet à des réglages minutieux, vous pourrez choisir entre différents genres de pneus, différents types d'accélération pour des voitures authentiques que vous pourrez bidouiller à loisir. Comme en vrai !

Noël Chanat

Ca roule. Raoul

'est impressionnant. Je crois qu'on peut établir une échelle de valeur où trois critères majeurs définiraient ce soft : la pub, les bugs et les options. Bon, je ne vais pas vous soûler avec les deux premiers critères (c'est vrai, qui ça intéresse Michelin retournant sous Windows, sans vrai Mobil, juste parce que Renault s'amuse à geler l'écran avec ses potes Citroën et Dunlop, la Total quoi ! hein, qui ça intéresse ?). Bien. Je vous parlerai plutôt de la beauté du jeu et de sa prise en main. Je ne vous cacherai pas qu'au premier abord, on passe plus de temps à faire des tonneaux et à essayer de rouler sur le toit qu'à progresser correctement. Une fois passée la phase initiatrice, et quand on parvient à affiner sa conduite, le jeu commence à révéler son potentiel. La tenue de route est appréciable, conférant à l'ensemble une impression de réalité. À chaque modèle de voiture correspond un style de conduite différent. Il va donc vous falloir de la finesse pour vous faire à chaque voiture. Dans la mesure où les circuits sont truffés de routes barrées, de ballots de paille en béton (hé oui) et de virages

3D Blaster GeForce Annlhiiator

30 Blaster GeForce Annihilator, c’est la révolution graphique avec l’architecture Transform & Lighting indépendante du CPU, 32 Mo de SDRAM et pour la première fots 4 pixel pipelines destinés au calcul et rendu des images. Pour des graphismes criants de vérité en millions de couleurs.

Pourrez-vous résister à tant de puissance ?

O

Tomb Raider The Last Révélation

u vert depuis peu, le site officiel de Tomb Raider pose un problème : Lara nous accueille de dos. Alors, les petites animations qui bougent dans tous les sens, c'est bien beau mais les fans ne pourront reluquer la poitrine de leur héroïne préférée. Sinon, vous trouverez les derniers screenshots et autres interviews des développeurs. http://www. tombraider.com/trlr/

CODEMASTERS

£n plus des rubriques classiques (description des jeux en développement, des jeux déjà développés, des informations sur la société, etc.), on trouve sur le site de Codemasters des news sportives en relation avec leurs jeux. Par exemple, les rebonds du championnat de rallye (en rapport avec leur jeu Colin McRae Rally). Évidemment, il faut s'y intéresser... www. codemasters. com

JUs&

iTf

Kl

Jay Dee

A lors d'accord, c'est un site tchèque. Ben n'empêche qu'il est drôle-/ « ment bien fait. Mais si je vous le conseille, ce n'est pas pour ses tests ou ses news, mais surtout pour ses trainers etcheats. C'est simple, c'est là que Luc s'abreuve pour le CD. On y trouve des moyens de tricher, même et surtout pour les jeux récents, tout comme des sauvegardes. En or, je vous dis. h ttp://www.jay dee. cz/

Rogue Spear Data Base

£n principe, tout ce que vous avez toujours voulu savoir (et avoir) sur Rogue Spear sans oser le demander devrait être sur ce site. C'est simple, tout y a sa place : les prochains mods, les armes, les patches, les tests, les captures, les news... Bref, une fois que vous aurez le jeu, je vous conseille de fréquenter cette adresse ! httpJ/rsdatabase.gamenation.com/

Sites officiels

Civiuzation II Test of Time

Civilization Test of Time n'est pas un bon jeu pour le commun des mortels. En revanche, les nostalgiques en seront certainement dingues. Eh bien, le site officiel est à l'image du jeu. Si le joueur classique n'y trouvera aucun intérêt, le fan pourra y télécharger deux fichiers qui lui permettront de comprendre comment modifier unités et scénarios. http-J/www. civiliza tionii. com/home. h tml

Rune

A

vant que je ne découvre i celui de Rune, je désespérais de trouver un site officiel intéressant ce mois-ci ! La charte graphique est assez recherchée et on appréciera particulièrement la partie réservée auxArtworks qui sont vraiment superbes pour certains. Sinon, des screenshots à gogo et des informations sur nos amis les vikings, au centre du jeu. http://www.humanhead.com/rune.htm

11

ï>-

■ !

GA Source

D

ans la série « on vous dit tout», voici GA Source ! En plus d'être très complet, c'est surtout une source (justement) intarissable de news. Seb fréquente ce site assidûment, c'est dire ! Bref, pour être informé, souvent avant les autres, pour tout savoir sur les coulisses du jeu ou pour profiter d'annonces fracassantes, ajoutez cette adresse à vos bookmarks ! http://www.ga-source.com/

Patch Scrolls

On Ta tous remarqué : notre avenir ludique dépend des patches ! Si vous n'avez pas la patience d'attendre Gen4 chaque mois ou que vous avez une connexion à 14400, allez donc voir ce site allemand où Ton trouve uniquement des patches pour les versions européennes de jeux. Et comme le serveur est situé en Allemagne, le téléchargement est (généralement) rapide, http://www.inf.tu-dresden.de/~mr2/index3.html

Sites non officiels

•    Si vous voulez en savoir plus sur Links LS 2000. allez jeter un œil sur http://www.iriierbsoft.com/

games/1 i nks2000/

•    Sur http://www.acclaini.net/gaines/ southpark/sprally/index.htmL vous trouverez simplement une fiche

produit et une quinzaine de captures d’écran de South Park Rally • Si vous venez d’acheter Command & Conquer, Soleil de Tibérium, vous serez sans doute ravis de trouver plein de trucs sympa sur http://tswarzone. tstinies.net/

• Si vous cherchez des informations sur Middle Eartli Online, le jeu de rôle situé dans les Terres du Milieu (J.R.R. Tolkien pour les ignares), allez voir sur http://middle-earth.stomped.com/ et vous trouverez votre bonheur. Eh oui.

• Le gars de chez Thundermag se sont mis en tête de changer d’interface et d’héberger les meilleurs sites de jeux francophones. Après celui de Half-Life, voici celui de Homeworld : http ://www. thu ndermag. com/homeworld/. On s’en plaint pas !

sa

^ Disponible sur PC CD-Rom et Playstation

-«HONDA

SVtS^M0

Ubi Sc

+ FR A N CE ***

Rendez-vous avec j_;_

CASTROL HONDA SUPERBIKE 2000 au Mondial du 2 roues :

Paris Expo, porte de Versailles, 75015 Paris, du 1er au 10 octobre.

Stand Castrol : n° 581, Hall 1.

mmmmm

HOT UNE UBI SOFT 0836 684632

12.23RMINUTE)

3615 Ubi Soft

COMPLETEMENT MARTEAU

Alors que Mortyr, leur premier jeu, ne sera peut-être pas distribué en Europe ni aux États-Unis, les Polonais de Mirage sont bourrés de projets ! Ils travaillent effectivement déjà à Warhammer 40000 : Agents of Death, un quake-like « atmosphérique » situé dans l'univers postapocalyptique des jeux de plateau Game Workshop (dont ils ont la licence). On y retrouvera les armes et personnages originaux. Pas de panique cependant, c'est prévu pour Noël 2000 !

Juste pour que vous ne recommenciez pas à nous insulter, sachez qu'un test de l'add-on de Settlers III, publié par Ubi Soft au prix approximatif de 150 francs et génialement intitulé Settlers III Mission CD (sont forts au marketing !) était prévu ce mois-ci. Seulement voilà, une version test injouable et une date de bouclage avancée l'ont fait passer à la trappe ! Sachez tout de même que cet add-on va opposer trois divinités, Jupiter, Horus et Ch'ich-Yu et leurs peuples dans une lutte impitoyable pour la survie. Trois nouvelles campagnes (de huit missions chacune), un éditeur de niveaux, des nouvelles cartes pour le Multijoueur vont sans nulle doute plonger les fans des petits colons dans un abîme de bonheur !

Oii ms mit

Vous avez sans doute aperçu le pavé accompagnant chaque test et vous faisant part de la version testée et des problèmes rencontrés. Mais les versions finales, elles, sont bien entendu parfaites... non ?

Pavillon noir

Si je vous dis qu'aucune version finale ne nous est parvenue ce mois-ci, vous nous croyez ? Pourtant c'est bien le cas mais « l'affaire Pavillon noir» va occuper l'intégralité de ce « On vous avait prévenus. » Les vicissitudes de la vie de testeur sont légion et les erreurs des éditeurs n'arrangent rien. Le mois dernier, nous testions Pavillon noir qui se ramassait (littéralement) un 2 étoiles. Or, il s'avère qu'il ne s'agissait pas de la version définitive. Après un nouveau test, le jeu se montre beaucoup plus jouable (la nourriture n'est plus un problème) et Ton profite pleinement de sa richesse.

Ce qui n'a par contre pas changé, ce sont les graphismes moches et les chargements réguliers qui tuent l'atmosphère. Mais au final, le jeu pourra peut-être séduire les fanas du genre, il passe donc à 3 étoiles. ■

Bug à la cantonaise

En dépit de la récente nomination d’une «Mme An 2000», le bon peuple chinois récemment ouvert au capitalisme ne semble pas trop croire au bug du siècle. Pratiquement aucune entreprise d’Élal (plusieurs centaines de milliers en dépit des privatisations) n’a encore cherché à faire mettre ses logiciels à niveau. De toute façon, certains édiles locaux semblent considérer que le vilain bug ne serait qu’une propagande occidentale destinée à affaiblir l’Empire du Milieu ! La vraie raison de l’immobilisme chinois pourrait être plus pragmatique. Selon une étude récente, 96 % des logiciels utilisés en Chine seraient piratés, ce qui rend délicat d’en demander la mise à jour au fabricant. Cela dit. en dépit des menaces réelles qui planent sur le pays (entièrement dépendant de son réseau ferré, par exemple), les autorités centrales elles-mêmes ne semblent pas vraiment avoir conscience des risques. La preuve, selon les spécialistes de la Chine ? Le fait d’avoir nommé une femme pour s’en occuper...

&L>Cr

oe WAu ïoooL ij^s

V<S. 2 o CC MoÜS CHtklC ON1 S'ênS O nJ 62T Ê>J UMC So*z

m M'A

$Ü&

-IC.HérZ.lpSrlg'

Prochaines

SORTIES

Novembre

ROBOTS EN RAB

Que les fans de MechCommander, l'excellent jeu de stratégie en temps réel se déroulant dans l'univers de Battletech, se réjouissent !

Une extension, proposant 12 nouvelles missions, six châssis de robots, 10 armes nouvelles et plein d'autres choses, est prévue par Microprose. Vous pourrez maintenant commander jusqu'à 12 Mechs au cœur de l'action et donner des ordres tactiques plus facilement. Bref de la bonne sousoupe pour ceux qui apprécient MechCommander.

Age of Empires II ......

... .(Microsoft)

Bottlezone II .........

____(Activision)

Indiana Jones

et la Machine infernale .

.....(Ubi Soft)

Messiah ............

... .(Interplay)

Pharaon ............

......(Sierra)

Gabriel Knight III ......

......(Sierra)

Half-Ufe : Opposing Force

.....(Sierra)

MDK2 .............

... .(Interplay)

Revenant ...........

.......(Eidos)

Star Trek : New Worlds .

... .(Interplay)

The Nomad Soûl ......

.......(Eidos)

ThemeParkWorld ....

.(Electronic Arts)

I Tomb Raider, la Révélation finale .(Eidos) 1

Ultima Ascension .....

.(Electronic Arts) 1

PlanescapeTorment ...

.....(Interplay)

Daikatana..........

........(Eidos)

Deus Ex ...........

........(Eidos)

Quake III Arena .....

.....(Activision)

Nox ...............

.(Electronic Arts)

Starloncer ..........

.....(Microsoft)

SWAT3 ............

.......(Sierra)

Team Fortress 2 ......

.......(Sierra)

Urban Chaos ........

_

........(Eidos)

Black & White ......

..(Electronic Arts)

Diabloll ...........

......(Blizzard)

Force Commander —

......(Ubi Soft)

lnterstate'82 ........

.....(Activision)

Shogun : Total War ...

..(Electronic Arts)

Dark Reign 2 .......

.....(Activision)

Giants .............

.....(Interplay)

Grand Prix 3 ........

.......(Ubi soft)

Max Payne .........

.......(Take 2)

Soldier of Fortune ....

......(Activision)

Vampire ...........

......(Activision)

Les fans de stratégie n'ont sans doute pas oublié Dark Reign, sorti il y a 2 ans. Depuis, on était sans nouvelles de ses développeurs, Auran. Eh bien ils bossent ! Et pas sur n'importe quoi, sur Harn : Bloodline, adaptation d'une série de romans de l'auteur canadien Robin Crossby. Déjà décliné sous forme de jeu de plateau, Harn va maintenant prendre celle d'un jeu de rôle stratégique situé dans l'Angleterre du IXe siècle.

Guerre entre chrétienté et anciens dieux et intrigues politiques viendront égayer votre quotidien. Basé sur un moteur qu'on nous dit révolutionnaire, Harn s'annonce comme la rencontre de Baldur's Gâte et Sim City, en 3D bien entendu. Le Moyen Âge est plus actuel que jamais...

9h00 du matin, un rendez-vous imprévu débarque à la rédaction ! Surprise de bouclage, avec la Sixième Piste, un jeu 100 % français, entièrement en vidéo. Eh oui, à l'heure où la 3D domine de la tête et des épaules la moindre production ludique, quelle ne fut pas notre surprise de découvrir

David Soûl (Hutch, vous vous souvenez), Fiona Gélin,

Bernard-Pierre Donadieu...

Le jeu est une enquête policière, avec parfois la possibilité pour le joueur de cliquer sur tel ou tel

élément, pour orienter une conversation ou l'action, vers telle ou telle direction.

La vidéo est d'excellente qualité, les prises de vues bien pensées mais on attend une version jouable pour vraiment juger de la qualité intrinsèque du produit.

Jusqu'ici, les tentatives de ce genre ont été des échecs cuisants !

Appel à pigistes

Pour sa nouvelle revue au Lido, Seb recherche des danseurs et danseuses amateurs talentueux. Pour avoir une chance d’être sélectionné, il faut être équipé d’un ordinateur gonflé à bloc type PII 1-400 avec carte accélératrice 3D et accès Internet (pour le numéro de jonglage avec unité centrale et modem), il faut être très disponible (quelque chose comme 25h/24), il faut être majeur (à cause des ardeurs de Sophie), vacciné contre la rage (à cause des morsures d’Olivier) et aimer la danse et les jeux vidéo (surtout la danse). Ah, il faut aussi habiter en région parisienne (beaucoup de cours du soir) et parler anglais couramment (vous travaillerez dans une ambiance très hétéroclite).

Ceux qui répondent à ces critères et qui veulent bouger leurs corps enverront une lettre de motivation et un C.V. accompagnés d’un test de 2000 signes (espaces compris) à l'adresse suivante :

Appel à pigistes Génération 4 5/7, rue Raspail 93108 Montreuil Cedex

jusqu’où irez-vous

? Microsoft®

www.microsoft.com/france/jeux/

© 1999 Microsoft Corporation. Tous droits réservés. Microsoft et Age of Empires sont des marques déposées par Microsoft Corporation aux Etats-Unis d'Amérique et/ou dans d autres p

n le sait, Cryo Interactive, éditeur voué au « grand public », est parfois mal vu chez nous autres les hardcore gamers. Avec Atlantis II, l'éditeur français semble vouloir remettre les pendules à l'heure. Nous sommes en 1034 après J.-C. (année où une nouvelle étoile a fait son apparition dans la constellation du Crabe), bien longtemps après l'engloutissement de l'Atlantide. Notre héros, Ten, jeune Tibétain, entend un jour un appel qui le pousse à gravir une des plus hautes montagnes de son pays. Là, dans un vaisseau atlante échoué, il rencontre un vieil ermite qui vit ses derniers jours et a décidé de faire de lui son héritier spirituel. Héritier de quoi ? C'est justement ce que Ten doit découvrir, après un parcours initiatique qui le mènera du Tibet à la Chine, en passant par l'Irlande et le Yucatan (le « chaînon manquant » historique entre Aztèques et Mayas).

Trafic de corps

Le transport aérien n'étant pas encore inventé, l'ermite lui enseigne une technique de transmigration (le passage de l'âme d'un corps à un autre) très pratique. Ten va vivre son aventure d'abord dans la peau d'un jeune Chinois, puis d'un noble précolom

bien et d'un moine novice irlandais, découvrant ainsi leurs civilisations à travers les yeux d'un témoin privilégié. On le voit, Cryo n'a en rien renoncé à ses ambitions pédagogiques, mais dans le cas d'Atlan-tis II, on a le très net sentiment que cela n'a pas trop plombé le côté purement ludique de la chose... Les dialogues sont plus dynamiques que d'habitude, les énigmes nombreuses et les décors fourmillent d'objets sur lesquels agir. Ce qui est certain, c'est que Cryo ne fera cette fois encore pas mentir sa réputation en matière de graphismes. Réalisés en Omni 3D, leur beauté et leur précision sont à couper le souffle ! Nervures sur les pierres, flocons de neige bien ronds... Tout est d'une qualité quasi photographique, tout en gardant un côté « factice » suffisant pour rester dans l'atmosphère du conte - un conte de Noël, vu la date de sortie.

Rémy Goavec

ë

T- W -

:

CD-ROM PC

. ... , ,

-    •••    -    ■ K$g..    ^

êëmration 4 :★★★★★ Hit

‘ (Darkstone est un petit bijou qu’il vous faut absolument. " ‘(Darfetone est Cexcellente surprise de cette rentrée. "

Pc '?m : 18/20    ,

‘Vue ergonomie sans faile, un plaisir de jeu sans cesse renouvelé. 9

Joystick Ü Sl3,% Grand Public mjjjÈÈÊ Couverture daté Septembre

Pc Mm : &/10    # 4

“Dar^Ume sera sans conteste Cm des hits de cette rentrée. “

Pg Team z ifâ% Réseau Pc Soluces : SB%

“(Darkstone est très prenant et très efficace et il devrait rencontrer un grand succès auprès des amateurs Jtction-^Ç.v

Pg Force : f 7/20    e

“(Pas de doute, niveau technique, graphique, (Darkstone assure. ’

%Darkstone a tout de Cindispensable. *

j'SJjGfV Rgwue S 1)Q% Smileyd'Qr

Distribué par

Delphine Software International. Darkstone, le logo Delphine Software International et le logo Darkstone sont des marques commerciales ou des marques déposées de Delphine Software International. © 1999. Tous droits réservés.

Electronic Arts et le logo Electronic Arts sont des marques commerciales ou des marques déposées d'Electronic Arts aux Etats-Unis et/ou dans d’autres pays. Tous droits réservés. • Windows est une marque ou une marque déposée de Microsoft aux Etats-Unis et/ou dans les autres pays.

ELECTRONIC ARTS

www.delphinesoft.com

à l'approvisionnement en matières premières et évidemment se constituer une force militaire conséquente, histoire de pouvoir échanger des politesses avec les voisins. Heureusement, des conseillers vous aideront dans ces tâches.

Travaillez votre profil

Pharaoh alignera près de 80 bâtiments dans des domaines aussi variés que l'agriculture (dépendante des crues du Nil), l'éducation, l'industrie, etc. La place essentielle du culte dans la civilisation égyptienne a été parfaitement retranscrite. Vous pourrez ainsi ériger de nombreux temples afin de vous attirer les faveurs des dieux.

Mais pour réellement laisser une trace éternelle, rien ne vaut une bonne grosse pyramide, accompagnée de Sphinx majestueux et d'un petit obélisque (ou même grand, ne soyons pas mesquin quand il s'agit de nous). Des centaines d'ouvriers (et non d'esclaves) s'acharneront, parfois sur plusieurs générations, pour votre gloire.

Tout cela est d'autant plus appréciable que les graphismes sont vraiment magnifiques, fins et colorés. D'ailleurs, ce soin se retrouve dans l'interface graphique, et l'environnement sonore tout à fait dans l'ambiance. Bref, le jeu s'annonce vraiment sympathique et très complet. Reste à savoir s'il se distinguera suffisamment de ses prédécesseurs pour renouveler l'intérêt des amateurs.

Frédéric Dufresne

Sim Sphinx

a, il n'y a pas à dire, certains ont de la suite dans les idées. Ainsi, après leur fameuse trilogie des Cæsar, les petits gars d'impressions Games nous sortent un nouveau jeu, et devinez quoi ? Il s'agit encore de gestion/stratégie ! On aurait cependant bien tort de se plaindre car ils ont acquis une sacrée maîtrise du sujet.

La bonne surprise, c'est que l'on a droit à un nouvel univers : l'Égypte ancienne. Il s'agira d'imposer sa propre dynastie sur une période allant de - 2900 à -700 avant notre ère. Il va falloir s'habituer à prévoir sur le très long terme.

Comme dans les opus précédents, on commence petit. Quelques huttes, un puits et une ferme. Progressivement, les camps se transforment en villes, puis en cités. Il faudra organiser l'économie, veiller

Suh vos eçhafis jpouï' Hafjoween. le 2B oqtobre 9

Solutions de jeux, nouveautés et jeux concours “Gagnez nos dernières nouveautés”

Serveur vocal* 08.36.68.57.75/Serveur Minitel* 3615 code 1 ake2 *2,23 Frs/mn

www.terminalreality.comwww.godgames.comwww.take2games.com • wwwnocturnegame.com

Take 2 Interactive Software et le logo Take 2 sont des marques déposées de Pake 2 Interactive (C) 1999 Take 2 Interactive Software. Tous droits réservés. Toutes les autres marques et logos appartiennent à leurs propriétaires respectifs. Nocturne et le logo Nocturne sont des marques déposées de Terminal Realirv. Terminal Reality est une marque déposée de Terminal Reality Inc. Ciatliering ol Développera

et godgames sont des marques déposées de Gathering ol Developers Inc. (C) 1999 Gathering of Developers. Inc.

« méchant » écrit sur le front !) surgit. Il vous transforme en statue puis vous envoie dans le passé avant de s'approprier le trône. C'est un jeune alchimiste débutant du nom de Gogoud (la cruauté de certains parents est sans limite) qui parviendra à vous rendre un aspect moins rigide. Dès lors, votre but est clair : retourner à votre époque pour sauver le royaume.

Cramer les bras en caoutchouc des Big Jim, coller des chewing-gum dans les cheveux des Barbie ou jouer au chirurgien avec les peluches Bisounours. Autant de joies enfantines que l’on espère retrouver à travers ce jeu tiré d’un pilier de notre jeunesse.

Hype The Time Quest

Telle une madeleine de Proust enrichie au pétrole, Hype vient en effet réveiller le petit gremlin qui sommeille en nous. Après les Lego, c'est au tour des Playmobil de faire une incursion dans le monde merveilleux des jeux vidéo. Ils sont d'ailleurs venus en force puisque l'on ne compte pas moins de trois logiciels en préparation. Si Alex et Laura sont orientés vers le ludo-éducatif, Hype est, lui, un jeu, un vrai.

Ce nom désigne en fait le personnage que vous allez incarner. Alors que votre roi vient juste de vous adouber chevalier, un être tout de noir vêtu (avec

Retour vers le futur

Hype se présente comme un jeu à la Zelda 64. Votre personnage devra discuter, combattre, éviter des pièges, jouer les acrobates ou encore voler à dos de dragon (salut Rynn I). Équipé d'une épée et d'une arbalète, il acquerra progressivement des pouvoirs magiques ainsi que des équipements spéciaux au cours de sa quête. Dans chacune des quatre époques traversées, de nouveaux personnages et des trames variées (évitant d'ailleurs le manichéisme attendu) se présenteront à vous.

Même si l'on dénote encore quelques bugs, les graphismes 3D offrent un résultat très convaincant. C'est coloré, détaillé et le look Playmobil a été parfaitement restitué avec des textures répliquant exactement les jouets. L'animation constitue aussi une franche réussite : les personnages ont une démarche à la fois rigide et fluide, leur gestuelle est très expressive. Même les quelques musiques implémentées dans cette bêta sont agréables. Bref, si la variété et l'intérêt sont au rendez-vous, Hype : The Time Quest devrait frapper fort, non seulement auprès des jeunes mais aussi des plus vieux, ne serait-ce que pour une vague histoire de souvenirs d'enfance...

Frédéric Dufresne

Format CD-ROM PC / Éditeur Ubi soft / Sortie septembre

Bienvenue dans un monde de Chevaliers, de Magiciens et de Dragons, un monde où vos décisions changeront des Destinées.

Bienvenue dans le monde de

Or fur, for S Stfâ

Disponible en version française intégrale sur PC CD-ROM

Sim City (Conversion Amiga) (1990)

Aione in the Dark (1991)

Pirtrill

Frederick Raynal

Même s’il a disparu de la scène PC depuis de nombreux mois,

Frederick Raynal devrait revenir sous les sunlights.

En effet, travaillant depuis de nombreux mois pour SEGA, le patron de No Cliché 11e cache pas d’éventuelles conversions sur PC pour l’an 2000.

quand un circuit électronique, aussi puissant qu'il puisse être, peut créer quelque chose. Ce sera toujours les graphistes qui dessineront et animeront les personnages et les programmeurs qui leur donneront vie ! » Frédérick nous l'a prouvé ces dernières années, sa philosophie sur la conception de jeux vidéo est la bonne. Et vu comme il a su s'entourer pour son dernier produit, nous ne pouvons qu'attendre avec impatience la conversion de Toy Commander sur PC !

Didier Latil

Time Commando (1996)

mm

:

llÉi

■ Wêê,

Nom Raynal / Prénom Frédérick / Date de naissance 15 mars 1966 / Situation familiale vie

maritalement avec Yaël Barroz, graphiste des décors d'Atone in the Dark et LBA, deux enfants Jeux développés Robix, Les Toyottes, Sim City (conversion Amiga), Alpha Waves, Atone in the Dark, Little Big Adventure, Time Commando, LBA2 / Jeux en développement Toy Commander (Dreamcast) / Jeux préférés Alien 8 (Spectrum), Marble Madness (en arcade), Zelda (sur console), Carmageddon II (PC) / Loisirs informatique, kart, ses enfants

Ils se comptent sur les doigts de la main les jeux à pouvoir se targuer d'avoir révolutionné l'univers du jeu vidéo, et Alone in the Dark en fait résolument partie. Comment alors ne pas parler de Frédérick Raynal qui, depuis plus de dix ans, d'abord chez Infogrames puis sous la plume numérique d'Adeline Software et enfin de No Cliché, s'essaye à tous les genres. Comme il nous le confiait le mois dernier, après avoir créé Alone in the Dark, un désaccord s'est installé avec Infogrames quant à l'évolution des aventures de M. Carnaby. Frédérick s'est donc lancé dans un projet radicalement différent : Little Big Adventure, un jeu d'action/aventure mignonnet mettant en scène Twinsen. Ensuite, Frédérick Raynal passa au jeu d'action en 3D avec Time Commando, pour revenir finalement aux aventures de Twinsen dans Little Big Adventure 2. Décidé à se lancer dans le développement d'un jeu d'ac-tion/stratégie en 3D, il créé en juillet 97 avec Didier Chanfray, Serge Plagnol et David Cho-mard, sa société : No Cliché. Il signe des accords avec SEGA pour que son prochain jeu, Toy Commander, vienne égayer la Dreamcast. Avec un deuxième projet dans ses cartons, lui et son équipe pourraient très vite revenir sur le marché PC, l'exclusivité SEGA n'étant pas illimitée. Autant vous dire que devant le manque de créativité du milieu, on l'attend avec impatience. Pour finir ce portrait, nous avons demandé a Frédérick de prendre la parole et il a tenu à s'exprimer sur un sujet qui lui tient à cœur :

« Tiens, un petit coup de gueule sur les journalistes. On peut lire dans la presse spécialisée depuis l'annonce de la Playstation 2 des monstruosités. Grâce à l'Emotion Engine, les jeux apporteront enfin des sentiments, les visages auront l'air plus vrais que nature, les habits des personnages bougeront en fonction des mouvements, etc. Mais depuis

est tellement performant que vous risquez l'excès de vitesse ...

L'Accès 1 à Internet définitivement L GRATUIT*

FREE, l'accès gratuit à Internet où pour 0 franc tout est illimité

Et oui, avec FREE l'accès à l'internet est 100% gratuit et sans contrainte.

Personne ne viendra vous demander ni votre numéro de carte bancaire, ni 1 franc, ni 1 euro. En plus de la gratuité, FREE vous offre des performances techniques inégalées : une vitesse exceptionnelle, 50 Mo pour l'hébergement de votre site web personnel, un nombre d'adresses E-mail illimitées, une couverture nationale, et bien sûr FREE vous garantit qu'aucune publicité dans vos E-mail et site web personnel ne viendra gâcher votre plaisir... *Avec FREE, l'Internet est au prix d'une communication locale, un point c'est tout !

Recevez votre kit de connexion PC et Mac :

Par Internet sur www.free.fr, par Minitel sur 3614 FREE (0,37F/mn), par fax. au 01 53 36 39 48 ou par courrier à FREE - 24, rue Emile Ménier 75116 Paris en nous indiquant votre nom, prénom, adresse ainsi que les six premiers chiffres de votre N° de téléphone. Votre kit FREE vous parviendra dans les plus brefs délais.

Pour tout renseignement : 0810 402 402 (prix appel local)

Courez, nagez, combattez et volez dans les airs à dos de dragon

Une aventure épique qui vous fera découvrir un univers 3D envoûtant

GT INTERACTIVE SOFTWARE FRANCE

[pSYGNOStëj

[LA CHAINE ACTION ET SUSPENSE1

2,23 F/min

»

::    'époque est sombre,

les terres de Drakan ne sont plus sûres. Le village de Rynn a été mis à feu et à sang, ses habitants ont été massacrés. Seul son petit frère a été épagné mais il est désormais entre les mains d'un sombre magicien. Aidé d'Arokh, le puissant dragon rouge, elle part à son secours. L'aventure commence • ••

Découvrez une nouvelle génération de jeu, combinant aventure et combats sur terre et dans les airs. Aussi bien sur terre qu'à dos de dragon, Rynn voyage avec Arokh dans 4 univers fantastiques à travers 11 niveaux qui vont vous plonger dans des combats terrestres et aériens basés sur l'action, la résolution d'énigmes et l ' exploration.    v

ykiuii

s'stflfiiï!

lE- X T E N S I 0 N J D Rl

Braiiie de star

Mazette, voilà un dessinateur qui a du style ! Et pas seulement : du talent aussi ! C'est simple, ses albums sont presque des recueils d'illustrations tellement les dessins sont époustouflants, crépusculaires et soignés. Et comme le thème est résolument plaisant (médiéval fantastique avec gnomes, sorcières, trolls) et traité de manière très sombre, le résultat est vraiment convaincant. Néanmoins, pour apprécier cette histoire féerique, il faudra se procurer les deux précédents tomes, tout aussi épatants.

La Graine de folie T. 3 : la Morrydwen - Civiello Delcourt - Env. 80 F

la erêasière s’amuse

Dans la lignée de Révolution et autres Oh les nains, voici un nouveau petit jeu de cartes rigolo. Objectif : parcourir (mais sans tomber à l'eau) une mare envahie de rondins, de nénuphars, de brochets et de vase pour bouffer la Reine grenouille adverse. A mi-chemin entre un jeu de dames loufoque et un Frogger sur table, Crôa est simple, tactique et très marrant ! Crôa - Halloween Concept - 2 à 4 joueurs - Env. 110 F

Cette extension n'est rien de moins qu'un catalogue complet des technologies cybernétiques dernier cri ! Les joueurs fans d’implants de toutes sortes (matriciels, neuronaux, corporels, etc.) à la pointe de la technique seront donc aux anges. Bon. ils ressembleront encore moins à des êtres humains mais la performance (et surtout l’efficacité) est à ce prix ! Shadowtech - Pour Shadowrun - Descartes Editeur

Env. 200 F

Médiéval [et] fantastique

Ceux qui se passionnent pour le médiéval fantastique en général et le Moyen Âge en particulier seront certainement ravis de découvrir Histoire médiévale. Cette nouvelle revue parle de vieilles armes, de techniques de guerre, d’artisanat mais aussi de cuisine et de costumes. Bref, cette période faste est abordée sous tous les angles et de manière grand public. Heureuse initiative !

Histoire médiévale - Bimestriel - 30 F

Sac d'os

STEPHEN

Les fans vont exulter : le dernier Stephen King est un morceau de choix ! Énorme (600 pages), haletant et riche en suspense, il raconte l'histoire d’un écrivain à cours d'inspiration qui va faire de terribles découvertes sur sa maison de vacances, ainsi que sur les environs qui sont vraisemblablement hantés ! Stephen King brode une histoire qui va crescendo. Si elle commence doucement, elle s'achève dans un maelstrôm d'épouvante. Brrrrrr !

Stephen King -Albin Michel Env. 130 F “

Alex Cross a déjà traqué pas mal Au chat et de tordus dans les précédents à la SOUriS romans de Patterson. Il n'est pas au bout de ses peines puisque l'un d'eux s'est évadé de prison et recommence à commettre d'abominables meurtres, en narguant ouvertement le policier. Et quand un autre tueur en série sévit dans toute l'Europe, il y a de quoi être désorienté. L'horreur des crimes et la froideur de l'écriture rendent ce polar passionnant. James Patterson J.-C. Lattès Suspense & Cie Env. 120 F

L'Éveil de la Lune

il HM

la vérité est à l’heure

ï!L3£Ilia&U

Après une sortie tapageuse au cinéma, X-Files le film débarque là où il est le plus à Taise : la télévision. Curieusement, cette histoire de virus mutant et de manipulât e ursmanipulés passe largement mieux sur petit écran que sur grand : comme quoi... Ce très gros épisode un peu avare en révélations fracassantes mais tout de même informatif, complétera émerveille la diffusion de la sixième saison !

X-Files : Fight the Future PFC Vidéo - 90 mn Env. 120 F

m

Brûle de troll

Troll est une bande dessinée attachante : pleine d’humour et de personnages aussi débiles que gentils, elle tourne en dérision tous les poncifs de Vheroic-fantasy. Et ce n’est pas avec ce troisième tome que ça change ! Lorsqu'un troll se retrouve enceint d'un gobelin après ingestion de son doigt et que les donjons sont pleins de dragons, on cerne tout de suite l’ambiance ! Troll T. 3 : mille et un ennuis - Morvan, Sfar & Boiscommun - Delcourt - Env. 80 F

Si vous avez toujours rêvé de jouer l’homme à la cigarette, précipitez-vous sur ce supplément pour le jeu de rôle Conspiracy X. Acgis. la cellule secrète luttant contre l’invasion extraterrestre, y est décrite en détail (plans, organisation), tout comme l’art et la manière de créer son groupuscule.

Infos abondantes, background soigné : les maîtres de jeu seront comblés !

Aegis - Pour Conspiracy X - Multisim - Env. 210 F

Eraavy bahy !

Austin Powers, l’espion le plus « niquédélique » revient pour de nouvelles aventures ! Son terrible et ridicule adversaire, le Dr. Evil, n’a cette fois rien trouvé de mieux que de se faire cloner au 1/8' et d’inventer une machine à remonter le temps ! Toujours colorée, toujours débridée, toujours sixties, toujours inventive et surtout, toujours débile, cette suite est donc follement réjouissante ! À aller voir les yeux fermés (mais pas trop quand même...) ! Austin Powers, l’espion qui m’a tirée de Jav Roach Sortie le 27 octobre - lh35

Et si la préhistoire avait été l'ère des femmes ? Et si la grande déesse lunaire, chassée par l'avènement des dieux mâles, revenait sur Terre pour réinstaurer le matriarcat au XXI" siècle ? Dans ce livre remarquable, Elizabeth Hand parvient à tisser de main de maître une intrigue composée de sociétés secrètes, de magie et de mysticisme, sans oublier de renvoyer dos à dos sectes et Establishment.

Un thriller mystique extra. Elisabeth Hand - Rivages Fantasy- Env. 160 F

Oubliez les livres précédents de John Crowleyfle Parlement des fées,.. J et plongez-vous dans l'univers barbare, noir et sanglant de L'Abîme. Sur une planète minuscule, deux clans s'affrontent depuis des temps immémoriaux, tandis que la secte des Justes assassine au hasard notables et souverains. Soudain, littéralement tombé du ciel, arrive un messager asexué et... amnésique !

■ Ce livre confirme un talent original de la SF actuelle.

John Crowley - Payot SF Env. 100 F

Hannibal

Le cannibalisme était un art un peu négligé ces temps-ci. Heureusement, après dix ans d'efforts, Thomas Harris a enfin donné une suite à son célébrissime Silence des agneaux. Ce nouvel épisode remet face à face l'agent Sterling et le monstrueux Dr. Lecter, et nous fait passer de terreur en terreur, pour nous plonger dans le gore le plus total.

Même si l'écriture est inégale, Hannibal est un modèle de thriller immoral.

Thomas Harris - Éd. Delaporte Press - 14 $ en import

iirai

Orient Ixtrême

Après deux excellents premiers tomes, Chinaman, le Chinois devenu « poor lonesome cow boy », revient dans une aventure indépendante. Il s’occupera cette fois d’une adorable fillette, menacée d’être ravie à ses parents adoptifs. Thème larmoyant, mais traitement de choc ! Car un Chinois qui se mclc des affaires des Blancs, c’est toujours mal vu. L’intolérance conduira à faire parler la poudre dans cet épisode doux-amer, qui consacre Chinaman comme un vrai héros de série. Chinaman T. 3 : pour Rose - Le Tendre et Taduc - Les Humanoïdes associés - Env. 65 F

Civlllzatlon en

Ce gros jeu de plateau n’est rien de moins que la suite de Civilization ! Si le but est de traverser Moyen Âge et Renaissance et de participer à une véritable course au progrès et à la connaissance, l’aspect guerrier a été laissé de côté. Au programme donc : de la stratégie, de la découverte et beaucoup de possibilités. En dépit de sa complexité, il est possible de jouer en une soirée et jusqu’à 6 joueurs.

Cérébral mais complet. L’âge de la renaissance Descartes éditeur Env. 200 F

De nombreux joueurs un peu plus raffinés que les autres l’attendaient avec impatience : le livre du clan de la Grue. Il rassemble effectivement les esthètes de Légendes des Cinq Anneaux : des gens cultivés, fins bretteurs et pour qui l’honneur n’est pas qu’un vain mot ! Bref, ce supplément est drôlement bien réalisé et déborde de légendes et d’anecdotes. La Voie de la Grue - Pour Légendes des Cinq Anneaux

Siroz - Env. 130 F

m

À l’ouest,y a du nouveau

LA PIERRE

ONIRIQUE

Mauvais rêve

Les heureux possesseurs des Contrées du rêve (voir mois dernier) seront ravis : La Pierre onirique est une minicampagne impliquant les investigateurs dans les plans de Nyarlatothep. Détours prévus par de hauts lieux oniriques : les Terres interdites, la Grande Bibliothèque, la Face cachée de la Lune... Dépaysement assuré pour joueurs blasés.

La Pierre onirique - Pour l’Appel de Cthulhu Jeux Descartes - Env. 80 F

2000 et une nuits

Ceux qui se demandent comment le bug de l'an 2000 influencera le quotidien trouveront leurs réponses dans ce roman alarmiste. Des comptes en banque remis à zéro, un enchaînement d'évènements tragiques, de gros problèmes de communication entre nations... Ce roman où la fiction se veut en dessous de la réalité devrait donc plaire aux angoissés de tout poil qui redoutent le 31 décembre 1999 comme la peste.

Laure Hillerin - First Éd.

Env. 130 F

Frère Crapaud

L’Héritière des templiers

Le Frère Crapaud

; Feiiatid CiianU'Iaiile

Miam miam ! Des templiers, un secret, des combats, des embuscades, une histoire d'amour, de la sorcellerie : les ingrédients du roman d'aventure médiéval seraient-ils réunis ? Mais oui ! Et pas seulement d'ailleurs, puisque non seulement le récit est rythmé et original, mais en plus l'intrigue est excellente ! Très cinématographique en fait et pour cause ! Situé en 1307, lors de la chute de l'Ordre du Temple, le roman raconte l'itinéraire de Jean, dont le père, tué dans une embuscade, était le garant du secret des Templiers. Le garçon sera rapidement enlevé à sa mère par un vieux franciscain, pour être éduqué et être prêté prendre le relais du papa. De chevalier émérite, il devra devenir bon moine. Facile, si l'amour, les Hospitaliers et de vilains concours de circonstances ne venaient pas tout compliquer ! Sans temps mort et bien écrit, ce roman ravira les fans de romans historiques. Renaud Chantefable - Éditions du Rocher -110F

R Powered by Microsoft^ Force Feedbacl 6» Technology

Réglage de la longueur de la tête

Ajustement de la taille de la main

Outil Saitek nécessaire

Bouton

f 2 boutons l programmables

Pédalier

ergonomique et stable

2 boutons de tir

^ En mode combo :

manette de gaz 6 boutons de tir bouton "Hat"

Levier de vitesse à réponse rapide

2 boutons de tir

pour les reHidyea

Manette de gaz avec position droitier/gaucher

2 gâchettes

En ^ _

mode Joypad : ^

•    4 boutons de tir

•    pavé directionnel à 8 voies 1 2 gâchettes

Pavé directionnel à 8 voies ou Bouton "Hat"

Manette de gaz

Fonction twist 3D

Hub USB

Distribués par BOULANGER, DARTY, F N AC, VIRGIN,

Uv^v VP    | TV Nin-Hoinu&U'tuuiOMnutii cl |_H

tion/ecom du groupé ////SÆ S 3 î t € R

Renseignements au 01 39 86 96 30. E-mail : transtpv@club-internet.fr ou http://www.saitek.com

Pedales pour les freinages et les accélérations

©i g i t a

Réglage de l’angle de tête

Connu pour ses périphériques de jeu, Logitech avait jusqu’à présent délaissé la partie sonore du PC. Avec la gamme Soudman., le constructeur entend bien combler ce vide grâce à des enceintes 3 pohits spécialement destinées aux joueurs.

Le plus intéressant des ces

nouveaux systèmes proposés par Logitech est le Soundman X2. Il s'agit d'une paire d'enceintes de 8 watts chacun et d'un caisson de basses de 24 watts. Les satellites sont équipés de la technologie LIMAD (Linear Magnetic Drive) développée par Logitech.

En théorie, cette technologie est censée permettre à des éléments de petite taille comme ceux des Soudman X2 de produire un son clair et de saturer au minimum. Et pour une fois, la théorie est identique à la pratique. Le son qui sort des petits et étroits satellites des X2 est de très bonne qualité. Les aigus sont clairs et ne saturent que dans les hauts volumes. Même tarif pour les médiums qui sont bien présents, contrairement à ce que l'on pouvait attendre de ces petits satellites. Il est à noter que côté gros son, les X2 ne rivalisent pas avec les trompettes de Jéricho, elles suffisent à remplir une pièce correctement, pas plus. Le caisson de basses se comporte

Soundman X1

Constructeur : Logitech Caractéristiques techniques :

2 satellites 5 watts, caisson de basses 15 watts, connexion carte son,

alimentation interne Prix : env. 570 F

★★★★

«Il

Soundman G1

Constructeur : Logitech Caractéristiques techniques :

2 satellites 4 watts, connexion carte son, alimentation interne Prix : env. 300 F

★★★

If

très bien aussi, mais peut-être pas autant que les satellites. Les basses sont assez percutantes et bien claires, on aurait juste aimé un peu plus de puissance et de présence à ce niveau-là. Enfin, les contrôles sont réduits au strict minimum puisque l'on trouve le volume sur le satellite droit et une molette pour les basses à l'arrière du caisson avec les connexions. Celles-ci comprennent une entrée analogue, deux sorties pour les satellites et une prise casque qui peut s'avérer pratique pour les parties nocturnes et tardives. Bref, si les Soundman X2 ne sont pas parfaites, elles constituent toutefois une offre alléchante puisqu'elles combinent habilement petite taille et bon rendu sonore. Malgré tout, on leur préfère les ACS 45.1 d'Altec Lansing, moins chères et plus performantes.

Logitech propose également une version plus légère avec le Soudman X1. Celui-ci est composé de deux satellites de 5 watts, équipés aussi avec la technologie LIMAD, et d'un caisson de

basses de 15 watts. La qualité du son est aussi bonne qu'avec les X2, avec un peu moins de puissance évidemment.

Mis à part le prix plus raisonnable, les X1 occupent sensiblement le même espace que les X2, elles n'ont donc que peu d'intérêt. Enfin, si jamais votre budget est très restreint ou que vous manquez cruellement de place sur votre bureau, Logitech propose le Soudman G1. Il s'agit de deux satellites de 5 watts chacun et qui fournissent un son correct pour leur catégorie. Là aussi, la technologie LIMAD apportant un peu plus par rapport à d'autres systèmes deux points qui ont souvent tendance à cracher du bruit dès que l'on pousse un peu le volume.

La gamme Soudman est plutôt réussie, notons que tous ces produits sont livrés en standard avec un CD comprenant des utilitaires tels que Winamp ou Virtuosa Gold ainsi que plus de 300 Mo de MP3 de musique.

Philippe Ramelet

Soundman X2

Constructeur : Logitech Caractéristiques techniques :

2 satellites 8 watts, caisson de basses 24 watts, connexion carte son, alimentation interne Prix : env. 800 F

★★★★

•ii

O

Jusqu’à présent, le Freestyle Pro de Microsoft était le seul et unique gamepad à utiliser le contrôle par inclinaison. Logitech sort enfin le Wingman Gamepad Extrême, un rival qui risque bien de détrôner son aîné.

Pour ceux qui ont hiberné l'hiver dernier et qui ont donc raté un épisode, le Freestyle Pro de Microsoft fut le premier gamepad à utiliser le système de direction par inclinaison. Cette technologie, utilisée également par le Wingman Gamepad Extrême, en fait un gamepad pas comme les autres qui fonctionne grâce à des senseurs qui détectent les mouvements du joueur pour les reproduire dans le jeu.

Ainsi, dans un jeu comme Rogue Squadron, fourni en version light avec le Wingman Gamepad Extrême, pour tourner à gauche, à droite ou piquer du nez, il suffit simplement d'incliner le gamepad dans la direction voulue. Si pendant les premières heures de jeu l'apprentissage de ce contrôleur du troisième type est assez déroutant, au bout de quelque temps, ce pilotage intuitif devient exaltant.

Le déplacement est très progressif et assez doux, permettant de bien doser les actions, ce qui est plus qu'utile dans les simulateurs de vol ou les jeux d'arcade par exemple. Attention, testé avec NFS IV, le Wingman Gamepad s'est révélé moyennement efficace et surtout très fatigant à la longue à cause des nombreux mouvements brusques et rapides qu'implique un tel jeu. Il faudra donc plutôt se contenter d'utiliser le contrôle à inclinaison dans des jeux

Wingman Gamepad Extrême

Constructeur : Logitech

Caractéristiques techniques : gamepad, 7 boutons programmables, deux gâchettes avant, technologie de senseurs G-Force Tilt Prix : env. 350 F /

Wingman Gamepad classique : env. 200 F_

comme Star Wars Episode 1 : Racer, qui demandent des mouvements plus précis et où les véhicules répondent au moindre mouvement, comme le déjà célèbre pod d'Anakin Skywalker.

Côté support, le système de contrôle à inclinaison fonctionne avec la plupart des jeux puisqu'il simule le pavé directionnel. Enfin, dans les cas où un gamepad classique apparaît plus approprié, il est possible de désactiver le contrôle à inclinaison pour se servir du pavé directionnel classique.

Celui-ci est d'ailleurs bien pensé puisqu'il tombe bien sous le pouce et s'avère bien souple.

Comparé à son concurrent, le Freestyle Pro, il est beaucoup plus facile à utiliser. En effet, le retour au centre du Wingman est bien plus aisé à localiser par rapport à la position du contrôleur, ce qui faisait un peu défaut sur le Microsoft. L'ergonomie générale est

aussi mieux travaillée, les poignées pour saisir le pad sont moins grosses et se calent bien dans les mains. Tous les boutons sont accessibles et les deux gâchettes à l'avant sont très pratiques et rappellent bien l'esprit originel du gamepad. Le design a aussi bénéficié d'une attention particulière. La coque en plastique noir très solide et lisse respire la qualité et les boutons bleus translucides ajoutent un petit côté high-tech agréable.

Le Wingman Gamepad Extrême est livré avec un logiciel de paramétrage et de configuration des boutons.

La connexion se fait soit par USB soit par le port joystick de la carte son, les deux prises étant fournies en standard. Enfin, ceux qui ne jugent pas le contrôle à inclinaison indispensable pourront se rabattre sur le Wingman Gamepad classique qui ne coûte que 199 F.

Philippe Ramelet

S3 avait déçu avec le Savage 4. Si sur le papier il était prometteur, il offrait en réalité des performances bien en dessous de la concurrence. Aujourd’hui, S3 revient avec un Savage 4 boosté, le Savage 4 Xtreme.

i une chose est sûre, dans le domaine des chips graphiques, c'est que S3 n'a pas encore trouvé le « truc » pour réussir. Certes, le Virge était l'un des premiers, mais depuis c'est le black out. Entre un Savage 3D buggé et un Savage 4 lent, on ne peut pas dire que S3 a fait fort.

Le Savage 4 Xtreme est en fait un Savage 4 cadencé à une fréquence plus élevée. Il est cadencé à 166 MHz, contre

125 MHz pour le Savage 4. Le reste des caractéristiques est identique. Ainsi, il peut utiliser l'AGP en mode 2x ou 4x, et gère jusqu'à 32 Mo de mémoire vidéo. Côté vidéo, le Savage 4 est capable d'effectuer la décompression MPEG-2 de manière semi-matérielle, ce qui permet aux possesseurs de configurations moyennes (Pentium II-233) de disposer des joies du DVD. Mais passons à ce qui nous intéresse le plus, c'est-à-dire la 3D.

Comme tout chip graphique digne de ce nom, il gère tous les derniers effets, tels que le multitexturing, le trilinear filtering ou le bump mapping. Mais là où il innove, c'est par sa gestion du S3TC. Puissant et rapide, cet algorithme de compression utilisé pour les textures permet d'atteindre un taux de compression pouvant atteindre les 1:6. On peut donc utiliser des textures de meilleure qualité. Malheureusement, pour le moment, peu de jeux utilisent vraiment cette technologie, exception faite d'Unreal Tournament. Cela devrait toutefois changer l'année prochaine. Mais venons-en maintenant au point le plus important, à savoir les performances de la bête en utilisation réelle. Nous avons effectué quelques tests en 1 024 x 768 16 bits, résolution la plus utilisée à l'heure actuelle, avec la Diamond Stealth III S540 Xtreme 32 Mo. Encore une fois, nous sommes déçus des performances du Savage 4 Xtreme, que ce soit en Direct 3D ou en OpenGL. Sous des jeux comme Quake III ou Half-Life, le Savage 4 Xtreme atteint en effet une moyenne de 25 images par seconde. Tout juste suffisant pour jouer.

A contrario, une Maxi Gamer Xentor de Guillemot 16 Mo, basée sur un TNT 2, atteint pour sa part un peu plus de 40 images par seconde, et ce pour un prix équivalent (990 F). Certes, la Diamond Stealth III a pour elle la gestion du S3TC et 32 Mo de mémoire vidéo, mais étant donné le peu d'intérêt que cela a pour l'instant, autant préférer une vitesse supérieure dans les jeux actuels.

Marc Prieur

Savage 4 Xtreme

Constructeur : S3

Caractéristiques : chip 128 bits à 166 MHz, 32 Mo de mémoire, AGP 1, 2 et 4x, S3TC Prix : 990 F pour la Diamond Stealth III S540 Xtreme

★★★

4 Xtreme

De la 3D à tout va, toujours plus beau et toujours plus vite, tel semble être le leitmotiv de beaucoup de développeurs de jeux. Le GeForce 256 ne contredit en rien cette tendance mais il va aussi permettre d’allier enfin aspect graphique, vitesse et surtout nous apporter indirectement des jeux plus intelligents.

GeForce 256

Constructeur: nVidia Date de sortie :

octobre/novembre Prix : moins de 2 500 F chez Creative et Guillemot notamment

Depuis quelques années déjà, la 3D a révolutionné les jeux sur PC. Plus flexible, elle est aussi plus gourmande que la 2D. Ainsi, en plus d'un processeur central puissant, il faut une carte graphique offrant de bonnes performances 3D afin de profiter pleinement des derniers jeux. Le processeur s'occupe en effet de la gestion des objets 3D et des lumières, alors que la carte graphique rend le tout plus beau en y appliquant des textures, ainsi que divers effets comme \ebilinear filtering. La partie prise en charge par le processeur central est ce qu'on appelle le Transformation & Lighting.

Le prochain chip de nVidia, le GeForce 256, fait office de minirévolution dans le domaine de la 3D

temps réel pour le jeu. Ce dernier prend en charge, en plus des fonctions habituelles d'une carte graphique 2D et 3D, le Transformation & Lighting, auparavant pris en charge par le processeur central. L'avantage est double. D'une part, alors que le processeur est un bon à tout faire, le GeForce 256 est spécialisé dans ce type de calcul et va donc plus vite. Ainsi, nVidia annonce une puissance de calcul de 15 millions de triangles par seconde, contre 4 millions pour un Pentium III-550. Les jeux exploitant cette technologie iront donc plus vite, mais seront également plus beaux, les objets pouvant être bien plus détaillés ! D'autre part, la prise en charge du T&L par le GeForce 256 va permettre de libérer de la puissance processeur, que

les programmeurs pourront utiliser pour autre chose. Je pense notamment à l'intelligence artificielle bien sûr, mais aussi au moteur physique. Bref, les jeux de l'année prochaine ont, avec cette technologie, la possibilité d'être plus rapides, plus beaux, et également plus réalistes.

Bien sûr, tous les jeux ne supporteront pas d'entrée une telle technologie. Tout d'abord, il faut savoir que seul DirectX 7 et OpenGL permettent d'utiliser un coprocesseur géométrique prenant en charge le T&L sur la carte graphique.

Les jeux OpenGL basés sur le moteur de Quake II et Quake III devraient quant à eux tirer d'entrée partie du GeForce 256. Bien sûr, il ne sera pas exploité à son maximum, les jeux actuels n'étant pas très lourds en polygones. Néanmoins, dès Noël, une quinzaine de jeux DirectX 7 et OpenGL exploitant vraiment le GeForce 256 devraient être disponibles, parmi lesquels on retrouve Messiah, Quake III, Giants, Black &

White ou encore Rally Masters 99.

On espère bien sûr que dès le début de l'année prochaine, les développeurs exploiteront au mieux cette technologie, plus que prometteuse.

En attendant, nous vous donnons rendez-vous le mois prochain pour le test complet du GeForce 256 !

Marc Prieur

Mise virtuelle

On en sait un peu plus sur Venise, le nouveau projet on-line de Cryo, qu'on vous présentait brièvement dans le numéro de juillet. Ce soft, dont le lancement est prévu en novembre, se veut avant tout une simulation politique et commerciale pour internautes. Vue subjective comme dans Everquest, mais aucun combat ni ogre en vue ! Même la guerre contre les Maures aura lieu hors champ. Vous aurez à établir votre domination économique et politique par la bourse, les expéditions maritimes (21 ports méditerranéens ont été implémentés) et le trafic d'objets d'art entre autres, dans une ville remarquablement modélisée.

Les places publiques permettront aux joueurs de se rencontrer, discuter, établir des alliances...

En outre, les cours de la bourse seront accessibles par le Web, pour que les aspirants doges puissent continuer à mener leurs affaires depuis leur bureau réel (belle mentalité) !

Cette baisse cruelle de la productivité dans les entreprises (sauf France Télécom) est prévue pour novembre. ■

Bon, les jeux de rôle on-line, c'est bien, mais ils obéissent tous aux mêmes mécanismes : montée de caractéristiques, baston, équipement. Pour rompre avec ce tryptique fatal, des développeurs français viennent de se lancer dans Milcis. Particularité du jeu : l'essentiel se situera dans l'exploration d'un gigantesque

Ses pemHages mil

Alors que la sortie d'Ultima Online en Europe est, une fois de plus, repoussée au mois prochain, une bonne nouvelle concernant Ultima Online 2 nous est parvenue. Todd McFarlane, le père de Spawn et dessinateur de Spiderman (des personnages de corn/c), va participer à la création des designs des personnages du jeu, qui sortira en septembre 2000 aux États-Unis (on peut donc tabler sur du novembre 2003 en France). Des figurines à leur effigie seront également créées... ■

rnommoa

univers, vierge de

toute civilisation. Un jeu à la Christophe Colomb, donc, puisqu'il faudra le coloniser en composant avec la nature, les animaux et les autochtones. Un système de combinaison d'actions et de sorts permettra de créer ses propres effets magiques. Bref, le maître mot de ce jeu de rôle en préparation sera visiblement « liberté ». Pour plus d'infos, allez voir sur http ://www.multimania.com/milcis/

Pour ceux qui suivent encore Mankind de près ou de loin, sachez

que la version 1.5 est enfin disponible. Celle-ci a entraîné un redémarrage complet du serveur, vous donnant ainsi le moyen de commencer à jouer. Les crédits ne sont plus illimités et les phases de commerce et d'exploration semblent assez bien réglées. Par contre, le jeu est encore extrêmement buggé et les crash systèmes très énervants sont légion. De plus, au moment où je m'y suis collé, le système d'empire n'était pas encore mis au point. Concrètement ? Il n'était pas encore possible de se battre dans les étoiles. Bref, il n'y a pas de doute sur le fait que Mankind est encore une bêta, désormais bien avancée, mais une bêta quand même. ■

■■

religion, magie ou commerce) qui influera sur

vos unités et constructions. Le jeu pourra se jouer en Solo même si de nombreuses options

En ces temps de rentrée, nombreux sont ceux qui doivent avoir besoin de changer d'air. Ça tombe bien, la NASA vous propose sur son site d'aller faire une promenade virtuelle dans la future station spatiale internationale, en cours de construction. Guidé par un petit robot totalement interactif (il répond à toutes vos questions) façon D2R2, vous pourrez découvrir tous les secrets (ou presque) de votre future résidence secondaire parmi les étoiles et même tester la sensation d'apesanteur, http ://www.nasa.gov/

Multijoueur seront implémentées. Mais alors pourquoi je vous parle de Tzar dans cette rubrique Simplement parce qu'il est en cours de bêta-test à l'adresse suivante : http ://www.tzar.net/

■- ■■■■'    - —■    Vous en avez assez

'*3 jv d'Internet Explorer ?

Qu'a cela ne tienne,

---NeoPlanet est fait

pour vous ! Après

téléchargement du fichier d'installation (environ trois mégas) et après ignorance des différentes publicités, vous vous retrouverez face à un navigateur utilisant le moteur et les préférences (tout du moins certaines tels les signets) d'Internet Explorer mais en beaucoup plus gai. NeoPlanet vous propose en effet des interfaces variées grâce à près de 300 skins (leur nombre augmente tous les jours) dont celles d'Austin Powers, Homer Simpsons ou encore Scooby Doo ! Icônes, animations, sons... Tout a été prévu pour donner un peu de vie à vos errances sur le Net. Vous trouverez NeoPlanet à l'adresse suivante : http ://www.neop!anet.com/

Combiner quake-like et jeu de rôle n'est déjà pas si commun. El lorsque c’est uniquement jouable on-line, ça l'est encore moins ! C’est pourtant ce que propose Spellbinder : The Nexus Conflict où les joueurs ne pourront incarner que des sorciers. Mais attention, pas de minables petits Bjpipl jeteurs de sorts, mais des magiciens spécialisés (quatre classes

disponibles) qui évolueront de manière différente au fur et à mesure des WyF-lKMa combats. Ces derniers seront situés dans de vastes arènes et promettent d’être violents puisque 200 sorts pourront être acquis au fur et à mesure de l’expérience. Pour les connaisseurs, sachez que Spellbinder est inspiré du jeu de rôle sur table Rolemaster, sorti depuis de longues années. On ignore cependant s’il reprendra ses règles de base. Encore dans sa phase terminale de bêta-test à l’heure où ces lignes sont écrites, le jeu devrait être actuellement ouvert au public. Allez donc voir sur http ://www.centropolis.com/games/spellbinder.asp pour vous mettre sur la gueule à coups de feux d’artifices. ■

n se disait bien que Microsoft, voyant cette progression exponentielle de joueurs sur Ultima Online, finirait par prendre la chose au sérieux. Le succès d'Everquest n'a dû que renforcer leur volonté de se lancer dans ce genre de jeu dont on pourrait comparer la puissance du succès à celui d'un raz de marée. On les sent, on les suit et on sait que désormais, ces softs-là incarnent l'avenir du jeu vidéo. Microsoft a donc décidé de créer son propre jeu, Asheron's Call, qui devrait faire du bruit. Et ce, pour la simple et bonne raison qu'il part avec un énorme avantage sur ses deux prédécesseurs, Ultima Online et Everquest, en analysant leurs faux pas et en les corrigeant. Alors pour ce faire, Asheron's Call a pris un chemin qui n'avait encore jamais été exploré. Oh, bien sûr, il garde le même type d'univers médiéval fantastique peuplé de monstres, de dragons, de chevaliers, de magiciens, mais c'est sa façon de gérer les joueurs qui constitue une révolution. Tout d'abord, vous avez le choix entre trois ethnies

« humaines ». Les Aluvians, qui sont des guerriers au grand cœur, les Gharundin, dont la réputation dans l'art du commerce et de la magie n'est plus à faire, et les Sho, qui ont une maîtrise avancée du corps et de ses secrets. La première différence entre Asheron's Call et ses prédécesseurs est la possibilité de personnaliser le visage et les habits de son personnage grâce à des combinaisons quasi infinies. Vous n'avez pas idée à quel point il est agréable de ne pas se retrouver face à son double toutes les cinq minutes. Le second point de personnalisation est l'attribution de vos compétences. S'inspirant plus d'Ultima Online que d'Everquest, votre personnage pourra avoir une classe définie, telle que magicien ou archer, mais rien ne l'empêchera d'essayer de monter les compétences qu'il désire parmi les 32 disponibles à ce jour (identifier objet magique, archerie, courir, masse, épée...).

Quelques points de bonus à répartir, quelques vêtements et vous voilà lâché dans le monde de Dereth. Ayant pensé aux débutants, un petit tutorial vous est proposé à la manière d'une suite d'épreuves où l'on

ÀiÇ >A

Olthoi Soldier

Tumerok

orstan says, "Zojak Eafeth

long Tsu says, “Zojak Eafeth"

Lu shock OUhot Wisrtcêr/with Zightmrig Voîley V fuag Tsu says, "Zojak Eafeth"

Quafetli"

“Zojak Eafeth"

umerok Owerlord!

rok Overlord with Acid Blast VI

apporte une finesse de plus. En effet, plus vous êtes proche d'un nouveau niveau et plus vous gagnez en expérience, et ce, même si vous êtes le plus faible de votre groupe. C'est un des moyens pour acquérir de l'expérience. Il en existe deux autres : les quêtes et les allégeances. Rien de bien nouveau pour le premier : vous remplissez la tâche qu'un personnage non joueur vous a confiée et vous gagnez des points d'expérience. Le second, en revanche, est une vraie innovation en matière de jeu on-line.

Le système d'allégeances permet à n'importe quel joueur de se proposer comme seigneur. Dès lors, d'autres joueurs peuvent décider de se mettre sous sa tutelle en devenant ses vassaux. Résultat : à chaque fois qu'ils gagneront de l'expérience, une petite partie lui sera redistribuée. Si ça, c'est pas une première. Faire travailler les autres, fallait oser ! Bien sûr, le principe laisse un peu perplexe mais les développeurs de Asheron's Call comptent sur le fait que les seigneurs auront pour tâche de fournir leurs vassaux en équipements, en nourriture... Bref, de les prendre en charge. Il va de soi que

vous explique les bases. A partir de la, l'aventure peut commencer. Votre première tâche est de trouver des gens de votre niveau afin de former un groupe et de partir à la découverte de cette nature hostile. C'est l'orientation qu'a choisi de suivre Microsoft : la coopération. Quant aux combats entre joueurs, même chemin qu'Everquest. C'est-à-dire que vous pouvez décider de rester totalement neutre (auquel cas, aucun joueur ne pourra vous attaquer) ou de devenir Player Killer (et vous ne pouvez interagir qu'avec les autres Player Killer). Le système doit encore être fignolé et certains choix restent à faire, notamment concernant le vol... Mais sachez que le massacre de newbies à la mode Ultima Online n'aura pas lieu ! Vous pourrez donc vous grouper avec huit autres personnes d'un niveau pas trop éloigné du vôtre, la répartition des points d'expérience étant gérée comme dans Everquest, à savoir le plus haut niveau gagne le plus. Toutefois, Asheron's Call

plus le seigneur a de vassaux, plus il est important. Il lui sera même assigné un titre pouvant aller jusqu'à roi. La seconde grande innovation de Asheron's Call est la façon dont vous pouvez répartir vos points d'expérience. Là, le message est clair, vous avez toute liberté en la matière. Le principe est assez simple : à chaque fois que vous gagnez de l'expérience, la plus grande partie se retrouve dans votre bulle d'avancement (pour progresser de niveau) mais une petite partie est stockée dans une cagnotte. Il vous sera alors possible d'utiliser ces points pour augmenter une compétence ou un attribut. À ce propos, vous en disposez de cinq : la force (Strenght), la rapidité (Quickness), la concentration (Focus), la coordination et le soi-même (Self-« étrange attribut que-l'on peut assimiler au charisme »). En fonction de ces derniers, des formules mathématiques sont implémentées dans le jeu afin de calculer vos compétences. Par exemple, la formule de Mana Conversion est (focus + self )/6. C'est donc une approche du jeu de rôle un peu différente qu'a choisi d'adopter Microsoft, approche qui devient encore plus inhabituelle lorsqu'on réalise qu'un seul serveur devra héberger tous les joueurs ! On se demande bien où ils vont pouvoir les caser. Pourtant, le monde semble très grand et contrai-

rement à Everquest, Asheron's Call n'est pas constitué d'une succession de zones. C'est plutôt une seule et immense aire représentant tout le continent sur lequel vous trouvez des portes dimensionnelles vous envoyant dans des donjons ou des caches secrètes. Quant à ces derniers, il est encore trop tôt pour épiloguer dessus puisque Asheron's Call n'en est qu'à sa phase 2 de bêta-test. Mais on promet de vous tenir au courant de la moindre progression. ■

Loïc Claveau Adresse : http://www.microsoft.com/ games/zone/asheronscall/

itSiüiëii

MMr*,!S

VflA'üNÇooMs

Bon ou photocopie à retourner accompagné du règlement à l'ordre de Pressimage :

GÉNÉRATION 4 - Service Abonnement    3

55, route de Longjumeau 91387 Chilly-Mazarin cedex. Tél. : 01 64 54 76 89 j

] Abonnement 1 an (12 numéros) 378 F (étranger &Dom-Tom 498 F)

| | Chèque O Mandat-Lettre

I | Carte bancaire :l-i_l-l_ii ...... i i ii i i i jExp.fin :    3

Adresse de réception de l'abonnement

Prénom

Adresse

Code Postal

Signature

Les données ci-dessus étant Imitées informatiquement, le droit d'accès et de rectification prévu par la loi du 06/01/78 peut s'exercer auprès de notre service abonnement. Vous pouvez vous opposer à ce que ces données soient cédées ultérieurement en nous le précisant par écrit.

iBBBSsmek

LE NUMERO !

ABONNEZ-VOUS

DES AUJOURD'HUI !

si/ f j -***'

Pour la sortie de Command & Conquer : Soleil de ^ Tibérium, Westwood a dû se faire quelques r cheveux blancs... Dire que ce jeu était attendu au tournant serait un bel euphémisme. Attendu

(juui sa yjai ue ouiu, cei les, mais pas seulement, il sut-fit de lâcher le nom d'Alerte rouge au milieu d'un groupe de wargamers réseau pour s'en convaincre. Westwood n'avait pas le droit de négliger la partie Multijoueur de son hit, au risque de se faire rafler la mise par Total Annihilation, version Kingdom ou pas. Qu'attend-on d'un wargame temps réel aujourd'hui ? Surtout le moyen de gagner sans construire à la chaîne 200 000 unités clonées à envoyer droit devant pour réduire en purée un adversaire moins productif. Autre qualité indispensable : la planification de chemins constitués de différents points de passage à faire suivre à une unité ou à un groupe d'unités. Et, dernier point capital, « l'intelligence » avec laquelle les uni

tés réagissent à des ordres de déplacement. Ras le bol des attaques fiasco dues à un groupe décidant de contourner un récif en prenant le chemin le plus long. Pour ce qui est de la partie purement Multijoueur, les éléments requis sont toujours les mêmes : nombre de serveurs suffisant, ping raisonnable et accès facile aux parties en cours. Faisons donc le point.

Ping... iiong

Avec Soleil de Tibérium, pas besoin de passer par un service genre Gamespy, tout est intégré ! Lancez une partie Multijoueur et sélectionnez Internet pour que le jeu se connecte tout seul au serveur Westwood. C'est pratique, bien pensé et surtout... ça marche ! Pas de galère en vue, donc, au niveau de la connexion. Vous devez toutefois créer un compte chez Westwood avant de poursuivre. Ceci fait, vous accédez à une sorte de forum, avec une fenêtre affichant toutes les parties en cours. Choisissez le NOD ou le GDI, puis double-cliquez sur une partie pour vous retrouver catapulté sur l'une des 25 maps Multijoueur, toutes occupées par 2 à 8 joueurs. À noter qu'il existe

S

WÊL

n.

Barraquemenl du GDI

APiecédenl

CUCTROMIC

[shelghost] heHo

[LiquidDoHJ guleidee "hoffendeiblick*

Veuillez entrer le message à envoyer

TSBotS: Welcome SheIGhoit! l’m TSBût. an àutoma»ed monta loi Westwood. Whüe iri this cbannel, plea;e lo#ow Westwood Chat iules a I automalicaBy rernove user? loi inappiopiiate conduot Thanks. and enjoy youi stay!

[l'.alzevol] hei leute [ABoD] hiho [xxxaxxxj : t|a [LiquidDoHJ. please. u ko jxxxaxxxj nocheins?    I

|AESoD) aal i o i he::*ri H (I alzevolj wie gel its en H 1*4 [veidanovj tach

[L tquidDoHJ |o ici i lange B IB ri a IveidanovJ "hehe    3 _

mastajan wundeit stch übet eaJibâfï62 (Djangol?) Halk)

[paddySJ. pioli 'oder was

Se joindre au canal : diagon7?1 game

DaWairiead Djangol 7 bcnstôdt kaizevol

également un générateur de maps aléatoires, permettant de mettre tous les joueurs sur un pied d'égalité en matière de connaissance du terrain. Au niveau des différents réglages, vous pouvez configurer ie niveau d'intelligence artificielle (des opposants dirigés par l'ordinateur, si vous souhaitez en avoir), le niveau technique (types de constructions disponibles au cours de la partie) et les ressources (somme d'argent avec laquelle vous commencez la partie). Comme dans le premier Command & Conquer, vous pouvez autoriser/interdire l'apparition de caisses bonus boostantvos unités (en vitesse, en puissance de feu, etc.) et activer/désactiver le fog of war (si le fog ofwarest actif, vous ne percevez pas les mouvements de troupes dans les zones de la carte déjà découvertes, dans lesquelles vous n'avez ni véhicule ni radar). Si le cœur vous en dit, arrangez-vous des ponts destructibles et un VCM redéployable.

Tiberium fields forever

ronde, on sélectionne un groupe d'unités puis, en maintenant les touches « Ctrl+Alt » enfoncées, on clique sur le chemin de ronde que l'on veut attribuer aux unités. En mode Multijoueur, cette particularité vaut de l'or et permet à Soleil de Tibérium de sortir du lot des C&C-like. À noter que, contrairement à Dun-geon Keeper II, par exemple, Tiberian Sun prévient en cas de Net split. Voilà une idée qu'eile est bonne ! Vous ne vous retrouvez plus le bec dans l'eau, à jouer tout seul sans le savoir. Bref, pas grand-chose à reprocher à Soleil de Tibérium en réseau. À l'instar d'Alerte rouge, cet épisode fera date dans les salles réseau. ■

Fabrice Letourneur

Genre quake-like Format CD-ROM PC Éditeur Westwood

Adresse Serveur Westwood (connexion automatique) Config. mini. Modem 56 kbs Config. recom. câble

Support connexion IPX, TCP/IP, null modem Nombre de joueurs max. 8 joueurs en local (1 CD-ROM par machine), 4 joueurs Internet Ping maxi. 400 Ping recom. 200

Le système de définition de waypomts est vraiment l'élément le plus impressionnant de Command & Conquer : Soleil de Tibérium. Westwood a inversé la logique habituelle. Ici, on crée d'abord le chemin de

ta

Avouons-le tout de suite et nous serons soulagés : jouer à Re-volt, c'est retomber en enfance et ça fait du bien. Mais que serait un jeu d'enfant Y sans 'es copains à qui se mesurer ? Sur le Net, deux solutions possibles. Soit trouver des serveurs IP et se connecter sur des parties en cours, soit s'en remettre à l'un des deux grands serveurs auxquels Acclaim a confié la destinée de Re-volt : Heat et Mplayer. Quelle que soit la solution choisie, Re-volt n'est pas a paon un de ces jeux qui attirent le lag comme un chien les puces. Les hôtes, hélas, ne sont pas subtils, et ce sont des courses pures et simples qui se jouent sur le Net. Du moins si « pur et simple » a une quelconque signification avec Re-volt. Ce jeu est surtout, plus qu'une démonstration d'habileté au volant, un prétexte à la castagne sur quatre roues ! Et bang ! je te rentre dedans, vlan ! on est sur le toit, on se redresse et c'est reparti. Bon, ça bien sûr c'est le principe. En réalité, il

vous faudra faire preuve d'un peu de patience pour trouver des adversaires qui ne sont pas des pleurnichards qui vous insultent dès que vous tentez un petit carambolage !

Entre Européens ça va, mais les joueurs américains présents sont de gros bébés qui ne supportent pas qu'on se mette à jouer aux auto-tamponneuses ! C'est pourtant à mon avis tout l'attrait du jeu. Le mieux avec Re-volt est sans doute d'arriver à se connecter entre copains pour vraiment profiter du côté délire des grimpers, roulés-boulés et autres cascades. Dommage toutefois que seules quatre cartes soient disponibles, la lassitude risque d'arriver assez vite quand on les connaîtra par cœur, même si elles sont pêchues à souhait, multipliant obstacles, falaises et nids de poule (le château fort semble rallier les suffrages). Le plus drôle étant incontestablement de pouvoir se connecter en réseau local (LAN), où tous les circuits du jeu Solo sont accessibles. Amusez-vous bien, les sales gosses.

Rémy Goavec

x Genre course de voitures I Format CD-ROM PC ÜR Éditeur Acclaim 5 Adresse www.heat.net | Config. mini modem 28800 i Config. recom. câble

Support connexion IPX, TCP/IP Nombre de joueurs max 8 ! Ping maxi 600 ms | Ping recom 250 ms

J’avais pris une grande décision : me remettre aux voitures télécommandées. Le seul problème c’est que si j’ai bien retrouvé mon bolide

•> | | |

m

au fond d’un placard (mie Coccinelle orange), la télécommande a l’air d’être celle du bateau. Tant nis. il reste Re-volt...

I !j! ^

: c . / - :

ont chez

rt;f +    %.

gg Zï.    »;<«<*-•>

PRINCE OF PERSIA

Un univers envoûtant, un héros légendaire !

ROCUE S P E A R

ROGUE S P E A R

... du meilleur jeu d'action de l'année 99 !

... du meilleur jeu multi-joueurs de l'année 99 !

... du jeu le plus innovant de l'année 99 !

Les nouveautés d’abord !

*5^ Lu IWégm&mrie

Gratuite avec le 1er achat ! De nombreux privilèges avec la Mégacarte et 5% de remise* sur des prix canons !

^    * Sauf sur les Consoles ■ Remise différée sous forme de Bon de Réduction de 50 F.

LES

59 MICROMANIA RONCQ Nouveau

[. Ccial Auchan Roncq - 59223 Roncq -Tél. 03 20 27 97 62

I! MICROMANIA IA VALENTINE Nouveau

(. Ccial Géant La Valentine -13011 Marseille

MICRO

93 MICROMANIA BEL'EST Nouveau C. Ccial Bel'Est - 93170 Bagnolet

13 MICROMANIA LE MERLAN Nouveau

C. Ccial Carrefour Le Merlan -13014 Marseille

PARIS

| MICROMANIA FORUM DES HALLES

l,iie fa Pirouetles - Niveou 2 - 75001 Paris - Tél. 01 55 34 98 20

75 MICROMANIA MONTPARNASSE

IÜ,iuede Rennes 75006 Paris - Tél. 01 45 49 07 07

75 MICROMANIA CHAMPS-ÉLYSÉES

'îfaie des (homps - 84, av. des Oiamps-Elysée --—

l'eSj George 5 • RER Ch.-de-Gaulle-Ètoile - Tél. 01 42 56 04 13

75 MICROMANIA BVD DES ITAUENS

taoge des Priâtes • 5, bvd des Italiens 75002 Paris ~

Ifara RRlielieu Drouot • RER Opéra ■ Tél. 01 40 15 93 10

75 MICROMANIA ITALIE 2

[(ilItalie 2 - Niveau 2-75013 Paris - Tél. 01 45 89 70 43

15 MICROMANIA EOLE Hmm

Gare Sainl-Lozore - RER Eole - 75008 Paris - Tél. 01 44 53 11 15 RÉGION PARISIENNE

77    MICROMANIA VILLIERS-EN-BIÈRE

C(ad (mefour - 77190 Villiers-en-Bière Tél. 01 64 87 90 33

78    MICROMANIA VÉLIZY 2 - C Ccial Velizy 2 !MYélizy-Tél. 01 34 65 32 91

7! MICROMANIA SAINT-QUENTIN C Ccial Sl-Quentin tateCarrelour - 78000 St-Quentin-en-Yvelines Tél. 01 30 43 25 23

78 MICROMANIA PLAISIR Mm

C (cial Grand-Plaisir - 78370 Vélizy - Tél. 01 3007 51 87

Il MICROMANIA LES ULIS 2

L(cki Les Ulb 2 - 91940 Les Ulis - Tél. 01 69 290499

51    MICROMANIA ÉVRY 2

C(ôd Eïiy 2 - 91022 Evry - Tél. 0T 60777402

52    MICROMANIA LA DÉFENSE - C. Ccial Les 4 Temps lima 1 -R, des Miroirs - 92800 Puteaux - Tél. 0147 73 53 23

93 MICROMANIA PARINOR C. Ccial Parinor Niveou 1 - 93006 Aulnay-sous-Bois - Tél. 01 48 65 35 39

<93 MICROMANIA ROSNY 2

C. Ccial Rosny 2-93110 Rosny-sous-Bois - Tél. 01 48 54 73 07

93    MICROMANIA LES ARCADES - C. Ccial Les Arcades Niveau Bas - 93606 Noisy-le-Grand - Tél. 01 43 04 25 10

94    MICROMANIA IVRY GRAND CIEL

C Ccial Carrefour Grand Ciel - 94200 Ivry/Seine - Tél. 01 45 15 12 06

94 MICROMANIA BELLE-ÉPINE

C. Ccial Belle-Épine - Niveau Bas - 94561 Thia'ts - Tél. 01 46 87 30 71

94 MICROMANIA CRÉTEIL - C. Ccial Créteil Soleil Niveau Haut - Entrée Métro - 94016 Créteil - Tél. 01 43 77 24 11

94    MICROMANIA BERCY 2 - C Ccial Carrefour Bercy 2 94200 Chorenton-Le-Pont - Tél. 01 41 79 31 61

95    MICROMANIA CERGY - C Ccial Les 3 Fontaines Niveau Bas - Face Go Sport - 95000 Cergy - Tél. 01 34 24 88 81

PROVINCE

06 MICROMANIA CAP 3000 - C Criai Cap 3000 Rez-de-Chaussée • 06700 St-Laurenl-du-Var - Tél. 04 93 14 61 47

06 MICROMANIA NICE-ÉTOILE

C. Criai Nice-Étoile - Niveau -1 - 06000 Nice - Tél. 04 93 62 01 14

13 MICROMANIA VITROLLES

C. Ccial Carrefour Vitrolles 13741 Vitrolles - Tél. 04 42 77 49 50

13 MICROMANIA AUBAGNE

C. Ccial Auchan Baméoud - 13400 Aubagne - Tél. 04 42 82 40 35

21 MICROMANIA DIJON

C. Ccial La Toison d'Or - 21000 Dijon - Tél. 03 80 28 08 88

31 MICROMANIA TOULOUSE Carrefour Portel/Garonne 31127 Portet/Garonne - Tél. 05 61 76 20 39

MANIA

75 MICROMANIA GARE MONTPARNASSE Nouveau

Gare SNCF Montparnasse - 75015 Paris

13 MICROMANIA ST-JEAN-DE-LA-RUELLE Nouveau

C. Ccial Auchan"Trois Fontaines" - 45146 St-Jean-de-la-Ruellle

’ELLIER C. Ccial Le Polygone    67 MICROMANIA STRASBOURG C. Criai Place des Halles

Tél. 04 67 20 14 57    Niveau Haut - Face entrée BHV - 67000 Strasbourg - Tél.03 88 32 60 70

s    68    MICROMANIA MULHOUSE

Tél. 02 51 729496    C. Ccial Ile Napoléon - 68110 Mulhouse lllzach - Tél.03 89 61 6520

NS    69    MICROMANIA ECULLY

is - Tél. 02 38 42 14 50    Carrefour Grand-Ouest - 69130 Ecully - Tél. 04 72 18 50 42

SEMÉCOURT    69    MICROMANIA LYON LA-PART-DIEU

emècourt - Tél. 03 87 51 39 11    t Criai Lo-Part-Dieu - Niveou 1 - 69003 Lyon - Tél. 04 78 60 78 82

CORMONTREUIL    69    MICROMANIA LYON SAINT-PRIEST

I Cormontreuil - Tél. 03 26 86 52 76    Galerie Auchan - 69800 Lyon Soint-Priesl - Tél. 04 72 37 47 55

f Nouvel    69    MICROMANIA SAINT-GENIS    avcau

nncy - Tél. 03 83 37 81 88    C. Cciol Saint-Genis 2 - 69230 Saint-Genis Laval - Tél. 04 72 67 02 92

74 MICROMANIA ANNECY

I. 03 28 33 96 80    C Criai Auchon-Epagny - 74330 Epagny - Tél. 04 50 24 09 09

ME    76    MICROMANIA ROUEN SAINT-SEVER

: - 59777 Lille - Tél. 03 20 55 72 72    C. Cciol Saint-Sever - 76000 Sl-Sever - Tél. 02 32 18 55 44

72 - C Ccial Villeneuve d'Ascq    83 MICROMANIA MAYOL

C. Criai Mayol - 83000 Toulon - Tél. 04 94 41 93 04

UROPE-C. Criai Gtè-Europe    83    MICROMANIA GRAND-VAR

12 84    C. Ccial Grand-Var - 83160 La Valefte-du-Var - Tél. 04 94 75 32 30

J. ES-GODAULT    84    MICROMANIA AVIGNON

Godauh - Tél. 0321 205277    Espace Soleil-84130 le Pontet-Tél. 04 90 31 17 66

34 MICROMANIA MONTPELLIER C. Ccial Le Polygone Niveau Haut - 34000 Montpellier - Tél. 04 67 20 14 57

44    MICROMANIA NANTES

C. Ccial Beaulieu - 44000 Nantes - Tél. 02 51 72 94 96

45    MICROMANIA ORLÉANS

C Criai Place d'Arc - 45000 Orléans - Tél. 02 38 42 14 50 45 MICROMANIA METZ SEMÉCOURT

C. Ccial Semécourt - 57280 Metz Semécourt - Tél. 03 87 51 39 11

51 MICROMANIA REIMS CORMONTREUIL

C. Ccial Cora-Cormonlreuil - 51350 Cormontreuil -Tél. 03 26 86 52 76

54 MICROMANIA NANCY

C. Ccial Saint-Sébastien - 54000 Nancy - Tél. 03 83 37 81 88

59 MICROMANIA LEERS

C. Ccial Auchan - 59115 Leers - Tél. 03 28 33 96 80

59 MICROMANIA EURALILLE

C. Ccial Euralille - Rez-de-chaussée - 59777 Lille - Tél. 03 20 55 72 72

59 MICROMANIA LILLE V2 - C Ccial Villeneuve d'Ascq 59650 Lille- Tél. 03 20 05 57 58 59 MICROMANIA CITÉ-EUROPE - C. Criai Gtè Europe 62231 Coquelles - Tél. 03 21 85 82 84 62 MICROMANIA NOYELLES-GODAULT C. Criai Auchan - 62950 Noyelles-Godauh - Tél. 03 21 20 52 77

67 MICROMANIA ILLKIRCH

C. Criai Place Auchan lllkirch - 670400 lllkirch - Tél.03 90 40 28 20

MICROMANIA : partenaire de l'émission / f^A TESTS sur GAME ONE diffusée tous les j vendredis; mercredis; samedis et dimanche.1

u i v i éseau

h

..ftYOflllPr Sin sans fif! trouver pnnfrnntp à

de sa sortie prématurée. Le bundle Sin et Wages of Sin nous permet de redécouvrir un jeu qui, finalement, possède ses atouts propres.

i

%

C'est donc avec une certaine appréhension que j'aborde le test Multijoueur de Sin. Il faut dire que sur certains channels de discussion, ce jeu Y s'est trouvé un charmant sobriquet : The King of Patches. Surnom somme toute mérité puisqu'on en est déjà au patch 1.06, en sachant que la version finale portait le numéro 1.0. Après installation de Sin et de Wages of Sin (646 Mo sur le disque dur), grosse surprise, la version du jeu livrée dans le bundle est automatiquement patchée en 1.06. Il était temps, diront les grincheux, dont je fais partie. En tout cas, voilà de quoi redonner vie au jeu. Sonnez clairons, résonnez trompettes, Sin est enfin terminé ! Après avoir lancé Gamespy, je cherche un serveur hébergeant une partie de Sin. Première mauvaise surprise : le passé trouble du jeu n'a pas laissé les joueurs indifférents et si les serveurs Quake sont légion et surchargés, les serveurs Sin sont beaucoup moins nombreux et surtout beaucoup plus déserts. À croire que le foutage de gueule a ses limites commerciales. Les joueurs en auraient-ils par-dessus la citrouille de débourser plus de 300 francs pour une version bêta et d'aligner 200 balles de plus pour la version finale ? Ou alors, je me trompe... Allez savoir. Nonobstant ces considérations, je finis par trouver un serveur avec un ping raisonnable et surtout six joueurs connectés, argh ! Il

s'agit de ne pas les laisser s'échapper, aussi, je me connecte illico presto ! Numérotez vos abattis les nains, avis de tempête !

Deuxième mauvaise surprise, je ne possède pas la map sur laquelle se déroule la partie. Rester calme, surtout, rester calme ! Téléchargement (automatique, heureusement) de la map et une dizaine de grincements de dents plus tard, nous voici donc sur le terrain des opérations. Partisan du mode Capture the Flag, j'ai dû me contenter d'un deathmatch, il faut prendre les joueurs là où ils se trouvent. En avant donc pour une tuerie qui peut être jubilatoire comme l'a clairement

Par ailleurs, on peut ramasser un objet qui vous transforme en une espèce de mutant ne craignant pas de chuter de très haut et qui s'avère très résistant. Seul handicap : il ne porte pas d'arme. Bref, de quoi pimenter les parties Multijoueur. À noter, la map reproduisant le fameux tableau d'Escher, dans laquelle les joueurs n'évoluent pas sur le même plan, ce qui complique singulièrement les choses et apporte son lot d'originalités. Wages of Sin mérite donc le détour en Multijoueur, surtout si vous avez la chance de jouer en LAN, éliminant ainsi les problèmes de serveurs et le manque de joueurs Internet. ■

Fabrice Letourneur

montré Quake III. Il faut bien reconnaître qu'une fois toutes les embûches passées, Sin réserve de bonnes surprises. Classiques, les armes n'en sont pas moins agréables, avec la possibilité de prendre le contrôle de grosses mitrailleuses fixes, comme celles montées sur l'hélicoptère du premier niveau en jeu Solo. Mention spéciale pour le grappin qui permet d'adopter le mode de déplacement « à la Spiderman » en sautant de mur en mur... Très agréable ! Dans un autre mode de jeu, il est même possible de participer à une sorte de joute d'overbikes. Dans ce mode-ci, chaque joueur chevauche un aéroglisseur armé de lasers, de mines et de roquettes. Il existe à différents endroits du niveau un checkpoint qui remet votre overbike en état et différentes armes et munitions. Votre engin dispose également d'un turbo qui vous permet de semer les poursuivants tout en leur larguant des mines ! Innovations bienvenues et rafraîchissantes. Le jeu est jouable jusqu'à 32 joueurs simultanément et | cela sur près de 30 maps. Le mode Marked for Death I introduit une variante du deathmatch, le joueur qui est « marqué » peut comptabiliser des frags, s'il se fait I tuer par un autre joueur, celui-ci devient « marqué ».

Genre quake-like

Format CD-ROM PC

Éditeur Activision

Adresse Gamespy 3D

Config. mini, modem 56k

Config. recom. câble

Support connexion TCP/IP, LAN, IPX

Nombre de joueurs max. 32

Ping maxi. 300

Ping recom. 150

u j v i iseau

Axîh Shieldmg

\iUQSE ||

;V\Afe'r

Les chroniques r

TRAITÉ DE MAGIE d’E

MKE9.W

Eparasiè say$ ouï of character. *yes A dœs' fèerog shouts, 'you bel A iktés ‘

CymorS srtouSs ’extreniéïv'

Mutasse begins to cast a spel)

Si jamais il vous arrivait de vous aventurer dans le monde de Norrath, il est un phénomène qui ne manquera pas de piquer votre curiosité : la manipulation des éléments, portant aussi le nom de magie. Un art qui n’est pas à la portée de tout le monde.

Chacune des races de Norrath a su dompter les éléments plus ou moins facilement. Alors que les plus anciennes avaient acquis une puissante maîtrise des différentes facettes de la magie, les plus jeunes n'en commençaient que l'apprentissage. Ce qui en résulta fut une connaissance partagée de cet art parmi les neuf races principales de Norrath (1). De plus, une autre dissociation apparaissait au sein même des arcanes de magie des différentes races. En fonction des écoles de magie (2), certaines préparations (sorts) n'étaient pas accomplies dans certaines villes. Il fallait donc organiser un voyage, parfois sur un autre continent, afin de trouver le sort recherché. Cela m'est arrivé lorsque j'attei

gnis mon seizième degré d'expérience de nécromancie. En tant qu'utilisateur de magie pure, je ne pouvais me permettre de me faire toucher par un ennemi lors d'un combat rapproché car, de constitution trop faible, quelques coups suffisaient à troubler ma concentration (indispensable pour lancer mes sorts). Or donc, j'avais appris, par un courrier de Neriak, que les ogres de la guilde du Sang vert (chevaliers maudits) d'Oggok qui, eux aussi, sont versés dans l'art de la nécromancie (3), s'étaient spécialisés dans la magie de contact (4). Ils cherchaient un moyen de protéger leur corps tout en infligeant des dégâts à leur ennemi. Et après des années d'étude, ils semblaient avoir enfin réussi. Ce sort s'appelait Banshee Aura et je me mis

Triel begins to cast a spell. You hug Triel.

Triel’s skin sprouts barbs. Muad kisses Triel gently

Suein regards you indifferently — You could probably win this fight.

jgkatasüc begins to cast a spell.

Suein begins to cast a spell.

■ .    - i

- Y- ' - -

■- v Y ;:-v5y.-.y

a:te£riï

donc en quête de le trouver. Ce ne fut qu'après plusieurs jours de voyage et de nombreux corps d'orcs plus loin que j'arrivai enfin dans cette fameuse ville perdue au milieu d'une forêt épaisse et sombre, peuplée de lézards et de spectres. Une fois trouvé la guilde en question, j'achetai enfin le sort et comme tout magicien qui se respecte, je pris quelques minutes pour l'inscrire dans mon livre de magie puis quelques secondes de méditation pour mémoriser la formule magique (5). J'étais enfin paré à affronter l'ennemi grâce à mon nouveau bouclier. ■

Loïc Claveau

Peints de règle

V

1- Selon la race que vous prenez dans Everquest, certaines classes vous sont interdites. Par exemple, la nécromancie ne peut être pratiquée que par les humains, les érudits, les elfes noirs et les gnomes.

2- Il existe cinq écoles de magie. L'abjuration englobe tout ce qui est défensif; l'Altération concerne la manipulation de la matière; la Divination est une magie de détection; l'Évocation touche tous les sorts d'attaque directe; finalement, la Conjuration est une magie d'invocation d'objets et de monstres. Entre les niveaux 20 et 30, vous aurez le droit de vous spécialiser dans l'une de ces écoles, les sorts y correspondant consommant alors moins de mana.

3- Certaines classes comme les ogres et trolls ne peuvent pas devenir nécromanciens. Ils ont toutefois accès à la classe de Shadowknight qui sont des chevaliers nécromant. Ils ont le droit d'utiliser un certain nombre de sorts appartenant à l'art de la nécromancie. Il en va de même pour les paladins qui sont reliés aux clercs ou encore pour les rangers qui tirent leurs sorts de la magie druidique.

4- Par magie de contact, j'entends le type de sorts utiles pour ceux qui ont vocation à combattre au corps à corps. Exemple : le sort Vampiric Embrace qui draine la vie de l'ennemi de façon aléatoire lorsque vous le touchez avec votre arme.

5- Le principe de magie se décompose en cinq actes. D'abord vous devez inscrire votre sort en prenant le parchemin et en le lâchant sur l'une des cases vides de votre livre de magie. Ensuite vient la mémorisation ; cliquez sur le sort de votre bouquin et posez la petite bulle dans l'une des huit autres situées sur le côté gauche de votre écran. Vous êtes paré à lancer votre sort. Mais il y a encore deux étapes qu'il ne faut pas négliger.

Le channeling, qui concerne la rapidité avec laquelle vous lancez votre sort, et la méditation qui se fait une fois le combat terminé (le bouton « Meditate » se trouvant juste en dessous de votre livre de magie) et qui vous permet de retrouver votre mana plus vite.

Carnet bord

Les rentrées sont toujours pleines de surprises. Ce mois-ci, la rédac a vécu une cryogénisation générale et des crises de panique de Luc.

âNt'AKKj ÔKh'l\f?v<l

A ma MouveUe;

va» S

AU-V?^ Ues forces t NGS '0<=T

ô-en 1

''R.üS TÂW/

AWAAAi,

, AV&C    _

r -JooVG-l-ue "^iK^aL.fc \ Gjs VA\S "Tôas, vous 'Tï=?AkjS'csn

îW\f*«oc?u crèves J

05*'

AP*-

c>**

30    août 1999

Suite à une dim' légèrement poussée à bloc, la rédaction est retrouvée congelée par les pompiers. S'ils pensent au début retrouver des vestiges préhistoriques en découvrant Cedric, ils croient mettre à jour une ancienne garderie en dégelant Seb, puis finissent par être sûrs d'avoir découvert un ancien camp hippie en dégageant Julio en le tirant par la pipe.

31    août 1999

Dans le cadre de la future nouvelle formule, on promet à la rédaction de gros moyens pour réaliser le mag : des voitures de fonction allemandes, un salaire quintuplé, un salon de massage privé, trois assistants par personne mais surtout un poil géant à mettre dans la main pour Cedric, un fusil mitrailleur estampillé « Half-Life » pour Sophie (NDSophie : oh oui, oh oui !) et un VTT Super Speed 150 chevaux tiré par quatre motards pour Régis.

1*' septembre 1999

Sophie est désignée pour remplacer Julio (devenu mécano dans un garage louche) au poste de secrétaire de rédaction. Soucieuse de tout faire comme lui, elle se vieillit de 70 ans, s'affuble d'une barbe postiche garnie de miettes et d'une pipe aux senteurs étranges et orientales. La métamorphose est bluffante. Si ce n'est les tongs dont elle ne se sépare jamais.(NDSophie : pffff !, ça s'appelle des sandales)

2    septembre 1999

Seb est euphorique, il vient de recevoir StarTrek New Worlds. En fait, c'est la carte qui accompagne le jeu, signée par l'attachée de presse, qui le met dans tous ses états (« Contacte-moi pour plus d'informations. Signé Julie »). Il a visiblement pris ça pour une proposition. Pauvre Julie.

3    septembre 1999

Eidos vient présenter Omikron : The Nomad Soûl à la rédaction. Au bout d'une demi-heure, tout le monde glisse dans la salle de test : Seb et Luc ont vraiment trop bavé.

4    septembre 1999

Après avoir vu Le Projet Blair Witch, Seb et Luc décident de réaliser un reportage télé dans les caves du journal qui seraient hantées par des bots.

5    septembre 1999

C'est aujourd'hui confirmé : Didier ne s'alimente plus que de café pour plancher sur la nouvelle formule. Il a même déménagé la machine dans son bureau de 3 m2, provoquant ainsi la colère générale. Frisant le lynchage, il restitue finalement à regret l'objet de sa convoitise en maugréant que la nouvelle formule est annulée.

6    septembre 1999

Seb fait une déclaration publique après le déjeuner :

« Oui, je suis imberbe et les femmes aiment ça... »

Le surveillant de l'école d'à côté confirme le premier point.

7    septembre 1999

Le test de Rogue Spear est très éprouvant pour la rédaction : collé au plafond à la moindre détonation, Luc stresse tout le monde, et lui en premier. Lorsqu'il ne hurle pas dès qu'un de ses équipiers lui fait coucou, il encaisse réellement les balles ennemies sur son siège.

8    septembre 1999

Régis remonte les Champs-Élysées à vélo dans l'indifférence générale : personne ne lui a dit que le Tour de France était terminé depuis longtemps.

9    septembre 1999

Seb rencontre Bernard Werber, l'auteur des best-sellers Les Fourmis, pour une interview. Un peu distrait mais pas méchant, Seb passe la séance à complimenter Werber pour ses deux films : Fourmiz et Mille et une Pattes.

Pas rancunier, l'auteur félicite Seb pour son excellent travail dans Joystick.

10    septembre 1999

Aujourd'hui, Rémy parle de la préadolescence difficile de Buffon. C'est la déprime totale.

Pendant ce temps, Seb se flagelle avec des orties fraîches pour avoir dérogé à son régime en criant «burk burk».

TOPJEUXDEROLEH

mmm

N° 126

Darkstone

Delphine

★★★★★

N°87

Duke Nukem 3D

N°123

Heroesof Might...

Ubi Soft

★★★★★

N° 127

Drakan...

N° 118

Baldur's Gâte

Interplay

★★★★★

N° 127

Rainbowsix...

N°108

Fallout

Interplay

★★★★★

N° 117

Half-Life

fTOP SIMULATION!

N°117

EuropeanAirWar

Microprose

★★★★★

N°118

NBA Live 99

N° 116

Total Air War

DID

★★★★★

N°117

Fifa 99

N° 116

Monaco Grand Prix

Ubi Soft

★★★★★

N°116

NHL 99

N° 115

Colin McRae

Codemaster

★★★★★

N° 112

Football Manager 98

■TOP STRATEGIE*

USGold

★★★★★★

N° 126

C&C Soleil de Tibérium Westwood

★★★★★★

GT Interactive

★★★★★

N° 103

Total Annihilation

GT Interactive

★★★★★★

Take 2 Interactive ★★★★★

N°94

Alerte rouge

Westwood

★★★★★★

Cendant

★★★★★

N° 126

Homeworld

Sierra

★★★★★

TOPAVENTUREM

E.A. Sports

★★★★★

N°93

Spycraft

Activision

★★★★★★

E.A. Sports

★★★★★

N° 118

Dark Project

Eidos

★★★★★★

E.A. Sports

★★★★★

N° 116

Sanitarium

ASC Games

★★★★★

Sierra

★★★★★

N° 114

The X-Files

Fox Interactive

★★★★★

TOP DU MO

RÉMY

CEDRIC

OLIVIER

SÉBASTIEN

LUC

DIDIER

RÉDACGEN4

PAGE

DRAKAN: LES CHEVALI

ERS DU FEU

ed

★★★★★

★★★★★

★★★★★

-

★★★★★

★★★★★★

★ ★★★★

P. 122

RAINBOWSIX: ROGUE SPEAR

HD

★★★★★

★★★★

★★★★★

-

★★★★★

-

★ ★★★★

P. 132

HOMEWORLD

[HD

★★★★★

★★★★★

★★★★

★★★★★

-

★★★

★ ★★★★

P. ISO

DRIVER

ED

★★★★

★★★★

★★★★★

★★★★

★★★★

-

★ ★★★

P. 158

SHADOW COMPANY: LEFT FOR DEAD

ED

★★★★

-

★★★★

★★★★

★★★★

★★★★

P. 140

PANZER GENERAL 30 ASSAULT

ED

★★★★

★★★★

★★★★

-

-

★★★★

★★★★

P. 162

GUERILLA JAGGED ALLIANCE 2

ED

-

★ ★★★

★★★

★★★★

★★★★

-

★★★★

P. 186

F-22 LIGHTNING 3

ED

★★★★

★★★★

-

-

★★★

★★★★

P. 192

LEGACY DF KAIN : SOUL REAVER

ED

★★★★

★★★

-

★★★★

★★★

★★★★

★ ★★★

P. 210

GPS00

ED

★★★★

-

★★★★

★ ★★★

P. 182

EXCESSIVE SPEED

★★★

★ ★

★★★★

★ ★

★★★★

★ ★★

P. 172

NATIONS FIGHTERCOMMAND

★★★

★★★

-

-

-

★★★

P. 204

STAR TREK : STARFLEET COMMAND

-

★ ★

-

-

★★★

★★★

P. 224

FAUST

★ ★

★ ★

★★

★★★

P. 198

PANZER ELITE

-

★ ★

-

-

-

★ ★

P. 238

CIVILIZATION II : TEST 0F TIME

★ ★

★ ★

★ ★

-

★ ★

P. 244

PIZZA SYNDICATE

★ ★

★ ★

★ ★

-

★★

P. 228

Bombe : Burk    *:Pfff    ★*:Bof    ★★★:Mouais    ★★★★: Ouais    ★★★★★ :Yeah    ★★★★★★: Râh lovely !

Ce mois-ci, le mot d'ordre fut « nouvelle formule », en raison de la métamorphose imminente « c'est pour aujourd'hui ou pour demain » de Gen4.

lo L I V I E RI

Constamment harcelé par Didier qui planche nuit et jour en kidnappant des machines à café, Olivier n'en peut plus. En réunion 22h sur 24, il disjoncte complètement et parle même de publier des reportages sur des fourmis nues et de réaliser des tests de 64 pages. Tellement à cran, il s'est mis à Asheron's Call. Heureusement qu'il ne s'est pas arrêté de fumer, il aurait repris !

ID I D I E RI

Heureusement que Didier à l'habitude de faire les choses en grand, puisqu'il a planché tout le mois sur la nouvelle formule. Générant à lui seul des centaines de pages, de maquettes et de CD, il est devenu totalement incontrôlable. Il parle de sortir un nouveau Gen4 hebdomadaire de 928 pages avec 34 CD qu'il écrirait intégralement. Le seul problème, ce serait le prix :

534 francs le numéro. Pour se changer les idées, il joue à Drakan.

Pour Seb, la nouvelle formule est une bénédiction.

On ne sait pas au juste pourquoi mais il la bénit tous les jours, convaincu qu'elle va changer sa vie.

Persuadé que c'est grâce à elle qu'il a changé de voiture, il l'attend comme le messie, la prie chaque soir, sûr qu'un nouveau destin l'attend. Il pense même secrètement quelle va lui faire pousser du poil au menton. En attendant ce jour faste, il joue à Driver.

H

Complètement plongé dans Rogue Spear, Luc a perdu tout contact avec la réalité. Il croit que la nouvelle formule est une arme ultime pour dézinguer les vilains terroristes. Incapable de sortir du jeu, il fait des plans pour se rendre partout : à Gen4, au restaurant, même à la machine à café en rasant les murs.

Ne s'exprimant plus que par « alpha, go » et autres « bravo, go », il est devenu infréquentable et se déplace uniquement accroupi.

\MMMü]

Lorsqu'il ne s'enguirlande pas avec Luc au sujet des mangas (qualifié par ce dernier de « sous-culture »), Fred est gentil et ne traite personne d'arriéré. Pour lui, la nouvelle formule fait naître en lui les espoirs les plus fous comme par exemple intégrer Gen4. Persuadé que la vie y est plus belle, les femmes plus faciles, le pain meilleur et Olivier, plus tendre encore que sa maman, Fred rêve, tout en jouant beaucoup à Darkstone.

le E D R I

Cedric n'est pas à proprement parler obsédé par les pizzas froides, la bière, le whisky et le Ricard servi par sa copine ou les ch'tits zitis dont il parle abondamment dans ses tests. Cependant, il pense toujours que la nouvelle formule concerne un nouvel alcool miracle qui rendrait saoul tout en faisant maigrir et qui rendrait intelligent. Dans l'attente de cette précieuse préparation, il joue à Drakan en fantasmant abondamment.

Auchan

i.ü.ü

..............■■- ..............

Éditeur : GT Interactive Genre : Action

RAIIUBOW SIX :

Rogue Spear

Éditeur : Take Two Genre : Stratégie/Action

»-------------—.........---------------------------------

) ★★★★★

b avrs de GenA •. Deuxième Motet de Yta\nbo\N Six, rta\nboM*i Srx Yiopue Spuadron consenje ce pur a\iaA. tart \e succès de \a première Mersron vous dirigez une escouade anti-terroriste put de\iva empêcher I mettre un terme a pueipue dix-hùrt attapues eu tout genre. Pour ce taire, ii mous taudra, après un brieting en bonne et due tortue constrtuer mos èpùrpes eu chbrsissant mos hommes parmi ur\e trentaine d’indiMidus de natronaiitès dittèrentes. Pestera a\ors à \es èpùrper comme ii se doit. ftMec Mingt srx types d’armes dritérentes,\e choixne deMrait pas poser trop de probièmes. \ ce mous restera ptus ensuite pu’ à sauMer te monde comme mous Y aMez d’attteurs dê\a tait dans te premrer épisode t ItHm....... •    ■■ ■■■—m—— ----■—j—m—mé----------------------------Ié........

Editeur : Eidos Genre : Tomb Raider like

BUS

b aM\s de GenA •. Mamptre, mous aMez d\t Mampire d Ptaztet, mous eu Y occurrence, a été puni par sou martre Kavrr te maudrt, parce pu’ii iùr tarsart un peu trop d’ombre. bizarre pour ur\ Mamprre, trou 1 G est en tout cas dans ta peau de Ptaztet pue Motre dèsrr de Mengeance Ma s’organiser. Vin scénario paipitant, des arcbttectures de tèMe, une inteiiigence artrttctette exceptronneiie contèrent a ce sott un caractère inrmrtabie. Seui petrt repret \ ta pestron de ta caméra PP) se rèMète partots hasardeuse. VJiars aMouons pu’tt s’agit ta de bien peu de chose.

I—Hi

cte \ V&vA-\ ^vtco’ce pax\fcx cte \& xtes VA{jumi [dataz/press_magazine/Generation_4/HTML_TXT/Generation_4_127_(1999-10).htm]}|Y\    l'tX ’cÂsrt, ou\ \    à ur\ pûttcvpe <àëso'crcva\s

ècuté, mous deMrez constrtuer un proupe de puatre aMenturiers en partance pour Vite d’tmeraude. Vine tors sur piace, mous partirez à ta recherche de sept ob\ets censés se trouMer sur iadrte rie. Motre puête est tancée, bes potnts torts de ta série restent tes mêmes -, un choix de races et de protessrons Marte, un saMant mêtanpe de puêtes principaies et de puêtes annexes. Sr ta magre tonctronne une nouMeiie tors, te moteur SD n’est pas toù\ours a ta hauteur de nos espérances, bes dèptacements se rèMèient, en ettet, peu tiùrdes et encore morns rapides.

b aMis de GenA •. bans ta tamriie des \eux de course de Moitures en Mttte, Moicr btivier. \t mous propose des courses-poursuttes dans puatre des principaies Mûtes des btats-brirs tbe\N Morte bos ftngeies, ban Francisco, hliiamït. Sept modes de \eu indépendants atnst pu’ un mode scénario s’ottrent a mous. Motre mrs-ston de tiic intittré dans ia matra peut aiors commencer, bert.es, ia rèatrsahon de briMer iaisse un peu a désr-l    iin \eu a été dèMeioppè sur consoies, d où un certain nombre drtticuitès sur PCt , mars dans Y ensembie.

ie sott se rèMète être un \eu de course pius pu’honorabte. bèseojè donc aux amateurs \

WÊ-H

LA VIE AUCHAN

OCTOBRE 1999

BSI|

BHB sï

<— /

T. 7

'v P!

'- -

Chaque mois, le meilleur des jeux disponibles sur PC CD-ROM

linanv

.tntci ace ,

PIAYSKCDL

meilleurs

Grégoire

et la Montgo/f ièp^

</> ___________________

, O P'*

"J Dictionnaire

£-LAROUSSE

\    —— <lc la langue fraru.’a*»;

w

CO <0

11U

29,90 F

LE CD-ROM

^COLLECTION

Ll

b PrintMasten

iïŒjîu p'avekiubepc'jü mm

41J t&MJ HIWU D'USE fc’ï fCRAiSE

Le Jeu de la vie

Offre limitée à 70 000 CD-Roms de jeux, éducatifs, culturels ou vie pratique.y

Version testée : bêta

Problèmes rencontrés : collisions 3D, caméras mal gérées

Une pitchoune médiévale débarque sur nos PC pour les faire rougir de plaisir. Affichant une insolente silhouette et un caractère bien féminin, elle va creuser de sanguinolentes tranchées dans les rangs de ses ennemis. Fallait pas la gonfler.

de Drakan, vous connaissez ?

Rynn est une jeune demoiselle tout de cuir vêtue et qui affiche une silhouette plutôt aguichante. Du genre à se faire un bon gros torticolis lorsqu’on la croise. Du genre à l'arrêter dans la rue pour lui offrir des fleurs sans qu’elle ait même besoin de se badigeonner les dessous de bras avec du Impulse. Du genre à quitter sa femme sur-le-champ. Du genre à écrire plusieurs phrases inintéressantes comme je viens de le faire, pour bien vous faire comprendre combien elle est craquante. Bref, Rynn est hyper canon. Gros pro-^

■ ermettez-moi de citer d’emblée cette mer-I veilleuse phrase écrite

E_SH par l’un de nos plus

éminents écrivains, à savoir Emile Zola himself : « Émanciper la femme, c’est excellent ; mais il faudrait avant tout lui enseigner l’usage de la liberté. » Ras le bol des pizzas livrées chaque soir, du ménage pas fait, des vêtements (les nôtres) pas ramassés... On se calme, je déconne. Si, si, je vous jure. Surtout que l’émancipation de la femme, ça nous apporte de jolies donzelles sur PC. Rynn, l’héroïne

Éditeur GT Interactive Format CD-ROM PC Genre action Prix env. 350 F Sortie dispo Config. mini. P166, CD-ROM 4x, 8 Mo de RAM, Win95 Config. recom. PII-300, CD-ROM 4x, 32 Mo de RAM, Win95, carte 3D Site internet http://www.drakan-game.com/

test

RmmsiisLm

Tout rapproche et tout oppose nos deux belles héroïnes. Rynn peut sauter (avant, arrière, côtés), rouler-bouler, nager, s'accroupir, Lara aussi mais en plus, elle s'accroche aux parois et rampe. Rynn évite des trappes, tire des leviers, pousse des boutons et latte du monde. Lara tout pareil. En fait, les deux modes de jeu sont identiques. Les grosses différences sont que les combats sont plus passionnants dans Drakan, les énigmes plus subtiles. L'épée, c'est quand même plus élégant qu'un flingue. Certes, Lara pilote tout un tas d'engins, mais au moins, Rynn ne passe pas la majorité de son temps à sauter de plates-formes en rochers. Ces passages sont nettement moins nombreux que dansTomb Raider et c'est une bonne chose. Et puis les passages à dos de dragon sont excellents. Reste après l'appréciation du joueur, qui préférera un monde moderne à celui médiéval-fantastique, une brune à une rousse, des gros seins à des gros seins, des animaux à tuer à des monstres... Malgré tout,

Drakan se distingue par son graphisme mieux léché et, entre nous, il y a peu de chances de voir Rynn vanter les mérites d'une bagnole à télé.

À moins qu'on se mette à vendre des dragons... ?

Elle ne nage peut-être pas avec la grâce de Lara, mais au moins les poissons sont plus beaux !

gros problème. Rynn est bel et bien une nana avec tout ce qui va autour, et notamment un sale caractère. Ils n’auraient pas dû s’attaquer à ses amis et à sa famille. Ils vont payer.

Des têtes vont rouler

Ça ressemble à une bande-annonce d’un film de Van Dammc et laisse prévoir moult coups de savate dans les glaouis. Et pourtant, malgré un scénario maigrelet et une action omniprésente, Drakan : les Chevaliers du feu vous plonge dans une aventure passionnante que lejoueur vit avec délectation. Visez plutôt : Le rapprochement avec Tomb Raider et Lara Croft est inévitable. Au-

Si vous vous éloignez, vous pouvez appeler Arokh pour qu’il vous rejoigne rapidement.

tant nous en débarrasser en vitesse, surtout que je n’ai pas fait un encadré là-dessus pour des prunes. Comme pour Tomb Raider, Rynn peut sauter (de tout côté), rouler-bouler et s’accroupir. La vue, de dos, est aussi la même. Gros changement. notre nouvelle héroïne collectionne les armes tranchantes. Eh oui, on est dans un univers

Les spectres ne sont pas vraiment méchants mais ils sont terriblement durs à tuer.

On passerait des heures à dos de dragon juste histoire de jouer à l'avion.

Si les ennemis sont peu dangereux, restez à côté du dragon, il fera le boulot à votre place.

---

►blême, elle vit dans un monde médiéval-fantastique peuplé de créatures peu ragoûtantes prêtes à vous hacher menu, juste histoire de se marrer un brin. Autre gros problème, ces mêmes créatures ont kidnappé la moitié du village et, avec elle, le petit frère de Rynn. Encore

,,wi,',ƻivgmisirTViiii

DES VOTRE PRENIER RCN

•PARJS/ST LAZARE

6 rue a Amsterdam 75009 PARIS Tel : 01 53 320 320

hWjWSBU ÇoiuoiM

rue dés Fossés Soint Bernard 75005 PARIS Tel : 01 43 29 59 59 • JUSSIEU/PC/ MAC

17 rue des Ecoles 75005 PARIS Tél: 01 46 33 68 68

7. rc^evarc St Miche

JVJ^,Une carte de fiflél sera délivré doubliez pas de JÉ*\tamponnez voir Jfty \carie après chi gggîg^'''achaM Une foi ' terminée elle vous donne droil 400F de remise immédiate sur jeux d'occasion II!

56 boulevard Si Micnel 75006 PARIS lél : 01 43 25 85 55 •HWVICTO* HUGO 137 avenue Victor Huqo 75116 Paris Tél : 01 44 05 00 55 • VAUG|RARD(1S1 365 rue de Vaugirara 7sr\r c d—r.

LES AVANTAGES SCORZ-G

L'empire battu par Mathias 9 ans hot line

■    ......    r    commandez

Tél : 0} 64 26 70 10

commandez    >.

vos achats i

Psi lëléphone :    *

01 *6 735 750^    ^

36-15 SCOREGAMES/

un renseignement?    £L

-    les prix ?    1

-    les sorties ? ^

*Pai léléptione

01 46 735 735

IfUCS & Rstuces : 08 36 68;

L Ccial Art deVivre Niv

lél : 01 39 08 11 60

VBSA1U1S (78)

16 rue de la Paroisse 78000 Versailles lél. 01 39 50 51 51 • VEUIY 178)

37 avenue de l'Europe ':!4Ô VEUZY VILLACOÜB Tél : 01 30 700 500

3 Cor?S^atL 'JTlÜe

.........— (BE A6

91813 VILLABE Tél : 01 60 86 28 28

IffiffilZ

92160 Antony

y,(jetaDivision Leclerc N20 92160 Antony îèl : 01 46 665 666

jw^rê^eclere N.l 92100 BOULOGNE Tél 01 41 31 08 08

UDEÏêNSS (92)

CCrial Les Quatres Temps le des Arcades Est - Niv. 2 îéhOl 47 73 00 13 •AUINAY (93)

Ci Cciol Parinor ■ Niv. 1

LES SERVICES SCORE-GA

toutes les nouveautés en démons

C. Cciol Parinor - Niv. 1 93606 Aulnay sous Bois “ **    39 39

Tèf : 01 48 . PANTINW)

«3menue Jean Lolive - N. 3 93500 PANTIN Tél : 01 48 441 321 •

LES NOUVEAUTES

RRCRRT DE VI ANCIENS JEU

4

Revendez échangez votre ancien matériel:

Consoles. Jeux. Rccessoires. Lecteurs et Films LD & DVD... [Et gagnez jusqu'à OF supplérr si ce matériel a été acheté et

"TétlDl 49 Ô1 93 93

SŒI»7

3) Kremlin Bicêtre (Porte d'Italie) Tél 01 43 90T901 WTIKàY SOUS BOiS (94)

C Ccial Val de Fontenay *4120 Fontenay sous Bois Tél : 01 48 76 6000

®GY PONTOISE (95)

C Criai Cergy 3 Fontaines 95000 Cergy Tél : 01 34 24 98 98

tmsa

95110 SANNOIS Tél:01 30 25 04 03

fera

13464 MARSEILLE Tel : 04 91 09 80 20

IR (141

[sur présentation du tlcfret dec

LES AVANTAGES SCORE-C

DES CENTAINI D'OCCASIONS

Le plus grand choix de jeuxv en France : + de 200 OOD jeu sur l'ensemble des magasins Jeux testés, reconditionnés et garanties 6 mois

...LE CHOIX... LA SARA»

C. Ccial St-CL.. . 4200 HEROUVILLE Sl-Claîre' TéS OI 46 735 735 TOULOUSE (3!)

14 rue Temponières 31000 Toulouse Tél : 05 61 216 216    .

44, Toteyrand 51100 REIMS

Tél : 03 26 91 04 04    -

0* ULLE (59)

52 Rue Esquermoise 59000 ULLE TA:03 20 519 559

COMPÏEGNE (60)

17,39 cours Guynemer 0Ô2OO COMPÏEGNE Tél:03 44 20 5 2 52 • U,MANS (72) „ ,

s3 or. du Général De Gaule 72000 LE MANS ïêi 02 43 23 4004

•MIBTVUI (73)

tCdolGEANT CASINO Z.A. du Chiriac 73200 ALBERTVILLE Tél : 04 79 31 20 30

femDCAP Mont Gaillard 76620 LE HAVRE Tél 02 32 85 08 08

M*B6cgmoit,(80)

!9 rue des Jacobins 80000 Amiens Tél. 03 22 97 88 88 é« AMIENS PC ,(80)

i. rue icmarck 80000 Amiens Ièl : 03 22 80 06 06

pomas (86i

12 oe Goston Hulin 86000 Poitiers 18:0549 5058 58

ONE EOUIPE JEUNE El PASSIONNEE

100 T-Shirts offerts pour rachat du tiit: DRIVER sur PC

Une équipe qualifiée pour vol conseiller, vous orienter dam vos choix. Répondre à vos questions, vos attentes...

La qualité d'un jeu. les proch sorties ...etc

.-.L1 ACCUEIL.. .LE CONS

DEMENDEZ LE NOUVEAU CRTRLOGUE VPC

AU : 0146 735 735

Haas la Halle iss stirte Cisscnéies

Bon de réduction utilisable en magasin ou en V.P.C. hors promotions hors consoles

COMMANDES VPC : SCOAE-SAMES 6.12 RUE RVAULEE

SKS

des magasins

au meilleur

-A

-—le- '

HH

Rainboui Six Rogue Spear Rction

Homeuiofld Strategie temps réel

a

v r

1 \ & £

f>§

2JJÜ l

S E C O ND AGE

test

Mi $/*

! '}

Comme dans Tomb Raider, vous aurez des leviers à tirer et des boutons à pousser. Cool...

Les pièges sont très nombreux et vont vous causer pas mal de tracas. Pensez à sauvegarder régulièrement.

Bonne nouvelle, ils ont été beaucoup exploités dans le jeu.

il se videra peu à peu de son sang jusqua ce que mort s’ensuive.

► d’ heroic-fantasy, ne l'oubliez pas. Un clic vous permet de taper, un autre de vous protéger. C’est simple. très simple, peut-être trop mais ça a F avantage de s'adresser à tous les types de joueurs.

Plutôt que de se laisser séduire par une grosse décapotable, ce qui ferait tâche dans cet univers, Rynn a choisi de se balader à dos de dragon. En effet, une fois invoqué, Arokh, gros dragounet rouge, vous permettra de le chevaucher. Cela réduit les distances entre deux quêtes

C’est pas tout, mais en vraie nana, pourqi elle ne passerait pas un coup de balai, heii

L’épée enflammée permet de foutre le feu à vos ennemis. Même quand ils sont petits, rampants et pleins de pattes.

et vous donne l’occasion de vivre

Les combats aériens sont passionnants et permettent une cassure de rythme très appréciable.

des combats aériens de toute beauté. Au fur et à mesure des niveaux, Arokh crachera du feu, des roches enflammées, des éclairs, des boules de givre et des boules empoisonnées. Sympa. Très sympa,

:;:.T    • • jv.-

.

S--'-.;

surtout au milieu des canyons à éviter, les parois et les chauve-souris géantes qui vous harcèlent.

Moumoune ?

Bien entendu, comme toute femme qui se respecte, Rynn possède une garde-robe variée et plutôt intéressante. La voilà qui s’avance dans une tenue de cuir. Deux bracelets,

un corset à lacet qui tombe au-dessus du nombril, de petites bretelles élégantes, un pantalon de cuir et de hautes chausses à lacets. Tenue parfaite pour les balades en campagne. La Banded Armor est composée de deux bracelets de protection, d'un corset tenu par deux bretelles renforcées ; cette armure allie charme et sécurité aussi bien pour vos combats que pour vos soirées dansantes. La Scale Armor est composée d'une

Un bon gros marteau, ça vous calme un excité en moins de deux. Aplatissement de cervelle garanti.

>

Avec CD STOMPER Pro vous pourrez simplement appliquer vos étiquettes : PLACEZ l’étiquette (adhésif vers le haut), PLACEZ le CD (face imprimée vers le bas), PRESSEZ et RELACHEZ /ous avez collé votre étiquette CD.

Ce kit contient :

•    1 logiciel sur CD-ROM pour PC et MAC

•    Plus de 1200 fonds d’images, photos et clip arts

•    Des modèles des principales applications PC et MAC

•    50 étiquettes vierges pour CD

•    10 jaquettes pour boîtiers de CD

•    100 étiquettes pour disquettes, Zip, Jaz, et MO

•    1 applicateur CD STOMPER Pro

Recharges étiquettes CD -papier glacé-

Recharges Etiquettes CD

Recharges jaquettes pour boîtiers CD

Pour connaître la liste de nos points de vente, appelez-nous au

Personnalisez vos CD en quelques minutes.

CD STOMPER Pro simplifie la création de vos étiquettes de CD et de vos jaquettes de boîtiers. Avec CD STOMPER Pro, vous disposez de plus de 1200 fonds d’images et clip arts, auxquels vous pouvez ajouter vos propres logos et textes.

CD STOMPER Pro vous permet de réaliser des étiquettes de qualité professionnelle en un clic de souris, avec son logiciel PC/Mac intégré.

Imprimez

Avec CD STOMPER Pro vous pouvez imprimer rapidement vos étiquettes et vos jaquettes sur toute imprimante A4 laser ou jet d’encre.

Les feuilles pré-découpées garantissent une impression parfaite sur la surface totale de l’étiquette.

If* toute fncilito.

• >d«wUeniour.tr«>ovétJ< v 0) per la prtw spécial Ws? okx .

MC CD STOMPER PRO. CREER ET «"■JW» DES ÉTIQUETTES SUR «1 CD EST UH JEU 0‘CHTAHT,

prix public conseillé

jfflSTOMlWUt tn

Certaines bestioles sont excessivement difficiles à tuer sans arc. Remarquez, vu leur vitesse, même avec un arc...

C’est gros, c est difficile à tuer, même votre dragon a du mal. Une arme de jet est idéale pour ça.

Pm pas it pm m !

Imiiptmn?

Tomb Raider (Gen4 n° 118), bien entendu, se compare à Drakan. Non seulement par sa vue de dos, ses mouvements, mais surtout parce que l’on joue une héroïne. Pour l'univers médiéval-fantastique et la beauté du graphisme, c'est plutôt du Heretic II (Gen4 n° 117)...

plaque d’épaule et d’un corset noués entre eux par deux lanières de cuir. Offrant une bonne protection, elle est toutefois à déconseiller pour toutes les activités nautiques.

La Plate Mail est une séduisante armure de plaques, protégeant aussi bien le torse que les épaules. Une résistance accrue, un charme irrésistible, on la croirait taillée pour les activités sportives de haut niveau. Admirez la Chain Mail, appelée aussi cotte de mailles, réduisant sérieusement les dommages reçus. Résistante, élégante, elle fera sensation dans les banquets.

Comme dans Tomb Raider, de nombreux pièges vous seront tendus. Outre les tourelles qui tirent sur votre dragon, il vous faudra faire preuve d'agilité et d'intelligence. Dalles piégées, trappes qui s'ouvrent à votre passage, murs qui se rapprochent, plafond qui descend, herses qui se lèvent, pieux qui tombent du plafond, haches qui se balancent au-dessus d'un ravin, lames qui sortent du mur, soi qui s’affaisse, leviers qui déclenchent des tornades... Les développeurs ont fait preuve d'ingéniosité... en reprenant un large panel de tous les pièges qui existent. Un seul moyen pour les éviter (ce n'est heureusement pas trop difficile en général), faire comme à l'école primaire : il est interdit de courir dans les couloirs. Il est interdit de toucher à tout ce qui dépasse. Il est interdit de confondre vitesse et précipitation.

Voici maintenant la célèbre et non moins demandée armure du dragon. D’une résistance extraordinaire, elle est aussi splendide. Admirez les reflets argentés. Sa souplesse permet toujours de faire les figures acrobatiques souhaitées.

À cette époque, point de sac à main. Une arme fera plus l’affaire. Nous

vous donnons le choix entre plusieurs épées, de la large à la courte, en passant par les épées spéciales, celle enflammée, celle givrante, celle lançant des éclairs et la fameuse Stormbringer, qui vole de la vie aux ennemis pour vous la transmettre. Nous passerons sur la Rime Blade, ou épée de runes, redoutable.

Hop, un petit éclair dans la tête et on va la griller cette espèce de chauve-souris à deux balles

Les énigmes sont assez simples dans 'ensemble mais constituent un divertissement plutôt sympathique.

Les scènes cinématiques sont très nombreuses et plutôt bien faites. Ce qui ne gâche rien.

Arokh le dragon rouge vous sera d'une utilité non négligeable. Certaines énigmes tournent d'ailleurs autour de lui.

Les monstres, variés, sont plutôt

bien faits. Le seul problème

est qu'ils tapent très fort et font mal.

Une potion vous permet de devenir invisible. Pratique pour approcher et éviter les monstres mais souvenez-vous que les pièges se déclenchent encore.

I’ifihidn u Bün

■jç Rynn est belle, Rynn est . grande et en plus (mais ça

★    Cedric n'a pas fait attention)

★    elle est intelligente. Outre sa

^ beauté et son originalité,

Drakan se démarque des

★    autres tomb-like en nous offrant (comme Tomb Raiderl, mais dore Design l'a oublié) des énigmes, du mystère et un vrai scénario. Ajoutez à cela une I.A. impressionnante (surtout celle du dragon), et vous aurez un soft presque parfait. Dommage que la caméra soit parfois gênante dans les combats aériens, petit détail insignifiant face aux heures de rêve que vous allez passer.

mais dont vous vous servirez très peu dans le jeu. Pour celles qui préfèrent le style barbare du nord, nous leur proposons toute une gamme de haches, à une ou deux mains, sans parler des masses, très prisées par les demoiselles musclées. Bien entendu, un choix d’armes magiques est également disponible. Seulement voilà, au détour d’une prome

nade, un volatile vous harcèle de ses crocs tranchants et de ses projectiles. Pour faire taire l’animal, pensez à utiliser un arc ! Des flèches empoisonnées, explosives, gelantes, à tête chercheuse, sans parler des arcs spéciaux (magiques). Chaque arme et armure possède des points de vie diminuant au fur et à mesure que l'on s’en sert. Pour que la fête soit complète, n’oubliez pas d’emporter un petit

quelque chose à boire. Diverses potions de vie, d’invisibilité ou d'invulnérabilité calmeront votre soif.

Beau petit lot

Point de vue graphisme, Drakan est quand même sacrément beau et n’accuse pas un métro de retard comme sa cousine Lara (oui, j’ai ►

Lors de scènes cinématiques splendides, votre dragon accède à de nouveaux pouvoirs.

Les décors en jettent. Drakan est vraiment beau, on ne se lassera pas de vous le dire.

Un inventaire à la Diablo vous limite dans les objets que vous portez. Contrairement à Lara, Rynn n'est pas un sac à dos ambulant.

Poupits nisin ?

Et souvenez-vous de la citation d'Anatole France qui résume parfaitement l'esprit de tout homme (NDLR: ou plutôt le tien) : « Une femme sans poitrine, c'est un lit sans oreillers. » À bon entendeur...

Cindy Crawford Brune aux yeux noirs. Un bon 88B-61-89, mais entre nous, si la moindre de ses apparitions déchaîne les foules, elle est nulle avec une hache entre les mains et vous ne la verrez jamais rouler-bouler de peur de se casser un ongle. Mais bon, c'est quand même un joli petit lot...

Notre éminent spécialiste des formes voluptueuses féminines, j'ai cité moi-même, a réussi, grâce à son œil toujours juste, à donner les mensurations de la belle Rynn. Résultat, la donzelie tout de cuir vêtue se place aux côtés des plus belles femmes que nous connaissons. Voyez plutôt :

Rynn

Rousse aux yeux verts. Comment ne pas craquer devant son merveilleux 90C-60-90 (au jugé) ? Elle se déhanche comme une reine, roule-boule comme une chatte, saute comme une gazelle. Charmante, tout simplement charmante, sauf une épée entre les mains...

Claudia Schiffer Blonde aux yeux bleus. Elle affiche un insolent 95B-62-92, plante des bagnoles (c'est une vraie femme) contre des murs dans des pubs, parce qu'elle le vaut bien, une femme tonique, en somme ! Mais bon, elle sort avec un nain amateur de lapins dans des chapeaux, alors...

N est-elle pas magnifique dans son armure du dragon, alanguie sur une corniche, prête à bondir comme une lionne affamée ?

En exclusivité pour vous, le boss de fin de jeu. Regardez-le bien, ça va aller très vite avant de mourir !

►décidé qu’elles étaient cousines, ça vous gêne ?). C’est tout en 3D, c’est beau. Les décors sont assez variés.

mm

Vous commencez dans un niveau

avec arbres, clairières, rochers, montagnes, petites maisons et un cours d’eau. Tout au long de la dizaine de niveaux, vous allez connaître les souterrains glauques, les donjons sombres, les contrées glacées, les sols volcaniques, et j’en passe. Et tout est réussi. Une dizaine de niveaux, ça peut paraître court,

me direz-vous... Eh bien non ! Car les niveaux ne sont pas définis comme on a l'habitude de le voir. C’est plutôt une aventure en un bloc vous entraînant dans différentes contrées. Sans compter les quêtes annexes que vous aurez à remplir, ce qui rallonge d’autant plus sa durée de vie. Une bonne grosse vingtaine

# i

... ' | -w- M

Ï fïf !

- * 1

L’avis oeCédric

Après être allé de déception en déception avec Lara Croft, c'est un véritable bonheur que de découvrir Rynn ! Un graphisme et une réalisation soignée, des combats bien faits, un monde vaste et varié, une aventure qui n'est pas répétitive, et avant tout, une héroïne séduisante, voilà autant d'atouts à mettre au compte de Drakan. Et si la gestion des caméras pèche un peu par ses angles parfois brouillons, reste que Drakan est très jouable, passionnant et dépasse en de nombreux points son aîné, Tomb Raider. Ça mérite pas un nouveau sujet de culte, ça ?

Un petit panel des monstres que vous allez croiser. Entre nous, c’est pas du gâteau.

d’heures seront donc nécessaires pour finir le jeu. Cela nous amène évidemment à parler de la faune ! Au début, des espèces de gros pit-bulls en kilt vous offriront une moindre résistance. Mais bien vite, vous affronterez des harpies, des géants et des chevaliers (entre autres). Sans compter les bestioles qui vous harcèleront dans les airs. Une vingtaine de créatures, en gros, vous donneront parfois bien du fil à retordre.

Leur intelligence artificielle est assez déroutante. Certains monstres sont extraordinaires. Si vous passez entre deux, par exemple, et qu’en essayant de vous atteindre ils se touchent, ils se mettront à se taper dessus jusqu’à ce que mort s’ensuive, vous facilitant d’autant plus le boulot ! Quant à certaines grosses bes

tioles, elles attrapent d’autres monstres plus petits pour vous les jeter dessus ! Du grand art. Par contre, d’autres créatures ont du mal à vous entendre arriver et ne réagiront qu’après avoir pris un coup sur la tronche. Du bon. en somme, et du moins bon. Mais le tout est très nettement acceptable. Ajoutez des pièges à gogo (voir encadré), des leviers à tirer, des énigmes à résoudre, Drakan va vous scotcher devant votre écran.

Elle le vaut bien...

On pourra reprocher à Drakan sa gestion hasardeuse des caméras qui demandent parfois de se déplacer en pleine situation périlleuse (combat, saut) pour avoir un meilleur angle de vue, surtout si vous êtes acculé à une paroi. On reprochera aussi une ges

tion des collisions 3D loin d’être parfaite, surtout entre les personnages ou avec les rochers. Sans parler de sa difficulté sans doute mal dosée pour permettre au joueur moyen de terminer l’aventure. Mais cela n’enlève rien au fait que Drakan est très jouable, très beau, très réussi, et que l’on s’amuse comme des fous.

Quant à ceux qui se demandent déjà si Drakan fera l’objet d’une série, je leur répondrai que la fin du jeu laisse en effet présager un Drakan 2. Mais cela dépendra bien entendu de son succès, donc de vous.

En conclusion, je me permettrais une petite phrase moins misogyne et certainement plus vraie que les autres. Elle est de Voltaire, et les développeurs ont bien compris le message pour séduire nous autres, joueurs acharnés et solitaires devant une froide machine : « Dieu n’a créé les femmes que pour apprivoiser les hommes. » C’est bien vrai. Qu’on se le tienne pour dit. ■

Cedric Gasperini

Ces Ecossais mutants peuvent toujours lever la tête, je m'en vais leur coller un coup de cornemuse par-derrière...

-V    $    |.g|:

Version testée: version bêta 2 Problèmes rencontrés : voir gros encadré

mmœ

Cellules antiterroristes de tous pays, unissez-vous ! Ah euh quoi ? C'est déjà fait ?

Et ça s'appelle le Rainbow six ? Mais c'est bien sûr ! Un an après; THE jeu de stratégie/action revient sévir sur nos PC. Et ça s'appelle Rainbow six 2 ? Même pas !

... ;

t c’est tant mieux parce que Rainbow six 2, franchement, ça rend pas grand-chose. Les gars de chez Red Storm ont donc opté pour un sobre Rogue Spear, que l'on pourrait cavalièrement traduire par « chasse aux crapules ». Et comme dans Rainbow six, des sales types, des méchants sans scrupules, des pourris en tout genre, ben on va en dessouder ! C’est qu’ils ne reculent devant rien ces fripouilles : et vas-y que je te prends des civils en otage ! Et vas-y que je menace de tout faire péter

avec une bombe ! Et pourquoi pas les attaques par gaz aussi ? Effectivement, pourquoi pas...

Bref, ceux qui ont joué à Rainbow six, mais aussi les autres, l’auront saisi : Rogue Spear propose au joueur de diriger une escouade antiterroriste chargée d’empêcher 18 désastres de se produire. 11 y en a pour tous les goûts et une fois encore, le scénario est inspiré d'un bouquin de Tom Clancy (jetez donc un coup d’œil sur l’encadré). Dans le précédent épisode, on luttait contre une organisation criminelle aux exigences effarantes. Ici, on ne ►

i

1D3

JPJT-B

Les effets de brunie ont été refaits : la fltisft bang éblouit (en bieu) et la grenade laisse beaucoup de fumée après explosion.

| À première vue, la planification des opérations n'a pas changé d'un pouce. À première vue seulement : regardez les autres captures...

^ sait pas très bien à qui l’on a affaire au début, mais on apprendra bien vite que les prises d’otages et les rendez-vous clandestins que l’on dérange mettent en scène des terroristes du îMoyen Orient et des hauts dignitaires de la mafia russe.

Vodka kamarad ?

Merci mais pas le temps. J’ai du pain sur la planche moi. Et pour comprendre exactement ce qu’il se trame, ben il faudra lire les briefings, décortiquer les infos généreusement proposées et surtout, eh oui surtout, réussir les missions. Et ce n’est pas dans la poche ! Rogue

Go go go ! Ne faites pas entrer en force n'importe qui. Un bon sang froid et une précision de tir irréprochable sont de rigueur !

itSSAULTl/tG

BWn|(f)lTm

Spear, en plus d’apporter pas mal de petites nouveautés, a évidemment un peu corsé son challenge. Si le niveau de difficulté est à peu près le même que dans Rainbow six, l’intelligence artificielle retravaillée rend les choses plus complexes. Un exemple ? Les adversaires prennent tout simplement plus d’initiatives et sont dotés d’une meilleure perception. Ils n’hésitent désormais plus à contourner, quitte à faire un détour, à hurler en mour-

rant (ce qui ne manque pas de donner l’alarme), à prévenir les autres ou à battre en retraite s’ils ne peuvent faire face à l’opposition. Alors je sais, la question que l’on se pose est la suivante : est-ce que les terroristes restent immobiles lorsque leurs potes se font descendre juste à côté d’eux ? Eh bien non. Enfin, en général. Car j’ignore si le jeu gère la surprise ou la stupeur, mais il arrive parfois que, pris de court, un terroriste mette du temps à réagir

iïiiiTfiin ni mus

Attention : il ne permet pas de créer de nouvelles cartes.

Il permet de modifier celles qui existent. Mais attention, pas seulement de modifier le nombre d'adversaires présents : de TOUT modifier !

L'objectif de mission, l'ajout d'alarmes, d'adversaires ou de véhicules, la balistique, l'intelligence artificielle...

Bref, il est possible, sur une même carte, de créer une mission radicalement différente, jouable bien entendu en Solo comme en Multijoueur.

Les experts en 3D regretteront

l'absence d'un éditeur complet comme dans Half-Life, les autres pourront s'amuser à créer sans aucun

notion de programmation : bien que lent, l'éditeur est simple à utilise

_..__.-livre des huiles dans

Rogue Spear. C’est le moment de parler avancement, augmentation, tout ça...

Mais c’est qu'il aurait presque réussi son régime notre Cedric. Reste ce regard dénué de toute expression...    L

PR1WARY Y.'EAPÛHS

ITÊnfîàd liSAT-

j; E-àr.-«•- Modi*. &£A‘

I * r -.htf «A gÛOG

Thn iiK*rf«rst v»-çw us<t<j fcy !h» SAENBObl t*a», î?w Waith*r WASOOC?5 uapcçv design and l>^t    mfc« it

! ri f«w»3r1t* C-f yi<HfS irstîl

t»Mrd'*jg ta *>w* stMittnty **>to dtf f-*ait pcvitx-fts. Its po***rful -Sût- Mwftesîtf rc<a>d

□ a

Ssbsssssss

B

On trouve pas mal de bonnes choses au rayon jouets. Ce Walther WA 2000, par exemple, est idéal pour les tirs à distance.

lorsqu’on lui fonce dessus (et boum, dans la tête). La plupart du temps toutefois, surtout si le tir vient de loin, ils ne restent pas sans rien faire.

Si le jeu est assez faisable en niveau Facile, il s’enrichit d’objectifs lorsque l’on passe en mode Médium et Difficile. Les ennemis gagnent en perception également. 11 s’agira donc d’être trois ou quatre fois plus prudent (et plus silencieux !).

Bon, mais après cette petite mise en bouche, pourquoi il*entrerions-nous pas dans le vif du sujet ?

Feu à volonté, donc

Déjà, on n’est pas dépaysé par l’interface : c’est la même, un peu relookée, mais tout aussi austère. Ensuite, la succession d’écrans rappelle quelque chose : on prend connaissance d’un briefing, de différentes informations, on compose son équipe parmi une trentaine d’hommes de nationalités différentes (il y a même Louis Loiselle, un Français au patronyme délicieu-

Parfois, les rencontres entre terroristes et Rainbow six tiennent un peu du règlement de comptes à O.K. Corral.

lu m of l’mn Jbm

Bon c'est entendu : Rainbow six et Rogue Spear sont des jeux inspirés des derniers romans de Tom Clancy. Pour ceux qui ne connaissent pas, cet auteur américain a, entre autres, signé les aventures de l'agent Jack Ryan [À la poursuite d'Octobre rouge, Danger immédiat,

Jeux de guerre), adaptées au cinéma.

Ses romans sont toujours à la pointe de la technologie et de l'information et il base souvent ses intrigues sur des tragédies politiques imaginaires mais plausibles.

On lui prête des sources de toute première main et des idées radicales. C'est sans doute pour ces raisons qu'il est très apprécié par l'armée, même si elle est parfois énervée par la révélation d'informations brûlantes.

Ses derniers romans sont les séries des Op-Center et Rainbow six, justement. Ce dernier raconte les affres de John Clark, confronté aux agissements de dangereux terroristes. Chef de la cellule internationale Rainbow six, il tentera de s'opposer à leurs agissements Notons que l'on retrouve les personnages du livre dans le jeu

Arnavisca, Chavez et les autres Rainbow six de Tom Clancy, éd. Albin Michel

Rogue Spear est un bon jeu. Il est prenant, tactique, et présente suffisamment de nouveaux attraits pour mériter d'être une suite et non un data-disk. Mais il y a un problème : la version testée était une bêta 2.0 très buggée. Si le jeu sort dans cet état, il ne mérite pas plus de trois étoiles. Voici les bugs que nous avons rencontrés : gros problème de pathfinding avec les hommes (ils restent coincés plus ou moins longtemps entre deux bureaux ou dans de petits espaces), gros bugs d'affichage (pas de textures sur certains décors et personnages, éclairage inexistant), otages qui refusent de suivre, personnages assis ou étendus en l'air et... plantages.

biance sonore, si elle a peu changé, a tout de même été revue. Lorsque les camarades reçoivent Tordre d’avancer, ils acquiescent avec encore plus de motivation : « Go, go, go, let’s go ! » C’est tout juste s'ils ne hurlent pas « We gonna kill those bastards ! ». Très cinématographique donc ! L’ambiance y gagne donc forcément, surtout lorsque les excellents thèmes musicaux soulignent certaines actions : entrée dans un bâtiment, fusillade, mort d’un

shazam j’aime j’aime) et qui déprime les bleus (« beuh ! » font Rémy et Cedric) : le plan ! 11 fonctionne comme avant sauf qu’il s’est enrichi de trois nouvelles instructions : sniper, couvrir et défendre. Très pratique pour les appuis ! Sinon, on gère au maximum quatre équipes de quatre hommes à qui Ton donne des ordres très précis... Bref, on connaît déjà et c’est toujours un plaisir d’expérimenter tout un tas de stratégies. En plus, l’arn-

Toujours efficace (à condition de ne pas trembler), le fusil à lunette. Désormais, l'ordinateur peut s'en charger grâce aux nouveaux ordres.

Les hommes sont représentés avec des armes avec lesquelles on les a équipés. Silencieux recommandés pour la majorité des missions.

► sement cliché) et on les équipe. Oh, oh !, mais l’arsenal a été complété ! On trouve donc plus d’engins de destruction, mais pas assez à mon goût. Pourquoi ne pas avoir repris les MODS réalisés par des fans pour Rainbow six qui comprenaient une cinquantaine d’armes (contre 26 ici) ? Bref, une fois tout notre beau monde équipé et habillé de pied en cap. on peut passer au morceau de résistance qui en ravit certains (youpi, chouette chouette y a bon

On peut désormais enregistrer toutes ses missions et se les repasser avec des vues « télé » étudiées pour. Absolument distrayant !

mieux vaut examiner la situation en détail. Très en détail même...

L’écran de victoire s'affiche alors même que ma cible principale n'est pas encore mourute. Quel progrès !

U cintuvis mCmit

Pas de doute, on se retrouve , devant la suite de Rainbow

*    six ! Même look, même

★    ambiance. Malheureusement, » on regrettera le peu

d'innovations. Pas assez d'armes, pas assez de nouveauté. Le graphisme, sans être folichon, a nettement été amélioré et c'est une excellente chose. Les missions, elles, sont variées et passionnantes. Quant aux bugs, si l'on peut espérer de nettes améliorations, ils sont trop nombreux pour être tous résolus avant la sortie du jeu. Quoiqu'il en soit, Rogue Spear est un très bon jeu que tous les fans (dont moi) se doivent d'acquérir.

(encore heureux, c’est précisément ce qui avait fait son succès), plusieurs petites choses apparaissent. Tout d’abord, on peut désormais rejouer les missions réussies de deux manières différentes. En mode Lone Wolf (loup solitaire, aouhhh !!!), on

homme, fin de mission ...

Attention, vous ne serez pas le seul à utiliser des fusils à pompe.

Et évidemment, à courte portée, en réchappe pas !

Certains éléments de décor sont encore vraiment trop carrés. Comme cette « montagne » cubique à gauche.

lEEBNIMIIStf ftW

Pour une fois que des . développeurs ont écouté

★    leurs fans pour donner une

★    suite à leur hit, ne boudons * pas notre plaisir ! Rogue

Spear ne se contente pas de

★    reprendre une formule à succès, mais l'enrichit. Plus de décors, des graphismes mille fois supérieurs à ceux de Rainbow six, une I.A. nettement améliorée et surtout ce subtil mélange d'action et de stratégie nous condamnent à de nouvelles nuits blanches. Dommage que les équipiers soient parfois des boulets et que la préparation des missions soit digne de l'examen d'entrée à Saint-Cyr. Malgré tout,

Rogue Spear est une bombe !

Ça, y a pas de problème, on s’y croit autant qu’avant ! Et c’est BON de s’y croire ! Tellement d’ailleurs que l’on sursaute toujours autant (au grand bonheur de mes chacals de « camarades ») lorsqu’on se prend une balle alors qu’on ne sait absolument pas d’où ça vient ! Et ça arrive malheureusement souvent, surtout lorsqu’on est repéré ! Heureusement que l’on peut s’en remettre au « heartbeat seeker », le détecteur de

Lorsqu'il fait très froid, on voit nos vaillants attaquants exhaler tout plein de buée.

battements de cœur (c’est tout de même plus vite dit en anglais) qui rend de bons et loyaux services en affichant les ennemis alentour sur la petite carte (oui. là, en bas à droite de l’écran. Non pas là, làaaa).

Moins deux ! Moins deux !

Bon, pas grand-chose de neuf, se disent probablement les fous furieux de Rainbow six. Eh bien si, attendez, ne partez pas ! Si le fond du jeu ne change pas fondamentalement

est seul et on doit rallier la zone d’évacuation. Vraiment très prenant.

Le mode Terrorist Hunt (chasse aux terroristes) est quant à lui une extermination. Les adversaires sont placés sur la carte de manière aléatoire ►

Comme promis, un blessé sera handicapé : et lorsqu’on boite, on progresse réellement moins vite !

Dans le même genre, citons... Rainbow six ! Et dans une certaine mesure, le MOD pour Half-Life Counter-Strike qui propose une lutte antiterroriste Multijoueur. Pour le futur, on attend Swat 3 (Sierra) qui devrait beaucoup ressembler à Rogue Spear.

1 ms ot Luc-Santiago

fa Aaaaah ! Ça fait du bien de retrouver le Rainbow six ! a Depuis un an en effet, aucun concurrent sérieux ne s'est rC imposé et cette suite sort donc toute-puissante ! Grâce à fa plein de petites innovations et à une ambiance en béton, a Rogue Spear s'affirme donc comme la nouvelle référence de ^ la stratégie/action. Toujours aussi tactique, peut-être plus fa réaliste, intéressant et surtout, terriblement prenant,

c'est un jeu excellent. Attention cependant à ce que la version finale soit exempte des bugs rencontrés durant le test (bouh, ça gâcherait tout !)

Un petit air de Delta Force. Sauf que c'est mille et une fois plus beau que chez Novalogic.

► et il faut tous les éliminer pour gagner. Ce sera probablement très amusant à deux ou trois joueurs. L’un des gros reproches faits à

TNT 2. Là, on peut presque dire que le jeu est très beau ! Les effets météo prennent alors une autre dimension : la pluie et la neige deviennent magnifiques. De même, la buée qu’exhalent les hommes lorsqu’il fait froid est plus vraie que nature. Un gros travail a été fait sur l’animation : non seulement on voit les hommes respirer, mais en plus, leur déplacement est encore plus soigné qu'auparavant. Lorsqu’ils sont touchés à mort, ils mettent désormais plus de temps qu’avant, tournant sur eux-mêmes, tombant à

genoux, etc. C’est bluffant !

Au rayon nouveautés, on trouve également la possibilité de s’accroupir et de se déplacer ainsi. 11 est malheureusement toujours impossible de rouler ou de ramper.

Le concept de Rainbow six était en béton : il supporte donc sans problème d’être décliné une seconde Ibis en ayant été amélioré. Les fans peuvent donc se jeter dessus (en s'assurant que la version finale est exempte de bugs), et les autres aussi d'ailleurs, il n’y a pas de raison ! ■ L.-S. Rodriguez

HD

Rainbow six Rogue Spear

mi

UrMtt H*3ur

»9ogmi *ualt

Rainbow six concernait sa réalisation graphique à la limite de l’indécence. Bon, c'est mieux. Un peu mieux avec une Voodoo 2 ou 3 un peu asthmatique, carrément mieux avec une ATI 128 Fury ou une

La mission de libération d'otages au Metropolitan Muséum de New York est non seulement la première, mais en plus l'une des meilleures !

On ne peut pas encore piloter de véhicule comme dans Hidden & Dangerous, peut-être pour le troisième ?

DISPONIBLE cmz VWW. REVENDEUR . HABITUEL a

RÉF. 2509 199 FF TTC prix constaté

Franchement, au départ, vous n’êtes

qu’un débutant. II vous

faudra souffrir à l’entraînement,

puis essayer de survivre en championnat...

jusqu’au suprême titre mondial.

K,0 vous plonge dans le monde de la boxe grâce à des graphismes et une ambiance sonore qui vous laisseront en état de choc. Les coups portés lors des combats sont frappants de réalisme : oeil au beurre noir, saignement de nez, visage tuméfié des boxeurs... on vous aura prévenu !

POINTS FORTS :

Une caméra automatique trouve le point de vue idéal lors des combats.

Possibilité de zoomer sur l'action à tout moment pendant les combats.

5 rings différents vous accueillent : Paris, Berlin, Londres, New York et Las Vegas.

Effets : cris du public, bruit des coups, commentaires de l'arbitre et de l'entraîneur.

Modes multijoueurs : sur 1 seul PC, ou en réseau.

20 boxeurs aux styles et aux looks spécifiques + création de boxeurs et d’enchaînements personnalisés.

Contrôles : clavier, joystick 2 boutons et plus, gamepad 2 boutons et plus.

Ail Micro

Application

UN NEURONE AVERTI EN VAUT DEUX

www.microapp.com

DIDIER GUEDI 01 46 13 72 0S>

Version testée: bêta test

Problèmes rencontrés : bugs sonores, Multijoueur Internet non implémenté

Je suis sûr qu'il y a plein de gens que vous aimeriez cryogéniser avant de les envoyer dans l'espace. Vos profs, votre patron, mes chefs de rubrique (euh...) C'est ce que vous propose Homeworld, sauf qu'en plus il faut les protéger. Manquait plus que ça.

choses sont oubliées aujourd’hui. Les Kharakid ont atteint ce que leurs historiens nomment « l’âge de raison » et leur science avance à pas de géant. Si vite d’ailleurs qu’elle va bouleverser à jamais leur existence... Un jour, un satellite repère un objet étrange dans l’un des déserts de Kharak. L’expédition scientifique envoyée sur place découvre un immense vaisseau spatial. A l’intérieur, une pierre gravée en alphabet Kharakid montre une carte galactique. Sur cette carte, des systèmes solaires, des points de repère dans l'espace et surtout, au^

R 'est l’histoire d’un peuple et d’un génocide. Les Kharakid vivaient paisiblement sur leur planète, Kharak. Une planète étrangement vieille (6,7 milliards d’années) pour abriter un peuple aussi jeune, dont l'histoire remonte à peine à 1 300 ans. Que s’est-il passé avant l’an 0 ? Quelle est l’origine de ce peuple ? Nul ne le sait, mais depuis toujours, les spéculations vont bon train. Elles ont même pris un caractère religieux et débouché dans le passé sur des guerres fratricides entre clans. Toutes ces

Éditeur Havas Format CD-ROM PC Genre aventure, gestion et stratégie en 3D Prix env. 350 F Sortie disponible Config. mini. P233, 32 Mo de RAM, CD-ROM 4x, Win95 Config. recom. P300, 64 Mo de RAM, CD-ROM 8x, 3dfx Site Internet www,sierra.com\games\homeworld.html

PREPARING FOR HYPER5PACE AUTODOCKING UNDERWAY

SHIP5 HEMAINING

SHIPS OOCKEO

QUICK OOCKING

Il y a un grand choix d'appareils dans Homeworld. Ici, un vaisseau de récupération très utile pour la capture de pièces intéressantes.

►bout d’une ligne, une planète marquée d’un nom, Higaara, ce qui, en langue Kharakid, signifie la planète mère, Homeworld. Cette découverte frappa les esprits comme un coup de tonnerre. Dès lors, le peuple Kharakid tout entier n’eut plus qu’un but, retrouver la planète mère. Grâce à l’analyse de l’épave, des découvertes scientifiques majeures furent faites, comme la cryogénie et la propulsion hyperspatiale. Un vaisseau mère fut mis en chantier et un million de colons cryogénisés, prêts pour l’expédition.

L’Exode

Le jour du voJ d’essai arriva. Le début de la fin pour Kharak... À leur retour, les Kharakid ne trouvèrent qu’un spectacle d’horreur. Kharak

Le vaisseau mère sait se faire transparent pour ne pas gêner votre

Avant un départ en hyperespace, tous les vaisseaux regagnent automatiquement la base - très reposant !

avait été entièrement détruite par une attaque surprise, sa population exterminée en quelques heures. Dès lors, pour les derniers Kharakid, le choix est simple, trouver la planète mère ou disparaître... Telle est l’histoire, digne des meilleures œuvres de science-fiction, qui ouvre Homeworld. Mais, en matière de jeux comme au cinéma, une histoire n’est rien. Ce qui compte.

Plus d’argent ?

Recyclez un de vos vaisseaux

c’est ce qu’en font les auteurs. Combien avons-nous vu d’idées formidables, gâchées par des réalisations bâclées, des interfaces sans queue ni tête ou des graphismes hideux ? Ici. heureusement, les développeurs ont été à la hauteur de la tâche qu’ils s’étaient fixée. C’est bien simple, Homeworld est entièrement nouveau, c’est un jeu encore jamais fait, jamais vu, un véritable OVNI (vu le sujet, ça tombe bien...) dans le monde du PC. Relie a dû tout inventer. Dans Homeworld, tout tourne autour du vaisseau mère. À partir de cette véritable ville volante, vous allez tout diriger. Vous devrez construire des vaisseaux spatiaux, mener des recherches scientifiques, assigner

Hi

■mm

fwmm

v:

i i» t « *

,    t§

Voici le vaisseau de ravitaillement qui devait vous accueillir après le saut. M'est avis qu’y a un problème...

Homeworld

incompréhensible et prolongez

l'expérience de Homeworld par la vision de cet objet fascinant.

D'autant que le décès de Kubrick en mars a incité les éditeurs à ressortir toute son œuvre en cassettes vidéo et DVD.

Parmi les choses appréciables, il n’y a pas de limite au nombre d’appareils que vous pouvez sélectionner.

Là où n’existe ni haut ni bas, c’était la vraie 3D ou rien. Ils ont donc pris le risque d’ajouter une nouvelle dimension, au sens propre, à la stratégie : la hauteur. Votre vue est centrée sur le vaisseau mère. Tout autour, le vide spatial. De là, uniquement au moyen de la souris, vous pouvez zoomer, aller à gauche, à droite, en avant, en arrière, pivoter à 360°... La liberté est totale. Et c’est proprement époustouflant. Tous les autres appareils dont vous aurez ensuite besoin vont être produits, et dirigés, depuis le vaisseau mère, qui devra lui aussi être utilisé et protégé. C’est comme dans Battlezone ou Urban Assaull ? Non. car comme dans les jeux de stratégie classiques, vous êtes exté-

leurs tâches à vos unités, explorer les différents secteurs de la galaxie que vous allez parcourir... Véritable démiurge, la survie de tout un peuple est entre vos mains. Cela, vous l’avez peut-être déjà fait dans d’autres softs de gestion/stratégie. Mais jamais comme cela.

Liberté chérie

En effet, les développeurs ont fait le pari gonflé de ne pas vous faire diriger l'action depuis un centre de commande, devant un écran de contrôle, à la façon du capitaine Kirk. Ils n'ont pas non plus choisi la trop classique vue d’avion, privilégiée en matière de stratégie en temps réel depuis Dune 2. Dans l’espace, un tel choix serait absurde.

mmm

L’écran de recherche, là où vous découvrirez nouvelles armes, nouveaux moyens de propulsion...

rieur à l'action. Vous avez le recul suffisant pour observer le « terrain », réfléchir, et déployer vos vaisseaux dans le vide spatial. Pour éviter que tout cela tourne au casse-tête, il fallait mettre au point une in- ►

Un simple raccourci clavier vous permet de suivre les appareils sélectionnés dans l’immensité spatiale.

Le passage en hyperespace, très original, se démarque du modèle imposé par Lucas il y a 20 ans.

HUHUR SYSTEMS

*    FICHIER DRIVE

*    FIGHTEP CHASSIS CORVETTE SYSTEMS

*    CORVETTE DRIVE

eretore üaeri pruviueu x,u your HrnuHaaHuur aa a yeaLure ut yuud vd

Tous les aliens ne sont pas méchants. Ceux-ci vont vous vendre le secret du canon à ions.

Les combats sont superbement réalisés, un véritable ballet spatial. Dommage qu'on nous tire dessus...

Le rouge indique la zone des combats là où vous avez intérêt à envoyer les chasseurs dare-dare.

Ne commencez surtout pas sans

passer par le tutorial,

qui est un modèle du genre.

Attaquée par l'Empire en votre absence, Kharak brûle...

Voilà votre peuple orphelin.

►terface exceptionnelle, une grande partie de la réussite ou de l'échec de Homeworld en dépendait.

Le miracle de l’interface

Pari réussi. Cette interface est d’une simplicité et d’une clarté presque aussi géniale que celle inventée par Sid Meier pour le premier Civiliza-tion. Imaginez que vous ayez besoin de ressources pour construire les

chasseurs qui défendront vos pauvres colons tout gelés. Vous n’avez qu’à faire glisser la souris vers le bas de l’écran, une barre des tâches apparaît. Choisissez « construire », vous allez basculer sur un nouvel écran qui vous montrera tous les vaisseaux qui vous sont accessibles. Cliquez deux fois sur le « récolteur de ressources » (la traduc est de moi, espérons qu’ils trouveront mieux...), puis de nouveau sur « construire » ; la construction est commencée. Ressortez et cliquez sur « senseurs ». Une carte 3D apparaît, d’où vous allez pouvoir repérer les gisements de gaz qui vous intéressent. Une fois prêts, vos vaisseaux moissonneurs (tiens, c’est déjà mieux comme traduction...) vont venir sagement s’ali-

Pour une fois, vous devez prendre la hauteur en

compte dans vos déplacements. On s'y fait, promis !

gner à côté du vaisseau mère. Vous n’avez plus qu’à les sélectionner, puis à leur indiquer sur la carte là où ils doivent se rendre. En cas d’attaque, le principe sera le même. Un groupe entier de vaisseaux de même catégorie se sélectionne par un simple clic, sans qu’il soit nécessaire de tracer autour. Une touche

jmad by ■ flnitorm. Th* Bçaffold haa baan daa1 troynd. Blonlflcant dabrla ring In low Kharak orblt

orbital faoilltl

Homewo

P

Vous n’avez qu’à leur ordonner de « récolter » pour que vos engins trouvent les ressources tout seuls.

La barre des tâches, entre autres, vous renseigne sur l’activité des vaisseaux sélectionnés.

vous permet de les suivre pas à pas, avec différents niveaux de zoom. En cliquant droit, vous pourrez définir l’agressivité de vos vaisseaux de combat, la formation d’attaque. .. Les auteurs de Homeworld n’ont pratiquement rien oublié pour que leur jeu soit aussi riche et simple que possible.

Riche et intelligent...

Et beau également. Trop souvent, les jeux de gestion/stratégie passionnants déçoivent par la pauvreté de leur graphisme. Ce n'est pas le cas dans Homeworld. Les vaisseaux sont fins, précis, même si la qualité de leurs textures dépend beaucoup de la puissance de votre carte vidéo. C’est le rendu de l’espace qui est exceptionnel, même s’il risque au premier abord d'en surprendre plus d’un. En effet, un des grands mérites de Homeworld est de s’éloigner de la vision < l'espace et des combats intersid

raux tels que nous les voyons depuis que George Lucas est entré dans nos vies. Ici, l’espace, avec ses nuages de gaz, ses nébuleuses et ses explosions silencieuses est beaucoup plus proche des images ramenées par le télescope Hubble. Ce graphisme, aidé par une musique au synthétiseur qui paraîtrait ringarde si elle ne rappelait pas celle de Blade Ramier, nous fait entrer en quelques minutes dans l’atmosphère étrange du jeu, et dans son rythme. Homeworld est en quelque sorte en véritable temps réel. Dans cet espace vide et silencieux, le temps semble s’étirer, s’allonger indéfiniment comme dans un rêve. Un rêve au réveil brutal, quand les frégates de l’Empire arrivent pour

tenter de terminer le génocide commencé sur Kharak. Pourtant, un autre aspect épatant de Homeworld, c’est que tout jeu de stratégie qu’il est, il ne se limite pas à la guerre. Outre la découverte progressive d’une histoire et la recherche scientifique, vous pourrez également commercer avec des aliens plus sympathiques, échanger avec eux ressources et découvertes.

Guerre de défauts

Les combats n’en sont pas oubliés pour autant. Les mouvements des vaisseaux sont de toute beauté, et le rendu des explosions sans doute le plus réussi à ce jour. Bien sûr. par pur souci de déontologie, je vais faire quelques reproches à Home- ^

ull combat Blert. StBndby for contBct

Quand je vous dis que les effets de lumière sont superbes, vous me croyez maintenant ?

Voici la carte spatiale en vision 2D. En bleu la zone explorée, en orange les distances.

l’iNMIN If Stuiim

•jç Envoûtant. Voila comment . décrire au mieux Homeworld.

★    Dès la première mission,

★    on accroche complètement à i l'ambiance que dégage le

dernier produit de Sierra.

★    Les graphismes superbes, les musiques symphoniques, l'espace oppressant, je n'ai pas souvenir d’un jeu de stratégie possédant autant de personnalité. Et en plus, il est innovant !

Avec sa véritable gestion de la 3D, Homeworld nous force à penser et à jouer différemment. Heureusement, tout a été fait pour nous assister dans cette démarche. Vraiment excellent.

Difficile d'établir des

comparaisons avec Homeworld. Ce jeu ne ressemble en effet à rien de connu ! Bien sûr, on pense chemin faisant à d'autres softs célèbres. À Starcraft, pour le scénario original et bien construit, à X-Wing devant les combats de chasseurs, à Urban Assault, pour l'être humain greffé dans le vaisseau mère... Curieusement, c'est à la série des Civilization et notamment à Sid Meier's Alpha Centauri que j'ai le plus pensé.

iis

[ês*a*- Lesson

g L'ÇüT^**'*0 :    ! _j».ooKi«a

QTHSft

Homeworld

Graphisme ★★★★★

★ ★★★★

Animation ★★★★★

Durée de vie ★★★★★

t »eu hmtm iMJ«d lfc**aV«. .fai? Cün IwV»Ch t S iA * Ara

En vert, les vaisseaux sélectionnés clignotent Le rond jaune indique l'endroit où Iquelque chose d'intéressant se passe.

Non, ils ne se dépêchent pas pour pSSB voir le début de leur feuilleton, ils passent à l'attaque !

►world. Tout d’abord, il est possible que certains fans de combats spatiaux, et autres accros à X-Wing Alliance, soient déçus par la lenteur du rythme. Homeworld est avant tout un jeu de gestion et de stratégie, avec un soupçon d’aventure. Pendant de longs moments, vous devrez faire de la recherche, de l’exploration, construire... Toutes ces choses qui pourraient ennuyer ceux qui ai-

iRSplUS

•    Nouveau

•    Très beau

•    Passionnant

LESJDBM

Rythme lent Stratégie complexe Échecs non détaillés

Rtm

neworld est époustouflant Le pari de Relie était pourtant ué, voire même insensé. Vouloir mêler gestion, stratégie, ulation spatiale et aventure, le tout en 3D et en temps réel, t à la limite du délire ! Et pourtant ça marche ! Homeworld un jeu magnifique, intelligent, envoûtant, superbement struit et réalisé. Alors bien sûr, les fous d'action à tout crin uent de s'ennuyer, mais les autres vont partir pour un veilleux voyage intersidéral. Ne manquez pas la espondance, vous le regretteriez !

ment le temps réel pour les combats incessants. Ensuite, si l’interface est réellement impressionnante, on a parfois un peu de mal à remettre la main sur un vaisseau dans l'immensité galactique. Il manque un tableau qui montrerait en permanence toutes

les unités présentes. De même, si l’histoire est merveilleusement comptée (dans des cinématiques animées proches des mangas) et les objectifs des missions détaillées par des conseillers précieux, l’absence d’un debriefing en cas d’échec est souvent gênante. Ici, les auteurs auraient dû prendre exemple sur la série des X-Wing/TIE fighter. En revanche, l’LA. des unités Kharakid m’a paru irréprochable, tout comme celle des ennemis et alliés. Non, décidément, même si Homeworld ne plaira pas à tous, ce soft d’un genre entièrement nouveau est prêt à vous emmener dans un formidable voyage au milieu des étoiles, pour peu que vous vouliez vous donner la peine de vous consacrer à lui. ■

Rémy Goavec

Voici les forces de I Empire, spécialisées dans la destruction de planètes. Ça vous rappelle quelque chose ?

Si vous ne leur donnez pas d ordres, vos appareils vont s'aligner gentiment près du vaisseau mère.

L assistant de construction de Homeworld. Clair, détaillé, un rêve de joueur.

GAGNEZ DES JEUX ET DE NOMBREUX AUTRES LOTS OUTCAST

10 paires de chaussures Dr Martens 15 guides stratégique Outcast 5 shorts Dr Martens    $

1 carte son Creative Labs    '

5 T-shirts Dr Martens 5 joysticks à retour de force Microsoft 5 jeux Outcast

20 silhouettes Cutter Slade \

20 posters Outcast L.il *

GUIDE OFFICIEL

US LA SOLUTION COMPLÈTE

ithi DVD Audit-Solution

The VU in là te Gain iog; MP3, Titre

Po»v<u1ul fcMUlOKV a*Xtf tïfjùw:*

Outcast, jeu d’action/aventure fascinant, se déroule dans un univers extraordinaire peuplé de créatures étranges. Pour participer au grand concours Outcast, envoyez nous un dessin d’une créature imaginaire pouvant peupler le monde d’Outcast.

Un jury composé des rédacteurs de Génération H élira les meilleurs dessins qui devront être envoyés avec vos coordonnées complètes à l’adresse suivante :

5-7 rue Raspail 93108 MONTREUIL

Avec son million

d'exemplaires déjà vendu à travers le monde sur Playstation, Driver débarque hautainement sur nos

Quand on conduit en ville...

H 'est vraiment dommage... Il y a encore quelques mois, Driver aurait bénéficié de l’effet de surprise. Eh oui, jusqu'en juin dernier, conduire une voiture en pleine ville et aux heures de pointe était pour nous, pauvres joueurs blasés, une nouveauté (malheureusement, ce n’est pas le cas pour les vrais conducteurs !). Mais depuis, Midtown Madness est sorti et a connu le succès que tout le monde sait. Driver ne procurera donc pas cette nouvelle sensation-là mais cela ne veut pas dire pour autant qu'il ne vous en offrira aucune ! Là où Midtown Madness proposait des courses vraiment classiques en pleine ville, Driver propose plutôt une énorme partie du chat et de la souris. En l'occurrence, vous êtes la souris...

K.i

Vous vous seriez mis du bon cc d'intercepter ce camion !

de ia route, il aurait été beaucoup plus simple

Format CD-ROM PC Éditeur GT Interactive Sortie disponible Prix env. 350 F.

Genre course de voitures Config. mini. PI 1-200, 32 Mo de RAM, CD-ROM 4x, Win95, carte 3D

Config. recom. PIII-450,

128 Mo de RAM, CD-ROM 16x, Win95, carte 3D Site internet

http://driver.gtgames.com/

driver2.html

Version testée

dernière bêta Problèmes rencontrés

mauvaise gestion des collisions avec les piétons, certaines missions mal réglées (objectifs | trop faciles ou quasiment impossibles à atteindre), cinématiques non intégrées au jeu (mais visualisables sur le CD) et non-fonctionnement de l'éditeur de caméras

Et un petit peu le chat puisque vous jouez un flic infiltré dans la mafia. Enfin, vous êtes quand même plus du côté de la souris (ah quand j’ai une image en tête, je l’exploite !) puisque vous allez effectuer les bou

lots les plus illégaux et par-là même, participer à des courses-poursuites effrénées à travers les rues de Miami, San Francisco, Los Angeles et New York. Et quand je dis courses effrénées, je n’extrapole pas, je ne

Par temps de pluie, la route est une vraie patinoire et la conduite s'avère très hasardeuse. Énervant.

fais que décrire la réalité. Imaginez-vous au volant d’une voiture volée, poursuivi par trois bagnoles de flics alors qu’un barrage se dresse devant vous. Grâce à un habile coup de frein à main, vous vous engouffrez dans une minuscule ruelle et faites voler en éclats les poubelles qui s’y trouvaient. Voilà, Driver c’est ça et (presque) uniquement ça. Tous les

\*    .21 ;;r~

--

Pour obtenir un tel brillant, oubliez la peau de chamois et passez le chamois entier sur la carrosserie !

0NIHD

Vous pourrez difficilement afficher les cartes en grand. Celle de New York est impressionnante.

Vous n’avez pas été assez prudent : la caisse de dynamites que vous deviez transporter vient d'exploser.

sssHgasüÉ

isa ÏB3 sues rare

'■^-sBcaer.r.ag

Driver, c'est quoi ? Des courses en pleine ville et des poursuites de flic. Pour le premier critère, il n' y a qu'une seule référence : Midtown Madness (Gen4123). Pour le second, on peut évoquer la série des Need For Speed et en particulier le dernier : Conduite en état de liberté (Gen4 124). Dans les deux cas, Driver a plus de personnalité.

PC iis PmïSmm

Vous devrez parfois enchaîner des missions sans sauvegarder et avec une voiture de plus en plus endommagée.

s?»

Les dégâts de votre voiture étant gérés, se retrouver sur le toit implique le game over instantané.

modes de jeu et autres scénarios ne sont que des excuses pour rouler à fond et semer la horde de flics à vos trousses ! Mais comme je ne peux pas m’arrêter là, je vais nr efforcer de vous en dire un peu plus...

Pas aveugle la taupe

Driver propose sept modes de jeu indépendants et le mode Scénario. Celui-ci, à l’aide de cinématiques de bonne facture, vous transportera de ville en ville et vous fera effectuer d’innombrables méfaits : sortir les cambrioleurs d’une banque, détruire les façades de cinq restaurants successifs, transporter une caisse d’explosifs, intercepter une camionnette, etc. Se déroulant généralement en

wr-

temps limité, les missions consistent souvent à aller d’un point A à un point B... Ce qui est plutôt limite pour faire des missions scénarisées de Driver l’un de ses points forts. En revanche, l’intelligence artificielle des officiers de police en est clairement un. Ils tenteront de vous intercepter par tous les moyens : en vous rentrant dedans, en appelant des renforts, en faisant dresser des barrages (ils sont très forts aux États-Unis, en 30 secondes, ils ont bloqué la plus

Grâce aux cartes 3D, la version PC de Driver est beaucoup plus fine dans ses graphismes que la version Playstation.

Ainsi, la lisibilité s'en trouve accrue : la carte est utilisable et il est maintenant possible de forcer les barrages de police. Même avec une circulation densifiée et l'ajout d'un rétroviseur, l'animation y est également plus véloce. Vous trouverez, en outre, un mode de jeu supplémentaire : Carnage. Dommage tout de même qu'aucun mode Réseau n'ait été implémenté...

grande avenue de Los Angeles !). Même s’il est possible de schématiser leur attitude (quand vous arrivez par-derrière, ils se jettent bêtement contre la rambarde de sécurité ou font un large demi-tour de l’autre côté), il est difficile d’anticiper leurs ►

Vous pourrez regarder derrière et sur les côtés. Pratique pour savoir combien de flics sont à vos trousses...

Alors que Midtown Madness ne proposait qu’une seule ville (Chicago),

Driver en propose quatre, chacune imposant un style de conduite différent. Petit voyage touristique.

San Francisco

Les côtes pentues sont légion et du coup, les sauts incontrôlés aussi ! Dans cette ville de Californie, vous traverserez le Golden Gâte, croiserez le célèbre

tramway ou ferez un tour du côté du Presidio.

Miami

Vous conduirez sur de grandes avenues longeant la mer et d'autres arborant fièrement d immenses rangées de palmiers, jetez également un œil à « iîle entrepôt » : Dodge Island.

New York

New York est une ville vraiment impressionnante. Vous y trouverez des périphériques,

des tunnels et nombre d’avenues imposantes...

Sans parler du pont de Brooklyn !

Los Angeles

Los Angeles est un peu la ville des lumières et c'est pourquoi vous n'y conduirez que de nuit. Que ce soit du côté de Santa Monica ou de Beverly Hills, vous ne pourrez qu'être ébloui. L'aéroport est également à voir.

Mais k

'J'-XÙ-J

AU DOIGT ET À L’ŒIL La première mission de la quarantaine qui compose le scénario est une sorte d’entraînement dans les

► mouvements et donc de les semer. Mieux vaudra parfois les éviter (ils apparaissent sur votre carte) surtout que pour réussir certaines missions, vous ne devrez pas être suivi. Donc, en approchant de votre objectif, vous devrez ralentir et conduire comme les autres citoyens (un peu trop calmement). Mais même en roulant ainsi, vous ne serez pas sûr de leur échapper ! L’interface propose en effet deux jauges : l’une concerne les dégâts (qui se reflètent sur la voiture) et l’autre vos effractions. Plus cette dernière est remplie

et plus les voitures de police sont susceptibles de vous poursuivre... Même si vous n’avez rien fait de répréhensible devant leurs yeux ! Vous vous doutez donc bien que pour échapper aux policiers, votre véhicule devra être d'une maniabilité exemplaire. Justement, puisqu’on en parle, abordons le deuxième point fort de Driver...

Votre objectif est de vous faire passer pour un taxi et de faire peur à une petite frappe. Pas facile...

_L

Driver résumé en une capture : une voiture de police aux fesses, une petite ruelle et des barrières qui volent !

Les barrages de police sont très difficiles à forcer. Chaque espace est occupé par un véhicule !

Je sais, je vous ai dit dans mon texte que les différents modes de n'étaient que des excuses pour participer à des courses-poursu endiablées dans les rues des différentes villes. Si je ne reviens en sur mes dires, il faut tout de même reconnaître que les développ ont fait d'énormes efforts. Driver proposent donc sept modes de originaux qui sont vraiment parfaits pour se refaire une petite part

Poursuite

Rien de bien compliqué dans ci mode Poursuite. Vous n'avez qi stopper une voiture en lui rent dedans.

Délit de fuite

Ce mode reprend le principe m du jeu : semer une voiture de { qui vous poursuit. Toujours agréable...

Checkpoint

Dans le mode Ckeckpoint, vou: devez effectuer une course composée de six points de pas obligatoires en un temps recor

Jeu de piste

Partant avec un capital de 20 secondes, vous devez suivn circuit balisé par des cônes ve Chaque passage sur un cône v ajoute une seconde.

Survie

Rien de plus simple que ce mo survivre le plus longtemps pos aux attaques d'une dizaine de voitures de police extrêmemei agressives.

Traversée du désert

Constituant également une ph d'entraînement, cette course c plein désert se compose de plusieurs portions de circuit.

Carnage

Le mode Carnage nous offre u autre plaisir simple : détruire I de mobilier urbain en un temp limité. Si ça c'est pas le pied !

piyjjy

Grâce à la carte, vous pourrez localiser votre objectif ainsi que (toujours trop tard, les voitures de police.

Graphisme

★ ★★

★ ★★

LBSJÜUE

•    Intensité des poursuites

•    Modes de jeu variés

•    4 villes reconstituées

Ibs moins

•    Graphismes fades

•    Moteur 3D poussif Toujours pareil

La vidéo expliquant les manœuvres à effectuer lors de la première mission a disparu durant la conversion,

Comme dans Midtown Madness, vous aurez beau essayé d’écraser les piétons ils s'en sortiront systématiquement !

Lavis « Sébastien

^ Driver souffre de quelques défauts non négligeables : une . réalisation moyenne, une absence d'option Multijoueur, une * assignation des touches limitée... Bref, le 3 étoiles m’a effleuré l'esprit mais l'irrésistible envie de refaire sans cesse une i « petite » partie m'a fait comprendre pourquoi Driver était ~ si bon. Rapide, fun, presque cathartique pour les conducteurs frustrés que nous sommes, Driver devrait être déclaré d'utilité publique ! Le seul regret à avoir, c'est qu'il n’a pas été développé prioritairement pour PC.

► sous-sol d’un parking. Vous y apprendrez à maîtriser votre bolide et surtout à effectuer toutes les manœuvres d’urgence : freinage violent, demi-tour au frein à main, démarrage en trombe, burn-out sur 360°, etc. La voiture est vraiment d’une maniabilité exemplaire, mieux que tout ce qu’on a pu voir jusqu’à présent. El c’est tant mieux, vu la difficulté des missions (voiture rapidement dommageable, ti-ming très serré, etc.) et la hargne des policiers ! Néanmoins, les comportements des voitures sont parfois un peu déroutants. Bloqué contre un mur, faites-vous rentrer dedans de plein fouet et votre voiture fera des bonds de 10 mètres. Un détail... Graphiquement, Driver est simplement correct. Les textures, que ce soit celles des nombreuses voitures que vous pourrez piloter ou celles des bâtiments, sont simples et l’on

regrettera que les jeux de lumière soient excessifs (en particulier sur les voitures — on a l’impression qu’elles sont en verre !). Pareil pour le moteur 3D qui offre une bonne impression de vitesse mais qui ne vous ébouriffera pas les cheveux. Bref, la réalisation d’ensemble de Driver ne mérite qu’un C. Et pourquoi pas plus ? Pour une raison très simple.

Maoe in console

Driver souffre d’un problème trop souvent rencontré sur nos chers ordinateurs : il a été développé pour

console et non pour PC. Alors évidemment, certains aspects ont été améliorés mais il reste tout de même des signes évidents de « consolisation » (la réalisation en est un). Par exemple, prenons la carte de la ville. Sur console, toutes les touches du pcid étaient utilisées, il était donc logique de passer par le menu d’options pour l’afficher en grand. Mais le clavier du PC compte plus de possibilités que le pcid d’une PlayStaytion et il est pourtant impossible d’assigner une de ces touches à cet affichage. Je ne parlerai pas de l’absence de mode Réseau mais rappelons que celui de Midtown Madness était inutile par son manque flagrant d’intérêt. Driver reste donc une adaptation console mais une bonne adaptation et du coup, avec sa jouabilité exemplaire et le fun que procurent les courses endiablées, il s’avère être un très bon jeu de course. ■

Sébastien Tasserie

Le scénario évoluera grâce à plus d'une cinquantaine de scènes cinématiques de bonne qualité.

‘ 72 h pour le hardware - *' la durée de la communication dépend de l'article H3L - RC 3933

Recevez chez vous, sous 48 h, toutes les nouveautés CD-ROM de votre choix : jeux, culturel, musique, ludo-éducatifs, utilitaires, encyclopédies, etc. ainsi que le hardware PC*, sans carte bancaire ni chèque, simplement en vous connectant au 3 617 SEL et en nous laissant votre adresse de livraison. C’est simple, vous ne payez que par la communication (5,57 F / mn)**

Sans

Command&Conquer, Le Soleil de Tiberium -

Re-Volt - Trivial Poursuit - Sortilèges, Rage of The Mage 2 Monopoly - Army Men 2 - Chestmaster 6000 - Mig Alley Dungeon Keeper 2 - Chroniques de la Lune Noire - Cluedo Hidden & Dangerous - Kilîgpiîl, Life of Crime Midtown Madness - Miens vs Predator - Fighting Steel Outcast - Total Annihilation Kingdoms - Star Wars, Racer Heroes of Might and Magic 3 - Civilization, Call to Power Fly! - Star Wars, La Menace Fantôme - Might and Magic 7 Retum to Krondor - Starsiege - GTA London - Braveheart

Commandos, Le Sens du Devoir - Star Wars Droides Virtua Cop - StlCldOW Man - Uprising Lead and Destroy Grand Prix Racing - Kart Race -10 Pin Bowling Fever Search and Rescue - Official Formula 1 Racing - Dionakra Football Masters - Snowboard Racer - Thunder Offshore Mechwarrior 3 - Arsenal - Sport Car GT - Hell Copter Expendable - Résident Evil 2 - Pro Pilot 99 - Imperialism 2 Requiem, Avenging Angel - World of Combat 2000 - Silver Les Razmoket, A la Recherche de Reptar - Falcon 4.0 V-Rally Multiplayer - Büttle of Britüin - L’Amerzone

3617

agged AIM

■ des choses depuis fin 1996 et Deadly Games, la vraie fausse suite de Jagged Alliance. La vilaine et maléfique reine Deidrana (c’est la méchante) a pris le pouvoir et a accusé le fils du roi de parricide, alors que c’est elle qui a fait tuer le roi - c’est vous dire à quel point elle est méchante. Donc Enrico. fils du roi de son état et juste prétendant au trône (c’est le gentil), vous contacte pour remettre de l’ordre dans tout ça et accessoirement décimer l’armée dictatoriale de l’île avec une poignée de mercenaires. Facile. Alors pour éviter tout suspense inutile, je vous le dis tout de suite: Jagged Alliance 2, c’est du Jagged Alliance. Non, sans blague, c’est toujours de la gestion de mercenaires avec des combats au tour par tour et des phases d’exploration, le tout faisant maintenant penser à un mélange

La cinématique d'intro. Des prés fleuris avec des papillons qui volettent de ci de là. Bienvenu à Arulco.

Vos mercenaires dans le détail. Lui, il est pas mal dans son genre, il tient ses armes à la john Woo.

de Commandos et de Fallout.

Tout commence devant un écran d’ordinateur... Heu, je veux dire un écran d’ordinateur dans le jeu... Oui, enfin bon, le jeu simule un écran quoi... Comme si vous étiez devant un portable connecté à Internet. Et c’est là que vous saisissez l’intérêt principal du jeu : son réalisme. Pour l’ambiance, je dis chapeau. Sur une musique de film d’espionnage, vous consultez vos e-mails, vous glanez des informa

tions sur votre destination, vous recrutez vos mecs sur le site Web de A.I.M. (Association of International Mercenaries), vous gérez votre équipe. Bref, vous préparez vos vacances. Cette étape du jeu est primordiale puisque la constitution de votre équipe est non seulement très délicate mais également vitale pour le succès de vos missions. Je m’explique : il est inutile de choisir des mercenaires qui font double emploi, comme deux experts en armes

Sur le site d'A.I.M. Les voilà vos belles gueules. Les mercenaires du haut, les meilleurs, sont les plus chers.

L'écran de votre ordinateur. C'est ici que tout commence, l'ambiance feutrée contraste avec l’atmosphère guerrière sur le terrain.

Hvîtoty

M«rcr 0

Avec vos mercenaires

recrutés sur le Web, armés depuis le bout de la botte jusqu'aux plombages, vous allez botter le derrière des

militaires d'Arulco.

Vous reprendrez bien une petite guérilla

bien gore à la sauce mexicaine ? Je vous la

sers saignante ?

Format CD-ROM PC Éditeur TopWare Interactive Sortie octobre 1999 Prix 349 F

Genre stratégie/jeu de rôle Config. mini. PI 33, 16 Mo de RAM, Win95, CD-ROM 4x Config. recom. P233,

32 Mo de RAM, Win95, CD-ROM 8x Site internet http://www.sir-tech. com/ja2/

Version testée

finale anglaise Problèmes rencontrés

rares retours sous Windows

Oh mon Dieu là, devant i M< peut-être un p

Quand les hafc

mts

“Erré®? ChrrakJofi? Mosl suspiefcws. I question hès ressens.'

•Commando p/çmsTTi wnai son of yjnrvf&j types? ftorn

ente ia rneename. j n qu'à donner des à ses subalternes, elle est méchante.

stre premier contact sur l'ïle.

Il s'appelle Carlos... Carlos ? Ça ne vous dit rien, ca ?

blanches par exemple, ce serait un peu comme mettre Dorothée et Chantal Goya dans la même émission... Oui, bon, c’est un mauvais exemple. Mais quand même, faites attention. Sur le site de A.I.M., vous avez 45 mecs disponibles, bien officiels et bien chers, auxquels s’ajoute la demi-douzaine que vous trouvez sur le site de M.E.R.C. (More Economie Recrut Center), des gens très bien, parfaitement officieux et bon marché. Préparez-vous à des ma

gouilles d’argent continuelles. Quoi qu’il en soit, ça fait toujours moins que les 70 mercenaires proposés dans Deadly Gantes. Jagged Alliance 2 a heureusement pour sa défense le profil de ses mercenaires plus travaillé et leur comportement sur le terrain (poids de l’équipement, gestion de la fatigue, plus grand réalisme des attitudes), sans compter que vous pouvez créer votre propre mercenaire pour 3 000 $ sur le site de I.M.P. (Institute of Mercenaries Profiles). Vous avez 45 000 $ au départ. Ça paraît beaucoup mais c’est peu. Pour en finir avec cette partie préparatoire du jeu, toujours sur le site de A.I.M., vous avez accès à une galerie de portraits des anciens mercenaires que les habitués de la série des Jagged Alliance ont pu incarner... au temps naguère d’autres guérillas.

Mais bon c’est pas le tout, quand faut y aller, faut y aller. N’ayant plus de fric mais plein de mercenaires assoiffés de sang, vous n’avez qu’une envie : décimer l’armée dictatoriale

Immun?

de l’ïle. Facile..., hem... Facile ? Vous avez déjà essayé de décimer une armée dictatoriale avec une poignée de mercenaires ? Même sur une île ? Comme je vous l’ai dit, Jagged Alliance 2 se veut très réaliste. Par conséquent, inutile d’espérer monter à la charge en hurlant des gros mots, il va falloir longer les murs, biaiser, s’accroupir, voire se coucher et être très patient. N’oublions pas que les combats se gèrent au tour par touÇ II faut donc faire très attention à bien gérer ses points d’action. Ce serait trop bête de s’être déplacé jusque devant un soldat ennemi et de se rendre compte au moment de tirer qu’on n’a plus assez de ^

Dans le même genre, on trouve bien évidemment Commandos, édité par Eidos, peut-être plus difficile mais à mon avis plus prenant. Il vous confronte à l'armée allemande pendant la dernière guerre (test dans le Gen4 n° 112).

-

TÜW

ENEMY ENCUUN1

:at;on $*ctor Et? W«odi

0

<Êf-f£5

Wtt-rn

SIG N

fox.

Blooc-

mono

N0NC

fOX'- ~M€€0 fl MOMENT TO «MTCM Mf &AEATM."

SG'JAt) : NAS ARfWUEft IN SCC'OR E 13

SCVILY; “HAD R <5000 TRCK. MATE WHAT TA 8E LÔOKIWG f OA ME *0 00 MOW?“

FOVAO Z H AS Af-P.M/ED <N ÎÊCfOR E»3

fOX “l'M 1W fOSIflOM AMD AMAItASlE. AS ACHATS.**

SOVA& i HA £ AARitfCO IM SECTOR E l£

MAGIC “SMARRERMCAD AlCfiTt HOPE EMEATONE GOÎ THE

E&Utods

JH

JL12

Aot !

i OCX; STR

ju*.

y

?5 LVU-? 6575 Ey.i* 35 MCC 55 Med

a. — 1

^ »• riiUVi

- tS# ' • f

i

~Y ^ L.t«*

L’ipihioh II lie

■je H ne faut pas croire Noël.

. Rétif à toute forme de violence et à toute effusion 1k de sang, il était normal qu'il 4 soit choqué le pauvre. Je tiens donc à dire que Jagged Alliance 2, ben c'est bien ! Non seulement la gestion de la ballistique, des armes et des hommes est impeccable, mais en plus, les missions sont prenantes et s'inscrivent dans une histoire. Les fans de Stratégie se retrouveront donc irrésistiblement pris. Seuls bémols : la réalisation graphique et éventuellement, ta grande liberté laissée au joueur qui peut désorienter. Pour le reste, c'est bon !

Quand vous avez I occasion de tirer dans !a tête d'un soldat à bout portant, n'hésitez pas. Ça fait très mal.

La vue d ensemble permet de retrouver ses petits dans cette grande fête nationale qu'est la guérilla.

■SifM

*.*•

•»

• - a. -• •• ' • •

est de reconnaître, même s'il faut une loupe pour les apprécier). À l’heure où un Shadow Company offre à peu près le même concept de jeu, avec en plus une gestion totalement libre des caméras, on aimerait quelque chose d’un peu moins statique. Surtout que la 3D fixe gêne souvent l’appréciation des perspectives, dans certains bâtiments notamment, quelques portes n’apparaissent carrément pas. Enfin - et là c’est une critique rageuse -, il n’y a pas d’option réseau... (!?!)... Mais qu’est-ce que c’est que ces jeux qui ont tout pour être fun à plusieurs et qui n’ont pas d’option Multi-

► points d’action pour le faire - à ce propos, est-ce que c’est bien réaliste ça : ne plus être capable de tirer après avoir couru quelques mètres ? A la longue, s’occuper de tous ses mercenaires dans le détail (points d'action, déplacements, degré de précision du tir,... ) devient assez fastidieux, surtout quand on en a six en même temps ! Et qu’on a plusieurs escadrons dispersés à des endroits différents de la carte... Ce côté fastidieux se retrouve dans certaines phases d’exploration où les mercenaires se déplacent avec une lenteur exaspérante, dans des cartes parfois vides ou dans des villes où ils n’en finissent plus d’ouvrir des

a Liici r-j,j iluc -ori ti t j

Certaines phases de combat peuvent être résolues automatiquement, de temps en temps ça détend.

tiroirs et des frigos. Un peu répétitif à la longue. Il y a bien pas mal de parlote, mais c’est de la parlote dirigiste et si vous manquez une information. vous tournez en rond pendant des heures sans trop comprendre ce qu’il faut faire.

C’est pas que je sois foncièrement aigri et porté à la critique systématique mais il y a pas mal de points qui m’ont gêné dans Jagged Alliance 2. Oh, rien que de très subjectif. D’abord l’unique résolution de 640 x 480, sans aucun réglage graphique possible ; ensuite, la 3D isométrique, pas franchement folichonne malgré les détails des décors (nombreux et bien vus, force

Dans les scènes de combat, on se demande parfois si David Vincent n'avait finalement pas un peu raison.

j’ai envoyé Fox toute seule explorer le fond de la mine parce que c'est la seule qui a peur dans le noir.

He

Parfois vous aurez à explorer des mines. On peut se faire pas mal de dollars en ramassant les pépites qui traînent.

Oui, je fouille chez les gens, et alors 1 J’suis un mercenaire, non ? Ils vont pas moufter les indigènes du coin.

UMXt

■You didn't hâve any troüble fincJng us, dkl ya? We are a relatrvety new organizatton, and for ai intents and purposes, you are our first cuslomer. I must say thaï Ws is higWy exhiratriÿ"

s i r

OS

J0Jria

[    | H

Meitf ô

F CUOC1J

U293

jsfrjl

Day Z 07:31

Le président du More Economie Recruiting Center. avec sa tête de Billou décadent. Un lointain cousin peut-être ?

Lavis m Haïi

ju Jagged Alliance 2 n'apporte rien de franchement nouveau, x mais ceux qui aiment s'y retrouveront On regrettera l'absence ** de mode Multijoueur comme celui d’un éditeur de cartes.

^ On regrettera également l'action un peu molassonne et un scénario peu original. Mais comment ne pas se réjouir de la pléthore de détails que propose le jeu et son réalisme à toute épreuve ? Si les aficionados peuvent se lancer dans Jagged Alliance 2 les yeux (presque) fermés, le manque d'innovations risque de ne pas séduire les novices. Dommage...

c'est qu’il va devoir attendre que le secteur soit sécurisé pour pouvoir sortir ses sparadraps.

joueur ? Même Deadly Gantes en avait une. Et pas d’éditeur de niveaux non plus. Si c’est pas malheureux. C’est bien la peine d’utiliser 860 Mo pour assurer l’installation complète !

À LA GUERRE

Heureusement que le réalisme et la richesse de l’environnement de Jagged Alliance 2 rattrapent le coup (oui je l’ai déjà dit, mais c’est vrai). Les missions se déroulent de jour comme de nuit, l’intérieur des bâtiments grouille de détails, vos hommes peuvent ramasser l’équipement de leurs victimes. Ils ont tous été fans de Véronique et Da-vina quand ils étaient petits, alors ils aiment courir, sauter, grimper, plonger, nager... Et comme ils ont aussi

Investir un bâtiment n’est pas une chose facile, ça grouille de militaires embusqués derrière

lu beaucoup d’ouvrages dans leurs jeunes années sur les tactiques modernes de stratégie et l’art de piloter toutes sortes de véhicules, ils n’hésitent pas à organiser des attaques aériennes, à conduire des hélicoptères, des Jeeps,... Ils s’amusent comme des petits fous quoi ! Faut les tenir avec la pléthore d’armes qu’ils trouvent sur leur chemin. Le côté jeu de rôle a également été pas mal travaillé, les mercenaires gagnent toujours de l’expérience et ont toujours leur sacré sale foutu caractère, ils ne comprennent que le langage de l’argent. Le petit côté exploration à la Fallout n’est pas déplaisant non plus, il est vrai que les 150 personnages du jeu lui confèrent une cohérence appréciable. Tout ça contribue à plonger le joueur dans l’ambiance. Et pourtant, même avec tout ça, Jagged Alliance reste bien souvent longuet. Vous êtes prévenu, c’est un jeu long et difficile, à la prise en main assez

Guérilla

Jagged Alliance 2

: Graphisme

les plus

Durée de vie ★★★★!

Réalisme

•    Ambiance

•    Interface

les moins

I • Trop dur

Longuet Pas de Multijoueur

■ '

Lui, c est ce qu on appelle le

comique de répétition, c'est le même

laborieuse. Comme souvent dans ce type de produit, il faut s’impliquer à fond pour en saisir l’intérêt, mais une fois que l’on a fait l’effort de s’immerger dans son ambiance, Jagged Alliance 2 nous emmène vers les méandres délicieux de l’art de la stratégie et du combat. Les fans se régaleront, c’est sûr, mais les autres risquent d’être trop vite lassés pour se laisser séduire. ■

Noël Chanat

La mode envahit tous les domaines : on a les sodas light les cigarettes light la nourriture light et, grâce à Novalogic,

lightniug 3

Volez léger

les simulateurs light. Remarquez, les manuels issus d'un croisement entre le dico et l'annuaire étaient parfois lourds à digérer.

Format CD-ROM PC Éditeur Ubi Soft Sortie septembre : version anglaise, manuel français Prix env. 300 F Genre simulateur de vol Config. mini. P200, 32 Mo de RAM, CD-ROM 6x, carte accélératrice

Config. recom. P266, 64 Mo de RAM, CD-ROM 12x Site internet

http://www. novalogic.com

Version testée

finale anglaise Problèmes rencontrés

lâché régulier et incontrôlé de leurres

On survole parfois des petites villes. Même si l’aspect cubique façon Lego est prononcé, ça fait plaisir.

il

ous ! Ils sont tous vendus à la cause américaine. Non mais regardez-moi le nombre de simulateurs tirant parti du F-22. Ça fait quelques années que ça dure et ça n’est pas près de s’arrêter vu que cet appareil est amené à devenir le modèle standard de FUS Air Force pour les décades à venir. Et nos zolis navions à nous alors ! Le Rafale ? l'Eurofighter 2000 ? Pas grand-chose à se mettre sous la dent. Bon d'accord, ils ne volent pas beaucoup

Chez Novalogic, on ne se pose pas la question et on enchaîne avec le troisième épisode de la série Light-ning. Ils auraient tort de se priver étant donné que le succès est au rendez-vous. Rappelons pour les nouveaux venus que cette saga se caractérise par son accessibilité. Alors que la plupart des simulateurs tentent de retranscrire de la façon la plus réaliste et la plus fidèle possible le pilotage d'un chasseur, F-22 Lightning 3 nage à contre-courant. Plutôt que de devoir se farcir un ma

nuel de 300 pages avant de décoller, le jeu vous permet de prendre les commandes de votre engin presque instantanément. Soyons précis, sur les 40 pages du mode d’emploi, 15 (je les ai comptées) sont consacrées aux instruments de bord et aux commandes. D’accord, ça ne pourra pas être recyclé en cale d’armoire, mais difficile de faire plus simple question prise en main. Et attention, ne croyez pas que simplicité soit synonyme de pauvreté.

Voyage, voyage

Bon, ça fait un moment que la gueiTe froide est terminée, Sadam se tient tranquille et Mimi semble calmé. Où va-t-on pouvoir jouer les

AMRAAM-C (2)

LOAOOUT

-ÆSSêêêê

mais est-ce réellement une raison ?

Essentielle pour repérer les alliés, les ennemis et les objectifs, la carte tactique manque parfois de lisibilité.

Aircraîl weight. 33446 Ibs Fuel weight: 19938 Ibs Maximum weighl: 59525 Ibs Tola! weight: 53444 Ibs AIM-9M Sidewmder Air to Air Missile Guidance Heal Range: 6 NM Weight, 188 Ibs Quantiiy lefl 38

Sidwindet (38) AMRAAM-C (58) HARM (4)

C'BU-31 (14) GBU-32 (O) BLU-109-8 (0)

B 61 (0)

Fuel 600 Gai. (10)

Le choix de I armement. Soit vous jouez réglo (limitations de poids), soit vous trichez et doublez votre capacité.

GBu-31 (2) Sidewinder (2)

Commis

Ah, que ferait-on sans nos amis tes vilains méchants pas beaux ?

On mourrait d'ennui au lieu de mourir de leurs missiles. F-22 Lightning 3 nous propose donc une galerie complète

d'ennemis. Canons antiaériens, sites SAM, corvettes maritim hélicoptères (saleté de KA29) et surtout des avions : des Mig-29, !

des SU 27, des bombardiers ou encore nos bon vieux Mirage 20 (qa me fend le cœur). Et leurs pilotes sont loin d'être des manches dogfight, vous allez vous en apercevoir, mais souvent trop ta

gentils Américains sauveurs du monde ? Pas de panique, il reste plein de points chauds sur notre belle planète. Vous allez enchaîner les missions dans des endroits comme F Indonésie, le Soudan, la Russie, l'Algérie, les Philippines ou la Syrie.

Deux modes de jeu sont disponibles : Faction immédiate et la campagne. Cette dernière vous permet d’entamer une carrière dont l’avancement dépendra de vos résultats. Ils sont déterminés d’après les points engrangés par la réalisation des objectifs primaires, secondaires et optionnels, ainsi que par les cibles abattues. On compte environ 7 missions par campagne (donc par zone), bénéficiant d’un background poli

tique fictif mais convaincant. L’action immédiate propose initialement une vingtaine de vols auxquels s’ajouteront ceux réussis dans le cadre de la campagne. Elle vous permettra aussi de voler dans les missions conçues grâce à l’éditeur. Celui-ci s’avère simple d’utilisation tout en proposant des possibilités assez vastes. Tout ça pour dire qu'il n’y a pas à s’inquiéter de la durée de vie.

Le feu de l’action

Les six premiers vols faisant office de tutorial sont très bien présentés et permettent de rapidement prendre l’appareil en main pour s’attaquer à des objectifs un peu plus sérieux. Si l’on peut regretter que seul le F-22

Les protections de transport sont difficiles. Pouvoir se faire shooter à 30 km

de distance, ça aide pas vraiment

:tî!

bai

soit disponible, l'aspect multifonction de cet appareil permet heureu

Campaign 2 Mission 1 Line In The Sand Time: Day Région: Scrub

C-17s from ail potential threals until [hey hâve reached FOB Emerson. 75% of Mule Squadron must reaeh FOB Emerson before lhe mission can be considered a success.

Expected Enemy Forces:

Checkmale reports Su-27s are flying Défensive Counter Air (DCA) to the northwest. Moreover, intelligence bas received reports that the Sudanese Air Force has put newly acquired Mig-29s into service.

Allied Support.

F-15s from Ghost Squadron will be flying DCA O'/er FOB Baxter Apaches from Dragon Squadron will be patrolling over FOB Emerson. Airborne warning and control will be provided by Checkmate.

Loadout

sèment de compenser. Vous aurez ainsi accès à l’éventail habituel

de missions : patrouille, destruction d’ennemis, bombardement de sites ou protection/escorte.

Et n’espérez pas pouvoir jouer le héros solitaire qui se récolte tous les lauriers et part avec la belle psychologue sur sa moto à la fin du film. Chaque opération inclut de nom-^

! S t

Les maîtres des cieux actuels ont pour nom Total Air War [Gen4 n° 116) et Falcon 4 (Gen4 n° 120). Question richesse, profondeur et réalisme, ils sont de loin supérieurs à F-22 Lightning 3. Mais question épaisseur du manuel aussi.

La convivialité, les sensations et le Multijoueur permettent au soft de Novalogic de se rattraper. Mais est-il raisonnable de comparer un produit grand public avec des simulateurs pour pros ?

Ie GimMii ii lie

if Bon c'est entendu : F-22 . Lightning est sans doute l'un

*    des meilleurs simulateurs

★    grand public. Mais au bout du troisième volet, on commence un peu à se lasser. Certes, les graphismes

ont été légèrement améliorés et on peut désormais balancer des bombes nucléaires, mais est-ce suffisant pour renouveler l'intérêt d'un jeu ? Alors, ceux qui n'ont pas joué aux précédents épisodes seront probablement ravis, quant aux autres, ils risquent d'étre un peu blasés. Reste que le jeu bénéficie d'une excellente réalisation et d'un bon mode Multijoueur.

au contraire le silence qui joue ce rôle, notamment lors des missions en vision nocturne où l’on doit rester discret. Ambiance assurée.

Pilote du dimanche

Contrairement au second opus de la série Lightning qui ne comportait pas beaucoup de nouveautés, celui-ci offre des changements notables. Le plus voyant, c’est l'abandon du moteur Voxel (enfin ! Il ne reste plus que Delta Force). Nos cartes accélératrices à 1 500 balles servent quand même à quelque chose et on peut dire que le résultat est plus que satisfaisant. Appareils finement modélisés, textures agréables, terrains variés, animation très fluide malgré un nombre d’avions souvent élevé. Ensuite, les aspects réalisme et ac

cessibilité, pourtant antagonistes, ont encore été optimisés. Comment ? En superposant de façon transparente deux niveaux de jeu. Le modèle de vol semble vraisemblable (Gen4 refuse toujours de payer des leçons de pilotage de F-22. Pourquoi ?). Le comportement de l’avion varie selon le poids, les intempéries (changeantes en cours de mission) et forcément, les dégâts. Le tableau de bord est fonctionnel et presque toutes les touches du clavier ont leur utilité. Sans être Falcon 4, ça reste très complet.

breux participants : bombardiers, couverture aérienne, terrestre... Votre place est clairement déterminée et mieux vaut vous y tenir (bon, on ne va pas non plus vous en vouloir si vous descendez un ou deux bandits supplémentaires).

11 est bien entendu possible de donner des ordres (une dizaine) à ses alliés. En fait, les communications participent beaucoup à l'ambiance. Les nombreux messages en plein combat donnent réellement la sensation d’être intégré à une équipe et intensifient l’action. Parfois, c’est

La vision nocturne est superbement imitée, on se croirait devant un reportage de CNN. Où sont les pop-corn ?    .

Là, faut que je trouve un commentaire intelligent. «Et les portes de l’enfer s’ouvrirent béantes», pas mal ça !

, £ *

Les explosions sont réussies mais inutile de les voir de près : un morceau de carlingue dans la tronche, ca fait mal.

| ai perdu une bataille, mais pas la guerre. |e reviendrai et ma vengeance sera terrible ! Clichés pathétiques, hein ?

| Le cockpit virtuel est bien rendu j mais vous admettrez que question lisibilité des écrans, on a déjà vu mieux.

Lavis oi futnm

jl Loin du contraignant réalisme des simulateurs conventionnels, F-22 Lightning 3 m'a franchement séduit. L'appareil se maîtrise en quelques secondes et l’action fait rage après quelques minutes. Les missions s’enchaînent avec plaisir, obligeant à exploiter de plus en plus les capacités du jeu. On va de «laissez, je m'occupe de tout» à « quelqu'un pourrait s'occuper de ces saletés de chasseurs, que je puisse bombarder ce satané objectif ! » Comme la réalisation tient parfaitement la route, les amateurs auraient tort de se priver.

La jouabilité est tout aussi excellente avec une difficulté croissante bien dosée.

Dommage que le jeu souffre encore de quelques défauts. On regrette f absence de campagnes dynamiques, la carte radar est parfois bordélique car surchargée, la disposition des Navpoints laisse un peu à désirer et l'impression de vitesse est moyenne. Les écrans ne sont pas

Mais parallèlement, il est possible d'automatiser de nombreuses phases (décollage, atterrissage, ravitaillement, poursuite, etc.) afin de se concentrer sur l’action. Au joueur de choisir.

Enfin, l'intelligence artificielle a été grandement améliorée. Décrocher un petit salopiau qui s’est traîtreusement glissé dans vos 6 heures requiert de sacrées manœuvres (ou un allié toujours en vie).

Jamais 3 sans 128

À côté de la qualité visuelle, l'environnement sonore n'est pas en reste : bruitages et voies sont réalistes. Une musique adaptée, bien qu’un peu répétitive, vient compléter l’ambiance Top Gun. La maniabilité est impeccable et les possesseurs de matos lourd (pédalier et thrust) pourront ici le rentabiliser.

L'interface de communication avec vos alliés. Évitez de la laisser ouverte car cela coupe les autres systèmes.

très lisibles en mode Cockpit virtuel, ce qui ne facilite pas l’esquive de missiles. Autant de points qui serviront d’excuse à la sortie d’un nouvel épisode.

Mais ne boudons pas notre plaisir. F-22 Lightning 3 offre vraiment d’excellentes sensations, des situations variées et surtout le Nova-world. Bah oui, il ne faudrait pas oublier le fantastique mode Multijoueur, gros atout de la série. Que ce soit en Deathmatch ou en équipe (protection/destruction de bases), près de 128 pilotes pourront s’y affronter simultanément. Nouveauté sympathique : l’exploitation du Voice Over Data, permettant les communications de vive voix. Rendez-vous dans la rubrique Suivi Réseau pour en savoir plus. Au final, même s’il demeure perfectible, F-22 Lightning 3 est probablement l’un des meilleurs simulateurs de vol grand public du moment. ■

Frédéric Dufresne

Les fameux bombardiers fantômes B52. S'ils sont invisibles, pourquoi je dois les couvrir ? i’ai pas tout compris.

. • -_______

F-16 VIPER 1 HAS BEEN DESTROVED F-5 JULIET 1 HAS BEEM DESTROYED JULIET 3 HAS BEEH DESTROVED

est

Après le fabuleux Superbike, c'est au tour de Microprose de nous donner

sa version du Joe Bar Team sur circuit

Un gros cube,

un p’tit cube...

J'ai nommé

Format CD-ROM PC Éditeur Microprose Sortie fin septembre Prix env. 350 F

Genre simulation de bécane Config. mini. P200, 32 Mo de RAM, CD-ROM 32x, Win95, carte 3D Config. recom. PI 1-300,

32 Mo de RAM, CD-ROM 32x, Win95, carte 3D,

2 joysticks

Site Internet aucun pour le moment

Version testée

bêta

Problèmes rencontrés

installation complète obligatoire

le championnat du monde des 500 cm3. Mais si, vous savez... ces deux temps farcis à la dynamite qui propulsent leur pilote aux alentours de 300 km/h.

H'est vrai qu’un des rares défauts de Superbike, c’était de nous priver du championnat du monde 500 cm3, bien plus connu en nos contrées que les courses de Superbike. Avec GP500, on peut enfin traîner du genou dans les virages, coude à coude avec les coureurs les plus connus. Ils sont venus, ils sont tous là, de Biaggi à Bayle, en passant par Crivillé. Il faut dire que chez Microprose, on n'a pas l'habitude de couper les cheveux en quatre : ils ont carrément racheté la licence F.I.M. Ça veut dire, motos officielles, pilotes officiels, circuits officiels, sponsors officiels, bref, le grand luxe. Ça tombe bien, je suis persuadé depuis longtemps qu'à moto égale, je leur mettrais à l’aise deux tours à ces flambeurs. Mais tout d’abord, un petit détour par les options. Comme c'est désormais la mode, le jeu se décline en deux variantes : simulation ou arcade, chacun y trouvera son bonheur, du pilote du dimanche au Faneio. Surtout

que le mode Simulation offre une kyrielle de réglages : boîte automatique. freinages avant et arrière indépendants, sans oublier les rapports de boîte, la tension des amortisseurs et le choix des pneumatiques. On peut évidemment choisir son écurie et son pilote parmi ceux de la saison 98. Enfin bref, il y a de quoi faire. Au menu Configuration, le réglage

du niveau de détail du graphisme et du son rend accessible le jeu au plus grand nombre de configurations matérielles. Reste que la carte 3D est plus que nécessaire.

Wheeling à gogo!

On retrouve ce qui se fait de mieux comme bolides à deux roues : Honda NSR V2, Suzuki RGV V4, Yamaha YZR V4, ELF MUZ V4 et Modenas KR3 V3. Ces machines de rêve pèsent toutes entre 100 et 135 kilogrammes. Je vous laisse imaginer ce que cela donne au niveau des reprises ! À noter, d’ailleurs, l’absence de Kawasaki dans le monde de la 500 de grand prix. Mais voyons ce que ces jolis

«SS

■: vj

m - —.

m.

. --

......- ~~ i

- — . *

■■■■

gJISÉ

Oui |e sais, ça impressionne toujours, pourtant je vous assure, c'est pas pour flamber du tout !

mm

J

RsSill

T en vas pas comme ça toi là-bas. attends un peu que mes pneus

soient chauds.

c'est comme un quake-like sans hémoglobine. ça manque un peu de piquant. Méfiance tout de même, je ne suis pas complètement givré, aussi j’opte pour le maniement du pilote en automatique ainsi que le freinage en mode Couplé. Bah oui je n’ai qu’une manette, alors...

s'annonce euh... difficile !

Pas de bras, pas de chocolat !

D’ailleurs, faudra que les gars de Microprose m’expliquent comment garder un freinage avant/arrière do-sable indépendamment et simultanément (ni avec un bouton, ni avec un axe haut/bas), le mouvement du pilote (couché/redressé, droite/ gauche), le mouvement de la moto (accélération/freinage, droite/gau-che), tout ça sur un ou deux joysticks, tout en restant accessible aux simples mortels que nous sommes, qui ne possédons que deux mains, jusqu’à preuve du contraire... Peut-être existe t-il au fin fond des sous-sols de Microprose un croisement

vulgairement une belle boite,

1 mais bon. vous savez ce que c'est l'enthousiasme...

joujoux ont dans le ventre. À force d’en entendre parler comme le summum de ce qui ce fait de mieux catégorie arraehe-bras, va falloir que ça pousse fort pour ne pas décevoir. Qu’ils se débrouillent comme ils veulent, mais une simu de 500 doit dépoter dur dur ! Voyons... j’ai déjà conduit quelques 125 dans ma jeunesse (rappelez-vous, bande d’adolescents prépubères empêtrés dans vos bubons d’acné, cette époque honnie où on devait payer pour passer le permis 125. merci à qui de droit ! Et interdit de voir là une quelconque trace de jalousie), ça doit me donner le droit de commencer directement en mode Simulation ! Et puis un jeu de moto en mode Arcade,

mutant entre un humain et un quelconque céphalopode responsable du service simu moto ? Enfin bon. pas de catastrophe non plus, il suffit de laisser la machine s’occuper de ce que vous jugez superflu et on s’en sort très bien. Enfin quand je dis «on s’en sort très bien», comprenez «on a théoriquement tout ce qu’il faut pour très bien s'en sortir. » C'est que c’est pas évident à piloter en fin de compte ces bêtes-là ! C’est que ça a vite fait de vous mettre la tête dans le bitume et les «bollocks» dans le kit chaîne ! On en arrive à se demander comment font les vrais pilotes pour ne pas passer leur vie dans des ►

m

par l'ordinateur sont pour le moins agressifs dans leurs dépassements.

La référence des jeux de moto reste indéniablement Superbike, édité par Electronic Arts (Gen4 n° 120). Moins beau, certes, mais plus technique et plus réaliste, GP 500 vient se placer juste à côté, mais alors juste à côté, sur la même marche du podium...

-sèiàmmm

Ça c'est un modèle physique ! l'ai dit pousse-toi !

Le fantôme à gauche vous donne le meilleur tour en mode Contre la montre.

iMWfcfc' , .

un virage ! Le point rouge en haut me signale que je prends le virage un peu vite.

Méga bourre au taquet sur la ligne droite de Paul Ricard, au | bout, ça tourne sec, très sec !

► bacs de plâtre. Ah ! Le doux craquement des vertèbres qui râpent le bitume... Au bout de quelques tours de piste, on gagne vite une certaine humilité et puis par hasard, on surprend Cedric, champion du monde de Lego Racer, en plein tour de piste et là, magie, la confiance revient peu à peu.

Pissenlit forever

J’avais déjà passé avec succès mon brevet de tondeuse à gazon avec Superbike. mais avec GP500. ça prend des dimensions épiques ! On donne dans la version motoculteur, là ! Force est de reconnaître que le modèle physique de la simulation n’y est pour rien, c’est même plutôt bien foutu. Je commence à mettre en doute mes capacités de pilote, ne

Nan mais dis, toi ! Ça va pas, non ?! Y m'a rayé la peinture avec son Ciao. nan mais tu t crois où ?

l’OPIHIDH flf lll-SlIIJUEII

C'est sûr : GP500 est une , bonne simulation de moto.

" Les sensations sont au ★ rendez-vous, la réalisation » est correcte et on ne sait rapidement plus ou donner de la tête entre le choix d’un pilote et les réglages des bécanes. Néanmoins, je continue à avoir un petit faible pour Superbike. Les graphismes sont supérieurs et je préfère son impression de vitesse. Toutefois, les blasés assoiffés de nouveauté peuvent investir.

Pif, paf à 180 km/h. ce que la photo ne dit pas, c’est que j'ai complètement raté le virage.

serais-je pas aussi doué que maman me l’a toujours gentiment laissé penser ? Ne serais-je finalement pas ce chevalier des temps modernes, tout de cuir et de métal vêtu ? La vérité serait-elle ailleurs ? Mais là je m’embarque... où en étais-je ? Ah oui, le réalisme... On peut voir les suspensions s’écraser en cas de freinage d’urgence, la roue arrière délestée prend alors le frais. J’ai même réussi à faire un décollage dans les règles de l’art (comme doit en témoigner une capture quelque part par-là) dont je vous donne la recette : prenez le circuit Paul Ricard,

vous voyez, à un moment donné, un droite gauche serré. Coupez parles bandes vertes à environ 200 km/h, pendant quelques secondes on entend presque le bruit des zoziaux. C’est le genre de détail qui fait du bonheur ! On a vraiment l’impression que tout est possible dans GP500, au début, ça perturbe, mais une fois qu’on commence à prendre les choses en mains, c’est le panard ! Le seul petit hic, c’est peut-être le démarrage en première, l’impression de patate instantanée n’est pas au rendez-vous et c’est bien dommage. Il est vrai que sans poi- H

Go Kart Racing

Microsud. Microsoft et SidcWïndcr sont nues déposées de Microsoft Corporation aux États-Unis nt/ou dans d autres pays

•    Conditions météo réglables

•    Prise en charge de la plupart «“ des cartes 3D (Direct3D®)

•    Compatible avec les manettes et volants à retour de force

Micro

Application

Relevez le défi des vrais pilotes !

•    Karts modélisés à partir

des spécifications des originaux de Go-Kart, fabricant international

•    Éditeur de circuit pour créer ses propres tracés

•    Jusqua 7 karts pilotés par l’ordinateur ou par des adversaires en réseau

•    Entraînement, qualifications, course simple, course chrono, course aux points ou course éliminatoire

•    9 circuits

www.microapp.com

Lavis ai Fabrice

JL- Une bien bonne simulation de moto... Un petit effort sur les décors et les bruitages et c'était les 5, peut-être même rT 6 étoiles... Allez savoir ! La licence F.I.M. donne vraiment l’impression d'y être. On aurait bien aimé un commentateur a sportif pour vitaminer les plus beaux dépassements. Je ne ^ déteste pas les simulations de F1, mais la moto apporte

beaucoup plus de sensations. Je vous assure qu'a près W tours de piste, vous pouvez passer au pit changer les deux rétines. Ça bouge presque autant qu'une simulation aérienne.

Moi j'aime beaucoup !

Encore un qui ne sait pas lire, y a marqué quoi sur ma moto ià ? je porte numéro I, ça veut dire que je suis le meilleur, pff...

le

Graphisme

★ ★★★

www

Animation

★ ★★★

les plus

Modèle physique Maniabilité Licence F.I.M.

les mains

Bruitages

Décors un peu vides Démarrage étrange

Sinon, pas de réelle fausse note, la 3D est propre quoiqu’un poil vide et la fluidité de l’animation supérieure à celle des produits concurrents. La modélisation des motos est un poil plus réussie que celle de Superbike. Les pinailleurs reprocheront aux décors d’être un peu désertiques et au pilote de ne plus courir chercher sa moto en cas de vautre, mais bon, rien de bien méchant. Il faut noter que le jeu est

le ne sais pas si le vrai Ralf Waldmann (n° 28) conduit pareil

I cnr lac s'trs'iii+c mile «I ûct *

► gnée d'embrayage, il est bien difficile de rendre la chose correctement. Sinon, une fois en route, rien à redire, ça pousse fort en sortie de courbe et les réglages de boîte s'avèrent efficaces. C'est même du point de vue sensations que GP 500 tire son épingle du jeu, on scotche littéralement au joystick, le front en sueur et la main crispée.

C bô !

Pour ce qui est de la réalisation. Microprose a fait du bon boulot. Les sons des bécanes, qui auraient pu être toutefois meilleurs, ont tendance à être légèrement supérieurs à ceux de Superbike, à part peut-être le bruitage des gamelles qui fait un peu penser à une chasse d’eau.

jouable en réseau jusqu’à 16. Il n'a malheureusement pas été possible de tester les possibilités Multijoueur. l’option étant indisponible dans la version testée. Dans un suivi réseau peut-être... Les fanas de moto frustrés par le prix des vraies machines peuvent courir chez le vendeur, GP 500 leur fera vivre la chaleur des grands prix, les séances hosto en moins. ■

Fabrice Letourneur

11

Flagrant délit de remise de gouache un chouia virile. Difficile de garder le contrôle de la bête dans ces cas-là.

Tu verras quand tu porteras le numéro 4 petit, toi aussi, tu sauras partir en wfieelitig !

Ah c'est beau d’être premier ! Bon d’accord, en fait, je suis bon dernier et les autres sont à des kilomètres devant.

Premier décollage de M.V.N.I. en atmosphère. Ah on la ramène moins là !

N

A

C

R

N

1369 Frs]

9 Frs\

1369 Frs\

9 Frs\

9Frs\

499 Fr.

369 Frs

449 Frs]

RIS

02 PARIS wra

i terruption >530

THF OPERATIONAL ART0FWAR2V0

WCROSOFT sidewinder FORCI    SAITEK CYBORG 3D STICK    GRAVIS GAME PAO PRO USB

EDBACK +URBAN ASSAUIT GRATUIT    ....... .......

POUR L'ACHAT D'UN JOYSTICK, LC JEU TUNNEL RI OFFERT !

HOMIWORLD VO

(VF: 369 Frs)

UNRFAl

TOURNAMES VF

ULTIMA ONLINE SECOND AGF NF

FVFRQUFST

VO

- Vol. 1 : Eye of the Behol-der I, 2 et 3

Pool of

GRAND THEFTAUTC

RfildtÏH

Gjiir

O * WÊ m - Vol. 2 Q*    ® -    Radiance , Curse of Azuré

LU    •    ; -jL/- ’    Bonds, Secret of Silver

S    V^HOÊ0 :    B/ades, Pools of Darkness,

53    fZf'I& rrrrÊ _    Savage Frontier, Treasures

^    0    wBES o/ ^le Savage Frontier,

MiTrm Hillsfar

- Vol. 3 : Dungeon Hack, Men-1 Stock kité:    zoberranzan, Btood & Magic

EM

s E2J2E

AUFN VS PREDA-

TOR* VFt ,p,

GTA LONDON VF la légende de l'Ile Perdue IADO-ON BAWUR'S) VO/VT

THE NIGHTMARE LEVEES

(ADD-ON BlOOD 2) VO

WAGESOFSIN (ADD-ON SIN) VO

FLY! MAC VO

ALIEN VS PREDATOR

VO

émenf à la loi informatique et libertés n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification aux données personnelles vous concernant." LES PRIX SONT DONNÉS SOUS RESERVE D'ERREURS TYPOGRAPHIQL

AGE OF EMPIRES VO

SIM CITY 3000 VF

UTRES JEUX PC :

bs of Might & Magic 3 VF.....349 Frs

Jen & Dangerous VF............369    Frs

cast VF................................369    Frs

iniques de la Lune Noire VF.369 Frs lur's Gâte VF.......................299    Frs

Darkstone VF.............

Quest for Glory 5 VF. Might & Magic 7 VF .. Chessmaster 6000 VF.

F22 Lightning 3 VF.....

A/lig Alley VF...............

POUR L'ACHAT DE 2 JEUX SUR CD ROM : Le [eu    O U

OFKEN+R ENCYCLOPEDIE La BD    CHAMPION

INTFGBAIF D'EUROPE

(valeur : 79 Frs) (valeur : 55 Frs)

(Dots la Smlte dos stocks disponibles)

Duels of the Planeswalkers VO..

Fly! VF......................................

Revenant VF.............................

Sim City 3000 VF......................

Darkan VF................................

The Wizardry Archives VO........

.299 Frs .369 Frs .369 Frs .369 Frs .349 Frs .299 Frs

349 Frs 349 Frs 369 Frs 299 Frs 369 Frs 349 Frs

—H

ifrealiiyhad apatent

«"■fi

349 Frs 349 Frs .499 Frs ..349 Frs ..369 Frs ..249 Frs ..399 Frs : TEL !!

Mech Warrior 3 VF.

Total Annihilation Kingdoms VF

Braveheart VF..................

Tiberian Sun VF...............

Heavy Gear 2 VF.............

Half Life + Team Fortress.

..299 Frs ..369 Frs ..369 Frs ..349 Frs ..369 Frs ..349 Frs

-    Quake 2 NF.............

-    Caesar 3 VO............

-    Falcon 4.0 VO............

-    Starcraft NF..............

-    Quest for Glory 5 VF.

-    Brood Wars NF.........

-    Carmageddon 2 VO. AUTRES TITRES MAC

aNOUS REPRENONS TOUS

WOS CD ROM D'    SlOif

CASH 1+ DE 15 000 PRODUITS EN STOCK)

0&ERVISION VOUS Doïffi Ë&E DROIT A L'ERREUR £

CHETEZ SANS RISQUE : TESTEZ LES NOUVEAUTES^ upuS ETES DEÇUS, NOUS VOUS LES REPRENONS^

MODALITES DE REPRISE EN MAGASIN

PLANESCAPE

lu

tivJ

F >31

■ -1

1 jriMpil

m

pooo

Igb^l

? ' .

r, fjPl

m

ênM

__

k 349 FrsM

399 Frs

399 FrsMFt

j99 Frs

M369 Frs

[369 Frs

■iiÉiMW:'00ff>l

369

9F

369

M

m

ÉH

jn................................Prénom...................................

PRODUIT(S)

PRIX

:e Postal .....................Ville........................................

"ïement par : Chèque O Mandat O CB O

/ / / Date d’exo. / Signature :

® ENVOI COLISSIMO SUIVI (Livraison sous 48 H)

+ 45 Frs

Pour 2 jeux achetés : □ Prisoner of Ice OU □ Descent

CADEAU !

GÉNÉRATION 4 TOTAL

La famille des simulateurs d'action commando s'agrandit ! Voici venir Shadow Company et sa horde de mercenaires assoiffés de vengeance et de dollars. Sortez

Shadow Somma

La huitième compagnie

les treillis noirs, les grenades et les infrarouges, vous allez passer vos soirées à ramper !

Toutes les missions ne sont pas subtiles. Ici, on fait tout sauter, ça défoule quand on a rampé pendant deux heures.

on, comment va-t-on l’appeler ce jeu ? Myth-like ? Sûrement pas ! Pôpulous-like ? Peut-être... Commandos-like ? Ce

serait peut-être le plus juste. Comme pas mal de jeux récents, Shadow Company reprend la trame de base de Commandos : derrière les lignes

vous n etes pas là pour piloter l’avion, juste pour empêcher un méchant d'y monter.

formes, par Rainbow six (suivi ce mois-ci de Rogue Spear, testé par notre auguste Luc), Hidden and Dangerous et quelques autres moins réussis. La première originalité de Shadow Company est de ne pas nécessairement nous mettre du côté des bons. En effet, les softs précédents nous mettaient soit au service

mercenaire prêt à se vendre au plus offrant. En l’occurrence, le plus offrant c’est une multinationale américaine, Granité. Et la paix dans le monde, Granité s’en tape, croyez-moi ! Comme toute société commerciale, son but unique c’est le profit. Et pour espérer faire du profit, quand on exploite, dans tous les sens du terme, les ressources du sous-sol africain, il faut du calme. C’est vrai, quoi, si tous les ingénieurs, prospecteurs et délégués commerciaux du groupe se font descendre les uns après les autres par tous les révolutionnaires de la planète, ça fait désordre !

Pouce du fric

C’est pour cela que vous et les 16 hommes (et femmes) qui composent votre commando avez été em-

Format CD-ROM PC Éditeur Ubi Soft Sortie disponible Prix env. 349 F Genre simulation de commando

Config. mini. P300, 32 Mo de RAM, CD-ROM 4x, Win95 Config. recom. P400,

64 Mo de RAM, CD-ROM 8x, bonne carte graphique, Voodoo 2 Site internet www.ubisoft.fr

Version testée

bêta test

Problèmes rencontrés

3D extrêmement buggée, difficultés d'installation avec DirectX

ennemies, à savoir une simulation de commandos infiltrés. Ce principe de base, très riche et ayant le grand mérite d’apporter un peu de subtilité dans le monde de brutes du jeu sur PC, a été repris, sous différentes

des Alliés pendant la Seconde Guerre mondiale (Commandos et Hidden) ou de l’ONU (Rainbow six). Changement de décor. Cette fois-ci. vous n’êtes pas un soldat au service de la paix du monde mais un

; tanks sont très utiles pour couper irt aux discussions inutiles, mais faites ention au recul !

bauchés, en gros pour faire le ménage. Casser du révolutionnaire au service du Grand Capital, ça n’est

N hesitez pas à profiter de la 3D pour prendre du recul et voir venir vos ennemis.

La préparation de la mission est moins cruciale que dans Rainbow six. mais ne la négligez pas pour autant.

peut-être pas joli-joli, mais il faut bien manger ! Et quand en plus on ne sait rien faire d’autre que poser des pains de plastique ou mitrailler son monde, on risque des ennuis en essayant la carrière de comptable. Quoiqu'il en soit, tout cet arrière-plan scénaristique est fort bien amené, grâce à des briefings vidéo pendant lesquels un binoclard dynamique vous explique où et pourquoi (ou pour qui) vous allez vous faire trouer la peau aujourd'hui. Et tout commence plutôt bien (la morale est sauve), par un sauvetage d'otages en

Angola. Pour cette première mission. vous n'aurez qu'un commando réduit et un armement minimaliste. En effet, coupé de votre base, vous devez commencer par récupérer des armes dans un camp rebelle afin d'équiper vos trois hommes. Tout cela a l'air un peu laborieux, mais c'est en fait une sorte de tutorial destiné à vous familiariser avec le terrain et les commandes. Vous n’aurez donc pas à vous casser la tête avec la composition de votre commando, un plan d'attaque ou le •choix des armes. Une fois sur le ter-

Les terrains sont superbement reconstitués. Pour un peu, on sentirait l'odeur de la poussière.

rain, on découvre la deuxième originalité de Shadow Company. Au lieu de privilégier une vue de l’action subjective, comme Rainbow six, ou en 3D isométrique, comme Commandos, les développeurs ont fait le choix d’une 3D temps réel qu'ils ont le tort de comparer à celle de ÎVlyth.

Tout en rondeurs

En réalité, vu l'angle choisi, la rondeur du terrain et la façon dont se passe le scroUing, on pense heureusement plus à Populous 3 ou à War-zone 2100 qu’au hit de Bungie. Cet angle de vue sera certainement repris par la suite, car s'il n'est pas toujours parfait dans les softs de stratégie, il offre sans aucun doute la meilleure vue possible sur le terrain.

On risque moins de se faire descendre par des ennemis situés hors champ que dans Rainbow six, et. contrairement à ce qui se passait avec Commandos, la possibilité de ^

L'avis n üm

k Dans la famille de

Commandos : derrière les * lignes ennemies, je voudrais k le petit frère... Shadow ^ Company possède des missions variées architecturées autour d'un scénario original, une interface pratique, et surtout quelques innovations bienvenues (par exemple la possibilité de ramasser armes et munitions). On regrettera tout de même les nombreux bugs et la mauvaise visibilité de ses troupes à certains endroits, chose rapidement agaçante. Malgré ces petits inconvénients, Shadow Company ravira les aficionados du genre.

ûmm !    !

Attention danger ! Au cours de l'installation de Shadow Company, i! se peut que vous deviez réinstaller DirectX. Dans ce cas, si le programme d'installation vous dit ne pas reconnaître certains de vos pilotes (drivers) et vous propose de les remplacer par les siens, refusez ! Sinon, vous risquez un plantage généralisé comme celui survenu sur mon PC et qui a mobilisé les preux chevaliers du multimédia (encore un million de mercis) pendant tout un après-midi. Bien sûr, c'était la bêta test, mais méfiez-vous quand même. Merci, Sinister Games.

Si vous avez lu le test avant ceci, vous avez remarqué que les références ne manquent pas.

À tout seigneur tout honneur, c'est Commandos : derrière les lignes ennemies (Gen4 n° 112) qui a donné ses lettres de noblesse au genre. Peut-être un peu dépassé graphiquement, ce soft remarquable a suscité pas mal de cheveux blancs chez les amateurs d'action intelligente.

S'il existe en collection « budget », n'hésitez pas une seconde.

Curieusement, on distingue mieux ses personnages dans les missions nocturnes. Ou alors

Regardez bien ces têtes, c’est l’équipe la plus solide que vous puissiez constituer.

W:

Voilà ce qui s’appelle une mission réussie, mais le mec dans le tank commence à avoir chaud.

^ faire tourner la caméra dans tous les sens permet de se rendre vraiment compte si l'on est à découvert ou non ! Pas de mauvaises surprises à craindre, la lisibilité est optimale. Et c'est tant mieux, car les choses vont se corser très rapidement ! Au niveau du scénario, tout d'abord, vous allez apprendre que l'appât du gain est dangereux et que vos employeurs ne s’encombrent pas du sens de l’honneur. De simple opération mercenaire, Shadow Watch va devenir l'histoire d’une vengeance contre des employeurs félons. Pour une fois, dans un jeu d’action, le scénario et donc l’identification aux personnages n’ont pas été oubliés. On se prend vite d’affection pour

nos petits mercenaires, et c’est un gros facteur de motivation ! Et de la motivation, il va vous en falloir, car dès les premières missions, la difficulté est énorme. Ceux qui ont joué aux prédécesseurs de Shadow Company le savent, ces opérations d’infiltration sont parmi ce qui se fait de plus dur sur PC, surtout parce qu’elles changent nos petites habitudes.

Commandant mère poule

Celle d’avoir un nombre infini d’hommes, par exemple. Ici comme dans Rainbow six. vous devez non seulement accomplir vos missions, mais aussi limiter les pertes. Vous disposez de 16 mercenaires, aux compétences réellement complé

mentaires (leurs proiils ne sont pas seulement là pour faire joli) et avoir trop de victimes dans vos rangs c’est pratiquement vous interdire de finir le jeu ! Le jeu dispose certes de trois niveaux de difficulté, mais même le mode Easy n’est pas une partie de plaisir. D’autant que, si la vue façon Warzone 2100 permet de bien voir le terrain d’opérations, le contraste des images est. lui, très gênant. C'est bien sûr normal que des mercenaires soient habillés de façon à se confondre avec le paysage, mais les développeurs auraient pu s’arranger pour que cela

Sur certains terrains, les persos

sont quasiment invisibles, ça finit par lasser...

I**-

i

ssr

ili

fg • ;S    :

■    - &    •>

..

La neige est superbement bien rendue. |e n’avais pas suivi mes ennemis à la trace depuis Duke Nukem, mais là c’était du sang !

Immun?

Les redoutâmes

La guerre de Ce

P„ système

CD-ROM PC - WINDOWS® (httpi//w ww.ubisoft.fr

HOT LINE UBI SOFT 0836684632

(2.23F/MINUTE)

3615 Ubi Soft

(1,29/mn)

et oui j'aime ça !!!

suis un

L’avis ai Rémy

^ En fait, Shadow Company est une sorte de tour de force : un jeu extrêmement difficile qui ne dégoûte pas le joueur au bout de cinq minutes. La raison en est sans doute son excellent scénario et son interface impeccable. Pourtant, ce n'est pas encore le soft de référence des simulations de commandos.

Une 3D buggée au-delà du raisonnable, un manque de contraste souvent gênant et une gourmandise qui le réserve aux possesseurs de grosses bécanes l'empêchent d'arriver à la perfection. Sinister Games est passé à côté d'un petit chef-d'œuvre.

Ce jeu pourrait s'appeler « Attila le retour », parce que ça m’étonnerait vraiment que l'herbe repousse !

Shadow Company Left for Dead

★ ★★★★

Animation ★★★★★

les plus

•    Vue 3D

•    Synergie

•    Scénario

LESMim

•    Personnages peu visibles

•    Très difficile

•    Trop gourmand

► ne gêne que l’ennemi ! On a parfois du mal à retrouver ses hommes, et encore plus à les reconnaître ! Heureusement, ils vous obéissent au doigt et à l’œil, qu'il s’agisse d'attaquer, de ramper ou de se cacher. Dotés d'une I.A. non négligeable (mais un peu irrégulière d’une mission à l’autre), ils sont capables de prendre des initiatives en cas d'attaque sans se montrer suicidaires pour autant. De même, les ennemis ne sont pas de simples potiches et réagissent aux attaques de vos sni-pers en ripostant ou en essayant de se cacher.

Ennemis du progrès

Un autre aspect remarquable de Shadow Company est le grand nombre d’armes à la disposition de vos hommes (du fusil au lance-flammes en passant même par le tank), qui compense un peu leur infériorité numérique systématique. Ils peuvent en outre, comme dans un qiiake-like, ramasser armes et munitions sur le terrain. Les sons et les terrains ont été très soignés, et le décor des 9 missions que comporte le jeu évite d’être trop répétitif. La

gestion de l’inventaire, classique et réaliste quant au nombre d’objets transportés, est également un plus pour ce jeu. Pourtant, si Shadow Company est sans doute l'un des softs du genre les plus réussis, il n’arrive pas encore à la perfection. Outre le manque de contraste des

Oui je lui ai roulé dessus, oui je

images, la 3D est si buggée qu’il serait inimaginable que la version commerciale ne soit pas profondément corrigée. Ensuite, 9 missions, c’est vraiment très juste, et c’est uniquement grâce à sa difficulté que Shadow Company n’a pas une durée de vie ridiculement faible. Enfin. étant donné la façon dont les personnages sont gérés, il est étrange qu'ils n'évoluent pas et ne gagnent pas d’expérience au fil des missions. Pourtant, en dépit de ces quelques réserves, Shadow Company est un des meilleurs softs du genre, que ceux qui ont aimé Commandos et Rainbow six sauront apprécier. ■

Rémv Goavec

Si tout se passe bien, dans dix minutes, cet entrepôt sera en flammes, et nous on sera au chaud !

V s-    1

*

Voilà, maintenant le but du jeu est de sortir de là avant que tout pète ! Maman !

Avec 3617 ALLO PRESS, vous pouvez commander le numéro en cours (disponible en kiosque) le prochain numéro, ou un ancien numéro.

r i ......

le mMiéval enlin

I laBtasUquE! A

; uusiuntiisi

K ». nMwm

'msMmss'mnm,

'mmfxciBsïïT

?    111550 Sfspiû

*Par minitel. Laissez-nous vos coordonnées sur le 3617 ALLO PRESS pour recevoir chez vous, par la poste, le(s) magazine(s) de votre choix. Vous ne payez que la communication Minitel.

57 F TTC/Mn

Certains d'entre vous le savent peut-être déjà, il y a des héritages lourds à porter. Mais quand il provient d'un seigneur vampire comme Kain, c'est carrément intolérable ! Finalement, dans mes orientations de carrière, j'ai bien fait de rayer « vampire ».

Format CD-ROM PC Éditeur Eidos Sortie disponible Prix env. 350 F Genre tomb-like Config. mini. P233, 32 Mo de RAM, CD-ROM 4x, Win95 Config. recom. P300,

64 Mo de RAM,

CD-ROM 8x, 3dfx

Site internet www.eidos-

France.fr

Version testée

bêta 1001

Problèmes rencontrés

très mauvais son, bugs dans la 3D

legacy it Kain

Soûl noam

L’âme des guerriers

Ces portes vous permettent de passer d'une dimension à l’autre, retenez bien les symboles.

ous étouffez. Enfermé dans un puits sans fond, entouré d’âmes perdues qui vous écrasent, vous oppressent et vous font partager leurs tourments, vous avez perdu toute notion du temps. Dans votre esprit malade, un seul visage, un seul nom, une seule voix restent clairs, ceux de Kain. Kain le maudit, Kain le seigneur vampire que vous, Raziel, avez servi loyalement pendant des siècles, et qui vous a récompensé par la damnation éternelle. Kain qui. dans son insondable vanité, n’a pu supporter que vous le dépassiez sur le chemin menant à la divinité. Les ailes subitement apparues sur votre dos ont été votre arrêt de mort. Votre maître les a brisées, arrachées, mutilées en public avant de vous jeter dans cette prison, afin que tous sachent ce qu’il en coûte de le défier. Puis il vous a oublié, à jamais. Pourtant, dans son orgueil, Kain a aussi oublié qu’il n’était pas la seule puissance en ce monde. Un jour, une lumière est apparue dans

vos ténèbres, celle de l’Ancien, créature qui vous rend vie et liberté à condition que vous libériez à votre tour les âmes retenues par Kain. Votre quête peut commencer. Vous l’avez déjà compris, le premier atout de Soûl Reaver est son scénario. Non content de sortir un peu des sentiers battus que nous empruntons chaque mois, l’odyssée de Raziel, vampire repenti, va connaître de

L’univers dans lequel évolue Raziel a un côté organique répugnant qui n'est pas sans évoquer Lovecraft.

nouveaux développements tout au long de l’aventure. Loin d'être un simple prétexte à enchaîner les bas-tons, cette histoire va nous entraîner avec notre ange déchu de surprises en découvertes.

Pointure 63 fillette

Bon. c’est clan; les plus narcissiques d’entre vous vont souffrir, parce que le héros est moche, mais moche ! Grosses mains griffues, grands pieds à deux orteils, visage défiguré qu’il dissimule sous un foulard miteux, c'est bien simple il ressemble au Teignard ! On est très très loin des nobles elfes, magiciennes sexy et

Fini les petits repas chez maman, maintenant vous mangez des âmes - et pas toujours fraîches en plus.

«ym,.

■sr1"

mm

loiiipm ?

Le pal est la meilleure manière de venir à bout des vampires, ne vous déplacez jamais les mains vides.

autres archéologues bien roulées auxquels le genre nous a habitués -comme quoi un soft en «vue objective» n’est pas qu'une occasion de se rincer l’œil! Mais qu’on se rassure, la laideur du héros va être compensée par les effets de lumière particulièrement réussis et les architectures remarquables qui vont nous accompagner tout au long du soft. Quand le jeu commence, vous vous trouvez encore dans le monde des âmes. Heureusement, l’Ancien, dans un premier niveau en forme de

tutorial très bien fait, va vous indiquer comment passer de ce royaume à la réalité. Ce passage se fait au moyen de portes dimensionnelles, qui, au fur et à mesure de votre progression, vous entraîneront dans différentes parties du monde réel, selon les tâches que vous aurez à accomplir. Ce passage a un prix. Lorsque vous vous trouvez dans le monde des vivants, votre énergie spirituelle s’affaiblit peu à peu. Arriver à zéro ne vous tue pas, mais vous oblige à retourner dans le monde spirituel pour vous refaire une santé. Heureusement, les âmes perdues et les charognards que vous pouvez absorber ne manquent pas et constituent des repas tout à fait convenables.

Mortal Kain

La meilleure solution, pourtant, pour éviter des allers et retours trop fréquents, consiste à s'emparer de l’âme de vos anciens frères, servi-

Attention, si vous ne vous dépêchez pas d'absorber lame de certains monstres, elle reprendra possession de leurs corps...

teurs maintenant dégénérés de Kain, après les avoir tués. Et. comme vous le savez j’espère, tuer un vampire n’est pas une chose facile. C’est le deuxième «plus» de Soûl Reaver. Bien loin de vous entraîner dans une longue baston répétitive, il va vous obliger à faire fonctionner vos petits neurones, et d’abord pour trouver comment exploiter les rares faiblesses des vampires afin de les détruire. Ce qui est d’autant moins simple que leur LA. est exceptionnelle dans un tomb-like. Capables de ^

Pas besoin de remonter bien loin pour trouver un soft proche de Legacy... puisque dans Gen4 de septembre vous avez pu admirer le formidable test de Shadow Man, par Fred. Pourtant, je préfère prendre comme référence Heretic II (Gen4 n° 117, toujours « made in Fred »). Peut-être un poil trop courte et trop linéaire, l'aventure de l'elfe Corvus avait tout le charme et l'intelligence de Legacy of Kain.

■'■ il

' „ ■ * 1 > m-j '

Ce pont n’a pas l’air très sûr, mais, après tout, vous êtes déjà mort, non ?

/    .. m; i

III!

Perdre un combat ne vous tue pas, mais vous fait repasser dans le royaume des ombres (sans toucher 20000 francs...).

**•

- s?H ü m -M-    >

& TJ - é #; »

w '

Mi r *

L’avis n Rémy

^ Ayant vu la preview, j'attendais beaucoup de Soûl Reaver, et je

*    n'ai pas été déçu ! Lumières somptueuses, décors dantesques, ^ LA. étonnante, coups variés, les développeurs n'ont pas oublié

grand-chose pour nous séduire ! Ajoutez de la réflexion et un k vrai scénario, détaillé par d’innombrables cinématiques, et le

*    crime est presque parfait. Presque, car une gestion hasardeuse de la caméra et l'impossibilité de sauvegarder à l'envi douchent un peu mon enthousiasme - sans que ce soit une bonne raison pour bouder un aussi beau soft /

Legacy of Kain Soûl Reaver

Son    ★★★★

Animation ★★★★★

lies plus

Eclairages superbes Vrai scénario Pas trop bourrin

llssiuuitts

] • Contrôles malaisés Gestion de la caméra Sauvegardes « console »

► coups vicieux, ils savent aussi fuir au bon moment et utiliser le décor pour se cacher - tourner autour d'un pilier pour vous faire tourner en bourrique par exemple ! Heureusement, Raziel dispose de coups originaux, à ma connaissance encore jamais utilisés en jeu PC. Ainsi, lorsque l'enveloppe charnelle d’une de ces créatures aura été suffisamment affaiblie, vous pourrez la soulever et la projeter sur une pique fichée dans le sol pour mettre fin à son existence maudite. Raziel va, tout au long de l'histoire, acquérir de nouveaux talents, physiques ou magiques, et certaines de ses manœuvres sont visuellement dignes d’un film de Hong Kong (il possède même une «attaque fatale» digne des meilleures mangas) !

Ni pépée ni dragon !

Chaque nouvelle étape du jeu est en outre marquée par des cinématiques superbes, et les dialogues de Raziel et l’Ancien nous changent agréable-

stupides mais ils font des amuse-gueule très sympathiques !

m

mm

L évolution aidant, vous n êtes plus le seul à avoir des ailes. Adaptez-vous !

Les armes de poing se transforment toutes en armes de lancer.

Les amateurs de brochettes vont particulièrement aimer.

ment des héros muets qui encombrent nos disques durs ! Tout ceci fait que l'on rentre dans l’action en quelques minutes, passionné par le parcours initiatique de l’ex-vampire repenti et son combat contre son ancien maître. Soûl Reaver est hélas encombré de défauts trop fréquents dans les adaptations d’après console. Si les touches d’action ne demandent que des enchaînements, les déplacements sont rendus malaisés par des touches fléchées qui changent de direction selon l’orientation du héros ! La caméra, parfaite

pendant les combats, est souvent mal placée lors des simples déplacements. La 3D n'est pas toujours géniale non plus (les grands pieds qui débordent dans les parois) et le son est terriblement buggé. Et puis les sauvegardes façon console, qui ne permettent pas de reprendre là où on s'était arrêté, moi, je ne m’y fais pas ! En dépit de ces reproches, Soûl Reaver est quand même le meilleur tomb-like sans dragon depuis Heretic ü, et ça, ce n’est quand même pas rien ! ■

Rémy Goavec

Il est très fort, il a de grands bras et je n'ai plus d'armes... Ça s'annonce pas bien du tout cette histoire...

_

CoMr*>« PMS1N,

$ * TTl

D£UMI«S-

MOTfURS. UN Ci

ss«Tsr

V^oo ««**'*i~ i,W<!

ECONOMISEZ

SW/? I/I/A/ÎS : EPISODE I RACER

Cramponnez-vous et découvrez les sensations extrêmes des courses de modules de STAR WARS : EPISODE I. Incarnez Anakin Skywalker ou l'un de ses adversaires et prenez le contrôle d’un module de course. Succombez à la puissance des deux moteurs à répulsion atteignant des vitesses supérieures à 950 Km/h. Survivez aux lacs de méthane en flamme, aux attaques des commandos d’Hommes des Sables, aux tunnels anti-gravité e à bien d'autres obstacles encore...

STAR WARS EPISODE I

POUR VOUS 589 F

O Je m'abonne à Génération 4 pour 1 an (12 numéros), avec en plus le jeu STAR WARS : EPISODE I RACER [RAC] au prix exceptionnel de 589 F

(étr. & Dom-Tom 729 F)

G Nouvel abonnement lJ Réabonnement

(3 Cocher cette case pour un abonnement simple sans jeu : 378 F (étr. & Dom-Tom 498 F)

Nom : ...........................................................................................

Prénom :......................................................................................-

Adresse : .....................................................................................

Code Postal : ...............Ville : .............................

GÉNÉRATION 4 service abonnement,

55, route de Longjumeau 91387 Chilly-Mazarin Cedex TéL: 01 64 54 76 89

Oit valable dans la limite des stocks disponibles. D'autres offres tf abonnement art Æsponibles dans ce magaane.

Pays :.........................Tél. : ...............................

Je règle par : □ chèque à l'ordre de Pressîmage n mandat lettre ^ □ carte bancaire n° : i i i i i i i i i i I I I I l l l l I I

expire fin : i i i i | offre valable jusqu’au 10 novembre 1999 Date : .../•••/••• Signature obligatoire :

Les données ci-dessus étant traitées informatiquement, le droit d'accès et de rectification prévu par la loi du 06/01/78 peut s'exercer auprès de notre service abonnement.

Vous pouvez vous opposer à ce que ces données soient cédées ultérieurement en nous le précisant par écrit.

IDonc, vous n'en pouvez plus. Vos médailles rouillent dans un tiroir, des petites souris ont fait leur nid dans votre

Pâmer Seeerel 30

Rssaolt

casque verdâtre et la batterie de votre tank est bientôt à plat La paix vous pèse ?

Ne pleurez plus, Panzer General 3D : Assault est là!

Papa S chültz

vfm

**#»■

Bon, je suis arrivé à atteindre ia ville, mais les chars ennemis m’encerclent. Ceux qui vont mourir...

m

on, on résume. Vous vous passez en boucle Le Retour de la 7' com_pagnie au clair de lune

sur votre magnéto, vous portez le même blouson de Steve McQueen dans La Grande Evasion, vous marchez au pas de Foie dans la me et la musique militaire accompagne chaque étape de votre vie amoureuse. Le samedi soir, vous vous ré-

Au début, la gestion du relief est un peu déstabilisante, mais vous verrez, on s’y fait très vite.

games, et surtout ceux tirés de la Seconde Guerre mondiale. Ne vous ca-

faisaient bouger des nuits entières. Avec les PC, les choses sont deve-

Format CD-ROM PC Éditeur TLC Edusoft Sortie disponible Prix env. 349 F Genre stratégie tour par tour en 3D

Config. mini. P233, 32 Mo de RAM, CD-ROM 4x,

Voodoo 2, Win95 Config. recom. P300, 128 Mo de RAM, CD-ROM 8x, 3dfx 2 Site internet www.Panzer3.com

Version testée

bêta test

Problèmes rencontrés

ne supporte que les cartes Voodoo 2, nombreux gels d'écran en cours de jeu

SM.VÎM

HilBra.l.

IV.Vi-W,

unissez avec quelques amis anglais, américains et allemands pour boire des bières en évoquant les souvenirs glorieux de vos grands-pères, dont vous astiquez religieusement la Légion d’honneur en rentrant. Bref, avouons-le, vous êtes un fan de war-

chez pas, y a pas de honte. J’ai des copains qui jouent à des simulateurs de foot et qui le vivent très bien... Bien sûr, pour tous les fans du genre, tout a commencé sur plateau, avec des petits tanks et des petits soldats que les grands stratèges en chambre

nues plus virtuelles et plus solitaires, mais toujours aussi sérieuses. Et la série des Panzer General (déclinée en Star General, People’s General...) est sans doute la plus glorieuse du genre, et l’une des plus ap-

La personnalité des chefs n’est pas un gadget. Pour une fois, elle conditionne vraiment votre éventuelle victoire.

Voici le camp d'où vous devez équiper vos leaders. Sous les tentes, le matériel disponible.

l’avais huit tours pour prendre cette ville, eh bien, c’est très très mal parti...

Les routes sont prises en compte par ie soft, très important pour gagner du temps.

préciées par les fans. Reconstitutions historiques maniaques, jeu au tour par tour, systèmes de cases pour la progression des unités, qui respectent les forces et les faiblesses des armées en présence, rien n’était laissé au hasard pour satisfaire les plus furieux.

Culte du chef

De ce fait, quand SS1 a annoncé que le nouveau volet (le troisième, ça tombe bien) serait fait entièrement en 3D. les plus fanatiques ont hurlé à la trahison et n’ont pas été loin de traîner les coupables au bûcher pour hérésie. Qu’ils se rassurent tout de suite, aucune concession n’a été faite à la vulgarité. Panzer General 3D est au moins aussi exhaustif que ses prédécesseurs. Il offre en effet 8 campagnes, 200 unités et 10 ter

rains différents pour s’affronter. En gros, les combats vont vous emmener de Sedan à Tobrouk, en passant par les Ardennes. Comme auparavant. toute votre stratégie va reposer sur des leaders, Leclerc, Patton, Rommel... À ces leaders, sont attribuées certaines caractéristiques, certaines préférences et spécialités (les chars pour Rommel et Leclerc, par exemple). Depuis le premier écran, celui du quartier général, vous devez leur attribuer des troupes, des unités mécanisées, des ravitaillements. Bien sûr, vous n’aurez pas à vous soucier de récolter des ressources, comme dans un jeu de stratégie en temps réel. En revanche, comme tout vrai chef de guerre, vous aurez . à utiliser au mieux les troupes qui vous sont confiées, car vous ne pourrez pas en recréer à volonté. De

même, la division du terrain en cases vous permet certes de planifier une vraie stratégie au tour par tour (un peu comme aux échecs) mais vous force aussi à contrôler l’autonomie de vos unités.

Roi de la colline

Les fantassins sont moins rapides que les blindés et les avions s’écrasent s’ils ne sont pas ravitaillés. Toutes contingences que nos Star-craft et autres Soleil de Tibérium nous font oublier... Sans revenir sur les recettes qui ont fait leur succès, les développeurs de SSI ont aussi voulu profiter des derniers progrès de nos chers machines pour donner

Traverser les fleuves demande un peu d'expérience de la 3D, et

En dépit du titre (le Panzer est un tank), l'aviation joue un rôle décisif dans la réussite des campagnes.

j La modélisation des villes est très sympa même si les proportions sont un peu approximatives...

Parmi les avantages de la 3D, on voit enfin les explosions en tour par tour, c'est plus vivant.

L’ipihioh w£w

Il est vrai que les fans de . jeu de plateau seront

*    absolument charmés par

★    cette version 3D de Panzer ^ General, tant par son

graphisme largement amélioré et beaucoup plus clair, que par sa jouabilité parfaite. C'est vraiment une référence en son domaine. Reste que les autres devront avoir et le courage et l'envie de se familiariser avec ce genre de jeu.

Si Panzer General 3D vous a plu, pas besoin d'aller chercher très loin pour retrouver les mêmes

sensations. La série de SSI compte nombre de titres du même tonneau. Oubliez Star General, pitoyable tentative de mettre un peu de SF dans la saga, et allez voir du côté de l'excellent People's General (guerre sino-américaine).

a

Vmat Rémy

^ Difficile de noter un jeu a priori réservé aux aficionados quand . on n'en fait pas partie. Doit-on le juger par rapport à ses rC goûts, ou à sa qualité dans le genre auquel il appartient ?

^ J'ai choisi la deuxième solution. Pour les fans de wargame

★ historique en temps réel, Panzer General III va représenter une sorte d'apogée du genre. Possibilités de jeu étendues, 3D pertinente par rapport au gameplay, I.A. impeccable, ce jeu est incontestablement réussi. Cela dit, austère et parfois ennuyeux, il ne réjouira que les fans.

aérienne massive, ça sent pas bon pour moi.

Panzer General

Animation

★ ★★★

Bazzszs

lies plus

3D réussie

Excellentes campagnes Nombreuses unités

les moins

• Très austère Musique insupportable Pour fanatiques

encore plus de profondeur à ce nouveau soft. La 3D, notamment, n'est pas un simple gadget de marketing ► pour attirer un nouveau public (ce qui serait après tout un souci légitime). Non seulement elle est très bien réalisée (à part les bugs, bien sûr. que j'espère vous n’aurez pas à subir), mais elle apporte réellement une nouvelle dimension au jeu. D’abord parce que, comme Home-world, elle amène la notion de hauteur, et dans la stratégie ce n'est pas à négliger. Ensuite, les reliefs vont être à prendre en compte, et de manière moins virtuelle qu'avant. Certains terrains vont être difficiles à franchir pour vos unités, tandis qu’en placer certaines en hauteur (comme l'artillerie) vous donnera un avantage stratégique décisif. Les rotations très simples (à la souris) permettent aussi de se faire une meilleure idée du terrain à affronter et du caractère dangereux ou non

On a beau dire, mais voir un avion nazi s’écraser sur le sol, ça fait du bien !

^ iB J,1—1

Panzer General nous offre même de beaux effets de lumière et ça, c’est une vraie nouveauté.

Ça ne se voit pas mais le bombardier va s’écraser au prochain tour. Dommage pour moi.

Les couleurs sous les chars vous donnent des informations utiles sur le terrain, ne les négligez pas.

de leurs positions. On évite aussi plus facilement les mauvaises surprises des tanks qui ne montent pas la colline.

Ouh qu’il est sérieux !

En plus, pour la première fois, un Panzer General est relativement agréable à regarder. Les unités ne se confondent pas avec le terrain, comme c’était un peu trop le cas dans People’s General, et les effets de distance sont très bien rendus. Les avions et leur petite ombre sont particulièrement plaisants. En fait, il est difficile de trouver des défauts à Panzer General. L’interface est complexe mais c’est le genre qui veut ça - les actions à mener sont si

nombreuses. Le graphisme est moins austère que d’habitude.

Très militariste, d’un sérieux effrayant, plombé par une musique absolument insupportable, Panzer General, en dépit de l'ajout de la 3D, risque fort de ne séduire que les convaincus. Pour tous les autres, il est vite ennuyeux, et il est difficile de se convaincre de faire l'effort de rentrer dedans. C’est sans doute dommage, mais aussi bien les amateurs d'action que les allergiques aux bruits de bottes resteront, comme moi, à la porte d'un très bon jeu... mais qui devrait enthousiasmer les fans. ■

Rémy Goavec

SD

ICRO - JEUX VIDEO • INTERNET

les nouveaux produits

UMHRN

promotions de fin d’annee

£

a

7999 ^

les meilleurs prix do marché

INFORMATIQUE

¥

21OCTIBRE / T NOVEMBRE 1SS3 ■ PLAGE BE LA BASTILLE

Les cinq jours tes plus intéressants de tannée

ma

PRESSIMAGE

PARTE MAI R£VtDlA

~TV-OF VMKÏlVtG

CADEAU!!

Entrée demi tarif offerte par votre magazine

[2SF au lieu de 50F].

BON DE RÉDUCTION DEMI TARIF MIM1900

Nom :... Prénom : Société : Activité: Adresse:

T

Code postal : ...................Ville :................................

Présentez-vous à l’accueil muni de ce coupon dûment complété du 28 oct. au 1er nov. 1999, PLACE DE LA BASTILLE    CL GPC

Star Trek, c'est l'illustration parfaite du choc culturel franco-américain. Outre-Atlantique, cette saga draine des millions de fans depuis des décennies alors

Star

I h

lartleet

H oliday on space

ItRAJttPmiU-HfcS

hfwicTOfts-a

qu'elle n'a jamais décollé dans l'Hexagone. Le salut se trouvera-t-il dans les jeux vidéo ?

Format CD-ROM PC Développeur Fiat Cat/14°East

Éditeur Interplay/Virgin Sortie fin septembre Prix env. 350 F Genre combat spatial stratégique

Config. mini. P200, 32 Mo de RAM, CD-ROM 4x Config. recom. P266, 32 Mo de RAM, CD-ROM 8x Site internet www.interplay.com

Version testée

bêta anglaise Problèmes rencontrés

retours sous Windows, problème de gestion souris

Le jeu fonctionnera sans carte 3D accélératrice mais les explosions ne seront sans doute pas aussi superbes.

es amateurs de sous-pull jaunes à col roulé et d'oreilles pointues en plastique ont déjà eu l’occasion de vivre leur passion sur micro. Les jeux inspirés de Star Trek sont en effet légion, mais d'un résultat pas toujours convaincant. Pourtant, chez Interplay, ils sont persévérants : la dernière téléportation en date est une adaptation libre du jeu de plateau Star Fleet Battle. Et là tout est dit. Ah ! D'après vos têtes, apparemment pas.

Bon, comme on est gentil (et payé pour l'être), autant vous expliquer de quoi il retourne. Il s’agit juste de

Une encyclopédie détaille toutes les capacités de chaque bâtiment. Les données proviennent du jeu de plateau.

VARIANTS

combats entre vaisseaux spatiaux. Mais attention, rien de comparable avec Wing Commander et compagnie. Ce sont ici de gigantesques croiseurs (style U.S.S. Enterprise) que vous devrez piloter.

Tirant pleinement parti de cet univers, Starfleet Command vous laisse le choix entre 6 camps : Klin-gon, Gorn, Romulan, Hydran. Lyran et la Fédération. Les antagonismes ou alliances sont évidemment respectés et chacun bénéficie d'une esthétique ainsi que de vaisseaux propres. De plus, vous pourrez évoluer à trois époques différentes (grosso modo Kirk. Picard et Deep Space Nine). reflétant le niveau d’avancée technologique.

Passons sur le Multijoueur et les escarmouches pour se pencher sur la campagne. Après un bref mais essentiel passage par le tutorial, vous pouvez enfin entamer votre carrière de danger intergalactique ambulant.

Ballets aériens

Les missions proposées offrent l’éventail habituel : escorte, protection. reconnaissance, raid... On trouve aussi quelques originalités comme arrêter des vaisseaux se dirigeant contre leur gré (ou alors capitaine est un métier déprimant) vers un soleil.

Dans les faits, tout cela se résume à de bons gros combats. Bien bourrin, ajouteront certains, or justement, ça n’est pas le cas. Avec des navettes de la taille de plusieurs immeubles à peine plus manœuvrables qu’une

Les deux premières missions de chaque camp sont identiques. Un petit duel d echauffement puis une escorte de cargo.

La traînée multicolore qui jaillit de mon vaisseau est un faisceau | de téléportation. Beuar !

On va tout péter !

a o

les missiles sont idéals pour détruire la carlingue, ce sont les lasers qui devront forcer les boucliers.

On regrette le faible nombre de missions d'escarmouche mais elles sont cependant entièrement paramétrables.

baleine échouée et un arsenal aussi long à se recharger qu’un escargot asthmatique à faire un 100 mètres haies, l’approche gros Bill n’est pas de rigueur. Le jeu s’avère assez frustrant au départ : le vaisseau se meut et tire ses salves avec une lenteur exaspérante.

Puis progressivement, on découvre l’aspect tactique des affrontements. D’abord, chaque canon a un angle de tir particulier : quart avant gauche, arrière droit, etc. Les déplacements (avec des manœuvres spé

Cette saleté de vaisseau pirate me nargue avec sa maniabilité. Heureusement, mon rayon tracteur

ciales) et les positionnements deviennent alors essentiels pour profiter des armes prêtes pendant que les autres se rechargent. On assiste donc à des ballets aériens descendant en droite ligne des combats maritimes.

Un bon Kungon...

Ensuite, à l’instar de la série X-Wing, vous devez répartir intelligemment le quota d’énergie produit par votre réacteur entre les postes de vitesses, de bouclier, de réarmement. de contre-mesures... Sans oublier de garder une marge de manœuvre pour les actions ponctuelles (réparations).

Enfin, outre l’armement conventionnel (laser, missiles, torpilles à protons...) aux effets variés, vous disposez de capacités annexes fort intéressantes. Ainsi, un faisceau tracteur vous permet d’immobiliser momentanément une proie trop vive ou. en mode Répulsion, de maintenir à distance une torpille le temps qu’un de vos lasers la détruise. Des mines peuvent être larguées ou envoyées vers un adversaire, nécessi-

Ces arabesques représentent les I mines. Elles font très mal et cette | saleté d'I.A. sait bien s'en servir.

tant alors la désactivation temporaire d’un écran de protection. 11 est encore possible de téléporter des hommes dans un vaisseau adverse pour rendre inopérant un module (arme, communication...), ou tenter de l’arraisonner (ils ne sont pas très coopératifs).

Comme vous pouvez le voir, les variantes tactiques sont nombreuses et nécessitent de savoir s’adapter à l’environnement (astéroïdes, trous noirs). Au terme de chaque mission, l’analyse de vos résultats par le conseil donne lieu à des promotions, voire des affectations spéciales. ^

Voilà ce que l’on appelle un beau borde! : plein de gros vaisseaux qui se chevauchent (ça n'est pas sale !).

Tour PMU?

Vu l’originalité du concept, il n’y a pas vraiment de jeux comparables. Éventuellement, l’excellent l-War (Gen4 n° 105) permettant d’occuper les différents postes (pilote, canonier...) d’un même vaisseau. Une version exploitant les cartes accélératrices ne devrait d’ailleurs pas tarder. Mais la vue en 3D subjective et l’action trépidante occultaient l’aspect stratégie constituant l’essence de Starfleet.

ri

U

Lavis ot Frédéric

^ Au premier abord, Starfleet m'a rebuté. Habituellement, i combat spatial est synonyme de dogfights épiques à la Star ** Wars. Aussi la lenteur d'action du jeu surprend-elle. Pourtant, ^. une fois la dimension stratégique appréhendée, le concept s'avère intéressant, d'autant que les possibilités d'action sont nombreuses et fidèles à l'univers Star Trek. Côté sensations, on s'approche des duels de sous-marins, avec ces torpilles vous pistant lentement mais sûrement... Dommage donc que ses défauts le réservent plutôt à des fans indulgents.

Animation    ★★★„

Durée de vie ★★★★■

les plus_

•    Principe original

•    Riche en possibilités

•    Univers fidèle

les mains

Interface améliorable Missions répétitives Camps similaires

10

G 404 O Comior

SF-A5S

cc

MAME

3BB Kripn<

cosr 314

CAB

NAHE

FFD

Faites votre choix m sieurs daines ! On a de tout : des p tits, des gros, des I blindées... Moins cher que gratuit !

G^JVSS ' NA**E

O.A5S

NIAME

WAMË

Star League DH 1720 Lafayette

CC+

519 Shaitan

DDG 420 Card

123B ■ eo»-- Blln

cosr 476

cosr 376

1710 Kohqo

cærr B 40

hiAASE

536 R E Lee

cosr 472

1709 Valant

cosr B20

345 Deflit

cosr 36J

mmm

G»MIS IBB H! ÜG.f

VÏK.

un peu petits et l’espace est... vide (normal sans doute, mais désagréable). Par contre, les effets lumineux ainsi que les explosions sont de toute beauté. Les menus se révèlent esthétiques et surtout, les musiques tout comme les bruitages sont franchement agréables. Malheureusement, on trouve facilement matière à critiquer. Les missions s’avèrent assez répétitives et les objectifs manquent parfois de clarté. Certains affrontements tournent à la confusion avec des vaisseaux se chevauchant. Et les camps,

malgré quelques armes spécifiques, sont en fait assez similaires.

Cela ne doit cependant pas faire oublier les qualités intrinsèques du jeu : un concept (et donc des sensations) innovant, bien exploité, une grande richesse, une I.A. redoutable et un univers fidèlement retranscrit. Si Starfleet Command ne parviendra pas à réconcilier le grand public avec Star Trek, les amateurs ayant toujours rêvé de commander l'En-terprise dans un combat devraient, eux, y trouver leur compte. ■

Frédéric Dufresne

Alors d accord, on dirige des bâtiments de la taille d un porte-avions, mais à côté des bases, on se sent tout petit.

Il paraît que les trous noirs permettent de voyager vers des régions éloignées de l'espace. Comme la mort ?

^ Vous pourrez alors diriger une escadre, et grâce aux points de « commandement » engrangés, améliorer vos armements, réparer votre vaisseau ou en acheter d’autres.

Vire de là, Kirk !

Les commandes se présentent comme une interface qui vous permettrait de communiquer avec les différents postes d’équipage : passerelle, défense... C’est certes conforme à l’esprit Star Trek, mais pour des raisons pratiques, mieux vaut rapidement se familiariser avec les raccourcis clavier, bien plus efficaces. Le visuel pèche un peu par sa pauvreté. Si les vaisseaux sont reconnaissables, ils sont

Les amateurs seront heureux de retrouver la capacité de cloaking (camouflage) appartenant à l'origine bJ aux Klingons.    L

1S4

Mieux VAUT ETRE SOLIDAIRE ET VIVANT QUE SOLITAIRE ET MORT

Fireteam est le meilleur jeu on-line que nous ayons jamais vu "

ONLINE GAMING REVIEW

" Attendez-vous à ce que Fireteam change la façon dont vous jouez sur Internet

NEXT GENERATION ONLINE

CASQUE + MICRO INCLUS

Sur Internet exclusivement, préparez-vous à vivre la plus grande des équipées.

Sur des plateaux de combat en BD isométrique, vous et votre squad allez affronter jusqu’à E équipes adverses de 4 joueurs dans 4 modes de jeu différents.

Grâce à l’ensemble casque + micro fourni dans le coffret et à la technologie Teamtalk”, vous allez pouvoir communiquer en temps réel avec vos coéquipiers (Full-Duplex) afin d’élaborer les stratégies d’attaque collective qui seules vous permettront de survivre. Vous pourrez

FULL DUPLEX

COOPERATION

ACTION

parler, rire ou hurler... Mais il faudra vous battre.

DISPONIBILITE.- SEPTEMBRE 1999

h ttp://firEteam. go a. com

EN PARTENARIAT AVEC

eXCLUSIVeMGNT SUR

REATIVI

WWW.SDUNDBLASTER.CDM

^ France Telecom

Multimedia

Copyright © 1999 Cryo Networks, France Telecom Multimedia. Tous droits réservés. Concept, design et programmation par Multitude Inc.

ne sert de

Rie

courir

t

Le mécano est très compétent, mais pas très respectueux... ni compréhensif !

avides, ce sont pas moins de dix circuits que l'on peut parcourir ici. dans dix pays différents. J'en ai déjà cité quelques-uns, mais s’y ajoutent Hawaï, l’Allemagne, l’Autriche... Comme si ça ne suffisait pas. Excessive Speed n’est pas une course de voitures mais plusieurs.

Foire à la ferraille

Si on peut y conduire des bolides, comme d’habitude, les développeurs nous offrent aussi des karts (!), d’énormes semi-remorques à l’américaine (sur les routes de Corse ça déménage...), des Monster Trucks

jérémiades ? Eh bien un peu tous en fait... La grande originalité de ce soft, alors que la plupart de ses confrères sont un peu radins sur les bords, est de nous donner des possibilités de jeu jusqu’à plus soif. Un exemple ? Alors qu’on se plaint régulièrement du petit nombre de circuits offerts à nos pneus lisses mais

En mode Fox Hunt, le nom des autres joueurs sur les voitures est très pratique, surtout en Multi.

Le Monster Truck est vraiment très impressionnant, et il ne termine jamais sur le toit !

J'entends déjà la foule des non-fanatiques

murmurer « mais

a-t-on vraiment besoin

d'un simulateur

de course de plus ? ». À tous ces blasés

mesquins, je réponds « mais Excessive Speed

n'est pas une course

Et maintenant

je le prouve.

Format CD-ROM PC Éditeur Ubi Soit Sortie disponible Prix env. 300 F Genre course de voitures Config. mini. P200, 32 Mo de RAM, CD-ROM 4x, Win95 Config. recom. P266, 64 Mo de RAM, CD-ROM 8x, 3dfx Site internet www.hreakneck.co.uk

Version testée

finale allemande Problèmes rencontrés

aucun

Alors que certains softs n'en offrent même pas, le rétroviseur est ici remarquable et très lisible.

aux roues gargantuesques et même des petites bagnoles nases comme celles que conduisent vos amis de Gen4 : 2CV, Mini Cooper, même la Super Cinq de Cedric est là ! Sur les modes de jeu, nos amis de chez Sy-netic n'ont pas lésiné non plus. Les plus pressés, voire les novices, se jetteront avec délice sur le mode Arcade. qui offre la satisfaction immédiate qu'ils aiment. Choix d'une voiture, d'un circuit et c’est parti ! Et quand je dis ça, c’est vraiment le démarrage en trombe ! Si vous avez choisi un bolide Formule 3000 classique, vous allez être plaqué au fond de votre fauteuil par une accélération d’enfer, au milieu du vrombis

sement de vos adversaires, on s’y croirait ! On s’y croirait avec d’autant plus de plaisir que les décors ont été particulièrement soignés, et que les courses se passent dans des endroits parfois inhabituels. En Egypte surtout, où les chassés-croisés ont lieu au milieu des pyramides, au pied du Sphinx, et traversent même un tunnel tout à fait imaginaire orné de superbes bas-reliefs pharaoniques !

Plus de plus

De manière générale, si les couleurs sont belles (un peu criardes, façon Technicolor), c’est plus l’attrait des lieux qui a été privilégié que le réa-

Du haut de cette pyramide, 40 siècles me contemplent en se moquant de ma façon de conduire.

f

lisme... Ainsi, j’ai été fort surpris de voir les montagnes qui entourent le circuit belge ! Le réalisme n’est pas vraiment là non plus au niveau des sensations de conduite. Les auteurs ont semble-t-il préféré nous donner d’incroyables (au sens propre) sensations de vitesse que le sentiment d’être réellement au volant d'une voiture (ou d'un gros camion). De même, les pistes ont parfois l’air d’avoir été enduites de savon, ce que je trouve personnellement agaçant. .. Mais ne chipotons pas, cette partie « Arcade » du jeu est extrêmement réussie et plaisante, et à elle seule pourrait être une bonne raison ^

Le soft a trouvé mon pseudo quelque part dans ma bécane ! Si ça se généralise, Seb ne pourra plus se faire appeler Mélissa dans Diablo II.

r.....

Simon

07:55.10

01:56.05

+1

Luigi

+ 00:00.96

01:56.83

Juan

+ 00:01.27

01:57.17

■M

Gary

+ 00:02.51

01:57.27

+3

Jeroen

f 00:05.42

01:58.49

Jamie

+ 00:14.90

02:00.62

+1

Lucy

+ 00:21.64

02:00.04

aoavèv

pf

02:02/22,'

J

est lap time byj^Simon (0:

t:56.0^Ær^-

Ma Mustang contre un Mack Truck : ça promet d’être chaud !

Si vous allez en Égypte, ne perdez pas votre temps à chercher ce tunnel, il n’existe pas !

M a : I

r j

t

Ah la Corse, sa mer bleutée,

ses cochons sauvages, ses fromages...

Besoin de vacances, moi...

Le jeu récent qui ressemble le plus à Excessive Speed est sans nul doute Speed Busters (Gen4 n° 118). Pas simulation du tout, mais mieux fini, il rejoint l'esprit iconoclaste du soft qui nous occupe ici. Doublé en outre d'un mode Multijoueur quasi parfait, il reste, avec Viper Racing et Midtown Madness (handicapé, lui, par un Multi raté) en tête des courses de voitures de cette dernière année du siècle.

On a presque envie de s'arrêter faire le plein, histoire de voir si la pompiste de Super Vixens n'est pas là.

^ d’acheter Excessive Speed. Elle n’est pourtant pas la seule, puisque elle se double d’un mode Standard, véritable simulation. Deux jeux en un, en somme. Et là aussi, les déclinaisons ne manquent pas.

On peut en effet choisir de jouer «juste pour le Jim», sans que cela influe sur la progression du personnage. Mais on peut surtout se lancer dans un championnat, et là les choses sérieuses commencent. Vous devrez en effet, sous l’œil goguenard de votre mécano, choisir un sponsor qui va vous avancer l’argent nécessaire à l'achat de votre première voiture. Attention, si vos résultats sont trop minables, il risque de vous lâcher et vous n’aurez plus qu’à recommencer au bas de l’échelle.

n

Excessive Speed

Chasse à courre

Vous devrez aussi effectuer vos réglages (le mécano apporte aux novices une aide appréciable), planifier le rythme de vos grands prix... La simulation devient beaucoup

Pour la deuxième fois dans un test automobile, je suis arrivé à me percher dans un arbre.

L’avis ot Rémy

Bonne surprise que ce Excessive Speed, qui inaugure de façon tout à fait honorable le début d'une nouvelle saison de simulateurs de course. Outre des décors soignés, il nous offre en effet une telle pléthore de modes de jeu et de véhicules qu'il garantit une durée de vie exceptionnelle. Les sensations fortes ne manquent pas non plus, et l'humour est omniprésent. Pourtant, difficile et graphiquement un peu dépassé, il se montre moins accrocheur que ses prédécesseurs Speed Busters ou Viper Racing. Un « bon jeu sans plus », donc.

Aux ennemis de Carmaggedon : les spectateurs sont en bitmap, on ne peut pas les écraser.

plus sérieuse que les atours humoristiques du jeu le laissaient présager. Pourtant, c’en n’est pas fini de la fantaisie. Ce mode Simulation va se décliner à son tour en différents genres. Courses de voitures, de camions, de karts..., qui pourront aussi se jouer en plein de modes différents. D'humeur belliqueuse ? Faites un petit «shoot out» avec votre véhicule et ceux de vos adversaires équipés de mitrailleuses ! Les autres sont trop nuis ? Laissez-leur le gros g un et contentez-vous d’un baril d'huile à déverser sur la route... Excessive Speed n'est pas un jeu de radin, il pourrait même conduire à l'indigestion. Bien sûr il

n'est pas parfait. Les décors sont jolis mais des objets bitmap encombrent le paysage. Plus gênant, l’I.A. des adversaires est un peu paresseuse, notamment en «shoot out». Surtout, la progression est lente et difficile et risque de décourager les novices. D’autant que l’impossibilité de gagner les premières courses en championnat (tant que vous n’avez les moyens d'acquérir une voiture puissante) est assez frustrante. En dépit de toutes ses qualités, Excessive Speed n'est pas à la hauteur d'un Viper Racing ou d’un Speed Busters, même s’il n’est pas loin de tutoyer les sommets. ■

Rémy Goavee

Là, je fais l’Arizona en bus scolaire, sous les hurlements des coyotes.

1 • - mm k f

IL .

'i| 5^1

■ - ffh

■ m

1

8;

EXCLU .-PLANS

, Des dizaines de plans et

I AIDES DE JEU, SOUVENT | EXCLUSIFS, SONT DISPO-| NIBLES À LA DEMANDE SUR LE 3617 TIPS. VOUS LES RECE-I VREZ IMMÉDIATEMENT PAR FAX I OU DÈS LE LENDEMAIN PAR I COURRIER, SELON VOTRE

choix. Vraiment très pra-

f TIQUE ET EXCLUSIVEMENT SUR I LE3617 TIPS!

Guides Astuces Solutions Vies infinies Énergie infinie Armes cachées Plans exclusifs Circuits cachés Niveaux secrets Passages secrets Toutes les armes Voitures cachées Énigmes résolues Munitions infinies Personnages cachés Codes action replay Sélection de niveaux

ClNÉMATlQUES CACHÉES COMBOS ÉTONNANTS

Voitures plus rapides Personnages bizarres Etc, Etc.

EXCLU: PAUSE

Pour arrêter le défilement d'une astuce,

APPUYEZ SUR LA TOUCHE 8 DE VOTRE TÉLÉPHONE. VOUS AUREZ TOUT LE TEMPS DE NOTER L'ASTUCE OU LE BOUT DE SOLUTION ! Retapez sur la

TOUCHE 8 POUR RELANCER. C'est indispensable... ET EXCLUSIVEMENT SUR LE 0836688477 !

j*Xt, PLANS, ASTUCES ET SOLUCES PAR FAX/COURRIER : GRUGEZ COMME UN PRO !

TOMKAT

MINITEL 36I7 UPS:

LE GRUGEOR (VOUS, QUOI/) CHOISIT LES PLANS, ASTUCES ET SOLUTIONS QU'IL VEUT RECEVOIR

FAX SUR LEQUEL LES PLANS SERONT REÇUS IMMÉDIATEMENT. (VOUS POUVEZ AUSSI LES RECEVOIR PAR LA POSTE)

GRUGEUR SACHANT GRUGER COMME UN PRO

I

UN PLAN QUI AIDE BIEN NOTRE GRUGEUR/

CHAISE DU GRUGEUR (POUR QUAND IL REGARDE LES PLANS SORTIR DU FAX)

NOUVEAU/

Il y a des dizaines__

DE CADEAUX À

GAGNER SUR / ^    1

le 3615 (JJ RttpI

ARCAD ou>v7

LE 083668TIPS:    ^----^

» Volants

/^Êr W * Apple ,Mac

f/tr W* MoBILE

IVvtOTOROLA

isa MAD

Jouez et gagnez!

Çoluces/plans pa r

Astuces/solutions par TÉLÉPHONE (&477<->TIPS)

Astuces/solu+ions par MINITEL

3617 TIPS

L'anti-galère par FAX ou COURRIER

O

test

Ah, le plaisir de compter les taches de rousseur sur le nez de son adversaire ou de voir son coucou se désintégrer délicatement. Aucun avion moderne ne le procure. On pourrait

R

a s

1

se demander si la

technologie ne gâche

pas tout... On pourrait jouer aussi.

rk

SH

m 11 Mm .

Format CD-ROM PC Éditeur Psygnosis Sortie octobre Prix env. 350 F Genre simulateur de vol Config. mini. P233, 32 Mo de RAM, CD-ROM 8x, carte accélératrice 4 Mo Config. recom. PII-300,

64 Mo de RAM, CD-ROM 12x Site Internet www.nations game.com

Version testée

bêta française Problèmes rencontrés

pas de vue padlock, ni externe libre

Une fois repéré par la DCA, les choses se compliquent sérieusement comme le prouvent ces nombreux tirs de barrage.

rnmuû

o ckpit

lors là, on ne peut pas J dire que les amateurs de combat aérien sont négligés. Les jeux se succèdent à une cadence infernale et il y en a pour tous les goûts et toutes les époques. Il est cependant surprenant de voir un éditeur comme Psygnosis, plutôt coutumier de l’action sur console (WipeOut 3 pat-exemple), nous présenter un simulateur de vol. Ce n’est pas que nous soyons sectaires (on n’oserait pas car c’est vilain tout plein tout plein), mais les adaptations des Formula 1 ne constituaient pas spécialement des références.

Les sous-marins sont sacrément difficiles à avoir mais lorsqu'ils explosent, c'est un véritable feu d'artifice.

En choisissant de nous faire revivre la Seconde Guerre mondiale, Nations ne fait pas vraiment preuve d’originalité. Mais au moins, le thème est abordé de façon sérieuse. Au menu, la possibilité d’incarner lcs méchants envahisseurs de Chou-croute-Land, les courageux résistants de Pudding-Island, et les gentils sauveurs (modestes à l’époque) des Burgers-Unis. Quatre appareils sont disponibles par camp et l’on retrouve avec plaisir les légendaires Messerschmidt, Spitfire, Hurrican, Mustang, Thunderbolt et autres. Seul regret sur ce point, aucun bombardier dans les rangs. Il faudra se contenter de les protéger (bof) ou de les descendre (ouais !).

Vol pigeon, vol !

Le menu s’avère assez complet. 11 permet de compulser une petite base de données sur les bôs navions, de s'entraîner au pilotage, de plonger

La météo a une grosse influence. Les nuages sont hauts et rares par beau temps, bas et nombreux lors des orages.

au cœur de l’action, d’entamer une partie Multijoueur ou de se lancer dans une campagne. Cette dernière propose de nombreuses missions collant à l’historique de chaque pays. Un petit film d’époque introduit le contexte, puis vous obtenez des informations succinctes sur vos objectifs. Au programme : raids, es-

Les avions sont bien modélisés avec des textures fidèles à l'original. Dommage qu'il y ait ce petit effet de flou.

_V"    >

%    31

Rstdh d'actic

A ver cbsfge i 772 Ion Av*c chug# i l K5tor.

Groupe-auteur :

Un molnu i pi star, en ligne RolU-Royc Mfdih'KXdt iVXtÇV'Oi&Wt)

UixvKsiaitt :

Eûvergwe : (12,19 m) Locgueui l?,22 nj H*ut»ur C3.99 itiî Surfit «hR'(23£2ai2)

Perfomuutcri. :

Vüeese jr.waciCf 5jQ hn.'h 4 22 000 pteds (6 TO5 roi

PUfond *n ««rr.e« nom il 3ô XO pied* (11 125»)

Fonte ie frappe :

12 tratnufleuse; avant de 7,7 oui D*uxbo»tMS de 113ïgoudï 227 Jcg

Les produits concurrents sont légion : European Airwar, Combat Flight Simulator ('Gen4 n° 117), Fighter Squadron (Gen4 n° 119) ou World War II Fighters (Gen4 n° 122). La plupart excellent en terme de réalisme et Nations, sur ce plan, ne fait pas le poids. Mais pour ce qui est des sensations, il est largement à la hauteur et s'avère aussi bien plus simple d'accès que ses concurrents. Idéal pour les novices.

Les reliefs varient beaucoup d'un lieu à l'autre (ici les Alpes) et jouent un rôle important dans les combats.

Une partie de l'escadrille. Que de bons pilotes (les autres sont morts) et un jour, elle sera mienne, toute mienne.

£t un coup au but ! Ne pas pouvoir piloter de gros bombardiers ne signifie pas se priver de gros bombardements.

l’exploiter, se planquant lâchement dedans en attendant votre approche. Et le plus fort, c’est qu’il n’est pas rare que les combats engagent près de 30 avions, ainsi que de nombreux bâtiments (navires) sans que l’on ne note de ralentissement significatif. Enfin, ne rêvez pas, il faut quand même une bonne machine pour faire tourner tout ça.

Des pilotes qui en ont

Côté sensations, pas de problème. La prise en main est immédiate et les modèles de vol sont convain-

a.y,.

cants. Us varient évidemment selon le niveau de réalisme sélectionné mais dans tous les cas, on sent bien les avantages et défauts propres à chaque appareil. Cette différenciation se retrouve au niveau des bruitages de moteur, impeccablement rendus. Les concepteurs ont aussi eu la bonne idée de conserver les voix originales (allemand compris), ce qui renforce considérablement l’ambiance.

On aurait cependant apprécié un peu plus de diversité dans les échanges radio. Cet aspect reste malheureusement embryonnaire avec seulement quatre ordres à disposition. Cela ne permet certes pas d’élaborer des stratégies d’attaque poussées, mais n.A. compense largement. Que ce^

La carte est moche, floue et n'indique pas grand-chose. Heureusement que vos coéquipiers connaissent le chemin.

cortes, bombardements (convois, usines ou navires)... Le lot commun du pilote syndiqué.

Ce n’est qu’une fois aux commandes que Nations daigne nous montrer ses qualités. Il faut dire que I les programmeurs de chez Psygno-sis ont pondu un sacré moteur. Excepté pour le cockpit (on y reviendra) le graphisme est plutôt agréable, bien que légèrement flou j, sous 3dfx. Au sol, les textures sont assez détaillées, les villes fourmillent de bâtiments, routes et chemins de fer s’entrecroisent. Seule l’eau avec sa simple surface bleue laisse à désirer. Dans le ciel, on admire la luminosité variable, la modélisation des appareils et les effets visuels (fumée ou explosions) parfaitement réussis, ainsi que la densité de la couche nuageuse. Les ennemis n’hésitent d’ailleurs pas à

I Une petite encyclopédie sur la i trentaine de zincs rencontée dans le jeu. C'est un bon alibi culturel ça !

Jm PMU ?

test

Le ùmmoiEm

★    Pas de doute, Nations vous ^ plonge avec réussite dans

★    uen ambiance Seconde

★    gGerre mondiale.

Pilotage facile, réponse précise de l'appareil, tout était réuni pour en faire une référence en son domaine. Malheureusement, le graphisme très dépouillé et une jouabilité résolument portée vers l'arcade gâchent ses chances.

Un bon soft tout de même, à réserver aux novices.

Animation

Durée de vie

★ ★★★

★ ★★★

★ ★★

Ji mai, xes soxciats durent taire la navette entre les navires et la côte sur des embarcations légères, sous l'assaut incessant des chasseurs et des bombardiers allemands.

L’avis u F

Bravo ! Pour son coup d'essai, Psygnosis s'en tire avec les honneurs. On sent que le produit manque un peu de maturité car il pèche par son manque de profondeur et quelques petites erreurs de gameplay. Mais sa réalisation technique globalement réussie et surtout les excellentes sensations qu'il procure en combat compensent largement. Tout est fait pour que le joueur s'immerge en oubliant l'aspect technique, sans cependant tomber dans l'arcade pure. Et en cela, Nations constitue une alternative très intéressante aux ténors du genre.

: /

wmn

Beaucoup d'éléments, comme ce bateau, ne sont là que pour le décorum, ce qui ne les empêche pas d'être détaillés.

soit vos coéquipiers ou vos ennemis, ne croyez pas qu’ils se contentent de faire de la figuration en attendant que vous veniez jouer le kakou sous leur nez. Ils ont une cervelle. Le combat fait rage, que vous y participiez ou pas, et tout ce petit monde se débrouille plutôt bien. On est parfois heureux au terme d’une longue mission, alors que l’on a épuisé ses munitions, qu’un allié se charge de zigouiller le dernier objectif.

Des erreurs de jeunesse

Nations ne parvient pourtant pas à faire le sans-faute. Chose promise, chose due : revenons au cockpit. Ce n’est pas qu’il soit moche, mais

1 effet de flou, si efficace pour les textures éloignées, rend ici le tableau de bord presque illisible et la carte franchement grossière. C’est surtout gênant lorsque l’on doit s’orienter seul.

Un autre problème, commun à tous les simulateurs d’anciens avions, est l’identification des autres appareils. Ici, cet obstacle est contourné par un affichage en surimpression des couleurs du pilote, mais ces drapeaux s’estompent lorsqu’on arrive à portée de tir. Étant donné la yir-tuosité de leurs manœuvres et la visibilité limitée du cockpit (pas de vue plein écran), on perd facilement l’adversaire. Une vision lockant celui-ci devrait y palier mais elle n’était pas fonctionnelle. En attendant, il faut constamment utiliser la vue libre, ce qui est réaliste mais peu pratique.

Les pros lui reprocheront aussi l’ab-

Ces points bizarres constellant mon horizon sont des minidrapeaux m'indiquant les bâtiments alliés et ennemis

sence de campagnes dynamiques ou le manque d’options de jeu ( munitions infinies ?), mais peu importe. En réalité, l’approche de Nations et comparable à celle de la série des F-22 Lightning : de la simulation allégée. Et à l’instar de son homologue, il jouit d’une très bonne réalisation et procure d’excellentes sensations, ce qui devrait lui assurer un certain succès, notamment en Multijoueur. ■

Frédéric Dufresne

Un petit film d’époque précède chaque mission. C'est commun mais très instructif et ça met dans l'ambiance.

Lorsque les mitrailleuses I tirent, elles fument et si elles sont devant le cockpit, vous en prenez plein la vue.

Les villes sont vraiment réussies. On y distingue les usines, le centre-ville et les quartiers résidentiels.

WT9

32 PC

EN RÉSEAUX !

Sont 32 !

I

Il Ne DoiT En

Qu’UN

TETR@NET vous annonce l’ouverture de La salle de

JEUX EN RÉSEAU DE PARIS :

129 RUE DE LA POMPE 75016 PARIS Tel : 01 47 04 33 00

1/2 H Offerte

sur présentation de ce magazine

www.tetranet.fr

Revendeur CIBOX

23 rue viété Paris 17 Tel : 01 47 04 33 00 50 Bvld Murat Paris 16 Tel : 01 47 04 33 0I

PACS avec le Malin

ctuellement. l'exploitation de suites à outrance et de plagiats en Série s’élève à un véritable art. digne de... je ne sais pas, mais un truc vachement digne et aussi très chiant, du genre les énièmes rediffusions de La Grande Vadrouille. Ça fait donc plaisir de voir un jeu un tant soit peu original débarquer.

Le dernier-né de chez Cryo vous propose d'incarner un humain du nom de Marcellus Faust qui devra juger le démon Méphistophélès. Bon. un fait reconnu est que le Bien n'existe que par opposition au Mal et inversement. Donc il est naturel que les démons tentent les faibles êtres que nous sommes par des pactes.

Ici. le problème est que la validité de certains pactes conclus par Méphistophélès est remise en question. S'est-il contenté de légitimement séduire des êtres déjà gangrenés par le Mal, ou a-t-il perverti des personnes « pures » ? A vous de voir. L'aventure se déroule dans un parc d'attractions bizarre, divisé en sept lieux correspondant à autant de chapitres distincts. Dans chacun de ces univers a vécu une personne ayant passé un arrangement avec notre cornu de service.

Jamais sans mon notaire

Pour découvrir les termes exacts du pacte qu'ils ont signé, vous vous appuierez sur les nombreux documents disséminés un peu partout (lettres, tableaux...). Cependant, ce qui vous permettra d'avoir réellement un tableau général, ce sont les flash-back auditifs et visuels qui vous frapperont au contact d'objets importants.

L’intérêt de l’aventure réside dans la découverte de ces individus aty-

U y a certes beaucoup de choses dans cette roulotte mais c’est quasiment l’unique pièce du premier épisode !

piques : sœurs siamoises aux envies divergentes, savant frustré, peintre rêvant d'être Casanova... La galerie est diversifiée, abordant de façon adulte des problèmes de morale, d’ego ou de sexe.

L'enquête est d'autant plus passionnante que l’on s’immerge facilement dans l’histoire. Considérant que chaque partie dure deux à trois heures, ça n’était pas gagné. Pourtant, le profil des protagonistes et nos sentiments à leur égard (com-

Les sœurs siamoises.

Liées par la nature mais séparées par leurs passions respectives.

Il faudra trancher.

Ah, le rayon de lumière qui se réfléchit sur une myriade de miroirs. Un classique de l'aventure I toujours plaisant.

Ce genre d'objet insolite rappelle l Myst : c'est beau, original et un glandu a encore égaré la notice.

Grand physicien et touche-à-tout de genie, pourquoi ce professeur reconnu vient s'enterrer dans un parc d'attractions ?

...

Comme je vous le disais, les visages, sans atteindre le niveau de L'Amerzone, sont vraiment très expressifs.

passion, dégoût...) sont rapidement cernés. Le pins fort reste le personnage de Mephistophélès, d'un incroyable charisme. A la fois séducteur par son timbre et ses discours cyniques (comme moi), il n'en reste pas moins un charognard exploitant la faiblesse de ses proies (comme les rédacteurs avec les pigistes. Là, je suis au chômage pour deux mois.).

Pas élémentaire, Watson

Le moteur Omni 3D, encore amélioré. permet de se promener (case par case avec vue à 360°) dans un monde magnifique. Les couleurs sont bien choisies et F architecture des lieux visités originale. De même, les cinématiques sont réussies avec des visages très expressi fs. Autre atout majeur, la qualité de F environnement sonore. Outre des

Le parc Dreamland n'est pas un simple décor. Des discussions avec son créateur vous en apprendront plus.

mpa comme petit nid d’amour.

iis bon, quant on veut se la jouer grand

Jucteur. il faut assurer un minimum.

bruitages réalistes et des voix convaincantes, l’éditeur français s’est offert le luxe d’inclure d'antiques standards de jazz et de blues : John Lee Hooker, Marvin Gaye. Stan Getz... L’ambiance s’en trouve largement renforcée.

Pourtant. Faust souffre de défauts majeurs. D’abord la qualité inégale de ses énigmes. Si certaines se résolvent par du raisonnement pur. la plupart n’offrent qu’une logique a posteriori. Ce n’est qu’une fois un mystère révélé que F on comprend ce qui motivait l’enchaînement d’actions à exécuter. Résultat, on tente plus souvent des choses par

hasard que par raison, et il n'est pas rare de rester bloqué pour avoir loupé un petit détail. Ensuite, on se sent à l’étroit et dirigé : peu de lieux sont accessibles à la fois. Le nombre d'interactions possibles est limité (favorisant la progression à tâtons). Enfin, la durée de vie est un peu juste.

Au final, qualités et défauts se contrebalancent. Si des jeux comme Myst ou L’Amerzone ont su vous satisfaire, Faust saura lui aussi vous séduire car il possède des qualités analogues. Par contre, si vos références s’appellent Monkey Island ou Discworld noir, il est inutile de céder à la tentation. ■

Frédéric Dufresne

lAVIS ot FRiOfRIC

JLr Les jeux d'aventure Cryo me font toujours un peu peur.

Ils possèdent des qualités techniques, mais l'aspect aventure rT e limite souvent à une balade éducatrice. Or, pour une fois, l'aspect ludique est bien présent : une idée originale, des histoires intéressantes, des personnages attachants, une ambiance forte. Ça sent le super jeu, mais cela rend encore pire la déception causée par la qualité très variable des énigmes. Enfin, si vous débutez dans le domaine aventure, Faust constitue une entrée en matière tout à fait respectable.

Sorti il y a peu, L'Amerzone

(Gen4 n° 121) offre une approche similaire de l'aventure. Tous deux sont nantis d'une superbe réalisation et d'une forte atmosphère. L'avantage de ce produit, lui aussi français, c'est la logique de ses énigmes. Son défaut : le scénario devient vite plat. C'est tout l'inverse pour Faust ce qui, à note égale, lui donne un certain avantage vu le public visé : l'aventurier occasionnel.

Animation

Durée de vie

1RS pIllS

★ ★★★★

★ ★★

Musiques

Graphisme de qualité Scénarios intéressants

les moins

Pas toujours logique

Linéaire

Durée de vie

St

IOui, bon, ce n'est pas de ma faute, c'est la seule phrase que je connaisse en allemand. Ça a beau être une simulation de tank et

Ich liebe

dich

non de drague

Si j'avais su, je n'aurais pas pris espagnol au lycée, moi...

chtung ! Bienfenue dans notre belle armée. Che fois à fotre air étonné que fous fous demandez si fous lisez bien Chéné-mtion 4 ou si fotre maman ne fous a pas acheté le dernier Tank Magazine. N'ayez pas peur, laissez tenir à moi les petits enfants blonds. On m’a simplement demandé de fous présenter le dernier cheu de GT Interactive. ch'ai nommé Panzer Elite. Fous allez être plonché dans la Seconde Guerre mondiale, à l’époque où le IIIe Reich tentait de pacifier l'Europe. l’Afrique et, s’il en avait eu le temps, le reste du monde. Panzer Elite fous entraîne de l’Afrique du Nord chusqu’à la Normandie, en passant par la Sicile et l'Italie. Au total, ce sont vingt missions que fous pourrez chouer du côté allemand, que ce soit en mode Campagne ou en mode Scénario. Le but sera bien entendu de défendre fos couleurs contre l'infusion des Américains sur les terres déchà conquises.

Les boys, vous pourrez aussi jouer les Ricains. Les mêmes vingt mis-

l’infanterie Iredoutabl évitez de détruire les des autochtones.

you say in your language... ? Villes, yes, c’est ça ! Les villes, les unités (surtout les tanks), tout est very précis et les détails sont nombreux. Avec une 3D card, la visibilité est plutôt good. Par contre, quand you lancez la version software, pour les petites machines non équipées en vidéo card, ça devient very difficult d’apercevoir le moindre détail.

sions accessibles pour les Germans seront également accessibles pour nous autres les policemen du monde. Sauf que là, you jouez dans l’autre camp et de défenseur, you devenez attaquant.

Bon, pour ce qui est du graphisme, no problem. C’est beautiful et les 3D cartes sont well exploitées. Les arbres, les towns... euh... how do

problème de vos ail igeront pas.

ne si vous ne

ion, il convient d snks et assigner les personnes.

>lein

s-r-

Quant aux bugs graphiques, ils sont terriblement nombreux, et notamment dus à une gestion des collisions 3D lamentable.

Et les Français, où étaient-ils, hein ?

Format CD-ROM PC Éditeur GT Interactive Sortie disponible Prix env. 350 F.

Genre simulation de tank Config. mini. P200, 32 Mo de RAM, CD-ROM 4x, Win95 Config. recom. PII-333,

64 Mo de RAM, CD-ROM 8x, Win95, carte 3D Site internet

http://www.wingssimulations. com /

Il faut remonter à bien longtemps pour apercevoir l'ombre d'un jeu de simulation de tank. Armored Fist 2 qui date du début 98, ou plus récemment M1 Tank Platoon 2 (Gen4 n° 110), restent toutefois des valeurs sûres. Beaucoup plus sûres.

Panzer Elite

★ ★★

Animation

Durée de vie ★★★

Les plus

•    Nombreuses missions

•    Décors variés

•    Réalisme

Les moins

Nombreux bugs Gestion des caméras Sons insupportables

Lavis bi Gedric

certaines missions, de nomb létiques pour changer de vu )ts. Alors si les novices peuv ?r Elite, les fans passeront le

résultat est très pratique et aurait pu être beaucoup plus rapide qu’une ingurgitation de deux à trois cents raccourcis clavier, mais malheureusement la souris est loin d’être précise, et la sélection d’une vue demande trois à quatre clics appuyés. Les ailiers, quant à eux, vous seront terriblement utiles et vous vous retrouverez bien vite à faire autant de la Eh bien sous le joug allemand. Un stratégie que de la simulation. Bon peu normal qu’ils soient donc ab- point puisque cela vous occupera sents de cette parade blindée. Vous lors des longs déplacements entre ne trouverez donc que des tanks deux villes.

américains (AM4) et des divisions En conclusion, Panzer Elite, s’il de Panzer. C'est un peu léger. Pour partait d'un bon sentiment, se voit ce qui est du pilotage, les flèches de au final trop handicapé pour tenir direction vous permettent de vous    tête aux ténors de la simulation de

déplacer comme dans n’importe    chenilles. Entre la multitude de

quel qucike-like, tandis qu’un dessin bugs graphiques, l'interface qui de tank, en haut à gauche de l’écran, oscille entre le bon et le mauvais, affublé de tout un tas de triangles,    avec, en plus, des cibles bien diffi-

vous permet de choisir l'angle de    ciles à désigner, des sons peu

vue, assigner des ordres à des ailiers    convaincants et à la limite du sup-

et voir l'état de votre machine. Le    portable, le tout à ajouter à des mis

sions qui parfois se résument à de la

a :    A-

tere les mais

f    A

Æ    -Æss.

JÉk,.. .    ':a

stratégie sans aucune action, voilà beaucoup de problèmes pour vraiment accrocher au jeu !

Quoiqu’il en soit, ceux qui veulent découvrir le genre, les novices de la tourelle, les amateurs de la chenille, trouveront en Panzer Elite un jeu sympathique qui les divertira quelques heures... en attendant de passer à plus pointu. ■

Cedric Gasperini

»*

Les c

ombats en p

ilein village

lents et le ts

ink ressent

les di

snivellations

du terrain

Plus il y a de fumée, moins vous y voyez quelque chose. Réaliste, en somme i

ïm PMI ?

Gestion de

H mis gestionnaires, bonjour. A m i s d u c om-

l’opportunité de faire vos preuves en tant que poulpe de la finance et du management de restaurants. J'espère que vous êtes polyvalent parce que chacun de vos tentacules sera sollicité au maximum de ses capacités. J'en ai encore les ventouses qui frétillent. Alors bon. pour pas trop vous embrouiller dès le départ, commençons par le commencement : vous n’avez rien, il faut tout faire. Avec votre pécule de départ et le personnage qui vous représente, vous allez chercher un boui-boui à louer et à aménager. Jusque-là ça va, c'est après que ça se complique. Vous décorez votre nouveau restau d’une main tandis qu'avec l’autre, vous constituez une ébauche de menu (et croyez-moi, vous avez déjà de quoi faire, rien que les modèles de chaises se comptent par dizaines). Pendant ce temps-là, avec votre troisième main, vous recrutez du personnel - attention choisis-

On annonce la couleur di

sez bien... - tandis que votre quatrième main ouvre le restaurant puis se met à travailler sur la première pizza originale.

détails financiers dans la banque de votre choix. La partie droite, elle, s’occupera de la campagne de pub. Votre deuxième cerveau, en partant de la gauche au bout du couloir à droite merci, n’oubliera surtout pas de commander les ingrédients pour les pizzas que vos trois tentacules restants confectionneront en totale liberté. Les options sont si nom-

En fait, c’est là que les réelles difficultés commencent. Avec la partie gauche de votre premier cerveau, vous allez devoir vous occuper des

ilïTTm»'.

Le paradis des cuistots. Si vous jouez comme un dieu, vous y au votre place.

La concurrence est rude. Attendez-vous à une lutte sans merci pour le titre de meilleur gérant du monde.

82866

C'est l'histoire d’un

mec qui se dit :

« Tiens, et si je devenais riche ! »

Il commence par fonder une pizzeria,

puis deux, puis dix.

Alors il se dit : «

et si j'inventais la pizza

du siècle ! » Il le fait

et finit au paradis des cuistots.

Format CD-ROM PC Éditeur Eidos Sortie disponible Prix N.C.

Genre gestion de pizzeria Config. mini. P166, 32 Mo de RAM, CD-ROM 8x, Win95 Config. recom. P200, 64 Mo de RAM, CD-ROM 8x Site Internet www.pizza syndicate.com

Version testée

bêta française Problèmes rencoi

aucun

ftcîto Entre

Oncol»

19001

1350 J

Dotmcti ücoc'jlo «s» ru-té comme un renard II a une présence impotente et ponrient toujours à te foire apprécier Dan le: domaines legaux et financiers, il fait feu de tou» bois Sa îonré laisse un peu o désirer Et cSté cuisine, il ne sait même pas famé cuire un oeuf I

30507

‘/ou: sélectionne* ici le personnage sous les troits duquel tous souhaite» fore carrière En haut a droite, tous choisisse* votre logo et la couleur de votre chaîne Us boutons fléchés vous permettent de passer les différents personnages en revue Confirme* votre choix en

cliquant sur le bouton coche, en bas à droite

Nouveau batiment

L*u«r |

*rn

• -cr $

breuses et l’interface si chargée qu’on se perd dans un labyrinthe fouillis de belles images « cartoo-nesques ». Même en activant les modes d'assistance (ouf !), il faut quand même s’habituer à cette richissime interface. Ah ça ! Il faut dire que sans votre œil au milieu du front pour tout superviser, c’est pas gagné. Et vous aurez besoin de tous vos yeux pour deviner où poser certains objets dans votre restaurant, car la 3D isométrique gêne souvent l’angle de vision (y compris en abaissant la hauteur des murs). Tout est donc très détaillé, les graphismes

minutieux, et pourtant la fenêtre principale offre un spectacle peu enthousiasmant. Les Sims (comment les appeler autrement) marchent mécaniquement. tournant à angle droit et agissant plus ou moins intelligemment. À ce propos, j’espère que

L’avis m Noïl

votre quinzième cerveau a pense a faire une étude de marché pour cerner leurs goûts culinaires, car il faut adapter votre cuisine en conséquence. Enfin, les décors un peu fades tranchent avec l'interface haute en couleurs et en courbes.

Depuis le début de ce test, j'ai l’air de critiquer à tort et à travers et vous devez vous dire que ce jeu n’a rien d'exceptionnel. C'est vrai. Mais il faut savoir également être juste et nuancer sa pensée. Pizza Syndicate propose quand même d’élaborer virtuellement une pizza, et ça c’est déjà quelque chose (NDLR : ben...). Avec tous les ingrédients qu’on met à votre disposition, vous avez de quoi en créer des centaines. On vous apprend même à faire de la pâte à pizza dans le manuel ! Jetez un œil sur ma production personnelle, la pizza Nono. ça vous donnera une idée. D'autre part, l’I.A. est à la hauteur et donne vraiment du fil à retordre, les gestionnaires purs et durs apprécieront, surtout quand ils se feront cambrioler ou attaquer par la mafia locale. L'humour omniprésent fait passer la pilule. Les sondages où paraissent les têtes de vos clients qui jugent votre établissement ou leurs commentaires lorsque vous cliquez sur eux dans la rue sont plutôt réussis. Il n'en reste pas moins que Pizza Syndicate risque de rebuter les joueurs qui ont moins de quatre mains, trois cerveaux et cinq ou six diplômes en force de vente. ■

Noël Chanat

Dracula. Il ne vous inspire pas confiance, mon représentant ? surez-vous. ce n'est pas lui qui fait la cuisine.

Pizza Syndicate est un theme-like qui renvoie aux standards du genre, à savoir Theme Park et Theme Hospital. Par son aspect gestion, certes, mais aussi par son petit côté enfantin.

Pizza Syndicate

Animation

Durée de vie

les plus

★ ★★

★ ★

★ ★★

•    Humour

•    Confection de pizzas

•    Illustrations

lies moins_

•Trop fouillis Dirigiste Compliqué

St

«pire    Mêlai lurgie

o I.e* civilisations umatiicf doivail

propose un ccsscz-le-fcu cf rcdterclie la L_J paix dans les négociations Tient le rôle de remparts Aw chacune de vos villes. Force de combat doublée contre les barbares

Le monde souterrain abrite

Civilization II

Test ni Time

h ! Civilization ! Cela me ramène à ma jeunesse. Au temps où je voulais dominer le monde, enfermé dans ma chambre pendant de longs mois avec mon PC. Eh oui, diriger un peuple vers la victoire demande bien quelques sacrifices, et comme dit le proverbe, on n’a rien sans rien. Bref, tout cela pour vous dire que c’est avec une joie certaine que je teste cette nouvelle version de Civilization. Bon, pour les petits nouveaux, rappelons que Civilization vous met dans la peau du dirigeant d'un peuple qu’il devra amener à la victoire. Mais loin de se résumer à une simple annihilation. Civilization vous offre le choix quant à la façon d'arriver à vos fins. Ce fut là la plus grande réussite de Civilization, puisque pour une fois il n’y avait pas une solution mais des

solutions pour gagner (ce qui permettait aussi à chaque type dejoueur de jouer selon ses aspirations). Bon. le rappel étant fait, penchons-nous maintenant vers la nouvelle version.

AU COMMENCEMENT,...

Il y avait un graphisme moche et une interface affreuse. Eh bien vous n’allez pas être dépaysé puisque cela est encore le cas dans ce Civilization (le graphisme n’est plus en VGA 256 couleurs, mais ce n’est pas du Léonard de Vinci, loin s’en faut). Bon, passons sur ce point et voyons un peu ce que Civilization a dans le ventre. On nous propose 3 mondes différents : le monde originel (c’est-à-dire avec un développement similaire au nôtre), un futuriste et un fantastique. Chacun de

Voici l’équivalent de la muraille de Chine dans le monde fantastique : nom différent, mêmes effets

L’encyclopédie vous permettra de savoir tout sur tout et de planifier vos recherches suivant vos besoins.

certaines richesses mais aussi certains dangers, comme ici le dragon.

ces mondes dispose bien sûr de ses unités, technologies et bâtiments propres mais force est de constater que l’on retrouve les mêmes classiques d’un monde à l’autre (sous des noms différents). Au chapitre des innovations, notons que dans chaque monde vos possibilités d’expansion sont différentes. Ainsi, dans le monde futuriste vous pourrez découvrir trois mondes extraterrestres (une fois les vaisseaux spatiaux construits), alors qu’il faudra vous contenter des sous-sols et du ciel pour le monde fantastique. Ces « mondes » interagissent et il est donc possible d’attaquer une ville depuis l’espace, ce qui vous forcera

Comme d habitude, vous n’aurez que l’embarras du choix pour vos constructions.

Que d'heures passées à voir sa civilisation prospérer, ses citoyens trimer et ses coffres se remplir. Hasbro Interactive va combler les mégalomanes puisque voici la nouvelle version de Civilization. Reste à voir si elle tient le choc face à ses concurrents.

Format CD-ROM PC Éditeur Hasbro Interactive Sortie septembre Prix 369 F Genre stratégie Config. mini. P90,16 Mo de RAM, CD-ROM 4x, Win95 Config. recom. P166, 32 Mo de RAM Site internet

http://www.hasbrointeractive.

com/microprose/product.cfm?

product=99548

Version testée

bêta française Problèmes rencontrés

quelques retours sous Windows

Amelioi étions

Fennér

Inpi

•    %ppn

Colons siyrJinn}) (Teiivi sait\iif,ev)

Voir Imités

Construite-

Inutile de chercher bien loin, Civilization II : Call to power d'Activision (Gen4 n° 121) est bien le meilleur de la (déjà) longue liste des Civ. Mais les aficionados devront jeter un œil sur l'excellent Alpha Centauri (Gen4 n° 119) de Sid Meyer, papa de la série Civilization, rappelons-le.

,Sv Muilljudc Intel Iiraptor Intox q>l or Iron Maidai Ixion

Jury RiRgcr j, Kdpic

Kindicorc

Mcdiary

r. '    Mclior

Ne Plus Ultra 'fff    Nidus

Opluon PasUccio Pcdipalpi \    Platon

N—^

jp'* Pnstrix "    ’ R.A.T,

partie Royaume Affichage Ordres £ooseiflefs Monde Tricher Carte givilopédie

Dans chaque monde, il existe des unités combattantes qui peuvent fonder des villes.

Vous pouvez choisir comment seront exploités les terrains adjacents à votre ville.

Cette carte ressemble étrangement à un niveau de Starcraft. Mais ne vous y méprenez pas : on est sous l'eau.

à mettre au point de nouvelles stratégies d’attaque et de défense. Comme toujours dans Civilization, vous aurez le choix dans la façon de diriger votre peuple. Vous misez sur la puissance militaire : construisez vos machines de guerre et envoyez-les au combat. Vous préférez le commerce : exploitez vos ressources et échangez-les avec vos voisins. Bref vous l’aurez compris, chacun fera sa petite sauce en choisissant-l’équilibre qui lui convient entre l’économie, le commerce, la stratégie et les découvertes scientifiques. Les autres peuples dirigés par l'ordinateur sont assez redoutables et, pour peu que vous éleviez le niveau

Le monde futuriste dispose de couleurs chatoyantes, mais cela ne facilite pas le repérage

core des unités, mais cette fois, , monde originel. Malheureusement, il n'y a aine nouvelle unité.

Lavis ai Pimm

^ Bon, mon avis est assez mitigé sur Civilization. D'un côté, il a tout ce qui a fait le charme de ses prédécesseurs et l'interactivité entre les cartes était plutôt une bonne idée. D'un autre, il y a le graphisme datant de la préhistoire et un sérieux manque d'innovation au niveau des technologies, unités et bâtiments. Néanmoins, pour les possesseurs de petites machines qui ne connaissent pas le genre, Civilization II : Test of Time fera leur bonheur. Pour les autres, laissez tomber et plongez-vous plutôt dans Civilization : Call to Power.

Voici la liste des unités du monde futuriste : belle brochette, mais rien de foncièrement nouveau.

de difficulté, quasi imbattables. Chacun trouvera donc adversaire à sa mesure et pourra ainsi progresser à son rythme.

Vivement le prochain

Civilization II : Test of Time aura le mérite de vous tenir de nombreuses heures en haleine pour peu que vous arriviez à supporter le graphisme et l’interface, et que vous ne connaissiez pas ses prédécesseurs. Le gros problème est qu’il n’apporte rien de

foncièrement nouveau. S'il existe plusieurs cartes, cela était déjà le cas dans Civilization II et ses scénarios. La seule vraie nouveauté est l’interaction des différents plans (terre, air, etc.), mais cela était déjà le cas, d'une certaine manière, dans Civilization : Call to Power. Pour en rajouter une couche, précisons que ni l’animation des unités, ni les sons ne sont transcendants. Au vu des ordinateurs d’aujourd’hui, je ne sais pas si on doit louer Hasbro Interactive d’avoir tiré la technologie vers le bas en pensant aux possesseurs d'ordinateurs ou crier au foutage de gueule caractérisé. ■

Pierrick Bellon

Civilization II

★ ★★

Animation

Durée de vie ★★★★★

(es glus

Durée de vie

•    Nombre d'unités

•    Interaction des cartes

lESJwm_

Graphisme

Manque d'innovations BEURK !

Un mm?

ress

Classic Airliners ★★

Extension pour flight Simulateur 98

sur CBm PE

Edité par Associates/Ubi Soit

Encore un add-on qui annonce 200 avions de ligne différents, sauf que celui-ci comptabilise en réalité le nombre considérable de variantes qu'apporte chaque compagnie aérienne. Au final, on compte 13 types d'appareils. Si le choix (Boeing, Hawker, Lockheed,

Vickers...) est agréablement varié, la qualité de modélisation et le degré de réalisme sont sans conteste inférieurs aux add-on Airbus 2000 ou Mad Dog, récemmentsortis.

Et une fois de plus, les scénarios brillent par leur absence. ■ F. D.

RI

Heu... boue

surEO-HOMPE

Edité par Micro Application

Plutôt connu pour ses utilitaires plus ou moins... utiles, Micro Application se lance dans le jeu. Ben, il aurait pu s'abstenir. Sorti d'une réalisation graphique potable (malgré quelques bugs), K.O. est complètement loupé : le jeu manque de punch, de précision, l'animation est hachée, les différents personnages n'ont aucun charisme, les commentaires sont ultra-répétitifs... Sur la boîte, il y a marqué « Déconseillé aux moins de douze ans » (pourquoi ?), ça fait six mots de trop. ■    F. D.

Jeu d'arcade sur CD-ROM PC édité par Activision

Space Invaders, le jeu mythique de notre enfance et préadolescence en 3D pour nos gros Pentium puissants, voilà une idée qu'elle est bonne. Hélas, la réalisation en a visiblement été confiée à une bande de bras cassés démotivés ou à de pauvres développeurs sans argent ni délais suffisants. Résultat. la cinématique d'intro la plus LAIDE et la plus bête qu'on ait jamais vue (comme si les envahisseurs allaient systématiquement frapper là où on a mis une base de défense...), des ciliens de toutes les couleurs en vague 3D clignotante, des tirs d'une lenteur incroyable et un mode Multijoueur inutile. En plus, la chose fonctionne sous DOS et bouffe une mémoire incroyable ! Bref, un soft ni fait ni à faire, vendu en plus aux alentours de 150 F ! A ce point-là, ce n'est même plus du foutage de gueule, c'est un vrai sacrilège. Pourvu que personne ne confie un remake de Q Bert ou Pong à ces affreux ! ■    Rémv Goavec

RuDik’s cames ★★★

casse-tête sur CD-ROM PC édité par Hasbro Interactive

Dans la famille prise de tête, je voudrais le grand-père : le Rubik's Cube. Souvenez-vous. cette saleté dont il fallait reconstituer les faces par couleur, que vous refiliez parfois à votre père histoire de lui montrer que, malgré vos résultats scolaires, vous n'étiez pas moins intelligent que lui... Eh bien Hasbro nous le ressort, accompagné de 4 autres casse-tête dans le même genre, c'est-à-dire tout aussi stressants. Visuellement, c'est assez sympa, même si le graphisme n'égale tout de même pas ee qui se fait de mieux à l'heure actuelle... N'exagérons rien ! Chacun des jeux offre un principe vraiment différent et intéressant. La difficulté, elle, promet des heures de tortures pour vos nerfs, voire des coups de boule frénétiques dans l'écran pour ceux qui craqueront les premiers. Les amateurs de réflexion pure y trouveront leur bonheur, mais ça reste bien moins frénétique qu'un Tetris. ■    Frédéric Duf resne

legendarv Aircraft Collection ★★★★

Extension pour fligbt Simulateur et Eombat ES

sor EO-HOM PE

Edité par Associates/Ubi Soit

200, oui 200 avions ! Du Boeing 747 au F117, en passant par le Fokker Tri-plan et le Gulfstream IV, cet add-on propose vraiment un choix et une diversité impressionnants. Tous les domaines (commercial, militaire, civil, spectacle) y sont représentés à différentes époques. Alors certes, chaque appareil ne dispose pas de son tableau de bord propre et les modèles de vol ne sont pas toujours au top, mais cette profusion suffit largement à relancer l'intérêt de FS 98 et Combat FS ■    F. D.

EOTIwâTfe

Collection ★★★★

Extension pour fligbt Simulateur et Eombat ES

surEO-HOMPE

Edite par Associates/Ubi Soit

Comme son nom judicieusement choisi l'indique parfaitement, cet add-on regroupe la majorité des appareils ayant sévi dans les forces aériennes teutonnes depuis 1918. Fokker Tridecker, Ju-87 Stuka, Me 262 Jet, EF 2000... On trouve même un Zeppelin parmi la vingtaine d'engins proposés. Particulièrement bien modélisés, ils offrent des tableaux de bord réalistes et fonctionnels, un modèle de vol réussi ainsi que des bruitages assez convaincants. Il ne manque que quelques scénarios. ■    F. D.

Commandez

LES ANCIENS

NUMÉROS (Mj%Ê

GEN117

SPÉCIAL TOMB RADER III, SIN, HALF LIFE ET POPULOUS 3 2 CÉDÉROMS

LA DÉMO JOUABLE DE TOMB RAIDER III, UN CÉDÉROM DE DÉMOS

^,»?=âUftlUI sas mtodSt

GEN122

3 STAR WARS EPISODE1-RACER, ALIENS VS PREDATOR

i 1 CÉDÉROM

m AVEC LES PATCHES DU MOIS

GEN118

SPÉCIAL DARK PROJECT LA NOUVELLE DIMENSION DU QUAKE-LIKE

2 CÉDÉROMS

UN JEU COMPLET : LE SECRET DU TEMPLIER, UN CÉDÉROM DE DÉMOS

DUNGEON KEEPER 2 DISCWORLD NOIR

1 CÉDÉROM

AVEC LES PATCHES DU MOIS

GEN119

GEN120

42

GEN121

SPÉCIAL

MEILLEURS JEUX DE 1999 2 CÉDÉROMS UN JEU COMPLET : ARMOR COMMAND ET UN CÉDÉROM DE DÉMOS

SPÉCIAL HEAVY GEAR 2 SILVER, SOUTH PARK, SUPERBIKE

1 CÉDÉROM

AVEC LES PATCHES DU MOIS

AVENGING ANGEL, X-WING ALLIANCE, CIVILIZATION CALL TO POWER, WARZONE 2100 1 CÉDÉROM

AVEC LES PATCHES DU MOIS

TOTAL ANNIHILATION KINGDOM LE MÉDIÉVAL ENFIN FANTASTIQUE !

2 CÉDÉROMS

DES MEILLEURES DÉMOS DU MOIS ET DES GOODIES PC +1 CD BONUS D’ACCÈS GRATUIT À INTERNET.

DRAKAN LE PREVIEW ET LA DÉMO

2 CÉDÉROMS

DES MEILLEURES DÉMOS DU MOIS ET DES GOODIES PC + 1 CD BONUS D'ACCÈS GRATUIT À INTERNET.

+ UN COMICS SEMIC GEN 13 EN CADEAU

COMMAND AND CONQUER SOLEIL DE TIBERIUM,

13 PAGES DE TESTS

2 CÉDÉROMS

DES MEILLEURES DÉMOS DU ET DES GOODIES PC +1 CD BONUS D’ACCÈS GRATU À INTERNET

.. .ET COMPLETEZ VOTRE COLLECTION

Bon de

c o m m a n d

e

Références

Nbre

d'exemplaires

Prix unitaire

TOTAL

*

LL.

X

= F

x ...F*

= F

*

LL.

X

= F

x ...F*

= F

x ...F*

= F

TOTAL ANCIENS NUMÉROS TTC ‘Rajoutez 10 F de frais de port par revue =

Pressimage

Bon de commande à retourner, accompagné de votre réglement à : service commande anciens numéros BP1121 - 31036 Toulouse cedex 1

Merci de me faire parvenir ma commande à l’adresse suivante : □ M. □ Mme

Nom : .......................................

Prénom : .....................................

Adresse :.....................................

........................ Tél :..........

Code Postal : .............Ville : ..........

Pays : ..................................

Je règle par : □ chèque à l’ordre de Pressimage □ carte bancaire n° : l l l I 11 II LJ l l l l—11 l I I -I

Expire fin :-

Date et signature :    /^999    _

Kingpin Life in Crime

C’est à moi que tu parles ? C’ta moi qu’tu parles ? Oh, tête de mort, c’est à MOI que tu parles, là ? Tu m’parles ? Tu m’parles ?

Ta mère, mais c’est à moi qu’tu parles, j’rêve pas ?

You talkin’ to me ? Mais c’est qu’y m’parle, c’blaireau !

Épisode 1 : Skidrow

Vous êtes dans un sale état. Retournez-vous, prenez votre tuyau de plomb et démolissez la grille pour entrer dans une zone secrète. Tournez à droite, descendez les escaliers, vous arriverez à un cul-de-sac, fouillez la pièce. Retournez ensuite dans l'allée, il n'y a qu'une seule sortie possible, prenez-la et allez parler gentiment au loubard à gauche, même si vous n'avez pas encore le dollar qu'il vous demande en échange d'une barre à mine. Ne restez pas avec lui trop longtemps, montez les escaliers et parlez au clodo. Continuez, prenez à gauche, parlez au loubard au coin de la rue, tournez à droite et allez chez le prêteur sur gages qui vous offrira un deal intéressant. Sortez de la boutique et retournez sur vos pas jusqu'à une allée où vous trouverez une fille qui vous donnera des infos sur les deux gardes qui veillent au coin. Allez vers eux, écoutez la radio et quand la foule aura hurlé après un coup de batte, comptez jusqu'à 2 et courez vers le dépôt. Les portes sont vers la gauche, ouvrez la plus lointaine, allez jusqu'à la porte suivante, entrez, montez l'échelle en faisant attention aux rats et prenez les cinq dollars cachés derrière une caisse. Redescendez, sortez de la pièce à l'autre bout, prenez le hall, montez les escaliers, fouillez la pièce, un garde va se jeter sur vous dès que vous approcherez du bureau. Ne le laissez pas fuir ou il ramènera

des renforts, fouillez-le (10 $) puis faites la même chose avec son bureau (whisky et lampe torche). Ne perdez pas votre temps à essayer d'ouvrir le coffre et défoncez la grille qui ferme le conduit pour y pénétrer. Vous arriverez dans un hall, franchissez la porte marquée d'un A et longez le mur de droite pour ne pas alerter le garde avant d'aller lui démolir le crâne (5 $). Repérez le conduit de l'autre côté de la pièce et empilez les caisses de façon à pouvoir y accéder. Brisez la grille suivante et laissez-vous tomber plus bas, l'objet que vous devez rapporter au prêteur est à votre gauche, prenez-le puis sautez dans la pièce en contrebas. Sortez, dirigez-vous vers la porte verte au fond du couloir et attendez pour sortir que la partie à la radio intéresse les gardes (la foule hurle), comptez jusqu'à trois, tournez à droite et filez vers la boutique de prêt sur gages. Vous pouvez ensuite aller voir le clodo, qui vous donnera la combinaison du coffre (100 $),

puis tous ceux qui avaient des choses intéressantes à vous vendre au début du niveau. Embauchez le truand du début pour vous aider à flinguer les trois affreux qui gardent l'entrée des égouts et pénétrez-y.

Les égouts

Descendez les escaliers, tournez à gauche, et regardez vers le bas quand vous arriverez à un endroit où la lumière est rouge. Flin-guez tous les gardes (n'oubliez pas de les fouiller), prenez la porte au fond du couloir, montez les escaliers, allez à droite et butez les gardes en vous abritant pour éviter leurs tirs. Fouillez le bureau avant de retourner dans l'égout. Tournez à droite, avancez jusqu'à la sortie sud et suivez les panneaux.

Le concierge

Sortez des égouts, tournez à droite dans le couloir souterrain et avancez jusqu'à sortir derrière un immeuble sur votre gauche. Par-

lez au type qui passe, puis retournez dans la petite allée et tirez sur les trois personnages (Lamont, la fille, le chien) avant de vous réfugier dans les égouts. Cachez-vous derrière un angle avec le fusil à pompe et flin-guez-les quand ils arriveront (vous pouvez aussi aller recruter deux tueurs dans le bar pour faire le sale boulot). Prenez la montre et allez chez Jax (le bar). Soyez sympa avec le videur, payez-le, enrôlez les deux tueurs au bar si ce n'est déjà fait étaliez voir Lenny dans les toilettes pour hommes. Donnez-lui la montre en échange de la clé. Sortez du bar et dirigez-vous vers un garage. En ouvrant la porte, vous allez déranger un gentil couple, filez et butez-les quand ils arriveront à votre niveau. À l'intérieur, vérifiez que la batterie de la moto est morte et ressortez. Redescendez dans les égouts et prenez le passage que vous aviez ignoré précédemment. Montez les escaliers à côté de la décharge, ouvrez la porte très vite puis sauvez-vous pour tuer les affreux quand ils viendront vous poursuivre (« hit and run »), avant d'aller fouiller la pièce où ils se trouvaient. Montez sur le toit (quatrième étage) et passez sur la planche pour atteindre l'immeuble d'en face, poussez la caisse devant la porte, sautez dessus pour atteindre le toit, servez-vous et redescendez pour franchir la porte. Prenez à droite jusqu'à une autre porte, entrez, sautez sur les caisses pour atteindre la grille de ventilation (en passant par le haut d'une étagère). Rampez, puis brisez la grille à votre droite et reculez, vous êtes repéré. Flinguez vos ennemis bien caché dans le conduit, puis sortez par la pièce où ils se trouvaient. Allez au fond du couloir, tuez le type qui se trouve dans la pièce, fouillez, sortez, tournez à gauche, prenez le couloir jusqu'au

bout, tournez à droite et faites sauter les planches qui condamnent la porte. Sortez.

Mean Streets

Ouvrez la porte, allez à gauche, descendez l'escalier prudemment, tournez à droite, parlez au clodo, puis allez ouvrir la porte et utilisez la technique «attaque-retraite» (« hit and run ») pour éliminer les gros malabars à l'intérieur. Ne laissez personne s'enfuir. Pour la pièce suivante (au fond à gauche), planquez-vous derrière la porte pour éliminer vos ennemis. Entrez, prenez à gauche et tuez très vite le type qui se trouve derrière la porte. Allez à gauche, montez les escaliers, fouillez, redescendez, allez à gauche puis encore à gauche, repérez la fenêtre brisée, faites-vous remarquer des gars dans l'immeuble en face, tuez-les quand ils auront sauté sur la bordure de votre immeuble, puis sautez en face depuis la bordure de droite. Fouillez, actionnez le levier (à droite) pour ouvrir une grille plus bas, sortez par la porte à droite et descendez. Un affreux vous attend planqué derrière le mur en bas à droite, attirez-le dans les escaliers pour le tuer. Tournez à gauche, montez les escaliers et avancez jusqu'à une porte sur la droite, entrez, débarrassez-vous du chien, fouillez la pièce puis sortez par la porte en bas à gauche (doucement, il y a peut-être quelques tueurs en vadrouille),

4m

■ r •

g?

allez deux fois à droite, sortez, allez encore à droite, vers la porte de bois, en faisant attention aux trois chiens qui vont se jeter sur vous. Montez dans la voiture, fouillez-la à coups de pied-de-biche, sortez, allez vers la porte et entrez dans le tunnel. Tuez les deux types dans l'escalier, tournez à droite, attention au gars qui se cache à droite, fouillez et sortez par la porte de gauche.

Jésus

Avancez dans le tunnel, prenez la porte à droite, faites attention aux deux chiens et planquez-vous derrière la voiture pour éliminer leur maître. Fouillez partout (y compris sous la voiture) puis prenez la sortie près de la table, la batterie que vous cherchez est dans le coffre d'une voiture sur la dernière pile de ferraille à droite. Revenez sur vos pas en faisant très attention aux différents zorribles qui sont venus remplacer ceux que vous avez tués (leur répartition est aléatoire). Regagnez le garage dans Ski-drow et allez vers la moto pour que la batterie s'y installe.

Épisode 2 : Poisonville

Vous revoilà dans un égout. Avancez, sortez par l'échelle, votre arme sagement dans son holster ou vous finirez plein de plomb ! Parlez au couple, entrez dans l'allée, tournez à droite, fouillez le type par terre et suivez les panneaux jusqu'au bar. À l'intérieur, vous verrez une porte de service (« maintenance ») à gauche, entrez, montez les escaliers, prenez la porte à droite, montez encore, vous aboutirez tout en haut. Dégagez la fenêtre et suivez le tuyau vers la droite pour sauter sur le balcon de Club Swank, payez et entrez (l'arme toujours à sa place). Montez l'escalier derrière le bar et parlez à Louie. Redescendez et allez parler aux clients pour trouver le perceur de coffres (son aide vous coûtera 50 $. S'il est tué ou échoue, revenez embaucher celui à 200 $). Revenez au début, là où étaient le mec et la fille. Laissez le perceur de coffres près d'eux et allez vous occuper des deux types qui se trouvent au bout de l'allée (en vous planquant dans l'allée de gauche). Amenez ensuite votre complice à l'ascenseur, assurez-vous qu'il est bien à l'intérieur et appuyez sur le bouton.

Les commissions de Looie

Faites attendre votre complice pour vous donner le temps d'éliminer les deux types dans l'escalier. Montez ensuite, prenez la porte de droite et escaladez l'échelle.

17

► Fouillez, redescendez, prenez le couloir, une porte, des escaliers vers le bas, une autre porte (derrière laquelle vous avez deux affreux à tuer), montez l'échelle, fouillez, brisez la caisse située devant la grille d'aération que vous ferez sauter aussi pour atteindre le toit. Descendez les deux types que vous apercevez, montez les escaliers et entrez dans la pièce de gauche. Prenez le couloir pour vous retrouver à l'extérieur. Descendez les marches, prenez à gauche, l'entrepôt auquel vous arrivez sera gardé par trois grosses racailles. Les escaliers montés, vous aurez deux portes à franchir pour arriver à un bureau. Prenez la clé, sortez, des gardes apparaissent près de la passerelle, entraînez-les vers l'entrepôt où vous pourrez vous cacher derrière des caisses. Montez ensuite sur la passerelle, entrez, descendez l'échelle et avancez jusqu'à la salle de contrôle où vous enclencherez le levier pour couper le courant. Retournez voir le cambrioleur et amenez-le devant le coffre-fort pour qu'il l'ouvre. Quand il aura placé la charge explosive, sauvez-vous vite, et ne revenez qu'après l'explosion. Retournez prudemment vers l'ascenseur, puis rejoignez Louie au deuxième étage du Club Swank. Donnez-lui les documents, parlez-lui (il doit vous donner une clé) puis allez, si vous le souhaitez, recruter de nouveaux membres pour votre gang. Retournez ensuite près du corps auquel vous aviez piqué son fric au début, mettez vos hommes en mode combat, et tournez le coin. La bagarre va être rude mais vous devriez l'emporter. Fouillez tout, puis dirigez-vous vers la porte de garage coulissante.

Blanco Industries

Passez la porte puis suivez le couloir, entrez dans le conduit d'aération, une échelle vous conduira à un tuyau. Tournez à gauche et rampez le long du tuyau (si vous tombez dans le machin vert, vous êtes mort) jusqu'à ce que vous puissiez sauter dans une pièce propre. Prenez tout ce que vous y trouverez, surtout les mèches. Revenez dans le couloir, tournez à gauche, avancez, tournez à gauche à l'intersection et entrez dans la « Pump Room ». Placez les mèches dans les mécanismes situés sur les murs et activez la pompe. Retournez là où vous avez vu le truc vert (qui n'est plus là) et sautez. Fouillez le cadavre et prenez la clé qui ouvre la salle de contrôle des ponts. Retournez à l'intersection, prenez à droite et allez vers le pont. À droite, une porte mène à un tableau de contrôle. Allez-y et appuyez sur le bouton rouge. Traversez le pont et soyez prêt à affronter une fille plutôt balèze de l'autre côté. Allez à l'ascenseur, appuyez sur le bouton, attention un tueur va se trouver sur la plate-forme qui descend. Montez. Dans la

pièce suivante, utilisez les caisses pour vous planquer quand les trois autres vous tirent dessus. Montez le long de l'échelle puis descendez le couloir jusqu'à un croisement. Tuez les deux types à droite et tournez à gauche, descendez l'échelle, servez-vous, retournez au croisement, prenez la direction opposée, ouvrez la porte, foncez sur la droite pour enclencher l'interrupteur. Actionnez le levier, sautez, approchez-vous du truc vert, tuez le type qui se trouve en haut, sautez et passez de passerelle en passerelle pour arriver de l'autre côté de la pièce. Passez la porte, avancez dans le couloir, tuez tout le monde, prenez à gauche, montez l'échelle, massacrez un peu et franchissez deux portes pour vous retrouver à l'extérieur. Les gardes sont méchants, faites « attaque-retraite » pour les tuer (en utilisant le couloir). Prenez ensuite l'escalier de droite, ouvrez la porte, descendez. Faites attention, un tueur vous attend à l'autre bout de la pièce. Tuez-le et ouvrez la porte.

Nikki Blanco

Éloignez-vous de Nikki et de son lance-flammes en fuyant dans la cour. De là, flinguez-le à distance jusqu'à ce qu'il abandonne le combat.

Épisode 3 : les chantiers navals

Passez la porte, parlez au type à gauche, allez à droite, derrière la porte se trouve un couloir que vous devrez monter jusqu'à une autre porte marqué « Shipwright ». Prenez les objets, ressortez, allez à la pièce «Store-

room A», fouillez, faites un pas en arrière et tirez sur les deux barils : en sautant, ils vont percer un accès dans l'entrepôt B. Sautez, faites attention aux rats, fouillez, remontez et allez jusqu'à la porte au bout du couloir. Sortez, allez à gauche, entrez, suivez le couloir vers la droite, tuez les trois gardes (« hit and run »), passez la porte qu'ils gardaient, tournez à gauche, montez l'échelle, tournez à gauche et suivez les panneaux qui indiquent le bar. Rengainez votre arme et allez-y (l'entrée coûte 10 $). Allez aux toilettes et parlez à Big Willie, puis au garde de gauche (qui doit vous donner une clé). Sortez du bar, tournez à droite, descendez l'échelle. Vous pouvez plonger dans l'eau et démolir le macchabée pour trouver une clé qui vous permettra d'aller fouiller le magasin d'articles de pêche (« Bait Shop »), qui contient entre autres un lance-grenades. Assurez-vous que le gorille de Willy vous suit et retournez là où vous étiez au début du niveau. Allez vers l'entrepôt Roto-Dyne et prenez la porte de droite pour entrer. La bagarre, contre quatre types, va être rude, n'entrez pas sans le garde de Willy. Montez ensuite fouiller la pièce à l'étage, redescendez et prenez la porte de gauche, avancez jusqu'à une autre porte pour arriver sur les docks. Éliminez les trois gardes (le gorille vous aidera) et trouvez le bateau où sont conservés les restes de Lizzie. Prenez sa tête et retournez dans les toilettes du Salty Bar. Parlez gentiment à Willie avant de lui montrer la tête. Ivre de vengeance, il va se joindre à vous. Sortez, descendez l'échelle et avancez jusqu'à un endroit que vous n'avez pas encore visité. Avec la clé, ouvrez la porte à droite en vous assurant que vos compagnons vous suivent.

Avancez vers la porte, tuez les deux affreux, pénétrez dans l'entrepôt par la porte de gauche (quatre gardes vous attendent) et prenez la porte à gauche derrière le camion. Tuez la fille puis les deux autres gardes (n'oubliez pas de faire appel à vos assis-

tants). Dans la grande pièce, allez à gauche et montez l'échelle. Les portes de gauche et de droite vous amènent à des bonus (boni ?) mais des combats sont à la clé, à vous de voir. Sinon, prenez la porte du fond (sur la plus haute passerelle), puis celle de gauche, le couloir à droite et la porte du fond. Tuez les deux types et empruntez le conduit ouvert au fond de la pièce. Au croisement, tournez à gauche (si vous continuez tout droit, vous trouverez quelques objets sur un toit), fouillez la pièce et retournez à la porte que vous aviez vue, à gauche. Derrière, se trouvent les docks. Essayez d'éliminer les affreux à distance, puis tournez à droite et allez vers le bateau. Attention, le combat va être épique. Allez tout au fond tout en essayant d'abattre vos ennemis à distance. Le dernier ne peut être que tué d'une balle en pleine tête. Normalement, si vous lui tirez dessus depuis la passerelle menant au bateau, il ne pourra pas riposter. Quand il sera mort, une porte s'ouvrira de l'autre côté du navire. Allez-y, tuez le garde et sautez.

Das Boot

Passez la porte et allez à droite où une tonne de bonus vous attend. Quand vous aurez vidé la pièce, sortez et allez vers la zone rouge. Descendez les deux échelles pour sortir. Au croisement, la direction n'a pas d'importance. Tirez pour attirer l'attention des méchants, tuez-les et allez à la salle des machines. La porte est trop rouillée pour s'ouvrir. L'huile se trouve dans la salle de stockage dont l'entrée se trouve dans le couloir. Dans la salle des machines, descendez par deux échelles successives, tournez à droite, tuez les loubards et deux portes vont s'ouvrir. Entrez-y, éliminez tout le monde, une porte s'ouvre, entrez et montez, Heilman vous attend. Planquez-vous derrière les caisses pendant le combat, votre ennemi est très résistant (il y a des

medikits à gauche de l'entrée). Quand il sera mort, prenez l'échelle pour passer au niveau suivant.

Épisode 4 : Steeltown Steeltown

Allez au bar Boiier Room et parlez à la barmaid. Sortez du bar, parlez au gars et à la fille dehors et suivez la route jusqu'à ce que vous trouviez la porte coulissante qui mène aux aciéries Moker (Moker's Steel). Entrez.

L’aciérie

La porte passée, vous allez avoir fort à faire, d'abord contre un type armé d'un lance-flammes. Tuez tout le monde, allez à gauche, montez les marches, prenez la porte, tournez à gauche et ouvrez la porte de gauche pour sortir. Allez tout droit jusqu'à une porte coulissante, tirez en l'air, prenez vos distance et abattez vos ennemis de loin. Prenez ensuite la seule porte qui s'ouvre, allez à gauche vers une autre porte, tuez les deux types, descendez, entrez en faisant attention au lance-flammes, puis allez vers la droite pour trouver une nouvelle porte. Montez de longs escaliers, tuez la fille avec le lance-flammes, entrez dans la pièce suivante à toute vitesse pour prendre le truand par surprise. Retournez à la pièce qui surplombe les cuves d'acier (à moins que vous ne préfériez passez par la grille d'aération pour aller recruter un dénommé Oscar). Sautez sur l'escalier brisé, puis sur des caisses (à partir de la pièce au-dessus des cuves), et descendez. Passez deux portes pour finir le niveau.

La fabrique

Tuez tout le monde autour de vous puis allez à gauche, sautez par dessus l'acier en fusion, allez à droite, montez les marches, allez au croisement, tournez à gauche et allez vers le vestiaire où vous trouverez David. Parlez-lui gentiment, allez à la cache secrète puis retournez au croisement et prenez à droite. Sur une porte, vous lisez « Keep Out». Envoyez David l'ouvrir, entrez,

tuez le truand, ramassez les objets, retournez au croisement et avancez. Franchissez une nouvelle porte, tuez l'affreux et faites votre marché.

Steeltown, deuxième partie

Retournez au bar en demandant en chemin à David de vous ouvrir la porte du prêt sur gages, ce qui vous donnera accès au sous-sol, véritable caverne d'Ali Baba. La barmaid sera toute contente de revoir son petit frère, qui voudra rentrer dans votre gang, et elle vous donne la clé de la cachette de Moker. Retournez à l'aciérie et repérez les doubles portes. Utilisez votre clé pour ouvrir la porte principale, tuez la fille, allez à droite, éliminez un autre homme de main, sortez et descendez les escaliers sur la droite. Dirigez-vous ensuite vers une porte coulissante, puis une autre porte, mal gardée. La zone située après est mieux défendue, n'hésitez pas à utiliser David et Oscar si vous les avez avec vous. Tirez ensuite sur les barils au-dessus de vous, l'explosion vous permettra d'accéder aux niveaux supérieurs. En haut, traversez la pièce en marchant sur les côtés des cuves d'acier, passez la porte, en bas à droite un gros balèze vous attend avec sa mitrailleuse. Sautez près de son cadavre et entrez dans la pièce de droite. Le type qui s'y trouve va vous ouvrir le coffre. Revenez ensuite à votre point de départ, traversez la salle à manger, tuez le garde, ouvrez la barrière, avancez, allez de l'autre côté du toit, où se trouve une porte qui vous mènera à la fin du niveau.

La cargaison de Moker

Ouvrez la porte, descendez le couloir, au croisement entrez dans la pièce marquée «Keep Out», ramassez tout (surtout le lance-roquettes) et sortez par l'ouverture. Ouvrez la porte bleue, sortez, tuez les deux gardes selon la méthode «hit and run», allez sur la voie et entrez dans le tunnel. Avancez jusqu'au train et ouvrez la porte la plus à droite. Trois affreux vous attendent, utilisez votre lance-roquettes en vous cachant derrière les caisses. L'un d'entre eux ^

a la même arme et est très difficile à tuer. Il est surtout vulnérable quand il recharge. N'hésitez pas à battre en retraite pour l'attaquer par surprise. Ses deux copains sont plus classiques. Quand vous aurez dégagé le terrain, vous pourrez passer à la suite.

Épisode S: la gare de triage Déraillement

Votre train déraille brusquement. Avancez, ramassez les objets, sortez par la gauche, tuez les deux affreux (il y a des medikits dans une alcôve du tunnel). À gauche, vous devriez trouver une entrée du tunnel. Parlez aux deux types, puis placez-vous entre les deux derniers wagons pour tourner le volant qui détachera le wagon de queue. Dépassez sa carcasse, battez-vous un peu, allez dans l'alcôve de gauche et actionnez la vanne. Retournez voir vos deux copains, sautez au-dessus du petit canal (ne touchez pas la barrière électrifiée) et tournez la valve pour ouvrir la porte de l'égout. Entrez-y et avancez dans le tunnel jusqu'à une échelle. Appuyez sur l'interrupteur à côté, montez, une porte s'ouvre sur des munitions. Placez le morceau manquant sur la valve est, et tournez-la. Retournez dans l'égout, avancez, et passez la porte.

Le sombre passage

Suivez les tunnels et sautez dans le lac devant vous. Nagez jusqu'aux échelles et montez-y. Allez sur la gauche des voies (le train n'est pas vraiment dangereux) et faites attention aux deux alcôves à droite, qui cachent des tueurs. Suivez les voies, sautez dans l'eau (à gauche), vous arriverez à un petit passage au-dessus d'une échelle brisée. Sautez plus bas et amenez une petite caisse en bas de l'échelle, qui vous permettra de l'atteindre d'un bond. Montez, traversez et descendez de l'autre côté. Appuyez sur l'interrupteur, passez la porte, tournez à gauche, tuez les trois affreux à coups de mitrailleuse, avancez vers leurs corps, sautez sur les caisses de droite,

fouillez, puis retournez sur les voies. Allez plus loin, entrez dans l'alcôve de droite, tuez, puis fouillez les pièces environnantes pour ramasser tout l'équipement possible avant de retourner sur les voies. La dernière barrière est protégée par trois gros méchants, affrontez-les à distance. Actionnez ensuite l'interrupteur de gauche, traversez et actionnez celui de droite. Passez la dernière barrière.

La gare de triage

Appuyez sur l'interrupteur du mur de droite, montez les escaliers à droite puis l'échelle qui se trouve au fond. Entrez dans la pièce, faites vos emplettes et appuyez sur le levier. Retournez sur l'échelle et sautez sur le train (il contient une armure très complète). Sautez de l'autre côté de la salle, passez deux portes, n'entrez pas tout de suite dans le petit passage de gauche, éliminez d'abord les gardes. Sortez dans la gare de triage, il y a un autre ennemi sur une plateforme, ignorez-le, entrez dans un train vous équiper et utilisez l'échelle du dernier wagon pour monter sur le toit. Sautez sur le wagon suivant en direction de la plateforme, tuez le garde, et passez sur la plateforme elle-même. Prenez la porte. Fouillez l'entrepôt (gardé), puis sortez, suivez les voies à droite, actionnez l'interrupteur de droite et allez dégager le dernier wagon. Quand il se sera arrêté, prenez l'échelle pour monter sur le toit, sautez sur la passerelle, prenez la petite porte de droite, éliminez tout le monde, sortez, passez par la grande porte coulissante, puis par celle de gauche, fouillez le train et dirigez-vous vers le panneau de contrôle au centre de la pièce. Actionnez deux fois le levier de gauche, attrapez le crochet, montez, prenez la

mèche qui se trouve à l'autre bout, descendez, prenez l'ascenseur, appuyez sur le bouton rouge et retournez au premier entrepôt. Allez dans la seconde pièce, mettez la mèche dans un interstice du mur. Prenez l'échelle, traversez la passerelle, tuez la fille à droite et avancez tout droit jusqu'à un passage étroit. Laissez vos ennemis s'y engager et tuez-les comme à la foire. Rejoignez ensuite les voies par le passage et actionnez l'interrupteur pour ouvrir la grande porte. Entrez.

Le dépôt

Descendez les voies, prenez la porte de gauche, montez les marches de droite et entrez dans la salle de contrôle. Actionnez l'interrupteur de droite, sortez et pénétrez dans le tunnel que vous venez de dégager. Allez jusqu'à un grand espace, montez à l'échelle pour atteindre le toit d'un wagon. Ouvrez l'une des portes de gauche, faites sortir le tueur (très balèze, attention, allez-y au bazooka), entrez dans l'entrepôt, montez à l'échelle de gauche, actionnez l'interrupteur de droite, ressortez. Allez jusqu'à l'autre côté de la plate-forme, prenez la porte la plus à gauche, laissez sortir les affreux pour les tuer, entrez dans le dépôt. Vous allez tomber sur un zorrible armé d'un lance-roquettes, juste après une ouverture. Tuez-le avec le vôtre avant qu'il ne vous voie. Si vous avez bien tué tout le monde, vous passerez au niveau suivant.

Épisode 6 : Prochain arrêt, Radio City Radio City

Rangez tout de suite votre arme, suivez le couloir jusqu'à l'escalier mécanique, et parlez gentiment aux deux membres du gang

en haut des marches. Allez ensuite à gauche, entrez, tuez le gardien, appuyez sur le bouton bleu, prenez la porte qui s'est ouverte, descendez, glissez-vous dans le conduit d'aération et faites attention au métro avant de sauter. Allez à gauche, montez l'échelle et cherchez vos trois victimes. Arrangez-vous pour les combattre une à une, soyez rapide. Une fois vainqueur, sautez sur le tuyau, passez par la grille brisée, faites attention au métro, allez à droite, sautez sur les tuyaux de l'autre côté, démolissez la grille d'aération, rampez dans le conduit, sortez et allez à gauche retrouver vos nouveaux amis. Parlez-leur gentiment et ils se joindront à vous. Prenez ensuite la porte à côté du conduit d'où vous venez.

Les Dragons

Remontez à la surface, avancez jusqu'à un passage menant au centre ville à gauche, tuez un peu et prenez à droite. Restez sur la droite, faites-vous aider par votre gang pour tuer les affreux (attention à celui qui arrive par-derrière). Sautez sur la première échelle incendie à droite, montez et prenez la corde à linge pour passer de l'autre côté. Fouillez, redescendez, et montez la dernière échelle incendie au fond à gauche. Allez jusqu'au toit (assurez-vous que le gang suit bien). Avancez, descendez les escaliers, allez jusqu'à un étroit passage à droite, plombez le type perché, avancez jusqu'à un parapet surplombant la ville. Il y a des zorribles tout autour, utilisez votre position élevée pour les canarder. Courez sur la passerelle de gauche, appuyez sur l'interrupteur, retournez sur vos pas et repérez une autre passerelle qui passe au dessus de l'endroit où un type était perché. Emprun-tez-la, vous arriverez à la porte que vous venez d'ouvrir, allez-y, faites des provisions, appuyez sur l'interrupteur et redescendez dans la rue en passant par les balcons et les

échelles incendie. Tuez le type qui protège la porte que vous avez ouverte et entrez-y.

Les rues de feu

Enfoncez l'interrupteur de droite et avancez prudemment. Servez-vous de votre gang pour venir à bout de vos nombreux ennemis. Quand la rue sera dégagée, allez vers la porte du bout à droite, allez à gauche, parlez à la fille, descendez les escaliers, prenez les armes, revenez vers la fille, montez les marches qui mènent au toit, ouvrez la porte et prenez l'échelle derrière le panneau. Vos ennemis sont trop nombreux. Sautez du panneau sur le toit, puis à travers l'ouverture pour atteindre la passerelle de l'autre côté. Vous arriverez ensuite à un château d'eau. Tuez le type qui arrive par-derrière, puis ses copains, avant de sauter du château d'eau dans l'ouverture de gauche. La porte de droite s'ouvre, tuez le type derrière, allez à gauche, ouvrez la porte du fond, tuez la fille à distance et montez dans l'ascenseur. Attendez que tous les survivants du gang soient là pour appuyer sur le bouton.

Station Skjtram

Passez sous le panneau de l'arrêt de bus, prenez à droite, fouillez l'arrière du camion et revenez à votre point de départ. Allez à gauche, prenez du fric dans le tas d'ordures, avancez sur la route située entre les immeubles, puis montez les escaliers au bout. Entrez dans la pièce marquée « Keep Out », tuez le garde et démolissez la porte avec le fusil à pompe. Emplettes terminées, montez les marches, tuez la fille, prenez la porte de droite et dirigez-vous vers le coin. Montez, traversez le hall et la route jusqu'au Typhoon Bar (à gauche.) Allez vers les salles du fond (vous pouvez parler aux clients). Tournez à droite et parlez au type. Payez-le, allez dans la « backroom » de

gauche, prenez la porte de droite, descendez à la cave et prenez la porte coulissante pour retourner dans la rue. Allez à gauche, passez devant la cabine téléphonique, ne répondez pas au téléphone (ou alors sauvegardez avant) et tournez à gauche. Appuyez sur le panneau de contrôle, entrez dans la station, allez tout au bout, sautez sur les voies et plongez dans la sorte d'égout au-dessous. Tournez à droite dans le conduit.

Les tours centrales

Avancez, tuez les affreux au milieu des caisses, tournez à gauche et sautez vers une autre partie de l'égout. Retournez à la surface, et avancez-vous à découvert. Tuez vos ennemis à distance (certains ont des bazookas), pas la peine d'économiser les munitions. Montez l'échelle de gauche, puis les escaliers et allez à la porte de droite pour faire le plein de matos. Allez ensuite tout droit, puis à gauche. Trois gardes protègent les tours, deux devant les portes et un au-dessus sur une passerelle. Quand les trois seront morts, la porte de gauche s'ouvrira devant une armée d'hommes de main. Courez vous planquer derrière le coin et faites-les sauter à coups de lance-roquettes. Prenez ensuite la porte de gauche et avancez vers celle du fond.

Les tours centrales est

Prenez la porte, puis le couloir de droite. Tirez dans le dos de l'ennemi au lance-flammes, puis son copain avec le fusil d'assaut, passez par la porte que gardait le type au lance-flammes, équipez-vous puis montez les escaliers. Nikki Blanco vous attend. Balancez-lui tout ce que vous avez, puis allez vous soigner et vous rééquiper et retournez au combat. Tuez ensuite ses deux gorilles, refaites le plein de munitions, et montez dans l'ascenseur de gauche pour le combat final.

Les tours centrales ouest

Appuyez sur le bouton de l'ascenseur, sortez, avancez vers les portes qui vont se fermer devant vous. Tuez le chien, prenez le passage de gauche pour refaire votre stock de munitions, puis allez à droite des portes. Après la cinématique, partez à la recherche du boss et de sa protectrice. Tuez les hommes de main au fur et à mesure, en repartant vous équiper à chaque fois. Le « parrain » devrait se trouver vers la gauche des portes, après deux autres portes. Finissez-en avec les gardes, puis noyez-le sous les roquettes (n'essayez pas de tuer la fille, elle est invulnérable; tenez-vous derrière les piliers par exemple). Quand le big boss sera mort, vous deviendrez le nouveau super caïd. Bonne chance. ■

Rémy Goavec

Aliens .s Predator (2e partie)

Le mois dernier, nous vous avons livré tous les secrets de la survie alien. Vous avez pu taquiner impunément vos victimes de vos mâchoires acérées. Aujourd’hui, changez d’air et prenez im malin plaisir à vous transformer en marines ou en Predator.

Chapitre II : le Predator Épisode I : la chute d’eau

Vous devez vous frayer un chemin à travers le complexe de sécurité pour atteindre le point d'accès au reste du bâtiment. Vous vous trouvez sur un haut rebord qui surplombe des escaliers qui descendent vers une zone à ciel ouvert. Armez votre fusil harpon et zoomez sur la partie basse de l'escalier. Deux gardes vont sortir du tunnel, abattez-les l'un après l'autre pendant qu'ils sont seuls. Descendez les escaliers et appuyez sur le bouton en bas (ouf !, le Predator sait faire ça...), ce qui ouvre une porte dans un autre endroit. Remontez les marches et sautez sur le rebord de gauche. Descendez très vite jusqu'au bout, tournez à gauche, vous verrez une porte au loin. Courrez et sautez dans l'embrasure de la porte avant qu'elle ne se referme tout à fait. Si vous loupez le coche, remontez et recommencez. Tournez à droite, le virage dissimule un garde, soyez bien sûr de tirer le premier. Avancez et montez les marches devant vous, un autre garde se trouve en haut. Descendez les escaliers suivants sur la gauche. Faites attention, vous allez arriver dans une zone à découvert, patrouillée par de nombreux gardes. L'un d'entre eux peut se trouver à gauche ou à droite de votre position d'entrée. Tuez-les à distance pour éviter leurs jets de grenades. Descendez les escaliers et allez vers la porte ouverte au bout de la pièce. Tournez à droite et avancez prudemment jusqu'au bas des marches. Placez-vous à droite du bouton que vous apercevez sur le mur et attendez. Un garde va arriver juste devant vous, vous offrant une cible facile. Appuyez sur le bouton et remontez, jusqu'à la porte située au bout du couloir. La porte s'ouvre, montez prudemment et approchez-vous de la salle où

un garde est posté devant une pièce d'eau peu profonde. Tuez-le avec votre arme d'épaule et prenez la boule d'énergie qui se trouve à droite de la pièce. Sortez par la porte de droite (elle s'ouvre au moyen du bouton), montez prudemment les escaliers, suivez le chemin et préparez-vous à abattre le garde qui vous charge inconsidérément. Pénétrez dans la pièce aux deux passerelles et zoomez sur celle de droite. Deux gardes vont sortir l'un après l'autre, abattez-les. Descendez ensuite la passerelle vers une intersection en U, continuez vers le bas pour arriver au checkpoint 1. Allez de l'autre côté de la pièce et montez les escaliers de gauche. Vous êtes au checkpoint 2. Faites attention, un garde se cache dans le coin. Traversez la passerelle, descendez les marches et cachez-vous dans le petit passage en face de vous. Appuyez sur le bouton à côté de la porte, entez dans le passage, tournez à gauche et tuez les gardes sans attendre. Appuyez sur le bouton à gauche puis retournez sur vos pas, tournez à gauche et franchissez la porte. Avancez jusqu'au checkpoint 3. Il y a un garde au niveau inférieur et un autre dans une petite pièce en haut à gauche. Tuez-les, allez à l'autre bout de la pièce et descendez les escaliers. Une fois en bas vous devriez distinguer une

petite pièce qui s'ouvre devant vous. Tuez le garde qui s'y avance, appuyez sur le bouton pour ouvrir la porte, entrez. En bas des marches, vous trouverez une salle impressionnante emplie du bruit assourdissant d'une chute d'eau. Avancez et pressez le bouton à votre droite. Un ascenseur descend, montez-y sans attendre, prenez-le jusqu'en haut et sautez avant qu'il ne se mette à redescendre. Tuez le garde à votre droite le plus vite possible, appuyez sur le bouton pour ouvrir le sas et entrez. Allez jusqu'au fond du couloir pour passer au niveau suivant.

Épisode 2: zone 52

Votre vaisseau est maintenu sous bonne garde par les humains. Vous devez vous frayer un chemin à travers le centre de détention pour le récupérer. Commencez par descendre dans l'ouverture et ouvrez la porte du fond. Avancez doucement vers le coin et préparez-vous à éliminer les deux gardes placés à gauche, dans une petite pièce. Retournez ensuite dans le hall, allez tout droit, une porte s'ouvre devant vous mais la suivante reste fermée. Le problème est vite résolu en appuyant sur un bouton placé à gauche. Prenez ensuite l'ascenseur jusqu'au dernier étage, ce qui vous mènera à une passerelle métallique. Empruntez-la vers la gauche puis descendez. Il y a un garde au pied des escaliers, tuez-le, allez à gauche, puis encore à gauche, avancez jusqu'à une porte qui s'ouvrira automatiquement. Abattez le garde mais faites très attention aux barils explosifs derrière lui. Avancez ensuite dans le passage et regardez en bas sur votre gauche : un garde est appuyé contre le mur, tuez-le et descendez près de son corps, vous trouverez une clé sur la table près de lui. Sautez sur l'ascenseur à côté de la table pour rejoindre le niveau

supérieur. Une fois en haut, revenez sur vos pas et arrêtez-vous avant que la passerelle ne tourne à droite. Regardez devant vous, il y a deux ouvertures apparemment impossibles à atteindre. Vous pouvez arriver à celle de droite en minutant bien votre saut. Descendez le passage, tuez le garde qui vous attend dans une petite pièce sur la droite, entrez-y et tirez le levier situé à gauche. Retournez à la passerelle : un pont s'est abaissé. Sautez-y et prenez l'ouverture de droite. Descendez le passage, passez la porte et tournez vite à droite pour tuer les deux gardes en faction près de la porte. Descendez, tournez à droite, descendez encore, prenez le couloir, passez la porte, tournez à gauche, encore à gauche et vous arrivez à des doubles portes. Tuez les gardes, prenez à gauche par d'autres portes à deux battants, allez tout droit, puis à droite vers encore d'autres portes. Vous devriez vous trouver dans une pièce qui contient des bancs de bois. Tournez à droite, allez tout au bout de la pièce, passez les portes, allez à gauche, puis à droite, descendez, passez encore une porte, tuez le médecin (à gauche) et allez prendre l'ascenseur du fond. Descendez. Il n'y a qu'une seule porte, prenez-la, passez dans la suivante et démolissez les poubelles du fond, afin de faire apparaître une sorte de fente dans le mur. Tirez dessus pour faire apparaître un passage secret, laissez-vous glisser. Avant d'entrer dans la pièce suivante, tuez le médecin qui se trouve à l'intérieur, puis tirez sur la grille pour pouvoir emprunter le passage qu'elle obstrue. Faites subir le même sort à la rampe suivante, montez, vous allez arriver dans le hangar où est détenu votre vaisseau. Tuez les trois gardes

(attention, ils ne se laissent pas faire), passez à l'arrière de l'appareil pour trouver la rampe d'accès et montez. Vous êtes libre.

Épisode 3 : les chambres fortes

Dans ce niveau, vous allez devoir combattre les aliens qui ont envahi le camp humain. Vous avez heureusement deux nouvelles armes, le pistolet et le disque. Pistolet en main, descendez la petite dénivellation qui ouvre le niveau, puis retournez-vous pour faire face aux portes du hangar, avant de vous diriger vers les doubles portes à votre droite. Allez à gauche, descendez le long du couloir, tuez le garde, avancez jusqu'au fond et tirez sur les casiers qui ornent le fond de la pièce : en explosant, ils laisseront apparaître une grille. Faites-lui subir le même sort, puis pénétrez dans l'orifice. L'étroit passage se termine en cul-de-sac : faites sauter la grille et laissez-vous tomber. Cette pièce contient le premier des ordinateurs que vous devrez détruire pour finir ce niveau, défoulez-vous dessus. Tournez à droite, tirez sur la grille, entrez dans le conduit, avancez jusqu'à une autre grille, démolissez-la mais n'entrez pas tout de suite, attendez que le garde passe devant vous pour l'abattre. Entrez, tirez sur l'ordinateur, puis sur la grille à côté, pénétrez dans le passage derrière, montez, tournez à gauche, vous vous retrouvez devant une grille trop solide pour la faire sauter. Tirez à travers avec votre fusil à harpon («spear gun ») pour détruire le dispositif de sécurité, puis revenez en arrière et tournez à gauche, vous devriez arriver à une grille moins résistante. Faites-la sauter, glissez-vous dans la pièce, détruisez l'ordinateur puis la grille située au fond de la salle. Avancez dans le

conduit, faites encore sauter une grille pour arriver dans la pièce où se trouve le dernier ordinateur.' Quand vous l'aurez détruit, toutes les portes du niveau s'ouvriront. Sortez par celles situées à gauche de l'ordinateur détruit, prenez à droite, avancez, tournez à gauche, passez les portes coulissantes, vous arrivez dans une pièce sombre balayée par une lumière blanche. Traversez-la pour vous retrouver à une intersection. Prenez le passage situé légèrement sur la droite, passez plusieurs portes, puis prenez le chemin de gauche, entrez dans la pièce : un alien est en train de déchiqueter un médecin, tuez le monstre (je parle de l'alien...) avant qu'il ne se jette sur vous - n'oubliez pas comme ils sont rapides. Allez dans la pièce suivante pour tuer votre second alien. Sortez, prenez le couloir, traversez encore une pièce (sans alien) et prenez un couloir qui s'incurve vers la droite. Passez la porte en étant prêt à abattre l'alien qui va se jeter sur vous, prenez la porte et entrez prudemment dans la pièce non éclairée, un autre alien vous y attend. Sortez par la porte du fond, traversez un nouveau couloir, puis une nouvelle pièce, puis encore un couloir (dommage qu'on ne rencontre pas l'architecte en chemin !).Vous vous retrouvez dans une nouvelle zone. A votre gauche, une vitre incassable, prenez donc le couloir de droite où deux aliens vont essayer de vous mettre au menu. Prenez ensuite à droite et avancez jusqu'à ce que vous soyez obligé d'aller vers la droite. Tournez ensuite à gauche, vous trouverez une grille déjà trouée. N'y entrez pas tête baissée mais tuez d'abord les aliens qui s'y dissimulent. Au fond de la pièce dans laquelle vous pénétrez, il y a encore une

^ grille, intacte cette fois-ci. Faites-la sauter, entrez dans le passage et descendez jusqu'à une intersection. Tournez à gauche, suivez le passage jusqu'à une barrière fermée. Faites sauter la grille, entrez dans la pièce derrière, vous devez aller jusqu'au fond, mais attention aux cardiaques, des aliens vont tenter de vous surprendre. Faites-en de la bouillie et passez la porte pour vous retrouver dans la salle de contrôle. Allez au fond de la salle, enclenchez l'interrupteur mural, ce qui rétablira la lumière dans tout le niveau. Sortez et retournez dans la pièce au bout du passage, celle qui est fermée par des barres métalliques. Approchez et elles se lèveront, puisque vous avez rétabli le courant (mais plusieurs aliens vous barrent la route, faites gaffe). Avancez ensuite dans le couloir principal jusqu'à ce que vous trouviez un grand panneau marqué « 2 ». Passez dessous, tournez à droite, vous allez vous retrouver dans la zone alien. Au bout de la pièce, prenez l'ascenseur jusqu'au niveau 2, avancez vers le sas, pistolet à la main, car les aliens vont essayer de vous arrêter. Continuez vers la gauche, avancez jusqu'à arriver dans la zone 3, tournez à droite, passez une porte et vous devriez vous trouver dans la salle de sécurité. Prenez le passe sur la table et retournez vers le couloir principal. Avancez, prenez vers la gauche, vous devriez apercevoir le numéro 4 au-dessus de votre tête. Continuez jusqu'à une grande pièce contenant une machine étrange en son centre. Sauvegardez (j'espère que vous le pouvez encore) et allez à gauche, vers le côté opposé de la salle où se trouve un interrupteur. Action-nez-le, et apprêtez-vous à combattre la dernière création génétique d'Olivier - pardon, des savants terriens ! -, le Predalien, hybride d'alien et de Predator ! La meilleure façon de le vaincre est sans doute de lui mettre trois bastos de votre pistolet en pleine tête. Vous n'avez pas de temps à perdre, prenez la petite porte au bout de la grande pièce, enclenchez l'interrupteur, revenez dans la grande salle, tournez à droite et foncez

na«n

100

îoo

MUA2 SAQAR J

_1

dans la partie gauche d'un passage qui mène vers le bas à droite (vous suivez ?). Prenez l'ascenseur vers le haut, franchissez la première porte et vous verrez votre vaisseau. Foncez sur la rampe d'embarquement et vous aurez gagné !

Épisode 4 : Fury 161

Traversez une base militaire infestée d'aliens pour vous faire récupérer par un engin de votre peuple. Avancez vers le portail fermé devant vous, actionnez l'interrupteur, entrez. Vous allez vous trouver bientôt dans une grande pièce avec un ventilateur au bout, tournez à gauche, descendez le long du passage, tournez à gauche, descendez l'escalier, des aliens vont tenter de vous arrêter mais ils ne font pas le poids face à votre canon d'épaule. Vous arrivez dans une grande pièce avec un ascenseur à gauche. Montez jusqu'au dernier étage, suivez le passage, montez les marches, vous allez vous retrouver face à une grosse machine avec un bouton noir. Appuyez sur le bouton pour libérer des portes un peu plus loin dans le niveau. Sautez au niveau inférieur, vous êtes de nouveau dans la pièce avec l'ascenseur, retournez dans celle du ventilateur et allez dans la pièce d'où émane une lueur verte. Avancez, des aliens et un parasite alien vont vous attaquer (tuez le parasite tant qu'il est sur le sol ou il sera trop tard). Descendez le couloir, puis montez les escaliers de droite jusqu'en haut. Regardez sur le côté et vous verrez un tuyau métallique surmonté d'une sorte de valve bizarre. Faites sauter la valve et passez par le trou

pour pénétrer dans le tuyau. Laissez-vous tomber dans la pièce du niveau inférieur, appuyez sur le bouton de la machine située dans un coin de la pièce, ce qui arrêtera le ventilateur du début. Appuyez ensuite sur le bouton placé à droite de la porte, tournez à gauche et passez la porte au bout du couloir pour retourner près du ventilo. Passez derrière les pales, des portes s'ouvriront automatiquement devant vous. Prenez la porte de gauche, appuyez sur le bouton placé tout au bout, sur la droite, sautez dans le trou à droite et passez la porte verte. Descendez ce long couloir, montez les marches jusqu'en haut, passez la première porte à gauche, prenez le petit escalier, passez une nouvelle porte, vous êtes au deuxième étage de la pièce où vous vous teniez précédemment. Traversez la passerelle, appuyez sur le bouton à gauche, retournez au petit escalier, tournez à gauche et descendez le couloir jusqu'à arriver devant une nouvelle porte. Montez l'escalier en colimaçon au bout de la pièce, prenez la première porte à droite, vous êtes au niveau 3. Prenez la passerelle à droite, appuyez sur le bouton de la machine, repassez la porte et prenez la première porte à droite. Montez sur l'ascenseur de gauche, prenez-le jusqu'en haut pour arriver au niveau 4. Prenez encore la passerelle à droite pour aller enfoncer un nouveau bouton, le dernier. L'ascenseur est maintenant en état de marche. Traversez la passerelle pour vous rendre à l'opposé de là où vous vous trouvez, et vous verrez que les portes de l'ascenseur sont maintenant ouvertes. Prenez-le et descendez. Attention, plusieurs aliens vont se jeter sur vous dès que vous aurez mis le pied hors de l'ascenseur. Allez vers la droite (si vous êtes encore vivant...), montez le petit escalier et entrez dans le tunnel de couleur bronze. Tournez deux fois à droite pour entrer dans une petite pièce avec bouton. Appuyez dessus (comme si vous étiez devant votre miroir...) et revenez sur vos pas en prenant la première à droite, ce qui vous mènera à une porte. Franchissez-la et descendez le couloir jusqu'à l'ascenseur, montez-y puis prenez les escaliers pour arriver au sommet d'une immense salle. Abattez le garde qui se trouve tout en bas, descendez les escaliers avant d'emprunter la passerelle qui vous amènera devant un autre ascenseur dans le

COM tort roi fioem • Mob poinp marine ■ you need to (ctftate «il 5 «amenés

+ J ,JL _

w

i Sj- ;‘-V Vi'

:

1 si* ' ' ' ’

.fS0F* & ""

PuIbs grenade PuiieAmmo

Mao*xtfie*

Miaazino*

coin d'une petite pièce. Descendez par l'ascenseur : vous vous retrouvez dans une fonderie. Il y a un certain nombre de gardes, soyez rapide (un petit coup d'invisibilité pourrait aider). Traversez le puits de lave par la passerelle devant vous, entrez dans la petite pièce, appuyez sur le bouton, sortez par la porte et suivez le couloir qui vous mènera à l'extérieur. Restez près du bord, le vaisseau Predator va arriver. Sautez vers le vaisseau et le niveau prendra fin.

Épisode 5 : les cavernes

À peine votre liberté recouvrée, vous vous fixez une nouvelle mission : infiltrez les cavernes aliens pour éliminer leur reine. Préparez une de vos armes et descendez le long du boyau. Arrivé au bord d'un précipice, regardez en bas où trois gardes patrouillent. Descendez-les puis sautez près de leurs cadavres. Prenez l'ouverture à votre gauche, prenez soin des autres gardes pour émerger dans une pièce où vous verrez un escalier et un tunnel qui vous mènera dans une grande salle. Allez enclencher l'interrupteur au fond à droite, ce qui ouvrira une porte plus loin. Revenez sur vos pas et prenez l'escalier, montez jusqu'en haut, entrez dans le tunnel qui s'enfonce dans les cavernes pour arriver à un rebord surplombant une nouvelle salle. Sautez en bas et appuyez sur l'interrupteur du fond, pour ouvrir une porte placée au-dessus de votre tête. Traversez le passage de droite pour retrouver une grande salle, dont vous devrez monter les escaliers. En haut, sautez sur le rebord d'en face, pénétrez dans l'ouverture du fond, vous arriverez encore à une corniche. Retournez-vous vite vers la droite pour tuer le garde qui se cache dans l'ombre. Penchez-vous pourvoir l'ascenseur et tirez dessus jusqu'à destruction totale. Un passage secret apparaît, sautez et laissez-vous tomber dans l'anfractuosité du sol. Prenez ensuite le tunnel de gauche, suivez la bordure étroite à droite qui vous mènera dans une salle équipée d'une passerelle très étroite. Passez prudemment de l'autre côté, avancez sur le rebord et tuez les trois gardes qui patrouillent sous vos pieds. Sautez près d'eux et appuyez sur le bouton sur le mur

1

Ÿ'sJ

ji’l IB

^f£i!' v‘"! fV t~** 1 • “

opposé. Préparez votre lance-disques et foncez dans la pièce en face de vous. Balancez un disque sur le Xénoborg qui se cache sur la droite, détruisez ensuite les tourelles placées à gauche, puis appuyez sur le bouton. Une porte s'ouvre, franchissez-la, tournez à droite, descendez le long du tunnel, une porte va s'ouvrir sur votre gauche. Tuez l'alien qui se jette sur vous et entrez. Traversez le véhicule détruit, prenez le passage étroit, vous allez vous retrouver dans une salle grouillant d'aliens. Massacrez-les, prenez le passage de gauche, vous allez voir dans la pièce qui suit deux grandes cuves reliées à un mécanisme. Détruisez les cuves, retournez dans la grande salle aux aliens, prenez le chemin en pente, tournez à droite pour trouver un petit passage. Allez-y, vous devrez prendre un petit pont au-dessus d'un ravin. Attention, une chute ici risquerait d'être mortelle. Suivez ensuite le tunnel, vous retrouverez une salle avec un véhicule endommagé, traversez-le jusqu'à une salle immense et très sombre où des Prétoriens vont vous attaquer. Allez jusqu'à la paroi du fond, avancez, vous allez tomber dans un trou qui vous mènera devant la reine elle-même.

Épisode B: la bataille

Pour mener ce combat homérique, vous n'aurez que votre fusil à harpon et la lame de votre gant ! Épaulez votre fusil et pénétrez dans le tunnel. Vous allez vous retrouver dans la salle de ponte. Attention, la

reine va surgir sur votre droite. Pour la vaincre, tirez en reculant, tout en faisant attention, il se pourrait qu'il y ait un ou deux parasites dans le coin (ceux qui ont fini Unreal vont se retrouver en terrain connu). Lardez la reine de vos harpons et elle finira par s'effondrer.

Chapitre lll:le marine

C'est sans doute la partie la plus difficile de l'aventure, tant tous les niveaux que vous allez traverser grouillent d'aliens. Vos nombreuses armes compensent à peine votre faible résistance physique, et l'aide que d'autres humains viendront vous apporter ne sera pas de trop.

Épisode 1 : l’épave

Votre objectif est simple : sortir vivant d'une base pleine d'a//ens. Vous êtes dans votre chambrée. Prenez le seul passage à peu près ouvert jusqu'à vous trouver devant des portes de verre. À gauche, un levier est protégé par une glace. Brisez la glace, baissez le levier, une porte s'ouvre à gauche. Prenez le corridor, allez sur la passerelle (je sais, on n'y voit rien !), vous allez vous retrouver sur une plate-forme qui vous déposera à l'étage inférieur. Votre officier supérieur va vous donner de nouveaux ordres. Faites le tour de l'espèce de gros truc métallique au centre de la pièce, vous trouverez un levier que vous devez actionner pour ouvrir les lourdes portes de l'autre côté. Empruntez le tunnel pour déboucher dans une pièce ►

► qui contient des œufs d'aliens (dont on vous a dit qu'ils avaient été stérilisés). Allez vers le bas de la pièce, vous arriverez devant des portes de sécurité qui s'ouvrent grâce aux deux lumières sur leur droite. Ouvrez la porte et vous recevrez de nouveaux ordres. Avancez. La zone qui s'étend devant vous est noire comme de l'encre, enclenchez votre intensificateur d'images, tournez à gauche, prenez le monte-charge et préparez-vous à tuer votre premier alien. La seule bonne politique avec eux est de brancher l'intensificateur dès que votre radar signale un mouvement, et de les cribler de balles (si c'est bien ça que tire votre arme) avant qu'ils ne s'approchent. Faites très attention au célèbre sang acide lorsque vous avancerez près du cadavre. Suivez le tunnel pour pénétrer dans une pièce à deux étages, prenez l'ascenseur puis tournez à gauche et ensuite à droite, pour arriver à une passerelle qui surplombe une pièce contenant des générateurs. Éloignez-vous des générateurs et détruisez-les afin d'arrêter un ventilateur que vous rencontrerez plus loin. Reprenez le tunnel pour arriver dans une pièce à trois étages. Attention, l'alien et le Predator ont pu vous donner de mauvaises habitudes : une chute trop importante sera facilement fatale à un pauvre marine. Continuez le tunnel, passez à côté d'une structure visiblement construite par les aliens, tournez à gauche au croisement, puis à droite, enfin à gauche où vous pourrez actionner un interrupteur qui déclenchera l'arrivée d'un message. Retournez sur la passerelle qui surplombe l'édifice alien et prenez l'ascenseur situé au milieu de la salle. Attention, il peut y avoir quelques aliens dans le coin. Prenez le petit tunnel à droite, qui vous mènera dans une grande salle où trois ouvertes permettent d'entrer dans un bâtiment alien. Prenez celle que vous voulez, tournez à gauche et utilisez le monte-charge pour descendre. L'alien que vous voyez est vraiment mort, passez devant lui et vous devriez trouver un tunnel qui vous permettra de sortir de cet environnement extraterrestre. Sortez par la

porte pour passer au niveau suivant (si vous n'avez pas déjà eu une crise cardiaque...).

Épisode 2 : la colonie

La colonie est envahie par les aliens. Vous devez retrouver votre chemin dans une base assez déconcertante pour remettre en route les générateurs commandant la porte nord, laquelle vous ouvrira l'accès à la salle de contrôle. Là, vous pourrez activer la porte principale et évacuer. Écoutez bien les instructions qui vous sont données et avancez dans le couloir jusqu'à une porte métallique qui va s'ouvrir, vous donnant accès à un ascenseur. Descendez tout en bas, sortez, montez les escaliers, quittez la pièce et allez vous rafraîchir un peu sous la pluie. Un alien va vous attaquer, ce n'est que le premier d'une longue série. Tournez à droite, puis à gauche (vous verrez la porte principale sur votre droite, retenez-en bien l'emplacement), continuez droit devant vous mais prenez à droite à la première occasion et montez jusqu'au bâtiment E. Entrez-y, branchez l'intensificateur d'images et flinguez l'a//en qui traîne dans le couloir. Avancez, tournez à droite, allez tout droit, tournez encore à droite, vous arriverez à un cul-de-sac avec une vitre sur votre gauche. Brisez-la et sautez dans la pièce du dessous, écoutez vos instructions mais ne vous laissez pas distraire car un alien va sortir de l'ombre pour vous attaquer. Les quatre leviers que vous devez actionner se trouvent sur les piliers qui ornent la pièce. Une fois votre travail fait, des portes vont s'ouvrir. Sortez, montez les escaliers, tournez à droite, retournez à la fenêtre brisée, franchissez la porte ouverte, allez à gauche, empruntez la passerelle, prenez l'ascenseur, puis une passerelle qui vous mènera à une petite pièce. Là, vous trouverez un fusil plus puissant que

celui que vous utilisez pour l'instant. Retournez sur vos pas, rejoignez le haut de l'escalier de la pièce aux quatre piliers, tournez à gauche puis à droite pour vous retrouver à nouveau sous la pluie. Prenez à droite, puis encore à droite au bout du chemin et avancez vers la porte nord. Actionnez le levier à gauche de la porte, et franchissez-la. Au croisement à quatre branches, des aliens vont vous attaquer de tous côtés. Essayez de sauver votre peau et prenez à droite jusqu'à arriver devant une porte fermée. Regardez à droite : un mur effondré vous permet de prendre un autre chemin. Avancez, montez deux séries de marches, vous arriverez devant une grille fermée. Prenez l'armure, tournez à droite et avancez dans le tunnel que vous apercevez. Si vous n'avez pas branché l'intensificateur, faites-le, des a liens vont surgir de toutes les ombres utilisables ! Avancez, puis descendez dans une grande pièce pleine de tonneaux et d'a//ens, tournez à droite, la porte s'ouvre, suivez le couloir sur la droite, puis prenez à droite au croisement. Avancez jusqu'à un ascenseur et empruntez-le jusqu'au niveau 3 (vous êtes au niveau 1) à moins que vous ne préfériez sauter au niveau 2 pour récupérer quelques bonus. Au niveau 3, longez un des murs pour passer le plus loin possible du trou, puis prenez deux fois à droite pour arriver devant des escaliers. Montez, passez la porte, vous voilà enfin dans la salle de contrôle. Faites le tour de la salle pour actionner les cinq interrupteurs. Une fois terminé, un nouveau message vous informe qu'il vous faudra un passe pour ouvrir la porte principale. Ce passe est détenu par un ingénieur qui, aux dernières nouvelles, se trouvait au niveau 2 du centre médical. Sortez de la salle de contrôle et suivez le couloir avant de descendre des escaliers qui vous

mèneront au niveau 2. Entrez, suivez le couloir sur la gauche, encore à gauche, à droite et à droite pour pénétrer dans le centre médical. À l'intérieur, allez chercher le lance-flammes, très efficace contre les parasites, puis allez à gauche vers la porte. Ne tombez pas dans le trou, entrez, lance-flammes à la main et grillez les parasites dès que vous les voyez. Le passe dont vous avez besoin est sur la première table à droite. Sur une autre table, vous trouverez un fusil à impulsions et une armure. Retournez en arrière et sautez dans le trou, vous arriverez dans un centre administratif où les aliens et leurs parasites sont déjà installés. Sortez des bureaux et tournez à gauche quand vous verrez le panneau indiquant le niveau 1. À l'intersection, prenez à droite pour ressortir. Retournez vers la porte principale. Pour cela, allez tout droit, puis à gauche au panneau marqué « Bar », avancez, tournez à droite et encore à droite, avancez encore un peu et vous verrez la porte sur votre gauche. Quand vous approcherez, elle s'ouvrira. Les aliens vont tenter de vous empêcher de fuir, courez vers la porte en ne tuant que ceux qui vous barrent la route. Avancez vers le véhicule pour terminer le niveau.

Épisode 3: invasion

Vous allez devoir stopper le fonctionnement du processeur atmosphérique en fermant ses cinq valves de refroidissement. Écoutez soigneusement votre briefing et sortez de l'APC. Un alien vous attend à la sortie, réduisez-le en bouillie acide. Trouvez l'escalier et montez. Passez la porte, entrez dans la base et suivez les couloirs sombres jusqu'à une intersection où vous devrez aller à droite (à gauche, un alien est accroché au plafond et peut vous suivre, attention I). Au bout du couloir, il y a une porte. Entrez dans la pièce qui se trouve derrière, des aliens vont sortir de l'ombre. Montez l'escalier jusqu'au deuxième étage, prenez le chemin qui contourne la pièce, et entrez dans une autre salle où vous verrez un escalier. Montez, passez la porte, restez sur la droite et prenez le couloir où se trouve un cadavre humain en très mauvais état. Ramassez ses affaires, continuez le long du couloir, ouvrez la porte du bout et balancez immédiatement une grenade vers la porte située à votre gauche pour essayer d'éliminer les trois aliens qui arrivent d'un seul coup. D'autres vont arriver, n'avancez pas trop dans la pièce avant, d'être sûr d'être tranquille. Passez par la porte d'où sont sortis les trois premiers et avancez vers une intersection. Vous allez recevoir un message qui vous indiquera d'aller à droite. Allez-y, suivez le couloir jusqu'à un escalier qui vous mènera à une passerelle. Prenez la passerelle, vous arriverez dans une pièce recelant la première valve. Tournez-la, puis prenez

les bonus par terre. Sortez et retournez au croisement, allez tout droit, vous arriverez dans une salle à plusieurs niveaux. Allez à droite, au bord de la passerelle, sautez au niveau inférieur, tournez-vous, vous apercevrez la deuxième valve. Actionnez-la, vous verrez un pont descendre et une porte s'ouvrir. Remontez les escaliers, traversez le pont et entrez dans la pièce qui est désormais accessible. Ramassez les objets qu'elle contient et descendez au niveau 2. Dirigez-vous vers le mur d'en face : vous trouverez un ascenseur (au milieu) qui vous amènera au rez-de-chaussée. Il y a une sortie à votre droite, qui mène à une pièce pleine d'a//ens toujours aussi sympa (plus quelques parasites). Commencez par utiliser l'intensifica-teur et le lance-flammes pour vous débarrasser des parasites avant de vous occuper de leurs grands frères. Une fois dans la pièce, un message vous avertira qu'un problème de pression empêche d'ouvrir la porte de gauche. Prenez celle de droite (de nouveaux aliens & Co se cachent par là), montez l'escalier et tournez la grande valve. À sa droite, quelques cadeaux bienvenus. Retournez dans la pièce précédente et prenez la porte que vous avez débloquée. Allez vers la droite du couloir, prenez un premier ascenseur, puis un second pour vous retrouver au niveau 2. Suivez le passage, montez les escaliers à droite et vous arriverez dans une pièce bizarrement éclairée. Tirez sur les lumières, cela fera tomber une poutrelle qui vous permettra d'atteindre l'autre côté de la pièce. Au bout de votre pont de fortune, une porte secrète va s'ouvrir à votre approche. Descendez les escaliers, doigt sur la gâchette (les aliens vont venir vous embêter), puis, en bas, tournez à droite et entrez dans la pièce aux deux valves. Prenez le lance-flammes, tournez les valves, puis remontez l'escalier à la lumière rouge, repassez sur la poutrelle et avancez tout droit jusqu'à une intersection. Allez à gauche, descendez l'escalier, tournez à droite, suivez le couloir, puis tournez à droite pour trouver une porte. Entrez, prenez le napalm et les autres joyeusetés, tournez la valve située à droite de la porte (à

droite en entrant), ressortez et reprenez l'escalier. En haut, vous trouverez un croisement. Allez tout droit, puis tournez à droite au bout du couloir. Avancez dans le hall, reprenez vers la droite et allez tuer les aliens dans la pièce du bout (attention, ils se peut que certains traînent dans le couloir). À gauche, il y a un escalier. Montez, et actionnez la dernière valve. Écoutez le message et retournez en vitesse dans la pièce que vous venez de quitter. Prenez le corridor, gardez votre gauche, au croisement allez vers la pièce à la lumière verte, entrez, branchez l'intensificateur et tuez les bestioles qui voudraient vous ralentir. Au bout du corridor, longez le mur pour éviter le trou, sautez sur le petit pont, traversez, prenez l'ascenseur, mais attention, il peut y avoir des aliens à l'arrivée (utilisez votre cri-bleur). Tenez bon jusqu'à l'arrivée de la navette de secours. Entrez-y et c'est gagné.

Épisode 4: en orbite

Tout le personnel a été évacué de la station orbitale. Frayez-vous un chemin jusqu'aux capsules de détresse, en évitant de vous faire tuer par vos propres systèmes de sécurité, les aliens et même quelques Predator qui avaient vu de la lumière ! Vous arrivez à peine dans la station qu'un message d'évacuation retentit déjà. Votre vaisseau s'en va tout seul, ne vous laissant d'autre choix que les capsules, qui sont évidemment à l'autre bout de la station. Allez dans le sas devant vous et avancez jusqu'à une porte fermée. Le système d'ouverture est à gauche, entrez, éliminez l'alien et le parasite, avancez, massacrez tous les monstres qui apparaissent devant vous, sans oublier de regarder régulièrement derrière vous pour ne pas vous faire décapiter par surprise. Un Predator peut se joindre à la fête : pour le tuer, utilisez votre lance-grenades en reculant, pour l'empêcher de se servir de ses armes à longue portée. Si vous manquez de munitions, explorez les cabines situées autour de la pièce. Vous arriverez ensuite à un triple croisement, allez dans la pièce en face de vous et prenez-y le lance-roquettes, qui vous sera très utile. Sortez, tournez à droite, descendez les escaliers, quatre ou cinq aliens vous attendent en bas, dont certains vont vous attaquer par-derrière. Prenez ensuite un couloir qui vous mènera à une porte, entrez, ouvrez la seconde porte avec le levier placé à sa gauche, vous vous retrouvez dans une pièce à deux niveaux. Un message vous met en garde contre les défenses automatiques installées un peu plus loin (il s'agit en fait de Xénoborgs). Si ceux-ci ne vous font pas peur, vous pouvez descendre à l'étage au-dessous, où l'un d'entre eux protège des munitions. Sinon, ouvrez la porte de gauche et montez des escaliers qui mènent vers un autre passage.

§► Là, un message va vous encourager à vous hâter vers les capsules de sauvetage. Avancez jusqu'à un ascenseur, qui vous emmène au deuxième étage d'une autre salle. Sous vos pieds, se trouve un Xénoborg. Attendez que ses lasers soient éteints, sautez et foncez dans le corridor ouvert. Montez les escaliers et prenez l'ascenseur. En haut, descendez un couloir qui vous mènera à un autre escalier. Montez et pénétrez dans la baie hydroponique. Un autre Predatorvous attend, reculez en visant sa poitrine avec le lance-roquettes ou le fusil à impulsions. L'autre partie de la baie contient un Xénoborg : courez jusqu'au passage de gauche. Ouvrez la porte du bout pour pénétrer dans une pièce où vous verrez un grand trou rouge dans le sol. Sautez dans le trou et vous arriverez dans la capsule.

Épisode S : Tyrargo

Le même gag se reproduit : quand vous arrivez sur le vaisseau, il a déjà été évacué à cause de l'invasion d'une nouvelle sorte d'aliens (plus un Predator qui vous guette). Descendez le long du couloir, actionnez le levier de gauche pour ouvrir le sas et entrez dans le hangar. À droite, un robot de construction semblable à celui utilisé par Ripley dans Aliens semble attendre quelque chose... À gauche du hangar, un escalier mène à deux interrupteurs. Enclenchez-les et passez la porte qui s'est ouverte. Vous entrez dans les quartiers de l'équipage. Allez toujours tout droit en tuant aliens et parasites en chemin. N'hésitez pas à utiliser l'intensificateur d'images. Au bout d'un certain temps, vous arriverez à un embranchement. Allez à gauche puis encore à gauche pour atteindre les douches. Prenez le cri-bleur, sortez et rendez-vous dans les ves

tiaires. Brisez la grille de ventilation qui se trouve au fond de la pièce (y avait longtemps !), allez à gauche, descendez les marches, prenez à droite et entrez dans la bouche d'aération de droite. Tuez les aliens (mieux vaut laisser l'intensificateur branché) et ressortez dans le mess du Tyrargo. Dans le coin gauche, bien caché, vous trouverez un lance-flammes. Prenez la sortie et entrez dans une pièce mal éclairée. Actionnez l'interrupteur de droite pour mettre l'ascenseur en route et montez. Avancez, écoutez le message, dépassez la lumière rouge et alors appuyez sur l'interrupteur qui fera repartir le système de refroidissement. La lumière rouge est maintenant bleue (meilleur karma), entrez dans la pièce qu'elle éclaire. Avancez, descendez les marches et passez une grande porte. Tirez sur les barils, en espérant que cela tue quelques-uns des aliens qui avancent sur vous, massacrez le reste, descendez le couloir, tournez deux fois à droite vers le réacteur et montez les escaliers situés au bout du couloir. Au prochain embranchement, prenez à gauche, puis à droite, appuyez sur l'interrupteur de gauche pour arrêter les ventilateurs, retournez-vous et passez la porte. Il fait très sombre, utilisez par conséquent l'intensifi

cateur pour y voir plus clair. Des nuées d'aliens vous attaquent, notamment les Prétoriens. Pour tuer ces horreurs, visez la tête et n'économisez pas les balles. L'armure placée contre le mur de gauche vous aidera à survivre. Tout en vous battant, avancez vers l'interrupteur situé au fond du couloir. Il vous ouvrira une porte donnant sur un ascenseur. Descendez et entrez dans le hangar. Sauvegardez. Tirez toutes vos munitions sur le Predator, et faites sauter missiles et barils dès qu'il se trouve près d'eux. Quand vous l'aurez tué, vous recevrez un nouveau message, juste avant qu'un Prétorien et ou un Predalien ne vous tombe dessus depuis le plafond. Si vous parvenez à le tuer, les portes du hangar s'ouvriront. Dépêchez-vous, elles se refermeront vite. Descendez le couloir jusqu'à un ascenseur, enclenchez l'interrupteur et montez. Vous arrivez devant un autre ascenseur, dont le bouton se trouve à l'arrière. Aliens et Prétoriens vont essayer de vous empêcher de le prendre : foncez-y tout en tirant vos dernières munitions. Lorsque vous serez en bas, vous passerez au dernier niveau.

Épisode G : le hangar

La reine de l'essaim alien vous empêche d'atteindre votre vaisseau. Elle est à peu près insensible à vos armes. Foncez vers elle alors qu'elle est occupée à vous lancer des caisses à la figure. Appuyez sur le bouton rouge placé sur le sol à côté de la mention « airlock ». Puis tournez à droite, courez et tirez sur les caisses devant vous. Dirigez-vous vers un renfoncement où vous trouverez un bouton sur le mur de gauche. Un panneau s'ouvre, découvrant deux tuyaux. Tirez sur les tuyaux, tournez-vous et allez vers l'intersection plus au sud, montez les escaliers (la reine doit être tout près, attention) et retournez vers le panneau que vous avez ouvert. Deux interrupteurs marqués de flèches rouges apparaissent maintenant. Actionnez-les, tournez-vous vers la porte par laquelle vous êtes entré, vous devriez apercevoir une petite niche dans laquelle vous cacher. Allez-y, et appuyez sur le bouton rouge. La porte se ferme et le sas s'ouvre, aspirant la reine dans l'espace. Bravo, vous voilà aussi fort que Ripley ! ■

Rémy Goavec

les VRAIS codes, toutes les commandes du mode console, tous les secrets et nos conseils...

reloue sur un hit inégalé

ET, BIEN SUR, LES SOLUCES ET ASTUCES POUR TOUS k LES JEUX RÉCENTS!

Gagnez un PC de course à faire baver I d

LA PLUS

voSHrWÆ'c^gRave GRAVE RAPPELEZ VOUS QUE NOUS AVONS

_

_

IL NY A JAMAIS EU NUUI PART AUTANT D'ASTUCES ET DE SOLUCES QUAUJOURD'HUI SUR ASTU & SOLU !

2,23 F/rrrn Nudge Interactive

images et fiiœsxopy: i'/otés por leurs propriétaires respectifs

Outcast

Si vous êtes un vrai fan du genre aventure/action et que vous n’êtes pas en train de jouer à ce chef-d’œuvre qu’est Outcast, vous n’avez que deux excuses : être radicalement bloqué dans le jeu ou être décédé. Dorénavant, vous n’en aurez plus qu’une.

Faire une soluce pour un jeu tel qu'Outcast n'a rien d'évident. En effet, la liberté y est totale, vous pouvez résoudre les quêtes dans n'importe quel ordre et beaucoup nécessitent des voyages entre différentes régions. Nous les avons donc regroupées en trois parties. L'intrigue principale concerne la récupération des Môns et l'arrêt de la production de chaque région. Les intrigues secondaires sont les missions permettant de récolter des récompenses et d'améliorer votre réputation. Enfin, il y a les évènements particuliers, généralement introduits par une cinématique, qui se déclenchent en fonction de vos actions.

D'une façon générale, discutez avec un maximum de talans pour obtenir autant d'informations que possible. Lorsque vous recevez un appel holographique, faites

immédiatement ce qui vous est demandé. Ne faites aucune manipulation de sauvegarde, chargement ou autre pendant une conversation, un bug pourrait faire disparaître le sujet. Pour la même raison, faites en sorte qu'aucun garde ne vienne interrompre vos discussions.

-Ranzaar

Le test de tir : descendez les trois jarres que Jan vous montre. Le test de saut : montez les escalier puis sautez de l'autre côté du pont pour récupérer le coffre. Le test de nage : plongez sous l'eau pour collecter tous les objets traînant au fond. Test de discrétion : placez-vous sur le point sombre, derrière la boîte près de l'eau pour que Jan puisse compter. Vous devez alors vous approcher autant que possible du fruit en vous servant

des caisses et des renfoncements pour vous cacher. Demandez à Jan le résultat des quatre tests. Allez retrouver Zokrym afin qu'il active la daoka (porte) menant au monde des temples.

À un moment du jeu :

Le camp aura été attaqué, retournez-y et discutez avec Jan pour qu'il accepte de vous aider.

- Shamazaar

Intrigue principale

Suivez le talan qui accepte de vous guider jusqu'au village, puis allez discuter avec Sha-maz Zeb. Trouvez llott, le frère de Naarn, qui travaille dans les rizières au nord du village. Méfiez-vous des soldats situés à proximité. Retournez voir Shamaz Zeb et demandez-lui de s'occuper de llott.

Dirigez-vous maintenant vers le temple Eluee pour y rencontrer Shamaz Mazum. Il a besoin d'une magwa pour retrouver ses forces. Pour l'obtenir, vous devez interroger Logar. Il est dans les rizières environnantes le puits du pouvoir. Rapportez immédiatement la magwa à Shamaz Mazum qui vous parlera de la tablette de Sankra. Pour la trouver, il faut discuter avec ce benêt de Maar qui police le village. Mais avant d'y aller, prenez la dynamite dans le lac avec le faux poisson. Elle vous servira à ouvrir le coffre indiqué par Maar. Ramenez ensuite la tablette à Shamaz Mazum.

Les idoles dont vous avez besoin sont dans les entrepôts de riss : un au nord de la région et les deux autres sur les îles autour du temple Fae. Une fois en votre possession, elles doivent être placées dans les trois temples au nord selon les indications de la tablette de Sankra. N'oubliez pas que comme vous l'a dit Shamaz Mazum, il y a un décalage. L'idole de Fae va dans le temple d'Eluee, l'idole Eluee dans le temple Ka et

l'idole Ka dans le temple Gandha. Si vous ne vous êtes pas trompé, une animation vous montrera la création d'un escalier (qui restera en place) dans le temple Fae.

Il ne reste qu'à vous y rendre pour placer l'idole Gandha. Celle-ci vous sera remise par Naarn. Vous le verrez arriver par l'une des deux portes lorsque vous attaquerez le temple Fae, mais uniquement si vous avez au préalable correctement placé les idoles et rempli la quête concernant son frère llott. Si Naarn est vivant, discutez avec lui pour qu'il vous remette la dernière idole, s'il est mort, fouillez son corps. Une fois celle-ci placée (au pied des escaliers), la flamme du sommet s'éteindra et vous aurez le Mon. Retournez voir Zeo au puits du pouvoir qui vous parlera des pierres de puissance. La première (une fausse) est dans l'une des tours près du temple Fae. La seconde (l'authentique) est dans l'un des deux lacs derrière les temples Eluee et Ka. Si vous ramenez cette pierre à Zeo et si vous tuez assez de soldats, vous pourrez demander à Maar qu'il arrête la production de riss. Cela affaiblira les soldats et rendra les combats plus faciles.

Intrigues secondaires

Allez discuter avec les compteurs de riss. Parlez à Zalinas qui a des informations sur le Mon. Détruisez les bateaux menant aux îles. Certains talans vous diront que Zalinas a un problème, allez lui demander lequel. Il se plaindra de gamors attaquant les Twôn-ha. Tuez-les et revenez le voir. Détruisez le faux gorgor dans l'une des mares derrière les temples Elue et Ka. Près de l'un des compteurs de riss se trouve Zolass, qui attend un Twôn-ha de Zalinas. Ramenez pour lui la bête à Zolass, puis le message de ce dernier à Zalinas. Une fois que vous aurez fait cela, vous pourrez avoir votre propre Twôn-ha, situé dans l'enclos à l'extérieur du village. Dans l'un des trois temples, des talans essayent de dégager un éboulis. Parlez à leur chef, placez une dynamite contre la roche, attendez que les talans se soient

éloignés puis déclenchez l'explosion. Discutez à nouveau avec leur chef.

À un moment du jeu :

Lorsque vous capterez le second appel holographique de Marion, il faudra aller dans la zone protégée par la barrière, il y a là deux tours avec des soldats. Tuez-les et déclenchez le mécanisme situé dans l'une pour pouvoir accéder à l'autre. Une cinématique suivra.

- Talanzaar

Intrigue principale

En arrivant en ville, allez à gauche vers le quartier des brasseurs. Trouvez Zoss, qui vous demandera de l'aider à obtenir de meilleurs prix de Heza. Discutez avec ce dernier qui est sur l'avenue principale, près de sa carriole tirée par un Twôn-ha. Afin de le persuader de baisser ses prix, vous devez convaincre trois autres marchands.

Ominel, situé dans le bok des marchands de viande, voudra que vous retrouviez un couteau oogoobar. Pour cela, il faut vous rendre dans la forêt d'Okaar (la daoka y menant est en Okasankaar, pas loin de la garnison). Là, vous sauverez un Shamaz sur le point d'être sacrifié et récupérerez ainsi le couteau. Profitez-en pour ramasser autant de Hoti (les fruits rouges) que possible car vous en aurez besoin plus tard. Ramenez le couteau à Ominel (Opinel ?) pour qu'il baisse ses prix.

Yagu est dans le bok des marchands de Riss. Il voudra que vous retrouviez son frère Ezef. Celui-ci est au Shamazaar. C'était l'un des ouvriers travaillant sur l'éboulis. Si vous avez déjà résolu ce problème, il sera retourné dans les rizières. Interrogez les autres talans pour le trouver, puis retournez porter son message à Yagu qui acceptera de baisser ses tarifs.

Zaak réside dans le bok des artisans. Il acceptera de réduire ses prix si vous lui laissez momentanément votre arme afin de l'étudier. Une fois les trois marchands convaincus, allez en informer Heza. Vous pouvez maintenant dire à Zoss que vous avez réglé son problème avec Heza. Pour vous remercier, il acceptera de vous servir gratuitement en boissons.

Une fois ce conflit résolu et si vous avez tué suffisamment de gardes, Zot (le « chef » des talans) acceptera de cesser de payer les impôts.

Intrigues secondaires

Heza vous apprend qu'il a des problèmes avec son puits situé au sud d'Okrianna. Allez-y et demandez à l'assistant de Heza de dégager les lieux, puis utilisez le LN 500 pour déboucher le fond du puits. Un geyser bleu indiquera que l'opération a réussi. Balazar le collectionneur (le rival d'Ominel)

Pendant le jeu, tapez les codes suivants.

amazon : plus d’arbres avatar : boites jaunes london : plus de nuages hasselhotf : combat perdu ispy : supprime le brouillard de guerre polytheism : invincibilité pour tous klllenemy : ennemis morts grld : montre le quadrillage chessmatch : radar à 100 % commandera : déconnecte le commandant stratperspective : change la vue novictory : victoire sans résultat hurt : le premier véhicule de chaque unité est abîmé.

chillout : véhicules gelés Seattle : plus d’horizon gameoverman : victoire

Appuyez sur «\» pour entrer en mode Discussion puis tapez « lamgod » ou « sanctuary » pour le God Mode et « smeghead » pour mettre votre santé à 100 %.

Pour mettre en œuvre le mode Cheat, allez dans le dossier DA TA\SCRIPTS\MENUS\ENGLISH et renommez « RELEASE.MSC » en « RELEASE.MEN ». Ensuite, copiez-y la ligne DEBUG.MSC. Lancez une partie, de nouveaux menus apparaîtront.

recherche une relique située quelque part à l'extérieur des fortifications de la ville. Vous devriez trouver l'objet au sud, dans un passage infesté d'araignées. Soit vous le vendez en l'état à Balazar (pour 500 zor-kins) soit vous acceptez d'aller le nettoyer. Pour cela, il faut vous rendre dans l'antre de l'Achondar en Okaar. Déposez la relique au sol et amenez le dragon à cracher ses flammes dessus (elle changera de couleur). Balazar vous en donnera alors 1 500 zorkins.

PENDANT LE JEU, FAITES « MAJ+; » ET TAPEZ LES

CODES SUIVANTS :

PSLFULL : PSI A FOND

UBERMENSCH : DEVENEZ UN SUPER HOMME

TOGGLEJNV : INVISIBILITÉ

CYCLE_AMMO : TOUS TYPES DE MUNITIONS

TOGGLE_COMPASS : COMPAS

RELOAD_GUN : RECHARGE L'ARME DE L’INVENTAIRE

SELECT_PSIPOWER : SÉLECTION DU POUVOIR PSI

CLEAR_ TELEPORT : SUPPRIME LES PÔLES DE

TÉLÉPORTATION

MSG_HISTORY : ARCHIVES DES MESSAGES QUICKSAVE: SAUVEGARDE RAPIDE QUICKLOAD : CHARGEMENT RAPIDE

Mored (situé à côté de Balazar) vous demandera de lui rapporter 10 hotis (venant de l'Okaar) et sera prêt à payer 80 zorkins par fruit supplémentaire. Jokace, le marchand de tapis situé au sud-est d'Okriana, a un besoin impérieux de colle. Les glandes des zeedogs qui infestent les marais de l'Okasankaar feront parfaitement l'affaire. Ramenez-lui-en au moins quatre, il achètera le surplus à un bon prix. Vous rencontrerez Tezu dans le bok des potiers. Il apprécierait que vous cassiez des vases car cela lui est très profitable. Brisez-en une vingtaine puis retournez le voir : il vous demandera de cesser non sans vous avoir récompensé.

Dans le bok des vendeurs de riss, Nikaa (il ou elle, cela reste un mystère) cherchera à vous emprunter de l'argent que vous pourrez récupérer plus tard. Gizo, du bok des pêcheurs de sankaar, a découvert un bracelet dans sa livraison. Il souhaite que vous le rapportiez à son propriétaire. Il s'agit de Zele, résident en Okasankaar, qui vous demandera à son tour de rapporter une récompense à Gizo. Ce dernier vous la laissera, accompagnée d'une seconde.

Zagu réside dans le bok des marchands d'épices. Il acceptera de vous concocter un

somnifère si vous lui amenez 5 bouteilles (disponibles chez Zoss) et un daguerach (à trouver en Okasankaar). Shadi le musicien (près du puits de Heza) se fera un plaisir de l'apporter à la base militaire d'Okriana, si vous lui graissez suffisamment la patte.

Le même Shadi acceptera de vous jouer le morceau de musique inscrit sur la carte d'Okaar donnée par Shamaz Zave (mais il faut avoir discuté des inscriptions avec Zave et Kyuran au préalable).

Mogi mendie à l'est du palais de Fae. Il faudra écouter sans l'interrompre sa longue mais instructive histoire. Un autre mendiant à côté du puits de Heza chante le thème du Motazaar (que l'on entend près des mines). Chantez-le avec lui pour obtenir une récompense. L'ordre des paroles est Ko, Mae, Ulukai, Mae.

Rendez-vous au bok des tailleurs de pierre pour aider Mogad à stopper le balancement de sa caisse. Tirez dans cette dernière avec votre arme de base pour en ralentir progressivement le mouvement.

Azirad qui travaille dans le bok des artisans vous sera d'un grand secours. Il coupera la pièce d'hélidium bleu trouvée au Motazaar, ce qui permettra de réparer le phare d'Oka-sankaar. Rapportez-lui l'hélidium usé et il pourra améliorer votre Hawk-MK8. Et avec un bloc d'hélidium blanc (acquis lors du sauvetage de Zogard au Motazaar), il le boos-tera au niveau 2. Tout cela sera fait gratuitement si vous retrouvez le collier qu'il s'est fait voler. Il se situe dans le bok des tailleurs de pierre mais sa position est aléatoire donc bonne chasse.

À un moment du jeu :

Lorsque vous recevrez le premier appel holographique, il faudra retrouver Marion. Pour cela, il faut discuter avec le Shamaz Zokrace (à l'est du palais de Fae) qui vous dira avoir vu Marion à côté de la maison de Zelb (au sud-ouest du palais). Ce dernier vous informe à son tour que Marion a été cachée dans une maison à l'ouest du palais de Fae. Elle n'est pas trop difficile à repérer car sa porte est fermée et des gardes patrouillent devant. Liquidez-les puis approchez-vous de la porte pour lancer une cinématique.

Lors du combat contre Kroax dans le palais, éliminez tous les soldats, sans quoi Kroax ne sera pas blessé par vos coups.

- Okasankaar

Intrigue principale

Dès votre arrivée à Cyana, il faudra décimer les gardes présents avant de pouvoir parler aux habitants. Méfiez-vous particulièrement de celui dans la tourelle : sa puissance de feu est dévastatrice. Retrouvez le Shamaz sur les hauteurs de la ville. Il vous expliquera que le Mon est sur l'île du Gorgor et que le seul talan qui acceptera de vous accompagner est Oru le chasseur. Pour vous rendre sur son îlot, il faudra rendre service à Sadar (au port). Il a besoin d'une glande de zeedog pour réparer son bateau. Ces plantes carnivores se trouvent assez facilement dans les marais et vous ne devriez pas avoir de mal pour les éradiquer et ainsi récupérer leur glande (prenez-en autant que possible, cela sert ailleurs). Pendant que Sadar vous conduit à l'îlot du chasseur, écoutez attentivement son histoire car elle permet de localiser la daoka menant en Okaar. Une fois à destination, rejoignez la maison d'Oru en vous débarrassant des zeedogs. Il acceptera de vous aider si vous lui fournissez ses armes. Retournez à Cyana et interrogez le Shamaz à ce propos. Il vous indiquera la localisation du temple englouti à l'extérieur de la ville. L'entrée est malheureusement bloquée par une grille. À proximité, se trouvent deux boutons devant être actionnés simultanément. Demandez à Edgar de vous aider puis plongez récupérer l'arme d'Oru. Éliminez les gardes en sortant de l'eau et parlez de nouveau à Edgar. Pour s'excuser de sa trahison, il vous indique l'emplacement d'un trésor, dans le lac juste à côté de l'entrée de la ville. Détruisez la caisse pour obtenir de l'équipement.

Il vous faut aussi des munitions. Zeele (le joyeux drille du port) réclamera 5 booyats et 5 daguerachs pour en fabriquer. Pour les booyats, adressez-vous au cupide Zafar, au centre du village. Il se plaint des méfaits d'un voleur. Surveillez ses marchandises, couché sur la passerelle de bois afin de prendre le voleur la main dans le sac. Cependant, laissez-le repartir car en remer-

ciement, il vous indique la position d'un trésor où Zidar pourra vous emmener. Retournez discuter avec Zafar. Il acceptera de vous vendre son dernier booyat et vous indiquera où en récupérer trois autres : au temple Darosham. Avant d'y aller, retournez au temple englouti. Là, sur le mur arrière est gravée la séquence permettant d'y accéder. En effet, dans le Darosham, vous devrez tirer dans une roue pour désactiver la flamme. La bonne séquence est : flamme, éclair, montagne et les espèces de demi-flèches en dernier. Dans l'arrière-salle, récupérez les 3 booyats et la dent de gorgor sur le cadavre. Pressez-vous car les vapeurs sont néfastes.

Le dernier booyat se trouve à Zorkatraz. Zidar, le second pêcheur acceptera de vous y emmener. Suivez ses instructions et plongez pour nager à côté de son bateau (pas trop loin ou les sannegtas vous boufferont tout cru. Au niveau de l'entrée de la prison, il y a un passage sous l'eau vous permettant de pénétrer dans le bassin intérieur. Quelques sauts vous mèneront au second bassin puis sur le pourtour. Zigouillez tous les gardes, libérez le prisonnier, récupérez le dernier booyat et donnez-lui la dent de gorgor. Pour revenir à Cyana, soufflez dans la corne à l'entrée : Zidar viendra vous chercher.

C'est Zele qui vous expliquera comment obtenir des daguerachs. Il faut retourner sur l'île d'Oru et se rendre sur une autre petite île en sautant sur des nénuphars. Après vous être débarrassé des gamors, ramassez tous les daguerachs qui traînent (plus de 5, vous en aurez besoin ultérieurement).

À Cyana, vous rencontrerez aussi Zernar qui vous fera part des problèmes du phare. Pour le réparer, vous devrez trouver une grosse pièce d'helidium au Motazaar puis la faire découper par Azirad au Talanzaar, avant de la ramener en Okasankaar. En sautant de plate-forme en plate-forme, vous parviendrez à atteindre le sommet du phare et à y remplacer le cristal défectueux. Si en plus, vous avez éliminé un nombre suffisant de soldats, Zernar acceptera de stopper la production de Sankaar, ce qui

affaiblira encore les soldats.

Maintenant que vous avez l'arme et les munitions d'Oru, rendez-lui visite. Il y aura une cinématique puis vous vous retrouverez face au gogor. Pour le tuer, il faudra utiliser votre arsenal ainsi que l'arme d'Oru dont la fumée permet d'abrutir le gorgor. Une fois ce dernier mort, approchez-vous pour acquérir son odeur, seul moyen de rejoindre à la nage l'île du Mon sans se faire dévorer par les sannegtas. Une fois de retour en ville, Zele vous achètera le zort pour un bon prix.

À un moment du jeu :

Le troisième appel holographique vous informe que Jan et d'autres talans sont sur le point d'être exécutés au Darosham. Allez-y immédiatement et après la séquence vidéo, tuez tous les soldats puis acharnez-vous sur Kroax jusqu'à ce qu'une nouvelle séquence se déclenche. Attention, si vous fuyez le combat, ce sera un game over. Pénétrez alors dans le Darosham pour discuter avec Jan.

■ Motazaar

Intrigue principale

Commencez par trouver Ashkar, le chef des montagnes qui vit dans le village à l'ouest de la région. Il vous expliquera que Shamaz Keb (ayant connaissance de l'emplacement du Mon) est emprisonné dans une zone au nord, au-delà de la crevasse. Pour retarder son exécution, vous devez endommager le mécanisme du pont mobile en tirant sur le moteur. Une fois cette tâche accomplie, allez en informer Ashkar, qui vous redirigera sur Zoran, l'ingénieur local. Vous trouverez ce dernier à proximité de l'éolienne située au nord-ouest de la daoka menant au Talanzaar. Il faudra se débarrasser de quelques soldats avant de pouvoir lui parler. Zoran sait que vous avez détruit le pont (d'ailleurs, il nous fait un caca nerveux). Il a envoyé son apprenti Makee au Talanzaar chercher de quoi le réparer, mais celui-ci n'est toujours pas revenu.

Vous trouverez Makee devant la daoka menant au Talanzaar. Son ami qui a la pièce de remplacement s'est fait attaquer par des

SUMMON_OBJ PUIS L’UN DES OBJETS SUIVANTS :

MEDICAL KIT PSIAMP WRENCH PISTOL SHOTGUN ASSAULT RIFLE LASER PISTOL AP CLIP HE CLIP STANDARD CLIP PELLET SHOT BOX RIFLED SLUG BOX LARGE WORM BEAKER DETOX PATCH PSI BOOSTER REFLECARMOR FRENCH-EPSTEIN DEVICE PORTABLE BATTERY MAINTENANCE TOOL HACKS0FTV3 REPAIR SOFT V3 RESEARCH SOFT V3 M0DIFYS0FTV3 EMP RIFLE ELECTROSHOCK GRENLAUNCHER STASIS FIELD GENERATOR FUSION CANNON CRYSTAL SHARD VIRAL PROLIF WORM LAUNCHER RETURN TO NA PALI : PENDANT LE JEU, SAISISSEZ CES QUELQUES CODES : SUMMON CARIFLE : FUSIL CA (TAPEZ « 3 * POUR VOTRE ANCIENNE ARME). SUMMON GRENADELAUNCHER : LANCE-GRENADES (TAPEZ « 4 * POUR VOTRE ANCIENNE ARME). SUMMON ROCKETLAUNCHER : LANCE-ROQUETTES (TAPEZ « 5 » POUR VOTRE ANCIENNE ARME).

gamors. Vous devez donc suivre les traces qui vous mèneront jusqu'au bord sud-ouest de la région. Près du corps, vous ramasserez la pièce. À ce moment se déroulera une scène vous montrant l'arrivée de soldats d'élite en provenance du Talanzaar. Ils possèdent la clé de la prison où croupit Shamaz Keb. Ramenez la pièce à Zoran. Il acceptera de réparer le mécanisme du pont si vous le protégez des soldats en poste de l'autre côté de la crevasse. Mais au préalable, il faut récupérer la clé. Rendez-vous à la base militaire au nord-est de la région et éradiquez les soldats pour obtenir la clé. Vous trouverez trois autres clés ainsi qu'une carte dans l'entrepôt central. Portez la carte à Shamaz

Attention : ces cheat codes ne fonctionnent pas sur toutes les versions d'un même jeu. Alors essayez et bonne chance.

Attention : ces cheat codes ne fonctionnent pas sur toutes les versions d'un même jeu. Alors essayez et bonne chance

Vous ne pouvez utiliser ces codes que sI le serveur de la partie les accepte (en ayant utilisé devmap - exemple :

« devmap q3test1 »).

Pendant la partie, faites apparaître la console avec le «~» et entrez un des codes suivants : god : mode God

glve ail : toutes les armes et le grappin

ghre health : vie augmentée

glve armor : armure augmentée

glve quad damage : Quad Damage

glve Personal teleporter : téléporteur personnel

glve gauntlet : gant

glve machlnegun : mitrailleuse

ghre shotgun : fusil à pompe

glve granade launcher : lance-grenades

ghre rocket launcher : lance-roquettes

ghre llghtnlng gun : Ughtnlng Gun

glve rallgun : Rallgun

glve plasma gun : fusil plasma

glve bfglOk : BFG10K

ghre grappllng hook : grappin

glve ammo : munitions

Pour changer la vitesse de votre voiture :

Dans l’explorateur, allez dans le dossier Cars de Re-volt, cliquez sur la voiture que vous voulez modifier, ouvrez le fichier Parameters.txt et mettez ce que vous voulez à la ligne TopSpeed. Vous pouvez faire la même chose pour tous les paramètres de conduite (direction, taille de

Zagy, situé au nord de la base : il vous expliquera que c'est la carte d'un labyrinthe et tracera le chemin à suivre.

Il est maintenant possible de franchir le pont du nord. Fiez-vous à la carte pour traverser le labyrinthe. À la sortie, vous rencontrez un talan qui vous offrira une récompense si vous lui laissez la carte (vous

n'en avez plus besoin). S'ensuit une série de tests, pas spécialement difficiles, pour rejoindre la prison. Il y a là quatre cellules. Ouvrez-les dans l'ordre suivant : 1, 2 et 4. Vous pourrez ainsi ramasser des équipements avant de libérer Shamaz Keb, enfermé dans la troisième. Vous voici en possession du Mon. Parlez à Shamaz Keb, puis à Ashkar. Si vous avez tué suffisamment de soldats, il acceptera d'arrêter l'extraction d'hélidium.

Intrigues secondaires

Dans la mine au nord du village, un talan ami de Zine est blessé. Il faut lui ramener 2 faenes pour le soigner. Vous les trouverez juste à côté du pont, près des plantes explosives. Ramenez-les et discutez avec Zine, puis avec son ami pour obtenir des récompenses. Pour obtenir le bloc d'hélidium nécessaire à la réparation du phare d'Okasankaar, allez parler à Ashkar qui vous redirigera sur Zine. Suivez ce dernier jusqu'au « marteau » pour obtenir le bloc. Si vous le perdez de vue, il se peut qu'un bug fasse disparaître le bloc. Zogard, qui dirige la mine au sud-est, vous demandera de lui fournir 3 bâtons de dynamite pour faire sauter sa propre galerie. Mais juste après l'explosion, vous vous apercevrez qu'il est resté coincé en bas. Retournez à l'entrée, discutez avec le talan. Vous serez alors chargé d'aller à Okriana obtenir une pièce permettant de le sortir de là. Une fois au Talanzaar, interrogez n'importe quel talan puis trouvez Zaak. De retour à la mine, vous pourrez enfin sauver Zogard, qui en remerciement vous remettra un bloc d'hélidium blanc (Azirad s'en servira pour booster votre Hawk-MK8).

Pour arrêter le voleur dont vous a parlé Ash-ker, il faut le prendre en flagrant délit. Cachez-vous pour surveiller l'entrepôt et dès que le voleur entre, allez lui dire deux mots. Mobaar voudrait récupérer son Twôn-ha mais refuse d'abandonner sa charrue. Pour lui ramener sa bête, servez-vous de hotis ramassés dans la forêt de Okaar. Posez-les sur le sol pour attirer progressivement le Twôn-ha vers son maître. Vous pouvez utiliser le même hoti à plusieurs reprises, mais un bug le fera parfois disparaître.

Écoutez la chanson des mineurs car vous aurez besoin de connaître les paroles pour chanter avec un mendiant du Talanzaar.

- Okaar

Allez discuter avec Kyuran le chasseur. Il vous expliquera que le Mon est dans le camp militaire de l'autre côté du pont et qu'un Shamaz est venu pour essayer de le récupérer. Celui-ci est parti à l'est du camp des Oogoobar (les primitifs vivant au sud-est). En chemin, collectez autant de hotis que possible (ils se revendent 80 zorkins pièce au Talanzaar). Lorsque vous retrouvez Shamaz Zave, il est sur le point d'être sacrifié par des Oogoobars. Sauvez-le pour recevoir une carte de la région. Ramassez aussi le couteau pour Ominel (Talanzaar). Quant à Shamaz Zave, il retournera vers la daoka. Faites-en autant pour interroger Kyuran à propos de la carte. Il marquera les endroits où vous pourrez récupérer les tubes musicaux nécessaires à l'obtention du Mon. Le musicien du Talanzaar (celui qui joue juste) pourra vous en dire plus à propos des symboles sur la carte.

Un premier tube se trouve dans l'arène des gamors, un second près de l'endroit où des troncs d'arbres se balancent, un troisième à l'ouest de la région, dans la zone près du camp militaire où traînent des gamors. Pour le quatrième, il faut aller dans l'antre de l'Achonder. Vous n'êtes pas obligé de tuer le dragon, mais pour sortir de la place, il faudra marcher rapidement sur les quatre dalles entourant la fosse. Pensez à faire nettoyer la relique de Balazar si vous l'avez. Ces tubes doivent être disposés sur une pierre située dans le camp des Oogoobars (près de l'endroit où vous avez sauvé le Shamaz. Placez les pierres conformément au dessin en bas de la carte et une clé sera éjectée.

Après l'avoir ramassée, il faut en récupérer une seconde en bloquant la chute d'eau. Traversez le pont puis montez vers la droite.

Il y a là un bâtiment avec une énorme pierre retenue par deux ballastes. Tirez dedans pour débloquer la pierre (et ne restez pas devant). Après la petite séquence, vous pourrez accéder à la grotte derrière la chute d'eau et ainsi obtenir la deuxième clé. Vous pouvez maintenant attaquer le camp militaire. Au sommet se trouve une porte encadrée par deux encoches, dans lesquelles vous pourrez placer les clés. Le dernier Mon est à vous.

À un moment du jeu :

Si vous avez parlé à Jan au Razaar, juste après l'assaut des gardes, dirigez-vous vers le camp entouré de pièges à l'est. Une séquence se déclenche à votre approche. À son terme, tuez tous les gardes et préparez-vous à l'affrontement final au palais de Fae. ■

Frédéric Dufresne

dïï JEU

PANTIN ^ AUX PORTES DE PARIS 15-16-17 OCTOBRE 1995

SfMUlATfON

FANTASTIQUE

Et quelque part, pour vous aussi... Les éditeurs; soucieux d'augmenter leurs bénéfices, nous bombardent de jeux en prévision du gros barbu qui fait rien qu'à se coincer dans les cheminées. Donc, si tout va bien, la rubrique test devrait être plutôt remplie le mois prochain. Ah oui, j'oubliais... c'est aussi le dernier novembre du millénaire !

Génération 4

5-7, rue Raspail

93108 Montreuil CEDEX - France Tél. : 01 49 88 63 63 - Fax : 01 49 88 63 64 Minitel : 3615 GEN4

Rédaction

Directeur adjoint des rédactions : Stéphane Lavoisard.

Rédacteur en chef ; Olivier Canou.

Chef de l'information : Didier Latil.

Secrétaire général de rédaction : Olivier Floc'hic.

Secrétaire de rédaction : Julio Ballester.

Correctrice : Sophie Grimaud.

Rédacteurs : Luc-Santiago Rodriguez et Sébastien Tasserie.

Ont participé à ce numéro : Cedric Gasperini, Khéridine Mabrouk, Rémy Goavec, Frédéric Dufresne, Pierrick Bellon, Noël Chanat, Loïc Claveau, Fabrice Letoumeur et Olivier Rogé.

Directeur artistique : Frédéric Cauchy.

Maquette : Régis Paillard et Johnny Tymen.

Quelcjues années après l'énorme succès de ce cloom-like estampillé d’un bon côté aventure. System Shock nous revient avec un étonnant numéro 2 derrière son nom. Une ambiance science-fiction fabuleuse, une jouabilité parfaite, un scénario en béton, voilà qui est prometteur et qui laisse augurer de longues heures nocturnes devant son PC au lieu de dormir comme tout citoyen qui se respecte. ■

Ætpf

Iffef

Quelques années après l’énorme succès de ce wcircraft-like estampillé d’un bon côté historique, Age of Empires nous revient avec un étonnant numéro 2 derrière son nom. Jeu de stratégie au graphisme superbe, à l’excellente jouabilité, en tait une seule question se pose : pourra-t-on oui ou non changer le cours de l histoire à propos de Jeanne d’Arc ? ■

Adieu Génération 4 !

Pouf ! Terminé Génération 4. A pu !    .    _ 0

Au fait... Vous devez être surpris de retrouver l’édito à la fin de la derruere page du magazine, n .

U y a plusieurs raisons à cela.    _

La première est que je ne supporte pas ne pas avoir le mot de la fin.    ,    ,v    .

La seconde est que l’annonce du nouveau Génération 4 a été repoussee jusqu a la demiere seconde et cette pa°e étant la dernière sur laquelle nous travaillons, nous pouvions gagner quelques précieux jours. Tout d’abord pas de panique. Génération 4 ne s’arrête pas. il renaît. Depuis le temps que vous, lecteurs, appeliez votre magazine Gen4 et pas Génération 4, nous avons cédé devant l’adversite. Génération 4 s’arrête pour faire place à Gen4 PC dès le mois prochain.

Au-delà du nom, c’est un Gen4 très différent que vous allez découvrir avec une présentation, nous l’espérons, plus claire, plus accessible et plus visuelle.

En ce qui concerne le contenu, beaucoup de changements grâce à un rapprochement avec un puissant groupe de presse d’informatique de loisir de renommée mondiale, compose de passionnes de jeux video anglais, allemands, américains et maintenant français.    ^

Le"bénéfice en est évident : parvenir à vous donner des informations, des enquetes,

des démos et des reportages que vous ne trouverez nulle par ailleurs, grâce au poids cumule

de nos confrères et de nous-mêmes.    „._0

Plus qu’une nouvelle formule, c’est une véritable refonte que nous vous proposons, avec des surprise

dans tous les domaines.    , - •    „

Dire que nous sommes enthousiastes vis-à-vis de cette nouvelle aventure est un doux euphémisme

et nous espérons bien vous transmettre cet enthousiasme grâce à tout ce que nous

vous préparons activement.    ,    ,    ,

Dernière précision. Nous garderons la numérotation en cours de Génération 4. Inutile donc de chercher

le n° 1. Demandez plutôt Gen4 PC n° 128.    _

Rendez-vous donc le mois prochain pour un numéro événement à ne manquer sous aUGUnJ^ ^ou

12 numéros. France : 378 F, DOM-TOM et étranger : 498 F. Service Abonnement :

55 route de Longjumeau - 91387 - Chilly Mazann CEDEX. Tél. : 01 64 54 76 89.

Diffusion - Ventes

Olivier Le Potvin Assistante : Chrystele Bono.

(Réservé aux dépositaires de presse.)

Rédacteur graphique promotion : Valérie Le Petitcorps. Anciens numéros : Bernadette Maudieu 01 49 88 63 90, du lundi au vendredi de 9h30 à12h45.

Fabrication

Rédacteur en chef technique : Jacques Gouffé.

Chef de fabrication : Isabelle Dubuc.    _

assistée de Sandrine Bourgeois et de Cécile Le Roc h. Responsable PAO : Frédéric Levesque assisté par Philippe Martin.

Systèmes d'information

Directeur : Christian Marbaix.

Multimédia

Conception : Claude Flammia, Jean-Luc Lamau.

Centre d'essais matériel

Rédacteur en chef délégué : Christian Marbaix. Rédacteur : Philippe Ramelet.

Comptabilité

Directeur financier et comptable : Eric Bourdonnec. Contrôleur de gestion : Leila Aithabib.

Comptabilité fournisseurs : Yolaine Huet. Comptabilité clients : Patrick Vendendriessche.

Juridique

Françoise Linossier.

Ressources humaines '

Virginie Guyard.

Attachée de presse

Catherine Pellacani.

Tét : 01 42 27 06 69.

Fax : 01 40 53 09 48.

Publicité

Directeur commercial :

Thierry Boyer - 01 49 88 67 13.

Chefs publicité : Véronique Durègne, Mélinda Ferda et Anne Giudicelli.

Directeur pub : Jérôme Le Marée.

Représentants internationaux Angleterre - Irlande - Allemagne :

Huson European Media.

Gerry Rhoades-Brown / James Clayson.

Tél. : 19 44 1784 469 900 - Fax : 19 44 1784 469 996.

Direction Éditoriale

Directeur de la publication et des rédactions :

Godefroy Giudicelli.

Directeur délégué : Patrick André.

Assistante de direction : Anne Dekker.

Régie numérique exclusive (CD-ROM, Internet) Impact Media

PDG : Édouard Marquis.

Relation clientèle : Marhn Fraenkel (poste : 3236).

38, rue Garibaldi - 93108 Montreuil.

Tél. 01 49 88 32 32.

Tél. 01 49 88 32 42.

GENERATION 4 est édité par Pressimage S. A. au capital de 2 500 300 F. PDG : Godefroy Giudicelli.

(Principaux actionnaires : Godefroy Giudicelli, Philippe Giudicelli.) Siège: 5-7 rue Raspail - 93108 Montreuil CEDEX - France.

Commission paritaire : N’ 69731 - ISSN 09878700X - Dépôt légal 3”tnmestre 1999.

L’envoi de tout texte, photo ou document Implique l'acceptation par l'auteur de leur libre publication dans le journal. Les documents ne sont pas retournés. ■■ La loi du 11 mars 1957 n autorisant, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41. d'une cart. que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage prive du copiste et non destinées à une utilisation collective * et, d'autre part que - les analyses et les courtes citations dans un but d exemple e, d'illustration ”, toute représentation ou reproduction, intégrale ou oartielle. faites sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause, est illicite (alinéa premier de I article -0). -Cette représentation ou reproduction, par quelque orocede que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants de l'ancien Code Pénal.

Crédits photos et copyright : tous droits réservés.

Imprimé par Québécor à Torcy.

L'IMAGE I LE SON I LA MICRO I L'ELECTROMENAGER

La sélection.

Boulanger QU fDOIS

LES NOUVEAUTES

349 FRS TLC EDUSOFT

PRINCE OF PERSIA 3D

• Ce nouveau volet de «Prince of Persia» s'avère être plus excitant ! Un subtil mélange d'aventure, d'action et de combat.

690 FRS HACHETTE

ENCYCLOPEDIE HACHETTE 2000

• 17 000 médias, 23 millions de mots en hypertexte total... Inclus un atlas mondial complet, un accès direct à l'Internet,... Que dire de plus, il faut l'acheter !

Prix de la mise à jour : 290F

349 FRS GT INTERACTIVE

DRAKAN

• Une aventurière épaulée par un dragon volant part à la recherche de son frère dans une grande aventure à la réalisation somptueuse.

LES INDISPENSABLES

LES BONNES AFFAIRES

159 FRS MICRO

APPLICATION

JEU DE TAROT

• Le vrai jeu de tarot reconnu par la Fédération Française de Tarot.

Jouable en réseau jusqu'à 4 joueurs.

Jeu de Tarot

de 249 À 299 FRS

LE TITRE    l

V-TECH    1

COLLECTION

«MISTER QUIZZ»

• Ces 3 jeux conviviaux sont adaptés à toute la famille. Retrouvez-vous autour de votre ordinateur et relevez le défi.

19Q CDC

CODEMASTERS

COUN MC RAE

• Un must du jeu de voitures sur PC qui à ce prix-là, doit trouver sa place dans votre logithèque.

349 FRS SIERRA

HOMEWORLD

• Un mélange unique de stratégie temps réel et de combat spatial pour le plus grand plaisir des joueurs.

299 FRS EID0S

WALL STREET TRADER GOLD

• Achetez, vendez, écoutez la presse, anticipez les mouvements de capitaux et si vous en êtes capable, devenez riche !

249 FRS HACHETTE

OUI-OUI

EN ROUTE POUR L'ECOLE

• Le deuxième volet des aventures de notre ami «Oui-Oui» est tout aussi surprenant, intéressant et passionnant.

"Boulanger sur Internet"

http : //www.boulonger.fr

■ Fans de logiciels, la Carte Microshop est faite pour vous.

LE PRODUIT DU MOIS

249 FRS MICROSOFT

INTERNATIONAL FOOTBALL 2000

• Plongez au coeur de l'action! Microsoft International Football 2000 est un jeu de football très réaliste qui restitue avec fidélité toute l'atmosphère des grandes rencontres avec une jouabilité exemplaire.

Microsoft /rsmETF?rs(x\T7arNixxL

■a

AMIENS •: AUBAGNE • AULNAY-SOUS-BOIS • AVIGNON LE PONTET • BETHUNE • BORDEAUX LE LAC • BORDEAUX MERIGNAC • BOULOGNE ST MARTIN • CAEN • CALAIS CAMBRAI • DOUAI • DUNKERQUE GRANDE-SYNTHE • ENGLOS • FONTENAY-SOUS-BOIS • GRENOBLE ECHIROLLES • GRENOBLE ST EGRÈVE • LA ROCHE SUR YON • LEERS LE MANS LA CHAPELLE ST AUBIN • LE MANS • LENS VENDIN-LE-VIEIL • LOGNES • LYON LIMON EST • LYON ST PRIEST • MANTES BUCHELAY • MASSY • MELUN CESSON MONTIGNY LES CORMEILLES • NANTES ATLANTIS • NANTES PARIDIS • NANTES REZÉ • NIMES • NOYELLES-GODAULT • PAU • PLAISIR • ROANNE • RONCQ • ST BRIEUC ST EMILION LIBOURNE • TOULOUSE PORTET S/GARONNE • VALENCIENNES PETITE-FORÊT • VANNES PLOEREN • VILLENEUVE D'ASCQ • VITROLLES

BOULANGER

Vous ne le regretterez jamais

Exploration de palais immenses, de villes mal lamées ct.dc grottes étranges.

C ombats ait sabre, au bâton ou a l’are contre une multitude d’ennemis.

Pour plus d'informations :

www.pop3d.com

TLC-Edusoft : 53. av de l'Europe 80080 Amiens Tel. : 0803 020 010

l>e nombreux piégés mortels présents a chaque pas.

HIT MUS IC only!

Click image to download PDF

Generation 4 127 (1999-10) Cover

Merci pour votre aide à l'agrandissement d'Amigaland.com !


Thanks for you help to extend Amigaland.com !
frdanlenfideelhuitjanoplptroruessvtr

Connexion

Pub+

62.8% 
8.9% 
3% 
2.1% 
1.9% 
1.8% 
1.2% 
1% 
0.9% 
0.9% 

Today: 129
Yesterday: 120
This Week: 129
Last Week: 747
This Month: 2721
Last Month: 3511
Total: 84935

Information cookies

Cookies are short reports that are sent and stored on the hard drive of the user's computer through your browser when it connects to a web. Cookies can be used to collect and store user data while connected to provide you the requested services and sometimes tend not to keep. Cookies can be themselves or others.

There are several types of cookies:

  • Technical cookies that facilitate user navigation and use of the various options or services offered by the web as identify the session, allow access to certain areas, facilitate orders, purchases, filling out forms, registration, security, facilitating functionalities (videos, social networks, etc..).
  • Customization cookies that allow users to access services according to their preferences (language, browser, configuration, etc..).
  • Analytical cookies which allow anonymous analysis of the behavior of web users and allow to measure user activity and develop navigation profiles in order to improve the websites.

So when you access our website, in compliance with Article 22 of Law 34/2002 of the Information Society Services, in the analytical cookies treatment, we have requested your consent to their use. All of this is to improve our services. We use Google Analytics to collect anonymous statistical information such as the number of visitors to our site. Cookies added by Google Analytics are governed by the privacy policies of Google Analytics. If you want you can disable cookies from Google Analytics.

However, please note that you can enable or disable cookies by following the instructions of your browser.

Visitors

Visite depuis
03-10-2004
Visite depuis
23-02-2014